Drogues légales, illégales, prescrites : connais-tu la différence ?

On peut aujourd’hui classer les drogues selon qu’elles sont légales, illégales ou prescrites.
Cette classification varie selon les pays et selon les époques, tu sais sans doute que certaines drogues sont légales dans un pays et illégales dans un autre, et inversement. Ainsi, au début du 20e siècle, l’alcool était interdit aux États-Unis et l’héroïne était prescrite en Europe.
Parmi les drogues légales, on trouve par exemple chez nous le tabac et l’alcool. Cela ne veut pas dire que tu peux les consommer n’importe où ni à n’importe quel âge, il y a une législation qui encadre ta consommation.
Les drogues illégales (que l’on appelle aussi « stupéfiants ») sont celles dont la détention, la culture  et le commerce sont interdits par la Loi et donc punissables. Lorsque dans le langage courant on parle d’un.e « drogué.e » ou d’un.e « toxicomane », c’est à ces produits-là que l’on fait encore aujourd’hui référence.
Enfin, on peut considérer l’ensemble des drogues prescrites. Ce sont les médicaments qui agissent, par exemple, sur notre moral (les antidépresseurs), sur notre sommeil (les somnifères) ou sur nos angoisses (les anxiolytiques). Ces drogues sont disponibles sur ordonnance médicale (donc quand tu vas chez ton médecin) et sont délivrées en pharmacie.

Partager