As-tu droit à des vacances "européennes" ou "supplémentaires" ?

Tu viens de décrocher ton premier emploi ! Félicitations ! Mais à partir de quand pourras-tu prétendre à des congés ? Depuis 2001, le système des « vacances jeunes » permet aux jeunes de bénéficier de vacances dès leur première année de travail. Tous les jeunes ? Non, des conditions limitent l’accès à ce droit. Cependant, en 2012, un nouveau régime de vacances voit le jour et permet, cette fois, à tous les jeunes travailleurs (et d’ailleurs pas seulement à eux) de pouvoir revendiquer des congés dès leur première année de travail.

Émile, 2014, Ixelles
Émile, 2014, Ixelles

Le principe général

Les travailleurs salariés ont le droit, pendant un certain nombre de jours par an, de ne pas travailler tout en gardant leur rémunération. Cette période d’inoccupation est appelée « vacances annuelles » ou encore « congés payés ». Pour y avoir droit, il faut avoir été lié par un contrat de travail ou d’alternance l’année précédente.

Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels tu as droit en 2019 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2018. Si tu as travaillé pendant toute l’année, tu as droit à 4 semaines de vacances rémunérées l’année suivante. Si tu as travaillé six mois en 2018, tu n’as droit qu’à 2 semaines de vacances rémunérées et qu’à la moitié du pécule de vacances en 2019. Ce sont les vacances annuelles ordinaires.

Le pécule de vacances

Il s’agit de la rémunération que tu reçois lorsque tu prends tes congés.

Si tu es ouvrier, c’est une caisse de vacances annuelles (ONVA par exemple) qui te payera ce pécule. Son montant brut correspond à 15,38% de ta rémunération brute (pendant toute l’année précédente) portée à 108%. Tu peux estimer le montant de ton pécule de vacances net au moyen de l’application «Mon compte de vacances» sur www.securitesociale.be/citoyen

Si tu es employé, il faut distinguer le simple et le double pécule :

  • Le simple pécule de vacances est le salaire normal que tu reçois de l’employeur pour chaque jour de vacances. Tu continues donc à recevoir ton salaire habituel même quand tu es en congé.
  • Le double pécule est un supplément que l’employeur doit te payer au moment où tu prends tes vacances principales. Il correspond à 92 % de la rémunération brute du mois pendant lequel tu prends tes vacances.

Les vacances «européennes» ou «supplémentaires»

Une directive européenne prévoit le droit à 4 semaines de congé par an à chaque travailleur. Or, en Belgique, le droit aux vacances était jusqu’en 2012 conditionné par les prestations de travail de l’année précédente. La Belgique a donc dû, en 2012, mettre en place un nouveau système de vacances: les vacances dites «européennes» ou «supplémentaires». Ces dernières viennent compléter notre système de vacances pour garantir ces 4 semaines de congé par an à tous les travailleurs. Il s’agit d’un système différent que celui des «vacances jeunes» mais le but reste le même: assurer le droit à 4 semaines de congé par an.

Pour qui ?

Les vacances européennes t’intéresseront si tu débutes une activité salariée. Par exemple, s’il s’agit de ton premier emploi. Elles retiendront également l’attention des personnes qui reprennent une activité salariée. Par exemple, après une période de chômage, de maladie, de crédit-temps, de congé sans solde,…
Elles pourront aussi t’intéresser si ton temps de travail a augmenté  (temps-partiel avec plus d’heures par semaine ou passage d’un temps-partiel à un temps-plein).

À quelles conditions ?

Tu pourras faire appel aux vacances supplémentaires si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ces trois mois peuvent avoir été prestés chez un ou plusieurs employeurs. Ils ne doivent pas forcément avoir été prestés de manière continue. Le type de contrat n’a pas d’importance. Cette période de trois mois minimum est appelée « période d’amorçage ».

Notons que si tu as droit à des jours de vacances « ordinaires » suite à des prestations de travail l’année précédente, tu dois impérativement avoir épuisé tous ces jours de congé avant de pouvoir prendre des jours de vacances supplémentaires.

À combien de jours as-tu droit?

À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

Pour bien comprendre, voici 2 exemples :

  • une personne qui a travaillé 2 mois en 2018 en régime 5 jours/semaine a droit à 4 jours de congés « ordinaires » en 2019.
    A la fin du mois de mars 2019, elle a droit à 5 jours de congés « européens » dont il faut déduire 4 jours «ordinaires». Il lui reste 1 jour de congé « européen », à prendre après les 4 jours de congés «ordinaires»;
  • une personne qui a travaillé six mois en 2018 en régime 5 jours/semaine a droit à 10 jours de congés «ordinaires», soit à deux semaines de congé. Les jours de vacances « européennes » seront donc comptabilisés au-delà des 6 premiers mois d’occupation en 2019, c’est-à-dire à partir du mois de juillet.

Ces vacances sont-elles payées ?

Pendant ces vacances, tu continues à recevoir ta rémunération habituelle (sous forme de simple pécule). Cette rémunération est à charge de l’employeur si tu travailles sous statut employé. Si tu es ouvrier, c’est la caisse de vacances annuelles (ONVA par exemple) qui te payera.

En réalité, tu finances toi-même tes vacances européennes. L’année suivante, au moment de recevoir normalement ton double pécule de vacances, on déduira de ce double pécule la rémunération que tu as reçue pendant tes vacances européennes. Prendre des vacances européennes signifie donc que tu reçois à l’avance le supplément que représente le double pécule de vacances. Mais on ne touchera jamais à ton simple pécule de vacances, c’est-à-dire à ta rémunération «habituelle».

Si le double pécule de l’année qui suit n’est pas suffisant, on déduira également sur les doubles pécules de vacances des années suivantes. Si l’employé quitte son emploi avant que cette déduction ait eu lieu, elle sera faite sur le pécule de sortie.

Pour les ouvriers, il n’y a pas de distinction entre le simple et double pécule. Dès lors, le pécule reçu lors de vacances européennes sera déduit du paiement du pécule de l’année qui suit, à concurrence maximum de 50% du montant du pécule.

Comment bénéficier des vacances européennes ?

Pour demander tes vacances européennes, il n’y a pas de démarche particulière à effectuer. Il suffit de t’adresser à ton employeur.
Les « vacances européennes » sont un droit et l’employeur ne peut pas te les refuser si tu remplis les conditions citées ci-dessus.
Par contre, comme pour tout congé, il faut se référer aux règles de ton secteur et de ton entreprise pour la façon dont sont déterminées les dates de congé.
Si tu as droit à des vacances européennes, tu es libre d’y avoir recours ou non. Contrairement aux vacances ordinaires, tu n’es pas obligé d’utiliser tous tes jours de vacances européennes.

Vacances jeunes ou vacances européennes : quelle formule choisir ?

Si tu es dans les conditions pour bénéficier des vacances jeunes, il semble plus intéressant d’opter pour ces dernières. L’indemnité de l’ONEm que tu reçois dans le cadre des vacances jeunes n’est pas réclamée au travailleur l’année d’après. Avec les vacances jeunes, tu conserves ton droit au double pécule complet l’année suivante.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

100 questions déjà posées

  1. Gilles

    Bonjour,

    J’ai 26 ans, diplomé en septembre, j’ai commencé à travailler le premier octobre 2019 à temps plein dans un PME.

    J’aurais aimé savoir si j’avais droit à des congés en 2019 ?

    Et comment s’applique les congés européens en 2020 (si j’en ai droit) ?

    Merci,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Gilles,
      Si tu n’as pas travaillé l’année précédente (le travail étudiant se situant dans le quota de 475h annuel et donc avec paiement de cotisations sociales réduites n’ouvre pas de droit aux vacances), tu n’auras malheureusement pas droit à des congés payés en 2019.
      Concernant les vacances européennes, comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, tu pourras faire appel aux vacances supplémentaires si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ces trois mois peuvent avoir été prestés chez un ou plusieurs employeurs. Ils ne doivent pas forcément avoir été prestés de manière continue. Le type de contrat n’a pas d’importance. Cette période de trois mois minimum est appelée « période d’amorçage ».
      Dès lors, il faudra malheureusement que tu travailles à nouveau 3 mois en 2020 (période d’amorçage de 3 mois de travail dans la même année civile) pour pouvoir faire appel aux vacances européennes en 2020.
      À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
      Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.
      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  2. Kathan

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler le 9 septembre 2019 après avoir obtenu mon diplome. J’ai donc droit à 5 jours de congés européens pour mon mois de décembre.

    Par ailleurs j’ai également droit aux congés jeune en 2020.

    Est ce que je peux bénéficier des deux ? Donc avoir et mes congés européens en 2019 et mes congés jeunes en 2020

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kathan,

      Si tu réponds aux conditions pour ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2020, tu peux tout à fait en bénéficier et ce même si tu as déjà pris des jours de vacances européennes en 2019.

      Les conditions pour les vacances jeunes sont :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019;
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes». Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra parfois être prise en compte.

      Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche-ci : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      Par contre il ne sera bien entendu pas possible de cumuler vacances jeunes et vacances européennes en 2020 étant donné que les jours de vacances européennes permettent de compléter les jours de congé légaux de manière à obtenir 4 semaines de vacances sur l’année. Si tu ouvres un droit aux vacances jeunes, tu bénéficieras dès lors déjà de tes 4 semaines (les jours de vacances jeunes venant compléter les jours de congés légaux que tu as ouverts en travaillant 4 mois en 2019 de sorte que tu obtiennes un total de 4 semaines sur l’année).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  3. Mariam

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler début septembre 2019 en CDI, je n’ai pas droit aux vacances jeunes mais je pense répondre aux critères des congés européens. Combien de jours de vacances puis-je espérer obtenir pour 2020 ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mariam,

      Pour bénéficier des vacances européennes, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile. Et, les jours de vacances éventuellement cumulés doivent être pris au cours de la même année. Donc, en fonction de la date exacte du début de ton contrat, tu pourrais peut-être prétendre à quelques jours de vacances européennes cette année.

      Ta période de travail de 2019 t’ouvrira le droit à quelques à jours de vacances ordinaires en 2020 ( en principe ton employeur te donnera le décompte de tes congés en début d’année). A Ces jours, si tu le souhaites, tu peux ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines toute l’année. Le nombre de jours dépendra de ton régime de travail.

      Comme il faut d’abord travailler 3 mois avant, à partir du 01/04/2020, tu ouvriras le droit à 1 semaine de vacances européennes. Après cette période d’amorçage, pour chaque mois de travail tu ouvriras le droit à 2 jours supplémentaires de congé; à raison de 6 jours de travail par semaine. Si tu travailles moins, tu auras droit à des jours proportionnellement à ton régime de travail. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Mais comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car si tu prends des vacances européennes cette année, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020 et, si en prends en 2020, ce sera récupéré sur ton double pécule de vacances en 2012.
      Tu trouveras plus d’explications sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  4. Hélène

    Bonjour,

    Si j’ai commencé à travailler le 8 novembre 2018, ai-je droit à des congés européens ?

    Merci,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Hélène,

      Ta période de travailler de 2018 a dû t’ouvrir le droit à quelques  jours de vacances ordinaire. à Ces jours, si tu le souhaites, tu peux ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines en 2019.
      Mais comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car si tu prends des vacances européennes cette année, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020.
      Tu trouveras plus d’explications sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  5. Valentina

    J’ai arrêté mes études en 2017,j’ai travaillé dudecembre2018-fevrier2019 et puis du may2019et je travaille toujours.Est ce que j’ai le droit aux congé jeunes cette année,combien des jours?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Valentina,

      Malheureusement, tu ne pourras pas avoir droit aux vacances jeunes car il aurait terminer/arrêter tes étude en 2018 (et avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018) pour être dans les conditions des vacances jeunes et pouvoir utiliser ce système en 2019.

      Par contre, depuis juillet, tu peux faire appel au système de vacances européennes pour compléter tes jours de vacances annuelles auxquelles tu as ouvert le droit en travaillant en décembre 2018 (soit 1,6 jours si tu travaillais 5 jours/semaine; soit 2 jours si tu travaillais dans un régime de 6 jours/semaines) et arriver à 4 semaines de vacances. Tu trouveras l’explication complète du système des vacances européennes sur le fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

      Répondre
  6. Chantal

    Bonjour,

    N’ayant pas droit à des jours de congés légaux car je n’ai pas travaillé l’an passé, je suis dans les conditions pour obtenir des congés européens. J’ai droit à 10 jours à prendre avant le 31/12/2019. Si je prends mes 10 jours avant le 31/12/2019, aurais-je droit à des congés payé légaux en 2020?  Où suis-je de nouveau repartie pour une année sans congé légaux?

    Je vous remercie d’avance.

    Cordialement,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chantal,

      Le fait que tu prennes des congés européens cette année n’aura aucun impact sur le bénéfice de tes congés payés légaux l’année prochaine. En 2020, tu ouvriras le droit à des jours de congés légaux proportionnellement à ta période de travail de 2019.

      Si tu n’as pas travaillé toute l’année 2019, aux jours de congés légaux auxquels tu auras droit en 2020, tu pourras ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines; si tu le souhaites. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Sache que tu recevras ton salaire habituel pour toutes tes périodes de vacances (européennes et/ou légales); que ce soit pour cette année ou pour l’année prochaine. Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant ta période de congé européennes en 2019 devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020 et, celle de 2020 (si tu en prends l’année prochaine) devra être récupérée en 2021.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  7. Hélène

    Bonjour,

    je passe du statut indépendante a statut employé est-ce que j’ai droit au congé européen ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Hélène,

      Tu auras bien  droit aux vacances européennes dès 2020.  Tu pourrais commencer à y prétendre à partir du moment où tu auras presté 3 mois dans l’année civile  (2020) (période d’amorçage), c’est-à-dire à partir d’avril 2020. A la fin de cette période d’amorçage, tu ouvres théoriquement le droit à une semaine de congé (le nombre de jours dépend du régime de travail que tu auras).

      En travaillant en 2019 sous statut employé,  tu auras déjà ouvert le droit à un certain nombre de jours de vacances annuelles (+- 4 si ton contrat à débuté en novembre), ces jours seront déduits de la semaine de congé à laquelle tu auras droit après la période d’amorçage (car les vacances européennes servent à compléter le nombre de jours de congés légaux que tu t’es constitué suite à ton exercice en 2019, pour pouvoir parvenir à 4 semaines de congés au total)

      Par contre, après cette période d’amorçage, tu auras droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectué si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  8. lola

    Bonjour,

    Je travaille suite à mes études depuis le 1 er avril 2019, à mi-temps 24h par semaine, et le 1er septembre 2019 j’ai augmenté mon temps de travail à un 4/5, 32h par semaine.

    à combien de jours de vacances européennes ai-je droit cette année 2019, en étant payée, et à combien de jours de vacances ordinaires et de vacances européennes aurai-je droit l’année 2020?

    D’avance, je vous remercie pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lola,

      Nous te conseillons de vérifier d’abord, si tu n’aurais pas droit à des vacances jeunes car elles peuvent être plus avantageuses. Tu trouveras plus d’informations sur ces vancaces sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      Quant aux vacances européennes, pour en bénéficier, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile et, pouvoir utiliser les jours éventuellement cumulés dans la même année. Comme ton contrat a débuté le 01/04/2019, depuis le 02/07/2019, tu as ouvert le droit à une semaine de vacances européennes. Le nombre de jours dépendant toujours du régime de travail au moment de prendre les prendre, cela te fera 4 jours, comme tu travailles à 4/5.

      Et, après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu devais ouvrir le droit à 2 jours supplémentaires de congé. Mais comme tu travailles moins, tu auras droit à des vacances proportionnellement à ton régime. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.
      Comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020.

      Et, en 2020, tu devrais ouvrir le droit à un peu plus de 2 semaines de vacances ordinaires sur la base de ta période de travail de 2019 (ton employeur devra te donner « ta feuille de congé » en début d’année 2020), un décompte de tes congés ordinaires 2020). A ces jours de vacances ordinaires, tu pourras si tu le souhaites, ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines en 2020. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.
      Durant les 4 semaines, ton nombre de jours de vacances va dépendre à tes jours effectifs de travail par semaine.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  9. Natacha

    Bonjour,

    J’aurais aimé savoir si j’ai droit aux vacances européennes, je vous explique ma situation.

    Je travaille depuis le 25/07/2019 en régime temps plein et contrat de remplacement.

    Durant l’année 2018, je n’ai pas travaillé, j’ai voyagé. Je suis partie du 1/01/2018 jusqu’au 14/06/2019 à l’étranger. Depuis le 25/07/2019, j’ai commencé à travailler en temps plein et en contrat de remplacement. J’aurais aimé prendre des congés ( 2 dernières semaines de décembre) pour les fêtes de fin d’année. Au vu de ma situation, pensez-vous que j’aurais droit aux vacances européennes?

     

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Natacha,

      Comme tu peux le lire dans le texte ci-dessus, tu as droit aux vacances européennes en 2019.  À la fin de la période d’amorçage de trois mois(c.-à-d. à partir du 25 octobre), tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

      Ton employeur pourra t’informer sur le nombre de vacances européennes auxquels tu as droit en 2019.

      Tu pourrais, éventuellement, compléter ces jours de vacances européennes par des congés sans solde pour pouvoir prendre des vacances à Noël.

      En 2020, tu pourras compléter tes jours de congés légaux par des jours de vacances européennes.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre

  10. Laura

    Bonjour,

    Je suis diplomée depuis juin, j’ai commencé à travailler mi-septembre en CDI. N’ayant pas droit à des congés cette année je me demandais si j’avais droit aux congés européens ? Je souhaiterais prendre 5 jours début mars.

     

    D’avance merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laura,

      Comme tu peux le lire dans le texte ci-dessus, tu as droit aux vacances européennes en 2020.  À la fin de la période d’amorçage de trois mois(c.-à-d. à partir de mi-décembre), tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Dans ta situation tu pourrais peut-être également ouvrir un droit à des vacances jeune qui sera plus avantageux pour toi.
      Tu trouveras les conditions pour bénéficier de ce type de vacance sur la page suivante.
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  11. Pierre

    Bonsoir,

    Je viens d’être diplômé (septembre 2019) et ai moins de 25 ans. J’ai entamé une thèse de doctorat en septembre. Durant le mois de septembre, j’ai été engagé comme assistant de recherche par l’université (donc considéré comme employé de l’université, j’ai presté tous les jours ouvrables).

    Depuis le 01/10, je continue ma thèse dans le même service (en pratique, mon job n’a pas changé) mais je suis financé par une bourse (traité différemment d’un salaire !) externe à mon université (bourse FNRS). Ai-je droit à des congés payés pour 2019 ? Si oui à quel prorata ? Qu’en est-il pour l’an prochain ?

     

    Merci !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pierre,

      Puisque tu n’as pas travaillé comme salarié en 2018, tu n’as malheureusement pas droit à des congés annuels. En effet, l’exercice de l’année précédente te permet d’ouvrir le droit à un certain nombre de jours de congé en fonction de ton régime de travail. Par exemple, une personne qui aurait travaillé à temps-plein toute l’année 2019 en régime 5 jours par semaine, ouvre le droit à 20 jours de congé en 2020.

      Il semble également peu probable que tu puisses ouvrir un droit à des vacances européennes, puisque pour se faire il faut travailler sous contrat classique au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ton contrat financé par le FRNS ne peut malheureusement pas être prise en compte.

      Par contre, le fait d’être financé par cette bourse te donne droit à un certain nombre de congé.

      Nous te conseillons donc de prendre contact avec eux et de leur poser la question (car cela dépend parfois du type de bourse que tu perçois). Tu trouveras leurs coordonnées sur https://www.frs-fnrs.be/fr/le-fnrs/contacts

      Pour l’année prochaine, si tu travailles toujours sous un contrat financé par ta bourse, il faudra prendre contact avec le FNRS pour savoir ce qu’il en est de ta possibilité de prendre congé car ce type de contrat est soumis à des dispositions particulières.

      Si ton contrat n’est plus financé par la bourse, tu pourras prétendre à quelques  jours de vacances annuelles puisque tu as travaillé comme salarié sans financement de bourse (en effet le travail effectué en 2019 sous la bourse FNRS ne te pas permettra pas de cotiser pour des vacances annuelles).  C’est une information dont tu dois en principe disposer sur l’attestation de vacances que tu as du recevoir à la fin de ton précédent contrat ou que tu peux obtenir en contant le service RH de l’université auprès de laquelle tu travailles.

      Ensuite, il te sera peut être possible de compléter ce nombre de jours par des vacances jeunes afin de pouvoir prétendre à tes 4 semaines de congés annuels obligatoires).  Pour ce faire, il faudrait savoir si tu as toujours moins de 25 ans au 31 décembre 2019, que tu as été lié à un ou plusieurs contrat(s)  de travail comme salarié pendant une période minimale d’un mois (en 2019) et que tu as au moins travaillé 13 jours au cours de ce contrat de minimum un mois.  Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      Si ce n’est pas le cas, tu pourrais compléter le nombre de jours de vacances annuelles en faisant appel au système des vacances européennes expliqué sur la fiche ci-dessus (et ce après avoir effectué les 3 mois de travail au cours de l’année civile).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  12. Martin

    Bonsoir,
    Je viens de commencer pour la première fois une activité en intérimaire depuis le 26 septembre 2019. Je suis un nouveau diplôme du mois de septembre et je suis né le 8 avril 1995 (24 ans).

    Je suis un contrat d’intérim pour 6 mois et si tu se passes correctement,je signerais un CDI.
    Durant ces 6 mois l’interim me donne un congé de 5 jours.

     

    Est ce que je peux opter pour des congés européen en 2020?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Martin,

      Oui, tu pourrais tout a fait demander les vacances européennes en 2020. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.
      Dans ta situation, les vacances jeunes seraient plus intéressantes pour toi. Comme tu auras terminé tes études en 2019, auras travaillé au moins 13 jours en un seul mois en 2019 et n’auras pas atteint l’âge de 25 ans au 31/12/2019, tu rempliras les conditions pour bénéficier des vacances jeunes en 2020. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour ouvrir le droit à ces vacances jeunes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/ ainsi que sur cette fiche-info du SPF Emploi: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=5118#AutoAncher1

      Ta période de travail 2019 ne t’ouvrira droit qu’à une semaine de vacances ordinaires. A cette semaine, si tu le souhaites, tu pourras ajouter des jours de vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances au total en 2020. Tu ne pourras prendre tes jours de vacances jeunes que pendant une occupation salariée et après avoir épuisé tes vacances ordinaires. Le nombre de jours de vacances auquel tu auras par semaine dépendra de ton régime de travail actuel.

      Tu devras faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC ou de ton syndicat. Tu devras le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  13. jessica

    Bonjour,

    J’ai travailler 10 ans dans le secteur public le 28/12/2018 je reçoit un C4 avec un préavis courant jusqu’au 11/07/2019.  Le 12/07/2019 je suis admise au bénéfice d’allocation de chômage

    le 05/08/2019 je signe un cdd de 10 mois toujours dans le secteur public, ai-je droit au congé européens?

     

    Merci de votre réponse

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jessica,

      Ta période de travail de 2018 a dû t’ouvrir le droit à des jours de vacances ordinaires (congés payés) cette année. A ces jours, si tu le souhaites, tu peux ajouter des jours de vacances européennes, de sorte à avoir maximum de 20 jours de congés au total cette année.

      Pour bénéficier des vacances européennes, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile. Cette occupation de trois te donne droit à une semaine de vacances jeunes.
      Et, après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail ouvre le droit à 2 jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours).
      Comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car si tu prends des vacances européennes cette année, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020.
      Tu trouveras plus d’explications sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  14. luisa

    Bonjour,

    j’ai 25 ans  et j’ai signé un contrat première emploie le 1 juillet 2019 pour un cdd de 6 mois (jusqu’as fin décembre). J’ai 12 jours de congés payés. Puis-je avoir droit à des congés européens en plus? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour  Luisa,

      Nous supposons que tu n’as pas travaillé en 2018.

      Pour cette année (2019),  si tu es engagée dans le secteur privé, tu n’as, en principe, droit à aucun jours de congés légaux, car ces congés dépendent de ton activité salarié en 2018 (comme par exemple: si tu avais travaillé 1 mois en 2018 tu aurais eu droit à 2 jours de congés légaux en 2019). Dès lors, tes jours de congés payés (12 jours) accumulés en 2019, ne pourront en principe être pris qu’en 2020.

      Par contre, tu peux bénéficier des congés européens car, il faut avoir travaillé au moins 3 mois sur l’année civile en cours et ne pas avoir droit à l’ensemble de ses congés légaux, ce qui a priori semble ton cas, ton contrat ayant commencé en juillet 2019 te permet de bénéficier de cet avantage.

      Après 3 mois de prestation (à partir d’octobre 2019)  tu as droit à une semaine de vacances (soit 5 jours de congé dans un régime à temps plein en 5 jours/semaine). Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine). Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Sache que pendant les vacances européennes, tu continues à recevoir ta rémunération habituelle (sous forme de simple pécule). L’année suivante, au moment de recevoir normalement ton double pécule de vacances, on déduira de ce double pécule la rémunération que tu as reçue pendant tes vacances européennes. Prendre des vacances européennes signifie donc que tu reçois à l’avance le supplément que représente le double pécule de vacances. Mais on ne touchera jamais à ton simple pécule de vacances, c’est-à-dire à ta rémunération « habituelle ».

      Pour obtenir ces congés, il suffit de faire la demande oralement (ou par écrit si tu préfères) à l’employeur.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  15. Roro

    Bonjour, j’ai fini l’école en juin 2019 j’ai donc été diplômé. J’ai commencer à travailler en fin août pour un cdd de 6 mois à temps partiel 20h semaine. Je voulais savoir pour l’année 2019 j’ai pas droit à de conger.. mais pour l’année 2020? J’aurais droit à des vacances? Je voulais savoir les vacances jeunes sont en plus dés congé normaux ou pas? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Roro,

      Pour ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2020, tu dois répondre aux 3 conditions suivantes :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019; – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris); – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux « vacances jeunes».

      (voir sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/)

      Donc en 2020, si tu remplis toutes les conditions ci-dessus tu pourras bénéficier des vacances jeunes, si par contre tu n’as pas droit aux vacances jeunes à cause de ton âge, tu pourras faire appel aux vacances européennes. Si tu le souhaites tu peux aussi obtenir des vacances européennes en 2019 (au mois de décembre tu auras d’ailleurs droit à une semaine) voir sur : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Sache aussi que ta période de travail de 2019 ne t’ouvre droit qu’à quelques jours de vacances ordinaires, si tu le souhaites, tu pourrais prendre des vacances jeunes (si tu entres dans les conditions) de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances au total en 2020 (c-a-d congés normaux et vacances jeunes). Attention, le nombre de jours de vacances auquel tu auras droit par semaine dépendra de ton régime de travail actuel.

      Tu devras alors faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC ou de ton syndicat. Tu devras le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  16. Eva

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si j’ai encore le droit aux vacances européennes ? Je ne les ai jamais demandées mais je ne sais pas si ma situation professionnelle me le permet encore.

    Merci d’avance,

     

    Eva

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Eva,

      N’ayant pas plus de détails sur ta situation, nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question. Veux-tu bien la reformuler en nous donnant plus de précisions afin que nous puissions y répondre?

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  17. Abricot

    Bonjour,

    J’ai 25 ans, j’ai été diplômée en juin 2019 et j’ai commencé à travailler (CDI) le 1er aôut 2019. En 2020 je n’aurai donc pas droit à tous mes congés légaux (j’aurai droit à 20/12*5=8 jours de congés, si j’ai bien compris). Comme je travaille 40 heures/semaine et non 38, j’ai droit à 11 jours de RTT par an (environ 1 jour par mois).

    Ma question est donc celle-ci: ai-je quand-même droit à 20-8=12 jours de congés européens à partir de mai 2020 afin de compléter le manque de jours légaux de congé malgré que j’ai également droit à 11 jours de RTT ?

    Merci d’avance de l’attention portée à cette question,

    Bien à vous,

    Abricot

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Abricot,

      Tu as bien compris, les RTT ne t’empêchent pas de prendre des congés européens. En 2020, tu auras droit En 2020, tu auras droit à un certain nombre de jours de congé dépendant du nombre de mois pendant lesquels tu as travaillé en 2019.
      Par exemple, si tu as travaillé 5 mois à temps plein en régime 5 jours semaine, tu auras droit en 2020 à 9 jours de congés légaux. Et si tu as travaillé en régime 6 jours semaine, tu auras droit à 10 jours de congés légaux en 2020.
      Ces jours de congés légaux peuvent être complétés par des jours de vacances européennes pour atteindre les 4 semaines de congés légaux.
      En 2020, tu pourras prendre tes jours de congés européens à partir du 01 avril.  Cependant, tu dois d’abord épuiser tes jours de congés légaux avant de prendre tes jours de congés européens.
      Si tu le souhaites, tu peux déjà prendre des jours de vacances européennes en 2019.  En effet, à la fin de la période d’amorçage de trois mois (c.-à-d. à partir du 01 novembre), tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
      Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.
      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).
      Je t’invite à lire les exemples dans la fiche ci-dessus pour bien comprendre la manière dont se prennent les congés européens.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  18. Jessica

    Bonjour, 

    J’ai commencé mon travail le 9 septembre 2019 (7 semaines de contrat FPI) et le 28 octobre je signe mon CDI dans la même entreprise (promesse d’embauche). 
     

    J’ai été diplomée d’un master en Alternance en aout 2019. Durant mes deux années de master, j’ai réalisé un stage en alternance rémunéré à raison de 100 jours/année scolaire.

    Je me renseigne pour savoir si pour l’année 2020, j’ai droit à des congés payés (autres que les congés européens) ?

    Je vous remercie pour votre réponse

    Jessica 

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jessica,

      Comme tu peux le lire sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes,  si tu remplis les 3 conditions suivantes, tu pourras ouvrir le droit aux vacances jeunes en 2020 :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2018 (travail de fin d’études compris)
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.

      Ces jours de vacances jeunes compléteront les jours de vacances rémunérés auxquels tu as droit en 2020.  Ceux-ci dépendent du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2019.  Par exemple, si tu travailles 3 mois, en 2019, à temps plein sous contrat employé dans un régime 5 jours semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances annuelles en 2020.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  19. Pomme

    Bonjour,

    J’ai terminé un master (ingénieur civil en juin 2018 en Belgique) Au 01/10/2018, j’ai obtenu la bourse FRIA du FNRS pour un doctorat. Le 01/09/2019, j’arrête le doctorat donc la bourse FRIA et le 02/09/2019 je commence un travail CDI d’employé en Belgique. j’aurai 24 ans dans 2 mois, est-ce que j’aurai droit à des vacances pour jeunes ou à des vacances européennes s’il vous plaît pour la périodes de septembre 2019 au 31/12/2019 et de janvier 2020 au 31/08/2020. merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pomme,

      En 2018 et jusqu’au 01/09/2019, tu pouvais prétendre à des congés payés car ta bourse couvrait la rémunération pour tes jours de vacances.

      Par contre, depuis ton engagement, tu n’es malheureusement plus dans les conditions pour pouvoir prétendre à des vacances rémunérées tout de suite puisque le travail effectué en 2018 (sous la bourse FRIA) ne t’a pas permis de cotiser pour des vacances annuelles. De ce fait, tu ne peux ni prétendre à des congés payés, ni à des vacances jeunes (car pour ce faire il aurait fallu être sous contrat de travail pendant minimum 1 mois – avec cotisations pour les vacances annuelles- ce qui n’était pas le cas de ton contrat: plus d’infos sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/)

      Par contre, en décembre 2019 (après avoir effectué 3 mois de travail dans l’année civile, soit la période d’amorçage), tu pourrais ouvrir un droit à une semaine de vacances européennes.

      En 2020, puisque tu auras travaillé en 2019 (de septembre à décembre) tu ouvriras un droit à des vacances annuelles (soit +/- 8 jours si tu travailles 6 jours/semaine ; soit +/-6 jours si tu travailles 5 jours/semaine) que le système des vacances européennes te permettra de compléter puisque chaque travailleur a normalement droit à 4 semaines de congé par an.

      En effet, à partir d’avril (après 3 mois de travail sur l’année civile), le système des vacances européennes te permet théoriquement de prétendre à une semaine de congé. Cependant, les jours de vacances annuelles dont tu disposeras seront déduits de cette première semaine de vacances européennes (puisque les vacances européennes permettent de compléter tes vacances annuelles afin d’arriver à 4 semaines de congés).

      Après ta période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail.

      Attention, tu ne peux utiliser ces jours de vacances européennes qu’à partir du moment où tu auras épuisé tes jours de vacances annuelles, et une fois que tu auras presté les mois t’ouvrant à chaque fois le droit à des jours en plus.
      Tu trouveras un exemple sur la fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
      1. Pomme

        Merci pour votre réponse, mais avant d’obtenir la bourse FRIA, j’ai travaillé un mois  du 01/09 au 30/09/2018 avec comme fonction d’attaché à un laboratoire de l’Université en Belgique où j’ai suivi mes cours de master donc merci de revoir votre réponse et me dire si je peux bénéficier des vacances pour jeunes alors puisque vous me dites que j’aurai du avoir un mois minimum de travail pour les demander. Bien à vous

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Pomme,

          Suite aux nouveaux éléments que tu nous apportes concernant ta situation (donc si tu as travaillé 1 mois en 2018 à la fin de tes études comme salarié cotisant pour le secteur vacances annuelles), tu ouvres le droit à des vacances jeunes en 2019 (et non plus à des vacances européennes).

          Cependant, en travaillant en 2018, tu as ouvert le droit à soit +/- 2 jours de vacances annuelles pour l’année 2019 si tu travailles 6 jours/semaine (+/- 1,6 jours si tu travailles 5 jours/semaine). Pour atteindre les 4 semaines de congé imposées par les directives européennes, tu peux donc compléter ce nombre de jours de vacances annuelles avec le système des vacances jeunes. Tu trouveras toutes informations complémentaires en lisant la fiche suivante https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

          Ceci dit, comme tu percevais une bourse qui te permettait de prendre des congés couverts par cette dernière, nous te conseillons de contacter la FNRS pour voir si tes congés payés par la bourse sont compatibles avec les vacances jeunes.

          Pour tes vacances de l’année 2020, ta période de travail en 2018 n’a aucun impact sur la situation puisque c’est l’exercice effectué au cours de l’année civile précédente qui permet d’ouvrir le droit à un certain nombre de jour de congé l’année suivante.  Tu peux donc te référer à la précédente réponse.

          Bien à toi !

          Répondre
  20. Ihsane

    Bonjour,

    Je souhaite vous demander si j’ aurai droit aux vacances européennes ou non? selon ma saituation.

    Je travaille chez le même employeur depuis 2 ans et quelques mois maintenant, Et cette année (2019) j’ai épuisé mes congés légaux. et j’aimerai prendre encore quelques jours de congé.

    Ai-je droit aux vacances européennes ou non?

    Car j’ avais eu droit dans mon ancien travail chez un autre employeur mais c’etait durant ma première année chez mon ancien employeur, c’est pour celà que je suis confuse.

    Cordialement

    Ihsane ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ihsane,

      Si tu as déjà bénéficié de 4 semaines de congés légaux (le nombre de jours précis dépendant de ton régime de travail), tu ne pourras alors pas avoir droit aux vacances européennes. En effet, ces congés sont prévus pour les personnes qui ne disposent pas de 4 semaines de congé légaux car elles n’ont pas travaillé une année complète l’année précédente. Tu as bénéficié de ces congés durant ta première année de travail car tu n’avais sans doute pas encore droit à des jours de congé légaux (ou en tout cas pas à tous ceux auxquels un travailleur a droit).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  21. pipa

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si je suis éligible aux congés européens. Voici ma situation , en 2016 j’ai réalisé 3 semaines de CDD dans mon entreprise actuelle et ensuite j’ai commencé un VIE(volontariat internationale en entreprise) de 2 ans dans cette même entreprise. Depuis décembre 2018 je suis en CDD dans la même entreprise et ils m’accordent que des congés standards, ayant peu de congé je souhaiterais demander des congés supplémentaires via les congés européens. En ai-je le droit ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pipa,

      Nous supposons que tu travailles actuellement sous CDD en Belgique, pour bénéficier de congés européens il faut avoir travaillé au moins 3 mois sur l’année civile en cours et ne pas avoir droit à l’ensemble de ses congés légaux, ce qui a priori semble ton cas, ton contrat ayant commencé en décembre 2018 te permet de bénéficier de cet avantage.

      Après 3 mois de prestation (à partir d’avril 2019)  tu as droit à une semaine de vacances (soit 5 jours de congé dans un régime à temps plein en 5 jours/semaine). Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine). Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      En 2019, tu as aussi droit à un certain nombre de jours de congés légaux en fonction de ton activité salarié en 2018.  Cela veut dire que si tu as travaillé 1 mois en 2018, tu as droit à 2 jours de congés légaux en 2019 que tu peux compléter avec les congés européens (+- 11 jours  à ce jour).

      Sache que pendant les vacances européennes, tu continues à recevoir ta rémunération habituelle (sous forme de simple pécule). L’année suivante, au moment de recevoir normalement ton double pécule de vacances, on déduira de ce double pécule la rémunération que tu as reçue pendant tes vacances européennes. Prendre des vacances européennes signifie donc que tu reçois à l’avance le supplément que représente le double pécule de vacances. Mais on ne touchera jamais à ton simple pécule de vacances, c’est-à-dire à ta rémunération «habituelle».

      Pour obtenir ces congés, il suffit de faire la demande oralement (ou par écrit si tu préfères) à l’employeur.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  22. Meli

    Bonjour,

    En lisant votre article je me suis moi-meme posé la question si j’avais moi égelament droit a ces congés. Je vous explique le context: j’ai 24 ans mais j’airais 25 avant decembre donc je n’ai pas droit aux vacances jeunes.

    Voilà ou je trouve sa compliqué, j’ai fini mes études en juin. Puis j’ai direct commencer a travailler comme étudiante 2 mois ( juillet & aout). J’ai donc fini mon contrat étudiante.  Je pars en vacances en septembre mais mon employeur quand j’étais étudiante me propose un contrat pour octobre. Si je commence en oktobre chez eux jusqu’à decembre j’accumule 3 mois de travaille est-ce que sa signifie que j’ai droit à 1 semaine à partir de janvier 2020? ou est-ce que c’est plutot à partir de janvier 2020 qu’il faut compter et donc ce que j’aurais travailler avant n’aide pas pour accumulé ces congés européen?

    Merci d’avance!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Meli,

      Effectivement, tu ne remplis malheureusement pas les conditions pour bénéficier des allocations de chômage, ne remplissant pas la condition d’études (tu as fini tes études en 2019). Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      Quant aux vacances européennes, tu ne pourras malheureusement pas y prétendre non plus. Pour en bénéficier, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile et, pouvoir utiliser les jours éventuellement cumulés dans la même année. Comme tu as commencé à travailler en octobre, tu n’auras pas suffisamment de temps pour prendre des jours de vacances européennes; même si ton contrat avait débuté le 01/10/2019. En effet, il n’est pas possible de transposer les jours de vacances européennes à l’année d’après.

      Mais en 2020, tu ouvriras le droit à des jours de vacances ordinaires, sur la base de ta période de travail de 2019. A ces jours de vacances européennes, si tu le souhaites, tu pourras ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 20 jours en 2020. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  23. Nahila

    Bonjour,

    J’ai 27 ans, j’ai obtenu un CDI en mai 2019 dans le secteur privé. L’année précédente j’étais au chômage complet (avant d’être au chômage, j’avais un CDD d’un an dans le secteur public).

    Mon employeur actuel m’a informé que je n’aurais pas droit à des congés ma première année de travail.

    Après plusieurs recherches de mon côté, je m’aperçois que j’ai le droit à des jours de congé européens. Etant donné que je me marie très prochainement, ça me serait d’une grande utilité.

    Je me marie début décembre, à combien de jours de congé aurai-je droit le mois de décembre ?

    Merci beaucoup pour votre retour.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nahila,

      Effectivement la première année de travail tu ne peux pas bénéficier de congés ordinaires, mais sache que tu peux bénéficier des vacances européennes, et ce,  depuis le mois d’août, c’est-à-dire après la période d’amorçage de 3 mois (de date à date). Tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.  Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine). Si tu comptes prendre tes congés européens au mois de décembre tu devrais  bénéficier +- 2 semaines de vacances. 

      Sache que pendant les vacances européennes, tu continues à recevoir ta rémunération habituelle (sous forme de simple pécule). L’année suivante, au moment de recevoir normalement ton double pécule de vacances, on déduira de ce double pécule la rémunération que tu as reçue pendant tes vacances européennes. Prendre des vacances européennes signifie donc que tu reçois à l’avance le supplément que représente le double pécule de vacances. Mais on ne touchera jamais à ton simple pécule de vacances, c’est-à-dire à ta rémunération «habituelle».

      Pour demander tes vacances européennes, il n’y a pas de démarche particulière à effectuer. Il suffit de t’adresser à ton employeur.
      Les « vacances européennes » sont un droit et l’employeur ne peut pas te les refuser si tu remplis les conditions citées ci-dessus.
      Par contre, comme pour tout congé, il faut se référer aux règles de ton secteur et de ton entreprise pour la façon dont sont déterminées les dates de congé.
      Si tu as droit à des vacances européennes, tu es libre d’y avoir recours ou non. Contrairement aux vacances ordinaires, tu n’es pas obligé d’utiliser tous tes jours de vacances européennes.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  24. Alice ****

    Bonjour,

    J’ai 26 ans et j’ai commencé à travailler l’année dernière après la fin de mes études. Je n’ai donc pas droit aux vacances jeunes; en revanche, je me demande si je pourrais avoir droit aux vacances européennes.

    Ma situation est la suivante: j’ai commencé à travailler avec une convention d’immersion professionnelle (CIP) de trois mois en juillet 2018. Ensuite, mon employeur n’ayant pas prolongé mon contrat, j’ai été à la recherche d’un emploi pendant un mois (octobre 2018) et repris le travail avec une autre CIP allant de novembre 2018 à avril 2019. Mon deuxième employeur ne m’ayant pas non plus proposé un contrat, j’ai cherché un emploi et signé un CDD à temps partiel (30h/semaine) avec mon employeur actuel en juin 2019.

    Est-ce que je pourrais bénéficier des vacances européennes ?

    Bien cordialement,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alice****,

      Tu pourras bénéficier des vacances européennes a partir du mois de septembre c-à-d après la période d’amorçage de 3 mois (de date à date). Tu auras droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.  Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

      Ton employeur pourra t’indiquer le nombre de jours de vacances européennes auxquels tu as droit en 2019.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  25. Nakata

    Bonjour,

    Merci pour vos informations très claires.

    Ayant 26 ans et ayant travaillé précédemment dans le secteur public, je ne bénéficie pas des 20 jours de congés légaux lorsque j’ai pris une nouvelle fonction dans le privé en Mai 2019. Je prends donc des congés européens cette année. Par contre à partir de janvier 2020, je pense que j’aurai le droit à des congés légaux mais seulement le 8/12ème de 20 congés légaux. Est-il possible d’encore prendre des congés européens pour compenser les 4/12ème de congés légaux auxquels je n’ai pas droit? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nakata,

      En 2020, tu pourras compléter tes jours de congés légaux par des vacances européennes.

      Tu ne pourras ouvrir le droit aux vacances européennes que si tu as travaillé 3 mois dans la même année civile.  À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.  Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

      En 2020, tu ne pourras prendre tes vacances européennes que pendant le dernier quadrimestre de l’année: entre septembre et décembre 2020, après avoir épuisés les jours de congés ordinaires.

      Ton employeur pourra t’indiquer le nombre de jours de vacances européennes auxquels tu as droit en 2020.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre

  26. saliha

    Bonjour,

    j’ai fini mes études en septembre 2018, et je travail pour la première fois depuis janvier 2019 dans une maison de repos en tant qu’aide soignante ( dans le privé, employée, temps plein). Est-ce j’ai droit  aux congés européen? À quelle condition? Si je prend les congés européen, je conserve toujours mon droit au chômage après une année de travail? Merci

    bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Saliha,

      Pour bénéficier de congés européens il faut avoir travaillé au moins 3 mois sur l’année civile en cours et ne pas avoir droit à l’ensemble de ses congés légaux, ce qui a priori semble ton cas, ton contrat ayant commencé le 1 janvier 2019 te permet de bénéficier de cet avantage.

      Après 3 mois de prestation, tu as droit à une semaine de vacances (soit 5 jours de congé dans un régime à temps plein en 5 jours/semaine). Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine). Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Sache que pendant les vacances européennes, tu continues à recevoir ta rémunération habituelle (sous forme de simple pécule). L’année suivante, au moment de recevoir normalement ton double pécule de vacances, on déduira de ce double pécule la rémunération que tu as reçue pendant tes vacances européennes. Prendre des vacances européennes signifie donc que tu reçois à l’avance le supplément que représente le double pécule de vacances. Mais on ne touchera jamais à ton simple pécule de vacances, c’est-à-dire à ta rémunération «habituelle».

      Le fait de prendre tes congés européens n’aura aucune influence sur l’ouverture de ton droit aux allocations de chômage, tant que tu comptabilises les 312 jours de travail (les jours de congés y sont compris) sur une période de maximum 21 mois si tu as moins de 36 ans.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  27. Sulamit

    Bonjour ‘j ai travaillé 4 mois en 2018 2mois de job étudiant et 2mois de travail pour le cpas de Bruxelles actuellement je travaille dans le privé. Ai je droit au vacances européen ? Si oui combien de jours. Merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sulamit,

      En 2019, tu as droit à un certain nombre de jours de congés légaux en fonction de ton activité salarié en 2018.  Cela veut dire que si tu as travaillé 2 mois en 2018, tu as droit à 4 jours de congés légaux en 2019.

      Les jours de travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvrent pas le droit aux jours de congés légaux.

      Tu pourras compléter ces 4 jours de congés légaux soit par des vacances jeunes (pour autant que tu rentres dans les conditions d’accès) soit par des vacances européennes.

      Toutes les infos utiles relatives aux vacances jeunes se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes.

      Tu ne pourras ouvrir le droit aux vacances européennes que si tu as travaillé 3 mois dans la même année civile.  À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.  Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

      Ton employeur pourra t’indiquer le nombre de jours de vacances européennes auxquels tu as droit en 2019.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre

  28. Indy

    Bonjour,

    je suis indépendante depuis 2004

    debut septembre je commence un nouvel emploi en tant qu’employée

    mon futur employeur me demande une attention de congés de mon dernier emploi évidemment je n’ai rien vu mon statut

    pouvez vous me dire quels sont mes droits pour mes congés européens ou alors sans solde pour 2019-2020?

    car 1 an sans congé sera contre productif pour tout le monde

    merci pour votre aide

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Indy,

      En matière de congé sans soldes, nous ne pouvons te renseigner puisque cette matière est à  discuter et à négocier avec ton employeur.

      En ce qui concerne les vacances européennes, ce droit se calcule sur l’année civile.

      Concrètement, tu pourrais commencer à y prétendre à partir du moment où tu auras presté 3 mois dans l’année civile en cours (période d’amorçage), c’est-à-dire en décembre 2019. A la fin de cette période d’amorçage, tu ouvres théoriquement le droit à une semaine de congé (le nombre de jours dépend du régime de travail que tu auras).

      A partir de janvier 2020, il faudra à nouveau effectuer la période d’amorçage de 3 mois pour prétendre à des vacances européennes (soit à partir d’avril) puisqu’on change d’année civile.

      Seulement, puisqu’en travaillant en 2019 tu auras déjà ouvert le droit à un certain nombre de jours de vacances annuelles, ces jours seront déduits de la semaine de congé à laquelle tu auras droit après la période d’amorçage (car les vacances européennes servent à compléter le nombre de jours de congés légaux que tu t’es constitué suite à ton exercice en 2019, pour pouvoir parvenir à 4 semaines de congés)

      Par contre, après cette période d’amorçage, tu auras droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectué si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail.

      Tu trouveras un exemple illustratif sur la fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  29. lola

    Bonjour

    Je suis sous contrat CDI depuis février 2019.
    Avant ça j’étais en période de stage d’insertion durant 3mois, le tout dans la même entreprise. Mon horaire est en général de 36h/semaine.

    Est ce que les 2mois de stages effectués en novembre et décembre peuvent me donner droit à des congés ordinaires?
    Est ce que ma période d’amorçage commence en janvier(3eme mois de stage) ou en février?
    puis-je prendre la totalité des congés supplémentaires même si l’année n’est pas terminée?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lola,

       Non, le stage d’insertion ne permet pas en tant que tel d’ouvrir un droit à des congés légaux. Si tu n’as pas travaillé en 2018, tu n’auras droit à aucuns jours de congé légaux en 2019.

       Ta période d’amorçage débute avec ton contrat de travail. Ainsi, si tu as commencé à travailler en février, ta période d’amorçage s’est terminée début mai. Tu as, à ce moment-là, débloqué ton droit à 5 jours de vacances européennes (en partant du principe que tu travailles à temps plein 5j/semaine). Après ta période d’amorçage, tu débloques ton droit à des jours supplémentaires eu fur et à mesure de ton contrat. Ainsi, si tu travailles à temps plein 5j/semaine, tu débloque 1,6 jours de vacances européennes par mois enter presté. Tu es donc actuellement à 5 + 4,8 jours de congé (si tu n’en a pas encore pris).

       Tu ne peux donc pas prendre l’entièreté des jours de vacances directement. Tu ouvres ton droit petit à petit au cours de l’année.

       Note finalement que les vacances européennes ne sont pas un « cadeau ». Il s’agit d’une avance sur ton double pécule de l’année suivante. Le montant de ton double pécule sera ainsi diminué du nombre de jours de vacances européennes que tu auras pris.

      Toutes ces informations se trouvent dans la fiche ci-dessus.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  30. Anonyme

    Bonjour, je voulais savoir si en prenant des jours de vacances européennes nous perdons des jours de congés payés l’année suivante ?

    Par exemples un contrat temps pleins débuté fin janvier de cette année, la personne prend ses vacances européennes cette même année après la période d’amorçage est ce que cela touche à ses va l’année suivant qu’elle aura prêté ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anonyme,

      Le fait de prendre des vacances européennes n’a pas d’impact sur le simple pécule (rémunération perçue durant les jours de vacances qu’on prend) et donc ne diminue pas le nombre de congés légaux auxquels tu auras droit en 2020 sur base de ton travail en 2019.

      Par contre, les vacances européennes sont bien auto-financées. La rémunération que tu as perçue durant tes vacances européennes sera récupérée sur ton double pécule. Le double pécule est une sorte de prime payée une fois par an pour les vacances (souvent payé au mois de mai) sur base des prestations de travail effectuées l’année précédente. (Tu retrouveras une explication sur le simple et le double pécule sur cette page: https://espace-jeunes.droitsquotidiens.be/fr/question/quest-ce-que-le-simple-pecule-et-le-double-pecule-de-vacances)

      L’année prochaine, tu auras donc bien droit à tes congés légaux mais ton double pécule sera diminué de la rémunération perçue durant tes vacances européennes en 2019.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  31. Emeline

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler le 16 août 2018 en tant que salarié. Ça fait donc un an que je travaille et j’ai eu droit à un certain nombre de congés dit légaux. Le 19 août 2019 je change d’employeur.

    Ma question est :ai-je droit à des congés européens ? Et si oui, combien ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Emeline,

      Oui, tu pourras prétendre à des jours de vacances européennes pour compléter les jours légaux dont tu disposais.

      Le nombre de jours auxquels tu as droit dépendra de ton régime de travail. Ainsi, si tu travailles en 5 jours/semaine, tu débloqueras l’équivalent d’1,6 jours de congé par mois entier presté. Comme tu as déjà travaillé 5 mois l’année dernières, tes jours de vacances européennes ne seront comptabilisés qu’à partir des 5 premiers mois d’occupation de 2019, c’est-à-dire juin. Tes jours de congés légaux couvrent les mois de janvier à mai.

      Ainsi, si tu travailles 5 jours/semaines, tu auras déjà débloqué l’équivalent de 3,2 jours de vacances européennes en ayant presté entièrement les mois de juin et juillet. Ces jours seront obligatoirement à prendre après avoir écoulé tes jours de congé légaux. Tu débloqueras ensuite 1,6 jours par mois entier presté.

      A noter que le nombre de jours précis de vacances européennes dépend de ton régime de travail. L’objectif est que le travailleur bénéficier au total de 4 semaine de congé. Ainsi, par exemple, si tu passais à mi-temps, tu ne débloquerais alors que 0,8 jours de congé/mois comme il te faudrait moins de jours de congé pour obtenir une semaine de congé complète.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  32. anne

    Bonjour,

    Je suis sous contrat intérim depuis le 15/04/2019. ai-je droit à des congés européen?

    merci de votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anne,

      Pour bénéficier de congés européens avoir travaillé au moins 3 mois sur l’année civile en cours et ne pas avoir droit à l’ensemble de ses congés légaux parce qu’on est dans une situation de reprise d’emploi ou de premier emploi. Tu pourrais donc à priori bénéficier de congés européens.

      Après 3 mois de prestation, tu as droit à une semaine de vacances (soit 5 jours de congé dans un régime à temps plein en 5 jours/semaine). Ensuite, tu continues à cumulé des jours de congés au prorata de tes prestations. N’hésite pas à en parler avec ton employeur.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  33. elissar

    est ce que l’employé a le droit de prendre ses vacances annuelles, (4 semaines), en une fois, ou bien seulement 12 jours ouvrables entre mai et octobre

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elissar,

      Parles-tu des jours de congé légaux ou des jours de congé européens

      En ce qui concerne les jours de congé légaux, un travailleur a le droit de prendre tous ceux auxquels il a droit sur l’année civile. Par contre, les modalités en ce qui concerne la prise des jours de congé dépendent du règlement de travail. Un employeur a en effet le droit de conditionner les périodes de prise de congé et le nombre de jours de congé d’affilé qu’un travailleur peut prendre. Il s’agit donc bien d’une négociation entre employeur et travailleur. Nous te conseillons donc de te référer à ton règlement de travail pour savoir ce qui est prévu dans ton cas.

      Si tu parles des jours de congé européens, tu devras alors prendre tes jours de congé au fur et à mesure que tu les débloques. En effet, les jours de congé européens se débloquent au prorata des mois de travail. Si tu travailles à temps plein, 5 jours semaine, tu débloques ainsi 1,6 jours de congé par mois entier de travail. Cela signifie donc que tu n’as pas droit à tous tes jours tout de suite, tu dois attendre de les débloquer au fur et à mesure de ton contrat. Une fois tes jours débloqués, les règles sont les mêmes que pour les jours de congé légaux : il faudra négocier les périodes de congé avec ton employeur.

      Ainsi, par exemple, après ta période d’amorçage tu as droit à 5 jours (si tu travailles temps plein 5/semaine). Tu pourrais décider de prendre directement tes 5 jours et d’ensuite reprendre des congés plus tard lorsque tu auras débloqué de nouveaux jours de congé européens. Mais encore une fois, il faudra en discuter avec ton employeur pour els jours précis.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  34. Ezht

    Bonjour,

    J’ai 24 ans et j’ai travaillée durant l’année 2018 en tant qu’étudiante et étudiante indépendante (dans le privé).

    J’ai été diplômée en janvier 2019 et depuis le 1er février 2019 je travaille 5j/semaine en CDI.

    1)D’après les informations concernant les vacances jeunes, je n’ai pas droit en 2019 aux vacances jeunes car je n’ai pas travaillé (salarié) en 2018.

    -Mais ai-je droit aux vacances européennes cette année 2019?  Si oui, combien de jours puis je prendre en 2019?

    -Sachant que l’année suivante, on retire du double pécule la différence. Est ce préférable de prendre des congés sans solde ou congés européens? ( en 2019)

    2)Peut-on cumuler vacances jeunes et européennes? pas la même année

    -si je prend des vacances européennes en 2019, est ce que j’aurais doit aux vacances jeunes en 2020 pour compléter mes vacances ordinaires afin d’obtenir 20 jours de congés annuel? ( congés jeunes avant mes 25 ans durant l’année 2020)

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ezht,

      Pour répondre à ta première question, oui, tu as bien droit aux vacances européennes cette année. La condition est de prester une période d’amorçage de trois mois, ce qui semble déjà être ton cas. Suite à cette période d’amorçage tu as droit à 5 jours de vacances. Ensuite, tu débloques 1,6 jours de congé supplémentaire par mois entier presté (si tu continues à travailler en 5j/semaine, le nombre de jour de congé étant proportionnel à ton temps de travail). Ce système te permettra ainsi de prendre 4 semaines de vacances sur le total de l’année. Tout est expliqué dans la fiche ci-dessus.

      Bien que l’équivalent du nombre de jour de vacances européennes pris est déduit de ton double pécule de l’année suivante, nous te conseillons de les privilégier aux congés sans soldes. En effet un jour de congé sans solde ne t’ouvre le droit à rien comme il n’y a pas de revenus versés par l‘employeur pour ce jour (et donc pas de prélèvement pour la sécurité sociale). Cela signifie que, par exemple, les jours de congés sans soldes ne sont pas pris en compte pour le calcul du simple et du double pécule de l’année suivante ou pour l’ouverture d’un droit au chômage par la suite.
      Ensuite, pour répondre à ta deuxième question, voici les conditions pour que tu puisses bénéficier des vacances jeunes l’année prochaine :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019;
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale.

      Tu rentres bien dans les conditions 2 et 3, il faudra ainsi voir si ton âge de le permettra (c’est donc moins de 25 ans au 31 décembre 2019 et non pas au moment où tu prends tes vacances jeunes).

      Si c’est le cas, tu devras de toute façon d’abord prendre tes jours de congé légaux. En ayant travaillé en temps plein sans interruption de février 2019 à décembre 2019, tu auras droit à environ 17,6 jours de congés légaux. SI tu as droit aux vacances jeunes, tu pourras compléter ces 17,6 jours de manière à obtenir 4 semaines de congé sur le total de l’année.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
      1. Ezht

        Bonjour,

        Merci pour vos explications explicites !

         

        Y a t il un formulaire spécifique pour les vacances européennes?

        Merci d’avance

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Ezht,

          Non, aucun formulaire n’est nécessaire pour introduire une demande de vacances européennes. Il suffit de faire la demande oralement (ou par écrit si tu préfères) à l’employeur.

          Bien à toi

          Répondre
  35. Juillet

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler le 1er juillet 2019, pour un contrat en CDI en tant que salarié. J’ai 24 ans, je suis dans l’année de la fin de mes études et c’est mon 1er emploi.

    J’ai fais la demande des congés jeunes auprès de mon employeur. Celui-ci me propose les congés européens pour cette année.

    Mais si je prend les congés européens, je ne peux bénéficier des congés jeunes en 2020 ?

    Merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Juillet,

      Tu n’as pas droit à des vacances jeunes en 2019 (tu aurais dû terminer tes études et travailler en 2018 pour cela).  Pour pouvoir ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2020, tu dois répondre aux conditions suivantes :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes». Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra généralement être prise en compte.

      Si tu rentres dans ces conditions, tu pourras ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2020.  Toutes les informations utiles se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes
      Le fait d’avoir pris des vacances européennes en 2019 ne t’empêchera pas de bénéficier de vacances jeunes en 2020.
      Pour avoir droit à des vacances européennes en 2019, tu dois d’abord travailler au moins 3 mois. Tu pourras donc, au plus tôt, prétendre à une semaine de vacances européennes à partir d’octobre 2019.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  36. jean3215

    j’ai commencer en 1961 a 18 ans en 1962 je reçoit 64 jours de vacances en 1963 plus que 12??? pourtant je n’ai pas encore 21 ans, moment du basculement: la Belgique a singée en 1957 le 25 mars exactement et la questions des vacances Européenne n’est pas encore réglée

    nous avons toujours droit a 24 jours alors que l’Europe préconise 4 semaines jusque quant va t’on nous tiraillée et que la Belgique va t’elle freinée des quatre fers. ses comme ceci ou ses comme cela non L’Europe dit 4 semaine ses pas une part par la belgique et une part dans certaine conditions par l’Europe ses singée ses signée et ses depuis 1957 que la Belgique a singée

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jean3215,

      Comme expliqué ci-dessus, la Belgique applique la législation européenne et le droit aux 4 semaines de vacances annuelles. En effet, une personne travaillant une année complète à raison de 6 jours par semaine ouvre le droit à 4 semaines de congé, soit 24 jours. Le nombre de jours de congé est en donc dépendant du régime de travail effectué par le travailleur.

      Pour le personne débutant/reprenant une activité professionnelle ou n’ayant pas travaillé une année complète, la Belgique a mis en place des systèmes (vacances jeunes, européennes,…) leur permettant, à certaines conditions, d’ouvrir un droit à des vacances, et ce toujours jusqu’à 4 semaines de congé par an.

      Vous trouverez ci-dessus l’explication des vacances ordinaires.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  37. jean3215

    quelle est le différence entre le métallurgiste et le sidérurgiste en pensions

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jean3215,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à votre question car Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas compétents en matière de pension. Cependant, nous vous conseillons de poser votre question à l’ONP: http://www.onprvp.fgov.be/FR/about/contact/Pages/default.aspx

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  38. Wawa

    Bonjour,

     

    J’ai commencé à travailler en mars 2019. Je suis sous statut d’employé à durée indéterminé et travaillerai donc jusqua la fin de l’année. A combien de jours de congé airais-je droit en 2020? Puis-je tous les prendre dès janvier 2020 si mon employeur me le permet ?

    Merci d’avance de votre aide,

    Cordialement

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Wawa,

      As-tu pensé à prendre des vacances cette année?

      Sache qu’en attendant l’année prochaine, si tu le souhaites, tu peux prendre des vacances européennes.
      Pour en bénéficier, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile. Comme ton contrat tu as commencé à travailler en mars, depuis juillet, tu as ouvert le droit à une semaine de vacances européennes. Si par exemple ton contrat a débuté le 01/03, depuis le 02/06 tu as ouvert le droit à une semaine de congés. Le nombre de jours dépendra de ton régime de travail.
      Et, après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail ouvre le droit à 2 jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours).

      Comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car si tu prends des vacances européennes cette année, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020.
      Tu trouveras plus d’explications sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Quant à tes vacances de 2020, sache que la période de travail de cette année t’ouvrira le droit à des jours de congés annuels l’année prochaine. Comme ton contrat a débuté en mars 2019, de cette date au 31 décembre 2019, tu auras cumulé un peu plus de trois semaines de congés que tu pourras utiliser l’année prochaine.
      Si tu le souhaites, tu peux prendre des vacances européennes afin d’avoir un total de 4 semaines en 2020. Si tu envisages de prendre les vacances européennes l’année prochaine, le mécanisme sera le même que cette année.

      Si ton employeur te le permet, tu peux prendre tes vacances annuelles en une seule fois sans problème et ce, dès janvier 2020. Par contre si tu décides de prendre des vacances européennes l’année prochaine, tu ne pourras pas les prendre avant le mois d’avril car pour y prétendre, il faut avoir travaillé trois mois dans la même année civile.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  39. Fafa225442

    Bonjour,

    J’ai une question, j’ai été en contrat PFI du 20/05/2018 au 20/11/2018. Ensuite j’ai eu un cdd jusqu’au 20/05/2019.

    Ai-je droit a prendre des vacances européennes?

    Merci d’avance

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fafa225442,

      En étant sous contrat de travail du 20 novembre 2018 au 20 mai 2019, tu as déjà dû ouvrir ton droit à quelques jours de congé pour l’année 2019 (un peu moins de 2 jours comme tu as travaillé un peu plus de 1 mois en 2018). Il te faudra donc d’abord prendre ce jour de congé. Note que ce jour t’a probablement été payé via ton « pécule de sortie » si tu ne travailles plus pour cet employeur et qu’il s’agira donc d’un congé non payé si tu le prends cette année. Note qu’ici nous supposons que ton PFI était de 6 mois de formation suivi de 6 mois de contrat de travail. Seul la partie « contrat de travail » permet d’ouvrir un droit à des jours de congé.

      Ensuite, si tu as signé un nouveau contrat de travail, tu pourras alors faire appel aux vacances européennes si tu souhaites prendre des congés. Tu as déjà effectué ta période d’amorçage de 3 mois entre janvier 2019 et mai 2019. Tu as donc déjà ouvert le droit et obtenu une semaine de congé (le nombre précis de jours dépend de ton régime de travail). Ensuite, par mois entier de travail presté, tu auras droit à 1,6 jours supplémentaire (si ton régime de travail est de 5 jours semaine, le quota de jours de vacances européennes étant proportionnel au régime de travail).

      Pour demander ces congés, il te suffit d’en faire la demande à ton employeur. Les « vacances européennes » sont un droit et l’employeur ne peut pas te les refuser si tu remplis les conditions citées ci-dessus. Par contre, comme pour tout congé, il faut se référer aux règles de ton secteur et de ton entreprise pour la façon dont sont déterminées les dates de congé.

      Finalement, pour rappel, attention que les vacances européennes ne sont pas un « cadeau » mais bien une avance sur ton double pécule de l’année prochaine. Cela signifie que, l’année prochaine, au moment du paiement de ton double pécule, l’équivalent des jours que tu auras pris en vacances européennes sera déduit du montant que tu percevras.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
      1. fafa225442

        Bonjour effectivement en mai 2018 j’ai eu un PFI de 6 mois donc jusqu’au 20 novembre. J’ai ensuite signé un CDD de 6 mois il se terminait le 20 mai 2019. et le 08/07/2019 j’ai signé un PFI jusqu’au 02/08/2019.

         

        J’ai 3 jours de VA à prendre concernant l’année 2018. je travail en 5 jours semaine. Je voulais savoir comment je pouvais être sur de bien avoir droit au vacance européenne?

        J’avais prévu mes vacances en septembre (en etant au chomage tu es payer par le chomage meme en vacances mais la comme j’ai recommencer a travailler)

        merci d’avance

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour 225442,

          Tu auras bien droit aux jours de vacances européennes pour la partie sous contrat de travail de ton PFI (c’est-à-dire au moment où tu signeras un contrat de travail). Si tu travailles en temps plein, comme tu as terminé ta période d’amorçage tu auras droit à l’équivalent d’une semaine de vacances (= 5 jours). Ensuite, tu ouvriras ton droit à des jours supplémentaires par mois presté (la période de formation de ton PFI n’entrant pas en compte pour cela).

          Par contre, attention donc que tu as bien droit à ces jours de vacances, par contre en ce qui concerne la période à laquelle tu vas les prendre, ce sera à négocier avec ton employeur.

          Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

          Répondre
  40. OzK

    Bonjour,

    Je commencerai à travailler en octobre 2019 (premier emploi). J’ai pas droit au vacances jeunes car j’ai plus de 25 ans. Pour les vacances européennes, il faut une période d’amorçage de 3 mois. Dans mon cas, cette période se terminera fin décembre 2020… Du coup, est-ce que je pourrai prendre ces vacances en 2020?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ozk,

      En effet, dans ton cas, tu ne peux malheureusement pas prétendre aux vacances jeunes.
      Pour les vacances européennes, il faut effectivement une période d’amorçage de 3 mois avant d’ouvrir le droit aux premiers jours de vacances. Mais comme ton contrat ne débute qu’en octobre, tu ne pourras malheureusement pas faire valoir les jours de vacances européennes cumulés en 2019, puisqu’ils doivent être utilisés dans la même année civile.

      Pour l’année 2020, tu auras doit à des jours de vacances ordinaires proportionnellement à ta période de travail de 2019. Si tu as travaillé 3 mois effectifs l’année passée (si ton contrat a par exemple débuté le 1 octobre), tu ouvriras le droit à une semaine de vacances ordinaires (congés payés).
      A cette semaine de vacances ordinaires, si tu les souhaites, tu peux prendre des jours de vacances européennes. Pour en bénéficier, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois effectifs dans la même année civile; donc en 2020.
      Après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à 2 jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours). Si tu travailles moins, tu auras droit à des vacances proportionnellement à ton régime de travail. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.
      Donc, tu pourras avoir jusque 20 jours ( vacances ordinaires + vacances européennes) , si tu le souhaites en 2020.

      Sache tout de même que comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur. Ils peuvent être pris au fur et à mesure que tu les cumules ou, bien plus tard dans l’année mais uniquement à partir du mois d’avril et après avoir épuisés tes jours de vacances ordinaires.

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2021.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  41. Lilou

    Bonjour,

    J’ai réalisé un stage de 6 mois en 2018 et j’ai ensuite eu un contrat BIO de 4 mois en Belgique en 2019, est ce que je peux bénéficier de ces vacances?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lilou,

      Parles-tu d’un contrat IBO (Individuele BeroepsOpleiding) ? Nous ne savons pas ce qu’est un contrat « BIO ».
      Si tu parles bien d’un IBO:
      L’IBO n’est pas un contrat de travail mais bien une période de formation. Durant l’IBO tu gardes donc le statut de demandeur d’emploi en formation. Tu n’as pas le droit de prendre des congés durant ta période de IBO (sauf interruption du IBO prévue à l’avance). La période de IBO n’est pas non plus prise en compte dans le calcul de ton futur pécule (et double pécule) de vacances puisqu’il s’agit d’une formation et non de prestation de travail (pareil pour ton stage). Il ne sera donc possible de prendre des vacances européenne qu’après avoir signé le contrat de travail suivant le IBO (ou un autre contrat de travail) et après 3 mois de travail sous contrat.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  42. Greg

    Bonjour,

    Je voudrais savoir comment nous faisons le calcul pour en employé qui travaille pour la période du 7 avril 2019 au 31 septembre 2019 sachant qu’il ne s’agit pas d’une période complète de 5 mois. Je comprends bien qu’il va avoir droit au 5 jour le 7 juillet 2019, 7 jours le 7 août 2019 etc.  mais comment calculer son droit aux vacances européen pour sa tenure entière 07.04 – 31.09 = plus que 4.5 mois.

    Merci bcp pour votre reponse!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Greg,

      Une fois la période d’amorçage accomplie, le travailleur aura droit à deux jours de vacances supplémentaires par mois de prestation s’il travaille à raison de 6 jours par semaine.

      Pour obtenir le nombre de jours auquel il a droit, il faut effectuer la fraction suivante :

      A x B/6

      A: le nombre de mois prestés multiplié par 2 jours
      B : le nombre de jours de travail par semaine pour lequel le travailleur est engagé

      Dans le cas de votre employé, il aurait donc à priori droit à +/- 17 jours de vacances européennes jusqu’à la fin de son contrat (comprenant les 6 jours auxquels il ouvre le droit après la période d’amorçage).

      Nous vous conseillons tout de même d’en discuter avec votre secrétariat social.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  43. whitelight

    Bonjour,

    Je travaille actuellement comme employée pour une entreprise. C’est mon premier emploi que j’ai commencé le 1er février sous contrat PFI (plan formation-insertion) et serais engagée pendant 6 mois en CDD. Mais question est, est-ce que j’ai droit aux vacances européennes pour cette année 2019?
    (petite précision, ayant plus de 25 ans je n’ai pas droit aux vacances jeunes).

     

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

       

      Bonjour Whitelight,

       

      Je suppose que tu es en période de formation jusqu’au 31 juillet et que ton CDD débute le 01 août.  Dans ce cas, tu pourras prendre une semaine de congé après la période d’amorçage de 3 mois c-à-d à partir du 01 novembre.  Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

      Malheureusement, la formation en PFI n’ouvre pas le droit à des jours de vacances européennes.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

       

      Répondre
  44. Valn22

    Bonjour,

    Quel est le pourcentage prélevé du double pécule de l’année qui suit? Par exemple si en 2020, sans prendre de congés européens en 2019, je reçois 1200€ de double pécule :

    en prenant 1 semaine de congé européen, combien va-t-on me retirer sur mes 1200€ de double pécule?

     

    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Valn22,

      Tu peux faire appel aux vacances européennes si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ces trois mois peuvent avoir été prestés chez un ou plusieurs employeurs et ne doivent pas forcément avoir été prestés de manière continue. Le type de contrat n’a pas d’importance.

      À la fin de cette période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail. Attention, si tu as travaillé l’année civile précédente (2018), tu dois d’abord épuiser tes jours de vacances annuelles. Ils seront donc déduits de tes jours de vacances européennes.

      Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas te dire le montant du pourcentage prélevé du double pécule de l’année qui suit, puisque celui-ci est déterminé en fonction de ta rémunération. Tu pourrais par contre obtenir cette information auprès de ton employeur.

      Ce que tu recevras cette année pour tes vacances européennes sera déduit de ton double pécule de 2020.

      Pour reprendre ton exemple (double pécule de 1200€ en 2020), si tu reçois 400€ de rémunération en 2019 pour une semaine de vacances européennes, l’année prochaine ton double pécule ne sera plus que de 800€ (1200 – 400).

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  45. ysaline

    Bonjour,

    même si votre rubrique plus haut est assez claire il manque une info concernant le travail mi temps.

    Je n’ai pas travaillé pendant 1 an et demi et cette année en avril 2019 j’ai repris un travail salarié en mi temps après un arrêt maladie.

    cela fait donc 3 mois que je travail 2 jour et demi par semaine. Aurais-je droit à 2 jour et demi de vacances du coup?

    J’ai 30 ans et ce n’est pas mon 1 er emploi

     

    Merci pour votre réponse,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ysaline,

      Si tu n’as pas travaillé l’année précédente, tu peux effectivement prétendre à des vacances européennes depuis ce mois de juillet puisque tu as presté trois mois au cours de l’année 2019 (= période d’amorçage).

      A la fin de cette période d’amorçage, tu ouvres le droit à une semaine de congé. Comme tu travailles à temps partiel, le nombre de jours auxquels tu auras droit sera proportionnel à tes heures de travail, c’est pourquoi tu devrais en effet avoir droit à 2 jours et demi de congé.

      Après cette période d’amorçage, tu as droit à un certain nombre de jours supplémentaires par mois de prestations effectuées . Il faudra te renseigner auprès de ton employeur pour savoir quel est le nombre exact pour ta situation. (A priori, si tu travailles à mi temps dans un endroit où le régime temps plein est de 5 jours par semaine, tu devrais ouvrir le droit à +/- 0,8 jours de congé par mois supplémentaire presté; en effet, le calcul se fait toujours au prorata de ton régime de travail).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  46. Naomi

    Bonjour,

    je me permets de vous contacter pour obtenir un complément d’informations.

    Je travaille depuis 3 ans à mi-temps. Depuis le mois de mai, j’ai obtenu un 2ème mi-temps ailleurs en plus.

    Puis-je bénéficier des congés européens pour mon 2ème travail? Et si oui, à combien de jours ai-je droit?

    Je suis un peu perdue.

    Merci d’avance pour votre retour.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Naomi,

      En principe, puisque tu travailles depuis 3 ans, tu disposes déjà de vacances annuelles.

      Par contre, en travaillant maintenant à temps plein, tu pourras effectivement compléter tes jours de vacances annuelles par des vacances européennes afin de parvenir à 4 semaines de congé sur l’année.

      Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas te dire le nombre exact de jours de congé auquel tu aurais droit puisque celui-ci est déterminé en fonction de ton régime de travail (nombre de jours de travail que tu fais par semaine) et du nombre de jours de vacances annuelles auquel tu as ouvert le droit en travaillant l’année précédente (tu pourrais obtenir cette information auprès de ton employeur ou en consultant ton attestation de vacances).

      Si tu travailles à raison de 5 jours/semaine, tu aurais droit à 20 jours – le nombre de jours de vacances annuelles que tu as; si ton régime de travail est de 6 jours/semaine, tu devrais faire 24 – le nombre de jours de vacances annuelles que tu as.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  47. Antho77

    Bonjour,

    J’ai commencé mon premier travail ici le 3 juin 2019. il s’agit d’un mi-temps en contrat de remplacement à durée indéterminée. Ai je droit aux vacances européennes ?

     

    Merci,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Antho 77,

      Si tu as travaillé au moins trois mois au cours de l’année 2019  (et pas forcément auprès du même employeur), tu pourras prétendre aux vacances européennes à partir de septembre 2019 et ouvrira le droit, à ce moment là, à une semaine de congé. Cette phase est appelée période d’amorçage.

      Attention, le nombre de jour exact au quel tu peux prétendre se calcule proportionnellement à tes heures de travail.

      Après cette période d’amorçage, chaque mois presté, te donne droit à un certain nombre de jours/heures de vacances proportionnel à ton régime de travail. Pour connaitre ce nombre exact, nous te conseillons de t’informer directement auprès de ton employeur.

      Sache que si tu as moins de 25 ans au 31 décembre 2019 et que tu as terminé/ arrêté tes études courant 2019, tu pourras sans doute prétendre à des vacances jeunes en 2020, un système plus intéressant car l’indemnité de l’ONEm que tu reçois dans le cadre des vacances jeunes n’est pas réclamée au travailleur l’année d’après (contrairement aux vacances européennes qui est en fait un auto-financement de tes vacances) Plus de renseignement à ce sujet sur la fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre