Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? Quelles sont les conditions ?

Pour obtenir un colis alimentaire, tu trouveras un répertoire (divisé par commune) ici…
Il est possible aussi de contacter gratuitement le 0800 35 243 pour obtenir des infos sur les aides possibles en cette période.

La prime temporaire de 25€ ou prime Corona 
(mesure prolongée jusqu’au 31 décembre 2021)

Chaque bénéficiaire, qui bénéficie du revenu d’intégration ou de l’aide sociale équivalente au revenu d’intégration, a droit à cette aide temporaire (cette aide a débuté en juillet 2020 et est prolongée jusqu’en décembre 2021) :

– indépendamment de sa catégorie
– indépendamment de savoir s’il/elle bénéficie d’un taux complet ou partiel
– indépendamment de savoir s’il/elle bénéficie du revenu d’intégration ou de l’aide sociale équivalente pendant tout le mois ou seulement une partie du mois.

Le CPAS paie la prime au même moment que le RIS ou l’aide financière équivalente, elle est versée automatiquement en principe.
Le montant est à présent de 25€ (et non plus de 50€) et est octroyé pour autant que le/la bénéficiaire bénéficie pour ce mois du revenu d’intégration ou de l’aide équivalente.


Le revenu d’intégration sociale (RIS) et l’aide sociale équivalente*

L’aide financière, la plus courante, attribuée aux bénéficiaires du CPAS est appelée revenu d’intégration sociale ou RIS.
Il faut bien différencier le RIS de « l’aide sociale » (lire plus bas). Le droit à l’intégration sociale est une des 2 formes d’aide fournie par le CPAS.
L’intégration sociale peut être réalisée/obtenue : soit par la mise à l’ emploi; soit par l’octroi d’un revenu d’intégration sociale. Le RIS est une somme d’argent déterminée en fonction de la catégorie (situation familiale) à laquelle on appartient. Il faut remplir un certain nombre de conditions pour avoir droit au RIS.

L’aide sociale est une aide accordée pour permettre à la personne, qui la reçoit,  de vivre conformément à la dignité humaine. Les  conditions pour obtenir cette aide sont moins nombreuses que celles requises pour le RIS/revenu d’intégration, mais surtout, cette aide peut prendre différentes formes (voir plus bas).
Tous les bénéficiaires du RIS doivent signer un contrat d’intégration ou PIIS

L’aide sociale équivalente au RIS  est une aide financière que le CPAS octroie aux personnes qui n’ont pas droit au RIS (car elles ne remplissent pas toutes les conditions requises), mais qui sont dans une situation de besoin similaire.
Deux conditions doivent  être remplies pour recevoir ce type d’aide :

1. Le demandeur doit avoir sa résidence habituelle et effective sur le territoire belge et y être autorisé au séjour;
2. Il doit être en état de besoin (il n’est pas en mesure de se loger, se nourrir, se vêtir,  d’avoir accès aux soins de santé).

Une aide financière peut également être accordée lorsque les revenus du ménage sont temporairement insuffisants. On peut, par ailleurs, recevoir une aide complémentaire régulière lorsque l’on est au chômage.

Quelles sont les différentes aides fournies par le CPAS ?

Le CPAS octroie donc le RIS ou revenu d’intégration dans certains cas; dans d’autres cas, il accorde une aide sociale équivalente.  Mais il existe encore bien d’autre formes d’aides (sociales et financières). Il peut s’agir :

  • d’un soutien financier (« avances » sur des allocations de chômage ou familiales par exemple, avances que l’on doit rembourser dès que l’on perçoit ses allocations);
  • d’une aide en nature (colis alimentaires, chauffage, fourniture scolaire);
  • d’une demande d’adresse de référence pour personne sans abri (adresse au siège de son CPAS);
  • d’une autre forme d’aide (garantie locative, aide administrative pour obtenir une pension alimentaire, aide à la gestion financière, aide psychologique, etc).

Les conditions pour avoir droit au RIS sont :

La résidence

Il faut vivre de manière habituelle et permanente en Belgique. Attention, il n’est pas nécessaire d’être inscrit dans les registres de la population, ni même de disposer d’un logement pour avoir droit au RIS.
On dépend donc du CPAS de la commune dans laquelle on réside. 

L’âge

Il faut être majeur (18 ans et plus) ou être assimilé à une personne majeure**.

La nationalité

Il faut soit posséder la nationalité belge, soit une des nationalités de l’Union européenne (sous certaines conditions!); ou encore être inscrit comme étranger au « registre de la population » de sa commune; ou encore être reconnu comme apatride ou réfugié.
Les étrangers inscrits au « registre des étrangers » de leur commune ont, pour leur part, droit à une « aide sociale » (cf. ci-dessus).
Il faut savoir que le CPAS n’est pas obligé d’octroyer des aides pour les études ou la formation professionnelle au citoyen européen ou non européen.

Attention, cependant, demander une aide sociale peut avoir des conséquences néfastes sur le droit au séjour, que tu sois européen-ne ou non européen-e, et cela  même si tu as droit à cette aide! ***

Des ressources insuffisantes

Si tu as des revenus ou  des allocations, mais que ceux-ci sont inférieurs au montant du revenu d’intégration (RIS) de ta catégorie, tu peux recevoir une aide complémentaire de ton CPAS.
Pour décider s’il accorde une aide ou pas, le CPAS va effectuer une « enquête sur les ressources » du demandeur d’aide.
Il faut savoir  aussi que des revenus illégaux (comme du travail non déclaré) peuvent être considérés comme revenus.

La disposition au travail

Il faut être disposé à travailler, sauf empêchement pour des raisons de santé ou d’équité (des raisons familiales qui empêchent de travailler, par exemple).

Le contrat d’intégration ou Projet Individualisé d’Intégration Sociale (PIIS)

Tous les bénéficiaires du RIS doivent, aujourd’hui, signer avec le CPAS un « contrat d’intégration » ou projet PIIS. Il est important de bien le lire (pour en connaître les conditions) avant de le signer. Il faut veiller aussi à en recevoir une copie.

L’absence de droit à d’autres prestations sociales

Tu n’as pas droit au RIS/revenu d’intégration si, par exemple, tu as en fait droit à des allocations de chômage ou à une pension, et que tu n’as pas fait valoir ce droit. Tu dois alors te mettre en ordre par rapport à l’ONEM pour toucher ces allocations. Le CPAS peut cependant te prêter de l’argent le temps que ta situation au niveau du chômage soit régularisée.

L’aide pour les mineurs belges

En tant que mineur, tu as droit aussi à l’aide sociale, si tu te trouves dans une situation non conforme à la dignité humaine. Pour en savoir plus rends-toi à la page suivante de notre site.

Étrangers en séjour légal

Les personnes étrangères qui sont en séjour légal, mais ne sont pas inscrites au « registre de la population » (mais  inscrites au « registre des étrangers »),  ou qui ne sont pas reconnues comme apatrides ou réfugiées, n’ont pas droit au RIS.  Cependant, le CPAS se doit de leur venir en aide et leur accorder une aide sociale qui peut aussi être une aide financière. Il y a bien sûr toujours des conditions d’accès à respecter (statut, durée du séjour, situation familiale, …) et le CPAS doit bien expliquer les risques éventuels qu’entrainent le fait de recevoir une aide financière (voir rubrique La nationalité) pendant une certaine durée.

Étrangers majeurs en séjour illégal

Les personnes en séjour illégal sur le territoire (les « clandestins », les « sans-papiers ») n’ont pas droit à l’aide sociale, selon les CPAS.
Cependant, certains tribunaux ont donné raison à des sans papiers, et ont ainsi condamné les CPAS incriminés à verser une aide sociale.
Les étrangers en séjour illégal ont, par ailleurs, droit à l’aide médicale urgente/AMU du CPAS.

Étrangers mineurs en séjour illégal

Dans le cas des mineurs en séjour illégal, ou dont les parents sont en séjour illégal, l’État doit apporter secours à ceux-ci.
Les CPAS ne peuvent pas les aider directement, mais ils doivent les orienter vers une structure d’accueil gérée par FEDASIL. Dans certains cas, les parents peuvent également être accueillis dans un centre FEDASIL.
Les personnes peuvent refuser ce type d’aide, mais le CPAS n’est pas dans l’obligation de les aider (en dehors de l’aide médicale urgente/AMU).
Comme il s’agit d’une thématique spécifique, il est important de s’adresser à un service spécialisé comme le Service Droits des Jeunes afin d’obtenir des informations précises.

L’aide médicale urgente (AMU)

Le CPAS doit aider la personne sans ressources qui se trouve sur son territoire communal si cette personne a besoin de soins immédiats suite à un accident ou une maladie, cela même si elle est en séjour illégal, et même si le CPAS lui a refusé une aide auparavant.
Il s’agit ici d’une aide médicale, et non d’une aide financière.

Les autres aides fournies par le CPAS

En dehors des aides énoncées ci-dessus, le CPAS peut fournir d’autres types d’aides  comme une aide financière périodique ou occasionnelle.
En effet, une personne peut demander une aide exceptionnelle si elle doit faire face à une dépense imprévue (par exemple: un remboursement de dette à un fournisseur d’électricité qui menace de couper le service). 
Attention, certaines aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans ce cas, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).

* : Sur ces fiches, on utilisera le terme de ‘bénéficiaire’ ou de ‘demandeur-se d’aide’ au lieu d’allocataire social.
** :  « …Est assimilé à une personne majeure, la personne mineure d’âge qui soit est émancipée par mariage, soit a un ou plusieurs enfants à sa charge, soit prouve qu’elle est enceinte ». (Article 7, 2° de la loi du 26.05.2002 portant sur le droit à l’intégration sociale).
***:  Normalement, le CPAS doit informer les demandeurs d’aide du risque pour leur droit de séjour.
En effet, le citoyen européen, les membres de sa famille, les membres étrangers de la famille d’un Belge, ne doivent pas devenir une « charge déraisonnable » pour le système d’aide sociale, et ce, durant les premières années de son/leur séjour en Belgique.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*

59 questions déjà posées

  1. Paulina

    Bonjour ,
    je suis étudiante belge en haute école   , je vis avec ma famille dans un appartement trop petit (pas de chambre pour moi ) mon père est à la retraite ma mère ne travaille pas et ma soeur  est aussi étudiante  , je pense à louer un studio pour moi mais j’ai pas les moyens , est ce que le CPAS peut m’aider pour vivre indépandent .
    Bien à vous 
    Paulina

    Répondre
  2. Vina

    Je suis charge CPAS , j’ai besoin d’un ordinateur ou d’un ordinateur portable pour continuer mes études. Mais malheureusement je ne peux pas l’acheter en liquide, puis-je l’acheter en plusieurs fois ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Vina,
      Tu as tout à fait le droit de demander à payer l’achat en plusieurs fois.
      Maintenant, fais attention qu’il ne s’agit pas d’un achat à crédit avec taux d’intérêt (alors c’est un achat qui va te revenir cher au total s’il y a des intérêts à payer).
      Mais, dans l’immédiat, tu dois d’abord essayer de discuter avec ton assistant-e social-e pour obtenir une aide complémentaire de ton CPAS pour acheter un ordinateur (les CPAS ont reçu des subsides complémentaires pour aider les étudiants).
      Il ne faut pas oublier que, en plus du RIS, un-étudiant- a droit à des aides complémentaires de son CPAS pour ses frais scolaires.
      Donc, d’abord essaye d’avoir un rdv avec ton assistant-e social-e ou avec le Service Études et Formations de ton CPAS pour demander une aide complémentaire.
      Sache aussi que le Service Social Étudiants/SSE de ton université/école peut peut-être intervenir pour toi aussi pour certains de tes frais.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  3. Sabrina

    Bonjour est ce que vous aidez pour les assurances voitures?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Sabrina,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, nous n’avons aucun lien avec le CPAS.
      Le CPAS n’accorde pas de prêt comme on l’entend généralement.
      Il accorde, dans certains cas, des avances (à rembourser) pour la garantie locative ou des factures d’énergie (dans des cas bien précis), mais non pour des assurances.
      Malheureusement nous ne pouvons pas t’apporter de réponse.
      Bien à toi,

      Répondre
  4. Youyou

    Bonjouron fils est en 3 ème année général il a 7ivres à acheter le cpas peut il m’aider à les acheter sachant  que la bourse  met beaucoup  de temps avant de traite un dossier merci 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Youyou,
      Le CPAS peut intervenir s’il s’agit de manuels scolaires (on ne parle pas ici de romans que l’on peut louer en bibliothèques) s’il considère que votre ménage est un ménage à faibles revenus.
      Vous devez vous adresser au Service Soutien Scolaire du CPAS de votre commune de résidence.
      En dehors du CPAS, le Service Social de l’école de votre fisl ne propose aucune aide ou alternative pour les parents disposant de peu de revenus ? Car il s’agit d’un nombre important de livres à acheter.
      Si vous percevez actuellement des allocations de chômage ou si vous travaillez à temps partiel (si votre salaire/vos ressources est bas), le CPAS doit intervenir pour vous/votre fils.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  5. Quentin

    Bonjour, je suis en reconversion professionnelle et entame des études de kinésithérapie a Bruxelles. J’ai des économies de côtes du a mes 6 ans de travail en tant que chercheur, mais je suis oblige de travailler en plus de mes études  et ca ne couvre pas toutes mes dépenses et je reste déficitaire (et cela réduit d’autant mon temps de travail pour la kinésithérapie). J’ai 29 ans, je suis Français et je réside a partir d’octobre 2021, un domicile en Belgique a Woluwe St Lambert.
    Puis-je prétendre a certaines aides sociales comme le CPAS?
    Bien a vous
    Dr Quentin L***

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Quentin,
      Donc, tu ne peux pas justifier de plusieurs années de résidence ici ?
      En fait, si tu fais ta demande d’aide sous forme de RIS/revenu d’intégration sociale, tu risques en fait de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire comme tu ne résides pas ici depuis plusieurs années.
      Comme tu le liras ici, il faut être « autonome financièrement ».
      Tu peux, pour un mois ou deux, demander une aide temporaire au CPAS. Mais il faut absolument éviter de demander un RIS ou une aide durant plusieurs mois.
      Par ailleurs, peut-être as-tu droit à une bourse ou allocation d’études ?
      Dans l’immédiat, tu devrais demander conseil au Service Social Étudiants de ton université.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  6. Tiphany

    Bonjour, depuis plusieurs jours des personnes âgées de moins de 25 ans ont reçus une prime de 350 euros et nous n’avons pas beaucoup d’explications pour celle-ci. Selon certains cela serait une prime covid spéciale jeune pour d’autre une prime pour les sinistrés.  Qu »n est-il réellement ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Tiphany,
      Ces personnes ont bien reçu cette prime du CPAS de leur commune de résidence ?
      Habitez-vous en Wallonie, plus précisément dans les régions impactées par les inondations ou ?
      Merci d’avance pour votre réponse.
      Bien à vous,

      Répondre
      1. Tiphany

         
        Alors oui Wallonie, je suis de Flémalle et je prends ces renseignements pour une autre personne résident aussi dans cette commune.  Elle n’est pas impactée par les inondations mais plusieurs personnes qui ont reçus cette prime non plus.  Une d’elle assure que c’est bien une prime covid jeune (l’ayant demandé à son assistante) sans plus d’explications mais ne voulant pas déranger l’assistante de la personne que je représente, je tente d’en savoir plus ici.  Merci.
         

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)

          Bonjour Tiphany,
          Il s’agit alors en effet de la prime COVID de 50 euros que tout bénéficiaire du RIS/revenu d’intégration ou de l’ERIS a le droit de recevoir (cette prime était prévue jusqu’en mars 2021 au départ mais elle a été prolongée à 2 reprises (juin puis septembre)).
          Voici des infos à ce propos ici. (sur les bénéficiaires)
          En fait, bien souvent, cette prime n’a pas été versée mensuellement mais en 1 ou plusieurs fois (quand les CPAS reçoivent leurs subsides probablement) et donc ‘tout’ arrive en une ou deux fois dans certains cas pour les bénéficiaires.
          N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions
          Bien à toi,

          Répondre
  7. Soûm

    Bonjour, 
    Je suis actuellement au cpas depuis un mois, je suis mariée et j’ai un enfant à charge . 
    mon mari a arrêté son activité professionnelle suite au Covid et na pas le droit au chômage car il a toujours été indépendant . Je compte travailler en  l’article 60 afin que je puisse récupérer mon droit de chômage . Ma question est: en travaillant  est ce que mon mari touchera un ris ?
    est ce que mon mari sera dans l’obligation de travailler sous l’article 60 ? 
    en vous remerciant 
    bien à vous 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Soûm,
      En fait, pour un ménage comme le vôtre, soit les partenaires/époux signent chacun un contrat PIIS (et alors le RIS est divisé en 2 et chacun reçoit une part), soit c’est le ‘chef de ménage’ qui perçoit le RIS (« en entier ») pour le ménage.
      Votre mari (comme il n’entre pas dans les conditions certainement) n’a pas signé de PIIS ? S’il n’a pas signé de contrat PIIS, il n’est soumis à aucune obligation.
      Si vous travaillez, vous recevrez un salaire et non plus un RIS/revenu d’intégration.
      Vous travaillerez certainement à plein temps et percevrez en principe un salaire supérieur au RIS au taux ménage (donc dans ce cas aucune aide supplémentaire ou RIS n’est prévue pour le ménage si le CPAS estime que votre ménage dispose de revenus suffisants dorénavant).
      Il faut toutefois faire attention aux montants.
      Le RIS au taux ménage est, depuis ce 1er septembre, de 1384,54€/mois.
      Si par exemple, votre salaire est de 1600 euros, le CPAS doit continuer d’intervenir pour vous car il existe une exonération socioprofessionnelle de 258,96 euros, ainsi qu’une exonération forfaitaire de 25,83€ pour un chef de ménage. Il prendra en compte votre salaire de la manière suivante :
      1600 – 1384,54 = 215,45€ –> dans cet exemple la différence est inférieure au montant de l’exonération socioprofessionnelle de 258,96 euros. Donc, le CPAS ne peut pas prendre en compte l’entièreté du salaire.
      Donc, le calcul est :
      1600-258,96€ : 1341,04 €. Le CPAS doit déduire de votre RIS habituel (que vous receviez avant de travailler) le montant de 1341,04 €. Il reste 43,50 euros
      A ce montant montant doit être ajouté l’exonération forfaitaire de 25,83€.
      Donc, vous devez recevoir d’une part votre salaire, et d’autre part un complément de 69,33€ du CPAS. Ces chiffres sont bas mais nous voulions vous montrer le système d’exonérations.
      Lorsque vous signerez votre contrat de travail, veillez bien à lire le Règlement de Travail (concernant les absences, heures supplémentaires éventuelles…)
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  8. Ahlam

    Bonjour je voudrais avoir une réponse a ma question svp 
    je souhaite travailler j’ai 18 ans et je suis encore a l’école est ce que le cpas peut-il m’aider a trouver un boulot ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Ahlam,
      Le CPAS peut t’aider si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus et que, par exemple, tes parents n’ont pas assez de revenus ou ressources pour payer tes frais scolaires.
      Le CPAS peut t’aider pour ce type de situation.
      Mais le CPAS ne va pas t’aider à trouver un job d’étudiant.
      Dans certains cas, un CPAS peut aider un jeune qui perçoit le RIS/revenu d’intégration (donc un-e bénéficiaire du CPAS) à chercher un job mais, en général, c’est le/la jeune à trouver lui/elle-même un boulot par ses propres moyens.
      Dans l’immédiat, pour obtenir de l’aide pour la recherche d’un job, tu devrais t’adresser à un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi (tu peux t’y rendre sans rdv), voici des adresses :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  9. N.

    Bonjour,Je suis étudiant en 2e année de bachelier à l’université et j’aurai aimé savoir si il m’était possible d’avoir droit à une aide du CPAS même si ma sœur en 2e année de bachelier aussi reçois un RIS.Mon père travaillent en indépendant depuis 1 ans et ma mère étant au chaumage, j’ai aussi un petit frère.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour N.,
      Tu as tout à fait le droit d’être aidé également par le CPAS même si ta soeur perçoit un RIS.
      Pour le CPAS, ton papa (personne qui a des revenus) a à présent 2 enfants aux études et donc a des frais supplémentaires, donc le CPAS doit d’autant plus intervenir pour les étudiants.
      Tu dois t’adresser en tout premier lieu au Service Études et Formations ou au Service Jeunes de ton CPAS (mais ta soeur pourra mieux te dire) de ton CPAS.
      Veille bien, lors de l’introduction de ton dossier, à recevoir l’accusé de réception pour tout le suivi de ton dossier.
      L’abonnement internet et les frais de transport font partie des frais scolaires. Le CPAS peut fournir aussi aux étudiants, en plus du RIS mensuel, des aides ponctuelles pour leurs achats spécifiques (cela peut être aussi des lunettes).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  10. Baptista

    Je besoin aide pour payer une maison pour moi ……je travail em temps parciel cet pas possivel payer….je suis portuguese mais travailllici.
     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Baptista,
      Vous voulez dire que vous avez besoin d’aide pour payer votre loyer/votre logement ? (vous n’achetez pas une maison ?).
      Vous pouvez peut-être demander une aide complémentaire au CPAS de la commune où vous résidez.
      En principe, c’est le Service Logement de votre CPAS qui doit vous aider et s’occuper de votre dossier.
      Vous devez bien préciser au CPAS que vous travaillez à temps partiel mais que vos revenus ne sont pas suffisants.
      Par contre, est-ce que vous vivez en Belgique depuis longtemps ou ? Avez-vous un titre de séjour définitif ou temporaire ?
      Si vous êtes ici depuis moins de 5 ans, il faut éviter de demander au CPAS ce que l’on appelle un RIS ou Revenu d’intégration sociale.
      Veillezbien à demander une aide complémentaire et dites que c’est temporaire, peut-être allez-vous travailler à temps plein bientôt ?
      Sachez aussi qu’il existe des associations spécialisées en logement pouvant vous conseiller par exemple si vous cherchez un logement, voici des adresses.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  11. Ikalm

    Bonjour, je souhaite passer mon permis pratique après l’obtention de mon théorique mais mon assistante m’a donné un lieu, auto-école sociale, qui eux m’ont dis que le cpas peut effectivement fournir de l’aide en plus, payer une partie ou tout payer. Moi qui gagne le RIS en tant qu’étudiante et pas en globalité car ma mère travaille, je gagne 300€ de RIS + 50€ prime Covid, j’ai demandé si je pouvais bénéficier d’une aide et elle m’a dit que non. Je pourrais savoir pourquoi? Est-ce qu’ils peuvent refusé une aide dans ce genre? merci pour la réponse. 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Ikalm,
      Malheureusement, les CPAS qui aident complètement les personnes à passer leur permis sont peu nombreux.
      En fait, les CPAS ne reçoivent pas encore, à notre connaissance, des subsides spécifiques pour aider leurs bénéficiaires à ce niveau.
      Chaque CPAS gère ses budgets à sa manière et décide de la répartition de certains de ses subsides (certains vont consacrer plus d’argent à l’enfance par ex. tandis que d’autres vont se focaliser sur les étudiants).
      Parfois, des administrations communales (ou la Province) interviennent pour les jeunes.
      Habites-tu en Wallonie ou ? Est-ce qu’il y a un centre Infor Jeunes (ils sont ouverts normalement) près de chez toi qui pourrait te renseigner sur les aides éventuelles (prévues dans ta région) ? Voici des adresses :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      Sinon, en attendant, peut-être peux-tu demander à l’Auto-École sociale de pouvoir payer par étalements, et essayer de demander à nouveau une aide spécifique (en argumentant) à ton CPAS.
      Est-ce que tu habites dans une région où se déplacer en transports publics est difficile ? Est-ce que le fait d’avoir un permis ne va pas augmenter sensiblement tes perspectives d’emploi (d’abord comme étudiante et ensuite comme travailleuse lorsque tu auras terminé tes études ?) ?
      Pourrais-tu argumenter (c’est dommage de devoir argumenter mais si tu peux convaincre ton CPAS) ou ?
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  12. John

    Bonjour,
    J’ai 22 ans et je suis en train de faire mon jury central mais mes parents viennent de me mettre à la porte, je n’ai aucun revenu, même pas une épargne. Quelle aide puis je demander au sein du CPAS ? 
    Merci de votre attention

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour John,
      En principe, tant que tu es en formation, tes parents ont une obligation alimentaire envers toi. Ils sont obligés de continuer de t’aider.
      Tu dois directement t’adresser au CPAS de ta commune de résidence (au Service Jeunes) pour demander une aide.
      Dans certains cas ou situations difficiles, le CPAS essaye de jouer le rôle de » médiateur » vis à vis de la famille mais, ici, cela ne sera peut-être pas possible.
      Par ailleurs, il est possible que le CPAS intervienne pour toi tout en demandant à tes parents d’intervenir également, cela si le CPAS estime que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider financièrement.
      La situation financière de tes parents a une importance par rapport à la manière dont le CPAS va analyser ton dossier (est-ce que le CPAS va demander à tes parents d’intervenir ou pas).
      Le RIS/revenu d’intégration sociale est de 1024,49 €/mois pour une personne isolée.
      C’est le montant que le CPAS t’accordera si tu remplis toutes les conditions, si tu vis seul Et si tes parents n’interviennent pas.
      Dans l’immédiat, tu peux loger chez un ami ou un membre de la famille ou ?
      Voici une fiche sur les étapes suivies par un dossier.
      Dans certains ou CPAS, il faut s’armer de patience mais la procédure est inévitable. Tu as ta carte d’identité avec toi ?
      Dans l’immédiat, sache aussi que tu peux te rendre, pour obtenir des conseils, dans une AMO, ou dans un centre d’infos, voici des adresses :
      Réseau Infor Jeunes
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’):
      A Schaerbeek
      Vérifie bien les horaires d’ouverture de ton CPAS avant de t’y rendre.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  13. Abdel

    Bonjour, j’ai trois questions:
    1) j’ai entendu que le cpas intervenait financièrement  dans le fait d’utiliser les trottinettes électriques partagées ou l’achat d’une trottinette électrique.
     
    2) si je suis étudiant mais j’ai plus de 25 ans, pourrais-je bénéficier de l’aide pour acheter un ordinateur portable dans le cadre de mes études (informatique)?
    3) j’ai trouvé un job d’étudiant durant l’année de quelques heures/semaines. Est-ce que le salaire est obligatoirement et totalement déduit du RIS ou bien il y a une éxoneration ?
    Merci bien

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Abdel,
      Concernant les trottinettes électriques, nous n’avons pas reçu d’infos à ce niveau. Mais il est fort peu probable que les CPAS interviennent dans l’achat d’une trottinette électrique.
      Peut-être qu’un CPAS le fait (à l’initiative de sa propre commune) mais il s’agirait alors d’une initiative tout à fait ponctuelle.
      Si tu as le statut d’étudiant, si tu suis des études de plein exercice, en principe (en bref si tu entres dans les conditions), le CPAS de ta commune de résidence peut intervenir dans les frais d’achat d’un ordinateur portable.
      Es-tu déjà aidé actuellement par le CPAS (si oui l’aide a commencé avant tes 25 ans ?) ou ?
      Si tu as, par exemple, 28 ans aujourd’hui, obtenir une aide du CPAS (si tu n’en as jamais bénéficié jusqu’à présent), sera plus difficile dans le cadre de tes études.
      Concernant le travail des étudiants jobistes, il existe des exonérations pour étudiants comme tu le liras sur la seconde partie de la fiche ‘Quelles sont les catégories….’ ). Le montant de l’exonération dépend du fait que tu sois boursier ou pas.
      La mesure Corona (absence de différence entre les 2 exonérations) prend fin le 30 septembre.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  14. Carilyn

    Je suis en couplé avec un San papier etan où cpas je pense marié avec esque si je suis ou cpas sa pose  problème pour obtenir le droit de séjour ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Carilyn,
      Ta question concerne plutôt le droit des étrangers.
      Le fait d’être marié avec une Belge peut faciliter la procédure de régularisation de ton compagnon dans un sens.
      Maintenant, il faut voir si ton administration communale va facilement accepter ce mariage comme ton compagnon n’est pas encore régularisé.
      Au niveau des revenus, nous ne pouvons pas te répondre car nous ne sommes pas spécialisés en droit des étrangers mais le fait que tu sois bénéficiaire du CPAS peut représenter un élément négatif (le fait que tu ne disposes pas de revenus suffisants pour prendre en charge un ménage de 2 personnes).
      Par ailleurs, est-ce que ton compagnon a déjà consulté une association spécialisée en droit des étrangers pour essayer d’obtenir un titre de séjour ?
      Actuellement, ton CPAS t’accorde un taux cohabitant ou ?
      Sache que les taux ont augmenté ce 1er septembre comme tu le liras sur la fiche « Quelles sont les catégories… »
      Dans l’immédiat, ton compagnon et toi devriez directement demander conseil à une association spécialisée, voici des adresses si tu habites à Bruxelles :
      CIRE
      Objectif
      SIREAS
      FreeClinic (Service Social)
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  15. OA

    Bonjour, je dispose d’une aide en tant qu’étudiante et je viens de m’inscrire à l’université. Je compte m’acheter un ordinateur portable (puisque j’en ai besoin) et un proche m’a dit que je pouvais bénéficier d’un remboursement de la part du CPAS, est-ce vrai ?
    Bien à vous.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour OA,
      L’achat d’un portable fait partie des frais scolaires d’un-e étudiant-e pouvant être pris en charge par le CPAS.
      De plus, tous les CPAS ont reçu récemment des fonds supplémentaires pour aider les jeunes âgés de 18 à 25 ans dans le cadre de la campagne Zoom 18/25.
      Tu dois t’adresser à ton assistant-e sociale-e ou au Service Études et Formations de ton CPAS.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  16. Tatiana

    Bonjour, je vous contact car j’aimerai savoir s’il y a des aides existante pour les étudiants de plus de 24 ans (25 ans minimum) concernant les abonnements pour les transports en commun ? 
     
    Bien à vous, 
    TH 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Tatiana,
      Tu peux t’adresser au CPAS de ta commune de résidence et demander une aide dans le cadre de tes études (le paiement des transports fait partie des frais scolaires).
      Par ailleurs, il faut savoir que les CPAS ont reçu des fonds supplémentaires pour aider les jeunes âgés entre 18 et 25 ans.
      Le CPAS peut t’aider ponctuellement ou mensuellement/régulièrement.
      Cela dépendra notamment de ta situation familiale et financière.
      Vis-tu toujours avec tes parents ou ? Est-ce ce que ceux-ci peuvent un peu t’aider financièrement ?
      Par ailleurs, as-tu fait une demande de bourse ?
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  17. ZZRR

    Bonjour, je suis une maman de deux enfants qui  sont sur mes charges, alors que mes revenus c’est  de cpas alors  j ai  des problèmes pour  la rentrée scolaire, j ai besoin d aide, je dois faire quoi est-ce que le CPAS doit m aider ou quoi, je sais plus quoi faire  (CPAS a refusé de m aider)alors  c est quoi la solution .merci 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour ZZRR,
      Le CPAS a peut-être refusé de vous aider parce que vos enfants sont en secondaire ?
      Si vos enfants sont en secondaire, ils peuvent demander une bourse ou allocation d’études, voici un lien.
      Est-ce qu’il y a une Maison de Quartier/École des Devoirs près de chez vous ou ? Ou une AMO ? Ce type d’association peut vous aider à remplir les documents nécessaires et vous dire quelles sont les aides disponibles dans votre commune.
      En tous les cas, le CPAS aurait dû donner des informations et des explications.
      L’école peut aussi vous donner des adresses de lieux où obtenir du matériel scolaire à moindre coût.
      Est-ce que vous recevez bien un RIS de 1357,36€/mois (montant du RIS au taux ménage) ?
      Si vous devez payer certains frais auprès de l’école, vous pouvez demander un paiement par étalements.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  18. LP

    Bonjour, 
    Je bénéficie du RIS depuis presque 1 an au taux cohabitant.
    Je vais bientôt devoir quitter le logement dans lequel je vis car le bail de la personne chez qui je vivais provisoirement, se termine fin Août.
    J’ai trouvé un autre logment mais disponible que début Octobre.
    Mes questions sont les suivantes: Comment se passe la transition d’une commune à l’autre  ? Quelles sont les aides disponibles (guarantie locative, premier loyer) ?  Est-ce que mon RIS sera impacter du fait de cette péridode 1 mois sans logment  ?
    Bien à vous.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour LP,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard mais nous avons été absents durant quelques jours.
      Tout d’abord, tu dois prévenir ton CPAS actuel afin qu’il prépare un dossier de transfert pour ton futur CPAS.
      Ce dossier facilitera la procédure/inscription auprès de ton nouveau CPAS mais tu devras toutefois passer par les différentes étapes de l’enquête sociale comme la première fois.
      C’est à ton CPAS actuel (celui que tu quittes) à payer la garantie locative de ton futur logement.
      Ton CPAS actuel doit assurer la transition et te « couvrir »
      tant que tu n’es pas inscrit dans ta nouvelle administration communale.
      Dès que tu as tous les documents nécessaires (bail, dossier de transfert,…), tu peux déjà, en principe, initier la procédure auprès de ton futur CPAS.
      Sur le bail, il est bien écrit que tu occupes le logement dès le 1er octobre ? Tu reçois les clés la veille ?
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  19. Dona

    Bonjour , 
    je me permets de vous écrire pour poser une question ! 
    Je suis Belge , et je viens de travailler avec un salaire plus de 1.500 E / mois. 
    Je souhaite solliciter une demande de regroupement familial pour ma sœur et ces 3 enfants.
    Ils ont la nationalité Hors EU. 
    Cette demande est-il possible ou y a t-il des moyens d’être acceptable ? 
    Je vous remercie d’avance. 
    Dona

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Dona,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Nous ne connaissons pas très bien la matière relative au regroupement familial.
      Si nous consultons la fiche de l’ADDE (association spécialisée en droit des étrangers), il n’est pas possible de faire un regroupement familial dans ce type de situation.
      Pour en savoir plus, tu devais peut-être contacter l’ADDE ou Objectif ASBL ou le – SIREAS
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  20. Ana

    Bonjour ! 
    Je souhaite poser une question svp! 
    Je suis belge , j’ai des revenus d’intégration social du Cpas , j’ai un enfant a mon charge et et je suis étudiante en Haute École . Mon père habite tout seul en Albanie , et je veux le faire venir en Belgique , mais mes revenus sont du Cpas ! Alors ma question est : ai je le droit de solliciter une demande de regroupement familial pour mon père , et si oui , après son arrivée  , peut il demander une aide financière auprès du cpas tandis que mes revenus ne sont pas suffisantes ! 
    Merci pour votre réponse …
    Cordialement. 
    F.Ana 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Ana,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Nous ne sommes pas spécialisés en droit des étrangers, à première vue, selon les conditions reprises ici, tu ne peux pas faire appel au regroupement familial pour faire venir ton père (‘ascendant’ et non descendant) ici.
      De plus, il faut disposer de revenus suffisants.
      Pour obtenir des informations supplémentaires, spécifiques à ta situation, tu peux te renseigner ici, ou encore ici, si tu vis à Bruxelles.
      Si tu vis en Wallonie, tu dois te renseigner auprès d’un service/association spécialisé-e en droit des étrangers comme un centre régional d’intégration.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  21. Monika

    Good afternoon,
    I hope this e-mail finds you well. I am a student from Poland and I do not have financial support from my family – my mum is not working.
    Thus, I was wondering if it is possible to obtain some help from Brussels city?
    I would be very thankful for your help.
    Best regards,Monika

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Monika,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Exceptés les aides spécifiques à la haute école ou à l’université, malheureusement il n’est pas possible d’obtenir une aide supplémentaire même si tu es étudiante européenne comme tu le liras ici.
      En fait, il faut être ‘autonome’ au niveau financier.
      Bien à toi,

      Répondre
  22. Sirine

    Bonjour, je suis étudiante je viens d’avoir 18ans je vis avec petite sœur  ma mère et en chommage mon père ne touche pas le chommage  car il est malade chronique, (diabétique)je veux savoir si j’ai le droit au cpas nous vivons vraiment à payer nôtre loyer dans l’attente d’une réponse favorable veuillez agréer mes salutations les plus sincères. 
     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Sirine,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      En fait, tu es ici sur un site d’informations pour jeunes.
      Nous n’avons aucun lien avec le CPAS.
      En tant qu’étudiante, et comme tu fais partie d’un « ménage à faibles revenus », tu devrais, en principe, obtenir une aide financière du CPAS de la commune où tu résides.
      Cela si tu suis des études de plein exercice.
      Tu peux directement t’adresser au Service Jeunes (18-24 ans) de ton CPAS pour entamer les démarches.
      Voici une fiche explicative sur les étapes.
      Ton CPAS va te demander une preuve de ton inscription scolaire mais il va aussi te demander différents documents concernant tes parents (concernant l’état de santé de ton papa, le montant des allocations de chômage de ta maman…).
      Si tu travailles comme jobiste, sache que le CPAS a le droit de prendre en compte une partie de ton salaire comme tu le liras ici (seconde partie de la fiche).
      En dehors du CPAS,sache tu peux aussi peut-être aussi obtenir une bourse ou allocation d’études.
      Le SSE/Service Social Étudiants de ton école ou université peut t’aider également.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  23. Said

    Bonjour
    Je touche des revenus de cpas j ai 61ans et je serai à la retraite jusqu’à 66 ans est ce que je continue à toucher le ris jusqu’à l l’âge de retraite sachant que je trouve difficilement du travail vu mon âge. 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Said,
      En principe, vous avez droit à partir de l’âge de 65 ans à la Grapa.
      Le RIS doit vous être accordé jusqu’à vos 65 ans (jusqu’à votre date d’anniversaire, après votre anniversaire c’est la Grapa que vous devez recevoir).
      Vous pouvez vous informer auprès de votre mutuelle, auprès du Service Seniors de votre administration communale, ou encore, auprès de votre propre CPAS pour en savoir plus sur la Grapa.
      Bien à vous,

      Répondre
  24. Moumou

    Salut je suis oumou. Je suis de nationalité guinéenne. Je vis avec mon compagnon qui est belge et qui travaille. Je veux faire une cohabitation légale avec lui pour régulariser ma situation. S’il vous quelle chance j’ai ?
    Voudriez-vous me renseigner s’il vous plaît ?
    Je vous remercie 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Moumou (Oumou),
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Malheureusement, nous ne sommes pas spécialisés en droit des étrangers.
      Pour l’instant tu as droit de séjour valable ou ?
      Pour obtenir des conseils spécifiques à ta situation, tu dois contacter une association spécialisée en droit des étrangers.
      A Bruxelles, il existe les associations suivantes:
      Le Siréas, le CIRE, FreeClinic.
      Tu peux consulter ces associations gratuitement.
      Il existe aussi des associations d’avocats comme celle-ci. (ici ce seront des consultations payantes).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  25. Paul V****

    Bonsoir,  j’avais introduit l’article 40ter,la commune m’avait remis une carte orange valable 6 mois ÷ l’annexe 19 ter, depuis le 13 juin de cette année, mais  le CPAS  de Binche me dit d’attendre 3 mois avant de m’aider financièrement,,or avant j’avais ma carte B de 5 ans,  suite au divorce avec la mère de mes enfants où j’étais radié d’office à l’adresse où réside mon ex et mes 6 enfants  tous  de nationalité belges,  dont deux mineurs d’âge , je suis venu m’inscrire à  Binche,  ou j’avais reçu l’aide du CPAS de novembre  2020 jusqu’à début janvier janvier 2021,refus d’aide,  la police du quartier me dit (monsieur pour moi vous êtes en règle, vas dérangé la commune pour renouveler votre carte , la commune me dit elle attend la réponse de Of Etr.) Raison pour laquelle je introduit l’article 40 ter. Et le CPAS me dit d’attendre 3 mois , dans ce cas que me conseiller vous ? Ma nouvelle adresse est à Binche depuis octobre année passée,  je reçois la facture de la poubelle,  convocation de covid-19, dans ma composition de ménage c ‘est bien écrit que je suis inscrit à Binche depuis l’année passée,  que me conseiller vous,  merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Paul V****,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Tu devrais, en fait, t’adresser à un service spécialisé en droit des étrangers pour obtenir une réponse spécifique à ta situation.
      En tous les cas, la commune ‘doit’ attendre la réponse de l’Office des Etrangers.
      Par rapport au CPAS, en attendant de connaître ta situation exacte, celui-ci doit, au moins, te fournir une « aide minimale » (aide alimentaire et aide médicale si tu as besoin de soins).
      Tu peux téléphoner ici (il s’agit d’une association située à Bruxelles – voir rubrique ‘Aide Sociale’).
      Plus près, dans ta région, tu peux t’adresser ici et voir s’ils reçoivent sur rendez-vous.
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  26. Olili

    bonjour, j’ai plusieurs questions, en fait j’ai reçu un chat comme cadeau et mon montant du ris n’est pas assez pour subvenir à toute sa nourriture et sa litière, quelques jeux, etc.. je vis avec ma mère mais ma mère me dit qu’elle ne m’aidera  pas sachant que depuis que j’ai reçu le ris ma mère  ne veut plus rien me payer… me dit de me débrouiller avec. Sachant que ma mère travail et que mon argent varie pendant les mois.. 300€ par mois et je suis étudiante. y’a-t-il une aide consacrée aux animaux en plus que je peux recevoir ? J’aimerai savoir aussi si lorsque le mois de septembre commence je reçois une aide en plus pour pouvoir payer mes livres d’école mes fournitures etc? Car mon Ris par mois n’est jamais assez… merci. 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Olili,
      Tu es étudiante dans le supérieur et tu vis avec ta maman (vous ne vivez qu’à 2) ? Ton RIS varie selon les mois, tu travailles comme jobiste certains mois ou ?
      En fait, si tu vis avec ta maman et si celle-ci travaille, c’est normal que tu reçoives un montant de 300 euros car le CPAS a le droit de prendre en compte les ressources/revenus de ta maman comme vous vivez sous le même toit.
      Il faut voir maintenant si ta maman travaille plein temps et si elle reçoit un salaire ‘correct’ (peut-être as-tu droits à une aide supérieure à 300 euros – cela dépend du salaire de ta maman en fait).
      Concernant ton animal de compagnie, tu peux peut-être t’adresser à l’association suivante. Parfois dans des magasins de seconde main (de meubles comme les Petits Riens par exemple) il est possible de trouver certains objets. Tu dois peut-être aussi demander conseil dans les magasins spécialisés (alimentation pour animaux).
      Mais à notre connaissance, le CPAS n’intervient pas.
      Si ta maman ne veut plus t’aider, elle doit alors te remettre tes allocations familiales (ou une partie de celles-ci).
      Toutefois ta maman doit savoir qu’elle a une obligation alimentaire envers toi tant que tu es encore aux études.
      De plus, le CPAS compte fortement sur son intervention en tant que parent (vu cette obligation alimentaire).
      Sache qu’à la rentrée, il y a une prime supplémentaire (une prime unique en septembre) versée au niveau des allocations familiales.
      Concernant tes frais scolaires, tu dois t’adresser directement à ton assistant-e social-e pour les aides complémentaires (en plus du RIS ton CPAS doit intervenir pour ton abonnement STIB/TEC, tes photocopies, tes livres scolaires et matériel, ton abonnement gsm éventuellement).
      Tu dois demander des détails à ton assistante sociale, ou si c’est difficile, au Service Études et Formations de ton CPAS (il est possible que le CPAS te demande des ‘justificatifs’ détaillant tes achats).
      Sache aussi que le SSE/Service Social Etudiants de ton école peut probablement intervenir pour toi aussi.
      Enfin, as-tu déjà entré ta demande de bourse ?
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions (attention nous serons absents durant quelques jours).
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Fatna

        Bonjour voilà j aimerai savoir si le cpas d anderlecht peut m aider à payer une dette d argent je suis au chômage mais j ai pas était payer depuis 2 mois car j ai travailler comme intérimaire et changer d adresse entre temp donc j ai rempli un document c1 que j ai envoyé plusieurs fois mais toujours pas réceptionné. 
        Malgré sa j ai mon loyer et un crédit en retard .
        Et se que je peut demander au cpas de m aider jusqu a se que le chômage me paye .

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)

          Bonjour Fatna,
          Nous sommes désolés de te répondre si tard;
          Le CPAS de ta commune de résidence peut t’aider à payer ton loyer et/ou tes charges en attendant de percevoir tes allocations de chômage.
          Tu devras bien préciser à ton CPAS, dès le départ, que tu attends tes allocations de chômage mais qu’il y a un retard administratif (tu dois essayer de savoir pourquoi cela n’est toujours pas réceptionné – tu as un syndicat ou ?).
          Ton CPAS peut peut-être aussi t’aider dans tes démarches au niveau du chômage afin de faciliter/accélérer la procédure.
          Le CPAS intervient, avant tout, pour des aides de première nécessité (aide alimentaire, loyer, aide médicale, charges …) Et non pour un crédit.
          Pour les questions de « crédits », tu dois essayer de t’adresser au Service Médiation de Dettes de ta commune (en principe il fait partie de ton CPAS).
          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
          Bien à toi,

          Répondre
  27. Nassim

    Bonjour, j’aimerais savoir s’il y a des aides sociales pour un couple (21ans-22ans) qui est toujours aux études venant tous juste de se marier ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Nassim,
      En dehors du CPAS, pour les étudiants, il existe :
      – l’aide sous forme de bourse ou allocation d’études
      – l’aide éventuelle que peut apporter le SSE/Service Social Étudiants de l’université/haute école.
      Concernant le CPAS, il faut savoir que le CPAS « vérifie » si les parents peuvent aider ou pas. En effet, les parents ont une obligation alimentaire envers leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études/en formation.
      Si, par exemple, le CPAS estime que vos parents respectifs ont des revenus largement suffisants pour vous aider chacun respectivement, le CPAS n’interviendra pas.
      Le CPAS peut considérer aussi, par exemple, que tes parents peuvent intervenir en partie pour toi, et il « complèterait ».
      Cela dépend entre autres de ta situation financière et familiale.
      En tous les cas, si vos parents ne peuvent vous aider tous les 2 que d’une manière réduite ou insuffisante, le CPAS doit intervenir pour vous.
      Ce qui est certain c’est qu’il vous considéra tous les deux comme ‘cohabitants’ comme vous êtes mariés;
      Le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant est de 669,58 €, c’est le montant ‘total’ accordé à une personne qui ne dispose d’aucune ressource ou revenu, ou encore d’aucune aide familiale, et qui partage un logement et les frais quotidiens avec une personne cohabitante.
      Si tu estimes entrer dans les conditions pour recevoir une aide en tant qu’étudiant, tu dois entrer un dossier de demande d’aide au CPAS de la commune où tu résides.
      Il faut savoir toutefois, si tu suis par exemple un master, que le CPAS n’intervient pas systématiquement pour les frais scolaires liés à des masters si l’étudiant a déjà un diplôme/bachelier professionnalisant (lui permettant d’être actif sur le marché de l’emploi).
      Enfin, sache aussi, si tu travailles parfois comme jobiste, que le CPAS prend en compte une partie de tes revenus car il doit appliquer des exonérations comme tu le liras sur la seconde partie de la fiche ‘Quelles sont les catégories et les montants…’
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  28. Safia

    Bonjour, cela fait maintenant des années que je travail comme technicienne de surface (1000e par mois) cela étant insuffisant pour vivre, j’aimerais reprendre des études d’assistante sociale en haute école,  j’ai 24 ans,  puis-je introduire une demande d’aide au cpas? j’ai de l’argent de coté pour pouvoir avancé 1 ans de loyer mais insuffisant pour pouvoir me nourrir dans l’hypothèse ou je reprend les études en septembre. 
    merci 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)

      Bonjour Safia,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Comme tu as moins de 25 ans et que ce sont des études offrant des débouchés, le CPAS doit intervenir pour toi, en principe.
      Tu sembles remplir toutes les conditions en tant que future étudiante (en principe tes études sont des études de plein exercice).
      D’après ce que tu nous dis, tu vis seule ou ?
      Nous te posons la question car le CPAS, dans le cadre des études, demande aux parents, si ceux-ci ont des revenus largement suffisants, d’aider leur enfant.
      Dans ton cas, la situation est différente si tu ne vis plus dans le domicile familial depuis un moment.
      Sache toutefois que le CPAS (même hors cadre études ou des personnes plus âgées) se tourne souvent vers les parents du demandeur d’aide si le CPAS estime, d’une part que les parents ont des moyens financiers pour intervenir, d’autre part si la situation familiale (entente) est ‘stable’.
      Dans certains cas, les parents interviennent et le CPAS « complète ». Il existe plusieurs possibilités ou formes d’aide de la part du CPAS.
      Si maintenant, par exemple, tu vis en couple, sache que le CPAS prend en compte les revenus du partenaire de vie.
      Voici une fiche détaillés sur les étapes suivies lors de l’introduction d’un dossier de demande d’aide.
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne seule est de 1004,37 euros.
      Tu dois t’adresser au CPAS de la commune où tu résides.
      Vas-tu continuer de travailler à temps partiel ou ?
      Sache que le CPAS ne peut pas prendre en compte (déduire du RIS) la totalité du salaire comme tu le liras sur la seconde partie de la fiche suivante car il existe différentes exonérations.
      En plus du RIS, le CPAS peut apporter des aides complémentaires aux étudiants pour leurs frais scolaires (abonnement STIB, abonnement GSM,….).
      En dehors du CPAS, dans une moindre mesure, sache que le SSE/Service Social Étudiants de ton CPAS peut peut-être intervenir pour toi également.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre