À quoi sert le CPAS ?

Les initiales CPAS signifient « centre public d’action sociale ». La principale « action » ou mission d’un CPAS est l’aide aux personnes qui sont dans le besoin.
Il y a un et un seul CPAS dans chaque commune (on dépend du CPAS de la commune où l’on réside).

Veiller à la dignité humaine

Le premier objectif d’un CPAS est de veiller à ce que chaque personne, qui réside sur ton territoire communal,  puisse vivre conformément à la dignité humaine.
Vivre conformément à la « dignité humaine » signifie, au minimum, de pouvoir se loger, se nourrir, se soigner, se vêtir et se déplacer. Et ce pour tous les membres de la famille ou d’un ménage.

L’aide apportée par le CPAS peut prendre différentes formes : matérielle, sociale, médicale ou même psychologique (chaque CPAS dispose d’ailleurs aujourd’hui de différents services, Service Jeunes, Service Logements, Service Article 60/61,…).

Il faut signaler que, en ce qui concerne les soins médicaux ou une hospitalisation, les allocataires doivent souvent faire appel aux services les moins chers, ou encore, à des services qui ont des conventions avec le CPAS (certains hôpitaux, médecins ou pharmaciens, par exemple).

De l’assistance sociale vers l’action sociale

La mission du CPAS ne se limite donc pas à fournir à ceux qui le demandent une aide financière pour vivre dignement. L’aide financière n’est en fait qu’une des nombreuses formes d’aide proposées par le CPAS.
Le CPAS propose aussi d’autres aides via des activités ou des services.

De nombreux CPAS ont ainsi créé des services spécialisés, ou encore, des ASBL.
Ces services et ASBL touchent des domaines comme : l’emploi et l’insertion professionnelle, le logement, le soutien aux personnes âgées, les politiques de jeunesse et d’enfance, la résolution des problèmes familiaux, l’accès à certaines activités culturelles, etc.
Il est important de savoir aussi que ces services ne sont pas toujours réservés aux bénéficiaires d’une allocation du CPAS uniquement. Certains services sont ouverts à tous !

Les CPAS ont une certaine autonomie et leur manière de gérer et d’analyser un dossier de demande d’aide peut donc être différente d’une commune à l’autre : c’est ce que l’on appelle le « pouvoir d’appréciation ». Ce qui explique qu’une demande d’aide peut être considérée différemment d’une commune à l’autre.
Mais les montants du revenu d’intégration sociale restent identiques pour toutes les communes (sur tout le territoire de la Belgique).

Coordonner les politiques sociales locales de la commune

Le CPAS a également pour mission de coordonner les politiques sociales de sa commune. Pour ce faire, le CPAS peut créer, avec d’autres acteurs du monde associatif communal, des comités dans lesquels le CPAS et ces différentes organisations peuvent coordonner leurs actions/projets par rapport à des problématiques collectives et/ou individuelles propres à la commune.
Là encore, l’autonomie des CPAS joue et la réalité peut être différente d’une commune à l’autre.

 

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

8 questions déjà posées

  1. Marie

    Bonjour j’aimerai être éclairer sur certaines choses..
    J’ai perdu mon papa au mois d’avril 2018, et depuis c’est un peu tendu niveau argent, fournitures scolaires pour deux enfants en apprentissage ( salaire minimum) , plus de tension avec ma maman et mon frère..
    J’aimerai déjà partir de chez moi pour mon indépendance et pour que ma maman aie moins de frais et quand ça ira mieux revenir chez elle

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Marie,
      Tu es donc apprentie également et perçois un revenu ?
      As-tu 18 ans ?
      Si tu as 18 ans, dans ta situation, le CPAS peut réagir de 2 façons.
      Soit il va te conseiller de rester chez ta maman le temps que tu sois autonome financièrement (le CPAS pousse souvent les jeunes à rester chez leurs parents durant leurs études).
      Soit le CPAS va comprendre que ta situation familiale n’est pas facile et va intervenir pour toi.
      Il faut savoir que c’est aussi au CPAS à estimer si ta maman a des revenus suffisants ou pas pour subvenir à tes besoins. En effet, les parents ont le devoir d’aider leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation.
      En tante qu’étudiant, il faut, par ailleurs, entrer dans les conditions suivantes pour recevoir une aide du CPAS de la commune où l’on réside :
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Dans l’immédiat, pour y voir plus clair, tu devrais te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous après avoir lu ceci.
      Bien à toi,

      Répondre
  2. pedrulopes

    Bonjour
    Je viens du Portugal et je suis en Belgique.
    Travailler chez ieper.
    Je suis venu seul mais j’ai l’intention d’amener ma famille le plus tôt possible.
    J’aimerais connaître les premières mesures à prendre pour respecter la loi.
    Merci
    Pedro

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Pedrulopes,
      Pour pouvoir procéder au ‘regroupement familial’, il faut remplir un certain nombre de conditions et avoir des revenus suffisants pour pouvoir prendre en charge sa famille.
      https://dofi.ibz.be/sites/dvzoe/FR/Guidedesprocedures/Pages/Regroupement_familial/Les_documents_justificatifs_a_produire_pour_un_regroupement_familial.aspx
      Pour t’aider dans les démarches, tu devrais te faire aider et conseiller par une association spécialisée, voici une liste d’adresses :
      http://www.vivreenbelgique.be/sejour-en-belgique/services-juridiques-et-sociaux-specialises-en-droit-des-etrangers
      Bien à toi,

      Répondre
  3. alex

    Je voudrai me former mais je n aurai pas assez de revenus pour me loger , je sais pas si le cpas peut fournir une aide pour sa , j ai 22 ans j ai mon cess et je suis en titre de sejour .

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Alex,
      Tu veux dire que tu as la nationalité belge ou que tu es bien inscrit au Service Population de ta commune ?
      Tu ne vis donc plus chez tes parents ?
      Si tu n’as pas de famille pour t’aider, tu dois en principe être aidé par le CPAS de la commune où tu résides si tu remplis les conditions suivantes :
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiant (il faut suivre des études considérées comme des études de plein exercice) :
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on est aidé sous forme de RIS/revenu d’intégration (il y a différentes aides) par le CPAS, on doit respecter un contrat qu’il faut bien lire avant de signer :
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Comme cela fait beaucoup d’informations, dans l’immédiat, nous te conseillons de te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

      Répondre
  4. Anissa

    Bonjour comment je peux trouver un’ecole d’esthétique gratuite car je ne travail pas svp.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Anissa,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Tu devrais plutôt poser ta question en bas de la fiche suivante si tu ne trouves pas de réponse sur la fiche :
      https://bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/quest-ce-que-bruxelles-formation-offre-specialement-aux-jeunes/
      Bien à toi,

      Répondre