Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.754,76€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.625,72€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.342,12€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.099,54€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 572,52€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 435,27€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Pour plus d’information sur la délicate question de la possibilité de bénéficier du taux isolé tout en vivant en colocation, tu trouveras plus d’information sur le site de Droits Quotidiens consacré aux jeunes.

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée:

  • Si tu es cohabitant avec charge de famille:

  • Si tu es isolé:

  • Si tu es cohabitant:

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

146 questions déjà posées

  1. Loic

    bonjour,

    je suis au chomage depuis 1 an environ,est ce que le montant des alocation vont continuer de diminuer avec le corona?,car je ne sais plus chercher de travail etant dans la restauration..et je touche que des demi allocations,le 18 avril elle ne seront plus que a 10.59 euro,ce qui devient difficile pour vivre..merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Loïc,

      Je suppose que tu es cohabitant, que tu vas te retrouver en 3e période d’indemnisation et que tu ne percevras donc plus que le montant forfaitaire.
      Malheureusement, la crise du coronavirus ne gèle pas la dégressivité des allocations de chômage.
      Si tu as des difficultés financières, tu peux introduire une demande d’aide auprès du CPAS de la commune dans laquelle tu es domicilié.  Toutes les informations se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/
      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion
      Répondre
  2. Killthevirus

    Bonjour,

    je suis en temps partiel, j’ai fais la demande pour le chômage à cause de corona quel document dois je remettre à la fin du mois ?

     

    Bav,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Killthevirus,

      Tu doit introduire ta demande auprès d’un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat). Il te suffit de remettre le formulaire C3.2-Travailleur-Corona (tu le trouveras sur le site de chaque organisme de paiement).

      Ton employeur doit délivrer le plus rapidement possible une déclaration du risque social « Déclaration mensuelle d’heures de chômage temporaire ou de suspension employés ». Et, ton organisme de paiement peut effectuer le paiement sans même devoir attendre une décision de l’Onem.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  3. Kirikou

    Bonjour, j’ai deux employeurs dont :

    . Le premier en temps plein

    . Le deuxieme en temps partiel

    Les deux employeurs m’ont mit en chomage temporaire. Vais je toucher 2 allocations de chomage ?

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Kirikou,
      L’allocation de chômage sera calculée sur base de tes 2 salaires. Cependant ta rémunération moyenne sera plafonnée à 2,754,76€/mois. Voici ce que dit l’ONEm :
      « En cas de chômage temporaire, vous recevez une allocation dont le montant équivaut à 65 % de votre rémunération moyenne plafonnée (plafonnée à 2.754,76 € par mois), et ce quelle que soit votre situation familiale. Pour la période allant du 01.02.2020 au 30.06.2020, ce pourcentage est augmenté à 70 %. Le montant journalier de l’allocation s’élève à 55,59 € minimum (montant minimum garanti) et à 74,17 € maximum. Vous percevrez, en moyenne, 26 allocations pour un mois complet.
      Un précompte professionnel de 26,75 % est retenu sur ces montants. »
      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t2#h2₅
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  4. Jeanne

    Bonjour, Ma situation familiale a changé depuis le 21 mai 2019. JMon conjoint est décédé et je me retrouve depuis seule chef de famille avec 2 enfants à charge. J’ai un statut d’artiste, et entre mes contrats, je touchais avant une rémunération d’allocations de chômage de 47,50€ net/ par jour, en tant que cohabitante. Depuis, je n’ai plus au de périodes au chômage. Depuis le coronavirus, j’ai du interrompre mon contrat (CDD) et me suis donc réinscrite au chômage avec mon statut d’artiste. Pourriez-vous me dire si le montant de 47,5€ va être majoré puisque je suis devenue chef de famille? Si oui, quel sera le nouveau montant? D’avance merci pour votre réponse! Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Jeanne,
      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise. Si tu as été mise en chômage temporaire pour force majeure par ton employeur, tu percevras 70% de ton revenu (jusqu’au 30 juin 2020; et ensuite 65%). Si ton contrat est terminé ou a été rompu et que tu t’es réinscrite au chômage, tu devrais effectivement changer de statut mais nous ne pouvons garantir que le montant de ton allocation sera revue à la hausse.
      En effet, en règle générale, une personne considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille) voit son allocation de chômage évoluer comme suit :
      – 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois.
      – 60% du 4ème mois au 12ème
      Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 572,52€/mois
      Une personne considérée comme cohabitant avec charge de famille la voit évoluer comme suit :
      – 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois.
      – 60% du 4ème mois au 16ème mois,
      Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle; et lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.342,12€/mois
      Tu remarqueras donc qu’une différence apparait à partir du 13e mois.  Pour savoir si ton allocation va donc être plus élevée, il faudrait savoir à quelle période d’indemnisation tu étais avant de commencer ton dernier contrat CDD.

      Aussi, la durée de ton dernier CDD peut avoir une influence sur le montant de ton allocation. En effet, une période de 12 mois de travail (dans les 18 derniers mois qui précède la nouvelle demande) permet de revenir en début de première période. Par ailleurs, une interruption de plus de 24 mois de chômage comprenant une période de travail d’au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur permet un recalcul des allocations de chômage sur base d’un nouveau salaire brut. (

      De plus, si ton allocation de chômage est calculée sur base de tes prestations artistiques, un calcul particulier (dont tu retrouveras l’explication sur le site de l’ONEm ou sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/ouvrir-tes-droits-au-chomage-et-la-regle-du-cachet/) est appliqué au calcul classique du montant des allocations.
      Nous te conseillons donc de te renseigner auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicats) . Tu pourrais également contacter l’ASBL iles : https://www.bruxelles-j.be/nos-partenaires/artist-project/
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !
      Répondre
  5. ajdir64

    bonjour,

    je suis intérimaire, situation cohabitant, aujourd’hui plus de bulot. mes indemnités sont dans les 500 euro.

    suite a l’achat d’un appart, j’ai 300 euro de charge mensuelles. reste 200 euro pour le reste.

    qui ce qu’il faut faire? merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Ajdir64,
      Je suppose que tu perçois des allocations de chômage de 572,52 € (taux cohabitant en 3e période).
      Peut être pourrais-tu introduire une demande d’aide auprès du CPAS de la commune dans laquelle tu es domiciliée.
      Mais sache que les revenus de la personne avec laquelle tu cohabites seront pris en compte par le CPAS pour l’octroi d’une éventuelle aide financière.
      Bien à toi
      Répondre
  6. Mariano

    Bonjour. Suite à mon licenciement je perçois maintenant les allocations de chômage. Je suis marié et ma femme travaille à mi temps et gagne a peu près 900 € par mois. Nous avons 3 enfants pour qui nous avons les allocations familiales. Dois je être considéré aux yeux de l’ ONEM comme cohabitant à charge de famille ou cohabitant ? Je touche pas plus de 1200€ net au chômage puisqu’on m’enlève le précompte professionnel . Est ce normal ? Si je ne suis pas chef de famille ça devrait être ma femme alors ?  Si qq’ un peut m éclairer sur cette situation ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mariano,

      En principe, tu es considéré comme cohabitant sans charge de famille.

      En effet, lorsqu’on vit avec son conjoint, l’ONEm ne tient pas compte du fait qu’il y ait des enfants à charge mais uniquement des revenus du conjoint.

      Ainsi, lorsque le conjoint perçoit un revenu brut mensuel de plus de 812,80 euros, ce qui est le cas de ta femme, l’ONEm prend en compte ce revenu pour déterminer ton statut et t’attribue le statut de cohabitant simple (sans charge de famille). Plus d’information sur https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Par contre, ta femme a peut-être la possibilité de prendre fiscalement vos enfants à charge afin que cela soit repris au niveau de son employeur. Pour vérifier cette possibilité, nous te conseillons de contacter le SPF Finance : https://finances.belgium.be/fr/Contact

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  7. Monique Carrara

    Serai je payer pour le mois de mars à cause du corona

    Merci Monique ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Monique,

      Nous répondons à ta question par l’affirmative. Mais nous te conseillons de contacter ton organisme de paiement (CAPAC ou Syndicat) afin de connaitre la procédure à suivre (voie postale ou électronique) pour leur transmettre ta carte C3 (bleue).

      De plus, Lors de cette période ta carte de contrôle chômage complet électronique C3 peut être confirmée plus tôt pour les mois suivants : mars (25/03), avril (24/04), mai (25/05), juin (24/06).

      Pour plus d’informations, contacte-nous

      Répondre
  8. PierreJean

    Pourriez-vous citer vos sources légales?

    Merci déja.

    PierreJean

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour PierreJean,

      La source légale de la réglementation du chômage est principalement l’AR du 25/11/1991 portant réglementation du chômage: https://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/change_lg.pl?language=fr&la=F&cn=1991112550&table_name=loi

      Il est complété par l’Arrêté Ministériel du 26/11/1991: http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/change_lg.pl?language=fr&la=F&cn=1991112630&table_name=loi

      Nous te conseillons de visiter le site Onem Tech (https://services.onem.be/) pour avoir accès à la réglementation complète avec les commentaires de l’ONEM, leurs instructions, les tableaux barémiques, etc.

      Bien à toi

      Répondre
  9. Caro

    Bonjour,

    J’aimerais travailler à l’étranger puis je garder mon adresse en Belgique?

    Ou y t’il un certain nombre de kms pour changer son adresse de domiciliation?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Caro,

      En principe, tu peux quitter la Belgique en conservant ton domicile, si tu as l’intention d’y revenir.

      En effet, il t’est possible de partir à l’étranger en déclarant une « absence temporaire » auprès de ta commune, ce qui te permettrait d’être absente de ton domicile pendant une période de 1 an (renouvelable une seule fois) tout en pouvant garder ton adresse.  Cette possibilité ne dépend pas des kilomètres.

      Tu trouveras peut-être plus de détails sur le site de ta commune ou en consultant ce lien : https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/puis-je-quitter-mon-domicile-quelques-mois-et-conserver-ma-domiciliation-absence-temporaire

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  10. Caroline

    Cher(es),

    J’ai garde partagée 50% pour mon fils

    Je touche les allocations familiale

    Mon fils est domicilié chez son papa

    Suis considérée comme isolé ou chargé de famille pour mon allocation?

    Merci de votre réponse B à V

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Carole
      Si vous vivez seule avec votre fils en garde partagée, vous avez bien droit au taux cohabitant avec charge de famille.
      La condition est que vous ayez  la garde de votre fils au minimum 2 jours par semaine en moyenne (et qu’il n’y ait pas d’autre personne avec un revenu sous votre toit).
      J’espère avoir répondu à votre question! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos!

      Répondre
  11. Veronique

    Bonjour,

    En janvier de cette année, après 4 ans de travail a temps complet, j’ai quitté mon emploi pour suivre une formation. Je viens de terminer ma formation et je voudrais savoir si j’ai droit à des allocations de chômage ? J’ai le C4 et je suis enregistré chez Actiris.

    Je suis cohabitant legal en mon partenaire est au chomage.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Veronique,

      Pour bénéficier des allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine  certaine période de référence, en fonction de son âge. Par exemple, les personnes de moins de 36 ans doivent prouver 312 jours de travail au cours des 21 mois qui précèdent leur demande. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Malgré que tu n’aies pas introduit ta demande tout de suite après l’arrêt de ton contrat, si tu la fais maintenant, tu seras encore dans les conditions pour ouvrir le droit. Pour cela, tu devras t’inscrire comme demandeuse d’emploi et introduire une demande d’allocations auprès d’un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat). Tu trouveras toutes les démarches à effectuer  sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Mais attention, si tu es à l’origine de l’interruption de ton contrat (parce que tu auras démissionné ou fait une rupture de commun accord), tu risqueras une sanction de l’Onem allant d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines pour abandon d’un poste convenable. En effet, mettre fin à son contrat pour suivre une formation n’est pas un motif valable pour l’Onem.  Tu trouveras plus d’informations sur les sanctions de l’Onem sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/

      Pour éviter ce risque de sanction, tu dois travailler minimum 13 semaines chez un nouvel employeur avant d’introduire ta demande; pour autant que tu sois encore dans les conditions au moment de débuter cet éventuel emploi.

      En tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, comme ton conjoint est aussi au chômage, tu seras indemnisée au taux cohabitant ordinaire. Dans cette situation, en fonction de ce que chacun de vous auras comme montant, l’un de vous pourrait renoncer à ses allocations afin que l’autre soit considéré comme cohabitant avec charge de famille. Mais dans ce cas, nous te conseillons très vivement d’ouvrir le doit avant d’y renoncer (un seul jour d’indemnisation suffira); cela te permettra de rouvrir le droit si ta situation familiale changeait par exemple.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

      Répondre
  12. MI

    Bonjour.Je vis avec mes beaux-parents.  Je suis mariée, j’ai un enfant de 2 ans et ma femme en charge. Je suis employé et gagne 2234 par mois. A partir du 01.04, on nous a dit de compléter les papiers de CAPAC pour le chomage force partiel a cause de Corona. Combien je vais toucher svp?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour MI,

      L’allocation de chômage temporaire correspond à 70 % de la rémunération moyenne plafonnée (à 2.754,76 € par mois). Le travailleur percevra une allocation journalière comprise entre 55,59 € (minimum) et 74,17 € (maximum). Pour un mois complet, il percevra en moyenne 26 allocations journalières.

      Le travailleur a droit à un supplément de 5,63 € par jour s’il est mis en chômage temporaire pour force majeure, qui est également payé par l’organisme de paiement. Il a droit à un supplément d’au moins 2 € par jour s’il est mis en chômage temporaire pour des raisons économiques, qui est payé par l’employeur ou par un Fonds de sécurité d’existence.

      Un précompte professionnel de 26,75 % est retenu sur ces montants.

      L’ONEm prend en compte le salaire brut. Si tu as un salaire brut de 2234 par mois, tu devrais percevoir environ 1.252,71‬ euros par mois complet (70% de 2234 + 26×5,63 – 26,76% de ce total)

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  13. Georgette

    Bonjour,

    Je suis cohabitante avec charge de famille, et un de mes enfant adulte à ma charge (sans revenus) va demander à toucher le chômage temporaire (du à la pandémie). Cela change t’il mon statu ?

    Si oui pour lequel et sous quelle conditions,

    merci d’avance, Georgette

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Georgette,

      Si tu perçois des allocations familiales pour ton ou tes autre(s) enfant(s), tu resteras cohabitante avec charge de famille.

      Dans le cas contraire, tu seras sans doute considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille) sauf s’il perçoit moins de 483,86 euros par mois (autrement dit, que 65% de son salaire brut (et 70% pour la période allant du 01.02.2020 au 30.06.2020) est inférieur à ce montant là).

      Nous te conseillons tout de même de discuter de ta situation détaillée avec ton organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  14. Bonheur

    Bonjour,

    Je suis au chômage depuis le 23/09/2019. Si je tombe enceinte, quelles sont les démarches que je dois effectuer (auprès actiris, fgtb)? Est ce qu’il y aura une modification concernant mes allocations de chômage actuelles (montant, période de degression du montant)? Ais je droit a un congé maternité et un congé parental? Si je ne trouve pas de travail pendant ma grossesse, que se passera-t-il? Pourrais-je être pénalisée? Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Bonheur,
      Durant ta grossesse, tu devras continuer à respecter les obligations du chercheur d’emploi notamment être disponible sur le marché de l’emploi.
      Cependant la procédure du suivi du comportement de recherche d’emploi est suspendue durant les 3 mois qui précédent l’accouchement et les 4 mois qui suivent l’accouchement.
      Durant ta grossesse, tu ne pourras pas refuser un emploi convenable sauf si cet emploi représente un danger pour ta santé ou celle du bébé.
      Tu auras droit à un congé de maternité indemnisé par la mutuelle pour autant que tu aies accompli un stage d’attente (auprès de la mutuelle) de 6 mois et que tu aies travaillé à temps plein 120 jours pendant 6 mois.  Les jours de chômage étant assimilés pour le stage à la mutuelle, tu devrais pouvoir bénéficier des indemnités de la mutuelle pendant ton repos d’accouchement.
      En tant que demandeuse d’emploi, tu n’ouvres pas le droit au congé parental.  En effet, seuls les travailleurs salariés peuvent prendre un congé parental jusqu’au 12 ans de l’enfant.
      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.
      Répondre
  15. Coco

    Bonjour

    Dois on déposer la carte de pointage ce mois de emars 2020 à bruxelles au bureau du syndicat fgtb

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Coco,
      Il reste nécessaire de remettre son C3 malgré le contexte actuel. La plupart des syndicats travaillant à bureaux fermés, ceux-ci ont mis en place des alternatives pour remettre sa carte de contrôle (application smartphone – ec3, via le net https://www.socialsecurity.be/citizen/fr/static/applics/calidris/index.htm, par la poste).
      Je t’invite à consulter le site de la FGTB afin de prendre connaissance des possibilités offertes : http://www.fgtb.be/-/my-fgtb-coronavirus
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  16. Tarik

    Bonjour, moi je suis au chômage depuis 2014 et je touche actuellement en taux de isolé 41,46 (mois de fevrier) est-ce normal ? Sachant qu’il est prévu 42,29 sur le schéma présenté sur votre site.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Tarik,
      Les montants indiqués ci-dessus sont les montants indexés valables à partir du 01/03/20.  Le montant de tes allocations de février 2020 est donc correct.
      Bien à toi
      Répondre
  17. Espoire

    Bonjour, je suis assistante dentaire et mon employeur m annonce qu il me met en chômage temporaire corona.

    Je fais 20h semaine ( mi temps) et je voudrais savoir si le montant que l onem va me verser serait egale à  ce que je touche habituellement ? Si non de combien mon salaire sera t il amputé ?

    Merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Espoir,

      En cas de chômage temporaire, tu recevras une allocation dont le montant équivaut à 65 % de ta rémunération moyenne plafonnée (plafonnée à 2.754,76 € par mois), et ce quelle que soit ta situation familiale. Pour la période allant du 01.02.2020 au 30.06.2020, ce pourcentage est augmenté à 70 %.

      Un précompte professionnel de 26,75 % est retenu sur les allocations de chômage temporaire.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  18. vincé

    Bonjour,

    Vu la situation pour laquelle nous vivons à cause du Covid-19, mon employeur a adopté le régime temporaire de force majeure et ce depuis le 20/03/2020.  Je souhaiterais savoir quelle sera l’allocation que je pourrai percevoir. Sachant que je travaille à temps partiel régime employé 19h00’/38 salaire brut mensuel 850,00€

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Vincé,

      En cas de chômage temporaire, tu recevras une allocation dont le montant équivaut à 65 % de ta rémunération moyenne plafonnée (plafonnée à 2.754,76 € par mois), et ce quelle que soit ta situation familiale. Pour la période allant du 01.02.2020 au 30.06.2020, ce pourcentage est augmenté à 70 %.

      Un précompte professionnel de 26,75 % est retenu sur les allocations de chômage temporaire.

      Sache que si tu rencontres des difficultés financières, tu pourrais introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune de résidence. (https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/ou-sadresser-et-comment-faire-trouver-plus-dinfos-sur-internet/)

      Nous t’invitons aussi à contacter ton organisme de paiement (syndicat ou Capac) qui pourra te guide.

      Pour plus d’informations, contacte-nous

      Répondre
  19. Calcul

    Bonjour

     

    J étais au chômage depuis longtemps et mon mari travaillant je ne touchait que le minimum en tant que cohabitant (environs 550 euros par mois)

    Cela fait 6 semaines que je retravaille avec un brut de 1913 euros

    Mais avec le coronavirus il n y a plus assez de travail que pour me garder dans l entreprise. Je n aurais pas droit au chômage temporaire vu que je suis en intérim avec un contrat de semaines en semaines. Ils vont juste pas me faire de nouveau contrat pour la semaine suivante.

     

    Je vais des lors me réinscrire au chômage après 6 semaines de travail. Vu que j ai moins de 3 ans d interruption je suppose que je vais bien récupérer mon chômage ?

     

    Mais surtout vont ils me verser encore le minimum Ou le recalculer sur mon brut de 1913 car j ai fait plus des 4 semaines donc ils vont bien recalculer sur mon dernier salaire brut (donc 65%de 1913?) et non plus le forfait minimum comme avant ?

    J étais en intérim de semaines en semaines

     

    Merci d avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Calcul,
      En tant que chômeuse indemnisée, si tu interromps ton chômage pour travailler, tu pourras rouvrir le droit à la fin de ta période de travail. Mais malheureusement, 6 semaines de travail sont insuffisantes pour que le salaire brut de ton tout dernier soit pris pour le calcul du montant de tes allocations. Dans ta situation (comme tu bénéficiais déjà des allocations avant de débuter ton contrat), l’Onem continuera donc à calculer le montant de tes allocations sur base de ton salaire qui a été pris en compte lors de ta première demande. Comme tu es déjà au forfait, tu auras le même montant que tu percevais avant l’interruption de ton chômage.
      Pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte par l’Onem comme nouvelle base de calcul, il faut une interruption du chômage de minimum 24 mois (et non 4 semaines). Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Mais, comme ton chômage aura été interrompu plus de 28 jours, pour rouvrir ton droit, tu devras t’inscrire de nouveau comme demandeur d’emploi au service emploi de ta région et introduire une nouvelle demande d’allocations de chômage. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

       

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  20. Sandra

    Bonjour . Quelle sera mon indemnité journaliere sachant que j ai travaille temps plein du 20/8 /2918 au 24/3=2019, puis chomage et  ensuite temps plein du 6/9/2019 au 24/2/2020. Dernier salaire brut 2800. Seule. 51 ans  avec 1 enfant a charge. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sandra,

      A priori tu devrais devrait récupérer les mêmes allocations que celles que tu avais avant le 6 septembre car, pour revenir en début de dégressivité (en début de première phase d’indemnisation).il faut avoir  travaillé au moins 12 mois dans les 18 derniers mois. De plus, vu que ton interruption de chômage a été inférieure à 24 mois, tes allocations devraient toujours être calculées sur base de la même rémunération que précédemment.

      Pour plus d’informations, contacte nous

      Répondre
  21. Al

    Bonjour, j’ai une carte d’identité étrangère suis arrivé en Belgique par regroupement familiale avec ma mère je vie avec elle et mais trou frère et sœur qui son mineur , elle est chef de ménage et touche le caps et moi je travaille depuis le 1/12/2018 et mon contrat va finir le 30/06/2020 suis pas affilié à un syndicat, je voudrais savoir si j’ai droit au chômage après la fin de mon contrat si oui de combien sera le montant des allocations de chômage sachant que mon salaire actuel est de 1660€

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Al,
      Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, tu ne pourras ouvrir un droit aux allocations de chômage que si tu as suffisamment de jours de travail au cours de la période de référence.
      Par exemple, pour ouvrir un droit au chômage, les moins de 36 ans doivent prouver 312 jours de travail au cours des 21 mois précédant la demande.
      De plus, en tant que travailleur étranger, tu dois être en règle de séjour et satisfaire à la réglementation sur l’emploi de la main-oeuvre étrangère.  Toutes les informations utiles se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-letranger/
      Dans l’hypothèse où tu ouvrirais un droit aux allocations de chômage, tu percevras, alors, les allocations de chômage au taux cohabitant avec charge de famille (l’ONEM ne tenant pas compte du Revenu d’Intégration Sociale de ta maman).
      Le montant de tes allocations de chômage dépend de 3 critères :
      – ton dernier salaire brut
      – ta situation personnelle et familiale
      – la durée de ton chômage
      Comme tu n’es pas pas syndiqué, tu devras, à la fin de ton contrat de travail te rendre à la CAPAC avec le C4 que ton employeur te remettra pour y introduire une demande d’allocation de chômage.
      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.
      Répondre
  22. stefan

    Bonjour,je suis résident en Belgique et je travailler comme ouvrier intérimaire pour Randstad Luxembourg depuis 30 oct.2018 .

    Apres 18/03/2020 la mission se finir a cause de fermeture des chantiers  -motif corona virus

    J’avais droits des aide financiers pour la période dans laquelle je ne peut pas travailler?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Stefan,
      En tant que travailleur frontalier, tu peux ouvrir un droit aux allocations de chômage en Belgique sur base de ton travail presté au Luxembourg : https://www.socialsecurity.be/citizen/fr/travail-chomage/travail-transfrontalier/travailleur-frontalier
      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période donnée en fonction de son âge. Pour les personnes de moins de 36 ans, il faut prouver 312 jours de travail (soit un an) sur une période de 21 mois précédant la demande.
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Tu retrouveras les informations sur les démarches à effectuer via le lien suivant : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  23. Alexia

    Bonjour,

    je suis inscrite à la commune de Forest depuis le mois d’octobre, j’ai reçu l’annexe 19 et suis en attente d’une carte de résident (date limite : 24 avril). J’étais sous contrat depuis le 10.02. avec une boite de production cinéma. Avec le coronavirus, celle ci a rompu la Dimona le 17.03. Je devrais recevoir un C4 d’ici la fin du mois.

    Je ne pensais pas être si vite sans travail et je ne suis pas encore affiliée à un syndicat. Je suis cohabitante avec charge de famille. Quelle est la solution qui s’offre à moi ?

    Tout grand merci,

    Alexia

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alexia,

      En tant que travailleuse de nationalité européenne, tu peux avoir accès aux allocations de chômage en Belgique à certaines conditions.

      Tu devras, comme tout demandeur d’emploi, prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence qui précède ta demande. Si tu as moins de 36 ans, tu dois prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent ta demande (voir tableau: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/)

      Le travail effectué dans un autre pays européen se trouvant dans la période de référence peut être pris en compte pour autant que la personne ait presté au moins 3 mois dans un emploi en Belgique après ce travail à l’étranger et avant d’introduire sa demande d’allocations (https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-letranger/).

      Si tu n’as pas eu d’autres emploi en Belgique précédemment, tu ne sembles hélas pas remplir cette condition et il sera donc impossible de faire prendre en compte des journées de travail que tu aurais pu prester dans un autre pays européen et donc à priori impossible de prouver suffisamment de journées de travail pour ouvrir le droit.

      Si tu as eu un autre emploi précédemment en Belgique et qu’il semble possible d’ouvrir un droit, tu peux t’inscrire comme demandeuse d’emploi auprès de l’organisme régional pour l’emploi compétent dans ta région (Actiris, Forem, Vdab, Adg) le plus rapidement possible et introduire ta demande d’allocations de chômage auprès d’un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC). Sache que le droit s’ouvre en principe à partir de la date de la demande. Il n’est pas nécessaire d’avoir été affilié avant de perdre son emploi.

      Attention, actuellement, ces services travaillent très probablement à guichet fermé. L’inscription auprès d’Actiris peut facilement se faire sur internet. En ce qui concerne l’introduction de la demande d’allocations de chômage, nous te conseillons de contacter l’organisme de paiement de ton choix par téléphone ou pas mail afin de connaitre la procédure à distance pour introduire la demande.

      Si tu n’as pas dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, tu peux t’adresser au CPAS de la commune dans la laquelle tu vis pour introduire une demande d’aide sociale. L’aide du CPAS n’est pas automatique et c’est seulement après enquête sociale que le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment. Cependant, nous attirons ton attention sur le fait qu’en tant qu’européenne, tu ne peux pas dépendre de l’État Belge (pendant les 5 premières années d’installation en Belgique). En bénéficiant d’une aide sociale (contrairement au chômage qui est un système d’assurance sociale), tu dépends de l’État Belge. Dans la pratique, dans ce type de situation, si la personne bénéficie d’une aide sociale pendant 3 mois, elle reçoit un ordre de quitter le territoire.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
      1. Alexia

        Ok, merci beaucoup pour votre réponse claire et rapide.

        Bonne après midi,

         

        Alexia

        Répondre
  24. Bibou

    Bonjour voilà je suis actuellement en libre depuis presque 3 ans et je me trouve avec un époux qui travaille et la qui passe en chômage temporaire suite aux mesures coronavirus je dois me réinscrire au plus tard pour mai et je ne peux plus bénéficier d allocation comme cohabitant du coup que je suis rayée comment puis je récupérer mes droits par la suite une fois les avoir perdus

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bibou,

      Ta situation n’est pas très claire. Qu’entends tu par être en libre ? Pour quelle raison dois-tu te réinscrire au plus tard en mai; et où dois tu te réinscrire ? Pour quelle raison as-tu été rayée de tes droits au chômage ?

      Si tu as définitivement été exclue du chômage, il faut que tu remplisses à nouveau les conditions d’admissibilité: en règle générale, pour ouvrir un droit au chômage sur base du travail, il faut totaliser un certain nombre de jours de travail en fonction de tsn âge à comptabiliser sur une période de référence (par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu dois totaliser au minimum 312 jours, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande, les 21 mois étant la période de référence. Plus d’infos en cliquant ici).

      Le travail indépendant ne peut malheureusement pas être pris en compte dans le nombre de jours à comptabiliser mais peut par contre prolonger la période de référence.

      Si tu es travailleuse indépendante depuis 3 ans, il faudrait donc voir si tu as travaillé comme salariée avant ton activité indépendante. Si c’est le cas, il faudrait regarder si la prolongation de la période de référence te permettrait de faire prendre en compte suffisamment de jours de travail pour ouvrir un droit.

      A ces conditions, le fait que ton époux perçoive à présent des allocations de chômage temporaire ne devrait pas t’empêcher de pouvoir avoir droit à des allocations de chômage et d’être considérée comme cohabitante aux yeux de l’ONEm.

      Par contre, si tu as reçu une sanction jusqu’en mai, tu pourras rouvrir un droit dès la fin de la sanction (et ce sur base de ta précédente demande).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous repréciser ta situation !

      Répondre
  25. juju

    Bonjour,en Décembre 2013 ma société a fermé et j’avais quatre mois et demi de préavis payé non presté et j’ai retrouvé du travail début Février 2014.Ma question est de savoir si du fait que je n’ai pas chômer entre les deux boulot que j’étais en préavis payé est-ce que je peux dire que j’ai une carrière ininterrompue ? Merci et bonne journée

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour juju,
      Le préavis couvert par une indemnité de rupture étant considéré comme une période de travail, vous pourriez effectivement dire que votre carrière n’a pas été interrompue.
      J’espère avoir répondu à votre question ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !
      Répondre
  26. morgan

    Bonjour,

    Je travaille en temps plein depuis 2015 jusqu’aujourd’hui, je viens d’être licencié et voudrais savoir quel sera le montant de mon allocation chômage ?

    je vis chez mes parents, mon père est pensionné et ma mère est mère au foyer (ne bénéficiant d’aucune aide) ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Morgan,
      Il me manque des détails pour répondre à ta question de façon précise.
      Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, le montant de tes allocations de chômage va dépendre de 3 critères :
      – Ta dernière rémunération brute : le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.700,75€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).
      – Ta situation personnelle et familiale : cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant. Tu retrouveras les critères distinguant les 3 situations personnelles et familiales ci-dessus. Celle-ci dépendra du montant de la pension de tes parents :

       « Vous cohabitez exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus ?
      Les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 1.402,86 euros par mois.
      Si une attestation délivrée par le SPF Sécurité Sociale (Direction générale Personnes handicapées, http://www.handicap.fgov.be ) établit que l’état de santé d’un parent ou allié provoque un manque total d’autonomie d’au moins 9 points dans le cadre de la législation applicable aux handicapés,alors les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 2.275,47 euros par mois. »
      – la durée de ton chômage : les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation. Suivant ta situation il faudra te référer à l’un des 3 tableaux de la fiche ci-dessus et faire le calcul du pourcentage de ta dernière rémunération brute afin d’en avoir le montant ainsi que l’évolution dans le temps.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  27. Mallaury

    Bonjour,

    j’ai une petite question, le chômage m’a retenu 850€ de précompte professionnel, vais je en récupérer une part par les impôts? Ou pas du tout? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mallaury,

      Malheureusement, nous ne sommes pas spécialisés dans les questions de fiscalité et te conseillons dès lors de prendre contact avec le SPF Finance qui pourra te renseigner de manière plus détaillée: http://finances.belgium.be/fr/Contact

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  28. zaho1190

    bonjour j aimerais savoir si j ai droit au chomage apres 8 mois de travail mon patron ma donner un papier c4 chomage je suis inscrite a actiris et je suis marier avec 2 enfants ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Zaho1190,
      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car pour savoir si tu as droit au chômage, il faudrait savoir si tu avais déjà travaillé avant ces 8 mois de contrat et l’âge que tu as.
      En effet, pour ouvrir un droit au chômage, tu dois totaliser un certain nombre de jours de travail en fonction de ton âge à comptabiliser sur une période de référence (par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu dois totaliser au minimum 312 jours, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande, les 21 mois étant la période de référence) Tu trouveras un tableau récapitulatif sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Si tu as travaillé uniquement pendant les 8 mois que tu nous indiques, tu ne pourras malheureusement pas prétendre aux allocations de chômage sur base du travail.
      Par contre, il faudra que tu conserves ton C4 car celui-ci pourrait te servir à justifier l’ouverture du droit plus plus tard.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!
      Répondre
  29. Loki

    Bonjour j’ai 24 ans et je suis travailleur a mi temps. Mon salaire ne dépasse pas 1050 euro. Je suis marié et je voulais savoir si je pouvais demander des allocations de chômage en plus de mon salaire? Merci de la réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Loki,
      Pour pouvoir ouvrir un droit à une Allocation de Garantie de Revenus (AGR ou complément chômage), il faut que tu aies ouvert un droit à des allocations de chômage à temps plein. En effet, pour que ta demande d’Allocation de Garantie de Revenus (AGR ou complément chômage) soit acceptée, il faut que ton salaire soit inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu pourrais prétendre si tu avais été au chômage à temps plein (sans aucun contrat de travail), et qu’il soit aussi inférieur à 1.593,81 euros bruts par mois.
      Pour pouvoir y prétendre, il faut en outre faire une demande de maintien des droits en remettant dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel le formulaire C 131A-travailleur auprès de ton organisme de paiement (Capac ou syndicat).
      L’employeur doit également te remplir un formulaire en ligne e-DRS scénario 3 afin de transmettre à l’ONEm les données nécessaires pour déterminer si tu peux bénéficier du statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits et/ou d’allocation de garantie de revenus.
      L’introduction de ces formulaires doit être faites dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel. Ceci dit, il est parfois encore possible de régulariser ta situation au-delà du délai de 2 mois.
      Tu trouveras les informations relatives au fait de travailler à temps partiel via le lien suivant : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  30. Loki

    Bonjour je suis travailleur a mi temps et mon salaire ne dépasse pas 1050 euro par mois. Je suis marié et je voulais savoir si je peux demander une allocation de chômage en plus de mon salaire ? Merci de votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Loki,
      Pour pouvoir ouvrir un droit à une Allocation de Garantie de Revenus (AGR ou complément chômage), il faut que tu aies ouvert un droit à des allocations de chômage à temps plein. En effet, pour que ta demande d’Allocation de Garantie de Revenus (AGR ou complément chômage) soit acceptée, il faut que ton salaire soit inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu pourrais prétendre si tu avais été au chômage à temps plein (sans aucun contrat de travail), et qu’il soit aussi inférieur à 1.593,81 euros bruts par mois.
      Pour pouvoir y prétendre, il faut en outre faire une demande de maintien des droits en remettant dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel le formulaire C 131A-travailleur auprès de ton organisme de paiement (Capac ou syndicat).
      L’employeur doit également te remplir un formulaire en ligne e-DRS scénario 3 afin de transmettre à l’ONEm les données nécessaires pour déterminer si tu peux bénéficier du statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits et/ou d’allocation de garantie de revenus.
      L’introduction de ces formulaires doit être faites dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel. Ceci dit, il est parfois encore possible de régulariser ta situation au-delà du délai de 2 mois.
      Tu trouveras les informations relatives au fait de travailler à temps partiel via le lien suivant : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  31. Lbb

    Bonjour,

    J’ai 22 ans, je suis originaire de France et je cherche du travail depuis avril 2019 sans rien trouver de durable à cause du fait que je ne ne dispose que du CESS. Je vis sous le même toit que ma compagne mais il devient relativement difficile de finir les fins de mois sans deux salaires fixes. Aurais-je le droit de disposer à des allocations en attendant de pouvoir trouver un emploi stable ou ma situation ne le permets pas ? Je ne trouve aucune réponses à ce sujet…

    Excusez moi si je vous dérange pour peu mais je vous remercie d’avance de l’attention accordée à mon mail.

    Bonne journée !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lbb,

      Si tu as 22 ans et que tu es inscrite comme demandeuse d’emploi auprès du service emploi de ta région (Actiris, Forem, ADG, VDAB) depuis avril 2019, tu devrais bientôt arriver à la fin de ton stage d’insertion (en avril 2020). Dans ce cas, si tu as obtenu/ obtiens deux évaluations positives pour l’évaluation de tes recherches d’emploi, tu pourrais bénéficier d’allocations d’insertion .

      Si ce n’est pas le cas (ou en attendant), tu pourrais solliciter une aide financière auprès du CPAS de ta commune. Cela dit, sache que l’aide octroyée par un CPAS n’est pas automatique. Lorsque tu introduis une demande d’aide, un(e) assistant(e) social(e) effectuera une enquête sociale et une visite à domicile afin de vérifier que tu sois bien dans les conditions pour bénéficier de cette aide. On te demandera alors de fournir toute une série de documents et d’informations sur ta situation familiale, les revenus de ta compagne,ect … Concrètement, lorsque tu vis avec ton conjoint, le CPAS retire du montant théorique auquel tu aurais droit celui que perçoit ta compagne, pour qu’ensemble, vos deux revenus atteignent 1295,91€/mois (le revenu octroyé par le CPAS aux personnes cohabitantes avec charge de famille). Tu comprends donc par-là que si ta compagne gagne plus que ce montant par mois, il est fort probable que ta demande ne soit pas acceptée. Attention, si tu es de nationalité française, après trois mois d’aide du CPAS, l’Office des étrangers est informé de la situation et pourrait décider de retirer ton titre de séjour car l’Office des étranger estime qu’un citoyen de l’union européenne ne peut en principe pas devenir une charge déraisonnable pour l’état (c’est-à-dire que lorsqu’un européen à l’intention de s’installer en Belgique, il doit disposer de moyens suffisants pour subvenir à ses besoins ou faire en sorte de pouvoir les obtenir).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  32. Louardi

    Louardi le 4/03/2020

    Bonjour je suis de nationalité algérienne et je réside en belgique depuis 9 mois j’ai travaillé quelques années en Algérie ; j’ai fais une recherche sur convention conclue entre le royaume de Belgique et l algerie en matière de sécurité sociale et ce que je veux savoir es que j ouvre droit à la perception d allocation de chomage ou non .

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Louardi,

      Tu retrouveras toutes les informations concernant la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base d’un travail à l’étranger sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-letranger/

      Pour avoir droit aux allocations de chômage en Belgique, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence qui précède la demande. Le nombre de jours à prouver dépend de ton âge. Tu peux te référer au tableau sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Le travail en Algérie peut être pris en compte pour ouvrir un droit aux allocations de chômage en Belgique pour autant que la personne travaille au moins 3 mois en Belgique entre son travail en Algérie et sa demande d’allocations de chômage en Belgique.

      Si tu possèdes un titre de séjour te permettant de séjourner et de travailler en Belgique, que tu as travaillé 3 mois en Belgique et que tu prouves suffisamment de journées de travail (en Belgique et en Algérie), tu pourrais donc ouvrir un droit aux allocations de chômage. Si tu as un doute sur ta situation et que tu n’es pas tout à fait sûre de prouver suffisamment de jours de travail, n’hésite pas à te rendre dans organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) pour que ta demande soit analysée.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  33. Rchu

    BONJOUR je suis au chômage depuis 15 octobre 2109 après 5 dernières ans de travail et après 3 mois mon indemnité de chômage il est diminué mais moi je un maladie grave, que je dois faire car vu mon état de santé je me débrouille pas bien,pouvez vous me donner des conseils et que je peux faire ou je dois aller ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rchu,

      Il est malheureusement normal que le montant de tes allocations de chômage diminue avec le temps. C’est la dégressivité des allocations de chômage… malheureusement cela continuera comme ça jusqu’à ce que tu atteignes la dernière période de chômage qui est un forfait qui ne diminuera plus. Toutes les informations se trouvent sur la fiche ci-dessus.

      Par contre, si tu es malade et inapte à chercher activement un emploi, il faudrait alors que tu sois couvert par un certificat médical et que tu passes sous la mutuelle. En effet, si un chômeur n’est pas capable de répondre à l’entièreté des obligations des demandeurs d’emploi pour raisons de santé, il doit alors déclarer cette incapacité à sa mutuelle afin que celle-ci intervienne. Si tu es couvert par un certificat il faut donc remettre ce certificat à ta mutuelle et indiquer un « M » pour tous les jours pendant lesquels tu es en incapacité sur ta carte de contrôle. Tu es dispensé des obligations des chômeurs pendant les jours d’incapacité (tu n’es donc pas « contrôlé » pour ces jours comme tu es à charge de la mutuelle et non de l’ONEm). Tu trouveras les informations sous le point « Si vous êtes malade pendant votre chômage ? » de cette fiche de l’ONEm : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t78

      Si ton incapacité de travail se prolonge, au bout d’un an d’incapacité tu pourrais être reconnu comme « invalide » par l’INAMI. Cela pourrait notamment avoir un impact sur le calcul du montant des indemnités que tu perçois.  Nous te conseillons de parler de tout cela avec ta mutuelle, elle pourra très certainement t’expliquer ce qu’il en est par rapport à ta propre situation.

      Finalement, sache qu’Actiris propose un service particulier pour les personnes qui recherchent un emploi mais qui éprouvent des difficultés à cause d’un problème de santé. Ainsi, si ta maladie ne t’empêche pas « officiellement » de rechercher activement un emploi (c’est-à-dire si tu n’es pas pris en charge par la mutuelle), tu peux t’adresser à ce service : http://www.actiris.be/ce/tabid/103/language/fr-BE/Un-accompagnement-specifique.aspx

      Notre conseil est donc de voir avec ton médecin si ta maladie peut donner lieu à une « incapacité » de travail qui ferait en sorte que la mutuelle te prenne en charge. Dans ce cas, nous te conseillons de voir tout cela avec ta mutuelle directement. Si tu n’es pas jugé comme étant « inapte » au travail et que tu es donc contraint de rester demandeur d’emploi et de devoir répondre à toutes les obligations des demandeurs d’emploi, tu peux alors prendre contact avec le service de consultation sociale d’Actiris.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  34. Valmil

    Bonjour, j’ai été licenciée en juillet 2019, je n’ai pas retravaillé depuis. je suis française. Mon fils de 15 ans va poursuivre ses études à Tournai à St Luc dans le secondaire, donc , nous déménageons à Tournai en juillet 2020. J’élève mon fils seule depuis sa naissance sans aucune aide financière. Pouvez- vous me dire dans quelle catégorie, je me situe et si j’aurai droit au chômage en Belgique ou une autre aide en attendant de trouver un travail.                   Remerciements anticipés,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Valmil,

      Tu trouveras les informations concernant la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage pour la première fois sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ Tu verras que pour ouvrir un droit, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence qui précèdent la demande. Si tu as bien travaillé en Belgique, nous te conseillons de te rendre le plus rapidement possible auprès d’un organisme de paiement pour introduire ta demande car plus tu attends, plus la période de référence va se décaler et moins il y aura de jours de travail dans la période de référence.

      Si tu prouves suffisamment de jours de travail, et que tu vis seule avec ton fils, tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille. Tu peux donc te baser sur le tableau correspondant ci-dessus.

      Si tu n’ouvres pas de droit aux allocations de chômage, tu peux t’adresser au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment. Tu trouveras plus d’information sur les CPAS sur ces pages: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  35. Audrey

    Bonjour, le magasin pour lequel je travaille va bientôt fermer et je vais donc me retrouver au chômage. J’habite actuellement avec ma maman (qui touche une tt petite pension de veuve) et ma fille. Par contre il était question que ma grand-mère viennent peut-être habiter avec nous (elle a 90ans) si c’est le cas, mon chômage diminuera t-il ? Ou ça ne changera rien comme c’est une personne pensionnée ? Merci à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Audrey,
      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car tout dépend des revenus des personnes avec qui tu vis.
      En effet, tu seras considérée comme cohabitante ayant charge de famille si tu as droit aux allocations familiale pour ta fille ET que ni ta mère, ni ta grand-mère ne perçoivent une pension (peu importe le type de pension) de plus 2.187,20 euros brut  par mois chacune (ou autre revenu de remplacement).
      Si l’une des deux conditions n’est pas remplie, tu sera considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille).
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!
      Répondre
  36. eli

    Bonjour. Je suis au chômage maintenant depuis 18 mois mais avais travaillé auparavant 25 ans à temps plein. On me propose un contrat en CDD de 6 mois. Si j’accepte et ne retrouve pas autre chose après, puis-je à nouveau percevoir le chômage et sur quelle base ? Merci de votre retour

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour eli,

      Si tu as ouvert un droit aux allocations de chômage et que tu effectues un CDD de 6 mois, tu auras toujours droit à des allocations de chômage au terme de ton CDD.

      Si ton CDD est en temps partiel, étant donné que tu as droit à des allocations de chômage à temps plein, il serait recommandé de demander un maintien de droits (voir une AGR – Allocation de Garantie de Revenus). Si tel est le cas, tu trouveras toutes les informations utiles concernant le travail à temps partiel via le lien suivant : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

       

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  37. LEGO

    Bonsoir

    Mon copain vient d’arriver de Suede,il a laisse son travail permanent avec l’etat et sa vie la bas et il a fait les demarches necessaires a la maison communale comme demandeur d’emploi .MAintenant va suivre son inscription au forem.

    A t-il le droit de toucher des allocations de chomage?Si oui quelles sont les demarches a faire?ET j’ajoute que je suis retraitee je touche une petite pension,elle ne me suffit pas a moi meme.

    Salutations

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour LEGO,

      D’après ce que tu nous expliques, il semblerait que ton copain ne puisse malheureusement pas avoir droit à des allocations de chômage dès à présent.

      En effet,  pour ouvrir un droit, il doit totaliser un certain nombre de jours de travail salarié en fonction de son âge et à comptabiliser sur une période de référence (par exemple, s’il a moins de 36 ans, il doit totaliser au minimum 312 jours, soit 1 an, sur les 21 mois précédant sa demande, les 21 mois étant la période de référence). Tu trouveras un tableau récapitulatif sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ qui reprendra le nombre de jours de travail salarié à avoir pour sa situation.

      Son expérience professionnelle à l’étranger peut rentrer dans le calcul du nombre de jours (tout en tenant compte de la période de référence) à condition qu’il ait effectué au moins trois mois de travail en Belgique.

      En outre, la période de travail accomplie en Suède doit être considérée comme une période de travail salarié ouvrant le droit aux allocations de chômage si elle avait été effectuée en Belgique (C’est presque toujours le cas).

      Nous lui conseillons d’en discuter auprès du Forem, de la CAPAC ou d’un syndicat de son choix.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  38. Alex

    Bonjour j’ai toucher mon chômage pendants 2 ans , ensuite j’ai décider de changer de pays ! et j’ai arrêter mon chômage en février 2019 pour changer de pays.

    je conte revenir en juillet 2020 car je ne me plais pas ici! puis-je revenir en juillet 2020 et obtenir mes droit au chômage a nouveaux ? merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alex,
      Si tu as déjà bénéficié d’allocations de chômage en Belgique auparavant et que tu souhaites introduire une nouvelle demande, les conditions dépendent de l’activité que tu as exercée à l’étranger.
      Si tu as travaillé à l’étranger comme salarié :
      Tu pourras à nouveau bénéficier des allocations si tu as perçu au moins une allocation de chômage dans les 3 ans qui précèdent la demande. Le travail salarié effectué à l’étranger (ne pouvant pas être pris en compte pour l’ouverture d’un droit au chômage parce qu’il n’est pas suivi d’une période de travail en Belgique) prolonge cette période de 3 ans de la durée du travail effectué. Le montant de l’allocation sera en principe équivalent au dernier montant perçu avant le départ à l’étranger.
      Si tu as séjourné à l’étranger sans travailler, tu gardes tes droits pendant 3 ans à dater de ta dernière indemnisation en Belgique. Peu importe le motif de ton séjour à l’étranger. Le montant de l’allocation risque d’être inférieur au dernier montant perçu avant le départ à l’étranger. La diminution progressive des allocations continue en effet à courir, même pendant la période d’interruption où tu ne reçois rien. Tu trouveras plus d’information sur cette diminution progressive dans la fiche « quels sont les montants des allocations de chômage? »: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-letranger/

       

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  39. Fd

    Bonjour, utilisant vos tableaux (plus clairs que ceux de l’ONEM…) pour des cours de Sciences sociales dans l’enseignement secondaire, je me demandais s’ils étaient mis à jour et tenaient compte des changements de législation (nouvelle dégressivité).

    Merci d’avance et bravo pour votre super boulot.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fd,

      Merci pour ces compliments. Nous mettons régulièrement les informations à jour. Nous mettrons les tableaux à jour avec les nouveaux montants en vigueur à partir du 1er mars dès que possible (dans le courant du mois de mars).

      N’hésitez en tout cas pas à faire la publicité du site bruxelles-j.be auprès de vos élèves 🙂

      Bien à vous

      Répondre
    2. Bruxelles-J

      Merci aussi de la part de Bruxelles-J!

      Répondre
  40. Poline

    Super j ai 56 ans je viens de perdre mes droits aux chômage merci au gouvernement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Poline,

      Bien que nous n’en sachions pas plus sur ta situation, si tu penses avoir perdu tes droits suite à une erreur de l’ONEm, nous t’invitons à prendre contact avec l’Atelier des Droits Sociaux afin qu’ils puissent éventuellement voir avec toi si un recours est possible: http://www.atelierdroitssociaux.be/node/14

      Ce service d’aide juridique de première ligne est notamment spécialisé dans les questions liées à l’emploi et à la sécurité sociale.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  41. Marie

    Bonjour,

    Je suis cohabitante avec charge de famille et vis avec mes deux jeunes de 20 et 24 ans et leur grand-mère (pensionnée).

    Mon fils perçoit des allocations d’insertion depuis fin novembre 2019, ma fille, étudiante, des allocations familiales jusque fin mars 2020.

    De quel statut vais-je bénéficier lorsque ma fille aura atteint ses 25 ans (donc plus d’allocations familiales), en sachant qu’elle continuerait ses études (étudiante boursière) et ne disposerait donc toujours pas de revenu professionnel?

    Si je reste chef de ménage, sans allocation familiale pour ma fille toujours étudiante, en vivant avec son frère et leur grand-mère pensionnée, deviendrais-je cohabitante une fois que mon fils aurait atteint les 1 an d’allocations d’insertion?

    Merci!

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,

      En principe, lorsque vous perdrez les allocations familiales pour votre fille, vous serez considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille).

      En effet, lorsque vous cohabitez avec vos enfants et un parent, vous êtes considéré comme cohabitant sans charge de famille si vous n’avez droit aux allocations familiales pour aucun de ces enfants. le fait que votre fils perçoit des allocations d’insertion n’est pas prioritaire dans votre cas.

      Vous obtiendrez plus de détails sur https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_2 (Partie : « Vous cohabitez exclusivement avec un ou plusieurs enfants et avec un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus? »).

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  42. jade

    bonjour comment suis je concidérée? (cohabitante ou pas )

    Je suis mariée, j ai 3 enfants et mon mari est cadre ,il travaille en France et nous vivons en Belgique (Je pose cette question pour l allocation chômage  ).

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jade,

      En principe, si tu es dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations de chômage et que tu vis seule avec tes enfants, tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille ( si tu as droit aux allocations familiales pour au moins un des tes enfants ou si aucun des enfants ne dispose de revenu professionnel ou de remplacement). En effet, pour l’ONEm, c’est la situation de fait qui compte. pour déterminer ton statut.

      Par contre, si ton mari vit avec vous, tu seras sans doute considérée comme cohabitante simple (ça sera le cas s’il gagne plus de 796, 87 euros brut par mois).  En effet, lorsqu’on vit avec son conjoint,  la situation financière de ce dernier prime toujours sur le fait d’avoir des enfants au sein du ménage.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  43. Sab

    Bonjour j’ai une question concernant ma situation. Si quelqu’un peut m’éclairer, le temps que je puisse me renseigner, merci. J’ai travaillé pendant 9 mois comme vendeuse CDI. Ensuite, j’ai démissionner en juin 2019 pour un autre job en CDI comme employé administrative. J’ai été virer 1 semaine après suite à l’annonce de ma grossesse. Depuis, je me retrouve au chômage avec 400€ de revenu. Je suis isolé, et je paie moi-même mes factures, mon loyer etc. Depuis, j’ai accoucher le 5 février 2020. Je suis donc en congé maternité jusque mi Mai. Et ma situation personnelle n’a tjr pas changer. Je voudrais savoir, si en mettant mon bébé sous ma charge et en devenant chef de famille, est ce que mon chômage va augmenter une fois mon congé maternité terminer ? Merci à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sab,

      Si tu avais le statut d’isolée, dès la naissance de ton enfant, tu passes au statut de cohabitant avec charge de famille si tu vis seule avec ton enfant. Avec ce changement de statut, tes allocations de chômage (mais également ton indemnité de congé de maternité) devraient augmenter. N’hésite pas à en parler avec ta mutuelle durant ton congé de maternité ou avec ton organisme de paiement. Il faut en principe les prévenir de ce changement de situation familiale.

      N’oublie pas non plus de faire les démarches pour demander les allocations familiales et la prime de naissance pour ton enfant (http://www.iriscare.brussels/fr/citoyens/familles-avec-enfants/caisses-allocations-familiales/).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  44. Anna

    Bonjour,

     

    Jai travaillé 1 an à tempsnpartiel en 28h pour 1400 euros par mois, je suis co habitante légale et je viens de recevoir le premier paiement du chomage qui est de  510 euros par mois. Est ce normal? Cela me paraît vraiment peu. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anne,

      En faisant un calcul approximatif sur base des informations que tu as indiqué et en supposant que tu indiques ton salaire brut et qu’un temps plein dans l’entreprise où tu travaillais équivaut à 38h/semaine, nous arrivons aux résultats suivants:
      – une demi-allocation (durant les 3 premiers mois uniquement) = 23,64 euros
      – Tu as droit à 9 demi-allocations par semaine

      Selon ce résultat, le montant que tu as perçu semble effectivement inférieur à ce que tu devrais recevoir pour un mois complet (valable uniquement durant les 3 premiers mois car ensuite, les allocations diminuent).

      Il arrive très souvent que le premier mois de paiement du chômage ne corresponde pas à un mois complet. En effet, le droit s’ouvre à partir de la date de la demande. De ce fait, si tu as fait ta demande le 10 janvier 2020 par exemple, tu percevras à la fin du mois de janvier des allocations de chômage ne couvrant que la période allant du 10 au 31 janvier.

      Si ce n’est pas ton cas et qu’il te semble donc qu’il y ait une erreur dans le calcul du montant de tes allocations de chômage, n’hésite pas à t’informer auprès de ton organisme de paiement pour comprendre la raison de ce montant. Notre calcul étant approximatif et n’ayant potentiellement pas toutes les informations utiles, il est toujours préférable de vérifier cela directement avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  45. Titi21

    Bonjour je voudrais savoir le montant que je pourrais toucher au chômage j ai eu plusieurs contrat mais le dernier est un 26h semaine, est ce que le montant du chômage change si d’autres personnes de l’habitation y sont déjà ?  Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Titi21,

      Hélas, il ne nous est pas possible de répondre à ta question avec précision car le calcul du montant des allocations de chômage dépend de nombreux critères.

      Pour commencer, il faut vérifier si tu ouvres un droit à des allocations de chômage complètes (en ayant travaillé suffisamment longtemps à temps plein ou en assimilant du travail à temps partiel) ou si tu ouvres un droit à des demi-allocations de chômage (sur base d’un travail à temps partiel).

      Une fois que cela est déterminé (et s’il s’agit d’une première demande), le calcul prend en compte la rémunération brute perçue durant les 4 dernières semaines prestées chez un même employeur, la situation familiale, la période de chômage ainsi que le régime de travail (si tu ouvres un droit à des demi-allocations de chômage).

      Cela étant complexe, n’hésite pas à t’informer directement auprès de ton organisme de paiement afin que ta situation personnelle soit analysée.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  46. fifita

    Bonjour,

    j’ai 36ans j’habite en belgique de situation coabitant ,j’ai été employé de salaire 1600 € , le contrat prend en fin .et je voudais savoir combien je vais toucher au chomâge?

    merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fifita,

      Comme tu peux le voir ci-dessus, le montant des allocations de chômage est calculé sur base du salaire brut et varie en fonction de la situation familiale et de la période de chômage.

      Si tu avais un emploi à temps plein, qu’il s’agit de ta première demande et qu’il s’agit bien de ton salaire brut, tu peux te référer à la colonne « minimum par mois » du tableau cohabitant: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/01/cohabitant.png

      S’il s’agit de ton salaire net et non de ton salaire brut, tu peux facilement estimer le montant de tes allocations de chômage toi-même puisqu’il s’agit d’un pourcentage de celui-ci et donc tu percevras:
      – 65% de ton salaire brut par mois durant les 3 premiers mois
      – 60% de ton salaire brut par mois durant les 9 mois suivants
      – 40% de ton salaire brut par mois durant les 4 mois suivants

      Ensuite, la diminution du montant des allocations de chômage varie en fonction de ta carrière.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  47. Alice

    Bonjour,

    J’ai des revenus salariale (30 heures par semaine) mais interimaire aussi (4-5 jours par mois); pour calculer le chomage vous prennez en calcul les deux?

    Je pourrais toucher le chomage et continuer a travailler en interim 4-5 jours par semaine? Mon chomage va diminuer?

    J’ai 42 ans et j’ai travaille 4 ans et demi chez le meme employeur.

    Merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alice,

      Pour calculer le montant des allocations de chômage, l’ONEm prend en compte le dernier salaire perçu pour un contrat d’au moins 4 semaines chez le même employeur. En principe, seul le salaire de ton emploi de salarié à temps partiel sera alors pris en compte pour calculer le montant de tes allocations de chômage. N’hésite pas à vérifier cela directement avec ton organisme de paiement.

      Tu peux évidemment continuer à travailler en tant que travailleur intérimaire. Cependant,  tu ne pourras pas cumuler le salaire perçu et les allocations de chômage. Si tu travailles de temps en temps comme intérimaire, il faudra noircir les cases des journées où tu auras travaillé sur ta carte de contrôle et tu ne percevras pas d’allocations de chômage pour ces jours-là (tu percevras bien tes allocations de chômage pour les autres jours du mois).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  48. fayza

    Bonjour,

    j’ai travaillé pendant 1ans et 6 mois ,j’ai touché 1580 € ,et j’aimerais savoir combien je vais toucher au chomâge?

    merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fayza,

      Si tu as moins de 50 ans et que tu as perdu ton emploi de manière involontaire (licenciement, ou fin de contrat par exemple) , tu pourras effectivement ouvrir un droit au chômage.

      En principe, les allocations de chômage ce calcule de cette manière : 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, le montant dépend de ta situation familiale.

      Cependant, si ton salaire était de 1580euros brut par mois tu percevras les plafonds minimums prévus en fonction de ta situation familiale. Plus d’information sur la fiche ci-dessus.

      Par contre, si le montant indiqué est ce que tu gagnais en net , il faudra que tu effectues les différents calculs en utilisant le montant brut de ton salaire (que tu trouveras sur tes fiches de paies). Tu peux également contacter l’organisme de paiement de ton choix (capac ou syndicat) pour obtenir des détails sur le montant que tu recevras.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  49. Lydia

    J etais au chômage complet ensuite j ai retrouvé du travail à  mi temps,donc ma question est si apres je me retrouve au chômage es ce que le montant sera calculé par rapport à mon travail à mi temps ? Et donc je toucherai moins au Nivea du chômage.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lydia,

      Si tu bénéficies du chômage complet et que tu entames un travail à temps partiel, il faut que tu introduises une demande pour obtenir le statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits.

      Les principaux avantages de ce statut sont :

      – d’avoir à nouveau droit à des allocations à temps plein (calculées en principe sur une rémunération à temps plein) à la perte du travail à temps partiel ;

      – de pouvoir parfois ouvrir le droit à une Allocation de Garantie de Revenus (complément du chômage) pendant que tu travailles à temps partiel.

      Pour bénéficier de ce statut, il faut remettre dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel le formulaire C 131A-travailleur auprès de ton organisme de paiement (Capac ou syndicat).

      L’employeur doit également te remplir un formulaire en ligne e-DRS scénario 3 afin de transmettre à l’ONEm les données nécessaires pour déterminer si tu peux bénéficier du statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits et/ou d’allocation de garantie de revenus.

      L’introduction de ces formulaires doit être faites dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel. Ceci dit, il est parfois encore possible de régulariser ta situation au-delà du délai de 2 mois.

      Les informations se trouvent sur cette fiche-ci : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  50. kyky

    bonjour j’habite avec ma mère qui est invalide ( elle recoit donc de la mutuelle ) si je tombe au chomage j’aurai quel type de revenu cohabitant ou isolé ?

     

    merci 🙂

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour kyky,
      Si tu cohabites avec ta maman qui est invalide et qui touche des revenus de la mutuelle, tu seras considéré comme cohabitant et non comme cohabitant avec charge de famille. En effet, les allocations de maladie et d’invalidité et les allocations dans le cadre de l’assurance maternité sont toujours un revenu de remplacement, quel que soit leur montant.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  51. shinwari

    bonjour je touche la allocation de chômage et je soui la chef de famille et je 2 fille et  m.as famme elle as aucun revenu et je travaille avec un contrat extra ou resturant et aoujardhoui je comance à 12h25 et mon patron elle tes entrain de m.as déclaré et la controler de traville elle son rantre m.as je soui dimona m.as la déclaration et pa accepté acusde de un prablam ticnic esque je perde le droit ou chômage hier je etes déclaré chaq jours qand je travaille je un conrat extra et à la find de mois sur la carte blou de chômage je ecrit chaque jour de traville ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Shinwari,

      De ce que nous comprenons, tu travailles à temps partiel mais il y a un risque que ton employeur ne déclarait pas tout ton travail sans que tu le saches ?

      Nous ne pourront malheureusement pas répondre précisément à ta question, cela dépendra si l’inspection du travail considérera que tu as travaillé en noir ou pas.

      Si c’est le cas, tu risques soit un avertissement soit une exclusion des allocations pour une durée entre 4 et 26 semaines. En outre, tu devras rembourser les allocations perçues indûment. Si le travail en noir se cumule avec une carte de contrôle pas (ou mal) complétée, la sanction sera une exclusion des allocations pour une durée entre 27 et 52 semaines. Ici aussi, il faudra en outre rembourser les allocations perçues indûment.

      Avant de décider d’appliquer une éventuelle exclusion, le directeur du bureau du chômage te convoquera pour une audition. Lors de cette audition, tu pourras te défendre et éventeullement te faire assister par un délégué syndical ou un avocat.

      Si tu es convoqué et que tu souhaites rencontrer un juriste avant de te présenter à l’audition, tu peux prendre contact avec l’Atelier des Droits Sociaux : http://www.atelierdroitssociaux.be/node/14 Ils pourront sans doutes t’aider à te préparer pour cette audition.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  52. Caruso

    Bonjour, je suis frontalier Belge travaillant au Luxembourg. En travaillant à temps partiel (28h/sem) quel impact cela aura sur mes éventuels allocation de chômage en cas de perte d’emploi?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Caruso,

      Généralement, pour avoir droit au chômage en Belgique suite à un travail au Luxembourg, il faut travailler au moins trois mois en Belgique après la période de travail à l’étranger pour avoir droit au chômage en Belgique. Toutefois, cette règle ne s’applique pas pour les travailleurs frontaliers.

      Tu devrais donc avoir droit au chômage en Belgique  si tu perds involontairement ton emploi.

      En tant que travailleur frontalier, tu pourras donc ouvrir un droit au chômage en Belgique à la perte de ton emploi si tu totalises un certain nombre de jours de travail salarié suffisants pour ouvrir ton droit aux allocations de chômage (ce nombre de jour est déterminé en fonction de ton âge et se totalise sur une période de référence).

      Tu trouveras plus d’information sur le nombre de jours et la manière de le comptabiliser en consultant la page suivante : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  53. C.I

    Bonjour,

    Actuellement, j’ai 23 ans et je suis travailleur à temps partiel (ouvrière et en CDD) et je poursuis également mes études mais le soir.

    Je travaille dans une maison de repos et mon contrat se termine fin Août 2020 (Je suis dans cette entreprise depuis Mars 2019). A la fin de ce contrat, je sais que j’aurais la possibilité de le renouveler mais je ne compte pas le faire afin de trouver un emploie fixe et à temps plein.

    Ma question serait de savoir si à la fin de mon contrat (à savoir fin août 2020) j’aurais droit au chômage bien que j’aurais travaillé au total que 18 mois dans l’entreprise et surtout à mi-temps. Il faut savoir également que je vis encore chez ma mère

    Je vous remercie d’avance

    C.I

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour CI,

      Les conditions pour ouvrir un droit au chômage sont principalement liées au nombre de jours de travail que tu as prestés.

      En effet, lorsqu’on a moins de 36 ans et qu’on a travaillé à temps partiel, il faut avoir travaillé 312 demi-jours sur les 27 mois qui précède la date à laquelle tu introduiras ta demande. En ayant travaillé un an, tu pourras en principe ouvrir un droit. Tu trouveras l’explication sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Par contre tu ouvriras le droit à des demi-allocations de chômage.

      Tu devras par contre veiller à ce que ton C4 ne mentionne pas que tu es à l’origine de la fin de ton contrat ou du fait que tu n’aies plus d’emploi (si par exemple ton employeur te dénonce ou indique sur ton C4 que tu as refusé de signer ton contrat).

      Le fait d’habiter avec ta mère ne va pas influencer le fait d’avoir droit à des allocations de chômage mais ton statut: en fonction de ses revenus tu seras considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille) ou cohabitante avec charge de famille. Tu retrouveras une explication des deux catégories sur la fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  54. Kevin

    Bonjour,

    Je vois dans le troisième tableaux concernant les cohabitants que pour la troisième période, il est possible d’augmenter le montant journalier de 21,59€ à 29,49€ à condition que l’allocation du partenaire ne dépasse pas 36,19€.

    Je suis dans ce cas à partir de ce mois-ci. Comment puis-je faire pour faire augmenter ce revenu journalier à 29,49€ ? Y a-t-il un document à remplir à cet effet ?

    D’avance merci pour votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kevin,

      Nous te conseillons de prendre contact avec ton organisme de paiement afin de discuter de ta situation et d’en faire la demande.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  55. Farouk

    Bonjours j’ai une petite question svp je suis en article 60 mon contact va être fini je suis cohabitants avec une copine qui travaille et à un cdi es ques sa pose problème pour le chômage ? Je veux savoir plus au moin le montant qu’on peut avoir parce que j’ai pas compris avec le tableau   Cohabitant

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Farouk,

      Comme tu cohabites avec ta copine qui a des revenus professionnels, tu seras considéré par l’Onem comme cohabitant. Dès lors, durant les 3 premiers mois tu percevras 65% de ta dernière rémunération brute et pendant 9 mois tu percevras 60% de ta dernière rémunération brute. Tes allocations seront soumises à un précompte professionnel de 10.09% (uniquement en phase 1 et 2). Ensuite tu verras dans le tableau ci-dessus, que tes allocations seront dégressives au fil du temps pour atteindre un minimum de 561.34 euros en phase 3.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  56. fab

    Bonjour, je n’ai pas bien compris la réponse. Mon fils travaille depuis plus de 2 ans et perçoit un salaire de +/- 1800 net. Il est domicilié chez moi. Je serais donc considéré comme cohabitane sans charge ?

    Je veux juste être certaine.

    Encore merci.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fab,
      Effectivement, le fait d’être domiciliée avec ton fils qui est salarié aura un impact sur ton allocation de chômage. En effet, tu seras considérée comme co habitante (sans charge de famille). Dès lors, tu pourras te référer au tableau suivant en ce qui concerne les montants de tes allocations par rapport à ta situation familiale : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/01/cohabitant.png
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  57. LAETITIA

    bonjour je touche du chômage avec charge de famille et mon mari touche de la mutuel lui touche 21,59 pas jour et moi il me paye que 18,24 je me demande si c’est normale il mon de envoyer le papier que mon mari avais que ça pour qu’il voir combien il touche je voulais demande combien de temp ça prenais pour avoir des nouvelles

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laetitia,

      En vivant avec un mari qui touche des indemnités de la mutuelle, tu es indemnisée au taux cohabitant (et non au taux cohabitant avec charge de famille). D’après le montant que tu indiques, nous supposons que tu reçois des allocations d’insertion au taux cohabitant: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      Si ton conjoint dispose uniquement de revenus de remplacement, tu devrais cependant être considérés comme cohabitante privilégiée et tu peux bénéficier de montants un peu plus élevés: 20,20 € par jour ou 525,20 € par mois.

      Nous ne pouvons pas te dire quand tu recevras une réponse de l’organisme que tu as contacté. N’hésite pas à les recontacter pour savoir où cela en est.

      Bien à toi

      Répondre
  58. fab

    Bonjour,

    J’ai 55 ans et je vis avec mon fils qui n’est plus à ma charge (il est salarié) J’ai été licencié et mon salaire brut était de 3500 € . Je vais donc avoir un montant de 1780 € si je me trouve chômeuse. Le fait que mon fils est domicilié chez moi cela aura-t-il un impact sur le montant du chômage.

    Merci et bonne journée,

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fab,

      L’Onem ne considère pas les revenus professionnels de l’enfant si:

      le montant brut du revenu professionnel ne dépasse pas 426,74€ par mois;

      – il s’agit du premier revenu professionnel perçu par l’enfant après la fin de ses études, pendant une période de 12 mois, peu importe le montant.

      Donc, tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille si ton fils touche un salaire brut inférieur ou égal à 426,74€ OU, s’il s’agit de son premier revenu depuis la fin de ses études et qu’il a une ancienneté de moins d’un an. Dans cette seconde situation, tu bénéficieras du taux chef de famille tant qu’il n’aura pas travaillé une année complète.

      Si au moins l’une de ces deux conditions n’est pas remplie, tu seras indemnisée au taux cohabitant ordinaire (sans charge de famille). Tu trouveras tous les montants du chômage sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  59. Let01

    Bonjour,

    J’habite depuis quelques temps avec mon conjoint. Il est au chomage et moi je ne percois aucun revenu. Je suis donc à sa charge et nous percevons +-1200 euros par mois.

    J’ai recu une proposition de job (stage first 3 mois Actiris) où je serais rémunérée 26,86 euros brut par jour + 200 euros brut a charge de l’entreprise. Le contrat propose de travailler 5jours par semaine pour un total de 38h. En calculant le montant par rapport aux jours que je presterais, j’arrive à un montant de 816,86 euros brut.

    Etant donné que je percevrais un montant supérieur à 796 euros brut, a combien s’elevera le montant d’allocations chomage de mon compagnon? Nous nous inquiétons de percevoir moins que le montant actuel (1200 euros) car il est déjà difficile de boucler les fin de mois avec ce montant, je n’imagine pas y parvenir avec un montant inférieur malgré mon envie d’accepter le contrat.

     

    En vous remerciant d’avoir pris le temps de lire et répondre à ce message.

     

    Bien à vous,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Let01,

      A partir du moment où tu seras en stage first, ton conjoint sera malheureusement considéré comme cohabitant ordinaire (sans charge de famille). En effet, pendant ton stage, le revenu que tu percevras sera considéré comme un revenu de remplacement ( et non comme un salaire). Et, les revenus de remplacement sont toujours pris en compte pour le calcul du montant des allocations de chômage; quels que soient leurs montants. Tu trouveras tous les montants sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  60. Mustafa

    Bonjour j ai travaillé en Algérie pendant 10ans et ce que je peut avoir mes allocations de chômage

    merci pour me Répondre.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mustafa,

      L’Algérie faisant partie des pays dont la période de travail peut être comptabilisée pour une admissibilité aux allocations de chômage en Belgique, tu pourrais ouvrir le droit sous certaines conditions. Avant d’introduire te demande, tu devras d’abord travailler pendant une période minimum de 3 mois en Belgique. Par la suite, tu pourras t’inscrire comme demandeur d’emploi au service emploi de ta région et te présenter à un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) pour introduire ta demande.  Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus ainsi que sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#h2_1

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  61. Vivi

    Pourquoi ce tutoiement pour vos renseignements ? Vous faites copain copain avec les chaumeurs ? Sont ils des gens différents des autres. Je vois bien là le langage des assistants sociaux !!!

     

    Répondre
    1. Bruxelles-J

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire. Bruxelles-J est la plateforme d’information pour les jeunes de Bruxelles.
      Nous tutoyons notre public jeune, qu’il soit chômeur, demandeur d’emploi ou autre.

      Nous tutoyons sans discrimination.

      Bonne soirée,

      Bruxelles-J ASBL

      Répondre
  62. Pierre

    Bonjour, depuis le mois de Janvier chez suis en chomage en tant que cohabitant.J’habite en Belgique._ J’habite avec ma mere qui est en charge et qui seule travaille, avec mon frere qui en etude, et ma petite soeur qui etudie aussi. Chaque jours je ,,gagne,, 18,24 Euros, mais en regardant sur le site de l »ONEM je devrais en tant que cohabitant recevoir pour le mois 1-3-: un montant minimum de 40,06 Euros… pour quoi c’est pas le cas? Est ce que le montant qui est paye par ONEM depend de la situatiuon financiere de ma mere ou mon syndicat regarde juste qu’elle a un emploi et donc mon allocation est d’office diminue a 18.24 euros. Merci pour votre reponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pierre,

      Il est plus que probable que tu perçoives des allocations de chômage sur base des études et non sur base du travail. Les montants pour les allocations d’insertion sont différents des montants du chômage sur base du travail (comme dans ce cas, les montants sont calculé sur basé du dernier salaire du travailleur).

      La fiche ci-dessus concerne les allocations de chômage sur base du travail. Tu trouveras les montants des allocations d’insertion sur cette fiche-ci : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      Tu y liras qu’un cohabitant de plus de de 18 ans perçoit bien 18,24€ par jour.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  63. Joseph

    Bonjour,je m’adresse à vous car je constate que vos réponses apportent un éclairage sur des questions pertinentes.En préalable est-ce possible d’obtenir des renseignements si je suis domicilié dans la province de Liège? si oui voilà ma question;Mon fils cadet vit chez sa maman et termine fin juin des études pour obtenir son (CESS) avec option de représentant de commerce.Cet établissement compte pour son stage d’attente à l’Onem qui se  terminera en mars 2020;en juin 2020 il sera à la recherche d’un emploi et compte s’installer dans son propre logement que pourra-il prétendre alors comme statut (isolé?) et que touchera-t-il ?.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Joseph,

      Oui, dans la mesure du possible, nous pouvons répondre aux questions concernant les personnes domiciliées en Wallonie.

      En ce qui concerne votre fils, si sa formation est effectivement prise en compte pour son stage d’insertion (anciennement appelé stage d’attente), il pourra prétendre à des allocations d’insertion. Le montant de celles-ci dépendra de son âge. Vous retrouverez les différents montants possibles sur notre fiche suivante : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

       

      Répondre
  64. Lucienne sur

    bonjour

    mon contrat se termine à la mi avril, j’étais employée depuis 2 ans et demi et je touchais un salaire brut de 1700 euro pour un mi temps. j’ai deux enfants à charge.

    quel indemnité de chômage vais je recevoir ?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lucienne,

      Il ne nous est pas possible de répondre précisément à ta question.

      En effet, une première chose sera de vérifier si tu peux ouvrer ton droit au chômage à temps plein ou à temps partiel. Pour vérifier si tu peux l’ouvrir à temps plein, tu devras convertir tes heures de travail en jours de travail et regarder si réponds à la condition du nombre de jours nécessaires à l’ouverture d’un droit selon ton âge (voir tableau de la fiche ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ Si tu prouves un nombre suffisant de jours et que tu habites seule avec tes enfants, tu peux alors calculer le montant de tes allocations sur base du tableau « cohabitant avec charge de famille ».

      Si tu ne parviens pas à obtenir le nombre de jours suffisants, tu devras alors regarder si tu entres dans les conditions pour le temps partiel. Les informations se trouvent dès lors sur cette fiche-ci : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/ Tu y liras notamment que, contrairement au travailleur à temps plein qui a droit à 6 allocations par semaine, le travailleur à temps partiel est indemnisé dans un système de demi-allocations.

      Le montant de la demi-allocation de chômage varie en fonction du dernier salaire, de la situation familiale (chef de ménage, isolé ou cohabitant) et de la durée du chômage. Le calcul de ce montant est complexe. N’hésite pas à demander des renseignements complémentaires à ton organisme de paiement.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  65. Made

    Bonjour,

    Je suis cohabitante légale avec un indépendant qui ne gagne pas beaucoup (1000€ net/mois + droits d’auteurs non réguliers). Combien vais-je avoir du chômage ? Mon dernier salaire était de 3200€/brut et nous avons 2 enfants en bas âge (qui étaient à ma charge avec mon ancien employeur). Je ne sais pas si les enfants seront du coup à sa charge ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Made,

      Comme tu cohabites avec un conjoint qui a des revenus professionnels en tant qu’indépendant (peu importe le montant des revenu), tu seras considérée par l’Onem comme cohabitante. La présence d’enfants dans le ménage ne change rien dans ce cas-ci pour le chômage.
      Durant les 3 premiers mois, tu percevras 65 % de ta dernière rémunération brute (plafonnée à 2700,75 €) c-à-d 1755,52 €. Tes allocations seront soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Ce qui devrait donc faire un montant de 1578€/mois pendant les 3 premiers mois. Ensuite, tu verras, dans ce tableau, que tes allocations seront dégressives au fil du temps : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/01/cohabitant.png

      Les conditions à remplir pour bénéficier des allocations de chômage se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Bien à toi

      Répondre
  66. Myriam

    Bonjour,

    J’ai 55 ans, je vis seule (isolée) et  suis employée à 80 % depuis 13 ans dans la même entreprise, j’ai un salaire brut de 2425 euros/mois.  Fatiguée et stressée par mon travail, j’aimerais changer de direction.  Pendant la période d’attente de ma nouvelle réinsertion professionnelle, aurais-je droit a des allocations de chômages? si oui  quel serait le montant et l’attente pour y avoir droit?

    Merci pour votre réponse

    Myriam

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Myriam,
      Si tu as travaillé 13 ans à temps partiel tu as ouvert un droit à des allocations de chômage. Ayant un salaire brut de 2425,0€, tu es être assimilée à une travailleuse à temps plein et dès lors être indemnisée comme une travailleuse à temps plein malgrè le fait que tu prestes 8/10 d’équivalent temps plein.
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      Cependant, si tu décidais de quitter ton emploi en remettant ta démission, tu risquerais un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage pour une période entre 4 et 52 semaines car l’ONEm pourrait juger que tu as quitté ton emploi sans « motif légitime ».
      Tu pourrais éviter cette sanction en quittant ton poste pour un autre emploi de minimum 13 semaines. Une autre façon d’éviter cette sanction serait de négocier avec ton employeur afin de déterminer si celui-ci accepterait de te licencier sans que n’apparaisse dans le motif de licenciement que celui-ci ne résulte d’une faute de ta part ou d’un accord entre vous (la rupture de commun accord étant également considérée par l’ONEm comme un abandon d’emploi). Néanmoins, celui-ci n’est pas tenu d’accepter et pourrait très bien refuser la proposition : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/
      Concernant le montant des allocations de chômage, comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, celui-ci est calculé suivant un pourcentage de la rémunération brute. Tu trouveras les informations concernant ces pourcentager dans le tableau suivant : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/isole.png
      Cependant, il existe des nuances pour les personnes de plus de 50 ans (par exemple : les chômeurs de 50 ans ou plus ou qui ont travaillé pendant au moins 20 ans ont droit à complément d’ancienneté ou un supplément de retour à l’emploi). Bruxelles-J étant un site spécialisé dans les questions des jeunes, nous ne sommes dès lors pas spécialisés pour répondre à ce type de question. Dès lors, il serait recommandé de te renseigner auprès d’un organisme de paiement (CAPAC, syndicat) afin de leur poser la question directement. Tu pourrais également t’adresser à l’atelier des droits sociaux qui a une permanence juridique gratuite emploi/sécurité sociale afin de leur poser la question : http://www.atelierdroitssociaux.be/node/14
      Uniquement sur place (non accessible par téléphone) : Mardi de 9h à 12h
      Uniquement sur place (non accessible par téléphone) : Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement par téléphone (non accessible sur place) : Mardi de 13h à 16h
      Uniquement sur rendez-vous : Lundi de 16h à 18h et Jeudi de 16h à 20h.
      4, rue de la Porte Rouge
      1000 – Bruxelles
      tel : 02.512.02.90
      En terme de délai, ton organisme de paiement a un délai de deux mois maximum pour transmettre le dossier à ton bureau de chômage. Ton bureau de chômage a alors un délai d’un mois maximum (+ 10 jours en cas de convocation) pour prendre sa décision.
      Si ta demande est acceptée par le bureau de chômage, tu recevras tes allocations calculées à partir de la date de ta demande.
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  67. Maxime

    Bonjour, bonsoir ,

    je touche du chômage comme cohabitant ( je vie avec mon frère ) , je touche donc 18,24€ par jour ( hors dimanche ) , je voulais savoir si je devenais isolé combien aurais-je ?
    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Maxime,

      Perçois tu une allocation d’insertion (= le chômage sur base des études) ou perçois tu une allocation de chômage (= chômage sur base du travail) ?

      Si tu perçois le chômage sur base des études,  le montant des allocations d’insertion dépendra de deux critères :

      – ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé ou cohabitant) ;

      – ton âge.

      Dès lors En tant qu’isolé, tu recevras:

      13,76 € par jour ou 357,76 € par mois si tu as moins de 18 ans ;

      21,63 € par jour ou 562,38 € par mois si tu as entre 18 et 20 ans ;

      36,16 € par jour ou 940,16 € par mois à partir de 21 ans.

      Si tu perçois le chômage sur base du travail, le montant de ton allocation dépendra de trois critères:

      -ta dernière rémunération brute;

      -ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant); -la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

      Dès lors en étant isolé et en dernière période d’indemnisation ton allocation de chômage sera de 1077.96 euros/mois (http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2019/11/isole.png)

      Nous t’invitions à consulter ces fiches:

      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/#comment-80745

      Pour plus d’information, contacte nous !

      Répondre
  68. Alexandre

    Bonjour , j’ai arrêter mon chômage et je suis partie en février de l’année passer au luxembourg pour devenir entrepreneur, cela na pas marcher ! j’aimerais s’avoir si j’ai encore le droit au allocations de chômage , car la dernier fois ou j’ai travailler en Belgique étais en juin 2017, part la suite j’ai bénéficier des droits de chômage jusque février 2019. Ma question et puige me réinscrire comme demandeur d’emplois et combien de temps j’aurais le droits en chômage merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alexandre,

      Tu pourras bien récupérer ton droit aux allocations de chômage en Belgique. Les allocations de chômage sur base du travail ne sont pas limitées dans le temps.
      Tu peux interrompre ton chômage et le récupérer par la suite tant que l’interruption ne dépasse pas 3 ans: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t39

      Bien à toi

      Répondre
  69. ALex

    Bonjour , j’ai arrêter mon chômage et je suis partie en février de l’année passer au luxembourg pour devenir entrepreneur, cela na pas marcher ! j’aimerais s’avoir si j’ai encore le droit au allocations de chômage , car la dernier fois ou j’ai travailler en Belgique étais en juin 2017, part la suite j’ai bénéficier des droits de chômage jusque février 2019. Ma question et puige me réinscrire comme demandeur d’emplois et combien de temps j’aurais le droits en chômage merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alex,

      Tu pourras bien récupérer ton droit aux allocations de chômage en Belgique. Les allocations de chômage sur base du travail ne sont pas limitées dans le temps.
      Tu peux interrompre ton chômage et le récupérer par la suite tant que l’interruption ne dépasse pas 3 ans: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t39

      Bien à toi

      Répondre
  70. laurence

    Bonjour,

    Mon mari va être licencié, il a 27 ans d’ancienneté et il va avoir 59 ans.

    A quoi peut-il prétendre comme chômage et de quelle durée ?

    Merci pour votre réponse

    Laurence

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laurence,

      Ta question n’est pas très précise.
      As-tu des revenus (professionnel ou de remplacement)?

      N’ayant pas plus de détails sur la situation de ton mari, nous ne pourrons malheureusement pas répondre avec précision à ta question.
      Sache tout de même que le calcul du montant des allocations de chômage se fait toujours sur la base de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle.
      Si par exemple, toi tu ne travailles pas ou gagnes un salaire ne dépassant pas 798, 87€ brut par mois, ton mari sera indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille. Mais si tu travailles et touches un salaire dépassant ce plafond, ton mari bénéficiera du taux cohabitant ordinaire. Tu trouveras tous les montants des allocations de chômage sur la ci-dessus.

      Aussi, sache qu’en Belgique, les allocations de chômage sur base du travail sont illimitées dans le temps. Donc, tant que ton mari remplira ses obligations de chercheur d’emploi, il continuera à percevoir ses allocations. Tu trouveras plus d’informations sur les allocations de chômage sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter

      Répondre
  71. Fra

    Bonjour,

    Notre asbl est en difficulté et il est plus que probable que je recevrai mon préavis début septembre de cette année.  J’ai 56 ans et mon mari est sur la mutuelle (invalide).  Il sera à la pension en décembre 2021.  J’ai 20 ans de service dans la même asbl.  J’aurai un préavis à prester.  Je sais qu’il sera extrêmement difficile de trouver du travail à mon âge; Pourriez vous m’informer du montant que je toucherai après ma deuxième année et troisième année de chômage .  Je ferai le maximum pour trouver du travail bien entendu.

    Merci beaucoup pour votre réponse

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fra,

      Il nous est impossible de répondre précisément à ta question.

      En effet, comme tu le liras sur la fiche ci-dessus, le montant des tes allocations dépendra de

      – Ton statut familial

      – Ton dernier salaire brut

      – Ta période de chômage

      Au niveau de ton statut familial, si on mari perçoit des indemnités de la mutuelle, tu seras considérée comme « cohabitant ». Tu peux dès lors te référer à ce tableau-ci pour calculer le montant de tes allocations : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/01/cohabitant.png Le montant à prendre en compte pour le calcul sera donc ton dernier salaire brut.

      Quand ton mari sera pensionné, ton statut familial dépendra du montant de sa pension. En effet, l’ONEm considère que la pension d’un conjoint n’est pas un revenu si le montant mensuel brut de celle-ci ne dépasse pas 649,23 euros. Ainsi, si sa pension est inférieure à ce montant, tu passeras au statut de « cohabitant avec charge de famille ». Si sa pension dépasse le montant, tu resteras alors au statut de cohabitant.

      Toutes les informations concernant les statuts familiaux et le chômage se trouvent ici : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      En outre, sache que comme tu as plus de 55 ans, tu bénéficieras d’un avantage sur la dégressivité de tes allocations de chômage. En effet, pour les chômeurs de plus de 55 ans, la dégressivité est gelée à partir de la période 2.A (c’est-à-dire après un an de chômage). Le montant de tes allocations sera donc gelé à 40% ou 60% de ton dernier salaire brut (selon ton statut familial encore une fois). Tu trouveras les informations concernant cet avantage ici : https://www.onem.be/fr/quelles-sont-les-3-exceptions-qui-permettent-de-ne-pas-avoir-de-degressivite

      Finalement note que tant que tu es couverte pas un préavis, que tu le prestes ou non, tu ne pourras pas entrer de demande d’allocation de chômage. Il faudra donc attendre que la période couverte par ton préavis de licenciement soit écoulée pour faire les démarches (attention cependant que si tu ne dois pas prester ton préavis, tu as un délai de 2 mois dès le jour où tu ne dois plus te rendre au travail pour t’inscrire comme demandeur d’emploi).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  72. lilou

    Bonjour, voila ici mon contrat s’arrete le 9 fevrier etant enceinte je ne peux chercher un autre emploi comment ca se passe pour moi du coup ?

    je vie actuellement avec mon compagnon qui lui travaille 25h/semaines

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lilou,

      Ta question n’est pas très précise.
      Auras-tu suffisamment travaillé pour ouvrir le droit au chômage à la fin de ton contrat en février?
      Quand seras-tu en congé maternité?

      Car, pour ouvrir le droit aux allocations de chômage, tu dois prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence en fonction de ton âge. Par exemple, les personnes de moins de 36 ans doivent travailler minimum 312 jours au cours des 21 mois précédant leur demande. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour bénéficier des allocations de chômage sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Si tu remplis ces conditions, tu pourrais ouvrir le droit aux allocations de chômage immédiatement à la fin de ton contrat. Tu trouveras toutes les démarches à effectuer pour ouvrir le droit sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Sache que si tu bénéficies des allocations de chômage, tu dois rester disponible sur le marché de l’emploi; sauf pour les périodes où tu es sous certificat médical, sous la mutuelle ou en vacances-chômage. Être enceinte ne te dispensera malheureusement pas de tes obligations de chômeuse indemnisée. Mais, la procédure de suivi de ton comportement de recherche d’emploi sera suspendue pendant les 3 mois qui précéderont ton accouchement et les 4 mois suivants.
      Et, en tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, comme ton compagnon travaille (et gagne probablement plus de 796,87€ brut par mois), tu seras indemnisée au taux cohabitant ordinaire (sans charge de famille). Tu trouveras tous les montants sur la fiche ci-dessus.

      Toutes ces informations te concerneront uniquement si tu peux prétendre aux allocations de chômage à la fin de ton contrat. Si tu n’ouvres pas de droit au chômage, tu n’auras aucune obligation vis-à-vis de l’Onem après ta période de travail.
      Si t rencontres des difficultés financières à ce moment-là, tu pourras introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune de résidence. Mais attention, les revenus de ton compagnon seront pris en compte pour « évaluer ton état de besoin ». S’il touche un salaire net supérieur au taux accordé aux personnes bénéficiant du revenu d’intégration sociale (1.207,51 €), vous n’aurez malheureusement pas le droit au complément de revenu. Tu trouveras plus d’informations sur les aides du CPAS sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre