Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.754,76€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.625,72€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.342,12€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.099,54€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 572,52€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 435,27€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Pour plus d’information sur la délicate question de la possibilité de bénéficier du taux isolé tout en vivant en colocation, tu trouveras plus d’information sur le site de Droits Quotidiens consacré aux jeunes.

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée:

  • Si tu es cohabitant avec charge de famille:

  • Si tu es isolé:

  • Si tu es cohabitant:

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

177 questions déjà posées

  1. Misa

    Mon contrat de travail est temps plein depuis le 1ère Janvier 2019.

    mais depuis février 2020 je travaille mi temps médical et ça sera jusqu’à la fin de mon contrat en octobre 2020.

    mon salaire maintenant c’est mi temps avec l’employeur  plus l’indemnité de mutuelle.

    ma question quand je finirai mon contrat l’allocation de chômage comment va être calculer?

    merci

     

     

    Répondre
  2. Lenny

    Bonjour,

    Je vais commencer à travailler sous article 60 d’ici peu. J’aimerais savoir si je dois m’inscrire à un syndicat ou à une caisse d’allocations et aussi savoir quelle est la différence?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lenny,

      Un article 60 est une contrat de travail proposé aux allocataires du CPAS afin de bénéficier d’une expérience professionnelle. De plus, la durée d’un article 60 est définie en fonction du nombre de jours qui te sont nécessaires pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail). Si tu souhaites plus d’informations sur les contrats Article 60, tu peux te rendre sur la fiche d’information suivante: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/le-cpas-propose-du-travail-a-ses-allocataires-avec-des-contrats-particuliers-les-articles-60%E2%80%B3-etc/

      Une fois que ton contrat est terminé, tu pourras ouvrir un droit à l’allocation de chômage. Le paiement de l’allocation de chômage est effectué par un organisme de paiement. C’est pour cette raison que, une fois que tu es en possession de ton C4 et inscrit au service régional de l’emploi (Actiris à Bruxelles), tu introduis ta demande d’allocation d’allocation de chômage auprès d’un organisme de paiement (et pas à l’ONEm directement).

      L’organisme de paiement de l’Etat belge est la CAPAC (Caisse auxiliaire de Paiement des Allocations de Chômage). La fonction d’organisme de paiement peut également être assurée par les syndicats. Si tu es syndiqué ou si tu souhaites te syndiquer, tu peux tout à fait t’affilier à un syndicat et et introduire ta demande d’allocation de chômage auprès du syndicat de choix. En résumé, tu as le choix (en fonction de tes convictions personnelles) de demander ton chômage par la CAPAC ou par un syndicat car ce sont tous des organismes de paiement de l’allocation de chômage.

      Si tu souhaites plus d’informations sur les démarches à effectuer pour ouvrir ton droit au chômage, tu peux consulter la fiche d’information suivante: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  3. Samia

    Bonjour je travzillais comme article 60 je me suis reinscrit au chômages j habite avec les pere de mes enfts mais nous somme pas marier je voudrais savoir est ce normal quon  me prend un precompte proffesionnel… Sachant sue lui aussi sur  d un emploie….on me prend 101 euro est ce normal.. Cela va t il etre pris tout les mois.. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

       

      Bonjour Samia,

       

      Lorsque tu es cohabitant(e) sans charge de famille, les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Il est donc effectivement normal qu’on te prélève un précompte professionnel car tu es sans doute considérée comme cohabitante (sans charge de famille) étant donné que le père de tes enfants travaille (dans ce cas le fait d’avoir des enfants à votre charge n’est pas prioritaire). Le fait de ne pas être mariés n’a aucun impact, car l’ONEm prend en compte la situation de fait et tient compte des revenus des personnes avec qui tu vis. De plus, le précompte est quelque chose d’individuel , il est donc normal qu’il soit retiré chez chacun d’entre vous.

       

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  4. Maya

    Bonjour,  je suis marié mais j’habite seul ! Suis je isolé ou cohabitant??

    Bien a vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Maya, 

      Uniquement si tu es séparé de fait, tu pourras bénéficier des allocations de chômage au taux isolé  (C’est-à-dire, lorsque des conjoints ne vivent plus ensemble sans pour autant avoir divorcé). Si tu n’es pas séparé de fait, tu bénéficieras des allocations de chômage aux taux cohabitant. 

      Pour prouver ta séparation de fait, tu devras prouver que tu vis à une autre adresse que ton ex. Par exemple en te domiciliant à une adresse différente de celle de ton ex, ou en montrant un contrat de bail à une autre adresse, etc.

      Tu devras impérativement avertir l’ONEM de ton changement de situation et remplir le formulaire C1.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  5. Eddy ****

    Jusqu à quel âge doit on postuler

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Eddy, 

      A partir de l’âge de 60 ans, tu seras soumis à une obligation de disponibilité adaptée. Cela signifie que tu bénéficieras automatiquement des dispenses suivantes :

      Tu ne devras plus rechercher activement un emploi.

      Tu ne seras plus soumis à la procédure d’activation du comportement de recherche d’emploi.

      Tu ne devras plus être en possession d’une carte de contrôle.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  6. Michel

    bonjour, je suis chomeur isolé chef de famille ,( je recois plus ou moins entre 1100 et 1250euro ) je paie une pension alimentaire pour mes 2 enfants qui vivent avec leur mere. et j ‘ ai un papier du jugement que je paie la pension alimetaire pour mes 2 enfants .

    je voulais savoir si je vais habitais avec ma nouvelle copine qui elle travail , je vais avoir quoi comme statut ? mon chomage sera de combien ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Michel, 

      Le parent qui bénéficie d’allocations de chômage et qui paye une contribution alimentaire a droit au taux « famille à charge », à trois conditions.

      • La contribution alimentaire doit être prévue par un jugement ou par un acte notarié. Elle doit donc avoir été fixée par un juge, ou par un accord entre le chômeur et l’autre parent. Mais il faut que cet accord soit homologué par le juge, ou passé devant un notaire.
      • Le chômeur doit payer effectivement la contribution alimentaire.
      • Le chômeur doit habiter seul.

        Dès lors, en ne respectant pas  la 3ème condition (habiter seul),  tu ne pourras plus bénéficier tu taux cohabitant avec charge de famille. Si tu vis avec ta conjointe qui travaille, tu seras considéré comme cohabitant sans charge de famille et tu percevras un revenu minimum de 572,52 euros par mois (en 3ème période)

        Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  7. Misa

    Bonjour,

    depuis  le début 2019 je travaille comme une aide soignante en temps plein.

    mais en septembre 2019 je avait un fracture de stress .

    et depuis février 2020 je fais mi temps médical.

    mon contrat sera finir fin d’octobre 2020.Est ce que la salaire va être calculée sur mon dernier salaire en octobre 2020 avec l’indemnité de mutuelle ?

    ou ça va être calculé sur ma salaire total quand j’étais en temps plein avant tomber malade?

    Répondre
  8. Juju

    bonjour ,

    mon dernier brut est supérieur à 2800 euros , à cause du covid je viens de me faire licencier , 11 ans1/2 dans la même société , combien de mois je dois presser ? A la fin de mon préavis mes tranches d indemnisation au chômage seront de ? Cohabitante , çela fait 26 ans que je travaille consécutivement ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Juju,

      Pour connaitre votre délai de préavis, il faudrait connaitre la date de votre début de contrat auprès de cette société, ainsi que votre salaire annuel brut au 31 décembre 2013. En effet, étant donné que vous avez été engagé avant 2014, votre préavis se calcule en 2 parties (avant 2014/après 2014).

      Vous en trouverez les explications sur https://emploi.belgique.be/fr/themes/contrats-de-travail/fin-du-contrat-de-travail/fin-du-contrat-duree-indeterminee-10

      Pour savoir le montant que vous percevrez et l’évolution du montant de vos allocations, vous pouvez vous référer au montant maximum de ce tableau (puisque votre dernier salaire brut dépasse le montant plafond fixé): http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter !

      Répondre
  9. Lili

    Bonjour je suis au chômage isolé 1099e ma copine fait 1 formation touche environ 500e et elle a 1 enfant si elle vient vivre avec moi es ce que je deviens chef de famille et touche plus ou je tombe a 572e merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lili,

      Pour pouvoir te dire si tu pourras être considéré comme « chef de famille », nous avons besoin de savoir précisément la formation que suit ta copine. De quel type de revenus s’agit-il ?

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  10. Help

    Bonjour, j’ai 21 ans, j’ai perdu mon travail à cause du COVID-19 et c’était mon premier j’ai travaillé 8 mois, cela fait 2 mois que je n’ai pas de revenu, j’essayais de joindre la capac mais c’était impossible. Le 23 juin ( jour de réouverture du chômage ) j’ai pris rdv et ils m’ont dit que je n’avais pas encore droit étant donné que je n’ai assez travailler. J’ai pris rendez vous au cpas mais j’aimerais savoir si j’ai une aide vont ils me payer les deux mois ou j’étais sans revenu ? J’ai utilisé mon pécule de sortie pour payer mon loyer et mes factures mais je pensais récupérer cette argent afin de le remettre sur mon compte épargne pour mes prochains congé… là je n’ai plus rien et je suis au bord du suicide… vont ils m’aider et me payer les deux mois ? Car j’ai encore plein de factures et mon loyer et de 970€ sans oublié que j’ai mon conjoint à ma charge qui n’a aucun revenu …..

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Help,

      Nous supposons que tu as aussi discuté avec la Capac de la possibilité d’ouvrir un droit à des allocations d’insertion (chômage sur base des études) ? Ce ne sera possible que si tu as fait un stage d’insertion (inscription chez Actiris) pendant un an. Le travail est comptabilisé dans cette période.
      Si tu n’y as pas droit, l’aide du CPAS est la seule possibilité (après celle de demander de l’aide à tes parents). En principe, l’aide n’est pas rétroactive. Si tu nous avais demandé conseil, nous t’aurions invitée à contacter le CPAS dès ta perte d’emploi. Tu peux toujours en discuter avec le CPAS mais à priori ils n’accepteront pas de t’aider pour les mois où tu n’avais pas introduit de demande.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu veux éclaircir ta situation. Bon courage.
      Bien à toi

      Répondre
  11. Lamyae

    Bonjour. J’ai une question .. Mon frère a épousé un Belge qui est maintenant dans une période de chômage de deux ans .. Il a un enfant avec elle. Il a obtenu sa résidence et veut travailler légalement mais elle refuse définitivement de travailler légalement ..  Le chômage que vous obtenez est d’environ 1 300 euros

     

    La question est, mon frère veut travailler 4 heures avec un contrat de travail .. S’il le fait, combien sera déduit du salaire de chômage de sa femme.

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lamyae,

      l’Onem ne considérera pas les revenus de ton frère s’ils proviennent d’un salaire et qu’ils ne passent pas 812,80€ brut par mois. Dans ce cas, sa femme continuera à bénéficier du taux cohabitant avec charge de famille. Par contre, s’il travaille et touche plus que ce plafond, elle sera indemnisée au taux cohabitant ordinaire (sans charge de famille). Tu trouveras tous les montants sur la fiche ci-dessus et plus d’informations sur les différentes situations familiales sur cette fiche-info de l’Onem: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  12. Ben

    Bonjour,

    Actuellement, mon épouse ne dispose pas de revenu, mais elle aura droit au chômage après sa fin de stage d’insertion professionnel chez Actiris. (+ ou – novembre 2020)

    Mes questions :

    – A quelle montant aura-t-elle droit ? sachant que nous sommes mariés et que je suis employé à temps plein.

    – Actuellement, comme elle n’a pas de revenus, mon précompte professionnel est calculé en tant que « conjoint sans revenu professionnel ». Est-ce que si elle a droit à son chômage, mon salaire va diminuer ?

    Un grand merci.

    Cordialement,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ben,

      – Si ta conjointe remplis les conditions, elle ouvrira le droit aux allocations d’insertion. Si tu as des revenus professionnels de plus de 812,80 euros brut par mois, elle sera considérée comme cohabitante ordinaire (sans charge de famille) et son allocation d’insertion s’élèvera à 483,86€. Si tu gagnes moins que ce plafond, elle sera considérée comme cohabitante avec charge de famille et percevras. 1307, 54€ (voir sur : https://www.onem.be/fr/documentation/bar%C3%A8mes/allocation-dinsertion)

      –  En effet ton salaire ne devrait pas diminuer. De plus, au moment de remplir votre déclaration fiscale, vous pourrez profiter du mécanisme du quotient conjugal qui allège la charge fiscale totale des conjoints. C’est-à-dire qu’on octroie fictivement au partenaire qui dispose d’un revenu professionnel très bas voire inexistant, une partie des revenus professionnels de l’autre. Cette quote-part est donc imposée à un taux inférieur, à celui, auquel elle aurait été imposée si elle n’avait pas été transférée sur le partenaire qui a de faibles revenu.

      Si tu souhaites obtenir des informations complémentaires sur la fiscalité nous te conseillons de prendre contacte avec le SPF voir sur:  https://finances.belgium.be/fr/Contact

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
      1. Ben

        Un grand merci pour votre réponse.

        J’ai une dernière question svp :

        Est-ce que les allocations de chômage auxquelles elle aura droit sont limitées dans le temps ?

         

        Cordialement,

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Ben,

          Effectivement, l’octroi des allocations d’insertion est limité dans le temps. Le jeune demandeur d’emploi y a droit pour une durée de 36 mois. Puisque ton épouse aura à priori le statut de cohabitant (ordinaire), ce délai de 36 mois commence à s’écouler à partir du moment où est commence à percevoir ses allocations d’insertion. Ce n’est pas le cas pour les autres statut pour lesquels le délai de 36 mois ne commence à s’écoule qu’à partir de 30 ans. Tu retrouveras plus d’information sur la limitation dans le temps des allocations d’insertion sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

          Bien à toi.

          Répondre
  13. Eva

    Bonjour, ma mère dispose du chômage avec charge de famille. Car je touche actuellement 450€ +- ( également au chômage ) donc je ne dépasse pas le seuil du montant minimum. Ma question est celle-ci : Si je commence à travailler en habitant toujours sous le même toit que ma mère. Combien touchera t’elle en étant statut cohabitant? J’ai cru comprendre 550€ à peu près. Mais ça me parait beaucoup trop peu de passer de 1300€ à 550€.. Merci pour la réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Eva,

      Lorsque tu commenceras à travailler, ta mère sera effectivement considérée comme cohabitante sans charge de famille sauf s’il s’agit du premier revenu professionnel que tu percevras depuis la fin de tes études. Dans ce cas, ta mère resteras cohabitante avec charge de famille pendant une période de 12 mois, peu importe le montant que tu recevras.

      Dans le cas contraire, elle sera effectivement considérée comme cohabitante sans charge de famille. Si cela fait plus d’un an qu’elle est au chômage, il est malheureusement possible que le montant que de son allocation de chômage diminue (après un an elle passe à 60% du montant du dernier salaire brut à 40% de ce montant); si elle était en période forfaitaire, elle passera effectivement de 1342,12 euros à 572, 42 euros.

      Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  14. Daria

    Je suis en chômage et ma femme est en maladie pour deux qu’est-ce que je peux faire avec mon syndicat?merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Daria,
      Il y a lieu de prévenir ton syndicat des changements qui s’opèrent au niveau de ta situation personnelle et familiale (formulaire C1). Ce formulaire est très important et a de fortes conséquences sur le droit aux allocations et leur montant. Un formulaire contenant des renseignements inexacts peut entraîner une exclusion du droit aux allocations de chômage. Tu trouveras de plus amples informations sur la fiche suivante : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/
       Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.
      Répondre
  15. Med

    Bonjour,

    Je suis à charge de mon compagnon et il paye une pension alimentaire, aujourd’hui j’ai appris que j’avais droit au chômage. Je me demandais si en bénéficiant du chômage mon compagnon allait diminuer ou non ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Med,

      Tout dépend du type de revenu dont dispose ton compagnon. S’il travaille, il n’y a à priori pas de raison pour que son salaire diminue.

      Par contre, s’il est au chômage, vous serez considérez comme cohabitants simples (sans charge de famille) et percevrez chacun une allocation de chômage comme cohabitant (sans charge de famille) . Dans ce cas le montant de son allocations de chômage risque effectivement de diminuer (ça sera le cas si cela fait plus d’un an qu’il est au chômage). Pour comprendre la différence, nous t’invitons à comparer les tableaux des allocations de chômage pour le cohabitant simple (sans charge de famille) et ceux avec charge de famille.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  16. Marylène

    Bonjour, j’aimerai connaître le montant approximatif de mon allocation de chômage PARTIEL en étant isolée avec un enfant à charge. Actuellement, je suis cohabitante et touche environ 530 euros en ayant entamé ma deuxième année de chômage. Je recherche d’urgence un logement pour ma fille et moi et le propriétaire de la maison qui m’intéresse aimerait savoir combien je toucherai en habitant seule avec ma fille. J’espère que vous pourrez me donnez quelques renseignements. Je vous remercie pour l’attention que vous porterez à ma demande.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marylène,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car le montant des allocations de chômage et demi-allocations de chômage se calcule en fonction de différent critère dont ta situation familiale, mais surtout par rapport au montant brut de ton dernier salaire.

      Lorsque tu as travaillé à temps partiel, le calcul de tes allocations de chômage n’est pas évident car il nécessite plusieurs informations en plus de ta situation familiale et ton salaire brut mensuel (calcul de la rémunération journalière, durée moyenne hebdomadaire de travail, durée moyenne hebdomadaire de travail à temps-plein, un code chiffré dont dispose l’ONEm, ect.). Nous te conseillons donc de contacter soit ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) pour obtenir plus d’informations soit ce service juridique gratuit :

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      https://www.atelierdroitssociaux.be/node/14

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  17. Flefle

    Je touche 572€ de chômage  je travaille  en interim plus 500jours de travail en 2ans jai droit un chomage complet  maitenant

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Flefle,

      Ta situation n’est pas très claire. De ce que nous comprenons, tu perçois des allocations de chômage et travaille en même temps en intérim. Si c’est le cas, tu perçois actuellement un complément chômage puisque tu travailles à temps partiel.

      Il semble donc peu probable que tu puisses ouvrir un droit à temps plein puisque pour ce faire il faut généralement avoir travaillé à temps plein. Il est toutefois possible de calculer un droit au chômage à temps plein sur base d’un temps partiel lorsqu’on reçoit un salaire brut mensuel  supérieure à 1.625,72 euros (pour ton emploi à temps partiel). Si c’est le cas, alors tu pourras effectuer le calcul suivant pour que tes jours de travail soient assimilés à des jours de travail à temps-plein : Le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

      Si le résultat de ce calcul te donne un nombre de jours égal ou supérieur au nombre de jours que tu dois totaliser pour ouvrir un droit au chômage en fonction de ton âge, tu pourrais effectivement ouvrir un droit à temps plein.

      Nous te conseillons donc d’en discuter avec ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  18. Vava

    Bonjour,

    Je travaille depuis maintenant 7 ans dans le service publique (CPAS) mes 2 premières années à temps pleins et les 5 dernières a mi mi-temps afin de m’occuper de ma fille. Je pense que mon employeur pense à un licenciement me concernant,j’ai un salaire brut d’environ 1300 euros et je vis avec ma fille et mon compagnon et ma fille est à sa charge.

    J’aurais voulu savoir quel serait mes revenus chômage?

    Merci pour votre reponse

     

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Vava,

      Il nous est impossible de répondre avec précision à ta question.

      En effet, si tu as travaillé à mi-temps les 5 dernières années et que tu n’as pas fait les démarches pour être assimilée à un temps plein, il y a peu de chances que tu puisses ouvrir un droit au chômage à temps plein. Tu ouvrias donc sans doutes un droit au chômage à temps partiel qui fonction sur base de demi-allocations de chômage : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Pour le calcul des demi-allocations voici ce que prévoit l’ONEm :

      « Vous êtes indemnisé dans un régime spécifique. Le nombre de demi-allocations que vous recevez par semaine est calculé comme suit :

      (nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps partiel x 12) / nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps plein dans la même fonction

      Le montant des demi-allocations est calculé sur la base de la rémunération journalière moyenne. Ce montant (pour un travailleur à temps partiel volontaire) est égal au salaire horaire moyen multiplié par la durée hebdomadaire moyenne du travail d’un travailleur à temps plein dans une fonction similaire, divisé par 6. »

      Dans ton cas le nombre de demi-allocations serait à peu près :

      14h X 12 = 168h / 38h = 4,42 (soit 4). Tu serais donc indemnisée le lundi, mardi, mercredi et jeudi.

      Ne connaissant pas ton salaire brut, il nous est impossible de te donner une idée du montant de ces demi-allocations.

      Ce calcul est approximatif. Il est en réalité très complexe et nous te conseillons donc de poser directement cette question à un organisme de paiement.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  19. Flefle

    Je suis separer je passe au tribunal le 29 06 2020 et ce que je récupère  mon chomage complet je touche que 572€ maintenant

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Flefle,

      Hélas, nous n’avons pas suffisamment d’information pour pouvoir te répondre. Le montant des allocations de chômage est effectivement lié à la situation familiale cependant, la situation familiale telle qu’évaluée par l’ONEm ne prend pas en compte le type de lien avec le partenaire. Ce qui va influencer la situation familiale et donc le statut c’est si tu vis avec une personne (qui n’est ni ton enfant, ni ton parent). Qu’il y ait des liens officiels entre ces personnes (mariage, cohabitation légale…) n’a aucune importance pour l’ONEm. De ce fait, l’officialisation d’une séparation auprès d’un tribunal n’a pas d’impact direct sur ton statut. Par contre le fait que vous ne viviez plus à la même adresse pourrait bien avoir un impact sur ton statut par rapport à l’ONEm.

      Bien à toi.

      Répondre
  20. Xxx

    Bonjour,  ma mère est au cpas et ma soeur aussi , je ne vie pas sous le même toit je loue une chambre kot , mais j ai mon adresse chez ma mère,   je travaille depuis 14 mois , si je me fait virer de mon travail  ( pour faute non grave) a combien le chaumage vas me donner  ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour XXX,

      Le nombre de jours de travail salarié à prouver pour ouvrir le droit dépendant de l’âge, tu peux vérifier sur ce lien si ton année de travail suffit pour prétendre aux allocations de chômage:https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      N’ayant pas plus de détails sur ta situation, nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question sur le montant des allocations de chômage avec précision. Mais, sache que le montant des allocations de chômage se calcule toujours sur base de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle. Tu toucheras 65% de ton dernier salaire brut les 3 premiers mois (sur un plafond de 2.754,76€), 60% les 3 mois suivants (sur un plafond de 2754,76€), 60% les 6 mois d’après (sur un plafond de 2567,49€), ainsi que de suite. Tu trouveras tous les montants des allocations de chômage sur la fiche ci-dessus.
      Puisque tu es domicilié avec ta maman et ta sœur, tu peux te référer au tableau cohabitant.

      Bien à toi.

       

       

      Répondre
  21. Lolo

    Apres une faillite de mon entreprise et fin de mon icl le 8 juin a partir du 9 je suis au chômage  ayant 57 ans et 38 années de carrières normalement a la phases 2 je vais toujours touchés 941 euros est ce possible et est ce possible que l onem ou forem me contacte pour des preuves que je recherche un emploi je trouve que j ai assez donné place aux jeunes

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lolo,

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans les spécificités liées aux travailleurs âgés. Cependant, tu verras sur cette page les conditions pour être dispensé de recherche et de contrôle: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t52 Cette dispense ne s’applique qu’à partir de 60 ans. Une disponibilité adaptée est possible avant 60 ans pour les travailleurs qui justifient une carrière d’au moins 44 ans: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t55-0#h2_2

      Tu es donc à priori soumis au contrôle de recherche d’emploi active. N’hésite pas à en parler avec le Forem.

      Bien à toi.

      Répondre
  22. Drazig

    Bonjour actuellement je suis au chômage avec 2 enfants à chargés de 2 père différent. Le père de mon deuxième enfant me demande de vivre avec lui. Mais je me. Demande si je reste chômeuse avec famille à charge vu que ma. Première fille n’est pas la sienne et que j’en ai. La garde. Ou est ce que je passe au taux cohabitant si oui à combien puis je espérer sachant que lui touche pour le moment touche un chômage temporaire et que sinon il touche 2000 à 2500 par mois. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Drazig,

      Si vous vivez avec votre compagnon et qu’il perçoit des revenus (du travail ou de remplacement), vous serez automatiquement considéré comme cohabitante.
      En effet, pour l’Onem c’est la cohabitation avec un partenaire qui perçoit des revenus (de plus de 812,80 euros brut par mois) qui prime, le fait que d’autres personnes cohabitent aussi avec vous et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance.
      Concernant le montant de vos allocations, vous pouvez vous référer au 3e tableau de la fiche ci-dessus.

      Bien à vous.

      Répondre
  23. Sabine

    Bonjour,je compte déménagée prochainement,si je ne trouve pas de logement que sera mon salaire si je m’installe chez ma fille tout en sachant que je n’aurai plus mon petit fils à charge car ma fille à fini ses soins.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sabine,

      Hélas, nous n’avons pas suffisamment d’information pour pouvoir te répondre.

      Le montant des allocations de chômage est calculé sur base du salaire brut qui a été pris en compte, la période de dégressivité dans laquelle le demandeur d’emploi se trouve et sa situation familiale.

      Si tu vis avec ta fille, il faut voir si tu vis uniquement avec ta fille ou avec d’autre personne et connaitre les revenus de chacune des personnes présentes pour analyser la situation familiale et déterminer ton statut.

      Tu trouveras toutes les situations familiales sur cette page du site de l’ONEm: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Une fois que tu as déterminé ton statut, tu peux te référer au tableau correspondant dans la page ci-dessus pour voir dans quelle période de dégressivité tu te trouves.

      Bien à toi.

      Répondre
  24. J

    Bonjour,

    si je perçois une allocation de chômage (ONEM),

    ai-je le droit de recevoir une aide financière d’un proche?

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour J,

      L’ONEm ne prend pas en compte les dons de la famille comme des ressources financières pour calculer le droit aux allocations de chômage. Une aide financière d’un proche ne devrait donc pas avoir d’effet sur tes allocations de chômage. Attention que s’il s’agit du paiement d’un service, cela sera considéré comme un travail pour le compte d’un tiers, ce qui n’est pas cumulable avec des allocations de chômage: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t41

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  25. Titine

    Ma fille a reçu son préavis pour raison médicale. Elles est seule avec 1 enfant à charge. Elle travaillait à mi-temps avec un complément du chômage !! Pouvez-vous me dire combien touchera-t-elle du chômage (région wallonne), plus ou moins ???? Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Titine,

      Votre fille devrait récupérer un chômage à temps plein. Mais tout dépend de ce à quoi elle avait droit avant de commencer son travail à mi-temps et de la durée de son travail à mi-temps. Il nous est donc impossible de vous donner une réponse précise.

      Néanmoins, nous pouvons vous confirmer que votre fille sera indemnisée au taux cohabitant avec charge de famille. Nous lui conseillons de s’adresser à son organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) afin de l’aider à estimer le montant de ses allocations.

      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  26. 2020

    Bonjour,

    J’ai une question. J’ai 60an +. Je pense que mon employeur est en train de me licencier. J’ai travailler 18an total. Est-ce que  l’allocation de chômage réduite s’applique à une personne de plus de 60 ans?

    Merci,

    Bien è vous,

    Zhang

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Zhang,

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans les spécificités liées aux travailleurs de plus de 60 ans.

      Cependant, tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page du site de l’ONEm: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67 Tu verras que pour les travailleurs âgés de 55 ans et plus, l’allocation de chômage arrête de diminuer au début de la 2e période (voir le tableau correspondant à ta situation familiale ci-dessus).

      Bien à toi.

      Répondre
  27. Belli

    Bonjour

    je voulais savoir combien je dois avoir au chômage sachant que je suis cohabitante. Que j ai travaillé pendant un an chez le même employeur . Et que j ai perdu mon emploi a cause du covid 19

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Belli,

      Le nombre de jours de travail salarié à prouver pour ouvrir le droit dépendant de l’âge, tu peux vérifier sur ce lien si ton année de travail suffit pour prétendre aux allocations de chômage:https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      N’ayant pas plus de détails sur ta situation, nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question sur le montant des allocations de chômage avec précision. Mais, sache que le montant des allocations de chômage se calcule toujours sur base de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle. Tu toucheras 65% de ton dernier salaire brut les 3 premiers mois (sur un plafond de 2.754,76€), 60% les 3 mois suivants (sur un plafond de 2754,76€), 60% les 6 mois d’après (sur un plafond de 2567,49€), ainsi que de suite. Tu trouveras tous les montants des allocations de chômage sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  28. Alexia72

    Bonjour, je suis au chômage depuis 6 mois, j’ai une fille de 16 ans à ma charge et tout juste séparée, mes allocations ont été augmentés à 1342,22 euros depuis mai 2020.

    Mais j’aimerais savoir combien de temps je vais percevoir ce montant , si je vais être diminué et quand?  merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alexia72,

      Tu es sans doute passée de cohabitante simple à cohabitante avec charge de famille. Si ta situation familiale de fait ne change pas et que ce montant correspond à 60% de ton dernier salaire brut, tu pourras en principe percevoir encore ce montant pendant environ 8 mois (sous ce statut, les personnes perçoivent 60% de leur dernier salaire pendant les 14 premiers mois, ensuite tout dépend de leur carrière professionnelle; plus d’information su ce tableau:http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant-avec-charge-de-famille.png ).

      Cependant le montant que tu perçois semble fort proche du montant minimum perçu par les personne considérée comme cohabitant avec charge de famille. Si c’est ton cas, il  se pourrait donc que tu puisses percevoir ce montant de manière illimitée (tant que tu respectes les obligations imposées aux chômeurs, que ta situation familiales ne change pas ou que tu ne trouves pas un nouvel emploi). Nous t’invitons à demander à ton organisme de paiement (syndicat ou capac) si ce que tu perçoit correspond bien au  montant minimum.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  29. Caprice

    Si je reviens de l étranger quel document de justificatif doit je fournir pour rouvrir mes droits d indemnités de chômage. Je suis en France depuis 2014 ou j ai travaillé et je suis actuellement au chômage.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Caprice,

      En tant que chômeur indemnisé en France, tu pourrais, sous certaines conditions transférer ton droit au chômage français en Belgique. Ton transfert se fera au moins du formulaire U1 que tu pourras te procurer auprès du service Pôle Emploi de ta résidence en France.

      A ton arrivée en Belgique, tu devras t’inscrire comme demandeur d’emploi au service régional de l’emploi de ton domicile et travailler minimum 3 mois avant de pourvoir ouvrir le droit au chômage. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#h2_1

      Tu trouveras toutes les démarches à effectuer pour l’ouverture des allocations de chômage sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  30. Val

    Bonjour,

    J’ai travaillé longtemps pour un employeur en BW. J’ai été en incapacité pendant un peu plus d’un an et nous avons rompu le contrat de commun accord pour que je travaille pour la même société mais sur Namur en août 2019. Mais ce fut quand même un nouveau contrat (« nouvel employeur »). J’ai travaillé 2,5 mois et malheureusement je suis retombée en maladie. Je vais mieux et envisage mon avenir professionnel ailleurs. Si j’obtiens mon C4 médical, vais je toucher le chômage calculé en fonction de mon dernier salaire? Le motif serait donc force majeure médicale, mais il y a 2 cases: demandé par l’employeur ou le travailleur. Y a t’il un risque que j’ai des souci pour toucher du chômage si la case « par le travailleur » est cochée?

    Je suis isolée sans personne à charge.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Val,
      Ton allocations de chômage sera effectivement calculé sur base du salaire que tu perçois actuellement, puisqu’il s’agit de la rémunération de ta dernière occupation d’au moins 4 semaines consécutives auprès de cet employeur.
      Si tu es isolé tu devrais te référer à ce tableau pour comprendre la manière dont sera calculé ton allocation de chômage si tu travailles à temps-plein: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/isole.png (attention dans le cas des isolés, les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%).
      Pour ce qui est de la rupture pour force majeure médicale, jusqu’à présent, même si elle est initiée par le travailleur, elle ne semble pas entraîner pas de sanction. Elle est d’ailleurs parfois la seule solution d’obtenir un C4 offrant la garantie de bénéficier d’indemnités de chômage, l’incapacité une fois terminée.
      Nous te conseillons tout de même de discuter de ta situation avec ce service juridique gratuit : l’Atelier des Droits Sociaux: http://www.atelierdroitssociaux.be/node/14
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !
      Répondre
  31. karim2003

    bonjour.

    j’ai a charge mon fils de 16 ans,j’ai 33/100 d’incapacité de travail suite a un accident du travail,j’ai + de 30 ans d’ancienneté et 56 ans.

    mon salaire brut est de 3500 euros brut .a combien se monterai le montant de mes allocations chomage ?

    Cordialement.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Karim2003,

      Si vous perdez votre emploi de manière involontaire (fin de contrat, licenciement) vous pourriez sans doute prétendre à une allocations de chômage. Si vous vivez seul avec votre fils, et que vous avez droit à des allocations familiales pour lui ou qu’il n’a pas de revenu (salaire, CPAS, …), vous serez considéré comme cohabitant avec charge de famille.

      Cependant, si votre ta dernière rémunération brute est de 3000€, cela signifie que l’ONEm calculera votre allocation de chômage sur base du plafond salarial fixé à 2754,76€.
      Ainsi, vous recevrez le montant maximal de l’allocation de chômage destinée aux personnes cohabitante ayant charge de famille tant que votre situation familiales ne change pas (Attention, le plafond salarial et le pourcentage varient en fonction de la période et de la phase) . Vous retrouverez les montants sur ce tableau: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant-avec-charge-de-famille.png
      Si vous êtes reconnu en incapacité à plus de 33%, il vous sera peut-être possible de demander un gel de la dégressivité des allocations de chômage après la première période d’indemnisation (soit après 1 an de chômage). Vous trouverez plus d’information sur https://www.onem.be/fr/quelles-sont-les-3-exceptions-qui-permettent-de-ne-pas-avoir-de-degressivite et vous invitons à en discuter avec votre organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) afin qu’il vous indique les démarches à effectuer pour que le médecin de l’ONEm reconnaisse votre incapacité.
      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter !
      Répondre
  32. Marjorie

    Bonjour mon conjoint touche un revenu de la vierge noire en tant que cohabitant de fait je voulais savoir si je peux avoir le chômage ou pas n ayant jamais travaillé et les montants

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marjorie,

      Pour bénéficier d’allocation de chômage, il faut remplir certaines conditions,
      Notamment avoir travaillé suffisamment de jour sur une période de référence.
      Tu trouveras le détail de ces conditions sur la page suivante.
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si tu n’as jamais travailler, tu ne pourras donc pas ouvrir de droit à ces allocations.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  33. Tamaris

    Bonjour ,

    Mon épouse et moi sommes au chômage ( cohabitant sans charge de famille ) .

    Pouvez-vous me donner plus d’explications pour le montant de 30,08 € en supplément du montant forfaitaire de 572,72 € dans la phase 3 .

    Petite précision ,  j’habite en wallonie . Je ne sais pas si ce règlement est valable pour les 2 régions .

    D’avance merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tamaris,

      Tu pourrais obtenir le statut de cohabitant privilégié  si tu n’es ni chef de ménage, ni isolé et que ta partenaire bénéficie d’une faible allocation de chômage (inférieure à 930,54 euros/mois).

      Ton allocation en tant que cohabitant peut alors être majorée si tu n’as pas d’autres revenus dans le courant du mois. Dès lors ton allocation de chômage pourrait être augmentée à au moins 30,08 euros/jour (à la place de 22,02 euros/jour) ou 740,74 euros/mois (au lieu de 550,42 euros/mois).

      Cette loi est bien applicable en Wallonie.

      Nous t’invitons à contacter ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) afin d’introduire ta demande.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  34. maxoumaxou

    Bonjour

    voici ma situation j habite chez mes parents et je touche environ 3000 euro brut et je vais me faire licencier sous peu et sa fait 26 mois que je suis dans la meme boite .

    a cmb s élèvera le montant de chômage car je ne comprends pas bien le statut intermaire

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Maxoumaxou,
      En principe, le montant de ton allocation de chômage sera un pourcentage de ta dernière rémunération brute indiquée par ton employeur (l’agence intérim) sur ton C4.
      En habitant chez tes parents, tu seras considéré comme cohabitant si au moins un de tes parents a un revenu professionnel ou de remplacement, dans le cas contraire, tu seras considéré comme cohabitant avec charge de famille. Ainsi, si ta dernière rémunération brute indiquée sur ton C4 est de 3000€, cela signifie que tu es au-delà du plafond salarial de 2754,76€.
      Ainsi, tu devrais recevoir le montant maximal de l’allocation de chômage au statut cohabitant car ton allocation de chômage sera calculée en fonction d’un pourcentage basée sur ce plafond salarial. Le plafond salarial et le pourcentage varient en fonction de la période et de la phase.
      Tu trouveras plus de détails en consultant le tableau suivant: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      Pour ouvrir un droit au chômage que tu sois intérimaire ou non, il est nécessaire de prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence donnée. Tu trouveras plus de détails en cliquant sur la fiche suivante: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.
      Répondre
  35. Pierre

    Bonjour, je vais démissionner (car refus de licenciement) pour suivre une nouvelle formation privée à Bruxelles. Existe-t-il des aides financières ? Je suis français, j’ai 28 ans et je vis seul à Bruxelles depuis 3 ans.

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pierre,

      Si tu démissionnes de ton emploi, l’ONEm pourrait considérer que tu as abandonné ton emploi sans motif « légitime » et tu risques un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations pour une période de 4 à 52 semaines. La décision de sanction étant prise au cas par cas, il n’est pas possible de déterminer à l’avance la durée de cette éventuelle sanction. Pour éviter ce risque de sanction, tu dois être licencié ou alors prester un minimum 13 semaines chez un nouvel employeur. Tu trouveras plus d’information sur les sanctions de l’Onem sur la fiche suivante : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/

      Certaines formations, telles que celles organisées ou subventionnées par Bruxelles formation ou par un organisme public de l’emploi et de la formation (Actiris, FOREM, VDAB, ADG) donnent automatiquement droit à une dispense sans avoir à effectuer de demande au préalable; mais cela ne semble pas être ton cas. La dispense permet de ne pas devoir répondre à toutes les obligations imposées par l’ONEm et ton service régional de l’emploi. Si tu remplis certaines conditions, tu peux bénéficier des allocations de chômage tout en te formant. La décision de pouvoir tout de même te l’octroyer ou de te contraindre à devoir arrêter ta formation (sous peine de perdre tes allocations) revient au service emploi de ta région. Nous ne savons donc malheureusement pas prédire leur décision. Pour une formation privée, tu peux demander une dispense via le formulaire DV5. Tu trouveras les explications sur: https://www.actiris.brussels/media/aaxn0tp3/dv5-dispense-autres-%C3%A9tudes-autres-formations-ou-stage-h-A3743772.pdf

      En matière d’aide financière, si tu es sanctionné par l’ONEm, tu pourrais t’adresser au CPAS de ta commune de résidence. Cependant, nous attirons ton attention sur le fait que les personnes européennes qui résident depuis peu en Belgique risquent de recevoir un OQT ou « Ordre de Quitter le Territoire » si elles demandent une aide financière sous forme de RIS au CPAS pendant plus de 3 mois. Tu trouveras de plus amples informations sur les aides fournies par le CPAS à la page suivante : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  36. RSCA

    Bonjour,

    J’ai été licencié le 04 juillet dernier après 32 ans passés dans la même société. J’ai reçu une indemnité de rupture et ne pourrai prétendre aux allocations de chômage qu’à partir du 7 février 2022.

    J’ai 56 ans et suis cohabitant légal. Je n’ai pas d’enfant à charge mais verse une pension alimentaire de 160€/mois.

    Mon dernier salaire brut était de 4450€/mois.

    A combien s’élèveront approximativement mes allocations de chômage. Vu mon âge et mes années de travail seront-elles dépressives ?

    Si entretemps je trouve un job et y preste minimum 1 mois et me retrouve ensuite au chômage ( exemple interim) le calcul des allocations se calculera sur ce dernier job?.

    C’est important pour moi alors d’avoir certaines attentes salariales pour mon nouvel employeur.

    Merci d’avance pour votre retour.

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour RSCA,

      Puisque ton salaire brut dépasse le plafond de la rémunération brute prise en compte, tu peux tout simplement te référer à la colonne « maximum par mois » du tableau cohabitant: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png. Nous supposons que tu as le statut de cohabitant parce que tu évoques être en cohabitation. Si ton/ta partenaire a des revenus, tu auras ce statut. Si cette personne n’a aucun revenu (ou des revenus limités dans certains cas), tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille (le tableau se trouve également dans la page ci-dessus). Tu retrouveras toutes les informations concernant les différentes situations familiales sur cette page du site de l’ONEm: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      En ce qui concerne la dégressivité du montant des allocations de chômage, tu trouveras plus d’information sur cette page: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67 Pour les personnes qui ont une plus grande carrière (25 ans pour le moment), un handicap ou atteint l’âge de 55 ans au moment où ils arrivent en 2e période, le montant de l’allocation de chômage restera fixé à la phase 2A de manière indéterminée (la dégressivité s’arrête à cette phase-là). Cela devrait donc être ton cas.

      Par rapport au fait d’exercer un autre emploi avant la fin de la période couverte par l’indemnité de préavis, il faut savoir que légalement, l’ONEm se base sur le dernier C4. Lorsqu’une personne exerce un emploi alors qu’elle couverte par une indemnité de préavis, et que ce nouvel emploi prend fin avant cette période couverte, elle pourrait essayer de ne présenter que le C4 du premier emploi sans évoquer l’emploi exercé durant la période de préavis (notamment pour éviter qu’un salaire moins important ne soit pris en compte pour calculer l’allocation de chômage). Hélas, cette méthode n’est pas sûre car l’ONEm pourrait être informé de cet emploi et réclamer le dernier C4. Par prudence dans ton cas, on peut alors conseiller de n’exercer qu’un emploi qui propose un salaire brut au moins équivalent au plafond pris en compte par l’ONEm (à savoir 2754,76 euros brut).

      Pour finir, il est important de savoir que la règle concernant l’inscription de comme demandeur d’emploi pour les personnes bénéficiant d’une indemnité compensatoire de préavis a changée (il y a environ un an). Précédemment, on pouvait s’inscrire comme demandeur d’emploi après la période couverte par l’indemnité (en même temps qu’on introduisait sa demande d’allocations de chômage). Maintenant, il faut que la personne s’inscrive dans les 2 mois qui suivent la fin du contrat même s’il est toujours couvert par l’indemnité et qu’il ne peut pas encore introduire de demande d’allocations de chômage. Il ne faut donc plus attendre la fin de la période couverte par l’indemnité pour faire cette inscription. Cette inscription est important sans quoi cela pourrait entrainer des sanctions.

      Bruxelles-j étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans les spécificités du droit aux allocations de chômage pour les travailleurs âgés, n’hésite donc pas à vérifier ou à compléter ces informations en contactant un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC).

      Bien à toi.

      Répondre
  37. VINA

    Bonjour,

    Il y a un an en mai 2019, j’ai eu un burn out. Mes indemnités ont donc été payées par la mutuelle. En février 2020, j’ai reçu mon préavis de mon employeur avec une indemnité de rupture de 18 mois. Je suis cependant encore sous certificat mais je ne reçois plus d’indemnités de la mutuelle. Quand ma période de préavis sera terminée et si je n’ai pas retrouvé d’emploi, je recevrai donc une indemnité en étant au chômage. Pouvez-vous me dire comment elle se calcule ? On parle du dernier salaire brut comme référence mais est-ce celui que j’aurai perçu de la mutuelle, ou de mon employeur ou faut il faire un calcul avec mon indemnité de préavis ?  D’avance, je vous remercie pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Vina,

      Le calcul du montant des allocations de chômage se base toujours sur le salaire brut de chez le dernier employeur pour qui le travailleur a travaillé au moins 4 semaines consécutives. Ce sera donc basé sur ton salaire brut de chez ton employeur et non pas sur les indemnités de la mutuelle. En ce qui concerne les indemnités de préavis, il s’agit en fait du paiement de ton salaire pour la période que couvre ton préavis. Cela n’a donc pas d’impact au niveau du calcul du montant de tes allocations de chômage.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  38. angeboss

    Bonjour, j’ai été pensionnée au mois de mai 2019 pour cause d’invalidité. J’ai lu que j’avais droit d’un cumul de pension et d’allocation de chômage. Comment dois-je faire la demande et quelles sont les conditions?

    Merci à vous

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Angeboss,

      Bruxelles-j étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans la thématique de la pension.

      Cependant tu trouveras des informations sur le cumule possible de la pension avec des allocations de chômage sur cette page: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t109 A priori, seule la pension de survie peut être cumulée avec des allocations de chômage dans certaines situations. Tu trouveras également un tableau très complet concernant la possibilité de cumuler les différents types de pension avec différents types de revenu sur cette page: https://www.sfpd.fgov.be/fr/montant-de-la-pension/calcul/types-de-pensions/cumul

      N’hésite pas à contacter le SFP ou l’ONEm pour poser des questions.

      Bien à toi.

      Répondre
    2. Maegui

      Bonjour,

      Actuellement, j’ai été reconnue invalide par ma mutuelle suite à une incapacité de plus d’un an. Je vais cohabiter avec un ami, un enfant qui perçoit un revenu à temps partiel et un enfant pour lequel je perçois des allocations familiales.

      Pourriez-vous me dire quel sera mon statut si le médecin de la mutuelle décide que je dois retourner au chômage

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Bonjour Maegui,

        Si ton ami a des revenus, tu auras le statut de cohabitant sans charge de famille (même en vivant avec un enfant pour lequel tu perçois des allocations familiales). Par contre, si cette personne n’a aucun revenu (ou des revenus limités dans certains cas), tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille (le tableau se trouve également dans la page ci-dessus).

        Tu retrouveras toutes les informations concernant les différentes situations familiales sur cette page du site de l’ONEm: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

        Pour plus d’informations, contacte-nous !

        Répondre
  39. Leslie

    Ma mère touche le chômage et habite dans un appartement avec mes 2 petits frères de 10 et 18 ans. Je touche un petit chômage (600€/mois) en habitant seule car j’ai toujours travaillé à temps partiel. Si je me domicilie chez ma mère son chômage va-t il diminuer ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Leslie,

      Tu retrouveras toutes les explications concernant les différentes possibilités de statut en fonction de la situation familiales sur cette page du site de l’ONEm: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147 (à priori, ta maman sera dans la catégorie: « Vous cohabitez exclusivement avec un ou plusieurs enfants ?« )

      Pour le moment, si ta maman vit uniquement avec 2 enfants qui n’ont aucun revenu, elle a le statut de cohabitant avec charge de famille. Si elle perçoit bien des allocations familiales pour au moins un enfant, elle gardera ce statut et le montant de ses allocations de chômage ne changera pas même si tu vis chez elle et perçoit des allocations de chômage. (Cela est peu probable vu l’âge de tes frères mais si jamais elle ne perçoit pas d’allocations familiales pour au moins un enfant, elle pourrait quand même garder ce statut si le montant de tes allocations de chômage ne dépasse pas 483,86 euros par mois).

      Par contre, en ce qui te concerne, ton statut va changer. Si tu vis actuellement seule, tu as le statut d’isolée. En allant vivre avec ta maman qui perçoit des allocations de chômage, tu auras le statut de cohabitant (Situation « Vous cohabitez exclusivement avec un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus ?« ) et cela pourra avoir un impact sur le montant de tes allocations de chômage.

      pour finir, si tu souhaites continuer à vivre seule, sache que comme le montant de tes allocations de chômage au statut isolé est inférieur au montant du revenu d’intégration sociale pour une personne isolée (958 euros par mois), tu pourrais demander un complément au CPAS de la commune dans laquelle tu habites afin d’avoir le revenu minimum vital pour une personne seule.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  40. Guid

    je suis divorcé et je donne une pension alimentaire a mes enfants. Je vis seul, combien je reçois du chomage?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Guid,
      Si tu vis seul et que
      – tu paies une pension alimentaire sur la base d’une décision judiciaire
      – tu paies une pension alimentaire sur la base d’un acte notarié dans le cadre d’une procédure de divorce ou de séparation de corps par consentement mutuel
      – tu paies une pension alimentaire sur la base d’un acte notarié (en dehors d’une procédure de divorce) pour ton enfant mineur ou pour ton enfant majeur en état de besoin
      – tu es séparé de fait et ton conjoint a été autorisé à percevoir des sommes dues par d’autres personnes à ta place sur la base d’une décision judiciaire.
      alors l’ONEM te considère comme travailleur avec charge de famille.
      Plus d’infos ici
      Le montant de tes allocations de chômage dépend de 3 critères
      – ta dernière rémunération brute
      – ta situation personnelle et familiale
      – la durée de ton chômage.
      Plus d’infos dans la fiche ci-dessus.
      Bien à toi
      Répondre
  41. Lina

    Bonjour voilà je travaille actuellement à mi-temps . Mais bientôt je commence une formation puis je bénéficier d’un chômage en sachant que mon conjoint travaille et deux enfants à charge . Merci bien

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lina,

      Ta question n’est pas précise. Si tu as l’intention de démissionner, tu peux le faire moyennant un préavis. Mais, en mettant fin à ton contrat, tu risqueras une sanction de l’Onem allant d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines pour abandon d’un poste convenable. Démissionner pour suivre une formation n’est pas un motif valable pour l’Onem. Pour éviter ce risque de sanction, tu devras travailler minimum 13 semaines chez un nouvel employeur. Tu trouveras plus d’informations sur les sanctions de l’Onem sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/

      Et, en tant que chômeuse indemnisée, pour suivre une formation, tu devras introduire une demande de dispense auprès de ton service régional de l’emploi. Nous ne pouvons prédire une décision de ton service de l’emploi mais sache que les conditions pour bénéficier de la dispense vont dépendre du type de la formation que tu voudras faire et les cours devront se dérouler en semaine pendant la journée. Tu trouveras plus d’informations sur les dispenses sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/ Tu trouveras également sur des informations spécifique sur le site de ton service de l’emploi.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  42. Liliana

    Je suis en RCC depuis janvier 2020 avec complément patronal .je suis isolée (divorcé) j avais un brut de 2865euros..quel est le taux journalier payé par l onem en sachant que mon ex employeur me donne 169.71/mois est le même pour une isolé et une femme mariée ?merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Liliana,

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans la thématique du régime avec complément d’entreprise.

      Cependant, tu trouveras toutes les informations utiles sur le montant de l’allocation de chômage pour ce régime sur cette page: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t4

      Bien à toi.

      Répondre
  43. rjlsteve

    Bonjour,je suis actuellement chef de famille avec 3 enfants a charge j aimerai que ma nouvelle compagne vienne vivre avec nous est ce que le chômage donne un supplément pour ma compagne a charge en plus? car elle n a aucun revenu actuellement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rjlsteve,

      Si tu as déjà le statut de « chef de ménage », le fait que ta nouvelle compagne emménage avec toi n’aura aucun impact sur le montant de tes allocations. Le montant des allocations ne dépend en effet pas du nombre de personnes à charge. Si elle ne bénéficie d’aucun revenu, tu pourras maintenir ton statut. Dans le cas où elle percevrait des revenus, tu pourrais alors perdre le statut et passer au taux cohabitant.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  44. Julie

    Bonjour, je suis actuellement au chômage isolée. Mon bail se termine et je n’ai pas encore trouvé d’appartement. En attendant j’ai la possibilité de vivre chez ma maman qui elle, a une pension de survie. Est ce que cela aura un impact important sur ce que je perçoit au chômage ? Vais-je redescendre beaucoup ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

       

      Bonjour Julie,

      Voici ce que prévoit l’ONEm en ce qui concerne les pensions :

      « Vous cohabitez exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus ?

      • Les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 1.402,86 euros par mois.
      • Si une attestation délivrée par le SPF Sécurité Sociale (Direction générale Personnes handicapées, http://www.handicap.fgov.be (link is external)) établit que l’état de santé d’un parent ou allié provoque un manque total d’autonomie d’au moins 9 points dans le cadre de la législation applicable aux handicapés, alors les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 2.275,47 euros par mois. »

      Ainsi, cela dépendra du montant de la pension de ta maman. Si le montant mensuel brut par mois est en dessous de 1.402,86€, tu maintiendras alors ton statut d’isolé. Si, par contre, le montant de sa pension est supérieur à ce montant, tu seras alors considérée comme « cohabitant » et percevras donc tes allocations à ce taux (qui est moins élevé que celui des isolés).

      Toutes les informations se trouvent sur cette fiche de l’ONEm : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  45. karim

    bonjour, j´ai travailler en mis temps et maintenat je travail de 12h par jour, de jours varier dans la semaine. comment puis-je savoir compter les heures en jours? ou comment je peux savoir combien de temps me reste vu que je suis en cdd et j´ai jamais eter au chomage,merci a vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Karim,

      Pour savoir combien de jours tu totalises, il faut calculer pour le  nombre d’heures de travail effectuées pendant ta période de travail à mi-temps et en 12 heures/semaine, multiplié par 6, et divisé par le nombre d’heure par semaine que représente un temps-plein (pour la même fonction que celle que tu exerces). Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2.

      Ensuite, pour savoir si tu es dans les conditions pour avoir droit au chômage, tu dois comparer les nombre de demi-jours obtenu à la suite de ton calcul et le nombre de demi-jours que l’ONEm te demande de totaliser pour pouvoir ouvrir un droit (Attention, ce nombre de jour dépend de ton âge. Par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu dois avoir au moins 312 demi-jours sur les 27 mois qui précèdent ta demande).

      Tu trouveras plus d’information sur cette fiche : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      A la fin de ton CDD, si tu souhaites obtenir de l’aide pour calculer ton nombre de jours, tu peux également t’adresser à un syndicat, si tu es affilié à l’un d’eux ou auprès de la CAPAC.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  46. Joanne

    Bonjour,

    Je reviens de travailler à l’étranger (Emirats Arabes Unis) pendant 4 ans et demi et je suis inscrite chez Actiris comme chercheuse d’emploi libre, depuis février 2020.

    Pourriez-vous me dire combien de temps dois-je travailler avant de pouvoir bénéficier d’allocations de chômage?

    De plus, si je décide de reprendre des études (considérées comme formation pour un job en pénurie), aurais-je droit au chômage?

    Merci d’avance pour votre aide.

    Cordialement,

    Joanne ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Joanne,

      Malheureusement, pas période de travail aux Emirats Arabes Unis ne t’ouvrira pas le droit aux allocations de chômage en Belgique. Pour prétendre au chômage, tu devras prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence en fonction de ton âge. Par exemple, les personnes de moins de 36 ans doivent travailler minimum 312 jours au cours des 21 mois précédant leur demande. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour bénéficier des allocations e chômage sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Et, en tant que chômeuse indemnisée, si tu souhaites reprendre des études, tu souhaites reprendre des études, tu devras introduire une demande de dispense auprès de ton service régional de l’emploi via ton organisme de paiement. Nous ne pouvons malheureusement pas prédire une décision d’Actiris mais sache que pour que la dispense te soit accordé, les cours devront se donner en semaine et pendant la journée. Tu ne devrais pas aussi être détentrice d’un diplôme du supérieur (même pour une reprise d’études en pénurie). Tu trouveras plus d’informations sur la demande dispense sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      Mais, en attendant d’ouvrir le droit au chômage, tu peux sans problème reprendre tes études.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  47. Kala

    Bonjour, je suis chomeuse complete isolée. j’ ai la possibilité de louer une annexe de maison qui est totalement independante de celle ci. Avec bail de location et il y a un compteur de passage pour cette annexe. La maison n’ est pas considéree comme double habitation à la commune. Donc c’ est la même adressse pour les 2 batiments. Est ce que si je vis seule dans cette annexe je garde mon statut d’ isolée ou je suis considérée comme cohabitante ou colocataire? Quels sont mes droits? Merci beaucoup pour votre réponse.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kala,

      L’idéal est toujours de pouvoir être domicilié à la commune comme isolé. En effet, l’ONEm vérifie les informations administratives et si tu es enregistrée comme isolée, il n’y aura aucun problème. Si cela n’est pas possible et que tu es enregistré à la commune comme cohabitante, l’ONEm le verras automatiquement mais tu peux prouver à l’ONEm que tu as effectivement une condition d’isolée. Tu peux utiliser toute preuve utile comme les baux, les factures d’électricité différentes, les plans des 2 logements, etc.

      Tu verras sur le site de l’ONEm leur définition de la cohabitation: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_4 Le fait qu’il s’agisse de 2 « toits » différents pourrait être un argument intéressant.

      En cas de difficulté avec l’ONEm, tu peux en parler avec ce service juridique gratuit: http://www.atelierdroitssociaux.be/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  48. Rawan ****

    Bonjour ma soeur elle a deux enfants et vive avec moi et elle est de revenu de cpas 1048€ par mois je voudrais demander combien sera mon montant de chômage si mon salaire était 1500€ par moi

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rawan,
      En cas de cohabitation avec un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus qui perçoit un revenu professionnel ou de remplacement, l’ONEM te considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      Tu peux donc te référer au tableau cohabitant (ci-dessus), comme tu pourras le remarque pendant la 1ère année de chômage dans tous les cas tu recevra 65% de son dernier salaire brut pendant les 3 premiers mois de son chômage, puis 60% du 4ème au 12éme mois (sur des montants plafonnés).
      Au-delà de cette période, le montant variera en fonction de la durée de ta carrière mais également de ta situation familiale.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

       

       

      Répondre
  49. Ma

    Si je suis en 4/5 temps et que je dois tomber au chômage mais que je suis mariée et pas chef de ménage comment cela ce passe ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ma,

      Il faudra alors d’abord vérifier si tu peux ouvrir un droit au chômage à temps plein en transformant tes heures de temps partiel en jours de travail. Pour les périodes de travail à temps partiel (et en vue d’une admission au chômage à temps plein), le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche-ci : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si tu ne rentres pas dans les conditions pour le chômage à temps plein, il faudra alors vérifier si tu peux ouvrir un droit au chômage à temps partiel. Dans ce cas, les chômeurs sont indemnisés sur base d’un système de demi-allocations de chômage. Les informations se trouvent ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si tu ouvres un droit au chômage à temps plein, tu seras alors indemnisée comme indiqué ci-dessus. Le montant de tes allocations de chômage dépendra donc de ton dernier salaire brut, ta situation familiale et ta période de chômage.

      En ce qui concerne ta situation familiale, celle-ci dépendra des revenus de ton mari. S’il bénéficie de revenus (ou revenus de remplacement), tu seras alors considérée comme cohabitant. S’il ne bénéficie d’aucuns revenus, tu seras considérée comme chef de famille.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  50. Salim

    Pourqoi je reçoive chômage forfais

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Salim,

      Nous ne connaissons pas ta situation et ne pouvons donc pas répondre à ta question.

      Si tu bénéficie du montant forfaitaire du chômage c’est sans doutes parce que tu es en 3ème période de chômage. C’est-à-dire que tu es au chômage depuis au moins un an et que tu as déjà terminé la période 2 qui est liée à ton passé professionnel.

      Une autre possibilité serait peut-être que tu bénéficies des allocations d’insertion, c’est-à-dire du chômage sur base des études. Dans ce cas, les montants sont aussi forfaitaires. Les informations sont ici : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      Sans informations sur ta situation, nous ne pouvons pas t’en dire plus.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  51. Tifo

    Bonjour,

    Voilà je vais avoir 60 ans le 01/06/2020 et mon employeur me licencie  à cause du covi-19.

    Ma question es…. Si je me retrouve au chômage à mon âge je bénéficie du même régime que tout le monde ou j’ai un montant fixe ?

    ET QUEL SERAI CELUI CI ?

    Dans l’attente de vous lire je vous souhaite une bonne journée.

    Cordialement.

    Tifo,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tifo,

      Vous aurez droit au même régime que les autres chômeurs MAIS vous pourrez éviter la dégressivité de vos allocations de chômage après un an de chômage.

      En effet, les chômeurs de plus de 55 ans voient le montant de leurs allocations de chômage gelé en deuxième période d’indemnisation. Toutes les explications sur les périodes d’indemnisation se trouvent dans la fiche ci-dessus.

      Il nous est impossible de répondre à votre deuxième question. Le montant de vos allocations de chômage dépendra en effet de votre dernier salaire brut et de votre situation familiale. Toutes les informations se trouvent dans la fiche ci-dessus. Si tu vous avez ces deux informations, vous pouvez donc faire le calcul pour connaître le montant.

      En outre, dès que vous aurez 60 ans, vous bénéficierez d’une « disponibilité adaptée ». Cela signifie que, contrairement aux autres chômeurs :
      – Vous ne devez plus rechercher activement un emploi.
      – Vous n’êtes plus soumis à la procédure d’activation du comportement de recherche d’emploi.
      – Vous ne devez plus être en possession d’une carte de contrôle. Vous pouvez utiliser la procédure de déclaration « formulaire C99 » en remplacement de la carte de contrôle.

      Etant un service d’information pour les jeunes, nous ne sommes pas spécialisés dans ces questions. Nous vous conseillons donc de parler de tout cela avec votre organisme de paiement au moment de rentrer votre demande d’allocations de chômage.

      Si vous avez besoin d’autres informations, n’hésitez pas !

      Répondre
  52. Laura T

    Bonjour,

    J’ai un contrat CDI depuis le 3.02.2020, a cause de COVID-19 l’entreprise est en faillite. J’ai le droit d’une allocation de chômage ou pas?

    Merci!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laura T,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, tu dois prouver un certain nombre de jours de travail au cours d’une certaine période précédant immédiatement la demande d’allocation.  Par exemple, les moins de 36 ans doivent prouver 312 jours de travail au cours des 21 mois précédant la demande d’allocations.
      Plus d’infos ici
      S’il s’agit de ta 1e expérience professionnelle, tu ne remplis pas le nombre de jours requis pour ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base du travail.  Mais dans ce cas, peut être pourrais-tu ouvrir un droit aux allocations d’insertion (allocation de chômage sur base du travail).
      Plus d’infos ici
      Et si tu ne pouvais ni ouvrir un droit au chômage, ni aux allocations d’insertion, peut être pourrais-tu bénéficier du CPAS.  Plus d’infos ici
      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.
      Répondre
  53. Manu

    Bonjour,

    je suis au chomage. Divorcee. 1 enfant a carge 50%.

    mon partenaire au chomage aussi.

    on compte cohabiter

    ceci affectera le montant percu par chacun de nous ?

    d’autres repercussions ?

    merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Manu,

      Si tu emménages avec ton partenaire, l’ONEm prendra en compte sa situation financière pour définir ton statut (et non plus le fait que tu aies un enfant à charge à 50% car celle-ci prime sur la fait d’avoir un enfant à charge).

      Vous serez tous les deux considérés comme cohabitants simples (sans charge de famille). En fonction de votre situation familiale actuelle est la période d’indemnisation à laquelle vous êtes chacun pour le moment, il est possible que votre allocation de chômage soit revue à la baisse (ça sera sans doute le cas si vous bénéficiez d’allocations de chômage depuis plus de 1 an et que vous n’étiez pas considérés comme cohabitants simples (sans charge de famille) par l’ONEm avant d’emménager ensemble).

      Sache tout de même qu’il est possible que l’allocation de chômage d’une personne considérée comme cohabitante sans charge de famille soit augmentée d’au moins 30,08 euros par jour si le montant de l’allocation de chômage de son partenaire ne dépasse pas 36, 91 euros par jour.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  54. Kari

    Bonjour,

     

    j aimerai savoir quel est le montant minimum Net octroyé à une personne isolé avec un enfant à charge svp ( maman célibataire) merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kari,

      N’ayant pas plus d’informations sur la situation, nous ne pourrons malheureusement pas répondre avec précision à ta question. Mais sache que le montant des allocations dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la situation familiale et personnelle et de la durée du chômage. De plus, les montants ne seront pas les mêmes s’agisse d’un travail à temps plein ou d’un partiel (demi-allocations de chômage).

      Dans tous les cas, comme expliqué sur la fiche ci-dessus, la personne recevra 65% de son dernier salaire brut pendant les 3 premiers mois de son chômage, puis 60% du 4ème au 16 mois (sur des montants plafonnés). Une personne ayant travaillé à temps plein et ayant d’autres personnes à charge bénéficiera du taux cohabitant avec charge de famille d’un montant mensuel minimum de 1342,12€. Tu trouveras tous les montants dans le premier tableau de la fiche ci-dessus.

      S’il s’agit d’un temps partiel, tu trouveras plus d’informations sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  55. David

    Si je mets mon adresse avec quelqu un qui touche déjà du cpas combien je vais toucher sachant qu elle descendra au cpas en tant que cohabitante son salaire sera de 700 € , je suis chef de famille à la base mais en mettant mon adresse chez elle je serais dans qu elle catégorie merci d avance en attendant votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

       

      Bonjour David,

      Ta situation n’est pas assez claire pour que nous puissions répondra à ta question.

      SI tu comptes utiliser l’adresse de cette personne comme adresse de référence, la situation de cette personne (montant CPAS) ne devrait pas changer et ta situation sera analysée par rapport à ton lieu de vie réel. En effet, mettre une adresse de référence chez quelqu’un implique que tu n’y vis pas, l’ONEm prendra alors en compte ta situation de fait autrement dit, les personnes avec qui tu vis réellement et leur revenus respectifs (par exemple si tu vis seul avec tes enfants, il est probable que l’ONEm te considère comme personne cohabitante avec charge de famille). Tu trouveras toutes les explications des différentes situations familiales sur le site de l’ONEm.

      Nous ne pourrons pas également te dire quel sera le montant de ton allocation de chômage car le calcul dépend du fait que tu ouvres un droit sur base d’un temps-plein ou d’un temps-partiel mais surtout de ton salaire brut mensuel. Mais techniquement, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois au moins, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Pour la suite, tout dépend de ta situation familiale.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  56. Alex

    Bonjour,

     

    Je n’ai pas bien compris comment se calculait les allocations. Mon compagnon risque de perdre son job la semaine prochaine après plus d’un an, il a donc droit aux allocations.

    Il a toujours travaillé 40h/semaines, mais avec le coronavirus, ce mois-ci, il n’en a travaillé que 15h/semaine. Il sera donc payé 65% de ce qu’il a gagné sur le mois avec 15h/semaine, comme si il n’avait jamais travaillé plus?! Ou le calcul se base sur le montant à l’heure?

     

    Merci beaucoup pour votre aide, car cela nous stresse beaucoup.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alex,

      Ta situation n’est pas assez claire pour que nous puissions y répondre de manière précise. Mais théoriquement les allocations de chômage sont calculées sur base du dernier salaire brut perçu pendant 4 semaines chez le dernier employeur.

      En principe l’ONEm tiendra compte du temps de travail et du salaire indiqué sur le C4 de ton compagnon.
      Cela signifie que si son contrat a été changé pendant cette période (nouveau contrat ou avenant), l’ONEm pourrait malheureusement calculer son allocation de chômage sur base de son 15 h/semaine à moins qu’il n’ait fait une demande de maintien des droits (qu’il est encore possible de faire si ce n’est pas le cas) ou qu’il ait perçu des allocations de chômage temporaire (en raison du COVID-19).

      S’il n’a pas signé de nouveau contrat (ou d’avenant), il devrait pouvoir recevoir des allocations de chômage sur base de son salaire habituel.

      Attention, avant de calculer le montant qu’il pourra percevoir, l’ONEm vérifiera s’il a travaillé suffisamment de jours pour ouvrir un droit. Ce sera le cas s’il a moins de 36 ans. Par contre, s’il a entre 36 et 49 ans, il faut qu’il totalise un an et demi de travail (plus précisément 468 jours au cours des 33 mois précédant sa demande).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  57. citoyen777

    J’ai un courrier de mon syndicat qui m’annoncent les allocations suivantes  (lettre dy 3-5-2020 arrivée dans ma boîte le 14-5-2020):

    – 1/4/2020 61.61 Euros;
    – 6/4/2020 : 59.25 Euros

    Est ce que cette dégressivité n’est-elle pas contraire aux convenances en tant de crise « covid-19 »?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Citoyen777,

      La dégressivité du montant des allocations de chômage est effectivement gelée au montant perçu au 1er avril 2020 et ce jusqu’au 30 juin 2020. Tu devrais donc bien continuer à percevoir le même montant qu’en date du 1er avril (soit 61.61€/jour).

      As-tu demandé la raison de cette baisse à ton syndicat ? A noter que l’Arrêter Royal qui officialise cette décision n’a été publié que le 5 mai 2020. Peut-être donc que l’ONEm ne l’a pas tout de suite appliqué et qu’un effet rétroactif est prévu (c’est-à-dire que la différence te sera payée par la suite).

      Le mieux sera de joindre directement ton organisme de paiement afin de leur poser la question.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  58. Gina

    Bonjour, Je suis ‘cohabitante avec charge de famille’ à savoir, ma maman qui touche une pension de veuve (1350€) et ma fille, mon gendre (les 2 sans revenus donc à ma charge) et mon petit-fils qui sont domiciliés chez moi. Je vais me marier prochainement et mon futur mari (qui a des revenus) vient se domicilier sous le même toit. Je touche 1342€ d’allocations de chômage. Cela va-t-il changer ? Merci d’avance de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Gina,

      A partir du moment où tu vivras avec ton partenaire (mariés ou pas), et que celui-ci a des revenus (professionnel ou de remplacement), cela risque d’avoir un impact sur le montant de tes allocations de chômage. Et, le fait que d’autres personnes cohabitent avec vous et que ces personnes disposent ou non des revenus professionnels ou de remplacement (notamment la pension de veuve de ta maman) n’aura pas d’importance.

      Mais, l’Onem ne considérera pas les revenus de ton futur mari s’ils proviennent d’un salaire et qu’ils ne passent pas 812,80€ brut par mois. Dans ce cas, tu continueras à bénéficier du taux cohabitant avec charge de famille. Par contre, s’il travaille et touche plus que ce plafond, tu seras indemnisée au taux cohabitant ordinaire (sans charge de famille). Tu trouveras tous les montants sur la fiche ci-dessus et plus d’informations sur les différentes situations familiales sur cette fiche-info de l’Onem: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  59. Mumu

    Bonjour , voilà mon contrat s est terminer le 30 avril et j ai travailler 9 mois en tout en temps partiel je gagnais 1000€ par mois combien vais je recevoir au chômage ? En étant cohabitante ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mumu,

      Étais-tu bénéficiaire d’allocations de chômage OU, avais-tu travaillé les mois précédant ce contrat?

      Si tu n’étais pas chômeur complet indemnisé ou n’avais pas travaillé avant de ce dernier contrat, tu ne pourras malheureusement pas prétendre aux allocations de chômage maintenant; 9 mois de travail étant insuffisants. Car, pour bénéficier des allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence au moment d’introduire la demande. Par exemple, les personnes de moins de 36 ans travaillant à temps partiel doivent prouver minimum 312 demi-jours au cours des 27 mois précédant la demande. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour ouvrir le droit au chômage sur:  https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  60. Soleil

    Bonjour,

    J’ai travaillé 3 mois à temps partielle.

    Malheureusement je n’ai pas été renouvelé en raison du corona virus.

    J ‘habite chez mes parents je voulais savoir si j ai droit à des petites allocations de chômage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Soleil,

      Si tu n’as jamais travaillé avant ce contrat il semble peu probable que tu puisses ouvrir un droit au chômage (sauf si tu étais en fin de stage d’insertion professionnelle).

      Si tu as déjà travaillé auparavant (contrat soumis au cotisation sociales classiques – y compris secteur chômage) il faudrait savoir depuis combien de temps tu as travaillé pour pouvoir répondre à ta question précisément.

      En effet, pour ouvrir un droit au chômage, il faut totaliser un certain nombre de jours de travail salarié sur une période de référence. Mais ce nombre de jours et la période de référence dépendent de ton âge.  Par exemple, une personne de moins de 36 ans doit totaliser au minimum 312 demi-jours de travail salarié sur une période de 27 mois qui précèdent ta demande.

      Attention, lorsque tu travailles à temps partiel il y a un calcul particulier à faire pour compter le nombre de jours. Tu le retrouveras sur notre fiche https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  61. Ange

    Je suis chômeuse complètement et je touche 1342’12 euros. Je suis marié et j’ai un enfant. A moi ce n’est l’enfant de mon maris Actuellement mon maris a trouvé un emploi à plein temps et son salaire  et de 1500 euros combien vaije recevoir au chômage.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

       

      Bonjour Ange,

      Nous ne pourrons malheureusement pas te dire quel sera le montant précis de ton allocation de chômage car pour ce faire, il faudrait connaitre le montant brut de ton dernier salaire et la période d’indemnisation à laquelle tu es.

      En effet, ce qui va changer c’est ton statut (si ton mari n’avait aucun revenu avant de commencer son nouvel emploi): tu passeras donc de cohabitante avec charge de famille à cohabitante simple car ton mari va recevoir un salaire  de plus de 812,80 euros brut par mois.

      De ce fait, la manière dont tes allocations de chômage vont évoluer dans le temps (la dégressivité) va également changer. Par exemple, si tu perçois des allocations de chômage depuis plus d’un an, tes allocations de chômage vont diminuer. Nous te conseillons de consulter le tableau suivant pour comprendre la dégressivité des allocations de chômage d’un cohabitant : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  62. Damien

    Bonjour,

    Je suis actuellement bénéficiaire d’allocation chômage. Ma nouvelle colocataire s’est inscrite à la commune et depuis, j’ai sur mes allocation un précompte sur allocation. (je touche moins).
    Pourtant, l’ONEM vient de m’envoyer un papier qui confirme que je suis toujours considéré comme « isolé ».
    Pourquoi, dès lors, un précompte est retiré des mes allocations?
    Merci d’avance pour votre retour,

    Bien à vous,

    Damien ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Damien,

      Il n’est a priori normal que l’ONEm te retire un précompte car les personnes considérées comme isolées par ce dernier ne sont pas soumises au précompte professionnel de 10,09 % sur les allocations. Tu trouveras l’information sur cette page : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67#h2_6

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  63. Lowench

    Bonjour,

    Pour mon premier mois de chômage je perçois 1.099,54 € comment est ce possible ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lowench,

      Malheureusement, n’ayant pas plus de détails sur ta situation, nous ne pourrons te répondre avec précision. Sache que le montant des allocations du chômage est toujours calculé sur base de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage mais également de la situation familiale et personnelle (islé, cohabitant ordinaire, cohabitant avec charge de familles).

      Aussi, il faut savoir que si tu travaillais à temps partiel par exemple, tu auras droit à des demi-allocations de chômage. Tu trouveras plus d’informations à e sujet sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  64. Sarah

    Bonjour,

    Je suis au chômage et considérée comme isolée.

    J’aimerais me mettre en colocation avec une amie mais j’ai peur de perdre mon statut d’isolée.

    Faut-il 2 baux différents ? Quelles sont les autres conditions ?

    Que se passe-t-il si le propriétaire préfère faire signer un seul bail ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sarah,

      En principe, pour déterminer ton statut, l’ONEm se réfère à la situation de fait et évalue si votre situation constitue un certain avantage économique, ce qui est souvent le cas d’une colocation.

      Voici ce que dit l’ONEM au sujet de la cohabitation:

      « Cohabiter signifie le fait, pour deux ou plusieurs personnes, de vivre sous le même toit et de régler principalement en commun les questions ménagères. Il n’est pas nécessaire que ces personnes règlent tout en commun. Qu’il s’agisse ou non d’une cohabitation est une question de faits. Le directeur de l’ONEM prendra une décision en la matière et il vérifiera principalement si le fait de partager les frais permet de réaliser des économies et s’il existe donc un certain avantage économique. »

      En consultant le lien suivant, tu comprendras qu’il n’y a pas de conditions prédéfinies et que les instances (ONEm et Tribunaux) nuancent parfois chacun à leur manière les critères définissant la colocation, notamment à propos de la « mise en commun des dépenses communes » et du fait d’en tirer un « avantage économique », qui est parfois baser sur des critères larges plus que le simple partage d’un loyer.

      Certains colocataires parviennent donc tout de même à être considérés comme étant isolés lorsqu’ils peuvent par exemple prouver qu’au sein de la colocation, les logements sont clairement séparés. Le fait d’avoir deux baux et une séparation claire des charges faciliterait effectivement le fait que tu sois considéré comme isolée.

      Si vous ne parveniez pas à obtenir des baux séparés, nous te conseillons de te déclarer comme cohabitante simple (sans charge de famille) par prudence.

      Une fois ta demande d’allocation acceptée, tu pourrais essayer d’introduire une demande de complément auprès du CPAS de votre commune sur base du fait que tu estimes être isolée. Dans ce cadre-là, une enquête sociale et une visite à domicile seront normalement effectuées par un(e) assistant(e) social(e) qui soumettra un rapport au Comité Spécial du Service Social. Ce Comité déterminera alors si tu peux être considérée comme isolée aux yeux du CPAS et obtenir un complément. Si la décision est favorable tu pourras alors retourner auprès de ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) avec cette dernière et demander une demande en révision pour être considérée comme isolée auprès de l’ONEm. Généralement l’ONEm suit la décision du CPAS car une enquête sociale a été faite par le CPAS.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  65. Robycab

    j’ai travaillé plus de 19 ans dans une grande entreprise. J’ai reçu un paquet licenciement avec 17 mois de préavis. Avant la fin du préavis j’ai recommencé a travailler – 2 semaines et 2 semaines de chômage technique. Ensuite j’ai été licencié pour cause de COVID-19. Maintenant le chômage me paye 880€???

    Mon salaire brut avant préavis était de 3.250€ – Le dernier emploi (2 semaines!!!)  tenait compte de salaire brut + commissions variables non plafonnées. Donc un brut bien moindre!

     

    Pourriez-vous me dire si il est logique de ne toucher que 8800€ après avoir cotisé plus de 25 ans?

    Merci beaucoup de votre aide

    R

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Robycab,

      Pour calculer le montant de votre allocation, l’ONEm prend en compte le dernier salaire que vous avez perçu pendant 4 semaines consécutives chez votre dernier employeur. Il a donc pris en compte le salaire de votre dernier emploi et vous devriez donc percevoir 65 % de ce dernier emploi (de 2 semaines)

      Cela dit, le montant que vous nous exposez semble particulier pour un mois complet (sauf si vous avez travaillé à temps partiel, alors il semble plus plausible) . Si le montant auquel vous faites référence représente un mois complet et que votre dernier emploi n’était pas à temps partiel, nous vous conseillons de prendre contact avec votre organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) et de leur poser la question.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  66. Adnan

    Bonjour je suis 1 ouvrier temps plein (horica) depuis 2015 mon salaire brut entre 2200€ et 2350€ brut ma femme sur ma charge.  J’ai eu 1193€ ??comme chômage temporaire ? c’est normal. Car je vois dans le tableau de minimum 1342€. merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Adnan,

      En principe tu dois recevoir 70% de ton salaire plafonné à 2 754,76 euros brut par mois. Pour calculer le montant de ton allocation, l’ONEm prendra en compte le dernier salaire que tu as perçu pendant 4 semaines consécutives chez ton employeur.

      Cela dit, vu le salaire que tu recevais de ton employeur, il semble en effet particulier que tu aies reçu cette somme. As-tu reçu un mois complet ? Il est effectivement possible que la différence que tu constates soit liée à cette raison.

      Si ce n’est pas le cas, nous te conseillons de prendre contact avec ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) et de leur poser la question.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  67. Fatia

    Bonjour, Je suis en régime 60%  employée depuis 25ans et mon brut est de 1300€, je suis maman seule avec mon fils à charge, vais je recevoir le minimum des allocations ou le pro rata de mon temps partiel ?

    un tout grand merci🤗

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fatia,

      Le calcul des allocations de chômage lorsqu’on a travaillé à temps partiel est compliqué et nécessite diverses informations en plus de ta situation familiale, de ton âge ou de ton salaire brut mensuel (notamment, le calcul de la rémunération journalière, durée moyenne hebdomadaire de travail, durée moyenne hebdomadaire de travail à temps-plein, un code chiffré dont dispose l’ONEm, ect.)

      Nous te conseillons donc de contacter l’organisme de paiement de ton choix (syndicat ou CAPAC) et d’effectuer le calcul avec eux.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  68. Fredinand

    Bonjour,

    Je vous écris parce que j’ai pas trouvé concernant ma question.

    Voilà, je voudrais continuer mes études d’ingénieries et je vais devoir faire un congé sans solde ou démissionner.
    Si je fais un congé sans solde, je sais à 100% que je ne pourrai pas bénéficier du chômage.
    Par contre si je démissionne, après 4 mois, je pourrai introduire une demande de chômage SI JE suis isolé.

    Maintenant ma question est la suivante:
    Si mes parents travaillent et je vis chez eux, ai-je droit aux chômage ou la somme de leurs salaire est supérieur à votre maximum d’aide financière?
    Suis-je considéré ici comme « cohabitant »?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

       

      Bonjour Ferdinand,

      Si tu souhaites reprendre des études en établissant un congé sans solde, tu devras demander à ton employeur de t’accorder cette possibilité pour toute la durée de tes études, ce qui est en général peu courant.

      Par rapport à ton droit au chômage, il n’est pas sûr que cela ne te permette pas d’ouvrir un droit au chômage. Même si seuls 10 jours de congés sans solde peuvent être comptabilisés dans le nombre de jours à totaliser pour ouvrir un droit au chômage, mais la reprise d’études comme chômeur non indemnisée ou une interruption de carrière permet de prolonger la durée de la période évaluée pour ouvrir un droit (appelée période de référence).

      Sache également qu’il est parfois possible de demander un crédit-temps (avec motif études), ce qui te permettrait de suspendre partiellement ou totalement, une partie de ton contrat. Plus d’information sur https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t160#h2_1

      En démissionnant, tu risques une sanction de l’ONEm (pouvant aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines) si ton emploi est jugé comme étant convenable aux yeux de l’ONEm. Il n’est donc pas sûr que tu puisses ouvrir un droit après 4 mois, d’autant plus que lorsque tu reprends des études, tu es censé introduire une demande de dispense pour pouvoir suivre ton cursus et bénéficier d’allocations de chômage en parallèle.

      Si tu parviens à ouvrir un droit et que tu vis avec tes parents (et qu’au moins l’un des deux travaille), tu seras effectivement considéré comme cohabitant et ce peu importe le montant de leur salaire.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  69. rony

    bonjour, esque le chomage va diminuer même en ce temps de crise corona?Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rony,

      Oui, il existe bien un gel de a dégressivité du montant des allocations de chômage le temps de la crise. Les chômeurs complets maintiennent leurs allocations de chômage au montant qu’ils percevaient au 1er avril 2020. Ils bénéficient de ce gel jusqu’au 30 juin 2020 inclus.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  70. dany

    Bonjour, je voudrais savoir pourquoi étant qu’cohabitant à charge de famille je n’ai reçu que 968 euros es ce normale? J’ai travailler passer 1 an dans la construction je gagnai 2100 euros par mois et me retrouvant au chomage car plus de travailles je suis à 968 euros. Si vous savez m’expliquez ce serait gentil

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dany,

      Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de te dire si le montant que tu as perçu est exact ou pas. Mais sache que le montant des allocations de chômage est toujours calculé sur la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et la situation personnelle et familiale.

      Si tu as été mis en chômage temporaire pour force majeure par ton employeur, tu percevras 70% de ton revenu (jusqu’au 30 juin 2020; et ensuite 65%) et un précompte professionnel de 26.75%  sera retenu sur tes allocations de chômage temporaire.

      . Si ton contrat est terminé ou a été rompu et que tu t’es réinscrit au chômage, le montant de ton allocation dépendra des critères énumérés ci-dessus.

      En règle générale, une personne considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille) voit son allocation de chômage évoluer comme suit  (pour les tavailleurs à temps plein) :

      – 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois.

      – 60% du 4ème mois au 12ème

      Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 572,52€/mois

      Une personne considérée comme cohabitante avec charge de famille la voit évoluer comme suit (pour les tavailleurs à temps plein) :

      – 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois.

      – 60% du 4ème mois au 16ème mois,

      Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle; et lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.342,12€/mois

      Tu remarqueras donc qu’une différence apparaît à partir du 13e mois.  Pour savoir si ton allocation doit être plus élevée, il faudrait savoir à quelle période d’indemnisation tu étais avant de commencer ton dernier contrat.

      Sache que la durée de ton dernier contrat aura une influence sur le montant de ton allocation.

      En effet, une période de 12 mois de travail (dans les 18 derniers mois qui précède la nouvelle demande) permet de revenir en début de première période.

      Par contre, seule une interruption de plus de 24 mois de chômage comprenant une période de travail d’au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur permet un recalcule des allocations de chômage sur base d’un nouveau salaire brut.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  71. Giulia

    Bonjour,

    Je me permets de vous écrire car je ne sais pas comprendre si j’ai le droit à un chômage ou si je dois faire des demandes d’allocations sociales.

    Quels informations je dois vous donner pour pouvoir calculer ceci?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Giulia,

      Ta question n’est pas très claire. As-tu déjà travaillé comme salariée? Si oui, pour combien de temps et sur quelle période? Ou, viens-tu de finir tes études?

      Car, pour bénéficier des allocations de chose, tu dois avoir suffisamment travaillé en fonction de ton âge (https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ ) OU, avoir observé un stage d’insertion (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/)

      Si tu ne remplis pas ces conditions, tu pourrais, sous certaines conditions bénéficier de l’ide su CPAS.

      Pour que nous puissions te répondre avec plus de précision, nous t’invitons à reformuler ta question en nous donnant plus de détails sur ta situation.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  72. Mimil

    Bonjour,

    J’ai deux questions:

    1) J’aimerai exercer une activité (vendre des produits) qui me rémunérerait de 200 euros par mois, savez-vous si je dois la déclarer? Etant donné que je passe d’intérim en intérim je devrais choisir le statut d’indépendant ou un autre pour cette activité?

    2) Est-ce que mes allocations de chômage seront comptabilisées en fonction de mon dernier salaire de professeur en avril ou en fonction des stages que je donne l’été ?

    Merci d’avance!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mimil,

      Si tu souhaites travailler occasionnellement dans la vente de produit en plus de ton travail en tant que salarié pour une agence d’intérim tu seras dans l’obligation de déclarer tes revenus complémentaires.

      Généralement, les « vendeurs directs » travaillent sous le statut d’indépendant complémentaire (en complément d’un premier emploi).

      Pour démarrer ton activité tu devras t’inscrire, via un guichet d’entreprise, à la Banque-Carrefour des Entreprises. Tu recevras alors un numéro d’entreprise. Tu payeras par la suite tes lois sociales et tes impôts en fonction des revenus que tu auras gagnés.

      Si tu souhaites des informations plus précises nous te conseillons de contacter le 1819 via https://1819.brussels/contact

      Attention que cette activité ne sera probablement pas compatible avec tes allocations de chômage. Plus d’info sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-effectuer-certains-travaux-sans-perdre-ton-chomage/

      Pour répondre à ta question:  est-ce que mes allocations de chômage seront comptabilisées en fonction de mon dernier salaire de professeur en avril ou en fonction des stages que je donne l’été ?

      C’est la durée de ton CDD qui aura une influence sur le montant de ton allocation. Pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte par l’Onem comme nouvelle base de calcul, il faut une interruption du chômage de minimum 24 mois (Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67 ), et pour revenir en début de première période d’indemnisation il faut une période de 12 mois de travail (dans les 18 derniers mois qui précède la nouvelle demande)

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  73. HTL

    Bonjour,

    Je viens de reprendre le travail suite à une invalidité (burn out) d’un an et 3 mois.
    Avant cela j’ai travaillé pendant  7 ans. J’ai commencé le travail en mars 2013.

    Ai-je droit aux allocations de chômage même si je reviens d’un période d’incapacité ?

    Il est mentionné que « Le salarié devenu chômeur doit en outre justifier d’un certain nombre de journées de travail (période de stage) au cours d’une certaine période (période de référence) précédant la demande »
    En d’autres termes, est ce que la période de mon incapacité est comptabilisé comme période de stage ?

    Merci pour votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour HTL,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage il faut en effet prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d’allocations de chômage.
      La période de référence est calculée en fonction de ton âge. En tout cas, si tu as travaillé 7 ans avant ton incapacité de travail, en principe tu peux prouver assez de jours de travail en fonction de la période de référence. Tu trouveras ces informations en détail dans cette fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Pour information, les périodes indemnisées par la mutuelle sont assimilées à des périodes de travail (sauf si tu avais ouvert le droit à des allocations d’insertion auparavant).
      Attention quand-même, si tu abandonnes ton poste, l’ONEm pourrait considérer que tu as abandonné ton emploi sans motif « légitime » et tu risques un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations pour une période de 4 à 52 semaines.
      La décision de sanction étant prise au cas par cas, il n’est pas possible de déterminer à l’avance la durée de cette éventuelle sanction.
      N’hésite pas à revenir vers nus pour toute autre question 🙂
       
      Répondre
  74. fab

    Bonjour,

    J’ai 55 ans et +/- 30 ans de carrière derrière moi. Je vais me retrouver au chômage à partir de juillet 2020. Dernier salaire 3500,00 €/brut/mois

    1 ère question :  je vais introduire le dossier tremplin pour faire une activité complémentaire en gardant mes allocations de chômage. La durée est-elle bien de 12 mois ou puis je faire cela tout le temps?

    2ème  question : Vu que j’ai 55 ans et donc 30 ans de carrière quel sera le montant minimum de mes allocations sachant que mon dernier salaire est de 3500,00 €/brut. Puis je introduire une demande afin de recevoir un complément vu mon âge et les années de carrière.

    3 ème question : Si je ne trouve pas de travail et que le travail complémentaire indépendant ne tourne à rien peut on me rayer du chômage ou pas?

    D’avance je vous remercie pour vos réponses et vous souhaite une agréable journée,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

       

      Bonjour Fab,

       

      1) L’avantage « Tremplin – indépendant » peut effectivement vous être accordé pour une période de 12 mois maximum (non prolongeable et calculée de date à date, à partir du début de l’activité ou à partir du moment où cet avantage est sollicité) pour autant que vous remplissiez les conditions pour pouvoir en bénéficier.

       

      2) Depuis 2020, il n’est plus possible de prétendre à un complément d’ancienneté (Plus d’informations sur https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t148#h2_3)

       

      3) Si vous ne respectez pas les obligations imposées aux chômeurs, il est possible que l’ONEm décide de vous exclure de votre droit. En dehors de cette possibilité (ou si vous trouvez un emploi ou que vous devenez indépendant à titre principale), le droit au chômage est un droit illimité (jusqu’à l’âge de votre pension).

       

      Dans les obligations imposées aux chômeurs,  on retrouve notamment la disponibilité sur le marché du travail qui vous oblige à répondre aux convocations du service emploi de votre région, et à poursuivre vos recherches d’emploi pour prouver que vous mettez tout en œuvre pour en trouver un. Pour ce faire, il est conseillé de conserver les preuves écrite de ces recherches (avec quelles entreprises et qui avez-vous eu des contacts ? Quand avez-vous pris contact ? Envois de mail ? Attestation de passage lors d’un entretien et résultat ? Inscription dans les agences intérimaires, …) ; il n’y a donc pas d’obligation de trouver un emploi si vous pouvez prouver que vous cherchez activement.

      Par contre, on pourrait également vous contraindre à accepter tout emploi convenable qui vous serait proposé. Vous trouverez plus de détails sur https://www.actiris.brussels/fr/citoyens/controle-de-disponibilite/

       

      Cette disposition au travail est adaptée à partir de 60 ans (plus d’informations sur https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t55-0#h2_2)

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter !

      Répondre
  75. Didine

    Bonjour voilà  je suis au chomage j ai eu 444.84 euro pour avril mon fils travail mais ai au chomage temporaire il a 900.43 j ai ma fille a charges est ce normal car j etais en 24h temps  partiel et touchait 1152 par mois?ses du a quoi que j ai si peu

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Didine,

      Ta question n’est pas très précise. Bénéficies-tu des allocations familiales pour un de tes enfants?

      Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de te dire si le montant que tu as perçu est exact ou pas. Mais sache que le montant des allocations de chômage est toujours calculé sur la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et la situation personnelle et familiale. Par exemple, si tu touches des allocations familiales pour ton autre fils, tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille. Mais, si tu ne peux prétendre aux allocations familiales pour ce dernier, tu seras indemnisée au taux cohabitant ordinaire; du fait que ton autre fils travaille.

      Aussi, il faut savoir que comme tu travaillais à temps partiel, tu dois bénéficier de demi-allocations de chômage. Le nombre de demi-allocations que tu perçois par semaine est calculé comme suit: (nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps partiel x 12) / nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps plein dans la même fonction.

      Ce calcul pouvant être complexe, si tu le souhaites, tu peux te faire aider par ton syndicat si tu en as un. En attendant, tu trouveras plus d’informations sur le travail à temps partiel ainsi qu’un exemple de calcul du montant de demi-allocations de chômage sur cette fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  76. bugkar

    bonjour

    je suis au chomage depuis un an avec une invaliditée de 43% et mon épousse est a la mutuelle quel serais mon revenu

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bugkar,

      Puisque votre épouse dispose de revenus de remplacement, l’ONEM vous considèrera comme travailleur cohabitant (sans charge de famille), vous pouvez donc vous référer au dernier tableau ci-dessus.

      N’hésitez pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  77. Oly

    Bonjour,

    Je vais faire une coloc avec mon meilleur ami,

    petit soucis, il était sous cdi depuis 3/4 mois (chomage tech vu le covid 19) par regret la société fait faillite.

    Me concernant, je suis sous cpas, en raison médical je ne peux pas accéder à un travail actuellement.

    je sais que moi je vais tomber sur un cohab, mais le concernant que va t’il se passer au chômage, vont-il prendre en compte mes revenus, va t’il fort diminuer.

    Qu’elles sont les solution à faire en c’est temps difficile ?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Oly,

      En principe, pour déterminer ton statut, l’ONEm se réfère à la situation de fait et évalue si votre situation constitue un certain avantage économique, ce qui est souvent le cas d’une colocation.
      Voici ce que dit l’ONEM au sujet de la cohabitation:
      « Cohabiter signifie le fait, pour deux ou plusieurs personnes, de vivre sous le même toit et de régler principalement en commun les questions ménagères. Il n’est pas nécessaire que ces personnes règlent tout en commun. Qu’il s’agisse ou non d’une cohabitation est une question de faits. Le directeur de l’ONEM prendra une décision en la matière et il vérifiera principalement si le fait de partager les frais permet de réaliser des économies et s’il existe donc un certain avantage économique. »
      En consultant le lien suivant , tu comprendras que les instances (ONEm et Tribunaux) nuancent parfois chacun à leur manière les critères définissant la colocation, notamment à propos de la « mise en commun des dépenses communes » et du fait d’en tirer un « avantage économique », qui est parfois baser sur des critères larges plus que le simple partage d’un loyer.
      Certains colocataires parviennent donc tout de même à être considérés comme étant isolés, mais l’attribution du statut isolé se fait au cas par cas et s’avère souvent compliquée en cas de colocation.
      Par prudence, nous conseillons à ton meilleur ami de se déclarer comme cohabitant. Le montant de ses allocations de chômage risque de diminuer si cela fait plus de 1 an qu’il les perçoit (car dans ce cas, il recevra 40% de son brut contre 55% s’il était isolé. Plus d’infos sur la fiche ci-dessus).
      Mais si vous prouvez qu’au sein de votre colocation, les logements sont clairement séparés, il pourrait se déclarer comme isolé.

      Si l’ONEm refuse de le considéré comme isolé et que vous voulez le contester, vous pourriez essayer d’introduire une demande de complément auprès du CPAS de votre commune sur base du fait qu’il estime être isolé. Dans ce cadre là, une enquête sociale et une visite à domicile seront normalement effectuées par un(e) assistant(e) social(e) qui soumettra un rapport au Comité Spécial du Service Social. Ce Comité déterminera alors si ton meilleur ami peut être considéré comme isolé aux yeux du CPAS et obtenir un complément. Si la décision est favorable il pourra retourner auprès de son organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) avec cette dernière et demander une demande en révision pour être considéré comme isolé auprès de l’ONEm. Généralement l’ONEm suit la décision du CPAS car une enquête sociale a été faite par le CPAS, mais vu les circonstances actuelles, il est possible que le CPAS ne fasse plus de visite à domicile et que l’ONEm décide de refuser la demande. Pour contester, il donc s’adresser au Tribunal du travail (en parallèle de la demande au CPAS).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !
      Répondre
  78. Alfa

    combien touche un chômeur avec une personne en charge en belgique?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alfa,

      Si tu es considéré comme cohabitant avec charge de famille tu percevras:

      – 65% de  dernière rémunération pendant les 3 premiers mois.

      – 60% du 4ème mois au 16ème mois,

      Ensuite, cela dépendra de la longueur de ta carrière professionnelle; et lorsque tu arriveras en dernière période de chômage, tu recevras une allocation forfaitaire de 1.342,12€/mois

      Nous t’invitons à consulter le tableau ci-dessus correspondant à ton statut.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  79. baymax20

    Je suis en certificat à la mutuelle depuis mi mars et ça, jusqu’à l’accouchement qui aura lieu en septembre. Donc si je comprend bien, ma procédure de recherche d’emploi est bien stoppée de mi mars jusqu’à la fin de mon congé maternité qui lui, aura lieu fin novembre ??

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Baymax20,

      Si tu es couverte par un certificat médical, tu ne devrais effectivement plus être soumise au contrôle de disponibilité sur le marché de l’emploi. En effet, tu lorsque tu es sous certificat, l’ONEm estime que tu es inapte à travailler, et tu dois alors (si ce n’est pas déjà fait) introduire un certificat médical auprès de ta mutuelle pour percevoir des indemnités de mutuelle. Pendant cette période la procédure de contrôle est bien suspendue.

      Par contre, au niveau de l’ONEm, tu devras remplir correctement ta carte de contrôle pendant cette période et ton congé de maternité en indiquant des « M » dans les cases correspondant aux jours où tu es sous certificat pendant le premier mois couvert par ton certificat médical. Tu trouveras plus d’explications sur https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t78#h2_1

      En ce qui concerne la procédure de contrôle du comportement de chercheur/euse d’emploi, elle est suspendue durant les 3 mois qui précédent l’accouchement et les 4 mois qui suivent le jour de ton accouchement. La date de fin dépend donc de ta date d’accouchement (entre novembre et début décembre).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  80. baymax20

    Bonjour,

    Je touche depuis mi janvier de chômage temps-plein. Je suis tombée enceinte et depuis mi mars, je suis sous certificat jusqu’à l’accouchement car grossesse à haut risque. Accouchement prévu pour mi septembre puis 10 semaines de congés maternités.

    Est-ce que la dégressivité de mon allocation de chômage est-elle gelée pendant tout ces mois à la mutuelle ?

    Car en définitif, je me ré-inscrirai que fin novembre + mes 4 semaines de congés payés que je devrais prendre.

    Merci beaucoup

    Re bonjour,

    Je viens de trouver ma réponse, hélas, la dégressivité n’est pas gelée.

    Mais ici avec le coronavirus, cela veut dire que j’aurai quand même un report dans la dégressivité quand je serai ré inscrire au chômage ou pas ?

    Ma seconde question était aussi par rapport à la recherche d’emploi, nous sommes bien d’accord que dans mon cas, il y a bien un report au nombre de mois à la mutuelle ?

     

    Merci beaucoup

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Baymax20,

      Nous ne pouvons actuellement pas répondre précisément à ta première question étant donné que l’arrêté royal concernant le gel de la dégressivité des allocations de chômage en période de coronavirus n’est pas encore publié. Il est fort probable que ce soit bien le cas, mais nous ne préférons pas te l’affirmer avec certitude tant que le texte de loi n’est pas officiellement publié et que nous ne disposons donc pas de tous les détails et précisions. Par contre le gel ne sera pas « reporté ». Comme tous les autres demandeurs d’emploi, le montant sera gelé le temps de la crise et la dégressivité reprendra normalement à la date prévue par l’arrêté (à priori le 30 juin). Si tu es encore en congé de maternité à la date du 30 juin, la dégressivité de tes allocations reprendra bien normalement à cette date-là et continuera de courir normalement pendant ton congé.

      Nous ne comprenons pas ta deuxième question. Parles-tu du congé de maternité ? C’est-à-dire la période pendant laquelle tu ne dépends plus de l’ONEm en tant que demandeuse d’emploi mais de l’INAMI ? Si c’est le cas, tu dois respecter les délais légalement prévus en ce qui concerne ce congé. Tu es donc dans l’obligation de faire débuter ton congé de maternité au moins une semaine avant la date prévue de ton accouchement. Le repos prénatal doit en effet être de minimum 1 semaine et de maximum 6 semaines. Le repos postnatal est de minimum 9 semaines (et peut être plus long selon les semaines prises ou non en repos prénatal). La durée totale du repos de maternité est de 15 semaines (10 obligatoires et 5 facultatives). Une fois ton repos de maternité terminé, tu devras alors te réinscrire au chômage.

      En ce qui concerne la procédure de suivi de la recherche d’emploi, celle-ci est automatiquement suspendue pendant les 3 mois qui précèdent la date présumée de l’accouchement ainsi que pendant les 4 mois qui suivent l’accouchement. Après ces 4 mois, tu devras donc bien recommencer à répondre à la condition de recherche d’emploi pour continuer à bénéficier des allocations de chômage.

      Si ta deuxième question portait sur autre chose, nous t’invitons à nous la préciser.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  81. Allinlau

    Bonjour j ai vu le montant minimum pour personne isolé 42,29 est ce bien le montant net et est ce que le samedi et dimanche sont compris dedans ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Allinlau,

      Le montant minimum de 42,29€ par jour est un montant brut. Les allocations de chômage journalières sont versées du lundi au samedi inclus mais pas le dimanche.

      Comme précisé sur cette fiche, les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  82. Jeremy

    Bonjour, je  viens de recevoir un attestation fiscale revenue de remplacement de ma mutuelle et je ne comprend pas 13.precompte rubrique 286 et la Somme 522,0euro.ce qua precompte ?et la Somme sur 1 an de indemnité ne correspond pas a celle que je touche. Que faire ?Qui doit payer cette precompte. Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jeremy,

      Le précompte est une « avance » sur les impôts, il est déduit chaque mois du salaire. Jusqu’à présent, aucun précompte n’était retenu sur les indemnités d’incapacité de travail.

      Après une longue période de maladie, la facture pouvait donc être importante lorsqu’il fallait payer les contributions.

      Afin d’éviter les surprises désagréables, un précompte est désormais retenu également sur les indemnités primaires d’incapacité de travail.

      Si les montants indiqués sur la fiche fiscale ne correspondent pas à ceux perçus, nous te conseillons de contacter la mutuelle afin de vérifier, car ce sont ces revenus qui auront été déclarés.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  83. Mibobo

    Bonjour, je souhaiterai savoir si mariée et ayant travaillé à ce jour durant 36 ans,mon épouse a droit au chômage

    What do you want to do ?
    New mailCopy

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Mibobo,
      Est-ce que ta question est bien de savoir si ton épouse a ouvert un droit aux allocations de chômage après 36 ans de travail ?
      Si oui, ton épouse a effectivement ouvert un droit aux allocations.
      Si ta question est de savoir si après que tu aies travaillé 36 et en étant mariée, tu ouvrais un droit aux allocations de chômage pour ta femme su base de ton travail, alors la réponse est non.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  84. Jean

    Merci pour cette réponse très claire.

    Lorsque tu parles de 65% de ma dernière rémunération.
    65% du net ou du brut?

    Merci,
    Jean

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour jean,

      Lorsque nous évoquons 65% d’une rémunération, nous parlons du brut de cette dernière.

      Par exemple si ta dernière rémunération est de 2000 euros brut tu percevras 1300 euros (2000 X 65%) d’allocation de chômage en phase 1. Attention toutefois que l’allocation de chômage est plafonnée à un maximum de 1790,62 euros ce qui correspond à un salaire brut maximum de 2754,76 euros brut.

      Nous t’invitons à consulter les tableaux correspondant à ta situation:

      http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant-avec-charge-de-famille.png

      http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/isole.png

       

      Pour plus d’informations, contacte-nous 

      Répondre
  85. Annedv

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse. J’ai introduit la carte bleue C3 au tout début du mois d’avril. Dans mon dossier CAPAC, il est noté que ça a bien été introduit et.. rien reçu.
    J’essaie de les appeler tous les jours et impossible d’avoir quelqu’un. Pareil pour les mails. Je ne sais plus quoi faire….

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Annedv,

      Nous ne comprenons toujours pas pourquoi ce retard dans le paiement de tes allocations. Y aurait-il eu un changement dans ta situation familiale (par exemple un membre qui n’avait pas de revenu a commencé à travailler)?

      Dans tous les cas, comme la situation tarde à se résoudre, tu pourrais introduire une demande d’aide au CPAS de ta commune de résidence en attendant. Le CPAS prendra contact avec l’Onem pour voir où ça bloque. Ils te feront probablement signer un document disant que l’Onem leur versera directement l’argent qu’eux t’auront avancé une fois que la situation sera débloquée.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

      Répondre
      1. Annedv

        Bonjour,

        Le seul changement a été que j’ai introduit une demande de tremplin-indépendant (qui a été acceptée le 2 avril).
        En tout cas, un tout grand merci pour votre aide!

        Répondre
  86. Maud

    Bonjour,
    J’ai actuellement deux postes : un CDD et 1/5 temps de remplacement.
    J’ai appris il y a quelques jours que mon CDD ne serait pas renouvelé suite au contexte COVID 19.
    Sachant que j’ai travaillé plus de 312jours ces 21 derniers mois, puis-je prétendre à une allocation de chômage malgré une rémunération pour mon 1/5 temps (un jour semaine) ?

    D’avance merci pour votre réponse,

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Maud,
      pour que ta demande d’Allocation de Garantie de Revenus (AGR ou complément chômage) soit acceptée, il faut que ton salaire soit inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu pourrais prétendre si tu avais été au chômage à temps plein (sans aucun contrat de travail), et qu’il soit aussi inférieur à 1.593,81 euros bruts par mois.
      Il faut également que ton emploi ne dépasse pas 4/5 du temps de travail d’une personne à temps-plein sur ton lieu de travail et que tu n’aies pas volontairement réduit ton temps de travail dans l’espoir de percevoir un complément de chômage.
      Pour bénéficier d’une AGR (complément chômage), il faut faire une demande de maintien des droits. Cependant, sauf en cas de dérogation, tu dois être occupé au moins dans un tiers temps (environ 13 heures par semaine) pour pouvoir bénéficier d’un maintien des droits. Dès lors, si tu travailles 1/5 temps dans le cadre du CDD que tu conserves, il faudra que tu fasses une demande de dérogation à l’ONEm qui décidera de t’accorder cette dérogation ou non.
      Tu trouveras les informations relatives au maintien des droit et à l’allocation de garantie de revenus via le lien suivant : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      Tu trouveras des informations sur les démarches à effectuer via le lien suivant: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t28#h2_3
      Tu pourrais t’adresser à ton organisme de paiement (syndicat, CAPAC) afin d’être aidé dans les démarches à effectuer.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
      1. Maud

        Merci pour votre réponse.
        Le CDD pour lequel je ne serai probablement pas renouvelé est mi-temps (19h) et celui qu’il me reste est de 7,5h.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles
          Bonjour Maud,
          Comme dis précédemment, pour que l’AGR soit acceptée il faut que ton salaire soit inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu pourrais prétendre si tu avais été au chômage à temps plein (sans aucun contrat de travail), et qu’il soit aussi inférieur à 1.593,81 euros bruts par mois.
          Il faut une dérogation pour employer quelqu’un à moins d’un tiers temps. Nous supposons que si l’employeur a la dérogation pour occuper un travailleur à moins d’un tiers temps, l’ONEM devrait accepter aussi la possibilité d’AGR.
          N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
          Répondre