La FPIE: Formation Professionnelle Individuelle en Entreprise

La FPIE (Formation professionnelle individuelle en entreprise) à Bruxelles est une aide qui permet aux demandeurs d’emploi de suivre une formation en entreprise tout en bénéficiant d’indemnités de formation via l’employeur. Au terme d’une FPIE, le stagiaire bénéficie également d’un contrat de travail dont la durée est au moins égale à la durée de la formation (entre 1 et 6 mois). 

Quelles sont les conditions pour y avoir accès ?

  • Être inscrit comme chercheur d’emploi francophone chez Actiris.
  • Ne pas avoir déjà réalisé de prestation de travail auprès de la même entreprise.
  • Signer un contrat qui lie le stagiaire, l’employeur et Bruxelles Formation et qui reprend le plan de formation.
  • La durée de la formation doit être d’une durée entre un et six mois. Après 6 mois de FPI en entreprise, tu as automatiquement droit au statut ACTIVA.
  • Le contrat doit être au moins à mi-temps.

Quelles indemnités pendant la formation ?

L’employeur te paye une indemnité de formation qui correspond au salaire brut normal pour la fonction exercée, moins 13,07% de cotisations ONSS  et moins les revenus réels d’éventuelles allocations sociales (si tu bénéficies d’allocations de chômage, d’insertion ou du revenu d’intégration sociale du CPAS). L’indemnité de formation vient donc compléter tes allocations sociales.

Salaire Brut – 13,07% – allocations éventuelles = indemnité de formation

 

Cette indemnité de formation est progressive. Elle s’élève à 80% du montant de la différence pour le 1er tiers de la formation; 90% du montant de la différence pour le 2e tiers de la formation; 100% du montant de la différence pour le 3e tiers de la formation.

L’employeur doit aussi t’assurer contre les accidents du travail et te rembourser d’éventuels frais de mission. Les frais de déplacement sont également à charge de l’employeur.

Bon à savoir : les allocations de formation de l’ONEm

Si tu ne bénéficies ni d’allocations de chômage (ni d’insertion), ni du revenu d’intégration sociale, ton profil pourrait paraître moins intéressant aux yeux de l’employeur car les indemnités qu’il devrait te verser sont plus élevées.

Pas de panique, dans ce cas il existe un système d’allocations de formation octroyées par l’ONEm. Les montants de ces allocations de formation sont identiques aux montants des allocations d’insertion.
Les conditions pour y avoir droit sont :

  • ne pas avoir droit aux allocations de chômage ou d’insertion;
  • ne pas avoir de diplôme de niveau supérieur (max CESS). Cette condition n’est pas d’application pour les personnes de plus de 45 ans;
  • être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé avant la formation.

Si tu entres dans les conditions, l’ONEm intervient alors dans le paiement des indemnités de formation. Ce qui représente un avantage pour l’employeur puisque dans ce cas :

Salaire Brut – 13,07% – allocations de formation de l’ONEm = indemnité de formation

 

Pour demander ces allocations, Bruxelles Formation t’aidera à faire les démarches nécessaires. C’est ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) qui se chargera de constituer ton dossier et transmettre ta demande à l’ONEm.

Si ta demande est acceptée, tu recevras alors une carte de contrôle C3A que tu devras compléter tout au long de ta formation. Tu recevras également un formulaire de présence (C98) de ton employeur tous les mois. A la fin de chaque mois, tu devras alors rentrer ces deux documents dûment complétés à ton organisme de paiement.
Tu trouveras toutes les informations détaillées sur ces allocations sur le site de l’ONEm.

Que se passe-t-il à la fin de la formation ?

Une fois la formation terminée, l’employeur doit t’engager sous contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée (avec une durée équivalente au minimum à la durée de la formation). La période de formation professionnelle et la période de travail sont comptabilisées pour le stage d’insertion professionnelle. Si, à la fin du contrat de travail, tu remplis les conditions pour avoir droit aux allocations d’insertion ou de chômage, tu pourras bien sûr en bénéficier.

En ce qui concerne l’ouverture des droits au chômage, tu pourras comptabiliser au maximum 96 jours de «travail» pour la partie formation de ta FPIE. Ton contrat de travail est quant à lui entièrement comptabilisé (puisqu’il s’agit d’un contrat de travail ordinaire donnant lieu à des prélèvements de cotisations sociales).

Comment faire une demande de FPIE ?

C’est l’employeur qui introduit la demande à Bruxelles Formation. Il devra transmettre les documents suivant à l’adresse mail : fpie@bruxellesformation.brussels

Pour plus d’information, ton employeur peut bien sûr contacter Bruxelles Formation.

L’équivalent en Wallonie : le PFI

Il existe un équivalent pour les demandeurs d’emploi de Wallonie : le PFI ou Plan Formation-Insertion.

Le principe est le même mais il existe des différences, notamment en ce qui concerne les indemnités de formation. Dans le cas du PFI c’est le Forem, et non l’employeur, qui paye mensuellement le stagiaire. Le montant de la prime versée dépend du montant des éventuelles allocations sociales dont bénéficie le stagiaire :

Montant de tes allocations par jour Montant de la prime mensuelle versée par le Forem
39,27€ ou plus    289,02€
Entre 26,17€ et 39,26€    578,02€
Max 26,16€      867,06€
Pas d’allocations      1156,09€

 

Le Forem intervient également dans les frais de déplacement (si ceux-ci excèdent 5km) et dans les frais de garde d’enfant et de garderie (sous certaines conditions).

En ce qui concerne les conditions, il faut:

  • être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé;
  • résider en Belgique.

Pour toutes les informations concernant les PFI, rendez-vous sur le site du Forem.

Pour être complet, signalons qu’il existe aussi un équivalent en Flandre: IBO.
Tu trouveras d’autres mesures pour faciliter l’embauche des jeunes sur la fiche : qu’est-ce qu’un plan d’embauche et comment peux-tu en profiter ?

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*

104 questions déjà posées

  1. Jean
    27 juin 2022

    Bonjour,

    J’ai commencé un PFIE ce 20/06

    Je comprends que je dois continuer à remplir ma carte de controle EC3.

    A ce propos, dois-je continuer a renseigner les jours comme chomage (laisser vide).

    Ou alors faut-il renseigner “travail” ou “Droit a une remuneration”, ou eventuellement mettre en commentaire pour le mois “PFIE”.

    D’avance merci pour votre réponse

    Répondre
  2. isaline
    22 juin 2022

    Bonjour,

    Je suis employé dans une entreprise depuis Juillet 2021.

    J’ai commencé sous contrat PFI de 6mois.
    Sans est suivit un contrat CDD de la même durée.

    Aujourd’hui, mon employeur souhaite me garder dans son équipe et me propose un contrat CDD d’un an.

    Mais il m’affirme aussi que je n’aurais pas droit à des congés payé avant janvier 2023 car mes 6 mois de pfi ne comptent pas. 

    Pouvez-vous m’aider et me clarifier la situation ? Je trouve cela injuste. 

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 juin 2022

      Bonjour Isaline,

      Tu devras effectivement attendre 2023 avant d’avoir droit à des jours de congés légaux “classiques”. En 2022, tu as droit à des jours de vacances européennes. Tout est expliqué dans cet article.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  3. D
    21 juin 2022

    Bonjour,

    Un candidat aimerait commencer un stage FPIE au sein de notre entreprise dès le 15/9, soit juste après avoir défendu son mémoire de fin d’étude. A partir de quand peut-il s’inscrire chez Actiris comme demandeur d’emploi? S’il peut le faire prochainement, est-il alors empêché de jobber cet été sous statut étudiant?
    S’il est préférable qu’il attende d’être diplômé, comment nous recommandez-vous de nous y prendre pour que son dossier puisse être traité dans les plus brefs délais après sa remise du diplôme et que nous puissions entamer la collaboration à la date la plus proche du 15/9?
    En vous remerciant déjà pour votre retour,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 juin 2022

      Bonjour D,

      Il peut s’inscrire chez Actiris dès maintenant s’il le souhaite. Mais son stage d’insertion professionnelle (et son statut de chercheur d’emploi) ne débutera que lorsqu’il aura accompli toutes les tâches de son programme d’études. Le stage d’insertion commence au plus tôt le 1er août. Il doit donc avoir déposé son mémoire (pas forcément défendu).
      S’il termine ses études en juin, la question de savoir s’il peut travailler comme étudiant cet été est interprétée différemment selon les institutions. Plus d’info à ce sujet sur cette page.
      Je vous recommande de discuter de la date de son engagement directement avec Bruxelles Formation.

      Bien à vous

       

      Répondre
  4. Paul_B
    21 juin 2022

    Bonjour,

    Est ce possible de bénéficier du système FPIE en étant étudiant en fin de Master, de nationalité française.

    D’avance merci

    Bien à vous

    Paul

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      23 juin 2022

      Bonjour Paul,

       

      La condition première pour avoir accès au FPI est d’être inscrit comme chercheur d’emploi auprès d’Actiris.

       

      Tu peux proposer à l’employeur de conclure une Convention d’Immersion Professionnelle (CIP). Dans ce cas, en étant étudiant, tu peux effectuer ce stage rémunéré (de 6 mois maximum) à condition qu’il n’entre pas dans le cadre de tes études. En effet, cette convention de stage ne peut pas faire partie de ton cursus académique.

       

      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  5. Nadia
    26 mai 2022

    Bonjour, je suis actuellement en FPIE depuis 2 mois et le contrat FPIE dure 6 mois , cependant j’ai p-e la possibilité de quitter le FPIE pour une autre entreprise qui pourrait m’engager directement en CDI.

    Est-il possible de rompre le FPIE et y-a-t-il un préavis à prester ?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 juin 2022
      Bonjour Nadia,
      La FPIE peut à priori être rompue pour accepter un CDI. Il serait recommandé de prendre contact avec ton responsable au sein de l’entreprise où tu effectues ta FPIE et avec Bruxelles Formation afin de leur annoncer que tu as une proposition de CDI et voir avec eux de quelle manière il est possible de mettre fin à ta FPIE pour que tu puisses signer ton CDI.
      La FPIE n’étant pas considérée comme un travail, il n’y a pas de durée de préavis légale à respecter.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

       

      Répondre
  6. TK
    11 mai 2022

    Bonjour,

    Je suis sous contrat FPIE de 6 mois à partir du 11/04/2022.

    Est- ce que cette période est assimilé pour les congé de l’année prochaine ?

    Bien à vous,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 mai 2022
      Bonjour TK,
      Une FPIE étant considérée comme une formation et non un emploi, les 6 mois de FPIE que tu effectueras ne compteront pas pour ouvrir le droit à des vacances dans le cadre d’un futur emploi l’année prochaine. Ces 6 mois de FPIE seront suivis normalement de 6 mois de travail au sein de l’entreprise. Si ta période de formation de 6 mois termine au mois d’octobre, tu travailleras un peu plus de 2 mois en 2022 et ouvrira donc sur base de ces 2 mois, un droit à 4 jours de congé en 2023 sur base de ces 2 mois de travail.
      Si tu souhaites prendre plus de congés en 2023, tu pourras faire appel aux vacances jeunes si tu réponds aux conditions pour en bénéficier ou aux vacances européennes si tu ne réponds pas aux conditions pour les vacances jeunes.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

       

      Répondre
  7. hussam
    1 mai 2022

     

    .Bonjour

    , je viens de terminer mon contrat FPIE après la fin du mandat de 6 mois, dois-je signer un contrat pour 6 mois supplémentaires? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 mai 2022

      Bonjour Hussam,

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, la FPIE et composée de 2 parties (formation et contrat de travail). A la fin de la formation, l’employeur est obligé de te faire signer un contrat de travail dont la durée doit être égale ou supérieure à celle de la formation. Donc, si ta formation a duré 6 mois, tu devras en principe travailler minimum 6 mois chez cet employeur.

      Mais, si tu ne souhaites ne pas signer le contrat ou continuer la collaboration, tu pourrais, sous certaines conditions le faire. Cela sera par exemple le cas si tu trouves un nouvel emploi dont la durée est supérieure à celle que propose l’employeur de la FPIE. Mais, avant de prendre ta décision, nous te conseillons de prendre contact avec ton conseiller PFI afin d’avoir son avis.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  8. Ad
    8 avril 2022

    Bonjour,

    Je suis chômeur et je viens de signer mon FPIE. Y-a-t-il des démarches à faire auprès de l’organisme de paiement (syndicat/CAPAC) une fois le contrat signé?

    D’avance merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      8 avril 2022

      Bonjour AD,

      En tant que chômeur indemnisé, tout changement dans ta situation personnelle et familiale doit être communique à ton organisme de paiement. Alors, après la situation de ton contrat PFIE, tu devras prendre contacter avec ton syndicat (ou la CAPAC) pour leur en faire part.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  9. Sara
    24 mars 2022

    Bonjour,

    Actuellement j’effectue un stage first de 3 mois je viens de le prolonger pour faire 6 mois de stage first. Je souhaiterai savoir si le stage first est considéré comme une FPIE?

    Et à l’issue de ce stage qui est considéré comme une formation professionnelle par l’ONEM, pourrai-je bénéficier d’allocations sachant que j’ai 27 ans et que je ne bénéficie ni chômage ni du CPAS (je n’en ai d’ailleurs jamais bénéficié) et que je n’ai jamais travaillé, je suis inscrite en tant que demandeuse d’emploi chez Actiris depuis un certain temps.

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 mars 2022

      Bonjour Sara,

      Le stage first et la FPIE sont deux mesures d’aide à l’embauche différentes. Comme tu peux le voir sur le site d’Actiris, plusieurs aides financières existent pour aider un employeur lorsqu’il engage.

      De ce fait, le stage first n’est pas considéré comme une FPIE étant donné que les modalités de ces deux formules d’aides ne sont pas les mêmes.

      Par ailleurs, à la suite d’un stage first, tu ne pourras pas bénéficier d’allocations de chômage étant donné que ce stage est assimilé à une formation professionnelle. Cela signifie que l’entièreté de ton stage ne peut pas être comptabilisée pour le calcul du nombre de jours à totaliser pour ouvrir un droit au chômage sur base du travail.

      Cependant, 96 jours (maximum) peuvent tout-de-même être pris en compte. De ce fait, un stage de 6 mois ne te permettra pas d’ouvrir ton droit aux allocations de chômage étant donné qu’à moins de 30 ans, tu dois prouver un certain nombre de jours de travail salarié (stage) au cours d’une certaine période (période de référence) précédant immédiatement ta demande d’allocations de chômage; dans ton cas, il faut avoir prouver 312 jours de travail salarié au cours des 21 mois précédant ta demande.

      En cas de besoin, n’hésite pas à introduire une demande auprès du CPAS de ta commune car si tu remplis toutes les conditions, tu auras droit à une aide financière de la part du CPAS tout en étant inscrite comme chercheuse d’emploi chez Actiris. Tu trouveras plus d’informations sur le CPAS sur cette page.

      Et n’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  10. Thibaut
    23 mars 2022

    Bonjour,

    Je suis employeur et je cherche à joindre une personne de contact dans le but d’obtenir des information sur un éventuel stage FPIE… et aucune réponse à ce jour.

    Nous avons trouvé un chouette candidat et on aimerait lancer les démarches… Merci de me tenir informé !

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      24 mars 2022

      Bonjour Thibaut,

      Toutes les informations concernant l’introduction d’une demande de FPIE sont reprises sur cette page de Bruxelles-formation.

      Etant donné que vous avez déjà sélectionné un candidat, vous devrez introduire votre demande via la plateforme en ligne de Bruxelles-Formation, formerenentreprise.

      Pour vous y inscrire et vous connecter, n’hésitez pas à consulter la vidéo explicative reprise ici.

      Par ailleurs, si vous avez d’autres questions, vous pouvez toujours contacter le Service FPIE dédié aux entreprises par mail (fpie@bruxellesformation.brussels) ou aux numéros suivants:

      +32 2 371 74 81
      +32 2 371 73 34
      +32 2 371 76 32

      Bien à vous,

      Répondre
  11. Mariiiiie
    8 mars 2022

    Bonjour,

    Je suis en plein FPIE, j’ai signé un contrat de 6mois. Cela fait donc 3mois que je suis en formation dans une entreprise et je n’aime vraiment pas travailler là.

    Je voudrais savoir est-ce que je vais continuer de percevoir mes allocations de chômage après étude si je demande à rompre le contrat FPIE ?

    Merci pour votre attention

    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 mars 2022

      Bonjour Mariiiiie,

      Il est tout a fait possible de rompre une FPIE, sous certaines conditions. C’est par exemple lorsqu’on trouve un contrat dont la durée est supérieure à celle que propose l’employeur de la FPIE. Mais, avant de prendre ta décision, nous te conseillons de prendre contact avec ton conseiller PFI afin d’avoir son avis.

      Si tu perçois déjà les allocations d’insertion, tu risques une sanction de l’Onem en rompant ta PFIE; surtout si celle-ci est déjà dans sa 2ème moitié (la partie contrat de travail). Cette sanction pourrait aller d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines pour abandon d’un poste convenable. Pour éviter ce risque de sanction, tu devras travailler minimum 13 semaines chez un nouvel employeur avant d’introduire ta demande d’allocations. Tu trouveras plus d’informations sur les sanctions de l’Onem sur une autre de nos fiches.

      Si tu es inscrite comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion (donc pas encore chômeuse indemnisée), en rompant ton FPIE, cela pourrait avoir un impact sur ton évaluation. Car, pour ouvrir le droit aux allocations d’insertion (allocations sur base des études), il faut obtenir 2 évaluations positives et avoir moins de 25 ans à la fin du stage d’insertion.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  12. Olivia
    2 mars 2022

    Bonjour,

    J’ai effectué un FPIE de 6 mois à temps plein (35h/semaine). Je souhaiterais savoir si cela me donne des droits au chômage? Si oui combien de jours peuvent être considèrées comme prestés pour mon droit au chômage?

    D’avance merci,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      2 mars 2022

      Bonjour Olivia,

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, la FPIE comprend 2 parties: partie formation et la partie contrat  de travail. Cette première partie ne faisant pas l’objet de retenu de cotisations sociales (pour le secteur chômage), elle ne peut en principe pas être prise en compte pour l’ouverture du droit au chômage. Mais, certaines journées de formations professionnelles organisées ou subventionnées par le service régional de l’emploi comme les journées de FPIE peuvent êtres comptabilisées à concurrence de 96 jours maximum.

      Dans tous les cas, sache que pour ouvrir le droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence, en fonction de son âge à l’introduction de la demande. Par exemple, les personnes de moins de 36 ans travaillant à temps plein doivent prouver minimum 312 jours au cours des 21 mois précédant leur demande. Pour les travailleurs à temps partiel, il faut 312 demi-jours au cours de 27 mois précédant leur demande.

      Dans ta situation, à moins que tu aies déjà travaillé comme salariée sous d’autres contrats avant ta FPIE, même en prenant en compte certaines journées de ta formation, tu n’as malheureusement pas cumulé suffisamment de jours pour prétendre aux allocations de chômage.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre

  13. Zorg
    24 février 2022

    Bonjour,a

    J’ai effectué un contrat FPIE de 6 mois. Entre temps j’ai déménagé et suis passé d’isole a colocataire. Ce qui a eu pour conséquence de couper mes allocations calculées sur base de mes études. Cela a pris effet le 1er septembre. Ma formation durant jusqu’au 16 septembre. Je n’ai pas perçu la partie de mon salaire payée par la FGTB. J’ai appelé tous les organismes etant habiletés a m’aider m’ont tous dis que j’étais dans une impasse. J’ai aussi tester le service juridique et social en vain. Quels sont mes recours et mes droits ? Puis je encore me dire qu’il est possible d’etre payé pour les jours travaillés ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      2 mars 2022

      Bonjour Zorg,

      Etant un centre d’information généraliste, ta question est malheureusement trop précise pour nous et nous te conseillons de contacter un service spécialisé. Si tu n’as pas encore fait appel à eux, nous te conseillons de contacter l’Atelier des droits sociaux, en particulier leur permanence “emploi et sécurité sociale”.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  14. Sanou
    1 février 2022

    Bonjour , j’habite en flandre , je suis inscrite comme demandeur d’emploi au vdab et chez actiris également .
    J’ai trouvé un employeur qui accepte de me prendre pour un  fpie sur 6 mois mais sur il se trouve sur  Bruxelles.
    Ou dois je obligatoirement trouver un employeur en Flandres ?  Merci en avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 février 2022

      Bonjour Sanou,

      En tant que chercheuse d’emploi vivant en Flandre et donc inscrite comme chercheuse d’emploi auprès du VDAB, tu devras t’adresser à Actiris si l’employeur qui te propose de conclure une FPI est situé sur Bruxelles.

      Par ailleurs, vu que tu es une chercheuse d’emploi non bruxelloise, tu devras bien fournir 2 attestations d’inscription : celle du VDAB (lieu de résidence) et celle d’Actiris.

      Enfin, étant donné que tu es déjà en possession de ces documents, l’employeur doit donc introduire une demande auprès de Bruxelles Formation. L’employeur trouvera toutes les informations nécessaires sur cette page.

      Nous restons également disponibles si tu as d’autres questions.

      Répondre
  15. Biboune
    31 janvier 2022

    Bonjour,
    Le CPAS a suspendu récemment revenu d’itégration sociale et je voudrais savoir si je pouvais toujours bénéficier d’un Plan PFIE sans que l’employeur ne paye la totalité de mon salaire.
    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      3 février 2022

      Bonjour Biboune,

      Tout d’abord sache que La FPIE (Formation professionnelle individuelle en entreprise) à Bruxelles est une aide qui permet aux demandeurs d’emploi de suivre une formation en entreprise tout en bénéficiant d’indemnités de formation via l’employeur. Au terme d’une FPIE, le stagiaire bénéficie également d’un contrat de travail dont la durée est au moins égale à la durée de la formation (entre 1 et 6 mois).

      Pour pouvoir bénéficier d’une FPIE tu dois être inscrit comme chercheur d’emploi chez Actiris. Ne pas avoir déjà réalisé de prestation de travail auprès de la même entreprise. Signer un contrat qui lie le stagiaire, l’employeur et Bruxelles Formation et qui reprend le plan de formation. Le contrat doit être au moins à mi-temps.

      Comme tu ne bénéficies ni d’allocations de chômage (ni d’insertion), ni du revenu d’intégration sociale, ton profil pourrait paraître moins intéressant aux yeux de l’employeur car les indemnités qu’il devrait te verser sont plus élevées. Dans ce cas il existe un système d’allocations de formation octroyées par l’ONEm. Les montants de ces allocations de formation sont identiques aux montants des allocations d’insertion.
      Les conditions pour y avoir droit sont :
      ne pas avoir droit aux allocations de chômage ou d’insertion;
      ne pas avoir de diplôme de niveau supérieur (max CESS). Cette condition n’est pas d’application pour les personnes de plus de 45 ans;
      être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé avant la formation.
      Si tu entres dans les conditions, l’ONEm intervient alors dans le paiement des indemnités de formation. Ce qui représente un avantage pour l’employeur puisque dans ce cas : Salaire Brut – 13,07% – allocations de formation de l’ONEm = indemnité de formation
      Pour demander ces allocations, Bruxelles Formation t’aidera à faire les démarches nécessaires. C’est ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) qui se chargera de constituer ton dossier et transmettre ta demande à l’ONEm.
      Si ta demande est acceptée, tu recevras alors une carte de contrôle C3A que tu devras compléter tout au long de ta formation. Tu recevras également un formulaire de présence (C98) de ton employeur tous les mois. A la fin de chaque mois, tu devras alors rentrer ces deux documents dûment complétés à ton organisme de paiement.

      Tu trouveras toutes les informations détaillées sur ces allocations sur le site de l’ONEm 

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  16. Deborah
    28 janvier 2022

    Bonjour, Je suis inscrit à Actiris en tant que demandeur d’emploi et je ne perçois aucun chômage.

    J’aimerais faire un FPIE dans une entreprise mais je ne vois pas comment m’y prendre. Puisque je ne reçois pas de chômage quels seront les avantages de mon employeur ? L’ONEM se chargera-t-il de me payer ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      31 janvier 2022

      Bonjour Deborah,

      Pour faire une FPIE, tu devras en quelque sorte, “marchander” après des employeurs. Tu dois te présenter aux employeurs en tant que demandeuse d’emploi remplissant les conditions pour bénéficier de ce plan. N’hésite par exemple pas à le mentionner sur ton cv. Sur le site d’Actiris, tu peux parfois trouver d’employeurs recherchant des candidats désirant faire une FPIE. Pour plus d’informations, nous te conseillons de contacter Bruxelles Formation.

      Comme tu ne reçois aucune indemnité de chômage, si tu n’as pas non plus de revenu d’intégration sociale, sous certaines conditions (voir sur la fiche ci-dessus), tu pourrais bénéficier d’un autre système d’allocations de formation octroyées par l’Onem. Les montants de ces allocations de formation sont identiques aux montants des allocations d’insertion.

      Si tu remplis ces conditions, tu recevras comme indemnités de formation: ton salaire Brut – 13,07% – allocations de formation de l’Onem. Par contre, si tu ne peux pas prétendre à ces allocations de formation, ton profil sera malheureusement moins intéressant pour l’employeur. En effet, il devra te verser le salaire pendant toute la durée de ta formation.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  17. Nahel
    30 décembre 2021

    Bonjour,

    Ayant été et ce jusqu’au mois d’octobre dernier en CDI, j’ai aperçu depuis quelque jours une entreprise proposant des FPI, suis je éligible en sachant que c’est donc moi qui ai pris l’initiative de quitter mon CDI sans pour autant que cela soit dans le but de faire un FPI à la base ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 janvier 2022

      Bonjour Nahel,

      Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, les conditions d’accès à la FPI sont les suivantes:

      • Être inscrit comme chercheur d’emploi francophone chez Actiris.
      • Ne pas avoir déjà réalisé de prestation de travail auprès de la même entreprise.
      • Signer un contrat qui lie le stagiaire, l’employeur et Bruxelles Formation et qui reprend le plan de formation.
      • La durée de la formation doit être d’une durée entre un et six mois. Après 6 mois de FPI en entreprise, tu as automatiquement droit au statut ACTIVA.
      • Le contrat doit être au moins à mi-temps.

      De ce fait si tu es actuellement bien inscrit comme chercheur d’emploi chez Actiris et que tu as trouvé une entreprise dans laquelle tu n’as jamais travaillé, tu pourras effectuer une FPI si ton plan de formation est validé par Bruxelles-Formation.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.

      Répondre
  18. latifa
    14 décembre 2021

    Bonjour,

    Qu’en est-il pour les jours fériés? En tant que stagiaire FPI y a t-on droit?

    Si, oui est -il rémunéré? Qui doit le payer? L’employeur ou le chômage?

    Merci d’avance pour votre retour,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 décembre 2021

      Bonjour Latifa,

      Si tu n’es pas occupée par l’employeur pendant ce jour férié, l’employeur n’est pas obligé de te payer le jour férié. Si tu as droit à des allocations de chômage (ou des allocations de formation), tu pourras alors recevoir une allocation pour le jour férié. Par contre, si tu n’as pas droit à des allocations de l’ONEM, le jour férié ne sera pas payé.
      Bien à toi

      Répondre
      1. Antoine86
        16 avril 2022

        Bonjour, même question pour moi, j’ai travaillé un jour férié sous contrat FPIE, je voudrais savoir si j’ai droit à une allocation et si oui, qui doit le payer ? Merci

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          22 avril 2022

          Bonjour Antoine86,

          Si tu as travaillé ce jour férié, tu dois bien sûr être payé pour ce jour de travail.
          Si ta rémunération en FPIE est constituée en partie d’allocations de chômage et en partie d’indemnités de l’employeur. Tu dois bien recevoir ces deux parties, comme pour un autre jour.

          Tu n’as pas forcément droit à une prime pour ce travail pendant un jour férié. Sauf si cela est prévu dans le règlement de travail ou dans une CCT par exemple.
          Par contre, tu as droit à un repos compensatoire d’une journée entière ou d’une demi-journée selon que la prestation de travail ait duré plus ou moins de quatre heures.

          Tu peux trouver la réglementation du travail pendant un jour férié sur le site du SPF Emploi.

          Bien à toi

          Répondre
  19. Flo
    10 décembre 2021

    Bonjour,

    je suis demandeuse d’emploi à Bruxelles et j’aimerais être engagée dans une asbl à Ottignies. Il me manque quelques compétences, est ce que je peux leur proposer un FPIE si l’asbl n’est pas sur Bruxelles?

    D’avance merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      10 décembre 2021

      Bonjour Flo,

      En tant que chercheuse d’emploi vivant à Bruxelles, il est possible de conclure un contrat FPIE avec une association située en Wallonie mais à ce moment-là , tu devras t’adresser au Forem et conclure un PFI (Plan Formation Insertion). Tu trouveras toutes les informations utiles sur le site du FOREM.

      Nous restons également disponibles si tu as d’autres questions !

      Répondre
  20. lili***
    3 décembre 2021

    Bonjour,

    Voilà, j’ai trouvé une entreprise à qui j’ai demandé de signer pour moi un FPIE. Ce que j’aimerais savoir c’est que je suis bénéficiaire du revenu d’intégration sociale. Mon futur employeur en a été informé donc il sait que le montant de mon ris sera déduit de mon  salaire les 6 premiers mois du FPI. Est que je serais toujours payé par le CPAS pour combler cette déduction de mon allocation sur mon salaire du moins pendant les 6 premiers mois puisque après j’aurais un cdi? On m’a fait comprendre que certains CPAS refusaient de continuer à payer le ris après la signature d’un FPI. Je suis vraiment inquiète. J’ai écris à mon assistante sociale qui ne m’a pas répondu. Je ne voudrais pas signé le FPI et me retrouver sans revenu après.

    Une dernière question, je suis inscrite à actiris et le siège social de mon employeur est en wallonie. Auprès de qui doit il introduire la demande le FPI? LE forem ou bruxelles formation.

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 décembre 2021

       

      Bonjour,

      Généralement, l’indemnité de formation vient compléter tes allocations sociales.

      En effet, avec un contrat FPIE, l’employeur devrait payer une indemnité de formation qui correspond au salaire brut normal pour la fonction exercée, moins 13,07% de cotisations ONSS et moins les revenus réels d’éventuelles allocations sociales (si tu bénéficies d’allocations de chômage, d’insertion ou du revenu d’intégration sociale du CPAS). Ici, tu pourras retrouver plus d’informations.

      Il serait donc très bizarre que ton CPAS te refuse de payer le RIS (la différence) pendant ta formation FPIE (qui te permet d’avoir un contrat et d’ouvrir peut-être un droit au chômage plus tard). Généralement les CPAS évaluent ce genre de démarches de manière positive ; au contraire le CPAS pourrait ne pas apprécier que tu aies refusé une opportunité.

      Par contre, il est toujours souhaitable de communiquer à l’Assistant Social tout changement concernant le PIIS (pacte individualisé d’intégration sociale), afin d’avoir un accord et pour ne pas risquer des sanctions.

      Si tu essayes de joindre ton A.S., c’est bien de le faire par écrit (mail) ou en demandant un rdv à l’accueil. Si tu essayes d’avoir un rdv sans résultat, il faut que tu demandes à l’accueil de te donner un « avis de passage ». Ce document prouvera que tu as essayé de prendre contact sans succès (et on ne pourra pas te reprocher de ne pas avoir essayé).

      De plus, si tu estimes avoir fait tout de ton coté pour contacter le CPAS et que tu as un retour défavorable de la part du CPAS et que tu n’es pas d’accord, je te conseille de faire un recours au tribunal du travail.

      Dans ce cas, tu pourras contacter un aide juridique de première ligne ou le BAJ pour qu’ils/elles t’accompagner dans la procédure.

      Enfin, si tu veut signer un contrat de FPIE (formation professionnelle individuelle en entreprise), il faudra se tourner vers Bruxelles Formation ; en Wallonie ce type de contrat porte un autre nom.

      À très bientôt 😊

      Répondre
  21. hakston
    26 novembre 2021

    Bonjour, je suis actuellement en FPIE et le 11/11/21 étant un jeudi qui est habituellement mon jour de congé avec le dimanche dans la semaine. Est-ce que je peux récupérer ce jour ?   
    Merci d’avance

    Répondre
  22. Anne
    5 novembre 2021

    Bonjour,

    Je suis française actuellement en contrat d’insertion professionnelle. Si mon employeur souhaite m’embaucher par la suite, suis-je éligible au contrat FPI?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      12 novembre 2021

      Bonjour Anne,

      Il est tout à fait possible de signer un contrat FPI suite à une CIP.

      Afin d’avoir connaissance de toutes les modalités pratiques, nous t’invitons à contacter le Service Relations Entreprises de Bruxelles-formation via l’un des numéros suivants: 02 371 74 81 ou 02 2 371 73 34 ou 02 371 76 32

      Tu peux aussi les contacter par mail via l’adresse suivante: fpie@bruxellesformation.brussels

      N’hésite pas à reprendre contact avec nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  23. Loempiou
    4 novembre 2021

    Bonjour,

    Mon contrat FPIE a été rompu après 3 mois avec la motivation suivante de l’employeur “ne convient pas”, sachant que je savais effectuer toutes les taches demandées, et qu’ils me licenciaient parce que “je leur coutais trop cher” mais ils étaient prêt à me prendre comme indépendant. On me dit que je n’ai pas droit à des indemnités et qu’il n’y aura pas de sanctions à l’encontre de mon employeur. Dans mon contrat, il est clairement établis que si il y a rupture de contrat anticipée sans faute grave, l’employé à droit à des indemnités pour le restant de la formation qui aurait dû être prestée. Pouvez-vous m’aider ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      12 novembre 2021

      Bonjour Loempiou,

      En effet, des indemnités peuvent t’être versées à condition que le service emploi (Actiris) et Bruxelles-Formation n’aient pas été concertés pour la rupture de ta convention. Est-ce le cas?

      Je t’invite à contacter au plus vite ton référent FPI de Bruxelles-formation; ce dernier pourra en discuter avec toi et voir si toutes les modalités pratiques ont été respectées.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.

      Répondre
  24. Shelby67
    29 octobre 2021

    Bonjour,

    Je suis en FPIE dans un garage,

    hormis le C98 à envoyer.

    Doit-on remplir quelque chose sur sa carte de chômage électrique ?

    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      8 novembre 2021

      Bonjour Shelby67,

      Oui tu dois toujours tenir à disposition ta carte de contrôle et la valider à la fin de chaque mois (ou l’introduire auprès de ton organisme de paiement si c’est la version papier). En principe, tu ne dois rien y inscrire pour les jours de formation pour lesquelles tu as droit à une allocation de l’ONEM. Mais tu dois notamment noircir la case de lorsque tu es au travail en dehors de la formation, même si tu travailles un samedi, un dimanche ou un jour férié. Tu dois aussi mentionner la maladie ou éventuellement les jours de vacances. Tu dois en fait suivre les instructions de la carte de contrôle. N’hésite pas à appeler ton organisme de paiement si tu as des questions sur la carte de contrôle!

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre

  25. fl
    27 octobre 2021

    Bonjour,

    Je viens de commencer une FPIE, j’aimerais a la fin de mon contrat reprendre mes études car je suis en fin de master à l’ulb.  Puis-je obtenir une allocation chômage après mon fpie?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      27 octobre 2021

      Bonjour fl,

      Pour avoir droit au chômage sur base du travail, il faut avoir travaillé un certain nombre de jours, dans une période X mois précédant ta demande, et cela varie en fonction de ton âge (par ex. pour les personnes de moins de 36 ans, il faut avoir travaillé un an).

      Si tu n’as jamais travaillé avant ta FPIE, tu ne pourras sans doute pas ouvrir de droit au chômage tout de suite. En effet, ta FPIE comporte une partie formation (qui ne pourra compter que pour maximum 96 jours “assimilés à du travail” pour le chômage) et une partie contrat de travail qui ne dépasse en principe pas 6 mois. Cela ne te permet donc pas de prouver une année de travail.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  26. Julie
    22 octobre 2021

    Bonjour,

    J’ai réalisé un stage de 2 mois via le Forem dans une entreprise. A la fin de ce stage on m’a proposé un CDI. Cependant, l’employeur a entendu parlé du FPI et souhaiterait me proposer ça à la place du CDI … Je ne suis pas fermée à la proposition mais j’aimerais savoir quel salaire je vais percevoir ? Je n’ai pas trop compris comment ça fonctionnait.

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 octobre 2021

      Bonjour Julie,

      Comme expliqué ci-dessus, à Bruxelles on parle de FPIE et en Wallonie de PFI.
      La façon dont tu es indemnisée pendant ces deux plans d’embauche est expliquée ci-dessus.
      Au final, tu recevras approximativement la même chose (un peu moins en début de formation) que si tu avais un contrat “normal”.
      Et l’employeur doit de proposer un contrat “normal” à la fin de la formation.
      Mais pendant la période de formation, c’est moins avantageux pour tes droits sociaux (droit aux vacances, cotisations pour le chômage, mutuelle, pension, etc.).
      N’hésite pas à contacter directement le service régional compétent pour t’informer plus précisément sur ce que tu recevras.

      Bien à toi

      Répondre
  27. Nicolas
    21 octobre 2021

    Bonjour,

    En tant qu’employeur, nous envisageons d’engager une personne sous contrat FPIE. Cette personne est actuellement intérimaire chez nous. Est-ce possible?

    Merci d’avance,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 octobre 2021

      Bonjour Nicolas,

      Si la personne a déjà réalisé des prestations de travail auprès de votre structure en tant qu’intérimaire, vous ne pourrez pas conclure une FPIE avec elle.
      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter 🙂 !
      Répondre
  28. Dav
    1 octobre 2021

    Bonjour,

    J’ai réalisé un FPIE de 6 mois avant d’être engagé en CDI par l’entreprise, sans interruption du travail.

    Mon contrat de travail, associé à ce CDI mentionne notamment les durées de préavis que je dois prester avant de rompre le contrat ou la durée de préavis que mon employeur doit me donner.

    Ma question est la suivante : Mes 6 mois de FPIE doivent-ils être comptés dans le calcul du préavis ? Cela fait maintenant 6 mois que je suis en CDI. Pour calculer mon préavis, dois-je donc compter une ancienneté de 6 mois (le CDI) ou de 1 an (FPIE + CDI)

     

    Merci pour votre réponse,

    Cordialement,

    Dav.

    Répondre
    1. Dav
      1 octobre 2021

      Autre question :

      Le FPIE de 6 mois suppose que l’entreprise m’embauche pour minimum une durée équivalente en CDD. Dans les faits, ils m’ont fourni un CDI. Cela ne fait pas encore exactement 6 mois que je suis dans ce CDI, les chiffres de ma 1re question était donné à titre d’exemple.

      Dans le cadre où l’entreprise était tenu de m’embaucher pour 6 mois au minimum, suis-je également tenu de réaliser ces 6 1er mois ? Si je mets fin à mon CDI à 4 mois, en prestant mon préavis, quelles sont les risques ?

      Bien cordialement,

      Dav

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
        4 octobre 2021

        Bonjour Dav,
        Tu es effectivement censé travailler une période équivalente à la durée de la formation.
        Comme dit précédemment, si tu as ouvert un droit aux allocations de chômage, le risque de remettre sa démission est d’écoper d’une sanction de l’ONEm pour abandon d’emploi.
        Dans tous les cas, avant de prendre ta décision, nous te conseillons de discuter avec Bruxelles-Formation et de contacter ton conseiller emploi (auprès d’Actiris) afin de lui faire part des raisons qui te poussent à mettre fin à ton contrat et d’avoir son avis sur les éventuelles répercussions de ta démission.
        J’espère avoir pu t’aider! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

        Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 octobre 2021

      Bonjour Dav,
      La partie FPIE est considérée comme étant une formation et non un travail. Dès lors, pour le calcul de la durée de préavis en fonction de ton ancienneté, il ne faudra compter que la partie CDI (donc 6 mois jusqu’à présent).
      Tu trouveras les durées de préavis dans le cadre d’une démission via le lien suivant : https://emploi.belgique.be/fr/themes/contrats-de-travail/fin-du-contrat-de-travail/fin-du-contrat-duree-indeterminee-13
      Tu trouveras les durées de préavis dans le cadre d’un licenciement via le lien suivant : https://emploi.belgique.be/fr/themes/contrats-de-travail/fin-du-contrat-de-travail/fin-du-contrat-duree-indeterminee-12
      Note que, si tu as ouvert un droit à des allocations de chômage, le fait de remettre sa démission peut être considéré par l’ONEm comme un abandon d’emploi sans motif « légitime » et que cela peut mener à une sanction : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  29. Tina
    11 septembre 2021

    Bonjour

    Je viens de terminer mon FPIE de 6 mois chez un bureau d’architecte durant les 5 mois premiers mois je n’ai reçu que de bonne évaluation et que je progresse très bien tout allait jusqu’au 6 ème mois l’employeur commence à  me chercher la petite bête pour qu’il me dise avant de me proposer le nouveau contrat autant qu’employé que je ne suis pas encore prête pour le poste et que je dois faire un autre stage durant les six mois suivants une excuse qu’il utilise avec tous ses employés ( il n’engage que les stagiaires étudiants ou contrat FPIE)et il fait exprès de ne pas bien te former pour te convaincre à la fin que tu n’est pas prêt encore pour le poste tout cela pour payer toujours moins et il insiste pour que tu demande ton aide activa de plus.

    Le salaire qu’il m’a proposé est vraiment décevant pour un plein-temps en plus et s’il reçoit l’aide activa il va payé moins de ce qu’il payait pendant la FPIE.

    Je voulais savoir comment faire pour dénoncer cet employeur et quelle genre de plainte pourrait je introduire et au niveau de quel organisme.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 septembre 2021
      Bonjour Tina,

      Tu pourrais signaler la situation à Bruxelles Formation ou à Actiris et voir directement avec eux quelle serait la meilleure façon de procéder dans ce cas.
      Une autre solution (après avoir consulté Bruxelles Formation ou Actiris) serait éventuellement de signaler le cas au Contrôle Des Lois Sociales (qui dépend du ministère du travail) :
      Pour un entretien individuel ou un dépôt de plainte sur place:
      – Lundi et vendredi de 9h à 12h et le mercredi de 9h à 16h30 sans interruption
      – Les autres jours : prendre rendez-vous par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 12h ou de 14h à 16h30 au 02 235 54 01 ou par mail au cls.bruxelles@emploi.belgique.be
      https://emploi.belgique.be/fr/propos-du-spf/structure-du-spf/inspection-du-travail-dg-controle-des-lois-sociales/directions-5
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  30. Kriss
    9 septembre 2021

    Bonjour,

    Je souhaite me réorienter professionnellement et j’aimerais pour cela suivre une formation en menuiserie. Je souhaiterais bénéficier d’un complément chômage car la rémunération de cette formation professionnalisante n’est pas suffisante.

    Pour le moment, je n’ai aucune allocations de chômage car j’ai démissionné de mon ancien emploi.

    Que puis-je faire ?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 septembre 2021

      Bonjour Kriss,

      Ta question n’est pas très précise. Fais-tu actuellement l’objet d’une sanction de l’Onem, suite à la démission de ton ancien emploi?

      Si oui, tu ouvriras bien le droit au chômage après ta période de sanction. Il faut savoir que tu pourras bénéficier de complément de chômage que uniquement si tu es chômeur complet indemnisé. Sinon, si tu n’as pas suffisamment travaillé avant ta démission OU, en attendant de toucher tes allocations, tu pourrais sous certaines conditions, bénéficier de l’aide du CPAS de ta commune de résidence comme complément de revenu.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre

  31. antoine
    7 septembre 2021

    Bonsoir je fais actuellement un master en horaire décalé si je décide de faire une FPIE est ce comptabilisé pour mon droit au chômage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 septembre 2021

      Bonjour Antoine,

      Sache avant tout que la Formation professionnelle individuelle en entreprise à Bruxelles est une aide qui permet aux demandeurs d’emploi de suivre une formation en entreprise tout en bénéficiant d’indemnités de formation via l’employeur. Au terme d’une FPIE, le stagiaire bénéficie également d’un contrat de travail dont la durée est au moins égale à la durée de la formation (entre 1 et 6 mois).

      Une fois la formation terminée, l’employeur doit t’engager sous contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée (avec une durée équivalente au minimum à la durée de la formation). La période de formation professionnelle et la période de travail sont comptabilisées pour le stage d’insertion professionnelle. Si, à la fin du contrat de travail, tu remplis les conditions pour avoir droit aux allocations d’insertion ou de chômage, tu pourras bien sûr en bénéficier.

      En ce qui concerne l’ouverture des droits au chômage, tu pourras comptabiliser au maximum 96 jours de «travail» pour la partie formation de ta FPIE. Ton contrat de travail est quant à lui entièrement comptabilisé (puisqu’il s’agit d’un contrat de travail ordinaire donnant lieu à des prélèvements de cotisations sociales).

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  32. Aérum
    1 septembre 2021

    Bonjour,

    Si pour des raisons personnel et variées je refuse de signer un contrat à la fin de mon stage,

    comment l’employeur peut-il se retrouner contre moi ?

    Histoire de savoir comment me préparer si jamais

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 septembre 2021

      Bonjour Aérum,

       

      A la fin de la partie formation de ta FPIe tu devrais effectivement signer un contrat de travail. En principe, tu ne peux donc pas refuser de signer ou quitter de toi-même ta FPIe.

      Par rapport aux conséquences négatives, si tu mets fin à ton contrat FPIE sans motif valable (par ex. simplement parce que cela ne te plaît pas): tu pourrais recevoir une évaluation négative auprès d’Actiris, cela pourrait être considéré comme un refus de travailler entraînant une sanction de l’ONEM, tu pourrais avoir une sanction de l’ONEM après une démission sans motif valable…etc.

      Par contre, si tu as terminé ton contrat FPIE et que tu as déjà signé un contrat de travail avec cet employeur, tu dois respecter certaines conditions pour mettre fin à ce contrat. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet ici .

      Dans tous les cas, avant de prendre ta décision, nous te conseillons de discuter avec Bruxelles-Formation et de contacter ton conseiller emploi (auprès d’Actiris) afin de lui faire part des raisons qui te poussent à mettre fin à ton contrat et d’avoir son avis et pour éviter que ce refus de contrat n’ait des répercussions négative sur ton dossier.

       

      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter 🙂 !

      Répondre
  33. Hihi
    25 août 2021

    J’écris cette question  ici, je ne sais pas ou écrit pour une question d’intérim :

    Étant au chômage est-ce que je suis obliger de travail en tant qu’interimaire ou je peut me concentrer sur ma recherche d’emploi?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      3 septembre 2021
      Bonjour Hihi,
      Tu es obligé de chercher activement un emploi et d’être disponible pour un emploi.
      A mon sens, tu peux te concentrer sur ta recherche d’un emploi plus stable, saut si tu as négocié un plan d’action individuel avec Actiris et que celui-ci prévoit que tu cherches un travail intérimaire.
      Bien sûr tout va dépendre de ta situation. Actiris va considérer comme positif que tu t’inscrives dans une agence intérim et que tu travailles comme intérimaire. Si tu ne le fais pas mais qu’à côté tu as suffisamment de preuves pour que ta recherche soit considérée comme satisfaisante, il ne devrait pas y avoir de problème au fait que tu ne te sois pas inscrit dans une agence d’intérim.
       Si tu as déjà eu une évaluation négative de ta recherche d’emploi et que tu as d’autant plus besoin de prouver tes efforts de recherche d’emploi, il peut être bénéfique de s’inscrire dans une agence intérim et si possible de travailler comme intérimaire. Par ailleurs, si tu cherches depuis longtemps et que tu manques d’expérience le travail intérimaire peut te permettre d’en acquérir.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!
      Répondre
  34. Lily
    17 août 2021

    Bonjour,

    Je viens de trouver un travail dans une entreprise qui n’engage que des personnes autistes de “bon niveau”. Ayant entamé une procédure de reconnaissance de handicap auprès du Phare, l’entreprise souhaiterait me proposer un CAP (de six mois à temps plein).

    Pourriez-vous me dire quelles sont les différences entre CAP et FPI (en dehors de la notion de handicap) ? Quant est-il des droits, de l’ONSS ? Peut-on avoir droit au statut Activa après un CAP ? L’entreprise est-elle aussi obligée de nous engager après un CAP ?
    J’ai aussi cru comprendre qu’il est impossible de faire un CAP à temps partiel, alors que cela peut se faire avec un contrat FPI. Est-ce vrai ?
    Enfin, peut-on avoir droit à des allocations de chômage après un CAP ? La condition des 96 jours maximum est-elle la même ?

    Je vous remercie d’avance pour vos réponses.
    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 août 2021

      Bonjour Lily,

      Malheureusement, nous ne sommes pas spécialisés en matière de contrat d’adaptation professionnelle. Puisque c’est également le Phare qui est chargé de valider ce type de contrat, nous te conseillons de prendre contact avec eux afin de leur poser tes questions à ce sujet. Tu trouveras leurs coordonnées ici. 

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  35. D
    11 août 2021

    Bonjour,

    Quel est l’imposition sur ce qu’on perçoit en PFI?
    pour 4 mois de PFI, est il possible de devoir rembourser l’équivalent de 200€ à l’état à la fin de l’année ?

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 août 2021
      Bonjour D,
      Le taux d’imposition est progressif et le même que pour un salaire ou des allocations de chômage. Il est calculé  sur la totalité des revenus imposables perçu pendant l’année (année de revenus), après la déclaration d’impôt introduite l’année qui suit (année d’imposition). En fonction des revenus perçus au cours de l’année et de la hauteur des précomptes professionnels versés (avance sur impôt) tu peux être amené soit à verser un montant complémentaire, soit à être remboursé si tu as trop payé.
      Tout va dépendre donc des autres revenus perçus au cours de l’année et des précomptes versés (et donc pas que du PFI)!
      Il est donc en effet possible que tu doives payer un complément d’impôt si ton précompte n’était pas assez élevé.
      Sache que toute les personnes soumise à un impôt des personnes physiques, a droit à une « somme exonérée ». Cela signifie qu’une partie des revenus imposables n’est pas taxée.  La somme exonérée s’élève à 8.990 euros (pour les revenus 2020). Cette somme exonérée peut augmenter selon la situation personnelle (par exemple, pour enfants à charge). Si tu as gagné moins que cette somme (sur toute l’année), tu ne dois payer aucun impôt.
       Si tu souhaites te faire une idée, il est possible de faire une estimation des impôts que tu dois payer sur ce calculateur conçu par le SPF Finances.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!
      Répondre
  36. Kevin
    3 août 2021

    Bonjour ,

    Je suis de Liège .

    J’ai fait un  PFI (Plan Formation Insertion ) pendant 4 mois .

    Cette période de PFI compte -elle comme jours de travail pour le calcul de mes jours de travail pour oe
    chômage ?

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      5 août 2021

      Bonjour Kevin,

      Comme indiqué dans l’article juste au-dessus, en ce qui concerne l’ouverture des droits au chômage, tu pourras comptabiliser au maximum 96 jours de «travail» pour la partie formation de ta FPIE. Ton contrat de travail est quant à lui entièrement comptabilisé (puisqu’il s’agit d’un contrat de travail ordinaire donnant lieu à des prélèvements de cotisations sociales).

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  37. Zf
    14 juillet 2021

    Bonjour,

    je viens de terminer mes études et vais commencer une FPIE en septembre. Une compagnie hollandaise m’a fait une offre de stage rémunéré (12h semaine). Puis faire ma FPIE et le stage en même temps? Si oui, comment cela affecte mes revenus?

    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      26 juillet 2021

      Bonjour Zf,

      Si ton contrat de formation te le permet, rien ne t’empêche d’effectuer un stage rémunéré en même temps qu’une FPIE. Tu peux en discuter avec ton conseiller pour t’en assurer.
      Peux-tu spécifier a question concernant les revenus? A’ priori cela ne devrait pas avoir d’impact sur tes revenus.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂
      Répondre
  38. Karim
    27 juin 2021

    Bonjour, je suis à ma première semaine de formation en fpie, l’employeur me ” force ” à faire des heures supplémentaires et par la même occasion me parle d’une manière désagréable, j’avais postuler pour un poste de collaborateur ” grill ” mais cela fait une semaine que je nettoie le sol, les tables, les toilettes ( des clients et du personnel ) et que je décharge des camions de livraisons et en aucun cas je n’ai mis les pieds en cuisine. Est-ce normal ? Et si non, que puis-je faire ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 juin 2021

      Bonjour Karim,

      En effet, il n’est pas du tout normal que l’employeur te demande d’accomplir tâches différentes que celles qui figurent dans ton contrat de formation. Donc, nous t’invitons à vérifier que ce qu’on te demande pour l’instant fasse bien partie du travail de collaborateur pour lequel il est censé te former. Dans tous les cas, si tu as des doutes, nous te conseillons d’en parler à ton conseiller FPIe qui t’accompagne depuis le début. Tu ne peux rien faire sans demander son avis.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  39. Mohamed
    14 juin 2021

    Bonjour,

    Je vais commencer un contrat FPI au début du mois de septembre. Je suis en dernière année de master et il me reste seulement mon mémoire à rendre. Prenons le cas où je rate mon mémoire et que je dois donc le rendre pour janvier 2022, puis-je encore entrer dans les conditions d’un FPI?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      15 juin 2021

      Bonjour Mohamed,

      La condition première pour avoir accès au FPI est d’être inscrit comme chercheur d’emploi auprès d’Actiris.

      Si tu n’es pas diplômé cette année, tu n’auras donc pas accès à un contrat FPI car tu devras te réinscrire comme étudiant de plein exercice en septembre prochain. Tu ne pourras donc pas être disponible sur le marché de l’emploi vu que tu prépareras la remise de ton mémoire.

      De plus, si tu souhaites encore travailler en tant qu’étudiant, alors il ne faudra surtout pas t’inscrire comme chercheur d’emploi tant que tu ne seras pas officiellement diplômé; le statut de chercheur d’emploi n’est pas compatible avec le job étudiant.

      En résumé, dans le cas de figure que tu nous a exposé, tu devrais attendre janvier 2022 (et après ta proclamation) pour effectuer ton FPI.

      Par contre, tu peux proposer à l’employeur de conclure une Convention d’Immersion Professionnelle (CIP). Dans ce cas, en étant étudiant, tu peux effectuer ce stage rémunéré (de 6 mois maximum) à condition qu’il n’entre pas dans le cadre de tes études. En effet, cette convention de stage ne peut pas faire partie de ton cursus académique.

      Je t’invite donc à lire cette fiche à ce sujet et le cas échéant de contacter le Service CIP directement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions !

      Répondre
  40. Roland
    3 juin 2021

    Bonjour,

    Je souhaites quitter mon contrat FPIE après 2 mois et demi de travail, je me suis rendu compte que cela n’était vraiment pas pour moi donc j’aimerais suivre une formations plus en lien avec mes études.

    Est-il possible de quitter mon FPIE?

    Je vous remercie de votre temps et de votre aide.

    Cordialement,

    Roland

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      3 juin 2021
      Bonjour Roland,
      Il parfois possible de rompre un contrat FPIE, mais sous certaines conditions. Motiver ta décision par un projet de reprise d’études pourrait peut-être être accepté.
      Mais, avant de quitter ton PFIE, nous te conseillons de prendre contact avec ton conseiller PFI afin d’avoir son avis.
      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.
      Répondre
  41. Zara
    31 mai 2021

    Bonjour,

    Quelles sont exactement les conditions pour mettre fin à un FPIE? Y a-t-il un préavis à donner?

    Mon contrat FPIE dure 6 mois, ça ne fait que 2 mois et demi que je travaille dans l’entreprise, mais j’ai trouvé une formation de 1 an dans une autre organisation qui m’intéresse beaucoup plus car elle est en rapport avec ce que j’ai étudié.

    Merci pour votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      31 mai 2021

      Bonjour Zara,
      La FPI est un contrat de formation, pas de travail, il n’y a donc pas de préavis à prester. Avant de mettre fin à ta FPI actuelle, tu dois néanmoins avertir rapidement ton référent FPI auprès de Bruxelles Formation pour avoir son avis.
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

      Répondre
  42. Justine
    20 mai 2021

    Bonjour je suis actuellement en contrat FPIE dans une crèche… les conditions de travail me déplaise.
    Puis je rompre le contrat pour un autre contrat FPIE dans une autre crèche ?

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      21 mai 2021

      Bonjour Justine,

      Oui, il est possible de mettre fin à une FPI si tu trouves un emploi ailleurs, cela devrait être possible également lorsque tu trouves une autre FPI. La FPI est un contrat de formation, pas de travail, il n’y a donc pas de préavis à prester. Avant de mettre fin à ta FPI actuelle, tu dois néanmoins avertir rapidement ton référent FPI auprès de Bruxelles Formation pour avoir son avis.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  43. oli2021
    14 mai 2021

    Bonjour,

    Est-il possible de faire un emprunt hypothécaire en étant sous contrat FPIE?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 mai 2021

      Bonjour Oli,

      Nous sommes un centre d’information généraliste pour jeunes, nous ne pouvons pas répondre à cette questions. Nous te conseillons de t’adresser à ta banque ou au Fond du logement.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  44. Sylvie
    7 mai 2021

    Bonjour,

    Si je travaille en FPI à mi-temps, vais-je percevoir mon chômage à mi-temps aussi?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 mai 2021

      Bonjour Sylvie,

      Le contrat FPI est un contrat de formation qui est normalement organisé sur un régime temps plein. Cependant, elle peut se faire à temps partiel (à partir de 20h/semaine), sous réserve de l’accord de Bruxelles Formation. De ce fait, s’agissant d’un contrat de formation, ce contrat ne t’ouvre pas automatiquement le droit aux allocations de chômage.
      Cependant, comme noté dans la fiche ci-dessus, une fois la formation terminée, l’employeur doit t’engager sous contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée (avec une durée équivalente au minimum à la durée de la formation).

      La période de formation professionnelle et la période de travail sont comptabilisées pour le stage d’insertion professionnelle. Si, à la fin du contrat de travail, tu remplis les conditions pour avoir droit aux allocations d’insertion ou de chômage (sous base de ton régime mi-temps), tu pourras bien sûr en bénéficier.
      En ce qui concerne l’ouverture des droits au chômage, tu pourras comptabiliser au maximum 96 jours de «travail» pour la partie formation de ton FPIE. Ton contrat de travail est quant à lui entièrement comptabilisé (puisqu’il s’agit d’un contrat de travail ordinaire donnant lieu à des prélèvements de cotisations sociales).

      Sache également que si tu reçois déjà des allocations de chômage, tu les conserveras et elles seront complétées par l’employeur pour atteindre au minimum le barème de la profession à apprendre.

      Donc, tout dépend de ta situation actuelle. Pour ce faire, je te renvoie à notre fiche qui détaille bien les conditions d’ouverture des droits sociaux pour un travail à temps partiel:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      N’hésite pas à nous recontacter si besoin!

      Répondre
  45. Nicolas
    29 avril 2021

    Bonjour,

    Nous avons actuellement une personne en stage chez nous via un CIP. Nous aimerions passer à un contract FPIE par la suite. Pouvez-vous me dire comment nous pouvons démarrer la procédure? Je vous remercie d’avance.

    Bien cordialement,

    Nicolas

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      3 mai 2021

      Bonjour Nicolas,

      Nous avons contacté Bruxelles-Formation et il est possible de signer un contrat FPI suite à une CIP.
      Pour ce faire et afin d’avoir connaissance de toutes les modalités pratiques, nous t’invitons à contacter leur Service Relations Entreprises via l’un des numéros suivants: 02 371 74 81  ou 02 2 371 73 34 ou 02 371 76 32
      Tu peux aussi les contacter par mail via l’adresse suivante: fpie@bruxellesformation.brussels
      N’hésite pas à reprendre contact avec nous si besoin !
      Répondre
  46. maljad11
    29 avril 2021

    Merci beaucoup pour la réponse je suis un  peu plus éclairée.

    Malheureusement , j’ ai plus plus qu’un Bachelier d’université. J’aimerais savoir savoir pour une formation tel que soins infirmiers,  est- il possible d’avoir de l’aide financier pour me former étant donner que je suis toujours inscrite entant  que chercheur  d’emploi chez Actiris?

    Bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 avril 2021

      Bonjour Maljad11,

      Si tu rencontres des difficultés financières, tu peux introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune de résidence. Une enquête sociale sera menée et avant de prendre la prise de décision. Si par exemple tu vis avec une personne qui a des revenus, cela pourrait être pris en compte. Tu trouveras plus d’informations sur les aides fournies par le CPAS dur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas/

      Aussi, il faut savoir qu’en devenant étudiant, tu pourrais introduire une demande d’allocation d’études. Egalement, tu pourras demander de l’aide auprès du service social de ton école (chaque Haute Ecole ou Université en a un).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  47. Elisabeth
    28 avril 2021

    Bonjour!

    Je suis actuellement en FPIE mais je viens de recevoir une proposition de CDI d’un autre employeur. Est-ce que je peux rompre le contrat FPIE avant sa fin?
    Merci d’avance!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 avril 2021

      Bonjour Elisabeth,

      Il est tout a fait possible de rompre un FPIE, sous certaines conditions. C’est par exemple lorsqu’on trouve un contrat dont la durée est supérieure à celle que propose l’employeur du FPIE.
      Comme dans ton cas il s’agit d’un CDI, cela devrait est possible. Mais, avant de prendre ta décision, nous te conseillons de prendre contact avec ton conseiller PFI afin d’avoir son avis.
      Pour questions n’hésite pas à nous recontacter.
      Répondre
  48. Mélanie1000
    23 avril 2021

    Bonjour, puis je cumuler un contrat fpie de 20H semaine avec un titre d’indépendant complémentaire ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 avril 2021

      Bonjour Mélanie1000,

      Si tu es déjà indépendante complémentaire, tu peux effectuer une FPIE si tu es inscrite aussi comme chercheuse d’emploi chez Actiris.
      Cependant, pour avoir le statut d’indépendant complémentaire, il y a des conditions à remplir. Tu peux les trouver sur le site de 1819.

      Si tu es chômage, tu verras qu’il y a des conditions strictes à remplir pour pouvoir être indépendante complémentaire.
      Il nous semble que c’est le seul cas de figure où il est possible de cumuler ce statut avec une FPIE.

      Bien à toi

      Répondre
  49. Nathalie
    22 avril 2021

    Bonjour, je suis en Fpie depuis début mars, j’ai perçu la totalité de mes indemnités de chômage ( le mois complet) et en plus 308.28 euros de mon employeur. Est-ce normal? j’ai peur de devoir rembourser dans le futur ces indemnités peut-être indûment perçues? Merci de votre aide!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      27 avril 2021

      Bonjour Nathalie, 

      L’indemnité du FPIE est complémentaire aux allocations de chômage. Il est donc normal que tu aies reçu l’intégralité de ton chômage. Le fait que tu touches des allocations est directement pris en compte dans le calcul de l’indemnité versée par ton employeur, donc pas d’inquiétude.

      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter 🙂 !

      Répondre
  50. olivia
    12 avril 2021

    Bonjour,

    Je suis sous contrat FPIE.

    Si la situation due au covid oblige mes employeurs a me mettre au chômage technique, aurais-je droit à ce chomage avec ce type de contrat?

    Qu’en est-il des vacances? Le calcul de mes vacances comprend-t-elle la période de de formation FPIE?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 avril 2021

      Bonjour Olivia,

      Tout va dépendre de la partie du FPIE où tu te trouves au moment de l’arrêt des activité de l’entreprise. Si tu es dans la première partie (partie formation), l’employeur peut décider de suspendre le paiement de l’allocation de formation. Dans cas, tu risques de te retrouver sans revenus avant la reprise de ton FPIE, à moins que tu n’avais droit aux allocations sociales auparavant. Mais, si effectivement tu avais droit allocations de chômage ou d’insertion, ou encore au revenu d’intégration sociale du CPAS avant le début de ta formation, tu continueras évidemment à les percevoir.

      Par contre, si tu es dans la deuxième partie de ton FPIE (partie contrat) et que tu te vois suspendre ton contrat suite au Corona, tu pourras prétendre aux allocations de chômage temporaire.

      Quant aux vacances ordinaires de l’année prochaine, seuls les jours effectifs de travail (ou jours assimilés comme la période de chômage temporaire) t’ouvriront le droit. La partie formation n’est malheureusement jamais prise en compte.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

      Répondre
  51. SM
    6 avril 2021

    Bonjour,

    Lors de discussions avec un employeur potentiel, celui-ci m’a parlé du FPIE étant donné que je suis demandeur d’emploi.

    Pourriez-vous me communiquer l’ensemble des composantes de cette solution ainsi que le detail des avantages et inconvénients en tant qu’employé sous ce régime particulier?

     

    Merci d’avance

    S

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 avril 2021

      Bonjour SM,

      Tu trouveras les explications sur la FPIE ci-dessus. Tu peux aussi lire les informations sur le site de Bruxelles Formation.

      L’avantage de ce type de formation est que l’employeur est obligé de te faire signer un contrat de travail à la fin de la formation. Le désavantage est peut-être que le période de formation ne t’ouvre pas beaucoup de droits sociaux. Par exemple, elle n’ouvre aucun droit à des vacances.

      Si tu as des questions plus précises, n’hésite pas à nous les poser.

      Bien à toi

      Répondre