Peux-tu obtenir une dispense pour te former pendant ton chômage ?

La dispense te permet de ne pas devoir répondre à toutes les obligations imposées par l’ONEM et ton service régional de l’emploi. Si tu remplis certaines conditions, tu peux bénéficier des allocations de chômage (ou d’insertion) tout en te formant. Les dispenses et les conditions à remplir diffèrent selon le type de formation que tu désires suivre et les formalités à remplir diffèrent selon ton service régional de l’emploi (Actiris, Forem, VDAB, ADG).
Depuis le 1er janvier 2016, le Forem est compétent pour attribuer les dispenses aux chômeurs de Wallonie et l’ADG est compétent pour les chômeurs de la Communauté germanophone.
Depuis le 1er mars 2016, Actiris est compétent pour attribuer les dispenses pour ceux qui habitent en Région de Bruxelles-Capitale.
Depuis le 1er janvier 2017, le VDAB accorde les dispenses des chômeurs qui vivent en Flandre.

Cette fiche détaille essentiellement les dispenses octroyées par Actiris en Région de Bruxelles-Capitale.
Depuis le 1er février 2018, les conditions d’octroi des dispenses à Bruxelles ont été assouplies. Auparavant un an de chômage était souvent nécessaire pour avoir droit à la dispense. Il suffit maintenant d’avoir été indemnisé un seul jour pour pouvoir bénéficier d’une dispense.

Dans tous les cas

Quel que soit le type de formation que tu souhaites entreprendre, la dispense ne sera accordée que si la formation se déroule en semaine et pendant la journée. Il faut également que les cours ou les activités du programme de formation atteignent au moins 4 semaines et au moins 20 heures en moyenne par semaine (ou au moins 27 crédits pour l’enseignement supérieur).
Si ta formation n’atteint pas ces minima ou qu’elle se déroule en semaine après 17 heures ou le samedi, la dispense ne sera pas accordée. Tu peux néanmoins continuer à bénéficier d’allocations si tu continues à respecter les obligations imposées aux chômeurs (voir la fiche « quelles sont tes obligations en tant que chômeur ? » ).

La demande de dispense doit être introduite avant d’entamer les études, la formation ou le stage, auprès de votre organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) qui transmettra celle-ci au service Dispenses d’Actiris.
Lorsque tu bénéficies de la dispense, tu ne dois plus être disponible sur le marché de l’emploi ni chercher activement de l’emploi et tu peux refuser un emploi proposé.
Tu dois, par contre, continuer à respecter les autres obligations : être privé de travail et de rémunération, être apte au travail, résider en Belgique et être en possession d’une carte de contrôle et rester inscrit chez Actiris comme chercheur d’emploi.

Dispense pour une formation professionnelle

Il doit s’agir :

  • soit d’une formation organisée ou subventionnée par Bruxelles formation ou par un autre organisme public de l’emploi et de la formation (FOREM, VDAB, ADG) ;
  • soit d’une formation professionnelle individuelle dans une entreprise ou dans un établissement d’enseignement, reconnue par Bruxelles formation ou le VDAB.

Tu dois être chômeur complet indemnisé pour bénéficier de cette dispense. Si tu n’es pas indemnisé, sache qu’il existe des allocations de formation destinées aux jeunes qui suivent une FPIE (Formation Professionnelle Individuelle en Entreprise).

L’obtention de cette dispense est simple et même parfois automatique. Si tu dépends d’Actiris, tu trouveras les formalités sur cette page. Si tu dépends du Forem, tu peux consulter cette page.

A la fin de la dispense, le responsable de la formation te délivre un formulaire C 91 que tu dois remettre à ton organisme de paiement.

Dispense pour une formation des classes moyennes ou en alternance

Les formations des classes moyennes sont organisées par l’EFP (ou l’Ifapme ou Syntra ou Iawm). La dispense se demande au moyen du formulaire DV8.
Les formations secondaires en alternance sont organisées par les CEFA. La dispense se demande au moyen du formulaire DV9.
Les formations supérieures en alternance sont organisées par les Hautes Ecoles et les Universités. La dispense se demande au moyen du formulaire DV10.
En Wallonie, tu peux demander une dispense pour une formation des classes moyennes ou pour une formation secondaire en alternance via le formulaire DV94.6. Tu y verras que les conditions à remplir sont un peu plus restrictives qu’à Bruxelles.

Pendant ce type de formation, tu reçois une indemnité à charge de ton patron-formateur. Où que tu vives en Belgique, cette indemnité peut être cumulée avec le bénéfice des allocations mais dans une mesure limitée. Tu trouveras les explications à ce sujet sur le site de l’ONEM.

Dispense pour des études de plein exercice

Pour des études secondaires de plein exercice, la dispense se demande au moyen du formulaire DV12.
Pour des études supérieures de plein exercice, la dispense se demande au moyen du formulaire DV13.

A Bruxelles, pour obtenir une dispense pour des études de plein exercice, tu dois remplir toutes ces conditions :

  • être chômeur complet indemnisé ;
  • être inscrit comme élève régulier (pas comme élève libre) et suivre les activités imposées par le programme ;
  • ne pas avoir un diplôme de l’enseignement secondaire (pour DV12) ou de fin d’études de l’enseignement supérieur (sauf dérogation accordée par le Service dispense d’Actiris) pour DV13;
  • pour le supérieur, suivre des études qui mène à un diplôme qui est repris dans la liste des métiers en pénurie. Lorsque le diplôme mène à un métier non repris dans cette liste, l’octroi de la dispense est laissé à l’appréciation du Service Dispenses d’Actiris ; celui-ci tient compte, notamment, des compétences acquises, du bilan professionnel, du projet professionnel, le cas échéant du plan d’accompagnement, des besoins du marché du travail.

Pour obtenir cette dispense en Wallonie, tu dois te présenter à ton organisme de paiement et laisser compléter un formulaire D93 par l’établissement d’enseignement. Tu trouveras les informations sur le site du Forem.

Dans toutes les régions du pays, cette dispense est accordée pour la durée d’une année scolaire, y compris les périodes de vacances. Elle peut être prolongée si l’année est réussie.

Dispense pour une autre formation, stage ou études

Les formations ou études visées par cette dispense sont toutes celles qui ont une autre forme que celles décrites plus haut. Cela concerne notamment l’enseignement de promotion sociale.
Cela concerne également les conventions d’immersion professionnelle.

La dispense se demande au moyen du formulaire DV5.

Depuis le 1er février 2018, il n’est plus nécessaire de suivre des études pour un métier en pénurie OU d’avoir bénéficié des allocations de chômage pendant un an pour obtenir cette dispense à Bruxelles.
Pour la Wallonie, tu trouveras les informations pour une dispense en promotion sociale sur le site du Forem.

Pour une formation ou un stage à l’étranger (ou des études dans le cadre du Programme Erasmus+), il existe une nouveau formulaire spécifique: le DV14.
Dans ce cas, tu dois résider à l’étranger pendant la durée des études, de la formation ou du stage. La dispense est accordée pour une période de 3 mois maximum par année civile. Elle peut être prolongée jusqu’à un an pour raison exceptionnelle.

Si tu cherches des informations sur les différentes formes d’enseignement qui existe, tu peux consulter la section étudier et se former de notre site.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

113 questions déjà posées

  1. kimberley

    Bonjour, j’aimerai faire des cours du soir en assistante sociale, devrais je trouver un travail adapté à mon horaire de cours pour bénéficier du chômage, ou mes études dans ce cadre n’oblige pas un travail en plus?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kimberley,

      Ta question n’est pas claire.

      Es-tu une chômeuse indemnisée qui souhaite reprendre les études tout en gardant ses allocations de chômage?

      Dans ce cas, si tu souhaites reprendre tes études, tu devras introduire une demande de dispense au service emploi de ta région. Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, la dispense te permet de ne pas devoir répondre à toutes les obligations imposées par l’ONEM et ton service régional de l’emploi. Si tu remplis certaines conditions, tu peux bénéficier des allocations de chômage (ou d’insertion) tout en te formant. Les dispenses et les conditions à remplir diffèrent selon le type de formation que tu désires suivre et les formalités à remplir diffèrent selon ton service régional de l’emploi (Actiris, Forem, VDAB, ADG).

      Par contre, si c’est des cours du soir que tu veux faire, la dispense ne te sera pas accordée; me cela ne devrait pas t’empêcher de t’inscrire et de suivre les cours. Mais tu devras tout de même rester disponible sur le marché de l’emploi et répondre aux obligations de chômeur.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  2. paolo

    Bonjour,

    j’ai repris des études de promotion sociale en bachelier éducateur specialisé, ma dispense a été accordée. Est-ce que mes allocations de chômage seront-elles gelées, c’est à dire est-ce qu’elles resteront aux mêmes taux durant la durée de ma formation?? ma formation dure 3 ans et demi. Merci à vous.

    Paolo

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Paolo,

      Non, malheureusement tu ne devrais pas pouvoir bénéficier d’un gel de la dégressivité pendant ta formation. Tu trouveras les informations à ce sujet sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t58#h2_4

      Tu peux y lire ceci:
      Si vous avez obtenu une dispense pour suivre une autre formation, celle-ci n’a pas d’impact sur l’évolution du montant de votre allocation. 

      Bien à toi

      Répondre
  3. koffi

    Bonjour Madame, Monsieur,

    Je voudrais savoir si pendant l’octroi d’une dispense pour les

    années de formation sont considérées comme des années de travail? Dans le cas de la formation d’aide soignante(2ans).

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Koffi,
      Vis-à-vis de quelle institution porte ta question? Les dispenses sont octroyées aux chômeurs indemnisés. Durant cette période, tu seras dispensée de rechercher activement un emploi. Ainsi, les années de dispense ne sont pas considérées comme des années de travail mais comme des années de chômage.
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  4. Pineapple

    Bonjour,

    Est-ce que une dispenses de chomage pour des études de Kiné est impactée par le fait d’être isolé ou cohabitant? Si oui, de combien celle-ci est diminuée?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pineapple,
      Il n’y a pas d’impact de la situation personnelle et familiale sur la durée de la dispense. Celle-ci est accordée pour la durée d’une année scolaire/académique, vacances comprises. Elle peut être prolongée, à ta demande, lorsque l’année est validée et que tu es inscrit régulièrement dans l’année suivante pour au moins 27 nouveaux crédits ; Elle peut être retirée s’il apparaît que tu ne suis pas régulièrement les activités imposées par le programme.
      http://www.actiris.be/Portals/33/DV13%20dispense%20%C3%A9tudes%20de%20plein%20exercice%20dans%20l%E2%80%99enseignement%20sup%C3%A9rieur.pdf
      Cependant la situation personnelle et familiale aura un impact sur le montant des allocations de chômage perçues : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      La dispense peut également avoir un impact sur la dégressivité des allocations de chômage: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t58#h2_4
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  5. annyrose

    Je suis inscrit comme demandeur d’emploi chez Actiris depuis le 1 août après un bac marketing de l’Ephec

    Je viens de m’inscrire à l’Ichec en science commerciales ( Master) en horaire décalé , le soir.

    Puis-je rester demandeur d’emploi ( en stage d’attente/insertion) ou je dois être à nouveau  prendre le statut d’étudiant

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour annyrose,
      Un master de plein exercice, même s’il est en horaire décalé est INCOMPATIBLE avec le stage d’insertion professionnelle.
      Le stage devra être intégralement recommencé après la fin des études. Sauf si le master compte moins de 27 crédits.
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

      Répondre
  6. rosalice

    Je souhaite reprendre une formation d assistante en pharmacie cette année.

    Je suis dans les conditions, cependant j ai eu deja en 2013 une dispense pour suivre des études de plein excercice.  C était des études pour être instit primaire, j ai fait un an puis j ai arrêté pour un travail interessant.

    J ai lu qu on ne peut bénéficier qu une seule fois de la dispense.

    Cela signifierait que ma demande serait refuser…..

    Pouvez vous me renseigner à ce sujet.

    Merci.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rosalice,

      En principe, la dispense est accordée qu’une seule fois. Mais comme il s’agit d’un abandon d’études dans ton cas, nous te conseillons de prendre contact avec ton organisme de paiement et de leur poser directement la question.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  7. JoJo

    Bonjour,

    J’ai un CDD jusqu’au 6/12/2019. J’ai un diplôme bachelier en informatique mais non reconnu en Belgique.

    Comme je trouve difficilement du travail sans diplôme belge, j’ai décidé de reprendre des études de Master en informatique.

    Actuellement je fais une année d’études passerelle démarrée cette semaine 4,5 jours/semaine en cours du jour.

    Je vais à l’école de 8h à 11h, puis je vais travailler de 12h à 20h.

    Étant sans autre revenu, j’aimerais pouvoir bénéficier des allocations de chômage ou du CPAS à la fin de mon CDD.

    Mais je n’ai pas pu introduire une demande de dispense au chômage pour étudier car je travaille actuellement.

    Est ce malgré tout possible d’avoir une allocation pendant mes études ?

    Quand introduire cette demande de dispense ? Maintenant ou le 6/12/19?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jojo,

      Nous te conseillons d’introduire ta demande de dispense auprès d’Actiris (si tu habites Bruxelles) en même temps que ta demande d’allocations de chômage. Mais nous ne pouvons garantir que ta demande sera acceptée.

      L’obtention d’une dispense dépend des différents critères décrits sur la fiche ci-dessus. En effet, si tu suis des études de plein exercice, il faudra :

      • être chômeur complet indemnisé ;
      • être inscrit comme élève régulier (pas comme élève libre) et suivre les activités imposées par le programme ;
      • ne pas avoir un diplôme de fin d’études de l’enseignement supérieur;
      • pour le supérieur, suivre des études qui mène à un diplôme qui est repris dans la liste des métiers en pénurie, ce qui est le cas de l’informatique.

      Tu trouveras des informations complémentaires ci-dessus ou sur le site d’Actiris.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  8. mohammed

    bonjour est ce que avec deux évaluation positive ça me permet d’obtenir une dispense ou je doit attendre un mois pour avoir le chomage…

    car j’ai pas encore d’allocation de chomage et la je souhaite reprendre les études

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mohammed,

      Comme tu peux le lire dans le texte ci-dessus, tu dois avoir été indemnisé pour pouvoir bénéficier d’une dispense.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
  9. Ash

    Bonjour ,

    Si je suis au chômage puis-je entreprendre une formation à distance ?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ash,
      Tant que tu respectes tes obligations de demandeur d’emploi (être disponible sur le marché de l’emploi, répondre aux convocations d’Actiris / du Forem, … https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/) , il n’y a aucun soucis à suivre une formation à distance tout en étant au chômage et tu n’as pas de demande de dispense à effectuer pour suivre ta formation.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  10. sarah

    Bonjour,

    Je me suis inscrite en Bachelier en promotion sociale et j’ai 13 heures de cours par semaine. J’ai en tout 53 crédits.

    Est-ce que je pourrais obtenir une dispense en ayant 53 crédits mais pas les 20 heures de cours ?

    Je vous remercie d’avance.

    Bien à vous

    Sarah

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sarah,

      Comme tu peux le lire dans le texte ci-dessus, la dispense ne sera accordée que si la formation se déroule en semaine et pendant la journée. Il faut également que les cours ou les activités du programme de formation atteignent au moins 4 semaines et au moins 20 heures en moyenne par semaine (ou au moins 27 crédits pour l’enseignement supérieur).
      Cela veut dire que si tu es inscrit cette année à 53 crédits dans un bachelier de promotion sociale, tu devrais pouvoir obtenir la dispense.
      A Bruxelles, la dispense se demande au moyen du formulaire DV5 (http://www.actiris.be/Portals/33/version%2002%2003%202018%20Art%205%20DISP.pdf).

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  11. leila

    Combien de de temps faut-il pour obtenir la réponse quant à l’autorisation ou non lorsqu’on fait une demande de dispense pour reprendre des études.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Leila,

      Il n’existe pas de précision quant aux délais de réponse pour les demandes de dispense.
      Bien à toi.

       

       

      Répondre
  12. Gé1978

    Bonjour, j’ai 41 ans et j’en suis travailleur dans le non-marchan. J’aimerai suivre une formation de 2-3 ans afin de me réorienter professionnellement. J’aimerais connaître les possibilités. Les formations qui m’intéressent se déroulent en journée. Que puis-je faire étant donné que j’en travaille en journée?

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Gé1978,
      Si vous travaillez en journée et que la formation qui vous intéresse se déroule en journée également, il est possible sous certaines conditions de demander un crédit temps pour suivre une formation. Vous trouverez toutes les informations relatives aux crédits temps via le lien suivant : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t160
      J’espère avoir répondu à votre question ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !

      Répondre
  13. Moussa

    Bonsoir

    J’ai plus de 50 ans mais je ne suis pas encore bénéficiaire de chômage puis qu’à la date du 31 juin 2019 j’ai déjà effectué 321 jours de travail et je dois encore travailler  303 jours pour atteindre les 624 jours nécessaires pour y prétendre. Mais je veux faire une formation entre temps avec le VDAB.

    Maintenant je voudrais savoir si je fais cette formation , est ce que la durant de la formation sera prise en compte dans les 324 jours qui doivent compléter mon chômage  ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Moussa,

      Effectivement, nous n’avez malheureusement pas comptabilisé assez de jours de travail pour prétendre aux allocations de chômage. Quant à votre question de savoir si votre période de formation sera prise en compte pour le calcul des jours ouvrant le droit aux allocations de chômage, nous ne pourrons malheureusement y répondre. Nous nous conseillons de prendre contact avec le VDAB ou avec votre syndicat si vous êtes syndiqué afin d’y voir plus clair.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  14. Ktr

    Est ce que avec une dispense tu garde le même montant des allocations de chômage durant la période de cette dispense ?

    Je veux dire le montant d’allocations de chômage ne baisse pas ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ktr,

      Malheureusement, la dispense te permet de maintenir ton allocation de chômage pendant la période où tu en bénéficie, mais il n’est pas automatique que le montant soit maintenu par ce fait. En effet, tout dépendra du motif de ta dispense.

      C’est par exemple le cas lorsque tu suis une formation professionnelle d’au moins 4 semaines, si tu as obtenu une dispense pour suivre une  formation autre que des études de plein exercice préparant à un métier en pénurie, une formation comme indépendant ou préparant à une activité indépendante au moyen d’une coopérative d’activités, ou encore lorsqu’on est âgé de plus de 60 ans.

      Il faut savoir que bénéficier d’une dispense peut  par contre te permettre d’être dispensé de recherche d’emploi. Tu trouveras plus d’information sur https://www.onem.be/fr/citoyens/ch%C3%B4mage/ch%C3%B4mage%20complet/pouvez-vous-etre-dispensee-de-certaines-obligations

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  15. Tony

    Bonjour,

    j habite en zone flamande, j’ai été pour m’inscrire en promotion sociale à madou à l’epfc, ils m’ont donné un papier bleu ( preuve pour le remboursement partiel de mes frais d’études) à faire remplir par le vdab.

    je me suis rendu au vdab aujourd’hui pour faire remplir le papier, ils m’ont dis qu’ils ne pouvaient plus le remplir depuis le 1er septembre,pour des enseignements francophones.

    Je suis perdu pouvez vous m’éclaircir là dessus?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tony,

      Peut-être devrais-tu demander un document de mobilité interrégionale auprès du VDAB. Tu pourras alors peut-être demander cette intervention auprès d’Actiris.

      Si cette possibilité ne s’avère pas envisageable, tu pourrais demander une intervention du cpas de ta commune pour le paiement de ta formation. Ceci dit le CPAS n’accorde pas d’aide automatique et effectuera une enquête sociale avant de pouvoir t’accorder une aide.
      En effet, lorsque tu introduis une demande d’aide, un(e) assistant(e) social(e) effectuera une enquête sociale afin de vérifier que tu sois bien dans les conditions pour bénéficier de cette aide. On te demandera alors de fournir toute une série de documents et d’informations sur ta situation familiale, tes revenus,… Il est donc important que l’assistant(e) social(e) soit informé(e) de toute ta situation pour que la décision soit prise de la manière la plus juste.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  16. jtr

    bonjour, je suis demandeur d’emploi indemnisé complet et je voudrais savoir quelle type de formulaire , pour  mon organisme de paiement pour une dispense auprès de Actris pour des cours en promotion social donné en jour de 8h à 16h pour certificat visé obtenir une qualification spécifique à l’enseignement secondaire supérieur de promotion social à Bruxelles .

    Qui doit me fournir ce formulaire de demande de dispense?

     

    bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour jtr,

      Comme tu peux le lire dans le texte, ci-dessus, la dispense se demande au moyen du formulaire DV5 (http://www.actiris.be/Portals/33/version%2002%2003%202018%20Art%205%20DISP.pdf)

      Elle doit être introduite auprès du service dispense d’Actiris via ton organisme de paiement.

      La dispense ne te sera accordée que si la formation se déroule en semaine et pendant la journée. Il faut également que les cours ou les activités du programme de formation atteignent au moins 4 semaines et au moins 20 heures en moyenne par semaine (ou au moins 27 crédits pour l’enseignement supérieur).
      Si ta formation n’atteint pas ces minima ou qu’elle se déroule en semaine après 17 heures ou le samedi, la dispense ne sera pas accordée. Tu peux néanmoins continuer à bénéficier d’allocations si tu continues à respecter les obligations imposées aux chômeurs

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  17. Séverine

    Bonjour,

    Mon fils est en CAP (contrat adaptation professionnel) par l’intermédiaire de l’AVIQ.

    Pour la dispense de pointage, est-ce l’AVIQ(gestionnaire du dossier) ou l’employeur formateur( le patron) qui doit remplir le document?

     

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Séverine,

      C’est le Forem qui est responsable des demandes de dispense. A priori, c’est l’entreprise qui devrait remplir le formulaire de dispense. Cependant, étant une plateforme d’information Bruxelloise, nous ne sommes pas certains que la Région Wallonne fonctionne comme la Région Bruxelloise. Nous te conseillons donc de vérifier cette information directement auprès du Forem: dispenses@forem.be ou 0800/93.947.

      Bien à toi.

      Répondre
  18. Soraya

    Bonjour,

    Je suivait des cours en promotion social, tout en travaillant. Mon contrat prend fin cette semaine. Pourrai-je quand meme percevoir mon chomage, bien qu’il ne me reste qu’une année d’étude et que se métier n’est pas en pénurie. J’habite en flandre.

     

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Soraya,
      Ta formation en promotion sociale a-t-elle lieu en journée ou en soirée ? Si les cours sont donnés en soirée, il semble peu probable que tu puisses bénéficier d’une dispense. En effet, les conditions pour pouvoir bénéficier d’une dispense sont que les cours soient donnés en semaine et pendant la journée (et au moins 20 heures en moyenne par semaine ou au moins 27 crédits pour l’enseignement supérieur).
      La demande de dispense pour pouvoir se former doit, en principe, se demander avant d’entamer la formation. Dès lors, il ne faudrait pas traîner à faire la demande auprès du VDAB en leur expliquant ta situation (que tu n’étais pas au chômage en entamant ta formation).
      Les compétences en matière de chômage ayant été régionalisées, il existe peut-être des spécificités du côté néerlandophone dont nous ne sommes pas au courant car nous sommes un service d’information francophone. Tu pourrais contacter le JAC qui est un service d’information jeunesse néerlandophone pour prendre des renseignements : https://www.caw.be/locaties/jac-brussel/
      Je te mets également le lien de la page du VDAB à propos des demandes de dispense : https://www.vdab.be/vrijstellingen/erkend
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  19. Nobody

    Bonjour,

     

    J’aimerais entreprendre une formation qui dure 16 mois, c’est une formation autodidacte, à distance via la plateforme d’étude http://www.openclassrooms.com.

    La formation est basé sur la programmation en langage JAVA.  Vulgairement c’est de l’informatique A l’issue de cette formation je reçois une certification d’un niveau bac + 3.

    Que puis-je faire pour étudier et entreprendre cette formation à temps plein tout en percevant mon droit aux allocations de chômage.

     

    Quel moyen existe t-il pour suivre une formation qui n’est pas proposé par Actiris , tout en conservant ses allocations de chômage ?

     

    Je vous remercie de votre temps,

     

    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nobody,

      Malheureusement il est très peu probable que tu puisses bénéficier d’une dispense pour suivre une formation en ligne. En effet, les études et/ou formations suivies doivent répondre à une série de critères plutôt strictes pour pouvoir bénéficier d’une dispense et percevoir ses allocations de chômage tout en étant dispensé des obligations des chômeurs. Tu trouveras toutes les informations ici : http://www.actiris.be/ce/tabid/917/language/fr-BE/Dispense-de-disponibilite.aspx

      Tu peux toujours entrer une demande, mais dans le cas où Actiris refuserait de te l’accorder, tu devras alors continuer à répondre à l’entièreté des obligations des demandeurs d’emplois (recherche active d’un emploi, disponibilité sur le marché de l’emploi, etc.) et ce même si tu décidais de quand même suivre ta formation. Tu trouveras les informations sur les obligations des chômeurs ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  20. stage

    Bonjour,

    Ma période de dispense suite à un stage à l’étranger vient à sa fin.

    Dois-je me réinscrire à mon organisme de paiement?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Stage,

      A ton retour de l’étranger, tu devras te réinscrire chez Actiris.  Tu ne devras pas te réinscrire à ton organisme de paiement si tu as continué à percevoir des allocations de chômage durant ta dispense.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  21. Amine

    Bonjour,

    Je souhaite reprendre des cours de jour (instituteur primaire) tout en étant dispensé.

    Etant demandeur d’emploi, dois-je payer l’inscription et tout les frais ou est ce que c’est l’onem ou forem qui s’occupe de tous les frais?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Amine,

      Non, si tu souhaites reprendre des études tu devras payer toi même les droits d’inscription ainsi que tous les frais.

      Tu peux par contre introduire une demande d’allocations d’études auprès de la Fédération Wallonie Bruxelles. les critères pour obtenir la bourse sont principalement d’ordre financier (car la Fédération Wallonie-Bruxelles prend en compte l’ensemble des revenus du ménage pour déterminer l’octroi d’une bourse).

      Tu trouveras plus d’explication sur les différents critères en consultant les pages suivantes :

      Notre fiche sur les bourse d’études dans le supérieur

      Le site des allocations d’études de la Fédération Wallonie- Bruxelles

      Si tu ne remplis pas les conditions de revenus pour obtenir la bourse d’études du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles et tes revenus ne sont pas beaucoup plus élevés que ceux des étudiants qui peuvent bénéficier d’une bourse d’études, tu peux demander à ton établissement de payer ton minerval en bénéficient du statut d’étudiant de condition modeste:

      https://www.mesetudes.be/enseignement-superieur/organisation-pratique/cout-des-etudes/etudiants-de-condition-modeste/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  22. Missah2405

    Bonjour,

    Je souhaite reprendre une formation de promotion sociale  » Complement CESS « , celle ci se déroule a raison de 2 jours par semaine, donc moins de 20h/semaine. Puis-je suivre ces cours sans me faire sanctionner par l’onem étant donné que l’on peut obtenir une dispense à partir de 20h de cours ?

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Missah2405,

      Si ta formation n’atteint pas le minima de 20h/semaine (ou qu’elle se déroule en semaine après 17 heures ou le samedi), la dispense ne te sera effectivement pas accordée.

      Par contre, tu pourras toutefois suivre ta formation tout en continuant à percevoir tes allocations de chômage (et ce sans te faire sanctionné par l’ONEm) pour autant que tu continues à respecter les obligations imposées aux chômeurs .

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  23. juju 8930

    Bonjour,

    Je suis actuellement des etudes d’infirmière ( metier en penurie et donc sous dispense).

    J’ai réussi ma premiere avec distinction mais cette deuxieme a ete plus complexe.

    L’etablissement ne souhaite pas que j’arrete et me propose de refaire mon année afin de parfaire aux lacunes dont le stress qui a joué en ma défaveur lors des examens de mai et donc un bulletin catastrophique. Je vais quoi qu’il en soit continué mes etudes car j’en suis capable et je travaille depuis mai sur la gestion du stress et des septembre l’etablissement s’orientera sur des cours pour apprendre à  gerer l’angoisse, le stress etc. Je dois prendre rendez-vous avec ma conseillère mais pensez-vous que ma dispense sera accordée pour cette re deuxième année? si non, comment vais-je faire financierement? Ai-je le droit de travailler le week-end afin de continuer en semaine la poursuite de ces etudes qui me tiennent a coeur? Je vous remercie de m’aider.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Juju8930,

      En principe, pour que la dispense puisse être prolongée, il faut être en situation de réussite. Voici ce qui est indiqué sur le site d’Actiris: « Vous ne pouvez bénéficier de cette dispense qu’une seule fois. La dispense est accordée pour la durée d’une année scolaire/académique, vacances comprises.  Elle peut être prolongée, à votre demande, lorsque l’année est validée et que vous êtes inscrit régulièrement dans l’année suivante pour au moins 27 nouveaux crédits ; Elle peut être retirée s’il apparaît que vous ne suivez pas régulièrement les activités imposées par le programme.« 

      Cela veut dire que si tu n’as pas validé ton année (acquis les 45 crédits sur 60), Actiris peut refuser de prolonger ta dispense. Nous te conseillons donc d’en discuter avec ton conseiller emploi et lorsque tu demanderas ta prolongation de bien expliquer ta situation.

      Si la dispense t’es refusée, tu peux soit arrêter tes études et continuer à percevoir tes allocations de chômage, soit continuer tes études mais ne plus percevoir d’allocations de chômage (car tu n’auras plus de dispense). Bien entendu, tu peux toujours travailler si ton emploi du temps te le permet. En fonction de ta situation personnelle, si tu ne reçois plus d’allocations de chômage, tu pourrais introduire une demande d’aide au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. Cependant, l’aide du CPAS est résiduaire (en dernier recours) et n’est pas automatique. C’est seulement après enquête sociale que le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  24. Labjon

    Bonjour, je suis depuis 1an aux études dans une haute école pour devenir instituteur primaire et également depuis 1an à la ABVV en tant que chômeur. Je vais entamer ma seconde année et mes revenus provenant du chômage vont diminuer, ayant des frais qui eux ne diminueront pas , existe-t-il d’autres aides me permettant de terminer mes 2 prochaines années d’études tout en prouvant subvenir financièrement à mes frais?

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Labjon,

      Il n’existe pas d’aide spécifique aux demandeurs d’emploi sous dispense.

      En fonction du montant de tes allocations de chômage, tu pourrais introduire une demande d’aide complémentaire au CPAS dans la commune dans laquelle tu vis. L’aide du CPAS n’est pas automatique et c’est après enquête sociale que le CPAS déterminera s’il peut t’aider ou pas. Il peut s’agir d’un complément financier régulier si les revenus de ton ménages sont inférieurs au montant du revenu d’intégration social ou encore d’une aide ponctuelle (à rembourser ou non) pour une dépense spécifique.

      Tu pourrais également t’adresser au service social de ton école. Certaines écoles peuvent accorder des aides financières régulières ou ponctuelles en fonction de ta situation personnelle.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  25. Espoir

    Bonjour,

    je suis infirmière bachelier et mon contrat de travail se termine le 31 août. Je serai donc sans emploi. Parallèlement je viens de réussir l’exaMen d’entrée en médecine et j’aimerai vraiment devenir médecin( généraliste)  Étant donné que j’ai déjà un diplôme porteur et que la médecine est aussi un métier porteur ; pensez vous que j’obtiendrai une dispense ? car financièrement ça va être compliqué avec des études à plein exercice. Mais malheureusement il n’y pas moyen de les suivre en travaillant .

    Je vous remercie d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Espoir,

      Comme tu peux le lire dans le texte ci-dessus, à Bruxelles pour obtenir une dispense pour des études de plein exercice, tu dois remplir les conditions suivantes :

      • être chômeur complet indemnisé ;
      • être inscrit comme élève régulier (pas comme élève libre) et suivre les activités imposées par le programme ;
      • ne pas avoir un diplôme de l’enseignement secondaire ou de fin d’études de l’enseignement supérieur (sauf dérogation accordée par le Service dispense d’Actiris) pour DV13;
      • pour le supérieur, suivre des études qui mène à un diplôme qui est repris dans la liste des métiers en pénurie. Lorsque le diplôme mène à un métier non repris dans cette liste, l’octroi de la dispense est laissé à l’appréciation du Service Dispenses d’Actiris ; celui-ci tient compte, notamment, des compétences acquises, du bilan professionnel, du projet professionnel, le cas échéant du plan d’accompagnement, des besoins du marché du travail.

      Si tu es en Wallonie, tu trouveras toutes les informations sur https://www.leforem.be/particuliers/dispenses-etudes-plein-exercice.html

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
  26. Christelle

    Bonjour,
    Vendredi, j’ai posé cette question sous la rubrique des études en promotion sociale, je n’ai pas reçu de réponse. Donc je repose la question ici en espérant une réponse cette fois-ci. Je suis actuellement des études de webdesign en promotion sociale (je suis en fin de la première année de BES en webdesign). Je suis au chômage et j’ai une dispense pour suivre ces études. Avant ce commencer l’année, j’ai lu que si on rate la première année, on ne peut pas avoir une autre dispense. Mais les études en promotion sociales ne sont pas comme les études en haute école. Les cours en promotion sociale sont modulaires et au début de l’année, il y a une prof qui nous a dit que si on rate certains cours, on peut l’année suivante recommencer ces cours et aussi suivre certains cours de deuxième année. Il y a certains cours de deuxième année qu’on peut suivre que si on réussit un cours de première année. Par exemple, en webdesign, il faut obligatoirement réussir le cours de création de web statiques en première année pour suivre les cours de projets multimédias, pour faire son stage et faire l’épreuve intégré en deuxième année. Par contre, même en ratant le cours de création de web statiques, on peut suivre les cours de CMS  et de veille techologique en deuxième année tout en recommençant le cours de création de web statiques. Je me demande si le Forem ne me donnera pas la dispense pour la deuxième année si je rate un cours en premier année. Je ne sais pas si vous avez compris ma préoccupation. Pour être plus précise, si je rate le cours de création de web statiques, est ce que le Forem ne me donnera pas la dispense pour la deuxième année ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Christelle,
       
      Il ne nous est pas possible de répondre à ta question. En effet, a priori, les règles en ce qui concerne l’enseignement de plein exercice ne sont pas les mêmes que celles pour les études en promotion sociale et rien n’est précisé pour ces dernières en ce qui concerne un renouvellement. De plus, il pourrait y avoir des différences de traitement des demandes entre Actiris (Bruxelles) et le Forem (Wallonie). Le plus simple sera peut-être de poser directement la question au Forem : dispenses@forem.be
       
      Tu trouveras déjà une base d’informations ici : https://www.leforem.be/particuliers/dispenses-formation-stage-etudes-promotion-sociale.html Le Forem n’aborde cependant pas le point d’un renouvellement de dispense.
       
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !
      Répondre
  27. Sb

    Bonjour ,

    j’ai repris mes études après avoir travaillé .

    pour cette reprise en bac 2 ( institutrice préscolaire ) j’ai bénéficié d’une dispense. Cependant je réfléchis à me réorienter vers le primaire . Je ne devrais pas recommencer depuis le bac 1 mais le bac 2. Pourrais je bénéficier d’une nouvelle dispense ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sb,

      Nous ne pouvons pas répondre précisément à ta question, il faudra voir cela directement avec Actiris.

      En effet, la règle générale est qu’il n’est possible de disposer de cette dispense qu’une fois, la dispense pouvant être prolongée si l’année académique est réussie (http://www.actiris.be/Portals/33/DV13%20dispense%20%C3%A9tudes%20de%20plein%20exercice%20dans%20l%E2%80%99enseignement%20sup%C3%A9rieur.pdf).

      Dans ton cas, « Institueur primaire » étant un métier en pénurie et ta réorientation ne te faisant pas perdre d’année supplémentaire, il est probable que ta dispense soit prolongée. Nous ne pouvons cependant pas en être certains, c’est pourquoi il sera préférable que tu t’adresses directement au service Dispenses d’Actiris.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  28. Laurence Ch

    Bonjour,

    Ma fille poursuit une scolarité en kinésithérapie; elle est atteinte d’hyperlaxité autant au niveau des membres inférieurs que supérieurs et par conséquent nous avons fait une  demande de dispense de sport . A ce jour, en fait depuis plus de huit mois, nous nous battons pour trouver une solution : il semblerait que malgré son dossier médical, il lui est proposé un allègement des épreuves sportives et non une dispense . Actuellement, elle est dans l’incapacité physique de pratiquer une activité sportive sans se faire au mieux une entorse, au pire une fracture. Si à la fin de sa scolarité il ne lui manque que ses points en sport son diplôme sera-t-il validé oui ou non? Vers qui devons nous nous tourner dans la mesure où même le directeur de l’école de nous donne pas de réponse claire et explicite. Je vous remercie de l’attention que vous porterez à mon questionnement.

    Répondre
  29. Jean***

    Bonjour,

    Etant en possession d’un bachelier j’ai travaillé quelques années avant d’entreprendre l’idée de me réorienter.

    J’ai donc entamé un nouveau cursus de 3ans en cours du jour avec dispense D93 octroyée.
    Je suis actuellement en première année de ce cycle. Malheureusement je me rends compte que mon choix n’était pas le bon en effet, je ne me sens pas pleinement épanoui dans ma nouvelle orientation. Je vais cependant mener l’année jusqu’au bout mais je suis quasiment sur de ne pas continuer dans cette voie la. J’en suis donc revenu a me questionner sur mon avenir et la possibilité de rajouter une corde à mon bagage scolaire afin d’élargir mon horizon professionnel. J’envisage de bifurquer l’an prochain sur un master à horaire décalé. Etant actuellement sous D93 j’imagine qu’une autre demande de dispense ne me sera pas accordée surtout pour un master en cours du soir. Quelle possibilité de me reste-t-il afin de garantir un revenu aussi minime soit-il tout les mois ?

    A part trouver un job en mi-temps ? Puis-je bénéficier d’un quelconque chomage pour ces deux années en cours du soir en étant exonéré de toute recherche d’emploi ?

    Répondre
  30. Tija

    Bonjour je voudrais suivre une formation à distance( mon domicile) et je voulais savoir si je serai dispensé ou pas ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tija,

      A priori, les auto-formations à distance ne permettent pas d’obtenir une dispense. Cela veut dire qu’il faut effectivement continuer à chercher activement un emploi même si tu suis ce type de formation. Tu peux toujours en parler avec ton conseiller emploi chez Actiris.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Bonjour Tija,

        A priori, les auto-formations à distance ne permettent pas d’obtenir une dispense. Cela veut dire qu’il faut effectivement continuer à chercher activement un emploi même si tu suis ce type de formation. Tu peux toujours en parler avec ton conseiller emploi chez Actiris.

        Pour plus d’informations, contacte nous !

        Répondre
  31. Fleur

    Bonjour j ai 45 ans je poursuis un bachelier en comptabilité en haute ecole mais ayant des problèmes de santé je n ai pas beaucoup assister au cours au 2eme quadri si je ne reussis pas mes examens aurais je droit au autre dispense pour recommencer ma 1ere année?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fleur,

      Si tu peux prouver des problèmes de santé (qui expliquent ton échec), tu pourrais introduire une demande de dispense pour recommencer ton année. En cas de force majeure, il est en effet possible de déroger à la règle qui dit que la dispense ne peut pas être obtenue pour recommencer une année. Mais attention! Si tu mets en avant des problèmes de santé, il faut que tu les aies également déclarés pendant l’année en mettant des M sur tes cartes de contrôle et en te faisant indemniser par la mutuelle pour ces périodes et non par le chômage. Même si tu étais sous dispense, tu avais en effet l’obligation d’être apte au travail pour avoir droit au chômage.
      Si tu n’as pas fais ces démarches pendant l’année et que tu mets ces problèmes de santé en avant, tu pourrais obtenir la dispense MAIS il est très probable que l’ONEM te demande de rembourser les allocations reçues pendant les périodes de maladie.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  32. Axel ****

    Bonjour,

    J’ai repris les études après avoir travaillé plus d’un an en temps plein, j’ai reçu une dispense de chômage pour ma première année d’étude (car métier en pénurie) que j’ai réussie avec 45 crédits sur 60, je suis actuellement en deuxième année et il y a un risque important que je ne réussisse pas mon année, le programme de cours théorique étant difficile. Je désire néanmoins terminer mon cursus scolaire même en recommençant une année sur les trois.

    Ma question est donc : que se passe-t-il si j’échoue mon année : je perdrai ma dispense de chômage et donc mes allocations ? Si oui, quelles alternatives me reste-t-il pour avoir une rentrée financière sachant que je ne souhaite pas travailler afin de ne pas mettre mon année en péril pour avoir le temps d’étudier ? Le CPAS, une autre aide du chômage ?

    Une autre question hypothétique : une fois que je réussis ma deuxième année du deuxième coup donc (que j’aurai raté une première fois), pourrai je de nouveau recevoir une dispense de chômage et donc des allocations ?

    Et pour le calcul du montant que je recevrai, le fait de vivre en collocation (dans une chambre séparée, avec une personne sans lien familial, pas en ménage) est-il un statut isolé, cohabitant ou autre ? Quel impact a le statut sur le montant perçu ?

    Merci beaucoup pour vos réponses

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Axel,

      En cas d’échec de ton année, il y a malheureusement bien un risque que le renouvellement de la dispense te soit refusé. Si c’est le cas, il est bien possible que la dispense te soit refusée à l’avenir (même après réussite de l’année en deux fois).
      Mais cela dépendra de ton service régional de l’emploi. Si tu vis à Bruxelles, nous te conseillons de prendre contact avec le service dispense d’Actiris pour leur expliquer la situation et avoir leur avis sur la question.

      Si tu perds le droit à la dispense, tu ne peux pas continuer tes études tout en bénéficiant du chômage (sauf si tu trouves un cursus en horaire décalé).
      L’aide du CPAS pourrait peut-être être une solution. Mais ici non plus, il n’y a pas de garantie. Tout dépendra de l’analyse de la situation par le CPAS.

      Tu trouveras les explications sur les montants des allocations de chômage sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      Si tu ne partages aucun frais avec ton colocataire, il sera peut-être possible de bénéficier du taux isolé. Tu trouveras des explications à ce sujet sur cette page: https://espace-jeunes.droitsquotidiens.be/fr/question/je-vis-en-colocation-comment-faire-pour-garder-mon-taux-isole

      Bien à toi

      Répondre
  33. LD

    Bonjour,

    J’ai obtenu une dispense de l’onem durant cette année scolaire pour reprendre des études supérieures de plein exercice.

    Malheureusement, mes 2 stages se sont très mal déroulés et je réalise que ce choix d’orientation n’était pas le bon.

    Je présume que je n’aurai pas droit à une nouvelle dispense pour reprendre d’autres études ?

    J’ai également obtenu une bourse d’études de la FWB.

    Quelle sanction risquerai-je d’avoir si je ne me présente pas à mes examens durant la session de juin ?

    D’avance, merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour LD,

      L’arrêt d’une formation durant une dispense peut être interprété comme un arrêt volontaire de ton plan d’action et pourrait alors mener à une sanction. De ce fait, nous conseillons toujours d’en parler avec son conseiller Actiris avant de mettre fin à sa formation.

      S’il s’agit d’une dispense pour suivre des études de plein exercice, tu ne pourras effectivement plus en bénéficier puisque cette dispense n’est accordée qu’une seule fois. Tu pourrais cependant bénéficier d’autres dispenses pour d’autres types de formation.

      En ce qui concerne l’allocation d’étude de la FWB, un remboursement d’une partie de l’allocation est prévue pour les personnes qui interrompent leurs études avant la fin. Pour pouvoir garder l’entièreté de l’allocation qui t’a été attribuée, il faut obligatoirement présenter tous les examens auxquels tu es inscrit. Si tu ne présentes pas tous les examens, il faudra rembourser 40% de ton allocation.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  34. ougo

    Bonjour

    Je suis chômeur complet j ai obtenu deux dispensés pour suivre des cours en promotion sociale en 2015 jusqu’à mi 2017 en vue d obtenir mon cess je n ai pas réussi tous mes examens il m en restait 2 néerlandais et math je me suis re inscris chez cardinal mercier pour 20h sans redemander une dispense auprès de l onem et je n ai pas chercher d emploi

    Je viens d être convoqué chez actiris et ils ont émis un avis défavorable j ai été de suite été averti par mon syndicat pour préparer mon dossier pour la seconde convocation si celle ci remet à nouveau un avis de favorable que va  t il se passer ? Peut on m exclure sur le champs et me retrouver sans aucun revenu que va t il se passé je suis inquiet mais je me rends compte que sans cess je ne peux rien trouver comme emploi je voulais donc tout faire pour l avoir je précise que j’ai 28 ans je  ous remercie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ougo,

      En principe, si tu reçois une deuxième évaluation négative, tu risques une sanction qui sera déterminée en fonction de ta situation familiale:

      – si tu es cohabitant avec charge de famille ou isolé, le montant de tes allocations de chômage sera  réduit pendant 13 semaines.

      – si tu es cohabitant simple (sans charge de famille) ou que tu bénéficies d’allocations d’insertion (chômage après études; et ce peu importe ta situation familiale) tu risques une exclusion du bénéfice de tes allocations pendant 13 semaines. Pendant une sanction, tu peux éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune pour la période où tu ne perçois pas d’allocations de chômage, cependant, il faudra vérifier que tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Tu trouveras plus d’informations sur http://www.actiris.be/ce/tabid/973/language/fr-BE/Controle—Dispenses.aspx

      Répondre
  35. BEN

    Bonjour,

    Je suis au chômage depuis une  année avec quelque intérim ces trois dernières années. j ai un graduat en mécanique et j ai 49 ans.

    En vue de pouvoir obtenir un emplois stable dans l enseignement en Wallonie serait il possible de suivre le CAPES (Le certificat d’aptitude au professorat) en cours du jour (deux années) en ayant une dispense du chaumage ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ben,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question avec certitude car nous ne sommes pas en mesure de prédire une décision du Forem. Mais sache qu’en tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, si tu souhaites reprendre tes études, tu devras introduire une demande de dispense au service emploi de ta région. Les conditions à remplir vont dépendre du type de formation que tu voudras faire et celle-ci devra se dérouler en semaine pendant la journée. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche ci-dessus, ainsi que sur cette fiche du Forem: https://www.leforem.be/particuliers/dispenses-etudes-plein-exercice.html

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  36. anne

    Bonjour,

    Connaissez-vous les délais de réponse d’Actiris lorsqu’on soumet une demande de dispense de disponibilité (dans mon cas pour des études de plein exercice qui ne mènent pas à un métier en pénurie)?

    Ils m’ont également informé qu’on ne pouvait pas soumettre notre demande avant qu’ils aient publié la liste des métiers en pénurie pour la nouvelle année académique (publiée vers le mois de Juillet), savez-vous si cela est correct?

    Si leur réponse est, au final, négative, pouvons-nous introduire un recours, et savez-vous combien de temps cela peut prendre?

    Je vous remercie d’avance pour votre aide.

    Anne

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anne,

      Effectivement, il n’y a pas de délai de réponse suite à l’introduction d’une demande de dispense auprès du service de dispense d’Actiris.

      Tu peux introduire une demande de dispense à n’importe quel moment de l’année. Certaines formations ne sont pas reprises tous les ans dans la liste des métiers en pénurie: Il est donc possible qu’on t’ai conseillé d’introduire ta demande de dispense en juillet au cas où la formation réapparaitrait dans cette liste à ce moment et facilite la décision de t’accorder une dispense.
      Cependant, lorsque le diplôme mène à un diplôme qui n’est pas repris dans cette liste, tu peux introduire ta demande de dispense pour qu’elle soit soumise à l’appréciation du service de dispense d’Actiris. En effet, comme tu peux le voir au point 7 de la page 5 du document suivant: http://www.actiris.be/Portals/33/DV13%20dispense%20%C3%A9tudes%20de%20plein%20exercice%20dans%20l%E2%80%99enseignement%20sup%C3%A9rieur.pdf « Au cas où les études mènent à un métier non repris dans la liste : appréciation du Service Dispenses ». Ainsi, sur base de tes compétences acquises, ton bilan professionnel, ton projet professionnel et , le cas échéant, ton plan d’accompagnement et les besoins du marché du travail, Actiris pourrait décider ou non de l’octroi de la dispense pour les études de ton choix.

      En cas de refus de dispense, tu peux introduire un recours contre une décision négative devant le Tribunal du Travail dans les 3 mois qui suivent la décision.
      Le délai de ces démarches prend généralement quelques mois. Ainsi, pour plus de précision, nous te conseillons d’en discuter avec un·e avocat·e (si tu en prend un·e). Tu trouveras la liste des bureaux d’aide juridique en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: https://avocats.be/fr/bureaux-daide-juridique-baj

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  37. Malcolm x

    Bonjour, j’ai travaillé durant 2 ans comme ouvrier intérimaire cependant après un accident grave (fracture du pied) je n’ai pas été repris dans la société dans laquelle je travaillais.
    Étant désormais fraîchement chômeur complet et indemnisé depuis 1 mois, ai-je droit à une dispense de chômage pour effectuer un régendat en mathématiques de 3 ans ? Si oui, à quel montant s’élèvera ma dispense et varie-t-elle en fonction de mon statut ? J’habite avec 1 parent cependant je désire habiter seul et donc avoir le statut isolé.
    J’ai 22 ans, je dispose de mon CESS et j’habite dans la région de Charleroi.

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Malcolm x,

      Nous ne pouvons malheureusement pas prédire si tu obtiendras une dispense pour reprendre tes études.
      Tu devras introduire une demande de dispense auprès du Forem. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.
      En tant que chômeur indemnisé, si tu obtiens la dispense, tu continueras à bénéficier de tes allocations de chômage. Tu garderas ton taux cohabitant, tant que ta situation familiale et personnelle ne change pas.
      Par la suite, le montant de tes allocations de chômage va dépendre de la période dans laquelle tu seras. Si tu es dans la première période d’indemnisation, le montant de tes allocations diminuera jusqu’à la deuxième période. A partir de la deuxième période, le montant sera maintenu.
      Et, si tu es dans la deuxième période au moment de la demande de dispense, le montant de tes allocations sera maintenu.

      A partir du moment où tu vivras tout seul, tu bénéficieras du taux isolé car le montant dépend aussi de la situation familiale et personnelle.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  38. lilas

    Bonjour,

    Je suis chômeur complet indemnisé et je suis des cours d’anglais à raison de 16 heures par semaine (4 heures 5 fois par semaine). Je n’ai pas déclaré cela à l’ONEM ni à Actiris parce que je pensais que si c’était moins de 20 heures on pouvait le faire.
    Est-ce que je risque d’être sanctionnée ? Est-ce que je devrais le signaler à l’Onem?

    Merci beaucoup,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lilas,

      Si tu restes disponible sur le marché de l’emploi (chercher activement un emploi, répondre aux convocations d’Actiris,..) il n’y a, à priori, pas de risque de sanction si tu n’as pas averti Actiris du fait que tu suivais des cours d’anglais. Cependant, au cas où tu ne te présentes pas à une convocation d’Actiris ou que tu refuses un emploi, le fait de suivre la formation ne constituera pas une excuse recevable.

      Il faut prévenir Actiris avant d’entamer une formation lorsque l’on souhaite obtenir une dispense quand les cours sont donnés principalement du lundi au vendredi avant 17 heures: http://www.actiris.be/Portals/33/version%2002%2003%202018%20Art%205%20DISP.pdf
      Cependant tu pourras lire sur la fiche d’Actiris que : « Lorsque la formation n’atteint pas 20 heures de moyenne par semaine, la dispense sera refusée. Néanmoins, vous pouvez être autorisé à suivre la formation tout en restant disponible sur le marché de l’emploi. »

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  39. Rametteuse

    Bonjour.j ai 50 ans et en incapacite de travailler depuis 6 mois. (Dos et genoux foutu).je viens d être contrôler par médecin controle.Celui ci me propose ù reinsertion professionelle dans un tout autre domaine .il me parle de stage….Quels sont mes avantages sachant que je suis cohabitante?je vous avoue que retourner à 50 ans à l ecole ne m attire pas du tout!!!!si je dis non ..que risque t il d arriver?merci de m aider

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rametteuse,

      Nous ne sommes pas spécialisés dans les procédures de suivi par le médecin conseil des personnes en incapacité de travail. Nous vous conseillons de vous tourner vers un service juridique spécialisé dans ces questions.
      Vous pouvez par exemple demander conseil à ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.

      Bien à vous

      Répondre
  40. Elisabeth

    J’ai repris une formation de 3ans (pas en pénurie) et je suis dispensée par le forem.
    Je suis en dernière mais je n’aurais pas fini cette année car je dois retrouver un stage notamment. Que se passe t-il si je dois reprendre une année supplémentaire pour terminer ma formation? Aurais-je encore droit aux allocations de chômage? Pour info, j’ai 33ans, vis en Wallonie et ai un enfant à charge. Merci d’avance pour votre réponse. Belle journée à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elisabeth,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question avec précision, car la décision revient au service disponibilité du Forem.
      Sache qu’en règle générale, pour pouvoir prolonger une dispense, il faut avoir valider l’année précédente. Nous te conseillons donc de contacter le service disponibilité par écrit afin de leur exposer ta situation en essayant de leur expliquer qu’il ne te resterait plus que ton stage à effectuer pour obtenir ton diplôme et avoir un atout supplémentaire pour ta recherche d’emploi.
      Sache tout de même que si tu n’obtiens malheureusement pas ta dispense, tu ne peux en principe pas suivre des cours du jours parallèlement au bénéfice de ton allocation de chômage.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  41. Infor Jeunes Bruxelles

    Bonjour Vincent,
    En principe, il n’existe pas de croisement de données entre les écoles et l’ONEm.
    Ceci dit, l’ONEm pourrait être mis au courant si par exemple tu les informes du changement de situation, si tu justifies le fait de ne pas t’être présenté à un évaluation par la participation à un cours/un examen, si tu décides de demander une dispense en cours d’année (ou pour une 2ème), si tu mets à jour ton dossier auprès d’Actiris en signalant un nouveau diplôme,…

    D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

    Répondre
  42. Waki

    Bonjour,

    Je suis actuellement au chômage et voudrais savoir si il est possible de m’inscrire à l’université à temps partiel l’année prochaine tout en conservant mes allocations? (j’étalerai mes études et ferai moins de 20h/semaine et 25 crédits) Devrais-je le déclarer à Actiris ou l’ONEM ?

    Merci 🙂

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Waki,

      Nous ne pouvons malheureusement pas prédire une telle décision.
      Mais sache qu’en tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, si tu souhaites reprendre les études, tu auras besoin d’une dispense. Tu devras introduire une demande auprès d’Actiris. Tu trouveras toutes les informations sur la demande de dispense sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions,n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
      1. kola

        Bonjour, Je rebondis sur cette question car il me semble avoir eu la même informtion… J’ai cru comprendre que l’on pouvait être au chômage (continuer à toucher ses allocations et remplir ses obligations en tant que chômeur) et faire des études si on y était inscrit à moins de 20h par semaine. D’où l’idée de l’étalement, afin justement de ne pas avoir besoin d’une dispense. (Mon idée est de suivre des études qui ne sont pas considérées comme en pénurie, en élève libre ou en étalement) Si on suit moins de 20h par semaine, il ne serait pas nécessaire de le déclarer à l’onem. Est-ce possible? D’avance merci!

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Kola,

          A priori, si tu disposes de moins de 27 crédits et que tes cours sont dispensés à raison de moins de 20 heures par semaine (ou totalement en soirée), tu devrais pouvoir suivre tes études sans avoir besoin de dispense.

          Tu seras tout de même tenu de continuer à respecter les obligations des chômeurs que tu retrouveras ici: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/

          D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

          Répondre
  43. Vincent

    Bonsoir Infor Jeunes Bruxelles ,

    Comment l’Onem pourrait-il s’apercevoir qu’un demandeur d’emploi s’est inscrit à plus de 27 crédits ?

    Bien cordialement

    Répondre
  44. Cindy.Sch

    Bonjour.
    J’ai travaillé 9 ans comme aide soignante en maison de repos, mon numéro de visa était provisoire, de ce fait vu la fin de mon visa j’ai reçu mon c4 j’ai fait 9 mois de préavis. Maintenant je me suis inscrite comme demandeur d’emploie au Forem après trois mois je me suis inscrite à une formation de 1 ans école plus 330 heures de stage en maison de repos et cela pour recevoir un numéro de visa définitif comme aide soignante. J’ai commencé cette formation le 14 janvier 2019, j’ai également fait une demande de dispense qui a été refusée.
    J’ai été convoquée au Forem, j’ai expliqué mon cas et d’après la déléguée du Forem je peux continué à être indemnisée par l’Onem mais en dégressif, et je dois rechercher activement de l’emploie. Pourriez-vous me dire si c’est exacte ce que la déléguée m’a dit. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cindy.Sch,

      Si ta demande de dispense a été refusée, c’est effectivement bien la bonne information que tu as reçue.

      Cela veut donc dire que tu peux tout à fait suivre ta formation, mais ce ne sera pas un motif valable pour ne pas te présenter à une convocation du Forem ou ne pas rechercher activement un emploi. Tu n’es donc pas dispensée des obligations des chômeurs (https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/).

      Attention donc que, lors de l’évaluation du Forem sur ta recherche d’emploi, tu devras fournir des preuves de recherche active d’emploi. Leur indiquer que tu n’as pas pu postuler parce que tu étais en stage ne sera pas valable. Pour rappel, si tu ne réponds pas à l’entièreté des obligations des chômeurs, tu t’exposes à un risque de sanction de l’ONEm et d’ainsi perdre temporairement ton droit au chômage.

      Il en va de même pour la dégressivité du montant des allocations : si tu n’as pas obtenu la dispense, la dégressivité n’est pas interrompue.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  45. perdu

    Bonjour,

    je suis au chômage et j’ai reçu une dispence en septembre pour étudier à l’Université.
    J’ai choisis un métier en pénurie – traduction avec allemand et flamand .
    Avec l’allemand tout va bien mais avec le néerlandais pas de tout, car apparemment tous ont une base d’école et parlent déjà et moi comme étranger je connais rien.

    l’Université donne la possibilité de changer une des langues avant le début de deuxième quadrimestre mais j’ai aucune idée si j’ai le droit et si je vais perdre mon chômage.
    J’ai demandé deux fois actiris et j’ai reçu deux réponses différents,une fois oui car je reste dans la même université et même direction et suis toujours sous les conditions et l’autre personne qui m’a dit que je vais perdre mes droits et que je dois rendre l’argent après …de coup j’ai aucune idée quoi faire ,car soit je reste étudier un truc que je vais rater de toute façon ,soit je change mais je perds mes droits….
    Svp donner moi une réponse et merci vraiment beaucoup en avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Perdu,

      Par quel moyen as-tu obtenu ces réponses? Actiris est effectivement l’organisme qui peut répondre officiellement à ta question. L’idéal est de passer par le service dispense qui pourra te donner une réponse légale (et donc fiable): dispenses@actiris.be ou
      Actiris-Service Dispenses – Rue Royale 145 à 1000 Bruxelles. Le mieux étant d’avoir une réponse écrite.

      Il nous est hélas impossible de te répondre avec certitude sur cette question de réorientation. Tu pourrais éventuellement en parler avec ce service juridique gratuit: http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  46. Momo

    Je travaille actuellement dans un cabinet d’avocat americain à Bruxelles. Normalement mon contrat se termine dans deux mois . Et comme l’anglais est la langue parlée au sein de l’établissement et vu mon niveau moyen j’aimerai pousuivre les études à toronto ( canada) enfin de pouvoir gravir les échalons au sein de la boite car ils veulent bien me reprendre une fois fini cette formation. Ma question est de savoir , est ce que je pourrais avoir une dispense pour aller à l’étranger , si oui et quelle est la durée maximale de la dispense…
    Merci et à très bientot

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Momo,

      Les possibilités d’obtention d’une dispense pour partir étudier à l’étranger sont assez réduites. Tu trouveras les informations à ce sujet sur: http://www.actiris.be/Portals/33/DV14%20dispense%20%C3%A9tudes%20programme%20Erasmus,%20formation%20ou%20stage%20%C3%A0%20l%E2%80%99%C3%A9tranger.pdf

      Tu y verras que la dispense est accordée pour une période de maximum 3 mois par année civile. Elle peut être prolongée jusqu’à 1 an, pour raison exceptionnelle. Cette prolongation n’est pas renouvelable.

      Bien à toi

      Répondre
  47. Awa

    Bonjour
    Je suie actuellement une formation comme aide familial via Bruxelles formation du lundi au vendredi de 8h30 à 17h
    Avant ça jai travailler 1 ans et suite à ça jai eu un chômage complet mais comme cohabitante sans personne à ma charge ça fait 1 ans que j’ai le chômage je n ai pas introduit une demande de dispense car d après la directrice du centre au j effectue ma formation m ont dit que la dispense est délivrer automatiquement par Bruxelles formation je sais que je serai plus sur le marché de l emploi mais….donc
    Ma question est la suivante
    Est ce que la dispense peut geler mon revenu d allocation de chômage ou non ???
    Je veux dire par là est ce que mon chômage va continuer à régresser car j’ai un chômage comme cohabitante sans personne à charge
    Ah oui jai oublier de préciser que la dispense est censé etre introduit avant
    Le début de la formation sauf que dans mon cas cela na pas ete possible car jai du effectuer plusieur test d entrée pour etre accepter a la formation et jai eu la réponse de ma sélection 5 jour avant le commencement de la formation donc jai pas eu le temps de faire la demande même si c’est Bruxelles formation qui la fait automatiquement pour moi mais ca me stress quand même vous pensez que je rentre dans les condition pour que mon chômage ne diminue pas ???
    Merci d avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Awa,

      Tu trouveras les informations à ce sujet sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t58#h2_4
      Tu y verras ceci:

      Si vous avez obtenu une dispense pour suivre une formation professionnelle à temps plein :
      – le montant de vos allocations sera maintenu et il ne diminuera donc pas du fait de la dégressivité à condition que la formation professionnelle ait duré au moins 4 semaines.

      Tu trouveras les informations sur cette dispense sur: http://www.actiris.be/Portals/33/version%2023%2003%202018%20Article%207%20DISP.pdf
      Tu y verras ceci:
      Quelles formalités?
      Avant d’entamer la formation:
      Vous n’avez pas de démarche à effectuer. La dispense est accordée automatiquement pour
      les formations professionnelles organisées ou subventionnées par Bruxelles Formation, le VDAB ou l’ADG.

      Vu qu’il n’y avait aucune démarche à effectuer, tu n’as aucune crainte à avoir. Le montant de tes allocations de chômage doit bien être « gelé » pendant toute la durée de la formation professionnelle.

      Bien à toi

      Répondre
      1. Awat

        Bonjour madame svp jai encore une question qui me chiffonne trop jai commencer ma formation le 15 janvier mais officiellement le 26 janvier car les documents on été réuni seulement ce jour là et le contrat n’a pas encore été envoyer à bruxelles formation vu que je devais encore apporter des document mais j’ai reçu une lettre de l onem me disant que mon chômage passe de 950 au minimum donc environ 450 euros à partir du 1fevrier jai peur qu il n on pas reçu la dispense entre temps de Bruxelles formation et qu’il me diminue quand même en pensant que jai pas de dispense après ça sera trop tard car mon chômage sera déjà au minimum
        Un grand merci pour le temps que vous consacrez à nous répondre merci

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Awat,

          En principe, cela ne devait pas arriver.
          Si cela se produisait, il faudrait interpeller l’organisme de paiement et/ou le bureau de chômage pour signaler et rectifier le problème. En attendant, nous ne pouvons que te conseiller d’en discuter avec Bruxelles Formation pour qu’ils soient au courant de la situation.

          Bien à toi

          Répondre
  48. MG

    Bonjour,
    Peut-on être demandeur d’emploi avec allocation tout en étant étudiant en master à l’université? En effet, j’ai 26 ans et je reprend un master après avoir déjà travaillé durant 3 ans. Toutefois, je ne trouve pas d’infos claires sur le site de l’onem qui me permettent de savoir si je peux faire les deux. Ils parlent d’une demande de dispense avant le début des études… puis-je tout de même faire cette demande en cours d’année?

    Je vous remercie,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour MG,
      La demande de dispense doit effectivement être faite avant d’entamer les études envisagées.

      Ton master est-il en cours du jour ou à horaires décalés ?

      A priori le fait d’avoir entamé des études de plein exercice pendant une période de chômage sans en avoir fait la demande préalable a pour conséquence une perte du droit aux allocations de chômage. En effet, pour prétendre aux allocations de chômage il faut être disponible sur le marché de l’emploi, ce qui n’est à priori pas le cas dans le cadre d’études de plein exercice. Dès lors, tu ne pourras pas faire de demande de dispense en cours d’année au risque de perdre ton droit aux allocations.

      Si ton master est dispensé en horaires décalés, il n’y a pas de demande de dispense à faire. Tu pourras toucher les allocations de chômage mais tu ne seras dispensé d’aucunes obligations comme demandeur d’emploi.
      Tu devras donc :
      – être et rester inscrit comme demandeur d’emploi ;
      – être disponible pour le marché de l’emploi ;
      – rechercher activement un emploi ;
      – ne pas refuser un emploi proposé.

      Si tu perds ton emploi en ayant déjà repris ton master, il faudrait que tu introduises la demande de dispense en même temps que ta demande d’allocations de chômage.

      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t58

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
      1. Vincent

        Bonjour ,

        désolé de m’incruster sans y avoir été invité.

        Je voudrais faire un bachelier en histoire à l’Ulg . Mais pour avoir déjà tenté de demander une dispense pour ce cursus en 2009 ,demande qui avait été refusée par l’Onem, au motif que ce cursus était non-pertinent. Le fonctionnaire de l’Onem de Liège m’ayant dit à l’époque : La Belgique et la Wallonie n’ont pas besoin d’historiens ou d’archéologues , mais d’ouvriers , de techniciens et d’ingénieurs… Joli mépris de la filière lettres et philo , vous ne trouvez pas.

        Je voudrais faire ce bachelier , sans demander de dispense , mais en continuant à chercher du travail . La recherche d’emploi étant surtout axée sur de l’envoi de candidatures spontanées ou de réponses à des offres d’emplois. Ce n’est pas inconciliable avec un bachelier en cours de jour . Et si je trouve du travail , je stopperais le bachelier , c’est pas plus compliqué que ça. Et si je suis convoqué au Forem , je serais en mesure de prouver que je cherches du travail.

        Ma question est la suivante : Est-ce que les universités transmettent , au Forem et/ou à l’Onem , une liste des demandeurs d’emplois qui sont inscrits dans l’une de leurs facultés ?

        J’ai aussi lu un commentaire d’une jeune femme qui avait réussi ses 2 premières années de bachelier , sous dispense , mais à qui l’Onem avait refusé la dispense pour la dernière année de bachelier. L’onem allant jusqu’à la menacer que si elle faisait quand même sa 3ème année , elle serait suspendue de ses indemnités et n’aurait pas droit à son diplôme , en cas de réussite. C’est abbérant… Avez-vous déjà entendu parler de cas où l’on refuserait son diplôme à un étudiant , demandeur d’emploi , qui aurait fait son cursus sans demander de dispense ?

        Bien cordialement

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Vincent,

          En 2009 c’était bien l’ONEm et non les Régions qui était en charge des dispenses octroyées aux chômeurs. C’est suite à la sixième réforme de l’Etat que cette compétence a été octroyée à Actiris pour Bruxelles, Forem pour la Wallonie et VDAB pour la Flandre. Ainsi, les conditions dépendent maintenant de la région dans laquelle tu habites.

          Pour la reprise d’études supérieures, tu trouveras les conditions pour Bruxelles ici : http://www.actiris.be/ce/tabid/917/language/fr-BE/Dispense-de-disponibilite.aspx et pour le Forem ici : https://www.leforem.be/particuliers/dispenses-etudes-plein-exercice.html. Il est vrai que dans certains cas, seule la reprise d’études qui forment à des métiers en pénurie permet d’obtenir cette dispense. Tu noteras que, dans le cas du Forem, si tu as bénéficié d’au moins 312 jours d’allocations de chômage et que tu n’as pas encore de diplôme de type supérieur, il n’y a pas de conditions quant à la filière d’études (métiers en pénurie).

          En ce qui concerne le fait de suivre des études de plein exercice sans avoir obtenu la dispense, cela t’exposerait au risque de devoir rembourser les allocations de chômage perçues indûment si le Forem et/ou l’ONEm se rend compte que tu suis les cours. En effet, l’une des conditions pour pouvoir bénéficier des allocations de chômage est d’être disponible sur le marché de l’emploi. Le fait de suivre un programme de plein exercice va à l’encontre de cette obligation. Par contre, pour répondre à ta question, il n’y a pas de flux d’informations entre les écoles et le Forem ou l’ONEm. Mais s’inscrire sans avoir obtenu la dispense équivaut à prendre un risque.

          Note finalement que ce risque se restreint à ton droit au chômage. Tu pourrais être exclu du chômage pour une période déterminée voire devoir rembourser des allocations que tu aurais reçu indument. Par contre en aucun cas l’ONEm ou le Forem n’a le pouvoir de décider si tu seras être diplômé ou non.

          Si ta demande de dispense est refusée, l’alternative sera d’interrompre ton droit aux allocations de chômage le temps de des études. Tu pourras alors refaire une demande d’allocations à la fin de celles-ci. Sache que si tu interromps ton droit pour reprendre des études de plein exercice, la dégressivité du montant de tes allocations est gelée. Tu récupèreras ainsi le même montant qu’avant l’interruption une fois tes études terminées.

          Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

          Répondre
  49. Polo

    Bonjour je suis employé dans le service public et j’aimerais savoir si je peux bénéficier d’un crédit temps formation avec allocations car je dois effectuer un stage non-rémunéré pour devenir moniteur auto-école dans une auto-école agréée. Il n’y a pas de formation c’est uniquement un stage de plus de 300 heures par an et reconnu par le SPF Mobilité Wallonnie Bruxelles.
    En vous remerciant d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Polo,
      Les conditions pour un crédit-temps dans le secteur public peuvent varier selon le secteur précis dans lequel tu travailles. Tu trouveras les informations sur le site de l’ONEM: https://www.onem.be/fr/citoyens/interruption-de-carriere-credit-temps-et-conges-thematiques/interruption-de-carriere-secteur-public
      Tu peux aussi les appeler au 02 515 44 44
      Bien à toi
       

      Répondre
  50. Olivia

    Bonjour,
    Je suis actuellement en 2e AS et sur le point d’obtenir mon diplôme d’état d’aide soignant.
    Actiris /CSC m’a octroyée en octobre 2017 une dispense, qui se terminera en septembre 2019.
    Je veux poursuivre encore mes études et entamer mon bac infirmier à partir de septembre 2019
    Puis je prolonger ma dispense ?
    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Olivia,
      Si tu a obtenu une dispense pour suivre des études de plein exercice et que ces études sont terminées, il ne sera en principe pas possible de bénéficier d’une nouvelle dispense pour suivre des études de plein exercice puisque cette dispense ne peut être octroyée qu’une seule fois dans le vie d’une personne.
      Tu peux toutefois vérifier cela avec le service dispense d’Actiris: dispenses@actiris.be.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  51. Franci

    Bonjour si je suis une formation à distance avec le forem, est ce que j’aurai droit à une dispense ou je doit être sur le marché de l’emploi en plus de cette formation?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Franci,
      A priori, les auto-formations sur ordinateur ne permettent pas d’obtenir une dispense. Cela veut dire qu’il faut effectivement continuer à chercher activement un emploi même si tu suis ce type de formation. Tu peux toujours en parler avec ton conseiller emploi du Forem ou au service de formation à distance: 0800/93 947 ou formationdistance.info@forem.be
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  52. Naoual

    Bonjour , je suis actuellement en formation à temps plein et je voudrais savoir si mon Chomage reste le même ou si il continue à diminuer . Sachant que je souhaiterais encore faire une formation de 1 an .. merci de votre compréhension

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Naoual,
      Dans le cadre d’une formation, le montant des allocations sera maintenu et ne diminuera donc pas du fait de la dégressivité à condition que la formation professionnelle ait duré au moins 4 semaines et qu’elle soit à temps plein (Même en première période).
      Pour les études il y a 3 cas où il est possible de geler le montant des allocations à partir de la 2eme période:
      – Les métiers en pénurie,
      – suivre la formation comme indépendant,
      – préparer à une activité indépendante au moyen d’une coopérative d’activités.
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

      Répondre
  53. fleur

    Bonjour
     
    Je suis actuellement au chomage avec une dispense pour suivre une formation d aide soignante.
    je touche donc des allocations de chomage mais j aimerais travailler en parrallele dans un home afin de gagner un peu plus que les allocations de chomage. je travaillerai donc la nuit  ou encore le week end.
    je noircirai donc les cases de ma carte de chomage le jour que j aurai travaille
    ma question : est ce que je peux travailler alors que je suis une formation d aide soignante et que je touche des allocations de chomage
     
    merci pour votre reponse rapide

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fleur,
      En effet, tu dois noircir les cases des jours où tu travailles (avant de commencer ton activité ) sur ta carte de contrôle C3A (carte bleue) même si c’est un jour férié, un samedi ou un dimanche. Si tu ne dépasses pas 28 jours consécutifs, tu dois juste rendre ta carte de contrôle à la fin du mois à ton antenne chômage FGTB, tu seras indemnisé(e) par ton organisme de paiement pour les jours où tu n’as pas travaillé. Tu perdras une allocation pour chaque jour d’activité (quels que soient la durée de la prestation et le gain qu’elle a procuré).
      Mais attention, si tu travailles plus de 4 semaines, soit 28 jours calendrier sans interruption (les week-ends ou interruptions comprises dans un contrat sont comptés même si tu n’as pas travaillé durant ceux-ci), tu dois te réinscrire auprès du Forem ou d’Actiris. Mais tu dois également réintroduire une demande d’allocations de chômage auprès de ton organisme de paiement et ta dispense ne sera donc plus valable.
      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  54. Tresaure

    Bonjour,
    Je suis étudiante en soins infirmiers et je suis actuellement en 2 e année infirmière breveté ( secondaire complémentaire).
    Jusqu’à aujourd’hui je bénéficiais du Cpas mais étant donné que je me suis mis en colocation avec mon copain, le Cpas m’a informé qu’ils mettaient fin à mon aide car mon copain gagne au dessus du barème légales. Le soucis ce que sont contrat prendra fin en décembre et il se retrouvera alors sans emploi.
    Étant étudiante et célibataire le Cpas m’ont dit que je devais être prises en charge par lui.celà me semble peu logique c’est pourquoi,j’aimerais savoir si je peux bénéficier du chômage et si j’aurais droit à une dispense vu que je n’ai pas introduis ma demande avant de commencer mes études.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tresaure,
      Malheureusement, si tu n’as jamais travaillé (en tant que travailleur classique non-étudiant), tu ne pourras pas prétendre à une allocation de chômage.
      Par contre, ton copain pourrait peut-être ouvrir un droit. En effet, pour ouvrir un droit, il faut totaliser un certain nombre de jours de travail en fonction de son âge à comptabiliser sur une période de référence (par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu dois totaliser au minimum 312 jours, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande, les 21 mois étant la période de référence) Tu trouveras un tableau récapitulatif sur https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      S’il totalise suffisamment de jours pour ouvrir un droit au chômage, en habitant avec toi, il sera considéré comme cohabitant ayant charge de famille étant donné que tu n’as pas de revenu.
      Une alternative serait d’introduire une nouvelle demande auprès du CPAS afin que vous ayez chacun votre propre revenu. En effet, le retrait d’aide du CPAS peut être revu étant donné que ta situation aura changé. Ils seront alors tenus d’effectuer une nouvelle enquête sociale afin de prendre une décision sur ta nouvelle situation. Malheureusement, il faut savoir que lorsque tu vis avec ton compagnon, le CPAS est obligé de tenir compte de ses revenus pour déterminer si tu as droit à l’aide du CPAS ou non.
      Si ton compagnon a droit au chômage et que tu ouvres le droit au revenu d’intégration du CPAS, vous serez tous les deux considérés comme cohabitant simple (sans charge de famille) et percevrez chacun votre propre revenu.
      Aussi, dans le cas où ton copain ne peut ouvrir de droit au chômage, vous pourriez tous les deux essayer d’obtenir une aide financière du CPAS de votre commune (et choisir d’avoir chacun un revenu en tant que cohabitant ou que l’un d’entre vous deux soit considéré comme le chef de ménage).
      Il faudra alors que ton compagnon et toi estimiez ce qui est le plus avantageux pour vous.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  55. Julien

    Bonjour,
    Je suis infirmier Bachelier depuis 5 ans en Wallonie.
    Je travail à temps plein, mais je souhaite évoluer dans ma carrière.
    Je rêve de reprendre des études universitaire pour faire un master en santé public dans le but de devenir chef de service.
    Existe-t-il une solution pour reprendre ce type d’etude et de bénéficier d’allocation de chômage?
    Je suis obligé d’arrêter de travailler pour suivre ces cours mais il est impossible pour moi de ne plus toucher de salaire.
    Je sais que sur le site du SIEP le métier d’infirmier en chef est un métier en pénurie.
    J’espère que vous aurez une solution à me proposer.
    Bien à vous.
    Julien

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Julien,
      Si tu travailles actuellement à temps plein, il faudra dans un premier temps quitter ton emploi tout en maintenant ton droit aux allocations de chômage.
      Si tu démissionnes de ton temps plein, l’ONEM considérera que tu as abandonné ton poste sans motif « légitime » et tu risques une exclusion au bénéfice des allocations pour une durée entre 4 et 52 semaines.
      Tu peux éviter cette sanction en quittant ton emploi pour un autre emploi de minimum 13 semaines (par exemple un CDD).
      Tu peux également négocier avec ton employeur et voir si celui-ci serait d’accord pour te licencier (sans motif de faute de ta part) et que le motif de licenciement ne laisse pas percevoir que ce licenciement résulte d’un accord entre toi et l’employeur (le motif « ne convient plus au poste » peut éveiller les soupçons de l’ONEM et pourrait mener à une enquête).
      Une fois que tu as pu quitter ton emploi tout en maintenant ton droit aux allocations de chômage, il faudra que tu fasses une demande de dispense auprès du Forem afin de reprendre tes études tout en bénéficiant de tes allocations de chômage : https://www.leforem.be/particuliers/dispenses-etudes-plein-exercice.html
      Cette demande de dispense doit être faite avant d’entamer tes études.
      Cependant, il est malheureusement possible que la dispense te soit refusée parce que tu disposes déjà d’un diplôme de l’enseignement supérieur. Ton diplôme actuel étant très porteur sur le marché de l’emploi, il semble peu probable que le Forem accorde la dispense.
      Dès lors la solution sera probablement de suivre ce master tout en continuant à travailler. Il est d’ailleurs organisé en horaire adapté à l’ULB, l’UCL et l’ULG.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre