Que faire contre le décrochage scolaire?

Le décrochage scolaire est une notion très large. Il peut s’agir, par exemple, de désinvestissement dans le travail scolaire, d’un taux d’absence important ou encore d’un abandon total.
Tout le monde s’accorde sur le fait que l’on ne décroche pas du jour au lendemain. Il s’agit d’un processus lié à une combinaison de différents facteurs de natures diverses : individuels, familiaux, sociaux, scolaires ou institutionnels. L’association de ces facteurs mène petit à petit à se désengager et à terme, à abandonner l’école.

Si les causes du décrochage scolaire sont diverses, les acteurs de lutte contre ce phénomène le sont également.

Le service de la médiation scolaire en Région bruxelloise

Une cinquantaine de médiateurs scolaires sont mis à disposition des écoles par le service de médiation scolaire avec pour objectif de prévenir la violence et le décrochage scolaire dans les établissements d’enseignement secondaire. Ce sont généralement les premiers interlocuteurs vers lesquels tu peux te tourner.
Bien qu’ils soient parfois présents dans l’école même, ils ne font pas partie du personnel de l’établissement scolaire et ne dépendent donc pas de la direction.
Ils peuvent intervenir et s’occuper des problèmes relationnels entre des élèves, entre des parents d’élèves et les membres du personnel, entre les membres du personnel et des élèves ou groupe-classe, de manière neutre. Ces services interviennent à la demande de la direction, d’un enseignant, d’un éducateur, d’un élève et/ou de sa famille ou d’un service extérieur.

Tu trouveras plus d’info sur ce service sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le Centre Psycho Medico Social (CPMS)

Lieu d’accueil, d’écoute et de dialogue mis à la disposition du jeune et de sa famille durant toute la scolarité (des maternelles à la fin des secondaires).
Les CPMS sont présents à la demande du jeune et/ou de ses parents pour toute demande liée ou non à la scolarité (décochage scolaire, harcèlement, problèmes familiaux, orientation scolaire, …).
L’équipe pluridisciplinaire du centre PMS se compose de psychologues, d’assistants sociaux, d’infirmiers et d’un médecin généraliste. Tu peux donc les contacter à tout moment.

Tu trouveras plus d’info sur les centres PMS sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les services scolaires communaux

En Région bruxelloise, les services communaux de prévention du décrochage scolaire jouent un rôle important dans le contrôle de l’obligation scolaire et dans la lutte contre le décrochage scolaire.
Ces lieux d’accueil, d’écoute et d’accompagnement sont joignables pour toutes difficultés en lien avec ta scolarité.
Tu peux contacter le service communal de prévention du décrochage scolaire de ta commune mais également celui de la commune dans laquelle tu es scolarisé.

Tu trouveras plus d’info sur ces services sur le site accrochagescolaire.brussels

Les services d’accrochage scolaire (SAS)

Les SAS accueillent et aident temporairement des élèves mineurs rencontrant des difficultés scolaires : exclusion d’une école et non réinscription, élève en situation de crise, élève en décrochage scolaire, …
Ils apportent une aide sociale, éducative et pédagogique dans une structure pédagogique pendant les heures d’école. Ils proposent aussi un accompagnement dans le milieu familial.
La prise en charge dans un SAS permet de satisfaire à l’obligation scolaire.
L’objectif de ce service est la réintégration du jeune dans une structure scolaire (école, centre d’apprentissage, …) dans les meilleures conditions possibles.

Liste des SAS

Les équipes mobiles

Le Service des équipes mobiles intervient à la demande du chef d’établissement dans les écoles en Fédération Wallonie-Bruxelles dans différentes situations :

  • en cas d’absentéisme scolaire;
  • en cas de décrochage scolaire;
  • en situation de crise dans une école;

Ces équipes mobiles interviennent tant dans les écoles fondamentales que dans les écoles secondaires.
Plus d’infos sur http://www.enseignement.be/index.php?page=23747

Les AMO

Les AMO ou Aide en Milieu Ouvert sont des services de 1eligne qui interviennent à la demande du jeune dans son milieu de vie (école, famille,  ….).
De plus, dans le cadre de leurs missions, les AMO peuvent proposer des projets spécifiques de lutte contre le décrochage scolaire.
Tu trouveras la liste des AMO bruxelloises et plus d’info sur une autre page du site.

Accrochagescolaire.brussels

Le site accrochagescolaire.brussels répertorie l’ensemble des acteurs de lutte contre le décrochage scolaire en Région bruxelloise (tant francophone que néerlandophone) mais également les projets d’accrochage scolaire mis sur pied en Région de Bruxelles-Capitale.

 

 

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

56 questions déjà posées

  1. 1234

    Peut-on ne pas passer d’examens de passage si on préfère redoubler et s’inscrire dans une autre école en 5ème secondaire du général.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles
      Bonjour 1234,
      En principe, rien ne t’empêche de ne pas passer tes examens de passage si tu as finalement décidé de refaire ta 5e secondaire dans une autre école.
      Si tes examens sont prévus après le 7 septembre (ce qui est peu probable), nous te conseillons tout de même de t’assurer d’être inscrit dans cette nouvelle école pour ne pas avoir des jours d’absences injustifiés.  En effet, les absences peuvent être comptabilisées à partir du 5 e jour ouvrable de septembre par ton école.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !
      Répondre
  2. She

    Bonjour je ne sais pas si cette thématique est adaptée à la question que je souhaite poser mais je me lance

    Alors voilà, j’ai été déscolarisée, c’est ici ma deuxième année de déscolarisation (j’ai 17 ans) j’ai été déscolarisée à cause de problèmes de santé

    Malgrés ça j’ai continué à m’exercer chez moi toute seule parce que j’ai toujours aimé l’école et rester sans rien faire me rend folle, j’ai fait en sorte de me procurer les matières de ces 2 années, je les ai bien assimilées

    Ma question est la suivante, pourrais-je montrer mon travail fait à la maison à une école à la rentrée 2020 pour pouvoir intégrer la classe à laquelle je devrais être ?

    Je ne m’attends qmm à rien car je sais que les réponses ne sont que très rarement favorables vis à vis de ça et très souvent négatives, mais j’ai qmm eu le courage de poser la question c’est le principal

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour She,

      C’est le Conseil de classe qui décide du passage de classe ou de cycle, délivre les diplômes, certificats et attestations de réussite au sein d’un établissement d’enseignement secondaire.
      Cependant, ils ne peuvent prendre cette décision pour un élève qui n’est pas inscrit et n’a pas suivis les cours de manière effective ( un contrôle est d’ailleurs fait pas la communauté française).
      Aucune école ne pourra donc t’accorder ce passage de classe.
      Par contre, si tu le souhaite tu peux présenter un examen devant le jury de la communauté française afin de déterminer ton niveau (CE1D, CE2D, CESS).

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

       

      Répondre
      1. She

        Et bien je suis inscrite sur elearning depuis + d’un an, j’ai d’abord fait le programme de la 5e et actuellement j’ai presque terminé le programme de 6e, je passe les test sur le site et fais mes devoirs dessus

        Le problème étant qu’on ne m’a prévenu qu’il y a 2 mois que le jury n’organisait pas d’examens pour le programme que j’ai choisi (pour être précisé j’ai choisis un programme sciences sociales avec 2h de math et espagnol en 2e langue) le jury n’organise pas d’examen pour ce programme spécifique, pour le jury il fallait absolument suivre un programme de 4h de math et néerlandais en 2e langue

        Et j’ai été avertie très tard, résultat et bien je ne peux pas passer les examens du jury étant donné que je n’ai pas vu le même programme ce qui veut dire que j’ai travaillé presque 2 ans pour rien

        J’ai perdu mon temps, et je ne sais absolument pas quoi faire, qu’est-ce que je peux faire mtn ? Je ne vois aucune solution à mon problème

         

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour She,

          Il n’existe pas réellement de solution, si le jury n’organise pas d’épreuve pour le programme que tu as préparé le seul moyen de valider le niveau souhaité serait d’adapter le programme que tu as préparé.

          En effet, si tu as déjà préparé l’ensemble des autres matières, il faudra renforcer ton programme en mathématique et Néerlandais afin de passer les épreuves prévues.

          Il est également possible de passer l’examen d’admission Universitaire afin d’entamer des études supérieurs sans le CESS.
          Tu trouveras plus d’information sur la page suivante: https://ijbxl.be/etude_formation/acceder-a-lenseignement-superieur-sans-cess/

          Bien à toi.

          Répondre
  3. kalinka

    Bonjour, ma fille a 19 ans et après un cursus scolaire laborieux, mouvementé ( changement d’école, doublement, exclusion, SAS, doublement de classe et attestation en 5 tQA de continuer en 6e TQA mais dans une autre école, ça ne va plus. Je suis épuisée, ma fille ne va plus à nouveau à l’école, mais cette école , **** , ne fait rien car ma fille a 19 ans. L’école ne fait qu’acter les absences et je sais qu’on va bientôt exclure ma fille. Que dois-je faire? Ma fille ne rentre plus à la maison non plus… Vers qui dois me je tourner légalement? Merci!

    Ana ****

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kalinka,

      Votre fille peut passer à une de nos permanences pour discuter de tout cela: https://ijbxl.be/#home_carte

      Nous pourrions par exemple discuter avec elle des différentes pistes qui s’offrent à elle en terme de formation. Si nécessaire, elle pourra prendre un rendez-vous avec notre service orientation.

      Il faut qu’elle sache en effet que si elle dépasse les 20 demi-jours d’absence injustifiée, elle perdra la qualité d’élève régulière et pourra se faire exclure de son école: https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/enseignement-secondaire/labsenteisme-scolaire/

      Bien à vous

      Répondre
  4. Aurélie3

    Bonjour,

    j’aurais aimé savoir qu’elles sont les dispositifs que j’ai à ma disposition pour lutter contre le décrochage scolaire aujourd’hui ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Aurélie3,

      Ta question n’est pas claire.

      Tu trouveras les services de lutte contre le décrochage scolaire dans le texte ci-dessus.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  5. Mel

    Bonjour je sais que le sas c’est l’affaire de 3 mois renouvelables une fois pour une année scolaire et 1 an pour toute la scolarité

    j’ai actuellement 17 ans, sachant que l’année prochaine j’aurai 18 ans et ne serai donc plus en obligation scolaire puis-je demander une période un peu + longue que 6 mois au sas ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mel,

      La période maximale de prise en charge est de trois mois renouvelable une fois, sans pouvoir dépasser au total 6 mois par année scolaire et une année sur l’ensemble de leur scolarité. Cependant, une dérogation pourra être demandée pour que la prise en charge d’un élève par un SAS qui se termine au-delà du 30 avril, puisse être prolongée jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours.

      Bien à toi

      Répondre
  6. ElaMsh

    Bonjour ,j’ai 15 et j’aimerais vraiment stopper l’école pour faire quelques chose de plus attirant , comme le travail,… ou alors faire l’école a domicile , Mais est-ce possible de stopper l’école ?

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour ElaMsh,

      Tu es soumis à l’obligation scolaire jusqu’à tes 18 ans.  Cela veut dire que tu es obligé d’aller à l’école et que tu ne peux pas quitter l’école pour travailler.
      L’obligation scolaire se décompose en 2 parties :
      – l’obligation scolaire à temps plein jusqu’à l’âge de 15 ans comprenant au maximum sept années d’enseignement primaire et au minimum les deux premières années de l’enseignement secondaire de plein exercice.
      Dans tous les cas, l’obligation scolaire à temps plein cesse à l’âge de 16 ans.
      – L’obligation scolaire à temps partiel qui commence à la fin de l’obligation scolaire à temps plein et va jusqu’à 18 ans.  durant la période de l’obligation scolaire à temps partiel, tu peux soit continuer à l’école à temps plein soit opter pour une formation en alternance (école – travail) en CEFA ou dans un organisme de formation (EFP ou IFAPME).

      Pour pouvoir suivre l’enseignement à domicile, tu dois répondre à certaine condition.  De plus, tes parents doivent envoyer au Service de l’Enseignement à Domicile une déclaration d’enseignement à domicile pour le 5 septembre au plus tard (on est donc hors délai pour cette année scolaire 2019-20). Toutes les informations se trouvent sur http://www.enseignement.be/index.php?page=28188

      Si tu as 15 ans (et si tu as suivi au moins deux années de l’enseignement secondaire), tu pourrais faire un job étudiant en dehors de tes heures de cours.  Toutes les informations utiles se trouvent sur https://www.bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/

      N’hésite pas à me recontacter (02/514.41.11, tu demandes Christine) si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  7. Xabiani

    Bonjour, si je vais au sas et qu’au bout de 6 mois je ne suis tjrs pas retourné à l’école que se passe-t-il ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Xabiani,

      L’objectif d’une prise en charge par un SAS est la réintégration dans les meilleurs délais (6 mois maximum) et dans les meilleures conditions possibles dans une structure scolaire ou une structure de formation agréée dans le cadre de l’obligation scolaire (formation en alternance, …).

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
  8. Fla

    Bonjour. J’ai arrêté ma 5e en mars

    J’ai lu que le sas ne durait que 3 mois , qu’il pouvait être renouvelé pour donner donc 6 mois

    Mais est-ce possible d’y rester 9 mois? (j’ai 17 ans je voudrais y rester toute l’année pour que l’année prochaine quand j’aurai 18 ans je m’inscrive en promotion sociale pcq retourner dans un établissement scolaire normal ça m’est impossible)

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Fla,

      Comme tu peux le lire sur http://www.enseignement.be/index.php?page=23721, la période maximale de prise en charge est de trois mois renouvelable une fois, sans pouvoir dépasser au total 6 mois par année scolaire et une année sur l’ensemble de leur scolarité. Cependant, à partir du 1er septembre 2014, une dérogation pourra être demandée pour que la prise en charge d’un élève par un SAS qui se termine au-delà du 30 avril, puisse être prolongée jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
      1. Fla

        Et comment ça se passe ? La dérogation peut-elle être faite à l’avance (c’est à dire avant la fin des 6 mois) et comment puis-je m’inscrire au sas?

        Après les 6 mois si j’ai pas de dérogation est-ce si grave que ça ?

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Fla,

          Tu trouveras la liste des SAS sur http://www.enseignement.be/index.php?page=23748&navi=2666.  Je t’invite à prendre contact avec eux pour connaitre leurs conditions d’admission.

          C’est également le SAS qui pourra te répondre concernant les possibilités de dérogation.

          Bien à toi

           

           

           

          Répondre
  9. Vava

    Bonjour, j’ai arrêté les cours en janvier, jusque là mes absences étaient justifiées par des certificats médicaux.

    Mais je ne me sens toujours pas prête pour y retourner, j’ai penser à l’enseignement à domicile mais on a refusé ma demande d’inscription, on me dit que je dois donc m’inscrire dans une école avant le 20 septembre

    Que puis-je faire, je sens que je vais vraiment pas tenir le coup. Je pleure, je ne dors 3h par nuit, j’angoisse, la seule solution que je vois en ce moment c’est de mourir…

    Avez vous des solutions à mon problème ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Vava,

      Je suppose que tu es toujours en obligation scolaire ?  As-tu pensé à l’enseignement en alternance ?  Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, de nombreux services (PMS, médiation scolaire, …) proposent une aide aux jeunes en situation de décrochage scolaire.

      Tu pourrais également discuter de la situation dans une AMO (Aide en Milieu Ouvert) proche de chez lui.  La liste des AMO se trouve sur http://www.aidealajeunesse.cfwb.be/index.php?id=servicesagrs&no_cache=1&tx_ajsscontactsync_pi1%5Bcat%5D=AMO&tx_ajsscontactsync_pi1%5Betat%5D=Agr

      Les AMO (ou aide en milieu ouvert) sont des lieux d’accueil pour les jeunes qui souhaitent être accompagnés dans leur milieu de vie (que ce soit au niveau de l’école, de la famille, de la vie relationnelle ou d’un projet particulier, c’est vraiment sur base de la demande du jeune).

      Si tu le souhaites, tu peux également venir discuter de la situation dans une de nos permanences.  La liste de nos permanences se trouve sur http://ijbxl.be/nos-permanences

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  10. nana

    Bonjour,voilà je rencontre un décrochage scolaire assez important au point de pleurer pour ne plus y aller.. je ne sais plus quoi faire…

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nana,

      Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, de nombreux services (PMS, médiation scolaire, …) proposent une aide aux jeunes en situation de décrochage scolaire car tu es en obligation scolaire jusqu’au 30 juin de l’année civile dans laquelle tu atteins l’âge de 18 ans

      Si tu le souhaites, tu pourrais discuter de ta  situation dans une AMO (Aide en Milieu Ouvert) proche de chez toi.  La liste des AMO se trouve sur http://www.aidealajeunesse.cfwb.be/index.php?id=servicesagrs&no_cache=1&tx_ajsscontactsync_pi1%5Bcat%5D=AMO&tx_ajsscontactsync_pi1%5Betat%5D=Agr

      Les AMO (ou aide en milieu ouvert) sont des lieux d’accueil pour les jeunes qui souhaitent être accompagnés dans leur milieu de vie (que ce soit au niveau de l’école, de la famille, de la vie relationnelle ou d’un projet particulier, c’est vraiment sur base de la demande du jeune).

      Si tu le souhaites, tu peux également venir discuter de la situation dans une de nos permanences afin de trouver une solution ensemble. La liste de nos permanences se trouve sur http: https://ijbxl.be/#home_carte

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  11. Logan

    Bonjour, je suis en décrochage scolaire depuis quelques temps déjà, je ne me sens pas bien dans un établissement scolaire, je suis quelqu’un d’hypersensible je ne supporte pas la violence, les moqueries et la superficialité des autres élèves. Je ne supporte pas non plus les professeurs qui nous crient dessus et nous rabaissent.

    J’ai parlé des cours à distance avec ma mère, en début d’année elle était d’accord mais il a suffit qu’elle en parle à quelqu’un et que ce quelqu’un lui retourne le cerveau pour qu’elle change complètement d’avis. Je ne sais plus quoi faire, j’ai l’impression que les cours à distance c’est le seul moyen pour m’éviter le pire, ça fait déjà 3 ans que je me force pour faire plaisir à ma mère mais je n’en peux plus, je sature. Que faire ? Comment la convaincre ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Logan,

      Comme tu peux le lire sur http://www.enseignement.be/index.php?page=28188, pour pouvoir être inscrit à l’enseignement à distance, tu dois répondre aux conditions d’accès suivantes :

        – Avoir obtenu le Certificat d’études base (C.E.B.) dans le courant de l’année scolaire durant laquelle votre enfant atteint l’âge de 12 ans
        – Avoir obtenu le Certificat d’enseignement secondaire du premier degré (C.E.1.D) dans le courant de l’année scolaire durant laquelle votre enfant atteint l’âge de 14 ans ;
        – Avoir obtenu le Certificat d’enseignement secondaire du deuxième degré (C.E.2.D.) dans le courant de l’année scolaire durant laquelle votre enfant atteint l’âge de 16 ans.
        Rentres-tu dans ces conditions ?  Si tu n’y réponds pas, ta maman devra, alors, introduire, une demande de dérogation auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

        N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
      1. Logan

        Bonjour, j’ai mon ceb mais pas le ce1d ni le ce2d, quand je parle d’enseignement à distance je parles de l’ead, et il me semble qu’avec l’ead on peut se préparer à un jury sans pour autant avoir obtenu le ce1d ou le ce2d

        Cette année j’ai fait ma 4ème Mais je n’y arrive vraiment plus, je vais mal depuis ma 2ème on me dit de tenir bon mais je ne peux pas « guérir » dans l’environnement qui m’a rendu « malade » je ne fait que de m’enfoncer chaque année un peu plus.

        Mais ma vraie question c’est, connaissez-vous un forum où des parents témoignent sur l’enseignement à distance de leurs enfants (pour peut-être réussir à re convaincre ma mère) ?

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Logan,

          Tu es en obligation scolaire jusqu’au 30 juin de l’année civile dans laquelle tu atteins l’âge de 18 ans.  Comme tu peux le lire sur https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/enseignement-secondaire/enseignement-a-domicile-et-obligation-scolaire, si tu souhaites suivre l’enseignement à domicile, tes parents devront respecter un certain nombre de règles : assurer un certain niveau d’études, se soumettre au contrôle de l’inspection et inscrire le jeune aux épreuves certificatives.  De plus, tes parents devront envoyer une déclaration d’enseignement à domicile pour le 05 septembre en utilisant le formulaire « Déclaration d’Enseignement à Domicile » _ annexe B.  L’EAD peut t’aider à préparer le jury du 2e ou du 3e degré.

          Tu pourras trouver d’éventuels témoignages sur http://apprendre-en-famille.be.

          N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

           

           

           

           

           

          Répondre
  12. Chris

    Bonjour, mon fils 16 ans à essayé de présenter son jury général  3ème/4 eme cette année et vient d’échouer. Il n’arrive pas à faire  faire face aux examens et se boycotte au moment de les présenter en n’étudiant pas. Je ne sais pas comment le faire avancer. Il  accumule échecs sur échecs et je pense donc lui donner l’occasion de passer une année dans un programme SOLIDAR CITÉ afin qu’il se reconstruise et se recrée une identité positive. J’aimerais en parallèle qu’il se fasse aider pour sortir de cette peur de l’obstacle. Que pensez vous de ces options ? Pouvez vous me conseiller?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chris,

      C’est difficile de te conseiller une option plutôt qu’une autre sans connaître ton fils et son parcours scolaire et personnel.

      Si tu habites en Région Bruxelles, tu pourrais te rendre dans une de nos permanences pour y discuter de la situation.  Les coordonnées de nos permanences se trouvent sur http://ijbxl.be/#home_carte

      N’hésite pas à me recontacter (02/514.41.11, tu demandes Christine) si tu souhaites continuer la la discussion.

      Répondre
  13. Elle

    Bonjour, est-ce que sur https://www.lesateliershp.be/

    ils font passer des test de qi? J’ai été voir sur le site, j’ai tout lu mais je n’ai r vu qui le précise, peut-être que je suis passé à côté

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elle,

      Via le lien « A propos » du site « Les ateliers HP » il est indiqué :

      « Le dépistage; depuis janvier 2016, nous collaborons avec deux psychologues afin de vous proposer un service complet et adapté à vos besoins (testing+rapport détaillé et expliqué) »

      https://www.lesateliershp.be/a-propos/

      Dès lors il semblerait bien qu’ils proposent du testing. Néanmoins, le moyen le plus sûr de s’en assurer serait de les contacter par téléphone afin de leur poser directement la question (il est toujours possible qu’il y ait des différences entre l’offre proposée sur un site internet et l’offre réellement proposée si le site n’a pas été mis à jour).

      J’espère avoir répondu à ta question ! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos !

      Répondre
  14. Elle

    Bonjour, j’ai décroché il y a qlq mois et j’ai été voir une psy plusieurs fois, elle a évoqué la possibilité que je sois « précoce » je voudrais savoir où puis-je passé le test de qi, est-ce chez un psychologue ou autre personne ? J’habite en région de Mons, si vous auriez des psychologues spécialisés dans ce domaine pourriez-vous m’en envoyer une liste par mail?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elle,

      Nous n’avons pas de coordonnées de psychologues spécialisés dans ce domaine dans la région de Mons.  Peut être pourrais-tu t’adresser aux Ateliers HP.  Les Ateliers HP est une ASBL spécialisée dans la prise en charge des personnes à haut potentiel.  Toutes les informations utiles se trouvent sur https://www.lesateliershp.be/.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
  15. Clem

    Bonjour,

    Je ne suis absolument pas en situation de décrochage scolaire mais mon copain si. Il refuse tout simplement l’aide qu’elle vienne de n’importe où. Il estime même que faire ses examens est une perte de temps. Il a 18 ans et compte refaire une fois de plus sa 3eme l’an prochain d’ou l’abandon total de l’idée de faire ses examens. Je ne sais plus trop quoi faire pour qu’il retrouve une quelconque motivation pour les cours et ce qui les accompagne.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Clem,

      Comme tu peux le lire dans la fiche ci-dessus, de nombreux services (PMS, médiation scolaire, …) proposent une aide aux jeunes en situation de décrochage scolaire.

      Ton copain pourrait également discuter de la situation dans une AMO (Aide en Milieu Ouvert) proche de chez lui.  La liste des AMO se trouve sur http://www.aidealajeunesse.cfwb.be/index.php?id=servicesagrs&no_cache=1&tx_ajsscontactsync_pi1%5Bcat%5D=AMO&tx_ajsscontactsync_pi1%5Betat%5D=Agr

      Les AMO (ou aide en milieu ouvert) sont des lieux d’accueil pour les jeunes qui souhaitent être accompagnés dans leur milieu de vie (que ce soit au niveau de l’école, de la famille, de la vie relationnelle ou d’un projet particulier, c’est vraiment sur base de la demande du jeune).

      Si tu le souhaites, tu peux également venir discuter de la situation dans une de nos permanences.  La liste de nos permanences se trouve sur http://ijbxl.be/nos-permanences

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
  16. Lara

    Bonjour je suis en décrochage scolaire depuis quelques mois, j’ai été 2/3 fois chez une psy, je voulais savoir s’il existait des psychologues « conventionnés »?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lara,

      Ta question n’est pas très claire.

      Un certain nombre de mutuelle offre un remboursement partiel des consultations psychologiques (https://www.bfp-fbp.be/fr).

      Les centres de planning familial et les centres de santé mentale peuvent proposer des consultations psychologiques à « tarif social ».

      N’hésite pas à me recontacter (02/514.41.11, tu demandes Christine) si tu souhaites continuer la discussion.

       

      Répondre
  17. Louisa

    Bonjour,

    Je pense être en décrochage scolaire ( et depuis longtemps). Actuellement, j’ai 23 ans et toujours en secondaire. J’ai triplé ma rhéto. Je la recommence pour la quatrième fois cette année. Mais je n’y arrive plus. J’avais des projets mais elles se sont toutes envoler. J’aimerai savoir si il existe des institutions ou autres qui aident les élèves à mieux s’organiser, des remédiations, remotiver ou autres? SVP

    On arrive à la fin de l’année et j’ai envie de réussir…

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Louisa,

      Si tu souhaites parler de tout ça avec une personne afin d’être accompagnée ou du moins faire le point sur ce qui est possible de faire, il existe plusieurs possibilités :

      Une première piste serait d’en parler au centre PMS de ton école. Les centre psycho-médicaux-sociaux sont des lieux d’accueil et d’écoute présents dans toutes les écoles. Ils sont soumis au secret professionnel, cela signifie que tout ce que tu expliqueras à la personne qui te reçoit ne pourra être répété ni à l’école, ni à tes parents (à part si tu donnes explicitement ton accord si cela s’avérait nécessaire). Le centre PMS de ton école pourrait dès lors faire le point avec toi sur ce qui te frêne et éventuellement te rediriger vers d’autres services si besoin (comme du soutien scolaire par exemple).

      Une seconde piste pourrait être de trouver une AMO près de chez toi. Les AMO (ou aide en milieu ouvert) sont des lieux d’accueil pour les jeunes qui souhaitent être accompagnés dans leur milieu de vie (que ce soit au niveau de l’école, de la famille, de la vie relationnelle ou d’un projet particulier, c’est vraiment sur base de la demande du jeune). Normalement le public cible des AMO sont les jeunes mineurs mais beaucoup d’entre elles acceptent également d’intervenir auprès de jeunes majeurs (surtout s’ils sont en secondaire). Tout comme les centres PMS, les AMO sont tenues au secret professionnel. Cela signifie donc que su tu fais appel à l’une d’entre elles, ni l’école, ni ton entourage de sera mis au courant si tu n’en as pas envie. Tu trouveras plus d’informations sur les AMO ainsi que les différentes adresses ici : https://www.bruxelles-j.be/ton-autonomie/tu-es-mineur/amo/

      Si ta demande concerne principalement le soutien scolaire (remédiation, aide à l’organisation etc.) nous te conseillons alors de passer dans l’une de nos permanences. Nous pourrons en parler de vives voix et tenter ensemble de trouver un service qui répond le plus à ta demande. Tu trouveras les horaires de nos permanences Infor Jeunes Bruxelles ici :  http://ijbxl.be/nos-permanences

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, tu peux également te rendre au service de médiation scolaire de ta commune. Ils pourront éventuellement te rediriger vers des services qui existeraient au niveau local.

      La fin de l’année est proche, n’hésite donc pas à te diriger vers l’un de ces services si tu en ressens le besoin 🙂

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  18. Aline

    Le décrochage scolaire peut il être considéré comme 1 maladie

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Aline,

      On peut définir le décrochage scolaire comme l’abandon des études avant l’obtention d’un diplôme.
      Le décrochage scolaire est un phénomène complexe lié à une multiplicité de facteurs (individuels, familiaux, scolaires, …).
      Tu trouveras de plus amples informations à ce sujet sur https://www.liguedroitsenfant.be/blog/2018/08/01/le-decrochage-scolaire

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  19. Julie

    Bonjour, je ne suis plus retourné à l’école depuis début janvier.
    Je souffre de phobie scolaire, j’ai été dans un centre pms où l’assistante sociale m’a conseillé le S.A.S mais le problème c’est que mon père doit conduire mes deux sœurs à des écoles différentes donc le matin il n’y a pas bcp de temps…
    Je ne sais plus quoi faire, j’ai été voir deux fois une psychologue, j’ai dit que je retournerai à l’école, que je ferai un effort.
    Mais gros échec, le moment venu il m’a été impossible d’y aller, je fais une crise de panique r qu’à l’idée d’y remettre les pieds…c’est trop dur pour moi!
    J’ai déjà parler à mes parents d’une éventuelle possibilité de me préparer avec l’e-learning mais ils ne veulent rien entendre.
    Que puis-je faire ?
    (Ps : j’ai 17 ans)

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Julie,

      Tu l’as peut être vu, sur la page ci-dessus, on a mentionné plusieurs organismes qui pourraient t’aider.
      Je vois que tu as déjà cherché de l’aide et que les pistes qu’on t’a données sont difficiles à mettre en place.
      C’est pourquoi, je te conseille de te rendre dans une AMO pour en discuter(service d’aide à la jeunesse). L’AMO est un lieu d’accueil, d’écoute, d’information, d’orientation, de soutien et d’accompagnement pour les jeunes. Elle tente de remédier aux problèmes qui touchent les jeunes dans leur quotidien. Là bas tu peux recevoir une aide et un accompagnement pour chercher des solutions aux difficultés que tu rencontres.

      Tu trouveras sur cette page, les adresses de toutes les AMO de Bruxelles: https://www.bruxelles-j.be/amo/

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

      Répondre
  20. Ela

    Bonjour, j’ai eu un décrochage scolaire, je ne suis plus allé en cours pendant 2 mois.
    J’y retourne cette semaine et je voulais savoir si je ne pouvais pas avoir un horaire aménagé, par exemple, enlever une ou deux matières de mon horaire.
    Je voudrais enlever le Néerlandais de mon horaire car je suis déjà trilingue (je parle le français, le portugais et l’espagnol) et c’est assez compliqué d’en apprendre 2 de + en mm temps (Anglais et néerlandais)
    Est-ce que ce serait envisageable d’en parler au directeur pour que ça soit fait?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Ela,

      Malheureusement, il n’est pas possible de demander un allègement de son programme annuel scolaire en secondaire. Nous te conseillons néanmoins d’en discuter avec ton directeur pour voir si certaines facilités peuvent être mises en place te concernant.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      Répondre
  21. Elooo1235

    Bonjour, voilà je suis en première année en haute école en infirmière sauf que je me rend compte que cette section n’est pas faites pour moi. Je suis donc en décrochage scolaire sans certificat. Je viens de la Louvière et j’ai 19 ans est ce que vous avez des solutions sous la main? Bonne journée

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elooo1235,

      Tout dépendra de ce qui est important de maintenir pour toi et de ton projet pour l’année prochaine.

      Si tu souhaites continuer à percevoir des allocations familiales, tu pourrais par exemple t’inscrire auprès du Forem afin d’être en stage d’insertion (https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/) pour le restant de l’année (et te désinscrire du Forem avant de recommencer tes études l’année prochaine); ou t’inscrire en promotion sociale pour minimum 17 heures de cours/semaine (journée ou soirée; en combinant éventuellement plusieurs cours).

      Si tu souhaites pouvoir continuer à travailler comme étudiante, sache malheureusement qu’il sera légalement compliqué de pouvoir le faire, car même s’il n’y a pas de réelle définition du statut étudiant pour cette législation, la loi précise tout de même que les études doivent représenter ton activité principale, ce qui ne sera plus le cas si tu ne vas plus en cours.

      Au niveau de ta scolarité, si tu souhaites poursuivre des études l’année prochaine, sache que tu as tout à fait la possibilité de te réorienter l’année prochaine. En effet, il n’est malheureusement plus possible de changer de cursus en cours d’année au delà du 15 février. En attendant le début de l’année académique prochaine, tu pourrais donc éventuellement réfléchir à ton orientation, par exemple en rencontrant éventuellement des services d’orientation (http://ijbxl.be/sites-concernant-l-orientation-101).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Répondre
  22. Camille

    Bonjour je suis en troisième année secondaire et j’ai une phobie scolaire des que je sais que je doit aller a l’école je fait des malaises (syncopes) et ce qui fait que je ne vais pas a l’école de maniere régulière je me suis renseigné pour faire l’école par correspondance et je ne peut le faire qu’à partir de septembre et le sas le plus proche (libramont) n’a plus de place et nous avons deja contacter le pms pour m’aide ca n’a pas été concluant. Que faire sachant que j’ai des problemes avec mes profs d’option et qui me stresse encore plus d’y aller. (J’avais oublie de précisé que j’ai 17 ans)

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Camille,

      Quand auras-tu 18 ans ?

      Tes absences sont-elles couvertes par un certificat médical ?

      Si le SAS de Libramont est complet jusque fin juin, tu pourrais peut être te diriger vers le SAS de Namur ou de Liège.
      La liste des SAS se trouve sur http://www.enseignement.be/index.php?page=23748&navi=2666

      Tu pourrais également te faire aider par une AMO (Aide en Milieu Ouvert). Une AMO est un service de soutien aux jeunes et à leur famille dans leur milieu de vie. Les AMO offrent un service gratuit, confidentiel et interviennent uniquement à la demande.
      A Libramont, tu peux te rendre à l’AMO Inter Actions (rue Courteroie, 5 à 6800 Libramont-Chevigny. Tu peux les joindre au 061/22.50.87.

      Peut être pourrais-tu être intéressée par le projet Solidarcité (engagement dans un projet dynamique reposant sur 3 axes 1) volontariat 2) formation et sensibilisation 3) maturation personnelle.
      Tu trouveras des équipes Solidarcité dans les communes suivantes : Anderlecht, Schaerbeek, Braine-L’Alleud, Charleroi, Jodoigne, Liège, Namur, Ottignies et Verviers.

      Toutes les informations se trouvent sur http://www.reseau-solidarcite.be

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      Répondre
  23. Tom

    Bonjour, j’ai actuellement 18 ans et je refais pour la troisième fois ma cinquieme, j’ai décroché à chaque fois et je suis à nouveau entrain de décrocher. J’aimerais faire quelque de ma vie mais quelque chose qui me plaît, mais je ne sais pas quoi… j’ai déjà travaillé dans la restauration, supérette, dans les meubles… rien ne me plaît. Je vis toujours chez mes parents et ils en ont carrément marre de moi, juste parce que je n’arrive pas à me stabiliser dans ma scolarité. Je serais probablement incapable de me lancer dans des études à distance, je n’ai jamais été studieux et j’ai toujours passé mes années de justesse sans étudier. Je ne sais plus où j’en suis, j’ai déjà consulté moultes et moultes psycholgue mais rien n’y fait, ils me répètent tous le temps là même chose mais ne me propose pas de solutions. J’ai envie de faire des études mais comment et dans quoi ? Je suis littéralement incapable de suivre une scolarité « normale ».

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tom,

      Selon nous, tu peux effectivement essayer de répondre à 2 questions:
      – Dans quel domaine je souhaite me former? Quel métier, je souhaite exercer?
      – Quel est le système d’apprentissage qui me correspond?

      Pour en apprendre un peu plus sur les différentes manières de se former, tu peux te rendre dans l’une de nos permanences. Les informateurs pourront faire le tour avec toi des différentes options possibles tant dans l’enseignement classique que dans l’enseignement de promotion sociale, l’alternance, les formations qualifiantes…: http://ijbxl.be/nos-permanences
      Pour déterminer un peu plus les secteurs qui pourraient potentiellement éveiller ton intérêt, tu pourrais également prendre un rendez-vous (gratuit) avec l’un de nos conseillers en orientation: http://ijbxl.be/service-d-accompagnement-et-d-orientation-scolaire-et
      En croisant ces 2 informations, tu pourrais peut-être trouver le domaine et le mode d’apprentissage qui te conviennent.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      Répondre
  24. dario

    bonjour
    mon fils a 17 ans et n aime pas l ecole refuse d etudier et de rendre ses travaux
    il etait en 3 general a 14 ans et avait des notes satisfesantes il a ete renvoye pour diffusion de photos sans autorisation de la personne et depuis il passe d une ecole a l autre et est toujours en 3 mais professionelle et toujours aucune motivation il ne prend rien au serieux
    et brosse regulierement pour rentrer a la maison ou il ny a personne car nous travaillons tout les jours il a lair d un jeune homme epanouis activiter sportive et tres sociable mais il est impossible de discuter avec lui car il tourne tout a la plaisanterie c est ca facon d eviter toute discution que puis je faire pour l aider

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Dario,

      Il est possible de prendre contact avec l’un des acteurs présenté sur la page ci-dessus afin d’aborder la question et envisager les différentes possibilités (au sein de l’école, une pause dans son parcours scolaire via un sas,…)
      S’il le souhaite, il peut également rencontrer un conseillé d’orientation afin de réfléchir davantage aux options possible. Par exemple: http://inforjeunesbruxelles.be/service-d-accompagnement-et-d-orientation-scolaire-et
      N’hésitez pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  25. patricia

    Je crois que ma fille se désintéresse de l’école. Bien qu’elle soit en rhéto, elle commence à collectionner les échecs.
    Que puis-je faire ?

    Merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Patricia,

      Vous pouvez retrouver les services qui proposent un soutien scolaire sur:
      http://www.ijbxl.be/sites-concernant-le-soutien-scolaire-102
      Malheureusement, la plupart des services dans ce secteur sont assez onéreux.

      L’idéal serait d’en discuter avec elle pour voir si ce désintérêt ne cache pas un autre souci.
      Un centre de guidance pourrait être une bonne adresse pour en discuter avec des professionnels : http://www.lbfsm.be/spip.php?rubrique39
      Il pourrait aussi être intéressant de discuter avec elle de ses projets d’orientation pour l’année prochaine. Elle peut passer à une de nos permanences: http://www.ijbxl.be/nos-permanences
      Il est aussi possible chez nous de rencontrer gratuitement un conseiller en orientation. Pour cela, il faut prendre rendez-vous au 02/514.41.11

      Bien à vous

      Répondre