Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.700,75€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.593,81€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.315,60€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.077,96€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 561,34€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 426,74€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Pour plus d’information sur la délicate question de la possibilité de bénéficier du taux isolé tout en vivant en colocation, tu trouveras plus d’information sur le site de Droits Quotidiens consacré aux jeunes.

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée:

  • Si tu es cohabitant avec charge de famille:

cohabitant avec charge de famille

  • Si tu es isolé:

isole

  • Si tu es cohabitant:

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

126 questions déjà posées

  1. giugiu

    bonjour

    ma question est la suivante

    je suis marie avec une femme qui est en prés pension je n’ai jamais été au chômage de ma carrière. j’ai actuellement 54 ans je travaille depuis mes 18 ans mon salaire brut est de 3314 euros quel sera mon chômage si je ne travaille plus ?

    Nous somme deux dans la maison personne a charge nous vivons a dilbeek

    merci de votre réponse

    marcel

    Répondre
  2. Cali

    Bonjour, je dois rembourser un peu plus de 1000 euros pour les contributions. J etais en chômage complet après avoir perdu travail et le chômage était ma seule entree en 2018.. Est ce normal que je doive rembourser ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cali,

      Cela semble étonnant. Nous te conseillons de vérifier si une erreur n’a pas été commise. Pour cela, tu pourrais contacter le Service de Conciliation Fiscale ou introduire directement une réclamation: https://finances.belgium.be/fr/particuliers/declaration_impot/reclamation#q4

      Bien à toi

      Répondre
  3. enami

    Bonjour,

    je suis actuellement en interruption partielle de carrière (travaille en 4/5) . Je risque d’être licenciée à  cause d’un plan de restructuration (proximus).

    Pourriez vous me dire si mes allocations de chômage vont être calculés sur base de mon ancien salaire   à temps plein ou bien mon salaire actuelle en 4/5?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Enami,

      Cela dépend ce que tu entends par « interruption partielle de carrière ». Es-tu donc passée en 4/5ème d’un commun accord avec ton employeur ou bénéficies-tu d’un crédit temps avec motif reconnu par l’ONEm (https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t160).

      Si tu es dans le 1er cas, c’est-à-dire que tu as réduit ton temps de travail, cela risque d’être ton salaire à 4/5ème qui sera pris en compte. En effet, pour calculer le montant des allocations de chômage, l’ONEm prend en compte le dernier salaire brut perçu chez le dernier employeur d’au moins 4 semaines (soit ton dernier salaire brut si tu le perçois depuis plus de 4 semaines). Attention également que si tu es à 4/5 ème volontairement sans entrer dans le cadre d’un crédit temps, tu es considérée comme travailleuse à temps partiel. Il faudra donc vérifier si tu pourras ouvrir ton droit au chômage à temps plein ou non : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si tu es dans le 2ème cas, alors ton salaire de référence reste bien ton salaire d’origine chez ton employeur. De même, tu es toujours bien considérée comme travailleuse à temps plein dans ce cas de figure.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  4. astroman

    Bonjour,

    Je vis seul avec 3 enfants à charge avec pension alimentaire et les enfants vivant chez leur mère uniquement…

    J’aimerais vivre avec ma compagne qui travail mi-temps (net 920€/mois) sans complément chômage, à combien s’élèvera mon chômage en vivant avec elle…?

    Salutations

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Astroman,

      En vivant avec ta compagne qui travaille, tu passeras du taux cohabitant avec charge de famille au taux cohabitant. Ce qui signifie que tes allocations de chômage risquent de diminuer (peut-être de façon importante mais tout dépend de ta période de chômage et de ton ancienneté professionnelle).
      Pour garder le taux de cohabitant avec charge de famille, il faudrait que le montant brut mensuel des revenus de ta compagne ne dépasse pas 796,87 euros par mois.

      Bien à toi

      Répondre
  5. Lillo

    Bonjour ,

    je suis chômeur complet et cohabitant , j ai le minimum d alloc chômage , j habite avec ma copine qui travaille .Une nièce (sans revenu) va venir s ajouter à la composition de ménage , vais je devoir le signalé ou vais je être convoqué pour mettre à jour mes données ??
    En vous remerciant d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lillo,

      En cours de chômage, le chômeur doit déclarer à son organisme de paiement toute modification dans les données, nécessaires à la gestion de son dossier. Tu ne seras pas convoqué pour cela et c’est à toi à prendre l’initiative de signaler le changement. Même si dans la situation que tu évoques, il ne devrait probablement pas y avoir de sanction si tu ne le faisais pas puisque cela ne changera rien au montant de tes allocations de chômage.

      Bien à toi

      Répondre
  6. Bonbob

    Je travail pour une agence d’intérim depuis 6 mois, si malheureusement le patron ou je travail décide de ne plus avoir besoin de mes services, quel période temps dois-je prester pour bénéficier des 3 premières mois de chômage à 65% de mon dernier salaire et ainsi de suite ?

    1 ans voir 2?

     

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bonbob,

      En tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, pour revenir en première période d’indemnisation, il faut travailler minimum 12 mois sur une période de 18 mois. Ainsi, le calcul se fera sur base du dernier salaire à partir duquel tu as ouvert le droit avant de recommencer à travailler. Mais le montant de tes allocations dépendra toujours de ta situation familiale et personnelle.
      Comme tu auras travaillé plus de trois mois, si tu perdais ton emploi, cette période de travail va interrompre la dégressivité du montant de tes allocations.

      Et, pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte par l’Onem comme nouvelle base de calcul, il faut une interruption du chômage de minimum 24 mois. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Mais si tu n’étais pas chômeur indemnisé avant ce contrat intérimaire, pour prétendre aux allocations de chômage, tu devras prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une période de référence. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour ouvrir le droit au chômage sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  7. nathalie

    bonjour,

    Je vais introduire ma demande de divorce, mais mon mari est au chômage, comment faire pour le faire changer de statut puisqu’il devient isolé? pouvez-vous me dire le montant qu’il va obtenir s’il devient isolé?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nathalie,

      Il sera considéré comme isolé lorsqu’il habitera seul. Il devra introduire sa déclaration auprès de son organisme de paiement (Capac ou syncdicat) en complétant le formulaire C1 (voir sur : https://www.onem.be/fr/formulaires/c1)

      Le montant de son allocation de chômage sera de 1077.96 euros en phase 3 (voir sur: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/isole.png)

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  8. Mimi

    Bonjour!

     

    Qui puis-je contacter pour faire le calcul exact de mon allocation de chômage? Un grand merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mimi,

      Si tu totalises suffisamment de jours de travail salarié pour ouvrir un droit et que tu travaillais à temps plein, tu devrais percevoir pendant les 3 premiers mois 65% de ton salaire brut et 60 % de ton salaire brut du 4e au 12e mois.

      Ensuite, le montant de tes allocations de chômage et la manière dont elles vont évoluer va dépendre de ta situation familiale et de tes années de travail.

      Nous t’invitions à consulter ces tableaux:  http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/cohabitant.png et http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/isole.png et http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/cohabitant-avec-charge-famille.png

      Nous te conseillons de prendre contact avec ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) qui pourront t’aider pour effectuer le calcul du montant de ton allocation de chômage et u peux aussi nous appeler pour en discuter si tu le souhaites.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  9. Mili

    Bonjour, 

    J’ai demissioné de mon travail et serait probablement convoqué par l’onem pour expliquer lá raison de má demission. Cas oú je ne me presente pás au rdv fixé, je perds le droit à mes allocations de chomage ou má sanction sera « simplesment augmenté de quelques semaine? » merci de votre reponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mili,
      Il est recommandé d’être présent à la convocation de l’ONEm afin de se défendre au mieux et d’expliquer au mieux les raisons de la démission. Si tu es syndiqué, tu peux te faire accompagner lors de cette convocation par une personne du syndicat.
      Il est impossible de prévoir la conséquence d’une absence à cette convocation car dans ce cadre-là, l’ONEm prend ses décisions au cas par cas.
      Dans la cadre d’une démission, tu risques un avertissement ou une exclusion au bénéfice des allocations pour une durée entre 4 et 52 semaines.
      « Vous pouvez être exclu du bénéfice des allocations pour une durée indéterminée si vous avez abandonné votre emploi dans l’intention délibérée de demander des allocations et de rester chômeur (dans ce cas, vous devrez prouver à nouveau des journées de travail salarié pour être réadmis au chômage). »
      Nous ne pouvons pas garantir que l’ONEM n’interprétera pas la situation de cette manière si la personne ne se présente pas à la convocation.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
      1. Mili

         

        Merci pour votre reponse! Mon Mari est au chomage et percevait 38 euros par jour, maintenant que ma fille et moi sommes à da charge cela a augmenté à 52 euros plus ou moins, sans aucune taxation. Au cas je suis exclu à mes droits au allocations suíte à má non présence pour me défendre, mon Mari resters de maniere longue durée avec 52 euros par jours ou alors cela diminue aussi de maniere degressive? Merci beaucoup.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Mili,
          Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :
          •       1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
          •       2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
          •       3ème période = débute à la fin de la 2ème période.
          Si ton époux a le statut de cohabitant avec charge de famille, le montant forfaitaire (minimum) est de 50,60€ / jour : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/cohabitant-avec-charge-famille.png
          J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

          Répondre
  10. Bronx

     

    Vous dites que le chômage n’est pas illimité en temps et qu’il est de Max 3 ans.

    Que faites-vous de toutes ces personnes qui sont au chômage depuis plus de 3 ans et qui pompe sur le système? Qui se contente d’envoyer 1mail pour les offres d’emploi par semaine pour être couvert?

    N’avez-vous pas une service de contrôle?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bronx,

      Il nous semble que tu nous confonds avec l’Onem. Bruxelles-J est une plateforme d’informations généralistes qui essaie d’apporter des réponses aux questions que se posent des jeunes sur différentes thématiques. Nous n’avons pas de service de contrôle des chômeurs. Le contrôle sur le comportement de chercheur d’emploi est fait par les services emplois des régions. Tu trouveras plus d’informations sur le service contrôle d’Actiris par exemple sur: http://www.actiris.be/ce/tabid/973/language/fr-BE/Controle—Dispenses.aspx

      Sur aucune de nos fiches ou dans nos réponses nous n’avons dit que « le chômage n’est pas illimité en temps et qu’il est de Max 3 ans ». Il faut expliquer les deux types d’allocations de chômage.
      Ce que nous essayons d’expliquer, c’est que les allocations de chômage sont illimitées dans le temps. C’est-à-dire que tant qu’on remplit les obligations de chercheur indemnisé, on continue de percevoir ses allocations; pour autant que celles-ci soient un droit ouvert sur base d’une période de travail. Mais, le chômeur indemnisé qui va à l’étranger peut rouvrir le droit après son retour, à conditions qu’il revienne dans les 3 ans suivant son dernier d’indemnisation.
      A côté de ça, il y a les allocations d’insertion. Elles sont ouvertes sur la base des études et le bénéfice est limité à 3 ans, sauf exceptions. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Et, sache qu’en Belgique, les chômeurs sont bien soumis à des contrôles. Ce système de contrôle n’est pas facile et il est clair qu’envoyer un mail ne suffit pas pour éviter une sanction.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  11. Natalia

    Bonjour,  je suis actuellement avec une allocation isolé avec complément car je paye une pension alimentaire, environ 1200 eur net suivant les mois , si je décide d habité avec ma compagne qui travaille et qui à donc un salaire,  cella va t il changé mon allocation ? Je reprecise que je paye une pension alimentaire,  voilà je vous remercie.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Natalia,

      Si tu cohabite avec un conjoint qui travaille, tu percevras alors les allocations de chômage au taux cohabitant.  Cela veut dire que tes allocations de chômage risquent de diminuer.

      Bien à toi

      Répondre
  12. Dema

    Bonjour ! Voilà, je suis indépendant depuis 2017, avant cela, j’ai été au chômage trois ans, j’étais employé auparavant, j’ai une carrière de 24 ans en tant que délégué commercial, alors je souhaiterais savoir ce qui se passerait si j’arrêtais mes activités à titre principal, il se pourrait alors que je retravaille soit à temps plein soit à temps partiel et continuer mes affaires à titre complémentaire, j’ plusieurs choix qui s’off à moi, mais ce qui me tracasse c’est le montant de ma pension, comment va t’elle être calculée ? Combien vais-je recevoir de toutes façons, et combien de temps puis-je être indemnisé en tant que chômeur ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dema,

      Notre centre d’information jeunesse n’est pas compétent en matière de pension.  Pour toutes informations utiles liées à la pension, je t’invite à contacter le Service Fédéral des Pensions (https://www.sfpd.fgov.be/fr).

      A l’heure actuelle,  Il n’y a pas de limite dans le temps à l’octroi d’allocations de chômage sur base du travail.  Les informations utiles liées à la dégressivité des allocations de chômage se trouvent dans le texte ci-dessus.

      Bien à toi

      Répondre
  13. Jade

    Bonjour

    J’ai 53 ans et suis isolée et ai été 4 mois au chômage, actuellement je retravaille. Combien de mois dois – je travailler pour avoir un chômage dont les indemnités seraient basées sur mon dernier salaire actuel?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jade,

      Pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte par l’Onem comme nouvelle base de calcul, il faut une interruption du chômage de minimum 24 mois. Vous trouverez plus d’informations à ce propos sur la fiche: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Mais si vous travaillez minimum 12 mois sur une période de 18 mois, cela serait suffisant pour revenir en première période d’indemnisation (le calcul se fera alors sur le dernier salaire par partir duquel vous avez ouvert le droit avant de recommencer à travailler). Si vous travaillez moins d’une année mais pendant minimum 3 mois, cela interrompra la dégressivité du montant de vos allocations.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  14. CHRIS

    Bonjour

    Je voulais savoir étant isolé, j’ai travaillé je perds mon boulot ce vendredi.

    Je ne suis un peu perdu de comment je dois calculé mon chômage exacte…

    Pouvez vous m’aider svp.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chris,

      Si tu totalises suffisamment de jours de travail salarié pour ouvrir un droit et que tu travaillais à temps plein, tu devrais percevoir pendant les 3 premiers mois 65% de ton salaire brut et 60 % de ton salaire brut du 4e au 12e mois.

      Ensuite, le montant de tes allocations de chômage et la manière dont elles vont évoluer va dépendre de ta situation familiale et de tes années de travail.

      Nous t’invitions à consulter ce tableau: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/isole.png

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  15. PATRICK

    Bonjour,
    Je vais peu être perdre mon emploi suite à un plan de mobilité interne, j’ai 55 ans cohabitant avec un salaire brut de 3330 euros. pouvez vous me calculer ce que j’aurais droit comme montant d’allocation.J’ai aussi 37 années de carrière, est ce que je bénéficie de la non dégressivité de mes éventuelle allocations.Suis je considère comme chômeur passif ou non. Merci d’avance pour votre réponse et bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Partick,

      Si tu as travaillé à temps plein, tu devrais percevoir 1755.52 euros pendant les 3 premiers mois (montant maximum) ensuite, le montant de tes allocations de chômage et la manière dont elles vont évoluer va dépendre de ta situation familiale et de tes années de travail. Nous t’invitons à consulter ces tableaux: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/cohabitant.png et http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/isole.png et http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/cohabitant-avec-charge-famille.png

      De plus, voici ce que prévoit l’Onem concernant la dégressivité de tes allocation de chômage :

      « Se peut-il que le montant journalier de mon allocation ne diminue plus ?

      – vous avez un passé professionnel suffisant en tant que salarié. Celui-ci est de 25 ans au moins; – vous avez une inaptitude permanente au travail d’au moins 33 % ; – vous avez atteint l’âge de 55 ans.

      (Voir sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67)

      Il semblerait donc que tu répondes à la2ème condition, celle du passé professionnel (au moins 25 ans) et à  la 3ème condition, celle de l’âge (au moins 55 ans).

      Note que cela ne signifie pas que le montant de tes allocations ne diminuera pas du tout, c’est simplement que cette dégressivité sera limitée. C’est en principe à partir de la phase 2A que ta dégressivité sera gelée.

      Par contre, tu n’auras pas droit à une dispense d’inscription comme demandeur d’emploi et de disponibilité car tu n’as pas atteint l’âge requis et tu n’as pas un passé professionnel suffisant (voir sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t55-0)

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  16. momo

    Bonjour ,

    En préavis jusqu’au 09/01/2022 , aurais-je droit à un complément d’ancienneté ayant travaillé depuis le  01/04/1983 à temps plein sans interruption. Je suis née le 25/05/1963 et j’aurais au 9/01/2022 plus de 58 ans . notre chômage devient il dégressif

     

    Répondre
  17. momo

    Bonjour ,

    En préavis jusqu’au 09/01/2022 , aurais-je droit à un complément d’ancienneté ayant travaillé depuis le  01/04/1983 à temps plein sans interruption. Je suis née le 25/05/1963 et j’aurais au 9/01/2022 plus de 58 ans .Je pense qu’après la première période , nous avons droit à un complément ou est-il supprimé ?

    Répondre
  18. Jojo

    Bonjour ,

    En préavis jusqu’au 09/01/2022 , aurais-je droit à un complément d’ancienneté ayant travaillé depuis le  01/04/1983 à temps plein sans interruption. Je suis née le 25/05/1963 et j’aurais au 9/01/2022 plus de 58 ans .Je pense qu’après la première période , nous avons droit à un complément ou est-il supprimé ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jojo,

      Malheureusement tu ne pourras prétendre au complément d’ancienneté car, celui-ci a été supprimé depuis le 01.01.2015.

      Par contre voici ce que prévoit l’Onem concernant la dégressivité de tes allocation de chômage :

      « Se peut-il que le montant journalier de mon allocation ne diminue plus ?

      – vous avez un passé professionnel suffisant en tant que salarié. Celui-ci est de 25 ans au moins; – vous avez une inaptitude permanente au travail d’au moins 33 % ; – vous avez atteint l’âge de 55 ans.

      (Voir sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67)

      Il semblerait donc que tu répondes à la2ème condition, celle du passé professionnel (au moins 25 ans) et à  la 3ème condition, celle de l’âge (au moins 55 ans).

      Note que cela ne signifie pas que le montant de tes allocations ne diminuera pas du tout, c’est simplement que cette dégressivité sera limitée. C’est en principe à partir de la phase 2A que ta dégressivité sera gelée.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  19. Doriane

    Bonjour,

    Je suis actuellement séparée, je travaille à mi-temps et je bénéficie d’un complément de chômage, ma question est de savoir si je reviens avec mon mari qui lui travaille à mi-temps également, bénéficiera t-il d’un complément du chômage également? ou je risque de perdre mon complément ?

    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Doriane,

      Le fait que tu cohabites à nouveau avec ton mari ne va pas automatiquement te faire perdre l’allocation de garantie de revenu (complément de chômage) en tant que telle. Cependant, ton allocation de garantie de revenu sera recalculée et pourrait être revue à la baisse ou t’être refusée pour l’avenir étant donné que la situation familiale est prise en compte dans le calcul (isolé, cohabitant ou avec charge de famille).
      En effet, l’allocation de garantie de revenu permet de d’obtenir un complément à ton revenu pour te garantir un revenu plus élevé que celui que tu aurais perçu si tu étais au chômage complet (allocation de référence qui est théorique). Il est tenu compte pour calculer ton allocation de référence de ta situation familiale ( et de la durée du chômage) puisqu’au chômage complet ces éléments auraient également influencé le montant de tes allocations de chômage.

      Par ailleurs, ton mari ne va pas automatiquement obtenir une allocation de garantie de revenu. Il doit en introduire la demande et être dans les conditions pour obtenir un AGR.

      Le calcul d’une allocation de garantie de revenu est complexe. Je t’invite à consulter cette page la fiche info T70 de l’ONEM expliquant les conditions pour obtenir une allocation de garantie de revenu, le calcul de l’AGR et les démarches pour en obtenir une:https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70 (et pour aller plus loin:https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t71).

      Si tu souhaites des explications complémentaires, n’hésitez pas à vous adresser à l’Atelier des droits sociaux, qui dispose d’un service juridique spécialisé et gratuit (http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques), ou à ton organisme de paiement.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  20. Marie

    Bonjour,

    Je suis en invalidité depuis presque 2 ans. Je suis toujours sous contrat avec mon employeur. Si je venais à me retrouver un chômage, est-ce que mes indemnités de chômage seront calculées sur base de mon salaire brut perçu avant de tomber malade ou sur base de mes indemnités de la mutuelle?

    Merci

    bien à vous

    Marie

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,
      Pour calculer tes allocations de chômage, l’ONEM prend en considération la rémunération brute de ton dernier emploi (donc le salaire auquel tu pouvais prétendre si tu n’étais pas en incapacité de travail) et pas le montant des indemnités de la mutuelle.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  21. Loulou

    Bonjour,

    J’était chômeuse à temp complet avec un revenu de 560euro par mois. j’ai travaillé du mois de juin au mois de novembre ( vacances mois d’Août) Aurais je droit a un supplément dans mon chômage ou pas maintenant que mon contrat d’intérim est fini?

    Merci de votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Loulou,

      De manière générale, le fait d’avoir travaillé ne permet malheureusement pas d’avoir de supplément à ton allocation de chômage.

      Cela dit, vu le montant que tu perçois, nous supposons que tu es soit:

      – cohabitante (sans charge de famille) et que tu te trouves en période forfaitaire; dans ce cas, le fait d’avoir travailler n’a pas d’impact sur ton droit au chômage. En effet, en règle général, le fait d’avoir travaillé plus de 3 mois permet de suspendre la dégressivité des allocations de chômage et de prolonger la période d’indemnisation de la durée du travail. Cependant, comme tu es dans une période à durée illimitée (pour autant que tu respectes les obligations imposées aux chômeurs), cette période de travail n’aura pas d’impact.

      –  isolée et perçois des allocations d’insertion. Dans ce cas, tu pourras automatiquement prétendre à une prolongation de tes droits au bout du délai des 36 mois (soit à tes 33 ans si tu restes isolée) et peut-être demander à bénéficier du droit additionnel. Plus d’information sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  22. Henry

    Bonjour je travaille actuellement en tant que coursier chez Uber dois je déclarer cette activité

    Merci à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Henry,

      Comme tu peux le lire sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-effectuer-certains-travaux-sans-perdre-ton-chomage, sauf dans certains cas exceptionnels, l’ONEM considère ce type de prestation comme du travail occasionnel et les revenus que tu engendrerais via ce type de travail ne sont donc pas compatibles avec tes allocations de chômage. Tu perdras donc une allocation pour chaque jour d’activité (quels que soient la durée de la prestation et le gain qu’elle a procuré).
      Tu devras donc noircir tes journées de travail avec Uber sur ta carte de contrôle.
      Tu devras être en possession de ta carte de contrôle lorsque tu travailles et tu devras avoir préalablement noirci la case relative à ta journée de travail.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  23. Mamad

    Bonjour,  je demande quand est ce qu on est pas payer le samedi

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mamad,

      Nous ne sommes pas certains de bien comprendre ta question.

      Si tu bénéficies du chômage à temps plein, tu reçois alors 6 allocations par semaine, du lundi au samedi. Pour cela tu dois remplir ta carte de contrôle. Tu ne reçois dès lors pas d’allocations pour les jours pendant lesquels tu travailles (tu dois noircir les cases concernées). Ainsi, si tu travailles le samedi, tu ne bénéficie dès lors pas d’allocations pour le samedi.

      Il en va de même si tu signes un contrat de travail en équivalent temps plein et que tu travailles du lundi au vendredi. Comme tu bénéficies d’un salaire équivalent temps plein pour cette semaine de travail, tu ne touches dès lors pas d’allocation supplémentaire pour le samedi. Un contrat temps plein qui couvrirait par exemple plusieurs semaines de travail, tu ne bénéficies alors pas d’allocations pour les samedis couverts par le contrat de travail (ni pour le samedi qui suit 5 jours de travail si ton contrat se termine un vendredi).

      Voici en effet la règle que nous avons obtenue de la part de l’ONEm :

      «[…] A cet égard, je vous renvoie vers l’article 21 de l’A.M. du 26.11.1991 portant les modalités d’application de la réglementation du chômage.
      Cet article précise que le travail dans un régime de travail de 5 jours et que le paiement d’allocations dans un régime de 6 jours ne peut pas avoir pour conséquence que pour un « 6ème jour » une allocation doive encore être payée et fait ainsi application du principe de la non-indemnisation du 6ème jour en raison de « la perception d’un salaire pour une semaine de travail complète ». »

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  24. Vero

    Bonjours, mon fils a un complément chômage car il est intérim et travaille à 3/4 temps. Après une separation il a la garde  alternee de son fils .pour etre considéré comme chef de famille doit il payer une pension alimentaire ? Vu que il on une garde alternée ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Vero,
       
      Pour pouvoir être considéré comme «ayant charge de famille », il faudra que ton fils réponde à une de ces deux conditions :
       
      – Soit il vit seul et paie une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié)
       
      – Soit, en raison de la garde alternée, il a ses enfants qui résident chez lui en moyenne au moins 2 jours par semaine.
       
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !
      Répondre
  25. Alex

    Bonjou . J’habite et travaille actuellement à l’étranger (Asie du Sud-Est). Je souhaite joindre les forces de l’ordre et m’inscrire à la préformation Agent de Police de la CEFIG. Ais-je droit aux allocations chômage (ou CPAS) durant les 14 semaines de formation?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alex,

      Il est tout à fait possible de bénéficier d’allocations de chômage belge après une période d’occupation à l’étranger. Mais malheureusement, aucun pays d’Asie du Sud ne faisant partie des pays dont la période de travail peut être comptabilisée pour une admissibilité aux au chômage en Belgique, tu ne pourras pas prétendre aux allocations de chômage sur cette base à ton retour. Tu trouveras plus à ce sujet sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-letranger/

      Si tu rencontres des difficultés financières, tu pourrais introduire une demande d’aide au CPAS de ta commune de résidence. Une enquête sociale sera menée par un(e) assistant(e) social(e) qui effectuera une visite à domicile pour constater l’état de besoin. Puis, une décision d’octroi ou de refus de l’aide sera prise par le Comité. Tu trouveras plus d’informations sur les aides du CPAS sur les aides du CPAS sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

       Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  26. vert

    Bonjour

    Quel est le montant du chômage ?

    Je vis seul avec ma fille encore scolarisée.

    merci beaucoup

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Vert,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à votre question car le montant de vos allocations de chômage dépend de votre dernière rémunération brute perçue chez le dernier employeur auprès de qui vous avez travaillé au moins 4 semaines consécutives.

      Cela dit, nous pouvons vous dire que si vous vivez exclusivement avec votre fille (et que vous percevez des allocations familiales pour elle), vous serez considérée comme cohabitante avec charge de famille. Si vous avez travaillé à temps plein, vous pourrez donc vous référer au tableau suivant pour savoir comment calculer le montant de vos allocations de chômage : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/07/cohabitant-avec-charge-famille.png

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  27. didier

    bonjour j’ai payé une pension alimentaire après séparation non marié …indivision …je suis depuis 31 mois en procès aec le RVA ….j’ai payé 72.000 euros pour mon fils à savoir 275 euros /mois jusqu’à ses 26 ans…via acte notarial…..alors je ne comprends pas…pourquoi le RVA s’obstine …non seulement j’ai déjà payé 72.000 euros mais en plus je jui donne 25 euros /semaine…plus extra activités ensemble et son annif 7 décembre 200 euros…où est cette loi ? et le jurisprudence

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Didier,

      Je suppose que le RVA a refusé de te payer les allocations de chômage au taux cohabitant avec charge de famille alors que tu payes à ton fils une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).

      Je suppose également que si tu es en procès avec le RVA, tu es aidé dans ces démarches par un avocat ou un service juridique.  Je t’invite donc à lui poser tes différences questions relatives à la jurisprudence dans cette matière.

      Si tu le souhaites, tu peux également te renseigner auprès de la permanence juridique emploi – sécurité sociale de l’Atelier des Droits Sociaux (http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques).

      Bien à toi

      Répondre
  28. Gamze

    Bonjour,

    je suis marié mais isolé comme indiqué sur ma composition de ménage car mon mari est à l’etrangé nous allons faire le regroupement familial.

    Cependant j’ai reçu ma fiche de paie il est indiqué marié mais cohabitant légal est ce que c’est juste car je vie seul actuellement et sans charge de mon mari.

    Je pense plutot que sa doit etre indiqué isolé

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Gazme,

      Techniquement, sur votre fiche de paie, l’employeur reprend l’état civil déclaré à la commune et non votre situation de fait.

      Si cela ne correspond pas à votre réalité nous vous invitons à en discuter avec votre employeur ou auprès du secrétariat social de ce dernier.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  29. Fanny

    Mon fils a perdu son emploi. Son preavis (8 semaines) non presté, courrait jusqu’au 7 novembre. Il s’est inscrit chez actiris des le début octobre. Aujourd’hui, il est allé au syndicat pour demander les allocations de chômage. Or, ils ont refusé de traiter sa demande et lui ont donné un rendez vous pour le 26 novembre.

    il se fait qu’entretemps il a retrouvé un emploi mais il ne peut le commencer que le 19 novembre.

     

    s’il ne s’inscrit pas, conservera t il ses droits au chomage par après ou sera t il pénalisé. Il ne peut décemment pas dire à son nouvel employeur qu’il doit prendre congé après une semaine de travail pour régler des formalités administratives!

     

    Merci ci pour votre réponse.

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fanny,

      Il pourra effectivement maintenir ses droits au chômage pour autant qu’il perde son emploi de manière involontaire.

      Puisque sa demande n’a pas été traitée, le montant de ses allocations de chômage sera calculé sur son nouveau salaire s’il effectue 4 semaines de travail auprès de cet employeur.

      D’autres questions? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  30. Bob

    Bonjour je fais habiter chez mon père qui est indépendant et moi au chômage avec ma petite fille combien vais je touché au chômage

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bob,

      Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec ton père, ton enfant et que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour cet enfant, tu percevras ton allocation de chômage au taux cohabitant sans charge de famille.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  31. Kyo

    Bonjour,

    J’ai effectué une mission intérimaire de 250 jours qui a pris fin le 1/02/019.

    Je suis cohabitant,ma mère perçoit une pension de 1180eur/mois et ma soeur un revenu professionnel de plus de 1500eur/mois.

    Après avoir introduit une demande mon syndicat  me confirme que je n’ai droit à aucune allocations n’ayant pas atteint les 312 jours et au vu de ma situation familiale,et que le seul moyen d’en bénéficier était d’être isolé.Est ce vraiment possible ??

    Merci pour votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kyo,

      En effet, si tu as moins de 36 ans, tu dois prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent ta demande pour pouvoir ouvrir un droit au chômage. Cela correspond à une année complète de travail en équivalent temps plein. Tu trouveras plus d’informations dans le tableau ci-dessous (fiche avec le tableau). Dans ce cas, le fait d’habiter avec ta mère et ta sœur n’a aucune incidence concernant l’ouverture d’un droit au chômage. Le syndicat voulait très probablement te renseigner sur les différents taux qui s’appliquant aux allocataires du chômage. Tu trouverais plus d’infos dans la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/#comment-62080

      Si tu as eu droit aux allocations d’insertion (chômage après études) avant de travailler et/ou que tu as bénéficié de ta dernière allocation (d’insertion) il y a moins de 3 ans, un changement de situation familiale peut effectivement te permettre d’avoir à nouveau droit à des allocations d’insertion car dans le cas d’une personne isolée, le crédits des 36 mois qui limite le bénéfice des allocations d’insertion commence à 30 ans et non le premier jour d’octroi, comme c’est le cas pour une personne cohabitante simple. Plus d’informations sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/.

       

      Si tu n’as pas droit aux allocations de chômage, tu peux introduire une demande auprès du CPAS de ta commune. Une enquête sociale sera menée par un(e) assistant(e) social(e) qui effectuera une visite à domicile pour constater l’état de besoin et vérifier si tu remplis toutes les conditions pour prétendre au revenu d’intégration sociale (j’ai déplacé ta phrase).. Puis, une décision d’octroi ou de refus de l’aide sera prise par le Comité. Tu trouveras une explication des conditions sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

      Si l’aide t’est accordé, tu bénéficieras d’un taux mensuel en fonction de ta situation familiale et personnelle. Tu trouveras tous les montants accordées par les CPAS sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
      1. Kyo

        Un grand merci à vous pour cette réponse claire et précise 🙂

        Répondre
  32. Yinyin

    Bonjour,

    J’ai été licencié après 8ans de carrière avec un accès au chomage complet, dont j’ai touché pour la 1ere fois en Avril 2018 après les préavis, à partir de Mai 2018 je suis partie en maternité et je suis resté sous la mutuel jusqu’à Septembre 2019 (invalide), est ce que c’est normal que je n’ai plus droit au chomage complet a mon retour a partir d’octobre 2019, Alors que je suis reste sous la mutuelle pendant tout ce temps, et avoir aperçue uniquement un mois de chomage complet ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Yinyin,

      Techniquement, tu devrais pouvoir avoir droit au chômage à la suite de votre congé de maternité. Pour ce faire, tu devras te réinscrire comme demandeuse d’emploi et réintroduire une nouvelle demande auprès de ton organisme de paiement (syndicat ou capac). Nous te conseillons donc de les contacter pour en savoir plus sur ta situation.

      Par contre le montant de tes allocations de chômage aura diminué étant donné que la dégressivité des allocations de chômage continue à courir pendant un congé de maternité.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  33. eric

    Bonjour, je travaille depuis 13 mois ds une nouvelle entreprise, comme intérimaire. Pouvez vous me dire combien de jours je dois travailler, sans interruption de contrat , pour re-avoir droit au Maximum des allocations de chômage?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Eric,

      Comme tu as travaillé 13 mois sous ce contrat intérimaire, à la fin de celui-ci tu pourrais revenir en première période d’indemnisation. En effet, une interruption du chômage pour travail de 12 mois minimum sur une période de 18 mois est suffisante pour être indemnisé sur base de ton salaire à partir duquel tu as ouvert le droit avant de débuter ton contrat actuel.
      Tu trouveras toutes les démarches à effectuer pour ouvrir introduire ta demande d’allocations à la fin de ton contrat sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Mais, pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte par l’Onem comme nouvelle base de calcul, il faut une interruption du chômage de minimum 24 mois. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

       

      Répondre
  34. Fj

    Bonjour, je suis maintenant au chômage ça fait 4mois et je voulais savoir si je peux travailler pour 13h par semaine ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fj,

      Rien ne t’empêche de travailler pendant que tu es au chômage. Il faudra simplement que tu signale à ton organisme de paiement que tu disposes d’un contrat et que tu fasses une demande de maintien des droits dans les deux mois de ton début de contrat.

      Cette demande de maintien des droits sert :

      – à rouvrir un droit à des allocations à temps plein si tu perds ton travail à temps partiel ;

      – dans certains cas, à ouvrir un droit à un complément chômage (également appelé allocation de Garantie de Revenus ou AGR) pendant ta période de travail à temps partiel. La demande de complément chômage (AGR) est généralement acceptée si ton salaire est inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu as actuellement droit en étant au chômage tempe-plein (et sans aucun contrat de travail) et si ton salaire mensuel brut moyen est inférieur à 1593,81 euros.

      Tu trouveras quelques informations à propos du maintien des droits et de l’AGR sur:https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!
      Répondre
  35. saginy

    Bonjour,

    Je suis chef de famille (chomage) avec ma compagne egalement chef de famille (mutuel) nous voulons nous mettre en menage meme adresse combien allons nous toucher?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Saginy,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car le montant de ton allocation dépend de de ta dernière rémunération brute et de la période d’indemnisation à laquelle tu te trouves (laps de temps depuis lequel tu es au chômage).

      Nous pouvons cependant te dire que tu seras considéré comme cohabitant simple (sans charge de famille) puisque lorsqu’on vit avec un/e partenaire bénéficiant d’allocations de mutuelle, l’ONEM les considère comme revenu de remplacement et en tient prioritairement compte pour déterminer ton statut (cela signifie qu’il ne tient pas compte de la situation financière des autres personnes vivant avec toi ou d’éventuels enfants à charge). Dans ton cas, l’ONEm  te considérera comme cohabitant sans charge de famille. De ce fait, le montant des tes allocations de chômage risque de diminuer. Pour avoir plus de détails à ce sujet tu pourrais consulter le tableau suivant : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/07/cohabitant.png

      De plus, tes allocations seront soumises à un précompte professionnel de 10,09%.

      Au niveau des indemnités de mutuelle, la changement de situation familiale à très souvent un impact sur le montant des indemnités. Tu trouveras quelques informations sur https://www.inami.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/salaries-chomeurs/Pages/calculer-indemnite.aspx ou en contactant la mutualité de ta compagne.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  36. Cricri

    Bonjour

    J ai travaillé 35 ans chez le même employeur,  dont les 6 derniers mois 18h semaine.

    Je suis cohabitante sans personnes à charge.

    Mon dernier salaire brut était de 1200 euros.

    Est ce normal qu’ après 12 mois de chômage,  je ne perçois plus que 430 euros

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cricri,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à votre question de manière précise puisque le  calcul des demi-allocations de chômage est complexe car il nécessite toute une série de données (notamment le nombre d’heures que vous auriez eues par semaine si vous faisiez un temps plein).
      Par contre, le montant que vous évoquez semble probable puisque les allocations de chômage sont dégressives et que, de manière générale, leur montant sont souvent assez bas.
      Nous vous conseillons tout de même d’en discuter avec votre organisme de paiement (syndicat ou capac) pour discuter de votre situation.
      Vous pourriez également expliquer votre situation auprès du service juridique suivant : l’Atelier des Droits Sociaux:

      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles

      Tel : 02.512.02.90

      Uniquement sur place (non accessible par téléphone) : Mardi de 9h à 12h
      Uniquement sur place (non accessible par téléphone) : Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement par téléphone (non accessible sur place) : Mardi de 13h à 16h
      Uniquement sur rendez-vous : Lundi de 16h à 18h et Jeudi de 16h à 20h.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  37. Am

    Bonjour,

    Je suis salariée à 70% et indépendante complémentaire.

    Si je reçois mon C4 pour mon poste de salariée et que je garde mon activité d’indépendante complémentaire, à combien s’élèveront mes allocations de chômage au min et au max?

    Merci pour votre aide!

    Amandine

    Répondre
    1. Am

      Je suis isolée.

      Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Am,

      Il ne m’est pas possible de répondre à ta question sans plus de détails car je ne connais pas ta situation suffisamment précisément.
      Il est possible que tu sois indemnisée sur base d’un régime à temps partiel ou comme travailleuse à temps plein. Cela changera complètement la situation.
      Concernant le travail à temps partiel, je te renvoie à notre fiche suivante: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      De plus, il faut connaitre d’autres éléments à savoir: si tu as déjà été indemnisée par le chômage auparavant, quand et sur quel régime (temps plein, temps partiel), le cas échéant travailles tu à temps partiel avec maintien de droit etc.
      Le mieux serait que tu t’adresses à ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) pour connaitre le montant.
      Par ailleurs, en tant que chômeuse, tu n’as le droit d’exercer une activité complémentaire que dans des conditions précises. Le cumul des revenus d’une activité accessoire avec des allocations de chômage est également règlementé et limité.
      Quand tu demanderas les allocations de chômage, tu devras déclarer ton activité complémentaire:
      – Soit comme activité accessoire: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t46
      – soit en demandant l’avantage tremplin indépendant: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t158
      – soit en tant qu’activité accessoire artistique: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t53

      Chaque statut a ses propres conditions et ses particularités. Renseigne toi bien auprès de ton organisme de paiement au moment d’introduire ta demande sur les déclarations et demandes que tu devrais faire en fonction de ta situation ainsi que sur tes obligations et les règles de cumul de revenus.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  38. Ana

    Bonjour

    Mon contrat de travail se termine le 18/11/2019. Je travaille au Luxembourg depuis Avril 2018 .

    Je résidente en belge depuis mai 2018 et je me pose la question à savoir si j ai le droit à des indemnités chômages en Belgique le temps de trouver un nouveau travail.

    Mon salaire est le brut qualité Luxembourgeois soit 2507€.Je voulais savoir si j ai le droit au chômage en Belgique et quel serait le montant net par mois (je suis mariée ).

    Je voulais connaître aussi tous les critères au cas où si j ai oublié ou mal fais les démarches car suis un peu perdue .

    je vous remercie d avance pour votre aide .

     

    merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ana,

      Si tu travailles au Luxembourg depuis avril 2018 et que tu résides en Belgique depuis mai 2018, tu seras considérée comme travailleuse frontalière et dès lors, tu devrais pouvoir bénéficier directement du chômage belge.

      Concernant le montant de ton allocation, comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, celui-ci sera un pourcentage de ta dernière rémunération brute (65% de ta dernière rémunération brute lors des 3 premiers mois d’indemnisation : 1629,55€).

      Il faudra cependant déterminer en fonction du montant et de la nature des revenus de ton époux si tu seras considérée comme cohabitante ou comme cohabitante avec charge de famille (ce qui aura une influence sur la dégressivité de tes allocations de chômage). Tu trouveras les informations relatives à la situation personnelle et familiale dans la fiche ci-dessus.

      Concernant les démarches à effectuer pour faire la demande d’allocations une fois ton contrat arrivé à terme, tu trouveras les informations dans la fiche suivante : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  39. chantal

    Bonjour

    Je suis chômeuse isolée , si je me met en couple combien je toucherai d’allocation de chômage ?? merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chantal,

      Il est difficile de répondre à ta question puisque d’autres élément que la situation familiale influence le montant de tes allocations de chômage. En effet, le montant des allocations de chômage dépend du montant de la dernière rémunération brute que tu as perçu au moins 4 semaines chez le même employeur et de la période d’indemnisation à laquelle tu es (longueur de la période depuis laquelle tu perçois des allocations de chômage).

      Nous pouvons te dire que lorsque tu habiteras de manière effective avec ton/ta partenaire, ta situation familiale va changer aux yeux de l’ONEm. En effet, tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille si il/elle perçoit moins de 786,97 euros brut par mois, n’a aucun revenu professionnel ou de remplacement, et cohabitant simple (sans charge de famille) si il/elle perçoit plus que ce montant ou des allocations de chômage, des indemnités de maladie ou un revenu d’intégration social du CPAS. Dans le second cas, il est possible que le montant de tes allocations de chômage diminue.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  40. Ayden

    bonjour ,

    J’ai une petite question voilà je suis chef de ménage j’ai ma mère a charge et j’aimerais savoir si je m’installe seule combien je toucherais au chômage a se moment la si je suis isolé ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ayden,

      Il me manque des détails pour répondre à ta question de façon précise. En effet, le montant des allocations de chômage est basé sur un pourcentage de ta dernière rémunération brute et dépend aussi de la période d’indemnisation dans laquelle tu es (donc depuis quand tu es au chômage).

      Tu retrouveras les données permettant de calculer le montant de ton indemnisation au taux isolé via le tableau suivant : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/07/isole.png

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

       

      Répondre
  41. karim

    combien recoit un chomeur complet avec une conjointe et un enfant a charge?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Karim,

      Il me manque des détails pour répondre à ta question de façon précise. En effet, comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, le montant des allocations de chômage dépend de 3 critères :
      – ta dernière rémunération brute;
      – ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
      – la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).
      Pour connaitre ta catégorie familiale, il faut connaître les revenus (montant et nature) de ta compagne.
      Si tu es considéré comme cohabitant avec charge de famille (voir les conditions dans la fiche ci-dessus), tu devras te référer au tableau suivant : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/07/cohabitant-avec-charge-famille.png
      Tu y verras que pendant les 3 premiers mois de ton chômage, tu toucheras 65% de ta rémunération brute (dès lors, il faudra te référer à ta dernière fiche de salaire pour pouvoir faire le calcul du montant que tu toucheras).

      Le montant des tes allocations diminuera alors progressivement en fonction des différentes périodes d’indemnisation jusqu’à atteindre un montant forfaitaire (on parle de dégressivité des allocations de chômage).

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  42. Véro

    Bonjour,

    Je voudrais savoir que ce passe-t-il si j’ai pas su prendre tous mes congés. Le chômage peut-il me réclamer de l’argent? Suis-je obligé de les prendre? J’ai été en arrêt maladie en juillet août septembre et octobre j’ai pointer 5 jours par moi pour avec quand même un salaire et ici je viens de trouver un travail qui commence le 07/11 je ne saurais donc pas prendre les 14 qu’il me reste. Je sais que le risque ce sont les contributions de l’année prochaine mais je voudrais être sur que le chômage ne peut pas me réclamer des sous l’année prochaine.

    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Véro,

      Ta question n’est pas claire.
      Es-tu demandeur d’emploi indemnisé?
      Est-ce que cette année était ta première année d’indemnisation?

      Si tu es chômeur indemnisé et que c’est ta première année de bénéfice des allocations de chômage, tu es obligée de prendre tes jours de vacances. Si tu ne les prends pas tous au cours de l’année, l’Onem les récupéra sur tes allocations du mois de décembre; car ces jours de vacances te seront déjà payés par ton ancien employeur sous forme de pécule de sortie.
      Mais, si entre-temps tu trouves un nouvel emploi, tu peux essayer de les négocier avec ton nouvel employeur pour malgré tout prendre ces jours (dans ce cas tu ne seras pas payés pour tes jours de congés), ou de pas du tout prendre de congé jusqu’en fin d’année.
      Dans ce cas, tu risques effectivement de payer plus d’impôts parce que tu gagnerais plus.
      Mais l’Onem aucune somme ne te sera réclamé par l’onem.

      Par contre, si tu étais chômeur indemnisé l’année dernière, le fait que tu ne prennes pas tous tes jours de congés cette année n’aura d’impact ni sur tes allocations de chômage, ni sur le fait que tu aies signé un nouveau contrat. Tu trouveras plus d’informations sur le droit à des vacances en tant que chômeur sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/as-tu-droit-a-des-vacances-lorsque-tu-es-chomeur/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  43. Lydia 2019

    Bonjour

    Je travaille dans une crèche mon salaire brut est de 1636 euros à partir de mois prochain j’y travaille plus je vais aller au chômage

    Il est de combien mon chômage ??

    Merci à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lydia2019,

      Si tu totalises suffisamment de jours de travail salarié pour ouvrir un droit et que tu travaillais à temps plein, tu devrais percevoir 1063, 40 euros pendant les 3 premiers (soit 65% de ton brut) mois et 981,6 euros du 4e au 12e mois.

      Ensuite, le montant de tes allocations de chômage et la manière dont elles vont évoluer va dépendre de ta situation familiale (soit les personnes avec qui tu vis et leurs revenus).

      Attention, si tu percevais des allocations de chômage avant de commencer à travailler la situation pourrait être différente.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  44. magali

    Bonjour,

    Je travaille depuis 15 ans sans interruption et depuis 12 ans temps plein.  Je travaille actuellement dans la fonction publique comme contractuelle depuis 6 ans et demi.  Mon salaire brut est de 3100 euros.  Sachant qu’en matière d’allocations de chômage beaucoup de choses ont changé : que serais-je censée toucher comme allocation en sachant que je suis cohabitante avec ma fille à charge (je vis donc seule avec ma fille).

    Merci beaucoup pour votre réponse.

     

    Bien à vous,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Magali,

      Si vous vivez seule avec votre fille et qu’elle ne dispose d’aucun revenu ou que vous percevez des allocations familiales pour elle, vous serez considérée comme cohabitante avec charge de famille.

      Vous constaterez sur le tableau suivant  (http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/07/cohabitant-avec-charge-famille.png) que votre salaire est au dessus du plafond salarial supérieur. Vous pouvez donc vous referez aux cases « Maximum par jour/mois » pour connaitre les montants auxquels vous aurez droit (soit 1736,28 euro les 3 premiers mois, 1602,90 euros les 3 mois suivants et ainsi de suite) Sachez tout de même que la durée des phases en deuxième périodes d’indemnisation dépendent de votre ancienneté (vous aurez donc droit à 10 mois en phase 2B, 6 mois en 2c1, 2c2 et 2c3, mais 2 mois en 2C4)  .

      Vous pourrez vous renseigner auprès de l’organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) de votre choix pour obtenir plus de détails à ce sujet.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  45. said

    Bonjour,

    Combien je vais toucher au chômage après mon CDD de 6mois qui se fini en Décembre car manque de charge de travail actuellement je gagne 1800€ en moyen sans compter mes chèques repas en les comptant je suis a 1910€ par mois.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Said,

      Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :
      • ta dernière rémunération brute (si ton contrat avait une durée de minimum 4 semaines). Attention, si tu as déjà touché des allocations de chômage au cours des deux dernières années, on basera tes allocations de chômage sur le salaire qui avait été prise en compte pour cette première indemnisation.
      • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
      • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation différente).
      La première année de chômage, le montant brut de tes allocations de chômage sera le même quelle que soit ta situation familiale : 65% de ta rémunération brute (plafonnée à 2700,75 €) les trois premiers mois, 60% le reste de l’année (attention le plafond diminue diminue à partir du 7ème mois). Après cette première année, le pourcentage de la rémunération varie en fonction en fonction de la situation familiale : en effet, la dégressivité des allocations varie en fonction de la situation.
      Par ailleurs, les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

      Attention, si tu as déjà été précédemment indemnisé par le chômage, il est possible que ton indemnisation soit moins élevée en raison de la dégressivité des allocations de chômage. En effet, une période de travail ne te permet pas automatiquement de revenir à la première période d’indemnisation et tu poursuivras peut-être le cycle d’indemnisation déjà entamé.
      Tu trouveras plus d’explication sur la fiche ci-dessus et sur cette fiche de l’ONEM : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  46. Amenor

    Bonjour,
    Une personne bénéficiant du chômage est appelé par Actiris pour contrôler sa recherche d’emploi active. Entre temps, elle arrive à travailler durant par exemple 6 semaines et ensuite se retrouve à nouveau au chômage.
    Le montant du chômage sera déterminé notamment par rapport au salaire qu’elle a eu durant les 6 semaines ?
    Le contrôle de recherche d’emploi actif est remis à zéro ? càd la personne sera convoquée après 9 mois ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Amenor,

      Pour répondre à ta première question, non, cet emploi de 6 semaines n’aura pas d’impact sur le montant des allocations de chômage de cette personne. En effet, une fois le droit au chômage ouvert, un nouveau montant ne sera pris en compte que si la personne prouve à nouveau un certain nombre de mois de travail sur une période déterminée. Par exemple, un chômeur qui est en période 1 de chômage et qui trouve un travail de 6 mois, une fois son contrat terminé, elle récupérera son droit au chômage mais au montant auquel elle se trouvait avant d’entamer ce contrat, voire moins du fait de la dégressivité. La dégressivité du montant des allocations de chômage continue en effet de courir pendant une période d’occupation. Ainsi, cette personne pourrait se trouver en période 2 après son contrat de travail et donc voir le montant de ses allocations diminué, même si elle a travaillé entre temps.

      Pour revenir en première période de chômage et qu’un nouveau salaire soit donc pris en compte pour le calcul des allocations, le chômeur doit  prouver un nouveau nombre de mois de travail sur une période déterminée. Pour un travailleur à temps plein, ce dernier doit prouver 12 mois de travail sur les 18 mois qui précèdent sa demande. Pour les travailleurs à temps partiel il y a un autre calcul. Tu trouveras toutes les informations sous le point « Puis-je revenir en première période d’indemnisation ? » de cette fiche de l’ONEm : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Ensuite, en ce qui concerne le contrôle des chercheurs d’emploi, si tu n’es plus inscrit chez Actiris le temps de ton occupation comme travailleur et que tu te réinscris une fois ton contrat terminé, tu seras alors convoqué une nouvelle fois dans les 9 mois qui suivent cette nouvelle inscription. Si par contre il n’y a pas d’interruption au niveau de ton inscription, ta prochaine évaluation aura lieu 12 mois après ta dernière évaluation. Attention que la désinscription de chez Actiris est automatique après 28 jours consécutifs de travail et/ou de maladie. Il n’est donc en toute logique pas possible de rester inscrit comme chercheur d’emploi lorsqu’on travaille.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  47. Nola

    Bonjour,

    Mon mari est en incapacité de travail depuis plusieurs mois, notre médecin traitant et le médecin conseil du travail ainsi que celui de la mutuelle, ne sont pas favorables à ce qu’il reprenne son travail actuel.

    Et lui propose d’introduire un C4 médical. Pouvez-vous me dire s’il touchera des allocations de chômage en attendant de retrouver un travail plus adapté pour lui?

    Statut: Marié et 2 enfants à charge

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nola,

      Il est effectivement possible d’ouvrir un droit au chômage après une rupture pour force majeure médicale pour autant qu’il totalise suffisamment de jours pour ouvrir un droit au chômage (plus d’informations sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage)

      En effet, la situation familiale (et plus précisément ta situation financière) n’a pas d’influence sur le droit au chômage mais plutôt sur la manière dont va évoluer le montant des allocations de chômage (puisque le montant des allocations de chômage diminue avec le temps).

      Dans le cadre d’une rupture de force majeure médicale, lorsqu’une inaptitude définitive au travail a été établie, l’ONEm ne sanctionne pas les personnes. Ton mari va d’ailleurs recevoir un C4 indiquant la force majeure médicale pour motif et lui permettant d’introduire une demande.

      Par contre, l’ONEm pourrait exiger que ton mari soit examiné par le médecin de l’ONEM afin de faire vérifier que son état de santé lui permette d’être disponible sur le marché de l’emploi pour d’autres postes.

      Si ce n’est pas le cas ou qu’il est encore sous certificat médical après la rupture de son contrat,  il devra être indemnisé par la mutuelle puisque le fait d’être apte à travailler fait partie des obligations imposées aux chômeurs (plus d’informations sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/)

      S’il ne totalise pas suffisamment de jours de travail pour ouvrir un droit, il pourrait éventuellement s’adresser au CPAS de votre commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier, avec votre situation familiale, il remplit les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre

  48. Annisa

    Bonjour

    Je suis dans une situation très difficile

    Jai travailler tout d’abord en crèche pendant 6 mois en tant que stagiere avec actiris puis jai été prise jai reçu mon temps plein

    J.y ai travailler enocre 1 ans et demi en temps plein

    Puis suite à des pression menacé de mon employeur jai fait une grosse dépression jetait donc en incapacité de travaille. Jetais sous la mutuelle Jai eu 2 grossese entre temps dont 1 pas voulu mais bon.

    Elles sont 3ans et 18 mois je suis en incapacité de travaille depuis 3 ans

    Entre temps mon medecin et le medecin de travaille mon donner un C4 pour force majeure.

    La mtn je suis convoquer part la mutuelle et je pense quille vont me dire daller au chômage.

    Ma question est combien je recevrai du chômage si la mutuelle déçide de plus me payer.

    C déjà dificl avec la mutuelle alors j’ai peur quau chomage ce sois pirre

     

    Merci pour  votre réponse et patience

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anissa,

      Lorsque ton contrat se termine, tu restes sous la mutuelle tant que tu n’es pas apte au travail. Ce n’est que lorsque tu es apte au travail que tu introduiras une demande d’allocations de chômage.

      Si tu as moins de 36 ans, il faudra que tu prouves 312 jours de travail (ou assimilé) au cours des 21 mois qui précèdent ta demande d’allocations de chômage. A noter que les jours d’incapacité de travail sont assimilées à des jours de travail (excepté dans le cas où tu aurais déjà bénéficié d’allocations d’insertion – chômage sur base des études).

      Dans le cas où tu ne réponds pas aux 312 jours/période de 21 mois, tu trouveras les autres nombres de jours/période qui pourraient te permettre d’ouvrir ce droit sur la fiche suivante: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/.

      Tes allocations de chômage sont calculées en fonction d’un pourcentage de ton dernier salaire brut et en fonction de la composition de ton ménage. Il existe un plafond (maximum) et un plancher (minimum) pour le montant des allocations de chômage. Ces montants mensuels (plancher et plafond) sont indiqués dans la partie droite des tableaux de cette fiche.

      Dans le cas où tu souhaites calculer le montant de tes allocations de chômage, tu peux nous communiquer ta dernière rémunération brute et ta situation (cohabitante, isolée, cohabitant avec charge de famille) pour que nous puissions estimer le montant de tes allocations de chômage ou tu peux contacter le service juridique de ton syndicat (si tu es affiliée).

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  49. manconcris

    Bonjour,

     

    je suis française et j’habite à Ypres, j’ai fait une rupture conventionnelle avec un employeur français, comment percevoir des allocations de chomage en Belgique sachant que je n’y ai plus le droit en France car je suis résidente belge ?

    Merci,

    bien à vous,

     

    christele

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Christele,

      Techniquement, il faudra que tu t’inscrives comme demandeuse d’emploi auprès du VDAB et que tu remettes ton C4 (et/ou un formulaire U1 que tu peux te procurer auprès du pôle emploi) à l’organisme de paiement de ton choix (CAPAC ou syndicat).

      Cela dit, comme tu as convenu d’une rupture de commun accord,  tu risques une sanction de l’ONEm  pouvant aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines si ton emploi est jugé comme étant convenable aux yeux de l’ONEm ou qu’il estime que tu as quitté ton emploi sans motif convenable (défini aux Art 22 à 32 de l’Arrêté ministérielle du 26/11/91).

      Si l’ONEm ne te sanctionne pas, il faudra alors  vérifier que tu totalises suffisamment de jours de travail pour ouvrir un droit. Ce nombre de jours dépend de ton âge et est à totaliser sur une période de référence. Tu pourras te référer au tableau de cette fiche : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si tu n’as pas la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage, tu pourrais alors éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  50. Sharly

    Bonjour,

    Mon activité en tant qu’indépendant se fini fin décembre. Je suis indépendante depuis novembre 2013 et je suis parent isolé avec un enfant. Comment suis-je savoir combien je gagnerai?

    Merci d’avance

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sharly,

      Si tu travailles comme indépendante à titre principal, tu n’ouvres pas le droit au chômage sauf si tu as interrompu ton chômage pendant 15 ans maximum pour exercer une profession indépendante.  Dans ce cas, tu devras te réinscrire comme demandeur d’emploi auprès de ton Service Public de l’Emploi (Actiris à Bruxelles) et auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat).

      Suite à cette nouvelle demande, tu bénéficieras des allocations sans devoir à nouveau apporter la preuve d’une période de travail. Le montant de tes allocations risque cependant d’être inférieur au dernier montant perçu avant l’interruption. La diminution progressive des allocations continue généralement à courir, même pendant la période d’interruption où tu ne reçois rien.

      Toutes les informations se trouvent dans la fiche ci-dessus.

      Pour pouvoir ouvrir un droit au chômage sur base du travail salarié, il faut prouver tu dois prouver un certain nombre de jours de travail salarié (stage) au cours d’une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d’allocations de chômage.  Les périodes de travail indépendant prolonge la période de référence.

      Par exemple, les moins de 36 ans doivent prouver 312 jours de travail au cours des 21 mois précédant la demande. 

      Toutes les infos se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Cela veut dire que si tu as travaillé sous contrat salarié avant de t’installer comme indépendante, tu pourrais, peut-être, ouvrir un droit au chômage.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  51. Linda

    J ai travaillé a mi temps durant 5 ans a 19h semaine je bénéficie

    D allocations d insertion quelle sera la durée de mon chômage

     

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Linda,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.
      Mais sache que si tu perçois des allocations d’insertion, la durée maximale de celle-ci est de 36 mois. Cela dit, en fonction de ta situation familiale, le délai de 36 mois débute soit le premier jour où tu perçois des allocations, soit à partir du mois qui suit on 30ième anniversaire.

      Comme tu as travaillé 5 années, ton droit aux allocations d’insertion sera prolonger.

      En effet, si tu as demandé un maintien des droits lorsque tu travaillais à temps partiel, ton droit pourra être automatiquement prolongé de 5 ans.

      Si tu n’as pas fait cette demande de maintien des droits, il faudra que tu demandes à faire valoir ton droit additionnel. Pour ce faire, il faut prouver 6 mois de travail salarié sur les 24 derniers mois (les journées de travail salarié peuvent être prises en considération plusieurs fois pour ouvrir un droit additionnel de 6 mois si elles sont bien situées dans les 24 mois qui précèdent le droit additionnel de 6 mois)
      Tu trouveras plus d’informations sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      Si tu as travaillé 5 ans à temps partiel, sache que tu pourrais également ouvrir un droit à des demi allocations de chômage (qui elles sont de durée illimitée). Nous te conseillons donc de discuter avec ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) pour savoir ce qui serait, pour toi, le plus avantageux.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  52. Valérie

    Je suis cohabitant légal avec charge de la famille. Et mon mari vient de trouver un nouveau job avec 30 heure par semaine . Et je sais pas encore de combien seras mon chômage par mois. Est ce que je serais toujours considérez comme chef de la famille ou pas. Étant donnais que pour le moment de travaille pas et que mon mari feras un 30 heure . Merci de m’éclairer

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Valérie,

      Le fait que ton mari commence à percevoir des revenus aura en effet un impact sur le montant de tes allocations de chômage. Pour être considérée comme chef de famille, il faut que personne d’autre dans le ménage ne dispose de revenus (ou revenus de remplacement). Si ton mari commence à en percevoir, tu passeras alors au statut de cohabitant.

      Il nous est impossible de te dire le montant exact que tu percevras en tant que cohabitant car ce montant dépendra de ton dernier salaire brut et de la période de chômage dans laquelle tu te trouves.

      Si tu souhaites comparer, tu trouveras le calcul pour les cohabitants ici : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/07/cohabitant.png alors que, jusqu’à présent, si tu étais chef de famille, l’ONEm suivait ce calcul-là : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/07/cohabitant-avec-charge-famille.png Attention donc que la différence peut être grande (de 1315,60€ pour un chef de ménage à 561,34€ pour un cohabitant pour la troisième période forfaitaire par exemple)

      Dès que ton mari commencera à travailler, tu devras alors avertir ton organisme de paiement de ce changement.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  53. Marialan

    J’ai 32 ans et asûre un cdd du 06/01/2019 au 06/07/2019

    Je vis avec ma compagne dans appartement meublé louet en commun.  Ai je drois au chômage? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marialan,

      Lorsqu’on souhaite ouvrir un droit au chômage et qu’on est âgé de moins de 36 ans, il faut totaliser au minimum 312 jours de travail salarié au cours des 21 mois précédant la demande.

      Cela signifie que si tu n’as pas travaillé avant ton CDD te ne sera malheureusement pas de (Attention, si tu as travaillé sous contrat étudiant, seule la partie où tu as dépassé les 475 heures sous cotisation sociales réduites peut être prise en compte).

      Si tu as travaillé avant ton CDD et que tu totalises minimum 312 jours de travail salarié sur les 21 mois précédant ta demande, tu pourras prétendre à des allocations de chômage.

      Par contre, le fait de vivre avec ta compagne ne t’empêchera pas de pouvoir avoir droit au chômage. Cela aura un impact sur le montant car il faut savoir que les allocations de chômage sont dégressives; c’est-à-dire que leur montant diminue avec le temps.

      La manière dont vont évoluer tes allocations de chômage dépend de ta situation familiale (et des éventuels revenus de ta compagne) puisque ces données vont définir si tu seras considérés comme cohabitant simple, à charge de famille ou isolé. Tu retrouveras le détail de ces catégories sur la fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  54. voiture

    Bonjour,

    Apres 11.5 mois de travail j’ai été licenciée et je vais me retrouver au chômage. J’ai 55 ans et 34 ans de travail. Ma pesnsion est prévu pour le 1/5/2026.

    Mon salaire brut est de 3500 €.  Quel sera le montant de mon allocation au départ et quel sera le montant après 1 ans?

    D’avance merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour voiture,

      En première période d’indemnisation vous recevrez 1736,28 euros pendant les 3 premiers mois; pendant les 3 mois suivant vous percevrez 1602,90 euros et 1493,96 euros les 6 derniers mois de la première année de chômage.

      Ensuite, le montant de votre allocation de chômage sera tributaire de votre situation familiale (personne vivant avec vous et leurs éventuels revenus) puisque la dégressivité des allocations de chômage dépend du statut que vous aurez aux yeux de l’ONEm. Une fois que vous aurez identifié votre statut, vous pourrez donc vous référer à l’un des trois tableaux de la fiche ci-dessus pour connaitre le montant que vous percevrez. Vous trouverez quelques indications à ce sujet sur la fiche ci-dessus et de plus amples détails sur https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Attention, étant donné que votre salaire est plus élevé que les plafonds fixés par l’ONEm, vous pourrez prétendre, à chaque fois, au montant maximum indiqué dans les tableaux.

      Cela dit, étant donné que vous avez 55 ans, à partir du moment où vous aurez dépassé la première année d’indemnisation, le montant de votre allocation de chômage restera fixée à 930,54 euros si vous êtes cohabitante sans charge de famille; 1251,90 euros si vous êtes considérée comme isolée, ou 1395,94 euros si vous êtes cohabitante avec charge de famille.

      En effet, lorsqu’on est âgé de plus de 55 ans, le montant de votre allocation ne diminue plus (est fixé) de manière permanente dans la deuxième période d’indemnisation (après 1 an de chômage). Plus d’information à ce sujet sur : https://www.onem.be/fr/quelles-sont-les-3-exceptions-qui-permettent-de-ne-pas-avoir-de-degressivite

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

       

      Répondre
  55. Minimoune

    Bonjour , j’ai une petite question . Mon compagnon a ses allocations de chômage et je suis à sa charge ! Quand j’aurai droit au allocations de chômage et ce que j’aurai le statut cohabitant ? Mon compagnon redescendra t il ? Je vous remercie d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Minimoune

      Lorsque tu bénéficieras des allocations de chômage (sur base du travail), vous serez tous les deux considérés comme cohabitant sans charge de famille. C’est-à-dire que vos allocations de chômage s’élèveront en dernière phase à un montant minimum de 561.34 euros. Vous pourrez en plus bénéficier du statut cohabitant privilégié.C’est-à-dire que Votre allocation en tant que cohabitant pourra être majorée si vous n’avez pas d’autres revenus dans le courant du mois. (voir sur: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/07/cohabitant.png).

      Par contre si tu bénéficies l’allocation d’insertion (sur base des études) et non pas de l’allocation de chômage ,tu percevras 525.20 € en tant que cohabitante  privilégiée (voir sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/)

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  56. colbab

    Bonjour,

    Combien de temps après la fin de contrat le chômage sera-t-il payé ?

    Si j’ai un contrat mis temps 18h avec avenants pouvant aller jusqu’a 17h en plus par semaine, le chômage sera calculé sur base de mon contrat ou de mon contrat plus de mes heures supplémentaires?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Colbab,

      Le montant de ton allocation de chômage est calculée à partir de la rémunération perçue durant les 4 dernières semaines consécutives chez le même employeur.
      Ce qui est pris en compte comme heures prestées, ce sont les heures qui ont été déclarées et qui seront indiquées par l’employeur sur le C4.

      Comme tu peux le lire sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer, ton organisme de paiement a un délai de deux mois maximum pour transmettre le dossier à ton bureau de chômage. Ton bureau de chômage a alors un délai d’un mois maximum (+ 10 jours en cas de convocation) pour prendre sa décision.
      Cela veut dire qu’il peut s’écouler maxmimum 3 mois et 10 jours entre le moment où tu introduis ta demande auprès d’un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) et le moment où tu perçois ta 1e allocation.
      Mais dans la plupart des cas, c’est beaucoup plus rapide.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  57. Coucou

    Bonjour je suis indépendante assoir j’aimerais arrête mon activité j’ai dès enfant à charge mon mari a un chômage de 500€ et maman vie avec nous avec une pension de 1134€ j’aimerais savoir comment je dois me basé pour savoir combien je vais touché merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Coucou,

      Ta question n’est pas très claire.  Soit tu as une activité salariée à coté de ton activité d’indépendante à titre accessoire ou tu es demandeuse d’emploi à coté d’une activité indépendante à titre accessoire.  Soit tu es indépendante à titre principal.
      Si tu travailles comme indépendante à titre principal, tu n’ouvres pas le droit au chômage sauf si tu as interrompu ton chômage pendant 15 ans maximum pour exercer une profession indépendante.
      Dans ce cas, tu devras te réinscrire comme demandeur d’emploi auprès de ton Service Public de l’Emploi (Actiris à Bruxelles) et auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat).
      Suite à cette nouvelle demande, tu bénéficieras des allocations sans devoir à nouveau apporter la preuve d’une période de travail. Le montant de tes allocations risque cependant d’être inférieur au dernier montant perçu avant l’interruption. La diminution progressive des allocations continue généralement à courir, même pendant la période d’interruption où tu ne reçois rien.
      Toutes les informations se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      Si tu as travaillé comme salarié dans les 15 ans, tu pourrais aussi peut-être ouvrir un droit au chômage.
      Ton conjoint étant bénéficiaire d’allocation de chômage, tu percevrais, alors, des allocations de chômage au taux cohabitant peu importe que ta maman bénéfice d’une pension.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  58. Dyl

    Bonjour ,

    je viens de terminer un cdd de 7 mois (Mars 2019->septembre2019), je suis devenu cohabitant 2 semaines avant de commencer ce contrat , j étais chef de Famille avant , sur quelle base mes allocations vont être calculé maintenant  ?
    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dyl,

      Le fait que tu vives avec une personne n’aura pas systématiquement un impact sur le montant de tes allocations de chômage. Tout va dépendre si cette personne a aussi des revenus ou pas. Si elle travaille et gagne un salaire brut dépassant 796,87€, tu bénéficieras du taux cohabitant ordinaire. Mais, si elle n’a aucun revenu ou gagne un salaire ne dépassant pas ce plafond, tu seras indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille. Tu trouveras tous les montants sur la fiche ci-dessus.

      Quant au calcul du montant de tes allocations, il es fera en fonction de la période d’indemnisation dans laquelle tu es. Par exemple, si tu restes cohabitant avec charge de famille, tu recevras le montant que tu avais avant de commencer à travailler. Voir le premier tableau de la fiche ci-dessus.
      Mais, si tu es considéré comme cohabitant ordinaire, tu recevras le taux correspondant à cette situation familiale. Par exemple, si tu es en dans la Phase2 de la 2ème période, tu recevras 40% (sur un plafond salarial supérieur de 2489,76€) de ton premier salaire sur base duquel tu as ouvert le droit aux allocations de chômage. Voir le dernier tableau de la fiche ci-dessus.

      En effet, pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte par l’Onem comme nouvelle base de calcul, il faut une interruption du chômage pendant minimum 24 mois. Une période de travail de 7 mois n’est malheureusement pas suffisante pour que le calcul se fasse sur base de ta toute dernière rémunération.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  59. Domatia

    .ma question est

    Je reçois mon préavis.

    Je perce uniquement 65% de mon salaire brut dés le 1 mois? Et ce pendant 3 mois.

    Je suis sur le régime isolé.

     

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Domatia,

      Effectivement, en tant que chômeur indemnisé, tu percevras:
      –> 65% (sur un plafond salarial supérieur de 2671,37€) de ton dernier salaire brut les trois premiers mois;
      –> 60% (sur un plafond salarial supérieur de 2671,37€ ) de ton dernier salaire brut les trois mois suivants;
      –> 60% (sur un plafond salarial supérieur de 2489,76€ ) de ton dernier salaire brut les 6 mois d’après, etc.
      La dégressivité continuera au fur et à mesure de la durée de ton chômage. Tu trouveras tous les montants du taux isolé dans le 2ème tableau sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  60. Pene

    Bonjour,

     

    actuellement je travail. Je suis sans logement pour le moment. Je suis chez ma mère qui est au cpas. Je me doute que si je met mon adresse chez elle son allocation de cpas va diminuer. Que puis-je faire car dans 2 mois mon contrat prendra fin

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pene,

      Si, dans deux mois,  tu es dans les conditions pour percevoir des allocations de chômage, ton allocation pourra être pries en compte pour le calcul du montant du revenu de CPAS de ta mère. Dans la pratique, les CPAS ont tendance à en tenir compte.

      Si tu n’es pas dans les conditions pour ouvrir un droit à des allocations de chômage, tu pourrais éventuellement faire une demande d’aide auprès du CPAS. Ta mère et toi percevrez un taux cohabitant chacun (s’il n’y a pas d’autres mineurs dans le ménage). Tu trouveras plus d’informations sur : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  61. Cassyiii

    Bonjours je vien de me faire licencier au bout de 6 ans de CDI à mi temps  mon compagnon travaille a temps plein nous vivons ansemble Il gagne plus de 1200 euro seriez vous me dire combien je toucherais plus ou moins au chômage ?! C’est lui le chef de famille

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cassyiii,

      Tu seras considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille) en effet, le fait que ton compagnon travaille n’influe pas directement sur le montant de ton allocations de chômage mais la manière dont celles-ci vont évoluer dans le temps puisque les allocations de chômage sont dégressives (c’est à dire que leur montant diminuera avec le temps).
      De plus, nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise puisque pour savoir quel est le montant que tu percevras, il faudrait connaitre ta rémunération brute.
      En effet, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 561,34€/mois.
      Attention, tes allocations seront soumises à un précompte professionnel de 10,09%.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!
      Répondre
  62. michel 1873

    Bonjour,

    Les allocations de chômage sont-elles soumises à une retenue de sécurité sociale en plus de la retenue pour le précompte professionnel ? (chômage complet). Si non, cela veut dire que les droits à la pension ne sont plus assurés pendant la période de chômage.

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Michel 1873,

      En principe, seul un précompte professionnel est retenu sur le montant des allocations de chômage.

      Il semblerait que cela ait un impact sur le montant de la pension (qui serait moindre lorsque tu perçois des allocations de chômage).  Mais malheureusement, Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas compétents en matière de pension et ne pourrons vous donner plus d’informations détaillées à ce sujet. Nous vous conseillons de poser votre question à l’ONP: http://www.onprvp.fgov.be/FR/about/contact/Pages/default.aspx
      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre