Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? Quelles sont les conditions ?

Le revenu d’intégration sociale (RIS) et l’aide sociale équivalente*

L’aide financière, la plus courante, attribuée aux bénéficiaires du CPAS est appelée revenu d’intégration sociale ou RIS.
Il faut bien différencier le RIS de “l’aide sociale” (lire plus bas). Le droit à l’intégration sociale est une des 2 formes d’aide fournie par le CPAS.
L’intégration sociale peut être réalisée/obtenue : soit par la mise à l’ emploi; soit par l’octroi d’un revenu d’intégration sociale. Le RIS est une somme d’argent déterminée en fonction de la catégorie (situation familiale) à laquelle on appartient. Il faut remplir un certain nombre de conditions pour avoir droit au RIS.

L’aide sociale est une aide accordée pour permettre à la personne, qui la reçoit,  de vivre conformément à la dignité humaine. Les  conditions pour obtenir cette aide sont moins nombreuses que celles requises pour le RIS/revenu d’intégration, mais surtout, cette aide peut prendre différentes formes (voir plus bas).
Tous les bénéficiaires du RIS doivent signer un contrat d’intégration ou PIIS

L’aide sociale équivalente au RIS  est une aide financière que le CPAS octroie aux personnes qui n’ont pas droit au RIS (car elles ne remplissent pas toutes les conditions requises), mais qui sont dans une situation de besoin similaire.
Deux conditions doivent  être remplies pour recevoir ce type d’aide :

  1. Le demandeur doit avoir sa résidence habituelle et effective sur le territoire belge et y être autorisé au séjour;
  2. Il doit être en état de besoin (il n’est pas en mesure de se loger, se nourrir, se vêtir,  d’avoir accès aux soins de santé).

Une aide financière peut également être accordée lorsque les revenus du ménage sont temporairement insuffisants. On peut, par ailleurs, recevoir une aide complémentaire régulière lorsque l’on est au chômage.

Quelles sont les différentes aides fournies par le CPAS ?

Le CPAS octroie donc le RIS ou revenu d’intégration dans certains cas; dans d’autres cas, il accorde une aide sociale équivalente.  Mais il existe encore bien d’autre formes d’aides (sociales et financières). Il peut s’agir :

  • d’un soutien financier (“avances” sur des allocations de chômage ou familiales par exemple, avances que l’on doit rembourser dès que l’on perçoit ses allocations);
  • d’une aide en nature (colis alimentaires, chauffage, fourniture scolaire);
  • d’une demande d’adresse de référence pour personne sans abri (adresse au siège de son CPAS);
  • d’une autre forme d’aide (garantie locative, aide administrative pour obtenir une pension alimentaire, aide à la gestion financière, aide psychologique, etc).

Les conditions pour avoir droit au RIS sont :

La résidence

Il faut vivre de manière habituelle et permanente en Belgique. Attention, il n’est pas nécessaire d’être inscrit dans les registres de la population, ni même de disposer d’un logement pour avoir droit au RIS.
On dépend donc du CPAS de la commune dans laquelle on réside. 

L’âge

Il faut être majeur (18 ans et plus) ou être assimilé à une personne majeure**.

La nationalité

Il faut soit posséder la nationalité belge, soit une des nationalités de l’Union européenne (sous certaines conditions!); ou encore être inscrit comme étranger au “registre de la population” de sa commune; ou encore être reconnu comme apatride ou réfugié.
Les étrangers inscrits au “registre des étrangers” de leur commune ont, pour leur part, droit à une “aide sociale” (cf. ci-dessus).
Il faut savoir que le CPAS n’est pas obligé d’octroyer des aides pour les études ou la formation professionnelle au citoyen européen ou non européen.

Attention, cependant, demander une aide sociale peut avoir des conséquences néfastes sur le droit au séjour, que tu sois européen-ne ou non européen-e, et cela  même si tu as droit à cette aide! ***

Des ressources insuffisantes

Si tu as des revenus ou  des allocations, mais que ceux-ci sont inférieurs au montant du revenu d’intégration (RIS) de ta catégorie, tu peux recevoir une aide complémentaire de ton CPAS.
Pour décider s’il accorde une aide ou pas, le CPAS va effectuer une “enquête sur les ressources” du demandeur d’aide.
Il faut savoir  aussi que des revenus illégaux (comme du travail non déclaré) peuvent être considérés comme revenus.

La disposition au travail

Il faut être disposé à travailler, sauf empêchement pour des raisons de santé ou d’équité (des raisons familiales qui empêchent de travailler, par exemple).

Le contrat d’intégration ou Projet Individualisé d’Intégration Sociale (PIIS)

Tous les bénéficiaires du RIS doivent, aujourd’hui, signer avec le CPAS un “contrat d’intégration” ou projet PIIS. Il est important de bien le lire (pour en connaître les conditions) avant de le signer. Il faut veiller aussi à en recevoir une copie.

L’absence de droit à d’autres prestations sociales

Tu n’as pas droit au RIS/revenu d’intégration si, par exemple, tu as en fait droit à des allocations de chômage ou à une pension, et que tu n’as pas fait valoir ce droit. Tu dois alors te mettre en ordre par rapport à l’ONEM pour toucher ces allocations. Le CPAS peut cependant te prêter de l’argent le temps que ta situation au niveau du chômage soit régularisée.

L’aide pour les mineurs belges

En tant que mineur, tu as droit aussi à l’aide sociale, si tu te trouves dans une situation non conforme à la dignité humaine. Pour en savoir plus rends-toi à la page suivante de notre site.

Étrangers en séjour légal

Les personnes étrangères qui sont en séjour légal, mais ne sont pas inscrites au “registre de la population” (mais  inscrites au “registre des étrangers”),  ou qui ne sont pas reconnues comme apatrides ou réfugiées, n’ont pas droit au RIS.  Cependant, le CPAS se doit de leur venir en aide et leur accorder une aide sociale qui peut aussi être une aide financière. Il y a bien sûr toujours des conditions d’accès à respecter (statut, durée du séjour, situation familiale, …) et le CPAS doit bien expliquer les risques éventuels qu’entrainent le fait de recevoir une aide financière (voir rubrique La nationalité) pendant une certaine durée.

Étrangers majeurs en séjour illégal

Les personnes en séjour illégal sur le territoire (les “clandestins”, les “sans-papiers”) n’ont pas droit à l’aide sociale, selon les CPAS.
Cependant, certains tribunaux ont donné raison à des sans papiers, et ont ainsi condamné les CPAS incriminés à verser une aide sociale.
Les étrangers en séjour illégal ont, par ailleurs, droit à l’aide médicale urgente/AMU du CPAS.

Étrangers mineurs en séjour illégal

Dans le cas des mineurs en séjour illégal, ou dont les parents sont en séjour illégal, l’État doit apporter secours à ceux-ci.
Les CPAS ne peuvent pas les aider directement, mais ils doivent les orienter vers une structure d’accueil gérée par FEDASIL. Dans certains cas, les parents peuvent également être accueillis dans un centre FEDASIL.
Les personnes peuvent refuser ce type d’aide, mais le CPAS n’est pas dans l’obligation de les aider (en dehors de l’aide médicale urgente/AMU).
Comme il s’agit d’une thématique spécifique, il est important de s’adresser à un service spécialisé comme le Service Droits des Jeunes afin d’obtenir des informations précises.

L’aide médicale urgente (AMU)

Le CPAS doit aider la personne sans ressources qui se trouve sur son territoire communal si cette personne a besoin de soins immédiats suite à un accident ou une maladie, cela même si elle est en séjour illégal, et même si le CPAS lui a refusé une aide auparavant.
Il s’agit ici d’une aide médicale, et non d’une aide financière.

Les autres aides fournies par le CPAS

En dehors des aides énoncées ci-dessus, le CPAS peut fournir d’autres types d’aides  comme une aide financière périodique ou occasionnelle.
En effet, une personne peut demander une aide exceptionnelle si elle doit faire face à une dépense imprévue (par exemple: un remboursement de dette à un fournisseur d’électricité qui menace de couper le service). 
Attention, certaines aides sont des “avances” à rembourser par la suite. Dans ce cas, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).

* : Sur ces fiches, on utilisera le terme de ‘bénéficiaire’ ou de ‘demandeur-se d’aide’ au lieu d’allocataire social.
** :  “…Est assimilé à une personne majeure, la personne mineure d’âge qui soit est émancipée par mariage, soit a un ou plusieurs enfants à sa charge, soit prouve qu’elle est enceinte”. (Article 7, 2° de la loi du 26.05.2002 portant sur le droit à l’intégration sociale).
***:  Normalement, le CPAS doit informer les demandeurs d’aide du risque pour leur droit de séjour.
En effet, le citoyen européen, les membres de sa famille, les membres étrangers de la famille d’un Belge, ne doivent pas devenir une « charge déraisonnable » pour le système d’aide sociale, et ce, durant les premières années de son/leur séjour en Belgique.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*
*

42 questions déjà posées

  1. Hello
    30 septembre 2022

    Bonjour
     
    Je vous contacte aujourd’hui pour bien vous informer que mon père resident ici à Bruxelles avec sa soeur pendant 10 ans il n’a pas pris l’aide social par Cps , parce que il a l’adresse avec sa soeur, mais pour le moment il est pas possible de loger encore chez sa soeur, maintenant il a 65 ans et il veut prendre cette aide afin de loger à Bruxelles, il a trouve un appartement, ma question est ce que il a le droit de prendre cette aide de cps ou non en tant que il est âgé maintenant? Dans l’attente par votre réponse favorable

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      5 octobre 2022

      Bonjour Hello,
      En fait, vous êtes ici sur un site d’informations pour jeunes. Nous n’avons aucun lien avec les CPAS.
      En principe, à partir de 65 ans, si l’on ne dispose pas de suffisamment de revenus, on a droit à ce que l’on appelle la Grapa.
      Voici les conditions à remplir pour obtenir la GRAPA.
      Votre papa peut se renseigner auprès de son administration communale à ce propos, il peut aussi se renseigner auprès du Service Social de sa mutuelle pour remplir les papiers nécessaires pour obtenir la GRAPA.
      Bien à vous,

      Répondre
  2. Rania
    25 septembre 2022

    bonjour ma questionne est -ce que une bènèficiaire de Cps peut obtenir l’aide de une aide famililale ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      26 septembre 2022

      Bonjour Rania,
      Certains CPAS prévoient ce type de service. Si c’est justifié (raisons médicales) pour votre CPAS, en effet vous pourriez obtenir ce type d’aide, vous devez en parler avec votre assistante sociale.
      Bien à vous,

      Répondre
  3. mouns
    23 septembre 2022

    bonjour est ce que le CPAS peut faire un prêt pour crée une micro entreprise.   

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      26 septembre 2022

      Bonjour mouns,
      Le CPAS n’accorde pas de prêt.
      Dans certains cas, il accorde des “avances” pour le paiement d’une garantie locative, dans le cadre de la location d’un logement privé, et sous certaines conditions.
      Bien à vous,

      Répondre
  4. Lae
    19 septembre 2022

    Bonjour, depuis le 1er septembre je ss tomber sur la mutuelle. Je perds 1500de mon salaire. Mon mari travail mais à cause que je suis sur la mutuelle on arrive pas a payer notre maison plus tous les frais. Car il paye 250eiros de pension alimentaire ect . 
    Est ce que vous pouvez nous aider?
     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      20 septembre 2022

      Bonjour Lae,
      Vous êtes ici sur un site d’informations pour jeunes (nous donnons des infos et des conseils), mais nous n’avons aucun lien avec les CPAS.
      Un ménage de 2 personnes a droit à : 2 x 758,64€, soit au total 1517,28€. Le montant de 758,65€ correspond au RIS/revenu d’intégration sociale au taux cohabitant.
      Donc, si par exemple, les revenus de votre ménage sont actuellement, au total, de 2000€ (montant supérieur à 1517), le CPAS peut estimer que vous n’avez pas besoin d’aide régulière/mensuelle sauf ponctuellement pour payer par exemple une facture d’énergie ou d’eau, ou encore, pour des frais médicaux.
      Le Service Social de votre mutuelle peut vous donner des conseils (aides possibles dans votre cas) à ce niveau.
      Maintenant, si vous avez beaucoup de charges et si vous avez d’importants frais médicaux, le CPAS doit prendre cela en compte.
      Vous devez vous adresser au CPAS de votre commune de résidence.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  5. Thib
    16 septembre 2022

    Bonjour,
    Nos 2 enfants, 20 ans et 22 ans étudient et son domiciliés à Bruxelles et ont dus prendre un appartement chacun ce qui nous coût très cher, nous les parents qui habitons en France. Nos enfants ont la double nationalité (franco-belge). Comment faire pour solliciter une allocation logement ? Merci pour votre aide. 
    Thibault

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      16 septembre 2022

      Bonjour Thib,
      Est-ce qu’il n’était pas possible qu’ils habitent ensemble dans le même appartement ? S’agit-il d’un appartement ou d’un logement étudiant (kot) ?
      L’allocation logement est accordée que dans certaines conditions, dans une situation bien spécifique, comme vous le lirez ici.
      Il est peut-être possible d’obtenir une aide via le CPAS. En principe, les personnes, de nationalité européenne, qui résident depuis peu de temps ici, n’ont pas droit à une aide financière régulière de CPAS (cela représente en fait un risque pour le droit de séjour).
      Maintenant, il faut voir si vos fils résident depuis longtemps ici ou pas.
      N’hésitez pas à nous recontacter en précisant leur situation.
      Bien à vous,

      Répondre
  6. Marianne
    16 septembre 2022

    Bonjour, ma maman est pensionnée. Nous avons demandé à la mutuelle si elle pouvait bénéficier du tarif social, mais elle est juste au dessus du plafond fixé, afin d’en bénéficier. Aurait-elle droit malgré tout à une aide du CPAS (prime énergie ?) pour les coûts actuels liés à l’énergie ? Merci d’avance pour votre aide. Bien à vous. 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      16 septembre 2022

      Bonjour Marianne,
      Votre maman, comme d’autres ménages (non bénéficiaires du CPAS) peut faire appel au CPAS pour le paiement de certaines de ses factures d’énergie. Elle peut éventuellement aussi obtenir une aide pour le paiement de la facture d’eau. De même pour certains frais médicaux, le CPAS peut intervenir pour elle.
      Elle doit s’adresser au CPAS de sa commune (Service Énergie).
      Bien à vous,

      Répondre
  7. Mondher
    16 septembre 2022

    Bonjour Madame / Monsieur ,
     
    Je suis citoyen étranger et j’ai un stage de 9 mois à faire en Belgique (Charleroi).
    Vu que mon stage sera faiblement rémunéré (1086 Euro) , je vous prie de me renseigner sur la possibilité de bénéficier d’une aide financière pour pouvoir payer mon loyer , sachant que le loyer et toutes ses charges seront à mes frais , sans compter les dépenses journalières pour vivre.
    En conséquence , et pour pouvoir vivre dignement , je vous prie de me renseigner sur les instances qui pourraient m’aider dans ce sens.
     
    Bien à vous ,
     
    Mondher G***

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      16 septembre 2022

      Bonjour Mondher,
      Vous n’êtes plus étudiant ?
      Une personne qui réside depuis peu ici n’a pas droit au RIS/revenu d’intégration sociale du CPAS. Il faut d’une part remplir un certain nombre de conditions, et d’autre part être domicilié ici depuis un certain temps.
      En fait, une personne (qu’elle soit européenne ou pas) risque de voir son droit de séjour ici non renouvelé si elle reçoit une aide financière régulière (c’est le côté régulier qui influe).
      Par rapport au CPAS, si à un moment donné, vous ne parvenez pas à payer votre loyer, le CPAS peut vous apporter une aide occasionnelle exceptionnellement (encore une fois il faut éviter de recevoir une aide régulière).
      En dehors du CPAS, vous devriez vous renseigner auprès des associations localisées à Charleroi, l’administration communale peut aussi vous indiquer des adresses utiles.
      Concernant les aides au logement, peut-être devez-vous consulter une association spécialisée en logement, voici un moteur de recherche pour la Wallonie.
      Bien à vous,

      Répondre
  8. Dilhan
    14 septembre 2022

    bonjour,
    j’ai 25 ans est étudiant. Je dois renouveler mon abonnement mais vu le prix élevé j’aimerai solliciter votre aide. Pourriez-vous me donner les démarche à faire our obtenir cet aide ?
     
    merci 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 septembre 2022

      Bonjour Dilhan,
      En fait, nous n’avons aucun lien avec les CPAS, nous sommes un site d’infos pour jeunes.
      Parles-tu de l’abonnement SNCB ou ?
      Il est possible que ton CPAS (celui de la commune où tu résides) t’accorde une aide ponctuelle pour ton abonnement ,mais il est possible aussi d’obtenir régulière dans le cadre de tes études, cela dépend, entre autres, de ta situation familiale et financière.
      Tu dois t’adresser à ton CPAS au Service Etudes et Formations.
      Pour tes études, as-tu demandé une bourse ? Es-tu en dernière année ou ?
      Voici une fiche concernant les étudiants.
      Et voici un lien de la FWB.
      N’hésite pas à nous recontacter pour obtenir des précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  9. Vero
    11 septembre 2022

    Bonjour, je suis au cpas de liège je suis maman de 2 enfants ados et je ne sais plus faire les travaux de peinture dans mon appartement à cause de ma santé. Tout mon appartement est à repeindre des portes aux plafonds et j’aimerais savoir si le cpas propose des personnes à ces travaux car financièrement il m’est impossible de payé une société ou même les peintres professionnels privés. Je vous remercie d’avance pour votre réponse. Véronique. 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      12 septembre 2022

      Bonjour Vero,
      En effet, certains CPAS proposent ce type de service pour leurs bénéficiaires. Maintenant, il faut voir comment votre CPAS est organisé et s’il propose ce type de service spécifiquement.
      Vous devez en tout cas vous renseigner auprès de votre CPAS et si votre CPAS ne propose ce type de service, il doit pouvoir vous indiquer une association ou organisme d’insertion socio-professionnelle pouvant vous aider dans la région.
      Bien à vous,

      Répondre
  10. Tristemoi
    8 septembre 2022

    Bonjour 
    Quel est le budget déterminé par le cpas pour une personne avec un chien (spitz loulou) 3kg500 adulte et sachant qu’ils ne peuvent pas manger n’importe quoi comme aliments car fragile?
    Merci de répondre. 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      9 septembre 2022

      Bonjour Tristemoi,
      En fait, le CPAS se base notamment sur la composition de ménage pour déterminer l’aide à apporter.
      Comme vous le lirez ici, le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne isolée est de 1137,97€ actuellement.
      En plus de ce RIS, il est possible de recevoir des aides ponctuelles de son CPAS pour payer une facture d’énergie (si vous percevez un RIS vous avez droit au Tarif Social) ou d’eau, ou encore, des frais médicaux.
      Certains CPAS ont mis en place des épiceries sociales (c’est peut-être le cas du vôtre ?) pour leurs bénéficiaires.
      Malheureusement, comme nous n’avons aucun lien avec les CPAS, c’est difficile de vous donner plus de précisions.
      Bien à vous,

      Répondre
  11. Bri
    7 septembre 2022

    Bonjour je suis née belgique le 19/09/2002 mes parents mon payé mes 2 mois caution et le premier loyer de mon kot sur framerie 7080 pour prendre ma vie tout seul en main mes cpas ma refuser de me aider j ai mon loyer à payer mes sens revenu ses impossible et mes parents seront pas aussi comment je doit faire pour avoir mes droits d aider sociales merci .

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 septembre 2022

      Bonjour Bri,
      Tu es toujours étudiante actuellement ou ?
      Nous te posons la question car, pour le CPAS, c’est d’bord aux parents à aider leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études.
      En fait, avant de signer un bail et de déménager dans ton kot, tu aurais dû, d’abord, faire une demande d’aide au CPAS pour savoir si tu remplissais toutes les conditions ou pas pour recevoir une aide financière du CPAS.
      Le CPAS n’accepte pas d’être ‘mis devant le fait accompli.’ De plus, s’il estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas, ou alors dans une faible mesure.
      Es-tu inscrite au Forem si tu n’es plus étudiante ou ?
      Merci d’avance de préciser ta situation afin de pouvoir mieux te répondre.
      Bien à toi,

      Répondre
  12. CHIACHI
    4 septembre 2022

    Bonjour,

     

    Je m’appelle Chia**   **** et je suis une jeune italienne de 23 ans résidant en Belgique depuis novembre 2021.

     

    Mon permis de séjour est basé sur le travail, en ce sens que ma demande de séjour comportait le statut de demandeur d’emploi et que mon permis de séjour indique “marché du travail illimité”. Je suis en possession d’une carte de sejour belge EU (pas E ou F).

     

    Je suis actuellement au chômage involontaire après avoir travaillé pendant une période de 10 mois, d’abord dans un restaurant, puis en faisant un stage à la Commission européenne. N’ayant pas trouvé d’emploi après le stage, j’ai décidé de compléter ma formation par un master que je commencerai à la fin du mois de septembre. Je cherche actuellement un emploi à temps partiel, mais cela ne suffira pas pour joindre les deux bouts. C’est pourquoi j’ai demandé de l’aide au CPAS qui m’a dit qu’il y avait un risque qu’ils retirent mon permis de séjour si je demande une aide à l’État belge.

     

    En revanche, c’est ce que dit le site web de l’ADDE :

     

    ‘si un citoyen européen inscrit comme travailleur en vient à demander l’aide du CPAS, cela pourrait indiquer que la condition mise à son séjour – être travailleur salarié ou indépendant – n’est plus remplie. Le séjour pourrait alors lui être retiré sur cette base.

    Notons que l’article 42bis de la loi du 15 décembre 1980 précise cependant quatre cas de figure dans lesquels le citoyen européen maintient sa qualité de travailleur alors qu’il ne travaille plus, de sorte que la condition mise à son séjour reste remplie.

    Il s’agit du travailleur qui :

    – a été frappé par une incapacité de travail temporaire résultant d’une maladie ou d’un accident ;

    – se trouve en chômage involontaire après avoir été employé au moins un an et s’est fait enregistrer en qualité de demandeur d’emploi auprès du service de l’emploi compétent ;

    – se trouve en chômage involontaire dûment constaté à la fin de son contrat de travail à durée déterminée inférieure à un an ou après avoir été involontairement au chômage pendant les douze premiers mois et s’est fait enregistrer en qualité de demandeur d’emploi auprès du service de l’emploi compétent. Dans ce cas, il conserve le statut de travailleur pendant au moins six mois ;

    – entreprend une formation professionnelle en lien avec l’activité professionnelle antérieure’.

     

     

    Peut-être que c’est ma situation parce que je suis involontairement au chômage ou que je suis une formation professionnelle qui correspond à ce que je faisais auparavant au travail.

     

    J’aimerais avoir votre avis sur cette question.

     

    Merci d’avance.

     

    Chiara

     

    Répondre
    1. chiachi
      4 septembre 2022

      Bonjour, je me suis trompé en laissant mon nom et prénom. Est – il possible de les quitter?

      Répondre
      1. CIDJ (informateur certifié)
        5 septembre 2022

        Bonjour CHIACHI,
        Nous avons enlevé une partie du prénom et effacé le nom de famille.
        Bien à toi,

        Répondre
    2. CIDJ (informateur certifié)
      6 septembre 2022

      Bonjour CHIACHI (Chiara),
      Nous ne sommes pas spécialisés en droit du séjour. Mais si tu es étudiante à présent, la situation est différente.
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiante européenne.
      Par rapport à ta situation, tu as déjà demandé conseil au Service Social Étudiants de ton université ?
      Concernant tes droits spécifiquement, tu devrais consulter une association spécialisée :
      Infor Jeunes Schaerbeek
      SDJ
      Voici un dernier lien utile.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  13. Luna
    29 août 2022

    Bonjour, je m’appelle Luna j’ai 18 ans, je vais commencer cette année 2022-2023 une formation à l’EFP. Les frais de celle-ci s’élèvent à 325€/an et comme moyen de paiement (qui doit être effectué afin d’être officiellement inscrit.e), le centre de formation indique 3 possibilités, l’une d’entre elle étant “une lettre du CPAS précisant clairement la prise en charge des frais d’inscription”.  J’aimerais savoir comment m’y prendre pour pouvoir bénéficier de cette aide.

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      6 septembre 2022

      Bonjour Luna,
      Le CPAS intervient/aide s’il estime que le demandeur d’aide n’a pas de ressources ou de revenus suffisants.
      Mais pour une formation, il faut aussi que le CPAS soit d’accord avec le projet de formation. Est-ce qu’il s’agit d’études de plein exercice ?
      Si le CPAS estime que tu n’as pas (toi ou tes parents) des revenus suffisants et s’il est d’accord avec ton projet d’études, il interviendra. Pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à aider leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études/en formation.
      En attendant d’avoir la décision du CPAS, demande à l’EFP de pouvoir payer un acompte ‘minimal’ afin que ton inscription soit validée au plus vite.
      Pour le CPAS, tu dois t’adresser au Service Études et Formations du CPAS de la commune où tu résides.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  14. unknown
    19 août 2022

    Bonjour j’ai 25 ans, je vis sur liege mais en septembre je vais venir vivre sur Bruxelles.(pour des raisons personnels) 

    Je suis au cpas de Verviers, 

    Les prix sur liege et Bruxelles ça change complètement (loyer les aliments..) J’aurai bien aimé savoir si il y’a d’autres aide que le cpas ? en plus de cpas est ce que on a droit à d’autres aide svp ? 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      5 septembre 2022

      Bonjour unknown,
      Nous ne savons pas si tu es étudiant actuellement mais, pour rappel, le statut de l’étudiant est particulier comme tu le liras ici.
      Si tu n’es pas étudiant, si tu trouves un logement à Bruxelles, tu devras t’inscrire au CPAS de la commune bruxelloise où tu es domicilié.
      Dans le cas d’un déménagement, en principe (nous disons en principe car cela n’est pas toujours respecté), l’ancien CPAS intervient/continue d’aider durant la 1ère moitié du mois et le nouveau CPAS commencer à intervenir durant la seconde moitié du mois.
      Tu dois aussi demander à ton ‘ancien’ CPAS de préparer un dossier de transfert pour le nouveau CPAS pour faciliter la procédure.
      Pour les aides, le CPAS peut t’apporter des aides complémentaires (en plus du RIS), il existe aussi la fiche suivante qui peut être utile pour les aides alimentaires, ainsi que celle-ci pour Bruxelles en général.
      Si tu es étudiant, voici un autre lien utile de la fédération Wallonie-Bruxelles.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter, nous pourrons désormais te répondre dans de meilleurs délais.
      Bien à toi,

      Répondre
  15. Jenos
    6 août 2022

    Bonjour je suis autiste asperger avec des handicaps invisible et je ne suis pas en mesure de travailler. J’ai 18 ans et je ne peux plus rentrer chez moi du a certaine raison familiale compliqué, quels sont les aides qui peuvent mettre apporter sachant que je suis techniquement a la rue pour le moments ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      9 août 2022

      Bonjour Jenos,
      Si tu* peux être hébergé chez quelqu’un pour l’instant, tu dois t’adresser au CPAS de la commune de la personne qui t’accueille.
      Sinon, tu dois t’adresser au CPAS de ton domicile familial pour entrer une demande d’aide. Tu devras expliquer ta situation et aussi expliquer pourquoi tu ne peux plus rentrer chez toi actuellement (en fait, le CPAS a besoin, pour son dossier, de connaître un peu le parcours de la personne).
      Le CPAS pose toujours beaucoup de questions pour avoir une idée du parcours de la personne, mais aussi pour pouvoir évaluer la situation de besoin.
      Voici une fiche sur les démarches administratives à suivre pour entrer un dossier de demande d’aide. Comme tu le liras, l’accusé de réception est important pour le suivi de son dossier.
      Ce sont les premières étapes les plus importantes ou contraignantes.
      Comme tu as 18 ans, et si tu es toujours étudiant, tu dois savoir que le CPAS peut demander à tes parents d’intervenir financièrement pour toi cela Si tes parents ont des revenus largement suffisants pour payer tes études d’une part,
      et d’autre part si la situation familiale le permet. Le CPAS doit en tout cas veiller à ne pas aggraver une situation familiale qui est déjà difficile au départ.
      Voici une autre page utile.
      Le CPAS peut t’aider pour tes recherches d’un logement (s’il est clair pour le CPAS que tu dois vivre seul dorénavant) et avancer l’argent pour la garantie locative.
      Dans l’immédiat, si tu le peux, tu devrais essayer de demander conseil dans un centre d’infos, il y en a peut-être un près de là où tu te trouves, voici des adresses :
      Fédé CIDJ;
      Fédé Infor Jeunes
      Mais n’hésite pas à nous recontacter ici ou à nous téléphoner ici.
      Bien à toi,
      * : nous utilisons le tutoiement comme nous sommes un site d’infos pour jeunes

      Répondre
  16. Lola
    27 juillet 2022

    Bonjour, j’aimerais savoir si ma Maman à  droit à avoir l’aide  du cpas?

    En scahant que mon père  est pensionné  et elle sans revenus?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      28 juillet 2022

      Bonjour Lola,
      Si votre maman fait partie d’un ménage à faibles revenus, elle peut recevoir un RIS cohabitant ou un RIS cohabitant partiel. Tout dépend, en fait, du montant de la pension de votre papa car le CPAS prend toujours en compte les revenus de l’époux-se du demandeur d’aide pour calculer le montant de l’aider à accorder.
      Au CPAS, un ménage de 2 personnes a droit à :  743,78  €, soit au total 1487,56 €.
      C’est-à-dire à 2 X le RIS (revenu d’intégration sociale) cohabitant.
      Si, par exemple, votre papa reçoit une pension de 1100€, votre maman a droit, en principe, à une aide de 387,56€. Si vos parents ont des problèmes de santé, et donc beaucoup de frais médicaux, cela peut aussi entrer en ligne de compte pour intervenir.
      Voici les étapes à suivre pour entrer un dossier de demande d’aide au CPAS de sa commune.Maintenant, si votre maman a plus de 65 ans, peut-être a-t-elle droit à la GRAPA ?
      Votre administration communale peut vous renseigner à ce niveau, ou encore le Service Pensions de votre mutuelle.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  17. Run dmc
    21 juillet 2022

    Bonsoir

    Je suis de Mons et je voudrais une aide financière du cpas pour mes factures et qui sera rembourser une fois mes problèmes résolu, actuellement je suis en incapacité de travail sous la couverture de la mutuelle sans indemnités de leurs parts, parce que mon employeur n’accepte pas la décision de mon médecin pour mon accident de travaille et qu’il ne veux pas faire intervenir son assurance-loi.

    J’ai fait appel à mon syndicat pour résoudre ce problèmes et c’est pour cela que je voudrais une aide financière urgente du cpas.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      25 juillet 2022

      Bonjour Run dmc,
      Comme vous êtes sans revenus actuellement, le CPAS doit intervenir pour vous. Le CPAS n”accorde pas de ‘prêt’ mais il peut accorder des aides ponctuelles, à rembourser ou non par la suite selon les cas ou types d’aides.
      Vous devez vous adresser au CPAS de votre commune et insister sur l’urgence. Peut-être devriez-vous vous adresser directement au Service Médiation de Dettes pour les factures en attente, s’agit-il de factures d’énergie/téléphonie ?
      Ensuite, si votre dossier (suivi par le syndicat) n’est pas résolu rapidement, il faudra faire une demande de RIS/revenu d’intégration sociale (on peut aussi faire une demande en urgence). Une personne isolée a droit actuellement à 1115,67€.
      Voici une fiche sur les démarches.
      Des aides financières comme le RIS ne doivent pas être remboursées (sauf en cas de fraude ou d’erreur de la part du CPAS).
      Des aides ponctuelles accordées pour le paiement de factures d’énergie ou d’eau doivent être, dans certains cas, remboursées. Mais à ce moment-là, le CPAS fait signer un document spécifique et explique au demandeur d’aide la procédure.
      Attention, si, par exemple, maintenant, vous recevez une aide du CPAS pendant 2 mois, et que vous recevez ensuite les indemnités de la mutuelle pour ces 2 mois-là, le CPAS devra être remboursé (une caisse sociale  “rembourse” une autre caisse sociale en quelque sorte).
      En dehors du syndicat,  vous pouvez peut-être aussi avoir un second avis ici.
      N’hésitez pas  à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

       

      Répondre
  18. Afa
    16 juillet 2022

    Le cpas de waterloo a demandé à ma sœur de réduire ses frais médicaux alors que c est le médecin qui lui prescrit les médicaments,il ont pas voulu payer intégralement la facture de solde de l électricité car trop de frais médicaux,alors que c est la première fois que elle fait appel au cpas

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      18 juillet 2022

      Bonjour Afa,
      Il faudrait essayer de voir avec la mutuelle de votre sœur si celle-ci n’a pas droit à un tarif “réduit” (comme le maximum à facturer par exemple).
      Mais le CPAS n’a pas à émettre des commentaires sur les frais médicaux. Il peut par contre des donner des conseils (mais la mutuelle sera mieux placée) car il a un devoir d’information.
      Pour les factures d’énergie/eau, pour le futur, votre sœur peut être conseillée ou suivie par le Service Energie du CPAS par exemple, pour voir notamment si elle ne peut pas changer de contrat. En tout cas, le CPAS doit l’aider à voir avec elle ce qu’elle peut faire pour réduire certains coûts.
      Si le CPAS reste sur sa position, votre soeur, pour défendre ses droits, devrait consulter le Service Social, ou encore le Service Juridique d’un planning familial.
      N’hésitez pas à nous recontacter
      Bien à vous,

      Répondre
  19. Prizzi
    15 juillet 2022

    Hello bonjour, je souhaiterais vraiment avoir des conseils juste au sujet de ma situation.. je vis a Munich Bavière et je suis atteint d’un cancer et on ma mit dans un statut de invalide , mais j’aimerais retourner en Belgique auprès de ma famille car mon fils y vit et mon frère aussi.. Que doit je faire comme demarche ? Merci 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 juillet 2022

      Bonjour Prizzi,
      Vous devez être en Belgique pour faire toutes les démarches administratives nécessaires pour récupérer vos droits sociaux ici.
      Pour pouvoir recevoir une aide financière du CPAS, voici les différentes conditions à remplir.
      Attention, il ne faut pas nécessairement avoir son propre logement pour entrer un dossier de demande d’aide.
      Si, par exemple, vous êtes hébergé (hébergement : on vous porte secours) temporairement par votre frère, vous pouvez faire toutes les démarches au CPAS de la commune où vous êtes hébergé.
      Vous pouvez utiliser le système d’adresse de référence éventuellement au niveau du CPAS (l’adresse de référence peut être enregistrée auprès du CPAS quand on est “sans domicile”).
      Si vous avez droit à une pension en tant qu’invalide, il faudra dès que possible faire les démarches auprès de l’INAMI pour obtenir l’allocation correspondant à votre statut.
      L’aide du CPAS vous servira “d’avance” en attendant de percevoir votre allocation d’invalidité.
      Il serait utile, au préalable, de se renseigner auprès du Service Social d’une mutuelle pour obtenir des informations spécifiques (votre fils peut le faire pour vous peut-être ?).
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  20. Henrybms14
    8 juin 2022

    Bonjour je touche 157 euros par mois du CPAS est-ce normal s’il vous plaît ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      9 juin 2022

      Bonjour Henrybms14,
      Il faut voir quelle est votre situation exactement :
      Vivez-vous seul ? Etes-vous étudiant ? Payez-vous le loyer de votre logement seul ou ?
      Merci d’avance de préciser votre situation.
      Bien à vous,

      Répondre