Tu vis ou tu voyages à l’étranger: as-tu encore droit aux allocations familiales?

Normalement, pour pouvoir recevoir les allocations familiales, tes parents et toi devez résider en Belgique. Cependant, quelques exceptions existent.

Julie, Bruxelles 2015
Julie, Bruxelles 2015

Séjours dans l’espace économique européen (E.E.E.) ou dans un pays ayant un accord bilatéral avec la Belgique:

Tu peux séjourner dans les pays de l’Espace Économique Européen (EEE) sans limite de temps, tout en continuant à percevoir tes allocations familiales (pour autant que tu répondes toujours aux autres conditions notamment d’études et que tes parents restent en Belgique). Ces pays sont les suivants: Allemagne, Autriche, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, Suède, Suisse,
Il est également parfois possible de bénéficier d’un droit aux allocations familiales tout en vivant dans un pays ayant un accord bilatéral avec la Belgique. C’est pays sont les suivants : Maroc, Tunisie, Turquie, Algérie, Macédoine, Bosnie-Herzégovine, Kosovo et Serbie-et-Monténégro. Attention, il y a généralement des conditions de nationalité pour le parent qui vit en Belgique. De plus, les allocations familiales sont généralement limitées à 4 enfants et les montants sont fixés par l’accord bilatéral (montants différents des allocations familiales perçues en Belgique).
Si tes parents partent à l’étranger (E.E.E.) pour travailler mais que tu restes en Belgique, tu peux continuer à percevoir tes allocations familiales en Belgique.

Séjours en dehors de l’espace économique européen (hors E.E.E.):

Si tu souhaites étudier ou séjourner dans d’autres pays que ceux cités précédemment, tu dois remplir certaines conditions pour pouvoir continuer à percevoir tes allocations familiales. En effet, seuls les séjours suivants sont autorisés :

  • Des séjours courts (de moins de 2 mois en une ou en plusieurs fois) ;
  • Un séjour pour raison de santé (de moins de 6 mois) ;
  • Des séjours durant les vacances scolaires (pour autant que tu habites bien en Belgique le reste du temps et maximum 120 jours par an) ;
  • Des séjours pour les études pour autant que tu bénéficies d’une bourse d’étude d’un organisme belge ou étranger ;
  • Si tu as obtenu ton CESS, un séjour pour suivre un enseignement d’un niveau non supérieur (durant une année académique) ou un enseignement de niveau supérieur (durant la durée complète de la formation).
  • Si tu as déjà un diplôme d’études supérieures, un séjour pour suivre un enseignement quel qu’il soit (durant une année académique).

Si tes parents et toi partez à l’étranger car un de tes parents est « détaché » dans un autre pays, ta famille continuera à percevoir les allocations familiales belges. En effet, le travailleur détaché travaille toujours pour une entreprise belge mais est en mission temporaire à l’étranger. Il reste donc assujetti à la sécurité sociale belge. Si vous partez à l’étranger pour d’autre raison, ta famille n’aura plus droit aux allocations familiales belges et devra se tourner vers le pays dans lequel vous habiterez.
Si tes parents partent à l’étranger (hors E.E.E.) pour travailler et que tu restes en Belgique, tu perdras ton droit aux allocations familiales. Sauf si tu peux l’ouvrir via une autre personne (grand-parent, frère, sœur,etc.). Dans ce cas, tu dois vivre avec cette personne.

Et pendant le stage d’insertion?

Si tu es demandeur d’emploi et que tu effectues ton stage d’insertion, il est possible de garder tes allocations familiales pour faire une formation ou un stage à l’étranger si ce séjour est autorisé par l’ONEM. Les programmes européens (tel que le Service Volontaire Européen par exemple) sont généralement acceptés. Légalement, tu n’es pas dans l’obligation de prévenir l’ONEM ou de demander une autorisation tant que tu es dans ta période de stage d’insertion. Cependant, nous te conseillons de demander une autorisation avant un séjour à l’étranger afin d’être sûr que ce projet sera validé dans ton stage d’insertion et que tu continues bien à ouvrir un droit aux allocations familiales. Tu peux en faire la demande via le formulaire C36.5. En effet, si tu pars à l’étranger et que lorsque tu souhaites faire valider ton stage d’insertion, l’ONEM ne marque pas son accord pour cette période à l’étranger, cela veut dire que tu n’étais plus dans les conditions pour percevoir tes allocations familiales, et tu devras alors les rembourser !

Les situations peuvent rapidement devenir complexes. C’est pour cela qu’il faudra généralement beaucoup de détails sur ta situation pour analyser si le droit reste ouvert en Belgique ou s’il est possible d’ouvrir un droit à l’étranger. Tu peux toujours contacter FAMIFED (0800/94.434) pour exposer ta situation. Tu peux également directement contacter le service de médiation internationale de FAMIFED via l’adresse mail info.mediation@famifed.be et leur exposer ta situation avec le plus de détails possibles.
Quoi qu’il en soit, si tu souhaites voyager à l’étranger, n’hésite pas à te renseigner sur les précautions à prendre pour bien préparer ton voyage.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

109 questions déjà posées

  1. farahm

    Bonjour,

    Je prévois un séjour au Canada sous contrat d’occupation de travail (pvt) tout en restant étudiante en Belgique ( pas de présence obligatoire, avec les notes les examens sont réalisable selon moi). Etant donné que me résidence principale reste celle de ma mère et que je continue les études, je peux apparemment rester une étudiante en Belgique. Mais puis-je toujours avoir des allocations sachant que mes revenus ne sont pas imposables en Belgique mais bien au Canada si je trouves des petits jobs là bas ? Les limites telles que celles de heures par trimestre, montants pour rester à charge et/ou pour ne pas payer d’impôts sont t’ils d’application dans ce cas précis?  En bref les revenus que je devrais déclarer fin de cette année, étant non imposables, sont t’ils pris en compte pour les avantages sociaux?

    Merci d’avance pour votre réponse 🙂

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Farahm,

      Attention que ta situation est un peu particulière.

      Tout d’abord, il faut être certaine que les études que tu vas suivre te permettent de maintenir ton droit aux allocations familiales. Si tu fais des études de niveau supérieur, tu dois être inscrite à au moins 27 crédits pour l’année. Dans ce cas, tu n’es pas obligée de suivre les cours assidument. Par contre, les autres types d’études ou de formations exigent une assiduité aux cours (il ne te sera donc pas possible de simplement passer les examens).  Tu trouveras toutes les règles ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/les-allocations-familiales/as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales-apres-tes-18-ans/ et ici : https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/

      Ensuite, si tes études permettent de maintenir ton droit, tu devras dès lors respecter les règles en vigueur en ce qui concerne le job étudiant. Pour les allocations familiales la règle dit que tu peux maintenir ton droit si tu ne dépasses pas 240h de travail par trimestre. En cas de dépassement, tu perds alors ton droit pour le trimestre en question. Le fait que les revenus soient gagné à l’étranger n’importe pas (bien qu’il sera difficile pour la caisse d’allocations familiales de vérifier cela. Mais en cas de contrôle, si tu as dépassé les heures, tu pourrais devoir rembourser les sommes indûment perçues). Note que ces règles sont régionales et dépendent donc de la région dans laquelle tu es domiciliée. La règle des 240h est d’application à Bruxelles.

      En ce qui concerne les impôts, à nouveau attention que ce n’est pas parce que tu perçois ces revenus dans un autre pays qu’ils ne seront pas pris en compte en Belgique. Tu devras en effet déclarer ces revenus dans ta déclaration fiscale. Ils ne seront pas « traités » de la même manière que des revenus perçus en Belgique (exonération pour les montants perçus à l’étranger et méthode de calcul différente) mais ils devront bien être déclarés. Dès lors, les règles pour rester à charge de tes parents restent bien en vigueur. Nous te conseillons de prendre directement contact avec le SPF Finances pour toutes ces questions : https://finances.belgium.be/fr/Contact Ils ont déjà une base d’informations sur leur site : https://finances.belgium.be/fr/particuliers/international/impot_des_non-residents

      Si la réponse n’est pas claire ou que tu souhaiterais en parler de vives voix, n’hésite pas à appeler Infor Jeunes Bruxelles au 02 514 41 11 et demander à parler à Mélanie ou Dounia.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  2. Laure

    Bonjour, je termine ma rhéto cette année et je pars pour un séjour linguistique au Canada de janvier 2020 à juin 2020. Je voudrais profiter des 4 mois précédents mon voyage (de septembre à décembre 2019) pour faire un job. Pourriez-vous me dire si j’aurai encore le statut d’étudiant pendant cette période étant donné que je ne serai inscrit dans aucune école supérieure? Effectivement, je ne commencerai mes études universitaires qu’en septembre 2020. Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laure,

      Pour avoir le statut étudiant, tu dois être inscrite dans un programme d’enseignement. Et, pour travailler sous contrat d’occupation d’étudiant, les études doivent rester ton activité principale. Mais comme tu ne comptes pas t’inscrire en études supérieures la rentrée prochaine, tu as jusqu’au 30 septembre pour faire un job étudiant; cette année étant pour l’instant considérée comme ta dernière année d’études.
      A partir du 1er octobre et en attendant de reprendre tes études, tu ne pourras malheureusement pas faire de job étudiant. Si tu veux travailler pendant cette période , tu devras signer un contrat de travail ordinaire.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  3. Nathan

    Bjr .mn fil habite à Madagascar .moi et mn fil sont malgaches..il reste la bas et moi et mn époux vivent ic a Belgique.si nous vivons la bas à cocô de mon fil pendant 5ans nous réside à Belgique.est ce possible de faire ça.il vous plaît.merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nathan,

      Hélas, nous n’avons pas suffisamment d’information pour pouvoir te répondre avec précision. Il est possible de bénéficier d’allocations familiales pour un enfant résident à l’étranger mais cela peut dépendre de la Région où vous vivez, de la situation professionnelle des parents, de l’âge de l’enfant, du pays dans lequel vit l’enfant et de son activité à l’étranger (type d’études…). C’est pourquoi, nous te conseillons prendre directement contact avec le service compétent pour ta Région:
      – Région de Bruxelles-Capitale: https://bruxelles.famifed.be/fr/contact/bruxelles
      – Région Wallonne Francophone: https://www.famiwal.be/contact
      – Région Wallonne Germanophone: http://www.ostbelgienfamilie.be/desktopdefault.aspx/tabid-5899/
      – Région Flamande: https://www.fons.be/contact

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  4. Aya001

    Bonjour , alors j’ai 18 ans mon diplôme secondaire est marocain , et j’ai la nationalité espagnole je veux continuer mes études en Belgique, est ce que je peux bénéficier de bourses ou d’allocations sachant que mon père ne travaille pas et ou je peux la bénéficier ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Aya001,

      Tu es ici sur une fiche qui parle des allocations familiales. Il s’agit d’une allocation versée mensuellement aux parents d’un enfant dans le but des les soutenir dans l’entretien de celui-ci.

      L’allocation d’étude (bourse) est une allocation versée une fois par an à l’étudiant pour l’aider à financer ses études. Tu retrouveras toutes les conditions pour pouvoir en bénéficier sur leur site: http://www.allocations-etudes.cfwb.be/index.php?id=2387

      Pour les étudiants de nationalité européenne, tu verras qu’il y a 2 conditions:
      – Il faut résider en Belgique.
      – Les personnes qui pourvoient à l’entretien du candidat doivent travailler ou avoir travaillé dans un État de l’Union européenne.

      Ce n’est donc pas grave si ton papa ne travaille pas actuellement mais il doit avoir déjà travaillé dans un pays européen (ou ta maman).

      La demande doit être introduite généralement entre mi-juillet et fin octobre soit via internet, soit via un formulaire papier: http://www.allocations-etudes.cfwb.be/

      N’oublie pas que si tu souhaites entamer des études supérieures en Belgique, tu auras probablement besoin d’une équivalence de ton diplôme secondaire marocain. la demande d’équivalence doit être introduite avant le 15 juillet. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur cette page: https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/venir-etudier-en-belgique/equivalence-de-diplome/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  5. Babs

    Bonjour, je suis belge , j ai 2 enfants orphelins belges eux aussi ! Je vis depuis plus d un an en France, je ne perçois pas mes allocations française est ce normal ? Les allocations prétexte que je n ai jamais cotisé en France donc ce serait pour ça que je n y aurait pas droit ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Babs,

      Nous sommes un site spécialisé sur l’info jeunesse en Belgique. Nous ne sommes pas compétents pour te renseigner sur la législation française en matière d’allocations familiales.
      Pour cela, tu dois t’adresser à une association française, par exemple le CIDJ: https://www.cidj.com/

      Néanmoins, puisque tes enfants sont belges et résident en France (pays de l’Espace économique européen), il est possible qu’ils aient droit aux allocations familiales en Belgique. Ils ont peut-être droit à des allocations d’orphelin en Belgique sur base d’un droit ouvert par leur parent décédé ? Nous n’avons pas suffisamment d’informations pour te répondre sur ce point.
      Je t’invite à prendre contact directement avec FAMIFED pour exposer ta situation, en savoir plus et introduire éventuellement une demande (https://bruxelles.famifed.be/fr/)

      Nous restons également à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  6. Oublieru

    MON MARI A LA NOTIONALITÉ BELGES mais il na jamais mis pied en Belgique es ce que ces possible  si on demande un visa on peut nous accordé on est marié lui et  si possible

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Oublieru,

      Si ton mari a la nationalité belge, il n’a pas besoin de visa pour se rendre en Belgique.  Et une fois en Belgique, il pourrait te faire venir dans le cadre du regroupement familial.  Pour te faire venir dans le cadre du regroupement familial, ton mari devra répondre aux conditions suivantes :

      – avoir 21 ans
      – avoir une assurance-maladie couvrant les risques en Belgique pour lui-même et sa famille,
      – avoir un logement suffisant pour accueillir sa famille, et
      – avoir des moyens de subsistance stables, réguliers et suffisants (1.505, 784 € net/mois) pour subvenir à ses propres besoins et à ceux de sa famille.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
  7. salah

    bonjour .

    les partants de ma femme ils sont malades et ma femme partira chez eux pour les servir elle va prendre les enfants avec pendant 1 ou 2 ans en Cisjordanie Palestine   et moi restes en Belgique et je travaille en Belgique et je réside a Bruxelles  est ce que les enfants gardèrent leurs droit d avoir les allocation familiales  .

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Salah,

      Malheureusement si tes enfants séjournent en Cisjordanie (pays qui n’a pas d’accord avec la Belgique), ils n’ont en principe droit aux allocations familiales que dans certains cas, à savoir:

      – Des séjours courts (de moins de 2 mois en une ou en plusieurs fois) ;
      – Un séjour pour raison de santé (de moins de 6 mois) ;
      – Des séjours durant les vacances scolaires (pour autant que l’enfant habite bien en Belgique le reste du temps et maximum 120 jours par an) ;
      – Des séjours pour les études pour autant que l’enfant bénéficie d’une bourse d’étude d’un organisme belge ou étranger ;
      – Si l’enfant obtenu ton CESS, un séjour pour suivre un enseignement d’un niveau non supérieur (durant une année académique) ou un enseignement de niveau supérieur (durant la durée complète de la formation).
      Si il a déjà un diplôme d’études supérieures, un séjour pour suivre un enseignement quel qu’il soit (durant une année académique).

      Si aucune des conditions mentionnées n’est remplie, il est possible de demander une dérogation individuelle via ta caisse d’allocations familiales ou via le SPF Sécurité sociale.

      Renseigne toi auprès de ta caisse d’allocations familiales!

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  8. Liana

    Bonjour, pour des raisons privée je voudrais residentié ma fille de 7mois en Espagne « Chez ma mère qui y vis depuis plus de10ans » et moi garder ma résidence en Belgique le temps que je puis organiser mon déménagement, mes papiers et en plus je suis en arrêt maladie due a une opération sa prend plus de temps!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Liana,

      En principe, si vis en Belgique et que tu remplis les conditions pour ouvrir un droit en Belgique, le fait que ton enfant vive dans un autre pays européen ne devrait pas poser de problème par rapport à ton droit aux allocations familiales pour cet enfant. Il faut cependant généralement vérifier si un droit peut être ouvert dans l’autre pays européen et quel est le droit le plus avantageux. Nous te conseillons donc de contacter ta caisse d’allocations familiales pour que ta situation puisse être analysée. Tu peux également contacter le service régional compétent pour la région dans laquelle tu vis:
      Région Bruxelloise: https://bruxelles.famifed.be/fr/
      Région Wallonne francophone: https://www.famiwal.be/
      Région Wallonne germanophone: http://www.ostbelgienfamilie.be/
      Région Flamande: https://www.fons.be/

      Si toi et ton enfant vivez en Espagne, vous dépendrez alors en principe du système espagnol.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  9. Nicolas

    Bonjour, j’ai reconnu mon enfant au Sénégal ,ma fille est belge je réside à bruxelles et je ne suis jamais arrivé a faire venir mon épouse .car tous les dossiers que j’ai envoyé a l’ambassade de Belgique depuis presque cinq ans n’ont jamais été traité par l office des étrangers en Belgique. ( arnaque des ambassades ils vous font payer des frais de dossier puis ne font rien ) c’est un avocat qui m’a donné l informations . Je ne sais plus quoi faire je suis fatigué ,vj’envois chaque mois a ma femme de quoi subvenir et éduquer ma fille . Nayan’aucune aide de la Belgique, Ou puis-je avoir une réponse claire ? Puis-je benbénéfic d’une allocation pour ma fille malgré qu’elle ne sois jamais venue en Belgique ? Pourtant mon mariage et ma fille sont reconnus par la Belgique . Je suis né et j’ai grandi en Belgique . Merci pour votre réponse ..bonne  journée . Nicolas

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nicolas,

      La Belgique n’ayant pas conclu d’accord bilatéral avec le Sénégal, ta fille doit respecter l’une des conditions suivantes pour ouvrir un droit aux allocations familiales :
      – Séjour dans un autre pays, au maximum deux mois par an, en une ou plusieurs fois
      – Séjour dans un autre pays pendant les vacances scolaires, au maximum 120 jours par an
      – Séjour dans un autre pays pour des raisons de santé, au maximum 6 mois par an
      – Etudier en dehors de la Belgique avec une bourse d’étude d’un organisme belge ou étranger
      – Après l’obtention d’un diplôme d’enseignement secondaire en Belgique, suivre des études ailleurs que dans l’enseignement supérieur en dehors de l’EEE (au maximum un an), ou après l’obtention d’un diplôme final de l’enseignement supérieur en dehors de l’EEE (au maximum un an) ou faire des études supérieures dans un pays en dehors de l’EEE sans avoir obtenu de diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique ou à l’étranger.

      Si aucune des conditions n’est remplie, il est possible de demander une dérogation individuelle via ta caisse d’allocations familiales.

      Le SDJ (Service Droit des Jeunes) de Bruxelles pourrait t’aider dans les différentes démarches liées à la demande de regroupement familial et à la demande d’allocations familiales.  Tu trouveras leurs coordonnées et leurs horaires sur http://www.sdj.be/les-services-droit-des-jeunes/bruxelles

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  10. carlos

    je me trouve a la colombie , mon fils ne en belgique,  il a droit a allocation familiales

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Carlos,

      Il faudrait savoir dans quelle partie de la Belgique ton fils vit. En effet, la législation des allocations familiales a été régionalisée et les règles peuvent donc être différentes en fonction de la région dans laquelle il est domicilié. En Région Wallonne, la nouvelle législation ne semble plus lier l’ouverture du droit à la situation des parents mais c’est toujours le cas en Région Bruxelloise.

      Nous conseillons donc à ton fils de contacter directement l’organisme compétent en fonction de la région dans laquelle il vit:
      – Région Wallonne: https://www.famiwal.be/
      – Région Bruxelloise: https://bruxelles.famifed.be/fr/
      – Région Flamande: https://www.fons.be/
      – Communauté germanophone:http://www.ostbelgienfamilie.be/

      Bien à toi.

      Répondre
  11. Benja

    Bonjour, je part en voyage 12mois avec mes 4enfants en Polynésie française !

    Vais je continuer à toucher les allocations ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Benja,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question avec précision.
      Ta situation doit être vue dans son ensemble: si le père reste en Belgique, si tu pars dans le cadre d’un détachement, etc. Les décisions sont prises au cas par cas. Nous te conseillons de prendre contact avec FAMIFED au 0800 35 950 et de leur expliquer ta situation en donnant plus de détails.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  12. valeria

     

     

    Je vis avec mes deux enfants au Brésil. Mon mari a pu recevoir l’allocation. maintenant, il n’envoie pas l’argent des enfants

    J’ai signé un document pour qu’il puisse entrer l’allocation. et maintenant il a dit qu’il ne va pas aider les enfants .il a reçu de l’argent ces derniers mois. Je n’ai rien à la maison. aide moi s’il te plait qui devrais-je chercher

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Valeria,

      Je suppose que ton mari a ouvert un droit aux allocations familiales pour vos enfants parce qu’il travaille en Belgique.  Pour ouvrir un droit aux allocations familiales pour des enfants résidants au Brésil, ceux-ci doivent remplir les conditions suivantes :
      – Séjour dans un autre pays, au maximum deux mois par an, en une ou plusieurs fois
      – Séjour dans un autre pays pendant les vacances scolaires, au maximum 120 jours par an
      – Séjour dans un autre pays pour des raisons de santé, au maximum 6 mois par an
      – Etudier en dehors de la Belgique avec une bourse d’étude d’un organisme belge ou étranger
      – Après l’obtention d’un diplôme d’enseignement secondaire en Belgique, suivre des études ailleurs que dans l’enseignement supérieur en dehors de l’EEE (au maximum un an), ou après l’obtention d’un diplôme final de l’enseignement supérieur en dehors de l’EEE (au maximum un an) ou faire des études supérieures dans un pays en dehors de l’EEE sans avoir obtenu de diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique ou à l’étranger.  Si tes enfants ne remplissent pas les conditions indiquées ci-dessus, il est possible de demander une dérogation individuelle via la caisse d’allocations familiales ou via le SPF Sécurité sociale (plus d’infos : https://www.socialsecurity.be/citizen/fr/derogations-au-regime-des-allocations-familiales.

      Nous ne voyons pas comment contraindre ton mari à te verser les allocations familiales.  Cependant, peut être pourrais-tu contacter la caisse d’allocation familiale et leur demander s’il existe une solution à ce problème.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  13. amine

    bonjour ,je suis belge ,ma femme et mes enfants mineurs sont belges aussi,ma femme et mes enfants vont vivre au Maroc,ma question,a-ce-que ils perdent la nationalité belge quand ils vont vivre au Maroc?? bien a vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Amine,

      Tu es ici sur une page qui parle des allocations familiales. Nous ne sommes pas spécialisés dans le droit des étrangers.
      Tu retrouveras les différents cas pouvant mener à la perte de nationalité sur cette page: https://diplomatie.belgium.be/fr/Services/services_a_letranger/nationalite/perte_conservation_et_recouvrement/perte

      Bien à toi.

      Répondre
  14. Knour

    Je suis de nationalité Marocaine avec une retraite de Belgique.
    Je vie au Maroc je paye toutes mes cotisations en Belgique où j’ai résidé 50 ans.
    Ayant refait ma vie ma femme ne travaille pas et mon fils de 7 ans étudie.
    Les allocations familiales me paye 28 € par moi
    Mes factures médicales ne sont pas remboursé
    Ma sécurité sociale n’est plus établi au Maroc ni en Belgique
    Que pouvez-vous renseigner sur mon cas
    Merci de votre coopération

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Knour,

      Il existe un accord bilatéral entre la Belgique et plusieurs pays hors EEE (dont le Maroc) en ce qui concerne le système de sécurité sociale. Chaque accord contient des conditions spécifiques quant au droit aux allocations familiales belges. Pour plus d’informations, le mieux est de contacter ton gestionnaire de dossier ou d’envoyer un e-mail à info.mediation@famifed.be

      Si tu vis au Maroc, tu pourrais également t’adresser directement à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale du Maroc (https://www.cnss.ma/fr/content/accueil).

      Note que dans ce genre de situation, les accords bilatéraux prévoient généralement des montants d’allocations familiales nettement plus bas qu’en Belgique. Cela ne semble donc pas surprenant que tu ne reçoives que 28€. Le mieux sera cependant de vérifier avec FAMIFED (info.mediation@famifed.be)

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  15. Bxl141

    Bonjour
    moi mon enfant et ma femme sont citoyens belges.
    Je vis en Belgique mais mon enfant vit hors d’Europe avec ma femme pour étude, a-t-il droit à allocation familial?
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bxl141,
      C’est le pays de résidence de l’enfant qui détermine l’ouverture du droit aux allocations familiales. Ainsi, si ton enfant réside à l’étranger, il faudra voir avec son pays de résidence pour l’ouverture du droit.
      Par contre, dans le cas où tu as déjà ouvert le droit aux allocations familiales en Belgique (parce que vous avez élevé votre enfant ici) et que ton enfant est parti étudier, et donc vivre, à l’étranger de manière temporaire, il peut maintenir ce droit pendant un an (voire la durée de ses études selon le type d’enseignement qu’il suit). Attention qu’il s’agit ici d’études supérieures (et non de niveau primaire ou secondaire). En effet, pour maintenir son droit aux allocations familiales en allant étudier à l’étranger, l’étudiant doit être en possession d’au moins un diplôme de niveau secondaire belge.
      Tu trouveras toutes les informations sur le site de FAMIFED : https://bruxelles.famifed.be/fr/familles/situation-de-lenfant/mon-enfant-r%C3%A9side-%C3%A0-l%C3%A9tranger
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  16. Jack

    Je suis resident à Madagascar et je vis avec une femme malgache je vais me marier car ma futur femme attend un enfant et je suis retraiter peut on toucher les allocations familial ici et de surcroît la prime à la naissance ma fille sera belge étant donner que je suis belge’l envisagera plus tard de rentrer en Belgique avec ma pt famille merci pour votre reponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jack,
      Si ton enfant réside à Madagascar, vous n’aurez pas droit aux allocations familiales. En effet, l’enfant doit résider et être élevé en Belgique pour ouvrir le droit. C’est uniquement si vous revenez vivre en Belgique que vous ouvrirez alors bien le droit si tu es pensionné en Belgique.
      Il en va de même pour la prime de naissance (ou allocation de naissance). Vous n’y aurez à priori pas droit si la mère de l’enfant réside à l’étranger (hors E.E.E) de manière permanente ou temporaire.
      Ta question étant très spécifique nous te conseillons cependant de prendre directement contact avec FAMIFED afin de leur poser la question : https://brussel.famifed.be/fr/familles
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  17. Jeffrey

    Bonjour, je vit actuellement en Flandre et je travaille en Wallonie. Mon ex conjoint attend un enfant pour le début de l année. Elle réside en France et ne travaille pas. Du fait elle aurait le droit au allocation belge mais de la Wallonie ou de la Flandre? Aura t elle droit au supplément du fait de ces faibles revenu ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jeffrey,
      Ta question n’est pas très claire. Parles-tu bien du droit aux allocations familiales? Pour le moment, la région n’a pas encore d’importance dans le droit aux allocations familiales (régionalisation prévue pour 2020)
      Cependant, sache que si les parents et l’enfant vivent en France, ils dépendent du système français et plus du système belge pour les allocations familiales. Il faut alors se renseigner auprès de la CAF.
      Si un des parents est en Belgique, il faut alors analyser entre les 2 pays, où est-ce qu’un droit peut s’ouvrir et si un droit est possible dans les 2 pays, dans quel pays le droit est le plus intéressant. Nous te conseillons de contacter FAMIFED qui pourra t’aider à analyser la situation car beaucoup de paramètres peuvent entrer en compte (situation professionnelle, personne vivant avec les parents et/ou l’enfant…). Tu peux les contacter par téléphone au numéro gratuit: 0800/94.434 ou pour les questions internationales, tu peux contact le service international par mail: info.mediation@famifed.be
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  18. Ad vitam eaternam

    Bonjour,
    En septembre 2019, je souhaiterais faire le service volontaire européen en Irlande durant une année. J’aurai donc 18 ans au moment de partir.
    Mes parents bénéficieront-ils toujours d’allocations familiales durant cette période ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ad vitam eaternam,
      Dans ce cas, il est conseillé de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion et de demander à l’ONEm à l’avance (via le formulaire C36.5) de prendre en compte le service volontaire européen dans le stage d’insertion (Plus d’info: https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/). Un jeune en stage d’insertion garde le droit aux allocations familiales pour les mois où il ne gagne pas plus de 551,89 euros brut par mois. Généralement, l’ONEm accepte de prendre en compte le service volontaire européen dans le stage d’insertion et tu devrais donc pouvoir garder tes allocations familiales.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  19. Alice

    Bonjour,
    Nous sommes belges et nous vivons actuellement en Belgique. Suite au décès de mon père, ma mère et ma petite sœur de 16 ans pensent partir en Septembre 2019 à Dubai afin que ma petite sœur effectue sa dernière année d’école (rheto) à Dubai dans un lycée français et pour retrouver de la famille la bas. Donc ma petite sœur et ma mère resteraient à Dubai de Septembre 2019 jusqu’en Juillet 2020. Cependant, elles reviendront en Belgique pour la plus part des vacances scolaires. Ma mère ne travaille pas. Si elles partent à Dubai, est ce que ma petite sœur et moi toucherons encore les allocations familiales ?
    Je vous remercie pour votre aide.
    Bien cordialement,
    Alice

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alice,
      Votre situation semble a priori plutôt compliquée. De notre point de vue vous perdrez toutes les deux vos droits aux allocations familiales mais nous n’en sommes pas certains (il est peut-être possible qu’une autre personne pourra faire en sorte que ton droit soit maintenu en Belgique sous certaines conditions). Nous te conseillons donc de prendre directement contact avec FAMIFED afin d’expliquer la situation : http://wallonie.famifed.be/fr/contact
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  20. soval

    Bonjour,
    j’ai une question je suis une étudiante qui emménage bientôt dans un appartement social,j’aimerai m’y installer avec mon copain sachant que c’est un étudiant aussi il gardera ses allocations?
    et mon loyer va-t-il augmenter?il fait de temps en temps des jobs étudiants.
    merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Soval,
      Le loyer d’un logement social va dépendre des revenus de l’ensemble des membres du ménage. Il est donc possible que le loyer soit plus élevé si vous disposez tous les deux de revenus (deux revenus au lieu d’un). Tu trouveras sur ce site des explications sur le calcul du loyer des logements sociaux en région Bruxelloise:http://www.slrb.irisnet.be/fr/particulier/louer-un-logement/logement-social/locataires/loyer
      et ici: https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/comment-calculer-le-loyer-de-mon-logement-social
      Pour des réponses plus précises je t’invite à t’adresser à ta société de logement.
      De quelles allocations parles-tu ? Si vous êtes tous les deux étudiants, de moins de 25 ans, vous conservez tous les deux vos droits à des allocations familiales même si vous n’habitez plus avec vos parents. En principe vous les percevez directement sur votre compte sauf si vous demandez à ce qu’elles soient encore versées à vos parents. Attention si l’un de vous ne percevaient pas d’allocations familiales mais des prestations familiales garanties, la question est plus complexe, reviens vers moi si l’un de vous est dans ce cas.
      Ton copain dispose-t-il d’un revenu d’intégration (CPAS)? Le revenu d’intégration est octroyé aux personnes n’ayant pas de revenus suffisants pour vivre dignement. Pour déterminer les ressources, le CPAS prendra en compte l’ensemble des revenus du ménage (donc ton copain et toi), y compris les revenus d’un job étudiant. De plus, le montant du RIS varie en fonction de la composition de ménage ( une personne peut être isolée, cohabitante, ou personne avec famille à charge). Il est donc possible, si ton copain perçoit un RIS, que le montant de celui-ci soit revu (et passer par exemple d’un taux isolé à un taux cohabitant).
      Pour plus d’informations sur le montant du revenu d’intégration : https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      Si ton copain dispose d’une allocation d’insertion ou d’une allocation de chômage (attention dans ce cas, il ne peut pas travailler comme étudiant), il continuera à percevoir son allocation mais le montant de celle-ci pourra changer (passer par exemple d’un montant isolé à un montant cohabitant).
      Pour plus d’informations sur les montants consulte les pages suivantes:
      – Allocations d’insertion:https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/
      – Allocations de chômage: https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      De même si toi tu disposes de revenus de remplacement (chômage, mutuelle,…) ou d’un revenu d’intégration social, le montant de ton allocation pourrait également être adaptée et passer par exemple d’un taux isolé à un taux cohabitant.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  21. leyla

    bonjour je suis belge et j ai 2 enfants qui a 3 et 2 ans mon marie ne pas belge et il vivre en turquie nous aussi aller pour vivre e travaille en turquie . est ce que mon enfants peux avoir encore les allocation famillial

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Leyla,
      Si toute la famille part vivre en Turquie, vous ne pourrez en principe plus bénéficier d’allocations familiales en Belgique (sauf si l’un des parents est « détaché » c’est-à-dire que vous travaillez pour une entreprise Belge en Turquie).
      Tu peux également en discuter avec ta caisse d’allocations familiales.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  22. Chola

    J’ai une fille de 8ans elle est de nationalité belge. Cette année, elle va partir en Israël pour aller à l’école pendant 1ans où son père vit qui est retraité. Je suis de nationalité belge et je vis et travaille en belgique. Donc, je voudrais savoir quelles sont les démarches je dois faire auprès de ma maison communale et auprès de l’allocation familiales?!!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chola,
      La Belgique n’ayant pas d’accord avec l’Israël, l’enfant ne pourra pas bénéficier d’allocations familiales belges s’il n’est pas dans une de ces situations:
      – Des séjours courts (de moins de 2 mois en une ou en plusieurs fois)?;
      – Un séjour pour raison de santé (de moins de 6 mois)?;
      – Des séjours durant les vacances scolaires (pour autant que l’enfant habite bien en Belgique le reste du temps et maximum 120 jours par an)?;
      – Des séjours pour les études pour autant que l’enfant bénéficie d’une bourse d’étude d’un organisme belge ou étranger?;
      A priori, un enfant de 8 ans ne pourra pas continuer à percevoir les allocations familiales pour suivre ses études primaires en Israël. Cependant des dérogations sont possibles: https://www.socialsecurity.be/citizen/fr/derogations-au-regime-des-allocations-familiales Nous te conseillons de prendre contact avec ta caisse d’allocations familiales pour voir ce qui est possible.
      En principe, il faudra également déclarer l’absence temporaire de ta fille à la commune.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  23. Joya

    Bonjour,
    Nous aimerions partir 3 à 4 mois hors europe ( zone reste du monde) avec notre bébé.
    Est-ce que nous allons toujours bénéficier des allocations familiales durant cette période ???

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Joya,
      Le maintien des allocations familiales dépend de plusieurs facteurs.
      Quel est votre situation actuelle: salarié, indépendant, demandeur d’emploi,…
      Quelle votre situation pendant le voyage? Travail à distance, pose carrière,…
      En effet, pour bénéficier des allocations familiale, certaines conditions doivent être remplies.
      Notamment au niveau de la résidence de l’enfant et de la situation de l’attributaire.
      N’hésitez pas à nous recontacter afin de nous communiquer les informations permettant de répondre plus précisément à vos questions, soit par mail ou par téléphone au 02/5144111.
       

      Répondre
  24. jacques

    Bonjour,
     
    je suis un peu perdu dans les différents méandres administratifs pour le projet de mon enfant après sa rétho. Il a 18 ans et souhaite travailler (à priori job étudiant trouvé) de septembre à décembre, puis voyager dans 3 pays européens entre janvier et juin sans projets spécifiques (woofing & co). à son retour il entamera alors des études supérieures.
    pour la première période, l’idée serait de travailler à max 20h semaine (job étudiant) et d’être inscrit en promotion sociale pour approfondir les langues – et garder ainsi un statut donnant le droit aux allocations familiales. mais qu’en est-il pour la période janvier-juin? faut-il l’inscrire en stage d’insertion? qu’en est-il de la mutuelle? des allocations familiales? y-at’il d’autres démarches possibles?
     
    merci de vos éclairages!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jacques,
      Effectivement, tant que ton fils est en Belgique et qu’il répond aux conditions d’études pour les allocations familiales (minimum 17h de cours par semaine dans l’enseignement de promotion social de niveau secondaire), il n’y a à priori aucun souci pour maintenir ces droits.
      Lorsqu’il sera à l’étranger, cela est un peu plus compliqué. En effet, un jeune inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion garde le droit aux allocations familiales pour les mois où il ne gagne pas plus de 551,89 euros brut. A priori, il faut être effectivement en Belgique pour faire son stage d’insertion et chercher activement en emploi. En cas de voyage à l’étranger durant le stage d’insertion, dans certains cas, la période pourrait être prise en compte dans le stage (et donc le jeune pourrait continuer à bénéficier d’allocations familiales). Le jeune demandeur d’emploi n’est pas dans l’obligation de prévenir à l’avance de ses activité durant le stage d’insertion. Mais pour éviter de mauvaise surprise (et potentiellement un remboursement des allocations familiales pour la période qui ne serait pas prise en compte dans le stage d’insertion), il est possible de demander la prise en compte à l’avance via le formulaire C36.5 (c’est généralement le cas pour de projet de volontariat tel que le Service Volontaire Européen pour les autres projets  )
      Si cette période n’est pas prise en compte et qu’il part à l’étranger pour travailler, il ne répondra plus aux conditions pour pouvoir bénéficier des allocations familiales durant cette période. Il pourra bien entendu récupérer ce droit lorsqu’il sera de retour en Belgique et qu’il reprendra ses études.
      En ce qui concerne la mutuelle, il devrait en principe pouvoir continuer à être bénéficiaire de votre mutuelle. N’hésite à contacter la mutuelle en fonction de la destination de ton fils, en effet, les démarches et conditions pourraient être différentes. Dans ce type de voyage (en dehors de l’Europe) il est également toujours conseillé de prendre une assurance complémentaire (rapatriement…).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  25. Francine

    Mon futur départ pour le Portugal .
    Bonjour,
    J’ai un Bachelor et je voudrais partir à l’étranger y vivre et y trouver du travail ! Qu’est ce que je dois faire concernant le payement mensuel de mon syndicat, comment les prévenir que je veux arrêter ? (par recommandé, fax, lettre, mail, téléphone …?)
    En ce qui concerne ma mutuelle, je  n’aurai plus de mutuelle une fois que je pense y habiter là-bas  !!
    Même si je voudrais venir por un mois ou deux je n’aurai plus d’assitance à la mutuelle ?
    Merci pour votre réponse.
    Bien à vous,
    Francine B.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Francine,
      Pour te désaffilier de ton syndicat, il faut vérifier les modalités directement auprès du syndicat. Généralement une lettre recommandé en suffisante, mais nous te conseillons tout de même de vérifier cela avec ton syndicat.
      En ce qui concerne la mutuelle, il est généralement possible d’être couvert par sa mutuelle pour des séjours dans l’Europe d’une durée inférieure à 3 mois. N’hésite pas à contacter ta mutuelle pour connaitre les détails. Si tu t’installes au Portugal, il faudra en principe souscrire à une mutuelle portugaise. Nous ne savons hélas pas te renseigner sur le système portugais.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  26. sab

    Bonjour,
    Mon ex conjoint qui réside en france ,travaillait en belgique depuis X années . En tant que frontalier.
    Nous sommes divorcés et j’ai toujours touché les allocations de notre fils (celui dont j’ai la garde), je vis en france (mais je suis belge)
    Or mon ex conjoint est désormais au chomage et touchera le chomage en france. Savez vous si je continuerai de toucher les allocations familiales belge ? et combien de temps . Car on lui a signifié que cela dépendait de son préavis ou non . ( sa fin de contrat  fut la conséquence d’une cession d’activité de l’entreprise).
    Merci de votre réponse
    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sab,
      Si nous comprenons bien, ni toi, ton enfant ou ex-conjoint ne vivez ou travaillez en Belgique actuellement ? Si c’est bien le cas, le droit aux allocations familiales belges s’arrêtera à la fin du mois pendant lequel le contrat de ton ex-conjoint a pris fin en Belgique. Dans ce cas, c’est bien à vous de faire la démarche auprès de votre caisse d’allocations familiales et de déclarer votre nouvelle situation. Si vous ne le faisiez pas et que la caisse d’allocations se rendait compte du changement, vous devrez alors rembourser les montants indûment perçus. C’est également à vous de faire la démarche pour faire une demande d’allocations familiales en France.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
      1. sab

        Merci beaucoup déjà de votre réponse.
        J’ai contacté la caisse d’allocation belge qui s’occupait de verser celles ci ! Donc oui ils sont au fait que mon ex conjoint ne travaille plus pour son employeur, et nos droits sont ok jusque fin septembre . autant moi pour le fils dont j’ai la garde, que lui pour celui qui reste avec lui.
        Votre site est très bien fait et franchement a recommandé car c’est très sérieux !
        Bonne continuation et encore merci a vous

        Répondre
  27. kamel

    bonjour ,je suis belge  je vis en Belgique  avec ma femme algérienne ,j’ai 2 enfants 7ans et 6ans,moi et ma femme on veut que nos enfants vit en Algérie chez ma mère, et nous on reste en  Belgique ,a ce que mes enfants peuvent garder leurs allocations familiales?? .merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kamel,
      Qui ouvre le droit aux allocations familiales pour vos enfants ?
      Un accord a été passé entre l’Algérie et la Belgique, qui permet à un travailleur salarié en Belgique (ou assimilé), qui a la nationalité algérienne, d’ouvrir un droit aux allocations familiales pour les enfants qui résident en Algérie.
      Il faut donc en principe que la personne qui ouvre le droit aux allocations familiales (par son statut de travailleur salarié ou assimilé), à savoir l’attributaire, ait la nationalité algérienne.
      Les conditions d’octroi des allocations familiales et le montant de celles-ci sont fixés par l’accord bilatéral et peuvent donc varier d’un pays à l’autre (et ne correspond pas nécessairement au montant perçu quand l’enfant réside en Belgique).
      Attention: il n’y a pas d’accord bilatéral pour un travailleur indépendant dont la famille réside en Algérie. Pour cette situation, vous pouvez néanmoins introduire une demande auprès de votre caisse d’allocations familiales qui vous renseignera sur la procédure à suivre.
      N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre caisse d’allocations familiales.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
      1. kamel

        merci pour votre réponse,en faite moi je suis chef  de famille et j »ai la double nationalisé belge-algerien, a ce que je suis concerné par l’accord entre la Belgique et l’Algérie concernant les allocations familiales.bien a vous

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Kamel,
          A priori oui.
          Le mieux est que tu te renseignes directement auprès de ta caisse d’allocations familiales.
          Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

          Répondre
    2. Dhou

      Salam 3alaykoum Kamel, j hésite aussi à envoyer mon plus grand fils en Algérie chez mes beaux parents, qu ont ils répondu à ta caisse d allocation familiale ? Quel montant par enfant. Barak Allahou fik

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Bonjour Kamel,

        Pour plus d’informations, nous t’invitons à contacter ton gestionnaire de dossier ou à envoyer un e-mail à info.mediation@famifed.be.

        N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

        Répondre
  28. Emilie139

    Bonjour,
    J’ai voulu envoyer un mail à l’adresse que vous aviez mentionnée (mediation.internationale@famifed.be) mais la boîte mail me dit que l’envoi est impossible suite à une erreur dans l’adresse d’envoi. Est-ce que cette dernière a été modifiée?
     
    Bien à vous,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Emilie139,
      Tu peux contacter FAMIFED et demander à parler au service international par téléphone au numéro gratuit 0800/94.434 ou par e-mail: info.mediation@famifed.be
      Bien à toi.

      Répondre
  29. Impala

    Bonjour,
    Ma fille de 17 ans 1/2 (née mi-novembre 2000) terminant sa rhéto ce mois de juin en Belgique, va prendre une année d’immersion linguistique en Angleterre, avant d’entamer ensuite – de retour en Belgique fin juin 2019 –  cinq années d’études ; pour étudier l’architecture.
    Son programme: il va débuter par 3 mois à l’université des Arts Londres et  puis 6 mois  d’un mixte entre des cours d’anglais et peut-être un student job.
    Ma question : les allocations familiales continueront-elles de nous être versées pendant cette année scolaire 2018-2019?
    Merci déjà pour votre réponse.
    Olivier

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Impala,
      Si ta fille séjourne ou étudie dans l’un des pays de l’EEE, tu gardes le droit aux allocations familiales belges pour autant que le programme d’études soit reconnu par l’Etat de ce pays ou qu’elle suive au moins 17 heures de cours par semaine. Une année de séjour linguistique permet généralement de remplir les conditions et de maintenir le droit aux allocations familiales. Il faudra bien entendu déclarer cela à ta caisse d’allocations familiales. En ce qui concerne le travail étudiant, elle pourra garder ses allocations familiales pour autant qu’elle ne travaille pas plus de 240h par trimestre (même si elle est à l’étranger).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  30. Lolo

    Est ce que j’ai tjr droie pour ma fille les allocations familiales même si je suis en France et que ses son papa habitants en Belgique et qu’il ouvre les droie aux allocations familiales belge

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lolo,
      Voici ce qui est prévu pour les allocations familiales (https://europa.eu/youreurope/citizens/family/children/benefits/index_fr.htm) :
      « Vous et les membres de votre famille vivez dans des pays différents
      Si des membres de votre famille ne vivent pas dans le pays où vous êtes assuré, il se peut que vous ayez droit à des allocations dans plusieurs pays.
      Les autorités nationales compétentes tiennent alors compte de la situation des deux parents et déterminent quel pays est prioritaire pour le versement des allocations. Cette décision est basée sur des règles dites de priorité.
      Règles de priorité
      – En règle générale, le pays prioritaire pour le versement des prestations est celui dans lequel vous ou votre conjoint êtes salarié ou indépendant (droit fondé sur le travail).
      – Si votre droit est fondé sur le travail (travail salarié ou indépendant) dans les deux pays, le pays responsable est celui où résident vos enfants si l’un des deux parents y travaille. Sinon, il s’agit du pays où les prestations sont les plus élevées.
      – Si votre droit est fondé sur la perception d’une pension dans les deux pays, le pays responsable est celui où résident vos enfants si ce pays paie l’une des pensions. Sinon, il s’agit du pays dans lequel vous avez été assuré ou vous avez séjourné le plus longtemps.
      – Si votre droit découle de la résidence dans les deux pays, le pays prioritaire est le pays de résidence de vos enfants. »

      Ainsi, si ton fils est avec toi en France, tant que tu n’ouvres pas de droit aux allocations là-bas, tu pourras continuer à bénéficier des allocations familiales belges (pour peu que le père de ton fils continue d’y avoir droit en Belgique). Si tu y as droit en France, comme c’est le pays de résidence de ton fils, il faudra alors en faire la demande là-bas.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  31. Sélection

    Bonjour, ma femme est partis avec mon enfant en Russia plus que 1 ans déjà , elle as pas de carte identité en belgique et moi je suis résident avec carte B et un travail fixe en belgique, je peut recevoir l accotions familiale et envoyé à mon fils , ou je dois prévenir organisme et dire que il est partis et je ne sais pas quand il revient peut être dans 3 mois peut être dans un ans
    Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sélection,
      En principe, pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales, l’enfant doit résider en Belgique, et donc être élevé en Belgique, sauf exceptions.
      Dans le cas d’un enfant qui séjourne en dehors de l’Espace Economique Européen et dans un pays avec lequel la Belgique n’a pas conclu d’accord en matière d‘allocations familiales, ce qui est le cas de la Russie, l’enfant pourra continuer à bénéficier d’allocations familiales en Belgique uniquement pour les séjours à l’étranger suivants :
      – Séjour d’une durée inférieure à 2 mois par an
      – Séjour d’une durée inférieure à 6 mois par an pour des raisons de santé ;
      – Séjour d’une durée inférieure à 120 jours par an pendant les vacances scolaires ;
      – Séjour d’études :
      o obtenus grâce à une bourse d’étude octroyée par un organisme belge ou étranger, au maximum 1 an (exemple : le programme Erasmus) ;
      o dans un enseignement non supérieur après avoir obtenu un diplôme de l’enseignement secondaire en Belgique, au maximum 1 an (exemple : suivre une seconde rhéto) ;
      o dans un enseignement supérieur après avoir obtenu un diplôme de l’enseignement secondaire en Belgique, pendant la durée des études ;
      o dans un enseignement supérieur après avoir obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique ou à l’étranger, au maximum un an ; o dans un enseignement supérieur sans avoir obtenu de diplôme de l’enseignement
      supérieur en Belgique ou à l’étranger, pendant la durée des études.
      o durant lesquels tu te trouves chez un parent envoyé à l’étranger par son employeur (établi en Belgique) pour y travailler pour une durée limitée tout en restant soumis à la sécurité sociale belge.
      Si aucune des conditions susmentionnées n’est remplie, il est possible de demander une dérogation individuelle via votre caisse d’allocations familiales ou via le SPF Sécurité sociale (plus d’infos : https://www.socialsecurity.be/citizen/fr/derogations-au-regime-des-allocations-familiales).
      Si tu souhaites introduire une demande de dérogation, je te conseille de t’adresser au Service Droit des Jeunes qui pourra t’y aider.
      Voici leurs coordonnées à Bruxelles:
      Service Droit des Jeunes de Bruxelles
      Rue du Marché aux Poulets, 30
      1000 Bruxelles
      bruxelles@sdj.be
      02/209 61 61
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  32. Ramona

    Bonjour,nous sommes de citoyens roumains ,on habite en Belgique des huit ans,nous avons 2 enfants minuer de 7ans et 10 mois.Nous voulons divorcer ,la mère retourne à roumaine avec les enfants,et le papa reste un Belgique,lui travaille comme indépendant,elle va pouvoir recevoir les allocations familiales à Roumanie.Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ramona,
      Si vos enfants séjournent ou étudient dans l’un des pays de l’EEE, vous avez droit aux allocations familiales belges complétées éventuellement de suppléments.
      Si l’un des parents de l’enfant peut ouvrir un droit aux allocations familiales à l’étranger, il se peut que le droit aux allocations familiales existe simultanément dans les deux pays. La priorité est déterminée en tenant compte du pays de résidence de l’enfant et des prestations des membres du ménage dans les différents Etats membres. Le montant le plus élevé des allocations familiales est toujours garanti grâce au paiement différentiel. Vous devriez donc pouvoir garder un droit aux allocations familiales que ce soit en Belgique ou en Roumanie. Nous te conseillons d’en discuter avec ta caisse d’allocations familiales ou avec le service international de FAMIFED via téléphone au numéro gratuit 0800/94.434 ou via leur adresse e-mail: mediation.internationale@famifed.be
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  33. marie

    Bonjour Madame, Monsieur,
     
    Ma fille de 16 ans aimerait partir vivre quelques temps chez son père au Chili. Est-ce qu’il y a moyen de garder les allocations familiales?
    Merci beaucoup pour votre réponse
    Marie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,
      En principe, pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales, l’enfant doit résider en Belgique.
      Il existe des dérogations à ce principe.
      Un enfant qui séjourne dans un pays qui n’est pas situé dans l’Espace économique européen et qui n’a pas conclu d’accord spécifique avec la Belgique (comme le Chili), doit se retrouver dans une des situations suivantes pour pouvoir continuer à bénéficier d’allocations familiales en Belgique:
      – séjour d’une durée inférieure à 2 mois par an ;
      – séjour d’une durée inférieure à 6 mois par an pour des raisons de santé ;
      – séjour d’une durée inférieure à 120 jours par an pendant les vacances scolaires ;
      – séjour d’études :
      obtenus grâce à une bourse d’étude octroyée par un organisme belge ou étranger, au maximum 1 an (exemple : le programme Erasmus) ;
      dans un enseignement non supérieur après avoir obtenu un diplôme de l’enseignement secondaire en Belgique, au maximum 1 an (exemple : suivre une seconde rhéto) ;
      dans un enseignement supérieur après avoir obtenu un diplôme de l’enseignement secondaire en Belgique, pendant la durée des études ;
      dans un enseignement supérieur après avoir obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique ou à l’étranger, au maximum un an ;
      dans un enseignement supérieur sans avoir obtenu de diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique ou à l’étranger, pendant la durée des études.
      séjours durant lesquels l’enfant se trouve chez un parent envoyé à l’étranger par son employeur (établi en Belgique) pour y travailler pour une durée limitée tout en restant soumis à la sécurité sociale belge.
      Si ta fille souhaite partir prochainement pour plusieurs mois, poursuivre ses études secondaires au Chili, elle ne se retrouvera donc manifestement pas dans les conditions pour conserver les allocations familiales.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  34. Elsy

    Hàbitant en Belgique mais l’année prochaine notre fils de 17 ans veut bien s’inscrire pour ses études secondaires en France en habitant chez sa tante en France , aura t’il toujours droit aux allocations familiales

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elsy,
      Comme tu peux le lire ci-dessus, il est possible de garder le droit aux allocations familiales pour un enfant qui étudie dans un autre pays de l’Union Européenne si les parents sont toujours résidents en Belgique. Nous te conseillons d’en discuter avec ta caisse d’allocations familiales.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  35. Marie

    Bonjour,
    Mon fils part aux états unis pour dix mois dès le mois d’aout il aura fini ses humanités générale. il voyagera avec un organisme ‘Langue Vivante’ afin d’y refaire une retho et être parfait bilingue. Il est ma charge et est domicilié chez moi, aurais-je  encore droit aux allocations familiale et si oui que dois-je remplir comme papiers? Merci, bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,
      Comme expliqué dans la fiche ci-dessus, dans certains cas le jeune à le droit de partir à l’étranger tout en continuant à bénéficier des allocations familiales. Dans le cas d’une deuxième retho aux Etats-Unis, il semblerait que ton fils soit dans le cas suivant : « Si tu souhaites étudier ou séjourner dans d’autres pays que ceux cités précédemment, tu dois remplir certaines conditions pour pouvoir continuer à percevoir tes allocations familiales. En effet, seuls les séjours suivants sont autorisés?: Si tu as obtenu ton CESS, un séjour pour suivre un enseignement d’un niveau non supérieur (durant une année académique) ou un enseignement de niveau supérieur (durant la durée complète de la formation). »
      Quoiqu’il en soit, le mieux sera de prendre directement contact avec ta caisse d’allocations familiales afin de leur faire part du projet de ton fils. Tu peux également contacter FAMIFED (0800/94.434) afin de leur exposer ta situation.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  36. Sana

    Bonjour,
    J’ai une question par rapport à l’ex femme de mon compagnon actuel.
    Ils ont 2 enfants, de 8 et 9 ans.
    Ils ont été mariés pendant 10 ans et leur divorce a été prononcé il y a 4 mois.
    Mon compagnon habite et travail en Belgique.
    Par contre son ex femme habite depuis 4 ans au Maroc avec ses 2 enfants.
    Elle n’a jamais travaillé mais je sais qu’elle touche la pension alimentaire belge pour ses 2 enfants.
    Je voudrais savoir si elle a droit de percevoir cette pension alimentaire?
    Je demande ça car elle a déjà obtenu 100.000€ de mon compagnon pour le soit disant divorce a l’amiable.
    En plus il lui envoie aussi 2000€ chaque mois, qui ne lui suffisent jamais pour terminer le mois (pour elle et ses 2 enfants qui sont au Maroc).
    Grand merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sana,
      Nous supposons que quand tu parles de « pension alimentaire belge » tu fais référence aux allocations familiales.
      Dans le cas des allocations familiales, voici ce que prévoit la loi quant aux maintien du droit suite à un départ à l’étranger :
      « Vous déménagez avec les enfants, l’autre parent reste en Belgique
      Si l’autre parent est travailleur salarié en Belgique ou perçoit des allocations de chômage, une pension ou des indemnités d’invalidité de Belgique et possède la nationalité du pays de destination, il existe un droit aux allocations familiales en Belgique:
      – montants spécifiques,
      – pour 4 enfants au maximum,
      – droit inconditionnel jusqu’à 14 ans, jusqu’à 25 ans pour les enfants qui suivent un enseignement qui répond aux conditions belges.
      Une dérogation peut éventuellement être demandée au ministre des Affaires sociales (par ex. lorsque l’autre parent a la nationalité belge). Prenez contact avec le SPF Sécurité sociale – Direction générale de la politique sociale (02-528 63 00).
      Si l’autre parent n’est pas travailleur salarié en Belgique ou ne reçoit pas de la Belgique des allocations de chômage, une pension ou des indemnités de maladie ou d’invalidité, il n’existe aucun droit aux allocations familiales en Belgique.
      Il peut exister un droit aux allocations familiales dans le pays de destination. Prenez contact avec la caisse d’allocations familiales dans le pays de destination pour voir si vous y avez droit aux allocations familiales. »
      Comme ton compagnon travaille en Belgique, le droit peut être maintenu pour une certaine période. La mère des enfants étant l’allocataire prioritaire et élevant les enfants, il est normal que ce soit elle qui reçoive ces allocations.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  37. Bouba2421

    Je suis un refuge reconnu en Belgique, je amène ma femme par regroupement familial et on une fille de 2 ans qui est né en Belgique mais pas de séjour elle a la nationalité guinéenne comme sa mère.
    Bref j’aime aller en vacances avec elle en sera-leonne,est ce que possible si oui comment.
    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bouba2421,
      Tu es ici sur une page qui parle des allocations familiales et non du droit de séjour.
      Il est étonnant que ta fille née en Belgique n’ai pas de titre de séjour alors que toi et ta femme avez bien un titre de séjour régulier en Belgique. Afin que ta situation soit analysée, nous te conseillons de contacter un de ces organismes qui pourra t’informer avec précision sur les démarches à faire:

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  38. elias

    Bonjour,
    Ma fille a 6 ans et demi de nationalté belge scolarisée cette année au Maroc et vivre avec sa grand-mère..pendant les vaccances elle va retourner en Belgique car nous la famille(moi et sa maman sommes tout les deux belgo-marocain)vivons ici en belgique…j’ai envoyé au direction d’enseignement obligatoire un formulaire et certificat de scolarité pour déclaration de scolarité de ma fille à l’étranger.
    Ma question…est ce que ca va changer qq chose surtout pour ses allocations…sachant que ma fille reste domicilier ici.avec nous.
    Merci à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elias,
      Il existe des accords bilatéraux entre la Maroc et la Belgique qui permettent de continuer à bénéficier d’allocations familiales belges alors qu’un enfant est élevé au Maroc mais il peut y avoir des subtilités (nationalité, domiciliation,…). Donc pour plus de détail, nous te conseillons d’en discuter avec ta caisse d’allocations familiales ou avec le service international de FAMIFED: 0800/94.434 ou mediation.internationale@famifed.be
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  39. Pierre

    bonsoir, je suis belge de parents belge ,
    je me suis marier au senegal ma femme n’est jamais venu ici car l’on ma toujours refusé les visas  . en mars 2017 j’ai eu une petite fille qui est née a dakar et reconnu a l’ambassade belge elle a donc carte d’identité et passeport belge a t’elle droit au allocation de famille ou il faut qu’elle vienne d’abord ici pour en bénéficier merci pour votre réponse  . bonne journée

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pierre,
      Si l’attributaire est travailleur salarié en Belgique et que l’enfant habite dans un pays :
      – où les règlements sociaux européens sont d’application, il aura droit aux allocations familiales belges ;
      – avec lequel la Belgique a conclu un accord bilatéral en matière d’allocations familiales (le travailleur salarié en Belgique de nationalité d’un de ces pays a droit aux allocations familiales pour ses enfants qui résident dans ce pays) ;
      – s’il s’agit d’un autre pays que ceux-ci, le ministre peut accorder une dérogation pour que l’enfant puisse bénéficier des allocations familiales belges ;
      – le jeune qui est élevé ou qui effectue des études à l’étranger hors E.E.E. pour autant que ces études soient reconnues par l’autorité étrangère, qu’il reste domicilié en Belgique et que ses parents continuent à subvenir à ses besoins ;
      – le « jeune au pair”, pour autant qu’il suive des cours dans un établissement reconnu par l’autorité étrangère.
      Dans ton cas, il semble donc qu’il faille passer par une dérogation du ministre (pas d’accord bilatéral avec le Sénégal). Nous te conseillons d’en discuter avec ta caisse d’allocations familiales si tu en a une ou d’interpeler le service international de FAMIFED: mediation.internationale@famifed.be (ou par téléphone au numéro général gratuit: 0800/94.434).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
      1. Sam

        je suis un peu dans la meme situation que Pierre. Belge, de parents belges
        j ai deux garcons, nes aux Soudan. Je reside en Coree. J ai decide de revenir ce ete en Belgique pour l education de mes 2 enfants (ages de 2 et 4 ans). La mere soudanaise, les enfant belges et moi me rejoint pour la rentree scolaire en Septembre.
        Question 1: Je n ai pas fait de demandes d allocation. Le droit a l allocation familiale commence des leurs naissances (2014+2016) ou des la residence effective en Belgique (septembre 2018)
        Question 2: Comme je n ai pas de revenu encore (pas de droit au chomage), est on dans le systeme d allocation ou de pestation familiales?
        Merci

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Sam,
          Une rétroactivité est possible si un des parents répondait aux conditions avant l’introduction de la demande. Cela ne semble pas être ton cas puisque vous étiez tous à l’étranger (sauf si éventuellement tu étais détaché pour une entreprise belge). Le droit s’ouvrira donc à priori à partir du moment où vous vivez effectivement en Belgique.
          En ce qui concerne le droit aux allocations familiales ou aux prestations familiales garanties, il faut analyser ta situation avec plus de détail. Le droit aux allocations familiales dépend effectivement de la situation socio-professionnelle de l’attributaire (personne qui ouvre le droit). Il faut donc être travailleur, demandeur d’emploi indemnisé, pensionné, invalide… Les prestations familiales garanties sont prévues pour les familles ne remplissant pas ces conditions et ayant des revenus peu élevés.
          Tu peux discuter de ta situation avec FAMIFED au numéro gratuit 0800/94.434.
          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

          Répondre
  40. Nazim

    Je vais me marier en Algérie étant français avec une algérienne
    Dois je avoir une adresse postale ou logement en France pour pouvoir bénéficier des mes droits sociaux français
    Voulant m’installer en Algérie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nazim,
      Bruxelles-J est une plateforme d’information belge. Nous ne sommes donc pas compétents en ce qui concerne la législation française. Nous te conseillons de poser ta question à un service d’information français tel que le CIDJ: http://www.cidj.com/reseau-ij/france-metropolitaine
      Bien à toi.

      Répondre
  41. Vivre à l'étranger

    Je m’appelle Aline,j’ai 4 enfants,on a la nationalité Belge;on habite en Belgique Et je reçois des allocations familiales .Je souhaiterai déménager à l’étranger (Burundi)avec les enfants mais revenir travailler en Belgique parce que mon travail ça dure 7mois. Et les autres mois c’est fermé .Dans ce cas là :mes enfants continueront à recevoir des allocations familiales?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Aline,
      En principe si toute la famille part à l’étranger et qu’il ne s’agit pas d’un emploi d’expatrié (c’est-à-dire que tu travailles pour une entreprise Belge au Burundi), le droit aux allocations familiales en Belgique s’arrête. Il peut reprendre dès que tu es à nouveau en Belgique. Pour analyser ta situation personnelle en détail, nous te conseillons d’en discuter avec ta caisse d’allocations familiales ou avec FAMIFED: 0800/94.434
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  42. Mustapha

    Je suis né à Bruxelles le 13/08/1979
    Mais mes parents il sont jamais touché la location famille et pour mais frère aussi comment je doit faire pour réclame ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mustapha,
      Pour avoir droit aux allocations familiales, les parents doivent répondre à certains critères (notamment d’emploi) et ils doivent introduire une demande (le droit ne s’ouvre pas automatiquement).
      Il est possible, lorsqu’on introduit une demande tardivement, de récupérer le droit (pour autant qu’on était bien dans les conditions) avec une rétroactivité de 5 ans. Étant donné que le droit aux allocations familiales est ouvert jusque 25 ans et que tu as maintenant 38 ans, il ne semble plus possible de pouvoir récupérer ce droit.
      Tu peux en discuter avec FAMIFED qui est l’organisme fédéral responsable des allocations familiales: 0800/94.434.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  43. Juju

    Bonjour
    J ai mon adresse en belgique mais je pars parfois en Égypte pendant une période indéterminé puis je percevoir les allocations familiales

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Juju,
      Nous n’avons pas assez d’information pour pouvoir te répondre. S’agit-il de tes allocations familiales (pour toi-même) ou d’allocations familiales pour tes enfants? Qu’en est-il de tes parents ou de ta compagne et de tes enfants? Restent-ils en Belgique ou partent-ils avec toi?
      Des séjours à l’étranger peuvent être autorisé dans une certaine mesure mais cela dépend de la durée du séjour et de qui dans la famille quitte la Belgique.
      Nous te conseillons de contacter ta caisse d’allocations familiales. Si tu n’en as pas ou si tu ne la connais pas, tu peux contacter FAMIFED au numéro gratuit: 0800/94.434 afin de faire le point sur ta situation et voir dans quelle mesure tu as droit aux allocations familiales ou pas.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  44. Soso

    Bonjour.j’habite au maroc avec mes enfants mais j’ai la nationalité belge est ce que je peux toucher les allocations familiaux méme ci je suis au maroc

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Soso,
      Si toute la famille est au Maroc, vous ne dépendez plus du système belge par rapport aux allocations familiales même si tu es de nationalité belge. Il n’est donc pas possible de bénéficier d’allocations familiales belges dans ce cas.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  45. daoud

    Bonjour tout le monde
    je vous ecrit sur ma situation pour quelqu’un parmi de vous m’explique et sa sera parfait des sa part
    voila je suis un marocain qui possed une carte de sejour de 5 ans C
    Je suis mariee en 2013 au maroc
    maintenant j’ai une ptit fille de l’age de 4 ans bientot qui vit toujour avec sa maman au maroc
    portant j’ai jamais fait une demande d’allocation famillial ni au maroc ni en belgique
    pouvez vous m’aider svp
    qui ce que je dois faire
    merci
     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Daoud,
      Il existe un accord bilatéral entre le Maroc et la Belgique qui permet au travailleur de nationalité marocaine qui travaillent en Belgique et qui ont des enfants au Maroc d’ouvrir un droit en Belgique pour leurs enfants. Nous te conseillons de contacter ta caisse d’allocations familiales pour que ta situation soit analysée et voir si tu peux ouvrir un droit.
      Si tu ne connais pas ta caisse d’allocations familiales, tu peux la demander à ton employeur ou à FAMIFED: 0800/94.434
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  46. patrick

    Bonjour
    Mon fils de 18 ans ayant terminé ses humanités est parti en voyage en Océanie (Australie, Nouvelle Zélande, Japon) pour 9 mois. (juillet 2017 à juin 2018)
    Il n’y suit pas d’études sur place mais reprendra celles-ci à son retour.
    Avons nous droit pendant cette période aux allocations familiales ?
    merci de votre réponse
    Bien à vous
    Patrick

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Patrick,
      Pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales à partir de 18 ans, il faut soit suivre des cours, soit être inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion. Actuellement, il n’est donc pas dans les conditions pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales.
      Il pourrait s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion (l’inscription peut se faire par internet) mais légalement, les périodes de « vacances » à l’étranger ne sont pas prises en compte dans le stage d’insertion et les allocations familiales ne sont donc pas dues pour ces périodes à l’étranger (même si théoriquement le jeune est inscrit comme demandeur d’emploi). S’il travaille ou fait des projets de volontariat, il pourrait demander à ce que son voyage soit pris en compte dans son stage d’insertion et dans ce cas, il pourrait garder le droit aux allocations familiales (pour les mois où il ne gagne pas plus de 541,09 euros brut -> contrôle sur base de la déclaration sur l’honneur du jeune). Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  47. fati

    Bonjour.
    Je suis marocainne , femme au foyer , mon mari travaille en Belgique , là où on residait tous.Actuellement séparé de mon mari ( je n ai pour le moment aucun document officiel qui prouve cette separation), je vis avec mes enfants ( britannique) dans un autre pays de l union européenne que la belgique.Est ce que je peux toujour beneficier des allocations familiales?est ce que mon mari peut mettre fin à ces allocations familiales sachant que les enfants sont agés entre 5 ans et 16 ans et sont toujours scolarisés? Et si oui est ce qu il n y a pas un moyen de bénéficier de ces allocations?
    Merci
    Répondre

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fati,
      En principe, même en cas de séparation les parents sont conjointement responsables des décisions relatives à l’entretien et à l’éducation de leurs enfants. Cela signifie qu’il faudrait un jugement du tribunal peut attribuer la garde exclusive à l’un des parents.
      Vos enfants devraient donc effectivement continuer à pouvoir prétendre à des allocations familiales. La caisse d’allocations de votre ex-mari devrait donc restée compétente et vous devriez pouvoir continuer à percevoir les allocations familiales pour vos enfants.
      Toutefois, les allocations familiales peuvent être versées au père à sa demande si une décision judiciaire déterminant à qui les allocations familiales sont versées a été rendue.
      Plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles.famifed.be/fr/familles/situation-de-la-famille/enfant-%C3%A0-l%C3%A9tranger et sur http://bruxelles.famipedia.be/fr/themes/beneficiary-child/cokinship/theory/when_parents_separate .
      Nous vous conseillons donc de contacter la caisse d’allocations de votre mari afin de vérifier ce qui s’applique dans votre situation précise.
      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!
       

      Répondre
  48. bouchen

    Mes filles vivent au Maroc hajar née le 29/05/2006 et nada née le 29/02/2008 et je suis reconnu personne handicapée par la sécurité sociale est ce que mes filles ont droit aux allocations familiales et merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bouchen,
      Le Maroc fait partie des pays avec lequel la Belgique a signé des accords bilatéraux. Des enfants élevés au Maroc pourraient bénéficier d’allocations familiales en Belgique si au moins un des parents travaille en Belgique et est de nationalité marocaine. Nous te conseillons d’en discuter avec Famifed: 0800/94.434
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  49. Stefania

    Bonjour,
    Je suis une mère de 4 enfants (12 ans à 4 mois). Ils sont tous handicapés. Nous sommes tous belges. Je souhaite que mes enfants vont à l’école en Italie. Mais on reste domicilier en Belgique et résident en Italie. Est ce qu’on aura le droit de recevoir l’allocation familiale ? Merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Stefania,
      Si toute la famille (les 2 parents et les enfants) partent vivre en Italie, vous ne pourrez plus bénéficier d’allocations familiales en Belgique et vous dépendrez du système social italien.
      Si au moins un parent restent en Belgique et est dans les conditions pour ouvrir le droit, il pourrait continuer à bénéficier d’allocations familiales pour ses enfants qui vivent en Italie. Nous te conseillons d’en discuter avec ta caisse d’allocations familiales.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  50. Ghislane

    Bonjour j’envisage de m’installer au Maroc, j’aimerais savoir quelle sont les conditions pour garder mes droits aux allocations familliale.
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ghislane,
      Nous n’avons pas assez d’information à ton sujet pour pouvoir te répondre. Parles-tu de tes propres allocations familiales? est-ce que toute la famille part au Maroc ou juste les enfants? Quel âge ont les enfants?
      Toutes conditions pour pouvoir bénéficier des allocations familiales en vivant en dehors de l’Europe sont expliquées ci-dessus dans le paragraphe « Séjours en dehors de l’espace économique européen (hors E.E.E.) ». Si les enfants vont au Maroc et qu’un parent qui travaille reste en Belgique, il est possible de garder les allocations familiales pour autant que les enfants répondent aux conditions académiques expliquées ci-dessus (généralement possible après avoir terminé ses études secondaires). Si toutes la famille part au Maroc, il ne sera pas possible de garder les allocations familiales en Belgique. Tu peux en discuter avec ta caisse d’allocations familiales.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  51. etoiles

    Bonjour,
    Je suis belge et travaille en Belgique. Mon épouse est tunisienne (mariage en 2011 en Tunisie) et notre enfant (de nationalité belge) est né en Tunisie en 2015. Après de longues péripéties administratives, ils ont pu me rejoindre, ici en Belgique, en février 2017.
    L’on m’a dit que mon épouse aurait dû bénéficier d’allocations familiales via la Belgique depuis la naissance de notre fils soit juillet 2015 étant donné que je travaille en Belgique. Est-ce bien le cas ? Si oui, comment faire pour récupérer les 18 mois d’allocations familiales ?
    Je vous remercie pour votre aide.
    Bien à Vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Etoiles,
      Jusqu’en mai 2017, il n’y avait pas de droit aux allocations familiales (pour les périodes où l’enfant résidait en Tunisie) dans la situation que vous nous décrivez.
      Mais en mai 2017, la convention bilatérale entre la Belgique et la Tunisie a été modifiée. Elle vous permet en effet maintenant de pouvoir bénéficier des allocations familiales depuis la naissance de l’enfant (et ce, de manière rétroactive). Attention, ces allocations sont moins élevées que celles que vous recevez depuis l’arrivée de l’enfant en Belgique.
      Pour en bénéficier, vous devez introduire la demande à votre caisse d’allocations familiales. Ils vous transmettront un document qui doit être complété par les autorités tunisiennes.
      Bien à vous

      Répondre