Étudiants pris en compte pour le financement

Qu’est-ce qu’un étudiant finançable en Belgique francophone?

Un étudiant pris en compte pour le financement est un étudiant pour lequel l’établissement supérieur reçoit une subvention de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Si tu es « non finançable », l’établissement a le droit de refuser ton inscription. Tu as cependant la possibilité d’introduire une demande de dérogation auprès de l’établissement d’enseignement supérieur. Pour connaître la procédure à suivre, tu dois te référer au Règlement Général des Études (RGE) de l’établissement concerné. Les établissements d’enseignement supérieur peuvent faire prendre en compte pour le financement certains étudiants qui ne satisfont pas aux conditions précisées dans cette fiche. Leur nombre ne pourra pas dépasser un pourcent du nombre total d’étudiants qui ont été effectivement pris en compte pour l’année académique précédente dans l’établissement concerné.

Si ton inscription est refusée pour cause de statut d’étudiant non finançable, tu peux toujours t’inscrire dans l’enseignement supérieur de promotion sociale qui propose des bacheliers et masters correspondants à ceux proposés dans l’enseignement de plein exercice.

Conditions pour le financement des étudiants de l’Union européenne et hors UE

Pour être pris en compte pour le financement, il faut être un étudiant de nationalité d’un État membre de l’Union européenne ou y être assimilé. Les critères pour l’assimilation sont décrits sur les sites Internet des établissements.

Pour entrer en ligne de compte pour le financement, si tu es étudiant ressortissant d’un pays hors Union européenne (et “non assimilé”), tu dois répondre au moins à une des conditions suivantes :

  • bénéficier d’une autorisation d’établissement ou avoir acquis le statut de résident de longue durée ;
  • être considéré comme réfugié, apatride ou personne pouvant bénéficier de la protection subsidiaire ;
  • être autorisé à séjourner plus de trois mois en Belgique et y exercer une activité professionnelle ou y bénéficier de revenus de remplacement ;
  • être pris en charge ou entretenu par les CPAS, dans un home qui appartient à un CPAS ou dans un home auquel on a été confié par un CPAS ;
  • avoir pour père, mère, tuteur légal, conjoint ou cohabitant légal une personne de nationalité d’un Etat membre de l’Union européenne ou qui remplit une des conditions ci-dessus ;
  • avoir obtenu une bourse d’études délivrée par l’administration générale de la Coopération au Développement ;
  • avoir obtenu une bourse d’études de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre et dans les limites d’un accord culturel conclu par la Belgique ou la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • être lauréat de l’épreuve d’admission à une école supérieure des arts ;
  • être autorisé à séjourner plus de trois mois en Belgique sur base du statut de résident de longue durée acquis dans un autre Etat membre de l’Union européenne.

En plus des conditions citées au début de cette fiche :

Pour le bachelier (180 ou 240 crédits)

Régime transitoire: (Ces mesures ne seront pas maintenues dans le futur.)
En plus des règles citées ci-dessous, il faut savoir que le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a définitivement approuvé le 26 avril 2024 plusieurs adaptations au décret Paysage afin de préserver la finançabilité de certains étudiants lors de la prochaine année académique 2024-2025.

Ces adaptations visent notamment à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus, dans le même cycle, pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024. Les étudiants du bloc 1 du bachelier (qui étaient finançables en 2023-2024) qui ont acquis au moins 45 crédits auront la possibilité de se réinscrire une troisième fois (pour l’année académique 2024-2025) pour terminer ce bloc 1. Les étudiants qui se réorientent (même après la deuxième inscription dans le premier cycle) disposeront de deux années supplémentaires (à la place d’une) pour réussir leur bloc 1 de bachelier.
Si tu ne réponds pas à une de ces conditions, les règles de finançabilité générales (ci-dessous) s’appliquent à toi pour pouvoir t’inscrire à la rentrée académique 2024-2025.

Tu disposeras de 2 années au maximum (sauf exceptions précisées ci-dessous) pour réussir les 60 crédits du 1er bloc.

  • Après 1 an dans le cursus de bachelier, si tu n’as pas acquis ou valorisé au moins les crédits associés à une unité d’enseignement minimum parmi les unités d’enseignement du 1er bloc annuel, tu devras te réorienter.
  • Si tu avais acquis au terme de ta 1e inscription moins de 30 crédits, avec l’accord du jury, tu peux être considéré comme finançable si tu as acquis 50 crédits du bloc 1 après ta 2e inscription. Les crédits de bloc 1 restants devront obligatoirement être réussis au terme de ta 3e inscription.
  • Si tu n’as pas acquis ou valorisé les 60 premiers crédits au terme de ta 2e inscription dans le cycle, avec l’accord du jury, tu peux être considéré comme finançable si tu as acquis, après ta 2e inscription, 60 crédits dont 50 du bloc 1. Les crédits de bloc 1 restants devront obligatoirement être réussis au terme de ta 3e inscription.
  • Après 4 ans dans le cycle, tu dois avoir acquis 120 crédits du cursus.
  • Après 5 ans dans le cycle pour un bachelier de 180 crédits et après 6 ans dans le cycle pour un bachelier de 240 crédits, tu dois avoir acquis 180 crédits du cursus.
  • Après 7 ans dans le cycle pour un bachelier de 240 crédits, tu dois avoir acquis l’entièreté des crédits du cursus et au terme de 6 inscriptions dans le cycle, tu dois déjà avoir réussi 180 crédits du cursus.

Si tu te réorientes au cours de ton bachelier, tu auras droit à une inscription supplémentaire (avec des balises à respecter), donc à 6 ans au lieu de 5 ans, pour obtenir ton diplôme de bachelier. Si ta réorientation intervient après 1 an passé en bachelier, tu devras réussir les 60 premiers crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription. Tu devras avoir réussi 120 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 5e inscription, et les 180 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 6e inscription. Si ta réorientation intervient après 2 ans déjà passés en bachelier, tu devras réussir au moins 50 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription, et tu devras impérativement réussir les 10 crédits de bloc 1 restants au terme de ta 4e inscription. Tu devras avoir réussi 120 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 5e inscription, et les 180 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 6e inscription.

Si tu es inscrit à un bachelier de spécialisation (60 crédits), tu ne remplis plus les conditions de réussite suffisantes lorsqu’au terme de 2 inscriptions, tu n’as pas acquis ou valorisé la totalité des crédits de ton cursus.

Pour le master (60, 120 ou 180 crédits) et le master de spécialisation

Régime transitoire: (Ces mesures ne seront pas maintenues dans le futur.)
En plus des règles citées ci-dessous, il faut savoir que le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a définitivement approuvé le 26 avril 2024 plusieurs adaptations au décret Paysage afin de préserver la finançabilité de certains étudiants lors de la prochaine année académique 2024-2025.
Ces adaptations visent notamment à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus, dans le même cycle, pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024.
Si tu ne réponds pas à cette condition, les règles de finançabilité générales (ci-dessous) s’appliquent à toi pour pouvoir t’inscrire à la rentrée académique 2024-2025.

Tu disposeras de maximum 2 ans pour réussir 60 crédits, de maximum 4 ans pour réussir 120 crédits.

Pour un master de 180 crédits, tu dois avoir réussi 60 crédits au terme de 2 inscriptions, 120 crédits au terme de 4 inscriptions et la totalité des crédits de ton cursus au terme de 6 inscriptions.

Pour un master de spécialisation de 60 crédits, tu dois avoir réussi la totalité des crédits après 2 inscriptions.

En cas de réorientation, tu as droit à 1 année supplémentaire pour réussir ton master (60, 120 ou 180 crédits).

Si tu dois ajouter des crédits complémentaires à ton master, si tu as 30 crédits complémentaires maximum, tu bénéficies d’1 année supplémentaire pour obtenir ton diplôme (mais, attention, après 2 ans, tu devras avoir réussi 60 crédits minimum dont les crédits complémentaires). Si tu as entre 31 et 60 crédits complémentaires maximum, tu bénéficies de 2 années supplémentaires pour obtenir ton diplôme (mais, attention, après 2 ans, tu devras avoir réussi 60 crédits minimum dont les crédits complémentaires).

Remarques importantes

  • Un dispositif supplémentaire est prévu pour permettre aux étudiants de récupérer leur finançabilité perdue. Ainsi, un étudiant en situation de non-finançabilité sera à nouveau finançable pour le même cursus s’il réussit l’entièreté des crédits (il faudra vérifier si, dans le futur, un nombre de crédits minimum n’est pas rétabli) composant son programme annuel (dans l’enseignement supérieur de plein exercice où l’étudiant a pu s’inscrire grâce à une réponse favorable à sa demande de dérogation).
  • Les inscriptions, au cours des années académiques précédentes, qui ont conduit à l’obtention d’un grade académique (bachelier, master) ne sont pas comptabilisées.
    Mais, l’étudiant qui a obtenu un grade académique « réinitialise » le calcul de sa finançabilité. Ainsi, un étudiant qui a acquis un grade académique au cours de sa dernière inscription est finançable. Il s’agirait, par exemple, d’un étudiant ayant acquis un grade académique dans l’enseignement de promotion sociale et qui serait par la suite finançable pour un programme dans une université, une haute école ou une école supérieure des arts.
  • Tu peux devenir à nouveau finançable si tu ne t’es pas inscrit durant les 5 années académiques précédentes. Tu peux ne pas tenir compte de l’année Covid 2019-2020.
  • Entre le 1er octobre et le 31 octobre de l’année académique en cours, si tu es étudiant de première année de premier cycle, tu peux demander de modifier ton inscription sans que cette nouvelle demande ne soit considérée comme une réorientation.
  • Si tu te désinscris avant le 1er décembre, l’année entamée n’est pas comptabilisée pour le calcul du nombre d’inscriptions.
  • Chaque année d’allègement donne le droit à une demi-inscription supplémentaire. Ce chiffre est arrondi à l’unité supérieure en cas de décimale. C’est-à-dire que si tu n’as obtenu qu’un seul allègement, tu auras le droit à une inscription supplémentaire et tu auras, en principe, le droit d’achever ton bachelier en 6 inscriptions académiques. De même, tu n’auras qu’une seule inscription supplémentaire si tu as obtenu 2 allègements. Par contre, tu aurais le droit à 2 inscriptions supplémentaires si tu avais obtenu 3 ou 4 allègements.
  • Une année d’études (enseignement supérieur) échouée devant le jury de la Fédération Wallonie-Bruxelles entre en ligne de compte.
  • À partir de la rentrée 2024, il ne sera plus tenu compte des inscriptions en promotion sociale pour le calcul de la finançabilité mais, des activités d’enseignement pourront être valorisées pour le calcul des balises à atteindre (si le jury les a valorisées).
  • En ce qui concerne la composition de ton programme de cours, si tu es “à cheval” entre bachelier et master, le nouveau système est d’application, tu peux toujours compléter ton programme avec des cours du master, mais uniquement s’il te reste 15 crédits de bachelier ou moins. Tu restes en bachelier (pas de changement de cycle) et ton programme ne peut pas excéder 60 crédits.

Bon à savoir

L’enseignement de promotion sociale n’est pas soumis aux mêmes règles de financement. Si tu es refusé dans un établissement d’enseignement supérieur de plein exercice pour cause de perte de ton statut d’étudiant finançable, tu peux être autorisé à t’inscrire dans une formation supérieure de promotion sociale, même si cette formation conduit à l’obtention d’un titre correspondant à celui délivré dans l’enseignement de plein exercice.

À partir de la rentrée 2024-2025, la possibilité de retrouver son statut d’étudiant finançable suite à une inscription à 30 crédits dans l’enseignement supérieur de promotion sociale ne peut plus être utilisée mais, l’étudiant qui a obtenu un grade académique (bachelier, master) « réinitialise » le calcul de sa finançabilité. Ainsi, un étudiant qui a acquis un grade académique (par exemple, dans l’enseignement supérieur de promotion sociale) au cours de sa dernière inscription est, par la suite, finançable pour un programme dans une université, une haute école ou une école supérieure des arts.

Informations utiles

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur "envoyer votre question", vous acceptez notre politique de confidentialité.

*
*
*

192 questions déjà posées

  1. Befr
    15 juillet 2024

    Bonjour,

    Je vois que vous avez rajouter la phrase “mesures transitoires: ne seront pas maintenues dans le futur”. Ça veut dire pour déjà cette rentrée 2024-2025 ou l’autre 2025-2026? Est ce que les mesures transitoires concernant la finançabilité votées par le gouvernement en avril/mai ont été annulées ce 11 juillet pour la rentrée prochaine??

    Merci beaucoup d’avance,

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      15 juillet 2024

      Bonjour Befr,

      Ces mesures transitoires sont d’application pour le statut d’étudiant finançable (pour les étudiants concernés) lors de l’inscription pour la rentrée académique 2024. Mais, comme ces adaptations sont justement des mesures transitoires (et que la nouvelle majorité ne prévoit apparemment pas de les maintenir), elles ne seront très probablement plus d’actualité pour la rentrée académique 2025-2026.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  2. Ahmed
    13 juillet 2024

    Puis-je trouver une aide financière après l’admission en étant hors UE?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      15 juillet 2024

      Bonjour Ahmed,

      Nous t’invitons à vérifier si tu répondrais aux conditions liées à la nationalité pour la bourse d’études de la FWB. C’est à dire pour les étudiants de nationalité hors UE, totaliser au moins 5 années de résidence en Belgique au 31 octobre 2024 et disposer d’un titre de séjour valable de plus de 3 mois. Sinon, n’hésite pas à contacter le Service social de l’établissement qui t’intéresse pour savoir quelles sont les possibilités.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  3. BKAKIL
    11 juillet 2024

    Ma fille a fait sa  première année de médecine en France et elle est inscrite pour le concours d’entrée à la faculté de médecine de Namur.

    Pourriez-vous me dire si ma fille sera acceptée par la faculté de Namur si elle réussit le concours.

    Merci de me répondre dans le meilleur délais possible.

    Cordialement

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      11 juillet 2024

      Bonjour BKAKIL,

      Un étudiant dispose de 2 années au maximum (sauf en cas de réorientation par ex.) pour réussir les 60 crédits du 1er bloc de ses études supérieures. Si ta fille a déjà fait un an de médecine en France, elle disposera alors d’encore une année pour réussir les 60 premiers crédits de son cursus. Mais, il faut faire attention car si ta fille avait déjà fait d’autres études supérieures (aussi éventuellement année préparatoire) avant cette année académique 2023-2024, dans le cadre du statut d’étudiant finançable, il sera tenu compte de ces années et cela pourrait poser problème pour une inscription. Si ta fille a déjà eu deux inscriptions dans l’enseignement supérieur, il faudra voir si elle pourrait bénéficier de l’assouplissement qui prévoit que les étudiants du bloc 1 du bachelier (qui étaient finançables en 2023-2024) qui ont acquis au moins 45 crédits (si c’est son cas?) auront la possibilité de se réinscrire une troisième fois (pour l’année académique 2024-2025) pour terminer ce bloc 1.
      Pour vérification, nous t’invitons à contacter directement le Service des inscriptions de l’Université qui l’intéresserait.
      Si ta fille a le statut de non-résidente, il faudra aussi qu’elle soit classée en ordre utile pour le quota de 15% d’étudiants non-résidents.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  4. J
    10 juillet 2024

    Bonjour,

    Cette année était ma 5ème inscription en bachelier de droit à l’université et il me reste 4 cours mais j’ai l’impression que ça ne me convient plus comme système et je ne souhaite donc pas faire un master. J’envisage comme solution, si je ne valide pas les 4 cours restant, d’aller en haute école de droit, pouvez-vous me confirmer ce que l’on m’a dit : que théoriquement j’ai 4 inscriptions comptabilisées car on ne compte pas l’année 2019-2020 et que donc je peux aller en haute école si celle-ci me valorise au minimum 45 crédits ? Et si c’est exact et que je vais bien en haute école, je ne comprends pas bien combien il me resterait d’inscriptions pour finir si jamais des cours ne se passent pas bien ?

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      11 juillet 2024

      Bonjour J,

      Si tu restes dans ton cursus en droit à l’Université, tu pourrais peut-être bénéficier de l’assouplissement qui vise notamment à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus, dans le même cycle, pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables (si c’était ton cas?) au cours de cette année académique 2023-2024.
      En ce qui concerne les 45 crédits, tu fais sans doute référence au dispositif qui est prévu pour permettre aux étudiants de récupérer leur finançabilité perdue. Ainsi, un étudiant en situation de non-finançabilité sera à nouveau finançable pour le même cursus (donc droit à l’Unif dans ton cas) s’il réussit l’entièreté des crédits (il faudra vérifier si, dans le futur, un nombre de crédits minimum n’est pas rétabli) composant son programme annuel (dans l’enseignement supérieur de plein exercice où l’étudiant a pu s’inscrire grâce à une réponse favorable à sa demande de dérogation).
      Pour vérification, nous t’invitons à contacter directement le Service des inscriptions de la Haute Ecole qui t’intéresserait.
      Sinon, il faut savoir que le bachelier en droit (type court comme en Haute Ecole) est aussi organisé dans l’enseignement de promotion sociale et que tu pourrais y avoir accès même si tu n’as plus le statut d’étudiant finançable. Ce bachelier en droit est, par ex., organisé par l’Institut des Carrières Commerciales.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  5. tawoukk
    10 juillet 2024

    Bonjour, ayant fait une annee de LAS en france en 2022-2023, et etant inscrit cette annee (2023-2024) en sciences pharmaceutiques BAC1 en Belgique,acquis 33 credits (session janvier+juin) quelles sont les regles pour que je sois financable l’annee prochaine (2024-2025) si je n’ai pas acquis la totalite des credits de BAC 1 en aout.

    Merci

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      10 juillet 2024

      Bonjour Tawoukk,

      Dans le cadre du statut d’étudiant finançable, il sera tenu compte de ton année LAS (une année d’études supérieures). Pour le bachelier, tu disposes de 2 années au maximum pour réussir les 60 crédits du 1er bloc mais les assouplissements votés en avril 2024 prévoient notamment que les étudiants du bloc 1 du bachelier (qui étaient finançables en 2023-2024) qui ont acquis au moins 45 crédits auront la possibilité de se réinscrire une troisième fois (pour l’année académique 2024-2025) pour terminer ce bloc 1. Si tu atteins, après ta seconde session, 45 crédits, tu pourrais peut-être bénéficier de cet assouplissement. Pour vérification, en fonction de ta situation précise, n’hésite pas à en parler avec le Service des inscriptions de ton Université.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  6. Corentine
    5 juillet 2024

    Bonjour, j’aurais aimé une confirmation de votre part concernant le fait que je sois bien encore finançable durant les deux prochaines années.
    Voici ma situation:2018-19: premiere inscription à l’UCL 60 crédits acquis2019-20: deuxième année dans la même filière 25 crédits acquis2020-21: 54 crédits acquis2021-22: diplômée de bachelier en bioingénieur 180 credits acquis au total
    C’est ici que les choses se corsent…2022-23: une année de master dans une université italienne > pas d’examen passé, pas une bonne expérience2023-24: première année de master à la KULeuven, 20 crédits acquis mais je ne continue pas ce master.
    J’aimerais reprendre mes études de bioingénieur à l’uclouvain, donc voici ce qui devrait être la suite:2024-25: 1ere année de master à l’Ucl2025-26: 2eme année de master à l’Ucl
    Pouvez-vous me confirmer que je serais toujours bien financable durant les deux prochaine année afin de continuer mon master et d’être diplôme en juin 2026 de mon master ?
    Un tout grand merci d’avance.
    Belle soirée,Corentine ***

     

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      8 juillet 2024

      Bonjour Corentine,

      Tu disposes de maximum 2 ans pour réussir 60 crédits, de maximum 4 ans pour réussir 120 crédits de ton master. Tu as déjà passé 2 ans en master mais si l’on considère que tu t’es réorientée en master, tu as droit à 1 année supplémentaire pour réussir ton master (donc à 5 ans à la place de 4 ans). Tu as déjà utilisé 2 ans, donc, il te reste, en principe, 3 ans pour obtenir les 120 crédits mais, il y a peut-être des balises intermédiaires, c’est pourquoi, nous t’invitons vivement à en parler directement avec le Service des inscriptions de l’UCLouvain.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  7. Rayan
    5 juillet 2024

    Bonjour, j’ai obtenu mon bac en 2022 et fais une année de LAS en France l’an dernier en ne validant aucune matière, et ensuite fais une année de césure cette année. j’aimerai savoir si je serais tout de même finançable pour cette année pour des études de médecine ou dentisterie ?

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      5 juillet 2024

      Bonjour Rayan,

      Dans le cadre du statut d’étudiant finançable, il sera tenu compte de ton année LAS (une année d’études supérieures). Pour le bachelier, tu disposes de 2 années au maximum pour réussir les 60 crédits du 1er bloc. Si ton inscription en médecine ou dentisterie est considérée comme une réorientation, tu devras réussir les 60 premiers crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription (tu “gagnes” alors un an).
      Pour vérification, en fonction de ta situation précise, n’hésite pas à en parler avec le Service des inscriptions de l’Université qui t’intéresserait.
      Il faut aussi savoir que les cursus en médecine et en sciences dentaires font partie des études contingentées (quota pour les étudiants non-résidents) et nécessitent le classement en ordre utile lors du concours d’entrée.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  8. Elisabeth
    3 juillet 2024

    Bonjour, je me permets de vous écrire car j’ai une question concernant ma financiabilité.

    J’ai fait une 1ère en bac instit maternelle puis j’ai arrêté en mars.

    Ensuite, j’ai repris un bac infirmier.

    1ère année réussie en 2 ans

    2ème bac

    3ème bac en j’ai eu un allègement pour raison médical (j’ai donc fait ma 3ème en 2 ans)

    4ème bac actuellement.

    Il est fort possible que je sois diplomée en janvier 2025. Il me restera que mon TFE.

    Pouvez-vous me dire si le fait que j’ai eu un allégement médical en 3ème bac comptera bien pour uniquement une demi année comme expliqué dans les règlements ?

    Si la demi année est pas compté cela signifie que j’aurai fini en 7 ans en tout en janvier 2025.

     

    Merci d’avance.

    Cordialement,

     

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      3 juillet 2024

      Bonjour Elisabeth,

      Chaque année d’allègement donne le droit à une demi-inscription supplémentaire. Ce chiffre est arrondi à l’unité supérieure en cas de décimale. C’est-à-dire que si tu n’as obtenu qu’un seul allègement, tu auras le droit à une inscription supplémentaire et tu auras, en principe, le droit d’achever ton bachelier en 6 inscriptions académiques ou en 7 inscriptions académique pour un bachelier de 240 crédits comme c’est ton cas.
      Pour vérification, en fonction de ta situation précise, n’hésite pas à en parler avec le Service des inscriptions de ton école.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  9. Zozo
    1 juillet 2024

    Bonjour

    Je suis étudiant en sience informatique . J’ai acquis 165 credit en 6ans et 11 de 1er master l annee passee  . L annee passee j était plus finacable mais j’ai fait une derogation et j’ai pu continué mais j ai reussit a totalisé seulement 165 credit du bachelier fin de cette annee 2024. Si jamais je n arrive pas a   avoir mes 180 crédits est ce que je ne serai  plus finacable .  Merci

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      2 juillet 2024

      Bonjour Zozo,

      En ce qui concerne les règles générales de finançabilité, après 5 ans dans le cycle pour un bachelier de 180 crédits et après 6 ans dans le cycle pour un bachelier de 240 crédits, tu dois avoir acquis 180 crédits du cursus. Si tu n’obtiens pas tes 180 crédits en seconde session, tu pourrais peut-être introduire une nouvelle demande de dérogation.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  10. Eva
    1 juillet 2024

    Bonjour Madame/monsieur.

    Je viens de réussir ma première année donnant tous les crédits .

    Ayant une carte d’identité de type A durée de 3 ans , l’école me fait savoir que mon inscription est d’environ 1700€. J’aimerais savoir s’il y’a pas un moyen de financement des étudiants en soins infirmiers. J’aime tellement ce que je fais , et je suis fière de ce futur métier que j’appréhende avec amour.  Mais je réfléchis jour et nuit comment payer mon inscription.

    Bien à vous

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      2 juillet 2024

      Bonjour Eva,

      Pour savoir si des possibilités d’aide (ou des stages rémunérés) existent, n’hésite pas à en parler avec le Service social de ton école. Tu pourrais peut-être aussi trouver un job d’étudiant. Par ex., en consultant Student.be.
      Nous t’invitons également à vérifier si tu n’entrerais pas dans les conditions liées à la nationalité pour l’allocation d’études de la FWB.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  11. Cath
    29 juin 2024

    Bonjour,

    je viens de recevoir mes résultats pour la 1ere année en BAC à l’Ichec; malheureusement je n’ai que  45 crédits, je dois donc rattraper ces 15 crédits en août.

    je voudrai savoir si par malheur je ne rattrape pas toutes les matières, je dois redoubler mais est ce que mes crédits acquis le restent et qu’ainsi je puisse aller au cours de 2e année pour m’avancer ou je dois repasser tous les examens une 2e fois? Merci pour votre réponse.

    Bien à vous

    Cathy

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      1 juillet 2024

      Bonjour Cath,

      Les crédits acquis restent acquis.

      Si tu obtiens entre 55 et 59 des 60 premiers crédits du programme annuel, tu es en situation d’échec. Cependant, tu as la possibilité de compléter ton programme avec des unités d’enseignement de la suite du cycle. Ton programme comptabilisera automatiquement 60 crédits, mais il peut comporter jusqu’à maximum de 65 crédits sous réserve de l’approbation du jury. Tu restes inscrite en bloc 1.

      Si tu obtiens entre 45 et 54 des 60 premiers crédits du programme annuel, tu es en situation d’échec. Néanmoins, tu peux compléter ton programme avec des unités d’enseignement de la suite du cycle. Ton programme peut comporter un maximum de 60 crédits. Tu restes inscrite en bloc 1.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  12. Vanou
    27 juin 2024

    Etudiant en 2021-2022 en 1ère bachelier à l’ULB, idem en 2022-2023, et idem en 2023-2024 avec 75% des cours de 2ème. Si au terme de cette année j’ai acquis 50 crédits de 1ère bachelier, puis-je continuer mon cursus?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      27 juin 2024

      Bonjour Vanou,

      Tu pourrais peut-être bénéficier des assouplissements qui visent notamment à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus, dans le même cycle, pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024. Un autre assouplissement prévoit aussi que les étudiants du bloc 1 du bachelier (qui étaient finançables en 2023-2024) qui ont acquis au moins 45 crédits auront la possibilité de se réinscrire une troisième fois (pour l’année académique 2024-2025) pour terminer ce bloc 1.
      Pour vérifier si tu pourrais bénéficier de ces assouplissements, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.
      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  13. elgoueffa
    25 juin 2024

    Bonjour,

    Je suis actuellement etudiant en 1ere année Kiné Htes Ecoles ***. Je ne sais pas si je suis encore finançable avec la reforme. Voici mon parcours

    2022-23 Premiere année de Paces (medecine) en france

    2023-2024: Premiere année de Licence en Kiné

    Je ne vais pas valider 60 credits à la fin de ma premiere année de Licence. Puis-je redoubler dans mon ecole ?

    Merci beaucoup pour votre reponse

    Cordialement

     

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      25 juin 2024

      Bonjour Elgoueffa,

      Il faudrait vérifier auprès du Service des inscriptions de ton établissement si tu pourrais bénéficier de l’assouplissement qui prévoit que les étudiants du bloc 1 du bachelier (qui étaient finançables en 2023-2024) qui ont acquis au moins 45 crédits auront la possibilité de se réinscrire une troisième fois (pour l’année académique 2024-2025) pour terminer ce bloc 1 (si ton année PACES est prise en compte).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  14. Ilh
    24 juin 2024

    Bonjour,

    J’ai terminé ma première année de master avec 50 crédits sur 60. Avec la nouvelle réforme, je ne comprends pas trop comment ça se passe.. est-ce que je passe tout de même en master 2, ou je dois obligatoirement acquérir 60 crédits pour y avoir accès? Est-ce qu’e  master 2 on peut avoir jusqu’à 75 crédits?

    je vous remercie pour votre réponse.

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      25 juin 2024

      Bonjour Ilh,

      Ton PAE (Programme annuel d’études) est soumis à l’accord du jury. Le jury s’assure notamment de l’équilibre du PAE et vérifie que les prérequis et les corequis soient respectés. Dans certains cas exceptionnels, et uniquement en fin de cycle, le jury peut décider de transformer certains prérequis en corequis, en se basant sur le parcours de l’étudiant. Nous t’invitons à consulter ton Règlement Général des Etudes et à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  15. dramelansana***
    23 juin 2024

    Comment se passe votre procédure d’hébergement ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      24 juin 2024

      Bonjour Dramelansana***,

      Pour savoir si l’établissement qui t’intéresse dispose d’un Service logement, n’hésite pas à contacter le Service social de ton établissement. Sinon, pour un logement étudiant (kot), tu peux aussi, par ex., consulter: Infor Jeunes Kots & logements étudiants.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  16. Senya
    22 juin 2024

    Bonjour, je suis en bloc 1 et je suis une redoublante. J’ai eu 52 crédits en bloc 1. Ma question est que est ce que je pourrai allé en bloc 2 même avec 52 crédit ou je dois valider mes 60 crédits pour être en bloc 2 ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      24 juin 2024

      Bonjour Senya,

      Comme précisé dans Quels scénarios possibles en fin de première année d’étude, si tu as obtenu entre 45 et 54 des 60 premiers crédits du programme annuel, tu ne peux pas t’inscrire en bloc 2. Néanmoins, tu peux compléter ton programme avec des unités d’enseignement de la suite du cycle. Ton programme peut comporter un maximum de 60 crédits et tu restes inscrite en bloc 1.
      Pour avoir accès à la suite du cycle (bloc 2), il faut avoir acquis 60 crédits du bloc 1.

      N’hésite pas à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  17. Maxime2024
    22 juin 2024

    Bonjour

    voici la situation

    2022-2023 bac 1 compta 10/60

    2023-2024 bac 1 compta 32/48

    combien je dois faire à la deuxième session d’examen pour rester financable en 2024-2025 ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      24 juin 2024

      Bonjour Maxime,

      Tu pourrais peut-être bénéficier de l’assouplissement qui prévoit que les étudiants du bloc 1 du bachelier (qui étaient finançables en 2023-2024) qui ont acquis au moins 45 crédits auront la possibilité de se réinscrire une troisième fois (pour l’année académique 2024-2025) pour terminer ce bloc 1.
      Sinon, sans ces assouplissements, tu disposes de 2 années au maximum (sauf exceptions notamment en cas de réorientation) pour réussir les 60 crédits du 1er bloc. Si tu avais acquis au terme de ta 1e inscription moins de 30 crédits (ce qui était ton cas), avec l’accord du jury, tu peux être considéré comme finançable si tu as acquis 50 crédits du bloc 1 après ta 2e inscription (donc encore 8 à réussir minimum). Les crédits de bloc 1 restants devront obligatoirement être réussis au terme de ta 3e inscription.
      Pour vérification en fonction de ta situation, nous t’invitons vivement à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. Maxime2024
        25 juin 2024

        Bonjour

        D’accord mais je me suis jamais réorienter je souhaite continue ce cursus donc je dois obtenir 8 crédits pour rester financable c’est bien ça ?

        Répondre
        1. CEDIEP (informateur certifié)
          25 juin 2024

          Bonjour Maxime,

          Mais il faut l’accord du jury pour être considéré comme finançable si tu réussis 50 crédits du bloc 1 après ta 2e inscription. On ne peut jamais être certain d’avoir l’accord du jury. Nous t’invitons vivement à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement, notamment pour savoir si tu peux bénéficier de l’assouplissement qui prévoit que les étudiants du bloc 1 du bachelier (qui étaient finançables en 2023-2024) et qui ont acquis au moins 45 crédits, d’avoir la possibilité de se réinscrire une troisième fois (pour l’année académique 2024-2025) pour terminer ce bloc 1.

          Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
          L’équipe du CEDIEP

          Répondre
  18. Couscous
    21 juin 2024

    Bonjour j’aimerai savoir si je serai finançable l’année prochaine, voici ma situation:

     

    je me suis inscrite en supérieur en 2020-2021 et je me suis réorienté en 2021-2022. Depuis je n’ai pas changé d’option et j’étais finançable lors de l’année 2023-2024. Le suis-je d’office pour l’année 2024-2025 ?

     

    bien a vous

     

     

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      24 juin 2024

      Bonjour Couscous,

      Tu peux probablement entrer dans les conditions pour bénéficier des adaptations qui visent notamment à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus, dans le même cycle, pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024.
      Pour vérification, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. Couscous
        1 juillet 2024

        Bonjour,

        merci pour votre réponse. Je répond à tous les critères que vous avez cités. Pq alors je dois demander à l’école pour vérifier et être sûre ?

         

        bien à vous

        Répondre
        1. CEDIEP (informateur certifié)
          1 juillet 2024

          Bonjour Couscous,

          Pour ne pas avoir de mauvaises surprises (les dossiers sont parfois complexes), c’est préférable de vérifier auprès de l’école.
          Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
          L’équipe du CEDIEP

          Répondre
  19. L’eleve
    18 juin 2024

    Bonjour, si j’ai commencé l’annee passee dans une option, j’ai changé d’option. Mais dans cette nouvelle option j’ai obtenu 0 crédits. Ducoup j’ai commencé cette année scolaire 2023-2024 Dans une AUTRE option est ce que si je valide des crédits je « peux doubler » ou pas ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      20 juin 2024

      Bonjour L’élève,

      Si tu n’as pas acquis ou valorisé les 60 premiers crédits au terme de ta 2e inscription dans le cycle, avec l’accord du jury, tu peux être considéré comme finançable si tu as acquis, après ta 2e inscription, 60 crédits dont 50 du bloc 1. Les crédits de bloc 1 restants devront obligatoirement être réussis au terme de ta 3e inscription.
      Nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  20. mimi
    18 juin 2024

    Bonjour,

     

    Je suis étudiante et j’ai eu un parcours compliqué jusqu’ici (mauvaise orientation). En cette année académique 2023-2024, j’ai dû envoyer une lettre de dérogation pour me réorienter, lettre qui a été acceptée par le directeur de la section dans laquelle je voulais aller. J’étais donc non finançable cette année.

     

    Voici mon parcours :

    – 2020-2022 : BAC 1 en sciences biologiques

    Mars à mai 2022:  Participation à la formation “je rebondis” du Pôle Hainuyer afin de me réorienter (décrochage scolaire). J’étais finançable.

    Nombre de crédits acquis : 4/60

     

    – 2022-2023 : BAC 1 technologue de laboratoire médical

    (décrochage scolaire). J’étais finançable

    Nombre de crédits acquis : 20/60

     

    2023-2024 : BAC 1 arts graphiques

    Je suis non finançable.

    Nombre de crédits acquis : 60/60

     

    Est-ce que je redeviens finançable pour l’année 2024-2025 pour ma BAC 2 ou suis-je toujours non finançable ?

    Je vous remercie d’avance en vous souhaitant une belle journée,

     

    Mimi

     

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      20 juin 2024

      Bonjour Mimi,

      Tu peux probablement bénéficier du dispositif qui permet aux étudiants de récupérer leur finançabilité perdue. Ainsi, un étudiant en situation de non-finançabilité sera à nouveau finançable pour le même cursus s’il réussit l’entièreté des crédits (il faudra vérifier si, dans le futur, un nombre de crédits minimum n’est pas rétabli) composant son programme annuel (dans l’enseignement supérieur de plein exercice où l’étudiant a pu s’inscrire grâce à une réponse favorable à sa demande de dérogation).
      Tu peux donc, en principe, bénéficier de ce dispositif si tu étais inscrite cette année à 60 crédits dans l’enseignement supérieur de plein exercice (pas en promotion sociale) et que tu as réussi cette année tes 60 crédits.
      N’hésite pas, pour vérification, à en parler avec le Service des inscriptions de la Haute Ecole qui t’intéresse.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  21. CPG
    18 juin 2024

    Bonjour,

    Je suis français. J’ai suivi en 2022-2023, une année de PASS en France. J’ai obtenu 60 ECTS (le maximum) mais je n’ai pas été admis en 2 -ème année de médecine. En 2023-2024 je suis inscrit en LAS j’ai validé de nouveau 60 ECTS mais pas admis en 2 eme année de médecine. (j’ai donc 120 ects) Je souhaite me présenter au concours de médecine en Belgique pour pouvoir accéder à ces études de médecine . Suis-je finançable?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      20 juin 2024

      Bonjour CPG,

      Si tu as réussi tes 120 crédits en 2 ans, tu es, en principe, finançable pour l’année académique prochaine mais, pour vérification, nous t’invitons à contacter la faculté de médecine qui t’intéresse.
      En plus du concours d’entrée, il faut savoir que le cursus en médecine est soumis au décret non-résidents. Tu trouveras plus d’infos à ce sujet via: Etudes contingentées FWB.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. CPG
        20 juin 2024

        Bonjour,

        Merci pour votre retour. Je me suis inscris au futur concours d’entrée de fin aout. Si je réussis ce concours mais que je suis déclaré non finançable, cela veut dire que je peux être inscrit mais que mes frais d’études seront plus élevés? Si c’est le cas , quel sera le prix?

        Répondre
        1. CEDIEP (informateur certifié)
          20 juin 2024

          Bonjour CPG,

          Si tu as le statut d’étudiant non finançable, même si tu réussis le concours d’entrée, l’Université peut refuser ton inscription. Il n’est pas prévu qu’en cas de non finançabilité, l’étudiant paie lui-même l’entièreté du coût de ses études.

          Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
          L’équipe du CEDIEP

          Répondre
  22. Lili
    17 juin 2024

    Bonjour,

    Pour les étudiants non finançables sauf attendre cinq ans ou de faire des études dans la promotion sociale est-ce qu’il à une autre solution pour récupérer leur finançabilité .

    merci

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      20 juin 2024

      Bonjour Lili,

      Si tu n’as plus le statut d’étudiant finançable et que tu introduis une demande de dérogation auprès de l’établissement qui t’intéresse et si cette dérogation est acceptée et que tu peux donc t’inscrire dans l’enseignement supérieur de plein exercice, tu peux être à nouveau finançable pour le même cursus, l’année académique suivante, si tu réussis l’entièreté des crédits (il faudra vérifier si, dans le futur, un nombre de crédits minimum n’est pas rétabli) composant ton programme annuel (dans l’enseignement supérieur de plein exercice où tu as pu t’inscrire grâce à une réponse favorable à ta demande de dérogation).

      N’hésite pas à t’informer sur la procédure de demande de dérogation auprès du Service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresse.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. Lili
        20 juin 2024

        Malheureusement j’ai introduit une demande de dérogation et ça été refusé.

        J’ai entendu qu’il y aura une solution attendue pour les étudiants non finançables pour qu’ils puissent récupérer leur finaçabilité , je ne sais pas si c’est vrai ou non .

        merci

        Répondre
        1. CEDIEP (informateur certifié)
          20 juin 2024

          Bonjour Lili,

          Si tu t’inscris dans l’enseignement supérieur de promotion sociale et que tu réussis, par ex., un bachelier (par ex. en 3 ans), tu peux bénéficier du système qui permet à un étudiant qui a acquis un grade académique (par exemple, dans l’enseignement supérieur de promotion sociale) au cours de sa dernière inscription d’être, par la suite, finançable pour un programme dans une université, une haute école ou une école supérieure des arts.

          Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
          L’équipe du CEDIEP

          Répondre
  23. leeloo
    15 juin 2024

    Bonjour

    jai obtenu mon bac ne 2020~2021,puis j’ai effectué durant les 3 ans une licence de sciences pour la santé que j’ai obtenu,j’ai donc mes 180 ECTS,durant ces 3 années j’ai tenté une fois le concours de médecine en france,-( c’est une particularité de la faculté ,on fait sa licence mais on n’est pas obligé d’utiliser ses chances de tenter le concours)mai j’ai échoué .Du coup suis-je considérer comme finançable si je réussis le concours de médecine en belgique cet été ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      20 juin 2024

      Bonjour Leeloo,

      Si tu as réussi tes 180 crédits en 3 ans, tu es, en principe, finançable pour l’année académique prochaine.
      Pour vérification, nous t’invitons à contacter la faculté de médecine qui t’intéresse. En plus du concours d’entrée, il faut savoir que le cursus en médecine est soumis au décret non-résidents. Tu trouveras plus d’infos à ce sujet via: Etudes contingentées FWB.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  24. Nina
    14 juin 2024

    Bonjour,

    J’ai commencé en 2020-2021 dans ma faculté

    Au bout de cet été (2023-2024) j’aurai aquis 110 crédits

    Serais je autorisée à me réinscrire l’année prochaine ? Si non est ce que je reviendrai finançable si je me réoriente ?

    Merci beaucoup

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      14 juin 2024

      Bonjour Nina,

      Il faut vérifier si tu réponds aux conditions de balises en terme de crédits réussis précisées dans cette fiche. Si tu te réorientes au cours de ton bachelier, tu auras droit à une inscription supplémentaire (avec des balises à respecter), donc à 6 ans au lieu de 5 ans, pour obtenir ton diplôme de bachelier. Si ta réorientation intervient après 1 an passé en bachelier, tu devras réussir les 60 premiers crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription. Tu devras avoir réussi 120 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 5e inscription, et les 180 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 6e inscription. Si ta réorientation intervient après 2 ans déjà passés en bachelier, tu devras réussir au moins 50 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription, et tu devras impérativement réussir les 10 crédits de bloc 1 restants au terme de ta 4e inscription. Tu devras avoir réussi 120 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 5e inscription, et les 180 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 6e inscription.

      Mais si tu as commencé tes études supérieures en 2020-2021 et que tu étais finançable pour cette année académique 2023-2024 et que tu restes dans le même cursus dans le même cycle, tu pourrais bénéficier des assouplissements de finançabilité votés récemment. N’hésite pas à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  25. Lili
    10 juin 2024

    Bonjour,

    Je suis etudiante française, j’ai obtenue mon bac en 2022, puis j’ai fait une première année de licence, j’ai ésuite fait cette année une année de césure, j’etais quand même étudiante. Suis-je finançable ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      14 juin 2024

      Bonjour Lili,

      Dans le cadre de la finançabilité, il faut vérifier si tu respectes les balises suivantes:
      Tu disposes de 2 années au maximum (sauf exceptions en cas de réorientation) pour réussir les 60 crédits du 1er bloc.
      Après 1 an dans le cursus de bachelier, si tu n’as pas acquis ou valorisé au moins les crédits associés à une unité d’enseignement minimum parmi les unités d’enseignement du 1er bloc annuel, tu devras te réorienter.
      Si tu avais acquis au terme de ta 1e inscription moins de 30 crédits, avec l’accord du jury, tu peux être considéré comme finançable si tu as acquis 50 crédits du bloc 1 après ta 2e inscription. Les crédits de bloc 1 restants devront obligatoirement être réussis au terme de ta 3e inscription.
      Si tu n’as pas acquis ou valorisé les 60 premiers crédits au terme de ta 2e inscription dans le cycle, avec l’accord du jury, tu peux être considéré comme finançable si tu as acquis, après ta 2e inscription, 60 crédits dont 50 du bloc 1. Les crédits de bloc 1 restants devront obligatoirement être réussis au terme de ta 3e inscription.
      N’hésite pas à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  26. Laurine
    10 juin 2024

    Bonjour,

    J’ai une question concernant le gel de la réforme du décret paysage votée en avril. Vu les résultats des élections de ce 9 juin, vous pensez qu’il est possible qu’ils puissent faire marche arrière et annuler ce gel au niveau de la loi ?

    Merci d’avance,

    Répondre
    1. Laurine
      10 juin 2024

      Gel temporaire d’un an

      Répondre
      1. CEDIEP (informateur certifié)
        14 juin 2024

        Bonjour Laurine,

        On parle effectivement d’un retour (dans le futur) à la réforme initiale concernant le statut d’étudiant finançable (donc sans les assouplissements) mais, en principe, les assouplissements votés devraient rester valables pour cette fin d’année académique. Nous n’en savons pas plus, pour vérification, nous t’invitons vraiment à en parler avec le Service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresse.

        Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
        L’équipe du CEDIEP

        Répondre
        1. Laurine
          17 juin 2024

          Bonjour,

          Merci pour votre réponse. Vu que j’étais finançable lors de l’année 2023-2024, alors je le serai encore pour 2024-2025, si j’ai bien compris.
          Je suis en fin de bachelier et il va me rester moins de 15 crédits pour l’année 2024-2025. Vous pensez que je peux aussi m’inscrire en master ou bien je suis finançable uniquement pour la poursuite des crédits en bachelier et en l’occurrence l’inscription à des crédits de Master n’est pas possible?

          Merci pour votre réponse,

          Répondre
          1. CEDIEP (informateur certifié)
            20 juin 2024

            Bonjour Laurine,

            Les adaptations visent notamment à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus, dans le même cycle, pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024.

            À partir de la rentrée de septembre 2023, le nouveau système au niveau du programme annuel d’études (PAE) est entré en application. Tu peux toujours compléter ton programme avec des cours du master, mais uniquement s’il te reste 15 crédits de bachelier ou moins (cela semble être ton cas). Tu restes inscrite en bachelier, et ton programme ne peut pas excéder 60 crédits. N’hésite pas, pour vérification, à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.

            Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
            L’équipe du CEDIEP

  27. Aloha
    9 juin 2024

    Bonjour,
    Pouvez-vous m’éclaircir concernant cette phrase “Ces adaptations visent notamment à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus, dans le même cycle, pour l’année académique 2024-2025) ”
    En effet, si j’étais inscrite sous le statut BA-MA (transition bachelier-master) en 2021-2022 et qu’en ce moment je suis en master (donc changement de cycle), est ce que je conserve ma finaçabilité selon les nouvelles adaptations même si il est stipulé qu’on garde notre finançabilité si on est resté dans le même cycle depuis 2021-2022 ?

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      14 juin 2024

      Bonjour Aloha,

      Si tu as commencé tes études supérieures avant 2022, que cette année académique 2023-2024, tu étais finançable (pas inscrite, par ex. grâce à une dérogation) et si cette année 2023-2024, tu étais en master, tu es, en principe, selon les assouplissements, encore finançable pour 2024-2025 pour le même cursus dans le même cycle (master). N’hésite pas, pour vérification en fonction de ta situation, à en parler avec le Service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresse.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  28. Red
    7 juin 2024

    Bonjour,

    J’ai été financable à la rentrée 2023 ,je me demande si j’arrête mes étude en 2024-2025 ,je serais aussi financable en septembre 2025 ?

    Sachet que je suis au superior depuis 2019 (bachelier).

    Cordialement,

    Reduan

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      14 juin 2024

      Bonjour Red,

      Si à la fin de cette année académique, tu n’as pas obtenu assez de crédits pour répondre aux balises en terme de finançabilité, tu ne seras alors pas non plus finançable pour la rentrée 2025. Les assouplissements votés récemment ne seront sans doute valables que pour la rentrée 2024. Pour vérification, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresserait pour la rentrée 2025.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. Red
        14 juin 2024

        D’accord ,

        Si l’an prochain je prend un PAE avec un allègement et je valide la totalité du crédits a la fin de 2025,je serais finançable en Septembre 2025 ?

        Cordialement,

         

        Répondre
        1. CEDIEP (informateur certifié)
          14 juin 2024

          Bonjour Red,

          Un dispositif est prévu pour permettre aux étudiants de récupérer leur finançabilité perdue. Ainsi, un étudiant en situation de non-finançabilité sera à nouveau finançable pour le même cursus s’il réussit l’entièreté des crédits (il faudra vérifier si, dans le futur, un nombre de crédits minimum n’est pas rétabli) composant son programme annuel (dans l’enseignement supérieur de plein exercice où l’étudiant a pu s’inscrire grâce à une réponse favorable à sa demande de dérogation).
          N’hésite pas à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.

          Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
          L’équipe du CEDIEP

          Répondre
  29. Elise
    6 juin 2024

    Bonjour,

    J’ai commencé mes études en architecture en 2021-22. J’ai arrêté mes études au cours de l’année pour des raisons de santé (je n’ai pas fourni de certificat à l’unif.). Je n’avais que 5 crédits de validé.
    En 22-23, j’ai changé de cursus et je me suis inscrite en éco gestion. J’ai validé que 15 crédits. En 23-24, j’ai continué ces études et j’aimerais savoir dans quel conditions je serais encore finançable l’année prochaine svp ?

    merci d’avance pour votre réponse.

     

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      13 juin 2024

      Bonjour Elise,

      Suite aux nouveaux assouplissements en terme de finançabilité votés récemment, il faut savoir que les étudiants qui se réorientent (même après la deuxième inscription dans le premier cycle) disposeront de deux années supplémentaires (à la place d’une) pour réussir leur bloc 1 de bachelier. Tu pourrais peut-être bénéficier de cet assouplissent. Pour vérification, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.
      En cas de non finançabilité, tu pourrais introduire une demande de dérogation auprès de ton établissement où entamer des études dans l’enseignement de promotion sociale.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      Le CEDIEP

      Répondre
  30. Etudiantperdu
    4 juin 2024

    Bonjour, j’avais une question concernant ma potentielle situation de financabilité. J’ai commencé les études supérieures en 2021-2022 à l’université j’ai validé quelques crédits mais n’étant pas comblé par ce que je faisais, j’ai changé d’étude en deuxième et en fin de deuxième après avoir également validé quelques crédits j’ai repris donc en troisième première le même cursus avant de finalement me réorienter vers les études que je fais actuellement et que j’adore. Sachant que ceci est ma troisième première et sachant que je me suis réorienté deux fois, outre la possibilité de valider les 60 crédits à la fin de cette année. Que peut-il m’arriver? Je vous remercie d’avance pour le temps que vous m’accordez.

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      6 juin 2024

      Bonjour Etudiantperdu,

      Suite aux nouveaux assouplissements en terme de finançabilité votés récemment, il faut savoir que les étudiants qui se réorientent (même après la deuxième inscription dans le premier cycle) disposeront de deux années supplémentaires (à la place d’une) pour réussir leur bloc 1 de bachelier. Tu pourrais peut-être bénéficier de cet assouplissent. Pour vérification, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.
      En cas de non finançabilité, tu pourrais introduire une demande de dérogation auprès de ton établissement.
      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  31. camille
    3 juin 2024

    Bonjour,

    j’ai obtenu mon bac en 2023. Je viens de faire une année de medecine en france PASS.

    Puis je m’inscrire à la rentrée en bachelier sage femme en belgique même si je n’ai validé aucune matière? suis-je tout de même finançable.

    Merci

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      6 juin 2024

      Bonjour Camille,

      Après 1 an dans le cursus de bachelier, si un étudiant n’a pas acquis ou valorisé au moins les crédits associés à une unité d’enseignement minimum parmi les unités d’enseignement du 1er bloc annuel, il devra se réorienter. Si ton PASS ne fait pas partie de cette situation, cela ne devrait pas poser de problème mais pour vérification, nous t’invitons à contacter le Service des inscriptions de la Haute Ecole qui t’intéresserait.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  32. camille
    3 juin 2024

    Bonjour,

    j’ai obtenu mon bac en 2023. Je viens de faire une année de medecine en france PASS.

    Puis je m’inscrire à la rentrée en bachelier sage femme en belgique même si je n’ai validé aucune matière? suis-je tout de même finançable.

    Merci

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      6 juin 2024

      Bonjour Camille,

      Sans réorientation, tu disposes de 2 années au maximum pour réussir les 60 crédits du 1er bloc. Si tu n’as fait qu’une année dans l’enseignement supérieur, tu es, en principe, finançable pour l’année académique prochaine.
      N’hésite pas à contacter le Service des inscriptions de la Haute Ecole qui t’intéresserait.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  33. Eli
    3 juin 2024

    Bonjour, je me permets de vous écrire ce message pour une question concernant ma financiabilite.
    il est fort probable que je vais devoir  recommencer mes stages une unité de stage à 25 crédits de septembre à décembre 2024 pour être diplômé en janvier 2025. Cependant, cela fera 7 ans que je suis dans le supérieur, j’ai d’abord fait une année dans une autre option. J’ai eu un allégement au cours d’une année . On m’a dit que celle-ci comptera pour une demi année.

    Serais-je donc toujours financiable pour finir mon bachelier de septembre à janvier. Vu que cela sera une demi année uniquement ? Toutefois, je devrai bien payer un minervale complet pour m’inscrire.

    (je suis en bac infi)

    Merci d’avance. Belle journée

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      6 juin 2024

      Bonjour Eli,

      Après 7 ans dans le cycle pour un bachelier de 240 crédits, il faut, en principe, avoir acquis l’entièreté des crédits du cursus et au terme de 6 inscriptions dans le cycle, il faut avoir réussi 180 crédits du cursus mais, comme tu t’es réorienté, tu as, en principe, droit à une année supplémentaire. De plus, les assouplissements en terme de finançabilité récemment votés visent à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus, dans le même cycle, pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024. C’est peut-être ton cas.
      Sinon, même si tu n’as plus le statut d’étudiant finançable, tu pourrais introduire une demande de dérogation ou terminer ton cursus dans l’enseignement de promotion sociale qui organise aussi le bachelier infirmier.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  34. Hope
    2 juin 2024

    Bonjour,

    j’ai un doute sur finançabilité. En 2019-2020 j’ai entamé les études supérieur en haute école et ai validé 17 crédit, je me suis réorienté en 2021-2022 et ai encore changé de cursus pour l’année 2022-2023, cursus qui m’a plu mais où j’ai eu seulement 40 crédits. Ma dérogation a été refusé. Est-ce que je peux récupérer ma finançabilité pour l’année à venir ?
    Et est-ce qu’il existe des hautes écoles en traduction-interprétation ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      6 juin 2024

      Bonjour Hope,

      Le cursus en traduction/interprétation est organisé maintenant uniquement à l’Université.
      Pour savoir si tu pourrais éventuellement bénéficier des assouplissements en terme de finançabilité récemment votés, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.
      Si tu n’es plus finançable, tu pourrais suivre un cursus de l’enseignement supérieur organisé par les écoles de promotion sociale.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  35. Charles
    1 juin 2024

    Bonjour madame, monsieur, je déjà à ma 4eme inscription dans l’enseignement supérieur, j’aimerai me réorienter, en septembre ce sera ma 5eme inscription, est ce que j’aurai droit à une année supplémentaire en me réorientation?

     

    Bien à vous

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      6 juin 2024

      Bonjour Charles,

      Les adaptations aux règles de finançabilité votées récemment visent notamment à sauvegarder la finançabilité (mais pour le même cursus, dans le même cycle, pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024. Les étudiants du bloc 1 du bachelier (qui étaient finançables en 2023-2024) qui ont acquis au moins 45 crédits auront la possibilité de se réinscrire une troisième fois (pour l’année académique 2024-2025) pour terminer ce bloc 1.
      Mais, si tu changes de cursus, tu n’es pas dans cette situation.
      En ce qui concerne la réorientation, comme tu as fait 4 ans dans l’enseignement supérieur, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresse.
      En principe, après 4 ans dans le cycle de bachelier, tu dois avoir acquis 120 crédits du cursus.
      Sinon, tu peux toujours introduire une demande de dérogation.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  36. medc
    30 mai 2024

    Bonjour,

    Je suis étudiante en 2ième année de médecine (à l’université) et j’ai accès à des cours de bac 3 également. Seulement, je pense à arrêter ces études et me réorienter vers des études de sage-femme (en haute-école). C’est ma 4ième année universitaire et je me demandais si je serais toujours finançable pour commencer de nouvelles études l’an prochain même si, je ne réussis pas 45% de mon PAE cette année ? Ma question est donc : est-ce qu’en cas de réorientation, on recommence tout à 0, ou, est-ce que la question de ma finançabilité peut-elle impacter cette réorientation ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      31 mai 2024

      Bonjour Medc,

      En cas de réorientation, on ne recommence pas tout à zéro. Il est tenu compte de ton parcours académique antérieur tant que tu ne changes pas de cycle en passant du premier cycle au deuxième cycle (sauf si tu ne t’es pas inscrite durant les 5 années académiques précédentes). Mais, il faut savoir qu’en cas de réorientation, tu peux, en principe, bénéficier d’une année (et probablement deux suite aux assouplissements votés fin avril 2024) pour réussir le bloc 1 de ton nouveau bachelier. Nous t’invitons, pour vérification, à en parler avec le Service des inscriptions de la Haute Ecole qui t’intéresse.
      Sinon, en cas de non finançabilité, tu peux toujours introduire une demande de dérogation auprès de la Haute Ecole qui t’intéresse pour le bachelier sage-femme.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  37. hélène
    27 mai 2024

    Bonjour, est-ce que ces règles de financabilité reprennent les changements liés à la réforme (PS,ECOLO, PTB) qui a eu lieu fin avril ? C’est à dire que tout étudiant inscrit avant ou à partir de 2021-2022 reste finançable dans tous les cas pour l’année 2024-25?

    Merci pour votre réponse!

    Répondre
    1. hélène
      27 mai 2024

      correction: pas à partir mais “en” 2021-2022 *

       

      Répondre
      1. CEDIEP (informateur certifié)
        29 mai 2024

        Bonjour Hélène,

        Dans les paragraphes concernés de cette fiche, nous avons ajouté par ex.: En plus des règles citées dans cette fiche, il faut savoir que le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a définitivement approuvé le 26 avril 2024 plusieurs adaptations au décret Paysage afin de préserver la finançabilité de certains étudiants lors de la prochaine année académique 2024-2025. Ces adaptations visent notamment à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus, dans le même cycle, pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024 (C’est la situation dont tu parles). Mais, le texte concernant ces adaptations ne peut pas être appliqué tant qu’il n’a pas été publié au Moniteur belge.
        Pour plus d’infos en fonction de ta situation précise, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement.

        Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
        L’équipe du CEDIEP

        Répondre
  38. MP
    27 mai 2024

    Bonjour,

    Je souhaite obtenir des informations pour savoir si je suis un étudiant financé.

     

     

    Je vis actuellement en France avec un visa de long séjour car je suis étudiante hors Union européenne, je suis originaire d’Amérique latine.

    J’ai donc été admise en master de sciences de la santé (60 crédits)

    Mon admission s’est faite sur la base du jury qui a examiné mon dossier, je dois suivre un maximum de 80 crédits supplémentaires pour obtenir 120 crédits à la fin.

     

    Je dois donc attendre le mois de juin pour recevoir la lettre d’inscription afin de pouvoir demander mon permis de séjour en Belgique pour plus de trois mois.

     

    J’aimerais savoir si je dois choisir d’être un étudiant financier ou non ?

    Et si ce n’est pas le cas, existe-t-il une aide quelconque pour les étudiants non européens qui vivent dans un autre pays de l’UE avant de venir en Belgique ?

     

    Merci beaucoup

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      29 mai 2024

      Bonjour MP,

      Tu fais sans doute référence au statut d’étudiant finançable. Pour avoir le statut d’étudiant finançable (ce qui signifie que l’Université recevra des subsides en lien avec l’inscription de l’étudiant – pour un étudiant non finançable, l’établissement ne reçoit pas de subsides et donc peut décider de ne pas accepter l’inscription d’un étudiant non finançable). Le statut d’étudiant finançable ou non dépend du parcours (crédits réussis, nombre d’inscriptions, etc.) académique antérieur (en Belgique ou à l’étranger) dans l’enseignement supérieur mais aussi de la nationalité (voir en haut de cette fiche).
      En ce qui concerne une éventuelle aide financière à laquelle tu pourrais avoir droit, nous t’invitons à contacter le Service social de ton Université.
      En ce qui concerne l’allocation d’études (bourse d’études) de la FWB, nous t’invitons à consulter notre fiche (voir notamment les conditions liées à la nationalité): Obtenir une bourse d’études dans l’enseignement supérieur.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  39. Pom
    23 mai 2024

    Bonjour,

    je suis étudiant en sciences pharmaceutiques à l’ULB. Je n’y comprends rien au décret de paysage et j’ai besoin de votre aide pour savoir si je serais finançable ou pas l’année prochaine SVP.

    J’ai réussi mon bachelier (180/180) – 2019/22

    Je me suis inscrit en master en 2022 et je n’ai réussi que 35/60.

    Cette année, j’ai accès à 30 crédits de master 2 et je dois encore valider 25 crédits de MA1.

    Ma question est la suivante : J’avais compris que le nouveau décret de paysage stipule qu’il faut valider 60 crédits en deux ans. Si parmi les 25 crédits que je dois valider figure 15 crédits de MA2 et 10 crédits de MA1 est-ce bon ? ou je dois absolument valider les 25 crédits de mA1 pour rester finançable svp ?

    Encore une autre question, mon PAE contient 55 crédits au total, mais je ne compte pas faire mon mémoire (15 crédits) cette année. Donc, peut importe le nombre de crédits validés, je dois juste valider 60 crédits en deux ans ? (donc, si je valide 25 crédits cette année, est-ce bon ? car cela ferai 25+35 = 60 crédits en deux ans)

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      23 mai 2024

      Bonjour Pom,

      Pour le master, tu disposes de maximum 2 ans pour réussir 60 crédits, de maximum 4 ans pour réussir 120 crédits. Nous n’avons pas trouvé de précisions quant à savoir si ce sont les crédits du master 1 qui doivent être prioritairement réussis (contrairement au bachelier). Tu trouveras plus d’infos à ce sujet via: Règles de finançabilité FWB.

      Pour vérification en fonction de ta situation, nous t’invitons à contacter le Service des inscriptions de ton Université.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  40. tristan
    21 mai 2024

     

    Bonjour,

    Je souhaite participer au concours d’entrée ARES cette année pour poursuivre dans la formation en dentisterie dans votre établissement.

    J’aimerais savoir si mon profil d’étudiant correspond ou non à vos critères de sélections des étudiants concernant les règles de financabilité.

     

    Parcours d’études :

    -Baccalauréat en 2021

    -PASS durant l’année 2021-2022 : validation de l’année (<10/20) mais non retenu pour une deuxième année en médecine.

    -2ème et 3ème année de Licence de Biologie l’année dernière et cette année

    Bien cordialement.

    Tristan ****.

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      22 mai 2024

      Bonjour Tristan,

      Ce sont les Universités qui organisent le cursus en sciences dentaires (par ex., l’ULB). En ce qui concerne le statut d’étudiant finançable, comme tu te réorienterais au cours de ton bachelier, tu auras droit à une inscription supplémentaire (avec des balises à respecter), donc à 6 ans au lieu de 5 ans, pour obtenir ton diplôme de bachelier (un assouplissement récent prévoit deux inscriptions supplémentaires pour réussir les crédits du bloc 1). Si ta réorientation intervient après 2 ans déjà passés en bachelier, tu devras réussir au moins 50 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription (ou 4e en fonction de l’assouplissement), et tu devras impérativement réussir les 10 crédits de bloc 1 restants au terme de ta 4e inscription (ou 5e en fonction de l’assouplissement).

      Pour vérification en fonction de ta situation et par rapport aux assouplissements, nous t’invitons à contacter le Service des inscriptions de l’Université qui t’intéresse.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  41. **** **** Bénédicte
    18 mai 2024

    Madame, Monsieur

    Je me permet de venir auprès de votre autorité pour avoir les informations concernant la finançabilitédes étudiants hors UE.

     

    En effet, je suis en deuxième année de licence en sciences biomédicales et malheureusement pour moi ma première année je l’ avait validé avec une moyenne de 12/20. J’ aimerai savoir si j’ai la chance d’ obtenir une inscription dans une université belge si je réussis le concours d’entrée en médecine.

    Je vous prie de recevoir mes sincères salutations.

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      21 mai 2024

      Bonjour Bénédicte,

      En principe, si tu as ton équivalence avec le CESS, tu peux avoir accès au concours d’entrée mais il faut savoir que le cursus en médecine est contingenté (quota) pour les étudiants non-résidents. Tu trouveras plus d’infos à ce sujet via Etudes contingentées FWB.
      En ce qui concerne les conditions pour le statut d’étudiant finançable pour les étudiants de nationalité hors UE, tu les trouveras en haut de cette fiche.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  42. Lhlh
    16 mai 2024

    Bonsoir,

    Je vous explique,

    Durant l’année 2021-2022, j’ai entamer mes toute premières études en soins infirmiers, malheureusement je n’ai pas eu assez de crédit pour passer en 2eme, j’ai donc décider durant l’année 2022-2023 de refaire ma première en espérant valider tout les credit mais malheureusement je n’ai encore pas réussi à avoir assez de crédit. Du coup cette année 2023-2024 je me suis retrouvé non financable, en septembre j’ai fais une lettre de dérogation qui a été refuser. J’étais dépiter donc j’ai continuer l’année en année sabbatique histoire de savoir quoi faire pour l’année 2024-2025.
    Je suis très perdu car le métier d’infirmier est vraiment une vocation pour moi et je ne me vois pas faire autre chose.

    Svp pouvez me donner toute les possibilité possible qui existe pour que je puisse redevenir financable en soins infirmier 🙏🏻

    Je sais que faire 1 an en promotion social n’est plus possible mais qu’il est possible d’obtenir un diplôme bachelier mais je ne me vois pas perdre 3 ans ou +

    J’ai pu lire dans certains commentaire, d’après vous qu’il étais possible d’introduire une lettre de dérogation dans un autre cursus et de réussir tout les crédits afin de pouvoir redevenir financable dans notre cursus de base

    Donc imaginons que je décide d’introduire une lettre de dérogation pour l’année 2024-2025 en sage femme et que je réussi tout mes credit, il sera possible que je redevienne financable pour continuer dans mes études d’infirmière en 2025/2026 ?

    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      16 mai 2024

      Bonjour Lhlh,

      En effet, un dispositif est prévu pour permettre aux étudiants de récupérer leur finançabilité perdue. Ainsi, un étudiant en situation de non-finançabilité sera à nouveau finançable pour le même cursus s’il réussit l’entièreté des crédits composant son programme annuel (dans l’enseignement supérieur de plein exercice où l’étudiant a pu s’inscrire grâce à une réponse favorable à sa demande de dérogation). Mais, il doit s’agir du même cursus.

      Si ce sont les soins infirmiers qui t’intéressent, tu as de la chance car ce cursus est également organisé dans l’enseignement supérieur de promotion sociale (où les étudiants non finançables peuvent quand même s’inscrire). Pour vérification, en fonction de ta situation, nous t’invitons à, par ex., contacter l’Institut de promotion sociale CPSI.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  43. Enzo
    15 mai 2024

    Bonjour, je n’es pas compris un point qui concerne ma situation je m’explique.

    Je souhaite rester financable pour l’année prochaine, cependant je suis dans un cursus que je n’apprécie pas vraiment, il s’agit de ma première année dans le supérieur (haute école) et de ma première inscription officielle dans les école du supérieurs. Que dois-je faire afin de rester financable ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Enzo,

      Si cette année académique 2023-2024 était ta première inscription dans l’enseignement supérieur (en Belgique ou à l’étranger), tu es, en principe, encore finançable pour une inscription dans le nouveau cursus qui t’intéresse pour l’année académique 2024-2025. Si tu es un étudiant de nationalité hors UE, c’est différent.
      N’hésite pas à en parler, en fonction de ta situation, avec le Service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresse pour une inscription en 2024-2025.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  44. Ilyas
    15 mai 2024

    Bonjour,

    Je suis en 3e année médecine. Je suis à ma quatrième année d’inscription. J’ai raté mon année l’an dernier (10/60).

    Actuellement, j’ai acquis 145 crédits de bachelier. Admettons que je n’arrive pas à valider ma 3e année, serai-je finançable l’an prochain (24-25)? (Sachant que ça sera ma 3e inscription en ba3)

    Merci d’avance.

    Je vous prie d’agréer, mes salutations distinguées.

    Bien à vous

    Ilyas ****

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      15 mai 2024

      Bonjour Ilyas,

      Selon les règles (sans tenir compte des récents assouplissements), il faut que les crédits de bloc 1 soient obligatoirement réussis au terme de la 3e inscription (il faudra vérifier si cela est bien ton cas) et notamment, après 4 ans dans le cycle, tu dois avoir acquis 120 crédits du cursus (si tu as acquis 145 crédits du bachelier et que tu es en bachelier, tu réponds à ce critère).
      Sinon, les récents assouplissements, eux, prévoient notamment de sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024.
      Pour vérification en fonction de ta situation, nous t’invitons à contacter le Service des inscriptions de ton Université.
      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  45. Petit potam
    13 mai 2024

    Bonjour,

    je ne suis pas certain de quelle cas je fais parti. Je me suis réorienté cette année suite à une réponse favorable de l’établissement à ma demande de dérogation. Suis-je obligé de réussir les 60 crédits cette année ou est-ce que je dispose d’une année supplémentaire dû à ma réorientation ?

    voici mon parcours scolaire pour plus de détails : 2020-2021 1 ère année en mathématiques 0 crédits ; 2021-2022 1 ère année en ingénieur 12 crédits ;2022-2023 1 ère année en ingénieur 0credits ; 2023-2024 infographie (en cours)

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      14 mai 2024

      Bonjour Petit potam,

      Si tu n’avais plus le statut d’étudiant finançable et que tu as pu te réinscrire grâce à une demande de dérogation acceptée, tu ne bénéficies pas, en principe, de l’année supplémentaire pour réorientation. Tu pourrais être à nouveau finançable pour le même cursus si tu réussis l’entièreté des crédits composant ton programme annuel (dans l’enseignement supérieur de plein exercice où tu as pu t’inscrire grâce à une réponse favorable à ta demande de dérogation).

      Pour vérification en fonction de ta situation, n’hésite pas à contacter la FEF (Fédération des étudiants francophones) et le Service des inscriptions de ton établissement. Sinon, si nécessaire, tu pourrais peut-être encore introduire une nouvelle demande de dérogation auprès de ton établissement.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  46. Kevin
    11 mai 2024

    Bonjour,

    Je suis étudiant à l’Université en bac 2 médecine.

    Je me suis inscrit en 2020-21 en science biomed puis je me suis réorienté au bout d’une année pour entamer les études de médecine.

    J’ai commencé médecine en 2021-22 puis j’ai raté ma bac1 pour la refaire en 22-23 et j’ai réussi à avoir les 60 crédits totaux.

    Cette année 23-24 je suis en bac 2, et je penses actuellement à une réorientation en dentisterie (la première année en dentisterie étant très similaire à celle en médecine à 55 crédits près).

    Est-ce possible selon le décret et ses récentes modifications ?

    Merci

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      13 mai 2024

      Bonjour Kevin,

      Les adaptations visent notamment à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus pour l’année académique 2024-2025 – ce qui ne serait pas ton cas si tu te réorientes en dentisterie) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 (ce qui est ton cas) et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024.
      Si tu changes de cursus, tu n’es, en principe, pas concerné par cette adaptation.
      En terme de finançabilité, d’après les règles qui étaient valables à partir de la rentrée 2024 (sans avoir besoin des adaptations), un étudiant qui se réorientes au cours de son bachelier, aura droit à une inscription supplémentaire (avec des balises à respecter), donc à 6 ans au lieu de 5 ans, pour obtenir son diplôme de bachelier. Si la réorientation intervient après 1 an passé en bachelier (comme cela semble être ton cas), il faut réussir les 60 premiers crédits de son nouveau cursus au terme de sa 3e inscription (ce qui semble être ton cas). Il faudra avoir réussi 120 crédits de son nouveau cursus au terme de sa 5e inscription, et les 180 crédits de son nouveau cursus au terme de sa 6e inscription. Pour une nouvelle réorientation en dentisterie, tu pourrais peut-être bénéficier de l’assouplissement qui dit que les étudiants qui se réorientent (même après la deuxième inscription dans le premier cycle) disposeront de deux années (à la place d’une) pour réussir leur bloc 1 de bachelier.

      Pour vérification, n’hésite pas à contacter la FEF (Fédération des étudiants francophones) et le Service des inscriptions de ton Université. Sinon, tu pourrais introduire une demande de dérogation auprès de ton Université.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. Kévin
        13 mai 2024

        Merci de votre réponse.

        Je suis pas sûre d’avoir compris, donc si je me réoriente, la réorientation est possible car le décret paysage ne limite pas le nombre réorientation ?

        Et donc c’est le nombre de crédits qui est limitant au niveau de cette réorientation ?

        C’est à dire que les 6 ans autorisés suite à la première réorientation faite ne vont plus changer même à la suite de la deuxième réorientation (peut importe le parcours) et que si je m’inscris en dentisterie l’année prochaine c’est que je serais en 5ieme inscription en 2ieme dentisterie par exemple (si je réussi à avoir une année à 61 crédits par ex) ?

        Répondre
        1. CEDIEP (informateur certifié)
          14 mai 2024

          Bonjour Kévin,

          Sans les assouplissements, en cas de réorientation, Il faudra notamment avoir réussi 120 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 5e inscription, et les 180 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 6e inscription. Il faudra vérifier si cela est possible si tu te réorientes à nouveau en dentisterie. Pour savoir si tu pourrais peut-être bénéficier de l’assouplissement qui dit que les étudiants qui se réorientent (même après la deuxième inscription dans le premier cycle) disposeront de deux années (à la place d’une) pour réussir leur bloc 1 de bachelier, nous t’invitons à contacter le Service des inscriptions de ton Université.

          Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
          L’équipe du CEDIEP

          Répondre
  47. *** STANLEY
    11 mai 2024

    Bonjour Madame/ Monsieur, comment fait-on pour avoir l’équivalence du baccalauréat octroyé par un pays tiers? À combien s’élève les frais de cette équivalence ?

    Merci

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      13 mai 2024

      Bonjour Stanley,

      Tu dois faire la demande sur le site officiel des équivalences. Les frais administratifs varient entre 150 et 200 €. Les frais administratifs ne sont jamais remboursés.

      Nous te souhaitons une bonne continuation,

      Le CEDIEP

      Répondre
  48. Matéo
    8 mai 2024

    Bonjour, je suis un étudiant qui a commencé sous l’ancien régime. A la rentrée 2023, je suis devenu non financable avec 130/180 en 5 ans avec réorientation ( 1 an Pharma puis 4 ans médecine).

    Je me suis renseigné partout, auprès de la FEF, des jurys de l’université, services des inscriptions… Tout le monde m’a dit qu’à la rentrée 2024, je serai financable vu que les nouvelles règles s’appliqueront à  tout le monde. Entre-temps, le décret a encore été réformé en avril pour préserver la financabilité des étudiants de l’ancien régime s’ils étaient inscrits et financables en 2023-2024 ( ce qui n’était pas mon cas). Est ce que je serai financable en septembre 2024?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      10 mai 2024

      Bonjour Matéo,

      Les assouplissements approuvés le 26 avril 2024 concernent certains étudiants mais cela ne veut pas dire que les règles, qui étaient déjà adoptées pour tous à partir de la rentrée 2024, ne sont plus d’application pour les autres. Une des règles, pour tous, avant les assouplissements pour certains, était notamment que si tu te réorientes au cours de ton bachelier, tu auras droit à une inscription supplémentaire (avec des balises à respecter), donc à 6 ans au lieu de 5 ans, pour obtenir ton diplôme de bachelier. Si ta réorientation intervient après 1 an passé en bachelier (comme cela semble être ton cas), tu devras réussir les 60 premiers crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription. Tu devras avoir réussi 120 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 5e inscription, et les 180 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 6e inscription.
      Si tu as réussi au moins 120 crédits de ton nouveau cursus en 5 ans, tu es peut-être finançable pour une inscription en 2024-2025 pour terminer ton bachelier. Pour vérification, n’hésite pas à recontacter la FEF et le Service des inscriptions de ton Université.
      Sinon, tu pourrais introduire une demande de dérogation auprès de ton Université.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  49. pharma
    7 mai 2024

    @Joel

    Bonjour, je suis dans le même cas que votre fille, a t-elle introduit une demande de dérogation pour malgré tout pouvoir continuer en master ? Si c’est le cas, l’université a t-elle accepté sa demande ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      7 mai 2024

      Bonjour Pharma,

      Les demandes de dérogation sont acceptées ou pas au cas par cas, il n’y a pas de “généralités” à ce sujet. Comme les établissements fixent une limite au nombre d’étudiants non finançables acceptés, il est important d’introduire sa demande le plus rapidement possible.

      Nous souhaitons le meilleur à ta fille pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  50. pharma28
    2 mai 2024

    Bonjour,

    J’ai été inscrit en première année de pharmacie en 2019, je suis aujourd’hui en master 1, j’ai rater l’an passé (je n’ai acquis que 13 crédits), je refais mon année de master 1 et à côté, j’ai encore un cours de bac3 à passer. Est-ce que je serais encore finançable si je ne réussis pas tous mes crédits de master 1 cette année.

    Cordialement,

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      3 mai 2024

      Bonjour Pharma28,

      Pour le master, tu disposes de maximum 2 ans pour réussir 60 crédits, de maximum 4 ans pour réussir 120 crédits. Mais, les adaptations votées fin avril au Parlement de la FWB visent notamment à sauvegarder la finançabilité (pour le même cursus pour l’année académique 2024-2025) des étudiants qui ont entamé leurs études avant la réforme du décret Paysage en 2022 et qui étaient inscrits et finançables au cours de cette année académique 2023-2024. Si c’est ton cas, tu pourrais bénéficier de ces adaptations. Pour vérification, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de ton Université.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. pharma28
        6 mai 2024

        Merci pour votre réponse, je rentre dans les conditions que vous avez cités, cependant comme je l’expliquais, je me réinscris dans le même cursus que celui que j’ai intégré avant l’année 2022-2023 (cursus de pharmacie) mais pas dans le même cycle car je suis ici en master, et ma première inscription avant 2022-2023 était en bachelier. Donc je me posais la question car l’université à envoyé un mail précisant qu’il devait s’agir du même cycle, et je n’ai toujours pas de réponse de la part du secrétariat.

        Cordialement,

        Répondre
        1. CEDIEP (informateur certifié)
          7 mai 2024

          Bonjour Pharma28,

          En principe, les balises à respecter concernent chaque cycle séparément et donc il est possible que les assouplissements concernent également chaque cycle séparément. Mais, pour vérification, nous t’invitons à contacter, par ex., l’ARES (Académie de recherche et d’enseignement supérieur) ou le Service juridique de la FEF (Fédération des étudiant.e.s francophones).

          Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
          L’équipe du CEDIEP

          Répondre
  51. Abigaël
    30 avril 2024

    Est-ce que votre université propose des bourses spécifiques pour les étudiants africains sans visa, notamment ceux détenteurs de diplômes en comptabilité et microfinance ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      30 avril 2024

      Bonjour Abigaël,

      Si tu es étudiant hors UE, il te faut, en principe, un visa pour venir étudier en Belgique.

      Peut-être que la bourse Wernaers (pour les étudiants de l’enseignement supérieur en musique ou comptabilité) pourrait te concerner. Tu trouveras plus d’infos sur les conditions d’accès et les modalités via: La bourse Wernaers FWB. N’hésite pas à contacter également le Service social de l’établissement d’enseignement supérieur qui t’intéresse pour savoir quelles sont les aides possibles au sein de l’établissement.
      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  52. Madeline
    26 avril 2024

    Bonjour,

    Étant étudiante non finançable l’établissement dans lequel j’étais inscrite à refusé mon inscription en septembre 2023. Je me trouve actuellement en étude supérieur de promotion sociale, toujours dans le même cursus.

    Voici ma situation :

    2018/2019: 42/60 crédits

    2019/2020: 40/58 crédits

    2020/2021: 25/61 crédits

    2021/2022: 20/70 crédits

    2022/2023: 16/50 crédits

    2023/2024: année en cours en étude supérieur de promotion sociale dans le même cursus.

    au total en calculant chaque cours individuellement, j’ai 150/180 crédits de validés.

    Est-ce que pour la rentrée de septembre 2024 je pourrais me réinscrire dans l’établissement dans lequel j’étais et finaliser mon cursus afin d’obtenir mon diplôme ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      26 avril 2024

      Bonjour Madeline,

      A partir de la rentrée 2024-2025, la possibilité de retrouver son statut d’étudiant finançable suite à une inscription à 30 crédits dans l’enseignement supérieur de promotion sociale ne pourra plus être utilisée. Pour être à nouveau finançable dans l’enseignement supérieur de plein exercice (en Haute Ecole ou à l’Université par ex.) c’est un grade académique (ton bachelier en promotion sociale) qu’il faut obtenir.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. Lhlh
        15 mai 2024

        Bonjour,

        que voulez vous dire par « c’est un grade académique (ton bachelier en promotion sociale) qu’il faut obtenir. »

        car moi aussi je ne suis plus financable et ne peux plus m’inscrire dans les études que je souhaite. Merci

        Répondre
        1. CEDIEP (informateur certifié)
          16 mai 2024

          Bonjour Lhlh,

          Cela signifie que si un étudiant n’est plus finançable, il peut toujours s’inscrire dans l’enseignement supérieur de promotion sociale (de nombreux bacheliers mais très peu de masters y sont organisés). Un étudiant non finançable qui obtiendrait, dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, par ex., un grade de bachelier, pourrait être à nouveau finançable dans l’enseignement supérieur de plein exercice (en Haute Ecole, à l’Université ou en Ecole sup. des arts).

          Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
          L’équipe du CEDIEP

          Répondre
  53. Valval
    25 avril 2024

    Bonjour,

     

    Certaines écoles/universités n’acceptent pas les étudiants qui ne possèdent pas encore un VISA.

    Est-ce que le fait d’être assimilé (car cohabitant légal avec un Belge) facilite l’inscription dans ces cas-là ? Faut-il assimilation + VISA ou l’assimilation seule suffit pour être accepté partout ?

     

    Bien à vous,

     

    Val

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      26 avril 2024

      Bonjour Valval,

      L’assimilation peut jouer dans le cadre des délais/frais d’inscription mais pour savoir quelles sont les règles en matière de visa, nous t’invitons à, par ex., contacter le Service social de l’établissement qui t’intéresserait.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  54. Atouil77
    23 avril 2024

    J’ai mon neveu qui vous faire des études informatique ( nationalité Andorre).

    Pouvez-vous me consulter afin qu’il sache comment procéder. Merci d’avance

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      24 avril 2024

      Bonjour Atouil77,

      Voici les hautes écoles sur Bruxelles, qui organisent le bachelier en informatique :

      HE Bruxelles-Brabant – HE2B : Campus ESI 

      HE Léonard de Vinci : Campus Woluwe – Implantation Champs 43

      HE libre de Bruxelles – HELB Ilya Prigogine : Campus de la Plaine

      Tu trouveras la procédure d’inscription sur le site de l’établissement de ton choix.

      Pour venir étudier en Belgique, il faut passer par le service des équivalences.

      En ce qui concerne, l’accès au séjour, le minerval, etc., tu trouveras des informations via les fiches: Venir étudier en Belgique

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      Le CEDIEP

      Répondre
  55. Atti
    16 avril 2024

    Bonjour

    j’ai des questions concernant ma financabilité, je suis un étudiant de première année à l’ucl (Louvain-La-Neuve) en ingénieur civil et je souhaite changer d’université pour aller à l’ulb dans les mêmes études. Est-ce que en m’inscrivant de nouveau en première bac à l’ulb ma financabilité sera remise à zéro?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      16 avril 2024

      Bonjour Atti,

      Si tu changes d’Université en restant dans le même cursus, en ce qui concerne la finançabilité, ça ne change rien en terme de balise à respecter. Ton année à l’UCLouvain sera quand même prise en compte. C’est si tu changes de cursus que tu “gagnes” un an de plus pour réussir tes crédits.

      N’hésite pas à en parler avec le Service des inscriptions de l’ULB.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  56. Wavin
    15 avril 2024

    Bonjour,

    Je suis étudiant à en bachelier à l’ulb et j’ai des doutes sur ma situation, la voici :

    2019 -2020 : 50/60 crédits

    2020-2021 : 40/60 crédits

    2021 -2022 : 35/60 crédits

    2022 -2023 : 35/60 crédits

    2023 -2024 : en cours/20 crédits restants ( 5 crédit réussi a noël donc 15 restants )

    Je suis donc obligé de réussir les 20 crédits pour continuer à être finançable ? Sachant que je compte m’inscrire en master l’année pro et il ne me reste déjà plus que 15 crédits de bachelier, cela comptera t-il comme un nouveau cycle ? Est-ce que l’année covid est exempté du calcul du cycle ?

    Merci beaucoup pour votre aide

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      16 avril 2024

      Bonjour Wavin,

      Tant que tu restes inscrit en bachelier, il s’agit toujours du premier cycle. Quand tu seras inscrit en master, il s’agira du deuxième cycle.
      Avec les nouvelles règles de finançabilité (sauf peut-être si les textes débattus en Commission ce mardi modifient les règles pour certains étudiants?), si tu ne t’es pas réorienté, après 5 ans dans le cycle pour un bachelier de 180 crédits, tu dois avoir acquis 180 crédits du cursus. Pour vérifier si tu peux ne pas tenir compte de l’année Covid 2019-2020, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de ton établissement ou si nécessaire à contacter l’ARES (Académie de recherche et d’enseignement supérieur).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  57. Lidia
    15 avril 2024

    Bonjour,

    Je suis étudiante en BAC1 de Sciences Biomédicales. Je veux passer le concours d’entrée en août et le réussir pour commencer mes études de médecine. Est-ce que je suis financiable si je ne reussis aucune matière de Sciences Biomédicales afin de bien préparer l’examen?

    Merci beaucoup 🙂

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      15 avril 2024

      Bonjour Lidia,

      Si c’est ta toute première année (2023-2024) d’études supérieures et que tu ne réussis aucun crédits de ton programme annuel, tu devras/pourras te réorienter. N’hésite pas, pour vérification en fonction de ta situation précise, à en parler avec le Service des inscriptions de l’Université qui t’intéresse.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  58. issamaro
    10 avril 2024

    Bonjour, voici ma situation

    – HEC : 0 crédits
    – HELMo : 0 crédits (année covid)
    – HEPL, bachelier e-business : 60, 60, 60 (trois années de suite, mention, prix de l’excellence (j’en parle pour voir les possibilités d’éventuels recours si ma situation est défavorable))
    – aujourd’hui : master 1 business analyst (Soit j’arrête maintenant, soit je termine au moins l’année pour avoir les 60 crédits si nécessaire à ma financabilité)
    – 2024-2025 : Bachelier universitaire en sciences informatiques en horaire décalé à l’UNamur (en même temps je travaillerai), je suis parti pour 4 à 9 ans d’études (BAC1-2-3 + Master 60 crédits + autre master 60 crédits pour atteindre les possibilités de doctorat + doctorat 3-4 ans).

    Est-ce que la financabilité m’empêcherait à un moment de faire ces choix ? Si oui, est-ce que je peux payer l’université à un taux différent ou suis-je interdit d’études pour 5 ans ?

    Merci à vous

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      11 avril 2024

      Bonjour Issamaro,

      Les inscriptions, au cours des années académiques précédentes, qui ont conduit à l’obtention d’un grade académique (bachelier, master) ne sont pas comptabilisées. Mais, l’étudiant qui a obtenu un grade académique « réinitialise » le calcul de sa finançabilité (par ex., ton bachelier en e-business).
      Pour 2024-2025, comme tu changerais de cycle en passant d’un cycle master à un cycle de bachelier, c’est particulier. Tu serais, en principe, encore finançable pour 2024-2025 mais, pour vérification, nous t’invitons à contacter le Service des inscription de l’UNamur.

      Quand un étudiant devient non finançable, ce n’est pas le fait de payer un minerval plus élevé qui lui permettrait de s’inscrire. Quand un étudiant qui est devenu non finançable introduit une demande de dérogation, si celle-ci est acceptée par l’établissement, le minerval à payer sera le même que pour un étudiant finançable.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  59. Asahii
    26 mars 2024

    Bonjour, je suis étudiante à Saint-Luc Liège. Je suis un peu perdue par rapport à la financabilité. Voici mon parcours :

    ULG – HEC (2021-2022) bac 1 : 18 crédits

    St-Luc – Design Industriel (2022-2023) bac 1 : 56 crédits

    St-Luc – Design Industriel (2022-2023) bac 1 (avec cours de bac2) : (?)

    J’ai raté 2 cours de bac 1 en Design Industriel. L’école m’a dit qu’en 2022-2023, j’étais encore dans le nouveau décret donc il fallait que je réussisse les cours de bac 1 que j’ai ratés en 2023-2024. Mais maintenant ils me disent que je ne suis plus finançable si je me réoriente. Car oui j’aimerais me réorienter. Je ne comprends pas. Officiellement je suis encore en bac 1. Est-ce une erreur ou dois-je déjà faire une demande de dérogation auprès de l’établissement où je veux aller ? Sachant qu’en cas d’erreurs, l’école ne prendra aucune responsabilité.

     

    Merci

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      27 mars 2024

      Bonjour Asahii,

      A partir de la rentrée 2024, tous les étudiants seront concernés par les nouvelles règles en matière de statut d’étudiant finançable. Tu disposes de 2 années au maximum pour réussir les 60 crédits du 1er bloc mais comme tu t’es réorientée au cours de ton bachelier, tu auras droit à une inscription supplémentaire (avec des balises à respecter – voir la phrase suivante), donc à 6 ans au lieu de 5 ans, pour obtenir ton diplôme de bachelier. Si ta réorientation est intervenue après 1 an passé en bachelier (ce qui semble être ton cas si tu n’avais pas fait d’études supérieures avant 2021-2022), tu devras réussir les 60 premiers crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription (il faudra vérifier si c’est bien ton cas). Tu devras avoir réussi 120 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 5e inscription, et les 180 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 6e inscription.
      Nous t’envoyons, via ton e-mail privé, la circulaire explicative que la FWB vient de sortir.
      Si tu ne réponds pas aux critères en terme de balises pour le statut d’étudiant finançable, tu pourrais introduire une demande de dérogation auprès de l’établissement qui t’intéresse.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  60. Mia
    26 mars 2024

    Bonjour,

     

    J’étais étudiante il y a plusieurs années de cela à Bruxelles (dernière inscription en 2015, voire 2016). J’avais réussi ma première mais par la suite, je n’étais plus finançable pour 5 ans.

     

    Depuis, j’ai travaillé mais le manque de grade académique fait défaut à ma carrière.

     

    Je souhaite donc me réinscrire dans ce même établissement pour l’année académique 2024-2025. Serai-je à nouveau finançable ?

    Merci.

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      26 mars 2024

      Bonjour Mia,

      Oui, tu peux devenir à nouveau finançable si tu ne t’es pas inscrite durant les 5 années académiques précédentes (ce qui semble être ton cas). Tu devras probablement “justifier” de tes occupations durant les 5 dernières années pour prouver que tu n’as pas suivi pendant ce temps des études supérieures même à l’étranger. Parfois il est possible de faire une déclaration sur l’honneur. Nous t’invitons à te renseigner auprès de l’établissement qui t’intéresserait.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  61. Alicia
    18 mars 2024

    Bonjour,

    Pour compléter ma question d’avant:

    j’ai également commencé l’université mais je me suis désinscrit en cours de route ( avant les examens) ce qui fait que je n’ai pas de crédits validés, cela porte-t’il préjudice pour être financiable?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      20 mars 2024

      Bonjour Alicia,

      Pour que ton année ne compte pas pour le financement de tes études, il faut te désinscrire avant le 1er décembre. Au-delà de cette date, même si tu t’es désinscrit avant les examens, ton année est prise en compte pour le calcul de ton statut d’étudiant finançable.

      Nous te souhaitons le meilleur dans tes études.

      Le CEDIEP

      Répondre
      1. Alicia
        20 mars 2024

        Merci pour votre réponse, donc si l’année est prise en compte comme une première année de bac 1 non réussie(2020-2022) puis-je être toujours finançable? Ou vu cet échec je suis direct non finançable?

        Répondre
        1. CEDIEP (informateur certifié)
          20 mars 2024

          Bonjour Alicia,

          Si tu n’as été inscrite dans aucune autre année, alors tu es en principe finançable pour t’inscrire dans un nouveau cycle d’études.

          Nous te souhaitons le meilleur dans tes études.

          Le CEDIEP

          Répondre
  62. Alicia
    18 mars 2024

    Bonjour,

    quelles sont les conditions pour être financable? Dans mon parcours des dernières années j’ai fait une formation de trois ans et travaillé mais cette formation ne contient pas de credits comme dans le système scolaire universitaire. Cele rentrerait-il en compte pour la financabilité? Si nous ne sommes pas financables que se passe-t’il?

     

    merci!

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      20 mars 2024

      Bonjour Alicia,

      S’il s’agit d’une formation du type supérieure alors cela compte pour le financement de tes études. Si c’est une formation dite privée ou autres normalement tes années ne sont pas prises en compte. Pour une réponse officielle, nous t’invitons à contacter l’établissement où tu souhaites t’inscrire.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      Le CEDIEP

      Répondre
  63. Cla
    18 mars 2024

    Bonjour,

    je suis de nationalité italienne et suisse et j’habite actuellement en Suisse. J’ai pour projet de m’installer en Belgique si je suis accepté pour la haute école dans laquelle je postule. Je voulais savoir si mon minerval serait celui d’une personne ressortissante de l’Union européenne (nationalité italienne) même si j’ai également la nationalité suisse et que j’y vis actuellement?

    Merci d’avance pour votre réponse,

     

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      19 mars 2024

      Bonjour Cla,

      En principe, ton minerval sera celui d’une personne ressortissante de l’Union européenne. N’hésite pas à contacter le service d’inscription de ton établissement pour une réponse officielle.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      Le CEDIEP

      Répondre
  64. *** Traoré
    13 mars 2024

    Comment se passe le processus d’inscription pour une étudiante hors du pays?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      13 mars 2024

      Bonjour *** Traoré,

      Tu trouveras, sous l’onglet “inscription” du site Internet de l’établissement qui t’intéresse, la procédure à suivre et les délais pour démarrer l’inscription en ligne. Ensuite, les établissements demandent souvent de venir sur place pour valider l’inscription.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  65. Nina
    8 mars 2024

    Bonjour,

    si on est plus finançable en Belgique

    peut-on faire des études à l’étranger ?

    par exemple ( la france ou la romaine).

    merci

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      8 mars 2024

      Bonjour Nina,

      Chaque pays a probablement ses règles en matière de nombre d’année qu’un étudiant peut avoir pour réussir un cycle d’études. Pour la France, nous t’invitons à contacter un CIO (Centre d’information et d’orientation) français pour savoir quelles sont les possibilités.

      En ce qui concerne la Roumanie, si c’est ce pays qui t’intéresse, nous t’invitons, par ex., à consulter: Euroguidance/Etudier en Roumanie. Tu pourrais aussi contacter l’Ambassade de Roumanie en Belgique.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  66. Mona
    5 mars 2024

    Bonjour,

    je me suis inscrite sur dérogation cette année pour recommencer ma première année de bachelier dont j’avais validé 45 crédits. Cependant j’aimerais me réorienter l’an prochain, devrais-je réussir l’entièreté de mon PAE pour être financable l’an prochain ?
    Est-ce que mes crédits obtenus lors de mes trois inscriptions précédentes sont pris en compte dans ma finançabilité comme dans l’ancien décret ou pas ?
    je vous remercie pour votre réponse.

    Mona

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      5 mars 2024

      Bonjour Mona,

      Comme tu t’es inscrite sur dérogation, nous ne sommes pas sûr que tu puisses changer d’orientation d’études. Il faudrait contacter directement le service d’inscription de l’établissement où tu es inscrite.

      Tu dois en principe réussir le reste de tes crédits du bloc 1 pour pouvoir poursuivre ton cursus.

      Pour une réponse officielle sur ta situation, nous t’invitons à contacter la FEF (Fédération des Etudiants Francophones) qui dispose d’un service juridique spécialisé dans toutes les questions relatives à la finançabilité estudiantine.

      Nous te souhaitons le meilleur dans tes études.

      Le  CEDIEP

       

      Répondre
  67. Dominique
    29 février 2024

    Quel est l’objectif de ce nouveau décret pénalisant les étudiants?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      29 février 2024

      Bonjour Dominique,

      L’objectif est probablement d’éviter qu’un étudiant avance dans son cursus en laissant en attente des crédits non réussis qui deux, trois ans après pourraient le rendre non finançable et ne pas lui permettre d’obtenir son diplôme, en ayant alors perdu son temps (comme avec l’ancienne règlementation). Le but des nouvelles règles est aussi que l’étudiant puisse savoir plus facilement où il en est dans son parcours. Tu trouveras plus d’explications sur ces nouvelles règles via Finançabilité FWB.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  68. DOMINIQUE
    29 février 2024

    Bonjour si l’étudiant n’est plus financiable, peut-il s’inscrire dans une école supérieure privée?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      29 février 2024

      Bonjour Dominique,

      Si un étudiant n’a plus le statut d’étudiant finançable, il peut toujours s’inscrire dans une école de promotion sociale de la FWB et aussi, en principe, dans une école privée (non reconnue et non subsidiée par la FWB).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  69. hat
    27 février 2024

    Bonjour,

    quelle somme doit-on verser lorsque nous ne sommes plus finançable pour les études en psychologie ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      27 février 2024

      Bonjour Hat,

      Si tu n’as plus le statut d’étudiant finançable et que tu n’as pas obtenu de réponse favorable à ta demande de dérogation, tu ne pourras pas t’inscrire (même en payant).
      Si tu as reçu une réponse favorable à ta demande de dérogation, tu peux alors t’inscrire en payant le même minerval qu’un étudiant finançable.

      Si tu n’as plus le statut d’étudiant finançable, tu as toujours accès à l’enseignement supérieur de promotion sociale.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  70. Maria
    21 février 2024

    Bonjour,

    Je suis de nationalité mexicaine et je suis intéressé à suivre le master, j’ai un diplôme en kinésithérapie et réadaptation mais j’ai une équivalence académique luxembourgeoise, je réside désormais en France mais j’aimerais poursuivre mes études en Belgique.

    L’une des procédures décrites est-elle applicable dans mon cas ?

    Merci

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      21 février 2024

      Bonjour Maria,

      Un étudiant de nationalité hors UE est à la base considéré comme “non finançable” sauf s’il répond à certaines conditions qui sont précisées sur le site Internet des établissements.
      Par ex., pour l’ULB/critères d’assimilation.
      Tu pourrais répondre à un de ces critères, par ex., si tu être autorisée à séjourner plus de trois mois en Belgique sur base du statut de résidente de longue durée acquis dans un autre Etat membre de l’Union européenne (en France?), ou par ex., si tu as pour père, mère, tuteur légal, conjoint ou cohabitant légal une personne de nationalité d’un Etat membre de l’Union européenne.
      N’hésite pas à contacter le Service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresserait.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  71. Marguerite
    14 février 2024

    Bonjour,

    Adulte française en reconversion professionnelle, comment savoir si je suis finançable?

    Durant les 5 dernières années, j’ai obtenu un diplôme (niveau brevet), travaillé, obtenu un diplôme niveau BAC+2 et réalisé une année de préparation aux concours.

    Comment savoir?

    Merci beaucoup,

    Bien à vous.

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      15 février 2024

      Bonjour Marguerite,

      Dans le cadre du statut d’étudiant finançable (pour les balises de nombre de crédits à réussir en un certain temps), ton année de préparation à un concours de l’enseignement supérieur sera, en principe, prise en compte.
      En ce qui concerne le brevet que tu as obtenu, si ce brevet ne fait pas partie de l’enseignement supérieur, il n’est, en principe, pas pris en compte.
      En ce qui concerne ton bac+2, en Belgique, les bacheliers de l’enseignement supérieur comportent au minimum 3 blocs annuels.
      Au pire, si tu es considérée comme une étudiante qui se réoriente au cours de son bachelier, tu auras droit à une inscription supplémentaire (avec des balises à respecter dont nous parlons dans cette fiche), donc à 6 ans au lieu de 5 ans, pour obtenir ton diplôme de bachelier.
      Pour vérification, nous t’invitons à contacter directement le Service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresserait pour poursuivre tes études.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  72. gueye
    12 février 2024

    Bonsoir Je suis au Sénégal et je veux avoir une pré-inscription dans une université publique en Belgique

    J’ai un Master 1 en économie et un niveau Master 2 en économétrie bancaire et finance quantitative et après 8ans de pause d’études je souhaite m’inscrire pour un autre Master 2

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      13 février 2024

      Bonjour Gueye,

      Si tu disposes d’un diplôme d’études supérieures obtenu dans ton pays, l’inscription se fait sur dossier (ton diplôme, tes relevés de cotes, les cours que tu as suivis, etc.) auprès de l’établissement de ton choix.

      La rentrée en Belgique a lieu mi-septembre et les inscriptions des étudiants hors UE vont de fin janvier à fin avril.

      Pour plus d’info, consulte nos fiches Venir étudier en Belgique

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du Cediep

       

      Répondre
  73. Joe
    4 février 2024

    Bonjour,Mon fils a commencé des études à l’ULB et a abandonné après 3 ans de baccalauréat (première année en 2 ans). Il s’est ensuite ré-orienté vers une école supérieure et a fait, jusqu’ici, un sans faute.Cette année, il n’est pas sûr de pouvoir clôturer son travail de fin d’études dans les délais (août au plus tard). Se pose alors la question de sa finançabilité pour l’année 2024-2025, car il devrait alors prolonger jusque janvier 2025.Pourriez-vous m’aider à y voir clair ?
    Un grand merci d’avance.
    Voici un résumé de son cursus d’études supérieures :
    2018-2019 : Bac 1 – ULB (crédits obtenus : 40/60)2019-2020 : Bac 1 – ULB (crédits obtenus : 20/60)2020-2021 : Bac 2 – ULB (crédits obtenus : 10/60 – abandon en février)2021-2022 : Bac 1 – Haute Ecole Léonard de Vinci (crédits obtenus : 60/60)2022-2023 : Bac 2 – Haute Ecole Léonard de Vinci (crédits obtenus : 60/60)2022-2023 : Bac 3 – Haute Ecole Léonard de Vinci : en cours, 20 crédits obtenus en janvier (sur un total de 60 pour l’année complète).
    Bonne journée !

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      5 février 2024

      Bonjour Joe,

      Si la réorientation de ton fils était intervenue après 2 ans déjà passés en bachelier, il devait avoir réussi les 180 crédits de son nouveau cursus au terme de sa 6e inscription (donc cette année académique). Mais, comme sa réorientation est intervenue après 3 ans passé en bachelier (sans doute suite à une dérogation), nous ne pouvons pas garantir que les balises soient allongées d’un an. Pour savoir quelles sont les possibilités dans la situation de ton fils, nous t’invitons à contacter l’ARES – Académie de recherche et d’enseignement supérieur.

      Nous souhaitons le meilleur à ton fils pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  74. Bob
    2 février 2024

    Rebonjour,

    je vais préciser ma question est ce que si j’obtient mon bachelier en promotion sociale pendant l’année académique 2024-2025  je pourrai redevenir finançable et continuer un master en haute-école pour l’année 2025-2026 ?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      2 février 2024

      Bonjour Bob,

      Le fait d’obtenir un grade de l’enseignement supérieur (aussi dans l’enseignement supérieur de promotion sociale) te rend, à nouveau, finançable pour un programme dans l’enseignement supérieur de plein exercice.
      Pour vérification en fonction de ta situation précise, nous t’invitons à directement contacter le Service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresserait pour la suite.
      En ce qui concerne l’accès au master, en terme de programme validé en bachelier, ce sera l’établissement où tu souhaiterais t’inscrire qui, sur base de ton dossier, te donnera accès au master directement ou au bachelier.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. Bob
        2 février 2024

        Un grand merci pour votre réponse et aide.

        Bien à vous

        Répondre
  75. Bob
    1 février 2024

    Bonjour j’ai deux questions,
    La première qui n’est pas très importante, c’est la réponse de la deuxième qui m’intéresse pour le moment.
    1ère question
    J’explique ma situation
    J’ai été étudiant à l’ULB l’année académique 2019-2020 (année covid) où j’ai acquis 40 crédits sur 60.
    Année 2020-2021 même étude à l’ULB où j’ai acquis 0 crédit.
    Année 2021-2022 où je change d’université et j’ai acquis 28 crédits sur 44
    L’année académique 2022-2023 j’ai voulu m’inscrire dans une autre école et on me dit que je ne suis plus finançable. Est-ce que c’était vrai ? car selon la règle on pouvait retire son année Covid ce qui faisait que j’étais finançable.
    Ce n’est pas grave si vous n’avez pas la réponse.
    2eme question
    Apres ce refus d’inscription à cause de ma non financabilité je me suis dirigé vers un bachelier du soir qui me donne le même diplôme que les écoles ESA (école supérieure d’art).
    J’ai réussi ma premier année académique (2022-2023) avec 60 crédits. J’ai pour objectif de réussir le bachelier et ensuite m’inscrire en master en cours du jour pour l’année académique 2025-2026.
    Mais avec le nouveau décret paysage est ce que je pourrai m’inscrire en Master ? car il y a écrit que cette année était la dernière où c’était possible encore de se réorienter vers des cours du jour de type haute-école.
    Mais j’ai aussi vu que lorsque nous avons acquis un bachelier en promotion sociale nous pouvons nous inscrire dans un autre bachelier ou master car la question de financabilité se réinitialise.
    Merci d’avance de votre réponse et aide
    Bien à vous

    Je me base sur ceci pour la question :
    Les inscriptions, au cours des années académiques précédentes, qui ont conduit à l’obtention d’un grade académique (bachelier, master) ne sont pas comptabilisées.
    Mais, l’étudiant qui a obtenu un grade académique « réinitialise » le calcul de sa finançabilité. Ainsi, un étudiant qui a acquis un grade académique au cours de sa dernière inscription est finançable. Il s’agirait, par exemple, d’un étudiant ayant acquis un grade académique dans l’enseignement de promotion sociale et qui serait par la suite finançable pour un programme dans une université, une haute école ou une école supérieure des arts.

     

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      2 février 2024

      Bonjour Bob,

      Oui, en principe, l’année Covid 2019-2020 peut ne pas être prise en compte.
      Pour l’année académique 2022-2023, si tu n’avais pas déjà été inscrit dans l’enseignement supérieur avant 2019-2020, tu aurais peut-être pu encore avoir le statut d’étudiant finançable si tu changeais d’orientation.

      En ce qui concerne l’enseignement de promotion sociale, le fait d’obtenir un grade de l’enseignement supérieur (aussi dans l’enseignement supérieur de promotion sociale) te rend, à nouveau, finançable pour un programme dans une université, une haute école ou une école supérieure des arts.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  76. Jules
    30 janvier 2024

    (Suite message)

    en sachant que sur votre site, il est noté :

    « A partir de la rentrée 2024, il ne sera plus tenu compte des inscriptions en promotion sociale pour le calcul de la finançabilité mais, des activités d’enseignement pourront être valorisées pour le calcul des balises à atteindre (si le jury les a valorisées). »

    mais également :

    « A partir de la rentrée 2024-2025, la possibilité de retrouver son statut d’étudiant finançable suite à une inscription à 30 crédits dans l’enseignement supérieur de promotion sociale ne pourra plus être utilisée mais, l’étudiant qui a obtenu un grade académique (bachelier, master) « réinitialise » le calcul de sa finançabilité. Ainsi, un étudiant qui a acquis un grade académique (par exemple, dans l’enseignement supérieur de promotion sociale) au cours de sa dernière inscription est, par la suite, finançable pour un programme dans une université, une haute école ou une école supérieure des arts. »

    Je ne comprends pas trop, ce n’est pas contradictoire ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      31 janvier 2024

      Bonjour Jules,

      « A partir de la rentrée 2024, il ne sera plus tenu compte des inscriptions en promotion sociale pour le calcul de la finançabilité mais, des activités d’enseignement pourront être valorisées pour le calcul des balises à atteindre (si le jury les a valorisées). » Cela signifie que même si un étudiant a déjà “raté”, par ex., deux années dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, il n’est pas tenu compte, pour les balises à respecter pour le statut d’étudiant finançable dans le plein exercice, de ces deux années déjà “ratées”.

      Par contre, à l’avantage de l’étudiant, un grade académique de l’enseignement supérieur obtenu dans l’enseignement de promotion sociale permet, par ex., si l’étudiant n’était plus finançable dans le plein exercice, de pouvoir quand même s’inscrire à nouveau dans l’enseignement supérieur de plein exercice grâce à ce grade (bachelier ou master) obtenu dans l’enseignement de promotion sociale.

      On ne tient plus compte du “parcours” dans l’enseignement de promotion sociale sauf s’il s’agit d’un grade obtenu.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. Jules
        31 janvier 2024

        Bonjour ! Tout d’abord, je vous remercie pour la rapidité de votre réponse!
        pouvez-vous me confirmer que même si je ne réussi aucun ECTS, je serai finançable après 2 années de non réussite en promotion sociale ?

        Répondre
        1. CEDIEP (informateur certifié)
          1 février 2024

          Bonjour Jules,

          Pas nécessairement, car il ne sera plus tenu compte des années “ratées” en promotion sociale mais si tu étais inscrit dans l’enseignement supérieur de plein exercice avant ces deux années passées en promotion sociale, ces inscriptions seront prises en compte. Il faut aussi savoir que tu peux devenir à nouveau finançable si tu ne t’es pas inscrit dans l’enseignement supérieur de plein exercice durant les 5 années académiques précédentes (Tu peux ne pas tenir compte de l’année Covid 2019-2020).
          Pour vérification, en fonction de ta situation précise, nous t’invitons à contacter directement l’ARES (Académie de recherche et d’enseignement supérieur).

          Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
          L’équipe du CEDIEP

          Répondre
  77. Jules
    30 janvier 2024

    Bonjour,

    J’ai 33 ans, et cela fait un petit temps que je n’ai plus été inscris dans l’enseignement supérieur/universitaire de plein exercice.

    j’ai commencé en 2022-2023, des études de promotion sociale et je travaille en journée.
    l’année 2022-2023, j’ai du arrêté en cours de parcours pour des raisons personnelles mes études.

    cette année, 2023-2024, je me suis réinscris mais je me demandais si c’était possible, pour l’année 2024-2025, de m’inscrire en haute école plein exercice car travailler et étudier devient compliquer pour tout gérer convenablement.

    pensez-vous que je serai finançable pour l’année 2024-2025, en sachant que j’ai 2 années d’inscription en promotion sociale pour la même option ?

    (sachant que j’étudie Bachelier en chimie)

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      31 janvier 2024

      Bonjour Jules,

      Comme précisé (page 20) de ce document du Comdel du 13 juin 2023: à partir de la rentrée 2024, il ne sera plus tenu compte des inscriptions en promotion sociale pour le calcul de la finançabilité.
      En ce qui concerne les études de plein exercice, un étudiant peut devenir à nouveau finançable s’il ne s’est pas inscrit durant les 5 années académiques précédentes.
      Pour vérification, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions de la Haute Ecole qui t’intéresserait.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  78. Max
    25 janvier 2024

    Bonjour

    J’ai débuté en master 180 électromécanique en 2022-2023 avec financement et bourse. Cette année, en 2023-2024, j’ai changé d’orientation pour le master 180 informatique au sein de la même haute école. Est-ce que je suis éligible au financement cette année ? En ce qui concerne les crédits de master, je ne comprends pas la situation des 60 crédits sur deux ans. Pourriez-vous m’éclairer à ce sujet et sur ma situation vue que je me suis orienté ?

    Bien à vous

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      25 janvier 2024

      Bonjour Max,

      Si l’on considère que tu es dans ta 2e année d’enseignement supérieur (si tu n’as pas fait d’études supérieures avant 2022-2023) dont une réorientation, tu auras droit à une inscription supplémentaire (avec des balises à respecter), donc à 6 ans au lieu de 5 ans, pour obtenir ton diplôme de bachelier (180 crédits). Au niveau des balises à respecter, comme ta réorientation intervient après 1 an passé en bachelier, tu devras réussir les 60 premiers crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription. Tu devras avoir réussi 120 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 5e inscription, et les 180 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 6e inscription.

      Si cette année 2023-2024 n’est pas ta 2e année dans l’enseignement supérieur et donc si ta réorientation est intervenue après 2 ans déjà passés en bachelier, tu devras réussir au moins 50 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription, et tu devras impérativement réussir les 10 crédits de bloc 1 restants au terme de ta 4e inscription. Tu devras avoir réussi 120 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 5e inscription, et les 180 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 6e inscription.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  79. Le psy
    20 janvier 2024

    Bonjour,

    Actuellement étudiant en master 2 de psychologie à l’UCL, je prévois de continuer ma formation et de m’inscrire au certificat de life coaching proposé par mon université. Malheureusement, les droits d’inscription s’élèvent à 5000€. Étudiant boursier de la Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles) depuis toujours, j’aurais voulu savoir si j’allais pouvoir profiter de ce statut pour réduire ces coûts, voire percevoir une bourse ? Si non, y a-t-il d’autres aides possibles ?
    Il s’agit d’une formation qui s’étale sur environ 35 jours (des vendredis et samedis) répartis sur toute l’année, de septembre à juin.
    Je vous remercie.

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      25 janvier 2024

      Bonjour Le psy,

      Comme il s’agit d’un certificat d’Université (22 ECTS) qui ne confère pas de grade académique, nous aurions tendance à dire que non mais, pour vérifier si cette formation te permettrait d’obtenir une allocation d’études ou pas, nous t’invitons à contacter directement le Service des allocations d’études de la FWB au 0800 11 869.
      Le Service social de l’ULB pourrait peut-être aussi t’informer si des possibilités de réduction existent.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
      1. Le psy
        25 janvier 2024

        Merci pour votre réponse !

        Répondre
  80. MjfW34140l
    19 janvier 2024

    Bonjour, je suis actuellement étudiant en deuxième année de licence et je souhaiterai m’inscrire en haute école en Belgique en kinésithérapie.

    J’ai fait une année en Science pour l’ingénieur ou j’ai échoué, une année en STAPS validé et actuellement je suis en seconde année suis-je encore finançable ?

    j’attend votre retour.

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      25 janvier 2024

      Bonjour MjfW34140l,

      Si l’on considère que tu as fait 4 année (4e année en cours) dans l’enseignement supérieur (1er cycle) avec une réorientation, tu as alors droit à 6 ans pour obtenir ton bachelier (180 crédits) mais, il y a des balises à respecter. Il faut donc vérifier si tu respectes bien les balises suivantes: Si ta réorientation est intervenue après 1 an passé en bachelier (ce qui semble être ton cas), tu dois avoir réussi les 60 premiers crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription. Si ta réorientation est intervenue après 2 ans déjà passés en bachelier, tu dois avoir réussi au moins 50 crédits de ton nouveau cursus au terme de ta 3e inscription, et tu devras impérativement réussir les 10 crédits de bloc 1 restants au terme de ta 4e inscription.
      Nous t’invitons, pour vérification, à contacter le Service des inscriptions de la Haute Ecole qui t’intéresserait pour continuer ton cursus en kinésithérapie.

      Il faut aussi savoir que le cursus en kinésithérapie fait partie des études contingentées pour les étudiants non-résidents (quota).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  81. Doso
    19 janvier 2024

    Que faire si ma prise en charge tarde à être signée

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      19 janvier 2024

      Bonjour Doso,

      Si tu fais référence à l’engagement de prise en charge par une personne physique belge ou étrangère, résidant en Belgique ou à l’étranger dans le cadre d’une demande de visa, nous t’invitons à contacter l’Office des étrangers.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  82. GP
    4 janvier 2024

    Bonjour, je suis non finançable après un parcours qui m’a apporté 135/180 crédits en bachelier de dentisterie. Malgré une situation sociale et personnelle difficile, le jury de mon université ne m’a pas donné de dérogation. Etant très motivé, je vais essayer de m’inscrire à l’ecole royale militaire pour terminer mes études de dentisterie mais le problème est que je reste non finançable auprès des universités de la federation wallonie bruxelles ? Ou est ce que via l’ERM, celà pourrait débloquer mon dossier ? Le service des inscriptions de mon université m’affirme que non. Au pire, en ajoutant le facteur ERM, peut etre aurais je droit à une dérogation ? Je ne sais plus trop quoi faire, avez vous des idées ?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      5 janvier 2024

      Bonjour GP,

      Tu pourrais aussi introduire une demande de dérogation auprès d’une autre université.

      En ce qui concerne l’ERM, la formation académique en sciences dentaires est suivie dans les Universités belges. Pour vérifier si les règles en matière de statut d’étudiant finançable seraient d’application dans ta situation (logiquement oui…), nous t’invitons à contacter directement l’ERM.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre
  83. Amougou ***
    4 janvier 2024

    Bonjour à vous j’aimerais savoir il est possible de postuler pour un master pour le compte de l’année académique 2024-2025 si oui comment?

    Répondre
    1. CEDIEP (informateur certifié)
      4 janvier 2024

      Bonjour Amougou,

      Si tu es un étudiant UE, les inscriptions débutent, en général, à partir de juin. Si tu es un étudiant hors UE, c’est à partir de février pour se clôturer fin avril ou plus tard en fonction des établissements.
      Tu trouveras, sur les sites Internet des établissements, un onglet inscription pour connaitre la procédure à suivre pour chaque établissement. Si tu as déjà suivi des études supérieures à l’étranger, tu pourrais introduire une demande d’admission sur dossier.
      En ce qui concerne l’équivalence et certaines démarches d’accès au séjour si nécessaire, nous t’invitons à consulter les fiches: Venir étudier en Belgique.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.
      L’équipe du CEDIEP

      Répondre