Quelles sont les catégories et les montants du revenu d’intégration (RIS) et de l’aide sociale et que se passe-t-il si on a des revenus par ailleurs ?

Les montants du RIS (chiffres au 01/05/2024)

Les montants du RIS (revenu d’intégration sociale) sont différents suivant ta situation familiale (catégorie).
Les montants ci-dessous correspondent aux 3 RIS existants. Dans certains cas, il est possible de recevoir une aide sociale équivalente au RIS.

A partir du 1er mai 2024, le montant du RIS est de :

  • Pour les personnes cohabitantes (catégorie 1) : 858,97€/mois.
    Cela signifie que si, par exemple, le ménage est composé de 2 personnes toutes deux bénéficiaires du RIS cohabitant, les rentrées de ce ménage vont s’élever à 2 x 858,97€, soit au total 1.717,94€.
  • Pour les isolés (personnes vivant seules – catégorie 2): 1.288,46€/mois ;
  • Pour les personnes vivant avec leur famille à charge (catégorie 3) : 1.741,29€/mois
    Pour faire partie de cette catégorie, il faut avoir charge exclusive d’un ménage qui comporte au moins un enfant mineur non marié.

La législation réglementant les CPAS est fédérale, les montants des RIS sont donc identiques pour tous les CPAS.
Pour décider de t’accorder une aide ou pas, le CPAS effectue d’abord une enquête sur tes ressources 
Ces ressources sont entre autres : le salaire, les allocations de chômage, les allocations d’intégration, la pension,…
Attention, le CPAS tient toujours compte des ressources du/de la partenaire de vie (que l’on soit marié-e/cohabitants légaux ou pas), mais aussi des membres de ton ménage comme tes parents.
Par contre, le CPAS ne peut absolument pas tenir compte des ressources de tes grand-parents ou de tes frères et/ou sœurs si vous vivez ensemble.

Si tu as déjà des revenus par ailleurs… (chiffres au 01/05/2024)

Si, par exemple, tu vis seul-e et tu travailles à temps partiel, ton salaire est insuffisant. Le CPAS doit intervenir pour toi.
L’aide versée par le CPAS sera, dans ce cas, diminuée du montant du salaire que tu perçois.
Ce qui veut dire que, si tu as un revenu net de 800€ (donc un  revenu inférieur au RIS isolé), tu dois recevoir du CPAS une aide de 488,46€ (montant du RIS isolé (1.288,46€)  –   ton salaire).
De plus, dans certains cas, tes revenus ou ressources ne peuvent pas être déduites ‘telles quelles’ du montant de ton RIS du fait d’une exonération.

En effet, si tu perçois un RIS et que, par la suite, tu commences à travailler, tu auras droit à une exonération : ton CPAS ne pourra pas prendre en compte l’entièreté de ton salaire.
C’est ce qu’on appelle l’immunisation des revenus de l’intégration socioprofessionnelle. Mais on parlera plutôt d’exonération.

Il existe l’exonération pour étudiants (voir plus bas) et l’exonération socioprofessionnelle (appelée aussi exonération ordinaire).

Une exonération doit être appliquée par ton CPAS sur tes ressources/revenus si tu es :

  • une personne (déjà bénéficiaire du RIS) en formation professionnelle ou qui commence une formation, ou encore, qui commence  à travailler (exonération socioprofessionnelle de 303,42€ /mois – si ton salaire est inférieur ou légèrement supérieur à ton RIS habituel);
  • étudiant-e de plein exercice* ayant signé avec le CPAS un contrat PIIS :
    l’exonération est de 303,42€/mois pour les non-boursiers comme les étudiants boursiers.
    Désormais (1er janvier 2022) tous les étudiants ont droit à la même exonération !
  • un-e bénéficiaire ayant des revenus issus d’une activité artistique (exonération de 3.641,02€/an pendant maximum 3 ans).

Les ressources exonérées

Les pensions alimentaires et les allocations familiales que l’on reçoit pour les enfants que l’on élève, ne peuvent pas être prises en compte (déduites du RIS) par le CPAS, ces allocations sont totalement exonérées.
Par contre, l’allocation familiale que le jeune reçoit directement à son nom et la pension alimentaire que l’époux-se perçoit pour elle/lui-même doivent être prises en compte par le CPAS**.
Attention, certains CPAS prennent en compte les allocations familiales même si le/la jeune vit avec ses parents. Les CPAS ont le droit de le faire aujourd’hui suite à un cas de jurisprudence survenu il y a quelques années.

Enfin, le CPAS doit toujours appliquer une exonération générale sur le total de toutes tes ressources. Donc, par exemple, cette exonération générale doit être appliquer sur les allocations familiales que tu reçois directement à ton nom
(on parle toujours ici de ressources inférieures au montant de ton RIS)
Le montant de cette exonération générale (appelée aussi exonération forfaitaire) est de :

155€/an (12,92€/mois) pour un-e cohabitant-e;
250€/an (20,83€/mois) pour un-e isolé-e;
310€/an (25,83€/mois) pour une personne avec famille à charge.

*: Pour pouvoir bénéficier de cette exonération pour étudiant, tu dois percevoir le RIS avant d’avoir atteint tes 25 ans.
** : tu as tout à fait le droit de demander à ton CPAS la feuille de calculs qui a servi à déterminer le montant de ton aide après la prise en compte de ton salaire.

 

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur "envoyer votre question", vous acceptez notre politique de confidentialité.

*
*
*

147 questions déjà posées

  1. Diablo
    16 juillet 2024

    Ma fille vient un week-end sur deux jouerai voulue savoir si je garder mon tou chef de famille ou pas

    Répondre
  2. Ginette
    15 juillet 2024

    Bonjour je suis aux cas mon compagnon n’a plus le froid aux chaulage et je voudrait passer chef de ménage en le reprenant a ma charge esque j ait le droit

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      16 juillet 2024

      Bonjour Ginette,
      En fait, le système du CPAS est différent de celui du chômage.
      Comme vous le lirez ici, il faut qu’il y ait un enfant mineur dans le ménage pour que l’un des deux parents soit considéré comme chef de ménage.
      En fait, votre compagnon doit faire une demande d’aide au CPAS également pour devenir cohabitant comme vous.
      N’oubliez pas que vous avez droit à des aides supplémentaires, en plus du RIS, pour par exemple payer des factures d’énergie, d’eau, ou encore, des frais médicaux.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  3. Magi
    12 juillet 2024

    Bonjour.

    Ma fille aînée touche du CPAS, et est atteinte d’un autisme de niveau 2 (et d’autres handicaps).
    Les demandes de reconnaissance prenant longtemps, elle a des documents médicaux prouvant ses handicaps mais ceux-ci (ses handicaps) ne sont pas encore reconnus de l’état.

    Elle vient d’être majeur et est étudiante, son assistante sociale lui a mit comme condition de travailler pendant les vacances mais elle en est peu capable, ayant souvent des épisodes où elle est, par exemple, incapable de communiquer, et étant incapable de prendre soin d’elle sur certains points.

    Lui trouver un job n’est donc pas facile, mais j’ai peur qu’ils lui retirent le revenu sous peine qu’elle ne travaille pas.

     

    Que puis-je faire ?

     

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 juillet 2024

      Bonjour Magi,
      Dans l’immédiat, il serait utile de faire une copie de ce que vous avez envoyé pour la demande de reconnaissance.
      Ce serait utile aussi d’avoir un document du médecin qui la suit et qui explique donc que votre fille ne peut pas travailler.
      Un courrier du médecin de la famille, ou d’un docteur qui la suit depuis longtemps, constitue un document important.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  4. Carine
    10 juillet 2024

    Bonjour je vis avec mes 2 garcons un de 16 tjrs a l ecole et celui de 25  qui cherche du travail mais j ai plus la familiale de mon grand car a 25 ans plus de familiale donc il a droit a rien depuis février le cpas lui a octoyer 250 euro j ai demandé si cetait normal mon dit que oui j ai une connaissance qui me dit que sait pas normal que elle son fils qui est cohabitant avec en touche 853 donc si bous seriez m expliquer pourquoi mon fils non car je comprends pas merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      11 juillet 2024

      Bonjour Carine,
      Le CPAS se base sur les revenus des parents pour calculer le montant de l’aide à accorder au jeune bénéficiaire.
      De votre côté, vous recevez des allocations de chômage ou un salaire ou ?
      En principe, un ménage comme le vôtre, où les personnes de plus de 18 ans reçoivent toutes le RIS du CPAS, a droit à ceci :
      1741,29 euros (montant du RIS au taux ménage car il y a un enfant de moins de 18 ans) pour la maman et 858,97 euros pour le jeune de 25 ans,
      attention cela s’il n’y a pas d’autres éléments à prendre en compte.
      Vous vivez dans un logement social ou ?
      De votre côté, vous percevez un revenu ?
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez besoin de précisions.
      Bien à vous

      Répondre
  5. Chrisaly
    7 juillet 2024

    Je pars vivre en Espagne et je perçois 1.700eur de pension de veuve. Ma fille va vivre en colocation et restera en Belgique. Elle suit des études de promotion sociale horaire de jour qu elle réussit. Malheureusement elle ne percevra que 517eur d allocations majorées. Que doit elle faire pour obtenir une aide financière? La coloc coûte 350eur par mois. Mille mercis

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 juillet 2024

      Bonjour Chrisaly,
      Votre fille doit s’adresser au CPAS de la commune où elle vit.
      Voici une fiche sur la procédure de demande, elle doit faire attention à l‘accusé de réception pour le suivi du dossier.
      Comme vous lirez ici, il est possible de recevoir le RIS isolé même si l’on vit en coloc.
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne isolée est de 1288,46€ actuellement.
      Il faut savoir que le CPAS prendra en compte ses allocations familiales majorées et les déduira de son RIS.
      De votre côté, il est possible aussi que le CPAS vous demande de payer une forme de contribution alimentaire.
      Votre fille peut aussi nous contacter au CIDJ si elle a des questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  6. Salinger
    6 juillet 2024

    Bonjour, après 5 ans à bosser, j’aimerais reprendre des études qualifiantes de deux ans. L’IFAPME propose une formation en alternance, qui allie cours théorique et stage en entreprise. Le stage est normalement rémunérer, c’est pas grand chose mais je me demande quand même ce qu’il en est concernant le RIS ? Le CPAS va t’il diminuer mon revenu ? Merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 juillet 2024

      Bonjour Salinger,
      Pour l’instant, vous recevez déjà un RIS donc ? Vous n’avez pas eu droit au chômage après 5 ans de travail ?
      Concernant le chômage, il faut savoir que, dans certains cas, on peut obtenir une dispense et suivre une formation.
      Concernant le RIS et le salaire obtenu pour le stage. Le CPAS doit appliquer une exonération socioprofessionnelle de 303,42€.
      Tu trouveras des explications sur l’exonération socioprofessionnelle et l’exonération forfaitaire sur la seconde partie de la page suivante.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  7. al
    5 juillet 2024

    Bonjour,

    Je suis au cpas . J’ai le statut cohabitant.  je vis avec mon conjoint. Est-ce que son pécule de vacances  est pris en compte pour le calcul du ris?

    Merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 juillet 2024

      Bonjour al,
      Le pécule de vacances doit être pris en compte pour le calcul du RIS pendant la période sur laquelle porte le pécule, et donc pas au moment du paiement de ce pécule.
      Maintenant, est-ce que votre conjoint perçoit un RIS aussi ou ?
      Si le pécule porte sur une période avant que le/la bénéficiaire perçoive un RIS, cela doit compter comme un revenu mobilier (on parle alors du compte épargne), et non d’un salaire mensuel.
      Pour rappel, les comptes épargne ne dépassant pas le montant de 6200€ ne peuvent pas être pris en compte par le CPAS.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  8. ****melody
    3 juillet 2024

    Bonjour Je suis complètement perdue.Au mois de mai j’ai introduit une demande de revenus au cpas de saint gilles ( Bruxelles) pour mon fils et moi vu que je n’ai plus de revenus.Mon fils est domicilié chez moi et nous sommes en garde alternée avec son papa la moitié du temps . En alternance une semaine sur deux.Le cpas m’a dit que dans ce cas je toucherai la moitié du mois en tant que isolée et l’autre moitié du mois en tant que taux de famille à charge . Ce qui fait une moyenne de 1400-1500€ +-J’avais contacté le site droit quotidien qui m’avait affirmé que depuis 2022 j’aurai droit au taux de famille à charge pour leMois complet ce dont j’ai informé mon cpas.Maintenant j’ai reçu un courrier qui me dit que je toucherai en alternance un mois à 1200€ et un mois à 1700€. Ce qui ne m’arrange encore moins ! Comment je fais pour vivre avec 1200€ avec mon fils durant ces mois là ? Je n’ai pas de pension alimentaire de la part du papa.Quelle est la vrai loi la dedans ? Que puis je faire ? Merci à vous **** Melody

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 juillet 2024

      Bonjour ****melody,
      En fait, si vous avez votre fils plus de la moitié du mois chez vous, vous devez recevoir le RIS au taux famille à charge comme cela est écrit ici.
      En tous les cas, si votre fils vit avec vous la moitié du mois (s’il ne dépasse pas la moitié du mois), vous devez recevoir, pour le même mois :
      (1288,46 divisé par 2) 644,23€ + 870,645€ (1741,29 divisé par 2) = 1514,875€
      Le calcul du RIS doit se baser sur le mois écoulé.
      Il semble qu’il y ait une mauvaise interprétation de la législation de la part de la personne qui gère votre dossier.
      D’autre part, si vous payez, par exemple, un loyer trop élevé, votre CPAS doit intervenir également.
      Si vous habitez à Saint-Gilles, vous pouvez avoir un conseil juridique gratuitement ici, ou encore contacter l’association suivante (près de la Porte de Namur).
      N’hésitez pas à nous recontacter ici si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  9. Sacre
    2 juillet 2024

    Bonjour je perçois du handicap j’ai 26 ans et je viens d’emménager chez ma copine donc moi j’ai uniquement 800 euros et ma copine vit au cpas ,qu’elle aide puis je avoir en plus pour subvenir à nos besoins comme nous sommes locataires et moi j’ai pas terminer mes études je vis en Belgique

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 juillet 2024

      Bonjour Sacre,
      Le RIS/revenu d’intégration sociale du CPAS est de 858,97€ pour une personne cohabitante.
      Donc, le CPAS doit intervenir, au minimum, à hauteur de 58,97€ dans ton cas. Mais il est possible d’obtenir des aides supplémentaires si tu as des frais médicaux importants, par exemple.
      Si, maintenant, tu reprends des études, le CPAS peut intervenir aussi pour tes frais d’études.
      En dehors du CPAS, pour les études, sache aussi qu’il existe la bourse ou allocation d’études.
      Tu sais déjà où tu vas continuer tes études ?
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide (pour obtenir le RIS).
      Attention à l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier !
      Tu es déjà inscrit à la commune ?
      De son côté, ta compagne doit signaler à son CPAS qu’elle est à présent cohabitante.
      Si vos factures d’énergie ou d’eau sont importante, il est possible aussi d’obtenir des aides supplémentaires.
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as besoin d’explications supplémentaires.
      Bien à toi,

      Répondre
  10. cécile
    2 juillet 2024

    bonjour,

    je suis pensioneé et reçois une pension 1707 mon  fil vis avec moi a 46 ans et na aucun revenus a t’ils droit a un revenus de cohabitant au cpas

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 juillet 2024

      Bonjour cécile,
      Le montant du RIS cohabitant est de 858,97€ actuellement (montant maximum pour une personne cohabitante).
      Comme le CPAS a le droit de prendre en compte, pour calculer le montant exact de l’aide à octroyer, les revenus des parents vivant sous le même toit, votre fils n’aura pas droit au montant maximum.
      Mais pour que le CPAS évalue bien le montant de l’aide à accorder à votre fils, il faut signaler au CPAS si, par exemple, vous avez des frais de santé importants (cela pèse sur les charges du ménage), et si le montant du loyer est élevé, il faut le signaler aussi.
      De votre côté, vu le montant de votre pension, vous devriez avoir droit à une aide ponctuelle du CPAS pour payer des frais médicaux si vous en avez.
      Et également, pour des grosses factures d’énergie ou d’eau.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l‘accusé de réception pour le suivi du dossier.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  11. Klg
    30 juin 2024

    Bonjour,

    Je suis actuellement au C.PAS, et je me posais la question du montant journalier, d’une personne (isolé avec enfant) habitant en Region Bruxelloise.

    Prenez soin de vous et je vous dit d’avance, un grand merci

     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      2 juillet 2024

      Bonjour Klg,
      Une personne avec une famille à charge (donc avec 1 ou des enfant(s) de moins de 18 ans à charge) a droit au RIS/revenu d’intégration sociale de 1.741,29€/mois comme vous le lirez ici.
      Les allocations familiales et la pension alimentaire que l’on reçoit pour les enfants que l’on élève ne peuvent pas être prises en compte par le CPAS pour le calcul du RIS.
      La légalisation relative aux CPAS est fédérale (les montants de base sont identiques partout).
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi de votre dossier.
      N’hésitez pas à nous recontacter ici si vous avez d’autres questions.
      Belle journée.
      Bien à vous,

      Répondre
  12. Feetlover
    29 juin 2024

    Bonjour, si je suis propriétaire de mon appartement, ai-je droit au cpas?  Si oui, quel est le montant mensuel auquel ai-je droit en tant qu’isolé ? Merci pour votre réponse.

    Enzo

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      2 juillet 2024

      Bonjour Enzo/Feetlover,
      Si, actuellement, vous êtes sans ressources, en effet vous avez droit à une aide du CPAS.
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne isolée est de 1288,46€ actuellement.
      Mais vous ne pourrez pas recevoir ce montant précisément car le CPAS effectuera un calcul basé sur le revenu cadastral de votre logement
      comme vous le lirez ici.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l‘accusé de réception pour le suivi de votre dossier.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  13. math
    29 juin 2024

    Bonjour, je suis étudiant et perçoit le RIS en tant que cohabitant. plus concrètement je vis chez mon parrain qui travaille ainsi que son épouse, mais je vais peut-être revivre chez ma maman qui perçoit la mutuelle (monoparentale)

    Aurais-je encore droit au RIS si je me domicilie chez elle ?

    merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      2 juillet 2024

      Bonjour math,
      Oui, tu dois continuer d’être considéré en tant que personne cohabitante.
      Le CPAS recalculera le montant de ton RIS car il prendra en compte l’indemnité de ta maman, comme vous vivrez ensemble.
      Imaginons que ta maman perçoit une indemnité d’un montant de 1500€, le CPAS doit t’octroyer, en principe au minimum, le montant de 217,94€ (1.717,94€ – 1500). Le montant de 1717,94 correspond à 2 X le RIS cohabitant.
      Si ta maman a des enfants mineurs à charge, le calcul doit se faire à partir du montant de 1.741,29€ (montant du RIS au taux ménage).
      Il ne faut pas oublier que, tout étudiant, en plus de son RIS, a droit à des aides complémentaires de son CPAS dans le cadre des études.
      Enfin, même si tu te domicilies chez ta maman (qui habite dans une autre commune ?), c’est ton CPAS actuel qui doit continuer de t’aider comme tu le liras ici.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  14. Titine
    27 juin 2024

    Bonsoir

    J ai fais la demande de l exonération auprès du CPAS qui m ont dis que on peut percevoir 1fois dans notre vie ce montant

    Est il possible d’avoir une réponse claire

    Merci d avance

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      28 juin 2024

      Bonjour Titine,
      La question des exonérations pose souvent problème au sein des CPAS.
      Nous ne savons pas si tu es étudiant-e ou pas.
      Pour l’exonération socioprofessionnelle étudiante, elle doit être appliquée dès que l’on commence à travailler, sauf si la différence entre ton salaire et ton RIS est supérieure à 303,42€.
      Par exemple, ton RIS (cohabitant) este de 858,97€ et tu as salaire de 1600€ : dans ce cas l’application de l’exonération n’est pas possible.
      Par contre, si ton salaire est de 900€, elle est possible, elle doit être appliquée.
      L’application de l’exonération a une certaine durée dans le temps comme tu le liras ici.
      Si tu n’es pas étudiant-e, et si tu travaillais déjà avant de percevoir un RIS, l’exonération n’est pas applicable.
      Par ailleurs, il y a également une exonération forfaitaire ou générale (dont le montant est plus bas) à appliquer également comme tu le liras ici (en fin de page).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,
      Bien à toi,

      Répondre
  15. Angel001
    26 juin 2024

    Bonjour .

    Je vis avec ma fille qui a 25 ans et touche 430 euros par mois et mois 1200 à la mutuelle.  Est ce la bonne somme que ma fille reçoit car j’ai vu qu’à partir de mai 2024 c’était 854 euros ?? J’ai mon fils qui va venir habiter aussi chez moi et ont m’a dot qu’il avait droit aussi au ris donc  2 ris et moi la mutuelle.

    Pouvez-vous me dire si c’est correct svp ? Merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      27 juin 2024

      Bonjour Angel001,
      Au niveau du CPAS, un ménage de 3 personnes (18 ans ou plus) a droit à :
      3 X le RIS cohabitant de 858,97€ c’est à 2576,91€ pour ce ménage.
      Un ménage de 2 personnes a droit à : 1717,94€.
      Il faut savoir que le CPAS prend toujours en compte les revenus/pensions/allocations de chômage… du parent vivant sous le même toit pour calculer exactement le montant de l’aide à accorder.
      Actuellement, selon nous, votre fille devrait recevoir plus que 430€ si vous avez une indemnité de 1200€ de votre côté. Elle devrait plutôt recevoir : 517€ (1717 – 1200).
      Est-ce que vous habitez dans un logement social ou ? Parfois cela peut expliquer que le RIS soit diminué si c’est le cas.
      Si votre fils n’a aucun revenu. Il devrait aussi recevoir un RIS.
      Si, demain, vous êtes 3, les RIS de vos enfants devraient être supérieurs à 550€ s’il n’y a pas d’autres éléments à prendre en compte.
      Dans l’immédiat, votre fille peut s’adresser à son assistante sociale pour demander si son RIS ne doit pas être augmenté vu l’indexation survenue en mai.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  16. SERK
    25 juin 2024

    Bonjour,
    Je souhaite savoir si ma fille peut bénéficier d’une aide pour louer un studio à Bruxelles. Mon épouse ne travaille pas et je suis le seul à travailler à temps partiel (3/4 temps).
    Cordialement,

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      27 juin 2024

      Bonjour SERK,
      Selon nous, cela est possible si votre fille fait partie d’un ménage à faibles revenus (ce qui semble être le cas).
      Pour vous donner une idée des montants sur lesquels les CPAS se basent sachez que : un ménage de 3 personnes (18 ans ou plus) a droit à :
      3 X le RIS cohabitant de 858,97€ c’est à 2576,91€ pour ce ménage.
      Voici les différentes conditions à remplir en tant qu’étudiante.
      Et voici une fiche sur la procédure de demande d’aide.
      Attention à l‘accusé de réception pour le suivi du dossier!
      Si, par exemple, votre fille étudie à l’ULB, elle peut s’adresser au Service Logements mais, il est fort possible que, à cette date, tous les logements étudiants (sur le campus) soient déjà loués.
      En général, un-e étudiant-e qui rentre chaque w-e/durant les congés scolaires au domicile familial est considéré-e comme cohabitant-e.
      Le RIS au taux cohabitant est de 858,97€.
      Pour trouver un logement, cela vaut la peine, aussi, de se renseigner auprès d’un centre d’infos pour jeunes à Bruxelles (ils ont des bases de données de logements), voici des liens utiles :
      – Infor Jeunes Schaerbeek;
      Infor Jeunes Bruxelles
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  17. Caro 65
    23 juin 2024

    Bjr,ma fille et son copain tous 2 touchant le taux cohabitants au cpas se sont mariés.Qui devient chef de ménage dans ce cas?restent t ils cohabitants ou pas,et point de vue mutuelle ??? Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 juin 2024

      Bonjour Caro 65,
      Pour le CPAS, rien ne change, ils restent cohabitants.
      Voici une fiche reprenant les statuts/catégories au CPAS.
      Concernant la mutuelle, il faut voir quel est leur âge, s’ils sont toujours étudiants… Voici une fiche explicative à ce niveau.
      N’oubliez pas que vous pouvez aussi vous renseigner ici.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  18. Caroline
    23 juin 2024

    Bonjour je voulais savoir comment sa ce passe si je déménage en Belgique je ne travaille pas mon fils et autiste donc toujours des rendez-vous je touche une allocation pour lui mdph es ceux que sa existe en Belgique es ce que je l’aurai toujours cordialement

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 juillet 2024

      Bonjour Caroline,
      Nous sommes désolés pour la réponse tardive.
      Concernant l’allocation mdph, vous devez vous renseigner auprès de votre organisme en France pour savoir comment cela se passe exactement si vous déménagez.
      Vous pouvez aussi vous renseigner ici.
      De votre côté, il faut savoir que si vous faites une demande d’aide (si vous demandez un revenu d’intégration sociale) au CPAS (comme vous ne travaillez pas), vous risquez de perdre votre droit de séjour ici même si vous êtes de nationalité européenne.
      Vous trouverez plus d’explications ici.
      Voici une fiche utile concernant le chômage.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  19. Ipi
    23 juin 2024

    Que se passe t’il lors que un enfant atteint les 18 ans et travaille pour une maman reçevant le RIS?

     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 juin 2024

      Bonjour lpi,
      Il faut savoir que, pour le CPAS, les enfants de 18 ans ou plus ne sont plus considérés comme étant à charge des parents (chaque ‘caisse sociale’ a son propre fonctionnement en fait).
      Donc, si le ménage est composé de la maman et du fils, ils vont percevoir chacun, dorénavant, un RIS cohabitant de 858,97 euros.
      Ce qui fait un total, pour ce ménage, de 1.717,94 euros.
      Le fils doit donc participer aux charges du ménage.
      Si cela provoque des disputes, le CPAS peut jouer le rôle de médiateur, il est possible aussi que le/la jeune signe un document attestant qu’il donne son accord à sa maman afin que celle-ci perçoive son RIS également.
      Votre fils devra signer un contrat PIIS également.
      Si votre fils est étudiant, en plus de son RIS, il a droit à des aides complémentaires dans le cadre de ses études.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  20. Anne
    20 juin 2024

    Bonjour . Je suis Anne B***. je dispose d’allocations d’invalidité d’environ 1.500€/ mois. Je reçois 80€/ semaine d’argent de poche et je loue 2 garde meubles à 620€/ mois. A concurrence de combien le cpas peut il intervenir pour une chambre dans une maison de repos à 1.654€/ mois pension complète? D’avance, merci.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 juin 2024

      Bonjour Anne,
      Il faudrait peut-être voir, pour le garde-meuble, si le CPAS ne peut pas vous conseiller une solution moins chère.
      Malheureusement, nous ne pouvons pas vous dire de quelle manière exactement vous pouvez être aidée par le CPAS car nous connaissons mieux les questions relatives aux étudiants ou jeunes adultes.
      Vous devez vérifier auprès du Service Seniors ou le Service Social (de votre mutuelle Ou de votre administration communale) en tout cas si vous n’avez pas droit à un complément de la Grapa.
      Ensuite, vous devez discuter avec une assistante sociale du CPAS votre commune pour voir quelles sont vos possibilités par rapport au CPAS.
      Bien à vous,

      Répondre
  21. Anne
    20 juin 2024

    Bonjour. Je bénéficie d’allocations d’invalidité à plus de 66%. J’envisage d’aller en maison de repos à 1.654€ / mois . Ai je droit à un complément du cpas de Wsl ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 juin 2024

      Bonjour Anne,
      Si le CPAS estime que vos revenus sont trop bas, il peut vous aider dans une certaine mesure mais il vous conseillera surtout de vérifier si vous pouvez pas obtenir une aide complémentaire via un autre organisme comme la Grapa par exemple.
      Bien à vous,

      Répondre
  22. Star
    18 juin 2024

    Est ce que un étudiant 18ans peut bénéficier de RIS + les allocations familiales si il n’est pas hébergé avec ses parents ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      19 juin 2024

      Bonjour Star,
      En fait, un étudiant qui vit de manière autonome (qui ne fait plus partie du ménage de ses parents), perçoit le RIS isolé. Le jeune, dans ce type de situation, reçoit ses allocations familiales directement à son nom.
      Dans ce type de situation, le CPAS prend en compte les allocations familiales: il les déduit du RIS.
      Donc, le RIS (isolé) est de 1288,46€ et si les allocations sont de 180€ par exemple, le CPAS versera 1108,46€ à l’étudiant.
      Mais, attention, il y a une exonération forfaitaire de 20,83€ (comme tu le liras ici en bas de page) que le CPAS doit appliquer sur le montant de 1108,46€.
      Au final, il versera, dans cet exemple, 1108,46 + 20,83 = 1129,29€.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  23. Juju
    17 juin 2024

    Bonjour Je suis cohabitante avec charge de famille je vid avec ma mère qui touchait la grappa maintenant elle va toucher une pension de survie est ce que ca change quelque choseou pas  pour mon statut

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      18 juin 2024

      Bonjour Juju,
      Vous êtes ici sur la rubrique CPAS.
      Nous vous conseillons de contacter nos collègues d’Infor Jeunes via la fiche suivante.
      Bien à vous,

      Répondre
  24. Arnaud
    17 juin 2024

    Bonjour ,

    donc par exemple si je touchais déjà le Ris et que j’ai commencé à travailler j’aurais une exonération de 303,42€

    exemple : j’ai perçu 250€ de mon travail

    cela veut dire que le cpas ne pourra pas en prendre compte et que je toucherais tout de même le montant de base mon RIS ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 juin 2024

      Bonjour Arnaud,
      Tu dois recevoir ton RIS ‘comme d’habitude’ si le montant de ton salaire net est inférieur à 303€.
      Si tu travailles, tu dois toutefois remettre une copie de ta fiche de salaire à ton CPAS. Les mois où tu ne travailles pas, tu dois bien en informer ton CPAS.
      Maintenant si tu travailles pour un salaire net de 500€, ton CPAS doit effectuer le calcul suivant :
      500-303,42€ : 196,58€. C’est le montant montant que le CPAS doit déduire de ton ‘RIS habituel’. Il y a aussi une exonération forfaitaire qui doit être appliquée comme tu le liras ici.
      Elle est de 12,92€ par personne cohabitante.
      Donc, au final, c’est le montant de 183,66€ (si tu es cohabitant) que le CPAS déduira de ton RIS si ton salaire net est de 500€.
      Dans cet exemple : tu reçois un salaire + une partie de ton RIS.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
    2. CIDJ (informateur certifié)
      17 juin 2024

      Bonjour Arnaud,
      Si le montant de ton salaire est inférieur à 303€ : rien ne change pour toi.
      Tu reçois d’une part ton salaire de jobiste + ton ‘RIS habituel’.
      Pour info, cela peut arriver, il faut rappeler au CPAS que cette exonération de 303,42€ ‘existe’. En effet, certains CPAS, parfois, effectuent trop vite leurs calculs et oublient d’appliquer cette exonération spécifique.
      N’hésite pas à revenir vers par la suite.
      Bien à toi,

      Répondre
  25. Bk
    17 juin 2024

    Bonjour , j’avais une question concernant l’exonération au cpas

    si j’ai bien compris c’est à dire que si j’ai travailler et que j’ai toucher moins de 303,42€ le cpas devra appliquer une exonération ce qui veut dire que je toucherais tjrs le RIS plein en fin de mois ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 juin 2024

      Bonjour Bk,
      Si ton salaire net est inférieur à 300€, le CPAS ne doit pas effectuer de calcul, et tu reçois ton RIS “comme d’habitude”.
      Tu devras toutefois remettre une copie de ta fiche de salaire à ton CPAS.
      Si tu reçois un salaire net de 500€, le CPAS doit effectuer le calcul suivant :
      500-303,42€ = 196,58€
      Le montant de 303,42€ correspond au montant de l’exonération socioprofessionnelle pour étudiant. Il existe aussi l’exonération fortaitaire, comme tu le liras ici (bas de page) Elle est de 12,92€ pour une personne cohabitante.
      Donc au total, par rapport à un salaire de 500€ c’est le montant de 183,66€ (196,58-12,92) que le CPAS doit déduire ton ‘RIS habituel’. Si ton RIS/aide mensuelle est, par exemple, de 700€, tu reçois, après déduction, de ton CPAS : 516,34 €.
      Dans cet exemple, tu reçois ton salaire + une partie de ton RIS donc.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  26. Alex
    15 juin 2024

    Bonjour,
    J’ai fait une demande d’aide au CPAS. Je suis étudiant à l’ULB et j’ai 23 ans. Une assistante sociale est venue à la maison pour voir un peu la situation. Ma maman est seule et femme de ménage. Nous n’avons pas suffisamment de chambres dans le logement social, je dors avec mon frère de 24 ans dans une chambre de 12 m².
    Lors de sa visite, l’assistante sociale m’a dit que normalement, si je reçois une aide, ce sera une aide de 300 €. Si je fais un job étudiant le week-end, admettons que je gagne 400-500 € avec ce job étudiant, est-ce qu’il va y avoir une exonération ?
    Merci d’avance

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 juin 2024

      Bonjour Alex,
      Le montant maximum est de 858,97€ pour une personne cohabitante.
      Est-ce que ton frère a moins de 18 ans ? Ou a-t-il plus de 18 ans et il travaille ou ?
      Cela représente un facteur important.
      Le fait de loger dans un logement social (payer un loyer plus bas que la moyenne représente un ‘avantage’ pour le CPAS) a une influence mais le montant de 300€ nous semble bas.
      En tout cas, si tu travailles pour un salaire de 500€, ton CPAS doit effectuer le calcul suivant :
      500-303,42€ = 196,58€
      Le montant de 303,42€ correspond au montant de l’exonération socioprofessionnelle pour étudiant. Il existe aussi l’exonération fortaitaire, comme tu le liras ici (bas de page) Elle est de 12,92€ pour une personne cohabitante.
      Donc au total, par rapport à un salaire de 500€ c’est le montant de 183,66€ (196,58-12,92) que le CPAS doit déduire ton ‘RIS habituel’.
      Concernant les autres aides, tu reçois bien une aide du SSE/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école et la bourse / allocation d’études?
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions, ou encore, lorsque tu recevras le courrier officiel de ton CPAS détaillant (avec le calcul) l’aide à laquelle tu as droit.
      Bien à toi,

      Répondre
  27. champion
    15 juin 2024

    Bonjour.

    Si j’ai des économie de 20.000 euros, je fait attentions a mon argent,je dois pas ètre puni d’une réduction ma question est pour une personne isolé c’est 1.288 euros, que se passe t’il si je dirai rien ? cpas belgique

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 juin 2024

      Bonjour champion,
      Comme vous le lirez ici, les comptes mobiliers sont pris en compte (via un pourcentage et un calcul effectué sur l’année) par le CPAS dans une certaine mesure.
      Le CPAS vous demandera en tout cas si vous avez un compte épargne. Il est toujours plus prudent d’être ‘transparent’ avec son CPAS.
      Vous avez déjà entré votre dossier de demande d’aide ?
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  28. Hicham
    13 juin 2024

    Peut on retiré le Revenu du CPAs a une dame de 61 ans malades et sont revenus isolé sans enfants a charge merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 juin 2024

      Bonjour Hicham,
      Si un bénéficiaire n’a pas “respecté” son contrat PIIS, le RIS/revenu d’intégration sociale peut être suspendu pendant un mois, ou plus, cela dépend du motif de la suspension du RIS.
      Dans l’immédiat, la personne a le droit de faire une demande d’aide urgente.
      Elle peut aussi demander une audition devant le Comité pour expliquer/défendre sa situation. Si, par exemple, cette personne a raté plusieurs rdv pour certains motifs, elle peut s’expliquer devant le Comité.
      Pour cela, c’est important de bien s’y préparer et d’avoir l’aide d’un service spécialisé.
      Maintenant, il faut voir exactement pourquoi le CPAS a arrêté d’octroyer le RIS à cette personne, certains éléments explicatifs sont repris dans la fiche suivante.
      Pour y voir plus clair, cette personne peut aussi, gratuitement, demander conseil auprès de juristes d’un service d’aide juridique de 1ère ligne.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  29. Tina
    4 juin 2024

    Bonjour, je suis au chômage mi temps avec complément de revenus du cpas.

    Je suis actuellement enceinte de mon 2e enfant.

    Nous sommes en couple avec la papa mais chacun son domicile, pour plus de facilité pour le trajet de son travail et  aide sa grand mère qui vit avec lui.

    Je vais donc passer sur la mutuelle sur la partie chômage pour le congé maternité , mais est ce que cela va impacter mon revenu cpas ? Dois je les prévenir de quelque chose ? Merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      11 juin 2024

      Bonjour Tina,
      Nous sommes désolés pour la réponse tardive.
      Avec le CPAS, c’est toujours mieux d’être “transparent” et donc de prévenir le CPAS de votre situation de grossesse.
      Il est fort probable que le CPAS vous pose certaines questions. Il est possible aussi que le CPAS vous “propose” de demander au père de payer une forme de contribution alimentaire si le père ne peut pas vivre avec vous (c’est bien de pouvoir argumenter le fait qu’il ne puisse pas vivre avec vous).
      Si vous avez des enfants à charge, en tout cas, vous devez continuer de recevoir, au total (mutuelle + CPAS), 1.741,29€/mois, l’équivalent du RIS au taux ménage donc.
      Maintenant, il faut voir combien vous recevrez de la mutuelle.
      Dans certains cas, la mutuelle prend en compte certaines aides reçues comme celles du CPAS.
      Aussi, par sécurité, vérifiez bien avec votre mutuelle, que rien ne sera pris en compte dans votre situation.
      Il faut savoir aussi que certains CPAS fournissent des langes ou du lait en poudre à prix réduit (c’est utile de vous renseigner).
      Bien à vous,

      Répondre
  30. Thierry
    1 juin 2024

    Bonjour, je vie en Italie  avec ma femme, elle est italienne et moi Belge d’origine elle  a un bien immobilier, je voudrai revenir en Belgique mais je n’ai ni domicile ni travail ni chômage est ce que moi ou ma femme pouvons nous avoir l’aide RIS pour ce relancé en Belgique. Je précise nous n’avons aucun revenu en Italie . nous avions une société en Belgique que nous fermons en faillite. Merci de votre retour

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 juin 2024

      Bonjour Thierry,
      Il est préférable que ce soit vous qui demandiez le RIS/revenu d’intégration sociale étant donné que vous avez la nationalité belge.
      Il ne faut pas nécessairement avoir son propre logement/avoir une adresse de résidence pour entrer un dossier de demande d’aide ou de RIS au CPAS.
      Veillez toutefois à ce que votre carte d’identité soit valide.
      Pour votre épouse, même si elle est de nationalité européenne, il est préférable qu’elle ne demande pas de RIS, dans un premier temps, comme vous le lirez ici.
      Il faut savoir que la procédure (analyse du dossier de demande d’aide) prend un certain temps. Est-ce que vous pourrez loger temporairement chez un proche ou la famille ?
      Par ailleurs, le CPAS vous considèrera comme cohabitant si vous vivez avec votre épouse. Le RIS cohabitant est actuellement de 858,97 euros.
      Il est possible d’obtenir une aide complémentaire mais, comme nous l’avons dit, dans un premier temps, il est déconseillé pour votre épouse de demander le RIS.
      Si votre épouse perçoit un loyer (le CPAS posera la question), cela doit être signalé.
      Vous devez vous adresser au CPAS de la commune où vous vous établirez, voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide.
      Attention à l’accusé de réception pour le suivi du dossier.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
    2. CIDJ (informateur certifié)
      10 juin 2024

      Re bonjour Thierry,
      Voici une fiche plus précise.
      Bien à vous,

      Répondre
  31. Darling
    1 juin 2024

    Bonjour,

    Pourriez- vous me donner des éclaircissements sur ces points:

    Une personne sans revenue, et marié à un conjoint belge salarié à -t-il droit à RIS?

    La CPAS  réclamera -t- il un remboursement au conjoint salarié?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 juin 2024

      Bonjour Darling,
      Nous sommes désolés pour la réponse tardive.
      Le CPAS se base toujours sur la situation financière et familiale du demandeur d’aide pour décider (après analyse du dossier de demande d’aide) d’accorder une aide ou pas.
      Si le compagnon ou compagne perçoit un salaire, par exemple, de 1900 euros nets, le CPAS n’interviendra pas pour ce ménage.
      En effet, au CPAS, un ménage de 2 personnes cohabitantes a droit à : 2 x 858,97€, soit au total 1.717,94€
      Le montant des 858 euros correspond au RIS au taux cohabitant.
      Et le CPAS prend toujours en compte les revenus du partenaire de vie (qu’il y ait cohabitation légale ou pas) pour évaluer les revenus du ménage.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  32. T**** Sabit
    29 mai 2024

    İyi günler, acil ihtiyacım olan bir sosyal yardım başvurum var. Boşandım ve iki çocuğum var. Yardımınızı almaya hakkım olduğuna dair mahkeme kararım var ancak henüz sosyal yardım talebime yanıt veren olmadı.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      30 mai 2024

      Bonjour T**** Sabit,
      Bruxelles-J est un site ‘informations pour jeunes. Nous n’avons aucun lien avec les CPAS.
      Vous avez entré une demande d’aide auprès du CPAS de votre commune de résidence ? Vous avez bien reçu un accusé de réception ?
      Cela fait plus de 30 jours que vous avez entré votre demande d’aide au CPAS ou ? Est-ce que l’enquête sociale a déjà commencé ? Est-ce que vous avez reçu la visite d’un assistant social à votre domicile ou ?
      Sachez aussi que vous avez le droit de vous rendre au CPAS et demander une avance sur le RIS si votre dossier a pris du retard.
      Vous pouvez faire cette demande d‘avance d’autant d’autant que vous avez reçu une décision de justice.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  33. Zara
    29 mai 2024

    Je suis étudiante je reçois un taux isolé de 1700€ avec enfant à charge

    je travailler le week-end et j’ai gagné 498€ combien ils couperont dans mon RIS s’il vous plaît ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      29 mai 2024

      Bonjour Zara,
      Tu perçois donc le RIS d’une personne vivant avec une famille à charge dont le montant est de, depuis le 1er mai, 1741,29€.
      Le CPAS doit faire le calcul suivant (sur base de ta fiche de salaire) : 498 – 303,42€ = 194,58€.
      Il y a aussi l’exonération forfaitaire de 25,83€ (montant pour personne avec charge de famille) –> 194,58-25,83 = 168,75€
      C’est ce montant de 168,75 € que le CPAS pourra déduire de ton RIS, en principe.
      Le montant de 303 € correspond à l’exonération socioprofessionnelle pour étudiant.
      Le CPAS a besoin d’une copie de ta fiche de salaire pour effectuer son calcul.
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres infos.
      Bien à toi,

      Répondre
  34. **** stephanie
    29 mai 2024

    Bonjour nous allons reprendre notre nièce à la maison.

    Elle a 18 ans elle touche le Revenu d’intégration social , ainsi elle pourra payer son kot etc… serons nous , impacter par les contributions sachant que mon mari et moi travaillons en contrat temps plein et indéterminé et qu’elle sera domicilié chez nous

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      30 mai 2024

      Bonjour **** stephanie,
      En principe, elle perçoit ses allocations familiales elle-même et, en emménageant chez vous, percevra le RIS au taux cohabitant (858,97€) si elle rentre chaque week-end.
      Vu le lien de parenté (vous n’êtes pas le père ou la mère) Le CPAS ne peut pas prendre en compte vos revenus en compte pour calculer le montant de l’aide à accorder à votre nièce.
      Le RIS octroyé est destiné à l’étudiante et au bon suivi de ses études.
      En principe, cela ne doit pas impacter votre contributions.
      Mais nous ne sommes pas juristes. Pour avoir un dernier avis, vous pouvez peut-être contacter un·e juriste de nos partenaires d’Infor Jeunes.
      Mais n’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres infos.
      Bien à vous,

      Répondre
  35. massimo
    29 mai 2024

    Bonjour,

    Je perçois 2000euro net et ma compagne perçois le chomage nous allons bientot avoir un enfant, savez vous combien elle va percevoir à partir de la naissance de l’enfant?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      29 mai 2024

      Bonjour massimo,
      Vous êtes ici sur la rubrique CPAS. Nous ne pensons que l’allocation soit fortement indexée comme c’est vous qui êtes le chef de ménage (vous percevez un salaire).
      Mais les rédacteurs de la fiche suivante pourront mieux vous répondre que nous.
      Bien à vous,

      Répondre
  36. Franck
    27 mai 2024

    Bonjour,

    Je me permets de vous écrire afin de solliciter votre aide concernant une situation qui m’inquiète profondément. Je suis un étudiant de 22 ans, actuellement en troisième année de Bachelier. Depuis octobre 2021, je bénéficie du Revenu d’Intégration Sociale (RIS) à taux isolé, suite à des violences physiques et psychologiques qui m’ont contraint à quitter le domicile familial et m’ont laissé sans-abri jusqu’à ce que je puisse trouver un logement. Avant de percevoir le RIS, j’ai signé un Projet Individualisé d’Intégration Sociale (PIIS) avec le CPAS.

    Cette année marque la quatrième année où je bénéficie du RIS. Malheureusement, j’ai échoué pour la deuxième fois dans mes études, malgré les nombreux crédits que j’ai déjà acquis sur les 180 nécessaires. Cet échec est principalement dû à des problèmes de santé liés à une addiction et à une pathologie handicapante, ainsi qu’à une période de sans-abrisme de sept mois durant l’hiver, causée par la nécessité de quitter un logement insalubre. Cette situation m’a profondément affecté et a considérablement perturbé mes études.

    Je suis extrêmement préoccupé par la possibilité que le CPAS décide d’interrompre le versement de mon RIS en raison de ces deux échecs académiques. Si cela devait arriver, je serais dans une situation extrêmement précaire, surtout compte tenu du loyer élevé que je dois payer.

    Pourriez-vous, s’il vous plaît, m’indiquer si le CPAS est en droit de cesser de me verser le RIS dans ce contexte ? Si oui, quelles démarches pourrais-je entreprendre pour continuer à bénéficier de cette aide indispensable ? Votre soutien et vos conseils me seraient d’un grand secours dans cette période difficile.

    Je vous remercie sincèrement pour votre compréhension et votre bienveillance à l’égard de ma situation. J’ai vraiment besoin d’une réponse détaillée et complète.

    Bien à vous,

    Franck G

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      29 mai 2024

      Bonjour Franck G,
      Soit ton CPAS t’écoute et prend en compte tout ce qui t’est arrivé (car ce sont des éléments importants qui peuvent mettre à mal une année), et donc t’aide à recommencer ton année académique.
      Sache que tu peux aussi demander une audition (cela se prépare) pour expliciter ta situation devant le Comité (afin qu’il ait connaissance de tous les éléments ayant eu une influence) si tu penses que ton CPAS ne t’aidera plus en tant qu’étudiant.
      Des juristes de l’aide juridique de 1ère ligne (cette aide juridique est gratuite) peuvent t’aider à te préparer.
      Est-ce que ton AS est au courant de certains éléments ou ? Tu as eu des rdv de suivi avec lui/elle durant l’année ?
      Soit ton CPAS te réoriente vers d’autres études s’il estime que tu n’as pas toutes les aptitudes requises pour le bachelier que tu as choisi. (et donc le CPAS continue de t’aider)
      Soit ton CPAS estime qu’il t’aide depuis trop longtemps en tant qu’étudiant, et il “t’invite” alors à t’inscrire comme demandeur d’emploi chez Actiris. Même à ce moment-là, le CPAS continuera de t’aider tant que tu es sans revenus ou allocations d’insertion, et que tu continues de respecter ton contrat PIIS.
      Si ton CPAS est informé de ce qui t’est arrivé durant cette dernière année académique, il devrait t’aider à obtenir ton bachelier car toutes les (bonnes) conditions d’études n’étaient pas rassemblées.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  37. Mag
    24 mai 2024

    Bonjour

    Je me retrouve seule avec 2 enfants je travaille mi temps puis je avoir une aide financière ?

    Merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 mai 2024

      Bonjour Mag,
      Un ménage, avec enfant(s) de moins de 18 ans, a droit à 1.741,29€/mois. Comme vous le lirez ici, c’est le montant du RIS/revenu d’intégration sociale au taux ménage.
      Si, par exemple, votre salaire net s’élève à 1300€, le CPAS doit, au minimum, intervenir à hauteur de 441,29€ (1741,29-1300) s’il n’y a pas d’autres éléments à prendre en compte.
      Il est possible, par ailleurs, d’avoir des aides ponctuelles pour le paiement d’une grosse facture d’énergie ou d’eau, par exemple.
      Vous devez vous adresser au CPAS de votre commune de résidence et entrer un dossier de demande d’aide.
      Il faut savoir aussi que le CPAS, pour évaluer la situation financière du ménage, ne prend pas en compte les allocations familiales et la pension alimentaire versée aux enfants de moins de 18 ans.
      Par contre, la pension alimentaire destinée à l’ex-époux/se est prise en compte pour déterminer le montant de l’aide à accorder.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi du dossier.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez besoin de précisions.
      Bien à vous,

      Répondre
  38. Maxim
    19 mai 2024

    Bonjour ma compagne est espagnole elle viendra vivre avec moi à Bruxelles elle va bien évidemment essayer de trouver un travail mais je voulais savoir si entre-temps elle pourra bénéficier du CPAS le temps de trouver un travail moi je suis pensionné et belge je perçois une Pension. comme je l’ ai dit elle était espagnole . Quelles sont les démarches à effectuées?

     

    ou peut-être aurait-t-elle le droit du chômage ? Elle a été salarié pendant plus d’un an en Espagne et ensuite indépendant deux années.

    je vous remercie bien cordialement cordialement Max

     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      21 mai 2024

      Bonjour Maxim,
      En dehors de la question du droit de séjour.
      Il faut savoir que, pour le CPAS, un ménage de 2 personnes a droit à : 2 x 858,97€, soit au total 1.717,94€.
      Le montant de 858,97€ correspond au montant du RIS (revenu d’intégration sociale) au taux cohabitant.
      Il faut savoir aussi que le CPAS prend toujours en compte les revenus du partenaire de vie (même s’il n’y a pas de cohabitation légale enregistrée) pour estimer s’il faut accorder une aide ou pas.
      Pour en revenir aux chiffres, si par exemple, vous avez une pension de 1800€, le CPAS estimera que votre compagne (ou votre ménage) n’a pas droit à une aide supplémentaire comme le montant de 1800€ est supérieur à 1717€.
      En dehors de la question des montants, il est déconseillé qu’une personne qui réside depuis peu ici, même si elle est de nationalité européenne comme vous le lirez ici. (voir la mention concernant l’Office des Etrangers)
      Enfin, pour la question du chômage, nous ne pensons pas que cela soit possible comme vous le lirez ici mais vous pouvez toujours poser la questions aux rédacteurs de la fiche.
      Dans l’immédiat, vous devriez peut-être prendre conseil peut-être auprès du Service Social de votre mutuelle.
      Enfin, votre compagne peut obtenir des infos utiles (gratuitement) auprès du Service Social d’un planning familial.
      Bien à vous,

      Répondre
  39. Fabien
    18 mai 2024

    Bonjour,

    Mon fils aperçois 550€ par le CPAS il est cohabitant et il à 25ans.

    Mais le montant d’une personne cohabitante est de 858.97€, chose que je ne comprends pas.

    En sachant que dans le ménage y a une seule personne qui aperçoit 1900€ et une allocation familiale de 215€.

    Merci.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      21 mai 2024

      Bonjour Fabien,
      Le montant de 858€ est effectif depuis ce 1er mai en fait.
      Il faut savoir que le CPAS prend toujours en compte le salaire du père ou de la mère vivant sous le même toit.
      Donc, prenons l’exemple d’un ménage où il y a les 2 parents + 2 enfants : un de moins de 18 ans Et un de plus de 18 ans.
      Ce ménage (parents + enfant mineur) a droit à : 1741,29€ (RIS au taux ménage) + 858,97€ (RIS cohabitant) pour l’enfant qui a plus de 18 ans.
      Le CPAS ne peut pas prendre en compte les allocations familiales perçues pour le mineur.
      Si un des parents a un salaire net de 1900€ (montant qui dépasse 1742€), le RIS de l’enfant de 18 ans est impacté et donc un peu diminué.
      Maintenant, votre fils a droit à plus que 550€ même s’il n’a pas droit au montant “maximum” de 858€.
      Est-ce que vous vivez actuellement dans un logement social ou ? Car cela aussi le CPAS le prend en compte.
      Votre fils peut demander à son assistante sociale une explication sur les calculs et essayer de savoir pourquoi il ne perçoit pas un peu plus.
      Il peut aussi demander une ‘audition’ pour s’expliquer (comme vous le lirez ici) et demander (devant le Comité) si le CPAS ne peut pas revoir le montant de l’aide accordée, et ainsi recevoir une aide plus importante et spécifique à la situation du ménage.
      Mais, attention, une audition se prépare bien à l’avance avec l’aide de juriste, idéalement.
      Votre fils peut demander conseil auprès d’un service d‘aide juridique de 1ère ligne. L’aide juridique de 1ère ligne est gratuite.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  40. Bill
    16 mai 2024

    Bonjour,

    je suis handicapé avec ma compagne à charge.

    Si je comprends bien les informations trouvées sur le net, mon arr diminuera si elle travaille pour plus de 4000e sur l’année.

     

    Ma question est donc la suivante, si elle travaille en temps qu’étudiante, est ce que ces revenus comptent pour le plafond qui ferait diminuer mon arr ?

     

    merci d’avance pour le temps accordé à ma question.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 mai 2024

      Bonjour Bill,
      En fait, vous êtes ici sur la rubrique CPAS. Nous connaissons moins bien la matière liée à la DGPH.
      Nous ne pouvons pas vous répondre de manière spécifique concernant l’arr et la prise en compte des ressources.
      Concernant la prise en compte des ressources des revenus étudiants, vous lirez ici qu’il y un calcul à faire (voir la première tranche…). Ce n’est qu’une partie des ressources de l’étudiant qui est prise en compte.
      En principe, si vous contactez le Service Social de votre mutuelle, vous pourriez obtenir une réponse plus précise.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  41. moon1502
    16 mai 2024

    Combien pourrais-je percevoir avec le CPAS de rue ? Demain, je suis officiellement à la rue.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      16 mai 2024

      Bonjour moon1502,
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne ‘cohabitante’ (si vous logez dans un refuge par exemple) est de 858,97€.
      Pour pouvoir obtenir le RIS isolé, il faut avoir signé un contrat PIIS.
      Le RIS isolé est de 1288,46€.
      Vous avez déjà entré votre dossier de demande d’aide au CPAS ou ?
      Vous devez vous adresser au CPAS de la commune où vous vous trouvez habituellement.
      En attendant, vous pouvez être hébergé chez des amis ou ?
      Voici un lien pour un répertoire au niveau de l’aide alimentaire.
      Est-ce que le Service Logements de votre CPAS peut vous aider pour la recherche de logements ou ?
      Vous vivez à Bruxelles ou ? Voici un lien pour les associations de logements (voir l’onglet Associations)
      N’hésitez pas à nous recontacter ici si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
    2. CIDJ (informateur certifié)
      16 mai 2024

      Bonjour V,
      Merci pour votre commentaire.
      En fait, Bruxelles-J est une plateforme rassemblant différentes associations spécialisées pour jeunes.
      C’est donc ces associations qui répondent aux questions posées ici.
      Merci pour votre compréhension.
      Bien à vous,

      Répondre
  42. Lilou
    15 mai 2024

    Si une amie fais partie de la catégorie 3, va t-elle recevoir le revenu d’intégration sur un temps limité ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      16 mai 2024

      Bonjour Lilou,
      Le CPAS n’a pas le même fonctionnement que celui du chômage.
      Tant que la personne a des enfants de moins de 18 ans à charge, elle doit continuer de percevoir le RIS au taux ménage.
      Cela si elle remplit toujours les conditions. Si, maintenant, elle s’installe avec un-e partenaire qui travaille, sa situation change (son ménage dispose alors de revenus).
      Si son aîné-e a 18 ans, celui ou celle-ci peut recevoir un RIS cohabitant et la maman peut continuer de percevoir le RIS au taux ménage.
      Le RIS cohabitant est de 858,97€.
      Ce qui change c’est si, par exemple, le jeune (18 ans) travaille un mois complet durant l’été, son salaire sera pris en compte pour les RIS :
      celui du jeune et celui de la maman. Cela dépend, bien sûr, du montant du salaire. Et cela, uniquement, pour le mois où le/la jeune travaille.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez besoin de précisions.
      Bien à vous,

      Répondre
  43. Fred
    13 mai 2024

    Bonjour, mon fils est revenu vivre chez moi et n’as aucun revenu, il y a t’il un moyen pour qu’il puisse avoir une aide financière et une réinsertion sociale

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      16 mai 2024

      Bonjour Fred,
      Nous supposons que votre fils a plus de 25 ans actuellement ?
      En tous les cas, s’il fait partie d’un ménage à faibles revenus, le CPAS doit intervenir pour lui.
      De votre côté, vous percevez un revenu ou ?
      Nous posons la question car le CPAS se base, principalement, sur les revenus du ménage pour calculer le montant de l’aide à octroyer.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi du dossier.
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne cohabitante est de 858,97€ (c’est le montant maximum qu’une personne cohabitante peut obtenir).
      Le CPAS peut proposer aussi à votre fils une formation et/ou un contrat de travail article 60 au lieu d’octroyer un RIS.
      Via un contrat de travail article 60, la personne travaille un certain nombre de jours pour ensuite avoir droit au chômage.
      N’hésitez pas à revenir vers nous pour obtenir une réponse plus personnalisée.
      Bien à vous,

      Répondre
  44. Y
    13 mai 2024

    Bonjour je suis une maman de deux enfants. Ils sont entièrement à ma charge. Je travail 38h /semaine. J’aimerai aidé une amie qui n’a aucun revenu. Pour commencer j’aimerai l’herberger chez moi. Elle aurait droit à un revenu de cohabitante au CPAS. Est ce que cela va influer sur ma situation? Cela va t’il changer mes impôts?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      16 mai 2024

      Bonjour Y,
      Une personne qui est hébergée (à qui l’on “porte secours”) reçoit un RIS isolé de 1288,46€ si elle a signé un contrat PIIS.
      Un hébergement est temporaire, donc c’est pour une courte période.
      Il est nécessaire de se renseigner auprès de son administration communale pour savoir s’il existe un document spécifique.
      Mais le CPAS de votre amie peut l’informer à ce sujet.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l‘accusé de réception pour le suivi de dossier.
      Au niveau des impôts, cela ne doit rien changer pour vous s’il s’agit d’un hébergement (la personne n’est pas reprise sur la composition de ménage). Mais l’idéal, au niveau des impôts, est de se renseigner auprès de son administration communale.
      Maintenant, il faut voir aussi si la personne ne peut utiliser une adresse de référence et l’enregistrer auprès de son CPAS.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  45. Marine ***
    12 mai 2024

    Bonjour, y a une assistante sociale de mon cpas qui m’a demandé d’être son amie et de la voir en dehors et faire des sorties en boîte vu qu’on a un peu près le même âge, elle a 23 ans et viens de finir son bachelier en assistante social et moi j’ai 24 ans et je suis encore au etudes.. malgré que ça sois mon assistante social est ce que c’est approprié qu’on se vois à l’extérieur comme des amies ? Et trouvez vous sa demande professionnelle ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Marine ***,
      En effet, ce n’est pas approprié. Nous sommes réellement surpris que tu aies reçu ce type de demande (c’est la 1ère fois que nous avons ce type de question).
      Il vaut toujours mieux être ‘neutre’ et garder une certaine forme de distance.
      De plus, sortir ensemble n’est pas du tout indiqué (on pourrait par la suite te ‘reprocher’, par exemple, que tu ‘sors trop’ et donc que tu as des dépenses).
      Par rapport à ta dernière question, pour notre part en tous les cas, nous ne trouvons pas cela professionnel, comme nous l’avons dit, nous sommes très surpris.
      Comme ton AS débute, elle oublie peut-être de prendre en compte certains facteurs.
      En tous les cas, elle devrait pouvoir comprendre que cette situation te mette mal à l’aise et que tu ne peux pas répondre par l’affirmative.
      De plus, pour l’instant tu es en période de blocus. D’ailleurs, nous te souhaitons bon courage pour les examens !
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  46. Viviane
    12 mai 2024

    Bonjour quel est la différence de revenus entre le cpas et ce que gagne une personne qui travail, par exemple dans mon cas le cpas me donne 840€ si j’étais amené à travail combien je gagnerai ? (Donner moi une fourchette svp pour que je puisse au moins me baser sur quelque chose merci)

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Viviane,
      Si actuellement, vous êtes cohabitante, il faut savoir que les montant des RIS ont été indexés en mai, le RIS cohabitant est à présent de 858,97€.
      Pour le travail, il faut savoir que le salaire varie en fonction du secteur, des barèmes, du nombre d’heures (si vous travaillez temps plein ou pas)….
      Si l’on se réfère sur le site suivant, le salaire minimum, en brut,
      est de 2.029,88 euros par mois.
      En net, il faut faire un calcul (enlever les taxes et cotisations sociales) que nous ne pouvons pas faire ici car cela dépend de trop d’éléments (et nous n’avons pas la formation pour).
      Mais, en net, avec 2030€ en brut, on est pas loin des 1450€. Attention, ici, nous parlions du salaire minimum!
      Maintenant si, par exemple, vous travaillez sous contrat article 60, selon nous, le salaire net est supérieur au montant du salaire minimum.
      Vous vous êtes déjà renseignée auprès du Service Article 60 de votre CPAS ou ?
      Bien à vous,

      Répondre
  47. TATARO12
    11 mai 2024

    Bonjour j ai pas encore touche mon ris de mois d avril je peut encore le reservoir au mileu du mois mai

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour TATARO12,
      Nous sommes le 15, donc, selon nous, il y a un souci.
      Tu dois absolument contacter le Service Finances (qui effectue les paiements du RIS) de ton CPAS, ou ton assistante sociale/AS pour savoir s’il y a un problème.
      Est-ce la ‘date anniversaire’ de ta demande de RIS ? Si c’est la révision annuelle de ton dossier, c’est ‘normal’ que tu n’aies rien reçu mais tu aurais dû prévenu bien à l’avance par ton CPAS.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  48. naila
    10 mai 2024

    BONJOUR  je suis une refugiée je vis avec mon frere et mon frere n arrive pas a subvenir aux besoins quotidiens vu quil a contracter un ^pret et donc nous sommes en difficult”s fianciere que faiere pour nous aider svp vue que le loyer est trop cher

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour naila,
      Pour recevoir le RIS/revenu d’intégration sociale, il faut remplir un certain nombre de conditions que tu trouveras ici.
      Tu constateras que, par exemple, demander un RIS lors que l’on a un droit de séjour temporaire est risqué.
      Est-ce que tu as le statut de réfugiée actuellement ou es-tu en attente de la reconnaissance de ce statut ?
      Si ton statut est reconnu, tu as accès au RIS.
      Maintenant, en dehors de la condition de nationalité, il faut savoir que le CPAS se base sur les revenus du ménage pour décider d’accorder une aide ou pas.
      Si le CPAS estime que ton ménage dispose de revenus suffisants, il sera difficile d’obtenir une aide.
      Est-ce que ton frère perçoit un salaire actuellement ou?
      Maintenant, si les dettes sont importantes, le CPAS peut, éventuellement, vous aider à payer certaines de vos factures (électricité, eau, soins médicaux s’il y en a).
      Cela dépend de la situation financière du ménage.
      Est-ce que ton frère a déjà consulté le Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune pour obtenir des conseils ou ?
      Dans l’immédiat, il faudrait peut-être d’abord demander conseil à ce Service pour vérifier si, par exemple, le prêt est tout à fait légal. (parfois certaines conditions ne sont pas respectées).
      Enfin, voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi du dossier.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  49. Rebecca ****
    10 mai 2024

    Je suis une jeune étudiante de 23 ans, j’ai une assistante sociale qui me met extrêmement mal à l’aise lors de notre rendez-vous elle me parle de façon condescendante  et elle me regardé subtilement mal.. pourrais je demander pour changer d’AS ? Et est ce que ma demande sera pris en compte ? Puis que je passe un mauvais moment avec elle lors de nos entretiens et ça me met mal à l’aise.. en plus de ça elle a le double de mon âge

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Rebecca ****,
      Malheureusement, le fait de demander de changer peut “se retourner” contre toi.
      Il est tout à fait déconseillé de demander de changer d’AS.
      D’autre part, tu n’es pas suivie par le Service Etudes et Formations de ton CPAS ? En principe, tu devrais avoir au moins avoir 2 rdv avec ce service qui est supposé voir avec toi si tu n’as pas de problèmes au niveau de l’organisation de tes études.
      Par contre, selon nous, le fait que les entrevues soient désagréables avec ton AS n’ont aucun lien avec une question d’âge.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  50. Celine
    10 mai 2024

    bonjour, mon CPAS m’a envoyé 2300€ mais avant de savoir que c’était une erreur moi je pensais que c’était un cadeau et j’ai tout dépensé en 1jours dans lés vêtements dans les maquillage et là maintenant le CPAS me demande de les rembourser, que faire ? Car c’est une erreur venant de leurs part et j’estime ne pas avoir ma part de responsabilité

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Celine,
      Le problème, que ce soit le CPAS ou la mutuelle, si un organisme social fait une erreur, il doit quand-même être remboursé.
      Tu peux rembourser via un plan d’étalements (dont le montant et la durée est à discuter avec ton assistant-e social-e).
      Maintenant il est aussi possible de négocier avec ton CPAS pour que tu ne doives rembourser qu’une partie.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  51. Random
    10 mai 2024

    Bonjour j’ai une question par curiosité, les stars internationales telle que Beyoncé, Aya Nakamura, Kylie Jenner peuvent percevoir le CPAS si elles viennes en Belgique et le demande ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Random,
      Tu trouveras sur la fiche suivante les conditions à remplir pour recevoir une aide financière du CPAS.
      Bien à toi,

      Répondre
  52. Myriam
    10 mai 2024

     

    Pendant l’année, j’ai payé ma facture d’électricité et à la fin de l’année, on m’a remboursé l’agent que j’ai payé en plus (800 euros), le même mois, j’ai reçu mon RIS pour une personne isolée. Dois-je rembourser le RIS dans ce cas  ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Myriam,
      Le RIS pour une personne isolée est de 1288,46€ depuis ce 1er mai.
      Pour le paiement, de la facture, au départ, vous aviez reçu une aide spécifique du CPAS ou ?
      Si vous avez payé les factures avec votre argent/vos RIS reçus (donc en dehors d’une aide spécifique du CPAS), vous ne devez rien rembourser au CPAS.
      N’hésitez pas à nous recontacter en précisant votre situation.
      Bien à vous,

      Répondre
  53. Cedric
    10 mai 2024

    bonjour je suis sdf ça fais 4 jours que je suis en Belgique je suis sans rien, sans domicile fixe le cpas peut m’aider a me donner une situation meilleure ? Je rêve d’avoir un toit, manger chaud à ma guise avoir un lits une douche etc je désespère svp vous même aider moi à trouver une maison pour dormir je sais que vous êtes des bonne personnes et que vous avez le pouvoir de changer la vie d’une personne qui est au besoin. Merci pour votre temps CIDJ bisous

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 mai 2024

      Bonjour Cedric,
      En fait, nous sommes une associations d’informations pour jeunes. Notre aide se ‘limite’ aux conseils et aux informations que nous pouvons fournir selon la situation de la personne.
      Par rapport au CPAS, si vous êtes sans papier/si vous avez un droit de séjour temporaire, le CPAS peut juste vous octroyer une aide médicale urgente ou AMU comme vous le lirez sur la fiche suivante.
      Le CPAS peut vous indiquer où trouver des colis alimentaires dans la commune où vous vous trouvez. Vous devez vous adresser au CPAS de la commune où vous vous trouvez actuellement.
      Comme vous le lirez ici, pour avoir droit au RIS (revenu d’intégration sociale), il faut remplir un certain nombre de conditions.
      Concernant les associations spécialisées en droit des étrangers, voici quelques noms d’associations à Bruxelles :
      Medimmigrant
      Convivial
      Sireas
      Si vous êtes en Wallonie, voici un lien utile.
      Malheureusement, pour notre part, nous ne pouvons vous en dire plus.
      Bien à vous,

      Répondre
  54. Focon
    9 mai 2024

    Bonjour,

    je suis actuellement affilié au cpas d’Enghein et je vous contacte car j’ai trouvé un logement dans la commune d’Anderlecht et je voulais savoir si je peux être en cohabitation avec mon cousin qui est étudiant, sans risque de perdre mon cpas?

    cordialement

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      13 mai 2024

      Bonjour Focon,
      Vous devez demander à votre CPAS actuel de préparer un dossier de transfert pour votre futur CPAS.
      Bien sûr il faudra entrer aussi (comme si c’était la 1ère fois) entrer une demande d’aide auprès du CPAS d’Anderlecht. Le dossier de transfert devrait faciliter la procédure à Anderlecht.
      Si vous vivez avec votre cousin, le CPAS ne peut aucunement prendre ses revenus en compte pour calculer le montant de votre RIS.
      Vous serez considéré comme cohabitant. Le RIS au taux cohabitant est de 858,97€ depuis ce 1er mai.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  55. Mariya
    7 mai 2024

    Bonjour, je suis maman de 3 enfants, un fils a 8 ans, l’autre 2 ans, le plus jeune a 6 mois. Je suis marié et ma femme travaille, mais son salaire mensuel ne nous suffit pas. Je reçois également des allocations familiales, mais comme notre dette bancaire et le montant de notre loyer sont importants, je ne peux pas subvenir aux besoins de mes enfants et du ménage. De plus, la grand-mère et le grand-père de mon mari vivent avec nous et c’est pour cela que nos finances sont très faibles ! Veux-tu m’aider avec ça ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 mai 2024

      Bonjour Mariya,
      Bruxelles-J est en fait un site d’infos pour jeunes, nous n’avons aucun lien avec les CPAS.
      Pour décider d’accorder une aide ou pas, le CPAS se base sur les revenus du ménage.
      Au CPAS, un ménage avec enfant(s) de moins de 18 ans a droit à un RIS/revenu d’intégration sociale de 1741,29€.
      Si, par exemple, votre époux-se a un salaire net de 1700€, clairement, le CPAS doit intervenir pour vous/votre ménage car ses revenus sont inférieurs à 1741€.
      Si, maintenant, votre époux-se a un salaire net de 2000€, il sera plus difficile d’obtenir une aide régulière/mensuelle de votre CPAS.
      Dans cet exemple, vous avez plutôt droit à une aide occasionnelle du CPAS pour, par exemple, payer une grosse facture d’énergie ou d’eau, ou encore, des frais médicaux ou des frais scolaires.
      Est-ce que vous beaux-parents ne perçoivent pas une pension ou ? Peut-être ont-ils droit à la Grapa ?
      Le Service Seniors de votre administration communale peut les renseigner à ce niveau et leur dire quels papiers remplir pour faire la demande de la Grapa (s’ils remplissent les conditions).
      C’est important que vos beaux-parents se renseignent par rapport à la GRapa.
      Pour en revenir au CPAS, pour faire une demande de RIS/revenu d’intégration sociale ou une demande d’aide financière, vous devez vous rendre au CPAS de votre commune.
      Voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi du dossier.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  56. Jacques
    5 mai 2024

    Bonjour , j’ai 24ans je vis actuellement chez mes parents , mon père ne veut plus que j’habite là car j’ai des problèmes avec le SPF finance , j’ai des dettes . Il ne veut plus m’aider avec ça sauf que j’ai peu de revenus et j’ai de temps en temps des jobs étudiants . Qu’est ce que je peux faire pour ne pas me retrouver à la rue ? Bien à vous.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      7 mai 2024

      Bonjour Jacques,
      Pour l’instant, tu es donc toujours étudiant ?
      En principe, le CPAS devrait intervenir pour toi sauf s’il estime qu’il n’y pas de problème familial et que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider.
      En fait, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à aider leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études/en formation.
      Mais, dans ton cas, le CPAS devrait intervenir et t’aider à quitter le domicile familial.
      Le CPAS peut t’aider pour ton futur logement, il peut, dans certains cas, avancer l’argent pour la garantie locative.
      Il ne te trouvera pas un logement (c’est à toi à faire toutes les recherches) mais il peut t’aider à t’installer.
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne isolée est de 1288,46€.
      C’est important que tu signales au CPAS que tu jobes de temps à autres. Pour info, si tu travailles, le CPAS ne peut pas décompter l’entièreté de ton salaire mais uniquement la somme de 303,42€ (montant de l’exonération socioprofessionnelle pour étudiant).
      Concernant la recherche de logement voici un lien utile, dans les centres d’infos pour jeunes, il y a aussi des bases de données.
      Enfin, voici une fiche explicative sur la demande de RIS, attention à l‘accusé de réception pour le suivi de ton dossier.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  57. Marc
    3 mai 2024

    Bonjour Je suis colocataire ,  j´ai une sonnet séparé , une chambre, une SDB , un Dressing et un salon PRIVATIF dans la cuisine je possède mon propre Frigo.      pourquoi le cpas me considère comme cohabitant. ?  a plusieurs reprisse le tribunal du Travaille  a statuée sur la difference entre une colocation et une cohabitation .

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      6 mai 2024

      Bonjour Marc,
      Si ta situation correspond à ce que tu trouveras sur la fiche suivante, en effet, tu devrais être considéré comme personne isolée.
      Ou alors, est-ce que, en tant qu’étudiant, tu rentres chaque w-e/durant les congés académiques au domicile familial ou ? Les étudiants qui rentrent régulièrement au domicile familial, sont, généralement, considérés comme cohabitants car ils continuent de faire partie du ménage des parents.
      Si tu prends des photos de ton frigo, de ta sonnette, si tu gardes tes tickets de caisse… tous ces éléments peuvent “prouver” que tu vis et paies tout seul. Le fait de vivre en colocation te permet uniquement de payer un loyer pas trop élevé.
      Si tu rassembles tous ces éléments (avec une copie du bail), et que tu les envoies à ton AS, peut-être que celle-ci/celui-ci va revoir ta situation ?
      Ou alors, il faudra peut-être demander une audition à ton CPAS. Si tu le fais, c’est bien de t’y préparer avec l’aide d’un-e juriste. L’aide juridique de 1ère ligne est gratuite, voici un lien utile.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  58. Yekini
    3 mai 2024

    bonjour Es que un étudiant de 17 peut recevoir une aide de la CPAS

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      6 mai 2024

      Bonjour Yekini,
      Dans certains cas, oui, si le/la jeune vit de manière autonome. Mais cela reste exceptionnel.
      Est-ce que tu vis avec tes 2 parents actuellement ou tu vis seul-e avec ton papa/ta maman ?
      Tu fais partie d’un ménage à faibles revenus ?
      Tu travailles comme jobiste actuellement ?
      Tu es toujours en secondaire ou ?
      N’hésite pas à nous répondre en précisant ta situation afin que nous puissions t’apporter une réponse spécifique à ta situation.
      Bien à toi,

      Répondre
  59. Robby
    1 mai 2024

    Bonjour, je reçois le Ris catégorie 3, j’ai deux enfants un garçon de 11 ans et une jeune fille de 18 quelle aussi aperçoit une aide iris catégorie 2. Mon ami a eu un soucis de moisissure dans son appartement et est venu habiter avec moi, il figure dans ma composition de ménage. Puisje perdre mon aide RIS? Lui il aperçoit aussi une aide catégorie 2, car il a fracturé son pied et il est sous certificat médical. Il peut demander de changer son Ris pour le cpas ma commune? va til avoir une déduction dans son aide ou bien moi dans la mienne?

    merci bien

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      2 mai 2024

      Bonjour Robby,
      Pour votre information, les montants du RIS ont été indexés, voici les nouveaux montants.
      Comme vous avez un enfant de moins de 18 ans à votre charge, de votre côté, vous devez continuer de percevoir le RIS au taux ménage. De même, votre fille de 18 ans doit continuer de percevoir son RIS.
      Malheureusement, le système de la sécurité sociale actuelle n’encourage pas la cohabitation, et votre ami perdra probablement son RIS.
      En effet, si le CPAS risque de considérer que vous vivez ‘en couple’ (le CPAS se base sur la situation de fait), et estimera que vous pouvez prendre votre ami à votre charge via votre RIS au taux ménage comme ce serait le cas pour un ménage composé d’un père, d’une mère et d’un enfant majeur + un enfant mineur.
      Dans ce type de situation, soit le RIS au taux ménage est divisé en 2, soit c’est la maman (ou la personne désignée comme chef de ménage) qui perçoit le RIS au taux ménage.
      En fait, votre ami aurait dû faire une demande d‘hébergement et ne pas se domicilier chez vous.
      Il faudrait voir avec son CPAS s’il ne peut pas ‘revenir en arrière’. Il doit préciser pour combien de temps (durée du certificat par exemple) il reste chez vous avant de pouvoir retourner à son domicilie ou de trouver un autre domicile.
      De votre côté, en attendant, vous devez signaler à votre assistant social votre changement de situation si votre composition de ménage a été modifiée.
      Si, maintenant, il est possible de changer la situation (de la domiciliation passer à l’hébergement), il faudra avertir votre CPAS dès que votre ménage reviendra à sa situation initiale.
      Vous pouvez peut-être demander conseil aussi auprès du Service Social de votre mutuelle.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  60. Diidi
    29 avril 2024

    Montant RIS en Juin 2024

    + 2 % n’est-ce pas? ( 1263,17 + 2% ).

    Merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      29 avril 2024

      Bonjour Diidi,
      Pour l’instant, nous n’avons pas connaissance d’indexation prévue en juin.
      Quoi qu’il en soit, il faut attendre la communication officielle du SPP Intégration Sociale (le ‘Ministère des CPAS’) s’il y a une indexation des montants du RIS.
      Bien à vous,

      Répondre
    2. CIDJ (informateur certifié)
      2 mai 2024

      Bonjour Diidi,
      Tu trouveras les nouveaux montants sur la fiche suivante.
      Bien à toi,

      Répondre
  61. Homo
    26 avril 2024

    Je viens d’arriver à Bruxelles par un regroupement familial avec un belge, mais qui a un saisie de salaire, est ce que j’ai droit au RIS?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      26 avril 2024

      Bonjour Homo,
      Pour “l’état belge’, si une personne a les moyens suffisants pou accueillir un membre de sa famille via le regroupement familial, la personne accueillie n’a pas besoin d’un RIS comme elle fait partie d’un ménage disposant de revenus suffisants comme vous le lirez ici.
      Pour connaître vos droits exactement, vous pouvez vous rendre dans un planning familial. Dans chaque planning, il y a un Service Social où vous pouvez vous renseigner sur vos droits, et cela gratuitement. Il y a certainement un planning près de chez vous.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous cherchez une association spécialisée près de chez vous.
      Bien à vous,

      Répondre
  62. Mono
    25 avril 2024

    Je suis au mutuelle et jai simplement 800€ par moi est ce que jai le drois dun aide de ocmw

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      26 avril 2024

      Bonjour Mono,
      Une personne isolée, au CPAS, a droit au RIS/revenu d’intégration sociale au taux isolé de 1263,17 euros/mois.
      Pour l’instant, vous vivez seul ou ?
      Si vous vivez seul et que vous recevez 800 euros par mois, en effet le CPAS peut intervenir pour vous, en principe, à hauteur de (1263-800) 463 euros.
      Par sécurité, c’est toutefois utile que vous vérifiez avec votre mutuelle que celle-ci ne prenne pas en compte certains revenus (comme ceux du CPAS).
      En effet, nous connu une fois le cas d’une mutuelle qui prenait le ‘RIS partiel’ en compte.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi de votre dossier au CPAS.
      Si, maintenant, la mutuelle prend en compte le revenu (aide régulière) du CPAS, vous pouvez alors demander, ce que l’on appelle, une aide complémentaire (aussi aide sociale) au CPAS pour, par exemple, payer vos factures d’énergie au d’eau, vos frais médicaux, ou encore. Vous pouvez aussi peut-être temporairement recevoir une allocation spécifique pour le loyer.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  63. louis
    24 avril 2024

    Bonjour je suis étudiant et j’aimerais prendre un studio en m’y domiciliant j’aimerais savoir si j’aurais droit au cpas et si cela n’affectera pas la situation de mes parents ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      25 avril 2024

      Bonjour louis,
      Il faut savoir que, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à intervenir pour leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études.
      Cela SI la situation familiale et financière le permet.
      Nous ne connaissons pas ta situation, mais il faut savoir que si, par ex., ton CPAS estime que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider et que le situation familiale n’est pas compliquée, il peut décider de ne pas intervenir pour toi.
      Pour l’instant, tu suis bien des études de plein exercice ?
      Tu veux louer un studio car tu habites loin de ton unif/haute-école ou ? Ou les conditions ne sont pas idéales pour étudier à la maison ? (le CPAS va te poser la question en tous les cas)
      Voici toutes les conditions pour être aidé en tant qu’étudiant.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, veille bien à recevoir l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier!
      Concernant la domiciliation, ce n’est pas toujours l’idéal de se domicilier dans son kot comme tu le liras ici. De plus, cela peut avoir un impact sur les allocations familiales de tes frères et soeurs si tu en as.
      Sur la fiche suivante, tu liras que, dans certains cas, même si l’on est en coloc, il est possible d’obtenir le RIS/revenu d’intégration sociale au taux isolé ou lorsqu’il est difficile de trouver un logement dont le montant du loyer est démocratique.
      Concernant tes parents, ceux-ci seront mis au courant de tes démarches auprès du CPAS. Le CPAS évaluera si tes parents peuvent t’aider en partie ou pas.
      En fait, pour calculer le montant exact de l’aide à t’accorder, le CPAS prend en compte les ressources des parents, et voit ce qui ‘dépasse’ (par rapport au montant minimum auquel une personne ou un ménage a droit).
      Ce qui explique pourquoi, dans certains cas, des étudiants cohabitants (le RIS cohabitant est de 842,12€) reçoivent par exemple 700€ au lieu de 842 car le CPAS a pris en compte les revenus des parents.
      Enfin, n’oublie pas que le Service Social Étudiants de ton université/haute-école peut te donner des infos aussi (pour tes démarches) et intervenir (dans une moindre mesure) pour toi aussi.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Louis
        25 avril 2024

        Bonjour je vie seule avec mes parents qui ont un seul revenu celui de mon père 2200€, mon université est à environ 50km de chez moi

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          25 avril 2024

          Bonjour Louis,
          Alors dans ce type de situation (distance et un seul revenu), en principe, tu as droit à une aide financière mensuelle/régulière du CPAS.
          Et comme nous l’avons écrit précédemment, il n’est pas ‘nécessaire’ de se domicilier dans un autre logement pour obtenir le RIS isolé.
          Par ailleurs, même si l’on reçoit un RIS cohabitant alors que l’on loue un kot, il est toujours possible d’obtenir des aides supplémentaires en plus de son RIS habituel en tant qu’étudiant-e.
          Veille bien à faire ta demande de bourse dès le début du mois de juillet.
          La bourse est totalement exonérée.
          Pour le logement, le Service Logements de ton unif a certainement des bases de données pouvant t’aider.
          Tu peux aussi t’adresser à 1 centre d’infos pour jeunes près de chez toi.
          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
          Bien à toi,

          Répondre
  64. Virginie
    23 avril 2024

    Bonjour l’exonération est que pour 3 ans

    Et après se délai ont travaillé pour rien?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 avril 2024

      Bonjour Virginie,
      En tant qu’étudiante, si tu as plus de 25 ans, l’exonération vaut 3 ans maximum.
      Tu es bien étudiante ?
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à toi

      Répondre
      1. Virginie
        24 avril 2024

        Bonjour non je ne suis pas étudiante .

        Si je commence à travailler je serais exonérée de 270 euros par mois plus 250 euros par an

        Et après 3 ou 6 ans il disent qu’on à plus d exonération.

        Donc si ont travail pour 500 euros et ont nous retire 500 euros du ris plus aucun intérêt de travailler.

        Bonne journée

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          25 avril 2024

          Bonjour Virginie,
          Le délai d’exonération de 3 ans peut être réparti sur une période de 6 ans, dans certains cas.
          Les calculs sont plutôt complexes, voici la circulaire à ce propos (voir le pdf du 20.12.2022).
          Tu dois peut-être en parler avec ton assistante sociale.
          L’autre option, peut-être, est de travailler sous contrat article 60 : à ce moment-là, on ne perçoit un plus un RIS, mais un salaire (qui doit être bien supérieur au RIS)
          Bonne journée à toi aussi.
          Bien à toi,

          Répondre
  65. Melia
    23 avril 2024

    Bonjour, vous avez une liste de personnes dans le juridique que je pourrais contacter pour connaître mes droits au cpas car j’ai l’impression qu’on me carotte..

    Répondre
    1. Melia
      23 avril 2024

      Cela fais 5 mois que je ne touche pas de revenus (car j’ai pas envoyé un document en janvier) je l’ai envoyé par la suite et on me refuse toujours par manque de collaboration et là maintenant j’ai rdv et il veulent refaire une demande pour réactiver le RIS à partir de avril.. alors que je suis sensé avoir la revenue depuis 6 mois.. ils ont le droit de faire ça ? Là y a 6 mois de RIS partir dans le vent alors que j’y ai droit normalement

      Répondre
      1. CIDJ (informateur certifié)
        24 avril 2024

        Bonjour Melia,
        En fait, le CPAS peut sanctionner un bénéficiaire pour non-respect du contrat PIIS, durant un mois.
        Lorsque les choses se compliquent et/ou tardent, nous conseillons souvent de rentrer, directement, une nouvelle demande d’aide.
        Quand il y a sanction ou suspension du RIS, le CPAS doit envoyer un courrier explicatif comme tu le liras ici (voir fin de fiche). Dans la pratique, cela ne se fait pas toujours, malheureusement.
        Il faut voir pour quels motifs exactement le CPAS t’a sanctionnée (il y a peut-être des raisons autres que celle de la non-collaboration).
        N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
        Bien à toi,

        Répondre
        1. Melia
          25 avril 2024

          D’accord mais quand on fait une nouvelle demande d’aide ou est sensé toucher le revenu des mois précédent, ou bien du mois actuel ?

          merci

          Répondre
          1. CIDJ (informateur certifié)
            25 avril 2024

            Bonjour Melia,
            C’est toujours en fonction de l’accusé de réception.
            Si, par exemple, l’accusé de réception de ta nouvelle demande date du 02 avril, c’est à partir du 02 avril (pour la période) que tu dois recevoir le RIS.
            Pour essayer de récupérer le RIS des mois précédents, tu devrais plutôt demander conseil auprès d’un service juridique.
            L’aide juridique de 1ère ligne est gratuite.
            Bien à toi,

    2. CIDJ (informateur certifié)
      24 avril 2024

      Bonjour Melia,
      Voici une fiche reprenant des services juridiques à Bruxelles.
      Sur la fiche suivante, tu trouveras des adresses pour la Wallonie.
      Bien à toi,

      Répondre
  66. Lola
    23 avril 2024

    Bonjour,

    J’ai vendu ma maison il y de cela 4ans et demi, j’ai introduit une demande de RIS.

    Il ne me reste plus rien de la vente de cette immeuble.

    Est-ce que le CPAS peut diminuer le montant auquel j’ai droit de plus de 2/3 ?

    Bien à vous

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 avril 2024

      Bonjour Lola,
      Pour déterminer le montant de l’aide à octroyer au demandeur d’aide, le CPAS se base, entre autres, sur les ressources (disponibles sur les comptes (courant et épargne)).
      Voici un exemple de calcul utilisé dans le cas d’un héritage par exemple.
      Actuellement, vous n’êtes plus propriétaire ? Donc il n’y a plus de calcul à faire en fonction du cadastre.
      Vous parlez d’une réduction d e2/3 ? Vous avez donc déjà reçu la décision du CPAS ? En principe, vous avez dû recevoir un recommandé avec un courrier explicatif comprenant le calcul du montant de l’aide accordée.
      Est-ce que vous avez bien reçu ce courriez explicatif (voir point 4 sur la fiche suivante) ou ?
      N’hésitez pas à nous recontacter pour plus de précisions.
      Bien à vous,

      Répondre
  67. Syra
    22 avril 2024

    D’accord merci pour votre réponse. Et dans le cas d’une non domiciliation au kot à quel aides puis-je prétendre. Je peux rester au Ris cohabitant et le CPAS paie le loyer?

    Merci.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      23 avril 2024

      Bonjour Syra,
      En fait, un étudiant (domicilié chez ses parents) qui rentre régulièrement au domicile familial est considéré comme cohabitant.
      Cet étudiant reçoit le RIS cohabitant, et ce RIS sert à payer : le loyer, la nourriture, les frais scolaires….
      C’est pour cette raison que l’on dit qu’un-e étudiant-e a droit à des aides complémentaires en plus de son ‘RIS habituel.’
      Maintenant, même en cas de coloc, il est possible de recevoir le RIS isolé comme tu le liras sur la fiche suivante.
      Tout dépend de ta situation (type de colocation mais si ta formation exige beaucoup de dépenses) et du CPAS (certains CPAS accordent plus “facilement” le RIS isolé dans les régions où il est difficile de trouver un logement à loyer bas).
      En dehors du CPAS, n’oublie pas que le SSE/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école peut aussi te donner un coup de pouce.
      Enfin, ce lien-ci peut t’être utile également.
      Bien à toi,

      Répondre
  68. Jute
    22 avril 2024

    Bonjour vous pouvez supprimer le précédent commentaires de jute

    merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      22 avril 2024

      Bonjour Jute,
      C’est fait.
      Bien à toi,

      Répondre