Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? Quelles sont les conditions ?

Le revenu d’intégration sociale (RIS)

RIS et aide sociale : la différence

L’aide financière, la plus courante est le Revenu d’Intégration Sociale ou RIS.
Il faut bien différencier le RIS de “l’aide sociale”.

L’intégration sociale peut être réalisée : soit par la mise à l’ emploi; soit par l’octroi d’un revenu d’intégration sociale. Le RIS est une somme d’argent déterminée en fonction de la catégorie (situation familiale) à laquelle tu appartiens. Tu dois remplir certaines conditions pour avoir droit au RIS.

L’aide sociale est une aide accordée pour permettre au/à la bénéficiaire*  de vivre conformément à la dignité humaine. Les  conditions pour obtenir cette aide sont moins exigeantes, mais surtout, celle-ci peut prendre différentes formes (voir plus bas).

L’aide sociale équivalente au RIS  est une aide financière que le CPAS octroie aux personnes qui n’ont pas droit au RIS (du fait des conditions à remplir), mais qui sont dans une situation de besoin similaire.

Quelles sont les aides fournies ?

En plus du RIS ou de l’aide sociale équivalente, il existe d’autres formes d’aides. Il peut s’agir :

  • d’un soutien financier (“avances” sur des allocations de chômage ou familiales par exemple, avances que l’on doit rembourser dès que l’on perçoit ses allocations);
  • d’une aide en nature (colis alimentaires, chauffage, fourniture scolaire, vêtements);
  • d’une demande d’adresse de référence pour personne sans abri (adresse au siège de son CPAS);
  • d’une autre forme d’aide (garantie locative, aide administrative pour obtenir une pension alimentaire, aide à la gestion financière, aide psychologique, etc)
  • d’une aide pour avoir accès à la culture (octroi de tickets article 27 par exemple)
  • d’une aide psychosociale

Une aide financière peut également être accordée lorsque les revenus du ménage sont temporairement insuffisants. Tu peux, par ailleurs, recevoir une aide complémentaire régulière lorsque tu es au chômage.

Conditions pour le RIS ET l’aide sociale équivalente

  1. Avoir sa résidence habituelle et effective sur le territoire belge et y être autorisé au séjour;
  2. Être en état de besoin (ne pas être en mesure de se loger, se nourrir, se vêtir,  d’avoir accès aux soins de santé).

Les conditions donnant droit au RIS uniquement :

Vivre de manière habituelle et permanente en Belgique. Attention, il n’est pas nécessaire d’être inscrit dans les registres de la population, ni même de disposer d’un logement pour avoir droit au RIS.
On dépend donc du CPAS de la commune dans laquelle on réside. 

– Être majeur (18 ans et plus) ou être assimilé à une personne majeure**.

– Posséder la nationalité belge ou une des nationalités de l’Union européenne (sous certaines conditions!); ou encore être inscrit comme étranger au “registre de la population” de sa commune; ou encore être reconnu comme réfugié.  Les étrangers inscrits au “registre des étrangers” de leur commune ont, pour leur part, droit à une “aide sociale” (cf. ci-dessus).

Il faut savoir que le CPAS n’est pas obligé d’octroyer des aides pour les études ou la formation professionnelle au citoyen-ne européen-ne ou non européen-ne.
Attention, demander une aide sociale peut avoir des conséquences sur le droit au séjour, que tu sois européen-ne ou non européen-e, et cela  même si tu as droit à cette aide! ***

Disposition au travail

Tu dois être disposé-e à travailler, sauf empêchement pour des raisons de santé ou d’équité (des raisons familiales qui empêchent de travailler, par exemple). Sache  aussi que les revenus illégaux (comme du travail non déclaré) peuvent être considérés comme revenus.
Pour décider s’il accorde une aide ou pas, le CPAS va d’abord effectuer une “enquête sur les ressources” du demandeur d’aide.

Le contrat d’intégration ou Projet Individualisé d’Intégration Sociale (PIIS)

Tous les bénéficiaires du RIS doivent, aujourd’hui, signer avec leur CPAS un “contrat d’intégration” ou projet PIIS. Lis-le attentivement avant de le signer.
N’hésite pas à exiger une copie de ce contrat si tu ne l’as pas reçue!!

L’absence de droit à d’autres prestations sociales

Tu n’as pas droit au RIS si, par exemple, tu as en fait droit à des allocations de chômage ou à une pension, et que tu n’as pas fait valoir ce droit. Tu dois alors te mettre en ordre par rapport à l’ONEM. Si les démarches sont longues, ton CPAS peut te prêter de l’argent le temps que ta situation soit régularisée.

Aides pour les mineurs, personnes en séjour légal et illégal

Pour les mineurs belges

En tant que mineur, tu as droit aussi à l’aide sociale, si tu te trouves dans une situation non conforme à la dignité humaine. Pour en savoir plus rends-toi à la page suivante de notre site.

Personne en séjour légal

Les personnes étrangères qui sont en séjour légal, mais ne sont pas inscrites au “registre de la population” (mais  inscrites au “registre des étrangers”),  ou qui ne sont pas reconnues comme apatrides ou réfugiées, n’ont pas droit au RIS.  Cependant, le CPAS se doit de leur venir en aide et leur accorder une aide sociale qui peut aussi être une aide financière. Il y a bien sûr toujours des conditions d’accès à respecter (statut, durée du séjour, situation familiale, …) et le CPAS doit bien expliquer les risques éventuels qu’entraînent le fait de recevoir une aide financière (voir rubrique La nationalité) pendant une certaine durée.

Personnes majeures en séjour illégal

Les personnes en séjour illégal sur le territoire n’ont pas droit, ‘en principe’, à l’aide sociale, selon les CPAS.
Mais il est toujours possible d’obtenir certains formes d’aides, selon les situations.
Les personnes en séjour illégal ont, par ailleurs, droit à l’aide médicale urgente/AMU du CPAS.

Personnes mineures en séjour illégal

Dans le cas des mineurs en séjour illégal, ou dont les parents sont en séjour illégal, l’État doit apporter secours à ceux-ci.
Les CPAS ne peuvent pas les aider directement, mais ils doivent les orienter vers FEDASIL. Dans certains cas, les parents peuvent également être accueillis dans un centre FEDASIL.
Les personnes peuvent refuser ce type d’aide, mais le CPAS n’est pas dans l’obligation de les aider (en dehors de l’AMU).
Comme il s’agit d’une thématique spécifique, il est important de s’adresser à un service spécialisé comme le Service Droits des Jeunes afin d’obtenir des informations précises.

L’AMU & autres aides

Assistance médicale pour les personnes sans ressources

Le CPAS doit aider la personne sans ressources qui se trouve sur son territoire communal si cette personne a besoin de soins immédiats suite à un accident ou une maladie, cela même si elle est en séjour illégal. Et même si le CPAS lui a refusé une aide dans les mois précédents ! Il s’agit de l’aide médicale urgente (AMU)
Il s’agit ici d’une aide médicale, et non d’une aide financière.

Aides financières périodiques et occasionnelles

En dehors des aides énoncées ci-dessus, le CPAS peut fournir d’autres types d’aides  comme une aide financière périodique ou occasionnelle.
En effet, une personne peut demander une aide exceptionnelle si elle doit faire face à une dépense imprévue (par exemple: un remboursement de dette à un fournisseur d’électricité qui menace de couper le service). 

Avances à rembourser et aides régulières

Attention, certaines aides sont des “avances” à rembourser par la suite. Dans ce cas, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), tu ne dois rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).

Notes:
  • * : Sur ces fiches, on utilisera le terme de ‘bénéficiaire’ ou de ‘demandeur-se d’aide’ au lieu d’allocataire social.
  • ** :  “…Est assimilée à une personne majeure, la personne mineure d’âge qui soit est émancipée par mariage, soit a un ou plusieurs enfants à sa charge, soit prouve qu’elle est enceinte”. (Article 7, 2° de la loi du 26.05.2002 portant sur le droit à l’intégration sociale).
  • ***:  Normalement, le CPAS doit informer les demandeurs d’aide du risque pour leur droit de séjour.
    En effet, les citoyens européens, les membres de sa famille, les membres étrangers de la famille d’un Belge, ne doivent pas devenir une « charge déraisonnable » pour le système d’aide sociale, et ce, durant les premières années de son/leur séjour en Belgique.

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur "envoyer votre question", vous acceptez notre politique de confidentialité.

*
*
*

91 questions déjà posées

  1. Claudio
    11 juin 2024

    ### Email de Demande d’Assistance pour la Déclaration des Revenus
     
    #### Objet : Demande d’Assistance pour la Déclaration des Revenus
     
    #### Corps de l’Email :
     

     
    Madame, Monsieur,
     
    Je me permets de vous écrire afin de solliciter votre aide pour la compilation de ma déclaration des revenus pour l’année 2023. 
     
    Je m’appelle Claudio **** et je suis actuellement en situation d’invalidité, avec quelques difficultés psychologiques qui rendent cette tâche particulièrement ardue pour moi. 
     
    Je souhaiterais savoir s’il est possible de fixer un rendez-vous dans vos locaux pour recevoir une assistance adéquate pour remplir ma déclaration des revenus. Je vous serais très reconnaissant de bien vouloir m’informer des modalités à suivre pour bénéficier de votre aide.
     
    Je vous remercie par avance pour votre attention et votre soutien.
     
    Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.
     
    Claudio **** +33******
     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      13 juin 2024

      Bonjour Claudio,
      Vous êtes ici sur un site d’informations pour jeunes.
      La plupart des communes, aujourd’hui, proposent un service d’aide à ce niveau.
      Vous devez vous renseigner auprès de votre administration communale.
      Bien à vous,

      Répondre
  2. Yvi
    6 juin 2024

    Bonjour,
    Je suis étudiant de plus de 26 ans et j’ai introduit une demande de RIS en mis Mai au sein de mon cpas, mon dossier a été finalisé, j’ai eu la visite de l’assistance sociale chez moi et j’ai déjà signé tout les documents qu’il fallait, maintenant je voudrais savoir si mon dossier est accepté en mis Juin, es-ce que je vais recevoir le RIS du mois de Mai et de Juin et en une fois ? Où alors le cpas me donnera que pour le mois de Juin?
    Merci 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      11 juin 2024

      Bonjour Yvi,
      Tu dois être ‘couvert’ par le RIS dès le 15 mai si tu as entré ton dossier de demande d’aide le 15 mai et donc si la date écrite sur ton accusé de réception est celle du 15 mai.
      Suite à “l’officialisation” de l’octroi de ton RIS (le courrier confirmant ton droit au RIS), tu dois recevoir un premier paiement, en principe, dans les 15 jours. Ensuite, les paiements se font à la fin du mois.
      Tu trouveras ici les détails de la procédure.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  3. Idy
    3 juin 2024

    Bonjour j’ai besoin d’aide pour une opérations medical ici au senegal ça fait longtemps que je ne suis pas travailler qui peut m’aider?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      11 juin 2024

      Bonjour Idy,
      Le site de Bruxelles-J est un site d’infos pour jeunes, situé à Bruxelles.
      Nous ne pouvons malheureusement pas vous aider.
      Peut-être devez-vous essayer de trouver un centre de la Croix-Rouge.
      Nous sommes désolés.
      Bien à vous,

      Répondre
  4. Daniel ****
    28 mai 2024

    Bonjour,  Cpas Koekelberg peut m’aider a creer un société Srl..? 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      28 mai 2024

      Bonjour Daniel ****,
      Les CPAS fournissent des aides sociales, financières, et un accompagnement pour la recherche d’emploi, mais non le type d’accompagnement dont vous parlez.
      Vous devriez plutôt vous informer ici.
      Bien à vous,

      Répondre
  5. Haru
    18 mai 2024

    Bonjour, 
    J’ai 19 ans et je suis étudiante. J’ai fait une demande d’allocation d’études qui a été accepté et je n’ai pas de jobs étudiants. Ma mère est séparé et est à charge de mes 3 petites sœurs et de mon petit frère tous mineurs. En début d’année j’étais en résidence universitaire mais ma mère ne pouvant plus payer le loyer j’ai décidé d’annuler le contrat et prendre un abonnement annuel à la sncb. Mon père m’aide financièrement (argent de poches) avec 50 euro/mois.
    Je voulais donc savoir sachant que je ne travaille pas et que j’ai reçu une bourse si j’avais droit au RIS? Est ce que cela aura un impact sur l’allocation familial que ma mère touche? Est-ce qu’il y aurais d’autre possibilité d’aide en dehors du RIS? 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      21 mai 2024

      Bonjour Haru,
      Si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, tu dois, en principe, avoir droit au RIS, d’autant que les études supérieures représentent un coût de plus en plus important.
      Le montant maximum pour un RIS cohabitant est de 858,97€.
      Si l’on loue un kot, il est possible, dans certains cas, de percevoir un RIS/revenu d’intégration sociale isolé (1288,46€).
      Que tu loues un kot ou pas, cela ne doit pas avoir d’impact sur tes allocations familiales ou celles de tes frère et soeurs, sauf si tu domicilies à l’adresse de ton kot.
      Voici des infos sur la domiciliation.
      Selon nous, tu as déjà droit à un RIS aujourd’hui même si tu ne loues pas un kot.
      Voici des infos sur la demande de RIS, attention à l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier.
      Pour l’instant, ta maman perçoit un salaire ou ?
      Nous posons la question car il faut savoir que le CPAS se base sur les revenus du ménage pour évaluer l’aide à apporter.
      Sache que les centres d’infos pour jeunes (12-26 ans) peuvent t’aider à trouver un logement car ils ont des bases de données de logements pour étudiants.
      Il faut savoir aussi que ton CPAS peut t‘avancer l’argent pour la garantie locative de ton futur logement.
      En dehors de la bourse et du CPAS, le SSE/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école peut intervenir pour toi.
      Concernant le travail, le CPAS ‘encourage’ souvent les étudiants à travailler, durant l’été (si cela est possible), comme tu le liras ici.
      Enfin, voici un lien utile de la FWB.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  6. Lucie
    16 mai 2024

    Bonjour, 
    Etant étudiante à Bruxelles, j’aimerais koter près de l’université puisque je vis à plus d’une heure de l’ulb. Je vis actuellement chez ma mère qui a la charge totale de moi-même et de ma sœur. Elle ne saura donc pas en mesure de m’aider financièrement avec son salaire.  Ai-je le droit au RIS ? Cela change t’il quelque chose d’avoir un job d’étudiant sur le côté pour aider à financer ce projet ? 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 mai 2024

      Bonjour Lucie,
      Si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus et si tu travailles comme jobiste (c’est un ‘plus’ pour le CPAS), le CPAS devrait intervenir pour toi, en principe.
      Un ménage où, par exemple, les 3 personnes (ta sœur a plus de 18 ans ?) reçoivent un RIS cohabitant a droit à : 3 X 858,97 euros, donc au total 2576,91 euros.
      Est-ce que ta maman a un salaire net supérieur à 2580 euros ou ?
      Tu habites en dehors de Bruxelles ?
      En fait, le CPAS se base, principalement, sur les revenus du ménage pour évaluer le montant de l’aide à accorder.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l‘accusé de réception pour le suivi de ton dossier!
      Tu dois t’adresser (entrer ta demande d’aide/de RIS) au CPAS de la commune où tu résides.
      Il faut savoir que le CPAS prend en compte une partie du salaire de l’étudiant-e qui travaille.
      Ce qui veut dire que si, par exemple, tu travailles pour un salaire de 450 euros, le CPAS déduira de ton RIS/revenu d’intégration sociale le montant de
      146,58 euros (450-303,42 euros). Les 303,42 euros équivalent au montant de l’exonération socioprofessionnelle pour étudiant-e.
      En dehors du CPAS, le SSE/Service Social Étudiants de ton université peut t’apporter une aide également, même si c’est dans une moindre mesure.
      Par ailleurs, tu as peut-être droit à une bourse.
      Pour trouver un logement, tu peux t’adresser au Service Logements de l’ULB (mais c’est peut-être déjà tard pour réserver un logement sur le campus), tu peux aussi trouver des infos utiles sur la fiche suivante.
      Enfin, les centres d’infos pour jeunes peuvent t’aider aussi à trouver un logement (ils ont des bases de données).
      Sache aussi que le CPAS peut avancer l’argent pour la garantie locative.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin d’autres infos.
      Bon courage pour le blocus !
      Bien à toi,

      Répondre
  7. Nicolas
    9 mai 2024

    Je m’appelle Nicolas, je vis encore chez mes parents, je suis âgé de 25 ans.
    Je suis en recherche d’emploi, je n’ai eu ni droit au droit d’insertion normalement conçu par le forem lors mon inscription à mes 24 ans en terminant mes études, ni droit au chômage.
    Je peine à trouver un travail, je reçois des refus ou aucune réponse.
    J’aimerais de l’aide pour trouver un travail sûr (je suis prêt à suivre une formation si nécéssaire), et pouvoir partir de chez mes parents, je ressens le besoin de pouvoir avoir mon indépendance, qu’elle sont mes droits et comment puis-je être aidé ?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Nicolas.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 mai 2024

      Bonjour Nicolas,
      Comme tu as 25 ans, le CPAS pourrait peut-être t’aider à quitter le domicile familial.
      Mais le CPAS met toujours des conditions (notamment via un contrat PIIS) pour aider une personne.
      Si tu suis une formation et/ou si tu montres que tu cherches un emploi (avec toutes les difficultés que cela entraîne), le CPAS de ta commune devrait t’aider en principe.
      Il faut savoir que, même si tu n’es pas bénéficiaire du RIS/revenu d’intégration sociale, tu peux demander l’aide du Service ISP/Insertion Socioprofessionnelle de ton CPAS pour t’aider à trouver une formation adéquate pour ensuite chercher un emploi (en sachant que certains Services ISP sont mieux organisés que d’autres).
      En dehors de la question de la formation, il faut savoir que si, par exemple, tu fais partie actuellement d’un ménage à faibles revenus, tu as droit à un RIS/revenu d’intégration sociale.
      Le montant du RIS d’une personne cohabitante est de 858,97€.
      Tes parents perçoivent un revenu, une pension,… ou ?
      Le CPAS peut aider une personne (remplissant les conditions d’octroi) soit sous forme de RIS, soit en proposant un contrat de travail article 60. Tu trouveras plus d’infos à ce sujet sur la fiche suivante.
      Voici une fiche sur la procédure de mande d’aide, attention à
      l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier.
      Enfin, pour en revenir au stage d’insertion, peut-être que la fiche suivante peut t’être utile concernant l’âge.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  8. Rosy1980
    8 mai 2024

    Bonjour je suis actuellement en invalidité depuis 10ans isolé avec 2enfants a charge, puis je bénéficier d’une aide quelconque du cpas? Merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 mai 2024

      Bonjour Rosy1980,
      Au CPAS, en tant qu’enfant, pour être considéré à charge, il faut avoir moins de 18 ans.
      Une personne, qui élève des enfants de moins de 18 ans, a droit au RIS/revenu d’intégration sociale au taux ménage de 1741,29€.
      Si votre allocation d’invalidité est inférieure à 1741€, le CPAS doit intervenir pour vous.
      Si, par contre, vous recevez une allocation de 1800€ par exemple, le CPAS interviendra alors pour vous de manière ponctuelle pour vous aider à payer une grosse facture d’énergie ou d’eau, ou encore des frais médicaux.
      Maintenant, si un de vos enfants a déjà 18 ans, il doit avoir droit au RIS cohabitant (858,97€) s’il fait partie d’un ménage à faibles revenus. Est-ce que c’est le cas ?
      Est-ce que l’un de vos enfants suit déjà des études supérieures ou ?
      Voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide pour recevoir le RIS, attention à l’accusé de réception pour le suivi du dossier.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres infos.
      Bien à vous,

      Répondre
  9. Julie
    8 mai 2024

    Mon fils souhaite se faire héberger chez moi. Si mes revenus sont trop élevés, percevra-t-il une aide du CPAS et à combien s’élèverait celle-ci ? Merci d’avance pour votre réponse. 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 mai 2024

      Bonjour Julie,
      Concernant la prise en compte de vos revenus (le CPAS se base notamment sur les revenus du parent vivant sous le même toit) pour calculer le montant de l’aide à accorder, il faut voir si votre fils est toujours aux études, s’il perçoit encore ses allocations familiales,…
      Ici, si l’on parle d’hébergement, en principe, il n’y a pas de domiciliation car il s’agit d’une situation temporaire. Et donc, en principe, le CPAS ne peut pas prendre en compte vos revenus pour calculer le montant de l’aide à accorder.
      De plus, dans le cas d’hébergement, le/la bénéficiaire doit être considéré-e comme isolé-e et donc percevoir le RIS pour personne isolée. Le RIS pour une personne isolée est de 1288,46€.
      Dans le cas d’hébergement, la personne qui reçoit un RIS isolé, a signé un contrat PIIS.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez besoin de précisions.
      Bien à vous,

      Répondre
  10. Dolores
    3 mai 2024

    Bjr pourrais je aboir un. Pret remboursable 100€/mois pour une voiture 2500
    Merci pour votre réponse 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      7 mai 2024

      Bonjour Dolores,
      Bruxelles-J est un site d’infos pour jeunes.
      Vous êtes ici sur la rubrique CPAS.
      Le CPAS n’accorde pas de prêts.
      Par contre, il peut, par exemple, ‘avancer’ l’argent pour une garantie locative.
      Il peut aussi vous aider à payer une grosse facture d’énergie ou d’eau.
      Vous trouverez plus d’infos sur la fiche suivante.
      Bien à vous,

      Répondre
  11. Aym
    30 avril 2024

    Bonjour,Je suis étudiant majeur et vit avec mes parents, si je perçois le RIS du CPAS est-ce que :Mes parents recevront tout de même mes allocations familiales ?L’aide du CPAS est à prendre en considération pour les impôts ?Bien à vous,
    Aym.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      3 mai 2024

      Bonjour Aym,
      Si tu perçois le RIS, tes parents continueront de percevoir tes allocations familiales si vous vivez sous le même toit.
      Dans certains cas, le CPAS demande de faire en sorte que les parents les versent au jeune.
      Pour rappel, l’aide octroyée ou le RIS/revenu d’intégration sociale est toujours calculée en fonction des ressources du ménage (du père et de la mère du jeune bénéficiaire). Est-ce que tes parents ont des revenus ou perçoivent des allocations ou pensions actuellement ?
      Pour te donner une idée des montants pour le CPAS, un ménage de 2 personnes (sans revenus) cohabitantes, a droit à : 2 x 858,97€, soit au total 1.717,94€. C’est à dire à 2 X le RIS cohabitant.
      En tout cas, oui, depuis 1 an au moins, le RIS est considéré à présent comme une ressource au niveau des impôts comme tu le liras ici.
      Voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide.
      Tu verras que l‘accusé de réception est important pour le suivi du dossier.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’infos près de chez toi.
      Bien à toi,

      Répondre
  12. franco88
    29 avril 2024

     

    bonjour, je me trouve dans une mauvaise situation en ce moment, j’ai rendez-vous au CPAS cette semaine, pour demander de l’aide, je voudrais demander une avance sur le chomage car j’ai eu des problèmes de retard avec le document C4, ils m’ont dit que la procédure pour l’avance sur le chomage dure un mois, est-ce vrai ? Que me conseillez-vous de leur dire, je suis dans une situation urgente, je n’ai pas d’argent pour payer le loyer dû ce mois-ci ? à un document C4 mal rempli, je souhaiterais avoir des conseils pour procéder le jour du rendez-vous merci.

     

     

     
     

     

     
    bonjour, je me trouve dans une mauvaise situation en ce moment, j’ai rendez-vous au CPAS cette semaine, pour demander de l’aide, je voudrais demander une avance sur le chomage car j’ai eu des problèmes de retard avec le document C4, ils m’ont dit que la procédure pour l’avance sur le chomage dure un mois, est-ce vrai ? Que me conseillez-vous de leur dire, je suis dans une situation urgente, je n’ai pas d’argent pour payer le loyer dû ce mois-ci ? à un document C4 mal rempli, je souhaiterais avoir des conseils pour procéder le jour du rendez-vous merci.

     

     

     
     

     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      3 mai 2024

      Bonjour franco88,
      Nous vous répondu hier, via votre question privée.
      Bien à vous,

      Répondre
  13. Malicia
    21 avril 2024

    Comment puis-je faire j’ai 17 an et je ne touche de rien et je n’ai plus de parents 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      22 avril 2024

      Bonjour Malicia,
      En principe, jusqu’à tes 18 ans tu dois “être prise en charge” par un tuteur.
      Concernant ta situation, au niveau de tes droits précisément, sache qu’une des antennes du SDJ/Service Droit des Jeunes (ce sont des juristes) peut t’informer de manière spécifique.
      Les AMO aussi peuvent t’informer de manière précise.
      Pour percevoir le RIS/revenu d’intégration sociale, il faut, en fait, avoir 18 ans.
      Mais, comme ta situation est particulière, tu peux déjà être aidée aujourd’hui par le CPAS de la commune où tu résides. Le RIS pour une personne cohabitante est de 842,12€.
      Pour être aidée/conseillée pour tes démarches administratives, n’oublie pas que le centre PMS de ton école peut t’aider.
      Pour te rendre au CPAS et entrer le dossier de demande d’aide, tu peux te faire accompagner par une personne de ton choix.
      Voici une fiche explicative sur le comment ça se passe pour la demande d’aide au CPAS.
      Tu y liras que l’accusé de réception est important pour le suivi de ton dossier.
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  14. Aym
    19 avril 2024

    Bonjour, je suis majeur et habite avec mes parents, nous avons fait demande pour un logement social mais il ne faut pas dépasser un certain plafond de revenu pour y avoir accès. Si je fais une demande auprès du CPAS et que je reçois une aide financière, est-ce que cela risque d’augmenter le revenu du foyer et de ne plus être éligible aux logements sociaux ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      22 avril 2024

      Bonjour Aym,
      Nous ne connaissons pas bien le fonctionnement des sociétés de logements sociaux malheureusement.
      Mais, en effet, le RIS ou revenu d’intégration sociale est, en principe, comptabilisé comme une ressource comme tu le liras ici.
      Il semble toutefois qu’il y ait un calcul spécifique à effectuer comme tu le liras sur la fiche de Droits Quotidiens (attention cela concerne la Wallonie).
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres infos.
      Bien à toi,

      Répondre
  15. Wisabdel
    19 avril 2024

    Je suis au cpas pour le moment et j’envisage lancer une activité indépendante, mais j’ai pas le capital est ce que le cpas peut  m’aider et en quel niveau?
    Merci 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      22 avril 2024

      Bonjour Wisabdel,
      Avant de lancer ton activité, renseigne-toi au maximum.
      Voici une fiche utile, n’hésite pas d’ailleurs à contacter les rédacteurs de la fiche.
      Concernant le CPAS, il ne sera pas possible de recevoir une aide dans ce cadre.
      Maintenant si, par exemple, tu as reçu une grosse facture d’énergie ou d’eau par exemple (pour ton logement), le CPAS interviendra si, le mois où tu as démarré ton activité, tu as eu beaucoup de frais.
      Mais, encore une fois, c’est important d’avoir un maximum d’infos avant de démarrer ton activité.
      C’est important aussi d’en discuter avec ton AS/assistante sociale avant de te lancer.
      Tu dois te renseigner notamment pour savoir jusqu’à quand tu pourras recevoir ton RIS (le CPAS doit en principe se baser sur tes revenus). Tu dois vérifier aussi si l’exonération socioprofessionnelle (de 297,46€) sera applicable ou pas.
      Bien à toi,

      Répondre
  16. soquette
    18 avril 2024

    Bonjour,
    Mon fils (26 ans) en dernière année d études à l université de Liege vient de se marier ce week end (son épouse 21 ans) en fin d étude aussi.  Ils aimeraient s’installer ensembles vu qu ils sont mariés mais n’ont pas encore de revenus car finissent leurs études. 
    Ont-ils droit à une aide dans cette situation?
    Merci d’avance 
    Soquette

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      22 avril 2024

      Bonjour Soquette,
      En fait, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à intervenir pour leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études/en formation.
      Maintenant, il faut voir de votre côté (ainsi que du côté des parents de la belle-fille) quelle est votre situation familiale et financière.
      Les parents peuvent, par exemple, intervenir dans la mesure de leurs moyens, et le CPAS pourrait “compléter” si les étudiants remplissent les conditions suivantes en tant qu’étudiants.
      Au CPAS, un ménage de 2 personnes cohabitantes a droit à : 2 x 842,12€, soit au total 1.684,24€. Le montant de 842,12€ est le montant du RIS cohabitant.
      Donc, votre fils et votre belle-fille pourraient recevoir un RIS cohabitant (partiel ou ‘complet’).
      Attention, le CPAS prend toujours en compte les revenus du/de la partenaire de vie.
      Ce qui veut dire que, si votre fils travaille l’an prochain et perçoit, par exemple, un salaire net de 1800€, votre belle-fille n’aura plus droit au CPAS. En effet, le CPAS estimera que le ménage dispose de revenus ‘suffisants’ à ce moment-là.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l‘accusé de réception pour le suivi du dossier.
      Enfin, voici un lien utile concernant les étudiants.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  17. Mich
    15 avril 2024

    Bonjour, je suis belge ,j étais a l étranger je suis rentré en Belgique, j ai perdu mon appartement.
    La maman de mes enfants, elle m autorise a mettre l adresse chez elle en attendant de trouver un logement. 
    Ma question est, est ce que le cpas peut m aider financièrement ? Et pour savoir en tant que isolé ou cohabitant ?
    Merci pour la réponse.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 avril 2024

      Bonjour Mich,
      C’est une adresse de référence que vous avez mis chez la maman de vos enfants ou ?
      Si c’est une adresse de référence, donc si vous n’êtes pas “hébergé” par votre ex-compagne, à ce moment-là le CPAS doit vous considérer comme ‘sans-abris’.
      Une personne, sans domicile fixe, qui a signé un contrat PIIS, reçoit un RIS (revenu d’intégration sociale) au taux isolé.
      Maintenant, si vous habitez chez votre ex-compagne, le CPAS prendra en compte ses revenus pour voir si vous avez droit à une ou pas.
      Si les revenus de votre compagne sont clairement supérieurs à 1707€ (montant du RIS au taux ménage), le CPAS n’interviendra pas. Il estimera que vous faites partie d’un ménage disposant de revenus suffisants.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi du dossier.
      Concernant la recherche de logement, le Service Logements du CPAS de la commune où vous vous trouvez le plus souvent peut vous aider, mais l’essentiel des démarches sera à mener de votre côté.
      Le CPAS peut vous avancer l’argent pour la garantie locative de votre futur logement.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  18. Khalid
    7 avril 2024

    Est ce que sans papier peut avoir une réduction de la carte STIB merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 avril 2024

      Bonjour Khalid,
      Par rapport au CPAS, une personne sans papier a droit à l’aide médicale urgente ou AMU comme le vous le lirez ici.
      Pour l’aide alimentaire, voici une carte utile.
      En tant que personne sans papier, vous devriez consulter une association spécialisée en droit des étrangers:
      Convivial
      – Foyer
      SIREAS
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  19. Rufat
    4 avril 2024

    Bonjour 
    j’ai une question venant de part de ma cousine, elle a 23 ans viens d’arriver en belgique dans le but d’apprendre le néerlandais pour ensuite exercer son métier. Elle travaille depuis 2 semaines. Avec le taux d’imposition appliquée elle gagne 320€ net par semaine ce qui fait plus au moins 1260€ net par mois. Elle a un loyer de 750€/mois sans les charges comprises. Donc je votre savoir, est-ce qu’elle a un droit aux aides sociales? En sachant qu’elle habite seul et elle n’a aucun d’autres revenus à part son salaire. Cordialement 
    N.M***

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 avril 2024

      Bonjour Rufat,
      Le problème est que votre cousine réside ici depuis peu. Qu’elle soit de nationalité européenne ou non-européenne, il faut éviter qu’elle reçoive une aide sociale régulière/mensuelle afin de pouvoir conserver son droit de séjour ici.
      Par ailleurs, en dehors de la question du droit de séjour, par rapport au rapport au salaire de votre cousine, le CPAS pourrait dire que ses revenus sont ‘suffisants’ (nous savons que ce n’est pas le cas) car son salaire est “égal” au montant actuel du RIS au taux isolé de 1263,17 euros.
      Ce qu’elle peut faire, ponctuellement, c’est demander une aide au CPAS pour, par exemple, pour payer une grosse facture d’énergie ou d’eau, ou encore des frais médicaux.
      En tout cas, il faut éviter qu’elle reçoive 3 mois de suite, une aide financière du CPAS tant que son droit de séjour ici est temporaire.
      Pour plus d’infos, qu’elle n’hésite pas à contacter une association spécialisée en droit des étrangers telle que celles-ci :
      SIREAS
      – FreeClinic
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  20. Mbow
    4 avril 2024

    Bonjour,
    Je bénéficiais d’un RIS. J’habite avec ma mère et mes deux soeurs majeures (dont l’une est majeur depuis ce mois de février).J’ai perçu mon RIS la dernière fois au mois de janvier. Il m’a été stoppé lorsque mon assistante attendait mes résultats scolaire. Je l’ai prévenue que j’étais en plein période d’examen et que je ne les aurai qu’au courant du mois de mars. Voilà 2 mois que je lui envois les documents qu’elle me demandait.
    Je perçois début avril une somme très minime, après quoi je lui fait un mail pour lui faire par de mon étonnement.Ce à quoi elle me répond que lors de la révision de mon dossier, elle s’est rendu compte que depuis février il n’y avait plus de personnes mineures dans le ménage. Que suite à ce changement les ressources de ma mère pris en compte dans le calcul dépassent le barème de leur centre.
    Je n’ai reçu aucun courrier qui notifiais l’arrêt de mon aide (comme c’est prévu légalement dans ces situation).
    Ma soeur qui est devenue majeure est toujours en secondaire et travaille de temps en temps en étudiante. L’autre travaille.
    Pouvez-vous m’éclairer sur le motif du refus?
     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      5 avril 2024

      Bonjour Mbow,
      Tous les CPAS doivent appliquer la même réglementation qui est fédérale.
      Les CPAS doivent envoyer un courrier explicatif en cas de changement de statut ou de révision/nouveaux calculs.
      Depuis qu’il n’y a plus d’enfants mineurs dans ton ménage, ta maman est considérée, aussi (comme toi) comme cohabitante. Le RIS au taux cohabitant est de, maximum, 842 euros.
      Pour le CPAS (pour leurs calculs), le ménage est à présent composé de 4 cohabitants.
      Le CPAS a le droit de prendre en compte une partie du salaire de ta soeur (qui est travailleuse) pour “évaluer” les revenus dont dispose ta maman à présent. Mais ta maman, actuellement, perçoit-elle un salaire ou une allocation de chômage ou ?
      En fait, seuls les revenus des parents (vivant sous le même toit) peuvent être complètement pris en compte par rapport au jeune.
      Nous avons l’impression, dans ton cas, que le CPAS prend une bonne partie du salaire de ta sœur pour faire ses calculs alors que, en aucun cas, le salaire d’un frère ou d’une soeur ne peut être pris en compte.
      Un ménage de 4 personnes cohabitantes a droit à : 4 x 842 euros donc, au total, pour ce ménage : 3368 euros.
      Est-ce que, à elles deux, le total des revenus de ta maman et de ta soeur est proche de ce montant ?
      N’hésite pas à revenir vers nous en précisant ta situation afin de t’apporter une réponse plus personnalisée.
      Par ailleurs, n’oublie pas que, quel que soit l’historique, tu as toujours le droit d’entrer une nouvelle demande d’aide auprès de ton CPAS comme si c’était la 1ère fois.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Mbow
        5 avril 2024

        Bonjour, 
         
        Merci pour votre réponse.
        Alors pour être plus précis, ma maman perçois son chômage comme d’habitude d’un montant de +- 1600€.
         
        Mon assistante m’a demandé il y a une semaine d’ici combien percevaient mes soeurs. Je lui ai répondu que je ne savais pas exactement mais que l’une travaillait et que l’autre était à l’école avec un job étudiant de temps en temps. Je ne comprends donc pas comment ils auraient pu prendre en compte même une partie de leurs revenus.
         
        Je reçois donc une semaine après une somme minime qui correspond à ce dont j’ai eu droit jusque mi février (jusque la date à laquelle ma soeur est devenue majeure).
         
        À elles 2, je pense bien qu’elles dépassent le montant de 3368€.
         
        En réponse à ma question au sujet du montant à ne pas dépasser pour pouvoir bénéficier du RIS,leur réponse est la suivante: les revenus de la mère ne doivent pas dépasser 842 eur + mon assistante attire mon attention sur le fait que la solidarité familiale prime sur la solidarité collective.
        J’ai eu quelque soucis dans ma ville qui ont fait en sorte que je suis toujours en train de finir l’école. Ma mère en dehors du fait qu’elle nous héberge déjà n’a pas les moyens de faire preuve d’une solidarité familiale supplémentaire. Ma soeur fait son possible également mais elle a ses propres charges + elle aide mon père qui ne fait pas partie de notre ménage.
         
        Donc au final si ils ne comptent que les revenus de ma mère 3368-1600= +-1660.
        Je devrais donc avoir droit au RIS de 842. Et même en déduisant les 842, il reste encore une marge de +-800€. Donc ma soeur pourrait aussi logiquement introduire une demande.
         
        Corrigez moi svp si je ne comprends pas qlq chose. En effet, la gestion et le refus rapide de mon dossier m’étonne un peu.
         
        Merci encore,

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          8 avril 2024

          Bonjour Mbow,
          Si la solidarité familiale prime, nous comprenons leurs calculs à présent. Mais il y a quand-même un souci : le CPAS ne peut pas prendre en compte les revenus de tes sœurs pour calculer le montant de l’aide à t‘accorder. Il ne peut se baser que sur les ressources de ta maman.
          Par contre, ils ont le droit de prendre en compte le salaire de tes soeurs par rapport à “l’évaluation des ressources” de ta maman.
          En résumé, comme ta soeur a un salaire, c’est comme si ta maman percevait une allocation de chômage plus importante que 1600 euros. Le CPAS se base sur un montant supérieur à 1600 euros pour calculer ses revenus.
          Si, par exemple, ta soeur qui travaille plein temps, ne vivait plus à la maison (donc vous seriez 3). Ton autre soeur et toi devriez en principe, au minimum, recevoir chacun : 2526 – 1600 = 926 divisé par 2 = 463 euros (si les allocations familiales ne sont pas déduites).
          Maintenant, vous êtes 4. Le CPAS ne peut pas prendre en compte l’entièreté du salaire de ta soeur pour calculer les ressources de ta maman, ils peuvent seulement prendre une partie mais pas la totalité de son salaire.
          Par exemple, le CPAS pourrait prendre 30% du salaire en compte (imaginons que c’est 480 euros). Dans cet exemple rapide, le CPAS estime alors que ta maman a 2080 euros de ressources. Donc le calcul serait le suivant : 3368 -2080 = 1288 euros à diviser en 2.
          De plus, concernant ta soeur jobiste, il ne faut pas oublier que le CPAS doit appliquer une exonération socioprofessionnelle (voir seconde partie de la page suivante).
          Par ailleurs, en tant qu’étudiant-e, ta sœur et toi avez doit à des aides complémentaires du CPAS, en plus du RIS, pour l’achat de matériel scolaire.
          Pour défendre tes droits, tu devrais peut-être prendre conseil ici.
          Mais tu étudies à Bruxelles ou ? Si tu étudies à Bruxelles, tu peux prendre conseil ici
          N’hésite pas à nous recontacter.
          Bien à toi,

          Répondre
  21. Katrin
    3 avril 2024

    Bonjour 
    Je reçois des allocations familiales. Mais pour le mois de mars, j’ai reçu un paiement uniquement du 01.03 au 18.03. Du 19 mars au 31 mars, je n’ai jamais reçu une partie de la prestation. Quelle pourrait être la raison?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      5 avril 2024

      Bonjour Katrin,
      Vous êtes, ici, sur la rubrique CPAS.
      Pour les allocations familiales, vous devriez plutôt vous adresser à nos collègues du SDJ (rédacteurs de la fiche).
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  22. Lola
    2 avril 2024

    Bonjour est-ce que je suis obligé d’informer le CPAs si je reçois un allocation d’handicap. C’est l’allocation d’intégration pour les personnes handicapées.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      5 avril 2024

      Bonjour Lola,
      Certains types d’allocations pour personnes handicapées ne peuvent pas être prises en compte par le CPAS.
      Mais c’est toujours mieux d’en informer votre CPAS pour éviter toute question ou problème par la suite.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  23. yazan
    31 mars 2024

    Bonjour , monsieur , madame 
    je suis inscrit auprès du cpas et j’ai demandé l’aide médicale 
    pour l’achat de l’appareil auditif
    j’ai reçu la décision du comité (prise en charge, à titre remboursable)
    je n’ai pas signe la déclaration de dette
    j’ai fait recours le décision en tribunal du travail
     mais je n’ai reçu aucune aide ce mois-ci
    le cpas peut-il arrêter mon salaire mensuel si je ne signe pas 
    reconnaissance de dette 
    j’ai reçu la décision le 22,03,2024
    cordialement

    Répondre
  24. yazan
    31 mars 2024

    Bonjour , monsieur , madame
    J’ai un proplème d’audition , j’ai du mal à apprendre le français
    Je suis allé chez le médecin et il m’a dit que j’avais besoin d’un appareil auditif
    J’ai demandé aider pour  cpas pour l’achat de l’appareil
    J’ai reçu la décision  , autorisation de payer le montant en plusieurs versements 
    Je ne peux pas payer en plusieurs fois , j’ai beaucoup d’engagements
    Ma femme et moi avons cinq enfants
    J’ai un enfant qui souffre d’un handicap
    j’ai fait recours le décision et je n’ai pas signé la déclaration de cette, le salaire mensuel sera-t-il arrêté ?
    cordialement

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      2 avril 2024

      Bonjour yazan,
      Les paiements du RIS ont peut-être pris du retard du fait du long week-end ? Est-ce que vous avez reçu quelque chose aujourd’hui ou ?
      En tout cas, on ne peut pas vous sanctionner parce que vous refusez de signer un document.
      Vous devez d’abord recevoir une mise en demeure (un “courrier préventif”).
      Concernant la décision du CPAS et la question des remboursements, vous devriez consulter (gratuitement) un service d’aide juridique de 1ère ligne pour vous aider à vous défendre vis à vis du CPAS.
      Voici une fiche reprenant différentes adresses.
      Si vous n’avez pas reçu de paiements aujourd’hui, ce 02 avril (habituellement vous recevez votre RIS vers le 29/30 du mois ou ?), vous pouvez faire une demande d’aide urgente au CPAS, ou encore,
      entrer une nouvelle demande d’aide comme si c’était la première fois que vous vous adressez au CPAS.
      Dans certains cas, cela va ‘plus vite’ en entrant un tout nouveau dossier (si votre CPAS vous a sanctionné).
      Au niveau de votre appareil auditif, avez-vous bien vérifié avec votre mutuelle si celle-ci ne peut pas intervenir pour une partie ? C’est important aussi de voir avec votre mutuelle dans quelle mesure aussi celle-ci peut intervenir dans vos frais.
      N’hésitez pas à nous recontacter ici si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
      1. yazan
        4 avril 2024

        merci d’avoir répondu 
        je suis allé à la cpas le 02,04,2024 , j’ai informé l’employé que j’avais déposé un recours 
        auprès du tribunal du travail le 26,03,2024 , l’employéa pris une copie de l’avis du tribunal  et m’a dit qu’il avait demandé un transfert de salaire
        mais jusqu’à aujourd’hui je n’ai rien reçu 
        en fait , j’ai rendez-vous avec bureau d’aide juridique le 10,04,2024
        l’assistante social m’a dit que l’aide serais transférée , mais quand les aides seront-elles transférées , 
        le mutuelle paie  1694,42 , le montant restant 1885,07
         

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          14 mai 2024

          Bonjour yazan,
          Nous sommes désolés de vous répondre si tard.
          Entre temps, avez-vous reçu des explications du bureau d’aide juridique ou ?
          Maintenant, est-ce qu’il ne serait pas possible, par exemple, que le CPAS paie une partie des 1885€ et que vous payez une autre partie via un plan d’étalements ?
          Dans ce type de situation, il est normal que le CPAS fasse signer un document concernant le plan des remboursements.
          Mais c’est difficile de vous donner une réponse précise car nous ne connaissons pas toute la situation.
          Nous sommes désolés encore de vous répondre si tard.
          Bien à vous,

          Répondre
  25. Ilias
    29 mars 2024

    Bonjour je suis actuellement au cpas d’Anderlecht je vie avec mon epouse et je percois donc le taux cohabitants qui est de +- 850€ par mois mais mon loyer est de 1076€ sans compter les charge et les course et je suis toujours étudiant et mon épouse n’a pas de revenu qu’est ce que je peux faire dans ma situation pour l’améliorer ? Puis je avoir un cpas a un meilleur taux ou alors une aide loyer ou puis je travaillez en plus du cpas ? 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      2 avril 2024

      Bonjour Ilias,
      Tu peux, en effet, demander une aide pour le loyer au CPAS.
      Mais, de son côté, ton épouse n’a aucun revenu ? Elle ne peut pas aussi, de son côté, demander une aide au CPAS ?
      Elle n’est plus étudiante ? Elle est en stage d’insertion ou ?
      Tu peux également travailler. A ce niveau, n’oublie pas que, si tu travailles, le CPAS ne peut prendre en compte qu’une partie de ton salaire comme tu le liras ici sur la seconde partie de la fiche suivante.
      Maintenant, il faut voir aussi si ton salaire sera beaucoup plus élevé que ton “RIS habituel” ou pas, et donc si l’exonération socioprofessionnelle est applicable ou pas.
      Par ailleurs, reçois-tu une bourse ou ?
      Enfin, n’oublie pas que le SSE/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école peut t’aider financièrement également (même si c’est dans une moindre mesure).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  26. Anonyme
    28 mars 2024

    Bonjour, j’ai une petite question : est-ce que le CPAS peut intervenir en partie dans le frais d’un voyage à l’étranger en respectant la durée définie ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      29 mars 2024

      Bonjour Anonyme,
      C’est important de prévenir, bien à temps, son assistant-se social-e si l’on part à l’étranger.
      Si vous devez absolument vous rendre à l’étranger (par exemple pour un parent malade), le CPAS doit accepter que vous vous absentiez un certain temps.
      Maintenant, pour l’intervention pour les frais, nous ne pensons pas que cela soit possible.
      Par contre, vous pouvez toujours demander une aide sociale pour le paiement d’une de vos factures d’énergie (ou eau ou frais médicaux), par exemple, si vous avez eu trop de dépenses durant ce mois (le mois du
      voyage).
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autre questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  27. Vivie
    27 mars 2024

    Existe t il une aide pour les vacances

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      27 mars 2024

      Bonjour Vivie,
      Peux-tu préciser ta situation ? Tu reçois actuellement un RIS du CPAS ou ?
      Tu es étudiante ou ?
      Merci d’avance pour ta réponse.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Vivie
        27 mars 2024

        Je suis monoparentale et au chômage mon fils a 9 ans

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          28 mars 2024

          Bonjour Vivie,
          Si vous avez une allocation de chômage qui est inférieure à 1.707,11€/mois, vous avez droit à une aide régulière/mensuelle du CPAS de votre commune.
          Le montant de 1707,11€ correspond au RIS au taux ménage.
          Si le montant de votre allocation est proche de 1707€. Vous avez droit, ponctuellement, à des aides sociales du CPAS pour par exemple, payer une grosse facture d’énergie ou d’eau, ou encore des frais médicaux (cela peut aussi être des lunettes) ou du matériel scolaire.
          Si vous vous adressez au CPAS, c’est plutôt pour des demandes d’aides pour les frais/besoins du ménage (et donc pas pour les vacances).
          Enfin, le Service Energie du CPAS peut peut-être voir avec vous si vous ne devez pas changer de fournisseurs, par exemple, pour réduire un peu vos frais à ce niveau.
          N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
          Bien à vous,

          Répondre
  28. Ila
    16 mars 2024

    Bonjour moi je suis marié j’ai deux enfants et ce que je peux avoir une aide s’il vous plaît 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      18 mars 2024

      Bonjour Ila,
      Pour recevoir une aide financière régulière/mensuelle, il faut remplir les conditions suivantes.
      Actuellement, vous vivez seul avec vos 2 enfants ou ?
      Est-ce que votre épouse perçoit un salaire ou une allocation de chômage ou ?
      Si votre ménage dispose de revenus suffisants, le CPAS n’interviendra pas pour vous.
      Un ménage, avec enfant(s) de moins de 18 ans, a droit à 1707,11€ (montant du RIS au taux ménage).
      Est-ce votre ménage dispose déjà de certaines ressources ou ?
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  29. CIDJ (informateur certifié)
    11 mars 2024

    Bonjour Pseudonyme,
    Actuellement, tu suis une formation en tant que demandeur d’emploi ou ? Il s’agit d’une longue formation ou ?
    Est-ce que ce nouvel ordinateur te sera utile pour la suite ou (le CPAS te posera la question).
    C’est clair, en tout cas, que le smartphone est loin d’être l’idéal.
    Encore une fois, cela dépendra de ta situation familiale et financière. Si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, le CPAS interviendra plus facilement pour toi.
    S’il refuse de t’aider, comme tu le dis, il te renverra vers un magasin Oxfam ou un EPN. (on peut y aller même si on est autonome en informatique).
    N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
    Bien à toi,

    Répondre
  30. CIDJ (informateur certifié)
    11 mars 2024

    Bonjour pseudonyme,
    Nous sommes désolés pour la réponse tardive, le mois de février a été fort chargé au niveau des questions.
    Certains CPAS (pas assez malheureusement) proposent des aides spécifiques pour le permis de conduire.
    Il est donc important de te renseigner directement auprès de ton CPAS pour vérifier s’il existe des aides spécifiques dans ton cas.
    Si ce n’est pas le cas, essaye quand-même d’avoir une aide (même si c’est partiel). Si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, pour ce type d’aide ponctuelle, le CPAS de ta commune devrait intervenir.
    En tout cas, le CPAS n’accorde pas, spécifiquement, de “prêts” comme le ferait une banque.
    N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions (désolés encore pour le retard).
    Bien à toi,

    Répondre
  31. Anonymous
    11 mars 2024

    Bonjour,
     
    sachant qu’en tant qu’étudiant âgé de 19 ans, le cpas s’est déjà chargé de payer mon abonnement STIB durant de l’année 2022-2023 et que ce dernier arrive à expiration le 14/03/2024.
    1) Puis-je bénéficier de nouveau de ce type d’aide ? Si non, suis-je en position de contester ?
    2) Que puis-je faire si je ne désire pas payer mais que le cpas refuse de m’accorder de nouveau cette aide pour quelques raisons que ce soit ? 
    bien à vous
     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      13 mars 2024

      Bonjour Anonymous,
      Pour l’instant, tu reçois un RIS du CPAS ou ?
      Parles-tu de la STIB ou de la SNCB ? L’abonnement scolaire de la STIB est à présent à 12€ comme tu le liras ici.
      En principe, si tu es toujours aidé par le CPAS actuellement, tu peux faire la demande au CPAS.
      Mais quelle est ta situation exactement, tu suis des études dans le supérieur ?
      Merci d’avance de préciser ta situation afin que nous puissions mieux te répondre.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Anonymous
        15 mars 2024

        Bonjour,
         
        Merci de votre retour. 
        1) je suis en sixième année dans l’enseignement secondaire.
        2) Il s’agit ici de la STIB.
        3) Je perçois un revenu d’intégration sociale (RIS).
         
        4) En temps normal, j’aurais été capable de payer l’abonnement à 12€ mais actuellement j’ai peu d’argent de tel sorte à ce que cette dépense suffirait à ce que je tombe dans les 10€ pour ce mois.

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          18 mars 2024

          Bonjour Anonymous,
          Si tu reçois un RIS, tu as un-e assistant-e, vois avec lui/elle pour le paiement de cet abonnement.
          Cela fait partie des aides que le CPAS accorde à ses bénéficiaires.
          N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
          Bien à toi,

          Répondre
  32. Julie
    9 mars 2024

    Bonjour, 
    J’ai une petite question. Je suis enceinte de 9 mois. Mon compagnon gagne 2000€ par mois. Avec la vie qui devient de plus en plus difficile, nous avons vraiment beaucoup de mal à boucler nos fins de mois, avec toutes les factures qui sont à payer. Et bientôt avec une 3ème personne à charge. J’ai travaillé moins de 1 an, suite à plusieurs problèmes.  Donc je n’ai pas droit au chômage. Je n’ai droit à aucun revenus. Alors que j’ai bientôt un bébé qui va arriver. Pensez-vous que j’aurais droit à une aide du CPAS ou une aide quelconques en attendant que ma situation se stabilise? 
    Bien à vous, 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      13 mars 2024

      Bonjour Julie,
      En fait, un ménage avec enfant(s) de moins de 18 ans, au CPAS, a droit au RIS/revenu d’intégration sociale de 1.707,11€/mois.
      Donc, dans votre situation, le CPAS pourrait dire que votre ménage dispose de revenus suffisants. (comme le montant de 2000€ dépasse celui de 1707€)
      Vous n’aurez pas droit à un RIS.
      Maintenant, vous avez probablement droit à des aides ponctuelles (sous forme d’aides sociales) pour, par exemple, payer une grosse facture d’énergie ou d’eau.
      Ou encore des frais médicaux.
      Le Service Médiation de Dettes du CPAS doit, en tout cas, vous conseiller et voir avec vous comment réduire certaines charges (ou changer de fournisseurs) si cela est possible.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres infos.
      Bien à vous,

      Répondre
  33. francky
    7 mars 2024

    J’aimerais avoir les exemples concrets de certaines aides sociales que les cpas octroient à ses usagers
    – aide matérielle
    – aide sociale
    – aide médicale
    – aide médico – sociale
    – aide psychologique

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      7 mars 2024

      Bonjour francky,
      L’aide sociale peut prendre plusieurs formes : matérielle et/ou financière
      Exemples de l’aide matérielle : colis alimentaires, vêtements, cartes de transport en commun, fournitures scolaires, abonnement sportif…
      Aide médicale/psychologique : paiement d’une consultation chez le/la généraliste ou chez un-e psy, aide pour l’achat de lunettes ou d’un appareil dentaire, aide pour la mise en ordre au niveau de la mutuelle…
      Exemples d’aides financière : aide pour le paiement de la garantie locative, aide pour le paiement du loyer, aides pour le paiement de certaines factures (énergie, eau)…
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  34. Will
    6 mars 2024

    Bonjour
    Ma femme souhaite divorcer (divorce par consentement mutuel), mais n’a pas de revenus donc souhaite s’informer aupres du CPAS de la commune pour le RIS.
    Le CPAS de la commune souhaite une etude socio-economique sur ressources et depenses, souhaite des informations sur mon salaire et contrat de travail
    Dois-je fournir ces informations ou suis-je en droit de demander de la part du CPAS une lettre qui justifierait ces demandes d’information à mon egard.
    Le RIS est appelé à fournir un revenu à ma femme en plus d’une pension alimentaire de ma part.
    Merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      7 mars 2024

      Bonjour Will,
      Le CPAS a le droit de se tourner vers l’ex-époux-se pour vérifier si celui-ci/celle-ci peut intervenir financièrement dans une certaine mesure ou pas.
      En se basant sur les dépenses/dernière fiche de salaire, le CPAS peut évaluer de quelle manière il aidera votre ex-femme.
      Le CPAS interviendrait donc en grande partie via un “RIS partiel”, et la pension alimentaire viendrait ‘compléter’ ce RIS pour que votre ex-femme obtienne le montant nécessaire correspondant à son statut
      (une personne isolée a droit au RIS de 1.263,17€/mois).
      Les 2 dernières fiches de salaire, en principe, suffisent. Par contre, sauf erreur de notre part, la copie du contrat de travail n’est pas nécessaire, normalement, car la fiche de salaire reprend déjà de nombreux éléments (par ex au niveau de la durée du contrat : CDI ou CDD).
      Les derniers extraits de compte servent à voir si vous êtes en médiation de dettes par exemple.
      Avant de se rendre au CPAS, il serait utile, peut-être, que votre femme se rendre dans un planning, pour discuter avec un-e travailleur-se du Service Social (chaque planning a un Service Social) pour faire le point et savoir comment préparer son dossier.
      Voici une fiche utile.
      Pour la demande d’aide concrètement, il est important qu’elle ‘prouve’ au CPAS qu’elle ne ‘dépend’ plus de vos revenus (les démarches sont déjà entamées ou ? vous êtes toujours domicilié à la même adresse ?).
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  35. TonEspionPrefere
    4 mars 2024

    Bonjour, Je suis un jeune étudiant et je voudrais travailler dans quelques semaines et je vais également a l’école avec ma voiture est-ce que je pourrais demander pour une carte d’essence car le carburant coute trop cher.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      7 mars 2024

      Bonjour TonEspionPrefere,
      Est-ce que, actuellement, tu reçois déjà un RIS ou une aide du CPAS ou ?
      Le CPAS ne fournit pas de ‘carte essence’, mais il pourrait t’apporter une aide sociale (sous forme d’aide financière) pour t’aider à terminer correctement tes fins de mois.
      En tout cas, si tu as besoin de la voiture pour travailler et donc financer tes études, le CPAS devrait t’aider si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  36. Mia
    27 février 2024

    Bonjour, est ce que le cas peut me prêter la somme de 1000€ que je peux rembourser mensuellement ? 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      6 mars 2024

      Bonjour Mia,
      Nous sommes désolés pour la réponse tardive.
      Le CPAS ne prête pas de l’argent mais si, par exemple, vous avez des difficultés pour payer le loyer ou une grosse facture d’énergie ou d’eau, vous pouvez vous adresser au CPAS de votre commune, soit au Service Médiation de Dettes, soit au Service Energie.
      Bien à vous,

      Répondre
  37. Hind
    27 février 2024

    Bonjour , je souhaite avoir des renseignements concernant l’aide au AAH , je suis en difficulté j’ai des problème de santé ( arthrose de hanche chronique, 3 hernie, problème de dos , asthme ) et je j’aimerais savoir si j’ai droit a une aide financière ? Sachant que je suis marié et mon mari est au chômage et j’ai aucun droit ( ni chômage ni la mutuelle ) vu que j’ai jamais su travailler a cause de mon problème de santé et jai 2 enfants a bas age , j’aimerai tellement travailler mais je me retrouve toujours a m’arrêté a cause de tout sa , merci bien 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      6 mars 2024

      Bonjour Hind,
      Vous êtes ici sur un site d’infos pour jeunes, sur la rubrique Aides Sociales/CPAS.
      Concernant les aides de la DGPH, nous ne pouvons pas vraiment vous aider.
      Vous devriez consulter soit le Service Social de votre mutuelle pour vous aider à entrer un dossier auprès de la DGPH, soit le CPAS de votre commune, qui peut aussi vous conseiller par rapport à la DGPH.
      Enfin, dans un planning familial, il y a aussi un Service Social qui peut vous aider aussi pour vos démarches administratives.
      Bien à vous,

      Répondre
  38. Abdelmounim
    23 février 2024

    Bonjour,
     
    Je me permets de vous contacter aujourd’hui afin de vous exposer la situation que je rencontre.
     
    Je tiens à vous informer que j’éprouve des difficultés avec mon CPAS depuis plus de trois mois, n’ayant pas reçu mes revenus. La révision annuelle doit être effectuée, mais cela semble prendre du temps. Combien de temps pour le delait d attente ?
    Merci à vous cordialement. 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      23 février 2024

      Bonjour Abdelmounim,
      Est-ce que vous avez essayé de contacter votre assistante sociale pour voir s’il manque des documents ou ? Est-ce que vous avez remis tous les documents nécessaires (les documents, en fait, que vous aviez remis lors de votre 1ère demande au CPAS) pour cette révision annuelle ?
      Parfois, il manque un document mais le CPAS ne prévient pas la personne concernée.
      Chaque année, en principe, le CPAS ‘met à jour’ les données correspondant aux bénéficiaires.
      Si vous ne parvenez pas à joindre votre assistante par téléphone, vous vous êtes déjà présenté au CPAS entre temps ou ? Est-ce que vous essayé de contacter (dans certains cas c’est possible) le Guichet Finances pour savoir si votre dossier était en attente ou ?
      La révision annuelle ne peut pas excéder un mois.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  39. Yassine22?
    21 février 2024

    Oui bonjour une question je vais avoir une adresse de référence mais le problème j ai pas de domicile je peu avoir l aide financière 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      21 février 2024

      Bonjour Yassine22?,
      L’adresse de référence est destinée, notamment, aux personnes en situation de recherche de logement (d’un domicile donc), aux personnes qui sont donc dans une situation “entre deux”.
      Votre adresse de référence est enregistrée au CPAS ou ?
      L’adresse de référence sert à recevoir le courrier administratif important, le temps de trouver un domicile, le temps de régulariser sa situation.
      Maintenant, si vous êtes hébergé chez des amis, ou si vous allez régulièrement dormir chez la même personne, ce lieu peut être reconnu (par votre CPAS) comme un lieu d’hébergement, un lieu temporaire (on parle dans ce cas d’hébergement et non de domicile).
      Pour la recherche de logement, vous pouvez vous faire aider par une des associations suivantes. si vous êtes à Bruxelles, voici un lien pour la Wallonie.
      Le Service Logements du CPAS doit vous aider aussi (il peut déjà vous aider pour la garantie locative de votre futur logement).
      N’hésitez pas à nous recontacter.
      Bien à vous,

      Répondre
  40. Reine16
    21 février 2024

    Bonjour je voudrai savoir, 
    Lorsque l’on désire changer d’assistant social au cpas, car celui ci nous met en situation d’insécurité et ne répond a nos besoin d’aide’ ? Que peut on faire ? 
    Ma situation est que j’ai des problème de santé mentale et donc j’ai besoin de plus d’aide, cependant le lien que j’ai avec mon assistant social est très mauvaise car celui ne prend pas en compte mes demandes, il se la joue très cool, mais lorsque j’ai des besoin d’aide urgente il n’est que très peu réactif. J’ai aussi besoin d’avoir des informations sur mes droits entant que bénéficiaire du cpas, mais ce monsieur ne m’informe que très peu sur mes droits. Lorsque je lui pose des question il répond vaguement, lorsque je lui demande une question pour exemple colis alimentaire, aide pour meuble, aide pour m’oriente vers des services ce monsieur ne fais rien ou aide financière et parfois ce la me met dans des situation de stress et étant deja fragile psychologiquement cela me met dans une situation difficile. Savez vous que puis je faire dans une telle situation ? 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      21 février 2024

      Bonjour Reine16,
      En fait, il faudrait peut-être essayer d’avoir un “dossier médical” (constitué par votre médecin et votre psy) expliquant que vous devez être suivie et que cela implique donc des frais médicaux.
      Peut-être avez-vous droit à une carte médicale (voici une explication reprise sur un site bruxellois).
      Peut-être aussi, pour certaines aides, pouvez-vous adresser directement aux services concernés (Service Energie, Service Psychosocial, ;…) de votre PAS ?
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  41. Nephlyre
    20 février 2024

    Bonjour, 
    Je suis française et j’habite en Belgique depuis 2016, j’ai trois enfants et nous sommes à la charge de mon conjoint qui est le père des enfants et il est au chômage.
    Est-ce que je suis éligible au R.I.S ? 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      22 février 2024

      Bonjour Nephlyre,
      Pour éviter tout problème au niveau du droit de séjour lors d’une demande d’aide financière au CPAS, il est préférable d’être en possession d’une carte E+ ou F+.
      Dans le cas de votre ménage, c’est plutôt votre mari qui devrait faire la demande de complément d’aide au CPAS comme il perçoit des allocations de chômage d’une part, et d’autre part cela évite de poser la question du droit de séjour.
      Le CPAS se base sur les revenus du ménage pour accorder une aide, comme votre mari dispose de revenus, le CPAS accordera un complément d’aide et non un RIS.
      Par ailleurs, il faut savoir que le CPAS prend toujours en compte les revenus du/de conjoint-e pour calculer le montant de l’aide à accorder.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  42. Fredlau
    19 février 2024

    Bonjour je travail en temps que ouvrier et mon salaire est habituellement de 2500 euro se moi si je n’ai perçu que 1500 euro puis-je avoir une aide pour compléter ????? 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      22 février 2024

      Bonjour Fredlau,
      Une personne isolée a droit au RIS/revenu d’intégration sociale d’un montant de 1.263,17€/mois.
      Et un chef de ménage (enfants de moins de 18 ans à charge) a droit à 1707,11€. Êtes-vous chef de ménage ?
      Donc si, par exemple, vous êtes chef de ménage, le CPAS pourrait vous accorder un complément d’aide pour ce mois-ci.
      La procédure de demande d’aide peut être longue.
      Sachez que vous pouvez demander une aide ponctuelle pour le paiement du loyer (ce sera peut-être plus ‘rapide’ pour la procédure) auprès du Service Logements du CPAS.
      Il faudra prévoir certains documents (dernières fiches de salaires, bail, charges électricité/eau…) pour prouver vos charges au CPAS.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  43. Jack
    17 février 2024

    Une personne non européenne détenue dans un centre fermé qui trouve un logement, bénéficie t’il du droit au CPAS et si oui, de combien d’€ par mois ?
    Est – ce légal ?
    Merci.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      20 février 2024

      Bonjour Jack,
      Le CPAS vérifie toujours la situation de la personne via la carte d’identité ou le titre de séjour.
      Selon nous, dans ce type de situation, il n’est pas possible d’obtenir un revenu d’intégration sociale/RIS du CPAS.
      Mais vous devriez plutôt vous renseigner auprès d’une association spécialisée :
      Ligue des Droits Humains;
      Convivial
      Bien à vous,

      Répondre