Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? Quelles sont les conditions ?

Pour obtenir un colis alimentaire, tu trouveras un répertoire (divisé par commune) ici…
Il est possible aussi de contacter gratuitement le 0800 35 243 pour obtenir des infos sur les aides possibles en cette période.

La prime temporaire de 25€ ou prime Corona 
(mesure prolongée jusqu’au 31 mars 2022)

Chaque bénéficiaire, qui bénéficie du revenu d’intégration ou de l’aide sociale équivalente au revenu d’intégration, a droit à cette aide temporaire (cette aide a débuté en juillet 2020 et est prolongée jusqu’en mars 2022) :

– indépendamment de sa catégorie
– indépendamment de savoir s’il/elle bénéficie d’un taux complet ou partiel
– indépendamment de savoir s’il/elle bénéficie du revenu d’intégration ou de l’aide sociale équivalente pendant tout le mois ou seulement une partie du mois.

Le CPAS paie la prime au même moment que le RIS ou l’aide financière équivalente, elle est versée automatiquement en principe.
Le montant est à présent de 25€ (et non plus de 50€) et est octroyé pour autant que le/la bénéficiaire bénéficie pour ce mois du revenu d’intégration ou de l’aide équivalente.


Le revenu d’intégration sociale (RIS) et l’aide sociale équivalente*

L’aide financière, la plus courante, attribuée aux bénéficiaires du CPAS est appelée revenu d’intégration sociale ou RIS.
Il faut bien différencier le RIS de “l’aide sociale” (lire plus bas). Le droit à l’intégration sociale est une des 2 formes d’aide fournie par le CPAS.
L’intégration sociale peut être réalisée/obtenue : soit par la mise à l’ emploi; soit par l’octroi d’un revenu d’intégration sociale. Le RIS est une somme d’argent déterminée en fonction de la catégorie (situation familiale) à laquelle on appartient. Il faut remplir un certain nombre de conditions pour avoir droit au RIS.

L’aide sociale est une aide accordée pour permettre à la personne, qui la reçoit,  de vivre conformément à la dignité humaine. Les  conditions pour obtenir cette aide sont moins nombreuses que celles requises pour le RIS/revenu d’intégration, mais surtout, cette aide peut prendre différentes formes (voir plus bas).
Tous les bénéficiaires du RIS doivent signer un contrat d’intégration ou PIIS

L’aide sociale équivalente au RIS  est une aide financière que le CPAS octroie aux personnes qui n’ont pas droit au RIS (car elles ne remplissent pas toutes les conditions requises), mais qui sont dans une situation de besoin similaire.
Deux conditions doivent  être remplies pour recevoir ce type d’aide :

1. Le demandeur doit avoir sa résidence habituelle et effective sur le territoire belge et y être autorisé au séjour;
2. Il doit être en état de besoin (il n’est pas en mesure de se loger, se nourrir, se vêtir,  d’avoir accès aux soins de santé).

Une aide financière peut également être accordée lorsque les revenus du ménage sont temporairement insuffisants. On peut, par ailleurs, recevoir une aide complémentaire régulière lorsque l’on est au chômage.

Quelles sont les différentes aides fournies par le CPAS ?

Le CPAS octroie donc le RIS ou revenu d’intégration dans certains cas; dans d’autres cas, il accorde une aide sociale équivalente.  Mais il existe encore bien d’autre formes d’aides (sociales et financières). Il peut s’agir :

  • d’un soutien financier (“avances” sur des allocations de chômage ou familiales par exemple, avances que l’on doit rembourser dès que l’on perçoit ses allocations);
  • d’une aide en nature (colis alimentaires, chauffage, fourniture scolaire);
  • d’une demande d’adresse de référence pour personne sans abri (adresse au siège de son CPAS);
  • d’une autre forme d’aide (garantie locative, aide administrative pour obtenir une pension alimentaire, aide à la gestion financière, aide psychologique, etc).

Les conditions pour avoir droit au RIS sont :

La résidence

Il faut vivre de manière habituelle et permanente en Belgique. Attention, il n’est pas nécessaire d’être inscrit dans les registres de la population, ni même de disposer d’un logement pour avoir droit au RIS.
On dépend donc du CPAS de la commune dans laquelle on réside. 

L’âge

Il faut être majeur (18 ans et plus) ou être assimilé à une personne majeure**.

La nationalité

Il faut soit posséder la nationalité belge, soit une des nationalités de l’Union européenne (sous certaines conditions!); ou encore être inscrit comme étranger au “registre de la population” de sa commune; ou encore être reconnu comme apatride ou réfugié.
Les étrangers inscrits au “registre des étrangers” de leur commune ont, pour leur part, droit à une “aide sociale” (cf. ci-dessus).
Il faut savoir que le CPAS n’est pas obligé d’octroyer des aides pour les études ou la formation professionnelle au citoyen européen ou non européen.

Attention, cependant, demander une aide sociale peut avoir des conséquences néfastes sur le droit au séjour, que tu sois européen-ne ou non européen-e, et cela  même si tu as droit à cette aide! ***

Des ressources insuffisantes

Si tu as des revenus ou  des allocations, mais que ceux-ci sont inférieurs au montant du revenu d’intégration (RIS) de ta catégorie, tu peux recevoir une aide complémentaire de ton CPAS.
Pour décider s’il accorde une aide ou pas, le CPAS va effectuer une “enquête sur les ressources” du demandeur d’aide.
Il faut savoir  aussi que des revenus illégaux (comme du travail non déclaré) peuvent être considérés comme revenus.

La disposition au travail

Il faut être disposé à travailler, sauf empêchement pour des raisons de santé ou d’équité (des raisons familiales qui empêchent de travailler, par exemple).

Le contrat d’intégration ou Projet Individualisé d’Intégration Sociale (PIIS)

Tous les bénéficiaires du RIS doivent, aujourd’hui, signer avec le CPAS un “contrat d’intégration” ou projet PIIS. Il est important de bien le lire (pour en connaître les conditions) avant de le signer. Il faut veiller aussi à en recevoir une copie.

L’absence de droit à d’autres prestations sociales

Tu n’as pas droit au RIS/revenu d’intégration si, par exemple, tu as en fait droit à des allocations de chômage ou à une pension, et que tu n’as pas fait valoir ce droit. Tu dois alors te mettre en ordre par rapport à l’ONEM pour toucher ces allocations. Le CPAS peut cependant te prêter de l’argent le temps que ta situation au niveau du chômage soit régularisée.

L’aide pour les mineurs belges

En tant que mineur, tu as droit aussi à l’aide sociale, si tu te trouves dans une situation non conforme à la dignité humaine. Pour en savoir plus rends-toi à la page suivante de notre site.

Étrangers en séjour légal

Les personnes étrangères qui sont en séjour légal, mais ne sont pas inscrites au “registre de la population” (mais  inscrites au “registre des étrangers”),  ou qui ne sont pas reconnues comme apatrides ou réfugiées, n’ont pas droit au RIS.  Cependant, le CPAS se doit de leur venir en aide et leur accorder une aide sociale qui peut aussi être une aide financière. Il y a bien sûr toujours des conditions d’accès à respecter (statut, durée du séjour, situation familiale, …) et le CPAS doit bien expliquer les risques éventuels qu’entrainent le fait de recevoir une aide financière (voir rubrique La nationalité) pendant une certaine durée.

Étrangers majeurs en séjour illégal

Les personnes en séjour illégal sur le territoire (les “clandestins”, les “sans-papiers”) n’ont pas droit à l’aide sociale, selon les CPAS.
Cependant, certains tribunaux ont donné raison à des sans papiers, et ont ainsi condamné les CPAS incriminés à verser une aide sociale.
Les étrangers en séjour illégal ont, par ailleurs, droit à l’aide médicale urgente/AMU du CPAS.

Étrangers mineurs en séjour illégal

Dans le cas des mineurs en séjour illégal, ou dont les parents sont en séjour illégal, l’État doit apporter secours à ceux-ci.
Les CPAS ne peuvent pas les aider directement, mais ils doivent les orienter vers une structure d’accueil gérée par FEDASIL. Dans certains cas, les parents peuvent également être accueillis dans un centre FEDASIL.
Les personnes peuvent refuser ce type d’aide, mais le CPAS n’est pas dans l’obligation de les aider (en dehors de l’aide médicale urgente/AMU).
Comme il s’agit d’une thématique spécifique, il est important de s’adresser à un service spécialisé comme le Service Droits des Jeunes afin d’obtenir des informations précises.

L’aide médicale urgente (AMU)

Le CPAS doit aider la personne sans ressources qui se trouve sur son territoire communal si cette personne a besoin de soins immédiats suite à un accident ou une maladie, cela même si elle est en séjour illégal, et même si le CPAS lui a refusé une aide auparavant.
Il s’agit ici d’une aide médicale, et non d’une aide financière.

Les autres aides fournies par le CPAS

En dehors des aides énoncées ci-dessus, le CPAS peut fournir d’autres types d’aides  comme une aide financière périodique ou occasionnelle.
En effet, une personne peut demander une aide exceptionnelle si elle doit faire face à une dépense imprévue (par exemple: un remboursement de dette à un fournisseur d’électricité qui menace de couper le service). 
Attention, certaines aides sont des “avances” à rembourser par la suite. Dans ce cas, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).

* : Sur ces fiches, on utilisera le terme de ‘bénéficiaire’ ou de ‘demandeur-se d’aide’ au lieu d’allocataire social.
** :  “…Est assimilé à une personne majeure, la personne mineure d’âge qui soit est émancipée par mariage, soit a un ou plusieurs enfants à sa charge, soit prouve qu’elle est enceinte”. (Article 7, 2° de la loi du 26.05.2002 portant sur le droit à l’intégration sociale).
***:  Normalement, le CPAS doit informer les demandeurs d’aide du risque pour leur droit de séjour.
En effet, le citoyen européen, les membres de sa famille, les membres étrangers de la famille d’un Belge, ne doivent pas devenir une « charge déraisonnable » pour le système d’aide sociale, et ce, durant les premières années de son/leur séjour en Belgique.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*

28 questions déjà posées

  1. soso1610
    3 mai 2022

    Bonjour, 
    Mon compagnon et moi aimerions vivre ensemble. Cependant, je suis encore aux études. Me conseillerez-vous de mettre mon adresse au domicile de mon compagnon ou de garder l’adresse chez mes parents le temps de terminer mes études ? 
    D’avance, je vous remercie pour votre réponse 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      4 mai 2022

      Bonjour soso1610,
      Peux-tu préciser ta situation ? Tu perçois un RIS dans le cadre de tes études actuellement ou ?
      Tu as moins de 25 ans ?
      Merci d’avance pour ta réponse.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. soso1610
        5 mai 2022

        Bonjour, 
        Actuellement je suis domiciliée chez mon papa et je perçois les allocations familiales élevées à 150€. J’ai 22 ans et je suis encore aux études (supérieures). Je ne perçois pas de RIS car mon papa perçoit des revenus suffisants
        Bien à vous 

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          6 mai 2022

          Bonjour soso1610,
          Si ton copain est étudiant également, et si vous vivez ensemble, il est possible d’obtenir une aide du CPAS si le CPAS vous considère comme un ménage à revenus faibles.
          De ton côté, il est possible que le CPAS demande à ton papa d’intervenir pour toi sous forme de ‘contribution’ alimentaire.
          Si le CPAS considère que vos parents respectifs peuvent vous aider, le CPAS n’interviendra pas.
          Maintenant si ton copain a un revenu (il a un emploi correct et travaille à plein temps), le CPAS n’interviendra pas.
          Pour la question de la domiciliation, la fiche suivante répondra à ta question.
          Bien à toi,

          Répondre
  2. clarac
    28 avril 2022

    Bonjour, 
    j’ai 19 ans et je reçois le montant co-habitant (714) et ma mère reçoit +/- 1200 euros par mois. Nous sommes 3 à la maison, ma mère, moi et ma soeur (17 ans). J’aimerais savoir si quand elle aura 18 ans, aura-t-elle aussi droit au tarif co-habitant (714) et est-ce que ma mère recevra moins ou le montant sera toujours pareil ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      29 avril 2022

      Bonjour clarac,
      Donc ta maman jusqu’à présent reçoit le RIS au taux ménage, c’est bien ça ?
      En fait, quand ta sœur aura 18 ans, vous serez toutes, dans votre ménage, ‘majeures’!
      Ta maman n’aura plus le statut de chef de ménage donc.
      Vous serez désormais, toutes les 3, à recevoir le RIS cohabitant de 729,20 euros : montant sans prise en compte d’autres ressources. Les montants du RIS vont être indexés bientôt.
      En principe, l’assistante sociale de ta maman doit la prévenir de ce changement mais il est toujours bon de se renseigner au préalable auprès de son assistante sociale.
      Si ta soeur et toi êtes étudiantes dans le supérieur, vous avez le droit recevoir des aides complémentaires au RIS.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  3. mouhcine
    28 avril 2022

    bonjour excusez-moi de vous déranger je suis salarié je travaille dans la construction ici je suis en incapacité de travail depui le 6janvier apart mon salaire garantie j’ai toujours rien reçu de la part de la mutuelle vu que j’ai eu deux accident différents ya plusieurs certificat médical et ya une pause entre qui fais que mon dossier est bloqué pour le paiement je me demande si j’ai le droit à un prêt de votre part jusqu’à ce que je touche mes indemnités, remarque :je suis étranger j’ai une carte F valide jusqu’àu 17janvier 2024 
    Merci, bien à vous 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      28 avril 2022

      Bonjour mouhcine,
      En fait, Bruxelles-J est un centre d’infos pour jeunes.
      Nous n’avons aucun lien avec le CPAS.
      Maintenant, vous êtes bien en ordre de mutuelle ?
      Avez-vous déjà essayé de contacter votre mutuelle pour en savoir plus ?
      Au niveau de la mutuelle, il faut toujours remettre les documents et certificats médicaux dans les plus brefs délais.
      Si vous pouvez vous déplacer, vous devriez prendre conseil au plus vite auprès du Service Social de votre mutuelle pour savoir ce qu’il en est.
      En attendant de recevoir vos indemnités, vous pouvez éventuellement demander une “aide sociale” (une aide sociale et non un RIS) au CPAS de votre commune. Il est toujours préférable de demander une aide sociale au lieu d’un RIS/revenu d’intégration sociale lorsque l’on a un titre de séjour temporaire.
      Maintenant, si vous êtes en ordre de mutuelle et que vous êtes certain que vous allez recevoir vos indemnités à un moment donné, vous devez demander au CPAS une ‘avance’ sur vos allocations sociales.
      Dès que vous recevrez vos indemnités de mutuelle, vous devrez alors rembourser cette avance au CPAS.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  4. Cinthia
    27 avril 2022

    Bonjour, nous avons un enfant de 2 ans qui suivait des cours à l’Université de Namur tout près de la maison. Pour l’année prochaine il souhaite aller étudier à Bruxelles, même si son père et moi nous travaillons tous les deux, nous ne pouvons pas l’aider à s’installer à Bruxelles, car nous avons le crédit de la maison, un crédit rénovation, le crédit pour la voiture et un autre enfant. Dans ce cas, il peut bénéficier au revenu d’intégration? Merci d’avance pour votre aide
     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      28 avril 2022

      Bonjour Cinthia,
      Si le papa et vous-même travaillez tous les 2 plein temps, nous ne sommes pas certains que le CPAS accepte d’aider votre fils s’il estime que celui-ci fait partie d’un ménage disposant de revenus suffisants.
      Mais il peut peut-être recevoir une aide dans une certaine mesure.
      Il faut aussi que le CPAS accepte son projet (choix) d’études ainsi que le fait qu’il doive louer un logement à Bruxelles (il n’est vraiment pas possible de continuer ses études à Namur ?).
      Votre fils a quel âge exactement ? (seul le 2 est affiché) Car l’âge peut être un critère aussi.
      L’étudiant s’adresse au CPAS de la commune où il réside même s’il doit louer un logement (il rentrera chaque w-e ?)
      Est-ce qu’il a droit à une bourse ? S’il n’y avait pas droit pour l’instant, vu la location, il pourrait peut-être y avoir droit l’an prochain.
      En tout cas, ce serait utile qu’il se renseigne au plus vite auprès du Service Social Étudiants de l’ULB pour savoir s’il y a encore des logements disponibles sur le campus et pour connaître aussi les aides sociales proposées par l’ULB.
      Voici une fiche utile sur les conditions que les étudiants doivent remplir.
      Et voici une fiche sur les étapes à suivre lorsque l’on entre un dossier.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  5. sammy
    21 avril 2022

    Bonjour. J’étais refusé 2 fois à un regroupement familial car ma femme est an décapé est elle a pas le droit de travaillé de coup j’ai pas eu un ordre de quitté le territoire belge. Est ce que le cpas peut nous aidé ou est ce que je peux travaillé pour aidé ma femme pour s’en sortir de cette situation. Merci 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      22 avril 2022

      Bonjour Sammy,
      Le regroupement familial vous a été refusé, mais vous n’avez pas reçu d’ordre de quitter le territoire/OQT, c’est bien ça ?
      Pour l’instant, vous avez un titre de séjour régulier d’une durée temporaire ?
      En fait, si vous avez un titre de séjour temporaire, vous devez éviter de demander un RIS/revenu d’intégration sociale au CPAS.
      Pour l’instant, est-ce que votre femme reçoit une allocation de la DGPH ou ?
      Elle peut certainement demander un complément d’aide au CPAS de sa commune pour payer certaines de ses factures (énergie, eau, frais médicaux,…)
      Si vous habitez ensemble, et si le CPAS estime que votre ménage reçoit des revenus “suffisants”, il sera peut-être plus difficile d’obtenir une aide du CPAS pour votre femme.
      Dans votre cas (séjour temporaire), pour faciliter votre régularisation ici, est d’essayer de trouver un job.
      Même si vous n’avez pas droit au chômage, il est important de s’inscrire chez Actiris et au Forem.
      Concernant votre situation (droit de séjour et regroupement familial), vous pouvez demander conseil à un service spécialisé comme :
      – Le CIRE;
      SIREAS;
      FreeClinic
      Bien à vous,

      Répondre
  6. Aliyah
    10 avril 2022

    Bonsoir,
    Je suis mariée depuis 2 ans et je suis toujours au étude ( haute école ), mon mari est à la vierge noir ( il est aussi chef de famille, je suis à sa charge ). Étant donné que je suis encore au étude un salaire ne suffit pas trop.. Je voudrai aussi faire une formation en septembre via le forem.  Je ne sais pas si j’ai droit mais puis-je avoir un revenu par le Cpas ? Je vous remercie .

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      19 avril 2022

      Bonjour Aliyah,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Il faut voir si le CPAS va considérer ton ménage comme un ménage à faibles revenus ou pas.
      Ce qui est certain, comme ton mari est chef de ménage (et donc qu’il reçoit une allocation en tant que chef de ménage), tu ne pourras pas recevoir un RIS cohabitant de ton côté.
      Pour le CPAS, un ménage avec enfants (de moins de 18 ans) a droit à : 1478,22 €/mois. Ce montant correspond au RIS/revenu d’intégration sociale au taux ménage (qui est le montant maximum accordé).
      Si ton mari perçoit une allocation dont le montant est supérieur à 1478€, le CPAS ne pourra accorder à ton ménage qu’une aide “minimale” de manière mensuelle, ou encore une aide occasionnelle pour payer, par exemple, des factures d’énergie ou d’eau, ou encore des frais médicaux.
      La manière dé réagir ou d’aider du CPAS dépend, notamment, de la situation financière du ménage.
      Maintenant, si tu suis des études dans l’enseignement supérieur, le CPAS peut certainement t’apporter une aide spécifiquement dans le cadre de tes études si tu suis des études de plein exercice.
      En dehors des aides possibles du CPAS, reçois-tu une aide du SSE/Service Social Étudiants de ton école ?
      Enfin, si tu termines tes études en juin (ou en septembre) tu devras t’inscrire comme demandeuse d’emploi pour débuter ton stage d’insertion.
      Si tu es demandeuse d’emploi, le CPAS n’interviendra pas pour toi en tant qu’étudiante (tu ne seras plus “étudiante” si tu as terminé tes études et si tu t’inscris au Forem/Actiris (on peut s’inscrire dans les 2 organismes en même temps).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  7. Mel
    8 avril 2022

    Bonjour voilà je n est plus le droit au chômage . Et j’ ai été au cpas de manage vu que je suis de cette région mais ma demande a été refusée car je vit cher mes parents du coup j’ ai plus rien que puis je faire

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      19 avril 2022

      Bonjour Mel,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      En fait, le CPAS prend toujours en compte les revenus des parents du/de la jeune qui vivent sous le même toit.
      Et donc si le CPAS estime que tu fais partie d’un ménage disposant de “revenus suffisants”, le CPAS a le droit de refuser de t’aider.
      Pour l’instant, es-tu inscrite chez Actiris et au Forem ? Sache que tu peux être inscrite dans les 2 organismes en même temps et que, même si tu n’as pas droit au chômage, tu peux suivre des formations ou participer à des ateliers organisés par Actiris ou le Forem.
      Si tu es à Bruxelles, sache que tu peux être aidée/ conseillée par une mission locale comme celle-ci.
      Si maintenant, tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, tu peux essayer de faire à nouveau une demande d’aide à ton CPAS pour avoir une aide (une “aide minime” mais mensuelle) pour payer tes frais (transport, copies de cv,….) en tant que demandeuse d’emploi.
      On a tout à fait le droit de faire plusieurs demandes d’aide au CPAS même si l’on a reçu un refus auparavant.
      Nous ne connaissons pas ton âge mais tu peux peut-être aussi te renseigner auprès d’un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans) comme celui-ci.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  8. Les Twins
    31 mars 2022

    Bonjour , j’ai plein de dettes et je ne sais pas comment m’ensortir de cet sprirzle infernal avec 3 enfants à charges mais j’habite halle pouvez vous faire quelque chose pour moi 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      4 avril 2022

      Bonjour Les Twins,
      Vous êtes ici sur un site d’informations pour jeunes, notre aide se “limite” à fournir des infos ou des conseils.
      Avez-vous déjà consulté un Service de Médiation de Dettes ? En principe, le CPAS de votre commune dispose d’un Service de Médiation de Dettes.
      Vous devez consulter le site internet du CPAS de votre commune pour connaître les horaires et prendre rendez-vous.
      Vous pouvez aussi demander conseil (gratuitement) à un service d’aide juridique de 1ère ligne.
      Le Service Social de votre mutuelle peut aussi vous donner des conseils.
      Bien à vous,

      Répondre
  9. Jean-Marc
    31 mars 2022

    Bonjour,
    Je vous explique ma situation vite fait : je vis avec mes parents, suite a une maladie et beaucoup d’années perdue, j’ai repris des études récemment en promotion sociale financée par mes parents. mon père est retraité du bâtiment et ma mère etait accueillante d’enfants. Malheureusement elle a du stopper son activité suite a la découverte d’un cancer et ne pourra plus travailler. Aujourd’hui mon père avec sa retraite doit faire face aux frais médicaux de ma mère et malheureusement aussi des miens car je n’ai aucun revenu. J’aimerais savoir si je pourrais toucher qque chose pour aider mes parents/ payer mes médicaments ect .merci de m’avoir lu, bonne journée !

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      4 avril 2022

      Bonjour Jean-Marc,
      Si tes études ne sont pas reconnues comme des études de plein exercice, le CPAS ne pourra pas t’aider dans le cadre de tes études en tout cas (on parle ici du statut étudiant).
      Par contre, comme tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, il est possible que le CPAS t’apporte une aide minime pour tes frais.
      Si le CPAS refuse de t’aider, le CPAS doit alors intervenir pour tes parents, notamment pour leurs frais médicaux et factures d’énergie par exemple.
      Voici une fiche reprenant les étapes ou démarches à entreprendre pour entrer un dossier.
      Bonne journée à toi aussi.
      Bien à toi,

      Répondre
  10. Hamila
    31 mars 2022

    Le CPAS peut-il prendre en charge les frais vétérinaires de mon animal de compagnie ? 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      31 mars 2022

      Bonjour Hamila,
      Malheureusement, à notre connaissance, cela n’est pas possible.
      Peut-être pouvez-vous contacter l’association suivante ?
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  11. Chiqui
    13 mars 2022

    Bonjour,Je suis sans emploi, j’habite en Belgique et j’ai la nationalité française. J’ai travaillé en Bolivie pendant 15 ans et ensuite en distanciel jusqu’en Decembre 2020. Je suis arrivée en Belgique et vécu sur mon épargne jusqu’a maintenant. Malheureusement, je n’ai plus d’argent et je voulais savoir si je peux prétendre a une quelconque aide financière du CPAS.J’ai loué un appartement et je suis inscrite chez Actiris. Pourriez vous m’indiquer les demarches a suivre svp ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mars 2022

      Bonjour Chiqui,
      Si vous avez une carte F+ ou E+, vous pouvez vous adresser au CPAS de votre commune et introduire une demande d’aide (pour obtenir le RIS ou revenu d’intégration sociale).
      Pour recevoir le RIS, il faut remplir un certain nombre de conditions (âge, nationalité,….) que vous trouverez ici.
      Vous résidez depuis longtemps en Belgique ou ?
      Si vous résidez depuis moins de 5 ans ici, il est déconseillé de demander le RIS mais plutôt une aide sociale, sur une courte durée. Vous trouverez des infos sur les conditions de ‘préservation de droit de séjour’ ici.
      Même si vous êtes de nationalité européenne, vous risquez de perdre votre droit de séjour ici si vous recevez le RIS alors que vous résidez depuis peu ici.
      Voici une fiche sur les démarches à entreprendre pour entrer un dossier de demande d’aide au CPAS.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez besoin de précisions.
      Bien à vous,

      Répondre
  12. anass
    1 mars 2022

    bonjour,
    je vais bientôt avoir 18 ans et je suis étudiant en 6ème année général.
    mes parents sont au chômage et je  voudrais savoir quels types d’aide je pourrais avoir et comment je dois m’y prendre .
     
    merci 

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      1 mars 2022

      Bonjour anass,
      Comme tu vas avoir 18 ans, et comme tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, tu peux recevoir une aide financière du CPAS de ta commune (et être aidé pour l’achat de matériel scolaire, lunettes, voyage scolaire…).
      Tu recevras soit une aide ponctuelle, soit une aide mensuelle ou régulière du CPAS.
      Ce sera, entre autres, déterminé par la situation financière (au niveau global) de ton ménage (en fait si par exemple tes parents paient un loyer très bas cela pris en compte par le CPAS).
      Si, en septembre, tu vas en haute-école ou à l’université, tu recevras une aide plus importante du CPAS, tu devras veiller quand-même à respecter les conditions suivantes (études de plein exercice notamment).
      Tu seras, en principe, suivi par le Services Jeunes de ton CPAS.
      Voici les étapes pour entrer un dossier de demande d’aide (veille bien à recevoir l’accusé de réception !)
      Si tu remplis toutes les conditions pour recevoir un RIS (revenu d’intégration sociale), le montant maximum que tu peux recevoir est de 714,86 euros (RIS au taux cohabitant), en sachant que le CPAS, dans certains cas, déduit les allocations familiales de ce RIS.
      Il déduit aussi une partie du salaire si tu travailles comme jobiste.
      Dans l’immédiat, pour en savoir plus, sache que tu peux te rendre dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans), il y en a peut-être un près de chez toi,
      voici des adresses :
      un centre du CIDJ
      un centre de la fédé. Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      Mais n’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  13. Samantha
    26 février 2022

    Bonjour,
    Nous sommes un jeune couple de trentenaire français souhaitant s’établir en Belgique (et à terme créer notre famille en Belgique), mais nous sommes entrepreneurs depuis la pandémie, donc pas de CDI, mais nous avons pas mal d’argent de côté qui nous permettrai de payer loyer et charges locatives sans grande difficulté (à la suite d’un héritage familiale) mais le problème c’est qu’AUCUN proprio ne nous a fait confiance jusqu’ici, nous avons eu que des refus, les agences immo je vous en parle même pas…il nous faut absolument une domiciliation pour commencer notre belle aventure sur Bruxelles et pouvoir travailler pour “rentrer dans les rangs” des CDI.
    On ne sais plus à quel saints se vouer et sommes tristes au possible! est-ce que le CPAS dans ce cas peut nous aider à trouver un logement temporairement le temps que tout les deux puissons être sous contrat et ainsi choisir le logement de nos rêves? Encore une fois nous avons pas de soucis d’argent, et même de super garants, juste un soucis de “statut” car pas de CDI égal pas sérieux apparement (c’est regrettable en 2022 que les mentalités soient aussi archaique, nous ne pouvons pas être tous pareille et j’ajoute que TOUT les CDI du monde n’ont pas forcément TOUS de l’argent de côté voir même endettés, ce qui n’est pas notre cas…)
    Bien à vous

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      28 février 2022

      Bonjour Samantha,
      Certains CPAS ont parfois des logements à disposition qu’ils “attribuent” (contre un loyer bas) à des familles monoparentales sans ressources et/ou sans aide familiale, en tout cas des ménages dans des situation d’urgence.
      Par ailleurs, si le CPAS estime que vous disposez de suffisamment de revenus, il ne pourra pas vous aider pour vos recherches, les CPAS étant débordés pour l’instant d’une part, d’autre part il considéra que vous pouvez faire les recherches par vous-même.
      Par contre, vous pouvez peut-être demander conseil à une association spécialisée en logements comme celles-ci.
      Malheureusement, pour notre part, nous ne pouvons vous en dire plus.
      Bien à vous,

      Répondre