La vaccination contre le papillomavirus (verrues génitales, cancer du col de l’utérus, de l’anus, du pénis, …)

C’est quoi le papillomavirus humain (HPV) ?

Le Human Papillomavirus (HPV) est l’une des infections sexuellement transmissibles les plus répandues, chez les femmes mais aussi les hommes. Elle se transmet par rapports sexuels et par contact cutané (frottements, caresses sexuelles). Ce virus est très contagieux : 80% des femmes et des hommes seront un jour infecté·e·s par le HPV.

Il existe plus de 100 types de HPV. La grande majorité de ces infections passent inaperçues et disparaissent spontanément dans les 6 à 18 mois. Mais dans moins de 30% des cas, l’infection devient chronique et peut entraîner des lésions précancéreuses ou des verrues génitales.

De plus, il est très difficile de dire depuis quand une personne est infectée. En effet, l’infection à papillomavirus est en général silencieuse et les personnes infectées ne présentent habituellement aucun symptôme. Il est donc difficile de déterminer qui l’a transmis.

La vaccination

Seuls certains types de HPV sont responsables du cancer du col de l’utérus. Deux types de HPV provoquent 70% des cancers du col de l’utérus : 16 et 18. Le vaccin Cervarix protège contre 2 types de HPV 16-18. En te faisant vacciner avec le Cervarix, tu n’es donc qu’en partie protégé·e puisque d’autres types de HPV donnent 20% des cancers du col de l’utérus et ils ne sont pas encore repris dans ces vaccins. Depuis novembre 2016, un vaccin Gardasil 9 qui protège contre 9 types d’HPV est disponible en Belgique. Il protège contre les HPV 16-18-31-33-45-52-58 (responsables de cancers) et 6-11 (9% des condylomes acuminés appelées également verrues génitales). En te faisant vacciner avec le Gardasil 9, tu n’es donc qu’en partie protégé·e puisque d’autres types de HPV donnent 10% des cancers liés à ce virus et ils ne sont pas encore repris dans ces vaccins.

Où puis-je me faire vacciner ?

Tu peux te faire vacciner par ta·ton médecin généraliste ou la·le médecin scolaire. La·le médecin qui prescrit le vaccin doit tenir compte de ton âge et du nombre maximum de doses remboursables dans sa prescription. En effet, après 15 ans, le traitement complet consiste en 3 injections, généralement échelonnées sur une période de 6 mois (la deuxième injection se faisant 2 mois après la première injection et la troisième injection se faisant 6 mois après la première injection). Il doit en outre indiquer sur l’ordonnance la mention « première dose » ou « deuxième dose » ou « troisième dose ». Si ces conditions sont remplies, la·le pharmacien·ne pourra appliquer le tiers payant c’est-à-dire ne faire payer que la partie à charge de la/du patient·e pour le vaccin.

Remboursement : comment y avoir accès ?

Seules les jeunes filles âgées de 12 à 19 ans inclus lors de la première injection bénéficient d’un remboursement pour autant que la première injection ait été faite avant les 19 ans. Le remboursement est limité à 3 injections par bénéficiaire. La vaccination doit, de préférence, être terminée avant le premier rapport sexuel. Les jeunes filles de 12 à 19 ans (première injection faite avant les 19 ans) ne payeront que 10,80 € par dose ou 7,20 € par dose si ces personnes bénéficient du BIM (ex-VIPO) ou du statut OMNIO. Pour les jeunes filles concernées, le coût total du traitement à charge du patient est donc de 32,40 € (21,60 € si BIM ou OMNIO).

Cependant, la vaccination gratuite est accessible dans le cadre de la médecine scolaire. En effet, depuis l’année scolaire 2019-2020, le programme de vaccination de la Fédération Wallonie Bruxelles offre un accès gratuit au vaccin contre le papillomavirus humain pour tou·tes les étudiant·e·s :

  • de 1ère D,
  • de 2ème C ou
  • de 13-14 ans dans l’enseignement spécialisé.

Pour bénéficier de la gratuité, le vaccin doit être commandé par la·le médecin/vaccinateur·trice auprès de la Fédération Wallonie Bruxelles.

En dehors de cette tranche d’âge et de la médecine scolaire, le prix public du vaccin Cervarix est de 69,14€ par dose et le prix public du Gardasil 9 est de 134,84€ par dose. Ainsi, possibilité de sans remboursement et sans gratuité de la médecine scolaire, la vaccination avec le Cervarix te coûtera au total: 3 doses x 69,14€, soit: 207,42€ au total et le Gardasil 9 te coûtera au total: 3 doses x 134,84€ soit: 404,52€.

Renseigne-toi auprès de ta mutuelle car les mutuelles interviennent par des avantages complémentaires « spécial vaccin ».

Le dépistage

La vaccination ne remplace pas les tests de dépistage réguliers du cancer du col de l’utérus (par frottis). Étant donné que le vaccin ne protège pas contre tous les types d’HPV mais seulement ceux contenus dans le vaccin ou contre des infections déjà existantes dues aux HPV, le dépistage régulier du cancer du col de l’utérus reste indispensable.

Pour les garçons, il est conseillé d’aller chez un urologue et de faire une péniscopie : le médecin examine le pénis à l’aide d’une loupe avec application d’un liquide permettant de détecter certains types d’anomalies comme les condylomes. En cas de suspicion, un petit grattage est réalisé et le matériel est envoyé pour analyse en laboratoire.

Attention ! Le vaccin contre le HPV ne supprime pas la nécessité de te protéger lors des relations sexuelles, l’utilisation du préservatif est toujours nécessaire pour te protéger du VIH/SIDA et d’autres types d’infections sexuellement transmissibles. Si tu souhaites plus d’informations sur les infections sexuellement transmissibles, tu peux te rendre sur la fiche suivante: Les IST, modes de contamination et dépistage

Infos complémentaires

Auprès de ta·ton médecin, de ta·ton gynécologue, de ta mutuelle ou dans un centre de planning familial. Tu trouveras en cliquant ici :  la liste des centres de planning familiales en Belgique francophone.

Pour plus d’informations sur les papilloma virus humains, tu peux te rendre sur le site Les HPV et/ou regarder les vidéos de l’asbl Plateforme prévention Sida.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*
*

18 questions déjà posées

  1. ach
    29 mars 2022

    bonjour madame monsieur je voulais ça voir sis je peux toujours me faire vaxine malgré que j’ai été infecté par le papillomavirus condylome

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 avril 2022

      Bonjour Ach,

      Il existe plus de 100 types de HPV. La grande majorité de ces infections passent inaperçues et disparaissent spontanément dans les 6 à 18 mois. Mais dans moins de 30% des cas, l’infection devient chronique et peut entraîner des lésions précancéreuses ou des verrues génitales.

      Rien que pour les condylomes, il semble que tu as été infecté·e à une souche et en faisant le vaccin, tu pourrais être immunisé·e contre celui que tu n’as pas eu. Ainsi, tu mets le maximum de chance de ton côté de ne plus en avoir du tout.

      Depuis novembre 2016, un vaccin Gardasil 9 qui protège contre 9 types d’HPV est disponible en Belgique. Il protège contre les HPV 16-18-31-33-45-52-58 (responsables de cancers) et 6-11 (9% des condylomes acuminés appelées également verrues génitales).

      De plus, ce vaccin te protège contre 7 souches qui peuvent provoquer des cancers sur la zone ORL (oreilles, nez, gorge), sur l’anus ou encore sur la zone génitale. Tu trouveras plus d’infos sur le site suivant Les HPV

      Nous te conseillons de consulter ta·ton médecin ou un·e médecin en centre de planning familial afin de te renseigner sur les possibilités de vaccination et de remboursement, puis de te renseigner auprès de ta mutuelle afin de t’informer si elle prévoit une intervention parmi ses « avantages mutuelle » qui permettrait d’avoir une participation aux frais de vaccination (que tu envisages).

      A très bientôt 🙂

       

      Répondre
  2. Lilou
    29 mars 2022

    Bonjour, j’ai 20 ans, il y a 9 mois j’ai eu des relations non protégé avec quelqu’un plus âgé qui se trouve avoir le papilloma virus mais je l’ai appris il y a juste une semaine. Ensuite, j’ai eu des relations non protégé avec une autre personne sans faire de test parce que je ne savais pas. Depuis une semaine que je suis au courant, je stresse, je fais des recherches, je suis aller voir ma gynécologue pour lui expliquer cette histoire elle m’a dit qu’a mon âge cette maladie n’était pas grave et qu’un test du papilloma virus est inutile puisque la maladie partira dans quelques mois d’elle même sans laisser de séquelles. Devrais-je prévenir mon dernier partenaire avec qui j’ai eu une relation sans protection après cet homme ? Dois-je réaliser un test HPV ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 mars 2022

      Bonjour Lilou,

      Effectivement les HPV sont des virus qui peuvent tout à fait partir d’eux-même. Les verrues des mains et des pieds sont aussi des HPV. Et c’est vrai que cela peut partir tout seul. En revanche, ça ne part pas toujours tout seul. Même si les risques sont faibles, si ça te stresse et que tu n’es pas d’accord avec l’avis de ta gynécologue, tu peux tout à fait demander un “Pap-test” (le test du papilloma virus) auprès d’un·e médecin en centre de planning familial. Tu trouveras au lien suivant la liste des centres de planning familial en Belgique francophone.

      Si tu es positive au Pap-Test, tu pourras alors envisager les solutions qui te conviennent avec les conseils d’un·e professionnel·le de la santé. Tu pourras également prévenir les partenaires avec qui tu as eu des relations sexuelles entre temps. Si tu souhaites les prévenir de manière anonyme, tu peux leur envoyer un SMS dépistage (anonyme et gratuit) pour les encourager à se faire dépister.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  3. Lemis
    22 février 2022

    Quand on a des verrues ss avoir eu de raports, risque t’on un cancer ? Et faut t’il absolument se faire vaccinés,  même si ds la majorité  des cas les verrus c bénin ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 mars 2022

      Bonjour Lemis,

      Les types de HPV qui déclenche l’apparition de verrues ou ceux qui déclenchent des verrues génitales, ne sont pas les mêmes que ceux qui déclenchent les lésions pré-cancereuses qui peuvent évoluer en cancer.

      Ainsi, le vaccin Gardasil 9 contient 9 “souches” de virus HPV. Ainsi, il contient les 7 souches de HPV qui sont responsables de 90% des cancers et 2 souches de HPV qui sont responsables de 90% des verrues génitales.

      Si tu souhaites plus d’informations à ce sujet, tu peux te rendre sur le site Les HPV.

      Tu es libre de choisir si tu veux faire un vaccin contre le HPV ou pas. En fonction de ta situation, tu peux bénéficier de la gratuité ou d’un remboursement partiel pour cette vaccination. Par exemple, si tu rentres dans les conditions d’âge, tu pourrais en bénéficier gratuitement auprès de ton établissement scolaire. Tu trouveras au lien suivant le calendrier de vaccination de la Fédération Wallonie Bruxelles.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  4. Kingoflahulpe
    13 août 2021

    Bonjour,

    On m’a retiré un condylome mercredi dernier. Je suis un garçon âgé de 27 ans et je suis hétérosexuel. Est-ce que le vaccin (Gardasil-9 / deux doses espacées de six mois) est utile ou bien est-ce que cela ne sert à rien étant donné mon profil? En effet, au prix de 135€/dose, je préfère me renseigner au préalable.

     

    Un tout grand merci pour votre retour.

     

    Cordialement,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      24 août 2021

      Bonjour,

      Le vaccin Gardasil 9 te permettra d’être protégé contre 9 souches de HPV. Parmi ces souches, il y en a 7 qui te protègent de cancer (zone anale, génitale, zone ORL) et 2 souches qui te protègent des condylomes (ces 2 souches sont responsables de 90% des cas de condylomes).

      Rien que pour les condylomes, il semble que tu as été infecté à une souche et en faisant le vaccin, tu pourrais être immunisé contre celui que tu n’as pas eu. Ainsi, tu mets le maximum de chance de ton côté de ne plus en avoir du tout.

      Et en plus, ce vaccin te protège contre 7 souches qui peuvent provoquer des cancers sur la zone ORL (oreilles, nez, gorge), sur l’anus ou encore sur la zone génitale. Tu trouveras plus d’infos sur le site suivant Les HPV

      Nous te conseillons de consulter ta·ton médecin ou un·e médecin en centre de planning familial afin de te renseigner sur les possibilités de remboursement, puis de te renseigner auprès de ta mutuelle afin de t’informer si elle prévoit une intervention parmi ses “avantages mutuelle” qui permettrait d’avoir une participation aux frais de vaccination (que tu envisages).

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  5. @
    6 janvier 2021

    Bonjour,

    Ma fille a 14 ans, elle aurait dû commencer la vaccination l’année passée en 2e secondaire.

    Suite à la crise sanitaire, la médecine scolaire ne fait pas de vaccination en ce moment. Où peut-on faire le vaccin gratuitement ?

    merci pour votre aide.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 janvier 2021

      Bonjour @,

      Je suppose que ta question porte uniquement sur la vaccination contre le papillomavirus.
      A ma connaissance, la médecine scolaire (les Services de prévention à la santé ou SPE) a repris les vaccinations cette année.
      D’après mes recherches, il a été recommandé aux SPE d’organiser un rattrapage des vaccinations qui n’ont pu avoir lieu pendant l’année scolaire 2019-2020 en raison de la pandémie.
      Je t’invite à contacter le SPE rattaché à l’école de ta fille pour en savoir plus.
      En dehors de ces services, la vaccination contre le papillomavirus n’est malheureusement pas totalement gratuite.
      Comme tu peux le lire sur la fiche ci-dessus, elle est cependant remboursée en partie par l’assurance obligatoire soins de santé et indemnités. Les jeunes filles de 12 à 19 ans (première injection faite avant les 19 ans) ne payeront que 10,80 € par dose ou 7,20 € par dose si ces personnes bénéficient du BIM (ex-VIPO) ou du statut OMNIO. Pour les jeunes filles concernées, le coût total du traitement à charge du patient est donc de 32,40 € (21,60 € si BIM ou OMNIO).
      Certaines mutuelles proposent également des remboursements complémentaires via l’assurance complémentaire. Je t’invite à contacter ta mutuelle pour connaitre les remboursements possibles et d’en discuter avec ton médecin traitant.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  6. sylvie
    13 octobre 2020

    Bonjour,

    Vu la controverse avec le Gardasil 9, puis-je demander un autre vaccin que celui-ci, comme le simple Gardasil ou le Cervarix, vu qu’il y a plus de recul vis-à-vis de ceux-ci?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      13 octobre 2020

      Bonjour Sylvie,

      Tu es libre de choisir le type de vaccination que tu souhaites recevoir ou ne pas recevoir (pour autant que les autres vaccin sont encore disponibles sur le marché). En revanche, nous te conseillons d’en parler à ta·ton médecin généraliste ou un·e médecin en centre de planning familial. De cette manière, tu pourras clarifier les éléments de controverse et le “recul” que tu évoques. De plus, cela te permettra de prendre ta décision avec des informations fiables et conseillées par un·e professionnel·le de la santé.

      Par ailleurs, tu trouveras plus d’informations sur les recommandations de vaccination de la Fédération Wallonie Bruxelles en cliquant sur le lien suivant: https://www.vaccination-info.be/calendrier-de-vaccination/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  7. Kam
    17 septembre 2020

    La pénétration des doigts dans le vagin peut ausii causer les infections ?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 septembre 2020

      Bonjour Kam,

      Tu trouveras un tableau récapitulatif des pratiques à risques pour chaque Infection Sexuellement Transmissible (IST) à la page suivante : https://depistage.be/prise-de-risque/. Cependant, un risque pourrait exister si les doigts ont été en contact avec des sécrétions contaminés par un germe.

      La seule façon de savoir si tu as été ou non contaminé est de réaliser un test de dépistage.

      Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses. Tu trouveras la liste des centres dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/  la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  8. Cynthia
    8 septembre 2020

    Bonsoir,  ma fille née le 05.02.2003 s’est fait vacciner le 7 sept 2020 contre le papillomavirus. La deuxième dose sera administrée dans deux mois (nov 2020) et la troisième 6 mois après la deuxième dose (mai 2021). Elle aura 18 ans et 4 mois. J’ai lu : “Seules les jeunes filles âgées de 12 à 19 ans inclus lors de la première injection bénéficient d’un remboursement pour autant que la première injection ait été faite avant les 19 ans”. Est-qu’il y aura un remboursement pour la troisième injection? Mon médecin traitant parle toujours de 18 ans. Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      10 septembre 2020

      Bonjour Cynthia,

      Étant donné que ta fille a fait sa première injection avant son 19ème anniversaire, toutes les injections de vaccination contre le HPV seront remboursées. De plus, il semble que ta fille aura à peine passé l’âge de 18 ans au moment de sa 3ème et dernière injection. Si tu souhaites apporter l’information à ton médecin, tu peux lui envoyer le lien suivant: https://www.vaxinfopro.be/spip.php?article2269

      Dans le cas où ton médecin n’accepte pas de vacciner ta fille, tu peux poursuivre le suivi de sa vaccination auprès d’un autre médecin traitant ou auprès d’un·e médecin en centre de planning familial. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  9. Regina
    19 mai 2020

    Bonjour,

    J’ai fait deux doses de vaccin Gardasil 9 en Italie, mais maintenant je vais faire la troixième dose à Bruxelles. Comment ça marche la vaccination en Belgique? Est-ce qu’il faut acheter le vaccin en pharmacie?

    Merci beaucoup!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 mai 2020

      Bonjour Regina,

      Tu peux te rendre chez ta·ton gynécologue ou consulter un·e médecin en centre de planning familial afin de leur expliquer ta situation de vaccination et recevoir une prescription pour obtenir ton troisième vaccin. Tu pourras obtenir le troisième vaccin en pharmacie ou sur place en fonction des possibilités du/de la professionnel·le de la santé que tu consulteras.

      Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre