À quoi servent les partis politiques ?

Le jour des élections, tu dois voter pour un parti politique ou pour un (ou des) candidat(s) appartenant à un parti. Mais qu’est-ce qu’un parti politique et comment fonctionne-t-il ? À quoi servent les partis politiques ?

Qu’est ce qu’un parti politique ?

En Belgique, les partis sont des associations de personnes qui poursuivent le but de participer à la gestion d’un ou de plusieurs niveaux de pouvoir du pays. Ils se différencient des syndicats, des groupes de pression ou d’autres mouvements par leur vocation à gouverner. Le principe du parti est de permettre à des individus partageant des objectifs et des convictions semblables de s’allier pour promouvoir un programme commun.

Idéalement, chaque parti propose un projet global de société. Ils se différencient par les programmes qu’ils proposent quand à la façon de gérer les choses publiques. Ces programmes se rattachent souvent à une conception idéologique, philosophique ou spirituelle de la vie en société.

Actuellement, les principaux partis politiques qui ont des élus au Parlement fédéral sont les suivants:

  • CD&V – Christen-Democratisch & Vlaams
  • CDH – Centre démocrate humaniste
  • ECOLO – Écologistes confédérés pour l’Organisation de Luttes originales
  • DéFi – Démocrate Fédéraliste indépendant
  • Groen!
  • MR – Mouvement Réformateur
  • N-VA – Nieuw-Vlaamse Alliantie
  • Open VLD
  • PS – Parti socialiste
  • PTB – Parti du travail de Belgique
  • SP.A – Socialistische Partij Anders
  • Vlaams Belang

Comment les partis s’organisent-ils ?

Chaque parti a ses règles internes spécifiques. La façon dont sont adoptés les orientations du parti, le programme et les listes électorales peut varier d’un parti à l’autre (congrès, assemblées générales, conseils généraux, etc.).

A l’approche des élections, chaque parti fait sa campagne électorale. Ce terme désigne les différentes activités que les candidats et leurs partis vont organiser pour solliciter le vote des citoyens. Les partis politiques déploient généralement beaucoup de moyens et d’énergie pour présenter aux citoyens la liste de leurs candidats et le programme qu’ils comptent défendre s’ils accèdent au pouvoir. Les dépenses électorales sont néanmoins limitées par une législation. Afin de garantir leur indépendance et le pluralisme politique, des subsides sont accordés aux différents partis.

Les élus doivent généralement rendre des comptes à l’ensemble du parti par rapport aux décisions et aux positions politiques qu’ils adoptent. Lors des assemblées d’affiliés, les différents élus et les membres d’un même parti peuvent se mettre d’accord sur les positions à adopter dans les assemblées où ils siègent. Être affilié à un parti constitue donc un des moyens de contrôler l’action des élus et d’influer sur leurs décisions politiques.

Puis-je voter pour n’importe quel parti ou candidat?

Non, tu devras faire ton choix parmi les partis qui se présentent sur la liste de ta circonscription électorale.
Une circonscription électorale est une division du territoire en fonction du type d’élections. Par exemple, pour les élections communales, les circonscriptions se limitent aux communes en elles-mêmes. Tu devras ainsi voter pour l’un des partis ou candidats qui se présente sur la liste de ta propre commune. Pour les élections fédérales, la Belgique est divisée en onze circonscriptions qui correspondent aux provinces à l’exception du Brabant flamand qui est subdivisé en deux circonscriptions : celle de Bruxelles-capitale et celle du Brabant flamand.

Il faut noter que les circonscriptions étant divisées selon une logique territoriale, elles sont également divisées selon la langue utilisée sur le territoire. Ainsi, dans les circonscriptions néerlandophones, ce sont des partis néerlandophones qui se présentent sur les listes électorales alors que pour les circonscriptions francophones ce sont des partis francophones. C’est pourquoi la majorité des partis les plus représentés au Parlement Fédéral ont un équivalent dans l’autre langue. Ainsi, par exemple, le PS francophone a pour équivalent le SP.A en Flandre. Il en va de même pour Ecolo et Groen, MR et Open VLD et ainsi de suite. Attention que, bien qu’ils soient présentés comme ayant la même couleur politique, il s’agit bien (la plupart du temps) de partis à part entière et leurs programmes peuvent présenter des différences.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*

2 questions déjà posées

  1. Anonyme

    Attendez, si ce sont les parlementaires qui controlent le Premier Ministre et que le Premier Ministre doit executer les lois que créent les parlementaires alors ça sert à quoi que le Premier Ministre soit du MR, du PS, etc… ?

     

    Il peut pas mettre le programme de son parti en route vu que ce sont les parlementaires qui décident de ce qu’il doit faire.

     

    Je comprend pas.

    Répondre
    1. Infor Jeunes Bruxelles

      Bonjour Anonyme,

      Effectivement, les choses ne sont pas aussi simples. La Belgique a choisi pour son système électoral un mode de scrutin proportionnel. Ce qui permet d’attribuer des représentants à toutes les formations politiques en fonction de leurs résultats respectifs.
      En fonction des résultats des élections, les partis négocient entre eux pour former une majorité. Cette majorité constituera un gouvernement. Le gouvernement est soutenu par une majorité de parlementaires (qui votent en effet les lois). Au niveau fédéral, le chef de ce gouvernement est le premier ministre. Il ne peut en effet pas imposer seul son programme aux autres élus.
      Cependant, avant que le premier ministre ne soit choisi, les élus auront au préalable négocier entre eux pour aboutir à un programme de gouvernement. Les partis doivent trouver des accords et faire des compromis pour former une majorité.
      Si tu suis l’actualité, tu auras pu constater que pour le moment les partis ont d’ailleurs beaucoup de difficultés pour trouver un accord pour un nouveau gouvernement.
      Je ne sais pas si cela devient plus clair pour toi mais si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous les poser.
      Bien à toi

      Répondre