Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.671,37€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.593,81€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.271,14€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.052,48€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 550,42€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 426,74€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Pour plus d’information sur la délicate question de la possibilité de bénéficier du taux isolé tout en vivant en colocation, tu trouveras plus d’information sur le site de Droits Quotidiens consacré aux jeunes.

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée:
Si tu es cohabitant avec charge de famille:    cohabitant avec charge de famille
 
Si tu es isolé: isole
 
Si tu es cohabitant:
cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

144 questions déjà posées

  1. Charly

    Bonjour, j’ai 35 ans, indépendant dans le secteur automobile pendant plus de 10ans j’ai cessé du a la conjoncture je n’arrivais même plus à joindre les 2bouts, je me suis inscrit au chômage cohabitant chez mes parents j’ai touché 400€ par mois pendant presque 1an, impossible de vivre avec ce montant.j’ai voulu tenter ma chance en Italie donc j’ai quitté la Belgique et pris une résidence en Italie, il y a 9 mois et impossible de trouver du travail.je voudrais revenir en Belgique en résidence principale quels sont les démarches à suivre et puis je m’inscrire au chômage je pense prendre une chambre en location donc isolé
    M’inscrire au chômage ou CPAS en premier lieu
    Merci de vos conseils bonne journée

    Répondre
  2. Un jour viendra

    Bonjour,
    J’ai 62 ans et j’ai eu un accident de travail il y a 2 ans. L’assurance a cessé de me payer en décembre 2018 et a consolidé le dossier en m’octroyant une Incapacité totale partielle.
    Il est difficile de reprendre le poste de travail que j’avais précédemment. Pour l’instant je suis à la mutuelle mais j’ai introduit un recours contre la décision de l’assureur. Mon employeur pourrait me donner mon préavis si je ne peux pas reprendre mon poste d’avant l’accident ? Si oui, je voudrais savoir quel serait le montant de mes allocations de chômage ? Je suis cohabitante sans charge de famille et j’ai travaillé pendant 24 ans sans interruption. Merci de m’éclairer, Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Un jour viendra,

      Ton employeur pourrait en effet décider de soit te licencier en suivant les procédures légalement prévues (préavis, indemnités, etc.) soit décider d’enclencher le trajet de réintégration qui pourrait amener à une rupture de contrat pour force majeure médicale (dans quel cas il ne devra payer aucunes indemnités).

      Le trajet de réintégration est une procédure par laquelle le travailleur, l’employeur et le médecin de la mutuelle analysent si le travailleur peut réintégrer son travail, et à quelles conditions. Il y a plusieurs possibilité suite à un trajet de réintégration : reprendre son poste, occuper un autre poste, reprendre à temps partiel, etc. Par contre, si le trajet mène à la conclusion que l’employé ne pourra pas reprendre son propre poste et que l’employeur prouve qu’aucun autre poste ne pourrait correspondre à ses compétences, la rupture de contrat pour force majeure médicale peut alors aboutir. Dans ce cas, ton contrat se terminerait du jour au lendemain, sans indemnités de la part de l’employeur (par contre tu maintiendrais bien ton droit au chômage).

      A noter que tu peux également toi-même enclencher ce trajet de réintégration si tu estimes que tu pourrais travailler à un autre poste chez ton employeur. Attention cependant que c’est prendre le risque que la décisions finale ne soit pas celle que tu envisages.

      Quoiqu’il en soit, que ce soit suite à un licenciement ordinaire ou suite au trajet de réintégration, en ce qui concerne le montant de tes allocations de chômage, celui-ci sera calculé selon ton dernier salaire brut chez ton employeur (et non selon les indemnités de la mutuelle). Tu trouveras alors le calcul selon ton statut familial sur la page ci-dessus.

      Si ton employeur enclenche la procédure de trajet de réintégration (ou que tu souhaites en savoir plus pour éventuellement l’enclencher toi-même), nous te conseillons alors de contacter l’Atelier Des Droits Sociaux qui pourra t’aider dans les différentes démarches. Tu trouveras leurs coordonnées ici : http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques

      Tu trouveras également des informations sur le trajet de réintégration ici : https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/comment-se-passe-la-procedure-du-trajet-de-reintegration

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  3. fafa

    Bonjour,
    J’ai 33 ans de carriere de travail et je suis isolé je voudrais savoir quel serait le montant de mon allocation de chômage .
    Merci ce me répondre.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fafa,

      N’ayant pas plus de détails, nous ne pouvons malheureusement pas répondre avec précision à ta question. Mais sache que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle.
      Donc, tu toucheras 65% de ton dernier salaire brut (plafonné à 2671,37 euro) pendant les 3 premiers de ton chômage, 60% pendant les 3 mois suivants (toujours plafonné à 2671,37 euro) et 60% du 6ème au 12ème mois (plafonnée à 2489,76 euro). Tu trouveras tous les montants sur la fiche ci-dessus (voir le 2ème tableau).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  4. Steph

    Bonjour,
    J’ai un cdi 2/3 temps (25h/38h) depuis 3 ans. Quelle sera mon allocation de chômage si je perds mon emploi ? Quel est le calcul ?
    J’ai 52 ans.
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Steph,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.
      En effet, même si tu sembles totaliser suffisamment de jours de travail salarié pour ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage, le calcul du montant des demi-allocations de chômage est compliqué et nécessite plus d’information que la situation que tu nous décrite ci-dessus (notamment le montant de ta rémunération mensuelle brute).
      Nous te conseillons donc de prendre contact avec ce service juridique gratuit et leur expliquer ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  5. lelouis

    Bonjour,
    Je suis actuellement au chômage.
    Je viens d’hériter de la vielle maison de ma mère, j’ai déjà une maison ou j’habite. Si je garde la maison de ma mère et que je la loue, mes allocations de chômage seront-t’elles diminuées ou supprimées ???
    Quelles seront les conséquences pour moi ???
    Merci à l’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lelouis,

      En principe, le système des allocations de chômage ne se base pas sur ton héritage, tes avoirs, pour t’octroyer un droit de perception, mais sur le fait que tu aies travaillé (ou validé un stage d’insertion). Il ne devrait donc avoir aucun impact sur tes allocations de chômage, sauf si tu décides de déménager et que cela impacte ta situation familiale (par exemple en passant d’isolé à cohabitant (simple) sans charge de famille).

      C’est par contre parfois le cas pour les revenus d’intégration sociale octroyés par les CPAS, par lequel tu n’es a priori pas concerné.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  6. coco

    si ma partenaire est indépendante et ne gagne que 8000 € net imposable sur un année
    suis-je considéré comme chef de famille ? Nous ne sommes pas en cohabitation légale ni marié.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Coco,

      C’est la situation de fait qui compte pour l’Onem (cohabitant légal ou non). En principe, si votre conjoint a un revenu indépendant, peu importe le montant , l’Onem vous considèrera comme cohabitant « sans charge de famille ».

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

      Répondre
  7. Doris

    Si je suis en temps partiel avec un complément chômage en étant chef de famille que se passe t il se Je suis en ménage avec un compagnon ou une compagne avec des enfants et que celle ci travail en temps partiel, mi temps ou plus est ce que je reste toujours chef de famille ? Est ce que je garde mon complément chômageavec mon temps partiel ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Doris,

      Tout va dépendre de ce que tu gagnes en travaillant à temps partiel et aussi de ce que le compagnon ou la compagne va gagner. Il y aura 2 cas de figure:

      – L’autre partenaire travaille et touche un salaire brut ne dépassant pas 781,27 euro: tu gardes ton statut de cohabitant avec charge de famille; donc ton complément chômage. Quel que soit ce que tu gagnes en travaillant à temps partiel.
      – Il (ou elle ) gagne un salaire brut dépassant 781,27 euro, tu deviens cohabitant ordinaire: SOIT tu perds ton complément chômage si ton salaire est moins conséquent que ce que tu aurais dû toucher en tant que cohabitant ordinaire, SOIT tu perds ton complément si ton salaire est supérieur au montant cohabitant ordinaire.

      Tu trouveras tous les montants des allocations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  8. Jeans

    Bonsoir,

    Concernant les allocations de chômage, pouvez-vous me dire quelle est la différence si je suis considéré comme isolé ou comme co-habitant ?
    Et est-ce plus intéressant pour moi d’être considéré comme co-habitant avec une compagne qui a seulement 400 euro au chômage ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jeans,

      La différence entre le statut de cohabitant simple et d’isolé est la manière dont tes allocations de chômage vont évoluer avec le temps. En effet, les allocations de chômages sont dégressives (diminuent au fur et à mesure).

      Concrètement, la différence se fait réellement sentir après la première année de perception d’allocations de chômage. En effet, lorsque tu es isolé, après 1 an au chômage, tu recevras 55% de ta rémunération brute (pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle) et recevra 1.052,48€/mois en période forfaitaire.
      Par contre, en tant que cohabitant sans charge de famille, tu recevras 40% de ta rémunération brute (pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle) et recevra 550,42€/mois en période forfaitaire.

      De plus, lorsque tu es cohabitant, tu perçois généralement un montant moins important qu’un isolé car tes allocations de chômage sont soumises à un précompte professionnelle de 10,09%.

      Concernant ton statut, c’est ta situation de vie qui le déterminera. Si tu décides de vivre avec ta compagne, l’ONEm prendra en compte sa situation financière pour déterminer ton statut: en vivant avec elle, tu seras donc considéré comme cohabitant simple puisqu’elle perçoit des allocations de chômage (et ce peu importe le montant qu’elle perçoit).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  9. trinity

    bonjour je vous explique un peu la situation voila je travail en Temp que intérimaire je gagne un peut moins de 1200 euros et j’ai rencontré quelqu’un qui a deux enfants a charge et touche un montant de 1271 comme cohabitant avec enfants a charge ma question est simple si je me met avec elle descendra t elle du chômage et si oui combien touchera t elle car je voie pendant 3 mois 65% de sa dernière rémunération 780euros plus ou moins puis a partir du 4 au 12 mois 60% encore un peu moins ou elle touchera directement les 550euro elle na jamais travaillé et touche du chômage a partir de c’est étude juste pour savoir si on a le temps de se retourné et mettre nos paiement a jours pour que on puisse calculé nos montants ensemble donc en gros je sais pas si elle redescendra petit a petit ou si elle toucherais directement les 550euros

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Trinity

      Ta question n’est pas très précise.
      Quel âge a ta copine?
      Depuis combien de temps bénéficie-t-elle des allocations d’insertion?

      Comme elle est bénéficiaire d’allocations d’insertion, en fonction de son âge et de la durée de bénéfice des allocations, elle risque SOIT de bénéficier du taux cohabitant ordinaire dont le montant sera de 465,14 euro par mois (tu trouveras tous les montants des allocations d’insertion sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/) SOIT de perdre totalement ses allocations (tu trouveras plus d’informations à ce sujet ici: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/)

      Et, il nous semble que tu confonds allocations de chômage (sur base de travail) et les allocations d’insertion (sur base des études). Ce sont les allocations de chômage qui sont dégressives, avec différentes périodes en fonction de la durée du chômage (voir le tableau ci dessus). Par contre, les allocations d’insertion ne sont pas dégressives mais limitées dans le temps.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
      1. Trinity

        Re bonjour pour repondre a votre question elle touche comme chef de famille depuis 2013 et elle est nee en 1992 donc bientot 27ans elle touche comme chef de famille car avait deja un enfant avant de s inscrire au chomage car elle a eu son enfant en 2012

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Trinity,

          Est-ce toi qui as appelé à notre permanence du Centre-Ville le mercredi 6 février?
          Si oui, les informations que ma collègue t’a donné ont pu être erronées car tu ne lui avais pas précisé que les allocations de chômage de ta copine étaient sur base de ses études (donc des allocations d’insertion).

          Pour revenir à ta question, si ta copine habite avec toi, comme elle est bénéficiaire depuis 2013 et a 26 ans, elle perdra automatiquement ses allocations d’insertion. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

          Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

          Répondre
          1. Trinity

            Bonjour je men doutais mais je ne touche que 1100 voir 1200 maximum et touche par semaine je ne serait jamais subvenir au loyer et nourrire tout le monde car j’ai des facture tel que ma voiture et l essence de mon vehicule il y til quelque chose que on puisse faire car si je me met avec elle elle pert sont appartement et tous le reste. Et une autre question si je viens juste dire bjr a madame tout les deux jours sans dormir la et aucun vetement chez elle ai je le droit ou pas

          2. Infor Jeunes Bruxelles

            Bonjour Trinity,

            Malheureusement, comme je te l’ai déjà expliqué, à partir du moment où vous vivez ensemble, le seul revenu de votre couple sera ton salaire. Mais, les mois pour lesquels tu toucheras moins de 1254,82 euro net ( montant accordé par la CPAS pour la catégorie cohabitant avec charge de famille), tu pourras introduire une demande d’aide au CPAS de votre commune de résidence.

            Si en tant que chômeuse indemnisée elle est déclarée comme cohabitante avec charge de famille (comme vivant exclusivement avec ses enfants), si en cas de contrôle de l’Onem il s’avère que ce n’est pas le cas dans les faits, elle risque une sanction de l’Onem. Cette sanction peut aller d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 13 semaines. Tu trouveras plus d’informations sur les sanctions de l’Onem sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/

            Nous ne pouvons malheureusement pas prédire une sanction de l’Onem, mais en tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, elle peut sans problème recevoir de la visite. Tout va dépendre de l’appréciation que l’agent de l’ONem mettra dans son rapport en cas de contrôle.

            Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  10. Sarah127

    Bonjour,
    J’ai démissionné après 7 ans de travail comme employée en cdi temps plein.
    J’ai donc eu une sanction pendant laquelle je ne touche pas d’allocations.
    Une fois la sanction terminée, vais je toucher des allocations en fonction de mon salaire d’avant ou vais je toucher le minimum comme si je n’avais jamais travaillé ?
    Je me demande si le montant est différent étant donné que j’ai mis fin à mon contrat. Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sarah,

      Une fois ta période de sanction terminée, le montant de tes allocations de chômage sera calculé comme indiqué sur la fiche ci-dessus : à partir de ton dernier salaire brut.

      Note cependant que la période de sanction entre en compte pour les périodes d’indemnisation. Les mois de sanction font donc partie du calcul de la dégressivité du montant de tes allocations. Cela veut donc dire que ta période 1 a commencé à s’écouler à partir du moment où tu aurais du recevoir les allocations si tu n’avais pas été sanctionnée.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  11. Victor 30

    Bonjour à tous,

    Suite à un licenciement fin 2017, je suis indemnisée par le chômage. Début 2019, j’ai accepté un CDD de 6 mois en France. Malheureusement, cela ne se passe très bien. Si je décidais d’écourter mon contrat, pourrais-je toujours prétendre à mes allocations en retournant en Belgique ou devrais-je être licenciée ?

    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Victor,

      En cas de démission ( ou de commun accord), tu risques une sanction de l’Onem allant de 4 à 52 semaines car tu n’es pas censé quitter ton emploi de manière volontaire. Par ailleurs, si tu as déjà ouvert un droit aux allocations de chômage avant ton départ , tu peux demander à récupérer ceux-ci dans un délai de 3 ans (ce qui est ton cas). De plus, nous tenons aussi à t’informer que certains événements (dont le travail salarié , donc ton CDD) prolongent également ce délai de 3 ans: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t39

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  12. Misz

    Bonjour j’ai travailler pendant 3 ans en mit temp en cdi cependant j’ai eu un repos de grossesses et le jour où j’ai décider d’arreter Pour raison médicale le travaille qu’en je fessait on m’a dit que je ńavait droit que à un en prolongation de chômage car je ńest pas travailler assez longtemps pour remplir les conditions est que j’en pouvais bénéficier que d’en une ou deux prolongation de chômage ma question est-ce la suivante est ce qu’en mes jours de travaille seront prit en considération le jour où je reprend un autre travaille ou pas ? Est si je n’en retrouve pas de travaille je ńest plus droit au Chômage tand que j’en ne retravaille plus ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Misz,

      Ta situation n’est pas très claire pour nous. Afin de pouvoir te répondre au mieux, je te propose de nous contacter par téléphone au 02 514 41 11.
      Tu peux demander Dayuma.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  13. Caro

    Bonjour . J avais 2 contrat dans 2 entreprise différente. 1er contrat CDD 10h semaine en titres service et 2eme CDD 20/38h semaine . J ai tenu 2 ans mais j ai du arreter mon CDD 20/38h semaine car sa fesait trop d heure (entre 40 et 48h semaine)ce n était plus possible j ai donc démissionné au 1 er septembre 2018 . Depuis j ai augmenter mon CDD de 10h a 20h et je fait maximum 30h semaine . Je n est pas introduit de demande de complément de chômage car je me demande si je serait sanctionné du fait que j ai démissionné? Et en même temp j ai quand meme travailler 2 ans en fesant beaucoup d heure est ce que vous penser que j aurais un complément?? Merci d avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Caro,

      Nous ne pourrons malheureusement pas prédire une décision de l’ONEm mais en cas de démission, il y a malheureusement toujours un risque de sanction pouvant aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines, si l’ONEm considère que tu disposais d’un emploi convenable et que tu as démissionné sans motif légitime.

      En fait, tout dépendra de ce que considèrera l’ONEm. En effet, l’ONEm va chercher à savoir si le fait d’avoir quitté ton emploi traduit une envie de réduire volontairement ton temps de travail. S’il estime que c’est le cas, tu ne pourras malheureusement pas prétendre à un complément chômage.

      Sache qu’avant chaque sanction, tu es en principe convoquée par l’ONEm et a alors l’occasion d’expliquer ta situation; notamment le nombre important d’heures de travail par semaine que tu totalisais et le fait d’avoir augmenter ton temps de travail pour ton second emploi; ou essayer de démontrer que cumuler ces deux emplois pouvait être considéré comme un motif légitime en évoquant l’emploi non convenable (Attention cette notion est bien définie par la loi et est notamment définie comme telle « L’emploi n’est pas convenable s’il donne lieu habituellement à une absence journalière de sa résidence de plus de 12 heures ou si la durée journalière des déplacements est de plus de 4 heures. On tient compte des moyens de transport en commun et personnels du travailleur », ce qui ne semble pas être ton cas. Tu trouveras plus de justification de l’emploi non-convenable à partir de l’Art 22 : http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/change_lg.pl?language=fr&la=F&cn=1991112630&table_name=loi)
      Sache tout de même que tu as la possibilité de te présenter à cet entretien avec un délégué syndical (si tu es affiliée à un syndicat) ou un avocat.

      Aussi, si tu n’as pas la possibilité d’ouvrir un droit au complément chômage, tu pourrais alors éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  14. Annalai

    Bonjour. Depuis novembre j’ai droit au chômage et j’habite avec ma mère et j’ai un petit frère handicapé. J’ai eu droit parce que j’ai fini mes études en juin 2017 et j’ai eu mon CESS. Et suite à ca je suis restée active active dans la recherche d’emploi chez actiris, vu que j’ai fais une formation de 6 mois qui se termine ce mois ci. Cependant, il y a quelque chose que je trouve bizzare. Je perçois dans les 1200 euros par mois depuis novembre sachant que je suis à la charge de ma mère. Pourtant ma mère est chef de ménage au cpas et on m’as dit que c’est illégal d’avoir deux chef de famille. Je suis partie avec ma mère deux fois au syndicat, mais ils disent que c’est normal et qu’ils ne se sont pas trompé. Et ne prennent pas en compte les revenus de ma mere. Mais l’assistante du Cpas de ma mère dit que ce n’est pas normal. Maintenant ma mère doit attendre que son dossier par je sais pas quoi (sorry) et donc tant que son dossier ne passe pas elle ne reçoit pas ses revenus. Avez vous des explications sur ça? Car je suis un peu perdue avec cette situation et je n’ose pas encore toucher l’argent que je perçois par peur qu’on me demande de rembourser. Mais j’en ai besoin donc je ne sais pas quoi faire je suis bloquée. Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Annalai

      Désolé de poser plusieurs questions en même temps mais j’aimerais aussi savoir si je décide d’être isolé combien je toucherais? J’ai 20 ans. Merci beaucoup d’avance!

      Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Annalai,

      Chaque législation prend en compte différemment les ressources du ménage. Pour l’ONEm, le revenu d’intégration social n’est pas considéré comme un revenu sauf s’il est versé au partenaire du demandeur d’emploi. Dans ton cas, comme c’est ta maman qui perçoit un RIS et que ton petit frère n’a pas de revenu, il est normal que tu aies le statut de cohabitant avec charge de famille (https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147). Ta situation a bien été évaluée par l’ONEm et tu as bien droit à ce montant d’allocations d’insertion.
      Pour le CPAS, presque toutes les ressources financières du ménage peuvent être prises en compte. Il peut donc prendre en compte les revenus des parents et enfants: https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/comment-le-cpas-prend-il-en-compte-les-ressources-de-mes-parents-ou-enfants-majeurs-avec-lesquels-je?o=1192 Le RIS de ta maman pourrait donc diminuer.

      Si tu vis seule, tu pourras percevoir des allocations d’insertion au taux isolé soit: 544,96 € par mois si tu as entre 18 et 20 ans ou 910,52 € par mois à partir de 21 ans (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/).

      N’hésite pas à nous recontacter si as d’autres questions.

      Répondre
  15. Said

    Bonsoir,

    Je viens vers vous pour avoir plus de renseignements sur mon sujet.
    Je viens de décrocher un travail à mi-temps de 20,9 heures par semaine mon salaire est de 10,69 euro l’heure brut, je n’ai pas le droit au chômage, je suis cohabitant à charge de ma femme qui est étudiente, j’aimerai savoir si elle gardera elle chômage complet ou il y aura des modifications.

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Said,

      Le fait que tu travailles peut avoir une incidence sur le montant des allocations de chômage de ta femme. Tout va dépendre de ton salaire mensuel brut. Si ton salaire ne dépasse pas 781,27 euro brut par mois, ta femme gardera son statut de cohabitant avec charge de famille. Si tu gagnes plus que ce plafond, elle sera considérée comme cohabitante ordinaire. Tu trouveras plus d’informations sur les montants des allocations de chômage sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  16. anne so

    bonjour,
    Je travaille actuellement en 4/5 parentale.
    Je touche 1350 par mois plus 115 de mon congé parentale.
    Je voudrais me réorienter professionnellement? J’aimerais savoir combien je toucherais du chômage si jamais je me faisais virer de mon travail (car cela ne se passe plus très bien). Je reprendrais une formation d’agent immobilier.
    Je suis cohabitante avec mon compagnon et nous avons 2 enfants qui sont a ma charge.
    Nous habitons dans le brabant flamant, je ne sais pas si cela change quelque chose ?

    merci beaucoup.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anne So,

      Pour bénéficier des allocations de chômage, il faut avoir perdu son emploi (soit par démission ou par licenciement) et avoir travaillé comme salarié un certain nombre de jours au cours d’une certaine période de référence. Par exemple, les personnes de moins de 36 ans doivent prouver minimum 312 jours de travail salarié au cours des 21 mois précédant leur demande. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour prétendre aux allocations de chômage sur cette fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si tu te fais licencier, tu pourras directement ouvrir le droit aux allocations de chômage; pour autant que tu remplisses les conditions. Par contre, si tu démissionnes, tu risques une sanction de l’Onem allant d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines pour abandon d’un poste convenable. Démissionner pour suivre une formation n’est pas un motif valable pour l’Onem.

      Pour éviter toute éventuelle sanction, tu peux soit négocier ton licenciement auprès de ton employeur, soit signer un nouveau contrat chez un autre employeur pour une durée minimum de 13 semaines. Tu trouveras plus d’informations sur les sanctions de l’Onem sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/

      Nous ne pouvons malheureusement pas te dire avec précision combien tu toucherais d’allocations de chômage. Le montant des allocations dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle. Mais sache que comme tu vis avec ton compagnon, tout va dépendre s’il a un revenu et quel est le montant de celui-ci. Si ton compagnon ne travaille pas ou s’il a un salaire brut ne dépassant pas 781,27 euro, tu bénéficieras du taux cohabitant avec charge de famille. Sinon, tu seras considérée comme cohabitante ordinaire. Tu trouveras plus d’informations sur les montants du chômage sur la fiche ci-dessus.

      En tant que chômeuse indemnisée, si tu souhaites entamer une formation, tu devras introduire une demande dispense à ton service régional de l’emploi. Tu trouveras toutes les informations sur la demande de dispense sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  17. Mumu

    Bonjour, Voilà en décembre 2018 j ai touché 450 euros au lieu de 1050 euros . Est ce normal ? C’est due à mes V.A. ? Car si je m’en souviens bien il m en restait 6 ou 7 .
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mumu,

      Effectivement si tu n’avais pas pris tous tes jours de congés à la fin de ton activité professionnel, ton organisme de paiement à déduit ces jours de ton allocation de chômage, car à la fin de ton contrat professionnel ils t’ont été payés. Si tu estimes qu’il s’agit d’une erreur, nous te conseillons de contacter ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) afin de clarifier la situation.
      Pour plus d’informations,, contacte nous !

      Répondre
  18. BastienM

    Bonjour,

    A combien s’élèvent les allocations de chomage avec le statut de Femme au Foyer ?
    Sachant que ma femme a perdu son emploi peu avant la naissance de notre garçon.
    Elle y travaillait depuis 7 ans. Et à donc droit aux allocations de chomage de base

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour BastienM,

      A priori suivant les données en notre possession ta femme devrait ouvrir son droit à une allocation de chômage car en principe, pour ouvrir ce droit elle devra prouver en régime temps plein 312 jours de travail salarié (1an) au cours des 21 mois précédant sa demande (cette règle est valable pour les moins de 36 ans). Mais à priori, en ayant travaillé 7 ans, elle devrait en principe remplir les conditions pour ouvrir un droit peu importe son âge .

      Par contre, pouvons malheureusement pas te donner le montant exacte de l’allocation de chômage de ta femme car il se calcule en fonction du montant de son salaire et de sa/votre situation familiale.

      Si nous supposons que vous vivez ensemble, sache que le fait d’avoir un enfant à sa charge n’aura pas d’impact car son statut aux yeux de l’ONEm dépendra de tes revenus:
      – si tu perçois un revenu professionnel de moins de 796,87 euros but par mois ou que tu n’as aucun revenu elle sera considérée comme cohabitante avec charge de famille
      Lors de sa première année de chômage « phase 1 », le montant perçu sera quasiment identique peu importe votre situation familiale. elle percevra 65% de son salaire brut pendant 3 mois et ensuite 60% de son salaire brut du 4ème mois au 16ème mois. Ensuite, cela dépendra de la longueur de sa carrière professionnelle. En dernière période, son allocation de chômage atteindra un montant forfaitaire de forfaitaire de 1.271,14€/mois

      – si tu perçois toi-même des allocations de chômage, un revenu d’intégration (CPAS) ou un revenu professionnel de plus de 796,87 euros brut par mois, ta femme sera considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille).
      Elle percevra donc 65% de son salaire brut pendant 3 mois et ensuite 60% de son salaire brut pendant 9 mois. En étant cohabitante sans charge de famille 10.09% de cotisation ONSS lui sera retiré en phase 1 et en phase 2. En phase 3 son allocation de chômage atteindra un minimum de 550.42 euros.

      Je t’invite à consulter les tableaux suivant en fonction de votre situation familiale:
      « Cohabitant sans charge de famille »: https://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/cohabitant.png
      « Cohabitant avec charge de famille »: https://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/cohabitant.png

      (Sache que si elle vit seule avec votre fils et qu’elle perçoit des allocations familiales pour lui, elle sera également considérée comme cohabitante avec charge de famille).

      Pour plus d’informations, contacte nous!

      Répondre
  19. Bernard

    Bonjour,
    Je viens de m’inscrire au chômage. Je vais faire 64 ans en 2019. Je dois toucher 55€ brut par jour.
    Pouvez-vous me dire si je vais conserver ce montant jusqu’à mes 65 ans ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bernard,

      Ton allocation journalière ne devrait quasiment pas différer du montant actuel au cours de cette première année de chômage, car la phase 1 de la dégressivité dure une année. Tu percevras donc pendant 3 mois 65% de ton salaire brut et ensuite pendant 9 mois 60% de ton salaire brut. Si tu es cohabitant 10.09% de précompte professionnel te sera retiré.

      Je t’invite à regarder le tableau ci-dessus.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  20. Kevin

    Bonjour, voilà je suis actuellement au chômage depuis 2 ans je suis actuellement une formation de 12 mois qui arrive bientôt a sont terme je ne touche que 860 eur voir 900 euro quand sais des plus gros moi pourquoi certain isolé comme moi persoive plus de 900 euro voir dépasse même 1000 euro ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kevin,

      Il faudrait d’abord voir si tu bénéficies actuellement d’allocations d’insertion (= chômage sur base des études) ou d’allocations de chômage sur base du travail.

      Dans le cas des allocations d’insertion, le montant est fixe et est déterminé selon ton âge et ton statut familial (isolé, cohabitant ou cohabitant privilégié). Le droit aux allocation d’insertion est limité dans le temps (36 mois éventuellement prolongeable). Tu retrouveras toutes les informations quant aux montants ici : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/ et la période pendant laquelle tu peux en bénéficier ici : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      Dans le cas des allocations de chômage, il est normal que le montant de celles-ci varie d’une personne à l’autre comme il est calculé sur trois critères personnels :
      – Le dernier salaire brut de la personne
      – Son statut familial
      – La période de chômage dans laquelle elle se trouve
      Contrairement aux allocations d’insertion, le droit au chômage sur base du travail n’est pas limité dans le temps. Par contre il est dégressif, c’est-à-dire que les montant diminuent avec le temps. Ainsi en période 1 de chômage le pourcentage du dernier salaire brut de la personne sera plus important qu’en période 2. En période 3 ce sont alors des montants fixes selon la situation familiale.

      Il n’est donc pas anormal que tu ne bénéficies pas du même montant que d’autres personnes autour de toi. Il faut analyser le calcul au cas par cas.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  21. Will

    Bonjour,
    Je suis demandeur d’emploi et inscrit à la VDAB. Du 1er au 15 décembre j’étais absente. Ignorant la réglet de l’interruption de plus de 28 jours consécutifs, j’ai remis mes cartes de pointage à partir du 16 décembre. J’ai été alors interpellé par l’organisme de paiement pour me demander de me réinscrire et de leur fournir un document du VDAB indiquant mes périodes de demandeur d’emploi. En faisant la demande, je m’aperçois que depuis le 31/08, je ne suis plus inscrit et je n’ai pas le souvenir d’avoir reçu une notification et de plus je n’étais pas du tout au courant qu’une inscription pouvait se terminer sans avoir trouver du travail. Vais-je être pénalisé ? Qu’en est-il de mes allocations de septembre et octobre, vais-je devoir les rembourser à l’ONEM ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    w

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      onjour Will,

      En principe, toute somme perçue indûment doit être remboursée. Si vous avez perçu des allocations alors que vous n’étiez plus inscrite comme demandeuse d’emploi, vous serez probablement amené à devoir les rembourser.

      Si des allocations de chômage vous ont été accordées à tort, exclusivement en raison d’une erreur du bureau du chômage, vous ne devez pas rembourser les allocations indues que vous avez perçues avant la décision du directeur de ne plus vous accorder ces allocations pour l’avenir:

      – sauf si vous avez conservé de mauvaise foi les allocations indues;
      – sauf si la décision de révision du directeur est prise dans les trois mois à compter de la réception de la décision erronée du bureau du chômage par votre organisme de paiement.

      Plus d’infos: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t82

      Nous vous conseillons de contacter votre organisme de paiement ou le VDAB pour savoir pourquoi vous n’avez pas reçu de notifications vous signalant que vous étiez exclu des allocations de chômage depuis fin Août mais il est clair au niveau de la réglementation que si vous avez travaillé 28 jours consécutifs, votre droit aux allocations de chômage s’interrompt et vous devez alors vous réinscrire pour les récupérer.

      S’il s’agit d’une erreur sur votre carte de contrôle, que vous deviez noircir les cases et que vous ne l’avez pas fait, la règle est que vous pouvez faire l’objet d’un avertissement ou être exclu du bénéfice des allocations pendant 4 semaines au moins et 26 semaines au plus et vous devrez rembourser les allocations perçues indûment. En cas de récidive, la sanction est plus lourde (et l’exclusion ne peut être inférieure au double de la sanction précédente).

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

      Répondre
  22. Camillee

    Bonjour,
    Je vis avec mon compagnon indépendant.
    Je travaille actuellement en contrat cdd qui fonctionnent de vacances en vacances. Je suis accueillante extra-scolaire.
    En juin. Je n’aurais donc plus de travail jusqu’au mois de septembre.
    Je termine mon stage d’attente le 4 mai 2019.
    Aurais-je droit à quelque chose pdt c’est deux mois ?
    En sachant que je touche un salaire de 750euros par mois actuellement pour un 17h semaine.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Il existe dans ton cas, deux possibilités pour ouvrir un droit à des allocations de chômage:

      – Si tu as toujours moins de 25 ans en mai, tu pourras demander des allocations d’insertion (au taux cohabitant) après la fin de son contrat.
      – Si tu peux prouver un an de travail à mi-temps dans les 27 derniers mois, tu pourras ouvrir des demi-allocations de chômage au taux cohabitant: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si tu es dans les conditions pour les deux possibilités, tu pourras choisir la plus avantageuse.

      Répondre
  23. Pepitte

    Je une maman de 44ans invalide depuis 5 ans j aie un enfants de 20ans a ma charge et il va être au chômage combien je fait avoir par mois pour vivre merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pepitte,
      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à votre question de manière précise car nous ne sommes malheureusement pas spécialisés pour les questions de mutualité.

      Ceci dit, il est possible que votre statut auprès de la mutuelle soit modifié à partir du moment où votre enfant percevra des allocations de chômage.
      En effet, pour que votre enfant soit considéré comme étant à votre charge, il doit percevoir moins de ​990,04 euros brut par mois.
      Dans le cas contraire, vous seriez considérée comme cohabitante. Plus d’information sur https://www.riziv.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/Pages/situation-familiale.aspx .

      C’est pourquoi, nous vous conseillons de vos adresser à votre mutuelle afin de leur exposer votre situation.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  24. Carmau

    Bonjour j ai travaillé à temps plein du 15 janvier 2018 a la fin de contrat qui se finissais le 14 janvier 2019 est ce que cela fait bien 1 ans de boulot ?? Et est ce qu au chômage je vais toucher le prix pleins . Merci pour vos réponses

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Carmau,

      A priori suivant les données en notre possession tu devrais ouvrir ton droit à une allocation de chômage. Pour ouvrir ce droit tu devras prouver en régime temps plein 312 jours de travail (1 an) au cours des 21 mois précédant ta demande et avoir moins de 36 ans. Ce qui semble le cas.
      Lors de ta première année de chômage (phase 1), le montant perçu sera quasiment identique peu importe ta situation familiale. Tu percevras 65% de ton salaire brut pendant 3 mois et ensuite 60% de ton salaire brut pendant 9 mois. Si tu es cohabitante sans charge de famille 10.09% de cotisation ONSS te sera retiré en phase 1 et en phase 2. Je t’invite à consulter les différents tableaux sur ces pages:
      « Cohabitant avec charge de famille »: https://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/cohabitant-avec-charge-de-famille.png
      « Cohabitant sans charge de famille »: https://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/cohabitant.png
      « Isolé »https://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/isole.png

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  25. Cécilia

    Bonjour,
    Pour une personne de 56 ans, avec 11 ans ancienneté en Belgique et 20 ans ancienneté dans un pays membre UE , l’allocation de chômage s’élève à combien ? Je dois ajouter que la personne en question, travaille depuis 6 mois mi temps thérapeutique.
    Merci pour la réponse,
    Bien à vous ,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cécilia,

      Nous ne pouvons malheureusement pas vous répondre car le montant des allocations de chômage dépendent de montant brut du revenu professionnel de la personne (plafonné) et de sa situation familiale (des personnes avec qui elle vit et les revenus de ceux-ci).

      En effet, en principe la personne recevra 65% de sa dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, elle recevra 60% de sa dernière rémunération. Ensuite, l’évolution du montant de son allocation de chômage dépendra effectivement de la longueur de sa carrière professionnelle. Puis cette personne arrivera à une période forfaitaire dont le montant dépendra de sa situation familiale.
      Vous trouverez sur la fiche ci-dessus, des tableaux récapitulatifs de l’évolution des allocations de chômage en fonction des différentes situations familiales.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
      1. Cecilia

        Bonjour,et merci pour la réponse ! Je devais préciser que la personne et divorcé et vit seul.( âgé de56 ans ,11 ans de carrière en Belgique et 20 ans de carrière à l’étranger )
        « Montant brut du revenu professionnel  » c’est le brut recu pour le travail mi temps+ le brut que sa mutuelle lui accorde ? Et encore,dans le calcule de la longueur de sa carrière, rentreront les années prestées à l’étranger ( il s’agit de 20 ans d’
        ancienneté , 1986-2006 en Roumanie, pays membre UE.
        Merci d’avance pour la réponse,
        Cordialement,
        Cecilia

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Cecilia,

          Le montant brut du revenu professionnel p que sera pris en compte correspond à priori au montant de la rémunération de sa dernière occupation d’au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur. L’ONEm prendra donc en compte le montant de son salaire brut avant le mi-temps médical pour pouvoir calculer les allocations de chômage. Si le montant de sa rémunération était inférieur à 1.593,81 euros brut, ce montant sera pris en compte pour le calcul.

          Au niveau du passé professionnel, les journées de travail durant lesquels la personne a travaillé dans un métier qui relève de la sécurité sociale, secteur chômage. Concrètement, l’ONEm prendra donc en compte les périodes de travail effectuées en Belgique.

          Pour comprendre l’évolution des allocations de chômage, nous vous conseillons de consulter le tableau suivant : https://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/isole.png

          D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

          Répondre
  26. alain

    bonjour, en 2012 j’ai été en incapacité de travail pendant 10 mois et entre temps j’ai été licencié en janvier 2013, j’ai un procès toujours en cours contre la mutuelle et depuis 01/2013 je suis au chomage comme cohabitant avec charge de famille mais depuis mars 2018 de nouveau en incapacité jusque mars 2019 pour la meme maladie ,je touche comme chef de famille ( 59.85/jour) et mon épouse a repris un 15h/sem, (800 euros/mois) a partir de avril inami me dira si je conserve mon invalidité mais si par malchance ce serait défavorable je retournerais au chomage et ne sait pas alors combien je percevrais par jour bien merci a vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alain

      En tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, pour que tu puisses toucher le taux cohabitant avec charge de famille, le salaire brut de ton épouse ne devrait pas dépasser 781,27 euro par mois. Comme elle gagne 800 euro par mois, tu bénéficieras alors tu taux cohabitant ordinaire. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  27. Ninja

    Si je vit avec un pensionné qui touche 1500 euro combien j ai droit au chômage merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ninja,

      En vivant avec une personne pensionnée tu seras soit considérée comme cohabitante avec charge de famille ou cohabitante sans charge de famille, le lien de parenté avec le.la pensionné.e aura son importance.

      Alors si:

      – tu cohabites exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus alors les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 1.375,36 euros brut par mois.

      -une attestation délivrée par le SPF Sécurité Sociale (Direction générale Personnes handicapées, http://www.handicap.fgov.be (link is external)) établit que l’état de santé d’un parent ou allié provoque un manque total d’autonomie d’au moins 9 points dans le cadre de la législation applicable aux handicapés, alors les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 2.130,85 euros par mois.

      – tu cohabites exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus et avec un ou plusieurs enfants, les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 2.187,20 euros par mois;

      – Tu cohabites avec d’autre personnes ces pensions ne seront pas considérés comme des revenus de remplacement si les montants mensuels bruts de celles-ci ne dépassent pas 642,80 euros par personne.

      A priori à la vue des données entre notre possession tu devrais bénéficier d’une allocation de chômage au taux cohabitant, car le revenu du.de la. pensionné.e sera considéré comme un revenu de remplacement. Dès lors en phase 3 le montant de ton allocation de chômage sera de 550.42 euros/ mois. Nous t’invitons à regarder le tableau via ce lien: https://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/cohabitant.png

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  28. Rasme0704

    Bonjour je voulais savoir si je peux donner ma démission à mon employeur (cdi temps plein depuis 4 ans ) pour un contrat mi temps merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rasme,

      Si vous décidez de passer à temps partiel chez un même employeur et que votre employeur est d’accord, nous vous conseillons de ne pas signer d’avenant à votre contrat de travail qui réduit votre temps de travail. Si vous signez un avenant, vous risquez d’être privé de vos allocations de chômage, car vous serez considéré par l’ONEM comme travailleur à temps partiel volontaire. En effet, le fait de changer de réduire son temps de travail volontairement peut être sanctionné par l’Onem.

      Mais attention, si vous prestez au moins 13 semaines dans ce nouvel emploi à mi-temps (même employeur ou autre) et que vous comptez demander des allocations de chômage par la suite , vous ouvrirez bien un droit aux allocations de chômage à temps plein mais sur base de votre salaire à mi-temps!

      Pour rappel, vous devez prouver un certain nombre de jours de travail sur une période référence en fonction de votre âge. Par exemple, si vous avez moins de 36 ans , vous devez prouver 312 jours de travail sur une période référence de 21 mois: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Vous pouvez donc changer de régime de travail chez un autre employeur et passer à un mi-temps mais vous ne pourrez pas demander un maintien des droits ou des allocations complémentaires au chômage puisque vous serez considéré comme travailleuse à mi-temps volontaire.

      Plus d’infos sur le travail à temps partiel: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

      Répondre
  29. winj344

    Bonjour,
    Je suis actuellement en préavis non presté jusqu’au 1/5/2019.
    Est-il possible de connaître mon indemnité de chômage à partir de cette date ?
    Vu que j’ai 56 ans avec 35 ans de carrière , de combien sera mon indemnité minimum jusqu’à l’âge de ma pension ?

    Date de naissance : 26/7/1962
    Dernier salaire brut : 4400€
    Date de début du chômage : 1/5/2019
    Situation familiale : cohabitant sans charge

    Je vous remercie d’avance

    Salutations

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour winj344,

      Nous avons déjà répondu à la question à votre question le 22/01/2019. Vous la retrouverez sur ce lien: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/#comment-19547

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à recontacter.

      Répondre
  30. AirKA

    Bonsoir, j’ai travaillé durant un an et 7 mois, ma société a fait faillite, j’habitte Avec ma maman et mes 2 petites sœurs, nous nous partageons les charges avec ma maman. Combien je toucherai svp?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour AirKA,

      N’ayant pas plus d’informations sur ta situation, nous ne pouvons malheureusement pas te dire avec précision quel sera le montant de tes allocations à la perte de ton emploi. Mais sache que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage, et de la situation personnelle et familiale.
      Donc tu vis avec ta mère, tout va dépendre si elle dispose de revenus (professionnel ou de remplacement) ou pas.
      Si elle a des revenus, tu bénéficieras du taux cohabitant ordinaire. Sinon, tu seras considéré comme cohabitant avec charge de famille. Tu trouveras plus d’informations sur le montant des allocations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  31. patrickbpf

    pourquoi je ne touche que 520 euro alors que je suis au chomage

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Patrickbpf,

      Il nous est impossible de répondre à ta question car il nous manque beaucoup d’informations pour pouvoir le faire.

      En effet, cela dépend déjà si tu as ouvert ton droit au chômage sur base des études (= allocations d’insertion) ou sur base du travail.

      Dans le cas des allocations d’insertion, le montant des allocations est alors fixe et dépend de ton âge et de ton statut familial (isolé, cohabitant ou cohabitant privilégié). Tu trouveras toutes les informations sur le montant des allocations d’insertion ici : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      En ce qui concerne les allocations de chômage sur base du travail, les montants sont détaillés ci-dessus. Ils dépendent donc de ton dernier salaire, de ton statut familial et de la période de chômage dans laquelle tu travailles. Si tu n’as pas travaillé à temps plein mais à temps partiel, tu as également peut-être ouvert ton droit aux demi-allocations de chômage. Dans ce cas, il est normal que le montant de tes allocations soit plus bas. Tu trouveras toutes les informations ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  32. Subelia

    J’ai travaillé pendant 5 ans en France comme salarié’ mais je suis domicilié en Belgique j’ai fait une rupture convotionel est ce que j’aurais aux allocations de chômage en belgique.merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Subelia,

      En principe, puisque tu as conclu d’une rupture de ton contrat en commun accord avec ton employeur, tu risques une sanction de l’ONEM (pouvant être une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines) si ton emploi était toujours jugé convenable. Tu pourras donc obtenir des allocations de chômage qu’après écoulement de cette sanction (pour autant que tu sois toujours domicilié en Belgique).

      Une alternative pour éviter une sanction serait de trouver n’importe quel autre emploi (quel que soit le type de contrat: interim, CDD, CDI) pour autant que ce dernier ait une durée minimum de 13 semaines et que ce nouveau contrat de minimum 13 semaines ne soit pas interrompu de manière volontaire avant de demander tes allocations de chômage.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  33. biyombo

    bonjour je travaille en article 60 et j’aimerais savoir une fois que ma période de travail est termine j’aurais droit aux allocations de chômage en tant que cohabitant pour une durée de combien de mois merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Biyombo,
      En principe, les allocations de chômage sur base du travail ne sont pas limitées dans le temps et ne disposent pas de date de fin (pour autant que tu respectes les obligations imposées au chômeurs: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/).

      Par contre, on dit qu’elles sont dégressives, c’est-à-dire que le montant des allocations de chômage diminuent avec le temps. Pour comprendre la manière dont cette diminution est prévue, nous te conseillons de consulter le tableau suivant : https://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/cohabitant.png

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  34. Gwendoline

    Bonjour,
    J’habite seule, j’ai 28 ans et je gagne 1435.58 de salaire brut (je travail 23h semaine).
    J’ai 5 ans d’ancienneté.

    A combien s’élèverait ce que je toucherais du chômage si je perd mon travail?

    Merci d’avances
    Gwendoline

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      D’après ce que vous nous dites, vous êtes considérée comme une travailleuse à temps partiel volontaire: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      Si le temps plein dans votre société est de 38 h/semaine, nos calculs aboutissent à une demi-allocation d’isolée de 29,53€ pendant les 3 premiers mois et de 27,26 pendant les 9 suivants.
      Vu que vous devriez avoir droit à 7 demi-allocations par semaine, cela vous donnera un montant mensuel de 896€ pendant les 3 premiers mois et de 827€ pendant les 9 suivants.

      Vous pourrez demander un petit complément au CPAS pour avoir au minimum un total de 910,52 €/mois: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’infos

      Répondre
  35. Fanaloe

    Bonjour,
    Mère célibataire avec 2 enfants à charge, je suis en pleine réflexion quant à me rediriger en passant par la case unif (médecine ou ergothérapie).
    => j’étudie un peu la question financière et la faisabilité (sans angoisse financière)
    Si j’ai compris le système allocation chômage et dispenses pour reprise étude plein exercice:
    Avec un Brut de 2079,29€ je tomberai à 65% sans retenues de cotisations (10.09%), puis 60, puis 55…. etc OK
    Ma question est …
    Si je reprend l’école (pour métier en pénurie) avec une dispenses; le syndicat dit que nous ne subissons pas la dégressivité, mais cela ne semble pas vrai
    => Je me demande comment bien calculer cette donnée; a quel moment exactement la dégressivité va arriver (vais je la subir tous les 3 mois le premières années, puis cela s’arrête à la phase 2 ou je reste 1an sans dégressivité, puis je subis une dégressivité net de phase 1 à 2 jusqu’à 6 mois après mes études?
    => Je cherche à avoir toutes les cartes en mains pour pouvoir développer ce projet de vie tout en conservant le niveau de vie de mes enfants (ou du moins pas trop les perturber) et vu qu’il y a obligation de passer par la case chomage, bah je me dois de calculer tout.

    Convaincue qu’il doit y avoir un moyen et des aides pour que ce projet arrive à son terme, je cherche un max d’infos pour tout ce qui aide au mère célibataire et aide financière.

    MERCI BEAUCOUP pour les retours

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fanaloe,

      Vous semblez avoir assez bien compris le principe. Nous allons y ajouter quelques précisions concernant la dégressivité. En effet, durant les études, la formation ou le stage que vous suivez et pour lesquels une dispense vous a été octroyée, vous continuerez à bénéficier d’allocations de chômage. Certaines formations (comme les études de plein exercice) vous offrent des avantages financiers supplémentaires. En effet, si vous avez obtenu une dispense (ou comptez la demander) pour suivre des études de plein exercice préparant à un métier en pénurie, le montant de vos allocations sera maintenu de la manière suivante:

      – si vous êtes dans la première période d’indemnisation, le montant de vos allocations diminuera jusqu’à la deuxième période. A partir de la deuxième période, le montant de vos allocations sera maintenu;
      – si vous êtes dans la deuxième période, le montant de vos allocations sera maintenu.

      Cet avantage vous est octroyé automatiquement. En cas de réussite, et si vous continuez à percevoir des allocations de chômage, vous pourrez encore conserver ce montant avantageux pendant une période de 6 mois “bonus 6 mois” à dater de la fin de votre dispense. Vous demandez ce bonus en introduisant un formulaire C114-Bonus auprès de votre organisme de paiement.

      Vous retrouverez toutes les infos sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t58

      Attention, à la fin de votre formation (et donc de vos dispenses) , votre salaire reprendra comme si la dégressivité avait continué (comme s’il n’y’avait pas eu d’interruptions). Effectivement, votre allocation « chutera » à la phase à laquelle vous deviez être si vous n’aviez pas de dispenses dès l’arrêt de vos études.

      Quoiqu’il en soit, en dernière phase d’indemnisation, le montant minimum octroyé par l’Onem pour personne avec charge de famille est une allocation forfaitaire de 1.271,14€/mois.

      Pour rappel, pour avoir droit au chômage sans risque de sanction, vous devez perdre votre emploi de manière involontaire. Il existe également une possibilité de demander une allocation d’études et d’obtenir peut-être une aide au service social de sa Haute école ou Université.

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

      Répondre
      1. Fanaloe

        Un tout grand merci pour ces compléments d’informations précieux

        Répondre
  36. S@M

    Bonjour,

    J’ai eu 6 mois PFI (de Septembre 2017 à Février 2018)
    suivi de 6 mois sous CDI (de Mars 2018 à Août 2018).
    Le CDI s’est terminé par un licenciement pour cause
    de réorganisation de la société (motif repris sur C4).

    Ayant été prévenu suffisamment tôt, j’ai pu enchaîner sans
    interruption sur un second CDI (de Septembre 2018 à àjd) …
    Rebelotte C4 pour cause de réorganisation dans cette société.
    Par contre, ce C4 stipule un commun accord à ma demande ?!?

    – J’ai donc deux questions pour vous concernant ma situation svp :

    (1) L’ONEM peut-il me sanctionner à cause du « motif » du second C4 ?
    (2) 6 mois PFI + 10 mois CDI : retour en 1ère période d’indemnisation ?

    Merci d’avance. Cordialement.

    S@M

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour S@M,

      Oui, l’ONEM pourrait te sanctionner (exclusion entre 4 et 52 semaines) pour une rupture de commun accord. D’après ce que tu expliques, il faudrait donc contester le motif indiqué par ton employeur sur le C4. Dans un premier temps, le plus simple serait de le contacter pour lui demander de corriger cela et te fournir un nouveau C4. S’il refuse, il faudra peut-être envisager une action en justice (pendant laquelle tu pourrais bénéficier d’allocations de chômage provisoire).

      Pour un retour en première période, il faut pouvoir prouver 12 mois de travail à temps plein dans les 18 derniers mois. Alors que le PFI peut être pris en compte (à concurrence de 96 jours max) pour l’admissibilité au chômage, il ne peut malheureusement pas être pris en compte ici. C’est du moins ce que nous comprenons en comparant l’article 38 et l’article 116 de l’AR du 25/11/91. Si l’ONEM t’accordait un retour en première période, n’hésite pas à nous en tenir informé. Merci.

      Bien à toi

      Répondre
  37. Cloclo

    Bonjour j’ai travaillé dans une maison de repos avec un contrat renouvelable tous les mois pendant 1 année pour environ 30 heures semaines, et je n’avais jamais travaillé auparavant. Je n’ai plus de travail depuis le 1 décembre.
    Je suis cohabitante légale, j’ai deux de mes enfants à charge. Mon conjoint travaille et à sa fille aînée à sa charge. Combien vais-je toucher.
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cloclo,

      En principe, si tu ne travailles pas à temps plein , tu percevras des allocations des demis-allocations de chômage pour travailleur à temps partiel volontaire : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/. Le calcul des demis-allocations est complexe et nous t’invitons à demander l’aide de ton organisme de paiement (CSC, FGTB, Capac).

      Néanmoins, tu verras dans le lien que nous t’avons transmis sur le chômage à temps partiel que tu as une possibilité d’être assimilé à un travailleur à temps-plein si tu remplis trois conditions:

      – percevoir tous les mois une rémunération au moins égale à 1.593,81 euros brut ;
      – s’être inscrit comme demandeur d’emploi à temps plein au moment de la demande d’allocations ;
      – remplir les conditions pour être admis comme travailleur à temps plein au moment de la demande d’allocations (après le contrat de travail). Pour cela, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié (ou avoir perçu au moins une allocation au cours des 3 ans qui précèdent). (Voir tableau au dessus)

      En principe, le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

      Il est possible que, à 4/5ème, tu remplisses les conditions pour être assimilé à un travailleur à temps plein (1ère catégorie dans le lien que nous t’avons envoyé en début de paragraphe). Dans ce cas, si tu perds ton emploi, tu pourras être indemnisée par l’ONEM comme un travailleur à temps plein et bénéficieras alors d’allocations pour tous les jours de la semaine. En tant que chômeur complet, tu auras peut-être droit à un montant d’allocation plus élevé (que si tu n’étais pas assimilée). Pour cela, tu dois toutefois avoir travaillé au moins 1 an (si tu as moins de 36 ans) comme « travailleur à temps plein assimilé ». Tu seras indemnisé au taux cohabitant (voir plus haut).

      Dans ce cas-là, et si tu ne remplis pas non plus les conditions pour être reconnue comme un travailleur à temps partiel assimilée à un temps plein, tu seras considérée comme un travailleur à temps partiel volontaire. Comme nous te l’avons dit précédemment, tu seras alors indemnisée dans un régime spécifique de travailleur à temps partiel, dans lequel tu bénéficieras d’un certain nombre de « demi-allocations » . Tu trouveras plus d’informations sur ces trois statuts ci-dessus et sur le site de l’ONEM: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t28

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  38. vvvccc

    Bonjour,

    Je suis actuellement travailleur frontalier en Allemagne.
    Mon contrat se termine fin avril.
    J’ai peut-être la possibilité d’avoir une bourse pendant 6 mois après la fin de mon contrat ainsi qu’un petit boulot sur le côté pour compléter la bourse (salaire net ne dépassant pas 400 euros par mois).
    Je me demandais si les allocations de chômage peuvent être reçues, plusieurs mois après la fin de mon contrat de travail (dans ce cas après les 6 mois où j’aurai bénéficié de la bourse). Si oui, si elles seraient calculées sur le salaire que j’ai eu pendant 3 ans ou sur le petit contrat de travail qui n’est que de 400 euros net par mois.
    Je vous remercie d’avance pour votre aide.
    Bien à vous,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour VVCC?

      Votre situation n’est pas assez claire. Nous avons besoin de clarifications: à propos de la bourse, de quoi s’agit-il exactement? Dans quel pays vous la recevez? Ce travail à 400€ se fait-il en Allemagne ou en Belgique ? Ou vivrez-vous pendant cette période ? Il sera peut-être nécessaire de demander le statut TTPMD. N’hésite pas à nous appeller pour en parler: http://www.ijbxl.be/nos-permanences

      En attendant, nous pouvons te donner la réponse suivante:

      Quand on a travaillé à l’étranger, la règle générale étant que vous devez d’abord avoir travaillé en Belgique pendant au moins 3 mois en tant que salarié pour pouvoir valoriser votre travail à l’étranger. Il existe certaines exceptions à cette règle ; dans les situations suivantes, vous pouvez faire valoir votre travail à l’étranger sans travail supplémentaire soumis à l’ONSS :

      – si vous avez travaillé dans l’UE, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège ou en Suisse (et que vous y étiez soumis à la sécurité sociale), en conservant votre lieu de résidence habituel en Belgique (aussi appelé le « centre de vos intérêts ») :
      – soit vous êtes travailleur frontalier, ce qui signifie que : vous rentrez tous les jours ou au moins toutes les semaines chez vous ;
      – soit vous résidez temporairement dans un autre pays ; vous rentrez chez vous à l’issue de votre occupation ; à votre retour, vous pouvez encore toujours faire valoir immédiatement vos périodes de travail à l’étranger. Si vous décidez de d’abord demander des allocations là-bas ainsi que d’y chercher du travail, vous devez d’abord épuiser votre droit à l’exportation des allocations.
      si vous étiez occupé à l’étranger en tant que salarié détaché (étant donné que, sur le plan de la sécurité sociale, cela est assimilé à du travail belge).

      Vous rentrez en principe dans les conditions et vous pouvez demander l’ouverture d’un droit aux allocations de chômage directement sans devoir prester 3 mois de travail en Belgique. En principe, si vous avez moins de 36 ans , vous pouvez prouver 312 jours de travail sur une période référence de 21 mois: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si vous faites valoir votre travail à temps plein durant ce laps de temps, votre salaire correspondant au premier régime de travail pourra être prise en compte. Mais votre activité à l’étranger vous permet encore toujours de bénéficier d’un avantage : en effet, votre activité professionnelle exercée à l’étranger (pas seulement en tant que salarié, mais aussi en tant qu’indépendant) peut prolonger la période de référence (voir tableau 1 du lien précédent, première période de référence citée dans chaque catégorie d’âge).

      De cette manière, vous pouvez malgré tout ouvrir vos droits quand vous disposez de jours de travail à l’étranger préalablement prestés qui satisfont bel et bien aux exigences requises, ou de jours de travail préalablement prestés en Belgique. Ces jours doivent alors être situés dans la période de référence ainsi prolongée. Et donc, vous pourrez faire valoir votre premier salaire (plus intéressant).

      Toutes les infos: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

      Répondre
  39. winj344

    Bonjour,

    je suis actuellement en préavis sans prestation jusqu’au 1/5/2019.
    J’avais 4400€ brut /mois et j’avais au 1/1/2018 35 ans de carrière professionnelle.
    Pouvez-vous me dire de combien sera mon allocation de chômage brute mensuelle à partir du 1/5/2019 pour la première année et les années suivantes? Sachant que je peux prendre ma prépension le 1/5/2025.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Winj344,

      Voici le mode de calcul des allocations de chômage lors de la première année:

      – vous percevrez pendant les 3 premiers mois 65% de votre rémunération brute (avec un maximum de 2671,37 euros), soit maximum 1736,28 euros;

      – vous percevrez 60% de votre rémunération du 4ième au 6ème mois avec un maximum de 2671,37 euros; soit maximum 1602,90 euros;

      – du 6ème au 12ème mois vous percevrez 60% de votre rémunération plafonnée à un maximum de 2489,76 euros brut; soit 1493,96 euros.

      Ensuite, pour l’année suivante, l’évolution du montant de votre allocation de chômage dépendra de votre carrière professionnelle mais également de votre situation familiale (les personnes avec qui vous vivez et leurs revenus) . C’est pourquoi nous ne pourrons malheureusement répondre à votre question de manière précise.

      Ceci dit, sachez que grâce à votre passé professionnel, il vous sera à priori possible de ne plus être soumis à la dégressivité des allocations de chômage après la première année. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur https://www.onem.be/fr/quelles-sont-les-3-exceptions-qui-permettent-de-ne-pas-avoir-de-degressivite.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  40. Maria

    Je suis chomeuse, je vis avec ma belle mere pensionnée, suis je consideree comme cohabitant?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Maria,

      Tout dépendra du montant de la pension qu’elle reçoit:

      Si tu vis exclusivement avec ta belle-mère et qu’elle dispose d’une pension de plus de 1.375,36 euros bruts par mois, tu seras considérée comme cohabitant simple (sans charge de famille).

      Si le montant total de sa pension ne dépasse pas 1.375,36 euros brut par mois, tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille.

      Attention, cette situation pourrait changer si tu vis avec d’autre personne qu’elle.

      Cela dit, l’ONEm dispose de conditions particulières par rapport au beaux-parents, nous te conseillons donc de discuter de ta situation avec ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) ou de contacter ce service juridique gratuit :
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  41. Dario

    Mia moglie è disoccupata posso fare la domanda di la disoccupazione ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Ciao Dario,
      Per avere diritto al sussidio di disoccupazione in Belgio, tua moglie deve rispondere ad alcuni requisiti;
      – Avere lavorato almeno tre mesi in Belgio;
      – Avere già diritto alla disoccupazione nel paese dove ha lavorato prima di venire in Belgio (in questo caso suppongo l’Italia)
      Se tua moglie non rientra in queste condizioni non potrà avere diritto alla disoccupazione ma al reddito di integrazione sociale del CPAS. Attenzione pero’ se non siete in Belgio da più di 5 anni; in questo caso le autorità potrebbero notificarvi l’ordine di lasciare il territorio se chiedete un aiuto del CPAS. Se qualcosa non ti è chiaro non esitare a riscrivere o ancora meglio a chiamare al nostro numero;
      02/514 41 11 (chiedi di Caterina)
      Buona settimana!

      Répondre
  42. Sira

    Bonjour
    Quel sera le montant de mon chomage.actuellement salaire brut 2600eur.jai 3 enfants a charge dont une consideree comme handicapee.

    Bav

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sira,

      Comme tu as 3 enfants à ta charge, si à la perte de ton emploi tu remplis les conditions pour prétendre aux allocations de chômage (https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/), tu bénéficieras du taux cohabitant avec charge de famille.

      En tant que chômeuse indemnisée, tu toucheras 65% de ton salaire brut (plafonné à 2.671,37 euro) pendant les trois premiers mois. Puis 60% à partir du 4ème au 12ème mois. Sache que les allocations de chômage diminuent dans le temps. Tu trouveras tous les montants sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions,n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  43. fabien

    Bonjour. Je souhaite calculer mon éventuelle allocation chômage. Mais j’ai un parcours atypique. Je suis un français habitant sur Bruxelles depuis Septembre 2014. Et depuis 2014 je suis étudiant à l’ULB en horaire de jour. Je travaillé en CDI (8h/semaine-9€net/h) de Novembre 2016 à septembre 2018 et de octobre 2018 à aujourd’hui je suis déclaré à plein temps (38h/semaine – 2000€ brute/mois). Je n’arrive pas à calculer mon évetuelle allocation chômage si j’y ai droit par mes heures prestées au cours des 21 derniers mois et si j’y ai droit aussi du fait que je sois toujours étudiant à L’ulb en horaire de jour même si j’ai un CDI. Pouvez-vous me dire si le fait d’être étudiant en horaire de jour peux m’exclure des droits aux chômage et si j’y ai droit, à combien ai-je droit pendant combien de temps ?
    Merci énormément pour votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fabien,

      Tu trouveras les conditions pour avoir droit au chômage sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Tu verras que pour les périodes de travail à temps partiel (et en vue d’une admission au chômage à temps plein), le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

      Après un rapide calcul, il semble que tu n’aies pas suffisamment de jours de travail pour pouvoir prétendre à des allocations de chômage pour le moment. Mais si tu veux en être certain, le plus sûr est d’introduire une demande d’allocations de chômage à la perte de ton CDI.
      En effet, tant que tu es occupé en CDI à temps plein, tu ne peux pas prétendre au chômage.

      Si tu perds ton emploi involontairement et que tu parvenais à ouvrir un droit à des allocations de chômage, il faudrait encore obtenir une dispense qui t’accorde le droit de suivre tes études tout en bénéficiant du chômage. Tu trouveras les informations à ce sujet sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      Si tu parviens à ouvrir un droit au chômage à temps plein, tes allocations de chômage seront calculées sur base de ta dernière rémunération brute (comme expliqué dans la fiche ci-dessus).

      Bien à toi

      Répondre
  44. Pascal

    bonjour je suis en ménage avec ma copine qui est a ma charge et ne touche de rien je touche le chômage complet ont a deux enfants ensemble elle va allé travaille est ce que je vais perte les droits au chômage comment sa ce passe a ce niveau la merci de votre réponse.
    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pascal,

      Le fait que ta copine travaille ne peut pas te faire perdre ton droit aux allocations de chômage. Mais cela peut avoir un impact sur le montant de tes allocations. Tout va dépendre du montant de son salaire.
      Si en travaillant son salaire ne dépasse pas 781,27 euro brut par mois, tu gardes ton statut de cohabitant avec charge de famille.
      Par contre, si elle touche un salaire supérieur à ce plafond, tu seras considéré comme cohabitant ordinaire. Tu trouveras tous les montants des allocations de chômage sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  45. Hugo

    Bonjour, je suis employé depuis 1994, CP 201, avec interruption indépendant temps plein de 18 mois du 01/02/2007 au 01/10/2008, et ma dernière rémunération de base est de 3.470,14 €.
    Isolé, non-marié, sans enfant, en préavis de 15 semaines depuis le 01/01/2019, et en recherche d’emploi, pouvez-vous m’indiquer le montant d’allocation que je percevrais en cas de chômage ?Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Hugo,

      Si à la fin de ton préavis tu ne trouves pas un nouvel emploi, tu pourras bénéficier des allocations de chômage. Tu trouveras toutes les informations sur les démarches à effectuer à la fin de ton contrat sur cette fiche: https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/
      Comme tu vis seul, tu bénéficieras du taux isolé. Malheureusement comme ta rémunération brute dépasse le plafond (de 2.671,37 €), pendant les trois premiers mois de ton chômage, tu recevras 65% de ce plafond. Tu trouveras tous les montants dans le 2ème tableau ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  46. Nanana

    Bonjour

    Je suis depuis aout 2016 en incapcite de travail et invalide depuis donc depuis aout 2017 .
    Je touche de la mutuelle 58 e par jour j avais ma fille a ma charge qui ne travaille pas et mon mari aussi .
    Depuis quelques mois ma fille n habite plus a la maison et mon mari fais des interims et a un salaire de 1400 e net par mois quand on l appelle vu que c est des interims .

    Ma question etait de savoir quel sera le montant de mon indemnite d incapacite de travail maintenant qu il a un revenu ?
    Vais etre considérée comme cohabitante ?
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nanana,

      Nous ne sommes pas spécialisés dans le montant des indemnités en cas d’invalidité.
      Mais tu verras sur le site de l’INAMI que ton mari ne pourra plus être à ta charge avec son salaire actuel: https://www.inami.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/montants/salaries-chomeurs/Pages/indemnite-revenu-autorise-pac-avec-charge.aspx

      Tu devrais donc bien être considérée comme cohabitant. Tu trouveras les montants max sur:
      https://www.inami.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/montants/salaries-chomeurs/Pages/indemnite-invalidite-max-salarie.aspx

      N’hésite pas à contacter directement ta mutuelle pour en discuter.
      Bien à toi

      Répondre
  47. Mohamed

    Bonjour.
    Pourriez-vous me dire le montant
    D’un cohabitant de 55 ans.
    D’avance merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mohamed,

      N’ayant pas plus d’informations sur ta situation, nous ne pouvons malheureusement pas te dire avec précision quel sera le montant de tes allocations. Mais sache que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage, mais également de la situation personnelle et familiale ( es-tu cohabitant ordinaire ou cohabitant avec charge de famille?). L’âge n’est pas déterminant pour fixer le montant des allocations de chômage sur base du travail.
      Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  48. Gégé

    Bonjour, pour l’allocation de chômage, il semble y avoir 3 statuts : isolé, cohabitant ou cohabitant avec charge de famille. Mais je suis seule avec 2 enfants à charge.
    Comment savoir dans quelle catégorie me situer ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Gégé,

      Si tu vis seule avec 3 enfants à ta charge tu seras considérées comme cohabitante avec charge de famille. (Voir le tableau ici: https://bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/cohabitant-avec-charge-de-famille.png)

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  49. Jamila

    Bonjour j’ai une question svp j’ai reçu des allocations à base d étude maintenant je n’est plu le droit j’ai travailler dans ma vie en tant que vendeuse temps plein j’ai travailler aussi temps partiel encore temps plein maintenant normalment j’ai mon droit de chômage normal pas ce que j’ai travailler dans’ ma vie quesque je dois faire

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jamila,

      Si tu as ouvert ton droit aux allocations de chômage (tu trouveras les conditions pour ouvrir ce droit dans la fiche suivante : https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/), pour en bénéficier il faudra que tu effectues une série de démarches :

      – Te présenter au service régional de l’emploi (Actiris pour Bruxelles – Forem pour la Wallonie)

      – Te présenter auprès d’un organisme de paiement.

      Tu trouveras toutes les informations sur les démarches à effectuer dans la fiche suivante : https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  50. Lomosapins

    Bonjour, quelle serait mon allocation de chômage si je venais à être licencié? J’ai 56 ans, je travaille depuis 1984. je vis seul avec mon fils toujours aux études. Depuis onze années dans la même entreprise, mon salaire brut est de 2435 € brut (convention paritaire 333).
    Bien à vous, Pierre.

    Répondre
    1. Prune

      Bonjour
      Je suis cohabitante avec mon compagnon et 2 enfants à ma charge. Mon compagnon a un revenu (1400) mais c’est moi qui paye toutes les factures de la maison et tous les frais de scolarité car son salaire suffit seulement à payer son atelier d’artiste et son quotidien. Il n’a pas le statut d’artiste;
      Est-ce que si je vais au chômage je suis considéré comme cohabitante avec charge de famille ou simplement cohabitante?? Je travaille depuis 25 ans.
      Merci pour votre réponse

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Bonjour Prune,

        En vivant avec un compagnon qui a un revenu professionnel mensuel de 1400€, tu seras indemnisée au taux cohabitant si tu tombes au chômage.
        Bien à toi

        Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lomosapins,

      A priori si tu es licencié (sans motif grave, ni d’un commun accrord) tu devraiss percevoir une allocation de chômage. Tu seras considéré comme cohabitant avec charge de famille. Le montant octroyé sera de
      En phase 1:
      -pendant 3 mois; 65% de ton brut (65*2435/100= 1582,75 euros) -pendant 6 mois 60% de ton brut (60*2435/100= 1491 euros)
      En phase 2: (Cette phase sera proportionnelle à tes année de travail)
      – (A) pendant 2 mois 60% de ton brut plafonné à 2326,62€
      -(B) Pendant 10 mois 60% de ton brut plafonné à 2326,62€
      – (C) voir tableau
      En phase 3:
      – Tu percevras 1271.44 euros pour une durée indéterminée.

      Je t’invite à consulter ce tableau: https://bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/cohabitant-avec-charge-de-famille.png

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
      1. lomosapins

        Merci pour cet éclairage,
        Bien à vous.

        Répondre
  51. Lili

    Bonjour,

    Je suis actuellement enceinte et j’aimerais remettre mon bail en septembre. Je serais chef de famille. Puis-je retourner quelques temps chez ma maman (qui travaille temps plein) le temps de retrouver un logement moins cher ? Vais-je toujours percevoir mes allocations ?

    Cordialement.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lili,

      Lorsque tu vivras avec ta maman tu percevras toujours tes allocations de chômage mais au taux cohabitant et non pas cohabitant avec charge de famille même lorsque ton enfant sera né.
      (voir le montant accordé sur : https://bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/cohabitant.png)

      Voici ce que dit l’Onem:
      Dès qu’au moins un des parents ou alliés dispose d’un revenu professionnel ou de remplacement => l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      Si tu reçois des allocations d’insertion, c’est différent. Dans ce cas, il y a un risque de perte du droit aux allocations (en fonction de ta situation précise).

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  52. L.E

    J’ai commencé une formation au forem depuis mi-novembre et depuis cela, lorsque je reçois le payement de la FGTB je touche de moins en moins.. Non pas que quelques euros! ici on m’a retirer plus de 500 euros !!
    Normalement lorsqu’on entreprend une formation notre barème n’est pas à l’arrêt ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour LE.,

      Dans le cadre d’une formation, le montant des allocations est maintenu et ne diminue pas du fait de la dégressivité à condition que ta formation professionnelle ait duré au moins 4 semaines et qu’elle soit à temps plein (même en première période). Il existe 3 cas où il est possible de geler le montant des allocations à partir de la 2eme période:

      – Les études de plein exercice pour un métiers en pénurie,
      – suivre la formation comme indépendant,
      – préparer à une activité indépendante au moyen d’une coopérative d’activités.

      As-tu demandé une dispense pour suivre cette formation? En principe, tu es dans l’obligation de le faire puisque le cumul avec le chômage n’est pas possible si tu n’as pas de dispense. Depuis le 1er janvier 2016, le Forem est compétent pour attribuer les dispenses aux chômeurs de Wallonie: https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      Nous te conseillons de prévenir au plus vite ton conseiller du Forem et ton organisme de paiement pour en parler.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  53. Stéphanie1823

    Bonjour , je suis maman de 2 enfants mineurs , j ai un revenu d invalide (inami) , j ai rencontre quelqu’un ( pas le pere ) qui lui a un revenu mutuelle aussi ( il cohabite avec ses parents pour l’instant . Si on conhabite ensemble il y a t il une baisse début revenu pour l un ou l’autre ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Stéphanie,

      En ce qui concerne la mutuelle, si vous cohabitez avec un conjoint ou un partenaire de fait, seule cette personne peut créer ou exclure pour vous la charge de famille. Votre mutualité ne tient pas compte des autres personnes qui cohabitent avec vous, ni de leurs revenus. Votre mari et vous serez considéré comme titulaire cohabitant si vous ne remplissez pas les conditions pour être titulaire avec personne à charge, titulaire isolé ou assimilé (catégorie familiale résiduaire) : https://www.riziv.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/Pages/situation-familiale.aspx

      Pour être considéré comme titulaire avec personne à charge, vous devez :
      – soit cohabiter avec un conjoint, un partenaire de fait, un enfant, un parent ou allié jusqu’au 3e degré qui est financièrement à votre charge.
      – soit être isolé et payer une pension alimentaire d’au moins 111,55 EUR.

      Ce qui n’est pas votre cas ni celui de votre compagnon. Votre indemnisation à la mutuelle risque donc bien de diminuer et être versé au taux cohabitant.

      Nous vous conseillons néanmoins de prendre contact directement avec votre mutuelle ou à un service juridique comme l’atelier des droits sociaux:
      L’atelier des droits sociaux

      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90

      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.

      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

      Répondre
  54. AF

    Bonjour,

    Nous sommes cohabitant et touchons tous les deux des allocations de chômage, ma conjointe est arrivé au niveau le plus bas de ses allocation, je touche également des allocations depuis peu.
    On n’arrive pas du tous à s’en sortir, j’aimerais savoir si il existe une possibilité d’arranger notre situation.
    J’avais entendu dire qu’il y avait une possibilités de remplir un document et le remettre au syndicat pour améliorer notre situation mais je n’en sait pas plus.

    Merci de vos informations.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      ur AF,

      Si vous percevez tous les deux des allocations de chômage, vous serez considérés comme cohabitant « privilégiés » (sans charges de familles) et percevrez en dernière période de chômage, une allocation forfaitaire de 740,74€/mois.
      Malheureusement, nous ne voyons pas exactement de quel document vous parlez concernant le syndicat?

      Vous pourriez demander de l’assistance du CPAS de manière ponctuelle (paiements factures, garanties locatives, etc) mais celle-ci ne se fait pas automatiquement et se fait suite à l’analyse de votre situation personnelle et familiale: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/comment-le-cpas-decide-t-il-daccorder-ou-pas-un-revenu-ou-une-aide/

      Si vous ne bénéficiez pas encore du BIM, nous vous conseillons de vérifier avec votre mutuelle si vous ne pouvez pas bénéficier des avantages de l’intervention majorée. Plus d’infos: https://www.partenamut.be/fr/faq/bim

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  55. İliana

    Bonjour je suis chomeur depuis 7mois dernire 2mois vase mon salaire a 400euro, et 200euro je suis cgefe de menager je deux enfant en ma charge et mon marie est que c’est normale ca?merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Iliana,

      Ta situation n’est pas très claire. Aurais-tu travaillé à temps-partiel avant d’ouvrir un droit au chômage ? Aurais-tu travaillé ces deux derniers mois ?

      As-tu utilisé des jours de « vacances chômage » ? Si tu n’as pas pris de jours de vacances pendant ta période de chômage et que tu as reçu un pécule de vacances à la fin de ton précédent contrat, il faut savoir que l’ONEm retire automatiquement en décembre le paiement pour les jours qui sont couverts par un pécule de vacances.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter (02.514.41.11) !

      Répondre
  56. Isma

    Quand seraije pauer pour le mois decembre 2018
    Svp

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Isma,

      Nous ne pouvons prévoir combien de temps va prendre ton organisme de paiement (CAPAC, syndicat) pour traiter le paiement de tes allocations de chômage. Si tu estimes que le paiement traîne, nous te conseillons de prendre rapidement contact avec eux afin de savoir s’il y a un problème ou non.

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  57. djem

    Bonjour,
    Je suis inscrite au chomage depuis le 16 jullet auparavant j’étais sous la mutuelle. Depuis le 22 octobre j’effectue un stage via Bruxelles-formation. Pour le mois de décembre, je n’ai reçu que 2 jours de paiement. Est-ce normal?
    D’avance, merci pour votre réponse.

    D. T

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Djem,

      Étais-tu sous contrat de travail en 2017? Si c’est le cas, cela est probablement dû au fait que tu as perçu un pécule de vacances à l’avance pour tes congés 2018 (sur base de ton travail en 2017). Le pécule de vacances n’étant pas cumulable avec les allocations de chômage, un demandeur d’emploi dans ce cas-là ne perçoit pas d’allocation de l’ONEm lorsqu’il prend ses congés (« v » sur sa carte de contrôle). Si le demandeur d’emploi n’indique aucun « v » durant l’année sur sa carte de contrôle, cela est automatiquement déduit de l’allocation du mois de décembre.
      Si tu n’as pas travaillé en 2017, ce payement semble étonnant et nous te conseillons alors de vérifier ta situation avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  58. Nor

    Salut je travaillais pandon 2 ans temps partiel 18 heures par semaine et il reste 2 mois pour finir mon contrat et mon patron il voulait pas me renouveler mon contrat mon mari c’est le chef de famille il travaillait en temps plein et j’ai une fille c’est vrai lorsque le Marie (chef de famille) travailler j’ai pas le droit de chômage par que il a un revenu il y a des gens qu’il m’a dit que ton mari il travaille est il a un revenu tu as le droit que 06 mois et après c’est fini c’est vrai ou pas merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nor,

      Si tu as ouvert un droit aux allocations de chômage sur base du travail, tu auras bien droit aux allocations même si ton mari travail à temps plein. Cependant, tu auras droit aux allocations au taux cohabitant.

      Les allocations de chômage sur base du travail ne sont pas limitées dans le temps (et ne s’arrêteront pas après 6 mois comme on te l’a dit) mais elles sont dégressives dans le temps (c’est-à-dire qu’elles diminuent progressivement pour atteindre un montant forfaitaire).

      Si tu as travaillé à temps partiel sans être assimilée à un travailleuse à temps plein ou sans allocation de garantie de revenu, tu seras considérée comme travailleuse à temps partiel volontaire et tu bénéficieras de demi allocations de chômage : https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  59. farid

    -je suis isolé et en chomage et je voudrai prend un enfant de 14ans a charge
    -Y aura-t-il un changement dans mes allocation de chômage?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Farid,

      Effectivement si ta situation familiale change du statut isolé à celui de cohabitant avec charge de famille ton allocation de chômage pourrait bien augmenter surtout en phase 2 et en phase 3.

      L’allocation minimum que tu percevras en phase 3 sera de 1271.14 euros/mois (voir sur : https://bruxelles-j.be/content/uploads/2018/09/cohabitant-avec-charge-de-famille.png)

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  60. Soso

    Bonjour pourriez vous me dire comment cela se passe une fois un article 60 terminer,
    Comment sera calculer mon chomage ?
    En sachant que je suis cohabitante
    Merci

    Répondre
    1. Sos

      Pour mieux expliqué ma situation quand mon article 60 sera terminer aurais je droit au chomage? je gagne actuellement 1650 eur net ( article 60) avec 2 enfants à charges .
      Mon compagnon lui gagne aussi 1650 net ( salaire professionnel )
      Vais je toucher 65 % de mon salaire brut
      Ensuite 60 %
      Et 40% ?
      J ai pu lire 550 forfaitaires en cohabitation ce montant est net ou brut ? 🙁

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Bonjour Soso,

        Le but d’un emploi article 60 est effectivement de te permettre de prouver suffisamment de jours de travail que pour pouvoir ouvrir un droit. Tu devrais donc en principe pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage (https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/).

        Comme tu l’as bien compris, le montant des allocations de chômage est calculé sur base du salaire brut, dépend également la situation familiale et diminue dans le temps.
        Puisque ton compagnon travaille, tu auras bien le statut de cohabitant et tes allocations de chômage suivront bien la dégressivité que tu as indiquée dans ton commentaire (sur base du salaire brut). Le montant des allocations de chômage est un montant brut. Pour les cohabitants, un précompte professionnel de 10,09% est retiré.

        N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

        Répondre
  61. Allison

    Bonjour j’aurai une question je touche du chômage complet en tant que cohabitant j’ai mon fils à ma charge et vis avec mon conjoint est ce que je peux devenir chef de famille si mon conjoint fait la demande d’un revenue d’intégration au CPAS

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Allison,

      Nous supposons que tu perçois déjà l’allocation de chômage au taux cohabitant avec charge de famille étant donné que ton fils vit avec toi. Si ton compagnon demande le RIS, celui-ci lui sera probablement refusé en vivant sous ton toit. Sauf si tu gagnes moins de 1254,82 €/mois. Ou sauf si ton fils est majeur et tu gagnes moins de 1821€/mois. Dans ces deux cas, un complément du CPAS devrait être possible.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  62. Rosalie

    Bonjour,

    j’ai 44 ans et maman de 2 enfants en charge. Mon contrat article 60 prend fin le 31 JANVIER 2018. Je cohabite avec mes 2 enfants mineurs et je perçois leurs allocations familiales. Mes allocations de chômage s’élèveront à combien? Au  CPAS on m’a fait comprendre que les allocations familiales.

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rosalie,

      Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec un ou plusieurs enfants, tu percevras des allocations de chômage au taux cohabitant avec charge de famille puisque tu peux prétendre à des allocations familiales pour au moins un enfant. Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.271,14€/mois.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  63. claudia

    bonjour, j’ai travaillé en France pendant 5 années , je suis domicilié en Belgique, et je paie mes impôts en Belgique, je dois revenir vivre en Belgique, je dois m’inscrire pour avoir droit à mes allocations chômage, en France ou Belgique. merci

    Répondre
    1. isabelle

      bonjour je suis au chômage complet et j ai commencé les titres services avec un contrat de 3mois mon chômage va t il diminuer ?et vais je être encore convoquée par l onem pour un contrôle ?merci d avance

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Bonjour Isabelle,

        Si tu as signé un contrat de travail à temps plein de 3 mois, cela prolongera ta période de chômage en cours. Ce qui signifie que tu devrais récupérer les mêmes allocations de chômage que celles que tu recevais avant de commencer ce travail.
        Pendant que tu travailles, tu n’es pas censée être convoquée pour un contrôle.

        Bien à toi

        Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Claudia,
      Pour pouvoir bénéficier d’allocations de chômage en Belgique, il faudra que tu en fasses la demande en Belgique. Tu trouveras les informations relatives aux démarches à effectuer dans la fiche suivante : https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/
      Si tu étais toujours domiciliée en Belgique pendant ta période de travail en France, tu pourras à priori bénéficier directement d’allocations de chômage en Belgique sur base de ton travail en France:
      « Il ne sera pas nécessaire de travailler au minimum 3 mois en Belgique, si vous avez travaillé dans l’UE, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège ou en Suisse (et que vous y étiez soumis à la sécurité sociale), en conservant votre lieu de résidence habituel en Belgique (aussi appelé le « centre de vos intérêts ») :
      soit vous êtes travailleur frontalier, ce qui signifie que : vous rentrez tous les jours ou au moins toutes les semaines chez vous ;
      soit vous résidez temporairement dans un autre pays ; vous rentrez chez vous à l’issue de votre occupation ; à votre retour, vous pouvez encore toujours faire valoir immédiatement vos périodes de travail à l’étranger. Si vous décidez de d’abord demander des allocations là-bas ainsi que d’y chercher du travail, vous devez d’abord épuiser votre droit à l’exportation des allocations. » : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre