Bruxelles-J

Le stage d’insertion professionnelle (ex stage d’attente)

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Lorsque tu t’inscris comme demandeur d’emploi chez ACTIRIS, tu dois accomplir un stage d’insertion professionnelle. Jusqu’au 31 décembre 2011, ce stage se nommait « stage d’attente ». À partir du 1er janvier 2012, il a changé de nom et sa durée a été prolongée : il est maintenant de 310 jours (un an) pour tous (quel que soit l’âge).

De quoi s’agit-il ?

Le stage d’insertion professionnelle est une période d’un an avant de pouvoir introduire une demande d’allocations d’insertion (c’est-à-dire des allocations de chômage sur base des études).

Pendant ton stage tu dois :

  • signaler à ACTIRIS toute modification de ta situation de demandeur d’emploi (changement d’adresse, reprise des études, travail, etc.) ;
  • répondre à toute convocation d’ACTIRIS ou de l’ONEM ;
  • être disponible sur le marché de l’emploi ;
  • accepter tout emploi convenable ou formation professionnelle proposée par ACTIRIS ;
  • rechercher activement un emploi et obtenir, au cours de ton stage, deux évaluations positives de ton comportement de recherche d’emploi. Garde précieusement toutes tes preuves de recherche puisque l’ONEM te convoquera et te demandera des comptes (sur ta recherche active d’emploi) au 7ème et au 11ème mois de stage.

Combien de temps dure-t-il ?

Sa durée ne dépend plus de ton âge à la fin du stage d’insertion professionnelle. Il est de 310 jours pour tous. Tous les jours sont pris en compte (y compris samedis et jours fériés) sauf les dimanches. Pour en savoir plus sur les journées prises en compte pour le stage d’insertion professionnelle, clique ici

Jusqu’au 31 décembre 2011, le travail étudiant pouvait avoir une incidence sur la durée de ton stage. Il pouvait raccourcir ou prolonger le stage selon la situation. Ce n’est plus le cas depuis le 1er janvier 2012. Le stage d’insertion professionnelle n’est pas prolongé ou raccourci par le travail d’étudiant. Par contre, les jours de travail d’étudiant situés après le 31 juillet qui suit la fin des études sont maintenant pris en compte pour le stage d’insertion professionnelle.

Quelles sont les conditions pour obtenir des allocations d’insertion ?

A l’issue de ton stage d’insertion professionnelle, tu pourras bénéficier des allocations d’insertion si tu remplis certaines conditions :

  • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire ;
  • Avoir terminé (pas forcément réussi) des études de plein exercice du cycle secondaire supérieur ou la troisième année de l’enseignement secondaire technique, artistique ou professionnel dans un établissement d’enseignement organisé, reconnu ou subventionné par une des Communautés ;
    Par ailleurs, sous certaines conditions, le suivi d’un enseignement spécial, le suivi d’un enseignement à horaire réduit, la fin d’un apprentissage des Classes moyennes ou encore le suivi d’études ou de formations à l’étranger ouvre également le droit aux allocations d’insertion. Sache aussi que tu peux être admis au bénéfice des allocations d’insertion si tu as réussi un examen d’admission à l’enseignement supérieur ou suivi des études de l’enseignement supérieur pour autant que tu aies préalablement suivi au minimum 6 ans d’études dans un établissement organisé, subventionné ou reconnu par une Communauté.
    A partir du 1er septembre 2015, le jeune qui demande les allocations d’insertion en dessous de l’âge de 21 ans, doit être en possession d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou avoir terminé avec succès une formation en alternance. Celui qui ne satisfait pas à cette condition mais qui a terminé des études qui ouvrent le droit peut introduire une nouvelle demande une fois l’âge de 21 ans atteint ;
  • Ne plus suivre un programme d’études de plein exercice. Cela implique soit de ne plus exercer aucune activité imposée par un programme d’études (comme par exemple devoir rédiger un mémoire ou effectuer un stage) soit d’avoir abandonné ses études en cours d’année scolaire ;
  • Ne pas avoir atteint l’âge de 25 ans (nouveauté depuis le 01/01/15). Cette règle n’est pas absolue car il existe des dérogations si tu as dû interrompre tes études pour cause de force majeure ou si une occupation comme travailleur salarié explique que tu n’as pas introduit ta demande avant tes 25 ans ;
  • Et pour les demandeurs d’emploi qui entament leur stage d’insertion professionnelle à partir du 1er août 2013, il faut également bénéficier de deux évaluations positives de son comportement de recherche d’emploi par l’ONEM. Une première évaluation a lieu au cours du 7ème et une deuxième au cours du 11ème mois de stage.

Les allocations d’insertion sont-elles limitées dans le temps ?

Oui ! Il s’agit encore d’une nouvelle mesure depuis le 1er janvier 2012. Les allocations d’insertion sont octroyées pour une période de 36 mois maximum, prolongeable sous certaines conditions. Le calcul du crédit de 36 mois débute au plus tôt à partir du 1er janvier 2012 (en d’autres termes, les périodes de chômage indemnisées en allocations d’attente avant le 1er janvier 2012 ne sont pas comptées pour le calcul du crédit).

Des règles dérogatoires sont cependant prévues pour les cohabitants avec charge de famille, les isolés et les cohabitants dits « privilégiés ». Pour eux, le crédit de 36 mois débute à partir du mois qui suit leur 30ème anniversaire.

Tu trouveras plus d’explication sur ce crédit de 36 mois sur la fiche jusque quand as-tu droit aux allocations d’insertion ?

Pour connaître les démarches à effectuer en fin de stage d’insertion professionnelle, clique ici
Pour en savoir plus sur le montant des allocations d’insertion, clique ici

Date de mise à jour : 04/02/2015

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


43 questions pour “ Le stage d’insertion professionnelle (ex stage d’attente)

  1. Sanchez
    le 25 mai 2015 à 19:57

    bonjour , voilà j’ai 19ans je suis en troisième mais je n’ai pas bien suivis l’année donc je vais devoir la repasser est ce que si je vais au forem il vont m’accepter ou mes conditions niveaux scolarité ne sont pas acceptable ? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mai 2015 à 14:12

      Bonjour Sanchez,

      Comme mentionné sur cette page, tu pourras bénéficier des allocations d’insertion si tu remplis certaines conditions, entre autres :
      Avoir terminé (pas forcément réussi) des études de plein exercice du cycle secondaire supérieur ou la troisième année de l’enseignement secondaire technique, artistique ou professionnel dans un établissement d’enseignement organisé, reconnu ou subventionné par une des Communautés.

      Par contre, tu dois évidemment choisir entre repasser ta 3ième année ou t’inscrire comme demandeur d’emploi chez Actiris.

  2. Lorenzo
    le 23 mai 2015 à 04:08

    Je suis en stage d’attente mais j’ai un job en cdd d’un an qui a débuté le 1er décembre 2014 et se termine le 1er décembre 2015. J’ai une offre pour un meilleur emploi mais c’est aussi un cdd de 24h. Aurais-je droit au chômage ? Vais- je perdre mes droits ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mai 2015 à 11:05

      Bonjour Lorenzo,

      Plusieurs questions se posent :
      – peux-tu encore rompre ton CDD actuel de manière unilatérale ? En principe, non puisque tu aurais dû prester un préavis de 2 semaines avant le 1er juin. Il faudrait voir si un accord est possible avec ton employeur.
      – es-tu déjà travailleur à temps partiel ? Si oui, es-tu rester inscrit comme demandeur d’emploi à temps plein ?
      – quand espères-tu avoir droit au chômage ? A quelle date se finit le second CDD ? As-tu droit à des allocations d’insertion ?

      Le plus simple pour discuter de tout cela serait que tu nous joignes par téléphone au 02/514.41.11
      Nous pouvons aussi te téléphoner si tu le souhaites.

  3. jj
    le 22 mai 2015 à 13:14

    Bonjour voila depuis juillet 2014 jai areter l’école et je me suis inscrite au chomage je suis en stage d’insertion mais voilà je vien de signé un cdi donc je voulai savoir qui je doit prevenir que je travail esque je doit prevenir onem forem et csc ? Merci de votre reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mai 2015 à 13:20

      Bonjour JJ,

      Si tu travailles à temps plein, tu ne dois prévenir personne. Si tu étais convoqué par le Forem ou par l’ONEM, tu ne dois pas te rentre à la convocation. Nous te conseillerions alors de les avertir que tu travailles à temps plein.

  4. Lila
    le 19 mai 2015 à 09:48

    Bonjour ! J’ai terminé mon stage d’insertion après diplôme et j’ai actuellement 26 ans. N’ayant pas trouvé de travail (notamment pour cause de maladie), je suppose que je n’ai pas droit aux allocations d’insertion étant donné que je n’ai pas effectué ma demande avant 25ans ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 mai 2015 à 14:22

      Bonjour Lila,

      Tu sembles en effet ne pas avoir droit. Pour ouvrir le droit, il faut avoir fini leur stage d’insertion et effectué la demande d’allocations d’insertion avant d’avoir 25 ans accompli. (Il existe des dérogations si l’étudiant a dû interrompre ses études pour cause de force majeure ou si une occupation comme travailleur salarié explique qu’il n’a pas introduit sa demande avant ses 25 ans).

      Financièrement, pour toi, c’est donc la solidarité familiale qui continue à jouer et, à titre résiduaire, le CPAS.

  5. Albert
    le 13 mai 2015 à 19:59

    Bonjour,

    Je viens de recevoir ma première lettre de l’ONEM qui me demande des informations sur mes démarches pour trouver un emploi. Je veux reprendre des études en septembre et je rentre dans les conditions pour reprendre des études en continuant à toucher le chômage.

    Dois-je quand même renvoyer la lettre et le formulaire à l’ONEM ?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mai 2015 à 11:19

      Bonjour Albert,
      La procédure d’évaluation des efforts pour trouver du travail est suspendue durant la période pendant laquelle tu es dispensé de l’obligation d’être inscrit comme demandeur d’emploi et de l’obligation d’être disponible sur le marché de l’emploi (parce que tu suis des études ou une formation). Ce qui signifie que jusqu’à ce moment précis, tu seras invité à prouver les efforts suffisants et adéquats que tu as fournis pour t’insérer sur le marché de l’emploi. Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  6. Anaïs
    le 12 mai 2015 à 13:23

    Bonjour,

    J’ai finis mes études depuis Juin 2013.
    J’ai 27 ans, je suis partie à l’étranger après mes études.
    J’ai fais mon stage d’attente et passé mes 2 évaluations à l’ONEM avec succès.
    Je n’ai cela dit pas droit aux allocations de chômage, car je suis trop vielle parait il. Donc nous sommes désormais punis de vouloir continuer des études jusqu’au bout.

    Je viens vers vous aujourd’hui pour savoir si j’ai droit à quelques chose quand même, je ne parle pas forcément d’argent, mais existe t’il une aide, des formations, des stage d’insertion, pour les gens comme moi, qui sont en quelques sorte mis de côté ?

    Je cherche du travail mais c’est très dur et je ne tombe que sur des refus. J’aimerais connaitre les possibilités qu’il me reste.

    Bien à vous,
    Anaïs

  7. Sara
    le 6 mai 2015 à 13:27

    Bonjour,

    j’ai entamé mon stage d’insertion en novembre 2014, et ai bientôt 24 ans, je suis employée pour une durée determinée de un an jusqu’à mars 2016. Si mon contrat n’est pas renouvelé à ce moment là, aurais-je droit aux allocations d’insertion ou plutot aux allocations de chômage calculées sur base de mon salaire actuel ?

    Les jours de travail effectués durant mon stage d’attente entrent il en compte lorsqu’on parle de passé professionnel ?

    Merci d’avance pour votre réponse !

  8. Laila
    le 4 mai 2015 à 10:33

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en juin 2014 j’avais 24 ans. Mon stage d’attente a débuté en août 2014. Ensuite, j’ai eu 25 ans au mois de mars et j’apprends que je n’aurais pas droit à mes allocations d’insertion. Le syndicat m’informe que je pourrais avoir droit car je me suis inscrite à 24 ans et avant janvier 2015. Ce syndicat est le seul à me dire cela. Mon soucis est que le syndicat me demande d’avoir des évaluations mais l’onem refuse de me convoquer car j’ai 25 ans. Que faire ? Merci !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 mai 2015 à 15:15

      Bonjour Laila,

      Malheureusement ton syndicat se trompe.
      Il n’y a pas de phase de transition pour cette nouvelle règle des 25 ans. Tout le monde est concerné, y compris ceux qui se sont inscrits comme demandeur d’emploi avant le 1er janvier 2015.
      Tu ne pourras donc pas prétendre à des allocations d’insertion.

  9. tony
    le 2 mai 2015 à 09:23

    NON SEULEMENT VOUS N’AVEZ PAS REPONDU A MA QUESTION MAIS EN PLUS VOUS L’AVEZ SUPPRIMÉE.
    QUAND LES SUJETS DÉRANGENT TOUT LE MONDE PRATIQUE LA POLITIQUE DE L’AUTRUCHE ET ON EST IGNORÉ. UN GRAND MERCI POUR VOTRE AIDE ! ! ! ! J’irai voir ailleurs pour me renseigner.

  10. Alizée
    le 30 avril 2015 à 19:28

    Bonsoir,

    J’ai 25 ans et je suis actuellement en stage d’insertion professionnelle depuis septembre 2014, après avoir été diplômée en psychologie.
    Je suis actuellement en formation en Horeca. Ai-je droit à 1€ brut de l’heure et le remboursement du trajet (contrat forem), même si je ne suis pas chômeuse ?

    Bonne soirée

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 mai 2015 à 10:51

      Bonjour Alizée,

      Vu que tu as déjà 25 ans, tu ne pourras malheureusement pas prétendre à des allocations d’insertion à la fin de ton stage d’insertion.
      Par contre, cela ne t’empêche pas d’avoir droit à 1€ brut de l’heure et au remboursement de ton trajet. Tu y a droit à condition qu’il s’agisse d’une formation organisée par le Forem. En principe, cela se fait de manière automatique.

  11. Quentain
    le 21 avril 2015 à 12:45

    Bonjour,

    J’ai actuellement fini mes etudes et compte partir à l’étranger (plusieurs mois) dans l’unique objectif de voyager.

    Je souahite donc savoir ce qui va advenir de mon statut auprès de l’Onem.
    Mon dossier va t-il etre mit en « pause » ?
    Serais je toujours inscrit une fois que je reviendrai ou perdrais-je mes tous mes droits ?

    Je vous remercie de m’éclairer sur ce point,

    Quentain

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 avril 2015 à 15:18

      Bonjour Quentain,

      Si tu décides de voyager durant ton stage d’insertion professionnelle, celui-ci sera prolongé de la durée de ton séjour à l’étranger. Afin d’éviter des tracasseries administratives, il est conseillé de prévenir le service régional de l’emploi (Actiris, Forem, VDAB ou ADG) avant le départ. Cela t’évitera, par exemple, de ne pas pouvoir répondre à une éventuelle convocation de ce service pendant ton séjour à l’étranger, au risque de devoir recommencer un stage d’insertion professionnel d’un an à ton retour. En général, les séjours qui ne sont pas axés sur l’intégration professionnelle (séjours au pair, séjours à la ferme, échanges culturels,…) ne sont pas comptabilisés dans le stage d’insertion professionnelle. Autrement dit, si tu te désinscrit avant ton départ, tu reprendras ton stage d’insertion professionnelle là où celui-ci s’est arrêté. Si tu souhaites en savoir plus concernant le fait de voyager durant le stage d’insertion professionnelle, je t’invite à consulter la fiche suivante : http://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/
      Par ailleurs, sache que depuis le 1er janvier 2015, tu dois avoir moins de 25 ans pour ouvrir le droit aux allocations d’insertion.

      • Quentain
        le 21 avril 2015 à 16:53

        Je vous remercie pour cette réponse complète.

        Quentain

  12. Isabel
    le 20 avril 2015 à 16:30

    Bonjour,

    Je termine bientôt mon stage d’insertion seulement en septembre je voudrais reprendre mes études de plus en aout je reprend un contrat de remplacement 20h jusqu’en mi-novembre. Après tout cela, pourrais-je bénéficier des allocations d’insertion ?

  13. Rose
    le 17 avril 2015 à 09:20

    Bonjour,

    J’ai déjà 25 ans, je suis diplômée depuis fin 2014 et, ai trouvé un emploi à CDI ce mois d’avril 2015. Etant dans la période de stage d’attente, quels sont mes avantages et mes droits ? Vais-je recevoir une allocation ou un bonus ? Est-ce que le salaire d’un jeune diplômé sera différent de celui d’une personne qui a déjà de l’expérience ou qui est diplômé depuis plus d’un an ?

    Bien à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 avril 2015 à 10:15

      Bonjour Rose,

      Il n’y a aucun avantage spécifique pour ta situation. Nous ne voyons aucun bonus ni aucune allocation auxquels tu pourrais prétendre pour l’instant.
      Pour ton salaire, l’employeur doit respecter le barème prévu dans ta commission paritaire en fonction de ta formation et de ton expérience. A diplômes égaux, un travailleur débutant gagne généralement moins qu’un autre qui a de l’expérience.

      • Rose
        le 17 avril 2015 à 11:18

        Je vous remercie pour votre réponse.

        C’est dommage que ce stage d’attente accorde aucun avantage aux personnes ayant trouvé un emploi CDI, durant leur période de stage d’attente. Cela pousserait aux jeunes diplômés de faire semblant de chercher du boulot et de passer des vacances quelques mois à l’étranger jusqu’à la fin de leur stage. Il y a tellement de choses à changer dans la législation belge !

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 17 avril 2015 à 11:38

          De rien, avec plaisir.

          Il n’est pas possible d’ouvrir un droit à des allocations d’insertion (à la fin du stage d’insertion professionnelle) si le jeune de moins de 25 ans (après ce n’est plus possible) ne cherche pas activement un emploi (deux entretiens pour prouver ses recherches sont organisés par l’ONEM et Actiris convoque aussi le jeune régulièrement). On ne peut donc pas considérer que les jeunes diplômés soient encouragés à faire semblant de chercher du travail ni à partir en vacances (les périodes à l’étranger ne peuvent généralement pas être prises en compte pour le stage d’insertion : http://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/).

  14. Max
    le 1 avril 2015 à 13:20

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en septembre 2014 mais ai trouvé un emploi pour remplacer un professeur jusqu’à juin. Cependant cet emploi est à mi-temps. Je me suis inscrit pour le stage d’attente chez actiris en précisant que je travaillais à mi-temps. Cependant, je ne comprends pas comment seront comptabilisé ces mois pendant lesquels je ne travaille qu’à mi-temps. Mes jours de travail me permettront-ils d’avoir plus rapidement accès au chômage/à l’allocation d’insertion ou au contraire ces jours de travail ne seront-ils pas comptabilisés pour ma période d’attente, reportant ainsi le moment auquel j’aurai droits à ces allocations ?

    Un Grand merci pour votre Aide ;)

  15. Eve
    le 25 mars 2015 à 19:34

    Bonjour,

    Je ne comprends pas bien la logique de ce nouveau système. Je fais des études de médecine vétérinaire, planifiant deux masters complémentaires et/ou un éventuel doctorat, je sortirai bien après mes 25 ans de l’université.
    Cela veut-il bien dire que je n’aurai jamais accès au chômage en cas de problème ? Quid de tous les étudiants qui font des études longues (médecine, vétérinaire), se spécialisent, font une thèse, redoublent,… et ainsi sortent de leurs études APRÈS leurs 25 ans ?

    Merci d’avance pour votre réponse. :-)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mars 2015 à 10:30

      Bonjour Eve,

      Non, cela ne veut pas dire que tu n’auras jamais droit au chômage en cas de problème. Tu pourras ouvrir un droit au chômage sur base du travail après avoir travaillé au moins un an : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Par contre, avec un parcours comme le tiens, tu n’aurais en effet pas droit à des allocations d’insertion (chômage sur base des études). Vu les évolutions réglementaires en la matière de ces dernières années, il semble que le politique ait la volonté de progressivement faire disparaître ces allocations.
      Tous les étudiants qui sortent de leurs études après avoir atteint l’âge de 24 ans (puisque stage d’insertion d’un an) doivent donc rester à charge de leurs parents jusqu’à avoir trouver un emploi.

  16. Zedde
    le 20 mars 2015 à 20:43

    bjr voila je termine mon pme en juin vente détaillant puis je m’inscrire en fin juin au forem et en juillet commencer un stage d’entreprise car mon gérant me l’a proposer pour me former en tant que gerant cela change t’il quelques chose pour mon strage d’insertion celui ci est il prolongé ou j’ai droit directement a mon chomage après se stage d’entreprise si celui ne m’engage pas mercii

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 mars 2015 à 13:09

      Bonjour Zedde,

      Tout dépend si ce stage d’entreprise fait partie de ta formation à l’IFAPME. Le stage d’insertion professionnelle ne peut débuter que lorsque tu as terminé effectivement ta formation d’apprenti ou de chef d’entreprise. Il faudrait aussi connaître le cadre légal de ce stage d’entreprise.
      Si tu veux en discuter, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  17. le 20 mars 2015 à 11:40

    Bonjour,

    Pendant un stage de transition professionnelle, le jeune continue-t-il à toucher des allocations familiales pendant celui-ci ?
    Merci pour l’nformation :-)

    Catherine

  18. Tatyana
    le 19 mars 2015 à 15:23

    Bonjour Monsieur/Madame,

    Je serai convoquee par l’ONEM pour la date du 26/03/2015 pour montrer ma recherche d’emplois, cela c’était sans soucis mais j’ai signé un contrat de stage d’insertion en entreprise en vente aujourd’hui et je commence à travailler le 23/03/2015. Suis-je obligée de me rendre tout de même à l’ONEM ou l’ONEM saura que je serai en stage d’insertion en entreprise s’il vous plaît ?

    Merci de votre attention,

    Tatyana

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 mars 2015 à 15:39

      Bonjour Tatyana,

      Non, tu ne dois pas te rendre à la convocation si tu es occupée en stage d’insertion.
      Tu n’es même pas obligée de prévenir l’ONEM. Cependant, pour éviter d’éventuels tracas administratifs, nous te conseillons de téléphoner (ou d’envoyer un mail) à ton bureau de chômage pour les avertir que tu ne te rendras pas à la convocation puisque tu es occupée en stage d’insertion ce jour-là.

  19. Aurélie
    le 1 avril 2015 à 13:53

    Bonjour à vous,

    je souhaiterais avoir une petite clarification. je sais d’ores et déjà que je n’aurai droit à aucunes allocations à la fin de mon stage d’insertion étant donné que j’ai plus de 25 ans. Dans le cas où je ne trouve pas de travail, quel recours me reste-t’il ? Pensez-vous ou savez-vous s’il est possible d’obtenir de l’aide du cpas ou tout autre organisme ?

    Merci d’avance pour votre réponse.
    Aurélie

  20. Infor Jeunes Bruxelles
    le 1 avril 2015 à 14:21

    Bonjour Aurélie,

    Ce sont tes parents qui sont censés continuer à t’aider financièrement jusqu’à ce que tu aies suffisamment de revenus.
    Si tes parents n’ont pas les moyens de t’aider, tu peux solliciter une aide au CPAS dès maintenant (il n’est pas nécessaire d’attendre la fin du stage d’insertion). Tu trouveras les conditions pour obtenir une aide du CPAS sur cette page : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

  21. Aurélie
    le 1 avril 2015 à 14:27

    Merci pour votre réponse.