As-tu encore droit aux allocations familiales si tu poursuis tes études après tes 18 ans?

Avertissement : la matière des allocations familiales est désormais régionale. Cette fiche concerne principalement les jeunes domiciliés en région bruxelloise.

Après le 31 août de l’année de tes 18 ans, tu peux encore recevoir des allocations familiales mais à certaines conditions et jusqu’à tes 25 ans au plus tard (à partir de 25 ans, il n’est plus du tout possible de recevoir des allocations familiales).
En effet, pour continuer à bénéficier des allocations, tu dois être étudiant, en formation ou en stage d’insertion professionnelle.

Tu étudies dans l’enseignement de plein exercice ?

A partir de tes 18 ans, pour pouvoir recevoir les allocations familiales tu dois prouver (chaque année) que tu suis des études. On entend par études, les études secondaires de plein exercice ou les études supérieures de plein exercice (tu dois être inscrit à minimum 27 crédits sur l’année pour avoir droit aux allocations).

Tu devras remplir un formulaire (l’école également si c’est une école de la Fédération Wallonie Bruxelles) que tu devras faire parvenir à la caisse d’allocations familiales dont tes parents dépendent.

Dois-tu suivre régulièrement les cours pour conserver tes allocations ?

Dans l’enseignement secondaire, la loi précise que tu dois suivre les cours régulièrement. Si tu as des absences injustifiées, tu risques de perdre le droit aux allocations familiales pour les jours où tu as été absent. De plus, tes absences peuvent avoir d’autres conséquences. Pour en savoir plus, clique ici.
Dans l’enseignement supérieur, tu perdras ton droit aux allocations familiales si tu abandonnes tes études au cours de l’année académique.

Et si tu suis des cours à distance ?

Si tu suis un enseignement non-supérieur belge à distance (pour préparer le jury central par exemple), tu ne pourras pas bénéficier des allocations familiales sur cette base-là. Par contre, si tu suis un enseignement non-supérieur étranger (dispensé par un organisme d’enseignement reconnu par l’État étranger), tu pourras ouvrir un droit aux allocations familiales.
Pour l’enseignement supérieur à distance, celui-ci permet d’ouvrir un droit aux allocations familiales s’il est dispensé par un organisme belge pour autant que tu sois inscrit à au moins 27 crédits (ou 13h de cours par semaine). Si tu suis un enseignement supérieur à distance organisé par un organisme étranger, tu pourras ouvrir un droit aux allocations familiales si cet organisme est reconnu par l’État étranger ou, s’il n’est pas reconnu par l’État étranger, si tu es inscrit à au moins 27 crédits (ou 13h de cours par semaine).

Tu suis une formation (en alternance, en promotion sociale) ?

Que ce soit de niveau secondaire ou supérieur, les conditions sont un peu différentes. Tu trouveras plus d’informations sur cette fiche : Vas-tu continuer à toucher des allocations familiales en entrant en formation ?

Tu as un job étudiant ?

Tu dois rester prudent si tu souhaites avoir un job étudiant. Le droit aux allocations familiales est aussi soumis à des conditions liées à l’exercice d’un travail. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions à respecter sur cette fiche:
L’étudiant qui travaille reçoit-il encore les allocations familiales et la mutuelle, qu’en est-il du chômage?

En Wallonie et en Flandre

Il existe des règles spécifiques à chacune de ces régions pour l’octroi des allocations familiales des jeunes entre 18 et 25 ans. Nous les avons résumées dans le bas de cette page.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

105 questions déjà posées

  1. zenix

    Bonjour je compte arrêter les cours (me désinscrire je n’aurai donc plus d’école) à partir de février et reprendre sûrement à partir de septembre mais ma mère m’a dit qu’elle peut garder les allocations si je reprends l’année prochaine est-ce vrai ?

    Répondre
  2. chaduf

    bonjour je suis dans une année de transition je ne suis inscrit nulle part pour le moment est ce que mes parents perdent leur allocation familiales ? j’avais entendu parler de 1ans possible

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chaduf,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car tout dépend de ton âge et de la région dans laquelle tu habites.

      Si tu habites Bruxelles et que tu as plus de 18 ans, il faut justifier ton droit aux allocations familiales soit :

      – En t’inscrivant dans une école en tant qu’élève régulier (enseignement de plein exercice)

      – En t’inscrivant comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris (dans ce cas, en règle générale, tu as effectivement droit à des allocations familiales pendant 360 jours. Plus d’information sur As-tu encore droit aux allocations familiales après la fin de tes études ? – Bruxelles-J (bruxelles-j.be).

      – En suivant certaines formations notamment en promotion sociale a raison de minimum 17 heures par semaine (si celle-ci est de niveau secondaire. S’il s’agit d’une formation de niveau supérieur, il te faudra suivre minimum 27 crédits). Tu trouveras plus d’information sur Vas-tu continuer à toucher des allocations familiales en entrant en formation? – Bruxelles-J (bruxelles-j.be).

      D’autres questions? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  3. seb

    bonjour,

    je suis au cpas et je suis des etudes superieures en droit.

    au moi de septembre, je rentre dans ma 25 annee ais je encore droit aux allocations vu mon statut du cpas?

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Seb,

      Etant donné que tu vas rentrer dans ta 25e année, tu perdras ton droit aux allocations familiales  à la fin du mois au cours duquel tu auras fêté tes 25 ans, et ce même si tu étudies encore (ou que tu es au CPAS).

      Par contre, si le CPAS prend actuellement en compte le fait que tu as droit à des allocations familiales (et le déduit de ton revenu d’intégration; ce qui est souvent le cas lorsqu’on vit seul et les perçoit soi-même), tu pourras demander au CPAS de faire un recalcul de ton revenu d’intégration.

      D’autres questions? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  4. Jm

    J’ai oublié de rentrer la preuve que mon enfant suit des cours en école supérieure ! Puis je encore le faire ? Et vais recevoir les allocations non reçues jusque maintenant ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jm,

      Tu peux encore envoyer les documents requis (le plus rapidement possible) à ta caisse d’allocations familiales qui devrait régulariser la situation et payer les arriérés. A Bruxelles, le délai de prescription pour réclamer ses allocations familiales est de 3 ans.
      En cas de problèmes ou de litiges, n’hésite pas à contacter un service juridique, par exemple, l’Atelier des droits sociaux (https://ladds.be/nos-permanences-juridiques/)

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  5. eskiturkonder

    bonjour je suis orphelin des deux cote jai perdu mes parents quand jetais petit

    jaimerais savoir ou sont passer mes allocation tout mes droit d orphelin ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Eskiturkonder,

      Ces allocations ont sans doute été versées à la personne qui t’a élevé.
      En effet, lorsqu’un enfant est placé en famille d’accueil par l’intermédiaire ou à charge d’une autorité publique, les allocations familiales sont intégralement versées à la personne qui élève l’enfant dans la famille d’accueil.

      Bien à toi.

      Répondre
  6. Olivier

    j’aurai 25 ans le 13 décembre prochain, est ce que j’aurai droit à mes allocation familiales en décembre 2020

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Olivier,

      Ton droit s’éteint à la fin du mois au cours duquel tu atteins l’âge de 25 ans. Tu auras donc encore droit aux allocations familiales pour le mois de décembre.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  7. Nathaniel

    Bonjour j’ai 24 ans et J ai commencé à travailler au spf et je suis orphelins de père et mère ai je toujours droit aux allocations orphelins ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nathaniel,

      En Région de Bruxelles-Capitale, les allocations familiales sont inconditionnelles jusqu’au 31 août de l’année des 18 ans du jeune. Après la majorité et jusqu’à 25 ans, pour continuer à les percevoir, il faut soit être étudiant, soit être inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion.

      Ne remplissant pas ces conditions, tu ne peux malheureusement plus prétendre aux allocations d’orphelin.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  8. lydie lfb

    bonjour je suis au études j a 19ans et perçois donc des allocations familiale , je vais être maman (seule avec enfants ) en février . ma question est la suivante , vais je cumulée mes allocation et celle de mon enfant ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lydie Lfb,

      Oui, en tant que maman, tu toucheras des allocations familiales pour ton enfant après sa naissance. Le fait que tu en bénéficies déjà pour toi-même n’aura aucun impact sur le droit de ton enfant. Et, au cas où tu ne l’aurais pas déjà fait, sache que ton enfant a droit à la prime de naissance. N’hésite pas à en faire la demande auprès de la caisse d’allocations familiales de ton choix.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  9. Oré

    Bonjour, j’ai eu 18 ans le 8 novembre et je continue l’école, puis je toucher moi même mes allocations familiales?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Oré,

      Lorsqu’un jeune est majeur, il peut bénéficier lui-même de ses allocations familiales uniquement dans le cas où il se domicilie à une autre adresse que celle de ses parents. Si tu vis toujours avec tes parents, ce seront eux qui continueront à toucher les allocations familiales. Tu pourras les toucher toi-même le jour où tu n’habiteras plus avec eux.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  10. OvdRmy

    Bonjour, j’ai suivis les cours pendant 5 mois et arrêter définitivement, ma question est la suivante : Dois-je rembourser les allocations familiale que j’ai perçu durant les 5 mois ou j’ai suivis les cours ? En attente de votre réponse, Cordialement monsieur O.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour OvdRmy,

      Ta question est trop vague pour que nous puissions y répondre de manière précise.

      Je suppose que tu parles bien des allocations familiales (somme versée aux personnes ayant un ou plusieurs enfants à charge) et non des allocations d’études (aide financière accordée aux étudiants de condition modeste en Fédération Wallonie-Bruxelles).

      Dans l’hypothèse où tu as plus de 18 ans et que tu étais inscrit dans l’enseignement supérieur, tu ne dois pas rembourser les allocations familiales perçues durant tes 5 mois de formation.  Mais peut être devrais-tu rembourser les allocations perçues alors que tu n’étais ni étudiant ni inscrit en stage d’insertion.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  11. Patty

    Bonjour

    ma fille de 18 ans depuis février décide d’arrêter l’école 🙁

    que dois je faire avec elle administrativement pour elle ?

    pour chômage,aide travail,allocation..

    je suis perdue car je n’ai jamais eter au chômage.. et avec tout qui change tout le temps

    et en plus avec cette situation sanitaire (cela n’aide pas)

    merci beaucoup

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Patty,

      Ta fille peut s’inscrire comme demandeuse d’emploi chez Actiris si vous habitez en Région bruxelloise (si vous êtes domiciliées dans une autre région, elle doit s’inscrire au Forem ou au VDAB en Flandre). Il est possible de faire l’inscription en ligne sur le site internet de chaque organisme (pour Actiris : https://www.actiris.brussels/fr/citoyens/comment-m-inscrire-ou-me-reinscrire/). Ceci lui permettra d’être suivie par un(e) conseiller(ère) Actiris dans sa recherche d’emploi et d’avoir accès à de nombreuses formations. Cela permet également de faire démarrer son stage d’insertion (qui durera un an), ce qui lui permettra de toucher des allocations d’insertion si elle n’a pas trouvé d’emploi d’ici la fin de son stage d’insertion et si elle répond bien aux conditions (par exemple, si la personne a moins de 21 ans à la fin du stage d’insertion, elle doit être en possession d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou avoir terminé avec succès une formation en alternance).  Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion et ses conditions ici: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Si elle est inscrite comme demandeuse d’emploi, cela permet aussi de conserver son droit aux allocations familiales pendant toute la période du stage d’insertion.

      Enfin, en fonction de votre situation économique, ta fille pourrait également faire appel à l’aide du CPAS. Pour cela, elle doit s’adresser au CPAS de la commune dans laquelle vous vivez (elle peut aller au « service jeunes » du CPAS). Un(e) assistant(e) social(e) analysera alors sa demande. Ta fille devra fournir toute une série de documents et d’informations sur sa situation pour que le CPAS évalue son droit à recevoir une aide ou non.

      Tu trouveras plus d’infos sur les différentes aides du CPAS ici : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

      Pour terminer, si ta fille souhaite discuter de ses possibilités d’emploi, formation ou reprise d’études, elle est bien sûr la bienvenue dans une de nos permanences: https://ijbxl.be/#home_carte

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  12. josko

    Je ne vais plus a l ecole, jai 19 ans je suis inscrite au forem ais-je droit au allocations

    merci de me repondre au plus vite jhabite avec ma marraine qui est reconnue comme handicapee

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Josko, 

      Le droit aux allocations familiales est régionalisé et de nouvelles règles s’appliquent en fonction de la région dans laquelle on est domicilié. (C’est la domiciliation du jeune (et plus de ses parents) qui sera pris en compte pour connaitre la législation dont il dépend).

      En région bruxelloise et en Flandre, Les allocations familiales sont inconditionnelles avant 18 ans et avant 21 ans en Wallonie. Et, jusqu’à 25 ans (pour les 3 régions), elles sont conditionnées par les études ou par l’inscription comme demandeur d’emploi en stage d’insertion.

      Dès lors, si tu es domiciliée en Wallonie tu peux prétendre à tes allocations familiales sans conditions jusqu’à tes 21 ans.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  13. Marguerite

    Je suis étudiante en dernière année dans le supérieur et vis avec ma mère. Elle touche des allocations majoré pour orphelin (car mon papa est décédé). Je compte me marier dans l’année. Est ce que ma mère recevra toujours mes allocations si je reste domiciliée avec elle jusqu’à la fin de mon année académique ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marguerite,

      Les époux sont dans l’obligation légale d’habiter ensemble et de se domicilier dans la résidence qu’ils ont choisie pour résidence conjugale. Donc, à moins que ton futur époux ne vienne habiter avec ta mère et toi-même, tu ne pourras pas rester domiciliée chez elle une fois que tu seras mariée.

      Quoiqu’il en soit, le fait de ne plus être domiciliée à la même adresse que ta mère n’impacte pas le droit aux allocations familiales. C’est simplement que si tu n’habites plus avec elle mais que tu continues à répondre aux conditions pour avoir droit aux allocations (étudier dans ton cas), les allocations te seront directement versées et non plus à ta mère. L’impact que cela pourrait avoir pour elle est uniquement si tu as des frères et sœurs encore domiciliés chez elle. Le fait de ne plus être domiciliée avec eux changera le rang des enfants (comme tu disparais de la composition de ménage), ce qui a un impact au niveau des montants des allocations.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  14. Clara

    Si je suis étudiante en France et que je n’habite plus en Belgique (donc que je suis domiciliée en France) est-ce que ma mère qui elle est domiciliée en Belgique pourra continuer à percevoir les allocations belges ?

     

    Meri beaucoup !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Clara,

      Depuis la régionalisation, le bénéfice des allocations familiales dépend en principe du domicile du jeune. Mais, les étudiants comme toi qui vont étudier dans un pays membre de l’Union Européenne, peuvent, sous certaines conditions conserver le droit aux allocations familiales pendant leurs études à l’étranger. Par exemple, comme tu pars en France pour tes études, si tes parents restent vivre Bruxelles, si au moins l’un des deux travaille, ta mère pourra toucher les allocations familiales qui te reviennent. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche:  https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/les-allocations-familiales/tu-vis-ou-tu-voyages-a-letranger-mais-as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales/

      Dans tous les cas, nous te conseillons de prendre contact avec ta caisse pour expliquer ta situation dans les détails et surtout demander si tu conserveras toujours ton droit tout en étudiant en France.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  15. Marie

    Bonjour, je suis en dernière année dans l’enseignement supérieur et je vais avoir 25 ans durant cette dernière. Est-il possible de touché des allocations jusqu’au terme de mon année scolaire ou cela est définitivement terminé le jour de mes 25 ans ? Si cela est possible qu’elles sont les démarches à suivre ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,

      Malheureusement, le bénéfice de tes allocations familiales s’arrêtera à ton 25ème anniversaire; que tu aies fini tes études ou pas. A priori, ta caisse t’enverra un courrier pour t’informer de l’arrêt. Nous te conseillons de prendre contact avec elle, au cas où tu ne recevrais pas ce courrier, cela t’évitera de devoir rembourser un éventuel indu.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

      Répondre
  16. Maud

    Bonjour,

    je suis actuellement des cours en haute école de dernière année. Il me reste 26 crédits et je vais commencer des cours du soir en promotion sociale de 3h/semaine de septembre a juin. Puis-je continuer à percevoir mes allocations familiales?

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Maud,
      Le crédit est l’unité de mesure qui comprend non seulement les heures de cours mais aussi les heures d’études personnelles, les périodes d’examen, de stage et de préparation d’un mémoire. Si la formation ne s’exprime pas en crédit, tu dois suivre au moins 13 heures de cours par semaine (pour du niveau superieur). Dès lors, si 27 crédits équivalent à 13h, il te faudrait en tout cas plus de 4h de cours / semaine (de niveau secondaire comme les cours de langue en promotion sociale) pour assurer ton droit aux allocations familiales. Tu pourrais contacter Famiris afin de leur poser la question directement en regard de ton programme de formation de haute école.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  17. Papy

    Bonjour,

    Mon petit fils , 20 ans et habitant à Koekelberg suit des cours à distance dispensés par l’ Open University – Angleterre –

    A-t-il droit aux allocations familiales et si oui à quel organisme doit-on introduire la demande et quels sont les documents requis

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Papy,
      L’enseignement à distance dans l’enseignement supérieur peut ouvrir le droit aux allocations familiales si tu es inscrit pour au moins 27 crédits ou 13h de cours / semaine (ou si le programme est reconnu par l’autorité étrangère lorsqu’il s’agit d’un établissement d’enseignement étranger).
      Pour l’enseignement non-supérieur, il n’existe pas de droit aux allocations familiales lorsque l’établissement d’enseignement à distance est belge. Si ce dernier est étranger, il existe un droit si le programme est reconnu par l’autorité étrangère.
      Tu pourrais contacter Famiris pour de plus amples informations sur cette situation particulière : https://famiris.brussels/fr/
      Si la formation à distance n’ouvre pas le droits aux allocations familiales, il pourrait maintenir son droit en s’inscrivant chez Actiris ou au Forem dans le cadre de son stage d’insertion: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  18. bozo

    bonjour

    si mon enfants va au cour du soir a la place des cours traditionnel

    j’aimerai savoir si nous avons toujours droit au allocation famillial

    bien a vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour bozo,
      Si ton enfant suit des cours du soir en promotion sociale (par exemple des cours de langue), il doit suivre au moins 17 heures (une période de cours de 50 minutes est assimilée à 1 heure) de cours par semaine pour bénéficier des allocations familiales.
      Ces heures peuvent provenir de différents cours. Exemple : 12h de cours d’anglais / semaine et 5h de cours de néerlandais / semaine.
      S’il suit des cours de promotion sociale de niveau supérieur (bachellier, master,..), il doit être inscrit avant le 30 novembre pour au moins 27 crédits (ou 13h si la formation ne s’exprime pas en crédits) pour bénéficier des allocations familiales durant toute l’année académique. Si il s’inscrit après le 30 novembre et que le minimum de 27 crédits est atteint, il bénéficiera des allocations familiales à partir du mois qui suit son inscription.
      Tu trouveras les informations relatives au maintien du droit aux allocations familiales en entrant en formation après ses études via le lien suivant : https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  19. Tanguy

    Bonjour

    Je suis un étudiant Belge de 20 ans en 3ème bachelier dans une université Belge et je souhaite faire mon Master en Autriche l’année prochaine dans une université non-privée (2 ans, 120 crédits, temps plein, AAU Klafenfurt). Mes parents pourront-ils continuer à bénéficier de mes allocations familiales pendant ces 2 ans? (afin de couvrir mes frais de kot entre-autre)

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tanguy,

      Dans le cas d’études à l’étranger, le droit aux allocations familiales est maintenu à condition que  le programme d’études soit reconnu par l’Etat du pays dans lequel le jeune étudie ou que l’étudiant suive au moins 17 heures de cours par semaine.

      Tu maintiendras donc bien ton droit pour les études que tu envisages de suivre.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  20. Jane

    Bonjour

    Mon fils est étudiant bachelier en Belgique, Belge né à l’étranger en 1999 et résidant seul depuis 2018 à Bruxelles.

    je voudrais savoir  s’il a droit aux allocations familiales en tant que Belge né à l’étranger et vivant sans ses parents qui n’ont jamais résider en Belgique.

    Dans le cas de réponse positive, quelles sont les modalités à suivre pour en bénéficier svp?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    cordialement.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jane,

      Comme ton fils est étudiant, il a bien droit aux allocations familiales. Depuis la régionalisation des allocations familiales, ce qui compte, c’est le domicile de l’enfant (ou du jeune). Dans les nouveaux systèmes, tous confondus, dès que tu es est domicilié sur le territoire d’une région ou Communauté belge, il y a ouverture d’un droit aux allocations familiales.

      Ton fils devra alors s’inscrire à la caisse de son choix en région bruxelloise et y introduire sa demande. Comme il a plus de 18 ans, il devra joindre à sa demande la preuve de son inscription à l’école.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  21. rosalia

    Bonjour,  mon neveu 19ans vient s installer chez nous pour ses études actuellement en 7eme année supérieur.

    A t il droit a une allocation en tant qu étudiant?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rosalia,

      Dans l’hypothèse où ton neveu est domicilié en Région bruxelloise, il ouvre le droit aux allocations familiales.

      Bien à toi

      Répondre
  22. Bonnie

    Bonjour

    Je suis gérée par une avocate, rien à voir avec mon état de santé mais j’ai énormément de dettes

    Je ne touche que 70 euros semaine avec un enfant de 13 ans, un berger de 50 kg et 2 chats

    Elle touche mes allocations familiales et ne me les verse pas. Est ce normal ?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bonnie,

      En principe le médiateur de dette peut prendre en compte l’ensemble de vos revenus qui vous sont dû. Cela signifie que votre avocate ne peut en principe pas utiliser les allocations familiales qui sont versées pour votre enfant de 13 ans dans le but de régler vos dettes.

      Cela dit, nous vous conseillons tout de même d’en discuter avec elle et de voir avec un service médiation de dette s’il existe des situations où ce revenus peut être pris en compte : http://www.mediationdedettes.be/Ou-trouver-un-service-de-mediation-de-dettes

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter !

      Répondre
  23. Claudia

    Bonjour,

    Mon fils va suivre des cours en promotion sociales , nous avons reçu le minerval à payé mais étant mon mari au chômage et moi à la mutuelle a t on droit à une aide pour le minerval de mon fils.

    Merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Claudia,
      Si tu as des difficultés à régler l’intégralité de la somme du minerval pour ton fils, tu pourrais (ton fils pourrait également s’en charger) contacter le service social de l’établissement de promotion sociale où il va s’inscrire afin de demander un étalement de paiement ou un tarif réduit pour les personnes ne disposant pas de moyens suffisants. Malheureusement, l’enseignement de promotion sociale ne permet pas l’attribution d’une bourse d’études.
      Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, si ton fils comptabilise au moins 17h de cours / semaine il maintiendra son droit aux allocations familiales.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !
      Répondre
  24. fabrice

    bonjour je suis de liege et je suis en 7 ieme a l’institut saint laurent liege , en contra C.A.I comme tourneur ,fraiseur donc 3 jours en entreprise et 2 jours a l ecole

    et j ai 19 ans c est pour s avoir si j aurais toujours droit a mais allocation familiales

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fabrice,

      Je suppose que tu suis une formation en alternance dans un CEFA.

      Tu gardes tes allocations familiales pour autant que tu ne gagnes pas plus de 551,89 € brut/mois dans le cadre de ta formation en alternance.

      Toutes les informations se trouvent ici

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  25. Florence

    Je suis inscrite en master et je loue un kot à Bruxelles et je suis actuellement domiciliée chez mes parents

    j’envisage de louer un appartement  et donc je devrai changer de domicile, mes parents toucheront ils encore les allocations familiales ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Florence,

      Pour répondre à ta question : mes parents toucheront ils encore les allocations familiales ?

      Nous répondons par la négative car, en te domiciliaient ailleurs, tu percevras toi-même tes allocations familiales.

      Le droit aux allocations familiales est régionalisé et de nouvelles règles s’appliquent en fonction de la région dans laquelle on est domicilié. (C’est la domiciliation du jeune (et plus de ses parents) qui sera pris en compte pour connaitre la législation dont il dépend).

      En région bruxelloise et en Flandre, Les allocations familiales sont inconditionnelles avant 18 ans et avant 21 ans en Wallonie. Et, jusqu’à 25 ans (pour les 3 régions), elles sont conditionnées par les études ou par l’inscription comme demandeur d’emploi en stage d’insertion.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  26. Markus65

    J ai 21 ans, handicapé de type 2, je ne suis plus à l école et je suis inscrit comme demandeur d emploi. Puis je percevoir les allocations familiales ? Merci…

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Markus,

      En principe les allocations familiales ordinaires sont maintenues de 18 à 21 ans pour les jeunes porteurs d’un handicap qui ne sont plus l’école.

      Si tu t’es inscrit comme demandeur d’emploi, tu pourras continuer à percevoir les allocations familiales pendant ton Stage d’Insertion Professionnelle. Par contre, si tu es inscrit comme demandeur d’emploi, cela peut avoir un impact sur les autres aides que tu pourrais demander.

      En effet, en étant une personne porteuse de handicap, à partir de tes 21 ans, tu pourrais demander une Allocation de Remplacement de Revenu et une Allocation Intégration. Tu trouveras les informations sur l’Allocation de Remplacement de Revenu au lien suivant: https://phare.irisnet.be/menu-facile-%C3%A0-lire/allocations/allocation-de-remplacement-de-revenus/
      Tu trouveras les informations sur l’Allocation Intégration au lien suivant: https://phare.irisnet.be/menu-facile-%C3%A0-lire/allocations/allocation-d-int%C3%A9gration/
      Ainsi tu peux appeler le service PHARE pour rencontrer un assistant social ou une assistante sociale pour faire le point sur ta situation et voir avec quelqu’un ce que tu peux demander comme aide. Tu trouveras leurs coordonées au lien suivant: https://phare.irisnet.be/menu-facile-%C3%A0-lire/service-phare/contact/
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  27. Fanny

    Bonjour,

    J’ai 18 ans et je viens de finir ma rhétorique. Pour l’année qui vient, j’ai décidé de partir à l’étranger, au Canada, pour suivre des cours d’anglais (20h par semaine) via un organisme (WEP). Cependant, mon voyage ne dure que 5 mois et commence en février. En attendant, je serai toujours domiciliée chez mes parents en Wallonie et je suivrai des cours de musique, cinéma et danse. Est-ce que cela veut dire que mes parents perdent les allocations familiales en début d’année scolaire? Dois-je m’inscrire à l’université ou autre programme afin pouvoir les recevoir?

    Merci de votre réponse 🙂

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour,

      Pour continuer à bénéficier des allocations familiales, il faut suivre des cours à raison de minimum 17h/semaine (pour des cours de niveau secondaire) ou bien s’inscrire auprès d’Actiris en tant que demandeur d’emploi.
      Dans ce cas, cette inscription lui permettra, de conserver les allocations familiales pour autant que tu ne dépasse pas 240h de travail par trimestre, du moins jusqu’au départ.
      Après cette date, le droit aux allocations familiale devrait s’arrêter puisqu’à notre connaissance il n’existe pas d’accord bilatéral entre la Belgique et le Canada pour les allocations familiale.
      Dans certains cas, il est possible de maintenir son droit aux allocations familiales à l’étranger sur base du stage d’insertion (inscription comme demandeur d’emploi).
      Cependant, cette possibilité est soumise aux conditions suivantes: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  28. Cathy

    Bonjour, mon fils étudiant 20 ans depuis juin, il vit chez moi en wallonie. Il voudrait obtenir son cess en cours à domicile pour pouvoir passer le jury central.A-t-il encore droit aux allocations familial. Ou pour garder ses droits doit-il se réinscrire dans une école ?

    Merci pour la réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cathy,

      Comme vous pouvez le lire plus haut dans la fiche, ne participer qu’aux examens du jury central ne suffit pas pour maintenir le droit aux allocations familiales. Pour continuer à bénéficier des allocations familiales, votre fils doit suivre des cours à raison de minimum 17h/semaine (pour des cours de niveau secondaire) ou bien s’inscrire auprès d’Actiris en tant que demandeur d’emploi. Dans ce cas, cette inscription lui permettra, de conserver les allocations familiales pour autant qu’il ne dépasse pas 240h de travail par trimestre. L’autre possibilité serait donc de combiner enseignement à domicile et 17 heures de cours par semaine en promotion sociale (par ex : cours de langues ou de bureautique). Vous trouverez de plus amples informations sur la fiche suivante : https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/

      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  29. Mumu

    Si mon enfant fait un an sabbatique elle a encore droit aux allocations familiales ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mumu,

      En Belgique, les allocations familiales sont inconditionnelles jusqu’à l’âge de 18 ans (en région Bruxelloise et en Flandres) et de 21 ans (en Wallonie). Après ces âges, pour continuer à les percevoir, il faut soit être inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion, soit suivre un programme d’enseignement reconnu par l’une des communautés.

      Si vous vivez en région Bruxelloise, pour maintenir le droit aux allocations familiales pendant cette année sabbatique, votre enfant pourrait donc :

      – S’inscrire chez Actiris et entamer son stage d’insertion professionnelle ( https://bruxelles-j.be/?p=520 ). Il entame alors une période de 310 jours que l’on nomme le stage d’insertion professionnelle. Pendant, ce stage d’insertion, il a généralement le droit de conserver ses allocations familiales pour les trimestres où il ne travaille pas plus de 240 heures ;

      – Une autre possibilité afin de maintenir son droit aux allocations familiales pendant cette année serait de suivre 17h de cours/semaine. Par exemple, des cours de langues en promotion sociale. Les 17h/semaine ne doivent pas provenir d’un seul et même cours. Il pourrait ainsi par exemple suivre 12h/semaine de cours d’anglais et 5h/semaine de cours de néerlandais.

      Si votre enfant envisage de faire cette année sabbatique à l’étranger et qu’il n’est pas inscrit dans un établissement d’enseignement, les allocations familiales risquent d’être suspendues pendant la durée de son voyage.

      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  30. morgane

    bonjour ses pour un petit renseignement voila j ‘ai une amie qui touche des allocations familial mais elle les depenses pour elle pas pour sa fille ses pour voir si vous l ‘aviez chez vous

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Morgane,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à votre question.

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne réalisons donc pas d’accompagnement.

      De plus, nous appliquons le principe du respect de la vie privée et confidentialité. Les personnes qui posent leurs questions sur notre site le font de manière anonyme et pourraient même demander à détruire toute information personnelle qui se trouverait sur notre site ou dans nos données. Nous ne disposons donc d’aucun répertoire des personnes permettant un suivi des personnes à qui nous répondons.

      En ce qui concerne l’utilisation des allocations familiales de votre amie, même si ces allocations sont octroyées pour les enfants, rien n’empêche une personne de l’inclure, à sa manière, dans son budget global et d’en faire usage pour les dépenses du ménage qu’elle juge nécessaires. Il n’existe aucune règle, ni aucun contrôle sur la manière dont ces allocations familiales doivent s’insérer dans le budget d’une famille et/ou doivent être utilisées au sein d’un ménage.

      Bien à vous.

      Répondre
  31. Jo

    Est-ce que je peux demander à toucher mes allocations familiales si j’ai plus de 18ans, que je fais des études supérieures et que je suis toujours domicilié chez mes parents?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jo,

      Les allocations familiales sont inconditionnelles avant 18 ans en région bruxelloise et en Flandre et avant 21 ans en Wallonie. Et, jusqu’à 25 ans, elles sont conditionnées par les études ou par l’inscription comme demandeur d’emploi en stage d’insertion.

      Donc, étant que majeur, si tu poursuis tes études (quand bien même si tu serais en secondaire), tu continueras à les percevoir. Tu trouveras plus d’informations sur les allocations familiales après 18 ans sur la fiche ci-dessus.

      Et, sache que le fait d’être encore domicilié chez tes parents n’aura aucun impact sur ton bénéfice des allocations familiales. Seul le fait de travailler pourrait avoir des conséquences sur ton droit aux allocations familiales. En effet,  tu risqueras de les perdre si tu travailles plus de 240 heures par trimestre et ce, pour tout le trimestre (mais attention: petite particularité cette année 2020). Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/letudiant-qui-travaille-recoit-il-encore-les-allocations-familiales-et-la-mutuelle-quen-est-il-du-chomage/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  32. Raym

    J.ai abandonné mon cursus et je deviens chômeur aujourd’hui. Quelles études puis- je  encore faire et comment?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Raym,

      Si tu es au chômage, il est toujours possible d’entreprendre des études, et plusieurs type d’études sont possibles. Seulement, pour pouvoir le faire, il faut généralement introduire une demande de dispense dont les conditions dépendent du type de formation que tu souhaiterais entreprendre.

      Le mieux serait donc de savoir quel type de formation tu souhaiterais entreprendre, et de voir si tu remplis les conditions qui y sont liées. Tu trouveras un fiche qui explique les différentes dispenses : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  33. Satoshi

    Bonjour,

    En vue de faire une année sabbatique, je voulais savoir si après celle-ci il y a possibilité de récupérer les allocations familiale en reprenant des études ?

    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Satoshi,

      En Belgique, les allocations familiales sont inconditionnelles jusqu’à l’âge de 18 ans (en région Bruxelloise et en Flandres) et de 21 ans (en Wallonie). Passer ces âges, pour continuer à les percevoir, il faut soit être inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion, soit suivre un programme d’enseignement reconnu par l’une des communautés.

      Donc, si à la fin de ton année sabbatique, tu reprends tes études, tu rouvriras ton droit, pour autant que tu n’aies pas atteint l’âge de 25 ans.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  34. Bonjour,
    Je suis actuellement étudiante en Ma2, j’aurai 25ans à la fin de l’année. Il me reste une année (2020-2021) pour le mémoire car je n’ai pas pu le passer cette année suite à des prérequis. Le mémoire a une valence de 15 crédits. Si il ne me reste que le mémoire, je n’ai pas droit aux allocations familiales? Il me faut les 27 crédits, c’est bien ça?

    Si oui, est-il possible d’entamer une formation/ des cours supplémentaires afin de garder les allocations jusqu’à la fin de l’année?

    En l’attente de votre réponse, Merci d’avance,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cé,

      Si tu as 25 ans à la fin de cette année (2020), tu ne pourras malheureusment plus avoir droit à tes allocations familiales. En effet, le droit aux allocations familiales s’arrête à la fin du mois civil au cours duquel tu atteins tes 25 ans, et ce même si tu étudies encore.

      Par contre, si tu auras 25 ans à la fin de l’année académique 2021, tu dois effectivement être inscrite à au moins 27 crédits pour l’année académique (et suivre les cours de manière régulière).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  35. valy

    Bonjour,

    Est ce que ma maman peut compléter un dossier d’allocation familiale et au lieux de mettre son compte à elle, elle met le mien car c’est son choix ?

    Ma maman veut que les allocations me soit directement versé sur mon compte. Comment faire ?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Valy,

      En principe, les allocations familiales sont payées à la mère de l’enfant tant que l’enfant est domicilié chez sa maman.

      Nous te conseillons tout de même de contacter ta caisse d’allocation afin de leur poser ta question.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre

  36. Joanna

    Les vacances après de sortis de l’école secondaire jusqu’au debout de nouvelle année scolaire à Université est-ce que l’enfant a les droits des allocations familiales ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Joanna,

      Oui le droit aux allocations familiales est maintenu entre deux années d’étude.
      Votre caisse d’allocation vous contactera dès la rentrée pour compléter le formulaire d’information concernant la poursuite ou non des études de votre enfant.

      N’hésitez pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  37. romi

    bonjour je me demande si il existe une formation en alternance dans le domaine de la chimie

    j’ai une qualification de technicien laborantin et j’envisage de mettre un pied dans le monde du travail tout en continuant à me former

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Romi,

      Malheureusement, il n’existe pas de formation francophone en alternance proche du secteur de la chimie. Les options pouvant être proche du domaines des sciences et qui sont dispensées en alternance sont plutôt liées au secteur des soins, de la santé ou de l’électromécanique (pour la physique). Tu trouveras le catalogue des formations en alternance sur : https://www.formationalternance.be/home/catalogue-de-formations.html ou sur https://www.efp.be/formations/ et, pour les CEFA:  https://www.cza-bxl.be/IMG/pdf/tableau_options_cefa_pr_le_site_du_cza.pdf

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre
  38. Julie

    Bonjour, je viens de terminer ma 6e année secondaire avec obtention de mon CESS.

    J’aimerais prendre une année sabbatique afin d’économiser de l’argent (donc de travailler) mais également afin de trouver les études que j’aimerais réellement poursuivre pour l’année 2021-2022.

    Est-ce que pendant cette période, mes parents percevront mes allocations familiales ?

    Si pas, est-ce que moi, je percevrais des allocations de chômage ou quelque chose comme ça?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Julie,
      Concernant les allocations familiales, il me manque des éléments pour pouvoir répondre à ta question de façon précise. Quel âge as-tu ? Résides-tu en région Bruxelloise ou en Wallonie ?
      Si tu as 18 ans et que tu habites en région Bruxelloise, pour maintenir ton droit aux allocations familiales pendant cette année sabbatique, tu pourrais :
      –       T’inscrire chez Actiris et entamer ton stage d’insertion professionnelle ( https://bruxelles-j.be/?p=520 ). Tu entames alors une période de 310 jours que l’on nomme le stage d’insertion professionnelle.
      Pendant, ce stage d’insertion, tu as généralement le droit de conserver tes allocations familiales pour les trimestres où tu ne travailles pas plus de 240 heures (la limite de  240h / trimestre de travail étudiant a été supprimée pour cette année en raison de la crise sanitaire).
      Mais attention, en tant que jeune chercheur d’emploi, tu gardes le droit aux allocations familiales pendant une période de 360 jours (un an). Cette période commence le 1er août si tu as terminé tes études en juin.
      Même si tu fais ton inscription comme chercheur d’emploi tardivement, cette période de 360 jours commencera à la date prévue. Dans ce cas, tu perdras une partie de ton droit aux allocations familiales. Il est donc important de s’inscrire rapidement comme chercheur d’emploi après la fin des études.
      –       Une autre possibilité afin de maintenir ton droit aux allocations familiales pendant cette année serait de suivre 17h de cours / semaine. Par exemple des cours de langue en promotion sociale. Les 17h / semaine ne doivent pas provenir d’un seul et même cours. Tu pourrais ainsi par exemple suivre 12h / semaine de cours d’anglais et 5h / semaine de cours de néerlandais.
      Si tu habites en Wallonie, le droit aux allocations familiales est devenu pratiquement automatique pour les jeunes âgés de 18 à 21 ans, nés à partir du 1er janvier 2001. Donc si tu es domicilié en Wallonie et que tu as atteint l’âge de 18 ans en 2019 ou plus tard, tu as automatiquement droit aux allocations jusqu’à tes 21 ans.
      Si tu n’es plus étudiant et que tu as moins de 21 ans, tu n’es donc pas obligé de t’inscrire au Forem pour garder tes allocations familiales. Cependant, nous te conseillons quand même de t’y inscrire pour faire débuter au plus vite ton stage d’insertion professionnelle et pour bénéficier des aides du Forem.
      Dans certaines conditions, tes allocations familiales pourront t’être retirées avant tes 21 ans:
      –       si tu travailles plus de 240 heures par trimestre (hors alternance et contrat d’occupation étudiant) – la limite de  240h / trimestre de travail a été supprimée pour cette année en raison de la crise sanitaire (sauf pour le dernier trimestre 2020 si tu vis à Bruxelles).
      –       si tu paies des allocations sociales comme indépendant;
      –       si tu bénéficies d’un revenu de chef d’entreprise de plus de 562,93€;
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/les-allocations-familiales/tu-es-inscrit-comme-chercheur-demploi-as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales/
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
      1. Julie

        J’ai en effet 19 ans et j’habite en région Wallonne. J’imagine donc que je dois me basée sur la partie « Si tu habite en région Wallonne …. Forem  » de votre réponse !

        Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre 🙂

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Julie,
          Si tu habites en Wallonie, tu dois effectivement te baser sur la partie région Wallonne! De rien pour la réponse! Belle journée à toi!

          Répondre
  39. elisa

    Bonjour, actuellement je suis en train de terminer mon bachelier à l’etranger. Je suis en train d’hesiter a continuer mes études, et prendre 1 ans ou je travaille 6 mois et je part à l’etranger les autre 6 mois, quand je reviens est-ce que mes parents ont toujours droit au allocations si je reprend mes études après cette année a l’etranger?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elisa,

      Si tu reprends des études à ton retour et que tu as moins de 25 ans, tu pourras rouvrir un droit aux allocations familiales.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  40. Ad

    Bonjour,

    Je vais rentrer en master à partir de septembre, mais je n’aurai plus droit à l’allocation familiale car depuis peu j’ai eu 25 ans. Il y a t il un moyen pour que je la perçoive encore ?

    est ce possible d’octroyer l’année d’allocation pour le stage d’insertion en tant qu’étudiant ?

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

       

      Bonjour Ad, 

      En Région de Bruxelles-Capitale, les allocations familiales sont inconditionnelles jusqu’au 31 août de l’année des 18 ans du jeune. Après la majorité et jusqu’à 25 ans, pour continuer à les percevoir, il faut soit être étudiant, soit être inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion. Après 25 ans, tu ne peux plus garder tes allocations familiales car,  le droit du bénéficiaire s’éteint à la fin du mois civil au cours duquel le jeune atteint l’âge de 25 ans.

      Si tu rencontres des difficultés financières, tu pourrais introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune de résidence. Une enquête sociale sera menée par un(e) assistant(e) social(e) qui effectuera une visite à domicile pour constater l’état de besoin. Puis, une décision d’octroi ou de refus de l’aide sera prise par le Comité. Tu trouveras plus d’informations sur les aides du CPAS sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

      Tu peux aussi introduire une demande d’allocation d’études voir sur : https://allocations-etudes.cfwb.be/

       Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  41. kba

    Bonjour,
    Les diplômes de la promotion sociale en Belgique ont ils la mème valeur que ceux des hautes écoles SVP. Si oui pouvez vous nous communiquer les ecoles en promotion sociale en soins des infirmiers.
    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kba,

      Un diplôme de bachelier obtenu en promotion sociale a la même valeur qu’un diplôme de bachelier obtenu en Haute Ecole.  La liste des écoles de promotion sociale proposant le bachelier en soins infirmiers se trouvent sur cette page

      Bien à toi

      Répondre
  42. Kekesyl

    Bjr si mon fils arrête l ecole a 18 ans est ve que il aura encore droit a ses allocation d orphelin

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kekesyl,

      La matière des allocations familiales est régionalisée.  Nous avons donc besoin de connaître la région dans laquelle es domicilié ton fils pour pouvoir te répondre.

      De manière générale, si ton fils domicilié en Région bruxelloise et qu’il a entre 18 et 25 ans, il garde le droit aux allocations familiales s’il est étudiant ou inscrit en stage d’insertion chez Actiris.

      Et s’il est domicilié en Région Wallonne et il a entre 18 et 21 ans, il aura automatiquement droit aux allocations familiales sans conditions d’études ou de stage d’insertion.

      En Wallonie, le droit semi-automatique concerne uniquement les jeunes de moins de 21 ans qui sont nés à partir du 1er janvier 2001.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  43. Eliot

    Bonjour,

    Je suis français et je viens de m’inscrire dans une école de Bruxelles pour suivre un bachelier en promotion sociale. Le souci est le suivant : je n’ai pas de famille en Belgique, je ne suis pas bénéficiaire de bourse en Belgique car les études ne sont pas à temps plein et je devrais payer mon loyer dans un kot à temps plein. J’aurais souhaité savoir si il y avait une autre possibilité de pouvoir prétendre à une aide même moindre pour m’aider à suivre ces 3 années dans de bonnes conditions.

    Merci beaucoup.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Eliot,

      Les études de promotion sociale ne permettent pas de bénéficier d’une allocation d’études de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

      Les étudiants européens doivent avoir les ressources suffisantes que pour ne pas faire appel à l’aide sociale en Belgique.  Cependant, si tu te retrouvais sans ressources, tu pourrais introduire une demande d’aide auprès du CPAS de la commune dans laquelle tu seras domicilié.  Toutes les informations se trouvent sur ces pages

      Bien à toi

      Ne peux-tu pas  bénéficier d’une aide sociale de la France pour suivre tes études en Belgique ?

      Répondre
  44. Mes

    Bonjour je suis à la fin des 1 ans d’allocation familial après les études, donc fin de payement sauf que j’ai eu deux eval négative, quel es la suite savez vous m’aidez ? De + j’a assez bien de difficultés, ( maladie ) j’ai été couverte pour la plus part des RDv j’ai une opération de prévue des examens de prévu, es ce que ça prolonge ça ? Pour avoir des reponse précise je suis née en 2000

    car j’ai une connaissance née en 99 mais elle situation critique arrêtée école a 16 ans, et elle perçoit  toujours ces allocations familiales à 21 ans

    es ce qui a un droit jusqu’à 25 ans si imaginons toujours négatif ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mes,

      Les évaluations ont un impact sur la durée de ton stage d’insertion et pas directement sur ton droit aux allocations familiales durant la première année. Cependant, les évaluations négatives prolongent la durée du stage d’insertion et peuvent donc prolonger la durée du droit aux allocations familiales.

      Autrement dit, tant que ton stage sera prolongé par des évaluations négatives, le droit aux allocations familiales sera également prolongé, pour autant que tu aies toujours moins de 25 ans et que tu ne travailles pas plus de 240 heures par trimestre. Il est aussi indispensable d’avertir ta caisse d’allocations familiales et de leur transmettre spontanément toutes les évaluations faites avec Actiris. Autre condition supplémentaire pour garder les allocations familiales dans ce cas de figure : tu dois spontanément demander à Actiris une nouvelle évaluation de tes recherches d’emploi (même si tu n’as pas de preuve de recherche) dès que c’est possible. Si tu ne demandes pas de nouveau rendez-vous d’évaluation, le droit aux allocations familiales sera perdu.

      Une fois ton stage validé, lorsque tu auras ouvert ton droit aux allocations de chômage sur base des études (= allocations d’insertion), tu n’auras plus droit aux allocations familiales. En effet, une fois le stage d’insertion validé, le droit aux allocations familiales est supprimé. Tu trouveras de plus amples informations sur la fiche suivante : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/les-allocations-familiales/tu-es-inscrit-comme-chercheur-demploi-as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  45. Limagina

    Bonjour

    J’habite à Seraing chez ma mère je suis des étude d’art et j’aimerai déménager avec mon copain à liège, il à le chômage pleins et j’aimerai me mettre à ça charge, si je suis à ça charge puis-je tous de même toucher mes allocation familiale ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Limagina,

      Tant que tu es étudiante (et que tu as moins de 25 ans, tu ouvres le droit aux allocations familiales. Tu peux demander à percevoir tes allocations familiales toi-même si tu as un domicile différent de celui de tes parents et ce même en étant à la charge de ton compagnon.

      De plus, pour que ton compagnon puisse te déclarer à sa charge, il est d’ailleurs nécessaire que tu perçoives toi-même tes allocations familiales.

      Si c’est ta maman qui continue à les percevoir, ton copain ne pourra pas bénéficier du taux cohabitant avec charge de famille. Il aura le taux cohabitant.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre

  46. Mamoune

    J ai 7enfants ma deuxième es partie combien je perd a la famiale

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mamoune,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre avec précision à ta question. Depuis la régionalisation de la question des allocations familiales, les critères pour déterminer le montant  par enfant varie en fonction du domicile. De plus, selon ta région, nous ne savons pas si un supplément (d’âge ou en fonction de la situation familiale) t’est accordé ou non.

      Nous t’invitons à contacter ta caisse d’allocations afin de savoir combien tu vas perdre du fait que ta deuxième fille soit partie du domicile familial.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  47. Isma

    Bonjour j,ai fêté mes 18 ans en avril 2020,je suis toujours scolarisé en secondaire à  Bruxelles et habite en flandre.j,habite toujours chez mes parents. J,ai signé un contrat semi professionnel de football à 16 ans.

    Je perçois plus de 10000 euros par an.Ai je encore droit aux allocations familiales sachant que je ne suis plus à leurs charge fiscalement  ?

    Quelles démarches dois je entreprendre ?

    Cordialement

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Isma,

      Le droit aux allocations familiales a été régionalisé. Cela veut dire que les règles peuvent être différentes en fonction de la région dans laquelle tu vis. Etant une platforme d’information jeunesse bruxelloise, nous ne sommes pas spécialisés dans la législation flamande.

      Cependant, tu retrouveras sur notre site internet un tableau qui reprend les règles en fonction de chaque région: https://ijbxl.be/wp-content/uploads/2020/01/Tableau-AF-07.pdf En Flandre, à partir de 18 ans, il y a effectivement des conditions d’études ET de travail pour pouvoir continuer à percevoir les allocations familiales. Il faudrait donc vérifier le type de contrat que tu as avec ton club et le nombre d’heures que tu travailles. N’hésite pas à contacter ta caisse d’allocations familiales pour en parler avec eux.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  48. Isa

    Bonjour, mon enfant vient de terminer sa rheto et il poursuit ses études à la haute école en septembre . Que dois je faire pour tjs bénéficier des allocations familiales ? Dois je introduire des documents spécifiques ? Et où dois je les transmettre ?

    merci pour votre aide .

    **** isabelle

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Isabelle,

      En principe, il n’y a pas de démarches particulières à effectuer. S’il n’a plus accès au droit inconditionnel (parce qu’il à plus de 18 ans), votre caisse d’allocations familiales vous enverra en principe un document à compléter sur lequel vous devrez indiquer qu’il poursuit sa scolarité (et joindre une attestation d’inscription que la Haute Ecole lui transmettra en début d’année académique).  Vous pourriez aussi éventuellement contacter votre caisse d’allocations familiales pour le signaler.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter !

      Répondre
  49. justine

    Bonjour, je suis inscrite au chômage, je viens de passer un teste concluant chez une grande marque alimentaire ,je commence le 04 juin 2020 ,ma question est celle ci , esque je garde mes allocations familiale ou je les perds , et si je les perds? a qui je dois m adresser pour prévenir que j ai trouver du travail  merci bien de m orienté

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Justine,

      Les activités lucratives font effectivement obstacle au bénéfice des allocations familiales. Ainsi, tu peux contacter la caisse d’allocations familiales à laquelle tu es rattachée pour leur signaler ton changement de statut. En Région Bruxelles-Capitale, tu peux contacter Famiris pour avoir plus d’informations sur les allocations familiales et tu trouveras leurs coordonnées en cliquant sur le lien suivant: https://famiris.brussels/fr/contact/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  50. Maaeva

    Bonjour, je voudrais prendre un an pour voyager avant d’entamer des études supérieures (j’ai mon CESS). Puis-je avoir les allocations familiales pendant cette année là?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Maeva,
      La matière des allocations familiales des allocations familiales est régionalisées.  Nous avons donc besoin de connaître ton âge et la région dans laquelle tu es domicilié pour pouvoir te répondre.
      De manière générale, si tu es domiciliée en Région bruxelloise et que tu as entre 18 et 25 ans, tu gardes le droit aux allocations familiales si tu es étudiante ou inscrites en stage d’insertion chez Actiris.
      Et si tu es domiciliée en Région Wallonne et tu as entre 18 et 21 ans, tu as automatiquement droit aux allocations familiales sans conditions d’études ou de stage d’insertion.
      En Wallonie, le droit semi-automatique concerne uniquement les jeunes de moins de 21 ans qui sont nés à partir du 1er janvier 2001.
      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion
      Répondre
  51. Clarice

    Bonjour, j’ai 20 ans. Suite à une dispute avec ma maman je suis partie de chez elle mais c’est elle qui touche mes allocations familiales et j’aimerai les bénéficer. Qu’est ce que je dois faire ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Clarice,

      Dès qu’un jeune âgé d’au moins 16 ans vit dans un autre domicile que celui de ses parents, il perçoit automatiquement lui-même ses allocations familiales. Cependant, pour que cela soit effectivement possible, il faut que tu sois domiciliée à une nouvelle adresse (donc que tu aies déclaré ta nouvelle adresse à la commune). Pour faciliter les démarches, nous te conseillons également de contacter ta caisse d’allocations familiales pour leur communiquer ton numéro compte en banque. Sans cette information, tes allocations familiales te seront envoyées par la poste sous la forme d’un chèque.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  52. loudo

    j’aurais 18ans le 30 novembre 2020 je percois des alloc orphelinsèmon père est décédé et ma mère m’a mis à la porte je ne suis plus à l’école et je ne suis inscrit ds aucunes autre formations à quoi aurias je droit  est ce qu’une formation forem me donne le droit de garder les alloc familiales merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Loudo,

      Le droit aux allocations familiales a été régionalisé. Cela veut dire que des règles différentes peuvent s’appliquer en fonction de la région dans la laquelle tu es domicilié.

      Si tu es né avant le 1er janvier 2001, le droit aux allocations familiales est inconditionnel jusqu’à tes 18 ans. A partir de 18 ans, tu devras répondre à certaines conditions à savoir être en formation ou en stage d’insertion: https://www.famiwal.be/accedez-aux-themes/jeunes/nes-avant-le-1er-janvier-2001

      Si tu es né à partir du 1er janvier 2001, la nouvelle législation wallonne (pas en région bruxelloise) a instauré un droit « semi-automatique » de 18 à 21 ans: https://www.famiwal.be/accedez-aux-themes/jeunes/nes-partir-du-1er-janvier-2001

      Donc si tu vis à Bruxelles tu pourras bénéficier de tes allocations familiales jusqu’au 31 août de l’année de tes 18 ans même si tu ne fréquentes pas régulièrement les cours.

      Nous te conseillons tout de même de t’inscrire chez Actiris afin d’entamer ton stage d’insertion et ainsi bénéficier de tes allocations familiales après tes 18 ans et ce pour une durée de 12 mois (voir sur : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/tu-termines-tes-etudes-quelles-demarches-dois-tu-effectuer/ et https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/)

      De plus, si tu rencontres des difficultés financières Tu peux introduire une demande de Revenu d’Intégration Sociale (RIS) et d’aide sociale auprès du CPAS de la commune dans laquelle tu résides principalement. Mais, il faut savoir que, l’aide du CPAS n’est pas automatique. En effet, normalement, les parents doivent subvenir aux besoins de leurs enfants tant qu’ils sont aux études. Le CPAS analysera donc les raisons qui te poussent à demander cette aide.

      Dans la pratique, lorsque tu introduis une demande d’aide, un(e) assistant(e) social(e) effectue une enquête sociale et une visite à domicile afin de vérifier que tu sois bien dans les conditions pour bénéficier de cette aide.

      On te demandera alors de fournir toute une série de documents, d’informations sur ta situation familiale, tes revenus, le contexte qui t’a mené à habiter seul, de notamment prouver ta rupture familiale.

      Le CPAS tentera également de savoir dans quelle mesure ta maman peut subvenir à tes besoins. Si elle en a les moyens, il est donc probable que le CPAS lui demande d’intervenir.

      L’enquête sociale sera ensuite soumise au Comité Spécial du Service Social du CPAS qui décidera si tu as droit au revenu d’intégration (ou à l’aide sociale) ou non, et il nous est malheureusement impossible de prédire leur décision.

      Si tu le souhaites tu peux nous contacter ou te rendre dans le centre Infor Jeunes Le plus proche des chez toi (voir sur : https://ijbxl.be/#home_carte) si tu souhaites discuter d’une recherche de formation/projet.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre