Job étudiant et impôts en Belgique: comment rester fiscalement à charge des parents ?

Les étudiants doivent-ils remplir une déclaration d’impôt?

Si tu es majeur, tu dois introduire une déclaration d’impôt chaque année, quel que soit le montant de tes revenus et y compris si tu n’as perçu aucun revenu.  Si tu es mineur et que tu as perçu des revenus, tu dois aussi introduire une déclaration d’impôt. Par contre, si tu es mineur et que tu n’as pas perçu de revenu, tu ne dois rien faire.

Les revenus des enfants sont imposables distinctement des revenus de leurs parents. Les enfants doivent donc déclarer leurs revenus sur leur propre déclaration d’impôts et cela même s’ils sont encore à charge fiscalement de leurs parents.

Les revenus d’une année civile doivent être déclarés dans le courant des mois de mai et juin de l’année suivante et au maximum pour le 30 juin. On appelle “exercice d’imposition” l’année durant laquelle on déclare les revenus et où on calcule l’impôt. Par exemple, les revenus de l’année 2023 doivent être déclarés pour le 30 juin 2024. 2024 est donc l’exercice d’imposition pour les revenus de l’année 2023.

Qui peut être considéré comme personne à charge du point de vue des impôts ?

Il faut savoir que certaines personnes peuvent déclarer qu’ils ont une ou plusieurs personnes à leur charge, c’est-à-dire personnes de leur famille (enfants, petits-enfants, parents, grands-parents, frères et sœurs) qui vivent sous le même toit qu’eux et qui n’ont pas ou peu de revenus.

Ainsi, un parent peut déclarer un enfant à sa charge fiscale dans certaines conditions. Cela lui permettra de payer un peu moins d’impôts.

Comment ça marche ?

Concrètement, tous les contribuables belges (= les gens qui paient des impôts en Belgique) ont droit à une part de leur revenu qui n’est soumis à aucun impôt.

Ce montant s’élève à :

  • 9.270 euros net pour les revenus de l’année 2022 (exercice d’imposition 2023)
  • 10 160 euros net pour les revenus de l’année 2023 (exercice d’imposition 2024)

Avoir un enfant à charge permet d’augmenter cette part des revenus du parent qui n’est pas soumis à l’impôt et donc par conséquent, le parent payera moins d’impôt.

Attention, il est important d’indiquer qu’on a un enfant à charge dans la déclaration pour que cela soit pris en compte ! Ce n’est pas toujours automatique.

Les conditions pour déclarer un enfant à charge : 

  • Il faut que l’enfant fasse partie du ménage, c’est à dire qu’il ait la même résidence principale que le ou les parents de qui il est à charge, au 1er janvier de l’exercice d’imposition (pour les revenus perçus l’année précédente). Par exemple, pour la déclaration d’impôt de juin 2024 (concernant les revenus de l’année 2023), il faudra que l’enfant fasse partie du ménage du parent à la date du 1er janvier 2024.Ceci n’oblige pas l’étudiant à vivre en permanence sous le même toit que ses parents, par exemple s’il vit dans un kot ou s’il étudie à l’étranger.
  • Les ressources financières personnelles de l’enfant ne peuvent dépasser certains montants (voir ci-dessous).
    Font partie des ressources de l’enfant, notamment, les salaires qu’il a perçus, le revenu d’intégration du CPAS s’il en bénéficie, les éventuelles pensions alimentaires qu’il reçoit,…
    L’ensemble des ressources à prendre en compte sont décrites sur le site du SPF Finances. Une série de ressources ne sont par ailleurs pas prises en compte. Tu en trouveras aussi le détail sur le site du SPF Finances. C’est le cas par exemple des allocations familiales et des allocations d’études.
    Concernant les salaires provenant d’un job étudiant : Ne sont pas pris en compte, les rémunérations perçues par l’étudiant dans le cadre d’un contrat d’occupation étudiant, à concurrence de 3.190€ brut (pour l’année de revenus 2023, déclaration 2024). Ce supplément peut donc être ajouté au montant qui détermine si tu peux être pris à charge.
    Concernant les pensions alimentaires, la première tranche de 3820 euros n’est pas prise en compte dans le calcul (revenus de 2023, déclaration de 2024).

Voici les plafonds de revenus pour l’année de revenus 2023 (exercice d’imposition/déclaration de 2024) :

Auparavant, le montant à ne pas dépasser dépendait de la situation familiale des parents.  Depuis le 31/12/23, il n’y a plus qu’un seul plafond: le même pour tout le monde.
Il est de 7010€ net** et 8762,50 € brut*. Si les revenus proviennent uniquement d’un job étudiant, on peut ajouter 3.190€ brut, cela fait un total de  11.952,50€ brut*.
*Le montant brut correspond au montant brut imposable. Lorsqu’on parle des salaires, cela veut dire la rémunération brute de laquelle on enlève les cotisations sociales (ou cotisations de solidarité).
**Le montant net correspond au montant obtenu lorsqu’on enlève du montant brut imposable les montants exonérés (les montants qui ne sont pas pris en compte) et les frais professionnels (voir calcul ci-dessous)

Si tu souhaites connaître les plafonds qui étaient d’application pour 2022, tu peux les retrouver sur le site du SPF Finances.

Comment effectuer le calcul précis du montant net à ne pas dépasser lorsque  les ressources proviennent d’un job étudiant ?

Pour vérifier si tu ne dépasses pas le montant net, il faut :

  • Partir du salaire dit « imposable » (c’est-à-dire le salaire brut – cotisations sociales).
  • Retirer l’exonération de 3.190 €  applicables au travail étudiant (revenus 2023 – déclaration fiscale 2024).
  • Retirer les frais professionnels forfaitaires c’est à dire 20% du montant précédent***.
    *** ou les frais professionnels réels (si plus élevés que le montant forfaitaire).
    *** pour les rémunérations provenant d’un travail, minimum 530 euros sont déduits (revenus 2023). Cela veut dire que si les frais forfaitaires sont < 530 euros en 2023, on enlèvera quand même 530 euros.

Un calculateur en ligne existe sur le site du SPF Finances. N’hésite pas à y recourir. Attention, pour l’utiliser correctement, il faudra encoder comme salaire le salaire brut imposable, donc les salaires après déduction des cotisations sociales (ou cotisations de solidarité) en indiquant bien qu’il s’agit d’un contrat étudiant si c’est le cas.

Prenons un exemple:

Emilie est à charge de ses parents. Pour rester à leur charge pendant l’année 2023, il faut que ses revenus ne dépassent pas le plafond de 7010 € net. Elle a travaillé dans le cadre d’un contrat d’occupation étudiant et a gagné 12000 euros bruts en 2023 selon ses fiches de paie. Elle n’a pas d’autres revenus.

  1. On calcule le montant brut imposable : On retire les cotisations de solidarité qu’elle a payées sur son brut c’est-à-dire 2,71% de 12000 euros : 2,71% de 12000 € = 12000 x 2,71 : 100 = 325,2. Le montant brut imposable est donc de 11674,8  (12000 – 325,2)
  2. Comme il s’agit de revenus provenant d’un job étudiant, Emilie bénéficie de l’exonération de 3190 €. On retire donc ce montant du brut imposable : 11674,8 – 3190 = 8484,8 €
  3. On calcul les frais forfaitaires qui correspondent à 20% de ce dernier montant : 8484,8 x 20/100 = 1696,96 € de frais forfaitaires.
  4. On retire les frais forfaitaires 8484,8 – 1696,96 = 6787,84 €

Le montant net des rémunérations d’Emilie en 2023 est donc de 6787,84 €. Elle peut donc être déclarée par ses parents comme enfant à charge au niveau fiscal.

Que doit déclarer l’étudiant sur sa feuille d’impôts ?

Lorsque tu remplis ta déclaration d’impôt, tu indiques le montant de tes ressources personnelles, par exemple tes revenus professionnels (toutes les rémunérations des jobs étudiant effectués sur l’année civile), tes allocations de chômage ou de mutuelle, tes pensions alimentaires. Par contre, les allocations familiales, les bourses d’étude, le revenu d’intégration du CPAS, la rémunération de la personne en situation de  handicap en atelier protégé ne sont pas considérés comme des revenus à déclarer sur ta feuille d’impôts. En cas de doute sur les revenus à déclarer, n’hésite pas à contacter le SPF Finances.

Pour les revenus professionnels, c’est le montant brut imposable (montant brut- cotisations sociales) qu’il faut indiquer ainsi que le précompte professionnel (avance sur l’impôt dû) qui a déjà été payé (le retrait ayant été fait à la source). Si tu as travaillé comme salarié, les montants à déclarer sont repris sur ta fiche fiscale 281.10 qui a dû t’être remise par ton employeur. Si tu ne l’as pas reçu, elle est disponible en ligne sur myminfin.be (tu dois te connecter avec ta carte d’identité électronique ou avec l’application itsme).

Si tu as besoin d’aide, il est possible de se faire aider par des agents du SPF Finances.

A partir de quel montant un étudiant doit-il payer des impôts ?

Comme toute personne soumise à l’impôt, l’étudiant  bénéficie d’une « quotité du revenu exemptée d’impôt ». Cela signifie qu’ une partie de ses revenus n’est pas taxée.

Ce montant de revenu qui n’est pas taxé s’élève en 2023 (déclaration d’impôt 2024) à 10 160 euros nets. En brut, cela correspond  à 14 514, 29€.**** Donc si l’étudiant avait un job étudiant et que son revenu brut n’à pas dépassé ce montant, il ne paiera aucun impôt.

****Attention, ce montant brut est le montant brut imposable (après déduction des cotisations sociales), et est valable uniquement si les revenus sont entièrement constitués de rémunérations de travailleurs, et que les frais professionnels sont fixés forfaitairement.

Que se passe-t-il si un jeune n’a pas atteint le minimum imposable mais a été soumis au précompte professionnel?

Le précompte professionnel est un acompte (=une avance) sur les impôts qui est prélevé sur le salaire brut et payé à l’administration fiscale directement par l’employeur.
Lorsque le total des rémunérations de l’étudiant n’a finalement pas dépassé le minimum imposable de 14.514,29€ brut (montant pour l’année 2023), ce précompte sera remboursé, puisque l’étudiant ne doit payer aucun impôt.

Pas de précompte professionnel

Aucun précompte professionnel n’est prélevé sur les rémunérations payées aux étudiants engagés dans le cadre d’un contrat de travail écrit, pour une durée qui n’excède pas 600 heures par année civile si aucune cotisation sociale n’est due (à l’exception de la cotisation de solidarité). Plus d’info sur la règle des 600 heures sur la fiche : Lorsqu’un étudiant travaille, quand le contrat est-il soumis à l’ONSS ?

Pour connaître l’impact du travail étudiant sur les allocations familiales, lis la fiche : l’étudiant qui travaille reçoit-il encore les allocations familiales et la mutuelle, qu’en est-il du chômage ? 

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur "envoyer votre question", vous acceptez notre politique de confidentialité.

*
*
*

103 questions déjà posées

  1. Dimi
    24 juin 2024

    Bonjour, Je suis étudiante de 23 ans et je ne travaille pas, sans revenus. Dois-je renvoyer la déclaration vierge? Ou ne rien envoyer ?

     

    Merci 🙂

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 juin 2024

      Bonjour Dimi,

      Si vous avez reçu une proposition de déclaration simplifiée et que vos données sont complètes et correctes, vous ne devez rien faire. Vous ne devez rien confirmer ou envoyer.

      Bien à vous,

      Répondre
  2. Madom
    27 mai 2024

    bonjour ,

    pour quel montant brut ou net ne faut il pas depasser en 2023 pour rester en charge fiscale ? et en  2024 aussi svp

    merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 mai 2024

      Bonjour Madom,

      Pour rester à charge pendant l’année 2023, il faut que tes revenus ne dépassent pas le plafond de 7010 € net (12000 euros bruts) selon tes fiches de paie. Pour l’année 2024, les revenus maxima sont, peu importe ta situation familiale sont de 7.290 € net (12.422,5 brut).

      Bien à toi,

      Répondre
  3. Dessi
    27 mai 2024

    je 2 enfants (fis de 26 ans toujours étudiant et fille de 23 ans en recherche de travail) est-ce que je peux le mettre comme personne en charge dans ma déclaration d’impôts ils habitents chez moi

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 mai 2024

      Bonjour Dessi,

      Pour pouvoir déclarer vos enfants à charge, ils doivent avoir des revenus inférieurs à un certain seuil. Les montants de revenus max pour rester à charge sont :11.952,5 brut pour 2023 et 12.422,5 brut pour 2024. Pour être plus précis, l’idéal est de prendre en compte le montant net en faisant le calcul expliqué dans la fiche ci-dessus. Si c’est le cas, alors oui, vous pourrez les y mettre.

      Si vous avez plus de questions, le SPF finance peut vous aider pour vos questions d’impôts.

      En espérant avoir pu vous aider, n’hésitez pas si vous avez d’autres questions !

      Répondre
  4. bruno
    25 mai 2024

    bonjour, j’ai encore 2 enfants a charge (19 et 22 ans) qui sont dans notre declaration fiscale comme tel. ils viennent de recevoir chacun une declaration d’imposition a remplir individuelle separée. Doivent ils reellement remplir cette déclaration individuelle alors qu’ils sont déjà sur ma déclaration fiscale?

    merci de votre aide

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      30 mai 2024

      Bonjour Bruno,

      En principe, ils ont reçu une déclaration simplifiée. La proposition de déclaration simplifiée reprend une simulation du calcul de votre impôt, basé sur les données fiscales que le SPF Finances disposent. Vous y trouverez ainsi le montant à payer ou à recevoir. Si vous ou vos enfants avez reçu une proposition de déclaration simplifiée, vous ne devez en principe plus rentrer de déclaration. Pour rester à votre charge pour l’année 2023, il faut que les revenus de vos enfants ne dépassent pas le plafond de 7010 € net.

      Bien à vous,

      Répondre
  5. francis
    21 mai 2024

    Bonjour

    Suite à une interruption temporaire de ses études, mon fils a travaillé comme salarié à l’étranger (Luxembourg) pendant une période de 2 mois, soit +/- 320 heures. Salaire horaire brut 15,7011€. Comment doit-il déclarer ces revenus dans sa déclaration belge ? Merci de votre aide

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      23 mai 2024

      Bonjour francis,

      Sur cette application, le SPF Finance t’explique comment déclarer en Belgique tes revenus perçus au Luxembourg.

      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.

      Répondre
  6. Nat
    8 avril 2024

    Bonjour, ma fille va être diplômée en juin 2024, mais continuera et refera un bachelier en cours du soir en une année à Henallux, sera-t-elle toujours considérée comme étudiante? pourra-t-elle travailler comme étudiante l’année de ses cours du soir? ou devra-t-elle travailler avec un contrat de travail “normal” de salarié? Merci de votre aide!

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 avril 2024

      Bonjour Nat,
      Si votre fille suit un bachelier (nous supposons un bachelier de spécialisation) en cours du soir, elle devrait pouvoir travailler sous statut étudiant lors de cette année (mais il faudra qu’étudier reste l’activité principale et donc ne pas faire par exemple plus d’heures de travail en journée qu’elle n’a d’heures de cours en soirée). Ceci-dit, si votre fille ou vous voulez en avoir le cœur net, il serait recommandé de contacter le service de Contrôle Des Lois Sociales (inspection du travail) qui se permet de répondre au cas par cas pour toutes les situations qui sortent du cadre du plein exercice en journée.
      J’espère avoir pu clarifier les choses pour vous ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !

      Répondre
  7. Aloïs
    2 avril 2024

    Bonjour, je suis étudiant en Master 1 en alternance.

    J’ai presté 210 heures par trimestre d’octobre à juin.

    Et j’ai un revenu d’environ 10 000 répartis sur l’année (15 jours restant à prester en juillet).

    Suis-je toujours considéré comme à charge?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 avril 2024

      Bonjour Aloïs,

      Pour être considéré comme fiscalement à charge de tes parents, il faut veiller à ne pas dépasser certains plafonds. Il est de 7010€ net et 8762,50 € brut. Si tes revenus proviennent uniquement d’un job étudiant, on peut ajouter 3.190€ brut, cela fait un total de  11.952,50€ brut.

      Pour vérifier cela, un calculateur en ligne existe sur le site du SPF Finances. N’hésite pas à y recourir. Attention, pour l’utiliser correctement, il faudra encoder comme salaire le salaire brut imposable, donc les salaires après déduction des cotisations sociales (ou cotisations de solidarité) en indiquant bien qu’il s’agit d’un contrat étudiant si c’est le cas. Tu peux également lire notre article à ce sujet.

      Si tu as encore des doutes, n’hésite pas à revenir vers nous

      Répondre
  8. Maiso
    16 mars 2024

    Bonjour,

    Je travaille en tant qu’étudiante depuis que j’ai 17 ans et j’en ai 23 aujourd’hui donc je connais les réglementations en ce qui concerne les impôts, le fait de rester à charge ou non, etc.

    Cependant, je termine mes études cette année, en septembre, je commencerai donc probablement un travail en tant que salariée cette année.

    Je me demande ce que cela change pour moi car, chaque année, je travaille en faisant attention que les ressources nettes ne dépassent pas le montant limite pour rester à charge de mes parents. Cette année, je ne dois donc respecter aucune limite, puisque, dans tous les cas, avec un travail salarié, je les dépasserai?

    Et si c’est bien ça, quelle différence pour mes  parents? Est-ce qu’ils devront rembourser les allocations familiales perçues? Et qu’en est-il de leur avantage fiscal lié au fait que je sois à leur charge?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      18 mars 2024

      Bonjour Maiso,

      Pour les allocations familiales, cela dépends de la Région dans laquelle tu es domiciliée. Si tu es domiciliée à Bruxelles et que tu ne dépasses pas 240h/trimestre (peu importe que ce soit un job étudiant ou un contrat ordinaire), tu gardes tes allocations familiales. Si tu dépasses ces heures, tu perdras tes allocations familiales pour le trimestre en question. Si tu sais que tu vas les dépasser, mieux vaut effectivement avertir ta caisse d’allocations familiales directement : cela vous évitera de les recevoir puis de devoir les rembourser. Si tu habites en Wallonie, ce sont 600 heures à ne pas dépasser sur l’année, mais si tu les dépasses, une nouvelle limite de 240h/trimestre s’ouvre.

      En ce qui concerne le fait d’être à charge, le montant brut à ne pas dépasser pour 2024 est de 9 112.5€ bruts (et tu bénéficies de 3310€ en plus si il s’agit de revenus étudiants, donc 12 422.5€ bruts). Si tu gagnes plus que cela en 2024, tes parents perdent l’avantage fiscal de t’avoir à leur charge pour l’année 2024 (lors de l’exercice d’imposition 2025, on impose toujours l’année suivante). L’avantage fiscal de t’avoir à leur charge est en fait une augmentation de leur quotité exemptée. La quotité exemptée, c’est le montant de revenus annuels sur lequel on ne paie pas d’impôts. C’est la même pour tout le monde mais lorsque l’on a un enfant à charge, cette quotité exemptée est plus grande. On ne paie donc pas d’impôts sur une plus grande somme, ce qui fait que l’on paie moins d’impôts au final.

      Enfin si tu commences à travailler, la mutuelle demandera à ce que tu deviennes titulaire, c’est à dire que tu aies ta propre mutuelle. Pour plus d’infos sur comment fonctionnent les mutuelles et comment choisir la tienne, n’hésite pas à lire cet article ou celui-ci.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  9. Nicooo
    27 février 2024

    Bonjour, le montant de 14.529,14€  pour ne pas payer d’impôt est bien pour un étudiant qui n’est pas à charge de ses parents et qui est donc reconnu comme isolé ?

    merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 février 2024

      Bonjour,

      Effectivement, le montant de 14 529.14€  est celui à ne pas dépasser pour ne pas devoir payer vos propre impôt.  Si vous vous retrouvez dans cette catégorie, vos parents perdront l’avantage fiscal lié au fait de vous avoir à leurs charges.

      Bien à vous,

      Répondre
  10. Louis D.B
    17 février 2024

    Bonjour,

    Pourriez-vous m’expliquer ce que je dois faire dans le cas suivant :

    Je donne des cours en ligne (13 euros de l’h). Je suis étudiant et le montant total

    gagné de par cette activité est inférieur à 500 euros. Le nombre d’heures de travail ne dépasse pas les 600 heures conformément à la réglementation.

    Dois-je déclarer mes revenus?

     

    Merci de votre aide,

    Cordialment,

     

    Louis D.B

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 février 2024

      Bonjour Louis,

      Tu es en effet censé déclarer tous les revenus que tu touches. Cependant, tu ne seras pas imposé si tu ne dépasses pas le plafond de 10 160€ net sur l’année.
      Si tu n’as pas d’employeurs et que ton activité est régulière, il est généralement nécessaire de faire les démarches pour avoir le statut d’indépendant (étudiant entrepreneur). Tu trouveras les explications à ce sujet sur cet article.

      La règle des 600 heures pour les cotisations sociales ne s’applique à toi que si tu as un employeur et que tu signes un contrat d’occupation étudiant. Elle ne concerne pas les étudiants indépendants.

      Tu trouveras aussi plus d’informations sur comment procéder sur notre article sur les rémunérations provenant d’un travail en ligne sur notre article.

      Tu peux aussi discuter de ta situation particulière avec le Service 1819.

      En espérant avoir pu t’aider, n’hésite pas si tu as d’autres questions !

      Répondre
  11. Nicooo
    16 février 2024

    Bonjour, savez-vous pourquoi les plafonds pour rester à charges de ses parents est devenu identique pour tout le monde ? contrairement aux années précédentes ou la c’était en fonction de catégorie (parents imposés conjointement/séparément etc.)

    merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 février 2024

      Bonjour Nicooo,

      Malheureusement, il nous est impossible de te dire pourquoi la décision a été prise d’uniformiser tous les montants à ne pas dépasser pour que les jeunes restent à charge fiscalement des parents; indépendamment de la situation familiale de ces derniers. Il s’agit d’une nouvelle règle qui sera d’application pour les exercices 2024 et 2025. C’est la limite la plus élevée qui sera appliquée pour tous les enfants. Tu trouveras tous les montants sur le site du SPF Finances.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  12. Coralie
    6 février 2024

    bonjour,

    mon fils a 18ans il a commencé un contrat d apprentissage CEFA ici en janvier. On me dit qu il doit se titulariser a la mutuelle mais que je garde les allocations familiales.
    est-ce que mon fils reste fiscalement a ma charge?

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 février 2024
      Bonjour Coralie,
      Concernant la mutuelle :
      L’apprenant n’est redevable d’aucune cotisation personnelle jusqu’au 31 décembre de l’année civile au cours de laquelle il atteint l’âge de 18 ans et l’apprenant n’est pas assujetti au secteur des soins de santé de la sécurité sociale des travailleurs salariés. Dès lors, l’apprenant reste donc personne à charge de ses parents et bénéficie du remboursement des soins de santé grâce leur mutuelle.
      A partir du 1er janvier de l’année au cours de laquelle il atteint l’âge de 19 ans, l’apprenant est assujetti au secteur des soins de santé de la sécurité sociale des travailleurs salariés. Dès lors, l’apprenant acquiert la qualité de titulaire salarié pour la période sous contrat d’alternance.  L’apprenant doit obligatoirement s’inscrire auprès d’une organisme assureur (mutuelle ou CAAMI).
      Concernant les allocations familiales en région bruxelloise :
      A partir du 1er septembre de l’année où le jeune atteint 18 ans, les allocations familiales sont octroyées en faveur de l’apprenant en alternance jusqu’à l’âge de 25 ans qui suit :
      • soit un des types d’enseignement secondaire à horaire réduit, ordinaire ou spécial, tels qu’organisés aux conditions fixées par les communautés ;
      • soit, une formation reconnue comme répondant aux exigences de l’obligation scolaire à temps partiel selon la loi concernant l’obligation scolaire.
      Le droit aux allocations familiales sera néanmoins suspendu si l’apprenant se trouve dans une situation faisant obstacle au paiement des allocations familiales, à savoir :
      ❖ exercer une activité lucrative qui excède 240 heures par trimestre ; les heures exercées dans le cadre du contrat en alternance ne sont pas considérées comme des activités lucratives ;
      ❖ bénéficier d’une prestation sociale lorsque ce bénéfice fait suite à une activité lucrative entaînant la suspension du droit aux allocations familiales, pour tout le mois concerné.
      Concernant le fait de rester fiscalement à charge :
      Comme indiqué ci-dessus, le montant à ne pas dépasser pour rester fiscalement à charge de ses parents est de 7010€ net** et 8762,50 € brut*pour l’année de revenus 2023 (exercice d’imposition/déclaration de 2024).
      Attention pour un apprenti, les revenus de son stage ainsi que les revenus de son travail étudiant sont pris en compte dans le calcul de ses ressources nettes.

      Pour plus d’informations à ce sujet, n’hésite pas à contacter le SPF Finances.

      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.
      Répondre
  13. anna
    6 février 2024

    bonjour,

    est ce que mon fils sera considéré à notre charge  (parents imposés conjointement) pour ses revenus 2023 qui sont de 7987 euros brut (cotisations sociales comprises) ?

    quand on parle de salaire brut dans les calculs , est ce toujours du salaire imposable ?

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 février 2024

      Bonjour Anna,

      Comme indiqué ci-dessus,

      “Auparavant, le montant à ne pas dépasser dépendait de la situation familiale des parents.  Depuis le 31/12/23, il n’y a plus qu’un seul plafond: le même pour tout le monde.
      Il est de 7010€ net et 8762,50 € brut. Si les revenus proviennent uniquement d’un job étudiant, on peut ajouter 3.190€ brut, cela fait un total de  11.952,50€ brut.”
      Donc peu importe que ses revenus proviennent d’un job étudiant où non, si ses revenus s’élèvent à 7987 euros brut en 2023, il ne dépasse pas la limite des 8762,50 euros brut. Il reste à votre charge.
      Le montant brut correspond en effet au montant brut imposable.

       

      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.
      Répondre
  14. Dupuis
    10 janvier 2024

    Bonjour si le parent qui a l étudiant a chargé est monoparentale est-ce que le montant change ?

     

    Merci d avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      12 janvier 2024
      Bonjour Dupuis,
      Oui, le montant de ressources que l’enfant ne dois pas dépasser varie si
      -l’enfant est à charge d’un parent seul, isolé (par exemple dans le cas de famille monoparentale) =Ligne 2 du tableau ci-dessus
      -l’enfant est à charge de personnes imposées conjointement=ligne 1 du tableau du tableau ci-dessus
      Un enfant à charge d’un parent isolé peut donc gagner plus d’argent avant d’atteindre la limite.
      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.
      Répondre
  15. Perrine
    5 janvier 2024

    Bonjour,

    Je suis de nationalité étrangère d’un pays membre de l’UE. J’ai travaillé en 2019 sous le statut étudiant en Belgique (sans y être domiciliée) pendant 2 mois plein avant la fin de mes études, qui correspondait à un revenu net d’environ +/- 4,000 EUR net. Ces revenus, perçus sous le régime étudiant et avant ma domiciliation en Belgique, peuvent ils m’être imposés et ajoutés à mes revenus de salarié domicilié en Belgique par la suite la même année (post étudiant) ?

    Merci d’avance.

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 janvier 2024

      Bonjour Perrine,

      Lors de ta déclaration fiscale de 2020, si tu vivais en Belgique, tu as dû déclarer tous les revenus perçus en 2019. Peu importe que tu ne sois ni Belge ni domiciliée en Belgique au moment de tes prestations de travail. Peu importe également qu’il s’agisse de prestation sous contrat étudiant.
      Les 4000€ sont donc bien à ajouter à tous tes autres revenus de 2019.

      En espérant avoir pu t’aider, n’hésites pas si tu as d’autres questions !

      Répondre
  16. Besné
    15 novembre 2023

    Bonjour,

    Mon fils commencera son master en alternance  en France en septembre prochain.

    Actuellement, je touche les allocations d’orphelin suite au décès de son papa. Pourriez-vous me dire quel montant mensuel il ne devra pas dépasser pour qu’il reste à ma charge?

    Cordialement,

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 novembre 2023

      Bonjour Besné,

      Le plafond des revenus 2024 à ne pas dépasser en qualité d’enfant à charge n’a pas encore été renseigné par le SPF Finances.

      En effet, tu devras régulièrement consulter cette page pour connaitre le montant annuel que ton fils ne devra pas dépasser l’année prochaine.

      Par contre vu que ton fils sera apprenant en France, il devra bien déclarer ses revenus de stage en Belgique ET en France. Cependant, ces revenus seront imposables en France et exonérés en Belgique. Même s’ils sont exonérés, ces revenus entreront en considération pour le calcul de l’impôt dû sur les autres revenus d’origine belge de ton fils.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  17. maggi
    29 octobre 2023

    Bonjour, j’ai 18 ans et je fais de l’achat et de la revente de vêtements sur la plateforme vinted et je désirais connaitre le plafond pour que mes parents gardent leur allocations et à partir de combien je devais déclarer mes gains à l’état. Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 novembre 2023
      Bonjour Maggi,
      Tu trouveras divers informations sur ton statut sur cette fiche : Influence, Youtube, Vinted : comment déclarer l’argent gagné en ligne ?
      Statut indépendant  
      Si ton activité est régulière, tu dois demander le statut indépendant. Si tu as des doutes sur ton activité et que tu veux être certain de rester dans la légalité, contacte le 1819. C’est un centre d’information pour les indépendants à Bruxelles.
      Concernant les allocations familiales que recoivent tes parents :
      Il s’agit des mêmes règles que pour le job étudiant. Pour maintenir ton droit aux allocations familiales, à Bruxelles, tu ne peux pas travailler plus de 240h par trimestre. Sauf le 3e trimestre entre deux années d’études pendant lequel il n’y à pas de limite d’heures.
      On est d’accord, lorsqu’on travaille comme indépendant, c’est plus compliqué de contrôler ses heures de travail.
      Cependant, si tu bénéficies du statut d’étudiant-indépendant, les caisses d’allocations familiales partiront du principe que tu maintiens ton droit aux allocations familiales tant que tu ne dépasses pas la limite de revenus pour bénéficier de l’avantage étudiant-indépendant. En 2023, cette limite est de maximum 8.204,60 € net imposable dans le cadre de ton activité.
      Concernant tes impôts (l’argent que tu dois déclarer à l’Etat) :
      Les impôts concernent tous les citoyens belges qui gagnent de l’argent, en Belgique ou à l’étranger. Chaque année, toutes les personnes majeures ainsi que les mineurs qui gagnent de l’argent doivent remplir une déclaration d’impôt. Ils déclarent alors tout l’argent qu’ils ont gagné. Ils paieront ensuite des impôts sur cet argent. Cependant, il y a certaines catégories de revenus sur lesquelles il ne faut pas payer d’impôts.
      Pour les activités en ligne qui demandent le statut d’indépendant, les revenus gagnés sur internet seront déclarés et taxés comme des revenus professionnels.
      Ces revenus s’ajouteront donc à tes revenus salariés si tu as déjà un travail à côté de ton activité en ligne.
      Tu paieras des impôts ordinaires sur ces revenus. C’est-à-dire que tu devras payer un pourcentage de ce que tu as gagné. Pour en savoir plus sur les tranches d’imposition et les taux, rends-toi sur le site du SPF Finances.
      Si tu gagnes de l’argent en ligne de manière occasionnelle, et que tu n’as donc pas le statut d’indépendant, tu dois alors déclarer ces revenus dans la partie « revenus divers » de ta déclaration.
      Ces revenus ne seront pas additionnés à tes revenus professionnels. Ils seront imposés à part avec un taux d’imposition de 33%. Tu payes donc bien des impôts sur ces revenus mais à un taux fixe.
      Exceptions : tu ne dois pas déclarer ces revenus si ton activité se fait dans le cadre de « la gestion normale de ton patrimoine privé ». C’est par exemple le cas si tu vends quelques vêtements sur vinted ou ton ancien bureau sur Marketplace.
      Divers 
      Note également que si tu es encore à charge de tes parents, tes revenus gagnés en ligne peuvent avoir un impact sur les impôts de tes parents. Il s’agit en fait des mêmes règles que pour le job étudiant.
      Pour pouvoir rester fiscalement à charge de tes parents, et ainsi qu’ils puissent bénéficier d’une réduction sur leurs impôts, tu ne peux pas gagner plus d’un certain montant de revenus.

      Pour l’année 2023, les plafond sont les suivants :

      – Si tu es à charge de tes deux parents, qu’ils sont donc fiscalement considérés comme des conjoints mariés ou cohabitant, le plafond est de 3.820€ net (4.775€ brut). Si tes revenus sont issus d’un job étudiant (par exemple via le statut étudiant indépendant), tu peux ajouter 3.190€ brut, cela fait un total de 7.965€ brut. Cependant, les revenus gagnés en ligne sous le statut d’indépendant ne sont pas des revenus issus d’un contrat étudiant.

      – Si tu es à charge d’un isolé, le plafond est de 5.520€ net (6.900€ brut). Encore une fois, tu peux ajouter 3.190€ brut de revenus issus d’un contrat étudiant (par exemple le statut étudiant indépendant) mais le revenus gagnés en ligne ne rentrent pas dans ce cadre.

      Si tu dépasses ces plafonds, tes parents ne pourront plus te déclarer à leur charge et ils perdront donc la réduction sur leurs impôts.

      J’espère avoir répondu à ta question. N’hésite pas à revenir vers nous.
      Répondre
  18. Tom
    28 septembre 2023

    Bjr, notre  fils revient habiter à la maison suite à son préavis… il travaille depuis 6 ans… nous sommes tous deux  à la retraite depuis cette année…Aura-t-il un chômage comme personne isolée?et aurons nous une incidence sur notre retraite… bien à vous Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      12 octobre 2023

      Bonjour Tom,

      Votre fils sera considéré comme cohabitant par l’ONEm si le montant de vos pensions combinée dépasse 1611,50€. Si toi et ta femme touchez ensemble moins de 1611.50€, alors il sera considéré comme ayant charge de famille.

      En ce qui concerne l’incidence sur votre retraite, nous ne pouvons malheureusement pas vous renseigner. En effet, nous sommes une plateforme d’orientation à destination de la jeunesse. Le SPF Pension devrait pouvoir te répondre.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  19. Rosvan
    25 septembre 2023

    je voulais savoir si lorsque je vais voir compter la somme que j’ai travaillé je vais calculer en considérant le taxé comme non taxé ?? C’est-à-dire si j’ai pour habitude d’être payé *200€* mais quand je travaille taxé ça me revient à *150* ma question est de savoir si lorsque je vais faire le bilan *est que je dois considérer 200€ où 150€ pour voir si j’ai atteint le plafond ??*

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      10 octobre 2023

      Bonjour Rosvan,

      C’est le montant net qui est pris en compte pour déterminer si tu es toujours à la charge de tes parents. Il faudrait dont tenir compte des 150€ dans ton exemple. Cependant, la façon de faire le calcul du brut au net est assez spécifique pour déterminer si tu es toujours à la charge de tes parents. C’est pourquoi nous te recommandons de suivre le calcul expliqué dans la fiche ci-dessus.

      Bien à toi

      Répondre
  20. Lili
    12 septembre 2023

    Quelle calcul faire revenu étudiant à charge si perçoit job étudiant,Ris, pension alimentaire ?

    merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 septembre 2023

      Bonjour Lili,

      Vu ta situation, il s’agit d’un calcul compliqué. Nous te conseillons d’appeler le SPF Finances pour qu’ils puissent t’expliquer cela, et la limite que tu ne devrais pas dépasser avec tes jobs étudiants.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  21. Odile
    21 août 2023

    Bonjour, j’ai du mal à saisir si mes heures étudiantes prestées en été, et donc parallèlement mes revenus de cette période, sont comptabilisés dans mes revenus annuels ?

    Auquel cas on ne peut pas réellement travailler autant qu’on le souhaite durant les grandes vacances…(je risque forcément de dépasser mon quota annuel).

    et seconde question, peut-on être déclaré comme n’étant plus a charge (à cause d’un revenu annuel trop important) mais le redevenir une fois les compteurs remis à 0 ?

    Merci !

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 août 2023

      Bonjour Odile,

      Ce n’est qu’en ce qui concerne les allocations familiales que tes heures ne sont pas comptées en été.

      Cela signifie que les heures que tu prestes en été sont bien prises en compte pour :

      – les 600h de cotisations sociales allégées ;

      – Le revenu pour rester à charge de tes parents (7965€ si ils sont imposés ensemble et 10 090€ si ils sont imposés séparément)

      – Le revenu à ne pas dépasser pour ne pas payer d’impôts (14 514.29€ pour 2023).

      Si tu dépasses le montant prévu et que tu n’es plus à charge de tes parents, ce sera le cas pour leurs impôts de toute l’année 2023 (exercice 2024). Tu seras par contre reconsidérée à leur charge pour l’année suivante (2024, exercice 2025), si tu ne redépasses pas le montant prévu évidemment.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  22. Sam
    6 juillet 2023

    Bonjour,

    J’habite en Flandre mais je travaille à Bruxelles, j’imagine donc que les règles sont celles de la flandre ? Car cette année je ne vais pas dépasser mes heures étudiantes mais le salaire maximum de 7985 brut par an.

    Ma question est la suivante,

    Quelles sont toutes les conséquences de ce dépassement de salaire ? Car je ne trouve pas le même site que vous mais pour la région flamande..

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 juillet 2023

      Bonjour Sam,

      Lorsque tu travailles comme étudiant, il existe 4 seuils auxquels il faut prêter attention. Trois sont fédéraux, cela signifie qu’ils sont applicables partout en Belgique, et un seul est Régional, cela signifie qu’il est différent en Wallonie, en Flandres et à Bruxelles. Les règles s’appliquent effectivement en fonction de la Région où tu es domicilié.

      Les seuils applicables partout en Belgique sont :

      – Les 600 heures pendant lesquelles tu bénéficies de cotisations sociales allégées.

      – 7965€ bruts (si tes parents sont imposés ensemble, s’ils sont mariés par exemple) ou 10 090€ bruts bruts si tes parents sont imposés isolément. Si tu dépasses cette somme, cela signifie que tu n’es plus à leur charge. Pour toi cela ne change rien, mais tes parents, eux, perdent un avantage fiscal. En gros, une partie de leur revenu qui n’était normalement pas prise en compte pour le calcul le l’impôt le devient. Puisque l’impôt est calculé sur une base plus importante, la somme à payer sera en principe plus élevée aussi. Parfois, cela vaut la peine de dépasser ce montant, car tu gagneras plus en travaillant que tes parents ne perdront, mais cela dépends des cas et il est donc important d’en discuter avec eux.

      – 14 514.29€ bruts. Si tu dépasses cette rémunération, tu paieras tes propres impôts.

      Le seuil à ne pas dépasser qui change en fonction des Régions concerne tes allocations familiales. En Flandres si tu ne veux pas perdre tes allocations familiales, tu ne dois pas dépasser 600 heures sous contrat étudiant OU 80h/mois sous contrat ordinaire. Si tu es étudiant et que tu as dépassé ces 600 heures, tu peux tout de même garder tes allocations familiales si, pour la suite de  l’année, tu ne dépasses pas 80h/mois.

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  23. Nour
    15 juin 2023

    Bonjour,

    J’apprends cette année (revenus de l’année 2022, exercice d’imposition 2023) que mon fils âgé de 27 ans et toujours aux études n’est fiscalement plus à notre charge car son job en tant que étudiant lui aurait fait gagner 7909,95€ (détermination des revenus imposables), soit 5536,96€ (revenus professionnels imposables globalement).

    Est-ce correct ?

    D’avance, merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      16 juin 2023

      Bonjour Nour,

      Pour les revenus de 2022 (exercice 2023), les montants à ne pas dépasser en ce qui concerne les revenus du job étudiant pour que votre enfant reste à votre charge dépendent de si vous êtes imposée conjointement avec votre mari/cohabitant légal ou isolément.

      – Si vous êtes imposées conjointement : 3490€ nets (et 7252€ bruts car il existe en outre une exonération de 2190€)

      – Si vous êtes imposée isolément : 5040€ nets (et 9210€ bruts)

      Le brut pris en compte est bien le brut imposable (salaire brut figurant sur la fiche de paye – cotisations sociales). Ici, il semblerait que le brut imposable de votre fils soit de 7909.95€, ce qui est bien supérieur à 7252€ bruts (plafond si vous êtes imposées conjointement). Il semblerait donc effectivement que votre fils puisse ne plus être considéré fiscalement à votre charge.

      Par contre, si vous êtes imposée isolément et que, du coup, les revenus de votre fils ne dépassent pas le plafond, il est possible de changer cet information sur votre déclaration d’impôt. Dans ce cadre, il faudra joindre les pièces justificatives (notamment le contrat étudiant) à votre déclaration.

      J’espère que cela répond à votre question, n’hésitez pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  24. Sophie
    13 mars 2023

    Bonjour je vis avec ma fille qui est étudiante et moi je travaille , j’ai ma nièce qui veux venir habiter avec nous , elle travaille également, vais je être taxé car il y deux salaires ? Ou rien ne va changer dans mes contributions ?
    merci d’être précis

    bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 mars 2023

      Bonjour Sophie,

      Nous avons répondu à ta question ci-dessous.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  25. Sophie
    13 mars 2023

    Bonjour je vis avec ma fille qui est étudiante et moi je travaille , j’ai ma nièce qui veux venir habiter avec nous , elle travaille également, vais je être taxé car il y deux salaires ? Ou rien ne va changer dans mes contributions ?
    merci d’être précis

    bien à vous

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 mars 2023

      Bonjour Sophie,

      Si ta nièce qui travaille vient habiter avec toi et que tu travailles également, cela n’aura pas d’impact sur ta déclaration d’impôts.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  26. Sm
    18 février 2023

    Ma fille a travaillé en maison de repos en tant qu’aide soignante . Pendant la période covid elle a dépassé le plafond autorisé pour être a notre charge mais j avais lu qu’il n’y aurait aucune pénalité au niveau fiscale … Est-ce exacte ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      20 février 2023

      Bonjour Sm,

      Il nous manque des informations pour répondre à ta question : durant quelle période exactement ta fille a-t-elle travaillé ? Travaillait-elle en tant qu’étudiante ?

      N’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  27. Béber
    4 février 2023

    Bonjour,

    Mon fils est en formation professionnelle,

    Parents séparé de fait depuis 3ans et enfant à charge fiscale partagée.

    Coté allocation familiale tout ok, aucune limite de revenus (en formation professionnelle), il doit juste ne pas dépasser 240H/trimestre et il ne fera plus de job d’étudiant.

    Ma question : quelle est la limite de revenus annuels pour :

    – Qu’il soit toujours à charge des parents ?

    – Qu’il ne soit pas imposé sur ses revenus ?

    Merci

    Béber

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 février 2023

      Bonjour Béber,

      Comme mentionné dans l’article ci-dessus, votre enfant restera à votre charge si son revenu ne dépasse pas : “5.040€ net (6.300€ brut) s’il est à charge d’un(e) isolé(e) (célibataires même s’ils vivent en ménage avec une autre personne, les jeunes mariés pour l’année de leur mariage, les conjoints, pour l’année de la dissolution du mariage, suite à un divorce ou une séparation de corps, les conjoints séparés de fait tout au long de l’année – à partir de l’année qui suit celle de la séparation). Si on ajoute 2910€ brut (une exonération propre aux étudiants), cela fait un total de 9210€ brut.”

      Votre fils ne paiera pas d’impôts tant que ses revenus ne dépassent pas 9270€ nets (ou 13 242.86€ bruts).

      J’espère que cela répond à votre question, n’hésitez pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
  28. EL
    2 février 2023

    Bonjour

    Je suis étudiante (22ans) et à charge de ma mère. Nous vivons à Bruxelles. Je compte travailler plus et voulait mieux comprendre à partir de quand je suis imposable. Imaginons que je travaille en temps-pleins. Je dépasse le montant maximum de €9210 par an.

    Comment serais-je taxé (de combien)?

    Serais-je toujours à la charge de ma mère?

    Est-ce plus avantageux de ne pas dépasser ce montant ?

    Quels sont les barèmes de montants de salaires et leurs pourcentages imposables?

    Puis-je travailler sous un autre contrat qu’un contrat étudiant? Si oui, quels sont les montants et comment cela fonctionne t-il?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      2 février 2023

      Bonjour El,

      Lorsque tu travailles en tant qu’étudiante, plusieurs plafonds sont à prendre en compte en plus de celui concernant les impôts :

      – Pour conserver tes allocations familiales, tu ne dois pas dépasser 240 heures par trimestre. Il existe une exception à ce principe : tu peux travailler autant d’heures que tu le désires durant les vacances d’été, pour le peu que tu continues des études pendant l’année académique suivante.
      – Pour pouvoir continuer à profiter des cotisations sociales réduites (2.7% à la place de 13.07%), tu ne peux pas dépasser 600 heures par année civile. Si tu dépasses ces 600 heures, tu paieras des cotisations sociales à plein tarif à partir de la 601ème heure. Payer ces cotisations engendre que, puisque tu cotises pleinement à la sécurité sociale, tu pourrais ouvrir un droit à des congés payés pour l’année suivante par exemple.

      En ce qui concerne spécifiquement les impôts :

      – Tu ne paieras d’impôts que si tu gagnes plus que 9270€ nets (ou 13 242.86€) bruts. L’impôt est calculé par tranches progressives, cela signifie que chaque tranche de ton revenu est imposée différemment. Par exemple, imaginons un pays où l’impôt sur le revenu est déterminé comme suit :
      0-100€ : 0%
      100-200€ : 10%
      200-300€ : 15%
      300€ et + : 20%
      Tu as un revenu de 500€. On calculera alors l’impôt comme ceci :
      de 0 à 100€ : 0% x 100€ = 0€
      de 100€ à 200€ : 10% x 100€ = 10€
      de 200 à 300€ : 15% x 100€ = 15€
      de 300 à 500€ : 20% x 200€ = 40€
      >> 0€ + 10€ + 15€ + 40€ = 65€

      En Belgique, ces tranches d’imposition sont modifiées chaque année par arrêté royal, cette année (imposition des revenus de l’année passée), les taux sont ceux-ci. Tout dépend donc de combien tu gagneras et par conséquent, des tranches dans lesquelles tu seras imposée.

      Attention : contrairement aux travailleurs non-étudiants, aucun précompte professionnel (avance sur l’impôt) n’est prélevé sur ton salaire avant la 601ème heure de job. Tu devras donc payer tous tes impôts en une fois. Ta déclaration d’impôts est en général à rendre en mai-juin sur l’exercice fiscal (l’année) d’avant. Tu devras donc déclarer en mai 2024 tes revenus de l’année 2023. Une fois tes revenus déclarés, l’Etat procède au calcul exact de tes impôts et reviendra vers toi avec le résultat pour t’en réclamer le paiement (ou te rembourser une partie si tu as déjà payé suffisamment/trop d’impôts via ton précompte professionnel). Il faut également savoir les impôts ne sont pas calculés uniquement sur le revenu et d’autres paramètres peuvent rentrer en ligne de compte (d’autres revenus que tes revenus professionnels, si tu es isolée ou cohabitante, la commune dans laquelle tu habites, etc.). Il est donc difficile de te donner une idée parfaitement exacte de ce que tu paieras.

      – Tu resteras à charge de ta mère si tu es domiciliée chez elle et que tu ne gagnes pas plus de 9210€ par an (si ta maman est isolée, si tes parents sont imposés conjointement, alors tu ne dois pas gagner plus de 7272.50€). Concrètement, cela engendre qu’elle ne bénéficiera plus de l’avantage fiscal de t’avoir à sa charge qui est une augmentation de la quotité de revenu exemptée d’impôts (si on reprend l’exemple précédent, cela signifie que la tranche imposée à 0% pour ta mère ne serait pas de 100€ mais de 150€ par exemple) ;

      Enfin, même si ton employeur est censé de proposer un contrat d’occupation étudiante tant que tu es étudiante, tu ne risques aucune sanction si tu travailles sous un contrat non-étudiant. Tu trouveras toutes les infos nécessaires à ce sujet ici

      J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter si besoin !

      Répondre
      1. EL
        2 février 2023

        Bonjour

        Merci beaucoup! C’est enfin clair. Merci énormément pour votre réponse rapide.

        Répondre
  29. Mn
    19 décembre 2022

    Si le montant brut est dépassé ? Quelles seront les consequences ?  concernant les allocations familiales, les impots des parents, charge etc.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 janvier 2023

      Bonjour Mn,

      La réponse à ta deuxième question est inclusive dans la réponse à ta première question, ci-dessous.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  30. Mn
    19 décembre 2022

    Si le total des montants brut est de 8500, dois-je rajouter ou retirer les 2910€ ? pour savoir si je suis toujours à charge et que je ne dépasse pas les 7272,50€

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      6 janvier 2023

      Bonjour Mn,

      Le plafond de 7272,50 euros brut (après déduction des cotisations sociales) était le plafond de revenus autorisé  en 2022 pour rester à charge  de tes parents du point de vue fiscal (ce plafond est valable si tu travaillais comme étudiant et si tes parents sont mariés ou cohabitant légaux). Ce plafond de 7272,50 euros prend déjà en compte les 2910 euros exonérés (qui ne s’applique que si il s’agit d’un job étudiant). Donc si tu as gagné 8500 euros bruts sur l’année 2022, tu dépasses le plafond de 7272,50 euros.

      Si le plafond  7272,50 euros  est dépassé, tu ne pourras pas être considéré comme fiscalement à charge de tes parents pour l’année 2022, ils devront donc probablement payer plus d’impôt.

      Tu verras dans l’article ci-dessus que les plafonds sont différents si tes parents ne sont pas mariés ou cohabitants légaux ou si tu es atteint d’un handicap, ou encore si t’es revenus ne venaient pas d’un job étudiant.

      Ce plafond pour rester fiscalement à charge n’a pas de lien direct avec le droit aux allocations familiales. Au niveau des allocations familiales : si tu es un étudiant majeur de moins de 25 ans et que tu es domicilié à Bruxelles, tu conserves ton droit aux allocations familiales tant que tu ne travailles pas plus de 240h par trimestre. Si tu dépasses ce quota d’heure lors d’un trimestre, tu perds ton droit aux allocations familiales pour tous les mois du trimestre en question. Attention, il y a une exception : Pendant le 3e trimestre (juillet, août, septembre), tu conserves tes allocations familiales, sans limite d’heures de travail, si il s’agit d’une période de vacances entre deux années d’études et que tu poursuis tes études l’année académique suivante.

      Pour l’impact du job étudiant sur les allocations familiales, sur ton statut à la mutuelle et sur les allocations de chômage de tes parents tu peux lire notre article: L’étudiant qui travaille reçoit-il encore les allocations familiales et la mutuelle, qu’en est-il du chômage ?

       

      Nous restons  à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  31. Tistou
    13 décembre 2022

    Bonjour,

    Je vais essayer d’être clair mais je suis un peu dépassé par les événements.

    Dans le cadre de ma dernière année de bachelor, je devais réaliser un stage (en principe de 3 à 4 mois). Je réussi à trouver un stage de 6 mois avec une indemnité mensuelle qui, pour moi, équivalait à une rémunération dans le cadre d’un contrat d’occupation d’étudiants. (stage validé par mon école sup). L’entreprise m’a fait signé une “convention d’immersion professionnelle”. Je découvre, sauf erreur et horreur que je ne pouvais pas signer une telle convention…

    De plus, sur mon AER, j’ai perçu dans “Traitements et salaires” 7775,39€ – 2332,62€ de charges professionnelles forfaitaires soit 5442,77€. Je pensais donc déduire l’exonération de 2840€ et les montants touchés en juillet et août (exonérés également suite au covid) et donc rester fiscalement à charge de mes parents…Mais je ne suis plus sûr de rien. A l’avance, un tout grand merci pour vos éclaircissements.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      14 décembre 2022

      Bonjour Tistou,

      Nous te confirmons qu’une CIP ne peut en principe pas être conclue dans le cadre des études. Si cela avait été accepté par ton établissement dans le cadre d’un stage, que le plan de formation a été validé par Bruxelles formation et que ton année académique a  été validée depuis, il n’y a sans doute pas de raison de s’inquiéter sur ce point…

      Et les indemnités perçues dans le cadre de ta CIP sont bien prises en compte pour calculer tes ressources au niveau des impôts. L’exonération de 2840 euros ne vaut que pour les revenus perçus dans le cadre d’un contrat d’occupation étudiant, de même que les mesures covid.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  32. Victor
    5 décembre 2022

    Bonjour,

    Je suis en dernière année en master et j’ai été engagé sous contrat CDI en tant qu’employé dans une association. Je suis en 4/5 et mon salaire brut est de 1780€. Etant donné que mon salaire net est très bien, j’ai décidé de le compléter avec un job étudiant (car mon employeur n’utilise pas mes heures étudiantes) de 7h/semaine, le salaire brut horaire étant de 12.25€.

    Vais-je payer des impôts énormes ? Vont-ils faire une distinction entre ses deux régimes ?

     

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      8 décembre 2022

      Bonjour Victor,

      D’après les informations obtenues auprès du Contrôle des Lois Sociales, un étudiant qui travaille sous contrat ordinaire perd son droit de travailler comme étudiant pour le reste de cette année académique.  Autrement dit, puisque tu travailles sous contrat salarié, tu ne peux plus travailler sous contrat d’occupation étudiant jusqu’à la fin de cette année académique.

      Comme indiqué ici, tu ne payeras pas d’impôts, tant que tu ne gagnes pas plus de 13.242,86€ brut/an.

      Bien à toi

      Répondre
  33. Sagere
    15 novembre 2022

    Bonjour! Je suis etudiant belge domicilie en Belgique mais etudiant et travaillant a mi-temps en Autriche (job etudiant). Mon travail en Autriche affecte-t-il mon max de 475h pour les allocations familiales et/ou le max de 7272€ pour rester a charge de mes parents? Je vous remercie pour votre aide. Bien a vous, TS

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 novembre 2022

      Bonjour Sagere,

      En tant que Belge domicilié en Belgique, tu dois déclarer tous tes revenus chaque année dans ta déclaration d’impôts, même ceux perçus à l’étranger. Les revenus de tes jobs étudiants en Autriche seront donc comptabilisés pour voir si tu es encore enfant à charge pour tes parents. Puisqu’ils seront déclarés, les allocations familiales seront également informées de tes revenus. Ils feront alors une estimation du nombre d’heures de travail que cela représente. En cas de doute, ce sera à toi de prouver que tu n’as pas dépassé les 240h de travail par trimestre (Régions wallonne et bruxelloise) ou les 475h sur l’année (Région flamande).

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  34. Hélène
    3 novembre 2022

    Bonjour Madame , Monsieur,

    j’aimerais savoir mon fils est demandeur d’emploi pour le moment et il a un master en sciences politiques , il est à notre charge(les deux parents)on lui a proposé un stage rémunéré  à ACO c’est une entreprise privée (relation publique)qui se trouve sur la rue Montoyer à Bruxelles.

    Mon fils veut savoir au cas où il accepte l’offre sera t-il exempté des impôts,

    PS: Il ne connaît pas encore le montant de la rémunération

    Merci d’avance de votre réponse pour nous éclairer.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      4 novembre 2022

      Bonjour Hélène,

      Je suppose que l’on a proposé une Convention d’Immersion Professionnelle a votre fils. 
      Dans cette hypothèse, les indemnités perçues dans le cadre d’une CIP sont imposables comme des revenus ordinaires. Cela signifie qu’elles sont prises en compte pour le calcul des impôts. De ce fait, il devra remplir une déclaration d’impôts cette année sur les revenus de 2022 (exercice d’imposition 2023).

      Bien à toi

      Répondre
  35. sam
    3 octobre 2022

    Bonjour, étant à charge de mes 2 parents, j’aurai voulu savoir jusqu’ à combien je peux gagner pour  rester fiscalement à leur charge ? et comment savoir combien j’ai gagné cette année pour vérifier que cette somme n’a pas dépassé la limite?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      9 novembre 2022

      Bonjour Sam,

      Désolé pour le délai. Ta question était passée inaperçue.

      Le plafond de rémunération pour rester à charge est de 3.490€ net (4.362,50€ brut) pour l’année 2022 si tu es à charge des deux parents (si tes parents sont fiscalement considérés comme conjoints mariés ou cohabitants légaux). Si tu travailles comme étudiant, tu peux ajouter 2910€ brut, cela fait un total de 7272,50€ brut.

      Pour savoir combien tu as gagné cette année, il faut que tu additionnes le montant brut de chacune de tes fiches de paie.

      Bien à toi

      Répondre
  36. Ben
    17 septembre 2022

    Ma fille vient habiter chez nous ( Parents) elle touche au chômage  et donc je voulais savoir si moi le père je serai plus taxe.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      30 septembre 2022

      Bonjour Ben,

      Nous ne connaissons pas votre situation et il est donc difficile de vous répondre. Mais en principe, le retour de votre fille chez vous ne devrait pas vous causer plus de taxes.

      Bien à vous

      Répondre
  37. thibthib
    14 septembre 2022

    Bonjour,

    J’ai travaillé durant 8 mois et demi comme étudiant en attendant la fin de mon cursus scolaire. Ayant fini mes études en septembre 2022, j’ai commencé à travailler comme employé à partir de la mi-septembre. Est-ce que sur ma déclaration IPP revenus 2022, je vais devoir repayer une grosse somme d’impôts?

    Est-ce que mes 8 mois et demis comme étudiant vont être taxés comme si c’était une rémunération ordinaire ? Ou l’ensemble de mes revenus perçus comme étudiant (+/- 15.000€) vont être exonérés d’impôts ?

    Merci de vos éclaircies.

    Bien à vous,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 octobre 2022

      Bonjour thibthib,

      Les revenus étudiants ne sont pas exonérés d’impôts. Pour calculer l’impôt, ils sont additionnés aux autres rémunérations que tu as perçue en 2022.  Cependant, tout le monde a droit a une “quotité de revenus exemptée d’impôts”. Donc tout le monde a droit à un certain montant de revenu qui n’est pas imposé. En 2022, ce montant est de. 13.242,86 euros/année. Il s’agit d’un montant brut, après retenue des cotisations sociales. Ce qui veut dire que tes revenus (qu’ils soient étudiants ou non) qui dépassent ce montant est soumis à l’impôt des personnes physiques. Attention la quotité exemptée d’impôt peut varier en fonction de la situation familiale et de la manière dont sont calculés les frais professionnels (ici c’est le montant pour une personne sans famille à charge et à qui on compte des frais forfaitaires).

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  38. Elisabeth
    4 juillet 2022

    Bonjour,

    j’ai commencé un master en septembre 2021 que j’ai arrêté en janvier 2022. Jusqu’à maintenant, je suis toujours sous le statut étudiant et j’ai donc profité de mon temps libre pour travailler en job étudiant. Je n’ai pas dépassé les 475h.

    Récemment, j’ai accepté une offre d’emploi qui commence en septembre 2022.

    Ma question est la suivante: vais-je être taxée sur mes heures étudiantes pour l’année 2022?

    y’a t’il des conditions pour y échapper ?

    merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      11 juillet 2022

      Bonjour Elisabeth,
      À priori, il est rare que les étudiants payent des impôts étant donné que leurs revenus annuels ne sont pas élevés. Par contre, les étudiants qui travaillent beaucoup risquent de quand même devoir en payer.
      Le système d’imposition en Belgique fonctionne par tranches d’imposition. Un “tranche” d’imposition correspond à un certain montant de revenus. Au plus ce montant est élevé, au plus le taux d’imposition sera élevé. Autrement dit, au plus on gagne d’argent, au plus on paye d’impôts.
      La première tranche d’imposition est une tranche pour laquelle le taux d’imposition est de 0%. C’est donc une tranche sur laquelle on ne paye pas d’impôts. Pour les revenus 2022, Cette première tranche correspond aux revenus compris entre 0€ à 9.270€ net (soit 12.928,57 euros brut).
      En d’autres termes, tant que tes revenus ne dépassent pas 12.928,57€ brut par an, tu ne devras pas payer d’impôt.
      Au-delà de cette somme, tu commenceras à payer des impôts sur tes revenus et le cas échéant il n’y a pas de moyen d’y échapper.
      Note que le fait de payer des impôts est donc conditionné par le montant des revenus de l’année et non sur le fait d’avoir dépassé ou non les 475h / an.
      Tu trouveras cette info parmi d’autres infos à tenir à l’œil lorsque l’on travaille sous statut étudiant dans l’article « les 4 règles d’or du travail étudiant » que nous avons publié sur notre site.
      J’espère avoir pu t’aider ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  39. Sam
    22 juin 2022

     

    Bonjour,

    Merci de m’éclairer sur le paragraphe ci-dessous , parce que les montants perçus aux périodes repris ci ci-dessous sont repris dans les fiches fiscales employeur mais aucun code à côté et j’en conclu qu’il faut déduire des renumerations totaux ( code 250 ) .

    Merci d’avance pour la réponse.

    《 Attention, mesure spéciale en raison de la crise sanitaire:Certains revenus ne sont exceptionnellement pas pris en compte pour déterminer si tu restes fiscalement à charge de tes parents:– le deuxième trimestre 2020 et le troisième trimestre 2021 (pour tous les étudiants)– le quatrième trimestre 2020 et le premier et deuxième trimestre 2021 (pour ceux travaillant dans le secteur des soins de santé et de l’enseignement). 》

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 juin 2022

      Bonjour Sam,

      Tous les revenus perçus en 2021 doivent être déclarés par l’enfant. Dans ses calculs pour déterminer si l’enfant peut être déclaré à charge, le SPF Finances déduira automatiquement les revenus qui ne doivent pas être pris en compte (comme par exemple ceux du 3e trimestre 2021).
      L’enfant ne doit donc en principe rien déduire lui même. Il suffit de compléter la déclaration en reportant le montant des codes de l’attestation fiscale de l’employeur.

      Pour plus d’info, n’hésitez pas à contacter directement le SPF Finances.

      Bien à vous

      Répondre
  40. Sam
    21 juin 2022

    Bonjour,

    Comment peut on savoir si les revenus du 3ème trimestre 2021 n’ont pas été pris en compte pour déterminer si l’enfant reste  fiscalement à charge de ses parents  ?

    Cordialement,

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      28 juin 2022

      Bonjour,

      Tous les revenus perçus en 2021 doivent être déclarés par l’enfant. Dans ses calculs pour déterminer si l’enfant peut être déclaré à charge, le SPF Finances déduira automatiquement les revenus qui ne doivent pas être pris en compte (comme par exemple ceux du 3e trimestre 2021).

      à très bientôt 🙂

      Répondre
  41. Twig
    3 juin 2022

    Bonjour,

    Un enfant qui est en CEFA, formation en alternance,  reçoit donc un montant brut mensuellement pendant l’année scolaire par le CEFA. Les parents ont toujours droit aux allocations familiales

    Est-ce qu’il pourra faire encore un job étudiant en juillet et août ? Mais à ce moment-là, restera-t-il encore à charge de ses parents concernant les impôts?

    Merci d’avance pour vote réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      7 juin 2022

      Bonjour Twig,

      Un apprenti du CEFA peut jobber comme étudiant durant toute l’année à condition qu’il travaille chez un autre patron que là où il fait son stage et qu’il ne jobbe pas lorsqu’il est censé être en cours ou au stage.

      Au niveau des impôts, comme indiqué sur la fiche ci-dessus, afin de pouvoir rester fiscalement à charge de ses parents, les ressources nettes de l’apprenti ne devront pas dépasser le plafond de revenus de 3.410€ net (4.262,50€ brut) s’il est à charge de ses deux parents (si ses parents sont fiscalement considérés comme conjoints mariés ou cohabitants légaux). Si on ajoute 2840€ brut (exonération par rapport au job étudiant), cela fait un total de 7102,50€ brut. Il s’agit ici du plafond pour les revenus 2021 (exercice d’imposition 2022).

      Pour les revenus 2022 (exercice d’imposition 2023), ce plafond à ne pas dépasser est de 3.490 euros net (soit un total de 7.272,50 brut euros avec l’exonération de 2.910 euros).

      Attention pour un apprenti, les revenus de son stage ainsi que les revenus de son travail étudiant sont pris en compte dans le calcul de ses ressources nettes.

      Pour plus d’informations à ce sujet, n’hésite pas à contacter le SPF Finances.

      Répondre
  42. RDB
    17 mai 2022

    bonjour, j’ai terminé mes études en juin 2021 et travaillé tout de suite mais j’ai eu des revenus d’étudiant pendant les 6 premiers mois. Est-ce que je dois les reprendre sur ma déclaration fiscale et si oui à quelle case. Est ce qu’ils seront ajoutés à mes revenus de salarié pour calculer l’impôt. Merci d’avance.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      25 mai 2022

      Bonjour RDB,

      Oui tu dois déclarer les revenus de ton job étudiant. Tes revenus du job étudiant et ceux de ton travail salarié sous contrat ordinaire seront additionnés pour le calcul de l’impôt.

      Normalement si tu étais salarié, ton employeur doit fournir une fiche fiscale qui porte le numéro 281.10 (rémunérations). Sur cette fiche, il est noté le total de tes rémunérations sur l’année pour cet employeur et le numéro de code auquel tu dois déclarer ces revenus sur ta déclaration. Si tu ne sais pas si tu as reçu ces fiches fiscales, elles sont en principe disponibles dans “mes documents” sur myminfin.be, portail sur lequel tu peux te connecter avec ta carte d’identité et sur lequel tu peux également introduire ta déclaration électronique. Si tu as un doute sur l’endroit où tu dois déclarer tes revenus, n’hésite pas à contacter le SPF Finances.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  43. étudiant
    17 mai 2022

    Bonjour,

    J’ai travaillé en tant qu’étudiant salarié pendant toute l’année 2021 en Belgique. J’ai payé le pré-compte professionnel une fois que j’ai dépassé les +/- 420 heures autorisées (student@work). J’ai gagné environ 24k net sur l’année. Je suis un étudiant inscrit à l’université en Belgique et je réside en Allemagne (j’ai quitté la Belgique en 2016).

    Savez-vous si je vais recevoir des impôts en retour ? Exonérations possibles en raison de la non-résidence et du statut d’étudiant ?

     

     

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      17 mai 2022

      Bonjour,

      En tant que travailleur en Belgique, non résident, tu dois introduire une déclaration d’impôt (impôt des non résidents) en Belgique. Conformément à la convention que la Belgique a signé avec l’Allemagne pour éviter la double imposition, tu seras en principe imposé en Belgique si tu travaillais en Belgique pour un employeur privé établi en Belgique. Tu trouveras la convention en question ici.

      En Belgique, si tu avais uniquement des revenus provenant d’un contrat d’occupation étudiant en 2021, la quotité exonérée d’impôt s’élève à 12.928,57€ brut. Ce qui signifie que la tranche de tes revenus qui dépassent ce plafond sera soumis à l’impôt et que cette première tranche de 12928,57 euros bruts n’est quant à elle pas imposée. Je ne suis pas en mesure de savoir si tu as payé trop ou insuffisamment de précompte professionnel et donc de savoir si tu seras remboursé ou si tu devras au contraire payer un complément d’impôt.

      Si tu souhaites plus d’informations, je t’invite à contacter le SPF Finances.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

       

      Répondre
  44. Yassine
    2 mai 2022

    Bonjour, jusqu’à quel âge un enfant étudiant et vivant sous le même toit que ses parents est fiscalement à charge de ces derniers ? Enfant majeur de plus de 18 ans .Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      3 mai 2022

      Bonjour Yassine,

      Il n’y a pas vraiment de limite d’âge, la limite se situe au niveau des revenus que peut gagner l’étudiant sur une année, comme expliqué dans l’article.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
      1. Yassine
        3 mai 2022

        Merci

         

        Répondre
  45. Soso
    25 avril 2022

    Bonjour,

     

    Mon amie travaille dans une société privée depuis 6mois. Elle avait transmis un document indiquant qu elle avait un enfant à charge. Elle se  rend compte en regardant de plus près les fiches de paie que cela na jamais été pris en compte. Sa rh lui ‘indique qu’elle peut corriger pour les mois à venir mais qu’elle ne peut rien faire pour les mois déjà prestes … est ce vrai ou y a t il quand même une solution pour rectifier pour les mois déjà prestes ? Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      26 avril 2022

      Bonjour Soso,

      Ta question est trop spécialisée pour nous. Nous te conseillons de poser la question au Contrôle des lois sociales ou la permanence emploi et sécurité sociale de l’Atelier des droits sociaux.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  46. Carole
    16 avril 2022

    Bonjour,

    Je suis étudiante, mais également cohabitante légale.

    Je n’ai pas de revenus. Mais mon compagnon travaille. Nous beneficions donc du quotient conjugal (je sais simplement qu’il gagne un salaire net supérieur et que nous retouchons plus aux impôts, mais je n’ai rien compris d’autre à le chose).

    Ma question est donc la suivante : si je travaille en tant qu’étudiante, y aurait-il un ajustement de ces avantages fiscaux ?

    Autre question : et si je ne travaillais pas en tant qu’étudiante mais en tant que revenu complémentaire ?

    Mon but ici, vous l’aurez compris, est de pouvoir amener quelques centaines d’euros supplémentaires à mon ménage en faisant mes études, mais sans perdre ces avantages (sinon nous gagnerions la même chose évidemment, ce qui ne m’intéresserait pas du tout du coup).

    Merci pour votre réponse.

    Cordialement

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      21 avril 2022

      Bonjour Carole,

      Voici les conditions indiquées sur le site du SPF Finances:

      •  vous devez rentrer une déclaration commune (le quotient conjugal n’est donc pas d’application pour l’année de déclaration de cohabitation légale)
      • les revenus professionnels du partenaire qui en a le moins doivent être inférieurs à 30 % du total des revenus professionnels des deux partenaires.

      Si tu as des questions plus précises à ce sujet, nous t’invitons à contacter directement le SPF Finances.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions !

      Répondre
  47. winj344
    26 mars 2022

    Bonjour,
    Ma fille a terminé ses études fin juin comme institutrice primaire et a commencé à travailler en septembre cependant elle suit parallèlement des études (master) , est-elle considérée comme à ma charge pour les impôts (revenus 2021) ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      29 mars 2022

      Bonjour winj344,
      Il me manque des détails pour répondre de manière précise à votre question. Votre fille travaille-t-elle sous statut étudiant ou travaille-t-elle dans le cadre d’un contrat ordinaire ? Quelle est votre situation familiale ? Combien votre fille a-t-elle gagné en 2021 ?
      En effet, ces critères ont un impact sur le fait de rester fiscalement à charge ou non.
      Voici les plafonds de rémunération maximums pour 2021 (déclaration d’impôts de 2022) :
      Les plafonds de rémunération maximum sont:
      – 3.410€ net (4.262,50€ brut) s’il est à charge des deux parents (si ses parents sont fiscalement considérés comme conjoints mariés ou cohabitants légaux). Si on ajoute 2840€ brut si le travail effectué était sous contrat étudiant, cela fait un total de 7102,50€ brut.
      – 4.920€ net (6.150€ brut) s’il est à charge d’un(e) isolé(e) (célibataires même s’ils vivent en ménage avec une autre personne, les jeunes mariés pour l’année de leur mariage, les conjoints, pour l’année de la dissolution du mariage, suite à un divorce ou une séparation de corps, les conjoints séparés de fait tout au long de l’année – à partir de l’année qui suit celle de la séparation). Si on ajoute 2840€ brut en cas de travail sous statut étudiant, cela fait un total de 8990€ brut.
      Si une pension alimentaire est versée, elle est considérée comme un revenu pour l’étudiant, il faut donc l’additionner à ses autres revenus. Cependant, les premiers 3.410€ ne sont pas à prendre en compte dans le calcul.
      Il faudrait donc vérifier les montants que votre fille a gagné en 2021 en prenant en compte les différents critères énoncés (travail étudiant ou ordinaire – situation familiale et montants gagnés par votre fille en 2021).
      J’espère avoir pu vous aider ! N’hésitez pas s’il vous faut d’autres infos !

      Répondre
  48. imi98
    2 mars 2022

    Bonjour, Je travaille entant qu’étudiante dans un fast food et j’ai reçu cette semaine une lettre pour rembourser la somme de 1000€ sous prétexte que j’aurais dépassé mes heures de travail. Je ne savais pas qu’on ne pouvait pas dépasser les 240h de travail par trimestre. Y a t’il une solution ou un recours afin d’éviter que je paye 1000€ en sachant que je n’ai pas été correctement informé, ni un avertissement ? Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      3 mars 2022

      Bonjour imi98,

      En effet, pour les jeunes majeurs domiciliés à Bruxelles, il faut respecter une limite de maximum 240h de travail par trimestre  afin de continuer à percevoir des allocations familiales.

       

      Si tu dépasses cette limite (même si tu dépasses d’une seule heure…), tu ne percevras pas d’allocations familiales pour le trimestre en question (ou tu dois les rembourser si tu les a reçu).

      Il y a cependant une exception : durant l’ensemble des vacances d’été, tu peux travailler sans limite d’heures à condition de reprendre des études l’année suivante. 

      Donc les limites sont:

      1er TRIMESTRE (janvier, février, mars) max. 240 heures
      2ème TRIMESTRE (avril, mai, juin) max. 240 heures
      3ème TRIMESTRE (juillet, août, septembre) pas de limite d’heures (si toujours étudiant l’année d’après)
      4ème TRIMESTRE (octobre, novembre, décembre) max. 240 heures

      Il y a eu quelques modifications temporaires en 2020 et 2021: les règles ont été assouplies en raison de la crise sanitaire. A Bruxelles, le plafond des 240h de travail par trimestre pour pouvoir continuer à percevoir ses allocations familiales n’était exceptionnellement pas d’application pour le 2ème, 3ème et 4ème trimestre 2020,  ni pour le 1er et 2e trimestre 2021 (janvier à juin 2021). Mais depuis le 1er juillet 2021, les règles “normales” reprises ci-dessus s’appliquent.

       

      Je ne sais pas si un recours doit  être envisagé dans ton cas, cela dépend de ta situation particulière et de la décision en question.

      Je te conseille de contacter l’Atelier des droits sociaux, un service juridique gratuit et spécialisé, afin d’en discuter.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  49. Alinou
    10 février 2022

    Bonjour, ma fille a 22 ans, je suis parent isolée? Quel est le plafonds de revenus non taxés qu’elle peut atteindre pour l’année 2022 ?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      10 février 2022

      Bonjour Alinou,

      Ta fille pourra continuer d’être considérée comme personne à charge au niveau de tes impôts (pour les revenus 2021 déclaration 2022) si ses ressources ne dépassent pas 8.990 euros brut. Si une pension alimentaire est versée, elle est considérée comme un revenu pour l’étudiant, il faut donc l’additionner à ses autres revenus. Cependant, les premiers 3.410€ ne sont pas à prendre en compte dans le calcul.

      Si ta fille dépasse le montant ci-dessus, elle ne sera plus considérée comme étant à ta charge fiscalement mais, elle ne paiera aucun impôt tant qu’elle ne gagne pas plus de 9.050€ net/an (12.928,57€ brut).

      Pour plus d’informations, contacte-nous !

      Répondre
  50. Srn
    14 janvier 2022

    Bonjour

    Jaimerai savoir lorsque pendant lannee le contrat etudiant est faite pour une date retros du coup malgres que l’etudiant a encore ses heures mais que pour pouvoir fiare ses contrats au passe le statut change exeptionnellemenr au statut etudiant ouvrier est ce que letudiant touche cette argent a la fin de l’annee avec les contributions ou il existe des conditions pour etre paye ? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
      19 janvier 2022

      Bonjour Srn,

      Nous ne sommes pas sûrs de bien comprendre ta question. Qu’entends-tu par “date retro du contrat” de travail étudiant et, “faire ses contrats au passé”. Ne comprenant pas ta question, nous sommes malheureusement incapable d’y répondre. Veux-tu la reformuler ta question en nous donnant plus d’éclaircissements sur ta situation afin que nous puissions te répondre avec précision?

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  51. Infor Jeunes Bruxelles (informateur certifié)
    5 janvier 2022

    Bonjour Bizard,

    Il ne nous est pas possible de prédire si tu devras payer des impôts ou si tu auras un remboursement.  Peut être le SPF Finances pourra-t-il te renseigner.

    Bien à toi

     

    Répondre