Les congés européens ou les vacances européennes en Belgique

Tu viens de décrocher ton premier emploi ! Félicitations ! Mais à partir de quand pourras-tu prétendre à des congés ? Depuis 2001, le système des “vacances jeunes” permet aux jeunes de bénéficier de vacances dès leur première année de travail. Tous les jeunes ? Non, des conditions limitent l’accès à ce droit. Cependant, en 2012, un nouveau régime de vacances voit le jour et permet, cette fois, à tous les jeunes travailleurs (et d’ailleurs pas seulement à eux) de pouvoir revendiquer des congés dès leur première année de travail.

Le principe général des congés

Les travailleurs salariés ont le droit, pendant un certain nombre de jours par an, de ne pas travailler tout en gardant leur rémunération. Cette période d’inoccupation est appelée « vacances annuelles » ou encore « congés payés ». Pour y avoir droit, il faut avoir été lié par un contrat de travail ou d’alternance l’année précédente.

Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels tu as droit en 2023 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2022. Si tu as travaillé pendant toute l’année, tu as droit à 4 semaines de vacances rémunérées l’année suivante. Si tu as travaillé six mois en 2022, tu n’as droit qu’à 2 semaines de vacances rémunérées et qu’à la moitié du pécule de vacances en 2023. Ce sont les vacances annuelles ordinaires.

@ijbxl Le système des congés payés en Belgique 🇧🇪 Compliqué mais voici la base 🤓 

Le pécule de vacances

Il s’agit de la rémunération que tu reçois lorsque tu prends tes congés.

Si tu es ouvrier, c’est une caisse de vacances annuelles (ONVA par exemple) qui te payera ce pécule. Son montant brut correspond à 15,38% de ta rémunération brute (pendant toute l’année précédente) portée à 108%. Tu peux estimer le montant de ton pécule de vacances net au moyen de l’application «Mon compte de vacances» sur www.securitesociale.be/citoyen

Si tu es employé, il faut distinguer le simple et le double pécule :

  • Le simple pécule de vacances est le salaire normal que tu reçois de l’employeur pour chaque jour de vacances. Tu continues donc à recevoir ton salaire habituel même quand tu es en congé.
  • Le double pécule est un supplément que l’employeur doit te payer au moment où tu prends tes vacances principales. Il correspond à 92 % de la rémunération brute du mois pendant lequel tu prends tes vacances.

Les vacances «européennes» ou «supplémentaires»

Une directive européenne prévoit le droit à 4 semaines de congé par an à chaque travailleur. Or, en Belgique, le droit aux vacances est conditionné par les prestations de travail de l’année précédente. La Belgique a donc dû, en 2012, mettre en place un nouveau système de vacances: les vacances dites «européennes» ou «supplémentaires». Ces dernières viennent compléter notre système de vacances pour garantir ces 4 semaines de congé par an à tous les travailleurs. Il s’agit d’un système différent que celui des «vacances jeunes» mais le but reste le même: assurer le droit à 4 semaines de congé par an.

Pour qui ?

Les vacances européennes t’intéresseront si tu débutes une activité salariée. Par exemple, s’il s’agit de ton premier emploi. Elles retiendront également l’attention des personnes qui reprennent une activité salariée. Par exemple, après une période de chômage, de maladie, de crédit-temps, de congé sans solde,… Sont également visées les situations où tu passes d’indépendant à salarié, ou du secteur public au secteur privé; ou encore si tu travailles en Belgique, après une période de travail à l’étranger.
Elles pourront aussi t’intéresser si ton temps de travail a augmenté  (temps-partiel avec plus d’heures par semaine ou passage d’un temps-partiel à un temps-plein).

À quelles conditions ?

Tu pourras faire appel aux vacances supplémentaires si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ces trois mois peuvent avoir été prestés chez un ou plusieurs employeurs. Ils ne doivent pas forcément avoir été prestés de manière continue. Le type de contrat n’a pas d’importance. Cette période de trois mois minimum est appelée “période d’amorçage”.

Notons que si tu as droit à des jours de vacances « ordinaires » suite à des prestations de travail l’année précédente, tu dois impérativement avoir épuisé tous ces jours de congé avant de pouvoir prendre des jours de vacances supplémentaires.

À combien de jours as-tu droit?

À partir de la dernière semaine de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectué si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

Pour bien comprendre, voici 2 exemples :

  • une personne qui a travaillé 2 mois en 2022 en régime 5 jours/semaine a droit à 4 jours de congés « ordinaires » en 2023.
    A la fin du mois de mars 2023, elle a droit à 5 jours de congés « européens » dont il faut déduire 4 jours «ordinaires». Il lui reste 1 jour de congé “européen”, à prendre après les 4 jours de congés «ordinaires»;
  • une personne qui a travaillé six mois en 2022 en régime 5 jours/semaine a droit à 10 jours de congés «ordinaires», soit à deux semaines de congé. Les jours de vacances “européennes” seront donc comptabilisés au-delà des 6 premiers mois d’occupation en 2023, c’est-à-dire à partir du mois de juillet.

Ces vacances sont-elles payées ?

Pendant ces vacances, tu continues à recevoir ta rémunération habituelle (sous forme de simple pécule). Cette rémunération est à charge de l’employeur si tu travailles sous statut employé. Si tu es ouvrier, c’est la caisse de vacances annuelles (ONVA par exemple) qui te payera.

Mais en réalité, tu finances toi-même tes vacances européennes. L’année suivante, au moment de recevoir normalement ton double pécule de vacances, on déduira de ce double pécule la rémunération que tu as reçue pendant tes vacances européennes. Prendre des vacances européennes signifie donc que tu reçois à l’avance le supplément que représente le double pécule de vacances. Mais on ne touchera jamais à ton simple pécule de vacances, c’est-à-dire à ta rémunération «habituelle».

Si le double pécule de l’année qui suit n’est pas suffisant, on déduira également sur les doubles pécules de vacances des années suivantes. Si l’employé quitte son emploi avant que cette déduction ait eu lieu, elle sera faite sur le pécule de sortie.

Pour les ouvriers, il n’y a pas de distinction entre le simple et double pécule. Dès lors, le pécule reçu lors de vacances européennes sera déduit du paiement du pécule de l’année qui suit, à concurrence maximum de 50% du montant du pécule.

Comment bénéficier des vacances européennes ?

Pour demander tes vacances européennes, il n’y a pas de démarche particulière à effectuer. Il suffit de t’adresser à ton employeur.
Les “vacances européennes” sont un droit et l’employeur ne peut pas te les refuser si tu remplis les conditions citées ci-dessus.
Par contre, comme pour tout congé, il faut se référer aux règles de ton secteur et de ton entreprise pour la façon dont sont déterminées les dates de congé.

Si tu as droit à des vacances européennes, tu es libre d’y avoir recours ou non. Contrairement aux vacances ordinaires, tu n’es pas obligé d’utiliser tous tes jours de vacances européennes.

Vacances jeunes ou vacances européennes : quelle formule choisir?

Si tu es dans les conditions pour bénéficier des vacances jeunes, il semble plus intéressant d’opter pour ces dernières. L’indemnité de l’ONEM que tu reçois dans le cadre des vacances jeunes n’est pas réclamée au travailleur l’année d’après. Avec les vacances jeunes, tu conserves ton droit au double pécule complet l’année suivante.

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur "envoyer votre question", vous acceptez notre politique de confidentialité.

*
*
*

91 questions déjà posées

  1. Dona
    13 février 2024

    Bonjour,

    Nous avons une travailleuse qui a débuté chez nous en 19h/sem le 25/01/2024, 5 jours/sem, employé. Elle était indépendante en 2023 et n’a donc pas droit à des vac légales.

    Je ne suis pas certaine de mon calcul pour son droit aux vac supplémentaires européennes; pourriez-vous svp me dire si mon calcul est correcte: à partir des 3 mois d’amorçage, soit le 25 avril 2024, elle a droit à 5 jours de vac suppl europ et ensuite chaque mois à du mois de mai à 1,6 jour SOIT un total jusqu’au 31 déc 2024 de 67,64h. Hors si je calcule son droit pour des vac légales normales en débutant le 25/01/2024, elle aurait droit d’après moi à 71,01h. Ceci signifie-t-il que les 3,37h peuvent encore être prises en 2025 ? Et ceci jusque fin d’année 2025 ?

    Merci beaucoup pour votre aide.

    Bien à vous,

    Donatienne **** 0*******

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 février 2024
      Bonjour Donatienne,
      Tes calculs semblent correctes pour les congés européens. En 2024, elle n’a pas droit aux congé légaux puisqu’elle n’a pas travaillé en tant que salariée en 2023, mais elle aura droit aux congés européens (17,8 jours(5+1,6×8) x3,8h= 67,64h).
      Si elle travaille en 2024 du 25 janvier au 31 décembre, elle aura travaillé 11 mois. Elle aura alors droit à 19 jours de congés légaux en 2025 (3,8×19=72,2h). Elle pourra encore prendre un jour de congé européen en décembre pour arriver à 4 semaines de congé.
      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.
      Répondre
  2. robert
    13 février 2024

    bonjour , j’aurais voulu savoir si je pouvais avoir droit à ces jours ” de congé européens”..

    Ma situation est la suivante

    j’ai été au chomage de fin 2020 au 24/10/2023. j’ai récommancé à travailler depuis le 25/10/2023, CDI, temps plein.

    puis je dommander ces jours de congé? si oui combien?

    merci!

    Robert

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 février 2024

      Bonjour Robert,

      Ta période de travail de 2023 (du 25/10 au 31/12) a dû t’ouvrir le droit à des congés payés. A ces jours, si tu le souhaites, tu peux ajouter des vacances européennes; de sorte à totaliser un maximum de 4 semaines cette année. Pour prétendre à ces vacances, il suffit de travailler minimum 3 mois dans la même année civile. Donc, à partir d’avril 2024, tu ouvriras le droit à 1 semaine de vacances. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Après cette période d’amorçage, pour chaque mois effectif de travail, tu auras droit à des jours supplémentaires, en fonction de ton régime de travail (par exemples, 2 jours si tu travailles 6 jours par semaine, 1,66 jours si tu travailles 5 fois par semaine). Mais attention, tu dois avoir utilisé l’intégralité de tes congés légaux avant d’utiliser les congés européens éventuellement cumulés.

      Pour prendre les vacances européennes, il n’y a aucune démarche particulière à effectuer, il suffit de t’adresser à ton employeur. Ces vacances restent un droit que l’employeur ne peut te refuser mais, comme pour les congés légaux, tu devras planifier avec lui, les périodes. Et, il devra bien prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes et en informer son secrétariat social s’il en a un car, les rémunérations que tu percevras pendant ces périodes devront être déduites de ton double pécule de vacances de 2025.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  3. Manais
    27 janvier 2024

    Bonjour, ma fille de 25 ans en 2024, diplômée en juin 2022, a commencé à travailler en septembre 2022, comme employée, en sous-traitance en mission dans une entreprise privée. Elle a eu droit à 5 jours de congé en 2023 comme elle a travaillé un peu moin de 4 mois.

    En 2023 sous les conseils d’un collègue elle a utilisé ses congé légaux puis une partie de ses congés jeunes. Malheureusement il y a eu erreur sur la dénomination de ces congés et certains de ces jours de congés jeunes ont été renseigné comme congé européen. Y a-t-il possibilité de corriger cela auprès de l’ONEM? Est-il encore possible de faire les démarches pour les congés de 2023? Y a-t-il une limite de temps pour rendre les formulaires. Et si tout les congés jeunes n’ont pas été prit sont-ils tous payés? Ou seuls ceux qui ont été prit sont payés par l’ONEM?

    Merci pour votre aide car nous n’arrivons pas à avoir une réponse précise.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      30 janvier 2024
      Bonjour Manais,
      Clique ici pour savoir les démarches à faire pour avoir des congés jeunes. Plusieurs délais sont à respecter . Il y est indiqué :
      “A la fin du premier mois au cours duquel le jeune prend un jour de vacances jeunes, le jeune doit introduire deux formulaires auprès de la Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage ou auprès d’un des organismes de paiement privés créés par les organisations syndicales :
        • le formulaire C103 Vacances jeunes Travailleur qu’il complète lui-même;
        • le formulaire C103 Vacances jeunes Employeur à compléter par son employeur.

      Les deux formulaires peuvent être introduits au plus tard jusqu’en février de l’année qui suit l’année de vacances.”

      Sur le site de l’ONEM, il est indiqué ceci : ” La demande doit parvenir à l’ONEM au plus tard en février de l’année qui suit l’année au cours de laquelle des vacances sont prises.”

      Seuls les congés jeunes qui sont pris sont payés.
      J’espère avoir répondu à tes questions.
      Répondre
  4. Marwan
    26 janvier 2024

    Bonjour, j’aimerais savoir si je rempli les conditions pour les vacances européennes ou les vacances jeunes également, c’est ma première année de travail j’ai déjà travailler 4 mois jusqu’à maintenant et j’ai eu mon CESS en 2020. À quels formule aurais-je droit et combien de jours de vacances puis-je obtenir s’il vous plaît? Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      26 janvier 2024
      Bonjour Marwan,
      Tu as droit à 4 semaines de congé par an.
      Tu dois en priorité prendre les congés payés auxquels tu as droit. Le nombre de congé auquel tu as droit en 2024 dépend du temps durant lequel tu as travaillé en 2023.
      “Pour les employés qui travaillent à temps plein 5 jours par semaine, voici le nombre de jours de travail pour lesquels ils ouvrent un droit par mois entier de travail presté :
      1 mois presté = 2 jours de congé
      2 mois prestés = 4 jours de congé
      3 mois de prestés = 5 jours de congé
      4 mois de prestés = 7 jours de congé”
      Clique ici pour mieux comprendre les congés jeunes. Pour y avoir droit en 2024, il faut notamment avoir avoir terminé ou arrêté tes études ou ton apprentissage dans le courant de 2023. Tu n’y auras donc pas droit.
      Concernant les congés européens, si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année), tu peux y avoir droit. Donc si tu travailles à temps plein de janvier à mars, tu y as droit pour compléter tes jours de congé payé et arriver à 4 semaines de congé pour l’année 2024.
      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.
      Répondre
  5. Nath
    24 janvier 2024

    Bonjour, Ma fille de 26 ans à 2023, a commencé à travailler le 3 novembre 2023 comme employée à temps plein chez un privé. Selon moi, elle a droit à 4 jours de congé en 2024 comme elle a travaillé 2 mois. Mais est-ce vraiment le cas ? Merci pour votre aide car nous n’arrivons pas à avoir une réponse précise. Ou si vous avez un contact précis pour cela ? Grand merci à vous. Bien cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 janvier 2024

      Bonjour Nath,

      Votre fille a effectivement droit en 2024 à 4 jours de congés payés.

      Elle aura également droit à 16 jours de congés européens à prendre sur l’année 2024.

      Pour savoir quand elle peut prendre ces 16 jours de congés européens en plus, il faut compter une période d’amorçage de 3 mois, après cela elle ouvrira son droit à 1semaine de congés de laquelle il faudra déduire ses congés légaux, donc 4+1jours à partir du 01/04/24 puis 1,33 jours supplémentaires pour chaque mois de travail effectués.

      Attention, les congés européens ne sont pas obligatoires et seront déduits de son double pécule de vacances de l’année 2025.

      Pour avoir plus d’informations sur comment et quand prendre ces jours de congés européens vous pouvez lire notre article à ce sujet.

      Si vous avez encore des doutes, n’hésitez pas à revenir vers nous

      Répondre
  6. Fred
    22 janvier 2024

    Bonjour,

    J’ai été engagée le 1er janvier 2024 à temps plein 6 jours par semaine.  Ma période d’amorçage pour les congés européens se termine donc le 31 mars 2024 mais je peux déjà prendre 6 jours la dernière semaine de mars.  C’est bien ça ?

    Et puis 2 jours par mois presté.  Mais ça veut dire que je ne peux prendre ces 2 jours pour avoir presté le mois d’avril qu’à partir du 1er mai ou déjà en avril ?

    Parce que les 2 jours à prendre pour avoir travailler le mois décembre, je peux les prendre quand ?

    Merci pour ces éclaircissements.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      24 janvier 2024

      Bonjour Fred,
      Il est effectivement possible de prendre sa première semaine de congés européens au plus tôt la dernière semaine de la période d’amorçage et ce afin de pouvoir bénéficier de 4 semaines de congés (et donc dans ton cas de 24 jours) sur l’année 2024. Tu pourrais donc décider de prendre les 2 jours à la fin de chaque mois presté (pour reprendre ton exemple du mois d’avril, prendre les 2 jours de congés européens les 2 derniers jours du mois et ne pas devoir attendre de les placer à partir du 1er mai).
      J’espère avoir pu éclaircir les choses pour toi ! N’hésite pas à revenir vers nous s’il te faut d’autres infos ou des éclaircissements.

      Répondre
  7. kwsr
    17 janvier 2024

    Bonjour,

    Je suis une jeune file âgée de 23 ans.

    J’ai commencé à travaillé en mai 2023 pour la première fois.

    J’ai voulu changé de travaille, donc j’ai arrêté le 12 novembre 2023.

    Mon début de mon nouveau travail a débuté le 04 décembre 2023.

    Mon travail actuelle m’a fait part que je n’ai pas le droit d’avoir des vacances de jeunes, mais bien des vacances européens. Est-ce correcte?

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      18 janvier 2024
      Bonjour Kwsr,
      Il me manque des détails pour répondre à ta question de manière précise. Quand as-tu terminé ou arrêté tes études ?
      En effet, il faut remplir les 3 conditions suivantes pour avoir droit à des vacances jeunes en 2024 :
      – Avoir moins de 25 ans au 31/12/2023
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2023 (travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2023 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes». Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra parfois être prise en compte.
      Si tu ne remplis pas ces 3 conditions, tu n’auras effectivement malheureusement pas droit aux vacances jeunes mais tu pourras bien faire appel aux congés européens.
      J’espère avoir pu clarifier les choses pour toi ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

       

      Répondre
  8. ralil
    16 janvier 2024

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler le 28/08/2023. Selon votre vidéo tiktok je dois faire 1,6 x 4 (le nombre de mois entiers prestés en régime temps plein) et donc obtenir 6 jours. Or le secrétariat social que mon organisation utilise ne m’en donne que 5. Qui a raison?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 janvier 2024

      Bonjour Ralil,

      Avant tout, sache que le nombre exact de jours de congés légaux dépend toujours du régime de travail. Et, dans notre vidéo Tiktok, il s’agit d’un contrat temps plein de 5 jours par semaine. Par exemple, trois mois complets de travail ouvrant droit à 1 semaine de congé, si dans ta situation ton temps plein équivaut à 5 jours de travail par semaine, du 28/08/ au 27/11/2023, tu as cumulé 5 jours de congés légaux. A ces jours, il faut ajouter 1,66 jours, pour la période du 28/11 au 27/12.

      Donc, en suivant notre exemple du paragraphe précédent, tu as en principe droit à 6,66 jours de congés légaux au total en 2024. Mais attention, certains jours d’inactivité (comme les congés sans solde, les jours d’interruption de carrière) ne sont pas assimilés pour calcul des jours de congés légaux. Nous t’invitons donc à vérifier auprès de ton employeur ou de son secrétariat social qu’aucune erreur ne s’est glissée dans le calcul.

      Dans tous les cas, comme tu n’as travaillé toute l’année 2023, si tu les souhaites, tu peux faire appel à des jours de vacances européennes cette année, de sorte à avoir jusqu’à 4 semaines de vacances cette année. Tu trouveras plus d’informations sur ces vacances sur la fiche ci-dessus. Mais nous te conseillons de d’abord vérifier si tu remplis les conditions pour prétendre aux vacances jeunes; elles sont beaucoup plus intéressantes.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  9. Mariam
    9 janvier 2024

    Bonjour,

    Voici ma situation pour l’année 2023: J’ai accumulé congé maternité, congé parental ainsi qu’interruption de carrière à temps complet jusque November 2023. En décembre 2023, j’ai pris tous mes congés légaux.

    Pour l’année 2024, j’ai droit à 2 jours de congé légaux. Donc à partir de 3 mois, je pourrai obtenir au fur et à mesures des congés européens jusqu’à un maximum de 18 jours ? même si je travaille en 4/5ième (1 jour d’interruption de carrière dans la semaine) cette année ?

     

    Aussi, concernant les congés extra-légaux, ils ne rentrent pas en compte dans le calcul des congés européens; correct ?

     

    Je vous remercie !

     

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      12 janvier 2024

      Bonjour Mariam,

      A tes 2 jours de congés légaux, tu peux ajouter des vacances européennes, de sorte à avoir 4 semaines au total cette année. Le nombre exact de jours correspondant à ces 4 semaines va dépendre de ton régime de travail au momnet de prendre les vacances européennes.

      A partir du 01/04/2024, tu ouvriras bien le droit à 1 semaine de vacances européennes (4 jours, comme tu travailles à 4/5ième actuellement). Après cette période d’amorçage (à partir du 01/05/2024), pour chaque mois de travail, tu auras droit à 1,33 jours supplémentaires (les personnes qui travaillent 6 jours semaine par exemple ont droit à 2 jours supplémentaires). Donc, dans ta situation, tu cumuleras: 2 jours + 4 jours + 1,33 jours (x 9) = 15,97 jours de vacances au total.

      Attention, tu devras d’abord épuiser tes jours de congés légaux avant d’utiliser tes jours de vacances européenes. Et, les rénumérations que tu percevras pendant les vacances européennes seront déduites de ton double pécule de vacancers en 2025.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  10. Arsouille
    7 janvier 2024

    Bonjour,

    j’ai été diplômé en septembre, eu 25 ans le 11 octobre et j’ai commencé à travailler le 1er décembre (2023).

    Je n’ai pas travaillé 3 mois dans ma première année, est ce que cela implique que je n’aurai pas de congés européens (ni jeune travailleur?) ?

     

    Merci d’avance!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 janvier 2024

      Bonjour Arsouille,

      Si tu avais déjà 25 ans au 31 décembre 2023, tu n’as effectivement pas droit aux congés jeunes.

      Par contre, tu as bien droit aux vacances européennes. En effet, la période d’amorçage de trois mois nécessaires aux vacances européennes ne doit pas être prestée l’année précédente. Au contraire, elle doit être prestée dans la même année civile que celle pour laquelle tu demandes tes congés. Pour avoir droit aux congés européens en 2024, il faudra donc que tu travailles trois mois en 2024. Tu pourras donc prétendre à des vacances européennes à partir de début avril 2024.

      Il faudra également, avant de prendre ces vacances, que tu épuise l’éventuel jour de congé légal auquel tu aurais droit sur base des jours de travail que tu as prestés en 2023.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  11. Fabix1938
    4 janvier 2024

    Bonjour

    Je vous contacte car j’ai besoin d’un renseignement. J’ai quitté l’enseignement en août 2023 pour travailler dans une entreprise en tant qu’employée administrative.  Tout d’abord en contrat d’intérim du 28/08/23 au 30/11/2023 et à présent je suis en contrat à durée indéterminée.  Pouvez-vous me faire savoir si j’ai droit à des congés en 2024 SVP?

    Je vous remercie d’avance pour votre retour.

    Bien cordialement.Tout d’abord en contrat intérim du 28 août au 30 novembre et en 2024 SVP?Je vous remercie d’avance pour votre retour !Bien cordialement.Bonjour,

    Je vous contacte car j’ai besoin d’un renseignement.J’ai quitté l’enseignement en août dernier pour travailler en tant qu’employée dans une entreprise.Tout d’abord en contrat intérim du 28 août au 30 novembre et à présent je suis en contrat à durée  indéterminée.Pouvez-vous me faire savoir si j’ai droit à des congés en 2024 SVP?Je vous remercie d’avance pour votre retour !Bien cordialement.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      10 janvier 2024

      Bonjour Fabix1938,

      En ce qui concerne les congés, le principe général est que tu as droit à des congés en 2024 proportionnellement au nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2023 par exemple.

      Quant à savoir quels jours de travail de 2023 il est possible de prendre en compte pour t’ouvrir un droit à des congés en 2024 :

      – Les jours que tu as prestés dans l’entreprise privée en 2023 seront pris en compte ;

      – Pour les jours que tu as presté dans l’école cela dépends. A priori ils ne seront pas pris en compte. Il existe une seule exception assez spécifique : si tu faisais partie du personnel non-enseignant et que tu travaillais dans une école communale qui avait choisi le régime congés du secteur privé, tes jours prestés dans cette école seront pris en compte pour t’ouvrir un droit à des congés en 2024.

      En fonction du nombre de jour pris en compte, le nombre de jours de congés légaux auxquels tu as droit en 2024 variera. N’hésite pas à t’adresser au département RH de ton entreprise. Ils sauront te renseigner sur le nombre de jours de congés légaux auxquels tu as droit en 2024.

      En tous les ca, si tu n’as pas tes 4 semaines de congés légaux tu pourras les compléter avec les vacances européennes dont le fonctionnement est décrit dans l’article ci-dessus (tu devras cependant d’abord épuiser tes jours légaux).

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  12. Kam
    13 décembre 2023

    Bonjour,
    J’ai récemment été diplômé et j’ai 24 ans. Si je débute le travail en janvier 2024 (à un régime de 5 jours par semaines), aurais-je droit au vacances Européennes/jeunes durant la période d’été 2024 ?
    Je vous remercie d’avance.

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 décembre 2023

      Bonjour Kam,

      Pour ouvrir le droit aux congés jeunes en 2024, tu dois répondre aux 3 conditions suivantes :

      • Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2023
      • Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2023 (travail de fin d’études compris)
      • Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2023 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes». Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra parfois être prise en compte.

      Si tu ne réponds pas à ces 3 conditions, tu n’ouvriras pas le droit aux vacances jeunes en 2024.  Dans ce cas, tu pourras alors le droit aux vacances européennes.  Tu trouveras dans la fiche, ci-dessus, les informations sur les congés européens.

      Bien à toi

      Répondre
  13. Tiffany
    4 décembre 2023

    Bonjour,

    Prenons exemple : 20 jours de congés européens sont prit dans le courant de l’année 2024.

    –> CSQ : Le double pécule de vacances de 2025 sera perdu ?

    –> Tout en gardant la rémunération habituelle dans le mois ou certains jours sont prit?

    Quelles sont les conséquences sur les années à venir en terme salarial et de congés ?

    Merci d’avance,

    Belle journée

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 décembre 2023

      Bonjour Tiffany,

      Si tu prends des jours de vacances européennes en 2024, tu recevras tes rémunérations habituelles à la fin des mois concernés. Mais, le montant de ces rémunérations sera déduit de ton double pécule de vacances en 2025. Par exemple, si tu prends 2 semaines de vacances européennes l’année prochaine, on retiendra de ton double pécule de vacances de l’année d’après, le montant correspondant à ces 2 semaines de salaire.

      Et, sache que le fait de prendre des vacances européennes n’aura aucun impact sur tes congés légaux de 2025. Le calcul sera fait sur base de ta période exacte de travail de 2024, ainsi que des jours assimilés comme les jours de congés (légaux et européens notamment). Aussi, ces vacances européennes n’influenceront jamais tes salaires (ni en 2024, ni en 2025, etc.).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  14. chasop161
    27 novembre 2023

    Bonjour,

    J’ai terminé au mois d’ Avril mes études de commerce en France et ai effectué de Mai à Novembre mon stage de fin d’étude en Belgique. Je viens de commencer mon CDI (fin novembre), ai-je droit à des congés ?

    En vous remerciant par avance de votre retour

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      30 novembre 2023
      Bonjour chasop161,
      En règle générale, la loi belge prévoit que le nombre de jours de congé légaux auquel un travailleur a droit, dépend du nombre de jours qu’il a travaillé l’année précédente. Ainsi, si tu as travaillé une année complète, tu as droit à 4 semaines de vacances rémunérées l’année suivante. Le nombre de jours précis dépend de ton temps de travail de l’année d’avant.
      Mais, si tu n’as pas travaillé l’année dernière, tu n’auras à priori pas droit à ces 4 semaines de congés légaux en 2023.
      En 2024, tu auras droit à 2 jours de congés légaux puisque tu as travaillé 1 mois en 2023.
      Cependant, lorsque tu n’as pas droit à ces congés, il est possible que tu puisses prétendre à des congés jeunes ou, à défaut, à des congés européens.
      Si tu as le choix entre les vacances jeunes et les vacances européennes, il est conseillé d’opter pour les vacances jeunes parce que les vacances jeunes sont en quelques sorte offertes via les allocations de l’ONEm. Par contre, les vacances européennes sont auto-financées par le travailleur. C’est une avance sur son double pécule de l’année suivante.
      Concernant les congés jeunes, tu dois répondre à 3 conditions :

      • avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2022 ;
      • avoir terminé ou arrêté tes études ou ton apprentissage dans le courant de 2022 ;
      • après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2022 comme salarié pendant une période minimale. Tu dois être liée, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail. De plus cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.

      Donc, si tu n’as pas travaillé en 2022, tu n’y auras pas droit.

      Note que, si tu remplis les autres conditions, tu auras droit aux congés jeunes en 2024 puisque tu auras travaillé cette année 2023 durant 1 mois (décembre).
      Pour cette année 2023, tu ne peux pas non plus demander des congés européens parce que tu n’as pas travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Tu pourras en demander en 2024 après avoir travaillé 3 mois en 2024.
      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.
      Répondre
  15. FiniTY9
    22 novembre 2023

    Bonjour,

    Je vous explique ma situation, j’ai été diplômé en 2022 et j’ai décidé de poursuivre des études qui ne m’ont pas plu et que j’ai donc arrêté en cette année 2023. J’ai maintenant un travail depuis mi-novembre cette année. Je voudrais donc savoir si de 1, j’avais le droit à des congés jeunes. Et de 2, combien aurais-je de congés européens?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      24 novembre 2023

      Bonjour FiniTY9,

      Sache que si tu as droit à des congés légaux, tu dois les prendre en piorité. Ensuite, tu peux prendre des congés jeunes si tu entres dans les conditions pour compléter les congés légaux. La dernière solution sont les congés européens. En effet, les vacances jeunes sont en quelques sorte offertes via les allocations de l’ONEm. Par contre, les vacances européennes sont auto-financées par le travailleur. C’est une avance sur son double pécule de l’année suivante.

      Au total, tu peux prendre grâce à ces 3 systèmes 4 semaines de congé par an.

      Pour cette année 2023 : Tu n’auras pas droit à des congés

      a. Vu que tu n’as pas travaillé en 2022, tu n’as pas droit aux congés légaux.

      b. Il est possible d’avoir droit aux congés jeunes si tu remplis les conditions suivantes :

      1. avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2022 ;
      2. avoir terminé ou arrêté tes études ou ton apprentissage dans le courant de 2022 ;
      3. après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2022 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail. De plus cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.
      Tu n’as pas travaillé en 2022, donc tu n’as pas droit aux congés jeunes.

      c. La troisième option est les congés européens, mais tu n’y as pas droit parce que tu n’as pas fait les 3 mois d’amorçage

      Pour l’année 2024 :

      Tu auras droit à des congés légaux puisque tu as travaillé environ 1 mois et demi. Tu auras droit à 2 ou 3 jours de congés légaux. Tu pourras les compléter par des congés jeunes si tu entres dans les conditions ou par des congés européens pour atteindre les 4 semaines de congé annuelles. Le total des 3 ne peut être supérieur à 4 semaines de congé.

       

      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.

       

      Répondre
  16. Abdoulaye
    13 novembre 2023

    Bonjour, j’ai une petite question relativement aux congés jeunes. En effet, j’aurais 25 ans le 24 Décembre prochain. Je sais qu’en principe cela voudra dire que je les ai atteint avant le 31 décembre, mais vu que la date est si proche du 31 décembre, n’existe-t-il pas de dérogations pour ce genre de cas de figure?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 novembre 2023

      Bonjour Abdoulaye,

      Malheureusement non, il n’existe pas d’exception. Tu pourrais par contre bénéficier des vacances européennes dont nous parlons dans l’article ci-dessus.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  17. Simon
    8 novembre 2023

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler dans le privé en septembre, en CDD qui pourra être prolongé l’année prochaine. J’ai été diplômé en juin, c’est donc mon premier emploi. Aurai-je droit, l’année prochaine à partir de janvier, de prendre des vacances jeunes ou européennes? Si oui, sachant que mon salaire brut s’élève à 2400€, pourriez-vous me dire à combien s’élèvera mon salaire? Aussi, à combien de jours aurai-je droit sachant que j’aurai travaillé pendant 4 mois en 2022.

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Simon

    Répondre
    1. Simon
      8 novembre 2023

      Réctification: j’aurai travaillé pendant 4 mois en 2023*

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
        15 novembre 2023

        Bonjour Simon,

        Pour savoir si tu as droit à des vacances jeunes l’année prochaine, il faut que tu ais moins de 25ans au 31 décembre de cette année (2023). N’ayant pas d’information à ce sujet, je ne peux répondre à cette partie de la question (mais sache qu’en principe si tu as bien moins de 25 ans cette année, tu auras droit aux congés jeunes l’année prochaine, tu trouveras toutes les informations à ce sujet dans cette fiche info.)

        L’année prochaine tu auras droit à 7 jours de congés légaux (si tu étais à temps plein pendant au moins 4mois cette année et que tu travailles 5 jours semaines) et tu pourras y ajouter 1,6 jours de congés européens par mois supplémentaires travaillés à partir de mai.

        Sache qu’avec ce que tu auras travaillé cette année, dès fin novembre tu auras déjà droit à 5jours de congés européens et 7 jours à partir de fin décembre.

        Concernant le calcul de ton salaire net par rapport à ton salaire brut, cela dépend d’éléments qui te sont propres, mais il existe plusieurs calculateurs sur internet qui peuvent te donner une estimation.

        Si tu as encore des doutes, n’hésite pas à revenir vers nous

        Répondre
  18. Moi
    7 novembre 2023

    J’ai été engagé pour 11 mois à temps plein entre octobre 2022.  J’ai eu un accident en mars 2023 et je suis resté sous la mutuelle jusqu’à la fin de mon contrat en septembre 2023.
    Je n’ai donc pas pu prendre de congés.
    Je suis maintenant chez un nouvel employeur depuis octobre 2023 : il me dit que je n’ai pas droit à des vacances…
    Est-ce normal ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 novembre 2023
      Bonjour Moi,
      Non, tu as normalement droit à des congés.
      Tout d’abord, tu as droit à des congés légaux en 2023. En effet, si tu as travaillé 3 mois en 2022 (octobre, novembre, décembre), tu as droit à 5 jours de congé légaux en 2023. Tu devras prendre ces jours de congé en priorité.
      Ensuite, si tu réponds aux conditions suivantes, tu as le droit de compléter les 5 jours de congé légaux par des congés jeunes.
      Pour avoir droit aux vacances jeunes, tu dois répondre à 3 conditions :

      1. avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2022 ;
      2. avoir terminé ou arrêté tes études ou ton apprentissage dans le courant de 2022 ;
      3. après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2022 comme salarié pendant une période minimale. Tu dois être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail. De plus cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail, ce qui semble être ton cas.

      Tu as alors droit à 15 jours de congé jeune pour compléter les 5 jours de congé légaux et être à un total de 20 jours de congé sur une année.

      Par ailleurs, si tu n’as pas droit au congé jeune parce que tu ne réponds pas à une des conditions, tu peux demander des congés européens comme expliqué ci-dessous.
      Enfin, si tu as été sous ta mutuelle pendant 7 mois (de mars à septembre), ces mois sont assimilés à des jours de travail prestés, pour le calcul des jours de congés légaux.
      En effet, les 12 premiers mois d’incapacité de travail pour cause de maladie (ou d’accident hors travail) sont assimilés à des jours de travail prestés, pour le calcul des jours de congés légaux.
      Si tu as été absent que quelques semaines, ou plusieurs mois mais pas plus de 12, tu ne perds aucun jour de congé l’année suivante.
      Si tu as besoin de soutien juridique, n’hésite pas à contacter la section emploi/sécurité sociale de l’Atelier des Droits Sociaux.
      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.
      Répondre
  19. Aza
    26 octobre 2023

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler pour mon premier emploi le 15 septembre 2023 et si je comprends bien, j’ai le droit de prendre 5 jours de congés européens entre le 16 et 31 décembre 2023. Est-ce correct ?

    Comme j’ai travaillé 3 mois et demi en 2023, je pense avoir le droit à 6 jours et demi de congés “ordinaires” en 2024. Mais à partir de quel mois puis-je débloquer mes congés européens de 2024 ? Faudrait-il que j’utilise ces 6 jours et demi avant une certaine période pour ne pas “perdre” de congés européens ?

    Merci !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 novembre 2023
      Bonjour Aza,
      Effectivement dés lors que tu as travaillé pendant trois mois au cours de l’année 2023, tu ouvres ton droit à bénéficier de 5 jours de congés européens, pour peu que tu travailles 5 jours par semaines. Compte tenu de ta situation, comme ces congés ne peuvent être pris qu’au cours de 2023, la période que tu spécifies est la seule où tu pourras en bénéficier.
      Pour tes jours de congé en 2024,tu dois en effet avoir utilisé l’intégralité de tes congés normaux pour pouvoir demander des congés européens. Il te faudra par ailleurs travailler pendant trois mois pour rouvrir ton droit. Les vacances européennes te permettent de compléter tes congés légaux pour pouvoir prendre au total 4 semaines de vacances sur l’année. Chaque mois te donne droit à 1,6 jours de congé (si tu travailles 5 jours par semaine).
      Si, par exemple, tu veux prendre tes premiers congés de 2024 en juillet, tu auras droit à 2 semaines de vacances : 6,5 jours de congés légaux (si c’est bien le nombre de jours auxquels tu as droit pour tes prestations de 2023) + 3,5 jours de congés européens.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
      1. Aza
        9 novembre 2023

        Merci pour toutes ces précisions !

        J’ai une autre question pour mes congés en 2023. J’ai appris que j’avais 2 jours de congés ordinaires également à poser avant le 31 décembre 2023. Cela annule-t-il 2 jours des 5 jours de congés européens débloqués au bout de mes 3 mois de travail en 2023 ?

        Merci d’avance !

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          16 novembre 2023
          Bonjour Aza,
          cela dépends de s’il s’agit des congés légaux (ce qui voudrait dire que tu aurais travaillé en 2022, assez pour obtenir des congés, par exemple en ayant travaillé plus de 600h en job étudiant), dans ce cas, en effet, cela réduit le nombre de jours de congés européens.
          Si par contre c’est des congés extra-légaux, par exemple des avantages de l’employeur, dans ce cas là, cela ne change rien.
          En espérant avoir bien tout clarifié, n’hésites pas si tu as d’autres questions !
          Répondre
  20. Mathieu
    23 octobre 2023

    Bonjour,

    Je vous contacte car l’exemple donné pour les vacances européennes n’est pas très clair pour ma situation.

    J’ai débuté mon nouvel emploi le 1er septembre donc si je comprends bien ce qui est dit dans vos explications c’est que fin novembre, j’aurai droit à prendre 5 jours de congés européens d’ici la fin de l’année 2023 ? Ou j’aurai droit à prendre ces 5 jours en 2024

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 octobre 2023

      Bonjour Mathieu,
      Effectivement, lorsque l’on a accompli la période d’amorçage (3 mois de travail), on ouvre le droit à une semaine de congés. Cette semaine de congés européens est à prendre en 2023. Si elle n’est pas prise en 2023, elle est perdue et il ne sera pas possible de reporter ces 5 jours de congés européens en 2024.
      J’espère avoir pu éclaircir les choses ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  21. Lucas D
    23 octobre 2023

    Bonjour,
    Je me permets de vous contacter afin de savoir si je vais pouvoir bénéficier des congés européens pour l’année 2023.
    Mon profil :
    – Fin des études en juin 2023 (contrat d’alternance de novembre 2021 à mai 2023, pour l’année 2023  = 40 jours d’alternance réalisés)
    – 4 septembre 2023 : Début contrat salarié (temps plein, 40h/sem) 

    Est-ce que je vais avoir droit à une semaine de congés d’ici début décembre (grâce aux 3 mois d’amorçage) ? Et est-ce que les jours prestés en alternance vont me permettre de bénéficier de jours supplémentaires ?
    Merci d’avance pour votre réponse !
    Lucas

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 octobre 2023
      Bonjour Lucas,
      A partir de décembre 2023 tu auras droit à 5 jours de congés européens. Pour les utiliser, il te suffira de t’adresser à ton employeur, il s’agit d’un droit qu’il ne peut te refuser.
      Concernant ton alternance effectuée de novembre 2021 à mai 2023, il faudrait savoir combien de jours tu as effectués en
      2022
      .
      Pour cela, il faudrait par ailleurs que ton alternance effectuée en milieu professionnel ait été d’une durée d’au moins 20h par semaines et t’ouvre le droit à des congés légaux, tu trouveras probablement cette information dans le Réglement ou le Vademecum perçu lors de la signature de ton contrat en alternance.
      Si tu as encore des doutes, n’hésite pas à revenir vers nous,
      Répondre
  22. Eden
    15 octobre 2023

    Bonjour,

     

    J’ai commencé à travailler le 2/10/2023. Je n’ai pas droit aux congés jeunes car j’ai plus de 25 ans. Si j’ai bien compris, j’ai droit à 5 jours de vacance annuelle en 2024. Cela veut dire que j’ai droit aux 15 jours de  vacance européenne à partir de 2024? Pouvez-vous m’éclairer la dessus svp.

     

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 novembre 2023

      Bonjour Eden,

      Ta période de travail de 2023 t’ouvrira le droit à des jours de vacances annuelle en 2024. Tu auras droit à plus ou moins une semaine de vacances légales l’année prochaine. A ces jours, si tu le souhaites, tu peux ajouter des vacances européennes, de sorte à totaliser un maximum de 4 semaines pour toute l’année; le nombre exact de jours va dépendre de ton régime de travail. Par exemple, si tu travailles 5 jours par semaine et que tu avais 4 jours de vacances annuelles en 2024, tu pourras prendre jusqu’à 16 jours de vacances européennes.

      Pour bénéficier des vacances européenes, il faut juste travailler minimum 3 mois dans la même année civile. Dans ta situation, à partir du 01/04/2024, tu ouvriras le droit à 1 semaine (6 jours ou 5 jours ou 4 jours… en fonction de ton régime) de vacances européennes. Puis, après chaque mois de travail effectif, tu auras droit à des jours supplémentaires (2 jours si tu travailles 6 jours/semaine, 1,66 jours si tu travailles 5 jours/semaine, 1,33 jours si tu travailles 4 jour/semaine, etc.).

      Tu devras d’abord épuiser tous tes jours de vacances annuelles avant d’utiliser les jours de vacances euroépennes. Comm epour les congés légaux, les périodes de vacances euopéennes doivent être planifiées avec ton employeur. Et, tu ne pourras prendre que les jours dont tu as déjà ouverts le droit. Et, ton employeur devra tenir compte qu’il s’agit bien de vacances européennes car, les rémunérations que tu percevras pendant ces périodes en 2024 devront être déduites de ton double pécule de vacances en 2025. Tu trouveras plus d’information ssur ces vacances sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  23. Charlotte1998
    14 octobre 2023

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler le 21 août 2023. C’est mon premier emploi à temps plein depuis la sortie de mes études (j’ai été diplômée en 2021, je n’ai donc plus droit aux “vacances jeunes”). Si j’ai bien compris, à partir du 21 novembre 2023, j’aurai droit aux congés européens, soit 5 jours et ensuite, 1,6 jours de congé par mois supplémentaire de travail presté.

    Je dois bien les prendre avant l’année 2024?

    En 2024, mes congés légaux seront calculés sur mes 4 mois et demi de travail prestés en 2023, ce qui me fait un total de 7 jours si j’ai bien calculé.

    Est-ce qu’en 2024 je peux continuer à prendre des congés européens pour compléter mes congés (après épuisement de mes congés légaux), même si j’en ai déjà bénéficié en 2023? Est-ce qu’il y a une limite?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 novembre 2023

      Bonjour Charlotte1998,

      Oui, ton calcul est bon. Si c’est ton premier contrat de 2023 et que tu travailles 5 jours par semaine, au 21/12, tu auras totalisé 6,6 jours de vacances européennes. Tu peux planifier les périodes d’utilisation de ces jours avec ton employeur mais, tu ne peux prendre que ceux déjà cumulés. Par exemple, tu ne peux prendre que les 5 jours dont tu as déjà ouvert le droit pour l’instant, les autres 1,6 jours, tu pourras les utiliser qu’à partir du 21/12/2023. Dans tous les cas, il ne sera malheureusement pas possible de transporter à l’année prochaine les jours de vacances européennes de cette année.

      Ta période de travail de 2023 t’ouvrira le droit à des jours (un peu moins de 7) de congés légaux en 2024. A ces jours, si tu le souhaites, tu peux ajouter des jours de vacances européennes, de sorte à avoir 4 semaines de vacances au total. Le principe sera le même que cette année. Le fait d’avoir pris ces vcances cette année ne t’empêchera pas d’en avoir l’année l’année.

      Attention, les rémunérations que tu percevras pendant tes jours de vacances européennes de 2023 seront déduites de ton double pécule de vacances en 2024. Et, celles que tu toucheras en 2024 seront déduites de ton double pécule de vacances en 2025.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  24. Moi
    5 octobre 2023

    En tant que médecin terminant ses études et engagés comme salarié,  on a droit à des CP ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 octobre 2023

      Bonjour,

      Si tu as terminé tes études l’année passée et que tu n’as pas travaillé en 2022, tu n’as pas droit  au congé payé (CP).

      Par contre, tu peux peut-être bénéficier des “congés jeunes” (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/ ).

      Il y a 3 conditions à remplir :

      -Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2022;
      -Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2022 (travail de fin d’études compris);
      -Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2022 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes». Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra parfois être prise en compte.

      Si une de ces conditions n’est pas remplie, il te reste encore une possibilité : les congés européens. Tu pourras faire appel aux vacances supplémentaires si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année).

       

      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.

      Répondre
  25. Caroline
    22 septembre 2023

    Bonjour,

    Cette année 2023 j’ai pris 11 jours de congé, dont 5 jours de congés européens. Même si en 2024 je ne toucherai pas le double pécule que j’ai touché cette année pour ces 5 jours, est-ce que j’aurai quand-même droit à prendre 1 mois de vacances légales ? (ça m’est égal de ne pas toucher de pécule, je veux surtout être sûre que mon employeur ne me refusera pas de poser 1 mois de congés)

    Merci d’avance !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 octobre 2023

      Bonjour Caroline,

      Ne sachant pas ta période exacte de travail en 2023, nous ne sommes malheureusement pas en mesure de te dire quel sera le nombre de jours de congés légaux auquel tu auras droit en 2024. Ce nombre étant proportionnel à la durée de travail au cours de l’année précédente, tu ne pourras prétendre à un mois de congés légaux que si tu as travaillé toute l’année passée; y compris les jours assimilés. Si tu n’as pas suffisamment travaillé pour ouvrir le droit à un mois complet de congés payés, si tu le souhaites, tu pourras encore compléter par des jours de vacances européennes.

      Dans tous les cas, le fait de prendre ces vacances européennes n’a aucun impact sur le droit aux congés légaux l’année d’après. Ces jours sont assimilés à des jours de travail dans le calcul du droit aux congés légaux.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  26. Sephora
    20 septembre 2023

    Bonjour

    C’est ma première année de travail.

    De janvier à juin je travaillais chez un employeur ou il y avait une pointeuse et je voyais le nombre de jour de congé européen se cumulé.

    Actuellement depuis juillet je travaille en intérim et il n’y a pas de pointeuse en ligne.

    Je ne sais donc pas à combien de jour je suis de congé européens.

    Ou puis-je consulter mon solde de congés européens ?

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 octobre 2023

      Bonjour Sephora,

      Tu peux :

      – soit calculer toi-même le nombre de jours de congés européens qu’il te reste en lisant les explications de l’article, au-dessus des commentaires;

      – soit poser la question à ton employeur ou ton responsable.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  27. Abd
    20 septembre 2023

    Bonjour, je commence à travailler en CDI temps plein en Belgique le 7 novembre 2023. À cmb de jours de congés européens à ais-je droit en 2024?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 octobre 2023

      Bonjour Abd,

      Ne sachant pas ton régime de travail, il nous est malheureusement impossible de te dire le nombre exact de jours de vacances européennes auxquels tu pourras prétendre l’année prochaine. Sache tout de même que les vacances européennes viennent compléter les éventuels jours de congés légaux. Donc, comme ta période de travail du 07/11 au 31/12/2023 t’ouvrira le droit à des congés légaux en 2024, si tu le souhaites, tu pourras y ajouter des jours de vacances européennes, de sorte à totalise 4 semaines pour toute l’année.

      Pour bénéficier des vacances européennes, il faut avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile. Donc, dès le 01/04/2024, tu ouvriras le droit à une semaine de vacances (le nombre nombre exact de jours dépendra de ton régime de travail). Puis, après chaque mois effectif de travail, tu ouvriras le droit à des jours supplémentaires (par exemples, 2 jours si tu travailles 6 jours par semaine, 1,66 si tu travailles 5 jours par semaine, etc.).

      Attention, les jours de congés légaux doivent être épuisés avant d’utiliser les jours de vacances européennes. Et, ces derniers doivent avoir été cumulés avant d’être utilisés et ce, dans la même année civile. Aussi, ton employeur devra bien tenir compte de la prise de vacances européennes et en informer son secrétariat social s’il en a un, car les rémunérations que tu percevras pendant ces périodes seront déduites de ton double pécule de vacances en 2025.

      Pour d’autre questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  28. Maggie
    15 septembre 2023

    Bonjour,

    j’aimerais prendre mes congés européens; j’en ai droit à 5 à partir du 12/09/23 (ou 10 au total à partir du 12/12/23). Dois-je obligatoirement les prendre en 2023 ou puis-je les postposer à/réserver pour 2024?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 septembre 2023
      Bonjour Maggie,
      Il n’est malheureusement pas possible de postposer les congés européens à l’année prochaine. Dès lors, soit vous les prenez en 2023, soit ils sont perdus.
      J’espère avoir pu clarifier les choses pour vous ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !

       

      Répondre
  29. Benito38
    11 septembre 2023

    Bonjour,

    Je viens de débuter en Septembre mon premier emploi en sachant que c’est un CDI à mi-temps.

    Et j’envisage de trouver un autre emploi à mi-temps.

    Dans ce cas précis, si j’ai bien compris je devrais a priori avoir le droit à une semaine de congé européen car j’aurai fini la période d’amorçage de trois mois.

    Si je veux prendre une semaine de congé pour noël, je dois démarcher mes 2 employeurs ? Qui ne pourront donc a priori pas me refuser cette semaine ?

    De plus, a partir de quand devrais-je le signifier à mon employeur ? Puis-je le faire dès maintenant ou dois-je attendre la fin de la période d’amorçage ?

    Bien à vous et bonne journée.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 septembre 2023

      Bonjour Benito38,

      Si tu as deux employeurs, tu dois faire tes demandes de congé auprès de chaque employeur. Comme pour toute demande de congé, l’employeur pourrait refuser les dates que tu demandes si cela pose problème pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Tu peux déjà introduire ta demande de congé maintenant, pour autant que tu demandes des dates de congé qui tombent une fois ta période d’amorçage terminée.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  30. BC
    23 août 2023

    Bonjour,

    J’aurais besoin d’informations concernant les congés annuels qui sont prévus de base pour une employé engagé à temps-plein.

    En fait, je n’ai pas encore droit à ce système-là vu que je ne travaille que depuis 4 mois.
    Par contre, l’entreprise prévoit une fermeture d’entreprise la dernière semaine de décembre et cette semaine est considérée comme une semaine de congés payés par l’employeur. Les 3 autres semaines offertes sont donc au choix de l’employé.

    Ma question était : est-ce que cette semaine doit m’être payée ? Parce que je ne suis pas censé bénéficier de congés payés? Y-a-t il des conséquences pour moi si ces congés sont rémunérés ? Qu’est-ce que l’entreprise doit faire ?

    Et dans le cas où ces congés cités ci-dessus soient rémunérés (ou pas), et que je décide de prendre des congés européens, cela influence-t-il le nombre de jours de congés auxquels j’ai droit ? Que ce soit congés de base ou congés européens.

    Je vous remercie pour les précisions apportées.

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      31 août 2023

      Bonjour BC,

      Si tu n’as pas encore droit aux congés légaux et si dans ton entreprise il est prévu que les employés placent une semaine de congés légaux lors de cette semaine de fermeture : alors tu peux demander à utiliser des jours de vacances européennes pour être payée aussi (tu dois le demander, ce ne sera sans doute pas fait automatiquement).

      Si tu as commencé à travaillé il y a 4 mois, tu as déjà droit à des jours de vacances européennes, comme expliqué dans l’article sous le titre “à combien de jours as-tu droit ?”. Tu trouveras également une explication concernant la façon dont ces congés sont rémunérés sous le titre “ces vacances sont-elles payées ?”.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  31. Catherine
    23 août 2023

    Bonjour,

    Pourriez-vous me dire si ce système fonctionne pour une personne qui vient de commencer un article 60.  (Pour rappel, elle avait un revenu d’intégration du CPAS et elle a la possibilité de travailler).

     

    Cordialement,

     

    Pour le CPAS d’Aubel,

    Catherine *****

    Directrice Générale

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 août 2023

      Bonjour Madame,
      Le système des vacances jeunes ou des vacances européennes est applicable dans le cadre d’un article 60 (qui est un contrat de travail).
      J’espère avoir pu vous aider !

      Répondre
  32. Coline
    21 août 2023

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si le contrat PFI rentre dans le calcul des vacances européennes ? Etant donné que j’étais en contrat PFI du 03/11/2022 au 03/05/2023 (temps-plein). Et, depuis le 04/05/2023 j’ai un CDI en temps-plein également. J’ai donc bien droit aux vacances EU, mais j’ai droit à combien de jours ?

    Aussi, y’a-t-il une date limite pour demander ces congés à son employeur ?

    Merci beaucoup pour ces précisions !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 août 2023

      Bonjour Coline,

      Le contrat PFI est considéré comme de la formation et pas comme un contrat de travail. Ces jours ne sont pas comptabilisés pour le droit aux congés.

      Les jours de travail comptabilisés pour ton droit aux congés européens, dans ta situation, commencent avec ton CDI le 4 mai 2023. Depuis début août, tu as donc droit à 5 jours de congés européens. Ensuite, chaque mois de travail te donnes droit à 1,66 jour de congé supplémentaire jusqu’à la fin de l’année. La méthode de calcul est expliquée dans l’article, au-dessus des commentaires.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autes questions !

      Répondre
  33. Adèle
    21 août 2023

    Bonjour,

    Je travail depuis le mois de février 5 jours/semaine temps plein. J’ai eu droit qu’à 10 jours de congés depuis lors. Ai-je droit aux congés européens ?

    Merci d’avance!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 août 2023

      Bonjour Adèle,

      Tu as droit à des jours de vacances européennes pour compléter tes jours de congés légaux.

      Si les 10 jours de congés auxquels tu as eu droit étaient des congés légaux : à partir de début septembre, tu auras droit à 1,6 jour de congé par mois de travail jusqu’à la fin de l’année (ton travail du mois d’août te donne droit à 1,6 jour dès début septembre, et ainsi de suite).

      S’il s’agissait de jours de congé propres à ton entreprise, en principe tu peux demander les jours de vacances européennes dès à présent. La méthode de calcul est expliquée dans l’article au-dessus des commentaires.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  34. JustinM
    16 août 2023

    Bonjour,

    Cette année 2023 j’ai droit à la totalité des congés européens. Je me demandais si en termes salariales et fiscales, il était intéressant des consommés la totalités des jours, ou au contraire en utiliser le moins possible pour en ressortir avec une plus grande quantité de d’argent au termes de cette année, et l’année prochaine?

    Répondre
    1. JustinM
      16 août 2023

      Je vous remercie évidemment d’avance pour vos éclaircissements.

      Répondre
      1. JustinM
        18 août 2023

        Je complete ma question :

        Je me demandais s’il était plus avantageux financièrement, sur base de cette année et l’année prochaine, je de prendre des congés européens ou de simplement travailler sans prendre congé. Théoriquement j’ai 20 jours de congés européens cette année. Effectivement, selon les congés européens, toute personne finance elle-même ces vacances. C’est-à-dire que l’année suivante, le double pécule de vacances, sera dédui de la rémunération reçue pendant ces vacances européennes. Alors que si je continue a travailler je perçois mon salaire, mais je ne touche pas de double pécule cette année. 

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          22 août 2023

          Bonjour JustinM,

          En tous les cas si tu n’as pas travaillé l’année passée tu n’auras pas droit à un double pécule cette année.

          Les congés européens sont effectivement financés sur ton double pécule de l’année prochaine, mais à priori puisque ta rémunération est “maintenue”, tu toucheras cet argent cette année.

          A toi de voir si tu trouves cela plus avantageux de ne pas prendre ces congés et de ne pas entamer ton double pécule de l’année prochaine ou si tu préfères prendre ces jours cette année et déjà toucher ta rémunération.

          J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

          Répondre
          1. JustinM
            22 août 2023

            Je vous remercie pour votre réponse.

            Si je comprends bien; en cas d’utilisation de congés européens, je toucherai mon salaire “normal”, sans double pécule de vacances. De plus, ce salaire que je toucherai pendant mes vacances, sera déduit de mon double pécule de l’année prochaine?

            Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

          2. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
            25 août 2023

            Rebonjour JustinM,

            Ton double pécule dépends de ton travail de l’année précédente. Si tu n’as pas travaillé l’année passée, tu n’en as donc pas, que tu prennes des congés européens ou non.

            Si tu prends des congés européens tu toucheras effectivement ta rémunération normale, qui sera déduite de ton double pécule de l’année prochaine.

            J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

  35. marie
    3 août 2023

    Bonjour,

    Je travaille actuellement à la croix-rouge en Belgique,

    Avant ça j’étais dans l’enseignement. Ce quit fait que j’ai eu droit à environs une dizaine de jours de congé.
    Afin de pouvoir prétendre aux congés européens, à qui dois-je m’adresser?
    Mon adjoint de direction m’a dit que je devais moi-même faire la démarche.
    Je vous remercie d’avance !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 août 2023

      Bonjour Marie,

      De ton côté, il n’y a aucune démarche particulière, si ce n’est de signaler à ton employeur que tu désires prendre ces jours de congé via le système de vacances européennes.

      Pour savoir les démarches que ton employeur doit faire, il peut s’adresser au département RH de l’entreprise ou à son secrétariat social.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  36. Lucas
    3 août 2023

    Bonjour,

    Je suis employé et j’ai pris les vacances supplémentaires européennes mais je continue à avoir un doute quant à ceraines choses.

    1) Est-ce que celles-ci constituent une avance sur le brut du double pécule de l’année suivante  ou une avance sur le net du double pécule de l’année suivante?

    2) Évite-t-on la taxe sur le double pécule si l’entiereté de l’avance consumme votre double pécule?

    3) Cette avance est-elle indexée lors de la déduction du double pécule de l’année suivante?

    4) Aussi, y a-t-il une limite de temps pour ‘souscrire’ aux vancances européennes? La demande doit-elle être faite à son employeur avant le Xième mois?

    Merci d’avance pour les réponses

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      8 août 2023

      Bonjour Lucas,

      Pour répondre à tes questions dans l’ordre :

      – A priori l’avance sur ton double pécule est l’un des montants retirés du brut pour arriver au montant net (celui que tu touches effectivement).
      – Les impôts sont calculés sur tes revenus annuels, chaque part de ton double pécule sera donc imposée au moment où tu la reçoit.
      – Non
      – Non, comme tous les congés par contre, tu dois les prendre avant la fin de l’année civile et la date doit être fixé d’un commun accord avec l’employeur.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  37. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
    31 juillet 2023

    Bonjour Marine,
    Tout d’abord, désolé pour ce laps de temps de réponse.
    Malheureusement le travail étudiant (ne menant pas au payement de cotisations sociales) n’entre pas en ligne de compte par rapport à la condition d’avoir travaillé 1 mois en 2022 pour ouvrir un droit à des vacances jeunes.
    Tu auras donc bien droit néanmoins à des congés européens. La condition pour ouvrir un droit à des congés européens est d’avoir accompli la période d’amorçage (c’est à dire 3 mois de travail dans l’année civile). Une fois cette période d’amorçage accomplie, le travailleur ouvre un droit à 1 semaine de congés européens. Ensuite, pour chaque mois accompli, tu ouvres le droit à 1,6 jours de congés supplémentaires (étant en régime de travail de 5 jours / semaine).
    Il n’y a pas de démarches spécifiques à accomplir pour demander ces congés européens. Il faut les demander à son employeur tout comme les congés ordinaires. Les “vacances européennes” sont un droit et l’employeur ne peut pas te les refuser. Par contre, comme pour tout congé, il faut se référer aux règles de ton secteur et de ton entreprise pour la façon dont sont déterminées les dates de congé.
    Encore désolé pour le laps de temps de réponse. J’espère avoir pu t’aider néanmoins !

     

    Répondre
  38. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
    31 juillet 2023
    Bonjour Laura,
    Tout d’abord désolé pour ce laps de temps de réponse.
    Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, tu pourras faire appel aux vacances supplémentaires si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ces trois mois peuvent avoir été prestés chez un ou plusieurs employeurs. Ils ne doivent pas forcément avoir été prestés de manière continue. Le type de contrat n’a pas d’importance. Cette période de trois mois minimum est appelée “période d’amorçage”.
    Notons que si tu as droit à des jours de vacances « ordinaires » suite à des prestations de travail l’année précédente, tu dois impérativement avoir épuisé tous ces jours de congé avant de pouvoir prendre des jours de vacances supplémentaires.
    Pour demander tes vacances européennes, il n’y a pas de démarche particulière à effectuer. Il suffit de t’adresser à ton employeur.
    Les “vacances européennes” sont un droit et l’employeur ne peut pas te les refuser si tu remplis les conditions citées ci-dessus.
    Par contre, comme pour tout congé, il faut se référer aux règles de ton secteur et de ton entreprise pour la façon dont sont déterminées les dates de congé.
    J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
    Répondre
  39. D.B
    27 juillet 2023

    Bonjour,

    J’ai 29 ans. J’ai bossé pendant 1 an et demi (2020-2021). Ensuite j’ai touché le chômage pendant 1 an et demi. Je n’ai donc pas travaillé en 2022. J’ai recommencé à travaillé le 9 janvier 2023. Ai-je droit à des congés Européens ?
    Merci beaucoup pour vos réponses 🙂

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      27 juillet 2023
      Bonjour D.B,
      La condition pour ouvrir un droit à des congés européens est d’accomplir une période d’amorçage de 3 mois de travail sur une année civile. Une fois cette période d’amorçage accomplie, on ouvre le droit à une semaine de congés européens. Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectué si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine). Dès lors, ayant commencé à travailler en janvier, tu as bien droit à des vacances européennes. Pour les demander, il n’y a pas de démarche spécifique à effectuer et tu dois donc en faire la demande auprès de ton employeur.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

       

      Répondre
  40. CL
    19 juillet 2023

    Bonjour, J’ai 25 ans en novembre, je viens de terminer mes études universitaires et j’ai commencé à travailler début juillet 2023. Ai-je droit aux “vacances jeunes” en 2023? Quelles sont les démarches à effectuer ? Et quid pour 2024 ? Ai-je également droit à des congés? A un pécule ? D’avance merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 juillet 2023

      Bonjour CL,

      Les conditions et démarches pour avoir droit aux vacances jeunes sont expliquées dans cet article. Pour y avoir droit en 2024, il faut notamment ne pas avoir atteint 25 ans à la fin de l’année 2023. Tu n’auras donc pas droit aux vacances jeunes.
      En revanche, tu as droit aux vacances européennes cette année. Le nombre de jours auxquels tu as droit est expliqué dans cet article, au-dessus des commentaires.

      Pour 2024 : puisque tu auras travaillé 6 mois en 2023 tu auras droit à des jours de congés légaux (10 jours si tu travailles à temps plein). Tu auras encore droit à des vacances européennes pour compléter tes congés légaux, mais tu devras d’abord prendre tes jours de congés légaux.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  41. Gabriel
    16 juillet 2023

    Bonjour,

    Je travaille en Belgique depuis 3 ans.

    Je commence un nouvel emploi en France en septembre : est-ce que les congés que j’ai côtisé en Belgique sont transposables en France ? Ou bien est-ce que je les perds ?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 juillet 2023
      Bonjour Gabriel,
      Nous sommes un service d’information belge et ne sommes pas compétent en ce qui concerne la législation française. Pour savoir si  le droit à des congés payés belges est transposable dans le cadre d’un travail en France, tu pourrais poser la question à un service d’informations jeunesse français tel que le CIDJ.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

       

      Répondre
  42. FS
    13 juillet 2023

    Bonjour,

     

    J’aimerais savoir si je rentre dans les conditions pour les vacances européennes.

     

    J’ai travaillé moins d’un an en 2022.

     

    J’ai débuté un nouveau contrat le 02/05/2023, j’aimerais donc savoir si je rentre dans les conditions pour les vacances européennes à partir du 02/08/2023?

     

    Merci d’avance!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      18 juillet 2023

      Bonjour FS,

      Tu as droit aux vacances européennes pour compléter tes jours de congés légaux. Tu dois cependant d’abord épuiser tous tes jours de congés légaux avant de pouvoir prendre des vacances européennes, comme expliqué dans l’article au-dessus des commentaires.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
      1. FS
        19 juillet 2023

        Bonjour,

         

        J’y ai droit même si mon contrat actuel est un CDD de 6 mois?

         

        Bien à vous,

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          26 juillet 2023

          Bonjour FS,

          Oui, tu y as droit avec un CDD de 6 mois.

          N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

          Répondre