Les Écoles supérieures des arts

Les écoles supérieures des Arts sont des établissements d’enseignement supérieur artistique, organisés ou subventionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles, dispensant un enseignement supérieur de type court et de type long.
L’enseignement artistique dispensé dans l’enseignement supérieur a pour objectif d’être un lieu multidisciplinaire de recherche et de création.
Les étudiants doivent démontrer qu’ils disposent des prérequis nécessaires avant de s’engager dans un cursus artistique. Pour ce faire, ils présentent une épreuve d’admission avant leur entrée en bloc 1. Pour le reste, le cursus est semblable à celui des Hautes Écoles.

Paco, 2015, Bruxelles
Paco, 2015, Bruxelles

Il existe 16 Écoles supérieures des Arts en Fédération Wallonie-Bruxelles

  1. Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles
  2. Académie royale des Beaux-Arts de Liège
  3. Académie des Beaux-Arts de Tournai
  4. ARTS²
  5. Conservatoire royal de Bruxelles
  6. Conservatoire royal de Liège
  7. École de recherche graphique – ERG
  8. École nationale supérieure des arts visuels – La Cambre
  9. École supérieure des arts de l’image « Le 75 »
  10. École supérieure des arts du cirque – ESAC
  11. École supérieure des arts Saint-Luc Bruxelles
  12. École supérieure des arts Saint-Luc Liège
  13. École supérieure des arts Saint-Luc Tournai
  14. Institut des arts de diffusion – IAD
  15. Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion – INSAS
  16. Institut supérieur de musique et de pédagogie – IMEP

L’ensemble des formations en Écoles supérieures des arts est regroupé en domaines d’études :

  1. Arts du spectacle et techniques de diffusion et de communication
  2. Arts plastiques, visuels et de l’espace
  3. Musique
  4. Théâtre et arts de la parole

Il comporte également deux types :

  • le type court qui comprend 3 blocs d’études ;
  • le type long qui comprend au moins quatre blocs d’études.

Type court

Les cursus de type court sont organisés en un seul cycle sanctionné par le grade académique de bachelier (professionnalisant).

Ils comprennent 180 ECTS.

Ces formations sont à la fois pratiques et théoriques.

A l’issue de ce cycle unique, des études conduisant à un diplôme de spécialisation sont proposées dans certaines filières.

Type long

Les cursus de type long se déroulent en deux cycles. Ils donnent une formation scientifique et technologique axée plus directement sur les applications pratiques.

Premier cycle de transition

Le premier cycle de transition comprend 180 ECTS qui sont acquis en trois blocs d’études. Il conduit au grade académique de bachelier de transition, indispensable pour aborder le deuxième cycle.

Deuxième cycle professionnalisant

Le deuxième cycle professionnalisant comprend 60 ou 120 ECTS qui sont acquis respectivement en un ou deux blocs d’études et mène au diplôme de master. Ces études comportent la présentation d’un travail de fin d’études et la réalisation d’un ou de plusieurs stages.

Les Écoles supérieures des arts peuvent organiser, dans le cadre d’un deuxième cycle de 120 ECTS, une ou plusieurs finalités, voire, éventuellement, plusieurs finalités spécialisées différentes.

Attention : Pour être admis en première année d’études (bloc 1), en dehors des conditions d’admissions ci-dessous (et de la réussite de l’épreuve d’admission), tu dois également payer le minerval et/ou des droits d’inscription complémentaires (voir Fiche : Minerval et droits d’inscription).

Conditions d’accès pour les étudiants étrangers européens

Consultez la fiche suivante

Conditions d’accès pour les étudiants étrangers hors Union européenne

Consultez la fiche suivante

Conditions générales

Pour avoir accès à la première année d’études (bloc 1) de l’enseignement supérieur, tu dois être en possession soit :

  • d’un certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) délivré par un établissement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • d’un certificat de l’enseignement général, technique ou artistique délivré par un établissement d’enseignement secondaire organisé ou subventionné par la Communauté flamande ou Germanophone ou par le jury de la Communauté flamande ou Germanophone habilité à délivrer ce certificat et qui donne accès à l’enseignement supérieur dans cette Communauté ;
  • soit d’un diplôme de l’enseignement supérieur de type court de plein exercice, ou d’un titre correspondant délivré par l’enseignement de promotion sociale ;
  • soit d’un diplôme ou certificat d’études étranger reconnu équivalent à ceux mentionnés ci-dessus ;
  • soit être porteur d’un grade académique délivré par une institution supérieure de plein exercice ou de promotion sociale organisée par les Communautés germanophone et flamande ou par l’École royale militaire ;
  • soit être porteur d’une attestation de succès à un des examens d’admission organisés par les établissements d’enseignement supérieur ou par un jury de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Condition supplémentaire

L’accès à l’enseignement artistique est subordonné à la réussite d’un examen d’entrée (voir ci-dessous) qui vient donc s’ajouter aux conditions d’admission générales. Cet examen permet de vérifier que tu disposes bien des prérequis nécessaires pour t’engager dans un cursus artistique.

Cas spécifique

Si tu ne remplis pas les conditions d’accès générales, les établissements organisant un cursus dans le domaine de la musique peuvent toutefois t’accueillir si :

  • tu es inscrit dans un établissement d’enseignement obligatoire ;
  • tu as réussi l’épreuve d’admission dans les mêmes conditions que les autres postulants ;
  • une convention est conclue entre l’École supérieure des Arts et l’établissement d’enseignement obligatoire.

Tu ne peux alors suivre que 40 crédits/an . Ces crédits peuvent donner lieu à des dispenses lorsque, remplissant les conditions légales d’accès à la première année, tu pourras t’inscrire dans l’enseignement supérieur artistique.

L’examen d’entrée

Pour accéder à une École supérieure des Arts, tu dois donc réussir une épreuve artistique d’admission. Cette épreuve ne concerne que l’admission au bloc 1 du grade de bachelier. Le coût en est d’environ 100€.

Pour chaque option, l’École supérieure des Arts doit organiser la session d’admission entre le 1er mai et le 1er juin et entre le 25 juin et le 21 septembre. Durant cette session, elle organise une ou plusieurs épreuves, chacune ne pouvant s’étendre sur plus de deux semaines.

Si tu réussis l’épreuve d’admission, tu peux alors t’inscrire dans l’École supérieure des Arts, dans l’option où tu as présenté l’examen et uniquement dans celle-ci.

Si tu échoues, tu ne peux pas débuter l’année. Tu as toutefois la possibilité de contester les résultats (en respectant certains délais), auprès du directeur, par recommandé, si tu estimes qu’une irrégularité est survenue dans le déroulement de l’épreuve.

Attention : en cas d’échec à l’issue du bloc 1 du premier cycle, il faut présenter à nouveau une épreuve d’admission si tu désires t’inscrire dans une autre École supérieure des Arts ou dans une autre option.

Existe-t-il des formations artistiques supérieures sans examen d’admission ?

Dans les 16 Écoles Supérieures des Arts, l’examen d’admission est obligatoire. Par contre, certaines filières « artistiques», « créatives » ou encore « techniques », comme par exemple « l’infographie », « arts du tissu », « arts graphiques », « techniques de la photographie et du cinéma » sont organisées en Haute École et ne nécessitent pas la présentation d’une épreuve d’admission.

Les formations universitaires en histoire de l’art et archéologie ou encore en arts du spectacle, axées sur la théorie sont également accessibles sans examen d’entrée préalable.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

20 questions déjà posées

  1. Dim

    Bonjour,

    Je travaille actuellement en agence de publicité en tant que chargé de clientèle et j’aimerais me réorienter vers les arts graphiques pour devenir graphiste. Je cherche une formation diplômante en cours du soir. J’ai trouvé une formation (BAC) à l’institut de promotion sociale Paul Hankar mais j’aimerais explorer d’autres possibilités. Est-ce que vous connaissez d’autres formations à Bruxelles qui pourrait convenir à ma situation ?

    Merci pour votre retour

    Répondre
    1. CEDIEP

      Bonjour Dim,

      En cours du soir, le bachelier en techniques graphiques – orientation techniques infographiques n’est organisé sur Bruxelles qu’à l’Institut Paul Hankar (www.paulhankar.be). Ce même établissement organise le Brevet d’ens. supérieur en deux ans en Webdesigner ou en Webdeveloper.
      La formation de graphiste proprement dite est organisée en Ecoles supérieures des Arts, mais à notre connaissance, pas en cours du soir.
      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du Cediep

      Répondre
  2. romarine22

    Bonjour,

    Est-il possible de suivre en élève libre certains cours  (dessin peinture illustration) ?

     

    Est-il possible de suivre une formation diplomante à 50 ans ?

     

    merci

     

    Marie-Claire ****

     

     

     

    Répondre
    1. CEDIEP

      Bonjour Romarine,

      Oui, il est possible de suivre un cursus diplômant à 50 ans.

      Mais, si tu es élève libre, ce ne sera pas diplômant.

      Tu pourrais aussi être intéressée par les formations proposées en académies.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

       

      Répondre
  3. Cécile

    Bonjour,
    Avez-vous une section graphisme ? Je suis à la recherche d’un(e) étudiant(e) qui pourrait faire mon log 🙂

    Merci et bonne journée,

    Répondre
    1. CEDIEP

      Bonjour Cécile,

      Bruxelles-J et le Cediep ne sont pas des écoles.

      Nous t’invitons à contacter certaines Ecoles supérieures des arts comme:

      École de recherche graphique – ERG

      École nationale supérieure des arts visuels – La Cambre

      École supérieure des arts de l’image « Le 75 »

      École supérieure des arts Saint-Luc Bruxelles

      Nous te souhaitons le meilleur dans tes projets.

      L’équipe du CEDIEP

       

      Répondre
  4. didi

    bonjour

    quelle est la meilleure prépa  (école , cours, ou organisation) pour intégrer une école d’art en dessin et peinture à Bruxelles ?

    merci d’avance

    didi

    Répondre
    1. CEDIEP

      Bonjour Didi,

      Nous t’invitons, par ex., à consulter ce lien vers les classes propédeutiques de La Cambre.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  5. ste

    Bonjour si vous plais je veux la liste des écoles préparatoire 7e

    Répondre
    1. CEDIEP

      Bonjour Ste,

      Tu poses ta question sur la fiche Ecoles supérieures des Arts, donc nous imaginons que tu souhaites une 7e préparatoire en Arts du spectacle et techniques de diffusion.
      Une seule école organise ce cursus : c’est l’Athenée royal d’Auderghem, suis ce lien
      Pour y accéder, il faut avoir son CESS.
      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du Cediep

      Répondre
  6. Nathalie

    Bonjour,

    Est-il possible de débuter en printemps dans une école supérieure d’art – aprés une réorientation?

    Merci d’avance,

    Répondre
    1. CEDIEP

      Bonjour Nathalie,

      En fonction de l’année d’études et avec l’accord des établissements, une réorientation peut se faire, en principe, jusqu’en février. Nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de l’établissement que tu souhaiterais intégrer.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

       

      Répondre
  7. Sophie

    Bonjour,

    Je désire peut-être présenté l’examen d’entrée du carré des Arts à Mons où nous habitons. Je choisirais cette formule pour des raisons de santé. Mais mon objectif serait de faire un Master dans une école de la région de Bruxelles. Est-ce possible? Ou vaut-il mieux présenter l’examen du bloc 1 dans l’école finale?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. CEDIEP

      Bonjour Sophie,

      En théorie, un changement d’école en cours de cursus est possible mais, nous t’invitons à contacter l’école bruxelloise où tu souhaiterais continuer ton cursus pour savoir quelle sera la procédure à suivre et les possibilités. Les programmes ne sont jamais tout à fait identiques.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  8. Berna

    Bonjour,

    mon neveu voudrait faire des études  ingénieur du son et création musicale. Quel serait pour lui la meilleure école ? Il vient de terminer ses humanités

    Répondre
    1. CEDIEP

      Bonjour Berna,

      Nous lui conseillons d’aller consulter les sites internet de l’INSAS, de l’IAD et de l’IMEP, tu trouveras leur adresse dans notre fiche d’information
      Pour y accéder, il faut réussir un examen d’entrée.
      Excellente année 2020 !

      L’équipe du Cediep

      Répondre
  9. Faby

    Bonjour,

    Y at’il une possibilité d’étudier l’histoire de l’art sans passer par l’université ? Haute école par exemple.

    D’avance Merci

    Répondre
    1. CEDIEP

      Bonjour Faby,

      Le master en histoire de l’art est organisé à l’Université.

      Tu peux avoir certains cours d’histoire de l’art en Ecole supérieure des arts au sein d’un cursus dans un domaine précis.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  10. Jess

    Bonjour,

    J’aimerais me former à la photographie mais je travaille durant la journée. Je ne peux donc pas m’inscrire dans un cursus classique. Savez-vous où il est possible de suivre une formation en photographie en horaire décalé?

    D’avance merci.

    Répondre
    1. CEDIEP

      Bonjour Jess,

      L’IFAPME organise une formation photographe en alternance. Nous t’invitons à contacter le service d’inscription pour plus d’information.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

      Répondre