As-tu droit à des vacances lorsque tu es chômeur ?

En tant que chômeur complet, tu as droit à 24 jours (4 semaines) de congés par an. Les jours éventuellement pris pendant une période de travail (la même année civile) sont compris dans ces 24 jours.

Que tu aies travaillé ou chômé l’année précédente, tu as droit à ces 24 jours de congés. Mais ces jours seront indemnisés différemment selon ta situation.

Tu as travaillé l’année précédente

Dans ce cas, tu as dû recevoir, au moment de quitter ton emploi, un pécule de vacances couvrant tes jours de congés. Lorsque tu es au chômage, tu dois d’abord prendre les jours de congés payés couverts par ce pécule. Pour ces jours, tu ne reçois pas d’allocations de chômage. Par conséquent, tu peux exercer certaines activités incompatibles avec le chômage (des activités pour ton propre compte qui dépassent la gestion normale de tes biens propres) MAIS tu ne peux pas travailler comme salarié pendant ces jours de vacances! Si tu effectues néanmoins une activité non-cumulable (par exemple du travail intérimaire), tu dois mentionner cette activité sur ta carte de contrôle. Tu ne perçois pas d’allocations de chômage pour ces jours-là et ceux-ci ne sont pas considérés comme des jours de vacances qui ont été pris.

Si tu ne prends pas les jours de congés couverts par un pécule avant la fin de l’année, ces jours seront déduits d’office des allocations du mois de décembre.

Tu n’as pas travaillé l’année précédente

Dans ce cas, tu as droit à 24 jours de « vacances chômage » par an. Puisque ces jours ne sont pas couverts par un pécule, tu continues à percevoir tes allocations de chômage. Par conséquent, tu ne peux exercer d’activité incompatible avec le chômage pendant ces vacances.

Si tu n’as travaillé qu’une partie de l’année précédente, les premiers jours que tu prends seront couverts par un pécule de vacances et les suivants seront couverts par le chômage.

Quelles sont tes droits et devoirs pendant ces vacances ?

Pendant les vacances, tu es dispensé de l’obligation d’être disponible pour le marché de l’emploi et de résider en Belgique. Tu peux donc partir en vacances à l’étranger.

Par contre, tu ne peux ni travailler ni bénéficier d’une rémunération.

Tu dois rester en possession de ta carte de contrôle (même à l’étranger) et tu dois indiquer la lettre « V » sur les jours que tu prends. Un samedi qui suit directement 5 jours de vacances est compté comme un jour de vacances (sauf si le vendredi est le 24e jour de vacances).

Si un séjour à l’étranger dépasse les 24 jours auxquels tu as droit, tu devras inscrire un «A» dans les cases correspondantes de ta carte de contrôle pour indiquer que tu es indisponible sur le marché de l’emploi. Tu ne seras pas indemnisé pour ces jours-là.

Si tu interromps ton chômage pendant plus de 28 jours, tu devras effectuer une nouvelle inscription auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) pour bénéficier à nouveau des allocations de chômage.

Quand peux-tu prendre ces vacances ?

Tu peux prendre tes 24 jours de vacances à n’importe quel moment de l’année en une seule ou en plusieurs fois. Si tu prends tes vacances en plusieurs fois, tu dois prendre au moins une période de vacances de 6 jours consécutifs (sauf si tu as déjà pris au moins 6 jours de vacances – consécutifs ou non – pendant une période de travail). Les autres jours peuvent être pris librement en une ou plusieurs fois, avant et/ou après la période précitée de 6 jours consécutifs.

Quelles formalités dois-tu accomplir pour prendre tes vacances ?

Tu dois indiquer la lettre « V » sur ta carte de contrôle pour chaque jour de vacances que tu prends. A part cela, tu n’as aucune formalité particulière à effectuer. Ni avant, ni pendant, ni après tes vacances.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

147 questions déjà posées

  1. Andre

    Bonjour je suis embaucher depuis mai 2018, à temps plein, mais je chôme pas mal, est-ce que le pécule vacances décompte mais jours chômés, merci

    Répondre
  2. Sara

    J’ai commencé un nouveau job le 25 février 2019, donc je n’ai plus le droit du chômage,

    j’ai demandé à la CAPAC combien de jours de vacance me restais pour savoir combien de jours de vacance j’aurais pu avoir auprès de mon nouveau employeur, j’ai reçu une attestation indiquant 5 jours, j’ai aussi fait la demande auprès de ONVA et la on me donne que 1 jour,

    Je suis perdue, pouvez m’aider?

     

    Répondre
  3. coco

    Bonjour

    Si on s’inscrit en milieu d’année chez actiris. A t on quand même droit au 24 jours de congé? Est ce que c’est 24 jours année calendrier? Puis je partir directement après m être inscrite?

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Coco,

      Comme tu peux le lire dans le texte ci-dessus, en tant que chômeur complet, tu as droit à 24 jours (4 semaines) de congés par année civile (du 01/01 au 31/12). Les jours éventuellement pris pendant une période de travail (la même année civile) sont compris dans ces 24 jours.

      Toutes les informations relatives au paiement de ces jours de vacances sont expliquées dans le texte ci-dessus.

      Si tu le souhaites, tu peux partir en vacances directement après t’être inscrit comme demandeur d’emploi.  Tu devras indiquer la lettre « V » sur ta carte de contrôle pour chaque jour de vacances que tu prends.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

       

      Répondre
  4. ann ****

    Bonjour,

    J’ai fini mon stage d’insertion le 10 septembre 2018 et suis au chômage complet depuis le 11 septembre 2018, je peux prendre combien de jours de vacances cette année et seront ils payé et est-ce que je suis obligé de les prendre.

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ann,

      Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, si tu n’as pas travaillé en 2018, tu as droit à 24 jours de congé pour l’année 2019 (du 1er janvier au 31 décembre). Ces 24 jours sont des jours de « congé payé », c’est-à-dire que tu continues de percevoir tes allocations de chômage normalement, même pour les jours pendant lesquels tu es en vacances.

      En fait, lorsque tu es au chômage, quand tu indiques des jours de vacances sur ta carte de contrôle, ce sont des jours pendant lesquels tu es dispensée des obligations des demandeurs d’emploi. Ainsi, tu ne dois par exemple plus être disponible sur la marché de l’emploi, tu peux quitter momentanément la Belgique, tu ne dois pas te présenter à une convocation d’Actiris, et ainsi de suite. Par contre tu ne peux pas travailler ou bénéficier d’une rémunération pendant ces jours.

      Tu peux prendre tes 24 jours de vacances à n’importe quel moment de l’année en une seule ou en plusieurs fois. Si tu prends tes vacances en plusieurs fois, tu dois prendre au moins une période de vacances de 6 jours consécutifs. Les autres jours peuvent être pris librement en une ou plusieurs fois, avant et/ou après la période précitée de 6 jours consécutifs. Tu dois indiquer la lettre « V » sur ta carte de contrôle pour chaque jour de vacances que tu prends. A part cela, tu n’as aucune formalité particulière à effectuer.

      Tu n’es pas dans l’obligation de prendre ces jours de vacances. Seuls les jours couverts par un pécule de vacances (c’est-à-dire les jours de congés légaux que tu aurais débloqués en ayant travaillé l’année précédente) sont à prendre obligatoirement. Mais, une fois encore, si tu n’as pas travaillé en 2018, tu n’es pas concernée par cela.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  5. Lin

    Bonjour, je travaille à temps partiel et j’ai donc un complément chômage. Est-ce que j’ai quand même droit à des jours de congé pendant les jours où je ne travaille pas. Si oui, comment je fais pour remplir mon Formulaire C3-temps partiel?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lin,

      Oui, tu as bien droit à des vacances. Tu dois indiquer des V sur ta carte de contrôle pour chaque jour que tu prends. Comme expliqué ci-dessus, la façon dont ces jours seront indemnisés dépend de tes prestations de travail en 2018.

      Bien à toi

      Répondre
      1. Lin

        Merci ! J’ai une autre question, il est marqué plus haut que je dois prendre 6 jours consécutifs, ce que je vais faire au mois d’août. Mais est-ce que je peux prendre 2 jours ce mois-ci? Je m’explique, je travaille du lundi au jeudi et je pars en weekend du vendredi matin au dimanche, donc pour ça je dois prendre deux jours de congé. Ai-je le droit?

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Lin,

          Si tu prends tes vacances en plusieurs fois, tu dois prendre au moins une période de vacances de 6 jours consécutifs (sauf si tu as déjà pris au moins 6 jours de vacances – consécutifs ou non – pendant une période de travail). Les autres jours peuvent être pris librement en une ou plusieurs fois, avant et/ou après la période précitée de 6 jours consécutifs.

          Tu peux donc très bien prendre deux jours maintenant et les 6 jours consécutifs plus tard dans l’année (par exemple au mois d’août).

          Bien à toi

          Répondre
  6. Myriame

    Bonjour, j’ai travailler de Janvier à Février 2018 et en decembre 2018 le chomage m’a déduis 16 jours de congé, quand est il pour cette année 2019 ou je ne travaille pas

    Je dois prendre des congés qui ne seront pas payer?

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Myriame,

      Pour 2019, en tant que chômeuse indemnisée, tu auras droit à 24 jours de vacances. Comme ta période de travail de 2018 t’aura déjà ouvert le droit à des jours de vacances payés (+- 4 jours) et que tu auras déjà reçu un pécule de ton ancien employeur correspondant couvrant cette période, tu ne seras pas indemnisé pour ces jours, ils te seront donc déduits de tes allocations du mois de décembre 2019, si tu ne les prend pas avant la fin de l’année. Les autres jours seront bien payés par le chômage.   Sache que tu devras d’abord prendre les jours de congés payés couverts par ce pécule.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  7. PierroT

    Je suis parti à l’étranger pour raisons familiales (divorce et déménagement à gérer) et j’ai épuisé mes vacances. Je compte donc indiquer des jours d’absences sur mes cartes de chômage.

    Les 28 jours d’interruption du chômage qui obligent à une réinscription couvrent-ils les vacances ou uniquement les absences (même si elles sont consécutives)?

    Par ailleurs, puis-je envoyer mes cartes (avec les vacances et les absences) par la poste?

    Merci déjà pour vos conseils!

    Par ailleurs, que se passe-t-il en cas de contrôle à domicile ou en cas de convocation durant la période d’absence?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, en tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, tu as droit à 24 jours de vacances par an. Les jours éventuellement pris pendant une période de travail (la même année civile) sont compris dans ces 24 jours.

      Si tu es parti à l’étranger plus de 24 jours, les 24 premiers jours sont considérés comme des jours de vacances. Tu devras indiquer des « V » pour les jours correspondant à cette période; qui te sera d’ailleurs indemnisée par l’Onem.

      Après ces jours de vacances, tous les autres jours pendant lesquels tu seras à l’étranger ne te seront pas indemnisés. Pour ces jours, tu devras notifier des « A » sur la carte de contrôle. Et, c’est à partir de 28 jours d’interruption (donc de 28 jours « A » = 28 jours pendant lesquels tu ne reçois pas d’indemnisation) que tu devras t’inscrire de nouveau comme demandeur d’emploi et réintroduire une nouvelle demande.

      Et, sache qu’il est tout a fait possible d’envoyer sa carte de contrôle par la poste (même pendant les périodes de vacances et d’absence).
      Si ta période considérée comme d’absence dure un mois entier, il n’est pas nécessaire d’introduire ta carte de contrôle, puisque cette ce mois ne sera pas couverte par l’Onem
      Il faut tout de même savoir que la dégressivité de tes allocations de chômage continuera à être effective, même pendant la période d’interruption de ton chômage.

      Tu ne risques pas d’être convoqué si tu indiques des « A » sur ta carte de pointage; tu ne peux pas être disponible sur le marché de l’emploi belge en étant à l’étranger.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  8. Kat

    Bonjour, suite à ma question du 22 avril je voulais juste être sûre de bien comprendre (navrée de ne pas pouvoir poser la question en dessous de votre réponse, il semble que cela ne fonctionne pas sur mon ordinateur): Il faudrait donc que je cumule minimum 52 jours d’absence – équivalents à 24 V et 28 A sur carte bleue pour un séjour à l’étranger dans mon cas, pour être désinscrite du chômage et d’Actiris?

    Merci infiniment pour votre aide et pour votre site si bien fait et si explicatif!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kat,

      Dans ta situation comme tu l’expliques, tu n’auras pas d’interruption de 52 jours car les 24 jours de vacances (que tu les prennes en une fois ou pas) ne ce sont pas considérés comme des jours d’interruption. Si tu pars pendant un complet complet, tu n’es pas obligée de rentrer ta carte de chômage avec des « A » pour cette période d’absence car tu ne recevras pas d’indemnisation pendant les jours d’absence. Cette démarche ne te sera nécessaire sue tu si tu pars et/reviens en cours de mois.

      Sache que tu peux renoncer à tes allocations de chômage et partir dans n’importe quel pays étranger. La seule démarche que tu auras à faire sera de te désinscrire auprès d’Actiris avant ton départ. Tu n’es pas obligée de le faire auprès de la CAPAC car que tu sois ici ou à l’étranger , si tu ne rentres pas ta carte de chômage, tu ne reçois pas d’indemnités.
      Et, pour pouvoir bénéficier des allocations de chômage à ton retour en Belgique, tu devras juste à Actriris; pour autant que tu reviennes au maximum dans les 3 ans suivant ton dernier jour d’indemnisation.

      Si à ton retour tu ne remplis plus cette condition d’année de référence, tu devras alors retravailler à ton arrivée en Belgique pour rouvrir le droit à des allocations de chômage: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  9. Kat

    Bonjour, je souhaites partir à l’étranger plusieurs semaines et je suis inscrite au chômage.
    La CAPAC m’a dit que j’ai droit à encore 14 jours de vacances indemnisés et 10 jours seront donc non indemnisés. Je vais donc mettre 24 « V » sur ma carte et les jours suivants seront notés comme « A ».

    Si je pars un mois complet (30 jours), serais-je désinscrite automatiquement du chômage? OU BIEN pour être désinscrite dois-je être partie minimum 52 jours, équivalents aux 24 jours de vacances (V) + 28 jours d’interruption (A)?   Cela n’est pas très clair dans la règlementation chômage…

    De plus, dois-je moi-même me désinscrire d’Actiris lorsque commence la période d’interruption (A) si elle va durer plus de 28 jours ou la CAPAC le fera-t-elle automatiquement une fois la carte bleue reçue?

    Merci beaucoup! 🙂

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kat,

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, en tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, tu as effectivement droit à 24 jours de vacances par an.

      Tu pourras alors mettre des « V » pour tes 24 premiers jours de vacances et des « A » pour les jours suivants pendant lesquels tu ne seras pas là (et pour lesquels tu ne recevras pas d’indemnisations). Il te faudrait effectivement une interruption de 28 minimum (que tu pourrais effectivement notifier par 28 « A ») pour que tu sois contrainte à devoir te réinscrire comme demandeuse d’emploi auprès d’Actiris.

      Avant ton départ, tu n’es donc pas obligée de te désinscrire comme demandeuse d’emploi. Tu pourrais juste arrêter de rentrer tes cartes de contrôle après avoir remis la carte sur laquelle tu auras commencé à notifier des « A ». Si cette interruption est de plus de 28 jours, tu devras effectuer une nouvelle inscription auprès de la CAPAC et chez Actiris pour bénéficier à nouveau des allocations de chômage.

      Sache tout de même que la dégressivité des allocations de chômage continuera à être effective, même pendant la période d’interruption de ton chômage.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  10. Mauriac

    Madame, Monsieur,

    J’aimerais vous poser une question concernant mes droits. Voilà je m’explique: l’année dernière j’ai été au chômage durant 360 jours car je n’ai travaillé que 5 jours via une agence d’emploi. Actuellement, je suis engagé en CDI chez un autre employeur. Ma question est simple: puis-je avoir droit de mes congés de chômage pour cette année chez cet employeur ou pas?

    Un grand merci pour votre réponse!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mauriac,

      Tu ne pourras malheureusement pas prétendre à ta « vacances chômeur » pendant ton contrat.

      Par contre, tu pourras utiliser le système des vacances européennes.

      Pour ce faire, il faudra d’abord que tu prestes 3 mois dans l’année civile en cours (c’est ce qu’on appelle la période d’amorçage), c’est-à-dire en 2019.

      A la fin de cette période d’amorçage, tu ouvres théoriquement le droit à une semaine de congé (le nombre de jour étant dépendant de ton régime de travail). Ce droit est théorique car il est possible que tu te sois constitué un jour de vacances  en travaillant en 2018 et que tu aies donc droit à un peu moins d’une semaine de congé.

      Après cette période d’amorçage, tu auras droit à un certain nombre de jours supplémentaires par mois de prestations effectuées (soit +/- 1,6 jours si tu travailles à raison de 5 jours par semaine et 2 jours si tu travailles à raison de 6 jours par semaine).

      Plus d’information sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaire

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  11. Tri

    Bonjour,
    J’ai travaillé 7 mois l’année passée d’Août 2018 à Février 2019.

    (J’ai du démissionner car cela faisait déjà deux mois que le patron ne payait pas ses ouvriers et n’était pas correct, le dossier est suivis du syndicat.)

    Je me suis inscrit comme indépendant complémentaire en Janvier.

    J’ai démissionné fin Février, j’ai travaillé une dizaine de jours en Mars comme intérimaire et je viens de signer un PFI pour 4 mois à partir de début Avril.

    Les congés du bâtiment se font tout le mois de juillet, n’ayant pas droit au chômage, comment puis-je avoir un salaire pendant ces 4 semaines ?
    Je n’aurais pas assez de chantier pour pouvoir vivre un mois complet, je viens seulement de démarrer…   Dois-je me tourner vers le Cpas ?

    Merci d’avance,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tri,

      En principe, lorsque c’est l’employeur qui ferme son entreprise, tu es censé continuer à percevoir l’allocation de formation mais ton employeur ne te verse pas de prime d’encouragement.

      Cela dit, nous te conseillons d’en discuter avec ton conseiller PFI auprès du Forem (https://www.leforem.be/contact/conseillers-referents.html)

      Si cette possibilité s’avère impossible,  tu devras effectivement t’adresser au CPAS de ta commune, cependant, il faudra vérifier que tu entres bien dans les critères d’admission. Tu trouveras des informations à ce sujet sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Sache également que tu pourrais éventuellement prétendre à des congés après la signature de ton contrat (CDD ou CDI) qui suivra cette période de formation PFI.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  12. Ali

    Bonjour,

    J’envisage de partir plusieurs mois à l’étranger.

    Je ne bénéficie pas encore du chômage complet, mais pourrai peut-être l’avoir juste avant de partir.

    Les 24 premiers jours donc je pourrai remplir une carte avec mes jours de vacances, puis suite aux 28 jours suivants je serai désinscrite du chômage.

    Quand je rentrerai, après m’être réinscrite, est-ce que je pourrai bénéficier des mes allocations de chômages comme prévu avant mon départ ?

    Merci !

    Bien à vous,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ali,

      Tu pourrais effectivement utiliser tes 24 jours de vacances chômage. Attention, si tu as travaillé l’année précédente, ceux-ci risque de ne pas t’être rémunérés puisqu’ils sont en principe couverts par un pécule de vacances. Après avoir utiliser tes « V » tu pourrais indiquer des « A » sur ta carte de chômage pour indiquer ton absence. Ces jours ne te seront pas rémunérés non plus. En arrêtant de remettre ta carte de contrôle après les 24 premiers jours, la dégressivité continuera à s’appliquer à tes allocations de chômage.

      Une alternative serait de demander tes allocations de chômage à ton retour. En effet, l’ONEm ne questionne pas les raisons d’une demande d’allocations de chômage « tardive ». Par contre tu seras indemnisé à partir du moment où tu auras introduit ta demande (et non à partir de la date de ton C4, ou fin de stage d’insertion) et pour autant que tu totalises toujours suffisamment de jours pour ouvrir un droit (ou que tu ais moins de 25 ans lors de l’introduction de ta demande si tu es concernée par les allocations d’insertion)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  13. Romeo

    Bonjour,

    Pendant mes vacances en tant que chomeur,suis-je obligé de me presenter au convocations régulèrs VDAB?Merçi pour votre reponse!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Roméo,

      Non, pendant tes vacances, tu ne dois pas te présenter à une convocation du VDAB. Nous te conseillons d’avertir le VDAB de la situation dès que tes vacances sont terminées.

      Bien à toi

      Répondre
  14. Philippe

    Bonjour

    Ayant travaillé l’an passé (credit temps), je suis au chômage depuis fin janvier. J’ai donc reçu un pécule de vacances chomage de mon employeur, mais je ne sais combien de jours de vacances je dois indiquer sur le formulaire C99 (?).

    Pouvez-vous m’aider?

    merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Philippe,

      Lorsque tu as quitté ton précédent poste, ton employeur a dû te remettre une attestation de vacances. Ce document devrait te permettre de retrouver le nombre de jours couverts par un pécule de vacances et te permettre de savoir combien de jours de vacances indiquer sur le formulaire C99.

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  15. Dom

    J ai prévenu par téléphone le forem que je ne saurais pas être à la convocation puisque j étais en vacances.

    Est il normale qu il exige que je leur donne une preuve que je suis en vacance…que je leur envoyé un mail et un justificatif de mon absence…plus une copie de carte de pointage maintenant alors que le mois n est pas fini?comment faire alors que j envoie ma carte électroniquement?comment faire?Je leur dit que mon syndicat m as dit que je devais mettre des V…il me dise nous ne sommes pas le syndicat.qu elle est le règlement du forem dans tel situation?Je suis convoqué  à une convocation de forem pour un plan d accompagnent je ne sais pas y aller étant en vacances.que dois je faire vis à vis du forem et qu on t il droit d exigé  y a t il des écrit à se propos?Je vous remercie

    Répondre
  16. Dom

    Bonjour.je suis en période de vacances et ensuite je prévois de prendre des A.
    Peut on inscrire sur sa carte une semaine de V et une semaine de A ou 10 jours de A et 10 jours De V? Et comptabiliser ainsi 24 jours de A et 24 jours de V à la suite…..
    J ai une convocation ou forem mais étant en vacances je ne saurais pas allé.la dame du forem dit que je dois justifié mon absence et que pour cela je dois lui envoyé une copie de ma carte de chomage maintenant avec les V?J envoye ma carte au syndicat électronique je ne pense pas avoir copie.
    Que dois je faire par rapport à cette convocation ….?
    Merci

    Répondre
    1. Dom

      Exemple.pour pouvoir mettre À sur la carte on ne peut pas dépassé un nombre de jours….pu 4 semaines et on doit tenir compte des dimanches dans le nombres si je prends mes vacances jusqu au samedi 23 mars..
      Ensuite le compte à partir de dimanche 24 mars puis je mettre des A jusqu au 19 avril inclus?
      Est ce que c est correcte?
      Je vous remercie

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Bonjour Dom,

        Oui c’est bien possible de mettre des A après avoir épuisé ses V. L’exemple cité ne pose pas de problème.
        Bien à toi

        Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dom,

      Oui, il est possible de mettre des V et des A en alternance. Si tu prends tes vacances en plusieurs fois, il faut prendre au moins une période de vacances de 6 jours consécutifs. Pour le reste, c’est tout-à-fait libre.
      Pendant ces périodes, il n’est pas nécessaire de se présenter à une convocation. Il faut donc prévenir le Forem de la situation (à la fin de l’indisponibilité).
      Bien à toi

      Répondre
    3. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dom,

      Si tu n’as pas épuisé ton stock de jours de vacances, en cas de convocation du Forem il suffit simplement d’indiquer un V dans la case du jour de la convocation pour éviter tout problème.

      A priori aucun justificatif n’est nécessaire pour prouver que tu étais en vacances pour autant que tu aies indiqué un V (encore une fois si tu as toujours droit à des jours de vacance pour cette année).

      Si le Forem exige un justificatif tu pourrais leur demander la source juridique sur laquelle ils se basent pour exiger cette pièce justificative. Tu pourrais également prendre contact avec le médiateur de la région Wallonne pour lui exposer la situation: https://www.le-mediateur.be/

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  17. Claupah

    Bonjour,

    J’ai travaillé comme manoeuvre dans le bâtiment durant 9mois en 2018, mon patron ne m’a pas prolongé. J’ai droit à 11j de congé, mais le hic c’est que j’avais son accord pour partir en vacances fin septembre donc j’ai réservé mes vacances à ce moment là, aujourd’hui j’aimerais m’inscrire à une formation d’ouvrier en voirie mais le soucis c’est qu’elle se termine le 31 octobre. Est ce que je peux tout de même partir ? Mon voyage est prévu depuis quelque mois et j’ai pas envie de commencer une formation qui m’interesse si ce n’est ^pour pas la réussir.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Claupah,

      Nous te conseillons d’en discuter avec l’organisateur de la formation afin de voir s’il est possible de trouver un arrangement à ce sujet.
      Bien à toi

      Répondre
  18. Sarah

    Bonjour,
    J’ai reçu une convocation Actiris me demandant de me présenter fin février pour un suivi de ma recherche d’emploi. J’ai prévenu mon conseiller par mail que j’étais en vacances (V) et que je serais indisponible jusqu’à la fin du mois de mars pour cette même raison. Il a accusé bonne réception mais voilà qu’aujourd’hui je reçois un rappel avec menace d’exclusion si je ne m’y présente pas. Ce n’est pas la première fois que ce conseiller ne semble pas tenir compte de mes indications et je me sens totalement démunie. Je lui ai envoyé un mail demandant des explications mais je pense qu’il ne va pas en tenir compte.
    J’ai déjà été exclue pour deux mois à cause de lui fin d’année dernière… Pouvez-vous m’aider ? A qui d’autre pourrais-je m’adresser pour éviter à nouveau l’exclusion alors que je suis légalement dans mon droit (j’ai bien indiqué les V sur ma carte) ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sarah,
      Il y a plusieurs pistes d’action dans ta situation;
      1) Le Médiateur de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le rôle du Médiateur de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles consiste à aider toute personne rencontrant des difficultés avec une administration de la Wallonie ou de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
      https://www.le-mediateur.be/contactez-nous.html
      2)Le service des plaintes d’Actiris. Le service des Plaintes est un service de médiation auquel tu peux adresser gratuitement ta plainte relative aux services d’Actiris.
      Dans l’exercice de sa fonction, le médiateur adopte une position de neutralité et de stricte impartialité et est tenu au secret professionnel.
      http://www.actiris.be/apropos/tabid/299/language/fr-BE/Service-des-Plaintes.aspx
      3) Demander un conseil juridique à l’Atelier des droits sociaux. Tu trouveras les horaires de permanences physique et téléphonique à la page suivante; http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  19. Dom

    Pour les congés chomage 24 jours ok.si on veut rester plus de jours à l étranger à t on le droit de prendre 28 jours en plus en inscrivant A (conge sans solde y a t on droit?) ou combien de jours peut prendre en plus dès 24 jours de congé s en devoir se réinscrire?qu elle démarche devons nous faire ….

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dom,

      Comme tu peux le lire sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/partir-a-letranger-tout-en-beneficiant-dallocations-de-chomage, si ton séjour à l’étranger dépasse les 24 jours auxquels tu as droit, tu devras cependant inscrire un « A » dans les cases correspondantes de ta carte de contrôle pour indiquer que tu es indisponible sur le marché de l’emploi. Tu ne seras pas indemnisé pour ces jours-là.

      Si tu interromps ton chômage pendant au moins 28 jours, tu devras effectuer une nouvelle inscription auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) et chez Actiris pour bénéficier à nouveau des allocations de chômage.
      Les jours avec des V sur ta carte de contrôle ne comptent pas comme une interruption (contrairement aux « A »).

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
      1. Dom

        Est il possible de vous joindre par telephonne sur le mail il n y a pas de nom.merci

        Répondre
        1. Dom

          Lorsqu on fait une interruption de de moins de 28 jours….doit t on explique ce justifier ? Et peut on cumuler 24 jours de congé et ensuite prendre une 20 jours sans solde. si on a une convocation au forem pour un accompagnement individualisé et qu on n y réponds pas?A qui doit on se renseigner concrètement.mon syndicat ce contredit d une personne à l autre….merci

          Répondre
          1. Infor Jeunes Bruxelles

            Bonjour Dom,

            Comme tu peux le lire dans le texte ci-dessus, si ton séjour à l’étranger dépasse les 24 jours auxquels tu as droit, tu devras inscrire un «A» dans les cases correspondantes de ta carte de contrôle pour indiquer que tu es indisponible sur le marché de l’emploi. Tu ne seras pas indemnisé pour ces jours-là.
            Pendant les jours non indemnisés par le chômage, tu es dispensé des obligations du chômeur.
            Pour de plus amples informations, tu peux contacter l’Atelier des droits sociaux les mardis (9-12 et 13-16) et mercredis (9-12) au 02/512.02.90.

            N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

        2. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Dom,

          Tu peux nous joindre au 02/514.41.11 (tu demandes François).

          Bien à toi

          Répondre
          1. Dom

            Sans devoir ce réinscrire on peut prendre maximum 27? Dois t on compter les dimanches dans c est 27 jours…..ou uniquement jours de semaine et samedi?merci

          2. Infor Jeunes Bruxelles

            Bonjour Dom,

            Oui, c’est bien cela, maximum 27 jours d’interruption. Il ne faut pas indiquer de A sur les dimanches (qui ne sont jamais indemnisés). Mais il faut bien les prendre en compte dans les 27 jours. En fait dès qu’il y a une interruption de 4 semaines (ou plus), il faut se réinscrire pour récupérer ses allocations de chômage.
            Bien à vous

  20. CHRIS722

    Bonjour,
    J’aimerai prendre 15 jours de vacances en juillet et en aout ,
    aurai je droit à mon ASS ( Allocation Solidarité Spécifique ) ?
    Merci de me répondre

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chris722,

      Bruxelles-J est une plateforme d’information jeunesse belge. L’allocation de solidarité spécifique n’existe pas en Belgique et semble être un système français. Nous ne savons donc pas répondre à ta question. Nous te conseillons de contacter un service d’information français tel que le CIDJ: https://www.cidj.com/nous-rencontrer

      Bien à toi.

      Répondre
  21. Momo

    Bonjour, je suis en préavis avec une indemnité de rupture qui me couvre jusqu’au 7 juillet 2019.
    A partir de cette date je vais m’inscrire comme demandeur d’emploi. Puisque j’aurais déjà pris tous mes congés (20 jours) avant le mois de juillet, est-ce que l’ONEM me déduira encore des jours prorata ou je vais toucher le chômage complet jusqu’à la fin de l’année si je ne trouve pas d’emploi et quid de 2020?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Momo,

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, en tant que chômeur complet, tu auras droit à 24 jours de vacances par an. Les jours éventuellement pris pendant une période de travail (la même année civile) sont compris dans ces 24 jours.
      Donc, une fois au chômage, si tu as déjà utilisé tes 20 jours de vacances ordinaires de 2019, il te restera 4 jours de vacances chômage à prendre pour lesquels tu ne recevras pas d’indemnités car tu auras déjà reçu un pécule de vacances les couvrant.

      Pour 2020, en tant que chômeur indemnisé, tu auras droit à 24 jours de vacances. Comme ta période de travail de 2019 t’aura déjà ouvert le droit à des jours de vacances payés (2 semaines) et que tu auras déjà reçu un pécule de ton ancien employeur correspondant couvrant cette période, tu ne seras pas indemnisé pour ces jours.
      Sache que tu devras d’abord prendre les jours de congés payés couverts par ce pécule.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  22. Maya

    Bonjour.
    Je suis chômeur indemnisé et je viens de recevoir une offre pour aller travailler à l’étranger (hors Europe) pour un contrat de 2,5 mois seulement.
    Je suis tenté d accepter cette offre même si c est un contrat de 2,5 mois.
    1) Dois-je prévenir Actiris et mon organisme de paiement ou ne rien faire vu que je ne vais plus rentrer mes cartes de chomages durant les 2,5 mois?

    2) Des mon retour en Belgique après les 2,5 mois de travail, quel documents devrai-je présenter à l’ONEM pour me réinscrire comme demandeur d emploi? Contrat de travail, fiches de salaire…?
    Merci.
    Maya

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Maya,

      Tu n’es pas dans l’obligation de prévenir et tu pourrais simplement arrêter de remettre tes cartes de contrôle. Si tu le souhaites et pour éviter tout malentendu administratif, tu peux prévenir Actiris que tu commences à travailler.

      Le travail en dehors de l’Europe n’est pas pris en compte. A ton retour en Belgique, tu peux simplement réintroduire une demande comme après une interruption (https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t39). Il faudra te réinscrire comme demandeuse d’emploi auprès d’Actiris et introduire ta demande auprès d’un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) potentiellement à l’aide du formulaire C109: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t75. Nous te conseillons tout de même de garder tout document pouvant prouver ton travail à l’étranger.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  23. Anne

    j’ai signé un cdi. Ai-je droit à mes congés chômage même si j’ai commencé à travailler?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anne,

      Les congés auxquels on a droit en tant que demandeur d’emploi (24 jours sur l’année civile) ne sont pas transférables à une situation de travailleur. Tu ne peux donc pas utiliser ces congés dans le cadre de ton emploi.
      Si tu n’as pas travaillé en 2018, tu n’as donc droit à aucun congés légaux en 2019. Cependant, tu peux utiliser le système des vacances européennes après 3 mois de travail en 2019. Tu retrouveras plus d’informations à ce sujet sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  24. alihh110

    Bonjour, je me suis inscrit comme demandeur d’emplois au forem début du mois d’août, donc je suis encore en stage d’insertion. Et je pars en vacances pour une durée de plus d’1 mois. Est-ce que je serais radié ou pas en tant que demandeur d’emplois ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour alihh110,

      Les vacances ne sont pas prises en compte dans le stage d’insertion. Légalement, tu devrais donc prévenir le Forem de ton départ et te réinscrire à ton retour en Belgique pour reprendre ton stage d’insertion.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  25. Joe

    « Si tu interromps ton chômage pendant plus de 28 jours, tu devras effectuer une nouvelle inscription auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) pour bénéficier à nouveau des allocations de chômage. »

    Quand vous parlez d’interruption, il s’agit de la somme des 24j de vacances (V), des jours d’absences (A) et des dimanches de la période considérée ?

    Quel est la période maximale qu’un chômeur peut prendre de manière consécutive ?

    Est-ce correct :
    – V : 24j
    – A : 4j
    – dimanches : maximum 4 dimanches en 28j => 4
    soit 32j ?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Joe,

      Nous parlons ici de jours pour lesquels le droit est interrompu, c’est-à-dire que le chômeur a renoncé à ses allocations. Il s’agit donc de jours non-indemnisés, ce qui n’est pas le cas des jours de vacances. En ce qui concerne les jours « A », ceux-ci sont en effet comptabilisés (comme le chômeur ne perçoit rien pour ces jours).

      Pour résumer, si tu décides d’interrompre ton droit pour plus de 28 jours parce que, par exemple, tu pars en voyage plusieurs mois, tu devras alors refaire une demande d’allocations pour pouvoir à nouveau percevoir les allocations à ton retour. Tant que tu ne dépasses pas ces 28 jours, il te suffit de rentrer ta carte de contrôle correctement complétée.

      Cela ne concerne donc pas la période maximale pendant laquelle un chômeur peut interrompre son droit sans le perdre. Cette période-là est de trois ans. Cela signifie que tu peux renoncer à tes allocations de chômage pendant trois ans maximum sans devoir une nouvelle dois prouver un nombre de jours de travail. Toutes les informations ici sous le point « Est-ce que tu gardes ton droit au chômage si tu l’as interrompu ? » : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  26. ludo

    bonjour je m’appelle Ludovic ,

    Ma question était de savoir si j’aurais droit à un pécule de vacances, pour les 20 jours de congés que j’ai pris quand j’étais au chômage après la fin de mon contrat à durée déterminé le 04 février 2018 ( temps plein) statut ouvrier.

    pendant toute la durée de mon chômage jetais rémunéré par mon organisme syndical, et j’ai dû prendre 20 jours de congés.
    actuellement je suis en CDI chez Colruyt ( magasinier; temps plein depuis le 06 janvier, 2019 après un plan PFI débuté 09 septembre 2018 jusqu’à la signature du CDI le 06 janvier 2019.

    j’ai consulté mon compte vacances et pour l’année 2017 prestations 2016 j’ai été payé 3592,47 euro( 20 Jours)
    l’année 2018 prestations 2017 j’ai été payé 3966,05 euro( 20 Jours)
    pour l’année 2019 prestations 2018 il est marqué à recevoir par le travailleurs: 492,46 euro (durée de vacances 2 jours)

    les 20 jours de congés que j’ai pris quand j’étais au chômage ne sont ils pas pris en compte pour 2019 ? je suis confus

    auriez vous, Madame/Monsieur, s’il vous plaît l’amabilité de m’éclairer?

    Agréer l’expression de mon plus profond respect

    Ludovic

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ludovic,

      Ton pécule de vacances de 2019 est proportionnel à tes prestations de 2018. Vu que tu n’as travaillé qu’un mois en 2018 (la formation en PFI n’est pas prise en compte), cela explique que tu n’as droit qu’à 2 jours de vacances ordinaires en 2019 et à un pécule beaucoup moins élevé que d’habitude.
      Les vacances que tu as prises l’année passée étaient financées par tes prestations de 2017.

      Si tu souhaites prendre plus de vacances en 2019, tu peux faire appel au système des vacances européennes. Tu trouveras toutes les explications à ce sujet sur cette page:
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Bien à toi

      Répondre
  27. AYDA

    Bonjour ,
    j’ai travaillée un temps mi-temps de 01/12/2018 au 30/09//2018 sachant que j’avais pris mes 2 semaines de congé en 2018, et de 01/10/2018 à aujourd’hui j’occupe un autre poste de temps plein .
    Prière de me renseigner après mes droits de congés et si j’ai ce droit ou pas.
    Cordialement
    Ayda

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ayda,

      Tes congés en 2019 dépendent de tes prestations en 2018 (secteur privé). Les 2 semaines de congés prises en 2018 ne sont donc pas liées à tes prestations 2018 (sauf si tu travaillais dans le secteur public!).
      Pour ton premier contrat, on analyse donc ton droit du 01/01/2018 au 30/09/2018 soit 9 mois de travail à mi-temps. Ensuite, tu as également 3 mois de travail à temps plein. Il s’agit ici d’un calcul approximatif mais tu aurais à priori droit à 7,5 jours pour ton temps partiel et 5 jours pour ton temps plein. Nous te conseillons de te référer à ton attestation de vacances que ton employeur précédent a du te remettre. Les congés acquis sur base de ton temps partiel, t’ont probablement été payés à l’avance à la fin du contrat. Il faut donc voir avec ton employeur actuel quelle est la pratique dans l’entreprise. Soit rien est fait, tu gardes ce pécule de vacances payé à l’avance et tu peux potentiellement prendre des congés sans soldes ou des congés européens. Soit, les congés sont récupérés par l’employeur et tu peux alors prendre des congés payés par ton entreprise actuelle mais le pécule que tu as perçu à l’avance sera récupéré (souvent sur le payement du salaire du mois de mai). Cela ne vaut que pour les 7,5 jours de congé acquis chez ton employeur précédent. Tes 5 jours acquis sur base de ton emploi actuel ne sont soumis à aucune particularité.

      De plus, après 3 mois de travail en 2019, tu pourrais potentiellement compléter ton droit par des congé européen pour arriver à 20 jours de congé sur l’année civile: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/
      L’idéal est de pouvoir en discuter avec ton employeur actuel qui doit tenir un compte de tes congés sur base de ton travail dans l’entreprise et sur base de ton attestation de vacances de ton employeur précédent.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  28. Collaga

    J’ai travaillé du 1/1/2018 au 17/4/2018 et du 1/12/2018 au 22/12/2018.
    1) Ai-je le droit de prendre des vacances en 2019?
    2) si oui, combien de jours?
    3) Ai-je droit à un pécule de vacances pour la période de chômage et par quel organisme est- il versé ?
    Merci d’avance pour vos reponses

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Collega,

      1) Oui

      2) Le nombre de jours de vacances annuelles auquel tu as droit dépendra de ton régime de travail. Si tu as travaillé à temps plein à raison de 5 jours/semaine, tu devrais avoir droit à +/- 8 jours de vacances annuelles; Si tu as travaillé à temps plein à raison de 6 jours/semaine, tu devrais avoir droit à +/- 9 jours de vacances annuelles. C’est une informations dont dispose(nt) ton (tes) précédent(s) employeur(s) et qu’ils pourraient donc te communiquer avec plus de précision.
      Étant donné que tu as en principe droit à 4 semaines de congé, tu pourrais compléter le nombre de jours de vacances annuelles (auquel tu as ouvert un droit en travaillant en 2018) en le complétant par le système de vacances européennes expliqué sur la fiche suivante: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      3) En principe, à la fin de tes contrats, tu as dû recevoir un pécule de sortie comprenant le pécule de vacances correspondant aux jours que tu t’es constitués pour l’année 2019.
      Aucun pécule de vacances ne se constitue au départ d’allocations de chômage. Par contre, si tu es actuellement au chômage, sache que théoriquement tu as droit à 24 jours de congés. Ceci dit, comme tu as travaillé l’année dernière, l’ONEm effectuera un calcul et retirera à ces 24 jours de vacances chômage le nombre de jours de vacances annuelles dont tu disposes (puisque ceux si sont couverts par un pécule). Le reste des jours de vacances chômage te seront payés par l’ONEm. Plus d’information sur la fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  29. koli

    Bonjour.Si je prends pas les jours de congés qui couverts par pécule avant la fin de l’année, ces jours seront déduits d’office des allocations du mois de janvier.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Koli,

      La règle est que, si tu n’as pas encore pris tous tes jours de congés couverts par ton pécule d’ici à décembre 2019, tous les jours restants seront alors déduits des allocations de ton mois de décembre.

      Ainsi si, par exemple, tu avais l’équivalent de 10 jours de congé à prendre et que tu n’en prends que 4 d’ici décembre 2019, les 6 autres te seront automatiquement prélevés sur tes allocations du mois de décembre. Pour le reste de l’année, ces jours sont prélevés de tes allocations du mois pendant lequel tu as pris des vacances (et tu as donc inscrit « V » sur ta carte de contrôle).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  30. Elcio

    Bonjour 2 jours après être partie en vacances je reçoit un mail me disant que je dois me présenter ? Dois je juste mettre les V sur ma carte sans les prévenir ? Puis je prendre mes 24 jours ? Et dois je les rappeler à mon retour ? Merci
    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elcio,

      Mieux vaut répondre au mail que tu as reçu en les informant que tu es en vacances. Tu peux effectivement prendre tes 24 jours de congé en indiquant des « V » sur ta carte de contrôle pour les jours concernés. Tu recevras alors certainement une nouvelle convocation pour une date ultérieure.

      Si tu as besoin d’autres information, n’hésite pas !

      Répondre
  31. Nathalie

    Bonjour,

    je travaille en tant qu’intérimaire depuis 8 mois.

    Lorsque je prendrai mes vacances annuelles en 2019, l’agence interim ne me fournira pas de contrat le temps de ces 3 semaines.

    Je reprendrai le travail dans la même société à mon retour de congé.

    Afin de ne pas perdre le bénéfice de cette période de travail, je ne désire pas m’inscrire au chômage durant mes congés.

    Ma question est: mon droit d’inscription au chômage sera t-il maintenu en cas de réinscription en fin de mission?

    Pour information: avant d’être intérimaire, j’ai cumulé 12 années de travail à temps plein.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Bien à vous.

    Nathalie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nathalie,

      Tu n’es jamais dans l’obligation de t’inscrire comme demandeuse d’emploi. Dans ton cas, puisqu’à la fin de tes contrats intérimaires, tes pécules de vacances sont payés à l’avance, tu peux valoriser cette période comme l’utilisation de tes congés payés et donc comme une période de travail.
      Le fait de ne pas t’inscrire pendant cette période de congé ne devrait donc avoir aucun impact sur la possibilité de pouvoir t’inscrire par la suite.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  32. pierrot

    je beneficie du statut artiste ,donc chomage,FGTB
    j ai travaillé 29 jours en 2018
    combien de jours de congé chomage dois je prendre en 2019
    j imagine 4 ou 5
    comment fait on le calcul
    merci
    pierre

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pierrot,

      Cela devrait effectivement tourner autour de 4 ou 5 jours de vacances. En principe, ton employeur en 2018 aurait dû te remettre une attestation de vacances (indiquant le nombre de jours de vacances) à la fin de ton contrat.
      Ne connaissant pas la situation précise, nous ne pouvons pas faire le calcul. Mais tu retrouveras toutes les explications sur la manière de le faire dans cette brochure (à partir de la page 13): http://www.atelierdroitssociaux.be/download/file/fid/1089
      Bien à toi

      Répondre
  33. anahit

    Bonjour, j’ai travaillé sous le contrat article 60 pendant 2 ans. En 2017 j’ai travaillé 8 mois. Avant de la fin de mon contrat j’ai prie tout les jours de vacances que j’avais droit. Puis je suis passée au chômage complet depuis 21 août .
    En décembre 2018 j’ai reçue mon chômage pour 11 jours. Ils m’explique que je devais prendre 16 jours de vacances non payé en 2018 pour l’année précédent(2017). Est-ce que c’est juste?
    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour anahit,
      Les jours de vacances que tu as pris en 2017 étaient liés au travail que tu avais presté en 2016. A la fin de ton contrat article 60 tu as dû recevoir un pécule de vacance couvrant tes jours de congés pour l’année 2018 (basé sur ton travail de 2017). Dès lors, pour ces jours, tu ne reçois pas d’allocations de chômage.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  34. Nenj

    Bonjour. Il me reste 6 mois de droit au chômage. Cependant j aimerais partir me former Pendant 2 mois à l étranger. Je peux stopper mon chômage (des inscription) Pdt les 2 mois, et quand je reviens de nouveau avoir droit au 6 mois ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nenj,

      Comme indiqué sur cette fiche : https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      « Aussi longtemps que le crédit de 36 mois (éventuellement prolongé) n’est pas épuisé, le demandeur d’emploi peut, après une interruption de son chômage complet, bénéficier à nouveau des allocations d’insertion et épuiser le solde du crédit de 36 mois pour autant qu’à la date de sa demande d’allocations, il soit toujours admissible au bénéfice des allocations d’insertion :
      – soit parce qu’il n’a pas encore atteint l’âge de 25 ans ;
      – soit parce qu’il a bénéficié d’au moins une allocation d’insertion au cours des 3 ans qui précèdent la demande d’allocations. »

      Ainsi, si tu n’interromps pas ton droit aux allocations d’insertion pendant plus de 3 ans, tu auras bien droit aux six mois qu’il te reste à ton retour.

      Tu trouveras toutes les informations concernant la période de 36 mois pendant laquelle tu as droit aux allocations d’insertion sur la fiche mentionnée ci-dessus.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  35. younes

    Bonjour j’ai travaillé comme intérimaire du 15/09/2017 au 31/12/2017 bpost 19h/semaine, en principe j’ai droit à 6 jours de congés, j’étais en stage d’insertion professionnelle du 03/2017 au 03/2018 , deux évaluations positives OK mais comme j’avais 20 ans et pas diplôme ouvrant droit aux allocations d’attente il fallait attendre 28/09/2018 pour avoir droit aux allocations : 21ans et études qui ouvrent droit aux allocations( 4ème technique non achevé ) , donc pas de rémunération entre 02/2018 et 09/2018 a ma grande surprise le paiement du mois de décembre je constate qu’on m’a décompté les 6 jours de vacances proméritées est ce normal sachant que j’ai pris mes congés mois de juillet (pas de rémunération entre 02/2018 et 09/2018)
    Bien à vous et merci d’avance .

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Younes,

      Il est normal que tes 6 jours de vacances t’aient été retirés de tes allocations de décembre. En effet, les 6 jours auxquels tu avais droit t’ont normalement été payés via un pécule de sortie lors de la fin de ton contrat. Le pécule de sortie est une somme d’argent que l’employeur verse à un travailleur qui termine son contrat. Il représente le paiement des jours de vacances qui n’auraient pas encore été pris ainsi que ceux pour lesquels le travailleur a déjà débloqué son droit pour l’année suivante. Tu as donc dû recevoir une somme d’argent qui représente ces 6 jours de vacances lors de la fin de ton contrat chez Bpost.

      Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, lorsqu’une personne bénéficie des allocations de chômage ou d’insertion, si elle a ouvert un droit à des jours de congé légaux, elle doit impérativement les prendre avant la fin de l’année sans quoi ce sera automatiquement retiré des allocations de décembre. Comme tu ne touchais pas d’allocations de février à septembre 2018, tu n’as pas pu prendre tes vacances à ce moment-là (comme prendre des vacances correspond ici à interrompre ses allocations pendant le nombre de jours que couvrent tes congés légaux). Il aurait en fait fallu que tu étales ces 6 jours sur les mois d’octobre, novembre et décembre.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  36. Hafissa

    Bonjour, j ai 61 ans en chomage depuis 1an jusqu au aujourd hui j ai toujours été payé , depuis que je suis sans adresse depuis 3mois car je n ai pas encore trouve de logement je suis à gauche à droite chez des amis .
    Est ce que je serais toujours droit à mon chomage ou que dois je faire ?
    Bien à vous
    Je vous remercie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Hafissa,
      Pour pouvoir bénéficier des allocations de chômage il est nécessaire d’être inscrit dans les registres d’une commune belge.
      Dès lors, si tu n’as pas de logement pour le moment et que tu résides chez des amis tu pourrais :

      – Obtenir une adresse de référence auprès d’un CPAS. Tu dois introduire ta demande d’inscription en adresse de référence au CPAS de la commune sur laquelle tu résides principalement. Le CPAS peut effectuer une enquête sociale pour vérifier si vous réunissez toutes les conditions. Attention, l’adresse de référence ne peut pas être utilisée pour éviter d’être inscrit sur la même composition de ménage que d’autres personnes. Si tu es radié des registres et que tu vis chez un ami ou un parent, tu n’es plus considéré comme sans-abri. Tu dois te domicilier là où tu es hébergé. Par contre, si l’hébergement est effectué pour te porter secours et qu’il est temporaire et passager, le CPAS peut accepter de t’inscrire en adresse de référence. Il faut alors qu’il signe le formulaire d’autorisation destiné à la commune. Lorsque tu as obtenu l’autorisation du CPAS, tu dois déposer à la commune le formulaire d’inscription signé par le CPAS. La commune vérifie que tu n’as effectivement pas de résidence et t’inscrit dans ses registres (en adresse de référence). Lorsque tu as l’autorisation du CPAS, la commune ne peut pas refuser de t’inscrire en adresse de référence, sauf évidemment, si tu as une résidence ailleurs. Attention, pour conserver ton adresse de référence, tu dois te rendre minimum tous les 3 mois au CPAS.

      OU

      – Obtenir une adresse de référence chez un particulier si une de tes connaissances accepte. Tu ne pourras à priori pas résider à l’adresse de référence. Si l’hébergement est effectué en vue de te porter secours et qu’il est transitoire et passager, la commune peut t’inscrire en adresse de référence. La commune effectue une enquête pour se rendre compte de la situation dans laquelle tu te trouves. Elle prend ensuite une décision. Attention, en pratique il est très difficile d’obtenir une adresse de référence chez un particulier! Les communes sont très frileuses pour les accorder. Elles craignent des fraudes par rapport au statut de « cohabitant ». Elles refusent généralement les inscriptions en adresse de référence chez une personne avec laquelle tu as un lien direct de parenté. Cette restriction n’est cependant pas prévue par la loi. Si tu souhaites obtenir une adresse de référence chez une personne physique parce que tu es sans abri, tu dois d’abord demander au CPAS une attestation indiquant que tu es sans abri.

      https://atd-quartmonde.be/comment-obtenir-son-adresse-de-reference-quand-on-est-sans-domicile/

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  37. Chrisbi

    Bonsoir l’an dernière j’ai pas travaillé et depuis le 24 décembre 2018 je suis en vacance mais je viens de me rendre compte que la fgtb m’a payé 869euro au lieu de 1300 euro sachant que je suis chef de ménage donc j’aimerais savoir quest ce que je dois faire pour avoir le restant dû ?? Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chrisbi,

      Si tu n’as pas travaillé du tout en 2017, tu avais effectivement droit à 24 jours de vacances sans que cela ait un impact sur tes allocations.

      Ne sachant pas la raison pour laquelle tu n’as pas perçu une partie de tes allocations pour le mois de décembre, il ne nous est pas possible de répondre à ta question. Il faudrait que tu demandes à ton organisme de paiement le détail du calcul du montant afin de savoir pourquoi tu n’as pas reçu la somme habituelle.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  38. Frédéric

    J ai signe 1 contrats de stagiaires l an passer de 3 mois en entreprises 1 contrac awip et on ma retire 5 jour de conge paye edque ces normale

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Frédéric,

      Ta situation nous semble particulière; nous ne comprenons pas pourquoi tes jours de congés t’ont été retiré. Ton stage était-il lié à un contrat de travail classique ?

      Si ce n’est pas le cas, à priori, le type de contrat que tu as effectué correspond plus à un contrat de formation ou d’adaptation professionnelle, ce qui a priori n’ouvrirait pas le droit à des vacances annuelles puisque tu n’as pas été assujetti à la sécurité sociale (https://www.socialsecurity.be/employer/instructions/dmfa/fr/latest/instructions/persons/specific/disabled_workers.html).

      Nous te conseillons donc de contacter ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) pour tenter de résoudre ta situation.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  39. Informé jeune

    Et pour ceux qui ont été indépendant pendant plusieurs années avant de bénéficier du chômage ? En tant qu indépendant je me souviens avoir travaillé non stop sans vacances pendant des années. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Informé jeune,

      En principe, si tu as ouvert un droit aux allocations de chômage après avoir travaillé comme indépendant et que tu n’as pas travaillé comme salarié l’année précédente, tu devrais pouvoir prétendre à 24 jours de « vacances chômage ». Ceux-ci te seront rémunérés par l’ONEm.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  40. DewI

    Bonjour j’aurais une question j’ai travaillé en 2017 et j’ai reçu les pécules de vacances en 2018
    Et je suis au chômage depuis février 2018 et fin mai j’étais en congé de maternité jusque août
    Enfaite ce que j’aimerais savoir j’ai pas mi de V sur ma carte et je me demande s’il vont pas retirer sa en ce mois ci en décembre les 24 jours de vacances que j’ai pas pris

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour DewI,

      Effectivement, si tu as perçu à l’avance un pécule de vacances pour l’année 2018 (sur base de ton travail en 2017), tu ne peux pas cumuler ce pécule avec une allocation de chômage. C’est pour cette raison, que les jours de vacances (« v » sur la carte de contrôle) se sont alors pas payés par l’ONEm. Si tu n’as indiqué aucun « v » sur ta carte de contrôle, les jours couverts par le pécule de vacances seront retiré de ton allocations du mois de décembre 2018.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  41. LETOF

    @infor-jeunes

    Bonjour, je tente de faire un c/c de mes échanges avec la Capac/Onem mais je pense que le fichier est gros car je ne le vois nulle part s’inscrire, avez-vous une solution svp ?

    Cdlt

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Letof,

      Nous l’avons reçu par mail. Je vous réponds directement par mail.
      Bien à vous

      Répondre
      1. LETOF

        Très bien, je vous remercie pour votre aide et votre temps 🙂

        Cordialement

        Répondre
  42. LETOF

    @infor-jeunes, ce message vous est destiné 🙂

    Avez-vous reçu ma réponse avec un c/c des échanges mail avec la Capac et l’Onem ?

    car je ne la vois pas sur le site et je ne veux pas encombrer vos pages.

    Cdlt

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Letof,

      Non, nous n’avons rien reçu de tel.
      Bien à vous

      Répondre
  43. Oumwiam

    Bonjour en tans que chômeur complet sommés nous obliger de perdre des jours de vacances et si one a pris que 4 jours aux mois de d Août esque je suis obliger de prendre les 20 jours et esque c’est possible de les prendre en décembre avant la fin de l annee

    Répondre
    1. LETOF

      Bonjour,

      Si vous ne les prenez pas avant fin décembre, ceux-ci seront perdus

      Je me permets de vous répondre car ça m’est déjà arrivé 🙁

      Cdlt

      Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Oumwiam,

      Si tu étais demandeur d’emploi durant toute l’année 2017, tu as droit en tant que demandeur d’emploi à 24 jours de vacances. Ces journées de vacances sont indemnisées par l’ONEm et tu peux les prendre en indiquant un « v » sur ta carte de contrôle. Si tu ne les prends pas  cela n’aura aucun impact (ils seront perdus si non utilisés et tu ne peux donc pas les reporter à l’année prochaine).

      Par contre, si tu as travaillé en 2017, tu as normalement perçu à l’avance ton pécule de vacances qui doit couvrir tes jours de congés pour l’année 2018. Ces jours de congés étant payés à l’avance, ils ne sont alors pas indemnisés par l’ONEM.

      En tant que demandeur d’emploi, si tu ne prends ces jours de congés, ils seront alors automatiquement déduits de ton allocation du mois de décembre puisqu’il est interdit de cumuler une allocation de chômage avec un pécule de vacances.

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  44. LETOF

    Bonjour Madame, Monsieur,
    J’ai été chômeur indemnisé toute l’année 2017.
    Pour l’année 2018, je retravaille via intérim depuis Mai 2018, et depuis mi-Septembre, on me considère comme un travailleur de weekend (bien que je travaille parfois durant la semaine).  Je précise que je n’ai AUCUN contrat stipulant que je suis travailleur de weekend, l’agence intérim me contacte le vendredi pour le weekend suivant.
    La CAPAC me dit qu’en tant que travailleur (même intérimaire) de weekend :
    –           je n’ai pas droit au chômage complémentaire (pendant la semaine)
    –          J’ai rempli ma c3 de novembre 2018 en y incluant des jours de « congés » puisque théoriquement j’ai 24 jours à prendre d’ici fin 2018 or la CAPAC  refuse de me les payer en disant qu’en tant que travailleur de weekend je ne peux bénéficier d’aucune indemnité.
    Est-ce que c’est correct ?
    Dans l’attente de vous lire
    Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.
     
     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Letof,

      Je suppose que vous n’êtes pas travailleur à temps partiel partiel avec maintien des droits ? Vous n’avez pas fait cette démarche je suppose ? Ce qui semble normal puisque vous n’avez pas de contrat de plus de quelques jours.
      Dans votre situation, il s’agit donc de journées de travail occasionnel. Vous devez noircir votre carte de contrôle avant de travailler pour chaque journée concernée (même un dimanche).
      Et vous perdez une allocation pour chaque jour de travail (même si vous travaillez un dimanche).

      C’est bien pour cette raison que vous ne pouvez en principe pas prétendre à une AGR (complément du chômage). Pour y avoir droit, il faudrait être considéré comme travailleur à temps partiel avec maintien des droits.
      Vous trouverez les explications et les démarches pour pouvoir prétendre à ce statut sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t28#h2_3
      Cela vaudrait la peine d’en discuter avec votre employeur (l’agence intérimaire) et de leur demander s’il ne serait pas possible de bénéficier d’un contrat plus long pour pouvoir demander ce statut.
      Vous pouvez aussi en discuter avec ce service juridique gratuit: http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques

      Vu que vous n’avez pas travaillé en 2017, vous n’êtes pas obligé de prendre des vacances en 2018. Que vous les preniez ou non, vous êtes bien censé être payé par la Capac pour ces 24 jours.
      Nous ne comprenons pas l’explication de la Capac que vous indiquez. Les 24 jours de vacances doivent bien être payés SAUF si ce sont des jours où vous travaillez. Dans ce cas, il est normal que la Capac refuse d’indemniser les jours où vous travaillez (même si vous les avez indiqués comme des jours de vacances).

      Bien à vous

      Répondre
  45. Nas

    Bonjour,
    Est-il possible d’indiquer dans la carte de contrôle vacances alors que je fais une formation ?
    Bav

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nas,
      A priori, rien ne t’interdit d’indiquer un V sur ta carte de contrôle alors que tu suis une formation. Mais nous ne sommes pas sûr de bien comprendre le sens de ta question.
      Veux-tu suivre une formation pendant les vacances parce que tu n’as pas obtenu de dispense pour cette dernière ? Ou cherches-tu à épuiser des jours de vacances qu’il te reste ? As-tu travaillé en 2017 ?
      Bien à toi

      Répondre
  46. Manon

    Bonjour,
    Après trois mois de chômage (inscrite chez actiris), j’ai reçu une convocation pour une séance d’accompagnement. L’ayant reçu 4 jours avant le rdv, j’avais déjà prévu un week-end à l’étranger vu qu’il me reste qques jours de congés à prendre de mon ancien employeur. De ce fait, j’ai pas pu me présenter à la réunion et je l’ai signalé chez Actiris (via le formulaire online car la injoignable pas téléphone). Du coup, j’ai reçu une seconde convocation qui me dit que si je ne me présente pas, ils me désincrirons. Or, à cette date je susi également pas disponible car je souhaite prendre les derniers jours de congé de restants et que j’ai déjà réservé mon séjour et qu’a Nouveau je suis prévenue 7jours avant et vu que je suis qqn d’organisé… je n’ai pas attendu la lettre d’actiris Pour confirmer mon séjour.
    Questions:
    – la capac écrit sur leur site qu’un jour marqué comme congé est une justification suffisante pour Actiris. Est-ce vrai ?
    – est-ce qu’actiris Peut en effet me desinscrire pour ces deux non-présences aux séances informative malgré mes motifs et cfr le point ci-dessus sur la capac ?
    – et je me suis également mis un objectif de trouver du boulot avant une certaine date, si pas je partirai p-e voyager afin de faire une mise au point… si cela venait à être plus de 28 jours, que dois-je faire pour la Capac ? Juste mettre des À ? Suis-je obligée de prendre d’abord les 24 jours « offerts » annuellement ? Ou je mets directement les À ? Mon inscription sera tjs active à la capac ? Ce que je veux dire je reste inscrite mais temporairement indisponible ?
    Merci par avance pour votre aide !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Manon,
      Tu as bien le droit de prendre tes jours de vacances. Veille cependant à bien les noter sur ta carte de contrôle (« V ») afin de prouver à Actiris que tu n’étais pas disponible pour ce motif (= motif valable).
      Ce sera la même chose concernant ta nouvelle convocation. S’il te reste des jours de vacances à prendre cette année, tu es en droit de les prendre. Mais à nouveau, veille bien à les indiquer sur ta carte de contrôle. Nous te conseillons également d’avertir la personne en charge de ton dossier chez Actiris que tu ne pourras pas te présenter au prochain rendez-vous. Cela évitera que tu sois désinscrite.
      Finalement pour répondre à ta dernière question, en tant que chômeuse tu as droit à 24 jours de vacances annuellement. Attention que, si tu as travaillé en 2018, tu auras probablement débloqué une série de jours de congés légaux pour 2019 dont tu as reçu le paiement dans ton « pécule de sortie » chez ton dernier employeur. Pour ces jours-là, tu ne seras pas indemnisée par le chômage comme tu as déjà été payée. Ensuite, tu auras droit à un nombre de jours « offerts » par l’ONEm afin de compléter tes jours de congé légaux et d’atteindre 24 jours sur le total de l’année. Tu as donc droit d’indiquer 24 « V » sur ta carte de contrôle.
      Si tu dépasses ces 24 jours, selon la durée de ton voyage, tu devras soit indiquer des « A » pour les jours supplémentaires (tu ne seras alors pas indemnisée pour ces jours), soit interrompre temporairement ton droit au chômage (dans le cas d’un voyage de plusieurs mois par exemple). Dans ce cas, tu pourras récupérer ton droit si tu refais une demande d’allocations maximum trois ans après avoir perçu ta dernière allocation. Il te suffira d’entrer une nouvelle demande via ton organisme de paiement. Attention cependant que la dégressivité du montant de tes allocations continuera à courir pendant l’interruption. Tu risques ainsi de percevoir un montant plus bas qu’avant ton départ (selon la durée de ton voyage et ta période de chômage : https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/)
      Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche-ci: https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/partir-a-letranger-tout-en-beneficiant-dallocations-de-chomage/
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  47. Gmze

    Bonjour,
    Je suis inscrite depuis un ans comme chomeur.
    Ma question est que je suis actuellement en vacance et je viens de recevoir un mail de Actiris (convocation).
    J’ai deja indiqué sur ma carte de controle des V est ce que je dois en avertir mon conseiller ?
    A votre avis je suis automatiquement convoqué apres deux semaine ?
    En général je recois d’abord le courrier et ensuite le mail. Sa m’inquiete que je n’ai pas receptionné le courrier pour avoir les coordonné du conseiller car dans le mail il n’ai pas indiqué.
    De plus, lors de mon precedent entretien avec mon conseiller celui ci a indiqué que ce sera un dernier rdv pour « un bilan de recherche d’emploi » et non etablir un plan d’action donc si je comprend bien c’est mon dernier rdv avec mon conseiller ?
    J’ai toujours été active etant donné que je ne vais pas me presenter cela m’inquiete.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Gmze,
      Ne t’inquiète pas, tu as bien le droit de prendre tes jours de vacances. Et tu n’es pas tenue de prévenir Actiris au préalable.
      Dès que tes vacances seront terminées, il te suffira de prévenir Actiris de la situation et tu devrais alors être convoquée pour un nouvel entretien.
      Nous ne pouvons pas te dire si c’est ton dernier rendez-vous. Tout dépend du temps que tu restes inscrite comme chercheuse d’emploi.
      Bien à toi

      Répondre
  48. vanille

    Bonjour,
    Actuellement au chômage, je suis tombée en maladie depuis le 7/11 et ce jusqu’au 19/01/2019. La mutuelle et le syndicat sont déjà au courant et à ce niveau là tout va bien. Le seul bémol est que la mutuelle me demande de compléter une attestation de vacances mais comme je suis au chômage, je n’ai pas droit à des pécules de vacances d’années antérieures. La dame me dit donc de faire néanmoins compléter le documents par le syndicat (capac) sinon les 24 jours seront décomptés de mon indemnisations mutuelles. Ma question est : la mutuelle a t’elle le droit de nous retirer 24 jours de congés (chômage) si celui ci n’est pas du tout obligatoire à prendre?
    Merci beaucoup d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Vanille,
      Nous ne sommes pas spécialisés dans les questions liées à la mutualité. Mais si vous n’avez pas travaillé du tout en 2017, il nous paraît étonnant en effet que la mutuelle veuille décompter des jours de vacances.
      Seuls des jours déjà payés (vie un pécule de sortie) devraient, à notre connaissance, être décomptés.
      Mais il faudrait vérifier avec un autre service.
      Voici un service juridique gratuit et compétent pour  les questions liées à la mutuelle:
      Atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.
      Bien à vous

      Répondre
  49. Samy

    Bonjour
    Peut on prendre des vacances en Belgique ?
    Est-ce qu’aller 3 semaines chez ma tante peut être des vacances ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Samy,
      En tant que demandeur d’emploi, tu as droit à 24 jours de congés sur l’année civile (indiquer des « v » sur ta carte de contrôle). Tu n’es évidemment pas dans l’obligation de partir à l’étranger. Il s’agit de journées durant lesquels tu es dispensé de ton obligation de chercher activement un emploi et de ton obligation de résidence en Belgique. Cette dispense de l’obligation de résider en Belgique ne veut pas dire que tu es dans l’obligation d’aller à l’étranger mais que tu peux si tu le souhaites.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  50. Caro

    Bonjour,
    Le 1 de ce mois, j’ai du quitté mon appartement.
    Le 15 de ce mois, j’ai trouvé un nouvel appartement et je me suis inscrite à la commune.
    Pendant ces 2 semaines je suis partie chez ma grand mère en France.
    Ma question : doit-on être domicilié durant les vacances sur la C3 ? Car officiellement, je n’étais nulle part durant ces 2 semaines.
    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Caro,
      Durant une période de vacances (« v » indiqué sur la carte de contrôle), tu n’es pas dans l’obligation de résider en Belgique. Par contre, ,il faut normalement maintenir une adresse administrative en Belgique. Cependant, dans la pratique, une radiation et une nouvelle domiciliation prennent du temps et cette période de 2 semaines était probablement couverte par ta première domiciliation. Ce qui veut dire qu’il n’y aura en principe aucun « trou » administratif dans ta résidence.
      Il faut par contre bien déclarer immédiatement ta nouvelle résidence à ton organisme de paiement et ne pas attendre que la domiciliation soit officiellement acceptée par la commune.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  51. Laurent1975

    Bonjour, je n ai travaillé que 3 mois cette année et je vais devoir chomer pour la fin de l année. Je n ai pas pris de jours de congé pendant l année.vont ils tout mettre en fin d année vu que je n ai rien pris??? Merci d avance pour votre reponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laurent1975,
      Les congés auxquels tu as droit et l’impact qu’ils peuvent avoir sur tes droits en 2018 dépend de ta situation en 2017.
      Si tu étais demandeur d’emploi durant toute l’année 2017, tu as droit en tant que demandeur d’emploi à 24 jours de vacances. Ces journées de vacances sont indemnisées par l’ONEm et tu peux les prendre en indiquant un « v » sur ta carte de contrôle. Si tu ne les prends pas (même si c’est théoriquement obligatoire) cela n’aura aucun impact (ils seront perdus si non utilisés et tu ne peux donc pas les reporter à l’année prochaine).
      Par contre, si tu as travaillé en 2017, tu as normalement perçu à l’avance ton pécule de vacances qui doit couvrir tes jours de congés pour l’année 2018. Ces jours de congés étant payés à l’avance, ils ne sont alors pas indemnisés par l’ONEm. En tant que demandeur d’emploi, si tu ne prends ces jours de congés, ils seront alors automatiquement déduits de ton allocations du mois de décembre puisqu’il est interdit de cumuler une allocations de chômage avec un pécule de vacances.
      Si tu es demandeur d’emploi en 2019, cela voudra dire que tu auras à priori 6 jours de congés payés à l’avance (pour tes 3 mois de travail en 2018) et que ces jours de vacances ne seront pas indemnisés par l’ONEm en 2019.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  52. Luti

    Bonjour
    Je devrais prendre 15 jours de vacances cet anne encore mais j’ai signe un contrat jusqu’au 31 decembre , donc si je prends pas , je risque d’avoir des problemes ou pas , car j’ai reçu un pecule pour ça
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Luti,
      En tant que travailleur (puisque c’est le statut que tu auras jusqu’à la fin de l’année), tu es censé pouvoir prendre tes congés payés. Dans les faits, si ceux-ci ne sont pas pris, ils sont simplement perdus. Il faut vérifier avec ton employeur actuel comment est traité le pécule que tu as perçu à l’avance. Dans certaines entreprise, ce pécule est récupéré sur un salaire et le travailleur a alors droit à des congés payés tandis que dans d’autres entreprises ce pécule n’est pas récupérer et le travail est alors censé prendre des congés sans soldes.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  53. Salva

    Bonjour,
    Suite à une fermeture d’ usine en 2017 et un préavis légal se terminant le 9 septembre 2018, je suis actuellement chômeur indemnisé.
    Est-il possible de connaître le nombre de jours de congé restant , pour mieux compléter sa carte de contrôle ?
    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Salva,
      Le nombre de jour de congés auxquels tu as droit est proportionnel au nombre de jours que tu as presté l’année dernière.
      Si tu as travaillé toute l’année 2017 et que tu étais en régime de travail 5 jours / semaine, tu à droit en 2018 à 20 jours de congé (4 semaines). Si par exemple tu travaillais en régime 6 jours / semaine tu aurais droit à 24 jours (4 semaine).
      Si tu as touché un pécule de vacances couvrant tes jours de congés encore à prendre en 2018 à la fin de ton préavis, tu devras prendre ces jours avant la fin de l’année et tu ne toucheras pas d’indemnités de chômage pour ces jours-là.
      Si tu ne prends pas les jours de congés couverts par un pécule avant la fin de l’année, ces jours seront déduits d’office des allocations du mois de décembre. Dès lors s’il te restait des jours à prendre pour lesquels tu as touché un pécule et que tu souhaiterais qu’ils ne soient pas tous déduits de ton chômage du mois de décembre, il faudra répartir les V sur les cartes de contrôle de novembre et décembre.
      Ton ex-employeur a en principe dû te remettre une attestation de vacances. Cette attestation indique en principe le nombre de jours de congé qu’il te reste pour 2018 et 2019. Si tu n’as pas encore reçu cette attestation, tu peux la réclamer à ton ex-employeur.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  54. julie

    Bonjour il me reste des jours de vacances,est ce que je peut les mettre le samedi ou dimanche?
    est ce que si je mets 4 ou 5  jours de vacances sur ma carte et se que je risque de perdre l’allocation du samedi merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Julie,
      Le dimanche n’est en principe pas pris en compte étant donné que l’ONEm t’indemnise à raison de 6 jours/semaine, même si tu dois  indiquer un « V » sur ta carte de contrôle pour tous les jours pour lesquels tu utilises tes vacances chômage.
      Par contre, le samedi est pris en compte et sera déduit des 24 jours auxquels tu as droit si tu n’as pas travaillé l’année précédente.  Sache qu’un samedi qui suit directement 5 jours de vacances est compté comme un jour de vacances (sauf si le vendredi est le 24e jour de vacances).
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  55. sara

    Bonjour,
    J’ai reçue une lettre de mon syndicat disant qu’il me restent 18 jours de vacances. Actuellement je suis salariée complet  jusqu’au mois de janvier 2019. Si je prend pas ces jours de vacances, ils vont me les rembourser?
     
    Merci d’avance de votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sara,
      Cela peut varier de ta situation durant l’année 2017. Si tu travaillais et que tu as perçu un pécule de vacances à l’avance ou pas.
      Cependant, si tu es sous contrat de travail jusqu’à la fin de l’année 2018, c’est avec ton employeur qu’il faut voir ça et non avec l’ONEm. En tant que travailleuse des jours de congés qui ne sont pas pris sont perdus (ils ne sont pas remboursé ou reporté à l’année suivante).
      En tant que demandeuse d’emploi (mais ce n’est en principe pas ton cas puisque tu travailles jusqu’à la fin de l’année), les jours de congés qui ont été payés à l’avance (par un pécule en fin de contrat de travail), ne sont pas indemnisé par l’ONEm. Dans ce cas, si le demandeur d’emploi ne les prends pas (en indiquant un « v » sur sa carte de contrôle) l’ONEm déduit automatiquement ces jours de travail de l’allocation de chômage du mois de décembre. Si le de demandeur d’emploi n’a pas travaillé l’année précédente, les jours de congé sont indemnisé par l’ONEm et le fait de les prendre ou pas n’a pas vraiment d’impact.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  56. Catherine

    Bonjour,
    Je vais partir en vacances au début du mois prochain pendant 3 semaines. Sachant que les cartes bleues ne sont introduites qu’à la fin du mois, que se passe-t-il si je reçoit une convocation lorsque je suis à l’étranger et que je la rate? Je ne serai pas en mesure de répondre rapidement au courrier envoyé.
    Je ne trouve pas d’information sur le site de l’Agence de l’emploi pour dire ce qui se passe si on rate une convocation car on est en vacances/à l’étranger; et la CAPAC (communiquant avec Actiris) étant prévenue à postériori de mes activités je ne souhaite pas risquer de voir mon inscription radiée…
    Merci pour votre site si riche en informations!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Catherine,
      Si tu as encore droit à des jours de vacances et que tu indiques des v sur ta carte de contrôle C3 pour les jours où tu es partie, tu seras couverte si tu ne te présentes pas à une convocation d’Actiris. Le cas échéant ton rendez-vous sera postposé à une date ultérieure.
      Tu peux éventuellement prévenir Actiris du fait que tu pars en vacances à cette période afin d’être sûre de ne pas recevoir de convocation durant ton absence.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  57. David

    Bonjour,
     
    Est ce que les jours de vacances sont pris en compte dans les cas suivants ?
    dans le cadre d’un contrôle Actiris :  sous entendu prouver 156 jours de travail sur 18 mois ?
    protection de la dégréssivité des allocations chomage (statut artiste), pour avoir accès à cette protection il faut prouver 156 jours donc au moins 104 artistiques. Les vacances prises sont elle comptabilisées ?
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour David,
      S’il s’agit de jours de congés payés, ils devraient bien être comptabilisés.
      Plus d’information à ce sujet sur: https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/eviter-les-diminutions-des-allocations-de-chomage-en-tant-quartiste/
      Vous pouvez contacter Artist Project pour toute question par rapport à ce statut d’artiste: https://bruxelles-j.be/nos-partenaires/artist-project/
      Bien à vous

      Répondre
  58. Nathalie

    Bonjour
    J ai eu 1 dispense de 4 ans car j ai repris des études.
    Depuis juillet 2018 je travaille comme intérimaire entre 15 et 20 jours par mois.
    Je noircis donc mes cases les jours de travail, mais dois je (voir puis je) mettre des V Les jours ou je ne suis pas appellee Au travail ?
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nathalie,
      Les V sont réservés aux jours où tu prends des vacances (tu as droit à 24j de congé par an en tant que chercheuse d’emploi – tu trouveras toutes les informations relatives au vacances en période de chômage dans la fiche ci-dessus).
      Dès lors, les jours où tu ne travailles pas, il ne faut rien indiquer.
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

      Répondre
  59. Sonia

    Bonjour, je suis au chomage complet et je vais accouchee a la mi-novembre 2018 donc je vais prendre mon conge de maternite 1 semaine avant comme il se doit mais je n’ai pas pris mes conges paye par l’onem depuis l’annee derniere, puis je les prendre d’un coup maintenant cad marquer’v’ pour 24 jours sur ma carte que je renterais fin octobre car apres je serais en conge de maternite le mois suivant et je ne crains que la mutuelle ne m enleve ces conges non pris en decembre 2018 car une amie a eu le cas. Pourriez vous me repondre par e-mail bien a vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sonia,
      Il n’est pas obligatoire de prendre les 24 jours de congé proposés par l’ONEm. Si tu n’as pas travaillé en 2017 et que tu ne prends pas de jours de congé, cela ne changera rien à ta situation pour 2018 et ce même si tu n’indiques aucun « V » sur ta carte de contrôle.
      Ce qui s’est probablement passé pour ton amie c’est qu’elle avait encore des jours de congés légaux qui lui avaient déjà été payés par son dernier employeur. Ainsi si, par exemple, tu as travaillé deux mois en 2017, tu aurais alors ouvert ton droit à un peu moins de 4 jours de congé pour 2018. A la rupture de ton contrat, si tu n’avais alors pas encore pris ces jours, ton employeur te paierait d’avance le solde de ces 4 jours de congé (via un pécule de sortie en fin de contrat). Cela signifie donc que tu aurais déjà été payée pour 4 jours de congé de 2018. C’est dans ce cas de figure-là que l’ONEm retire les jours déjà payés de tes allocations du moins de décembre.
      Donc en résumé, à moins que tu aies travaillé en 2017 et que tu n’as pas écoulé tes jours de vacances légaux (jours ouverts sur base du travail), il n’est pas utile d’indiquer des « V » sur ta carte de contrôle.
      Note cependant que tu peux tout de même les prendre en un coup si cela te rassure.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  60. Juju

    Bonjour j’ai eu fini mes études il y a 4 ans et j’ai bénéficier après 1 ans de stage d attente des allocations de chômage mais depuis 1mois je suis en incapacité de travail jusque fin novembre et j’ai reçu de ma mutuelle un document à compléter pour prendre des jours de vacances non indemnisé. Mais je nai jamais pris de jours de vacances depuis 4 ans que je suis chômeuse et je nai jamais travailler durant mes années de chômage. Que dois je faire? Dois je prendre obligatoirement des jours de congé ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Juju,
      En principe, lorsque tu es au chômage tu disposes de 24 jours de vacances chômage. Techniquement tu es sensé les utiliser au cours de l’année civile. Lorsque tu ne prends pas les jours de congés  avant la fin de l’année, ces jours sont automatiquement déduits des allocations du mois de décembre.
      Cela dit, si tu n’as jamais travaillé et que tu étais précédemment chômeuse, il est normal que tu n’aies jamais senti la différence étant donné que tes jours de congé n’ont pas été couverts par un pécule de vacances (provenant d’un employeur). Ils t’ont donc payés par l’ONEm.
      Techniquement, lorsqu’on est en incapacité de travail, le principe est le même (sauf que certaine mutuelle impose la période de vacances à prendre). Mais si tu n’as pas travaillé l’année précédente, la mutuelle devrait continuer à te rémunérer.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!
       

      Répondre
  61. Angelique

    Bjr J’ai travaillé jusqu’ au 27octobre 2017 ensuite chômage et ensuite mutuelle avec un taux journalier de 39,10 à présent apres 7mois d’incapacité j’ai droit à 59 par jours moins 10% du précompte. Et j’ai 20jours de congé à prendre sur 3mois de temps. J’ai pas su les déduire avant j’étais déjà serré avec 39,10 par jours avec 2enfants. Puis je étaler sur 2019?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Angélique,
      Non, à notre connaissance, il n’est malheureusement pas possible de reporter les jours de vacances à l’année suivante.
      Si vous vous retrouvez sans revenu à cause de cela, vous pouvez essayer d’obtenir une aide du CPAS pour cette période: https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/
      Bien à vous
       

      Répondre
  62. Alya Go

    Bonjour
    Je suis en chômage complet
    jai travaille lannee passe
    et jai donc encore 15 jours et demi a prendre. en ce moment je suis une formation de néerlandais chez Bruxelles Formation. Puis je prendre deux trois jours de congés pendant ma formation ?
    merci de votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alya Go,
      S’il te reste 15 demi- jours de congé à prendre d’ici la fin de l’année, tu peux effectivement en noter pendant ta formation. Tu ne recevras alors pas d’allocations de chômage pour tous les jours pour lesquels tu auras indiqué un « V » sur la carte de contrôle.
      Attention cependant que cela ne signifie pas que tu peux ne pas te rendre à ta formation. Cela signifie simplement que tu es dispensé des obligations de chercheurs d’emploi pour ce jour-là. Pour ce qui est de te rendre ou non à ta formation, nous te suggérons de voir cela directement avec le responsable de formation (mais nous doutons du fait que tu puisses t’absenter des cours sans motifs valables).
      Attention que tous les jours qui n’auront pas été pris d’ici décembre, te seront automatiquement retirés des allocations du mois de décembre.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  63. emile

    j’ai 63 ans. J’ai oublié de répondre à une convocation du VDAB. Comme sanction on me coupe l’allocation de chômage pendant 9 semaines. Est-ce légal?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Emile,
      Etant un centre d’information bruxellois pour les jeunes, nous ne pouvons pas répondre à votre question.
      Nous ne connaissons pas les procédure de contrôle du VDAB. Nous vous conseillons de vous référer à votre syndicat ou à un organisme juridique en Flandre.
      Bien à vous

      Répondre
  64. bibe60

    bonjour,
    je dois prendre des jours de vacances cette semaine pour aider une personne proche qui est tombée gravement malade . Mais j’ai un contrôle Forem cette semaine. Est ce possible tout en signalant au Forem mes congés via le formulaire reçu par le forem-contôle de les prendre sans être sanctionné?  le RV serait alors postposé.Y a t’il un risque?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bibe60,
      S’il te reste des jours de vacances à prendre, tu peux effectivement ne pas te rendre à ton rendez-vous au FOREM sans être sanctionné. Lorsque tu mets un « v » sur ta carte de contrôle, c’est une justification suffisante pour ne pas être disponible pour un entretien. Tu peux, si tu le souhaites, prévenir ton conseiller de ton départ en vacances afin d’éviter de recevoir une convocation durant cette période mais ce n’est pas une obligation.
      Le rendez-vous sera effectivement postposé à une date ultérieure.
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

      Répondre
  65. Infor Jeunes Bruxelles

    Bonjour Juju,
    Contacte au plus vite ton organisme de paiement pour leur signaler ce problème et voir s’ils peuvent te proposer une solution.
    Bien à toi

    Répondre
  66. Cri

    Bonjour ,je suis en indemnités compensation de préavis jusqu au 8 janvier 2019 , je ne sais donc pas.prendre mes.20 jours de.conges , on me dis que le 9 le chômage paiera pas 20jours même si c est l annee antérieur .
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cri,
      Qui est ce « on » ? L’ONEM ?
      Il s’agit pour nous d’une information erronée. Tu auras bien droit à tes allocations de chômage à partir du 9 janvier. Les congés de l’année 2018 ne seront plus pris en compte en 2019.
      Bien à toi

      Répondre
  67. Juju

    quand on est chômeur au a droit à des jours de congé… moi j’ai travailler début de l année 2018 et je fini fin décembre est ce que j’ai droit d’avoir mes congé que l’on a au chômage ou pas

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Juju,
      Ces jours là sont perdus. Lorsque tu travailles, tu ne peux prendre que des jours de vacances grâce à tes prestations de l’année précédente OU des jours de vacances européennes (https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/) OU encore des vacances jeunes (https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/).
      Bien à toi

      Répondre
  68. pipo

    bonjour
    j’ai travaillé  du 01/01/2017 au 30/07/2017 sur le papier de mon pécule de vacances c’est noté 11 jours de vacances ,comment je doit faire pour les prendre? sachant que je suis en formation jusqu’au 21/12/2018, est ce que je doit montioner 11 jours ou ils sont en partie couverts par le chômage ? comment je peux savoir?
    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pipo,
      Ces 11 jours de congé ont dû t’être payés dans ton « pécule de sortie », la somme d’argent que tu as reçue à la fin de ton contrat. Cela signifie donc que, si tu bénéficies actuellement du chômage (avec dispense pour te former) et que tu n’as pas encore pris ces 11 jours de congé, tu devras les prendre d’ici la fin de l’année sinon ils te seront automatiquement enlevé de tes indemnités du mois de décembre. En fait, comme tu as déjà été payé pour ces jours via ton pécule de sortie, l’ONEm ne t’indemnisera pas pour ces 11 jours. A toi de voir donc quand tu as envie de les placer si tu veux éviter de perdre 11 jours d’indemnisation sur un seul mois. Il te suffit de mettre un « V » sur ta carte de chômage pour choisir les jours pendant lesquels tu ne seras pas indemnisé par le chômage.
      Si tu ne bénéficies pas du chômage actuellement et que tu ne travailles pas, tu ne dois rien faire par rapport à ces 11 jours. Ils t’ont déjà été payé et, si tu ne travailles pas, inutile de demander des jours de congé.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  69. Juju

    est ce que j’ai droit au congés en étant au chômage

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Juju,
      Oui, il est possible de prendre des congés pendant sa période de chômage. Tu trouveras toutes les explications ci-dessus. Je t’invite à les lire.
      Bien à toi

      Répondre