Tu termines tes études. Quelles démarches dois-tu effectuer ?

Lorsque tu arrives au terme de tes études ou que tu décides de les arrêter, il est recommandé de t’inscrire comme demandeur d’emploi chez ACTIRIS.

Quand peux-tu t’inscrire ?

L’inscription doit se faire le plus vite possible dès la fin ou l’abandon des études et dès que tu es disposé à accepter un emploi. Si tu termines tes études en juin, sans avoir de seconde session en septembre, inscris-toi comme demandeur d’emploi au plus tard le 8 août (ton stage d’insertion professionnelle débutera le 1er août).

Commence alors une période intermédiaire de 12 mois appelée «stage d’insertion professionnelle» avant de pouvoir toucher des allocations d’insertion. Pour plus de détails, consulte la fiche «le stage d’insertion professionnelle».

Pourquoi t’inscrire ?

Pendant le stage d’insertion professionnelle, tu dois chercher activement un emploi tout en gardant tes allocations familiales et en restant à charge de la mutuelle de tes parents. Attention, pour maintenir ces droits sociaux, tu dois :

  • avoir moins de 25 ans ;
  • ne pas travailler plus de 240 heures par trimestre.

Outre le maintien des droits sociaux, l’inscription comme demandeur d’emploi te permet de bénéficier des services offerts par ACTIRIS. Pour plus détails, consulte la fiche «à quoi ça sert ACTIRIS ?».
Cela te permettra parfois également de pouvoir prétendre à un plan d’embauche.

Comment t’inscrire ?

Tu peux t’inscrire comme demandeur d’emploi sans te déplacer, en quelques minutes, sur le site Internet d’ACTIRIS : www.actiris.be

Si tu préfères, tu peux aussi te rendre dans une des antennes d’ACTIRIS. Tu trouveras les coordonnées dans la fiche adresses utiles

Si tu t’es désinscrit et que tu souhaites te réinscrire, en plus d’Internet ou de te rendre sur place, tu as également la possibilité de le faire par téléphone au 02 800 42 42.

Une dernière alternative est l’inscription par courrier postal : tu dois pour cela te procurer le formulaire d’inscription (n’hésite pas à le demander par téléphone ou par courriel). L’idéal serait alors de l’envoyer par courrier recommandé.

Quelles informations dois-tu fournir pour t’inscrire ?

Le formulaire à compléter doit comporter :

  • les informations concernant ton identité ;
  • ton numéro de registre national (il figure sur ta carte d’identité);
  • les études suivies (année par année après l’enseignement primaire) et les éventuelles formations ;
  • tes connaissances en langues et en informatique ;
  • tes expériences professionnelles et tes souhaits en la matière (type d’emploi recherché, lieu où tu acceptes de travailler).

Après t’être inscrit, tu recevras un accusé de réception. Si tu t’inscris en ligne, tu dois l’imprimer toi-même. Et si tu t’inscris par courrier, tu le recevras dans un délai de trois semaines.

N’oublie pas de prévenir ACTIRIS dès que ta situation de demandeur d’emploi change (adresse, emploi, reprise d’études de plein exercice).

Si tu ne résides pas à Bruxelles

Pour t’inscrire chez ACTIRIS, tu n’es pas obligé d’être domicilié à Bruxelles mais tu dois y résider effectivement. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas chez ACTIRIS que tu dois t’inscrire mais chez son équivalent en fonction de ton lieu de résidence :

  • le FOREM en Région wallonne ;
  • le VDAB en Région flamande ;
  • l’ADG en Communauté germanophone.
Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

118 questions déjà posées

  1. cathy

    Bonjour ,

    Ma fille terminera cette année sa Retho ,elle a 17 ans .elle ne sait pas encore vers quelle études s’orienter pour la suite de son parcours .Elle souhaiterait se donner un an ,pour trouver un petit job, faire un voyage pour apprendre une langue ,et ou une formation .Comment cela se passe t il pour les allocations familiales.? doit elle s’inscrire quelque part ? Merci de votre réponse.

    cathy

    Répondre
  2. Yaya

    Bonsoir , donc j’ai 20 ans , j’ai la nationalité espagonle , et je viens d’avoir mon diplôme marocaine Dut (bac +2) en informatique et gestion des entreprises. Est ce que mon diplôme me permettra de travailler a bruxelles ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Yaya,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question de manière concrète et certaine car  tout dépend notamment de ce que tu souhaites faire, mais aussi du fait que parfois, une demande d’équivalence de diplôme est nécessaire, car elle détermine à quoi correspond ton diplôme en Belgique (et les possibilités d’emploi qui y sont liés). Tu trouveras une explication globale sur : http://www.equivalences.cfwb.be/index.php?id=travaillerenbelgique

       

      Cela dit, il est pas toujours nécessaire d’avoir cette équivalence pour travailler (c’est plus facilement le cas dans les entreprises privés). Cela dit, il faudra que tu trouves un employeur d’accord de t’engager et qu’il introduise une demande de permis unique pour que tu puisses venir travailler. Tu trouveras un schéma récapitulatif de cette demande sur : https://economie-emploi.brussels/permis-unique-autre-cas

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  3. Ben

    Bonjour

    J’ai décroché mon premier emploi en septembre. Je suis toujours domicilié chez mes parents mais je réside à Ottignies. Est ce que vous me recommandez de faire un changement d’adresse? Il semble que si je ne le fais pas, mes parents vont être imposés sur mes revenus. merci de votre réponse.

    Répondre
  4. Charlotte

    Bonjour 😊

    J’ai 24 ans et j’ai dû me réinscrire en Master 2 cette année car il ne me reste plus que le mémoire à terminer (Université Libre de Bruxelles). Je le rends donc début janvier. En attendant, j’ai également un job étudiant. Je me posais donc la question, jusque quand ai-je encore mon statut étudiant et donc, quelle est la date maximale à laquelle je peux encore travailler à ce job?

    Merci d’avance pour votre réponse 😊

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Charlotte,

      Ton droit de travailler sous contrat étudiant s’arrêtera immédiatement dès que tu auras terminé ton master en janvier.
      Tu ne pourras donc en principe plus bénéficier de réductions de cotisations sociales à partir de ce moment.
      Si tu vis à Bruxelles, pour continuer de percevoir tes allocations familiales jusqu’à tes 25 ans, on te conseillera de t’inscrire chez Actiris comme chercheuse d’emploi.

      Bien à toi

      Répondre
  5. molo

    bonsoir je suis un jeune travailleur senegalais j’ai eu mon bac y’a de cela 6ans j’aimerai poursuivre mes etudes en belgique!

    1-les années sans étudier poserons problèmes?

    2-quand débuter les procédures au cas ou c’est possible?(quel mois?)

    3-comment resider definitivement en belgique apres mes etudes?

    4-la belgique offre les formations professionels?

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Molo,

      – Tu auras besoin d’une équivalence de ton diplôme de fin de secondaire pour entamer ou poursuivre des études de 1e cycle (bachelier) en Belgique francophone.  Cette demande doit être introduite entre le 15 novembre et le 15 juillet auprès du service des équivalences.  Toutes les informations se trouvent ici

      La liste des formations supérieures organisées en Belgique francophone se trouve ici

      – Lors de ta demande d’admission, tu devras justifier de tes activités académiques et/ou professionnelles des 5 dernières années.

      De plus, tu devras répondre aux conditions d’admission mise en place par l’établissement d’enseignement supérieur

      – Sur base d’une admission dans un établissement d’enseignement supérieur (et pour autant que tu répondes à l’ensemble des conditions d’octroi), tu recevras un titre de séjour étudiant renouvelable durant toute la durée des études (sous certaines conditions).  Au terme de tes études, tu ne pourrais rester en Belgique que dans le cadre d’un regroupement familial ou dans le cadre d’un travail.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

       

      Répondre
  6. RSPL

    Bonjour, je termine mes études cette année, j’aurais 25 ans en juillet,

    Ma question est, si je m’inscris avant le 1 juillet pour le stage d’insertion, est-ce je pourrais le faire durant les 12 requis? ou alors non car j’aurais 25 ans mi  juillet?

    ET Si j’ai un examen a représenter en septembre puis-je  déjà m’inscrire et donner mon diplôme après?

    Merci d’avance

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour RSPL,

      Malheureusement, les journées d’inscription situées entre la fin des cours et le 1er août ne seront pas prises en considération dans le stage d’insertion (sauf si tu interromps tes études avant le premier juin. Donc, même si tu terminais tes études avant, ton stage d’insertion ne débuterait qu’à partir de mois d’août. Dans tous les cas, il n’est pas possible de s’inscrire comme demandeur d’emploi avant de terminer ses études; surtout si tu as des examens à rattraper. Tu trouveras plus d’informations sur les journées prises en compte dans le stage d’insertion: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journees-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Mais, comme tu seras déjà âgé de 25 ans, il sera malheureusement trop tard pour toi de débuter un stage d’insertion. Mais malgré cela, nous te conseillons de t’inscrire comme demandeur d’emploi à ton  service régional de l’emploi; cela te permettra de bénéficier de certains services et plans d’embauche. Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  7. MJ

    Bonjour j’ai 20 ans et j’ai terminé mes études fin juin 2020 dans une école professionnel en tant que vendeuse j’ai eu mon diplôme mais suite au corona je ne trouve pas de boulot. Je me suis inscrite sur Actiris.
    Est ce que j’ai le droit de recevoir de l’argent de chez Actiris en tant que jeune chercheur de travail?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour MJ,
      Tu as bien fait de t’inscrire chez Actiris. Puisque tu es jeune diplômée, ton inscription en tant que demandeuse d’emploi fait démarrer ton stage d’insertion. Il s’agit de la période d’un an durant laquelle tu dois chercher activement du travail avant d’ouvrir un droit aux allocations. A la fin du stage d’insertion, puisque tu réponds bien aux conditions (notamment avoir moins de 25 ans) et si tu as eu deux évaluations positives de la part d’Actiris concernant ta recherche d’emploi, tu ouvriras un droit aux allocations d’insertion (le chômage sur base des études). Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion ici : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/
      Sache que si ta formation en vente était organisée dans le cadre d’une formation en alternance, les jours de stage couverts par un contrat d’apprentissage peuvent compter pour ton stage d’insertion. Ces jours sous contrat d’apprentissage viennent diminuer la durée du stage d’insertion, ce qui te permettrait d’avoir droit plus rapidement aux allocations d’insertion. Tu peux consulter cet article : https://ijbxl.be/etude_formation/formation-en-alternance-comment-ouvrir-un-droit-au-chomage-en-evitant-le-stage-dinsertion/
      Ton inscription chez Actiris te permet également d’accéder à de nombreuses formations et cours de langues (par exemple, ici : https://www.bruxellesformation.brussels/).
      Si tu n’as pas ou peu de revenus et que tu es dans le besoin, tu peux introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune en attendant d’avoir droit aux allocations d’insertion. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !
      Répondre
  8. Erik

    Bonjour. J’ai été diplômé en septembre dernier pour mes études de bachelier et j’ai obtenu l’attestation de réussite provisoire. On m’a informé que je pouvais bénéficier d’un chômage temporaire de 6 mois, comme période transitoire le temps de trouver du travail.

    Compte tenu de la situation, vu que nous sommes en novembre et en plus toujours sous la pandémie de Covid, et sur base de ma situation actuelle, je voudrais connaître des démarches précises et adéquates à entamer pour m’inscrire à l’ONEM ou chez Actiris, quel genre de documents fournir, et peut-être des délais d’échéance à respecter en lien avec ce procédé pour le chômage temporaire. Merci de vos suggestions.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Erik,

      De ce que nous comprenons tu as donc été diplômé en septembre 2020? Tu n’as donc pas encore validé ton stage d’insertion?

      Si ta situation est bien celle-là, tu n’as malheureusement pas droit au chômage temporaire, du moins pas sur base de tes études.

      Le chômage temporaire est prévu pour les travailleurs liés à un contrat de travail qui ne peuvent plus travailler suite au corona (reconnu comme force majeure).

      Peut-être que la personne qui t’a renseignée faisait référence à la prolongation de la période de 36 mois pendant laquelle un jeune qui a validé son stage d’insertion peut bénéficier des allocations d’insertion (chômage sur base des études). Si c’est cela, pour avoir droit aux allocations d’insertion tu dois d’abord faire ton stage d’insertion (inscription chez Actiris) qui durera 310 jours. Les jeunes diplômés doivent donc attendre un an pour pouvoir bénéficier du chômage sur base des études. Pour tout savoir sur les allocations d’insertion et le stage d’insertion c’est ici: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Une autre possibilité est que la personne faisait référence au plan Activa Start qui permet au jeunes peu qualifiés de recevoir une allocation de travail de 350 EUR par mois de l’ONEm, durant 6 mois. L’employeur peut déduire ce montant du salaire net. Si c’est cela, en étant titulaire d’un bachelier, ce plan d’embauche ne te concerne pas étant donné qu’il s’adresse aux jeunes qui ont tout au plus le CESS.

      Si ta situation n’est pas celle-ci, nous t’invitons alors à nous la préciser.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
      1. Erik

        Ma situation est qu’en effet, j’ai terminé mes études et obtenu un bachelier en assistant de direction, diplôme avec mention satisfaction, on m’a délivré l’attestation de réussite provisoire le temps que le diplôme définitif soit homologué. J’ai déféndu mon TFE et été diplômé début septembre. En attendant, je n’ai pas encore trouvé du travail. Ma famille pense qu’il est possible de bénéficier d’un type de chômage temporaire comme une période transitoire entre le moment où je finis les études et celui où je trouve un lieu de travail.

        Donc selon vous, la prémiére démarche à effectuer est de m’inscrire chez Actiris comme demandeur d’emploi pour que le stage d’insertion démarre, puis éventuellement m’inscrire à l’ONEM pour recevoir des allocations de chômage au terme du stage d’insertion si je n’ai toujours pas trouvé un lieu de travail durant le stage d’insertion.

        J’ai besoin d’étapes précises et de connaître des délais d’échéances à respecter. Je croule sous les pressions familiales et il me faut absolument arriver à trouver du travail malgré la crise Covid qui est toujours d’actualité sur base de l’ordre de ces étapes. Et j’ai aussi besoin de pouvoir obtenir de l’argent par moi-même si j’arrive à surmonter cette épreuve avec succés. Je ne voudrais pas avoir des ennuis plus graves avec la famille dans le futur pour ne pas avoir obtenu de travail ou de salaire. Et pour finir, j’ai à présent 28 ans et je veux pouvoir surmonter cette épreuve dans ma vie du mieux que je peux.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles
          Bonjour Erik,
          Il existe en effet un type d’allocations auquel tu peux avoir droit à la fin de tes études, sous certaines conditions. Il s’agit des allocations d’insertion (c’est le chômage sur base des études). Cependant, l’une des conditions pour ouvrir ce droit est d’avoir terminé le stage d’insertion AVANT d’avoir 25 ans. Malheureusement, puisque tu dis avoir 28 ans, tu n’es donc pas dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations d’insertion.
          Si tu as terminé tes études il y a peu et que tu n’as pas travaillé pendant cette période, tu ne pourras pas non plus ouvrir un droit aux allocations de chômage (le chômage sur base du travail), puisqu’il faut avoir travaillé un certain temps pour y avoir droit. (Plus d’infos à ce sujet ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/)
          Même si tu n’as pas droit aux allocations de chômage, il est conseillé de t’inscrire comme demandeur d’emploi chez Actiris (ou le Forem si tu es domicilié en Région wallonne), tu pourras alors bénéficier de leurs services (par exemple l’accès à certaines formations, à des cours de langues, etc.) et être accompagné dans ta recherche d’emploi. Tu peux t’inscrire en ligne ici : https://www.actiris.brussels/fr/citoyens/comment-m-inscrire-ou-me-reinscrire/
          Puisque tu n’as pas de revenus pour le moment et que tu n’as pas droit au chômage, tu peux peut-être demander l’aide du CPAS. Pour cela, tu dois introduire ta demande d’aide auprès du CPAS de la commune dans laquelle tu résides.
          Avant d’aller au CPAS, réfléchis bien à la manière dont tu vas expliquer ta situation. N’oublie pas que l’assistant(e) social(e) qui te reçoit ne te connaît pas, il faut donc détailler ta situation pour que la décision soit prise de la manière la plus juste. Il faut savoir que l’aide du CPAS n’est pas automatique. Dans la pratique, lorsque tu introduis une demande d’aide, un(e) assistant(e) procède à une enquête sociale et effectue une visite à domicile pour vérifier que tu sois bien dans les conditions pour bénéficier de cette aide. Tu trouveras plus d’informations sur le parcours d’une demande d’aide ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/comment-le-cpas-decide-t-il-daccorder-ou-pas-un-revenu-ou-une-aide/

           

          N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !
          Répondre
          1. Erik

            Bien que domicilié dans une commune techniquement flamande (j’habite en périphérie bruxelloise) depuis une dizaine d’années (avant 2009 j’habitais Bruxelles), je veux vraiment trouver un lieu de travail qui soit dans une entreprise située à Bruxelles. Je compte donc m’inscrire chez Actiris.

            Avec le Covid toujours là et les semaines qui passent vite, y-a-t-il une date limite pour s’inscrire?

        2. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Erik,
          Si tu habites une commune flamande en périphérie bruxelloise il sera nécessaire de s’inscrire prioritairement au VDAB. Une inscription supplémentaire chez Actiris est possible pour avoir accès aux offres d’emploi bruxelloise mais le VDAB restera en charge de ton dossier.
          Concernant l’inscription au service régional de l’emploi :
          Si tu viens de terminer tes études et que tu souhaites entamer ton stage d’insertion, comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, l’inscription doit se faire le plus vite possible dès la fin ou l’abandon des études et dès que tu es disposé à accepter un emploi. Si tu termines tes études en juin, sans avoir de seconde session en septembre, inscris-toi comme demandeur d’emploi au plus tard le 8 août (ton stage d’insertion professionnelle débutera le 1er août).
          Si tu as perdu ton emploi, que tu as ouvert un droit aux allocations de chômage, tu peux t’inscrire le jour de la demande ou dans les 8 jours calendrier suivants.
          Le cas échéant, tu trouveras les informations relatives aux démarches à faire pour faire la demande d’allocations de chômage via le lien suivant : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/
          J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

          Répondre
  9. tarik

    Bonjour

    Existe-t-il un site, une plateforme qui oriente les jeunes dans le suivie d’une formation?

    J’ai terminé mes secondaires en tant qu’éducateur, je travaille actuellement dans une asbl mais je suis motivé à suivre en parallèle une formation ou même des études en horaire décalé mais je suis perdu, je ne vois pas tout ce qui est possible et en lien avec mon diplome.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tarik,

      Oui bien sûr ! Si tu le souhaites tu peux venir rencontrer notre équipe d’ informateurs.trices, dans chacun de nos bureaux ou permanences. Nous sommes là pour répondre à toutes questions et notamment pour la recherche d’une formation. Nos permanences sont reparties dans la plupart des communes bruxelloises : Anderlecht, Auderghem, Brerchem, Bruxelles, Etterbeek, Forest, Molenbeek, Saint-Gilles et Uccle. Sache aussi que les entretiens sont gratuits, anonymes et sans rendez-vous.

      Je t’invite à consulter ce lien : https://ijbxl.be/#home_carte, afin de trouver la permanence la plus proche de chez toi .

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  10. Fanny

    Bonjour

    Ma fille a 24 ans et vient de terminer son Master en Psychologie début Septembre. Elle réside à Bruxelles mais pour l’instant elle est venue en Italie (où nous résidons) pour passer du temps en famille (on ne s’était plus vus depuis le Covid) et car elle est intéressée par un stage  (durée 6 mois) dans un cabinet de psychologues, qu’on lui a proposé ici.
    Avant d’accepter on aurait quelques questions:
    – Kids Life nous demande l’inscription chez Actiris: doit-elle la faire?
    – Es-ce-qu’une formation italienne serait reconnue en Belgique? et si oui à quelles conditions?
    – Si non, quelles démarches doit-elle suivre maintenant?
    Merci et bien à Vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fanny,

      Pour ouvrir le droit aux allocations familiales entre 18 et 25 ans, tu dois être étudiant ou inscrit en stage d’insertion.  Cependant pour que ton stage d’insertion professionnelle se déroule convenablement, tu dois avoir ta résidence habituelle en Belgique et y résider de manière effective.  Les possibilités de partir à l’étranger sans interrompre le stage d’insertion se trouvent ici

      Qu’entends-tu par une formation italienne ?  Veux tu dire la reprise de cours en Italie ou parles-tu de son stage dans un cabinet de psychologie ?

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  11. AJIDE

    Madame/Monsieur Bonjour,

    Je viens de terminer un cycle de Master à l’université Libre de Bruxelles, et j’aimerais cesser mes études et renouveler mon titre de séjour en tant que chercheur d’emploi. Seulement, si au terme d’une année civil, allant d’octobre à octobre, me sera-t-il possible de reprendre mes études en Belgique (au cas où ma recherche d’emploi s’avèrerait infructueuse) et de reprendre le statut étudiant à la commune?

    Je suis étudiant étranger, doté d’un titre de séjour temporaire.

    Cordialement.

    J

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ajide,

      Il n’est malheureusement pas possible de renouveler ton titre de séjour sur base d’une inscription comme demandeur d’emploi.

      Tu ne pourras renouveler ton titre de séjour que sur base d’une inscription dans un établissement d’enseignement supérieur ou sur base d’un contrat de travail.

      N’hésite pas si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  12. Chris

    bonjour ,

    Je vais avoir mes 25 ans le mois prochain et je suis occuper à rédiger mon TFE que je devrais défendre dans le courant du mois de décembre. Est il possible d’obtenir une allocation quelconque si j’habite seul et que je suis sans revenue ?

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chris,

      Si tu rencontres des difficultés financières, tu peux introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune de résidence. L’aide du CPAS n’étant pas automatique, un. e assistant. e social .e effectuera une enquête sociale et une visite à domicile afin de vérifier l’état de besoin et que soit bien dans les conditions pour bénéficier de l’aide.

      On te demandera de fournir toute une série de documents d’informations sur sa situation familiale, les revenus. L’enquête sociale sera ensuite soumise au Comité Spécial du Service Social du CPAS qui décidera si tu as droit à une aide sociale ou non. Et malheureusement, il est nous est impossible de prédire une telle décision. Tu trouveras plus d’informations sur les aides du CPAS sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

       

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  13. Matth

    Bonjour,

    je viens de m’inscrire auprès d’Actiris, j’ai terminé mes études et j’ai travaillé comme étudiants pendant les vacances; mais je ne souhaite plus reprendre des études.

    Dois-je également m’inscrire ailleurs, comme un syndicat ou autre organisme ? En principe je ne toucherai pas de chômage pendant un an donc est-ce nécessaire ???

    Merci, Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Matth,

      A la fin (ou à l’arrêt) des études, l’inscription qui est recommandée est celle comme demandeur d’emploi auprès du service régional de l’emploi. Comme tu es inscrit chez Actiris, cela te permettra de débuter un stage d’insertion qui durera minimum 12 mois à l’issue duquel si tu obtiens 2 évaluations positives et n’as pas atteint l’âge de 25 ans, tu ouvriras le droit aux allocations d’insertion. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Quant à l’inscription auprès d’un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat), tu ne dois pour l’instant pas la faire. Tu le feras à la fin de ton stage d’insertion, au moment d’introduire ta demande d’allocations d’insertion. Tu trouveras plus d’informations sur les démarches à effectuer à la fin du stage d’insertion sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-demarches-a-effectuer-en-fin-de-stage-dinsertion-professionnelle/

      Et, si tu as moins de 25 ans, nous te conseillons d’avertir ta caisse d’allocations familiales (si tu ne l’as pas déjà fait) que tu as entamé ton stage d’insertion (et de lui envoyer ta preuve d’inscription chez Actiris). Cela de permettra de conserver ton droit durant toute la période de ton stage d’insertion.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  14. Aurélien

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études début septembre et j’avais déjà signé un contrat fin Juillet et commence à travailler le 1/10. Dois-je m’inscrire chez Actiris ou Onem tout de même?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour,
      As-tu moins de 25 ans ? As-tu trouvé un emploi à temps plein ? Est-ce un CDD ou un CDI ?
      Si tu as moins de 25 ans et que tu veux que cet emploi sois pris en considération dans le cade de ton stage d’insertion (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/) il serait intéressant pour toi de t’inscrire auprès d’Actiris même si tu as déjà signé ton contrat et que tu débutes ton emploi au 1er octobre. L’inscription chez Actiris serait d’autant plus nécessaire si cet emploi n’est pas en temps plein.

      Une expérience de travail de 3 mois est généralement considéré comme menant automatiquement à une évaluation positive dans le cadre du stage d’insertion. Il est nécessaire d’obtenir 2 évaluations positives durant le stage d’insertion pour ouvrir un droit aux allocations d’insertion à l’issue de celui-ci : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  15. WiccanMind

    Bonjour,

    J’ai 23 ans et je viens d’obtenir mon diplôme bachelier en assistant en psychologie. Je suis déjà activement à la recherche d’un emploi, mais je suis confuse par rapport à Actiris :

    -Est-ce obligatoire de s’inscrire chez Actiris?

    Si je trouve un travail, dois-je obligatoirement m’inscrire chez Actiris avant de le débuter?     Si je m’inscris et je travaille, suis-je toujours en « stage d’insertion »?

    Si j’ai bien compris, il faut être en « stage d’insertion » pendant 1 an pour pouvoir avoir accès à des allocations l’année d’après, mais alors cette année d’après si on a un emploi, on accumule le salaire avec les allocations?

    Merci d’avance de m’éclairer.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour WiccanMind,

      Sache que l’inscription comme demandeur d’emploi à la fin des études n’est pas une obligation, mais une recommandation. Elle te permettra de débuter un stage d’insertion à l’issue duquel tu pourrais ouvrir le droit aux allocations d’insertion. Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion sur le fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      De même, tu n’es pas obligé de t’inscrire à Actiris si tu trouves un emploi  tout de suite à la fin des études. Si tu t’inscris et trouves un travail par la suite, tu seras automatiquement désinscrit, puisque tu ne seras plus disponible sur le marché de l’emploi. Mais, ta période travail sera quand même comptabilisée pour l’ouverture du droit aux allocations d’insertion. Nous te conseillons donc de te réinscrire après chaque période de travail. Tu trouveras plus d’informations sur les journées prises en compte pour le stage d’insertion sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journees-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Si tu travailles suffisamment pendant (et même après) ton stage d’insertion, tu pourras ouvrir le droit aux allocations de chômage (sur base du travail). Ces allocations sont plus intéressantes car  elles sont illimitées dans le temps et les montants sont plus élevés. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour ouvrir le droit aux allocations de chômage sur base du travail sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Pour répondre à ta dernière question, le droit aux allocations d’insertion est effectivement ouvert après 12 mois minimum d’inscription comme demandeur d’emploi, pour autant que le jeune ait obtenu 2 évaluations positives à l’issue de son stage et n’ait pas atteint l’âge de 25 ans au moment d’introduire sa demande. Mais, en tant que bénéficiaire d’allocations d’insertion, si tu trouves un emploi, tu ne pourras en principe pas cumuler les deux revenus. Les allocations d’insertion étant des revenus de remplacement, tu les perdras si tu travailles. Mais, si ton salaire est inférieur au montant que tu perçois du chômage, tu percevras un complément de l’Onem.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  16. DAL

    Bonjour,

    mon fils de 25 ans a terminé ses études en juin et s’est inscrit comme demandeur d’emploi.

    Pour le moment il est en vacances mais compte, un fois ses vacances terminées, voyager en et en dehors de l’Europe. Il espère ici et là de trouver des petits jobs comme moniteur de Kitesurf ou autres. Il ne sait donc pas encore où il ira , ni ce qu’il fera, ni combien il gagnera.

    Pouvez-vous me dire ce qu’il devrait faire pour rester en ordre avec le forem, et ce qu’il devrait prendre comme mutuelle et assurance?

    Merci d’avance.

    Bien à vous,

    Dominique ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dominique,

      Comme votre fils a 25 ans, il n’y a pas de démarches particulières à effectuer auprès du Forem, sauf s’il perçoit actuellement des allocations de chômage (il devra alors déclarer son départ et perdra probablement ses allocations de chômage. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur cette page) ou qu’il est inscrit comme demandeur d’emploi (dans ce cas, il lui sera conseillé de se désinscrire pour éviter d’être convoqué alors qu’il est à l’étranger).

      Au niveau de la mutuelle, sachez que comme il est âgé de 25 ans, il devra en principe être titulaire de sa propre mutuelle. Pour un séjour à l’étranger de plus de 3 mois, il est nécessaire de prendre une assurance supplémentaire afin d’être rapatrié ou de prendre en charge des éventuels soins de santé.

      S’il a l’intention de partir plus d’un an, il pourrait éventuellement déclarer qu’il est temporairement absent auprès de la commune pour éviter qu’il ne soit radié. Plus d’information sur : https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/puis-je-quitter-mon-domicile-quelques-mois-et-conserver-ma-domiciliation-absence-temporaire

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter !

      Répondre
  17. roro

    Bonjour,

    J’ai 21 ans. J’ai raté ma première année en médecine vétérinaire en ayant que 30 des 60 crédits et u e place peu avantageuse au concours. Suite à cela j’ai des gros doutes en ce qui concerne la suite. J’aimerais savoir s’il est possible d’arrêter mes études pendant une année académique ainsi que travailler (le temps de réfléchir à ce que je veux faire exactement) ,et après, de reprendre ou non des études l’année qui suit (après m’être décidé).

    Que suis-je savoir (démarches, repercussions par rapport à mes parents, etc…)?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Roro,

      Avant tout, sache que si tu te poses des questions sur ton choix d’études ou de métiers plus tard, tu peux appeler au 02.514.41.11 afin d’obtenir un rendez-vous avec un de nos  conseillers en orientation scolaire et professionnelle.

      Et, pour revenir à ta question sur la possibilité d’arrêter tes cours cette année et de les reprendre l’année prochaine, la réponse est oui. Et, entre-temps, tu peux sans problème travailler (mais sous contrat ordinaire, puis que tu ne seras plus étudiant, tu ne pourras plus faire de job étudiant).

      Tu n’auras aucune démarche particulière à faire auprès de ton université. Ton inscription ne sera pas automatiquement renouvelée; si tu ne fais pas de démarches pour te réinscrire, tu ne seras plus considéré comme étudiant pour l’année 2020-2021. Par contre, si tu t’es déjà réinscrit, comme tu es sûr de ton choix de faire une année sabbatique, nous te conseillons de te désinscrire pour ne pas que 2020-2021 soit considérée comme année d’échec.

      Nous te conseillons aussi de t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès du service emploi de ta région. Tu débuteras alors le stage d’insertion de 12 mois à l’issue duquel tu pourrais ouvrir le droit aux allocations d’insertion si tu obtiens deux évaluations positives. Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Pendant ton stage d’insertion, tu garderas tes allocations familiales et pourras rester sous la mutuelle de tes parents jusqu’à la fin de celui-ci.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  18. Marjo

    Bonjour je viens de réussir ma 7eme après des examens de passage. Je travail encore en étudiant jusqu’à fin septembre. Dois je m’inscrire maintenant ou après chez actiris. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marjo,

      Comme tu ne comptes visiblement pas reprendre tes études l’année prochaine, malgré que tu fais actuellement un job étudiant, tu peux t’inscrire dès maintenant comme demandeuse à Actiris et débuter ton stage d’insertion. En effet, les jours de travail d’étudiant (sans cotisations de sécurité sociale) en août et/ou septembre qui suit la fin des études sont pris en compte dans le stage d’insertion. Tu trouveras plus d’informations sur les journées comptabilisées dans les stage d’insertion sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journees-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

      Répondre
  19. Pierre

    Bonjour,

    est-il possible de s’inscrire à l’université et comme demandeur d’emploi en parallèle?

    en effet, j’aurai 25 ans d’ici quelques jours et je ne bénéficierai donc plus des avantages liés au statut étudiant. étant titulaire d’un master, je cherche donc un emploi, tout en approfondissant mes études en horaire décalé. Cela me serait donc utile de pouvoir m’inscrire en tant que demandeur et démarrer mon stage d’insertion le plus vite possible, étant donné que mes parents ne perçoivent plus les allocations.

     

    je vous remercie par avance pour votre réponse,

     

     

    Répondre
    1. Pierre

      J’ai vu que cette question avait été traitée plus loin et je tiens donc à ajouter un détail : si les études poursuivies ne sont pas en horaire décalé, et donc principalement en journée, cela entre en conflit avec le stage d’insertion professionnel ? cf votre réponse du 24 juillet 2020 :  « Cela te permettra aussi d’entamer ce qu’on appelle le stage d’insertion professionnelle. Ce dernier est compatible avec ton projet d’études si ces dernières se déroulent en cours du soir »

      Merci

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Bonjour Pierre,

        Etant donné que tu vas avoir 25 ans, tu n’as malheureusement plus la possibilité d’effectuer un stage d’insertion au terme duquel tu ouvrirais un droit aux allocations d’insertion (chômage après études). En effet, pour y avoir droit il faut avoir fait le stage d’insertion professionnelle de 1 an ET introduit la demande d’allocation avant son 25 e anniversaire. Plus d’infos sur : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

        Si tu souhaites bénéficier d’allocations de chômage il faut que tu perdes un emploi de manière involontaire et que tu totalises, au moment d’introduire ta demande,  au minimum 312 jours de travail salarié, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande; ces 21 mois sont appelé période de référence. (Attention cette règle est valable jusqu’à tes 35 ans).

        Dans ta situation, tu pourrais donc t’inscrire comme demandeur d’emploi et bénéficier de l’aide à la recherche que peut te fournir le service emploi de ta région (Actiris, Forem, Vdab, ou Adg). Ces institutions sont spécialisés dans l’aide à la recherche d’emploi et disposent de divers services qui peuvent te guider. D’ailleurs, des conseillers y sont disponibles afin de discuter avec toi de ton projet professionnel (de le clarifier), de t’aider dans la construction des tes outils de recherche d’emploi. N’hésite donc pas à demander un rendez-vous avec eux. Surtout qu’ils peuvent éventuellement te conseiller en matière de plans d’embauche (des mesures de l’Etat ou des Régions qui offrent des avantages au employeurs et donc peuvent parfois favoriser l’engagement d’une personne). En t’inscrivant comme demandeur d’emploi, tes mois d’inscription peuvent te permettre de prétendre à certains plans d’embauche.

        Par contre, sache que si tu as l’intention de suivre des cours du soir en plein exercice (et non à horaire réduit), tu pourrais également travailler comme étudiant. En effet, il n’existe pas d’âge limite pour pouvoir travailler comme étudiant. Par contre, tu ne peux être inscrit comme demandeur d’emploi si tu souhaites continuer à travailler comme étudiant car le statut de demandeur d’emploi n’est pas compatible avec le statut de jobiste étudiant et prime sur celui-ci.

        D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

        Répondre
  20. Tata Mimi

    Mon neveu qui termine âgé de 24 ans peut-il s’inscrire comme demandeur d’emploi en résidant chez moi, qui habite Schaerbeek, tout en étant domicilié chez ses parents qui résident tous les deux en France et continuer à percevoir des allocations familiales?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tata Mimi,

      En principe, pour pouvoir s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris, il faut être domicilié à Bruxelles (ou dans une autre région de Belgique).

      Votre neveu, ne pourra donc malheureusement pas s’y inscrire s’il reste domicilié en France.

      Par contre, concernant les allocations familiales, nous de pourrons pas répondre à votre question car c’est la législation française qui intervient dans le cas de votre neveu.

      En effet, Bruxelles-J étant une plate-forme d’information belge, nous ne sommes malheureusement pas spécialisés dans la législation française. Nous vous invitons à poser cette question au CIDJ de la région dans laquelle est domicilié votre neveu afin de connaître ses droits: https://www.cidj.com/nous-rencontrer (en bas de page).
      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter !
      Répondre
  21. Marie

    Bonjour, je termine mon Master mais je n’ai pas fini mon mémoire. Je ne pense pas le rendre en août mais en décembre. Cependant, j’ai l’opportunité d’avoir un travail (non étudiant) dès septembre. Cela est-il compatible ? Puis-je devenir salariée et payer le minerval nécessaire pour être diplômée en janvier ? Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,

      Même si en principe tu pourrais travailler comme étudiante et devrait signer, en priorité, un contrat étudiant, rien ne t’empêche de signer un contrat classique. Tu pourrais donc signer un contrat de salariée et effectuer ton année pour ton mémoire.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  22. soso12

    bonjour,

    J’ai obtenu au mois de juin un bachelier en comptabilité et j’aimerais trouver un premier emploi et en même temps faire un master en cours du soir. Pouvez vous me dire quelles sont les démarches que je dois effectuer svp

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Soso12,

      Vu que le master que tu veux suivre est en cours du soir, tu as le choix entre rester étudiante ou t’inscrire comme chercheuse d’emploi. Mais étant donné que tu souhaites trouver un premier emploi, il semble plus logique de t’inscrire comme chercheuse d’emploi chez Actiris. Tu peux par exemple faire cette démarche en ligne sur actiris.be
      Cela te permettra d’avoir de l’aide de leur part pour ta recherche d’emploi et peut-être de pouvoir bénéficier de plan d’embauche. Cela te permettra aussi d’entamer ce qu’on appelle le stage d’insertion professionnelle. Ce dernier est compatible avec ton projet d’études si ces dernières se déroulent en cours du soir. Dans un an, si tu n’as pas d’emploi, tu pourras alors peut-être prétendre à des allocations d’insertion.
      Le seul « désavantage » de ton inscription chez Actiris comme chercheuse d’emploi sera que tu ne pourras plus travailler en tant qu’étudiante.
      Tu devras avertir ta caisse d’allocations familiales de tout changement de situation (inscription actiris, travail,…). Et si tu trouves un nouvel emploi ou que tu reçois des allocations d’insertion, tu devras t’inscrire comme titulaire dans une mutuelle.
      Bien à toi

      Répondre
  23. Mégane

    Bonjour, je suis en dernière année d’étude et je viens d’avoir une proposition d’emploi CDI à mi-temps que j’aimerai accepter.

    Dois-je m’inscrire à Actiris ?

    Quel statut vais-je obtenir celui de travailleur ou d’étudiant ?

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mégane,

      En principe, si tu es aux études, un·e employeur·euse est sensé te proposer un contrat d’occupation étudiant. Comme tu le vois sur la fiche suivante, signer un contrat étudiant présente plus d’avantages pour l’étudiant·e et l’employeur·euse: https://www.bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/quel-autre-type-de-contrat-un-etudiant-peut-il-conclure/  Cependant, un·e étudiant·e peut tout à fait conclure un contrat employé « classique » s’iel le souhaite.

      Dans le cas où tu conclues un contrat employé, si tu as moins de 25 ans et que tu travailles plus de 240 heures par trimestre, tu ne seras plus considérée comme ayant droit aux allocations familiales, et ce, bien que tu sois encore inscrite dans un programme d’études. Si tu souhaites plus d’informations au sujet des allocations familiales, tu peux contacter ta caisse d’allocations familiales et/ou consulter les pages 37/38 de notre guide législation sur le job étudiant : https://ijbxl.be/wp-content/uploads/2020/03/MAJ-Guide-Job-Final-Vecto-01.pdf  Vis-à-vis des impôts, un prélèvement anticipé sera effectué en fonction de tes salaires perçus en 2020 et les impôts « trop perçus » par le SPF Finances te seront reversés suite à la déclaration d’impôts que tu effectueras en 2021. Les cotisations sociales prélevées sur ton salaire seront plus importantes : 13,07% (et ne seront plus de 2,71%).

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  24. Laujoe

    Bjr, mon fils etait en bachelier 1ere annee. Malheureusement il a decroche en fevrier. Suite au Corona il a trouve job etudiant de Mars a juin dont les heures ne sont pas comptees dans les 475h. Il ne va plus recommencer l Ecole. Ce mois de juillet IL fait le meme job etudiant lavage des chariots au Carrefour. Peut il encore travailer Comme job etudiant ce mois d’août. Il s inscrira au mois d aout a actiris. Aurais je droit encore aux allocations s IL continue au mois d aout de travailler en job etudiant.  Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laujoe

      Le SPF Emploi part du principe que dès qu’un étudiant termine ses études et qu’il n’a plus d’obligation envers son école, il n’est plus considéré comme étudiant.

      En revanche, en pratique, l’ONSS continue d’accorder des cotisations sociales réduites (2,71% au lieu de 13,01%) aux jeunes qui continuent à travailler après la fin/interruption de leurs études en juin et ce jusqu’au 30 septembre.

      Suite à la fin de ses études, il peut s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès de l’agence régionale pour l’emploi (Actiris à Bruxelles, le Forem en Wallonie). Il démarrera alors un stage d’insertion professionnelle (SIP). Il s’agit d’une période de 310 jours minimum (1 an) et qui démarre au plus tôt le 1er août. Si tu souhaites plus d’informations sur le SIP, tu peux cliquer par ici: https://ijbxl.be/droit/les-allocations-dinsertion/  Ainsi, s’il s’inscris à partir du 1er août en principe (à nouveau), le statut de demandeur d’emploi n’est pas compatible avec un job étudiant. En revanche, en pratique (à nouveau), l’ONSS acceptera de lui octroyer des cotisation sociales réduites (comme pour un·e étudiant·e) jusqu’au 30 septembre.

      Ainsi, il peut travailler comme étudiant jusqu’au 30 septembre et être inscrit chez Actiris pour commencer ton SIP au 1er août. S’il a moins de 25 ans, il continuera à bénéficier des allocations familiales pendant la durée de son SIP.

       

      Comme tu le vois, les règles sont floues et le statut étudiant n’est pas unique dans le sens où chaque organisme détermine ses règles.

      Aux yeux de l’ONSS, il continuera à bénéficier des cotisations sociales réduites jusqu’au 30 septembre. Il peut donc tout à fait travailler comme étudiant. De la même manière, il peut tout à fait s’inscrire chez Actiris en août (entamer son stage d’insertion professionnelle) et continuer à travailler comme étudiant jusqu’au 30 septembre puisque l’ONSS lui accordera des cotisations sociales réduites.

      Tu peux retrouver cette information sur les pages 52 et 53 du guide législation sur le job étudiant disponible sur notre site: https://ijbxl.be/wp-content/uploads/2020/03/MAJ-Guide-Job-Final-Vecto-01.pdf

      et sur notre article: https://ijbxl.be/travailler/toujours-etudiant-pendant-lete-si-jai-fini-en-juin/

       

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  25. Engineer

    Bonjour ,
    J’aimerais bien avoir une idée sur mon cas ici à Bruxelles ! Je suis de nationalité marocaine et je suis venu cette année 2019/2020 pour faire un Master de Spécialisation de 60 crédits ,  que je vais finir vers le 10 Septembre 2020 ( j’ai une équivalence de niveau de mon diplôme d’ingénierie obtenu au Maroc En plus )  ! Mon titre de séjour prend sa fin vers le 31 Octobre normalement ! Je voudrais bien rester ici et trouver un Job dans mon domaine à Bruxelles . Pourriez vous me renseigner sur la démarche à suivre pour renouveler mon titre  séjour correctement et suivre un programme d’insertion au marché belge d’emploi ?!  Mes meilleures salutations.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Engineer,

      En étant ressortissant d’un pays hors EEE (espace économique européen), lorsqu’un·e employeur·euse souhaite t’embaucher, il sera nécessaire d’introduire une demande de permis unique auprès de la région avant l’expiration de ton titre de séjour.

       

      Il sera nécessaire d’effectuer ces démarches de demande de permis unique avec un·e employeur·euse, si tu n’es pas dans une de ces conditions de dispense : http://werk-economie-emploi.brussels/fr/permis-de-travail-dispense
      Si tu as besoin d’un accompagnement, des informations juridiques ou d’une aide pour effectuer ces démarches, tu peux te rendre dans l’un des services suivants:

      Une directive européenne prévoit une prolongation de titre de séjour afin de rechercher un emploi en Belgique. En revanche, il ne semble pas qu’elle ait été encore retranscrite dans la loi belge. Si tu souhaites plus d’informations à ce sujet, nous te conseillons de consulter un des services  cités ci-dessus ou Anne à l’atelier des droits sociaux: http://www.atelierdroitssociaux.be/node/14

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.
      Répondre
  26. Colleen

    Bonjour,

     

    Je viens de terminer mon master et je suis actuellement à la recherche d’un stage rémunéré voire d’un premier emploi. J’hésite cependant à m’inscrire pour un master complémentaire. J’aimerais toutefois commencer les démarches pour m’inscrire en tant que demandeur d’emploi auprès du FOREM. Toutefois, je suis pour le moment à l’étranger. Dois-je attendre d’être de retour en Belgique pour m’inscrire ou est-ce que je peux déjà le faire maintenant sur le site internet? Et vaut-il mieux attendre de savoir à 100% ce que je fais l’an prochain avant de m’inscrire?

    Merci d’avance!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Colleen,

      Si tu souhaites t’inscrire au Forem pour entamer ton stage d’insertion, il vaudra mieux attendre que tu sois en Belgique. En effet, ton stage ne démarrera pas tant que tu es à l’étranger. Le stage d’insertion étant une période pendant laquelle le Forem évaluera ta recherche d’emploi, il y a quelques obligations que tu dois suivre, notamment le fait de résider en Belgique, de chercher activement un emploi et d’être disponible sur le marché de l’emploi. Cela n’est donc pas compatible avec un séjour à l’étranger (sauf exceptions : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/). En fait, il est tout à fait possible de t’inscrire en ligne, mais tu risques d’être convoquée assez rapidement après ton inscription et de devoir donc te rendre sur place.

      Si tu hésites à recommencer un master l’année prochaine, cela ne t’empêche pas de quand même t’inscrire au Forem et de commencer ton stage d’insertion. Dans le pire des cas, si tu entames effectivement bien un master, il te suffira de te désinscrire et ton stage d’insertion sera annulé. Par contre, si tu n’entames finalement pas d’études, tu auras gagné quelques semaines de stage d’insertion. C’est peut-être donc mieux de t’inscrire en cas de doute.

      Tu trouveras les informations sur le stage d’insertion ici : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  27. Tania

    Bonjour,

    Je termine mes études en seconde session – je rends mon mémoire en août et il sera défendu début septembre. Dès lors qu’en est-il des dates limites pour l’inscription chez ACTIRIS ? (les dates limites n’étant mentionnées que pour une fin d’étude en première session).

    D’avance merci,

    Belle journée

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tania,

      Tu pourras t’inscrire comme demandeuse d’emploi à partir du moment où tu auras remis ton mémoire. Il n’existe effectivement pas de date précise à laquelle tu dois t’inscrire lorsqu’il s’agit d’une seconde session, mais on te conseille de t’inscrire au plus vite (généralement dans les 8 jours suivants la fin de tes études).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  28. Ed

    Bonjour j’ai pas trouver de catégorie mais voilà, je suis chomeur complet depuis 7 mois et j’encoure des soucis de santé qui vont me faire basculer vers la mutuelles, savez vous si au moins je percevrai la même chose ?.. merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ed,

      En principe, tu devrais recevoir un montant équivalent au chômage lorsque tu es indemnisé par la mutuelle.
      Les explications se trouvent sur: https://www.inami.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/salaries-chomeurs/Pages/calculer-indemnite.aspx

      Vous étiez chômeur au moment de votre incapacité de travail :

        •  Votre indemnité d’incapacité de travail est alors égale :
          • pendant les 6 premiers mois, à votre allocation de chômage sauf si montant est supérieur à votre indemnité d’incapacité de travail (c.-à-d. 60 % de votre salaire brut sur la base duquel votre allocation de chômage est calculée).

            Dans ce cas, vous aurez droit au montant de l’indemnité d’incapacité de travail et non au montant de l’allocation de chômage.

      • à partir du 7e mois, à 60 % de votre salaire brut sur la base duquel votre allocation de chômage est calculée.

      Votre situation familiale joue éventuellement un rôle à partir du 7e mois de votre incapacité de travail : elle détermine, en effet, votre indemnité minimum.

      Bien à toi

       

      Répondre
  29. Alexandra

    Bonjour Madame, Monsieur,

    Je suis inscrite chez Actiris depuis janvier de cette année. Je me suis inscrite pour trouver un emploi tout en continuent mes études en soirée. Actuellement, je n’ai que mon CESS. Je vais entamer ma dernière année de bachelier ( Promotion sociale) en septembre, il me reste juste à faire un TFE.

    Mes deux questions sont:

    Est-ce que j’aurai droit aux allocations d’insertion l’année prochaine même si je suis des études en soirée et n’ai plus le statue étudiant ?

    Quand je postule pour une offre d’emploi où le niveau maximum requis est le niveau C et que je suis encore des études: Est-ce que l’employeur ou/et le recruteur vont pouvoir retenir ma candidature même si je suis des études et même si j’ai que un CESS au moment où je postule ? Est-ce que ça posera un problème pour l’entreprise ? Ou est-ce un plus dans mon CV ?

     

    Merci d’avance,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alexandra,

      En principe, le stage d’insertion peut bien se dérouler convenablement pendant que tu suis une formation en soirée. Cela signifie que tu devrais pouvoir ouvrir un droit à des allocations d’insertion après un an d’inscription chez Actiris si tu remplis toutes les conditions. Tu retrouveras ces dernières sur cette page: https://bruxelles-j.be/?page_id=520

      Qu’entends-tu par le niveau C ? Je suppose que c’est niveau enseignement secondaire supérieur. Actuellement, tu es à ce niveau donc cela ne pose pas de problème. Par contre, lorsque tu obtiendras ton diplôme, tu seras au niveau B. A ce moment-là, cela pourrait éventuellement poser problème. Il faudra en discuter avec ton employeur.

      Bien à toi

      Répondre
  30. Arzu

    Bonjour,

    Je viens de terminer mes études, ma question est la suivante :

    « Si je m’inscris en tant que demandeur d’emploi, est-ce que je peux encore profiter de mon statut étudiant pour les mois de juillet, août et septembre ?  et la réponse vaut-elle aussi pour la VDAB

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Arzu,

      En principe, si tu arrêtes tes études en juin, tu ne seras malheureusement plus considéré comme étudiant . En effet, malgré que la question de savoir si un étudiant peut travailler comme jobiste pendant les mois de juillet, août et septembre s’il a terminé ses études en juin de la même année et qu’il ne souhaite pas reprendre d’études en septembre soit controversée, selon le contrôle des lois sociales, la réponse est non. Tu trouveras un article complet sur la question en cliquant sur https://ijbxl.be/travailler/toujours-etudiant-pendant-lete-si-jai-fini-en-juin/

      Il y a cependant une tolérance de l’ONSS et de l’ONEm par rapport au fait de travailler sous statut étudiant jusque fin septembre de l’année où tu termines tes études.

      Tu pourraisz donc t’inscrire comme demandeur d’emploi dès que tu seras diplômé. Ton stage d’insertion débutera le 1er août. Si tu travailles sous contrat d’occupation d’étudiant (sans cotisations de sécurité sociale), seuls les jours d’août et septembre seront comptabilisés dans son stage d’insertion.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  31. Flore

    Bonjour je termine mes études fin juin 2020, je suis domicilié à charleroi, j’aimerais faire une formation complémentaire à Bruxelles et m’y installer avec mon copain à Bruxelles. Est-ce que je dois m’inscrire chez actiris car j’aimerais travailler en même temps que ma formation qui sera quelques jours par semaine ? Dois-je changer de domiciliation avant de m’inscrire chez actiris ?

    Merci d’avance de vos réponses

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Flo,

      Cela peut dépendre du type de formation. Un jeune qui s’inscrit comme demandeur d’emploi après ses études lorsqu’il commence à chercher du travail s’inscrit en stage d’insertion. Si cette formation est compatible avec le stage d’insertion, cela peut être intéressant de s’inscrire. Si la formation n’est pas compatible avec le stage d’insertion, l’inscription en tant que demandeur d’emploi ne sera pas spécialement utile. Tu retrouveras plus d’informations sur le stage d’insertion ici: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ et sur les journées prises en compte dans le stage (et le type de formation compatible) sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journees-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Si tu vis à Bruxelles, c’est bien auprès d’Actiris que tu dois t’inscrire comme demandeuse d’emploi. En principe, si tu vis à Bruxelles et que tu n’es plus dépendante de tes parents, tu devrais te domicilier dans ton logement à Bruxelles.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  32. Anne

    Bonjour, ma fille termine ses études de master le 8 juillet 2020, et elle est domiciliée à Vilvoorde, quelles démarches doit -elle entreprendre, svp ? Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anne,

      A la fin des études, il est conseillé de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion afin d’entamer son stage. Puisque ta fille vit à Vilvorde, elle dépend de la région Flamande et doit donc s’inscrire auprès du VDAB. Tout ceci est expliqué dans la fiche ci-dessus.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  33. Max

    Bonjour

    Le ce1d ouvre t il le droit aux allocations de chômage ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Max,

      J’imagine que tu fais référence aux allocations de chômage sur base des études, également appelées allocations d’insertion.

      A l’issue de ton stage d’insertion professionnelle, tu pourras bénéficier des allocations d’insertion si tu remplis certaines conditions, dont celle-ci :

      Avoir terminé (pas forcément réussi) des études de plein exercice du cycle secondaire supérieur (6e général) ou la 3e année de l’enseignement secondaire technique, artistique ou professionnel. Sous certaines conditions, le suivi d’un enseignement spécialisé, le suivi d’un enseignement de promotion sociale, la fin d’une formation en alternance ou encore le suivi d’études ou de formations à l’étranger peuvent également ouvrir un droit aux allocations d’insertion.

      Attention, si tu as moins de 21 ans, tu dois être en possession d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou avoir terminé avec succès une formation en alternance. Celui qui ne satisfait pas à cette condition mais qui a terminé des études qui ouvrent le droit peut introduire une nouvelle demande une fois l’âge de 21 ans atteint. La liste des diplômes, des certificats et des attestations qui ouvrent un droit se trouve sur le site de l’ONEM.

      Par ailleurs, tu trouveras de plus amples informations à propos du stage d’insertion sur la fiche suivante : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  34. VAL

    Bonjour,

    Mon fils termine ses 3 années Bachelier de l’automobile ici en juin 2020.  J’ai bien compris qu’il doit s’inscrire au Forem (nous sommes en Wallonie)  dans les meilleurs délais … le stage d’attente prendra cours le 1 août dites-vous.

    mais :

    1/ – il a un job d’étudiant tout le mois de juillet…  cela implique-t-il d’autres démarches administratives  à faire ? cela a-t-il un impact sur ce stage d’attente  ?

    2/ – quelle démarche effectuer s’il change d’avis et qu’il reprend d’autres études en septembre ?

     

    D’avance merci pour la réponse que vous pourrez me donner

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Val,

      La démarche que nous conseillons à votre fils est de s’inscrire comme demandeur d’emploi dès qu’il sera diplômé. Son stage d’insertion débutera le 1er août. S’il travaille sous contrat d’occupation d’étudiant (sans cotisations de sécurité sociale), seuls les jours d’août et septembre seront comptabilisés dans son stage d’insertion.

      Si finalement il décidait de reprendre des études en septembre, son stage d’insertion sera interrompu.En effet, le stage d’insertion n’est pas compatible avec les études. Il devra alors simplement avertir le Forem. Mais, il pourra s’inscrire à la fin ou à l’arrêt de ses études-là et recommencer son stage d’insertion.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  35. MC

    bonjour Madame,Monsieur,

    ma préoccupation concerne certe une première inscruption comme demandeur d’emploi car d’ici un mois j’aurrai fini ma formation en lp, il se fai que je suis pas de nationalité française, alors quelle est la demarche à suivre dans ce cas? merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour MC,

      Il nous semble bien que tu sois en France.  Nous ne pourrons donc malheureusement pas répondre à ta question. Nous sommes une plateforme d’information belge. Nous ne sommes pas compétents quant aux questions des jeunes dans ta situation vivant en France. Pour t’aider dans ta recherche, nous te conseillons de te rendre sur le site: https://www.cidj.com/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Nous ne sommes pas compétents quant aux questions des jeunes français dans ta situations. Pour t’aider dans ta recherche de réponse, nous te conseillons de te rendre sur le site: http://www.cidj.com/

       

       

      Répondre
  36. Arthur

    Bonjour,

    Je suis étudiant en BAC 3 et termine mes études supérieures cette année, en juin. Après deux diplômes de bachelier, je souhaite commencer à travailler.

    La remise de mon mémoire étant le 12 juin, je compte m’inscrire au plus vite chez Actiris.

    Cependant, et heureusement, j’ai effectué un stage obligatoire cette année qui m’a permis de déjà trouver un emploi qui débutera le 6 juillet. Il s’agit là d’un CDI dans le domaine de mes études.

    Cependant, je ne suis pas sûr de bien comprendre si ma situation sera en règle si je m’inscris chez Actiris mi-juin, et que je commence déjà à travailler en juillet.
    Pourriez-vous me renseigner à ce sujet ? Est-il nécessaire dans ma situation de m’inscrire ?

     

    Merci à vous,
    Arthur

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Arthur,

      A priori, tu n’es légalement pas tenu de t’inscrire auprès d’Actiris.

      Par contre, tu dois t’inscrire auprès d’une mutualité comme titulaire si tu as 25 ans (que tu sois étudiant, salarié, chômeur ou en stage d’insertion professionnelle) ou si tu as moins de 25 ans, et que tu as un contrat de travail.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  37. Florence

    Bonjour !
    Je termine bientôt mes études. Il ne me reste que mon mémoire à rendre d’ici la semaine prochaine. Pourrais-je encore travailler comme étudiante cet été? Si non, puis-je déjà m’inscrire en tant que demandeuse d’emploi dès maintenant alors que l’année scolaire n’est techniquement pas encore fini avant juin (voire août si j’ai une deuxième session) mais que je suis déjà libre pour travailler?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Florence,

      Cette question soulève des controverses.
      En effet, différentes instances, contrôlant le travail étudiant (l’Onem, le contrôle des lois sociales et l’ONSS), sont en désaccord.
      Tu trouveras un article détailler sur la question sur la page suivante :https://ijbxl.be/travailler/toujours-etudiant-pendant-lete-si-jai-fini-en-juin/

      Concernant ton inscription en tant que demandeuse d’emploi, ton stage d’insertion ne pourra débuter que lorsque ta formation sera entièrement terminée, délibération comprise.
      La remise du mémoire ne sera donc pas suffisante.

      Bien à toi.

      Répondre
  38. Lauriane

    Bonjour,

    Actuellement étudiante à l’Université de Bruxelles, et étant en fin de parcours, nous avons reçu un email nous informant que nous pourrons bientôt s’inscrire chez « Actiris ». Toutefois j’aurai une question. En effet, je suis venue en Belgique pour la fin de mes études, mais je suis de nationalité française. De ce fait, je ne suis pas du tout familiariser avec cette plateforme.

    Je souhaite continuer à vivre ici à la fin de mes études, ainsi pourrai-je quand même m’y inscrire sachant que ma carte d’identité est française ?

    De plus, j’aimerai m’inscrire à une formation supplémentaire, si je suis accepté, cela changera t-il quelque chose à mon inscription chez Actiris ?

    Merci d’avance,

    Bien cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lauriane,

      Tu peux tout à fait t’inscrire auprès d’Actiris même si tu es de nationalité Française, pour autant que tu sois domiciliée à Bruxelles.

      Actiris est un peu le correspondant du Pôle Emploi, c’est donc le service emploi de la Région de Bruxelles-Capital. Cet organisme t’aidera donc pour les démarches liées à la recherche d’emploi.

      Il est généralement conseillé aux jeunes terminant leurs études de s’y inscrire s’ils ont moins de 25 ans et/ou qu’il souhaiter débuter leurs recherches d’emploi. En effet, lorsque tu as moins de 25 ans et que tu t’inscris auprès d’Actiris, tu es inscrite en stage d’insertion professionnelle : c’est une période de 310 jours (soit 1 an) pendant laquelle tu dois prouver à Actiris que met tout en œuvre pour trouver un emploi et au terme de laquelle tu peux percevoir des allocations de chômage (appelées chômage après études ou allocations d’insertion) si tu as obtenu 2 évaluations positives de ton comportement de chercheuse d’emploi.

      Il peut donc être intéressant de s’y inscrire à la fin de ses études, d’autant plus que des périodes d’inscription peuvent aussi te permettre d’avoir accès à des plans d’embauche (des mesures de l’Etat ou des Régions qui offrent des avantages aux employeurs et donc peuvent parfois favoriser l’engagement d’une personne)

      Mais attention, certains types d’études/formation ne sont pas compatible avec ce stage d’insertion. Tu trouveras plus de détails à ce sujet sur : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journees-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Il serait donc plus prudent de d’abord t’assurer de la compatibilité de ton stage d’insertion avec ton inscription comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion. Si ce n’est pas le cas, le mieux serait de t’inscrire auprès d’Actiris après la fin de ta formation car ton stage d’insertion sera invalidé par ta formation.

      Si tu as plus de 25 ans, le fait d’entamer une formation serait en principe compatible avec ton inscription comme demandeuse d’emploi.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
      1. Lauriane

        Bonjour,

        Merci beaucoup pour votre réponse rapide et clair.

        J’ai eu depuis le papier officiel ayant rendu et validé mon mémoire de master. J’ai alors voulu m’inscrire sur le site Actiris, toutefois, étant française je n’ai pas de numéro nationale belge. Je souhaite cependant rester à Bruxelles pour travailler, ainsi j’aimerai savoir quelles sont les solutions possibles pour m’y inscrire ? A savoir, que je ne peux malheureusement pas pour le moment me déplacer sur une de vos antennes, étant actuellement en France.

        Aussi, je tiens à préciser que j’ai eu 25 ans cette année.

        Merci d’avance,

        Bien cordialement

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles
          Bonjour Lauriane,

          Pour pouvoir t’inscrire chez Actiris, il faut que tu sois domiciliée à Bruxelles.
          Cela veut dire qu’il faut que tu t’inscrives à l’administration communale (mairie) de ton lieu de résidence.
          Lorsque tu seras inscrite dans le registre national, tu auras un numéro national qui te permettra de t’inscrire chez Actiris.
          Comme tu as déjà 25 ans, tu ne pourras pas obtenir d’allocation d’insertion au terme de l’année de stage d’insertion.
          Tu ne pourras ouvrir de droit au chômage qu’après avoir travaillé au minimum 3212 jours dans les 21 mois précédant la demande d’allocation de chômage.

          N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

          Répondre
  39. S.

    Bonjour,

    Mon fils, âgé de 25 ans, vient de terminer des études supérieures en janvier 2020. Il est inscrit comme demandeur d’emploi en région wallonne. Il vit avec moi. Que va-t-il se passer (s’il ne trouve pas d’emploi) et dans combien de temps par rapport à une indemnité de chômage, les allocations familiales, la mutuelle? Merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Solange,
      En principe, si votre fils a 25 ans, il ne peut malheureusement plus ouvrir de droit au chômage sans avoir travaillé. En effet, ouvrir un droit au chômage après études (allocations d’insertion) après avoir accompli un stage d’insertion professionnelle est destiné aux personnes âgées de moins de 25 ans (le stage d’insertion doit d’ailleurs être accompli avant le 25 e anniversaire. Plus d’information sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/).
      A partir de 25 ans, la seule possibilité pour ouvrir un droit au chômage est sur la base d’un travail salarié (soumis aux cotisations sociales, secteur chômage compris). En effet, votre fils pourra ouvrir un droit au chômage sur base du travail s’il effectue au moins 312 jours de travail salarié sur les 21 mois précédant sa demande (cette règle est valable jusqu’à ses 36 ans). De plus la perte de son emploi doit être involontaire.
      En attendant d’avoir un emploi, votre fils peut en principe  être convoqué afin d’être aidé dans ses démarches de recherche d’emploi (et il est toujours vivement conseillé de répondre aux convocations du Forem). Attention, il n’y a pas d’obligation de trouver du travail en tant que tel, mais d’être disponible sur le marché de l’emploi, cela signifie que le Forem pourrait demander à votre fils de prouver qu’il cherche activement de l’emploi. Le mieux serait donc de contacter son conseiller emploi pour établir un plan d’action.
      Au niveau des allocations familiales, ce droit s’arrête malheureusement à la fin du mois au cours duquel le jeune atteint l’âge de 25 ans (même si le jeune étudie encore).
      Et concernant la mutuelle, votre fils normalement est tenu de devenir titulaire de sa propre mutuelle (celle de son choix). Plus d’informations sur https://www.bruxelles-j.be/ta-sante/mutuelle-et-prix-des-soins-de-sante/comment-et-quand-sinscrire-a-une-mutuelle/
      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter !
      Répondre
      1. Chima

        Bonjour,

        Je suis dans le même cas et je me demandais vers où se tourner pour une aide financière le temps de trouver un emploi ? Quelles sont les différentes possibilités qui s’offrent à nous ? (25 ans et plus)

        Merci !

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Chima,

          Comme tu n’as pas de revenus, tu pourrais introduire une demande auprès du CPAS de ta commune de résidence. Mais, il faut savoir que l’aide du CPAS n’est pas automatique.

          Dans la pratique, lors que tu introduis une demande d’aide, un(e) assistant(e) procède à une enquête sociale et effectue une visite à domicile pour vérifier que tu sois bien dans les conditions pour bénéficier de cette aide. Il te sera alors demandé de fournir toute une série de documents et d’informations sur ta situation familiale, tes revenus…

          Avant de t’accorder une quelconque aide, le CPAS pourrait tenter de savoir dans quelle mesure tes parents peuvent subvenir à tes besoins. S’ils en ont les moyens, il est probable que le CPAS leur demande d’intervenir.

          L’enquête sociale sera soumise au Comité Spécial du Service Social du CPAS qui décidera si tu as droit au revenu d’intégration sociale ou non. Il est malheureusement pas possible pour nous de prédire une telle décision.

          Pour plus d’informations, contacte-nous !

          Répondre
  40. E

    Bonjour,

    Je vais finir mes études universitaires en juin 2020. Je compte m’inscrire dès que possible (une fois la décision du Jury rendue) en tant que demandeur d’emploi, comme recommandé. La période de stage d’insertion professionnelle commencera le 1er aout. Ma question: puis-je effectuer un stage sous convention d’immersion professionnelle dès le mois de juillet, donc avant la date officielle de début de la période de stage d’insertion professionnelle?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

       

      Bonjour E,

       

      Rien ne t’empêche de commencer une convention d’immersion professionnelle à partir de juillet. Par contre, la CIP peut être compatible avec le stage d’insertion professionnelle si elle est considérée comme utile pour ton insertion sur le marché de l’emploi aux yeux de l’ONEm. Le mieux serait donc contacter le directeur de ton bureau de chômage (en lui adressant une lettre ou en contactant le service Ruling de l’ONEm : https://www.onem.be/fr/formulaires/ruling) afin d’éviter que la CIP reporte le début de ton stage d’insertion.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  41. NI

    Bonjour, après 4 ans de travail je me suis inscrit au Capac en fevrier 2019, recevant le chomage complet. Apres un mois je suis tombée malade jusqu’a fin janvier 2020 (10 mois de maladie couvert par la mutuelle). Apres je me suis reinscrit au Capac. Les allocations que je reçois maintenant du Capac sont calculé à partir de ma première inscription en fevrier 2019, donc je recois le 40 % du dernier salaire perçu (je suis cohabitant sans charge de famille). Je voulais savoir si c’est correct? Merci pour votre aide!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour NI,
      Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps mais sont dégressives. La dégressivité des allocations de chômage continue de courir lors de périodes des maladie couvertes par la mutuelle. Dès lors, il semble normal que le montant de ton allocation de chômage ait diminuée par rapport à ta dernière allocation.
      Tu pourrais toutefois t’adresser à la CAPAC afin de faire le point sur ta situation.
      Note que, bien que cela ne soit pas encore acté officiellement (un arrêté royal devrait bientôt sortir), la ministre de l’économie a annoncé que le montant des allocations de chômage serait « gelé » pour la période allant du 1er avril au 30 juin (voire plus tard selon l’évolution de la situation).
      Concrètement, cela signifie que si tu bénéficies d’allocations de chômage, le montant de tes allocations ne diminuera pas entre le 1er avril et le 30 juin. Tu es concerné si tu es actuellement en période 1 ou 2 de chômage, c’est-à-dire que le montant de tes allocations pourrait encore être diminué avec le temps. Une bonne nouvelle donc !
      Cette décision suit la logique que, avec les circonstances actuelles, il est tout bonnement impossible pour les demandeurs d’emploi de chercher activement un travail.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  42. Pierre

    Bonjour,

    Ayant fini mes études en juin et commencé à travailler en août, je me demandais s’il était nécessaire de m’inscrire malgré tout chez Actiris.

     

    Merci d’avance pour votre aide

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pierre,

      A priori, tu n’es légalement pas tenu de t’inscrire auprès d’Actiris. Si tu décides de le faire, tu serais considéré comme demandeur d’emploi libre pendant ta période de travail.

      Si tu as signé un CDD, il te sera par contre conseillé de t’inscrire dès la fin de ce dernier. Certaines périodes de travail, comme l’Article 60 ou une période de travail de moins de 3 mois peuvent être assimilée à des périodes d’inscription comme demandeur d’emploi pour avoir accès à des plans d’embauche (des mesures de l’Etat ou des Régions qui offrent des avantages aux employeurs et donc peuvent parfois favoriser l’engagement d’une personne).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  43. Oumar

    4+8

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Oumar,

      Ça fait 12 🙂
      N’hésite pas si tu as des questions sur la fin de tes études.

      Répondre
  44. Franckini

    Bonjour à vous! je me nomme ALEXANDROU et je vis à MADAGASCAR, j’ai terminé mes études en mois de Mars 2019 dans le domaine du Droit en l’occurrence le Droit Privé.
    Actuellement, je suis sur le point de me trouver un stage d’insertion professionnelle, et par rapport à votre information ci-dessus, il s’agit d’un système basé à Bruxelles notamment sur ACTIRIS. Alors ma question c’est de savoir si j’ai accès à ACTIRIS depuis MADAGASCAR ou le cas échéant,  quels conseils donnerez-vous pour m’aider à trouver un stage d’insertion professionnel plus rapidement? de préférence en Suisse ou en France.
    Cordialement,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Franckini,

      Actiris est le service régional de l’emploi destinée aux bruxellois.  Cela veut dire que tu n’as pas accès aux services d’Actiris depuis Madagascar.

      Si tu souhaites trouver du travail en France, tu peux consulter https://www.cidj.com/

      Et si tu souhaites travailler en Suisse, tu peux consulter https://www.travailler-en-suisse.ch/emploi-suisse/travailler-en-suisse

      Bien à toi

       

      Répondre
  45. zaineb

    Bonjour,

    Mon employeur à déposé le permis de travail unique auprès de la région (Leuven) . Avez-vous une idée combien cela va prendre du temps?

    Merci 🙂

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Zaineb,

      Il y a un double délai à partir du moment où l’employeur a rmis le dossier.

      La Région (la Flandre dans ton cas) a un délais de 15 jours pour remettre sa décision quant à l’autorisation de travail. Si elle valide le dossier, elle doit alors le transmettre à l’Office des étrangers endéans les 15 jours pour que celui-ci prenne une décision en termes de séjour. L’Office des étrangers à un délai de 4 mois pour prendre une décision. Tu auras donc une réponse dans maximum 4 mois et 15 jours (mais ce délai pourrait bien entendu être plus court). Nous ne pouvons malheureusement pas être plus précis que cela.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  46. Pauline

    Bonjour,

    Je viens tout juste de finir mes études (mon mémoire a été rendu, et a été validé ce samedi 25/01/2020). Je me suis inscrite chez Actiris il y a 3-4 semaines maintenant et j’ai bien pensé à changer mon statut. Mais comment pouvons-nous prouver que nous recherchons effectivement de l’emploi, même en dehors du site Actiris ? (parce que je pense qu’on doit prouver nos recherches ?). Ensuite, y a-t-il d’autres formalités à régler/régulariser en attendant de trouver du travail lorsqu’on vient tout juste d’être diplômé ? Ensuite, doit-on prévenir Actiris lorsque nous avons trouvé de l’emploi ? Enfin, pouvons-nous prendre rendez-vous chez Actiris pour ce genre de questions, parce que j’en aurai sûrement d’autres…  ? Merci à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pauline,

      Si tu as moins de 25 ans, tu es inscrite en stage d’insertion professionnelle. C’est une période de 310 jours, soit un an, pendant laquelle tu dois effectivement prouver à Actiris que tu cherches concrètement de l’emploi afin d’obtenir deux évaluations positives et pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage après études. Tu trouveras plus d’explication sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Pour prouver tes recherches d’emploi, Actiris conseille de conserver toutes preuves (écrites) de recherche d’emploi. Tu trouveras sur leur site des exemples des différents types de preuves attendus : http://www.actiris.be/jeunes/tabid/976/language/fr-BE/Controle-de-ma-disponibilite.aspx (en bas de page  » Conseils pour conserver les preuves de vos démarches de recherche d’emploi »).

      Au niveau des autres formalités, tu devras sans doute signaler ton changement de statut auprès de ta caisse d’allocations familiales.

      Si tu trouves un emploi, il faudra effectivement prévenir Actiris pour éviter de te faire convoquer pendant ton contrat.

      Il est tout à fait possible de prendre rendez-vous auprès d’un conseiller emploi d’Actiris afin de poser tes questions. Il existe d’ailleurs une antenne dans chaque commune. Tu trouveras les coordonnées de celles-ci sur http://www.actiris.be/ce/tabid/759/language/fr-BE/Nos-antennes-Actiris.aspx#

      Si tu le souhaites, tu pourrais également venir nous voir en permanence pour poser toutes tes questions : https://ijbxl.be/nos-permanences/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  47. mt

    bonjour

    quelle démarche faut faire lorsqu’on veut  partir à l’étranger comme étudiant/jobiste

    auprès de vos services

    merci d’avance et bonne journée

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mt,

      Malheureusement Bruxelles-J est une plateforme d’information et ne peut t’accompagner dans les démarches pour partir en tant qu’étudiant jobiste à l’étranger.

      Tu pourrais peut-être te renseigner sur des possibilités de départ à l’étranger (hors jobs étudiants) auprès des services suivants :

      – Dynamo international : https://www.dynamob.org/

      – Bureau international de la jeunesse: https://www.lebij.be/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  48. mt

    bonjour

    j’arrete mes etudes en juin, je veux partir à l’étranger en tant que jobiste étudiant

    que dois je faire comme démarche ?

    bonne journée et merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mt,

      En principe, si tu arrêtes tes études en juin, tu ne seras malheureusement plus considéré comme étudiant (du moins en Belgique). En effet, malgré que la question de savoir si un étudiant peut travailler comme jobiste pendant les mois de juillet, août et septembre s’il a terminé ses études en juin de la même année et qu’il ne souhaite pas reprendre d’études en septembre soit controversée, selon le contrôle des lois sociales, la réponse est non. Tu trouveras un article complet sur la question en cliquant sur https://ijbxl.be/travailler/toujours-etudiant-pendant-lete-si-jai-fini-en-juin/

      Cela dit, Bruxelles-J étant une plateforme d’information belge, nous ne pouvons te renseigner sur les conditions pour travailler comme étudiant à l’étranger; il faudrait te référer aux règles des pays dans lesquels tu souhaiterais travailler (sur lesquels nous n’auront malheureusement aucune information).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  49. Manu

    Bonjour,

    Le fils de mon amie (plus de 18 ans) suit des cours en Angleterre jusqu’en avril. À son retour, je pense qu’il perdra son statut étudiant puis que les études n’iront pas jusqu’au 15 juin. Peut-il rester sans statut jusqu’à la rentrée de septembre, date à laquelle il s’inscrira en Haute Ecole et redeviendra étudiant? Et si oui touchera-t-il encore les allocations familiales de mai à septembre et sera-t-il encore sur la mutuelle de ses parents? Ou bien faut-il s’inscrire chez Actiris pour quelques mois pour conserver ces droits? Déjà un grand merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Manu,
      Effectivement, s’il ne poursuit pas d’études de mai à septembre, il n’aura plus le statut d’étudiant. Pour les personnes entre 18 ans et 25 ans, pour maintenir le droit aux allocations familiales il est possible de :
      –  Suivre au moins 17 heures (une période de cours de 50 minutes est assimilée à 1 heure) de cours par semaine en promotion sociale (les 17h peuvent provenir de différentes formations – ex : 10h / semaine de néerlandais et 7h/semaine d’anglais).
      – Être inscrit à au moins 27 crédits ou 13h de cours / semaine de cours de promotion sociale niveau enseignement supérieur (master, bachelier, etc).
      – S’inscrire chez Actiris dans le cadre de son stage d’insertion (le droit aux allocations familiales est alors maintenu pour la durée du stage d’insertion). Il aura alors le statut de demandeur d’emploi. Il récupérera le statut étudiant en se désinscrivant d’Actiris à la rentrée et en se ré inscrivant à la haute école.
      Attention au fait qu’il faut bien distinguer le statut étudiant par rapport au droit aux allocations familiales et par rapport au statut de travailleur étudiant. S’il décidait de s’inscrire en promotion sociale à raison de 17h/semaine, dans le cadre de cours de langue par exemple, il maintiendrait son droit aux allocations familiales mais il n’est pas certain qu’il puisse bénéficier du statut étudiant dans le cadre du travail. En effet, la législation concernant le statut de travailleur étudiant est relativement floue (aucun minimum d’heures pour bénéficier de ce statut n’ayant été déterminé contrairement au droit aux allocations familiales). En effet :
      « La notion d’étudiant n’est pas définie dans la loi.  Ce concept doit être interprété de manière large.  Tu peux signer un contrat d’occupation étudiant si tu es étudiant à titre principal dans l’enseignement secondaire (général, technique, professionnel ou artistique), supérieur, universitaire, si tu prépares un jury central,… Devant le manque de précision de la loi (aucune indication sur un nombre minimum d’heures de cours par semaine par exemple), le Service Public Fédéral de l’Emploi se garde un pouvoir d’appréciation pour les situations équivoques ». S’il décidait de suivre des formations en promotion sociale (pas de plein exercice et donc situation équivoque) et qu’il aimerait savoir s’il peut travailler comme étudiant, il faudrait qu’il contacte le Contrôle Des Lois Sociales de la région afin de leur demander si, au regard des cours qu’il suit, il peut ou non travailler comme étudiant : https://www.emploi.belgique.be/fr/propos-du-spf/structure-du-spf/inspection-du-travail-dg-controle-des-lois-sociales/directions-5
      S’il décidait de s’inscrire chez Actiris pour maintenir ses allocations familiales, il est sûr qu’il ne pourrait plus travailler en tant qu’étudiant jusqu’à ce qu’il se ré inscrive à la haute école et se désinscrive d’Actiris car il aurait le statut de demandeur d’emploi durant cette période.
      Au niveau de la mutuelle, il peut rester personne à charge de ses parents.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  50. Yra

    Bonjour,

    Je suis diplômé depuis depuis septembre 2018 en Informatique dans une Haute école de Liège, je n’ai pas trouvé de job mais avec ma copine qui est étudiante française et qui réside actuellement en France, nous voudrions nous prendre un appartement tout les 2, est-ce possible sans avoir de boulot actuellement ( en espérant que je trouve un travail ) de louer un appartement? Sachant qu’a ce moment là ma copine sera toujours aux études en Belgique à ce moment là

    Merci d’avances

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Yra,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car nous ne connaissons pas l’état de tes finances.

      En effet, le fait de louer un appartement engendre des dépenses:  lorsqu’on souhaite louer un logement, il faut se constituer une garantie locative qui généralement représente l’équivalent de 2 à 3 mois de loyer.

      Aussi, de manière mensuelle, vous devrez payer un loyer au propriétaire de votre appartement. Il est conseillé que le montant du loyer n’excède pas 1/3 des revenus nets du ménage. Il est également important de tenir compte des différentes charges à payer.

      Sache que si vous ne disposez pas de moyen pour subvenir à vos besoin, il est possible pour toi de demander une aide auprès du CPAS de la commune dans laquelle vous serez domicilié (autant pour la constitution de la garantie locative que pour une aide financière mensuelle). Cependant,  l’aide octroyée par un CPAS n’est pas automatique: lorsque tu introduis une demande d’aide, un(e) assistant(e) social(e) effectue une enquête sociale et une visite à domicile afin de vérifier que tu sois bien dans les conditions pour bénéficier de cette aide. On te demandera alors de fournir toute une série de documents et d’informations sur ta situation familiale, tes revenus,… Il est donc important que l’assistant(e) social(e) soit informé(e) de toute ta situation pour que la décision soit prise de la manière la plus juste. Tu trouveras plus de renseignement au sujet du CPAS sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  51. seeryu

    Bonjour j’ai une question à vous poser un peu technique j’étais au chômage entre février et juin j’ai travaillées temps plein juillet août et septembre j’ai eu mon statut étudiant en octobre novembre décembre j’ai travaillé. Et  mes cours sont terminés je fais une  nouvelle demande au chômage il  mon  demande une attestation de travail chez l’employeur que j’ai travaillé autant que étudiant et en plus de mon C4

    Est-ce normal la capac demande une attestation de travail en tant qu’étudiant ????

    Wagner

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Seeryu,

      Il semble normal que la Capac ait besoin de tous les C4 de tes différentes occupations. Cela permettra à l’ONEM de comptabiliser toutes les périodes où tu as cotisé pour le chômage.
      Rencontres tu des difficultés pour fournir tous les documents demandés par la Capac ?
      N’hésite pas à en discuter directement avec la Capac pour comprendre les raisons des documents demandés.

      Bien à toi

      Répondre
  52. cam

    Bonjour,

    J’ai 23 ans et ai terminé mes études universitaires en juin dernier. Je suis actuellement stagiaire rémunérée jusque fin février (Bruxelles Formation). Je partirai à l’étranger après mon stage pour une durée d’environ 6 mois. Je ne compte par travailler durant cette période. Quelles démarches dois-je entreprendre pour obtenir un statut social et être couverte? Dois-je tout de même m’inscrire en tant que demandeuse d’emploi? Car je ne serai pas présente sur le marché de l’emploi durant cette période…

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    Bien à vous,

     

    Camille

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Camille,
      Si tu parts à l’étranger durant ton stage d’insertion ( https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ ) dans le cadre de loisirs, ton stage d’insertion professionnelle sera prolongé de la durée de ton séjour à l’étranger. Afin d’éviter des tracasseries administratives, il t’est conseillé de prévenir le service régional de l’emploi (Actiris, Forem, VDAB ou ADG) avant ton départ. Cela t’évitera, par exemple, de ne pas pouvoir répondre à une éventuelle convocation de ce service pendant ton séjour à l’étranger. Ce qui aurait pour conséquence de recevoir une évaluation négative et prolongerait ton stage d’insertion professionnelle. Pour rappel, il faut obtenir deux évaluations positives de la part d’Actiris pour pouvoir ouvrir un droit à des allocations d’insertion.
      D’une manière générale, les séjours ou stages qui ne sont pas axés sur l’intégration professionnelle (séjours au pair, séjours à la ferme, échanges culturels,…) ne sont pas comptabilisés dans le stage d’insertion professionnelle.
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/
      Tu trouveras les informations relatives aux allocations familiales dans le cadre d’un séjour à l’étranger via la fiche suivante : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/les-allocations-familiales/tu-vis-ou-tu-voyages-a-letranger-mais-as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales/
      Il est cependant recommandé de prendre contact avec ta caisse d’allocations familiales (parce que les règles pourraient être différentes selon ta région).
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  53. Timo

    Bonjour. Français, je viens de terminer mes études de kinésithérapeute à Louvain (UCL). En recherche d’emploi sur la région de Bruxelles où je demeure, je suis handicapé par le fait d’être fraîchement sorti de mes études. A chaque demande, il m’est rétorqué mon manque d’expérience. Il y a-t-il des bourses ou autres moyens pour subvenir à mes besoins en attendant de trouver un emploi (temps partiel, cdd, cdi) ? Egalement est-il possible de bénéficier de l’assurance chômage ? Merci de votre réponse. Bonne journée.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Timo,

      Il existe des possibilités pour faire des formations/stages en entreprise afin d’acquérir de l’expérience professionnelle :

      La FPIE (Formation Professionnelle Individuelle en Entreprise) : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/les-allocations-de-formation-fpi-pfi/

      La CIP (Convention d’Immersion Professionnelle) : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/la-convention-dimmersion-professionnelle/

      Si tu t’inscris chez Actiris, tu pourrais éventuellement bénéficier d’allocations d’insertion après avoir accompli ton stage d’insertion professionnelle (qui est une période d’un an avant de pouvoir ouvrir un droit aux allocations d’insertion – allocations de chômage sur base des études) si tu réponds aux conditions (être âgé de moins de 25 ans au terme du stage d’insertion).
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/
      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35
      En tant que Français, tu devras probablement avoir travaillé au moins 3 mois pendant le stage d’insertion pour espérer pouvoir ouvrir un droit à ces allocations. N’hésite pas à nous appeler au 02/514.41.11 si tu veux en discuter.

      Concernant les allocations de chômage sur base du travail, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période donnée en fonction de ton âge pour en bénéficier : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Malheureusement, entre temps, il n’existe pas de bourses ou autres avantages permettant de subvenir à tes besoins.

      Tu pourrais faire une demande d’aide auprès de ta commune de résidence (CPAS) MAIS ce n’est pas recommandé pour plus de 3 mois (sauf si tu as une carte E+) car l’Office des étrangers peut retirer ton droit de séjour s’il estime que tu es une charge déraisonnable pour les pouvoirs publics belges.

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  54. Sîh-mauwn

    Bonjour,

    Je suis actuellement en dernière année d’études en droit, je devrais être diplômée en janvier 2020.

    Cependant, je ne souhaite pas exercer dans mon domaine d’études, j’aimerais donc entamer une formation à l’EFP en stylisme pour une durée de 3 ans dès septembre 2020. La formation est en alternance, je serai donc normalement sous le régime d’une convention de stage avec un faible revenu.

    Ayant 25 accomplis cette année, je ne souhaite plus dépendre de mes parents mais avec un faible revenu je ne peux envisager de vivre seule ni même en collocation étant donné que le montant de mon revenu ne suffirait qu’à couvrir le montant de mon loyer.

    Ma question est la suivante, puis-je bénéficier d’une allocation particulière en complément de mon faible revenu ?

    En espérant avoir une réponse de votre part, d’avance bonne journée !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sîh-mauwn,

      Théoriquement, tu pourrais introduire une demande d’aide financière auprès du CPAS de ta commune, mais il faut savoir que ce droit n’est pas automatique.

      En effet, lorsque tu introduis une demande d’aide, un(e) assistant(e) social(e) effectuera une enquête sociale et une visite à domicile afin de vérifier que tu sois bien dans les conditions pour bénéficier de cette aide.

      On te demandera alors de fournir toute une série de documents, d’informations sur ta situation familiale, tes revenus, les revenus de tes parents et également dans quelle mesure ceux-ci sont en mesure de subvenir à tes besoins. Si tes parents en ont les moyens, il est donc probable que le CPAS leur demande d’intervenir.

      Il en va de même si tu as l’intention de quitter le domicile familiale,  il faut savoir que le CPAS n’aide généralement pas les jeunes qui veulent prendre leur indépendance  (sauf dans le cadre d’une rupture familiale) et risquerait de refuser ta demande d’aide s’il estime que tu as créé ton état de besoin (en déménageant sans avoir de revenu par exemple).

      De plus, les CPAS ont généralement tendance à considérer que c’est en principe à tes parents de subvenir à tes besoins jusqu’à la fin de ta formation ou pendant toute la durée de tes études, et ce même si tu es majeur et/ou que tu résides ailleurs.

      Lorsque le CPAS soutient un projet d’études, il veille généralement à voir si ce que tu comptes entreprendre te donnent plus de chance de réintégrer le marché de l’emploi que dans ta situation actuelle car le CPAS partira du principe que lorsqu’un  jeune est majeur et qu’il souhaite ne plus dépendre de ses parents, il faut qu’il dispose de ses propres moyens pour subvenir à ses besoins (et ce souvent par le biais du travail).

      Après que l’un(e) assistant(e) social(e) ait effectué l’enquête sociale celle-ci sera ensuite soumise au Comité Spécial du Service Social du CPAS qui décidera si tu as droit au revenu d’intégration. C’est pourquoi il est donc important que l’assistant(e) social(e) soit informé(e) de toute ta situation et de ton contexte familial qui peuvent parfois constituer des éléments considérables pour que la décision soit prise de la manière la plus juste.
      Plus d’informations sur : http://bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas .

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  55. Empse

    Bonjour

    Je vous posé la question précédente. Donc je suis aux études sup mais je vais arrêter.  J’ai un travail pour janvier. Ma question.  Si j’ai bien compris, vous me suggérez de m inscrire maintenant chez actiris.  Mes parents ne perdront pas le droit aux allocations familiales si je ne depasse pas un certain montant mais est-ce que je resterai encore à la charge de mes parents pour cette année (impot) ? Ou est-ce que je ne serai plus à charge de les parents .

    Répondre
  56. Empse

    Bonjour

    Je suis actuellement encore aux études supérieures mais je n ai pas envie de continuer. J ai la possibilité de pouvoir travailler en janvier. Ma question est : dois-je m inscrire chez actiris pour le stage d insertion sachant que j aurai de toute façon un travail?  Et si jamais je quitte ce travail ou  que je reçois mon C4 , dois-je de nouveau m’inscrire et attendre les 12 mois pour le stage ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Empse,

      Etant donné que tu vas signer un CDD à partir de janvier, nous te recommandons de t’inscrire auprès d’Actiris ainsi cela permettra de comptabiliser 26 jours (de travail) par mois pour le stage d’insertion, car le travail est pris en compte pendant le stage.

      En effet, en étant inscrite chez Actiris, tu entameras ton Stage d’Insertion Professionnelle (SIP). Si tu as moins de 25 ans, tu pourras conserver ton droit aux allocations familiales pendant la durée de son SIP, sauf (et unique condition) pour les mois où ton salaire dépassera 551,89 euros brut. Pendant son SIP, ton comportement de recherche d’emploi sera évalué au 5ème et au 9ème mois. De plus, si ton SIP se termine avant tes 25 ans et suite à deux évaluations positives, tu pourras ouvrir son droit aux allocations d’insertion (chômage sur base des études) voir sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ et https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      Sache aussi que si tu mets fin toi-même à ton contrat de travail, cela pourrait avoir un impact négatif sur la durée de ton stage d’insertion. Il pourrait être prolongé.

      De plus si tu travailles 312 jours sur une période de 21 mois tu pourras prétendre à des allocations de chômage sur base du travail (voir sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/)

      N’oublie pas de te désinscrire de la Haute Ecole ou l’Université avant le 1e décembre si ne veux pas devoir payer le minerval.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre