Que peut faire le CPAS pour les étudiants ?

Qu’est-ce qu’un étudiant pour le CPAS ?

Pour le CPAS, un-e étudiant-e est une personne qui entame, suit ou  reprend des études de plein exercice ou assimilées. L’enseignement de plein exercice est réglementé par la Communauté française. Il s’agit de l’enseignement secondaire ainsi que l’enseignement supérieur non universitaire comme universitaire.

Tu n’es pas reconnu comme étudiant-e par le CPAS si tu suis :  des formations en horaire décalé, des cours de promotion sociale (sauf dans certains cas!), des cours suivis en tant qu’élève libre, des cours par correspondance, des formations qualifiantes,…

Les conditions supplémentaires

Hormis l’obligation de suivre des études de plein exercice, les conditions d’accès « de base » sont les mêmes que pour les autres bénéficiaires.  Toutefois, tu devras veiller aussi à  :

  • faire valoir tes droits à la bourse ou allocation d’études * (versée par la Fédération Wallonie-Bruxelles) ;
  • en cas de rupture totale avec tes parents, entreprendre des démarches pour obtenir le versement direct d’ allocations familiales et/ou pensions alimentaires ;
  • être disposé-e à travailler**, au moins une partie du temps, pendant les vacances scolaires  (tu n’es pas obligé si tu as des problèmes de santé ou autres, c’est au CPAS à estimer (‘apprécier’) si les raisons sont suffisantes).

L’accord du CPAS pour ton projet d’études

Ton CPAS doit aussi ‘valider’ ton projet de formation ou d’études en regard de ton âge (au-delà de 25 ans il est plus difficile d’obtenir une aide), des perspectives d’emploi, ton parcours scolaire, etc.

Si tu suis un master, sache que, dans certains cas, il est plus difficile de recevoir une aide (toujours dans le cadre des études) si tu es en possession d’un bachelier professionnalisant qui te permet déjà de décrocher un emploi.

Quel est ton CPAS ?

Enfin, au niveau de l’adresse de ton logement, tu dois bien noter que le CPAS compétent au début de tes études le restera pendant toute la durée ininterrompue de celles-ci. Et cela même si tu changes de commune !

Tes études ne sont pas interrompues si tu :

  • changes d’orientation
  • changes d’établissement (école, université,….)
  • passes des études secondaires aux études supérieures
  • ne peux pas les poursuivre temporairement en raison de ton état de santé, à condition que tu restes inscrit pour l’année en cours

Les aides complémentaires pour étudiants

En plus du RIS ou d’une aide sociale, tu as droit à un soutien complémentaire pour couvrir tes différents frais liés aux études.
En effet, le CPAS peut payer, en tout ou en partie, ton minerval.
Mais il peut aussi prendre en charge les frais de transports,  l’abonnement internet, le matériel professionnel, le matériel informatique, les vêtements spécifiques, etc.

Tu ne dois donc pas hésiter à faire appel à ton CPAS si tu as des dépenses spécifiques.

Les étudiants venant étudier en Belgique

Les étudiants européens venant étudier en Belgique peuvent consulter la fiche de nos collègues d’Infor Jeunes Bruxelles concernant les conditions d’accès au séjour.
Et les étudiants non européens trouveront les infos nécessaires sur la fiche suivante.
Si tu résides depuis pu ici, sache qu’il est risqué de demander une aide financière régulière au CPAS au risque de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire.
Par ailleurs, le Service Social Étudiants/SSE de ton école/université peut donner des informations utiles sur les aides éventuelles qu’il peut t’apporter.

Le PIIS : un contrat à ne pas négliger

Comme pour tous les autres bénéficiaires, l’accès au RIS sera conditionné à la signature et au respect d’un contrat d’intégration ou PIIS. Il couvre toute la durée de tes études.
Pour les étudiants, ce contrat porte, entre autres, sur la réussite des études.
Attention si tu rates ton année, tu as droit à une seconde chance comme tu le liras plus bas.

Pour la signature du PIIS, si cela t’est possible, il est fortement conseillé, de te faire accompagner pour négocier les conditions de ce contrat car il comporte des obligations (répondre aux entretiens de suivi, se présenter aux examens, communiquer ses résultats à temps,…).

De plus, n’oublie pas que le Service Social Étudiants (SSE) de ton école/université peut intervenir aussi financièrement pour toi d’une part, d’autre part il peut peut-être t’accompagner pour la signature.

Tu disposes d’un délai de réflexion de 5 jours calendrier avant la signature de ton contrat PIIS.

Tu as droit à une seconde chance…

Ton CPAS ne cessera pas tout à coup de t’aider parce que tu dois recommencer ton année ou parce que tu as plusieurs échecs. Outre la difficulté des études, plusieurs raisons peuvent empêche le bon suivi des études.

En tous les cas, l’étudiant-e n’est pas soumis-e à l’obligation de résultat quant à la réussite de son année mais doit :
suivre régulièrement les cours, participer aux sessions d’examens, et faire tous les efforts nécessaires pour réussir. Il est important de transmettre ses résultats rapidement.

Si tu as des problèmes de santé qui t’empêchent de suivre les cours normalement; ou si tu penses avoir choisi la mauvaise orientation (il est possible de changer en cours d’année), n’hésite pas à en parler au plus vite à ton assistant-e social-e du Service Études et Formations.
En principe, des entretiens de suivi sont prévus durant l’année, mais n’hésite pas à demander un rendez-vous de ton côté.

Enfin, nous ne le répétons pas assez, ton Service Social Étudiants (SSE)  est là aussi pour toi.

La communication des résultats scolaires

Le temps passe vite, aussi n’oublie pas que tu  que tu dois communiquer tes résultats à ton  CPAS dans les 7 jours ouvrables.

* : Concernant l’allocation d’études, cette FAQ  peut t’être très utile
** : Les revenus obtenus par un travail étudiant sont pris en compte par le CPAS (pour le calcul du RIS ou de l’aide sociale). Cependant le CPAS ne peut prendre que partiellement en compte ces revenus car il existe des exonérations pour étudiants comme tu le liras sur la seconde partie de la fiche suivante.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*

59 questions déjà posées

  1. qalb
    6 décembre 2021

    bonjour ,

    je suis étudiante en bachelier à l’ulg, ma maman ne travaille pas et mon papa s’est fait viré il y a 1 mois et n’a toujours pas accès au chômage ( faute grave donc dossier en cours ) , j’ai un job étudiant mais j’y travaille très peu et ne gagne que 55 euros par semaine. j’ai droit à la bourse mais mon abonnement de train , livres , cours particuliers + voyage organisé l’argent part vite . j’ai besoin d’aide pour mes livres du deuxième quadri , pour manger à la cantine et pour l’achat d’un ordi car le mien en fonctionne plus . je n’arrive plus a relier étude et job étudiant .

    ai-je droit au CPAS ?

    merci pour votre réponse .

