Être volontaire en Belgique

Être volontaire en Belgique

Après avoir  réfléchi sur ta motivation et ton engagement, tu peux te faire accompagner par une association  qui va t’aider à réaliser ton projet individuel ou collectif de volontariat.
En Belgique, il existe plusieurs possibilités de s’engager comme bénévole  et les démarches à faire sont moins contraignantes.
Tu peux réaliser ton projet au sein ou à travers une organisation dotée ou non de la personnalité juridique (asbl, comités de quartier, ONG, CPAS, Communes, hôpitaux, etc.).
Tu peux également faire du volontariat en communauté flamande ou germanophone dans le cadre des différents programmes proposés par le BIJ (Bureau international de Jeunesse).
Tu peux aussi créer un groupe de jeunes avec tes amis pour réaliser une action bénévole en Belgique.
Bref des opportunités existent, n’hésite pas à les exploiter !!!
Voir la fiche d’information Des pistes pour choisir ton projet de volontariat ou trouver une association.

Les démarches à faire pour protéger tes droits

Tu es volontaire et tu perçois des allocations d’insertion/allocations chômage

Le principe est que tu peux exercer une activité bénévole pour autant que l’exercice de cette activité te laisse suffisamment de temps pour chercher un emploi.
Tu dois au préalable introduire auprès du bureau de paiement (CAPAC, ou en passant par un syndicat) une déclaration via le formulaire C45B (à télécharger sur le site de l’ONEM).
Ensuite tu peux commencer immédiatement l’activité ; sans oublier que le directeur de l’ONEM a 12 jours pour prendre la décision.
Si dans les 12 jours, tu ne reçois pas de réponse, l’autorisation est considérée comme accordée ; Attention cette autorisation tacite n’empêche pas l’ONEM de procéder à un contrôle à postériori de l’activité volontaire.
Le directeur de l’ONEM peut refuser l’autorisation s’il estime que l’activité bénévole réduit considérablement ta disponibilité sur le marché de l’emploi ou que l’activité ne remplit pas/plus les caractéristiques d’une activité habituellement exercée dans une association. Dans ce cas, tu dois arrêter l’activité.
Certaines organisations disposent déjà d’une autorisation générale d’occupation de volontaires ; ce qui pourrait te dispenser de faire des démarches auprès de l’ONEM. Renseigne-toi !!!

Tu es en stage d’insertion professionnelle (ex- stage d’attente) ou inscrit comme demandeur d’emploi auprès d’ACTIRIS (*)

Tu ne dois accomplir aucune formalité, mais tu dois être disponible pour le marché de l’emploi (répondre aux convocations, suivre une formation professionnelle, ne pas refuser un emploi convenable, etc.).
Si l’activité ne te permet pas d’être disponible sur le marché de l’emploi, ton stage d’insertion sera prolongé de 310 jours.

Tu perçois le revenu d’intégration sociale ou toute autre aide sociale du CPAS

Il faut informer l’assistante sociale de ton projet de faire du volontariat.

Tu es en incapacité de travail et tu perçois des allocations de l’INAMI

Tu dois avoir l’autorisation écrite du médecin conseil de ta mutuelle avant de commencer l’activité.

Tu es encore aux études et que tu touches des allocations familiales

Tu peux travailler comme volontaire et percevoir des indemnités de volontaire pour autant que le montant ne dépasse pas la limite de 1308,38 euros/an.
(*) ou du FOREM ou du VDAB ou de l’ADG (le service régional compétent en fonction de ton lieu de résidence).

Partager