Les Infections sexuellement transmissibles (IST) ou MST, c’est quoi ? Les modes de contamination et leur dépistage.

Il existe de nombreuses IST (infections sexuellement transmissibles). Il en existe plusieurs dont une plus connue que les autres: le VIH (le virus du SIDA) mais il y a aussi: la syphilis, la chlamydia, l’herpès, l’hépatite B et C, la gonorrhée, le papillomavirus humain (HPV) responsable, entre autres, des condylomes (verrues génitales).
Ces infections peuvent avoir des conséquences graves sur ta santé. Elles peuvent devenir des maladies chroniques et/ou même entraîner ta mort. Ainsi, il est judicieux d’éviter les contaminations.
Ces dernières années, le relâchement de la prévention du VIH et la diminution de l’utilisation du préservatif ont eu comme conséquence une augmentation des IST, dans de nombreux pays. On constate aussi une augmentation des cas de certaines IST chez les jeunes de 15 à 25 ans. Notamment de la chlamydia et de l’herpès génital, qui sont plus souvent dépistées chez les filles, et enfin de la syphilis, qui concernent plus particulièrement les garçons.
Une vie sexuelle active et avec de multiples partenaires augmente le risque de transmission d’une ou plusieurs IST. Le plus judicieux est d’utiliser une protection en latex comme les préservatifs et le carré de latex.

Est-ce grave ?

Les effets varient d’une IST à une autre et ils varient en fonction du temps entre le moment où tu es contaminé·e et le moment où tu te soignes. Certaines IST se soignent par une simple prise d’antibiotiques. Pour l’hépatite B, il n’existe pas de traitement mais un vaccin est disponible en prévention. En revanche, pour l’hépatite C, il n’y a pas encore de vaccin. Bien que les traitements stabilisent les défenses immunitaires, le SIDA (c’est le VIH qui a évolué au stade de Syndrome d’ImmunoDéficience Acquise) reste une maladie mortelle. On ne guérit donc pas d’une contamination au VIH (qu’il soit au stade SIDA ou non).

Les modes de contamination

Les IST se transmettent lors de rapports sexuels non protégés, parfois par voie fœtale ou par allaitement et rarement par voie sanguine (une seringue infectée, par ex.). Pour ce qui concerne la transmission par voie sexuelle, il suffit que les muqueuses des organes génitaux soient en contact pour être contaminé·e ou contaminer sa·son partenaire, que ce soit par voie vaginale, anale ou orale. Certaines IST se transmettent par simple contact sans qu’il y ait nécessairement de rapport sexuel complet, c’est le cas du papillomavirus humain (HPV) ou de l’herpès.

Les symptômes communs aux IST

Les IST peuvent être asymptomatiques (cela signifie qu’aucun symptôme n’apparaît). Les symptômes peuvent se manifester sur les organes reproducteurs ainsi que sur la peau autour du vagin, du pénis ou de l’anus. Par ailleurs, certaines IST provoquent des symptômes d’autres parties du corps, comme c’est le cas des hépatites B et C qui ont un impact sur le foie. On peut donc avoir une IST sans qu’il n’y ait d’effet visible et transmettre une ou plusieurs IST sans le savoir.

Si tu remarques:

  • des écoulements anormaux/pertes provenant du pénis, du vagin ou de l’anus;
  • des sensations de brûlure en urinant;
  • des plaies anormales et/ou démangeaisons, principalement, au niveau des organes génitaux;
  • des douleurs au niveau des organes génitaux et/ou douleurs abdominales;
  • des douleurs pendant les rapports sexuels.

Tu peux avoir un de ces symptômes comme tu peux tous les avoir ou n’en avoir aucun. Il peut arriver que tu sois infecté(e) mais que tu n’aies pas de symptôme. Si tu as des doutes suite à une prise de risque, le plus judicieux serait de consulter un·e médecin et/ou effectuer un test de dépistage des différentes IST.

Se protéger: se faire dépister régulièrement, se protéger et protéger son entourage

Tu peux transmettre une ou plusieurs IST à ta·ton partenaire, si vous avez des relations sexuelles non protégées (sans préservatif ou sans carré de latex). Dans une relation exclusive, il est plus sûr d’effectuer un test de dépistage des différentes IST avant d’envisager l’arrêt des protections de latex (préservatifs ou carré de latex).
Si tu as découvert que tu es contaminé·e à une ou plusieurs IST, le plus judicieux serait de prévenir tes partenaires des 3 derniers mois, afin qu’il·elle·s fassent un test de dépistage.
Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin.
La plupart des IST peuvent se dépister 1 mois après la prise de risque. Pour ce qui est du VIH, il est possible de le dépister 6 semaines après la prise de risque grâce aux tests de 4e génération. Les tests de 3e génération, quant à eux, permettent de dépister une contamination au VIH, 3 mois après la prise de risque. La liste des lieux où faire un dépistage des différentes IST est disponible sur le lien suivant : Où se faire dépister?
Pour plus d’informations sur une IST en particulier, tu peux te rendre sur la fiche suivante: Les principales IST   ou sur le site: https://depistage.be/ist/

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

135 questions déjà posées

  1. Yan

    Bonjour, je n’ai jamais eu aucun rapport sexuelle, je ne suis pas porteuse non plus,est-ce que je peux transmettre des MST/IST?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Yan,

      Pour transmettre une infection, la personne doit elle-même en être porteuse. Si tu as réalisé un test de dépistage et que tu n’es porteur d’aucune IST, il n’y pas lieu de t’inquiéter quant à une éventuelle transmission.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  2. math

    Bonjour,

    Après un rapport non protégé il faut faire un test de dépistage mais entre la prise de risque et le dépistage faut il se protéger même si les rapports sont avec la même personne ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Math,

      En effet, c’est plus prudent.
      Une contamination n’est pas automatique lors de chaque rapport, si l’un des partenaire est porteur d’une IST, celle-ci ne sera donc pas forcément transmise lors du premier rapport.
      Afin de limiter les risques il est donc conseiller d’éviter de nouveau rapport à risque avant d’avoir les résultats du dépistage.
      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  3. red

    bonjour/bonsoir j ai eu des préliminaires avec un autre garçon (fellation et j ai goutter le sperme de se dernier)

    je ne sais pas si c est une impression ou une psychose mais j ai une sensation bizarre au fond de la gorge qui est désagréable de puis l hors (entre 4et5h que cela est fait)

    bien a vous merci d avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Red,

      Certaines IST peuvent effectivement se transmettre lors d’une fellation (https://depistage.be/prise-de-risque/).
      Cependant, le symptôme ressenti n’a peut-être aucun rapport nous te conseillons donc d’en parler à un médecin ou de réaliser un dépistage (https://depistage.be/depistage/) auprès de l’un des centre de référence dans ta région (pour bruxelles:https://depistage.be/depistage/bruxelles/)

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  4. Chrichri

    Bonjour , j aimerais savoir si une personne peux presenter les symptomes d une mst(maladies sexuellement transmissible ) 24h apres avoir eu des rapports sexuels plus precisement chez les hommes.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chrichri,

      Une infection à la gonorrhée peut présenter des symptômes 2 jours après contamination et la syphilis peut présenter des symptômes à partir de 3 jours après contamination. Cependant, elles peuvent toutes les deux mettre plus de temps avant de présenter des symptômes ou même ne pas en présenter du tout.

      Les autres IST peuvent présenter des symptômes à partir de 1 semaine ou + après la contamination. Pour plus d’informations sur chacune des IST, tu peux cliquer sur le lien suivant: https://depistage.be/

      Par ailleurs, pour la plupart des IST un délai entre la prise de risque et le dépistage est nécessaire pour que le test de dépistage soit fiable. Tu trouveras au lien suivant un tableau récapitulant les délais de dépistage et les modes de dépistage pour chacune des IST: https://depistage.be/depistage/

      En cas de doute, tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant sur le lien suivant:  https://preventionsida.org/fr/depistage/centres-de-depistage/ et la liste des centres de planning familial en cliquant par ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  5. Anonyme

    Bonjour, Je n’ai pas été testé mais est-ce que la chlamydia peut être asymptomatique après 10 ans dans le corps ? Ou est-ce que des symptômes apparaissent au bout d’autant d’années ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anonyme,

      La chlamydia peut effectivement être asymptomatique et ne pas présenter de conséquences visibles pendant plusieurs mois voire plusieurs années. En revanche, lorsqu’elle n’est pas dépistée et donc pas traitée depuis autant de temps, elle peut engendrer des infections des parties génitales voire la stérilité.

      En cas de doutes, nous te conseillons d’effectuer un test de dépistage et de consulter ta·ton gynécologue/urologue ou un·e médecin en centre de planning familial. De cette manière tu recevras un avis médical et tu pourras envisager la solution qui te convient le mieux avec les conseils d’un·e professionnel·le de la santé pour mieux cerner la situation.

      Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant par ici: https://preventionsida.org/fr/depistage/centres-de-depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  6. marie

    Bonjour,  peut on attraper une IST ou MST lors de frottements habillée?

    Mon angoisse est du a une tâche secrété sur mon vêtement par mon partenaire étant lui aussi habillé.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,

      Une contamination est possible lorsqu’il y a contact entre les fluides contaminants d’une personne avec les muqueuses (des orifices: vagin, anus, nez, gorge, oreille, œil et autour du gland) ou une plaie ouverte. Les fluides contaminants sont le sang, le sperme, le liquide séminal, les sécrétions vaginales, le liquide rectal et le lait maternel. Ainsi, si il y a eu un contact entre les fluides contaminants (d’une personne contaminée) et tes muqueuses, une transmission d’une ou plusieurs IST est possible.

      Ainsi, en cas de doute, le plus judicieux est d’effectuer un test de dépistage des différentes IST afin de recevoir un avis médical et envisager la solution la plus adaptée à ta situation. Tu trouveras plus d’informations sur les IST en cliquant ici: https://depistage.be/

      En Belgique, la plupart des IST peuvent être dépistées seulement 6 semaines après la prise de risque (1 mois et demi), notamment le VIH grâce aux tests de 4ème génération. Dans le cas où tu effectues un test de dépistage VIH de 3ème génération, il sera nécessaire d’attendre 3 mois pour que le résultat soit fiable. Tu trouveras les différentes modes et délais de dépistage en cliquant sur le lien suivant: https://depistage.be/depistage/#pdr3

      Tu trouveras la liste des centres de dépistage en Belgique en cliquant sur le lien suivant: https://depistage.be/depistage/#pdr1 et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  7. Marty

    Bonjour, si ma partenaire est infectée et qu’elle pratique une fellation sans que je me protège je suis donc susceptible d’être à mon tour infecté à cause de ça salive par exemple ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marty,

      Dans le cas d’un rapport sexuel oral, pour la plupart des IST, le risque est réel pour les deux partenaires. C’est l’hépatite B qui peut être transmise par la salive. En revanche, la majorité des personnes nées en Belgique sont vaccinées contre cette IST. Cependant, la transmission d’IST reste possible par le contact « peau à peau » des muqueuses (du pénis, de la bouche, de la vulve) car elles constituent des « portes d’entrée ». Ainsi, en cas de doute vis-à-vis d’une contamination à une ou plusieurs IST, il est conseillé d’utiliser un préservatif externe afin d’éviter les risques de transmission d’une ou plusieurs IST pour l’un·e comme pour l’autre.

      En cas de doute vis-à-vis d’une transmission éventuelle, le plus judicieux est d’effectuer un test de dépistage des différentes IST et (si vous êtes l’un·e ou l’autre porteur d’une ou plusieurs IST) d’effectuer le traitement adéquat qu’un·e professionnel·le de la santé vous aura conseillé.

      Vous pouvez effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://preventionsida.org/fr/depistage/centres-de-depistage/  et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone au lien suivant: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  8. Anonyme

    Bonjour,

    Je suis gay et aujourd’hui j’ai eu un rapport avec un homme, avant de coucher ensemble nous avons fait un test de dépistage et il est négatif, (nous avons voulu faire l’amour, mais il n’a pas su rentrer car j’étais trop serré, il a rentré son pénis sans capote) donc nous nous sommes arrêtés là, je voulais demander si il y avait des risques sachant que nous avons un test pour les maladies et qu’ils sont tous les 2 négatifs.

    Je vous souhaite une bonne journée et bon courage .

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anonyme,

      Dans une relation exclusive entre deux partenaires, on conseille d’effectuer un test de dépistage des différentes IST avant d’envisager d’arrêter l’utilisation du préservatif. Cela permet de s’assurer qu’il n’y a pas de risque de transmission d’une ou plusieurs IST entre les deux partenaires exclusifs (qui n’ont pas de rapports sexuels en dehors de leur relation) au moment où l’utilisation du préservatif est arrêté.

      Ainsi, suite à ce rapport sexuel, il n’y a pas de risque de transmission d’une ou plusieurs IST à condition que :

      – tu sois dans une relation exclusive avec ton partenaire (que tu n’as pas de rapports sexuels avec une autre personne et lui non plus) et

      – que vous ayez effectué les tests de dépistage des différentes IST en respectant les délais nécessaires pour que les résultats soient fiables. Pour la plupart des IST le délai est de 6 semaines, cela signifie que si une contamination a lieu lors rapports à risque effectués pendant ce délai, elle ne sera pas détectée. Il sera alors nécessaire de respecter ce délai à partir de chaque nouvelle prise de risque pour effectuer un test de dépistage qui soit fiable. Tu trouveras plus d’informations sur les modes et les délais des tests de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/

      En cas de doute, tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://preventionsida.org/fr/depistage/centres-de-depistage/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  9. Audrey *******

    est ce la perte blanche peut contaminé les garçons

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Audrey,

      Si tu as des rapports sexuels non protégés une contamination à une ou plusieurs IST est possible.

      Certains fluides corporels peuvent transmettre les IST. C’est le cas des sécrétions vaginales: les pertes blanches font partie des sécrétions vaginales. Dans le cas du VIH, les fluides corporels qui le transmettent sont: le sang, le sperme, les sécrétions vaginales, le liquide séminal, le liquide rectal et le lait maternel. Ainsi, si ces fluides corporels entrent en contact direct (contact entre les organes sexuels) ou indirect (caresses des muqueuses), une contamination à une ou plusieurs IST est possible.

      Si tu souhaites plus d’informations sur les risques de transmission des IST en fonction des pratiques, tu peux consulter le tableau suivant: https://depistage.be/prise-de-risque/

      En cas de doute vis-à-vis de la transmission d’une ou plusieurs IST, nous te conseillons d’effectuer un test de dépistage des différentes IST. Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Sur le lien suivant, tu trouveras la liste des centres de dépistage: https://preventionsida.org/fr/depistage/centres-de-depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant par ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/ (en cette période de déconfinement, il est nécessaire de contacter le centre de planning familial de ton choix par téléphone avant de t’y rendre).

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  10. Tom

    Bonjour

    Peut on attraper une ist ou mst en s’étant fait lécher seulement les testicules et le bas de la verge, pas le gland et tous ce qui le constituent ( hormis herpès ) ??

    Si je ne dit pas de bêtises c’est bien par les muqueuses que s’attrapent les mst, hors la base de la verge n’en n’est pas une, c’est seulement le gland la muqeuse.

    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tom,

      Certaines IST peuvent se transmettre par contact sexuels, c’est par exemple le cas de l’herpès mais également de la syphilis ou encore du HPV qui peut se transmettre même sans verrue apparente, ni aucun symptôme.

      Bien à toi

      Répondre
  11. Nour

    Peut on forcément attraper un cancer de la gorge si on a eu une relation oral avec un partenaire qui a un condylome au sexe ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nour,

      En effet, une infection aux papillomavirus humains peut causer des maladies dans la zone ano-génitale (anus, col de l’utérus, vagin, vulve, pénis) ainsi que dans la sphère ORL (nez, bouche, gorge, oreilles).

      En cas de doute vis-à-vis d’une IST, le plus judicieux est en effet d’effectuer un test de dépistage des différentes IST afin de vérifier l’absence de contamination.

      On peut effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/#pdr1 la liste des centres de planning familial en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  12. noé

    Estce que plus je couche avec une personne contaminé, plus j’ai de chance d’attraper une maladie ? Ou si je ne l’attrappe pas la premiere foi je l’attraperais pas ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Noé,

      On parle toujours de risque de contamination. Cela veut dire qu’une contamination n’est pas automatique mais demeure toujours très probable dans le cas de rapports sexuels avec une personne porteuse d’une IST.

      Bien à toi

      Répondre
  13. nao

    je voudrais savoir possible d’avoir ist si vous avez des rapports aves 3 differents personnes qui n’ont pas la maladie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nao,

      Pour transmettre une infection, la personne doit elle-même en être porteuse.
      Le fait de n’avoir aucun symptôme, de ne pas être malade ne signifie pas forcément ne pas être porteur. Idéalement en cas de partenaires multiples, il est conseillé d’utiliser des préservatifs afin de limiter les risques éventuels.

      Bien à toi.

      Répondre
  14. Sonia

    Bonjour,

    Je suis en couple depuis 15 ans. Je n’ai jamais eu de relations sexuelles avant de rencontrer mon conjoint.

    J’ai été infectée récemment par des gonocoques.

    J’ai eu des symptômes mais mon conjoint aucun. Il me dit n’avoir jamais eu de symptômes et mettre resté fidèle.

    Je me demande si mon conjoint a commis une infidélité ou s’il a contracté l’infection avant que je le rencontre. Est-ce possible d’être contaminé pendant 15 ans et de ne jamais avoir de symptômes? À supposer qu’il soit resté fidèle, comment expliqué que j’ai été contaminé que récemment?

     

    Je vous remercie d’avance.

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sonia,

      Certaines IST sont effectivement asymptomatiques, c’est-à-dire qu’elles ne présentent pas de signe visible d’infection. Et il est possible que certaines IST restent asymptomatiques. Dans le cas où  vous aviez déjà fait des tests de dépistage des IST avant d’arrêter l’utilisation du préservatif et que vous étiez tous les deux négatifs aux tests de dépistage, il est possible que cette contamination soit récente.

      De plus, lorsque cette infection n’est pas dépistée ou non traitée pendant une longue période, elle peut entraîner des infections des parties génitales et trouble urinaire, une infection de l’utérus et des trompes de fallope, une infection de la prostate ou encore la stérilité.

      Ainsi, si cela fait plusieurs années que ton partenaire et toi êtes porteur de la gonorrhée, nous vous conseillons de consulter un·e gynécologue, un·e andrologue et/ou un médecin en centre de planning familial afin de vérifier qu’il n’y a pas eu d’autres conséquences des suites de cette infection. Sur base de ces avis médicaux, vous pourrez envisager la solution qui vous convient le mieux. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

       

      Tu trouveras plus d’informations sur la gonorrhée en cliquant sur la page suivante: https://depistage.be/ist/gonorrhee/ et plus d’informations sur les modes de contamination sur le tableau de la page suivante: https://depistage.be/prise-de-risque/


      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  15. lolik

    3. Pourquoi, dans certains cas, le porteur d’une IST n’est pas au courant qu’il est contaminé ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lolik,

      Dans certains cas, la·le porteur·euse d’une (ou plusieurs) IST ne remarque pas les symptômes. La perception des symptômes varie d’une personne à l’autre et dans la plupart des cas, les symptômes n’apparaissent pas. C’est pour cette raison que l’on dit que la plupart des IST sont asymptomatiques, c’est-à-dire qu’elles ne présentent pas de signes visibles ou de sensations physiques (gêne ou douleur pendant les rapports, douleurs au moment d’uriner, …).

      Le dépistage régulier est alors la seule manière de se tenir « au courant » et de vérifier s’il y a eu contamination ou l’absence de contamination. En cas de doute, tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://preventionsida.org/fr/depistage/centres-de-depistage/   et la liste des centres de planning familial au lien suivant: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  16. Olivier

    Bonjour à vous j’aimerai savoir si par exemple une personne qui a attraper une IST et qui est guéri et puis qu’il fasse rapport non protéger avec une partenaire qui n’a jamais eu d’ist c’est dangereux ? Risque de contamination ? Même au bout d’un certains temps ? Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Oliver,

      Certaines IST se transmettent par de simples caresses sexuelles et ne présentent pas forcément de symptôme (on dit qu’elles sont asymptomatiques). Ainsi, il est difficile d’affirmer avec certitude que l’on n’est pas contaminé·e à une ou plusieurs IST sans connaître le statut sérologique et bactériologique de chacun·e des partenaires. Des IST comme le papillomavirus, ou l’herpès sont par exemple particulièrement viral et peuvent se transmettre même en utilisant un préservatif. Si tu souhaites plus d’informations sur les pratiques et risques de transmission, tu peux te rendre sur la page suivante: https://depistage.be/prise-de-risque/

      Le plus judicieux pour ta copine serait donc d’effectuer un test de dépistage. Si les résultats du dépistage ne détectent aucune IST alors vous ne courez aucun risque de contamination car il y a contamination uniquement lorsqu’il y a une prise de risque avec une personne porteuse d’une ou plusieurs IST. Deux partenaires sain·e·s ne peuvent pas se contaminer entre elles/eux.

      Tu trouveras la liste de centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/prise-de-risque/# et la liste des centres de planning familial en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  17. Mateo

    Jai eu un rapport non protégé il y a quelle que jour et je me retrouve depuis se midi à avoir des brûlures d d’estomac est inquiétant ou non ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mateo,

      En cas de doute vis-à-vis d’une IST, le plus judicieux est en effet d’effectuer un test de dépistage des différentes IST afin de vérifier l’absence de contamination.

      On peut effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/#pdr1 la liste des centres de planning familial en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  18. alvine

    peut t-on utilisé les urines d’une femme pour le dépister?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alvine,

      On peut utiliser l’urine d’une femme et on peut utiliser l’urine d’un homme pour dépister des Infections Sexuellement Transmissibles (IST). Les IST qu’il est possible de dépister dans l’urine humaine sont la gonorrhée et la chlamydia.

      Les autres IST peuvent être dépistées par prélèvement et/ou par signes cliniques (symptômes visibles par un·e professionnel·le de la santé) et/ou par test sanguin. Tu trouveras un tableau récapitulatif du dépistage des IST en cliquant sur le lien suivant: https://preventionsida.org/fr/depistage/le-depistage-des-ist/

      En cas de doute, le plus judicieux est d’effectuer un test de dépistage.

      Tu trouveras la liste de centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/prise-de-risque/# et la liste des centres de planning familial en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  19. rosedel

    Bonjour,

    Si je n’ai jamais eu de rapport sexuel, est-ce que je dois me faire dépister si je veux en avoir pour la première fois avec mon partenaire (sans préservatif, je prends la pilule)? Je n’ai pas eu d’autre partenaire avant. Il s’est déjà fait dépister et il n’a rien.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Rosedel,

      Certaines IST se transmettent par de simples caresses sexuelles et ne présentent pas forcément de symptôme (on dit qu’elles sont asymptomatiques). Ainsi, il est difficile d’affirmer avec certitude que l’on n’est pas contaminé·e à une ou plusieurs IST sans connaître le statut sérologique et bactériologique de chacun·e des partenaires. Des IST comme le papillomavirus, ou l’herpès sont par exemple particulièrement viral et peuvent se transmettre même en utilisant un préservatif. Si tu souhaites plus d’informations sur les pratiques et risques de transmission, tu peux te rendre sur la page suivante: https://depistage.be/prise-de-risque/

      Le plus judicieux serait donc d’effectuer un test de dépistage. Si les résultats du dépistage ne détectent aucune IST alors vous ne courez aucun risque de contamination car il y a contamination uniquement lorsqu’il y a une prise de risque avec une personne porteuse d’une ou plusieurs IST. Deux partenaires sain·e·s ne peuvent pas se contaminer entre elles/eux.

      Tu trouveras la liste de centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/prise-de-risque/# et la liste des centres de planning familial en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  20. Marie199

    Bonjour j’ai eu un rapport non protéger avec mon copain et 3 semaines après il a fait les tests car je lui ai demandé, c’était négatif. Mais ici vous dites qu’il faut attendre 1 mois pour savoir?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,

      En effet, il existe plusieurs types de dépistage, qui doivent être réaliser à des moment différents après le dernier rapport à risque.
      Pour plus d’information n’hésite pas à consulter le tableau en bas de la page suivante: https://depistage.be/depistage/

      Bien à toi.

      Répondre
  21. pierelow

    s il vous plait mon partenaire a su qu il a attrape la gonorhee il dit bien que cette bacterie provient de moi que j avais la gonorhee de gorgemoi je n ai jamais eu de relations avant lui est ce possible ?et comment je peux l aider il a perdu toute espoir car la bacterie a fait une resistance contre les antibiotiques je suisvraiment perdue aidez moi

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pierelow,
      La gonorrhée se contracte au cours de relations sexuelles non protégées (vaginales, orales ou anales, même sans pénétration) avec une personne infectée. Elle peut également être transmise par contact entre les organes génitaux des partenaires et le partage de jouets sexuels.
      Il est donc peu probable tu l’ai transmis si tu n’avais jamais eu de rapport sexuel avant ton partenaire actuel.
      Concernant, la résistance aux antibiotiques le plus judicieux serait d’en parler avec son médecin pour envisager des pistes de solution.
      Il faut également savoir que tu dois également être testé afin que tu sois traité si ton test est positif même si tu ne développes pas de symptômes.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

       

      Répondre
  22. DESY

    Bonjour svp j’aimerais savoir au Bou de combien de temps la maladie se manifeste du genre au Bou de combien de temps tu resant les différents symptômes ? Que se soit chez l’homme ou chez ma femme

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Desy,

      Les IST ne présentent pas forcément de symptôme (on dit qu’elles sont asymptomatiques), et si elles en présentent ces symptômes peuvent mettre parfois plusieurs années avant d’apparaitre.

      Il n’est donc as possible de savoir si une personne est infecté ou non simplement en se basant sur les symptômes.

      En cas de rapport à risque, le plus judicieux est d’effectuer un test de dépistage.

      Tu trouveras la liste de centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/prise-de-risque/# et la liste des centres de planning familial en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  23. Patfee

    J’ai 65 ans et en mars 2020 on m’a pratiqué une conisation du col de l’utérus du à un papillomavorus de haut grade 16. Puis je continuer à  avoir des rapports ou dois je me résigner à ne plus en avoir ? Si oui quelle précaution dois je prendre ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Patfee,

      Généralement, il est conseillé d’éviter tout ce qui risque de ralentir la cicatrisation et de provoquer des saignements comme les rapports sexuels, le port de tampons périodiques, les activités physiques intenses, les bains et la piscine, les longs déplacements,… pendant plusieurs semaines.
      Cependant, ces précautions ne sont pas permanentes, le plus judicieux serait de demander à votre médecin le temps nécessaire à votre cicatrisation totale.

      Bien à vous.

      Répondre
  24. YSOR

    j’ai ete malade en fevrier 2019 on m’a demande un test vih , on m’a dit que je suis positif , 185 copies par ml, mon cd4+/cd8+ ratio etait de 3.0

    En janvier 2020 je refait le test , le resultat vient negatif , mon cd4+/CD8 est toujours de 3.0

    je ne comprends rien . SUIS JE POSITIF OU NEGATIF ? EST CE QU’IL PEUT AVOIR UNE ERREUR AU DEPART?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ysor,

      Seul un médecin est habilité à poser un diagnostic sur base de résultat médicaux.
      Nous te conseillons donc de reprendre contact avec le médecin qui a prescrit ces examens sanguin.

      Bien à toi

      Répondre
  25. cam

    Bonjour, je voudrais savoir si nous pouvons contracter une IST en ayant aucun rapport, c’est à dire qu’elle se développe sans raison.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Cam,

      Certaines IST se transmettent par de simples caresses sexuelles et ne présentent pas forcément de symptôme (on dit qu’elles sont asymptomatiques). Ainsi, il est difficile d’affirmer avec certitude que l’on n’est pas contaminé·e à une ou plusieurs IST sans connaître le statut sérologique et bactériologique de chacun·e des partenaires. Des IST comme le papillomavirus, ou l’herpès sont par exemple particulièrement viral et peuvent se transmettre même en utilisant un préservatif. Si tu souhaites plus d’informations sur les pratiques et risques de transmission, tu peux te rendre sur la page suivante: https://depistage.be/prise-de-risque/

      Le plus judicieux serait donc d’effectuer un test de dépistage. Si les résultats du dépistage ne détectent aucune IST alors vous ne courez aucun risque de contamination car il y a contamination uniquement lorsqu’il y a une prise de risque avec une personne porteuse d’une ou plusieurs IST. Deux partenaires sain·e·s ne peuvent pas se contaminer entre elles/eux.

      Tu trouveras la liste de centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/prise-de-risque/# et la liste des centres de planning familial en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  26. Zouma

    J’avait des partes uteraire

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Zouma,

      Pourrais-tu préciser ta question?

      Bien à toi.

      Répondre
  27. Sophie

    Bonjour j’ai déjà eu des mycoses je voudrais savoir si mon partenaire la attrapé si oui que doit il faire.,..

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sophie,

      Si tu as des rapports sexuels non protégés, une contamination à une ou plusieurs IST est possible.

      Une mycose, en revanche, n’est pas une IST. C’est la présence en trop grand nombre d’une bactérie de la flore vaginale ou sur le pénis qui est problématique (ces bactéries sont naturellement présentes sur et/ou dans notre organisme):

      La prolifération d’une bactérie est due principalement à un déséquilibre de la flore vaginale ou du pénis et n’est pas lié à une infection sexuellement transmissible qu’un·e partenaire aurait eu auparavant. En effet, bien qu’elle puisse être transmise lors d’un rapport sexuel, ce n’est pas une IST car la mycose a d’autres causes qui sont décrites ci dessous.

      Un déséquilibre de la flore vaginale ou du pénis peut être dû à :

      –          la prise de certains anti-biotiques,

      –          à des rapports sexuels trop fréquents ou agressifs,

      –          à certaines IST

      –          le stress, le tabac,

      –          des habitudes d’hygiène agressives (douches vaginales, toilettes trop fréquentes, savons avec un pH trop élevé). A savoir que le vagin s’auto-nettoie, il est donc important de limiter sa toilette à la vulve et éviter de faire entrer de l’eau ou du savon dans le vagin.

      Le préservatif interne ou externe est le meilleur moyen pour se protéger vis-à-vis d’une mycose.
      Pour en savoir plus, tu peux consulter la page: https://depistage.be/ist/mycose-morpions-gale/#1551704073800-e0be0361-af63ad35-7ab7

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  28. Babaôrhum6

    J’ai lu qu’on peux avoir une MST dans la bouche ?  Est-ce Vrai ?

    What do you want to do ?
    New mailCopy

    Répondre
  29. urbain

    qui est concerné par les MST?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Urbain,

      Toutes les personnes ayant des rapports sexuels sans protection peuvent contracter une Infection sexuellement transmissible.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  30. fred_78

    Bonjour

    J’ai eu une relation non protegé avec mon partenaire actuel qui navait jamais eu de relation sans capotes. Pendant ma precedante relation j’avais fait les tests de depistage (VIH, hepatite etc..) et ils etaient tous negatifs comme ceux de mon ancien partenaire. Je n’ai pas eu de relations sexuelles avec d’autres partenaires que mon precedent avec qui j’ai fait les tests qui etaient negatifs et celui actuel qui n’a jamais eu de relations sans capotes.

    Avons-nous des risques avec notre rapport non protege ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fred_78,

      Certaines IST se transmettent par de simples caresses sexuelles et ne présentent pas forcément de symptôme (on dit qu’elles sont asymptomatiques). Ainsi, il est difficile d’affirmer avec certitude que l’on n’est pas contaminé·e à une ou plusieurs IST sans connaître le statut sérologique et bactériologique de chacun·e des partenaires. Des IST comme le papillomavirus, ou l’herpès sont par exemple particulièrement viral et peuvent se transmettre même en utilisant un préservatif. Si tu souhaites plus d’informations sur les pratiques et risques de transmission, tu peux te rendre sur la page suivante: https://depistage.be/prise-de-risque/

      En cas de doute vis-à-vis d’une éventuelle contamination à une ou plusieurs IST, le plus judicieux serait d’effectuer un test de dépistage.

      Tu trouveras la liste de centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/prise-de-risque/# et la liste des centres de planning familial en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  31. amanda5008

    Bonjour, je voudrais savoir quelles sont les IST qui se transmettent sans rapport sexuel et si elles sont vraiment graves ou non.  De plus je voudrais faire un test au planning familiale de ma ville mais je n’ai pas encore eu de relation sexuel avec mon copain juste un câlin poussé qui peut amener à avoir une IST je voulais savoir si il y avait un grand risque pour nous deux d’en avoir même si on ne l’as jamais fait et que je suis encore vierge et lui aussi.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Amanda5008,

      Certaines IST se transmettent par de simples caresses sexuelles et ne présentent pas forcément de symptôme (on dit qu’elles sont asymptomatiques). Ainsi, il est difficile d’affirmer avec certitude que l’on n’est pas contaminé à une ou plusieurs IST sans connaître le statut sérologique de chacun des partenaires.

      C’est pour cette raison que, dans une relation exclusive, on recommande à chacun de partenaires d’effectuer un test de dépistage des différentes IST avant d’envisager l’arrêt de l’utilisation du préservatif. Une fois dépisté.e.s, si vous restez dans une relation exclusive, il n’y aura plus besoin de faire des autres dépistages.

      Tu peux te rendre sur les pages suivantes pour plus d’informations sur:

      – Les modes de transmission: https://depistage.be/prise-de-risque/

      – Les délais de dépistage : https://depistage.be/depistage/

      –  Les conséquences en cas des IST non dépistées et non traitées : https://depistage.be/

      Tu peux réaliser un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/#pdr1 et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  32. Antibiotiques

    L’antibiogramme qui agit sur les MST .

     

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Antibiotiques,

      La plupart des IST ne se guérissent malheureusement pas d’elles-mêmes. Par contre, il existe des traitements efficaces qui évitent de les transmettre, stoppent leur évolution et/ou permettent de guérir. Certaines IST peuvent se traiter par la prise d’antibiotiques appropriés. C’est notamment le cas de la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis, le trichomonas, le mycoplasma genitalium ou encore la vaginose bactérienne. Si elles sont négligées, les IST peuvent provoquer des complications, plus difficiles à traiter et entraîner des conséquences telles que : stérilité, cécité, cancers voire la mort. Concernant le VIH, bien qu’il existe des traitements bloquant l’apparition du stade SIDA, il n’existe à l’heure actuelle aucun vaccin ou traitement permettant de guérir.

      Tu peux te rendre sur les pages suivantes pour plus d’informations sur:

      – Les modes de transmission: https://depistage.be/prise-de-risque/

      – Les délais de dépistage : https://depistage.be/depistage/

      En cas de doute vis-à-vis d’une contamination à une ou plusieurs IST, tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/bruxelles/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  33. Lola334

    Est ce que l’ist est visible si on fait un test sanguin svp?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lola334,

      Toutes les IST ne peuvent être dépister par prélèvement sanguin.
      Dans certains cas, d’autres examens médicaux seront nécessaire (exemple: la chlamydia)
      Tu trouveras plus d’info sur le tableau suivant reprenant le type de dépistage nécessaire pour chaque IST.
      https://depistage.be/depistage/

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
      1. Marina

        J’ai des boutons un peu partout sur mon corps est ce que ça peut être due à l’ist?

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Marina,

          Des boutons peuvent être le symptôme de nombreuse maladie et/ou infection, il n’est donc pas possible de poser un diagnostic sans examen médical, nous te conseillons donc de prendre rendez-vous avec ton.ta médecin.

          Bien à toi.

          Répondre
  34. grilininght

    Bonjours , j’aurai  une question , j ‘avais mes toilettes bouchés et j ‘ai utilisés un verre pour vider l’ eau dans un seau , j’ ai ensuite lavée mon verre avec la vaiselle , puis-je avoir des IST ou SIDA par la suite ? je suis serieuse et souhaite une reponse precise pour me rassurer merci d avance .

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour grilininght,

      Les IST se transmettent lors de rapports sexuels non protégés, parfois par voie fœtale ou par allaitement et rarement par voie sanguine (une seringue infectée, par ex.). Pour ce qui concerne la transmission par voie sexuelle, il suffit que les muqueuses des organes génitaux soient en contact pour être contaminé·e ou contaminer sa·son partenaire, que ce soit par voie vaginale, anale ou orale. Certaines IST se transmettent par simple contact sans qu’il y ait nécessairement de rapport sexuel complet, c’est le cas du papillomavirus humain (HPV) ou de l’herpès. Tu ne risques donc pas d’être contaminée dans ton cas.

      Bien à toi

      Répondre
  35. Ryme

    Bonsoir, mon copain m a touché le vagin alors que j’avais des chlamydia peu il l’attraper par simple « touchage» en sachant qu’il a touché ses parti intimes après ..  merci de votre réponse 🙏

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ryme,

      Oui, c’est possible. La transmission de la chlamydia est, d’ailleurs, encore plus fréquente lors de contacts directs ET indirects entre muqueuses (caresses sexuelles, échanges de sextoys, etc.).

      Pour se protéger de la chlamydia, il faut utiliser un préservatif (interne ou externe) ou une digue dentaire. Cependant, bien que les préservatifs permettent de réduire les risque d’exposition, ils n’offrent pas une protection totale car, comme expliqué précédemment, la chlamydia peut se transmettre lors de caresses sexuelles et lors de pratique du sexe oral.

      En cas de doute vis-à-vis d’une contamination, ton partenaire peut effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ta·ton médecin. La liste des centres de dépistage est disponible en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/bruxelles/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      Note que la chlamydia se traite par des antibiotiques appropriés. Bien que l’infection soit facile à traiter, elle peut entraîner de sérieux problèmes de santé si elle n’est pas décelée et traitée rapidement.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  36. andy

    bonjour jai EU un rapport sexuel ya un  peux pres 1ans et 3mois et jai des demangaison sur la peau petite migraine point dans les abdo malle au fesse quand jai des celle petit bouton qui commance a faire son effet que dire que faire aider moi..

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Andy,

      Les modes de transmission des IST varient d’une IST à l’autre. Les symptômes peuvent apparaître longtemps après la contamination ou ne pas apparaître du tout. La plupart des IST ne se guérissent malheureusement pas d’elles-mêmes. Par contre, il existe des traitements efficaces qui évitent de les transmettre, stoppent leur évolution et/ou permettent de guérir.

      En cas de doute vis-à-vis d’une contamination à une ou plusieurs IST, tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/bruxelles/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  37. Kraken.ghi

    J’ai eu des relations sexuelles non protéger à l’âge de 13, 14 ans j’ai maintenant 18ans toute mes autres relations étaient protéger par la suite. Est il possible que meme après un laps de temp de 5 a 6 ans je sois touchez et que je n’ai aucun symptôme visible?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kraken.ghi,

      Oui, il est tout à fait possible.

      Les modes de transmission des IST varient d’une IST à l’autre. Cependant, les symptômes peuvent apparaître longtemps après la contamination ou ne pas apparaître du tout. La plupart des IST ne se guérissent malheureusement pas d’elles-mêmes. Par contre, il existe des traitements efficaces qui évitent de les transmettre, stoppent leur évolution et/ou permettent de guérir.
      En cas de doute vis-à-vis d’une contamination à une ou plusieurs IST, tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/bruxelles/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  38. azzzeeeed

    Bonjour je suis aller récemment dans un salon de massage avec fellation protègé mais masturbation sans préservatif ! Y’a t-il un risque de contamination ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour,

      Il est possible de transmettre ou d’être contaminé à une ou plusieurs IST par simples caresses sexuelles.  Le contact avec la vulve, le vagin et l’anus (ainsi que toutes leurs secrétions), pourrait comporter un risque de contamination en te masturbant tout de suite après. Par contre, si tu as juste « reçu » une masturbation alors il n’a pas de risques pour toi. Pour en savoir plus sur les IST ainsi que sur leur mode de contamination, tu peux consulter le site

      https://depistage.be/

      Ainsi, si le doute persiste, le plus judicieux serait d’effectuer un test de dépistage des différentes IST afin de vérifier l’absence de contamination. Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin.

      Tu trouveras la liste des centres de dépistage en région bruxelloise (ainsi que les types et délais de dépistage) en cliquant sur le lien suivant:

      https://depistage.be/depistage/#pdr3

      et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  39. luna

    bonjour jai recemment du me faire operer car j’ai fait une grossesse extra uterine mon mari et moi somme emsemble depuis deux ans et demi et on vient de me depister un trichomonas , est-ce possible que lui ou moi le contraction depuis avant d’etre ensemble? j’avais aprfois des demangaisons apres mes regles mais je pensais quec’etait normal.. et nous avons confiance l’un en l’autre.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Luna,

      Oui, il est tout à fait possible.

      Les modes de transmission des IST varient d’une IST à l’autre. Ici, la trichomonas se transmet uniquement par contact sexuel. Cependant, les symptômes peuvent apparaître longtemps après la contamination. Ainsi, il est probable que ton partenaire ou toi-même ait été porteur·euse de la bactérie depuis une relation précédente.

      C’est pour cette raison que dans une relation exclusive, il est préférable que les partenaires effectuent un test de dépistage des différentes IST (et, si nécessaire, un moyen de contraception) avant d’envisager l’arrêt du préservatif. De la même manière, il est préférable que les partenaires suivent le traitement ensemble afin d’éviter une éventuelle re-contamination entre partenaires.

      Cette IST est traitée par antibiotiques et il est recommandé d’effectuer un nouveau test de dépistage pour vérifier que le traitement a bien fonctionné.

      Tu peux te rendre sur les pages suivantes pour plus d’informations sur:

       

      – le trichomonas: https://depistage.be/ist/trichomonas/

      – les modes de transmission: https://depistage.be/prise-de-risque/

      Ton mari pourrait effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres des centres de dépistage: https://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  40. amina

    est-il nécessaire que deux partenaires infectés par le VIH puissent utiliser le préservatif lors d’un rapport sexuel ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Amina,

      Oui, car tu risques toujours d’être infectée par des autres IST qui pourraient entraîner de graves complications pour la santé.

      Si tu le souhaites, tu peux poser ta question à un.e médecin , au sein d’un centre de planning familial. Ainsi, tu recevras un avis médical et tu pourras trouver une solution adaptée avec un·e professionnel·le de la santé. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  41. Liine

    J’ai contractée la chlamydia et le gonorrhée en novembre dernier. Cela fait 1an et demi que nous sommes en couple. Est il possible que l’un de nous l’ai contracté avant notre rencontre ? J’ai toujours eu des douleurs au bas du ventre lors de nos rapports sexuelles, saufe lorsque nous prenions la position du missionnaire. Étais-je déjà infectée ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Line,

      La plupart du temps, la gonorrhée et la chlamydia sont asymptomatiques, c’est à dire qu’elles ne présentent pas de symptôme. Ainsi, il est possible d’être porteur·euse d’une IST sans qu’il y ait de manifestation physique. C’est pour cette raison qu’il est recommandé que chacun·e des deux partenaires d’un couple effectue un test de dépistage des IST avant d’envisager l’arrêt du préservatif/carré de latex.

      Si vous n’avez pas fait de dépistage avant d’arrêter de vous protéger par préservatif, il est tout à fait possible que toi ou ton partenaire ait été porteur·euse de ces IST (ou chacun d’une IST) depuis longtemps et sans être au courant. Vous pouvez effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/

      Par ailleurs, les douleurs dans le bas-ventre peuvent avoir de nombreuses explications. Cela peut en effet être le symptôme d’une IST tout comme cela pourrait être une infection digestive ou urinaire. C’est pour cette raison qu’il est préférable de consulter ta·ton médecin/gynécologue ou un·e médecin en centre de planning familial afin de recevoir un avis médical. Comme ça tu pourras trouver la solution la plus appropriée à ta situation avec les conseils d’un·e professionnel·le de la santé. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  42. Ouloulou1

    Bonjour, j’aimerais savoir si il y’a des risques d’avoir une MST ou une IST avec des rapports sexuel sans préservatif? En sachant que aucun des 2 partenaires (couple homme et femme) est contaminé par une MST ou une IST?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ouloulou1,

      Il y a contamination uniquement lorsqu’il y a une prise de risque avec une personne porteuse d’une ou plusieurs IST. Deux porteur·euse·s sain·e·s ne peuvent pas se contaminer entre elles/eux.

      En cas de doute, le plus judicieux serait d’effectuer un test de dépistage des différentes IST. Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en cliquant au lien suivant: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  43. Pedro

    J’ai une légère douleur aux testicules, qui n’intervient généralement que quand j’ai envie d’aller au besoins. Que penser? J’ai un peu peur

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pedro,

      Les symptômes que tu évoques peuvent avoir de nombreuses explications. En cas de doute vis-à-vis d’une éventuelle contamination à une ou plusieurs IST, le plus judicieux serait d’effectuer un test de dépistage. Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste de centres de dépistage à Bruxelles en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/bruxelles/

      Si les symptômes que tu évoques persistent et que cela t’inquiète, le plus judicieux serait de consulter un·e médecin, par exemple au sein d’un centre de planning familial. Ainsi, tu recevras un avis médical et tu pourras trouver une solution adaptée avec un·e professionnel·le de la santé. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  44. Bonjour

    Oui moi je fait une rapport sexuelle depuis un ans jusqu’à pressant j’ai mal partout mais je aussi fait les tests jusqu’à 4 fois c’était négatif j fait beaucoup de traitement mais rien né ma soulager aidé moi svp

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bonjour,

      Si tu as des rapports sexuels non protégés, une contamination à une ou plusieurs IST est possible.

      Dans le cas où tu as déjà effectué des tests de dépistage des différentes IST, que ces résultats sont négatifs et que tu ressens toujours des symptômes, le plus judicieux serait de consulter ta·ton médecin, un·e autre médecin de ton choix ou un·e médecin en centre de planning familial. Comme ça tu pourras trouver la solution qui te convient avec les conseils d’un·e professionel·le de la santé. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  45. Ray7100

    Les mst sont-elles dangereux que risqu’on nous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ray7100,

      La plupart des IST ne se guérissent malheureusement pas d’elles-mêmes. Par contre, il existe des traitements efficaces qui évitent de les transmettre, stoppent leur évolution et/ou permettent de guérir. Si elles sont négligées, les IST peuvent provoquer des complications, plus difficiles à traiter et entraîner des conséquences telles que : stérilité, cécité, cancers voire la mort. Concernant le VIH, bien qu’il existe des traitements bloquant l’apparition du stade SIDA, il n’existe à l’heure actuelle aucun vaccin ou traitement permettant de guérir.

      Tu peux te rendre sur les pages suivantes pour plus d’informations sur:

      – Les modes de transmission: https://depistage.be/prise-de-risque/

      – Les délais de dépistage : https://depistage.be/depistage/

      En cas de doute vis-à-vis d’une contamination à une ou plusieurs IST, tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/bruxelles/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

      Répondre
  46. Moii

    Bonjour voila jai un gros problème j ai mon frère qui a une mst je croix le papillomavirus et il l’a apris ici peu il est grand ado le soucis ces que mon fils de 6ans est monté dans sa chambre en rendant visite cher mes parents et chambre pas ranger du tout mon petit garcon curieux trouve un ballon a gonfler par terre seulement ce n ettais pas un ballon mes un préservatif imaginée ma rage et ma peur bien-sûr le préservatif etais usagé doit je allee fair dépister mon fils esque ici mes autre enfants et moi meme pourrions nous être en danger ou meme infecté par la salive ou un plai dans la bouche..dite moiiii merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Moii,

      Il semblerait que la plupart des IST ne survivent que quelque minutes à l’air libre. Il est donc peu probable que ton fils ou tes autres enfants puissent avoir été infectées par ce biais. Si le doute persiste, tu pourras alors évoquer ta situation avec ta·ton médecin ou un·e médecin en centre de de planning familial. De cette manière, tu pourras envisager la solution qui te convient le mieux auprès d’un·e professionnel de la santé.

      Tu trouveras la liste des centres de planning familial en cliquant ici:http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  47. Miki

    Bonjour , je voudrais vous de mon inquiétude.  Depuis 2 ans maintenant a chaque fois que je couche avec je fille sans préservatif . Dans l’intervalle de 2 à 4 semaines . Elle commence  développé des symptômes tel que: d’abord une grippe légère  après la nausée des douleurs abdominales, La langue blanche  et une éruptions cutanés ( de petits boutons rouge sur le corps ) . Je fais toujours le test  et le résultat est négatif.  Svp puis-je savoir de quoi

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Miki,

      Bruxelles-J est une plateforme d’information pour les jeunes bruxellois de 12 à 26 ans et non un forum de discussions médicales. Ainsi, nous ne sommes, malheureusement, pas en mesure de poser aucun diagnostic.

      L’idéal serait alors de consulter un·e autre médecin ou un·e médecin en centre de planning familial afin de recevoir un deuxième avis médical. De cette manière, tu pourras trouver la solution qui te convient le mieux avec les conseils d’un·e professionnel·le de la santé. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  48. Stephanie

    Bonjour,

    Mon conjoint a la chlamydia et moi mon test est négatif.

    Est-ce que c’est possible

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Stephanie,

      La chlamydia est une infection sexuellement transmissible (IST), qui peut affecter les hommes, tout comme les femmes. Elle peut être transmise lors de rapports sexuels oraux, vaginaux ou anaux non protégés avec un partenaire infecté. Cette infection peut néanmoins se soigner grâce à la prescription d’un antibiotique. Tu trouveras de plus amples informations à la page suivante : https://depistage.be/ist/chlamydia/

      La chlamydia est souvent qualifiée de « maladie silencieuse », car plus de 50 % des hommes et 70 % des femmes infectés ne présentent aucun symptôme et ne savent pas qu’ils en sont atteints. Les symptômes se manifestent habituellement après quelques semaines, mais ils peuvent prendre encore plus de temps avant de se révéler. Il se pourrait donc que ton conjoint n’ait pas été infecté récemment.

      Bien que les préservatifs permettent de réduire les risque d’exposition, ils n’offrent pas une protection totale car la chlamydia peut se transmettre lors de caresses sexuelles et lors de pratique du sexe oral. Sachant que le traitement prend un certain temps à agir pour guérir l’infection, pendant ce temps, la personne demeure contagieuse. Avant d’avoir des relations sexuelles non protégées avec ton conjoint, vous devez donc attendre :

      –  jusqu’à la fin de son traitement, s’il doit prendre des comprimés pendant plusieurs jours;

      –  7 jours après son traitement, s’il a un traitement à dose unique.

      De plus, si ton conjoint a des symptômes, il est conseillé d’attendre la disparition complète de ceux-ci.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  49. Bain

    Bonjour,

    Quels sont les risques de prendre un bain avec une prostituée ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Bain,

      Le fait de prendre un bain n’est pas un mode de contamination. La transmission d’une ou plusieurs IST est liée à des pratiques à risque (que tu les réalises dans un bain ou pas). Tu pourras retrouver les pratiques à risque pour chacune des IST dans le tableau disponible au lien suivant: https://depistage.be/prise-de-risque/

      En cas de doute vis-à-vis d’une contamination à une ou plusieurs IST, nous te conseillons d’effectuer un test de dépistage des différentes IST afin de vérifier l’absence de contamination. Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial et/ou dans un laboratoire d’analyses (sur prescription médicale). Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/bruxelles/ et la liste des centres de planning familial en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
    2. Pergola

      Une femme qui n’a pas de relations sexuelles peut elle malgré tout être infectée par le mycoplasme  et l’infection pelvienne

      Avec mes sincères remerciements

      Répondre
      1. Infor Jeunes Bruxelles

        Bonjour Pergola,

        Le mycoplasma genitalium est une IST qui se transmet par voie sexuelle: https://depistage.be/ist/mycoplasma-genitalium/

        Si tu souhaites plus d’informations sur les pratiques et risques de transmission, tu peux te rendre sur la page suivante: https://depistage.be/prise-de-risque/

        En cas de doute vis-à-vis d’une éventuelle contamination à une ou plusieurs IST, le plus judicieux serait d’effectuer un test de dépistage. Tu pourras alors évoquer ta situation avec ta·ton médecin ou un·e médecin en centre de dépistage et/ou de planning familial. De cette manière, tu pourras envisager la solution qui te convient le mieux auprès d’un·e professionnel de la santé.

        Tu trouveras la liste de centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/prise-de-risque/# et la liste des centres de planning familial en cliquant ici:http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

        N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

         

        Répondre
  50. coucou

    Bonjour à tous,

    Un test sanguin réalisé à plus de 9 semaines d’une prise de risque potentiel est-il fiable notamment pour la syphilis?

    (Ps: les résultats sont tous revenus négatifs)

    je vous remercie et vous souhaite une belle fin d année à tous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Coucou,

      Nous nous excusons pour le retard dans la réponse dû à notre fermeture annuelle.

      Oui, un test de dépistage du Syphilis effectué 9 semaines après une prise de risque peut être considéré fiable. Le délai de dépistage du syphilis est en fait de 6 semaines après la prise de risque. Pour en savoir plus sur les délais de dépistage tu peux cliquer sur https://depistage.be/depistage/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  51. Enola

    Bonjour,

    J’ai fait un test de dépistage mst récemment qui s’est avéré négatif. Et le problème c’est que j’ai peur d’être enceinte. Est-ce que le médecin l’aurait vu lors de la recherche de mst ?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Aurélie

      Non, il faut que tu fasses un test de grossesse.

      Répondre
  52. Hello -

    Bonjour, lors d’une fellation protégée par préservatif ( homme avec une femme) , la femme a mis un doigt dans les fesses (juste entrée de l’anus)  à l’homme et donc de la salive s’est retrouvée dans l’anus.  Symptômes IST depuis (douleurs testicules, quelques démangeaisons, testicules plus grosses et un peu rouge signes apparus dans la nuit après l’acte). De quel(s) IST peut-il s’agir? merci beaucoup. Gros stress depuis. derniere indication:  la femme a donné 2 coups de langue sur les testicules avant d’etre stoppée.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Hello,

      Les symptômes que tu évoques peuvent avoir de nombreuses explications. Certaines IST se transmettent par contact peau à peau ou par caresses sexuelles. Si tu souhaites plus d’informations sur les pratiques et risques de transmission, tu peux te rendre sur la page suivante: https://depistage.be/prise-de-risque/

      En cas de doute vis-à-vis d’une éventuelle contamination à une ou plusieurs IST, le plus judicieux serait d’effectuer un test de dépistage. Tu pourras alors évoquer ta situation avec ta·ton médecin ou un·e médecin en centre de dépistage et/ou de planning familial. De cette manière, tu pourras envisager la solution qui te convient le mieux auprès d’un·e professionnel de la santé.

      Tu trouveras la liste de centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/prise-de-risque/# et la liste des centres de planning familial en cliquant ici:http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

       

      Répondre
  53. Ange

    Bonsoir svp est ce possible de poser une plainte contre quelqu’un avec qui je suis sortir sans me préserver et à la suite je suis tomber et cette dernière m’a dit qu’elle était porteuse du vih alors que c’était faux juste pour me mettre à l’épreuve. Pendant ce temps j’étais tout le temps stresser tjr la peur. J’ai fais un test à 9 semaines test par prise de sang dans un labo qui était negatif. C’est ainsi qu’un jour la fille vient me dire quelle s’amusait pour voir ma réaction en vers elle. Vraiment je veux lui fait payer ça.  Ma souffrance pendant 3 mois de stress. Avec quelque symptômes que le stress a dû créé

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ange,

      Nous te conseillons de te rendre dans un centre de planning familial afin d’avoir un entretien avec un·e professionnel·le de la santé. Cela te permettra d’être entendu pour le préjudice porté et de faire le point sur les démarches que tu peux entamer dans cette situation. L’équipe d’un centre de planning familial est tenue au secret professionnel et t’accueillera en toute confidentialité et sans jugement. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      Dans le cas où tu souhaites porter plainte, tu peux bénéficier d’une aide juridique (première ligne) auprès du bureau d’aide juridique: https://avocats.be/fr/bureaux-daide-juridique-baj auprès d’un CPAS, auprès d’un CPAS ou d’une Maison de Justice. Dans le cas où tu as besoin d’un·e avocat·e, tu pourras vérifier auprès d’un de ces services si tu es dans les conditions pour avoir un·e avocat·e gratuit·e.
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  54. theo

    bonjour j’ai eu un rapport style Cunnilingus est j’avais une blessure dans a bouche mais pas trop grand est il y a heu pas trop de liquide qui son entrai en contacte avec la blessure et il faut savoir que j’ai beaucoup bue d’alcools est que la blessure ne me piqué pas du tout elle est en fin de cicatrisation ,es que j’ai beaucoup de chance d’avoir chopé un truc ist ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Theo,

      Le cunnilingus est un mode de transmission éventuel de plusieurs IST comme l’hépatite B,l’herpès, la syphilis et la blennorragie par exemple.
      Ces infections sexuellement transmissibles (IST) peuvent se développer en l’absence de symptômes clairement identifiables. Pour se protéger et protéger son partenaire, il est conseillé d’éviter toute pratique de sexe oral en cas de blessure ou d’inflammation au niveau de la bouche, des dents ou des gencives.

      En cas de doute vis-à-vis d’une IST, le plus judicieux est en effet d’effectuer un test de dépistage des différentes IST afin de vérifier l’absence de contamination.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  55. Lilirose

    Bonjour,

    Mon partenaire et moi avons développé un gonocoque. Nous avons appris que chez l’homme, les symptômes se révèlent après 5 à 7 jours d’incubation. Or, aucun des 2 n’a couché avec quelqu’un d’autre et cela fait 8 mois que nous sommes partenaires exclusifs et ne nous protégeons plus. La femme peut-elle porter le germe sans symptômes plusieurs mois et que les symptômes se déclarent (un beau jour) chez l’homme ou bien dès que l’un des 2 des partenaires a le germe cela se transmet directement ?

    Si c’est le cas, par quel autre moyen (sauf seringue etc) pouvons nous être infectés ? Nous avons pris un bain à 2 dans une baignoire autre que la notre, cela est il possible que l’infection soit arrivée d’ici ? Ou bien avec une pratique annale entre nous 2 ?

     

    Merci pour vos réponses.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lilirose,

      En général, le gonocoque (ou gonorrhée) est une bactérie asymptomatique – c’est-à-dire qu’elle ne présente pas de symptôme. C’est pour cela qu’il est possible d’avoir été contaminé·e sans qu’il n’y ait de « manifestation physique » de l’infection.

      Les modes de transmission des IST varient d’une IST à l’autre. Ici, la gonorrhée se transmet uniquement par contact sexuel (il n’y a pas de transmission de la gonorrhée par l’utilisation d’une seringue). Cependant, les symptômes peuvent apparaître longtemps après la contamination. Ainsi, il est probable que ton partenaire ou toi-même ait été porteur·euse de la bactérie depuis une relation précédente.

      C’est pour cette raison que dans une relation exclusive, il est préférable que les partenaires effectuent un test de dépistage des différentes IST (et, si nécessaire, un moyen de contraception) avant d’envisager l’arrêt du préservatif. De la même manière, il est préférable que les partenaires suivent le traitement ensemble afin d’éviter une éventuelle re-contamination entre partenaires.

      Cette IST est traitée par antibiotiques et il est recommandé d’effectuer un nouveau test de dépistage pour vérifier que le traitement a bien fonctionné.

      Tu peux te rendre sur les pages suivantes pour plus d’informations sur:

      – la gonorrhée: https://depistage.be/ist/gonorrhee/

      – les modes de transmission: https://depistage.be/prise-de-risque/

      Vous pourrez effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres des centres de dépistage: https://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

       

      Répondre
      1. Lilirose

        Bonjour,

         

        Je viens de retrouver des test que j’avais fais de mon côté en mai, ils étaient négatif à la gonorrhée. Ma question est: est-ce possible que cette bactérie se développe à partir des chlamydia ? Nous avions été traité pour mais peut être que ça n’a pas marché et l’un des 2 a développé la bactérie…

         

        Ou bien c’est obligatoirement qu’un des deux est allé voir ailleurs concrètement ?

         

        Merci pour vos réponses.

        Répondre
  56. narcis64

    Bonjour, ma copine a très souvent des infections (mycoses etc… au niveau du vagin , pourtant moi je n’ai rien de tous ça !!! Elle couche avec un autre homme ? Qui pourrait lui transmettre cela ?? Car je culpabilise, après analyses des urines et du sang je suis en bonne santé et pas elle !!! Cette situation mets en péril notre couple mais si c’est le cas j’aimerais savoir pour ne pas attrapé une ist par sa faute merci de m’aider à trouver des réponses

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Narcis64,

      Si tu as des rapports sexuels non protégés, une contamination à une ou plusieurs IST est possible.

      Les IST peuvent se transmettre sexuellement mais également au travers de certaines pratiques comme les échanges de seringue, les échanges de matériel de sniff ou encore de la mère à l’enfant. En revanche, s’il y a une contamination à une ou plusieurs IST, cela signifie que cela a été transmis par quelqu’un·e qui est porteur·euse de cette ou ces IST. En effet, si deux partenaires exclusif·ve·s n’ont pas d’IST, ils/elles ne risquent pas de se contaminer mutuellement en ayant un rapport sexuel non protégé. Si tu souhaites plus d’informations sur les modes de transmission, tu peux te rendre sur le site suivant: https://depistage.be/prise-de-risque/

      En cas de doute vis-à-vis d’une éventuelle contamination à une ou plusieurs IST, le plus judicieux est d’effectuer un test de dépistage des différentes IST. Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Les centres de dépistage: https://depistage.be/depistage/ et les centres de planning familial en Belgique francophone: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      Une mycose, en revanche, n’est pas une IST. C’est la présence en trop grand nombre d’une bactérie de la flore vaginale ou sur le pénis qui est problématique (ces bactéries sont naturellement présentes sur et/ou dans notre organisme):

      La prolifération d’une bactérie est due principalement à un déséquilibre de la flore vaginale ou du pénis et n’est pas lié à une infection sexuellement transmissible qu’un·e partenaire aurait eu auparavant. En effet, bien qu’elle puisse être transmise lors d’un rapport sexuel, ce n’est pas une IST car la mycose a d’autres causes qui sont décrites ci dessous.

      Un déséquilibre de la flore vaginale ou du pénis peut être dû à :

      –          la prise de certains anti-biotiques,

      –          à des rapports sexuels trop fréquents ou agressifs,

      –          à certaines IST

      –          le stress, le tabac,

      –          des habitudes d’hygiène agressives (douches vaginales, toilettes trop fréquentes, savons avec un pH trop élevé). A savoir que le vagin s’auto-nettoie, il est donc important de limiter sa toilette à la vulve et éviter de faire entrer de l’eau ou du savon dans le vagin.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  57. Mar43

    Bonjour,

    Ma gynécologue peut-elle avoir accès à mes résultats de dépistage fait dans un planning familial?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mar43,

      Non, car toutes les personnes travaillant dans un centre de planning familial sont tenues au secret professionnel. Ainsi aucun membre de l’équipe ne peut divulguer à d’autres personnes des informations sur leurs patients à propos de leur santé (maladies, opérations …), de leur situation familiale, professionnelle, scolaire, etc, même si tu es mineure. Le secret professionnel s’étend à tout ce qui est évoqué lorsque tu es en centre de planning familial. Ils ne peuvent même pas dire, à qui que ce soit (ta famille y compris) s’ils t’ont rencontrée ou non.

      Pour te rassurer, tu peux poser la question au sein de l’équipe du Centre de

      Répondre
    2. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mar43,

      Bonjour Mar43,

       

      Non, car toutes les personnes travaillant dans un centre de planning familial sont tenues au secret professionnel. Ainsi aucun membre de l’équipe ne peut divulguer à d’autres personnes des informations sur leurs patients à propos de leur santé (maladies, opérations …), de leur situation familiale, professionnelle, scolaire, etc, même si tu es mineure. Le secret professionnel s’étend à tout ce qui est évoqué lorsque tu es en centre de planning familial. Ils ne peuvent même pas dire, à qui que ce soit (ta famille y compris) s’ils t’ont rencontrée ou non.

      Pour te rassurer, tu peux poser la question au sein de l’équipe du Centre de planning familial de ton choix.

      Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  58. Mame fama

    Jai fait deux rapport sexuels l’un le matin avec protection l’autre le soir sans protection y’a t’il risque

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mame Fama,

      Comme dit précédemment, les IST se transmettent lors de rapports sexuels non protégés, parfois par voie fœtale ou par allaitement et rarement par voie sanguine (une seringue infectée, par ex.). Pour ce qui concerne la transmission par voie sexuelle, il suffit que les muqueuses des organes génitaux soient en contact pour être contaminé·e ou contaminer sa·son partenaire, que ce soit par voie vaginale, anale ou orale. Certaines IST se transmettent par simple contact sans qu’il y ait nécessairement de rapport sexuel complet, c’est le cas du papillomavirus humain (HPV) ou de l’herpès. Donc oui, si tu as un rapport non protégé il y a bien un risque.

      En cas de doute vis-à-vis d’une IST, le plus judicieux est en effet d’effectuer un test de dépistage des différentes IST afin de vérifier l’absence de contamination.

      On peut effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/#pdr1 la liste des centres de planning familial en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  59. jess

    Bonsoir, opérée en 2017 pour des “cellules pouvant devenir cancérigène” (conisation), tous mes frottis étaient bons pendant 1 an et demi.

    En octobre 2018: à nouveau mauvais frottis, nouvelle conisation en Mai 2019.

    En février de cette même année: rencontre d’un homme avec qui tout se passe bien.

    En juin, examen de contrôle pour vérifier que la cicatrisation est okay: tout va bien, mais c’est seulement à ce moment-là que pour la première fois j’apprends qu’il s’agit du papillomavirus (que j’avais en 2017 lors de ma première opération).

    J’en informe mon petit ami et là: il décide de ne plus me toucher, plus de bisous, RIEN. Il a trop peur d’être infecté, d’attraper le cancer, impossible de le rassurer. Notre histoire est finie et j’ai compris qu’il a très peur pour ses futures relations (besoin d’informer ses futures qu’il a couché avec une femme qui avait le virus, peur de leur transmettre le virus…)

    Que puis-je faire pour le rassurer? Un homme aussi apeuré peut-il être rassuré et éventuellement songer à reprendre notre relation (qui était parfaite jusqu’à cette annonce)?

    Merxi d’avance pour votre réponse, tout conseil sera le bienvenu, je suis très triste.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jess,

      Nous te conseillons de contacter un centre de planning familial. Tu seras accueillie par des professionnel·le·s de la santé qui pourront t’informer au sujet du HPV. L’impact psychologique et sur la sexualité d’une contamination au HPV varie d’une personne à l’autre. Si tu souhaites en parler, tu peux te rendre dans un centre de planning familial. En effet, les centres de planning familial proposent des consultations médicales, psychologiques et sexologiques. Si ton ex-partenaire le souhaite, il peut se rendre dans un centre de planning afin d’en parler également. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      Si tu souhaites plus d’informations sur les HPV, tu peux te rendre sur le site suivant: https://www.les-hpv.be/les-hpv-cest-quoi/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  60. Fiodjip nankap

    Bonsoir svp je peux avoir un exposé sur les cancers professionnel bucco dentaire ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fiodijp Nankap,

      Pourrais-tu préciser ta question?

      Dans le cas où tu as des inquiétudes vis-à-vis d’un éventuel cancer, le plus judicieux serait de consulter un·e médecin afin de recevoir un avis médical et un diagnostic. L’équipe d’Infor Jeunes Bruxelles n’est pas composés de médecins, ni de professionnel·le·s de la santé. Ainsi, pour ce type de situation, il est préférable que tu envisages la solution qui te convient le mieux avec un·e professionnel·le de la santé.

      Pour cela, tu peux te rendre dans un centre de planning familial. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  61. Espoir

    Salut j’ai eu un rapport non protégé le 27 août après ça 3 jour jai eu la diarrhée et ensuite la semaine suivante encore diarrhée et je suis tomber malade , après les analyses ils ont diagnostiqué le paludisme.  Jai suivi traitement et a 3 semaine tjr faible et je maigrissait jai refais des analyse le médecin n’a rien trouver . Alors je suis allé faire un test de VIH le 17 septembre un test rapide qui était Négatif.  Jai refais un test par prise de sang dans un laboratoire le 22 octobre qui était plus de 8 semaines après la prise de risque . Et c’est noté  : SRV/ NSF33/  SÉROLOGIE VIH  : Négatif  . Et un test de syphilis : Négatif.       Tout ces test a 8semaines . Dans un labo … mais je veux savoir ce qui c’est fiable  ?

     

    Parce que jai tjr quelque symptôme : jai perdu du poids,  en suite souvent je me sens faible ,mal au ventre et mal à la tête.

     

    Je veux savoir si c’est VIH ou c’est quoi ?  Jai fais le test par prise de sang au labo le 22 octobre or ma prise de risque était le 27 août 2019.

     

    Je suis dans mon 3me mois de test pour un test rapide mais jai peur….

    Depuis lors jai pas encore eu de rapport

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Espoir,

      Dans le cas où ton test de dépistage par prise de sang du 22 octobre est un test de 4ème génération, tu peux considérer que le résultat négatif est fiable (pour le VIH et la syphilis). Par ailleurs, tu trouveras en cliquant sur le lien suivant, les différents délais de dépistage pour les IST: https://depistage.be/depistage/

      Si les symptômes que tu évoques persistent et que cela t’inquiète, le plus judicieux serait de consulter ta·ton gynécologue ou un·e médecin en centre de planning familial. Comme ça, tu recevras un avis médical et tu pourras trouver une solution adaptée avec un·e professionnel·le de la santé. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  62. manoud

    Une personne transplante renal ,immunocompetente peut elle transmettre le CMV à son partenaire ou d autres i s t si les rapports ne sont pas proteges?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Manoud,

      Le CMV n’est pas une IST. En revanche, si tu es inquiet·e à propos d’une éventuelle contamination/transmission du CMV par voie sexuelle, le plus judicieux serait de consulter ta·ton médecin/gynécologue afin de recevoir un avis médical. Ainsi, tu pourras envisager la solution / les précautions qui te conviennent le mieux avec un·e professionnel de la santé.

      Si tu as des rapports sexuels non protégés une contamination à une ou plusieurs IST est possible. C’est pour cette raison que, dans une relation exclusive, le plus judicieux est que les partenaires fassent un test de dépistage des IST avant d’envisager l’arrêt du préservatif.

      Tu peux effectuer un test de dépistage des IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/bruxelles/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/centres-de-planning/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  63. take kabongo

    depuis deux semaine je suis entre de voir une excitation retardee pour dire pas acces de force après la relation sexuelle d’une seule ejaculation je n’ai plus de force après les douleurs sur le deux cotes du bas ventre et a chaque 20 minutes je dois urines voir meme 3 a 4 litres toutes la nuit de quelle effection souffre-je?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Take Kabongo,

      Seul un examen médical permet de poser un diagnostic fiable.

      Nous te conseillons de parler de ta situation à un.e médecin traitant, un.e gynécologue ou dans un centre de planning familial.  La liste des centres de planning familial en Belgique francophone est disponible sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  64. Mame fama

    J’ai fait deux rapport sexuelle l’un le matin. L’autre le soir avec deux partenaire y’a t’il un risque

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mame Fama,

      Les IST se transmettent lors de rapports sexuels non protégés, parfois par voie fœtale ou par allaitement et rarement par voie sanguine (une seringue infectée, par ex.). Pour ce qui concerne la transmission par voie sexuelle, il suffit que les muqueuses des organes génitaux soient en contact pour être contaminé·e ou contaminer sa·son partenaire, que ce soit par voie vaginale, anale ou orale. Certaines IST se transmettent par simple contact sans qu’il y ait nécessairement de rapport sexuel complet, c’est le cas du papillomavirus humain (HPV) ou de l’herpès.

      En cas de doute vis-à-vis d’une IST, le plus judicieux est en effet d’effectuer un test de dépistage des différentes IST afin de vérifier l’absence de contamination.

      On peut effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/#pdr1 la liste des centres de planning familial en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  65. jean

    Voici ma question : je suis un homme, j’ai un herpès génital, est-ce que je peux me masturber sans risques ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jean,

      Oui, tu peux te masturber sans risques si tu es atteint d’herpès génital. Tu trouveras plus d’informations sur l’herpes en cliquant ici: http://www.preventionist.org/quelles-sont-les-differentes-ist/l-herpes-genital

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre