As-tu droit à des "vacances jeunes" ?

Tu viens de décrocher ton premier emploi ! Félicitations ! Mais auras-tu droit à des congés payés ta première année ? Oui, dans certains cas, tu pourras percevoir une allocation-vacances en tant que jeune travailleur.

Paco, 2014, Ixelles
Paco, 2014, Ixelles

Principe général

Les travailleurs salariés ont le droit, pendant un certain nombre de jours par an, de ne pas travailler tout en gardant leur rémunération. Cette période d’inoccupation est appelée « vacances annuelles » ou encore « congés payés ». Pour y avoir droit, il faut avoir été lié par un contrat de travail ou d’alternance l’année précédente.

Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels tu auras droit en 2020 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2019. Si tu as travaillé pendant toute l’année, tu as droit à 4 semaines de vacances rémunérées l’année suivante. Si tu as travaillé six mois en 2019, tu n’auras droit qu’à 2 semaines de vacances rémunérées et qu’à la moitié du pécule de vacances en 2020. Ce sont les vacances annuelles ordinaires.

À côté de ce principe général, il existe pour chaque catégorie professionnelle (ouvrier, employé, artiste, chômeur, etc.) des dispositions législatives spécifiques. Nous n’aborderons ici que les spécificités du jeune travailleur.

Les vacances jeunes

Si tu n’as pas travaillé toute l’année précédente, les « vacances jeunes » te permettent de prendre des jours de congés en plus afin de compléter tes vacances annuelles ordinaires, de sorte que ta période totale de vacances puisse s’élever à 4 semaines. Les « vacances jeunes » viennent donc s’ajouter aux jours de congés auxquels tu as droit pour les jours de travail en 2019.

Exemple : Tu as terminé tes études en juin 2019 et tu as commencé à travailler le 1er octobre. Tu ne peux donc pas bénéficier en 2020 du nombre maximum de jours de vacances ordinaires. Mais tu peux faire appel aux « vacances jeunes ».

Les jours de vacances ordinaires sont rémunérés par l’employeur. Mais pour les jours de «vacances jeunes», tu recevras une allocation payée par l’assurance-chômage (ONEm). Cette allocation correspond à 65% de ton salaire. Le montant salarial pris en considération pour calculer les 65% est limité à 2323,18€ brut par mois.

Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier de ces «vacances jeunes» en 2020?

Il y en a trois. Il faut les remplir toutes les trois :

  • Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019;
  • Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris);
  • Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes». Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra parfois être prise en compte.

Quelles sont les démarches pour en bénéficier ?

Si tu remplis ces trois conditions, tu peux demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois compléter ce formulaire avec ton employeur et le remettre uniquement à la fin du premier mois où tu prendras des « vacances jeunes ».
En parallèle, ton employeur fera une déclaration électronique (appelée déclaration scénario 9) et te remettra une copie de celle-ci.
Pour chaque mois au cours duquel tu prendras des vacances jeunes, ton employeur devra effectuer une déclaration électronique (nommée déclaration scénario 10) du nombre d’heures de vacances jeunes que tu as pris. Ces déclarations sont nécessaires pour le calcul de ton allocation.
Le paiement de l’allocation a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

Quand prendre les jours de vacances jeunes ?

Tu ne peux prendre tes jours de « vacances jeunes » que pendant une occupation salariée et après avoir épuisé tes vacances rémunérées « ordinaires ». La planification se fait comme pour les vacances «ordinaires», c’est-à-dire de commun accord avec l’employeur et/ou selon les « règles » en vigueur dans ton secteur.
Ces jours peuvent être pris en une ou plusieurs fois, par jour complet ou demi-jour.

Existe-t-il un autre système pour bénéficier de vacances dès la première année de travail?

Oui, le système des vacances « européennes » ou « supplémentaires » te permet également d’avoir droit à des vacances si tu n’as pas droit à des vacances « ordinaires ». Cependant, ce système n’est intéressant que si tu n’es pas dans les conditions pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes. Si tu as le choix entre les deux systèmes, nous te conseillons de faire appel aux vacances jeunes.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

148 questions déjà posées

  1. Babou

    Bonjour,  j’ai arrêté mes études au 30.6.19 et que je n’ai pas encore 18 ans , puis-je avoir droit aux allocations de vacances jeunes? y a-t-il un âge minimum? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Babou,

      Comme tu peux le lire ci-dessus, pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes en 2020, tu dois remplir les conditions suivantes :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019

      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris)

      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes». Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra parfois être prise en compte.

      A priori, tu ne sembles rentrer dans les conditions pour ouvrir le droit aux vacances jeunes.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
  2. Jessica

    Bonjour je vais commencer à travailler en septembre 2020 est ce que j’ai le droit de prendre des vacances en décembre 2020 et si oui combien de jours?

     

    merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour  Jessica,

      Malheureusement, tu ne pourras pas prendre de vacances en décembre 2020 (sauf si tu as commencé ton contrat le 1 septembre 2019 tu auras droit à une semaine de vacances européennes) car, tu ne rempliras pas les conditions pour les :

      –  vacances européennes

      –  vacances jeunes

      – vacances ordinaires.

      Par contre, si tu le souhaite (avec l’autorisation de ton employeur) tu pourrais prendre des congés sans solde.

      Pour ouvrir le droit aux vacances ordinaires, il faut avoir été lié par un contrat de travail l’année précédente. Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels tu auras droit en 2021 dépendra du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2020.  Si tu as travaillé 3 mois en 2020, tu auras droit à +-1 semaine de vacances annuelles en 2021. Tu pourrais compléter cette semaine de vacances par des jours de vacances jeunes pour autant que tu remplisses les conditions pour y avoir droit ou par des vacances européennes.

      Pour ouvrir un droit un droit aux vacances jeunes en 2021, tu devras remplir ces 3 conditions :

      – Avoir moins de 25 ans au 31/12/2020

      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2020 (travail de fin d’études compris)

      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2020 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.

      Si tu réponds à ces 3 conditions, tu ouvres le droit aux vacances jeunes en 2021. Si tu ne pouvais pas ouvrir le droit aux vacances jeunes, tu pourrais compléter tes vacances annuelles par des vacances européennes.  Toutes les informations se trouvent sur : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

       

      Répondre
  3. Florence

    Bonjour je suis en contrat 7h semaine depuis janvier 2020 jusqu’a ici au 30 juin.

    Ai je droit a des congé payé svp et quand..? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Florence,

      Dans l’hypothèse où tu n’as pas travaillé en 2019, tu n’ouvres pas le droit à des congés légaux en 2020. Cependant, tu pourrais prendre des jours de vacances européennes jusqu’au 30 juin. En effet, tu as droit tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
      Plus d’infos sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/
      Après le 30 juin, si tu te retrouves au chômage, tu auras droit à prendre 24 jours de vacances chômage jusqu’au 31 décembre. Et dans l’hypothèse où tu serais chômeuse complète indemnisée, ces jours de vacances seront indemnisés par le chômage.

      Tes prestations de 2020 te permettront d’avoir proportionnellement des congés payés en 2021. Si tu es employée, tu recevras le paiement de ces congés à l’avance, au moment de la rupture de ton contrat (le 30 juin 2020) via le pécule de départ. Lorsque tu prendras tes vacances en 2021, les jours de congé payés devront être pris mais ils ne seront pas payés une 2e fois.
      Si tu es ouvrière, tu devras réclamer le paiement de tes vacances en 2021 à sa caisse de vacances.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  4. Daniel

    Bonjour,
    J’ai 24 ans, j’ai terminé mes études aux Pays-Bas à l’été 2019, j’y ai travaillé pendant 3 mois (avec un contrat de travail) et puis j’ai commencé un stage à Belgique en octobre 2019, jusqu’au début de 2020.
    J’ai commencé un travail depuis mars 2020. Ai-je droit à des vacances jeunes ? Si oui, combien de jours ?
    Merci!

    Répondre
      1. Daniel

        Bonjour,

        Je n’arrive pas à trouver la réponse. Pourriez-vous l’afficher ici aussi ?

        Merci

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Daniel,

          Effectivement, il semble que la réponse ne se soit pas affichée. La voici:

          Il semble que tu répondes bien aux conditions pour pouvoir bénéficier de vacances jeunes en 2020 puisque tu as terminé tes études en 2019, tu avais moins de 25 ans au 31 décembre 2019 et tu as travaillé au moins un mois en 2019.

          Il faut tout de même vérifier que ton emploi au Pays-Bas était bien un emploi pour lequel des cotisations sociales ont été prélevée telle que prévu dans la législation hollandaise (le stage en Belgique ne sera à priori pas considéré comme du travail).

          Puisqu’il s’agit d’une situation internationale, nous te conseillons tout de même de contacter l’ONEm pour vérifier cette dernière condition: https://www.onem.be/fr/bureaux 

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

          Répondre
          1. Daniel

            Merci beaucoup pour ces informations! 🙂

  5. Marie

    Bonjour,

    J’ai obtenu mon diplôme de MA en Belgique en septembre 2018, après j’ai fait un stage d’un an jusqu’en octobre 2019. En janvier 2020 (à l’âge de 25 ans), j’ai commencé mon emploi (CDI, à temps plein, 5 jours par semaine).

    Ma question : ai-je déjà droit à des vacances européennes au cours de cette année 2020 ? Si oui, à combien de jours ai-je droit, par exemple si je veux partir en vacances au mois d’août ?

    Merci beaucoup pour votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,

      Tu sembles effectivement pourvoir bénéficier de vacances européennes cette année. Tu retrouveras les informations à ce sujet sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Les vacances européennes s’acquièrent au fur et à mesure au prorata des prestations. Si tu travailles à temps plein dans un régime 5 jours/semaine, tu as droit à 5 jours de vacances après 3 mois de travail (soit 1,6 jours de congé par mois presté). Si tu as commencé à travailler début janvier 2020, tu auras droit à environ 11 jours de vacances au mois d’août.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  6. Akrog

    Bonjour,
    Si j’ai fini d’étudier en 2020, et que j’ai commencé à  travailler en tant qu’employé le 01/06/2020. Ai-je donc le droit de prendre des vacances en Septembre ? Dans mon contrat il est stipulé que j’ai droit à 20 jours légaux et 5 jours extra légaux.
    Merci beaucoup d’avance!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Akrog,

      Pour ouvrir le droit aux vacances annuelles, il faut avoir été lié par un contrat de travail l’année précédente.  Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels tu auras droit en 2021 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2020.  Si tu as travaillé 6 mois en 2020, tu auras droit à 2 semaines de vacances annuelles en 2021.  tu pourrais compléter ces 2 semaines de vacances par des jours de vacances jeunes pour autant que tu remplisses les conditions pour y avoir droit.
      Toutes les informations se trouvent dans la fiche ci-dessus.

      Si tu souhaites prendre des congés cette année, tu devrais prendre des vacances européennes.  Tu pourras prendre une semaine de congés dès le 01/09.
      Plus d’infos sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Toutes les informations sur la possibilité de prendre des jours de congés extra-légaux doit se trouver dans le règlement de travail.  N’hésite pas à en discuter avec le service des ressources humaines ou avec la délégation syndicale de ton entreprise.

      Bien à toi

      Répondre
  7. Ilys

    Bonjour,

    je voudrais savoir si je peux utiliser mon droit de congé parental sachant que je travail 40h semaine agent de transport en commun et j aimerai prendre ce dernizr juillet et aout mon employeur a t il le droit de refuser? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ilys,

      Tu retrouveras toutes les informations concernant le congé parental et l’indemnisation par l’ONEm sur cette page: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t19

      En tant qu’employé d’une société régionale et locale de transport en commun = tram, bus et métro (STIB, TEC, De Lijn), tu dépends du secteur privé. Dans ce cas, en plus de conditions de base (être dans un emploi salarié et avoir un lien de parenté avec l’enfant), il y a une condition d’ancienneté qui est d’avoir été sous contrat avec son employeur actuelle pour une période d’au moins 12 mois (sur les 15 derniers mois). Il y a également des conditions par rapport à l’âge de l’enfant. tout ceci est expliqué dans la fiche que nous t’avons renseigné.

      Si tu remplis les conditions, ce congé ne peut pas être refusé par l’employeur cependant, il peut le reporter pour des raisons liées au fonctionnement de l’entreprise (pour un maximum de 6 mois).

      Si tu es employé à la SNCB, tu dépends du secteur des entreprises publiques autonomes. Le droit au congé parental et le droit aux allocations d’interruption sont prévus par l’arrêté royal du 10.06.2002. Dans ce cas, nous te conseillons de contacter l’ONEm pour vérifier les conditions.

      Tu évoques la possibilité de prendre un congé parental en juillet-août, cependant, la procédure prévoit qu’il faille prévenir son employeur au plus tard 2 mois avant la date de début (dans le secteur privé). L’employeur peut accepter une demande dans un délai plus court mais il n’y est pas obligé. Tu retrouveras ces informations ici: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t14#h2_3

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  8. Manon

    Bonjour,

    J’ai bien eu droit aux vacances jeunes selon mon employeur mais je n’ai jamais été payée pour ces congés, sont-ils pareils que des congés sans solde? J’ai rendu des documents au département RH mais je n’ai jamais rien touché. Y a t’il une procédure à suivre et est-ce trop tard puisque ces congés jeunes étaient en 2019? Merci pour votre aide.

    Bàv,

    Manon

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Manon,

      Malheureusement, nous ne pourrons pas te dire avec exactitude pourquoi tu n’as pas rien perçu pour tes jours de vacances jeunes en 2019. Mais, sache que malgré que les vacances jeunes soient un droit, elles ne se prennent pas automatiquement. Donc, même si tu remplissais toutes les conditions pour en bénéficier en 2019, si toutes les démarches n’ont pas été faites correctement, cela peut expliquer pourquoi tu n’as reçu aucune allocation pour tes jours de vacances de l’année.

      Par exemple, si dans ta situation le formulaire C103 n’a pas été dûment rempli par ton employeur et/ou introduit auprès de l’ONem, il est normal que tu n’aies rien eu. Et, comme expliqué sur la fiche ci-dessus, ces mêmes démarches doivent être effectuées pour chaque période de vacances.

      De ce que nous comprenons, si tu n’as pas rien reçu de l’Onem (65% de ton salaire), nous craignons que cette période ait été considérée comme des congés sans solde; alors que ces deux types de congés sont totalement différents. Et, malheureusement il est trop pour faire valoir ton droit à ces vacances jeunes de 2019 en 2020.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  9. ML

    Bonjour,

    J’ai deux questions;

    – Les vacances jeunes vont-elles être maintenue dans ce contexte de crise COVID19 ?

    – Mon employeur peut-il refuser que je prenne les vacances jeunes ?

    Bien à vous,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour ML,

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, les vacances jeunes sont un droit que tu ouvres après avoir rempli certaines conditions. Et, ce droit est maintenu même pendant ce contexte de crise du Covid19.

      Si tu remplis les conditions, ton employeur ne peut pas te refuser ton droit aux vacances jeunes. Mais, comme pour les vacances ordinaires, les jours ordinaires, les jours à prendre devront être négociés avec lui.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  10. Laura

    Bonjour,

    Je suis diplômée d’un master depuis septembre 2019. J’ai directement commencé un stage CIP avec Actiris jusque février 2020, à la suite de quoi j’ai eu un CDI. A la fin de mon contrat CIP, j’ai eu un pécule de vacances.
    Je ne sais donc pas si j’ai droit à des vacances jeunes cette année ?

    Merci d’avance !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Laura,
      Il semble particulier que tu aies droit à un pécule de vacances puisqu’une CIP n’est pas un contrat de travail, mais une stage. Nous te conseillons donc de vérifier que le montant que tu as reçu correspond effectivement à un pécule de vacances pour ta CIP.

      Tu ne pourras donc malheureusement pas avoir droit à des vacances jeunes car l’une des conditions pour y avoir droit est d’avoir été lié à un ou plusieurs contrat(s) de travail en 2019, pendant au moins un mois et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail; et comme dit précédemment, la CIP n’est pas un contrat de travail et ne répond donc pas à cette condition.

      Si tu souhaites prendre des vacances, tu devras donc faire appel au système de vacances européennes (dans ton cas, après avoir presté 3 mois de travail sous ton CDI). Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !
      Répondre
  11. souf

    Bonjour, je suis français.  j’ai emménagé  en Belgique et aussi commencé à travailler (cdi) en juin 2019.

    Avant de venir vivre en Belgique j’étais apprentie.

    Ai-je le droit  à des vacances jeune?

    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Souf,

      Pour ouvrir un droit un droit aux vacances jeunes en 2020, tu dois remplir ces 3 conditions :

      – Avoir moins de 25 ans au 31/12/2019

      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris)

      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.

      Si tu réponds à ces 3 conditions, tu ouvres le droit aux vacances jeunes.  Si tu ne pouvais pas ouvrir le droit aux vacances jeunes, tu pourrais compléter tes vacances annuelles par des vacances européennes.  Toutes les informations se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  12. Damien

    Bonjour,

    Après mon bachelier, j’ai entamé un master en alternance de 2 ans en septembre 2017. Pendant ces 2 années j’ai alterné entre 10 mois de cours et 10 mois de stages rémunérés (premier jour de stage = 09/10/17 et dernier jour le 19/04/19). Etant donné que les rémunérations que j’ai perçues dépassent un certain montant, je n’ai plus pu bénéficier des allocations familiales. J’ai également remarqué sur le site mycareer.be que cet employeur m’avait déclaré comme « salarié ».

    J’ai dû m’inscrire pour une 3ème année scolaire car je n’avais pas réussi tous mes examens et TFE. Je les ai validés et obtenu mon diplôme suite à la session de janvier 2020.

    J’ai signé un CDI et commencé à travailler le 09/03/20. Suite au récents événements du coronavirus, j’ai été mis en chômage économique à partir d’aujourd’hui (25/03/20). J’ai donc jusqu’à présent presté 12 jours de travail chez mon nouvel employeur.

    Etant donné que j’ai actuellement 26 ans, je n’ai pas droit au congés jeune. Ais-je tout de même droit aux congés « normaux »? J’ai lu que ceux-ci dépendaient du nombre de jours prestés l’année d’avant mais c’est ici mon premier « vrai » emploi. A moins que mon employeur lié à mes stages soit pris en compte vu que j’ai été déclaré comme salarié?

    Pouvez-vous m’éclairer ?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Damien,
      Deux statuts sont possibles dans le cadre de la formation en entreprise : soit un contrat de travail à temps partiel soit une convention d’immersion professionnelle (CIP).
      Si tu as signé un contrat de travail à temps partiel, celui-ci te permet d’ouvrir le droit aux vacances annuelles en 2020 sur base de ton activité professionnelle de 2019.  Dans ce cas, ton employeur a dû te remettre, en fin de contrat, un document reprenant les jours de congés auxquels tu as droit cette année.  Ce document est à remettre à ton nouvel employeur.
      Si tu avais signé une CIP, tu n’ouvres pas le droit à des vacances annuelles cette année.  En effet, tu n’as cotisé pour cela.
      Dans l’un ou l’autre cas, tu as la possibilité de prendre des congés dans le système des vacances européennes soit en complément de tes vacances annuelles soit en remplacement de tes vacances annuelles.  Toutes les informations se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/
      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion
      Répondre
      1. Damien

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse rapide.

        J’ai effectivement signé une CIP pour mes stages en entreprise de 2017 à 2019.

        En ce qui concerne les vacances annuelles, il s’agit bien des 20 jours par an?

        Je travaille pour une entreprise de construction. Ce qui implique que dans le calendrier de la société, il est prévu une fermeture collective de l’entreprise pendant les congés du bâtiments en juillet, soit pendant 3 semaines du 13 au 31 juillet. Cela correspond à 14 jours (le 21 juillet étant férié) de V.A. imposés, ce qui laisse un solde de 6 jours libres.

        1) Ais-je droit à ces 6 jours vu ma situation (1er emploi)

        2) Quand puis-je les prendre? Dois-je d’abord prester 3 mois avant (période d’amorcage)? Et vu la situation du coronavirus , je suppose que les périodes de chômage ne compte pas dans ces 3 mois?

        Damien

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Damien,

          Chaque travailleur à temps plein (régime 5 jours/semaine) a en principe droit à 4 semaines (20 jours) de vacances par an.
          Si tu as signé une CIP pour tes stages en entreprises, tu n’ouvres pas le droit à des vacances annuelles en 2020.  Cela veut dire que tu pourras prendre tes 20 jours de congés dans le système des vacances européennes.
          Tu ne pourras prendre une semaine de vacances européennes qu’à partir du 09 juin.
          A priori, les périodes de chômage temporaire seront des périodes assimilées à du travail effectif et nous pensons qu’elles seront bien prises en compte pour la période d’amorçage de 3 mois. Si ton employeur te disait le contraire, cela vaudrait la peine de vérifier auprès d’un service juridique (par exemple l’Atelier des droits sociaux (inaccessible pendant le confinement)).
          Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).
          Durant les congés du bâtiment, comme tu ne pourras prendre de jours de vacances annuelles, ton employeur devra de mettre en chômage temporaire – fermeture suite aux vacances annuelles (https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/e23
          ).
          N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion
           

           

          Répondre
          1. Damien

            Rebonjour et merci déjà pour vos informations précieuses.

            Je n’ai donc droit qu’aux vacances européennes. Celles-ci sont néanmoins financées par mon double pécule. Cela revient donc à prendre des congés sans solde, mon salaire perçu pendant ces vacances européennes étant une « avance » sur ce qui m’aurait été versé plus tard. Financièrement, ce n’est donc pas intéressant. J’en conclu donc que pour l’année 2020, autant travailler sans prendre de congés.

            Pour 2021 par contre, j’aurai droit aux congés ordinaires, mais vu que j’ai commencé à travailler le 9 mars 2020, j’ai pas travaillé une année complète et je n’aurai donc pas droit à 20 jours, n’est-ce pas? Puis-je partir du principe que j’aurai droit à 10 douzième de ces 20 jours, soit 16 jours de congés payés en 2021?

            Damien

             

             

        2. Infor Jeunes Bruxelles
          Bonjour Damien,
          Le calcul du nombre de jours de vacances annuelles est différent pour les employés et pour les ouvriers.
          Ce calcul dépend aussi du régime de travail (5 ou 6 jours/semaine) et du nombre d’heures de travail prestées (temps plein, temps partiel, …)
          Par exemple, si tu es employé à temps plein en régime 5 jours/semaine, tu auras droit en 2021 à 17 jours de vacances annuelles.
          Et si tu es ouvrier, ton nombre de jours de vacances dépendra du nombre de jours de travail presté ou assimilé.  Par exemple, si tu as 144 jours de travail, tu auras droit à 12 jours de congés payés.
          N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion
          Répondre
  13. meri

    Bonjour,

    Pouvez-vous m’aider svp?

    – J’ai fini mes etudes en juin 2019

    – j’ai commencer a travailler en Janvier 2020

     

    Ma question est de combien de jours de vacances ai-je droit?

     

    Merci d’avance pour votre reponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Meri,

      Pour avoir droit aux congés jeunes en 2020, il faut remplir les 3 conditions suivantes:
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019;
      – Avoir terminé ses études en 2019;
      – avoir travaillé au moins un moins en 2019.

      Puisque tu dis avoir commencé à travailler en janvier 2020, tu ne sembles pas répondre aux conditions pour pouvoir bénéficier de vacances jeunes.

      Tu pourrais cependant bénéficier de vacances européennes. Tu trouveras plus d’information sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Tu verras qu’après la période d’amorçage de 3 mois en 2020, tu as droit à une semaine de congé. Ensuite, tu continues à acquérir des congés au fur et à mesure au prorata de tes prestations.

      Cela veut dire que si tu travailles à temps plein dans un régime de 5 jours/semaine, tu auras droit à 5 jours de congé après 3 mois de travail (soit après la période d’amorçage à 1,6 jours de congé par mois presté). Avec ce système, tu dois pouvoir prendre 4 semaines de congés en 2020.

      Les vacances européennes (contrairement aux vacances jeunes) sont autofinancées. C’est-à-dire que la rémunération que tu percevras durant tes vacances européennes de la part de ton employeur sera récupérée l’année suivante sur ton double pécule de vacances. Bien que tu autofinances ces congés, cela permet d’avoir une rémunération régulière tout au long de l’année, ce que ne permet pas les congés sans solde.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  14. moulinn

    Bonjour , j’ai terminé une formation en chef d’entreprise en 2019 et puis j’ai travailler en station de ski en france durant 1 moi et demi. Maintenant j’ai signé un cdi en belgique depuis le 17 février 2020 et je voudrais savoir si j’ai droit au vacances jeunes durant la période du 27 juin au 12 juillet ?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour moulinn,

      Si en 2019 tu as été lié pendant au moins un mois à un ou plusieurs contrats de travail (ce qui semble le cas), que tu as travaillé au minimum 13 jours en 2019 au cours de ce/ces contrat(s) et que  tu avais moins de 25 ans au 31 décembre 2019, tu pourras effectivement bénéficier des vacances jeunes.

      Si tu ne remplis pas l’une de ces conditions, tu pourrais faire appel au système des vacances européennes dont tu trouveras l’explication sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  15. Dems

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en janvier 2020 et obtenu un travail en CDD  de 3 mois en février 2020. Puis-je bénéficier de vacances jeunes et/ou congé payé? Si oui, de combien de jours ai-je droit.

    Merci

    Bien à vous

    Répondre
  16. Elizabeth

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en septembre 2019 et j’ai eu un contrat de travail CDD de septembre à décembre 2019. Depuis j’ai changé d’entreprise et je travaille actuellement pour une entreprise sous un contrat d’intérim.

    J’aimerais bénéficier de mes congés jeunes du 16 mars au 27 mars 2020.

    Dés lors, qui est l’employeur qui doit comptabiliser mes jours de vacances ?

    J’ai déjà fait 1 mois sous contrat d’intérim pour le mois de janvier.

     

    Bien à vous,

     

    Elizabeth ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elizabeth,

      Si tu entres dans toutes les conditions pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes, c’est auprès de ton employeur actuel qu’il faudra les demander (ou du moins l’employeur chez qui tu seras pour la période de vacances envisagée). Dans le cas d’un travail intérim, ton employeur est l’agence intérim. Il faudra donc voir tout cela avec ton agence.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  17. Clin3ke

    Bonjour,

    Je vous contacte concernant le sujet de congés/vacances jeunes  où je ne m’y retrouve pas..

    Ayant obtenu mon diplôme du supérieur en septembre 2019, j’ai commencé directement à travailler en tant que vendeuse à temps partiel (30heures/semaines) en cdi. Étant âgée de 25 ans depuis février 2020, à partir de quelle période ai-je la possibilité d’optenir des congés rémunérés et quelles démarches entreprendre ?

    Merci,

    Bonne journée

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Clin3ke,

      Il semble que tu réponds aux trois conditions pour bénéficier des vacances jeunes.

      En effet:

       tu avais moins de 25 ans au 31 décembre 2020,

      – tes études ont pris fin septembre 2019 et,

      – tu as commencé à travailler en CDI directement après la fin de tes études, cela signifie tu as été liée par un contrat de travail pendant une durée supérieure à un mois.

      Tu pourras prendre tes « vacances jeunes » uniquement lorsque tu auras utilisé la totalité de tes congés payés (les vacances annuelles ordinaires).

      Ainsi, tu peux effectuer les démarches pour obtenir tes vacances jeunes en remplissant avec ton employeur le formulaire C103 que tu peux télécharger au lien suivant: https://www.onem.be/fr/formulaires/c103-vacances-jeunes-travailleur

      Tu pourras effectuer cette démarche uniquement à la fin du premier mois où tu prendras des vacances jeunes. En parallèle, ta·ton employeur·euse devra effectuer une déclaration électronique pour chaque mois au cours duquel tu prends des « vacances jeunes ». Tu trouveras plus de détails plus haut sur cette fiche.

      A noter également qu’il n’est pas possible de recevoir l’allocation « vacances jeunes » avant le mois de mai (qui remplace le salaire des jours que tu prends en « vacances jeunes »).

      Ainsi, si tu prends des vacances jeunes avant le mois de mai, ta·ton employeur·euse ne te paiera pas de salaire pour les jours où tu es « vacances jeunes » tu ne recevras pas l’allocation « vacances jeunes » avant le mois de mai. Cela peut donc avoir un impact plus ou moins important sur le montant de ton salaire. Pour plus d’informations, n’hésite pas à nous contacter sur Bruxelles-J, par téléphone ou dans une de nos permanences.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  18. Ineedtoknow

    Bonjour,

    Je travaille comme intérimaire depuis octobre 2019 dans une station essence. J’aimerais trouver un nouveau job comme salarié, pour un contrat à durée déterminée. Est-ce que je pourrais demander à mon futur employé de m’accorder un ou deux jours de congés « jeunes »?

    D’avance merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ineedtoknow,

      Ta question n’est pas très précise.
      N’ayant pas plus de détails sur ta situation, nous ne pourrons malheureusement pas te répondre avec précision.

      Pour prétendre aux vacances européennes cette année, tu dois répondre simultanément à ces 3 conditions (terminé ou arrêté tes études en 2019, avoir commencé à travailler la même année (minimum 13 jours en un mois) et, ne pas avoir atteint 25 ans au 31/12/2019. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Si tu ne réponds pas à ces conditions, tu pourrais faire appel à un autre type de vacances appelé « vacances européennes ». Pour en bénéficier, il faut avoir travaillé au minimum 3 mois dans la même année civile; ce qui équivaut à une semaine de vacances européennes (le nombre de jours dépendra de ton régime de travail).

      Après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à 2 jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours) mais si tu travailles moins, tu auras droit à des vacances proportionnellement. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2021.

      Et sache que tout comme les vacances ordinaires (congés légaux ou congés payés), les vacances jeunes et les vacances européennes sont des droits que ton employeur ne peut pas te refuser; tant que tu remplis les conditions pour en bénéficier. Mais, les jours à prendre doivent être négociés avec lui.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  19. didine27

    Bonjour, avec la réforme en soins infirmiers qui dit que nous avons 3 ans et demi d’études nous-mêmes venons d’être diplômés ce 30/01/2020.

    Si nous commençons à travailler le 3 février 2020 en ayant 24ans pouvons nous bénéficier de congé jeune cette année ?

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Didine27,

      Comme tu peux le lire sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes, tu ne rentres pas dans les conditions pour ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2020.
      Pour pouvoir un droit aux vacances jeunes en 2021, tu dois remplir les conditions suivantes :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2020
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2020(travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2020 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes». Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra parfois être prise en compte.

      En 2020, si tu souhaites prendre des vacances, tu pourras prendre des congés européens.
      À la fin de la période d’amorçage de trois mois (c.-à-d. à partir du 03 mai), tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
      Par exemple : si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.
      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à un certain nombre de jours de vacances proportionnel à ton régime de travail (1,6 jours par mois si tu travailles 5 jours par semaine).
      Toutes les informations se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Bien à toi

      Répondre
  20. Margaux

    Bonjour,

    Ayant eu mon diplome en septembre 2019, j’ai commencé à travailler le 1er décembre 2019 pour un CDD de 2 mois. Je commence un nouveau CDD de 5 mois dans la même entreprise à partir de février. Pourriez-vous me dire ce à quoi j’aurai droit en terme de congé ?

    Je précise que j’ai moins de 25 ans et je corresponds aux autres critères.

    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Margaux,

      Pour savoir à combien de jours de vacances tu as droit il faut comprendre deux systèmes:

      – Le système de vacances classique (vacances annuelles) : l’exercice de l’année précédente te permet d’ouvrir le droit à un certain nombre de jours de congé l’année en cours en fonction de ton régime de travail. Cela signifie que en travaillant en 2019, tu as ouvert le droit à +/-1,6 jours (si tu travailles en régime de 5 jours par semaine) ou 2 jours de vacances annuelles en 2020 (si tu travailles à raison de 6 jours par semaine).

      – Le système des vacances jeunes, qui va te permettre de compléter le système des vacances annuelles pour atteindre les 4 semaines de congés; c’est -à-dire qu’à priori, tu devrais avoir droit à soit  +/-18,4 jours de vacances jeunes (si tu travailles 5 jours par semaine) ou 22 jours de vacances jeunes  (si tu travailles 6 jours par semaine).

      Attention, tu ne pourras prendre tes jours de « vacances jeunes » que pendant que tu es sous contrat et après avoir épuisé tes vacances annuelles.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

      Répondre
  21. Marine97

    Bonjour,

    J’ai été diplômée en Marketing en juin 2019 et j’ai été sous contrat d’insertion professionnelle pendant 3 mois (septembre à novembre 2019).

    Depuis décembre 2019, je suis à la recherche d’un emploie et je voulais savoir si j’aurais droit à des congés si je trouve un travail prochainement ?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marine97,

      Ta question n’est pas très claire.
      Qu’entends-tu par contrat d’insertion professionnelle?
      Car, si tu as fini tes études en juin 2019, il nous semble impossible que tu aies pu signer un contrat d’insertion en septembre 2019. Tu trouveras plus d’informations sur le contrat d’insertion sur le site d’Actiris: http://www.actiris.be/jeunes/tabid/972/language/fr-BE/Contrat-d-insertion.aspx

      Pour ouvrir le droit à des congés légaux (congés payés) cette année, tu dois avoir travaillé sous contrat ordinaire l’année passée. Un contrat d’insertion de professionnelle étant un contrat de travail ordinaire, il est tout à fait possible d’ouvrir le droit à des jours de congés ordinaires sur cette base. Le nombre de jours de vacances auxquels on ouvre le droit étant proportionnels à la période effective de travail, si tu as travaillé trois mois sous contrat d’insertion, tu auras droit à une semaine de vacances ordinaires. Dans tous les cas, que ta période d’occupation de 2019 t’ait ouvert le droit aux congés légaux ou pas, tu pourrais soit avoir des vacances jeunes ou vacances européennes.

      A ces jours, si tu le souhaites, tu pourrais ajouter des jours de vacances jeunes cette année de sorte à avoir un total de 4 semaines pour toute l’année; pour autant que tu remplisses toutes ces trois conditions simultanément (en plus d’avoir fini tes études en 2019 et d’avoir (éventuellement) travaillé au moins 13 jours sous un contrat ordinaires pour une période minimum d’un mois en 2019, tu dois aussi n’avoir pas atteint l’âge de 25 ans au 31/12/2019). Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Si tu ne remplis pas les conditions pour prétendre aux vacances jeunes, tu pourrais faire appel à des vacances européennes ( de sorte à avoir aussi un total de 4 semaines pour toute l’année). Pour en bénéficier, tu dois avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile; période qui ouvre le droit à une semaine de vacances européennes. Après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail, tu ouvriras le droit à 2 jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours). Si tu travailles moins, tu auras droit à des vacances proportionnellement à ton régime de travail. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche sur les vacances européennes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  22. Matteo

    Bonjour, je satisfais à toutes les conditions pré-citées sauf que j’étais en CIP depuis la fin de mes études. Le CIP fait-il partie de ces travaux salariés qui comptent pour obtenir les vacances jeunes? Je vous remercie.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Matteo,

      Une CIP ne permet pas d’ouvrir le droit aux vacances jeunes.  En effet, une CIP n’est pas un contrat de travail mais un stage en entreprise non soumis à la sécurité sociale et n’ouvrant pas de droit aux congés légaux.

      Si tu ne peux ouvrir le droit aux vacances jeunes, tu pourrais prendre des vacances européennes.  Toutes les informations utiles se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  23. kiikii

    Vacances jeunes pourquoi quand’ j’ai commencer à travailler on ne m’a pas parler d’en ca je n’y ai pas eu droit j’étais pas au courant car pourtant j’ai commencer à travailler en juillet 2017 études fini en juin 2017 et moins et 21 ans à ce moment  là … et on ne m’en a pas parler du tout est ce normal ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kiikii,

      L’employeur n’est pas tenu d’informer le travailleur de l’existence des vacances jeunes. Ces vacances ne sont pas obligatoires et c’est au travailleur à les demander s’il souhaite les prendre. Le fait de ne pas avoir eu connaissance de l’existence de ces vacances ne change malheureusement rien.

      Bien à toi

      Répondre
  24. Debsy

    Bonjour,

    J’ai obtenu mon diplôme de fin d’étude en octobre 2018, je me suis directement inscrite pour un Master, et en même je travaille dans une entreprise depuis maintenant plus d’un an, mon contrat est toujours renouvelé. Je tiens à préciser que du 13/11/2018 au 20/12/2018 puisque que j’avais fini mon quota de 475 heures (quota étudiant) l’entreprise avait dû m’engager comme étudiant taxé, le même scénario se répétait cette année depuis juillet et se terminer encore le 20/12.

    Ai-je droit à un quelconque congé payé?  sachant qu’en 2020, l’entreprise m’engagera pour un CDI, mais je vais d’abord commencer par un contrat d’étudiant normal.

    Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Debsy,

      Les jours de travail prestés dans le cadre des 475h de travail ne permettent pas d’ouvrir un quelconque droit à des jours de congés payés (comme tu ne cotises pas grâce l’avantage sur les cotisations sociales qu’offrent les 475h) . Par contre, les jours de travail pour lesquels tu as payé des cotisations sociales normales permettent d’ouvrir un droit. Le nombre de jours de congé auxquels tu auras droit en 2020 dépendra du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2019 (sans bénéficier de l’avantages des 475h).

      En général, un mois complet de travail en équivalent temps plein permet d’obtenir 1,6 jours de congé. Tu peux te renseigner auprès de ton employeur ou du secrétariat social de ton entreprise afin de calculer le nombre de jours que tu aurais débloquer entre juillet 2019 et décembre 2019.

      Quoiqu’il en soit, si tu commences à travailler en 2020 (et que tu n’es donc plus étudiante), tu pourras éventuellement bénéficier soit des vacances jeunes (voir les conditions ci-dessus), soit des vacances européennes (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  25. CE

    Bonjour,

    J’ai 23 ans, ai terminé mes études en juin 2019 et travaille à temps plein depuis le 2 septembre 2019.

    Si je calcule bien, j’aurai droit à +/- 6,5 jours de vacances ordinaires (4/12 de 20). Par ailleurs, mon employeur octroit 1 jour de congé par mois en compensation des heures supplémentaires (40h/semaine au lieu de 38h), ce qui fait 12 jours par an.

    Ces 12 jours sont-ils à prendre en compte dans le calcul du droit aux vacances jeunes ? Autrement dit, à combien de jours de vacances jeunes ai-je droit ? 13,5 (=20-6,5) ou 1,5 (=20-6,5-12) ?

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour CE,

      Les conditions pour ouvrir son droit aux vacances jeunes en 2020 sont :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019

      Il semblerait que ce soit ton cas

      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris)

      Il semblerait également que ce soit ton cas

      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.

      Tu réponds également à cette condition

      Tu peux donc bien ouvrir un droit aux vacances jeunes pour l’année 2020. Tu ouvres ton droit à des jours de vacances l’année antérieure à celle pendant laquelle tu y as droit. Il faut donc distinguer l’année d’exercice de vacances (2019 dans ton cas) de l’année de vacances (2020).

      En ayant travaillé 4 mois, tu as droit à 6,5 jours de congés ordinaires en 2020. Tu peux demander le calcul précis à ton employeur. Donc tu auras droit à 13,5 (=20-6,5) jours de vacances jeunes.

      Tu ne  dois pas prendre en compte dans le calcul les jours de congé compensatoires.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  26. Alex

    Bonjour,

    N’ayant peu de cours, j’ai signé mon CDD en juin, j’ai eu mon diplôme en septembre et signé mon CDI le 1er octobre. J’ai eu 24 ans le 3 novembre. Ai-je droit au congé jeune pour compléter mes congés légaux ?

    Si oui, faut il faire des démarches avant ? S’inscrire quelques part ou être syndiqué ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alex,

      Les conditions pour ouvrir son droit aux vacances jeunes en 2020 sont :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019

      Il semblerait que ce soit ton cas

      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris)

      Il semblerait également que ce soit ton cas

      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2018 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.

      Tu réponds également à cette condition

      Tu peux donc bien ouvrir un droit aux vacances jeunes pour l’année 2020. Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, pour faire la demande des vacances jeunes il te suffit de demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois compléter ce formulaire avec ton employeur et le remettre uniquement à la fin du premier mois où tu prendras des « vacances jeunes ». Inutile donc de t’y prendre à l’avance, tu dois faire cette démarche à la fin du premier mois pendant lequel tu prendras des jours de congé « vacances jeunes ». Si tu n’es pas syndiqué, tu peux alors demander le formulaire auprès de la CAPAC.

      Pour chaque mois au cours duquel tu prendras des vacances jeunes, ton employeur devra effectuer une déclaration électronique (nommée déclaration scénario 10) du nombre d’heures de vacances jeunes que tu as pris. Ces déclarations sont nécessaires pour le calcul de ton allocation. Le paiement de l’allocation a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  27. Popo

    Bonjour,

    J’ai 23 ans et j’ai été diplômée en juin 2019. J’ai commencé à travailler en tant qu’employée à temps plein sous cdi dans le notariat le 17 juillet 2019. A partir de quand est-ce que j’aurai droit à prendre des congés jeunes ? Serait-il déjà possible que je demande une journée congé jeune en février 2020?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Popo,

      Nous répondons à ta question par l’affirmative, si ce n’est que ta journée de congé en février 2020 sera un congé ordinaire et non pas un congé « vacances jeunes « 

      Explication :

      Tu ouvres ton droit à des jours de vacances l’année antérieure à celle pendant laquelle tu y as droit. Il faut donc distinguer l’année d’exercice de vacances (2019 dans ton cas) de l’année de vacances (2020).

      Un employé qui travaille à temps plein sur un régime de 5 jours/semaine débloque 1,6 jours de congé payé pour l’année suivante. Ainsi, si tu es à temps plein, en ayant travaillé du 17 juillet 2019 au 31 décembre 2019, tu auras ouvert le droit à +- 8 jours de congé légaux en 2020.

      Si tu rentres dans les conditions pour ouvrir ton droit aux vacances jeunes (voir fiche ci-dessus), tu pourras alors compléter ces 8 jours par ce type de jours de vacances afin d’obtenir un total de 4 semaines de vacances sur l’année 2020. Si tu ne rentres pas dans les conditions pour les vacances jeunes, tu pourras alors compléter tes jours de congé légaux par des jours de vacances européennes (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/). La différence entre ces deux types de congé est que, alors que les vacances jeunes sont un avantage « offert » au jeune, les vacances européennes sont quant à elles financées par le travailleur lui-même. Il s’agit en fait d’une avance sur le double pécule de l’année suivante. Ainsi, si tu entres dans les conditions vacances jeunes, il est plus avantageux d’en faire la demande.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  28. Raq

    Bonjour,
    J’ai une question concernant les vacances auxquelles je pourrais avoir droit en 2020.
    J’ai terminé mes études d’institutrice en juin 2019, et je travaille actuellement sans interruption depuis le 14 septembre 2019 (secteur privé).
    Pouvez-vous me dire si j’ai droit à un certain nombre de jours de vacances annuelles au cours de l’année 2020? Mon contrat actuel se termine en août 2020 (au minimum) il s’agit d’un remplacement à durée indéterminée.
    Merci pour votre réponse.
    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Raq,

      En Belgique, le travailleur ouvre son droit à des jours de vacances l’année antérieure à celle pendant laquelle il y a droit. Il faut donc distinguer l’année d’exercice de vacances (2019 dans ton cas) de l’année de vacances (2020 donc).

      Un employé qui travaille à temps plein sur un régime de 5 jours/semaine débloque 1,6 jours de congé payé pour l’année suivante. Ainsi, si tu es à temps plein, en ayant travaillé du 14 septembre 2019 au 31 décembre 2019, tu auras ouvert le droit à un peu plus que 5 jours de congé légaux en 2020.

      Si tu rentres dans les conditions pour ouvrir ton droit aux vacances jeunes (voir fiche ci-dessus), tu pourras alors compléter ces 5 jours par ce type de jours de vacances afin d’obtenir un total de 4 semaines de vacances sur l’année 2020. Si tu ne rentres pas dans les conditions pour les vacances jeunes, tu pourras alors compléter tes jours de congé légaux par des jours de vacances européennes (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/). La différence entre ces deux types de congé est que, alors que les vacances jeunes sont un avantage « offert » au jeune, les vacances européennes sont quant à elles financées par le travailleur lui-même. Il s’agit en fait d’une avance sur le double pécule de l’année suivante. Ainsi, si tu entres dans les conditions vacances jeunes, il est plus avantageux d’en faire la demande.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  29. Alex

    Bonjour,

    J’ai été diplômée en juin 2019. Mon contrat plein temps à durée indéterminée commence le 3 décembre 2019. Aurais-je droit au vacances jeunes en 2020? Ou bien est-ce que le fait que ne sois pas lié par un contrat pendant minimum 1 mois en 2019 pose un problème?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alex,

      Comme ton contrat va débuter le 3 décembre , tu ne pourras malheureusement pas ouvrir le droit aux vacances jeunes; même si tu remplissais les deux autres conditions (voir sur la fiche ci-dessus). En effet, pour prétendre aux vacances jeunes, tu dois prouver minimum un mois complet de travail.

      La seule possibilité pour toi d’en profiter en 2020, sera de négocier avec ton employeur à ce que ton contrat débute plutôt le 2 décembre (1er jour ouvrable, le dimanche 1er ne pouvant être compter).

      Si tu ne trouves pas d’arrangement à modifier ton contrat de travail avec ton employeur, tu pourras si tu le souhaites prendre des vacances européennes en 2020. Pour ce faire, tu dois avoir travailler minimum 3 mois dans la même année civile. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

       Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  30. Aurélie

    Bonjour,

    J’ai été diplômée en juin 2019 et j’ai commencé un intérim le 19 septembre 2019 et depuis je suis en contrat de travail intérimaire à la semaine en temps plein chez le même employeur.

    Je ne sais pas si j’ai droit aux vacances jeunes l’année prochaine (2020).

    Merci d’avance,

    Aurélie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Aurelie,

      Les vacances jeunes est un système qui permet aux jeunes de prendre des congés payés si ils n’ont pas suffisamment travaillé durant l’année civile où ils ont terminé leurs études pour ouvrir un droit à 4 semaines de congé payés l’année suivante.
      Si tu travailles comme intérimaire tu as droit également à des vacances jeunes pour compléter ton droit aux congés dans les mêmes conditions que les autres à savoir:
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2019;
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2019 (travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2019 comme salariée pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.

      Attention, les vacances jeunes ne peuvent être prises que pendant une occupation, donc lorsque tu es sous contrat de travail. C’est souvent le problème que rencontrent les travailleurs intérimaires qui ont des contrats à la semaine: souvent, leurs vacances se situent en réalité pendant une période pendant laquelle ils ne sont tout simplement pas sous contrat.
      Dans ce cas tu n’as pas droit à des vacances jeunes.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  31. juju

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en juin 2018. J’ai travaillé de juillet à début novembre, puis plus rien. Chômage depuis août 2019.

    Je viens d’être engagée depuis le 12/11/2019 jusqu’au 31/03/2020.

    J’avais déjà réservé des vacances dans la famille à l’étranger : du 22 au 29/12/2019.

    Les congés officiels : 24 am, 25 et 26. Donc, je dois couvrir les 23, 24 ap et 27.

    A combien de congés ai-je droit ? Et les vacance-jeunes, y ai-je droit ?

    Merci pour votre réponse rapide afin d’effectuer les démarches envers mon employeur.

     

    Répondre
  32. Carine

    Il reste à ma fille 06 jours vacances jeunes à prendre .

    Est il vrai qu elle n est pas obligée de les prendre et son employeur peut il lui refuser?

    Merci d avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Carine,

      Contrairement aux vacances ordinaires (congés payés), les vacances jeunes ne sont pas obligatoires. Ta fille peut ne pas prendre les 6 jours qui lui restent à prendre (comme elle aura pu ne pas en prendre du tout).
      Mais, si elle souhaite les utiliser, son employeur ne pourra pas les lui refuser. Les vacances jeunes sont un droit qu’elle a ouvert après cumul d’un certain nombre de jours de travail dans l’année. Par contre, comme pour les vacances ordinaires, les jours à prendre devront être négociés avec son employeur.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  33. Laurence

    Bonjour,

    Mon fils aura 24 ans en décembre 2019.

    Il a déjà bénéficié de quelques jours de « Vacances jeunes travailleurs » depuis le 01/01/2019 étant donné qu’il était dans les conditions pour en bénéficier (il était sous contrat depuis le 01/09/2018).

    En accord avec son employeur (qui était d’ailleurs son premier employeur) ils ont mis fin au contrat par consentement mutuel quelques jours avant fin septembre 2019 afin qu’il puisse s’engager à l’armée. Il a donc été sous contrat avec l’armée à partir de fin septembre 2019. Malheureusement il a dû renoncer à poursuivre au sein de l’armée et son contrat a pris fin le 24 octobre 2019.

    Son premier employeur l’a réengagé à partir du 04 novembre 2019 ; mon fils n’a donc pas été sous contrat de travail, ni inscrit à comme demandeur d’emploi (puisqu’il savait que son premier employeur allait le reprendre) entre le 25 octobre 2019 et le 03 novembre 2019.

    Est-il malgré tout encore en droit de pouvoir bénéficier du nombre de jours de « vacances pour jeunes travailleurs » dont il n’a pas encore bénéficié?

    Un tout grand merci pour votre aide.

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laurence,

      Oui, votre fils pourrait encore avoir droit à des vacances jeunes cette année. Sa période de travail de 2018 (de 01/09 au 31/12) a dû lui ouvrir le droit à des jours de vacances ordinaires (congés payés). A ces jours, il peut ajouter des jours de vacances jeunes de sorte à avoir un total de 4 semaines en 2019. Donc, s’il lui reste encore des jours, il pourrait encore les utiliser avant de la fin d’année; malgré qu’il y ait eu une période d’interruption de son contrat.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  34. ashi

    bonjour, j’avais commencé à travailler entant qu’étudiant du mois de juin à fin septembre,(j’ai été diplômé en septembre 2019.) pour le mois d’octobre j’étais en congé car j’allais recevoir mon contrat intérim et qu’il fallait un mois d’écart entre les deux contrats.

    j’ai été diplômé en septembre 2019.

    Donc officiellement je vais travaillé  en novembre et décembre donc que 2 mois pour cette année.

     

    j’ai 22 ans mais je me demandais s’il y avait une limite où date limite pour ses vacances soit si je ne pourrai pas les avoir pour 2020 car comme sa j’aurai travaillé plus longtemps et donc droit à plus de 1 semaine?

    je me demandais aussi si on a droit au vacance jeune que 1 fois?

    merci de votre réponse

    bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ashi,

      Techniquement les vacances jeunes doivent être pris l’année civile (janvier-décembre) qui suit celle pendant laquelle tu as remplis les 3 conditions.

      En effet, pour ouvrir un droit en 2019, il faut

      • avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018;
      • avoir terminé (ou arrêté) tes études dans le courant de 2018;
      •  et avoir travaillé en 2018 comme salarié pendant au moins un mois après la fin de ses études.

      Tu comprends donc que les trois conditions sont cumulatives et que dans ta situation, tu les remplis  pour pouvoir avoir droit aux vacances jeunes en 2020 (puisque tu as moins de 25 ans et que tu as terminé tes études et travaillé en 2019) . Tu trouveras l’explication sur la fiche ci-dessus.

      Il est théoriquement possible d’avoir droit à des vacances jeunes plusieurs fois dans sa vie, mais cela arrive très rarement dans la pratique puisque c’est un droit dédié au moins de 25 ans (et qu’il faut avoir travaillé au moins 1 mois après l’arrêt de ses études).

      Mais il existe un système similaire (mais avec d’autres conditions à remplir) qui te permet de compléter ton nombre de jours de vacances annuelles pour pouvoir parvenir à prendre les 4 semaines de congés  si tu ne remplis pas les conditions des vacances jeunes: les vacances européennes. 

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  35. Jasmin

    Bonjour,

    Pourriez-vous m’indiquer si les allocations perçues en compensation par l’onem sont taxées au contribution.

    Un grand merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jasmin,

      L’allocation-vacances jeunes s’élève à 65 % de la rémunération brute du jeune travailleur pour le premier mois au cours duquel les vacances jeunes sont prises, plafonnée à 2.297,90 euros par mois.

      Le montant maximum est donc égal à 57,45 euros, calculé dans le régime six jours. Un précompte fiscal de 10,09 % est retenu sur ce montant.

      Le jeune travailleur avec une rémunération mensuelle brute de 2.297,90 euros, qui travaille à temps plein et prend une semaine de vacances jeunes percevra donc 38 x 6/38 = 6 allocations journalières de 57,45 euros ou 344,70 euros brut ou 309,92 euros net.

      Plus d’info à ce sujet sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11#h2_5

      Bien à toi

      Répondre
  36. marien231

    Bonjour

    Mon employeur peut-il refuser de m’octroyer les jours de congé auxquels j ai droit dans le cadre du congé jeune ?

    Merci de votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Marien231,
      Si tu remplis toutes les conditions pour prétendre aux vacances jeunes (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-jeunes/), l’employeur ne peut pas refuser de te laisser les prendre. Il est obligé de te les accorder avant la fin de l’année civile. Par contre, comme pour les vacances ordinaires (les congés payés), tu devras négocier les jours à prendre avec lui.
      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.
      Répondre
  37. lolaop069

    Bonjour

     

    Mon fils a eu terminé ses études en septembre 2018, et a travaillé du 19/09 au 20/10  comme intérimaire.

    Il a ensuite travaillé du 11 juin au 31 aout 2019 et est de nouveau occupé depuis le 19/09 et ce jusque fin janvier 2020

    Il n’était pas au courant des vacances jeunes et n’a donc rien pris.

    A t il droit à des congés et si il n’a pas pris ses congés jeunes , a t il droit à une allocation ?

    Pour ses congés a venir, je suppose qu’il sera payé par l’onva puisqu’il est ouvrier, faut il prendre contact avec eux ou tout se fait automatiquement ?

    Merci à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lolaop069,

      Sa période de travail de 2018 (de 19/09 au 20/10) a dû lui ouvrir le droit à des jours de vacances ordinaires ( congés payés) de plus ou moins 2 jours. A ces jours, s’il le souhaite, il pourrait prendre des jours de vacances jeunes cette année; pour autant qu’il remplisse toutes les trois conditions simultanément (en plus d’avoir fini ses études en 2018 et d’avoir travaillé au moins 13 jours dans sous un contrat d’un mois en 2018, il doit aussi n’avoir pas atteint l’âge de 25 ans au 31/12/2018). Dans ce cas, il n’est pas trop tard pour lui de bénéficier des vacances jeunes.
      Il devra alors faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 qu’il pourras obtenir auprès de la CAPAC ou de son syndicat. Il devra le compléter avec son employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      S’il ne remplit pas les conditions pour bénéficier des vacances jeunes en 2019, il pourrait faire appel à des vacances européennes. Pour en bénéficier, il doit avoir travaillé minimum 3 mois dans la même année civile et, pouvoir utiliser les jours éventuellement cumulés dans la même année.
      Comme il a travaillé plus de 3 mois déjà cette année, cette période de travail lui a ouvert le droit à une semaine de vacances européennes. Et, après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail, il ouvre le droit à 2 jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours). Si tu travailles moins, tu auras droit à des vacances proportionnellement à ton régime de travail. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.
      Le nombre de jours auquel tu pourras prétendre va dépendre de ton régime de travail actuel.

      Son employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération qu’il recevra durant cette période de congé devra être récupérée sur son double pécule de vacances en 2020.

      En 2020, sa période de travail de 2019 va lui ouvrira le droit aussi à des vacances ordinaires. A ces jours, il pourra aussi ajouter des jours de vacances européennes. Il trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  38. ED

    Bonjour je sais que ce n’est pas le sujet approprié mais voilà je suis intérimaire pour la cp 116 en 40h semaine et on dois récupérer à notre demande 2h par semaine complète mais ces une obligation ? Quand j’aurai ma fin de mission es ce que toute ces 2h par semaine complète vont m’être faites récupérer la ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour ED,

      En effet, dans la CP 116, la durée du travail est de 38 heures par semaine maximum. Dans le cas où ton contrat est de 40 heures, ces deux heures sont effectivement à récupérer. N’hésite pas à demander à ton agence intérim de quelle manière s’organisent les heures de récupération du temps de travail. Tu trouveras plus d’informations en cliquant sur le lien suivant: https://www.salairesminimums.be/document/download.html?aId=ff808181589033970158b9bbe57603a2&d=22/10/2019

      Tu peux également discuter de ta situation et de la récupération de tes heures supplémentaires auprès du contrôle des lois sociales. Tu pourras trouver les coordonnées des bureaux du contrôle des lois sociales en cliquant ici: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=36199

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  39. Bru03

    Bonjour,

    J’ai été diplômée en septembre 2018 à l’âge de 24 ans, et j’ai commencé à travailler en CDI 2 jours plus tard.

    Je bénéficie donc de mes congés jeunes. Néanmoins, j’ai pris mon premier jour de congé jeune en avril mais n’ai toujours pas été déposer les formulaires à l’ONEM. Est-ce que je peux aller les déposer ce mois-ci ou j’ai perdu le droit de bénéficier du paiement de mes congés ?

    Un tout grand merci d’avance!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bru03

      Si tu remplis les conditions, tu peux demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois compléter ce formulaire avec ton employeur et le remettre uniquement à la fin du premier mois où tu prendras des « vacances jeunes ».

      En parallèle, ton employeur fera une déclaration électronique (appelée déclaration scénario 9) et te remettra une copie de celle-ci.

      Pour chaque mois au cours duquel tu prendras des vacances jeunes, ton employeur devra effectuer une déclaration électronique (nommée déclaration scénario 10) du nombre d’heures de vacances jeunes que tu as pris. Ces déclarations sont nécessaires pour le calcul de ton allocation.

      Le paiement de l’allocation a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Le fait de tarder un peu à introduire le formulaire ne fait pas perdre le droit. Mais plus tard le formulaire est introduit, plus tard tu seras payée. Ainsi, il n’est pas trop tard pour introduire maintenant la demande de paiement pour le congé d’avril 2019.

      La demande d’allocations de vacances jeunes est transmise à l’ONEM par l’organisme de paiement. La demande doit parvenir à l’ONEM au plus tard en février de l’année qui suit l’année au cours de laquelle des vacances sont prises.

      Tu trouveras les explications précises sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11#h2_6

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  40. ardcop

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en Septembre 2019, je commence à travailler le 08/10/2019 et j’aurai 24 ans le 09/11 suis je éligible aux vacances jeunes ? Et si oui à combien de jours en 2020?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ardcop,

      En 2020, tu rempliras toutes les conditions pour bénéficier des vacances jeunes.
      Ta période de travail de 2019 ne t’ouvrant droit qu’à quelques jours de vacances ordinaires (un peu moins d’une semaine), si tu le souhaites, tu pourrais prendre des vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances au total cette année. Le nombre de jours de vacances auquel tu auras par semaine dépendra de ton régime de travail actuel.

      Tu devras alors faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC ou de ton syndicat. Tu devras le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  41. jcochart

    Bonjour,
    J’habite à Bruxelles, j’ai 22 ans et j’ai été diplômé en Août 2018 (Bachelier en informatique de gestion) à l’âge de 21 ans. Le 3 décembre 2018, j’ai commencé à travailler en PFI (Plan Formation-Insertion) dans une entreprise localisée à Braine-l’Alleud pendant une durée de 6 mois tout en étant inscrit au Forem. (Je m’étais également inscrit chez Actiris). Depuis juin 2019, je travaille en CDI à temps plein dans cette même entreprise. 
    Pensez-vous que je peux bénéficier des « vacances jeunes » en cette fin d’année 2019 ?Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jcochart,

      Pour ouvrir un droit aux vacances-jeunes en 2019, tu dois, notamment, après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2018 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Et a priori, tu ne sembles pas avoir travaillé en 2018 sous contrat salarié.  Cela veut dire que tu n’auras pas droit aux vacances-jeunes en 2019.  Cependant, tu auras droit aux congés européens à partir de septembre.  Toutes les informations utiles se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

       

      Répondre
  42. Francesco

    Bonjour,

    Je suis âgé de 24 ans.

    J’ai été diplômé en décembre 2018 mais j’ai travaillé en tant qu’étudiant de janvier à mars 2018, de août à septembre 2018 et d’octobre à novembre 2018.

     

    De plus, je travaille en CDD depuis mai, jusqu’à mi-septembre 2019. Par après, j’aurai mon CDI.

     

    Ai-je droit aux vacances jeunes s’il vous plaît ? Pour la fin de l’année en cours .

     

    Merci d’avance pour votre journée,

     

    Bonne journée à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Francesco,

      Comme tu peux le lire dans le texte ci-dessus, pour ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2019, tu dois répondre aux 3 conditions suivantes :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018;
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2018 (travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2018 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes».
      Cela veut dire  que comme tu n’as pas travaillé en 2018, tu n’ouvres pas le droit aux vacances jeunes en 2019.
      Par contre, tu ouvres le droit aux congés européens.  Toutes les informations utiles se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
  43. Gilles

    Bonjour,

    J’ai été diplômé en Juin 2019, je commencerai en tant qu’employé à la date du 7 Octobre.

    J’aurai 25 ans le 29 Décembre 2019. Existe-t-il un recours pour que je puisse tout de même bénéficier des vacances jeunes en 2020 ? A deux jours prêt, cela serait terriblement frustrant…

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Gilles,

      Il y a malheureusement pas de possibilité de recours dans ce cas de figure.

      Ainsi il est possible pour toi de prétendre à des vacances européennes. Tu peux faire appel aux vacances européennes si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile (entre janvier et décembre d’une même année). Ces trois mois peuvent avoir été prestés chez un ou plusieurs employeurs et ne doivent pas forcément avoir été prestés de manière continue. Le type de contrat n’a pas d’importance.

      À la fin de cette période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail. Attention, si tu as travaillé l’année civile précédente (2018), tu dois d’abord épuiser tes jours de vacances annuelles. Ils seront donc déduits de tes jours de vacances européennes.

      Ce que tu recevras cette année pour tes vacances européennes sera déduit de ton double pécule de 2020.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

       

       

       

      Répondre
  44. Celine

    Bonjour,

    J’ai été diplômée en septembre 2018, et mon contrat de travail commence le 10 décembre 2018, j’ai travaillé 15 jours complets et je suis encore sous contrat avec la même entreprise.

    On m’a dit que je n’avais pas le droit aux vacances jeunes car je n’ai pas eu un mois complet de contrat, mais j’ai quand même travaillé 15 jours donc y ai-je droit?

    Merci de votre réponse.

    Céline

    Répondre
  45. Carlos ****

    Bonjour, j’ai 23 ans, j’ai fini mon cours au Portugal en juillet 2018 et j’ai comencé a travailler la bas en Septembre 2018. Je suis venu en Belgique en Juin 2019 et J’ai comencé à travailler Ici au même mois, je vous demande se j’ai le droit à prendre des vacances jeunes? Parce que ma formation et mon experience profissionnelle de 2018 etait au etranger.

    Merci beacoup

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Carlos,

      Pour pouvoir ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2019, il faut répondre aux 3 conditions suivantes :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2018 (travail de fin d’études compris)
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2018 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes». Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra généralement être prise en compte.
      Des études et un travail au Portugal permettent d’ouvrir un droit aux vacances jeunes.  Cela veut dire que si tu as travaillé au Portugal en 2018, tu as droit aux vacances jeunes en 2019.
      Toutes les informations utiles se trouvent dans le texte ci-dessus.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
      1. Carlos

        J´ai montré votre response aux ressources humaines de mon lieu de travail et ils mon dit que j´ai pas le droit à vacances jeunes parce que j´ai comencé à travailler au Portugal en 2018 et ils mon dit qu´il faut travailler en Belgique en 2018 et pas au etranger, et que votre information c´etait pas correct. Donc je veux savoir s´il y a quelque document officel ou quelque chose que je peux consulter/faire pour être sure.

        Merci beaucoup pour la compreension.

         

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Carlos,

          Nous n’avons pas oublié ta question, nous nous renseignons auprès de l’ONEm, compétent pour les vacances européennes, et revenons vers toi dès que nous avons une réponse claire.

          Si tu as d’autres questions entre temps, n’hésite pas!

          Répondre
        2. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Carlos,

          Nous avons eu une réponse de l’ONEm (compétent en matière de vacances jeunes). En fait, pour que le travail à l’étranger puisse entrer en compte pour l’ouverture du droit aux vacances jeunes, il faut d’abord travailler au moins trois mois en Belgique. Ainsi, si tu travailles depuis juin 2019, tu pourras ouvrir un droit aux vacances jeunes à partir de septembre 2019.

          Voici la réponde de l’ONEm :

          « […] La condition d’occupation mentionnée à l’alinéa 1er n’est remplie que si le jeune travailleur a, après la fin de ses études, de son apprentissage ou de sa formation, été lié pendant au moins un mois par un contrat de travail sur la base duquel au moins 13 journées de travail ou assimilées au sens des articles 37 ou 38, peuvent être prises en considération. Il n’est toutefois pas tenu compte du travail auquel s’applique le régime de vacances particulier applicable aux services publics ou un régime de rétribution différée comme travailleur dans l’enseignement. »

          Un emploi à l’étranger peut remplir l’exigence d’emploi susmentionnée, étant entendu que celle-ci ne peut être prise en compte que si la condition spécifique prévue à l’article 37, §2, est remplie :

          « Le travail effectué à l’étranger n’est pris en considération que dans les limites des conventions bilatérales et internationales et pour autant que le travailleur ait, après le travail effectué à l’étranger, accompli des périodes de travail comme salarié selon la réglementation belge, pendant au moins trois mois. »

          Je vous informe également que les trois mois de travail en Belgique ne sont pas requis pour celui qui, lors de sa dernière activité, relevait de la réglementation d’un autre État membre (EEE/Su.), alors qu’il a établi/conservé son centre d’intérêt en Belgique.

          Il s’agit de travailleurs frontaliers ou de personnes qui séjournent temporairement dans un autre Etat membre. »

          Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

          Répondre
  46. Esen ****

    Bonjour,

    J’ai été diplômée en juin 2017 et depuis ce 7 janvier 2019, je suis employée à mi-temps dans une ASBL. On m’a toujours dit que je n’avais pas droit à des congés cette année mais je viens de voir sur votre site que je pouvais en avoir. Pensez-vous que je rentre dans les critères pour bénéficier de vacances jeunes et quelles sont les démarches à entreprendre, sachant que j’aurai 25 ans en octobre prochain ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Cordialement,

    Esen ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Esen****,

      Tu ne pourras malheureusement pas bénéficier des vacances jeunes, vu que tu as été diplômé depuis 2017 et que tu n’as pas travaillé en 2018. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Mais, tu pourrais prétendre à des jours de vacances européennes. Pour en bénéficier, il faut avoir travaillé au minimum 3 mois dans la même année civile. Comme ton contrat a débuté le 07/01, depuis le 08/04, tu as ouvert le droit à une semaine de vacances européennes; le nombre de jours dépendra de ton régime de travail.

      Et, après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail ouvre le droit à 2 jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours). Mais comme tu travailles à mi-temps, tu auras droit à des vacances proportionnellement à ton régime. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  47. Elisa

    Bonjour,

     

    J’ai fini mes études en février 2019 à 23 ans et je travail depuis avril 2019 et j’ai maintenant 24 ans, ai-je droit a des vacances jeunes en 2019 ou dois-je attendre 2020?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elisa,
      Tu rentres dans les conditions pour pouvoir profiter des vacances jeunes en 2020. Tu ne peux donc pas faire appel aux vacances jeunes cette année. Par contre, tu peux bénéficier en 2019 de vacances européennes. Tu trouveras les explications sur:
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  48. AlexiaLfthr

    Bonjour à vous,

    Merci pour les information. J’ai été diplomée en juin 2018, j’ai travaillé en tant que salariée pendant 2 mois à temps complet. De plus, pendant toute l’année scolaire, j’étais en alternance « salariée » (2,5 jours en cours et 2.5 jours en entreprise).

    Le soucis, c’est que certes je suis Belge, mais j’ai effectué mes études dans une école de commerce en France. Ai-je quand même le droit aux congés jeunes ?

    Je vous remercie et vous souhaite une excellente journée,

    Alexia

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour AlexiaLfthr,

      En principe, rien n’indique que tes études doivent forcément avoir été suivies en Belgique.

      Si tu as travaillé comme salariée minimum 1 mois en 2018 (hors cadre scolaire), et que tu as moins de 25 ans, tu pourras effectivement prétendre à des vacances jeunes.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  49. Perrine2305

    Bonjour, ayant fini mes études de psychologie, j’ai obtenus le statut d’étudiante indépendante en juin 2018. C’est à dire qu’en même temps j’ai réaliser une « agrégation en psychologie  » (programme de 60 crédits pour devenir professeur de psychologie) et une activité d’indépendante (consultations psychologiques). J’ai arrêté l’agrégation en avril 2019 lorsque j’ai été engagée en tant que salariée en 3/4 temps. Je n’ai pas droit à des vacances avec ce premier emploi. Est-ce que je remplis la 3ème conditions sachant que j’ai travaillé en indépendante plus de 13j en un mois en 2018. Ai-je droit à des vacances jeunes ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Perrine2305,

      Pour pouvoir bénéficier de vacances-jeunes en 2019 il faut remplir trois conditions cumulatives :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018 ;
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2018 (travail de fin d’études compris): ce n’est pas ton cas, étant donné que tu as étudié jusqu’en avril 2019.
      – Après la fin des études, avoir travaillé en 2018 comme salariée pendant une période minimale. Tu ne remplis pas cette condition étant donné que tu as travaillé comme indépendante, ce qui ne permet pas d’ouvrir des droits aux vacances.

      Cela ne signifie pas que tu n’as droit à aucun congé. en effet, tu pourras solliciter des vacances « européennes » ou « supplémentaires ».
      Tu trouveras toutes les informations à ce propos ici: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à en discuter avec ton employeur.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  50. Ken

    Bonjour,

    J’ai 24 ans, j’aurais 25 ans en septembre 2019 et j’ai été diplomé en octobre 2018.

    Je travails en interim depuis janvier 2019 sans coupure.

    Je pense ne pas pouvoir repondre a la 3eme condition, car je n’ai pas travaille 13 jour en un mois pendant l’annee 2018.

    Cependant, j’ai travailler sous contrat jobiste pendant les annees d’etudes superieure (4 ans).

    Au debut il y avait un plafond de 50 jours max et ensuite sa ete change par 475h. Chaque annee j’ai depassee le plafond jours et heures en questions.

    Donc au final je voudrais savoir, si j’ai le droit aux conge paye jeunes? Avec les heures preste sous contrat etudiant mais en tant que salarie normal, apres avoir depasse le plafond, car j’ai paye l’onss precompte prof etc comme chaque employe. Sachant que j’ai arreter de travailler en septembre 2018 pour me concentrer sur mon memoire.

    Ainsi je n’ai plus travailler apres septembre 2018, et apres avoir ete diplome en octobre 2018 je suis aller en vavance pour au final rentrer et commencer a travailler en janvier 2019. Et aussi je voudrais savoir si  les jours de travail en 2018 ne sont pas pris en compte, est ce que ceux de maintenant 2019 sont consideres?

    Merci d’avance pour votre reponse^^

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ken,

      Comme tu peux le lire ci-dessus, pour ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2019, il faut remplir les 3 conditions suivantes :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018;
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2018 (travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2018 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes».

      Comme tu n’as pas travaillé en 2018 après l’obtention de ton diplôme, tu ne peux pas ouvrir un droit aux vacances jeunes.

      Si tu souhaites prendre des congés en 2019, tu peux te tourner vers les vacances européennes.  Toutes les informations utiles se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/
      En 2020, tu auras droit à des jours de vacances annuelles en fonction du nombre de mois de travail en 2019.
      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ken,

      Comme tu peux le lire ci-dessus, pour ouvrir un droit aux vacances jeunes en 2019, il faut remplir les 3 conditions suivantes :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018;
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2018 (travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2018 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes».

      Comme tu n’as pas travaillé en 2018 après l’obtention de ton diplôme, tu ne peux pas ouvrir un droit aux vacances jeunes.

      Si tu souhaites prendre des congés en 2019, tu peux te tourner vers les vacances européennes.  Toutes les informations utiles se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/
      En 2020, tu auras droit à des jours de vacances annuelles en fonction du nombre de mois de travail en 2019.
      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
  51. Manon

    Bonjour,

    J’ai eu fini mes études en juin 2018 et j’ai commencé à travailler en octobre 2018 (mi-temps). En janvier 2019, j’ai complété mon temps de travail par un autre mi-temps. Je suis donc en temps-plein.

    J’aurai 25 ans en septembre 2019.

    A combien de jours de vacances jeune ai-je droit de chaque côté?

     

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Manon,

      Ta période de travail salarié de 2018 (d’octobre à décembre) a t’a ouvert le droit à quelques jours (une semaine si tu as par exemple travaillé 3 mois effectifs) de vacances ordinaires (congés payés) en 2019. Ton employeur de ton premier mi-temps a dû te donner un décompte de tes congés en début d’année. S’il ne l’a pas fait, tu peux le lui demander.

      En plus de ces jours de vacances ordinaires, si tu le souhaites, tu pourrais prendre des vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances pour cette année.
      Tu devras alors faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC ou de ton syndicat. Tu devras le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
      1. Manon

        Bonjour,

        Merci à vous pour les informations. J’ai effectivement eu droit à 20h de congés payés pour l’année 2019.

        Je dois donc décompter cela des 4 semaines?

        Quand vous dites 4 semaines c’est 28 jours ou 20 jours?

        Cordialement,

        Manon

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Manon,

          Tu dois transformes ces 20h de congés payés en jours de travail. Et, effectivement, les décompter des éventuels jours de vacances jeunes que tu souhaites prendre. Sache que tu ne peux dépasser 4 semaines de vacances au total en 2019 (congés payés + vacances jeunes).

          Le nombre de jours auxquels tu as droit par semaine va dépendre de ton régime de travail au moment de prendre tes vacances. Par exemple, si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 20 jours de vacances au total. Et, si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras 24 jours de vacances.

          Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

          Répondre
  52. Antho

    Bonjour,

    J’ai été diplômé en juin 2018 et j’ai travaillé comme étudiant en juillet et août 2018 puis j’ai travaillé de octobre 2018 à avril 2019 en pfi.

     

    Ai je droit à des vacances jeunes ou vacances européennes ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Antho,

      Ta question n’est pas très précise.
      Quel âge as-tu?
      Quand a débuté la partie travail de ton PFI?
      Es-tu actuellement sous contrat de travail ordinaire?

      Tu pourrais peut-être prétendre aux vacances jeunes. Pour cela, en plus d’avoir été diplômé en 2018, tu ne dois pas avoir atteint l’âge de 25 ans au 31/12/2018 et la partie contrat de travail de ton PFI doit avoir débuté en 2018. Tu dois avoir travaillé minimum 13 jours en un seul mois en 2018. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.
      Si tu remplis ces conditions, tu pourrais prendre des vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances au total cette année. Le nombre de jours de vacances auquel tu auras par semaine dépendra de ton régime de travail actuel.

      Tu devras alors faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC ou de ton syndicat. Tu devras le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances.

      Si tu ne remplis pas les conditions pour bénéficier de vacances jeunes, tu pourras faire appel à des vacances européennes ou complémentaires. Pour en bénéficier, tu dois avoir travaillé au minimum 3 mois dans la même année civile. Ne connaissant pas la date exacte du début de ton contrat, nous ne pouvons malheureusement pas te dire à partir de quand tu pourras y prétendre.
      Mais sache qu’après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à 2 jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours) et si tu travailles moins, tu auras droit à des vacances proportionnellement à ton régime de travail. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Sache que comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur. Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020.
      Plus d’informations sur ces vacances sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  53. Harry

    Bonjour, j’ai 23ans, et ai terminé mes études en France en décembre 2018. Je travaille toutefois depuis début janvier 2019 en Belgique. Je n’ai donc pas presté de jours de travail en 2018. Cela signifie-t-il que je ne rentre pas en compte pour l’obtention des congés jeunes?

    Merci d’avance. Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Harry,

      Si tu n’as pas travaillé en 2018, tu ne peux en effet pas prétendre à des vacances jeunes.
      Par contre, tu peux demander des vacances européennes: https://bruxelles-j.be/?p=12925

      Bien à toi

       

      Répondre
  54. Francesco

    bonjour j ai 22 ans et terminer mes études en juin 2018 j ai travaillé comme étudiant juillet,août et septembre 18, puis  octobre, novembre et une semaine en décembre en intérim pour  le même patron ai je droit aux vacances jeunes .Bien a vous merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Francesco,

      Pour prétendre à des vacances jeunes il faut remplir simultanément 3 conditions:

      – terminer ses études en 2018,

      – travailler minimum 13 jours en un seul mois en 2018,

      – Avoir moins de 25 ans en décembre 2018,

      A priori tu sembles bien remplir les conditions pour bénéficier de ce droit.

      De plus sache que ta période de travail 2018 te donne droit à+- 5 jours de vacances ordinaires en 2019, tu pourras alors prendre les vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances en 2019. Le nombre de jours de vacances auquel tu auras droit par semaine dépendra de ton régime de travail actuel.  Tu devras alors faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC ou de ton syndicat. Tu devras le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  55. Nathasilva

    Bonsoir, Jai ete diplômée fin janvier 2019 et j ai eu 25ans le 17janvier 2019 j’ai commencé à travailler depuis le 24avril 2019 en 4/5 e . Est-ce que j’ai le droit aux congés jeune ou je dois me diriger vers les congés européens ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nathasilva,

      Malheureusement, tu ne remplis pas simultanément les 3 conditions décrites sur la fiche ci-dessus pour bénéficier des vacances jeunes. Pour que tu puisses y prétendre en 2019, tu dois avoir été diplômée en 2018 et avoir commencé à travailler en 2018 (minimum 13 jours en un mois); en plus du fait que tu n’avais pas plus de 25 ans l’année dernière. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Mais, tu pourrais avoir les jours de vacances européennes. Pour en bénéficier, il faut avoir travaillé au minimum 3 mois dans la même année civile. Comme ton contrat a débuté le 24/04, tu auras droit à une semaine de vacances européennes (le nombre de jours dépendant toujours du régime de travail, comme tu travailles à 4/5), tu auras droit à 4 jours à partir du 25/07.

      Après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail le salarié a droit à 2 jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours) mais comme tu travailles à 4/5, tu auras droit à des vacances proportionnellement. Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes doivent être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  56. Marine****

    Bonjour,

    Malgré les explications sur les vacances jeunes, je ne parviens pas à comprendre si j’y ai droit cette année ou non. J’ai reçu mon diplôme en septembre 2018, j’ai eu plusieurs contrats de remplacement du mois d’octobre au mois de mars 2019. Je suis actuellement en cdd renouvelable en mi-temps depuis le 1er avril. Ai-je droit de prendre des vacances par exemple en juin ou juillet de cette année 2019 ?

     

    Merci de votre aide

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marine****,

      Ta question n’est pas très précise.
      Quel âge avais-tu au 31 décembre 2018?

      Car, pour bénéficier des vacances jeunes, il faut remplir simultanément les 3 conditions citées sur la fiche ci-dessus.
      Comme tu as terminé tes études en 2018, si tu as travaillé minimum 13 jours en un seul mois en 2018 et que tu avais moins de 25 ans en décembre 2018, tu pourras alors prétendre à des vacances jeunes. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour ouvrir le droit à ces vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Ta période de travail 2018 (d’octobre à décembre) t’ayant ouvert le droit à des jours de vacances ordinaires en 2019 (renseigne-toi auprès de ton employeur), si tu le souhaites (pour autant que tu remplisses toutes les conditions), tu pourrais y ajouter des jours de vacances jeunes.

      Par contre, si tu ne remplis pas ces 3 conditions pour bénéficier des vacances jeunes, tu pourrais demander les vacances européennes ou complémentaires. Plus d’informations sur ces vacances sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  57. Amelie

    Bonjour,

    j’ai terminé mes études en juin 2018 et en septembre j’ai commencé à travailler en temps pleins.

    Mon employeur me paye une semaine de congé et m’ont dit que je devais avoir 3 semaines de vacances jeunes, est ce le cas ? Ou  est ce que j’ai droit à 4 semaines ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Amelie,

      Quel âge as-tu?
      Pour bénéficier des vacances jeunes, tu devras remplir simultanément ces 3 conditions (avoir fini tes études en 2018, avoir travaillé sous contrat un minimum de jours en 2018 et, avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018).
      Donc, si tu remplis cette condition d’âge, tu pourrais sans problème prétendre aux vacances jeunes.

      Ta période de travail 2018 ne t’ouvrant droit qu’à une semaine de vacances ordinaires, si tu le souhaites, tu pourrais prendre des vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances au total cette année. Le nombre de jours de vacances auquel tu auras par semaine dépendra de ton régime de travail actuel.

      Tu devras alors faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC ou de ton syndicat. Tu devras le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Par contre, si tu ne remplis pas les conditions pour bénéficier de vacances jeunes, tu pourras faire appel à un autre type de vacances appelé vacances européennes ou complémentaires. Plus d’informations sur ces vacances sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  58. kimberley

    Madame, Monsieur,

    J’ai été embauchée sous contrat PFI le 2 juillet 2018 à l’issue de mes études (juin 2018) en assurances.

    J’ai presté 6 mois en PFI et actuellement en CDD depuis décembre 2018.

    J’avais 21 ans à la fin de mes études.

    Sur ma fiche de salaire, est mentionné que j’ai droit à 0.48 unités de congés, soit 0.064 jours.

    Suis-je dans quelconques conditions pour bénéficier des « vacances jeunes » ou vacances européennes?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kimberley,

      Comme tu as terminé tes études en 2018, que tu avais moins de 25 ans au 31/12/2018, tu pourrais bénéficier des vacances jeunes si tu as travaillé minimum 13 jours en un seul mois en 2018 (donc en décembre). Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour ouvrir le droit à ces vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Ta période de travail 2018 ne t’ouvrant malheureusement droit qu’à moins d’un jour de vacances ordinaires en 2019, si tu le souhaites, tu pourrais alors prendre des vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances par an en 2019. Le nombre de jours de vacances auquel tu auras par semaine dépendra de ton régime de travail actuel.
      Tu devras alors faire une demande d’allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC ou de ton syndicat. Tu devras le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Par contre, si tu ne remplis pas la condition des 13 jours minimum de travail en 2018, tu pourras bénéficier de l’autre type de vacances appelé vacances européennes ou complémentaires. Plus d’informations sur ces vacances sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  59. Flora

    Flora,

    Bonjour, j’ai terminé mes études en septembre. J’ai signé mon contrat le 4 septembre 2018. Ai-je droit aux congé européens ? Si oui à partir de quand ? Est-ce que je suis obligée de prendre les 4 semaines en même temps ?

    En vous remerciant.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Flora,

      Si tu remplis les trois critères repris plus haut, tu pourras bien bénéficier des vacances jeunes. Tu ne peux prendre tes jours de « vacances jeunes » que pendant une occupation salariée et après avoir épuisé tes vacances rémunérées « ordinaires ». La planification se fait comme pour les vacances « ordinaires », c’est-à-dire de commun accord avec l’employeur et/ou selon les « règles » en vigueur dans ton secteur. Ces jours peuvent être pris en une ou plusieurs fois, par jour complet ou demi-jour.

      Si tu ne remplis pas une des 3 conditions pour les vacances jeunes (par exemple avoir + de 25 ans au 31 décembre 2018) ,tu peux prendre des congés Européens quand tu le souhaites tant que tu as un accord avec ton employeur. Dans ta situation, tu auras bien droit à des vacances Européennes si c’est ton premier emploi. Pour demander des vacances européennes, il n’y a pas de démarche particulière à effectuer. Il suffit de t’adresser à ton employeur. Par contre, comme pour tout congé, il faut se référer aux règles de ton secteur et de ton entreprise pour la façon dont sont déterminées les dates de congé.

      Le système des vacances Européennes n’est intéressant que si tu n’es pas dans les conditions pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes. Si tu as le choix entre les deux systèmes, nous te conseillons de faire appel aux vacances jeunes puisque dans le système Européen, un certain pourcentage de tes pécules de vacances seront prélevées en fonction du nombre de congés Européens que tu auras pris.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  60. Flo

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études le 30 juin 2018. J’ai commencé à travailler à mi-temps le 2 août 2018. J’ai 23 ans. Je souhaiterais prendre des vacances jeunes en 2019 mais je ne sais pas à combien de jours j’ai droit étant donné que j’ai travaillé à mi-temps et ce, pendant 5 mois.

    Pouvez-vous me dire combien de jours je peux prendre svp?

    Un tout grand merci à vous,

    Flo

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Flo,

      Malheureusement nous ne pourrons pas te répondre avec précision car le nombre de jours de vacances est calculé au prorata de ce que tu prestes.

      Nous pouvons cela dit, supposé que si tu travailles à mi-temps, tu as ouvert le droit, pour l’année 2019, soit à +/- 4 jours si le régime de travail à temps plein est de 5 jours/semaine, soit +/- 5 jours de vacances annuelles si le régime de travail à temps plein est de 6 jours/semaine.

      Pour connaitre le nombre de jours précis auquel tu as ouvert le droit en travaillant en 2018, tu pourrais poser la question à ton employeur ou te référer à l’attestation de vacances qu’il est censé te remettre en début d’année.

      En principe, tu aurais donc droit à 6 jours de vacances jeunes pour atteindre les 10 ou 11 jours auquel tu as théoriquement droit (ce qui, en travaillant à mi-temps, représente 4 semaines de vacances).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  61. Madeleine

    Bonjour,

     

    Ayant fini mes études en août 2018 et travaillé à partir de décembre 2018, il me semble que j’ai droit aux vacances jeunes pour cette année 2019.

    Puis-je avoir le calcul qui me permet de calculer le nombre de jours auxquels j’ai droit ? En effet, mes trois premières semaines, j’ai travaillé 4/5e temps.

    Merci pour votre réponse !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Madeleine,

      Ta question n’est pas très précise.
      Quel âge avais-tu au 31 décembre 2018?
      Quelle est la date exacte de début de ton contrat?

      Car, pour bénéficier des vacances jeunes, il faut remplir simultanément les 3 conditions citées sur la fiche ci-dessus.
      Comme tu as terminé tes études en 2018, si tu as travaillé minimum 13 jours en un seul mois en 2018 (donc en décembre) et que tu avais moins de 25 ans avant la fin de la même année, tu pourras prendre à des vacances jeunes. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour ouvrir le droit à ces vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Ta période de travail 2018 ne t’ouvre malheureusement droit qu’à plus ou moins 1 jour de vacances ordinaires en 2019. A cela, pour autant que tu remplisses les conditions, tu ouvrirais le droit à des jours de vacances jeunes. Tu pourrais alors prendre des vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances par an; si tu le souhaites.
      Tu auras droit à des jours de congés en fonction de ton régime de travail actuel.

      Par contre, si tu ne remplis pas ces 3 conditions pour prétendre à des vacances jeunes, tu pourrais bénéficier d’un autre type de vacances appelé vacances européennes ou complémentaires. Plus d’informations sur ces vacances sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  62. Dartagnan

    Bonjour,

    j’ai terminé mes études en 2017.  En 2018, j’ai réalisé une formation (en n’étant plus étudiant). Durant cette année-là, j’ai travaillé en tant qu’intérimaire pour une durée de 87 jours de travail.

    Cette année, je n’ai pas droit à des congés payés.  Du coup, je comptais m’orienter vers les vacances jeunes (ou les vacances européennes).

    Cette année j’ai travaillé de janvier à mars inclus avec un contrat à 60%.  Je viens de commencer mon nouveau contrat le 1er avril (temps plein).  J’aimerais prendre des congés pour la fin juillet-début août.

    Le 31 décembre 2019, j’aurai 24 ans.

    Ai-je droit cette année à des vacances jeunes ?

    Merci pour votre réponse !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dartagnan,

      En principe, tu ne pourras malheureusement pas prétendre à des vacances jeunes étant donné que tu as terminé tes études en 2017. Pour pouvoir y prétendre en 2019, il aurait fallut terminer tes études en 2018.

      Tu pourrais donc faire appel aux vacances européennes, et ce depuis avril (étant donné que tu as déjà effectué la période d’amorçage, soit 3 mois de travail dans l’année civile 2019). Plus d’informations sur https://bruxelles-j.be/?p=12925

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

      Répondre
  63. Colombe

    Bonjour,

    Ma fille a eu son diplôme d’institutrice maternelle en 2018. Début septembre elle a trouvé un emploi occasionnel d’institutrice maternelle à la Commission Européenne via l’intérim.

    Depuis janvier 2019 elle travaille dans une école conventionnée. A-t’elle droit à des vacances jeunes ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Colombe,

      Ta question n’est pas très précise.
      Quel âge a ta fille? Quelle a été la durée de son contrat de 2018?

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question avec précision mais elle pourrait avoir droit aux vacances jeunes si elles remplit simultanément ces 3 conditions citées sur la fiche ci-dessus.
      Comme elle a terminé ses études en 2018, si elle a travaillé minimum 13 jours en un seul mois en 2018 et qu’elle avait moins de 25 ans avant la fin de la même année, elle pourra prendre à des vacances jeunes. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour prétendre aux vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Sa période de travail de 2018 a dû t’ouvrir le droit à des jours de vacances ordinaires (congés légaux). A ces jours, si elle le souhaite, elle peut ajouter des jours de vacances jeunes (pour autant que toutes les conditions). Si elle ne remplit pas ces conditions, elle pourrait faire appel à un autre type de vacances appelé « vacances européennes ».

      Pour en bénéficier, elle doit avoir travaillé au minimum 3 mois dans la même année civile. Comme elle travaille depuis janvier de cette année, à partir de ce mois d’avril (le jour dépend de la date exacte du début de son contrat car elle doit avoir travaillé 3 mois effectifs en 2019), elle aura droit à une semaine de vacances européennes. Par exemple elle ouvrira le droit à 5 jours si elle travaille à régime de 5 jours par semaine OU à 4 jours si elle travaille à 4 jours par semaines.
      Après cette période d’amorçage, pour chaque mois de travaille, elle auras doit à 2 jours supplémentaires de congé. Tu trouveras toutes les informations sur les vacances européennes sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      En 2019, en plus de ses jours de congés légaux, elle pourrait prendre jusque maximum 4 semaines de vacances au total (qu’elle prenne des vacances jeunes ou des vacances européennes).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
      1. colombe

        Je vous remercie pour votre prompte réponse. Ma fille a 23 ans. J’ai juste une petite précision à vous demander. Si elle a travaillé en intérim en 2018 (53 jours dont 20 d’affilés) et depuis 2019 dans une école conventionnée, A qui doit-elle demander ses allocations vacances jeunes diplômés.

         

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Colombe,

          La condition est qu’elle soit liée au moins un mois à un contrat de travail et que, durant ce mois, elle ait travaillé au moins 13 jours. Par exemple, pendant les 20 jours d’affilés que ta fille a travaillés, si au moins 13 se sont effectués dans le même mois, elle pourrait sans problème bénéficier des vacances jeunes.
          Si elle ne remplit pas simultanément les 3 conditions dont je t’ai parlé dans la précédente réponse, comme je te l’ai déjà expliqué, elle devra alors faire appel aux vacances européennes.

          Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

          Répondre
  64. manuwassa

    bonjour,

    j’ai été diplomée le 30 juin 2018. j’ai été engagée pour travailler à temps plein à partir du 03 décembre 2018 car le 1 et le 2 tombaient un weekend, l’employeur n’a pas jugé utile de me faire signer au 1er du mois. j’avais également 24 ans (1994) au 31 décembre 2018. l’onem pourrait considérer que cette période de travail rentre dans les conditions pour des vacances jeunes?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Manuwassa,

      Si le samedi et le dimanche sont des jours d’inactivité habituellement dans cette entreprise, l’ONEM devrait accepter de considérer que tu as été liée à un contrat de travail pendant un mois.

      Tu devrais donc bien pouvoir prétendre à des vacances jeunes.

      Dans le cas peu probable où tu recevais un refus de l’ONEM, il te resterait la possibilité de faire appel au système des vacances européennes. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  65. okwes

    Bonjour,

    J’ai effectué mes études supérieurs en alternance en France pendant 5 ans au rythme de 2 semaines en entreprise et 1 semaine à l’école (avec fiche de paie tous les mois pendant 5 ans). J’ai  terminé mon dernier contrat de CDD de professionalisation  en Aout 2018 ainsi obtenu mon diplome en Aout 2018.

    Je travail depuis le 5 novembre 2018 en Belgique en CDI

    La question est la suivante : en fonction de mon précédant statue d’apprenti quand j’étais en France. Puis-je disposer des 4 semaines de congés payés en Belgique la première année?

    Je ne trouve pas les réponses sur internet…

    Merci d’avance

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Okwes,

      A priori, ton travail en France ne te permettra pas d’ouvrir le droit à des vacances en Belgique. En principe, ce n’est pas le même fonctionnement

      Tu pourrais ouvrir le droit à des vacances jeunes en 2019 si tu réponds aux conditions suivantes
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2018 (travail de fin d’études compris);
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2018 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.
      Toutes les informations utiles se trouvent dans la fiche ci-dessus.
      Si tu n’ouvrais pas le droit aux vacances jeunes, tu pourrais ouvrir un droit aux vacances européennes.  Toutes les informations utiles se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  66. philinox

    Bonjour,

     

    J’ ai terminé mes études en juin 2018. J’ ai signé mon CDI en octobre 2018, ai je droit à  des congé pour l’ année 2018?

    A quoi ai je droit en 2019?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Philinox?

      Ta question n’est pas très précise.
      Quel âge avais-tu au 31/12/2018?

      Ta période de travail de 2018 a dû t’ouvrir le droit à des jours de vacances ordinaires (congés légaux). A ces jours, si tu le souhaites, tu peux prendre des jours de vacances jeunes; pour autant que toutes remplisses simultanément toutes les 3 conditions (en plus d’avoir terminé tes études en 2018 et d’avoir travaillé en 2018, tu ne dois pas avoir atteint l’âge de 26 ans au 31 décembre 2018). Si tu ne remplis pas cette condition d’âge, tu ne pourrais pas prétendre à des vacances jeunes. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Tu pourrais faire appel à des vacances européennes. Pour en bénéficier, tu dois avoir travaillé au minimum 3 mois dans la même année civile. Comme au 1er janvier de cette année tu étais déjà sous contrat, à partir de ce mois d’avril (tu dois avoir travaillé 3 mois effectifs en 2019), tu auras droit à des jours de vacances européennes; en fonction de ton régime de travail. Par exemple, si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à deux jours supplémentaires de congé. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/
      Le nombre de total de jours de vacances que tu pourras prendre en 2019 (vacances ordinaires + vacances jeunes/vacances européennes ne peut passer dépasser 4 semaines).

      Comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congés devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  67. Jean-Marie

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en juin 2018. J’ai travaillé du 24 juillet 2018 au 12 septembre 2018. Actuellement je travaille en France depuis le  03 12 2018 mais je souhaite revenir travailler en Belgique.  ai-je droit à des congés jeunes chez ce nouvel employeur. ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jean-Marie,

      Pour ouvrir le droit aux vacances jeunes en 2019, tu dois réunir les conditions suivantes :
      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018
      – Avoir terminé ses études dans le courant de l’année 2018
      – Avoir travaillé au moins 1 mois en 2018 (un travail salarié en France rentre en ligne de compte).

      Si tu ne pouvais pas ouvrir un droit aux vacances jeunes, peut être pourrais-tu ouvrir un droit aux vacances européennes (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires).

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  68. Myriam

    Bonjour, j’ai commencé à travailler le 2 décembre 2018 via une agence d’intérim durant ce mois j’ai presté au total 15 jours. En février 2019, j’ai signer un contrat en cdd d’une duree de 6 mois chez un autre employeur. Ai-je droit à des congés jeunes chez ce nouvel employeur ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      onjour Myriam,

      Nous ne saurons malheureusement pas répondre avec précision à ta question. Mais comme expliqué sur la fiche ci-dessus, pour prétendre à des vacances jeunes, tu dois:
      – avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018;
      – avoir terminé ou arrêté tes études en 2018;
      – avoir travaillé comme salariée à la fin (ou à l’arrêt) de tes études en 2018.

      Si tu ne remplis pas simultanément à ces 3 conditions, tu ne pourras pas ouvrir le droit à des vacances jeunes. Mais tu peux faire appel à un autre type de vacances, « les vacances européennes ou complémentaires ».

      Pour en bénéficier, tu dois avoir travaillé au minimum 3 mois dans la même année civile. Comme ton contrat actuel a débuté en février, à partir de mai (tu dois avoir travaillé 3 mois effectifs en 2019 avant), tu auras droit à des jours de vacances européennes; en fonction de ton régime de travail. Par exemple, si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à deux jours supplémentaires de congé. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/
      Si tu es employée, il te suffira de t’adresser directement à ton employeur. Et, si tu es ouvrière, tu devras remplir un formulaire (à demander soit à ton employeur ou ta caisse de vacances) que tu dois remplir et cosigner avec ton employeur avant d’envoyer à ta caisse de vacances.

      Comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes devront être négociés avec ton employeur.

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congés devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2020

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre