As-tu encore droit aux allocations familiales après tes 18 ans?

Après le 31 août de l’année de tes 18 ans (ou de tes 21 ans en Région wallonne), tu peux encore recevoir des allocations familiales mais à certaines conditions et jusqu’à tes 25 ans au plus tard (à partir de 25 ans, il n’est plus du tout possible de recevoir des allocations familiales).

Étudiant ou en formation ?

Pour pouvoir recevoir les allocations familiales à partir de tes 18 ans, tu dois prouver (chaque année) que tu suis des études. On entend par études, les études secondaires de plein exercice ou les études supérieures de plein exercice (minimum 27 crédits sur l’année). Tu devras remplir un formulaire (l’école également si c’est une école de la Fédération Wallonie Bruxelles) que tu devras faire parvenir à la caisse d’allocations familiales dont tes parents dépendent.
Bien sûr, tu dois effectivement suivre les cours. Cela veut dire que si tu as des absences injustifiées, tu risques de perdre le droit aux allocations familiales pour les jours où tu as été absent.
Si tu suis une formation en alternance ou en promotion sociale, que ce soit de niveau secondaire ou supérieur, les conditions peuvent être un peu différentes. Tu trouveras plus d’informations sur cette fiche :
Vas-tu continuer à toucher des allocations familiales en entrant en formation ?
En plus des conditions d’études, tu dois rester prudent si tu souhaites avoir un job étudiant. En effet, il y a d’autres conditions liées à l’exercice d’un travail. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions à respecter sur cette fiche :
L’étudiant qui travaille reçoit-il encore les allocations familiales et la mutuelle, qu’en est-il du chômage?

Et si tu suis des cours à distance ?

Si tu suis un enseignement non-supérieur belge à distance (pour préparer le jury central par exemple), tu ne pourras pas bénéficier des allocations familiales sur cette base-là. Par contre, si tu suis un enseignement non-supérieur étranger (dispensé par un organisme d’enseignement reconnu par l’état étranger), tu pourras ouvrir un droit aux allocations familiales.
Pour l’enseignement supérieur à distance, celui-ci permet d’ouvrir un droit aux allocations familiales s’il est dispensé par un organisme belge pour autant que tu sois inscrit à au moins 27 crédits (ou 13h de cours par semaine). Si tu suis un enseignement supérieur à distance organisé par un organisme étranger, tu pourras ouvrir un droit aux allocations familiales si cet organisme est reconnu par l’état étranger ou, s’il n’est pas reconnu par l’état étranger, si tu es inscrit à au moins 27 crédits (ou 13h de cours par semaine).

Demandeur d’emploi en stage d’insertion professionnelle ?

Si tu as fini tes études et que tu t’es inscrit comme demandeur d’emploi, tu as également le droit de conserver tes allocations familiales durant ton stage d’insertion professionnelle pour les mois où tu n’as pas gagné plus de € 551,89 euros brut. Attention, en tant que jeune demandeur d’emploi, tu gardes le droit aux allocations familiales pendant une période de 360 jours. Cette période commence le lendemain du jour où tu as arrêté tes études si tu as arrêté en cours d’année ou le 1er août si tu as terminé l’année scolaire. Même si tu fais ton inscription comme demandeur d’emploi tardivement, cette période de 360 jours commencera à la date prévue. Dans ce cas, tu perdras une partie de ton droit. Il est donc important de s’inscrire rapidement comme demandeur d’emploi après la fin des études. Une fois que tu ouvres ton droit aux allocations d’insertion, le droit aux allocations familiales s’arrête.
Si à la fin de ton stage d’insertion, tu n’as pas obtenu 2 évaluations positives (au 5ème et au 9ème mois) de la part d’Actiris, celui-ci sera prolongé et tu n’ouvriras donc pas directement ton droit aux allocations d’insertion. Dans ce cas, tu peux garder les allocations familiales durant la prolongation pour autant que tu avertisses ta caisse d’allocations familiales et que tu leur transmettes spontanément toutes les évaluations faites avec Actiris.
Attention, depuis le 1er septembre 2015, certains jeunes de moins de 21 ans ne sont plus dans les conditions pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations d’insertion en raison de l’absence de diplôme valable. La liste des diplômes, des certificats et des attestations qui ouvrent un droit se trouve sur le site de l’ONEM. Si tu es dans ce cas, sache que tu peux percevoir tes allocations familiales durant ton stage d’insertion mais qu’une fois que ton stage d’insertion est validé (2 évaluations positives), tu perds ton droit aux allocations familiales, même si tu n’ouvres pas de droit aux allocations d’insertion!

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

131 questions déjà posées

  1. Lily29

    Bonjour je fais un bachelier d’assistant social. J’ai 24 ans et je finis cette année. J’aimerai dés septembre prochaine commencer un Master, ayant 25 ans en décembre 2019 aurais je encore droit à mes allocations familiales ? Est-ce dés la date de nos 25 ans que nous n’y avons plus droit ou l’année qui suit mes 25 ans je suis encore éligible à ce droit ? De plus j’ai entendu dire qu’il était possible que je fasse une dérogation pour avoir mes allocations jusqu’à mes 27 ans pourrais je avoir plus d’un dos ?
    Merci

    Répondre
  2. tebnoor

    bonjour

    mon fils est un français qui étudit en Belgique et je voudrais savoir s’il a la possibilité de bénéficier d’allocation ou de prestations sociales car il n’arrive pas à trouver du travail pour financer ses études ( loyer)
    Cordialement

    Répondre
  3. debo

    bjr
    j aurais besoin d aide mon fils a eu 19 ans en septembre et il est encore scolarisé. Les allocations familiales ont envoyer un papier a faire remplir par l école, mais voila comme je dois des cotisations scolaire l école n a pas voulu remplir les papier pour les allocations et la bourse d étude. A ce jour, je ne touche plus d allocations pour celui-ci Pouvez vous m aide car aucun accord avec l école n est possible

    Répondre
  4. is

    bonjour,
    mon beau fils de 23 ans arrête de travailler pour reprendre des études. peut il prétendre aux allocations familiales?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Is,

      Comme vous pouvez le lire plus haut, votre fils peut encore recevoir des allocations familiales s’il poursuit des études mais à certaines conditions et jusqu’à ses 25 ans au plus tard. Nous vous invitons à lire ces conditions dans la page du haut ou de nous expliquer de manière plus précise le type de formations que celui-ci aimerait suivre. Mais, en principe, s’il poursuit des études avec un minimum de 17h de cours par semaine, il pourra continuer à prétendre à des allocations familiales durant la durée de ses études jusqu’à 25 ans au plus tard.

      Vous pouvez nous appeler ou venir nous rendre visite pour en discuter : http://www.ijbxl.be/

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

      Répondre
  5. Joy

    Bonjour
    Je m’appelle joy j’ai 18ans. Je suis enceinte et j’ai du arrêter les cours en septembre pour les problèmes de santé et je me suis inscrit comme demandeuse d’emplois pour pouvoir percevoir mon allocations mais depuis j’ai rien reçu je veux juste savoir pourquoi ? Comme j’ai 18ans c’est toujours mon père qui vas recevoir mon allocations et celle de mon enfant ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Joy,

      Avais-tu bien droit aux allocations familiales avant ton inscription comme demandeuse d’emploi ?
      Je suppose en lisant ta question que c’était le cas.

      En effet, si tu es inscrite comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion professionnelle, tu conserves normalement ton droit aux allocations familiales.
      Le principe est que tant que tu habites chez tes parents, c’est eux qui perçoivent tes allocations familiales.
      Cependant, si tu te domicilies à une autre adresse que celle de tes parents et que tu as au moins 16 ans, les allocations familiales qui te reviennent seront versées sur ton propre compte. Par ailleurs, si tu es mariée ou si tu perçois des allocations familiales pour ton enfant, tu perçois également directement tes propres allocations familiales.
      Donc dès que tu recevras des allocations familiales pour ton enfant,tu percevras également les tienne directement (et plus tes parents)
      Si ni toi ni tes parents n’avez reçu tes allocations familiales depuis que tu es inscrite comme demandeuse d’emploi, contacte la Caisse d’allocations familiales de ton père (si c’est cette caisse qui est compétente et versait les allocations auparavant) pour demander des explications et comprendre ce qui bloque le dossier.

      Comme tu vas avoir un enfant, tu peux peut –être également bénéficier d’allocations familiales pour ton enfant en plus de celle que perçoivent tes parents pour toi (ainsi qu’une allocation de naissance).
      Tu trouveras sur cette fiche les informations sur cette question: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/les-allocations-familiales/tu-vas-avoir-un-bebe-quen-est-il-des-allocations-familiales/
      Attention, ces informations concernent les enfants qui naissent en région Bruxelloise.
      Si toi et ton enfant résidez en région Wallonne, la législation est différente ( en ce qui concerne les allocations familiales pour les enfants résidant en Wallonie, consulte: https://www.famiwal.be/accedez-aux-themes/la-reforme-des-allocations-familiales/ce-qui-change-partir-de-2019).

      N’hésite pas à nous recontacter si ce n’est pas claire, c’est une matière complexe et il est difficile de tout expliquer en quelques lignes (tu peux notamment nous téléphoner au 02/514.41.11 et demander Dayuma)

      Quelle que soit ta situation, FAMIFED (l’Agence fédérale pour les allocations familiales; https://www.famifed.be/home) pourra certainement t’aider à y voir plus clair (tu peux par exemple les contacter quand tu ne sais pas auprès de quelle caisse d’allocations tu dois introduire la demande). Ils ont un numéro de téléphone gratuit où tu peux poser tes questions: 0800 35 950.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
      1. Blessings

        Bonjour En faite j’avais eu quelques problèmes avec mes parents du coup le saj m’avait placé en famille d’accueil pendant 8 mois quand j’ai eu 18ans le saj à demander l’aide au cpas mais ils ont pas accepté car j’ai pas encore fait 5ans sur le territoire belge mais j’ai ma carte de séjour illimité comme père est belge j’ai 20 ans et je vais bientôt avoir un enfant je veux suite savoir s’il y n’a pas d’autre aide que je pourrais avoir pour mon enfant pour que je puisse continuer mes études merci

        Répondre
        1. Blessings

          C’est pour un amie merci

          Répondre
  6. lulu

    Bonjour , j’ai 17 ans et demi et j’ai du partir de la maison suite a des faits qui se sont passés avec mes parents, je suis à l’internat la semaine et je ne compte plus revenir la ou j’habitais normalement avec ma mère et mon beau-père, je suis vraiment perdue et je compte à mes 18 ans trouver un petit quelque chose comme un studio et me faire aider par le cpas , mais je ne comprend pas tout totalement , aurais-je le droit d’avoir les allocations familliales? et est ce tout l’aide financière que je pourrais avoir ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lulu,

      Dès que tu auras 18 ans, tu auras en effet la possibilité de ne plus habiter chez tes parents. Il y a deux points à aborder par rapport à ta situation :

      – L’aide du CPAS
      Tu pourras faire une demande d’aide au CPAS mais attention que bénéficier du RIS (revenu d’intégration sociale) n’est pas automatique. En fait, tu devras faire une demande d’aide au CPAS de la commune dans laquelle tu es domiciliée. Cela signifie que si tu fais une demande d’aide avant de déménager, tu devras le faire dans la commune du domicile de tes parents. Le CPAS fera alors une enquête sociale pour déterminer si tu as droit à leur aide ou non. Ce qui peut poser problème à ce stade, c’est qu’ils vont analyser les revenus du ménage pour prendre leur décision. Or, si tu es encore domiciliée avec tes parents, cela signifie que leurs revenus seront pris en compte et que tu risquerais ainsi de te voir l’aide refusée. C’est pourquoi, au moment de faire ta demande d’aide, tu devras bien expliquer la situation à la personne qui s’occupera d’enregistrer ta demande. Si ton projet est d’aller habiter seule, il faudra bien leur expliquer les raisons qui te poussent à envisager de quitter le domicile familial. A noter également que le CPAS pourrait tout à fait décider que tes parents sont en mesure de subvenir à tes besoins et donc refuser de t’aider. Tu trouveras toutes les informations sur l’aide du CPAS sur ces fiches-ci : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      – Les allocations familiales
      La règle veut que, tant que tu habites avec tes parents, ce sont eux qui bénéficient des allocations. Cela signifie que tu ne pourras pas en bénéficier toi-même tant que tu n’habites pas seule. Si tu obtiens l’aide du CPAS, ou du moins que tu trouves une solution pour déménager, tu pourras alors bénéficier toi-même des allocations. Mais attention qu’à partir de 18 ans, le droit aux allocations familiales n’est pas automatique. Il faut en effet répondre à certaines conditions. Ainsi, un jeune majeur maintient son droit aux allocations familiales soit s’il est étudiant, soit s’il est en stage d’insertion. Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche-ci : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales-apres-tes-18-ans/

      Tu trouveras également d’autres informations concernant un projet d’autonomie et les aides possibles sur cette fiche-ci : https://www.bruxelles-j.be/ton-autonomie/tu-veux-quitter-tes-parents-quelles-aides-financieres-peux-tu-obtenir/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  7. nath

    Bonjour,
    Mon fils de 23 ans est a l’université. J’ai envoyé le document un peu tard en décembre à la caisse Parentia.Mais en janvier et février , je n’ai pas perçu les AF. Y a t- il un délai pour rentrer le document? Est il possible qu’il ne me verse plus les AF pour cette raison?
    D’avance je vous remercie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nath,

      Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles ta caisse n’a pas versée tes allocations familiales. Il n’y a à priori pas de délai légal pour remettre le formulaire mais il doit bien être remis pour prouver sa qualité d’étudiant et pour bénéficier des allocations familiales. Par ailleurs, à la suite de la sixième réforme de l’Etat, les allocations familiales ont été régionalisées. Dès lors, si tu vis dans une autre région que Bruxelles, le retard de paiement est peut-être dû au changement de caisse. Sachant que nous ne pouvons pas te donner avec certitude le motif de non-paiement, nous te conseillons de contacter ta caisse directement, ils pourront mieux t’informer et te dire comment procéder. Si tu remplis les conditions d’octroi et dès que tout est arrangé, tu devrais pouvoir prétendre aux arriérés de paiement pour les mois où tu n’as rien reçu.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  8. Kopito

    Bonjour,
    Mon fils, 18 ans, suit des cours en FP (coiffure) en Espagne. Il souhaite abandonner ce centre pour intégrer un établissement privé et payant. Est-il possible de continuer à percevoir les allocations familiales et sous quelles conditions?
    220€ mensuel au  » Centro NEBRO »
    Merci 🙂

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Si ton enfant étudie en Espagne, il garde le droit aux allocations familiales pour autant qu’il suive des cours dans un établissement reconnu par l’Etat espagnol ou qu’il suive au moins 17 heures de cours par semaine.
      Pour de plus amples informations, tu peux consulter https://bruxelles.famifed.be/fr/familles/situation-de-lenfant/mon-enfant-r%C3%A9side-%C3%A0-l%C3%A9tranger
      N’hésite pas à confirmer cette information auprès du gestionnaire de dossier de ta caisse d’allocations familiales.

      Bien à toi

      Répondre
  9. Flaay

    Bonjour,
    Comment savoir si je perçois des allocations ou pas ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Flaay,

      Ta question n’est pas très claire. Souhaites-tu savoir si tu as droit aux allocations familiales ou savoir si tu les reçois déjà ?
      En principe, c’est un (ou les deux) parent(s) qui perçoit sur son compte les allocations familiales pour l’enfant.
      Si l’enfant a 16 ans ou plus et qu’il n’habite plus avec ses parents, il peut bénéficier directement de ses allocations familiales.

      Si tu souhaites savoir si tu as droit aux allocations familiales (si tu entres dans les conditions pour en bénéficier), nous avons besoin de connaitre plusieurs informations sur ta situation notamment savoir dans quelle région est domicilié l’enfant, quelle est la situation de ses parents (travailleur, chômeur, pensionné, autre?), quel âge il a et si il a plus de 18 ans est ce que l’enfant est étudiant, demandeur d’emploi, autre ?
      N’hésite pas à lire nos fiches explicatives sur les allocations familiales (https://www.bruxelles-j.be/ton-autonomie/tu-es-mineur/quels-sont-les-montants-des-allocations-familiales-peux-tu-percevoir-tes-allocations-toi-meme/) et/ou à nous repréciser ta question.
      Tu peux aussi appeler Infor Jeunes Bruxelles 02 514 41 11.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

      Répondre
  10. Eva

    Mon fils aîné (21 ans) souhaite suivre des cours d’informatique à distance auprès de OpenClassroom qui est un établissement privé d’enseignement à distance déclaré au rectorat de l’Académie de Paris, délivrant ses propres diplômes.
    A l’issue de la formation et de la validation des compétences par un jury, l’étudiant obtient le diplôme de « Développeur d’application » enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles.
    Ce diplôme est de niveau Bac +3/4 c-à-d de niveau 6 sur le Cadre Européen des Certifications (European Qualifications Framework) et de niveau Bac +3/4 sur le cadre français.
    Il s’agit d’une formation continue de 12 mois contenant 6 blocs de compétences avec plus de 13h/semaine.
    Pourra-t-il continuer à bénéficier des allocations familiales?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Eva,

      L’enseignement supérieur à distance donne droit aux allocations familiales, s’il représente au moins 27 crédits (ECTS) ou si le programme est reconnu par l’autorité étrangère lorsqu’il s’agit d’un établissement d’enseignement étranger. Il faudra donc voir si les études qu’il souhaite entreprendre répondent à l’un de ces critères. Note que, de ce que nous observons, bien qu’il s’avère que certains diplôme soient reconnus par l’État en France, Openclassroom n’en reste pas moins un type d’enseignement privé et dans ce cas il faut justifier 17h de cours par semaine.

      Tu peux dès lors directement contacter ta caisse d’allocations familiales si tu souhaites être fixée.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  11. Indochine08

    Bonjour,
    J’ai 23 ans, demandeuse d’emploi ( je n’aurai droit qu’aux allocations de chômage en 2020 car je dois refaire mon TFE en juin et le stage d’insertion commencera lors démon dépôt du TFE )
    Je recevais avant de me marier, 240€ d’allocations familiales chez Parentia. Je me suis mariée et le mois qui a suivi, on m’a retiré la moitié parce que j’étais mariée ! Mon mari gagne 1600€ net par mois mais doit subvenir à tout nos besoins (ayant continué mes etudes je ne travaillais pas jusqu’en septembre 2018 )et moi de mon coté je me retrouve avec 122€ par mois d’allocations alors que quand je regarde les montants et mes droits c’est +- 200€ que je devrais avoir… J’ai travaillé d’octobre à décembre 2018 et j’ai donné ma démission. Je suis à la charge de mon mari et nous habitons ensembles. Je ne vois pas à quelle aide je pourrais avoir droit car le chômage je dois attendre 2020, le CPAS on nous a dit qu’il gagnait de trop et les allocations familiales on me retire la moitié car je suis mariée ???
    Pourriez-vous m’éclairer sur des aides et me dire si c’est normal avec les allocations retirées de moitié depuis mon mariage ?
    Bonne journée

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Indochine08,

      Je suppose que tu habites en région bruxelloise et que tu es inscrite comme étudiante jusqu’en juin 2019.
      Depuis ton mariage, tu percçois toi-même tes allocations familiales. Cela veut dire que tu perçois celles-ci au rang 1 (le rang le moins favorable).
      Tu perçois donc le montant de base (95,80) + le supplément d’âge (29,29). Tu perçois donc 125,09 € d’allocations familiales par mois.

      Remarque : tu ne perçevras des allocations d’insertion (allocation de chômage sur base des études) pour autant que tu remplisses l’ensemble des conditions d’octroi avant ton 25e anniversaire. Tu trouveras de plus amples informations sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle

      Dans ta situation, tu n’ouvres, malheureusement, le droit à aucune aide. Peut être pourrais-tu introduire une demande d’aide auprès du service social de ton institut d’enseignement supérieur.
      Peut être pourrais-tu trouver un arrangement avec tes parents et ta caisse d’allocations familiales pour que tes parents continuent à percevoir celles-ci (à un rang plus avantageux) et te reverses ta part.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  12. chahid

    Bonjour,

    existe-il une limite en terme de rémunération pour un étudiant jobiste à ne pas dépasser pour continuer à avoir droit aux allocations familiales ?

    j’ai lu sur internet que si un étudiant travaillant plus de 240h dans un trimestre perdrait le droit aux allocations familiales. Je voulais donc connaître les eventuels conditions d’un étudiants touchant une rémunération pour un travail presté sous statut étudiant.

    Merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chahid,

      Comme tu peux le lire sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/letudiant-qui-travaille-recoit-il-encore-les-allocations-familiales-et-la-mutuelle-quen-est-il-du-chomage, si tu es étudiant et que tu travailles durant l’année scolaire, pour conserver ton droit aux allocations familiales, tu dois travailler au maximum 240h par trimestre durant l’année scolaire (1er, 2e, 4e trimestre), quel que soit le type de contrat (contrat d’occupation étudiant, employé, ouvrier, travail indépendant). Si la limite d’heures est dépassée, les allocations seront supprimées pour tout le trimestre. Un travail effectué durant les vacances scolaires (Pâques, Noël, …) autres que les vacances d’été, est comptabilisé dans le quota du trimestre concerné.
      Si tu travailles pendant le 3e trimestre (juillet, août, septembre), tu conserves tes allocations familiales, sans limite d’heures de travail, quel que soit le type de contrat (contrat d’occupation étudiant, employé, ouvrier, travail indépendant). Cependant, attention, si tu ne reprends pas d’études l’année académique suivante, la limite des 240 heures est quand même d’application pour le 3e trimestre.

      Pour les allocations familiales, il n’y a pas de limite en ce qui concerne tes revenus. En revanche, il y a bien des limites de revenus pour les questions de fiscalité. Tu trouveras les explications à ce sujet sur: https://www.bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/quen-est-il-des-impots/

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  13. Kathy

    MON FILS A CORE LE DROIT AU ALOCCATION JUSQUE JUILLET MAIS CELUI SI VA METRE SONT ADRESSE CHEZ SA COMPAGNE Y VONT TOUCHER DU CHOMAGE AURA T IL ENCORE LE DROIT DE LES RECEVOIR À CA NOUVELLE ADRESSE

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kathy,

      Si ton fils commence à percevoir des allocations de chômage ou d’insertion, il n’a plus le droit de percevoir des allocations familiales.
      S’il ne perçoit pas d’allocations de chômage ou d’insertion mais qu’il va simplement vivre avec sa compagne qui perçoit des allocations de chômage, il peut continuer à percevoir ses allocations familiales tant qu’il est dans les conditions. Par contre, s’il est domicilié à une autre adresse que celle de ses parents, il pourra recevoir ses allocations familiales lui-même. Attention, la législation des allocations familiales est maintenant régionalisée et les règles peuvent être différentes en fonction de la région dans laquelle il vit. N’hésitez pas à contacter votre caisse d’allocations familiales.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  14. luna

    Bonjour,
    Mes études secondaires générales terminées en juin, je suis partie de septembre à décembre dans une école d’art à l’étranger (sans diplôme officiel). Me voilà rentrée et compte commencer des études supérieures en septembre prochain.
    Quelles sont les démarches à suivre pour conserver mon droit aux allocations, sachant que je voudrais continuer à voyager à l’étranger/travailler en Belgique comme « étudiant » (si c’est possible sous ce statut) avant septembre?
    Merci pour l’aide 🙂 (j’ai eu 19 ans début janvier)

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Luna,

      En Belgique, les allocations familiales sont inconditionnelles jusque 18 ans du jeune. A partir de la majorité, pour continuer à bénéficier des allocations familiales, il faut soit être inscrit dans un programme d’enseignement, soit être inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion.

      Comme tu as 19 ans, pour avoir droit aux allocations familiales de nouveau en attendant de reprendre tes études, tu devras t’inscrire au service emploi de ta région et débuter un stage d’insertion d’un an. Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion sur la fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      En principe, pendant ton stage d’insertion, tu dois chercher du travail et rester disponible sur le marché de l’emploi. Mais si tu souhaites partir à l’étranger pendant cette période, nous te conseillons d’introduire et demander auprès du directeur du bureau de ton bureau de chômage via le formulaire C36.5. Tu trouveras les journées prises en compte dans le stage d’insertion sur cette fiche: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journees-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Par contre, jusqu’à ta prochaine inscription dans un programme d’enseignement, tu ne pourras malheureusement pas faire de job étudiant. Pour travailler sous contrat d’occupation étudiant, les études doivent rester ton activité principale. Donc avant septembre 2019 (donc pendant ton stage d’inscription), tu ne pourras travailler que sous contrat ordinaire.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  15. Mumu

    Bjr sans diplôme j ai arrêté mes études à 18 ans je suis inscrit comme demandeur d emploi ais je droit aux allocations familiales ?merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mumu,

      Après le 31 août de l’année de tes 18 ans (ou de tes 21 ans en Région wallonne), tu peux encore recevoir des allocations familiales mais à certaines conditions. Il faut soit être étudiant soit demandeur d’emploi. Ce qui semble bien être ton cas.
      Tu gardes le droit aux allocations familiales pendant le stage d’insertion: https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Bien à toi

      Répondre
  16. Nisrine

    Bonjour, ma fille à 19 ans ,elle est actuellement en 6eme secondaire et n ‘a pas reçue ses allocations familiale ce premier mois de janvier 2019,comment se fait-il ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nisrine,

      Nous n’avons pas assez d’information pour pouvoir te répondre.
      Mais il faudrait vérifier que votre fille n’a pas travaillé plus de 240 heures en octobre, novembre, décembre 2018.
      Le plus simple serait de contacter directement la caisse d’allocations familiales pour connaître les raisons de ce problème.

      Bien à vous

      Répondre
  17. Maria

    Bonjour,
    Je voudrais savoir à partir de quand exactement que je n ai plus le droit aux allocations familiales; est ce que c est à partir de mes 25 ans ou a la fin de mes 25 ans je suis née en 11 janvier 95. Merci beaucoup !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Maria,

      Si tu es étudiante ou chercheuse d’emploi (et toujours dans l’année du stage d’insertion professionnelle), tu garderas le droit aux allocations familiales jusqu’à la fin du mois civil au cours duquel tu fêtes tes 25 ans (donc jusqu’au 31 janvier 2020).

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  18. jb14

    Bonjour,
    Je suis étudiant dans le supérieur et je souhaite investir de l argent en bourse.
    Ai-je un risque de perdre mes allocations si j’investis dans ce secteur via une plate-forme en ligne du style De Giro ?
    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour JB14,

      Il n’y a pas de lien entre les conditions pour bénéficier des allocations familiales et la façon dont tu dépenses cet argent. Tu as donc bien le droit de jouer en bourse si tu le souhaites. Nous attirons bien sûr ton attention sur le risque de perdre cet argent lorsque tu joues en bourse.
      Bien à toi

      Répondre
  19. Nada

    J’ai 19 ans et j’aimerai étudiée en Angleterre (a l’université) et j’aimerai savoir si il est possible pour moi de recevoir le CPAS même si je ne serai en ce cas, pas une étudiante belge ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nada,

      Une des conditions pour obtenir l’aide du CPAS est de résider de manière effective en Belgique. Il y a donc peu de chances que tu puisses bénéficier de l’aide du CPAS si tu vis à l’étranger.

      Si tu bénéficies déjà de l’aide du CPAS, tu pourrais cependant parler de ce projet à ton assistant(e) social(e). Ce projet d’études pourrait peut-être faire partie de ton projet d’intégration, même si cela nous paraît peu probable.

      Tu trouveras toutes les informations sur le CPAS sur ces fiches-ci : https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  20. sarah.koh

    Bonjour,
    J’ai 18 ans, je vis dans le brabant wallon avec mes parents. Je suis en première année d’études supérieur et j’ai décidé d’arrêter de suivre mes études. Est ce que mes parents toucheront encore des allocations familiales si je trouve un job étudiant? Est ce que je suis obligée de suivre les cours obligatoires ? Merci d’avance pour votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour sarah.koh,

      Si tu décides d’arrêter tes études en cours d’année scolaire et que tu as 18 ans, pour maintenir ton droit aux allocations familiales tu pourrais :

      – Suivre des cours de plein exercice ou de promotion sociale te permettra de maintenir ton droit aux allocations familiales si tu suis suffisamment d’heures de cours :
      17h/sem. S’il s’agit de cours de niveau secondaire (par exemple des cours de langues) ;
      13h/sem. S’il s’agit de cours de promotion sociale de niveau supérieur ;

      – T’inscrire comme demandeuse d’emploi ce qui te permettra non seulement de maintenir ton droit aux allocations familiales mais également d’entamer ton stage d’insertion professionnelle. Si tu reprends des études en septembre, cela stoppera ton stage. Tu devras le recommencer intégralement après la fin des études (tout en ayant droit de nouveau aux allocations familiales).

      Tu trouveras toutes les informations sur les incidences d’un arrêt des études en cours d’année scolaire via le lien suivant : http://ijbxl.be/arreter-ses-etudes-en-cours-d-annee-226

      Note que si tu arrêtes tes études, tu n’auras plus la possibilité de travailler sous statut étudiant. Si tu reprends des cours de promotion sociale afin de maintenir ton droit aux allocations, il faudra que tu contactes le contrôle des lois sociales afin de leur demander, par rapport à / aux formation(s) suivie(s) si tu as effectivement le droit de travailler en tant qu’étudiante : https://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/qui-est-etudiant-et-qui-peut-conclure-un-contrat-doccupation-etudiant/

      Le fait de travailler en tant qu’étudiante n’aura pas d’impact sur tes allocations familiales si tu ne travailles par plus de 240h par trimestre (sauf en juillet – août – septembre si toujours étudiant l’année d’après).

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  21. gringos

    bonjour, je me suis inscrit en supérieure(Haute Ecole) et ensuite j’ai fais une demande au forem comme demandeur d’emploi car j’ai choisi une mauvaise option. J’ai fais moins d’un mois en tant que demandeur d’emplois, à l’heure actuelle j’ai repris mon statut étudiant mais les allocations me redemandent de remboursé ce que j’ai perçu. Aujourd’hui j apprends qu’on m’a coupé les allocations comment faire pour les récupéré svp.
     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour gringos,
      En t’inscrivant au FOREM dans le cadre du stage d’insertion professionnelle, ton droit aux allocations familiales était maintenu malgré le fait que tu aies arrêté tes études. Si tu t’es désinscrit du FOREM et que tu n’étais plus inscrit en tant qu’étudiant, il est normal que les allocations familiales te demandent de rembourser les mois perçus indûment et que tu n’y aies plus droit.
      Pour pouvoir maintenir ce droit, il faudrait que tu t’inscrives dans le cadre de formations à raison de 17h/semaine minimum. Ces 17h peuvent provenir de différentes formations (par exemple 4h/semaine de cours d’anglais + 4h/semaine de cours de néerlandais et 5h/semaine de cours d’espagnol). Si tu veux te trouver une formation à Bruxelles, tu pourrais utiliser le site dorifor : http://www.dorifor.be/
      Au cas où tu t’inscrirais à des formations pour récupérer le droit aux allocations familiales, si tu veux savoir si celles-ci te permettent de travailler sous statut étudiant, tu pourrais contacter le service de contrôle des lois sociales : http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=6552
      Une autre solution serait de te ré-inscire au Forem.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  22. laura

    bonjour
    ma fille a 21 ans avait les allocations familiales inseration mais malheureusement on a pas reçu de demande de controle nous l avons fait après les 1 ans inseration car par ma faute j ai pas lu correctement les papiers que si le forem ne le ferais pas c été a nous de le faire les allocations familiales nous a demandé le contrôle du forem mais nous l avons fais en retard 3 mois après nous avoir coupé les paiements ma fille a t elle encore droit son controle a été positif

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laura,
      Tu retrouveras des informations détaillées sur le droit aux allocations familiales pour les jeunes en stage d’insertion sur cette page du site de FAMIFED: https://bruxelles.famifed.be/fr/familles/situation-de-lenfant/mon-enfant-est-jeune-demandeur-demploi
      Ta situation n’est pas très claire. Si ta fille a fait un an de stage d’insertion et qu’elle a obtenu 2 évaluations positives, elle ouvre un droit aux allocations d’insertion et n’est plus en droit de bénéficier d’allocations familiales. Si tu te poses la question par rapport à une période précédente où elle était toujours en stage d’insertion mais pour laquelle vous n’avez pas reçu d’allocations familiales parce que vous n’aviez pas envoyé l’évaluation, le droit devrait pouvoir être récupéré rétroactivement si tu prouves que ta fille était bien dans les conditions. Tu peux en discuter avec FAMIFED: 0800/94.434 qui est responsable au niveau fédéral de l’application de la législation sur les allocations familiales.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  23. Jo

    Bonjour, j’etais etudiant en septembre. Je me suis inscrit a l ecole mais j avais pas payé mon minerval car j allais peut etre avoir un emploi. J’ai donc attendu de savoir si j allais etre emboché. Je viens d’etre emboché debut de ce mois ci donc je n ai plus d allocation ce qui est normal mais pour le mois d octobre, j etais a l ecole ( sans avoir payé mon minerval) mais on me dit que je n ai pas droit a mes allocations. Je n’ai percu aucun revenue. Je me suis inscrit le 6 novembre au forem car il y a eu férié et le pont avant cela et que j ai attendu d etre sur fin octobre que j allais signé mon contrat

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jo,
      Nous avons contacter Famifed pour vérifier la spécificité de ta situation. Ils nous ont informé qu’ils se basent sur le formulaire d’inscription qu’il faut renvoyer à la caisse d’allocations familiales pour prouver qu’on est bien inscrit (peu importe que tu aies payé ou non l’inscription, ils ne sont pas au courant de ces détails). Dans ton cas, ce formulaire avait-il été remis? Ou est-ce que l’école ne t’a pas délivré d’attestation parce que tu n’avais pas payé le minerval? Sans cette attestation d’inscription, le payement des allocations familiales du mois d’octobre ne peut effectivement pas être fait puisque tu ne prouves pas ta qualité d’étudiant.
      Tu peux tout à fait en parler avec FAMIFED: 0800/94.434 ou directement avec ta caisse d’allocations familiales. Tu peux également contacter ton école pour voir si une attestation d’inscription pour le mois d’octobre peut être délivrée.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  24. Fanny

    Bonjour, je suis en stage d’insertion professionnelle depuis environ 2 mois et j’ai 24 ans. Je touche donc encore mes allocations familiales. Cependant, en décembre je vais avoir 25 ans, me sera-t-il encore possible de toucher ces allocations durant le reste de la durée de mon stage (alors que j’aurai 25 ans) ?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fanny,
      A partir de 25 ans, il n’est plus du tout possible de recevoir des allocations familiales. Tu garderas le droit aux allocations familiales jusqu’à la fin du mois civil où tu atteins l’âge de 25 ans.
      N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  25. Gipsy

    Bonjour je suis actuellement sous CDI et j’aimerai quitter mon job et reprendre des études. J’ai 22 ans, auraisje encore le droit au allocation familiale si je reprend les études je suis orphelin

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Gipsy,
      En principe, à partir du moment où tu remplis à nouveau les conditions, tu devrais effectivement pouvoir récupérer ton droit aux allocations familiales. Il faudra à priori réintroduire une demande en prouvant ton inscription dans un établissement scolaire. N’hésite pas à vérifier cela avec ta caisse d’allocations familiales ou avec FAMIFED: 0800/94.434
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  26. Alir

    Bonjour,
    Je suis actuellement demandeuse d’emplois depuis moins d’un mois, j’ai un RIS de 600euros par mois en cohabitation légale avec ma maman depuis mes 18ans. Vais-je perdre mes allocations familiales si cela dépasse 551euros brut par mois ?
    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alir,
      La règle de base est que le jeune de moins de 25 ans inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion garde le droit aux allocations familiales pour les mois où le revenu brut tiré d’une activité lucrative et/ou le montant de la prestation sociale versée ne dépasse pas 551,89 euros.
      Par prestation sociale, FAMPEDIA indique  » allocations de transition, allocations de chômage, allocation d’accompagnement, allocation d’insertion, indemnités de maladie, indemnités pour repos d’accouchement, indemnités pour accident du travail » (https://bruxelles.famipedia.be/fr/themes/beneficiary-child/young-applicant-employment/theory/what_in_case_of_lucrative_activity_or-0). Cela semble reprendre des éléments de la sécurité sociale et non de l’aide sociale. En principe, le revenu d’intégration social ne devrait alors pas être pris en compte comme un revenu par la caisse d’allocations familiales.
      Tu peux en parler avec ta caisse d’allocations familiales ou FAMIFED: 0800/94.434
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  27. Marion

    Bonjour . Je suis une étudiante française de 20 ans qui a quitté le domicile parentale pour poursuivre des études supérieurs en pharmacie à l’université catholique de Louvain . J’ai été enregistré au registre de la population belge et été autorisé à séjourné en Belgique pour une durée de plus de 3 mois .Je  me suis par ailleurs domicilié à Bruxelles . Mes questions sont :
    puis-je percevoir moi même des allocations familiales en tant qu’étudiante française en Belgique ?
    Si oui alors que dois-je faire pour percevoir des allocations familiale étant donné que j’étudie pour un programme annuel de 60 crédits . Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marion,
      Si tes parents vivent en France et que tu suis tes études en Belgique, il faudra poser la question à l’administration française. Tu n’ouvriras en effet pas de droit en Belgique mais il existe peut-être une convention bilatérale France – Belgique pour que tu puisses maintenir ton droit français en résidant en Belgique. Etant un site d’informations belge nous ne sommes pas compétents en ce qui concerne le système français.
      Note cependant que, si tu suis des études supérieures en Belgique, tu auras cependant peut-être droit à des allocations d’études (bourse d’études). Il est malheureusement trop tard pour en faire la demande cette année, mais, dans le cas où tu poursuis ton cursus l’année prochaine, tu pourras entrer une demande dès juillet 2019. Tu trouveras toutes les informations ici : http://www.allocations-etudes.cfwb.be/index.php?id=dape_page0&no_cache=1
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  28. Bexyannick

    Mon fils Jonathan( 18 ans) est parti à Florence suivre des cours de perfectionnement en danse contemporaine. Au départ, notre caisse d’ allocations familiales nous a demandé de remplir un formulaire avec toutes les informations sur l’ école et les heures de cours qu’ il allait suivre. (Plus de 17h) . Elle m’ a ensuite demandé une déclaration sur l’ honneur comme quoi il est toujours à ma charge. Maintenant une personne de la caisse ( GroupeS) Me dit que je n’ ai plus droit aux allocations car il n’ ont pas l’ assurance que le programme est reconnu par l’ état.  D’ après mes renseignement , c’ était soit plus de 17h de cours, soit programme reconnu par l’ état, soit correspondant à un programme reconnu par l’ état. Comment dois réagir par rapport à ça et si besoin chez qui me tourner pour faire respecter les droits de mon fils. Cet argent est une aide nécessaire à sa vie en Florence et ne plus l’ avoir mettrait un terme à ses rêve car je n’ ai plas les moyens de subvenir à ses besoins. C’ est déjà difficile maintenant. merci pour la réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bexyannick,
      Le site de FAMIFED dit effectivement « Si votre enfant séjourne ou étudie dans l’un des pays de l’EEE, vous avez droit aux allocations familiales belges complétées éventuellement de suppléments. Dans le cas d’études à l’étranger, le programme d’études doit être reconnu par l’Etat de ce pays ou l’étudiant doit suivre au moins 17 heures de cours par semaine. » (http://bruxelles.famifed.be/fr/familles/situation-de-lenfant/mon-enfant-r%C3%A9side-%C3%A0-l%C3%A9tranger)
      En vérifiant dans les textes de loi, voici ce qui est indiqué dans le chapitre 1 de l’arrêté royal fixant les conditions auxquelles les allocations familiales sont accordées en faveur de l’enfant qui suit des cours ou poursuit sa formation (10 août 2005): https://bruxelles.famipedia.be/fr/regulations/executory-decrees/royal-decrees/BAR20050810000

      • « Article 1er. Les allocations familiales sont accordées à l’enfant qui suit des cours dans un ou plusieurs établissements d’enseignement, ou qui suit des cours de formation permanente dans les classes moyennes, au stade de la formation de chef d’entreprise, dans un ou plusieurs centres de formation. Les cours doivent être donnés pendant au moins dix-sept heures par semaine. Une période de cours de 50 minutes est assimilée à une heure. »

      ET

      • « Art. 4. Sont considérés comme satisfaisant aux conditions de l’article 1er:
        2° l’enseignement suivi hors du Royaume et dont le programme est reconnu par l’autorité étrangère ou correspond à un programme reconnu par cette autorité. »

      FAMIFED étant l’organisme fédéral en charge des allocations familiales et donc chargé d’interpréter la loi, la subtilité pose effectivement question. Nous te conseillons donc de vérifier cela avec un service juridique gratuit tel qu’ l’Atelier des droits sociaux:
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Lundi de 16h à 18h et Jeudi de 16h à 20h.
      Tu pourrais également en parler avec FAMIFED en demandant le service international au 0800/94.434 ou encore par mail: info.mediation@famifed.be
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  29. Jane

    Bonjour,
    L’année passe j’étais étudiante mais cette année je me suis inscrite à une fformation chef d’entreprise mais avec seulement 8h de cours théorique par semaine. Mais je suis aussi des cours d’anglais 5h semaine. Est ce suffisant pour avoir le droit aux allocations ? Si ce n’est pas le cas, en m’inscrivant à Actiris aurais je le droit pendant 1 année aux allocations ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jane,
      Pour pouvoir recevoir les allocations familiales à partir de tes 18 ans, tu dois prouver (chaque année) que tu suis des études.
      En étant inscrit dans le cadre d’une formation de chef d’entreprise, tu continues à bénéficier des allocations familiales si tu suis les cours au moins 17 heures par semaine (heures de stage comprises). Et à condition que la rémunération octroyée pour la « convention de stage » ne dépasse pas 541,09 EUR brut par mois.
      Remarques :
      – les stages obligatoires comptent, de telle sorte qu’avec 17 heures de stage, le jeune remplit les conditions.
      – tu dois suivre les cours de manière régulière Dès lors, si tu as 8h de cours / semaine au niveau de ta formation de chef d’entreprise et que tu suis 5h de cours d’anglais / semaine, il faudrait que tu trouves encore 4h de cours / semaine afin de t’assurer ton droit aux allocations.
      Si tu as fini tes études et que tu t’es inscrit comme demandeur d’emploi, tu as également le droit de conserver tes allocations familiales durant ton stage d’insertion professionnelle pour les mois où tu n’as pas gagné plus de € 551,89 euros brut.
      Attention, en tant que jeune demandeur d’emploi, tu gardes le droit aux allocations familiales pendant une période de 360 jours. Cette période commence le lendemain du jour où tu as arrêté tes études si tu as arrêté en cours d’année ou le 1er août si tu as terminé l’année scolaire. Même si tu fais ton inscription comme demandeur d’emploi tardivement, cette période de 360 jours commencera à la date prévue. Dans ce cas, tu perdras une partie de ton droit. Il est donc important de s’inscrire rapidement comme demandeur d’emploi après la fin des études. Une fois que tu ouvres ton droit aux allocations d’insertion, le droit aux allocations familiales s’arrête.
      Si à la fin de ton stage d’insertion, tu n’as pas obtenu 2 évaluations positives (au 5ème et au 9ème mois) de la part d’Actiris, celui-ci sera prolongé et tu n’ouvriras donc pas directement ton droit aux allocations d’insertion. Dans ce cas, tu peux garder les allocations familiales durant la prolongation pour autant que tu avertisses ta caisse d’allocations familiales et que tu leur transmettes spontanément toutes les évaluations faites avec Actiris.
      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésites pas si tu as besoin d’autres infos !

      Répondre
  30. Alex

    Bonjour .
    Est ce que ma maman‘ pourra encore percevoir les allocations de ce mois ci (octobre) si je signe un cdd 18h/s le 31octobre ( aujourd’hui )

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour AlexFranco,
      Nous supposons que tu bénéficies des allocations familiales en tant que demandeur d’emploi, dans ce cas tu peux continuer à percevoir tes allocations familiales pour autant que tes revenus ne dépassent pas 551.89 euros par mois.
      Signer un contrat CDD de 18h/s le 31 octobre ne te portera pas préjudice. Tu ne devras pas rembourser tes allocations familiales pour le mois d’octobre.
      Si tu es étudiant, la règle pour garder tes allocations familiales pour le trimestre octobre-novembre-décembre est de travailler moins de 240 heures sur l’ensemble du trimestre.
      Pour plus d’informations, contacte nous !

      Répondre
  31. Paul

    Bonjour,
    Je suis un citoyen belge âgé de 53 ans vivant en Afrique du Sud depuis 27 ans, je suis divorcé et père d’un enfant de 16 ans qui est dépendant.
    Je pense rentrer en Belgique et je voulais savoir quels sont mes droits? Je dois comprendre ma position en ce qui concerne les allocations de chômage, les allocations familiales et la procédure à suivre pour étudier un métier afin de trouver un emploi. Ma fille devra étudier après avoir terminé ses études secondaires.
    Pourriez-vous me donner des informations?
    Merci beaucoup
    Paul

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Paul,
      En ce qui concerne un droit possible aux allocations de chômage dès ton retour, cela semble difficile dans ta situation. Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage pour la première fois en Belgique, tu devras prouver 624 jours de travail au cours des 42 mois qui précèdent ta demande (Conditions). Cependant, le travail en dehors de l’Europe n’est pas pris en compte (https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#h2_1). Il est possible de récupérer un droit (si tu avais déjà ouvert un droit en Belgique avant ton départ) mais uniquement dans les 3 ans qui suivent le dernier jour indemnisé, prolongés à 15 ans en cas de travail à l’étranger mais puisque cela fait 27 ans que tu as quitté la Belgique, cela ne semble donc pas non plus possible.
      Si tu es sans ressource à ton retour en Belgique, tu pourrais demander l’aide du CPAS de la commune dans laquelle tu vivras. L’aide du CPAS n’est pas automatique et c’est seulement après enquête sociale que le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.
      En ce qui concerne les allocations familiales, cela dépendra de ta situation une fois revenu en Belgique. Pour ouvrir un droit aux allocations familiales, il faut qu’un des parents (ou personne vivant avec l’enfant) soit dans les conditions pour ouvrir un droit. La condition principale est d’avoir une situation liée à l’emploi (être travailleur, chômeur indemnisé, pensionné, …). Nous ne savons donc pas te répondre avec précision puisque plusieurs éléments et personnes peuvent être pris en compte. Si personne n’est dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations familiales pour ta fille, sache qu’il existe le système des prestations familiales garanties qui est un système similaire aux allocations familiales prévu pour les personnes n’entrant pas dans les conditions de base et ayant peu de revenu. Pour tout ce qui concerne ton droit aux allocations familiales, tu peux en parler avec FAMIFED qui est le service fédéral responsable: 0800/94.434 ou bxl.fam@famifed.be
      Pour les études de ta fille, si elle arrive en Belgique avant d’avoir terminé ses études secondaires, et qu’elle souhaite donc les terminer en Belgique, il faudra contacter l’école secondaire de ton choix pour l’inscrire. C’est alors l’école qui s’occupera des procédures pour analyser l’équivalence de niveau d’études et déterminer dans quelle année elle pourra s’inscrire. Si elle termine ses études secondaires en Afrique, elle aura besoin d’une équivalence de son diplôme d’études secondaires pour pouvoir accéder à l’enseignement supérieur en Belgique. Tu retrouveras plus d’informations à ce sujet sur cette page: https://bruxelles-j.be/etudier-se-former/venir-etudier-en-belgique/equivalence-de-diplome/
      Pour avoir une idée des options possibles dans l’enseignement belge francophone, nous t’invitons à consulter ces pages:

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  32. Louis G

    Bonjour,
    J’ai 20 ans et je suis aux études en Angleterre. J’ai terminé mon cursus en juin 2018 mais je dois repasser des examens pour le mois de décembre 2018. De ce fait, je n’ai pas pu m’inscrire au Forem puisque techniquement je suis encore étudiant mais  je dois étudier de chez moi pour repasser ces examens à la fin de l’année.
    Le service des allocations familiales m’indique que ma mère n’aurait plus droit aux allocations parce que je ne suis pas de cours et que je ne suis pas inscrit au Forem !
    Merci de bien vouloir m’indiquer ce qu’il en est.
    Salutations.
    Louis
     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Louis,
      Cela peut dépendre du type d’études que tu suis en Angleterre. En principe, s’il s’agit d’études supérieures une inscription à au moins 27 crédits devrait être suffisante pour pouvoir maintenir le droit aux allocations d’études. S’il s’agit d’études secondaires, une inscription dans l’enseignement de plein exercice ou à au moins 17h de cours pas semaine permettent de remplir les conditions. Il faut normalement suivre les cours si tu en as. Ton cas est relativement particulier. Le fait d’être inscrit à une année d’études sans avoir à suivre de cours est parfois possible dans le cadre d’études supérieures (pour un mémoire par exemple) mais reste relativement rare.
      Ta situation étant particulière, nous te conseillons d’en parler avec ce service juridique gratuit qui a une permanence spécialisée en sécurité sociale:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Lundi de 16h à 18h et Jeudi de 16h à 20h.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  33. Melissa

    Bonjour,
    Je suis étudiante et habite avec mon mari. On est tout les deux étudiant et perçois un RIS. Je perçois 595,13€ depuis le 30 novembre 2017 et les allocations familiales 237,2€ depuis le 8janvier 2018. En revanche, mon assistante sociale est au courante depuis le début que je perçevais mes allocations familiales sur mon compte mais ne pas INFORMER que ca risquait de dépasser le plafond.. et là on me demande de rembourser + de 2000€ ! Une histoire de 2400€ alors que j’avais bien préciser que ce n’étais plus ma maman qui touchais les allocations familiales. Que faire car je ne pourrais en aucun cas rembourser ce montant…
    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Melissa,
      Effectivement, le CPAS a le droit de déduire les allocations familiales du montant du RIS qu’il te verse.
      Le CPAS a manifestement fait une erreur pendant 10 mois (puisque tu les avais prévenu). Mais même en cas d’erreur, le CPAS a à priori le droit de te demander ce remboursement. Tu peux évidemment essayer de trouver un arrangement avec eux pour étaler ce remboursement.
      Tu peux aussi demander une renonciation (par mail par exemple) de la part du CPAS (totale ou partielle) à ce remboursement en leur expliquant que tu les avais bien informés de la situation. Mais le CPAS n’est pas obligé d’en tenir compte.
      Si tu veux tenter un recours contre cette demande de remboursement, nous te conseillons d’en discuter avec l’Atelier des droits sociaux: http://www.atelierdroitssociaux.be/node/14
      Tu peux les joindre cette après-midi ou demain matin.
      Bien à toi
       

      Répondre
  34. Christine

    Mon fils a terminé ses études en Juin 2018 , Il a 20ans .Je suis au cpas mais Depuis ses 18 ans , On touche Chacun du cpas en Tant que cohabitant.. Donc , à t-il droit aussi aux allocations familiales ?
    Le cpas m’a dit que oui.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Christine,
      Le droit aux allocations familiales n’est pas conditionné au droit au CPAS, mais à l’âge et l’activité du jeunes.
      En effet, avant ses 18 ans, le droit aux allocations familiales est inconditionnel.
      A partir de 18 ans, pour percevoir des allocations familiales, votre fils doit soit suivre des études, soit être inscrit comme demandeur d’emploi (en stage d’insertion). S’il est inscrit auprès d’Actiris, du Forem, du VDAB ou de l’ADG, il peut effectivement continuer à percevoir des allocations familiales pendant une période de 360 jours (éventuellement raccourcie s’il s’est inscrit auprès de l’un de ces services de manière tardive).
      Comme vous vivez avec lui, vous devriez donc les percevoir vous-même.
      Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur : https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales-apres-tes-18-ans/ ou en contactant votre caisse d’allocations familiales.
      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

      Répondre
  35. Candice

    Bonjour,
    Après mes etudes secondaire (fini en 2014) j’ai suivi des études à l’ulb pendant 4 ans. Cette année, j’hésite à rester inscrite en tant qu’étudiante ou à m’installer en tant qu’indépendante. Si je choisis à m’installer en tant qu’indépendante, comment dois-je m’y prendre?
    Dois-je quand meme vous donner la preuve d’inscription aux études pour ce debut d’année?
    Ais-je droit a une aide pour ce début d’année academique (septembre-octobre-novembre) avec la preuve d’y être inscrite ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Candice,
      Nous ne comprenons pas très bien ta question.
      Tout d’abord, en ce qui concerne le statut d’indépendant, si tu veux lancer ta propre activité nous te conseillons de prendre contcat avec 1819 (https://www.1819.brussels/fr). Il s’agit d’un point d’informations pour toutes les personnes qui souhaitent se lancer comme indépendants.
      Sache que, si tu hésites encore, il existe un statut d’étudiant-indépendant. Cela permet de lancer une activité d’étudiant tout en étant encore aux études.Tu trouveras toutes les informations sur ce statut ici: https://socialsecurity.belgium.be/fr/statut-etudiant-independant-faq N’hésite également pas à en parler avec 1819.
      Sache que si tu ne sais pas très bien vers quoi t’orienter pour cette année (études ou travail) et que tu souhaites un petit coup de main par rapport à cela, Infro Jeunes Bruxelles propose un service d’orientation. Tu peux prendre rendez-vous en nous contactant au 02 514 41 11
      Finalement nous ne comprenons pas très bien où tu veux en venir par rapport à la preuve d’inscription et les aides pour tes études. Parles-tu des allocations d’études? Si c’est le cas, tu ne pourras en faire la demande que si tu suis une année scolaire complète. Si tu abandonnes les cours en cours d’année, tu risquerais de devoir rembourser la bourse qui t’a été accordée. Si tu n’envisages donc pas de continuer après novembre, il est inutile de rentrer une demande d’allocations.
      Si tu parles des allocations familiales, tu y a droit pour les mois pour lesquels tu suivais les cours de manière effective. Si c’était bien le cas de septembre à novembre tu maintiens ce droit. Mais attention que, dans le cas où tu arrête tes études, tu devras le déclarer à ta caisse d’allocations et tu n’y auras plus droit à mois de suivre une formation (sous certaines conditions) ou d’être inscrite comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris, Forem ou VDAB.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  36. Lili

    Bonjour,
    J’ai 18 ans. Je vivais avec ma maman en France. Je vis aujourd’hui chez mon papa dans la région du centre. Cette année sera pour moi une année sabbatique.. J’ai terminé l’école en Juin 2018  où j’ai obtenu mon bac.
    Je pense m’inscrire dans les jours qui suivent comme demandeuse d’emploi afin d’avoir un statut.
    Puis-je percevoir des allocations familiales pour moi même? Quelles démarches, moi ou mon papa, doit-on faire?
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lili,
      En effet, pour pouvoir continuer à bénéficier des allocations familiales après tes 18 ans il faut soit que tu suives des études ou une formation (sous certaines conditions), soit que tu sois inscrite comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion chez Actiris, Forem ou VDAB. Tu trouveras toutes les informations concernant le stage d’insertion sur cette fiche-ci : https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ Attention que si tu t’inscris en stage d’insertion, tu seras contrôlée par rapport à ta recherche d’emploi. Il ne s’agira donc pas d’annoncer que tu prends une « année sabbatique » à la personne en charge de ton dossier.
      Si tu vis avec ton papa, c’est lui qui recevra les allocations familiales (seuls les jeunes qui ne résident plus avec leurs parents peuvent les toucher eux-mêmes). Dans ce cas, l’attributaire (ton papa) doit compléter le formulaire « Demande d’allocations familiales » puis l’envoyer à la caisse d’allocations familiales à laquelle son employeur est affilié (ou à son dernier employeur s’il est malade, chômeur ou pensionné). Ce formulaire peut être obtenu auprès de la caisse d’allocations familiales de l’attributaire ou auprès de FAMIFED (l’Agence Fédérale pour les allocations familiales).
      Si aucune caisse ne prend en charge tes allocations familiales (l’attributaire n’a jamais travaillé, travaille à l’étranger ou est enseignant), alors, c’est FAMIFED qui payera les allocations.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  37. Kevin

    bonjour , j’ai 25 ans , jerecois le chômage en tant que isolé. J’ai eu acces au chômage a 24 ans . J’ai également un parent décédé . je suis persuadé Qu’il y a une somme d’argent considérable que je n’ai jamais reçue . Suis je toujours en droit de réclamer les allocations familiales que je n’ai jamais reçue auparavant ? Si oui , comment ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kevin,
      N’as-tu donc jamais perçu d’allocations familiales? Ou ne les as-tu jamais reçues au taux orphelin ?
      Quoiqu’il en soit dans les deux cas il y a prescription. Il est alors possible de demander les allocations (ou les suppléments) du(e)s et non perçu(e)s mais avec un effet rétroactif de 5 années maximum à compter du début du trimestre de la réception de la demande. A noter que les conditions pour obtenir le taux orphelin sont strictes et qu’il est possible de perdre ce taux pour divers motifs. Tu peux directement t’adresser à ta caisse d’allocations familiales.
      A noter que jusque 18 ans le droit aux allocations familiales et inconditionnel. Ensuite, le jeune entre 18 et 25 ans à droit à ses allocations si il suit des études ou une formation (sous conditions) ou pendant la durée du stage d’insertion.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  38. Ali

    J aurai 18 ans dans 2 mois. je viens de m inscrire chez actiris le 3/10/2018 en attendant de pouvoir rentrer dans une ecole privee le 2/1/2019. La j ai perdu mon droit aux alloc. Vais je le récupérer?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ali,
      Jusqu’à tes 18 ans, le droit aux allocations est inconditionnel.
      Une fois que tu auras 18 ans, comme indiqué sur la fiche ci-dessus, si tu as fini tes études et que tu t’inscris comme demandeur d’emploi, tu as le droit de conserver tes allocations familiales durant ton stage d’insertion professionnelle pour les mois où tu n’as pas gagné plus de € 551,89 euros brut.
      Attention, en tant que jeune demandeur d’emploi, tu gardes le droit aux allocations familiales pendant une période de 360 jours. Cette période commence le lendemain du jour où tu as arrêté tes études si tu as arrêté en cours d’année ou le 1er août si tu as terminé l’année scolaire. Même si tu fais ton inscription comme demandeur d’emploi tardivement, cette période de 360 jours commencera à la date prévue.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  39. Sdhh

    Les documents que nous avons reçu en septembre me demandant si je suis toujours somatisée étant donner que j’ai plus de 18 ans, pour quand est il a rendre? Vais je être payer ce mois ci?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sdhh,
      Pour savoir pour quand tu dois répondre à ce courrier, réfère toi à ce qui est écrit sur le courrier. Si tu ne disposes pas encore des documents éventuellement demandés (preuve de ton inscription), n’hésite pas à écrire pour solliciter un délai complémentaire pour pouvoir envoyer les documents requis.
      Réponds-y en tout cas dès que possible : en effet, ta caisse d’allocations familiales suspendra les paiements tant que tu ne prouves pas que tu es toujours scolarisée.
      Quoi qu’il en soit, si tu es scolarisée depuis le mois de septembre et que tu en fournis la preuve à ta caisse d’allocations familiales (même un peu en retard) tu percevras les allocations familiales pour les mois de septembre et octobre. Evidemment, le paiement sera suspendu/retardé jusqu’à ce que ton dossier soit en ordre.
      Attention cependant que tu dois quand même répondre à ce courrier dans un délai raisonnable (pex le délai de prescription pour une demande des prestations familiales garanties est de une année).
      Tu peux toujours contacter le gestionnaire de ton dossier (qui devrait figurer sur ton courrier) si tu as des questions.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  40. glacervanille

    bonjour
    pour un etudiant en promotion social, a t il droit a une bourse detude et aux allocations familliales sachant quil a 14h de cours par semaine? je precise que cet etudiant fais une annee preparatoire

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Glacervanille,
      La promotion sociale n’ouvre pas de droit aux allocations d’études.
      En ce qui concerne les allocations familiales, tu peux les garder si tu suis au minimum 17h de cours par semaine (niveau secondaire) ou si tu es inscrit à au moins 27 crédits (niveau supérieur). Toutes les informations ici : https://bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  41. Kimberleyl71236

    Bonsoir,
    J’ai 19 ans, mes parents sont décédés lorsque j’avais 18 ans, j’ai donc touché mes allocations doubles. Depuis j’ai suivi des formations en alternance ( ifapme) et j’aimerai en reprendre cette année. J’ai également en projet de me marié . Est ce que cela change quelque chose au fait que j’ai droit aux allocations familliales tant que je poursuis des études? Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kimberley,
      Tu gardes bien ton droit aux allocations familiales tant que tu es étudiante. Le fait que tu te marries n’a aucun impact sur tes allocations familiales.
      Bien à toi

      Répondre
  42. léa

    bonjour je viens de terminer mes études , mon père doit  il continuer de me verser la pension alimentaire
    je me suis inscrite au forem mais serai sans revenu  jusqu’à quand est il obligé de me payer
    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Léa,
      S’il y a un jugement pour cette pension alimentaire, tu pourrais le consulter pour y lire ce qui est prévu.
      Mais à priori, ton père est bien tenu de continuer à te payer ta pension alimentaire. Celle-ci est en effet due jusqu’au jour où tu as suffisamment de ressources pour t’en sortir seule.
      Bien à toi
       

      Répondre
  43. Jasondlb

    Si je quitte le domicile familiale mais que je vais en ménager avec quelqu’un qui gagne son propose salaire, aurais-je droit à mes allocations ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jasondlb,
      Oui, si tu te domicilies ailleurs, tu peux recevoir toi-même tes allocations familiales.
      Les allocations familiales sont versées par défaut aux parents (à la maman généralement). Cependant, si tu te domicilies à une autre adresse que celle de tes parents et que tu as au moins 16 ans, les allocations familiales qui te reviennent seront versées sur ton propre compte. S’il n’y a aucun conflit entre tes parents et toi, tu peux également demander à ce que ce soit toujours tes parents qui les perçoivent. Dans ce cas, tu restes dans ce que l’on appelle « les rangs » pour le calcul du montant des allocations familiales. Cela permet de ne pas diminuer le montant des allocations familiales pour toute la famille.
      Exemple?: Léa vit seule et reçoit elle-même ses propres allocations familiales. Elle reçoit le montant de base pour son âge comme premier enfant soit 122,65 euros (montant A). Sa mère reçoit encore des allocations familiales pour 2 frères plus âgés comme premier et deuxième enfant soit 359,85 euros (montant B). Si Léa demande que ses allocations soient versées à sa mère, celle-ci recevra des allocations familiales globales pour les trois enfants soit 682,74 euros (montant C = premier, deuxième et troisième enfant). Le montant C est supérieur à la somme de A et B (Puisque 122.65 + 359.85 = 482,5 euros). Il est donc dans l’intérêt de Léa que ce soit sa mère qui perçoive les allocations familiales auxquelles elle a droit.
      Bien à toi

      Répondre
  44. 12salutlina

    Bonjour , je suis étudiante temps plein et j’emménage avec mon copain , je serai donc cohabitante , à côté de ça j’ai un job étudiant qui respecte le limite d’heure trimestriel , ai-je droit à mes allocations familiale ? Si oui combien ? Et ai-je droit à une allocation de chômage ? Si oui combien ? Merci d’avance ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour 12 salutilina,
      Normalement, c’est toujours ta mère qui perçoit les allocations familiales, peu importe si tu vis encore sous son toit ou non. Mais tu peux recevoir tes allocations familiales si tu as plus de 16 ans et que tu as une adresse différente de celle de tes parents.
      Si tu te domicilies à une adresse différente, la caisse d’allocations familiales est informée via le registre de la population (banque carrefour de sécurité sociale) et te paie automatiquement tes allocations familiales. Tu ne dois faire aucune démarche. Mais il vaut mieux communiquer ton numéro de compte à la caisse d’allocations familiales, car elle te paiera alors par virement bancaire, ce qui est plus sûr (sinon par chèque circulaire).
      Si tu n’as pas encore changé officiellement ton domicile, tu dois prouver que tu ne vis plus chez tes parents par un document officiel, délivré par une administration publique et qui mentionne ton adresse (par exemple une attestation de la police, du CPAS ou de la commune).
      Attention, parfois le montant des allocations familiales est moins avantageux si elles te sont payées à toi directement. En effet, les parents reçoivent un montant d’allocations familiales plus élevé pour le 2ème enfant que pour le 1er, et encore plus élevé pour le 3ème. Si c’est ton cas, nous te conseillons de demander à ce que tes allocations continuent d’être payées à ta mère (ou à ton père), même si tu as plus de 16 ans et même si tu es domicilié ailleurs. Tu peux ensuite demander à ta mère de verser sur ton compte la part d’allocations familiales qui te revient.
      Le travail étudiant n’est pas pris en compte comme jours de travail te permettant d’ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base du travail. Pour pouvoir le faire, tu dois prouver 312 jours (1 an) de travail salarié sur une période référence de 21 mois: https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Lorsque tu arrives au terme de tes études ou que tu décides de les arrêter, il est recommandé de t’inscrire comme demandeur d’emploi chez ACTIRIS et débuter ton stage d’insertion professionnelle. Le stage d’insertion professionnelle est une période d’un an avant de pouvoir introduire une demande d’allocations d’insertion: https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/
      Les jours de travail d’étudiant (sans cotisations de sécurité sociale) situés après le 31 juillet qui suit la fin des études sont bien pris en compte pour le stage d’insertion professionnelle: https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journées-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/
      Tu pourras également conserver tes allocations familiales durant la durée (un an) de ton stage. Mais attention, tu ne pourras plus travailler comme étudiante puisque tu devras t’inscrire comme demandeuse d’emploi auprès de ton service régional de l’emploi (Actiris, Forem, VDAB).
      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  45. juju00

    a mes 18ans, serait il possible de pouvoir avoir mes allocations familiales moi même??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour juju00,
      Pour pouvoir percevoir ses allocations familiales soi-même il faut être dans l’une de ces situations:

      • Avoir au moins 16 ans et être domicilié à une autre adresse que celle de ses parents.
      • Être émancipé (par le mariage ou par décision du juge).
      • Percevoir soi-même des allocations familiales pour ses propres enfants.

      Le simple fait d’avoir 18 ans ne permet donc pas de percevoir soi-même ses allocations familiales.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  46. ma

    bonjour j ai 23ans et aucun revenu depuis mais 18ans je vis chez mes parents ai-je droit aux allocations familliales et ce retroactif c set le cpas qui fournie cette info ou intox

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ma,
      Tu ne nous donnes pas assez d’information pour que nous puissions te répondre.
      A partir de 18 ans, tu peux prétendre aux allocations familiales si tu es étudiant ou si tu es inscrit comme chercheur d’emploi. Si tu étais dans un de ces deux cas de figure et que tu n’as pas reçu les allocations familiales, il se peut en effet que tu puisses les récupérer de manière rétroactive.
      N’hésite pas à nous préciser la situation.
      Bien à toi

      Répondre
  47. Jean61

    Bonjour, j’étais au forem mais j’ai devais quitter le forem car sans mon permis de conduire impossible de trouver du travail dans la sécurité. Faut savoir que j’ai 0€ de revenu j’ai 23 ans puis-je encore bénéficier des allocations? Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jean61,
      Nous ne comprenons pas très bien ta situation.
      Avais-tu droit à des allocations d’insertion? Etais-tu en stage d’insertion? As-tu été sanctionné par le Forem ou as-tu obtenu un évaluation négative? As-tu décidé de quitter le forem de ta propre initiative? Il nous faudrait en savoir plus pour pouvoir te conseiller sur ta situation. Il nous semble en effet étrange que tu aies «dû» quitter le forem parce que tu n’avais pas ton permis de conduire.
      Pour répondre à ta question concernant les allocations familiales, si tu n’es plus étudiant ou que tu ne suis aucune formation, la seule possibilité pour toi de continuer d’en bénéficier est d’être en stage d’insertion et donc inscrit au Forem. Si ce n’est plus le cas et que tu t’es désinscrit, tu n’auras malheureusement plus droit aux allocations familiales.
      Si tu te retrouves dans une situation financière difficile, c’est alors vers le CPAS de la commune dans laquelle tu es domicilié qu’il faudra faire une demande d’aide. Toutes les informations sur l’aide du CPAS se trouvent sur ces fiches-ci: https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      Répondre
  48. Student

    Bonjour,
    J’étais étudiant en dernière année lors de l’année académique 2017-2018. J’ai malheureusement raté en seconde session. Cette année, je recommence et il me reste 2 examens à passer ayant validé tout le reste. Malheureusement ces 2 examens ne valent que 13 crédits. Il m’est donc impossible de conserver les allocations familiales? Y-a-t-il quelque chose à faire? Comment cette règle s’explique-t-elle?
    Aurais-je dû bien réfléchir avant et faire exprès de rater pour avoir 27 crédits à repasser pensez-vous?
    Merci pour votre temps,
    Bien à vous,

    Répondre
    1. Student

      Personne chaud de me répondre :p?

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Nous attendons une réponse de Famifed pour te répondre correctement dans les plus brefs délais.
        N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

        Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Student,
      A partir de l’année académique 2017 – 2018, il est nécessaire d’atteindre les 27 crédits pour bénéficier des allocations familiales. Il est possible de cumuler plusieurs formations pour atteindre ces 27 crédits.
      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  49. étudiante

    Bonjour,
    Voilà ma situation:
    J’ai 22 ans et je suis une formation de 32 heures par semaine en promotion sociale. Je reçois encore l’allocation familiale car j’ai plus que 17 heures de cours par semaine. Je me suis également inscrite chez Actiris comme étudiante.
    J’aimerais savoir est-ce que j’ai le droit d’avoir les allocations familiales en étant inscrite chez Actiris?
    Mon école me dit que je n’ai pas le droit d’être chez Actiris et en même temps recevoir les allocations familiales. Suite à cela j’ai un problème pour le payement des frais d’inscriptions. Normalement il faut payer 260€ pour l’inscription si on n’est pas inscrit chez Actiris et 50€ si on est inscrit. Mais l’école refuse que je paye 50€ et veut m’obliger à payer les 260€ alors que normalement je dois payer juste 50€. Je trouve que c’est injuste et donc c’est pour cette raison que je souhaite un éclaircissement de votre part car la directrice refuse de justifier son comportement et refuse de me donner une preuve de ce qu’elle dit.
    Par contre moi j’ai demandé à Actiris et aussi à mon allocation familiale et ils m’ont dit que j’ai le droit
    J’espère que vous aurez compris ma situation et que vous me donnerez une réponse claire.
    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Étudiante,
      En tant que jeune demandeur d’emploi, tu gardes le droit aux allocations familiales pendant une période de 360 jours durant ton stage d’insertion professionnelle (et pour les mois où tu n’as pas gagné plus de € 551,89 euros brut). Une fois que tu ouvres ton droit aux allocations d’insertion, le droit aux allocations familiales s’arrête: https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/
      Tu dis avoir repris des études de promotion sociale mais il est fortement conseillé de prendre contact avec ton bureau de chômage ou ton organisme de paiement https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/a-qui-t%e2%80%99adresser/afin de savoir si ces études ou cette formation prolongera la durée de ton stage d’insertion professionnelle: https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journees-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/
      En principe, ne sont pas compatibles les périodes au cours desquelles tu suis des études, une formation ou un stage d’une durée prévue de 9 mois ou plus lorsque le nombre d’heures de cours (y compris les éventuels stages) atteint, en moyenne par semaine, au moins 20 heures dont 10 au moins se situent du lundi au vendredi entre 8 et 18 heures.
      Sinon, si tu es bien inscris comme demandeur d’emploi chez Actiris et que tu effectues ton stage d’insertion (qu’il n’a pas été interrompue) , tu dois bien avoir droit à la réduction proposée par l’établissement pour les demandeurs d’emploi. Si ta formation n’est pas compatible avec le stage d’insertion, il ne semble pas anormal que ton école refuse de t’ accorder la réduction
      Nous te conseillons de nous téléphoner pour en discuter au 02/514.41.11.
      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  50. Viko2607

    Bonjour, j’ai arrêté l’école en juin j’étais en 5eme professionnel. J’ai fait 18ans le 26 juillet 2018 j’avais toucher l’allocation ce mois la puis en août aussi et le 7 septembre. Maintenant j’aurais 2 question :
    – Je toucherai le 8 octobre?
    – Et comment je vais savoir quand je toucherai plus car j’ai toujours pas eu de courrier je suis au courant de rien….
    Je vous remercie pour le temps accordé

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Viko2607,
      A partir de 18 ans, pour continuer à percevoir les allocations familiales, il faut soit être étudiant, soit être inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion. En principe, si tu as terminé (arrêté) tes études secondaires en juin, tu gardes le droit jusqu’au 31 août. Les dernières allocations perçues dans ce cadre-là ont donc été versées en septembre. Tu ne les recevras plus pour le mois de septembre (versées en octobre) sauf si tu prouves que tu es étudiant ou demandeur d’emploi.
      Si tu es inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion, il faut en principe remplir un formulaire. Nous te conseillons de prendre contact avec ta caisse d’allocations familiales pour en discuter avec eux. Si tu ne connais pas ta caisse d’allocations familiales, tu peux également en parler avec FAMIFED: 0800/94.434
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  51. Oumaima

    Bonjour, donc voilà jai obtenue mon cess et lon diplômé daide soigannte en 7 eme professionnel jai pas su m’inscrire au forem car jai travailler zn tant que jon étudiante en aout et septembre cest pour savoir si je doiq aller le 31 septembre apres mon.job étudiant? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Oumaima,
      Si tu ne comptes pas reprendre d’études et te mettre à chercher un emploi, il serait effectivement intéressant de t’inscrire auprès du FOREM.
      En t’inscrivant auprès du FOREM tu démarrerais ce qu’on appelle le stage d’insertion professionnelle qui te permettra éventuellement de bénéficier d’allocations d’insertion à son terme.
      Tu trouveras toutes les informations concernant ce stage d’insertion professionnelle sur la fiche suivante: https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/
      Pendant ce stage d’insertion professionnelle tu maintiens également le droit aux allocations familiales.
      Le fait de t’inscrire au FOREM te permettrait également de bénéficier de leurs services (offres d’emplois, formations, guidance etc..)
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

      Répondre
  52. fab

    Ma fille de 23 ans reprend des cours du soir à raison de 16 heures par semaine, a t’elle droit à des allocations familiales ? De plus étant actuellement au chômage depuis 2 ans et demi je ne sait plus de quelle caisse je dépend ? Cordialement. Fabienne

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fabienne,
      Pour pouvoir continuer à percevoir les allocations familiales en suivant des cours de promotion sociale, il faudra prouver une inscription à au moins 17 heures de cours par semaine s’il s’agit d’études de niveau secondaire ou une inscription à 27 crédits (ou 13 heures de cours par semaine si la formation n’est pas exprimée en crédits) s’il s’agit d’études de niveau supérieur. Tu retrouveras ces informations ici: https://bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/
      Si ce n’est pas son cas, elle pourrait également s’inscrire comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion. Les cours du soir en promotion sociale sont compatibles avec le stage d’insertion et cela lui permet également de maintenir son droit aux allocations familiales.
      En ce qui concerne ta caisse d’allocations familiales, c’est normalement la caisse liée à ton dernier employeur qui reste compétente. Tu également appeler FAMIFED qui peut vérifier cela pour toi: 0800/94.434
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  53. Lou

    Bonjour,
    Si je pars en Erasmus à Hollywood Florida de octobre à mai, ai-je toujours droit aux allocations familiales?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lou,
      Si tu séjournes ou étudie en dehors de l’espace économique européen ou dans un pays avec lequel la Belgique n’a pas conclu d’accord (ce qui est le cas des USA) les conditions suivantes sont d’application pour avoir droit aux allocations familiales:

      • Séjour dans un autre pays, au maximum deux mois par an, en une ou plusieurs fois
      • Séjour dans un autre pays pendant les vacances scolaires, au maximum 120 jours par an
      • Séjour dans un autre pays pour des raisons de santé, au maximum 6 mois par an
      • Etudier en dehors de la Belgique avec une bourse d’étude d’un organisme belge ou étranger
      • Après l’obtention d’un diplôme d’enseignement secondaire en Belgique, suivre des études ailleurs que dans l’enseignement supérieur en dehors de l’EEE (au maximum un an), ou après l’obtention d’un diplôme final de l’enseignement supérieur en dehors de l’EEE (au maximum un an) ou faire des études supérieures dans un pays en dehors de l’EEE sans avoir obtenu de diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique ou à l’étranger.

      Dans le cadre d’un séjour Erasmus, la condition « d’étudier en dehors de la Belgique avec une bourse d’étude d’un organisme belge ou étranger » devrait être d’application.
      Je te conseille néanmoins d’en parler avec ta caisse d’allocations familiales pour t’en assurer!
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres informations!

      Répondre
  54. Lamnaouar

    Les enfants handicapés qui vont dans un centre de jour et qui bénéficient de l allocation SPF ont ils encore droit à une allocation famille supplémentaires. ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lamnaouar,
      Désolé pour la réponse tardive. Tu as peut-être déjà trouvé ta réponse auprès de ta caisse d’allocations familiales ?
      De quel supplément parles-tu ? Le supplément pour famille monoparentale ? Ou un autre ?
      Tu trouveras les différents suppléments sur: http://bruxelles.famifed.be/fr/montants/loi-g%C3%A9n%C3%A9rale/suppl%C3%A9ments
      N’hésite pas à nous préciser ta question (nous y répondrons plus rapidement)
       

      Répondre
  55. Martine

    Bonjour,
    Ma nièce a eu 18 ans en février 2018 et est légalement domiciliée chez sa maman, à La Louvière où elle ne rentrerait que pour les week-end.
    Elle souhaite suivre des cours auprès du Cefa à BXL ou elle s’est inscrite, après avoir trouvé un stage à proximité de mon domicile à Overijse (le stage  doit encore être validé par l’institution).
    Puis-je l’accueillir chez moi à Overijse en semaine et demander que les allocations familiales lui soient directement versées?
    Merci  pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Martine,
      Pour qu’un jeune puisse percevoir lui-même ses allocations familiales, il doit être dans l’une des situations suivantes:

      • Avoir au moins 16 ans et être domicilié à une autre adresse que celle de ses parents;
      • Être émancipé par mariage ou par la justice;
      • Percevoir soi-même des allocations familiales pour ses propres enfants.

      En dehors de ces 3 situations, se sont les parents qui continuent à percevoir les allocations familiales pour leurs enfants. Il faudrait donc qu’elle soit officiellement domicilié à ton adresse pour pouvoir percevoir ses allocations familiales elle-même.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  56. Ceve

    J’ ai arrêter les études il y a 2 ans et je souhaite reprendre l’année prochaine. J’aurai 22 ans. Aurais-je droit à récupérer mes allocations familiales si je remplis les conditions ci dessu ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ceve,
      Tu as bien droit aux allocations familiales jusque tes 25 ans  si tu reprends des études (minimum 17h par semaine pour des cours de promotion sociale). Tu devras remplir un formulaire (l’école également si c’est une école de la Fédération Wallonie Bruxelles) que tu devras faire parvenir à la caisse d’allocations familiales dont tes parents dépendent.
      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  57. Adam

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si je pouvais encore avoir droit aux allocations familiales sachant que cette année( 2018-2019 ) je ne vais suivre aucun cours ( Je viens d’avoir 20 ans )  ?
    Car j’ai cru entendre qu’à partir du 1er Janvier 2019 les allocations familiales seront automatisés sans justificatif jusqu’â l’âge de 21 ans. Cela veut dire que sans inscription dans le plein exercice je pourrai jouir des allocations familiales ?
    Merci d’avance
     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Adam,
      Entre 2019 et 2020 les allocations familiales vont être régionalisées. Cela veut dire que chaque région sera compétente pour établir ses propres règlementations en matière d’allocations familiales et qu’il y aura donc potentiellement des différences entre les régions.
      Il semble qu’en Région Wallonne, une proposition de rendre les allocations familiales inconditionnelles jusqu’à l’âge de 21 ans ai été déposée (actuellement les allocations familiales sont inconditionnelles jusqu’à l’âge de 18 ans). Cependant, il ne s’agit encore que d’une proposition (aucune décision officielle).
      Pour le moment (dans toutes les régions), à partir de 18 ans, il est toujours obligatoire de prouver soit un statut d’étudiant, soit un statut de demandeur d’emploi en stage d’insertion. Tu pourrais donc continuer à percevoir les allocations familiales si tu t’inscris comme demandeur d’emploi en stage d’insertion (comme expliqué dans le dernier paragraphe dans la fiche ci-dessus).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  58. Eloise17

    Bonjour je suis actuellement étudiante en secondaire et j’ai 20 ans, je me demandais si : Je suis domiciliée chez ma maman qui reçoit mes allocations familiales, comment puis-je faire pour quelles soient versé sur mon compte ? Merci 🙂

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Eloise17,
      Pour qu’un jeune puisse percevoir lui-même ses allocations familiales, il doit être dans l’une des situations suivantes:

      • Avoir au moins 16 ans et être domicilié à une autre adresse que celle de ses parents;
      • Être émancipé par mariage ou par la justice;
      • Percevoir soi-même des allocations familiales pour ses propres enfants.

      En dehors de ces 3 situations, se sont les parents qui continuent à percevoir les allocations familiales pour leurs enfants.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  59. Mansour

    Je me suis inscrite cette année à l’université et malheureusement je n’ai pas pu me présenter aux examens pour raisons personnelles. Dois je rembourser mes allocations familiales ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mansour,
      Le fait de passer ou non ses examens n’a aucun impact sur le droit aux allocations familiales. Tu n’auras donc rien à rembourser.
      Par contre, si tu suis l’enseignement supérieur et que tu bénéficies d’une allocation d’études, le fait de ne pas passer des examens auxquels on est inscrit peut entrainer un remboursement d’une partie de l’allocation d’études.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  60. Naj

    Bonsoir, mon fils aîné ne perçois plus les allocations familiales (25ans) depuis le mois d aout et comme il lui reste une dernière année en haute école je voulais savoir si il aurais droit à une autre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Naj,
      Ton fils pourrait faire une demande d’allocation d’études pour l’enseignement supérieur auprès de la fédération Wallonie Bruxelles.
      Tu trouveras toutes les informations concernant cette bourse d’études sur la page suivante:
      https://bruxelles-j.be/etudier-se-former/enseignement-superieur/obtenir-une-allocation-detude-dans-lenseignement-superieur/
      Il pourrait également s’adresser au service social de l’école où il est inscrit pour voir avec eux s’ils ne peuvent pas l’aider (par exemple étaler le payement du minerval).
      Si ton fils se retrouve dans le besoin, il peut également s’adresser au CPAS de sa commune de résidence afin de demander une aide financière. Tu trouveras les informations sur les aides du CPAS et les conditions pour les obtenir sur la fiche suivante: https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres informations!

      Répondre
  61. Odilette

    Si un jeune arrête ses etudes pour une periode d un an et travaille , les parents peuvent ils refaire une demande d allocations familiales pour lui si il décide de reprendre ses études?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Odilette,
      Il est effectivement possible de redemander les allocations familiales pour un jeune qui a travaillé un an et reprend ses études par la suite à condition que:
      – Le jeune ait moins de 25 ans.
      – Qu’il prouve minimum 27 crédits sur l’année au niveau de ses études (s’il suit une formation en alternance ou des études de promotion sociale, les conditions sont différentes – le cas échéant, il faut consulter la fiche suivante: https://bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/ ).
      – Que le jeune travaille moins de 240 heures par trimestre.
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres informations!

      Répondre
  62. Cynthia

    Bonjour,
    Mon fils a fini ses études, il a 20ans, il attend de passer ses tests pour la police mais en attendant va aller s’inscrire au chômage.
    Avis-je toujours droit au allocations familiales?
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cynthia,
      En effet, l’une des possibilités permettant de conserver les allocations familiales est d’être inscrit comme demandeur d’emploi.
      Les allocations pourront être perçues durant tout le stage d’insertion professionnelle pour les mois où il ne gagne pas plus de € 541,09 euros brut.
      Attention, en tant que jeune demandeur d’emploi, il garde le droit aux allocations familiales pendant une période de 360 jours. Cette période commence le lendemain du jour où il a arrêté ses études s’il a arrêté en cours d’année ou le 1er août s’il a terminé l’année scolaire.
      Même s’il fait son inscription comme demandeur d’emploi tardivement, cette période de 360 jours commencera à la date prévue. Dans ce cas, il perdra une partie de son droit. Il est donc important de s’inscrire rapidement comme demandeur d’emploi après la fin des études.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  63. Mr anonieme

    Cette année scolaire, à l’université je n’avais aucun cours obligatoires.
    Je n’ai assister qu’a certains cours.
    Jai signé la moitié de mes examens. Est-ce que je risque de devoir rembourser mes allocations familliales?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mr anonieme,
      En principe, il faut effectivement suivre les cours mais dans les faits, si ton inscription (à au moins 27 crédits) est maintenue toute l’année, il n’y en principe pas d’interruption dans le droit aux allocations familiales. Le passage ou non des examens n’a pas d’impact sur le droit aux allocations familiales (mais peut avoir un impact sur ton allocation d’étude (bourse)).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  64. Faiza

    Bonjour,
    J’ai 23 ans, je travail son contrat ptp, et je compte commencer en septembre un bachelier en de 3 ans en soirée. Ai-je droit à une bourse ou au allocation famille?
    Bien à vous,
    Faiza Laalaa

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Faiza,
      A priori, si tu as moins de 25 ans et que tu es inscrite à au moins 27 crédits, tu remplis les conditions de base pour bénéficier d’allocations familiales (pour autant que tes parents remplissent également les conditions d’octroi). Cependant, en tant qu’étudiant, on perd le droit aux allocations familiales si on travaille plus de 240h/trimestre. Il faut donc voir quel est ton régime de travail. Si tu travailles à mi-temps ou plus, tu ne pourras probablement pas bénéficier d’allocations familiales: https://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/letudiant-qui-travaille-recoit-il-encore-les-allocations-familiales-et-la-mutuelle-quen-est-il-du-chomage/
      En ce qui concerne l’allocation d’études, si tu suis des études de promotions sociales, tu ne pourras pas en bénéficier. Si tu suis des études de plein exercice à horaire décalé, tu peux introduire une demande pour que ta situation sociale soit analysée. C’est en fonction de cette analyse que la Direction des Allocations et Prêts d’Etudes (DAPE) déterminera si tu peux bénéficier d’une allocation et de son montant: http://www.allocations-etudes.cfwb.be/
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  65. Morgane

    Bonjour,
    Je reprends à partir de septembre une année d’étude (spécialisation de 60 credits), je n’étais plus étudiante depuis le 1er février 2018 et donc mes parents ne percevaient plus mes allocations familiales.
    En redevenant étudiante que faut-il faire pour récupérer ses allocations familiales, quelles sont les démarches?
    Est ce que ce sera toujours mes parents qui les recevront ou alors peuvent-elle être versées sur mon compte afin de m’aider à payer mes études?
    Vais-je recevoir les allocations pour le mois de septembre aussi en redevenant étudiante à partir du 14 septembre?
     
    Je vous remercie d’avance pour les réponses que vous allez m’apporter,
    Bien à vous.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Morgane,
      A partir du moment où tu remplis à nouveau les conditions, tu peux récupérer ton droit aux allocations familiales. Il faudra effectivement introduire une demande et puisque tu es majeure, attester de ton inscription. Nous te conseillons de contacter ta caisse d’allocations familiales pour être informée du type de formulaire à remplir. Si tu ne connais pas ta caisse d’allocations familiales, tu peux te renseigner auprès de FAMIFED: 0800/94.434
      Pour pouvoir percevoir ses allocations familiales soi-même, il faut soit être domicilié à une autre adresse que celle de ses parents, soit être émancipé, soit être marié, soit percevoir soi-même des allocations familiales pour ses propres enfants. En dehors de ces cas-là, ce sont toujours les parents qui perçoivent les allocations familiales.
      A partir du moment où tu es inscrite à 27 crédits pour l’année, tu récupères le droit à partir du début de l’année académique (donc à partir du mois de septembre).
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre