Quelles sont les catégories et les montants du revenu d’intégration (RIS) et de l’aide sociale et que se passe-t-il si on a des revenus par ailleurs ?

 

Les montants du revenu d’intégration (RIS) sont différents suivant les situations (chiffres au 01/07/2019)

  • Pour les isolés (personnes vivant seules): 928,73 €/mois ;
  • Pour les personnes cohabitantes: 619,15 €/mois pour chacune des personnes. Cela signifie que si, par exemple, un ménage est composé de 2 personnes allocataires, les rentrées de ce ménages vont s’élever à 2 x 619,15 €, soit 1238,30 €
  • Pour les personnes vivant avec leur famille à charge : 1254,82 €/mois ;
    Pour faire partie de cette catégorie, il faut avoir charge exclusive d’un ménage qui comporte au moins un enfant mineur non marié.

Les montants et catégories sont les mêmes pour les bénéficiaires de « l’aide sociale équivalente ».
Ces montants et statuts sont identiques pour tous les CPAS.
Il faut savoir que, pour décider d’accorder une aide ou pas au demandeur d’aide, le CPAS effectue une « enquête sur les ressources » du demandeur. Il prendra donc en compte ses ressources (salaire, allocations, pensions…), mais également, celles de son partenaire de vie (marié ou pas), voire des parents dans certains cas (même si le demandeur n’habite plus avec eux).

Si tu as déjà des revenus par ailleurs… (chiffres au 01/07/2019)

Si tu perçois de revenus par ailleurs, mais que ces revenus sont inférieurs au montant auquel tu pourrais prétendre via le RIS ou l’aide sociale, tu gardes le droit à une aide du CPAS. Néanmoins, le montant de l’aide sera diminué du montant des revenus perçus par ailleurs.
Ce qui veut dire que si, par exemple, tu vis seul-e et as un travail à temps partiel avec un revenu net de 500€, tu dois recevoir du CPAS une aide de 428,73€ (RIS isolé –  le salaire), cela si tu remplis toutes les conditions d’octroi.

Un certain nombre de revenus sont  « immunisés » et ne sont pas déduits du montant de l’aide sociale ou du RIS. C’est ce qu’on appelle « l’immunisation des revenus de l’intégration socioprofessionnelle » et on parlera alors d’exonération. Il existe l’exonération pour étudiants et l’exonération socioprofessionnelle.
Les montants exonérés varient suivant les situations.

Cette exonération est réservée à:

  • un public en formation professionnelle ou qui commence une formation, ou encore, qui commence  à travailler (exonération pendant trois ans de maximum 248,90 € /mois) ;
  • aux étudiants de plein exercice ayant signé avec le CPAS un contrat PIIS (exonération de 248,90 € /mois également, mais seulement de 69,42 € /mois si l’étudiant-e perçoit une bourse d’études; l’exonération peut être appliquée pendant toute la durée du contrat d’intégration) ;
  • un public ayant des revenus issus d’une activité artistique (exonération de 2986,79 €/an pendant maximum 3 ans).

Les pensions alimentaires et les allocations familiales que l’on reçoit pour les enfants que l’on élève ne sont pas prises en compte (déduites du RIS) par le CPAS, elles sont totalement exonérées.
Par contre, l’allocation familiale que le jeune reçoit directement à son nom et la pension alimentaire que l’époux perçoit pour lui-même sont prises en compte par le CPAS, mais pas dans sa totalité.
En effet, le CPAS doit appliquer une « exonération générale » sur tous les types de ressources que l’on perçoit (ressources inférieures au montant du RIS).
Le montant de cette exonération générale est de :

155€/an (12,92€/mois) pour un-e cohabitant-e;
250€/an (20,83€/mois) pour un-e isolé-e;
310€/an (25,83€/mois) pour une personne avec famille à charge

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

85 questions déjà posées

  1. 2 lol

    Bonjour je perçois de ris et je vie avec ma mère …. j’aimerais vivre dans un kot car mon université est trop loin de chez moi … es ce que je serais considéré comme une personne isolée ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour 2 lol,
      Les étudiants qui logent en kot sont considérés comme cohabitants car, d’une part ils rentrent chez leurs parents chaque w-e et durant les congés scolaires, et d’autre part parce qu’ils continuent de faire partie de la composition de ménage.
      Seuls les étudiants qui n’ont plus aucun contact ou lien avec leur parents, sont considérés comme « isolés ».
      Par ailleurs, il faut voir maintenant si le CPAS va accepter que tu loues un kot.
      Cette location/ ce déménagement devra être ‘justifié’ (distance domicile familial – université) et accepté par ton CPAS.
      Par ailleurs, sache que tu ne peux pas te domicilier à ton kot : https://ijbxl.be/logement/se-domicilier-dans-son-kot/
      N’hésite pas à nous recontacter après avoir lu cette réponse, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  2. redzeplin

    Bonjour, est il possible de contracter un petit pret immobilier exemp: 90000 pour acceder a la propriete tout en etant beneficiaire du CPAS ?   Merci d’avance de votre reponse.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour redzplin,
      En dehors du point du vue du CPAS, il y a le point de vue des banques.
      Et il est difficile d’obtenir un prêt (hypothécaire ou crédit à la consommant) lorsque l’on est bénéficiaire d’une aide du CPAS ou chômeur.
      Dans certaines communes, il existe des projets ‘collectifs’ d’accès à la propriété comme celui-ci. (projets ouverts aux bénéficiaire d’une aide du CPAS ou chômeur:
      http://www.houtinfobois.be/realisations/lespoir-14-logements-passifs-a-molenbeek-saint-jean/
      Mais cela reste très rare.
      Tu devrais toutefois te renseigner auprès de ton CPAS pour savoir si ce type de projet existe ou sur le point d’être mis en place.
      Tu peux aussi te renseigner auprès d’une association spécialisée en logement, voici une liste d’associations:
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      Bien à toi,

      Répondre
  3. Jldb

    Bonjour j’ai 62 ans je vais faire l’article 60 pour 2 ans à fin de recuper 1 chômage, ma pension à 65 ans 1 décembre sera de 265 euros ….pas passer cotiser es que met 2 ans en article 60 avons augmenter ma pension …? Merci à vous

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Jldb,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Nous ne pouvons donc pas te répondre par rapport aux montants des pensions.
      Travailler devrait un peu augmenter le montant de ta pension au final, mais pas de manière considérable.
      Pour obtenir une réponse spécifique à ta situation, tu devrais contacter le Service Pensions de ton administration communale, ou encore, le Service Pensions de ta mutualité.
      Bien à toi,

      Répondre
  4. Tantine

    Bjr je perçois l’allocation de la vierge noire de 8points et 66% avec le complément de Cpas avec charge de famille et si par exemple un enfant sera majeur au mois de Mai 18ans combien j’aurai les allocs de vierge noire ? Merci pour vos réponse

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Tantine,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Nous ne pouvons donc pas te répondre concernant les allocations de la DGPH (Direction Générale des Personnes Handicapées)
      Tu dois les contacter directement : https://handicap.belgium.be/fr/contact/index.htm
      Mais tu peux aussi poser la question au « Service Social » de ta mutuelle qui doit pouvoir te renseigner à ce niveau.
      L’enfant majeur, peut avoir droit à une aide du CPAS car il sera considéré par le CPAS comme ‘cohabitant’. Le montant maximum, qu’il peut recevoir sous ce statut, est de 619,15€.
      Attention que la DGPH fonctionne différemment du CPAS et ne considère peut-être pas l’enfant de 18 ans (n’est-ce pas 25 ans?) comme cohabitant.
      Pour le CPAS, le montant de l’aide, que le jeune pourrait éventuellement recevoir, est calculé en fonction des revenus/allocations, au total, du ménage du jeune.
      Que le jeune n’hésite pas à nous contacter, ou encore, à se rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des informations « en direct » :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  5. Khaled

    Bonjour, je suis sans domicile et j’ai une adresse de référence auprès de la cpas, à cause de ce défaut de logement j’ai mis mes deux enfants à l’étranger (hors Europe) chez mes parents provisoirement le temps de trouver un logement, je perçois toujours les allocations familiales pour mes deux enfants, entre temps mon épouse m’a rejoint en Belgique après notre mariage et elle a un titre de séjour français mai elle n’a pas de revenus et elle est à ma charge, sans être inscrit au registre de population car je n’est pas de domicile réel moi même , malgré que j’ai la charge de mes deux enfants et de mon épouses la cpas me considère comme cohabitant (je dort moi et mon épouse à gauche et droite chez des amies et des connaissances) puis-je prétendre au taux de chefs de ménage et faire un recours contre la décision du CPAS pour avoir un RIS de 1254 au lieu de 619 actuel ainsi je peut louer un logement et récupérer mes enfants et enregistrer mon épouse et vivre dignement ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Khaled,
      En principe, les personnes sans domicile (considérées donc comme ‘sans abri’, hébergées temporairement chez des amis, doivent être considérées comme « isolées » par le CPAS.
      Mais nous ne sommes pas juristes. Donc tu devrais consulter, au plus vite, un service d’aide juridique de 1ère ligne pour voir ce que tu peux entreprendre exactement par rapport à ton CPAS :
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Tu peux le faire gratuitement.
      Si tu es à Bruxelles, nous te conseillons de consulter le service juridique de Free Clinic à Ixelles : http://www.freeclinic.be/-Infor-Droits-Mediation-familiale-
      Concernant ton épouse, pour « faciliter » la procédure de sa régularisation ici, elle devrait peut-être se rendre dans association spécialisée en droit des étrangers :
      http://www.vivreenbelgique.be/sejour-en-belgique/services-juridiques-et-sociaux-specialises-en-droit-des-etrangers
      Si tu trouves un logement, le CPAS peut intervenir pour la garantie locative, tu devras la rembourser progressivement par la suite.
      Tu devrais avoir droit aussi, quand tu auras trouvé un logement, à une » prime d’installation » pour te procurer le nécessaire pour ton logement.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  6. Nabési

    Quelle est la procédure de quitter chez ses parents quand on a 25 ans et quelles aides pouvons – nous bénéficier

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Nabési,
      Il faut savoir que les démarches auprès du CPAS peuvent être longues et que le CPAS s’adresse avant tout aux personnes sans ressources et sans famille pour les aider.
      Donc, t’adresser au CPAS en parlant, par exemple, de souhait d’indépendance est à éviter.
      Par ailleurs, si le CPAS estime que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors, dans une faible mesure (cela dépend entre autres des revenus).
      Dans certains cas, quand la situation familiale est vraiment critique/difficile (critique aux yeux du CPAS), le CPAS ne peut pas aggraver la situation en renvoyant, par exemple, le demandeur d’aide chez ses parents.
      Le CPAS peut aussi, par exemple, verser une aide au demandeur d’aide et « se rembourser » ensuite auprès des parents.
      Il y a en fait différents types de situations ou de réactions possibles de la part du CPAS.
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiant (si tu es toujours étudiante?) : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Sache aussi que, lorsque l’on est aidé par le CPAS sous forme de RIS/revenu d’intégration, on doit signer un contrat PIIS avec le CPAS qu’il faut bien lire avant de signer :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Tu dois t’adresser au CPAS de la commune où tu vis habituellement, il y a un Service Jeunes (18-25 ans) où tu peux déjà prendre un certain nombre de renseignements avant d’entamer toutes les démarches.
      Comme tu le constateras, pour notre part, nous ne pouvons pas te dire à l’avance si tu seras aidée ou pas par le CPAS.
      Enfin, le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Lorsque l’on entre un dossier de demande d’aide au CPAS, on doit bien veiller à recevoir « l’accusé de réception » (ce document est très important) attestant que l’on a entré un dossier/entré une demande d’aide au CPAS.
      Au niveau du logement, le CPAS peut (si le CPAS accepte de t’aider), via sa Cellule Logements, te donner des conseils, mais toutes les démarches (recherches) seront à faire de ton côté.
      Le CPAS peut, éventuellement intervenir pour le paiement de la garantie locative (à rembourser progressivement par la suite).
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as des questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  7. vince

    Bonjour , j’aurais voulu savoir le montant minium du salaire en Art60, je suis isolé, j’ai 33 ans

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour vince,
      Nous ne pouvons malheureusement pas te donner de montant, car il faut voir, notamment, quelle est ta situation familiale, dans quel secteur tu vas travailler, et quel statut tu auras (ouvrier ou employé).
      En tous les cas si, par exemple, tu es isolé et reçois aujourd’hui un RIS isolé (928,73€), ton salaire doit être supérieur à ce montant.
      IL est important en tout cas de bien veiller à recevoir le règlement de travail (important, entre autres, pour connaître les horaires, démarches en cas de maladie, démarches en cas d’heures supplémentaires…) et de poser des questions à ton employeur (ton employeur juridique est ton CPAS) si ton contrat (tâches) ou le règlement de travail n’est pas clair.
      Ce règlement de travail doit t’être remis lorsque tu signeras ton contrat.
      Bien à toi,

      Répondre
  8. kali

    je suis étudiante, j’ai 20 ans et je désire prendre mon indépendance combien puis je toucher au cpas

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour kali,
      Il faut savoir que les démarches auprès du CPAS peuvent être longues et que le CPAS s’adresse avant tout aux personnes sans ressources et sans famille pour les aider.
      Donc, t’adresser au CPAS en parlant de souhait d’indépendance est à éviter.
      Par ailleurs, si le CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors, dans une faible mesure.
      Dans certains cas, quand la situation familiale est vraiment critique/difficile (critique aux yeux du CPAS), le CPAS ne peut pas aggraver la situation en renvoyant, par exemple, le jeune chez ses parents.
      Le CPAS peut aussi, par exemple, verser une aide au jeune demandeur d’aide et « se rembourser » ensuite auprès des parents.
      Il y a en fait différents types de situations ou de réactions possibles de la part du CPAS.
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiant : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Suis-tu des études actuellement?
      Sache aussi que, lorsque l’on est aidé par le CPAS sous forme de RIS/revenu d’intégration, on doit signer un contrat PIIS avec le CPAS qu’il faut bien lire avant de signer :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Tu dois t’adresser au CPAS de la commune où tu vis habituellement, il y a un Service Jeunes (18-25 ans) où tu peux déjà prendre des renseignements directement avant d’entamer toutes les démarches.
      Comme tu le constateras, pour notre part, nous ne pouvons pas te dire à l’avance si tu seras aidé par le CPAS ou pas.
      Enfin, le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Lorsque l’on entre un dossier de demande d’aide au CPAS, on doit bien veiller à recevoir « l’accusé de réception » attestant que l’on a entré un dossier/entré une demande d’aide.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  9. pavelo

    si exemple je suis en cefa alternance et que je touche quelle chose de 200euro le cpas ils enleve de largent

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour pavelo,
      Les formations en alternance en CEFA sont considérées comme des « études de plein exercice » SAUF la formation de chef d’entreprise organisée par le CEFA ou l’Espace Formation PME.
      Perçois-tu un RIS cohabitant actuellement ?
      As-tu reçu une bourse ou allocation d’études pour cette année scolaire ?
      En fait, il existe une « exonération pour étudiant » c’est à dire que le CPAS ne peut pas déduire l’entièreté de ton salaire de ton RIS.
      Il faut voir aussi si tu es étudiant boursier ou pas (le montant de l’exonération varie selon ce statut).
      Pour les non boursiers l’exonération est de 248,90€. Dans ce type de situation, si tu as un salaire de 200€, le CPAS ne pourra pas déduire ce salaire de ton RIS car le montant de ton salaire est inférieur à l’exonération.
      Par contre, si tu es un étudiant boursier, il faut savoir que l’exonération est de 69,42€. Donc, à ce moment-là, le CPAS peut déduire une certaine somme de ton RIS.
      Si tu as un salaire de 200€, le CPAS pourra déduire de ton RIS la somme de 130,58€ (200-69,42). Mais cette somme est à revoir (doit être réduite un peu) si le CPAS applique « l’exonération générale » (que certains CPAS oublient d’appliquer). Cette « exonération générale » est de :
      12,92 EUR / mois pour un cohabitant;
      21,25 EUR / mois pour un isolé;
      25,83 EUR / mois pour une personne avec famille à charge.
      N’hésite pas à nous recontacter, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  10. MODDEN

    Je suis la maman d’un enfant mineur belge j’ai accompagné mon fils à belgique à travers le regroupement familial  article 40, j’ai une carte F depuis un mois et j’ai fait une demande de revenue d’integration chez la CPAS, dans cette situation est ce qu’il y’a un risque d’avoir une décision de quité le territoire belge cachant mon besoin est temporaire et je suis à la recherche d’un emploi

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour MODDEN,
      En fait, c’est au CPAS à te dire directement si tu coures un risque ou pas par rapport à ta situation.
      En général, quand c’est le cas (quand il y a un risque pour la personne de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire), le CPAS refuse directement d’enregistrer la demande d’aide, et en informe la personne.
      Mais qui est le ‘regroupant’ dans ta situation ? Ton ex-mari ou ?
      En tout cas, comme tu es maman d’un jeune enfant, le CPAS doit prendre cela en compte, mais nous ne sommes pas juristes.
      Dans certaines situations, quand la personne ne possède pas encore la carte F+ (carte qui assure une certaine sécurité), il est recommandé de demander une ‘aide sociale équivalente au RIS’ (à distinguer du RIS/revenu d’intégration) au lieu de demander un RIS.
      Voici une définition de « l’aide sociale équivalente au RIS » reprise sur le site d’un CPAS bruxellois :
      http://www.cpas-molenbeek.be/fr/aides-financieres-et-medicales/aides-financieres/aide-sociale-equivalente
      Si le CPAS ne t’a rien dit, en principe, tu ne coures aucun risque mais nous ne sommes pas spécialisés en droit des étrangers et ton CPAS va peut-être te dire par la suite qu’il y a un problème (tu as déjà eu une discussion avec un assistant-e social-e? – l’enquête sociale est terminée ?).
      Pour obtenir une réponse précise et spécifique à ta situation, tu devrais en fait, directement, t’adresser (gratuitement) à un service d’aide juridique de 1ère ligne:
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. MODDEN

         

         

         

         

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour MODDEN,
          Nous avons reçu un message ‘vide’.
          N’hésite pas à nous recontacter.
          Bien à toi,

          Répondre
  11. Fav

    J’ai hébergé la mère de mes enfants on est pas mariée ou en cohabitation légale et moi je travaille est-ce que elle a droit au revenu minimum d’insertion ?

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Fav,
      S’il ne s’agit pas d’un « hébergement » temporaire, si la mère de tes enfants et tes enfants vivent avec toi actuellement, et si tu as des revenus largement supérieurs à 1254,82€ (montant du RIS avec charge de ménage), le CPAS n’interviendra pas pour la maman.
      En effet, le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide:
      parents, enfants (de plus de 18 ans qui travaillent) et le/la partenaire de vie, que l’on soit marié ou pas (qu’il y ait cohabitation légale ou pas).
      La maman devrait peut-être se renseigner, pour bien connaître ses droits et possibilités d’aide, auprès du « Service Social » de sa mutualité, ou auprès d’une association spécialisée (indiquée par la commune), ou encore en téléphonant au Télé-accueil de sa région (http://www.tele-accueil.be/).
      Bien à toi,

      Répondre
  12. moune

    bonsoir, je viens d’exposer longuement,le cas d’une dame ‘réfugiée ‘

    ont ne laisse pas passer ma question ,sous prétexte ,que j’ai déjà fait cette même demande !

    Excusez-moi,mais cela n’est pas exact,car l’aide que je désire apporter à cette dame ,c’est présentée à moi ,il y a seulement dix minutes…

    Merci de pouvoir m’informer.

    Si je vois que ce message est accepté,je renouvellerai ma demande.

    Une volontaire de la Croix-Rouge.

    R.**** .

    Répondre
  13. moune

    une maman avec le statut de réfugiée ‘ avec un bébé de six mois.’

    Qui cherche un logement,et ensuite un travail;que peut-elle recevoir  du C.P.A.S -mensuellement.

    Afin,de pouvoir choisir un logement,cette Africaine doit pouvoir connaître ce don elle pourrait disposer

    Merci de pouvoir,nous éclairer.

    Une volontaire de la Croix-Rouge.

    R. ****

     

     

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour moune,
      Juste pour te préciser qui nous sommes, nous sommes en fait un service d’informations pour jeunes, regroupant plusieurs associations.
      Le site n’a pas bloqué la seconde question, mais le système informatique a certainement réagi au fait qu’il y avait 2 questions sous le même pseudo.
      Est-ce que cette personne, qui a le statut de réfugié reconnu, bénéficie-t-elle actuellement d’une allocation journalière, ou d’un RIS/revenu d’intégration sociale du CPAS de la commune où elle se trouve habituellement ?
      Si cette personne n’est pas aidée et/ou logée par Fedasil actuellement, le CPAS doit intervenir pour elle pour « l’aide matérielle » (accordée aux réfugiés), et l’aide au logement fait partie de cette ‘aide matérielle’.
      Un parent avec son enfant à charge a droit au ‘RIS avec famille à charge’ de 1254,82€ (montant mensuel).
      Cette personne doit donc s’adresser au CPAS de la commune où elle vit habituellement/principalement pour voir où en est son dossier. Ou si elle n’a pas entré de dossier, elle doit en introduire un le plus vite possible.
      Elle doit bien veiller à recevoir un ‘accusé de réception’, la 1ère fois qu’elle ira au CPAS, prouvant qu’elle a bien introduit un dossier de demande d’aide.
      Voici les différentes étapes (pareilles pour tous les CPAS) provenant du site d’un CPAS en Wallonie :
      http://www.cpas-profondeville.be/services/aide-individuelle/aide-sociale-indiv/la-procedure-concernant-une-demande-d2019aide
      Via le Service Logements, le CPAS doit l’aider à trouver un logement, notamment.
      Ce Service peut aussi l’aider à demander une aide pour obtenir une garantie locative.
      En dehors du CPAS, il existe aussi des associations spécialisées:
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      Sache aussi qu’il existe des services spécialisés pouvant te fournir une réponse précise et juridique, ce sont les services d’aide juridique de 1ère ligne (que l’on peut consulter gratuitement) :
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      N’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  14. Maridi

    Bonjour, je vais peut être divorcer, je suis une personne au foyer n’ayant aucun revenu, ma fille qui vit sous mon toit est en stage d’attente pour bénéficier du forem et je possède avec mon mari une maison déjà payée, pourriez vous me dire, svp, le montant de l’allocation cpas que je pourrais bénéficier si je divorce et reste avec ma fille, ou si ma fille décide de quitter le domicile, dans les deux cas. Un grand merci à vous

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Maridi,
      En fait, pour pouvoir recevoir une aide du CPAS, tu dois d’abord pouvoir prouver que tu es seule à assumer la charge du ménage (et donc que tu ne dépends plus des revenus de ton mari).
      Sache, en tout cas, que le CPAS peut t’aider dans tes démarches au niveau du divorce et t’aider aussi à demander une pension alimentaire (cela fait partie des missions du CPAS).
      Pour cela, tu dois t’adresser au CPAS de ta commune.
      Il faut voir maintenant qui va garder la maison. Si tu gardes la maison, tu ne devras donc pas payer de loyer ?
      Cet ‘avantage’ est pris en considération par le CPAS.
      Concernant la vie avec ta fille, ou la cohabitation, il faut savoir que, aujourd’hui, la cohabitation n’est pas du tout encouragée par la sécurité sociale.
      Donc, si tu vis avec ta fille, tu seras considérée comme cohabitante. Le RIS/revenu d’intégration (CPAS donc) au taux cohabitant est de 619,15€ actuellement.
      Voici une fiche concernant les montants des allocations d’insertion (chômage):
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/
      Il faudrait peut-être envisager que ta fille te prenne à sa charge via ses allocations de chômage, elle serait alors considérée comme « chef de ménage » au niveau des allocations d’insertion.
      En tous les cas, il faut envisager toutes les situations et voir aussi si vous allez habiter ensemble ou pas.
      Voici une fiche concernant le CPAS (montants) :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      Toujours, concernant le CPAS, il faut vérifier également, avant d’enter un dossier de demande d’aide, que l’on remplit bien les conditions d’octroi pour demander une aide :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Le CPAS a besoin de 30 jours pour analyser un dossier de demande d’aide et donner sa réponse par courrier recommandé.
      Il faut bien veiller à recevoir « l’accusé de réception » lorsqu’on introduit un dossier de demande d’aide.
      Bien à toi,

      Répondre
  15. appolo

    bonjour

    je travaille a temps plain avec un salaire de 1800 ero ,  ,je vie avec 2 enfant  qui ont 20  ans , et 17 ans  ; les deux vont encore a l ‘ecole sa fait 11 ans que j ‘ai demander un logement social faut dire que j ‘ai travailler a mis temps tout ces anées jusqu »a,, ce moi de juin 2019  mais alors   y’a t il encore ue chance que je recoive un logement social ??apres tout ces années malgre le changement de mes finance ,?? je vous remercie

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour appolo,
      C’est une matière (procédure des logements sociaux) que nous connaissons mal en fait.
      En prinicpe, c »est l’année précédente (2018) qui doit être prise en compte.
      Mais, tu dois bien sûr informer ta société de logements de ton changement de situation (financière).
      Nous ne savons pas où tu habites mais tu devrais, pour obtenir une réponse plus précise, peut-être consulter une association spécialisée près de chez toi.
      Voici une liste d’adresses :
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      Bien à toi,

      Répondre
  16. simon ****

    bonjour
    ma fille est mise dehors de chez son mari , elle a une fille de 32 nas qui a une pension d handicap de 1400E
    mais avec cette pension, elle ne saurait pas s en sortir a tout payé , il ne lui resterait rien pour se nourir, nous avons fait tous les calculs possibles
    a t elle droit au CPAS car elle n a aucun droit au chômage ?
    merci de votre réponse
    m simon

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour simon****,
      Pour être précis et être sûr de bien saisir la situation.
      Ta fille (elle a un logement ?) vit seule avec ta petite-fille de 32 ans. Cette dernière perçoit une allocation de 1400€, c’est bien ça ?
      En fait (pour le CPAS), un ménage de 2 personnes (non étudiantes) a droit, au total, à 1238,30€ c’est à dire à 2 x le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 619,15€.
      Donc, si le CPAS de la commune de ta fille s’en tient strictement aux chiffres, elle n’entre pas dans les conditions pour être aidée par le CPAS car le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide: parents, enfants (de plus de 18 ans qui travaillent) et le/la partenaire de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Le système de sécurité sociale actuel est loin d’encourager la cohabitation.
      Maintenant, il serait important de vérifier auprès de la mutuelle si la petite-fille n’a pas droit à des aides supplémentaires du fait qu’elle est en situation de handicap.
      Par ailleurs, ont-elles déjà contacté/vérifié leurs droits auprès des services suivants ?:
      En Wallonie : https://www.aviq.be/handicap.html
      A Bruxelles : https://phare.irisnet.be/service-phare/contact/
      Il faut peut-être se renseigner, également, (gratuitement) auprès d’un service juridique de 1ère ligne :
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunem
      Voici ce que nous pouvons dire à notre niveau.
      Bien à toi,

      Répondre
  17. Tam

    Bonjour, je suis une jeune propriétaire de mon logement, maman d’un bébé, j’habite seule depuis peu, séparée de mon mari. Ai-je droit au cpas? Et combien puis-je recevoir? Je vous en remercie.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Tam,
      Tu ne perçois aucun revenu ou allocations de chômage pour l’instant ?
      Si ta famille ne peut pas t’aider, le CPAS de ta commune de résidence peut intervenir pour toi si tu remplis les conditions suivantes :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Tu devras prouver que tu es bien séparée de ton mari (prouver que tu es seule avec ton enfant à charge et que tu ne dépends plus de ses revenus), il n’habite plus à ton adresse ?
      Si, donc, tu n’as aucun revenu, et si tu remplis toutes les conditions d’octroi, tu as droit à un RIS au taux ‘charge de ménage’ de 1254,82€.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  18. sabah

    bonjour,

    moi j’ai commencé à travailler avec un contrat d’article 60 mais avant je percevais le revenu du cpas et ma fille de 23 ans percevait un montant de 600 et qq euro/ mois car elle cohabite avec moi et son petit frére mais maintenant ma fille n’a rien recu et je sais pas si elle encors droit au revenu CPAS au non .

    merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour sabah,
      Si ton salaire (on parle bien de salaire à présent et non plus de RIS) suffit à couvrir tes les besoins du ménage, ta fille n’entre plus dans les conditions pour être aidée sous forme de RIS par le CPAS.
      Le salaire, que tu reçois actuellement, est supérieur au RIS au taux ménage de 1254,82€? Est-ce bien ton cas ?
      Le CPAS aurait dû t’en informer au préalable, ou informer ta fille (est-elle toujours étudiante ou ?).
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  19. Loulou

    Mon fils est dans un centre je l ai les week-ends et il est à ma charge mais je touche comme isolé

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Loulou,
      Est-ce que ton fils est placé de manière définitive ou ?
      Voici une explication reprise sur le site du SPP Intégration Sociale (le ‘Ministère’ des CPAS), voir 1.4. c) :
      https://primabook.mi-is.be/fr/droit-lintegration-sociale/les-ayants-droits-et-le-montant-du-revenu-dintegration#0_h2_5
      La catégorie 3 correspond au taux « charge de famille ».
      Sinon, pour les ‘gardes (alternées) classiques’, le CPAS calcule le nombre de jours pendant lesquels le parent reçoit son ou ses enfants.
      Par ce système, le parent reçoit le RIS au taux ‘charge de famille’ pour les jours il a son enfant, et le RIS au taux isolé pour le reste du mois.
      Bien à toi,

      Répondre
  20. OMAR

    Bonjour

    Je suis actuellement bénéficiaire de cpas Sada liège depuis août 2017 , ainsi que mes enfants majeur et mon accompagnante.

    Est ce qu’ils ont droit de me dire de changer de cpas après ce deux ans . Ils me disent d’être au cpas  de quartier pas loin de chez moi ?

     

     

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour OMAR,
      S’il y a un CPAS ou une antenne près de chez toi et si cette antenne a tout à fait le même rôle et les mêmes missions que ton CPAS actuel, tu dois en effet te rendre au CPAS le plus proche.
      Mais, en principe, cela ne doit rien changer à ton dossier et à ton RIS actuel. Ton CPAS actuel doit transférer ton dossier à l’antenne de ton quartier.
      C’est à ton CPAS à le faire;
      Bien à toi,

      Répondre
  21. Marie

    Bonjour ,

    je paie une pension alimentaire à mon fils majeur qui reçoit le RIS cohabitant . L’ONEM qui me verse un complément de chômage ( chef de ménage puisque je paie une pension alimentaire ) dis que je ne dois plus payer de pension alimentaire à mon fils puisqu’il reçoit le RIS et me réclame donc une partie du complément versé . Est ce vrai que je ne devais plus lui payer de pension alimentaire puisqu’il perçoit le RIS ? Est ce le même pour tout les Ris point de vue de la pension alimentaire ?
    merci de votre réponse .

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Marie,
      Le CPAS prend certainement en compte la pension alimentaire que ton fils perçoit, et la déduit donc de son RIS.
      De plus, le CPAS ‘invite’ souvent les parents à ‘compléter’ ou à intervenir également (en plus de l’aide fournie par le CPAS donc) pour leurs enfants.
      Nous ne sommes pas juristes mais il semble que la réaction de l’Onem n’est pas juste.
      Mais chaque système de sécurité sociale a sa propre « logique » !
      Tu devrais au plus vite essayer de consulter, gratuitement, un aide juridique de 1ère ligne:
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Si tu es à Bruxelles, nous te conseillons de contacter directement l’Atelier des Droits Sociaux : http://www.atelierdroitssociaux.be/page/comment-nous-joindre
      Bien à toi,

      Répondre
  22. Tom lib

    Quelle revenu doit me verser mon gestionnaire de bien, pour vivre à la rue, si je suis domicilié dans un logement ou je suis cohabitant et que le loyer revient à mon père. Je ne peux pas y vivre car il est trop âgé et a des problèmes de santé. (je suis à bénéficiaire de 1180 € /mois qui reviennent sur le compte de mon avocat.

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Tom lib,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question.
      Tout ce que nous pouvons te dire, par rapport au CPAS (si l’on peut faire une comparaison), c’est que le RIS pour une personne isolée est de 928,73€ actuellement.
      Tu peux t’adresser, gratuitement, à un service d’aide juridique de 1ère ligne pour obtenir une réponse spécifique à ta situation :
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Bien à toi,

      Répondre
  23. Melanie

    Bonjour,

    je suis étudiante en soins infirmiers, je vis avec ma maman (qui perçoit une aide du chômage) et avec mon petit frère de 12 ans.

    Je pense que les revenus de ma maman dépassent de peu le barème des revenus d’intégration sociale pour 2 personnes cohabitantes (1230,60€?) si l’on prend en compte les pensions alimentaires de mon petit frère et moi.
    j’essaie de travailler quelques jours par mois en tant qu’étudiante dans un magasin mais étant donné que j’avance dans mes études et que je commence à avoir des périodes de stage plus longues, je n’ai plus le temps de combiner travail-stage-étude (mes stages ne sont pas rémunérés, évidement)

    j’ai reçu une bourse d’étude qui s’élève à 977€ pour l’année.

    ma question est la suivante : est-ce que je pourrais bénéficier d’une aide RIS ? Car je suis perdue je ne sais pas si elle pourra m’être accordée ou non…

    merci d’avance !

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Melanie,
      Il faut savoir que le CPAS intervient de plus en plus auprès des personnes au chômage (cela pour te dire qu’il est possible de recevoir une aide du CPAS dans différents types de situation à présent).
      Dans le cadre des études, il est possible d’être aidé.
      Dans certains cas sous forme de RIS cohabitant (qui est de 619,15€), dans d’autres cas sous forme d’aide d’un montant inférieur au RIS .
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiant :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Mais tu remplis très certainement toutes les conditions.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Dans l’immédiat, tu peux peut-être, avant d’entamer les démarches, te « pré-renseigner » auprès du Service Jeunes de ton CPAS (de ta commune donc) pour vérifier si tu remplis bien toutes les conditions.
      Sache aussi que le Service Social Étudiants de ton école peut peut-être aussi intervenir financièrement pour toi.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  24. Mery

    Je touche le ris depuis, le 28 juillet 2019. J’ai signé un contrat le 7 octobre. Il m’ont payé pour ce mois. Il me demande de les rembourser, est ce normal ? J’ai emménager le 28 juin 2019, je vie seul. Il m’ont payer fin juillet en m’expliquant qu’on étais payé toujours en mois en retard. Donc si je suis leur dire, il est normal que j’ai toucher pour le mois d’octobre?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mery,
      Tu veux dire que tu as signé un contrat de travail et que tu as perçu un salaire pour le mois d’octobre ?
      Ou parles-tu du contrat d’intégration PIIS ?
      As-tu reçu un courrier détaillé de ton CPAS expliquant ce que tu dois rembourser et pourquoi exactement ?
      Si tu as perçu, pour le même mois, un salaire (supérieur au montant du RIS auquel tu as droit) et un RIS du CPAS, il est normal que tu doives rembourser le RIS au CPAS si ton salaire est largement supérieur au RIS auquel tu as droit.
      Est-ce que le montant du salaire dépasse de 248,90€ (montant de l’exonération socioprofessionnelle) ton RIS ?
      Le CPAS ne paie pas un mois en retard. Le RIS doit être versé de la même manière qu’un salaire ou que les allocations de chômage c’est à dire à la fin du mois ou le 1er ou 2e jour du mois suivant.
      En principe, la date de paiement doit figurer sur le « courrier officiel » que tu as reçu, au départ, du CPAS, courrier confirmant que tu as avais bien droit à un RIS et à quel montant tu avais droit.
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

      Répondre
  25. Louza

    Je suis domicilié chez mon frère , est je suis demandeurs d’emploi  ,est ce que j’ai droit a l’aide

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Louza,
      Tu es bien enregistré au Forem actuellement mais tu n’as pas droit aux allocations de chômage, c’est bien ça ?
      Est-ce que ton frère travaille ou perçoit-il des allocations de chômage ?
      S’il est au chômage, il pourrait obtenir le statut » cohabitant avec charge de famille » et alors tu seras en quelque sorte à sa charge:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      Le montant que pourrait percevoir ton frère, sous ce statut, est supérieur au montant total si vous étiez chacun cohabitant : l’un cohabitant chômeur, l’autre bénéficiaire du RIS cohabitant (619,15€).
      Si, par contre, maintenant, ton frère travaille et a un salaire, le CPAS peut intervenir pour toi et, en principe, tu devrais avoir droit au RIS cohabitant.
      Voici toutefois les conditions à remplir :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  26. Louz

    Je viens d’arriver à Namur ,j’ai n’es pas de revenu .

    Répondre
  27. etoile

    bonjour mon pere touche 1500 euro de pension ai je droit au cpas je touce que 280 euro par mois merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour etoile,
      Tu as certainement plus de 18 ans ? En fait, il faut avoir 18 ans (sauf exceptions) pour avoir droit au CPAS.
      Un ménage de 2 personnes (non étudiantes) a droit, au total, au CPAS, à 1238,30€ c’est à dire à 2 x le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 619,15€.
      Comme tu fais partie d’un ménage disposant de revenus supérieurs à 1238,30€, il ne te sera pas possible d’obtenir une aide du CPAS.
      Le système de sécurité sociale actuel n’encourage pas la cohabitation.
      Es-tu étudiant ou à la recherche d’emploi ? Es-tu aidé ?
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  28. Gwen

    Bonjour,

    Ayant signé un premier contrat de travail (premier emploi) et au vu de mon salaire mensuel, je souhaitais savoir si premièrement, je pourrais éventuellement bénéficier d’une aide sociale et revenus d’intégration?
    Mon salaire mensuel brut est de 702euros/mois, je vis en « isolée » et aucune personne à charge.

    Ce qui m’amène à ma seconde question: si je remplis les conditions pour bénéficier de cette aide (normalement d’après ce que j’ai lu, oui) quel(s) document(s) dois-je fournir à l’assistante sociale?

    Je vous remercie d’avance de l’attention que vous porterez à mes questions et vous souhaite une agréable journée.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Gwen,
      Si ta famille ne peut pas t’aider (le CPAS compte souvent sur la solidarité familiale), le CPAS de ta commune doit intervenir pour toi comme tu as des bas revenus.
      Le RIS pour une personne isolée est de 928,73€ actuellement. Donc, si tu remplis les conditions, le CPAS doit intervenir pour toi à hauteur de 226,73€ (928,73 -702).
      Au niveau du chômage, si ce n’est pas encore fait (tu travailles certainement à temps partiel?), tu dois demander ce que l’on appelle ‘le maintien des droits’, voici une fiche explicative à ce niveau :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Au niveau des documents demandés, ceux-ci sont : la carte d’identité, le contrat de bail, les preuves de paiement des 3 derniers loyers, la dernière facture d’énergie (électricité, eau, gaz); mais également les preuves des ressources de chaque membre du ménage, et enfin la liste de charges (si tu as des dettes et/ou des ouvertures de crédit, prêts en cours),
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  29. belgocongolaise

    Bonjour je souhaiterais savoir je suis dans les conditions pour obtenir de l’aide du CPAS . Car je vis mes deux frères qui sont étudiants cela serait t’il bénéfique pour moi ou pas dans le cas contraire.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour belgocongolaise,
      Tu es résides ici depuis longtemps, tu as bien la nationalité belge ? Tu ne perçois aucun revenu ou allocation actuellement?
      Au niveau de la famille (le CPAS compte souvent sur la « solidarité familiale » en fait), personne ne peut t’aider financièrement ?
      Il faut savoir que le CPAS prend les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide:
      parents, enfants (de plus de 18 ans qui travaillent) et le/la partenaire de vie (que l’on soit marié ou pas)
      Mais le CPAS ne peut pas prendre compte les revenus du frère ou de la soeur du demandeur d’aide !
      Donc, si tu vis avec tes frères, tu peux introduire un dossier de demande d’aide au CPAS de la commune où tu résides.
      Tu devrais être considérée comme cohabitante. Le RIS au taux cohabitant est de 619,15€ actuellement.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Si tu es étudiante, tu peux être aidée sous ce statut si tu entres dans les conditions suivantes :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Si tu n’es pas étudiante, voici les conditions :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Attention que l’on doit respecter un contrat lorsque l’on perçoit un RIS : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      N’hésite pas à nous recontacter vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  30. Cocotte

    Mon fils est en stage de insertion. Au Forem et est a la foi au cpas et va recevoir un contrat en article 60 il percevoir 1200 euro net par mois + chèque repas moi et mon conjoint avons le ris de 619.15 euro par mois  je aimerai savoir le maximum de revenu dans le ménage qu il faut disposer pour toujours recevoir mon ris et celui de mon conjoint en sachant que mon fils ne va pas subvenir à nos besoin? Merci

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Cocotte,
      Si ton fils vit avec vous et s’il perçoit un salaire de 1200€, ton conjoint et toi n’entrerez plus dans les conditions pour recevoir un RIS au taux cohabitant étant donné que le CPAS va prendre ses revenus en compte.
      Si les chèques repas ne sont pas pris en compte, le CPAS doit continuer d’accorder une aide comme les revenus, au total, du ménage seront inférieurs au RIS au taux ménage de 1254,82€.
      Mais c’est difficile de te donner un montant exact car il faut voir ce que le CPAS va prendre en compte exactement.
      Ce qui est certain, c’est que vous ne recevrez plus le RIS au taux cohabitant, ton conjoint et toi.
      Il faudrait essayer d’avoir, au plus vite, un rendez-vous, ensemble avec l’assistante sociale et ton fils, pour anticiper la situation et faire prendre conscience à ton fils qu’il devra participer aux frais du ménage.
      Bien à toi,

      Répondre
  31. M'aider en urgent

    bonjours je suis une maman d’un bébé de 6 mois j’habite avec ma maman est son compagnon, je touche que 95 euro pour ma filles se n’est pas assez pour venir à c’est besoin.

    je n’est pas de travaille je recherche déjà 1 un après un travaille mais rien du tout.

    pouvez vous m’aider avec un logement ou part de l’argent s’il vous plait, car ça ne peut plus durée comme ça ma filles grandit est à besoin de la nourriture.

    je vous remercie d’avance .

    bonne journée Wendy

     

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour M’aider en urgent,
      Tu es ici, en fait, sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Nous ne sommes donc pas le CPAS.
      En fait, pour être aidé par le CPAS, il faut remplir plusieurs conditions que tu trouveras ici :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Il faut savoir aussi que le CPAS compte très souvent sur la ‘solidarité familiale’.
      Donc si, par exemple, le CPAS estime que ta maman a suffisamment de revenus ou de ressources pour t’aider, et si son logement lui permet de vous (toi et ton bébé) loger, il te sera difficile d’obtenir une aide du CPAS.
      Dans l’immédiat, tu devrais demander conseil au ‘Service Jeunes’ (18-25 ans) de ton CPAS pour voir si tu remplis, à première vue, les conditions pour obtenir une aide financière du CPAS.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Au niveau d’un logement pour toi, le CPAS, via son Service Logements, peut t’aider mais ce sera à toi à faire l’essentiel des démarches de recherches.
      Il peut t’aider en tout cas pour le paiement de la garantie locative.
      Il existe aussi des associations spécialisées pour te conseiller pour trouver un logement :
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be
      Bien à toi,

      Répondre
  32. Shana

    Bonjour voilà ce serais pour savoir une personne de 19 ans avec sa fille de 2 ans au Cpas touche 954 et suis une formation Ecole promotion social si elle se mes en ménage avec un garçon qui est au cefa qui touche 600 au Cpas et 247 au cefa combien serais leurs revenu ensemble merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Shana,
      En fait, si la jeune fille de 19 ans a un enfant à charge (elle vit seule avec lui), elle doit recevoir actuellement un RIS de 1254,82€ (montant du RIS avec charge de ménage) et non 954€.
      Peut-être travaille-t-elle comme jobiste et le CPAS prend une partie de ses revenus en compte si elle ne reçoit pas 1254,82€ ?
      Si, maintenant, elle se met en ménage, son copain n’entrera plus dans les conditions pour recevoir une aide du CPAS car un ménage avec enfant(s) de moins de 18 ans a droit, au total, à 1254,82€ (que la maman soit en couple ou pas).
      De plus, le CPAS prendra en compte les revenus du compagnon. Il faut toutefois vérifier si le compagnon ne peut pas bénéficier de « l’exonération socioprofessionnelle » de 248,90€ (en principe il doit en bénéficier dans sa situation actuelle).
      Donc, s’ils vivent à 3, l’aide du CPAS s’élèvera, en principe, à 1254,82€, plus les 247€ (hors CPAS) si le CPAS ne prend pas ce salaire en compte.
      Il faut noter aussi que le CPAS prend en compte les allocations familiales que le jeune touche directement à son nom.
      Par contre, il existe une « exonération forfaitaire » (à appliquer sur tout type de ressources comme les allocations familiales par exemple) qui est de :
      12,92 EUR / mois pour un cohabitant;
      21,25 EUR / mois pour un isolé;
      25,83 EUR / mois pour une personne avec famille à charge
      N’hésite pas à nous recontacter si ce n’est pas clair.
      Bien à toi,

      Répondre
  33. Mimi17

    Bonjour,

    Je suis maman de jumeaux de 13 ans et je travaille ! Je touche 175€ au total de pension alimentaire pour mes 2 enfants  ! Le père de ceux ci ne m aide en RIEN et ne les prend que très rarement….Sachant qu il est sur le CPAS en temps qu isolé ( hum hum car il vit avec qqu un et travaille ) ai je un recours possible afin d obtenir une petite augmentation de PA car financierement je n y arrive plus…Mes jumeaux me coute de plus en plus cher..frais orthodontie, frais scolaire, frais sportifs etc Merci pour votre retour !

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mimi17,
      Nous ne connaissons pas la législation au niveau des pensions alimentaires, tu devrais peut-être consulter le SDJ/Service Droit des Jeunes pour obtenir une réponse spécifique à ta situation: http://www.sdj.be/
      En dehors de la question de la pension alimentaire, si tes revenus sont légèrement supérieurs à 1254,82€ (montant du RIS avec charge de ménage), il est possible que le CPAS de ta commune intervienne pour toi, soit de manière régulière/mensuelle, soit de manière ponctuelle via les « aides occasionnelles » pour, par exemple payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Est-ce que tes enfants sont en humanités ? As-tu pu demander, pour cette année scolaire, une bourse ou allocation d’études pour ceux-ci ?
      Voici un lien utile à ce niveau : https://allocations-etudes.cfwb.be/
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  34. Ricardo

    Est-ce que, quand on est bénéficiaire de l’aide octroyé par le CPAS, on saurait leur transmettre notre fiche de paie par email ou bien par voie postale ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Ricardo,
      Tu travailles et reçois actuellement un RIS ou une aide complémentaire du CPAS, c’est bien ça ?
      Tu peux envoyer ta fiche de salaire à ton assistant-e social-e si tu as son adresse électronique et son accord pour ce type de procédure.
      Tu peux aussi déposer (et là tu as une confirmation du dépôt) une copie de ta fiche au Guichet Finances de ton CPAS.
      Mais qu’as-tu convenu exactement avec ton assistant-e social-e ?
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  35. paty

    bonjour , actuellement hebergée chez des amis car étant sans logement , je perçois 925 euro de cpas , je paie une pension alimentaire a mon ex compagnon car il a la charge de nos deux garçons et cela sans qu’il y ai eu un jugement , en effet c’est mon ex belle mère qui a fais d’elle même les demarches sans me prevenir de mettre mes garcons a la charge de son fils et ma fille a sa propre charge ( mon ex belle mere ) ma question es on ma confirmer a plusieurs reprise qu’en payant une pensions alimentaire je devenais chef de famille , est ce vrai ? donc si je comprend bien a la place de tooucher 925 euro je devrais toucher 1200 euro ? merci beaucoup pour votre aide

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour paty,
      Pour recevoir le montant du RIS avec charge de ménage (1254,82€), tes enfants (de moins de 18 ans) doivent vivre avec toi plein temps (et ils font donc partie de la composition de ton ménage).
      Nous ne connaissons pas bien la matière de la pension alimentaire mais, pour le CPAS en tout cas, tu n’es pas considérée comme chef de ménage parce que tu paies une pension alimentaire.
      Si ton assistant-e social-e ne prend pas le temps de t’informer, sache que le Service Social de ta mutualité peut te renseigner également sur tes droits sociaux.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  36. Mehdi

    Je vie en cohabitation avec ma femme.  Moi j’ai pas de revenu ni chômage ni cps. Et ma femme elle travaille.  Est ce que j’ai le droit au cps

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mehdi,
      Il faut savoir, en fait, que le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide:
      parents, enfants (de plus de 18 ans qui travaillent) et le/la partenaire de vie (que l’on soit marié ou pas)
      Un ménage de 2 personnes (non étudiantes) a droit au CPAS à 1238,30€ c’est à dire à 2 x le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 619,15€.
      Ce qui veut dire que, si par exemple, ta compagne a un salaire de 1500€, il ne sera pas possible, pour toi ou ton ménage, de recevoir une aide du CPAS car ton ménage dispose de revenus supérieurs à 1238,30€.
      Pour ta recherche d’emploi, es-tu aidé par une Mission locale (à Bruxelles) ou une Maison de l’emploi (en Wallonie) ?
      Il faut savoir aussi que tu peux être inscrit, en même temps, chez Actiris et au Forem.
      Voici des liens qui peuvent peut-être t’être utiles :
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-differentes-possibilites-emploi/
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quest-ce-quun-plan-dembauche-et-comment-peux-tu-en-profiter/
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quest-ce-quun-plan-dembauche-et-comment-peux-tu-en-profiter/
      Bien à toi,

      Répondre
  37. Marion

    Bonjour,

    Je perçois actuellement le RIS-isolé mais n’ayant jamais reçu de visite à domicile de mon AS j’ai été mise en isolée alors que je suis en colocation, est ce une erreur ?

    La semaine prochaine, pour révision de mon dossier, j’ai rdv avec mon AS à domicile, ma situation risque t elle de changer ?

    Est il possible d’être considéré isolée en étant en colocation considérant que nous sommes tous indépendants les uns des autres et qu’il n’y a aucun partage de quelconque charges ou achat collectif de nourriture ? Si oui, y a t il des démarches spécifiques à faire ?

    Merci d’avance pour votre réponse

    BàV

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Marion,
      Oui, on peut être considéré comme ‘isolé’ même si l’on vit en colocation.
      Si la colocation ou vie en collectivité ne représente pas un « avantage » mais une solution inévitable pour pouvoir payer un loyer correct, l’Onem, comme le CPAS, doit considérer que la personne est isolée.
      Et comme tu le dis, vous êtes tous indépendants.
      Vous n’achetez pas ensemble votre nourriture, les produits d’entretien, vous n’organisez pas ensemble des soirées; vous ne payez pas ensemble les charges…
      Tu peux, entre autres comme preuves, garder tes tickets d’achats de nourriture, prendre une photo du frigo si chacun a son étage… As-tu signé un bail individuel ?
      Il existe, en fait, différents types d’éléments prouvant que l’on vit de manière tout à fait indépendante même s’il s’agit d’une colocation.
      Bien à toi,

      Répondre
  38. Lmauricien

    Bonjour

    je voudrais savoir étant donné que je suis sur la mutuelle depuis le debut de cette année ,je suis isolé .je travaille depuis 28 ans dans la même boite j’ai 2 enfants dont je verse une allocation .j’ai fait une demande à la vierge noire . me voilà donc handicapé egal 66 , 9 points .

    j’aimerais bien savoir +- combien je toucherais en gros , mutuelle + vierge noire

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Lmauricien,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Nous ne pouvons donc pas répondre à ta question.
      Ta mutuelle (le Service Social) peut te renseigner à ce niveau.
      Ou alors, tu dois contacter la DGPH : https://handicap.belgium.be/fr/mon-dossier/index.htm
      Bien à toi,

      Répondre
  39. Redachib

    Bonjour, je suis de nationalité belge, j’ai résidé à l’étranger pendant 13 ans , j’ai suis  âgé de 45 ans, je viens d’arriver en Belgique, je suis sans domicile fixe ni revenu financiers et sans mutuelle.

    Pouvez-vous m’orienter svp ??

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Redachib,
      Pour pouvoir entamer toutes tes démarches administratives et récupérer tes droits sociaux, tu dois d’abord penser à avoir une adresse.
      Il existe le système « d’adresse de référence » :
      https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/quoi-sert-ladresse-de-reference?o=3698
      https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/quelles-demarches-dois-je-faire-pour-obtenir-une-adresse-de-reference-aupres-dun-cpas
      Si tu enregistres ton adresse chez un particulier, tu ne peux pas habiter là.
      Une personne sans domicile s’adresse au CPAS de la commune où elle se trouve le plus souvent/habituellement.
      Tu pourras ensuite vérifier si tu n’as pas droit aux allocations de chômage:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-letranger/
      Si tu n’as pas droit au chômage, tu devrais avoir droit au RIS si tu entres dans les conditions suivantes :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Le CPAS peut t’aider dans différentes démarches mais sache que celles-ci peuvent être longues.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Au niveau du logement, le CPAS peut, via sa Cellule Logements, te donner des conseils, mais toutes les démarches (recherches) seront à faire de ton côté. Le CPAS intervient, dans certains cas, dans le paiement de la garantie locative (à rembourser par la suite ou non selon la situation).
      Bien à toi,

      Répondre
  40. JC

    Bonjour je perçois 1155€ de pension d’invalidité et je verse une pension alimentaire de 270€ mois ai-je droit à une aide financière

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour JC,
      Tu vis seul actuellement?
      En fait, le RIS/revenu d’intégration pour une personne isolée est de 928,73€, donc, comme tu as une allocation d’un montant supérieur, il ne te sera pas possible de recevoir une aide du CPAS.
      De plus, pour recevoir une aide pour le paiement de la pension alimentaire, il faut remplir plusieurs conditions et, notamment, être bénéficiaire du RIS.
      Tu dois essayer de demander de revoir le montant de cette pension.
      Tu peux demander conseil gratuitement à un service d’aide juridique de 1ère ligne près de chez toi:
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Bien à toi,

      Répondre
  41. noureddine

    Bonjour,

    je travaille 20H/semaine et j’ai un complement de mutuelle, une épouse à charge et une contribution alimentaire de 150 euros/mois pour deux enfants. le total de mes revenus est de 1120 euros moin 150 euros. est je droit à une aide du cpas?

    Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour noureddine,
      Un ménage de 2 personnes (non étudiantes) a droit au CPAS à 1238,30€ c’est à dire à 2 x le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 619,15€.
      Le CPAS se base sur les revenus et allocations d’un ménage pour décider d’intervenir ou pas, et non sur les charges du ménage.
      Donc, dans le cas de ton ménage, si tu remplis les conditions, le CPAS devrait, en principe, intervenir à hauteur de 118,30€ (1238,30€-1120).
      En dehors des aides régulières ou mensuelles, le CPAS peut aussi intervenir de manière ponctuelle via les « aides occasionnelles » pour, par exemple payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Lorsque toi ou ton épouse introduira le dossier de demander d’aide au CPAS, il faut bien veiller à recevoir l’ « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Au niveau des documents demandés, ceux-ci sont : la carte d’identité, et celle de chaque membre du ménage, le contrat de bail, les preuves de paiement des 3 derniers loyers, la dernière facture d’énergie (électricité, eau, gaz) ; mais également les preuves des ressources de chaque membre du ménage (salaire, chômage, indemnités de mutuelle, allocation familiales, pension, etc.), et enfin la liste de charges (si tu as des dettes et/ou des ouvertures de crédit, prêts en cours),
      Bien à toi,

      Répondre
    2. CIDJ

      Bonjour noureddine,
      Nous voulions apporter une précision par rapport à notre réponse envoyée hier.
      Comme tu reçois un complément de la mutuelle, tu dois toutefois vérifier auprès de celle-ci s’ils ne vont pas prendre en compte l’aide complémentaire que tu recevrais du CPAS.
      C’est important de le vérifier dans ta situation.
      Bien à toi,

      Répondre
  42. Mimiali

    Bonjour je suis actuellement a la charge d une personne mes j aimerais récupéré un salaire quel démarche je dois effectuer merci d avance

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mimiali,
      Il faut savoir que le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide:
      parents, enfants (de plus de 18 ans qui travaillent) et le/la partenaire de vie (que l’on soit marié ou pas)
      Un ménage de 2 personnes (non étudiantes) a droit au CPAS, au total, à 1238,30€ c’est à dire à 2 x le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 619,15€.
      Donc si, par exemple, tu vis actuellement en couple et que, par exemple, ton ou ta partenaire a 1500€ de salaire ou d’allocations, le CPAS n’interviendra pas pour toi car le CPAS va considérer que ton ménage dispose de suffisamment de revenus.
      De plus, pour pouvoir être aidé-e par le CPAS, il faut entrer dans les conditions suivantes :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      N’hésite pas à revenir vers nous si nous n’avons pas répondu à ta question.
      Bien à toi,

      Répondre