Quelles sont les catégories et les montants du revenu d’intégration (RIS) et de l’aide sociale et que se passe-t-il si on a des revenus par ailleurs ?

Les montants du revenu d’intégration sociale (RIS)  (chiffres au 01/07/2021)

Les montants du RIS sont différents suivant la situation familiale (catégorie). Les montants ci-dessous correspondent aux 3 types de RIS, ou encore, aux 3 catégories d’aide sociale équivalente au RIS.  Le montant du RIS est de :

  • Pour les isolés (personnes vivant seules – catégorie 2): 1004,37 €/mois ;
  • Pour les personnes cohabitantes (catégorie 1) : 669,58 €/mois
    Cela signifie que si, par exemple, le ménage est composé de 2 personnes toutes deux bénéficiaires du RIS cohabitant, les rentrées de ce ménage vont s’élever à 2 x 669,58 €, soit 1339,16 €.
  • Pour les personnes vivant avec leur famille à charge (catégorie 3) : 1357,36€/mois
    Pour faire partie de cette catégorie, il faut avoir charge exclusive d’un ménage qui comporte au moins un enfant mineur non marié.

Ces montants par catégorie sont identiques pour tous les CPAS. En effet, la législation réglementant les CPAS est fédérale.
Il faut savoir que, pour décider d’accorder une aide, le CPAS effectue d’abord une enquête sur les ressources du/de la demandeur-se d’aide. Ces ressources sont : le salaire, les allocations d’intégration, la pension,…
Le CPAS tient compte aussi des ressources du/de la partenaire de vie (que tu sois marié-e ou pas), voire des parents (débiteurs alimentaires) dans certains cas.

Si tu as déjà des revenus par ailleurs… (chiffres au 01/03/2020)

Si tu perçois des revenus par ailleurs, mais que ces revenus sont inférieurs au montant du RIS ou l’aide sociale qui correspond à ta catégorie (isolé-e, cohabitant-e,…), le CPAS doit intervenir pour toi.
L’aide versée par le CPAS sera, dans ce cas, diminuée du montant du salaire que tu perçois.
Mais il y a certains types de calculs* à appliquer. Cela veut dire notamment que si, par exemple, tu vis seul-e et as un travail avec un revenu net de 500€, tu dois recevoir du CPAS une aide de 458,91€ (montant du RIS isolé –  le salaire).
De plus, un certain nombre de revenus sont  immunisés et ne sont pas déduits tels quels du montant de l’aide accordée. C’est ce qu’on appelle l’immunisation des revenus de l’intégration socioprofessionnelle et on parlera plus souvent alors d’exonération. Il existe l’exonération pour étudiants et l’exonération socioprofessionnelle. Les montants exonérés varient suivant les situations.
Une exonération doit être appliquée lorsque le CPAS aide :

  • une personne en formation professionnelle ou qui commence une formation, ou encore, qui commence  à travailler (exonération, pendant trois ans, de maximum 253,88 € /mois) ;
  • les étudiants  de plein exercice ayant signé avec le CPAS un contrat PIIS (exonération de 253,88 € /mois également, mais seulement de 70,81 € /mois si l’étudiant-e perçoit une bourse d’études (l’exonération doit être appliquée pendant toute la durée du contrat d’intégration) ;
  • un-e bénéficiaire ayant des revenus issus d’une activité artistique (exonération de 3.046,52€/an pendant maximum 3 ans).
Attention, suite à la crise à crise du coronavirus, une disposition exceptionnelle a été prise. Cette disposition permet de supprimer, pendant une période limitée (cette mesure est prolongée  jusqu’au 30 septembre 2021), la différence entre l’exonération pour les étudiants boursiers et celle pour les non boursiers.

Les ressources exonérées

Les pensions alimentaires et les allocations familiales, que l’on reçoit pour les enfants que l’on élève, ne sont pas prises en compte (déduites du RIS) par le CPAS, elles sont totalement exonérées.
Par contre, l’allocation familiale que le jeune reçoit directement à son nom et la pension alimentaire que l’époux-se perçoit pour elle/lui-même sont prises en compte par le CPAS, mais pas dans la totalité.
En effet, le CPAS doit appliquer une exonération générale sur le total des ressources que tu perçois (ressources inférieures au montant de ton RIS).
Le montant de cette exonération générale (appelée aussi exonération forfaitaire) est de :

155€/an (12,92€/mois) pour un-e cohabitant-e;
250€/an (20,83€/mois) pour un-e isolé-e;
310€/an (25,83€/mois) pour une personne avec famille à charge

* : tu as tout à fait le droit de demander à ton CPAS la feuille de calculs qui a servi à déterminer le montant de ton aide.

 

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*

102 questions déjà posées

  1. Mugi

    Bonjour,

    Je voudrais faire la demande pour le revenu d’intégration mais on ma dit que si je faisais la demande le Bureau des étrangers pouvait me retirer ma carte d’identité E.
    Mon père possède la Carte ID E+. Peut-on me la retirer quand même ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mugi,
      En effet, tant que tu n’as pas une carte E+, tu risques de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire comme tu le liras ici (conditions à respecter pour préserver son droit de séjour)..
      Cela, même si ton père possède une carte E+. Tu as plus de 18 ans ?
      Pour éviter d’avoir un problème au niveau de ton droit de séjour, soit, tu essayes d’attendre un peu avant de demander le RIS/revenu d’intégration.
      Plus longtemps tu résides ici, moins tu cours de risque pour ton droit de séjour ici.
      Soit tu demandes une aide sociale, ponctuellement au CPAS si tu as des frais à payer et si ton papa ne peut pas t’aider (il faut éviter de recevoir une aide régulière/mensuelle), ou encore, tu demandes un ERIS ou Aide sociale équivalente au RIS (voici une définition reprise sur un site bruxellois).
      Tu es toujours étudiant ou ?
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  2. r.g

    bonjour
    je suis papa 1 enfant a charge bail a mon nom
    mais mon frere vie avec moi et ca femme(nationalité francais) est avec lui
    j aurais droit au cpas?
    merci d avance

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour r.g,
      Le CPAS ne peut pas prendre en compte les revenus du frère ou de la soeur du bénéficiaire.
      De plus, s’il y a un enfant de moins de 18 ans dans ton ménage (enfant que tu as à charge), tu dois être considéré comme chef de ménage (le RIS/revenu d’intégration au taux ménage est de 1357 euros à partir du 1er juillet).
      Tu dois toutefois signaler au CPAS que tu ne vis pas seul (au risque d’avoir une sanction par la suite si le CPAS apprend pas lui-même que tu vis avec plusieurs personnes)
      Voici une fiche « Les étapes suivies par… » concernant le suivi d’un dossier.
      Tu as déjà introduit ton dossier de demande d’aide ou ?
      Par contre, concernant le bail, est-ce que tu ne devrais pas signer un avenant (indiquant le nombre d’occupants) au contrat si ton frère et ta belle-sœur s’installent pour une longue durée chez toi ?
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions
      Bien à toi,

      Répondre
  3. J.L

    Bonjour,

    Je suis étudiante et j aurais une question par rapport a une situation qui mes arrivé avec mon assistante sociale, s il vous plaît. Donc au mois d’avril ma carte d’identité n’étais plus valide et je m en suis pas rendu compte (en plein préparation du blocus), jusqu a que l’assistante sociale me le dise de faire vite les démarches pour qu elle puisse me faire passer le paiement de la période du 31 mai. Et elle me dit aussi que une fois que ma carte d’identité sera de nouveau valide elle effectuera le paiement. Sauf que la je me rend compte qu’elle me dit que je ne serais pas payer pour la période du 31 mai car durant cette période ma carte d identité n’étais pas valide. Je ne sais si elle a le droit de m’enlever les revenus d’un mois comme ça ? alors que l’assistante me disais qu’une fois que je ferais les démarches à la commune et que j’aurai de nouveau ma carte d identité valide elle me fera passer le paiement.

    Bien à vous,

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour J.L.,
      En fait, pendant un certain temps, tu n’étais plus dans les conditions (droit de séjour) pour obtenir une aide financière du CPAS.
      Les CPAS sont assez stricts à ce niveau. Il faut voir aussi si ton assistante sociale n’a pas un-e responsable très strict à ce niveau aussi.
      Mais le SPP Intégration Sociale (le ‘ministère’ des CPAS) a signalé que, durant la crise, il serait plus souple vis à vis des étudiants dont le séjour est ‘temporaire’, notamment.
      Dans l’immédiat, tu peux demander une aide au Service Social Étudiants/SSE de ton école ou université.
      Concernant tes droits, si ton CPAS ne te verse pas le RIS correspondant au mois de mai, nous te conseillons de consulter directement l’Atelier des Droits Sociaux qui est un service d’aide juridique de 1ère ligne (tu peux les consulter gratuitement).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  4. A.

    Bonjour,

    Je suis une formation jusqu’en juin 2022.Seule avec 2 enfants à temps plein,je beneficie du RIS maximum.Si je m’installe avec mon compagnon qui lui a un revenu pourrais je encore percevoir les allocations du RIS et quel montant?

    A partir de quel somme(recue mensuellement par mon compagnon) ne puis je plus rien recevoir?

    Lui meme a 1 enfant.

    Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour A.,
      Malheureusement, le système de sécurité sociale actuel n’encourage pas la cohabitation.
      Si, par exemple, ton compagnon perçoit un salaire de 1600 euros (montant supérieur au RIS au taux ménage), ton CPAS peut estimer que tu fais partie d’un ménage disposant de revenus « suffisants », et donc que tu n’entres plus dans les conditions pour recevoir le RIS.
      S’il s’agit d’un salaire de 1400 euros (cela dépasse à peine le montant du RIS au taux ménage), soit ton CPAS ne s’en tient pas strictement aux chiffres et tu peux, en principe, continuer de recevoir une aide du CPAS, mais celle-ci sera très fortement diminuée par rapport à ce que tu reçois actuellement.
      Soit il s’en tient strictement aux chiffres, et tu n’entres plus dans les conditions.
      Dans ce cas, seules les aides ponctuelles pour, par exemple, payer une grosse facture d’énergie, des frais scolaires, des frais médicaux, sont encore possibles.
      Le CPAS prend toujours en compte les revenus du compagnon du/de la bénéficiaire, même s’ils ne sont pas mariés.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  5. Jove

    Bonjour,

    Je suis une femme et j’occupe une chambre chez un ami avec douche et wc individuel

    Ce dernier a des revenus conséquents mais moi je n’ai aucun revenu.

    Quand j’aurai des revenus, je participerai aux charges (électricité, eau).

    D’après l’assistance sociale, je ne pourrai pas bénéficier du revenu RIS car il considère que nous formons un ménage de fait bien que nous n’avons que des relations amicales.

    Est-ce normal que je n’aurai pas droit au RIS ?

    Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Jove,
      En fait, pour les ménages de 2 personnes (non étudiantes), lorsqu’il s’agit d’un couple (couple pour le CPAS), celui-ci prend toujours en compte les revenus du partenaire de vie du demandeur d’aide, cela qu’ils soient mariés ou pas!
      Et donc si le compagnon a, par exemple, un salaire de 1800 euros, le CPAS estime que l’autre personne (demandeuse d’aide) n’a pas droit à un RIS car un ménage de 2 personnes a droit, au total, à 1312,90 euros, c’est dire à 2 X le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 656,45 euros.
      Le CPAS estime en fait que la personne fait partie d’un ménage disposant de revenus suffisants.
      Maintenant, la seule solution pour obtenir le RIS au taux cohabitant, c’est de « prouver » que tu ne vis pas en couple mais, dans ce type de situation, c’est difficile à prouver.
      Si, par exemple, tu avais des compteurs individuels et des factures d’électricité à ton nom, ce serait peut-être possible mais cela reste toujours difficile à prouver.
      Nous devons te conseiller de contacter directement un service d’aide juridique de 1ère ligne qui est l’Atelier des Droits Sociaux (tu peux les consulter gratuitement).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  6. judith

    j’aimerai connaître la législation pour les personnes considérées comme sans abri, cad, ayant une adresse de référence au cpas. Quel est le montant auquel ils ont droit lorrqu’ils sont isolés?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour judith,
      Une personne sans abri, qui a signé un contrat PIIS, a droit au RIS/revenu d’intégration au taux isolé (984,68 euros – les montants devraient être augmentés en juillet), cela même si elle est hébergée dans un lieu d’accueil ou chez des amis (voir aussi page 15 du Guide repris ci-dessous).
      Tu trouveras un guide ici (voir LIRE LE GUIDE, et ensuite le PDF sous l’onglet Document) qui reprend des informations utiles. Ce guide est édité par le SPP Intégration Sociale (le « Ministère » des CPAS).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin d’autres infos.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. judith

        merci beaucoup pour cette réponse.la personne ne touche que 700 eu et d’après elle ce serait parce qu’elle est sans abri. je vais voir avec son assistante sociale

         

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour judith,
          La première chose à vérifier est :
          Est-ce qu’il a signé « contrat » PIIS ou pas ? Il doit suivre un projet ou ?
          En principe, ce contrat ou document PIIS (impliquant des ‘devoirs’ de part et d’autres) doit être signé dans les 3 mois suivant l’octroi du RIS.
          N’hésite pas.
          Bien à toi,

          Répondre
  7. Souf

    Bonjours, j’ai le cpas (Pour les personnes cohabitantes (catégorie 1) : 656,45 €/mois)

    et j’ai des propositions de jobs étudiant sauf que j’ai peur de gagner un montant et de ne pas gagner de le RIS du coup ca reviendrait a juste perdre mon temps est ce que si je travaille il y a un calcul qui se fait ou bien un montant pour le quelle je peux travailler sans qu’il ne soit déduit du ris

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Souf,
      En résumé si, par exemple, tu travailles tout le mois de juillet, temps plein, pour obtenir un salaire de 1700 euros, tu n’auras pas droit à ton RIS ce mois-là, ton salaire étant largement supérieur à ton RIS habituel.
      Par contre, tu auras à nouveau droit à ton RIS au mois d’août si tu ne travailles pas en août.
      Tu devras remettre une copie de ta fiche de salaire à ton assistant-e social-e.
      Maintenant, si tu travailles du 15 au 31 juillet, tu dois être couvert par ton RIS (calculé sur base du nombre de jours « non travaillés » ou prestés) du 1er au 14 juillet.
      Concernant les montants des salaires, si tu perçois par exemple un salaire de 700 euros, le CPAS doit quand-même intervenir pour toi même si le montant de 700 dépasse celui de ton RIS habituel !
      En effet, le CPAS doit appliquer une exonération pour étudiant (le CPAS ne peut pas prendre en compte l’entièreté de ton salaire) comme tu le liras sur la 2e partie de la fiche sous rubrique : il y a l’exonération pour les boursiers et celle (plus avantageuse de 253,88 euros) pour les non-boursiers.
      Pour l’instant, il y a une mesure spéciale qui fait qu’il n’y a pas de différence entre les étudiants boursiers et les étudiants non boursiers, mais il semble que cette mesure prendra fin à la fin ce de ce mois de juin.
      Es-tu étudiant boursier ou ?
      Par ailleurs, n’oublie pas que le travail étudiant est fortement « encouragé » par le CPAS et que, d’autre part (selon le type de job), cela peut représenter une expérience professionnelle.
      Enfin, en plus de l’exonération pour étudiant, il existe l’exonération forfaitaire (beaucoup plus faible mais qui doit être appliquée) qui est de 12,92 euros pour les cohabitants.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu vois d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
    2. CIDJ

      Bonjour Souf,
      Comme tu le liras sur la fiche « Quelles sont les catégories et les montants… », la mesure visant à supprimer la distinction du montant ISP entre un étudiant boursier et un étudiant non boursier est prolongée jusqu’au 30 septembre.
      Bien à toi,

      Répondre
  8. Saskia

    Bonjour,

    Je suis étudiante (boursière) de plein exercice dans l’enseignement supérieur artistique et bénéficiaire du revenu d’intégration du CPAS au taux isolé. A côté de mes études, je travaille comme assistante de recherche d’un projet artistique. J’ai pour l’instant un contrat de bénévole qui permet de recevoir des indemnités de volontariat d’un montant global pour l’année 2021 de 1 416,16 euros. Je vais atteindre ce maximum en juillet 2021. Il m’a donc été proposé d’utiliser le Régime des Petites Indemnités (RPI) pour me rémunérer par la suite. Ma question est: est-ce que je dois déclarer ces revenus au CPAS, et est-ce que le montant que je toucherai via ce type de contrat sera déduit de mon allocation mensuelle du CPAS ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Saskia,
      Oui, tu dois déclarer tes revenus au CPAS, il est d’ailleurs toujours préférable d’être transparent vis à vis du CPAS.
      Mais, tout d’abord, nous te conseillons de lire le guide « A comme Artiste » de Iles asbl.
      Il existe l’exonération socioprofessionnelle pour étudiant comme tu le liras sur la fiche sous rubrique de notre site.
      Comme tu es boursière, tu n’as malheureusement droit qu’à l’exonération la moins « avantageuse ».
      Maintenant, comme le RPI n’est pas considéré comme un salaire, en principe, le CPAS ne peut pas le prendre en considération pour calculer le montant de l’aide à laquelle tu as droit.
      Nous allons le vérifier et revenir vers toi.
      Bien à toi,

      Répondre
  9. Anonyme b

    Bonjour,

    J’ai introduit de nouveau, la demande de ris  en mai et l’avis est positif. Donc j’ai droit à partir du 1 mai et j’ai reçu aujourd’hui pour le mois de mai. J’aimerais savoir si je vais aussi recevoir pour le mois de juin en juin ou en juillet.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Anonyme b,
      En général, c’est comme pour le salaire ou les allocations de chômage, le virement est effectué à la fin du mois, voir tout au début du mois suivant.
      Concernant ton dossier, si tu as introduit ta demande d’aide le 3 mai, donc si c’est bien la date du 3 mai qui figure sur ton
      accusé de réception, le paiement couvrant le mois de mai, reprend le nombre de jours allant du 3 au 30 mai.
      Voici une fiche ‘Les étapes suivies…’ reprenant en détails la procédure.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  10. Marin

    Bonjour,

    Je suis toujours domicilié chez ma maman chômeuse (taux isolée avec personne à charge). J’ai introduit une demande de ris. Cela va t’il mettre la maman en difficulté vis à vis de son chômage ? Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Marin,
      Tu veux dire le taux cohabitant avec charge de famille comme tu le liras ici ?
      Il y a juste ta maman et toi dans ton ménage ?
      Tu es toujours étudiant ou ? Nous te posons la question car, si tu es toujours étudiant, tu dois remplir les conditions suivantes pour recevoir le RIS ou une aide financière sous le statut étudiant.
      Ce qu’il faut savoir par rapport au CPAS, c’est que celui-ci prend (presque) toujours en compte les revenus ou allocations ou pensions des parents du demandeur d’aide.
      De plus, pour le CPAS, un ménage de 2 personnes a droit à 1312,90 euros (c’est à dire à 2 X le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 656,45 euros).
      Si ton CPAS s’en tient strictement aux chiffres et si ta maman reçoit une allocation de 1342 euros, le CPAS pourrait te dire que tu n’as pas besoin d’aide car les revenus de ta maman dépassent le montant de 1313 euros.
      Mais il s’agit de revenus (allocations de chômage de 1342 euros) faibles d’une part, d’autre part il y a la crise, et enfin si tu es toujours aux études (tu as des frais scolaires donc) le CPAS doit intervenir pour toi.
      Même si tu n’es pas étudiant, il doit intervenir pour toi.
      En effet, rechercher un emploi implique des frais également (pour tes déplacements pour les interview, pour l’abonnement internet, pour les photocopies de CV..)
      Recherches-tu un emploi ? Es-tu aidé dans ta recherche ? Rentres-tu dans un plan d’embauche ?
      Sais-tu que tu peux être inscrit dans les 2 organismes en même temps ? (Actiris et Forem)
      Le fait que tu reçois une aide financière du CPAS (ou un RIS « partiel ») n’aura pas d’impact sur l’allocation de ta maman.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  11. Casse-tête

    Bonjour. Les questions sont relatives au départ de ma fille, son mari et leur enfant (5 ans) afin de s’établir plus près de l’université de ma fille qui entamera ce nouveau cycle en septembre. Elle est donc actuellement étudiante et perçoit ses allocations ainsi que celles de leur fille. Son mari est étudiant indépendant et aura terminé en juin, il perçoit donc ses allocations familiales également. En quittant mon domicile, ils percevront une pension alimentaire de mon ex-mari et moi même 250×2/mois et une aide au logement de notre part de 150×2/mois.

    Questions…

    Pour mon gendre qui est inscrit comme étudiant indépendant depuis novembre dernier perçoit moins du minimum imposable, il débute. Doit-il s’inscrire comme indépendant, à partir de juillet? Percevra-t-il encore ses allocations familiales en prouvant ses revenus inférieurs au seuil de base? Si oui,  combien de temps? Si pas, où doit-il s’inscrire afin de bénéficier d’une aide pour son statut de chef de famille?

