Peux-tu obtenir une dispense pour te former pendant ton chômage ?

La dispense te permet de ne pas devoir répondre à toutes les obligations imposées par l’ONEM et ton service régional de l’emploi. Si tu remplis certaines conditions, tu peux bénéficier des allocations de chômage (ou d’insertion) tout en te formant. Les dispenses et les conditions à remplir diffèrent selon le type de formation que tu désires suivre et les formalités à remplir diffèrent selon ton service régional de l’emploi (Actiris, Forem, VDAB, ADG).
Actiris est compétent pour attribuer les dispenses pour ceux qui habitent en Région de Bruxelles-Capitale.
Le Forem est compétent pour attribuer les dispenses aux chômeurs de Wallonie et l’ADG est compétent pour les chômeurs de la Communauté germanophone.
Le VDAB accorde les dispenses des chômeurs qui vivent en Flandre.

Cette fiche détaille essentiellement les dispenses octroyées par Actiris en Région de Bruxelles-Capitale.
Depuis le 1er février 2018, les conditions d’octroi des dispenses à Bruxelles ont été assouplies. Auparavant un an de chômage était souvent nécessaire pour avoir droit à la dispense. Il suffit maintenant d’avoir été indemnisé un seul jour pour pouvoir bénéficier d’une dispense.

Dans tous les cas

Quel que soit le type de formation que tu souhaites entreprendre, la dispense ne sera accordée que si la formation se déroule en semaine et pendant la journée. Il faut également que les cours ou les activités du programme de formation atteignent au moins 4 semaines et au moins 20 heures en moyenne par semaine (ou au moins 27 crédits pour l’enseignement supérieur).
Si ta formation n’atteint pas ces minima ou qu’elle se déroule en semaine après 17 heures ou le samedi, la dispense ne sera pas accordée. Tu peux néanmoins continuer à bénéficier d’allocations si tu continues à respecter les obligations imposées aux chômeurs (voir la fiche “quelles sont tes obligations en tant que chômeur ?” ).

La demande de dispense doit être introduite avant d’entamer les études, la formation ou le stage, auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) qui transmettra celle-ci au service Dispenses d’Actiris.
Lorsque tu bénéficies de la dispense, tu ne dois plus être disponible sur le marché de l’emploi ni chercher activement de l’emploi et tu peux refuser un emploi proposé.
Tu dois, par contre, continuer à respecter les autres obligations : être privé de travail et de rémunération, être apte au travail, résider en Belgique et être en possession d’une carte de contrôle et rester inscrit chez Actiris comme chercheur d’emploi.

Dispense pour une formation professionnelle

Il doit s’agir :

  • soit d’une formation organisée ou subventionnée par Bruxelles formation ou par un autre organisme public de l’emploi et de la formation (FOREM, VDAB, ADG) ;
  • soit d’une formation professionnelle individuelle dans une entreprise ou dans un établissement d’enseignement, reconnue par Bruxelles formation ou le VDAB.

Tu dois être chômeur complet indemnisé pour bénéficier de cette dispense. Si tu n’es pas indemnisé, sache qu’il existe des allocations de formation destinées aux jeunes qui suivent une FPIE (Formation Professionnelle Individuelle en Entreprise).

L’obtention de cette dispense est simple et même parfois automatique. Si tu dépends d’Actiris, tu trouveras les formalités sur cette page. Si tu dépends du Forem, tu peux consulter cette page.

À la fin de la dispense, le responsable de la formation te délivre un formulaire C 91 que tu dois remettre à ton organisme de paiement.

Dispense pour une formation des classes moyennes ou en alternance

Les formations des classes moyennes sont organisées par l’EFP (ou l’Ifapme ou Syntra ou Iawm). La dispense se demande au moyen du formulaire DV8.
Les formations secondaires en alternance sont organisées par les CEFA. La dispense se demande au moyen du formulaire DV9.
Les formations supérieures en alternance sont organisées par les Hautes Ecoles et les Universités. La dispense se demande au moyen du formulaire DV10.
En Wallonie, tu peux demander une dispense pour une formation des classes moyennes ou pour une formation secondaire en alternance via le formulaire DV94.6. Tu y verras que les conditions à remplir sont un peu plus restrictives qu’à Bruxelles.

Pendant ce type de formation, tu reçois une indemnité à charge de ton patron-formateur. Où que tu vives en Belgique, cette indemnité peut être cumulée avec le bénéfice des allocations. Tu trouveras les explications à ce sujet sur le  site de l’ONEM.

Dispense pour des études de plein exercice

Pour des études secondaires de plein exercice, la dispense se demande au moyen du formulaire DV12.
Pour des études supérieures de plein exercice, la dispense se demande au moyen du formulaire DV13.

A Bruxelles, pour obtenir une dispense pour des études de plein exercice, tu dois remplir toutes ces conditions :

  • être chômeur complet indemnisé ;
  • être inscrit comme élève régulier (pas comme élève libre) et suivre les activités imposées par le programme ;
  • ne pas avoir un diplôme de l’enseignement secondaire (pour DV12) ou de fin d’études de l’enseignement supérieur (sauf dérogation accordée par le Service dispense d’Actiris) pour DV13;
  • pour le supérieur, suivre des études qui mènent à un diplôme qui est repris dans la liste des métiers en pénurie. Lorsque le diplôme mène à un métier non repris dans cette liste, l’octroi de la dispense est laissé à l’appréciation du Service Dispenses d’Actiris ; celui-ci tient compte, notamment, des compétences acquises, du bilan professionnel, du projet professionnel, le cas échéant du plan d’accompagnement, des besoins du marché du travail.

Pour obtenir cette dispense en Wallonie, tu dois te présenter à ton organisme de paiement et faire compléter un formulaire D93 par l’établissement d’enseignement. Tu trouveras les informations sur le site du Forem.

Dans toutes les régions du pays, cette dispense est accordée pour la durée d’une année scolaire, y compris les périodes de vacances. Elle peut être prolongée si l’année est réussie.

Dispense pour une autre formation, stage ou études

Les formations ou études visées par cette dispense sont toutes celles qui ont une autre forme que celles décrites plus haut. Cela concerne notamment l’enseignement de promotion sociale.
Cela concerne également les conventions d’immersion professionnelle.

La dispense se demande au moyen du formulaire DV5.

Depuis le 1er février 2018, il n’est plus nécessaire de suivre des études pour un métier en pénurie OU d’avoir bénéficié des allocations de chômage pendant un an pour obtenir cette dispense à Bruxelles.
Pour la Wallonie, tu trouveras les informations pour une dispense en promotion sociale sur le site du Forem.

Pour une formation ou un stage à l’étranger (ou des études dans le cadre du Programme Erasmus+), il existe une nouveau formulaire spécifique: le DV14.
Dans ce cas, tu dois résider à l’étranger pendant la durée des études, de la formation ou du stage. La dispense est accordée pour une période de 3 mois maximum par année civile. Elle peut être prolongée jusqu’à un an pour raison exceptionnelle.

Si tu cherches des informations sur les différentes formes d’enseignement qui existe, tu peux consulter la section étudier et se former de notre site.

 

Source : site d’Actiris

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur "envoyer votre question", vous acceptez notre politique de confidentialité.

*
*
*

81 questions déjà posées

  1. Salomé
    9 mai 2024

    Bonjour,

    Je suis travailleuse en temps plein. Mais ça se passe super mal à mon boulot. Je sens qu’il vont me licencier d’ici quelques mois pour inaptitude au boulot. Je voulais donc m’inscrire au chômage et demander une dispense pour me réorienter en soins infirmiers par exemple parce que dans mon boulot actuel web développeur, ils m’ont tellement fait perdre confiance en moi que je ne veux plus exercer ce travail. Je veux me réorienter complètement. Mais le problème est que les inscriptions en soi s infirmiers sont finissent en septembre et je peux être licencié en octobre. Je voulais pour ne pas perdre un an m’inscrire déjà avant mon licenciement. Mais comment obtenir la dispense puisque l’inscription aura lieu avant le licenciement et même avant l’inscription au chômage ? Je n’ai pas de diplôme de l’enseignement supérieur et pour trouver le travail, j’ai du faire une formation chez actiris de 6 mois. Je travaille depuis 3 ans  merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Salomé,
      Si tu n’es licenciée qu’en octobre et que tu souhaites déjà t’inscrire en soins infirmiers en septembre  avant ton licenciement et donc avant la demande de dispense, il serait recommandé de faire appel à la procédure de Ruling afin de t’assurer que ta demande de dispense soit accepté par l’ONEm. La procédure de Ruling de l’ONEm permet de demander à l’avance comment l’ONEm réagira par rapport à une demande. Tu pourrais déjà donc demander à l’avance si ta demande de dispense sera acceptée ou non. Dans la lettre que tu écriras au service de Ruling, tu décriras de la manière la plus exacte et complète possible la situation concrète à laquelle tu es confrontée et en joignant le cas échéant les pièces justificatives qui appuient ta demande. Tu sauras dans les 14 jours si l’ONEm acceptera ou non ta demande de dispense. Plus d’infos sur la procédure de ruling sur le site de l’ONEM.
      J’espère avoir pu clarifier les choses pour toi ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  2. FOUAD
    11 mars 2024

    Bonjour je touche le chomage et j’ai recu une convocation chez actiris pour ma recherche , mais comme je travaille pour ALE , est ce que c’est une preuve pour l’onem. merci de me répondre

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 mars 2024

      Bonjour,

      Le travail ALE peut représenter une preuve comme quoi vous cherchez à vous réinsérer sur le marché de l’emploi. Néanmoins, cela ne vous dispense pas de la recherche active d’un emploi. Sachant que le travail ALE est assez limité. Il vous fera fournir d’autres preuves de recherches d’emploi.

      Bien à vous,

      Répondre
  3. Syla
    19 janvier 2024

    Bonjour,

    J’ai reçu une première convocation d’Actiris. Ils me convoque “pour déterminer ensemble les actions à entreprendre dans le cadre de votre recherche d’emploi.”

    Hors, je suis en possession d’une dispense DV5.

    Dois-je me présenter ou pas à cette convocation?

    Merci de votre aide 

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 janvier 2024
      Bonjour Syla,
      Dans le formulaire, il est indiqué :
      “Si vous bénéficiez de la dispense,: – Vous pouvez refuser une offre ou un emploi convenable; – Vous ne devez plus être disponible sur le marché de l’emploi ; – Vous êtes également dispensé de vous intégrer sur le marché de l’emploi, c’est-à-dire que vous ne devez plus rechercher activement un emploi. “
      Mais “Vous devez suivre régulièrement les études, la formation ou le stage pour la durée de la dispense ; – Vous êtes tenu de donner suite aux engagements pris auprès des services d’Actiris donnant lieu à la dispense.”
      Il n’est donc pas indiqué clairement que tu es dispensée de venir au convocation mais il s’est pas non plus indiqué clairement que tu dois répondre aux convocations. Le fait que la convocation porte sur la “recherche active d’emploi” dont tu es clairement dispensée est étrange. Il s’agit probablement d’une erreur. Je te conseille de contacter la personne qui t’as convoqué. En absence de réponse tu peux aussi contacter le Service des dispenses (adresse suivante : dispenses@actiris.be) en précisiant tes coordonnées (nom, prénom, numéro registre national, adresse).
      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.

       

      Répondre
  4. Nadia
    11 décembre 2023


    Bonjour, 

    Voici une partie de mon parcours ainsi que les prochains déroulements prévus.

    2023-2024 : une double inscription à l’Université libre de Bruxelles  (fin cycle bachelier biomédicales type longue ainsi qu’une inscription en bac 1  médecine)

    Juin 2024 : diplômée en bachelier biomédicales (type long mais je refuse de suivre un master en sciences biomédicales))

    2024-2025 :  j’envisage de faire une inscription unique en bac 2 médecine avec une année de 20 crédits et de travailler en même temps en tant que salarié pendant 1 an (enfin de compléter mes 312 jours d’occupation et avoir droit au chômage ultérieurement ). 

    Ma question : en suivant ce processus est ce que j’aurais le droit à une dispense à la fin l’année 2025 (suite au remplissage des 312 jours de travail) de mes obligations de demandeur d’emploi pour  continuer mes études de médecine qui sont dans la liste de métier en pénurie ?

    cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      18 décembre 2023

      Bonjour Nadia,

      Comme indiqué sur le site d’Actiris, la dispense peut être refusée lorsque tu disposes déjà d’un titre équivalent dans l’enseignement supérieur. Il est précisé : Sauf si celui-ci vous offre peu ou pas de possibilité sur le marché de l’emploi (appréciation du service Dispenses d’Actiris). Nous ne savons pas si le service Dispenses d’Actiris considérera que le diplôme de bachelier en sciences biomédicales offre peu ou pas de possibilité d’emploi.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  5. Baha
    10 novembre 2023

    Bonjour je serai en chômage au debut du mois de janvier apres avoir fini mon preavis a la fin du décembre je souhaite poursuivre un bachelier en informatique de gestion qui dure 3ans est ce que je serais capable de recevoir mes allocation de chomage pendans 3ans ou nn merci .

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 novembre 2023
      Bonjour Baha,
      Pour être inscris chez actiris en tant que chercheur d’emploi, tu dois normalement être disponible sur le marché de l’emploi et chercher activement de l’emploi. Cependant, il est possible d’obtenir une dispense de disponibilité qui te donne la possibilité de suivre une formation ou des études sans perdre tos allocations de chômage.
      Il faut que les études que tu commences s’inscrivent dans ton plan d’action individuel. Il est préférabl, (mais pas toujours indispensable) de choisir une formation qui mène à un métier en pénurie. Bonne nouvelle, le bachelier en informatique est dans la liste des études et des formations qui préparent à une profession pour laquelle il existe une pénurie significative de main-d’œuvre en 2023-2024.
      Tu devras faire parvenir le formulaire DV13 complété à ton organisme de paiement avant le début de tes études. Une fois l’autorisation d’actiris obtenue, tu pourras commencer tes études.
      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.
      Répondre
  6. bob
    6 septembre 2023

    Bonjour,

    Je souhaite suivre un master online d’une école hors de Belgique, le temps de d’occupation étant supérieur à 20h, puis-je demander cette dispense ?

    Merci !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 septembre 2023

      Bonjour Bob,

      Pour que la dispense puisse aboutir, il faut que l’étude, la formation ou le stage ait lieu principalement du lundi au vendredi avant 17 heures. Si ce n’est pas le cas, la dispense sera probablement refusée.

      Tu peux trouver les informations et les démarches pour demander une dispense pour des études à l’étranger dans le Formulaire DV14.

      Bien à toi

      Répondre
      1. bob
        20 septembre 2023

        Bonjour,

        Ok merci, mais c’est une formation en ligne, je ne serais pas a l’étranger, c’est l’école qui l’est, je séjournerais en Belgique, je ne doit m’y rendre qu’une semaine sur l’année.
        Du coup le DV14 n’est pas bon car dans les conditions je dois résider à l’étranger..

        Merci!
        Adriano

        Répondre
  7. Hafida
    4 septembre 2023

    Je suis en formation professionnelle de 17h semaine et j ai un contrôle au Forem est ce que ce que cette formation est une justification de l a absence à l entretien

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      12 septembre 2023

      Bonjour Hafida,

      Tu dois prévenir le Forem que tu ne pourras pas te rendre au rdv parce que tu es en formation et leur demander une autre date.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  8. Hafida
    4 septembre 2023

    Bonjour Madame ,Monsieur

     

    je suis au chômage et je suis inscris au chômage comme demandeuse emplois au foreme brabant wallon .

    je suis en formation professionnelle et orientation 18 h par semaine  jusqu’à février est ce que je suis dispenser pour le recherche d emploi où non?

    merci bien à votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 septembre 2023

      Bonjour Hafida,

      Sache que le  demandeur d’emploi indemnisé qui souhaite faire une formation doit introduire une demande de dispense auprès du Forem, en principe avant même de débuter la formation. Mais, si dans ta situation précise tu es demandeuse d’emploi indemnisée et domiciliée en région wallonne, comme il s’agit d’une formation professionnelle, tu devrais d’office avoir la dispense. Tu n’auras aucune démarche particulière à effectuer. Ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) sera informé automatiquement de ton entrée en formation par le Forem. Si la formation est organisée par un service emploi d’une autre région, tu devras obtenir l’accord du Forem pour la suivre.  Tu trouveras plus d’informations sur la demande de dispense sur le site du Forem.

      Dans les deux cas, la dispense te permettra de ne plus rechercher activement un emploi et de ne plus être disponible sur le marché de l’emploi durant toute la durée de ta formation.  Attention, la demande devra être renouvelée chaque année.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  9. mélodie
    30 août 2023

    Bonjour,

    Je suis allocataire du travail des arts, donc inscrite chez actiris et chercheuse d’emploi bénéficiant d’allocations de chomage à temps plein.

    J’aimerais reprendre des études. Le bachelier que j’aimerais faire est en promotion sociale. Aussi j’ai cours le lundi, le mardi soir après 17h et le samedi.

    Si j’ai bien compris vos notes il me semble que si je demande une dispense elle me sera refusé. De toute manière je n’avais pas prévu de demander une dispense car je vais continuer à travailler.

    Comment faire alors pour garder mes allocations de chomage ? est-il possible de reprendre des études sans demander de dipense ?

    merci pour votre reponse,

     

    Mélodie

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 septembre 2023

      Bonjour Mélodie,

      Si tu poursuis des études en cours du soir et le samedi tu n’as pas besoin de demander une dispense. Tu peux reprendre des études tout en continuant à bénéficier des allocations de chômage. Il n’y a pas de formalités à faire vis-à-vis de l’ONEM. Tu dois continuer à remplir tes obligations en tant que bénéficiaire d’une allocation de travailleur des arts.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  10. Esme
    9 août 2023

    Bonjour,

    En 2010, j’ai suivi une formation et obtenue une dispense d’actiris.

    Je souhaiterais me former à nouveau, je suis au Forem, puis-je avoir un deuxième fois une dispense ou celle ci peut être refusé car j’en ai déjà eu une il y a 13 ans?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      10 août 2023
      Bonjour Esme,
      A priori le fait d’avoir déjà pu obtenir une dispense pour suivre une formation en 2010 ne devrait pas poser soucis par rapport au fait de redemander une dispense pour une autre formation 13 ans après. Ceci-dit, les demandes de dispense étant analysées au cas par cas, nous ne pouvons prédire la réponse que le service dispense du Forem pourrait donner à ta demande.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

       

      Répondre
  11. Tatiana
    15 juin 2023

    Bonjour Monsieur,

    Étant demandeur d’emploi sans allocations sur le point de reprendre les études supérieures, y’a t’il pas un document équivalent à la dispense de disponibilité que vous pourriez me donner afin que je remette à l’université ? Si je me désinscris de chez actiris , je ne pourrais bénéficier des mesures de soutien qu’offre Bruxelles Formation parceque c’est l’une des conditions,  Avoir le A15 de actiris .

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      15 juin 2023

      Bonjour Tatiana,

      Nous avons déjà répondu à ta question hier 14 juin.  Tu pourras retrouver notre réponse dans le commentaire juste en dessous de celui-ci. Si notre réponse ne te semble pas très claire, tu peux nous appeler au 02.514.41.11 et demander à parler à Anta.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  12. Tatiana
    13 juin 2023

    Bonjour, je suis demandeur d’emploi chez actiris sans allocations car je suis à la charge de mon époux. J’ai introduit une demande d’admission dans une université , mais ils me demandent une dispense de disponibilité. Comment l’obtenir si je n’ai pas d’allocations.  Et si je me désinscrire de chez actiris je ne peux avoir les mesures de soutien de Bruxelles formation. Que faire svp ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 juin 2023

      Bonjour Tatiana,

      Effectivement la dispense ne concerne que les demandeurs d’emploi indemnisés, ce qui n’est pas ton cas. Peut-être que l’université n’avait pas l’information que tu ne percevais pas d’allocations de chômage. Dans tous les cas, dans ta situation, si tu t’inscris comme étudiante, cela annulera ton inscription auprès d’Actiris. En effet, il n’est pas possible de cumuler les 2 statuts: tu ne peux être à la fois étudiante et demandeuse d’emploi. Donc, si tu es sûre de ton projet de faire des études, tu peux te désinscrire d’Actiris.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  13. Julie
    5 juin 2023

    Bonjour,

     

    Une personne qui souhaite entamer une année Thèse (afin de finaliser son doctorat) doit-elle faire une demande de dispense auprès de l’Onem?

     

    Une année thèse est-elle  considérée comme des études de plein exercice?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      8 juin 2023

      Bonjour Julie,

      La jurisprudence semble effectivement reconnaître qu’une année de thèse soit assimilée à des études de plein exercice. Cependant, il est possible que Actiris (ou le Forem) décide de ne pas t’accorder de dispense. En effet, tu disposes à priori déjà d’un diplôme de fin d’études de l’enseignement supérieur (Master) avec lequel tu pourrais trouver de l’emploi, or, la dispense a pour but de permettre à un chercheur d’emploi de se former lorsqu’il ne l’est pas (ou pas assez), pour trouver un emploi.

      Même sans dispense, rien ne t’empêche de travailler sur ta thèse. Tu devras cependant continuer à rester disponible sur le marché de l’emploi.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  14. Kahi
    12 mai 2023

    Bonjours svp ont ma dit je peux faire une formation avc le chômage csc pour une formation d’aide familal ???

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      12 mai 2023

      Bonjour Kahi,

      Oui, il est possible de faire la formation pour devenir aide familiale gratuitement si tu es demandeur d’emploi.

      Le CEFOR organise cette formation 2 fois par an (une commence en septembre, l’autre en janvier). La formation dure 1 an. Tu peux contacter le secrétariat du CEFOR si tu souhaites plus d’informations, c’est également eux qu’il faut contacter si tu veux t’inscrire.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  15. elodiedr
    2 mai 2023

    Bonjour,

    Actuellement au chômage depuis 1 mois, je souhaite partir me former en massothérapie en Thaïlande. Est-il possible de suspendre les allocations de chômage pendant cette période ? Y aurait-il une autre solution plus facile/intéressante?

    Merci d’avance,

    Elodie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      3 mai 2023

      Bonjour Elodiedr,

      En tant que chômeuse indemnisée, il te sera tout à fait possible de renoncer à des allocations pour partir à l’étranger. Tu n’auras aucune démarche particulière à effectuer auprès de ton organisme de paiement; le simple fait de ne plus remettre ta carte de pointage à la fin du mois sera suffisant. Mais, si tu es syndiquée et que tu ne souhaites pas payer de cotisations pendant ton absence, tu pourrais te désaffilier pour la durée de son séjour.

      Dans tous les cas, tu ne percevras pas d’allocations pendant ton absence. A ton retour, tu pourras de nouveau ouvrir le droit, au autant que la nouvelle demande soit introduite dans les 3 ans suivant suivant ton dernier jour d’indemnisations. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche T122 de l’Onem.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
      1. elodiedr
        3 mai 2023

        Merci beaucoup pour votre retour. Y a-t-il une durée maximale à l’étranger ? Et faut-il fournir des preuves concernant la formation ? Je ne comprends pas très bien la différence avec les vacances dans ce cas, uniquement l’absence des allocations de chômage?

        Encore merci.

        Elodie

         

         

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          8 mai 2023

          Bonjour Elodiedr,

          Non, il n’y a pas de durée maximum pour partir à l’étranger. Tu pourrais rester en Thaïlande autant de temps que tu voudras. Comme tu ne bénéficieras pas d’allocations de chômage pendant ce temps, tu n’auras aucun compte à rendre à l’Onem pour toute la période de ton absence. Le chômeur indemnisé n’a aucune obligation, ni justification à faire pour une pendant laquelle il a renoncé à ses allocations. Comme nous te l’avons expliqué dans notre première réponse, si tu reviens dans les 3 ans suivant ton dernier jour d’indemnisation, tu rouvriras ton droit au chômage belge sans problème. Par contre, si tu reviens après ce délai, tu ne pourras malheureusement plus prétendre au chômage sur base de ton ancien droit.

          Et, il faut entendre par “vacances-chômage“, les 24 jours de vacances par an auxquels ont droit tous les chômeurs indemnisés. Pendant ces 24 jours, il peut partir à l’étranger sans problème, tout en gardant ces indemnisations. Attention, parmi ces 24 jours, il  percevra pas d’indemnisations de l’Onem pour ceux éventuellement couverts par un pécule de vacances (ce serait le cas uniquement si c’est la première année de chômage).

          A partir du moment où tous les 24 jours de vacances-chômage sont épuisés et que le chômeur indemnisé n’est toujours pas de retour en Belgique, les allocations de chômage ne sont plus versées. N’étant plus disponible sur le marché de l’emploi belge, il devra indiquer des “A” sur ta carte de pointage. S’il est absent tout un mois, il ne devra pas rentrer sa carte de pointage pour le mois concerné.

          Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

          Répondre
    2. Kahi
      12 mai 2023

      Bonjours svp ont ma dit je peux faire une formation avc le chômage csc pour une formation d’aide familal  pour après avoir eu le certificat je peux travail une amie à moi à fait sa que doit je faire pour sa svp???

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
        12 mai 2023

        Bonjour Kahi,

        Nous avons répondu à ta question sous ton commentaire plus haut.

        N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

        Répondre
  16. Peter
    22 avril 2023

    Bonjour,

    Je suis actuellement au chômage et j’aimerais suivre une formation de plein exercice (60 ECTS) dont les cours ont lieu uniquement après 17 heures en semaine et parfois le samedi. Cette formation ne comporte pas de stage, ce qui me permettra de continuer à chercher du travail et de respecter mes obligations.

    Je souhaiterais savoir si j’ai le droit de suivre cette formation de plein exercice en cours du soir sans demander de dispense. D’après ce que j’ai compris, il n’est même pas possible de demander une dispense dans ce cas, mais je préfère poser la question car il s’agit d’études de plein exercice.

     

    Merci de votre réponse,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      24 avril 2023

      Bonjour Peter,
      Si vous restez disponible sur le marché de l’emploi en journée et que vous respectez vos obligations de demandeur d’emploi, il n’y a effectivement pas besoin de demander de dispense auprès du service dispense d’Actiris ou du Forem. Pour être certain que cela n’engendre pas de soucis ultérieurs, vous pourriez informer Actiris ou le Forem du fait que vous entamez ces études en cours du soir.
      J’espère avoir pu vous aider! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos!

      Répondre
  17. Roger
    3 avril 2023

    Bonjour voilà en ten que travailleur ale j ai étai reconnu a plu de 33 pourcent don j’ai des dispences ma question et ci je n et plu de dispences ece  que je dois me réinscrire au chômage dans les 7 jour où cela ce fait automatiquement merci bien de me dire

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 avril 2023
      Bonjour Roger,
      Si tu as obtenu une dispense liée à une inaptitude au travail de plus de 33%, sache que tu n’es pas pour autant plus considéré comme chercheur d’emploi (tu restes « inscrit » comme chercheur d’emploi). En tant que chercheur d’emploi avec dispense tu restes tenu à plusieurs obligations : résider en Belgique, être inscrit comme chercheur d’emploi auprès de ton organisme régional, compléter et remettre ta carte de contrôle… Par contre, en fonction de ta situation et de la dispense obtenue, tu peux être dispensé de rechercher activement un travail et/ou être dispensé de contrôle.
      Dans ton cas, si tu perds ta dispense, tu restes inscrit comme chercheur d’emploi (donc en principe tu ne dois pas te réinscrire), mais tu changes juste de catégorie et donc d’obligations. Dans cet article, tu trouveras tes obligations en tant que chômeur (non dispensé).
      Si tu as encore des doutes, n’hésite pas à revenir vers nous.
      Répondre
  18. Daisy
    25 mars 2023

    Bonjour,

    Je suis en formation Assistante sociale, une dispense m’a été accordée.  Je touche un chômage taux cohabitant.  Financièrement, ce n’est pas vivable, pensez-vous que j’ai le droit à d’autres aides?  Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 mars 2023

      Bonjour Daisy,

      Si tu touches moins qu’un RIS (Revenu d’intégration sociale), tu pourrais faire une demande de complément RIS au CPAS. Au taux cohabitant, le RIS est actuellement de 809.42€/mois. Cela signifie que si tu touches moins que ce montant via tes allocations de chômage, tu pourrais demander la différence au CPAS (si tu touches 600€ par exemple, tu pourras demander 209.42€). Ce calcul est en pratique un peu plus complexe, mais il s’agit du principe général. Tu trouveras plus de détails ici. Sache également que le revenu de la/des personnes avec qui tu cohabites peut rentrer en ligne de compte dans l’octroi ou non d’un RIS.

      Si tu es considérée cohabitante car tu vis en colocation, tu pourrais également essayer de prouver à l’ONEm que dans les faits tu t’entretiens seule et demander à toucher des allocations de chômage au taux isolé. Dans ce cadre, prouver que chacun paye sa part du loyer et des charges, que chacun a sa propre chambre/étagère dans le frigo, que chacun paye ses propres courses, etc. peut aider. Le but est vraiment de montrer par tous les moyens que même si vous partagez un logement avec tes colocs, vous ne bénéficiez pas de l’avantage de partager vos ressources.

      Ces mêmes preuves que tu es dans les faits isolée peuvent être adressées au CPAS pour leur demander un complément RIS au taux isolé. Tu devras par contre d’abord essayer de revendiquer ce droit auprès du chômage, car le CPAS n’intervient qu’à titre subsidiaire (c’est à dire quand toutes les autres options sont épuisées).

      Si tu ne rentres pas dans les conditions de revenu pour demander un complément RIS, tu pourrais demander un équivalent au RIS (un ERIS). Il faudra à ce moment-là que tu prouves au CPAS via toutes les preuves que tu pourrais rapporter ton état de besoin (factures impayées, écrire le budget du ménage sur une feuille et montrer qu’il est négatif, etc.) Le CPAS évaluera alors ton état de besoin et pourrait décider de te verser un complément mensuel qu’ils calculent eux-mêmes en fonction de ta situation.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
      1. Daisy
        29 mars 2023

        Merci beaucoup

        Répondre
  19. misha
    19 février 2023

    Bonjour à tous,

    Je touche actuellement du chomage sur base d’un temps plein (1200 par mois environ).
    J’ai été acceptée pour un stage dans une asbl quui m’offre un Contrat d’Immersion Professionnelle de six mois. Ce stage est un 4/5eme et le FPI est de 1110 eu brut par mois.

    Le programme doit être approuvé par Bxl Formation. Je dois ensuite faire une demande de dispense auprès d’Actiris.

    J’ai trois questions :
    -suis je obligée d’attendre d’abord le fue vert de Vxl Formation avant de faire ma demande auprès d’Actiris sachant que chaque demande peut prendre une semaine à être approuvée et que je ne peux pas commencer mon stage avant d’avoir eu la réponse?

    -y’a t’il un risque que ma demande de dispense soit refusée, et si oui cela veut il dire que je ne peux pas faire le stage, ou que je peux le faire mais que je ne toucherai plus mon chomage

    -dans le cas ou Actiris accepte, est-ce ce que ma rémunération est cumulée avec mes allocations, ou est-ce que je ne reçois plus qu’un complément de chomage?

    J’espère trouver des réponses, car selon le cas de figure la situation change énormément
    Un énorme merci à vous

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      24 février 2023

      Bonjour Misha,

      Vas-tu faire une CIP ou un FPI ? S’il s’agit d’un FPI, tu gardes d’office tes allocations de chômage et tu n’as pas besoin de de demander une dispense.

      S’il s’agit d’une CIP :

      – Puisqu’il est nécessaire de joindre l’approbation de Bruxelles Formation à ta demande de dispense auprès d’Actiris, il faudra effectivement que tu attendes leur feu vert. Une fois l’approbation de Bruxelles Formation reçue, tu pourras introduire ta demande de dispense auprès d’Actiris via le formulaire DV5.

      – Si Actiris refusait ta demande de dispense et que tu décidais quand même de faire ta CIP, tu pourrais effectivement perdre le droit à tes allocations de chômage pendant ta CIP.

      – Si Actiris accepte ta dispense et que tu suis effectivement le stage pour lequel tu as été dispensée, tu pourras cumuler les indemnités reçues dans le cadre de ta CIP et tes allocations de chômage. En plus de cela, le montant de ttes allocations de chômage, normalement dégressif dans le temps, sera maintenu (pour le peu que ta formation dure au moins 4 semaines). Cet avantage est automatique.

      Pour plus d’informations sur la dispense, n’hésite pas à consulter cette fiche info de l’ONEm.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  20. ak
    19 février 2023

    Bonjour,
    Je souhaite repasser en étudiante après avoir touché quelques mois d’allocations d’insertion (stage fait et droit ouvert pour mes études précédentes).
    Je souhaiterais savoir ce que cela implique lorsque j’aurais fini les études reprises si je redeviens demandeuse d’emploi après 25 ans comme j’ai déjà ouvert mon droit.
    Egalement, aurais-je à nouveau droit à 36 mois d’allocations où est-ce que les mois que j’avais touché avant seront décompte ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 février 2023

      Bonjour ak,

      Tu as droit à un crédit de 36 mois d’allocations d’insertion qu’on commence à décompter:

      – soit à partir de ton 1er jour d’indemnisation si tu es cohabitante ordinaire, sans charge de famille,

      – soit à partir de ton 30ème anniversaire si tu es isolée ou cohabitante avec charge de famille.

      Si tu reprends des études en continuant à bénéficier des allocations d’insertion pendant la durée de celles-ci, ton crédit de 36 mois continue à être décompté pendant tes études. Dans ce cas, si ton crédit de 36 mois s’épuise pendant tes études, tu conserveras le droit aux allocations jusqu’à la fin de tes études.

      Si tu reprends des études de plein exercice sans recevoir d’allocations pendant tes études (car tu n’as pas demandé/obtenu de dispense), alors ton crédit de 36 mois est prolongé de la durée de tes études. Les mois pendant lesquels tu as touché des allocations avant la reprise des études seront bien décomptés.
      Tu pourras donc redemander les allocations après tes études, et  bénéficier à nouveau des allocations, même si tu finis tes études après tes 25 ans. Cela à condition que ton crédit de 36 mois n’ait pas été épuisé avant le début de tes études, et à condition que tu introduises ta nouvelle demande dans un délai de maximum trois ans après la dernière fois où tu as touché les allocations d’insertion (ce délai de trois ans étant prolongé de la durée des études).

      Par exemple: Nadia, cohabitante « ordinaire », bénéficie des allocations d’insertion depuis le 1er janvier 2022. Elle peut donc en principe bénéficier des allocations d’insertion jusqu’au 31 décembre 2024. Si elle reprend des études le 15 septembre 2023, pour une durée de 12 mois, sans obtenir de dispense (donc sans toucher d’allocations) , son droit aux allocations d’insertion sera prolongé de 12 mois. Si elle redemande les allocations à partir du 15 septembre 2024 , elle aura droit à nouveau droit aux allocations jusqu’au 31 décembre 2025 (soit 12 mois de plus).

       

      Bien sur la situation sera différente si tu es cohabitante avec charge de famille ou isolée ou si tu changes de situation familiale.

      Ne connaissant pas ta situation, je ne peux pas être plus précise.

      Tu trouveras toutes les informations sur la durée des allocations d’insertion dans notre article intitulé: “Jusqu’à quand as-tu droit à des allocations d’insertion?“. Je te conseille de le lire et de revenir vers nous en cas de questions.

       

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  21. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
    31 janvier 2023
    Bonjour Salim,

    Pour avoir droit au chômage, il faut que tu perdes involontairement ton emploi (ou que tu aies terminé une période de sanction). Une fois que tu seras indemnisé par le chômage, tu auras bien la possibilité de demander une dispense pour reprise d’études.

    Si tu souhaites demander une dispense pour poursuivre des études supérieures, sache que celle-ci sera automatiquement acceptée si tu choisis des études qui mènent à un diplôme qui est repris dans la liste des métiers en pénurie.

    Lorsque le diplôme mène à un métier non repris dans cette liste, l’octroi de la dispense est laissé à l’appréciation du Service Dispenses d’Actiris ; celui-ci tient compte, notamment, des compétences acquises, du bilan professionnel, du projet professionnel, le cas échéant du plan d’accompagnement, des besoins du marché du travail. Le fait de ne pas encore avoir de diplôme supérieur sera un atout pour l’octroi de cette dispense.

    En ce qui concerne le montant de tes allocations de chômage, tu trouveras les explications sur cette fiche.

    Tu verras que pour les 3 premières mois de chômage, tu auras droit à 65% de ta dernière rémunération brute. Ce qui correspond à 1548€. Desquels ton te retirera 10,09% de précompte professionnel si tu es cohabitant. Tu verras également que les allocations de chômage sont dégressives et diminuent progressivement. Tu trouveras l’impact d’une dispense pour études sur la dégressivité sur le site de l’ONEM. Si les études que tu suis ne sont pas en pénurie, la dégressivité suivra les règles habituelles. Par contre, si tu suis des études en pénurie, le montant de tes allocations sera maintenu comme suit :
    – si tu es dans la première période d’indemnisation, le montant de tes allocations diminuera jusqu’à la deuxième période. A partir de la deuxième période, le montant de tes allocations sera maintenu;
    – si tu es dans la deuxième période, le montant de tes allocations sera maintenu.
    J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !
    Répondre
  22. Esme
    30 janvier 2023

    Bonjour,
     
    Je souhaiterais avoir des renseignements concernant la dispense pour formation.
     
    J’habite en wallonie, dans l’éventualité d’une formation à l’EFP chef d’entreprise assistante dentaire, qui se situe à Bruxelles, je voudrais savoir si la dispense était accordé pour ce genre de formation? À qui faire la demande sachant que je suis en wallonie et que l’école est à Bruxelles? Forem?
     
    Il y a 2 jours de cours et normalement un stage rémunéré.
     
    Concernant le stage rémunéré, comment cela se passe par rapport aux allocations de chômage, est-ce qu’il y a un impact sur celle-ci?
     
    Faut il d’abord faire la demande de dispense avant l’inscription dans l’établissement de formation car celle-ci est payante et dans l’éventualité que la dispense soit refusé, la somme payé est certainement perdue?
     
    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      31 janvier 2023

      Bonjour Esme,

      Si tu habites en Wallonie, c’est au Forem qu’il faut adresser ta demande de dispense.

      Tu trouveras ici le détail des conditions dans lesquelles une dispense pourra t’être accordée.

      En ce qui concerne le stage rémunéré, les avantages financiers que tu reçois dans le cadre ou suite à une formation, des études, un apprentissage ou du stage peuvent être cumulés avec tes allocations de chômage à condition tu aies obtenu ladite dispense et que tu suives effectivement la formation.

      Tu dois en effet d’abord t’inscrire et puis demander la dispense, une partie du formulaire de dispense doit d’ailleurs être complétée par l’EFP. En ce qui concerne le remboursement, voici la règle de l’EFP : “Le remboursement sera pris en compte si la demande de désinscription est introduite avant le 31 août 2022 pour les inscriptions réalisées de mai à juillet et moins d’un mois après la date d’inscription pour les inscriptions réalisées à partir du 16 août 2022.”

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  23. Marie
    11 janvier 2023

    Bonjour,

    Actiris m’a actuellement accordé une dispense DV13 pour la reprise d’études de plein exercice pour l’année 2022-2023. Je suis en aesi français ( métier en pénurie ). Je souhaiterais idéalement me réorienter en cours d’année ( possible jusqu’au 15 février ) toujours pour une agrégation de l’enseignement mais dans une option différente : arts plastiques ( aussi en pénurie ). Dois-je en informer actiris ? ou la dispense est-elle valable étant donnée que la finalité ne change pas, la dispense spécifiant seulement : enseignement de plein exercice supérieur – métier avec pénurie –

    D’avance merci,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 janvier 2023

      Bonjour Marie,

      Il est possible que cela soit accepté par Actiris. Mais il est nécessaire d’obtenir leur accord. Pour cela, il suffit de leur écrire à dispenses@actiris.be

      Bien à toi

       

      Répondre
      1. Marie
        6 février 2023

        Bonjour
        merci pour votre réponse.
        le service dispense à refusé ( les réorientations ne sont acceptées que jusqu’au mois de novembre selon eux ).
        Ma nouvelle question est donc la suivante :
        Si je me réinscrit en 1ère année en 2022 2023 dans la nouvelle orientation puis-je déposer une nouvelle dispense ou sera-t-elle refusée puisqu’il est spécifié sur le dv13 qu’elle ne peut être octroyée qu’une seule fois ?
        D’avance merci.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          7 février 2023

          Bonjour Marie,
          Nous avons contacté le service dispense pour leur poser la question de principe de manière anonyme (« peut on faire une nouvelle demande de dispense à la rentrée académique suite à une demande de ré orientation refusée (car estimée trop tardive) pour la branche dans laquelle on souhaite se ré orienter ?») et il nous a été répondu que la situation devait être ré évaluée en fonction de cette nouvelle demande. D’après eux il serait recommandé que tu reprennes contact avec le service de dispense afin de voir si ta demande de nouvelle dispense pourrait être envisagée et acceptée. Cela semble donc être analysé au cas par cas.

          J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

          Répondre
  24. Maria
    29 décembre 2022

    Bonjour,

    Je suis une future candidate pour un bachelier en Logédie à Brussels.  Candidate Européenne (Française de 35ans) et déjà diplomée dans l’enseignement supérieur.

    Après avoir travaillé suffisamment d’heures pour ouvrir des droits au chômage en Belgique, mes droits seront-ils maintenus pendant la formation ?

    Merci pour la réponse,
    MC

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 janvier 2023

      Bonjour Maria,

      Pour que tes droits au chômage soient maintenus pendant la durée des études, tu dois obtenir une dispense de la part d’Actiris (pour la Région bruxelloise). Les conditions de la dispense pour études supérieures sont expliquées ici. En principe, on ne peut pas être déjà titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur, sauf si celui-ci n’offre pas ou peu de possibilités sur le marché de l’emploi (cela se fait sur avis du Service Dispenses d’Actiris).

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  25. valérie
    1 décembre 2022

    Bonjour, je suis chômeuse indemnisée temps plein depuis un an et demi et depuis septembre, je suis actuellement une formation d’accueillante d’enfants à l’IFAPME en cours de soir +- 8h par semaine. Je dois effectuer un stage non rémunéré de 3 semaines à temps plein. Dois-je quand même demandé une dispense en sachant que le stage est non rémunéré ? (je dépends du Forem)

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 décembre 2022

      Bonjour Valérie,

      Le principe est que le demandeur indemnisé introduise sa demande de dispense avant même de débuter les cours. Dans tous les cas, comme expliqué sur la fiche ci-dessus, la dispense ne te sera malheureusement pas accordée vu que ta formation se déroule en soirée et que tu n’as que 8 heures de cours par semaine. Et, le fait que tu fasses un stage de 3 semaines ne changera rien à la situation; quand bien même celui-ci se déroulerait en journée.

      Au cas tu aurais demandé la dispense et que celui-ci t’aurait été refusé, sache que comme il ne s’agit pas d’une formation de plein exercice, tu peux, malgré tout la continuer. Mais dans ce cas, tu devras continuer à répondre aux obligations auxquelles doit répondre tout chômeur indemnisé.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  26. raf132
    3 novembre 2022

    Bonjour, j’habite en Flandre,le VDAB m’a accordé une dispense pour la poursuite de mes etudes de deuxième année à Bruxelles en Bachelier en infirmier responsable de soins généraux, après la réussite de la première année. La formation est non reconnue par le VDAB car c’est en Francais . Ma question est la suivante :

    Est-ce normal que je subis une dégressivité de mon allocation de chômage en ce début de la deuxième année sachant que la formation en question debouche vers un metier en pénurie étant chef de famille, 3 enfants à ma charge et mon épouse étant à charge de la mutuelle à la suite d’un handicape reconnue par la SPF ? Je me suis dit que peut être la VDAB à mal transmis encoder mon dossier auprès de la RVA.

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 novembre 2022

      Bonjour Raf132,

      Selon la feuille info T58 de l’ONEM, si tu as obtenu une dispense pour poursuivre des études de plein exercice menant à un métier en pénurie, “le montant de vos allocations sera maintenu comme suit:

      si vous  êtes dans la première période d’indemnisation, le montant de vos allocations diminuera jusqu’à la deuxième période. A partir de la deuxième période, le montant de vos allocations sera maintenu;

      Si vous êtes dans la deuxième période, le montant de vos allocations sera maintenu;

      Cet avantage vous est octroyé automatiquement.

      Donc il est possible que l’allocation ait diminué si l’année passée tu étais en première période d’indemnisation. La dégressivité des allocations progresse selon des périodes, elles-mêmes divisées en phases, qui sont expliquées sur la feuille info T67 de l’ONEM.

      Je ne peux pas vérifier dans quelle période/phase tu te trouves. En cas de doute sur ta situation, n’hésite pas à poser la question à ton organisme de paiement ou à contacter directement l’ONEM. Si besoin, tu peux aussi appeler l’Atelier des droits sociaux, qui est un service juridique spécialisé et gratuit.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

       

       

       

       

       

      Répondre
  27. Nico
    3 novembre 2022

    Bonjour je suis en formation de pilote de ligne j’ai fais une demande en août 2021 pour une dispense d’un an, en août 2022 j’ai refais une demande et qui a été accepté ! Super donc je peux me concentrer sur les études mais Mon chômage soit disant est dégressif comment cela se fait il sans prévenir on m’enlève 700 euros d’une fois … est ce normal ? Merci de la réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 novembre 2022

      Bonjour Nico,

      Ta question n’est pas très précise mais, nous supposons que tu es au minimum dans la 2ème année de ton chômage. Dans ce cas, il est normal que le montant de tes allocations de chômage diminue; car la durée du chômage est toujours prise en compte dans le calcul. Ta situation familiale pourrait aussi y avoir un impact.

      Il est vrai que tu aurais dû être au courant de cette importante baisse de tes revenus pour prendre des précautions. Si tu as des doutes sur le calcul car, 700€ de diminution d’un coup, peuvent paraître tout de même beaucoup (s’il n’y a eu aucun changement de ta situation), tu peux en discuter avec ton organisme de paiement.

      Aussi, sache que l’obtention de la dispense n’implique pas forcément le gèle de la dégressivité durant toute la période des études ou de la formation. Pour les dispenses accordées pour les formations menant à des métiers faisant partie de la liste des professions en pénurie, le montant des allocations est gelé jusqu’à la fin de ta formation. Si ta formation ne se trouve pas sur la liste, la dégressivité de tes allocations continuera à courir pendant ta formation. Chaque région ayant sa propre liste, n’hésite pas à consulter celle des métiers sur le site de ton service régional de l’emploi.

       

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  28. Herora7
    7 octobre 2022

    Bonjour, j ai commencé des etudes en Haute ecole et ma demande de dispenses a ete acceptée, mes allocations d insertions prennent fin en aout 2024, donc potentiellement a la fin de ma 2 e annees d etudes, est il possible que les allocations d insertion soit prolongees pour ma 3 e annee d etudes ou bien je ne beneficierais pas  des allocations durant cette annee la ?

    Merci d avance pour votre reponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 octobre 2022

      Bonjour Herora7,

      En principe, si tu remplis les conditions de réussite pour que ta dispense soit renouvelée, tu devrais recevoir les allocations d’insertion jusqu’à la fin de ton cycle d’études (bachelier).

      Nous avons posé la question au service des dispenses d’Actiris pour vérifier. Nous te tenons informé dès que nous aurons leur réponse.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  29. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
    7 octobre 2022

    Bonjour Anonyme,

    En général, l’Onem envoie un courrier pour prévenir de la date de fin des allocations d’insertion.

    Si tu souhaites rester inscrit comme demandeur d’emploi au Forem, c’est possible (tu peux te réinscrire en ligne). Même si tes entretiens d’accompagnement se passent bien, tu n’auras pas droit au chômage tant que tu n’auras pas travaillé au moins un an. Le fait d’être inscrit comme demandeur d’emploi (sans toucher le chômage) te permet donc d’avoir un accompagnement dans ta recherche d’emploi et d’avoir accès à certaines formations, dont toutes celles organisées par le Forem.

    N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

    Répondre
  30. Haris
    6 octobre 2022

    Bonjour,

    J’ai repris mes études à temps plein pour devenir professeur d’histoire – géographie – sciences sociales. J’avais cru entendre que mon chômage restait inchangé pendant la durée de mes études, pouvez-vous me confirmer ou infirmer ceci. Je dépends de la région de Bruxelles

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      12 octobre 2022

      Bonjour Haris,

      Si tu suis des études supérieures, que tu es inscrit à au moins 27 crédits sur l’année et que les cours se déroulent principalement en semaine et en journée, il est indispensable d’obtenir une dispense de disponibilité pour pouvoir étudier tout en continuant de bénéficier d’allocations de chômage.

      Si tu es au chômage et que tu reprends des études supérieures à temps plein, tu dois donc demander une dispense de disponibilité à Actiris. La dispense te permet de continuer à bénéficier d’allocations de chômage et te permet te permet de ne pas devoir répondre à toutes les obligations imposées par l’ONEM et Actiris. Cela signifie que tu pourras refuser une offre d’emploi, tu ne devras plus chercher activement du travail et que tu pouras ne plus être disponible sur le marché du travail.

      Il y a évidemment des conditions pour obtenir la dispense. Tu trouveras les informations sur la dispense pour les études supérieures dans le formulaire DV13 d’Actiris.

      Si tu as obtenu une dispense, tu continues donc à recevoir des allocations, mais est-ce toujours le même montant ? Comme tu le sais normalement, les allocations de chômage sont dégressives : cela signifie que le montant diminue avec  le temps.

      Cependant:

      • Si tu as obtenu une dispense pour suivre des études de plein exercice préparant à un métier en pénurie le montant de tes allocations sera maintenu comme suit:
        • si tu es dans la première période d’indemnisation, le montant de tes allocations diminuera jusqu’à la deuxième période. A partir de la deuxième période, le montant de tes allocations sera maintenu;
        • si tu es dans la deuxième période, le montant de vos allocations sera maintenu;

      Cet avantage est octroyé automatiquement.

      En cas de réussite, et si tu continues à percevoir des allocations de chômage, tu pourras encore conserver ce montant avantageux pendant une période de 6 mois “bonus 6 mois” à dater de la fin de la dispense.

      Tu dois  demander ce bonus en introduisant un formulaire C114-Bonus  auprès de ton organisme de paiement.

      • Si tu as obtenu une dispense pour suivre une autre formation, celle-ci n’a pas d’impact sur l’évolution du montant de votre allocation.

       

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  31. Amina
    6 octobre 2022

    Bonjour,

    J’habite à Bruxelles, j’ai un bachelier en imagerie médicale ( beaucoup de possibilités dans le marché de l’emploi) et un master en santé publique ( peu de possibilités) et je souhaite me réorienter vers des études de médecine.

    Etant donné mes diplômes, pourrais-je bénéficier d’allocation de chômage ainsi qu’une dispense ?

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      10 octobre 2022

      Bonjour Amina,

      Ta question n’est pas très claire. As-tu été inscrite comme demandeuse d’emploi à la fin de tes études OU, as-tu déjà travaillé comme salariée?  En effet, il y a deux types de chômage en Belgique. Dans ta situation, tu pourrais prétendre aux allocations d’insertion, pour autant que tu aies été inscrite comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion professionnelle pendant une période d’inscription de minimum de 12 mois depuis la fin des études, que tu aies obtenu 2 évaluations positives et  que tu n’aies pas atteint 25 ans à l’introduction de ta demande. L’autre possibilité pour percevoir le chômage, c’est d’avoir suffisamment travaillé comme salariée. Par exemple, les personnes de moins de 36 ans doivent prouver 312 jours de travail au cours des 21 mois précédant leur demande.

      Il faut donc que tu remplisses une de ces deux conditions pour prétendre à des indemnisations de l’Onem. Si tu en tant que demandeuse d’emploi indemnisée tu souhaites reprendre des études, tu devras introduire une demande de dispense auprès d’Actiris, via ton organisme de paiement. Comme tu as déjà 2 diplômes de l’enseignement supérieur, la dispense pourra malheureusement être refusée, sauf si ceux-ci t’offrent peu de possibilité sur la marché de l’emploi. Ne pouvant prédire une telle décision, nous ne sommes pas en mesure de te dire si dans ta situation la dispense te sera accordé.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  32. Odettei
    3 octobre 2022

    Bonjour, j’ai réussi mon stage de 2e en Haute Ecole, j’ai décidé de changer d’école mais je dois recommencer un stage. Est-ce possible d’avoir une dispense ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 octobre 2022

      Bonjour Odettei,

      J’imagine que tu parles des dispenses académiques et non pas des dispenses auprès d’Actiris ?

      Dans ce cas, tu dois regarder ce qui est prévu concernant les demandes de dispenses dans le règlement des études de ta haute école.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  33. Antoine
    3 octobre 2022

    Bonjour,

    J’ai démissionné de mon travail. Le préavis s’est terminé le 09 juillet. Entre temps je continue les démarches nécessaires et pense à une réinsertion professionnelle. J’aimerais commencer un “travail” en boulangerie 4jours par semaine. Cependant j’aimerais continué mon stage au chômage entre temps.

    Y-a-t-il un moyen quelconque de pouvoir y arriver?

    Ou alors, est il possible de se baser sur ma démission du mois de juillet pour mon chômage malgré un “travail” de 3mois sous le contrat le plus avantageux possible…

    Merci pour votre réponse,

     

    Antoine

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 octobre 2022

      Bonjour Antoine,

      Nous ne comprenons pas bien ta question.

      Pour le calcul du montant des allocations de chômage : si c’est la première fois que tu demandes le chômage, l’Onem va se baser sur ton dernier salaire (4 semaines consécutives chez l’employeur).

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  34. Anonyme
    29 septembre 2022

    Merci de votre réponse,

    Oui effectivement c’est des allocations d’insertion qui sont limité dans le temps que j’ai comme vous l’avez si bien expliquez.

    J’ai essayé de contacter mon syndicat par tél mais je n’ai pas pu les joindre pas moyen de le avoir au tél et le bureau près de chez moi est fermé apparemment c’est avec rdv uniquement maintenant. Mais normalement dans mon ancien papier que j’avais reçu quand j’avais eu droit aux allocs il disait c’est 1 date provisoire octobre 2022  ça peut être prolongé si j’ai travaillé,formations etc… mais pour le moment je n’ai pas reçu de courrier de la part du syndicat. J’avais payé mes cotisations jusque septembre 2022 à chaque fois c’est tout les 3 mois. Donc ce mois-ci aussi je touche les allocations, mais je n’ai pas encore reçu de courrier disant que c’est fini ou si ça continue 1 papier ou comme quoi je dois encore payer des cotisations pour les 3 prochains mois par exemple.

    Mais si on arrive vers la fin des allocations normalement pour moi ce n’est pas prolonger donc disons le mois prochain je ne touche plus d’allocations car on arrive à la fin des 3 ans:

    1) ●Est-ce qu’on est averti par 1 courrier par le syndicat ou autre organisme si c’est fini?

    Maintenant y a pas longtemps j’ai eu 1 accompagnement et apparemment ça a changé avec la nouvelle loi etc… Donc on a 1 suivi mais le conseiller est maintenant censé nous trouver des offres que par rapport à notre métier donc c’est plus précis et centré aux métiers de chaque personne. Et selon le conseiller je serais encore convoqué jusqu’à ce que j’ai 1 job. Mais je lui demande si je touche plus d’allocations est-ce que je serai encore convoqué, il me dit que oui.

    Normalement quand on a plus d’allocation on a plus d’accompagnement et on peut choisir de s’inscrire librement au forem c’est ce que je connaissais ?

    2) ● Et si je n’ai plus d’allocations, je dois aller au forem et demander de m’inscrire librement ou la désinscription se fait automatiquement, je dois plus rien faire? Et je ne dois plus me réinscrire? Quelle est la procédure à entamer?

    Et maintenant c’est l’employé d’accompagnement qui évalue nos recherches à la place du service contrôle apparemment. Et si c’est positif à chaque fois;

    3) ● Est-ce que l’accompagnement que j’ai peut compter pour la prolongation des allocations ou c’est uniquement sur base du travail et certaines formations?

    4) ● C’est ça que je  voulais savoir précisément, de toute façon que nos recherches soit positive ou négative, arriver à échéance et vu que les allocations sont jusque 25 ans de toute manière on aura plus nos allocations et se sera fini?

    En attendant votre réponse,

    Bien à vous

    Anonyme

    Répondre
  35. Roman
    28 septembre 2022

    Bonjour,

    Ma dispense est arrivée à échéance. Comment puis je faire pour la renouveler ?

    d’avance merci pour votre aide,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 octobre 2022

      Bonjour Roman,

      La dispense dure toujours une année académique. Tant que tu n’as pas fini tes études, tu dois la renouveler au début de chaque année. Les démarches étant les mêmes que lors de la première demande, tu dois encore t’adresser à ton service régional de l’emploi. Tu trouveras plus d’informations sur la dispense sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  36. C
    26 septembre 2022

    Bonjour,

    Faut-il une dispense, et si oui avec quel formulaire, pour les stages dans le cadre de l’agrégation. 20h d’observations en 2022 et 20h de stages pratiques en 2023 (avant mai).

    Merci de votre réponse.

    Cordialement

    C.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 octobre 2022

      Bonjour C,

      En tant que demandeur d’emploi indemnisé, si tu souhaites faire des études ou suivre une formation tout en gardant ton droit aux allocations de chômage, tu dois introduire une demande de dispense auprès de ton service régional de l’emploi. Ta question n’est pas précise mais il nous semble que tu suis un programme d’enseignement de plein exercice dans le supérieur. Dans ce cas, ta demande devra être introduite au moyen du formulaire DV13.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  37. Hanae
    25 septembre 2022

    Bonjour, je travaille actuellement en CDI ( 7 ans d’expériences ) et je souhaiterais entamer des études de dentiste l’année prochaine (reconversion professionnelle). Ai-je la possibilité de bénéficier d’allocations de chômages si je démissionne ?

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 octobre 2022

      Bonjour Hanae,

      Tu auras droit à des allocations de chômage mais tu auras très certainement d’abord une sanction de l’Onem parce que tu as démissionné (tu risques une exclusion du chômage allant de 4 à 52 semaines).

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions

       

      Répondre
  38. Aryann
    12 septembre 2022

    Bonjour. J’ai 30 ans et je suis résidente belge. Je travaille pour Médecins sans frontières depuis 2018. Mon contrat prendra fin en mars 2023. Je souhaite me réorienter en tant qu’assistante sociale et donc de reprendre des etudes. Cependant, je ne sais pas comment je vais pouvoir me financer pendant ces trois années d’études. Ai-je le droit de toucher une indemnité du chomage ? Que dois-je faire pour recevoir ceci si j’y ai acces ? Merci pour votre support.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      27 septembre 2022

      Bonjour Aryann,

      Tu peux demander des allocations de chômage à la fin de ton contrat. Pour pouvoir être autorisée à suivre des études en même temps, tu devras demander une dispense. Si tu vis à Bruxelles, tu devras demander la dispense via le DV13. Tu trouveras les conditions à remplir dans ce lien.
      Si la dispense est refusée, tu pourrais suivre les études d’assistante sociale en cours du soir. Dans ce cas, une dispense n’est pas nécessaire.

      Bien à toi

      Répondre