Que fait le CPAS pour les étudiants ?

Avant de lire cette fiche, si tu entames des études supérieures en septembre, voici un calendrier qui peut t’être utile…

Qui est considéré comme étudiant par le CPAS ?

Pour le CPAS, un-e étudiant-e est une personne qui entame, suit ou  reprend des études de plein exercice ou assimilées  (réglementées par la Communauté française). Il s’agit de l’enseignement secondaire ainsi que l’enseignement supérieur non universitaire comme universitaire.

Tu n’es pas ‘étudiant-e’ pour le CPAS si tu suis :  des formations en horaire décalé, des cours de promotion sociale sauf dans certains cas  (voir les cours du jour), des cours suivis en tant qu’élève libre, des cours par correspondance, des formations qualifiantes,…

Les conditions supplémentaires pour obtenir une aide

Hormis l’obligation de suivre des études de plein exercice, les conditions d’accès “de base” sont les mêmes que pour les autres bénéficiaires.  Toutefois, tu devras veiller aussi à  :

  • faire valoir tes droits à la bourse ou allocation d’études * (versée par la Fédération Wallonie-Bruxelles) ;
  • en cas de rupture totale avec tes parents, entreprendre des démarches pour obtenir le versement direct d’ allocations familiales et/ou pensions alimentaires ;
  • être disposé-e à travailler**, au moins une partie du temps, pendant les vacances scolaires. Tu n’es pas obligé-e si tu as des problèmes de santé ou autres, c’est au CPAS à estimer (‘apprécier’) si les raisons sont suffisantes.

L’accord du CPAS pour ton projet d’études

Ton CPAS doit aussi ‘valider’ ton projet de formation ou d’études en regard de ton âge (au-delà de 25 ans il est plus difficile d’obtenir une aide), des perspectives d’emploi, ton parcours scolaire, etc.

Si tu suis un master, sache que, dans certains cas, il est plus difficile de recevoir une aide (toujours dans le cadre des études) si tu es en possession d’un bachelier professionnalisant qui te permet déjà de décrocher un emploi.

Quel est ton CPAS ?

Enfin, au niveau de l’adresse de ton logement, tu dois bien noter que le CPAS compétent au début de tes études le restera pendant toute la durée ininterrompue de celles-ci. Et cela même si tu changes de commune !

Tes études ne sont pas interrompues si tu :

  • changes d’orientation
  • changes d’établissement (école, université,….)
  • passes des études secondaires aux études supérieures
  • ne peux pas les poursuivre temporairement en raison de ton état de santé, à condition que tu restes inscrit pour l’année en cours

Les aides complémentaires ou spécifiques pour étudiants

En plus du RIS ou d’une aide régulière, tu as droit à un soutien complémentaire pour couvrir tes différents frais liés aux études.
En effet, le CPAS peut payer, en tout ou en partie, ton minerval.
Mais il peut aussi prendre en charge les frais de transports,  l’abonnement internet, le matériel professionnel, le matériel informatique, les vêtements spécifiques, etc.

Tu ne dois donc pas hésiter à faire appel à ton CPAS si tu as des dépenses spécifiques !

Les étudiants venant étudier en Belgique

Les étudiants européens venant étudier en Belgique peuvent consulter la fiche “Accès au séjour pour venir étudier en Belgique : étudiants ressortissants d’un pays de l’UE”  concernant les conditions d’accès au séjour.
Et les étudiants non européens trouveront les infos nécessaires sur la fiche “Accès au séjour pour venir étudier en Belgique : étrangers hors UE”.
Si tu résides depuis peu ici, sache qu’il est risqué de demander une aide financière régulière au CPAS au risque de recevoir un Ordre de Quitter le Territoire (OQT).
Par ailleurs, le Service Social Étudiants/SSE de ton école/université peut aussi te donner des informations utiles sur les aides éventuelles qu’il peut t’apporter.

Le PIIS : un contrat à ne pas négliger

Comme pour tous les autres bénéficiaires, l’accès au RIS sera conditionné à la signature et au respect d’un contrat d’intégration ou PIIS. Il couvre toute la durée de tes études.
Pour les étudiants, ce contrat porte, entre autres, sur la réussite des études.
Attention si tu rates ton année, tu as droit à une seconde chance comme tu le liras plus bas.

Pour la signature du PIIS, si cela t’est possible, il est fortement conseillé, de te faire accompagner pour négocier les conditions de ce contrat car il comporte des obligations (répondre aux entretiens de suivi, se présenter aux examens, communiquer ses résultats à temps,…). Tu disposes d’un délai de réflexion de 5 jours calendrier avant la signature de ton contrat PIIS.

De plus, n’oublie pas que le Service Social Étudiants (SSE) de ton école/université peut intervenir aussi financièrement pour toi d’une part, d’autre part il peut peut-être t’accompagner pour la signature.

 

Tu as droit à une seconde chance…

Ton CPAS ne cessera pas tout à coup de t’aider parce que tu dois recommencer ton année ou parce que tu as plusieurs échecs. Outre la difficulté des études, plusieurs raisons (santé, problèmes familiaux….) peuvent empêcher le bon suivi des études.

En tous les cas, l’étudiant-e n’est pas soumis-e à l’obligation de résultat quant à la réussite de son année mais doit :
suivre régulièrement les cours, participer aux sessions d’examens, et faire tous les efforts nécessaires pour réussir. Il est important de transmettre ses résultats rapidement (voir plus bas).

Si tu as des problèmes de santé qui t’empêchent de suivre les cours normalement; ou si tu penses avoir choisi la mauvaise orientation (il est possible de changer en cours d’année), n’hésite pas à en parler au plus vite à ton assistant-e social-e du Service Études et Formations.
En principe, des entretiens de suivi sont prévus par ton CPAS durant l’année, mais n’hésite pas à demander un rendez-vous de ton côté.

Enfin, nous ne le répétons pas assez, le Service Social Étudiants (SSE) de ton université/haute-école est là aussi pour toi.

La communication des résultats scolaires

Le temps passe vite, aussi n’oublie pas que tu dois communiquer tes résultats à ton  CPAS dans les 7 jours ouvrables.

* : Concernant l’allocation d’études, cette FAQ  peut t’être très utile
** : Les revenus obtenus par un travail étudiant sont pris en compte par le CPAS (pour le calcul du RIS ou de l’aide sociale). Cependant le CPAS ne peut prendre que partiellement en compte ces revenus car il existe des exonérations comme tu le liras sur la seconde partie de la fiche sur le revenu d’intégration (RIS) et de l’aide sociale.

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur "envoyer votre question", vous acceptez notre politique de confidentialité.

*
*
*

96 questions déjà posées

  1. Christian
    17 juillet 2024

    Bonjour, voilà en fait je touche le cpas en tant que cohabitant. Actuellement je suis en train d’effectuer un job étudiant pour tout le mois de juillet. Dans mon contrat il est indiqué que je travaille 3heures par jour (de 7h à 10h). Mais en réalité je fais des heures supplémentaires. Suis-je en règle? Dois-je informer mon assistante sociale de cela? Est-il vrai que si on gagne plus que le RIS, le cpas ne paye pas? Merci d’avance pour tous vos réponses.

    Répondre
  2. Emilie
    15 juillet 2024

    Est ce qu’il peut avoir 3 cohabitant dans la même maison 2 avec 4 enfants et l’autre cohabitant n’a pas de lien avec la famille? Quelle sont les difficultés? Et combien gagnerons nous

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 juillet 2024

      Bonjour Emilie,
      Les personnes qui ont des enfants (de moins de 18 ans) à charge sont considérés comme chef de ménage.
      Le RIS au taux ménage est de 1741,29€ (s’il n’y a pas de ressources à prendre en compte).
      Ce serait le cas, par exemple, de 2 sœurs ou 2 amies (ayant chacune des enfants) vivant ensemble. Et la 3 personne serait un frère ou un oncle ou un-e ami-e sans enfants (pour l’ami le CPAS pourrait estimer qu’il s’agit d’un compagnon), qui doit être considéré comme cohabitant.
      Quelle est la situation du ménage exactement ? 3 adultes dont 2 avec enfants c’est bien ça ou ?
      La 3e personne est un compagnon/une compagne, une amie ou ?
      Peux-tu nous préciser la situation afin que l’on te réponde de manière plus précise ?
      Merci
      Bien à toi,

      Répondre
  3. Az123
    14 juillet 2024

    Bonjour, je suis au cpas et lors de ma session d’examen j’ai souhaité signer mes examens car je pense me réorienter l’année prochaine, es ce que cela pourra me porter préjudice et donc je ne pourrais plus être bénéficiaire du cpas?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 juillet 2024

      Bonjour Az123,
      C’est ce qu’il faut faire si tu as décidé de te réorienter, c’est notamment important pour la bourse.
      C’est ta 1ère année d’études ?
      Maintenant, as-tu déjà rencontré ton AS ou le Service Etudes et Formations de ton CPAS pour faire part de ton nouveau projet ? ?
      Tu es sûr de ton projet de réorientation, tu as tous les renseignements nécessaires pour exposer ton nouveau projet à ton AS ?
      Le Service Etudes et Formations peut t’aider (si par exemple tu hésites entre 2 établissements académiques) à ce niveau en tout cas.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  4. Kh22
    13 juillet 2024

    Vivant avec ma mère et mon beau-père, connaissant pas mon père y a t il une aide ou quelque chose?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 juillet 2024

      Bonjour Kh22,
      Tu es étudiant pour l’instant ou inscrit comme demandeur d’emploi ?
      Tu as 18 ans ?
      Quelle est ta situation exactement ?
      Si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, le CPAS peut intervenir pour toi sous forme de RIS/revenu d’intégration cohabitant.
      Mais quelle est la situation de ton ménage ? Ta maman perçoit à un salaire ou ? Ton beau-mère également ?
      Voici une fiche sur les conditions à remplir en tant que demandeur d’aide.
      N’hésite pas à nous recontacter pour obtenir des précisons.
      Bien à toi,

      Répondre
  5. Issuro
    6 juillet 2024

    Bonjour,

     

    je me permets de vous envoyer ce message pour vous poser une question,

    En effet, je devrais bientôt habiter seul car ma mère ne peut subvenir à mes besoins et j’ai une proposition d’un appartement privé à 750 euros par mois c’est assez onéreux mais c’est bien situer et à côté de mon ancien chez moi.

    Cependant, j’entame en septembre une formation à l’efp en alternance en tant que frigoriste. Comment cela ce passe  pour les aides avec le cpas ?

    faut t’il trouver un job étudiant , faut t’il s’inscrire comme demander d’emplois au préalable ? La paye du stage sera déduite de l’aide du cpas  ?
    C’est assez flou pour les aides si on veut faire une formation en alternance et la vie devenu très chère donc j’aimerais si possible avoir le plus d’informations possibles pour bien être renseigner à ce sujet .

    J’ai 25 ans et j’habite sur Anderlecht,

     

    merci d’avance pour votre temps !

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 juillet 2024

      Bonjour Issuro,
      Une personne qui remplit toutes les conditions d’octroi pour obtenir une aide financière mensuelle (RIS/revenu d’intégration sociale) perçoit le RIS isolé de 1.288,46€/mois.
      Ton salaire sera en effet décompté du RIS.
      Une personne qui n’est pas considérée comme étudiante, si elle commence à percevoir le RIS avant de recevoir un salaire (par exemple elle commence à recevoir un RIS en août et travaille à partir d’octobre), il y a une exonération socioprofessionnelle de 303,42€ que le CPAS doit appliquer.
      Tu trouveras plus d’explications sur les exonérations sur la page suivante.
      Est-ce que tu auras le statut d’étudiant durant cette formation ou ?
      En tout cas, le CPAS considérera que tu suis une formation et donc que tu es occupé à plein temps.
      En attendant si, aujourd’hui, tu n’as plus le statut étudiant, tu dois t’inscrire comme demandeur d’emploi chez Actiris en attendant de débuter ta formation en septembre.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide Attention à l‘accusé de réception pour le suivi de ton dossier !
      Le CPAS pose parfois beaucoup de questions (notamment pourquoi tu veux quitter le domicile familial maintenant) lorsqu’il analyse un dossier de demande d’aide, tu pourrais par exemple expliquer que vu ton âge et tes futurs horaires de travail, il n’est plus possible d’habiter chez ta maman.
      Sache aussi que le CPAS peut ‘avancer’ l’argent nécessaire pour constituer une garantie locative.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Issuro
        9 juillet 2024

        Bonjour,

         

        merci pour votre réponse rapide et complète !

        je suis toujours étudiant jusqu’à septembre et donc pour le moment je travail en tant qu’étudiant cet été

        j’ai cru comprendre que l’efp (l’établissement de formation en alternance) ne donne pas le statut étudiant.

        si j’ai donc bien compris je pourrais bénéficier du statut isolé + l’exonération pour l’argent que je percevrais par mois pour ma formation (+- 430 euros) .

        Il y’a de ça quelques mois j’ai eu une entrevue avec une personne du  Cpas d’Anderlecht et que pour ma situation sans avoir d’appartement pour moi seul et à mon nom ils ne pouvaient pas m’aider pour le moment.

         

        Répondre
        1. CIDJ (informateur certifié)
          10 juillet 2024

          Bonjour Issuro,
          En effet, l’efp ne ‘donne’ pas le statut d’étudiant.
          Mais, pour le CPAS, si tu t’engages à suivre une formation, celui-ci ne pourra pas te demander de chercher activement un emploi comme si tu étais inscrit comme demandeur d’emploi chez Actiris depuis un moment.
          Est-ce que tu as une copie du bail de l’appart que l’on te propose ou une annonce que tu pourrais montrer à l’assistant-e sociale qui te rencontrerait ?
          Au niveau de l’efp, tu es déjà inscrit Ou tu peux prouver que tu as déjà entamé certaines démarches et que tu es sûr de ton choix de formation ?
          Tu devrais essayer d’avoir un rdv avec un-e AS assez rapidement pour savoir si le CPAS d’Anderlecht accepte ton projet (sois prudent avec les horaires, ce sont les vacances d’été).
          Peut-être même essayer d’entrer un dossier dès que possible.
          Si tu reçois 430€ comme salaire, le CPAS (s’il accepte ton projet) déduira de ton RIS: 430 – 303,42+20,83 (exonération forfaitaire pour personne isolée) = 147,41€
          L’assistant-e social-e que tu rencontreras ne sera peut-être pas celui ou celle que tu as vu-e précédemment, on te posera un certain nombre de questions, notamment si tu es sûr de ton choix.
          Tu devras aussi certainement expliquer pourquoi il est préférable de déménager.
          Si, maintenant, ta formation correspond à un métier en pénurie, ton exonération socioprofessionnelle est plus élevée et le CPAS doit en principe accepter ton projet.
          Attention, pour que l’exonération soit appliquée, tu dois commencer à percevoir le RIS (attention à la date décision du CPAS) avant de commencer à travailler.
          N’hésite pas à nous recontacter par la suite.
          Bien à toi,

          Répondre
  6. Adil
    3 juillet 2024

    Bonjour, je suis étudiant, j’ai 21 ans et je compte faire en septembre l’Haute Ecole,

    Je voudrai savoir si je pourrai bénéficié du CPAS en quittant la maison de mes parents et vivre en cohabitation avec un ami/associé ?

     

    Et aussi, et je toucherai combien en terme de salaire du CPAS en vivant en cohabitation ? Et je vis qu’avec ma mere qui touche aux alentours de 2000 euros

    Et en étant étudiant et parallèlement en ayant un projet entreprenarial à coté, est-ce que c’est toujours possible de bénéficié le CPAS ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      5 juillet 2024

      Bonjour Adil,
      Voici les différentes conditions à remplir pour recevoir un RIS/revenu d’intégration sociale en tant qu’étudiant-e.
      Et voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier !
      Le CPAS acceptera de t’aider, notamment, si ta haute-école se trouve loin de ton domicile familial. Le fait de louer un logement doit être justifié aux yeux du CPAS en fait.
      Actuellement, pour la composition de ménage, tu vis donc seul avec ta maman. Tu ne perçois pas une pension alimentaire ?
      Tu vas rentrer, plus ou moins, chaque w-e au domicile familial ou ?
      Par ailleurs, as-tu déjà entré ta demande de bourse ?
      Le CPAS ne prend pas en compte la bourse pour évaluer les revenus du ménage.
      Même si tu es étudiant-entrepreneur (voici une fiche utile à ce propos), il est toujours possible de recevoir une aide financière du CPAS sauf si tes revenus sont fort élevés.
      Le RIS pour une personne cohabitante (si le CPAS te considère comme cohabitant) est de 858,97€/mois (il s’agit du montant maximum) actuellement.
      Tu ne recevras probablement pas ce montant-là comme le CPAS prendra en compte une partie du salaire de ta maman pour calculer le montant de l’aide à t’accorder.
      Si, par exemple, tu travailles et perçois en moyenne un salaire de 500€, ton CPAS doit faire le calcul suivant : 500-303,42 = 196,58€.
      C’est le montant que le CPAS peut déduire de ton RIS. Quant au montant de 303,42€, celui-ci correspond au montant de l‘exonération socioprofessionnelle.
      Tu trouveras plus d’explications sur les différentes exonérations sur la seconde partie de la fiche suivante.
      Tu as déjà trouvé un logement étudiant ? Pour la garantie locative, il est possible que ton CPAS avance l’argent pour constituer cette garantie.
      Enfin, n’oublie pas qu’il est possible aussi de recevoir un coup de pouce du SSE/Service Social Étudiants de ta haute-école.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  7. Syanva
    3 juillet 2024

    Bonjour,ma belle-fille(24 ans)a quitté le domicile de ses parents pour s installer avec mon fils( qui travaille temps plein),elle vient de faire la demande pour percevoir ses allocations , mais aurait elle le droit à une aide supplémentaire du cpas car elle va encore à l ecole( elle doit reprendre sa 5 ieme secondaire et aimerait finir son parcours scolaire afin d avoir son cess ( beaucoup de pb familiaux et scolaire lui ont fait rater ses années), elle est de fleurus et je sais qu ils sont très difficiles pour l aide aux jeunes…..merci d avance pour votre réponse

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      5 juillet 2024

      Bonjour Syanva,
      En fait, il faut savoir que le CPAS prend toujours en compte les revenus du compagnon ou de la compagne, cela même s’ils ne sont pas cohabitants légaux.
      Donc si, par exemple, votre fils a un salaire de 1800€ nets, il est possible que le CPAS refuse d’aider votre belle-fille car son son ménage dispose d’un revenu supérieur à 2 X le RIS cohabitant de 858,97€, soit 1.717,94€.
      Il faudrait voir si votre belle-fille a droit à une bourse ou allocation d’études (cela vaut aussi pour les études secondaires).
      Enfin, il faut savoir que, dans certains cas, le CPAS peut jouer le rôle de ‘médiateur’ (quand cela est possible) entre les parents et le/la jeune. Dans certaines situations, le CPAS demande aux parents de verser une contribution alimentaire. En effet, les parents ont le devoir d’obligation alimentaire tant que les enfants sont aux études/en formations.
      Maintenant, si la situation familiale est trop compliquée, (et ici vu l’âge de la jeune), le CPAS devrait directement et uniquement gérer le dossier avec votre belle-fille si le CPAS d’intervenir financièrement pour votre belle-fille.
      Mais, tout d’abord, ce serait utile d’aller consulter nos collègues de Gilly pour connaître toutes les possibilités d’aide, voici un lien avec leur adresse.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  8. gelga
    26 juin 2024

    Bonjour,

    J’ai 21 ans, je vis seule et je vis en belgique depuis 1 an, j’ai une carte sejour EU de 5 ans car je suis de l’union européenne et cette année j’ai travaillé en intérim et j’ai accumulé 200 jours en belgique + 50 en Espagne de travail mais cela ne me suffit pas pour faire une demande de chômage (312 jours) car j’ai été acceptée dans une haute ecole.

    Je dois arrêter de travailler car je dois déménager dans une autre ville et je vais continuer mes études et ma question est : si je n’ai pas droit au chômage, est-ce que je peux demander une allocation même si c’est pour un loyer ?

    Merci et bonne journée

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      5 juillet 2024

      Bonjour gelga,
      Peut-être as-tu droit à une bourse d’études comme tu le liras ici.
      En fait, pour pouvoir venir étudier en Belgique, il faut disposer de ressources financières suffisantes comme tu le liras ici.
      Maintenant, en ce qui concerne le CPAS, il est déconseillé de demander un RIS/revenu d’intégration sociale même si tu as une carte de séjour de 5 ans.
      Tu peux recevoir, ponctuellement, une aide financière du CPAS mais il faut éviter d’avoir une aide mensuelle 3 mois d’affilée par exemple.
      Dans l’immédiat, tu devrais demander conseil auprès du Service Social Etudiants de ta haute-école pour connaître tes possibilités d’aides financières.
      Concernant le statut d’étudiant, il faut savoir que l’on est soit étudiant, soit demandeur d’emploi. On ne peut pas percevoir des allocations de chômage tout en étant étudiant.
      Seules certaines formations font exception, ce sont des formations pour lesquelles on peut obtenir une dispense pour pouvoir suivre des études tout en percevant des allocations de chômage.
      Tu trouveras ici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide au CPAS. Mais, encore une fois, essaye d’abord d’avoir un rdv avec le Service Social Etudiants de ta haute-école.
      Enfin, voici des infos utiles si tu travailles en tant qu’étudiante.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  9. Alain 7080
    24 juin 2024

    Je suis étudiante au cpas je vais avoir mon bachelier instit primaires mais je voudrais reprendre des cours pour instit maternelle esque j aurais encore droit au cpas et a la bourse d études

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      25 juin 2024

      Bonjour Alain 7080,
      Félicitations déjà pour ton diplôme !
      Par rapport au CPAS, il est fort probable qu’ils refusent de continuer de t’aide comme ton diplôme te permet de trouver un emploi facilement.
      Le fait d’entamer un nouveau bachelier doit être “justifié” pour eux : par ex. le second bachelier te permettrait de trouver un emploi plus facilement car ce ne serait pas le cas de la 1ère formation de l’étudiant-e.
      Dans ton cas, le diplôme que tu vas recevoir est fort demandé actuellement, donc c’est difficile de ‘justifier’ une seconde formation.
      Concernant la bourse, par contre, il est possible que tu l’obtiennes encore mais nos collègues, ici, te répondront mieux que nous à ce niveau.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  10. Cici
    22 juin 2024

    Bonjour!

    J’aimerai avec quelques informations, J’ai 18 ans et je n’ai pas pu suivre mes études correctement suite à une vie commune très compliquée avec ma mère que ce soit au niveau relationnel comme financier. Je compte l’année prochaine me réorienter a l’Ifapme et suivre une formation en alternance avec ma copine venue de France qui elle aussi avaient chez elles de nombreux soucis de famille. Nous souhaiterions donc pouvoir prendre un appartement toutes les deux. Je travaille cet été et elle aussi mais devront donc nous arrêter en septembre. Mon père que je ne vois que très peu et chez qui je ne peux pas vivre ( revenus insuffisant + pas de deuxième chambre pour moi) m’a conseillé de demander de l’aide au CPAS mais je ne sais pas si on acceptera de m’aider si je suis en alternance. J’aimerai tellement pouvoir rattraper mes études et obtenir mon CESS sans pression. Merci d’avance pour votre reponse:)

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 juin 2024

      Bonjour Cici,
      Tu parles bien d’une formation d’apprentissage avec un complément de formation pour obtenir le CESS ou ?
      Est-ce que via ta formation en alternance tu ne travailleras pas ? Tu recevras un salaire en principe pour les jours où tu seras en stage.
      Si le CPAS comprend bien ta situation familiale, il devrait intervenir pour toi sous forme de RIS pour, surtout, t’aider à obtenir le CESS, même si tu es en alternance.
      Si tu habites avec ta copine, tu recevras le RIS cohabitant (858,97 euros). Si tu as des achats spécifiques pour ta formation, le CPAS peut t’octroyer une aide supplémentaire, en plus de ton RIS.
      Tu devras signer un contrat PIIS.
      Attention, de ce RIS, le CPAS déduira une partie de ton salaire (une partie car il y a une exonération socioprofessionnelle de 303,42 euros qui doit être appliquée).
      Pour les exonérations nous te conseillons de lire la seconde partie de la page suivante.
      Le CPAS ne te trouvera pas un logement, ce sera à toi à faire les démarches de recherches. Dans un centre d’infos pour jeunes, tu peux recevoir un coup de pouce et surtout des conseils.
      Par contre, le CPAS peut t’avancer l’argent nécessaire pour la garantie locative de ton futur logement.
      Voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide.
      Attention à l‘accusé de réception pour le suivi de ton dossier.
      Par contre, pour ton amie française, c’est plus compliqué par rapport au CPAS : c’est déconseillé qu’elle demande une aide financière régulière/mensuelle au CPAS si elle en a l’intention.
      Même si elle est de nationalité européenne, elle risque de perdre son droit de séjour ici si elle reçoit un RIS/Revenu d’intégration sociale.
      N’hésite pas à nous recontacter ici si ce n’est pas clair.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. cici
        24 juin 2024

        Tout d’abord merci de votre réponse aussi rapide:) Oui je parle bien d’un formation dans le but d’obtenir mon CESS. Je n’aurai certainement pas le temps de travailler en vu des stages et des cours mais effectivement j’espère être rémunérée meme si je ne sais pas a combien le montant s’elevera. Le CPAS me retirait-il les 303,42€ d’une partie que les stages me rapporteront ou c’est seulement SI je travaille ( ca m’étonnerait grandement)? Et pour ma copine si j’ai bien compris , elle doit attendre d’avoir la nationalité belge pour obtenir le CPAS sans problème (risque de perdre son titre de séjour)? Sinon comment pourrait-elle faire? elle ne gagnera pas assez avec seulement sa formation en alternance avec ses stages, et elle n’aura aussi surement pas le temps de travailler ? Mais nous travaillons toutes les deux, durant les deux mois de vacances afin de mettre un peu de sous de côtés. Ma dernière question est si j’habite actuellement avec ma mère dois-je aller au CPAS de ma commune même si je compte aller vivre avec ma copine dans une autre commune? et savez vous combien de temps à l’avance dois-je m’y prendre pour fin d’obtenir une aide a temps ?
        Bonne journée

        Répondre
      2. CIDJ (informateur certifié)
        25 juin 2024

        Bonjour cici,
        Ton stage sera très certainement rémunéré. Disons, par exemple, que tu recevras 330€/mois la 1ère année (c’est un exemple basé sur une question reçue récemment), ton CPAS décomptera 26,58€ de ton RIS.
        Le RIS pour une personne cohabitante est de 858,97€.
        Attention, il existe aussi une exonération forfaitaire de 12,92€ pour les personnes cohabitantes. Tu reçois encore tes allocations familiales pour l’instant ?
        Le délai, pour une analyse de dossier dans un CPAS, est d’un mois environ.
        Si tu introduis ta demande maintenant, et si ensuite changes de commune en septembre, tu devras t’inscrire au CPAS de ta nouvelle commune (et ton CPAS actuel préparera un dossier de transfert pour ton nouveau CPAS).
        C’est peut-être mieux de faire ta demande maintenant comme la procédure peut être longue (les vacances sont là en plus) et que tu vas travailler durant l’été (donc moins disponible pour les rendez-vous).
        Il faut savoir que le CPAS prend en compte les revenus du parent cohabitant, est-ce que ta maman a, pour l’instant, un salaire largement supérieur à 1718€ (2 X le RIS cohabitant) ou ?
        Pour ton amie, elle ne doit pas nécessairement avoir la nationalité belge. Mais si elle peut prouver qu’elle réside ici depuis un certain temps c’est moins risqué pour son titre de séjour.
        C’est important qu’elle se renseigne rapidement dans un centre de jeunes en France avant de partir pour voir si elle ne peut pas obtenir une aide de ce côté.
        Si, ici, elle a besoin d’une aide à un moment donné, elle peut demander une aide sociale au CPAS pendant un mois ou deux. Il faut veiller à ne pas dépasser les 3 mois.
        Bien à toi,

        Répondre
  11. Red
    21 juin 2024

    Bonjour !

    Je suis demandeur d’emploi et je voudrais effectuer une formation en alternance au centre IFAPME ,sauf la formation consiste ne 3 jours de stage rémunéré et 2 jours du cours théoriques ,le montant de la première année c’est 662 (EUR) par mois et ça augment d’une année a l’autre ,je me demande ,vu que je suis bénéficiaire a l’aide  sociale (RIS,taux cohabitant) ,quelle est le changement financier va se faire ?

    Cordialement,

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      24 juin 2024

      Bonjour Red,
      Le RIS cohabitant est à présent de 858,97 euros.
      Si ta rémunération est de 662 euros, ton CPAS doit faire le calcul suivant :
      662 euros – 303,42 = 358,58 euros. Le montant de 303,42 euros de est le montant de l’exonération socioprofessionnelle. Il y a aussi une exonération forfaitaire de 12,92 euros pour une personne cohabitante.
      Donc, au final, c’est le montant de 345,66 euros que le CPAS devra déduire de ton ‘RIS habituel’.
      Si, maintenant, ton salaire est de 890 euros. Ton CPAS doit continuer de faire le calcul que nous venons de faire.
      Par contre si, par exemple, ton salaire est de 1300 euros (fortement supérieur au RIS cohabitant), tu n’as plus droit au RIS (la différence entre ton RIS habituel et ton salaire est supérieure à 303 euros).
      Tu devras remettre, chaque mois, à ton CPAS une copie du document attestant de ta rémunération afin qu’il effectue les calculs nécessaires.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  12. 1
    17 juin 2024

    Bonjour je voudrais savoir si le 21 juin j’ai 18 ans je devrais partir chez Cpas avec ma mère mais le problème c’est que apparemment sa prend 1 mois pour qu’il accepte après l’enquête et on pars en vacances le 6 juillet et on revient le 25 août comment je suis sencé faire je vais perdre 2 mois de revenu?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      18 juin 2024

      Bonjour 1,
      N’oublie pas que le CPAS se base sur la situation familiale et financière du ménage pour décider d’accorder une aide ou pas.
      L’aide n’est pas ‘systématique’.
      Tu recevras un RIS/revenu d’intégration sociale si tu remplis toutes les conditions d’octroi et cette aide commence à partir de la date indiquée sur l‘accusé de réception (comme tu le liras après).
      Si tu vis uniquement avec ta maman et si, tous les deux vous remplissez les conditions pour recevoir le RIS, vous recevrez chacun le RIS cohabitant de 858,97€ s’il n’y a pas d’autres éléments à prendre en compte.
      Comme tu le liras ici, à un moment donné, il y a une enquête sociale
      Donc, c’est mieux d’être présent durant l’enquête sociale, notamment pour les documents à fournir.
      Si tu es étudiant tu dois préparer certains documents (attestation scolaire, demande de bourse…).
      Par ailleurs, lorsque l’on perçoit un RIS (comme il faut résider en Belgique pour recevoir le RIS), si l’on part à l’étranger plus de 7 jours, on doit prévenir son CPAS. Et si l’on part plus d’un mois, le départ doit être justifié.
      Peut-être est-ce mieux, dans ton cas, d’introduire ton dossier de demande d’aide le 26 août ? Car si tu ne te présentes pas à des rdv (pendant l’analyse de dossier) ou s’il n’y a personne à la maison, cela ralentit la procédure d’analyse de dossier et cela pourrait se retourner contre toi.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  13. Angel
    16 juin 2024

    Je suis un jeune étudiant du cefa , j’ai eu mes 18ans récemment et mon père veux que je parte de la maison que faire pour bénéficier d’aide.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 juin 2024

      Bonjour Angel,
      En principe (pour expliquer le fonctionnement du CPAS), c’est d’abord aux parents à intervenir pour leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études.
      Cela SI la situation familiale et financière le permet.
      Dans ton cas, tu devras alors bien expliquer au CPAS que c’est ton père qui veut que tu partes.
      Les parents sont toujours mis en courant des démarches entreprises auprès du CPAS. Parfois, le CPAS joue le rôle de ‘médiateur’ entre le/la jeune et les parents, si cela est possible.
      Les CPAS savent très bien que certaines situations familiales peuvent être très compliquées et qu’il n’y a pas d’autre solution que de quitter le logement familial.
      En général, le CPAS aide sous forme de RIS. Le RIS/revenu intégration sociale est de 1288,46€ pour une personne isolée.
      Pour trouver un logement, ce sera surtout à toi à faire toutes les démarches de recherches. Sache toutefois que le CPAS peut t’aider au niveau de la garantie locative de ton futur logement.
      Avant de te rendre au CPAS, nous te conseillons de te rendre dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour y être conseillé au mieux.
      Le centre d’infos peut t’aider aussi à trouver un logement, voici déjà une fiche utile.
      Au niveau de ton salaire, il faut savoir que le CPAS prendra en compte une partie de celui-ci pour calculer le montant exact de l’aide à t’accorder.
      Si, par exemple, tu travailles pour un salaire net de 500€, ton CPAS doit effectuer le calcul suivant : 500-303,42€ = 196,58€
      Le montant de 303,42€ correspond au montant de l’exonération socioprofessionnelle pour étudiant. Il existe aussi une exonération forfaitaire (d’un montant beaucoup plus bas), comme tu le liras ici (bas de page).
      Voici une
      fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier !
      Le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier et prendre une décision sur l’octroi d’une aide ou pas.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions ou si tu ne trouves pas un centre d’infos près de chez toi.
      Bien à toi,

      Répondre
  14. Stvd.j
    12 juin 2024

    Puis je être rayer du cpas si je ne me présente pas à mes examens car je me réoriente ? (1ere fois)

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      13 juin 2024

      Bonjour Stvd.j,
      C’est important de te présenter à tes examens, même si c’est pour remettre une feuille blanche ou pour une note de présence, notamment pour la bourse comme tu le liras ici. (dans la FAQ)
      Par ailleurs, le CPAS (via le contrat PIIS) demande que l’étudiant-e fasse son possible pour le suivi de ses études/présenter ses examens.
      Pour la question de la réorientation, tu dois essayer d’avoir un rdv assez rapidement avec ton AS pour en parler et adapter ton contrat PIIS en fonction de ton choix. Il est important d’avoir l’accord de ton CPAS pour cette réorientation (c’est important que vous soyez sur ‘la même longueur d’onde’).
      Il faut que ton CPAS soit informé de ta décision de réorientation pour éviter tout quiproquo par la suite notamment.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  15. Vinzz
    10 juin 2024

    Bonjour ,

    je reçoit le rsi car ma maman qui a ma garde totale n’a pas de moyens suffisant .

    Mon père que je ne fréquente plus du tout verse une pension alimentaire de 150€ par mois . Dois je le signaler au cpas ou dois je lui dire d’arrêter de verser cette pension ?

    merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      13 juin 2024

      Bonjour Vinzz,
      Idéalement, c’est toujours plus prudent d’être “transparent” avec son CPAS. Donc, cette pension alimentaire doit être signalée à ton CPAS.
      Il faut savoir qu’elle peut être prise en compte (et donc déduite de ton RIS) par ton CPAS s’il s’agit d’un virement régulier et mensuel.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  16. Laura
    3 juin 2024

    Bonjour j’aimerai savoir si j’ai le droit à une aide pour l’internat de mon fils il rentrera début septembre merci beaucoup

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 juin 2024

      Bonjour Laura,
      Nous sommes désolés pour la réponse tardive.
      Tout d’abord, en dehors du CPAS, sachez que vous avez peut-être droit à une bourse ou allocation d’études comme vous le lirez ici.
      Concernant le CPAS, cela dépendra des revenus du ménage.
      Au CPAS, un ménage avec enfant(s) de moins de 18 ans a droit à : 1.741,29€/mois. C’est le montant du RIS au taux ménage.
      Ce qui veut dire que si, par exemple, les revenus (les allocations familiales ne sont pas des revenues dans ce cas-ci) du ménage s’élèvent à plus de 2000 euros nets, ce sera plus difficile d’obtenir une aide ponctuelle, mais cela vaut la peine d’essayer surtout si, par exemple, vous avez un loyer important à payer, de grosses factures d’énergie, si vous avez plusieurs enfants à charge, et si vous êtes une famille mono-parentale.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  17. Prq
    31 mai 2024

    Si on habite dans une colocation de plusieurs personnes où les gens ne se connaissent pas entre eux et il n’y pas d’autre lien que le simple fait d’être colocataire (autrement dit, ce n’est pas comme un couple qui endosserait ensemble la charge financière d’un appartement de manière équitable en fonction des revenus de chacun, là c’est chacun pour sa poire et chacun paye le loyer de sa chambre et sa part de charges et c’est tout), est que l’on reçoit le RIS d’une personne isolée du coup ? Ou bien c’est considéré comme cohabitant ? (Même si selon moi, ça n’aurait pas beaucoup de sens de se baser sur les revenus de personnes vivant sous le même toit que toi certes mais avec qui tu ne partages rien et tu as toujours tout autant à payer que si tu avais été te trouver un kot à bas prix)

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 juin 2024

      Bonjour Prq,
      Dans le type de colocation que tu décris, l’étudiant-e doit percevoir le RIS isolé.
      Il/elle doit toutefois pouvoir prouver qu’iel paie tout seul-e (c’est important de garder tous les tickets de caisse).
      La fiche suivante te donnera plus de détails.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  18. Prq
    31 mai 2024

    Est ce que, pendant les vacances scolaires, si l’étudiant est disposé à travailler, il ne reçoit donc pas le CPAS tout court pendant  le mois de juillet et d’août et doit tout payer (son loyer, des charges, l’essentiel pour vivre, etc…) de lui-même, uniquement sur base de son salaire d’étudiant ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 juin 2024

      Bonjour Prq,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Il faut, en fait, voir quel est ton salaire d’une part, et d’autre part quel est ton “RIS habituel”.
      Par exemple, tu travailles durant tout le mois de juillet et ton RIS habituel est le RIS cohabitant (858,97 euros). Si tu perçois un salaire de 1750 euros, tu n’auras pas droit à ton RIS à ce moment-là (pour le mois de juillet) car ton salaire dépasse largement le montant de ton RIS.
      Maintenant si, par ex., tu travailles une partie du mois de juillet, et tu es isolé. Tu reçois donc un RIS isolé (1288,46 euros) et ton salaire est de 1400 euros. A ce moment-là, tu dois continuer à percevoir une partie de ton RIS.
      En effet, ton CPAS doit effectuer le calcul suivant car il doit appliquer l’exonération socioprofessionnelle pour étudiant (303,42 euros) : 1400-303,42 = 1096,58 euros.
      Ceci est le montant que le CPAS doit déduire de ton RIS habituel. Donc, dans cet exemple, tu reçois un salaire et 191,88 euros du CPAS (1288,46 – 1096,58). A noter, comme tu le liras ici en fin de page que tu as droit aussi à une exonération forfaitaire.
      Si, tu travailles tout le mois de juillet avec un salaire largement supérieur, tu n’as pas droit au RIS donc, mais si en août tu ne travailles plus, tu dois à nouveau recevoir ton RIS “comme avant” car tu ne travailles plus à ce moment-là.
      Si tu travailles du 15 juillet au 14 août, tu dois recevoir une partie de ton RIS en juillet (jusqu’au 14) et une partie de ton RIS à partir du 15 août.
      Certains CPAS affirment que l’étudiant-e n’a pas droit durant au RIS durant les vacances d’été mais ceci est faux.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  19. sinayyy
    28 mai 2024

    Bonjour, je suis étudiant en deuxième année de bac et j’aimerai savoir si j’ai droit au cpas. je vis seul depuis maintenant deux ans sans mes parents car ils ont déménagés en France et je n’ai jamais osé demander le cpas par crainte de ne pas le percevoir. Mais en ce moment je travaille énormément par mois pour pouvoir subvenir à mon loyer (compliqué de combiner avec mes études). je pense remplir toutes les conditions mais je ne sais pas comment m’y prendre (j’habite au brabant flamand). Pouvez vous m’éclairer sur le sujet ? Merci d’avance

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      30 mai 2024

      Bonjour sinayyy,
      Apparemment, tu vis de manière autonome et tu subviens à tes besoins. A priori, le CPAS devrait intervenir pour toi car tu dois pouvoir mener tes études dans les meilleures conditions.
      Maintenant, il faut savoir que pour le CPAS c’est d’abord aux parents à intervenir pour leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études/en formation.
      Donc, il est possible que le CPAS demande à tes parents une forme de pension alimentaire, notamment si tes parents travaillent encore, ou s’ils ont des revenus suffisants.
      En tous les cas, tu dois pouvoir étudier dans des conditions appropriées, “jober” beaucoup peut entraver le bon suivi de tes études.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, tu y liras que l’accusé de réception est important pour le suivi de ton dossier.
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne isolée est de 1.288,46€/mois. De ce RIS, pour un étudiant vivant de manière autonome, le CPAS déduit une partie du salaire et le montant des allocations familiales.
      Par exemple, si tu travailles pour un salaire de 500€, le CPAS prend en compte le montant de 196,58€ (500-303,42€).
      Le montant de 303,42€ correspond au montant de l’exonération socioprofessionnelle pour étudiant. Il existe aussi , comme tu le liras ici (bas de page) une exonération forfaitaire (moins importante).
      Il faut savoir que le CPAS ‘encourage’ souvent les étudiants à travailler (en particulier l’été).
      Tu dois t’adresser au CPAS de ta commune de résidence. Est-ce que tu te débrouilles bien en néerlandais ? Ou est-ce que quelqu’un peut t’accompagner ? Tu peux te faire accompagner par une personne de ton choix.
      Voici, en détails, les conditions à remplir pour recevoir une aide en tant qu’étudiant.
      En dehors du CPAS, n’oublie pas qu’il y a la bourse, et que le SSE/E/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école peut intervenir aussi pour toi dans une certaine mesure.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  20. Sophie
    27 mai 2024

    Bonjour

     

    je suis étudiante et je voulais partir deux semaines en France voir mon frère , mais mon assistante sociale me dis que si je pars deux semaines il retirerons de mon RIS l’équivalent de deux semaines…

    pourtant il me semble avoir vu quelques parts qu’on avait droit à 28 jours de vacances sans que cela ne soit retiré du RIS

     

    d’avance merci pour votre reponse

     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      28 mai 2024

      Bonjour Sophie,
      En effet, tu as le droit de partir, maximum 28 jours, à condition d’en informer ton CPAS au préalable.
      En principe, il faut résider sur le territoire pour percevoir son RIS, mais il y a des exceptions ! (peut-être que ton AS n’a pas l’habitude de ce type de question)
      Voici 2 fiches explicatives :
      L’une provient du GUIDE de la Street Law Clinic de l’ULB (voir pages 182-183) : https://streetlawclinic.ulb.be/actualite/guide-de-laide-sociale/
      Un lien de Droits Quotidiens: https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/je-sejourne-quelques-temps-letranger-ai-je-droit-au-ris
      Tu préviens ton CPAS, tu rends visite à ta famille, et tu pars moins de 28 jours : ton CPAS doit continuer de te payer.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  21. Naunau
    17 mai 2024

    Bonjour !

    Ma mère est seule et au cpas. J’ai 19 ans et souhaite changer d’études et rejoindre une formation en alternance. De par ce type de formation, je serais alors payé (bien que pas grand chose) et aurai peu de cours (de mémoire, aux alentours de 8h par semaine et plus ou moins 30h en entreprise).

    Est-ce que cela changerait quelque chose pour ma mère ? Sachant qu’il ne s’agit pas d’un “vrai” travail à temps plein et que pour faire ce métier, il s’agit de mon unique solution.

    Merci d’avance de votre réponse !

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      21 mai 2024

      Bonjour Naunau,
      Si tu as trouvé une formation/un métier qui te correspond, tu dois suivre ton projet.
      En principe, actuellement, si vous vivez à deux, et s’il n’y a pas d’autres ressources à prendre en compte, vous devez recevoir chacune un RIS cohabitant de 858,97€.
      Pour le ménage, cela fait donc un total de 1717,94€.
      Maintenant, si tu travailles et perçois, par exemple, un salaire de 500€, le CPAS ne peut prendre qu’une partie de ton salaire en compte car il y a 2 exonérations :
      Une exonérations socioprofessionnelle de 303,42€ et une exonération forfaitaire (pour cohabitant) de 12,92€.
      Donc, si tu perçois un salaire de 500€, le CPAS doit déduire de ton RIS la somme de: 500 – 303,42 = 196,58€ –> 196,58-12,92 = 183,66€.
      183,66€ est le montant que le CPAS peut déduire de ton RIS dans ce type d’exemple.
      De son côté, ta maman doit percevoir son RIS ‘comme d’habitude’. De plus, elle a toujours droit aux aides complémentaires pour, par exemple, payer une grosse facture d’énergie ou des frais médicaux importants.
      Sache aussi que tu peux obtenir des conseils personnalisés dans un centre d’infos pour jeunes. Il y en a peut-être un près de chez toi.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  22. Cricri
    15 mai 2024

    Je suis au cpas en tant que étudiante mais je compte travailler à partir du 24 juin, est ce que cela signifie que le 1 juillet je ne percevrais pas le salaire du cpas ? Sachant que je toucherais de mon travail que le 1 juillet

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Cricri,
      Tu vas travailler du 24 juin au 24 juillet ou ?
      Tu dois être ‘couverte’ par ton CPAS du 1er au 24 juin (les jours donc où tu ne travailles pas donc), le CPAS doit donc te verser un RIS (un “RIS partiel”) même si tu commences à travailler.
      Est-ce que tu travailleras un mois complet ou ?
      Il faut savoir aussi que si, par exemple, actuellement tu reçois un RIS isolé (depuis le 1er mai il est de 1288,46€) et si tu as un salaire de 1600€ (si tu as travaillé un mois complet), le CPAS n’interviendra pas pour toi ce mois-là car, dans cet exemple, le salaire est largement supérieur à ton “RIS habituel” (la différence entre le salaire et le RIS est supérieure à 303,42€ – le montant de 303,42€ représente l‘exonération socioprofessionnelle).
      Maintenant, il faut voir aussi de quand à quand tu travailles.
      Si (autre exemple) tu travailles pour un salaire de 1000€ alors que tu as un RIS cohabitant de 858,97€ (depuis le 1er mai), le CPAS doit continuer d’intervenir pour toi car l’exonération socioprofessionnelle doit être appliquée.
      Le CPAS doit faire alors le calcul suivant : 1000 – 303,42 = 696,56€
      Donc, dans cet exemple, ton CPAS doit déduire 696,56€ de ton ‘RIS habituel’. Il existe aussi une exonération forfaitaire (dont les montant sont bien plus bas).
      N’hésite pas à nous recontacter lorsque tu percevras ton salaire ou si tu as d’autres questions entre temps.
      Bon courage pour le blocus!
      Bien à toi,

      Répondre
  23. Irina Q
    14 mai 2024

    bonjour, j’aimerais prendre un kot et j’aimerais savoir si je serais susceptible a avoir une aide sachant que j’ai mon CESS mais j’aimerais aller a Leon mignon en secondaire donc j ‘aurais que les cours de bijouterie.

    bien à vous ,

    Irina Q

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Irina Q,
      En dehors de la question des études, le CPAS t’aidera si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus et si le fait d’avoir un kot est justifié (par exemple tu habites loin de ton lieu de ton formation).
      Il faut quand-même savoir que pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à aider leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation/aux études, cela Si la situation familiale et financière le permet.
      Pour la question de la formation, c’est difficile de te donner une réponse précise.
      Sache que tu peux prendre rendez-vous avec le Service Formations et Études de ton CPAS pour savoir, à première vue, si tu as des chances d’être aidée pour ce type de projet ou pas.
      Tu peux aussi, pour être informée au mieux sur les lieux de formation spécifiques à ton projet, te renseigner dans un centre d’infos pour jeunes.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier.
      Si tu dois louer et donc chercher un kot, tu peux être aidée (pour tes recherches) également par un centre d’infos pour jeunes.
      Le CPAS peut t’avancer l’argent pour la garantie locative de ton futur logement.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  24. Mrl
    14 mai 2024

    Bonjour le cpas propose t’il une formation de remise à niveau en mathématiques pour les jeune de 21 ans svp merci

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Mrl,
      Le CPAS ne propose pas de remise à niveau. Il peut orienter ou conseiller par rapport à des formations, mais il ne propose pas de formations.
      Pour connaître les centres de formations que tu cherches, tu devrais te renseigner à la Cité des Métiers (près de Madou).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  25. Soso
    12 mai 2024

    Bonjour , ma fille belge vivant en Égypte part faire ses etudes universitaires à Bruxelles.

    Elle n aura pas encore son equivalence avant septembre puisque les resultant en Égypte ne sont donné qu en août

    Est ce qu elle peut des son inscription domicile a bruxelles fin juillet faire u e demande au cpas pour l aider durant l année.

    Et que lui demanderont ils . Elle est belge Elle logera a bruxelles dans la maison de sa grand mère dans un appart.

    Nous ses parent nous ne vivons plus en Belgique.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Soso,
      Pour rappel, le CPAS représente le dernier filet de la sécurité sociale.
      Il faut d’abord voir si votre fille n’a pas droit à une bourse ou allocation d’études.
      D’autre part, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à aider leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation/aux études.
      Dans certains cas, les parents aident sous forme de contribution alimentaire, et le CPAS ‘complète’;
      Le SSE/Service Social Étudiants de son université peut l’aider également.
      Concernant le CPAS, si votre fille est domiciliée ici et si sa carte d’identité est en ordre, elle devrait pouvoir bénéficier d’une aide du CPAS si elle fait partie d’un ménage à faibles revenus.
      En échange de l’aide financière, le CPAS demande une contrepartie comme le bon suivi des études ou le fait de travailler si les horaires le permettent.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  26. Yann
    10 mai 2024

    Je suis étudiant et je dois quitter le domicile familial. J’ai donc besoin d’un budget pour pouvoir déménager.est ce que le cas pourrais m’aider ?

     

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 mai 2024

      Bonjour Yann,
      Pour pouvoir être aidé par le CPAS en tant qu’étudiant, tu dois remplir les conditions suivantes.
      Maintenant, tu peux être aidé en dehors du cadre des études par le CPAS.
      En tout cas, la demande d’aide financière doit être ‘justifiée’ pour le CPAS. Tu dois donc pouvoir expliquer au CPAS pourquoi tu dois absolument quitter le domicile familial. Tes parents seront mis au courant de tes démarches.
      En effet, dans le cas d’étudiants, pour le CPAS c’est d’abord aux parents à intervenir, cela lorsque la situation familiale et financière le permet.
      C’est pour cette raison que tu dois pouvoir justifier/expliquer le fait de devoir déménager (logement trop petit, situation familiale compliquée, distance longue pour aller à l’université,…) au CPAS.
      Voici une fiche explicative sur la demande de RIS. Tu y liras que l‘accusé de réception est important pour le suivi du dossier.
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne isolée est de 1288,46€/mois. Si tu es considéré comme isolé, c’est avec ce montant que tu devras gérer toutes tes dépenses.
      Ce sera toi à mener les démarches pour trouver un logement.
      Le CPAS peut t‘avancer l’argent pour la garantie locative de ton futur logement.
      Pour trouver un logement, tu peux être aidé par un centre d’infos pour jeunes.
      En dehors du CPAS, n’oublie pas que tu peux être aidé par le SSE/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école également (même si c’est dans une moindre mesure).
      Enfin, n’oublie pas que tu peux peut-être aussi obtenir une bourse.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bon courage pour le blocus !
      Bien à toi,

      Répondre
  27. Natalie
    9 mai 2024

    Bonjour, je suis étudiante en dérniére année, je fini mes études en semptembre, je bénéficie déja d’une aide cpas comme personne isolé pour poursuivre mes études, j’ai decidé avec mon partenaire de cohabiter ensemble dans mon logement, mon cohabitant est en statut de recherche d’emploi et en meme temps il suit une formation à bruxelles formations donc il n’a pas de revenus, est ce qu’il y’aura des changement sur les aides que je recois dans ce cas?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 mai 2024

      Bonjour Natalie,
      Ton compagnon ne perçoit donc pas des allocations d’insertion ? Ou il va bientôt les percevoir ?
      En fait, si tu cohabites avec quelqu’un, tu seras considérée comme cohabitante. Le RIS pour une personne cohabitante est de 858,97€. Tu ne seras donc plus considérée comme une personne isolée.
      Ce que dois alors faire ton compagnon, c’est aussi demander un RIS s’il n’a pas droit au chômage. Il recevra donc aussi un RIS cohabitant.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bon courage pour le blocus!
      Bien à toi,

      Répondre
  28. yana
    8 mai 2024

    Bonjour, j’ai 22 ans et je suis actuellement étudiante en études supérieures. Depuis ma majorité, je bénéficie d’aides financières du CPAS de ma commune. Vivant chez mes parents, je souhaite désormais prendre mon indépendance, notamment car notre appartement actuel ne peut pas accueillir toute la famille. Je me demande si le CPAS pourra m’aider financièrement pour couvrir mes dépenses dans cette situation, et quel montant d’aide je pourrais recevoir en tant que personne isolée. Je m’interroge également sur les éventuels problèmes que pourrait poser le fait que je vive à la même adresse que mes parents mais dans un appartement différent à un étage en dessous, avec mon propre bail. Sur quels critères le CPAS se basera-t-il pour calculer mon aide, et quels sont les critères à respecter pour quitter le foyer familial selon les règles du CPAS ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      14 mai 2024

      Bonjour yana,
      Si tu peux justifier le fait de devoir déménager, le CPAS va accepter de t’aider (il faut toutefois éviter de parler “de souhait d’indépendance”).
      Tu as déjà parlé de ta situation (logement familial trop petit) actuelle avec ton assistante sociale auparavant ou ?
      Pour ta question concernant le fait que tu habites dans le même immeuble. Si tu as ton propre bail, une sonnette, ta composition de ménage, le CPAS devrait accepter de t’aider, en principe.
      Il faut en tout cas pouvoir justifier/expliquer le fait de devoir déménager. En général, c’est pour se rapprocher de l’université/haute-école, ou parce que le logement familial est trop petit, ou encore parce que la situation familiale (entente) est intenable.
      Le RIS pour une personne isolée est de, depuis ce 1er mai, 1288,46€. C’est le RIS pour une personne qui vit seule et qui assume toutes les charges et dépenses, seule.
      Tu connais déjà le montant du loyer ?
      Le CPAS peut t‘avancer l’argent pour la garantie locative de ton futur logement.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bon courage pour le blocus!
      Bien à toi,

      Répondre
  29. Mariia
    7 mai 2024

    Good afternoon,

    I will recieve a flemish study grant for my studies and do not understand if this amount will influence my RIS. Could you please explain if the study grant is then taken away from me by CPAS or no. Will they also take the amount of the study grant from RIS or it will be all left to myself. Thank you in advance!

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 mai 2024

      Bonjour Mariia,
      S’il s’agit d’une bourse/allocation d’études reconnue par la Communauté Flamande, cette bourse ne peut pas être prise en compte par ton CPAS.
      La bourse d’études fait partie des ressources exonérées/non prises en compte comme tu le liras dans le guide en pdf ici (point 7).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  30. Spider
    2 mai 2024

    Bonsoir,

    Je suis une étudiante majeure en première année d’études. Je souhaite partir du cocon familial pour des raisons personnelles. Je pensais demander de l’aide au cpas de ma région.

    Je ne suis pas prête à quitter le nid et j’ai beaucoup de peurs : j’ai peur de quitter mon foyer, de me sentir dans l’insécurité et de la réaction de mes parents, ma famille (je culpabilise énormément) mais certaines raisons me poussent à réfléchir à cette question plus tôt que prévu.

     

    Quelles sont les démarches à faire ?

    Et si j’avais droit à cette aide, comment puis-je trouver un logement qui m’acceptera sachant que je n’ai pas de salaire ? Juste avec une aide du cpas ?

     

    Merci d’avance et bonne soirée,

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      6 mai 2024

      Bonjour Spider,
      Il faut savoir que, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à intervenir pour leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études.
      Cela si la situation familiale ET financière le permet.
      Si tu fais des démarches auprès du CPAS, tes parents seront mis au courant de tes démarches. Dans certains cas (problèmes familiaux par exemple), le CPAS joue le rôle de “médiateur” entre la/le jeune et les parents. Il peut arriver aussi que le CPAS demande aux parents d’intervenir financièrement en partie (sous forme de ‘contribution alimentaire’) et qu’il ‘complète’.

      L’aide du CPAS peut être importante. Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne cohabitante est de 858,97€. C’est le RIS pour un-e étudiant-e qui loue un kot et qui rentre chaque w-e/durant les congés scolaires. En plus de son ‘RIS habituel’, l’étudiant-e a droit à des aides complémentaires du CPAS dans le cadre de ses études.
      Dans ton cas, pour que le CPAS intervienne c’est que tu fais partie d’un ménage à faibles revenus et que le fait de louer un kot est ‘justifié’, par exemple tu habites très loin de ton université/haute-école.
      Est-ce ton cas actuellement ou ?
      En tous les cas, si tu te poses beaucoup de questions sur le fait de vivre seule, tu peux te rendre dans un centre d’infos pour jeunes, voici un lien avec des adresses.
      Si tu n’en trouves pas un près de chez toi, n’hésite pas à nous en faire part.
      En dehors du CPAS, il existe des aides comme la bourse. Par ailleurs, le SSE/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école peut intervenir pour toi également.
      Pour trouver un logement, certaines universités/hautes-écoles ont des logements sur leur campus et/ou des bases de données de logements étudiants.
      Maintenant, comme nous sommes en mai, ce sera difficile de trouver un logement sur le campus.
      Sache toutefois que beaucoup de centres d’infos pour jeunes ont des bases de données pour aider les étudiants à trouver un logement près de leur haute-école/université.
      Concernant le logement, le CPAS peut ‘avancer’ l’argent pour la garantie locative.
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  31. lana
    2 mai 2024

    bonjour, j’aurais 18 ans en octobre et j’aimerais savoir si le cpas va m’aider si je décide de vivre toute seule (j’ai des soucis familiaux) et dans quel catégorie il me mettrons. je voudrais savoir aussi si les revenus de mes parents vont empiéter sur ma demande (ma mère touche a peut près 2500 et mon père est au chaumage et touche 1000 par mois) et pour le moment mon nous sommes 3 enfants mineur a la charge et mes ne vont pas m’aider pour ma démarche de vivre seule.

    merci!

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      3 mai 2024

      Bonjour lana,
      Il faut savoir que, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à intervenir pour leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études.
      Cela si la situation familiale ET financière le permet.
      Donc si tu t’adresses au CPAS, dans ton cas, tu dois bien insister sur ta situation familiale et sur le fait que tu ne peux pas continuer de vivre au domicile familial pour mener à bien tes études.
      Si tu fais des démarches auprès du CPAS, tes parents seront mis au courant de tes démarches. Dans certains cas (tes parents ont ‘suffisamment’ de revenus), le CPAS joue le rôle de “médiateur” et demande aux parents d’intervenir financièrement en partie (sous forme de ‘contribution alimentaire’) et le CPAS ‘complète’.
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne cohabitante est de 858,97€. C’est le RIS pour un-e étudiant-e qui loue un kot et qui rentre chaque w-e/durant les congés scolaires.
      Pour les étudiants qui vivent tout à fait de manière autonome, c’est le RIS isolé (1288,46€) qui doit être accordé.
      L’année prochaine, tu commences des études supérieures ou ? La haute-école/unif est loin de ton domicile familial ou ? (la distance est un argument également).
      Que tu sois en secondaire ou pas, il ne faut pas oublier qu’il existe aussi la bourse comme tu le liras ici.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, il faut bien veiller à recevoir l’accusé de réception pour le suivi du dossier!
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  32. Lola
    30 avril 2024

    Bonjour,

    Je suis étudiante j’ai demander de l’aide au cpas.Ma mère touche du cpas +/- 1700 €.

    J’habite avec ma petite sœur et ma mère.

    Ma mère reçois +/- 500 euros d’allocations.

     

    Mais l’aide à été refuser car ils disent qu’avec 2200 c’est assez.

    Est ce que c’est logique qu’ils ont compter les allocations familliales ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      2 mai 2024

      Bonjour Lola,
      Tu as raison, ce n’est pas logique.
      Les allocations familiales ne peuvent pas être prises en compte, de cette manière, pour évaluer ta situation familiale.
      Cela est écrit ici par exemple (le SPP Intégration Sociale est le ‘ministère’ des CPAS) : voir point 2.1
      En fait, un-e jeune d’une famille comme la tienne où la maman perçoit le RIS au taux ménage, a droit au RIS cohabitant.
      Le/la jeune a droit à ce RIS. De ce RIS, le CPAS peut décompter les allocations familiales mais ce jeune perçoit toujours un RIS.
      Par exemple, tu reçois le RIS de 858,97€ (nouveau montant depuis ce 1er mai) et des allocations familiales de 190€, le CPAS doit faire le calcul suivant dans ce type de situation :
      858,97€ – 190 + 12,92€ (exonération forfaitaire pour cohabitant) = 681,89€
      C’est ce que tu devrais recevoir, en principe, si ton CPAS prend en compte les allocations familiales (et si celles-ci sont de 190€) et s’il n’y a pas d’autres éléments à prendre en compte.
      En fait, lorsque le/la jeune vit avec ses parents, le CPAS n’est pas obligé de prendre les allocations f. en compte (contrairement aux jeunes qui vivent seuls) pour calculer le montant du RIS à octroyer.
      Malheureusement certains CPAS le font.
      Actuellement, tu es étudiante dans le supérieur ? N’hésite pas à parler de ta situation à ton Service Social Etudiants ?
      En tous les cas, soit tu retournes entrer un nouveau dossier de demande d’aide (comme s’il ne s’était rien passé auparavant), soit tu demandes une révision de la décision (voici une fiche explicative).
      Si tu demandes une révision de la décision, tu dois absolument te faire accompagner par quelqu’un de spécialisé (comme un-e juriste ou un-e assistant-e social-e d’une association).
      Cela peut être, par exemple, un-e juriste du SDJ ou une personne d’une AMO.
      Si tu étudies à Bruxelles, sache aussi que tu peux demander conseil à la Street Law Clinic.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  33. luciewauty
    28 avril 2024

    Bonjour,

    Je suis une étudiante en 5e secondaire et j’ai 18ans en juillet. J’ai des problèmes familiaux, une maison où je vie avec des fumeurs, je suis tout le temps malade, je ne supporte plus d’être une fumeuse passive. Mes problèmes familiaux sont liés à mon frère de 33ans qui vit chez moi depuis 4ans et boit beaucoup, s’énerve quand ma mère ne lui donne pas d’argent et hurle, casse ce qu’il y a sur son passage ,ect.. J’ai déjà appeler la police plusieurs fois mais cela fait un moment que je n’ai plus appeler car ma maman ne veut plus que j’appelle. J’aimerais vraiment partir de chez moi car je suis obliger d’aller chez des amis pour étudier et les parents de mes amis n’en peuvent plus de la situation. Je veux réussir mon année et mes années qui suivront puisque je veux faire aussi de la haute école ou encore l’université. J’aurai besoin d’aide car travailler en semaine et le week-end n’est pas possible pour moi car j’étudie mais travailler pendant les vacances scolaires je n’y vois aucun problème. Merci d’avoir lu et j’espère que vous allez pouvoir m’aider.

    Bonne journée à vous,

    Bien à vous

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      29 avril 2024

      Bonjour luciewauty,
      Dans ton cas, clairement, le CPAS devrait intervenir et t’aider.
      Le fait que tu ne puisses pas étudier dans les meilleures conditions et surtout, vu la situation familiale, le CPAS devrait accepter ta demande d’aide financière (et le fait que tu doives déménager).
      Tu dois t’adresser au CPAS de ta commune et faire une demande de RIS/revenu d’intégration sociale.
      Ta maman sera mise au courant de tes démarches administratives auprès du CPAS comme tu es étudiante pour l’instant. Si tu penses que ta maman va très mal réagir, tu dois en parler à ton CPAS.
      Quand tu discuteras avec l’assistant-e social-e du CPAS, tu devras bien insister sur ta situation familiale (tu as des preuves de tes contacts avec la police ou ? Cela peut servir) justifier le fait que tu dois déménager et vivre ailleurs.
      Le CPAS peut intervenir pour la garantie locative de ton futur logement. Le CPAS, en principe, peut aussi t’aider à équiper ton logement dans une certaine mesure.
      Mais l’essentiel des démarches (trouver un logement) sera à mener de ton côté.
      Voici une fiche explicative sur les dossiers de demande d’aide. Tu y liras que l‘accusé de réception est important pour le suivi de ton dossier.
      Sache aussi que le centre PMS de ton école peut t’aider pour des démarches administratives.
      Au niveau du job d’étudiant, le CPAS “encourage” le travail, en particulier durant les vacances scolaires car, le plus important est de mener ses études à bien (le job ne doit pas “empiéter” sur les horaires de cours).
      Par rapport à toutes démarches, tu peux également être conseillée dans un endroit spécifique comme un centre d’infos pour jeunes (où l’on peut t’aider aussi à trouver un logement).
      N’hésite surtout pas à nous recontacter ici si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  34. Batuhan
    26 avril 2024

    Bj, j ai un fils de 18ans qui va a l ecole il est en 5ieme secondaire,  a t il droit au cpas  car il a des frais pour l ecole , pour lui , pour son permis?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      29 avril 2024

      Bonjour Batuhan,
      S’il a 18 ans et s’il fait partie d’un ménage à faibles revenus, en effet, il a droit à une aide financière du CPAS.
      Il n’existe pas d’aide spécifique pour le permis de conduire malheureusement au niveau des CPAS mais, dans certaines régions, les CPAS interviennent partiellement, notamment dans les endroits où il est difficile de se déplacer/trouver un travail sans le permis.
      Est-ce que vous vivez seule avec votre fils ou ? Vous avez d’autres enfants dans le ménage ou ? Aux études ?
      Comme votre fils est en secondaire, n’oubliez pas, par ailleurs, qu’il a droit à une bourse même s’il est en secondaire.
      Pour en revenir au permis, sachez qu’il existe des auto-écoles sociales (https://auto-ecole-sociale.be/), il y a peut-être une près chez vous.
      S’il le souhaite, votre fils peut aussi s’informer dans un centre d’infos sur toutes les thématiques qui le touchent.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
  35. Bidorma
    26 avril 2024

    Bonjour,

    Le CPAS peut financer l’achat de mon ordinateur portable, étant étudiante de plein exercice, mais ayant plus de 25 ans?

    Merci d’avance pour vos éclaircissements.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      29 avril 2024

      Bonjour Bidorma,
      Si tu suis des études de plein exercice, et donc si tu as toujours le statut d’étudiante, le CPAS devrait accepter d’intervenir pour ton achat, cela même si tu as plus de 25 ans.
      Le but est que tu puisses mener tes études à bien et les finaliser dans les meilleures conditions.
      Maintenant, pour rappel, le CPAS acceptera de t’aider si tu fais partie d’un ménage à faibles revenus.
      Tu dois t’adresser au CPAS de ta commune, voici une fiche explicative qui concerne la demande de RIS/revenu d’intégration sociale, elle te sera utile quand-même pour ta demande d’aide qui est plutôt une demand’ aide sociale ou aide ponctuelle.
      D’autre part, selon ta situation, tu as peut-être droit à une aide régulière/mensuelle du CPAS.
      En dehors du CPAS, n’oublie pas que le SSE/Service Social Étudiants de ton université/haute-école peut t’aider aussi.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions ou lorsque tu auras entré ta demande d’aide.
      Bien à toi,

      Répondre
  36. Abou
    19 avril 2024

    Bonjour, je suis étudiant j’aimerais vivre seul. J’aimerais savoir comment ça se passe !

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      23 avril 2024

      Bonjour Abou,
      En fait, pour le CPAS, c’est d’abord aux parents à aider leurs enfants tant que ceux-ci sont aux études/en formation, cela SI la situation familiale (entente) et financière le permet.
      Donc si, par exemple, tu as 18 ans et qu’il y a de gros problèmes à la maison, et si de plus tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, le CPAS devrait intervenir pour toi.
      Pour l’instant, tu es étudiant dans le supérieur ou ?
      Tu as 18 ans ?
      Voici une fiche explicative sur l’entrée d’un dossier de demande d’aide. Tu y verras que l‘accusé de réception est important pour le suivi du dossier.
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne isolée est de 1.263,17€/mois. Avec ce RIS/revenu d’intégration sert à : payer le loyer, la nourriture, les charges,….
      Si tu es étudiant, voici, dans les détails, toutes les conditions à remplir.
      Dernière chose : lorsque tu auras ton entrevue avec un-e assistant-e social-e, évite de parler de ‘souhait d’indépendance’.
      Vérifie bien les horaires d’ouverture avant de te rendre au CPAS.
      Sache aussi que tu peux obtenir des infos et des conseils précis dans un centre d’infos près de chez toi.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  37. Selma
    17 avril 2024

    Bonjour je m’appelle Younes je suis de nationalité belge mais je réside pour le moment en Turquie j’ai fini mes études secondaires donc je voudrais venir en Belgique faire mes études supérieures et à prendre aussi la langue français comment est-ce que je dois faire les démarches je n’ai pas d’adresse pour le moment en Belgique je voudrais devenir étudiant en Belgique

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 avril 2024

      Bonjour Selma/Younes,
      Voici une fiche concernant les étudiants venant étudier en Belgique.
      La fiche suivante est également importante.
      L’accès au CPAS ne sera pas possible comme tu le liras dans la première fiche (tu dois disposer de moyens financiers suffisants).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  38. Mohamed
    17 avril 2024

    Bonjour,

    J’étais en contacte avec mon “assistante sociale” pour une demande d’aide étudiante. J’ai introduit ma demande en décembre et à cause d’un certain problème, j’ai pris 1 mois pour répondre à mon assistante sociale et cela fait deux semaines que je n’ai toujours pas de réponse. Je me demande donc si je me suis fait refusé et si c’est le cas que dois-je faire ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      17 avril 2024

      Bonjour Mohamed,
      Peut-être que, du fait que tu aies mis beaucoup de temps avant de répondre et/ou remettre certains documents, ton CPAS a estimé que ta demande n’était pas urgente et donc que tu n’a pas réellement besoin d’aide pour l’instant ?
      C’est une hypothèse. Mais il peut y avoir un tas d’autres raisons.
      Par ailleurs, les CPAS sont débordés pour l’instant.
      Peut-être dois-tu te présenter à ton CPAS et demander à la voir ou à voir sa remplaçante si ton assistante sociale n’est pas disponible à ce moment-là.
      Tu as fait une demande de RIS ? Est-ce que tu as déjà eu la visite à domicile dans le cadre de l’enquête sociale ou ?
      Veille bien à avoir ton accusé de réception avec toi !
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  39. Lau
    14 avril 2024

    Bonjour je souhaiterais faire une demande  d’aide pour étudiant, pour savoir loger dans l’université

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 avril 2024

      Bonjour Lau,
      Dans l’immédiat, tu dois, au plus vite, contacter le Service Logements de ton université pour vérifier avec eux s’il y a encore des logements disponibles sur le campus.
      Sinon, pour trouver un logement étudiant, voici un lien utile, le Service Logement peut aussi te communiquer des sites de référence.
      Certains centres d’infos pour jeunes pour ont des bases de données aussi concernant les kots étudiants.
      Le CPAS de ta commune t’aidera à payer ton loyer pour si tu fais partie d’un ménage disposant de peu de revenus et/ou si tu habites loin de ton université.
      Voici une fiche explicative sur la procédure de demande d’aide,
      attention à l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier!
      Par ailleurs, n’oublie pas que tu as peut-être droit à une bourse.
      N’hésite pas à nous recontacter ici si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  40. Kily
    13 avril 2024

    Bonjour

    je suis encore mineur mais l année prochaine je vais aller en supérieur. Puis je faire une demande d aide malgré que je ne sois pas encore majeure?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 avril 2024

      Bonjour Kily,
      Si, par exemple, tu as 18 ans en octobre/novembre 2024, tu peux introduire ta demande d’aide en septembre auprès de ton CPAS (à la rentrée académique), le délai d’analyse d’un dossier étant d’un mois.
      Si, maintenant, ta date d’anniversaire est en février 2025 par exemple et si tu as des frais scolaires, tu devrais pouvoir obtenir des aides ponctuelles de ton CPAS, en attendant d’avoir 18 ans et de demander le RIS/revenu d’intégration sociale.
      En dehors du CPAS, n’oublie pas que tu as peut-être droit à une bourse (tu ne dois donc pas payer le montant maximum du minerval à ce moment-là).
      De plus, tu peux aussi recevoir une aide financière de SSE/Service Social Étudiants de ton université ou haute-école.
      Enfin, en attendant, pour obtenir des conseils personnalisés, tu peux te rendre dans un centre d’infos près de chez toi.
      Voici un dernier lien utile.
      N’hésite pas à nous recontacter ici pour d’autres infos.
      Bien à toi,

      Répondre
  41. Dodo
    12 avril 2024

    Bonjour Si je fais une formation est-ce que je peux perdre mon cpas ?

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      15 avril 2024

      Bonjour Dodo,
      Afin de te répondre avec précision, peux-tu nous en dire un peu plus ?
      Pour l’instant, tu as le statut de demandeur d’emploi/inscrite chez Actiris (ou au Forem) ou ? Tu es aidée par le CPAS depuis longtemps ?
      Tu as signé un contrat PIIS de quel type ?
      As-tu déjà parlé avec ton AS de ton souhait de suivre une formation ? Est-ce une formation en cours du soir ou ?
      Merci d’avance de préciser ta situation afin de pouvoir mieux te répondre.
      Bien à toi,

      Répondre
  42. Dardette
    10 avril 2024

    Bonjour, je suis sortie de l’école (bachelier infirmier) et je suis infirmière mais je ne me sens pas bien dans cette branche et je suis d’ailleurs en arrêt maladie à cause d’un gros stress lié à mon métier. J’aimerais reprendre mes études dans une branche qui m’intéresse énormément, c’est à dire que je voudrais reprendre mes études pour devenir professeur ! Je vais avoir 26 ans cette année et ça ne sera bientôt plus possible pour moi de rester chez mes parents. J’aimerais alors savoir si j’ai droit à une aide du CPAS pour que je puisse avoir un logement et surtout poursuivre des études !

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      16 avril 2024

      Bonjour Dardette,
      Nous ne pouvons pas te l’assurer à 100% mais il est possible que tu obtiennes une aide du CPAS.
      Le ‘problème’ (pour le CPAS) est que tu as déjà un diplôme qui te permet de trouver un emploi “facilement”.
      Donc, tu devras bien insister sur ton état de santé actuel et sur le fait que tu ne peux pas exercer ce métier.
      Maintenant, certains métiers de profs sont repris dans les métiers en pénurie. Donc la balance peut pencher en ta faveur.
      Par ailleurs si, actuellement, tu fais partie d’un ménage à faibles revenus, le CPAS devrais intervenir pour toi d’autant que tu as déjà 26 ans. Et donc, en principe, tu pourrais déménager si le CPAS accepte ton projet d e formation.
      Voici une fiche sur la procédure de demande d’aide, attention à l’accusé de réception pour le suivi de ton dossier.
      Le RIS/revenu d’intégration pour une personne isolée est de 1.263,17€/mois.
      Pour le logement, c’est à toi à faire toutes les démarches pour en trouver un. Par contre, le CPAS peut t’avancer l’argent pour la garantie locative de ton futur logement.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Enfin, sache que tu peux aussi recevoir des conseils personnalisés dans un centre d’infos près de chez toi.
      Bien à toi,

      Répondre
  43. CH13
    9 avril 2024

    Bonjour,

    J’aimerai savoir si un étudiante peut se lancer dans l’entreprenariat et devenir étudiant-indépendant toute en gardant ces revenus d’intégration pendant le début de son activité vu qu’il n’est pas encore sûr de subvenir à ses besoin grâce à son activité ou qu’il n’as pas encore de clients.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      10 avril 2024

      Bonjour CH13,
      Tant que l’étudiant-e garde son statut d’étudiant et tant qu’il n’a pas suffisamment de revenus, le CPAS doit continuer de l’aider.
      Voici une fiche informative de nos collègues d’Infor Jeunes Bxl concernant le statut d’étudiant indépendant.
      Enfin, il ne faut pas oublier l’existence de l’exonération socioprofessionnelle. Celle-ci est de 297,46€.
      Ce qui veut dire que si, par exemple, tes premiers revenus sont de 350€. Le CPAS ne peut prendre en compte “que” le montant de 52,54€.
      Toutefois, c’est important, au préalable, d’en parler avec son assistant-e social-e afin qu’il/elle qu’il ne s’agit d’un job d’étudiant mais d’un entreprenariat pour étudiant.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  44. anonyme000
    8 avril 2024

    Bonjour, j’ai une question s’il vous plaît.

    je suis élève libre sous contrat pour l’instant en 5 eme secondaire en tts et je vais rarement à l’école pour raison de manque de motivation et je vies en tant que cohabitant vais-je perdre ma paye si je ne serais pas élégible de passer mes examens de fins d’année vu que je suis élève sous contrat ?

    Cordialement.

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      12 avril 2024

      Bonjour anonyme000,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Lorsque tu parles de contrat, tu parles bien du contrat PIIS ou du contrat avec l’école ?
      Si dans ton contrat PIIS, il est clairement indiqué que tu dois mener tes études à bien et donc suivre les cours/te présenter à tes examens, le fait de ne pas pouvoir terminer ton année peut poser problème si tu n’as pas informé ton CPAS de ta situation actuelle.
      Est-ce que ton assistant-e social-e/AS est au courant de ta situation ? Est-ce que tu es suivi régulièrement par ton AS ou ? L’as-tu vu récemment? Ton AS est là aussi pour voir avec toi quelles sont les solutions pour améliorer ta situation.
      Pour en revenir à ta situation d’élève libre, as-tu signé un contrat avec ton école ? Tu as déjà discuté avec ton centre PMS ? Il est important de savoir comment ta fin d’année va se dérouler exactement, si tu as la possibilité d’être délibéré, le CPAS ne devrait pas te sanctionner.
      Il est important que tu puisses en parler avec ton centre PMS au plus vite, mais aussi que tu puisses être bien écouté et conseillé dans un centre d’infos -. Tu peux aussi te rendre dans un SDJ pour discuter de ta situation ainsi que du fait que tu sois ‘lié’ au CPAS.
      Mais n’hésite pas à nous recontacter ici si tu as besoin d’autres infos.
      Bien à toi,

      Répondre
  45. Ali
    6 avril 2024

    D’accord merci et dernière question est ce que je me rend à la commune maintenant pour avoir un peu d’avance (j’ai 17 ans) ou j’attends d’avoir 18 ans le moi prochain pour introduire ma demande d’aide

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      11 avril 2024

      Bonjour Ali,
      Comme les vacances ont bientôt lieu, tu peux t’y rendre à ce moment-là (à quelques jours de tes 18 ans) ?
      Renseigne-toi bien sur les horaires d’ouverture avant de t’y rendre.
      Tu peux être accompagné par une personne de ton choix, ne l’oublie pas.
      N’hésite pas à revenir vers nous par la suite.
      Bien à toi,

      Répondre
  46. M.S
    5 avril 2024

    Bonjour,

    Je suis maman de 4 enfants, je travaille avec un contrat à 4/5 pour le moment avec un revenu de 1900 euro par mois, mon mari et au chômage en tant que chef de ménage avec 959 euro par mois pour mes enfants la grande et au chômage à la recherche d’un emploi, mes deux autre de 22 ans et 18 ans au études et ma plus jeune 12 ans,

    Pour mes deux garçons de 22 ans et 18 ans peuvent t’il aller demander le RIS avec nos revenus ?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. CIDJ (informateur certifié)
      8 avril 2024

      Bonjour M.S,
      Avec des revenus, au total, de 2859 euros pour un ménage avec 1 enfant mineur, et 3 enfants majeurs (la grande ne perçoit pas d’allocations d’insertion pour l’instant ?), en effet, les garçons de 22 et 18 ans ont droit à une aide du CPAS, que ce soit pour leurs études et/ou leur recherche d’emploi.
      Vos fils n’auront pas le montant maximum de 842 euros car votre salaire et l’allocation de chômage seront pris en compte pour le calcul de l’aide à leur accorder.
      En effet, le CPAS doit prendre en compte les revenus/allocations des parents pour calculer exactement le montant de l’aide à octroyer.
      Votre fille, qui est au chômage, n’a pas droit aux allocations d’insertion pour l’instant ? Elle pourrait aussi faire une demande au CPAS si elle est sans revenuorma.
      Tout autre chose, vous êtes sûre que votre mari considéré comme chef de ménage par le chômage/l’Onem et non pas cohabitant ? Comme vous travaillez et percevez le revenu le plus important, c’est vous la chef de ménage, en principe.
      N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,

      Répondre
    2. CIDJ (informateur certifié)
      8 avril 2024

      Re bonjour M.S,
      Nous avons oublié de vous joindre la fiche explicative sur les dossiers demande d’aide.
      Attention à l’accusé de réception pour le suivi du dossier.
      Bien à vous,

      Répondre