Quelles sont les catégories et les montants du revenu d’intégration (RIS) et de l’aide sociale et que se passe-t-il si on a des revenus par ailleurs ?

 

Les montants du revenu d’intégration (RIS) sont différents suivant les situations (chiffres au 01/03/2020)

  • Pour les isolés (personnes vivant seules): 958,91 €/mois ;
  • Pour les personnes cohabitantes: 639,27 €/mois pour chacune des personnes. Cela signifie que si, par exemple, un ménage est composé de 2 personnes allocataires, les rentrées de ce ménages vont s’élever à 2 x 639,27€, soit 1278,54 €
  • Pour les personnes vivant avec leur famille à charge : 1295,91€/mois ;
    Pour faire partie de cette catégorie, il faut avoir charge exclusive d’un ménage qui comporte au moins un enfant mineur non marié.

Les montants et catégories sont les mêmes pour les bénéficiaires de « l’aide sociale équivalente ».
Ces montants et statuts sont identiques pour tous les CPAS.
Il faut savoir que, pour décider d’accorder une aide ou pas au demandeur d’aide, le CPAS effectue une « enquête sur les ressources » du demandeur. Il prendra donc en compte ses ressources (salaire, allocations, pensions…), mais également, celles de son partenaire de vie (que l’on soit marié ou pas), voire des parents dans certains cas (même si le demandeur d’aide n’habite plus avec eux).

Si tu as déjà des revenus par ailleurs… (chiffres au 01/03/2020)

Si tu perçois de revenus par ailleurs, mais que ces revenus sont inférieurs au montant auquel tu pourrais prétendre via le RIS ou l’aide sociale, tu conserves le droit à recevoir une aide du CPAS. Néanmoins, le montant de l’aide (versée par le CPAS) sera diminué du montant des revenus perçus par ailleurs.
Ce qui veut dire que si, par exemple, tu vis seul-e et as un travail à temps partiel avec un revenu net de 500€, tu dois recevoir du CPAS une aide de 458,91€ (RIS isolé –  le salaire).

Mais un certain nombre de revenus sont  « immunisés » et ne sont pas déduits du montant de l’aide octroyée par le CPAS. C’est ce qu’on appelle « l’immunisation des revenus de l’intégration socioprofessionnelle » et on parlera alors d’exonération. Il existe l’exonération pour étudiants et l’exonération socioprofessionnelle.
Les montants exonérés varient suivant les situations.

Cette exonération est réservée à:

  • un public en formation professionnelle ou qui commence une formation, ou encore, qui commence  à travailler (exonération pendant trois ans de maximum 253,88 € /mois) ;
  • aux étudiants de plein exercice ayant signé avec le CPAS un contrat PIIS (exonération de 253,88 € /mois également, mais seulement de 70,81 € /mois si l’étudiant-e perçoit une bourse d’études; l’exonération peut être appliquée pendant toute la durée du contrat d’intégration) ;
  • un public ayant des revenus issus d’une activité artistique (exonération de 3.046,52€/an pendant maximum 3 ans).

Les pensions alimentaires et les allocations familiales que l’on reçoit pour les enfants que l’on élève ne sont pas prises en compte (déduites du RIS) par le CPAS, elles sont totalement exonérées.
Par contre, l’allocation familiale que le jeune reçoit directement à son nom et la pension alimentaire que l’époux perçoit pour lui-même sont prises en compte par le CPAS, mais pas dans sa totalité.
En effet, le CPAS doit appliquer une « exonération générale » sur tous les types de ressources que l’on perçoit (ressources inférieures au montant du RIS).
Le montant de cette exonération générale est de :

155€/an (12,92€/mois) pour un-e cohabitant-e;
250€/an (20,83€/mois) pour un-e isolé-e;
310€/an (25,83€/mois) pour une personne avec famille à charge

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

94 questions déjà posées

  1. azertry1350

    bonjour je suis a la recherche d un appartement actuellement avec ma copine . Je travaille en temps plein dans le batiment et ma copine est a l école secondaire . Nous avons tous les deux 18 ans . et je me posais la question est ce que j ai le droit de recevoir de l aide financièrement car quand on fait les calculs de fin de mois nous somme juste .

    Répondre
  2. Ino

    Bonjour,

    j’ai peur de perdre mes allocations de chômage, celles-ci s’élèvent à environ 350€ par mois. Je suis marié et je vis avec mon époux qui a un travail, nous avons deux enfants et nous avons récemment pris un crédit pour acheter un appartement. Pourrais je tout de même obtenir une aide du Cpas?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Ino,
      Il faut savoir que le CPAS estime que le montant de 1295,91€ suffit pour couvrir les besoins d’un ménage avec enfant(s) (de moins de 18 ans), ce montant correspond au revenu d’intégration (RIS) au taux ménage.
      Il faut aussi savoir que le le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide :
      parents, enfants qui travaillent et partenaires de vie (que l’on soit marié ou pas)
      Et donc si, par exemple, ton mari a un salaire de 1600€ (montant supérieur à 1296€), le CPAS estimera que tu fais partie d’un ménage disposant de suffisamment de revenus et donc le CPAS n’interviendra pas.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  3. julie

    Bonjour !! je suis pensionnée petite pension grappa  et le gouvernement avais dit verser une prime de 50 eu mensuel pendant 6 mois  et ce a partir de juillet 2020 ?? RIEN RECU ? , a quelle bureau ou tel doit-je tel pour renseignements svp !!  j ai multiples problemes santé et avec le corona j ai du depensé pour masques-produits- gants-deplacements securisé pour ma santé et cela coute chere !!merci de me repondre ,car d autres ici sur liege meme soucis  cel aiderai beaucoups de personnes et moi même  urgent !!! car ont ne sait pas nous renseignés même bourgmestre liege n est pas au courrant ?? julie liege        >> ps je ne sait pas avoir acces actuel a mes mails mais sur facebook ok  merci !!

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour julie,
      Vous êtes ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Au niveau du CPAS, ce que nous savons, c’est que cette prime est prévue à partir de juillet (certainement à la fin du mois).
      Concernant la Grapa, vous devez peut-être contacter le Service Pensions de votre administration communale ou le Service Social de votre mutuelle, ou encore.
      Bien à vous,

      Répondre
  4. jo

    Mes deux  fils a demander l’aide du CPAS pour pouvoir continuer ses études

    mon salaire a diminuer fortement

    Est ce que en gardant toujours son domicile chez moi je continue a etre chef de famille? toucherais je les allocations pour eux  il devrais avoir un RIS

    Cordialement

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour jo,
      Pouvez-vous préciser votre situation ? Vous receviez jusqu’à présent un RIS au taux famille à charge c’est bien ça ?
      Avez-vous des enfants de moins de 18 ans ?
      Est-ce que vos fils vont louer un kot ? Ils habitent toujours avec vous actuellement ?
      Merci d’avance pour votre réponse
      Bien à vous,

      Répondre
  5. Mano

    Bonjour.

    Quand une personne déclare à son travail qu il a une personne a charge. Touche t il de l argent en plus?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mano,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Nous connaissons moins bien la législation du travail.
      Mais, oui, un·e travailleur-se ayant une personne à charge perçoit un peu plus qu’une personne isolée.
      Tu peux te renseigner auprès de ton syndicat si tu as des questions spécifiques.
      Bien à toi,

      Répondre
  6. Rosa

    Bonjour

    Je voudrais savoir si Ma maman elle a droit a un petit complement du cpas  elle n’a pas de rentrée. Il a juste la rentré de mon papa qui est aux spf vierge Noir.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Rosa,
      Au niveau du CPAS, un ménage de 2 personnes a droit, au total à 1278,54€ soit à 2 x le RIS cohabitant de 639,27€. Le CPAS estime que le montant de 1278,54€ suffit à couvrir les besoins d’un ménage de 2 personnes.
      Maintenant il faut voir ce que reçoit ton papa.
      Si par exemple, ton papa reçoit une allocation de 1300 €, ta maman ne pourra obtenir de son côté une aide du CPAS comme le montant de 1300 dépasse celui de 1278€.
      Par contre, s’il reçoit une allocation de 1100€, ta maman pourrait recevoir une aide financière du CPAS.
      Attention que, même si ton papa a une allocation estimée ‘suffisante’ (pour le CPAS) pour les besoins du ménage, il est toujours possible d’obtenir, ponctuellement, une aide financière du CPAS.
      En effet, CPAS peut également intervenir de manière ponctuelle, via les « aides occasionnelles » pour, par exemple payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas bien spécifiques, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).
      Le Service Social de la mutuelle de ta maman peut aussi lui donner des informations quant à ses droits sociaux.
      Bien à toi,

      Répondre
  7. mmh

    Bonjour, actuellement je vis avec mon père qui est indépendant et ma belle qui travaille au titre service. Pour ma part je suis encore étudiante mais ma famille a juste de quoi bouclé les fins de mois.
    Je voudrais savoir : la différence entre le RIS et le minimex
                               Quel sont les conditions pour bénéficier Du taux cohabitant
                               Si je bénéfice du taux cohabitant, est ce que je peux garder mes allocations familiales  

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour mmh,
      Le minimex est en fait l’ancien terme utilisé pour désigner le RIS (revenu d’intégration sociale) actuel, le CPAS représentant le dernier ‘filet’ de notre sécurité sociale.
      Par rapport à ta situation, il faut savoir que le CPAS considère toujours une situation dans son ensemble : d’un côté tu suis des études (et cela a un coût), d’un autre côté tu fais partie d’un ménage disposant de revenus (mais des faibles revenus).
      Il faut aussi remplir un certain nombre de conditions pour être aidée par le CPAS dans les cadre des études (mais on peut être aidée aussi hors statut étudiant) .
      Si le CPAS estime que tes parents ont des revenus insuffisants pour t’aider pleinement, le CPAS devrait intervenir pour toi.
      Le RIS au taux cohabitant est actuellement de 639,27€. Mais comme tes parents ont des revenus, si le CPAS accepte de t’aider, tu ne recevras pas ce montant en principe mais une une aide d’un montant inférieur.
      Les allocations familiales sont déduites de l’aide octroyée si le jeune reçoit les allocations à son nom (c’est différent si ce sont tes parents qui les reçoivent pour toi).
      Mais le CPAS doit appliquer une exonération générale (voir fin de la fiche).
      Vas-tu koter ou continuer d’habiter chez tes parents ou ? (Si tu vas koter et si le CPAS accepte de t’aider tu dois alors recevoir par contre 639€)
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception  (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Au niveau des documents demandés par le CPAS, ceux-ci sont :
      a carte d’identité, et celle de chaque membre du ménage, le contrat de bail, les preuves de paiement des 3 derniers loyers, la dernière facture d’énergie (électricité, eau, gaz) ; mais également les preuves des ressources de chaque membre du ménage (salaire, chômage, le dernier avertissement extrait de rôle pour les indépendants, allocation familiales, pension, etc.); et enfin la liste de charges.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  8. TAOUFIK

    Bonjour, je suis invalide je touche 1297€ par mois, mais je paye pension alimentaire. et j’ai aussi des revenus d’intégration perte d’autonomie 10 points catégorie 2, je voudrais savoir comment le calcul sera pour avoir le montant de perte d’autonomie chez service personne handicapée.

    Bien cordialement.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour TAOUFIK,
      Vous êtes ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Nous ne pouvons pas vous répondre par rapport à votre allocation d’intégration.
      Vous devez contacter la DGPH ou le Service Social de votre mutuelle.
      Bien à vous,

      Répondre
  9. Kamila

    Bonjour, ma maman m’a mise dehors, je vis soit chez ma tante qui peut m’héberger quelques jours mais pas indéfiniment car elle a 4 enfants à nourrir, soit chez une amie qui m’héberge aussi (elle touche du cpas et est isolé) mais elle va partir à Namur pour ses études et je ne peux pas la suivre car j’ai mes études sur charleroi. Est-ce que je peux bénéficier du cpas en tant que cohabitant chez ma tante malgré qu’elle travaille ou en étant chez mon amie qui bénéficie du cpas ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Kamila,
      Il est préférable que tu habites chez ta tante même si ta tante a des revenus. En fait, Le CPAS ne peut pas prendre ses revenus en compte (ce n’est pas comme si tu vivais avec tes parents (lien au 1er degré)).
      Car si, par exemple, tu loues un appartement avec ton amie (donc un ménage de 2 personnes), vous serez automatiquement considérée chacune comme cohabitante.
      Le RIS au taux cohabitant est de 639,27€. Ce qui fait un total de 1278,54€ pour le ménage. Ton amie recevra donc moins que ce qu’elle reçoit actuellement si elle vit seule.
      Maintenant, si vous parvenez à vous entendre pour partager les frais, cela pourrait être une option le fait d’habiter ensemble.
      Il faut voir aussi dans quelle mesure le CPAS va intervenir pour toi ? Est-ce que tu recevras une pension alimentaire (le CPAS va peut-être faire la demande) ? Si ta maman a des revenus suffisants, le CPAS lui demandera d’intervenir financièrement pour toi si cela est possible (le CPAS ne peut pas risquer d’aggraver une situation déjà problématique).
      En fait, les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études.
      Le CPAS déduit le montant de la pension alimentaire du RIS que le jeune reçoit.
      On dépend du CPAS de la commune où l’on réside.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception  (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions ou si ce n’est pas clair.
      Si tu es à Charleroi, tu peux aussi demander conseil ici ou ici.
      Bien à toi,

      Répondre
  10. Tessa

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiante de plein exercice ayant un RIS de 958,91€/mois et sous PIIS.

    J’ai une proposition d’emploi à mi-temps dans une entreprise en CDI. J’ai appelé mon assistante sociale et celle-ci me dit que peut importe le salaire de ce mi-temps, le CPAS continuera de me verser un RIS afin que l’ensemble de mes revenus atteignent 1200€ (pour autant que ceux-ci ne dépassent pas les 1200e) est-ce bien cela ?

    Je serais encore étudiante de plein exercice jusqu’à septembre 2021

    Je suis vis et je suis isolée. J’ai un appartement à ma charge.

    Bien à vous

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Tessa,
      Tout d’abord, es-tu sûre de pouvoir mener de front tes études et ce travail ?
      Le CPAS va, en effet, décompter le salaire (une partie) de ton RIS. Le CPAS prend toujours en compte les revenus du/de la bénéficiaire.
      Mais il ne peut pas décompter l’entièreté de ton salaire car il existe l’exonération pour étudiant. dont le montant varie selon ton statut : es-tu boursière ou non boursière ? Tu as bien moins de 25 ans ?
      Le montant varie en effet selon le statut : il est de 253,88 € pour les non boursiers et de 70,81 € pour les boursiers.
      Apparemment, tu es boursière si ton assistante sociale t’a dit que ton salaire ne devait pas dépasser le montant de 1200€ (1200-254 = 946€ – montant inférieur au RIS)
      En plus de cette exonération, le CPAS doit aussi appliquer une exonération générale qui est de 20,83€ pour un·e isolé·e comme tu le liras ici (fin de page)
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Tessa

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse. Dans votre calcul : « 1200-254 = 946€ » à quoi correspond les 254€ ? Si je suis boursière est-ce que ce n’est pas 1200-70,81€ ?

        Merci pour votre réponse

        Répondre
      2. Tessa

        Et je suis boursière et j’ai 21 ans

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour Tessa,
          Tu as tout à fait raison, excuse-nous, si tu es boursière, le calcul est différent.
          Si ton assistante sociale a parlé de 1200€, c’est qu’elle évoquait « l’exonération socioprofessionnelle » (pour les non étudiants) qui est de 253,88€.
          Mais si tu signes un contrat étudiant, en principe, c’est l’exonération pour étudiant qui doit être appliquée par le CPAS.
          Et donc si tu as un salaire mensuel et régulier de 1200€, et si tu es boursière, tu n’entreras plus dans les conditions pour être aidée par le CPAS car tes revenus dépasseront (même après l’application de l’exonération) le montant du RIS (958,91€ si on ne décompte pas les allocations familiales) auquel tu as droit quand tu ne travailles pas.
          Mais il te sera toujours possible de recevoir une aide ponctuelle du CPAS.
          Par ailleurs, le SSE ou Service Social Étudiants de ton école/université peut peut-être intervenir pour toi aussi.
          Connais-tu déjà le montant de ton futur salaire ?
          N’hésite pas à te rendre dans un centre d’infos pour jeunes ou dans un planning familial (Service Social) pour pouvoir parler de ta situation, ou à nous recontacter.
          Bien à toi,

          Répondre
  11. Christine

    Bonjour,

    J’habite en France et je vais déménager à Bruxelles d’ici peu. J’ai deux enfants de 13 et 16 ans et viens vivre en Belgique pour me rapprocher de mon compagnon. Au début, je vivrais avec mes enfants chez lui le temps que je trouve un appartement. J’aimerais savoir si en vivant chez lui avec mes enfants, il percevra le Rsi au taux chef de famille. Et quand j’aurais trouvé un appartement, aurais-je droit au RSI parent isolé avec deux enfants à charge ? Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Christine,
      D’une manière générale, la personne à charge est une personne dont on assume l’entretien.
      Mais attention, la notion de personne à charge varie selon la matière juridique concernée. Les critères ne sont pas les mêmes pour être personne à charge pour la mutuelle, pour l’aide juridique, pour la déclaration fiscale, etc. Il faut donc être très prudent.
      Selon la fiche suivante, il ne sera pas possible pour ton compagnon de prendre tes enfants à sa charge.
      Donc si vous emménagez à 3 chez lui, cela va être un problème car il doit signaler tout changement de situation rapidement à son CPAS, et il risque d’être considéré comme cohabitant, son RIS (revenu d’intégration) va diminuer.
      De ton côté, si tu as la nationalité française, il est déconseillé de demander un RIS au CPAS de ta commune de résidence car tu risques de recevoir un QOT/Ordre de Quitter le Territoire (il faut en fait disposer de revenus suffisants), cela même si tu es européenne comme tu le liras ici
      Il faut en fait résider ici depuis un certain temps pour ne pas risquer de perdre son droit de séjour en demandant une aide financière au CPAS.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  12. Fafa

    Bonjour j ai un fils de 18 ans inscrit ne percevant aucun revenu. J ai un enfant mineur. Je perçois Un revenu d’environ 1305 €/ mois ? Mon fils majeur peut il avoir le droit à un revenu cohabitant ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Fafa,
      Pouvez-vous préciser votre situation ? Concernant votre fils, vous voulez dire qu’il est inscrit au CPAS ou ?
      Le revenu dont vous parlez est bien le revenu d’intégration (RIS) ou ?
      Merci d’avance pour vos précisions.
      Bien à vous,

      Répondre
  13. Jocelyne

    Pour info la prime de 6X 50€ ce n’est que pour les chefs de ménage, malheureusement

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Jocelyne,
      Nous sommes désolés de l’apprendre. En effet, l’info que nous avions lue n’était pas très précise.
      En tout cas, nous vous remercions de nous avoir communiqué cette précision.
      En espérant que votre CPAS interviendra de manière complémentaire (via des aides ponctuelles pour de l’alimentation par exemple) pendant quelques temps encore suite à la crise.
      Bien à vous,

      Répondre
    2. CIDJ

      Bonjour Jocelyne,
      Nous revenons vers vous car nous venons de recevoir des précisions.
      La prime temporaire de 50€ concerne tous les bénéficiaires, qu’elle que soit la catégorie.
      Cette prime sera octroyée par mois et pour autant que le bénéficiaire bénéficie pour ce mois du revenu d’intégration ou de l’aide équivalente.
      La mesure est temporaire et est uniquement octroyée pour les mois de juillet à décembre 2020.
      Bien à vous,

      Répondre
  14. Alvine

    Bonsoir.

    Je compte vivre avec une cousine dans un appartement 2 chambres. Chacune à un enfant de 2 ans. Moi je suis au cpas et elle travaille et gagne au trop 1000euros.

    Combien je pourrais percevoir.

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Alvine,
      En fait, que l’on vive avec son frère, sa tante, sa cousine… le CPAS ne peut pas prendre en compte les revenus de la personne avec qui l’on cohabite (c’est différent dans le cas des parents ou des enfants de plus de 18 ans du/de la bénéficiaire).
      Tu dois continuer d’être considérée comme ‘personne ayant une famille à charge’ et donc tu dois continuer de recevoir le RIS au taux ‘chef de ménage’ (1295,91€) comme tu le liras ici.
      N’oublie pas que tu dois signaler tout changement de situation (déménagement, cohabitation,….) à ton CPAS dès que possible.
      Si tu déménages et changes de commune, tu dois demander à ton CPAS actuel de préparer un dossier de transfert pour ton futur CPAS afin de faciliter la procédure.
      Tu devras toutefois repasser par les différentes étapes de l’enquête sociale.
      N’hésite à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  15. Jocelyne

    Bonjour, j’ai touché ce matin mais je n’ai pas eu la prime de 50 €, est-ce normal ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Jocelyne,
      Le paiement de cette allocation spéciale se fait de manière séparée probablement.
      Par ailleurs, il est bien possible qu les 6 x 50€ soient versés en une seule fois.
      Pour obtenir une réponse précise, tu devrais contacter ton assistante·e social·e ou le Guichet Finances de ton CPAS.
      Bien à toi,

      Répondre
  16. Esman

    Bonjour normalement je touche 639€ par mois ,mais vendredi je eux que 120€ sur mon compte

    je peux savoir pourquoi ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Esman,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Nous ne sommes donc pas le CPAS et donc nous ne pouvons pas te donner de réponse précise.
      Tu dois essayer de contacter au plus vite ton assistant·e social·e ou le Guichet Finances de ton CPAS pour obtenir une explication.
      As-tu travaillé au mois de mai ou est-ce que la personne avec qui tu habites a travaillé ?
      Ou aurais-tu reçu une aide ou une allocation via un autre organisme au mois de mai? Une aide que le CPAS peut prendre en compte/déduire de ton RIS.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  17. Awa

    Bonsoirs je vis en Belgique depuis 4 ans et je suis une formation professionnelle dans le domaine aide a la personne (aide ménagère social) mon mari est au chômage et je suis mère de 3enfants belges et moi j ai la carte f mais j ai aucun revenu parce que je suis sous le charge  mon mari  j aimerais savoir est j ai pas droit revenus d ingrations merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Awa,
      Votre mari reçoit certainement une allocation de chômage en tant que ‘chef de ménage’ aujourd’hui ? Donc, ce qui est certain, c’est que ne vous pourrez pas, de votre côté, recevoir un RIS/Revenu d’intégration en tant que ‘cohabitante’ de votre côté.
      Par ailleurs, il faut savoir qu’une personne qui réside depuis peu ici (ou qui a une carte temporaire), risque de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire si elle demande une aide financière sous forme de RIS au CPAS. Mais vous êtes mère d’enfants belges, cela vous donne une certaine sécurité (il est faut savoir que le type de titre de séjour a son importance).
      Mais il existe différents types d’aides octroyées par le CPAS et donc certaines aides ont moins d’influence que d’autres sur le titre de séjour du demandeur d’aide.
      En dehors de la question du titre séjour, il faut savoir que le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide :
      parents, enfants qui travaillent et partenaires de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Et donc, dans votre situation, si vous vous adressez au CPAS, le CPAS va prendre en compte les allocations de votre mari.
      Pour le CPAS, le montant de 1295,91€ suffit à couvrir les besoins d’un ménage avec enfant(s) (de moins de 18 ans), ce montant correspondant au RIS au taux ménage.
      Si, par exemple, maintenant, votre mari reçoit une allocation de chômage (par exemple) de 1400€ (montant dépassent la somme de 1295€), le CPAS pourrait estimer que votre ménage n’a pas besoin d’aide supplémentaire si le CPAS s’en tient strictement aux chiffres.
      Mais, aujourd’hui, vu la crise actuelle, mais aussi parce que le CPAS doit analyser chaque situation familiale au cas par cas, le CPAS se doit d’intervenir pour les ménages disposant de faibles revenus.
      Le CPAS peut intervenir, en fait, soit de manière régulière/mensuelle, soit de manière occasionnelle/ponctuelle, via une aide calculée de manière très précise par le CPAS selon l’état de besoins de votre ménage.
      Via les « aides occasionnelles », le CPAS intervient, par exemple, pour payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas (très spécifiques), ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on obtient un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre. Lors de cette entrevue, on reçoit un accusé de réception (document important pour tout le suivi du dossier), document à exiger si on ne le reçoit pas !
      Dans votre situation, il serait préférable que ce soit votre mari (qui ne risque pas son titre de séjour) qui entame les démarches auprès du CPAS.
      On s’adresse au CPAS de sa commune de résidence.
      Au niveau des documents demandés, ceux-ci sont : la carte d’identité (carte de séjour, ou l’annexe,…), et celle de chaque membre du ménage, le contrat de bail, les preuves de paiement des 3 derniers loyers, la dernière facture d’énergie (électricité, eau, gaz) ; les preuves des ressources de chaque membre du ménage (salaire, chômage, indemnités de mutuelle, allocation familiales, pension, etc.) ; la liste de charges N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez besoin de précisions.
      Bien à vous,

      Répondre
  18. Taoufik

    Bonjour, je suis un homme handicap j’ai perte d’autonomie 10 points isolé mais je paye pension alimentaire à 2 enfants. J’ai des revenus remplacement mutuelle 1300 € net par mois, j’aimerais savoir c’est quoi le montant que je pourrai avoir pour perte d’autonomie 10 points personnes handicapées.

    Bien cordialement

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Taoufik,
      Vous êtes ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Malheureusement, nous ne pouvons pas répondre à votre question.
      Vous devez contacter la DGPH, ou le service Phare, ou encore, l’AVICQ.
      Le Service Social de votre mutuelle devrait aussi pouvoir vous répondre à ce type de quesiton.
      Bien à vous,

      Répondre
  19. AHMED ****

    Bonjour

    Bref , moi et mes deux garçons majeurs étudiants et mon accompagnante.  Nous touchons chacun 639 € comme cohabitant.  Nous habitons sous le même toit .

    Mon accompagnante va bientôt travailler et va gagner entre 1500 à 1600 €  par mois

    Comment sera notre mode vie. mieu que maintenant ou non ?

    Est ce que nos revenus moi et mes deux garçons étudiant seront touchées et déduits ?

    Svp je demande des explications correctes si vous pouvez ?

    Nos assistants nous expliquent rien de tout.

    Merci de me répondre

     

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour AHMED,
      Vous voulez dire donc que tous les 4 : votre compagne, vous-même, et vos 2 fils percevez chacun 639 euros ? Donc, au total, c’est 4 X 639 euros que le ménage reçoit ? Nous vous posons la question car tous les ménages (de 4 adultes) ne reçoivent pas ce montant-là.
      Ce qui est certain, en tout cas, c’est que le RIS que vos fils et vous même percevez actuellement sera impacté et fortement réduit comme votre ménage va disposer de revenus supplémentaires (le salaire de votre compagne).
      Les calculs effectués par le CPAS sont assez complexes.
      Selon nous, ce serait plutôt vos fils qui vont continuer de recevoir une aide mensuelle d’un montant plus ou moins équivalent à 170 euros (mais nous pouvons nous tromper au niveau des chiffres).
      Comme vos fils sont toujours aux études, le CPAS se doit de continuer d’intervenir si vos fils suivent des études de plein exercice.
      De plus, en dehors des aides mensuelles/régulières, il est toujours possible pour les étudiants de recevoir une aide complémentaire (pour payer un abonnement par exemple).
      Si votre compagne n’est pas la maman de vos enfants, cela a une influence sur les calculs effectués par les enfants.
      Par ailleurs, le Service Social Étudiants (SSE) de leur école ou université peut peut-être intervenir financièrement également pour eux.
      Le SSE peut aussi leur répondre quant à leurs questions au niveau du CPAS.
      Pour rappel, nous ne sommes pas juristes et donc, si vous le pouvez, pour obtenir des explications plus précises, il serait préférable que vous vous rendiez dans un Service Social d’un planning familial, au Service Social de votre mutuelle (après avoir pris rendez-vous), ou encore (si vous avez des problème avec votre CPAS), dans un bureau d’aide juridique de 1ère ligne
      Voici ce que nous pouvons vous dire à notre niveau.
      Bien à vous,

      Répondre
  20. AHMED ****

    Bonjour

    Juste une question.

    Nous nous sommes 4 personnes vivant sous le même toit.

    Moi , mes deux garçons majeur et mon accompagnante.

    mes 2 garçons sont encore étudiants et ils sont bénéficiaires de la cpas , ils vivent avec moi .

    Moi je touche un revenue comme cohabitant 639 € , ainsi que mon accompagnante aussi touche 639 €.

    Si mon accompagnante trouve un travaille d’environ 1500 ou 1600 € par mois .

    Est ce que mon revenue ainsi que les revenues de mes deux garçons seront touché ?

    Comment va s’est passé ?

    Est ce que nous allons vivre mieux  ,  ou bien le cpas va nous couper les revenues .

    Je veux une réponse concrète svp , et une très bonne explication.

     

     

    Répondre
  21. Taoufik

    Bonjour, j’aimerais avoir des informations sur les revenus d’intégration personne handicapé avec perde d’autonomie 10 points, quand j’étais avec mes enfants j’avais un montant de revenu d’intégration 350 € mais maintenant je suis divorcé je touche 9,86 €, et j’ai commencé de payer pension alimentaire de la Somme 150 € à mes enfants par mois, est ce que mes revenus d’intégration va changer comme au début le montant de 350,54 € par mois.

    Bien cordialement

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Taoufik,
      Vous êtes ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS plus précisément.
      Nous ne pouvons donc pas vous répondre concernant les « allocations de remplacement de revenus » payées par la DGPH (vierge noire).
      Vous devez contacter la DGPH : https://handicap.belgium.be/fr/contact/index.htm
      Ou le service Phare en téléphonant au N° gratuit 0800/987.99 (https://phare.irisnet.be/site-en-langue-des-signes/droits/allocations/)
      En Wallonie, vous pouvez contacter l’AVICQ au N° gratuit 0800 16061 (https://www.aviq.be/).
      Par contre, par rapport au CPAS proprement dit, il faut savoir qu’une personne qui a ses enfants en garde alternée, la moitié du mois, a droit à :
      la moitie du RIS/revenu d’intégration isolé (958,91€ :2) + la moité du RIS au taux ménage (1295,91€ :2) c’est à dire 1127,41 euros.
      Avez-vous vos enfants en garde alternée ?
      Il est peut-être possible de recevoir une ‘aide complémentaire’ du CPAS de votre commune si votre allocation (de la DGPH) est inférieure à 1127 euros et si vous avez vos enfants en garde alternée la moitié du mois.
      Vous devez vous adresser au CPAS de votre commune pour voir si vous entrez dans les conditions pour recevoir cette aide complémentaire.
      Vérifiez bien les horaires avant de vous y rendre.
      Bien à vous,

      Répondre
  22. wihamdaoudi

    Bonjour, j’aimerai savoir si dans ma cituation je peux bénéficier du cpas.

    J’ai vécu 1 an seule, à la charge de mes parents. L’année prochaine ,je change de studio pour des raisons urgentes et ce studio en question coûte un peux plus cher que le précédent. Mes parents étaient déja assez retissant avec mon autre studio car je mettais toute la famille « au regime » pour moi. Alors la je sais que ça ne sera pas vivable, pour eux et pour moi. Sachant que mon père est le seul à travailer pour ma famille. Il a quand même des revenus correct puisqu’il est ingénieur mais je ne veux plus dépendre moralement et physiquement d’eux puisqu’il paye mon loyer et tout. Je ne sais pas si dans mon cas je peux toucher le CPAS, puisque l’année prochaine je ferai une dé domiciliation de chez mes parents pour vivre seule. Cette fois ci administrativement. ( Je vis seule car mon lieu d’étude se trouve à plus d’1h20 en voiture de chez moi )

    Merci de votre réponse

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour wihamdaoudi,
      Par rapport au CPAS, il faut savoir d’une part que les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation/aux études.
      D’autre part, si le CPAS estime que les parents ont des revenus largement suffisants pour soutenir leurs enfants durant leurs études, le CPAS n’interviendra pas.
      Pour que le CPAS intervienne (quand les revenus sont suffisants) et aide le ou la jeunes, c’est que la situation familiale est vraiment difficile à vivre. Mais c’est au CPAS à estimer si une situation familiale est vraiment difficile ou pas.
      Et donc il faut éviter, lors d’un entretien avec le CPAS, de parler de « souhait d’indépendance » ou « d’autonomie » car le CPAS se base plutôt sur la situation du demandeur d’aide en général.
      Pour la domiciliation, réfléchis bien car cela a un impact comme tu le liras ici : https://ijbxl.be/logement/se-domicilier-dans-son-kot/
      Au niveau des revenus, pour te donner un « repère », sache que le CPAS estime que la somme de 1295,91 euros suffit à couvrir les besoins d’un ménage avec enfant(s) de moins de 18 ans, la somme de 1295,91 euros correspondant au RIS/revenu d’intégration au taux ménage.
      Par ailleurs, pour être aidée sous le statut étudiant, il faut remplir les conditions suivantes :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Mais on peut être aidée bien sûr par le CPAS en dehors de ce statut.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on obtient un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre. Lors de cette entrevue, on reçoit un «accusé de réception » (document important pour tout le suivi du dossier), document à exiger si on ne le reçoit pas !
      Tu dois bien vérifier les horaires et les procédures avant de t’y rendre.
      En dehors du CPAS, tu peux obtenir une bourse ou allocation (https://allocations-etudes.cfwb.be/etudes-superieures/), le Service Social Étudiants (SSE) de ton école peut peut-être intervenir aussi pour toi financièrement.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  23. nonos

    Bonjour ;pour le moment je vis seul dans un studio que ma grand -mère loue pour moi(mon père est décédé et ma mère ma abandonné)Cette situation n’est possible jusquà me 18ans car au dela de cet age je devrais me débrouiller seul!je ne suis actuellemnet aucunes formation est ce que j’aurais le droit auRIS;quand doit m’inscrire au cpas ,est ce que je gaderais mes alloc familiale d’orphelin et si je réussis à trouver un travail quelle seront mes revenus merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour nonos,
      Il faut avoir 18 ans pour avoir droit à un aide financière du CPAS.
      Mais dans certains cas, comme le tien, le CPAS peut intervenir plus tôt et aider financièrement le ou la jeune.
      Le RIS ou revenu d’intégration sociale pour une personne isolée est de 958,91 euros. Mais il faut savoir que le CPAS prend certaines ressources en compte comme (déduit du RIS donc) les allocations familiales que le jeune perçoit directement à son nom.
      Si ta grand-mère continue de payer ton loyer, le CPAS prendra cet ‘avantage’ en compte également, et donc tu ne recevras pas un RIS de 958,91 euros, mais un RIS d’un montant plus bas.
      Quand on perçoit certaines ressources comme les allocations familiales, le CPAS doit appliquer une « exonération générale » (voir 2e partie) comme tu le liras ici:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      Le CPAS te demandera certainement de suivre une formation comme tu es jeune (tu vas passer un ‘contrat’ avec le CPAS : il va t’aider mais en échanger tu devras entreprendre certaines démarches ou suivre un projet).
      On dépend du CPAS de la commune où l’on réside/l’on est inscrit.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on obtient un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre. Lors de cette entrevue, on reçoit un «accusé de réception » (document important pour tout le suivi du dossier), document à exiger si on ne le reçoit pas !
      Tu dois bien vérifier les horaires et les procédures avant de t’y rendre.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Par ailleurs, il y a peut-être un centre d’infos pour jeunes près de chez toi où tu peux aller t’informer directement :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  24. amelie2525

    Bonjour, j’aurais une petite question, je vie avec ma maman qui perçois en temps que ouvrière 1500 euros par mois des fois mois cela depends des mois.  J’aimerais savoir combien puis je percevoir au cpas ? Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour amelie2525,
      Il faut savoir, tout d’abord, que le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide :
      parents, enfants qui travaillent et partenaires de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Par ailleurs, un ménage de 2 personnes (sans enfants donc), a droit, au total, à 1278,54€ c’est-à-dire à 2 x le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 639,27€.
      Vu les revenus de ta maman (1500€), qui sons supérieurs à 1278€, le CPAS peut estimer que tu fais partie d’un ménage disposant de revenus ‘suffisants’ et donc que tu n’entres pas dans les conditions pour recevoir une aide financière.
      Vu la crise actuelle, le CPAS peut peut-être intervenir pour payer, par exemple, une facture d’eau ou d’énergie.
      En fait, il s’agira plutôt d’aides ou d’interventions ponctuelles pour le ménage : pour payer en facture d’eau ou d’énergie pare exemple et non d’un RIS (un RIS cohabitant).
      Malheureusement, le système de sécurité sociale n’encourage pas la cohabitation actuellement.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  25. Amell

    Bonjour,

    Je suis divorcée de mon mari j ai 3enfants avec lui ma grande fille a décidé d habiter toute seule elle reçoit une aide de la cpas elle a des allocations familiales mais avant qu elle parte je reçevais une pension alimentaire du père pour mes enfants mais maintenant qu elle est partie a t elle toujours ce droit de pension alimentaire du fait qu elle étudie encore elle va encore à l école . Merci bien d avance

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Amell,
      Tant que les enfants étudient, les parents ont le devoir de subvenir aux besoins de leurs enfants.
      D’ailleurs, tant que les enfants ne sont pas autonomes financièrement, les parents doivent intervenir comme vous le lirez ici :
      https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/jusque-quel-age-dois-je-continuer-de-payer-une-contribution-alimentaire
      Votre fille peut donc recevoir une pension alimentaire à son nom.
      Mais il faut savoir que le CPAS prend en compte la pension alimentaire (que le ou la jeune touche directement à son nom) et la déduit de son RIS dans le cadre de la prise en compte des ressources.
      Lorsque le CPAS prend en compte certaines ressources, il doit appliquer une « exonération générale » comme vous le lirez ici (2e partie) :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  26. Kapharnaom

    Bonjour, plusieurs personnes m’ont dit qu’apparemment, les allocations perçues par le cpas allaient augmenter de 50€ . Hors, en cherchant sur la toile, je ne trouve rien qui en parle.
    Du coup, info ou intox?
    merci d’avance pour la réponse ^^

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Kapharnaom,
      Un supplément de 50 euros est bien prévu, durant 6 mois, donc 6 x 50€ par mois pour un·e bénéficiaire du CPAS.
      Voici un lien (il y en a d’autres) provenant de la Fédération des Services Sociaux confirmant cette info :
      https://www.fdss.be/fr/publication/mesures-du-kern-la-justice-sociale-a-la-trappe/
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Kapharnaom

        Merci beaucoup pour la réponse ^^

        Bien à vous ^^

        Répondre
      2. Kapharnaom

        Voilà, je reviens sur cette augmentation de 50€, j’ai bien lu l’article que vous m’avez passé, mais je ne vois pas de date concernant le début de cette « augmentation ».
        Savons-nous pour quand c’est prévu ?
        Bien à vous^^

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour Kapharnaom,
          En principe, cela doit débuter ce mois-ci mais nous n’avons pas pu trouver, jusqu’à présent, d’information très détaillée.
          Ce qui certain (une personne vient de nous communiquer l’information ici sur ce site) c’est que ce supplément ne concerne que les chefs de ménage malheureusement.
          Vous devriez contacter votre assistant·e social· ou le Guichet Finances de votre CPAS.
          Bien à vous,

          Répondre
          1. Kapharnaom

            Merci de la réponse. étant seul et ayant du mal avec les différents termes employés quelques fois, je suppose que vivre seul est considéré comme étant chef de ménage, mais j’ai aussi lu plusieurs posts ici même et apparemment, cela se ferait en décalé, voire même en 1 seule fois?
            C’est surtout de la curiosité, je ne suis pas spécialement pressé, mais j’aimerais juste comprendre ^^
            En tout cas, merci de répondre aussi rapidement,

            Bien à vous ^^

          2. CIDJ

            Bonjour Kapharnaom,
            Malheureusement, une personne seule, donc ‘isolée’, n’est pas pas considérée comme ‘chef de ménage’ (il faut avoir un enfant de moins de 18 ans à charge).
            Il ne te sera pas possible de recevoir ce type de supplément.
            Bien à toi,

          3. CIDJ

            Bonjour Kapharnaom,
            Nous revenons vers vous car, visiblement, la prime temporaire de 50€ concerne tous les bénéficiaires, qu’elle que soit la catégorie.
            Cette prime sera octroyée par mois et pour autant que le bénéficiaire bénéficie pour ce mois du revenu d’intégration ou de l’aide équivalente.
            La mesure est temporaire est uniquement octroyée pour les mois de juillet à décembre 2020.
            Bien à vous,

  27. Cehaim

    Bonjour,

    Ma fille travaille à temps partiel 25h/sem depuis un an et 2 mois .  Avant ça elle recevait le RIS du CPAS.
    Depuis qu’elle travaille, elle a continué à percevoir un complément du CPAS parce que son revenu salarial était trop faible. Elle va mettre fin à son contrat de travail et va recevoir un C4 « de commun accord »…. Aura-t-elle droit au chômage avec un tel C4 et si pas, aura -t-elle droit au RIS du CPAS?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Cehaim,
      Est-ce qu’il n’y a pas moyen d’invoquer un autre motif que le commun accord ? Est-ce que le motif ne pourrait pas être ‘pour cause de restructuration du personnel’ ?
      Ce qui est certain, avec une rupture de commun accord, c’est que votre fille n’aura pas droit au chômage car cela est considéré comme un abandon d’un emploi valable comme vous le lirez ici :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/
      Au niveau du CPAS, nous craignons que le CPAS réagisse, en tout cas pour une courte durée, comme l’Onem. Et donc votre fille n’aurait pas droit à un RIS immédiatement.
      Il faudrait que votre fille puisse justifier les raisons ou la raison pour laquelle elle a dû quitter son emploi (elle devrait demander de l’aide à son syndicat), et si le CPAS trouve que la raison est justifiée, votre fille pourrait alors, en principe, avoir droit à un RIS.
      Bien à vous,

      Répondre
  28. Marvin

    Bonjours,

     

    Comment le CPAS octroie la prime de 250€ pour les allocataires sociaux ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Marvin,
      En principe, il s’agit d’une ‘allocation supplémentaire’ de 50€/mois qui sera versée pendant 6 mois (donc 6 x 50 €).
      Peut-être que ce versement débutera fin juin, début juillet ?
      Mais nous ne pouvons malheureusement pas te répondre à la place de ton CPAS. Et pour la procédure, il est peut-être trop tôt pour savoir exactement comment ça va se passer.
      Ton CPAS ou ton assistant-e social-e pourra certainement mieux te renseigner que nous.
      Bien à toi,

      Répondre
  29. Mimi

    Bonjour je suis maman vivant seule jai mon enfant en garde alterné mais il est à ma charge je voudrais savoir si jai Droit revenu d’intégration et le montant part mois

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mimi,
      Si tu vis seule, si tu n’as pas de revenus ou allocations, et si tu remplis les conditions, le CPAS devrait intervenir pour toi.
      Dans le cadre de garde alternée (50/50), le parent est considéré comme ‘personne avec famille à charge’ la moitié du mois, et comme isolée l’autre moitié du mois.
      Donc cela fait : 647,95€ (1295,91/2) + 479,45€ (958,91/2) : 1127,40 €
      Tu trouveras les montants des RIS/revenus d’intégration par catégorie ici :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      Il faut savoir que le CPAS prend en compte (déduit du RIS) certaines ressources comme la pension alimentaire que le parent perçoit pour lui-même (pas celle pour les enfants).
      Maintenant tu dois vérifier que tu remplis bien les conditions d’octroi pour obtenir une aide financière du CPAS :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important!) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à nous recontacter après avoir reçu ce message.
      Bien à toi,

      Répondre
  30. olive

    Bonjour,

    Si je percois un remboursement sur mes impots , dois je transmettre cette information au CPAS ?

    Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour olive,
      Apparemment, il y a 2 types d’impôts. Il y a un ‘crédit d’impôt’, un montant « forfaitaire » attribué à tosus ménages disposant de faibles revenus : ce montant n’est pas à signaler.
      L’autre type d’impôt est un ‘remboursement d’impôt’, qui lui est pris en compte par le CPAS (et donc il faut le signaler).
      Par sécurité, il est préférable de le signaler à votre CPAS qui devrait rapidement voir de quel type d’impôts il s’agit et donc s’il faut le prendre en compte ou pas.
      Bien à toi,

      Répondre
  31. nadal nadal13

    bonjour monsieur dame                                                                                                                                je veux me résigner par pore ma situation j’ai une carte de séjour 5 ans regroupements familiaux avec mon fils et je touchais une aide de cpas pendant deux mois et puis j’arrêtais de toucher je signer pour que je touche rien alors mon dossier et supprimer voila je arrêter toucher parce que je peur pour mon titrer de séjour et ou même temps je cherche un travail mais là j’arrêtais toucher pour que je trouve un boulot mais là se pas possible vu maintenant la situation avec Corona Verus alors se pas possible pour trouver un travailler je ete par tout et je suis inscrit chez Actiris interime aussi et j’aimerais travailler Jaime par son rien faire le problème maintenant t je sais plus paye mon louait me facture je peur aussi pour que je perde aussi mon domicile alors j’aimerais bien une réponse svp que je comprends un peu le de taille comme ça je suis tranquille parce que je suis vraiment perdu je sais pas quoi faire merci pour votre compréhension

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour nadal nadal13,
      Dans l’immédiat, pour votre loyer et les factures en attente, vous pouvez demander conseil au ‘Service Médiation de Dettes’ de votre CPAS. Ils verront avec vous ce qu’il est possible de faire.
      Pour une aide financière, vous pouvez peut-être, en précisant qu’il s’agit d’une demande pour une courte période, demander à votre CPAS d’obtenir ce que l’on appelle une ‘aide sociale équivalente au RIS’ .
      En fait, il y a une différence entre le ‘RIS’ (revenu d’intégration sociale) et ‘l’aide sociale équivalente au RIS’. Pour le RIS, il faut remplir beaucoup de conditions, mais pas pour ‘l’aide sociale équivalente au RIS’, et cela a moins d’influence sur le titre de séjour.
      Mais est-ce que votre fils est né ici ou ? Si vous fils est né ici, cela vous donne une certaine sécurité par rapport à votre séjour ici.
      En tout cas, vous pouvez demander une aide au CPAS à plusieurs reprises même si vous avez annulé votre dossier. Avec la crise du Coronavirus, le CPAS se droit de réagir pour vous, e le CPAS devrait intervenir pour vous, directement, pour une aide alimentaire au minimum.
      Mais êtes-vous à Bruxelles ? Si c’est le cas, vous pouvez vous rendre ici (http://www.freeclinic.be/-Contact-) pour connaître exactement vos droits par rapport à votre titre de jour. Vous devez téléphoner avant de vous y rendre.
      Si vous n’êtes pas à Bruxelles, il existe d’autres associations spécialisées, voici une liste d’adresses :
      http://www.vivreenbelgique.be/sejour-en-belgique/services-juridiques-et-sociaux-specialises-en-droit-des-etrangers
      N’hésitez pas à nous recontacter si ce n’est pas clair.
      Bien à vous,

      Répondre
  32. Fl.gl

    Bonjour, j’ai 17 ans (18 en mars prochain) et j’aimerais quitter ma famille pour vivre seule car ça ne va plus depuis quelques années et je n’en peux plus, c’est très difficile quotidiennement… je suis encore à l’école (je ne suis qu’en 3e) et j’ai peur de ne pas réussir à m’en sortir financièrement sans travail, j’ai parcouru votre site et j’ai eu quelques réponses à mes questions mais je n’ai pas trouvé la suivante: si mes parents ne sont pas d’accord pour que je quitte la maison alors que je suis majeur, ai-je le droit de poursuivre mon 《projet》ou alors je suis toujours soumise à leurs décisions ? Et comment je vais devoir faire pour pouvoir vivre seule dans ce cas là ?

    Merci beaucoup d’avance.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Fl.gl,
      Voici une fiche que tu n’as peut-être pas encore lue et qui va t’aider à mieux visualiser tes possibilités :
      https://www.bruxelles-j.be/ton-autonomie/tu-veux-quitter-tes-parents-quelles-aides-financieres-peux-tu-obtenir/
      Tes parents ne peuvent pas s’opposer à ton départ à tes 18 ans (tu ne seras plus soumises à leurs décisions) mais la situation ne sera quand-même pas facile comme tu t’en doutes.
      Pour obtenir une aide financière du CPAS, tu devras expliquer ta situation et te ‘justifier’. En fait, tant que le ou la jeune n’est pas autonome financièrement, le CPAS ‘encourage’ souvent le ou la jeune à rester chez ses parents le plus longtemps possible.
      Mais, parfois il n’est plus possible de rester chez ses parents. Et donc le CPAS se doit d’intervenir.
      Le CPAS peut t’aider, en tout cas, à trouver un logement et intervenir pour la garantie locative.
      Mais l’essentiel des démarches (recherches d’un logement) seront à mener de ton côté.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on obtient un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre. Lors de cette entrevue, on reçoit un «accusé de réception » (document important pour tout le suivi du dossier), document à exiger si on ne le reçoit pas !
      On s’adresse au CPAS de la commune où l’on réside.
      N’oublie pas que, si le CPAS constate que tes parents ont des revenus suffisants pour intervenir financièrement pour toi, tu devras entreprendre des démarches pour obtenir une pension alimentaire (ton CPAS te le demandera certainement) comme tu as pu le lire sur la fiche ci-dessus.
      Le RIS ou revenu d’intégration que le CPAS accorde à une personne isolée est de 958,91 €/mois. Il est possible d’obtenir des aides complémentaires lorsque l’on est étudiant. Mais tu devras certainement travailler à côté. Si tu perçois tes allocations familiales à ton nom (le CPAS te le demandera) sache que le CPAS les prend en compte et donc les déduit du RIS du/de la jeune.
      Dans l’immédiat, pour bien connaître tes droits et possibilités (et voir dans quel ordre tu peux agir), tu peux déjà te rendre dans un SDJ (il y en peut-être un près de chez toi) : http://www.sdj.be/
      Tu peux aussi te rendre dans un centre d’infos :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Mais n’hésite à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  33. Choupie

    Bonjour je perçois le RIS en tant qu’isolée, j’ai 50 ans.

    Je voudrais savoir si je travaille en ALE quelques heures dans une école est ce que ce montant sera déduit de mon RIS ou bien est-ce un complément ?

    Merci de votre aide

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Choupie,
      En tant qu’ALE (si tu as bien signé un contrat de travail ALE), il y a une partie du salaire qui n’est pas prise en compte par le CPAS (le CPAS ne peut pas la déduire de ton RIS), le montant de cette partie s’élève à 4,10 euros par chèque ALE.
      Bien à toi,

      Répondre
  34. Fidèle

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiant et je compte continuer mes études supérieur.  Je loue une chambre et suis en collocation.  Je perçois une allocation du CPAS, cependant, j’aimerais louer un appartement avec ma petite -amie qui a des revenus pour un travail à temps plein.  Dans ce cas, je serai cohabitant légal,  par conséquent, vais-je encore percevoir mon allocation du CPAS si oui quel sera la somme et si non quels sont les autres alternatives.

    Merci,

    Bien à vous,

    Fidèle

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Fidèle,
      Comme tu le sais certainement, le CPAS prend en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide :
      parents, enfants (de 18 ans) qui travaillent et partenaires de vie (que l’on soit marié ou pas!).
      Si ta compagne a des revenus largement supérieurs à 2 x le RIS cohabitant 639,27€, soit 1278,54 €, tu n’entreras plus dans les conditions pour être aidé par le CPAS.
      En dehors des aides du CPAS, il y a la bourse ou allocation (https://allocations-etudes.cfwb.be/), les revenus provenant d’un travail en tant que jobiste, les aides éventuelles du SSE ou Service Social Étudiants de son école ou université.
      Es-tu à Bruxelles ou ? Nous pouvons peut-être te conseiller un centre d’infos pas loin de là où tu te trouves qui pourrait te conseiller de manière spécifique.
      Sache qu’il est important de signaler tout changement de situation (déménagement, cohabitation,…) dès que possible.
      Bien à toi,

      Répondre
  35. Soufiane

    Bonjour, je vis moi et ma femme sous le même toit, suite a la crise sanitaire elle a perdu son travail, son patron lui a proposé de rester a la maison pour la durée du préavis qui est de 2 mois, percevoir le chômage qui est aux alentours de 1150 euros, et moi je suis sans emploi et je n’ai pas le droit au chômage car je viens de recevoir ma carte de résidence en Belgique, pouvons nous bénéficier d’une aide du CPAS ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Soufiane,
      L’allocation de chômage que va percevoir ton épouse est une allocation en tant que ‘cohabitant avec charge de famille’ ou ?
      En fait, ton épouse peut te prendre à sa charge, via ses allocations de chômage si tu lis la fiche suivante :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      Par rapport au CPAS, sache qu’un couple a droit à 2 x le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 639,27€, soit au total 1278,54 € .
      Donc, si ton épouse reçoit 1150 euros au niveau du chômage, ton ménage peut recevoir, au minimum, du CPAS le montant de 100 euros (1250-1150) comme aide régulière/mensuelle. Nous disons au minimum car, vu la situation actuelle, les CPAS interviennent de manière plus importante pour l’instant
      Mais il est possible, également, de recevoir des aides complémentaires pour par exemple payer une facture d’énergie ou d’eau.
      On parle alors « d’aides occasionnelles ». Dans certains cas, ces aides occasionnelles sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).
      Lorsque l’on introduit un dossier de demande au CPAS, il faut bien veiller à recevoir un « accusé de réception », document important pour tout le suivi du dossier.
      Avant de se rendre au CPAS, il faut bien vérifier les horaires d’ouverture.
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  36. generation2011

    bonjour j’ai un enfant a charge depuis le 01/6/2020 combien j’aurais et a t’il un suplément de 50 euros par mois merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour generation2011,
      Une personne, qui a un enfant de moins de 18 ans à charge et qui remplit toutes les conditions d’octroi, perçoit actuellement un RIS/revenu d’intégration au taux charge de ménage de 1295,91€/mois.
      Si tu as entré, par exemple, un dossier de demande d’aide au CPAS le 1er avril (date figurant sur « l’accusé de réception »), tu recevras un RIS à partir de 1er avril.
      Au niveau des 50 euros, parles-tu des allocations familiales supplémentaires ou d’une aide complémentaire provenant du CPAS ?
      N’hésite à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  37. Eric

    Bonjour ma fille bénéficie d’un revenu d’intégration comme étudiante étant handicapées majeur elle devrait bénéficier d’une aide via le SPD handicap doit elle le déclarer au cas et devrait elle perdre en tout où en partie son aide ? Merci de votre réponse

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Eric,
      Toute ressource (et tout changement de situation) doit être déclarée dès que possible au CPAS au risque d’être sanctionné par la suite (le CPAS peut, par exemple, rétorquer que la bénéficiaire a ‘menti’ volontairement si le CPAS apprend par lui-même que la bénéficiaire perçoit un autre revenu).
      Donc, si votre fille connaît déjà la date du 1er paiement et le montant, elle doit en informer son assistant-e social-e.
      Maintenant, il faut voir quel type d’aide elle recevait du CPAS jusqu’à présent et quel sera le montant de son allocation de la DGPH.
      Si, par exemple elle recevait jusqu’à présent le RIS ‘complet’ en tant que cohabitante (639,27 euros) et si on allocation est de 800 euros (nous ne connaissons pas les montants – c’est un exemple), elle n’entrera plus dans les conditions pour recevoir une aide du CPAS.
      N’hésitez pas à nous recontacter.
      Bien à vous,

      Répondre
  38. Marian

    Bonjour mon mari a eu son c4 il y a quelque jour pour faute grave mais qui n est pas prouvé. Nous avons ouvert un dossier au syndicat pour qu il fasse le necessaire pour qu il recupere ses droit et ses indemnité de 11ans de travail. Vu que le c4 est pour faute grave, il aura une dispense de quelque mois de chomage et devra faire une demande au cpas. Pouvez vous me dire quel sera le montante octroyer, il est chef de famille, je suis à sa charge et nous avons 5 enfants. Je vous remercie

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Marian,
      Il est important d’entamer les démarches avec le syndicat dès que possible en effet.
      Pour le CPAS, les démarches peuvent être longues actuellement.
      Le RIS/revenu d’intégration au taux ménage est de 1295,91€/mois. Mais il est possible d’obtenir des aides complémentaires, surtout actuellement, pour payer les factures d’énergie ou d’eau par exemple.
      Ces aides complémentaires, ou ‘aides occasionnelles’, sont parfois des ‘avances’, il faut bien vérifier avec son CPAS quels types d’aides on reçoit.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on obtient un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre. Lors de cette entrevue, on reçoit un « accusé de réception » (document important pour tout le suivi du dossier), document à exiger si on ne le reçoit pas !
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé. Mais on peut insister sur sa situation d’urgence et obtenir une avance.
      Lorsque votre ménage percevra les allocations de chômage, votre ménage devra rembourser au CPAS les aides reçues. Cela si vous recevez bien la totalité des allocations auxquelles votre mari a droit.
      Si vous recevez, par exemple, en août, les allocations de chômage pour juin et juillet, il faudra rembourser les RIS reçus du CPAS pour juin et juillet.
      Enfin, le Service Médiation de Dettes du CPAS peut voir avec vous, aujourd’hui, quelles factures vous pouvez payer de manière échelonnée.
      N’hésitez pas à nous recontacter.
      Bien à vous,

      Répondre
  39. anthony

    bonjour,

    je suis reconnu comme une personne handicapée, j’ai 22 ans je vis chez mes partents qui leur revenu de cpas pour une famille eux un enfant à charge égale 1295€, je viens de recevoir mon premier revenu ( allocation de remplacement) égale de 1576€. Alors le revenu  de l’intergration sociale de mes parent va rester même ou va changer? il va calculer comment?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour anthony,
      Le CPAS est sensé, en tout cas, prendre en compte les ressources des enfants (de plus de 18 ans) du/des bénéficiaires du CPAS.
      Mais, dans la situation de ta famille, le CPAS ne peut pas dire que ton ménage dispose, au total, de 2871,91 euros (1295,91 + 1576) et donc, que ce ménage dispose de revenus largement suffisants pour ne plus être aidé par le CPAS.
      Par rapport à ton allocation, tu as le statut de cohabitant ou ? Nous ne connaissons pas les montants de la DGPH.
      Quoi qu’il en soit, vu la reconnaissance de ton handicap, tu as besoin de soins spécifiques et tu as des frais spécifiques.
      Donc, en principe, tes parents devraient continuer de recevoir une aide du CPAS mais cette aide sera fortement diminuée car le montant de ton allocation est supérieur au RIS au taux avec charge de famille (1295,91 euros).
      En tous les cas, il serait injuste que toute ta famille dépende de ton allocation uniquement.
      De ton côté, tu devrais peut-être vérifier que le montant de ton allocation corresponde bien à ton statut (peut-être que la DGPH te considère comme « chef de ménage » ?).
      Nous ne pouvons pas te donner de chiffres et de méthodes de calcul du CPAS car chaque situation est calculée au cas par cas (et au centime près) par le CPAS.
      Dès lors, (pour pouvoir continuer de recevoir une aide du CPAS) tu dois peut-être constituer un dossier prouvant que tu as des besoins (qui représentent des frais importants pour le ménage) spécifiques. Ton médecin peut probablement t’aider à préparer ce dossier.
      Par contre, il est important de signaler, rapidement, tout changement de situation à son CPAS. Donc, tes parents doivent signaler à leur assistant-e social-e que tu perçois à présent un revenu de remplacement.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  40. Renato

    Madame, Monsieur,

    Je reçois les allocations de chômage complet en tant qu’isolé et bientôt ma partenaire et moi nous allons vivre ensemble das une co-habitation légal, cependant, elle n’as aucun revenue, pas de chomage ni de cpas?

    Ma copine, pourrait-elle demander un revenu de intégration social sans que mes allocations de chômages seraient telles affectées?

    Bien cordialement,

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Renato,
      Avec ce changement de situation, il y a en effet un impact.
      Il y a deux possibilités dans la situation de ton futur ménage. Soit tu prends à ta charge ta compagne via tes allocations de chômage et tu deviens ainsi ‘cohabitant avec charge de famille’ au niveau du chômage. Tu trouveras les conditions sur la fiche suivante:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      Et voici une fiche sur les montants des allocations de chômage :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      Soit chacun est considéré comme ‘cohabitant’ par son propre système de sécurité sociale (qui ne sont pas 100% identiques au niveau de la législation).
      Si, par exemple, tu reçois 700 euros comme allocations en tant que cohabitant, ta compagne recevra du CPAS 578,54 euros (1278,54 -700) car le CPAS prend toujours en compte les revenus/ressources du partenaire de vie (que l’on soit marié ou pas!).
      Le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant est de 639,27 euros (si l’autre cohabitant-e reçoit la même chose) comme tu le liras ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      Si le CPAS considère que les parents de ta compagne peuvent intervenir financièrement (dans la mesure de leurs moyens) pour elle, il se peut que le CPAS leur demande d’intervenir pour elle même si elle n’habite plus avec eux et le CPAS ‘compléterait’.
      Le CPAS compte souvent sur la « solidarité familiale ».
      Au niveau des documents demandés par le CPAS, ceux-ci sont :
      la carte d’identité, et celle de chaque membre du ménage, le contrat de bail, les preuves de paiement des 3 derniers loyers, la dernière facture d’énergie (électricité, eau, gaz) ; les preuves des ressources de chaque membre du ménage (salaire, chômage, indemnités de mutuelle, allocation familiales, pension, etc.) ; la liste de charges (si tu as des dettes et/ou des ouvertures de crédit, prêts en cours).
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide. Lors de l’introduction de son dossier, il est important de recevoir « l’accusé de réception » (document attestant de la date d’entrée du dossier), il faut l’exiger si on ne le reçoit pas !
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  41. SarahXo

    Bonjour,

    Je m´appelle Sarah je suis étudiante en rheto (Liège) et pour l’année prochaine j’aimerais quitter la maison familiale (pour cause de conflit et autre) et  donc faire une demande pour le RIS (devenir personne isolée) afin de pouvoir vivre en kot/appartement seule.

    J’ai déjà réalisé une demande pour le RIS qui a été accepté puis refusé ( étant donné que ma grande sœur qui touchait du RIS avait trouver du travail et touchait 1700€) .

    J’en ai discuté avec mon assistante sociale qui m’a dit de faire les démarche sur pour trouver un propriétaire etc.

    A présent j’aurais aimer savoir à plus ou moins combien s’élèverais les revenus  pour une personne isolée? Est-ce que mon père (qui touche de la mutuelle 1500-1600€ et est endetté pourrait être amené à devoir me verser de l’argent?)

     

    Merci pour vos réponses

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour SarahXo,
      Un-e étudiant-e, qui kote et qui retourne chaque w-e et durant les congés scolaires, dépend du CPAS de son domicile familial. Il/elle est considéré-e comme cohabitant-e, le RIS/revenu d’intégration sociale au taux cohabitant est de 639,27 €/mois (montant du RIS ‘complet’). Le montant du RIS est calculé (de manière très précise) en fonction des revenus/ressources du ménage.
      Une étudiante, ‘en rupture’ avec sa famille et qui est considérée comme isolée par le CPAS, reçoit un RIS de 958,91 €/mois.
      Cette étudiante ne dépend pas du CPAS de la commune du domicile familial mais du CPAS de la commune où elle est inscrite (registre de la population). Attention qu’un CPAS « n’est pas l’autre » dans le sens où certains sont très ‘stricts’ par rapport à la réglementation.
      Certains propriétaires acceptent la domiciliation, voici toutefois une fiche utile : https://ijbxl.be/logement/se-domicilier-dans-son-kot/
      Du RIS le CPAS déduit les allocations familiales et les revenus d’un job mais il existe des exonérations :
      « l’exonération pour étudiant » (qui varie selon le statut) et « l’exonération générale » (celle-ci doit être appliquée sur le montant de tes allocations f. même si tu ne travailles pas).
      Voici une explication sur les exonérations (voir 2e partie) :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      Il est possible que ton CPAS demande à ton papa d’intervenir mais vu sa situation, il est peu certain qu’on lui demande de payer une forme de pension alimentaire.
      En dehors du CPAS, n’oublie pas que le SSE/Service Social Étudiants de ta future école ou université peut t’aider aussi : dans tes démarches administratives, dans ta recherche de logement, et il peut peut-être aussi intervenir financièrement pour toi.
      N’oublie pas par ailleurs d’introduire ta demande de bourse : https://allocations-etudes.cfwb.be/etudes-superieures/formulaires/
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Tu peux aussi, si tu as des problèmes avec ton CPAS à un moment donné, t’adresser au service juridique suivant :
      http://www.sdj.be/les-services-droit-des-jeunes/liege/
      Bien à toi,

      Répondre
  42. Nath

    Bonsoir je croyais déja avoir poser une question mais sans réponse donc je retente ma chance voila je suis seule avec 3 enfants dont 2 mineurs du coup j ai le ris de 1270 euros apres me suis renseigner pour voir si mon fils revenais vivre chez moi si il avais droit au chomage sans que moi je suis diminuer tout en sachant que j en ai deja un qui touche un ris aussi etudiant , on ma dit non on peut pas te diminuer du fet que j ai 2 ados mais mon fils de 23 ans touche son chomage comme chef de damille donc 1200 euros esque cela est normal meme si je me suis renseigner avant et qu on ma dit qu il pouvais mais etant donner que ya des gens qui me dise c es pas normale que je touche du ris 1200 lui du chomage 1200 et mon autre fils 600 de ris etidiant du coup sa m inquiete j espere qu il ont eu raison et que je devrais pas rembourser car me suis bien renseigner avant merci de votre reponse

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Nath,
      Par rapport à votre situation actuelle, vous avez un fils qui perçoit un RIS en tant que cohabitant-étudiant et un autre qui a moins de 18 ans, c’est bien ça ?
      Tant que vous avez un enfant de moins de 18 ans à charge, vous devez être considérée comme ‘chef de famille’ par le CPAS même s’il y a un enfant plus âgé dans le ménage.
      La législation du chômage (Onem) est différente de celle du CPAS (ce qui ne facilite pas les choses).
      Si votre fils étudiant a des frais scolaires, comme il a 18 ans, c’est normal qu’il reçoive un RIS (montant cohabitant) du CPAS dans le cas de votre ménage.
      Le montant de 600 euros est peut-être « élevé » mais le CPAS a le droit d’accorder ce type de montant pour un cohabitant qui suit des études. D’ailleurs, vous ne recevez pas, de votre côté, le RIS ‘complet’ dans le sens où le RIS au taux charge de famille est à présent de 1295,91 euros, et le RIS au taux cohabitant de 639,27 euros.
      Si votre fils (au chômage) revient vivre chez vous, il ne peut pas être considéré comme ‘chef de ménage’ : on ne peut pas avoir 2 chefs de famille dans un même ménage même si la législation est différente.
      L’Onem doit alors le considérer comme cohabitant, et donc son allocation diminuera selon sa nouvelle situation familiale (il doit informer son bureau de chômage rapidement de son changement de situation (déménagement)).
      Il faut savoir que, au niveau du CPAS, celui-ci ne peut pas prendre en compte les ressources du frère ou de la soeur du bénéficiaire, donc le RIS de votre fils étudiant ne doit pas être impacté par le fait que son (grand) frère habite avec lui.
      Par contre, de votre côté, votre RIS devrait être impacté car il y un revenu supplémentaire dans votre ménage.
      Il arrive dans certains cas (selon la composition du ménage et le montant des allocations de chacun) que la personne au chômage prenne à sa charge la personne au CPAS car l’allocation de chômage est, dans certaines situations, d’un montant supérieur au montant du RIS comme vous le lirez ici :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      Tout dépend de la composition du ménage et de la situation (voir la dégressivité au niveau du chômage) de chacun à un moment donné.
      Le Service Social de votre mutuelle peut vous renseigner, en principe, à ce niveau.
      De même, il y a peut-être un planning familial près de chez vous (la plupart ont un ‘Service Social’) où vous pouvez vous renseigner également.
      Mais il est clair qu’il n’est pas toujours facile d’obtenir des informations précises.
      Au niveau du chômage, nos collègues d’Infor Jeunes pourront répondre de manière précise (via la fiche suivante) à votre fils s’il a des questions :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      N’hésitez pas à nous recontacter.
      Bien à vous,

      Répondre
  43. Aude

    Bonjour,

     

    Je tiens à vous remercier de l’attention que vous portez à toutes ces demandes/questions. L’aide, les informations et les conseils que vous donner sont clairs et juste. Votre réactivité est plus que appréciable. J’ai jamais connu un service si top et cela doit être souligné.

    Encore merci pour l’info donné. Dans mon cas il n’y aura que 15€ de différence. Je ne pense pas entamer ces démarches pour 15€. Le temps étant précieux aussi.

    Continuer ainsi et beaucoup devrait prendre exemple sur vous.

    Répondre