    Répondre
  2. Serge
    5 décembre 2021

    J’ai déjà une formation comme technicien informatique (6 ans) et une formation en multimédia (7eme année), l’année dernière j’ai fait appel au cpas pour faire une formation en photographie (1 an), je voudrai encore faire des études comme assistant vétérinaire es que je peux encore faire appel au cpas?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      6 décembre 2021

      Bonjour Serge,
      Malheureusement, nous craignons que le CPAS refuse de vous aider comme vous avez déjà un diplôme professionnalisant vous permettant de trouver un emploi actuellement.
      De plus, à partir de l’âge de 25 ans, il est difficile d’obtenir une aide en tant qu’étudiant-e.
      Par ailleurs, le parcours scolaire et les choix doivent avoir un lien. Dans votre cas : les études d’informatique ou de photographie ne « prouvent » pas que vous avez des facilités pour entamer à présent des études d’assistant vétérinaire.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  3. anais
    29 novembre 2021

    Bonjour,

    J’habite à Liège mais je souhaiterais déménager sur Bruxelles pour me rapprocher de mon lieu d’étude. Est-ce que ma demande doit être faite au CPAS de Liège ou à celui de Bruxelles ?

    Merci beaucoup

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      30 novembre 2021

      Bonjour anais,
      Comme tu le liras ici, un-e étudiant-e doit s’adresser au CPAS de la commune où il/elle réside.
      As-tu déjà eu l’occasion de vérifier si tu remplissais toutes les conditions pour obtenir une aide du CPAS ?
      Voici une fiche utile concernant les étudiants.
      Tu peux aussi en discuter avec quelqu’un d’un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans).
      Une étudiante, qui rentre chaque w-e chez ses parents, reçoit le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant (dont le montant maximum est actuellement de 682,99€), en fait elle est toujours considérée comme faisant partie du ménage du domicile familial.
      Sache que tu n’es pas obligée de te domicilier là où tu loues. Voici une fiche utile à ce propos.
      SI tu contactes le Service Social Étudiants/SSE de ton université/haute école, tu peux obtenir des infos utiles sur les logements disponibles tout proches.
      Enfin, les infos reprises ici te seront utiles à un moment donné.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  4. kevine
    28 novembre 2021

    bonjour,

    je m’appelle kevine j’ai 18 ans et je souhaite quitter mes parents pour aller vivre seul est ce possible au CPAS ? tout en sachant que je viens a peine de signer mon contrat de travail au Quick comme etudiant et ma belle mere a deux boulot et mon pere est un interimaire.

    le but est de continuer mes etudes car je suis actuellement en retho et je n’arrive pas a se concentrer a la maison

    est ce que le CPAS sait m’aider pour le logement ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      29 novembre 2021

      Bonjour Kevine,
      Par rapport au CPAS, il faut savoir que si le CPAS (de la commune où tu habites) estime que tes parents peuvent t’aider financièrement pour tes études, le CPAS n’interviendra pas pour toi (en fait c’est d’abord aux parents à aider leurs enfants pour le CPAS).
      Par ailleurs, il faut toutefois savoir qu’il y a un certain nombre de conditions (âge, nationalité, manque de ressources,….) à remplir pour recevoir une aide financière régulière/mensuelle de son CPAS.
      Si le CPAS considère que ta situation familiale (entente avec tes parents) et financière est « satisfaisante », il peut estimer qu’il n’a pas à intervenir pour toi.
      D’après ce que tu nous écris, ta situation familiale n’est pas idéale, de plus tu fais peut-être partie d’un ménage à faibles revenus (le travail intérimaire est temporaire).
      Pour l’an prochain, sais-tu déjà ce que tu vas étudier ? S’agit-il d’études de plein exercice ?
      En tout cas, sache que chaque dossier est étudié « au cas par cas » par le CPAS. Si ton CPAS estime que ta situation familiale est vraiment difficile et que tu n’auras une aide importante de ta famille pour tes études, le CPAS doit intervenir pour toi.
      Mais, lors de l’entrevue que tu auras avec le CPAS, tu dois éviter de parler de souhait d’autonomie mais plutôt de problèmes familiaux.
      Pour trouver un logement, sache que tu peux trouver dans un centre d’infos pour jeunes des bases de données de kots ou logements pour étudiants
      (le CPAS ne va pas te « fournir » un logement mais il peut notamment t’avancer l’argent pour la garantie locative).
      Si, par exemple, le CPAS accepte de t’aider (après analyse de ton dossier) et que tu commences à chercher un logement, tu devras réfléchir si tu te domicilies ou pas, à ce propos voici une fiche utile (il faut faire attention aux allocations familiales si tu as des frères ou sœurs).
      Voici une fiche sur les démarches à faire auprès du CPAS de ta commune pour demander une aide financière.
      Voici des adresses de centres d’infos pour jeunes (12-26 ans) où tu peux te rendre pour obtenir des conseils spécifiques :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      Mais n’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  5. A.T
    25 novembre 2021

    bonjour, je suis actuellement en rétho. Dans une école à Bruxelles. Je vis à Bruxelles et je projet d’effectuer un parcours à l’école supérieure Albert jacquard à Namur. Pour cela j’aurais besoin d’une aide financière et je compte m’adresser au CPAS. Car je vais devoir me trouver un logement à namur près de l’école. 

    Ma question étant :

    Où dois-je faire la demande. Au CPAS de ma commune à Bruxelles ? Ou bien à Namur?

    Merci d’avance.

     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      26 novembre 2021

      Bonjour A.T,
      Un-e étudiant-e s’adresse au CPAS de la commune où il/elle réside comme tu le liras ici. (au Service Études et Formations)
      Si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, le CPAS doit intervenir pour toi dans le cadre de tes études à condition que celles-ci soient de plein exercice (apparemment cela est le cas de ton choix).
      Tu dois toutefois vérifier que tu remplis bien les différentes conditions.
      Si tu as des frères et soeurs, concernant ton futur logement et l’éventuelle domiciliation (qui n’est pas nécessaire quand on est étudiante) et les allocations familiales, voici une fiche utile.
      Le Service Social Étudiants/SSE de ta future école (si tu le contactes en février/mars) peut certainement t’indiquer des kots à louer près de l’école.
      Sache que tu peux te renseigner et obtenir des conseils spécifiques dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi à Bruxelles, voici des adresses:
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      Ou encore à Namur.
      Enfin, voici une fiche sur la procédure.
      Bien sûr n’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  6. Lisa
    24 novembre 2021

    Bonjour,

    Je suis en ce moment en Bac2, il me reste plus qu’1 an pour terminer mes études, vu mon âge (24ans) le CPAS veut que j’arrête mes études pour commencer à travailler je n’ai pas d’autre diplôme et de nos jours on ne trouve pas de travail assez facilement sans diplôme, de plus je n’ai pas envie d’arrêter mes études ca n’as pas été facile pour moi d’arriver là. Et donc je voulais demander comment peut on résilier son contract avec le cpas ? Vu que je ne suis pas d’accord avec la décision.

    Merci pour votre compréhension

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 novembre 2021

      Bonjour Lisa,
      Si tu ne souhaites plus être aidée par le CPAS, tu peux écrire une lettre expliquant que tu veux rompre ton contrat et donc que tu ne souhaites plus, pour l’instant, recevoir une aide du CPAS.
      Tu dois remettre cette lettre écrite à ton CPAS en demandant un accusé de réception (tu peux peut-être la remettre à l’Accueil ou au Guichet Finances si tu ne peux pas rencontrer ton assistante sociale)
      L’important est d’avoir l’accusé de réception attestant que tu as bien remis un courrier de rupture de contrat au CPAS.
      Mais, avant de faire ça, as-tu bien réfléchi ? Pourras-tu terminer tes études sans l’aide financière du CPAS ? L’aide du SSE/Service Social Étudiants de ton école/université est limitée.
      Travailles-tu de temps à autre ? As-tu droit à une bourse ou ?
      Avant d’envoyer ta lettre de rupture, peut-être prends conseil ici pour voir s’il n’y pas moyen de demander au CPAS de revoir leur décision, as-tu eu une audition (lors de la prise de décision par le Conseil de l’Action sociale) ou ?
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  7. romane
    23 novembre 2021

    Je suis actuellement étudiante en Master à Mons (Hainaut). Mes parents ont acheté une maison pour déménager de Mons, je vais donc me retrouver sans logement d’ici peu car ils vont déménager en France, ville qui se trouve à plus d’une heure de mon école. La relation avec mes parents est très compliquée et l’ambiance à la maison est très lourde psychologiquement.

    J’aimerais prendre mon indépendance. J’ai de l’argent de côté, mais pas assez pour pouvoir subvenir à mes besoins durant toute l’année. Il me reste deux années d’études. Mes parents n’accepteront pas de m’aider à me payer un petit appartement. Je suis donc seule dans cette situation et il va être compliqué de ne compter que sur moi-même pour subvenir à mes besoins, et ce même malgré mon job étudiant. Je n’ai pas accès au statut de boursier car mes parents ont un revenu trop élevé pour ne pas y avoir droit, malgré ce critère ils refusent de participer pour m’aider à prendre mon indépendance.

    Puis-je, dans mon cas, avoir droit à une quelconque aide du CPAS de ma ville ? Si non, vers qui puis-je m’orienter pour pouvoir bénéficier d’une aide ?

    Merci à vous et belle soirée!

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 novembre 2021

      Bonjour romane,
      Par rapport au CPAS, il faut savoir que si le CPAS (de la commune où tu habites) estime que tes parents ont des revenus largement suffisants, le CPAS n’interviendra pas pour toi (c’est d’abord aux parents à aider leurs enfants pour le CPAS).
      En fait, si le CPAS considère que la situation familiale (entente avec les parents) et financière du jeune est ‘satisfaisante’, il estime qu’il n’a pas à intervenir
      Dans ton cas, si tu t’adresses au CPAS, tu devras bien insister sur ta situation familiale. Le CPAS fera en sorte que tu obtiennes une forme de « pension alimentaire » si tes parents ont des revenus suffisants.
      Bien souvent dans ce type de cas, le CPAS intervient mais les parents interviennent aussi, ils doivent ‘compléter’ l’aide octroyée par le CPAS.
      Attention, dans le cas de situation familiale complexe, le CPAS ne peut pas demander à la jeune de jouer le rôle de médiatrice. C’est à lui à le faire.
      Au niveau de ton diplôme, tu as un bachelier professionnalisant ?
      Pour trouver un logement, sache que tu peux trouver dans un centre d’infos pour jeunes des bases de données de kots ou logements pour étudiants.
      Si, par exemple, le CPAS accepte de t’aider (après analyse de ton dossier) et que tu commences à chercher un logement, tu devras réfléchir si tu te domicilies ou pas, à ce propos voici une fiche utile (il faut faire attention aux allocations familiales si tu as des frères ou sœurs).
      Si les liens avec tes parents s’estompent, et comme il te sera impossible de rentrer régulièrement chez tes parents, tu devrais en principe être considérée par le CPAS comme isolée, le RIS (revenu d’intégration sociale) au taux isolé est actuellement de 1024,49 €/mois.
      Mais il faut savoir que de ce RIS le CPAS déduit une partie des allocations familiales que le/la jeune reçoit à son nom.
      Voici une fiche sur les démarches à entreprendre auprès du CPAS de ta commune de résidence. Tu habites près de Mons ?
      En dehors du CPAS, le Service Social Étudiants/SSE pourrait éventuellement t’aider, en tout cas, il peut te donner des infos utiles (notamment sur les logements).
      Enfin, à Mons même, le centre Infor Jeunes pourra te conseiller et te guider.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  8. Unejeune
    20 novembre 2021

    Bonjour,

    J’ai bientôt 18 ans et j’aimerai quitter mes parents dans 1 ans parce que c’est plus possible et c’est complexe, mais je compte faire des études universitaires en médecine (si je réussis mon examen d’entrée) dés 2023  et j’aimerai savoir si je pourrais avoir des aides afin de vivre seule tout en continuant mes études.( en sachant que je suis de nationalité allemande)

    merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      22 novembre 2021

      Bonjour Unejeune,
      Tu es de nationalité allemande mais tu vis en Belgique depuis quelques temps déjà ou ?
      Par rapport au CPAS, il faut savoir que si le CPAS (de la commune où tu habites) estime que tes parents peuvent t’aider financièrement, le CPAS n’interviendra pas pour toi (en fait c’est d’abord aux parents à aider leurs enfants pour le CPAS).
      De plus il faut remplir un certain nombre de conditions (âge, nationalité, manque de ressources,….) pour recevoir une aide financière régulière du CPAS.
      Maintenant, si le CPAS considère que ta situation familiale (entente avec les parents) et financière est difficile, il doit intervenir pour toi tout en veillant à ne pas aggraver une situation familiale (par exemple en te demandant d’aller régulièrement chez tes parents pour faire signer des papiers) déjà compliquée.
      Voici une fiche reprenant les démarches à faire.
      En dehors du CPAS, tu dois vérifier si tu n’as pas droit à une bourse ou allocation d’études. Le Service Social Étudiants/SSE peut intervenir pour toi aussi.
      Pour trouver un logement, sache que tu peux trouver dans un centre d’infos pour jeunes des bases de données de kots ou logements pour étudiants.
      Si, par exemple, le CPAS accepte de t’aider (après analyse de ton dossier) et que tu commences à chercher un logement, tu devras réfléchir si tu te domicilies ou pas, à ce propos voici une fiche utile (il faut faire attention aux allocations familiales si tu as des frères ou sœurs).
      Sache que tu peux déjà, aujourd’hui, obtenir des infos spécifiques à ta situation dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans), voici des adresses :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      Mais n’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  9. Marine
    15 novembre 2021

    Bonjour,

    j’ai 19 ans j’habites a Namur et ai entamé des études en haute école a Bruxelles, les trajets sont longs et me font perdre beaucoup de temps dans mes études, ma mère élève seule mon petit frère et moi et ne peut pas se permettre de me payer un kot, le cpas est-il dans la possibilité de financer mon kot étudiant sans que je doive y être domiciliée? Ma mère doit-elle obligatoirement me virer mes allocations familiale?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 novembre 2021

      Bonjour Marine,
      D’après ce que tu nous dis (tu sembles faire partie d’un ménage à faibles revenus, tu devrais avoir droit à une aide du CPAS, le CPAS de ta commune de résidence (Service Etudes et Formations).
      Les étudiants qui rentrent chez leurs parents chaque w-e sont considérés comme cohabitants et continuent de faire partie du ménage des parents. Le RIS au taux cohabitant est de 682,99 €/mois
      Tu ne dois pas te domicilier à l’adresse de ton kot (d’ailleurs cela n’est pas toujours possible).
      Ta maman peut continuer de recevoir les allocations familiales pour toi et te les virer ensuite (le CPAS demandera de le faire en effet).
      Malheureusement, la plupart des CPAS prennent en compte une bonne partie des allocations familiales perçues par l’étudiant-e.
      Ce qui veut dire que si par exemple, si le CPAS accepte de t’aider, tu recevras du CPAS un montant de : 682,99 € – 200 euros d’allocations familiales (si elles sont de 200 euros) + une exonération forfaitaire de 12,82 euros (exonération pour cohabitant).
      Attention, en plus du RIS, un étudiant a le droit de recevoir des aides complémentaires (pour ses différents frais d’études).
      Concernant le CPAS et les démarches, voici une fiche utile.
      Dans l’immédiat, pour y voir plus clair et pour obtenir des informations précises, nous te conseillons de te rendre dans un centre d’infos. Voici une
      adresse pour Namur.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  10. Mohamed
    10 novembre 2021

    Bonjour je m’appelle Kadia et Mohamed je suis étudiant en secondaire à l’athénée royal de la Rive Gauche et je voudrais avoir un logement.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 novembre 2021

      Bonjour Mohamed,
      Pour obtenir une aide du CPAS, il faut remplir plusieurs conditions (manque de ressources, nationalité, âge, ….) et notamment avoir 18 ans.
      Par ailleurs, comme tu es étudiant, il faut savoir que les parents ont une obligation alimentaire envers leurs enfants tant que ceux-ci aux études.
      Pour le CPAS, cela veut dire que si, par exemple, il estime que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider/subvenir à tes besoins, et s’il estime que ta situation familiale (entente) n’est pas compliquée (en bref si les conditions sont bonnes pour pouvoir étudier), il refusera d’intervenir pour toi.
      Maintenant, nous ne connaissons pas ta situation, sache que tu peux prendre des conseils (gratuitement) dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans), voici des adresses :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      Tu peux aussi t’adresser à une AMO.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  11. kendra
    7 novembre 2021

    Bonjour,

    Après un parcours scolaire compliqué, j’envisage un changement d’études. Je cherche par tous les moyens à soutenir ma mère qui subvient à mes besoins seule puisque mes parents sont séparés. Mon père paye une (petite) pension alimentaire, mais ne participe à rien d’autre. Un jugement nous dit que pour qu’il paye sa part, nous DEVONS demander son avis sur toutes les dépenses envisagées. Autant vous dire que c’est peine perdue. J’ai fait plusieurs démarches pendant les dernières années comme des demandes de bourse, de RIS etc, mais dans tous les cas, les revenus de ma maman dépassent les seuils. Que me reste-t-il comme possibilité d’aide financière ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 novembre 2021

      Bonjour kendra,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Au niveau des études, as-tu fait un choix à présent ou as-tu besoin d’aide ?
      Pour t’aider à bien choisir ton orientation, sache que tu peux t’adresser (gratuitement) ici si tu habites à Bruxelles.
      Si tu t’es déjà adressée au CPAS et si tu as déjà fait des demandes de bourse, nous ne voyons pas ce que nous pouvons te conseiller comme autre type d’aide « importante », si ce n’est d’essayer de trouver un job.
      Au niveau du CPAS, pour rappel, un ménage de 2 personnes a droit à 2 x 682,99 €, soit 1365,98 €, c’est à dire à 2 x le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant.
      Si ta maman a des revenus largement supérieurs à ce montant de 1365,99€, il est difficile d’obtenir une aide du CPAS.
      Dans l’immédiat, ce que nous pouvons te proposer c’est de demander des conseils spécifiques à ta situation dans un centre d’infos pour jeunes près de chez toi, voici des adresses:
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      Mais n’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  12. Mandarine
    31 octobre 2021

    Bonjour,

    Je suis une jeune qui poursuit les études en Haute Ecole. Je suis à la charge de mes parents. Par mois, je reçois 200 euros d’allocation familiale que mes parents me virent sur mon compte.  Il y a quelques mois, ils ont reçu une maison sociale.  Pour certaines raisons, je souhaiterais faire une cohabitation légale avec une autre personne. Je souhaiterais poser deux questions :

    – Combien est-ce que le CPAS pourra m’accorder pour effectuer cette cohabitation ?

    – Est-ce que cela va se jouer sur la maison sociale de mes parents ? Est-ce qu’ils risquent de la perdre si je m’en vais ?

    Bien à vous.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      2 novembre 2021

      Bonjour Mandarine,
      Concernant les montants, nous ne pouvons pas te répondre de manière précise car chaque situation est analysée au cas par cas par le CPAS.
      Un étudiant qui remplit toutes les conditions d’octroi, qui a le statut de cohabitant, reçoit un RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 682,99 €/mois.
      De ce montant, le CPAS déduit les allocations familiales.
      Par ex, dans ton cas, le CPAS effectuerait le calcul suivant s’il accepte de t’accorder le RIS :
      682,99 euros – 200 + 12,92€ (exonération forfaitaire) = 495,91 euros. C’est le montant que le CPAS te verserait dans ce type de situation si tu as le statut de cohabitant (dans certains cas il est possible d’avoir le statut d’isolé même en colocation).
      Concernant le logement social, nous ne pouvons malheureusement pas te répondre, mais il est certain que cela peut jouer un impact, en tous les cas sur le montant du loyer.
      Tu devrais peut-être te renseigner ici ou ici concernant ta question relative au logement.
      Sache que tu peux obtenir des conseils spécifiques dans un centre d’infos pour jeunes, voici des adresses:
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      Bien à toi,

      Répondre
  13. Talon
    29 octobre 2021

    Bonjour,

    J’ai 23 ans et après une violente dispute avec ma mère qui m’hébergeait jusqu’alors, celle-ci m’a mise à la porte. Mon contexte familial a toujours été très compliqué et j’ai arrêté les études en 6e secondaire générale à cause d’une dépression. J’ai ensuite été victime de cette dépression durant plusieurs années et ai commis plusieurs TS à cause de mon environment familial très toxique, cela dit depuis 2020 j’ai pu reprendre des études en promotion sociale.

    Ma mère m’ayant chassé du domicile familial, voilà plusieurs semaines que je loge chez des amis mais ça ne peut être une solution durable et ma mère refuse toute discussion. Je suis un peu perdu et ne sait pas trop vers qui me tourner, j’aimerais pouvoir continuer mes études et prendre un nouveau départ et c’est donc pour ça que je sollicite votre aide. Je rajoute que je n’ai plus aucun contact avec mon père et ce depuis des années donc je ne peux me tourner vers lui.

    J’ai cru comprendre après plusieurs recherches sur internet que ma mère pouvait être tenue de me verser une pension alimentaire si ces revenus lui permettaient et j’aurais aimé savoir comment celle-ci était calculée et quelles sont les démarches à entreprendre pour le versement de cette pension ? Car je suis dans l’urgence.

     

    Bien à vous.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      2 novembre 2021

      Bonjour Talon,
      En fait, en tant que site d’informations pour jeunes, nous ne pouvons que donner des informations ou des conseils.
      Est-ce que tes études en promotion sociale sont des études de plein exercice ou ?
      En fait, tant que les enfants sont aux études, les parents ont une obligation alimentaire envers leurs enfants.
      Dans ton cas, tu dois t’adresser au CPAS de la commune où tu es domiciliée, au Service Jeunes (s’il n’y en a pas au Service Etudes et Formations).
      Concernant cette obligation alimentaire (ou pension alimentaire), soit le CPAS entamera les démarches pour toi, soit tu devras entreprendre des démarches (avec l’aide du CPAS) auprès du Tribunal de la Famille (voici une fiche donnant des explications à ce niveau).
      Si le CPAS prend bien conscience de ta situation, il ne peut en aucun cas, par exemple, t’envoyer chez ta maman pour lui demander de signer certains papiers.
      Comme tu devras chercher un logement, sache que le CPAS peut t‘avancer l’argent pour la garantie locative (à rembourser progressivement par la suite).
      Pour obtenir le RIS, voici les démarches à suivre.
      Le RIS/revenu d’intégration pour une personne isolée est de 1024,49 €/mois actuellement : de ce montant le CPAS déduit par exemple une partie des allocations familiales ou de la pension alimentaire que le/la jeune perçoit car il y a une exonération forfaire/générale à appliquer. Celle-ci est de 20,83€/mois pour un-e isolé-e.
      Dans l’immédiat, sache que tu peux aussi prendre conseil ‘en direct’ (gratuitement) auprès d’un service d’aide juridique de 1ère ligne, voici des adresses:
      Pour Bruxelles ; pour la Wallonie
      Enfin, tu peux aussi te rendre dans un centre d’infos pour jeunes près de là où tu te trouves :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  14. Grimmjow
    24 octobre 2021

    Bonjour j’aurais une simple question, je voulais savoir quel jour allons- nous être payé ce mois-ci étant donné que le 30 tombe un samedi et que le 1er est un jour férié.. Ce mois à été pénible il ne me reste plus rien et j’ai une petite à nourrir. Les colis alimentaires sont inexistants pour moi dans mon cpas donc je fais du mieux que je peux tenir le coup.  Je vous remercie d’avance pour votre réponse.  Au revoir

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      25 octobre 2021

      Bonjour Grimmjow,
      En fait, nous n’avons aucun lien avec les CPAS, donc nous ne pouvons pas te donner de dates malheureusement.
      Tu devrais te renseigner auprès du Guichet Finances de ton CPAS.
      Voici un lien (aide alimentaire) qui t’indiquera peut-être une association pas loin de chez toi.
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  15. Kemy
    18 octobre 2021

    Bonsoir,

    Je suis actuellement en dernière année humanitaire (j’ai 18 ans) et l’année prochaine je souhaite faire mes études supérieures dans une autre ville et du coup koter.Mais je ne sais pas à quel moment je dois faire une demande du CPAS (sachant que ma mère a un revenue faible pour 4 enfants).

    Et j’ai entendu dire que si en tant qu’étudiant, on prend un kot, il y’a des possibilités qu’on ne puisse pas toucher du CPAS. Quels sont ces conditions ?

     

    Et je voulais savoir aussi autre chose. Si on travaille en tant qu’étudiant est ce que le CPAS déduit le salaire ?

    Bonne soirée à vous.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      19 octobre 2021

      Bonjour Kenny,
      Il faut savoir qu’un étudiant dépend du CPAS de la commune où il est domicilié. (attention on dépend du même CPAS durant toute la durée des études).
      La demande pour un étudiant doit se faire en juillet ou août (s’il a réussi en 1ère session).
      Le CPAS ne refuse pas d’aider les étudiants qui louent un kot. Par contre, le fait de louer un kot doit être justifié (distance, choix d’études,…) : par ex. il n’y a pas moyen de suivre la formation choisie dans un endroit plus proche et faire les trajets en train quotidiennement empêcherait de mener à bien ses études.
      Au niveau des études, vérifie bien que tu remplis les différentes conditions
      (études de plein exercice par ex).
      Veille aussi à demander la bourse à temps.
      Concernant le logement, pour pouvoir louer un logement sur un campus universitaire, il faut s’y prendre tôt (février/mars) et contacter le SSE/Service Social Étudiants de sa future école/université pour demander quels sont les logements disponibles.
      Si tu travailles en tant que jobiste, le CPAS déduit une partie du salaire, mas non l’entièreté car il existe en effet des exonérations pour étudiants comme tu le liras sur la seconde partie de la fiche suivante.
      Sache aussi que tu peux obtenir des conseils personnalisés dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      A Schaerbeek
      Enfin, voici une fiche reprenant les étapes/les démarches.
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  16. stan
    15 octobre 2021

    bonjour,

    je suis étudiant en dernière année de master.

    je vis seule et perçois depuis 2018 un revenu d’intégration social.

    je souhaiterais savoir si, après avoir été diplômé et avoir trouvé un travail, je devrai remboursé un montant au CPAS ?

     

    merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      18 octobre 2021

      Bonjour stan,
      Non le RIS n’est pas remboursable au CPAS. Le RIS n’est pas un prêt ou une avance mais une aide fournie parce que l’étudiant-e ne disposait pas de revenus suffisants pour mener à bien ses études à ce moment-là.
      Les situations où un-e bénéficiaire doit rembourser le RIS sont par exemple :
      – lorsque l’on a ‘fraudé’ (menti sur sa situation financière au CPAS);
      – lorsque le CPAS a fait une erreur de calcul et donc il faut rembourser le trop perçu.
      Lorsque le CPAS accorde une avance, par exemple une avance sur les allocations de chômage à percevoir (il faut toujours attendre un moment avant de percevoir ses premières allocations), le CPAS fait toujours signer un document spécifique détaillant comment les remboursements doivent être effectués.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  17. Daniel
    7 octobre 2021

    Bonsoir,

    Je suis étudiant en dernière année de bachelier mais je ne percoit plus mes allocations car j’ai 26 ans.

    J’ai un parent isolé a revenue faible en maison sociale. Est-ce que je pourrais obtenir de l’aide du CPAS?

     

    Merci.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 octobre 2021

      Bonjour Daniel,
      Comme tu suis des études dans le supérieur et comme tu es en dernière année (c’est bien ta dernière année d’études ?), en principe le CPAS (de ta commune de résidence) devrait intervenir pour toi (dans le cadre de tes études) même si tu as 26 ans.
      Tu dois t’adresser au Service Études et Formations de ton CPAS.
      Par ailleurs, si tu ne l’as pas encore fait, tu peux introduire une demande de bourse ou allocation d’études.
      Enfin, voici une fiche utile sur les procédures du CPAS.
      Le montant de l’aide sera calculé selon les revenus/ressources de ton parent et de tes besoins (frais d’études).
      Par ailleurs, le Service Social Etudiants de ton université peut peut-être intervenir pour toi également.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  18. winsday
    7 octobre 2021

    peut on partir en tant qu’étudiants d’échange avec la participation du cpas sur le prix?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 octobre 2021

      Bonjour winsday,
      Es-tu déjà aidée par le CPAS actuellement ou ?
      Merci pour ta réponse.
      Bien à toi,

      Répondre
  19. Vivianne
    6 octobre 2021

    Bonjour ,

    Je suis étudiante en premier master (logopédie). A la suite du décès de ma maman, les relations avec mon père sont devenues extrêmement conflictuelles et ca devient invivable…

    Il a un salaire conséquent (2000 euros + mes allocations familiales « orpheline ») mais ne veut pas subvenir à mes besoins pour que je prenne un kot. J’ai bientôt 25 ans… et mon bachelier n’est pas « professionnalisant », je ne peux absolument pas exercer avec mon simple bachelier (mon master est obligatoire pour travailler).

    Serait-ce possible d’avoir une quelconque aide pour obtenir un logement ?(en sachant que mes allocations familiales vont bientôt être arrêtées à mes 25 ans)

    Bien à vous, merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 octobre 2021

      Bonjour Vivianne,
      Nous sommes désolés pour ta maman.
      Il serait utile que tu vérifies quand-même si tu n’as pas droit à une allocation d’études (selon les revenus de ton papa tu devrais y avoir droit – de plus il existe différents types de bourses).
      Par ailleurs, concernant le CPAS, tu devras « prouver » que la situation avec ton papa est vraiment devenue intenable.
      En fait, les parents ont une obligation alimentaire envers leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études/en formation. Le CPAS aime bien le rappeler surtout s’il estime que les parents de l’étudiant-e ont de revenus « suffisants ».
      Mais dans ton cas, la situation est conflictuelle. Tu dois insister sur ce point.
      Dans certaines situations, le CPAS joue le rôle de médiateur (et demande au parent une forme de pension alimentaire qui vient compléter l’aide apportée par le CPAS); dans d’autres cas le CPAS intervient directement (sans faire de demande auprès du parent).
      En tous les cas, le CPAS n’a pas le droit de te dire « Adresse à ton père » vu la situation actuelle.
      En plus du CPAS, tu as peut-être droit à une aide du Service Social Étudiants/SSE de ton université.
      Dans l’immédiat, tu devras t’adresser au Service Études et Formations de ton CPAS, et voir avec eux si tu peux obtenir si pas un RIS/revenu d’intégration sociale, ou du moins un RIS partiel.
      Voici une fiche utile concernant le suivi d’un dossier de demande d’aide.
      Par rapport au master, comme tu dis, tu en as besoin pour pouvoir trouver un emploi (chaque cycle d’études est spécifique – le CPAS le sait).
      Concernant la recherche de logement, mais aussi pour obtenir des conseils, sache que que tu peux t’adresser à un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans), voici des adresses :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      Mais n’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  20. wassim
    6 octobre 2021

    Bonjour,

    je compte habiter seul avec ma futur épouse tout en étant tout les deux étudiant.

    je voudrais savoir quel aide pourrais-je détenir et comment les avoirs merci !

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      6 octobre 2021

      Bonjour wassim,
      Par rapport au CPAS et aux étudiants, il faut savoir avant tout que les parents ont une obligation alimentaire envers leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études.
      Ce qui veut dire que si le CPAS estime que tes parents ont des revenus largement « suffisants » pour subvenir à tous tes besoins, le CPAS peut refuser de t’aider.
      Maintenant si tu fais partie d’un ménage (si tes parents) disposant de peu de revenus pour t’aider et/ou si la situation familiale (entente) est difficile, le CPAS doit intervenir pour toi et t’aider à suivre tes études comme cela est écrit ici notamment.
      Un ménage de 2 personnes, personnes remplissant toutes les conditions d’octroi, a droit à : 2 x 682,99 €, soit 1365,98 €.
      Le montant de 682,99 € correspond au RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant. C’est le montant qu’un cohabitant reçoit quand il remplit toutes les conditions.
      Pour être aidé sous le statut étudiant (on peut être aidé bien sûr en dehors de ce statut), il faut entrer dans les conditions suivantes.
      Suis-tu des études de plein exercice ?
      Le CPAS te demandera de percevoir tes allocations familiales à ton nom, allocations qui seront déduites pour une bonne partie de ton RIS comme tu le liras ici (seconde partie de la fiche).
      Comme vous serez tous les 2 cohabitants ton épouse et toi,si l’un de vous deux travaille, il faut savoir que le CPAS a le droit de prendre en compte les revenus du partenaire qui travaille.
      Si vous percevez chacun un RIS et si, par exemple, tu travailles un mois pour percevoir un salaire de 1000 euros : de ton côté tu ne recevras pas un RIS (pour ce mois où tu un salaire dépassant le RIS cohabitant), et de son côté, ton épouse verra son RIS un peu diminué.
      Attention que si tu étudiant non boursier, tu as droit à une exonération de 258,96 € si tu travailles de temps en temps comme jobiste par exemple. Cette exonération fait que le CPAS ne peut pas déduire la totalité du salaire de ton RIS.
      Cette exonération est beaucoup plus basse si tu es étudiant boursier.
      Voici une fiche reprenant la procédure et les démarches concernant un dossier de demande d’aide.
      Un étudiant ‘dépend’ du même CPAS durant toute la durée de ses études même s’il déménage.
      En dehors du CPAS, le Service Social Etudiants de ton université/école peut intervenir pour toi également dans une certaine mesure
      Sache que tu peux, avant de te rendre au CPAS, aller dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour obtenir des conseils personnalisés, voici des adresses :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’)
      Réseau Infor Jeunes
      A Schaerbeek
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  21. Nour
    25 septembre 2021

    Bonjour,

    J’ai 19 ans et je suis en première année d’école supérieur. J’habite chez mes parents qui perçoivent un salaire tout les deux. Ma maman travail et mon père perçoit ca pension. Je suis une élève boursière. Les livres d’écoles coutent trés chère ainsi que les frais d’inscription, je voudrais savoir si le CPAS pourrais m’octroyer une aide financières. Je ne travail plus trop en tant qu’étudiante. Pourriez-vous me dire quels sont les conditions pour avoir droit à une aide ainsi que les étapes à suivre (inscription, …). En vous remerciant.

    Bien à vous,

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      27 septembre 2021

      Bonjour Nour,
      Si tu suis des études de plein exercice et si le CPAS (on s’adresse au CPAS de sa commune de résidence) considère que tu fais partie d’un ménage disposant de faibles revenus (cela est possible même si un de tes parents travaille), le CPAS (le Service Études et Formations) devrait intervenir pour toi, d’autant qu’il existe des aides spécifiques (campagne Zoom 18/25) pour les jeunes actuellement.
      Voici une fiche reprenant les étapes.
      Par ailleurs, n’oublie pas que le Service Social Étudiants de ton école peut probablement te donner un coupe de pouce (financier) également ainsi que des conseils.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions
      Bien à toi,

      Répondre
  22. Mandarine
    24 septembre 2021

    Bonjour,

    je bénéficie du RIS au taux cohabitant et souhaite trouver un appart et passer au taux isolé (j’habite toujours avec ma mère). Je devrais donc demandé aux allocations familiales de me les verser et le cpas en tiendra en compte. Ma question est; prend t il en compte les revenus exonérés quand mon ris sera calculé ?
    merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      27 septembre 2021

      Bonjour Mandarine,
      Attention que si tu as des frères ou sœurs plus jeunes, le fait de percevoir tes allocations familiales à ton nom aura un impact sur les allocations de ton frère ou de ta soeur comme tu le liras ici.
      Si tu obtiens le RIS au taux isolé (1024,49€), le CPAS prendra tes allocations familiales de la manière suivante:
      Si, par exemple, tes allocations sont de 180 euros, le CPAS doit prendre en compte le montant de 159,17€ (180-20,83), les 20,83€ correspondant à l’exonération forfaitaire ou générale pour personne isolée.
      Si le CPAS ne prend pas en compte d’autres ressources, le CPAS doit effectuer le calcul suivant :
      1024,49 – 159,17€ –> 865,32€ (RIS calculé) : montant que le CPAS doit te verser (et la caisse des allocations f. te versera 180 euros de son côté)
      Si tu es étudiant-e et travailles comme jobiste et si tu as un salaire de 300 euros par exemple.
      Le calcul est le suivant:
      180+300= 480€—> montant des différentes ressources à prendre en compte.
      Sur ce montant il y a l’exonération forfaitaire + l’exonération pour étudiant non boursier (si tu es étudiant non boursier – l’exonération est de 258,96€ pour les non-boursiers) à appliquer.
      L’exonération pour étudiant boursier est de 72,23 euros.
      Donc tu dois recevoir : 1024,49- 480= 544,49€ + 258,96+20,83 (exonérations à appliquer)= 279,79 euros
      544,49 + 279,79 € = 824,28 euros du CPAS (+ ressources externes : allocations f. + salaire)
      Par ailleurs tu devras te domicilier dans ton futur logement, sache certains propriétaires n’acceptent pas toujours que des étudiants se domicilient dans leur logement si tu es étudiant-e.
      N’hésite pas à revenir vers nous si ce n’est pas clair.
      Bien à toi,

      Répondre
  23. Orange
    24 septembre 2021

    Bonjour,

    je bénéficie du RIS au taux cohabitant et souhaite trouver un appart et passer au taux isolé (j’habite toujours avec ma mère). Je devrais donc demandé aux allocations familiales de me verser les sous, et le cpas en tiendra en compte. Ma question est; prend t il en compte les revenus exonérés quand mon ris sera calculé ?
    merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      27 septembre 2021

      Bonjour Orange,
      Si tu obtiens le RIS au taux isolé (1024,49€), le CPAS prendra tes allocations familiales de la manière suivante:
      Si, par exemple, tes allocations sont de 180 euros, le CPAS doit prendre en compte le montant de 159,17€ (180-20,83), les 20,83€ correspondant à l’exonération forfaitaire ou générale pourpersonne isolée.
      Si le CPAS ne prend pas en compte d’autres ressources, le CPAS doit effectuer le calcul suivant :
      1024,49 – 159,17€ –> 865,32€ (RIS calculé) : montant que le CPAS doit te verser (et la caisse des allocations f. te versera 180 euros de son côté)
      Si tu es étudiant-e et travailles comme jobiste et si tu as un salaire de 300 euros par exemple.
      Le calcul est le suivant:
      180+300= 480€—> montant des différentes ressources à prendre en compte.
      Sur ce montant il y a l’exonération forfaitaire + l’exonération pour étudiant non boursier (si tu es étudiant non boursier – l’exonération est de 258,96€ pour les non-boursiers) à appliquer. L’exonération pour étudiant boursier est de 72,23 euros.
      Donc tu dois recevoir : 1024,49- 480= 544,49€ + 258,96+20,83 (exonérations à appliquer)= 279,79 euros
      544,49 + 279,79 € = 824,28 euros du CPAS (+ ressources externes : allocations f. + salaire)
      Attention que si tu as des frères ou sœurs plus jeunes, le fait que tu percevras tes allocations familiales à ton nom aura un impact sur les allocations de ton frère ou de ta soeur comme tu le liras ici.
      Par ailleurs tu devras te domicilier dans ton futur logement, sache certains propriétaires n’acceptent pas toujours que des étudiants se domicilient dans leur logement si tu es étudiant-e.
      N’hésite pas à revenir vers nous si ce n’est pas clair.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Orange
        27 septembre 2021

        Bonjour,

        merci pour votre réponse.
        Est-ce une obligation de demander les allocations quand j’habiterais seule et que j’aurais fait le changement d’adresse?

        bien à vous

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          28 septembre 2021

          Bonjour Orange,
          Oui, comme il s’agit d’une « ressource » supplémentaire et d’un droit, le CPAS t’invitera à faire la demande comme tu le liras ici (conditions supplémentaires).
          Si maintenant, tu as un petit frère ou une petite sœur, tu as le droit de demander à ce que ta maman perçoive toutes les allocations familiales et qu’elle te verse ensuite celles qui te correspondent.
          Mais, même de cette manière, le CPAS les prendra en compte aussi, il devra toutefois appliquer l’exonération forfaitaire (20,83€ pour une personne seule).
          Bien à toi,

          Répondre
  24. Alexis
    19 septembre 2021

    Bonjour,

    Je suis en situation délicate avec mes parents et je souhaiterai poursuivre mes études en dehors de chez moi. J’aimerais savoir si il est toujours possible d’obtenir une aide au logement durant l’année scolaire et non avant son début, si oui, qu’est-ce qu’il est possible de faire ?

    En vous remerciant d’avance

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      20 septembre 2021

      Bonjour Alexis,
      Tu parles de l’aide au logement éventuelle fournie par le Service Social Étudiants (SSE) de ton école ou université ou ?
      Il est possible de s’adresser à son SSE à tout moment pour demander une aide.
      Bénéficies-tu d’une aide financière du CPAS actuellement ou ?
      Ou penses-tu demander une aide au CPAS pour pouvoir louer un logement ?
      Il faut savoir que tu si tu introduits un dossier de demande d’aide au CPAS, tes parents seront prévenus de ta démarche auprès du CPAS.
      Par ailleurs, si le CPAS estime que est parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider (à payer ton logement notamment) d’une part, et d’autre part que tu t’entends bien avec ceux-ci, il te sera difficile d’obtenir une aide du CPAS (tu devras notamment « prouver » que la situation familiale est devenue vraiment difficile).
      De plus, pour accepter de t’aider, tu dois entrer dans les conditions suivantes.
      N’hésite pas à revenir vers nous en spécifiant ta situation afin de t’apporter une réponse plus personnalisée.
      Bien à toi,

      Répondre
  25. Mk
    18 septembre 2021

    Pourais-je prendre un côte avec le cpas?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      20 septembre 2021

      Bonjour Mk,
      Tu reçois un RIS/revenu d’intégration sociale actuellement ou ?
      Tu vis avec tes parents ? Tu habites loin de ton université ou haute-école ?
      Les trajets sont longs ?
      Si c’est le cas, tu dois parler de ton souhait de louer un kot à ton assistant-e social-e du CPAS afin d’avoir l’accord de ton CPAS pour payer un loyer/un logement.
      Un étudiant qui loue un kot et rentre chaque w-e/durant les congés scolaires, est considéré comme ‘cohabitant’ et perçois le RIS au taux cohabitant donc.
      En plus de ce RIS, le CPAS peut lui accorder des aides complémentaires pour des frais scolaires.
      Un étudiant « dépend » du CPAS de la commune où il est domicilié même s’il loue un kot.
      Par ailleurs, le SSE/Service Social Étudiants de ton école/université peut te donner des infos/conseils par rapport à ta situation. Le SSE peut aussi t’apporter une aide financière éventuellement.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions ou si nous n’avons pas répondu à ta question.
      Bien à toi,

      Répondre
  26. Orange
    14 septembre 2021

    Bonjour,

    j’ai une question; si je fais la demande de bourse et que celle ci a été refusée, le cpas peut il intervenir à la place? J’ai entendu qu’il donnait le montant de la bourse.
    Aussi j’ai entendu parler d’un montant Covid de 50€ qui été versé à ceux qui ont eu le cpas. Est-ce encore le cas?
    merci!

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 septembre 2021

      Bonjour Orange,
      Es-tu déjà aidé par le CPAS actuellement ou vas-tu entrer une demande d’aide bientôt ?
      Le CPAS n’intervient pas « à la place » de la FWB pour la bourse mais il va prendre en compte le fait que l’étudiant est non-boursier lorsque celui-ci lui demandera une aide ponctuelle ou une aide mensuelle (selon la situation financière de l’étudiant).
      Par exemple, l’étudiant jobiste non boursier a droit à une exonération plus ‘avantageuse’ (258,96 euros) que l’étudiant boursier ( exonération de 72,23 euros) concernant le salaire comme tu le liras sur la seconde partie de la fiche suivante.
      Par ailleurs, si tu as peu de revenus ou des « revenus modestes », ou encore si tu montres au Secrétariat de ton université que tu es aidé par le CPAS (à voir sous quel forme tu es aidé), tu as droit à des frais d’inscription réduits.
      En tous les cas, si le CPAS accepte de t’aider de manière régulière/mensuelle (via le RIS/revenu d’intégration), il prendra en charge tes frais d’inscription.
      Concernant la bourse (si tu l’obtiens), voici une fiche qui devrait répondre à certaines de tes questions.
      Concernant la prime temporaire de 50 euros (prime Corona) destinés à certains allocataires sociaux, celle-ci est accordée jusque fin septembre, sauf si changement d’ici la fin du mois.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions ou si ce n’est pas clair.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Orange
        14 septembre 2021

        Je bénéficie du RIS mais je sais que je suis non boursière.
        Pensez vous que je peux demandé de l’aide concernant les frais scolaires ?
        Je suis étudiante mais pas ici. Je suis étudiante à Maastricht mais habite bien ici.
        bien à vous

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          15 septembre 2021

          Bonjour Orange,
          Malheureusement, sauf dans les conditions spécifiques d’un séjour dans le cadre d’un programme Erasmus, le CPAS ne peut pas intervenir pour des frais scolaires liés à un programme d’études suivies « à l’étranger ».
          Maintenant ton CPAS peut peut-être faire une exception (il doit toutefois demander une autorisation pour le faire) pour t’aider spécifiquement pour tes frais scolaires.
          L’exception pourrait être acceptée, par exemple, si tu ne pouvais pas suivre ton programme d’études ailleurs (Maastricht reste ‘proche’ de ton domicile – si tu avais dû aller à Bruxelles tu aurais dû louer un kot).
          Par ailleurs, as-tu déjà consulté le Service Social Étudiants de ton université à Maastricht pour recevoir une aide ? Chaque école/université dispose de fonds spécifiques pour aider ses étudiants.
          Il faut voir si ton CPAS ne peut pas faire une exception mais le Service Social Étudiants de ton université devrait intervenir pour toi également.
          Bien à toi,

          Répondre
          1. Orange
            15 septembre 2021

            Bonjour,

            j’ai déjà demandé et il n y’a pas d’aide spécifique accordée aux étudiants à Maastricht malheureusement. C’est pour cela je cherche de l’aide ici.
            Merci

          2. CIDJ (informateur certifié)
            15 septembre 2021

            Re bonjour Orange,
            Essaye peut-être de refaire une nouvelle demande d’aide dans quelques temps (parfois ‘tomber’ sur un-e autre assistant-e social-e a un impact).
            Dans l’immédiat, c’est à ton Service Social Étudiants à t’aider.
            Mais ton CPAS aurait pu faire une exception (d’où l’intérêt de refaire une demande dans quelques temps si tu peux expliquer que tu ne pouvais pas suivre tes études ailleurs)
            Bien à toi,

  27. Lucky
    6 août 2021

    Bonsoir ,

    j’ai une petite question, je vous explique je suis en 2ème année universitaire et ils reste encore deux ans de formation  sans le master , j’ai 22ans et j’ai le droit à la cpas mon problème c’est que je voudrais changer de cursus car je n’aime pas et le marché du travail est saturée avec le diplôme que je voudrais avoir en université, maintenant je veux aller en formation de deux ans en promotion social mais je ne sais pas comment le dire à mon  assistante , je sais pas si ils vont m’exclure des revenus sociaux, maintenant je suis censée passer mes examens de passages mais j’ai vraiment pris la décision de quitter l’université. Bien à vous

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      9 août 2021

      Bonjour Lucky,
      Dans l’immédiat, il faudrait quand-même que tu passes tes examens de seconde session (même si l’on sait que ce sera des cotes négatives) tant que ton CPAS n’a pas décidé/statué au niveau de ton dossier.
      Concernant la réaction de ton assistante sociale, tu peux peut-être déjà vérifier avec le Service Formation et Études de ton CPAS si tes études en Promotion Sociale sont des études qui t’assurent des débouchés et une garantie d’emploi.
      As-tu bientôt un rdv avec elle ou ?
      Est-ce que ta formation en Promotion Sociale aura lieu en cours du jour ou ?
      Si ce n’est pas le cas, le CPAS va te proposer de t’inscrire en tant que demandeur d’emploi chez Actiris/le Forem et de suivre ta formation en cours du soir.
      Si tu n’as pas eu un parcours scolaire difficile dernièrement (doublé plusieurs fois par exemple) et comme le fait que ta formation actuelle n’offre pas de débouchés réels représente un argument important à prendre en considération, le CPAS devrait te soutenir dans ton nouveau projet s’il s’agit d’une formation en cours du jour.
      En principe, la réaction la plus négative que le CPAS puisse avoir est que le CPAS te dise: ‘Maintenant nous ne t’aidons plus dans le cadre des études, tu dois t’inscrire comme demandeur d’emploi’.
      Tant que le/la jeune ne travaille pas ou ne perçoit pas allocations d’insertion, le CPAS doit continuer de l’aider s’il/elle est toujours dans les conditions d’octroi du RIS.
      En attendant, il est quand-même important que tu passes tes examens tant que tu n’as pas discuté avec ton assistante sociale.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre