Chômage : adresses utiles

ONEM

ONEM – Office National de l’Emploi
Administration centrale
Boulevard de l’Empereur 7
1000 Bruxelles
Tel : (32) 2 515 41 11
reglement@onem.be (pour toute question liée à la réglementation)
www.onem.be

Bureau du chômage de Bruxelles
Chaussée de Charleroi 60
1060 Bruxelles
Tel : (32) 2 542 16 11
directionbcbruxelles@onem.be

Organismes de paiement

CAPAC – Caisse Auxiliaire de Paiement des Allocations de Chômage
Rue des Plantes 69
1210 Bruxelles
Tel : (32) 2 209 13 13
Fax : (32) 2 209 13 99
info.bxl@hvw-capac.fgov.be
www.capac.fgov.be

FGTB Fédérale – Fédération Générale du Travail de Belgique
Rue de Suède 45
1060 Bruxelles
Tel : (32) 2 552 03 31 (ou 30)
Fax : (32) 2 552 03 47
www.fgtb.be

CSC – Confédération des Syndicats Chrétiens
Chaussée de Haecht 579
1030 Bruxelles
Adresse postale : Boîte postale 10 – 1031 Bruxelles
Tel : (32) 2 246 31 11
Fax : (32) 2 246 30 10
csc@acv-csc.be
www.csc-en-ligne.be

CGSLB – Centrale Générale des Syndicats Libéraux de Belgique
Boulevard Baudoin 8
1000 Bruxelles
Tel : (32) 2 509 16 00
Fax : (32) 2 509 16 49
cgslb@cgslb.be
www.cgslb.be

Services publics de l’emploi et de la formation

ACTIRIS
Av de l’Astronomie, 14
1210 St-Josse-ten-Noode
Tel : (32) 800 35 123
chercheursemploi@actiris.be
www.actiris.be

Bruxelles Formation
Boulevard Bischoffsheim 22-25
1000 Bruxelles
Tel : 0800 555 66
www.bruxellesformation.brussels
www.dorifor.be

FOREM
Boulevard Tirou 104
6000 Charleroi
Tel : (32) 71 20 61 11 – 0800 93 947
Fax : (32) 71 20 63 06
hotjob@leforem.be
www.leforem.be

VDAB
Boulevard de l’Empereur 11
1000 Bruxelles
Tel : 0800 30 700 – (32) 2 508 38 11
Fax: (32) 2 506 15 90
info@vdab.be
www.vdab.be

ADG
Hütte 79
4700 Eupen
Tel : (32) 87 63 89 00
Fax : (32) 87 55 70 85
info@adg.be
www.adg.be

Services juridiques

L’Atelier des droits sociaux
Rue de la Porte Rouge 4
1000 Bruxelles
Tel : (32) 2 512 02 90
atelierdroitssociaux.be
Service juridique qui t’apportera des réponses dans certaines matières:
Pour le service Emploi/Sécurité sociale
Par mail : emploi@ladds.be
Par téléphone : les mardis de 13h à 16h
Sur place sans rendez-vous (non accessible par téléphone) : les mardis et mercredis de 9h à 12h
Sur place sur rendez-vous : les lundis de 16h à 18h et jeudis de 16h à 20h

Contrôle des lois sociales
Rue Ernest Blerot 1
1070 Bruxelles
Tel : (32) 2 235 54 01
Fax : (32) 2 235 54 04
cls.bruxelles@emploi.belgique.be
www.emploi.belgique.be
Heures d’ouverture :
Lundi et vendredi de 9h à 12h
Mercredi de 9h à 16h30 sans interruption
En dehors de ces heures: sur rendez-vous

Service d’aide juridique de première ligne
Accessible à tous
Horaires de permanence par commune:
www.aidejuridiquebruxelles.be

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

86 questions déjà posées

  1. jean marc

    bonjour j ai eu mon c4 ou doije aller pour faire mon c1 j habite en france a coté de lille

    Répondre
  2. max

    Bonjour, L’onem me demande une preuve effectif  du paiement de la pension alimentaire en 2018  ( extrait de rôle )sous peine de sanction.Malheureusement je ne peux pas produire des extraits de rôle paracerque  je verse la somme directement a mon ex femme en main propre pour des raisons de facilite lie aux activité de notre enfants  avec recu dater et signer. je voudrais s avoir ci un recu est une preuve de paiement.

    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Max,

      Selon l’ONEm, « Le Bureau de Chômage peut vérifier la déclaration sur l’honneur du chômeur dans le cadre de la procédure applicable pour le contrôle de la situation familiale . A ce moment, le chômeur doit fournir la preuve du paiement effectif, par tous les moyens, p.ex. par un récépissé signé par la personne qui perçoit la pension alimentaire, une preuve de virement ». 

      Un accusé de reception devrait donc être suffisant afin de fournir la preuve du paiement d’une pension alimentaire.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

       

      Répondre
  3. YVZ

    bonsoir,

    est-il vrai qu’il n’y ait pas d’uniformité entre les bureaux de chômage belges ? un citoyen peut il se voir refuser un droit dans un bureau qu’il se verra accepté  dans un bureau situé ailleurs en Belgique ? Cette absence d’uniformité n’ouvre t’elle pas la porte à l’inégalité des citoyens belges ?

    L’office national de l’emploi se réfère t’elle aux autres bureaux plutôt qu’a la réglementation lorsqu’il s’agit de prendre une décision ? se positionnent t-ils en fonction de ce qui pourrait être favorable dans leur chef ?

    les agents des différents services sociaux sont amenés parfois à prendre des décisions contre leur gré afin d’appliquer la réglementation à la lettre , pourquoi selon vous ? notre société ne deviendrai t’elle pas machinale ? peut on parler de déshumanisation dans ces cas ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Yvz,

      En principe, tous les citoyens en Belgique sont traités de la même manière pour la réglementation du chômage puisque cette réglementation est fédérale. Cependant, c’est le bureau de chômage qui analyse au cas par cas les situations des chômeurs de sa région. Par exemple, un travailleur qui a démissionné et qui demande le chômage risque une sanction. La sanction va de 4 à 52 semaines dans ce genre de cas. C’est le bureau de chômage qui devra déterminer la durée plus précise de la sanction. Il serait donc en effet possible qu’une même situation ne donne pas lieu exactement à la même sanction selon le bureau de chômage. Mais cela pourrait même dépendre de l’analyse du travailleur du bureau de chômage. Cette dernière pourrait être légèrement différente d’un contrôleur à l’autre au sein d’un même bureau de chômage.

      Nous ne pouvons pas répondre à toutes tes questions. Mais nous t’invitons à contacter directement l’administration centrale de l’ONEM ou un bureau de chômage pour en discuter directement avec eux.

      Il est aussi possible d’introduire une plainte: https://www.onem.be/fr/introduire-une-plainte
      Par ailleurs toute décision de l’ONEM ou d’un bureau de chômage peut être contestée devant le Tribunal du travail.

      Pour mieux visualiser la réalité du travail d’un bureau de chômage, nous te conseillons de regarder le film/documentaire: « Bureau de chômage »: http://www.eklektik.be/fr/films/bureau-de-chomage-25.html#.XyFOFuc6-Uk

      Bien à toi

      Répondre
  4. NATH

    Bonjour,

    En raison du COVID, ma fille travaillant dans l’horeca est en chômage technique sur la base d’un contrat de travail à temps partiel de 25/semaine. Peut t’elle cumuler son chômage avec un autre temps partiel?

    Merci pour votre réponse.

    Cordialement

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nath,

      Oui, si ta fille trouve un nouvel emploi, elle peut travailler sans problème. Mais, il faut savoir que les allocations de chômage temporaire sont des revenus de remplacement pour les jours pour lesquels elle ne perçoit pas de salaire (pour cause du Covd19). Donc, si elle travaille pendant ces jours, elle ne bénéficiera pas d’indemnisation pour les couvrir. En effet, il n’est pas possible de cumuler les 2 revenus pour les mêmes jours; vu que le premier contrat continue de courir.

      Par exemple, si  habituellement elle travaillait du lundi au vendredi pour son contrat avant Covid, en travaillant les mêmes jours, elle ne pourra pas prétendre aux allocations temporaire. Par contre, si elle travaille les jours où elle n’est pas censée être sous contrat (par exemple, premier contrat couvert par le chômage temporaire les lundi, mardi, mercredi et nouveau contrat jeudi, vendredi et/ou weekend), elle pourra cumuler les 2 revenus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

      Répondre
  5. didier

    Bonjour, je viens d’être licencié avec indemnité de préavis de 6 mois et je ne dois pas le prester (=rupture immédiate). Vous confirmez que je dois donc bien m’inscrire chez Actiris comme demandeur d’emploi ? C’est la seule démarche que je dos faire actuellement  ? Par contre les allocations de chômage ne commenceront à courir qu’après 6 mois. C’est bien cela ?

    Merci à vous,

     

    Didier ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Didier,

      T u n’es pas obligé de t’inscrire comme demandeur d’emploi avant la date de fin prévue de ton préavis. Mais , nous te conseillons de le faire pour profiter de certains services d’Actiris comme les plans d’embauche, les chèques langues, etc.

      Et oui, tu n’ouvriras le droit au chômage qu’à la fin de ton préavis non presté. Tu devras alors introduire ta demande d’allocations auprès d’un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat). Tu trouveras plus d’informations sur les démarches à effectuer à la fin de ton contrat sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

      Répondre
  6. Tanguy

    Je suis intérimaire dans un restaurant. Ai je droit au chômage vu la situation ? Si oui quel type de chômage ? J’ai travaillé 1 an et deux mois auparavant dans un autre restaurant que j’ai quitté de ma propre volonté pour cause le déplacement, et cela fait depuis novembre que je travaille avec le restaurant frites atelier en contrat intérim. Je ne sais pas à qui m’adresser au vu de ma situation.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Tanguy,
      Si tu n’es actuellement plus sous contrat intérimaire, tu n’ouvres malheureusement pas le droit au chômage temporaire.
      Si tu as moins de 36 ans et que tu as travaillé 1 an et deux mois dans un restaurant, tu ouvres un droit aux allocations de chômage « classiques » : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Si tu as travaillé au moins 13 semaines depuis ta démission, tu ne devrais pas risquer de sanction de l’ONEM pour abandon d’emploi.
      Pour ce faire, il faut avant tout t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris (à Bruxelles) ou du Forem (en Wallonie). Tu peux t’inscrire en ligne via le site d’Actiris ou du Forem.

      Il faut t’adresser ensuite à ton organisme de paiement (CAPAC, syndicat) pour faire la demande d’allocations.

      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Durant cette période particulière, la plupart des organismes de paiement travaillent à bureau fermés. Dès lors je te conseille de te rendre sur le site internet de ton organisme de paiement ou de les contacter par téléphone afin de déterminer quelles dispositifs particuliers celui-ci à mis en place pour pouvoir assurer les demandes d’allocations de chômage.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  7. kintamu

    bonjour,

    je suis dans une situation plus que dramatique au point de vue financier et de la perception de mes indemnités de chômage.

    Car les personnes de l’antenne fgtb de jette se renvoi la balle, alors que j’ai agis selon leur dire et conseille!

    j’ai du présenter mes 3 derniers c4 comme couverture à un éventuelle contrôle de l’onem, mais me faire tourner en rond pour aller chercher mes 3 derniers c4 alors que celui qui compte est celui du dernier employeur. Ensuite me dire que mon dossier est traité en date du 9/3/2020 alors je prends les devant et appel l’onem et eux me dise qu’ils ont reçu le dossier en date du 17 et le 19 leur accord positif etait donné.

    Encore mieux je me présente en date 12/02/2020 ou je tombe sur un consultant qui je pensais était honnête celui la , prend mon dossier et le complete et me donne meme l’information comme moi je peux m’inscrire comme demandeur d’emploi via internet, chose que je fais des que je sors de l’antenne.

    En gros ils veulent me mettre à défaut de percevoir mes indemnités en date du 12/19 avec janvier et février!!!! à cause de la date mentionné de mon inscription comme demandeur d’emploi alors que j’ai effectué celle ci en date du 12/02/19 comme demandé par le conseillé qui s’occupe de mon dossier. je compte sur ce montant depuis maintenant 4 mois pour pouvoir épurer mes dettes de loyer et régler mes charges et surtout palier à mon rôle de père de famille.

    je suis tout juste indigné par leur manque de professionnalisme d’une part et de l’autre part les faux conseilles pour juste passer à un autre CLIENT.

    manque de dialogue entre prétendu collègue alors on arrivent à des situations qui se transforme en téléphone arabe et fini en dîné de con sauf que le dindon de la farce c’est moi!!!

    qui sait m’apporter une réponse qui puisse m’aider à obtenir mes droits aux allocations que je dois percevoir depuis décembre.

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Kintamu,
      Ta situation n’est pas très claire.
      Tu sembles avoir perdu ton emploi en décembre 2019 mais nous ne comprenons pas à quelle date tu t’es inscrit comme demandeur d’emploi. Peux-tu nous en dire à quelle date précise tu t’es inscrit chez Actiris?
      Si tu ne t’es inscrit comme demandeur d’emploi (Actiris et organisme de paiement) qu’en février 2020, tu risques en effet d’avoir perdu ton droit au chômage pour les jours qui ont précédé ton inscription.
      Ce type de situation n’est pas évident à résoudre par mail. Nous ne pouvons que te conseiller de continuer à discuter avec ton syndicat pour essayer de comprendre ce qu’il se passe.
      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion
      Répondre
  8. Justine

    Bonjour,

    j’habite à Wezembeek-Oppem, mais je parle que français, est-ce que je peux m’introduire mon dossier au bureau CAPAC à Bruxelles au lieux de celui de Vilvorde ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Justine,

      Tu dois te présenter au bureau de Vilvorde. Tu ne peux pas aller à celui de Bruxelles.
      Wezembeek-Oppem étant une commune à facilité, tu devrais pouvoir introduire ton dossier en français. Si le néerlandais est la langue de travail de l’administration, celle-ci a néanmoins l’obligation de fournir tous les documents officiels en français aux résidents francophones et d’utiliser avec eux le français comme langue de communication.

      Bien à toi

      Répondre
  9. Aventurier ruiné

    Etant de retour au pays après une absence prolongée et me trouvant financièrement dans l’incapacité de me reloger : puis-je me réinscrire au Forem avec une adresse de référence du CPAS (encore à faire) le temps de trouver un emploi ainsi qu’un domicile?

    Si oui, et si, pour le reste, mon dossier me l’autorise, puis-je espérer bénéficier d’allocations de chômage malgré ma situation de SDF?

    Merci d’avance pour vos précieux conseils!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Aventurier ruiné,
      L’adresse de référence permet aux personnes qui n’ont pas de résidence en Belgique, d’avoir une « existence administrative ». Des courriers et convocations peuvent ainsi lui être envoyés. Elle permet aussi de maintenir un droit au chômage (si tu as effectivement ouvert le droit aux allocations de chômage) et donc de s’inscrire au FOREM.
      Tu trouveras les informations relatives à l’utilité d’une adresse de référence via le lien suivant : https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/quoi-sert-ladresse-de-reference
      Tu trouveras les informations relatives aux conditions pour obtenir une adresse de référence via le lien suivant : https://www.droitsquotidiens.be/node/663782
      Si tu avais ouvert un droit aux allocations de chômage avant ton départ à l’étranger, tu gardes tes droits pendant 3 ans à dater de ta dernière indemnisation en Belgique. Peu importe le motif de ton séjour à l’étranger. Le montant de l’allocation risque d’être inférieur au dernier montant perçu avant le départ à l’étranger. La diminution progressive des allocations continue en effet à courir, même pendant la période d’interruption où tu ne reçois rien. Tu trouveras plus d’information sur cette diminution progressive dans la fiche « quels sont les montants des allocations de chômage? » : https://bruxelles-j.be/?p=4605
      Si tu rentres toujours dans les conditions pour en bénéficier, tu devrais effectivement pouvoir faire une demande d’allocations de chômage avec une adresse de référence. Si tu ne rentres plus dans les conditions pour bénéficier d’allocations de chômage, tu pourrais faire une demande d’aide au CPAS auprès duquel tu demandes ton adresse de référence : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  10. Jaouad

    Est ce qu »avec une adresse postale ( bpost)  il n’y a pas de problème pour touché le chômage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jaouad,
      Une des conditions pour pouvoir bénéficier d’allocations de chômage est d’être repris dans les registres de population d’une commune. Dès lors, une adresse postale ne suffirait pas à pouvoir percevoir les allocations de chômage si une personne n’est pas domiciliée.
      Une solution éventuelle pour les personnes n’ayant temporairement pas de domicile ou qui ont été radiées des registres de la population est de prendre une adresse de référence auprès du CPAS de la commune sur laquelle la personne réside principalement.
      Tu trouveras les explications sur l’utilité d’une adresse de référence en suivant ce lien : https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/quoi-sert-ladresse-de-reference
      Tu trouveras les conditions pour pouvoir bénéficier d’une adresse de référence via le lien suivant : https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/quelles-sont-les-conditions-pour-avoir-une-adresse-de-reference-au-cpas
      Tu trouveras les informations relatives aux démarches à effectuer pour obtenir une adresse de référence auprès d’un CPAS via le lien suivant : https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/quelles-demarches-dois-je-faire-pour-obtenir-une-adresse-de-reference-aupres-dun-cpas
      Il est aussi possible en principe de demander à la commune pour avoir une adresse de référence chez un particulier (chez qui on ne vit pas): https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/puis-je-minscrire-en-adresse-de-reference-chez-la-personne-qui-mheberge-temporairement
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  11. Paul

    Bonjour,

    Je me suis inscrit chez Actiris comme chercheur de travail apres avoir perdu mon travail le 22 novembre (comme indiqué sur la fiche C4).  J’ai eu un preavis de onze semaines qui a commencé le 25 novembre.  Est ce que je dois attendre la fin du preavis avant de me presenter chez ONEM?

    Bien a vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Paul,

      Tu dois absolument t’inscrire auprès d’Actiris le plus vite possible car si tu ne le fais pas tu risques une sanction

      Tu peux ensuite te rendre à un organisme de paiement. Ce sont eux qui effectuent le paiement des allocations de chômage.

      Tu peux t’adresser :  soit à l’organisme public  et gratuit: la CAPAC (Caisse Auxiliaire de Paiement des Allocations de Chômage) ;

                                       soit à un des syndicats : la CSC (Confédération des Syndicats Chrétiens), la FGTB (Fédération Générale du Travail de Belgique) ou la CGSLB (Centrale Générale des Syndicats Libéraux de Belgique).

      Sache que les organismes de paiement fonctionnent généralement par zone et tu devras donc te rendre dans l’antenne la plus proche de chez toi voir sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/chomage-adresses-utiles/

      De plus, Tu trouveras les informations concernant l’introduction de ta demande d’allocations de chômage sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/ Tu auras besoin de ta carte d’identité, de ton C4 et de l’attestation d’inscription comme demandeur d’emploi.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  12. Soso

    Bonjour

    J’ai travaillé pendant 4.5 ans en cdi  contrat partiel de 28h/38 .date de fin du contrat janvier 2018 pour cause de non renouvellement de mon titre de sejour et je dois preciser aussi que en 2017 j’avais un deuxieme contrat patiel de 15h/35 durant 10mois . Bref ma situation une fois regularisé je suis allé a la capac prendre des renseignements si je pouvais avoir accès aux droits de chomage la dame m’a repondu que les delais de decompte sont passés a savoir 21mois preccedent ma demande je ne remplisserais pas les conditions et je naurai pas assez de jours afin je n’ai rien compris de ca .

    Question : j’aimerai savoir si la reponse de la dame semble correcte car je l’ai trouvé tres approximative dans son explication .dès lors merci de votre reponse et par anticipation meilleur voeux 2020.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Soso,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage à temps plein, il faut totaliser un certain nombre de jour de travail salarié en fonction de ton âge, à comptabiliser sur une période de référence.

      Si tu as moins de 36 ans (ce qui semble être le cas vu la période de référence renseignée), tu dois totaliser au minimum 312 jours de travail salarié, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande.

      Seulement, lorsqu’on travail à temps partiel, il est possible d’ouvrir un droit à des demis-allocations de chômage et pour se faire, tu dois totaliser 312 demi jours de travail salarié, soit 1 an, sur les 27 mois précédant ta demande (soit actuellement entre septembre 2017 et décembre 2019)

      Pour calculer le nombre de demi-jours que tu totalises tu , tu dois effectuer ce calcul: le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.Plus d’information sur https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel

      En effectuant le calcul en tenant uniquement compte de  ton travail à 28h/semaine, tu totaliserais +/- 300 demi-jours de travail. Il faudrait donc voir si avec le même calcul voir si ton travail à 25h/semaine te permet d’ajouter le 12 demi-jours restants. Ça sera le cas si tu as travaillé entre septembre et décembre 2017 et que le calcul expliqué ci-dessus donne un résultat égal ou supérieur à 12.

      Tu pourras également reposer la question auprès de la CAPAC ou contacter ce service juridique gratuit :

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Et meilleurs vœux à toi également !

      Répondre
  13. Nina

    J’et Radie de mon adresse je peux travailler malgré ça ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nina,

      Pour pouvoir travailler, il te faut une adresse officielle. Si tu n’as pas d’adresse personnelle, tu peux t’inscrire soit :

      – Au CPAS de la commune dans laquelle tu es habituellement présente (ton domicile légal est alors le CPAS). Pour obtenir une adresse de référence auprès d’un CPAS, tu dois cependant remplir 3 conditions :

      1) ne plus avoir de résidence à cause du manque de ressources suffisantes (par exemple, tu vis dans la rue, dans un squat, un ami t’héberge provisoirement, etc.);
      2) ne pas être inscrite dans un registre communal de la population en Belgique (c’est-à-dire ne pas avoir de domicile légal ni une autre adresse de référence);
      3) demander l’aide sociale ou le revenu d’intégration sociale (la demande d’adresse de référence est à elle seule une demande d’aide sociale).

      – Chez un particulier (un/e ami/e par exemple). Mais attention, tu ne peux pas résider à l’adresse de référence. En effet, si une personne t’héberge, la commune considère que tu as établi ta résidence principale chez cette personne. Suite à ta demande, la commune fera une enquête pour se rendre compte de la situation dans laquelle tu te trouves. Par ailleurs, sache que tu n’apparaîtras pas sur la composition de ménage de la personne chez qui tu es inscrite en adresse de référence. Il n’y a donc pas d’impact sur les éventuelles allocations sociales que cette personne recevrait. Malheureusement, les communes sont généralement très frileuses avec ce type de demande et en refusent énormément (de peur qu’il s’agisse d’une manière de frauder pour éviter le statut de cohabitant).

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  14. Elka

    Bonjour .j habite à Bruxelles et je travail à temps partiel avec des allocations de garantie de revenu  AGR. Ma question est ce que je perd mon allocations de garantie en déménagent à manage sachant que je garde toujours moins travail

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elka,

      Le droit à l’allocation de garanti de revenu n’est pas lié à ta résidence. Cela veut dire que tant que tu as le même emploi avec le même salaire et la même allocation allocations de chômage théorique (base du calcul), tu gardes ton droit.

      Cependant, si tu déménages et que tu changes de région il faudra bien prévenir ton organisme de paiement (tu devras alors aller dans l’antenne la plus proche de chez toi) et te réinscrire comme demandeuse d’emploi à temps partiel auprès de l’organisme régional compétent pour ton nouveau domicile (Forem) au plus tard dans les 8 jours qui suivent le déménagement (Il ne faut pas attendre la domiciliation officielle). Attention également à ta carte de contrôle C3-temps partiel qui devra être validé par ta nouvelle commune. Tu peux tout à fait en parler avec ton organisme de paiement ou ton conseiller Actiris.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  15. Anne

    Bonjour,

    mon fils a donné sa démission et son contrta d’emploi a pris fin le 13 septembre 2019 après 6 ans et 2 mois de travail à temps plein chez le même employeur. Il désirait suivre son amie de nationnalité française qui a trouvé un emploi en France ( Guyanne Française).

    Afin de ne pas perdre ces droits , il est aller s’inscrire comme demandeur d’emploi le premier jour ouvrable après sa rupture de contrat le 16/09/2019. Il pensait d’ailleurs ne pas avoir droit aux allocation de chômage. (Il n’est pas cohabitant légal et donc sa décision de suivre sa compagne ne peut pas être prise en considérartion).

    Il a appris qu’il allait être sanctionné et ce pour une période de 13 semaines soit une indemnisation possible à partir du 16/12/2019.

    Son objectif étant de trouver du travail en Guyanne Française, il espèrait pouvoir partir en gardant son droit au chômage puisque la loi prévoit qu’il puisse introduire une demande pour aller chercher un emploi à l’étranger (formulaire U2)

    Peut-il introduire cette demande avant la fin de sa sanction ( même si l’exportation de ses droits aux indemnités ne commencera qu’après la sanction) et partir avant la fin de sa sanction? Cela a du sens dans la mesure ou sa compagne est déjà là-bas depuis le mois d’Août 2019 (lui a dû prester son préavis) et qu’il y a pour le moment de nombreuses offres d’emploi dans son domaine d’activité en Guyanne Française).

    Dans le cas contraire cette demande peut-elle être introduite par envoi du formulaire via e-mail?

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anne,

      Introduire une demande par e-mail ou après sa période de sanction semble compliqué.

      En effet, pour pouvoir introduire une demande, il faut résider de manière effective en Belgique. De plus, pour rouvrir un droit après une sanction il faut réintroduire une demande et pour ce faire, il faut pouvoir se présenter auprès de l’organisme de paiement (syndicat ou capac).

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  16. François

    Bonjour,

    suite à un CDD de 7 mois de février 2019 à septembre 2019, je réalise que mon indemnité de chômage est calculé sur le salaire que j’avais en 2017, qui étais un travail en 4/5… Est-ce normal? L’indemnité ne devrait pas être calculée sur mon dernier salaire temps plein?

    Merci d’avance pour votre aide et bonne journée,

    François

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour François,

      Il est normal qu’après ton CDD, le calcul du montant de tes allocations de chômage ne se soit pas fait sur base de ta dernière rémunération brute. En effet, une période d’occupation de 7 mois est malheureusement insuffisante pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte pour calculer le montant des allocations.

      Une période de travail à temps plein de 7 mois peut permettre d’interrompre la dégressivité. Cela veut dire que tu devrais récupérer tes allocations de chômage au même montant que tu percevais juste avant de commencer à travailler; pour autant que ta situation familiale et personnelle n’ait pas changé (sinon, tu toucheras le taux correspondant à ta situation). Tu trouveras plus d’informations sur cette fiche-info de l’Onem: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67#h2_2 (paragraphe « Les périodes d’indemnisation peuvent-elles être prolongées ? »).

      Pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte par l’Onem comme nouvelle base de calcul, il faut une interruption du chômage de minimum 24 mois. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Tu pourrais revenir en première période d’indemnisation. Pour cela, tu devras travailler au moins 12 mois sur une période de 18 mois.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  17. perroquet 13

    bjr ou peut  on optenir un jugement de l onem merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Perroquet 13,

      Ta question n’est pas très claire.
      Si tu souhaites introduire un recours contre une décision de l’Onem, tu peux le faire auprès du tribunal de travail.
      Si nous n’avons pas répondu à ta question, nous t’invitons à la reformuler en donnant plus de détails afin que nous puissions y répondre avec plus de précisions.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  18. Hélène ****

    Me revoilà,

    Oui en fait je souhaiterais différer mon inscription car gros problème de famille à l’étranger et je dois prendre l’avion le 31 août et je ne sais exactement quand je pourrai rentrer en Belgique ou je suis résidente

    Merci pour votre aide

    Répondre
  19. Hélène

    Bonjour,

    Je vais malheureusement me retrouver sans travail à la fin du mois d’août.

    Pourriez vous me dire combien de temps je dispose pour m’inscrire au chômage sans pénalisations?

    Dois je absolument m’inscrire le 2 septembre ou cela pourrait attendre à plus tard?

    Merci pour votre réponse et bien à vous,

    Hélène

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Hélène,

      Il y a deux informations importantes à connaître dans ta situation :

      Tout d’abord sache que tu auras droit aux allocations de chômage à partir de la date à laquelle tu entres une demande à un organisme de paiement. Cela signifie donc que si, par exemple, tu termines ton contrat fin août et que tu n’entres une demande que fin septembre, le mois de septembre ne sera pas couvert. Tu bénéficieras donc du chômage à partir de fin septembre et ne bénéficieras d’aucunes allocations pour le mois pendant lequel tu n’as pas entré ta demande. Tu pourrais néanmoins être indemnisée pour le mois de septembre à condition que tu sois inscrite comme demandeuse d’emploi chez Actiris. Cette démarche est indispensable pour être indemnisée. Si tu te ne présentes pas immédiatement à l’organisme de paiement, celui-ci pourra probablement « remonter en arrière » (2 mois max) au moment où tu te présentes  à condition que tu étais bien inscrite comme demandeuse d’emploi.

      Ensuite, il faudra être certaine que tu prouves toujours bien le nombre de jours de travail nécessaires à l’ouverture de ton droit au moment de la demande. En effet les 312 jours (si tu as moins de 36 ans, toutes les informations ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/) nécessaires pour ouvrir son droit au chômage sont calculé dans la période des 21 mois qui précèdent la demande. Ainsi, si tu entres ta demande un mois plus tard, cela pourrait te faire perdre des jours de travail. Imaginons que tu entres une demande le 1er octobre. L’onem prend en compte alors les 21 derniers mois. Il va donc compter le nombre de jours de travail entre le 1er février 2018 et le 1er octobre 2019. Tous les jours de travail avant le 1er février 2018 ne pourront plus être comptés. Cela pourrait avoir un impact si, par exemple, tu étais tout juste au nombre de jours nécessaires.

      Finalement sache que, quoiqu’il en soit, tu devras être en Belgique au moment de faire la demande. En effet, pour pouvoir bénéficier du chômage, il faut résider en Belgique de manière effective. Les chômeurs ont cependant droit à 24 jours de « vacances » par an. Tu pourrais ainsi, par exemple, ouvrir ton droit au chômage et ensuite prendre ces jours de vacances le temps de ton séjour à l’étranger (attention que si tu as travaillé toute l’année 2018, tu n’auras pas droit à ces jours comme il t’auront été versé par ton ancien employeur via ton pécule de sortie, toutes les informations ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/as-tu-droit-a-des-vacances-lorsque-tu-es-chomeur/).

      C’est donc à te de voir ce qui est faisable de ton côté : soit rester un mois sans revenus et entrer ta demande à ton retour (en étant certaine que tu prouves le bon nombre de jours de travail), soit faire toutes les démarches avant ton départ et prendre ensuite des jours de vacances le temps de ton séjour à l’étranger.

      Tu trouveras les informations sur les démarches à effectuer ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
      1. Hélène ****

        Ta réponse est très claire merci pour aide

         

        Répondre
  20. Td

    Bonjour je voudai savoir si je peu demander domage et interer si mon employeur me vire suite a un accident de travail que jai eu cher eu en sachan ke jai une incapaciter de travail permanent et savoir se que je peu leur demander merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour TD,

      Tout dépendra du motif pour lequel tu as été licencié (à savoir celui que ton employeur a évoqué sur ton C4).

      Si ton C4 n’évoque pas la maladie, il semble compliqué d’intenter une demande de dommage et intérêt.

      En effet, lorsque tu es sous certificat, ton médecin a malheureusement le droit de te licencier, cependant, il ne peut évoquer ta maladie pour raison (sauf s’il est passer par une procédure de rupture pour force majeure médicale). Il pourrait donc par exemple évoquer le fait que ton absence soit problématique pour l’organisation de l’entreprise ou expliquer que tu ne conviens plus au poste.

      Nous te conseillons tout de même de contacter ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation afin de savoir si dans ton cas, une demande de dommages et intérêts serait justifiée :

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  21. Jacks1982

    Bonjour,

    je suis à Bruxelles depuis le 01/09/2018 et j’y travaille depuis cette date. Avant j’étais travailleur en france. Ai je droit au chomage et comment le calculer ?

     

    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jacks1982,
      Tu peux ouvrir un droit aux allocations de chômage en Belgique en respectant la condition générale de l’ouverture de ce droit, c’est-à-dire prouver un certain nombre de jours de travail sur une période donnée en fonction de ton âge(pour les moins de 36 ans, prouver 312 jours de travail – soit un an – sur une période de 21 mois précédant la demande : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ ) à laquelle s’ajoute la condition de travailler au minimum 3 mois en Belgique avant la demande (pour pouvoir valoriser les jours de travail prestés en France): https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-letranger/
      Dès lors, si tu as moins de 36 ans, que tu as travaillé en France avant de venir en Belgique et que tu travailles depuis le 1er septembre 2018 ici, tu as ouvert ton droit aux allocations belges.
      Note que pour pouvoir bénéficier des allocations de chômage, il faut que ton contrat arrive à terme ou que tu te fasses licencier. En effet, une démission ou une rupture de contrat de commun accord peuvent être considérées par l’ONEm comme un abandon d’emploi sans motif « légitime » et peuvent faire l’objet d’une sanction : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-lonem/
      Concernant le calcul du montant des allocations, celui-ci est basé sur un pourcentage de la dernière rémunération brute et sur ta situation familiale et personnelle. Ce pourcentage est dégressif et le montant des allocations diminue dans le temps jusqu’à atteindre un montant forfaitaire. Tu trouveras les informations concernant le montant des allocations de chômage via la fiche suivante : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  22. vero

    Bonjour, J’habite Overijse. Mon CDD de deux ans s’est terminé le 6 août 2019. Où dois-je m’inscrire au chômage ? Ai-je le choix de m’inscrire à Bxl ou dois-je le faire en Flandre ? Qu’ai je besoin comme document ? Merci pour votre aide. Cordialement.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Vero,

      Overijse faisant partie de la région Flamande, tu dois t’inscrire comme demandeuse d’emploi au VDAB. Tu peux avoir, si tu le souhaites, une seconde inscription auprès d’Actiris (région Bruxelloise) mais ton inscription principale doit être faite au VDAB.

      En ce qui concerne la demande d’allocations de chômage, celle-ci doit être faite auprès d’un organisme de paiement de ton choix (CAPAC/HVW ou syndicat). Cependant, les organismes de paiement fonctionnent généralement par zone et tu devras donc te rendre dans l’antenne la plus proche de chez toi.

      Tu trouveras les informations concernant l’introduction de ta demande d’allocations de chômage sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/ Tu auras besoin deta carte d’identité, de ton C4, de l’attestation d’inscription comme demandeuse d’emploi et tu rempliras le formulaire C1 directement auprès de ton organisme de paiement. Si tu n’as pas encore tous les documents, tu peux tout de même te présenter à l’organisme de paiement pour introduire ta demande et tu pourras compléter ton dossier par la suite. En effet, théoriquement le droit aux allocations de chômage est ouvert à partir de la date de la demande. Un effet rétroactif est possible pour autant qu’on était bien inscrit comme demandeur d’emploi dans les 8 jours qui suivent la fin du contrat mais l’idéal est de faire les démarches le plus rapidement possible.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  23. Natd'eau

    Puis-je donner un adresse de référence à mon ex pour qu’il puisse percevoir son chômage ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Natd’eau,

      En principe, une personne à l’obligation d’établir sa demeure principale dans le domicile où il habite et passe la majeure partie de son temps. Ainsi, si tu habites avec ton ex, il doit normalement se domicilier chez toi.

      Il est parfois possible de donner son adresse comme adresse de référence à une personne, mais en pratique cela est compliqué et les communes se montrent plutôt frileuses avec la démarche. En effet, en principe, pour bénéficier d’une adresse de référence il faut
      – Soit ne plus avoir d’hébergement pour des raisons de ressources insuffisantes (sans-abris)
      – Soit séjourner dans une demeure mobile (caravane, péniche, etc)
      – Soit être membre du personnel civil et militaire, du personnel diplomatique ou consulaire
      – Soit être en voyage d’affaires à l’étranger

      Dans ta situation, nous supposons donc que c’est sur base de la première proposition que ton ex a besoin d’une adresse de référence. Dans ce cas, lorsque vous introduirez la demande à la commune, vous devrez prouver que tu héberges ton ex dans l’unique but de lui porter secours le temps qu’il trouve un autre logement. Que sa présence chez toi est donc transitoire et temporaire.

      Suite à votre demande, la commune fera une enquête pour se rendre compte de la situation dans laquelle vous vous trouvez. Si elle estime que vous ne répondez pas aux conditions pour bénéficier d’une adresse de référence, elle déterminera alors que la résidence principale de ton ex est chez toi et cela pourra avoir un impact sur vos statuts familiaux quant aux allocations sociales (vous serez considérés comme cohabitants).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  24. Limprinsario

    Bonjour,

    j’aimerais savoir si une adresse de référence (CPAS), est reconnue par l’Onem parce que je déménage au mois de septembre mais entre temps, alors j’aurais perdu d’adresse ce pour cela j’appréhende de perdre mes allocations chômages.

    Bien à vous,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Limprinsario,
      Une adresse de référence du CPAS est effectivement reconnue par l’ONEm et peut servir à maintenir son droit aux allocations en l’absence d’un domicile fixe. Néanmoins il y a un certain nombre de conditions à réunir pour pouvoir en bénéficier :
      Ne pas ou ne plus avoir de résidence par manque de ressources suffisante.
      Ne pas disposer d’une inscription au registre de la population. Il faut avoir été radié d’office du registre de la population pour pouvoir faire la demande d’adresse de référence.
      Solliciter l’aide du CPAS. La personne qui souhaite être inscrite à l’adresse du CPAS à titre d’adresse de référence doit formuler une demande d’aide. Il peut s’agir de tout type d’aide sociale au sens de l’article 57 LO (aide matérielle, sociale, médicale, médico-sociale, ou psychologique). Il peut s’agir d’une aide à caractère préventif. Une demande d’avoir une adresse de référence en vue de conserver par exemple les droits aux prestations sociales ou de pouvoir faire valoir ces droits doit être considérée comme une aide préventive, et donc comme une demande d’aide sociale dans le sens de l’article 57 LO.
      Une autre solution pourrait être de faire une demande d’adresse de référence chez un particulier. Pour t’inscrire en adresse de référence chez quelqu’un, il faut obtenir son accord.
      La personne chez qui tu es inscrit doit s’engager à te transmettre ton courrier. Pour clarifier la situation avec elle, rédigez une convention écrite.
      Concrètement, soit vous allez ensemble à la commune pour déclarer l’adresse de référence, soit vous complétez et signez un formulaire d’inscription en adresse de référence. Il faut le déposer ensuite à la commune de ton adresse de référence. Attention, en pratique il est très difficile d’obtenir une adresse de référence chez un particulier! Les communes sont très frileuses pour les accorder. Elles craignent des fraudes par rapport au statut de « cohabitant ». Elles refusent généralement les inscriptions en adresse de référence chez une personne avec laquelle tu aurais un lien direct de parenté. Cette restriction n’est cependant pas prévue par la loi.

      Note que si tu trouves un ami qui accepte que tu mettes ton adresse de référence chez lui, comme il n’y a pas de cohabitation « réelle », le fait d’accepter de prendre une personne en adresse de référence chez soi n’a pas d’impact sur le revenu d’intégration social, les allocations de chômage, etc.

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  25. Fifi

    Bonjour à qui je peux m adresses sur des personnes qui ont le droit aux chômage et qui vive avec quelqu’un sans être déclaré et qui ne travaille pas sans que personne ne sache que c’est moi

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fifi,

      Tu peux t’adresser au bureau de chômage de ta région.  Tu trouveras leurs coordonnées sur http://www.onem.be

      Bien à toi

      Répondre
  26. aurore

    bonjour,

    mon conjoint est au chomage et il y a un patron qui souhaiterais le prendre dans son entreprises , mes que doit t il faire comme démarge? merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Aurore,

      En tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, il peut signaler ( pas obligatoire) sa reprise d’activité professionnelle à son organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) ou à l’Onem. Mais, s’il ne le fait pas et qu’il ne rentre pas sa carte de contrôle, il ne sera tout simplement pas indemnisé.
      Si l’emploi qu’il a trouvé est par exemple un temps plein qui commence le 1er du mois, il ne rentre plus sa carte de contrôle le mois suivant et c’est en ordre.
      Si son contrat débute un autre jour que le 1er du mois, il devra noirci les cases correspondant au reste du mois travaillé (depuis le premier jour de reprise du travail).

      Attention, si c’est un emploi à temps partiel qu’il a trouvé, les démarches sont différentes. Si en travaillant à temps partiel il gagne moins que le montant des allocations de chômage, il pourrait avoir droit à un complément de l’Onem en faisant une demande d’Allocations de Garantie de Revenu AGR).
      Sa demande devra être introduite dans les deux mois suivant le début de son temps partiel. Il devra faire la demande de travailleur à temps partiel avec maintien des droits. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/ et sur cette fiche-info de l’Onem : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70#h2_5

      Quant à son service régional de l’emploi, sa désinscription se fera automatiquement dès que son contrat débutera en principe. Mais il est toujours conseillé de les prévenir en leur téléphonant par exemple.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  27. fabfab666

    bonjour jais travailler presque 2ans en tempt ouvriere sur condition avicq malheureusement mon contrat ces terminez le 31 mais 2019 je me suis reinscrite comme demandeuse emplois jaurais voulus savoir le montant que je vais percevoir a 49ans merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour fabfab666,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car il faudrait d’abord savoir quel type de contrat « AVIQ » tu as signé et si ce type de contrat ouvre un droit au chômage.

      Si c’est le cas, tu devrais effectivement pouvoir ouvrir un droit au chômage.

      Concernant le montant de tes allocations de chômage, celles-ci seront calculées sur base de ta dernière rémunération brute du dernier emploi que tu as effectué pendant au moins 4 semaines auprès d’un même employeur.

      Aussi, il faut savoir que les allocations de chômage sont dégressives, c’est à dire que leur montant diminue avant le temps et ce en fonction de votre situation familiale (les personnes qui vivent avec toi et leurs revenus).
      Cette dégressivité ne s’applique plus à partir de la deuxième période d’indemnisation (après 1 an de chômage) si tu as au moins 33 % d’inaptitude au travail permanente suite à une décision du médecin désigné par l’ONEM.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
      1. fabfab666

        Bonjour madame monsieur j’ai bien reçu votre réponse mais c’était contrat cdd avec le montant de 1500 à quelle moment cela vas diminuer car maintenant je suis descendu à 960 esque cela est possible en travaillant depuis 2ans merci

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Fabfab666,

          Si tu as droit aux allocations de chômage et que ton salaire brut était de 1500 euros, il est effectivement possible que le montant de celles-ci s’élève à +/-960 euros puisque les allocations de chômage sont calculées comme suit : pendant les 3 premiers mois, tu reçois 65% de ta dernière rémunération . Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tout dépend de ta situation familiale (les personnes avec qui tu vis et leurs revenus). Tu trouveras des explications plus détaillée ainsi que des tableaux explicatifs sur cette fiche : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

          D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

          Répondre
  28. Titi

    Bonjour, je suis en séparation avec mon epouse est ce que j ai le droit de mettre mon adresse de référence chez ma fille qui souhaite m héberger le temp de retrouver un logement ? Si oui quel est la durée maximale ? . En ce qui concerne mon chômage est ce que le taux va changer car je dois payer une pension alimentaire pour mon fils? Je vous remercie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Titi,

      Une adresse de référence est une adresse administrative pour les personnes qui n’ont pas de domicile. On ne peut donc pas mettre une adresse de référence chez une personne chez qui ont vit vraiment. Tu retrouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: https://atd-quartmonde.be/comment-obtenir-son-adresse-de-reference-quand-on-est-sans-domicile/

      Si tu vit chez ta fille pour le moment, tu peux t’y domicilier. Le fait de se domicilier à une adresse où vivent d’autres personnes peut avoir un impact sur tes droits sociaux et sur ceux des personnes avec qui tu vas vivre (contrairement à l’adresse de référence qui n’a pas d’impact sur les droits sociaux puisqu’il ne s’agit pas d’une résidence effective).

      Si tu vis uniquement avec ta fille, tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille si tu perçois des allocations familiales pour au moins un enfant ou si ta fille n’a aucun revenu. Attention que pour un enfant, ne sont pas considéré comme des revenus:
      – le montant brut du revenu professionnel qui ne dépasse pas 426,74 euros par mois;
      – le premier revenu professionnel perçu par l’enfant après la fin des études, pendant une période de 12 mois, peu importe le montant;
      – Les allocations de chômage ou d’insertion qui ne dépassent pas 465,14 euros brut par mois;
      – Les indemnités de la mutuelle qui ne dépassent pas 465,14 euros brut par mois;
      – Les aides du CPAS

      Si ta fille a des revenus et que tu ne perçois pas d’allocations familiales pour un de tes enfants, tu auras le statut de cohabitant.

      Tu retrouveras ces informations ici: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  29. eleni

    Bonjour , je travaille depuis près de 11 mois en titres services , pas toujours plein temps, et je suis une formation en Anglais.

    Pourriez-vous me dire si je peux bénéficier d’une allocation de chômage et où puis-je m’adresser afin de déposer mon dossier.

    Je vous remercie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour eleni,
      Pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail), il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période donnée en fonction de son âge.
      Pour les personnes de moins de 36 ans, il faut prouver 312 jours de travail (un an) sur une période de 21 mois précédant la demande.
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Le calcul pour les jours en temps partiel est différent. Tu trouveras les informations via le lien suivant : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      Le calcul pouvant être relativement complexe lorsqu’il comprend des périodes de travail à temps plein et d’autres à temps partiel, tu pourrais t’adresser à un organisme de paiement (CAPAC, syndicat) afin qu’ils t’aident à déterminer si tu as ouvert ou non un droit aux allocations (tu trouveras les coordonnées des organismes de paiement dans la fiche ci-dessus)
      Une fois les conditions réunies pour pouvoir bénéficier des allocations de chômage, il faut s’inscrire chez Actiris ou au Forem et introduire une demande d’allocations à ton organisme de payement (CAPAC, syndicats) : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  30. Val

    Bonjour. Je viens de terminer ma mission en intérim. Je voulais savoir quel est le délai dont je dispose pour aller m inscrire chez Actiris comme demandeur d emploi et auprès de mon syndicat. Merci d avance.

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Val,

      Il n’y a pas de délai pour t’inscrire comme demandeur d’emploi et introduire ta demande d’allocations de chômage auprès d’un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat). Mais, il est conseillé de de le faire dans les 8 jours suivant la fin de ton contrat pour être indemnisé dès le lendemain.
      Tu peux sans problème t’inscrire plus tard pour ouvrir le droit; mais il faudra toujours les conditions au moment d’introduire ta demande. Par exemple, si tu as moins de 36 ans à l’introduction de ta demande, tu devras prouver 312 jours de travail salarié au cours des 21 mois précédant ta demande. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions pour bénéficier des allocations de chômage sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Mais, il est toujours récommandé de faire les démarches pour ouvrir le droit le plus tôt possible. L’indemnisation commençant à partir du jour d’inscription au service régional de l’emploi, le droit aux allocations de chômage n’est pas rétroactif. Tu trouveras toutes les démarches à effectuer à la fin de ton contrat sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  31. momo

    Bonjour, je suis en invalidité depuis 9 ans et là le MC a mis fin à mon invalidité.

    Je suis pas d’accord avec cette décision et j’ ai introduit un recours en justice .

    J’ai été me réinscrire comme demandeur d’emploi et déclarer ma situation à la fgtb,

    mais voilà la loi a changé et mon chômage est basé sur mes études et j’ai plus droit au chômage !!! Et j’ai pas droit au cpas (cohabitant) On m’a dit que je peux quand même faire une demande de chômage temporaire en attendant le jugement. Est ce vraiment faisable? Comment faire cette demande???

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Momo,

      Il existe effectivement la possibilité de bénéficier d’allocations temporaire pendant une procédure en justice lié à ton employeur.

      Tu trouveras l’explications des démarches à suivre sur https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t43#h2_2

      Sache que si tu obtiens gain de cause (et que ton inaptitude au travail est confirmée), l’assurance-maladie remboursera à l’ONEM le montant des allocations perçues.

      Dans le cas contraire, tu devras reprendre le travail mais pourras conserver les allocations que tu auras perçues.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  32. JM bruxelles

    Bonjour,

    Par erreur j’ai mis que j’étais isolé comme demandeur d’emploi, or je viens de découvrir que comme je paie une pension alimentaire pour ma fille, cette situation est considérée comme un statut avec une personne à charge. Je me rends chez le notaire pour demander un acte notarié prouvant que je verse une pension alimentaire. Puis je prétendre à des remboursement arriérés ? merci de votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jm,

      Nous te conseillons d’introduire la demande auprès de ton organisme de paiement avec la preuve notariée car nous ne pouvons pas te dire à l’avance si ta demande de récupération des arriérés sera acceptée ou non. Mais à priori ,
      non. Il n’est pas prévu de pouvoir récupérer des allocations de chômage pour une situation familiale mal déclarée dans le passé. Mais rien ne t’empêche de toujours le demander à l’ONEM. On ne sait jamais…

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  33. Cass

    Bonjour, en fessant une adresse de référence chez mes parents le temps de pouvoir me domicilié dans mon logement qui est en cours d’être mis en ordre au sein de ma. Commune serai je reprise comme. Cohabitant ou je restera chef de famille part rapport à ma fille vu que qu’il s’agira seulement d’une adresse de référence ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cass,

      A priori, à moins que tu déclares une changement dans ta situation,ton statut auprès de l’ONEm ne devrait pas être modifié vu que l’ONEm se base sur la situation de fait pour déterminer un statut.

      En effet, une adresse de référence te permet d’avoir une adresse administrative pour régulariser ta situation et t’éviter de perdre ton droit au chômage mais n’a en principe aucun impact sur ta situation de fait puisque tu ne peux habiter le lieu de ton adresse de référence. L’ONEm ne se ne prendra donc en principe pas en compte  la situation de ces personnes pour déterminer ton statut.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  34. andres

    bonsoir je touche une indemnite /jour de 21.17 eur alors qu elle devrais etre de 35.79 l onem me dis que j ai raison la mutuelle dis quelle n as pas recus de rectificatf pouvez vous m aidez merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Andres,

      Ta situation n’est pas très claire pour nous.

      Pour te conseiller des démarches à effectuer, nous aurions besoin de savoir le type d’allocations dont tu es bénéficiaires (ou qui concerne ta question).

      Si tu bénéficies normalement d’allocations de chômage et que tu es malade (et te retrouves donc bénéficiaire des allocations de mutuelle), ton indemnité d’incapacité de travail devrait en principe être égale à ton allocation de chômage pendant les 6 premiers mois.  A partir du 7e mois, elle est égale à 60 % du salaire brut sur base duquel ton allocation de chômage avait été calculée. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur https://www.inami.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/salaries-chomeurs/Pages/calculer-indemnite.aspx

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  35. Mel

    Bonjour

    Je suis actuellement en attente d’une radiation d’office. J’ai déjà peux les devant en faisant une demande d’adresse de référence au près d’un cpas pour quand la radiation sera faite. Étant actuellement au chômage comme cohabitants, j’aurais aimer savoir si vous pouviez me dire si une fois inscrite en adresse de résidence si je serais considéré comme isolée et si je toucherais le chômage entant qu’isolée ou si je serais toujours dans le cas d’une cohabitants?

     

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mel,

      Le fait d’avoir une adresse de référence te permet d’avoir une adresse administrative pour régulariser ta situation et t’éviter de perdre ton droit au chômage.

      Par contre, à moins que tu déclares une changement dans ta situation et que tu signales ne plus être cohabitante (mais isolée), à priori, ton statut auprès de l’ONEm ne devrait pas être modifié vu que l’ONEm se base sur la situation de fait pour déterminer un statut.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  36. Tarik

    Bonjour, j’ai fait une demande auprès du cpas afin d’avoir une adresse de référence afin de pourvoir bénéficier du chômage, cela avait été accepter mais la commune ne l’a pas actée car je n’ai pas prévenue le changement.

    L’onem a refusé ma demande après 2 mois d’attente, car il est toujours mis que je suis radié .
    Si je peux prouver que j’ai eu une réponse positive auparavant pour une adresse de référence, puis-je récupérer ces 2 mois impayé ? Où ils sont perdus car j’étais sans adresse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tarik,

      Nous te conseillons d’essayer de prouver que tu résidais bien en Belgique en amenant d’autres preuves (comme par exemple la preuve de retraits d’argent en Belgique avec une carte de banque à ton nom, des tickets de caisse, des amendes,…).

      Nous te conseillons également de contacter l’atelier des droits sociaux pour plus d’infos: http://www.atelierdroitssociaux.be/

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  37. Jemss

    Bonjour
    Je suis fait radier de service de population depuis le mois déc 2018
    Je trouve plus pour me reloger
    Vu ma situation et j ai plus le versement du chômage ou puis je m adresse pour pouvoir adroit mes droit d allocations de chômage
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jemss,

      Tu ne pourras pas bénéficier des allocations de chômage si tu n’as pas d’adresse. Il faut donc que tu te domicilies dans une commune pour pouvoir bénéficier du chômage.

      En principe, tu es dans l’obligation légale de te domicilier à l’adresse où tu habites de manière effective (c’est pourquoi un propriétaire ne pourrait pas exemple par refuser la domiciliation à un locataire).

      Si tu habites temporairement chez une personne ou que tu es sans domicile fixe, il est possible de faire une demande pour obtenir une adresse de référence. Il existe plusieurs possibilités :

      – Soit tu fais la demande dans la commune dans laquelle tu habites temporairement (si tu habites chez un ami par exemple). Dans ce cas, il faudra prouver à la commune que la situation est temporaire et que tu ne t’installes pas réellement à cette adresse. Il faut bien entendu que la personne chez qui tu envisages de prendre une adresse de référence soit d’accord avec cette décision. Si la commune accepte la demande, l’avantage est que tu n’apparaîtras pas sur la composition de ménage de la personne qui t’héberge. Il n’y a donc pas d’impact sur les éventuelles allocations sociales que cette personne recevrait. Malheureusement, les communes sont généralement très frileuses avec ce type de demande et en refusent énormément (de peur qu’il s’agisse d’une manière de frauder pour éviter le statut de cohabitant).

      – Si tu n’es logé chez personne (que tu es donc sans domicile fixe), tu peux alors faire une demande pour obtenir une adresse de référence dans le CPAS de la commune dans laquelle tu te trouves la majeure partie de ton temps. Attention qu’une des conditions sera de solliciter l’aide du CPAS. Or, si tu as droit au chômage, il est possible que cette aide te soit refusée. Note cependant qu’il peut s’agir de toute aide : matérielle, sociale, médicale, médico-sociale, ou psychologique.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  38. Damdam

    Bonjour,
    J étais jusqu’à aujourdhui et ce depuis 13 ans salariee 3/4 temps comme kiné dans maison de repos. Et independante complementaire dans un hopital.
    La maison de repos a été rachetée par un gros groupe et moi comme d autre, licenciée pour restructuration.
    Pourrais-je avoir droit au chomage tout en continuant mon activité d indépendante complémentaire que j exerce depuis 9 ans?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Damdam,

      Tu devrais effectivement pouvoir ouvrir un droit sur base de ton travail à temps partiel.
      Il est également possible de continuer à exercer son travail d’indépendant complémentaire tout en percevant des allocations de chômage si on remplis toutes les conditions.
      Tu retrouveras toutes les informations ici:https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t46

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  39. Fabio

    Bonjour, en octobre dernier j’ai bénéficié d’une exportation de mes droits chômages (3mois) pour partir chercher du travail en France. A l’ONEM on m’avait indiqué la marche à suivre pour éventuellement demander après 3mois une prolongation de cette exportation de droit chômage pour une durée de 3mois à nouveau.
    La première exportation se terminée le 9 janvier 2019, j’ai donc le 3 janvier effectué cette demande de prolongation. Malheureusement à ce jour, je n’ai toujours aucune réponse de l’ONEM. Plus de chômage en Belgique et pas d’ouverture de droit en France qui attend l’accord ou le redus de cette prolongation … Je me posais la question de savoir si il y avait un délai légal à respecter pour que l’onem me réponde? ( je les ai relancé à deux reprises mais silence radio et impossible de les joindre par telephone)

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fabio,

      Nous ne pourrons pas répondre à ta question de manière précise car à priori, il n’existe malheureusement pas de délai légal pour l’obtention d’une réponse suite à la demande de prolongation des droits exportés. Aussi, le délai classique des deux mois (qui dans la pratique est de un mois) ne nous semble pas cohérent avec la durée de la période de perception de cette même prolongation.

      Es-tu passé par ton organisme de paiement pour essayer d’obtenir une réponse de l’ONEm ?
      Nous te conseillons de contacter ce service juridique gratuit, qui peut-être pourra t’apporter une réponse ou des conseils en terme de démarches à effectuer dans ta situation:

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  40. Tas

    Bonjour,
    Je suis française et je suis arrivée en Belgique en 2008, j’ai toujours travaillé jusqu’en aout 2017 où j’ai décidé de partir à Londres pour y améliorer mon anglais. Je suis restée 1 an et 5 mois à Londres et là je viens de revenir à Bruxelles afin de m’y reétablir car je suis enceinte. Malheureusement, j’ai omis de déclarer à la commune que je suis partie à Londres (je devais revenir mais j’ai trouvé directement du travail là-bas), ce qui implique qu’ils m’ont radiée d’office et donc que je perds tous mes droits, ce que je trouve hallucinant ayant cotisé et travaillé durant pratiquement 10 ans! Ayant demandé une aide au cpas, ils m’ont signalé qu’étant en possession d’une carte E et non E+, je devais signer un papier qui impliquerait que mon dossier soit transmis à l’Office des etrangers qui pourrait couper les aides perçues du cpas et me retirer ma carte de résident. Je n’ai pas voulu signer et me suis présentée à la commune pr me faire enregistrer. De ce fait, ils m’ont enlevé ma carte et je dois donc tout recommencer…
    Deux options s’offrent à moi: retrouver du travail (sachant que je suis déjà enceinte de 5 mois) ou être inscrite en tant que demandeur d’emploi. Ma question est: aurais-je droit aux allocations de chômage sachant que j’ai travaillé à Londres durant cette période d’absence d’1 an et 5 mois, prennent-ils en considération cette periode de travail, étant donné que UK fait toujours partie de l’UE ? Ou dois-je m’attendre à n’avoir ni allocations de chômage ni aucune aide suite à la radiation d’office?
    Je suis dans une situation très difficile étant donné ma condition (enceinte), je suis hébergée temporairement chez de la famille et n’ai droit à aucune aide alors que j’ai cotisé et travaillé en Belgique durant toutes ces années…
    Merci de votre réponse!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tas,

      Nous ne comprenons pas bien en quoi la radiation t’empêche d’accéder à tes droits. Si tu es maintenant de retour en Belgique et que tu as effectivement une adresse légale, tu peux introduire une demande d’allocations de chômage. Le travail effectué en Belgique avant ton départ à Londres pourrait potentiellement te permettre d’ouvrir un droit. En fonction de ton âge, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence qui précède la demande. Tu retrouveras ces informations ici: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ La période de travail à l’étranger peut prolonger la période de référence. Cela te permet donc bien d’utiliser ton travail en Belgique avant ton départ à Londres pour pouvoir ouvrir un droit.
      Si jamais, tu ne peux prouver suffisamment de travail en Belgique dans la période de référence avant ton départ, ton travail à Londres peut être pris en compte pour ouvrir un droit aux allocations de chômage en Belgique pour autant que tu travailles au moins 3 mois en Belgique après cet emploi à l’étranger. Tu retrouveras ces informations ici: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-letranger/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  41. S@M

    Bonjour,

    Il est possible que je décroche un nouveau job (CDI temps plein) courant Février.
    Ma fille aura 12 ans le 16/02/2020 et je n’ai pas pris de congé parental pour elle.
    Afin d’y prétendre, cela nécessitera 12 mois d’ancienneté chez ce nv employeur.
    Le timing, afin de pouvoir en bénéficier pour le 15/02/2020, devient dc critique.

    => Je me demande donc comment sont calculés ces 12 mois d’ancienneté ???
    – Devais-je débuter le 01/02/2019 afin de pouvoir introduire cela au 01/02/2020 ?
    – Dois-je débuter pour le 16/02/2019 afin de pouvoir débuter cela au 15/02/2020 ?
    – Ou Février 2019 sera comptabilisé comme 1 mois peu importe quand je commence ?
    => Cette dernière option serait la + réaliste car je crains ne pas commencer avant le 21 !

    J’ai également entendu dire que l’âge de l’enfant allait passer de 12 ans à 15 ans ?
    Est-ce en passe d’arriver ? Merci d’avance pour vos lumières. Bien cordialement.

    S@M

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour S@M,

      Nous supposons que vous avez l’intention de travailler dans une entreprise privée.
      Dans ce cas, le congé parental vous sera accordé si vous êtes dans les liens d’un contrat de travail avec votre employeur pendant les 12 mois (pas nécessairement consécutifs) au cours des 15 mois qui précèdent la demande. Ces 12 mois sont en principe comptabilisés de date à date.

      Cependant, un demande de congé parental doit en principe être introduite 3 mois avant la date de début du congé parental (https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t14). Suite à cette condition, il semble donc difficile qu’un congé parental vous soit accordé puisqu’il faut en principe totaliser les 12 mois pour pouvoir introduire une demande.

      Une alternative serait de négocier avec votre employeur la possibilité de demander votre congé parental avant d’avoir atteint les 12 mois d’ancienneté.

      Concernant le changement des conditions d’âge de l’enfant, nous ne disposons malheureusement pas d’informations à ce sujet. Seules les modalités de répartition du congé parental sur le temps de travail sont en discussion.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  42. Rametteuse

    Bonjour .est ce vrai que le service chomage peut contrôler mes compte banquier ainsi que mon téléphone. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rametteuse,

      Non, l’Onem n’est pas en droit d’inspecter l’état de ton compte. Concernant ton téléphone, la fouille peut se faire uniquement sur mandat d’un juge d’instruction.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  43. Infor Jeunes Bruxelles

    Bonjour Hasan,

    Tu ne perdras pas tes droits parce que tu déménages.

    Cependant, Actiris n’étant compétent que pour la région de Bruxelles-Capitale, tu devras te réinscrire comme demandeur d’emploi mais au Forem cette fois-ci (compétent pour la Wallonie). Il faudra prévenir le Forem de ton déménagement dans les 8 jours maximum après avoir déménagé.

    Tu devras également prévenir le plus rapidement possible ton organisme de paiement de ce changement. Attention que si tu ne le fais pas, tu t’exposes à une sanction éventuelle.

    Toutes les informations ici : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t78

    Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

    Répondre