La FPIE: Formation Professionnelle Individuelle en Entreprise

La FPIE (Formation professionnelle individuelle en entreprise) à Bruxelles est une aide qui permet aux demandeurs d’emploi de suivre une formation en entreprise tout en bénéficiant d’indemnités de formation via l’employeur. Au terme d’une FPIE, le stagiaire bénéficie également d’un contrat de travail dont la durée est au moins égale à la durée de la formation (entre 1 et 6 mois). 

Quelles sont les conditions pour y avoir accès ?

  • Être inscrit comme demandeur d’emploi francophone chez Actiris.
  • Ne pas avoir déjà réalisé de prestation de travail auprès de la même entreprise.
  • Signer un contrat qui lie le stagiaire, l’employeur et Bruxelles Formation et qui reprend le plan de formation.
  • La durée de la formation doit être d’une durée entre un et six mois.
  • Le contrat doit être au moins à mi-temps.

Quelles indemnités pendant la formation ?

L’employeur te paye une indemnité de formation qui correspond au salaire brut normal pour la fonction exercée, moins 13,07% de cotisations ONSS  et moins les revenus réels d’éventuelles allocations sociales (si tu bénéficies d’allocations de chômage, d’insertion ou du revenu d’intégration sociale du CPAS). L’indemnité de formation vient donc compléter tes allocations sociales.

Salaire Brut – 13,07% – allocations éventuelles = indemnité de formation

 

Cette indemnité de formation est progressive. Elle s’élève à 80% du montant de la différence pour le 1er tiers de la formation; 90% du montant de la différence pour le 2e tiers de la formation; 100% du montant de la différence pour le 3e tiers de la formation.

L’employeur doit aussi t’assurer contre les accidents du travail et te rembourser d’éventuels frais de mission. Les frais de déplacement sont également à charge de l’employeur.

Bon à savoir : les allocations de formation de l’ONEm

Si tu ne bénéficies ni d’allocations de chômage (ni d’insertion), ni du revenu d’intégration sociale, ton profil pourrait paraître moins intéressant aux yeux de l’employeur car les indemnités qu’il devrait te verser sont plus élevées.

Pas de panique, dans ce cas il existe un système d’allocations de formation octroyées par l’ONEm. Les montants de ces allocations de formation sont identiques aux montants des allocations d’insertion.
Les conditions pour y avoir droit sont :

  • ne pas avoir droit aux allocations de chômage ou d’insertion;
  • ne pas avoir de diplôme de niveau supérieur (max CESS). Cette condition n’est pas d’application pour les personnes de plus de 45 ans;
  • être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé avant la formation.

Si tu entres dans les conditions, l’ONEm intervient alors dans le paiement des indemnités de formation. Ce qui représente un avantage pour l’employeur puisque dans ce cas :

Salaire Brut – 13,07% – allocations de formation de l’ONEm = indemnité de formation

 

Pour demander ces allocations, Bruxelles Formation t’aidera à faire les démarches nécessaires. C’est ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) qui se chargera de constituer ton dossier et transmettre ta demande à l’ONEm.

Si ta demande est acceptée, tu recevras alors une carte de contrôle C3A que tu devras compléter tout au long de ta formation. Tu recevras également un formulaire de présence (C98) de ton employeur tous les mois. A la fin de chaque mois, tu devras alors rentrer ces deux documents dûment complétés à ton organisme de paiement.
Tu trouveras toutes les informations détaillées sur ces allocations sur le site de l’ONEm.

Que se passe-t-il à la fin de la formation ?

Une fois la formation terminée, l’employeur doit t’engager sous contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée (avec une durée équivalente au minimum à la durée de la formation). La période de formation professionnelle et la période de travail sont comptabilisées pour le stage d’insertion professionnelle. Si, à la fin du contrat de travail, tu remplis les conditions pour avoir droit aux allocations d’insertion ou de chômage, tu pourras bien sûr en bénéficier.

En ce qui concerne l’ouverture des droits au chômage, tu pourras comptabiliser au maximum 96 jours de «travail» pour la partie formation de ton FPIE. Ton contrat de travail est quant à lui entièrement comptabilisé (puisqu’il s’agit d’un contrat de travail ordinaire donnant lieu à des prélèvements de cotisations sociales).

Comment faire une demande de FPIE ?

C’est l’employeur qui introduit la demande à Bruxelles Formation. Il devra transmettre les documents suivant à l’adresse mail : fpie@bruxellesformation.brussels

Pour plus d’information, ton employeur peut bien sûr contacter Bruxelles Formation.

L’équivalent en Wallonie : le PFI

Il existe un équivalent pour les demandeurs d’emploi de Wallonie : le PFI ou Plan Formation-Insertion.

Le principe est le même mais il existe des différences, notamment en ce qui concerne les indemnités de formation. Dans le cas du PFI c’est le Forem, et non l’employeur, qui paye mensuellement le stagiaire. Le montant de la prime versée dépend du montant des éventuelles allocations sociales dont bénéficie le stagiaire :

Montant de tes allocations par jour Montant de la prime mensuelle versée par le Forem
38,50€ ou plus    318,76€
Entre 25,66€ et 38,49€    637,52€
Max 25,65€      956,28€
Pas d’allocations      1275,04€

 

Le Forem intervient également dans les frais de déplacement (si ceux-ci excèdent 5km) et dans les frais de garde d’enfant et de garderie (sous certaines conditions).

En ce qui concerne les conditions, il faut:

  • être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé;
  • résider en Belgique.

Pour toutes les informations concernant les PFI, rendez-vous sur le site du Forem.

Pour être complet, signalons qu’il existe aussi un équivalent en Flandre: IBO.
Tu trouveras d’autres mesures pour faciliter l’embauche des jeunes sur la fiche : qu’est-ce qu’un plan d’embauche et comment peux-tu en profiter ?

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

143 questions déjà posées

  1. Kenery

    J’aimerais savoir si le stage de FPI donne droit à des vacances.

    Merci pour aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kenery,

      Les jours de travail effectués dans le cadre d’un contrat PFI ne donne malheureusement pas droit à des vacances payées puisque ce contrat te donne droit à une indemnité de formation et non à un salaire (il n’y a donc pas de cotisations pour le secteur vacances annuelles).

      C’est pourquoi, il n’est généralement pas possible de prendre congé pendant la période de formation. Il faudra que tu t’adresses à ton conseiller emploi (personnes avec qui tu as signé ton contrat auprès du service emploi de ta région : Actiris, VDAB, Forem, ADG) et à ton employeur pour en discuter et envisager la possibilité de prendre des congés.

      Par contre, après ta période de formation, ton employeur à l’obligation de t’engager pour une durée au minimum équivalente à celle de ta formation. Ces jours-là sont pris en compte pour le calcul des vacances annuelles (pour l’année prochaine).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  2. Nat

    Bonjour,

    Mon fils est inscrit au forem depuis ce 8 août (donc aucune allocation) on lui propose un  contrat de travail temps plein en FSI.  Certains me disent qu’il aura un salaire décent  et d’autre le contraire. Pourriez  vous m’aider à  savoir  ce qu’il gagnerai en réalité. Car d’autres possibilité  s’offre à  lui et je ne voudrai pas qu’il soit coincé avec  e genre de contrat et le regretter. D’avance je vous remercie.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nat,

      Nous supposons que vous parlez du contrat FPI (PFI en Wallonie).

      Si c’est bien le cas, sachez que dans un premier temps l’employeur engage le jeune pour effectuer une formation. Au cours de cette dernière, le jeune percevra une indemnité de formation payée par le Forem. Comme votre fils ne perçoit aucune allocations de chômage (ou d’insertion), il percevra 1275,04€ par mois.

      Sachez tout de même qu’au bout de cette formation l’employeur est tenu d’engager votre fils pendant, au minimum, une période équivalente à la durée de la formation qu’il aura eu.

      Cette expérience professionnelle est toujours vu comme un élément positif pour l’évaluation de son stage d’insertion. En effet, la période de formation professionnelle ainsi que la période de travail sont comptabilisées pour le stage d’insertion professionnelle.

      Sachez également que les conséquences d’une rupture de PFI pour un autre type d’emploi peuvent éventuellement être discutées au préalable avec le conseiller emploi du Forem, mais nous ne pourrons malheureusement pas vous renseigner à ce sujet.

      C’est pourquoi nous vous conseillons de prendre contact avec le conseiller/la conseillère de votre fils et de voir quelles sont les conditions de rupture et /ou les solutions envisageables.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  3. Mathieu thiego

    Bonjour , je fais actuellement un plan  ibo depuis début septembre , j aimerai y mettre fin pour question financière et trajet est ce possible ?

    Bien a vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mathieu Thiego,

      Si tu souhaites mettre fin à ton plan IBO, il faut préalablement que tu en discutes avec ton conseiller VDAB.  De plus, sache que cette rupture de formation peut être sanctionnée par le VDAB.  Toutes les informations se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/

      Cependant, ton emploi sera jugé non convenable s’il donne habituellement lieu à une absence journalière de la résidence habituelle de plus de 12 heures ou si la durée journalière des déplacements dépasse habituellement 4 heures. Dans ce cas, il devrait éviter la sanction en cas de démission.

      Pour fixer la durée de l’absence et des déplacements, il est tenu compte des moyens de transport en commun et éventuellement des moyens de transport personnels que le travailleur peut normalement utiliser.
      AR art. 131septies § 1er, al. 1, 3°
      § 2. La durée de l’absence et des déplacements peut dépasser la durée fixée au § 1er lorsqu’ en raison des usages de la région et de la mobilité de la main-d’oeuvre, les travailleurs de la région effectuent habituellement de longs déplacements pour exercer leur emploi et à condition que l’âge ou l’état de santé du travailleur ne constitue pas un obstacle à de tels déplacements.
      § 3. La durée de l’absence ou des déplacements peut exceptionnellement, même si elle ne dépasse pas les limites fixées au § 1er, être considérée comme excessive en raison de l’âge ou de l’état de santé du travailleur lorsque l’emploi doit être exercé dans un lieu éloigné de sa résidence habituelle.
      [§ 4. Si la distance entre le lieu de résidence du travailleur et le lieu de travail ne dépasse pas 60 km, il n’est pas tenu compte de la durée de l’absence et des déplacements. (AM 28.12.2011 – MB 30.12 – EV 1.1.2012)]
      § 5. Un emploi peut être réputé non convenable lorsque le départ du lieu de résidence ou le retour à celui-ci doit s’effectuer dans des conditions ou à des heures qui mettent en danger la sécurité du travailleur ou qui entraînent de sérieuses objections sur le plan social.

      Bien à toi

      Répondre
  4. Maags

    Bonjour,

    Suite à ma formation (formation avec Bruxelles formation en tant que demandeur d’emploi), je suis actuellement, en stage(non rémunéré).

    Serais ce possible de continuer à me former au sein de la même société, en FPI ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Maags,

      Techniquement, il n’est généralement pas possible d’effectuer un FPIE lorsqu’on a déjà travaillé auprès d’un employeur. Cependant, nous ne disposons pas de précisions sur ce que recouvre le terme « travail » pour Bruxelles-Formation. Nous vous invitons donc à contacter le service concerné par mail : fpie@bruxellesformation.brussels et de leur poser la question.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour,

      Bonjour Maags,

      Pour compléter notre réponse,  tu pourrais effectuer un FPIE auprès de la même société. Seuls les personnes ayant effectué un CDD ou un CDI ne sont pas autorisées à signer ce type de contrat de formation auprès d’un employeur chez qui ils travaillent déjà.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  5. Kopleun

    Bonjour

    J’ai actuellement un cdi 12h/semaine. Je vis en région Bruxelloise.  Je ne touche aucun complèment de chômage ou d’aide que ce soit. Suis-je bien  éligible pour le fpie?Comment cela se passe-t-il pour l’entreprise qui voudrait me prendre en fpie au niveau de la paie? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kopleun,

      En principe, si tu es inscrit comme demandeur d’emploi, tu pourrais effectivement conclure un FPIE.

      Au niveau de l’indemnité de formation, l’employeur te paye une indemnité de formation qui correspond au salaire brut normal pour la fonction exercée, moins 13,07% de cotisations ONSS.

      Comme indiqué ci-dessus, cette indemnité de formation est progressive. Elle s’élève à 80% du montant de la différence pour le 1er tiers de la formation; 90% du montant de la différence pour le 2e tiers de la formation; 100% du montant de la différence pour le 3e tiers de la formation

      En effet, comme tu travailles à temps-partiel il ne te sera pas possible de percevoir l’allocation de formation de l’ONEm.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  6. Victoire

    Bonjour, j’ai un contrat pfi et je suis en incapacité de travail jusqu’au 15 septembre, si je me sens mieux, est ce que je peux recommencer plus tôt car j’ai peur de perdre mon emploi ou dois-je faire des démarches particulièrement. En vous remerciant

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Victoire,

      Ta question manque de précision.  Mais sache que si tu es indemnisée par la mutuelle et si tu reprends le travail avant la date de fin reprise sur le certificat d’incapacité, il est important de faire remplir par ton employeur la carte de reprise de travail et de la transmettre tout de suite à ta mutualité. Celle-ci pourra alors clôturer ton dossier et te verser le solde éventuel d’indemnités.  Si tu n’informes pas ta mutualité à temps, tu risques de te trouver dans une situation de cumul illégal des indemnités d’incapacité de travail et de ta rémunération (fraude sociale) et les sommes qui t’auraient été versées indûment te seront réclamées.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre

  7. Sarah

    Bonjour,

    Je suis sous contrat CDI avec mon employeur depuis avril et en PFI depuis le 15 octobre.
    Je voudrais mettre fin à mon CDI dès maintenant pour diverses raisons. Quelles sont les pénalités pour mon employeur et pour moi vu que le contrat de PFI engage les 2 parties à 6 mois + 6 mois ? Si je démissionne, je pourrais tout de même bénéficier du chômage ?
    merci d’avance !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sarah,

      Dans l’hypothèse où tu aurais commencé ton CDI le 15 avril, tu aurais un préavis de 2 semaines à prester.  Cela veut dire que si tu envoies ton préavis par courrier recommandé ce mardi 30 juillet, ton préavis débutera le lundi 05 août et se terminera le dimanche 18 août. Toutes les informations se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/comment-quitter-ton-emploi.  Ton employeur ne risque aucune pénalité si c’est toi qui démissionnes.

      Pour pouvoir ouvrir un droit au chômage, tu dois prouver un certain nombre de jours de travail salarié (stage) au cours d’une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d’allocations de chômage. Par exemple, les moins de 36 ans doivent prouver 312 jours de travail au cours des 21 mois précédant la demande.  Les journées de PFI sont assimilées à des journées de travail à concurrence de 96 jours maximum et font donc partie de la période de référence. Toutes les informations se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage.

      De plus, si tu démissionnes, tu risques une sanction de l’Onem de 4 à 52 semaines sauf si tu abandonnes ton emploi pour un autre emploi de 13 semaines.  Toutes les informations se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem

      N’hésite pas à discuter de tout cela avec ton conseiller PFI

      Bien à toi

      Répondre

  8. Arthur.K

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler sous contrat FPI à la mi-juin. J’ai dû ouvrir un dossier à l’ONEM et me suis affilié à un syndicat.

    Actuellement, j’ai 25 ans, je suis inscrit chez Actiris, je ne touche pas d’allocations de chômage et j’ai mon CESS.

    Le syndicat m’a également demandé de faire compléter (par l’ONEM) et de leur remettre le document C63.

    Pourriez-vous me dire quelles sont, concrètement, les démarches à suivre pour bénéficier des allocations de formation parce que même à l’ONEM ils ne comprenaient pas pourquoi je leur apportais le C63

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Arthur,

      Pour obtenir l’allocation de formation, le C63 doit être complété par Bruxelles Formation. Tu dois ensuite remettre à ton organisme de paiement (syndicat) un exemplaire de ton contrat de formation professionnelle et une copie du formulaire C63-FPI complété. Ton syndicat te fera compléter sur place un formulaire C109 et C1. L’ensemble du dossier sera ensuite envoyé par ton syndicat à l’ONEM.
      Tu trouveras le détail des démarches à suivre ici: : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t96#h2_7

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  9. Chris

    Bonjour,

    Je suis actuellement au Cpas, et j’aurais aimer savoir s’il était possible que j’effectue un PFI dans une entreprise ?

    Ou n’ai-je pas le droit en étant au Cpas justement ?

    Bien à vous, je vous remercie pour votre compréhension ainsi que votre temps.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chris,

      Il t’est tout à fait possible de faire une PFI et ce même si tu bénéficies du RIS.

      C’est simplement que l’indemnité de formation que tu percevras de la part du Forem sera calculée selon le montant de ton RIS.

      Voici ce qui est prévu en termes d’indemnités :
      Si le montant journalier de ton RIS
      – Est de 38€ ou plus : le Forem te verse 318,76€ par mois
      – Est compris entre 25,66€ et 38,49€ : le Forem te verse 637,52€
      – Est de maximum 25,65€ : le Forem te verse 956,28€

      En principe rien n’oblige un CPAS à continuer à verser le RIS à un bénéficiaire s’il bénéficie des allocations du Forem, mais dans la pratique les CPAS permettent de cumuler RIS et indemnités de formation le temps de la formation.

      Quoiqu’il en soit, si ton CPAS venait à te retirer son aide, le montant de ton indemnité de formation au Forem passerait à 1275,04€ (montant prévu pour les personnes ne bénéficiant d’aucunes allocations sociales).

      Tu trouveras toutes les informations ici : https://www.leforem.be/MungoBlobs/1391449770803/Fiche_A4_PFI_DE_2019.pdf
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  10. Mart1

    Bonjour,

    J’ai quitté mon emploi pour une réorientation professionnel. Je suis diplomé, demandeur d’emplois chez Actiris sans encore toucher le chomage. J’ai trouvé un patron qui voudrais m’engager en FPI pour 6 mois puis CDD ou CDI avec carte activa. Je me demandais si je rentrais bien dans les conditions pour bénéficier du stage en entreprise.

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mart1,

      A priori tu as bien le droit de faire un FPIE. Les conditions sont simplement d’être inscrit chez Actiris comme chercheur d’emploi.
      Et tu ne peux pas avoir déjà réalisé de prestations de travail auprès du même employeur.

      Si tu es chômeur indemnisé, tu garderas tes allocations de chômage (d’ailleurs ton statut officiel reste celui de chômeur pendant la formation) et ton employeur les complétera avec une prime.
      Mais nous ne sommes pas sûr que tu puisses prétendre à des allocations de chômage, car tu as quitté ton emploi ce qui est considéré comme une démission. Dès lors tu risques une sanction de l’Onem pouvant s’étendre sur une période de 4 à 52 semaines. Nous te conseillons d’en discuter avec ton organisme de paiement (Capac ou Syndicat).

      Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, si tu n’as pas droit à des allocations de chômage, tu pourras peut-être prétendre aux allocations de formation. voici les conditions pour bénéficier de l’allocation de formation :
      – être inscrit comme chercheur d’emploi inoccupé chez Actiris; – ne pas pouvoir prétendre à des allocations d’insertion (sur base des études) ni à des allocations de chômage (sur base du travail) parce que tu ne remplis pas les conditions d’admissibilité ou parce que tu as été exclu du droit au chômage. Si tu bénéficies d’allocations d’insertion ou de chômage, tu peux conclure une FPI (sans allocation de formation). L’employeur complétera tes allocations par une prime de productivité; – ne pas être diplômé de l’enseignement supérieur. Si tu as un diplôme supérieur, tu ne pourras pas bénéficier d’une allocation de formation de l’ONEM sauf si tu as plus de 45 ans.

      Nous te conseillons d’en parler avec Bruxelles Formation: http://bruxellesformation.be/employeurs/vous-cherchez-du-personnel-qualifie.html

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  11. Sebastien****

    Bonjour je viens de signer un contrat PFI et le 14 juin je voudrais poser une question si je peux mettre stop à ce contrat à Bruxelles pour revenir sur Liège avec un autre patron

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sebastien,

      Ta question n’est pas très claire.

      Si tu veux quitter ton PFI, nous te conseillons d’en discuter au préalable avec ton conseiller emploi d’Actiris (la personne avec qui tu as signé ton contrat).

      Le mieux serait donc de le contacter et de lui expliquer la situation afin de voir quelles sont les possibilités de rupture de ton contrat.

      Techniquement, rien ne t’empêche de signer un nouveau contrat auprès du patron situé à Liège, pour autant que le Forem accepte ton projet.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  12. Aaa98

    Bonjour,

    Je suis domicilié en Wallonie mais inscrit chez actiris actuellement et j’aimerais faire un fpi à Bruxelles est ce que je peux faire ça ? Malgré que je n’aurai pas droit aux allocations de formations puisque je ne suis pas domicilié à Bruxelles et je n’ai pas encore droit à mes allocations d’insertion

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Aaa98,

      Techniquement rien ne t’empêche de pouvoir faire un FPI pour autant que tu demandes une mobilité interrégionale auprès du Forem (Plus d’infos sur https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/dois-tu-faire-une-demande-de-mobilite-inter-regional/).

      En principe, si tu ne perçois pas d’allocations de chômage (insertion ou sur base des études) et que tu n’as pas de diplôme de l’enseignement supérieur, tu devrais pouvoir percevoir des allocations de formation même si tu n’habites pas Bruxelles.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  13. westwild

    Bonjour,

    Si le contrat PFI est d’une durée de 6 mois, et qu’au bout de ces 6mois, je ne souhaite pas poursuivre dans la boite qui m’a engagée et donc décliner le CDD promis en fin de PFI, que se passe-t-il ? Quid des allocations de chomage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Westwild,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.

      Cependant, nous te conseillons vivement de contacter ton conseiller PFI  (la personne avec qui il a signé son contrat auprès du Forem) afin de parler de cette situation, de lui expliquer les raisons pour lesquelles tu ne souhaites plus travailler dans cette entreprise et de voir quelles sont tes éventuelles possibilités d’action pour éviter que cela ait un impact négatif sur ta situation.

      En effet, refuser le contrat proposé à la fin du PFI pourrait être considéré comme un refus d’emploi et donc être perçu comme un élément négatif lors d’une éventuelle évaluation de ton comportement de chercheur d’emploi,  voire entrainer une éventuelle sanction sur ton droit au chômage.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  14. mulder

    bonjour

    qu’est ce qui est plus intéressant pour moi, un pfi ou un impulsion?

    je serai inscrite comme demandeuse d’emploi de plus d’un an à partir du 17 septembre normalement.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mulder,

      La différence la plus évidente entre le PFI et impulsion, c’est que le PFI est avant tout une formation débouchant sur un emploi (l’employeur a le choix entre un CDD ou un CDI).

      En effet, le PFI te permet d’être formé pendant une certaine période puis d’être engagé par l’employeur au minimum pendant une période équivalente à ta formation, mais parfois l’employeur peut également décider de t’engager en CDI . Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/les-allocations-de-formation-fpi-pfi

      Pour le plan impulsion, même si tu es directement lié à un contrat de travail, les avantages sont surtout destinés à l’employeur. Ton engagement permet à ce dernier de bénéficier d’une allocations de travail pendant 24 mois maximum (ce qui signifie que ton employeur percoit un avantage financier s’il t’engage, et ce pendant 2 ans maximum). Plus d’information sur  https://www.leforem.be/entreprises/aides-emploi-impulsion-12-mois-plus.html

      En fonction de ta situation et de tes projets, nous te conseillons d’en discuter avec ton conseiller emploi afin qu’il t’aide à choisir la meilleure option correspondant à tes projets.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  15. michou

    Bonjour,

    j’ai une question je suis enceinte de 5mois (début) est-ce que je peut être écarte pour un contrat FPI ou je peut le faire ? dans le cas ou je suis prise , comment sa se passe si j’accouche 1mois ou 2semaines avant la fin du contrat ?

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Michou,

      Je suppose que tu n’es pas encore engagée dans le cadre d’un contrat FPI.  Lors de l’entretien d’embauche, l’employeur ne peut, en principe, poser aucune question sur une éventuelle grossesse, à moins qu’une telle question ne soit pertinente en raison de la fonction proposée.

      Si tu es dans le cadre d’un contrat de travail, tu as intérêt à informer l’employeur de ta grossesse.  Si tes conditions de travail représentent un risque, ton employeur doit prendre des mesures préventives (aménagement du poste de travail, écartement, …..).

      Si tu es encore en PFI, la formation pourrait être suspendue ou même définitivement interrompue lors du congé de maternité. N’hésite pas à en parler avec ton conseiller PFI du Forem.

      Si tu es sous contrat de travail, tu seras en congé de maternité et indemnisée par ta mutuelle (pour autant que tu remplisses les conditions de stage).

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
      1. michou

        non pas encore , je suis censée commencer mi-aout la formation de 6 semaine +3 semaines sur terrain en NL et les 4 mois de fpie commence après seulement donc ver novembre , mais j’accouche en novembre . donc je sais pas trop si je peut demander a faire cela juste après l’accouchement.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

           

          Bonjour Michou,

          Comme nous te le disions précédemment, si tu es en période de formation au moment de ton accouchement, ta formation pourrait être suspendue ou interrompue.  Si tu es sous contrat de travail, tu seras en congé de maternité et indemnisée par la mutuelle (pour autant que tu ouvres le droit). N’hésite pas à en discuter avec ton conseiller PFI du Forem de cette situation.

           

          Bien à toi

           

          Répondre
  16. nini

    Bonjour

    j’aimerai savoir si le pif peu  arrête un contrat pour maladie après 3 semaine d’occupation si c’est normal.

    Je suis en incapacité de travail car je ne supporte pas les produits chimiques utilisé dans la société.J’ai rentrée un certificat de mon médecin et ai demander un rdv aux médecin du travail,l qui préconise un éloignement de 6 mois

    Suite à sa j’ai reçu mon licenciement pendant mes maladies via le plan formation.

    je me demande si c’est normal.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nini,

      Un PFI n’est pas un contrat de travail mais bien une période de formation en entreprise et des règles spécifiques s’appliquent pour ce contrat de formation.

      Il est possible de rompre le PFI durant la période d’essai moyennant un préavis de 7 jours notifié par recommandé par l’employeur.

      En dehors de la période d’essai, le PFI peut être rompu dans les 3 cas suivants:
      – si l’employeur cesse ses activités ;
      – sur décision motivée du FOREM en cas d’inaptitude du stagiaire ou de non-respect par l’employeur de ses obligations ;
      – si l’évaluation du stage du jeune stagiaire peu qualifié le justifie. Cette évaluation a lieu entre la 18e et la 22e semaine de stage.

      Il faut donc voir dans quelle période tu te trouvais et si la procédure prévue a bien été respectée. Tu peux tout à fait en discuter avec ton conseiller PFI du Forem.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
      1. nini

        Bonjour,

        j’ai travaillé 3 semaines,et la je suis en maladie le contrat est rompu par le forem suite à la décision du médecin du travail. ( ne peu plus être en contact avec les produits chimique). Je n’ai pas encore reçu les papier du conseillé forem.Vu que dans la formation il y a une partie qui est dans les produits il à décidé de mettre fin à mon contrat.Je n’ai rien reçu par recommandé juste les papiers fin de contrat par l’employeur,mon certificat est prolongée es-que je doit prévenir le forem de la prolongation du certificat?

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Nini,

          Il semble donc que le FOREM ait mis fin à ton PFI pour des raisons d’incapacité. Leur décision devrait être motivée donc tu devrais à priori recevoir un courrier.

          Si le contrat PFI est rompu, il n’est pas nécessaire de continuer à informer ton conseiller PFI de ta maladie. Par contre, si tu perçois des allocations de chômage ou d’insertion, il faut indiquer tes jours de maladie sur ta carte de contrôle et informer ta mutuelle. Tu seras alors indemnisée par la mutuelle et plus par ton organisme de paiement.

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

          Répondre
  17. Océane

    Madame, Monsieur,

    Bonjour, je vous explique ma situation, je travail au Quick de Tournai en tant qu’apprentis, je termine mon année en septembre sans doute diplômer, j’aimerai savoir si j’ai droit au PFI ou pas après ça  ? J’ai 20 ans et je suis de Belgique, si vous savais me renseigner se serai super ! Merci 🙂

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Océane,

      Il est tout à fait possible de faire un PFI dès que tu seras inscrite comme demandeuse d’emploi. Par contre, le but du PFI est de former un futur travailleur. Si tu envisages de faire un PFI dans l’entreprise dans laquelle tu as fait ton apprentissage pour le même poste auquel tu étais durant ton apprentissage, cela n’aura pas de sens pour le Forem (puisque tu connais déjà bien le métier et l’entreprise). N’hésite pas à contacter le Forem pour en discuter avec eux.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  18. bilbo ****

    285/5000

    bonjour je suis actuellement sous contrat FPI, malheureusement je ne travaille que le matin et mon salaire est très bas. Je voudrais un deuxième travail le soir mais je ne suis pas sûr de savoir comment cela fonctionne. C’est possible? suis-je taxé beaucoup? De plus, suis-je considéré comme un étudiant sous contrat fpi, pourrais-je obtenir un emploi étudiant?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bilbo,

      A priori, rien ne t’empêche d’effectuer un autre emploi que ton FPI en soirée (mais en principe, tu ne pourras pas travailler auprès de l’employeur auprès de qui tu effectues ton PFI) .

      Cependant, tu ne seras malheureusement pas considéré comme étudiant. En effet, lorsque tu travailles en FPI, tu es à priori inscrit auprès d’Actiris, et disposes donc du statut de demandeur d’emploi (et ce même si, par exemple, tu suis des études en soirée car le statut de demandeur d’emploi prime toujours sur celui d’étudiant)

      En ce qui concerne les taxations, le FPI n’est en principe aucun précompte professionnel n’est retenu sur l’allocation de formation. Mais il y a bien 11,11% de précompte sur le prime qui sont automatiquement prélevé.

      Pour ce qui est de la taxation de votre deuxième emploi, nous ne sommes pas spécialisés dans les questions de fiscalité et te conseillons dès lors de prendre contact avec le SPF Finance qui pourra te renseigner de manière plus détaillée: http://finances.belgium.be/fr/Contact

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  19. Le-schols

    Bonjour, j’ai lu la plupart des questions/réponses, et je n’ai pas exactement trouvé ce à quoi je m’ attendais…

    Pour faire simple, ça va faire un mois que je suis sous contrat PFI et je me demandais ce que je devais rendre comme papier (carte de chômage) à l’organisme De paiements.. et surtout comment la remplir ? Si je noirci les cases et que je rends le c98 je suis bien sûr d’etre Payer?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Le-schols,

      Comme indiqué ci-dessus, tu dois toujours être en possession d’une carte de contrôle pendant ton PFI et sans noircir les cases correspondant au jour où tu es en PFI puisque c’est une formation (par contre, les périodes de maladie doivent être indiquées par un « M » sur cette carte). Par contre, pour le contrat suivant ton PFI, il faudra effectivement que tu noircisses les cases de ta carte de contrôle (et/ou que tu en informes ton organisme de paiement).

      A la fin de chaque mois, tu devras effectivement remettre l’attestation de présence C98 à ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  20. Euphe

    A ton droit à un préavis lorsque le contrat FPI est rompu entre l’employé et l’employeur avec accord de Bruxelles Formation ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Euphe,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise, car généralement, lorsque tu souhaites quitter ton FPI avant son terme, les conditions de la rupture sont en principe négociées avec Bruxelles-Formation.

      Le mieux serait donc de les contacter et de voir, avec eux, quelles sont les conditions de rupture de ton FPI.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  21. Alias

    Bnjr. Que se passe t il si a la fin du contrat pfi de 6 mois le stagiaire décide de ne pas vouloir continuer chez l employeur car l emploi proposé au final ne lui correspond pas du tout. Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alias,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.

      Cependant, nous conseillons vivement à ce stagiaire de contacter son conseiller PFI  (la personne avec qui il a signé son contrat auprès du Forem) afin de parler de cette situation, de lui expliquer en quoi la fonction demandée lors du contrat ne correspond pas à la fonction pour laquelle il a été formé et de voir quelles sont ses éventuelles possibilités d’action pour éviter que cela ait un impact négatif sur sa situation de demandeur d’emploi par la suite

      En effet, refuser le contrat proposé à la fin du PFI pourrait être considéré comme un élément négatif lors d’une éventuelle évaluation de son comportement de chercheur d’emploi.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  22. samcmoi

    Bonjour. Ne trouvant pas

    de réponse à mon problème, je le pose ici.

    J’etait en pfi de puis 3 mois avec comme salaire X€ prime encouragement comprise( évolutive sur les 3 mois) ici a la signature Du contrat à durée équivalente au pfi je constate que je vais gagner beaucoup moins que lors de mon pfi pour le même nombres d’heures et voir un peu plus de travail.

    j’aimerais savoir si cela est normal?? Si ce n’est pas le cas quels sont mes recours possibles?

    j’ai signé le contrat afin d’éviter les sanctions mais j’ai l’impression de me faire avoir

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Samcmoi,

      En principe, tu ne devrais pas être moins payé que pendant le PFI. En effet; pendant le PFI si l’employeur ne paye ni salaire ni cotisations sociales (ONSS), en revanche, il te verse une prime d’encouragement. Cette prime correspond à la différence entre la rémunération imposable de la profession à apprendre et l’indemnité de 248€ du Forem. De telle sorte que si tu es engagé dans la même fonction et pour le même nombre d’heures à la suite du PFI tu devrais bénéficier d’un salaire équivalent.
      Parles-en avec ton conseiller au Forem.
      N’hésite pas également à vérifier que ton employeur te paie la juste rémunération auprès du Contrôle des lois sociales de ta région : http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=6552
      Si ton employeur ne te rémunère pas au barème légal, tu pourras lui réclamer une régularisation de la situation, si nécessaire en passant par le tribunal. Néanmoins, je t’invite à en discuter au préalable avec un service juridique et à demander conseil soit:
      – auprès de ton syndicat si tu es syndiqué
      – auprès d’un avocat
      – auprès d’un service juridique de première ligne: https://avocats.be/de/bureaux-daide-juridique-baj
      – à l’Atelier des droits sociaux: http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  23. Jason5020

    Bonjour,

    Je suis en PFI depuis le 4 avril dans une fiduciaire. J’ai pris 1 semaines de congé maladie car j’ai eu des problèmes de santé avec certificat médical rendu dans les 24h à mon employeur. Aujourd’hui en retournant au travail, l’employeur me dit qu’il m’a remplacé et ne veut pas continuer avec moi. J’ai appelé le Forem et m’ont dit ne pas avoir été mit au courant. Mon pfi devait se terminer en octobre. Je suis choqué de me faire virer pour quelques jours de maladie. Puis je demander des indemnités pour les 3 derniers mois que je devais prester ou pas ? Car ce n’est pas moi qui ai voulu mettre à terme mon contrat ?

    Il n’a pas voulu me le mettre par écrit en me disant « dit au forem qu’on a prit un accord que tu arrêtes » alors que c’est faux, je n’ai jamais voulu arrêter !!!

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jason5020,

      Pendant la période d’essai, il est possible pour un employeur de mettre fin au PFI à conditions de respecter les formalités de notification de la rupture et un délai de préavis de sept jours.

      En dehors de la période d’essai (max 8 semaines), l’employeur ne peut en aucun cas rompre unilatéralement un contrat PFI sans l’accord de l’ONEM.
      Ton employeur parait donc tout à fait en tort d’autant qu’il ne semble avoir rempli aucune formalité.

      Il est important pour toi évidemment de faire reconnaitre la faute de l’employeur et surtout de ne pas associer cette situation à une rupture de commun accord: en effet, ce serait interprété par le chômage comme un abandon d’emploi et tu risquerais une sanction: évite donc absolument de dire qu’il s’agit d’une rupture de commun accord!

      Je te conseille donc d’écrire à ton employeur (en t’en gardant la preuve) pour mettre par écrit le fait qu’on a refusé que tu reprennes le travail au terme de ton congé de maladie, et que tu souhaites reprendre ton poste (cela te permettra de te garder des preuves vis à vis de l’ONEM au cas où l’on te reprocherais un abandon d’emploi).
      Tu peux indiquer également que l’employeur ne peut mettre fin au contrat sans l’accord du Forem.
      Je te conseille d’en discuter avec ton conseiller au Forem pour voir si eux peuvent faire la médiation avec votre employeur.

      Si l’employeur refuse de te réintégrer, il risquera une sanction: en effet, s’il met fin au contrat sans l’accord du Forem il pourrait devoir rembourser au FOREM les avantages qui t’ont été octroyé du fait d’être en contrat PFI (indemnité de compensation).

      Par ailleurs, tu pourrais de ton côté également réclamer en justice des dommages et intérêts (la jurisprudence a déjà octroyé dans certains cas des dommages et intérêts correspondant au montant de la prime d’encouragement que tu aurais reçu si le contrat avait été exécuté jusqu’à son terme et que ton employeur avait respecté ses obligations).

      Discutes en au plus vite avec le Forem ainsi qu’éventuellement avec un conseiller juridique (syndicat, avocat, autre service juridique…).

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  24. Radou

     
    Dans l’une de vos réponses, j’ai lu ce qui suit: ‘les jours de formation et les PFI peuvent être pris et compte pour une admissibilité au chômage à concurrence de 96 jours maximum (article 38 de l’AR du 25/11/91)’.
    Qu’entendez-vous exactement par une admissibilité au chômage? Dans la pratique, ai-je droit à l’allocation de chômage si j’ai suivi 96 jours de FPI puis immédiatement travaillé les 216 jours restants pour le même employeur (CDD)?
    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Radou,
      Nous parlons d’admissibilité aux allocations de chômage car ce droit n’est pas automatique. En effet, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période donnée en fonction de ton âge. Pour les personnes de moins de 36 ans, il faut prouver 312 jours de travail (soit un an de travail) sur une période de 21 mois précédant la demande d’allocations.
      Dès lors, si tu as moins de 36 ans, que tu as suivi 96 jours de FPI et que tu as presté 216 jours de travail ensuite tu devrais avoir ouvert ton droit aux allocations : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres informations !

      Répondre
  25. aurelie87

    bonjour il se trouve que je suis en incapacité de travail sous certificat médical vers qui je dois me retourner vus que je ne suis pas rémunéré les jours non prester ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Aurélie,

      Hélas, le FPI étant une formation et non un emploi, seul les jours prestés sont indemnisés. De plus, le simple fait de faire un FPI ne permet pas d’obtenir une indemnité de la mutuelle.

      Si tu es malade, il faut donc voir quelle est ta situation et quels sont les droits que tu as potentiellement déjà ouverts. En principe, si tu as ouvert un droit aux allocations de chômage ou d’insertion, tu peux te tourner vers la mutuelle pour pouvoir bénéficier d’une indemnité pour les journées d’incapacité (on ne peut pas percevoir d’allocation de chômage durant une période d’incapacité). Si es bénéficiaire d’un revenu d’intégration social, tu peux continuer à en bénéficier. En dehors de ces cas, il n’y a hélas pas de possibilité. Si tu es sans revenu, tu peux éventuellement te tourner vers le CPAS de la commune dans laquelle tu vis pour introduire une demande d’aide financière. L’aide du CPAS n’est pas automatique et c’est seulement après enquête sociale que le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  26. nadine

    Bonjour , mon époux  vient de recevoir ses congé payé ,a la déception qu’il n’ai droit que a 3 jours , il ce fait qu’il ai été en formation PFI 50ans + qui a duré 1mois  en janvier 2018 et son employeur a changé son contrat  en février jusque début avril 2018 . étant malade il ne lui a pas re signé de contrat donc il a  été sur la mutuelle jusque fin décembre , pourriez vous me dire si il aurait  droit a des congés  payés supplémentaire  cette année .

     

    bien a vous merci

    **** nadine

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nadine,

      Quelle est la situation actuelle de ton époux ? Est-il sous contrat de travail ?

      Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels il a droit en 2019 dépend du nombre de jours pendant lesquels il a travaillé en 2018 en qualité de travailleur salarié. Le principe est que si il a travaillé pendant toute l’année, il a droit à 4 semaines de vacances rémunérées l’année suivante. Si il a travaillé six mois en 2018, il n’a droit qu’à 2 semaines de vacances rémunérées et qu’à la moitié du pécule de vacances en 2018. Ce sont les vacances annuelles ordinaires.
      Les jours travaillés dans le cadre d’un contrat PFI ne sont pas pris en compte pour le calcul des vacances annuelles car ton mari ne percevait pas un véritable salaire mais une prime de productivité (et donc ne cotisait pas pour les vacances annuelles).
      Les journées pour lesquelles il était sous contrat de travail salarié ordinaire seront pris en compte, y compris les jours de maladie (12 premiers mois) si il était toujours sous contrat pendant la période de maladie.
      Les périodes où il n’était pas sous contrat ne sont pas pris en compte.

      Il est en effet possible de demander des vacances supplémentaires ou européennes, si ton époux est actuellement sous contrat de travail et à certaines conditions.
      Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche:https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Si ton mari est actuellement au chômage, il a droit à 24 jours de vacances (4 semaines). Pour les jours qui ne sont pas couvert par un pécule de vacances, il percevra des allocations de chômage pendant ses vacances. Tu trouveras les informations ici :
      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t89

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  27. Clément

    Bonjour,

    Je suis actuellement en contrat CPI dans une entreprise de Bruxelles. Nous avons décidé de faire un contrat FPI  à partir du 01/07/19 et sachant qu’il y a un délai administratif de 15 jours, il faut que mon inscription chez Actiris soit réalisée au plus tard le 15 juin.

    Cependant étant français, il me faut un numéro d’identité belge pour m’inscrire chez Actiris. Le problème est que le temps de délai pour avoir un rendez-vous à la commune de Bruxelles est de 2 mois… Est-il possible d’avoir un numéro provisoire? Ou sinon quelles solutions s’offre à moi pour pouvoir m’inscrire chez Actiris?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Clément,

      Nous te conseillons de discuter de ce souci administratif avec le service FPI de Bruxelles Formation: http://www.bruxellesformation.be/employeurs/stages-2/vous-cherchez-du-personnel-qualifie.html
      Tu peux aussi essayer de trouver une solution avec Actiris.

      Bien à toi

      Répondre
  28. Romane

    Bonsoir, je suis actuellement au chômage, j’ai fais un essai chez une fleuriste il y a peu, et elle m’a dit oui pour un contrat FPI. Mais je trouve que sa tarde , cela va faire 3 semaines. J’ai été la voir aujourd’hui pour savoir si nous allions bientôt signer mon contrat, elle m’a répondu que les papiers étaient en cours, et que c’était long car le dossier devait passer en commission…Est ce vrai ? Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Romane,

      Le délai de traitement par Bruxelles Formation est en principe de maximum un mois. N’hésite pas à les contacter directement pour savoir où en est le dossier : http://www.bruxellesformation.be/employeurs/stages-2/vous-cherchez-du-personnel-qualifie.html

      Bien à toi

      Répondre
  29. Jeremy

    Madame, Monsieur,

    Je suis actuellement employé au sein d’une entreprise en cdi depuis le 27 février 2019 à la suite d’un PFI de 6 mois.

    Je viens d’apprendre mon licenciement pour restriction budgétaire et j’aimerai savoir si la durée de mon contrat PFI était comptabilisé dans le calcul de mon préavis afin de savoir si je dois calculer mon préavis en fonction de la signature de mon cdi ou de mon pfi.

     

    Merci d’avance !

     

    Cordialement.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jeremy,

      Durant la période de PFI, tu as toujours le statut de demandeur d’emploi en formation. Tu n’es donc pas sous contrat de travail en tant que tel et la période de formation n’est pas prise en compte dans l’ancienneté pour calculer la durée du préavis (Ton ancienneté commence donc au moment où le CDI a commencé).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
      1. Jeremy

        Parfait, merci pour votre réponse.

        J’ai une autre demande concernant le PFI, j’ai signé un IBO de 6 mois – mais je pense que c’est identique au PFI – le 29 Août 2018, qui c’est terminé le 26 Février 2019, j’ai donc signé mon CDI le 27 Février 2019.

         

        Mais dans le règlement, si je me souviens bien, après un PFI, l’employeur doit engagé l’employé d’un CDD de la durée du PFI, donc 6 mois, ou proposer un CDI, mais est-ce que dans le cas d’un CDI, la durée doit aussi être égale au minimum à la durée du PFI avant un licenciement ?

        J’ai commencé le 29 Août 2018 et je termine le 5 Juillet 2019 en comptant 4 semaines de préavis à partir du 10 Juin 2019, donc je ne comptabilise pas 1 an de travail complet.

         

        Étant donné que je suis sous statut de chercheur d’emploi en formation avec un contrat PFI, est-ce que cette durée est incluse dans le calcul du droit d’allocations de chômage si je dois en arriver à m’inscrire au chômage ou seul la période de CDD/CDI compte ?

         

        Merci beaucoup !

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Jeremy,

          La législation prévoit qu’il faille ensuite engager le stagiaire, soit en CDD d’une durée au moins égale à la durée de la formation soit en CDI. Il semble logique que l’engagement en CDI sous-entend un engagement à long terme et donc au moins d’une durée équivalente à la formation. Cependant, il n’est potentiellement pas possible de reprocher à un employeur un licenciement prématuré si celui-ci est effectivement lié à des difficultés financières (par exemple, il est impossible de garantir l’engagement si l’entreprise fait faillite et cela est indépendant de la volonté de l’employeur). Il faudrait donc évaluer les réels motifs de licenciement. Tu es en droit de demander la motivation de ce licenciement à ton employeur: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=42147 Si tu as un doute sur le motif, que celui-ci te semble déraisonnable ou abusif, il est possible d’interpeler le tribunal du travail. Avant de te lancer dans cette procédure, nous te conseillons d’en parler d’abord avec ton conseiller IBO au VDAB et/ou avec un service juridique gratuit tel que l’Atelier des droits sociaux:
          Rue de la Porte Rouge 4
          1000 – Bruxelles
          02.512.02.90
          Pour le service emploi/sécurité sociale :
          Uniquement sur place (non accessible par téléphone) : Mardi de 9h à 12h
          Uniquement sur place (non accessible par téléphone) : Mercredi de 9h à 12h.
          Uniquement par téléphone (non accessible sur place) : Mardi de 13h à 16h
          Uniquement sur rendez-vous : Lundi de 16h à 18h et Jeudi de 16h à 20h.

          En ce qui concerne le droit aux allocations de chômage, le PFI (ou IBO) peut être assimilé à des journées de travail pour l’ouverture d’un droit aux allocations pour un maximum de 96 jours. L’entièreté de ta formation ne pourra donc pas être prise en compte.

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

          Répondre
  30. titi

    bonjour,

    Je viens de terminer 1 PFI 6 mois de formation + 6 mois (CDD) (impulsion 12 mois +)             Puis je encore bénéficier de ces avantages si  je trouve un nouvel emploi?    Faut- il que ce travail soit le même pour lequel j’ai été formé?  ou dois-je refaire 6 mois de formation. peut on avoir droit au PFI plusieurs fois. Je suis chomeur non indemnisé. merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Titi,

      Pour autant que tu rentres dans les conditions d’accès du PFI et du plan impulsion 12 mois +, ces plans d’embauche peuvent être reconduit plusieurs fois.
      Un PFI comprend toujours une formation en entreprise et un contrat de travail. 
      Tu pourrais faire un PFI dans le même domaine ou dans un domaine différent.
      Les informations utiles sur le plan Impulsion 12 mois + se trouvent sur https://www.leforem.be/entreprises/aides-emploi-impulsion-12-mois-plus.html.  Les informations sur le PFI se trouvent sur http://www.leforem.be/particuliers/aides-financieres-plan-formation-insertion.html.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

       

      Répondre
  31. Julie

    Bonjour

    J’aimerai savoir s’il existe un équivalent pour une société anglaise dont le siège social de Belgique est installé en Flandre.

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Julie,

      L’équivalent du FPI en Flandre est l’IBO. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur cette page (NL): https://www.vdab.be/ibo

      Nous ne sommes pas spécialisés dans les plans de formation ou d’embauche organisés en Région Flamande donc n’hésite pas à en parler avec le VDAB ou avec ton conseiller emploi.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  32. Rimk

    Bonjour, je sors d’un contrat pfi (3 mois) avec le statut de responsable .  Et mon Mon employeur ma fait un cdd avec une fonction différente , celle d’ouvrier . Est ce correcte ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rimk,

      En principe, les conditions salariales et de travail reprises dans le contrat que tu viens de signer doivent être au moins égales aux conditions que tu avais pendant ton PFI.

      Nous te conseillons donc de prendre contact avec le conseiller emploi (personnes avec qui tu signeras ton contrat PFI auprès du service emploi de ta région -Actiris, VDAB, Forem ou ADG) et de voir avec lui le changement de fonction est autorisé.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  33. luna2702

    Bonjour,

    De janvier à mars inclus (2018) j’ai bénéficié d’allocations de chômage, d’avril à novembre inclus j’étais en FPI (2500 brut) avec en complément de la prime de productivité, toujours mes allocations chômage. Depuis décembre 2018, je suis en contrat employé avec le même Brut. Je viens de savoir que je devrais rembourser 3000€ d’impôts ( célibataire,1 enfant à charge) le FPI est donc si mal imposé ? Sur 6 mois de FPI avec chômage je dois rembourser autant…. c’est juste choquant…

    J’aimerai également savoir concernant la prime de juin et les éco cheques (CP 200) sur base de référence de 12mois, y aurais-je droit ? ou étant donné que les 6 premiers mois étaient en FPI, ils ne comptent pas ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Luna2702,

      Hélas, nous ne sommes pas suffisamment spécialisés en fiscalité pour pouvoir évaluer ta situation fiscale. En cas de doute, n’hésite pas à en parler directement avec le SPF finance: https://finances.belgium.be/fr/Contact

      En ce qui concerne le pécule de vacances et les éco-chèques, le PFI ne sera en principe pas pris en compte puisque le PFI est considéré comme une période de formation durant laquelle tu gardes le statut de demandeur d’emploi en formation. Tu n’étais donc pas encore en employé de cette entreprise.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  34. Isabelle

    Bonjour,

    Dans l’horeca, est ce qu’un stagiaire en PFI peut faire des heures supplémentaires avec le statut d’extra (travailleur horeca temporaire) ou est ce interdit de cumuler ces 2 types de contrats.

    D’avance, merci pour votre réponse rapide

    Isabelle

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Isabelle,

      A priori, si les heures supplémentaires envisagées se feraient chez le même employeur que le PFI, il ne sera pas possible de cumuler ces deux types de contrat. Nous manquons cependant de beaucoup d’informations pour répondre concrètement à ta question (le jeune perçoit-il des allocations ? Les deux contrats se feraient-ils chez le même employeur?).

      Quoiqu’il en soit, la personne la plus apte à répondre à ta question sera le conseiller PFI du stagiaire. Nous vous conseillons donc de prendre contact avec cette personne. Nous avons nous même appelé le Forem afin d’en savoir plus mais il nous manquait beaucoup d’informations pour te répondre précisément. Il serait doc plus pertinent que vous le contactiez directement.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  35. Blanche

    Bonjour, je suis actuellement sous contrat FPI 2 mois, dans une crèche, seulement après une visite chez le médecin j’apprends que je suis enceinte et que je dois être immédiatement écarté du milieu car j’ai des grossesses a risques, je sais que sous contrat FPI les jours de maladie ne sont pas rémunérés il me semble mais qu’en ai t il pour ce cas de figure etre enceinte n’est pas vraiment une maladie et être écarté c’est indépendamment de ma volonté qu’en sera t il pour la suite de mon contrat faut il le rompre et donc je perds ma promesse d’engagement ? Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Blanche,

      Les contrats FPI sont des contrats de formation et non des contrats de travail, ils ne répondent donc pas aux règles liées au contrat de travail.

      D’une part tu ne seras pas indemnisée pour les jours pendant lesquels tu ne vas pas travailler. En effet, même s’il est vrai que tu n’es pas « malade », malheureusement ta grossesse ne te permet pas de prester tes jours de formation. Or ce sont uniquement les jours prestés qui sont indemnisés. Ainsi, le motif de tes absences n’a malheureusement pas d’impact sur le fait d’être indemnisée ou pas.

      En fait, ta grossesse va malheureusement te contraindre à devoir abandonner ta formation (comme tu ne peux plus te rendre sur le lieu de formation). Les avantages liés à con contrat seront donc perdus. Tu peux éventuellement discuter avec la personne en charge de ton contrat chez Bruxelles Formation de ce qui est envisageable pour la suite (serait-il par exemple possible de poursuivre cette formation après ta grossesse ?).

      Attention qu’en ce qui concerne le congé de maternité, il faudra que tu te renseignes afin de savoir si tu as droit à l’indemnité de congé de maternité ou non. Tu trouveras toutes les informations sur le site de l’INAMI : https://www.inami.fgov.be/fr/themes/grossesse-naissance/maternite/Pages/repos-maternite-salariees-chomeuses.aspx Sache cependant que si tu n’as pas encore d’expériences de travail ou que tu n’as pas ouvert de droit au chômage, il est peu probable que tu y aies droit.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  36. Eric

    Bonjour,

    Est-ce que la période dans laquelle je fais un PFI sera comptabilisée pour ma carrière de pension?

    Bien à vous,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Eric,

      Tout dépend de la façon dont tu es indemnisé pendant ce PFI. Si tu reçois la prime de l’employeur et les 248€ du Forem, cela n’est à priori pas pris en compte pour la pension.
      Par contre, si tu reçois des allocations de chômage (complétées par la prime de l’employeur), alors cela devrait bien être pris en compte puisque les périodes de chômage sont, à notre connaissance, des périodes assimilées à des périodes de travail pour la pension.
      N’hésite pas à te renseigner auprès du Service fédéral des pensions pour en savoir plus: https://www.onprvp.fgov.be/fr/%C3%A0-propos-de-nous/contact

      Bien à toi

      Répondre
  37. Nina

    Bonjour,

    J’ai 36 ans, marié (avec revenu) et pas d’enfant.

    J »ai le contrat fpi à temps plein. Mon brut est 1562€.

    L’ employeur a dit, qu’il me paie 80% pour les deux premières mois et puis 90%.

    Je voudrais savoir mon salaire sera 80% de mon brut ou je reçois le salaire complet dès première mois car employeur paie 80% et chômage paye le reste ou pas ?

    Je voudrais remercie d’avance. Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nina,

      L’employeur doit payer au stagiaire une prime de productivité dont le montant correspond à un pourcentage de la différence entre le salaire imposable de la profession ( c’est-à-dire le salaire brut normal pour la fonction exercée, moins les 13,07% d’ONSS travailleur ) et les allocations de l’ONEM (de chômage, d’insertion ou de formation) dont bénéficie le stagiaire.
      Comme tu as pu le lire sur la fiche ci-dessus, si tu n’as pas droit aux allocations de chômage ou d’insertion, tu pourras solliciter une allocation de formation de l’ONEM (pour plus d’info sur l’allocation de formation: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t96).
      La prime de productivité peut être progressive.
      Dans le cas d’une FPI de 6 mois, l’employeur paie au minimum 80% de cette différence les deux premiers mois, 90% les deux mois intermédiaires et 100% les deux derniers mois.
      Donc, tu ne percevras pas au début 100% du salaire imposable normal, même avec le complément de l’ONEM.
      Donc si ton salaire brut imposable est de 1562€, tu dois faire 1562€ – le montant de tes allocations de chômage (ou d’insertion ou de formation). Ton employeur te paiera au début 80% du montant obtenu après ce premier calcul.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  38. C92

    Bonjour,

    Pouvez-vous me dire la différence entre un FPI et un CIP?

    Merci beaucoup,

    C.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour C92,

      FPI (Formation Professionnelle Individuelle): est une formation qui te permet d’être formé pendant une certaine période et d’être ensuite obligatoirement engagé par l’employeur au minimum pendant une période équivalente à ta formation (mais l’employeur pourrait t’engager en CDI s’il le souhaite). Pendant ta formation, tu reçois une allocation de formation et une prime de l’employeur. Ensuite, lorsque tu es engagé tu reçois un salaire. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/les-allocations-de-formation-fpi-pfi

      une CIP (Convention d’immersion professionnelle), une convention de stage en entreprise te permettant d’acquérir des connaissances et des aptitudes en travaillant pour un employeur. Pour ce stage, tu reçois une indemnité (et non un salaire) Plus de renseignements sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/la-convention-dimmersion-professionnelle/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  39. ariane

    Bonjour,

    j’ai été en contrat FPI de septembre 2018 à fin fevrier 2019. je devais gagner 1400 euros environ lorsque j’ai signé mon contratb avec mion employeur, mais lors de la signature du FPI mon salaire s’elevait  environ 1200. On m’a dit que les impots me reverserait cette difference. Est ce vrai?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ariane,

      La prime de productivité que l’employeur te verse dans le cadre d’un FPI est soumise au précompte professionnel au taux unique de 11,11%. C’est cela qui fait la différence entre ton brut et ton net.

      Il est possible que tu récupères la différence en percevant un remboursement d’impôts, mais attention que ce n’est pas automatique ! Tu devras en effet remplir ta déclaration d’impôts et y indiquer l’ensemble de tes revenus sur l’année 2019. Ce que le SPF Finances te remboursera ou pas dépendra entièrement de ta situation personnelle. Le montant total de tes revenus sur l’année et ta situation familiale auront entre autre un impact sur le calcul. Il n’est donc pas possible de répondre à ta question avec précision.

      Tu trouveras des informations sur le système de déclaration d’impôts, de paiement et de remboursement ici : https://finances.belgium.be/fr/particuliers/declaration_impot/payer_ou_etre_rembourse

      N’hésite également pas à prendre contact avec le SPF Finances si tu souhaites en savoir plus : https://finances.belgium.be/fr/Contact

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  40. abH

    Bonjour,

    Je voulais savoir auprès de qui je dois m’adresser afin de savoir si je suis éligible pour un fpi?

     

    Quels sont également les démarches à mettre en oeuvre?

     

    Cordialement,

     

    Alain-Brice *****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour abH,

      En principe, si tu habites Bruxelles, tu dois t’adresser à Bruxelles-Formation. Si tu habites en Wallonie, tu devras contacter le Forem.

      Hormis la condition de devoir être inscrit comme demandeur d’emploi (et le fait de ne pas avoir travaillé dans l’entreprise avant d’avoir effectué le PFI), il n’y a pas de conditions particulière pour y avoir accès.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  41. Mm6700

    Bonjour,

    Je vis chez ma mère et jusqu’à aujourd’hui je suis à sa charge.

    Elle bénéficie d’allocations d’invalidité.

    Je commence à travailler lundi (FPI).

    Pouvez-vous m’expliquer comment seront calculés mes impôts? Suis-je dorénavant considéré comme cohabitant? Les revenus de ma mère seront diminués à partir du moment où je travaillerai, dès lors, que se passera t’il? les revenus de l’un et l’autre seront-ils additionnés?

    Merci pour votre aide.

    Martin

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mm6700,

      Si tu travailles dans le cadre d’une FPI tu vas percevoir un revenu, à savoir:

      – une prime de productivité de l’employeur
      – des allocations de chômage/d’insertion ou une allocation de formation

      Tu devras introduire ta propre déclaration d’impôt et tu seras imposé séparément de ta mère. Cependant, tes revenus seront pris en compte pour savoir si tu pourras rester fiscalement à charge de ta mère (et donc si elle pourra continuer à bénéficier de l’avantage fiscal d’avoir un enfant à charge). Pour rester fiscalement à charge d’un parent isolé ( c’est-à-dire :célibataires même s’ils vivent en ménage avec une autre personne, les jeunes mariés pour l’année de leur mariage, les conjoints, pour l’année de la dissolution du mariage, suite à un divorce ou une séparation de corps, les conjoints séparés de fait tout au long de l’année – à partir de l’année qui suit celle de la séparation), tes revenus annuels ne peuvent pas dépasser 4.720€ net (5.900€ brut).

      Par ailleurs, toi-même tu seras peut être amené à payer des impôts:
      La prime de productivité que l’employeur te verse dans le cadre d’un FPI est soumise au précompte professionnel au taux unique de 11,11%.
      Si tu perçois des allocations d’insertion ou de chômage, celles-ci sont également soumises à u précompte professionnel de 10,09%.
      Le précompte professionnel est une avance sur l’impôt auquel est soumis, chaque année, tout travailleur belge. Ce précompte est prélevé sur ton revenu avant que celui-ci ne soit versé.
      C’est après avoir déclaré l’entièreté de tes revenus annuels et à la réception de ton avertissement-extrait de rôle que tu sauras si tu dois encore payer des impôts ou à l’inverse, être remboursé par le SPF Finances d’une partie des avances versées. Le montant total de tes revenus sur l’année civile et ta situation familiale auront entre autre un impact sur le calcul.

      Tu trouveras des informations sur le système de déclaration d’impôts, de paiement et de remboursement ici : https://finances.belgium.be/fr/particuliers/declaration_impot/payer_ou_etre_rembourse et ici: https://www.mytaxonweb.be/calculer-mes-impots/

      N’hésite également pas à prendre contact avec le SPF Finances si tu souhaites en savoir plus : https://finances.belgium.be/fr/Contact

      Par ailleurs, je ne peux pas te dire précisément quel sera le montant des indemnités d’invalidité de ta maman mais tes revenus vont avoir un impact sur le taux octroyé (taux chef de famille, isolé ou cohabitant). Le taux octroyé dépend de la hauteur de tes revenus et de leur qualification (revenus professionnels et/ou de remplacement). Il est très probable en tout cas que son indemnité diminue car pour conserver le taux « chef de famille », si tu habites seul avec elle, tes revenus mensuels bruts doivent être inférieurs ou égaux à 990,07€.

      Le mieux est que ta maman s’adresse directement à sa mutuelle pour déclarer le changement de situation et poser ses questions.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  42. val

    Bonjour,

    Pouvez vous me renseigner les références législatives (texte de loi) lié au contrat FPI. Impossible de les trouver sur internet.

    Je recherche a en savoir plus et surtout à démêler les informations erronées trouver sur internet concernant ce type de contrat. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Val,

      Nous ne disposons malheureusement pas du texte de loi régissant le FPI. Par contre, nous pouvons te conseiller de prendre contact avec Bruxelles Formation, qui gère les FPI à Bruxelles, ou te référer à cette page : https://www.securex.eu/lex-go.nsf/vwFicheByCategory_fr/A850F191A0FBBF12C12570C000323580?OpenDocument#.XKdZOqDgqM9

      En Wallonie, voici les textes de loi régissant le PFI:

      Décret du 18/07/1997  relatif à l’insertion de demandeurs : https://wallex.wallonie.be/PdfLoader.php?type=doc&linkpdf=4021-3349-1388

       

      Arrêté ministériel du 7 JUILLET 1998: https://wallex.wallonie.be/PdfLoader.php?type=doc&linkpdf=4019-3347-1388

      Arreté royal du gouvernement wallon 14 novembre 2007 : https://wallex.wallonie.be/index.php?doc=9324

      Arrêté ministériel déterminant les modalités d’exécution de l’arrêté du Gouvernement wallon du 14 novembre 2007 : http://www.etaamb.be/fr/arrete-ministeriel-du-19-decembre-2007_n2008027030.html

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  43. paulinetrois

    Bonjour, j’ai une question concernant le PFI. Si le forem nous verse 248€ par mois, est ce que l’employeur nous verse beaucoup plus que le forem pour qu’on puisse avoir un salaire normal? (ex : 248 (forem)+ 1000 (employeur) = 1248€) Ou est-ce que l’employeur nous verse une PETITE  prime d’encouragement ? (ex: 248 (forem) + 500 (employeur) = 748)

     

    D’avance merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Paulinetrois,

      Ta rémunération durant la période de PFI est composée de ton allocation de base (allocation de chômage, d’insertion, RIS) ou de la compensation du Forem + la prime de l’employeur.

      La prime de l’employeur est équivalente à un pourcentage de la différence entre ton allocation de base (ou la compensation du Forem) et le salaire auquel a droit un employé ordinaire exerçant la fonction pour laquelle tu es engagé en PFI. La prime peut être progressive et donc le pourcentage de la différence peut augmenter.

      Par exemple, si le salaire pour la fonction dans l’entreprise est de 1500 euros et que tu bénéficies de l’indemnité compensatoire du Forem de 248 euros: 1500-248=1252
      – première période: Prime de l’employeur = 80% de la différence = 1001 -> revenu total = 1001+248=1249 euros
      – deuxième période: Prime de l’employeur = 90% de la différence = 1126 -> revenu total = 1126+248=1374 euros
      – troisième période: Prime de l’employeur = 100% de la différence = 1252 -> revenu total = 1252+248=1500 euros

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  44. Jeffreypgk

    J’aimerais comprendre ce fameux plan d’insertion fpi ou pfi… Nous gardons nos allocations de chômage, et nous cumulons la prime de l’employeur ?

    Moi qui vais avoir 29ans, ça veux dire que je vais continuer à percevoir mon allocation + la prime de 911€ de l’employeur ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jeffreypgk,

      Si tu es chômeurs indemnisé et que tu commences une FPI (ou PFI), tu gardes bien tes allocations de chômage pendant la formation. Ces allocations sont complétées par une prime de l’employeur.
      Le montant de cette prime dépend de plusieurs éléments. Mais principalement du montant de tes allocations de chômage et du barème de la profession à apprendre.
      Cette prime correspond en fait à la différence entre la rémunération imposable de la profession à apprendre et ton allocation de chômage. De plus, cette prime peut être progressive (elle augmente au fur et à mesure pendant ta formation).

      Bruxelles Formation ou le Forem (selon qu’il s’agisse d’un FPI ou d’un PFI) pourra t’informer plus précisément sur les montants auxquels tu pourras prétendre.

      Bien à toi

      Répondre
  45. Tess

    Peut on faire la formation en dehors de la Wallonie à Bruxelles par exemple

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tess,

      Si l’entreprise qui souhaite te former se situe à Bruxelles, il s’agira alors en principe d’un FPI.
      Il s’agit de la mesure équivalente au PFI en Wallonie pour les employeurs bruxellois.
      N’hésite pas à contacter Bruxelles Formation pour en discuter: http://www.bruxellesformation.be/employeurs/vous-cherchez-du-personnel-qualifie.html

      Bien à toi

      Répondre
  46. fanfan

    bonjour

    est ce que l on peut etre en contrat de formation à mi temps et avoir un autre contrat ailleurs pour les jours libres?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fanfan,

      Oui, c’est tout-à-fait possible. Le PFI ou FPI doit être au moins à mi-temps.
      Et rien ne t’empêche de travailler à côté de ce PFI/FPI.

      Bien à toi

       

      Répondre
  47. jack

    bonjour,

    je voudrai savoir quelles sont les conditions pour le fpie, je suis technicien en informatique et on me demande de faire un fpie, y a t’il un age  maximum? est-que c’est possible en étant chômeur?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour jack,

      Oui, tu as bien le droit de faire un FPIE. Les conditions sont simplement d’être inscrit chez Actiris comme chercheur d’emploi.
      Et tu ne peux pas avoir déjà réalisé de prestations de travail auprès du même employeur.
      Si tu es chômeur indemnisé, tu garderas tes allocations de chômage (d’ailleurs ton statut officiel reste celui de chômeur pendant la formation) et ton employeur les complétera avec une prime.

      Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, si tu n’as pas droit à des allocations de chômage, tu pourras peut-être prétendre aux allocations de formation. voici les conditions pour bénéficier de l’allocation de formation :
      – être inscrit comme chercheur d’emploi inoccupé chez Actiris;
      – ne pas pouvoir prétendre à des allocations d’insertion (sur base des études) ni à des allocations de chômage (sur base du travail) parce que tu ne remplis pas les conditions d’admissibilité ou parce que tu as été exclu du droit au chômage. Si tu bénéficies d’allocations d’insertion ou de chômage, tu peux conclure une FPI (sans allocation de formation). L’employeur complétera tes allocations par une prime de productivité;
      – ne pas être diplômé de l’enseignement supérieur. Si tu as un diplôme supérieur, tu ne pourras pas bénéficier d’une allocation de formation de l’ONEM sauf si tu as plus de 45 ans.

      Il semblerait donc que tu sois bien dans les conditions pour pouvoir en bénéficier. N’hésite à en parler avec Bruxelles Formation: http://bruxellesformation.be/employeurs/vous-cherchez-du-personnel-qualifie.html

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  48. Cathy

    Bonjour Je n ai aucun diplôme mais j aimerais travailler dans une creche avec les enfants est ce que je peut faire un pif en crèche merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cathy,

      Théoriquement, rien ne t’empêche d’effectuer un PFI en crèche (si tu remplis les conditions permettant d’avoir accès à ce dernier) .

      Cependant, pour pouvoir y travailler il faut généralement être en possession d’un diplôme de puéricultrice, d’aspirante nursing, éducateur spécialisé, ou d’auxiliaire de l’enfance (tu trouveras la liste des diplômes autorisés à s’occuper des enfants en milieu d’accueil à l’Art.3 du Chapitre 2 de l’Arrêté suivant: http://www.one.be/fileadmin/user_upload/one_des/one_Jur/D_une_loi_a_l_autre/II_Accueil/A._Millieux_d_Accueil/Arrete_5_mai_2004_-_Reconnaissance_formations_et_qualifactions.pdf )

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  49. 1234

    J ai fait une semaine de stage par le vdab puis je vais être payée quand

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour 1234,

      Nous avons déjà répondu à a question sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-de-transition/#comment-25431

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  50. accueillante 2015

    en OCTOBRE 2015 j’ai commencé une formation accélérer de 3 mois pour devenir accueillante d’enfants conventionné , je déposé à 7h du matin mes 2 filles 5 et 6 ans à la garderie de l’école pour pouvoir faire cette formation. Moi j’ai jamais travaillé avant je ne touché aucun salaire ou chomage, pour allé a ma formation je n’ai eu aucune aide pour prendre le bus d’ottignies jusqu’à nivelles ni rien a part un papier du forem et du cpas pour l’accord de formation a faire à nivelles, l’école communale me demande de payé les heures de la garderie de mes deux filles alors que je suis qu’en formation et je ne touche aucun salaire ni chomage ni aucune aide.
    Suis-je obligé de leur payé ces trois mois de garderie meme si je n’ai eu aucune aide pour faire cette formation d’accueillante?
    Merci de votre aide et conseil.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Accueillante 2015,

      Nous ne sommes pas certains de comprendre ta situation. Es-tu actuellement en formation? Ou était-ce en 2015? Quelle est ta situation actuelle?

      De ce que nous comprenons tu bénéficies de l’aide du CPAS. Il faudrait peut-être parler de cela directement avec ton assistante sociale.

      Nous ne pouvons en effet pas répondre à ta question avec plus de précisions. Nous ne savons pas de quelle école il s’agit et ce que prévoit le règlement de celle-ci en matière de garderie. Il existe parfois des réductions pour les personnes bénéficiant de l’aide du CPAS mais nous ne pourrions pas dire si ce sera ton cas ou non.

      Si nous nous trompons et que tu ne bénéficies même pas de l’aide du CPAS, tu pourrais alors en faire la demande. Pour cela, tu dois te rendre dans le CPAS de la commune dans laquelle tu es domiciliée. Tu pourras entrer une demande d’aide (veille à demander un accusé de réception de ta demande à l’accueil) et peut-être bénéficié soit du RIS (= revenu d’intégration social), soit d’une aide sociale spécifique pour la garderie de tes enfants.

      Tu trouveras toutes les informations concernant l’aide du CPAS sur ces fiches-ci : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  51. alice

    Bonjour,

    J’ai vu sur le site de Bruxelles Formation qu’on pouvait être inscrit soit chez Actiris, soit au Forem, soit au VDAB pour prétendre à un contrat FPI. J’habite depuis peu en Flandre (Sint Pieters Leeuw), puis-je tout de même postuler dans une entreprise sur Bruxelles ? Je ne souhaite pas trouver une entreprise en Flandre étant donné que je ne parle pas le néerlandais.

    Merci d’avance,

    Alice

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alice,

      Oui, cela devrait bien être possible. Mais tu auras peut-être besoin d’un document de mobilité interrégionale à te procurer auprès du VDAB.
      N’hésite pas à en discuter directement avec Bruxelles Formation (par téléphone au 02 371 74 61 ou au 02 371 74 81 ou au 02 371 73 34 ou par mail à fpie@bruxellesformation.brussels)

      Bien à toi

      Répondre
  52. Sibeline

    Bonjour,

    Début mars 2019, cela fera un an que je suis sous CDD à mi temps.
    A cette même période j’aimerais entamer un nouveau travail 4/5 en PFI durant 6 mois, dans le hainaut.
    J ‘ai 25 ans et je ne pense pas entrer dans les conditions d’allocations au chômage malgré mon année de travail car je n’étais pas à temps plein. Du coup, je me demandais si je pouvais signé un contrat en pfi dans le contexte où j’ai un diplôme de master et je n’ai droit à aucune allocation d’insertion ou de chômage? Puis-je bénéficier des allocations de formations? au total, de combien puis-je penser être rémunérée en fin de mois plus ou moins?( quel calcul puis-je opérer dans cette situation?)

    Par ailleurs, si je peux être prise pour ce travail , je me demande dans quelles conditions je me situerais à l’issue du pfi comprenant une durée de formation de 3mois et un CDD de 3mois? cela m’ouvrira t-il mes droits concernants mes congés payés de l’année ainsi que mes droits aux allocations de chômage par la suite ?

    En vous remerciant d’avance pour votre éclairage.

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour,

      Tout d’abord, sache que si tu as 25 ans et que tu as travaillé à mi-temps pendant un an, tu devrais avoir droit à des allocations de chômage, bien que le montant de celles-ci seront moins importantes que si tu avais travaillé à temps plein. En effet, si tu peux prouver au moins 312 demi-journées de travail salarié, tu peux bénéficier de demi-allocations de chômage. Tu trouveras les explications sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Aussi à la fin de ton contrat, je te conseille d’introduire une demande d’allocations et de t’inscrire comme demandeuse d’emploi, au FOREM si tu es domiciliée en Wallonie (ou Actiris à Bruxelles).

      Si tu es admissible aux allocations de chômage, tu recevras pendant ton PFI tes allocations et une prime de ton employeur. Cette prime correspond à la différence entre la rémunération imposable de la profession à apprendre et , dans ton cas, le montant de ton allocation de chômage. Nous ne pourrons donc pas te dire quel sera le montant que ton employeur te donnera. Mais tu pourrais considéré que ce que tu percevra correspond bien au salaire que tu recevras lorsque tu seras engagé par ton employeur.
      En effet, pour rappel, après la fin de ta formation, l’employeur est obligé de t’engager sous contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée (avec une durée au minimum équivalente à la durée de la formation).

      Si tu n’as pas droit à des allocations de chômage ni à un revenu d’intégration du CPAS, tu bénéficieras d’une indemnité de compensation de 248 euros du FOREM.

      Concernant les droits aux congés annuels : pour y avoir droit, il faut avoir été lié par un contrat de travail de l’année précédente. Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels tu auras droit en 2019 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2018.
      Pour ce qui est des jours de congé auxquels tu auras droit en 2020: Puisque ton employeur ne paie pas réellement un salaire pendant ta formation mais une prime de productivité, tu n’ouvres pas de jours de congé grâce à ton contrat PFI.
      Les jours de formation en PFI peuvent être pris en compte pour une admissibilité au chômage à concurrence de 96 jours maximum
      Par contre, puisque tu dois par la suite être engagée par ton employeur, dès que tu commenceras à travailler dans le cadre d’un contrat de travail salarié normal, tu recommenceras à cotiser normalement, notamment pour les droits au chômage et pour les pécules de vacances.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  53. Steph

    Bonjour,
    Je suis actuellement en parlementé pour faire un PFI ou un simple stage payé dans une start-up. Il me semble que le PFI est plus intéressant tant pour l’employeur que pour moi au niveau salarial (je touche des allocations de chômage) mais apparement mes jours travaillé sous PFI ne compteraient pas dans mon exercice de vacance (jour travaillé pour les vacances de l’année prochaine), est-ce vrai? S’il s’agit d’un simple stage payé compteraient-ils dans ce cas?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Steph,

      Ni le PFI, ni le stage rémunéré (CIP=convention d’immersion professionnelle) ne permettent d’ouvrir un droit à des congés payés.
      Par contre, le PFI a l’avantage de prévoir une obligation d’engagement sous contrat de travail ordinaire après la période de PFI (pour une durée au moins équivalente à la durée du PFI) ce qui n’est pas le cas de la CIP.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  54. Younes

    Bonjour ,
    Je suis actuellement sous contrat FPI 6 mois, je ne perçois pas de chômage mais je bénéficie des allocations de formation FPI (+/- 450eur par mois), ai-je le droit d’être indépendant complémentaire en même temps que mon FPI selon ma situation?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Younes,

      Le fait de débuter une activité complémentaire sous-entend le fait d’avoir un emploi comme activité principale (au minimum à mi-temps).
      Cependant, le FPI n’est pas considéré comme un emploi mais plutôt une formation. Il faudra donc sans doute attendre que tu sois sous contrat pour pouvoir débuter ton activité complémentaire. Tu trouveras plus d’information sur https://www.1819.brussels/fr/blog/independant-titre-complementaire-un-statut-aux-nombreux-atouts
      Sache qu’après un FPI, ton employeur est tenu de t’engager sous contrat pour, au minimum, une durée équivalente à ton FPI (soit 6 mois).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  55. karima

    bonjour,
    Actiris (ou un autre organisme) offre-t-il une aide financière pour les frais de garde d’enfants pour les demandeurs d’emplois qui sont parents et veulent suivre une formation qualifiante (dans un métier en pénurie)?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Karima,

      Malheureusement, Actiris n’intervient pas pour les frais de garde d’enfants de demandeur d’emploi, même si ces derniers effectuent une formation pour un métier en pénurie.

      Par contre, il dispose de conventions partenariales avec certaines crèches dans lesquelles vous pourriez peut-être inscrire votre enfant (pour autant que votre formation ait une durée de minimum 1 mois et soit dispensée à raison de 3 jours/semaine minimum).
      Vous trouverez plus d’information à ce sujet sur : http://www.actiris.be/ce/tabid/109/language/fr-BE/Accueil-pour-votre-enfant.aspx

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  56. Mike

    Voilà je suis chômeur à temps et je vais peux être commencé une pfi en toiture, j’aimerais savoir si en travaillant comme celà j’arriverai à un salaire de temps pleins et combien mon employeur devrais me versée en plus tout les moi pendant cette formation, et pour voir si j’aurai droit à des congé payé et des primes,merci bien à vous en attende de votre réponse….

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mike,

      En principe, il est possible de commencer à travailler en PFI lorsqu’on perçoit des allocations de chômage.
      Tu recevras donc tes allocations de chômage et une prime de ton employeur. Cette prime correspond à la différence entre la rémunération imposable de la profession à apprendre et , dans ton cas, le montant de ton allocation de chômage. Nous ne pourrons donc pas te dire quel sera le montant que ton employeur te donnera. Mais tu pourrais considéré que ce que tu percevra correspond bien au salaire que tu recevras lorsque tu seras engagé par ton employeur.
      En effet, pour rappel, après la fin de ta formation, l’employeur est obligé de t’engager sous contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée (avec une durée équivalente au minimum à la durée de la formation).

      Concernant les congés, sache qu’en principe, il n’est généralement pas possible de prendre congé pendant la période de formation. Il faudra que tu t’adresses à ton conseiller emploi (personnes avec qui tu signeras ton contrat auprès du service emploi de ta région -Actiris, VDAB,Forem ou ADG) et à ton employeur pour en discuter et envisager la possibilité de prendre des congés.
      Si cette option s’avère impossible, tu pourrais éventuellement prendre tes congés après la signature du contrat (CDD ou CDI) qui suivra cette période de PFI.

      Concernant les primes, il faudra te référer à la commission paritaire ou convention collective de travail pour laquelle tu vas travailler. En effet, le mode de calcul d’une prime de fin d’année peut parfois changer en fonction de ta convention collective de travail (par exemple, dans certaines entreprises, la prime de fin d’année se calcule au prorata des jours de travail effectués; au sein d’autres entreprises, il faut avoir une certaine ancienneté pour y avoir droit).
      Tu pourrais également le vérifier auprès de ton employeur ou dans ton règlement de travail.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  57. Anto

    Bonjour,
    J’ai la possibilité de signer un contrat pfi avec un employeur dans la région du Hainaut, à la base l’employeur souhaitait engager quelqu’un qui bénéficie du plan impulsion. Je ne perçois aucun revenu (ni chomage, ni cpas). Est-ce que je bénéficierai du plan impulsion après ma période de stage quand l’employeur m’aura engagé ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anto,

      Cela peut dépendre de ton âge. En effet, il existe différentes catégories de plan Impulsion: https://www.leforem.be/aides/explications-impulsions.html
      A priori, en dehors des questions d’âge, le plan Impulsion 12 mois + par exemple est accessible pour autant qu’on ait été inscrit comme demandeur d’emploi pendant au moins 12 mois. Il n’est pas nécessaire de bénéficier effectivement d’allocations. Le PFI étant considéré comme une formation et non comme un emploi, cela ne devrait pas t’empêcher de répondre à la condition pour autant que tu étais bien inscrit comme demandeur d’emploi avant et que tu puisses donc bien prouver 12 mois d’inscription à la fin de ta période de formation PFI.
      Nous te conseillons de contacter directement le Forem pour vérifier cela avec eux: https://www.leforem.be/contact/index.html

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  58. Ro

    Bonjour,
    Je suis sous contrat PFI et je vis tjrs chez mes parents..
    Ma maman est prof donc son salaire chaque mois est pllus important quand je suis à sa charge ( avant j’étais étudiante donc je l’étais)..
    Ici sous contrat PFI doit elle informer la communauté française que je ne suis plus a sa charge depuis le commencement de mon contrat ? Ou alors suis je encore à sa charge jusqu’à la fin de mon contrat ( donc quand je serai en CDD ou CDI?)
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ro,

      Le fait d’être ou non fiscalement à la charge d’un parent dépend de l’ensemble de tes revenus sur une année civile entière. Étant actuellement en PFI, il est très probable que tu ne puisses plus être à sa charge pour 2019 (vu que tu auras encore, au minium, un contrat après le PFI).
      Tu trouveras les explications et les montants à ne pas dépasser pour être fiscalement à sa charge sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/quen-est-il-des-impots/

      Bien à toi

      Répondre
  59. So

    Bonjour il y a 1 ans j ai effectuer un stage pfi formation de 3 mois ( je devais signer mon cdd par la suite 3 mois egalement comme la règle le stipule )
    Sauf que l employeur 10 jours avant la fin de formation a arrête son activité et du coup je n ai pas pu obtenir mon cdd de 3 mois .

    Ma question est ce que les jours formation ( ou j ai obtenu la prime d encouragement ) ses jours la sont ils comptabilisé pour recupere ses droit au chomage ?

    J ai lu au maximun 96 jours
    Est ce bien cela ?

    Répondre
    1. So

      Quelqu un pour m eclairer svp

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Bonjour So,

        Oui, c’est bien cela: les jours de formation en PFI peuvent être pris en compte pour une admissibilité au chômage à concurrence de 96 jours maximum (article 38 de l’AR du 25/11/91).

        Bien à toi

        Répondre
        1. So

          Meme dans mon cas ? Expliquer plus haut ?

          Répondre
          1. Infor Jeunes Bruxelles

            Bonjour So,

            Tu trouveras les conditions pour ouvrir un droit au chômage sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

            Le fait que ton PFI se soit arrêté avant son terme pour une raison indépendante de ta volonté ne devrait pas empêcher qu’il puisse bien être pris en compte.

            Si tu veux en discuter par téléphone, tu peux nous joindre au 02/514.41.11 (et demander François).

            Bien à toi

  60. Nina

    Bonjour,

    Je suis actuellement au chômage d’inserssion et durant mes recherche je me suis intéressé par un poste sous contrat pfc.

    Je voulais savoir si je pouvais postuler à ce poste en étant en début de grosses.

    Aussi je me demande si j’aurais le droit d’être abssante pendant mes rdv de suivie, et si à la fin du contrat pfi j’aurais aussi droit au contrat de travail (vu que ce sera au momant au je devrais prendre mon congé de maternité)

    Merci pour vos réponses

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nina,

      A priori, un employeur ne pourrait pas refuser de t’engager sous contrat PFI pour la seule raison que tu es enceinte. Ce serait de la discrimination à l’embauche. Nous ne voyons donc pas d’objection à ce que tu postules pour l’offre qui t’intéresse.

      Par contre, une PFI étant plus perçu commune une formation et non un emploi, nous ne connaissons pas les procédures en ce qui concerne les absences pour tes consultations médicales et l’impact qu’elles pourraient avoir sur ton contrat. En effet, dans le cadre d’un contrat PFI, les absences ne sont par exemple par rémunérées par l’employeur. Mais tu pourrais éventuellement te faire indemniser par la mutuelle pour ces jours-là. Pour toutes ces questions, nous te conseillons de t’adresser directement au service du Forem en charge des PFI : 0800/93 947

      Il en va de même pour le contrat de travail qui suit une période sous contrat PFI. La règle veut que l’employeur t’engage pour un contrat d’au moins la même durée que ton PFI. Nous supposons que, dans ton cas, le contrat de travail débuterait alors à la fin de ton congé de maternité. Nous ne sommes cependant pas en mesure de te l’affirmer avec certitude. C’est pourquoi il est préférable de prendre directement tes informations auprès du Forem.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  61. Tartiflette

    Bonjour,

    Est-il possible de rompre un FPI? Et si oui quelles sont les conséquences qui peuvent en découler? Notamment vis à vis de l’ONEM et des indemnités de chômage ? Est ce que si le travailleur rompt un FPI avec un employeur A, il peut en avoir un par la suite avec un travailleur B?

    Merci beaucoup!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tartiflette,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise, car généralement, lorsque tu souhaites quitter ton FPI avant son terme il est toujours conseillé d’en discuter au préalable avec ton conseiller emploi d’Actiris (la personne avec qui tu as signé ton contrat.

      Le mieux serait donc de le contacter et de lui expliquer la situation afin de voir, avec lui, quelles sont les possibilités de rupture de ton contrat. Les conséquences sur ton droit au chômage dépendront sans doute des motifs de rupture du contrat.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  62. Pascal

    Bonjour
    PFI en toiture : Comment cela se passe en cas d’incapacité de travail journalière pour cause d’intempéries pendant toute la durée du stage des six mois ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pascal,

      En principe, il faudra que tu recontactes ton/ta conseiller/ère PFI auprès du Forem afin de voir avec cette personne s’il est possible de prolonger ton stage (au moyen d’un avenant ou d’une nouvelle convention). Aussi, au cours de cette suspension, la prime de productivité n’est pas due par l’employeur.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  63. Alexis1535

    Quels document devons nous prendre au syndicat pour toucher la prime de productivité en PFI merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alexis1535,

      Pour le PFI, tu n’as aucune démarche à faire auprès de ton organisme de paiement. Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, le Forem te versera une indemnité de compensation de 248 euros brut maximum par mois, pour autant que tu remplisses les 2 conditions citées.

      Pour d’autres questions,n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  64. Jean

    Bonjour,

    Ma fille est en FPIE et voudrait offrir des services occasionnels (photographie, graphisme) pendant son temps libre. Sortant des études elle a directement commencé son FPIE et n’est pas inscrite à l’ONEM ou autre.

    Y-a-t’il un statut du genre « indépendant complémentaire » compatible avec un jeune en formation (donc demandeur d’emploi) mais pas inscrit au chômage ? Sinon, est-il possible de passer par la SMART ou un autre service compatible avec son statut vu le caractère occasionnel des services qu’elle voudrait proposer ?

    Merci pour vos réponses,

    Jean

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jean,

      Comme un contrat FPI est considéré comme un contrat de formation et non un contrat de travail, il ne sera malheureusement pas possible pour ta fille de se lancer en tant qu’indépendante complémentaire. En effet, comme indiqué sur la fiche de securex, seuls les personnes ayant l’un des statut suivants peut demander à devenir indépendant complémentaire et sous certaines conditions :

      Les salarié
      Le intérimaires ou enseignants non nommés
      Les enseignant nommés (statutaire)
      Les chômeur ou bénéficiaires d’une interruption de carrière ou d’un crédit-temps
      Les bénéficiaire d’indemnités de mutuelle

      Toute les informations ici : https://www.securex.eu/lex-go.nsf/PrintReferences?OpenAgent&Cat2=14~~1&Lang=FR

      Elle pourra donc éventuellement demander à obtenir ce statut si elle signe un contrat de travail suite à son FPI.

      Elle peut bien entendu passer par des services comme la SMART mais nous ne sommes pas suffisament compétents dans cette matière que pour lister les avantages et les inconvénients.

      Pour toutes questions concernant le travail indépendant, nous te conseillons de te tourner vers 1819 qui est un service d’informations de première ligne pour toutes les personnes qui souhaitent se lancer comme indépendant (où du moins qui se posent des questions quant à ce statut) : https://www.1819.brussels/fr

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  65. naila

    dois déposer ma carte de chômage(Pointage) au bureau pendant les 2 mois obligés après 2 mois de formation fpi.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Naila,

      Nous ne comprenons pas ta question.

      Mais s’il s’agit de savoir si tu dois rentrer ta carte de contrôle pendant ton FPI, comme indiqué sur la fiche ci-dessus «Tu dois toujours être en possession d’une carte de contrôle C3A délivrée par ton organisme de paiement et la compléter correctement. A la fin de chaque mois, ton employeur te remet une attestation de présence C98. Cette attestation doit être remise (avec ta carte C3A complétée) chaque dernier jour ouvrable du mois à ton organisme de paiement.».

      La réponse est donc oui. Si tu souhaites bénéficier des allocations de formation (ou continuer à bénéficier de tes allocations de chômage ou d’insertion), tu es dans l’obligation d’être en ordre vis-à-vis de ton organisme de paiement et de compléter et remettre ta carte.

      Si ta question porte sur autre chose, nous t’invitions à nous la préciser.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  66. louise

    Bonsoir , mon fils travaille en PFI depuis le 17 décembre 2018 , je suis actuellement en incapacité de travail mais le médecin conseil va me remettre au chômage ( j’ai été licenciée en février 2018 avec un préavis de 8 semaines) donc indemnisée par la mutuelle depuis le 23 avril 2018,je vis seule avec mon fils , aurais-je droit à des indemnités de chômage au taux chef de famille ou aux taux cohabitant , je suis très inquiète , pouvez-vous me donner les informations correctes svp , merci beaucoup

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Louise,

      Cela dépend des revenus de ton fils.

      Si celui-ci bénéficie d’allocations d’insertion au taux cohabitant en plus de l’indemnité que lui paye son employeur OU qu’il bénéficie de l’indemnité de formation du Forem (=248€) en plus de l’indemnité de l’employeur, ses revenus ne seront pas pris en compte et tu seras alors considérée comme ayant charge de famille. Note cependant que nous devons quand même vérifier auprès de l’ONEm si l’indemnité du Forem de 248€ est bien non-prise en compte. Nous allons les contacter et te tenir informée de leur réponse.

      Mais il est plus que probable que tu sois bien considérée comme ayant charge de famille si ton fils ne bénéficie pas d’allocations de chômage sur base du travail (qui dépasserait un montant de 465,14€) en plus de l’indemnité de son employeur.

      A noter qu’après son contrat PFI, il signera très probablement un contrat de travail. Dans ce cas là, tu seras considérée comme ayant charge de famille uniquement s’il s’agit du premier emploi de ton fils et pour une durée de 12 mois. Si ce n’est pas son premier emploi ou au-delà des 12 mois, tu repasseras alors au taux « cohabitant » comme ton fils bénéficiera d’un revenu professionnel. Voici en effet ce qu’indique l’ONEm :

      «Votre enfant dispose d’un revenu professionnel? 
      L’ONEM ne considérera pas le revenu professionnel de votre enfant comme un revenu professionnel dans les deux situations suivantes:
      – le montant brut du revenu professionnel ne dépasse pas 426,74 euros par mois;
      – il s’agit du premier revenu professionnel perçu par l’enfant après la fin des études, pendant une période de 12 mois, peu importe le montant»

      Tu trouveras toutes les informations ici : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
      1. louise

        Bonsoir , merci , j’attends la réponse quand vous aurez contacté l’ONEM

        Répondre