    A quels montants auront-ils droit pour les différentes allocations?

    De quelles « aides » peuvent-ils bénéficier?

    Si vous ne pouvez nous aider, auriez-vous la gentillesse de nous indiquer l’endroit adéquat où s’adresser?

    En vous remerciant.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Casse-tête,
      Par rapport au CPAS, ce serait peut-être plutôt à votre fille (en tant que maman) à s’inscrire comme chef de ménage auprès du CPAS de la commune où elle réside.
      Une personne chef de ménage, qui remplit toutes les conditions, a droit à 1330,74 euros (RIS au taux ménage) par mois comme vous le lirez sur la
      fiche ‘Quelles sont les catégories…’.
      Le CPAS prend en compte la pension alimentaire et les allocations familiales que le/la jeune perçoit directement à son nom, ainsi que les dons réguliers.
      Par exemple, si votre fille reçoit 800 euros de pension alimentaire/aides au logement + 160 euros d’allocations familiales : 960 euros
      Elle recevra du CPAS : 1330,74 euros – 960 + 25,83 euros (exonération forfaitaire) : 396,57 euros.
      Attention, cela si votre beau-fils n’a aucun revenu de son côté (le CPAS prend toujours en compte les revenus du/de la partenaire de vie).
      Comme elle étudiante, il faut aussi que votre fille remplisse les conditions en tant qu’étudiante (suivre des études de plein exercice), voici les différentes conditions.
      Attention, si votre fille possède déjà un diplôme professionnalisant (qui lui permet de trouver un travail ‘facilement’ aujourd’hui) Ou si le CPAS considère que les études choisies ne sont pas valorisables facilement sur le marché du travail, le CPAS peut refuser de l’aider dans le cadre de ses études.
      Pour votre beau-fils, s’il termine ses études, il doit directement s’inscrire comme demandeur d’emploi chez Actiris ou au Forem pour la Wallonie, pour débuter son stage d’insertion (anciennement stage d’attente). Durant ce stage, il percevra ses allocations familiales (s’il est dans les conditions d’âge).
      Il faut voir s’il veut continuer de travailler en tant qu’indépendant et s’il en aura la possibilité assez rapidement, il peut se renseigner directement ici s’il habite à Bruxelles.
      Votre fille peut aussi se renseigner auprès du Service Social Étudiants/SSE de son université pour vérifier si elle ne peut pas obtenir d’aides complémentaires de leur part.
      Enfin, il existe aussi la bourse/allocation d’études.
      Que vote fille ou votre gendre n’hésite pas à se rendre dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans), voici des adresses :
      Réseau Infor Jeunes
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      A Schaerbeek
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  12. nani

    Bonjour, je suis actuellement étudiante (dernière année) et vis avec ma mère qui élève seule 3 enfants. Mon frère et moi sommes majeurs et percevons environ 650€/mois du CPAS, et ma mère environ 1200€ (CPAS aussi). Je vais commencer un stage rémunéré dans quelques temps (1700€/mois) pour 6 mois, je voulais savoir si les RIS des autres membres de ma famille seront affectés par ce changement? Merci!

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour nani,
      Ce qui est certain c’est que, dans ton cas, comme tu auras un salaire à présent, tu n’auras plus droit au RIS que tu reçois actuellement.
      Comme le CPAS a le droit (il peut mais il ne doit pas) de prendre en compte les revenus/ressources des descendants du/de la bénéficiaire, le CPAS prendra en compte très certainement ton salaire par rapport à ce que reçoit ta maman actuellement (dès qu’un enfant majeur travaille le CPAS prend en compte une partie du salaire de celui-ci pour calculer le montant du RIS du parent).
      Mais comme ta maman a encore un enfant à charge, le CPAS doit continuer de lui fournir un RIS « partiel ». Nous ne pouvons pas te dire quand quelle mesure son RIS sera diminué car le mode de calcul (le pourcentage du salaire à prendre en compte) reste à l’appréciation du CPAS.
      Par contre, pour ton frère, il faut bien savoir que le CPAS n’a pas le droit de pendre en compte tes revenus, son RIS ne doit pas bouger.
      De même si, maintenant, une tante venait vivre avec vous (comme ce n’est ni une ascendante ou descendante,) le CPAS n’aurait pas le droit de prendre ses revenus en compte.
      Il est important de signaler à son CPAS tout changement de situation (avertis ton CPAS avant de commencer ton stage), tu devras remettre une copie de ta fiche de salaire chaque mois à ton assistant-e social-e.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  13. yoyo

    bonjour, petite supposition,

    je suis au taux chef de ménage au cpas, ma compagne ne travaille pas. Elle peut bénéficier du cpas, mais à quel taux ? chef de ménage comme moi ou cohabitant?

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour yoyo,
      Donc, tu as 1 ou plusieurs enfant(s) à charge (de moins de 18 ans) plein temps, actuellement ?
      Il est possible pour le CPAS de répartir (50/50) entre les 2 partenaires.
      Il faut, pour cela, que le/la partenaire remplisse les conditions (âge, nationalité, résidence,….) et signe un contrat PIIS.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  14. Sonatoure

    Bonsoir madame et monsieur je suis allocations familiales j’ai au moins de 25  avec mais deux enfants en charge mon revenu de 820€ me aussi de cpas  de 100070  c’est normal

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Sonatoure,
      Pour être certains de bien visualiser ta situation.
      Tu as moins de 25 ans et tu as 2 enfants à charge, c’est bien ça ?
      Tu n’es pas étudiante ?
      Ton revenu de 820 euros correspond à un salaire ? Tu travailles ? Tu travailles à temps partiel ?
      Est-ce que tu ne t’es pas trompée avec les chiffres : 100070 ?
      Tu reçois une aide complémentaire du CPAS ?
      OU reçois-tu un RIS/revenu d’intégration du CPAS ?
      Merci d’avance pour tes réponses. Nous pourrons ainsi t’apporter une réponse précise.
      Bien à toi,

      Répondre
  15. Mr

    Bonjour,

    Actuellement je perçois le RIS complet en tant que cohabitant de ma famille, j’ai un contrat PIIS, je voulais déménager (pour cause des études) et habiter en colocation, je veux juste régler les dépenses en commun avec mes colocataires sans avoir signé un contrat de sous-location. Est-ce possible d’avoir le statut isolé dans ce cas ? Sinon quelles sont les critères pour avoir le statut d’isolé quand on habite plus avec la famille et en colocation ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mr,
      Tout d’abord, si tu « déménages », veille bien à avoir l’accord de ton CPAS car il s’agit d’un changement.
      Est-ce que ce déménagement est justifié (ton domicile familial est trop éloigné de l’école par exemple) ?
      Ensuite, oui, il est possible de recevoir le RIS au taux isolé même en colocation, si l’on prouve que l’on paie tous ses frais (loyers et nourriture) et charges seul ,et que la vie en colocation n’est pas organisée comme une vie en communauté, tu trouveras plus de détails ici.
      Mais, tu es étudiant et tu vas rentrer chaque w-e et/ou durant les congés scolaires, n’est-ce pas ?
      Le CPAS, à ce moment-là, considère que l’étudiant continue de faire partie du ménage (de la famille) et donc, dans ce cas-là, l’étudiant reçoit le RIS au taux cohabitant.
      Par ailleurs, il faut savoir qu’un étudiant dépend du même CPAS durant toute la durée ininterrompue de ses études.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  16. CPAS

    Bonjour pour une personne isolé de 59 ans  a combien relève son salaire au cpas ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour CPAS,
      Le RIS/Revenu d’intégration sociale pour une personne isolée, qui remplit toutes les conditions d’octroi (résidence, âge, nationalité,….) est de
      984,68 euros comme vous le lirez sur la fiche « Quelles sont les catégories et les montants….. »
      Si, par exemple, maintenant, vous recevez une aide ou allocations d’un autre organisme, le CPAS prend cela en compte pour calculer le montant exact de l’aide à laquelle vous avez droit.
      En plus du RIS/revenu d’intégration, il est possible de recevoir, ponctuellement, des aides complémentaires de son CPAS pour, par exemple, payer des frais médicaux, ou encore, une grosse facture d’eau.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  17. Ms

    Bonjour  j’ai une question j’habite avec ma maman j’ai plus de 20ans elle travaille en article 60 le soucis est que j’ai reçoit rien du tout comme revenus c’est elle qui sacharge de mes besoins avec son petit salaire est que ce possible ? merci !

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Ms,
      Pour recevoir une aide financière du CPAS, il faut remplir un certain nombre de conditions (âge, nationalité, résidence,….).
      Il faut aussi savoir qu’un ménage de 2 personnes (de plus de 18 ans) a droit à 1312,90 euros au total, c’est à dire à :
      2 X le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 656,45 euros.
      Tu trouveras les montants ici (fiche « Quelles sont les catégories et montants.. »)
      Ce qui veut dire, dans ton cas, que si ta maman a un salaire (par exemple) de 1650 euros, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      En effet, le CPAS estimera que tu fais partie d’un ménage disposant de revenus ‘suffisants’ pour couvrir tous les besoins/frais de votre ménage.
      Est-ce que ta maman travaille temps plein ou ? Est-ce que tu connais le montant de son salaire ? (car elle reçoit peut-être un montant beaucoup plus bas que 1650 euros).
      De ton côté, tu n’es plus étudiant ? Tu es bien inscrit chez Actiris ou au Forem (pour la Wallonie) comme demandeur d’emploi ?
      Es-tu aidé dans ta recherche d’emploi par Actiris ou une mission locale ?
      Entres-tu dans un plan d’embauche ou ?
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
    2. CIDJ

      Bonjour Ms,
      Avant que ta maman ne travaille, elle recevait un RIS au taux ménage ou ?
      Nous te posons la question car si, par exemple, en 2020, ta maman ne travaillait pas et si vous viviez rien qu’à deux à ce moment-là, vous auriez dû recevoir chacune un RIS au taux cohabitant.
      Vous avez toujours vécu rien qu’à 2 ou ? Ta maman travaille depuis quand ?
      Merci d’avance pour tes précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  18. Dorian

    Bonjour je suis un jeune de 19 ans je suis au cefa  , j’aimerai savoir si je pourrais touché de irs en même temps que mon cefa

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Dorian,
      Pour pouvoir recevoir le RIS/revenu d’intégration, il faut remplir plusieurs conditions (âge, nationalité, résidence,…) et notamment faire partie d’un ménage disposant de revenus faibles ou insuffisants.
      Si, par exemple, tu vis avec tes parents et si ceux-ci ont tous les deux un travail (travail à temps plein), le CPAS n’interviendra pas pour toi car il estimera que tu fais partie d’un ménage disposant de revenus « suffisants ».
      Par contre, si maintenant tu ne vis avec qu’un seul parent et si celui-ci a un faible salaire ou une allocation de chômage, il est éventuellement possible de recevoir une aide financière du CPAS.
      Le CPAS peut intervenir aussi auprès du jeune quand la situation familiale est conflictuelle.
      Le RIS/revenu d’intégration pour une personne cohabitante est de 656,45 euros comme tu le liras sur la fiche « Quelles sont les catégories et .. »
      Pour calculer exactement le montant de l’aide à laquelle un jeune a droit, il faut toutefois savoir que le CPAS prend en compte le salaire du jeune (s’il travaille) ainsi que le salaire/pension/allocation du ou des parents qui vivent avec ce jeune.
      Si, par exemple, maintenant tu reçois un salaire de 500 euros, le CPAS ne peut pas prendre en compte ton salaire dans sa totalité et doit effectuer un calcul spécifique.
      Le CPAS doit, en fait, prendre en compte le montant de 246,12 euros (500-253,88 euros), le montant de 253,88 euros correspond à l’exonération socioprofessionnelle, montant auquel il faut ajouter celui de l’exonération forfaitaire. (voir fiche citée ci-dessus).
      Cela si tu remplis les conditions pour recevoir un RIS cohabitant.
      Pour introduire une demande d’aide au CPAS, tu dois t’adresser au CPAS de ta commune de résidence, tu trouveras sur la fiche ‘Les étapes suivies par une demande…’ les démarches à effectuer.
      Si maintenant, tu prends contact avec le Service Jeunes (18-25 ans) de ton CPAS, tu pourras savoir si, à première vue, tu entres dans les conditions pour recevoir une aide.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  19. IB

    Bonjour, je suis actuellement un étudiant, sa fait plus d’un moment que je cherche un job étudiant afin de pouvoir payer mes frais scolaires par moi même et non par mes parents (je vis encore chez eux, et j’aimerai pouvoir me débrouiller seul). Mes 2 parents travaillent (sauf ma mère de temps en temps), je voulais savoir vu que les 2 travaillent pourais-je recevoir de l’aide du CPAS ou pas?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour IB,
      Tu suis des études dans l’enseignement supérieur, tu sais que tu peux faire une demande de bourse ou allocation d’études ?
      Comme tu le sais probablement, les parents ont une obligation alimentaire envers leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation/aux études.
      Ce qui veut dire que l’aide des parents prime toujours sur l’aide que le CPAS peut accorder.
      Maintenant, s’il y a des soucis au niveau de l’entente familiale à la maison, le CPAS doit comprendre que tu veuilles assumer certains frais seul.
      Par ailleurs, si tu fais partie d’un ménage considéré comme ménage à faibles revenus, le CPAS doit intervenir pour toi comme tu es étudiant et as des frais scolaires (par ailleurs même si tu n’étais pas étudiant, le CPAS devrait aussi intervenir pour toi pour par exemple t’aider à « activer » ta recherche d’emploi).
      Pour être aidé dans le cadre des études, tu dois toutefois remplir certaines conditions comme tu le liras sur la fiche ‘Qu’en est-il pour les étudiants…’.
      Suis-tu des études de plein exercice ?
      On s’adresse au CPAS de la commune où l’on réside.
      Concernant les étapes d’une demande d’aide financière, voici une fiche utile
      Enfin, voici une rubrique utile concernant les jobs d’étudiants.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions, nous te souhaitons également bon courage pour les examens.
      Bien à toi,

      Répondre
  20. Mrl

    Bonjour, je suis héberger chez la maman de ma copine et elle est au cpas ses enfants sont à l’école et moi aussi donc pas de rentrée supplémentaire pour elle. Doit elle me déclarer à son cpas ? Risque t’elle des ennuis svp car je ne veux pas lui faire des ennuis j’ai 17 ans et mes parents m’ont mis dehors. Elle a eus la gentillesse de ne pas me laisser à la rue. Et nous allons mettre mon domicile chez elle. Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mrl,
      Pour l’instant, on considère que tu es hébergé, la maman de ta copine te porte secours, donc cela ne peut pas avoir d’impact sur son son ménage pour l’instant.
      De ton côté, si tes parents t’ont mis à la porte, même si tu as moins de 18 ans actuellement, le CPAS doit intervenir pour toi vu ta situation extrême.
      Au niveau de la commune, la commune où tu te trouves maintenant est la même que celle du domicile de tes parentes ou ?
      Nous te posons la question car, en général, on s’adresse au CPAS de la commune où l’on est inscrit/domicilié.
      Maintenant, dans certains cas (pour les personnes temporairement sans domicile par exemple) on peut s’adresser au CPAS de la commune où on vit en réalité/dans les faits
      (la situation de fait compte).
      Il faudra que tu expliques ta situation au CPAS pour que celui-ci ait une idée exacte de ce qui se passe pour toi actuellement.
      Dans certains cas, avant de décider d’accorder une aide financière, le CPAS peut demander une médiation familiale; dans d’autres cas, le CPAS intervient directement auprès du jeune et, si les parents ont des revenus largement suffisants, le CPAS se fait « rembourser » l’aide octroyée plus tard.
      Nous parlons là d’une situation plutôt rare, et seulement si les parents du jeune ont des revenus largement suffisants pour subvenir à tous les besoins de leur enfant.
      En fait, il faut savoir que les parents ont une obligation alimentaire envers leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation/aux études.
      Et donc si, par exemple, tes parents travaillent tous les deux et ont des revenus plus que suffisants, c’est d’abord à tes parents à intervenir pour toi (sous forme de contribution alimentaire par exemple).
      Dans l’immédiat, avant toute démarche auprès de la commune (domiciliation), sache que tu peux aussi demander conseil auprès d’un SDJ/Service Droit des Jeunes (ils ont plusieurs adresses), ou dans une AMO.
      Par ailleurs, dans chaque CPAS, il y a un Service Jeunes (18-25 ans) qui pourra t’aider dans tes démarches même si tu as moins de 18 ans pour entamer les démarches d’une demande d’aide, voici une fiche (Les étapes suivies par une demande..) explicative.
      Bien sûr, n’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
    2. CIDJ

      Bonjour Mrl,
      Nous voulions ajouter aussi que, en principe, si tu te domicilies chez ta copine, tu auras le droit de demander de percevoir tes allocations familiales directement à ton nom comme tu le liras ici.
      Bien à toi,

      Répondre
  21. Eve

    Mon fils perçoit le RIS comme cohabitant et non plus comme chef de famille depuis que son fils a 18 ans (depuis le 01/11/2018  )Ils ont chacun environ 600 eur. L’assitance sociale lui a dit que son fils n’était plus à sa charge alors qu’avant il recevait 900 eur tous les ans des contributions. Est-ce normal, alors que le montant total n’est pas plus élevé. Et depuis la déclaration de 2020 revenus 2019, les contributions ne lui remboursement plus rien. Grand merci pour cet éclaircissement

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Eve,
      Le CPAS considère que les enfants de 18 ans et plus comme n’étant plus à charge de leurs parents.
      Donc, si votre fils n’a pas d’autres enfants (de moins de 18 ans) à charge, il doit être considéré comme cohabitant.
      D’autre part, comme vous le lirez ici, le RIS/revenu d’intégration n’est pas un revenu ou une ressource (cela n’est pas repris dans le tableau).
      Si votre fils a pas ou peu de revenus, il n’a pas droit à des réductions ou remboursements.
      Est-ce que votre fils remboursait, auparavant, un prêt hypothécaire ou ?
      Percevait-il des allocations de chômage à un moment donné ? Les allocations de chômage sont, quant à elles, considérées comme des revenus ou ressources.
      L’idéal serait que votre fils se renseigne auprès du Service Finances de son administration communale pour obtenir des explications précises.
      Sa mutuelle (le Service Social) peut aussi l’informer sur certains points.
      Bien à vous,

      Répondre
  22. Seb

    Bonjour à vous, voilà, je suis actuellement au R.I.S isolé, ma santé décline de plus en plus, qu’elles sont les mesures que je devrais effectuer, rester sur le R.I.S ? Ou me Tourner vers la mutuelle ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Seb,
      Concernant le RIS et la disposition au travail, il faut voir notamment quel âge vous avez aujourd’hui, avez-vous plus de 50 ans ou ?
      Par ailleurs, il faut savoir que, pour des raisons de santé ou des motifs d’équité (comme vous le lirez ici), vous n’êtes pas obligé de travailler si un document médical (officiel) explique votre situation.
      Enfin, si actuellement, vous remplissez toutes les autres conditions pour recevoir le RIS, il n’est pas nécessaire de vous tourner vers la mutuelle.
      De plus, il faut voir aussi si vous remplissez toutes les conditions pour être pris en charge totalement par votre mutuelle.
      A ce niveau, le Service Social de votre mutuelle peut vous répondre ou vous donner des explications.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  23. MARYLIN

    bonjour je suis étudiant Français et depuis septembre j ai une domiciliation en Belgique pour mes études j ai pas de revenu c ‘est mes parents qui subvienne a mes besoins pour payer le loyer et nourriture
    est je droit  à quelque chose du cpas ?

    Répondre
  24. Tetine

    Bonjour,j,ai un enfant qui a 19ans mais il ne reçoive pas  du droit d, intégration par le cpas ,seulement je reçois l, allocations familiales pour 5enfants, et ce juste?? Ou je doit demander au cpas ,la situation de la famille c,est que mon mari fait l,article 60 moi je ne travaille pas,j,ai 5 enfants l,un de 19 ans je reçois les allocations de famiwal seulement. Je croyais qu, à plus de 18ans il devrait bénéficier du droit d, intégration de cohabitant

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Tetine,
      Si le CPAS estime que votre fils fait partie d’un ménage disposant de revenus « suffisants », le CPAS n’interviendra pas pour lui.
      En effet, votre mari travaille actuellement et perçoit un salaire, dont le montant est supérieur au montant du RIS au taux ménage (1330,74 euros), donc votre CPAS estime certainement que votre ménage dispose de revenus ou ressources suffisantes.
      Si, par contre, votre ménage ne disposait que de 1330,74 euros, votre fils pouvait recevoir un RIS cohabitant de son côté, surtout s’il suit des études supérieures actuellement.
      Si votre fils suit des études, il peut peut-être recevoir une « aide » (une aide et non RIS) du CPAS.
      Pour ses études (de même pour vos enfants qui sont en secondaire), il peut recevoir une bourse ou allocation d’études comme vous le lirez sur la fiche « Comment obtenir une allocation d’études’.
      Enfin, le Service Social Étudiants de son école ou université peut peut-être lui apporter une aide financière également.
      Concernant les allocations familiales, voici une fiche utile.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
      1. Tetine

        Bonjour merci pour l,information ,une autre question,est ce que mon autre fils qui aura 18ans en août pour lui aussi ça sera le cas??il ne pourra pas bénéficier du RIS ??je continuerai à recevoir les allocations familiales de 5ans??

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour Tetine,
          Si votre fils (qui a presque 18 ans) fait aussi partie d’un ménage disposant de revenus suffisants, autrement dit si votre mari travaille toujours à ce moment-là et a un salaire, le CPAS va considérer aussi que votre autre fils n’entre pas dans les conditions pour recevoir le RIS au taux cohabitant.
          Maintenant si, par exemple, votre fils suit des études dans l’enseignement supérieur (haute école/université) et si votre mari perçoit des allocations de chômage à partir de novembre par exemple, votre fils pourrait obtenir une aide du CPAS si les allocations de chômage de votre mari ne suffisent pas pour couvrir tous les frais du ménage.
          Concernant les allocations familiales, lorsque l’on a 18 ans, il y a des conditions à remplir.
          Il faut voir si vous vivez en Wallonie ou à Bruxelles.
          Voici une fiche concernant les allocations familiales pour les enfants qui suivent des études et qui habitent Bruxelles.
          Si votre fils ne continue pas d’étudier, il devras s’inscrire en tant que demandeur d’emploi chez Actiris pour débuter le stage d’insertion qui dure une année (anciennement le stage d’attente), pendant cet stage il continuera à percevoir ses allocations familiales (pendant 1 an), cela si votre fils vit à Bruxelles.
          Vivez-vous à Bruxelles ?
          Bien à vous,

          Répondre
  25. MARYLIN

    bonjour je suis étudiant Français et depuis septembre j ai une domiciliation en Belgique pour mes études j ai pas de revenu c ‘est mes parents qui subvienne a mes besoins pour payer le loyer et nourriture

    est je droit  au quelque chose du cpas ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour MARYLIN,
      Peux-tu nous dire quel type de carte d’identité tu as pour l’instant, une carte E ou ?
      Merci pour ta réponse.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. MARYLIN

        je suis allée m inscrire a la commune car je dois justifier de trois ans de domiciliation en Belgique pour avoir mon diplôme  et j ai eu un contrôle à mon logement je pense que j ai une carte E ?

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour MARYLIN,
          Suite à notre conversation téléphonique, voici une fiche utile pour trouver un logement étudiant à prix raisonnable.
          Et voici un lien internet concernant le Service Social Étudiants de l’ULB.
          En principe, tu es en possession d’une carte E si tu résides ici depuis plusieurs mois.
          Infor Jeunes Bruxelles a par ailleurs réalisé la fiche suivante concernant la recherche d’un job.
          N’hésite pas à nous recontacter par la suite.
          Bien à toi,

          Répondre
  26. Gaby

    Bonjour,

    Jusqu’à dernièrement, je vivais en France, où je touchais des allocations de chômage. En mars, je suis venue m’installer en Belgique pour chercher du travail et j’ai bénéficié d’un transfert de mes droits en Belgique pendant 3 mois (je suis payée par le service « Europe » de l’organisme français de chômage). Aujourd’hui, je n’ai pas encore trouvé du travail, j’arrive à la fin de mes droits et je souhaite continuer de vivre en Belgique. Est-ce que le CPAS peut m’aider avec le RIS ?

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Gaby,
      As-tu déjà une carte d’identité E ou ? Ce point est important.
      Comme tu as, pour l’instant, un droit de séjour temporaire, il faut être très vigilant par rapport au type d’aide que tu demandes au CPAS.
      Il faut en fait éviter de demander un RIS ou Revenu d’intégration sociale.
      Pour obtenir le RIS (l’aide la plus ‘complète’), il faut remplir un certain nombre de conditions (âge, résidence,….) que tu trouveras sur la fiche « Quelles sont les aides et conditions… ».
      En fait, que l’on soit européen ou non-européen, on risque de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire si l’on devient une « charge déraisonnable pour l’état » comme tu le liras sur la fiche suivante.
      Dans ton cas, en t’adressant au CPAS, tu dois insister sur le côté temporaire de ta situation et sur le fait que tu demandes une aide ponctuelle.
      Peut-être que le CPAS t’accordera une « aide sociale équivalente au RIS » (ou ERIS), tout dépendra de la manière dont il analysera ta situation et de ton statut (‘demandeur d’emploi ayant de réelles chances’ de trouver un emploi par exemple).
      As-tu des pistes pour décrocher un emploi prochainement ou ?
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on obtient un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Durant de cette entrevue, on reçoit un accusé de réception (document important pour tout le suivi du dossier), document à exiger si on ne le reçoit pas ! Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide, et d’une semaine supplémentaire pour envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Gaby

        Je vous remercie pour ces précisions.

        Oui, j’ai une carte E+ car j’ai résidé en Belgique de manière continue entre 2004 et 2018, et j’ai ensuite gardé mon inscription au registre de la population pendant mon séjour en France. Je cherche activement un emploi, j’ai des entretiens, et vu mes formations, j’ai des chances de trouver quelque chose prochainement, même si mon domaine est un peu bouché. Je ne sais pas si dans ces conditions, je risque de recevoir un OQT ?

         

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour Gaby,
          Si tu as résidé ici de manière ininterrompue pendant plus de 5 ans, et si tu es en possession d’une carte E+ valable, tu remplis toutes les conditions pour demander un RIS
          De plus, tu as des entretiens actuellement, donc le CPAS ne devrait pas te poser de questions.
          Par contre, il est toujours utile d’insister sur le fait que ta demande est temporaire.
          Concernant le chômage, voici une fiche utile si, par exemple, tu travailles comme intérimaire.
          Bien à toi,

          Répondre
  27. EdsonA

    Bonjour,

     

    ma cohabitante gagne +/- 2600€ net par mois et nous attendons notre premier bébé en juin. Je travaille pas et je suis brésilien qui vien de recevoir ma carte belge. Est ce que j’ai droit à un CPAS pour aider financièrement ma petite famille? Est ce qu’il existe de programme d’accompagnement pour trouver plus rapidement le travail ou des formations avec lesquelles je pourrais gagner une nouvelle expérience? Merci d’avance

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour EdsonA,
      Le montant de 2600 euros correspond bien au montant du salaire net ?
      Par rapport au CPAS, il faut savoir d’une part que celui-ci prend en compte les revenus du partenaire de vie du demandeur d’aide.
      Donc, dans ton cas, si tu t’adresses au CPAS, celui-ci va regarder le montant du salaire de ta compagne pour calculer le montant de l’aide à laquelle tu aurais droit éventuellement.
      En fait, au CPAS, un ménage de 2 personnes a droit à 1312,90 euros (2 X le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 656,45 euros) et un ménage avec un bébé a droit à 1330,74 euros (montant du RIS au taux ménage).
      Comme les revenus de ta compagne dépasse largement le montant de 1330,74 euros (RIS au taux ménage), il ne te sera pas possible d’obtenir une aide.
      D’autre part il faut savoir que, pour pouvoir préserver/garder son titre de séjour ici, il faut être autonome financièrement comme tu le liras ici (voir les conditions).
      Dans la situation de ton ménage actuelle, s’il faut demander une aide financière régulière/mensuelle au CPAS, ce serait plutôt à ta compagne (elle a un titre de séjour de longue durée ici ou a-t-elle une carte d’identité belge ?) à faire les démarches.
      Concernant la recherche d’emploi, si tu vis à Bruxelles, tu dois t’inscrire chez Actiris, et si tu vis en Wallonie, tu dois t’inscrire au Forem.
      Sache que tu peux être inscrit dans les 2 organismes en même temps pour augmenter tes possibilités d’offres d’emploi ou de formation.
      Il existe aussi les missions locales de l’emploi (à Bruxelles), et les Maisons de l’emploi en Wallonie.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  28. Barry

    Bonjour!

    Je vis avec mes parents,j’ai 19ans  je perçoit une aide du cpas jeune  de 50euro par mois ..est ce normal.?..merci

     

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Barry,
      En fait, pour pouvoir bénéficier d’une aide financière du CPAS ‘conséquente’, ou pour bénéficier du RIS/Revenu d’intégration sociale, il faut remplir un certain nombre de conditions (âge, nationalité, résidence, manque de ressources suffisantes, ….) que tu trouveras en détails ici.
      Mais il faut savoir aussi que le CPAS prend en compte les revenus/allocations/pensions des membres du ménage du/de la bénéficiaire, dans ton cas tes parents.
      Si tes parents ont des revenus, le CPAS les prend en compte pour calculer le montant exact de l’aide à laquelle tu as droit.
      Sache qu’un ménage avec enfants de moins de 18 ans a droit à 1330,74euros (montant du RIS au taux ménage).
      De ton côté, suis-tu des études ou ?
      Est-ce que tes parents perçoivent une pension ou ?
      Merci d’avance de nous apporter des précisions afin de te fournir une réponse plus spécifique à ta situation.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Barry

        Bonjour

        effet je suis étudiante au fps ,dans la famille c’est seulement ma maman qui travaille

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour Barry,
          Est-ce que ta maman travaille plein temps ou ?
          Ton papa ne perçoit pas d’allocations de chômage de son côté ?
          En fait, il faut savoir que le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide.
          Dans ton cas, le CPAS prend en compte le salaire de ta maman pour estimer/calculer l’aide à laquelle tu as droit actuellement.
          Par ailleurs, il faut savoir qu’un ménage (avec enfants de moins de 18 ans) a droit à 1330,74 euros (il s’agit du montant du RIS/revenu d’intégration au taux ménage).
          Ce qui veut dire que si, par exemple, ta maman a un salaire de 1650 euros, le CPAS peut estimer que tu fais partie d’un ménage disposant de revenus faible mais « suffisants » (suffisants pour le CPAS) pour gérer la plupart des frais du ménage et de la famille et que, comme tu ne suis pas des études dans l’enseignement supérieur/universitaire, tu n’as pas des frais scolaires importants pour l’instant.
          Par contre, l’an prochain, si tu suis des études dans une haute-école ou université, le CPAS pourrait intervenir de manière plus importante pour toi, pour couvrir tes frais en tant qu’étudiante.
          Voici les conditions à remplir pour obtenir une aide financière du CPAS en tant qu’étudiante.
          Par ailleurs (en dehors du CPAS), tu auras peut-être à une bourse ou allocation d’études si tu continues d’étudier.
          En tant que jeune, on peut aussi être aidé en dehors du cadre des études par le CPAS.
          Bien à toi,

          Répondre
  29. Biloute

    Bonjour.

    je vis avec ma grand mère (cohabitant) et je suis aidé par le cpas je reçois 526,57€

    Ma grand-mère reçois encore les allocations famille.

    estce que le montant est juste merci pour la réponse.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Biloute,
      Le RIS « complet » pour une personne cohabitante est de 656,45 euros actuellement.
      Donc, dans ton cas, le CPAS prend en compte un montant qui expliquerait que tu reçois 526,57 euros.
      Reçois-tu une pension alimentaire ou un autre versement ?
      Sache que tu as tout à fait le droit de demander à ton CPAS le mode de calcul de ton RIS.
      Si le CPAS prend en compte tes allocations familiales par exepmle, il faudrait vérifier si le CPAS a le droit de les prendre en compte si c’est ta grand-mère qui les reçoit pour toi comme le liras ici
      Le problème est que ton CPAS considère certainement que tu n’es pas à charge de ta grand-mère.
      Le CPAS ne t’a jamais demandé de percevoir toi-même tes allocations familiales ?
      En général, le CPAS demande toujours au jeune qui ne vit plus chez ses parents de percevoir directement ses allocations familiales à son nom.
      Actuellement, es-tu considéré comme étant à charge de ta grand-mère ou ?
      Par ailleurs, as-tu vérifié le montant inscrit sur le courrier ‘officiel’ du CPAS indiquant que tu avais droit au RIS ? Le mode de calcul est en principe indiqué sur ce courrier envoyé par ton CPAS.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as plus de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  30. Cerise

    Bonjour,

    j’ai vécu avec un beau père très violent depuis des années, il y a pas longtemps j’ai porter plainte et ma mère a (enfin) demander le divorce, histoire très compliqué. J’ai 21, étudiante au Pays-Bas mais habite toujours avec eux. Ma mère n’a aucun revenu et souhaite demander le cpas. Je n’ai aucun revenu non plus, ou du moins le peu que je travaille comme étudiante, ce n’est pas assez pour payer les livres, payer l’unif (2000€ +-), je n’ai pas droit à la bourse (malheureusement) et j’aimerais savoir est-ce que j’ai droit à une aide CPAS ou autre, pour m’aider en cette crise? Est-ce que le revenu de ma mère changera t-il si j’ai une aide (cpas ou autre) car pour le moment je veux pas la laisser seule. Je tiens à préciser que j’ai des frères et sœur mineur qui seront à sa charge.
    Merci!

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Cerise,
      Si ta maman a plusieurs enfants (de moins de 18 ans) à charge, il est certain qu’elle pourra obtenir une aide du CPAS sous forme de RIS. Elle devra entrer un dossier de demande d’aide au CPAS de sa commune de résidence.
      Le RIS/revenu d’intégration au taux ménage est de 1330,74 euros actuellement.
      Dans le cas de ton ménage il est possible que? d’une part ta maman obtienne ce RIS, et d’autre part que tu obtiennes un RIS au taux cohabitant (le montant maximum est de 656,45 euros) de ton côté étant donné que tu as plus de 18 ans (le CPAS considère les enfants de plus de 18 ans comme n’étant plus à charge).
      Vous devrez entrer votre demande d’aide, chacune, séparément.
      Si ta maman perçoit une pension alimentaire pour ses enfants, cette pension ne peut pas être prise en compte par le CPAS. Par contre, les pensions alimentaires versées à l’ex-époux-se sont prises en compte par le CPAS.
      Maintenant, dans ton cas, pour recevoir une aide en tant qu’étudiante, il faut savoir que l’on doit remplir un certain nombre de conditions que tu trouveras sur la fiche « Qu’en est-il pour les étudiants… »
      Si tu suis tout un cycle d’études aux Pays-Bas (il ne s’agit pas d’un programme Erasmus ?), tu ne pourras malheureusement pas obtenir une aide du CPAS comme l’école/l’université n’est pas située en Belgique.
      Mais on peut être aidé par le CPAS en dehors du cadre des études.
      Si tu travailles en tant que jobiste, sache que le CPAS prend en compte un partie du salaire comme tu le liras ici.
      Le CPAS, dans ton cas, devra appliquer l’exonération socioprofessionnelle de 253,88 euros (si tu n’es pas considérée comme ‘étudiante’ par le CPAS) et l’exonération forfaitaire/générale de 12,92 euros/mois.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on obtient un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Durant de cette entrevue, on reçoit un accusé de réception (document important pour tout le suivi du dossier), document à exiger si on ne le reçoit pas ! Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide, et d’une semaine supplémentaire pour envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Habites-tu en Flandre ou ? Nous pouvons peut-être te conseiller un centre d’infos pour jeunes (1é-26 ans) si tu nous indiques ta région.
      Bon courage pour tes examens.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Cerise

        Bonjour,

        merci pour votre réponse. Non je ne suis pas en Erasmus mais bien étudiante à l’université de Maastricht. Je n’ai jamais habité là-bas (kot étudiant) j’ai toujours fait les trajets.
        J’habite près de Liège.
        Merci!

        Répondre
      2. Cerise

        Re-bonjour,

        j’ai une autre question. Si je demande le CPAS mais pas autant qu’étudiante comme dit au dessus, cela veut dire que je ne peux plus travailler en temps qu’étudiante? Cela veut-il dire aussi que je suis en recherche d’emploi? Concernant les allocations familiales, ma mère n’aura-t-elle plus droit à cela? Honnêtement je trouve ça injuste, surtout que je suis bien domicilié ici..

        Merci pour vos réponses

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour Cerise,
          Que l’on soit étudiant-e ou pas, le CPAS encourage toujours ses bénéficiaires à travailler (« La disposition au travail » fait d’ailleurs partie des conditions pour obtenir une aide financière du CPAS).
          Le fait de recevoir une aide du CPAS n’a aucune influence sur ton statut d’étudiant ou ton inscription à l’université.
          C’est par rapport à la réglementation interne/propre aux CPAS que tu ne peux pas être considérée comme « étudiante » dans le sens où la réglementation des CPAS l’entend.
          Concernant ce point, nous aurons plus de précisions cette après-midi.
          Au niveau des allocations familiales, tant que tu suis tes études, ta maman doit continuer de les recevoir pour toi si vous habitez ensemble (vous faites partie d’un même ménage).
          De plus, tu as des frères et soeurs, il est donc conseillé que ce soit ta maman qui continue de recevoir les allocations pour toi, en même temps que les autres allocations.
          Nous reviendrons vers toi, au plus tard mardi prochain, avec plus de précisions.
          Bien à toi,

          Répondre
          1. Cerise

            Bonjour,

            un énorme merci pour vos réponse. J’attend votre retour avec patience.
            Merci!

          2. CIDJ

            Bonjour Cerise,
            Nous avons pu discuter avec un juriste vendredi dernier.
            Le problème, dans ton cas, c’est que tu suis des études hors du territoire belge, comme nous le craignions.
            Suivre des études de plein exercice implique que l’établissement scolaire/universitaire soit situé en Belgique et relève d’une des Communautés (germanophone,..)
            Donc, l’aide que tu pourrais éventuellement obtenir du CPAS sera hors cadre études et risque de ne pas être suffisante pour assumer tous tes frais.
            Vis à vis de la réglementation du CPAS (comme pour celle du Service des bourses/Allocations d’études), le CPAS ne peut pas justifier ses frais (et donc ses subsides) si le ou la jeune n’a pas besoin d’aide « officiellement » (s’il/elle n’a pas le « statut » demandé par la législation).
            Pour eux tu n’es ni ‘étudiante’, ni ‘demandeuse d’emploi’ en attente d’allocations d’insertion.
            Mais comme tu fais partie d’un ménage disposant de faibles revenus, le CPAS devrait, en principe, intervenir pour toi pour, par exemple, couvrir certains de tes frais (abonnement gsm, déplacements, vêtements,..).
            Concernant ta maman, par contre, elle doit obtenir des aides complémentaires (frais scolaires, stages pour les plus jeunes,…) du CPAS en plus du RIS au taux ménage.
            Dans l’immédiat, de ton côté, tu devrais essayer d’obtenir une aide du côté du Service Social Étudiants de ton université.
            Tu peux peut-être aussi demander conseil ici où tu seras bien accueillie et informée (car la province ou la région a mis peut-être mis en place des aides spécifiques pour les jeunes).
            Nous sommes désolés.
            N’hésite pas à nous recontacter plus tard si tu as d’autres questions.
            Bien à toi,

  31. Régis

    En changement d’adresse , isole mon cahier apres un herritage a ete chipotté et reduit de 80euro.

    Depuis par non total ordre du au change puce electronique qui traine je serai a 553 euro moi , pourriez vous y reguarder et reajuster car je fus a 958 euro , au vue de la nouvelle somme allouer 984 euro moi, merci.

    Etien r****

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Régis,
      Vous êtes ici sur un site d’informations pour jeunes.
      Nous ne sommes pas le CPAS.
      Vous devez vous rendre à votre CPAS (après avoir bien vérifié les horaires) pour effectuer les changements dont vous avez besoin.
      Concernant le montant de votre RIS, si vous avez reçu un héritage, le CPAS doit prendre en compte cet héritage et effectuer un calcul précis pour établir le montant de l’aide à laquelle vous avez droit maintenant (depuis que vous avez reçu cet héritage).
      Voici une fiche utile concernant le calcul que le CPAS doit effectuer.
      Bien à vous,

      Répondre
  32. nadine

    je vis seule avec mon fils qui n’a pas de revenu, il n’a pas droit au allocations du cpas car je suis pensionnée depuis 1 decembre 2020 et je touche 1483 euro par mois qui est de trop pour eux, donc je dois vivre avec mon fils avec 1483 euro par mois, je dois payer le loyer et l’électricité, la TV et internet et 2 gsm total 130 euro car je n’ai que 2h gratuit depuis ma situation je dois beaucoup téléphoner car le cpas le répond pas aux email.  Mon ordi a été piraté et tout mon argent a été volé, ne serai t il pas possible d’avoir un petite aider pour mon fils par exemple déduire de montant supérieur au 1330 euro a l’allocation pour mon fils, je n’arrive pas a vivre avec ma pension.  J’ai besoin d’aide mais le CPAS ne me donne aucune information supplémentaire, j’aurai droit parait il a une diminution d’énergie mais ils ne m’en ont pas informée.  Pouvez vous m’aider svp.  Bien a vous
    2.12.0.0

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour nadine,
      Le montant de votre pension dépasse de peu celui du RIS/revenu d’intégration au taux ménage, donc le CPAS devrait vous aider d’une manière ou d’une autre.
      En fait, par rapport au CPAS, c’est toujours mieux de se rendre sur place.
      Et lorsque vous envoyez une email, il faut toujours demander « l’accusé de réception » attestant que le CPAS a bien reçu votre courrier électronique.
      Est-ce vous, ou votre fils, qui a introduit une demande d’aide au CPAS la première fois ?
      Si c’est votre fils qui a entré un dossier au CPAS, vous devriez essayer à présent d’entrer un dossier de votre côté.
      Par ailleurs, sachez que l’on peut introduire un dossier de demande d’aide à plusieurs reprises, même après un refus.
      Dans l’immédiat, vous devriez vos rendre au Service Médiation de Dettes de vitre CPAS pour voir si vous pouvez bénéficier du tarif social au niveau de vos factures d’énergie, ils doivent vous informer à ce niveau.
      Par rapport au piratage de votre PC, vous devez, au plus vite, porter plainte à la police et essayer ainsi d’obtenir un remboursement.
      Enfin, le Service Social de votre mutuelle doit pouvoir vous renseigner et vous conseiller par rapport à vos droits sociaux (vous devriez essayer d’obtenir un rdv avec le Service Social de votre mutuelle).
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  33. Léa A****

    Bonjour

    j’aimerais savoir si j’ai droit à une aide du cpas, je me retrouve en fin de droit du chômage, et bientôt sans revenue. Je vis seule dans un studio. Mon papa est en maladie est touche à peu près 1100 et ma soeur qui est à sa charge travaille et touche 1700€. J’aimerais continuer à vivre seule dans mon studio, le cpas peut il m’obliger à retourner vivre chez mon père, et est ce que le cpas peut prendre en compte le salaire de ma soeur? Merci d’avance

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Léa A****,
      Ce qui est certain, c’est que le CPAS ne peut absolument pas prendre en compte les revenus de ta soeur (mais de toute façon tu ne vis pas avec elle).
      Le CPAS prend en compte les revenus des membres du ménage du/de la bénéficiaire du CPAS lorsqu’ils sont parents ou partenaires de vie (même si l’on n’est pas marié donc).
      Mais tu ne vis pas avec ton papa.
      Si tu n’as plus droit au chômage, et si tu as reçu un document officiel de l’Onem confirmant la fin de ton droit au chômage, tu peux déjà te rendre au CPAS de ta commune de résidence (après avoir bien vérifié les horaires) introduire un dossier de demande d’aide.
      En effet, l’analyse d’un dossier prend, au minimum, un mois.
      Si tu remplis les conditions (âge, résidence, nationalité,…), ce qui semble être ton cas, et si tu n’as plus droit au chômage, le CPAS de ta commune doit intervenir pour toi.
      De plus, ton papa a une très faible pension, donc le CPAS ne peut pas « t’encourager » à retourner vivre chez lui.
      Mais nous ne disons pas que le CPAS pourrait un jour te faire une remarque (s’il s’agit d’un CPAS moins social – un CPAS n’est pas l’autre) si par exemple tu te plains de ton loyer, il pourrait te répondre alors que tu peux retourner vivre chez ton papa si tu trouves le montant du RIS trop bas (même si nous savons que ces montants sont effectivement bien trop bas).
      Le RIS/revenu d’intégration pour une personne isolée est de 984,68 euros (les montants devraient augmenter en janvier au plus tard).
      En plus du RIS, tu as droit au statut BIM (mutuelle) et au tarif social pour les factures d’énergie, mais aussi à des aides complémentaires (pour des frais médicaux par exemple).
      Tu devras, par contre, ‘montrer’ ta disposition au travail (comme pour l’Onem) et prouver que tu recherches un emploi ou une formation pour augmenter tes chances.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on obtient un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Lors de cette entrevue, on reçoit un accusé de réception (document important pour tout le suivi du dossier), document à exiger si on ne le reçoit pas !
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide, et d’une semaine supplémentaire pour envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  34. jalali

    bonjour

    je gagne 1280 euro par mois depuis mai 2021. Avant je touchais 1330,70 euros de CPAS. l’intervention de CPAS s’élevera de combien par mois?

    merci de votre reponse.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour jalali,
      Votre salaire net donc est de 1280 euros ? Vous travaillez à temps partiel ?
      Comme le montant de votre salaire est inférieur au montant du RIS au taux ménage, le CPAS doit en effet continuer d’intervenir pour vous.
      Il ne peut pas prendre en compte l’entièreté de votre salaire comme il existe l‘exonération socioprofessionnelle comme vous le lirez sur la fiche
      ‘Quelles sont les catégories et les montants..’
      Cette exonération est de 253,88 euros et l’exonération forfaitaire/générale est de 25,83 euros pour une personne avec charge de famille.
      Donc si votre salaire est de 1280 euros, le calcul, en principe, doit être le suivant :
      1280 euros – 279,71 (exonération socioprofessionnelle + exonération forfaitaire) = 1000,29 euros
      Donc vous recevrez normalement : votre salaire + 330,45 euros du CPAS (1330,74-1000,29).
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  35. marc

    Bonjour,

    A cause de gros problèmes familiaux je suis contraint à quitter mon domicile je suis actuellement héberger chez un ami. je suis demandeur d’emploi donc je ne perçois pas de revenu, est ce que le cpas peut m’aider financièrement pour que je prenne un studio ? j’ai 19ans. bien a vous

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour marc,
      Est-ce que tu vas bientôt percevoir des allocations d’insertion, es-tu en stage d’insertion ou ?
      En tout cas, le CPAS peut t’aider en attendant s’il estime que ta situation est vraiment problématique.
      Mais pour être aidé par le CPAS, il y a des conditions (âge, nationalité,..) à remplir d’une part, d’autre part il faut que le CPAS estime que ta situation familiale/financière est vraiment difficile et qu’il doit donc intervenir pour toi.
      En fait, il faut savoir que le CPAS compte énormément sur la « solidarité familiale » : tant que les enfants ne sont pas complètement « autonomes financièrement », le CPAS a tendance à renvoyer le ou la jeune chez ses parents.
      Si, par exemple, le CPAS estime que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider et s’il estime que la situation familiale n’est pas critique, il peut décider qu’il n’est pas nécessaire de t’aider.
      Tu devras donc insister, lors de ton rdv avec l’assistant-e social-e, sur l’aspect familial (difficile) de ta situation.
      Par ailleurs, le CPAS peut intervenir de différentes manières : par exemple, il peut intervenir pour toi « en partie » et demander à tes parents de « compléter » (d’intervenir aussi donc).
      Concernant le logement, si le CPAS accepte de t’aider, il pourra intervenir, par exemple, pour le paiement de la garantie locative (que tu devras rembourser petit à petit ensuite) de ton futur logement.
      Mais ce sera à toi d’entreprendre l’essentiel des démarches (avec l’aide éventuelle du Service Logements de ton CPAS) de recherche.
      Sache toutefois qu’il existe des associations spécialisées, pouvant te conseiller et t’orienter, voici des adresses.
      On s’adresse au CPAS de la commune où l’on réside. Si tu vis ailleurs que chez tes parents pour l’instant, fais attention à ton adresse (le CPAS (ainsi que la mutuelle) aura besoin de ton adresse pour t’envoyer des documents importants).
      Peut-être auras-tu besoin d’une adresse de référence ?
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on obtient un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Durant de cette entrevue, on reçoit un accusé de réception (document important pour tout le suivi du dossier), document à exiger si on ne le reçoit pas ! Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide, et d’une semaine supplémentaire pour envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Le RIS/revenu d’intégration pour une personne isolée est de 984,68 euros.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’infos pour jeunes près de là où tu te trouves :
      Réseau Infor Jeunes
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      A Schaerbeek http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  36. Selim

    Bonjour, je suis étudiant actuellement inscrit dans une université à Bruxelles, mais je vis avec ma mère et ma sœur à Namur. Pour des raisons pratiques, j’aimerais déménager à Bruxelles pour la période de mes études car il me faut beaucoup de temps pour aller aux cours tous les jours depuis Namur. Je voulais savoir si je déménageais à Bruxelles dans une chambre dans un logement étudiant est-ce que je pourrais percevoir les revenus de la catégorie 2: une personne vivant seule (les isolés) ou est-ce que je devrais vivre dans mon propre petit studio pour pouvoir accéder à ce montant de 984,68 euros. Et comment puis-je être sûr que je recevrais cet argent avant de déménager à Bruxelles car je ne pourrais me le permettre qu’avec l’aide du CPAS (du RIS).

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Selim,
      Donc, jusqu’à présent, tu ne reçois aucune aide ou RIS du CPAS ?
      Dans l’immédiat, tu devrais contacter le Service Social Étudiants/SSE de l’ULB pour vérifier s’il y a encore des logements disponibles sur le campus mais aussi pour connaître les aides (spécifiques à l’ULB) proposées aux étudiants.
      L’aide ‘maximale’ accordée à un-e étudiant-e, qui rentre chaque w-e/congés scolaires chez ses parents, est de 656,45 euros (montant du RIS/Revenu d’intégration au taux cohabitant).
      L’étudiant-e, dans ce cas, est considéré-e comme faisant partie du domicile familial (par ailleurs il ne faut pas oublier que la domiciliation a un impact sur les allocations familiales si tu as une sœur) et donc comme cohabitant-e.
      On dépend du CPAS de la commune où l’on est inscrit-e, durant toute la durée ininterrompue de ses études comme tu le liras ici.
      Donc si, par exemple, tu entres ta demande d’aide demain, c’est le CPAS de Namur qui t’aidera durant le reste de tes études.
      Si l’on reçoit une aide régulière/mensuelle, il est possible également de recevoir une aide supplémentaire ponctuellement.
      En tant qu’étudiant, il faut toutefois remplir des conditions supplémentaires comme tu le liras sur la fiche « Qu’en est-il pour les étudiants… ».
      Si tu travailles, par moments, comme jobiste, sache que le CPAS prend en compte une partie du salaire pour calculer le montant exact de l’aide ou du RIS à octroyer.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on obtient un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Lors de cette entrevue, on reçoit un accusé de réception (document important pour tout le suivi du dossier), document à exiger si on ne le reçoit pas !
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide, et d’une semaine supplémentaire pour envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Vérifie bien les horaires avant de te rendre au CPAS.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions, ou encore, à te rendre ici.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Selim

        Merci pour votre réponse,

        pour clarifier un peu plus ma situation:

        Je suis inscrit au CPAS de Namur et je perçois actuellement 318 euros / mois du CPAS (catégorie 1: 656,45 euros / 2 – partagé entre ma sœur et moi). Je voudrais savoir quelles conditions je devrais remplir pour obtenir le RIS de catégorie 2. Par exemple si je changeais ma domiciliation en une adresse à Bruxelles (je louerais un petit studio) pourrais-je recevoir 984,68 euros / mois? Comme je vivrais seul avec une adresse enregistrée dans la commune de Bruxelles. Et si j’avais bien compris, une fois que j’aurais fait une demande au CPAS de Namur j’y resterais pour le reste de mes études même si je change de domiciliation à Bruxelles.

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour Selim,
          La domiciliation n’est pas conseillée dans la plupart des cas car si, par exemple, ta sœur est aussi étudiante et reçoit des allocations familiales, cela a un impact comme tu le liras ici.
          De plus, il n’est pas toujours facile de se domicilier dans un kot en tant qu’étudiant.
          Dans ton cas, ton RIS devrait être augmenté si tu dois louer un kot (ce qui est justifié vu la distance). Dès que tu le peux, tu devrais parler à ton assistant-e social-e de ton projet.
          Es-tu inscrit sur une liste d’attente de logements étudiants sur le campus ou ?
          Voici un lien utile.
          Pour être considéré comme étudiant isolé par le CPAS, c’est que celui-ci estime qu’il y a rupture familiale. C’est à dire que l’étudiant ne rentre plus le week-end chez ses parents et qu’il n’a plus aucun contact avec ceux-ci.
          N’oublie pas que l’étudiant cohabitant peut recevoir de son CPAS, des aides complémentaires en plus de son RIS cohabitant.
          Par ailleurs ta bourse ou allocation d’études devrait être plus importante si tu kotes à Bruxelles en septembre.
          Enfin, ton université peut aussi te donner un coup de pouce financier (à ce propos il est utile de consulter le Service Social Étudiants de ton université).
          En espérant avoir répondu à tes questions mais n’hésite pas, par la suite, à nous recontacter.
          Bien à toi,

          Répondre
        2. CIDJ

          Re bonjour Selim,
          En fait, si tes études ne sont pas interrompues, tu dépends du CPAS « d’origine », même si tu changes de domicile durant tes études.
          Bien à toi,

          Répondre
  37. Ingrid

    Bonjour je suis mère de 3 enfants et je touche le ris de 1330e j ai 2 filles de 11et 12 et un fils de 21 ans celui désire ce lancer comme indépendant dans l horticulture  donc va gagner un salaire mais reste vivre à la maison ..es que moi mon revenu du cpas comme chef de famille va baisser ou retirer car il travaille si il aurais un salaire de 1800e ou 4000e en savant qui ceux lancé qui a des lois sociales des machine à acheter pour ce lancer..car ont ma dit non ..j avais encore deux fille mineurs pouvez vous m éclairer sur le sujets en savent que je touche des allocations famille pour 3 aussi merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Ingrid,
      Il faut savoir que le CPAS ne peut pas prendre en compte les allocations familiales que l’on reçoit pour les enfants que l’on élève.
      Le CPAS doit continuer de vous considérer comme chef de famille tant que vous avez des enfants de moins de 18 ans à charge.
      Par contre, le CPAS a le droit de prendre une partie du salaire en compte des membres du ménage du/de la bénéficiaire c’est à dire :
      l’époux/se ou les enfants de plus de 18 ans de la bénéficiaire.
      Si votre fils perçoit, effectivement, un salaire de de 1800 euros (montant supérieur à celui du RIS au taux ménage), le CPAS va prendre en compte ces chiffres et le montant de l’aide que vous percevez actuellement sera fortement diminué.
      C’est votre assistant-e social-e qui vous a dit que si votre fils recevait un salaire, cela ne changerait rien à votre situation ? Sachant que le système de sécurité sociale actuel n’encourage pas la cohabitation ou la solidarité familiale.
      Concernant le projet de votre fils, il faut absolument qu’il se renseigne bien à l’avance, notamment sur la répartition de ses futurs frais et charges et sur la législation. Pour cela il peut demander conseil ici au 1819 pour Bruxelles, pour la Wallonie, voici une fiche utile.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions ou si vous avez des précisions.
      Bien à vous,

      Répondre
  38. paul

    Bonjour,  actuellement   je vis chez  ma  mère  mais  j’aimerais  prendre  mon appartement  mais mon salaire  ne me le permets car , je gagne  1094,24  euros NET par  mois contrat mi-temps en tant que plongeur dans une petite alimentation.  cependant,  j’aimerais savoir est ce que le CPAS  ne pourrait pas m’aider avec une aide  pour que je puisse prendre mon appartement  à mon octroyant une aide supplémentaire pour que j’arrive même à  1500  euros par mois.

    merci d’avance de votre réponse

    paul

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour paul,
      En fait, il faut savoir que le RIS/Revenu d’intégration pour une personne isolée est de 984,68€ comme tu le liras sur la fiche ‘Quelles sont les catégories et les montants…’
      Donc, dans ton cas, comme tu as un salaire légèrement supérieur à ce montant, soit le CPAS n’interviendra pas pour toi s’il s’en tient strictement aux chiffres,
      soit il t’accordera une aide (considérant que tu perçois des bas revenus) mais cette aide ne sera pas « conséquente », elle n’atteindra jamais le montant de 495 euros pour atteindre 1500 euros (le RIS isolé étant de 984,68 euros).
      De plus si tu es jeune et si le CPAS considère que tu t’entends bien avec ta maman, le CPAS va plutôt te conseiller de « patienter » et de vivre encore quelques temps avec ta maman avant de pouvoir être plus ou moins autonome financièrement.
      Par contre si, par exemple demain, tu travailles plein temps et obtiens un salaire plus élevé, et si tu trouves un logement, le CPAS peut avancer l’argent pour la garantie locative, somme que tu devras ensuite rembourser au CPAS petit à petit.
      On s’adresse au CPAS de la commune où l’on réside.
      Concernant le chômage, as-tu fait une demande pour le « maintien des droits » ?
      Voici une fiche utile à ce propos.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  39. Mrl

    Bonjour je suis monoparental benificiant du ris sociale ma fille est étudiante et vient d’avoir 18 ans j’ai également un deuxième enfant je voudrais savoir si ma fille a droit à une petite aide social et si oui combien et surtout vais je perdre une partie de mon revenu svp. Merci à vous

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mrl
      Si vous avez un autre enfant (de moins de 18 ans) à charge, vote CPAS doit continuer de vous considérer comme cheffe de ménage, et donc vous devez continuer de percevoir le RIS au taux ménage de 1312,90 euros (montant maximal si le CPAS ne prend d’autres éléments en compte comme une pension alimentaire (pour l’ex-époux-se)).
      De son côté, votre fille peut demander une aide au CPAS dans le cadre de ses études par exemple mais pas nécessairement.
      En effet, il faut savoir que les CPAS ont reçu récemment la directive de faire attention, particulièrement, aux jeunes de 18-25 ans.
      Elle peut donc recevoir une aide si elle veut faire un stage de langues ou un stage sportif.
      C’est à elle introduire la demande d’aide au CPAS (et signaler qu’elle fait partie d’un ménage dont une personne est bénéficiaire du RIS)
      Pour septembre, si elle suit des études, elle peut certainement recevoir une aide plus conséquente et peut-être recevoir le RIS ‘complet’ de cohabitante de 656,45€.
      Dans le cadre des études, elle doit entrer dans les conditions reprises sur la fiche ‘Qu’en est-il pour les étudiants…’, elle devra aussi signer un contrat PIIS.
      En dehors du CPAS, elle peut certainement aussi obtenir une aide du Service Social Étudiants/SSE de sa future école/université.
      Enfin, elle devra aussi penser à demander une bourse/allocation d’études.
      Si elle continue d’habiter avec vous, vous pouvez continuer de percevoir ses allocations familiales pour elle (le CPAS « invite » souvent les jeunes à percevoir leurs allocations eux-mêmes), à ce moment-là le CPAS ne peut pas les prendre en compte.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions, ou encore, à consulter un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans) :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      Bien à vous,

      Répondre
  40. Jess

    Bonjour,

    Je suis étudiante boursière et je souhaiterais trouver un job étudiant mais je ne comprends pas le calcul concernant l’exonération. Pouvez-vous m’éclairer pour savoir si je vais bénéficier ou non du RIS? admettons que je reçoive 1200 euros de salaire étudiant, vais-je tout de même percevoir mon ris en tant qu’isolée?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Jess,
      Si tu es étudiante boursière (tu as moins de 25 ans?) et si tu perçois un salaire de 1200 euros pour le mois de juillet, l’application de « l’exonération pour étudiant boursier » ne sera pas valable dans ce type de situation.
      Tu as certainement entendu qu’il y avait une mesure spéciale suite à la crise : tous les étudiants bénéficient de l’exonération la plus « avantageuse » à savoir celle de 253,88 euros, qu’ils soient boursiers ou pas.
      Mais cette mesure spéciale prend fin, en principe, fin juin (nous disons en principe car on croise les doigts pour qu’il y ait une prolongation).
      En tous les cas, pour les étudiants boursiers, « en temps normal », l’exonération est moins avantageuse, celle-ci est en effet de 70,81 euros.
      Donc, si tu as un salaire de 1200 euros et que tu perçois un RIS au taux isolé, l’exonération pour étudiants boursiers ne sera pas applicable car le montant de ton salaire sera fort supérieur à celui de ton RIS habituel (la différence dépasse le montant de 70,81 euros). Et donc, pour le mois où tu travailles et perçois ce salaire, tu ne recevras que ton salaire et non ton RIS habituel car ton salaire sera considéré comme un revenu « suffisant » par le CPAS.
      Si tu étais non boursière (exonération de 253,88 euros), tu aurais droit à la prise en compte de cette exonération pour non-boursiers car, dans ce cas, le calcul serait comme suit : 1200-253,88 euros= 946,12 euros – Le CPAS doit prendre en compte comme salaire le montant de 946,12 euros.
      Donc, dans ce type de situation, tu recevrais du CPAS, 59,39 euros (984,68-946,12-20,83 + plus l’exonération forfaitaire de 20,83 euros pour personne isolé-e)
      + ton salaire.
      Ces exonérations peuvent être « intéressantes » dans certains cas mais pas dans tous, mais il faut savoir que la disposition au travail fait partie des conditions à remplir pour pouvoir bénéficier du RIS.
      Attention, si tu travailles du 1er au 31 juillet, c’est le calcul que le CPAS doit effectuer. Si tu ne travailles plus en août, tu dois recevoir ton RIS normalement comme avant.
      Si tu travailles, tu devras prévenir ton assistant-e social-e et lui remettre une copie de ta fiche de salaire.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre