L’ecstasy (MDMA)

Qu’est ce que l’ecstasy?

L’ecstasy (XTC) est un produit psychotrope dont l’effet se situe entre le stimulant et l’hallucinogène. Son nom chimique est MDMA (méthylène-dioxyméthylamphétamine). C’est un dérivé de la famille des amphétamines.

Comment ça se consomme?

Cela se présente généralement sous forme de comprimés de différentes couleurs avec des doses de produits psychoactifs (MDMA) très variables. Ces comprimés peuvent être coupés avec différents produits, il est donc difficile de prévoir leur effet. Le produit peut se présenter aussi sous forme de poudre ou de gélules, parfois vendues comme “MDMA pur”.

Quels sont les effets?

Les effets sont dépendants de plusieurs paramètres (quantité de produit, humeur et attentes du consommateur, environnement). Néanmoins, les effets sont généralement les suivants :

Les effets recherchés : empathie et attirance vers les autres, désinhibition, énergie accrue (masque la fatigue), sentiment de plénitude et de légèreté.

Les effets indésirables : chaleur intense dans le corps, contraction des muscles de la mâchoire, sécheresse dans la bouche (soif intense), coordination des mouvements altérés, parfois nausées et vomissements.

Qu’est ce que je risque?

Risques de surdose :
  • le “coup de chaleur”, il s’agit d’une déshydratation causée par l’augmentation de la température corporelle. On peut perdre connaissance et on augmente les risques cardiaques.
  • C’est un produit très agressif pour le foie, il peut être à l’origine d’une hépatite aiguë.
  • Il est également possible de faire un bad trip : on peut se sentir dépassé par les effets psychédéliques du produit et perdre contact avec la réalité. Cela peut être vécu comme une expérience stressante voire traumatisante.
Risque lors d’usage chronique :

L’usage répété d’ecstasy perturbe l’équilibre des hormones du cerveau (sérotonine et dopamine) et peut conduire à une humeur dépressive et anxieuse pendant une période (souvent à la suite des consommations) le temps de revenir à l’équilibre naturel.
On constate souvent un effet de dépendance psychologique lors de consommation régulière et prolongée (on a le sentiment qu’on ne pourra plus s’amuser sans avoir recours au produit). Les effets psychédéliques disparaissent rapidement lors de prises fréquentes. Augmenter la quantité de consommation ne les fait pas revenir.

Comment réduire les risques?

Suis-je plus à risque que la moyenne ?

L’ecstasy est fortement déconseillé aux personnes qui ont une maladie cardiaque, qui sont hypertendues, irritables et sujettes aux crises d’épilepsie et aux crises d’hyperventilation.

Que faire si tu consommes ?

S’hydrater régulièrement lors de la consommation en buvant de petites gorgées d’eau. Être vigilant aux signes de déshydratation (quand on ne transpire plus, quand on a des difficultés à uriner, la fatigue soudaine et les vertiges…). Si on constate l’apparition de ces signaux, arrêter de danser, s’hydrater et se rafraîchir (prendre l’air, se mouiller la nuque à l’eau fraîche).  Être dans une bonne forme physique, psychologique et être bien entouré limite considérablement le bad trip et les lendemains difficiles.

Comment conserver une bonne hygiène de vie ?

Bien connaître son revendeur et ses produits. Si c’est un nouveau produit, prendre une demi dose et observer les effets. Limiter les prises à des occasions particulières pour diminuer le mal-être de la “descente”.

Pour en savoir plus, tu peux consulter la page dédiée sur le site d’Infor-Drogues.

Est-ce légal?

Non. L’ecstasy fait partie des substances classées sur la liste des stupéfiants en Belgique de 1930 et est donc illégale.

Pour en savoir plus sur les risques et les sanctions  prévus par la loi belge, tu peux consulter notre fiche “La loi belge et les drogues”.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*