Comment et quand s’inscrire à une mutuelle ?

Quand s’inscrire à une mutuelle ?

Généralement, en tant qu’enfant à charge, tu es couvert par la mutuelle de tes parents jusqu’à ce que tu travailles ou jusqu’à tes 25 ans. Avant cela, tu n’as souvent pas besoin de t’inscrire à une mutualité et tu n’as rien à payer pour obtenir les remboursements de tes soins de santé.

Tu devras impérativement t’inscrire à une mutuelle dans les situations suivantes :

  • Tu interromps ou finis tes études et tu as trouvé du travail.
  • Tu es étudiant mais tu travailles plus de 475 heures par an et les revenus de ton job d’étudiant dépassent un certain montant.
  • Tu bénéficies de revenus de remplacement (allocation d’insertion, allocation de chômage ou indemnités d’incapacité de travail)
  • Tu es apprenti : tu dois t’inscrire à une mutualité dès le 1er janvier de l’année de tes 19 ans.

Dès que tu as 25 ans, quel que soit ton statut et tes revenus, tu devras dans la plupart des cas t’inscrire auprès d’une mutualité comme titulaire car tu ne seras plus dans la catégorie « enfant à charge ».

Cependant, si tu n’as pas ou peu de revenus, il possible que tu puisses t’inscrire quand même comme personne à charge d’un titulaire avec qui tu cohabites (par exemple ton partenaire). Parles-en avec ta mutuelle.

Choisir sa mutualité

Au moment de t’inscrire comme titulaire à une mutualité, sache que tu peux choisir la mutuelle que tu veux. Tu n’es pas obligé de rester à celle de tes parents si tu en préfères une autre ou pour des raisons pratiques (par exemple, pour bénéficier des services d’un guichet plus près de chez toi).

Il existe effectivement plusieurs mutualités dont le montant de la cotisation (pour l’assurance complémentaire) et les services qu’elle inclut peuvent varier. Toutes n’offrent pas la même couverture, à toi de trouver celle qui correspondra le plus à tes besoins. N‘hésite pas à visiter les sites Internet des différentes mutuelles ou à les contacter pour leur poser tes questions et demander leurs prix.

Si tu souhaites juste bénéficier de l’assurance obligatoire soins de santé (sécurité sociale) et pas des assurances complémentaires, tu peux t’inscrire à la CAAMI, la Caisse Auxilliaire d’Assurance Maladie-Invalidité.

Tu trouveras plus d’informations sur les coûts des mutualités sur cette page.

S’inscrire

Il y a plusieurs façons de t’inscrire à la mutuelle que tu auras choisi : sur Internet, en imprimant un dossier d’inscription et en le renvoyant par la poste ou en te rendant directement dans les bureaux de ta mutualité. L’idéal est quand même de téléphoner avant pour être sûr de pouvoir le faire sur place.

Contacter une mutualité

Tu trouveras les liens et les numéros de téléphone des différentes mutualités sur cette page.

 

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*

114 questions déjà posées

  1. Lolo65
    23 janvier 2022

    Ma fille de bientôt 19 est partie et domiciliée ailleurs sans revenus sauf allocs familiales,c est son copain non domicilié avec elle qui paye tout,que dois je faire car je ne veux pas payer ses frais médicaux vu qu elle aime les hôpitaux et tout le toutim

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      27 janvier 2022

      Bonjour,

      Il faut savoir qu’en tant que parents, on a une obligation d’entretien et d’éducation vis-à-vis de ses enfants majeurs. Cela veut dire que les parents sont obligés à veiller à l’hébergement, l’entretien, la santé et la formation de ses enfants jusqu’au moment où ils/elles achèvent une formation ou qu’ils/elles deviennent autonome en subvenant seul.es à ses propre besoins (grâce à un salaire ou à une allocation de remplacement telle qu’une aide sociale du CPAS ou une allocation d’attente du chômage). Tout de même, les parents ne sont pas forcément tenus de payer un autre loyer (par exemple si l’enfant peut vivre avec les parents).

      Par contre, refuser de payer des frais médicaux pour un enfant sans revenu sera généralement plus difficile (sauf si le parent n’a pas les ressources financières nécessaires) : en effet, un enfant peut rester à charge de ses parents malgré le fait qu’il/elle ne soit plus domiciliée avec eux.

      Donc, concernant l’inscription à une mutuelle (et le remboursement de frais de santé), en tant qu’enfant à charge, votre fille n’est pas obligée de s’inscrire à une mutuelle avant ses 25 ans (et cela dépendra aussi de sa situation à ce moment-là).

      Si vous êtes en conflit avec votre fille, nous vous conseillons d’envisager une médiation familiale afin de résoudre à l’amiable vos différends. Le médiateur familial est une tierce personne qui va vous aider à trouver des solutions concrètes, durables et acceptables dans un cadre confidentiel. Vous pouvez en trouver au sein de certains plannings familiaux.
      ou sur le site droitdelafamille.be.

      A très bientôt 🙂

      Répondre
  2. Bibi
    17 janvier 2022

    Bonjour,

    Je suis actuellement en arrêt maladie. Avant mon arrêt je travaillais comme institutrice, mon contrat se terminera le 30/06/22. Je suis incapable de reprendre, mon psychiatre m’a arrêtée jusque fin d’année scolaire. J’ai très peur d’avoir un contrôle et de ne pas être comprise par le médecin, et ce malgré le fait que je suis soutenue par mon psychiatre, mon médecin traitant et ma psychologue. Etant de nature très anxieuse et n’acceptant pas trop mon état, je vois tout en noir.

    Ma question est la suivante: si j’ai un contrôle et que le médecin estime que je suis apte au travail, je serai évidemment incapable de reprendre. Dans ce cas, si je donne ma démission, je n’aurai plus droit au chômage (et de toute façon, je ne compte pas me réinscrire comme demandeuse d’emploi travailler pour moi étant impossible pour le moment) ni au indemintés de mutuelle. Etant parfaitement en ordre de mutuelle actuellement si ce cas de figure extrême se produit (ce que j’espère évidemment pas), je devrai imméditement me mettre comme personne à charge de mon mari comme je n’aurai plus de revenus? Si oui, y

    -a-t-il un stage d’attente dans ce cas pour l’assurance maladie obligatoire? Encore une précision, étant enceinte, admettons que je sois convoquée le 3 mai que le médicin conseil me juge apte que je donne ma démission immédiate à mon travail le 3 mai. Le temps de mettre mon dossier mutuelle en ordre, suis-je toujours couverte entre le laps de temps qui s’écoulera entre ma démission ma demande d’être à charge de mon mari et la mise en ordre de mon dossier? Par exemple, démission le 3 et j’accouche le 7 et mon dossier n’est pas encore mis à jour…

    Merci d’avance pour votre aide

    Répondre
  3. Alain
    13 janvier 2022

    Bonjour,

    Je suis belge, n’ai plus de domicile fixe et n’ai plus de mutuelle depuis plusieurs années. J’aimerais à nouveau être couvert par une mutuelle. Comment faire et à qui m’adresser? Merci pour votre réponse. Alain

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 janvier 2022

      Bonjour Alain,

      Au vu de ta situation, je t’invite à prendre contact avec le CPAS de la commune où tu séjournes habituellement (là où tu dors en soit).

      En effet, pour être membre d’une mutualité, tu auras besoin d’une adresse de résidence principale ou d’une adresse de référence. C’est cette dernière que peut t’octroyer le CPAS (sous forme d’aide sociale) s’il n’y a personne de ton entourage résidant sur cette même commune qui accepterait que tu reçoives ton courrier chez elle.

      Dans ce cas, ton courrier pourrait directement arriver au CPAS de la commune où tu séjournes actuellement. Cela te permettra, par la suite, de t’affilier gratuitement à la Caisse Auxiliaire d’Assurance Maladie-Invalidité (CAAMI).

      Je t’invite donc à contacter le CPAS mais également à prendre connaissance de ce guide qui te sera très utile.

      Nous restons également disponibles si tu as d’autres questions.

      Répondre
  4. Angelique
    11 janvier 2022

    Bonsoir,

    Dans le cas ou je ferai mes études de master sur Bruxelles, mais que je suis résidente en Espagne, dois-je m’inscrire à la mutuelle ou il me faut tout simplement la carte européenne?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      12 janvier 2022

      Bonjour Angélique,

      Dans l’hypothèse où tu serais une étudiante hors UE, tu devrais joindre à ta demande de visa, la preuve que tu disposes ou que tu disposeras d’une assurance-maladie en Belgique.

      Et dans l’hypothèse où tu es une étudiante européenne, tu devras être en possession d’une assurance-maladie en Belgique.

      Bien à toi

      Répondre
  5. Amira
    5 janvier 2022

    Bonjour,

    Je suis une personne handicapée la réduction de l’autonomie est de 12 points pour  une durée indéterminé daté de 13 /12/2021.

    Je voudrais savoir quand et combien je touche le montant de APA ?

    Merci d’avance .

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 janvier 2022

      Bonjour Amira,

      Je suppose que tu parles de l’Allocation d’aide aux personnes âgées octroyée par l’Aviq.  Dans ce cas, tu trouveras toutes les informations sur cette page.

      Bien à toi

      Répondre
  6. vali
    2 janvier 2022

    bonjour

     

    ma fille est française et fait ses etudes en Belgique.

    peut elle beneficier  de la mutuelle?

    MERCI.

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 janvier 2022

      Bonjour Vali,

       

      Pour résider en Belgique, votre fille doit avoir une assurance qui couvre ses soins de santé, mais cette assurance ne doit pas obligatoirement être belge. Si elle a par exemple la CEAM (carte européenne d’assurance maladie), elle remplira la condition de couverture de santé.

       

       

      Si elle souhaite avoir une mutualité belge, elle devra être inscrite au registre des étrangers, et s’inscrire dans une une mutuelle en qualité d’étudiante. Pour cela, il faudra une attestation de son établissement scolaire, et son établissement doit figurer sur une des listes établies par l’INAMI (l’institut national d’assurance-maladie-invalidité).

       

      Pour d’autres informations, n’hésitez pas à nous recontacter !

      Répondre
  7. Clara
    15 décembre 2021

    Bonjour c’était pour vous poser une question que faire si ma Mutualité socialiste m’exclu

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 décembre 2021

      Bonjour Clara,

      Il faudrait connaître le motif de cette exclusion pour pouvoir te répondre. Si c’est un défaut de paiement des cotisations de ta mutuelle qui entraîne cela, il faudrait en discuter avec la mutuelle ou avec un CPAS pour trouver une solution. Sache que si tu changes de mutuelle, la CAAMI te permet d’être affiliée gratuitement.

      N’hésite pas à nous en dire plus ou à nous contacter par téléphone (02/514.41.11) pour en discuter.

      Bien à toi

      Répondre
  8. Kev
    11 décembre 2021

    Bonjour,

    A mes 25 ans , étant toujours étudiant, une affiliation au nom de ma maman a été réalisée.

    A mes 26 ans, une nouvelle affiliation à mon nom a été introduite  mais c’est ma maman qui paie les cotisations.

    Le 10/05/21,  j’ai débuté mon activité professionnelle, CDI,  mais ai oublié de changer l’affiliation.

    Ce 17/12/21 je termine mon activité et serai sans emploi.

    Dois-je quand même modifier le dossier depuis le 10/05 sachant qu’à partir du 18/12 ma situation sera la même qu’avant le 10/05/21

    Merci pour votre réponse

    Kev

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 décembre 2021

      Bonjour Kev,

      En principe, dès que tu as 25 ans, quel que soit ton statut et tes revenus, tu devras dans la plupart des cas t’inscrire auprès d’une mutualité comme titulaire car tu ne seras plus dans la catégorie « enfant à charge ». L’affiliation en tant que titulaire à sa propre mutuelle est obligatoire surtout lorsque tu es occupé à une activité professionnelle, peu importe la personne qui effectue les paiements des cotisations.

      Cependant, lorsque le jeunes de plus de 25 ans n’a pas ou a peu de revenus, il possible qu’il s’inscrive comme cohabitant à charge (et non comme enfant à charge), d’un titulaire avec qui tu cohabites (par exemple un partenaire ou sa mère). Dans ta situation, si ta mère n »est pas mariée ou n’a pas déjà un cohabitant à sa charge, elle pourrait te prendre à sa charge. Nous te conseillons d’en parler à ta mutuelle.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  9. CALAC
    9 décembre 2021

    bonjour, mon fils de 22 ans vient de terminer ses études et prend une année sabbatique, il peut rester sur ma mutuelle jusqu’à ses 25 ans et peut faire de petits jobs CDD à l’occurence de 2534€/trimestre.  S’agit-il d’un montant brut ou net ?
    merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 décembre 2021

      Bonjour CALAC,

      Il s’agit du montant brut.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  10. Jo
    2 décembre 2021

    Bonjour, ma mutuel belge (pour inscription + paiement congés paternité) me demande une attestation de ma mutuel française comme quoi je suis en règle. Je benificie encore de la cmu encore quelque mois en France . Je ne comprend pas trop. Merci à vous 

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      3 décembre 2021

      Bonjour Jo,

      Ta mutuelle te demande sûrement de leur transmettre le document S1 afin de pouvoir compléter ton dossier d’inscription pour ainsi bénéficier des prestations en nature de l’assurance maladie maternité/paternité.

      Pour plus d’info sur tes droits sociaux si tu déménages de la France vers la Belgique, tu peux consulter ce site.

      N’hésite pas à contacter ta mutualité pour obtenir davantage d’informations.

      Bien à toi

      Répondre
  11. mirabel
    30 novembre 2021

    peut-on changer facilement de mutuelle

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      1 décembre 2021

      Bonjour Mirabel,

      En Belgique, il est autorisé de changer de mutuelle à condition d’avoir été affiliée au moins 12 mois auprès de ton organisme actuel.

      Si tu es affiliée depuis au moins 12 mois et en ordre de cotisations, tu pourras alors demander à effectuer le changement. Pour le changement, tu dois t’adresser à la mutuelle à laquelle tu souhaites t’affilier. C’est elle qui s’occupera de toutes les démarches auprès de ton ancienne mutuelle.

      Attention, sache que :

      > Si tu es en ordre de cotisations, tu ne devras pas refaire de stage d’attente pour maintenir tes droits pour l’assurance de base. Il se peut cependant que tu doives refaire un stage pour certaines assurances complémentaires (= non-obligatoires). On te conseille bien entendu de comparer les offres d’assurances complémentaires et les conditions car toutes les mutuelles n’offrent pas les mêmes.

      > Le changement de mutuelle ne sera pas immédiat. Dans le cas où tu changes de mutuelle parce que tu as déménagé et que tu changes de Région (= tu changes donc de mutualité régionale), la date effective du transfert sera le 1er jour du mois suivant la demande de changement. Dans le cas où tu change de mutualité tout court, alors l’affiliation débutera au début du prochain trimestre. En outre, la nouvelle mutuelle doit avoir reçu tous tes documents avant le 5 du mois qui précède cette date. Par exemple, pour un changement effectif en janvier 2022, tu devras avoir remis tous les documents pour le 5 décembre 2021 au plus tard. Si ce n’est pas le cas, le changement ne sera alors effectif qu’en avril 2022.

      Nous te conseillons donc de prendre toutes tes informations auprès de la mutuelle que tu souhaites rejoindre.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  12. dd
    26 novembre 2021

    bonjour

    mon fils habite Bruxelles et il travaille pour la sécurité sociale les changement se font automatiquement et la mutuelle laquelle prendre  merci de votre réponse

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      26 novembre 2021

      Bonjour Dd,

      Votre question n’étant pas très claire, nous ne sommes pas sûrs de bien la comprendre. Mais, si vous voulez savoir quelle mutuelle votre fils peut choisir, nous ne saurons pas vous répondre avec précision. Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, il peut choisir la mutuelle qu’il veut. Les raisons du choix de mutuelle sont personnelles et dépendent des services attendus par l’affilié. En effet, toutes les mutuelles n’offrent pas le mêmes services, les mêmes couvertures. C’est à votre fils de trouver celle qui correspond le plus à ses besoins. Nous lui conseillons donc de se rendre sur les sites des mutuelles pour les comparer.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  13. Fabrice
    23 novembre 2021

    Bonjour,

    J’ai démissionné de mon CDI quelques mois après le début de mon incapacité de travail pour ne jamais devoir retourner sur mon lieu de travail délétère. Est-ce que j’aurai toujours droit à recevoir le revenu de remplacement payé par ma mutuelle chaque mois jusqu’à la fin de mon invalidité ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      24 novembre 2021

      Bonjour Fabrice,

      Oui, tant que tu seras en incapacité de travail, tu continueras à percevoir les indemnités de mutuelle. A la fin de ta période d’incapacité, comme tu seras de nouveau disponible sur le marché de l’emploi, tu pourras introduire une demande d’allocations de chômage. Mais attention, du fait que tu aies démissionné de ton emploi, tu risqueras une sanction de l’Onem allant simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines pour abandon d’un poste convenable. Pour éviter ce risque, tu devras travailler minimum 13 semaines chez un nouvel employeur avant d’introduire ta demande d’allocations.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  14. Candcix
    21 novembre 2021

    Bonjour, ma fille est française mais réside à Liège pour ses études depuis septembre, elle vient d’avoir 18 ans, je ne sais pas trop quelle mutuelle choisir pour elle sachant qu’elle n’a pas de pb de santé particulier.

    Merci à vous.

    Christelle

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      22 novembre 2021

      Bonjour Candcix,

      Tu trouveras la liste des mutuelles qui existent en Belgique sur cette page. 

      Les offres d’assurances complémentaires varient d’une mutuelle à l’autre. Il faut donc naviguer sur le site internet de chacune afin de voir celle qui conviendrait le mieux à ta fille. Si tu ne souhaites pas prendre l’assurance complémentaire, il est possible de s’inscrire gratuitement à la CAAMI, qui propose les avantages de l’assurance obligatoire soins de santé et indemnités mais qui n’a pas d’offre complémentaire.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  15. jenifer
    12 novembre 2021

    comment faire pour avoir un visa afin de ce faire soigner par un chirurgen belge 

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 novembre 2021

      Bonjour Jenifer,

      Dans ce cas, tu devrais venir avec un visa court séjour.  Toutes les informations se trouvent sur cette page

      Bien à toi

      Répondre
  16. moustique18
    4 novembre 2021

    Bonjour, je suis un demandeur d’asile et  j’ai un permis de travail, l’ors de mon travail j’ai eux un accident de travail, vers qui dois-je me tourner pour obtenir le paiement de mon accident ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      10 novembre 2021

      Bonjour Moustique18,

      Si tu as eu un accident de travail, tu dois le déclarer à ton employeur le plus rapidement possible. Il va te faire remplir une déclaration d’accident qu’il va envoyer à son assureur en accident de travail qui doit prendre en charge les frais médicaux dus à l’accident ainsi que les incapacités de travail éventuelles.

      Tu peux en savoir plus sur la procédure en allant sur le site de Fedris. Tu y trouveras également comment déclarer l’accident de travail si ton employeur refuse de le faire.

      Si tu as besoin de conseils, tu peux contacter Fedris, ton syndicat ou encore un service juridique spécialisé, comme l’Atelier des droits sociaux.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  17. Pika
    21 octobre 2021

    Bonjour,

    Je voudrais savoir

    -à partir de quel brut imposable est on affilié à titre personnel à une mutuelle?

    -Ce brut est il calculé annuellement ou trimestriellement?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      22 octobre 2021

      Bonjour Pika,

      Le plafond à ne pas dépasser pour pouvoir rester personne à charge à la mutuelle est un plafond de revenus par trimestre. Tu peux retrouver les montants mis à jour ici. 

      Aujourd’hui, le plafond se situe à 2.585,22 euros bruts/trimestre. Au-delà de ce montant, tu dois t’inscrire comme titulaire.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
      1. Latêtue
        19 novembre 2021

        Bonjour, quels sont les revenus pris en compte pour le calcul trimestriel?

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          22 novembre 2021

          Bonjour Latêtue,

          Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, ce sont les revenus bruts professionnels ou de remplacement (allocations d’insertion, chômage, indemnités d’incapacité de travail…) qui sont pris en compte dans le calcul.

          Bien à toi,

          Répondre
  18. Véronique
    20 octobre 2021

    Bonjour

    J  ai 20 ans , étudiante européenne ,j me suis enregistrée a la commune annexe 8TER, j suis rattachée à mes parents financièrement, a la mairie on m a dit que ma carte Européenne suffisait comme je rentre pour les petites et grandes vacances et que mes soins programmes restent en France,avec la carte européenne pour les besoins urgents en Belge .Confirmez vous que cela suffisent et que c est pas obligatoire de m inscrire à une mutuelle Belge du fait d être résidente ?

    Merci d avance

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      22 octobre 2021

      Bonjour Véronique,

      Les informations que tu as reçues à la commune sont correctes. Pour résider en Belgique, tu dois avoir une assurance qui couvre tes soins de santé, mais elle ne doit pas obligatoirement être belge. Puisque tu as la CEAM (carte européenne d’assurance maladie), tu remplis bien cette obligation.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  19. Capsi
    20 octobre 2021

    Bonjour,

    Je suis Belge engagé par une compagnie basée en Grande-Bretagne, je fais du télétravail et vie à Londres mais je viens d’obtenir la permission de faire le télétravail à partir de Bruxelles (là oú se trouve ma famille) au lieu de Londres pendant quelques mois.

    Comment puis-je faire pour m’affilier à une mutuelle et/ou assurance médicale en Belgique, bien que je sois enregistrer en tant que résident à Londres?

    Est-t-il nécessaire de m’inscrire à la commune, une fois installé à Bruxelles, pour m’affilier à une mutuelle et/ou assurance médicale en Belgique?

    Je vous remercie,

    Capsi.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      22 octobre 2021

      Bonjour Caspi,

      Si tu souhaites t’affilier à une mutuelle belge, puisque tu ne travailles pas en Belgique et que n’es pas affilié à la sécurité sociale belge, tu devras le faire en qualité de résident. Pour cela, il faut effectivement que tu t’inscrives à la commune.

      Dans ce cas, tu devras payer des cotisations personnelles qui seront calculées sur base de tous les revenus bruts annuels du ménage (partenaire éventuel et personnes à charge éventuelles). Cela peut potentiellement te coûter très cher (plusieurs centaines d’euros par trimestre).

      Si tes revenus sont plutôt bas, tu pourrais être « personne à charge » sur la mutuelle d’une personne de ta famille  si vous vivez ensemble.

      De plus, dans certains cas il y a une période de stage à effectuer (de 6 mois) pendant laquelle tes soins de santé ne peuvent pas encore être remboursés. Pour y voir plus clair et évaluer tes options, tu peux prendre directement contact avec la mutuelle belge de ton choix.

      Si tu ne viens en Belgique que quelques mois, tu pourrais peut-être voir avec ton assurance soins de santé au Royaume-Uni si ta couverture peut-être étendue à la Belgique pendant ce temps ou si ce ne serait pas plus avantageux de prendre une assurance privée.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  20. Djouk
    18 octobre 2021

    Bonjour,

    Je suis française et j’habite en Belgique depuis un peu plus d’un an.
    Je n’ai jamais pu obtenir ma carte de résidente car sois mes contrats duraient moins de 3 mois, soit il s’agissait de contrats étudiants.

    Dans l’immédiat, est-il tout de même possible de me faire rembourser mes soins de santé en Belgique auprès d’une mutuelle (je dispose de la carte européenne d’assurance maladie), ou dois-je continuer à envoyer mes fiches de soin de santé à la sécurité sociale française?

     

    Bien à vous.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 octobre 2021

      Bonjour Djouk,

      Ta situation n’est pas très claire. Est-ce que tu es étudiante en Belgique ? Dans ce cas, il te suffit de donner à la commune la preuve d’inscription dans ton établissement pour avoir ton attestation d’enregistrement.

      Tant que tu n’es pas inscrite auprès d’une mutualité belge, tu ne peux pas te faire rembourser tes soins de santé en Belgique. Tu dois continuer à passer par la carte européenne d’assurance maladie et te faire rembourser en France. Si tu souhaites avoir une mutualité belge, tu auras besoin soit d’être inscrite à la commune, soit de t’inscrire à la mutualité en qualité d’étudiante. Pour cela, il faudra une attestation de ton établissement scolaire, et ton établissement doit figurer sur une des listes établies par l’INAMI (l’institut national d’assurance-maladie-invalidité). Avec ce statut étudiant auprès de la mutualité, tu devras payer des cotisations trimestrielles de 63,90 euros.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

       

      Répondre
      1. Djouk
        26 octobre 2021

        Bonjour,

        Merci de votre réponse. Je vais tenter d’éclaircir ma situation qui est un peu alambiquée.

        Durant l’année scolaire 2020-21 j’étais en année de césure (https://www.etudiant.gouv.fr/fr/faq-la-cesure-comment-ca-marche-1453), ce qui me permettait de conserver légalement le statut étudiant (en France) bien qu’habitant en Belgique. Depuis la rentrée scolaire 2021, le problème est que je ne réside plus ni ne travaille de manière régulière en France, ce qui ne me permet normalement légalement plus de bénéficier de la sécurité sociale là-bas.

        J’habite en Belgique et viens de débuter une formation en alternance qui ne me permet pas d’obtenir le statut étudiant ici. J’ai un NISS mais je n’ai pu obtenir de carte de résidente jusqu’à maintenant n’ayant pas travaillé 3 mois consécutifs durant l’année. La domiciliation seule me permettrait-elle de souscrire à une mutuelle? Le fait de suivre un stage en entreprise?

         

        Bien à vous.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          29 octobre 2021

          Bonjour Djouk,

          Cela nous semble étrange que la commune refuse de t’inscrire, normalement tu devrais pouvoir t’inscrire comme étudiante. Quelle formation fais-tu en alternance ? Est-ce dans une école privée ?

          Tu peux contacter le HelpDesk de la Direction générale institutions et population du SPF Intérieur pour leur expliquer que tu as des difficultés pour te domicilier dans ta commune et leur demander de t’aider pour ce faire. Tu trouveras leurs coordonnées ici.

          N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

          Répondre
  21. HANSNOEMIE
    8 octobre 2021

    bonjour, J’aimerais m’inscrire à une mutuelle mais je ne sais pas comment faire? J’ai 21 ans et je suis actuellement étudiante donc encore sous la charge de mon père. Suite au divorce de mes parents, Je n’ai plus de mutuelle pour l’instant enfin je crois je ne comprends pas trop bien mais j’ai été une fois au dentiste et je n’ai jamais été remboursée. donc je me demandais si je pouvais m’inscrire dans une nouvelle mutuelle? et si c’est le cas comment? car j’ai des frais dentaires que j’aimerais faire mais sans mutuelle ca va être compliqué

     

    merci à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 octobre 2021

      En principe, tu devrais être inscrit comme personne à charge auprès de la mutuelle du parent chez lequel tu es domicilié. Les règles sont les mêmes pour les couples mariés séparés de fait, les cohabitants légaux séparés et les concubins séparés. Si un seul des parents est titulaire, tu restes en principe à sa charge (concernant la mutuelle). Si tous les deux sont titulaires de mutuelle, ils peuvent choisir qui prend l’enfant à sa charge pour la mutuelle.

      Concernant les remboursements pour les soins chez ton dentiste, est-ce que tu as rentrée la facture auprès de la mutuelle avec la vignette (un petit papier autocollant où il y a ton nom, prénom, adresse et numéro de registre national) ?

      Sache que tous les soins dentaires ne sont pas remboursés et/ou pris en charge par la mutuelle, à moins que tu aies une assurance dentaire complémentaire ; c’est peut-être pour cela que les soins n’ont pas été remboursés.

      Si tu as une bonne relation avec tes parents, tu pourrais leur demander si tu es à charge d’un des deux et pour quelle mutuelle. Ainsi, tu pourras les appeler et demander plus d’infos concernant le manque de remboursement pour les soins dentaires.

      Dans tous les cas, tu peux bien sur t’inscrire auprès d’une mutuelle comme titulaire si tu en sens le besoin. Pour savoir comment faire, je te conseille de lire cet article, où tu retrouveras les infos.

      Tu pourras t’inscrire en tant qu’étudiante auprès de ta mutuelle ; probablement tu devras payer une cotisation trimestriel, au moins que tu rentres dans une catégorie qui te donnes accès à la gratuité d’affiliation (c’est à la mutuelle de te conseiller, sur la base de ta situation, dans quelle catégorie tu peux t’inscrire : étudiant, résident….)

      Sache que si tu restes personne à charge, tu ne devras pas payer des cotisations.

      De plus, pour permettre un meilleur accès aux soins de santé à tous, l’État belge a mis en place différentes aides qui permettent de payer moins pour les soins médicaux. L’accès à ces avantages dépend de critères comme tes revenus, ton statut, etc… Dans cet article, tu retrouveras un aperçu des mesures qui existent en Belgique et des critères pour pouvoir en bénéficier.

      à très bientôt 🙂

      Répondre
  22. PL
    30 septembre 2021

    Mons fils vient d’être engagé par une firme française depuis le 2 /08/2021, mais travaille sur chantier en Belgique et réside en Belgique.

    Où dois-t-il s’inscrire pour la mutuelle ?

    Merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      1 octobre 2021

      Bonjour PL,

      Comme il est domicilié en Belgique, il devra tout simplement s’inscrire à une mutuelle belge de son choix.

      Pour s’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre

  23. Idd18
    28 septembre 2021

    Une personne n’ayant pas payer la cotisation depuis 2019 (il doit 482€) du à des soucis. Est ce que si la personne change de mutuelle il devra tout de même rembourser cette somme? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      1 octobre 2021

      Bonjour Idd18,

      Il est possible de s’affilier à une nouvelle mutuelle en ayant des impayés de l’ancienne. Mais, cela peut être bien compliqué. En effet, il n’est pas permis aux mutuelles de poursuite pour non-paiement des cotisations, mais le défaut de paiement peut entraîner toute une autre série de sanctions et de désagréments pour l’affilié, notamment lorsque ce dernier veut changer de mutuelle.

      Dans ton cas, tu peux changer de mutuelle ou t’affilier à la CAAMI (caisse publique d’assurance maladie), mais, l’ancienne mutuelle devra fournir certaines informations à la nouvelle et, elle  pourrait refuser de le faire tant que les cotisations ne sont pas en ordre. Si tu rencontre des difficultés financières, nous te conseillons d’introduire une demande auprès du CPAS afin d’essayer de régulariser ta situation auprès de ta mutuelle actuelle. Tu trouveras plus d’informations sur les dettes de mutuelle ici

       

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
      1. Siméon
        21 décembre 2021

        Bonjour, je ne suis pas en ordre de cotisations depuis deux ans, il y aurait un stage d’attente à partir du 01/01/22 pendant deux ans. Ma question est la suivante : y aura-t-il de nouvelles cotisations pour l’année 2022 ?

        Et est-ce que le stage d’attente sera considéré comme cotisations impayées ?

        Sachant que je ne comptes pas payer les arriérés et encore moins le stage d’attente, est-ce que les montants peuvent s’accumuler au fil des années ?

         

        Merci pour votre attention , belle journée.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          23 décembre 2021

          Bonjour Siméon,

          Nous n’avons pas assez d’informations pour répondre à ta question. Nous te conseillons de la poser directement à ta mutuelle.

          Si tu ne souhaites payer aucune cotisation supplémentaire, tu peux t’affilier à la CAAMI (caisse publique d’assurance maladie). Comme expliqué plus haut, l’ancienne mutuelle devra fournir certaines informations à la nouvelle et, elle pourrait refuser de le faire tant que les cotisations ne sont pas en ordre. Si tu rencontre des difficultés financières, nous te conseillons d’introduire une demande auprès du CPAS afin d’essayer de régulariser ta situation auprès de ta mutuelle actuelle. Tu trouveras plus d’informations sur les dettes de mutuelle ici

          N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

          Répondre
  24. KingThey20
    14 septembre 2021

    Bonjour, on me demande partout mon numéro de registre nationale que je n’ai pas vu que je ne suis pas résidente en Belgique (ni en Europe). Cependant je possède un passeport européen et je suis étudiante en Belgique. Comment faire pour obtenir une mutuelle?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      15 septembre 2021

      Bonjour KingThey20,

      Dans l’hypothèse où tu es un étudiant hors UE venu suivre des études en Belgique, avec un visa étudiant, tu dois t’inscrire à l’administration communale de ton lieu de résidence pour obtenir un titre de séjour et un numéro national.  Et lorsque tu seras en possession d’un titre de séjour, tu pourras introduire une demande d’affiliation à une mutuelle

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  25. Obritel
    26 août 2021

    Bonjour je m’appelle Océane ***,

    Moi j’ai 20ans je n’habite plus avec mes parents.

    Comme j’étais enfant en charge, je ne peux pas changer de mutualité pour devenir moi même titulaire ?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      31 août 2021

      Bonjour Obritel,

      Il est possible de t’inscrire comme titulaire de ta propre mutuelle seulement cela n’est pas forcément avantageux financièrement.

      En principe, si tu ne travailles pas encore et que tu ne bénéficies pas d’allocations de chômage, tu peux rester à charge d’un de tes parents titulaires (ou grand-parent) jusqu’à ton 25ème anniversaire et ce même si tu n’habites pas avec ce parent. Ce statut te permet alors de bénéficier gratuitement de l’assurance de soins de santé obligatoire mais aussi de l’assurance complémentaire (par exemple: remboursement de lunettes) si ton parent en bénéficie.

      Si tu t’inscris comme titulaire, tu devras payer une cotisation pour l’assurance complémentaire si tu souhaites en bénéficier (il n’y a pas de complémentaire à la CAAMI) et parfois aussi pour l’assurance obligatoire (dans certains cas). Pour plus d’informations sur l’assurance obligatoire et complémentaire tu peux lire cet article.

      Par ailleurs, si tu n’es plus domiciliée chez tes parents, tu peux demander à la mutuelle que les remboursements de tes soins de santé soient effectués sur ton compte bancaire; dans ce cas, tu restes considérée comme personne à charge mais les remboursements sont effectués sur ton compte.

      Je t’invite à nous contacter au 02/514.41.11 afin que nous puissions continuer la discussion car tu l’auras compris, il y a certains avantages à rester à charge de ses parents quand on a moins de 25 ans. Par contre dans certaines situations, tu seras dans l’obligation de t’inscrire comme titulaire.

      N’hésite donc pas à nous recontacter.

      Répondre
  26. Nekini
    24 août 2021

    Bonjour à tous,

    Je suis un nouveau en Belgique et je me suis inscrit officielement. Je veux savoir qu’il est l’ordre des étapes à suivre une fois sur place, entre assurance mutuelle, demande de titre de séjour, ouverture compte bancaire, etc. Merci encore.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      30 août 2021

      Bonjour Nekini,

      Nous manquons d’information pour pouvoir te répondre.  Avec quel visa long séjour es-tu arrivé en Belgique ? Est-ce avec un visa long séjour études ?

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion

      Répondre
  27. Hélène
    19 août 2021

    Bonjour,

    Je suis en rupture familiale et je prends mon indépendance à partir du 1er Septembre 2021. Je bénéficierais du CPAS, du RIS. Mon père m’a mis la pression pour que je trouve une mutuelle, peut-il me rayer de la sienne ? Et si ce n’est pas le cas, est-il possible pour moi de recevoir le remboursement des soins prestés ? ( J’ai 21 ans et je compte continuer mes études)

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      26 août 2021

      Bonjour Hélène,

      En théorie, tant que tu n’as pas 25 ans et que tu ne travailles pas  (ou ne perçoit pas d’allocations d’insertion ou de chômage) tu peux rester à charge d’un de tes parents au niveau de la mutuelle. Il n’y a pas de frais pour tes parents. Dans ce cas, pour être remboursé personnellement, tu dois demander expressément à la mutuelle de te verser les remboursements sur ton compte.

      Ton père pourrait cependant demander que tu ne sois plus à sa charge à la mutuelle.

      Sache que tu peux alors t’inscrire comme titulaire (et donc plus comme personne à charge) à la mutuelle de ton choix. Comme tu bénéficieras uniquement d’un revenu d’intégration de la mutuelle, tu ne devras pas payer de cotisations sociales pour pouvoir être remboursée dans le cadre de l’assurance obligatoire soins de santé.

      Tu as le choix de ta mutuelle:

      – soit tu t’inscris à la CAAMI (la caisse publique) : tu n’auras aucun frais d’inscription et tu bénéficieras des remboursement de l’assurance obligatoire

      – soit tu t’inscris à une autre mutualité : tu devras alors souscrire à l’assurance complémentaire de base (entre 80 et 160 euros par an). Cela te permet de bénéficier des interventions  de l’assurance obligatoire soins de santé mais aussi des avantages de l’assurance complémentaire. Attention ces avantages vont varier d’une mutuelle à l’autre. Mieux vaut comparer en fonction de tes besoins.

      Tu trouveras plus d’informations sur les coûts de la mutuelle, les différences entre l’assurance obligatoire et l’assurance complémentaire ainsi que les adresses des différentes mutuelles sur cette page.

      N’hésite pas non plus à en parler avec ton assistante sociale du CPAS: elle peut t’aider dans ces démarches.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  28. Gerald
    16 août 2021

    Bonjour,

    Je suis en incapacité depuis plus d’un an (invalidité) or depuis peu, je suis rétabli. Lors du dernier entretien avec le médecin conseil, il a jugé que rien ne m’empêchait de travailler et que je devais chercher un emploi. En attendant il me laisse toujours sous la mutuelle mais si je trouve un travail je dois demander l’autorisation…

    Est-ce que je devrais logiquement retomber au chomage ou bien est-ce je continue obligatoirement à dépendre du médecin conseil / mutuelle pour la suite ? Est-ce que je ne pourrais pas m’inscrire comme demandeur d’emploi ainsi qu’à un syndicat, puisque que je suis apte, et ne plus dépendre de la mutuelle ?

    D’avance merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 août 2021

      Bonjour Gerald,

      Ta question n’est pas précise. Etais-tu chômeur indemnisé avant de tomber malade? Car, pour introduire une demande d’allocations de chômage après une période d’invalidité, il faut avoir été bénéficié des allocations de chômage juste avant OU, avoir perdu son emploi pendant sa maladie. Si, cela est ton cas, tu pourras rouvrir ton droit au chômage dès que tu seras de nouveau disponible sur le marché de l’emploi. Tu trouveras plus d’informations sur les démarches à effectuer pour ouvrir le droit ici

      Par contre, si tu ne peux prétendre aux allocations de chômage sur ces 2 bases, cela voudrait dire que tu devras reprendre ton poste chez ton employeur à la fin de ta période couverte par le certificat médical. En effet, ton contrat aura toujours continué à courir pendant ton absence.

      Dans tous les cas, tu ne pourras travailler que si le médecin t’en donne l’autorisation; que ce soit pour occuper  ton ancien emploi ou pour travailler chez un nouvel employeur.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
      1. Gerald
        17 août 2021

        Au moment de tomber en incapacité, je travaillais en CDI, mais j’ai démissionné durant ma maladie parce que les relations aux travail étaient toxiques (problèmes psychiques et dépression), et de sorte à ne pas retourner sur mon lieu de travail pour faire un préavis.

        Désormais je suis rétabli ; lors du dernier entretien avec le médecin conseil, il a jugé que rien ne m’empêchait de travailler et que je devais chercher un emploi, mais il n’a pas mis fin à ma période d’invalidité, me laissant temporairement chercher un travail. Cependant j’aimerais tout de même  pouvoir m’inscrire au chomage et comme demandeur d’emploi (je sais que je devrai être entendu par l’onem et qu’il pourra y avoir une suspension) et que ma période d’invalidité prenne fin, car je ne me sens plus invalide! (et le médecin conseil le dit lui-même). Dois-je simplement demander à la mutuelle un accord médical avant de m’inscrire au chomage ?

        Répondre
        1. Gerald
          17 août 2021

          (j’ajoute que j’ai travaillé 15 ans à temps plein avant mon incapacité et ma démission)

          Répondre
          1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
            19 août 2021

            Bonjour Gerald,

            Comme nous te l’avons déjà expliqué, tant que tu sous certificat médical, tu n’es pas disponible sur le marché de l’emploi. Cela signifie que tu ne peux ni travailler, ni ouvrir le droit au chômage; il faudra d’abord que le médecin te donne l’autorisation « officielle » .

            Mais, comme tu auras démissionné de ton ancien emploi, tu risqueras une sanction de l’Onem allant d’un simple avertissement à une exclusion du chômage pour abandon d’un poste convenable. Pour éviter ce risque de sanction, tu devras travailler (après avoir obtenu l’autorisation du médecin) pour une durée minimum 13 semaines chez un nouvel employeur, avant d’introduire ta demande de chômage. Tu trouveras plus d’informations sur les sanctions de l’Onem sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/

            Effectivement, avant de prendre sa décision de sanction (suspension de droit), l’Onem convoque en principe le demandeur d’emploi afin de s’expliquer sur les motifs de sa décision de mettre fin à son contrat. Tu auras donc l’occasion de te défendre en exposant les raisons pour lesquelles tu n’as pas voulu retourner à ce travail.

            Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

             

  29. Ren
    3 août 2021

    Peut-on changer de mutuelle à 77 ans?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 août 2021

      Bonjour Ren,

      Oui, il est tout à fait possible de changer de mutuelle en Belgique. En effet, tu peux t’affilier auprès d’une nouvelle mutualité qui offre le plus d’avantages pour ta situation.

      Pour ce faire, sache qu’il y a une « unité » qui s’occupe des transferts auprès de chaque mutuelle.  Du coup, après avoir choisi une nouvelle mutualité, tu pourras effectuer ton inscription en ligne auprès du site de la mutualité que tu souhaites rejoindre; il faudra juste être en possession de ta carte d’identité (ou une vignette) et ta carte bancaire. Tu peux aussi directement te rendre en agence.

      Dans tous les cas, ta nouvelle mutualité traitera ce changement et réglera tout avec ta mutualité actuelle. D’ailleurs, il faut savoir que ce transfert est gratuit ! Par contre, en fonction de la nouvelle mutualité choisie, la cotisation périodique demandée peut être plus élevée.

      Enfin, ta couverture actuelle de soins de santé restera d’application durant le transfert et tu bénéficieras donc des avantages de la nouvelle mutualité dès la fin du transfert.

      Tu pourras trouver plus de détails et des conseils pratiques sur les changements de mutuelle en cliquant sur le lien suivant: https://www.killmybill.be/fr/changer-mutuelle/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  30. Lisa
    8 juillet 2021

    Bonjour, j’ai passé 25 ans, je n’ai aucuns revenus et pas le droit au chômage car n’ayant jamais « travaillé » officiellement. J’aimerais m’inscrire à la CAAMI mais ils me demandent de payer 753 € de cotisations par trimestre si mes cohabitants ont des revenus bruts supérieurs à 36.835 €, ce qui est le cas. Je ne sais pas quoi faire.. je vis avec 200 €/mois reçus de la famille donc je ne vois pas comment payer cette somme. Y a-t-il une solution ou je dois rester sans mutuelle ? D’avance un grand merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      12 juillet 2021

      Bonjour Lisa,

      Quelle est ta situation (demandeuse d’emploi? )? Je suppose que tu n’es plus étudiante ? Avec qui cohabites-tu ? En principe, dans le cadre du statut de « résident » dans lequel tu dois apparemment t’inscrire, on tient compte de tes revenus, de ceux de ton partenaire éventuel et des éventuelles personnes à votre charge. Si tu es en colocation, on ne devrait pas tenir compte des revenus de tes colocataires ( si tu ne formes pas de ménage avec l’un de tes colocataires). Dans ce cas, tu dois informer la mutuelle que tu n’as pas de revenus et ta cotisation trimestrielle devrait être réduite à zéro. Si à l’inverse tu vis avec un personne avec qui tu formes un ménage et que cette personne a des revenus, tu pourrais être inscrite comme personne à sa charge (et donc ne pas non plus payer de cotisations personnelles). N’hésite pas à prendre contact avec ta mutuelle pour en discuter. En principe, ils doivent chercher avec toi le statut le plus avantageux. Si tu souhaites en discuter tu peux nous contacter au 02 514 41 11 (demande Dayuma).

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  31. lica
    2 juillet 2021

    étant retraitée et j’habite en France puis je prendre une mutuelle en Belgique?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 juillet 2021

      Bonjour Lica,

      Quelle est ta situation ? Qui paye ta pension/retraite? Il est difficile de répondre à ta question sans savoir connaitre ta situation.

      Si tu es retraitée et que tu perçois une pension en Belgique (et que tu n’as aucun droit à une pension française), tu dois être affiliée à une mutuelle en Belgique.
      En réalité, si tu résides en France tu as droit à une sécurité sociale en France via la coopération européenne. En effet, tes soins de santé sont en principe pris en charge par la Belgique car tu es assurée en Belgique grâce aux cotisations sociales qui sont prélevés sur ta pension belge.
      Mais tu as le droit de résider en France et pour vous éviter de devoir toujours revenir en Belgique te faire soigner, tu as dois demander à ta mutualité belge un document S1 ou E121 à remettre à un organisme d’assurance maladie de ton nouvel Etat de résidence. Grace à ce document, cet État t’accorde le droit à tous les soins de santé et dans les mêmes conditions que ses propres assurés. Néanmoins ce droit est ouvert grâce à tes cotisations belges. Il s’agit d’une sorte de transfert de droit en Europe. Pour que ce système fonctionne tu dois restée obligatoirement affiliée à une mutuelle en Belgique.

      Si tu résides en France et perçoit une pension/retraite française, tu ne pourras pas bénéficier d’une mutuelle en Belgique.

      Pour plus d’informations tu peux consulter une mutuelle ou te rendre sur ce site concernant la sécurité sociale pour les personnes quittant la Belgique.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  32. ACS
    25 juin 2021

    Bonjour, faut-il s’inscrire à la date de l’anniversaire ou à la fin décembre de l’année où on a eu 25 ans pour la nouvelle mutuelle? Comme ça on bénéficie encore de celle des parents jusque fin de l’année sans devoir payer si c’est à la fin décembre qu’il faut le faire

    Merci d’avance pour la réponse!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 juin 2021

      Bonjour ACS,

      Comme expliqué sur la fiche si dessus, l’inscription comme titulaire auprès d’une mutuelle se fait dès qu’on a 25 ans et ce, quel que soit le statut du jeune. En principe, tu devras donc entamer les démarches dès le lendemain de ton 25ème anniversaire.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  33. GLL
    23 juin 2021

    Bonjour,

    je suis un citoyen italien résident à Bruxelles. Je suis couvert par le service sanitaire italien et en possession d’une carte nationale de couverture sanitaire (l’équivalent en Belgique de l’inscription à une mutuelle) et d’une carte CEAM. Je réside toute l’année en Belgique et je suis régulièrement inscrit a la Commune, avec carte d’identité belge (attestation d’enregistrement). J’aimerais savoir SVP si j’ai le droit à m’inscrire à une mutuelle belge et quel serait alors mon statut.

    Merci beaucoup par avance,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      24 juin 2021

      Bonjour GLL,

      Dans ta situation, en tant que résident en Belgique, tu as tout à fait le droit de t’affilier à une mutuelle belge. Tu trouveras plus d’informations sur les mutuelle ainsi que la liste des différentes mutualités en Belgique sur: https://www.bruxelles-j.be/ta-sante/mutuelle-et-prix-des-soins-de-sante/la-mutualite-combien-ca-coute/

      Quant à ta question de savoir quel est ton staut, nous ne sommes pas sûrs de bien la comprendre. Mais, sache que le statut dépend de ta situation personnelle (étudiant, travailleur (salarié ou indépendant), pensionné, diplômate, etc.).

      Pour d’autres quesions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  34. Marilyne
    14 juin 2021

    Bonjour,

    Je viens de démissionner d’un CDI et je ne commencerai un nouveau contrat qu’en Septembre. Je suis affiliée à la CAAMI. Pensez vous que mes soins de santé seront couverts pendant les 3 mois ou je resterai sans contrat de travail ni chomage. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      21 juin 2021

      Bonjour Marilyne,

      En principe, si tu es titulaire de ta mutuelle et que tu ne payes pas de cotisation sociale dans le cadre de tes revenus professionnels, il est possible que tu doives payer des cotisations personnelles directement auprès de ta mutuelle (pour la période pendant laquelle tu n’en payes pas via tes revenus professionnels). Cependant, en fonction de ta situation (plafonds de revenus notamment),  il est possible que tu sois exonérée tout en étant couverte pour tes mois sans activité professionnelle.

      C’est la raison pour laquelle, nous te conseillons donc de contacter ta mutuelle afin de vérifier ton assurabilité et/ou si tu dois payer des cotisations personnelles qui te couvriront pour les mois pendant lesquels tu ne travailles pas.

      Attention, la CAAMI ne sera pas disponible de ce mercredi jusqu’à lundi de la semaine prochaine.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  35. Chia
    13 juin 2021

    Bonjour,

    Je travaille depuis 3 ans sous un CDI et je ne me suis pas inscrite à une mutuelle puisque j’étais couverte par une assurance maladie de mes parents.

    Puis-je m’inscrire maintenant et quand est-ce la couverture prendra effet ?

    Je demande cela parce-que je suis malade et je risque de dépasser 1 mois de congé maladie de ce fait je devrai en théorie tomber sous le régime de la mutuelle mais j’en ai pas.

    Je vous remercie.

    Bien à vous,

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      22 juin 2021

      Bonjour Chia,

      A partir du moment où tu travailles, tu dois impérativement t’inscrire comme titulaire à une mutuelle même si tu as une autre assurance, c’est obligatoire. Si ce n’est pas encore fait, tu dois contacter au plus vite la mutuelle de ton choix pour te régulariser.

       

      Même si tu n’étais pas en ordre de mutuelle, tu pourras normalement faire valoir tes droits à des indemnités en cas d’incapacité de travail. Tu as, à mon avis, cotisé assez longtemps : en travaillant à temps plein, tu dois avoir presté 180 jours de travail pendant les 12 derniers mois.

      Pour ce qui est du début de couverture, tu risques cependant de devoir attendre le début du prochain trimestre pour que la mutuelle t’indemnise vu que tu n’étais pas inscrite. C’est possible de régulariser cela pour le 1er juillet, sinon cela sera pour le 1er octobre. Le mieux c’est de voir directement avec la mutuelle.

       

      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter 😊 !

      Répondre
  36. BibBip36
    3 juin 2021

    Bonjour Madame, Monsieur,

    Voilà je vous explique, j’ai 36ans, mon Art60 s’est terminée le 31 Mai 2021, je voulais vous demander si je doit prévenir ma Mutuelle que je suis  redevenue demandeuse d’emploi depuis le 01 Juin 2021 et je voulais savoir si j’aurais de nouveau droit au statut Bim car je ne le suit plus depuis le 01 Janvier 2021.

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 juin 2021

      Bonjour Bipbip36,

      Si tu ne rentres pas dans les conditions qui donnent accès au BIM de manière automatique, le statut BIM est accordé aux ménages dont le revenu annuel brut imposable ne dépassait pas: 19.892,01€ (l’année précédant la demande – ce montant est celui des revenus de 2020 pour une demande introduite en 2021).

      Le plafond de revenu augmente de 3.682,55€ par personne supplémentaire figurant sur ta composition de ménage. Par exemple, si il y a deux personnes en plus de toi sur ta composition de ménage, le plafond n’est pas 19 892,01€ mais 19 892,01€ + 3.682,55€ + 3.682,55€ donc 27 257,2€.

      Ainsi, nous te conseillons de déclarer ton changement de situation auprès de ta mutuelle et de faire le point avec un·e conseillèr·e de la mutuelle, sur base des revenus de l’année passée (2020),  si tu pourrais bénéficier du statut BIM à nouveau.

      Dans le cas où tu veux faire le point sur ta situation avec l’aide de juristes, tu peux contacter l’Atelier des Droits Sociaux dans les horaires de leur permanence au sujet de la Sécurité Sociale

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  37. pinkie 13
    2 juin 2021

    bonjour voila la question: mon fils de 20 ans est a fini son apprentissage de boulanger, l’année passée le patron pour le tenir a demandé a mon fils de son patronat il a dit oui alors il a continuer a aller a l’IFAPME maintenant 18 mois après la mutuelle envoie des papiers comme quoi mon fils doit s’inscrire a la mutuelle pour moi d’accord et quand on va au bureau a la louviére pour l’inscrire la mutuelle nous dit qu’il devra payer les 18 mois en arrière depuis le 1 janvier 2020 cela est-ce normal ? et ci oui pourquoi n’ont il pas fait le nécessaire le 1janvier 2020  et de réclamer a cette date ?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      3 juin 2021

      Bonjour Pinkie 13,

      Comme il est noté sur la fiche ci-dessus, ton fils devait s’inscrire comme titulaire de sa propre mutuelle dès le 1er janvier de l’année de ses 19 ans. En effet, étant apprenti à ce moment-là, c’est une démarche qu’il aurait dû effectuer.

      Si ton fils ne souhaite pas payer de cotisations de mutuelle, il pourrait s’inscrire à la Caisse Auxiliaire d’Assurance Maladie-Invalidité (CAAMI) qui est une caisse publique offrant tous les avantages de l’assurance obligatoire soins de santé et indemnités: https://www.caami-hziv.fgov.be/fr

      Dans le cas où il compte rester à sa mutuelle actuelle et concernant les arriérés de cotisations, tu pourrais contacter le Service Emploi/Sécurité sociale de l’Atelier des Droits sociaux:

      Permanences sur place avec ou sans rendez-vous et par téléphone (Tél : 02/ 512 71 57 ou 02/ 512 02 90) : mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h – mercredi de 9h à 12h
      uniquement sur rendez-vous : jeudi de 16h à 20h – Rue de la Porte Rouge 4 – Bruxelles 1000
      emploi@atelierdroitssociaux.be

      N’hésite pas à nous contacter si tu as d’autres questions !

      Répondre
  38. pierre s****
    18 mai 2021

    bonjour ma fille de 17 ans est étudiante a ifapme et en stage dans une boulangerie ma mutuelle lui demande de s inscrire en tant que titulaire et de payer une cotisation pourquoi ? merci de votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 mai 2021

      Bonjour Pierre S***,

      Nous supposons que ta fille suit une formation d’ « ouvrier boulanger-pâtissier » à l’Ifapme (et non de « boulanger », qui est une formation chef d’entreprise). Si oui, elle est donc en apprentissage. Et, en tant qu’apprentie, elle devra être titulaire de sa propre mutuelle; même en étant mineure. Certes, cela lui permettra d’être couverte mais, ça impliquerait malheureusement qu’elle paie des cotisations de mutuelle.

      Mais, si elle ne souhaite pas payer de cotisations mutuelle, elle pourrait s’inscrire à la Caisse Auxiliaire d’Assurance Maladie-Invalidité (CAAMI) qui offre tous les avantages de l’assurance obligatoire soins de santé et indemnités: https://www.caami-hziv.fgov.be/fr

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  39. Adrien
    28 avril 2021

    Bonjour mon ex employeur a sa propre mutuelle railcare. Ma nouvelle mutuelle ne me prendra en charge qu en juillet. J ai des problèmes de santé et railcare ne me rembourse pas

    Que faire?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 mai 2021
      Bonjour Adrien,
      Il est difficile de te conseiller sans connaitre exactement la situation.
      As-tu pris contact avec railcare pour éclaircir la situation et comprendre pourquoi ils ne te remboursent pas ? Ce serait la première chose à faire si tu ne l’as pas encore fait.
      Je te conseillerais aussi de prendre contact avec un service juridique spécialisé comme l’Atelier des droits sociaux pour demander conseil.
      En cas de désaccord avec ta mutuelle, tu peux contacter le médiateur fédéral auprès duquel tu peux déposer une plainte. Son rôle est de chercher une solution à ton problème et vérifier si l’administration (ici la mutuelle) a bien agi.
      Si ta réclamation est fondée, il essayera de convaincre l’administration de corriger la situation et d’éviter que le problème ne se reproduise.
      En dernier recours, il est possible de faire un recours en justice mais je commencerais par les contacts ci-dessus.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!
      Répondre
  40. Maria
    21 avril 2021

    Bonjour,

    Pour un étudiant étranger qui figure comme non apparentée dans la composition du ménage, que doit il faire pour être affilié? Doit il introduire une demande seule ou le titulaire de la composition du ménage doit le faire à la place de l’étudiant?

    Bien à vous!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      26 avril 2021

       

      Bonjour Maria,

      Il peut tout d’abord se renseigner auprès de la mutuelle de son pays afin de savoir s’il est couvert pour un certain temps.

      En tant qu’étudiant étranger, pour pouvoir être affilié à une mutuelle, il doit tout d’abord être inscrit au registre des étrangers. 

      Même si l’étudiant a moins de 25 ans (âge à partir duquel il faut être inscrit comme titulaire), il devra s’affilier comme titulaire car il n’est pas apparenté dans la composition du ménage. Il peut demander conseil auprès d’une mutuelle, qui pourra lui proposer la solution la plus avantageuse en fonction de sa situation.

      Il peut s’inscrire à la CAAMI s’il ne souhaite pas payer les cotisations pour l’assurance complémentaire. La CAAMI (Caisse Auxiliaire d’Assurance Maladie-Invalidité) est un organisme officiel qui propose uniquement la base du service mutuelle, c’est-à-dire les prestations liées à l’assurance obligatoire et ce service est gratuit. 

      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter 🙂 !

      Répondre
      1. Maria
        2 juin 2021

        Bonjour,

        J’ai une préoccupation.

        Suite à certaines circonstances, un étudiant étranger peut il s’affilier à une mutualité autre que la CAAMI?

        Merci d’avance,

        Bien à vous

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          12 juillet 2021

          Bonjour Maria,

          Oui tu peux t’inscrire à une autre mutuelle. Tu trouveras leurs coordonnées via cette page.

          La différence, c’est qu’avec les autres mutuelles, tu devras obligatoirement payer une cotisation complémentaire te donnant accès à une assurance complémentaire.

          Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

          Répondre
  41. Laurent
    18 avril 2021

    Bonjour

    Je suis Belge vivant au Canada depuis ma naissance (passeport belge).

    J’ai passé un an en France dans un projet et maintenant  je vais venir étudier en Belgique (septembre 2021)

    Vu mon séjour en France je risque peut-être de ne plus être couvert par ma «mutuelle» du Québec (RAMQ).

    Comment puis-je tout de même être couvert par une mutuelle en Belgique ? Dois-je me domicilier dans une commune? Y a-t-il des délais de carence (un temps d’attente avant d’être couverte?) Et quels sont en général les montants de cotisation pour un étudiant (20 ans)

     

    Merci et au plaisir

    Laurent F.

     

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      21 avril 2021

       

       Bonjour Laurent,

      Si ce n’est pas encore fait, je t’invite en premier à poser la question auprès de ta mutuelle au Québec pour savoir si tu es toujours couvert en Belgique.

      Tu peux visiter le site: https://www.socialsecurity.be/CMS/fr/coming_to_belgium/index.html où tu peux faire des recherches sur base de critères en lien avec ta situation. Ici pour ce qui est des remboursements médicaux, en tant qu’étudiant belge, arrivant du Canada, voici la réponse obtenue: En tant qu’étudiant soumis à la sécurité sociale d’un pays avec lequel la Belgique a conclu une Convention sur la sécurité sociale, pour pouvoir bénéficier de la prise en charge des soins médicaux immédiatement nécessaires dispensés en Belgique, vous devez solliciter le formulaire bilatéral approprié auprès de votre organisme assureur du pays d’origine.

      Dans le cas où tu ne peux pas être couvert par ta mutuelle du Québec, voici ce que je te suggère :

      T’inscrire à la CAAMI : https://www.caami-hziv.fgov.be/fr  qui offre tous les avantages de l’assurance obligatoire soins de santé et indemnités, tout comme une mutuelle, mais sans les cotisations complémentaires. En tant qu’étudiant (donc à priori sans revenu) cela pourrait être intéressant pour toi. Tu devras effectivement te domicilier en Belgique si tu décides de t’affilier à une mutualité ici.

      Sinon tu trouveras ici toutes les différentes mutualités ici : La mutualité, combien ça coûte ? – Bruxelles-J (bruxelles-j.be), tu peux t’inscrire comme titulaire (le montant des cotisations pour les étudiants est de 63,90€ par trimestre.

      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter 😊 !

      Répondre
  42. kabibi
    9 avril 2021

    quelle assurance pour pour la prise en charge d’un parent venant de l’étranger ouur un regroupement de famille                   merci pour vos conseils

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 avril 2021

      Bonjour Kabibi,

      Il vous faut au minimum l’assurance obligatoire proposée par la CAAMI et par les mutuelles. Si vous voulez en plus une assurance complémentaire, vous pouvez vous adresser à une mutuelle de votre choix plutôt qu’à la CAAMI.
      Pour plus d’explication, vous pouvez utiliser ce site: https://www.coming2belgium.be/

      Bien à vous

      Répondre
  43. pj
    8 avril 2021

    Bjr

    Salarié dans une entreprise française, travaillant sur le territoire français, de nationalité française avec mon attestation de droits à l’assurance maladie française en ordre ( J’ai également la carte européenne d assurance maladie valable jusqu’en 2023 et une complémentaire santé par mon entreprise) , résident en Belgique, transfrontalier dorénavant,  et marié à une belge, je souhaiterai savoir si il est indispensable de souscrire à une mutuelle belge ? Si oui, quels en sont les avantages ?

    Merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 avril 2021

      Bonjour Pj,

      En tant que résident belge, vous devez en effet  vous inscrire auprès d’une mutualité belge. Vous bénéficierez ainsi de vos droits à la sécurité sociale belge. Je vous invite à en discuter directement avec la mutuelle de votre choix.

      Bien à vous

      Répondre
  44. Audrey
    8 avril 2021

    Que se passe-t-il si un jeune entrant dans les conditions pour s’inscrire comme titulaire à la mutuelle ne le fait pas (et reste donc personne à charge) ? Merci !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 avril 2021

      Bonjour Audrey,

      Nous ne sommes pas sûrs de bien comprendre ta question. Il n’ y a pas de conditions à remplir pour s’inscrire comme titulaire à une mutuelle; mais plutôt des situations obligeant à devenir titulaire. Par exemples, si tu es jeunes travailleuse, OU bénéficiaire d’allocations de chômage (ou d’insertion), OU si tu as plus de 25 ans (que tu sois étudiante ou non), tu ne peux malheureusement plus rester à charge de la mutuelle de tes parents. Tu devras donc t’inscrire comme titulaire à la mutuelle de ton choix. Tu trouveras toutes les autres situations sur la fiche ci-dessus.

      Si tu es dans une de ces situations citées sur la fiche ci-dessus et que tu ne fais les démarches pour devenir titulaire de ta propre mutuelle, tu ne pourras malheureusement bénéficier des avantages comme le remboursement des frais médicaux. Il faut savoir que avoir une mutuelle en Belgique est une obligation.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  45. rlc
    1 avril 2021

    bonjour

    en tant que nouvelle travailleuse frontaliere est je besoin de souscrire a une mutuelle belge

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      1 avril 2021

      Bonjour Rlc,

      Si tu es résidente française et que tu travailles en Belgique tu devras t’affilier auprès d’une mutuelle belge ou de la Caisse Auxiliaire d’Assurance Maladie Invalidité (CAAMI) afin de bénéficier des prestations de l’assurance maladie invalidité. Cette inscription se fait sur base d’un E104 délivré par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) à laquelle le travailleur frontalier est inscrit en France et remis à la mutuelle belge.
      En matière d’assurance maladie, il existe 2 types de prestations :
      •Les prestations en nature : il s’agit des prestations de l’assurance soins de santé (soins dentaires, soins médicaux, hospitalisation,…)
      •Les prestations en espèces : il s’agit des prestations de l’assurance indemnités, c’est-à-dire indemnités pécuniaires versées en cas d’incapacité de travail pendant la 1ère année.
      Concernant les prestations en nature, le frontalier et ses ayants-droits peuvent se faire soigner en France ou en Belgique. Dans ce cas, l’assuré obtient les prestations selon la législation du pays où les soins sont dispensés.
      Les prestations en espèce, dues en cas d’arrêt de travail pour maladie ou accident non professionnel, sont versées par la mutualité belge choisie par le travailleur.

      Par contre si tu es résidente belge et que tu travailles en France tu devras t’affilier auprès de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) du lieu d’établissement de ton employeur. Tu devras aussi rester affiliée à une mutuelle en Belgique ou à la CAAMI (Caisse Auxiliaire d’Assurance Maladie-Invalidité) qui assume toutes les prestations de l’assurance obligatoire soins de santé. Tu seras donc couverte de part et d’autre de la frontière.
      En matière d’assurance maladie, il existe 2 types de prestations :
      – Les prestations en nature : il s’agit des prestations de l’assurance soins de santé (soins dentaires, soins médicaux, hospitalisation,…)
      – Les prestations en espèces : il s’agit des prestations de l’assurance indemnités, c’est-à-dire indemnités pécuniaires versées en cas d’incapacité de travail pendant la 1ère année.
      Concernant les prestations en nature, le frontalier et ses ayants-droits peuvent se faire soigner en France ou en Belgique. Dans ce cas, l’assuré obtient les prestations selon la législation du pays où les soins sont dispensés.
      Les prestations en espèce, dues en cas d’arrêt de travail pour maladie ou accident non professionnel, sont versées par la mutualité belge choisie par le travailleur.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  46. Rhinix
    31 mars 2021

    Bonjour,

    Je travaille pour un service fédéral(SPF) et j’ai souscrit à l’assurance hospitalisation collective (AG Insurance).

    Cette organisme me propose, en plus de cette assurance, une assurance dentaire et une assurance soins ambulatoires (lien de la brochure:https://myglobalbenefits.aginsurance.be/fr/sante/Pages/ambufod.aspx).

    Est-ce que ces assurances peuvent remplacées une mutuelle? Ou dois-je quand même m’inscrire à une mutuelle?

    Merci et Bonne journée!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      1 avril 2021

      Bonjour Rhinix,

      Même si tu bénéficies des services d’une assurance privée, tu es donc dans l’obligation de t’inscrire auprès d’une caisse d’assurance mutuelle. Si tu ne souhaites pas payer une mutuelle en plus de ton assurance privée, tu peux t’inscrire à la CAAMI. Cette caisse d’assurance publique ne couvre que l’assurance obligatoire. Toutes les infos sur le site de la CAAMI

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
      1. Max
        4 janvier 2022

        Bonjour,

        Je rebondis sur votre réponse. Je bénéficie de Partenamut (assurance oblig + complémentaire) et en même temps de AG via mon travail. Est-il possible de se faire rembourser de façon complémentaire par les deux?

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          17 janvier 2022

          Bonjour Max,

          Il n’est en principe pas possible de se faire rembourser deux fois pour un même événement. Sauf si une des deux assurances a une couverture plus étendue. Dans ce cas, elle pourrait apporter un remboursement complémentaire à la première.
          Il est certainement prévu dans tes contrats d’assurance quelle assurance doit intervenir en premier.
          Nous te conseillons d’en discuter directement avec tes assurances. Tu peux aussi envoyer un mail au service des remboursements des soins de santé de l’INAMI:  rir@riziv-inami.fgov.be

          Bien à toi

          Répondre
  47. Conny
    25 mars 2021

    Bonjour,

    Je suis de nationalité française, étudiante à Bruxelles. J’aimerais savoir si, pour pouvoir m’inscrire à une mutuelle, je dois d’abord m’inscrire à la commune de mon lieu de résidence, ou bien je peux m’inscrire à une mutuelle avant.

    Merci d’avance pour votre aide.

    Conny

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      31 mars 2021

      Bonjour Conny,

      Tu dois d’abord te domicilier en Belgique avant de pouvoir t’inscrire à une mutuelle.

      Bien à toi

      Répondre
  48. Agnès
    23 mars 2021

    Bonjour,

    Mon fils aura 25 ans le 22 mai 2021 et est toujours aux études universitaires. au niveau mutuelle , il est couvert par ma mutuelle.

    Doit-il s’affilier à 25 ans en tant que titulaire tout en étant toujours étudiant sans revenu et domicilié avec parents?

    D’avance merci pour votre réponse.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      23 mars 2021

      Bonjour Agnès,

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, votre fils devra s’inscrire comme titulaire à la mutuelle de son choix, dès qu’il aura fêté son 25ème anniversaire. Donc, à partir du 23 mai 2021, il ne remplira malheureusement plus la condition d’âge pour rester à charge de votre mutuelle; même s’il reste toujours étudiant.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  49. ilham
    19 mars 2021

    bonjour ,

    j’ai 26 ans  et je voulais s’inscrire au mutuelle mais je n’ai pas de revenus , comment je vais faire ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      22 mars 2021

      Bonjour Ilham,

      Ta question n’est pas assez précise pour que nous puissions y répondre.  Quel est ton statut ? Etudiant ? Chômeur ? Au CPAS ? As-tu déjà été affilié à une mutuelle ?

      N’hésite pas à nous recontacter si tu souhaites continuer la discussion

       

      Répondre
  50. Yoyo160596
    15 mars 2021

    Bonjour, ma compagne âgée de 21 ans travail 2 heure et 15 minute par jours du lundi au vendredis,

    Elle voudrais devenir titulaire a la mutuelle au lieux d’être reprise comme enfant a charge et changer son domicile pour venir avec moi étant donner qu’elle est enceinte, elle a peur qu’en faisant le changement de mutuelle elle ai un stage d’attente et donc en cas d’accouchement de ne pas être indemnisé par la mutuelle, le problème est que durant sont arret de travail pour sa grossesse en étant comme enfant a charge elle ne touchera pas d’indemnité de travail mais qui lui sont vitale pour vivre,

    que faire ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 mars 2021

      Bonjour Yoyo160596,

      Tout d’abord, nous lui conseillons de vérifier si elle paie bien des cotisations sociales dans le cadre de son contrat de travail. Elle pourra vérifier ça sur sa fiche de paie.

      Dans tous les cas, elle peut tout à fait demander à modifier son statut pour être considérée comme titulaire de sa mutuelle et notifier son changement d’adresse. En effet, dans le cas où elle ne paie pas de cotisations sociales dans le cadre de son travail, elle peut également être titulaire en payant (directement à sa mutuelle: https://www.inami.fgov.be/fr/themes/cout-remboursement/assurabilite/Pages/cotisations-personnelles.aspx ) les cotisations nécessaires pour bénéficier de l’assurance obligatoire.

      En principe, si elle était déjà en ordre de mutuelle, elle n’aura pas de stage d’attente pour pouvoir bénéficier des remboursements prévus par l’assurance obligatoire (qu’elle change de mutuelle ou pas)

      En revanche, vis-à-vis des assurances complémentaires, si elle souhaite changer de mutuelle, nous lui conseillons de contacter la mutuelle à laquelle elle souhaite s’affilier. De cette manière, elle pourra s’informer sur les conditions pour bénéficier des avantages liés aux assurances complémentaires: si elle peut en bénéficier tout de suite (comme pour l’assurance obligatoire) ou pas (pour les avantages des assurances complémentaires, chaque mutuelle peut fixer ses conditions).

      Par ailleurs, en général, les mutuelles restent disponibles pour proposer des rendez-vous avec des assistant·e·s sociaux·ales et permettront à ta compagne de faire le point sur sa situation et faire son choix de mutuelle.

      Tu pourras trouver plus de détails et des conseils sur les changements de mutuelle en cliquant sur le lien suivant: https://www.killmybill.be/fr/changer-mutuelle/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  51. Camille B
    14 mars 2021

    Bonjour,

    Je me suis inscrite à une mutualité après être sortie de mes études et après avoir trouvé un travail. L’entreprise dans laquelle je travaillais a rempli un document pour me permettre de changer mon statut auprès de ma mutuelle et que j’ai un statut de travailleuse. Mon contrat a ensuite pris fin (et je ne me suis pas inscrite comme demandeuse d’emploi), je ne touche donc aucun revenu depuis. Je ne veux pas changer de mutualité ou quoique ce soit, mais je ne sais pas ce que je dois faire par rapport à mon statut de travailleuse. Dois-je changer mon statut auprès de ma mutuelle ? Est-ce à mon entreprise de le faire? Ou est-ce que cela se fait automatiquement?

    Merci pour votre réponse!

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 mars 2021

      Bonjour Camille,

      Lorsque tu as des revenus professionnels, les cotisations sociales sont directement prélevées sur ton salaire. Dans le cas contraire, il est tout à fait possible de continuer à être titulaire de ta mutuelle pour autant que tu paies des cotisations sociales directement auprès de ta mutuelle. Dans cette situation, le montant des cotisations sociales que tu auras à payer est adapté en fonction de tes revenus. Tu trouveras plus d’informations en cliquant sur le lien suivant: https://www.inami.fgov.be/fr/themes/cout-remboursement/assurabilite/Pages/cotisations-personnelles.aspx

      Par conséquent, nous te conseillons de déclarer ton changement de situation à ta mutuelle. Lorsque tu les contacte tu peux également demander un rendez-vous avec un·e assistant·e social·e pour faire le point sur ta situation administrative et trouver la solution la plus avantageuse.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre