Que fait le CPAS pour les étudiants ?

Qui est considéré comme étudiant par le CPAS ?

Pour le CPAS, un-e étudiant-e est une personne qui entame, suit ou  reprend des études de plein exercice ou assimilées  (réglementées par la Communauté française). Il s’agit de l’enseignement secondaire ainsi que l’enseignement supérieur non universitaire comme universitaire.

Tu n’es pas ‘étudiant-e’ pour le CPAS si tu suis :  des formations en horaire décalé, des cours de promotion sociale sauf dans certains cas  (voir les cours du jour), des cours suivis en tant qu’élève libre, des cours par correspondance, des formations qualifiantes,…

Les conditions supplémentaires pour obtenir une aide

Hormis l’obligation de suivre des études de plein exercice, les conditions d’accès “de base” sont les mêmes que pour les autres bénéficiaires.  Toutefois, tu devras veiller aussi à  :

  • faire valoir tes droits à la bourse ou allocation d’études * (versée par la Fédération Wallonie-Bruxelles) ;
  • en cas de rupture totale avec tes parents, entreprendre des démarches pour obtenir le versement direct d’ allocations familiales et/ou pensions alimentaires ;
  • être disposé-e à travailler**, au moins une partie du temps, pendant les vacances scolaires. Tu n’es pas obligé-e si tu as des problèmes de santé ou autres, c’est au CPAS à estimer (‘apprécier’) si les raisons sont suffisantes.

L’accord du CPAS pour ton projet d’études

Ton CPAS doit aussi ‘valider’ ton projet de formation ou d’études en regard de ton âge (au-delà de 25 ans il est plus difficile d’obtenir une aide), des perspectives d’emploi, ton parcours scolaire, etc.

Si tu suis un master, sache que, dans certains cas, il est plus difficile de recevoir une aide (toujours dans le cadre des études) si tu es en possession d’un bachelier professionnalisant qui te permet déjà de décrocher un emploi.

Quel est ton CPAS ?

Enfin, au niveau de l’adresse de ton logement, tu dois bien noter que le CPAS compétent au début de tes études le restera pendant toute la durée ininterrompue de celles-ci. Et cela même si tu changes de commune !

Tes études ne sont pas interrompues si tu :

  • changes d’orientation
  • changes d’établissement (école, université,….)
  • passes des études secondaires aux études supérieures
  • ne peux pas les poursuivre temporairement en raison de ton état de santé, à condition que tu restes inscrit pour l’année en cours

Les aides complémentaires ou spécifiques pour étudiants

En plus du RIS ou d’une aide régulière, tu as droit à un soutien complémentaire pour couvrir tes différents frais liés aux études.
En effet, le CPAS peut payer, en tout ou en partie, ton minerval.
Mais il peut aussi prendre en charge les frais de transports,  l’abonnement internet, le matériel professionnel, le matériel informatique, les vêtements spécifiques, etc.

Tu ne dois donc pas hésiter à faire appel à ton CPAS si tu as des dépenses spécifiques !

Les étudiants venant étudier en Belgique

Les étudiants européens venant étudier en Belgique peuvent consulter la fiche “Accès au séjour pour venir étudier en Belgique : étudiants ressortissants d’un pays de l’UE”  concernant les conditions d’accès au séjour.
Et les étudiants non européens trouveront les infos nécessaires sur la fiche “Accès au séjour pour venir étudier en Belgique : étrangers hors UE”.
Si tu résides depuis peu ici, sache qu’il est risqué de demander une aide financière régulière au CPAS au risque de recevoir un Ordre de Quitter le Territoire (OQT).
Par ailleurs, le Service Social Étudiants/SSE de ton école/université peut aussi te donner des informations utiles sur les aides éventuelles qu’il peut t’apporter.

Le PIIS : un contrat à ne pas négliger

Comme pour tous les autres bénéficiaires, l’accès au RIS sera conditionné à la signature et au respect d’un contrat d’intégration ou PIIS. Il couvre toute la durée de tes études.
Pour les étudiants, ce contrat porte, entre autres, sur la réussite des études.
Attention si tu rates ton année, tu as droit à une seconde chance comme tu le liras plus bas.

Pour la signature du PIIS, si cela t’est possible, il est fortement conseillé, de te faire accompagner pour négocier les conditions de ce contrat car il comporte des obligations (répondre aux entretiens de suivi, se présenter aux examens, communiquer ses résultats à temps,…).

De plus, n’oublie pas que le Service Social Étudiants (SSE) de ton école/université peut intervenir aussi financièrement pour toi d’une part, d’autre part il peut peut-être t’accompagner pour la signature.

Tu disposes d’un délai de réflexion de 5 jours calendrier avant la signature de ton contrat PIIS.

Tu as droit à une seconde chance…

Ton CPAS ne cessera pas tout à coup de t’aider parce que tu dois recommencer ton année ou parce que tu as plusieurs échecs. Outre la difficulté des études, plusieurs raisons (santé, problèmes familiaux….) peuvent empêcher le bon suivi des études.

En tous les cas, l’étudiant-e n’est pas soumis-e à l’obligation de résultat quant à la réussite de son année mais doit :
suivre régulièrement les cours, participer aux sessions d’examens, et faire tous les efforts nécessaires pour réussir. Il est important de transmettre ses résultats rapidement (voir plus bas).

Si tu as des problèmes de santé qui t’empêchent de suivre les cours normalement; ou si tu penses avoir choisi la mauvaise orientation (il est possible de changer en cours d’année), n’hésite pas à en parler au plus vite à ton assistant-e social-e du Service Études et Formations.
En principe, des entretiens de suivi sont prévus par ton CPAS durant l’année, mais n’hésite pas à demander un rendez-vous de ton côté.

Enfin, nous ne le répétons pas assez, le Service Social Étudiants (SSE) de ton université/haute-école est là aussi pour toi.

La communication des résultats scolaires

Le temps passe vite, aussi n’oublie pas que tu dois communiquer tes résultats à ton  CPAS dans les 7 jours ouvrables.

* : Concernant l’allocation d’études, cette FAQ  peut t’être très utile
** : Les revenus obtenus par un travail étudiant sont pris en compte par le CPAS (pour le calcul du RIS ou de l’aide sociale). Cependant le CPAS ne peut prendre que partiellement en compte ces revenus car il existe des exonérations comme tu le liras sur la seconde partie de la fiche sur le revenu d’intégration (RIS) et de l’aide sociale.

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur "envoyer votre question", vous acceptez notre politique de confidentialité.

*
*
*

92 questions déjà posées

  1. akfir
    21 février 2024

    bonjour pour l’abbonement de train

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      21 février 2024

      Bonjour afkir,
      Tu veux dire que, en tant qu’étudiant, tu es navetteur (pour te rendre à l’unif/haute-école) ou ?
      Tu reçois déjà actuellement une aide du CPAS ou ?
      Il est en effet possible de recevoir une aide mais peux-tu, d’abord, nous préciser un peu ta situation stp ?
      Merci d’avance
      Bien à toi,

      Répondre
  2. Naomé
    17 février 2024

    Bonjour, je suis étudiante en dernière année de secondaire et pour cause d’une très mauvaise relation avec ma famille, je vais devoir partir de chez moi bientôt. Ma question est la suivante, j’ai actuellement 17 ans mais 18 ans dans 1 mois, est ce que je dois commencer les démarches dès mes 18 ans ou je peux déjà commencer doucement ?

    Merci.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      19 février 2024

      Bonjour Naomé,
      Tu peux ‘commencer doucement’ les démarches comme tu le dis.
      En effet, il faut compter un mois pour l’analyse d’un dossier de demande d’aide. Il faut préparer un certain nombre de documents.
      Tu trouveras une fiche explicative ici sur la procédure de demande d’aide.
      Pour rappel, le CPAS se base sur la situation financière ET familiale du/de la jeune pur décider d’accorder une aide financière ou pas.
      Si, par exemple, ton CPAS estime que tu fais partie d’un ménage disposant de revenus largement suffisants, il te sera plus difficile d’obtenir une aide sous forme de RIS/revenu d’intégration sociale.
      Tu devras alors insister sur ta situation familiale et expliquer pourquoi tu dois partir.
      Peut-être que le CPAS demandera à tes parents de payer une forme de pension alimentaire.
      Dans certains cas, si cela est possible, le CPAS joue le rôle de médiateur entre la famille et le/la jeune.
      Pour la recherche d’un logement, toutes les démarches seront à mener de ton côté. Ne signe rien tant que tu n’as pas l’accord du CPAS.
      Le CPAS peut t’avancer l’argent pour la garantie locative de ton futur logement.
      Dans l’immédiat, rends-toi peut-être dans un centre d’infos où tu seras bien conseillée par rapport à toutes les questions que tu pourrais avoir.
      Ton centre PMS peut également te donner des infos utiles.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  3. So Ari
    16 février 2024

    Bonjour,

    Est ce que les années ratées avant l’octroi du RIS sont prises en considération dans la « seconde chance » ?
    merci

    Répondre
    1. So Ari
      16 février 2024

      Bonjour

      Également, est ce qu’une réorientation compte comme un échec ?
      merci

      Répondre
      1. CIDJ (informateur certifié)
        19 février 2024

        Bonjour So Ari,
        Peux-tu nous préciser un peu ta situation afin que nous puissions mieux te répondre ?
        Merci
        Bien à toi,

        Répondre
    2. CIDJ (informateur certifié)
      19 février 2024

      Bonjour So Ari,
      C’est difficile à dire. En général, le CPAS se base sur l’historique, le parcours du/de la jeune pour décider de la suite :
      la seconde chance peut prendre aussi la forme d’une réorientation par exemple.
      Bien à toi,

      Répondre
  4. mouss0998
    16 février 2024

    Bonjour,

     

    J’ai 26 ans et je travaille depuis maintenant 1 an et demi au Luxembourg tout en étant résidant belge. En octobre 2024, je souhaite faire une année de master à Madrid, et je me demandais si c’était possible pour moi de toucher du CPAS en vivant là-bas?

     

    Bien à vous,

    Martin

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      19 février 2024

      Bonjour mouss0998 (Martin),
      Il faut résider en Belgique pour percevoir le RIS/revenu d’intégration sociale.
      Il faudrait vérifier si tu n’aurais pas droit au chômage et obtenir une dispense.
      Concernant la bourse, nous ne pensons pas non plus que cela soit possible d’en obtenir une, mais tu peux peut-être le vérifier avec un organisme spécialisé (repris sur la fiche).
      Bien à toi,

      Répondre
  5. Souleiman
    15 février 2024

    Comment puis je m’inscrire au CPAS pour un job étudiant

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      19 février 2024

      Bonjour Souleiman,
      Peux-tu nous préciser ta situation s’il te plaît ?
      Actuellement, tu reçois un RIS/revenu d’intégration sociale du CPAS ou ?
      Tu ne reçois pas de RIS, mais tu cherches un job d’étudiant ?
      En fait, le CPAS ne propose pas de jobs d’étudiant. Il propose, par contre, des contrats de travail article 60 (qui ne sont pas dédiés aux étudiants).
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiant-e pour recevoir un RIS. Si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, tu as peut-être droit à une aide complémentaire du CPAS de ta commune.
      Concernant la recherche de jobs d’étudiants, sache que tu peux te rendre dans un centre d’infos près de chez toi.
      Dans un centre d’infos, tu pourras être bien conseillé.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  6. commu 23
    7 février 2024

    Bonjour, je suis une étudiante en haute école et je suis économiquement indépendante. Malheureusement, ma demande de bourse d’étude auprès de la FWB a été refusée en raison de documents manquants, étant donné que je suis ressortissante d’un pays de l’Union européenne.
    Cependant, j’ai réussi à obtenir une aide de l’assistant social de mon école l’année dernière et cette année, qui m’a permis de payer le minerval et une partie de mon loyer.
    Malgré mon statut d’étudiante économiquement indépendante, je travaille chaque semaine pour subvenir à mes besoins financiers. Cependant, je vais devoir subir une opération dans un mois et le médecin m’a recommandé de me reposer pendant trois semaines, ce qui signifie que je ne pourrai pas travailler pendant cette période.
    Je me demande donc s’il existe des aides supplémentaires disponibles, notamment en cas de maladie, pour les étudiantes qui n’ont pas les ressources économiques nécessaires pour payer leur loyer et leurs frais quotidiens.

    Merci !

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      12 février 2024

      Bonjour commu 23
      Tu peux demander une aide exceptionnelle au CPAS (de ta commune de résidence), en précisant qu’il s’agit bien d’une demande d’aide ponctuelle pour un mois.
      Voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide. La procédure peut être longue, donc lorsque tu verras une-e assistant-e social-e, tu dois bien préciser que ta demande est exceptionnelle mais urgente, pour des raisons de santé (tu dois bien le préciser).
      Si tu résides depuis peu de temps ici, ou si tu as un titre de séjour temporaire, il est préférable d’éviter une aide régulière/mensuelle sous forme de RIS/revenu d’intégration sociale.
      Tu verras que, pour le suivi du dossier, l’accusé de réception est important.
      Voici un lien utile pour des aides plus ‘quotidiennes’.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Sache aussi que tu peux être bien conseillée dans un centre d’infos près de chez toi.
      Bien à toi,

      Répondre
  7. Loulou
    6 février 2024

    Bonjour J’ai une question j’ai commencé mon ris en 2020 j’étais à l’ichec en ce moment mais j’ai raté mon année ensuite j’ai changé à l’ephec et maintenant je suis en 3 eme .

    est ce que l’année que j’ai raté a l’ichec est prise en compte comme une année raté ou non vue que j’ai changé d’orientation et d’établissement

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 février 2024

      Bonjour Loulou,
      Selon nous, le CPAS regarde et évalue tout ton parcours.
      Maintenant, tu es en 3e et cela semble bien fonctionner pour toi. Cela est à prendre en compte également.
      Mais quelle est ta question exactement ? C’est par rapport au contrat PIIS ou ?
      N’hésite pas à nous recontacter en précisant ta situation.
      Bien à toi,

      Répondre
  8. Loulou
    6 février 2024

    Bonjour J’ai une question j’ai commencé mon ris en 2020 j’étais à l’ichec en ce moment mais j’ai raté mon année ensuite j’ai changé à l’ephec et maintenant je suis en 3 eme .

    est ce que l’année que j’ai raté a l’ichec est prise en compte comme une année raté ou non vue que j’ai changé d’orientation et d’établissement

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 février 2024

      Bonjour Loulou,
      Selon nous, le CPAS regarde et évalue tout ton parcours.
      Maintenant, tu es en 3e et cela semble bien fonctionner pour toi. Cela est à prendre en compte également.
      Mais quelle est ta question exactement ? C’est par rapport au contrat PIIS ou ?
      N’hésite pas à nous recontacter en précisant ta situation.
      Bien à toi,

      Répondre
  9. Lina243
    4 février 2024

    Bonjour,

    Je vis à Mouscron et je suis une formation en chef d’entreprise à l’ifapme de Tournai. J’ai trouvé un stage rémunéré  à Bruxelles. Le patron a accepté de me signer pour les 3 années de formation. Puis-je demander de l’aide au CPAS pour pouvoir m’aider à trouver un logement sur Bruxelles pour que ce soit plus facilement pour moi pour le stage ? De plus payer seul le loyer seul sera impossible car la rémunération de l’école est de 542,78€.

    bien à vous

    Répondre
    1. Jack
      4 février 2024

      Au cas où je n ai pas ma mutuelle à jour, mais allocation seront coupé ?

      Répondre
      1. CIDJ (informateur certifié)
        8 février 2024

        Bonjour Jack,
        Par allocation tu parles bien du RIS du CPAS ou ?
        Ton CPAS peut t’aider à te mettre à jour au niveau de ta mutuelle.
        Mais tu devrais prendre rdv avec ton assistant-e social-e afin de pouvoir régulariser ta situation au plus vite.
        Bien à toi,

        Répondre
    2. CIDJ (informateur certifié)
      8 février 2024

      Bonjour Lina243,
      Tu dois t’adresser au CPAS de la commune où tu vis (où tu es domicilié) actuellement et entrer un dossier de demande d’aide.
      Ton CPAS actuel doit t’aider pour la garantie locative de ton futur logement et pour ton installation à Bruxelles.
      Maintenant, tu devras probablement te domicilier à Bruxelles.
      Attention, comme tu suis une formation de chef d’entreprise, tu n’auras pas le statut d’étudiant pour le CPAS (ce ne sont pas des études de plein exercice pour le CPAS).
      Tu devras te domicilier à Bruxelles si tu t’installes à Bruxelles.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide,
      attention à l‘accusé de réception pour le suivi de ton dossier!
      Si tu reçois un RIS/revenu d’intégration sociale (le RIS cohabitant est de 842,12€), le CPAS prendra en compte une partie de ton salaire, donc tu ne recevras pas 842,12€.
      En principe, tu as droit à une exonération socioprofessionnelle de 297,46€. Donc la partie à prendre en compte sera de 245,32€ (542,78-297,46).
      En plus du RIS, il est possible de recevoir ponctuellement des aides complémentaires du CPAS.
      Sache aussi que tu peux te rendre ici pour obtenir des conseils personnalisés.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  10. Myra
    2 février 2024

    Bonjour ,

    Ayant 25 ans , en cours de ma 2ieme année en haute ecole et en perçant le RIS.

    J’ envisage de faire un autre bachelier en promotion sociale en parallele l’année prochain , est-ce que c’est possible? Pourrais-je avoir toujours accés aux reveu d’integration social?

     

    Merci ,

    bien à vous

     

    Myra

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      7 février 2024

      Bonjour Myra,
      En fait, c’est de la réussite de cette année académique en cours (en septembre après la seconde session) que dépendra, notamment, la manière dont le CPAS analysera ton dossier (selon ton PIIS) et décidera de continuer ou pas de t’aider en tant qu’étudiante ou pas.
      Maintenant, es-tu sûre de pouvoir mener les 2 formations en même temps ? Est-ce que suivre les cours en promotion sociale ne va pas impacter le suivi de tes études en haute-école ?
      En 3e année, tu auras un TFE et peut-être un stage ?
      Par ailleurs, le CPAS “demande” aux étudiants de travailler lorsque cela est possible (durant les vacances d’été surtout).
      As-tu déjà discuté de ton projet avec ton assistant-e social-e ?
      Sache aussi que tu peux demander, en tout temps, un rdv avec le Service Etudes et Formations de ton CPAS pour en discuter et savoir si ton projet est possible.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin d’autres infos.
      Bien à toi,

      Répondre
  11. Leila
    2 février 2024

    Bonjour,

    Je vis à Bruxelles et j’ai 18 ans. Je suis une formation en alternance à Bruxelles. Cette formation me demande de fournir un nombre d’heure précis de stage rémunéré .
    Malheureusement, je n’arrive pas à trouver un stage rémunéré. Serait-il possible dans ce cas de suivre un stage non rémunéré et obtenir une aide auprès du CPAS. La situation financière de mes parents est un peu compliqué. Mon papa ne perçoit pas un salaire très élevé et la maman est en arrêt maladie.

    Seriez-vous me guider

    Merci d’avance

    Bonne journée

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      7 février 2024

      Bonjour Leila,
      Que tu fasses ou un stage ou pas, si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, le CPAS doit intervenir pour toi ou ton ménage.
      Un ménage de 3 personnes cohabitantes a droit à : 3 X 842,12€ = 2526,36€.
      Par exemple, si vous êtes 3 que, par exemple, tes parents totalisent à eux deux, au niveau des revenus/ressources, 2200€, le CPAS doit (dans cet exemple précis) intervenir à hauteur de 326€.
      Est-ce que vous n’êtes que 3 dans ton ménage ou est-ce qu’il y a d’autres personnes ou des jeunes de moins de 18 ans ou ?
      En fait, pour connaître tes droits et tes possibilités, sache que tu peux te rendre dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi.
      Concernant la demande d’aide financière (généralement il s’agit d’un RIS/revenu d’intégration sociale), voici une fiche explicative.
      Attention à l’accusé de réception pour le suivi du dossier !
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as besoin d’autres infos.
      Bien à toi,

      Répondre
  12. Ablo
    1 février 2024

    Bonjour je suis un  étudiant en droit  qui est domicilier à Bruxelles qui n’a plus de contacte avec ses parents qui sont à Verviers. Je veux introduire une demande au CPAS. Je dois avoir des documents concernent le salaire de mes parents. Je poses cette question car je n’ai plus de contacte avec eux depuis 2 ans.

    Bien à vous

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      1 février 2024

      Bonjour Ablo,
      En fait, pour le CPAS, dans le cas des étudiants, c’est d’abord aux parents à subvenir aux besoins de leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études, cela si la situation familiale (entente) et financière le permet.
      Ce qui n’est pas ton cas sur le plan familial. Maintenant, il faudrait que tu puisses “prouver” au CPAS que tu n’as plus de contacts avec tes parents et que tu ne peux plus compter sur eux depuis un moment.
      Tu peux le prouver, par exemple, via tes dépenses (et extraits de compte) et par le fait que tu as un job d’étudiant (c’est certainement ton cas?). Tu devras en tout cas expliquer ta situation familiale à l’assistan-te social-e du CPAS pour qu’il/elle ait bien conscience de ta situation.
      En tous les cas, le CPAS doit veiller à ne pas ‘aggraver’ une situation déjà compliquée au départ. Dans certains cas, si cela est possible, le CPAS joue le rôle de médiateur entre les parents et le/la jeune.
      Le/la jeune ne doit pas être impacté en tout cas.
      Si tes parents ont peu de revenus, que la situation familiale soit positive ou pas, le CPAS (de la commune où tu es domicilié aujourd’hui) doit intervenir pour toi.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi du dossier.
      Dans l’immédiat, sache aussi que le SSE/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école peut aussi intervenir pour toi en attendant.
      Et n’oublie pas que tu peux bien conseillé et écouté dans un centre d’infos près de chez toi.
      N’hésite pas à nous recontacter ici pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  13. Wyk
    30 janvier 2024

    Je suis en bac 1 et je perçois les revenus du cpas, je souhaite arrêter le cursus actuel et m’inscrire en septembre dans un nouveau cursus car mon choix actuel ne me correspond pas. Je me demande donc si les revenus seront stoppé ou pas ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      31 janvier 2024

      Bonjour Wyk,
      L’idéal est d’essayer d’avoir un rdv avec ton assistant-e social-e le plus tôt possible pour en discuter.
      Avant ton rdv, relis ton contrat PIIS pour anticiper les questions.
      Mais sais-tu que tu peux faire une demande de réorientation auprès de ton université jusqu’au 15 février ? Voici une explication reprise sur le site de l’ULB.
      Concernant la bourse, as-tu passé tes examens ou, du moins, t’es-tu présenté à tes examens même si tu as remis une feuille blanche ?
      Si, par exemple, maintenant, tu suis des cours de langue (si tu ne réorientes pas maintenant) jusqu’en juin, tu dois continuer de percevoir tes allocations familiales.
      Ton RIS ne peut pas être stoppé à présent mais tu dois trouver un accord avec ton assistant-e social-e.
      Sache aussi que le SSE/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école peut également t’informer à ce niveau (réorientation mais aussi CPAS).
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres infos.
      Bien à toi,

      Répondre
  14. SKM
    29 janvier 2024

    Bonjour je m’appelle Serena et j’ai 19 ans je vis actuellement avec mon père mais il s’avère c’est compliqué et si je retourne chez ma mère cela aussi est compliqué. J’avais pensé à me prendre un logement seul mais je voulais savoir si le cpas pourrait m’aider à payer mon loyer ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      31 janvier 2024

      Bonjour SKM,
      Il faut savoir que, dans le cas des étudiants, le CPAS vérifie toujours si les parents peuvent aider financièrement dans une certaine mesure ou pas.
      Pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à intervenir pour les études de leurs enfants.
      Tu suis des études dans le supérieur actuellement ou ?
      Pour obtenir le RIS, il y a certaines conditions à remplir si tu es étudiante.
      Si, par exemple, tes parents t’octroient chacun une forme de ‘pension alimentaire’, et si tu perçois tes allocations familiales à ton nom, le CPAS devrait intervenir pour toi en ‘complétant’ ce qu’il manque pour que tu obtiennes un RIS/revenu d’intégration sociale correspondant à ton statut (isolée ou cohabitante), en principe.
      Le RIS pour une personne cohabitante est de 842,12€ et le RIS pour une personne isolée est de 1.263,17€.
      Sache aussi que le SSE/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école peut intervenir pour toi aussi, mais dans une moindre mesure.
      Dans l’immédiat, tu devrais peut-être prendre conseil dans un centre d’infos près de chez toi, ou dans un planning familial (il y a un Service Social dans chaque planning).
      Voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide.
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as besoin de précisons.
      Bien à toi,

      Répondre
  15. Alex
    29 janvier 2024

    J’ai souffert pendant longtemps d’un handicap invisible, et en 2020 j’ai pu reprendre des études d’anthropologie à distance en France .J’ai obtenu ma licence l’année passée. Seulement presque tous les masters sont en présentiels, et le cpas dont je dépends malheureusement m’interdit de les suivre alors que la licence seule ne suffit pas à s’insérer sur le marché de l’emploi. Suis-je donc condamné à la promotion sociale à suivre des formations qui ne m’intéressent pas ou bien à végéter entre les 4 murs de ma maison faute de trouver un emploi sous peine de sanctions ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      30 janvier 2024

      Bonjour Alex,
      Il est peut-être possible de demander une révision de ton dossier au CPAS via une audition afin de pouvoir défendre ton dossier devant le Comité.
      Mais cela demande une préparation et une aide externe.
      Tu peux demander conseil (gratuitement) aux associations suivantes (ce sont des juristes spécialisés) si tu es à Bruxelles :
      FreeClinic ;
      – l’Atelier des Droits Sociaux
      Si tu ne vis pas à Bruxelles, tu peux contacter un centre Infor Jeunes qui t’aiguillera selon la région où tu habites.
      Par ailleurs, nous savons qu’il est plus difficile d’obtenir une aide financière du CPAS pour un master lorsque l’on a plus de 25 ans (nous ne savons pas si c’est ton cas).
      Mais chaque situation doit être analysée au cas par cas.
      Enfin, concernant les possibilités d’études, il est peut-être utile de consulter un Service d’Orientation comme celui-ci à BRuxelles, ou en tout cas, en discuter avec un-e informateur-rice en orientation.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Alex
        31 janvier 2024

        Bonjour,

        j’ai plus de 25 ans et je vis en Wallonie.A quel service juridique m’adresser ?

        Sinon je suppose que la seule chose que je puisse faire alors c’est une révision de mon dossier ou bien candidater uniquement pour le master en distanciel en France.Car en Belgique çà n’existe pas pour l’anthropologie.

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          1 février 2024

          Bonjour Alex,
          Voici un lien pour l’aide juridique enWallonie.
          Sache aussi que si tu contactes les juristes de la Fédé Infor Jeunes à Namur, tu pourrais obtenir des conseils.
          Demander une révision du dossier en préparent bien (avec l’aide de juristes) l’audition peut être une solution.
          Mais il est important de bien te renseigner au préalable.
          Bien à toi,

          Répondre
  16. benito
    22 janvier 2024

    bonjour je suis a l’ulb et bénéficie du cpas d’intégration social depuis cette année. je voulais savoir si le fait que je recois une prime de fin d’année a mon job étudiant va réduire mon allocation d’intégration social ? la prime me récompense de mon engagement en temps que travailleur etudiant et je trouverais ca un peu injuste de deduire cet prime de mon allocation.

    merci d’avance pour votre reponse 😉

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 janvier 2024

      Bonjour benito,
      En principe, cela doit être vu comme un ‘don unique’ d’une part. D’autre part, cette prime doit être considérée comme un capital mobilier.
      Donc, tant que ton compte d’épargne ne dépasse 6200€, le CPAS ne doit rien prendre en compte.
      Voici une fiche utile au cas où.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  17. German
    21 janvier 2024

    Bonjour,

    Je m’appelle German et je viens d’Ukraine. J’habite en Belgique depuis 9 ans avec ma mère. On a souvent des disputes à la maison, et elle est même bénéficiaire du CPAS. J’ai pensé à partir vivre ailleurs, et Liege semble être une meilleure option pour moi, notamment à cause de mon école là-bas. Pensé vous que le CPAS pourrait m’aider dans cette démarche?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      22 janvier 2024

      Bonjour German,
      Si tu as 18 ans, et si le déménagement à Liège s’avère nécessaire (actuellement tu habites très loin de ton école ou ?) pour continuer tes études, le CPAS devrait accepter de t’aider.
      Tu dois toutefois faire attention à ton droit de séjour ici. Actuellement, tu as une carte E+ ou F+ ou ?
      Si ce n’est pas le cas, tu dois demander une aide sociale équivalente au RIS.
      Concernant ton futur logement, ce sera à toi à trouver un logement et à faire toutes les démarches administratives.
      Pour la garantie locative de ton futur logement, ton CPAS peut intervenir.
      Mais, dans l’immédiat, tu devrais tout d’abord essayer de te rendre dans un centre d’infos pour jeunes. Tu y recevras des conseils personnalisés.
      Il y a certainement un centre d’infos près de chez toi.
      Voici une fiche explicative sur la demande d’aide financière.
      Attention à l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier.
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  18. Imane
    18 janvier 2024

    Bonjour, je reçois le revenu d’intégration social depuis ma signature du contrat PIIS avec mon CPAS.

    Parmi les obligations, il faut participer à la session d’examens. J’ai participé à tous les examens mais j’ai malheureusement du en signer un car je ne me sentais pas bien ce jour là et j’étais dans l’incapacité de pouvoir le faire.

    Est-ce que le fait de signer un examen pourrait avoir un impact sur le contrat et sur le revenu d’intégration?

    Je vous remercie pour votre réponse.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      19 janvier 2024

      Bonjour Imane,
      Tu t’es présenté à tous les examens, même s’il s’agit de signer un document, tu t’es rendu à tous les examens.
      Cela n’a pas d’impact ni sur ton RIS, ni pour ta bourse.
      Le CPAS se base sur les résultats des secondes sessions pour décider de continuer d’aider l’étudiant-e ou pas (il peut décider aussi une réorientation en discutant avec l’étudiant-e).
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  19. Yoann
    3 janvier 2024

    Bonjours
    Je suis étudiant en kiné 3 eme année, ce mois je vais avoir 25 ans donc je vais perdre mes allocations familiales, ce qui complète une grande partie de mes revenus car avec mon job étudiant j’ai max 600 € le mois.

    En décembre je me suis inscrite au cpas en tant que étudiant
    Ce pendant, ma maman à la nationalité belge et moi non ( pays hors UE ) ,actuellement je suis en possession de ma 2 eme carte F car les conditions pour avoir la carte F+ n’ont pas été remplir et je vis seule depuis 3 ans.
    J’aimerais savoir s’il y a des risque sur mon titre de séjour !?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 janvier 2024

      Bonjour Yoann,
      Il faut voir si tu vas recevoir une aide sociale (aide pour payer le loyer par exemple) ou un ‘RIS partiel’.
      C’est mieux que tu reçoives une aide sociale.
      Par ailleurs, sache que tu peux recevoir une aide financière du SSE/Service Social Étudiants de ta haute-école/université. Les SSE disposent de fonds spécifiques pour leurs étudiants.
      Tu as bien précisé à ton CPAS que tu travaillais ? (si tu jobes cela signifie pour le CPAS qu’il doit intervenir dans une moindre mesure).
      Comme tu le sais certainement, le CPAS prend en compte certaines ressources en compte comme les revenus du travail. Si, par exemple, tu perçois 400 euros de salaire, sache que le CPAS ne peut prendre en compte “que” le montant de 102,54 euros (400-297,46 euros). Tu trouveras plus d’explications sur l’exonération socioprofessionnelle
      ici (dernière partie de la fiche).
      De plus, le CPAS fait, en principe, attention à la situation du/de la jeune quant à son droit de séjour ici, donc ton CPAS t’accordera probablement une aide sociale.
      Voici, par ailleurs, un lien utile de la FWB pour tous les étudiants.
      N’hésite pas à nous recontacter ici pour d’autres infos.
      Bien à toi,

      Répondre
  20. Stefchir
    21 décembre 2023

    Bonjour,

    Ma fille désire entamé des études universitaire à l’ULB à la rentrée 2024.

    N’étant pas en capacité de payé son logement, quelles sont les alternatives qui s’offres à nous et comment y avoir droit?

    Ma fille aura 18ans à la rentrée scolaire.

    Merci pour votre réponse.

    Stefano.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      21 décembre 2023

      Bonjour Stefchir/Stefano,
      Tout d’abord, il est possible d’obtenir une bourse comme vous le lirez ici.
      Dès le mois de mars, il est possible de “réserver” (à prix démocratique) un logement sur le campus, pour cela il faut contacter le Service Logements de l’ULB.
      Il faut donc contacter directement le Service Logements.
      Au niveau du CPAS, c’est à celui de votre commune qu’il faut s’adresser. C’est à votre fille (mais vous pouvez raccompagner) à faire les démarches elle-même auprès du Service Études et Formations;
      Voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide. Il faut veiller à l‘accusé de réception pour le suivi.
      Le SSE/Service Social Étudiants de l’ULB peut lui donner aussi un tas d’infos et de conseils également par rapport à la bourse, le CPAS, les aides de l’ULB…
      Il est possible, si votre fille fait partie d’un ménage à faibles revenus, qu’elle obtienne un RIS (revenu d’intégration sociale) au taux cohabitant. Le montant maximum pour une personne cohabitante est de 842,12€.
      Enfin, il y a un peut-être un centre d’infos près de chez vous où vous pourrez obtenir des conseils personnalisés.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  21. Bri
    20 décembre 2023

    Je suis étudiante et j’aimerais trouver un appartement et prendre mon indépendance

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      20 décembre 2023

      Bonjour Bri,
      Il faut savoir que, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à intervenir pour leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études.
      Cela si la situation familiale et financière le permet.
      Nous ne connaissons pas ta situation mais il faut savoir que si, par ex., ton CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider et que le situation familiale n’est pas compliquée, il peut décider de ne pas intervenir pour toi.
      Pour l’instant, tu suis bien des études de plein exercice ?
      Lors d’une entrevue avec un-e assistant-e social-e du CPAS il faut éviter de parler de souhait d’indépendance sauf si la situation familiale est extrêmement compliquée.
      Il faut savoir que les étudiants aidés par le CPAS sont fortement “encouragés” à travailler lorsque leurs horaires leur permet et ont un contrat à respecter.
      Pour savoir si, à priori, tu remplis les conditions pour être aidée par le CPAS, n’hésite pas à te rendre dans un centre d’infos près de chez toi.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, veille bien à recevoir l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier!
      Si le CPAS accepte de t’aider, tu recevras un RIS/revenu d’intégration sociale. Le RIS pour une personne cohabitante est de 842,12€.
      Voici une fiche concernant le logement.
      N’oublie pas que le Service Social Étudiants de ton université/haute-école peut te donner des infos aussi (pour toutes démarches) et intervenir financièrement (dans une moindre mesure) pour toi aussi.
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  22. Rey
    9 décembre 2023

    Bonjour actuellement je travaille comme intérimaire 14 semaine tempo team  et un complément cpas de 900  ..a mon domicile mon fils vient d avoir c est 18 ans mes va Toujour a l école ..esque je vais perdre mon complément en sachant qu il es majeur..le cpas de Jumet me dit que oui et que il doit aller ouvrir c est droit ce mardi ….au cpas de Jumet je trouve sa bizarre. Pourriez vous me suivre pour d autre renseignement avant mardi merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      12 décembre 2023

      Bonjour Rey,
      Nous sommes désolés pour la réponse tardive.
      Vous vivez uniquement avec votre fils ou ?
      En fait, pour le CPAS, les enfants de 18 ans ne sont plus considérés comme “étant à charge” des parents. On parle bien ici du CPAS, et non du niveau fiscal ou de la mutuelle.
      Si vous vivez à 2, le CPAS vous considérera comme cohabitants. Le RIS au taux cohabitant est de 842,12€ actuellement.
      Comme vous devenez cohabitant, il est important que votre fils fasse sa demande d’aide dés que possible pour que votre ménage obtienne au total 2 x 842,12€, soit 1.684,24€.
      Vous devrez, tous les 2, vous organiser pour savoir comment répartir les frais du ménage et comment gérer les comptes, est-ce que vous vous entendez bien avec votre fils ?
      Tout autre chose, lorsque vous travaillez, est-ce que votre CPAS applique bien l‘exonération socioprofessionnelle de 297,46€ ?
      Voici une fiche utile (voir 2e partie) à ce niveau.
      Pour en savoir plus, et être bien informé sur ses droits, votre fils peut se renseigner ici.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  23. Max
    8 décembre 2023

    Bonjour, je voudrais suivre un bachelier à l’étranger (Finlande) car il n’est pas proposé en Belgique, cependant en Finlande les cours sont aussi dispensé pendants l’été, je n’aurais donc pas la possibilité de travailler en tant qu’étudiant.

    Je suis déja boursier et j’ai mis de l’argent de coté mais j’ai peur que cela ne suffise pas.

    Ai je la possibilité d’avoir un complément par le CPAS ou une autre instition ?

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Max
      8 décembre 2023

      Je voulais préciser ma situation, ma mère est seul avec deux Enfants a charges (moi (22 ans)et mon frère (12 ans)),ma mère est actuellement à la mutuelle en maladie longues durée (plus d’un an avec faible revenus),  je suis sur la dérnière année d’un autre bachelier.

      Répondre
      1. CIDJ (informateur certifié)
        12 décembre 2023

        Re bonjour Max,
        Il est important donc pour les ‘aides à la mobilité’ de te renseigner déjà maintenant.
        Tu peux aussi obtenir des infos dans un centre près de chez toi.
        Bien à toi,

        Répondre
    2. CIDJ (informateur certifié)
      12 décembre 2023

      Bonjour Max,
      Malheureusement, il ne sera pas possible d’obtenir une aide du CPAS. Il faut résider en Belgique pour pouvoir bénéficier de l’aide du CPAS.
      Mais voici un lien qui devrait t’être utile.
      Il serait utile aussi de déjà contacter l’équivalent de notre SSE/Service Social Étudiants pour connaître les possibilités d’aides pour les étudiants européens.
      Bien à toi,

      Répondre
  24. Yoannn
    5 décembre 2023

    Bonjour

    Je suis étudiant et je viens de faire une demande au cpas en tant qu’étudiant.

    Ce pendant, ma maman à la nationalité belge et moi non ( pays hors UE )

    J’aimerais savoir s’il y a des risque sur mon titre de séjour !?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      12 décembre 2023

      Bonjour Yoannn,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Il faut voir quel type de carte d’identité tu as pour l’instant.
      De son côté, est-ce que ta maman a des revenus et peut t’aider en partie pour tes études ou ?
      Tu vis bien avec ta maman actuellement ?
      Merci ta réponse.
      Bien à toi,

      Répondre
  25. Robin
    27 novembre 2023

    Bonjour,

    Je vous contacte car j’ai le projet de reprendre les études. Je suis, depuis la fin des mes études secondaires, engagé à l’armée dans la Marine. Cependant cette situation ne me convient plus et je veux suivre mon rêve de secondaire: être Kinésithérapeute. Cela représente 4 ans d’études, et donc 4 ans sans revenus. Cela fait 3ans que j’ai un salaire fixe et me retrouver sans rien du jour au lendemain n’est pas concevable suite aux frais qui m’incombent (Voitures, essence, menues dépenses) et qui surviendront lors de mes études (minerval, transport, nourriture, matériel, kot possible etc). Mes parents ont une situation moyenne étant tous les deux enseignants.

    Pensez-vous que le CPAS viendrait en aide à un futur étudiant ambitieux ?

    Merci d’avance,

    Robin.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      30 novembre 2023

      Bonjour Robin,
      Dans le cas des étudiants, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à soutenir leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation/aux études et donc si le CPAS estime que les parents ont des revenus largement suffisants, le CPAS n’interviendra pas, ou dans une faible mesure, sauf s’il estime que la situation familiale est vraiment difficile/conflictuelle et qu’il est préférable que le/la jeune quitte le foyer.
      Ta situation est un peu différente étant donné que tu as probablement déjà 25 ans ou ? (Les parents sont alors moins ‘responsables’)
      Maintenant il faut voir si tu devras louer un kot ou pas, et si tu sais déjà exactement où tu étudieras. Si tu vis chez tes parents, il faut savoir que le CPAS prendra en compte leurs revenus pour calculer le montant exact de l’aide à t’accorder.
      En dehors du CPAS, il est possible que tu obtiennes une bourse, voici par ailleurs un lien utile pour les étudiants.
      Pour en revenir au CPAS, un ménage de 3 personnes cohabitantes a droit à : 3 x 842,12€ (montant du RIS cohabitant) = 2526,36 euros
      Si tes parents cumulent un total de 3000 euros par ex., l’aide que tu pourrais recevoir du CPAS ne sera pas ‘conséquente’.
      Maintenant il faut voir si tu vas koter (tu as moins besoin de la voiture à ce moment-là), à ce moment là l’intervention doit être plus importante.
      Il faut aussi que le CPAS accepte ton projet de formation (en principe ce type de formation est accepté).
      Il est donc important aussi, avant de te rendre au CPAS, de bien savoir où tu vas étudier.
      N’hésite donc pas à te rendre dans un centre d’infos près de chez toi (même si tu as plus de 26 ans)pour faire le point.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide.
      Veille bien à recevoir l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier!
      N’hésite surtout pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  26. Roro
    24 novembre 2023

    Bonjour,

    voilà ne travaillant plus depuis 2 semaines, j’aimerais reprendre les cours à temps plein en Maréchalerie à Mons.
    je me posais la questions si il y avait une possibilité d’avoir une aides n’ayant plus aucun revenu..

    merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      27 novembre 2023

      Bonjour Roro,
      Nous ne connaissons pas ta situation ni ton âge, mais tu ne vis donc plus chez tes parents actuellement, tu ne reçois plus d’aide familiale ?
      Pour recevoir le RIS/revenu d’intégration sociale du CPAS, il faut remplir plusieurs conditions, et notamment faire partie d’un ménage à faibles revenus.
      Le point positif dans ton cas est que tu as un projet précis, donc au niveau de ton projet de formation, le CPAS devrait en principe te soutenir.
      Voici les différentes conditions à remplir pour avoir droit au RIS.
      Une personne isolée a droit au RIS isolé de 1263,17€.
      Voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide.
      Tu verras qu’il est important de recevoir l‘accusé de réception pour le suivi de son dossier.
      N’hésite pas à nous recontacter en précisant ta situation.
      Bien à toi,

      Répondre
  27. Timomo
    22 novembre 2023

    Étant élève au cfa, et ayant certains problèmes chez moi avec ma famille, puis je faire une procédure pour avoir un kot ou appartement ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 novembre 2023

      Bonjour Timono,
      En fait, le CPAS intervient via une aide financière, généralement le RIS/revenu d’intégration sociale. Il “n’octroie” pas des appartements ou des kots.
      Il faut savoir que, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à intervenir pour leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études/en formation, cela si les parents ont des revenus suffisants notamment.
      Est-ce que tes parents travaillent tous les deux pour l’instant ou ?
      Dans ton cas, pour recevoir le RIS, tu devras donc insister sur ta situation familiale compliquée lorsque tu auras un entretien avec un-e assistant-e social-e du CPAS.
      Voici une fiche sur le dossier de demande d’aide, attention à l’accusé de réception.
      Si le CPAS accepte de t’aider, ce sera à toi à faire toutes les démarches pour trouver un logement.
      Le CPAS peut par contre t’avancer l’argent pour la garantie locative.
      Le RIS pour une personne isolée est de 1.263,17€/mois.
      De ce RIS, Le CPAS décompte les allocations familiales et une partie du salaire. Le salaire ne peut pas être décompté entièrement car il existe une exonération socioprofessionnelle de 297,46€.
      Dans l’immédiat, pour y “voir plus clair”, tu devrais peut-être te renseigner dans un centre d’infos pour jeunes, voici des adresses.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  28. mathilde
    21 novembre 2023

    Bonjour,
    Je suis étudiante en master. Cela fait un moment que je suis sur mes valises, et je ne peux pas retourner chez moi en raison d’un environnement violent. J’ai besoin d’aide du CPAS en urgence, car j’ai déjà été contrainte de quitter un lieu qui m’avait hébergée temporairement. Pourriez-vous me guider sur la procédure à suivre pour obtenir de l’aide rapidement ?
    Je me demande à quel CPAS m’adresser, de quelle commune. Actuellement domiciliée chez mes parents à Bruxelles, je voudrais savoir s’il est possible de changer de domiciliation et de demander de l’aide au CPAS sans impliquer mes parents.
    De plus, pourriez-vous m’indiquer comment accélérer les démarches auprès du CPAS ? Je suis déterminée à être stable rapidement, car j’ai besoin de terminer ma dernière année d’études, qui comprend des stages et la réalisation de mon travail de fin d’études.
    Toute information ou conseil que vous pourrez me fournir sera grandement apprécié. Merci d’avance pour votre aide.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      21 novembre 2023

      Bonjour mathilde,
      Les étudiants doivent s’adresser au CPAS de la commune où ils sont domiciliés.
      Dans certains cas, lorsque l’on a quitté la maison familiale depuis longtemps, on doit s’adresser au CPAS de la commune où l’on vit actuellement. Le problème est que les CPAS “aiment bien se renvoyer la balle”.
      Donc, dans ton cas, pour éviter de perdre du temps, tu dois t’adresser au CPAS de ta domiciliation.
      Par ailleurs, il faut savoir que, dans le cas d’étudiants, les parents sont toujours avertis des démarches entreprises par leurs enfants auprès du CPAS.
      Donc, lorsque tu auras une entrevue (2e passage au CPAS) avec un-e assistant-e social-e, tu devras bien spécifier et insister sur ta situation familiale compliquée.
      Dans certaines situations, lorsque cela est possible, le CPAS joue le rôle de médiateur entre le/la jeune et les parents.
      Voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide, attention à l‘accusé de réception pour le suivi de ton dossier.
      Une personne isoléea a droit au RIS/revenu d’intégration sociale au taux isolé de 1263,17€. De ce RIS (pour un étudiant isolé), le CPAS décompte les allocations familiales et une partie du salaire s’il travaille.
      Tu peux demander une avance sur le RIS en précisant ta situation d’urgence.
      Tes parents vivent à 1000 Bruxelles ou ? Nous te posons la question pour savoir si tu dois t’adresser à un CPAS d’une grande commune.
      Le CPAS peut avancer l’argent pour la garantie locative de ton futur logement.
      Voici une fiche utile concernant le logement.
      Le CPAS ne va pas te trouver un logement, ce sera à toi à en trouver un.
      N’oublie pas ailleurs que le SSE/Service Social Étudiants de ton université peut, dans une moindre mesure, intervenir pour toi également.
      Sache aussi que tu peux obtenir des conseils personnalisés dans un centre d’infos pour jeunes (certains centres ont des bases de données pour des logements étudiants).
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. mathilde
        22 novembre 2023

        Bonjour,

        Mes parents habitent à la commune d’Evere.

        Merci pour les informations.

        Bien cordialement

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          24 novembre 2023

          Bonjour mathilde,
          Et la commune d’Evere correspond bien à celle de l’endroit où tu vis maintenant ou ?
          N’hésite pas à revenir vers nous.
          Bien à toi,

          Répondre
          1. mathilde
            29 novembre 2023

            Bonjour,

            Je suis toujours domiciliée à Evere mais je vis dans une autre commune

  29. Aly
    20 novembre 2023

    Bonjour,

     

    j’aimerai faire la demande de RIS mais je vis en flandre et je ne parle pas bien le flamand, suis je obliger d’effectuer la demande en flandre ou je peux me rendre dans un cpas de Bruxelles?

     

    bien à vous

     

    alyssia ****

     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      21 novembre 2023

      Bonjour Aly (Alyssia),
      En fait, il faut s’adresser au CPAS de la commune où l’on vit.
      Est-ce que tu peux te faire accompagner par quelqu’un (qui se débrouille bien en Néerlandais) pour le 2e rendez-vous ?
      Le 1er passage au CPAS ne nécessite pas vraiment de longue discussion (il s’agit d’obtenir un rdv avec un-e assistant-e social-e).
      Voici une fiche explicative sur les étapes à suivre.
      Tu verras que l’accusé de réception est important pour le suivi de ton dossier.
      Pour l’instant, tu suis bien des études de plein exercice dans le supérieur ou ?
      Si tu viens régulièrement à Bruxelles, sache aussi que tu peux obtenir des conseils personnalisés dans un centre d’infos pour jeunes.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions ou lorsque tu auras ton second rendez-vous.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Aly
        21 novembre 2023

        D’accord oui je suis bien des études de plein exercices.

        En quoi consiste le deuxième rendez vous ?

        meci

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          22 novembre 2023

          Bonjour Aly,
          Le 2e rdv, comme tu le liras ici, consiste à faire connaissance et permet à l’assistant-e social-e d’avoir une idée de ta situation familiale et financière.
          Bien à toi,

          Répondre
  30. g.dewits
    16 novembre 2023

    Bonjour,

    je suis actuellement étudiant dans le secondaire, je vait passer élève libre sous peu je pense. Je vit avec ma mère qui touche la mutuelle (invalidité) je n’ai pas de CESS. Puis-je quand même demander un RIS et si oui, quelle type de RIS ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 novembre 2023

      Bonjour g.dewits,
      Si tu as 18 ans et si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, le CPAS doit en principe intervenir pour toi.
      Pour être aidé par le CPAS en tant qu’étudiant, tu dois remplir les différentes conditions suivantes.
      Le problème dans ton cas est la question d’ élève libre. Ce n’est vraiment pas possible pour toi de terminer ton année dans ton école actuelle ?
      Il existe aussi une option comme celle-ci pour obtenir ton CESS.
      Le CPAS te parlera certainement de cette option.
      En principe, si tu reçois un RIS/revenu d’intégration sociale de ton côté, la mutuelle doit continuer de considérer ta maman comme chef de ménage (mais ce serait utile de le vérifier avec la mutuelle).
      Le montant maximum, en tant que cohabitant, que l’on peut recevoir est de 842,12€.
      Attention, ce RIS sera calculé en fonction du revenu/allocation de ta maman. Le CPAS prend toujours en compte les revenus des parents (père et mère) vivant sous le même que le bénéficiaire.
      Dans l’immédiat, sache que tu peux obtenir des conseils personnalisés dans un centre d’infos pour jeunes près de chez toi, voici un lien utile (avec différentes adresses).
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, veille bien à recevoir l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier.
      N’hésite pas à nous recontacter si ce n’est pas clair.
      Bien à toi,

      Répondre
  31. Imran
    16 novembre 2023

    Bonjour,

    Donc j’étais parti voir ma assistante sociale, je le dis que je souhaite avoir de l’aide pour mon abonnement pour un club et télefonique,  elle m’as dit que ça n’existe pas un aide pour  abonnement téléphonique, et pour le club tu dois d’abord t’inscrire payer et puis remettre toute les factures

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      16 novembre 2023

      Bonjour Imran,
      Il y a différents types d’aides, et différentes manières d’agir pour les CPAS.
      Ils n’aident pas systématiquement pour les factures d’abonnements téléphoniques. Ils doivent d’abord (en dehors du RIS) intervenir pour les frais matériels scolaires, ensuite pour les activités culturelles et sportives.
      Maintenant, si à un moment donné, tu as exceptionnellement une grosse facture à payer, tu as toujours le droit de demander si ton CPAS peut intervenir ou pas.
      Concernant l’abonnement (club), il est normal que le CPAS veuille d’abord voir les factures avant d’intervenir.
      Bien à toi,

      Répondre
  32. CIDJ (informateur certifié)
    14 novembre 2023

    Re bonjour Imran,
    Tu reçois déjà un RIS étudiant actuellement ?
    Qu’as-tu demandé exactement à ton CPAS et qui t’a été refusé ?
    Merci
    Bien à toi,

    Répondre
  33. Imran
    14 novembre 2023

    Oui je suis étudiant je suis les études des pleine exercice et je vis avec mes parents

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 novembre 2023

      Bonjour Imran,
      Peux-tu nous dire exactement ce que ton CPAS t’a refusé ?
      Que s’est-il passé exactement ?
      Merci
      Bien à toi,

      Répondre
  34. Imran
    13 novembre 2023

    Bonjour,

     

    J’étais parti a demandé a mon assistante sociale est elle m’as dit que y pas ce genre d’aide.

    Est-ce que ce normal ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 novembre 2023

      Bonjour Imran,
      Peux-tu préciser ta situation s’il te plaît ?
      Es-tu étudiant actuellement ? Tu suis des études de plein exercice ?
      Vis-tu avec tes parents ?
      Merci de nous répondre en précisant ta situation.
      Bien à toi,

      Répondre
  35. Ley. 2/3
    13 novembre 2023

    Bonjour,

    Mon frére et moi  ( tous les deux en études supérieures) percevont le cpas.
    je me demandais si c’était normal que l’ont perçoivent le taux cohabitant divisé par 2 ( 412 par personne ) ?

     

    je me demandais également : est-ce que si mon frère commence un job étudiant et qu’il gagne trop pour percevoir le cpas, je ne pourrai plus en bénéficier non plus ?

    merci d’avance

     

     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 novembre 2023

      Bonjour Ley.2/3,
      En fait, il faut voir exactement quelles sont les ressources de ton ménage que le CPAS prend en compte.
      Est-ce que tes parents travaillent, perçoivent des allocations, une pension ou ?
      Par ailleurs, dans certains cas, le CPAS prend en compte les allocations familiales.
      Le RIS au taux cohabitant est de, depuis ce 1er novembre, de 842,12€.
      Si, par exemple, ton frère perçoit un salaire, il faut savoir que le CPAS doit appliquer une exonération socioprofessionnelle de 297,46€ ainsi qu’une exonération forfaitaire de 12,92€ (exonération pour personne cohabitante).
      Donc si, par exemple, ton frère perçoit un salaire de 600€/mois (montant supérieur à 412), le CPAS doit continuer d’intervenir pour lui ! Il faut savoir que les CPAS ‘oublient’ souvent d’appliquer cette exonération socioprofessionnelle.
      Ton frère devra remettre chaque mois, dès que possible, une copie de sa fiche de salaire au CPAS afin que celui-ci calcule le montant exact de l’aide à accorder.
      De ton côté, le CPAS ne peut absolument pas prendre en compte les revenus de ton frère pour calculer le montant de ton RIS dorénavant.
      La seule influence que cela peut avoir, c’est sur le calcul des revenus de tes parents si ton frère et toi vivez avec vos parents.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  36. David mv ma
    13 novembre 2023

    C’est quoi le salaire max. que nos parents  peuvent toucher si on veut le ris sous statut étudiant

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      13 novembre 2023

      Bonjour David mv ma,
      Il ne faut pas oublier que chaque situation est analysée au cas par cas par le CPAS.
      Si, par exemple, on prend un ménage de 3 personnes étudiantes, percevant chacune le RIS, et partageant tous les frais du ménage, chacun-e a droit à un RIS/revenu d’intégration sociale au taux cohabitant de 842,12€.
      Maintenant, il faut voir quels sont les frais du ménage de tes parents. Peut-être qu’ils travaillent tous les deux mais qu’ils ont de lourdes charges ?
      Ils ont peut-être, par exemple, des frais importants pour les soins de santé, un loyer élevé à payer, des prêts en cours…
      Ces éléments doivent être pris en compte par le CPAS pour évaluer la situation de demande d’aide.
      De ton côté, tu suis bien des études dans l’enseignement supérieur/a> ou ?
      Voici une
      fiche sur la procédure de demande d’aide.
      Veille bien à recevoir l‘accusé de réception pour le suivi de ton dossier.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  37. Imran
    12 novembre 2023

    Bonjour,

     

    Je voulais savoir si le cpas peut m’aider pour mon abonnement téléphonique ainsi que l’abonnement pour l’affiliation a un club de sport

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      13 novembre 2023

      Bonjour Imran,
      Pour l’abonnement téléphonique, le CPAS devrait pouvoir intervenir, au moins pour une partie.
      Au niveau de l’affiliation à un club de sport, cela fait parte de ce que l’on appelle : L’aide pour la participation à la vie culturelle et sociale et aux activités sportives.
      Certains CPAS peuvent oublier cette notion alors que c’est un droit pour tout-e bénéficiaire du RIS.
      Es-tu étudiant-e actuellement ?
      Il faut voir aussi si ta mutuelle n’intervient pas également (en tout cas certaines mutuelles interviennent pour ce type d’abonnement).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  38. ana123
    10 novembre 2023

    Bonjour,

    J’envisage de déménagé seule mais j’aurais besoin d’une aide, je suis étudiante en BA1 et j’ai un job étudiant, mon salaire varie tout les mois, des fois je gagne 300€ et des fois 800€, sera t’il possible de bénéficier d’une aide assez stable malgré que mon salaire grâce à mon job étudiant varie chaque mois?

    Merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      13 novembre 2023

      Bonjour ana123,
      Premièrement, il faut savoir que, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à intervenir pour leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études.
      Cela si la situation familiale et financière le permet.
      Nous ne connaissons pas ta situation mais il faut savoir que si, par ex., ton CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider et que ta situation familiale n’est pas compliquée, il peut décider de ne pas intervenir pour toi.
      Dans ton cas, le déménagement doit être justifié (te rapprocher de l’unif par exemple OU il n’est pas possible d’étudier à la maison… ce sont des exemples).
      Pour l’instant, tu suis bien des études de plein exercice ?
      En tout cas, si tu remplis toutes les conditions (voir fiche sous rubrique) pour être aidée en tant qu’étudiante, le CPAS t’aidera en tant que personne isolée si tu remplis certaines conditions , le RIS/revenu d’intégration sociale pour personne isolée est de 1263,17€.
      De ce RIS, le CPAS prendra en compte une partie de ton salaire (il existe une exonération socioprofessionnelle pour étudiant de 297,46€) et les allocations familiales.
      Par rapport à un salaire de 850€ par exemple, le CPAS fera le calcul suivant :
      850€ – 297,46 = 552,54€ – 20,83€ (exonération forfaitaire pour pers. isolée) ==> 531,51€ est le montant que le CPAS déduira de ton RIS dans ce type de situation.
      Donc, il est important de remettre sa fiche de salaire assez rapidement pour que le CPAS effectue les calculs nécessaires.
      Sache que le CPAS peut t’avancer l’argent pour la garantie locative de ton futur logement.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, veille bien à recevoir l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier!
      N’oublie pas que le Service Social Etudiants de ton université/haute-école peut te donner des infos (pour tes démarches administratives) et intervenir (dans une moindre mesure) pour toi aussi.
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  39. Lola53
    9 novembre 2023

    Bonjour, je vais me retrouver dans un studio. Je gagne 850€ par mois en tant qu’étudiant. Puis-je avoir une aide du cpas?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 novembre 2023

      Bonjour Lola53,
      Il faut savoir que, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à intervenir pour leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études.
      Cela si la situation familiale et financière le permet.
      Nous ne connaissons pas ta situation mais il faut savoir que si, par ex., ton CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider et que le situation familiale n’est pas compliquée, il peut décider de ne pas intervenir pour toi.
      Pour l’instant, tu suis bien des études de plein exercice ?
      En tout cas, si tu remplis toutes les conditions (voir fiche sous rubrique) pour être aidée en tant qu’étudiante, le CPAS t’aidera en tant que personne isolée (tu vis seule), le RIS/revenu d’intégration sociale pour personne isolée est de 1263,17€.
      De ce RIS, le CPAS prendra en compte une partie de ton salaire et les allocations familiales.
      Par rapport à ton salaire, le CPAS fera le calcul suivant :
      850€ – 297,46 = 552,54€ – 20,83€ (exonération forfaitaire pour pers. isolée) ==> 531,51€ est le montant que le CPAS déduira de ton RIS dans ce type de situation.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, veille bien à recevoir l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier!
      N’oublie pas que le Service Social Etudiants de ton université/haute-école peut te donner des infos aussi (pour tes démarches) et intervenir (dans une moindre mesure) pour toi aussi.
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  40. mymi
    8 novembre 2023

    Bonjour,

    Je suis étudiante en bac2, je veux savoir quel est le salaire maximun pour un job étudiant en sachant que j’ai l’aide de CPAS?

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      9 novembre 2023

      Bonjour mymi,
      L’exonération socioprofessionnelle pour étudiant est de 297,46€.
      Donc si, par exemple, tu as un salaire mensuel de 350€, ton CPAS déduira de ton RIS le montant de 39,62€ (350-297,46= 52,54€-12,92€).
      Le montant de 12,92€ est le montant de l’exonération forfaitaire pour cohabitant. L’application de cette exonération forfaitaire est souvent oubliée par le CPAS !
      L’exonération forfaitaire pour une personne isolée est de 20,83€.
      On sait que les CPAS demandent aux étudiants de travailler mais parfois c’est mieux de travailler, ponctuellement, durant les congés scolaires.
      Le fait de travailler chaque mois peut retarder le paiement du RIS car le CPAS attend la fiche du salaire de l’étudiant-e pour calculer le montant exact de l’aide à accorder en fonction du salaire.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre