As-tu droit à des vacances "européennes" ou "supplémentaires" ?

Tu viens de décrocher ton premier emploi ! Félicitations ! Mais à partir de quand pourras-tu prétendre à des congés ? Depuis 2001, le système des « vacances jeunes » permet aux jeunes de bénéficier de vacances dès leur première année de travail. Tous les jeunes ? Non, des conditions limitent l’accès à ce droit. Cependant, en 2012, un nouveau régime de vacances voit le jour et permet, cette fois, à tous les jeunes travailleurs (et d’ailleurs pas seulement à eux) de pouvoir revendiquer des congés dès leur première année de travail.

Émile, 2014, Ixelles
Émile, 2014, Ixelles

Le principe général

Les travailleurs salariés ont le droit, pendant un certain nombre de jours par an, de ne pas travailler tout en gardant leur rémunération. Cette période d’inoccupation est appelée « vacances annuelles » ou encore « congés payés ». Pour y avoir droit, il faut avoir été lié par un contrat de travail ou d’alternance l’année précédente.

Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels tu as droit en 2020 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2019. Si tu as travaillé pendant toute l’année, tu as droit à 4 semaines de vacances rémunérées l’année suivante. Si tu as travaillé six mois en 2019, tu n’as droit qu’à 2 semaines de vacances rémunérées et qu’à la moitié du pécule de vacances en 2020. Ce sont les vacances annuelles ordinaires.

Le pécule de vacances

Il s’agit de la rémunération que tu reçois lorsque tu prends tes congés.

Si tu es ouvrier, c’est une caisse de vacances annuelles (ONVA par exemple) qui te payera ce pécule. Son montant brut correspond à 15,38% de ta rémunération brute (pendant toute l’année précédente) portée à 108%. Tu peux estimer le montant de ton pécule de vacances net au moyen de l’application «Mon compte de vacances» sur www.securitesociale.be/citoyen

Si tu es employé, il faut distinguer le simple et le double pécule :

  • Le simple pécule de vacances est le salaire normal que tu reçois de l’employeur pour chaque jour de vacances. Tu continues donc à recevoir ton salaire habituel même quand tu es en congé.
  • Le double pécule est un supplément que l’employeur doit te payer au moment où tu prends tes vacances principales. Il correspond à 92 % de la rémunération brute du mois pendant lequel tu prends tes vacances.

Les vacances «européennes» ou «supplémentaires»

Une directive européenne prévoit le droit à 4 semaines de congé par an à chaque travailleur. Or, en Belgique, le droit aux vacances était jusqu’en 2012 conditionné par les prestations de travail de l’année précédente. La Belgique a donc dû, en 2012, mettre en place un nouveau système de vacances: les vacances dites «européennes» ou «supplémentaires». Ces dernières viennent compléter notre système de vacances pour garantir ces 4 semaines de congé par an à tous les travailleurs. Il s’agit d’un système différent que celui des «vacances jeunes» mais le but reste le même: assurer le droit à 4 semaines de congé par an.

Pour qui ?

Les vacances européennes t’intéresseront si tu débutes une activité salariée. Par exemple, s’il s’agit de ton premier emploi. Elles retiendront également l’attention des personnes qui reprennent une activité salariée. Par exemple, après une période de chômage, de maladie, de crédit-temps, de congé sans solde,…
Elles pourront aussi t’intéresser si ton temps de travail a augmenté  (temps-partiel avec plus d’heures par semaine ou passage d’un temps-partiel à un temps-plein).

À quelles conditions ?

Tu pourras faire appel aux vacances supplémentaires si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ces trois mois peuvent avoir été prestés chez un ou plusieurs employeurs. Ils ne doivent pas forcément avoir été prestés de manière continue. Le type de contrat n’a pas d’importance. Cette période de trois mois minimum est appelée « période d’amorçage ».

Notons que si tu as droit à des jours de vacances « ordinaires » suite à des prestations de travail l’année précédente, tu dois impérativement avoir épuisé tous ces jours de congé avant de pouvoir prendre des jours de vacances supplémentaires.

À combien de jours as-tu droit?

À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

Pour bien comprendre, voici 2 exemples :

  • une personne qui a travaillé 2 mois en 2019 en régime 5 jours/semaine a droit à 4 jours de congés « ordinaires » en 2020.
    A la fin du mois de mars 2020, elle a droit à 5 jours de congés « européens » dont il faut déduire 4 jours «ordinaires». Il lui reste 1 jour de congé « européen », à prendre après les 4 jours de congés «ordinaires»;
  • une personne qui a travaillé six mois en 2019 en régime 5 jours/semaine a droit à 10 jours de congés «ordinaires», soit à deux semaines de congé. Les jours de vacances « européennes » seront donc comptabilisés au-delà des 6 premiers mois d’occupation en 2020, c’est-à-dire à partir du mois de juillet.

Ces vacances sont-elles payées ?

Pendant ces vacances, tu continues à recevoir ta rémunération habituelle (sous forme de simple pécule). Cette rémunération est à charge de l’employeur si tu travailles sous statut employé. Si tu es ouvrier, c’est la caisse de vacances annuelles (ONVA par exemple) qui te payera.

En réalité, tu finances toi-même tes vacances européennes. L’année suivante, au moment de recevoir normalement ton double pécule de vacances, on déduira de ce double pécule la rémunération que tu as reçue pendant tes vacances européennes. Prendre des vacances européennes signifie donc que tu reçois à l’avance le supplément que représente le double pécule de vacances. Mais on ne touchera jamais à ton simple pécule de vacances, c’est-à-dire à ta rémunération «habituelle».

Si le double pécule de l’année qui suit n’est pas suffisant, on déduira également sur les doubles pécules de vacances des années suivantes. Si l’employé quitte son emploi avant que cette déduction ait eu lieu, elle sera faite sur le pécule de sortie.

Pour les ouvriers, il n’y a pas de distinction entre le simple et double pécule. Dès lors, le pécule reçu lors de vacances européennes sera déduit du paiement du pécule de l’année qui suit, à concurrence maximum de 50% du montant du pécule.

Comment bénéficier des vacances européennes ?

Pour demander tes vacances européennes, il n’y a pas de démarche particulière à effectuer. Il suffit de t’adresser à ton employeur.
Les « vacances européennes » sont un droit et l’employeur ne peut pas te les refuser si tu remplis les conditions citées ci-dessus.
Par contre, comme pour tout congé, il faut se référer aux règles de ton secteur et de ton entreprise pour la façon dont sont déterminées les dates de congé.
Si tu as droit à des vacances européennes, tu es libre d’y avoir recours ou non. Contrairement aux vacances ordinaires, tu n’es pas obligé d’utiliser tous tes jours de vacances européennes.

Vacances jeunes ou vacances européennes : quelle formule choisir?

Si tu es dans les conditions pour bénéficier des vacances jeunes, il semble plus intéressant d’opter pour ces dernières. L’indemnité de l’ONEm que tu reçois dans le cadre des vacances jeunes n’est pas réclamée au travailleur l’année d’après. Avec les vacances jeunes, tu conserves ton droit au double pécule complet l’année suivante.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

103 questions déjà posées

  1. Emixam Fr-Be

    Bonjour,

     

    J’ai travaillé en France du 1er février 2019 au 15septembre 2019 (contrat 30h semaine)

    Puis je suis arrivé en Belgique le 15 novembre 2019 jusqu’au 15janvier 2020 (5 jours semaine monde de l’événementiel et du spectacle 45h)

    Et j’ai eu un nouveau contrat dans le même ASBL ici en Belgique pour 11 mois (5 jours semaine monde de l’événementiel et du spectacle 45h) à partir du 2 février 2020.

     

    Comme je n’ai pas cumulé suffisamment de jours de travail N-1 en Belgique je ne peux apparemment pas prétendre à plus de 4jour1/2 (d’après ma responsable administrative) …. ai je droit de faire appel à mes congés Européens ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Emixam Fr-Be,

      Tu peux compléter des jours de congés légaux par des jours de vacances européennes.

      Avant de pouvoir prendre des jours de vacances européennes, tu dois d’abord, avoir épuisé tes jours de congés légaux.

      De plus, tu ne pourras prendre des vacances européennes qu’après la période d’amorçage de 3 mois (c-à-d qu’à partir du 01 avril).  À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  2. Hevi

    Bonjour,

    Peut-on cumuler les jours de vacances européennes ? Par exemple, ne pas prendre 1,6 jours par mois mais prendre 8 jours après avoir travaillé 5 mois.

    Merci d’avance.

    Répondre
  3. Asoma

    Bonjour

    j’etait en maladie l’année 2019 ,et j’ai repris en Janvier 2020 pour les congés de l’été est ce que j’ai le droit ou pas?

    Si je veux prendre mes congés en mois de Juillet.

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Asoma, 
       
      Pour le calcul des jours de congés légaux auxquels tu as droit, les 12 premiers mois d’incapacité de travail pour cause de maladie sont assimilés à des jours de travail prestés.
      Tu as donc peut-être droit à des jours de congés payés. Si ce n’est pas le cas parce que ta maladie a été plus longue, tu pourrais faire appel au système des vacances européennes décrit ci-dessus.
      Pour plus d’informations, contacte nous !
      Répondre
  4. simon

    bonjour, je souhaiterai savoir comment obtenir mon visa pour le transmettre à mon employeur ici en Belgique. J’ai travaillé 10 mois en France l’année passée.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Simon,

      Nous ne comprenons pas ta question. De quel visa parles-tu? Quelle est la demande que tu veux faire à ton employeur? Parles-tu de l’attestation de vacances? Autre chose?

      Nous avons besoin de plus d’informations pour pouvoir te répondre.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  5. Marie

    Bonjour,

    J’ai eu un CIP de novembre 2018 à mai 2019, puis à partir de mai 2019 j’ai été embauché en CDI chez le même employeur. Je suis en congé maternité jusqu’au 27 mars, ai-je le droit à partir de fin mars à un congé parental ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,

      Pour savoir si tu as droit au congé parental à partir de mars, il faudrait savoir si tu travailles dans le  secteur public ou privé.

      En effet, si tu travailles dans le secteur privé, tu dois avoir été liée à ton employeur par  un contrat de travail pendant 12 mois (pas nécessairement consécutifs) au cours des 15 mois qui précèdent ta demande de congé parental à ton employeur. Si c’est le cas, tu ne pourras malheureusement pas en bénéficier avant mai 2020 puisque la CIP ne peut être prise en compté étant donné que ce type de contrat est considéré comme un stage.

      Par contre, si tu travailles dans un service public, tu pourrais peut être en bénéficier étant donné qu’il n’y a pas de conditions d’ancienneté.

      Nous te conseillons tout de même de consulter cette fiche pour obtenir plus de renseignement sur les conditions du congé parental : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t19#h2_2

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  6. CarodeM

    Bonjour ! J’ai commencé à travailler en tant qu’employé temps plein (5 jours/semaine) le 3/12/2019. J’ai donc eu droit à 2 jours de congé payé en 2020 (que j’ai déjà pris au mois de janvier 2020). Concernant les congés européens, j’ai donc droit à 5 jours payés à partir du mois d’avril 2020 (après la période d’amorçage de 3 mois : janvier février mars), + 1,6 jour par mois supplémentaire presté, c’est correct ? Merci pour votre aide !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour CarodeM,

      C’est bien correct. Sauf que tu dois déduire tes jours de congé payé déjà pris de tes 5 jours de congés européens disponibles à partir d’avril. Cela signifie qu’en avril tu as droit à 3 jours de congés européens (5-2) et non plus à 5 jours.
      Et pour la suite (donc à partir de mai), tu as droit à 1,6 jours de congé par mois.

      Bien à toi

      Répondre
  7. Chris

    Bonjour,

    J’ai travaillé 15ans au sein de la Défense. J’ai ,depuis janvier, commencé à travailler comme chimiste dans le civile. Ai je droit aux congés européen?

    Bien à vous.

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chris,

      Nous supposons que votre activité au sein de la Défense ne vous ouvre pas de droit à des vacances cette année. Dès lors, si vous travaillez maintenant dans le secteur privé, vous devriez bien pouvoir faire appel à des vacances européennes.

      Bien à vous

      Répondre
  8. chatravel

    Bonjour,

    Je désire savoir si je rentre dans les conditions requises pour bénéficier de vacances jeunes pour mon nouvel emploi en Belgique suite à mon parcours ci-dessous :

    (Belge de 26 ans, 27 ans en Juillet 2020)

    – Jai travaillé de Juillet 2018 à Janvier 2019 en Belgique.

    – Fin janvier 2019 je suis partie vivre et voyager au Canada jusqu’en Mai

    – De Juillet 2019 à aujourd’hui je travaille à Paris (les vacances que j’ai cumulées me seront donc payées)

    – Je commence un nouveau contrat en Belgique à partir du 4 Mars 2020

    D’avance merci pour votre retour et pour votre aide!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chatravel,

      A priori, tu ne pourras malheureusement pas bénéficier des vacances jeunes en 2020 puisque pour ce faire il faut :

      – avoir terminé (ou arrêté) tes études dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris);

      –  avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale (pour cette condition, il faudra vérifier que ta période de travail en Canada ou en France puisse être prise en compte).

      Par contre, tu pourras faire appel au système des vacances européennes après la période d’amorçage, soit à partir de juin 2020 (plus d’informations sur la fiche ci-dessus).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  9. meryem

    Bonjour,
    -c’est ma première année de travaille
    – j’ai été engagé en Janvier 2020  jusqu’a octobre pour un post temps plein – regime de 5jours/semaine
    -interimaire
    Ma question => Puis-je prétendre a des vacances européennes?/ ou des vacances jeune?
    Bien à vous
    Un grand merci pour votre retour

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Meryem,

      Nous avons déjà répondu à ta question (le 07/02/2020) sous les pseudonymes Mem et Mer sur cette même fiche.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  10. mem

    Bonjour,

    -c’est ma première année de travaille

    – j’ai été engagé en Janvier 2020 pour un post temps plein – regime de 5jours/semaine

    – J’aimerais quand même avoir droit a des congé même si cela était que d’une semaine

    Ma question => Puis-je prétendre a des vacances européennes?

    Bien à vous

    Un grand merci pour votre retour

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mem,

      Il est tout à fait possible que tu puisses prétendre à des vacances européennes cette année. Pour en bénéficier, tu devras juste travailler minimum 3 mois dans la même année civile.
      En travaillant toute cette année, tu pourrais cumuler des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines (20 jours de vacances).

      Comme il faut d’abord travailler 3 mois avant, à partir du 01/04/2020, tu ouvriras le droit à 1 semaine de vacances européennes. Après cette période d’amorçage, pour chaque mois de travail tu ouvriras le droit à 1,6 jours supplémentaires de congé (comme tu travailles 5 jours par semaine). Les vacances européennes sont un droit, mais tu n’es pas obligé d’utiliser tous les jours si tu ne le souhaites. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Mais comme pour les vacances ordinaires, tes jours de vacances devront être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2021.
      Tu trouveras plus d’explications sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
      1. Mem

        Bonjour,

        Merci beaucoup pour votre retour.

        comment dois-je faire ? Je ne sais pas qui contacter pour avoir droit au vacances

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Mem,

          Tout va dépendre de ton statut de travailleuse. Pour bénéficier des vacances européennes, si tu es employée, tu dois introduire ta demande auprès
          de ton employeur. Si tu es ouvrière, tu devras t’adresser à ta caisse de vacances annuelles.

          Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

          Répondre
          1. mem

            Bonjour,

            Je suis employée mais je suis engagé via un interim. C’est pour cela que je me demandais si je devais pas demander a l’interim ?

             

            merci

          2. Infor Jeunes Bruxelles

            Bonjour Mem,

            En tant que travailleuse intérimaire, ton employeur est l’intérim. Donc, c’est à lui que tu devras t’adresser.

            Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

          3. mem

            Bonjour,

             

            J’ai contacter l’interim mais on m’a dit d’attendre jusqu’a avril mais j’ai besoin de s’avoir avant pour cloturer mes vacances aupres du travaille.

             

            Est-ce que je devrais appeler ONVA ?

          4. Infor Jeunes Bruxelles

            Bonjour Mem,

            Comme nous te l’avons dit dans notre réponse du 07 février, les jours de vacances doivent être négociés avec ton employeur. Ici, si c’est le lieu où tu travailles qui te demande de les indiquer afin de faire son planning, tu peux dire quand tu prévois être en vacances malgré que tu ne puisses ouvrir le droit qu’à partir d’avril.

            Quant à l’ONVA, tu ne peux pas faire appel à cette caisse. Comme nous te l’avons expliqué dans notre réponse du 12 février, en tant qu’employée, tu devras t’adresser ton employeur. L’ONVA est une caisse de vacances uniquement pour ouvriers.

            Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  11. Momo

    Bonjour,

    1) J’ai été engagé mi-novembre 2019 à un poste salarié à temps plein (régime de 5 jours/semaine). J’ai donc droit à 3 jours de vacances ordinaires en 2020. Si j’ai bien compris, après janvier-février-mars 2020 (période d’amorçage), j’aurai droit à 2 jours supplémentaires. Ensuite, après avril-mai-juin, j’aurai droit à 4,8 jours supplémentaires. Cela signifie qu’en juillet, je pourrai prendre 9,8 jours de vacances (= 3 jours ordinaires + 2 jours européens post-amorçage + 4,8 autres jours européens). Est-ce correct ?

    2) En décembre, j’aurai encore droit à 9,6 jours (= 1,6 x 6 mois). Est-ce toujours correct ?

    3) Concernant l’année suivante (2021), j’aurai droit à 20 jours de vacances ordinaires payés par mon simple pécule, mais je n’aurai pas du tout droit à mon double pécule. Mon nombre de jours de vacances ordinaires ne sera pas impacté. Seul le montant de mon double pécule le sera. Est-ce bien cela ?

    Merci pour votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Momo,

      Avant tout, as-tu vérifié si tu remplis les conditions pour bénéficier des vacances jeunes? Elles sont plus intéressantes pour les jeunes venant de débuter une activité professionnelle. Tu trouveras plus d’informations sur ces vacances sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      Dans tous les cas, que tu prennes des vacances jeunes ou des vacances européennes, en plus de tes 3 jours de vacances ordinaires, tu pourras prendre jours de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances pour toute l’année 2020.

      Pour les vacances européennes, ton calcul n’est pas tout à fait bon. Les trois premiers mois de cette année (janvier, février et mars) t’ouvriront le droit à 1 semaine de vacances européennes. Et, après cette « période d’amorçage », pour chaque mois de travail tu devrais ouvrir le droit à 2 jours supplémentaires de congé si tu travaillais à régime de 6 jours par semaine. Mais comme tu travailles 5 jours par semaine tu ouvriras le droit à 1,6 jours de vacances supplémentaire par mois à partir du mois d’avril. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/
      Pour refaire le calcul, si tu travailles tu auras droit à:
      – jours de vacances ordinaires = 3 jours
      – période d’amorçage (janvier/février/mars) = une semaine = 5 jours
      – à partir d’avril = 1.6 jours x 9 = 14,4 jours
      Tu comptabiliseras alors 22,4 jours en 2020. Mais, comme tu travailles 5 jours par semaine et que tu ne peux avoir plus de 4 semaines de vacances au total, tu ne pourras malheureusement utiliser que 20 jours de vacances cette année.

      Mais attention, les jours de vacances européennes doivent être pris après que tu aies épuisé tes jours de vacances ordinaires.
      Et, comme pour les vacances ordinaires, malgré que les vacances européennes soient aussi un droit, les jours à prendre devront également être négociés avec ton employeur. Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2021. Donc, l’année prochaine tu auras bien droit à ton pécule de vacances. C’est sur le double pécule de vacances que sera retenu l’équivalent de la rémunération que tu auras reçue durant ta période de vacances européennes (17 jours si tu prenais tous les jours auxquels tu auras droit).

      En 2021, tu auras droit à 4 semaines de vacances ordinaires (20 jours) si tu travailles toute l’année 2020.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
      1. Momo

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse. Je pose encore une question pour voir si j’ai bien saisi:

        Travaillant à un régime de 5 jours/semaine,  je gagne 1,6 jours de vacances/mois à partir du mois d’avril (mois suivant ma période d’amorçage janvier-février-mars). Arrivé au mois de juillet, je ne pourrai pas prendre mes 20 jours de congé, étant donné que seulement 3 mois se seront écoulés depuis le mois d’avril. J’aurai droit à 3 jours de vacances ordinaires + les 5 jours issus de la période d’amorçage + les 4,8 jours obtenus depuis le mois d’avril = 12,8 jours. C’est bien cela ?

        Merci d’avance.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Momo,

          Tu ne peux malheureusement pas prendre les vacances européennes avant d’en ouvrir le droit. Les jours éventuellement cumulés doivent donc être pris au fur et à mesure et ce, après bien sûr avoir épuisé tes jours de vacances ordinaires.

          Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

          Répondre
  12. Mer

    Bonjour Madame Monsieur,

    J’ai lu votre article concernant les vacances ‘européennes’ et j’ai quelque question a vous posez. J’ai commencé a travailler en Janvier avec un contrat  de remplacement jusqu’a octobre. Sans oublier que c’est ma premiere année de travail.

    J’ai trouver ce travail via un interim alors je me demandais si j’aurais droit a des congé européenes?

     

    Puis-je prétendre a des vacances européennes?

    Un grand merci pour votre retour.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mer,

      Un travailleur intérimaire a également droit à des vacances européennes. Une fois ta période d’amorçage de trois mois, si tu travailles à temps plein (5jours/semaine), tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Ensuite, tu ouvriras ton droit à de nouveaux jours de congé au fur et à mesure de ton contrat (1,6 jour de congé par mois entier presté si tu travailles temps plein).

      N’hésite pas à en parler avec ton employeur.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  13. Carine

    Bonjour, mon fils aura 24 ans en mai 2020.

    Il a fait des études d’ingénieur.

    Il refait sa 5ème année pour juste faire et défendre son mémoire.

    Il ne va donc plus en cours mais est réinscrit pour son mémoire.

    Il travaille temps-plein donc depuis le 12 novembre 2019 comme

    employé. A-t-il droit à ces congés européens? Il a un doute étant donné qu’il n’a pas encore

    défendu son mémoire.

    Si oui, que doit-il faire comme démarches?

    Merci beaucoup.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Carine,

      A priori, votre fils pourra effectivement bénéficier des vacances européennes, mais ce à partir d’avril. En effet, la seule conditions pour pouvoir y prétendre est d’avoir travaillé au moins trois mois dans la même année civile, soit 2020.

      La condition de devoir terminer ses études est liée aux vacances jeunes (système plus avantageux pour les moins de 25 ans) puisque pour ce faire, il faut avoir terminé (ou arrêté) ses études en 2019. Il ne pourra  donc malheureusement pas y prétendre.

      Pour demander ses vacances européennes, votre fils n’aura pas de démarche particulière à effectuer. Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, il devra s’adresser à son employeur pour en faire la demande. En principe, comme il remplit la condition d’octroi, son employeur ne peut lui refuser. . Par contre, la période de ses vacances doit être négociée et pourrait éventuellement se voir refusée si par exemple son absence à cette période perturbe l’organisation du travail de l’entreprise.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  14. mumu

    Bonjour,

    J’ai travaillé du 07/05/2018 au 24/02/2019 – 1/2 T (dans un CPAS), ensuite du 25/02/2019 au 23/05/2019 – 3/5 T (dans une usine).

    Je suis demandeuse d’emploi du 24/05/2019 au 17/02/2020

    Je débute un contrat de travail en CDI dans une Société d’Ingénérie à partir du 18 février 2020 à 3/5 temps.

    Puis-je prétendre à des vacances européennes ?

    Grand merci pour votre retour.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mumu,

      En 2020, tu auras droit à des jours de congé légaux proportionnellement à ton activité professionnelle en 2019.  Tes employeurs précédant ont dû te remettre  une attestation de vacances indiquant le nombre de jours auxquels tu as droit en 2020.
      Tu peux compléter ces jours de congés légaux par des jours de vacances européennes.  Tu ne pourras prendre des jours de vacances européennes que lorsque tu auras épuisé tes jours de congé légaux.

      À la fin de la période d’amorçage de trois mois (c.-à-d. à partir du 18 mai 2020), tu as droit à une semaine de congé européens. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
      Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.
      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

      Mais en ayant travaillé presque toute l’année 2019 à 3/5, tu n’auras pratiquement pas droit à des congés européens.  En effet, tu auras déjà presque 4 semaines de vacances ordinaires.  Cependant, pour compléter ces 4 semaines de vacances et arriver à 4 semaines effectives, tu pourras probablement prendre quelques heures de vacances européennes en fin d’année 2020. Tu peux en discuter avec ton employeur (et le secrétariat social).

      Bien à toi

      Répondre
      1. mumu

        Il s’agit ici d’un complément d’information :

        Vous mentionnez que j’ai travaillé presque toute l’année 2019, je précise que je n’ai travaillé que 5 mois.

        L’attestation de vacances a été remise à la CAPAC et il me restait  7 jours à prendre que j’ai inscrits sur ma carte bleue CAPAC

        Je les ai renseignés du mois d’octobre à décembre 2019 et ils ont été déduits.

        Merci et bien à vous.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Mumu,

           En 2019, tu as pris les jours de congés auxquels tu avais droit proportionnellement à ton activité professionnelle en 2018.  Cela veut dire que les jours de congés que tu as pris quand tu étais au chômage étaient des jours de congés relatif à ton activité professionnelle de 2018.

          En 2020, tu prendras les congés auxquels tu as droit proportionnellement à ton activité professionnelle en 2019.

           Ton employeur a donc dû te remettre une attestation de vacances pour le solde de tes congés en 2019 et pour tes congés à prendre en 2020.  L’attestation de congé 2019 doit être remise à ton nouvel employeur.

          Tu auras donc bien bien droit à des vacances européennes pour arriver à un total de 3 semaines et demi de vacances en 2020 (pas 4 semaines puisque tu n’a pas travaillé en janvier ni début février).

          Bien à toi

          Répondre
  15. sarah

    Bonjour,

    je suis rentrée chez mon employeur mi septembre 2019 suite à une période de chômage, j’ai cotisé 6 jours de congés légaux. j’aurais donc droit à des congés européens une fois c’est 6 jours épuisés. Je suis enceinte de 3 mois et donc je serais en congé maternité de fin juillet à début novembre. Est ce que le congé maternité est assimilé dans le calcul des congés européens?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sarah,

      Ta période de congé maternité sera considérée comme période de travail car ton contrat de travail courra pendant ce temps. Donc, elle sera effectivement assimilée pour calculer le nombre de jours de vacances européennes auxquels tu auras droit cette année.

      Ta période de travail de 2019 t’ayant ouvert le droit à 6 jours de congés, si tu le souhaites, tu pourras y ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir 4 semaines au total.
      Mais comme pour les vacances ordinaires, malgré que les vacances européennes soient aussi un droit, les jours à prendre devront également être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2021. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  16. pauline.ma

    Bonjour,

    Est-ce que le contrat de travaille l’année précédente peut être un contrat étudiant ou bien il doit s’agir d’un contrat de travailleur salarié ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pauline.ma,

      Ta question n’est pas très claire.
      Mais sache que pour bénéficier des vacances européennes en 2020, il ne faut pas avoir nécessairement travaillé en 2019. C’est pour ouvrir le droit à des vacances ordinaires (congés payés/légaux) une année qu’il faut avoir travaillé l’année précédente. Et, le nombre de jours auxquels on ouvre le droit est proportionnel à la période de travail salarié; le contrat d’occupation d’étudiant ne donnant pas le droit.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  17. Marie

    Bonjour,

    J’ai été diplômée en septembre 2018. J’ai trouvé un boulot en PFI dès début novembre 2018 jusque fin mars 2019. Depuis fin mars 2019, je suis en CDI dans la même boîte. Comme avec le PFI, j’ai gardé un statut de demandeuse d’emploi jusque fin mars, je n’ai pas eu droit à des congés européens l’année dernière vu que je n’avais pas travaillé au moins un moins dans le courant de l’année 2018 (statut de demandeuse d’emploi malgré le travail sous PFI). Je sais que cette année, j’aurai droit à 15 jours de congés, mais je me demandais si je pouvais également bénéficier de congés européens pour compléter mes congés (vu que je n’ai pas droit à tous mes congés). J’entre dans les conditions imposées : j’ai 24 ans (j’aurai 25 au mois de novembre), j’ai terminé mes études et j’ai travaillé plus d’un mois l’année dernière. Néanmoins, j’ai terminé mes études en 2018, et non en 2019. Est-ce que j’y ai droit quand même ?

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Marie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,

      Il nous semble que tu confonds vacances jeunes et vacances européennes.
      En effet, c’est pour bénéficier des vacances jeunes en 2020 qu’il faut remplir simultanément ces trois conditions, à savoir: avoir moins de 25 ans en décembre 2019, avoir travaillé minimum 13 jours pendant au moins 1 mois en 2019 et avoir terminé ses études (ou formation) en 2019. Donc, tu aurais peut-être pu ouvrir le droit en 2019, mais comme tu as fini tes études courant 2018, tu ne pourras malheureusement plus y prétendre. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      Mais, pour cette année, tu ouvres le droit aux vacances européennes. Ta période de travail de 2019 t’ayant ouvert le droit à 15 jours de vacances ordinaires cette année, si tu le souhaites, tu peux ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines de vacances cette année. Pour en bénéficier, tu devras juste travailler minimum 3 mois en 2020; donc à partir du 1/04, tu ouvriras le droit à 1 semaine de vacances européennes. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Et, comme pour les vacances ordinaires, les jours à prendre devront également être négociés avec ton employeur. Et attention, ils doivent être pris après que tu aies épuisé tes jours de vacances ordinaires.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2021.

      Pour d’autres questions n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  18. Jsss

    Bonjour,

    Jai une question par rapport au vacances annuel. Je suis salarié ouvrier sachant que c’est ma première année de travail je voudrais savoir si les 20 jours de congés qui n’ont pas été pris vont être rémunérer. De plus comme il s’agit de ma première année de travail je n’ai pas droit à c’est congé et je voudrais savoir si mon employeur me les paye ou si c’est ma mutuel qui me les paye car je suis en écartement de grossesse pour le moment.

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jsss,

      Nous supposons que tu parles des 20 jours de vacances européennes.
      Dans ta situation, si tu prends des vacances européennes, c’est ton salaire habituel qui te sera payé et ce, par ton employeur.
      Et, comme tu ne peux pas être en vacances pendant ton écartement, tu ne seras jamais indemnisée par ta mutuelle pour cette période.

      Mais attention, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétaire social s’il en a un ) car la rémunération que tu recevras pendant cette période devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2021.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  19. Ich

    Bonjour,

    Je travaille en CDI dans le secteur privé depuis mi-juin 2019. En plus des 20 jours de congés légaux, nous avons droit à 12 jours de RTT.

    Je travaillais précédemment dans le secteur public.

    Pourriez-vous me dire à quel nombre de congés j’aurai droit en 2020 ?

    Un grand merci !

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ich,

      En ce qui concerne les jours de congé légaux, la législation portant les congés dans le secteur public et celle portant sur le secteur privé ne sont pas les mêmes. Tes jours de travail prestés dans le secteur public en 2019 ne te permettent dès lors pas d’ouvrir un droit à des jours de congé dans le privé en 2020. Par contre, ta période de travail entre mi-juin 2019 et le 31 décembre 2019, a quant à elle bien permis l’ouverture du droit à des jours de congé légaux pour 2020. Il faut compter environ 1,6 jours de congé par mois entier presté. Tu auras donc droit à environ 10 jours de congé payés pour 2020 (pour le calcul précis, n’hésite pas à t’adresser à ton employeur, aux ressources humaines ou au secrétariat social directement).

      Tu pourras compléter ces 10 jours de congé légaux par des jours de vacances européennes. Ainsi, si tu fais appel aux vacances européennes, tu pourrais obtenir environ 10 jours de congé légaux + environ 10 jours de vacances européennes (si tu es à temps plein) + 12 jours RTT.

      Les congé RTT ne sont en effet pas à prendre en compte en ce qui concerne les vacances européennes comme il s’agit de jours de récupération de temps de travail que tu prestes au-delà de la limite de temps de travail en Belgique. La réglementation en ce qui concerne ces jours RTT doit se trouver soit dans la convention collective de travail de ton secteur, soit dans le règlement de travail.

      A noter que si tu prends des jours de vacances européennes, l’équivalent du nombre de jours que tu prendras sera déduit de ton double pécule de vacances de 2021. C’est donc le travailleur qui autofinance en avance ses jours de congé.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  20. Thibault

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler en avril 2019, j’ai donc droit à 15 jours de congés légaux en 2020. Cependant, l’entreprise offre 5 jours de congés extra légaux. Puis-je quand-même compléter mes congés légaux avec 5 jours de congés européens ? Si oui, à partir de quand puis-je prendre ces 5 jours de congés européens?

    Merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Thibault,

      Oui, si tu le souhaites, tu peux ajouter à tes 15 jours de vacances ordinaires, des jours de vacances européennes de sorte à avoir 4 semaines au total cette année et ce, malgré que tu aies 5 jours de congés extra-légaux.
      Mais, sache que tu ne pourras prendre des vacances européennes qu’à partir du mois d’octobre.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  21. radjaa

    Bonjour,

    je travaille à temps plein depuis le 23 septembre 2019 dans une nouvelle asbl en tant qu’assistante sociale.

    Avant cela, je travaillais dans un CPAS à 4/5 e. Par conséquent, j’ai droit à 13 jours de congé seulement en 2020.

    Après épuisement des 13 jours de congés légaux, puis-je bénéficier des congés supplémentaires?

     

    Merci d’avance,

    Radjaa

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Radjaa,

      Oui, si tu le souhaites, tu peux ajouter à tes jours de vacances ordinaires des vacances européennes de sorte à avoir 4 semaines au total cette année. Donc, tu pourras effectivement prendre des jours de vacances européennes après avoir utilisé tous tes congés légaux mais, malheureusement pas avant le mois d’octobre. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  22. Thomas

    Bonjour,

    Je viens de rentrer d’un an de travail aux Pays-Bas (Du 15 octobre 2018 au 15 octobre 2019).

    J’ai recommencé à travailler ici en Belgique le 6 novembre. Est-ce que j’ai droit à des congés payés en 2020?

     

    Merci d’avance pour votre aide,

     

    Bien à vous,

     

    Thomas P******

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Thomas,

      Ta période de travail de 2019 t’ouvrira le droit à quelques à jours de vacances ordinaires en 2020 ( en principe ton employeur te donnera le décompte de tes congés en début d’année). A priori tu devrais bénéficier de +- 4 jours de congés ordinaires. A Ces jours, si tu le souhaites, tu peux ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines toute l’année. Le nombre de jours dépendra de ton régime de travail.

      Comme il faut d’abord travailler 3 mois avant, donc à partir 01/04/2020, tu ouvriras le droit à 1 semaine de vacances européennes. Après cette période d’amorçage, pour chaque mois de travail tu ouvriras le droit à 2 jours supplémentaires de congé; à raison de 6 jours de travail par semaine. Si tu travailles moins, tu auras droit à des jours proportionnellement à ton régime de travail.

      Mais comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car si tu prends des vacances européennes cette année, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2021.

      Tu trouveras plus d’explications sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  23. Cédric

    Bonjour,

    Je vais commencer à travailler pour la première fois à partir du 6 janvier 2020 pour un CDD qui s’arrêtera le 30 septembre 2020, à concurrence de 5 jours/semaine.

    Si je comprends bien ce qui est écrit dans l’article, j’aurai droit à 5 jours de congés européens à partir du 6 avril 2020?

    Si oui, puis-je prendre ces congés pendant mon CDD, par exemple en juillet? ou dois-je attendre la fin de mon contrat à durée déterminée?

    Dernière question, si tout le reste est juste, à partir du 6 avril 2020, j’obtiens 1,6 jours de congé par mois de travail, soit 8 jours (du 6 avril au 6 septembre) ? et quid des derniers jours de travail de mon CDD (du 7 septembre au 30 septembre)?

    Merci d’avance pour les réponses

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cédric,

      Tu as en effet bien compris ce qui était indiqué sur la fiche.

      En commençant à travailler le 6 janvier 2020, ta période d’amorçage se terminera le 6 avril 2020. Tu auras alors 5 jours de congé. Ensuite pour chaque mois entier de prester, tu obtiens 1,6 jours en plus. Tu peux bien entendu prendre ces jours de congé pendant ta période de contrat, c’est le but des congés européens : obtenir des jours de congé pendant une période de travail. Tu pourras prendre les 5 jours quand tu le souhaites dès avril 2020. Si tu envisages de prendre des vacances en juillet et que tu n’as pas encore pris tes 5 jours, tu auras alors 5 + 2×1,6 jours de congé soit 8,2 jours de congé début juillet.

      A noter donc que c’est toi qui autofinancera ces jours de vacances. Cela signifie que l’équivalent du montant de tes jours de congé européens sera déduit de ton double pécule de vacances de 2021 (vers juin, les travailleurs qui ont travaillé l’année précédente bénéficient d’un double pécule de vacances dont le montant dépend du nombre de jour travaillés).

      En ce qui concerner tes derniers jours de travail, ceux-ci ne t’ouvriront pas de droit aux congé européens. Par contre, en travaillent en 2020, tu ouvres ton droit à ton simple pécule de vacances, c’est-à-dire aux congés légaux (= congés payés) pour l’année suivante. Un travailleur qui travaille à temps plein (5 jours/semaine) une année complète, ouvre son droit à 20 jours de congé pour l’année suivante. En travaillant à temps plein de janvier à septembre, tu ouvriras ainsi un droit à environ 14 jours de vacances pour 2021. A noter que si tu changes d’employeur, l’équivalent de ces 14 jours te sera payé dans ton « pécule de sortie ».

      En résumé, il faut bien distinguer le simple pécule de vacance qui correspond en fait au nombre de jours de congé légaux auquel le travailleur ouvre un droit pour l’année suivante (les congés européens n’ont aucun impact sur ceux-ci) et le double pécule de vacances qui est une somme d’argent que les travailleurs reçoivent aux alentours de juin l’année suivante (dans ce cas cette somme sera moins élevées dans ton cas car tu auras déjà utilisé une partie pour autofinancer tes vacances de 2020).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  24. Lisa

    Bonjour,

    J’ ai terminé mes études en juin 2019 ( c’était une reprise d’étude, j’ ai la trentaine). J’ ai commencé un emploi à mi-temps salarié ( CDI)  au mois d’ octobre 2019. et je complete de temps en temps en faisant des missions d’interim le week-end et jours feriés.  Je souhaiterais savoir s’ il m’ est possible de demander 2  jours  ( 1  jour au mois de janvier et un autre fin février . pour pouvoir  participer à des formation  en lien avec ma pratique )

    Aussi, je souhaiterais connaitre les conditions permettant d’obtenir les congés européens Je vous remercie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lisa,

      Ta période de travail de cette année t’ouvrira le droit à quelques jours de vacances ordinaires l’année prochaine. Le nombre de jours de vacances dépend toujours de la période exacte de travail et du régime de travail. Comme tu travailles à mi-temps, si par exemple ton contrat a débuté le premier le 1er octobre et que tu travailles 3 jours par semaine, tu devrais ouvrir le droit à 1 semaine de vacances ordinaires en 2020 (dont 3 jours par semaine).
      Quant à ta question à savoir si tu peux avoir des vacances en janvier et février, nous ne pouvons malheureusement pas y répondre. Car, malgré que les vacances soient un droit, les jours doivent toujours être négociés avec l’employeur.

      A ces jours de vacances ordinaires, si tu le souhaites, tu peux ajouter des jours de vacances européennes en 2020. Pour en bénéficier, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile. Et, les jours de vacances éventuellement cumulés doivent être pris au cours de cette même année de sorte à avoir un total de 4 semaines..

      Donc, à partir du 1/04/2020 tu ouvriras le droit à 1 semaine de vacances européennes. Le principe est qu’après cette période d’amorçage, pour chaque mois de travail le travailleur ouvre le droit à 2 jours supplémentaires de congé; à raison de 6 jours de travail par semaine. Mais comme tu travailles moins, tu auras droit à des jours proportionnellement à ton régime de travail. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Et, comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront également être négociés avec ton employeur. Et attention, ils doivent être pris après que tu aies épuisé tes jours de vacances ordinaires.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2021.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  25. Jessie

    Bonjour,

    Je travaille à temps partiel (1h par jour 7/7) depuis le mois d’octobre, mon contrat se termine fin décembre. En même temps j’ai effectué un stage dans une entreprise dans la même période et j’ai réussi à avoir un cdd. Ai je droit à des vacances européennes le mois de janvier 2020 ? MERCI

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jessie,

      Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, tu pourras faire appel aux vacances supplémentaires si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ces trois mois peuvent avoir été prestés chez un ou plusieurs employeurs. Ils ne doivent pas forcément avoir été prestés de manière continue. Le type de contrat n’a pas d’importance. Cette période de trois mois minimum est appelée « période d’amorçage ».

      Dès lors, il faudra malheureusement que tu travailles à nouveau 3 mois en 2020 (période d’amorçage de 3 mois de travail dans la même année civile) pour pouvoir faire appel aux vacances européennes en 2020.

      À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

       A priori, ta période de travail de 2019 t’ouvrira le droit à un certain nombre d’heures de vacances ordinaires en 2020 (en principe ton employeur te donnera le décompte de tes congés en début d’année). Donc si tu as des congés ordinaires tu pourrais les prendre dès le mois de janvier, par contre pour les vacances européennes tu devras attendre le mois d’avril 2020. ASache que pour l’année 2020 tu ne pourras pas obtenir plus de 4 semaines de vacances (ordinaires et européennes).

       Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  26. Gilles

    Bonjour,

    J’ai 26 ans, diplomé en septembre, j’ai commencé à travailler le premier octobre 2019 à temps plein dans un PME.

    J’aurais aimé savoir si j’avais droit à des congés en 2019 ?

    Et comment s’applique les congés européens en 2020 (si j’en ai droit) ?

    Merci,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Gilles,
      Si tu n’as pas travaillé l’année précédente (le travail étudiant se situant dans le quota de 475h annuel et donc avec paiement de cotisations sociales réduites n’ouvre pas de droit aux vacances), tu n’auras malheureusement pas droit à des congés payés en 2019.
      Concernant les vacances européennes, comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, tu pourras faire appel aux vacances supplémentaires si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ces trois mois peuvent avoir été prestés chez un ou plusieurs employeurs. Ils ne doivent pas forcément avoir été prestés de manière continue. Le type de contrat n’a pas d’importance. Cette période de trois mois minimum est appelée « période d’amorçage ».
      Dès lors, il faudra malheureusement que tu travailles à nouveau 3 mois en 2020 (période d’amorçage de 3 mois de travail dans la même année civile) pour pouvoir faire appel aux vacances européennes en 2020.
      À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
      Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.
      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  27. Kathan

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler le 9 septembre 2019 après avoir obtenu mon diplome. J’ai donc droit à 5 jours de congés européens pour mon mois de décembre.

    Par ailleurs j’ai également droit aux congés jeune en 2020.

    Est ce que je peux bénéficier des deux ? Donc avoir et mes congés européens en 2019 et mes congés jeunes en 2020

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kathan,

      Si tu réponds aux conditions pour ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2020, tu peux tout à fait en bénéficier et ce même si tu as déjà pris des jours de vacances européennes en 2019.

      Les conditions pour les vacances jeunes sont :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019;
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes». Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra parfois être prise en compte.

      Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche-ci : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      Par contre il ne sera bien entendu pas possible de cumuler vacances jeunes et vacances européennes en 2020 étant donné que les jours de vacances européennes permettent de compléter les jours de congé légaux de manière à obtenir 4 semaines de vacances sur l’année. Si tu ouvres un droit aux vacances jeunes, tu bénéficieras dès lors déjà de tes 4 semaines (les jours de vacances jeunes venant compléter les jours de congés légaux que tu as ouverts en travaillant 4 mois en 2019 de sorte que tu obtiennes un total de 4 semaines sur l’année).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  28. Mariam

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler début septembre 2019 en CDI, je n’ai pas droit aux vacances jeunes mais je pense répondre aux critères des congés européens. Combien de jours de vacances puis-je espérer obtenir pour 2020 ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mariam,

      Pour bénéficier des vacances européennes, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile. Et, les jours de vacances éventuellement cumulés doivent être pris au cours de la même année. Donc, en fonction de la date exacte du début de ton contrat, tu pourrais peut-être prétendre à quelques jours de vacances européennes cette année.

      Ta période de travail de 2019 t’ouvrira le droit à quelques à jours de vacances ordinaires en 2020 ( en principe ton employeur te donnera le décompte de tes congés en début d’année). A Ces jours, si tu le souhaites, tu peux ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines toute l’année. Le nombre de jours dépendra de ton régime de travail.

      Comme il faut d’abord travailler 3 mois avant, à partir du 01/04/2020, tu ouvriras le droit à 1 semaine de vacances européennes. Après cette période d’amorçage, pour chaque mois de travail tu ouvriras le droit à 2 jours supplémentaires de congé; à raison de 6 jours de travail par semaine. Si tu travailles moins, tu auras droit à des jours proportionnellement à ton régime de travail. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Mais comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car si tu prends des vacances européennes cette année, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020 et, si en prends en 2020, ce sera récupéré sur ton double pécule de vacances en 2012.
      Tu trouveras plus d’explications sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  29. Hélène

    Bonjour,

    Si j’ai commencé à travailler le 8 novembre 2018, ai-je droit à des congés européens ?

    Merci,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Hélène,

      Ta période de travailler de 2018 a dû t’ouvrir le droit à quelques  jours de vacances ordinaire. à Ces jours, si tu le souhaites, tu peux ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines en 2019.
      Mais comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car si tu prends des vacances européennes cette année, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020.
      Tu trouveras plus d’explications sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  30. Valentina

    J’ai arrêté mes études en 2017,j’ai travaillé dudecembre2018-fevrier2019 et puis du may2019et je travaille toujours.Est ce que j’ai le droit aux congé jeunes cette année,combien des jours?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Valentina,

      Malheureusement, tu ne pourras pas avoir droit aux vacances jeunes car il aurait terminer/arrêter tes étude en 2018 (et avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018) pour être dans les conditions des vacances jeunes et pouvoir utiliser ce système en 2019.

      Par contre, depuis juillet, tu peux faire appel au système de vacances européennes pour compléter tes jours de vacances annuelles auxquelles tu as ouvert le droit en travaillant en décembre 2018 (soit 1,6 jours si tu travaillais 5 jours/semaine; soit 2 jours si tu travaillais dans un régime de 6 jours/semaines) et arriver à 4 semaines de vacances. Tu trouveras l’explication complète du système des vacances européennes sur le fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

      Répondre
  31. Chantal

    Bonjour,

    N’ayant pas droit à des jours de congés légaux car je n’ai pas travaillé l’an passé, je suis dans les conditions pour obtenir des congés européens. J’ai droit à 10 jours à prendre avant le 31/12/2019. Si je prends mes 10 jours avant le 31/12/2019, aurais-je droit à des congés payé légaux en 2020?  Où suis-je de nouveau repartie pour une année sans congé légaux?

    Je vous remercie d’avance.

    Cordialement,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chantal,

      Le fait que tu prennes des congés européens cette année n’aura aucun impact sur le bénéfice de tes congés payés légaux l’année prochaine. En 2020, tu ouvriras le droit à des jours de congés légaux proportionnellement à ta période de travail de 2019.

      Si tu n’as pas travaillé toute l’année 2019, aux jours de congés légaux auxquels tu auras droit en 2020, tu pourras ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines; si tu le souhaites. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Sache que tu recevras ton salaire habituel pour toutes tes périodes de vacances (européennes et/ou légales); que ce soit pour cette année ou pour l’année prochaine. Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant ta période de congé européennes en 2019 devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020 et, celle de 2020 (si tu en prends l’année prochaine) devra être récupérée en 2021.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  32. Hélène

    Bonjour,

    je passe du statut indépendante a statut employé est-ce que j’ai droit au congé européen ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Hélène,

      Tu auras bien  droit aux vacances européennes dès 2020.  Tu pourrais commencer à y prétendre à partir du moment où tu auras presté 3 mois dans l’année civile  (2020) (période d’amorçage), c’est-à-dire à partir d’avril 2020. A la fin de cette période d’amorçage, tu ouvres théoriquement le droit à une semaine de congé (le nombre de jours dépend du régime de travail que tu auras).

      En travaillant en 2019 sous statut employé,  tu auras déjà ouvert le droit à un certain nombre de jours de vacances annuelles (+- 4 si ton contrat à débuté en novembre), ces jours seront déduits de la semaine de congé à laquelle tu auras droit après la période d’amorçage (car les vacances européennes servent à compléter le nombre de jours de congés légaux que tu t’es constitué suite à ton exercice en 2019, pour pouvoir parvenir à 4 semaines de congés au total)

      Par contre, après cette période d’amorçage, tu auras droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectué si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  33. lola

    Bonjour,

    Je travaille suite à mes études depuis le 1 er avril 2019, à mi-temps 24h par semaine, et le 1er septembre 2019 j’ai augmenté mon temps de travail à un 4/5, 32h par semaine.

    à combien de jours de vacances européennes ai-je droit cette année 2019, en étant payée, et à combien de jours de vacances ordinaires et de vacances européennes aurai-je droit l’année 2020?

    D’avance, je vous remercie pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lola,

      Nous te conseillons de vérifier d’abord, si tu n’aurais pas droit à des vacances jeunes car elles peuvent être plus avantageuses. Tu trouveras plus d’informations sur ces vancaces sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      Quant aux vacances européennes, pour en bénéficier, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile et, pouvoir utiliser les jours éventuellement cumulés dans la même année. Comme ton contrat a débuté le 01/04/2019, depuis le 02/07/2019, tu as ouvert le droit à une semaine de vacances européennes. Le nombre de jours dépendant toujours du régime de travail au moment de prendre les prendre, cela te fera 4 jours, comme tu travailles à 4/5.

      Et, après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu devais ouvrir le droit à 2 jours supplémentaires de congé. Mais comme tu travailles moins, tu auras droit à des vacances proportionnellement à ton régime. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.
      Comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020.

      Et, en 2020, tu devrais ouvrir le droit à un peu plus de 2 semaines de vacances ordinaires sur la base de ta période de travail de 2019 (ton employeur devra te donner « ta feuille de congé » en début d’année 2020), un décompte de tes congés ordinaires 2020). A ces jours de vacances ordinaires, tu pourras si tu le souhaites, ajouter des jours de vacances européennes de sorte à avoir un total de 4 semaines en 2020. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.
      Durant les 4 semaines, ton nombre de jours de vacances va dépendre à tes jours effectifs de travail par semaine.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  34. Natacha

    Bonjour,

    J’aurais aimé savoir si j’ai droit aux vacances européennes, je vous explique ma situation.

    Je travaille depuis le 25/07/2019 en régime temps plein et contrat de remplacement.

    Durant l’année 2018, je n’ai pas travaillé, j’ai voyagé. Je suis partie du 1/01/2018 jusqu’au 14/06/2019 à l’étranger. Depuis le 25/07/2019, j’ai commencé à travailler en temps plein et en contrat de remplacement. J’aurais aimé prendre des congés ( 2 dernières semaines de décembre) pour les fêtes de fin d’année. Au vu de ma situation, pensez-vous que j’aurais droit aux vacances européennes?

     

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Natacha,

      Comme tu peux le lire dans le texte ci-dessus, tu as droit aux vacances européennes en 2019.  À la fin de la période d’amorçage de trois mois(c.-à-d. à partir du 25 octobre), tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).

      Ton employeur pourra t’informer sur le nombre de vacances européennes auxquels tu as droit en 2019.

      Tu pourrais, éventuellement, compléter ces jours de vacances européennes par des congés sans solde pour pouvoir prendre des vacances à Noël.

      En 2020, tu pourras compléter tes jours de congés légaux par des jours de vacances européennes.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre

  35. Laura

    Bonjour,

    Je suis diplomée depuis juin, j’ai commencé à travailler mi-septembre en CDI. N’ayant pas droit à des congés cette année je me demandais si j’avais droit aux congés européens ? Je souhaiterais prendre 5 jours début mars.

     

    D’avance merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laura,

      Comme tu peux le lire dans le texte ci-dessus, tu as droit aux vacances européennes en 2020.  À la fin de la période d’amorçage de trois mois(c.-à-d. à partir de mi-décembre), tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Dans ta situation tu pourrais peut-être également ouvrir un droit à des vacances jeune qui sera plus avantageux pour toi.
      Tu trouveras les conditions pour bénéficier de ce type de vacance sur la page suivante.
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  36. Pierre

    Bonsoir,

    Je viens d’être diplômé (septembre 2019) et ai moins de 25 ans. J’ai entamé une thèse de doctorat en septembre. Durant le mois de septembre, j’ai été engagé comme assistant de recherche par l’université (donc considéré comme employé de l’université, j’ai presté tous les jours ouvrables).

    Depuis le 01/10, je continue ma thèse dans le même service (en pratique, mon job n’a pas changé) mais je suis financé par une bourse (traité différemment d’un salaire !) externe à mon université (bourse FNRS). Ai-je droit à des congés payés pour 2019 ? Si oui à quel prorata ? Qu’en est-il pour l’an prochain ?

     

    Merci !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pierre,

      Puisque tu n’as pas travaillé comme salarié en 2018, tu n’as malheureusement pas droit à des congés annuels. En effet, l’exercice de l’année précédente te permet d’ouvrir le droit à un certain nombre de jours de congé en fonction de ton régime de travail. Par exemple, une personne qui aurait travaillé à temps-plein toute l’année 2019 en régime 5 jours par semaine, ouvre le droit à 20 jours de congé en 2020.

      Il semble également peu probable que tu puisses ouvrir un droit à des vacances européennes, puisque pour se faire il faut travailler sous contrat classique au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ton contrat financé par le FRNS ne peut malheureusement pas être prise en compte.

      Par contre, le fait d’être financé par cette bourse te donne droit à un certain nombre de congé.

      Nous te conseillons donc de prendre contact avec eux et de leur poser la question (car cela dépend parfois du type de bourse que tu perçois). Tu trouveras leurs coordonnées sur https://www.frs-fnrs.be/fr/le-fnrs/contacts

      Pour l’année prochaine, si tu travailles toujours sous un contrat financé par ta bourse, il faudra prendre contact avec le FNRS pour savoir ce qu’il en est de ta possibilité de prendre congé car ce type de contrat est soumis à des dispositions particulières.

      Si ton contrat n’est plus financé par la bourse, tu pourras prétendre à quelques  jours de vacances annuelles puisque tu as travaillé comme salarié sans financement de bourse (en effet le travail effectué en 2019 sous la bourse FNRS ne te pas permettra pas de cotiser pour des vacances annuelles).  C’est une information dont tu dois en principe disposer sur l’attestation de vacances que tu as du recevoir à la fin de ton précédent contrat ou que tu peux obtenir en contant le service RH de l’université auprès de laquelle tu travailles.

      Ensuite, il te sera peut être possible de compléter ce nombre de jours par des vacances jeunes afin de pouvoir prétendre à tes 4 semaines de congés annuels obligatoires).  Pour ce faire, il faudrait savoir si tu as toujours moins de 25 ans au 31 décembre 2019, que tu as été lié à un ou plusieurs contrat(s)  de travail comme salarié pendant une période minimale d’un mois (en 2019) et que tu as au moins travaillé 13 jours au cours de ce contrat de minimum un mois.  Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

      Si ce n’est pas le cas, tu pourrais compléter le nombre de jours de vacances annuelles en faisant appel au système des vacances européennes expliqué sur la fiche ci-dessus (et ce après avoir effectué les 3 mois de travail au cours de l’année civile).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  37. Martin

    Bonsoir,
    Je viens de commencer pour la première fois une activité en intérimaire depuis le 26 septembre 2019. Je suis un nouveau diplôme du mois de septembre et je suis né le 8 avril 1995 (24 ans).

    Je suis un contrat d’intérim pour 6 mois et si tu se passes correctement,je signerais un CDI.
    Durant ces 6 mois l’interim me donne un congé de 5 jours.

     

    Est ce que je peux opter pour des congés européen en 2020?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Martin,

      Oui, tu pourrais tout a fait demander les vacances européennes en 2020. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.
      Dans ta situation, les vacances jeunes seraient plus intéressantes pour toi. Comme tu auras terminé tes études en 2019, auras travaillé au moins 13 jours en un seul mois en 2019 et n’auras pas atteint l’âge de 25 ans au 31/12/2019, tu rempliras les conditions pour bénéficier des vacances jeunes en 2020. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour ouvrir le droit à ces vacances jeunes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/ ainsi que sur cette fiche-info du SPF Emploi: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=5118#AutoAncher1

      Ta période de travail 2019 ne t’ouvrira droit qu’à une semaine de vacances ordinaires. A cette semaine, si tu le souhaites, tu pourras ajouter des jours de vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances au total en 2020. Tu ne pourras prendre tes jours de vacances jeunes que pendant une occupation salariée et après avoir épuisé tes vacances ordinaires. Le nombre de jours de vacances auquel tu auras par semaine dépendra de ton régime de travail actuel.

      Tu devras faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC ou de ton syndicat. Tu devras le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  38. jessica

    Bonjour,

    J’ai travailler 10 ans dans le secteur public le 28/12/2018 je reçoit un C4 avec un préavis courant jusqu’au 11/07/2019.  Le 12/07/2019 je suis admise au bénéfice d’allocation de chômage

    le 05/08/2019 je signe un cdd de 10 mois toujours dans le secteur public, ai-je droit au congé européens?

     

    Merci de votre réponse

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jessica,

      Ta période de travail de 2018 a dû t’ouvrir le droit à des jours de vacances ordinaires (congés payés) cette année. A ces jours, si tu le souhaites, tu peux ajouter des jours de vacances européennes, de sorte à avoir maximum de 20 jours de congés au total cette année.

      Pour bénéficier des vacances européennes, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile. Cette occupation de trois te donne droit à une semaine de vacances jeunes.
      Et, après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail ouvre le droit à 2 jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours).
      Comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car si tu prends des vacances européennes cette année, la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020.
      Tu trouveras plus d’explications sur les vacances européennes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  39. luisa

    Bonjour,

    j’ai 25 ans  et j’ai signé un contrat première emploie le 1 juillet 2019 pour un cdd de 6 mois (jusqu’as fin décembre). J’ai 12 jours de congés payés. Puis-je avoir droit à des congés européens en plus? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour  Luisa,

      Nous supposons que tu n’as pas travaillé en 2018.

      Pour cette année (2019),  si tu es engagée dans le secteur privé, tu n’as, en principe, droit à aucun jours de congés légaux, car ces congés dépendent de ton activité salarié en 2018 (comme par exemple: si tu avais travaillé 1 mois en 2018 tu aurais eu droit à 2 jours de congés légaux en 2019). Dès lors, tes jours de congés payés (12 jours) accumulés en 2019, ne pourront en principe être pris qu’en 2020.

      Par contre, tu peux bénéficier des congés européens car, il faut avoir travaillé au moins 3 mois sur l’année civile en cours et ne pas avoir droit à l’ensemble de ses congés légaux, ce qui a priori semble ton cas, ton contrat ayant commencé en juillet 2019 te permet de bénéficier de cet avantage.

      Après 3 mois de prestation (à partir d’octobre 2019)  tu as droit à une semaine de vacances (soit 5 jours de congé dans un régime à temps plein en 5 jours/semaine). Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine). Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Sache que pendant les vacances européennes, tu continues à recevoir ta rémunération habituelle (sous forme de simple pécule). L’année suivante, au moment de recevoir normalement ton double pécule de vacances, on déduira de ce double pécule la rémunération que tu as reçue pendant tes vacances européennes. Prendre des vacances européennes signifie donc que tu reçois à l’avance le supplément que représente le double pécule de vacances. Mais on ne touchera jamais à ton simple pécule de vacances, c’est-à-dire à ta rémunération « habituelle ».

      Pour obtenir ces congés, il suffit de faire la demande oralement (ou par écrit si tu préfères) à l’employeur.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  40. Roro

    Bonjour, j’ai fini l’école en juin 2019 j’ai donc été diplômé. J’ai commencer à travailler en fin août pour un cdd de 6 mois à temps partiel 20h semaine. Je voulais savoir pour l’année 2019 j’ai pas droit à de conger.. mais pour l’année 2020? J’aurais droit à des vacances? Je voulais savoir les vacances jeunes sont en plus dés congé normaux ou pas? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Roro,

      Pour ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2020, tu dois répondre aux 3 conditions suivantes :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019; – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris); – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux « vacances jeunes».

      (voir sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/)

      Donc en 2020, si tu remplis toutes les conditions ci-dessus tu pourras bénéficier des vacances jeunes, si par contre tu n’as pas droit aux vacances jeunes à cause de ton âge, tu pourras faire appel aux vacances européennes. Si tu le souhaites tu peux aussi obtenir des vacances européennes en 2019 (au mois de décembre tu auras d’ailleurs droit à une semaine) voir sur : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Sache aussi que ta période de travail de 2019 ne t’ouvre droit qu’à quelques jours de vacances ordinaires, si tu le souhaites, tu pourrais prendre des vacances jeunes (si tu entres dans les conditions) de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances au total en 2020 (c-a-d congés normaux et vacances jeunes). Attention, le nombre de jours de vacances auquel tu auras droit par semaine dépendra de ton régime de travail actuel.

      Tu devras alors faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC ou de ton syndicat. Tu devras le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  41. Eva

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si j’ai encore le droit aux vacances européennes ? Je ne les ai jamais demandées mais je ne sais pas si ma situation professionnelle me le permet encore.

    Merci d’avance,

     

    Eva

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Eva,

      N’ayant pas plus de détails sur ta situation, nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question. Veux-tu bien la reformuler en nous donnant plus de précisions afin que nous puissions y répondre?

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  42. Abricot

    Bonjour,

    J’ai 25 ans, j’ai été diplômée en juin 2019 et j’ai commencé à travailler (CDI) le 1er aôut 2019. En 2020 je n’aurai donc pas droit à tous mes congés légaux (j’aurai droit à 20/12*5=8 jours de congés, si j’ai bien compris). Comme je travaille 40 heures/semaine et non 38, j’ai droit à 11 jours de RTT par an (environ 1 jour par mois).

    Ma question est donc celle-ci: ai-je quand-même droit à 20-8=12 jours de congés européens à partir de mai 2020 afin de compléter le manque de jours légaux de congé malgré que j’ai également droit à 11 jours de RTT ?

    Merci d’avance de l’attention portée à cette question,

    Bien à vous,

    Abricot

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Abricot,

      Tu as bien compris, les RTT ne t’empêchent pas de prendre des congés européens. En 2020, tu auras droit En 2020, tu auras droit à un certain nombre de jours de congé dépendant du nombre de mois pendant lesquels tu as travaillé en 2019.
      Par exemple, si tu as travaillé 5 mois à temps plein en régime 5 jours semaine, tu auras droit en 2020 à 9 jours de congés légaux. Et si tu as travaillé en régime 6 jours semaine, tu auras droit à 10 jours de congés légaux en 2020.
      Ces jours de congés légaux peuvent être complétés par des jours de vacances européennes pour atteindre les 4 semaines de congés légaux.
      En 2020, tu pourras prendre tes jours de congés européens à partir du 01 avril.  Cependant, tu dois d’abord épuiser tes jours de congés légaux avant de prendre tes jours de congés européens.
      Si tu le souhaites, tu peux déjà prendre des jours de vacances européennes en 2019.  En effet, à la fin de la période d’amorçage de trois mois (c.-à-d. à partir du 01 novembre), tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
      Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.
      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).
      Je t’invite à lire les exemples dans la fiche ci-dessus pour bien comprendre la manière dont se prennent les congés européens.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  43. Jessica

    Bonjour, 

    J’ai commencé mon travail le 9 septembre 2019 (7 semaines de contrat FPI) et le 28 octobre je signe mon CDI dans la même entreprise (promesse d’embauche). 
     

    J’ai été diplomée d’un master en Alternance en aout 2019. Durant mes deux années de master, j’ai réalisé un stage en alternance rémunéré à raison de 100 jours/année scolaire.

    Je me renseigne pour savoir si pour l’année 2020, j’ai droit à des congés payés (autres que les congés européens) ?

    Je vous remercie pour votre réponse

    Jessica 

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jessica,

      Comme tu peux le lire sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes,  si tu remplis les 3 conditions suivantes, tu pourras ouvrir le droit aux vacances jeunes en 2020 :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2018 (travail de fin d’études compris)
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.

      Ces jours de vacances jeunes compléteront les jours de vacances rémunérés auxquels tu as droit en 2020.  Ceux-ci dépendent du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2019.  Par exemple, si tu travailles 3 mois, en 2019, à temps plein sous contrat employé dans un régime 5 jours semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances annuelles en 2020.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  44. Pomme

    Bonjour,

    J’ai terminé un master (ingénieur civil en juin 2018 en Belgique) Au 01/10/2018, j’ai obtenu la bourse FRIA du FNRS pour un doctorat. Le 01/09/2019, j’arrête le doctorat donc la bourse FRIA et le 02/09/2019 je commence un travail CDI d’employé en Belgique. j’aurai 24 ans dans 2 mois, est-ce que j’aurai droit à des vacances pour jeunes ou à des vacances européennes s’il vous plaît pour la périodes de septembre 2019 au 31/12/2019 et de janvier 2020 au 31/08/2020. merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pomme,

      En 2018 et jusqu’au 01/09/2019, tu pouvais prétendre à des congés payés car ta bourse couvrait la rémunération pour tes jours de vacances.

      Par contre, depuis ton engagement, tu n’es malheureusement plus dans les conditions pour pouvoir prétendre à des vacances rémunérées tout de suite puisque le travail effectué en 2018 (sous la bourse FRIA) ne t’a pas permis de cotiser pour des vacances annuelles. De ce fait, tu ne peux ni prétendre à des congés payés, ni à des vacances jeunes (car pour ce faire il aurait fallu être sous contrat de travail pendant minimum 1 mois – avec cotisations pour les vacances annuelles- ce qui n’était pas le cas de ton contrat: plus d’infos sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/)

      Par contre, en décembre 2019 (après avoir effectué 3 mois de travail dans l’année civile, soit la période d’amorçage), tu pourrais ouvrir un droit à une semaine de vacances européennes.

      En 2020, puisque tu auras travaillé en 2019 (de septembre à décembre) tu ouvriras un droit à des vacances annuelles (soit +/- 8 jours si tu travailles 6 jours/semaine ; soit +/-6 jours si tu travailles 5 jours/semaine) que le système des vacances européennes te permettra de compléter puisque chaque travailleur a normalement droit à 4 semaines de congé par an.

      En effet, à partir d’avril (après 3 mois de travail sur l’année civile), le système des vacances européennes te permet théoriquement de prétendre à une semaine de congé. Cependant, les jours de vacances annuelles dont tu disposeras seront déduits de cette première semaine de vacances européennes (puisque les vacances européennes permettent de compléter tes vacances annuelles afin d’arriver à 4 semaines de congés).

      Après ta période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail.

      Attention, tu ne peux utiliser ces jours de vacances européennes qu’à partir du moment où tu auras épuisé tes jours de vacances annuelles, et une fois que tu auras presté les mois t’ouvrant à chaque fois le droit à des jours en plus.
      Tu trouveras un exemple sur la fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
      1. Pomme

        Merci pour votre réponse, mais avant d’obtenir la bourse FRIA, j’ai travaillé un mois  du 01/09 au 30/09/2018 avec comme fonction d’attaché à un laboratoire de l’Université en Belgique où j’ai suivi mes cours de master donc merci de revoir votre réponse et me dire si je peux bénéficier des vacances pour jeunes alors puisque vous me dites que j’aurai du avoir un mois minimum de travail pour les demander. Bien à vous

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Pomme,

          Suite aux nouveaux éléments que tu nous apportes concernant ta situation (donc si tu as travaillé 1 mois en 2018 à la fin de tes études comme salarié cotisant pour le secteur vacances annuelles), tu ouvres le droit à des vacances jeunes en 2019 (et non plus à des vacances européennes).

          Cependant, en travaillant en 2018, tu as ouvert le droit à soit +/- 2 jours de vacances annuelles pour l’année 2019 si tu travailles 6 jours/semaine (+/- 1,6 jours si tu travailles 5 jours/semaine). Pour atteindre les 4 semaines de congé imposées par les directives européennes, tu peux donc compléter ce nombre de jours de vacances annuelles avec le système des vacances jeunes. Tu trouveras toutes informations complémentaires en lisant la fiche suivante https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/

          Ceci dit, comme tu percevais une bourse qui te permettait de prendre des congés couverts par cette dernière, nous te conseillons de contacter la FNRS pour voir si tes congés payés par la bourse sont compatibles avec les vacances jeunes.

          Pour tes vacances de l’année 2020, ta période de travail en 2018 n’a aucun impact sur la situation puisque c’est l’exercice effectué au cours de l’année civile précédente qui permet d’ouvrir le droit à un certain nombre de jour de congé l’année suivante.  Tu peux donc te référer à la précédente réponse.

          Bien à toi !

          Répondre
  45. Ihsane

    Bonjour,

    Je souhaite vous demander si j’ aurai droit aux vacances européennes ou non? selon ma saituation.

    Je travaille chez le même employeur depuis 2 ans et quelques mois maintenant, Et cette année (2019) j’ai épuisé mes congés légaux. et j’aimerai prendre encore quelques jours de congé.

    Ai-je droit aux vacances européennes ou non?

    Car j’ avais eu droit dans mon ancien travail chez un autre employeur mais c’etait durant ma première année chez mon ancien employeur, c’est pour celà que je suis confuse.

    Cordialement

    Ihsane ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ihsane,

      Si tu as déjà bénéficié de 4 semaines de congés légaux (le nombre de jours précis dépendant de ton régime de travail), tu ne pourras alors pas avoir droit aux vacances européennes. En effet, ces congés sont prévus pour les personnes qui ne disposent pas de 4 semaines de congé légaux car elles n’ont pas travaillé une année complète l’année précédente. Tu as bénéficié de ces congés durant ta première année de travail car tu n’avais sans doute pas encore droit à des jours de congé légaux (ou en tout cas pas à tous ceux auxquels un travailleur a droit).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  46. pipa

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si je suis éligible aux congés européens. Voici ma situation , en 2016 j’ai réalisé 3 semaines de CDD dans mon entreprise actuelle et ensuite j’ai commencé un VIE(volontariat internationale en entreprise) de 2 ans dans cette même entreprise. Depuis décembre 2018 je suis en CDD dans la même entreprise et ils m’accordent que des congés standards, ayant peu de congé je souhaiterais demander des congés supplémentaires via les congés européens. En ai-je le droit ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pipa,

      Nous supposons que tu travailles actuellement sous CDD en Belgique, pour bénéficier de congés européens il faut avoir travaillé au moins 3 mois sur l’année civile en cours et ne pas avoir droit à l’ensemble de ses congés légaux, ce qui a priori semble ton cas, ton contrat ayant commencé en décembre 2018 te permet de bénéficier de cet avantage.

      Après 3 mois de prestation (à partir d’avril 2019)  tu as droit à une semaine de vacances (soit 5 jours de congé dans un régime à temps plein en 5 jours/semaine). Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine). Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      En 2019, tu as aussi droit à un certain nombre de jours de congés légaux en fonction de ton activité salarié en 2018.  Cela veut dire que si tu as travaillé 1 mois en 2018, tu as droit à 2 jours de congés légaux en 2019 que tu peux compléter avec les congés européens (+- 11 jours  à ce jour).

      Sache que pendant les vacances européennes, tu continues à recevoir ta rémunération habituelle (sous forme de simple pécule). L’année suivante, au moment de recevoir normalement ton double pécule de vacances, on déduira de ce double pécule la rémunération que tu as reçue pendant tes vacances européennes. Prendre des vacances européennes signifie donc que tu reçois à l’avance le supplément que représente le double pécule de vacances. Mais on ne touchera jamais à ton simple pécule de vacances, c’est-à-dire à ta rémunération «habituelle».

      Pour obtenir ces congés, il suffit de faire la demande oralement (ou par écrit si tu préfères) à l’employeur.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre