Interrompre sa grossesse – IVG

S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial pour recourir à une interruption volontaire de grossesse (IVG).

L’avortement est un droit

En Belgique, la loi autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est d’application depuis 1991. L’IVG est donc dépénalisée, cela signifie que la loi autorise cette pratique. En effet, une femme qui ne souhaite pas poursuivre sa grossesse doit être respectée. Personne ne peut décider à sa place et personne n’a le droit de l’influencer dans un sens ou dans l’autre.

Quelles sont ces conditions ?

  • En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse ;
  • Un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention ;
  • L’intervention doit avoir lieu dans un centre hospitalier ou extra hospitalier (centre de planning familial pratiquant l’IVG).

Des exceptions à cette règle sont-elles prévues ?

Une seule exception est prévue par la loi, il s’agit des IVG thérapeutiques,  lorsque la grossesse met en danger la santé de la mère ou si les examens révèlent que l’enfant à naître est atteint d’une maladie incurable.

A qui t’adresser ?

Tu peux en parler à un·e médecin ou à un·e gynécologue de ton choix. Tu peux aussi te rendre dans un hôpital ou dans un centre de planning familial. L’important est de trouver le lieu où tu te sentiras la plus à l’aise…
Ce que tu dois savoir, c’est que tous les hôpitaux et les centres de planning familial ne pratiquent pas nécessairement l’avortement (soit par conviction, soit parce que la structure ne permet de pratiquer d’IVG).

  • En centre de planning familial, si la·le médecin auquel·le tu t’adresses, refuse de pratiquer l’IVG, il est dans l’obligation légale de t’en informer lors de la première visite et de te renseigner un service pratiquant l’IVG.
  • Dans un établissement hospitalier, la·le médecin qui refuse de pratiquer l’IVG est également dans l’obligation légale de t’en informer lors de la première visite. En revanche, il n’est pas dans l’obligation de te renseigner un service pratiquant l’IVG.

Comment se passe l’IVG ?

Il existe deux méthodes d’IVG : l’IVG médicamenteuse et l’IVG chirurgicale
La méthode médicamenteuse se déroule en deux étapes où la patiente doit prendre différents comprimés : dans un premier temps, ceux-ci stoppent le développement de la grossesse, puis dans un second temps, provoquent l’expulsion de l’embryon. En Belgique, elle est pratiquée jusqu’à 7 semaines de grossesse.
La méthode chirurgicale est pratiquée sous anesthésie locale et consiste à aspirer, avec une sonde, l’endomètre (la partie interne de l’utérus où s’est niché l’ovule fécondé). Elle peut être pratiquée de la 6ème à la 12ème semaine de grossesse.

Comment se déroule une IVG dans un Centre de planning familial?

Chaque avortement, pratiqué selon les conditions prévues par la loi, suit une certaine procédure. Celle-ci est importante, car elle permet que l’IVG se déroule le mieux possible, en assurant une intervention médicale professionnelle et un accompagnement optimal.

  • Lors d’une première visite, un·e professionnel·le de la santé t’accueillera et tu pourras lui faire part de ton intention d’avorter : elle te donnera toutes les informations utiles (droits, aides, etc.) et répondra à tes interrogations. La·le médecin te donnera toutes les explications sur le déroulement de l’IVG, les précautions à prendre, les suites de l’intervention, etc.
  • Tu disposes ensuite d’une période de réflexion de 6 jours (minimum légal) pour confirmer ou non, par écrit, ta volonté d’interrompre la grossesse. Cette confirmation se déroule alors le jour de l’intervention.
  • Deux semaines après l’intervention, une visite de contrôle permettra d’effectuer un bilan de santé vis-à-vis de l’intervention.

Et le secret professionnel ?

Tout médecin est tenu au secret médical : il ne peut donc donner aucune information à qui que ce soit sans ton consentement.
Tous les professionnel·le·s de santé qui travaillent en centre de planning familial sont tenu·e·s au secret professionnel même si tu es mineure: aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (même à ta famille).

Une mineure d’âge peut-elle avorter ?

La loi belge relative à l’avortement n’évoque pas l’âge de la femme. Ainsi, il est possible d’effectuer une interruption volontaire de grossesse lorsqu’on est mineure.

Combien coûte l’IVG ?

Le coût d’un avortement est évalué à +/- 450€. Cependant, il sera pris en charge par l’INAMI à condition que tu sois en ordre de mutuelle.
Ainsi, en centre de planning familial, en dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ (si tu es en ordre de mutuelle).
Pour les personnes sans mutuelle, le prix total de l’intervention est à leur charge et dans le cas où l’intervention se passe dans un centre de planning familial (et non pas à l’hôpital), le montant est plafonné aux alentours de 200 €.
A noter qu’en établissement hospitalier, les frais pour un avortement peuvent être plus élevés (que tu sois en ordre de mutuelle ou pas).

Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein. Il est donc préférable d’évoquer ta situation financière auprès des professionnel·le·s de santé qui t’accueilleront pour trouver une solution.
Tu trouveras la liste des centres de planning familial pratiquant l’IVG en cliquant sur le lien suivant: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

108 questions déjà posées

  1. CamilleLLCH

    Bonjour,

    Existe-t-il un numéro pour parler de manière anonyme aux problèmes relatif à l’IVG ?

    J’ai déjà pris rdv avec le planning familiale. Mais l’attente me semble longue.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Camille,

      Tu peux effectivement contacter le GACEHPA (Groupe d’Action des Centres Extra Hospitaliers Pratiquant l’Avortement) afin de parler de manière anonyme de l’IVG. Le GACEHPA effectue des permanences téléphoniques les lundi et mardi de 10h00 à 15h00 au  02 502 72 07. Tu trouveras plus d’informations en cliquant ici: http://www.gacehpa.be/index.php/avortement/contacts

      Par ailleurs, tu peux également appeler le centre de planning familial de ton choix afin de leur poser tes questions. Tu trouveras la liste des centres de planning familial pratiquant l’IVG en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  2. Laura994

    Bonjour, je me sens désespérée , et je ne sais pas à qui demander ça. Je suis certaine d’être enceinte. Je viens de Belgique mais je travaille actuellement à Barcelone. J’aimerai me rendre dans un planning familiale afin d’effectuer les démarches nécessaires pour avorter . Cependant , je ne sais pas si je me ferai rembourser et je vois que l’avortement me coûterait entre 350 et 900 euros. Peut- on se faire rembourser par la mutuelle à l’étranger ? Merci d’avonce pour votre aide

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laura994,

      Premièrement, est-ce que tu es affiliée à une mutuelle Belge? En principe, pour pouvoir être affilié à une mutualité belge, il faut résider en Belgique. Il est parfois possible de conserver ses droits dans le reste de l’Union Européenne.

      L’idéal serait alors de contacter ta mutuelle pour en discuter avec eux. Tu trouveras les informations sur les démarches à accomplir en matière de sécurité sociale en cas de départ à l’étranger sur: https://www.socialsecurity.be/CMS/fr/leaving_belgium/index.html

      Si tu n’es pas affiliée à une mutuelle belge, nous te conseillons alors de prendre contact avec un centre de planning familial pour expliquer ta situation et faire le point sur la solution la plus adaptée pour toi. Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein.

      Tu trouveras la liste des centres de planning familial pratiquant l’IVG en Belgique en cliquant sur le lien suivant: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      Ainsi, peut-être tu pourrais te renseigner auprès des organismes compétents en Espagne pour essayer de trouver une solution.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  3. M

    Bonjour,

     

    Est-il possible d’avorter en Belgique en étant d’une autre nationalité ?

    Et existe t-il une limite d’avortements possible ? Je veux dire : j’ai déjà avorter deux fois plus jeune et maintenant je ne peut plus dans mon pays. Est-ce aussi le cas en Belgique ?

     

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour M,

      La Belgique autorise le recours à une IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) jusqu’à 12 semaines de grossesse. Par ailleurs, la loi prévoit qu’il y ait un délai d’une semaine entre la première visite et le moment de l’IVG. En centre de planning familial, tu seras reçue par une équipe de professionnel·le·s de la santé tenue au secret professionnel. Tu pourras alors évoquer ta situation auprès de profssionnel·le·s en toute confidentialité et sans jugement. Le prix ne doit pas être un frain. En cas de difficultés financières, les professionnel·le·s du centre de planning familial t’informeront sur les aides possibles et trouveront une solution avec toi. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      Si tu n’as pas planifié de grossesse, tu pourras aborder le sujet lors d’une consultation avec ta·ton gynécologue ou avec un·e médecin en centre de planning familial afin d’envisager la contraception qui te convient le mieux. Que ce soit une pilule contraceptive à prendre tous les jours, un anneau vaginal ou un patch qui se change toutes les 3 semaines ou DIU (stérilet) qui se change tous les 3 ou 5 ans, il existe de nombreux moyens de contraception. Une contraception classique est en effet plus efficace pour éviter une grossesse non planifiée. Pour de plus amples informations, tu peux te rendre sur la fiche suivante: https://bruxelles-j.be/?p=9436   ou sur le site suivant: https://www.mescontraceptifs.be/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  4. 153

    Si on est mineur et que notre mutuel est en ordre mais que nous ne voulons pas que nos parents soient au courant , comment fait-on pour regler cela avec la mutuel ou le planing familial ?

    Répondre
  5. Laura

    Bonjour, dans le cadre d’un travail, j’aimerais si possible entrer en contact avec quelqu’un pouvant me donner des informations claires au niveau de la législation concernant l’interruption médicale de grossesse en Belgique.

    Merci.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laura,

      Si tu souhaites plus d’informations à ce sujet, tu peux:

      – consulter l’avis émis par le Comité consultatif de bioéthique de Belgique disponible au lien suivant: https://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/avis_71_inter_tard_grossesse_0.pdf

      – contacter le GACEHPA ou visiter leur site internet pour obtenir plus d’informations: http://www.gacehpa.be/index.php/documentation/la-loi-mn

      – contacter un centre de planning familial pratiquant les IVG: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  6. Jean

    Bonjour,

    Voici ma question.

    Nous sommes un couple de français, mon épouse est enceinte de 6 mois et un syndrome de Turner en mosaïque vient d’être détecter chez notre bébé (anomalie chromosomique à notre sens grave).

    Nous avons demander une IVG, mais en France nous n’avons pas même dans ce cas, cette décision ne nous appartient pas et notre gynécologue nous a laissé entendre que la commission qui statuer sur ce cas ne préconiserait peut-être pas l’avortement.

    Nous sommes démunis car nous savons que nous ne pourrons élever cet enfant. Notre médecin généraliste qui soutient notre demande nous a conseiller de nous tourner vers la Belgique pour réaliser un IVG.

    Pouvez-vous me renseigner sur la recevabilité de notre demande en Belgique ? Quelles seraient les démarches à suivre ? Quel contact ?

    Merci

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Jean,

      La Belgique autorise le recours à une Interruption Volontaire de Grossesse jusqu’à 12 semaines de grossesse, comme en France.

      En revanche, dans son avis n°71 du 8 mai 2017 relatif à la pratique d’une interruption tardive de grossesse pour raisons médicales, le comité consultatif de bioéthique de Belgique précise que « une interruption de grossesse peut toutefois être effectuée au-delà de ce délai lorsque la poursuite de la grossesse met en péril grave la santé de la femme ou lorsqu’il est certain que l’enfant à naître sera atteint d’une affection d’une particulière gravité et reconnue comme incurable au moment du diagnostic. Dans ce cas, le médecin sollicité s’assurera le concours d’un deuxième médecin dont l’avis sera joint au dossier. »

      Ainsi, nous vous conseillons de contacter un·e médecin en centre de planning familial qui pratique les IVG afin de faire le point sur votre situation avec un·e professionnel·le de la santé et trouver la solution la plus adéquate. L’équipe d’un centre de planning familial est tenue au secret professionnel, vous serez accueillis en toute confidentialité et sans jugement par une équipe de professionnel·les de la santé. Tu trouveras la liste des centres de planning familial pratiquant l’IVG en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  7. M

    Quel traitement médical utilisée lors de l’IVG

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour M,

      La méthode médicamenteuse se déroule en deux étapes où la patiente doit prendre différents comprimés : dans un premier temps, ceux-ci stoppent le développement de la grossesse, puis dans un second temps, provoquent l’expulsion de l’embryon. En Belgique, elle est pratiquée jusqu’à 7 semaines de grossesse. Les principes actifs utilisés lor d’un IVG médicamenteuse sont;

      Le mifépristone: il interrompt la grossesse en bloquant la progestérone ( l’hormone qui maintient la grossesse), il favorise les contractions de l’utérus et il provoque l’ouverture du col utérin;

      Le misoprostol: Il augmente les contractions et provoque l’interruption de grossesse.

      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.

      Tu seras accueillie par une équipe de professionnels de la santé qui est tenue au secret professionnel, même si tu es mineure : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle. Les soins gynécologiques que tu reçois ne sont pas détaillés pour le recours à une IVG sur le décompte de la mutuelle. De plus, ce décompte n’est pas envoyé automatiquement à tes parents. Ce n’est que s’ils en font la demande qu’ils pourront recevoir ce décompte. Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone sur: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      En Belgique, l’IVG est autorisée jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

       

      Répondre
  8. Alema

    Bonsoir voilà, je suis enceinte depuis peu. Je suis encore dans les délais pour faire une IVG medicamenteuse. Mais je ne sais pas comment feur vais-je payer beaucoup d’argent je suis à l’école comme je vais faire … ? Mes parents doivent être au courant

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Alema,

      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.

      Tu seras accueillie par une équipe de professionnels de la santé qui est tenue au secret professionnel, même si tu es mineure : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle. Les soins gynécologiques que tu reçois ne sont pas détaillés pour le recours à une IVG sur le décompte de la mutuelle. De plus, ce décompte n’est pas envoyé automatiquement à tes parents. Ce n’est que s’ils en font la demande qu’ils pourront recevoir ce décompte. Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone sur: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  9. Pistache

    Bonjour

    En instance de divorce ai je le droit d avorter sans l autorisation de mon mari

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Pistache,

      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial pour recourir à une interruption volontaire de grossesse (IVG).

      En Belgique, la loi autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est d’application depuis 1991. L’IVG est donc dépénalisée, cela signifie que la loi autorise cette pratique. En effet, une femme qui ne souhaites pas poursuivre sa grossesse doit être respectée. Personne ne peut décider à sa place et personne n’a le droit de l’influencer dans un sens ou dans l’autre. Tu n’as besoin d’aucune autorisation pour avorter, le choix t’appartient. 

      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse. Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle.

      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  10. darhass

    Et si le papa n’est pas d’accord

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Darhass,

      Voici le texte de loi concernant l’avortement;

      La femme enceinte peut demander à un médecin d’interrompre sa grossesse dans les conditions suivantes:

        1° L’interruption de grossesse doit:

        a) sans préjudice des 3° et 5°, intervenir avant la fin de la douzième semaine de la conception;

        b) être pratiquée, dans de bonnes conditions médicales, par un médecin, dans un établissement de soins où existe un service d’information qui accueille la femme enceinte et lui donne des informations circonstanciées, notamment sur les droits, aides et avantages garantis par la loi et les décrets aux familles, aux mères célibataires ou non, et à leurs enfants, ainsi que sur les possibilités offertes par l’adoption de l’enfant à naître et qui, à la demande soit du médecin soit de la femme, accorde à celle-ci une assistance et des conseils sur les moyens auxquels elle peut avoir recours pour résoudre les problèmes psychologiques et sociaux posés par sa situation.

        2° Le médecin sollicité par une femme en vue d’interrompre sa grossesse doit:

        a) informer celle-ci des risques médicaux actuels ou futurs qu’elle encourt à raison de l’interruption de grossesse;

        b) rappeler les diverses possibilités d’accueil de l’enfant à naître et faire appel, le cas échéant, au personnel du service d’information visé au 1°, b), pour accorder l’assistance et donner les conseils qui y sont visés;

        c) s’assurer de la détermination de la femme à faire pratiquer une interruption de grossesse. L’appréciation de la détermination de la femme enceinte qui conduit le médecin à accepter d’intervenir, est souveraine lorsque les conditions prévues au présent article sont respectées.

        3° Le médecin ne peut au plus tôt, pratiquer l`interruption de grossesse que six jours après la première consultation prévue, sauf s’il existe une raison médicale urgente pour la femme d’avancer l’interruption de grossesse. Si la première consultation a lieu moins de six jours avant l’échéance du délai visé au 1°, a), ce délai est prolongé au prorata du nombre de jours non écoulés du délai de six jours. Toutefois lorsque le dernier jour de cette prolongation est un samedi, un dimanche ou un jour férié légal, l’interruption de grossesse peut être pratiquée le jour ouvrable suivant.

        4° L’intervention ne peut avoir lieu qu’après que l’intéressée a exprimé par écrit, le jour de l’intervention, sa détermination à y faire procéder. Cette déclaration est versée au dossier médical.

        5° Au-delà du délai de douze semaines, prolongé le cas échéant conformément au 3°, la grossesse peut, sous les conditions prévues aux 1°, b), et 2° à 4°, être interrompue volontairement seulement si la poursuite de la grossesse met en péril grave la santé de la femme ou lorsqu’il est certain que l’enfant à naître sera atteint d’une affection d’une particulière gravité et reconnue comme incurable au moment du diagnostic. Dans ce cas, le médecin sollicité s’assure le concours d’un deuxième médecin, dont l’avis est joint au dossier.

        6° Le médecin ou toute autre personne qualifiée de l’établissement de soins où l’intervention a été pratiquée, doit assurer l’information de la femme en matière de contraception.

      Comme tu peux lire dans la loi, la femme peut décider librement d’interrompre sa grossesse, même sans consentement de son partenaire.

      Cela dit, cette décision est importante et nécessite de prendre le temps d’y réfléchir sereinement.

      Le plus judicieux serait donc d’en parler calmement avec ta conjointe et de faire le point sur la situation. Cette décision est une décision personnelle mais n’hésitez pas à contacter un centre de planning familiale afin de pouvoir être accompagner dans la réflexion. La liste des centres de planning familial en Belgique francophone est disponible dans le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  11. 0635781211

    Bjr je suis à 16semain je peux faire IVG svp

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour 0635781211

      En Belgique, l’avortement doit avoir lieu avant la fin de la 12e semaine qui suit la conception, en tenant compte du délai de réflexion de 6 jours entre la première visite médicale et l’IVG. Ce délai ne peut être diminué sauf s’il existe une raison médicale urgente pour la femme d’avancer l’interruption de grossesse.

      Si tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse et en admettant que ce délai soit dépassé, sache que d’autres pays européens prévoient des délais plus longs.

      Tu peux, par exemple, te rendre:

      – Aux Pays-Bas: l’IVG est autorisée jusqu’à 22 semaines. Tu trouveras plus d’informations sur l’interruption volontaire de grossesse aux Pays-Bas en cliquant sur le lien suivant: https://www.zanzu.nl/fr/avortement ainsi que la liste des cliniques qui pratiquent les interruptions volontaires de grossesse aux Pays-Bas: https://www.ngva.net/klinieken. Le prix varie d’une clinique à l’autre et en fonction de l’avancée de ta grossesse. Ainsi, le plus judicieux serait de contacter la clinique de ton choix afin de te renseigner sur le prix.

      – En Angleterre: tu es en mesure d’y avoir recours jusqu’à 24 semaines (établissement Marie Stopes). Une IVG coûte jusqu’à la 14ème semaine entre 644£ et 789£, une IVG entre la 14ème semaine et la 19ème semaine coûtera entre 927 £ et 981£. Tu trouveras plus d’informations sur les démarches en Angleterre en cliquant ici: https://www.mariestopes.org/what-we-do/our-services/safe-abortion-and-post-abortion-care/

      Si tu souhaites recourir à un avortement et que tu te situes en dehors de l’Union Européenne, dans un pays qui n’autorise pas le recours à l’avortement, tu peux te rendre sur la page suivante pour trouver des ressources fiables: https://www.womenonwaves.org/fr/page/6104/how-to-do-an-abortion-with-pills

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  12. So

    Bonjour, j’ai appris aujourd’hui que jetait enceinte d’environ le 09 juin 2019 nous sommes le 13 août se qui fait 10semaines si je calcul bien.. mais je n’en veux pas, je ne veux pas d’enfants maintenant je suis pas prête enfin soit jai pris Rdv cher un gynécologue de planning familial pour pourvoir avoir la date exacte et si cela mets possible de pratiquer une IVG.. mais en attendant mon rendez vous je me pose énormément de questions.. cela sera t’il possible de pourvoir faire une IVG car je sais que en Belgique le délai est de 12 semaines mais si avec les 6 jours de réflexion que nous avons il est encore temps et que nous avons un Rdv pour l IVG un peu avant les 12 semaines cela est possible ?? Merci de votre réponse que j’attends avec impatience.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour So,

      En Belgique, l’avortement doit avoir lieu avant la fin de la 12e semaine qui suit la conception, en tenant compte du délai de réflexion de 6 jours entre la première visite médicale et l’IVG. Ce délai ne peut être diminué sauf s’il existe une raison médicale urgente pour la femme d’avancer l’interruption de grossesse.

      Si tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse et en admettant que ce délai soit dépassé, sache que d’autres pays européens prévoient des délais plus longs.

      Tu peux, par exemple, te rendre:

      – Aux Pays-Bas: l’IVG est autorisée jusqu’à 22 semaines. Tu trouveras plus d’informations sur l’interruption volontaire de grossesse aux Pays-Bas en cliquant sur le lien suivant: https://www.zanzu.nl/fr/avortement ainsi que la liste des cliniques qui pratiquent les interruptions volontaires de grossesse aux Pays-Bas: https://www.ngva.net/klinieken. Le prix varie d’une clinique à l’autre et en fonction de l’avancée de ta grossesse. Ainsi, le plus judicieux serait de contacter la clinique de ton choix afin de te renseigner sur le prix.

      – En Angleterre: tu es en mesure d’y avoir recours jusqu’à 24 semaines (établissement Marie Stopes). Une IVG coûte jusqu’à la 14ème semaine entre 644£ et 789£, une IVG entre la 14ème semaine et la 19ème semaine coûtera entre 927 £ et 981£. Tu trouveras plus d’informations sur les démarches en Angleterre en cliquant ici: https://www.mariestopes.org/what-we-do/our-services/safe-abortion-and-post-abortion-care/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  13. Lila54

    Bonjour, Je suis enceinte de 7 semaine et j ai rendez pour un ivg medicamenteuse lundi et mercredi pour la deuxième  prise le souci est que je prends l.avion le lendemain de la deuxième  prise. Y a t il des risques  ? L oeuf est expulsé  me.jpur même?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lila54,

      En principe, il n’y a pas de contre-indication à prendre un avion au lendemain de la deuxième prise d’une IVG médicamenteuse. Suite à la deuxième prise, tu devras rester quelques heures en salle de repos par mesure de précaution. L’expulsion de l’ovule survient, en général, dans les 4 heures qui suivent la deuxième prise. Cependant, dans le cas où l’ovule n’est pas expulsé dans les 4 heures, il est possible qu’il soit expulsé dans les 24 heures qui suivent. Ainsi, même s’il n’y a pas de contre-indication, il est possible que ton voyage ne soit pas confortable.

      En cas de doute, n’hésite pas à poser plus de question aux professionnel·le·s de la santé qui t’accueilleront.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  14. Nassaym

    Bonjour, je souhaite interrompre ma grossesse. Je l’ai appris hier, après 2 jours de retard de règles.

    Je pars pour 2 semaines en vacances début aout. Est-ce que je peux faire ça avant de partir ?

    Mon billet d’avion est prévu pour le 08/08.

     

    merci!

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nassaym,
      En Belgique, il est autorisé de recourir à une IVG jusqu’à 12 semaines de grossesse. Si tu souhaites plus d’informations, tu peux te rendre sur la page suivante: http://www.loveattitude.be/grossesse-et-avortement/
      La loi prévoit un délai d’une semaine entre le premier rendez-vous et le second pour procéder à l’IVG.
      Il est donc possible de réaliser cette IVG avant ton départ.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute autre question.

      Répondre
  15. Youuss67

    Bonjour, j’aimerais savoir si je suis enceinte.. Toit d’abord j’ai eu mes regles plus tôt que prévu ( 13 juillet 2019) alors que j’étais censée les avoir entre le 17-18-19 juillet 2019. Mes règles on durée + ou – 2 à 3 jours . Il n’y a pas eu de protection dans le rapport sexuel . Est-ce normal que j’ai eu mes règles plus tôt que prévu et qui ont duré 2 a 3 jours?

    J’attend votre réponse..

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Youuss67,

      En principe l’arrivée de tes règles signifie que ton ovule n’a pas été fécondé et que par conséquent tu n’es pas enceinte. Ainsi, si tes dernières règles étaient inhabituelles (plus courtes que d’habitude ou moins abondantes par exemple) et que tu as eu des rapports non protégés et sans contraception, nous te conseillons d’effectuer un test de grossesse. En général, on recommande d’attendre 20 jours après le dernier rapport non protégé et sans contraception pour effectuer un test de grossesse urinaire. En effet, un test effectué trop tôt pourrait indiquer faussement l’absence de grossesse. C’est au bout de 20 jours que l’hormone Beta HCG est présente en quantité suffisamment grande pour être détectée dans les urines et donner un résultat fiable. Si tu préfères, tu peux effectuer un test de grossesse sanguin sur prescription de ta·ton médecin traitant, de ta·ton gynécologue ou dans un centre de planning familial. Il faut toutefois attendre un minimum de 15 jours après le dernier rapport non protégé et sans contraception. L’analyse sanguine est fiable à 100%. La liste des centres de planning familial en Belgique francophone est disponible sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  16. Nini

    Jai 17 semaines je voulais retirer mais est ce trop tard jai des soucis avec le papa en pleine rupture je ne souhaite plus le garder

     

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nini,

      le délai autorisé par la loi belge est de 12 semaines maximum entre la fécondation et l’avortement.

      En outre, il ne faut pas consulter le médecin traitant ou le gynécologue trop tard, par exemple à 11 semaines de grossesse, car la loi impose un délai de 6 jours entre la première visite médicale et l’IVG.

      Dans ta situation tu es donc hors délai pour l’IVG en Belgique.

      D’autres pays Européen prévoient des délais plus long.

      Si tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux, par exemple te rendre:

      Aux Pays-Bas: Tu trouveras plus d’informations sur l’interruption volontaire de grossesse aux Pays-Bas en cliquant sur le lien suivant: https://www.zanzu.nl/fr/avortement ainsi que la liste des cliniques qui pratiquent les interruptions volontaires de grossesse aux Pays-Bas: https://www.ngva.net/kliniekenConcernant le prix, cela varie d’une clinique à l’autre et en fonction de l’avancée de ta grossesse.

      Ainsi, le plus judicieux serait de contacter la clinique de ton choix afin de te renseigner sur le prix.

      En Angleterre, tu es en mesure d’y avoir recours jusqu’à 24 semaines (établissement Marie Stopes). Une IVG coûte jusqu’à la 14ème semaine entre 644£ et 789£, une IVG entre la 14ème semaine et la 19ème semaine coûtera entre 927 £ et 981£. Tu trouveras plus d’informations sur les démarches en Angleterre en cliquant ici: https://www.mariestopes.org/what-we-do/our-services/safe-abortion-and-post-abortion-care/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  17. Sarah

    Bonjour,

    Après plusieurs rapports avec retrait (et sans pilule), j’ai un retard de regles et un test positif. Cette grossesse n’est pas désirée, et rendez vous pris chez le gynéco demain.

    A t’on des jours de repos après une IVG medicamenteuse ?

    Le premier rdv est il donc uniquement de but explicatif ? Et c »est bien au suivant jours après qu’on prend le 1er comprimé ?

     

    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sarah,

      Si tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux recourir à une interruption volontaire de grossesse (IVG)

      En Belgique, il est autorisé de recourir à une IVG jusqu’à 12 semaines de grossesse. Si tu souhaites, plus d’informations, tu peux te rendre sur la page suivante: http://www.loveattitude.be/grossesse-et-avortement/ Effectivement, la loi prévoit un délai d’une semaine entre le premier rendez-vous et le second pour procéder à l’IVG. N’hésite pas à évoquer ton besoin d’être au repos à la suite d’une IVG aux professionnel·le·s de la santé que rencontreras. Pour recourir à une IVG, tu peux te rendre dans un centre de planning familial. En planning familial, l’ensemble de l’équipe est tenue au secret professionnel et t’accueillera sans jugement et en toute confidentialité. Tu trouveras la liste des centres de planning familial pratiquant les IVG: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  18. Naima

    Bonjour Je suis marocaine enciente je peut avoir un rendez vous plus proche dans votre clinique pour me faire avortement et aussi le prix et le temps que je rester chez vous a la clinique

    Merci d avance

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Naima,

      Bruxelles-J est une plateforme d’information jeunesse, nous ne réalisons pas des interruptions de grossesse.

      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse. Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle.

      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
      1. Flavius

        Bonjour,

         

        Pour information, votre assertion « L’IVG est donc dépénalisée »est fausse. Ce n’est pas encore le cas. Tuer un embryon est toujours, pour l’instant dans le code pénal. Merci de ne pas diffuser de fausses informations dans le but de promouvoir l’avortement. Etre objectif dans les informations diffusées auprès des jeunes en détresse qui viennent vous voir est plus honnête. Merci bien à vous,

        Répondre
        1. Infor Jeunes Bruxelles

          Bonjour Flavius,

          Effectivement, comme nous l’écrivons sur cette fiche l’IVG n’est pas dépénalisée, elle est autorisée. Un·e médecin qui ne souhaite pas pratiquer une IVG en raison de ses convictions personnelles a tout à fait le droit de refuser de la pratiquer. Dans ce cas de figure, ce·tte médecin est en devoir d’en informer la patiente souhaitant recourir à une IVG afin qu’elle puisse se tourner vers un·e professionnel·le de santé qui pratique les IVG. Dans le but de garantir à chacun·e la liberté de disposer de son corps, la loi garantie que la femme enceinte est la seule décisionnaire quant à la poursuite ou à l’interruption de sa grossesse.

          Répondre
  19. Nana

    Bonjour je suis enceinte de 6 semaines aujourd’hui.  Je lai appris il y a une semaines.  N ayant pas fini mes études et aucun citation avec le père jaimerai faire une IVG par médicament.  Est ce que je peux encore le faire ou pas et est ce que je dois attendre vraiment 1 selaines avant l intervention  ? Merci beaucoup

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nana,

      La loi impose un délai de minimum 6 jours entre la première consultation et le jour de l’intervention. Il n’est pas possible de ne pas observer ce délai. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point.

      Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  20. matti-2001

    Bonjour, je suis mineure, j’ai 17 ans. Et j’ai des doutes, je pense être enceinte. Si je comprends bien ce qu’il fait écrit, Si je suis enceinte. J’en peux avorter sans que mes parents en soit informé ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour matti-2001,

      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.

      Tu seras accueillie par une équipe de professionnels de la santé qui est tenue au secret professionnel, même si tu es mineure : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle. Les soins gynécologiques que tu reçois ne sont pas détaillés pour le recours à une IVG sur le décompte de la mutuelle. De plus, ce décompte n’est pas envoyé automatiquement à tes parents. Ce n’est que s’ils en font la demande qu’ils pourront recevoir ce décompte. Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone sur: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres

      En Belgique, l’IVG est autorisée jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  21. Gabriela

    Bonjour je suis en situation illégale pour l’ind et j’aimerais faire un avortement cela est il possible?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Gabriela,

      Que tu sois en situation irrégulière ou non, s’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse. Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention.
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  22. totonio02

    Quand la mutuelle interviens pour l avortement es que quand la mutuelle remboursée les parent vous recevoir une feuille avec les détaillé à la maison ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Totonio02,
      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, le plus judicieux serait de te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.
      Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle. Les soins gynécologiques que tu reçois ne sont pas détaillés pour le recours à une IVG sur le décompte de la mutuelle. De plus, ce décompte n’est pas envoyé automatiquement à tes parents. Ce n’est que s’ils en font la demande qu’ils pourront recevoir ce décompte.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention.
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  23. Magalie C

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si effectuer une IVG peut avoir des conséquences sur une future grossesse désirée? Cela peut-il créer des difficultés pour concevoir par la suite?
    Je viens d’effectuer deux tests de grossesse qui se sont avérés positifs alors que d’après les dires de ma gynécologue je ne pouvais pas tomber enceinte naturellement du faite que j’ai une sorte de SOPK.
    Cette grossesse actuelle n’était pas désirée mais avant de faire quoi que ce soit j’aimerais être certaine que le fait d’interrompre cette grossesse ne risque pas d’avoir des conséquences sur une prochaine grossesse (cette fois désirée).
    Merci d’avance pour votre aide.
    Cordialement,
    Magalie C

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Magali,
      Nous sommes désolés de pouvoir te répondre que maintenant (nous avons été en congé).
      Un IVG n’a aucune influence sur la fertilité; donc non, une IVG ne peut pas avoir des conséquences sur une future grossesse désirée.
      Si tu souhaites avoir plus de renseignement à ce sujet tu pourrais poser tes question au sein d’un centre de planning familial. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant : http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  24. Maud

    Voilà, je viens d’apprendre que je suis enceinte, je suis complètement perdue.

    comment je doit m’y prendre au planning familial pour un avortement?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Maud,

      Si tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial pour recourir à une interruption volontaire de grossesse.

      Tu seras accueillie par une équipe de professionnel·le·s de la santé sans jugement et en toute confidentialité. En effet, une équipe de centre de planning familial est composée de professionnel·le·s de la santé tenu·e·s au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution.
      En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  25. Lou

    Je viens d’apprendre que j’étais enceinte entre 7 et 8 semaines. Est ce possible de pratiquer une IVG médicamenteuse? Je redoute fort l’autre méthode, je suis morte de stress…

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lou,
      Si tu souhaites plus poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial pour recourir à une interruption volontaire de grossesse. Ainsi, tu seras accueillie par une équipe de professionnel·le·s de la santé sans jugement et en toute confidentialité. Tu pourras aborder avec un spécialiste la méthode utilisée pour pratiquer l’IVG.
      Une équipe de centre de planning familial est composée de professionnel·le·s de la santé tenu·e·s au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution.
      En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  26. Souris

    Je suis enceinte de 10 semaines+5 jours et j’aimerai me faire avorter de toute urgence car il me reste pas beaucoup de temps. Est ce possible?? S’il vous plaît

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Souris,
      Si tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux te rendre dans un centre de planning familial pratiquant les interruptions volontaires de grossesse afin de rencontrer des professionnel·le·s de la santé qui pourront t’accueillir sans jugement et en toute confidentialité.
      En effet, une équipe de centre de planning familial est composée de professionnel·le·s de la santé tenu·e·s au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention. N’hésite pas à évoquer ton délai de grossesse auprès de l’équipe.
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  27. Élise.m

    J’ai 15 ans j’ai peur d’être enceinte comment ça se déroule si je veux avorter ?
    J’ai peur j’ai pas d’argent pour payer…

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Elise,
      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, le plus judicieux serait de te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.
      Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle. Les soins gynécologiques que tu reçois ne sont pas détaillés pour le recours à une IVG sur le décompte de la mutuelle. Par ailleurs, ce décompte n’est pas envoyé automatiquement à tes parents. Ce n’est que s’ils en font la demande qu’ils pourront recevoir ce décompte.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention.
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  28. Imane

    Bonsoir, je suis une femme sans papier j’ai tombée enceinte de 3 semaines et je voulais avorter y’a t’il moyen ? Svp

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Imane,
      L’aide médical urgente est possible pour les personnes sans titre de séjour en Belgique.
      Tu peux donc te présenter au CPAS de la commune où tu es domicilié pour faire la demande ou contacter le service Medimmigrant pour être aidé dans ces démarches.
      02/274.14.33
      0800/14.960
      (gratuit)
      lundi-jeudi-vendredi 10h – 13h et mardi14h – 18h
      EMAIL
      info@medimmigrant.be
      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  29. Celil

    Je suis fiancé et j’ai eu des rapport sexuels avec m’a femme et elle n’a plus c’est régle nous voulons lavorte sans que les parents le sache aidé nous svp

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Celil,
      S’il s’avère que ta fiancée est enceinte et que vous ne souhaitez pas que cette grossesse se poursuive, le plus judicieux serait de vous rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse. Vous serez accueilli par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à votre sujet (ni même à votre famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG coûtera alors 2 x 1.80€ si ta fiancée est en ordre de mutuelle. Les soins gynécologiques ne sont pas détaillés pour le recours à une IVG sur le décompte de la mutuelle. Par ailleurs, ce décompte n’est pas envoyé automatiquement aux parents. Ce n’est que s’ils en font la demande qu’ils pourront recevoir ce décompte.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous vous conseillons de contacter directement le centre de planning familial de votre choix afin de faire le point. Vous trouverez la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone sur : http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention.
      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  30. Laura

    Puis-je avorter sans que mes parents soient au courant et rapidement ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laura,
      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, le plus judicieux serait de te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.
      Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle. Les soins gynécologiques que tu reçois ne sont pas détaillés pour le recours à une IVG sur le décompte de la mutuelle. Par ailleurs, ce décompte n’est pas envoyé automatiquement à tes parents. Ce n’est que s’ils en font la demande qu’ils pourront recevoir ce décompte.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point. Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      En Belgique l’IVG est autorisé jusqu’à 12 semaines de grossesse et un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention.
      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      Répondre
  31. Nana

    Je suis à 20 sa environ selon ma 1ère écho que j’ai faite en urgence sans savoir que j’étais enceinte. Je veux avorter est ce toujours possible en belgique ?? Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nana,
      Non, le délai autorisé par la loi belge est de 12 semaines maximum entre la fécondation et l’avortement.
      En outre, il ne faut pas consulter le médecin traitant ou le gynécologue trop tard, par exemple à 11 semaines de grossesse, car la loi impose un délai de 6 jours entre la première visite médicale et l’IVG.
      Dans ta situation tu es donc hors délai pour l’IVG en Belgique.
      D’autres pays Européen prévoient des délais plus long.
      Si tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux, par exemple te rendre:
      Aux Pays-Bas: Tu trouveras plus d’informations sur l’interruption volontaire de grossesse aux Pays-Bas en cliquant sur le lien suivant: https://www.zanzu.nl/fr/avortement ainsi que la liste des cliniques qui pratiquent les interruptions volontaires de grossesse aux Pays-Bas: https://www.ngva.net/kliniekenConcernant le prix, cela varie d’une clinique à l’autre et en fonction de l’avancée de ta grossesse.
      Ainsi, le plus judicieux serait de contacter la clinique de ton choix afin de te renseigner sur le prix.
      En Angleterre, tu es en mesure d’y avoir recours jusqu’à 24 semaines (établissement Marie Stopes). Une IVG coûte jusqu’à la 14ème semaine entre 644£ et 789£, une IVG entre la 14ème semaine et la 19ème semaine coûtera entre 927 £ et 981£. Tu trouveras plus d’informations sur les démarches en Angleterre en cliquant ici: https://www.mariestopes.org/what-we-do/our-services/safe-abortion-and-post-abortion-care/
      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  32. Baubau98

    Pour quelle raison ne pouvons nous plus avorter au delà de 12 semaines?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Baubau,
      L’avortement , peut être pratiqué légalement pratiquement tous les pays d’Europe.
      Bien que le Parlement européen recommande aux États membres de légaliser cette pratique.
      Cependant, l’Union européenne n’étant pas compétente en la matière pour légiférer, chaque pays reste libre d’instaurer ses conditions, ce qui explique le grand écart qui existe entre les lois des différents pays.
      En général, le délai légal de l’IVG est de 12 semaines d’aménorrhée, mais peut atteindre 24 semaines dans certains pays et est interdite dans d’autres.
      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.
       

      Répondre
  33. Marie

    Bonjour j’ai avorter y’a 3jours et j’ai eu déjà des rapports plus une ejaculation interne est ce grave ??

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie,
      Il est conseillé d’attendre 4-7 jours après avoir une IVG.
      En effet, le col de l’utérus peut être légèrement ouvert, le risque d’infection peut donc être plus important en cas de relation sexuelle durant cette période.
      Par ailleurs, après un avortement médical, il est fréquent de constater des saignements légers et irréguliers pendant quelques semaines.
      Mais il est possible d’avoir des relations sexuelles même pendant ces saignements.
      Attention, si tu ne désires pas tomber enceinte, il est important d’utiliser un moyen de contraception à chaque fois que tu as des relations sexuelles.
      Même si plusieurs semaines peuvent s’écouler avant les prochaines règles, il est possible que l’ovulation se produise la première ou la deuxième semaine après l’avortement, ce qui signifie qu’il est possible tomber enceinte tout de suite.
      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  34. Mezzia

    Je suis fin de la 11ème semaine début 12eme, par l abandon de mon compagnon tardivement et le faite de me retrouver sans rien, ni argent , ni logement me permet pas de garder le bébé . Puis je aller au urgence pour arrêter la grossesse en urgence ? Ou que dois je faire vu que je suis en manque de temps

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mezzia,
      Si tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, tu peux, en effet, te rendre:

      • Aux Pays-Bas afin de mettre un terme à ta grossesse au delà du délai autorisé en Belgique et en France. Tu trouveras plus d’informations sur l’interruption volontaire de grossesse aux Pays-Bas en cliquant sur le lien suivant: https://www.zanzu.nl/fr/avortement ainsi que la liste des cliniques qui pratiquent les interruptions volontaires de grossesse aux Pays-Bas: https://www.ngva.net/klinieken Concernant le prix, cela varie d’une clinique à l’autre et en fonction de l’avancée de ta grossesse. Ainsi, le plus judicieux serait de contacter la clinique de ton choix afin de te renseigner sur le prix.
      • En Angleterre, tu es en mesure d’y avoir recours jusqu’à 24 semaines (établissement Marie Stopes). Une IVG coûte jusqu’à la 14ème semaine entre 644£ et 789£, une IVG entre la 14ème semaine et la 19ème semaine coûtera entre 927 £ et 981£. Tu trouveras plus d’informations sur les démarches en Angleterre en cliquant ici: https://www.mariestopes.org/what-we-do/our-services/safe-abortion-and-post-abortion-care/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  35. Lili

    Si on est mineur peut-on avorter sans le dire a ses parents ? Est-ce qu’on sais avortée au centre familial a huy (4500 Belgique)?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lili,
      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, le plus judicieux est, en effet, de te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.
      Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel, même tu si tu es mineure: aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle.
      C’est pour cette raison que les soins gynécologiques que tu reçois ne sont pas détaillés pour le recours à une IVG sur le décompte de la mutuelle. Par ailleurs, ce décompte n’est pas envoyé automatiquement à tes parents. Ce n’est que s’ils en font la demande qu’ils pourront recevoir ce décompte.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution.
      Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point.
      Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  36. Chat noir

    Je voudrai savoir comment provoquer une fausse couche rapide et Sans risque dite moi svp. Je sais même pas qui est le père de ma grossesse et je vien d’une famille musulmans et pauvre et ma famille peut me chasser avc ma grossesse aidé moi svp

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Chat noir,
      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, le plus judicieux est, en effet, de te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.
      Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle.
      C’est pour cette raison que les soins gynécologiques que tu reçois ne sont pas détaillés pour le recours à une IVG sur le décompte de la mutuelle. Par ailleurs, ce décompte n’est pas envoyé automatiquement à tes parents. Ce n’est que s’ils en font la demande qu’ils pourront recevoir ce décompte.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution.
      Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point.
      Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  37. Sephora90

    Bonsoir à tous, qu’en est il des interruptions de grosses au delà de 12semaine de grosses ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Sephora90,
      En Belgique elles ne sont pas autorisées.
      Une seule exception est prévue par la loi, il s’agit des IVG thérapeutiques, lorsque la grossesse met en danger la santé de la mère ou si les examens révèlent que l’enfant à naître est atteint d’une maladie incurable.
      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  38. Julie

    J’ai seulement 17 ans et je voudrais avorter sans que ma famille le sache. Faut-il l’accord de mes parents pour avorter?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Julie,
      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, le plus judicieux est, en effet, de te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.
      Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle.
      C’est pour cette raison que les soins gynécologiques que tu reçois ne sont pas détaillés pour le recours à une IVG sur le décompte de la mutuelle. Par ailleurs, ce décompte n’est pas envoyé automatiquement à tes parents. Ce n’est que s’ils en font la demande qu’ils pourront recevoir ce décompte.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution.
      Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point.
      Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  39. Laura

    Ma belle mère travaille a ma mutuelle et gère mon dossier sera t elle au courant si j’avorte ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Laura,
      Nous te conseillons de parler de ta situation auprès d’un centre de planning familial pour trouver une solution adaptée (par exemple un encodage différent). Tous les professionnel·le·s de santé qui travaillent en centre de planning familial sont tenu·e·s au secret professionnel même si tu es mineure?: aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). Tu trouveras la liste des centres de planning pratiquant l’IVG en cliquant sur le lien suivant: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  40. Tani

    Est c’est possible de faire l’ivg à partir de 14 semaine, sI la femme aprez une longue réflexion décidé d’interrompre sa grossesse. Vu q la loi dit que il faut le faire à 12 semaine. Et moi j M retrouve dans le cas que le délai prévu est passé. Et j suis à 14 semaines. Que faire? Répondez moI svp. J’suis impatiente. Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Tani,
      Je suis désolée, cette réponse arrive assez tard.
      Tout d’abord sache que si tu es à 14 semaines de grossesse, il ne sera malheureusement plus possible pour toi d’avorter en Belgique où légalement ce n’est plus permis au-delà de 12 semaines de grossesse.
      Tu peux par contre te tourner vers les Pays-Bas où tu es en mesure d’y avoir recours jusqu’à 22 semaines (CASA cliniques qui pourront t’accueillir en français). Le prix d’une IVG avant 17 semaines de grossesse est de 750€ et après 17 semaines de grossesse de 900€. Tu trouveras plus d’informations sur les Casa Cliniques en cliquant sur le lien suivant: https://www.casaklinieken.nl/fr/casa-cliniques
      Cependant, en Angleterre tu es en mesure d’y avoir recours jusqu’à 24 semaines (établissement Marie Stopes). Une IVG coûte jusqu’à la 14ème semaine entre 644£ et 789£, une IVG entre la 14ème semaine et la 19ème semaine coûtera entre 927 £ et 981£. Tu trouveras plus d’informations sur les démarches en Angleterre en cliquant ici: https://www.mariestopes.org/what-we-do/our-services/safe-abortion-and-post-abortion-care/
      Sache que une aide sociale pourrait être envisageable, par exemple auprès d’un CPAS où chaque situation est évaluée au cas par cas. Dans le cas où cette aide t’est accordée, cela pourrait t’aider dans tes démarches.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  41. Kiwi

    Bonjour, je voudrais savoir si lorsque l’on se rend dans un planning familial,si il faut prendre rendez vous ?
    Par exemple si on veut consulter un gynécologue sur place afin d’avoir recours à une IVG ds les prochains jours suivant la première consultation

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kiwi,
      Tu peux te rendre dans un centre de planning familial pour prendre rendez-vous et déterminer la date la plus proche avec un·e membre de l’équipe ou être reçue directement par un·e médecin pour effectuer la première consultation en vue d’une IVG (si une place pour une consultation est directement disponible). Si tu préfères, tu peux appeler le centre de planning de ton choix afin de fixer une date de rendez-vous par téléphone.
      Dans tous les cas, tu seras accueillie par une équipe de professionnel·le·s de la santé en toute confidentialité. Tu trouveras la liste des centres de planning pratiquant l’IVG en cliquant sur le lien suivant: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  42. LaVieNeMaPasGater

    Bonjour je suis enceinte de 19semaines +- je me demandais si je pouvais avorter car le papa de mon bébé et moi même ne sont plus en couple et il me menace de me frapper afin que le bébé tombe il ne le veut pas et moi non plus nous avons déjà une fille ensemble et il m’a détruit ma vie j’aimerais savoir les recours et ce que je peux faire

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour LaVieNeMaPasGater,
      En Belgique le recours à une Interruption Volontaire de Grossesse n’est pas autorisé au delà de 12 semaines de grossesse (14 semaines d’aménorrhée).
      Cependant en Angleterre, tu es en mesure d’y avoir recours jusqu’à 24 semaines (établissement Marie Stopes). Une IVG coûte jusqu’à la 14ème semaine entre 644£ et 789£, une IVG entre la 14ème semaine et la 19ème semaine coûtera entre 927 £ et 981£. Tu trouveras plus d’informations sur les démarches en Angleterre en cliquant ici: https://www.mariestopes.org/what-we-do/our-services/safe-abortion-and-post-abortion-care/
      Une aide sociale pourrait être envisageable, par exemple auprès d’un CPAS où chaque situation est évaluée au cas par cas. Dans le cas où cette aide t’est accordée, cela pourrait t’aider dans tes démarches.
      Si tu souhaite être accompagnée dans tes démarches, tu pourrais te rendre dans un centre de planning familial et leur expliquer ta situation.  Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même au papa de ton bébé).
      Tu trouveras la liste des centres de planning familial  en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      Enfin, si tu le souhaites tu peux aussi appeler le CVFE http://www.cvfe.be/
      Le Collectif contre les Violences Familiales et l’Exclusion lutte aux côtés des femmes contre les violences entre partenaires et l’exclusion socio-économique. Il est solidaire de leur combat quotidien pour être respectées, faire valoir leurs droits et prendre la place qui leur convient au sein de la société.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  43. Lana

    Voilà j’avais déjà posé une question au mois de juin . En mai j’ai un premier rapport non protégé après celui ci j’ai pris la pilule du lendemain mais après ça j’ai eu un autre rapport non protegé , après celui là je ne suis pas retournée chercher une pillule du lendemain car la première m’avait donné des règles bizarre et ils avaient appelé le médecin du planning (par téléphone) et il se trouve que ma mère la connaît alors même si il ne lui on pas donné mon nom j’ai eu peur . J’ai eu plusieurs fois les règles depuis mais je stresse toujours autant d’etre enceinte car je n’ai que 14 ans au mois de novembre . Est ce possible que je sois enceinte même après avoir eu plusieurs fois les règles et si oui le délai serait dépassé pour un avortement en Belgique et je n’ai pas les moyen d’aller au Pays Bas et je ne peux pas en parler à ma mère … Merci de votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lana,
      En cas de rapports vaginaux non protégés et sans contraception une grossesse toujours possible.
      Toutefois, si tu as eu tes règles et qu’elles ne te paraissaient pas inhabituelles (plus courtes ou flux moins important), cela signifie que l’ovule n’a pas été fécondé et que par conséquent, tu n’es pas enceinte.
      Si tu souhaites en discuter et te rassurer n’hésite pas à te présenter dans un centre de planning familiale (tu peux aller dans n’importe quel centre) de nombreux services y sont gratuits et tout le personnel doit respecté le secret professionnel. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal
      Ce sera également l’occasion de parler de moyen de contraception qui pourrait te rassurer davantage.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre
  44. Liliana2003

    Bonjours,j’ai 15 ans et j’ai eu un rapport sexuel protégé il y a 3 jours.Le préservatif à été utilisé, il n’as pas éjaculé mais je ne suis pas sûr de la bonne utilisation du préservatif vu que c’est la 1 er fois qu’il l’utilise, je ne prend pas la pilule et n’aie pas encore pris la pilule du lendemain. Je n’ai pas de retard de règles car le rapport sexuel à eu lieu 1 jour après la fin des règles. Je n’ai pas fais de test de grossesse et je n’en aie même pas parlé à mes parents car j’ai peur de leurs réaction. J’ai envie de me rendre dans un planning familial mais j’ai peur de ne pas avoir les moyens de payer les frais d’un possible avortement si je suis enceinte. Je suis très stréssé et n’arrête pas de pleurer. J’en aie parlé à mon copain mais lui ne pense pas qu’il y a des risques vu qu’il n’as pas éjaculé et que le présérvatif à été utilisé.je m’inquiète peut être pour rien mais j’angoisse à l’idée d’une grossesse.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Liliana,
      Effectivement les probabilités d’une grossesse sont pratiquement inexistante puisque:
      -Tu as eu un rapport juste après tes règles (ta période d’ovulation n’avait probablement pas encore commencé)
      -Vous avez utilisé un préservatif et qu’il n’y a visiblement pas eu d’accident
      -Ton copain n’a pas éjaculé, le liquide pré-éjaculatoire à sans doute été retenu dans le préservatif.
      SI tu souhaites en discuter et te rassurer n’hésite pas à te présenter dans un centre de planning familiale, de nombreux services y sont gratuits et tout le personnel doit respecté le secret professionnel.
      Ce sera également l’occasion de parler de moyen de contraception qui pourrait te rassurer davantage.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein.
      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  45. Caroxsempre

    Bonjour je vous écrit.
    Je suis enceinte de 11 semaines..Je déjà un enfant de 11 ans..quand je dis à mon copain il était pas très content à près il a changé la vie de vouloir avoir le bébé.
    Maintenant c’est moi que veux plus seulment à pense nôtre situations économiques malgré on travaille toute les deux.
    Ma belle mère aussi é avec moi il veut pas que je tien le bébé.
    Je me suis rendu à l’hôpital pour un ivg…l’opération c’est programmé pour mercredi.
    La je me sent perdu après voir l’échographie,Je me sent perdu avec la avis de ma belle mère que il veut que je fasse un ivg,ma situation financière et mon copains que me soutient en le deux décisions.
    Mon fils que ne sais pas ma il demande tjr pour un petit frère…Je sent que ma vie se détruit et ma petit famille aussi.
    Merci

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Caroxsempre,
      Cette décision est importante et nécessite de prendre le temps d’y réfléchir sereinement.
      Le plus judicieux serait donc d’en parler calmement avec votre conjoint et de faire le point sur la situation.
      Voici quelques pistes pouvant aider à la réflexion.
      Désirez-vous devenir parent à ce moment-ci de votre vie?
      Pouvez-vous avoir du soutien de votre partenaire, de votre famille ou de vos proches  quelle que soit votre décision?
      Avez-vous des projets d’études ou de carrière?
      Est-ce que votre état de santé ou votre rythme de vie vous permet de poursuivre la grossesse?
      Durant votre réflexion, rappelez-vous que la décision de poursuivre ou d’interrompre la grossesse vous appartient. Cette décision est une décision personnelle mais n’hésitez pas à contacter un centre de planning familiale afin de pouvoir être accompagner dans la réflexion.
      Vous êtes libre de faire votre choix selon votre situation et vos désirs. Plusieurs raisons peuvent expliquer votre choix et ces raisons vous appartiennent.
      N’hésitez pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  46. Marie11

    Non non, je demandais le prix d’une IMG pour mon tfe sur l’avortement. Car tous les sites parlent du prix d’une ivg et jamais d’une img.

    Répondre
  47. Marie11

    Bonjour, pour une intervention médicale de grossesse en hôpital, il y a-t-il quelque chose à payer ? Si oui, combien coûte une img ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Marie11,
      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, le plus judicieux est, en effet, de te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.
      Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle.
      Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution.
      Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point.
      Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      Le coût d’un avortement est évalué à +/- 450€. Ainsi, en établissement hospitalier, les frais pour un avortement peuvent être plus élevés (que tu sois en ordre de mutuelle ou pas). Si tu souhaites y recourir dans un hôpital, tu peux prendre contact directement avec le personnel de cet hôpital pour demander le prix qui est pratiqué dans cet établissement.
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  48. Lola7849

    Bonjour
    Alors voilà, il y a à peu près 10 jours j’ai eu un rapport non protégé avec mon copain mais il n’a pas  » fini en moi ». Y a t’ il des chances de maternité en sachant que je reprenais ma pilule depuis un peu plus d’une semaine sans qu’aucun oubli n’ait été fait ? Je sais qu’il est trop tard pour prendre la pillule du lendemain et même du surlendemain mais qu’est-ce que je peux faire ?

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Lola7849,
      Lorsque tu prends (ou reprends) la pilule pour la première fois, celle-ci est efficace :
      Si c’est une pilule combinée : elle sera efficace immédiatement à condition de bien prendre le premier comprimé de la plaquette le 1er jour des règles. En revanche, si le premier comprimé est pris plus tard, tu ne seras pas protégée pendant les 7 premiers jours de prise des comprimés.
      Si c’est une pilule progestative: elle sera efficace au bout de 48 heures à condition de prendre le premier comprimé de la plaquette le premier jour des règles. En revanche, si le premier comprimé est pris après, tu ne seras pas protégée les 7 premiers jours de prise des comprimés.
      Il semblerait donc que si tu prenais la pilule depuis plus d’une semaine (plus de 7 jours donc), tu étais bien protégée (peu importe le type de pilule).
      En cas de doutes ou si tu observes un retard de règle, le plus sûre sera de faire un test de grossesse afin d’être définitivement fixée. En effet, sache que la méthode du coït interrompu (quand l’homme se retire juste avant d’éjaculer) n’est pas une méthode fiable étant donné que le liquide pré-éjaculatoire, celui que l’homme émet pendant l’acte sexuel, peut déjà contenir des spermatozoïdes.
      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      Répondre
  49. Melanie

    Bonjour
    Je suis enciente de 21 semaine je voudrai avorté parce que je suis plus avec l’homme du bébé et je travaille pas et j’ai pas de situation pour m’occuper d’un bébé

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Mélanie,
      Le recours à une Interruption Volontaire de Grossesse n’est pas autorisé au delà de 12 semaines de grossesse (14 semaines d’aménorrhée).
      Cependant en Angleterre, tu es en mesure d’y avoir recours jusqu’à 24 semaines (établissement Marie Stopes). Une IVG coûte jusqu’à la 14ème semaine entre 644£ et 789£, une IVG entre la 14ème semaine et la 19ème semaine coûtera entre 927 £ et 981£. Tu trouveras plus d’informations sur les démarches en Angleterre en cliquant ici: https://www.mariestopes.org/what-we-do/our-services/safe-abortion-and-post-abortion-care/
      Une aide sociale pourrait être envisageable, par exemple auprès d’un CPAS où chaque situation est évaluée au cas par cas. Dans le cas où cette aide t’est accordée, cela pourrait t’aider dans tes démarches.
      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  50. Maï2002

    Bonjour, j’ai 16 ans et j’ai été en couple 2 mois avec un garçon , j’ai fait ma première fois avec ce garçon en question et a la suite je l’ai fait plusieurs fois sauf que j’ai un doute d’être enceinte ou de débuter le mois de mes règles est-ce que le planning familial fournis des test de grossesse ? Je suis super stressée et je ne cesse de pleurer en pensant au regard de mes parents

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Maï2002,
      Si tu as des rapports vaginaux non protégés et sans contraception, une grossesse est en effet possible. La seule façon d’être fixée vis-à-vis d’une grossesse éventuelle est d’effectuer un test de grossesse urinaire ou sanguin. En général, on recommande d’attendre 7 jours de retard de règles ou 20 jours après le dernier rapport non protégé et sans contraception pour effectuer un test de grossesse urinaire. En effet, un test effectué trop tôt pourrait indiquer faussement l’absence de grossesse. C’est au bout de 20 jours que l’hormone Beta HCG est présente en quantité suffisamment grande pour être détectée dans les urines et donner un résultat fiable. Les tests urinaires sont disponibles en pharmacie, en centre de planning familial et dans les supermarchés. Si tu préfères, tu peux effectuer un test de grossesse sanguin sur prescription de ta·ton médecin traitant, de ta·ton gynécologue ou dans un centre de planning familial. Il faut toutefois attendre un minimum de 15 jours après le dernier rapport non protégé et sans contraception. L’analyse sanguine est fiable à 100%. Ainsi, afin de vérifier l’absence de grossesse, le plus judicieux serait d’effectuer un test de grossesse sanguin minimum 15 jours après ton dernier rapport non protégé et sans contraception.
      S’il s’avère que tu es enceinte et que tu ne souhaites pas poursuivre ta grossesse, le plus judicieux est, en effet, de te rendre dans un centre de planning familial afin de recourir à une interruption volontaire de grossesse.
      Tu seras accueillie par une équipe de professionnel de la santé qui est tenue au secret professionnel (même tu si tu es mineure) : aucun·e membre de l’équipe n’est autorisé·e à donner des informations à ton sujet, ni dire s’il·elle·s t’ont rencontrée ou pas (ni même à ta famille). En dehors des consultations médicales classiques, l’IVG te coûtera alors 2 x 1.80€ si tu es en ordre de mutuelle. Dans tous les cas, l’aspect financier ne doit pas constituer un frein et il est possible d’en parler auprès de l’équipe du centre de planning familial afin de trouver une solution.
      Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point.
      Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      Répondre
  51. Nono45

    Un ami à moi a eu un rapport non protégé avec sa copine et elle n’a pas pris la pilule du lendemain et na pas eu c’est règles le bon jour ils doivent faire quoi merci de votre réponse

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Nono45,
      Si elle constate un retard de règles important suite à un rapport sans protection, le plus judicieux serait de faire un test de grossesse.
      En général, on recommande d’attendre 7 jours de retard de règles ou 20 jours après le dernier rapport non protégé et sans contraception pour effectuer un test de grossesse urinaire. En effet, un test effectué trop tôt pourrait indiquer faussement l’absence de grossesse. C’est au bout de 20 jours que l’hormone Beta HCG est présente en quantité suffisamment grande pour être détectée dans les urines et donner un résultat fiable.
      Si elle préfère, elle peut effectuer un test de grossesse sanguin sur prescription de sa·son médecin traitant, de sa·son gynécologue ou dans un centre de planning familial. Il faut toutefois attendre un minimum de 15 jours après le dernier rapport non protégé et sans contraception.
      L’analyse sanguine est fiable à 100%. Ainsi, afin de vérifier l’absence de grossesse, le plus judicieux serait d’effectuer un test de grossesse sanguin minimum 15 jours après ton dernier rapport non protégé et sans contraception.
      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      Répondre
  52. Kiwi

    J’ai encore une question concernant l’avortement…
    Si on est dans l’incapacité de se rendre 2 fois dans un planning familial et que l’on est sûr à 100% de notre choix, est-il possible d’avorter après ou dans la journée de la première consultation ?
    Par exemple, une heure après avoir consulter le médecin et le gynécologue…

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Kiwi,
      La loi impose un délai de minimum 6 jours entre la première consultation et le jour de l’intervention. Il n’est pas possible de ne pas observer ce délai. Nous te conseillons de contacter directement le lieu où tu souhaites que l’intervention soit pratiquée afin de faire le point.
      Tu trouveras la liste des centres de planning familial qui pratiquent les IVG en Belgique francophone: http://www.gacehpa.be/index.php/les-centres
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question 🙂

      Répondre