600h à la place de 475h pour les job étudiant : Qu’est ce que ça veut dire?

Actu 600h job étudiants

Depuis le 01 janvier 2023, il y a du changement dans la réglementation des jobs étudiants. Si tu es étudiant, tu peux dorénavant travailler 600 heures par an en payant des cotisations sociales réduites. Ces heures peuvent être réparties librement sur toute l’année civile (du 1er janvier au 31 décembre).

Qu’est ce que les cotisations sociales réduites ?

Lorsque tu travailles, une partie de ton salaire est prélevé par les cotisations sociales. Ce montant sert à financer notre système de sécurité sociale. Lorsque tu es sous contrat étudiant, le montant des cotisations réduites est de 2,71% à ta charge et de 5,42% à charge de ton employeur. Cela veut dire que l’employeur retiendra 2,71% sur le salaire brut de l’étudiant pour la Sécurité sociale et qu’il paiera 5,42% à l’ONSS. Cela veut dire que ton salaire brut sera presque égale à ton salaire net.

Qu’entend on par la limite de 600h pour un job étudiant?

Cette limite s’applique uniquement à la réduction des cotisations sociales. Tu peux tout à fait travailler plus que 600 heures si tu le souhaites. Mais à partir de la 601e heure de travail, tu ne bénéficieras plus de l’avantage sur les cotisations sociales. Tu  pourras continuer à travailler comme étudiant, mais tu paieras des cotisations sociales ordinaire. Ce qui veut dire que tu payeras des cotisations de solidarité de 13,07%  à la place de 2,71%. Ton employeur, quant à lui, payera des cotisations patronales de 25%  à la place de 5,25%. Tu toucheras donc moins de salaire net.

Attention, cette limite n’est pas applicable pour les allocations familiales et les impôts!

Pour l’instant, cette limite concerne uniquement la réduction des cotisations sociales. Les limites du nombre d’heures concernant le maintient de tes allocations familiales et de tes impôts restent inchangées.

Pours les allocations familiales

La limite est toujours de 240h de travail par trimestre, sauf pour le troisième trimestre entre deux années d’études:

  • Janvier, février, mars: max 240h de travail
  • Avril, mai, juin: max 240h de travail
  • Juillet, août, septembre: pas de limite si tu reprends des études en septembre
  • Octobre, novembre, décembre: max 240h de travail

Les limites de revenus pour rester à charge de tes parents

Pour être à charge de ses parents pour l’année fiscale, tu dois remplir 2 conditions:

  1. Être domicilié chez ses parents au 1er janvier de l’année
  2. Ne pas dépasser une limite de revenus qui dépend du statut fiscale de ses parents (conjoint ou isolé). C’est-à-dire ne pas gagner plus de 7272,50€ brut si tes parents sont imposés conjointement. Si tu es à charge d’un parent isolé, alors la limite est de 9210€ brut.

Et concernant tes impôts?

Comme pour rester à charge de tes parents, ici aussi il s’agit d’une limite de revenus. Tu ne devras pas payer d’impôts tant que tu ne gagnes pas plus de 9.270€ net par an ou 13.242,86€ brut. Si tu dépasses cette limite, tu commenceras à payer des impôts comme les travailleurs ordinaires.

Pour plus d’information concernant les jobs étudiants et leur réglementation, consulte nos fiches suivantes:

 

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En cliquant sur « publier la question », vous acceptez notre Politique en matière de protection de la vie privée.

*
*
*