De quelles aides financières peux-tu bénéficier pour ta santé ?

Pour permettre un meilleur accès aux soins de santé à tous, l’État belge a mis en place différentes aides qui permettent de payer moins pour tes soins médicaux. Bien sûr, tout le monde n’a pas accès à ces avantages, cela dépend de critères comme tes revenus, ton statut, etc.

Voici un aperçu des mesures qui existent en Belgique et des critères pour pouvoir en bénéficier. Si tu penses que l’une ou l’autre te correspond, n’hésite pas à contacter ta mutuelle et à leur demander !

Le BIM – L’intervention majorée

L’intervention majorée permet aux personnes avec de faibles revenus (et à leur ménage) d’obtenir de meilleurs remboursements des consultations chez les médecins, des médicaments moins chers, le système du tiers payant (payer uniquement la part personnelle (ou ticket modérateur) lors d’une consultation, sans devoir avancer la totalité de la somme et attendre le remboursement), … Mais aussi, des tarifs préférentiels pour le gaz et l’électricité, le téléphone, les transports en commun, etc.

Quelles conditions pour obtenir l’intervention majorée (BIM)?

Pour pouvoir bénéficier de l’intervention majorée, il faut remplir l’une de ces 3 conditions :

1) Soit bénéficier d’une allocation spécifique :

  • revenu d’Intégration Sociale ou aide équivalente du CPAS pendant 3 mois complets et consécutifs;
  • bénéficiaire de la GRAPA (garantie de revenu aux personnes âgées);
  • bénéficiaire de l’allocation aux personnes handicapées (entre 21 et 65 ans) : allocation de remplacement ou allocation d’intégration ou allocation pour l’aide aux personnes âgées;
  • bénéficiaire de l’allocation familiale majorée.

2) Soit être inscrit à une mutuelle sous un statut particulier:

  •  orphelin;
  • mineur étranger non accompagné.

3) Soit ne pas dépasser un certain plafond de revenus

L’intervention majorée, après enquête sur les revenus, sera accordée aux ménages dont le revenu brut imposable ne dépasse pas un certain montant.

Cette intervention majorée pourra également être accordée, après enquête sur les revenus, si un des membres de la famille se trouve dans une des situations suivantes :

  • pensionné(e)s
  • handicapé(e)s
  • veuf(ve)s
  • percevoir une indemnité d’invalidité
  • fonctionnaire mis en disponibilité dont la période de maladie est de minimum un an
  • militaires en retraite temporaire d’emploi pour motif de santé depuis un an
  • familles monoparentales
  • personnes qui, durant un an sans interruption, sont soit en incapacité de travail, soit chômeurs complets, soit en combinaison des deux.

MAF – Maximum A Facturer

Le système du maximum à facturer (MAF) te garantit de ne pas dépenser plus d’une certaine somme pour tes soins de santé (on parle ici de soins remboursables et nécessaires). Si tes frais médicaux atteignent cette somme maximum (calculée en fonction de tes revenus) au cours de l’année, tu es entièrement remboursé du reste des frais médicaux. Ce système est généralement intéressant pour les personnes qui ont besoin de traitements importants.

Pour bénéficier du MAF, tu ne dois entreprendre aucune démarche. C’est ta mutualité qui fait le calcul. Une fois que tu as dépassé un certain plafond, les remboursements auxquels tu as droit sont versés automatiquement sur ton compte bancaire.

Le plafond varie en fonction des revenus nets imposables du ménage : plus tes revenus sont bas, plus le plafond est bas et donc plus tôt tu seras remboursé.

Tiers payant social

Le tiers-payant permet de ne devoir payer qu’entre 1 et 6€ pour ta consultation chez le médecin généraliste. Le reste est payé au médecin directement par la mutuelle.

Tu peux bénéficier du tiers payant si tu es dans une situation financière difficile, si tu bénéficies de l’intervention majorée (BIM), si tu ouvres le droit aux allocations familiales majorées, etc.
Tu peux trouver plus d’information à ce sujet sur le site de l’INAMI.

Une astuce pour devoir débourser le moins possible est d’avoir un dossier médical global (DMG) chez ton médecin généraliste. Le DMG est un dossier qui regroupe toutes les informations sur ta santé. Si tu n’as pas encore de DMG, tu peux demander à ton médecin de le faire.

Seuls les médecins conventionnés (qui appliquent les tarifs de base convenus entre les mutualités, les médecins et l’INAMI) permettent de bénéficier du tiers payant. N’hésite pas à poser la question à ton médecin généraliste ou à consulter le site de l’INAMI qui répertorie ici tous les prestataires de soins (médecins, kinés, infirmiers, etc.) conventionnés.

S’inscrire à une maison médicale

Il ne s’agit pas d’une aide financière. Mais si nous en parlons sur cette page, c’est parce que les maisons médicales sont une possibilité qui permet de ne rien devoir payer pour ses frais médicaux.
Tu peux en effet décider de te faire soigner toujours au même endroit : dans une maison médicale.
Si celle-ci travaille au forfait, cela signifie que la maison médicale paiera pour toi un forfait à la mutuelle. En revanche, toi, tu ne dois rien payer pour être soigné par l’équipe de la maison médicale. Mais attention, cela signifie que tu t’engages à être suivi de façon globale par cette maison médicale et à ne pas (sauf exceptions très limitées) consulter d’autres dispensateurs de soins que ceux de la maison médicale. Si tu le fais, tu ne seras pas remboursé pour ces consultations.

Tu trouveras plus d’info sur ce site et les adresses des maisons médicales de Bruxelles sur ce site.
Tu verras que certaines maisons médicales ne travaillent pas « au forfait » mais à « l’acte ». Dans ce cas, il s’agira en principe de médecins conventionnés que tu paies à chaque consultation. Et dans ce cas, tu n’es généralement  pas « lié » à cette maison médicale. Tu peux aller consulter d’autres médecins tout en ayant droit au remboursement habituel de la mutuelle.
Attention à ne pas confondre les « maisons médicales » avec des « centres médicaux » ou des « cabinets médicaux » qui regroupent plusieurs médecins (qui se partagent les frais de loyer et de secrétariat par exemple) qui ne sont pas forcément conventionnés.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*

20 questions déjà posées

  1. Marina

    Bonjour mon fils Dylan est a ma charge ne bénéficie de aucun revenu il c est pourtant mis comme demandeur d emploie ia vdab mais ne trouve rien vu que il a des problèmes de dos et une hernie discale que leçons ne peux opérer j ai faite une demande d intégration via le cpas en attendant que un patron euille bien l engager avec le voir et ses problème de dos bcp de refus d entreprise pour  engager il fait toujours de la kiné plus que 1 x par semaine au lieu de 2 vu que moi je fais dejas de la kiné 2 x semaine ça me coûte cher je n ai que mon revenu d umcapaciter de travail mais nous somme 2 ou et mon fils et quand toutes mes factures nécessaires et obligatoire sont payer me reste pas grand chose ou pourrais je trouver une aide pour mon fils avoir un revenus d inversion en attendant que se confie bloque bcp de chose merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour Marina,
      Vous avez bien fait d’introduire une demande de revenu d’intégration auprès du CPAS. Je n’ai pas compris si celle-ci a été refusée ou non. Si votre fils peut bénéficier de cette aide, sachez que le CPAS peut aider également lui permettre d’obtenir une expérience professionnelle et d’ouvrir au terme de celle-ci des allocations de chômage via ce qu’on appelle des « contrats articles 60 ». Vous trouverez des informations à ce sujet ici: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/le-cpas-propose-du-travail-a-ses-allocataires-avec-des-contrats-particuliers-les-articles-60%E2%80%B3-etc/
      Il peut en parler avec l’assistante sociale du CPAS.
      Quel âge à votre fils ?
      Si il a moins de 25 ans, il sera peut être dans les conditions pour solliciter des allocations d’insertion, au terme du stage d’insertion professionnelle? Vous trouverez des informations sur le stage d’insertion ici:https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/
      Si votre fils a des problèmes de santé qui le mettent en difficulté dans sa recherche d’emploi, il peut en discuter avec le VDAB qui peuvent l’aider et mettre en place un accompagnement particulier. Il doit se renseigner auprès d’eux.
      En cas de problèmes de santé importants l’empêchant de s’insérer sur le marché de l’emploi, votre fils pourrait peut être solliciter des allocations aux personnes handicapées.
      Je vous conseille de contacter le service social de la mutuelle qui pourra déterminer avec lui si d’une part il aurait droit à des indemnités d’incapacité de travail dans sa situation et l’aidera à introduire la demande et si ce n’est pas le cas, pourrait aussi examiner la possibilité d’introduire une demande d’allocations aux personnes handicapées et l’aider à le faire le cas échéant (https://handicap.belgium.be/fr/reconnaissance-handicap/conditions-reconnaissance.htm). 
      Tout cela dépend bien entendu de son état de santé. Pour introduire ces procédures, il faut en discuter avec votre médecin traitant afin qu’il vérifie si votre fils est dans les conditions médicales et ensuite fournir les certificats nécessaire.
       
      Peut être pourriez vous contacter un centre d’action sociale pour demander conseil.
      A Bruxelles, vous pouvez contacter un des centres repris ici:https://www.fdss.be/fr/type-of-member/casg/
      Si vous habitez en Flandre ou êtes néerlandophone vous pouvez contacter le CAW: https://www.caw.be/
       
      Nous restons à votre disposition si vous avez d’autres questions !
      Répondre
  2. ameur

    Bonjour,le diabete de type 2  est il reconnu comme handicape ou invalidite en belgique?svp et merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ameur,

      Le diabète est une affection longue durée, ce qui signifie que le patient n’est ni en situation d’invalide, ni en situation de handicap. Il est néanmoins possible de demander une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé auprès de la vierge noire (voir sur : https://handicap.belgium.be/fr/reconnaissance-handicap/procedure-reconnaissance.htm)

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  3. vt665776

    Bonjour,

    Ma maman vit en Belgique, elle est veuve depuis 2004.

    Portugaise d’origine, elle se trouve hospitalisée au Portugal, elle voudrait retourner dans sa maison portugaise pour y mourir . Mais il faudra une infirmière journalière à domicile.

    Est ce que entant que membre de Solidaris elle a droit à quelque chose.

    Je vous remercie pour votre aide.

    Cordialament

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour VT,

      Nous t’invitons à contacter le service social de ta mutuelle.  Celui-ci pourra t’informer sur les différents avantages dont ta maman pourrait éventuellement bénéficier dans sa situation.

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

       

      Répondre
  4. nathalie

    bonjour j ai fait une rupture d anevrisme il y a 1ans et demie cela fait un mois que je suis 3 fois part semaine a l hopitale du jour et le reste a la maison l ennnuie c;est que je suis a charche de mon mari et moi je n;ausse plus sortir de chez moi j;ai des perte de memoire je fait une depressions enxieuxe et angoise et la seul personnes qui m;aide c;est mon mari car si il par faire des course je lui telephone car j angoise ont ma dit que je pouvais demander a ma mutuelle quelque chose pour que mon mari recoive un peut dargent car il doit soccupez toujours de moi mais j;ai oublier le non c;est lui qui fait tout a la maison netoyage mais medicament car parfois j;ai pris et j;oublie alors je veut reprendre je n;arrive plus a cuisinez et quand j;essaille j;oublie detendre la tac donc si vous pouvez m;aider se serrait tres gentil merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nathalie,

      On t’a certainement renseignée sur le statut d’ «aidant proche ».

      C’est auprès de sa mutuelle que ton mari doit demander a être reconnu comme un aidant proche. Si la mutuelle le reconnait, il pourrait alors bénéficier de certains avantages mais ceux-ci dépendent des mutuelles et des assurances complémentaires auxquelles il a souscrit.

      Il y’a également un reconnaissance de l’aidant proche au niveau de l’ONEm. Dans ce cas, cela permettrait à ton mari de prendre des périodes de congé supplémentaires pour pouvoir s’occuper de toi. Vous trouverez plus d’informations sur cette fiche de l’ONEm : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t164

      Droit Quotidien a rédigé plusieurs fiche d’informations concernant ce statut. Vous les trouverez ici : https://www.droitsquotidiens.be/fr/categories/famille/personnes-lautonomie-fragilisee/aidants-proches

      N’hésitez également pas à prendre contact avec la plateforme bruxellois pour les aidant proches pour toutes vos questions : https://www.aidantsproches.brussels/actions/permanences-telephoniques/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  5. Tati

    Bonjour,

    Auparavant,  je bénéficiais de l’intervention majorée et donc, je payais moins cher mes abonnements.

    Récemment,  j’ai reçu à la maison une facture de la société des transports qui vaut 329euros. Je ne comprends puisque, depuis l’année passée je paye les cotisations sociales mensuelles.

    1) Est-ce cela veut dire que je ne suis plus couverte depuis sans que je ne sois au courant?

    2)Pourquoi la mutuelle ne m’a pas prévenu qu’on allait m’enlever le droit à l’intervention majorée?

    Depuis, je n’ai ni reçu de lettre de leur part ni de mail.

    S’il vous plaît, pourriez-vous me plus me renseigner?

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tati,

      Ta situation n’est pas très claire. Es-tu sûr de toujours remplir les conditions pour bénéficier de l’intervention majorée? Il y a-t-il eu un changement dans ta situation familiale ou financière pendant l’année concernée? Tu trouveras plus d’informations sur les conditions de revenus pour bénéficier de l’intervention majorée (plafonds des revenus à ne pas dépasser) sur: https://www.inami.fgov.be/fr/themes/cout-remboursement/facilite-financiere/Pages/intervention-majoree-plafonds-revenus.aspx#Plafond_annuel_pour_les_revenus_de_l%E2%80%99ann%C3%A9e_pr%C3%A9c%C3%A9dente_-_montants_en_EUR

      En principe, doit informer l’assuré par courrier postal de l’arrêt du bénéfice de l’intervention majorée. Nous t’invitons donc à pendre contact avec ta mutuelle afin de vérifier qu’il n’y est pas eu d’erreur et de régulariser la situation, au cas où tu remplirais encore les conditions pour en bénéficier.

      Si malheureusement tu ne peux plus y prétendre, tu devras malheureusement régler cette facture. Si tu rencontres des difficultés pour la payer en une fois, tu pourrais demander un plan de paiement pour pouvoir la régler en plusieurs fois. Mais vérifie d’abord auprès de ta mutuelle.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  6. jc

    bonjour ,

    voila j ai de gros problème de santé diabetique type 2 non stabilisé et 3 stents au coeur ( 2 son encore prevu prochainement ) je voudrais savoir ce que je peux faire pour avoir un travaille adapter a mon etat de santé je precise que je ne souhaite pas profité du systeme et recevoir de l argent je veux juste pouvoir travailler en tenant compte de mon etat de santé et adapter a mon etat de santé j ai essayé l aviq d apres eux le diabete et les stents ne sont pas des maladie prise en charge ,pourtant au moindre effort je souffle comme un boeuf et je dois m arreter ,pourriez vous me conseiller pour les demarche a suivre ,vers qui me tourner d avance je vous remercie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour JC,

      Si vous êtes indemnisé par la mutuelle, je vous conseille d’en discuter avec médecin conseil de la mutuelle.
      Je vous conseille également d’en discuter avec votre conseiller au Forem.
      Bien à vous

       

      Répondre
  7. licorne

    je suis en incapcite de travail depuis 6 mois je suis en mutuelle  et avec une  indemnite moins que mon salaire  de travail est ce que  jai le droit d aide pour finir le mois jusqua que je reprends mon travail

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Licorne,

      Il est tout à fait normal que tu touches moins que ton salaire en étant à la mutuelle. En incapacité de travail, tu perçois 60% de ton salaire brut les 6 premiers mois, puis à partir du 7ème mois, ta situation familiale peut éventuellement y jouer un rôle. Tu trouveras plus d’informations sur: https://www.inami.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/salaries-chomeurs/Pages/calculer-indemnite.aspx

      En tant que bénéficiaire de la mutuelle, si tes indemnités mensuelles sont inférieures au montant accordé par le CPAS aux personnes de ta catégorie, tu peux bénéficier d’un complément de revenus. Par exemple, si tu es cohabitant avec charge de famille et touche moins de 1278,54€ de la mutuelle, le CPAS pourra t’accorder un complément de sorte à atteindre ce montant. Tu trouveras tous les montants accordés par le CPAS sur: https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  8. vaness1980

    bonjour .
    Je suis seule avec ma fille à charge.
    comment savoir si je peux beneficier du BIM ? quels doivent etre mes revenus ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Vaness1980,

      L’intervention majorée sera accordée, après enquête de revenus, aux ménages dont le revenu annuel brut imposable ne dépassait pas, l’année précédant la demande les montants repris sur la page suivante (en fonction de la situation)
      https://www.inami.fgov.be/fr/themes/cout-remboursement/facilite-financiere/Pages/intervention-majoree-plafonds-revenus.aspx

      N’hésitez pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  9. Simon

    Bonjour,

    je suis invalide reconnu par inami plus de 66% et j’aimerais bien savoir qui sont les avantages qui je doit avoir..? je peux avoir les avantages pour décompte immobilier .tva..? par exemple  , facture électricité, gaz , eau….ext,
    cordialement :
     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Simon,

      Peut-être pourrais-tu bénéficier du statut BIM (intervention majorée).
      En effet, les personnes percevant des indemnités d’invalidité peuvent, après examen des revenus, bénéficier du statut BIM.
      Le statut BIM octroie des tarifs préférentiel dans toute une série de domaine (transport en commun, tarif social électricité, …).
      Je t’invite à en discuter avec le service social de ta mutuelle.

      Tu trouveras d’autres possibilités sur: https://www.inami.fgov.be/fr/themes/cout-remboursement/facilite-financiere/Pages/default.aspx

      Bien à toi

      Répondre
  10. Shinou

    Quel est le revenu annuel à ne pas dépasser pour un ménage pensionné pour être reconnu comme VIPO

    MERCI

    Répondre
  11. Infor Jeunes Bruxelles

    Bonjour Nizar,

    Toutes les informations utiles relatives à l’obtention d’une carte de stationnement pour personne handicapée se trouvent sur https://www.socialsecurity.be/citizen/fr/handicap-invalidite/transport-et-mobilite/carte-de-stationnement

    Ta mutuelle pourra te donner davantage d’information à ce sujet.

    Bien à toi

    Répondre