As-tu encore droit aux allocations familiales si tu poursuis tes études après tes 18 ans ?

Avertissement : la matière des allocations familiales est désormais régionale. Cette fiche concerne les jeunes domiciliés en région bruxelloise.

Après le 31 août de l’année de tes 18 ans, tu peux encore recevoir des allocations familiales jusqu’à tes 25 ans mais à certaines conditions. À partir de 25 ans, il n’est plus du tout possible de recevoir des allocations familiales.
À partir de tes 18 ans pour continuer à bénéficier des allocations, tu dois être étudiant dans l’enseignement de plein exercice, en formation ou en stage d’insertion professionnelle.

Tu étudies dans l’enseignement de plein exercice ?

A partir de tes 18 ans, pour pouvoir recevoir les allocations familiales tu dois prouver (chaque année) que tu suis des études. On entend ici par études, les études secondaires de plein exercice (hors alternance et promotion sociale) ou les études supérieures en Haute école, à l’Université ou dans une école supérieure des arts. Pour avoir droit aux allocations, tu dois être inscrit à minimum 17 heures de cours pour les études secondaires et à 27 crédits sur l’année pour les études supérieures.

Tu devras remplir un formulaire (l’école également si c’est une école de la Fédération Wallonie Bruxelles) que tu devras faire parvenir à la caisse d’allocations familiales dont tes parents dépendent.

Dois-tu suivre régulièrement les cours pour conserver tes allocations ?

Dans l’enseignement secondaire, la loi précise que tu dois suivre les cours régulièrement. Si tu as des absences injustifiées, tu risques de perdre le droit aux allocations familiales pour les jours où tu as été absent. De plus, tes absences peuvent avoir d’autres conséquences. Pour en savoir plus, clique ici.
Dans l’enseignement supérieur, tu perdras ton droit aux allocations familiales si tu abandonnes tes études au cours de l’année académique.

Jusqu’à quand bénéficies-tu des allocations ?

Si tu termines tes études secondaires en juin et que tu ne reprends pas de formation ou d’études en septembre, tu conserves ton droit aux allocations familiales jusqu’au 31 août.

Si tu termines tes études supérieures et que tu ne reprends pas de nouvelles études ou formation l’année suivante, tu conserves ton droit aux allocations jusqu’au 30 septembre.

Pour conserver tes allocations familiales après tes études ou ta formation, tu dois t’inscrire comme chercheur d’emploi. Tu trouveras les informations sur cette fiche : « As-tu encore droit aux allocations familiales après tes études ? »

Et si tu suis des cours à distance ?

Si tu suis un enseignement non-supérieur belge à distance (pour préparer le jury central par exemple), tu ne pourras pas bénéficier des allocations familiales sur cette base-là. Par contre, si tu suis un enseignement non-supérieur étranger (dispensé par un organisme d’enseignement reconnu par l’État étranger), tu pourras ouvrir un droit aux allocations familiales si tu es inscrit à au moins 17 heures de cours.
Pour l’enseignement supérieur à distance, celui-ci permet d’ouvrir un droit aux allocations familiales s’il est dispensé par un organisme belge pour autant que tu sois inscrit à au moins 27 crédits (ou 13h de cours par semaine). Si tu suis un enseignement supérieur à distance organisé par un organisme étranger, tu pourras ouvrir un droit aux allocations familiales si cet organisme est reconnu par l’État étranger ou, s’il n’est pas reconnu par l’État étranger, si tu es inscrit à au moins 27 crédits (ou 13h de cours par semaine).

Tu suis une formation (en alternance, en promotion sociale) ?

Que ce soit de niveau secondaire ou supérieur, les conditions sont un peu différentes. Tu trouveras plus d’informations sur cette fiche : Vas-tu continuer à toucher des allocations familiales en entrant en formation ?

Tu as un job étudiant ?

Tu dois rester prudent si tu souhaites avoir un job étudiant. Le droit aux allocations familiales est aussi soumis à des conditions liées à l’exercice d’un travail. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions à respecter sur cette fiche:
L’étudiant qui travaille reçoit-il encore les allocations familiales et la mutuelle, qu’en est-il du chômage?

En Wallonie et en Flandre

Tu es domicilié en Wallonie ? Les infos sur les allocations familiales sont disponibles sur le site de Famiwal.
Tu es domicilié en Flandre ? Les informations sur le droit aux allocations familiales sont disponibles sur le site groeipakket.be

Nous avons réalisé un tableau comparatif des 3 régions. Tu peux le retrouver ici.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*

54 questions déjà posées

  1. Catherine

    Bonjour, où puis-je trouver le formulaire à remplir pour pouvoir bénéficier des allocations familiales alors que mon fils à 18 ans et poursuit encore ses études?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Catherine,

      Pour continuer à percevoir les allocations familiales pour votre fils, vous devrez vous adresser directement à une caisse d’allocations familiales de votre choix, de la région de résidence de votre fils. Vous trouverez le formulaire ainsi que toutes les informations auprès de la caisse de votre choix.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

      Répondre
  2. Milan

    bonjour

     

    je vais m’inscrire au jury central, j’ai 19 ans le 2 octobre, et je vais sans doute m’inscrire dans une école qui prépare au jury central.

    J’ai deux questions:

    – Aurais-je droit au statut d’étudiant pour un job?

    – pourrais-je avoir un main tien de mes allocations familiales?

     

    merci pour vos réponses

     

    Milan ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Milan,

      Le SPF Emploi permet bien aux étudiants qui préparent un Jury Central de conclure un contrat de type étudiant.

      Par ailleurs, si tu habites à Bruxelles et que tu t’inscris dans une école de promotion sociale pour te préparer aux épreuves du CESS, cela te permettra maintenir ton droit aux allocations familiales seulement SI tu es inscrit à minimum 17 heures de cours par semaine ! Pour plus d’infos à ce sujet, n’hésite pas à lire cette fiche.

      Enfin, je t’invite à lire notre article sur les différentes manières d’obtenir son CESS car si tu ne te prépares pas seul au Jury Central, ce sont uniquement des écoles privées qui aident à la préparation. Seulement, tu dois savoir qu’il y a des écoles de promotion sociale qui organisent les épreuves du CESS également.

      Nous restons disponibles si tu as d’autres questions.

      Répondre
  3. Mel. B

    Bonjour, jai 21 ans, jai doublé ma 6iem je ne veux pas retourner a l’école mais jai encore un job étudiant et jai encore des heures de travail, je peux m’inscrire chez actiris et continuer le travail etudiant pour conserver mon droit aux allocations familiales ou pas ?

    Je vous remercie.

    Bien à vous

    Mel. B

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

       

      Bonjour Mel,
      Si tu t’inscrit comme demandeuse d’emploi auprès d’Actiris pour entamer ton stage d’insertion professionnelle (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/), tu maintiendras effectivement ton droit aux allocations familiales mais tu ne pourras cependant pas travailler sous statut étudiant étant donné que tu auras le statut de demandeuse d’emploi.
      Tu pourrais également maintenir ton droit aux allocations en suivant par exemple des cours de langue en promotion sociale à raison de 17h / semaine : https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/
      Cependant, même en suivant ces cours de langue, il n’est pas sûr que tu puisses travailler en tant qu’étudiante. Si tu optais pour cette option, pour savoir si, en regard des heures de cours de langue que tu suis, tu peux travailler sous statut étudiant, il faudrait poser la question au Contrôle Des Lois Sociales :https://emploi.belgique.be/fr/propos-du-spf/structure-du-spf/inspection-du-travail-dg-controle-des-lois-sociales/directions?id=6552
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/qui-est-etudiant-et-qui-peut-conclure-un-contrat-doccupation-etudiant/
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  4. Fb

    Bonjour mon fils as eu son diplôme de 7 ème secondaire plombier chauffagiste en néerlandais mais il n’y a pas de haute école à Bruxelles néerlandophone pour continuer il y a que des formation il a 19 ans as t_ il droit au allocation familiale la formation c’est de 8 h a 16 h comme l’école .

    Bien à vous .

    Belkhazri

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour FB,

      Ton fils est-il domicilié à Bruxelles?

      Si c’est le cas, pour qu’il puisse maintenir son droit aux allocations familiales sans s’inscrire dans l’enseignement supérieur il doit:

      – Soit suivre une formation d’au moins 17h de cours par semaine ou au moins 27 crédits;

      – Soit s’inscrire comme demandeur d’emploi chez Actiris.

      Ainsi, si pour sa formation il suit au moins 17h de cours par semaine, il pourra bien maintenir sont droit aux allocations. Plus d’informations sur cette fiche. Tu trouveras également un tableau récapitulatif des conditions pour avoir droit aux allocations selon la situation du jeunes et la Région ici: tableau allocations familiales.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  5. Jojo

    Bonjour,

    Je viens d’avoir mon CESS et je compte faire des études en médecine en 2022. Avant cela, je voulais me préparer à l’examen d’entrée avec les cours de l’EPFC. Je compte également suivre des cours de langues encore avec l’EPFC. Mes parents pourront-ils toujours toucher les allocations familiales ?

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Jojo,
      Pour maintenir son droit aux allocations familiales entre l’âge de 18 ans et de 25 ans, il faut prouver 17h de cours / semaine. Dès lors, si entre les cours préparatoires de l’EPFC et les cours de langue tu cumules 17h de cours / semaine tu maintiendras bien ton droit aux allocations familiales.
      https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !


      Répondre
  6. philipitt

    bonjour

    mon fils vient d’avoir dix huit ans, et rentre en sixième année secondaire. Il est à charge de sa maman, qui perçoit les allocations. Il est en garde partagée depuis plusieurs années. Pour des raisons de dépendances graves, sa maman va rentrer en cure pour une période assez longue probablement. Quant à son papa,  il est appelé à l’étranger. Ce qui ne l’empêche pas de subvenir financièrement aux besoins de son fils.  La meilleure solution dans l’immédiat est de le domicilier chez sa marraine, qui présente toute la stabilité nécessaire. Elle est tout à fait enthousiaste et lui aussi. Qu’en est il alors de ses allocations familiales. Peut il les percevoir lui même au fin de participer aux frais de ménage chez sa marraine. Peut il y élire domicile. Et enfin, quelle seraient les conséquences fiscales pour sa marraine? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour,

      Si votre enfant est domicilié à une autre adresse, il pourra en effet demander à percevoir lui-même le montant de ses allocations familiales.
      En tant que majeur, il pourra se domicilier où il le souhaite sans condition particulière.
      Enfin concernant l’impact fiscal pour sa marraine, cette situation n’en aura  pas puisqu’ils conserveront un avertissement extrait de rôle individuel.
      Il n’est pas possible de prendre à charge fiscalement un enfant qui n’est pas le sien.

      Si sa marraine travaille, ce changement de situation n’aura pas d’impact par contre si elle perçoit d’autres revenus par exemple: CPAS, Chômage, mutuelle, ce changement pourrait avoir un impact puisqu’elle pourrait passer du statut isolé au statut cohabitant (selon sa situation).

      N’hésitez pas à nous recontacter pour toute autre question.

       

      Répondre
  7. Alem

    Bonjour, j’aimerai prendre une année sabbatique de 7-8 mois en voyagent à l’étranger.

    J’ai 18 ans et je viens de terminer mes études secondaires. Avant donc de commencer les supérieurs je voulais prendre une année.
    En terme d’allocation familiale, mes parents pourront t ils toujours en bénéficier ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

       

      Bonjour Alem,
      Pour bénéficier des allocations familiales entre tes 18 et 25 ans, tu dois être étudiant ou chercheur d’emploi en stage d’insertion (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/). Tu trouveras les conditions précises dans notre article sur les allocations familiales.
      Certaines études et formations à l’étranger peuvent être prises en compte.
      De même, des projets de bénévolat ou stage à l’étranger peuvent être parfois pris en compte dans le cadre de ton stage d’insertion. Ce qui te permet dès lors de conserver tes allocations familiales. Mieux vaut contacter ta caisse d’allocations pour en discuter.
      Tu trouveras plus d’informations sur les allocations familiales en cas de séjour à l’étranger sur la fiche de Bruxelles-J .
      Tu trouveras pas mal d’informations sur les conséquences d’une année sabbatique sur les droits sociaux dans l’article que nous avons publié récemment à ce sujet : https://ijbxl.be/loisir/prendre-quelques-mois-de-pause-ou-une-annee-sabbatique-quelles-consequences-sur-mes-droits-sociaux/
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  8. Maria

    Bonjour,

    Mon fils (17 ans) est HP et n’arrive pas suivre l’enseignement « normal ». Il a déjà double sa 3ème année et maintenant risque de doubler sa 4ème (examens de passage, risque d’échouer). Psychologiquement il va très mal, il suit le traitement contre la dépression et ne veux plus retourner à l’école. Pour ne pas aggraver son cas, nous envisageons l’enseignement à distance et ensuite les examens du Jury central. Mais j’ai appris qu’il va perdre son statut d’étudiant et des allocations familiales après ses 18 ans. N’existe-t-il pas des exceptions/dérogations, par exemple: le certificat médicale?

    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Maria,

      Effectivement, le droit aux allocations familiales est inconditionnel pour les jeunes de moins de 18 ans. Entre 18 ans et 25 ans, il faut remplir certaines conditions pour maintenir son droit. Ces conditions dépendent d’une Région à l’autre.

      Si vous habitez à Bruxelles, votre fils pourra continuer de percevoir ses allocations familiales s’il est étudiant, s’il suit une formation ou s’il est en stage d’insertion professionnelle; tout est détaillé sur la fiche ci-dessus. Hormis ces trois cas de figure, il ne pourra pas maintenir son droit.

      Attention! L’enseignement non-supérieur belge à distance (pour préparer le jury central, par exemple) ne permet pas de bénéficier des allocations familiales !

      Si vous habitez en Wallonie ou en Flandres, je vous invite à prendre connaissance de notre tableau qui résume les conditions et droits en fonction de chaque Région.

      N’hésitez pas à contacter votre caisse d’allocations familiales pour plus d’informations à ce sujet.

      Nous restons également disponibles si vous avez d’autres questions.

      Répondre
  9. Georges14

    Ma filleule a cessé l école elle a 23 ans et est inscrite comme au chômage non indemnisé, recevrons nous encore les allocations familiales

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Georges14,

      Lorsqu’on a entre 18 et 25 ans et qu’on termine ou arrête ses études, l’on peut conserver le droit aux allocations familiales dans certaines conditions qui varient selon la région où est domicilié le jeune (Flandre, Wallonie, Bruxelles ou Communauté Germanophone). Si ta filleule est domiciliée à Bruxelles, elle doit être inscrite comme demandeuse d’emploi chez Actiris et être en stage d’insertion professionnelle. Dans ce cas, elle a droit aux allocations familiales pendant une période d’un an après la fin de ses études.  Si pendant cette période elle travaille plus de 240 heures sur un trimestre, elle perd le droit aux allocations pour le trimestre en question. De plus si le stage d’insertion est prolongé en raison d’une évaluation négative de sa recherche d’emploi, elle peut obtenir une prolongation du droit aux allocations familiales pendant la période de prolongation du stage d’insertion. Tu trouveras les informations sur le sujet sur cette page.

      Vous pouvez contacter la caisse d’allocations familiales pour les informer de l’inscription comme demandeuse d’emploi.

      Tu peux également te rendre ici pour te renseigner sur le stage d’insertion professionnelle au terme duquel elle pourrait obtenir des allocations d’insertion si elle remplit les conditions.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  10. Magali

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiante en supérieure, je passe mes examens cette année tant bien que mal. Mais j’aimerai me réorienter et faire une formation en cours du soir. Il semblerait que si je fais ça, je perde mes allocations familiales sauf si je m’inscris chez actiris en demeure s’emploie. Est-ce que quelqu’un sait m’en dire d’avantage sur ce que doit faire ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      Bonjour Magali,
      Concernant ta formation en cours du soir, il s’agit d’une formation en promotion sociale?
      Tu as droit aux allocations familiales en tant qu’étudiante, si tu suis suffisamment d’heures de cours. S’il s’agit d’une formation du niveau supérieur en promotion sociale, tu dois être inscrite avant le 30 novembre pour au moins 27 crédits pour bénéficier des allocations familiales durant toute l’année académique. Si tu t’inscris après le 30 novembre et que le minimum de 27 crédits est atteint, tu bénéficieras des allocations familiales à partir du mois qui suit ton inscription.
      Si la formation ne s’exprime pas en crédit, tu dois suivre au moins 13 heures de cours par semaine.
      Si tu suis des cours de niveau secondaire, ton programme doit comporter minimum 17h de cours par semaine.
      Dans ce cas là tu ne dois pas forcément t’inscrire comme demandeuse d’emploi chez Actiris.
      Par contre, si tu n’as pas assez d’heures de cours, il est conseiller de t’inscrire chez Actiris pour avoir droit aux allocations familiales en tant que chercheuse d’emploi (et non en tant qu’étudiante).
      Toutes ces informations se trouvent sur notre cet article.
      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter 🙂 !
      Répondre
  11. Cedric

    Bonjour à vous,  je suis étudiant en première année de bachelier en économie et malheureusement cela ne me plait pas. Je compte me réorienter l’année prochaine. Je continue tout de même à suivre les cours et à passer mes examens, certe avec difficulté , ma question est : faut-il valider un certains nombre de crédit afin d’être éligible aux   allocations familiales de l’année scolaire qui suit ? Bien à vous et bonne journée 😉

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Cedric,

      Pour maintenir ton droit aux allocations familiales après 18 ans, tu dois prouver (chaque année dans ton cas) que tu suis des études.

      Dans l’enseignement supérieur, il faut que tu sois au moins inscrit à 27 crédits sur l’année. Les caisses d’allocations familiales ne conditionnent pas l’ouverture du droit par la réussite ou non des études. Par contre, tu pourrais perdre ton droit si tu abandonnes tes études en cours de l’année académique.

      En bref, à la rentrée de l’année 2021-2022, tu devras remplir un formulaire (l’école également si c’est une école de la Fédération Wallonie Bruxelles) que tu devras faire parvenir à la caisse d’allocations familiales dont tes parents dépendent; en général, l’école te délivrera directement une attestation à destination de ta caisse d’allocations familiales.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.

      Bonne journée également 🙂

      Répondre
  12. Emre

    Bonjour je suis en 1ère année d’un bachelier d’informatique malheureusement celà ne m’as pas plu et je comptes me réorienter l’année prochaine dans des études complètement différente cependant j’ai des examens en juin et je comptes quand même en passé quelque uns mais pas tous, est-ce que les examens  que je n’aurais pas signé/présenté pourrait me retirer mes allocations familiales ou poser problème à mon job étudiant d’été? Mon attestation scolaire me précise  que je suis étudiant chez eux jusqu’au 13/09/21 et je suis inscrit à 60 crédits et après cette date là je serais sans doute  inscrit à mes nouvelles études donc je restes étudiant.

    Merci pour votre aide

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Emre,

      Tu ne risques pas de te voir retirer tes allocations familiales car ton droit est acquis pour l’ensemble de l’année académique étant donné que tu as un programme de 60 crédits depuis le 30 novembre; la règle veut que l’étudiant ait atteint 27 crédits minimum au 30 novembre. Dans la pratique, ta caisse d’allocations familiales prend seulement en compte ton inscription comme condition de fréquentation pour accéder à l’ouverture de ton droit.

      Enfin, aucun problème ne se pose pour que tu puisses travailler comme étudiant si étudier est ton activité principale et ce, même si tu comptes te réorienter l’année prochaine.

      N’hésite pas à reprendre contact avec nous si tu as d’autres questions.

      Répondre
      1. Emre

        Bonjour,

        j’aurais une autre question au sujet de ma réorientation l’année prochaine , doit-je faire une quelconque démarche pour pouvoir me réinscrire quelque part d’autre  par exemple prendre un relevé de note à mon ancienne haute école ou tout simplement  j’ai juste à m’inscrire à mon nouvel établissement sans soucis?

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

          Bonjour Emre,

          Nous t’invitons à consulter le site internet du nouvel établissement que tu souhaites rejoindre en vue d’avoir connaissance de leur procédure d’inscription et des documents demandés en vue d’une inscription.

          En effet, en fonction de ta situation, tu devras fournir différents documents; il est par exemple très probable que ton nouvel établissement te réclame une attestation d’absence de dette délivrée par ta haute école actuelle.

          Il faudrait donc que tu contactes le service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresse pour connaître la liste exacte des documents qui te seront demandés.

          Bien à toi,

          Répondre
  13. Sébastien

    Bonjour, je suis né le 5 mai 1996 et j’aimerais savoir si j’ai encore droit aux allocations familiales, étant étudiant à l’université (20hr/semaine).

    Merci à l’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Sébastien,

      Comme il est indiqué sur la fiche ci-dessus, tu ne peux plus percevoir d’allocations familiales à partir de 25 ans. De ce fait, dans ton cas, tu as eu 25 ans le 5 mai ce qui veut dire que tu ne percevras plus des allocations familiales à partir du 1er juin et ce même, si tu es encore aux études.

      Normalement, ta caisse t’enverra un courrier pour t’informer de l’arrêt. Nous te conseillons de prendre contact avec elle, au cas où tu ne recevrais pas ce courrier, cela t’évitera de devoir rembourser un éventuel indu.

      Enfin, si tu as besoin d’une aide financière dans le cadre de tes études, nous t’invitions à contacter le Service Social de ton Université; tu pourras y rencontrer un(e) Assistant social(e).

      N’hésite pas à reprendre contact avec nous si tu as d’autres questions.

      Répondre
  14. Filipe

    Bonjour, je suis actuellement en 1ére année à l’université. J’étais absent pour un examen pendant la session de janvier. Je compte passer cet examen dans la session de juin. Est-ce que je peux me faire sanctionner pour les allocations familiales pour cet absence même si je passe l’examen en session de juin (en d’autres mots : est-ce que le passage de l’examen en juin « annule » mon absence dans la session de janvier ?). ? Merci à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Filipe,

      Le droit aux allocations familiales est acquis pour l’ensemble de l’année académique lorsque le total d’au moins 27 crédits est atteint pour le 30 novembre. Dès lors, lorsque le programme des études est structuré en crédits, seule l’inscription est prise en compte comme condition de fréquentation pour accéder aux allocations familiales. Il n’y a donc pas de contrôle concernant l’assiduité aux cours ou la présence aux examens. 

      Par contre, les étudiants inscrits en Bac 1 doivent en principe participer à tous les examens, l’université pourrait refuser ton inscription aux autres sessions d’examens de l’année académique en cours.

      Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter 🙂 !

      Répondre
      1. Filipe

        Bonjour, merci pour votre réponse, l’article m’a été très informatif ! J’ai une deuxième question concernant l’absence d’un examen et ses conséquences. Si je voudrais m’inscrire l’année prochaine dans un autre établissement supérieur et que dans mon relevé de notes (de l’année académique actuelle) il y a des cours qui ont juste une note d’absence (au lieu de une note concrète comme : 12/20), l’accès peut m’être refusé ?  Merci à vous.

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
          Bonjour Filipe,
          Non, on ne peut pas te refuser l’inscription pour ce motif. Voici les raisons pour lesquelles une inscription peut être refusée.
          Pour d’autres informations, n’hésite pas à nous recontacter 🙂 !
          Répondre
  15. Mada

    Bonjour  mon fis il 23  il est en belgique  ya 2 an et il etudiant .  Il as drotit au allocation et combien svp il habite sell ce moi qui paye son studio

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Mada,

      Si ton fils est domicilié en Belgique, il pourrait éventuellement ouvrir un droit aux allocations familiales.  La matière des allocations familiales étant régionalisées, ton fils doit se renseigner auprès des caisses allocations familiales compétentes pour sa région de domiciliation.

      Bien à toi

      Répondre
  16. Ludop12

    bonjour, j’ai une question vis à vis des allocations familiales. J’ai arrêté ma formation à l ifapme en alternance et je compte travailler en cdd jusqu’en juin et reprendre des études en septembre à l université. Est ce qu’en reprenant des études je peux récupérer les allocations que j’aurai perdu en travaillant ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Ludop2,

      Pour continuer à bénéficier des allocations familiales et ce, jusqu’à tes 25 ans, tu devras soit être étudiant, soit être inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion. Donc, si tu reprends tes études, tu rouvriras ton droit et percevras tes allocations, tant que tu n’atteindras pas l’âge de 25 ans. Le fait que tu aies interrompu tes études un moment n’aura aucun impact.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  17. Niki

    Bonjour,

    Pourriez-vous m’indiquer quelle est la base légale (quelle ordonnance ou arrêté) du droit aux allocations familiales quand on suit des cours en ligne pour plus de 27 crédits dans une université hors Europe, tout en résidant en Belgique ?

    Y a-t-il eu des décisions relatives aux allocations dans le cadre du Covid pour les étudiants sensés partir étudier hors Europe mais qui n’ont pas pu partir et ont dû suivre les cours en ligne ?

    Un grand merci pour vos réponses

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      Bonjour Niki,
      Il n’ y a pas de différenciation faites dans l’ordonnance entre les cours suivis en présentiel ou en ligne.
      Je n’ai pas connaissance de décisions spéciales COVID pour ce cas précis. As-tu une question précise ? N’hésite pas à poser tes questions à ta caisse d’allocations familiales ou à FAMIRIS.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!
      Répondre
  18. heli

    Bonjour,

    me voilà perdu.. j’ai maintenant 21 ans, je me suis inscrit pour une première année à l’université (wallonie) pour la rentrée de septembre 2020, puis j’ai décidé d’arrêter en décembre de la même année pour reprendre en septembre 2021.

    Aujourd’hui (1 mars 2021), pour être bref, je ne suis inscrit dans rien. (école, forem etc.) j’ai appris que ma mère ne percevait plus les allocations familiales et devait rembourser ce qu’elle avait déjà reçu.

    Ma question: Que puis-je faire pour qu’elle récupère les allocations pour le reste des mois à venir jusqu’à ma rentrée (septembre)? Est-ce déjà possible ?

    Enfin j’aimerai savoir, si je me trouve un job jusqu’à septembre, vais-je pouvoir re bénéficier de cette aide le reste de mes années d’études? (jusqu’à mes 25ans)

    Merci d’avance pour votre réponse rapide..

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Heli,

      Dans le cas où tu t’es désinscrit en décembre, ta caisse d’allocations familiales ne te considère plus comme étudiant; Dans cette situation, en général, on conseille de s’inscrire comme demandeur d’emploi et d’être en stage d’insertion professionnelle jusqu’à la rentrée suivante. Si tu es domicilié en Wallonie, tu peux alors t’inscrire au FOREM et continuer à bénéficier des allocations familiales (il sera nécessaire de leur communiquer ce changement). Dans le cas où tu reprends des études en septembre 2021, il sera alors nécessaire de communiquer à nouveau ta reprise d’études pour continuer à toucher les allocations familiales.

      Concernant les mois qui se sont écoulés et les montants que la caisse d’allocation familiale demande de rembourser, malheureusement, si tu n’es ni inscrit comme étudiant, ni inscrit comme demandeur d’emploi, il est peu probable que tu puisses récupérer ces montants. En revanche, tu peux dès à présent t’inscrire au Forem pour toucher tes allocations familiales pour les mois à venir.

      Que tu trouves un emploi ou non, tu pourras te réinscrire en septembre 2021 et continuer à toucher des allocations familiales jusqu’à tes 25 ans (pour autant que tu rentres dans les conditions en étant soit étudiant, soit demandeur d’emploi en stage d’insertion professionnelle). Nous te conseillons de contacter ta caisse d’allocations familiale afin d’obtenir un formulaire pour « déclarer » ton changement de situation.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  19. patricia***

    pat

    bonjour mon fils killian  a 18 ans il est inscrit a pole emploi et touche 400 euros d indemnitees chômage est ce que je perd les droits d allocations familials . avant il était en alternance cap hôtellerie  école et employeur  ( Killian)

    Killian est née le 23/02/2003

    il a aussi un frère de 16 ans

    merci

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Patricia,

      Il nous semble que vous soyez en France. Dans ce cas, nous ne pourrons malheureusement pas répondre à votre question. Bruxelles-J est une plateforme belge d’informations généraliste, nous ne sommes donc pas compétents pour répondre aux questions sur le droit social en France. Pour t’aider dans ta recherche de réponse, nous te conseillons de te rendre sur le site: http://www.cidj.com/

      Pour d’autres questions n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  20. Sousoum

    Bonjour  mon fils âge de 19 ans qui est toujours à ma charge est diplômé en cuisine.je voulais savoir si il est dans une société parce qui il a accès à la profession mais sans touchée un salaire perdura t il c est allocation ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Sousoum,

      Pourriez-vous préciser votre question?

      Il me semble que votre fils ne soit ni aux études, ni en stage d’insertion; dans ce cas de figure, il ne pourra pas continuer à percevoir les allocations familiales.

      En région bruxelloise et en Flandre, les allocations familiales sont inconditionnelles avant 18 ans et avant 21 ans en Wallonie. Et, jusqu’à 25 ans (pour les 3 régions), elles sont conditionnées par les études ou par l’inscription comme demandeur d’emploi en stage d’insertion (en Flandre cette inscription n’est pas indispensable). Vous trouverez un récapitulatif de toutes les informations dans ce tableau: https://ijbxl.be/wp-content/uploads/2020/01/Tableau-AF-07.pdf

      Bien à vous

      Répondre
  21. Lawrang

    Bonjour,

     

    Je vais avoir 18 ans et termine ma 6éme secondaire.

    Pas au clair pour des études supérieures, je souhaiterais faire une année de service citoyen ou service civil à l’étranger pour me poser, réfléchir, faire quelque chose d’utile, avant de choisir des études, ou pas.

    Mes parents auront-il encore droit aux allocations familiales pour moi pendant cette année « sabbatique » ? Il y a trois enfants dans la famille, je suis la deuxième, quelle sera la perte aux niveau des allocations familiale si c’est le cas sachant que les montants diffèrent en fonction du rang dans la fratrie?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Lawrang,

      Pour pouvoir continuer à bénéficier des allocations familiales, un jeune qui n’est plus inscrit dans l’enseignement de plein exercice, doit répondre à une des conditions suivantes :

      – Soit suivre une formation d’au moins 17h de cours par semaine (https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/) ;

      – Soit être inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/).

      Ainsi, si tu n’envisages pas de suivre des formations, c’est alors en t’inscrivant chez Actiris en stage d’insertion que tu pourras maintenir ton droit aux allocations. Généralement, Actiris accepte que le jeune en stage d’insertion fasse son service citoyen. Ainsi, tu pourrais par exemple faire le service citoyen en étant inscrite chez Actiris et tu maintiendrais ainsi ton droit aux allocations familiales.

      Si tes projets sont autres que le service citoyens, cela dépendra alors si Actiris accepte d’assimiler ces projets à ton stage d’insertion (c’est-à-dire que tu puisses rester inscrite chez Actiris tout en développant tes projets). Par exemple, une année à l’étranger ne sera pas automatiquement assimilée. Cela dépendra en fait de ce que tu feras précisément à l’étranger. Si, par exemple, c’est simplement pour voyager, il y a peu de chance que ce soit assimilé et tu perdrais alors tes allocations familiales. Par contre, si ton projet est plus concret comme par exemple faire un stage ou une formation à l’étranger, ça pourrait être reconnu. Toutes les infos ici : https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/

      Il nous est donc impossible de répondre à ta question sans savoir ce que tu feras précisément.

      En ce qui concerne ta deuxième question, nous ne pouvons pas te dire le montant précis que tes parents risqueraient de perdre. Mais, en résumé, au plus le « rang » d’un enfant est élevé, au plus le montant des allocations sera élevé. Un enfant au rang 1 (le premier enfant, l’aîné), aura des allocations dont le montant est plus bas que l’enfant en rang 2. Et, de même, le montant des allocations de l’enfant en rang 2 sera plus bas que les allocations d’un enfant en rang 3. A partir du rang 3 les montants sont les mêmes pour les suivants. Donc, si tu es la deuxième et que tu venais à perdre ton droit aux allocations, ta/ton petite sœur/petit frère avancerait en rang 2. Elle/il bénéficierait alors du montant des allocations pour un rang 2 et non plus pour un rang 3. En résumé, en plus de perdre tes allocations, tes parents bénéficieront d’allocations réduites pour leur troisième enfant. Tu peux directement t’adresser à ta caisse d’allocations familiales pour les montants exacts.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  22. Dove2309

    Bonjour, quel est l’âge maximal pour un enfant qui étudie au delà de ses 25ans pour pouvoir prétendre encore aux allocations familiales ?? merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Dove2309,
      Malheureusement au-delà des 25 ans, il n’est plus possible de pouvoir prétendre à des allocations familiales et ce même si le jeune est encore aux études.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  23. zenix

    Bonjour je compte arrêter les cours (me désinscrire je n’aurai donc plus d’école) à partir de février et reprendre sûrement à partir de septembre mais ma mère m’a dit qu’elle peut garder les allocations si je reprends l’année prochaine est-ce vrai ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Zenix,

      Non, si tu arrêtes tes études et que tu te désinscris, tu n’as plus droit aux allocations familiales. Si ta caisse d’allocations familiales continue à te verser les allocations et qu’elle se rend compte que tu as arrêté, elle pourra exiger le remboursement des allocations perçues indûment.

      Le fait de reprendre des études l’année prochaine ne change rien à la règle.

      Si tu n’es plus étudiant, pour maintenir ton droit aux allocations familiales le temps de te réinscrire tu peux :

      – Soit suivre une formation d’au moins 17h de cours par semaine

      – Soit t’inscrire comme demandeur d’emploi chez Actiris

      Si tu ne réponds à aucune des ces conditions, tu n’as alors temporairement plus droit aux allocations familiales.

      Nous avons rédigé un article abordant tous les points à garder à l’œil lors d’un abandon d’études en cours d’année. Tu le trouveras ici : https://ijbxl.be/etude_formation/arreter-ses-etudes-en-cours-dannee/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  24. chaduf

    bonjour je suis dans une année de transition je ne suis inscrit nulle part pour le moment est ce que mes parents perdent leur allocation familiales ? j’avais entendu parler de 1ans possible

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)

      Bonjour Chaduf,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car tout dépend de ton âge et de la région dans laquelle tu habites.

      Si tu habites Bruxelles et que tu as plus de 18 ans, il faut justifier ton droit aux allocations familiales soit :

      – En t’inscrivant dans une école en tant qu’élève régulier (enseignement de plein exercice)

      – En t’inscrivant comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris (dans ce cas, en règle générale, tu as effectivement droit à des allocations familiales pendant 360 jours. Plus d’information sur As-tu encore droit aux allocations familiales après la fin de tes études ? – Bruxelles-J (bruxelles-j.be).

      – En suivant certaines formations notamment en promotion sociale a raison de minimum 17 heures par semaine (si celle-ci est de niveau secondaire. S’il s’agit d’une formation de niveau supérieur, il te faudra suivre minimum 27 crédits). Tu trouveras plus d’information sur Vas-tu continuer à toucher des allocations familiales en entrant en formation? – Bruxelles-J (bruxelles-j.be).

      D’autres questions? N’hésite pas à nous recontacter !

      Répondre