Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation se calcule sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.897,58€ (pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.691,40€ brut.

Assouplissement suite à la crise sanitaire du Covid
Si tu as changé d’emploi entre le 13 mars 2020 et le 31 décembre 2021, il est possible de faire valoir une autre période de 4 semaines que la plus proche. Une autre période de 4 semaines plus avantageuse peut exceptionnellement être prise en compte par l’ONEM. Plus d’infos à ce sujet sur le site de l’Atelier des droits sociaux.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.478,10€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.197,56€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 621,66€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenus professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 452,86€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucuns frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Pour plus d’information sur la délicate question de la possibilité de bénéficier du taux isolé tout en vivant en colocation, tu trouveras plus d’informations sur le site de Droits Quotidiens consacré aux jeunes.

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2e période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3e période = débute à la fin de la 2e période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée:

  • Si tu es cohabitant avec charge de famille

  • Si tu es isolé:

  • Si tu es cohabitant:

 

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*

86 questions déjà posées

  1. sophie
    23 mai 2022

    Bonjour, je travaille comme Accueillante des temps de midi pour la ville de Charleroi. Je touche une partie de la ville et l’autre du chômage, vu que j’ai un 7h/semaine. Je désire me marier  mon fiancé est pensionné. Quelles seront mes droits et combien vais je avoir en étant cohabitante. Merci

    Répondre
  2. Elisa
    21 mai 2022

    Bonjour, je suis actuellement au chômage avec mes 3 enfants à charge. J aimerais savoir combien est ce que j aurais si je me mets en ménage avec mon compagnon qui travail ?

    Je vous en remercie d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      23 mai 2022

      Bonjour Elisa,

      Si tu te mets en ménage avec ton compagnon et qu’il travaille, tu passeras du statut “travailleur avec charge de famille” (le taux le plus élevé) au statut de simple “cohabitant” (le taux le plus bas).

      Si jamais ton compagnon gagne moins de 879,84 euros par mois en tant que salarié, et que tu en fais la déclaration à ton syndicat via le formulaire C110A, ton statut familial ne changera pas.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  3. Virgi
    20 mai 2022

    Bonjour, je suis en article 60 depuis 4 mois, je perçois 1800 euros, je suis isolée avec un enfant à charge quel sera le montant de mon allocations de chômage après mon article 60 ? Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 mai 2022

      Bonjour Virgi,

      Ta question n’est pas très précise mais, nous supposons que les 1800€ dont tu parles correspondent à ton salaire mensuel net. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de te dire quel sera le montant exact de tes allocations. Mais, sache tout de même que le calcul se fait toujours sur base de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage, ainsi que de la situation familiale et personnelle.

      Comme tu vis que avec ton enfant, à la fin de ton contrat, tu seras  indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille. Pendant les 3 mois de ton chômage, tu toucheras 65% de ton salaire (plafonné à 2897,58€), les 3 mois suivants, tu auras en percevras 60% (avec le même plafond salarial), les 6 mois d’après 60% (plafonné à 2700,60€), etc. Tu trouveras tous les montants sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  4. G.
    16 mai 2022

    Bonjour,Après mes études et une formation IFAPME, j’ai trouvé un premier emploi et ai eu 2 CDD de 3 mois, j’étais payé aux environs de 1500 net. Suite à la fin de mon CDD j’ai demandé le chômage et je me demandais combien je toucherais. Car ici, je touche entre 450-500 euros le mois, sachant que j’ai dû attendre 4 mois avant de pouvoir enfin toucher celui-ci. Je vis encore avec mes parents, mais j’ai lu que l’on touchait un certain pourcentage les 3 premiers mois après une occupation, je m’interroge donc.

    Je vous remercie d’avance de votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 mai 2022

      Bonjour G.,

      Ta confusion vient du fait qu’il existe deux types d’allocations de chômage :

      – les allocations d’insertion = le chômage sur base des études;

      – les allocations de chômage sur base du travail, quand on répond aux conditions d’admission et qu’on a déjà un minimum travaillé.

      Pour quelqu’un qui travaille à tems plein, les allocations de chômage sont plus élevées que les allocations d’insertion. Mais il faut avoir travaillé au moins un an avant d’avoir droit à ces allocations, qui sont calculées en fonction de ton dernier salaire brut. Et elles varient effectivement dans le temps (elles baissent).

      Toi tu reçois pour l’instant les allocations d’insertion au taux cohabitant. Tu n’as pas encore assez travaillé que pour ouvrir un droit au chômage complet (sur base du travail, et pas des études). Il faudra attendre d’avoir travaillé au moins un an pour ça. Tu peux consulter les montant des allocations d’insertion ici.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  5. chacha
    15 mai 2022

    peu ont touche un complement chomage quand on gagne 1500euros net par mois

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 mai 2022

      Bonjour Chacha,

      Ta question n’est pa très précise. La personne serait-elle déjà chômeuse indemnisée? Car, pour bénéficier du complément de chômag (Allocation de Garantie de Revenu (AGR)), il faut avant tout, avoir été chômeur complet indemnisé avant de débuter le contrat à temps partiel. De plus, le salaire mensuel moyen du temps partiel devra être inférieur à 1.725,21€ brut et, le salaire net perçu pendant ce temps partiel (1500€ dans l’exemple que tu donnes) ne doit pas dépasser le montant des allocations que la personne  touchait avant de débuter ton temps partiel.

      En principe, la demande doit être introduite dans les 2 premiers mois du temps partiel. Dans tous les cas, si elle touche déjà les allocations de chômage, nous lui conseillons de faire les démarches pour être considérée comme travailleuse avec maintien de droit. Même si elle n’ouvre pas le droit tout de suite, il serait tout de même intéressant dans sa situation de faire cette demande d’AGR; qu’elle n’hésite pas à se resneigner auprès de son organisme de paiement. Tu trouveras toutes les informations sur l’AGR sur le site de l’Onem.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  6. lino
    13 mai 2022

    je suis cohabitant légal et je perçois des allocations de chômage temps partiel depuis 1/07/2021. Ma compagne a un revenu professionnel. Quels sonts les montants successifs de mes allocations et quel forfait percevrais-je à la fin de la période? Merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 mai 2022

      Bonjour Lino,

      Malheureusement, nous ne saurons te dire le montant exact que tu percevras en tant que demandeur d’emploi indemnisé. Mais, comme expliqué sur la fiche ci-dessus, sache que le calcul se fait toujours sur base de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle. Le salaire de ta compagne sera donc pris en contact pour le calcul de ton chômage.

      Comme ta compagne travaille, tu devrais en principe être indemnisé au taux cohabitant ordinaire. Mais, les mois pendant lesquels elle touchera un salaire brut inférieur à 862,60€, tu seras considéré comme cohabitant avec charge de famille. Tu trouveras plus d’informations sur les montants des allocations de chômage sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  7. Laura
    12 mai 2022

    Bonjour,

    Je suis au chômage et mon copain aussi.

    Mais on aimerais habiter ensemble

     

    Combien gagneront nous par mois ?

    Et si je prend une maison sans mon copain combien je gagnerais si je suis seule ?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 mai 2022

      Bonjour Laura,

      Malheureusement, nous ne pourrons pas répondre à ta question avec précision. Mais, sache tout de même que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage, mais aussi de la situation familiale et personnelle. Donc, en habitant avec ton copain, vous toucherez a priori chacun le taux cohabitant ordinaire (sans charge de famille). Mais, si en additionnant vos 2 taux cohabitant ordinaire, il s’avère que le montant est inférieur à celui que pourrait toucher l’un de vous en tant que cohabitant avec charge de famille, l’autre pourrait renoncer à ses allocations. N’hésitez pas chacun, à vous faire aider pour ce calcul par vos organismes de paiements respectifs.

      Mais attention, la personne qui renoncera à ses allocations n’aura que jusque 3 ans à partir du dernier jour d’indemnisation pour rouvrir son droit. Donc, il faut être attentifs par exemple, si l’un trouve un nouvel emploi, que l’autre continue au moins à percevoir des allocations; même au taux cohabitant ordinaire car les allocations de chômage sur base du travail sont illimitées dans le temps en Belgique.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  8. Milou
    7 mai 2022

    Bonjour,

    je suis employé et à partir du 01/07/2022 , je vais devoir m’inscrire au chômage

    j’ai 57 ans et un passé professionnel de 37 années plus trois  années d’apprentissage

    Ma compagne à un revenu et nous avons un enfant toujours au étude

    Sur le site de L’ONEM , il parle de la dégressivité mais avec mon passé vais-je subir la dégressivité et à quel moment va telle s’arrêter( je suppose que je vais être cohabitant sans charge de famille)

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 mai 2022

      Bonjour Milou,
      Il existe effectivement des spécificités pour les chômeurs âgés de plus de 55 ans (complément d’ancienneté sous certaines conditions, maintien du montant dont le chômeur bénéficie dans une phase intermédiaire de la deuxième période s’il a plus de 55 ans et 20 années minimum de travail, …). Vous serez effectivement considéré comme cohabitant sans charge de famille.
      Etant un service d’information jeunesse, nous ne sommes malheureusement pas spécialisé en matière de règlementation spécifiques pour les demandeurs d’emplois de plus de 55 ans. Vous pourriez vous adresser à votre syndicat (si vous êtes syndiqué) ou auprès de l’Atelier Des Droits Sociaux (qui organise des permanences juridiques gratuites dont une sur l’emploi et la sécurité sociale) afin de vous renseigner de manière plus approfondie sur les spécificités liées aux chômeurs de plus de 50 ans.
      J’espère avoir pu vous aider ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !

      Répondre
  9. Hervé
    4 mai 2022

    Bonjour, j’étais en cdi  depuis 15 ans et j’ai démissionner,  juste  après j’ai trouvé un travail et je suis en période d’essai de 4 semaines celle ci prendra fin le 31 mai 2022 et j’envisage de ne pas signer de contrat après  la  période  d’essai .

    Ma question est-ce que j’aurais  droit  aux  allocations de chômage en ayte de retrouver  un  autre emploi.

    Un grand merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 mai 2022

      Bonjour Hervé,

      Pour information, la période d’essai été supprimée depuis 2014 en Belgique. Donc, moins qu’il ne s’agit d’un emploi intérimaire, ces 4 semaines ne peuvent pas être considérées comme période période d’essai. Tu trouveras plus d’informations à ce propos dur le site du SPF Emploi.

      Quant à ton contrat, si tu ne souhaites pas le prolonger, sache que rien ne t’y oblige. Mais, du fait que tu aies démissionné de ton emploi précédent, tu risqueras une sanction de l’Onem allant d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines pour abandon d’un poste convenable. Pour éviter tout risque après une démission, il faut travailler minimum 13 semaines chez un nouvel employeur et, ne pas perdre le nouveau contrat de manière volontaire (en démissionnant de nouveau ou signant une rupture de commun accord par exemples). Comme tu n’auras travaillé que 4 semaines, cela ne sera malheureusement pas suffisamment.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  10. Yaya
    4 mai 2022

    Bonjour,

    je suis actuellement sans emploi depuis 5j. Mon contrat ( cdd ) a malheureusement prit fin suite à mon écartement grossesse je n’ai pas été prolongé.
    je travail depuis +- 2 ans et je n’ai jamais été au chômage.
    mon stage d insertion est donc fait.
    J’habite chez mes parents et j’ai entendu dire que j’aurais +- 500€ vu que je ne suis pas isolé. Est-ce normal? Alors que mon dernier salaire était de 1900+-.. c’est une fameuse différence..

    J’ai téléphoné au forem et ils ne savent pas me dire combien vais-je toucher..

    merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 mai 2022

      Bonjour Yaya,

      Il me manque des détails pour répondre de manière précise à ta question.
      Quel âge as-tu ? Quel était le montant de ton salaire brut ? Travaillais-tu à temps plein ou à temps partiel ?
      Les conditions d’ouverture d’un droit aux allocations de chômage dépendent en partie de l’âge du travailleur. En effet, tu verras dans la fiche consacrée aux conditions pour ouvrir un droit aux allocations de chômage qu’il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période donnée en fonction de son âge pour ouvrir le droit.

      Par exemple, les personnes de moins de 36 ans doivent, pour ouvrir un droit aux allocations, prouver 312 jours de travail (soit un an) sur une période de 21 mois qui précède la demande. Dès lors, si tu as moins de 36 ans, tu auras bien ouvert un droit aux allocations de chômage suite à ces deux années de travail prestées.

      Tu verras également dans la fiche ci-dessus, que le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

      ta dernière rémunération brute;

      ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);

      la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

      Dès lors, ne connaissant pas le montant de ta dernière rémunération brute il ne nous sera pas possible de te donner une estimation de montant de tes éventuelles allocations de chômage.

      A priori tu devrais être considérée comme cohabitante, dès lors le montant minimum que tu devrais percevoir en phase 1 serait de 1152.84 euros par mois et lorsque tu arriveras en phase 3, tu percevras un montant maximum de 621.66 euros. Je t’invite à consulter le tableau récapitulatif en cliquant ici Note de plus que, le fait de travailler en temps plein ou en temps partiel influe le droit aux allocations (demie allocations de chômage en cas de travail à temps partiel et différentes catégories de travailleurs à temps partiel).

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  11. vincnet
    4 mai 2022

    Bonjours je suis âgé de 48 an , jais travailler pendant 10 année dans les année 2000 puis puis interruption carier accident travaille , jais repris quelque boulot intérim de quelque semaine il a 5 an de quelque mois puis plus de travaille , je suis au chômage depuis plus de 5 ans   et jais travaille que 3 mois , on me propose un travaille intérim de 2 mois pour remplacer une personne , après les 2 mois  est ce que je pourrais , avoir les droit au chômage ??  pendant combien de temp malgré que jais que 2 mois de travaille  . je vois sur le site un certain nombre de jours pour avoir des droit , et pendant combien de temp ???? .  pour info je suis au chômage complet indemniser.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 mai 2022

      Bonjour Vincent,

      Oui, s’il s’est écoulé moins de 3 ans depuis la date du dernier versement des allocations de chômage, tu peux réouvrir ton droit aux allocations sans prouver de jours de travail supplémentaire. C’est précisé dans cette feuille info de l’Onem.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !
      Répondre
  12. Ebsi
    3 mai 2022

    Bonjour,

    Mon conjoint va être licencié bientôt. Il va donc s’inscrire comme demandeur d’emploi. J’ai un taux cohabitant. Nous avons 2 enfants.

    Est-ce que j’aurais toujours droit à mon taux cohabitant même si mon époux va être sans emploi ?

    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      3 mai 2022

      Bonjour Ebsi,

      Si ton conjoint à droit à des allocations de chômage, tu resteras au taux cohabitante, il n’y aura pas de changement. Si ton conjoint n’a pas droit à des allocations de chômage et n’a aucun revenus (ni de remplacement, ni professionnels), tu pourras le déclarer à l’Onem et passer au taux “cohabitant avec charge de famille”.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  13. Yaki
    2 mai 2022

    Bonjour ,je suis isoler de puis  la fin de mon contrat article 60 ma question est es que  c’est normal que je touche 1176 euro alor que je devrai avoir 65% de mon salaire pui cela deminue au fure et a mesure ..je pense jai eu un contrat de 12 mois pui je n’est plus travaillé depui

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 mai 2022

      Bonjour Yaki,

      Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de te répondre avec précision. Mais, sache qu’en tant que chômeur indemnisé, tu touches 65% de ton dernier salaire brut les 3 premiers mois, 60% les 9 mois suivants. Attention, à chaque phase, il y a un plafond salarial (voir dans le 2ème tableau sur la fiche ci-dessus). Tu verras dans le tableau qu’il y a un montant minimum de en deçà duquel tu ne peux pas toucher.

      Aussi, il faut savoir qu’en tant qu’isolé, tes allocations sont soumises à un précompte  professionnel de 10,09%. Pour plus, pour les mois pendant lesquels tu prends des vacances (en indiquant des “V” dans certaines cases de ta carte de pointage), tu perçois moins d’allocations. Si après toutes ces informations, le montant que tu perçois te semble toujours bas, nous te conseillons de contacter ton organisme de paiement afin de voir si un nouveau calcul n’est pas nécessaire.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  14. Doudou
    29 avril 2022

    Bonjour

    Après 3ans au chômage je retrouve un travail comme temporaire dans l’enseignement depuis 4mois. Après combien de temps d’ancienneté,

    D’avance merci pour vos réponsesaurais je droit au 65,% des 3 premiers mois au chômage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 mai 2022

      Bonjour Doudou,

      Cela varie en fonction du régime et de l’horaire de travail. Tu trouveras la réponse à ta question en consultant le tableau sous le titre “Puis-je revenir à la première période d’indemnisation ?” dans cette feuille info de l’Onem.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  15. Rose
    27 avril 2022

    Bonjour, je travaille depuis 32 ans dans une entreprise.  Quel impact sur le montant de ma future pension (qui sera dans 6 ans), si je viens à être au chômage?

    Si vous ne savez pas m’aider, où puis-je me renseigner svp. Une adresse mail?

    Merci pour votre aide

     

    Rose

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 avril 2022

      Bonjour Rose,

      Tu peux contacter directement le Service fédéral des Pensions par téléphone en composant le 1765 et leur poser tes questions !

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  16. Patricia
    27 avril 2022

    Je suis mariée et mon mari était en chômage en tant que charge de famille. Maintenant, nous partageons une maison avec une troisième personne et son chômage a été mis en attente, parce que nous partageons la maison avec quelqu’un d’autre. Ici, sur votre site Web, il est écrit:

    Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille?

    Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.

    Peuvent-ils vraiment mettre son chommage en attente ? Votre site dit que la troisième personne, même ayant un revenu, n’affecterait pas le fait que mon mari est responsable de notre famille (moi et lui).
     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 avril 2022
      Bonjour Patricia,
      Oui c’est bien ça. Si tu ne reçois toi-même aucun revenu professionnel ni de remplacement, le statut de ton mari est “cohabitant avec charge de famille”. L’arrivée d’une autre personne dans la maison n’a pas d’impact sur son statut tant que toi tu n’as aucun revenu. C’est indiqué dans cette feuille info de l’Onem.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !
      Répondre
  17. Sog
    25 avril 2022

    Bonjour,je voudrais savoir, si une étudiante d’universités sans revenu habite avec moi et mon épouse, mon allocation de chômage diminu. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 mai 2022

      Bonjour Sog,
      Ta situation personnelle et familiale est déterminée par le fait que ton épouse ai ou non des revenus professionnels ou de remplacement.
      Voici ce que dit l’ONEm dans la fiche info T147 :
      « Si votre conjoint ne bénéficie pas de revenus professionnels ou de remplacement
      => l’ONEM vous considère comme travailleur ayant charge de famille.
      Si votre conjoint bénéficie de revenus professionnels ou de remplacement
      => l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      Dans ces situations, le fait que d’autres personnes cohabitent aussi avec vous et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance. »
      Dès lors, le fait d’héberger une étudiante n’influencera pas ton statut aux yeux de l’ONEm.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  18. XIRIFU
    22 avril 2022

    En janvier 2020, j’ai commencé à travailler à plein temps dans l’ASBL, que j’ai créée, et j’ai quitté le CPAS.

    À présent, Parce qu’il n’y a pas de subvention gouvernementale. A cause du covid et d’autres raisons, l’ASBL n’a pas de revenus, ne peut pas me payer, et je suis au chômage complet. Je ne sais pas comment faire une demande de bourse de carrière du gouvernement.

    veuillez guider

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      22 avril 2022

      Bonjour Xirifu,

      Nous n’avons pas connaissance de “bourse de carrière du gouvernement”. Nous te suggérons de nous contacter pour téléphone au 02 514 41 11 pour éclaircir ta situation.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  19. gwen
    19 avril 2022

    Bonjour,

    Mon mari est au chômage, nous avons ” enfants ai-je droit à un cohabitant? Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 mai 2022

      Bonjour gwen,
      Effectivement, si vous vivez avec votre mari et vos enfants et que êtes dans les conditions pour bénéficier des allocations de chômage (prouver un certain nombre de jours de travail sur une période donnée en fonction de son âge – pour les moins de 36 ans il faut avoir travaillé 312 jours, soit un an, sur une période de 21 mois qui précède la demande d’allocations) vous toucheriez des allocations de chômage en tant que cohabitant.
      Vous trouverez toutes les informations sur la situation personnelle et familiale des demandeurs d’emploi dans la fiche info T147 de l’ONEm.
      J’espère avoir pu vous aider ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !

      Répondre
  20. Malika
    17 avril 2022

    Bonjour

    je recois les allocations de chômage taux cohabitent, mon mari est associé actif (indépendant)mais il reçoit que un montant de 750 euro par mois . Je voudrais savoir si j’ai le droit de toucher les allocations de chômage taux chef de menage 1400 euro par mois puisque mon mari ne dépasse pas le montant de 862,60 euro par mois.
    Merci à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 avril 2022

      Bonjour Malika,

      Nous avons déjà répondu à ta question sous le pseudo “Sara”. Tu trouveras notre réponse ci-dessous (2ème commentaire plus bas).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  21. Alex
    17 avril 2022

    Bonjour. Je vie avec avec ma fille et domicilier avec ma compagne qui n est pas la mère de ma fille je suis cohabitant chez elle combien je touché par jours au chômage merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 avril 2022

      Bonjour Alex,

      Ta question n’est pas très précise. Ta compagne a-t-elle des revenus (professionnel ou de remplacement)? Si elle travaille, est-elle salariée au indépendante? Au cas où elle serait salariée, quel est le montant mensuel de son salaire? Nous t’invitons à reformuler ta question en nous donnant plus de détails sur ta situation, afin que nous puissions te répondre avec plus de précision.

      Dans tous les cas, il faut savoir que ce qui sera pris en compte dans le calcul du montant de tes allocations, ce sont les potentiels revenus de ta compagne. Le fait qu’il y ait un enfant dans le ménage (qu’il s’agisse de ta fille ou d’un autre) n’aura aucun impact sur la situation.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  22. Sara
    15 avril 2022

    Bonjour,

    mon mari est associé actif(indepent) mais ils gagne que 750 euro par mois et moi je suis en chômage et je reçois 600 euro tant cohabitante .
    j’ai lu dans un article que je peux bénéficier d’un montant de 1400 euro car mon mari ne depasse pas un revenu de 862,60 euro par mois.

    j’aimerais bien que vous m’expliquez si je peux bénéficier des allocations de chômage taux chef de menage.
    merci à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 avril 2022

      Bonjour Sara,

      Comme ton mari est indépendant, tu ne pourras malheureusement pas être considérée comme cohabitante avec charge de famille. En effet, lorsque l’un de des partenaires exerce une activité d’indépendant, l’autre, en tant que chômeur indemnisé, perçoit automatiquement le taux cohabitant ordinaire (sans charge de famille); quels que soient les revenus du premier. Mais, si ses revenus provenaient d’un travail salarié, tu serais considérée comme cohabitante avec charge de famille pour les mois pendant lesquels il toucherait un salaire ne dépassant pas 862,60€ brut.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  23. Katia
    11 avril 2022

    Bonjour,

    Je viens de faire le calcul sur base de votre calcul. Je voudrais connaitre le montant net..

    Mon calcul: 2469€ Brut – 65% = 1604.85 € – 10.09% de précompte = 1442,92 € est ce que c’est le brut ou net???

     

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 avril 2022

      Bonjour Katia,

      Nous ne calculons pas le montant des allocations de chômage.

      Une fois que le précompte a été retiré, il s’agit du montant net. Tu peux te faire une idée du montant de tes allocations en utilisant ce simulateur en ligne.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  24. Aurore ****
    7 avril 2022

    Bonjour,

    Je ne suis chef de famille mais je ne suis pas payée au minimum légal. Mon syndicat me dit que c’est parce que j’ai une dispense pour suivre mes cours, est-ce bien le vrai ?

    D’avance merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      8 avril 2022

      Bonjour Aurore,

      Avant tout, sache qu’il est tout à fait possible que le montant des allocations de chômage diminue pendant la période de dispense; du fait de la dégressivité. Pour les dispenses accordées pour les études ou formations menant à des métiers faisant partie de la liste des métiers en pénurie, le montant des allocations est gelé jusqu’à la fin de ta formation. Si elle ne se trouve pas sur la liste des métiers en pénurie, la dégressivité des allocations continue à courir normalement pendant toute la durée de la formation. N’hésite pas à consulter la liste des métiers sur le site du service emploi de ta région.

      Pour revenir à ta question, nous ne sommes pas sûrs de bien la comprendre. Nous ne comprenons pas ce que tu entends par “Je ne suis chef de famille mais je ne suis pas payée au minimum légal.” Quelle est ta situation familiale (tu es indemnisée au taux cohabitante ordinaire ou cohabitante avec charge de famille)? Dans tous les cas, il faut savoir que les allocations de chômage sont illimitées dans le temps, mais les montants sont dégressifs.

      Mais, quelle que soit la durée de ton chômage, les indemnisations ne peuvent pas être en dessous d’un certain montant. Ce montant forfaitaire va dépendre de ta situation familiale et personnelle  Tu trouveras tous ces montants  dans les dernières lignes des 3 tableaux ci-dessus. Donc, pour pouvoir répondre à ta question avec précision, il faudrait que nous sachions si tu es cohabitante avec ou sans charge de famille et, quel est le montant actuel que tu touches.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter

      Répondre
  25. Lina
    1 avril 2022

    Bonjour,

    Je voudrais savoir Svp, si je suis considéré comme chômeuse avec carte de famille.

     

    Voilà, c’est mon premier mois de chômage,  j’habite pour le moment avec mes 2 filles chez mon frère , je reçois des allocations familiales pour mes 2 filles. Je suis dans quelle catégorie svp?

     

    Mon frère travaille en CDI.

    Je vous remercie d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      1 avril 2022

      Bonjour Lina,

      Comme vous vivez avec ton frère qui a des revenus, tu seras considérée comme cohabitante ordinaire (sans charge de famille). Le fait que tu aies des enfants pour qui tu perçois des allocations familiales n’aura malheureusement aucun impact. Tu trouveras plus d’informations sur les différentes situations familiales sur le site de l’Onem (feuille-info T147).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  26. Mari
    29 mars 2022

    Bonjour je suis au chômage isolé si je suis en colocation avec une personne qui est pensionné combien serait mon revenus

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      31 mars 2022

      Bonjour Mari,

      En vivant sous le même toit, tu seras en principe considérée comme cohabitant par l’ONEM. Sauf si tu parviens à prouver qu’il n’y a aucun partage des frais entre colocataires (loyer, charges,…); ce qui est souvent difficile. Pour être considérée comme isolée, il faut que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec l’autre habitant, peu importe si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes.

      Comme pour la première fois, le calcul du montant des allocations dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de  la situation familiale et personnelle. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de te dire quel sera le montant exact que tu toucheras, si tu étais considéré comme cohabitant ordinaire. Tu trouveras plus d’informations sur les montants des allocations de chômage sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  27. ayho
    29 mars 2022

    Bonjour je me suis mis au chomage  après longue durée de travaille (bâtiment)  , , je  cohabite avec papa et maman ,   et monsieur au téléphone me dis que j’aurais que 23€ brut journalier !!..  hors que  y’a 2 ans j’étais dans la même situation et j’avais  +-  55€ journalier  …  vous avez une idée pour ma situation ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      31 mars 2022

      Bonjour ayho,

      Il n’est pas possible de répondre à ta question sans connaitre toute la situation car le montant des allocations va dépendre de tes salaires, de ta situation familiale, du régime de travail (temps partiel, temps plein…) et de la durée du chômage (règles de dégressivité des allocations).
      On doit, pour se faire une idée, avoir le réponse à ce type de questions:
      – étais-tu dans la même situation familiale à l’époque ?
      – combien de temps étais-tu resté au chômage avant de retravailler ?
      – combien de temps as-tu retravaillé entre temps ?
      – As-tu retravaillé à temps plein ou temps partiel?
      -si c’était à temps partiel avais-tu demandé le maintien de droit (pour conserver ton droit à des allocations familiales à temps plein)?
      Si tu veux lire toutes les règles relatifs au calcul des allocations de chômage et de la dégressivité du montant des allocations, tu peux les retrouver sur la feuille info T67 de l’ONEM.
      Si tu souhaites en discuter avec nous, je t’invite à nous téléphoner au 02 514 41 11.
      Si tu le souhaites, tu peux aussi contacter l’Atelier des droits sociaux, un service juridique spécialisé.
      Par ailleurs, si tes allocations de chômage sont trop peu élevées, sache qu’il est possible que tu aies droit à un complément de revenus du CPAS. Si tu veux plus d’informations sur les aides du CPAS, tu peux consulter cette page.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!
      Répondre
  28. Maureen
    29 mars 2022

    Bonjour,
    J’ai une question concernant les plafonds de salaire. Prenons en exemple la situation des isolé-es. Quand il est noté que “plafond salarial supérieur (2897,58)”, cela veut dire que si le salaire brut actuel est plus élevé, alors cela n’est pas pris en compte ? Dans ce cas (si le salaire brut actuel est effectivement plus élevé), alors on est sûr-e de toucher 1883,4€ ? Est-ce qu’il y a ensuite une taxation sur cette allocation ?
    Merci beaucoup pour votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 avril 2022

      Bonjour Maureen,
      Effectivement, la rémunération que l’ONEM prend en considération n’est pas illimitée.
      Si votre rémunération est supérieure à un plafond salarial déterminé, l’ONEM calculera votre allocation sur la base de ce plafond salarial et non sur la base de votre rémunération réelle.
      Le salaire brut maximum pris en compte pour le calcul est de 2.955,69 euros du premier au sixième mois de chômage complet. Du 7ème au 12ème mois de chômage complet, le plafond passe à 2.574,25 euros. Et, pour les chômeurs isolés, à partir du 13ème mois de chômage complet, celui-ci passe à 2.518,24€.
      Comme vous pouvez le lire dans la fiche ci-dessus, les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Mais ce précompte professionnel n’est pas d’application pour les chômeurs isolés.
      Vous trouverez toutes ces informations sur la fiche info T67 de l’ONEm qui est consacrée aux montants des allocations de chômage après occupation.
      J’espère avoir pu vous aider ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !

      Répondre
  29. Lujo
    23 mars 2022

    Je viens de rentrer mon dossier chomage à la fgtb qui m’a mis en cohabitant de temps pleins grâce à mon maintien de droit.

    Mais le monsieur du syndicat m’a pas parler de ces périodes de phase et m’a dit que j’allais avoir le taux journalier à 29€.

    Comment ce fait il que je n’ai pas droits aux montant des phase 1 et 2 (3 mois, 6 mois) etc

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      23 mars 2022
      Bonjour Lujo,
      Si tu as bénéficié du maintien de droit, je suppose que tu as déjà bénéficié d’allocations de chômage auparavant. Quand tu as été au chômage, puis que tu retravailles et enfin retombes au chômage, tu ne retournes pas automatiquement en 1er phase d’indemnisation. En principe, la dégressivité des allocations se poursuit, sauf dans certains cas. Ainsi, si tu as retravaillés à temps partiel avec maintien de droit, sans allocations de garantie de revenus, alors que tu étais auparavant en première ou deuxième période d’indemnisation au niveau du chômage, cette période d’indemnisation va être prolongée  de la durée de ton occupation, à condition que cette ton occupation à temps partiel avec maintien de droit ait duré au moins 3 mois sans interruption (plus précisément, on prolonge la période d’indemnisation du nombre de mois complets couverts par cet emploi et qui prend cours durant la période 1 ou 2 d’indemnisation).
      Par ailleurs, pour revenir en première période, première phase d’indemnisation et recommencer un cycle de dégressivité depuis le début, il faut avoir retravaillé au mois 12 mois à temps plein ou 24 mois à temps partiel avec maintien de droit au cours d’une période de référence.
      C’est assez complexe, mais tout est expliqué sur le fiche info T67 de l’ONEM, consacrée au calcul de l’allocation et son évolution au cours du temps.
      N’hésite pas à nous contacter par téléphone si tu veux en discuter (02 514 41 11).
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!
      Répondre
  30. Gentle
    22 mars 2022

    Bjr j’ai un ami qui est chômeur complet et il va faire aidant d’un proche soins palliatifs

    Il est isolé svp combien il va toucher par moi comme allocations de chômage ? ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      23 mars 2022

      Bonjour Gentle,

      Avant tout, il faut différencier différentes situations d’aidant proche. Il est entendu par aidant proche, l’apport de:

      • soins palliatifs;
      • soins à un membre du ménage ou de la famille (parent ou allié) jusqu’au deuxième degré, qui est gravement malade;
      • soins à un enfant handicapé de moins de 21 ans.

      La durée de la dispense accordée à l’aidant proche va dépendre de la situation situation de la personne aidée (voir les 3 situations au paragraphe ci-dessus). Tu trouveras plus d’explications à ce propos ici.

      Dans tous les cas, en tant que chômeur complet indemnisé, il sera tout à fait possible pour ton ami d’agir en qualité d’aidant proche. Le montant des allocations de chômage touché pendant cette période est forfaitaire étant un forfaitaire (quelle que soit la situation familial et personnelle du demandeur), il touchera 12,76€ d’indemnisation par jour. Tu trouveras plus d’informations sur les montants sur le site de l’Onem.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  31. Drazig
    16 mars 2022

    Bonjour Je touche au chômage taux cohabitant on me propose un temps partiel . Puis je prétendre a un supplément chomage?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 mars 2022

      Bonjour Drazig,

      En tant que chômeur complet indemnisé, si tu trouves un emploi à temps partiel, tu peux, sous certaines conditions, prétendre à un complément de chômage. Pour avoir droit  à un complément de chômage, le salaire mensuel moyen de ton temps partiel devra être inférieur à 1.725,21€ brut et, le salaire net que tu percevras pendant ce temps partiel ne devra pas dépasser le montant des allocations que tu touchais avant de débuter ton temps partiel.

      Nous te conseillons, dès le début de ton contrat, de faire les démarches pour être considéré comme travailleur avec maintien de droit. En principe, la demande doit être faite dans les 2 premiers mois du temps partiel. Même si tu n’ouvres pas le droit tout de suite, il serait tout de même intéressant dans ta situation de faire cette demande d’Allocation de Garantie de Revenus (AGR). Tu trouveras toutes les informations sur le site de l’Onem.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  32. Adri
    15 mars 2022

    Bonjour,

     

    Je suis cohabitante avec une personne à charge à savoir mon enfant.

     

    J’aimerais savoir, si en-cas s de travail en mi-temps 25/30 heures semaines à combien s’élèverait le complément de l’onem AGR, est-il plus élevé sachant que jai un enfant ?

     

    Je ne comprends pas vraiment les exemples donné sur le site de l’onem.

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 mars 2022

      Bonjour Adri,

      Ta question n’est pas très précise? Bénéficierais-tu déjà des allocations de chômage avant le début de ton contrat temps partiel? Car, pour prétendre au complément de chômage, tu dois avoir été chômeur complet indemnisé. De plus, le salaire mensuel moyen de ton temps partiel devra être inférieur à 1.725,21€ brut et, le salaire net que tu percevras pendant ce temps partiel ne devra pas dépasser le montant des allocations que tu touchais avant de débuter ton temps partiel.

      Dans tous les cas, si tu touche déjà les allocations de chômage, nous te conseillons de faire les démarches pour être considéré comme travailleur avec maintien de droit. Même si tu n’ouvres pas le droit tout de suite, il serait tout de même intéressant dans ta situation de faire cette demande d’AGR. Tu trouveras toutes les informations sur le site de l’Onem.En principe, la demande doit être faite dans les 2 premiers mois du temps partiel.

      Si tu rencontres des difficultés financières alors que tu n’as pas droit aux allocations de chômage, tu pourrais, sous certaines conditions, avoir droit à un complément de revenu. Pour en bénéficier, tu devras introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune de résidence. Ainsi, en plus de ton salaire de ton temps partiel, tu auras droit à une aide financière pour compléter tes revenus mensuels. Le montant que tu pourrais toucher du CPAS sera la différence entre ton salaire et le montant accordé aux cohabitants avec charge de famille.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  33. CJ
    13 mars 2022

    J’habite seule dans mon appartement mais j’ai une soeur qui habite à à l’étranger depuis plus de 10 ans mais s’est domiciliée chez moi pour une question de mutuelle. Est-ce que je reste bien comme personne isolée malgré qu’elle soit domiciliée chez moi ? Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 mars 2022

      Bonjour CJ,
      Si votre sœur s’est domiciliée chez vous, elle sera considérée comme habitant avec vous (même si ce n’est concrètement pas le cas si elle n’est que domiciliée à votre adresse mais réside à l’étranger).
      Si votre sœur ne dispose ni d’un revenu professionnel ni d’un revenu de remplacement (chômage, CPAS, pension,..), alors l’ONEM vous considère comme travailleur ayant charge de famille.
      Si votre sœur bénéficie d’un revenu professionnel ou de remplacement alors l’ONEm vous considérera comme simple cohabitant. Vous trouverez toutes ces informations via la fiche info T147 de l’ONEm.
      Ceci-dit il n’est théoriquement pas possible de résider de manière permanente à l’étranger sans avoir l’intention de revenir résider en Belgique par la suite et d’y être domicilié.
      En cas de départ à l’étranger de plus de 3 mois, le citoyen belge doit déclarer son départ à la commune. Si cette déclaration n’est pas faite, il y a un risque de radiation d’office.
      Si vous avez déclaré votre départ à la commune et rempli le formulaire adéquat, vous conservez votre domicile mais la commune indique dans le registre que vous êtes « temporairement absent ».
      Vous trouverez plus d’information sur comment il est possible de rester domicilié sur la fiche de droit quotidien qui y est consacrée.
      J’espère avoir pu vous aider ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !

      Répondre
  34. TAL
    11 mars 2022

    bonjour merci me dire si peut avoir statut chef de ménage si je vis avec partenaire pensionne retraite

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      15 mars 2022

      Bonjour TAL,

      Concernant les pensions de personnes qui ne sont pas parents ou alliées jusqu’au 3ème degré du bénéficiaire d’allocations de chômage, vous pourrez lire ceci sur la fiche T147 de l’Onem: « Nous ne considérons pas ces pensions comme des revenus de remplacement si les montants mensuels bruts de celles-ci ne dépassent pas 709,80 euros par personne« . Donc, si votre partenaire touche une pension dont le montant brut dépasse ce plafond, vous ne serez malheureusement pas considéré comme cohabitant avec charge de famille; mais plutôt cohabitant ordinaire (sans charge de famille. Vous trouverez plus d’informations sur le montants des allocations de chômage sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  35. Mina
    10 mars 2022

    Bonjour

    Je viens de terminer mon contrat de CDD de six mois ,sur ma dernière fiche de paie le salaire brut était de 1668,24€ je travail à temps partiel en raison de 28 heures par semaine .

    Avant ce contrat j’ai travaillé en Algérie pendant 4 années.

    Est ce que j’ai droit aux allocations de chômage ?

    Comme serait le montant des allocations pour mon cas?

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 mars 2022

      Bonjour Mina,

      Algérie faisant partie des pays dont on peut faire valoir la période de travail pour une admissibilité aux allocations de chômage en Belgique, il te possible te sera tout à fait possible au prétendre aux indemnisations de l’Onem après un CDD de 6 mois (3 mois étant la période minimum). Mais pour cela, ton travail en Algérie doit avoir été un contrat salarié. Tu trouveras plus d’informations sur l’ouverture du droit après avoir travaillé à l’étranger sur cette fiche-info de l’Onem.

      Quant au montant de tes allocations de chômage, nous ne pourrons malheureusement pas te dire de combien il sera. Mais, sache qu’il dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage, ainsi que de la situation familiale. En tant que travailleuse à temps partiel, tu ouvriras le droit à des demi-allocations. Tu trouveras plus d’informations pour le calcul des allocations de chômage sur base du travail à temps partiel. Ce calcul étant très complexe, n’hésite pas à te faire aidée par ton organisme de paiement.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  36. animus
    10 mars 2022

    Bonjour, je viens de terminer mon contrat et je retourne au chômage , je vis avec mon père qui reçoit la GRAPA  . Est ce que je serais considéré comme isolé ou cohabitant ?

    merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 mars 2022

      Bonjour Animus,

      En tant que chômeur indemnisé, le montant de la pension de ton père sera pris en compte pour le calcul du montant de tes allocations de chômage. Si tu vis exclusivement avec ton père, sa pension ne sera pas considérée comme revenu de remplacement si le montant brut ne dépasse pas 1.488,81 euros par mois. Dans ce cas, tu seras indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille. Par contre, si le montant brut qu’il touche dépasse ce plafond, tu seras considéré comme cohabitant ordinaire (sans charge de famille). Tu trouveras plus d’informations sur cette fiche-info de l’Onem.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  37. Lisa
    9 mars 2022

    Bonjour,

    Je travaille via une boite d’intérim depuis le 14 juin 2021. J’ai eu des contrats à la semaine successifs depuis cette date. Je suis en temps plein 38h/semaine et travaille parfois le samedi et dimanche.

    La mission va certainement s’arrêter le 1er mai. J’ai 2 questions :

    – Est-ce que je vais avoir droit au chômage ? (un peu plus de 10 mois de travail via cette agence d’intérim, toujours pour le même employeur/même mission).

    – J’ai fait une CIP précédemment, de février à fin mai 2021, cela ne va pas entrer en compte pour le chômage ?

    J’ai 28 ans et cohabitant (compagnon salarié).

    Merci d’avance,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 mars 2022

      Bonjour Lisa,

      Comme tu as moins de 36 ans, pour bénéficier des allocations de chômage, tu devras prouver 312jours de travail au cours des 21 mois précédant ta demande. Tes contrats devront juste être des contrats salariés, quel qu’en soit le type (CDD, CDDI, contrats de remplacement, contrats intérimaires).

      Pour la CIP, il faut savoir qu’elle n’est pas un contrat de travail mais plutôt un stage en entreprise. Comme elle n’est pas non plus considérée comme une formation professionnelle, cette période ne peut malheureusement pas être assimilée à des journées de travail salarié. Par conséquent, les journées sous CIP ne sont pas comptabilisées pour l’ouverture d’un droit au chômage sur base du travail.

      Partant de cela, si ton contrat s’arrêtait au 1er mai, tu n’auras malheureusement pas cumulé suffisamment de jours pour prétendre aux allocations de chômage (du 14 juin 2021 au 1er mai 2022). Il te manquera plus ou moins 1 mois et demi de travail pour remplir les conditions. Tu trouveras plus d’informations à ce propos ici

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  38. Rajae
    8 mars 2022

    Je touche 1200€ par mois combien je toucherai mon chaumage dans les premiers 3 mois?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 mars 2022

      Bonjour,

      Si tu étais employée à temps plein, tu peux avoir une estimation avec ce calculateur en ligne. 

      En première période, tu toucheras 65% de ton dernier salaire brut.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  39. frency01
    8 mars 2022

    Bonjour, j’ai 56 ans j’ai était indépendante pendant 15 ans maintenant je suis salarié en mi temps médical depuis presque 1 an . Avant d’être indépendant j’était femme au foyer pour élevé mes 4 enfants. et avant d’être femme au foyer j’était au chômage. Ai je droit au chômage si je perd mon emplois je me retrouve mère célibataire avec 1 enfant à charge .

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      10 mars 2022

      Bonjour Frency01,

      Sachez qu’il est tout à fait possible de rouvrir le droit au chômage après une période d’activité indépendante. Mais pour cela, il faut que votre activité d’indépendant ait été exercée pendant minimum 6 mois et maximum 15 ans, au moment d’introduire votre demande (à partir de votre dernier jour d’indemnisation chômage). Dans votre situation, comme vous avez été indépendante durant 15 ans, si on ajoute à cela la durée de votre contrat actuel, vous ne remplissez malheureusement plus les conditions pour une réouverture de droit. Vous trouverez plus d’informations sur cette fiche-info de l’Onem.

      Pour prétendre de nouveau à des allocations de chômage, vous devrez prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence. Les personnes de plus de 50 ans comme vous doivent soit travailler minimum 624 jours au cours des 42 mois précédant leur demande. Vous trouverez plus d’informations sur ces  conditions sur une autre fiche.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  40. Senomiya
    7 mars 2022

    Bonjour, je travaille depuis 1 an mais je vais sans doute tomber bientôt au chômage. Je suis cohabitante avec un parent et j’aimerai savoir à combien s’élèverait mon chômage. Est-ce que c’est calculé par nombre de jour travaillé? Ou juste le fait que j’ai eu un contrat en cdi est suffisant?

     

    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 mars 2022

      Bonjour Senomiya,

      Comme expliqué ci-dessus, les allocations de chômage sont calculées sur base de la dernière rémunération brute (d’au moins 4 semaines) chez le dernier employeur.
      En fonction des revenus du parent avec qui tu vis, tu seras indemnisée au taux cohabitant ou au taux cohabitant avec charge de famille. Tu trouveras les tableaux ci-dessus.
      N’hésite pas à nous dire de quel type de parent il s’agit, la nature de son revenu et son montant pour que nous puissions t’aider à savoir à quel taux tu serais indemnisée.

      Bien à toi

      Répondre
  41. Lutsu
    2 mars 2022

    J’ai perdu mon emploi a cause du Covid et je reçois bientôt mon C4, ma compagne et moi même avons acheté un bien immobilier et on y vit, mais elle touche la mutuelle et moi je serais au chômage.
    vais-je être considéré comme un taux cohabitant (ou elle aura une mutuelle plus petite)  ? Si oui ça risque d’être compliqué pour nos échéances et j’ai un peu peur de cette situation.
    puis je demander l’aide du cpas ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 mars 2022
      Bonjour Lutsu,
       En effet, si tu cohabites avec ta compagne qui a un revenu de remplacement, tu seras considéré comme cohabitant sans charge de famille au niveau du chômage. Cependant, tu bénéficieras pendant la première année de chômage du même taux que les isolés et cohabitant avec charge de famille (65% de ton dernier salaire brut pendant les trois premiers mois, puis 60%, avec un plafond maximum qui baisse à partir du 7ème mois). C’est à partir du 12ème mois de chômage que le taux va différer si tu es cohabitant. Tu trouveras toutes les infos sur le calcul du montant et la dégressivité du chômage sur la fiche info T67 de l’ONEM.
      Pour ta compagne, le taux de son indemnité va aussi varier en fonction de la situation familiale : à partir du 4ème mois d’incapacité de travail, le montant minimum de l’indemnité varie en fonction de la situation familiale et puis après la première année d’incapacité le taux de l’indemnité va varier en fonction de la situation familiale. Dans ce cas-ci, par contre, il est possible qu’elle puisse avoir le taux “cohabitant avec famille à charge”. Cela va dépendre du montant de ton allocation de chômage. Tu trouveras les plafonds de revenus pour que le cohabitant puisse être considéré comme à charge au niveau des indemnités de la mutuelle sur cette page de l’INAMI. Et de manière générale les informations sur le montant des indemnités ici ( attention, ces infos concernent les salariés ou les chômeurs en incapacité de travail).
      Par ailleurs, en cas de difficultés de remboursement d’un prêt hypothécaire, il est parfois possible de demander une suspension temporaire du remboursement ou de négocier un allongement de la durée du prêt et donc un abaissement du montant mensuel à rembourser. Il existe aussi des assurances pour la perte d’un revenu, vérifiez toujours si vous n’êtes pas assuré.
      En cas de difficultés, vous pouvez demander l’aide de votre CPAS. Cependant, cette aide n’est pas automatique: le CPAS tiendra compte de vos revenus pour vérifier si vous avez des ressources suffisantes pour vivre et si vous êtes en état de besoin. Pour plus d’information sur l’aide du CPAS, vous pouvez consulter nos fiches infos sur le sujet.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!
      Répondre
  42. sylvie****
    1 mars 2022

    Bonjour je vis avec et chez ma maman qui est invalide.. et j ai un enfant a ma charge que j élevé sans pension alimentaire… Est ce normal de ne recevoir que 23,91 euro par jours? …

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      1 mars 2022

      Bonjour Sylvie****,

      Comme ta mère avec qui tu vis possède des revenus de remplacement, ceux-ci sont pris dans compte dans le calcul de tes allocations de chômage. Et, le montant des allocations de chômage dépendant également de la durée du chômage, pour ne toucher que 23,91€ par jour, cela suppose que tu as arrivé au montant forfaitaire. Dans ce cas, il est tout malheureusement tout à fait normal que tu ne touches que ce montant.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre