Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.754,76€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.625,72€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.342,12€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.099,54€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 572,52€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 435,27€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Pour plus d’information sur la délicate question de la possibilité de bénéficier du taux isolé tout en vivant en colocation, tu trouveras plus d’information sur le site de Droits Quotidiens consacré aux jeunes.

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée:

  • Si tu es cohabitant avec charge de famille:

  • Si tu es isolé:

  • Si tu es cohabitant:

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

141 questions déjà posées

  1. Crabouille

    Bonjour

    Pouvez-vous m’aider svp.

    Je suis chef de ménage ai chômage avec ma fille à charge elle veut entreprendre des études en CEFA *(ALTERNANCE) EST-CE que mon chômage va diminuer ou je vais rester chef de ménage sachant que je vit seule avec ma fille

    Merci

    Crabouille

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Crabouille,

      Tu seras considéré comme cohabitant avec charge de famille  si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :

      un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;

      Ou

      un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci ne dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;

      Remarque : les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 435,27€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  2. Dominique

    Bonjour,

    Je suis actuellement au chomage avec enfant à charge et je touche des allocations comme chef de famille. Si un ami qui a des revenus, déclare habiter à la même adresse que moi, est ce que je vais perdre une partie de mes allocations?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Dominique,
      Effectivement, si ton ami dispose de revenus (professionnels ou de remplacement), le fait qu’il se domicilie à la même adresse que toi aura une incidence sur tes allocations de chômage.
      En effet, tu passerais du statut de cohabitant avec charge de famille (https://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant-avec-charge-de-famille-300×147.png) au statut de cohabitant simple (https://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant-300×152.png).
      Tu verras sur les 2 tableaux que la dégressivité est bien plus rapide à partir de la 2ème période d’indemnisation pour le simple cohabitant. Le montant forfaitaire de l’allocation (montant minimum et non limité dans le temps) est également plus bas dans le cas du cohabitant.
      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  3. bill

    Peut on encaisser les allocation de chomage sans etre en ordre avec un syndiqua

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bill,
      Pour « encaisser » les allocations de chômage il faut obligatoirement passer par un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat).
      Les syndicats sont payants mais offrent différents services (accompagnement juridique entre autre). La CAPAC, elle, est gratuite mais n’offre pas les services des syndicats.
      Si tu es syndiqué, il vaut mieux être en ordre de cotisation pour éviter d’éventuels problèmes d’ordre administratif avec le syndicat.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  4. Tom

    Bonjour,

    Si une famille est composée d’une mère touchant actuellement 570 € (chômage), d’un fils ayant travaillé, mais touchant 850 € (2ème période de chômage) et d’un autre fils étant au C.P.A.S et touchant le R.I.S de 629 €.

    Le fils au chômage va bientôt percevoir un montant de 570 € (3ème période), dès lors est-ce que la mère peut être considérée comme « chef de ménage » ou « cohabitant avec charge de famille », en sachant que le ménage ne dépassera pas  les 2175,13€ bruts/mois (plafond de base).

    Avant que l’un des fils ne travaille, la mère était considérée comme « chef de famille » et percevait un montant calculé sur base des revenus des deux fils.

    Ou seront-ils tous les deux considérés comme cohabitant avec 570 euros par mois ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tom,

      A priori, elle ne pourra pas être considérée comme « chef de ménage ». En effet, des allocations de chômage sont toujours perçues comme un revenu de remplacement (et donc prises en compte). La seule exception que prévoit l’ONEm est celle-ci :

      « Les allocations de chômage sont toujours un revenu de remplacement, quel que soit leur montant

      SAUF SI

      – celles-ci sont payées à votre/vos enfant(s) avec le(s)quel(s) vous cohabitez
      – et le montant brut total auquel chaque enfant a droit ne dépasse pas 489,32 euros par mois. »

      Comme, de ce que nous comprenons, le fils qui est au chômage bénéficiera d’allocations dont le montant sera de 570€, il ne répondra pas à la deuxième condition (= max 489,32€).

      Les infos se trouvent sur cette fiche : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      En ce qui concerne les revenus issus du CPAS, l’ONEm ne les considère pas comme des revenus, sauf si les sommes sont versées au partenaire du bénéficiaire du chômage. Ici, comme il s’agit de son fils, le RIS de ce dernier n’entre pas en compte. C’est donc uniquement la montant des allocations de son fils qui est au chômage qui ne lui permettra pas de bénéficier du statut de « cohabitant avec charge de famille ».

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  5. De Waele

    Madame, Monsieur,

    bonjour,

    Je me permets de vous écrire afin de me prémunir (au cas où) je ne serai pas prolongé dans mon contrat de travail actuel. Je vous expose ma situation :

    Je suis actuellement en 4/5eme. Mon salaire brut sur CE temps de travail est de : 2195,40 €  et à temps plein : 2744 €

    – Si je dois basculer au chomage à la fin de mon contrat, sur quelle base sera calculée mon allocation de chomage ?
    – Situation familiale : je suis domicilié avec ma compagne qui gagne plus de 2000 euros/net/mois.
    – Quel montant vais je percevoir (avec ces données) durant les 3 périodes prédéfinis (3, 6 et 12 mois) ?

    Pouvez-vous m’éclairer à ce sujet ? D’avance je vous remercie

    Mr **** Kévin – **** ** ** ** – @ *****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour De Waele,

      Il faudra tout d’abord bien vérifier que tu es admissible à un droit au chômage à temps plein sur base de ton temps partiel. Pour cela, il faudra transformer tes heures de travail du temps en partiel en jours de travail et vérifier si tu réponds bien à la condition de jours de travail selon ton âge (toutes les infos ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/)

      En ce qui concerne le calcul du montant, la rémunération prise en considération est la rémunération brute perçue pendant le dernier emploi d’au moins quatre semaines consécutives chez un même employeur. Dans ton cas, il s’agira donc de 2194,40€. En ce qui concerne ton statut familial, tu seras considéré comme un cohabitant étant donné que tu vis avec une personne bénéficiant de revenus.

      Tu peux dès lors de référer à ce tableau pour le calcul : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      Ainsi pendant 3 mois tu percevras environ 1426€ (= 65%) et ensuite environ 1316€ (=60%) pendant les 9 mois suivants. Nous indiquons « environ » car, en réalité, l’ONEm transformera ton salaire mensuel en salaire journalier (brut/26 jours) ce qui correspondra à une tranche de salaire. Cette tranche déterminera alors un code chiffré (propre à l’ONEm) correspondant au montant précis de de l’allocation à laquelle tu auras droit.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  6. Nanaaaaa

    Bonjour,

    quel durée pour le traitement de mon dossier à peu près ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Nanaaaaa,
      Ton organisme de paiement a un délai de deux mois maximum pour transmettre le dossier à ton bureau de chômage. Ton bureau de chômage a alors un délai d’un mois maximum (+ 10 jours en cas de convocation) pour prendre sa décision.
      Si ta demande est acceptée par le bureau de chômage, tu recevras tes allocations calculées à partir de la date de ta demande.
      Si le dossier est incomplet, ton organisme de paiement te réclamera les informations manquantes. Il est essentiel de fournir ces informations dans le délai demandé.
      Si le bureau de chômage refuse ta demande d’allocations de chômage, tu peux introduire un recours devant le tribunal du travail dans un délai de 3 mois.
      Tu retrouveras toutes les informations relatives aux démarches à effectuer dans le cadre d’une demande d’allocations de chômage via le lien suivant : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  7. Anissa

    Bonsoir, j’ai une je travaille comme femme de ménage comme article 60 j’ai bientôt au chômage mon salaire est 1500 chaque repa inclu combien je touche si je saurai au chômage s’il vous plaît.

    Répondre
  8. Dan

    Bonjour comment faire et quel droit ai je si je sur sur linami   et que me remettre  sur le marcher de l’emploi  et partir de la Belgique tout en restant  en communauté  européenne. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dan,

      Je ne suis pas sûre de comprendre ta question. Pourrais-tu préciser un peu plus ta demande?

      Tu peux aussi nous contacter par téléphone au 02/514.41.11

      Bien à toi

      Répondre
  9. Natka

    Bonjour,

    Est-ce que en étant au chômage , je vais le perdre en achetant les parts d’une société?

    Si devenant associe non énumérée je garde mes droits au chômage?

    Merci d’avance pour votre repense

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Natka,

      En principe, lorsque tu es associé, tu es considéré comme indépendant. Si c’est le cas tu ne devrais plus pouvoir cumuler des allocations de chômage avec ton activité.
      Par contre, nous  ne sommes malheureusement pas assez spécialisés sur la matière des associés, et l’achat de parts d’entreprise pour te dire si le fait de ne pas avoir de rémunération dans ce cadre te permet de maintenir ton doit aux allocations. Nous te conseillons donc de contacter ce service spécialisé pour les questions liées au travail indépendant : 1819 : https://1819.brussels/contact

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  10. vanille

    bonjour , je viens de perdre mon emploi et mon mari demande le divorce , je suis donc seul avec 3 enfants , quelle sera le montant de mes allocations chômage

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Vanille,

      Il ne nous est pas possible de répondre précisément à ta question.

      Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, le montant de tes allocations dépendra de :
      – Ton dernier salaire brut
      – Ton statut familial
      – Ta période de chômage

      La seule chose que nous pouvons t’affirmer c’est que, dans le cas où tu habites seule avec tes enfants, tu seras alors considérée comme « cohabitant avec charge de famille ». Tu pourras dès lors te baser sur ce tableau pour le calcul du montant de tes allocations de chômage : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant-avec-charge-de-famille.png

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  11. chomage moitié

    bonjour monsieur  madame jai une petit question    jai habite pas avec ma copine ont avais   un bebe  nee depuis mois février 2020   ma copine ele recois sont chomage  avec notre fils  1200 euro meme avant nee aussi bebe elle avais droit de chomage et quand je ete  partie commune   registre ma fils apres 10 jour   syndicat  d ma copine paye moitie chomage  et ont habite pas ensemble je comprend pas tres clairement pk il sont paye moitié

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chômage moitié,

      Ta question n’est pas très claire.  Je suppose que ta copine et toi n’habitez pas ensemble et que vous n’êtes pas domicilié à la même adresse.

      Je suppose également que ta copine percevait précédemment les allocations de chômage au taux cohabitant avec charge de famille et qu’elle perçoit maintenant des allocations de chômage au taux cohabitant parce que sa situation familiale a changé (habiteriez-vous ensemble mais sans être domicilié à la même adresse ?)
      Nous invitons ta copine a contacter son syndicat pour connaître les raisons de cette diminution

      Bien à toi

      Répondre
  12. vladimir

    Bonjour

    Petite question : est ce que l Onem calcul nos jour de congé (vacances) je suis chomeur plein temps (horeca) et donc ils peuvent nous deduire notre pecule vacances?

    Bien à Vous

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Vladimir,

      Tu peux perdre des allocations de chômage en 2020 si tu avais droit à des congés annuels suite à des jours de travail salarié exercé 2019 pour lesquels tu as du percevoir un pécule de vacances.
      En effet, si tu as travaillé comme salarié, tu as du recevoir, au moment de quitter ton emploi, un pécule de vacances couvrant tes jours de congés. Tu dois obligatoirement prendre les jours de congé auxquels tu as droit au cours d’une année. Lorsque tu es au chômage, tu dois d’abord prendre les jours de congés payés couverts par ce pécule. Pour ces jours, tu ne reçois pas d’allocations de chômage. Si tu ne prends pas les jours de congés couverts par un pécule avant la fin de l’année, ces jours seront déduits d’office des allocations du mois de décembre. Je t’invite à consulter la page suivante sur notre site consacrée aux vacances quand on est au chômage. Tu y retrouveras toutes les explications utiles: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/as-tu-droit-a-des-vacances-lorsque-tu-es-chomeur/

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  13. tal

    bonjour je suis isolée mais Jai la garde alternée de mon petit fils 2 jours chaque semaine merci me dire si je peut avoir statut chef de ménage merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tal,

      Si tu vis seule et gardes ton fils en moyenne 2 jours par semaine, tu pourrais effectivement bénéficier du statut de chef de ménage.

      Attention, selon l’ONEm, le jour de présence de l’enfant n’est en principe pris en compte que s’il est suivi ou précédé immédiatement d’une nuit.

      Dans des cas exceptionnels, l’ONEm décider de ne pas tenir compte de ce principe sil estime qu’il y a une cohabitation régulière avec l’enfant. Tu trouveras plus de détails sur cette cohabitation régulière à la page 13 de ce document : https://ladds.be/wp-content/uploads/2020/10/C50-brochure-version-2020-05.pdf

      Répondre
      1. tal

        merci de votre réponse mais il s’agit de la garde alternée de mon petit fils et non mon fils dont Jai la garde alternée chaque semaine du vendredi au dimanche avec acte notariale cela et tilt  valable svp merci

        Répondre
        1. tal

          merci de votre réponse mais il s’agit de la garde alternée de mon petit fils et non mon fils dont Jai la garde alternée chaque semaine du vendredi au dimanche avec acte notariale cela et tilt  valable svp merci

          Répondre
          1. Infor Jeunes Bruxelles

            Bonjour,

            En principe, l’ONEm n’applique cette possibilité que s’il s’agit de votre enfant.
            Pour obtenir plus de détails sur cette possibilité, nous te conseillons de discuter de ta situation avec ce service juridique gratuit :

            L’atelier des droits sociaux
            Rue de la Porte Rouge 4
            1000 Bruxelles
            Tel: 02 512 02 90
            Le Mardi de 9h à 12h  et de 13h à 16h
            D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !
  14. Claudia

    Bonjour;

    le mois de Décembre le chômage m’a payer que 25 jours au lieu 27 jours. Je dois réclamer à la Capac ou à l’ONEM.merci de me répondre

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Claudia,

      S’il s’agit du paiement de tes allocations du mois de décembre, cette différence peut être due au fait qu’il te restait des jours de congés payés. As-tu travaillé en 2019? Si c’est le cas, tu auras alors ouvert un droit à un certain nombre de jours de congés légaux pour 2020. Lors de la fin de ton contrat, ton employeur t’aura alors payé ces jours de congé. Du coup, comme ils t’ont déjà été payés par ton employeur, l’ONEm ne te les paye pas une deuxième fois. Si le chômeur a encore des jours de congés légaux à prendre pour l’année 2020 en fin d’année, l’ONEm les retire automatiquement du paiement du mois de décembre. Plus d’informations ici: https://ijbxl.be/droit/chomage-pourquoi-jai-percu-moins-pour-le-mois-de-decembre/

      Si tu n’es pas dans ce cas de figure et qu’il s’agit d’une réelle erreur, c’est alors auprès de l’organisme de paiement que tu dois voir ce qu’il s’est passé. Autrement dit, la CAPAC.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  15. seezzer

    Bonjour,

    étant au chômage depuis le 25/09/2020, est-il normal que ma caisse de paiement ne me paie que 12 jours de chomage ce mois-ci ? Combien de jours de « vacances » maximum peuvent-ils retirer vu que je n’ai chômé que quelques mois?
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour,
      Si tu as travaillé en 2019 et que tu n’avais pas pris l’intégralité de tes jours de congés légaux en 2020, tu as dû toucher un pécule de vacances à la rupture de ton contrat.
      Lorsque tu es au chômage, tu dois d’abord prendre les jours de congés payés couverts par ce pécule. Pour ces jours, tu ne reçois pas d’allocations de chômage.
      Si tu ne prends pas les jours de congés couverts par un pécule avant la fin de l’année, ces jours seront déduits d’office des allocations du mois de décembre. Ils sont en droit de te retirer tous les jours couverts par le pécule de vacances que tu n’aurais pas pris.
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/as-tu-droit-a-des-vacances-lorsque-tu-es-chomeur/
      Cela pourrait expliquer que tu n’aies touché que 12 jours d’allocations. L’idéal pour en avoir le cœur net serait d’essayer (même si en ce moment ce n’est pas évident) de joindre ton organisme de paiement pour en avoir le cœur net.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  16. winj344

    Bonjour,

    j’ai été chômeur complet (période n°1) pendant 1 an, je vais donc commencer la (période n°2) de mon chômage, combien de mois (jours) faut-il travailler pour recommencer à nouveau la période n°1 du chômage complet ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour winj344,
      Pour pouvoir revenir en 1ère période d’indemnisation il faut travailler un an à temps plein sur une période de 18 mois.
      Tu trouveras toutes les informations relatives à l’évolution des allocations de chômage dans le temps et après occupation via la fiche info T67 de l’ONEm : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67#h2₂
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  17. Ophélié

    Bonjour,

    Diplômée depuis juin 2018, j’ai décidé de reprendre des études cette année après 2 ans de travail. Actuellement chez mes parents, j’aimerais prendre mon envole tout en continuant mon bac. J’aimerais savoir si cela est possible? Quel serait le montant ? Est ce que mes allocations familiales seront decomptées ? Est-ce que je pourrais travaillée en temps qu’étudiantes ?  J’ai déjà bénéficié du chômage pendant 2 mois.

    Bonne journée à vous et d’excellente fêtes de fin d’années.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour,

      Vu que je n’ai pas toutes les informations concernant ta situation, je commence par te dire qu’il faut que tu sois sûre d’avoir ouvert un droit au chômage : tu as déjà terminé de travailler ? tu as démissionné, le contrat s’est terminé ? tu as déjà ouvert un dossier auprès d’un organisme de payement ? L’Onem t’as déjà accordé le droit aux allocations de chômage ?

      Si tu n’as pas encore entamé les procédures pour vérifier si tu as droit aux allocations de chômage, je te conseille de le faire au plus vite, ici en bas je te laisse un lien à consulter avec toutes les informations : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Si tu as déjà droit aux chomage et tu veux reprendre des études tout en gardant tes allocations de chômage, deux cas de figures se profilent :

      •              Demander une dispense auprès d’Actiris ou de ton organisme de payement (CAPAC ou syndicats)

      •              Suivre des cours du soir ou pendant le week end

       

      La dispense est un moyen qui te permettrait d’étudier, tout en percevant les allocations de chômage sans devoir répondre à toutes les obligations imposées par l’ONEM et ton service régional de l’emploi.

      Par contre, pour continuer à bénéficier de la dispense et donc des allocations de chômage (ou d’insertion) il faut répondre à certaines conditions.

      Les dispenses et les conditions à remplir diffèrent selon le type de formation que tu désires suivre et les formalités à remplir diffèrent selon ton service régional de l’emploi (Actiris, Forem, VDAB, ADG).

      Ici un lien à consulter sur les différentes dispenses :

      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      La demande de dispense doit être introduite avant d’entamer les études, la formation ou le stage, auprès de votre organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) qui transmettra celle-ci au service Dispenses d’Actiris.

      Lorsque tu bénéficies de la dispense, tu ne dois plus être disponible sur le marché de l’emploi ni chercher activement de l’emploi et tu peux refuser un emploi proposé.

      Tu dois, par contre, continuer à respecter les autres obligations : être privé de travail et de rémunération, être apte au travail, résider en Belgique et être en possession d’une carte de contrôle et rester inscrit chez Actiris comme chercheur d’emploi.

       

      Je te laisse ici un lien où tu pourras trouver les détails : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t58#h2_2

      Dans tous le cas, si tu veux demander une dispense, je te conseille de prendre contact avec ton organisme de payement ou avec Actiris.

      Si ta formation n’atteint pas les quotas horaires minima ou qu’elle se déroule en semaine après 17 heures ou le samedi (cours du soir), tu ne pourras pas demander de dispense, mais tu pourras néanmoins continuer à bénéficier d’allocations si tu continues à respecter les obligations imposées aux chômeurs (comme par exemple continuer à être active dans la recherche d’emploi, Être privée de travail et de rémunération, Être apte au travail, Être en possession d’une carte de contrôle, Résider en Belgique…)

      Pour ce qui concerne les allocations familiales, malheureusement on ne peut pas cumuler chômage et allocations familiales.

      Dans le cas où tu n’arrives pas à garder les allocations de chômage (dispense pas accordée et pas de cours du soir), saches que si tes cours prévoient un minimum de 27 crédits par an (ou 17h de cours par semaine en promotion sociale) tu seras à nouveau considérée comme étudiante de plein exercice. Ainsi, tu pourrais récupérer le droit aux allocations familiales tout au long de la période de tes études (si tu respectes les conditions d’âge, c’est-à-dire moins de 25 ans). De plus tu pourras à nouveau travailler comme jobiste.

       

      J’espère avoir été claire et d’avoir répondu à ta question,

      N’hésite pas à revenir vers nous,

       

      A très bientôt 🙂

       

      Répondre
  18. Dayana

    Bonjour.

    Est-ce que si j’habite avec mes deux petits enfants et que le papa de mes enfants habite tout seul(non marié), je suis considérée comme cohabitant? Si oui, qu’est-ce que je risque?

    Je suis convoquée. Convocation par le bureau du chômage (art. 140  AR du 25.11.1991 portant réglementation du chômage) Ca veut dire quoi?

    Merci d’avance pour votre réponse!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dayana,

      Nous ne savons pas te dire précisément pourquoi l’ONEm te convoque, l’art. 140 étant simplement l’article qui prévoit que ton bureau de chômage peut te convoquer. Il ne précise pas pourquoi. La raison n’est donc pas mentionnée dans le courrier ?

      En ce qui concerne ta situation, si nous comprenons bien, tu vis donc seule avec tes propres enfants ? Et leur père ne vit pas avec vous ? C’est-à-dire qu’il n’est ni sur votre composition de ménage ET qu’il n’habite pas non plus avec vous malgré qu’il soit domicilié ailleurs ?

      Si c’est bien cela, alors tu devrais normalement être considérée comme cohabitante avec charge de famille. L’ONEm analyse toujours la situation de fait. C’est-à-dire la situation réelle. Ainsi, si tu vis seule avec des enfants à charge, tu es alors cohabitant avec charge de famille. Par contre, si tu vis avec une autre personne qui bénéficie de revenus, même si cette personne n’est pas officiellement domiciliée avec vous, l’ONEm pourrait considérer que dans la réalité vous habitez ensemble et que donc vous partagez les frais du ménage. Tu serais dès lors simple cohabitante.

      Comme nous n’avons pas plus de précisions sur ta situation, nous ne pouvons pas t’en dire plus. Tu trouveras toutes les règles par rapport à la situation familiale et l’ONEm ici : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Si tu as plus d’informations sur les raisons de ta convocation, n’hésite pas à revenir vers nous.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  19. Nab

    Bonjour,
    je viens d’avoir mon C4.Auriez vous la gentillesse SVP de me dire à combien va s’élever mon indemnité de licenciement des 9 semaines (préavis non prestés)? est-ce que les heures supplémentaires ,les 2 jours fériés noël et nouvel an  entrent en compte dans le calcul de cette indemnité? Avec quel taux d’imposition?

    je travaillais dans l’horeca,j’avais un contrat de 38h/semaine sous CP302  , 5 jours par semaine, rémunéré à 15,938 par heure, total montant heures supplémentaires annuel 3522euros.préavis de 9 semaines.
    je reste à votre disposition pour toute information complémentaire et je vous remercie d’avance
    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nab,

      Les indemnités de licenciement représentent en fait le paiement des jours de travail sous préavis que ton employeur ne t’a pas laissé prester. Ainsi, il s’agit de ton salaire normal pour les 9 semaines que tu n’as pas prestées.

      Si Noël et Nouvel an tombent pendant cette période, ils doivent alors être rémunérés normalement.

      En ce qui concerne les heures supplémentaires, s’il s’agit d’heures que ton employeur t’a demandé de faire et que tu as prestées, elles devront t’être payées et faire donc partie de tes indemnités de licenciement. A noter que s’il est prévu dans le règlement de travail que tes heures supplémentaires soient rattrapées via des jours de congés compensatoire (et non via le paiement direct de ces heures), ceux-ci prolongent alors la durée du préavis.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  20. Chapop

    Bonjour. Je suis française et vis en Belgique depuis 14 mois. Je suis en colocation chez une propriétaire qui me loue une chambre. J’ai accès à une salle de bain commune et aux autres pièces communes (cuisine, salle télé). J’ai travaillé en France durant ces 11 derniers mois. Mon CDD ne sera pas renouvelé au 31 décembre. Savez-vous si je bénéficie du chômage en Belgique ou en France? J’ai cru lire quelque part que je devais m’inscrire dans le pays de résidence. Et si c’est la Belgique, pourrais-je bénéficier d’allocation chômage pour personne isolée dans la situation décrite plus haut? Merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chapop,

      Nous ne connaissons pas la législation française en termes de chômage. Nous ne savons donc pas te dire si tu y auras droit en France.

      En Belgique, pour pouvoir bénéficier du chômage, si tu as moins de 36 ans, tu devras prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent ta demande. Cela correspond à une année complète de travail en équivalent temps plein. Les jours de travail prestés à l’étranger peuvent être pris en compte dans ce calcul, à condition de d’abord travailler trois mois en Belgique. Cela signifie donc que tu ne pourras pas faire valoir ces 11 mois de travail en France sans avoir travaillé en Belgique d’abord.

      Si ces 11 mois de travail en France sont ta seule expérience de travail, tu n’auras alors pas droit au chômage en Belgique. Si tu as d’autres expériences de travail antérieures, tu pourras les faire valoir à condition qu’elles entrent bien dans les 21 mois de la période de référence (ce qui signifie, par exemple, que pour une demande introduite début février 2021, l’ONEm ne prendra en compte que les jours de travail entre mai 2019 et février 2021). Toutes les informations sur les conditions d’ouverture d’un droit au chômage ici: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si tu as droit au chômage en France, il est alors possible d’exporter temporairement son droit au chômage en Belgique le temps de retrouver un emploi. Cette exportation n’est valable que pour 3 mois renouvelable une fois (soit 6 mois maximum). Toutes les informations se trouvent ici : https://europa.eu/youreurope/citizens/work/unemployment-and-benefits/transferring-unemployment-benefits/index_fr.htm

      Finalement, en ce qui concerne ton statut aux yeux de l’ONEm, en habitant en colocation, tu seras considéré comme un cohabitant. Cependant, pour la colocation, il est possible de demander à être reconnu comme « isolé » en apportant des preuves que tu n’as aucun lien avec les personnes avec qui tu habites. Tu trouveras tous les détails de la procédure et des conditions pour être reconnu isolé dans cette brochure de l’Atelier des Droits Sociaux : https://ladds.be/colocation-et-assurance-chomage-vers-plus-de-justice-pour-de-nombreux-demandeurs-demploi/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  21. Noa

    Bonjour,

    Je travaille en France depuis 2019 avec des emplois saisonniers de décembre à avril et de juillet à août (7 mois en tout dans une année). Je suis payé par mon employeur français. Ai-je droit à des allocations de chômage en Belgique pour les périodes où je ne travaille pas ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Cordialement

    Noa

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Noa,

      Pour avoir droit aux allocations de chômage en Belgique, tu dois prouver un certain nombre de jours de travail sur une période déterminée selon ton âge. Si tu as moins de 36 ans, tu dois ainsi prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent ta demande de chômage. Les jours de travail à l’étranger peuvent entrer dans ce calcul, à condition de d’abord travailler au moins 3 mois en Belgique. Il faudrait ainsi que tu vérifies si tu rentres dans les conditions pour ouvrir ton droit au chômage. Tous les détails ici: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ et https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-letranger/

      Si tu prouves suffisamment de jours de travail, tu pourrais alors bien bénéficier du chômage pendant les périodes pendant lesquelles tu ne travailles pas (à condition de résider en Belgique durant ces périodes bien entendu). Une fois ton droit ouvert, il est illimité dans le temps à condition de ne pas interrompre ton droit plus de 3 ans. Cela signifie que tu pourrais ainsi interrompre ton droit durant tes périodes de travail (qu’elles soient en Belgique ou à l’étranger) et rouvrir ton droit dès que tu te retrouves sans emploi. Durant les périodes pendant lesquelles tu aurais droit au chômage, tu devras bien entendu respecter les conditions imposées au chômeurs: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  22. Sandrine

    Bonjour je vais me mettre en menage avec un homme qui travail a temps pleins mes j ai 5 enfants a moi qui son a ma charge

    Ai je droit a un complement chomage ou pas

    ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Sandrine,
      Ta question n’est pas très précise. Est-ce que tu reçois déjà des allocations de chômage complet pour l’instant ? Est-ce que tu vis seule avec tes enfants ? Si c’est le cas, tu es considérée comme « cohabitante ayant famille à charge » par l’Onem, il s’agit du statut le plus avantageux.
      Si tu vas vivre avec ton compagnon qui travaille et tes enfants, tu seras alors considérée comme simple cohabitante par l’Onem. On ne tient pas compte du fait que tu aies des enfants ou pas dans cette situation. Non seulement, tu n’auras pas de complément de la part du chômage, mais en plus cela signifie que tes allocations de chômage pourraient fortement baisser (si tu touches déjà le chômage et que tu changes de statut). Tu peux consulter les tableaux à la fin de l’article pour avoir une idée des montants des allocations : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/#comments
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !
      Répondre
  23. Audrey

    Bonjour !

    J’ai travaillé 4 ans ( 5J/semaines ), puis j’ai démissionné en avril 2018. J’ai travaillé en tant que saisonnière en France et en Suisse pour des petits CDD. J’aimerai renter et m’inscrire au chômage le temps de trouver un boulot. D’après les critères ci dessus, je pense y a voir droit, est ce juste ? Mes contrats à l’étranger ne vont pas rentrer en compte pour le calcul du montant d’indemnisation ?

    Aussi il était question d’avoir une  » sanction  » de un an pour avoir démissionné. Est ce que la sanction commence à partir du moment où je fais la demande d’aide ou bien elle s’est déjà écoulée durant ces deux ans de voyages ?

    Merci pour votre précieuse aide.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Audrey,

      Une sanction ne commence jamais à courir si une demande d’allocation n’a pas été introduite.
      Mais tu devrais éviter tout risque de sanction si tes « petits CDD » ont duré au moins 13 semaines. Dans ce cas, l’ONEM ne tiendra en principe pas compte de ta démission.
      Tu peux trouver les conditions pour avoir droit au chômage sur cette page:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Tu verras qu’il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une certaine période de référence. Tu auras par exemple bien droit si tu as moins de 36 ans et que tu prouves 624 jours de travail au cours des 42 mois précédant ta demande.

      Tes contrats à l’étranger ne seront pas comptabilisés pour atteindre ces 624 jours mais par contre il sera important que tu les valorises pour éviter la sanction à cause de ta démission.

      Bien à toi

      Répondre
  24. Marielle

    Bonjour

    Je suis actuellement en invalide et je touche un revenu de 900 euros a la mutuelle. Je reviens vivre chez ma maman qui a une pension de survie de 1200 euros et mon frere cohabitant touche le chaumage.

    Est ce que le faite que je cohabite dans la maison de maman avec elle et mon frere . Le chaumage de mon frere diminuera t il ?

    Il est sans enfant a charge. Seul

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marielle,

      Puisque ton frère vit déjà avec une personne qui perçoit un revenu, il perçoit probablement déjà des allocations de chômage au taux cohabitant.
      Dans cette situation, le fait que d’autres personnes emménagent avec eux n’aura pas d’impact sur le montant qu’il perçoit.
      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  25. Toni

    Bonjour ,

    je suis actuellement ouvrier à temps plein(horeca).

    Je cohabite avec ma compagne  qui est en assurance maladie et mon fils  qui est à ma charge  auprès de mon employeur mais  qui est inscrit  à la mutuelle de sa maman et c est elle qui touche les allocations familiales . L’entreprise va ferme d’ici quelques mois et j’aimerai savoir quel sera mon statut auprès  de (chomage ) ?
    Serais je cohabitant chef de famille ou autre ?  Et est ce que mon indemnité chômage dépendras du fait que ma compagne a un salaire ou bien c est pareil qu être isolé ?
    Merci de votre compréhension

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Toni,

      Le fait que l’enfant soit à ta charge ou à la charge de ta compagne ne change rien en ce qui concerne le montant de tes allocations de chômage.

      Comme tu vis avec ta compagne et qu’elle bénéficie de revenus (les revenus de remplacement comme le chômage ou les indemnités de la mutuelle sont pris en compte par l’ONEm), tu seras alors considéré par l’Onem comme simple cohabitant. Vous serez d’ailleurs tous les deux considérés comme simples cohabitants aux yeux de l’ONEm. Le taux cohabitant est le moins “avantageux” au niveau des montants des allocations de chômage.

      Le fait d’avoir un enfant dans le ménage ne change rien à cela. Pour être reconnu comme “ayant charge de famille”, il faut en effet soit habiter seul avec un ou plusieurs enfants, soit que le cohabitant ne bénéficie d’aucun revenu. Comme vous bénéficiez tous les deux de revenus, vous êtes tous les deux cohabitants. Tous les détails de cette législation se trouvent ici: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Pour connaitre les montants de ton allocations de chômage consulte  ce tableau: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

       

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  26. LND

    Bonjour,

    Je voulais savoir, pour un cohabitant qui bénéficie de 572,5euros car il a dépassé les 12 mois de chômage, comment peut il faire pour compléter ses revenus alors qu’il n’a pas bcp travaillé et à moins de 59 ans?

    merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour LND,

      Il pourrait travailler pour une agence locale pour l’emploi (ALE). Ce sont des agences qui permettent d’intégrer dans le marché du travail les chômeurs de longue durée, les bénéficiaires du revenu d’intégration et certains bénéficiaires de l’aide sociale.

      Pour chaque heure prestée ou entamée le travailleur recevra un chèque ALE de 4,10 euros de l’employeur. Concrètement, en tant que chercheur d’emploi, il pourrait gagner au maximum 184,10 euros (pour 45 heures), en plus de ses allocations de chômage.

      Il pourrait contacter l’agence locale pour l’emploi de sa commune de résidence afin d’obtenir des informations supplémentaires.

      Nous l’invitons aussi à regarder listing : https://ijbxl.be/listing/sites-officiels-de-lemploi/ qui regroupe différents sites de recherche d’emploi.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

       

      Répondre
  27. selma ****

    bonjour je suis gerant a titre gratuis j ai droit au mintien de chomage

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Selma,

      Qu’entends-tu par gérant à titre gratuit? Tu veux dire bénévole?

      Sache qu’il n’est possible de travailler comme “bénévole” que pour des associations sans but lucratif, des associations. Il n’est pas possible de travailler gratuitement pour une entreprise privée ou un particulier. Cela est de l’exploitation et c’est illégal.

      Si ton activité est une activité bénévole officielle, alors il est possible de travailler comme tel tout en bénéficiant du chômage: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t7

      Tu liras sur la fiche de l’ONEm qu’il est clairement indiqué: “L’ aide – même bénévole – dans l’activité professionnelle d’un particulier (par exemple, l’aide dans un commerce ou pour le compte d’une société commerciale) n’est jamais acceptée par l’ONEM comme une activité bénévole cumulable.

      Le travail même bénévole pour le compte d’un employeur ou pour le compte d’une société commerciale n’est jamais accepté par l’ONEM comme une activité bénévole cumulable.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  28. Au Bonlevant

    Bonjour Monsieur Madame en espérant que vous vous portez bien ! J’ai quelques questions svp si vous permettez merci. Je suis actuellement sous la mutuelle en invalidité. Je suis actuellement domicilié chez mes parents. Ma conjointe (non mariés ) domiciliée seule avec un mineur actuellement, touche le chômage complet et est chef de famille avec un enfant à sa charge et touchant une allocation familiale pour lui. Nous ne sommes pas cohabitants donc.

    Mes questions :

    1) Puis-je mettre ma conjointe et son fils à ma charge sous ma mutuelle sachant mon invalidité ?

    2) Doivent-ils être d’office sous la même mutuelle que moi pour effectuer la prise en charge de ma part ?

    3 ) Quid du chômage complet de ma conjointe si j’effectue cette prise en charge ?

    4) Je sais qu’au niveau du CPAS il y a différence entre « domiciliation  » et « residence de fait ». Est-ce la même considération pour la mutuelle?

    5) Si cette résidence de fait s’effectue auprès de ma mutuelle, dois-je en informer la commune où est domiciliée ma conjointe ?

    J’espère que mes questions sont claires.

    Merci infiniment pour votre réponse

    Bien à vous

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Au Bonlevant,

      Ta situation n’est pas très claire.

      Nous comprenons que vous n’êtes pas domiciliés ensemble. Mais habitez-vous ensemble ?

      Avant toute chose, si tu n’habites plus chez tes parents et que tu habites avec ta compagne, légalement tu es obligé de te domicilier avec elle. Toute personne est obligée de se domicilier là où elle réside de manière habituelle (c’est-à-dire là où elle dort et vit de manière générale). Seuls les étudiants qui kottent peuvent rester domiciliés chez leurs parents sans y habiter de manière habituelle.

      Si tu habites avec ta conjointe sans être domicilié avec elle, sachez que si l’ONEm s’en rend compte, ta conjointe risque de devoir rembourser les allocations qu’elle a perçu indûment du fait de s’être déclarée comme « cohabitant avec charge de famille » alors que, si vous habitez ensemble et que tu bénéficies de revenus de remplacement, elle devrait être simple cohabitante. Il s’agirait d’une fraude aux yeux de l’ONEm.

      En ce qui concerne la mutuelle, pour pouvoir la prendre à ta charge, vous devez également être domiciliés ensemble. Si tu envisages de la prendre à ta charge, elle devra effectivement être à la même mutuelle que toi (étant donné qu’elle sera dans ton dossier). A noter que pour pouvoir la prendre à ta charge, le montant de ses allocations de chômage ne pourra pas dépasser un certain plafond : https://www.riziv.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/montants/salaries-chomeurs/Pages/indemnite-revenu-autorise-pac-avec-charge.aspx

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  29. MCP

    Mon frère bénéficie du chômage avec charge de famille. Puis-je habiter chez lui (je n’ai pas de revenu), sans que le montant de son chômage ne soit revu à la baisse, ou peut-être à la hausse?
    D’avance merci pour votre réponse.
    MCP

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour MCP,

      Tu peux sans problème habiter chez ton frère. Comme tu n’as pas de revenu, le fait que tu habites chez lui n’auras aucun impact sur le montant de son chômage. Comme il est déjà considéré comme cohabitant ayant charge de famille, il conservera son taux. Tu trouveras plus d’informations sur toutes les situations familiales selon l’Onem sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_3

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  30. Auré

    Bonjour je suis en Cdi avec 2 enfants a charge j’ai mon complément de chômage j’aimerai hébergé un ami qui toucherai du cpas en attandant qu’il se refasse il mettrais son adresse de référence chez moi est ce que je vais perdre mon complément de chomage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Auré,

      De ce que nous comprenons de la situation, le fait que cette personne se domicilie chez toi n’aurait pas d’impact sur ton statut familial auprès de l’ONEm.

      Nous supposons que tu es actuellement reconnue comme cohabitant avec charge de famille.

      Normalement, lorsqu’une autre personne dans la composition de ménage bénéficie de revenus, même si ce n’est pas un des parents des enfants ou ton conjoint, cela te ferait passer au statut de « simple cohabitant » (dont le montant des allocations est plus bas que pour un cohabitant avec charge de famille). CEPENDANT, si cette personne ne bénéficie QUE des revenus du CPAS, alors l’ONEm ne prend pas en compte ces revenus et estime que la personne ne dispose pas de revenus. De ce fait, comme tu es la seule personne dans le ménage à bénéficier de revenus, tu maintiens ton statut « charge de famille ».

      En résumé, si cette personne bénéficie uniquement du CPAS, ça ne change rien pour toi. Par contre, si cette personne commençait à bénéficier de revenus professionnels ou le chômage, alors tu pourrais être reconsidérée comme simple cohabitant au niveau de l’ONEm (et ce même si tu vis avec tes enfants).

      Tous les détails de ces règles ici : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  31. Sali

    Bonjour, moi je suis chomeur je touche moins de 1200 euros/mois je vais me mettre en cohabitation avec une personne en mutuelle qui touche entre 1200 et 1300 euros/mois. Je voudrai s’il vois plait savoir combiens je toucherai si c elle la chef de menage. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sali,

      Malheureusement, nous ne pouvons répondre à ta question avec précision. Mais, sache que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle. Donc, à partir du moment où tu seras en cohabitation avec cette personne, comme elle touche des revenus de remplacement, tu bénéficieras du taux cohabitant ordinaire (sans charge de famille). Tu trouveras tous les montants des allocations de chômage sur la fiche ci-dessus. Et, sur cette fiche-info de l’Onem, sur trouveras toutes les situations familiales selon l’Onem: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_3

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  32. Roal

    Bonjour,

    j’ai 57 ans, je suis cohabitant sans charges de famille et je suis au chômage (complet indemnisé) depuis le 9/11/2019; mon dernier salaire était de 3100 euros brut, donc supérieur au plafond supérieur calculé par l’Onem. Par rapport au montant reçu, devrais-je être au niveau maximum par mois? (je ne le reçois pas) ; quel est le montant correcte à recevoir? La regressivité s’arrête elle à partir de la phase 2-1 en raison de mon âge? Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Roal,

      Le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la situation familiale et de la durée du chômage.

      Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois, tu percevras donc 1790.62 euros (plafond sup). Du 4ème mois au 6ème mois, tu reçois 60% (plafond sup) de ta dernière rémunération (c-a-d 1652.82 euros), ensuite du 7ème au 12ème mois, tu reçois 60% (plafond sup) de ta dernière rémunération (c-a-d 1540,50 euros). Ensuite, tu recevras 959.66 euros (plafond sup en phase 2) pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle.

      De plus, en phase 1 et en phase 2, un précompte professionnel de 10.09% te sera retiré.

      Nous t’invitons à consulter ce tableau : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      Effectivement, pour les personnes (tant isolées que cohabitantes) qui ont une grande carrière (25 ans pour le moment) ou qui ont atteint l’âge de 55 ans au moment où ils arrivent en 2e période de dégressivité du chômage, le montant de l’allocation de chômage restera fixé à la phase 2A de manière indéterminée (la dégressivité s’arrête à cette phase-là). Cela devrait donc être ton cas. Tu devrais donc recevoir après les 12 premiers mois de chômage une allocation forfaitaire de 959,56 euros.

      Tu trouveras plus d’information sur cette page: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  33. Drazig

    Bonjour je dois retourner vivre avec ma. Mère qui est pensionnée et touche+-1200€ (car je deviens sans logement) moi jai chômage avec 2 enfants à charge .est ce que je garde mon chômage chef de ménage et maman sa pension ou je passe cohabitant ? Si je met mon adresse et celle de mes filles chez elle ? Puis je avoir une adresse de référence au cpas si ma maman m’accueille le Temps de trouvé un logement ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Drazig,

      Le fait de retourner vivre avec ta mère pourrait éventuellement avoir un impact sur le montant de tes allocations de chômage. Dans ta situation, comme ta mère a une pension d’un montant mensuel de plus ou moins 1200€, tout va dépendre si tu touches des allocations familiales ou pas. Si tu perçois des allocations familiales pour au moins un de tes enfants, tu continueras à bénéficier du taux cohabitant avec charge de famille. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_3

      En effet, l’Onem ne considérera pas la pension de ta mère comme revenu de remplacement, puisque le montant de celle-ci ne dépasse pas 1.402,86€ par mois. Tu trouveras plus d’informations sur la notion de « pensions » selon l’Onem (explications des termes utilisés: Pensions) sur: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_4

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

      Répondre
  34. Frans

    Bonjour,

    J’ai travaillé dans une première entreprise (en tant qu’apprenti pendant 2 ans et un peu moins d’1 an en CDI). J’ai remis ma démission. Puis j’ai trouvé un nouvel emploi en temps plein 2 semaines plus tard (cad Juillet 2020).

    Ma première question est par rapport au chômage. Si jamais je suis viré, est-ce que je touche le chômage ? Si ce n’est pas le cas, quel est le délais ?

    Ma deuxième question est par rapport aux documents que j’ai reçu après mon premier emploi. Dois je les déposer ou remettre quelque part ? Sachant que c’était pour une démission.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Frans,

      Il faut savoir qu’en cas de démission (ou de rupture de commun accord/ à l’amiable), tu risques une sanction de l’ONEM  si ton emploi est jugé comme étant convenable aux yeux de l’ONEm. Cette sanction peut aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines.

      Mais, si à la suite de ta démission tu as directement  trouvé un autre emploi de minimum 13 semaines, tu pourras échapper à cette sanction car, l’Onem ne regardera pas le motif du C4 qui a précédé ton nouvel emploi d’au moins 13 semaines.

      A ce stade, tu  ne dois pas transmettre les documents de ton ancien employeur auprès de ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) car tu as signé un contrat de travail.   

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  35. laulau

    Bonjour,

    Est ce qu’une mère qui est au chômage (qui habite seule après son divorce) et qui a ses enfants en hébergement égalitaire (donc une semaine sur deux) peut toucher le taux isolée avec enfants à charge (plus ou mois 1342€) même si les enfants sont domiciliés avec leur père ou les enfants doivent-ils obligatoirement être repris sur la composition de ménage de la mère ? Mer i pour votre réponse. **** Laurence

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laurence,

      Lorsqu’un hébergement égalitaire des enfants est accordé par le tribunal des familles. C’est-à-dire que les enfants peuvent être une semaine sur deux chez leur père et l’autre chez leur mère, tout en étant domiciliés chez leur père.

      Dans ce cas, le taux cohabitant avec charge de famille sera octroyé. En effet, l’ONEM  considère qu’une présence moyenne de deux jours par semaine de l’enfant chez sa mère est suffisante pour bénéficier de ce taux.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  36. Erika

    Bonjour,

    J’ai 56 ans et je suis au chômage complet indemnisé suite à une restructuration après 33 ans de carrière). Je suis en 1ère période d’indemnisation.  J’ai peut-être une opportunité d’emploi mais il s’agit d’un mi-temps CDD de 6 mois.

    Je me demande si c’est intéressant car j’ai peur de tomber dans un ‘piège à l’emploi’  (style gagner moins en travaillant qu’au chômage et perdre des droits, ne pas pouvoir démissionner d’un CDD si je trouvait un temps plein plus intéressant, …)

    Si j’ai le job, l’onem peut il me contrôler pour ma recherche d’emploi pendant cette période si je demande un complément chômage (AGR) ?

    Merci d’avance,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Erika,

      On distingue le maintien des droits de l’allocation de garantie de revenu. En effet, en cas de temps partiel, le maintien des droits te permet de maintenir ton droit aux allocations de chômage « complète » et te permet d’éviter de n’avoir droit qu’à des demi-allocations de chômage à la fin de ton contrat de travail à temps partiel.

      L’allocation de garantie de revenu est un montant qui permet d’éviter une chute soudaine de revenu dans le cas où tu trouves un emploi à temps partiel. Le montant t’est versé dans le cas où ton salaire de travail à temps partiel est inférieur au montant auquel tu aurais droit en étant au chômage. Le fait de recevoir cette indemnité te soumet également aux obligations de recherche d’emploi. Ainsi, il est possible que ta disponibilité pour rechercher un emploi à temps partiel qui complète ton temps partiel soit contrôlée. Tu trouveras plus d’informations sur le « contrôle de disponibilité » en cliquant sur le lien suivant: https://www.actiris.brussels/fr/citoyens/mon-obligation-de-disponibilite/

      Si tu souhaites plus d’informations sur l’allocation de garantie de revenu, tu peux te rendre, sur la fiche Bruxelles-J suivante: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/  , sur la fiche d’information de l’ONEm : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t71#h2_5

      Par ailleurs, lorsque tu signes un CDD, tu peux démissionner de ce contrat de travail pendant la première moitié du contrat. Attention: la période de préavis suite à ta démission doit également être inclue dans la première moitié. Dans le cas contraire, ton employeur serait en droit de te demander des indemnités de rupture de contrat.

      Enfin, si tu souhaites plus d’information sur tes droits, nous te conseillons de contacter la permanence Emploi/Sécurité Sociale de l’Atelier des Droits Sociaux: https://ladds.be/nos-permanences-juridiques/

      Bien à toi,

      Répondre
  37. Muriel

    Bonjour
    Suite à la situation actuelle liée au COVID, mon fils travaillant dans l’Horeca risque de perdre son emploi.  Pouvez-vous me dire si celui-ci serait considéré comme cohabitant ou comme isolé.

    En 2016, mon fils et moi (sa mère) avons souscrit un prêt hypothécaire afin d’acquérir un bien immobilier sous démembrement.  Dans l’acte notarié celui-ci est nu-propriétaire à 48 %  du bien et moi (sa mère) usufruitière à 52 %.  Nous habitons donc sous la même adresse mais possédons chacun notre propre appartement avec cuisine, sdb et wc séparés, seul les compteurs énergétiques sont en commun.

    Nous payons chacun séparément notre quote-part lié au remboursement du prêt hypothécaire.

    En vous remerciant d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Muriel,

      Si vous êtes malgré tout sur la même composition de ménage et que tu bénéficies de revenus, l’ONEm partira du principe qu’il est cohabitant.

      Dans ce cas de figure, si ton fils souhaite se déclarer comme « isolé », ce sera à lui d’amener la preuve qu’il l’est dans la réalité. L’ONEm octroiera le statut d’isolé à des cohabitants pour qui le fait d’habiter sous le même toit ne permet aucune « économie d’échelle ». Autrement dit que, à part le loyer, ils ne partagent rien et ne font aucune économie du fait d’habiter ensemble (pas de partage des charges, des produits ménagers, des courses, etc.)

      L’Atelier des Droits Sociaux a publié une brochure complète qui aborde cette question. Tu y trouveras notamment les façons d’apporter cette preuve à l’ONEm et la procédure à suivre pour se déclarer comme isolé malgré qu’on soit « cohabitant » soit sur la composition de ménage, soit si l’on vit dans une colocation par exemple. Toutes les infos sont ici : https://ladds.be/colocation-et-assurance-chomage-vers-plus-de-justice-pour-de-nombreux-demandeurs-demploi/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  38. Clém

    Bonjour, j etait indépendant jusque décembre 2019 indépendant pendant 2 ans et avant ouvrie. J ai quitter la Belgique pour m installer en espagne en décembre 2019. Je compte revenir vivre en Belgique d’ici début de l’année 2021. Ais je droit au chômage a savoir que j’ai 47 ans et une femme a charge sans revenu ainsi que ma fille de 4 ans qui est trisomique. Et quelle démarche dois je effectuer ? Merci bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Clém,

      Si tu n’as jamais ouvert de droit au chômage en Belgique, il y’a malheureusement peu de chances que tu puisses ouvrir un droit au chômage dès ton retour.

      En effet, pour ouvrir un droit au chômage en Belgique, une personne doit prouver un certain nombre de jours de travail sur une période déterminée. Si tu as 47 ans, tu dois ainsi prouver 468 jours de travail sur les 33 mois qui précèdent ta demande. Cela signifie que, si tu introduire une demande en janvier 2021, l’ONEm prendra en compte les jours de travail entre avril 2018 et janvier 2021. Les jours de travail sous statut indépendant ne peuvent pas être pris en compte. Les jours de travail à l’étranger peuvent être pris en compte à condition de d’abord travailler trois mois à ton retour en Belgique. De ce que nous comprenons de ton parcours, il est donc peu probable que tu cumules 468 jours de travail salarié entre avril 2018 et janvier 2021.

      Si tu avais déjà ouvert un droit au chômage en Belgique avant ton départ et que tu n’as pas interrompu ce droit pendant plus trois ans, tu pourras alors le rouvrir automatiquement à ton retour. Dans ce cas tu dois t’inscrire chez Actiris (pour Bruxelles) et introduire une demande de chômage auprès d’un organisme de paiement. Le détail des démarches se trouve ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Si tu n’as pas droit au chômage à ton retour et que vous vous trouvez dans une situation financière difficile, ce sera alors auprès du CPAS de la commune dans laquelle vous serez domiciliés qu’il faudra introduire une demande d’aide. Pour plus d’informations sur l’aide sociale en Belgique, nous t’invitons à consulter ces fiches-ci : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  39. Preston

    Bonjour,

    J’ai  31 ans d’ancienneté et je travaille sous un contrat à  80%, cohabitante légale sans enfant

    Mon salaire brut actuel a 100% est de 4008 eur, à 80 % mon  brut est de 3207 eur

    Quelle serait mon indemnité de chômage ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Preston,

      Le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la situation familiale et de la durée du chômage.

      Si tu es cohabitante, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois, tu percevras donc 1790.62 euros (plafond sup). Du 4ème mois au 6ème mois, tu reçois 60% (plafond sup) de ta dernière rémunération (c-a-d 1652.82 euros), ensuite du 7ème au 12ème mois, tu reçois 60% (plafond sup) de ta dernière rémunération (c-a-d 1540,50 euros). Ensuite, tu recevras 959.66 euros (plafond sup en phase 2) pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle.

      De plus, en phase 1 et en phase 2, un précompte professionnel de 10.09% te sera retiré.

      Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 572,52€/mois. (Nous t’invitions à consulter ce tableau : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png)

      Par contre, pour les personnes (tant isolées que cohabitantes) qui ont une grande carrière (25 ans pour le moment) ou qui ont atteint l’âge de 55 ans au moment où ils arrivent en 2e période de dégressivité du chômage, le montant de l’allocation de chômage restera fixé à la phase 2A de manière indéterminée (la dégressivité s’arrête à cette phase-là). Cela devrait donc être ton cas. Tu devrais donc recevoir après les 12 premiers mois de chômage une allocation forfaitaire de 959,56 euros.

      Tu trouveras plus d’information sur cette page: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  40. Go

    Bonjour

    Je suis cohabitant et j ai travaillé 3 mois a temps plein jusque fin août 2020. J ai perçu comme allocation de chômage 1200euros jusqu au mois dernier. Ce mois ci j ai perçu 700 euros. Est ce normal. Ce n est pas normalement 60% du salaire brut le deuxième trimestre?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Go,

      Cette dégressivité plus importante s’explique sans doute par le fait que tu étais au chômage avant ton dernier contrat de 3 mois.
      En effet, ce dernier emploi ne t’aura pas permis de revenir en 1er période puisque pour revenir en 1ere période d’indemnisation.
      Tu trouveras les conditions pour revenir en 1er période d’indemnisation sur la page suivante de l’Onem: https://www.onem.be/fr/si-je-reprends-le-travail-pendant-un-certain-temps-cela-t-il-une-influence-ensuite-sur-mes

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  41. Infor Jeunes Bruxelles

    Bonjour Nathan,

    Désolé ta question était passée inaperçue.
    Tu dois avoir travaillé au moins un an pour pouvoir prétendre à des allocations de chômage sur base du travail.

    Pour le chômage sur base des études, il faut avoir terminé un stage d’insertion avant ses 25 ans: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

    Bien à toi

    Répondre
  42. Christine

    Je ne parviens pas à calculer quel serait le revenus d’un MÉNAGE composé de 2 adultes ne bénéficiant tous les d’eux que de  revenus de remplacement (chômage), avec 2 enfants à charge.
    quelle différence si un de ces deux adulte est reconnu comme personne handicapée ?
    j’hésite à cueillir un parent en difficulté chez moi. Je suis isolée avec mes deux filles à charge et perçoit 1342€/mois. Si j’accueille cette personne (qui n’est pas un membre de la famille au sens strict), que percevrais-je encore sachant que cette personne est au chômage aussi mais devrait être reconnue comme handicapée (dossier en cours)

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Christine,

      Si cette personne reçoit des indemnités de chômage, en vivant sous le même toit, vous serez tous les deux indemnisés au taux cohabitant. Cela pourrait donc engendrer une diminution importante de vos revenus.
      Par contre, si cette personne ne reçoit plus d’indemnités de chômage mais uniquement des allocations de personne handicapée, vous pourrez la prendre à votre charge et garder votre taux de cohabitante avec charge de famille.

      Bien à vous

      Répondre
  43. Béatrice

    Bonjour,

    J’ai quelques questions liée à une démission prochaine:- Les jours à comptabiliser pour voir si j’ai accès au chômage sont ceux inscrits sur ma fiche de paie sur la ligne « jours prestés », ou bien cela se calcule-t-il autrement? (par un calcul des heures prestées par exemple)Aussi, les jours de chômage temporaire liés au Covid-19 sont-ils comptés comme des jours de travail prestés?- Concernant la sanction de la part de l’ONEM en cas de démission, est-il avéré que l’on touche le chômage en attendant que la décision quant à la sanction soit prise?- Mon revenu a baissé ces derniers mois, à cause du chômage technique lié au Covid-19, cela est-il pris en compte lors du calcul des allocations de chômage? Ou celui-ci se base-t-il sur la dernière fiche de paie, peu importe la situation?

    Merci d’avance!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Béatrice,

      Tu peux trouver les conditions pour avoir droit au chômage sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Tu y verras la manière dont sont comptés les jours. Pour une occupation à temps plein, tu peux compter 26 jours par mois complet.

      Les jours couverts par des allocations de chômage temporaire (CT) qui ont été accordés avec une dispense des conditions d’admissibilité (CT pour force majeure et CT pour raisons économiques pour la période du 01.02.2020 au 31.03.2021) sont assimilés à des jours de travail pour satisfaire aux conditions d’admissibilité en chômage complet.

      Si la sanction devait tardée à être prononcée, tu pourrais avoir droit au chômage en attendant la décision de sanction.

      Les allocations de chômage sont calculées sur ta rémunération « normale ». Il n’y aura donc pas d’impact pour le calcul de ton allocation du fait que tu as gagné moins pendant la crise corona.

      Bien à toi

      Répondre
  44. Jo

    Bonjour, j’ai une question très simple, j’ai travailler plus de 15 ans pour le même employeur et je suis propriétaire, j’ai 34 ans et je suis marié, ma femme travaille et gagne 1500 euro, mon employeur risque de déclarer faillite pour cause,il y a eu  un incendie et je risque de ne pas retrouver du travaille tout de suite, mais j’ai un loyer de 808 euro à assumer, pour le moment, je suis sur le chômage covid, jusque là lever du chômage covid. Je vais retomber que le chômage technique. Je risque quoi si jamais je viendrai à tombé sur le chômage simple ? Je risque d’être diminuer à 500 euro ? Étant donné que ma femme travaille ? Que ce passe t il dans ces cas là ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jo,

      Si tu venais à bénéficier des allocations de chômage « classiques », en ce qui concerne le montant de tes allocations, tu suivrais les règles expliquées dans la fiche ci-dessus.

      Cela signifie que le montant de tes allocations dépendra :

      De ton dernier salaire brut

      On parle alors bien de ton salaire brut et non pas du montant de tes allocations de chômage temporaire.

      De ta situation familiale

      Si ta femme bénéifice de revenus professionels, tu seras alors considéré comme simple « cohabiatant ». Dès lors, pour les 3 premiers mois de chômage, tu bénéficieras de 65% de ton salaire brut (plafonné à 2754,76€). Ensuite la dégressivité du montant de tes allocations débutera et, dès le 4ème moi tu bénéficieras alors de 60% de ce salaire brut. Tu peux te référer à ce tableau pour connaître l’évolution du montant des allocations pour un cohabitant : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      De ta période de chômage

      Le système du chômage temporaire est indépendant du système du chômage classique en ce qui concerne la dégressivité du montant des allocations. Cela signifie que, le jour où tu ouvriras un droit au chômage classique, tu seras bel et bien dans la première période de chômage, même si tu as bénéficié du chômage temporaire plusieurs mois auparavant. C’est donc un nouveau calcul qui est fait.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  45. T.A

    Bonjour,

    Je suis à mi-temps et je gagne 1230 euros par mois.

    Je vis seule donc isolée avec un loyer de 590 euros par mois.

    Si je venais à perdre mon travail, combien gagnerais-je exactement au chômage?

    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour T.A,

      Sache que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle. Et, comme tu travailles à mi-temps, tu bénéficieras de demi-allocations de chômage au taux isolé.

      Le nombre de demi-allocations que tu perçois par semaine est calculé comme suit:
      (nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps partiel x 12) / nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps plein dans la même fonction. Le calcul de ce montant étant très complexe, n’hésite pas à te faire aider par ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) pour le connaître. Tu trouveras plus d’informations sur le droit au chômage sur base d’un temps partiel sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  46. carmelo

    bonjour

    je quitte mon travail mi temps et 3/4 temps avec avenant  étant donner que ma femme travail toujours combien vais je toucher du chômage vu que j ai travailler 2 ans 1/2

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Carmelo,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question car le montant de tes allocations de chômage dépendra principalement de ta dernière rémunération brute. Il faudrait également avoir des informations supplémentaires, tel que la durée moyenne hebdomadaire de ton emploi, ou la durée hebdomadaire du travail temps plein dans l’entreprise. En effet, le calcul des allocations de chômage des personnes ayant travaillé à temps-partiel est compliqué. Il faudrait également savoir les modification que sous-entends ton avenant ?

      Nous pouvons simplement te dire que tu seras sans doute considéré comme cohabitant sans charge de famille si ta femme travaille (et qu’elle perçoit plus de 812, 80 euros brut par mois; si elle perçoit moins que ce montant, tu seras considéré comme cohabitant avec charge de famille).

      Cela dit, au delà de cela, il faut savoir qu’en cas de démission (ou de rupture de commun accord/ à l’amiable), tu risques une sanction de l’ONEM  si ton emploi est jugé comme étant convenable aux yeux de l’ONEm. Cette sanction peut aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines.

      Si tu n’as pas la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage, tu pourrais alors éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Tu pourrais également discuter de ta situation précise avec ce service juridique gratuit :

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: 
      02 512 02 90
      Le Mardi de 9h à 12h  et de 13h à 16h
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !
      Répondre
  47. Bri

    Bonjour,

    Je suis sous contrat de 30h depuis trois ans, et avant celà, sous contrat chez le même employeur à raison de 25h.

    Quel serait le montant des allocations de chômage en temps que personne isolée en cas de licenciement.

    Merci pour l’information sur vous voudrez bien me réserver.

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bri,

      Malheureusement, nous ne pouvons pas répondre à ta question avec précision. Mais, sache que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage, et de la de situation familiale et personnelle. Si tu te fais licencier, tu seras indemnisé au taux isolé.

      Les 3 premiers mois de ton chômage, tu bénéficieras de 65% de ton dernier salaire brut (plafonné à 2754,76€), les 3 mois suivants, tu toucheras 60% (plafonné à 2754,76€), etc. Tu trouveras tous les montants des allocations sur la fiche ci-dessus (dans le 2ème tableau).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  48. NTC

    Bonjour,

    J’ai 59 ans, 37 ans de carrière, ma société est en faillite le 10/11/2020, est ce que mon indemnité chomage sera dégressif et aussi limité à 3 ans ou pas ?

    J’ai vu une article sur internet, si je ne trouve pas du travail, je peux rester au chomage jusqu’à ma pension ? si c’est le cas, quel est indemnité que je toucherai ?

    Merci pour votre réponse

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour NTC,
      A partir de l’âge de 50 ans, le chômeur complet conserve le montant dont il bénéficie dans une phase intermédiaire de la deuxième période. Son allocation n’est alors plus dégressive (elle ne diminue plus).
      Note que les allocations de chômage sont dégressives (pour les personnes de moins de 50 ans, qui ne prouvent pas 25 ans de carrière, ..) mais ne sont pas limitées dans le temps.
      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67#h2_2
      Concernant le montant des allocations, comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, il dépend de plusieurs critères dont ta dernière rémunération brute et ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant). Il ne nous est dès lors impossible en l’absence de ces informations de te dire à combien s’élèveront tes allocations de chômage.
      Tu pourrais t’adresser à ton organisme de paiement (syndicat, CAPAC) afin de leur poser la question. De plus, étant un service d’information jeunesse nous ne sommes pas spécialisés en matière de législation concernant les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans. Dès lors, certaines nuances et spécificités pourraient nous échapper.
      J’espère avoir répondu à tes questions ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  49. Laura

    Bonjou,

    je vais bientot travailler comme article 60 38h semaine durant 1ans pour avoir droit au chomage, je vie avec ma mere qui vien d’être pensionner. est ce que elle va gagner moin vu que je travaillerais? elle plus ou moin 1300 en comptant les 50euro de la prime coronavirus plus de la grappa. Elle me conduira egalement la bas a mon lieu de travaille esque ce que il se peux que l’essence sois prix en compte payer par le cpas qui est juridiquement mon patron?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Laura,
      Concernant la GRAPA que touche ta maman, étant donné que les revenus des enfants ne sont pas pris en compte, le fait que tu travailles comme article 60 n’aura pas d’impact sur le montant de son allocation (tu trouveras cette info ici : https://www.sfpd.fgov.be/fr/droit-a-la-pension/grapa).
      A propos du remboursement des frais de déplacement entre ton domicile et ton lieu de travail, si ton employeur intervient cela devrait être indiqué dans ton contrat de travail ou dans ton règlement de travail. N’hésite pas à poser la question directement à ton employeur.  Les frais de déplacements domicile-travail pour les travailleurs doivent être prévus par une convention collective de travail, si tu ne trouves pas l’information auprès de ton employeur tu peux toujours contacter le Contrôle des lois sociales pour leur demander ce qui est prévu dans ton secteur. tu trouveras les informations pour les contacter ici : https://emploi.belgique.be/fr/propos-du-spf/structure-du-spf/inspection-du-travail-dg-controle-des-lois-sociales/directions-5
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

       

      Répondre
  50. Shin

    Bonjour,

    J’ai 38 ans, je travaille à temps plein depuis 14 mois. Avant cela je percevais des allocations de chômage isolé. Vu les circonstances actuelles, je risque de me faire licencier. J’aimerais savoir le montant de mes allocations si je perds mon emploi. Seront-ils basés sur mes derniers revenus à savoir 2494,31€ brut. Merci bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Shin,

      Le montant des allocations de chômage dépend de la dernière rémunération brute, de la situation personnelle et familiale et de la durée du chômage (3 périodes d’indemnisation).

      Dans ta situation, comme tu as travaillé au moins 12 mois sur les 18 derniers mois, tu reviendras bien en début de première phase (1.1). En revanche, tes allocations de chômage ne seront pas calculées sur base de ta dernière rémunération brute. En effet, il faut une interruption de chômage pendant au moins 24 mois pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte par l’ONEM. Cela signifie que tes allocations de chômage seront calculées sur base du salaire qui avait servi de base de calcul précédemment.

      Pour plus de détails concernant le calcul, nous t’invitons à consulter ce tableau récapitulatif : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/isole.png

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  51. KY

    Bonjour,

    j’ai tjrs fait des jobs étudiants durant les études et je suis propriétaire (28ans). Actuellement sans emploi ai-je droit à une aide financière ? Chômage ou allocation ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour KY,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question.

      Cela dit, il est peu probable que tu puisses avoir droit au chômage. En effet, pour ouvrir un droit, tu dois totaliser un certain nombre de jours de travail salarié en fonction de ton âge à comptabiliser sur une période de référence : lorsque tu as moins de 36 ans, tu dois totaliser au minimum 312 jours (soit 1 an) sur les 21 mois précédant ta demande . Cela dit, le job étudiant ne peut être pris en compte (sauf si tu as travaillé au-delà des 475 heures -ou des 50 jours-: seules les jours prestés au delà de ces quotas pourront être prises en compte).

      Tu trouveras un tableau récapitulatif sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Lorsqu’on n’a pas la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage, il est éventuellement possible de s’adresser au CPAS de sa commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, sache que l’aide octroyée par un CPAS n’est pas automatique. Lorsque tu introduis une demande d’aide, un(e) assistant(e) social(e) effectuera une enquête sociale afin de vérifier que tu sois bien dans les conditions pour bénéficier de cette aide. On te demandera alors de fournir toute une série de documents et d’informations sur ta situation familiale, tes revenus, tes charges,… Il est donc important que l’assistant(e) social(e) soit informé(e) de toute ta situation pour que la décision soit prise de la manière la plus juste. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Sache que les CPAS présentent parfois des réticences à aider un propriétaire, mais le fait de l’être n’entraine pas automatiquement un refus. Tu trouveras plus d’explication à ce sujet sur : https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/comment-le-cpas-prend-il-en-compte-la-maison-dont-je-suis-proprietaire

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  52. jules

    Jacques et Louis sont mariés. Ils sont tous les deux chômeurs. Quel est leur statut ? l’un cohabitant avec charge et l’autre cohabitant  ou  tous les deux cohabitants

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jules,

      Comme expliqué dans la fiche ci-dessus, deux personnes mariés qui cohabitent et ont des revenus (y compris des revenus de remplacement comme les allocation de chômage) seront considérés comme cohabitants sans charge de famille.

      Bien à toi

      Répondre
  53. Nab

    Bonjour

    j’ai 44 ans ,isolé ,j’ai déja étais en chômage complet mais là je travaille chez le même patron depuis 18 mois à plein temps avec un salaire horaire de 15,93 .

    si je perd mon emploi, je serais au chômage complet , je tombe en première période d’indemnisation??  l’ONEM  va t’il prendre en compte mon dernier salaire de 15.938 pour le calcul des allocations de chômage?? ou bien faut travailler 2 ans de suite chez le même patron? auriez vous la gentillesse de me dire combien je vais avoir les 3 premiers mois SVP.

    Merci d »avance

    bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nab,
      Si tu travailles au moins un an à temps plein, tu retournes effectivement en première période d’indemnisation. En effet, il faut prouver un an d’occupation temps plein sur une période de 18 mois précédant la demande pour revenir en première période.
      Par contre, pour que ton nouveau salaire soit pris en compte, il faut effectivement interrompre son chômage pour une période de 2 ans. Dès lors, si tu perdais ton emploi avant d’y avoir travaillé 2 ans, tu retourneras en première période d’indemnisation avec une allocation basée sur ton précédent salaire.
      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  54. Sarah

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter afin de recevoir quelques renseignements concernant la suspension de mes allocations de chômage. En effet, celles-ci m’ont été suspendues suite à une mise à jour non-effectuée de mon dossier. Il s’avère que je vis actuellement avec mon ami, celui-ci percevant un salaire intérimaire à la semaine (temps-plein).
    De nationalité française, il n’est par ailleurs pas officiellement inscrit au registre de la population car il s’avère, selon la commune où l’on réside, que sa demande ne peut être approuvée qu’à condition de bénéficier au minimum d’un contrat à durée déterminée.
    Ayant introduit sa demande au registre des étrangers il y’a maintenant 3 mois et n’ayant toujours qu’un contrat d’intérimaire à l’heure actuelle, celle-ci vient donc d’arriver à expiration et sera renouvelée qu’en janvier 2021.

    Ma question est donc la suivante : Lorsque mon dossier sera traité, vais-je toujours conserver mes allocations de chômage entant que personne isolée? Je vous remercie d’avance.

    Sarah

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Sarah,
      Tout d’abord note que c’est la situation de fait qui importe sur la situation administrative. Donc même si ton ami n’est pas inscrit au registre de la population pour une raison ou une autre, tu es à priori tenue de déclarer  à ton organisme de paiement (CAPAC, syndicat) que tu habites avec quelqu’un ainsi que le fait que cette personne a des revenus.
      Si ton ami de nationalité française se domicilie à la même adresse que toi (voir les informations sur le séjour de plus de 3 mois des ressortissants de l’EEE via le lien suivant : https://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/citoyens-union-europeenne/sejour-3-mois-ue), qu’il est donc repris dans ta composition de ménage et qu’il dispose d’un revenu, tu ne seras à priori plus considérée comme personne isolée mais comme cohabitante. Cela aura donc un impact sur la dégressivité et le montant de ton allocation de chômage. Si ton ami a des revenus variables du fait qu’il travaille en Interim, si pour certains mois ses revenus sont inférieurs à 812,80€ brut, ils ne seront pas considérés comme revenus professionnels et pour ces mois là tu pourras être considérée comme cohabitante avec charge de famille (voir les explications de l’ONEm un peu plus bas dans la réponse).
      Voilà ce que dis l’ONEm : « Si votre partenaire ne dispose pas de revenus professionnels ou de remplacement
      => l’ONEM vous considère comme travailleur ayant charge de famille.
      Par contre, si votre partenaire dispose de revenus professionnels ou de remplacement
      => l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      L’ONEM ne considérera pas le revenu de votre conjoint(e) ou de votre partenaire comme un revenu professionnel si les trois conditions suivantes sont remplies:
      • vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur un formulaire C1, disponible auprès de cet organisme) lorsque vous introduisez votre demande d’allocations ou au début de l’activité professionnelle ou de la cohabitation;
      • ces revenus proviennent d’un travail salarié;
      • le montant brut ne dépasse pas 812,80 euros par mois.
      Si les revenus de votre conjoint(e) ou partenaire sont variables, alors vous devez également introduire auprès de votre organisme de paiement un formulaire C110A (disponible auprès de cet organisme) pour le mois dans lequel le revenu ne dépasse pas ce montant.Si vous utilisez une carte de contrôle papier, joignez ce formulaire à cette carte de contrôle. »
      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147
      Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, pour plus d’information sur la délicate question de la possibilité de bénéficier du taux isolé tout en vivant en colocation, tu trouveras plus d’information sur le site de Droits Quotidiens consacré aux jeunes.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  55. hind

    Bonjour,

    J’ai travaillé pendant un an et demi article 60 avec un salaire de 1600 euros /mois temps plein / 35 h / semaine .je vis avec ma mère qui est pensionné de GRAPA et ma sœur qui bénéficiaire de cpas. Combien je toucherai aux allocations de chômage ?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Hind,

      Le montant des allocations de chômage dépendent de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle, En n effet, l’Onem ne considérera pas la pension de ta maman comme un revenu de remplacement pour autant que le montant mensuel brut ne dépasse pas 1.402,86€ par mois. De plus, L’ONEM ne tient pas compte des revenus du CPAS (sauf lorsqu’ils sont perçus par un partenaire). Dès lors, tu pourrais peut-être bénéficier du taux cohabitant avec charge de famille.

       

      Si tu es cohabitante, tu reçois 65% de ta dernière rémunération brute pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 6ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération, ensuite du 7ème au 12ème mois, tu reçois 60% ta dernière rémunération. Ensuite, tu recevras minimum 812.76 euros pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. De plus, en phase 1 et en phase 2, un précompte professionnel de 10.09% te sera retiré.

       

      Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 572,52€/mois. Nous t’invitions à consulter ce tableau : 

      http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

       

       

      Si tu es isolé ou cohabitante avec charge de famille tu recevras pendant la 1ere année de chômage (phase 1) les mêmes montants qu’une personne en cohabitation sauf que tu ne seras pas soumise au précompte professionnel de 10,09%.

      Nous t’invitons à consulter ce tableau : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant-avec-charge-de-famille.png

       

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  56. Fayza

    Bonjour,

    Je vis avec ma mère qui touche de la pension et ma sœur bénéficiaire de cpas combien je touche aux allocations de chômage en vue que j’ai travaillé un An et demi article 60 temps plein ?et dans ce cas est ce que je suis cohabitant ou chef de ménage ?

    Merci d’avance.

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fayza,

      Le montant des allocations de chômage dépendent de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle, En n effet, l’Onem ne considérera pas la pension de ta maman comme un revenu de remplacement pour autant que le montant mensuel brut ne dépasse pas 1.402,86€ par mois. De plus, L’ONEM ne tient pas compte des revenus du CPAS (sauf lorsqu’ils sont perçus par un partenaire). Dès lors, tu pourrais peut-être bénéficier du taux cohabitant avec charge de famille.

       

      Si tu es cohabitante, tu reçois 65% de ta dernière rémunération brute pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 6ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération, ensuite du 7ème au 12ème mois, tu reçois 60% ta dernière rémunération. Ensuite, tu recevras minimum 812.76 euros pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. De plus, en phase 1 et en phase 2, un précompte professionnel de 10.09% te sera retiré.

      Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 572,52€/mois. Nous t’invitions à consulter ce tableau : 

      http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      Si tu es isolé ou cohabitante avec charge de famille tu recevras pendant la 1ere année de chômage (phase 1) les mêmes montants qu’une personne en cohabitation sauf que tu ne seras pas soumise au précompte professionnel de 10,09%.

      Nous t’invitons à consulter ce tableau : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant-avec-charge-de-famille.png

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  57. Florence

    Bonjour j’ai été en arrêt maladie depuis mai 2018 . Mes dernier salaires était de environ 37€/jours . J’etait en moyenne ( tout dépend du nombre de jours ) a 984€/mois . La mutuelle viens d’arrêter mes allocations je suis donc retournée au chômage en attendant de trouver un emploi , quel sera mon salaire en tant que personne isolée ?
    désolée il est sûrement indiquée mais je m’y perd dans tout ses chiffres

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Florence,

      S’il a été mis fin à ton contrat pendant ton absence, tu devras faire les démarches pour ouvrir (ou rouvrir) le droit aux allocations de chômage. Tu seras alors chômeuse indemnisé. Tu trouveras toutes les démarches pour bénéficier du chômage sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Concernant tes allocations, le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle. Donc, aucun autre revenu (comme l’indemnisation de mutuelle dont tu bénéficies actuellement) ne peut être pris comme base de calcul.
      Si tu travaillais à temps partiel (vu que tu parles de 984 par mois), le calcul de la demi-allocation de chômage est plus complexe; tu devrais te faire aider par ton organisme de paiement pour obtenir une estimation. Tu peux sinon trouver les explications à ce sujet à la fin de cette fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
      1. Florence

        Merci pour votre réponse , les 984€/mois sont les allocations que je touchais de la mutuelle part mois . Avant celui j’etait demandeuse d’emploi . Donc quel seront le montant de mes allocations ?

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Florence,

          Comme dit dans la réponse précédente, le calcul de la demi-allocation de chômage est plus complexe. Tu devrais te faire aider par ton organisme de paiement pour obtenir une estimation.

          Bien à toi

          Répondre
  58. gila

    bonjour

    ex. Si moi et mon mari on est au chomage tout les deux et on a deux enfants comment on est considerer svp.

    un cohabitant et l’autre chef de famille ou comment svp.

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Gila,
      Si ton mari et toi êtes tous les deux au chômage, vous serez tous les deux considérés comme « cohabitants ».
      Le fait d’avoir un ou plusieurs enfants dans le ménage ne change rien à cela. Pour être reconnu comme “ayant charge de famille”, il faut en effet soit habiter seul.e avec un ou plusieurs enfants, soit que le cohabitant ne bénéficie d’aucun revenu. Comme vous bénéficiez tous les deux de revenus, vous êtes tous les deux cohabitants. Tous les détails de cette législation se trouvent ici: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  59. tattaill85

    bonjour.

    je vais etre licencié pour maladie professionnelle.ayant 30 ans d’anciennetée

    et un salaire brut mensuel de 2450euros,combien vais-je toucher au chomage

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour tattaill85,

      Le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la situation familiale et de la durée du chômage.

      Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois, tu percevras donc 11592.45euros. Du 4ème mois au 6ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération (c-a-d 1470 euros), ensuite du 7ème au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération (c-a-d 1470 euros). Ensuite, tu reçois 40% (en phase 2) de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. En phase 1 et en phase 2, un précompte professionnel de 10.09% te sera retiré. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 572,52€/mois.

      Si tu es isolé ou cohabitant avec charge de famille tu recevras pendant la 1ere année de chômage (phase 1) les mêmes montants qu’une personne en cohabitation sauf que tu ne seras pas soumis au précompte professionnel de 10,09%. 

      Nous t’invitons à regarder ces tableaux: 

      Isolée: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/isole.png 

      Cohabitant avec charge de famille: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant-avec-charge-de-famille.png 

      Cohabitant : http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      Par contre, pour les personnes (tant isolées que cohabitantes) qui ont une grande carrière (25 ans pour le moment) ou qui ont atteint l’âge de 55 ans au moment où ils arrivent en 2e période de dégressivité du chômage, le montant de l’allocation de chômage restera fixé à la phase 2A de manière indéterminée (la dégressivité s’arrête à cette phase-là). Cela devrait donc être ton cas. Tu devrais donc recevoir après les 12 premiers mois de chômage une allocation forfaitaire de 959,66 euros.

      Tu trouveras plus d’information sur cette page: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  60. Nathalie

    Bonjour, 

    Ayant décidé de me domicilier avec mon compagnon (qui à des revenus mais actuellement au chômage économique car Horeca)après avoir bénéficié du statut d’ isolée avec mon enfant de 3 ans mes allocations de chômage sont extrêmement basses. Aussi j’ai constaté que l’enfant(qui est aussi celui de mon compagnon) à été automatiquement mis à charge de mon compagnon. D’où les allocations basses ?  Puis je reprenne le droit d’avoir mon enfant à MA charge pour pouvoir bénéficier d’allocations plus importante ? Il faut savoir que mon compagnon verse une pension alimentaire vers des enfants d’une première Union…

    Merci de m’éclairer et bonne journée à tous !

    Nathalie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nathalie,

      Le fait que l’enfant soit à sa charge ou à la tienne ne change rien en ce qui concerne le montant de tes allocations de chômage.

      En fait, en habitant seule avec un enfant, tu étais reconnue comme “cohabitant avec charge de famille” aux yeux de l’ONEm, ce qui est le statut le plus “avantageux” au niveau des montants des allocations de chômage.

      Comme ton compagnon a emménagé avec vous et qu’il bénéficie de revenus (les revenus de remplacement comme le chômage ou les indemnités de la mutuelle sont pris en compte par l’ONEm), tu es alors passée au statut de simple cohabitant. Vous êtes d’ailleurs tous les deux considérés comme simples cohabitants aux yeux de l’ONEm. Le taux cohabitant est le moins “avantageux” au niveau des montants des allocations de chômage.

      Le fait d’avoir un enfant dans le ménage ne change rien à cela. Pour être reconnu comme “ayant charge de famille”, il faut en effet soit habiter seul avec un ou plusieurs enfants, soit que le cohabitant ne bénéficie d’aucun revenu. Comme vous bénéficiez tous les deux de revenus, vous êtes tous les deux cohabitants. Tous les détails de cette législation se trouvent ici: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  61. Jessica

    Bonjour,

    je suis actuellement au chômage,je viens d’accoucher il y’a 2 semaines
    Est-ce que j’ai doit a une augmentation de la part de la chômage ? Part mois car enfant à ma charge.
    quelle démarche dois-je entreprendre ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jessica,

      Sache que pour l’instant, tu recevras des indemnités de mutuelle. Après la période couverte par la mutuelle, tu devras te réinscrire comme demandeuse d’emploi et introduire une nouvelle demande d’allocations de chômage. Nous te conseillons d’informer ton organisme de paiement de ce changement dans ta situation familiale.

      Le montant des allocations de chômage dépendant aussi de la situation familiale et personnelle, après ton accouchement tu n’auras probablement plus le même montant. Mais n’ayant pas plus d’informations sur ta situation, nous ne pourrons malheureusement pas te dire avec précision à quel taux tu seras indemnisé. Par exemple, si étais isolée avant ton accouchement et que tu vis seule avec ton enfant, tu toucheras le taux cohabitant avec charge de famille. Tu trouveras plus d’informations sur le montant des allocations de chômage sur la fiche ci-dessus. Et, sur cette fiche-info de l’Onem, tu trouveras toutes les situations familiales qui influence le montant des allocations: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_3

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  62. michele

    Es – ce que les années d’études en FRANCE donnent  le droit d’obtenir du chômage en Belgique

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour michele,
      Tout d’abord il est important de distinguer les allocations de chômage (sur base du travail dont tu trouveras les conditions d’ouverture de droit dans la fiche ci-dessus) des allocations d’insertion (sur base des études) pour lesquelles on ouvre un droit après avoir accompli avec fruit, et avant l’âge de 25 ans, un stage d’insertion professionnelle : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Si tu n’as pas suivi d’études ouvrant le droit en Belgique, tu peux malgré tout être admis au bénéfice des allocations d’insertion dans une des situations suivantes  :
      • tu as suivi des études dans un autre pays de l’Espace Économique Européen qui sont du même niveau et qui sont équivalentes aux études ouvrant le droit en Belgique. Au moment de la demande d’allocations, tu dois être à charge d’un parent résidant en Belgique et qui a migré comme travailleur salarié ou comme travailleur indépendant à titre principal.
      • tu as obtenu à l’étranger un diplôme reconnu par une Communauté comme étant équivalent au diplôme de l’enseignement secondaire obtenu en Belgique ou au certificat d’études du second degré d’enseignement technique, artistique ou professionnel obtenu en Belgique
        ou
        tu as réussi, en Belgique, un examen d’admission à l’enseignement supérieur ou tu as suivi des études supérieures en Belgique (mêmes si tu ne les as pas achevées).
        Dans ces 2 cas tu dois :
        • soit avoir préalablement à ces études suivi 6 années d’études (quel que soit le niveau) dans un établissement d’enseignement belge ;
        • soit avoir travaillé en Belgique comme travailleur salarié durant au moins 78 jours de travail ou t’être établis comme indépendant à titre principal durant au moins 3 mois.
      Dès lors, si tu as obtenu le bac en France, tu devrais pouvoir ouvrir un droit aux allocations d’insertion si tu termines avec succès ton stage d’insertion (d’une durée d’un an) avant l’âge de 25 ans.
      Tu trouveras toutes les informations relatives aux études ouvrant un droit aux allocations d’insertion via la fiche de l’ONEm consultable via le lien suivant : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35#h2₃
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  63. Kiara

    Bonjour,

    J’ai 28 ans, j’entame ma 3ème années de travaille. j’habite seule depuis que j’ai commencé à travailler.

    Toutefois, j’aimerais pour des raison financier, repartir habiter chez mes parents. Ma mère est aide soignante et mon père est au chomage depuis 3 mois après avoir travailler à la commune (province de Liège).

    Ma question est la suivante:

    Si je retourne habiter chez mes parents, est ce que mon revenu influencerai le chomage de mon père? Vu que à ce moment là j’aurais un revenu régulier et ma mère également.

    Merci d’avance pour votre retour

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kiara,

      Si tu décides de cohabiter avec tes parents tout en travaillant, ton père percevra une allocation de chômage sous le statut de cohabitant sans charge de famille. Dès lors, en dernière phase de la dégressivité du chômage, ton père percevra 572,52 euros.

      Nous t’invitons à regarder ce tableau: http://www.bruxelles-j.be/content/uploads/2020/03/cohabitant.png

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

       

      Répondre
  64. Jbn

    Si je suis au chomage et que ma femme trouve du travail, mon allocation va t elle diminuer?

    Qu’est ce qui se passe dans ce cas?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jbn,

      Le montant des allocations de chômage dépendant de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle, tu pourras changer de taux si ta femme travaille. En n effet, l’Onem ne considérera pas les salaires de ta femme pour les mois pendant lesquels elle touchera un salaire ne dépassant pas 812,80€ brut. Pour ces mois, tu seras considéré comme comme cohabitant avec charge de famille. Mais, si elle gagne plus que ce plafond, tu seras indemnisé au taux cohabitant ordinaire (sans charge de famille). Tu trouveras plus d’informations sur les montants des allocations de chômage sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  65. winj344

    Bonjour,

    combien de temps faut-il travailler à nouveau pour retourner dans le cycle des périodes ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Winj344,
      Pour revenir en première période d’indemnisation, il faut travailler 1 an à temps plein sur une période de référence de 18 mois précédant la demande.
      N’entrent pas en ligne de compte pour déterminer la durée de l’occupation :
      • les journées pour lesquelles tu as perçu une indemnité à charge de l’assurance maladie-invalidité ;
      • les journées d’interruption de carrière ou de crédit-temps.
      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67#h2₂
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  66. AmJ06

    Bonjour,

    Suite à la crise, mon compagnon qui travaillait dans le vente via une agence d’interim vient d’être virée le temps de cette deuxième vague. L’agence explique qu’il pourrait à l’aide du C4 avoir recours à des allocations de chômage. Il travaillait en tant qu’interim depuis aout, et gagnait 1200 par mois. Avant cela il a travaillait quasiment 1 ans dans l’horeca mais a quitté ce travail. Pouvez-vous m’informer si il peut bénéficier d’un éventuel chômage ? Et si oui combien peut-il toucher?

    Merci d’avance,

    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour AmJ06,

      N’ayant pas plus de détails sur la situation de son compagnon, nous ne pourrons malheureusement pas répondre avec précision à ta question. Pour bénéficier des allocations de chômage, ton compagnon devra prouver un certain nombre de jours de travail salarié (tous ses contrats confondus) au cours d’une certaine période de référence. Par exemple, les personnes de moins de 36 ans doivent travailler minimum 312 jours au cours des 21 mois précédant leur demande. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour ouvrir le droit aux allocations de chômage sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      S’il remplit ces conditions pour prétendre au chômage, le montant de ses allocations va dépendre de sa dernière rémunération brute, de la durée de son chômage et de sa situation familiale et personnelle. Si par exemple vous habitiez ensemble, tes éventuels revenus seront pris en compte pour le calcul de tes allocations de chômage. Tu trouveras toutes les situations familiales sur la fiche-info de l’Onem: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147 et plus d’informations sur les montants des allocations de chômage sur le fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  67. Léo

    Bonjour après une  retour au chomage et un retour en premiere periode d indemnisation suivant la regle des 312 ers sur 18 mois . Je souhaiterais savoir si avec ma reprise d un job interime  a temps pleins  je pourrais  en cas de retour au chomage , beneficier des même allocations ou a l inverse faut il a nouveau remplir les 312 jrs de references sur 18mois ( ds mon cas +40 ans)  ? En clair es que la diminution progressive des allocations continue à courir, même pendant la période d’interruption au chomage ?  Grand merci 

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Léo,
      Si tu es en première période d’indemnisation et que tu refais une demande d’allocations suite à une occupation en intérim, l’ONEM prolonge cette première période (la règle s’applique également pour la 2ème période d’indemnisation) à condition que tu travailles 3 mois à temps plein.
      voilà ce que dis l’ONEM :
      « La prolongation s’opère comme suit :
      – nous prolongeons la première et la deuxième période d’indemnisation du nombre de mois complets couverts par la situation qui prend cours durant la première période d’indemnisation ;
      – nous prolongeons la deuxième période d’indemnisation du nombre de mois complets couverts par la situation qui prend cours durant la deuxième période d’indemnisation ;
      – nous ne prolongeons pas la troisième période d’indemnisation. En effet, celle-ci est en principe déjà à durée indéterminée.
      N’entrent pas en ligne de compte pour déterminer la durée de l’occupation :
      – les journées pour lesquelles vous avez perçu une indemnité à charge de l’assurance maladie-invalidité. »
      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67#h2_2
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  68. sylviane

    bonjour

    J’ai été licenciée en Août 2020 exactement le 31/08/2020.

    J’avais un contrat de travail depuis plus de 1 an ou j’étais rémunéré au environ minimum de 1500 euros par mois.

    J’habite seule et est à charge en garde alternée ma fille qui est à l’université qui ne fais pas de job étudiante et ne perçois aucune allocation de chômage ou aide ,j’ai repris des études en cours soin Infirmier B2 ou je suis en première année ,j’ai reçu la dispense de l’onem.

    Je ne comprends pas pourquoi je perçois si peu d’allocations de chômage ,je perçois avec accord de l’onem pour la reprise de mes études 1200 euros /mois pour moi et ma fille en garde alternée ,alors que j’ai été employé plus de un an ,C4 pour fermeture de poste ou mon salaire dépassée 1500 euros net /mois .

    Je pense qu’il y a erreur de calcul pourriez-vous m’aider ?

    Bien à vous .

    *** Sylviane

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sylviane,

      Ta question n’est pas très précise. A quel régime travaillais-tu? S’agissait-il d’un contrat temps plein ou d’un temps partiel? Le montant que tu donnes (les 1500€) était-il ton salaire brut ou net?

      Malheureusement, nous ne pouvons répondre avec précision à ta question. Mais, sache que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage et de la situation familiale et personnelle. Dans ta situation, tu pourrais être indemnisée au taux cohabitant avec charge de famille; pour autant  qu’il y ait eu une décision de justice (ou un acte notarié) pour la garde alternée OU, si tu touches des allocations familiales pour ta fille.

      Alors, si c’est le cas et que les 1500€ que tu touchais était ton salaire net par exemple, les 1200€ d’indemnisations de chômage nous semblent effectivement peu. Si tu as des doutes sur le montant de tes allocations que tu perçois actuellement, nous t’invitons à poser la question à ton organisme de paiement.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  69. Morticia666

    Bonjour,

    Mon compagnon et moi allons nous mettre en ménage à partir du mois de novembre et aimerions savoir quels seront nos revenus personnels suite à notre cohabitation.

    Je me trouve actuellement sur la mutuelle depuis plus de 3 ans et mon compagnon est au chômage et travaille également en tant qu’intérimaire.

    Nous aimerions savoir quel sera le montant de nos revenus personnels dès que nous serons considéré comme cohabitant.

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

     

    Cordialement,

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mortici666,

      A partir du moment où vous serez domiciliés à la même adresse, ton compagnon seras considéré comme cohabitant ordinaire (sans charge de famille). Et, il ne recevra malheureusement pas d’indemnisation de l’Onem pour les mois pendant lesquels il travaillera et gagnera plus que ce qu’il touche en tant que cohabitant. Tu trouveras plus d’informations sur les montant du chômage sur la fiche ci-dessus. Sur cette fiche-info de l’Onem https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_3, tu trouveras toutes les informations sur les différentes situations familiales selon l’Onem.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre