Quelles conditions dois-tu remplir pour bénéficier des allocations de chômage?

Rappel : pour des allocations d’insertion (allocations de chômage sur base des études), tu peux lire la fiche « le stage d’insertion professionnelle ».
Cet article concerne le chômage complet sur base d’un travail salarié à temps plein en Belgique. Pour des informations sur le chômage sur base d’un travail à temps partiel, tu peux te rendre sur la fiche qui parle du travail à temps partiel ou sur le site de l’ONEM.

Principe de base

Pour être admis aux allocations de chômage, tu dois prouver :

  • un certain nombre de jours de travail salarié (stage);
  • au cours d’une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d’allocations de chômage.

Nombre de jours de travail salarié requis (stage)

Age Nombre minimum de jours de travail salarié à prouver (stage) et période de référence
Moins de 36 ans – soit 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande ;
– soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande;
– soit 624 jours de travail au cours des 42 mois précédant ta demande.
De 36 à 49 ans – soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande ;
– soit 624 jours au cours des 42 mois précédant ta demande;
– soit 234 jours dans les 33 mois + 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois;
– soit 312 jours dans les 33 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 468 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois.
A partir de 50 ans – soit 624 jours au cours des 42 mois qui précèdent ta demande;
– soit 312 jours dans les 42 mois qui précèdent ta demande et 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois;
– soit 416 jours dans les 42 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois.

Si tu ne remplis pas la condition prévue pour ta catégorie d’âge, tu peux toutefois être admis si tu satisfais à celle de la catégorie d’âge plus élevée.
La période de référence de 21, 33 ou 42 mois peut être prolongée par certains événements : naissance ou adoption, interruption de carrière, emprisonnement, reprise d’études ou de formation comme chômeur non indemnisé, exercice d’une profession non-assujettie à la sécurité sociale (secteur chômage), etc.

Quels sont les jours pris en considération ?

Les journées de travail prises en considération pour le calcul de ta période de stage sont celles :

  • qui ont donné lieu au paiement de cotisations de sécurité sociale (y compris pour le secteur chômage) ;
    ET
  • qui ont été effectuées dans une profession salariée (les prestations de travail accomplies par un travailleur indépendant ne comptent pas);
    ET
  • qui ont bénéficié d’une rémunération que la législation considère comme suffisante.

Certaines journées d’inactivités sont assimilées à des journées de travail :

  • les jours de vacances légales (ou européennes) et les jours de vacances en vertu d’une convention collective de travail rendue obligatoire, s’ils ont donnés lieu au paiement d’un pécule de vacances;
  • les jours de vacances-chômage couverts par un pécule de vacances;
  • les journées d’absence non rémunérées (congé sans solde) à raison de 10 jours maximum par année civile;
  • les journées de formations professionnelles (organisée ou subventionnée par le service régional de l’emploi et de la formation professionnelle), les journées de PFI et FPIE et les journées de Stage First à concurrence de 96 jours maximum;
  • les congés de circonstance, les journées indemnisées par l’assurance maladie-invalidité (dans certains cas), les journées non prestées pour cause d’accident de travail ou de maladies professionnelles, les journées de grève, les absences pour raisons familiales impérieuses, certains jours de chômage temporaire, etc.

Comment calculer tes jours ?

Pour le calcul des journées de travail, l’ONEM considère que le travail a été effectué à raison de 6 jours par semaine. Lorsque le travailleur a presté le travail en régime 5 jours par semaine, l’ONEM examine s’il s’agit du régime habituel dans ce secteur et assimile alors le régime 5 jours de travail par semaine au régime 6 jours par semaine (sans appliquer de calcul de rapport).
Pour les périodes d’occupation ininterrompues à temps plein (horaire de 35 heures minimum en moyenne par semaine), 26 jours de travail sont pris en considération par mois civil.

Dans les autres cas, on peut calculer le nombre de jours de travail pris en considération suivant ce calcul :

nombre de jours de travail effectués  X 6
nombre de jours de travail par semaine

  • Exemple: Luca effectue des prestations à temps plein du 4 juillet 2022 au 12 août 2022. Dans l’entreprise de Lucas, la semaine de travail se compose de 5 jours, soit un total de 30 jours de travail. Pour cette période de travail, l’ONEM prendra en considération (30 x 6):5 = 36 jours.

Pour les périodes de travail à temps partiel (et en vue d’une admission au chômage à temps plein), le calcul est le suivant :

nombre d’heures de travail effectuées X 6
nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps plein pour la même fonction

  • Exemple: Asmaa travaille du 4 juillet 2022 au 26 août 2022, à raison de 19 heures par semaine, soit un total de 8 x 19 = 152 heures de travail. Dans l’entreprise d’Asmaa, l’horaire à temps plein correspond à 38 heures. Pour cette période de travail, l’ONEM prendra en considération (152 x 6):38 = 24 jours.

Est-ce que tu gardes ton droit au chômage si tu l’as interrompu ?

Si tu interromps ton chômage (par exemple, pour voyager quelques mois), tu peux récupérer le bénéfice des allocations si tu introduis une nouvelle demande et que tu te réinscris comme demandeur d’emploi au plus tard 3 ans après ton dernier jour indemnisé.
Tu dois avoir bénéficié d’un jour au moins d’allocation avant cette interruption.
Cette période de 3 ans peut dans certains cas (par exemple, reprise d’études ou travail indépendant) être prolongée.
Suite à cette nouvelle demande, tu bénéficieras des allocations sans devoir à nouveau apporter la preuve d’une période de travail. Le montant de tes allocations risque cependant d’être inférieur au dernier montant perçu avant l’interruption. La diminution progressive des allocations continue généralement à courir, même pendant la période d’interruption où tu ne reçois rien. Tu trouveras plus d’information sur cette diminution progressive dans la fiche quels sont les montants des allocations de chômage?

Sources : fiche T31 ONEm

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*
*

131 questions déjà posées

  1. STEPH
    6 octobre 2022

    Bonjour,

    C’est la première fois que cela m’arrive, on es le 06 Octobre…je n’ai pas reçu mes allocations de chômage…. le fgtb de Flémalle ne répond pas au tel et leur mail est désactivé… en plus, il faut y aller avec rdv mais faut tel , mission impossible de les avoir. Pffff  J’ai contacté la centrale général fgtb par mail qui ont transmis ma demande au service concerné et ce deux fois.Pas de réponse.

    Comment peut-on laisser les gens ainsi…. sans revenu et sans réponse et que je ne suis pas en tort côté chômage???

    Que faut-il faire pour entrer en contact avec eux??? je désespère.

    Merci d’avance.

    Répondre
  2. Jean
    6 octobre 2022

    Bonjour,

    Avant de commencer mon activité en tant que indépendant , il y a 3ans je touchais des allocations de chômage . Maintenant a cause de la conjoncture économique je vais cesser mon activité . Est ce que j’ai le droit à nouveau au chômage?

    Bien cordialement

    Répondre
  3. Mirela
    5 octobre 2022

    Bonjour,

    Pouvez-vous me répondre s’il vous plaît, si quand on à eu un travail mi-temps pendent 4 ans, mais avant ça j’ai eu le droit de chômage plein temps, j’ai bénéficié de 2 mois d’allocation  ,et j ‘avais trouvé le travail, maintenant j’aurai un allocation de mi-temps, ou je garde le droit de plein temps  ?

    Merci d’avance, bien à vous

    Mirela

     

    Répondre
  4. Ana
    2 octobre 2022

    Bonjour je suis dans une situation un peu particulière, je suis indépendante mais cette derniers dans mes revenues ont baissés car je suis enceinte de 7 mois et maman solo, je me doute que je n’ai pas droit au chômage étant donné mon statut, mais existerait il une solution de complément de revenue qui me permettrais de pouvoir payer mes charges le temps de revenir à la normale. ( je ne peux pas physiquement faire de l’intérim car fin de grossesse difficile)

    Répondre
  5. Sisi
    30 septembre 2022

    Bonjour

    J’ai tout dabord travaillé en PFI pdt 5 mois 5x/semaine ,puis jai été engager pour 5 mois en cdd, mon contrat à pris fin le 30 Aout , je reviens ce jour de mon syndicat, et ils me disent qu’il me manque 55 jours à prester , pourquoi les jours de travail presté en Pfi ne sont pas calculé ?

     

    Merci davance pour votre reponse

    Répondre
  6. Fredo525
    23 septembre 2022

    Fin de contrat de travaillés le 30 juin reinscrit le 15 juillet comme demandeur d emploi  combien je vais percevoir en allocation de chômage pour le mois de juillet

    Répondre
  7. Timotei
    23 septembre 2022

    Ai-je droit au chômage si je décide de démissionner ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 octobre 2022

      Bonjour Timotei,

      Sache que les allocations de chômage sont un droit que tu ouvres après une période suffisante de travail salarié. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche ci-dessus. Donc, à partir du moment où tu remplis toutes les conditions, tu bénéficieras des allocations de chômage.

      Mais, du fait ue tue tu aies démissionné, tu risqueras une sanction de l’Onem allant d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines pour abandon d’un poste convenable. Pour éviter ce risque de sanction, tu devras travailler minimum 13 semaines chez un nouvel employeur avant d’introduire ta demande d’allocation. Tu trouveras plus d’informations sur les sanctions de l’Onem ici.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  8. cece
    22 septembre 2022

    Bonjour, ça va faire 2 ans que je travaille à 13h/semaine mais il y a eu la période de chômage coronavirus aussi. Mon employeur va sans doute me licencier pour raisons économiques. est ce que j’aurai droit au chômage? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 octobre 2022

      Bonjour cece,

      Oui, en ayant travaillé 2 ans, tu devrais bien avoir droit à des allocations de chômage.
      Les jours couverts par des allocations de chômage temporaire (CT) qui ont été accordés avec une dispense des conditions d’admissibilité sont assimilés à des jours de travail pour satisfaire aux conditions d’admissibilité en chômage complet. Cela signifie que la période de chômage économique pour covid devrait bien être prise en compte.
      Vu que tu as travaillé à tiers temps, tu pourras prétendre à des demi-allocations de chômage proportionnelles à ton régime de travail.

      Bien à toi

      Répondre
  9. Otman
    15 septembre 2022

    Bonjour,

    Je suis actuellement sous contrat de travail en CDI et je suis des cours du soir.

    Je voudrai savoir si je perdais mon emploi, est-ce que le chomage peut m’interdire de continuer mes études (elles ne figurent pas sur la liste des métiers en pénurie).

    D’avance, un grand merci.

    Otman

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 septembre 2022

      Bonjour Otman,
      Si tu venais à perdre ton emploi, Actiris ou le Forem ne pourraient pas t’interdire de poursuivre tes études car celles-ci sont en horaires décalés et te permettent donc d’être disponible en journée sur le marché de l’emploi (et donc de répondre à des convocations d’Actiris ou du Forem et d’éventuels employeurs) et ainsi de respecter tes obligations de chômeur.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  10. Vermso
    12 septembre 2022

    Bonjour

    Mon fils habite chez moi et actuellement sans emploi.

    À t il droit au chômage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      27 septembre 2022

      Bonjour Vermso,

      Tout dépend s’il a travaillé auparavant ou s’il a effectué le stage d’insertion professionnelle.
      Bien à vous

      Répondre
  11. Kapitein
    12 septembre 2022

    bonjour, j’ai été toujours indépendante. Je fais maintenant mon second contrat en CDD de 6 mois. Ais-je droit au chômage si mon employeur me donne un préavis?

     

    Merci d’avance pour votre aide

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      27 septembre 2022

      Bonjour Kapitein,

      Tout dépend de ton âge. Si tu as moins de 36 ans, un an de travail salarié est suffisant pour ouvrir un droit au chômage (suite à la perte involontaire de ce travail salarié).
      Bien à toi

      Répondre
  12. Kundi
    11 septembre 2022

    A la fin août 2022 j’ai arrêté mon emploi que j’avais pendant 6 ans et à temps plein, CDI. Ceci pour des raisons de conviction personnelle. Immédiatement le 1er septembre 2022 j’ai trouvé un autre emploi en intérimaire, mais moins payé (en salaire) par rapport au premier. Parce que je ne voulais pas tomber dans le chômage. Si on calcule mes possibles allocations au chômage à venir, on tiendra aussi compte de mon salaire que je touchais pour mon emploi à temps plein, CDI, pendant 6 ans. Ou tient seulement compte de mon dernier salaire en intérimaire? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      26 septembre 2022

      Bonjour Kundi,

      Tu trouveras les explications sur la calcul des allocations de chômage sur cette page.

      Tu verras que l’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

      – ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur;

      – cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

      Si tu travailles 4 semaines ou plus en intérim, c’est donc cette rémunération qui sera prise en compte pour le calcul et non ta rémunération précédente.

      Bien à toi

      Répondre
      1. Kundi
        26 septembre 2022

        Merci beaucoup. C’est clair.

        Répondre
  13. Lyna
    9 septembre 2022

    Bnj! J’étais au chômage avant de trouver un emploie,j’avais un contrat de 3mois et hier j’ai signé un autre contrat de 3 mois.mais mon chef m’a demandé de faire une tâche lourde et q’on a déjà discuté avant est convenu que c’est pas pour moi.(j’ai des problèmes de dos) .je lui ai demandé d’annuler mon contrat mais il a refusé.( moi je veux pas te licencier si tu veux arrêter tu m’écris une lettre) . Je voudrais bien avoir votre avis svp ! Si j’arrête j’airais plus droit au chômage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 septembre 2022

      Bonjour Lyna,
      Si tu remets ta démission, tu risques effectivement une sanction de l’ONEm pour abandon d’emploi sans motif « légitime ».
      Si tu abandonnes ton emploi sans motif légitime, tu risques un avertissement ou une exclusion du bénéfice des allocations pour une durée entre 4 et 52 semaines.
      La notion de « motif légitime » n’est pas définie par la réglementation. C’est ton bureau de chômage qui décidera si ta situation donne lieu ou non à une sanction.
      En cas de démission, même si l’on sait qu’une éventuelle sanction est possible, il faut faire une demande d’allocations de chômage auprès de son organisme de paiement (CAPAC, syndicat). Suite à cette demande, l’ONEm convoque la personne qui a démissionné afin de l’entendre sur les raisons de la démission. Il est alors recommandé de se rendre à la convocation afin de se défendre au mieux. L’ONEm décide de la durée de la sanction sur base de cet entretien. Une fois la sanction terminée, il faut se ré inscrire comme demandeur d’emploi et refaire une demande d’allocations auprès de son organisme de paiement.
      Il est possible lorsque l’on n’est pas capable physiquement d’effectuer un travail de demander une rupture de contrat pour force majeure médicale.
      La rupture du contrat de travail pour force majeure médicale peut être invoquée lorsque le travailleur est définitivement incapable d’exercer la fonction convenue, et qu’il n’y a pas de possibilité de reclassement. C’est une rupture du contrat sans préavis ni indemnité, possible à certaines conditions uniquement. Mais attention, il faut être sûr de son coup avant d’invoquer la force majeure, et il faut pouvoir la prouver.
      Il faut prouver:
      – l’événement soudain et imprévisible;
      – et que les conséquences (impossibilité de poursuivre la relation de travail) sont définitives (pas temporaires).
      Si tu souhaites te lancer dans cette procédure complexe, il serait recommandé de te faire aider de ton syndicat (si tu es syndiqué). Tu pourrais également te renseigner auprès de l’Atelier Des Droits Sociaux qui organise des permanences juridiques gratuites sur le droit du travail.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
      1. Lyna
        21 septembre 2022

        Merci infiniment 👍🏻

        Répondre
  14. D Mallet
    8 septembre 2022

    Bonjour,

    Je suis française, j’ai 24 ans et j’ai effectué 9 mois de stage en Belgique entre le 4 octobre 2021 et le 29 juillet 2022. Mon contrat de CDI a commencé le 29 août 2022. Mon entreprise cherche à me licencier pour des raisons économiques, mais me propose 7 semaines de préavis à partir du 19 septembre 2022. Pourriez-vous me dire si je suis en capacité à toucher du chômage, et si oui comment est calculée l’allocation chômage ? Un grand merci d’avance et bonne journée.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      21 septembre 2022

      Bonjour D Mallet,

      Ta situation n’est pas très claire.

      Lorsque tu dis 9 mois de stage, cela signifie donc que tu n’étais pas sous contrat de travail et que tu ne touchais donc pas de salaire (éventuellement des indemnités de stage). Car si c’est le cas, et que tu n’as pas perçu un salaire sur lequel des cotisations sociales ont été prélevées, cette période de 9 mois ne compte pas pour le chômage.

      Or, si tu as 24 ans, tu dois prouver 312 jours de travail sur les 21 derniers mois pour y avoir droit. Cela représente une année complète de travail en équivalent temps plein. Si ton seul contrat de travail est celui qui a débuté le 29 août, tu n’auras dès lors pas droit au chômage en fin de préavis.

      Si tu as d’autres expériences de travail antérieures à ton stage, elles pourront éventuellement être reprises dans le calcul des 312 jours. Il faudra alors faire le calcul pour voir si tu rentres dans les conditions.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas.

      Répondre
  15. avg
    2 septembre 2022

    bonjour , j’ai travaillé en belgique pendant 17 ans comme employé et ensuite je suis parti  du territoire pendant 20 ans. Je retravaille depuis le 18 septembre 2021 comme employé avec un arrêt de 1 mois. J’ai actuellement 59 ans et mon contrat en CDD s’arrete le 15 octobre 2022.

    Ais-je droit au chômage . Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      26 septembre 2022

      Bonjour Avg,

      Désolé pour le délai. Votre question était passée inaperçue.
      A votre âge, pour avoir droit au chômage, il faut pouvoir prouver suffisamment de jours de travail:

      – soit 624 jours au cours des 42 mois qui précèdent ta demande;

      – soit 312 jours dans les 42 mois qui précèdent ta demande et 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois;

      – soit 416 jours dans les 42 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois.

      Vos 13 mois de travail ne sont donc pas suffisants pour l’instant. Sauf si vous pouvez valoriser des jours de travail à l’étranger.

      Bien à vous

      Répondre
  16. aurore
    2 septembre 2022

    bonjour mon fils était apprenti et la il et au chômage il 20 jours de conges  a prendre il a mis 6 jours sur sa carte et ne toujours pas payer a se jours et pourquoi

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 septembre 2022

      Bonjour Aurore,

      S’il a reçu un pécule de vacances pour ses jours de congé (au moment de la fin de son contrat), il est normal qu’il ne soit pas payé par le chômage pour ces jours de vacances.
      Vous trouverez les explications sur les vacances du chômeur sur cette page.
      S’il n’a pas été payé par l’employeur ou par une caisse de vacances pour ses congés, n’hésitez pas à en discuter avec l’organisme de paiement (capac ou syndicat).

      Bien à vous

      Répondre
  17. Anne-so
    30 août 2022

    Bonjour voilà je suis cohabitants avec mon conjoint qui lui et indépendant

    je travaille comme gardienne d’enfant depuis 9ans j’ai une convention avec le cpas pour l’a qu’elle je travaille ici j’aimerais mettre un terme à ce travaille pour une reconversion avec dans l’intention de suivre une formation, quel serai mon revenue d’allocation de chômage.  merci bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 septembre 2022

      Bonjour Anne-So,

      Sache qu’à la fin de ton contrat, tu auras suffisamment travaillé pour prétendre aux allocations de chômage. Tu trouveras toutes les conditions à remplir pour ouvrir le droit au chômage sur la fiche ci-dessus.

      Mais, si tu es à l’origine de la perte de ton emploi (si tu démissionnes ou tu fais une rupture de commun accord), tu risqueras une sanction de l’Onem. Cette sanction pourrait aller d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines pour abandon d’un poste convenable. Pour éviter ce risque de sanction, tu devras travailler minimum 13 semaines chez un nouvel employeur avant d’introduire ta demande de chômage.

      En tant que chômeuse indemnisée, si tu veux suivre une formation, tu devras introduire une demande de dispense auprès de ton service régional de l’emploi. Les conditions à remplir vont dépendre du type de formation que tu voudras faire et, les cours devront se dérouler en semaine, pendant la journée. Si la dispense t’est accordé, la demande devra être renouvelée avant d’entamer chaque année académique.

       

      Mais, si ta demande de dispense est refusée, sache que tu pourrais tout de même continuer ta formation, si tu le souhaites (tout en percevant les allocations). Mais dans ce cas, tu devras respecter toutes les obligations auxquelles doivent répondre tous les chômeurs indemnisés.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  18. Lolo
    29 août 2022

    Bonjour,

    J’ai une question à vous poser,

    J’ai le contracte de CDD à chaque fois ça prolongé de CDD et j’ai travaillé 8 heur par  jour sur  5 jours  par semaine de puis 05/03/21-02/09/22 mon contracte est prend fin le 02/09/22 et j’ai reçu le préavis le 02/06/22, j’ai 37 ans, je suis marié et ma femme travaille et on a un enfant qu’est en charge sur ma femme, est ce que je le droits d’avoir au chaumage ?

    Merci d’avance.

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 septembre 2022

      Bonjour Lolo,
      En ayant travaillé 1 an et demi en temps plein, théoriquement tu devrais pouvoir bénéficier d’allocations de chômage à la fin du CDD. Néanmoins, il serait recommandé de vérifier ça en contactant ton organisme de paiement (CAPAC – syndicat).
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  19. marcopolo
    24 août 2022

    une personne de 55 ans ayant travailler 1 an comme article 60 jusque mars 2019 puis a demenager pour aller en flandre  ou il n a pas pu avoir ses droits vu qu i y a eu une erreur dans ses papiers et que meme le cpas ne lui a rien donner vu que sa copine touchait du chomage

    Il a travailler deux mois en 2022 ( avril et mai) viens de retrouver un travail  de 20h semaine combien de jour doit il faire pour ravoir ses droits au chomage???

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      31 août 2022

      Bonjour Marcopolo,

      Pour bénéficier des allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence.  Par exemple, les personnes de plus de 50 ans doivent travailler minimum 624 jours (2 ans) au cours des 42 mois (3,5 ans) précédant leurs demandes. Dans la situation décrite, la personne ne peut pour l’instant pas bénéficier des indemnité de chômage.

      Mais, si la personne a eu un passé professionnel avant ce contrat, elle pourrait prétendre au chômage, pour autant qu’elle prouve 312 jours de dans les 42 mois qui précèdent sa demande et 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour ouvrir le droit aux allocations de chômage sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  20. Este
    23 août 2022

    Bonjour

    J’ai travaillé en interim pendant 15mois et demi et puis j ai eu un cdd  de 5mois et demi. Comment va etre calculé mon indemnisation au chômage j ai 23 ans merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 août 2022

      Bonjour Este,

      Malheureusement, nous ne pourrons pas répondre à ta question avec précision.  Mais, sache que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation personnelle et familiale. Dans tous les cas, tu toucheras 65% de ton dernier salaire brut pendant les 3 premiers mois de ton chômage, 60% les 9 mois suivant. Attention, il y a toujours un plafond salarial à ne pas dépasser. Tu trouveras plus d’informations sur les montants des allocations de chômage ici.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  21. tyffanie
    18 août 2022

    Bonjour,

    J’ai effectué 2 jours de job étudiant. Je peux quand même toucher du chômage pour c’est deux jours la malgré tout non ?

     

    Et une autre question c’est quoi les vacances ? on peut prendre des vacances en étant au chômage, c’est obligatoire ?

    Cordialement

    Tyffanie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      26 août 2022

      Bonjour Tyffanie,
      Si tu es demandeuse d’emploi et que tu bénéficies d’allocations de chômage, tu ne peux pas travailler sous statut étudiant car tu as le statut de demandeuse d’emploi. Ceci-dit, si tu as travaillé 2 jours, il faudra que tu noircisses les cases des 2 jours où tu as travaillé sur ta carte de contrôle C3 et tu ne bénéficieras pas d’allocations de chômage pour ces 2 jours car tu as travaillé.
      Si tu es inscrites comme demandeuse d’emploi suite à la fin de tes études et que tu effectues ton stage d’insertion professionnelle, les jours de travail d’étudiant (sans cotisations de sécurité sociale) en août et/ou septembre qui suit la fin des études sont également pris en compte dans le cadre de ce stage. Si tu es dans cette situation, tu n’auras pas encore ouvert de droit à des allocations d’insertion et n’en bénéficiera donc pas.
      Concernant les vacances lorsque l’on est demandeur d’emploi, tu trouveras toutes les informations via la fiche suivante.
      Tu verras que si l’on a travaillé l’année précédente et que l’on a touché un pécule de vacances couvrant ces jours de congés. Lorsque l’on est au chômage, il faut d’abord prendre les jours de congé payés couverts par ce pécule. Pour ces jours, le demandeur d’emploi ne touche pas d’allocations de chômage. Si on ne prend pas les jours de congé couverts par un pécule avant la fin de l’année, ces jours seront déduits d’office des allocations du mois de décembre.
      Si l’on a pas travaillé du tout l’année qui précède, il n’est pas obligatoire de prendre de jours de vacances
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  22. Aly
    17 août 2022

    Bonjour,

    Je suis pour l’instant au chômage complet .

    J’ai trouvé un emploie pour 1/5 ème semaine (le vendredi) pour l’instant.

    Est-ce que, je risque de perdre mon chômage à temps pleins par la suite si je ne trouve pas autre chose ?

    et par exemple si je travaille pour une durée de 5 mois et qu’après cela se termine , mes droits sont également perdu ?

    Merci pour les informations.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      26 août 2022
      Bonjour Aly,
      Lorsque l’on a droit à un chômage complet et que l’on souhaite accepter un travail à temps partiel, il est recommandé de faire une demande de maintien des droits.
      Tu es concerné par cette catégorie si tu travailles à temps partiel alors que tu as ou aurais droit à des allocations de chômage (ou d’insertion). Sauf en cas de dérogation, tu dois être occupé au moins dans un tiers temps (environ 13 heures par semaine). Si ton emploi ne comporte qu’une journée de travail, tu n’auras pas un tiers temps et il serait donc judicieux de se renseigner auprès de votre organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) afin de déterminer si tu pourrais bénéficier d’une dérogation et donc de pouvoir faire cette demande de maintien des droits.
      Les principaux avantages de ce statut sont :
      • d’avoir à nouveau droit à des allocations à temps plein (calculées en principe sur une rémunération à temps plein) à la perte du travail à temps partiel ;
      • de pouvoir parfois ouvrir le droit à une Allocation de Garantie de Revenus (complément du chômage) pendant que tu travailles à temps partiel.
      Pour bénéficier de ce statut, il faut remettre dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel le formulaire C 131A-travailleur auprès de ton organisme de paiement (Capac ou syndicat).
      L’employeur doit également te remplir un formulaire en ligne e-DRS scénario 3 afin de transmettre à l’ONEm les données nécessaires pour déterminer si tu peux bénéficier du statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits et/ou d’allocation de garantie de revenus.
      L’introduction de ces formulaires doit être faites dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel. Ceci dit, il est parfois encore possible de régulariser ta situation au-delà du délai de 2 mois.
      Il est donc possible de maintenir son droit à un chômage complet après une occupation à temps partiel si l’on peut faire cette demande de maintien des droits.
      Tu trouveras toutes les informations à ce sujet dans la fiche qui traite du travail à temps partiel.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  23. Tonjaism
    17 août 2022

    Bonjour, je travaille en CDI actuellement mais je souhaite reprendre une formation de 2 ans de l’IFAPME. Est-il possible pour moi de bénéficier du chômage pendant ma formation?

    J’ai 26 ans et travaille sous contrat depuis 3 ans.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 septembre 2022

      Bonjour Tonjaism,
      Tout d’abord désolé pour le laps de temps de réponse.
      Si tu quittes ton emploi en remettant ta démission, tu risques une sanction de l’ONEm. Effectivement, quitter son emploi pour reprendre une formation n’est malheureusement jamais considéré par l’ONEm comme étant un motif légitime de quitter son emploi.
      Si tu abandonnes ton emploi sans motif légitime, tu risques un avertissement ou une exclusion du bénéfice des allocations pour une durée entre 4 et 52 semaines. Il ne nous est pas possible de déterminer la longueur exacte de la sanction car la décision est prise au cas par cas par l’ONEm.
      Une fois que tu seras demandeur d’emploi il faudra que tu demandes une dispense de recherche d’emploi auprès d’Actiris (à Bruxelles) ou du Forem (en Wallonie).
      J’espère avoir pu t’aider! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

      Répondre
  24. Nina
    16 août 2022

    Bonjour,

    On peut avoir chômage directement après nos études secondaire? Je peux avoir chômage pendant mes études universitaire ?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 août 2022

      Bonjour Nina,

      Pour avoir droit au chômage sur base du travail, tu dois avoir travaillé au moins un an.

      Il existe aussi un chômage sur base des études. Tu dois faire un stage d’insertion professionnelle d’un an avant de pouvoir prétendre à des allocations d’insertion (chômage sur base des études).
      Tu ne peux pas être étudiante pendant le stage d’insertion.
      Si tu ouvres le droit à ces allocations d’insertion, tu devras demander une dispense pour pouvoir être autorisée à suivre des études tout en bénéficiant du chômage.

      Bien à toi

      Répondre
      1. Anna
        23 août 2022

        Bonjour j ai suis en cdi 24 h je voudrais savoir si je démission et que je trouve un emploi cdd  je pourrais avoir le chômage pour pouvoir fair des études ou formation merci

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          29 août 2022

          Bonjour Anna,

          Si tu démissionnes de ton CDI, tu dois travailler ailleurs pendant 13 semaines minimum si tu ne veux pas avoir de sanction de l’Onem (quand tu feras ta demande de chômage).

          Ensuite, concernant les études : pour recevoir le chômage tout en reprenant des études, il faut faire une demande de dispense. Cette dispense peut t’être accordée si les études/la formation que tu suis remplissent certaines conditions. Ceci est expliqué dans cet article.

          N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

          Répondre
  25. OS
    10 août 2022

    Bonjour

    j’ai travailler pendant 2 ans en tant qu’indépendant.

    ai-je droit au chômage?

    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 août 2022

      Bonjour OS,

      Est-ce que tu as été travailleur salarié avant d’être indépendant ?

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  26. Mau
    9 août 2022

    Bonjour j’ai 25ans j’ai arrêter mes étude pour élevé mes enfants est il possible de savoir comment au tenir du chômage merci je pense que avec 2positive je px avoir ? Merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 août 2022

      Bonjour Mau,

      Si tu as 25 ans et que ton stage d’insertion professionnelle n’est pas encore terminé, tu n’auras pas droit au chômage sur base des études (= allocations d’insertion). Tu devras travailler pendant au moins un an pour avoir droit au chômage sur base du travail.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  27. Marco
    7 août 2022

    J,ai  été indépendant pendant plus de 15 ans 56 ans et j’ émarge du cpas depuis 5ans activité cessée pour cause de santé .Si je recommence á travailler  comme salarié à temps plein ( 38h),  car on m’ a présenté un travail adapté  combien de jours de travail dois je prester pour récupérer mes droits au chômage éventuel  dans l’avenir si pour raison de santé  j’é tais licencié.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      8 août 2022

      Bonjour Marco,
      Comme vous pouvez le lire dans la fiche ci-dessus, pour les personnes à partir de 50 ans, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage il faut prouver soit :
      – 624 jours de travail (soit 2 ans) au cours des 42 mois qui précèdent la demande d’allocations de chômage
      – 312 jours dans les 42 mois qui précèdent ta demande et 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois
      – 416 jours dans les 42 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois.
      Dès lors, pour ouvrir le droit aux allocations de chômage il vous faudra travailler 2 ans à temps plein.
      J’espère avoir pu vous aider ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !

      Répondre
  28. Le pincon
    6 août 2022

    Bonjour,  mon fils darcy a termine ses 6 ans d enseignement superieur et a obtenu le diplome de cess.

    Il s est Inscrit Comme demandeur d employ aupres du forem.

    Il a deja ete appele plusieurs fois par le forem. Le ou les premieres fois, il s est presente au bureau du forem et il ne s est plus presente ensuite. Depuis le mois de juillet,

    Il ne percoit plus les allocations familliales. Il est ne le 02/11/1999.

    Que faire s il vous plait, Pour que mon fils soit en droit et percoive des indemnites.

    Dans l attente d une reponse de votre part, recevez madame ou monsieur, mes salutations les plus distinguees.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      8 août 2022

      Bonjour Le pincon,
      Si ton fils a 23 ans et qu’il est inscrit au Forem dans le cadre de son stage d’insertion professionnelle, son droit aux allocations familiales est à priori maintenu. S’il ne bénéficie plus des allocations familiales il est possible qu’il ait été désinscrit. Il serait recommandé de vérifier cet élément en prenant contact avec le Forem.
      Pour pouvoir bénéficier d’allocations d’insertion, il faut que ton fils reçoive 2 évaluations positives de ses recherches d’emploi. Il est donc recommandé qu’il se présente lorsqu’il est convoqué par le Forem. En effet, le demandeur d’emploi en stage d’insertion est convoqué 2 fois pendant le stage d’insertion (5e et 9e mois) afin que le Forem puisse évaluer s’il cherche un emploi. Il est donc important que ton fils conserve une trace de toutes ses recherches d’emploi afin qu’il puisse prouver au Forem qu’il cherche bien du travail.
      J’espère avoir pu t’être utile ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  29. Zizelda
    5 août 2022

    BonjourBonjour

    Bonjour j’ai une questionQuand on se fait harceler au travailEt j’ai porté plainte à la policeJ’ai preuve sur sur vidéoEt après ça devenait trop loin ça venait physiquementEt là j’ai quitté mon travail parce que c’était trop loin j’en pouvais plusEst-ce que j’ai droitÀ quelque chose au chômage ou pasJ’ai des preuves sur vidéo j’ai des preuves sur messageTenez-moi au courant s’il vous plaît merci beaucoup

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 août 2022

      Bonjour Zizelda,

      Il nous manque de nombreux éléments pour pouvoir répondre à ta question.
      Comme de savoir si tu es actuellement en maladie, as-tu travailler suffisamment pour ouvrir un éventuel droit au chômage, as-tu démission ou s’agit-il d’une rupture de contrat pour force majeur,…
      Pour faire le point sur ta situation et vérifier avec toi quel son tes droits, le plus simple serait de nous contacter par téléphone au 02/5144111 pour en discuter.

      Bien à toi

       

      Répondre
  30. Lila
    4 août 2022

    Je suis au chômage. J’ai trouvé un emploi ocasiónale pendant 20 jours en juillet. J’ai complété ma carte de chômage électronique indicant que j’ai travaillé, donc j’ai reçu 2 journée de travail rémunéré par la ONEM. Ma question est, en Août je vais recevoir tout mon chômage complet sachant que j’ai plus ce travail temporaire? Merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 août 2022

      Bonjour Lila,

      Si ton contrat de travail est terminé, il suffit de ne pas noircir de case sur ta prochaine carte de contrôle, le paiement des allocations de chômage se fera alors normalement.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
      1. Lila
        5 août 2022

        Merci bcp pour votre réponse. Et pour ce service des questions/réponses qui est vraiment pratique et nous aide énormément avec nos doutes.

        Répondre
  31. Siham
    3 août 2022

    Je voulais savoir si j’ai droit au chômage après 9 mois de travail

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 août 2022

      Bonjour Siham,

      Non. Comme tu peux le lire dans le tableau, au début de l’article, il faut avoir travaillé au moins un an pour avoir droit au chômage (pour une personne de moins de 36 ans).

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  32. jessica
    1 août 2022

    Bonjour je voudrez savoir me’ reste 2anne de travail pou  ma pension je voudrez arrêter avant pour rasons de sante un année plutôt arrive un accord avec mon directeur combien je ressua pour moi de chômage ce un question merci à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      2 août 2022

      Bonjour Jessica,

      Une rupture de contrat d’un commun accord avec ton directeur sera considéré pour l’Onem comme une démission.
      Tu risques donc une sanction avant de pouvoir toucher des allocations de chômage.
      Période pouvant aller de 4 à 52 semaines.
      Après ta sanction, tu pourras percevoir des allocations de chômage (si tu remplis toutes les conditions).

      Le montant des allocations de chômage dépendra de plusieurs éléments:
      – Ta situation familiale;
      – Le montant de ton dernier salaire;
      – La durée du chômage.

      Tu trouveras toutes les informations sur ce calcul sur la page suivante:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      Cordialement,

      Répondre
  33. Mo
    21 juillet 2022

    Bonjour je suis intérimaire en contrat journalier et je suis deja indemniser par le chomage.

    La quantité de travail diminue toujour plus avec le montant du chomage et l engagements n arrive toujours pas

    Donc ma question est :

    quand je changerai d employeur car il n y a plus assez de travail combien de jour de travaille me faudrait il pour que ma demande de chomage soit valider avec mon c4 pour que mon allocation soit recalculer

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 juillet 2022

      Bonjour Mo,

      Pour revenir en début de première période d’indemnisation du chômage, il faut que tu prouves un an de travail dans les 18 derniers mois.
      Et pour que l’ONEM prenne en compte une nouvelle rémunération comme base de calcul, il faut une interruption du chômage pendant au moins 2 ans (et avoir une occupation d’au moins 4 semaines consécutives pendant ces deux ans).

      Bien à toi

      Répondre
  34. L****
    18 juillet 2022

    Bonjour,

    Nous envisageons d’engager une personne qui 58 ans d’origine Française, qui à travailler en France au GD Luxembourg, et en Suisse.

    Cette personne nous demande combien de temps doit-il travailler en Belgique pour avoir droit au chômage.

    D’avance, je vous remercie pour votre réponse

    Michel ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 juillet 2022

      Bonjour Michel,

      Il est possible de prendre en compte le nombre de jour de travail effectué à l’étranger (pour répondre aux conditions d’ouverture du droit au chômage en Belgique citées plus bas) en répondant à 3 conditions supplémentaires:

      – le pays dans lequel le travail a été effectué doit être en convention avec la Belgique

      – la nationalité de la personne

      – avoir travaillé 3 mois en Belgique avant d’ouvrir ce droit.

      La personne que vous souhaitez embaucher semble rentrer dans les conditions de nationalité et avoir travaillé dans des pays étant en convention avec la Belgique.

      Ainsi, elle pourra ouvrir son droit au chômage après avoir travaillé pour une période de minimum 3 mois en Belgique et en répondant à la condition de jours nécessaires pour ouvrir un droit au chômage (pour les personnes de plus de 50 ans) :

      – soit 624 jours au cours des 42 mois qui précèdent ta demande;
      – soit 312 jours dans les 42 mois qui précèdent ta demande et 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois;
      – soit 416 jours dans les 42 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois.

      Pour justifier et faire prendre en compte ses jours de travail à l’étranger, cette personne devra demander un formulaire européen U1 complété par les institutions étrangères (France, Suisse, GD-Luxembourg) compétentes en matière de chômage.

      Tu trouveras plus d’informations en consultant aux liens suivants notre fiche Bruxelles-J à ce sujet et la fiche T31 de l’ONEM.

      Tu peux nous contacter pour toute question supplémentaire.

       

      Répondre
  35. Thierry
    15 juillet 2022

    Je travaille en temps plein depuis 2009.  Je n’ai jamais chômé. Si je démissionne volontairement de mon CDI et que je trouve un CDD, est ce que j’ai droit au chômage après mon CDD ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 juillet 2022

      Bonjour Thierry,
      Lorsque l’on quitte son emploi en remettant sa démission, il y a un risque que l’ONEm considère cette démission comme un abandon d’emploi sans motif « légitime » et que tu sois sanctionné au cas où tu comptais demander des allocations de chômage après cette démission.
      Ceci-dit, si tu travailles minimum 13 semaines dans le cadre d’un nouveau contrat et que celui-ci prenne fin sans que tu ne sois à l’origine de la rupture de ce nouveau contrat, tu évites la sanction de l’ONEm.
      Dès lors, si ton CDD est de 13 semaines minimum et qu’à la fin de celui-ci tu demandes des allocations de chômage, tu ne devrais pas être sanctionné.
      Si ton CDD est de moins de 13 semaines, tu pourrais décider de compléter les 13 semaines nécessaires à éviter la sanction avec un autre contrat. Cependant tu n’auras pas droit aux allocations avant d’avoir les 13 semaines de travail nécessaires afin d’éviter la sanction.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  36. H94
    13 juillet 2022

    Bonjour,

    Je travaille actuellement en maison de repos en tant que commis de cuisine à temps partiel soit 24h/ semaine ( soit 3 journées de 8h) et sous CDR  et ce depuis 6 mois.

    Après combien de temps pourrais-je ouvrir mon chômage suivant ce rythme ?

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 juillet 2022

      Bonjour H94,

      Tu trouveras le nombre de demi-jours de travail nécessaire selon ta situation sur la page suivante.
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

       

      Répondre
  37. 00337588*****
    12 juillet 2022

    J ai pris ma demition.est ce que j ai le drois du chomage en belgique.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 juillet 2022

      Bonjour 00337588#####,
      Je t’ai appelé pour te donner les informations. Si jamais il te fallait d’autres détails n’hésite pas à nous contacter au numéro de téléphone que je t’ai transmis lors de notre discussion téléphonique. N’hésite pas non plus à transmettre notre numéro (02/514.41.11) à ton ami d’Anvers s’il veut un complément d’information!
      J’espère avoir pu vous aider!

      Répondre
  38. Isa
    11 juillet 2022

    Bonjour est ce que je peux me réinscrire au chômage avec les heures de formations et les heures de mon travail en ale assimilés merci c est une simple question

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 juillet 2022

      Bonjour Isa,

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, les journées de formations professionnelles (organisée ou subventionnée par le service régional de l’emploi et de la formation professionnelle), les journées de PFI et FPIE et les journées de Stage First à concurrence de 96 jours maximum.

      Concernant les périodes de travail, toute journée ayant donnée lieu au payement de cotisation sociale sont prise en compte pour l’ouverture du droit aux allocations de chômage.

      Bien à toi.

      Répondre
  39. Michel
    11 juillet 2022

    Bonjour j’ai 19ans, je travaile en contrat cdd (trois mois). Est ce qu’a la fin de celui ci j’aurais droit a une allocation chomage ?.

    Merci de me repondre.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 juillet 2022
      Bonjour Michel,
      Si tu n’as travaillé que 3 mois tu n’as malheureusement pas ouvert un droit aux allocations de chômage sur base du travail. Comme indiqué dans l’article ci-dessus, il faut que tu aies soit 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande
      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter !
      Répondre
  40. lola
    7 juillet 2022

    Bonjour, j’ai travailler 10 mois (32 heures semaines) en interim ai-je droits au chômage (je suis âgée de 51 ans) d’avance merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 juillet 2022

      Bonjour lola,
      Il me manque des détails pour répondre à votre question.
      Comme vous pouvez le lire dans la fiche ci-dessus, pour les personnes à partir de 50 ans, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage il faut prouver :
      – soit 624 jours (soit 2 ans de travail) au cours des 42 mois qui précèdent ta demande;
      – soit 312 jours (soit 1 an de travail) dans les 42 mois qui précèdent ta demande et 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois;
      – soit 416 jours dans les 42 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois.
      Dès lors, sur base de la période de travail de 10 mois, vous n’ouvrez pas de droits aux allocations de chômage.
      Il faudrait donc vérifier si d’éventuelles expériences professionnelles précédentes vous permettent d’ouvrir le droit.
      Vous pourriez contacter votre organisme de paiement (CAPAC – syndicat) afin de vérifier ça en regard de votre passé professionnel.
      J’espère avoir pu vous aider ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !

      Répondre
  41. marlene
    29 juin 2022

    Bonjour,

    j’ai travaillé en interim a raison de 30h par semaine pendant un an. Puis je toucher le chomage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      1 juillet 2022

      Bonjour Marlene,

      Si tu as moins de 36 ans et que tu as travaillé au moins un an, oui tu es en principe dans les conditions pour ouvrir un droit au chômage.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  42. LAU10
    25 juin 2022

    Bonjour,

    je suis actuellement en formation en alternance depuis le 2 novembre. Je fais un stage la semaine en lien avec ma formation. J’ai un statut d’employé sous le régime d’une convention d’immersion professionnelle avec une fonction de stagiaire. Je suis également rémunéré sur base de ma fonction de stagiaire (c’est-à-dire moins de 500€/mois). Je termine cette formation en juin 2023.

    Suis-je éligible pour obtenir des allocations de chômage?

    D’avance merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 juin 2022

      Bonjour Lau10,

      Le travail presté sous CIP n’ouvre pas de droit au chômage sur base du travail. Tu ne cotises en effet pas pour le chômage pendant une CIP.
      Par contre, si tu as moins de 25 ans à la fin de ta formation en alternance, tu pourras peut-être bénéficier d’allocations d’insertion.
      En effet, si tu as réussi ta formation en alternance, tu peux généralement bénéficier immédiatement du chômage sur base des études. Sans devoir accomplir le fameux stage d’insertion !
      En fait, si tu as terminé et réussi ta formation, la durée du stage d’insertion professionnelle diminue du nombre de jours calendrier situés dans la période couverte par le contrat d’alternance. Tu trouveras plus d’explication sur cette page.

      Bien à toi

      Répondre
  43. Moi26
    23 juin 2022

    Bonjour ,

    je suis en cdi 24h depuis 2018

    jai le projet de partir vivre en Espagne est ce que je perd mes droits au allocation de chômage en donnant ma démission? Est ce un motif légitime car je n’ai pas d’autre choix ..

    je vous remercie d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 juin 2022

      Bonjour Moi26,

      La notion de “motif légitime” qui permet de ne pas être sanctionnée en cas de démission n’est pas définie par la loi. Il y a certaines situations pour lesquelles l’Onem accepte de considérer qu’il s’agit d’un motif légitime. Par exemple : si tu déménages à l’étranger parce que ton compagnon/ ta compagne doit partir travailler à l’étranger.

      Tu peux utiliser la procédure de Ruling pour interroger l’Onem et te faire une idée de l’attitude de l’Onem face à ta situation. Tu trouveras les informations et le formulaire nécessaire sur cette page. 

      Ensuite, lorsque tu pars à l’étranger (dans un pays UE) chercher du travail, tu as droit au maintient de tes allocations de chômage pour 3 mois maximum (cela peut être 6 mois dans des cas exceptionnels). Tu trouveras les informations sur les conditions et la procédure dans cette feuille info de l’Onem.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  44. Abdelmadjid15
    22 juin 2022

    **** abdelmadjid

    ********
    0472 ** ** **

    *****@gmail.com

     

    Chère madame Chèr monsieur bonjour

     
    Je veux renseigner sur un sujet Si vous me permettez,

    Je suis actuellement dans l’incapacité de travail,  cette période d’incapacité coïncidé avec mon chômage économique
    J’ai appris qu’il n’y a pas un salaire garanti ni par l’employeur ni par l’onem
    Et que le mituel qui doit payer,  j’ai contacté ma mutualité il dit que je dois remplir certaines conditions par exemple avoir stage de 12 mois de travail
    Dans ces cas là qu’est ce que je dois faire surtout j’ai aucun d’autre moyens pour vivre

    Dans l’attente de votre réponse veuillez agréer chère madame mes salutations distinguées

    Cordialement
    **** abdelmadjid

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 juin 2022

      Bonjour Abdelmadjid,

      Tu trouveras les conditions pour pouvoir bénéficier des indemnités de la mutuelle sur le site de l’Inami.
      Si tu n’y as pas droit, il faudrait te tourner vers le CPAS pour obtenir de l’aide.

      Bien à toi

      Répondre
  45. Anais
    22 juin 2022

    Bonjour,
    Je me permets de vous contacter car j’ai effectué deux stages en entreprise avec Actiris :
    – Stage européen : de janvier 2020 à juin 2021
    – Je suis actuellement en stage first depuis le 15 janvier 2022.
    Mon stage prendra fin le 15 juillet.
    Soit une une durée de 1an.
    J’ai 26ans et je vais me retrouver sans aucun revenu d’ici le 15 juillet si je ne trouve pas vite un emploi stable.
    Pensez-vous que je puisse ouvrir mes droits au chômage grâce à ses stages ?

    Merci d’avance et bonne journee !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 juin 2022

      Bonjour Anaïs,

      Non, les périodes de stages ne permettent pas d’ouvrir un droit au chômage. Il faut que ce soit des jours de travail rémunérés (ou assimilés), pour lesquels il y a eu un prélèvement pour participer au système de sécurité sociale – section chômage.

      En fonction de ta situation, tu pourras peut-être introduire une demande auprès du CPAS de ta commune.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  46. Pépite
    22 juin 2022

    Bonjour,

    Je suis en incapacité de travail depuis plus d’1 mois et bénéficie des indemnités de mutuelle. Ai-je droit à un complément de chômage? Contractuellement, mon régime de travail est de 22heures/semaine mais j’ai des avenants chaque semaine augmentant mes heures de travail, depuis des années, variants de 26 à 38 heures de travail. Je me retrouve donc avec une indemnité de mutuelle trop peu élevée basée sur les 22 heures contractuelles à 60% or mes revenus brutes de ces dernières années sont bien supérieurs. Quelle solution ai-je afin de complémenter mes revenus? Je vis seul et n’ai aucune charge de famille.

    Merci!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 juin 2022

      Bonjour Pépite,

      Un complément de chômage n’est pas possible. Il faut toujours être apte au travail pour pouvoir prétendre à des allocations de chômage.
      Nous ne sommes pas experts en indemnités de mutuelle. Nous vous conseillons d’en discuter avec votre mutuelle et/ou avec le service juridique de l’Atelier des droits sociaux.

      La façon dont sont calculées les indemnités d’incapacité de travail est expliquée sur le site de l’Inami. Vous trouverez les coordonnées du service des indemnités dans le bas de cette page. N’hésitez pas à les contacter également pour savoir si une prise en compte de vos avenants est possible.

      Si un complément de la mutuelle n’est pas possible, peut-être que le CPAS pourra vous donner un complément.

      Bien à vous

      Répondre
  47. Virg1
    22 juin 2022

    Bonjour, je vie seule avec ma fille de deux ans à charge je perçois donc ses allocations familiale, est ce que pour le chômage je suis reconnue comme étant cohabitante ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 juin 2022

      Bonjour Virg,

      Dans ce cas, ta situation familiale est “travailleur avec charge de famille”.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  48. coco
    21 juin 2022

    bonjour Jai 27 ans Jai fait ma troisième secondaire Ya quelque année mais je ne lai pas réussie ai je droit au chômage

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      22 juin 2022

      Bonjour coco,

       

      Le droit au chômage ne s’ouvre pas sur base du niveau d’études atteint. Il s’ouvre soit sur base d’un certain nombre de jours de travail salarié ou si tu as accompli un stage d’insertion professionnelle mais pour celui ci il faut remplir certaines conditions (entre autre avoir moins de 25 ans au moment de la demande d’allocations).

      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  49. L_cam
    19 juin 2022

    Bonjour,

     

    J’ai été salariée en France pendant plusieurs années, je suis maintenant indépendante depuis 2021 en France et je réside en Belgique.

    Si j’arrête d’être indépendante, sous quelles conditions ai-je droit au chômage en Belgique ? (Je vis en cohabitation légale avec mon compagnon qui travaille en Belgique depuis 2016).

    Merci beaucoup,

    Bonne journée

    Lisa ****

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      21 juin 2022

      Bonjour Lisa,

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, pour ouvrir un droit à des allocations de chômage en Belgique, il faut prouver un nombre de jour de travail suffisant en fonction de l’âge. (Voir tableau).
      Les journées de travail que tu as prestées à l’étranger peuvent être comptabilisées pour être admise au chômage si tu as travaillé au moins trois mois comme salarié en Belgique après la période de travail à l’étranger (et avant l’introduction de la demande).

      Attention comme tu pourras également le lire sur la fiche ci-dessus, les périodes de travail en tant qu’indépendant ne donne pas lieu au payement de cotisation social et ne seront pas pris en compte.

      Dans ta situation cela signifie concrètement que pour ouvrir un droit au chômage en Belgique, il faudra vérifier que tu as travailler suffisamment de jour en France (en tant que salarié), si c’est le cas ses journées pourront être prise en compte après une période de travail de minimum 3 mois en Belgique.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
      1. Jo
        23 juin 2022

        Bonjour est-ce qu’on a droit au chômage pour avoir travaillé pendant 6 mois temps plein 38h par semaine raison du chômage faire une formation

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          28 juin 2022

          Bonjour Jo,

          Non ce n’est pas possible d’ouvrir un droit au chômage après 6 mois de travail. Pour une personne de moins de 36 ans, par exemple, il faut avoir travaillé au moins 1 an.

          N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

          Répondre
  50. Laura
    14 juin 2022

    Bonjour,

    J’ai le chômage depuis 1 ans et des.

    Et je travaille en intérim depuis 1 mois et quelques jours

    Dans combien de temps n’aurais je plus droit au chômage ?

    Je dois travailler combien de jours pour les recharger ?

    Et ils seront recharger pendant combien de temps ?

     

    Si jamais je travaille pas assez mais que j’ai fait beaucoup de demandes d’emplois et que j’ai fait du mieux possible on retire quand même les droits ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      15 juin 2022

      Bonjour Laura,

      Sache qu’en Belgique, le bénéfice des allocations de chômage sur base du travail est illimité dans le temps. Donc, comme tu étais déjà chômeuse indemnisée avant de débuter ton contrat, à la fin de celui-ci, tu rouvriras sans problème ton droit. Pour cela, tu devras t’inscrire de nouveau comme demandeuse d’emploi et introduire une nouvelle demande d’allocations auprès de ton organisme de paiement. Ces démarches sont en effet, indispensables pour une réouverture du droit après une interruption de chômage de plus de 28 jours successifs.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  51. Jimmy
    13 juin 2022

    Bonjour j’aimerais savoir si est je le droit au chômage ayant mon employeur qui veut me licencié pour abandont de poste et sinon comment faut t’il que je procéde pour pouvoir le toucher pendant ma période de reconversion, recherche de travail . Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 juin 2022

      Bonjour Jimmy,
      Il me manque des détails pour répondre de manière précise à ta question. Combien de temps as-tu travaillé? Quel est ton âge?
      En effet, comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période donnée en fonction de son âge. Si tu as moins de 36 ans et que tu as presté 312 jours de travail (soit un an) sur une période de 21 mois qui précède ta demande, tu auras bien ouvert un droit aux allocations.
      Ceci-dit, un abandon de poste est considéré comme une faute grave de ta part et tu risques une sanction de l’ONEm. Si tu as commis personnellement une faute qui a entraîné ton licenciement, tu risques soit un avertissement soit une exclusion des allocations pour une durée entre 4 et 26 semaines. Pour que la sanction démarre, il faudra qu’à la perte de ton emploi tu t’inscrives comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris (à Bruxelles) ou du Forem (en Wallonie) et que tu fasses une demande d’allocations de chômage auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat). Suite à cette demande d’allocations tu seras convoqué par l’ONEm pour être entendu sur les circonstances de ton licenciement. Il est recommandé d’être présent lors de la convocation afin de pouvoir se défendre (si tu es syndiqué, tu peux demander à ton syndicat s’il n’est pas possible d’être accompagné lors de la convocation). Suite à cette convocation l’ONEm fixera la durée de la sanction. Une fois la sanction terminée, il faudra que tu te ré inscrives comme demandeur d’emploi (Actiris ou Forem) et que tu refasses une demande d’allocations de chômage auprès de ton organisme de paiement.
      Si tu te retrouves temporairement sans revenus en cas de sanction de l’ONEm, tu pourrais t’adresser au CPAS de ta commune de résidence pour leur expliquer la situation et leur demander une aide temporaire.
      J’espère avoir pu t’aider! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

      Répondre
  52. Nilin
    9 juin 2022

    Bonjour,

    Je suis une formation en alternance à l’Efp EFP Bruxelles : cours + stages rémunérées et je me demandais si je pouvais bénéficier du chômage avec ma situation : j’ai effectué 10 mois de stage rémunérée entre septembre 2020 et août 2021 dans une entreprise et je suis actuellement à mon 10e mois de stage également rémunéré qui que j’ai commencé septembre 2021 pour finir en septembre 2022(soit 1 an de stage)dans une autre entreprise. Et quelle serait approximativement le barème du chômage si j’en bénéficie? Sur ma fiche de paie, il est marqué qu’il y a les cotisations de l’ONSS? Du coup, est-ce que je cotise pour le chômage ?

    Merci bcp,

     

    Bonne journée,

     

    Iman

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 juin 2022

      Bonjour Nilin,

      En règle générale, un jeune qui termine ses études, peut prétendre à des allocations de chômage sur base des études (appelées allocations d’insertion) pour autant qu’il ait effectué un stage d’insertion de 310 jours, obtenu 2 évaluations positives au cours de ce dernier et qu’il ait introduit se demande d’allocation après avoir validé son stage d’insertion avant l’âge de 25 ans.

      Néanmoins, un apprenant qui a terminé sa formation en alternance bénéficiera d’une réduction de la durée de son stage d’insertion! Ainsi, l’apprenant pourra ouvrir plus rapidement un droit au chômage après sa formation en alternance.

      La réduction de la durée du stage dépend de si l’apprenant a réussi ou non sa formation:

      –  Si l’apprenant a réussi sa formation et qu’il a obtenu une qualification professionnelle, il pourra alors bénéficier immédiatement du chômage sur base de ses études; sans devoir accomplir le stage d’insertion professionnelle.

      Par exemple, si tu as terminé et réussi une formation à l’efp et que tu avais un contrat d’apprentissage/de stage d’une durée de 340 jours, ton contrat couvre les 310 jours requis. Tu pourras donc bénéficier immédiatement des allocations d’insertion. Par contre, si ton contrat d’apprentissage/stage ne durait que 160 jours, tu devras encore prester 150 jours de stage d’insertion (au lieu de 310).

      Si l’apprenant n’a pas terminé sa formation alternance, il pourra tout de même avoir droit au chômage (sur base de ses études) s’il rentre dans les conditions. Pour ce faire, la durée du stage d’insertion diminue alors de la moitié du nombre de jours calendrier couverts par le contrat d’apprentissage. Dans ce cas, le stage d’insertion professionnelle doit au moins compter 155 jours.

      Tu trouveras toutes les informations sur l’ouverture du droit aux allocations d’insertion sur cette page.

      Enfin, l’apprenant âgé de plus de 18 ans paie effectivement des cotisations sociales personnelles. Seulement, tu dois savoir que le chômage s’octroie sur base d’un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence (voir fiche ci-dessus).

      Les contrats que tu as signés lors de ta formation sont des contrats de stage (et non de travail); ce qui veut dire que les rémunérations que tu perçois sont des allocations de stage (ou d’apprentissage) et non des salaires.  Et, ces allocations  de stage ne faisant pas l’objet de retenus de cotisations sociales (pour le secteur chômage notamment), tes périodes de stage ne seront pas comptabilisées pour une admissibilité aux allocations de chômage sur base du travail.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions !

      Répondre
  53. TP
    9 juin 2022

    Bonjour,

    Je vais malheureusement divorcé et devoir quitter le domicile familial mais je n’ai nulle par où mettre mon adresse. des amis m’hébergeront à tour de rôle le temps de trouver un appartement.

    Ma question est : Puis-je avoir une adresse postal chez Bpost le temps que je trouve un appartement pour m’y installer définitivement et continuer à percevoir mes allocations de chômage? (Le temps aussi de trouver un travaille au plus vite).

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 juin 2022
      Bonjour TP,
      Pour maintenir son droit aux allocations de chômage, il est à priori nécessaire d’être repris sur un registre communal. Dès lors, en faisant un simple transfert de courrier vers la poste, le risque est que, au cas où tu serais radié de la commune, ton droit aux allocations de chômage pourrait être remis en question.
      Tu pourrais t’adresser au CPAS de ta commune de résidence pour expliquer ta situation et voir dans quelle mesure il pourrait t’aider en te donnant une adresse de référence chez eux.
      Tu trouveras via le lien suivant les conditions pour en obtenir une.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

       

      Répondre
  54. Lo
    30 mai 2022

    Bonjour, je suis français mais je travaille en Belgique et j’y réside, je vais rejoindre ma compagne en France, puis je quitter mon emploi et prétendre au allocation chômage en France?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      31 mai 2022

      Bonjour Lo,

      Nous ne sommes pas compétents pour répondre aux questions concernant la législation française. Nous te conseillons de contacter directement Pôle emploi, ou de prendre contact avec un CIDJ, notre équivalent en France.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  55. Mas
    29 mai 2022

    Bonjour, j ai travaillé  3 ans en CDI chez un autre employeur. j ai changé de boulot pour cause du prix de l essence. Pour un CDD de 3 mois j ai été viré entre temps après 1 mois pour faute grave non justifier ?+ mon c4 esque j ai droit au chômage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 juin 2022

      Bonjour Mas,
      Si tu as travaillé 3 ans dans le cadre d’un CDI, tu devrais avoir ouvert un droit aux allocations de chômage.
      Ceci-dit, si tu as démissionné de ton précédent emploi en CDI pour un CDD et que tu t’es malheureusement fait licencier pour faute grave, tu risques malheureusement une sanction de l’ONEm.
      En effet, lorsque l’on quitte un emploi pour un autre, si on ne travaille pas minimum 13 semaines dans le cadre du nouveau contrat, l’ONEm peut sanctionner pour abandon d’emploi. De plus, lorsque l’on est licencié pour une faute professionnelle, l’ONEm peut également sanctionner.
      Il faudra que tu te ré inscrives auprès d’Actiris (Bruxelles) ou du Forem (Wallonie) et refasse une demande d’allocations de chômage auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) pour que l’ONEm te convoques pour être entendu sur ta démission et ton licenciement. Cet entretien te laissera l’opportunité de te défendre et l’ONEm fixera la durée de la sanction en fonction de celui-ci.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  56. sephharade
    24 mai 2022

    un feneant comme la personne que je connais  qui fait travailler sa femme mais lui est tranquille dans son fauteil  comment est ce possible quil recoive encore du chomage

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      30 mai 2022

      Bonjour Sephharade,

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information généraliste, nous n’avons pas de contrôle sur ce genre de situation. Nous ne pouvons donc rien y faire.

      Bien à toi.

      Répondre
  57. Hendousa
    24 mai 2022

    Bonjour,

    J’aimerais savoir combien de jour de travail  je dois effectuer pour récupérer mon chômage. J’ai eu un chômage après étude pendant plusieurs années. Ensuite j’ai eu une dispense de chômage pour reprise d’étude à temps plein (bachelier plus master) maintenant je n’ai plus de chômage depuis presque un an car ma dispense a pris fin et que je suis diplômé (aucun salaire car je ne travail pas et je suis à charge de mon époux) J’aimerais entamer un doctorat dans mon domaine, seulement j’aimerais  avoir un salaire pour pouvoir y subvenir. Combien de temps dois-je travailler pour pouvoir récupérer mon chômage ? Sachant que j’ai 44 ans.

    Merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 mai 2022

      Bonjour Hendousa,

      Pour bénéficier des allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence, en fonction de son âge  au moment d’introduire sa demande d’allocations de chômage. Par exemple, les personnes ayant entre 36 et 49 ans doivent prouver 468 jours au cours des 33 mois précédant leur demande OU, 624 jour au cours des 42 mois précédents, etc. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour prétendre au chômage sur base du travail dans le tableau sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  58. Anto2022
    24 mai 2022

    Bonjour

    je suis actuellement aide soignant.

    je vis en cohabitation(non légale) avec la maman de mes 2 enfants (dont j’ai la charge).

    mon employeur parle de me licencier sous peu et dans ce cas j’aimerais reprendre des études d’infirmier.

    la maman de mes enfants est actuellement au chômage ou elle touche 1000 euros par mois.

    ma question est la suivante.

    si je tombe au chômage est ce que je serais considéré comme ayant chargé de famille (comme j’ai mes 2 filles à charge en tant qu’employés) où serai-je simplement considéré comme cohabitant comme la mère de mes enfants?

    j’ai un salaire brut de 2300 euros par mois et donc à combien s’élèvera mon indemnité journalière ?

    je vous remercie pour votre attention.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 mai 2022

      Bonjour Anto22,

      Comme ta conjointe bénéficie des revenus de remplacement tu ne seras malheureusement pas considéré comme cohabitant avec charge de famille. Vous toucherez chacun le taux cohabitant ordinaire. Pendant les 3 premiers mois de ton chômage, tu auras droit à 65% de ta dernière rémunération brute, puis 60% les 9 mois suivants, etc. Tu trouveras tous les montants des allocations de chômage (voir dans le 3ème tableau) ici. Aussi, n’hésite pas à te faire aider par ton organisme de paiement pour le calcul.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  59. Kindou
    23 mai 2022

    Bonjour,

    Je viens de passer un entretien pour un CDD d’un an, actuellement j’ai un CDI (depuis 2.5 ans). Sans rentrer dans les détails, il y a de gros soucis de managements qui font que ce n’est plus envisageable de rester dans la boîte où je suis actuellement. L’entretien s’est bien passé, je suis consciente du risque de passer à CDD et qu’il n’est pas certain de se prolonger. La personne du RH avec qui je suis en contact m’a tout de même signalé qu’il se pourrait qu’au terme de ce CDD, du fait d’avoir eu un CDI avant je puisse perdre les allocations chômages. Comment puis-je vérifier cette information pour pouvoir prendre une décision en toute connaissance ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 mai 2022

      Bonjour Kindou,

      Si tu le souhaites, tu peux mettre fin à ton CDI sans problème, mais moyennant un préavis. Comme tu travailles depuis pus de 2 ans, tu devras prester un préavis de 6 semaines. Tu trouveras tous les délais de préavis sur le site du SPF Emploi.

      Si tu démissionnes de ton emploi actuel, tu risqueras effectivement une sanction de l’Onem. Cette sanction pourrait aller d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines pour abandon d’un poste convenable. Pour éviter ce risque, il faut travailler minimum 13 semaines chez un nouvel employeur avant d’introduire la demande de chômage. Tu trouveras plus d’informations sur les sanctions de l’Onem sur une autre fiche.

      Comme le CDD qu’on te propose sera de 6 mois, cette période de travail sera suffisante pour t’éviter la sanction. Par contre, si tu y mets fin avant la date prévue ou tu fais une rupture de commun accord, quelle que soit la période travaillée, tu risqueras une sanction. L’information que tu as reçue n’est donc pas correcte. Ce qui est pris en compte, c’est la période de travail après la démission (13 semaines minimum) et avant l’introduction de la demande d’allocation. Le type de nouveau contrat (CDI, CDD, contrat de remplacement, contrat intérimaire, etc.) n’a aucune importance.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  60. Matthieu
    17 mai 2022

    Bonjour !
    Je n’ai jamais eu de chômage car je n’ai jamais travaillé 1 an complet et je n’ai pas mon cess pour toucher quelque chose.
    J’ai commencer à travailler en mai 2021 et 7 moi d’intérim et puis mon contrat le premier janvier 2022, il ce fini le 30 juin.
    Donc après ce contrat pourrais je toucher du chômage avant de trouver un autre travaille ? Merci d’avance .

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      18 mai 2022

      Bonjour Matthieu,

      D’après ce que tu nous dit, tu auras travaillé pendant les 13 mois qui précèdent ta demande (si tu introduis ta demande de chômage en juillet par exemple). Si tu as moins de 36 ans, cela remplit bien les conditions pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, oui.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

       

      Répondre
  61. Lalolo
    16 mai 2022

    Je suis française et je travaille en Belgique depuis janvier 2022. Je ne me plais pas du tout dans mon travail. Est-ce que je peux déjà avoir le chômage le temps de trouver autre chose ? Merci !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      23 mai 2022

      Bonjour Lalolo,
      Il me manque des détails pour répondre à ta question de manière précise. Avais-tu travaillé en France avant de venir travailler en Belgique ?
      Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage en Belgique, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période donnée (appelée période de référence) en fonction de son âge.
      Pour les personnes de moins de 36 ans, il faut prouver 312 jours de travail (soit un an) sur une période de 21 mois qui précède la demande.
      Dès lors, sur base uniquement de la période de travail que tu évoques (depuis janvier 2022), tu ne cumules pas suffisamment de jours de travail pour ouvrir un droit aux allocations.
      Ceci-dit, si tu avais travaillé en France avant de venir en Belgique, ces jours de travail peuvent être pris en compte pour ouvrir un droit aux allocations de chômage en Belgique à condition d’avoir travaillé 3 mois en Belgique (ce que tu as déjà fait en travaillant depuis janvier 2022). Il faudrait donc voir, au cas où tu as travaillé en France avant ton arrivée si, sur base des jours de travail que tu aurais presté en France plus la période de travail prestée en Belgique, tu arrives à un an de travail (si tu as moins de 36 ans).
      Tu trouveras toutes les informations à ce sujet sur la fiche appelée « Peux-tu bénéficier du chômage en tant que travailleur étranger ou après avoir travaillé à l’étranger ? ».
      Note cependant que, si tu cumules suffisamment de jours de travail (sur base du travail que tu aurais éventuellement presté en France avant la période de travail en Belgique) pour ouvrir un droit aux allocations, en remettant ta démission, tu risques une sanction de l’ONEm pour abandon d’emploi.
      Tu verras dans la fiche que tu peux éviter la sanction en quittant ton emploi pour une autre emploi de minimum 13 semaines (et que tu ne sois pas à l’origine de la rupture du contrat).
      Tu peux également négocier avec ton employeur afin de déterminer si celui-ci accepterait de te licencier sans que n’apparaisse dans le motif de licenciement que celui-ci ne résulte d’une faute de ta part ou d’un accord entre vous (la rupture de commun accord étant considérée par l’ONEm comme une démission). Néanmoins l’employeur ne sera pas tenu d’accepter ta proposition et pourrait très bien la refuser.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  62. Mika
    6 mai 2022

    Bonjour,
    J’ai une question à vous poser concernant le droit aux allocations de chômage.
    Pour avoir droit au chômage une fois passé trente-six ans, on demande pour la catégorie trente-six à quarante-neuf ans d’avoir un certain nombre de jours de travail. Parmi ces catégories figurent celles-ci :
    — « soit 234 jours dans les 33 mois + 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois »
    — « soit 312 jours dans les 33 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 468 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois. »
    Je ne comprends pas très bien ces deux points, c’est pourquoi j’aimerais vous présenter ma situation pour voir si je peux bénéficier de ces deux clauses.
    J’ai actuellement plusieurs centaines de jours de travail durant la période 2017 à 2019 en tant que travailleur intérimaire au Luxembourg. Ces jours de travail peuvent-ils être inclus dans l’un des deux points cités plus haut ?
    Par exemple, une fois mes trente-six atteint (j’ai actuellement trente-cinq ans), si je comptabilise plus de 234 jours dans les 33 mois précédant la demande et que je dispose de plus de 300 jours de travail en intérim au Luxembourg dans les dix années précédant les 33 mois, le dossier sera-t-il valable ?
    J’aimerais également savoir si l’on a besoin d’avoir un minimum d’heures de travail en Belgique ou si le travail au Luxembourg peut suffire pour faire la demande.
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Cordialement,
    Erkan

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 mai 2022

      Bonjour Erkan / Mika,

      Premièrement concernant le travail à l’étranger : tes jours de travail prestés au Luxembourg pourront être comptabilisés si tu as travaillé au moins 3 mois en Belgique par la suite.

      Ensuite, d’après les informations que tu nous donnes, non tu ne remplis pas la condition du nombre de jours suffisants. Tu dis comptabiliser +- 300 jours de travail dans les 10 ans (en plus des 234 jours dans les 33 mois précédant la demande). Il faut 1560 jours dans les 10 ans, il te manquerait donc +- 1260 jours de travail pour remplir cette condition.

      Tu ne peux pas bénéficier de l’autre clause, car il faut pour cela comptabiliser au minimum 312 jours de travail dans les 33 mois précédant la demande. Ce sont deux clauses différentes, avec des conditions différentes. Tu ne peux pas mélanger les deux.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
      1. Mika
        10 mai 2022

        Merci pour votre réponse.

        Toutefois, si j’ai 312 jours de travail dans les 33 mois précédant la demande, les 300 journées de travail avant les 33 mois seront-elles comptabilisées (seconde clause) ?

        Le seconde partie de la deuxième clause est vraiment cryptique à mes yeux et j’ai du mal à la comprendre.

        “+ pour chaque jour qui manque pour arriver à 468 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois.”

        Pourriez-vous m’exemplifier cela ?

        Je vous remercie d’avance.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          10 mai 2022

          Bonjour Mika,

          Cette condition signifie que tu dois faire “x 8” pour savoir combien de jours tu dois prouver en plus. Puisque tu n’as pas assez de jours de travail dans les 33 mois (la règle de base étant 468 jours dans les 33 mois), tu dois prouver 8 fois plus de jours de travail dans le passé pour être admis.

          Par exemple : si tu comptabilises 368 jours de travail dans les 33 mois, il te manque 100 jours pour arriver à 468 jours. Dans ce cas, tu peux remonter jusqu’à 10 ans en arrière pour compléter, mais tu devras prouver 800 jours de travail dans les 10 ans en plus des 368 jours dans les 33 mois (car il reste 100 jours x 8 = 800).

          N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

          Répondre
  63. ldo
    6 mai 2022

    Bonjour, est-ce que les journée d’arrêt maladie compte pour le droit au chômage ?

    Merci, bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 mai 2022
      Bonjour Ido,
      Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, les journées indemnisées par l’assurance maladie-invalidité  sont prises en considération dans certains cas. Dès lors, il est possible que les jours où tu étais en arrêt de maladie soit pris en considération pour ouvrir ton droit aux allocations de chômage.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

       

      Répondre
  64. Maria
    2 mai 2022

    Bonjour

    Je suis une étudiante de 29 ans. Si je travaille pendant un an en contrat étudiant, est-ce que j’ai droit au chomage si j’arrête de travailler après ? Et comment calculer mon chomage ?

    Merci beaucoup

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 mai 2022

      Bonjour Maria,

       

      Etant donné que le travail sous contrat d’occupation d’étudiant ne fait pas l’objet de retenue de cotisations sociales (pour le secteur chômage), cette période ne sera malheureusement pas comptabilisée pour l’ouverture du droit au chômage. Pour bénéficier des allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence. Par exemple, les personnes de moins de 36 ans doivent travailler minimum 312 jours au cours des 21 mois précédant leur demande. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour prétendre au chômage sur la fiche ci-dessus.

       

      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre