Tout le monde peut-il devenir indépendant ou bien faut-il remplir certaines conditions ?

Pour devenir indépendant, il y a certaines conditions que tu dois remplir sous peine de te voir refuser le statut.
Tout d’abord, tu dois avoir 18 ans sauf si tu choisis le métier d’artisan. Dans ce cas, tu peux devenir indépendant dès 16 ans, mais alors il faut une autorisation de tes parents ou de ton tuteur. Si tu n’es pas belge ou ressortissant UE, tu devras te procurer une carte professionnelle (sauf si tu es dispensé). Tu dois également jouir de tes droits civils.
Ensuite, il te faut acquérir les connaissances de gestion de base. C’est une sorte de mini-diplôme qui prouve que tu as les connaissances nécessaires pour gérer une entreprise. Il existe plusieurs moyens de l’obtenir :

  • N’importe quel diplôme d’études supérieures obtenu en Belgique te donnera cet accès (graduat, baccalauréat, master, …). Si tu as obtenu ton diplôme à l’étranger, tu devras passer par un guichet d’entreprises agréé pour voir si une équivalence de diplôme est possible ;
  • Si tu as un diplôme d’études secondaires à orientation économique, comptable ou de gestion, tu as également accès à la gestion ;
  • Si tu n’as aucun de ces diplômes, tu peux suivre des cours dans un organisme de formation et passer un examen qui te donnera l’accès à la gestion. Il est possible de te former en quelques mois ! Pour trouver un organisme, rends-toi sur le site www.dorifor.be ;
  • Enfin, tu peux également passer directement l’examen au jury central du Service Public Régional de Bruxelles. En ce qui concerne la matière à étudier, tu la trouveras dans ce syllabus.

En plus de la gestion de base, certaines professions nécessitent un accès à la profession. Par exemple, si tu veux devenir coiffeur, boulanger, garagiste,… il te faudra prouver tes compétences spécifiques dans ce domaine. Pour cela, il te faut un diplôme ou une pratique de plusieurs années de cette profession. Pour retrouver toutes les professions réglementées et les conditions pour y avoir accès, tu peux aller sur cette page du Service Public Régional de Bruxelles.

Si je remplis ces conditions, quelles démarches dois-je faire pour devenir indépendant ?

Pour démarrer ton activité d’indépendant, tu devras faire les démarches suivantes :

  1. Pour commencer, tu dois ouvrir un compte professionnel dans la banque de ton choix ;
  2. Ensuite, tu devras te rendre dans un guichet d’entreprises agréé pour t’inscrire à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE). C’est à ce moment que tu devras prouver que tu remplis bien toutes les conditions pour exercer une activité indépendante ;
  3. Une fois inscrit à la BCE, tu dois t’assujettir à la TVA : pour cela, tu dois remplir une déclaration de commencement d’activité que tu trouveras dans ton bureau de contrôle de la TVA. Si tu veux, le guichet d’entreprise peut faire les démarches pour toi moyennant payement ;
  4. Tu dois ensuite t’inscrire à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Cela te donne droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;
  5. Enfin, tu dois t’affilier à une mutualité et prendre les assurances nécessaires.

En fonction de ton activité, tu devras peut-être obtenir d’autres autorisations comme l’autorisation AFSCA, le débit de boissons, les permis d’urbanisme et d’environnement ou encore la carte de marchand ambulant… Pour être sûr de bien avoir toutes les autorisations, appelle le 1819 !

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

487 questions déjà posées

  1. wendyna

    Bonjour, je n’ais pas mas gestion en belgique. Mais mon compagnon il a. je compte exercer entant que pedicure medicale et reflexologue comme independante .  En faite j’ai fait appel a la CSD mutuelle brabant wallon . on me demande d’etre titulaire d’independante, mon compagnon m’a dit que je peux travailler comme independante au nom de sa societe , avec son numero d’entreprise er tva . Et il me paiera en retour . toutes les prestations doit faire au nom de sa societe. Je ne connais pas a bien a ce sujet . Est ce possible ?  Pourriez vous m’eclaicir a ce sujet svp ? d’avance je vous remercie

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Emprunter la gestion à un époux est théoriquement possible mais à certaines conditions et en étant au courant des possibles conséquences. Dans votre cas, vous devriez vous renseigner sur le statut spécifique de conjoint aidant, car il est possible que vous puissiez fonctionner grâce à cette formule-là.

      Voici une brochure de l’INASTI sur le sujet: https://www.inasti.be/sites/rsvz.be/files/publication/brochure_conjoints_aidants_09_2018.pdf.

      Dans ce cas, votre mari ajouterait des codes NACE à sa société qui correspondraient aux activités que vous comptez exercer.

      Nous vous recommandons fortement de demander conseil à un guichet d’entreprise (car ce sont les guichets qui sont compétents pour l’accès à la gestion et les questions spécifiques dans ce domaine).

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

       

      Répondre
  2. Coiffure

    Bonjour  je me présente madame **** coiffeuse de 44 ans j ai. D’abord  travailler pour  un  patron  plus  au moins 15 ans  puis me suis accocier avec quelqun depuis 8 ans se 1 octobre sais vrais que apres 9 ans d indépendance perdons tout nos droit je sais pas ou aller pour plus de renseignant merci à vous madame **** merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Je ne suis pas sur de bien comprendre votre question, mais je crois comprendre que votre entreprise est en difficultés après 9 ans d’existence. Si c’est le cas, vous pouvez vous tourner vers le centre pour les entreprises en difficulté, qui pourra vous renseigner et conseiller par rapport à votre situation.

      Je vous invite également à nous joindre soit par téléphone au 1819 entre 9h et 13h, soit de venir nous rencontrer à l’infopoint au 110 chaussée de Charleroi tous les jours de 13h à 17h.

      J’espère que ces infos vous seront utiles,

      Bien à vous,

      Pierre pour le 1819

       

      Répondre
  3. Leon

    Bonjour, j’ai un job en mi-temps dans une SPRL et j’aimerais ouvrir un site internet de vente en ligne.

    Que dois-je faire au niveau de mon statut ?
    Puis-je rester employé et faire mon site à côté ou dois-je faire d’autre démarche ?
    Indépendant complémentaire ou pas ?
    Contacter un organisme ou l’autre pour prévenir de mon activité complémentaire en plus de mon mi-temps ?

    Je vous avoue être un peu perdu !

    Merci d’avance de votre réponse !

    Bonne journée

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      D’après les informations que vous nous donnez, vous pouvez effectivement prendre le statut d’indépendant complémentaire (compatible avec un emploi salarié à mi-temps minimum). Si un conflit d’intérêt existe avec votre emploi salarié, vous devez informer votre employeur et lui demander son autorisation.

      Pour obtenir le statut d’indépendant complémentaire, il vous suffit de suivre la marche à suivre indiquée sur notre site.

      D’après votre message, je comprends également que vous avez peu de connaissances sur le statut d’indépendant et ses implications. Je vous invite donc à nous recontacter par téléphone au 1819 ou à venir nous rencontrer à l’infopoint (cf. infos sur notre page d’accueil) afin d’avoir des infos complètes sur les implications de votre activité future.

      Bien à vous,

      Pierre pour le 1819

      Répondre
  4. Laure-Anne

    Bonjour, je n’ai pas ma gestion et on me dit que si mon compagnon l’a , cela est suffisant pour que je me lance comme indépendante complémentaire. Est ce le cas?

    D’avance Merci pour votre retour,

    Bien à vous,

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

       

      En effet, vous pouvez tout à fait emprunter la gestion à votre compagnon. Au moment où vous aller vous rendre au guichet d’entreprise pour vous inscrire votre compagnon devra vous accompagner avec une copie de son diplôme.

       

      Bien à vous

      L’équipe 1819

       

      Répondre
      1. henri

        je nai pas la gestion pour me lancer en ecommerce mais ma femme dispose de se diplome seulement elle est au chomage cela a il des répercutions sur ses allocations merci d’avance

        Répondre
        1. Service 1819

          Bonjour,

          Effectivement, cela aura un impact sur ses allocations de chômage. Dans ce cas, le prêt de la gestion n’est pas une bonne solution.

          Vous pouvez également obtenir votre gestion par d’autres moyens (passer un examen au jury central, suivre une formation certifiante, pratique professionnelle – cf. article ci-dessus).

          Pour préparer l’examen au jury central rapidement, vous pouvez notamment suivre une formation chez microstart en 3 jours.

          N’hésitez pas à nous recontacter pour toute précision.

          Bien à vous,

          Pierre pour le 1819

          Répondre
  5. Marty

    Bonjour, je termine mon bachelier en immobilier et reçois mon diplôme le 20 septembre. Je vais donc faire en agence immobilière, mon STAGE IPI pour lequel j’ai besoin d’un statut d’indépendant. Quelles sont les démarches à faire pour obtenir ce statut ? Ais-je également besoin d’un compte en banque professionnel et d’un numéro de TVA ? Combien de temps faut-il pour obtenir ce statut, est-ce long ? Merci d’avance

    Répondre
    1. Service 1819

       

      Bonjour Monique/Marty,

       

      Vu que tu vas lancer ta nouvelle activité professionnelle, comme indiqué sur le site de bruxelles-j.be tu devras faire les démarches suivantes :

      1. Tout d’abord, commence par ouvrir un compte en banque ‘professionnel’ dans la banque de ton choix ;

      2.Ensuite, tu devras te rendre dans un guichet d’entreprises agréé pour t’inscrire à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE). C’est à ce moment que tu devras prouver que tu remplis bien toutes les conditions pour exercer ta nouvelle activité en tant que stagiaire IPI ;

      3.Une fois inscrite à la BCE, tu devras également t’assujettir à la TVA : pour cela, tu dois remplir une déclaration de commencement d’activité que tu trouveras dans ton bureau de contrôle de la TVA. Je te conseille de demander à ton guichet d’entreprise de faire ces démarches pour toi (moyennant payement d’environ 70 € en plus) ;

      4.Tu devras ensuite t’inscrire à une caisse d’assurances sociales (telle que EunomiaFormalisXeriusGroupSLiantisPartenaAcerta,Securex …) pour travailleurs indépendants et payer des cotisations trimestrielles. La cotisation trimestrielle minimale provisoire pour les indépendants à titre principal s’établit en 2019 à 709,68€/trim pour un revenu forfaitaire annuel de 13.847,99 € (réduite à 366,48€/trim si revenu de 7.150,87€/an ou 473,12 si revenu de 9.231,59€/an pendant le premiers 4 trimestres, à condition que tu le demandes en tant que ‘starter’ de façon explicite). Ensuite, la cotisation provisoire sera recalculée en fonction de tes revenus réels de l’année concernée. Les cotisations sociales sont calculées sur le revenu professionnel de l’année en cours et sont établies à 20,5% sur une première tranche jusqu’à 58.513,43€/an. Pour ton info : sur les revenus qui dépassent 58.513,43€/an et ce jusqu‘à 88.119,80€/an, les indépendants paient 14,16%, le resté étant exonéré.(Cotisations 2019, hors frais de gestion de 3% à 4%). Ces cotisations te donnent droit aux prestations familiales, à une pension, à l’assurance maladie etc … ;

      1. Enfin, tu devras t’affilier à une mutualité et prendre les assurances nécessaires.

      Dès que tu auras ton compte en banque professionnel (ceci se fait en une demie heure) tu pourras te rendre auprès de la caisse d’assurances sociale de ton choix et là-bas toutes les formalités devraient pouvoir être faites également en peu de temps. Normalement tu repartiras de là avec ton numéro d’entreprise et ton numéro de TVA.

      N’hésites pas à nous recontacter si tu avais encore d’autres questions.

      Cordialement.

       

      L’Equipe 1819

       

      Répondre
  6. Naty

    Bonjour,

    Je vends de temps en temps des vêtements enfants que je fais moi-même après mon travail.

    Je voudrais savoir si je dois me déclarer ou vu le peu que je vends , je peux continuer ainsi

    Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      En principe, dès qu’une activité génère des revenus, vous devez déjà disposer d’un statut qui vous autorise à exercer l’activité en question.

      Si vous voulez exercer une activité à votre propre compte et avoir des revenus, vous devez prendre le statut d’indépendant (et vous aurez donc un numéro d’entreprise), et ce, avant le début de l’activité.

      A votre inscription en tant qu’indépendant au guichet d’entreprise, vous vous inscrirez également à une caisse d’assurance sociale (au même endroit) qui vous demandera de payer trimestriellement des cotisations sociales d’indépendant.

      Tous les indépendants doivent payer des cotisations sociales trimestrielles à une caisse d’assurance sociale.

      Ce qu’ils payent sur 1 an correspond environ à 21% de leur revenu annuel net.

      Ceci est valable pour les indépendants à titre principal ou complémentaire.

       

      Toute personne qui veut lancer une activité à son propre compte avec le statut d’indépendant doit disposer de l’accès à la gestion de base.

      Soit vous l’avez grâce à votre diplôme, soit vous devez passer un examen qui vous permettra de l’obtenir (il existe des organismes de formation si vous souhaitez d’abord vous préparer à l’examen).

      Pour les démarches à effectuer : lisez ceci:https://www.1819.brussels/fr/demarrer-une-entreprise-formalites/formalites-de-creation/demarrer-en-tant-quindependant-quelles

      Pour plus d’informations, vous pouvez appeler le 1819 tous les matins.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

       

      Répondre
  7. azedine

    bonjour  ,j’ai  une  entreprise au Maroc  j’aimerait  ouvrir un  succursale  en  Belgique   ,svp  est ce que  je peut  ?  merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Les personnes qui veulent être indépendant en Belgique et qui sont ressortissants de pays hors Union Européenne doivent faire la demande d’une « carte professionnelle » au guichet d’entreprise : Infos ici http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/carte-professionnelle-pour-ressortissants-etrangers

      Pour une succursale, votre interlocuteur peut également être le guichet d’entreprise.

      Voici les informations dont nous disposons au sujet de la succursale.

      Conditions et description

      Pour créer une succursale, trois conditions doivent être réunies :

              Besoin d’une activité régulière, exercée sur le territoire belge ;

              Besoin d’une adresse ;

              Et besoin d’une personne responsable, capable d’engager la société étrangère envers des tiers. 

       

      D’un point de vue juridique, la succursale n’est pas une entreprise distincte. La succursale et l’entreprise étrangère sont une seule et même entreprise/entité. Il n’est donc pas nécessaire de rédiger un acte notarié pour les statuts (puisque les statuts sont ceux de la société « mère-étrangère »). La succursale doit toutefois disposer d’un numéro d’entreprise pour facturer en Belgique. Elle obtient son numéro d’entreprise lors de son inscription à la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE). On ne peut pas inscrire directement votre succursale dans le système de la BCE. Il faut passer par le Greffe du Tribunal de l’Entreprise. Une fois le numéro d’entreprise obtenu, on peut se rendre dans un guichet d’entreprises pour « activer » la succursale.

       

      Documents nécessaire pour obtenir le n° d’entreprise auprès du Greffe

      Les éléments à fournir auprès du Greffe du Tribunal du Commerce sont les suivants (pour une succursale belge dont la société étrangère se trouve dans un pays européen) :

        1° l’acte constitutif et les statuts si ces derniers font l’objet d’un acte séparé ou le texte intégral de ces documents dans une rédaction mise à jour si ceux-ci ont fait l’objet de modifications;

        2° la dénomination et la forme de la société;

        3° le registre auprès duquel le dossier mentionné à l’article 3 de la directive 68/151/CEE du Conseil du 9 mars 1968 est ouvert pour la société et le numéro d’immatriculation de celle-ci dans ce registre;

        4° un document émanant du registre visé au 3° attestant l’existence de la société;

        5° l’adresse et l’indication des activités de la succursale, ainsi que sa dénomination si elle ne correspond pas à celle de la société;

        6° la nomination et l’identité des personnes qui ont le pouvoir d’engager la société à l’égard des tiers et de la représenter en justice :

        a) en tant qu’organe de la société légalement prévu ou en tant que membres de cet organe;

        b) en tant que représentants de la société pour l’activité de la succursale, avec indication des pouvoirs de ces représentants;

        7° les comptes annuels et les comptes consolidés de la société, afférents au dernier exercice clôturé, dans la forme dans laquelle ces comptes ont été établis, contrôlés et publiés selon le droit de l’état membre dont la société relève.

       

       

      Etapes suivantes

      Ensuite viennent les étapes normales de la création d’une entreprise (« activation » dans un guichet, identification à la TVA, etc.).

      Point d’attention : Si votre profession est réglementée, une preuve sera demandée par le guichet d’entreprise pour prouver que vous avez bien l’accès à cette profession.

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

      Répondre
  8. Carlo

    indépendant à titre complémentaire*

    Répondre
  9. Carlo

    Bonjour,

    Je suis une étudiante en bac 2 droit en haute école et j’aimerais me lancer dans l’esthétique, plus précisement la pose d’extensions de cils. Pourrais-je exercer ces deux activités plus tard ou y a t-il une interdiction de se lancer en temps qu’indépendant à temps partiel dans le domaine de l’esthétique (activité commerciale à but « strictement » lucratif) tout en exercant le métier de juriste ?

     

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Vous pouvez tout à fait combiner l’activité de juriste avec une activité d’esthéticienne.

      L’équipe 1819.

      Répondre
  10. fatima

    Bonjour

    je suis au CPAS en Flandre et est-ce que possible de devenir indépendant en tremplin complémentaire?

    merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Fatima,

      Malheureusement tu ne peux pas bénéficier du plan tremplin. Il faut être chômeur complet indemnisé pour bénéficier de cette mesure. Les allocataires du CPAS sont donc exclus.

      Tu devrais te tourner vers VLAIO (l’agence flamande pour les entrepreneurs) pour voir les aides offertes aux créateurs d’entreprises en région flamande. Il existe peut-être des aides adaptées à ta situation.

      Bien à toi,

      Pierre, pour le 1819

      Répondre
  11. Mémé

    Bonjour, je rentre dans ma dernière année de commerce extérieur en Haute école et j’aimerais reprendre l’entreprise familiale (une maison de repos M.R.P.A), je sais que j’aurai ma gestion lorsque je serai diplômé en juin 2019, mais cela est-il suffisant pour être gestionnaire de maison de repos ou faut-il une formation en plus?

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Afin de pouvoir vous inscrire comme indépendant afin de reprendre la société familiale, il vous sera demandé un accès à la gestion, ce que vous avez grâce à votre diplôme en commerce extérieur. Vous trouverez plus d’informations sur l’accès à gestion via le lien suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/connaissances-de-gestion-de-base

      Dans votre cas, il va y avoir un changement de direction au sein de l’entreprise. Voici ce que dit le gouvernement sur la question :

      En cas de changement de direction, les établissements d’hébergement des personnes âgées doivent demander au Fonctionnaire dirigeant d’Iriscare l’approbation de la nomination de la nouvelle direction.  La direction doit, préalablement à son entrée en fonction, être au minimum titulaire d’un diplôme d’enseignement supérieur non universitaire et suivre une formation de minimum 500 heures auprès d’une université ou d’un centre de formation reconnu par la Commission communautaire commune ou une autre Communauté ou Commission communautaire compétente. Cette formation est réduite à 100 heures pour les titulaires d’un diplôme en gestion hospitalière; les titulaires d’un diplôme en gestion hospitalière axé sur la gériatrie, sont dispensés de cette formation complémentaire.  A noter que, par dérogation et pour une durée maximale de deux ans, le gestionnaire peut engager comme directeur une personne qui suit la formation de directeur.

      Source : http://www.iriscare.brussels/fr/professionnels/seniors/maisons-de-repos-mr/

       

      J’espère que ces informations vous seront utiles.

      Bien à vous

       

      L’équipe du 1819

      Répondre
  12. Fana

    Bonjour,

    Je suis italienne, j’étais salariée comme productrice vidéo et je viens d’arriver en Belgique où je voudrais travailler comme freelance. Je me suis inscrite auprès de SMART. Dois-je faire d’autres démarches ? Merci !

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Si tu es inscrite auprès de la Smart et que tu passes par cet organisme pour facturer, tu n’as pas d’autre formalité à remplir pour ton activité. Par ailleurs, si tu souhaites solliciter des allocations de chômage pour les jours où tu ne travailles pas pour ton activité, tu devras t’inscrire chez Actiris et ensuite faire une demande d’allocations à l’ONEM.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  13. Mel

    Je possède ma gestion, j’ai suivi des cours en esthétique mais je n’ai pas finaliser sauf les qualifications déjà acquise, pourrais-je m’installer indépendante sans le diplôme du métier et juste avec des qualifications ? Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Toute personne voulant exercer des activités d’esthéticien(ne) doit prouver, à côté des connaissances de base en gestion, la compétence professionnelle sectorielle.

      La compétence professionnelle sectorielle peut être prouvée de trois manières différentes :

      §  un titre : l’article 9 de l’arrêté royal du 21/12/2006 détermine quels titres peuvent être acceptés. Pour les titres qui ne s’y retrouvent pas, vous pouvez consulter la base de données Diplo ;

      §  une pratique professionnelle dans les 15 dernières années :

      o   3 ans en tant que chef d’entreprise indépendant ou en tant qu’ouvrier qualifié travaillant à temps plein ;

      o   5 ans en tant qu’indépendant à titre complémentaire ou ouvrier qualifié travaillant à temps partiel ;

      §  toute personne qui ne peut faire valoir ni titre ni pratique professionnelle suffisante peut présenter un examen devant le Jury central. L’examen porte sur la compétence professionnelle sectorielle reprise dans l’article 8 de l’arrêté royal du 21/12/2006.

      Pour plus d’informations, je vous invite à consulter le lien suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr/estheticien

       

      Cordialement,

      L’équipe 1819.

      Répondre
  14. **** Benjamin

    bonjour, dans le cas d’un créateur de contenu mineur qui perçoit des revenus importants, quel statut doit il prendre pour déclarer ses revenus?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Il faut avoir minimum 18 ans pour être indépendant. A l’exception des artisans qui peuvent commencer à 16 ans.

      Les mineurs qui perçoivent des revenus doivent cependant effectuer une déclaration fiscale. A partir d’un certain revenu il peut y avoir une incidence sur les allocations familiales.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  15. **** Benjamin

    Bonjour, après avoir lu la page intitulée « tout le monde peut il devenir indépendant ou bien faut-il remplir certaines conditions? », je me demandais quel statut doivent prendre les créateurs de contenu (majoritairement youtubers) en Belgique si ils sont rémunérés par Youtube et que cela devient le principale source de revenus (leur métier).

    d’avance merci pour votre réponse.

    **** Benjamin

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Tout revenu doit être déclaré.

      Plusieurs possibilités existent pour déclarer les revenus d’une activité professionnelle: indépendant à titre principal, indépendant à titre complémentaire, société, coopérative d’activité (Smart, JobYourself, Dies, …). Il faut étudier les possibilités et l’intérêt de choisir une forme d’entreprise plutôt qu’une autre selon le montant des revenus, le statut actuel de la personnes, etc.

      Nous organisons une séance d’information qui explique, entre autres, les différentes formes d’entreprises.

      Vous trouverez également beaucoup d’informations à ce sujet sur le site du 1819.

      N’hésitez pas à nous contacter au numéro 1819 pour d’avantage d’informations,
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  16. garounette

    Bonjour, j’aimerais savoir si avec mon diplôme secondaire professionnel de couture ré assortisseuse , est-ce que je dois faire une formation en comptabilité ou pas car je viens de m’installer comme indépendante ou dois-je faire appel a un comptable ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Un accès à la gestion est nécessaire pour démarrer une activité indépendante. Lors de votre inscription comme indépendante, le guichet d’entreprises a du vous demander une preuve de votre accès à la gestion.

      Je vous invite à contacter le guichet d’entreprises dans lequel vous vous êtes inscrit afin de vérifier que vous êtes en ordre sur ce point.

      Si vous n’avez pas cet accès à la gestion, vous pouvez passer l’examen de gestion au jury central. Des formations existent pour vous y préparer.

      Pour toute question complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au numéro 1819,

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  17. christian

    si je suis un retraité est-ce possible, si oui quelles sont les conditions ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Vous pouvez parfaitement combiner une pension avec l’exercice de votre activité d’indépendant. Le type de pension que vous percevez est important pour déterminer la manière dont vous devez vous affilier et le montant de vos cotisations sociales. Dans certains cas, vous devrez limiter vos revenus.

      En effet, lorsque vous percevez une pension et que vous exercez en même temps une activité d’indépendant, vous devez, dans certains cas, limiter vos revenus. Toute personne âgée de 65 ans peut gagner un montant illimité à partir du 1er janvier de l’année au cours de laquelle elle atteint l’âge de 65 ans. En outre, toute personne âgée de moins de 65 ans peut gagner un montant illimité, pour autant qu’elle puisse attester d’une carrière d’au moins 45 ans.

      Les pensionnés de moins de 65 ans avec une carrière de moins de 45 ans devront limiter les revenus de leur activité d’indépendant. De même, les personnes qui bénéficient d’une pension de survie devront toujours limiter leurs revenus, peu importe leur âge.

       

      Les plafonds de revenus à respecter sont les suivants :

      Seulement pension de retraite ou pension de retraite et de survie Seulement pension de survie
      < 45 ans de carrière < 45 ans de carrière   ≥ 45 ans de carrière
      sans enfant à charge € 6.538 illimité € 15.222
      avec enfant à charge € 9.807 illimité € 19.027

       

      Seulement pension de survie pension ou seulement pension de conjoint divorcé pension de retraite
      sans enfant à charge € 18.883 illimité
      avec enfant à charge € 22.969 illimité

       

      Si vous dépassez le plafond de revenus, le pourcentage de vos revenus qui dépassent le plafond autorisé sera déduit du montant de votre pension de l’année considérée.

      A noter également que tout indépendant doit s’affilier à une caisse d’assurances sociales, même si vous vous lancez après votre pension. Vos cotisations sociales sont toutefois moins élevées. Le calcul dépend du type de pension et du fait que vous ayez encore des enfants à charge ou non.

      Vous trouverez des information complémentaire via le lien suivant : https://www.liantis.be/fr/devenir-independant/conditions-starter/statut-social/travailler-apres-depart-a-la-retraite

       

      Si vous avez d’autres questions sur ce statut, je vous invite à contacter un guichet d’entreprise.

      Bien à vous

      L’équipe 1819.

      Répondre
  18. sanflam

    Bonjour,

     

    Je suis de nationalité française mariée à un belge et nuos vivons pour compliquer le tout en expatriation. Nous changeons de pays tous les 3 ou 4 ans selon ce que décide l’organisme des nations unies pour lequel travaille mon époux. Je suis intéressée pour monter une entreprise caractère social. Je suis entrain de créer des accessoires et linge de maison avec des matérieux africains. Je collabore avec des personnes d’origine africaine en afrique et  italie. Je voudrais ouvrir un site internet pour pouvoir vendre nos créations. Je reverserai une partie des bénéfices pour un projet d’école de couture au Sénégal. Je ne peux pas me déclarer autoentrepreneure en France car je n’y réside pas. Etant donné que je suis propriétairee biens en belgique et payant des impôts fonciers en belgique, pourrai-je le faire en belgique  ? si oui quel statut serait le mieux ? autoentrepreneure un autre ? Merci par avance pour vos conseils. Cordialement

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

       

      Si vous avez la nationalité européenne, vous avez en effet le droit d’ouvrir une société en Belgique sans y habiter. Je vous invite à contacter un guichet d’entreprise pour toutes les questions administratives.

       

      Il y a différentes manières de se lancer comme indépendant en Belgique :

      Entreprise individuelle ou société : quel est le meilleur choix pour vous ?

      Démarrer une entreprise suppose de prendre d’emblée une décision importante : démarrer une entreprise individuelle ou une société ? Afin de vous guider dans votre choix, nous avons repris ci-après les principales différences, ainsi que les avantages et inconvénients majeurs des deux options.

      Quelle est la grande différence ?

      (1)La personnalité juridique

      La principale différence entre une entreprise individuelle et une société réside dans le fait que vous êtes personnellement responsable d’une entreprise individuelle. En d’autres termes, vous « êtes » votre affaire. Le patrimoine de votre entreprise est votre propre argent, dans les bons comme dans les mauvais jours.

      Si, en revanche, vous optez pour une forme de société (SA, SP ou SC), vous constituez une personne morale distincte et dans ce cas, votre patrimoine privé et votre patrimoine professionnel sont séparés. Seule la société simple constitue une exception à cette règle.

      Le résultat ? Avec une société, vous êtes protégé si votre affaire rencontre des difficultés financières. Par contre, avec une entreprise individuelle, vous êtes responsable à 100 %.

       

      (2)Les étapes de création

      Une entreprise individuelle est facile à mettre sur pied. Vous passez par toutes les étapes qui permettent de s’inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE), vous vous affiliez à une caisse d’assurances sociales et vous êtes prêt à vous lancer.

      Vous préférez créer une société ? Il existe un certain nombre de conditions essentielles à la création d’une société : élaborer un plan financier, établir un acte de constitution par l’intermédiaire d’un notaire et, dans certains cas, disposer d’un capital initial suffisant. Cette dernière condition dépend de la forme de société que vous choisissez. Par exemple, il vous faut disposer de 61.500 euros pour une SA, alors que vous pouvez travailler sans capital de départ pour une SP.

      (3)Les conséquences fiscales

      Les revenus d’une entreprise individuelle sont soumis à l’impôt sur le revenu des personnes physiques. Le principe est le suivant : plus il y a de bénéfices, plus les impôts sont élevés. Après impôts, il vous reste généralement moins de 40 % de bénéfice net contre 66 % dans le cas d’une société. Si vous avez constitué une société, vous êtes soumis à l’impôt des sociétés. Vous pouvez également optimiser vos impôts et vous assurer un revenu stable.

       

      Pour plus d’information sur le sujet, je vous invite à prendre connaissance de l’article suivant : https://www.1819.brussels/fr/demarrer-une-entreprise-formalites/differentes-manieres-de-demarrer/entreprise-individuelle-ou

      Voici également d’autres sources intéressantes pour répondre à vos questionnement :

      –          Avant de démarrer : https://www.1819.brussels/fr/start-business-formalities/starting-business

      –          Les différentes types de sociétés : https://www.1819.brussels/fr/demarrer-une-entreprise-formalites/differentes-manieres-de-demarrer/quelle-forme-de-societe-choisir

      –          Les formalités de création : https://www.1819.brussels/fr/demarrer-une-entreprise-formalites/formalites-de-creation

       

      J’espère que ces informations vous seront utiles.

      Bien à vous

      L’équipe 1819.

      Répondre
  19. bilal

    Bonjour,

    j’ai un master en histoire. Que puis je faire pour avoir la gestion svp ?

    merci !

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Bilal,

      Votre master en histoire délivré par un établissement d’enseignement supérieur reconnu en Belgique vous donne, à priori, directement accès à la gestion.

      Vous pouvez vérifier que votre diplôme est bien reconnu dans la base de données DIPLO.

      En cas de doute, n’hésitez pas à contacter un guichet d’entreprise.

      Bonne continuation !

       

      Répondre
  20. Hurizor

    Bonjour,

    J’ai 20 ans, je suis étudiant et j’aimerais me lancer dans l’e-commerce. Mes questions sont:

    – Est-ce que je suis obliger de faire une formation de gestion de base?

    – Est-ce que en Belgique le statut de micro entrepreneur existe?

    – Est-ce obligatoire d’ouvrir un compte professionnel pour mon business?

    Merci de votre aide.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour, 

       

      A Bruxelles, pour pouvoir devenir indépendant, vous devez en effet avoir une preuve de vos connaissances en gestion. Si vous avez déjà un diplôme supérieur, je vous invite à vérifier auprès d’un guichet entreprise si celui-ci est valable pour prouver cette connaissance de gestion. Si ce n’est pas le cas, une des personnes suivantes peut prouver les connaissances base en gestion :

      §  le conjoint ou la conjointe 

      §  le cohabitant légal 

      §  le partenaire avec qui il/elle vit depuis au moins 6 mois 

      §  un salarié avec un contrat de travail à durée indéterminée 

      §  un aidant indépendant, parent au premier, deuxième ou troisième degré du chef d’entreprise, qui soumet une déclaration d’une caisse d’assurances sociales pour indépendants dont il ressort qu’il est aidant indépendant du chef d’entreprise concerne

       

      En Belgique, il n’y a pas de statut de micro entrepreneur. Vous avez 2 statuts possibles, vous lancez en personne physique ou en société. Pour plus d’informations, je vous encourage à lire l’article suivant : https://www.xerius.be/fr-be/devenir-independant/votre-preparation/entreprise-personne-physique-vs-societe 

      Comme étudiant, vous avez peut-être accès au statut d’étudiant entrepreneur. Pour des informations complémentaire sur ce statut, je vous invite à consulter le lien suivant : https://www.partena-professional.be/fr/knowledge-center/infoflashes/en-quoi-consiste-le-statut-specifique-detudiant-entrepreneur

      Concernant le compte en banque, vous n’êtes pas obligé d’opter pour un compte professionnel qui sera certainement payant, mais à noter que ces comptes réservés pour les gérants de société offrent certains avantages à considérer. 

       

      J’espère que ces informations vous seront utiles.

      Bien cordialement,

      L’équipe 1819

       

       

       

      Répondre
  21. Supermary

    Bonjour j aurais aimé savoir si en étant à la mutuelle depuis 5 ans puis je etre indépendante mi-temps ou complementaire tout en gardant ma mutuelle et ma toute petite comparaison du spf handicapé merci..

    Répondre
  22. Supermary

    Bonjour j aurais aimé savoir si en étant à la mutuelle depuis 5 ans puis je etre indépendante mi-temps ou complementaire tout en gardant ma mutuelle et ma toute petite comparaison du spf handicapé merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Pour le savoir, il faut prendre contact avec votre mutualité car cela dépend de votre situation personnelle. Vous trouverez déjà certains éléments de réponse sur ce lien de l’INAMI.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  23. Julie-Angela

    Bonjour,

    je souhaite ouvrir un dépot-vente de vêtements en ligne en tant que travail complémentaire.

    Les démarches sont-elles les mêmes ?

    D’avance merci  !

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Etre indépendant complémentaire est uniquement possible à côté d’un travail salarié à mi-temps ou via la formule Tremplin si vous êtes au chômage (attention cette formule nécessite l’autorisation de l’ONEM et ne peut se faire que pendant 12 mois, avec une limite de revenus).

      Quelle que soit l’activité envisagée, le statut d’indépendant complémentaire s’acquiert de la même manière. Voici les démarches et inforamations sur ce statut:

      https://www.1819.brussels/fr/demarrer-une-entreprise-formalites/differentes-manieres-de-demarrer/independant-titre-0

      https://www.1819.brussels/fr/blog/les-7-conseils-du-1819-sur-le-statut-dindependant-titre-complementaire

      En ce qui concerne l’e-commerce, de nombreuses formations abordables existent pour vous aider à connaître ce moyen de vente et à trouver la formule de site qui vous convient le mieux (EFP, Bruxelles FOrmation, etc.).

      N’hésitez pas à nous téléphoner au 1819 le matin pour d’autres précisions au besoin.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

       

       

       

      Répondre
  24. Mj

    Bjr ma quetion est celle ci .Ouvrir une boutique d’occasion ou je recois beaucoup d’objets gratuitement .Comment faire pour ma declaration après  mes ventes. De plus etant franchise et complementaire , car un autre travail . je ne dois pas demande de Tva à  mes clients ? Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Nous vous conseillons de vous adresser à un comptable ou un fiscaliste pour connaître toutes les règles TVA applicable à votre situation.
      Que vous soyez indépendant principal ou complémentaire n’a a priori pas d’impact sur cette question.

      Le SPF Finances répond également aux questions de tva et d’impôts : https://finances.belgium.be/fr/Contact

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

      Répondre
  25. Florent

    Bonjour,

    J’ai lu que depuis Septembre 2018, il n’était plus nécessaire de disposer d’un diplôme de gestion de base EN FLANDRE pour devenir indépendant.

    Que se passe-t-il si une personne obtient son n°d’entreprise sans aucun diplôme en Flandre et qu’elle déménage en Wallonie par la suite? Devra t-elle se remettre en « ordre » pour pouvoir CONTINUER OU COMMENCER son activité?

    Je vous remercie d’avance

    Bien à vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

       

      Si un indépendant installé en Flandre transfère son siège social dans une autre région où des accès sont requis pour l’exercice de sa profession (accès à la gestion et profession), il doit en informer un nouveau guichet d’entreprise localisé dans la nouvelle région, qui lui demandera la preuve des accès.

       

      Vous pouvez toujours contacter un guichet d’entreprise en cas de question.

       

      Cordialement,

       

      L’équipe 1819

       

      Répondre
  26. Florent

    Bonjour,

    J’ai lu que depuis Septembre 2018, il n’était plus nécessaire de disposer d’un diplôme de gestion de base EN FLANDRE pour devenir indépendant.

    Que se passe-t-il si une personne obtient son n°d’entreprise sans aucun diplôme en Flandre et qu’elle déménage en Wallonie par la suite? Devra t-elle se remettre en « ordre » pour pouvoir CONTINUER OU COMMENCER son activité?

    Je vous remercie d’avance

    Bien à vous

    Répondre
  27. Carlie

    Bonjour pour avoir la gestion en 5 mois 2 jour semaine le soir ces ou exactement svp

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Carlie, 

      Il existe plusieurs formations en gestion de base sur Bruxelles. 

      Via le lien suivant, vous pourrez en retrouver quelques-unes : http://www.dorifor.be/pdf_entite.php?artic%5B%5D=4

      Je vous invite également à vous informer sur les formations en gestion données par les organismes suivants :

      – ILES : http://www.iles.be/entreprendre-formation-gestion/

      – Microstart : https://microstart.be/fr/accompagnement

      – EFP : https://www.efp.be/formations/chef-d-entreprise/efp-2/gestion-acceleree.html

       

      J’espère que ces informations vous seront utiles. 

      Bien cordialement,

       

      L’équipe du 1819

       

      Répondre
  28. sylvacanne

    Bonjour,

    Je voudrais me lancer en Freelance. J’ai la nationalité Belge mais j’habite en Thailande. J’ai un travail mais souhaite me lancer dans le teleworking.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Les personnes qui désirent avoir une activité (en ligne ou pas)  « à leur compte » doivent avoir un statut – en Belgique c’est le statut d’indépendant. De là découlent l’application des règles TVA et fiscales (en Belgique, l’impôt est appliqué selon les règles d’une part de l’IPP (impôt des personnes physiques) pour les salariés et les indépendants personnes physiques et d’autre part de l’Isoc (impôt des sociétés) pour les sociétés).

       

      Lorsqu’un élément étranger entre en jeu, il faut faire attention aux règles particulières sur l’impôt et la TVA.

      Nous ne sommes malheureusement pas spécialisés dans ce domaine, mais voici quelques informations qui pourraient déjà vous aider :

       

      1)      Articles web sur le sujet :

      https://www.nn.be/fr/questionscapitales/comment-puis-je-travailler-letranger-en-tant-quindependant

      https://www.nextconomy.be/fr/2018/01/entrepreneuriat-a-letranger-ou-doit-on-payer-ses-impots-et-ses-assurances-sociales/

       

      2)      La TVA entre pays de l’Union Européenne connaît des règles particulières.

      Par exemple : si vous êtes indépendant en Belgique et prestez un service pour un client français, vous ne devez pas appliquer la TVA sur votre facture, ce sera au client de payer la TVA via sa propre déclaration TVA.

      Pour des clients hors UE, adressez-vous au Contact Center du SPF Finances pour connaître les règles applicables : https://finances.belgium.be/fr/Contact ou à un comptable.

      BECI est également disponible à l’adresse open@international.be pour les questions TVA/douane/.. liées à l’aspect international.

       

       

      3)      Impôts : Les rémunérations sont en principe imposables dans le pays où vous résidez. Si toutefois vous exercez votre activité dans un autre pays que la Belgique, ce pays peut percevoir des impôts. A cet égard, votre présence physique dans l’Etat de travail est cruciale. Le nombre de jours à l’étranger sur 12 mois a aussi une importance.

      Si vous transférez votre domicile principal vers une adresse dans un autre pays, vous devrez payer des impôts dans ce pays. Votre déménagement sera automatiquement transmis aux services des impôts, mais vous devrez malgré tout encore demander un formulaire de déclaration spéciale à votre bureau des contributions. Cette déclaration règle les revenus imposables pour la période entre le 1er janvier et le jour de votre départ.

      Au cas où, vous auriez encore des revenus en provenance de Belgique, par exemple par la location d’une maison en Belgique à votre nom, vous devrez introduire à cet effet une déclaration d’impôt pour non-résidents. Infos à ce sujet :  https://finances.belgium.be/fr/particuliers/international/quitter-la-belgique et https://finances.belgium.be/fr/particuliers/international/impot_des_non-residents#q2

      Si au cours de votre séjour (temporaire) à l’étranger, vous ne transférez pas votre domicile principal vers ce pays étranger, vous restez soumis à l’impôt belge des personnes physiques (IPP). Vous devrez donc déclarer tous vos revenus en Belgique, tant les revenus nationaux que ceux en provenance de l’étranger. Vous ne serez que rarement taxé deux fois (intégralement) sur vos revenus étrangers. Tout dépend si vous allez travailler dans un pays avec lequel la Belgique a conclu une convention pour prévenir la double taxation.

       

      4)      Contacts utiles

      Ø  Le Contact Center du SPF Finances est compétent pour renseigner sur l’imposition et la TVA, même pour des situations à l’étranger. N’hésitez pas à leur envoyer un email avec vos questions précises.

      Ø  Vous pouvez aussi consulter un comptable belge pour une réponse personnalisée.

      Ø  Le service International de l’INASTI fournit des informations utiles (Institut de sécurité sociale des indépendants):  http://www.inasti.be/fr/international

      o   Travailler temporairement à l’étranger : http://www.inasti.be/fr/travailler-temporairement-maximum-24-mois-successifs-a-letranger

      o   Travailler de manière permanente à l’étranger : http://www.inasti.be/fr/travailler-de-maniere-permanente-a-letranger

      Site web socialsecurity :  https://www.socialsecurity.be/CMS/fr/leaving_belgium/

       

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

      Répondre
  29. Béné

    Bonjour,

    En tant que sage-femme libérale, puis-je avoir le statut de mini entreprise? J’ai déjà un N° de BCE mais pas de N° de TVA. Qu’en est-il des cotisations sociales, doivent-elles être payées si le revenu annuel est en-dessous de 20.000 €? Merci de votre réponse. B.****

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Madame Balteau,

      Une ‘mini-entreprise’ fait référence à des jeunes de 14 à  25 ans qui (sous l’égide d’un de leurs professeurs) créent et gèrent durant une année scolaire une activité entrepreneuriale. Le but des mini-entreprises est d’initier ces jeunes à la vie économique et au monde de l’entreprise en leur faisant réaliser l’ensemble des tâches que cela induit. Etant donné votre situation actuelle de sage-femme (sans doute avec statut d’indépendante à titre principal), je suppose que ce n’est pas à cela que vous faites référence dans votre mail. Merci dès lors de bien vouloir nous recontacter par téléphone (1819) ou par courriel (info@1819.brussels) pour nous préciser votre question.

      Pour ce qui concerne les cotisations sociales à payer en tant qu’indépendante (tant à titre principal, qu’à titre complémentaire) vous trouverez ici une article de Liantis à ce sujet, avec un tableau récapitulatif du montant des cotisations actuellement dues. Celles-ci s’élèvent à 20,5% de vos revenus annuels, après déduction des vos frais professionnels.

      J’espère que ces informations vous seront utiles, n’hésitez pas à reprendre contact avec nous au 18 19 pour toute autre question.

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

       

      Répondre
  30. Nathan

    Bonjour, je souhaite commencer une activité en indépendant complémentaire, il s’agit d’une fabrication artisanale de sirop à base de plantes sauvages.  J’aimerai savoir s’il faut un diplôme horeca, sachant qu’il suffit de mélanger de l’eau infusé avec du sucre? J’ai déjà accès à une cuisine homologué par l’AFSCA. Merci à vous pour votre réponse, Nathan.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Nathan,

      Voici, énumérés de façon succincte, les principaux points auxquels tu devras prêter ton attention dans le cadre du lancement de ta nouvelle activité de production de boisson :

      1. Accès à la profession : Si tu disposes d’un certificat de connaissances de gestion de base, pour la production et vente de sirops en Belgique il ne te faudra pas de certificat de compétences ‘HORECA’ particulières.
      2. Tests préalables de ton/tes nouveau(x) produit(s) alimentaires par un laboratoire agrée pour effectuer ces tests : la Région Bruxelloise a son propre centre d’expertise alimentaire, agréé pour certaines analyses microbiologiques et chimiques : Brucefo
      3. Production : vu que tu comptes produire tes sirops dans une cuisine homologuée par l’AFSCA, cela ne devrait pas poser de problèmes particuliers, mais demandes-en quand-même confirmation à BRUFOTEC. Téléphone : 02/800.39.40brufotec@village.uunet.be.

      Brufotec peut également t’aider sur la question de l’étiquetage des aliments. La législation est en effet de plus en plus complexe et sévère, les mentions obligatoires de plus en plus nombreuses. Tout cela combiné avec la législation sur l’emploi des langues, mieux vaut se faire aider pour ne pas commettre d’erreur !

      Par ailleurs, tu trouveras ici encore un lien vers une page de notre site 1819 où tu trouveras encore quelques informations complémentaires + liens utiles : https://www.1819.brussels/fr/blog/un-projet-agro-alimentaire-bruxelles-quelques-pistes-pour-vous-aider

      Sache aussi que si tu le désires, un des GELs de la Région Bruxelloise pourra te soutenir utilement (et c’est gratuit) dans le cadre du lancement  de ta nouvelle activité: https://www.1819.brussels/fr/les-guichets-deconomie-locale-de-la-region-de-bruxelles-capitale

      J’espère avoir ainsi pu t’aider concrètement dans ta recherche d’informations. N’hésites pas à me recontacter s’il te fallait encore d’autres renseignements complémentaires.

      Pour le 1819,

      Benoît

       

       

      Répondre
  31. mala

    Bonjour,

    J’aimerai ouvrir une asbl avec mes 2 filles mais l’une d’elle n’est pas encore majeure, cela est un frein ou pas?

     

    merci.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Depuis la réforme du code des sociétés, 2 fondateurs suffisent pour créer une asbl. Vous pouvez donc créer votre asbl avec votre fille ainée. Votre fille mineure devra attendre sa majorité pour devenir administratrice de l’asbl.

      Bien à vous,

      Pierre pour le 1819

      Répondre
      1. mala

        Bonjour,

         

        Merci pour vote réponse mais on m’as toujours dis qu’il faut 3 personnes.

        Répondre
        1. Service 1819

          Bonjour Mala,

          Il fallait 3 personnes avant mais une réforme du code des sociétés (duquel les asbl font maintenant partie) entrée en vigueur cette année a changé cette règle. Dorénavant, 2 personnes suffisent à la création d’une asbl. Vous pourrez par exemple vérifier l’info via ce lien.

          J’espère avoir répondu à votre question.

          Bien à vous,

          Pierre, pour le 1819

          Répondre
          1. mala

            Bonjour,

            Ok! je vous remercie beaucoup pour ces infos.

            Oui! vous m’avez très bien répondu, merci encore.

            Bien à vous.

  32. Mia

    Mon compagnon souhaite dans un avenir plus ou moins proche ouvrir un garage ( monteur de pneu)

    Il n’a pas de formation en gestion.

    Moi j’ai un Bachelor en soins infirmiers.

    Puis- je faire une formation en gestion d’entreprise pour l’aider dans ce projet.

    Ou est ce que je peux faire cette formation.

    Merci

    **** Mariette

     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Mariette,

      Tout diplôme supérieur reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, et ce qu’importe son orientation, est suffisant pour prouver la connaissance de base en gestion. Si ton diplôme est reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, tu n’as donc pas besoin de suivre une formation en gestion.

      Pour autant, ce n’est pas parce que son diplôme ouvre cet accès que l’on se sent nécessairement à l’aise avec la comptabilité, la facturation, la TVA, etc. Certaines personnes choisissent donc de se former, bien que légalement cela ne soit pas nécessaire. Si tu souhaites suivre une formation, tu peux consulter le site de dorifor pour en trouver une qui te convient (tarif, horaire, …).

      Attention aussi qu’en prêtant ta gestion de base à ton conjoint, tu deviens aussi responsable de la bonne gestion de son entreprise. En cas de faillite, on peut donc également venir te demander de rendre des comptes. D’autre part, prêter sa gestion à un indépendant personne physique implique un changement de statut social. Si tu as un emploi minimum mi-temps, pas de souci, tu deviendras indépendante complémentaire et tes cotisations sociales seront limitées voire inexistantes. Il te faudra tout de même t’affilier à une caisse d’assurances sociales pour indépendants (je t’invite à consulter le tableau des cotisations sociales ici). Par contre, si tu es demandeur d’emploi, tu deviendras indépendante principale et tu n’auras plus droit à tes allocations de chômage.

      J’espère que ces informations te seront utiles.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

       

      Répondre
  33. Med

    Bonjour

    Je suis un jeune de 21 ans qui vient d’avoir son bachelier en supérieur et va s’inscrire pour un master en alternance en septembre prochain.

    Je voudrais lancer ma boutique en ligne et faire du dropshipping(Vendre des produits des fournisseurs(souvent établit en Asie) sur sa boutique en ligne en Belgique s). Ma question est:Ai-je vraiment besoin du statut d’indépendant pour me lancer ou il me faut un autre statut

    Merci d’avance

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Med,

      oui le statut d’étudiant te sera nécessaire pour ton activité de dropshipping. Comme tu es étudiant, tu peux obtenir le statut d’étudiant-indépendant qui offre cerains avantages notamment au niveau fiscal.

      Bien à toi,

      L’équipe du 1819

      Répondre
      1. Med

        Merci de votre réponse rapide

        Encore une dernière question:Faut-il d’abord acquérir le statut d’étudiant-independant avant de demander un numéro de TVA à l’organisme qualifié ou il faut le faite après?

        Merci

        Répondre
        1. Service 1819

          En réalité tu acquiers le statut d’étudiant-indépendant automatiquement après avoir effectué les démarches auprès d’un guichet d’entreprise pour avoir un numéro d’entreprise. Tu devras simplement justifier auprès du guichet que tu es bien étudiant, au moyen d’une attestation ton l’école/unif.

          Bien à toi,

          L’équipe du 1819

          Répondre
  34. julien

    Bonjour,

    Comment savoir si je suis un ouvrier qualifié ou pas ?

    Sur la fiche de paie ou demander au guichet social de l entreprise?

    je suis électricien en batiment dans la même entreprise depuis 2/12/2013.

    merci

     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Julien,

      Un ouvrier qualifié a généralement obtenu un certificat de qualification lors de ses études secondaires. Il est possible d’obtenir ce certificat par la suite, en resuivant dans cours de l’enseignement secondaire ou en suivant une formation chez Bruxelles Formation.

      Généralement ce type d’information apparait dans le contrat de travail. N’hésite pas à en toucher un mot à ton employeur.

      Bien à toi,

      L’équipe du 1819

      Répondre
  35. brigitte

    Bonjour, pour ouvrir un magasin de seconde main de puériculture faut il aussi un diplôme de gestion de base ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Brigitte,

      Si tu ouvres un magasin de seconde main, il s’agit d’une activité commerciale. Tu devras donc bien justifier un accès à la gestion.

      Bien à toi,

      L’équipe du 1819

      Répondre
  36. mathilde

    Bonjour,

     

    quelle est la loi qui dit qu’il faut avoir 18 ans (ou 16 pour les artisans) pour devenir indépendant ?

     

    Bien à vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Mathilde,

      Je ne suis pas juriste, je ne suis donc pas en mesure de te communiquer ces textes de loi. L’obligation d’atteindre cet âge requis est probablement liée à la majorité civile et pénale fixée à l’âge de 18 ans (cette majorité te permet entre autres de voter, de signer un contrat, d’être responsable pénalement de tes actes, etc.).  Nous avons récemment posé la question à un guichet d’entreprises et c’est leur service juridique qui nous a confirmé qu’un indépendant doit être âgé de 18 ans pour prendre ce statut.

      Pareil pour les artisans, je n’ai pas de texte de loi à te communiquer. Cette différence par rapport à la majorité de 18 ans trouve peut-être son explication dans le fait qu’il existe un enseignement en alternance où l’élève âgé de minimum 16 ans alterne formation théorique et pratique professionnelle en entreprise pour laquelle un statut est nécessaire (stage par exemple).

      Je t’invite à prendre contact avec un guichet d’entreprises agréé et à leur poser la question. Je te joins la liste de ces guichets : http://werk-economie-emploi.brussels/fr/guichets-d-entreprises-agrees.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  37. Marie

    Bonjour,

     

    Un Etudiant avec le statut independant peut il ouvrir et travailler avec un compte etranger (Angleterre ?)

     

    merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Marie,

      Formellement, il n’y a pas d’interdiction de travailler avec un compte étranger. Au niveau pratique, par contre, cela risque d’engendrer des difficultés et il conviendra de vérifier avec chaque intervenant (caisse d’assurance sociale, TVA, clients, …) si l’utilisation du compte étranger pose une difficulté.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  38. Brontedibella

    Bonjour.

    Avec mon compagnon nous souhaiterions créer une entreprise qui permettrait de faire gagner sur internet des lots haut de gamme, via des tickets qu’ils pourraient acheter, afin de participer à un jeu dont l’objet serait simplement d’identifier la position précise d’un certain objet sur une photo en fonction d’indices présents sur celle ci. (Afin d’eviter Tout hasard). Devons nous nous procurer une certaine licence ? Merci d’avance !

     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      C’est la Commission des Jeux de Hasard du SPF Justice qui pourra répondre à votre question.

      Tel: 02 504 00 40

      https://www.gamingcommission.be/opencms/opencms/jhksweb_fr/games/

      Le 1819 n’est pas compétent en la matière.

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

      Répondre
  39. Jenny

    est-il obligatoire de posséder les connaissances de gestion pour devenir indépendant non assujetti à la TVA?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Tout dépend de votre activité. Les exceptions sont reprises sur ce lien de Bruxelles Economie et Emploi.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  40. Nath

    Bonjour, pendant que je cherche un travail permanent, j’ai decroché deux petits contrats de consulting de courte duree – une a Bruxelles (1 mois), une en Afrique pour l’ONU (1mois avec 2 semaines la bas, 2 semaines de la maison). Ma question: est-ce que c’est obligatoire de creer une entreprise individuelle? Je pourrais payer les impots en declarant avec mon mari qui est salarié en Belgique. Ca m’eviterait de m’engager dans les administrations des questions d’ouverture/fermeture d’entreprise individuelle. Merci de votre reponse

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Il vous faudra en effet un statut pour exercer ces activités. Il existe différentes options selon votre situation telles que:

      – Salarié

      – Indépendant

      – Tremplin-indépendant

      – Smart

      – JobYourself

      N’hésitez pas à nous contacter au 1819 pour en discuter directement.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  41. Asia

    Bonjour,
    Je souhaiterai savoir si je dois également avoir un diplôme en gestion de base pour ouvrir un e-commerce ? Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Asia,

      Oui, quelle que soit l’activité indépendante envisagée (e-commerce, formation/coaching, horeca, etc.), la connaissance de base en gestion est requise.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  42. Anne

    Bonjour,

     

    Dans le cas où l’on serait majeur juridiquement sans avoir les 18 ans établis (émancipation du mineur), est-il possible de devenir indépendant ? La condition porte-t-elle sur le fait d’être majeur ou sur l’âge exact ?

     

    Merci pour votre aide

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Nous avons vérifié auprès d’un guichet d’entreprises agréé, et l’âge requis pour commencer une activité d’indépendant est bien 18 ans.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

      Répondre
      1. Anne

        Bonjour,

         

        Mais n’y a-t-il pas de solutions pour devenir indépendant malgré cette condition ? N’est-ce pas possible en passant par la tutelle en étant émancipé ? On ne peut pas faire de recours ?

        Ou si c’est de l’artisanat ne peut-on commencer à 16 ans ?

         

        Merci pour votre aide

        Répondre
    2. Service 1819

      La condition porte sur l’âge exact, qui est de 18 ans. Nous avons reçu cette information d’un guichet d’entreprise.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

       

      Répondre
  43. ZaBelle

    Bonjour,

    J’ai vu qu’il n’était pas possible d’être aide-soignante indépendante sauf en intégrant une équipe d’infirmiers.
    Par contre en tant que dame de compagnie ou garde malade et de temps en temps intervenant dans des écoles en tant qu’experte, est-il possible d’avoir une activité indépendante à titre accessoire via le projet Tremplin-indépendants ? ?
    Merci pour votre aide.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Le terme d’ « aide-soignant »  est très spécifique et désigne une personne spécifiquement formée pour assister l’infirmier, sous le contrôle de ce dernier, en matière de soins, d’éducation et de logistique, dans le cadre des activités coordonnées par l’infirmier dans une équipe structurée. L’aide-soignant travaille souvent en milieu hospitalier, en maison de repos et maison de repos et de soins sous les ordres d’un infirmier.

      Selon les informations dont nous disposons via l’INAMI, il n’est pas possible d’être aide soignante avec le statut d’indépendant, car les aides-soignants ne peuvent pas avoir de numéro INAMI propre. La seule manière d’avoir votre propre numéro INAMI serait de rejoindre un groupe de minimum 4 infirmiers. Dans ce cas, vous pourriez devenir indépendant et avoir votre propre numéro INAMI.
      Vous trouverez via ce lien sur le site web de l’INAMI un article complet sur la possibilité et les conditions pour une aide-soignante d’intégrer un service de soins infirmiers à domicile.

      Vous pouvez contacter le service de l’INAMI section aides-soignants (plus d’infos ici) joignable via ce numéro : +32(0)2 739 74 79 ou via nurse@inami.fgov.be

      Liens utiles et Informations sur le travail d’aide-soignant :

      – https://www.inami.fgov.be/FR/PROFESSIONNELS/SANTE/INFIRMIERS/Pages/aides-soignants-integrer-soins-infirmiers-domicile.aspx#.WcoDyMZx2po

      http://www.inami.fgov.be/fr/professionnels/sante/aides-soignants/Pages/default.aspx#.VuwWCDjmpD8
      – http://www.health.belgium.be/eportal/Healthcare/healthcareprofessions/Nursingauxiliary/9504535_FR#.VuwW2jjmpD9

      Etant un service de première ligne, nous ne disposons pas d’informations spécifiques sur les professions de gardes-malades ou personne de compagnie.

      Nous vous recommandons de poser vos questions à La Fédération des Centres de Services à Domicile (FCSD) et / ou à un guichet d’entreprise.

      Pour faire des conférences comme consultante, vous pouvez par contre prendre le statut d’indépendant, principal ou complémentaire (classique ou via le Tremplin selon votre situation).

       

      ONEM: Avantage Tremplin-indépendants (T158)

       

      Depuis le 1er octobre 2016, un chômeur peut débuter une activité complémentaire en tant qu’indépendant pendant son chômage et ce durant une période maximum de 12 mois. Les revenus perçus ne peuvent dépasser 4.274,40 EUR net sur la période des 12 mois. Toutes les informations détaillées se retrouvent ici. Cet avantage est possible à 5 conditions :

       

       

       

      1. Le chômeur doit en faire la déclaration lors de sa demande d’allocations ou préalablement au début de l’activité si l’activité débute en cours de chômage;

      2. Le chômage ne peut être volontaire en vue d’obtenir l’avantage « Tremplin-Indépendant »;

      3. L’activité ne peut déjà avoir été exercée en profession principale au cours des 6 dernières années;

      4. Le chômeur ne peut déjà avoir bénéficié de l’avantage au cours des 6 dernières années;

      5. L’activité ne peut être exercée par des tiers sous contrat de travail ou dans le cadre d’un contrat de sous-traitance.

       

               Précisions:

       

      • Pour pouvoir faire une demande de l’avantage Tremplin-Indépendant, il faut être chômeur = toucher  des allocations de chômage. Si une personne démissionne de son emploi et qu’elle a une période d’exclusion du droit aux allocations de chômage, elle devra attendre la fin de cette période.

      • Dans le cadre de l’avantage « Tremplin-Indépendants », il n’existe pas de restriction point de vue horaire de travail.  Un chômeur peut donc exercer son activité en journée et ne doit pas noircir sa case sur sa carte de contrôle. S’il exerce par contre une autre activité non liée à l’activité déclarée, il doit noircir sa case. Il doit respecter toutes les autres obligations liées à la tenue de sa carte de contrôle et qui sont mentionnées sur celle-ci.

      • Le chômeur doit rester disponible sur la marché de l’emploi, il ne s’agit pas ici d’une dispense mais bien d’un avantage. 

      • Le chômeur a droit à l’avantage « tremplin-indépendants » voit la dégressivité de ses allocations de chômage continuer. Le fait de bénéficier de l’avantage ne gèle pas cette dégressivité;

      • Il faut que vous ayez l’accès à la gestion (cf. ci-dessous) et, si d’application, à la profession (un accès spécifique est requis pour certaines professions)

        Pour d’autres informations sur le tremplin, je vous réfère vers l’ONEM : 02/542.16.11. ou indemnisation.bruxelles@onem.be pour des question précises auxquelles vous ne trouvez ni la réponse sur le site de l’ONEM ni auprès du 1819.

      Appelez-nous au 1819 si vous souhaitez en discuter ou si vous avez des questions.

      Cordialement,

      Séverine du 1819

      Répondre
  44. Philippe

    Bonjour, les mêmes connaissances en gestion de base sont-elles requises pour un indépendant en personne physique et pour un indépendant gérant d’une société unipersonnelle?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Oui, c’est le même requis quel que soit la forme juridique envisagée.

      Pour information, la société unipersonnelle est une forme juridique qui n’existe plus depuis l’entrée en vigueur du code des sociétés en mai 2019 : https://www.1819.brussels/fr/blog/le-nouveau-code-des-societes-et-des-associations-est-enfin-arrive

       Cordialement,

      Le 1819

      Répondre
  45. mel

    suite a un accident j’ai du cesser mon activité en tant que indépendant dans la restauration, j’ai un numéro  » AVIQ  » et aujourd’hui j’aimerai créer une sociétée qui apporterai une facilitée aux personnes ne sachant pas se déplacer ni utilisée internet , je remarque tout autour de moi beaucoup de personnes reçoivent leurs courriers et qu’il est indiqué sur celui-ci , que pour plus de renseignements veuillez aller sur http://www.com , de plus même lorsqu’on veut joindre un organisme ou une sociétée par téléphone il faut souvent attendre un temps « fou » et que tout les numéros ne son pas gratuits, juridiquement il faudrait savoir ce qu’il est possible de faire … ce projet mérite de l’attention .

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Mel, 

      Dans votre commentaire, je devine une demande d’accompagnement et de conseil pour monter à bien votre projet. Il existe sur Bruxelles des services d’accompagnement pour les (futurs) entrepreneurs qui sont gratuits : 

      Guichet de Bruxelles-ville

      Rue d’Alost, 7-11 1000 Bruxelles

      +32 2 213 37 64

      gel@dansaert.be

      http://www.dansaert.be

       

      Guichet de Molenbeek

      Rue Le Lorrain, 110

      1080 Bruxelles    

      +32 2 410 01 13

      info@gelm.be     

      http://www.c-entreprises.be

       

      Guichet d’Anderlecht

      Rue du Chimiste, 34-36

      1070 Bruxelles

      +32 2 529 00 05

      calu@euclides.irisnet.be

      http://www.euclides.be

       

      Guichet de Saint-Gilles

      Rue Théodore Verhaegen, 150 1060 Bruxelles

      +32 2 537 44 44

      gel@villagepartenaire.be

      http://www.villagepartenaire.be

       

      Guichet de Schaerbeek

      Rue des Palais, 44

      1030 Bruxelles

      +32 2 215 73 29

      +32 478 99 14 05

      gel.schaerbeek@gmail.com

      http://www.economielocale.org

       

      ILES 

      153, rue des Palais

      1030 Schaerbeek

      02/244.44.70

      entreprendre@iles.be

      http://www.iles.be/

       

      Crédal

      Centre Dansaert (1° étage de l’aile B)
      Rue d’Alost, 7
      1000 Bruxelles

      02/213 36 27

      https://www.credal.be/accueil

       

      J’espère que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à revenir vers nous pour tout autres questions.

      Bien à vous

      L’équipe 1819

      Répondre
  46. Nelly Sobry

    Bonjour,

     

    Je lis sur votre site que pour démarrer une activité en tant qu’indépendant, il faut avoir 18 ans minimum. Quelle est la base légale qui précise cela ?

     

    Merci de votre réponse.

     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Nelly,

      Tu trouveras cette info sur le site du SPF Economie, PME, Classes moyennes et Energie. Elle est reprise sur cette page dans la rubrique « conditions liées à la personne ».

      J’espère que ceci répond à ta question.

      Bien à toi,

      Pierre, pour le service 1819

      Répondre
  47. arslan

    Bonjour, je suis de nationalité belge et j’ai 16 ans. J’ai récemment obtenu mon diplôme de secondaire. En ce moment je fais une formation en ligne sur le e-commerce et j’aimerai faire de l’e-commerce c’est à dire vendre des produits en ligne.

    Je voulais donc savoir au niveau fiscal tout ce qui obliger pour moi de faire pour pouvoir vendre en ligne. Pourriez-vous m’expliquer le processus pour faire ce travail à cette âge et comment dans cette situation fonctionneront  les taxes, l’entreprise, le compte bancaire,…

    Merci!

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Merci pour ta question.

      A 16 ans, tu ne pourras pas encore exercer ton activité en tant qu’indépendant ou étudiant-indépendant car il faut 18 ans minimum.

      Par contre, pour développer ton activité, des alternatives au statut d’indépendant existent comme Smart ou Tentoo. Elles sont accessibles aux personnes de ton âge et tu seras considéré comme « salarié » durant tes prestations. Je t’invite à les contacter pour en savoir plus sur leur mode de fonctionnement : https://www.tentoo.be/?lang=fr et https://smartbe.be/fr/.

      Concernant les implications de ton travail sur ta situation fiscale et celle de tes parents, tu pourras te renseigner sur le travail des mineurs auprès du SPF Finance (le plus simple est de les joindre par téléphone au 02 527 57 57).

      Par ailleurs, je te conseille d’être accompagné pour peaufiner ton projet et ainsi maximiser ses chances de réussite. Dans ce cadre-là, la plateforme « YET » (https://yet.brussels/fr) te donnera par exemple des noms d’incubateurs ou de formations que tu pourrais suivre. N’hésite pas à contacter Virginie ou Sabine pour plus d’information.

      J’espère que ceci répond à ta question, n’hésite pas à nous recontacter pour d’autres renseignements!

      Bien à toi,

      Lauriane, pour le service 1819

      Répondre
  48. lina

    Je suis salariée dans une sprl on me propose de devenir gérante puis-je cumuler les fonctions de gérante et salariée au sein d’une même entreprise?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Madame,

      En théorie, c’est autorisé pour une fonction différente. Toutefois, il peut y avoir une contradiction par rapport au lien de subordination si vous êtes à la fois l’employeur et l’employé.

      Aussi, un employé coûte plus cher qu’un indépendant (charges patronales, congés payés, …), il faut donc voir si ça ne serait pas plus intéressant pour la société que vous soyez uniquement indépendante. Vous pouvez négocier une protection sociale égale à celle d’un employé auprès de la sprl et également vous protéger d’un licenciement immédiat via un contrat de collaboration avec la société par exemple.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  49. Mk

    Bonjour ! Étant autodidacte dans la colorimétrie en coiffure puije m’installer sur Bruxelles sans diplômes je précise avoir 20 ans d’expérience dans la coiffure

    Cordialement

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      L’exercice de la profession de coiffeur nécessite un accès à la profession. L’accès à la profession peut se prouver de 3 manières différentes: 

      – Via un diplôme

      – Via une pratique professionnelle, au cours des 15 dernières années, de 2 ans à temps plein ou de 3 ans à temps partiel

      – Toute personne qui ne peut faire valoir ni titre ni pratique professionnelle suffisante peut présenter soit un test de validation des compétences auprès du Centre de Validation des compétences soit un examen devant le Jury central. 

      Vous trouverez toute l’information à ce sujet sur ce lien.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  50. Mosfad

    Bonjour, Madame, Monsieur

    Je souhait savoir  qu’une formation pour indépendant c’est à la charge d’ a.s.b.l. où à ma charge.

    Bien à vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Nous vous contactons par mail afin d’avoir d’avantage d’informations sur votre demande.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  51. Kosi

    Bonjour,

     

    Je suis employée dans un organisme public, et en train de faire les démarches administratives pour devenir indépendante. Je reçois un accompagnement par une couveuse d’entreprise, dans le cadre d’un fond dédié à cette démarche de création d’entreprise.

    J’ai entendu parler du « Tremplin Indépendant » et je souhaiterai savoir, si je démissionnais de mon poste, puis-je bénéficier de cette « aide » les premiers temps? (12mois) sachant que je suis isolée avec enfant à charge.

    Le cas contraire, pensez-vous que l’interruption de carrière puisse être une option? Je ne pourrai malheureusement pas rester sans revenus garanties.

    merci d’avance de vos réponses

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Le Tremplin Indépendant est destiné aux chômeurs complets indemnisés. Si vous démissionez, vous aurez une période de « sanction » durant laquelle vous ne toucherez pas d’allocations de chômage. Vous pourrez bénéficier du Tremplin Indépendant uniquement lorsque cette période de sanction sera terminée et que vous toucherez des allocations.

      Si vous effectuez une pause carrière, vous ne pourrez pas bénéficier du Tremplin Indépendant. Si vous devenez indépendante durant cette pause carrière, vous serez alors considérée comme indépendante à titre principal.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  52. abdohamoumi

    salut jai des deux deplomes meniusier bois qualifiant et menuisier aluminium specialisation jai besion dun deplome technicien dans la domaine aluminium menuiserie et merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Pour trouver la formation que tu recherches, je t’invite à consulter le site du Dorifor : http://www.dorifor.be

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  53. cadiatou

    Ma mère qui a 60 ans souhaite avoir le statut auto entrepreneur à Bruxelles.

    On lui demande d’avoir une personne du 3eme degré dans sa famille qui pourrait s’occuper de la gestion de son activité.

    Quelles sont les responsabilités de la personne qui s’occupera de la gestion? Cette personne sera t’elle la gérante? Donc aura des responsabilités quant à la situation de l’entreprise? En sachant que la personne qui pourrait s’occuper de la gestion est résidente en France.

    Merci de votre réponse.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Le préposé à la gestion est tenu de s’affilier à une Caisse d’assurances sociales et payer, le cas échéant, des cotisations. on ne parle pas de gérant d’entreprise dans ce cas.

      Le patrimoine du préposé n’est aucunement mis en garantie des dettes éventuelles de l’indépendant à qui il apporte la gestion. En cas de faillite, par exemple, pas question pour les  créanciers de se partager son patrimoine. Par contre, toute personne qui endosse une nouvelle fonction étend son champ de responsabilité. Les fautes commises dans le cadre de ses fonctions pourraient, si les conditions sont réunies, entraîner une obligation de réparation.

      Le fait qu’elle soit résidente française ne pose pas de problème en soit.

      N’hésitez pas à vous adresser à un Guichet d’entreprise pour plus d’informations.

      Cordialement,

      L’équipe du 1819

      Répondre
  54. stroobb

    Bonjour,

    J’ai pris un statut d’indépendant complémentaire en mai dernier dans le cadre d’une futur reconversion. Je m’y suis pris un peu trop tôt et je n’ai encore rien facturé. J’ai entendu dire que de ce fait je serais probablement sanctionné ou que mon statut ne me serait plus accordé. Que me conseillez-vous ?

    Merci d’avance.

    Cordialement.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour, 

       

      Si vous êtes salarié et indépendant complémentaire et que vous n’avez pas encore facturé, vous ne serez pas sanctionné pour autant à partir du moment que vous payez vos cotisations sociales. 

      Par contre si vous êtes au chômage. Le chômage permet aux indépendants complémentaires qui perde leur emploi de garder leur statut d’indépendant tout en étant au chômage à la condition d’avoir ce statut depuis au moins 3 mois avant de demander le statut de chômeur et de pouvoir prouver que vous avez facturé. Donc si vous êtes au chômage et que vous aviez demandé votre statut d’indépendant alors que vous étiez salarié et que vous n’avez jamais facturé, le chômage n’acceptera pas que vous gardiez votre statut d’indépendant, mais vous pouvez toujours reprendre ce statut d’indépendant en indépendant principal ou en indépendant complémentaire si vous retrouver un emploi. 

      J’espère que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à nous contacter au 1819 si vous avez d’autres questions.

       

      Bien à vous 

      Sandra, 

      Pour le 1819

      Répondre
      1. stroobb

        Merci beaucoup pour votre réponse précise.

        Répondre
  55. Fatima

    Bonsoir pour faire de la vente de cosmétiques a domicile que dois je faire et quel sont les droits mervi

    Répondre
  56. Julwa

    Bonjour. Ma question est simple je me demande si je peux travailler en complémentaire en utilisant le numéro de tva de ma compagne? Merci à vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Julwa,

      Quand on veut travailler comme indépendant complémentaire, il faut demander soi-même un numéro de TVA et un numéro d’entreprise (même numéro) en vous inscrivant comme indépendant dans un guichet d’entreprise. Il ne sera donc a priori pas possible d’utiliser le numéro TVA de votre compagne.

       

      Pour moi la seule possibilité pour vous d’utiliser le numéro de TVA de votre conjointe est d’être assimilé au statut de conjoint aidant :

      En tant que partenaire marié ou cohabitant légal d’un travailleur indépendant, vous êtes considéré comme conjoint aidant lorsque vous :

      •             apportez une aide effective dans l’affaire de votre conjoint ou partenaire indépendant (régulièrement ou au moins 90 jours par an)

      •             n’avez pas de revenus personnels supérieurs à 3.000 euros par an provenant d’une activité professionnelle indépendante (revenus bruts diminués des frais professionnels)

      •             n’avez pas de revenus personnels provenant d’une activité en tant que salarié ou fonctionnaire ni de revenus de remplacement vous ouvrant des droits personnels en matière de sécurité sociale

       

      Les conjoints aidant doivent :

      •             être assujettis au statut social des indépendants

      •             s’affilier à la même caisse d’assurances sociales que leur conjoint/partenaire indépendant

      •             payer des cotisations sociales

       

      Vous trouverez des informations complémentaires sur le conjoint aidant via le lien suivant : https://www.inasti.be/fr/conjoint-aidant

       

       

      Je vous invite tout de même à poser votre question à un guichet d’entreprise agréée afin de confirmer ces informations

       

       

      J’espère que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à revenir vers nous pour toute question.

      Bien à vous

       

      Sandra,

      Pour le 1819

       

      Répondre
  57. Mosi

    Bonjour.

    J’aimerais savoir après avoir étudié le syllabus qu’on le trouvait sur votre site, on pourra passer directement l’examen pour obtenir le diplôme de gestion de base ?

    Merci à l’avance de votre réponse

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Mosi,

      Je suppose que tu parles de ce syllabus, proposé par Bruxelles Economie et Emploi.

      Si tu as étudié ce syllabus, tu peux t’inscrire directement à l’examen via cette page.

      Si tu ne te sens pas prêt, tu peux également suivre une formation en gestion de base. Tu en trouveras par exemple sur le site Dorifor.

      J’espère que c’est plus clair pour toi.

      Bien à toi,

      Pierre, pour le 1819

      Répondre
  58. abc

    Bonjour,

    Faut il se déclarer indépendant pour pratiquer occasionnellement des soins énérgétiques ( 1 – 2 soins par semaine)  ?

    merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Dès que l’on exerce une activité commerciale indépendante (non liée à un employeur), un statut social est obligatoire, auquel cas, vous exercez une activité dite « travail au noir ». Il existe toutefois une nuance avec l’activité occasionnelle.

      L’activité occasionnelle est la possibilité pour tout un chacun d’exercer occasionnellement une activité à caractère professionnel (càd pour laquelle on perçoit une rémunération) sans avoir le statut d’indépendant. Les revenus générés par cette activité occasionnelle sont des revenus divers qui proviennent donc d’une activité ponctuelle exercée en dehors de votre profession. Ce ne sont pas les montants que vous percevrez qui déterminent s’il s’agit de revenus divers mais bien le caractère occasionnel de l’activité. Si celle-ci se répète, elle risque alors d’être qualifiée de professionnelle par l’administration. Réaliser des soins 1 à 2 fois par semaine est clairement selon moi une activité répétitive.  Attention aussi à la durée de la mission pour laquelle le caractère occasionnel doit correspondre également.

      o            Extrait texte légal du code des impôts sur le revenu = ( en abrégé « CIR/92 ») :

      « Section V. – Revenu divers;  Sous-section I. – Définition ; Article 90 : Les revenus divers sont:

      1° sans préjudice des dispositions du 1° bis, 8° et 10°, les bénéfices ou profits, quelle que soit leur qualification, qui résultent, même occasionnellement ou fortuitement, de prestations, opérations ou spéculations quelconques ou de services rendus à des tiers, en dehors de l’exercice d’une activité professionnelle, à l’exclusion des opérations de gestion normale d’un patrimoine privé consistant en biens immobiliers, valeurs de portefeuille et objets mobiliers; ».

      o            Extrait du Code Tva :

      Le Code de la TVA précise en son article 4§1 : « Est un assujetti quiconque effectue, dans l’exercice d’une activité économique, d’une manière habituelle et indépendante, à titre principal ou à titre d’appoint, avec ou sans esprit de lucre, des livraisons de biens ou des prestations de services visées par le présent Code, quel que soit le lieu où s’exerce l’activité économique. »

      Notre service étant un intermédiaire qui fournit des informations généralistes ( je n’ai moi-même pas une formation de juriste), je vous invite vivement à consulter le Service Public Fédéral des Finances qui pourra vous confirmer ces informations sur l’activité occasionnelle. Leur call center est gratuit et a une mission d’information. Ils sont joignables du lundi au vendredi de 8h à 17h au 0257 257 57.

      Pour information, il existe d’autres options que le statut d’indépendant. 

      Des organisations comme Smart , Tentoo  et Merveille offrent un cadre sécurisé pour exercer votre activité sans prendre le statut d’indépendant. Lorsque vous exercez votre activité, vous le faites sous le statut de salarié. Vous n’avez donc pas de numéro d’entreprise propre et vous ne payez pas de cotisations sociales comme indépendant. Vous utilisez le numéro d’entreprise de la structure pour pouvoir facturer le temps de votre activité. La structure perçoit donc le montant brut correspondant à votre travail et va vous salarier pour ce montant (en prélevant précompte professionnel, cotisations patronales, assurances, etc.).

      J’espère que ces informations vous seront utiles.

      Bien cordialement,

      Charlotte pour le 1819

       

      Répondre
  59. wautfabi

    bonjour,

    pourriez vous me dire après combien d’années de prêt d’une gestion de base, celle-ci peut elle nous être octroyer sans l’obligation d’aller en cours du soir.

    car j’aimerai me lancer en activité complémentaire et l’on m’a signaler que cela était possible sous certaine conditions.

    d’avance merci pour votre réponse

    bien a vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

       

      Les connaissances de base en gestion peuvent être prouvées par une pratique professionnelle suffisante.

       

      Toute pratique dans une des entreprises suivantes, effectuée durant les 15 dernières années, peut être acceptée:

      §  dans une entreprise industrielle 

      §  dans une entreprise commerciale 

      §  dans une entreprise artisanale 

      §  dans une entreprise ayant des activités agricoles ou horticoles

      Vous devez prouver un certain nombre d’années de pratique :

      §  en tant que chef d’entreprise indépendant : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.

      §  en tant que responsable de la gestion journalière sans contrat de travail : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.

      §  en tant qu’employé dans une fonction dirigeante : 5 ans.

      §  en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.

       

      En cas de question sur votre expérience professionnelle, adressez-vous à un guichet d’entreprises agréé.

       

      J’espère que cette première information vous sera utile.

      Bien cordialement,

      Sandra,

      Pour le 1819

      Répondre
  60. Madame

    Bonjour,

    Je suis chômeuse, je touche des allocations. J’ai la possibilité de travailler  dans un cabinet médical, un seul médecin, il s’agit d’un poste de confiance. Le médecin voudrait que je travaille 3 jours par semaine, je ne ferais pas du secrétariat mais plutôt d’une espèce de technicienne, voir assistante. Le cabinet offre des nouvelles thérapies en soins énérgetiques et je vais être formée pour utiliser 2 différentes machines, dont la luminothérapie rien de compliqué. Je devrais facturer mes prestations pas nombre de patients, le médecin sera toujours présente dans le cabinet, ma rémunération sera en fonctions au nombre de prestations que je puisse donner par jour.

    Pouvez-vous m’aider svp?  j’ai vraiment besoin de travailler et je suis passionnée par les nouvelles thérapies.

    Un grand merci,

    Madame

     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Madame,

      Le type de travail que vous décrivez est plutôt adapté à un contrat de salarié dans la mesure où vous dépendrez d’un seul employeur, de ses horaires et de ses patients. Vous trouverez sur le lien suivant une information à ce sujet: https://www.belgium.be/fr/emploi/contrats_de_travail/types_de_contrats/faux_independants 

      Si vous souhaitez tout de même facturer comme indépendante, vous pouvez demander à l’ONEM pour bénéficier de l’avantage-tremplin indépendant. Cela vous permet de facturer comme indépendante complémentaire de votre chômage pendant 12 mois (sous réserve d’acceptation de l’ONEM en fonction de l’activité).

      https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t158#h2_1 

      Si vous souhaitez d’avantage d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous téléphoner au 1819 du lundi au vendredi entre 9h et 13h.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

       

      Répondre
  61. Beloka

    Bonjour,

    Je gère actuellement et depuis 10 ans une agence titres services, je voudrais ouvrir un nettoyage à sec, dois-je avoir un accès à la profession pour ce commerce?

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Beloka,

      Les commerces de type « nettoyage à sec » n’exigent aucun accès à la profession.

      Bien à vous,

      Pierre, pour le 1819

      Répondre
  62. Abdel

    Bonjour si j étais indépendant en 1997 et j ai cesser mon activités et que 20 an après je veut reprendre une activité puis je m inscrire sans gestion ou dois j’en reprendre l’an gestion et ensuite reprendre une inscription

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Abdel,

      En principe vous avez l’accès, cependant il vaudrait mieux vérifier cela auprès d’un guichet d’entreprise agréé afin de mieux vous répondre quant à votre situation: http://werk-economie-emploi.brussels/fr/guichets-d-entreprises-agrees .

      Bien cordialement,

      L’Equipe du 1819.

       

      Répondre
  63. Amina

    Bonjour

     

     

    je suis blogueuse sur Instagram. Je suis payée pour des publicités et des posts. J’essaye de me renseigner sur le statut que je devrais adopter mais je ne trouve rien de concret, je pense que le statut de blogueuse n’existe pas. Comment déclarer mes revenus? Étant donné que je suis auto entrepreneuse. Ai-je besoin d’un certificat de gestion? J’ai mon CESS mais general.

     

    Bien a vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Amina,

      Blogueuse n’est en effet pas un statut social en tant que tel. Vous avez la possibilité de déclarer vos revenus en tant qu’indépendante complémentaire soit via le Tremplin Indépendant si vous êtes au chômage soit par le biais d’une activité de salariée que vous exercez minimum à mi-temps. Et si vous gagnez suffisamment bien votre vie avec le métier de blogueuse, vous pourriez éventuellement devenir indépendante à titre principal.

      Pour devenir indépendant (à titre complémentaire ou principal), il faut en effet justifier des connaissances de gestion. Le CESS de l’enseignement général obtenu avant le 30 septembre 2000 peut faire l’affaire. Vous trouverez les autres conditions pour obtenir la gestion dans l’article.

      Une autre solution pour facturer vos prestations de blogueuse serait d’éventuellement passer par la Smart. Vous avez alors le statut d’entrepreneuse-salariée, qui est tout à fait compatible avec des allocations de chômage.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  64. gianna

    bonjour , si deux numéro d’entreprise pour marchand ambulant appartienne à la meme personne en cas de faillite pour un des deux que devient l’autre et peut-on continuer l’exploitation sur celui-ci . Merci

    Répondre
  65. Horesca be pro front desk

    Madame, Monsieur Bonjour

    J’aurais aimé avoir des informations concernant le statut d’indépendant complémentaire en tant que formateur enseignant en hôtellerie.

    En effet, je travail pour un hôtel  en 4 jours semaine (contrat en CDI)  et le lundi et vendredi je travail en contrat CDD de 6 mois renouvelable chaque année  pour un centre de formation hôtelier.

    Cela fait donc que je cumule deux emplois et au niveau des impôts cela ne m’est pas du tout avantageux en Belgique, puisque chaque année bien que me précompte soit taxé au maximum des deux côtés, je dois payé des impôts.

    L’état me reprend casi 50 % de ce que je gagne comme formateur enseignant.

    Serait il donc judicieux de travailler comme indépendant complémentaire en tant que formateur enseignant  afin de ne pas cumuler deux emplois ? et continuer a

    travailler pour l’hôtel en 4 jours semaine en ayant le statut d’employé  en CDI ?

    En ayant le statut  d’indépendant complémentaire pour le centre de formation, logiquement mon revenue ne s’ajoutera pas  à celui de l’hôtel ?

    Que vais je devoir payer en tant que formateur indépendant en taxe  ect ..? sachant que je ne dépasse pas les 4800 euros brut sur une année scolaire ?
     
     De quelle manière en tant que indépendant l’école de formation devra me rémunérer ? vais je devoir facturer ? comment cela se passe concrètement ?

    Le plus avantageux est d’ouvrir quel type de société pour un enseignant formateur qui travail que 6 mois sur l’ année scolaire de Sept-Juin pour 120 heures de cours donnée ?

    Vais je devoir faire appel a un comptable et le payer ?

    Quelles sont les formalités à accomplir ?

    Je ne suis rémunérée que par rapport au nombre d’heure de cours que je donne sur 6 mois scolaire et donc les autres 6 mois je ne gagne rien, devais-je devoir payer des

    taxes également ?

    D’avance je vous remercie.

    Cordialement,

    Mr ***** B.

    ¨******
     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Comme indiqué dans le message vocal que je vous ai laissé, pour répondre à vos nombreuses questions, l’idéal consiste en ce que nous en discutions de vive voix. Vous pouvez me joindre demain entre 9h00 et 13h00 en composant le 1819 (numéro gratuit hors coût de l’appel qui est au tarif fixe national).

      Cordialement,

      Charlotte, pour le 1819

      Répondre
  66. coco

    tout d’abord j’aimerais vous remercier pour toutes ces réponses rapides claires … ma fille a ouvert un restaurant avec deux autres personnes. Elle va arrêter et une d’entre elle va le reprendre. Doit elle prévenir la t.v.a de son arrêt ou cela n ‘est pas necessaire étant donné que la société continue.

    Répondre
    1. Service 1819

      Merci pour vos compliments 🙂

      A priori, si la société continue, la TVA de la société reste inchangée. Je conseillerais tout de même à votre fille de les contacter, ne fut-ce que pour s’assurer qu’elle n’est pas reprise comme gérante/ personne de contact.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  67. Alexandru ****

    Je désire devenir indépendant plombier comment dois je faire et quel documents me faut il

    Un certificat d’étude CEFA degré inférieur est-il valable.

    Merci de m’informer au plus vite.

     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Pour devenir plombier, il te faudra prouver ton accès à la gestion (à priori, un diplôme supérieur) et ton accès à la profession. Ce sont les guichets d’entreprise qui ont la compétence de valider ces accès. Tu trouveras les étapes de création pour devenir indépendant sur ce lien du 1819.

      Bien à toi,

      L’équipe 1819

      Répondre
  68. Axelle

    Bonjour, je suis étudiante hors UE et je prépare un master d’enseignement du français comme langue étrangère. Je souhaiterais travailler en Belgique comme enseignante  indépendante.

    Cela est-il possible? Si oui, quelle est la démarche à suivre pour obtenir le statut indépendant dans ce cas de figure?

    Cordialement,

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Axelle,

      comme indiqué dans l’article, tu devras passer par un guichet d’entreprises agréé pour voir si une équivalence de diplôme est possible (dans le cas où tu es de nationalité belge).

      Si tu es de nationalité hors UE, tu devras faire une demande de carte professionnelle auprès d’un guichet d’entreprise ou du poste diplomatique du pays où tu résides: http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/carte-professionnelle-pour-ressortissants-etrangers

      Hormis cela, les démarches sont identiques à celles indiquées dans l’article.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  69. CarolineD

    Bonjour,

     

    Je suis Française et j’ai  un master en Finance d’une université Britannique en Finance datant de 2008. Je ne suis pas mariée, ni cohabitante légale avec mon compagnon mais nous avons un enfant ensemble. Il souhaiterait s’installer comme indépendant mais n’ a pas de diplôme. Puis -je dans ma situation lui donner l’accès à la gestion de base ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Chère Caroline,

      Il n’est pas nécessaire d’être marié mais vous devez cohabiter depuis au moins 6 mois. Pour valider votre cas très précis, je vous conseille de contacter un guichet d’entreprise.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  70. Alex

    Bonjour je suis aide-soignant et je voudrais devenir aide-soignant indépendant cela est-il possible ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Il me semble qu’il ne soit pas possible pour un aide-soignant seul d’être indépendant car vous ne pouvez pas avoir votre numéro INAMI. La solution pour avoir votre propre numéro INAMI serait de rejoindre un groupe de minimum 4 infirmiers. Dans ce cas, vous pourriez devenir indépendant et avoir votre propre numéro INAMI.

      Vous trouverez via ce lien sur le site web de l’INAMI un article complet sur la possibilité et les conditions pour un aide-soignant d’intégrer un service de soins infirmiers à domicile: https://www.inami.fgov.be/fr/professionnels/sante/aides-soignants/Pages/default.aspx .

      Bien cordialement,

      L’équipe 1819.

       

      Répondre
  71. Niko

    combien d’activités peuvent être exercées par un travailleur indépendant

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Niko,

      Tu n’es pas limité dans le nombre d’activités que tu souhaites exercer en indépendant. Tu as le choix de les exercer sous la même entreprise ou sous différentes entreprises. Lors de ton inscription au guichet d’entreprise (et dans les statuts si tu deviens indépendant en société) tu devras alors communiquer l’ensemble des activités que tu désires exercer.

      Bien à toi

       

      l’équipe 1819

       

      Répondre
  72. titi

    Bonjour,

     

    Peut-on engager un ouvrier en étant indépendant à temps complémentaire?

     

    Merci

     

    Laetitia

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Laetitia,

      Oui, c’est tout à fait possible.

      Bien à toi,

      L’équipe 1819

      Répondre
  73. sa-di

    Bonjour, je travaille en tant qu’éducatrice spécialisée en 3/4 temps et j’aimerai me lancer en tant qu’indépendante complémentaire afin de combler mon temps de travail.

    Pouvez-vous me dire les démarches à suivre ? Et selon vous, environ quelle somme devrais-je avoir avant de commencer ? Combien cela me couterait de me lancer en tant qu’indépendante ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Voici les différentes démarches pour t’installer comme indépendante:

      1.      Ouverture d’un compte bancaire professionnel

      2.      Inscription auprès d’un guichet d’entreprises agréé.

      A ce stade, il te sera généralement demandé de fournir la preuve que tu disposes de connaissances de gestion de base  et, éventuellement, des compétences professionnelles spécifiques dans le cadre de l’exercice d’une profession réglementée ; en principe, le diplôme de bachelier est suffisant, le guichet d’entreprise te le confirmera.

      3.      Assujettissement à la TVA : Pour ce faire, tu dois remplir une déclaration de commencement d’activité, disponible auprès du bureau de contrôle de la TVA  correspondant au lieu où tu exerces ton activité ou sur le site du Ministère des Finances. Si tu le souhaites, tu peux également mandater le guichet d’entreprises pour qu’il s’acquitte de cette formalité en ton nom, moyennant payement ;

      4.      Inscription à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales dès le commencement de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;

      5.      Affiliation à une mutualité ou déclaration de ton changement de statut, pour pouvoir bénéficier des prestations en matière de soins de santé (en tant que personne physique) ;

      6.      Prendre les assurances nécessaires.

       

      Tu paieras donc des cotisations sociales trimestrielles en tant qu’indépendante complémentaire (plus d’informations en cliquant dans le lien suivant : https://www.liantis.be/fr/devenir-independant/cotisations-sociales/calculer/titre-complementaire?overlay=select-language ) et seras soumise à l’impôt des personnes physiques.

       

      Pour connaître la somme nécessaire pour pouvoir lancer ton activité, il serait préférable d’établir un business plan dont un plan financier. Tu peux en télécharger un modèle via notre site du 1819 : https://www.1819.brussels/fr/monbusinessplan . Par ailleurs, il existe à Bruxelles des structures d’accompagnement pouvant t’aider à le réaliser : https://www.1819.brussels/fr/content/services-daccompagnement .

      N’hésites pas à nous contacter pour toute information complémentaire.

      Bien à toi,

      L’équipe du 1819

      Répondre
  74. Titann

    Bonjour,

    Je dois faire une demande pour obtenir un numéro de tva afin d ouvrir une société dès le mois prochain. L école par laquelle j ai obtenu mon diplôme de gestion, ne trouve plus les fichers qui donne accès à mon diplôme. Cela fait plusieurs mois que je leur ai fait ma demande pour l obtenir. Dois je absolument disposer de ce diplôme pour ouvrir ma société et accéder à un numéro de tva ou existe t il un moyen?

    Bien à vous

    Ann Sophie Cheuvart

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour, 

      Pour pouvoir vous inscrire comme indépendante, vous allez devoir présenter ce document auprès d’un guichet d’entreprise, sans ce document le guichet n’acceptera pas de vous inscrire. Ou alors vous allez devoir repasser l’examen de gestion ou emprunter la gestion à quelqu’un de votre famille ou votre conjoint. Mais je pense que l’école devrait de toute façon pouvoir vous procurer ce document même s’ils l’ont égaré. 

      Vous trouverez toutes les informations sur le sujet via le lien suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/connaissances-de-gestion-de-base

      Bien à vous 

      Sandra, 

      Pour le 1819

      Répondre
  75. DODO

    es que je peux être auto entreprise et être employé communale sous contrat ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Dodo,

      Es-tu domicilié en Belgique ou en France ? Les termes « d’auto entreprise » font référence à la France. Tandis qu’en Belgique, on parle d’indépendant ou d’entreprise tout court.

      Bien à toi,

      Charlotte

      Pour le 1819

      Répondre
  76. Mano

    Bonjour

    J ai 43 ans et j aimerais entamer en septembre une formation d un an en cours privé pour devenir esthéticienne et pouvoir ouvrir directement un salon chez moi moi apres.

    Est ce possible ?

    J ai un diplome d institutrice primaire.

    Merci pour votre reponse.

    Rachel ****

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Rachel, 

      Pour avoir une activité indépendante à Bruxelles, vous devez disposer des connaissances de gestion de base, ce qui est le cas grâce à votre diplôme d’institutrice primaire. 

      Voici les différentes démarches pour vous installer comme indépendante :

      1.      Ouverture d’un compte bancaire professionnel

      2.      Inscription auprès d’un guichet d’entreprises agréé.

      A ce stade, il vous sera généralement demandé de fournir la preuve que vous disposez de connaissances de gestion de base  et, éventuellement, des compétences professionnelles spécifiques dans le cadre de l’exercice d’une profession réglementée ; en principe, le diplôme de bachelier est suffisant, le guichet d’entreprise vous le confirmera.

      3.      Assujettissement à la TVA : Pour ce faire, vous devez remplir une déclaration de commencement d’activité, disponible auprès du bureau de contrôle de la TVA  correspondant au lieu où vous exercerez votre activité ou sur le site du Ministère des Finances. Si vous le souhaitez, vous pouvez également mandater le guichet d’entreprises pour qu’il s’acquitte de cette formalité en votre nom, moyennant payement ;

      4.      Inscription à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales dès le commencement de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;

      5.      Affiliation à une mutualité ou déclaration de votre changement de statut, pour pouvoir bénéficier des prestations en matière de soins de santé (en tant que personne physique) ;

      6.      Prendre les assurances nécessaires.

       

      Si vous installer votre activité chez vous, je vous invite à lire l’article suivant : https://www.1819.brussels/fr/blog/installer-son-activite-professionnelle-domicile-attention-aux-contraintes-urbanistiques

       

      J’espère que ces informations vous seront utiles et je vous souhaite une belle continuation dans votre projet. 

      Bien à vous 

      Sandra, 

      Pour le 1819

      Répondre
  77. Nico

    Bonjour je voudrais reprendre un commerce mais je n’ai pas de fonds et cela est mon premier. Je voudrais avoir rdv avec ce vendeur dois-je me faire superviser par un expert ou contable ou puis-je aller seule à ce rdv pour la première fois ? que dois-je demander en dehors des livres de compte ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Nico,

      Globalement, il est préférable de se faire accompagner lorsque l’on crée ou que l’on reprend une entreprise. Un coaching permet d’éviter de nombreux pièges ! En plus, il existe une série de structures qui peuvent t’accompagner gratuitement ! Contacte-nous (par mail à info@1819.brussels ou par téléphone en composant le 1819 (ce numéro n’est pas surtaxé) du lundi au vendredi de 9h00 à 13h00 ou encore passe nous voir à notre infopoint qui est ouvert du lundi au vendredi de 13h00 à 17h00 au 110 Chaussée de Charleroi à 1060 Saint-Gilles). Tous nos conseils sont aussi gratuits. Si tu es débrouillard, tu peux aussi rechercher ces structures d’accompagnement sur notre site  https://www.1819.brussels/fr/wizard.

      Pour répondre à ta seconde question, il y a effectivement toute une série d’autres points à vérifier comme :

      – Les bilans et comptes de résultats détaillés des trois dernières années. Cela permettra de bien évaluer l’activité et de réaliser un plan financier détaillé.

      -Les attestations d’absence de dettes, car il y a une solidarité entre le cédant et le repreneur vis-à-vis des administrations fiscales, sociales et de TVA. Il s’agit des attestations ONSS , TVA , fiscales, cotisations sociales et un certificat hypothécaire sur le fonds de commerce à reprendre afin de vérifier qu’il n’y a pas de gage inscrit.

      – Il te faudra aussi rédiger une convention de cession de fonds de commerce qui reprendra notamment les éléments suivants : la date à partir de laquelle la reprise est effective, le prix de cession, la description de ce qui est compris dans le prix: mobilier, clientèle, contrats, etc., d’autres documents juridiques pourront éventuellement être rédigés durant le processus de transmission : convention de confidentialité, lettre d’intention, etc. Il est vivement conseillé de faire appel à un juriste pour ce qui est des différents actes légaux réalisés dans le cadre de la reprise d’un fonds de commerce.

      – Des démarches communales sont aussi nécessaires. Le cédant et toi-même devez notifier à la commune le changement d’exploitant, dans un courrier commun. Dans ce courrier, le repreneur indique avoir pris connaissance du permis ou de la déclaration et s’engage à respecter les conditions d’exploitation applicables. Par cette démarche, le cédant te transfère les responsabilités liées à l’exploitation.

      – Attention aussi au bail commercial. Si le propriétaire souhaite continuer à louer sa surface commerciale, il a le choix entre trois possibilités : prolonger le bail en cours, réaliser un avenant au bail existant ou rédiger un nouveau contrat de bail. S’il ne désire pas louer sa surface commerciale au repreneur, nous nous trouvons alors dans le cas d’une reprise d’actifs et non de fonds de commerce.

      Si tu n’as pas de fonds propres, la rédaction d’un plan financier sera une étape incontournable. Ce document contient notamment un compte de résultats prévisionnel qui permet de démontrer la capacité de remboursement de l’entreprise vis-à-vis d’éventuels organismes prêteurs (la banque par exemple). Là encore, l’accompagnement par un coache te sera d’une grande utilité !

      Je me permets aussi de te souligner l’importance du prix de reprise. Ce dernier ne doit pas mettre à mal la rentabilité de l’entreprise. Il faudra en effet dégager suffisamment de bénéfices pour rembourser le(s) prêt(s) contracté(s) dans le cadre du rachat du fonds de commerce et d’éventuels investissements. Les professionnels du chiffre (expert-comptables, comptables-fiscalistes, réviseurs d’entreprises) pourront t’aider à estimer la valeur de l’entreprise à reprendre.

      Pour terminer, je t’invite à parcourir notre site dédié spécifiquement aux reprises d’entreprises : http://www.affairesasuivre.brussels. Il regorge d’informations, de conseils et d’outils à ce sujet ! 

      Je te souhaite une excellente continuation !

      Bien à toi,

      Charlotte

      Pour le 1819

       

      Répondre
  78. streamypvp

    bonjour jai 18 ans et jai pas termineé mes etudes(mais je veut les terminer,et avoir le diplome secundaire)mais je voudrait étre indépendant pour ma premiére experience de travail comment je doit proceder??? Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Pour avoir le statut d’indépendant vous aurez besoin d’un accès à la gestion. 

      Vous pouvez obtenir l’accès à la gestion soit :

      ·       en suivant une formation diplômante (http://www.dorifor.be/article/cours-de-gestion-de-base-delivrant-un-certificat-4.html)

      ·       en passant l’examen du jury central (des formations peuvent vous y préparer : iles, microstart, ou en étudiant le syllabus de Bruxelles economie et emploi : http://werk-economie-emploi.brussels/documents/16195/1349066/Syllabus-gestion/5dad3f14-af7f-4c86-b596-029c4a3c5a39 )

      ·       en vous faisant apporter l’accès par un conjoint ou un membre de la famille jusqu’au 3ème degré (attention alors au statut social de la personne qui deviendra indépendante à titre principale ou complémentaire selon son statut, la personne peut cependant préciser à la caisse d’assurances sociales qu’elle apporte la gestion à titre gratuit et demander à ne pas payer de cotisations sociales. Si la personne est au chômage, elle doit demander l’autorisation du chômage avant toute autre démarche sous peine de perdre ses allocations de chômage).

      Vous pouvez être accompagnée par une structure d’accompagnement pour l’élaboration de votre projet d’entreprises.

      Une fois votre projet prêt à démarrer, il y a une série de démarches administratives à effectuer pour avoir le statut d’indépendant. Les démarches se trouvent sur ce lien.

      Cordialement,

      L’équipe

      Répondre
  79. Chaleke

    Sans ma gestion puis je être gérante d un débit de boissons,merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour, 

      Vous aurez besoin de la gestion pour tout type d’activité indépendante sur Bruxelles. 

      Si vous n’avez pas la gestion, deux solutions s’offrent à vous : 

      – Passer le jury central, vous trouverez plus d’informations via le lien suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/examen-jury-central

      – emprunter la gestion à l’une des personnes suivantes : votre conjoint ou la conjointe, un cohabitant légal, le partenaire avec qui vous vivez depuis au moins 6 mois, un salarié avec un contrat de travail à durée indéterminée, un aidant indépendant (parent au premier, deuxième ou troisième degré du chef d’entreprise, qui soumet une déclaration d’une caisse d’assurances sociales pour indépendants dont il ressort qu’il est aidant indépendant du chef d’entreprise concerné)

      J’espère que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à revenir vers nous pour toute autre question.

      Bien à vous

      Sandra, 

      Pour le 1819

      Répondre
  80. Cedric

    Bonjour,

    Un entrepreneur est venu chez nous faire des travaux et nous a proposé un électricien.

    Comment savoir si cet électricien est déclaré ou en activité complémentaire? car le travail était catastrophique.

    Merci pour votre aide.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour, 

      Vous pouvez faire une recherche sur la Banque-Carrefour des Entreprises via le lien suivant : https://kbopub.economie.fgov.be/kbopub/zoeknummerform.html?lang=fr 

       

      Bien à vous 

      Sandra 

      Pour le 1819

      Répondre
  81. koka

    puis je donner la gestion à mon mari avec un diplome de secrétariat comptabilité obtenu en cours du soir en 1988 ?(cours techniques du cycle secondaire supérieure)

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      A priori, si vous avez un CESS avant 2000, vous devriez avoir l’accès à la gestion. C’est le guichet d’entreprise qui pourra valider cette option.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  82. le carolo

    bonjour je voudrais poser une questions concernant les autorisations a avoir pour ouvrir un bar a chicha pour la fuméee ..

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Les autorisations nécessaires pour les exploitants de bar à chicha sont reprises dans le document suivant: https://healthpr.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/exploitants_de_bars_a_chicha_fr.pdf

      Bien à toi,

      L’équipe 1819

      Répondre
  83. Patryk

    Bonjour, j’ai actuellement 17 ans et je souhaiterais me déclarer afin de pouvoir commencer une activité professionnelle ( commerce en ligne ) quelles sont les solutions qui s’offre à moi ? Puise-je me déclarer à 17 ans?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      une des conditions pour pouvoir déclarer tes activités à ton nom est d’avoir 18 ans. Si tu souhaites exercer cette activité avant ton 18ème anniversaire, cela devra se faire obligatoirement via le numéro d’entreprise d’une personne majeure.

      Bien à toi,

      L’équipe du 1819

      Répondre
      1. Patryk

        Une émancipation est elle envisageable ?

        Répondre
        1. Service 1819

          Bonjour,

          Il est en effet permis d’exercer une activité d’indépendant avant 18 ans moyennant émancipation.

          La procédure pour être émancipé est disponible sur le site de Bruxelles-J, dans la rubrique « ton autonomie ».

          Cordialement,

          L’équipe du 1819

          Répondre
  84. Fafa

    Bonjour,

    Je voudrais savoir comment cela se passe pour les charges sociales si on bénéficie de l’avantage tremplin-indépendant? Est ce qu’on doit les payer tous les 3 mois et sur quelle base on les calcule? Ou on en est exonéré?, si oui, est ce que par exemple le chiffre d’affaire mensuel ne doit pas dépasser un certain seuil?

    Merci

    Bien à vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Un indépendant complémentaire bénéficiant de l’avantage Tremplin Indépendant paiera ses cotisations sociales comme n’importe quel autre indépendant complémentaire. Il les paiera donc tous les trois mois, la cotisation provisoire de début d’activité s’élevant à 81,69 euros par trimestre. Il peut également décider d’adapter ses cotisations en fonction d’un revenu présumé. La base de calcul pour les cotisations sociales est le revenu net imposable. In fine, l’indépendant complémentaire paie 20,5% de cotisations sociales. Attention donc à la régularisation des cotisations qui a lieu une fois que l’Administration fiscale a connaissance des revenus réels de l’indépendant.

      L’indépendant complémentaire est exonéré de cotisations sociales si son revenu annuel net ne dépasse pas 1531,99 €. Dans le cas où il a payé les cotisations trimestrielles provisoires de 81,69 euros, il sera alors remboursé des cotisations versées à sa Caisse d’assurances sociales.

      Bien cordialement,

      L’équipe du 1819.

      Répondre
  85. Sarah

    Bonjour, je vie actuellement chez mes parents à Schaerbeek, je suis esthéticienne et j’aimerai exercer ma profession à mon domicile, je souhaite ouvrir une sprl pour pouvoir ouvrir un commerce dès que je tombe sur qlq chose qui me plait. Ai-je besoin d’une autorisation? Dois je me renseigner au près de l urbanisme ? Merci d’avance.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Il est nécessaire d’introduire une demande auprès du service Permis d’urbanisme de la commune en question, que ce soit pour exercer la profession d’esthéticienne à son domicile que pour ouvrir un commerce dans un local quelconque, si ce local ne détient pas la bonne affectation.

      Bien cordialement,

      L’équipe du 1819.

      Répondre
  86. Stefanos

    Bonjour,

    J’ai obtenu un certificat de personnel dirigeant type B en gardiennage privé.

    Est-ce que celui-ci me dispense de suivre une formation en gestion d’entreprise ?

    Précision , je possède uniquement un certificat de secondaire inférieur et une attestation de réussite de 4ieme technique de transition

    Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

       

      Les connaissances de base en gestion peuvent être prouvées par une pratique professionnelle suffisante. Vous devez prouver 5 ans en tant qu’employé dans une fonction dirigeante.

       

      A votre place, je contacterais un guichet d’entreprise afin de savoir si votre certificat peut vous donner l’accès à la gestion : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises

       

      Cordialement,

       

      Le 1819

      Répondre
  87. Balex

    Bonjour Monsieur,

    Je suis de nationalité congolaise et je possède un annexe 35 (suite un refus de regroupement familial mais suis marié à une belge). J’ai un CDI dans le secteur de nettoyage  depuis 2012(suis dispensé de permis de travail). Je suis actuellement des cours de gestion de base à l’EPFC pcq je vais devenir indépendant.

    Est ce que pour avoir la carte professionnelle, il faudra que je m’adresse à l’ambassade de Belgique au Congo (RDC) ou  suis je dispensé d’en avoir ?

    Est ce que je peux devenir indépendant dans ma situation?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

       

      Difficile de répondre à votre question sur base de votre message.

       

      Voici les conditions pour la carte professionnelle : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/carte-professionnelle-pour-ressortissants-etrangers

      Pour plus d’infos, je vous invite à contacter un guichet d’entreprise : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises ou l’ Association pour le Droit Des Etrangers : https://www.1819.brussels/fr/content/l-association-pour-le-droit-des-etrangers

      Cordialement,

      le 1819

      Répondre
  88. Dussej

    Madame, Monsieur,
    Je suis éducatrice spécialisée, employé en Belgique.
    Je suis de nationalité française et habite en France.
    Je suis également pédicure médicale. Je souhaiterais me lancer dans une activité complémentaire en tant que telle.

    Etant domiciliée en France (et Française), puis-je exercer une activité complémentaire  en Belgique?

    Bien à vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

       

      Pour être indépendant complémentaire en Belgique, il faut bénéficier de la sécurité sociale des salariés en Belgique. Si ce n’est pas le cas, on ne peut pas devenir complémentaire et on doit opter pour le statut d’indépendant principal. Je vous invite à prendre contact avec un guichet d’entreprise afin de voir si ce statut est possible pour vous :

      https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises

      Cordialement,

       

      le 1819

      Répondre
  89. acommans

    BonjourBonjour

    Ou puis je trouver un lien pour trouver l’ensemble des paramètres pour pouvoir vendre et installer des cameras de surveillance, comme indépendant ?D’avance merci de votre réponseAlex Commans

    Répondre
    1. Service 1819
  90. Mihai

    Se possible  être  aidant  à 67ans ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

       

      D’après ce que je lis là : https://www.liantis.be/fr/devenir-independant/conditions-starter/statut-social/aidant-independant ça semble possible :

       

      « L’aidant indépendant ne constitue pas un statut en soi. Vous pouvez être aidant à titre principal, complémentaire, retraité, ou en vertu de l’article 37. »

      Je vous invite à faire confirmer cette information par un guichet d’entreprise : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises

      Cordialement,

       

      le 1819

      Répondre
  91. Brooke

    Quels sont les avantages du statut independant d’aide soignante?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Il semble qu’il ne soit pas possible pour une aide-soignante seule d’être indépendante car vous ne pouvez pas avoir votre propre numéro INAMI. La solution pour avoir votre propre numéro INAMI serait de rejoindre un groupe de minimum 4 infirmiers. Dans ce cas, vous pourriez devenir indépendante et avoir votre propre numéro INAMI.

      Vous trouverez via ce lien sur le site web de l’INAMI un article complet sur la possibilité et les conditions pour une aide-soignante d’intégrer un service de soins infirmiers à domicile.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      Répondre
  92. Nati

    Bonjour,

    J’aurais aimé savoir ce qu il me faut pour commencer à exercer une activité de coiffure en tant qu indépendante.

    Vous remerciant d ‘avance,

    Mme B

     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      afin d’exercer une activité de coiffure en tant qu’indépendante, il faut justifier un accès à la gestion et un accès à la profession. Les manières d’obtenir ces accès sont accessibles sur le site de Bruxelles Economie et Emploi.

      Comme indiqué, pour le métier de coiffeuse/coiffeur, toute personne qui ne peut faire valoir ni titre ni pratique professionnelle suffisante peut présenter soit un test de validation des compétences auprès du Centre de Validation des compétences Coach Bruxelles soit un examen devant le Jury central.

      Une fois que vous avez ces accès, vous pouvez vous inscrire comme indépendante auprès d’un guichet d’entreprise, et vous assujettir à la TVA.

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

      Répondre
  93. ahmedlinda1987

    bonjour je voudrais me mettre comme indépendante pour faire .la peinture décoration quelle sont les démarches que je doit entreprendre.en sachant que je travaille comme ouvrière dans une maison de repos a Bruxelles.

    je vous remercie

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Soit vous devenez indépendant complémentaire et gardez donc votre emploi de salarié. Dans ce cas, vous devrez payer des cotisation de +- minimum 80€/trimestre.
      Soit vous quittez votre emploi actuel et devenez indépendant à titre principal. Dans ce second cas, vous devrez payer des cotisations de +- minimum 700€/trimestre.

      Dans tous les cas, une personne souhaitant devenir travailleur indépendant à titre complémentaire ou principal devra remplir les formalités suivantes :
      1. Ouverture d’un compte bancaire professionnel. L’idée est qu’on puisse faire clairement la distinct de votre compte particulier. Vous pouvez soit ouvrir un compte en banque professionnel (payant généralement) soit un nouveau compte à vue ( souvent gratuit)
      2. Inscription auprès d’un guichet d’entreprises (lien) agréé. Coût unique = 88,5 €
      A ce stade, il vous sera généralement demandé de fournir la preuve que vous disposez de connaissances de gestion de base et, éventuellement, des compétences professionnelles spécifiques dans le cadre de l’exercice d’une profession réglementée. Si vous avez des doutes sur votre accès à la gestion et à la profession avec votre formation ou votre passé professionnel, vous pouvez contacter gratuitement un guichet d’entreprise. En cliquant sur ce lien vous obtiendrez le numéro de téléphone du guichet d’entreprise de votre choix.
      3. Assujettissement à la TVA : Pour ce faire, vous devez remplir une déclaration de commencement d’activité (formulaire 604A à télécharger ici) et la déposer au bureau de la TVA qui se trouve à la Tour des finance – Boulevard du Jardin Botanique / Kruidtuinlaan 50 – 1000 Bruxelles. Si vous le souhaitez, vous pouvez également mandater le guichet d’entreprises pour qu’il s’acquitte de cette formalité en votre nom, moyennant payement ;
      4. Inscription à une caisse d’assurances sociales (lien) pour travailleurs indépendants. Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales dès le commencement de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;
      Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales au plus tard le 1er jour du début de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie. Cependant, en tant qu’indépendant à titre complémentaire, vous continuez à bénéficier des avantages sociaux que vous procure l’autre régime social auquel vous êtes assujetti du fait de votre activité ou statut principal (salarié, fonctionnaire).

      Vous devrez ainsi payer des cotisations trimestrielles. Ces cotisations sociales sont calculées sur le revenu professionnel annuel net imposable de l’année en cours. Comme ces revenus ne sont pas encore connus en cours d’année, vous devrez faire une évaluation préalable de ce que vous pensez gagner, et des cotisations provisoires vous seront réclamées.

      Les cotisations définitives sont établies une fois que vos revenus professionnels de l’année de cotisation même sont connus (en général 2 ans plus tard), et vous devrez, le cas échéant, régulariser votre situation. Cette régularisation correspond à la différence entre le montant que vous avez versé forfaitairement et le montant réel que vous auriez dû verser. Ainsi, en fonction de votre chiffre d’affaire, il est conseillé d’évaluer quel sera le montant réel de ces cotisations, et de mettre en réserve le montant nécessaire à la régularisation prévue ou d’augmenter le montant des cotisations provisoires, afin de ne pas avoir une mauvaise surprise après 2 ans.
      Vous trouverez ici le montant des cotisations 2019. Les indépendant à titre principal payent des cotisations trimestrielle de +- 700 € /trimestre.
      Les indépendants complémentaires ne payent des cotisations sociales trimestrielles qu’à partir d’un revenu annuel de +-1500 EUR par an. Pour les indépendants complémentaires qui dépassent ce montant, une cotisation sociale de minimum +-80 €/trimestre sera due trimestriellement.
      5. Affiliation à une mutualité (lien) ou déclaration de votre changement de statut, pour pouvoir bénéficier des prestations en matière de soins de santé (en tant que personne physique) ;
      6. Prendre les assurances nécessaires.

      Cordialement,

      Le 1819

      Répondre
  94. Marty

    Bonjour, je suis aide-soignant (en MR/MRS et à domicile) de formation, et j’ai un numéro INAMI. J’ai travaillé 18 ans en maison de repos et de soins. Pensionné depuis peu, j’ai créé mon entreprise pour travailler comme indépendant complémentaire. Je suis donc autorisé à pratiquer comme aide-soignant indépendant (affiliation à la caisse d’Assurances sociales, assurance professionnelle pour le secteur de la santé, numéro d’entreprise délivré par le SFP Economie, …). Dans le cadre de cette activité, dois-je obtenir une agrégation supplémentaire pour le transport des personnes fragilisées (accompagnement pour faire des courses, se rendre à des RDV médicaux, …) ? Si oui, quelles sont les démarches à entreprendre? Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      a priori il n’y a aucune agréation supplémentaire à obtenir pour ce type d’activité.

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

      Répondre
  95. Kwiat

    Bonjour,

    Je suis sur le point de devenir consultant pour une entreprise. Je dois donc me déclarer auto-entrepreneur pour ce faire si j’ai bien compris.

    J’ai donc plusieurs questions :

    1/ Est-ce que le Baccalauerat Francais est un diplome suffisant ?
    2/Etant donné que je n’aurai aucune charges à declarer, seulement un revenu fixe, ai-je besoin de m’assujetir à la tva ?
    3/Etant donne que je disposerai d’un revenu fixe, sans aucune charge, est-il nécessaire d’engager un comptable, ou les démarches administratives sont relativement simples dans ce cas de figure ?
    4/ je disposerai d’un revenu fixe de 33,300€ annuel brut. Comment puis-je estimer mon revenu net ? Il est difficile pour moi de trouver ce que je gagnerai une fois cotisations et impots prélevés.

    Je vous remercie de vos réponses qui me seront extremement utiles pour juger de la viabilité de ce projet.

    Cordialement.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      le statut d’auto-entrepreneur n’existe pas en tant que tel en Belgique, on parlera plutôt d’indépendant personne physique.

      Pour répondre à vos questions:

      1. Le baccalauréat français n’est pas un diplôme suffisant, sauf si celui-ci a été obtenu avant le 30 septembre 2000. Dans ce cas, votre diplôme est à vérifier auprès d’un Guichet d’entreprise (UCM, Partena, Securex,…)

      2. Oui vous devez vous assujettir à la TVA bien que n’ayez pas de charges. Mais vous pouvez éventuellement bénéficier du régime de franchise de la taxe dans le cas où votre chiffre d’affaires ne dépasse pas 25 000 € sur une année civile. Vous trouverez les informations à ce sujet sur le site du SPF Finances.

      3. Vu votre revenu fixe et l’absence de charges, il n’est peut-être pas nécessaire d’avoir un comptable. Mais d’un autre côté, un comptable pourrait vous permettre déduire quand même des charges auxquelles vous ne pensez peut-être pas (GSM, frais de voiture, restaurant, formations,…). Veuillez en tout cas à bien respecter vos obligations (notamment vis-à-vis de la TVA si vous êtes en régime classique) car les amendes peuvent être salées en cas de non-respect de ces obligations.

      4. Pour pouvoir déterminer ce que vous allez gagner en net, je vous conseille de réaliser un plan financier. Un comptable peut vous y aider. Il existe également des structures d’accompagnement en Région bruxelloise qui peuvent vous aider à faire ce plan financier. Vous trouverez l’ensemble de ces structures dans la rubrique « qui peut m’aider » du site 1819. Pour vous donner une estimation, si vous avez peu de charges à déclarer fiscalement, il vous restera en net environ la moitié de votre revenu brut (après paiement des cotisations sociales et des impôts).

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

      Répondre
  96. Sam

    Bonsoir je suis ficher à la Banque Nationale je souhaite me lancer comme indépendant chauffeur de taxi est-ce que le fait que je suis fiché à la Banque ne me donne pas le droit d’ouvrir une société ou bien me lancer en tant qu’indépendant merci d’avance

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Sam,

      Etre fiché à la Banque Nationale n’empêche pas le fait de se lancer comme indépendant.

      Cordialement,
      L’Equipe 1819

      Répondre
  97. camille

    Bonjour,
    Je vais ouvrir un salon de massage indépendant.Je facture mes massages à 70 euros il y a t il une tva de 21% sur mes prestations de massages ? Dois-je donc rajouter 21% a mes 70 euros de prestations ?
    Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Les informations que nous vous donnons ici sont à vérifier avec un guichet d’entreprise, car un guichet d’entreprise est habilité à affilier les personnes à la TVA quand l’activité est assujettie.

      Selon les informations en notre possession, les prestations de massages sont des prestations qui sont exemptées de TVA seulement si vous disposez d’un numéo INAMI (sont donc concernés les massages donnés par des kinés etc.). Si vous n’avez pas de numéro INAMI, il nous semble que les prestations de massages sont assujetties à la TVA

      Article 44 du Code de la TVA sur les activités exemptées de TVA : https://www.actualitesdroitbelge.be/droit-belge/legislation/lois-particulieres—le-droit-fiscal/article-44-du-code-de-la-taxe-sur-la-valeur-ajoutee
      Article du guichet d’entreprise Liantis sur le sujet : https://www.liantis.be/fr/devenir-independant/numero-tva/exoneration-article-44

      En cas d’assujettissement, vous pouvez soit choisir de facturer à 70 EUR HTVA et donc que le client payera 70 EUR + 21%, soit vous choisissez que le client payera au total 70 EUR TVAC (et que vous ne toucherez au final que 70 EUR moins les 21 %).

      Notez que le contact center du SPF Finances répond aux questions relatives à la TVA et à la fiscalité. +32 2 57 57 57 ou ici https://finances.belgium.be/fr/Contact/contact_center

      Cordialement,
      L’Equipe 1819

      Répondre
  98. MARC

    Y a t il des activites d’indépendant qui ne nécessitent pas la preuve des connaissances de gestion de base?. J’ai entendu dire que ce n’était pas nécessaire pour une activité de vendeur à domicile? (également intermédiaire commercial) Pas nécessaire non plus pour consultant ou formateur? est-ce vrai?
    Pas nécessaire non plus por ceux qui on ouvert un numéro d’entreprise avant l’an 2000? (et qui l’on radié depuis) Faut il le certificat pour « transport express » chauffeur UBER ou livraison de repas (Déliveroo)?
    L’attestation d’un certificat d’apprentissage « vente » obtenue à l’INFOBO est-elle suffisante? MERCI BEAUCOUP

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      En principe, c’est obligatoire de disposer de l’accès à la gestion pour exercer une activité indépendante (à votre compte) à Bruxelles.

      Pour la vente à domicile, il faut un numéro d’entreprise mais pas d’accès à la gestion: Voici un article complet sur la « vente directe » ou vente à domicile qui reprend les principaux points d’attentions : http://www.1819.be/fr/blog/vente-directe-quelles-sont-les-regles-du-jeu. Lisez également cet article sur le statut social pour les vendeurs à domicile : http://www.ucm.be/Actualites/La-vente-a-domicile.

      Les consultants ou personnes qui donnent des formations doivent en principe disposer de l’accès à la gestion pour prendre le statut d’indépendant.

      Les personnes qui ont obtenu un diplôme CESS (donc qui ont terminé leurs humanités) avant l’année 2000 sont dispensés de prouver l’accès à la gestion.

      Pour savoir si la formation à l’INFOBO donne l’accès à la gestion, vous devez demander à un guichet d’entreprise. A priori seules les formations de baccalauréat et master donnent l’accès à la gestion.

      Pour devenir chauffeur Uber ou livreur Deliveroo, a priori il faut l’accès à la gestion aussi, mais vérifiez l’information auprès d’un guichet d’entreprise.

      Plus d’informations sur la gestion ici: http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/connaissances-de-gestion-de-base

      Cordialement,
      L’Equipe 1819

      Répondre
  99. Asia

    Bonjour
    Je voudrai lancer une boutique 2 eme main vêtement la star sprl serais intéressant pour mon projet ,?
    Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      La SPRL-S est une solution possible pour démarrer en société avec moins de capital. Celle-ci peut, en effet, être constituée en libérant -en théorie- un capital de seulement 1€. Il faudra cependant que votre plan financier soit réalisé par un expert (comptez environ 500€ pour un comptable ou fiscaliste) et il faudra payer les frais de constitution pour la société chez le notaire (800-1000€). Cette solution s’avère donc tout de même avoir un certain prix, et pas forcément intéressante, puisque vous aurez quand même bien entendu besoin d’un certain capital de base pour commencer et développer vos activités. Donc il est en général plus commun d’utiliser la SPRL classique.

      Les associés de la SPRL-Starter doivent toutefois encore tenir compte de certaines limitations inhérents à ce type de société, notamment :
      (i) l’effet « stigmatisant » que peut avoir l’ajout obligatoire de la mention « Starter » à côté de la forme sociale (peu avantageux en terme d’image pour les banquiers, investisseurs, clients,..)
      (ii) l’obligation de mise en réserve majorée (25% de ses bénéfices nets) jusqu’à ce que capital souscrit et le fonds de réserve s’élèvent à 18.550 EUR,
      (iii) l’interdiction de procéder à une réduction de capital,
      (iv) l’interdiction de détenir des titres qui représentent 5% ou plus du total des droits de vote dans une autre société à responsabilité limitée
      (v) la responsabilité solidaire à concurrence d’un maximum de 18.549 EUR qui repose sur les associés après un délai de trois ans suivant sa constitution (et qui continuera à reposer sur eux aussi longtemps que le statut de starter reste en place).

      Pour plus de renseignements sur la SPRL-s sur les sites web suivants :
      https://www.notaire.be/societes/identification-de-la-societe/forme-de-la-societe/sprl-starter
      http://economie.fgov.be/fr/entreprises/vie_entreprise/Creer/structurer_projet/formes_societes/#SPRL-Starter

      Plusieurs structures peuvent vous accompagner dans le démarrage de votre projet. Il s’agit notamment des Guichets d’Economie Locale (Anderlecht, Bruxelles-ville, Schaerbeek, Saint-Gilles, et Molenbeek), Credal, Microstart, Iles : ils fournissent un accompagnement gratuit et vous aideront à discuter de la meilleure forme juridique pour votre projet.
      Il est vraiment recommandé d’être accompagné pour se poser les bonnes questions et avancer dans la bonne direction.

      Vous pouvez aussi assister à une séance d’information du 1819 sur le statut d’indépendant. Un juriste y aborde notamment la distinction entre indépendant personne physique et société et les formes courantes de société.

      Cette séance est organisée tous les 15 jours (en alternance matinée / soirée). Voici l’agenda : https://www.1819.brussels/fr/agenda/group/10cl%C3%A9s. C’est gratuit mais il faut s’inscrire (bouton orange « je m’inscris »)
      Vous trouverez la liste complète des évènements du 1819 et de ses partenaires d’aide à l’entrepreneuriat sur notre agenda.

      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  100. Baroth

    Bonjour,

    Je suis carrossier depuis des années, mais je n’ai pas ma gestion de base. J’aimerais devenir indépendant complémentaire dans ce domaine, dois-je pour cela obtenir mon diplome de gestion de base ?
    Merci.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Oui, Pour exercer une activité commerciale, il faut prouver des connaissances de base en gestion (connaissances élémentaires en droit, comptabilité, gestion commerciale,…). Ce sont les guichets d’entreprise qui sont compétents pour valider l’accès à la gestion. Vous trouverez toutes les informations détaillées sur ce lien:
      http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/connaissances-de-gestion-de-base

      N’hésitez pas à reprendre contact avec le 1819 pour toute autre question.
      L’équipe 1819

      Répondre
  101. sh

    Bonjour,
    Mon mari travaille depuis une semaine dans un restaurant et il est indépendant a 5%.
    quelles sont les risques ? si l’entreprise ferme que devra payer mon mari ? Est ce que il peux s’affilier a la mutuelle socialiste ? que devra il payer ? que vas it se passer avec nos impos ?

    Répondre
  102. sarah

    Bonjour,
    Mon mari travaille depuis une semaine dans un restaurant et il est indépendant a 5%.
    quelles sont les risques ? si l’entreprise ferme que devra payer mon mari ? Est ce que il peux s’affilier a la mutuelle socialiste ? que devra il payer ? que vas it se passer avec nos impos ?

    Répondre
  103. Khzlifa

    J ai travaillé 4ans dans café es ce que je peux prendre un café et être le gérant

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Toute PME commerciale ou artisanale (en personne physique ou en personne morale) doit prouver ses connaissances de base en gestion pour être inscrite dans la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE).

      Pour pouvoir faire valoir votre expérience pour prouver votre accès à la gestion de base, vous devez prouver un certain nombre d’années de pratique :
      – en tant que chef d’entreprise indépendant : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      – en tant que responsable de la gestion journalière sans contrat de travail : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      – en tant qu’employé dans une fonction dirigeante : 5 ans.
      – en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.

      Les ressortissants d’un état membre de l’Espace économique européen (Union européenne, Norvège, Islande et Liechtenstein) ou de la Suisse peuvent également prouver les compétences professionnelles en application des droits qui leur ont été conférés dans le cadre de la Directive européenne 2005/36 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles telle que transposée par l’arrêté royal du 17 août 2007.

      En cas de question sur votre expérience professionnelle, adressez-vous à un guichet d’entreprises agréé.
      Ce sont en effet les guichets d’entreprises agréés qui sont compétents pour déterminer si la pratique professionnelle ou le diplôme est suffisant pour prouver les connaissances en gestion.

      J’espère que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à revenir vers nous pour toute autre question.
      Bien à vous
      Sandra,
      Pour le 1819

      Répondre
  104. Plume

    Bonjour,
    Je suis dirigeante d’entreprise dans ma propre SCS depuis 8 mois. Je me rends compte que je pourrais bénéficier d’un engagement 1er emploi avec abattement des charges sociales. Puis-je devenir moi-même ce premier employé? mon mari est également dirigeant indépendant dans cette même entreprise.
    Merci de votre conseil

    Répondre
  105. Maxime

    Bonjour,

    Je suis titulaire d’un certificat universitaire (15 crédits universitaire) en sciences sociales (anthropologie) obtenu en Belgique en 2018. Est-ce suffisant pour s’inscrire comme indépendant sans avoir à passer la gestion de base ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Maxime,

      Nous ne pensons pas qu’un certificat de 15 crédits donne l’accès à la gestion. Il faut au minimum un diplôme de l’enseignement supérieur. Nous vous invitons à vérifier cette information auprès d’un guichet d’entreprises: http://werk-economie-emploi.brussels/fr/guichets-d-entreprises-agrees

      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  106. EGB

    J’ai la double nationalité Française et Belge. J’ai bénéficié d’un plan social en France pour partir en pre-retraite et je liquiderai mais retraite à 60ans dans 2 ans. Les conditions de ce plan social était une interdiction de travailler comme salarié si mon salaire était supérieur à mon dernier salaire quand j’ai quitté la société en pre-retraite.

    J’ai peut être une opportunité de travailler à plein temps pour une entreprise à Bruxelles et cette entreprise n’aura – je pense – pas de problème à ne pas me salarier mais simplement payer sur facture mes prestations.

    Ma question est la suivante: Puis je créer une société à Bruxelles (sont je serai l’unique actionnaire) et me salarier pour disons 1500 Euros et facturer 10 000 euros à l’association en question et simplement payer l’impôt sur les sociétés sur le profit (8500 Euros dans ce cas d’école). Ce que je n’arrive pas à trop comprendre c’est que cela me parait une façon un peu facile de ne pas payer les cotisations sociales sur l’ensemble de ma prestation mais simplement l’impôt sur le bénéfice de la société
    Un grand merci

    Répondre
  107. Indépendant complémentaire

    Bonjour je souhaites me lancer comme indépendant complémentaire pour faire du E- commerce quels sont les frais fixes ou variables auxquelles je dois m’attendre ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Je peux vous donner une première information concernant les frais que vous aurez en tant qu’indépendant à titre complémentaire, mais vous aurez également d’autres frais liés à votre activité propre et pour cela il faudra éventuellement réaliser un business plan.

      Voici les frais liés directement au statut d’indépendant complémentaire :
      – cotisations sociales (trimestrielle) : 80€ – Ce montant est provisoire et sera remis à jours après 3 an d’activité en fonction de votre chiffre d’affaire annuel.
      – déclaration de la TVA : https://www.1819.brussels/fr/assurances-fiscalite-comptabilite/fiscalite/la-taxe-sur-la-valeur-ajoutee
      – impôt sur vos revenus :
      Pour l’exercice d’imposition 2019 (revenus 2018), les tranches d’imposition pour les personnes physiques ont été fixées comme suit :

      Jusque 12.990 € – 25%

      De 12.990 € à 22.290 € – 40%

      De 22.290 € à 39.660 € – 45%

      A partir de 39.660 €- 50%

      L’impôt des personnes physiques est majoré des additionnels communaux, dont le pourcentage varie en fonction de la localité de résidence du contribuable.

      Avant de calculer l’impôt, on détermine la quotité de revenu exempte d’impôt. Ce montant doit être comptabilisé sur la tranche d’imposition la plus faible. Pour l’exercice d’imposition 2019 (revenus 2018), celui-ci s’élève à 7.430 €. Les personnes qui disposent d’un revenu inférieur à 45.750 € voient leur quotité exemptée d’impôt monter à 7.730 €.

      Attention si vous décidé de vous installer comme personnes morale/ société, vous devrez également payer l’impôt des société qui s’élève à 29,58 %.

      Pour plus d’information sur ce point : https://www.1819.brussels/fr/assurances-fiscalite-comptabilite/fiscalite/limpot-des-societes

      – Mutuelle
      – Assurances diverses

      Bien à vous
      Sandra,
      Pour le 1819

      Répondre
  108. Ahamdi

    Bonjour,
    je suis pharmacien de nationalité tunisienne résidant en Tunisie diplômé de la faculté de pharmacie de Timisoara en 2008, possédant une équivalence de mon diplôme attribuée par le Royaume de Belgique ainsi qu’un numéro INAMI.

    Je souhaiterai connaitre la procédure a effectuer pour travailler comme indépendant dans des pharmacies tout en sachant que j’ai des contactes qui souhaitent n’embaucher comme indépendant.

    Dans l’attente de votre réponse veuillez agréer mes salutations distinguées

    Hamdi

    Répondre
  109. Raf

    Bonjour,
    Je souhaiterais avoir une activité complémentaire. Puis-je faire 2 activités ( jardinier et commerciale ) avec le même numéro de tva ?
    Merci d’avance

    Répondre
  110. Arbre

    Diplômée en 1986 comme Aspirante en Nursing, puis comme Infirmière brevetée en 1990, puis-je obtenir un numéro de BCE et TVA ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Dès lors que vous avez un CESS obtenu avant l’an 2000, vous avez accès à la gestion et vous pouvez donc vous enregistrer comme indépendant auprès d’un guichet d’entreprise.

      Cordialement,

      Le 1819

      Répondre
  111. Oria

    Je suis en dernière année de coiffure mais je ne compte pas la terminer, je compte me mettre indépendant, est t il possible de m’installer comme coiffeur indépendant en engageant une coiffeuse qualifiée à mi temps, ce qui me donnerai l’acces A la profession après 3 ans?!

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      En théorie il est possible d’engager quelqu’un qui a l’accès à la profession pour que tu puisses aussi l’obtenir, mais nous ne pensons pas que cela fonctionne en engageant cette personne à mi-temps. Et ce sera probablement plus que 3 ans. Sans l’accès à la profession, tu ne pourras pas couper les cheveux, seule la personne que tu engages pourra couper les cheveux. Il est possible que la personne qui ait l’accès à la profession de coiffure doive être présente dès que le salon de coiffure est ouvert vu que personne d’autre ne peut couper dans cette hypothèse couper les cheveux/coiffer.
      Attention, tu as aussi besoin de l’accès à la gestion si tu veux être indépendante.
      Nous te conseillons de te renseigner auprès d’un guichet d’entreprise pour avoir l’information exacte, c’est vraiment eux qui sont compétent pour ce genre de question.
      Cordialement,
      L’Equipe 1819

      Répondre
  112. Christ

    Bonjour, ma question est, je suis diplômé en 4eme professionnel en hôtellerie et j’ai suivis les cours de gestion que j’ai réussi, pour devenir traiteur à domicile dois-je avoir l’accès à la profession merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Toute personne voulant exercer l’activité de restaurateur ou traiteur-organisateur de banquet doit prouver la compétence professionnelle sectorielle.
      Par activité de restaurateur ou traiteur-organisateur de banquets, on entend celui ou celle qui d’une manière habituelle et indépendante, prépare des repas chauds ou froids destinés à :
      être consommés sur place dans l’établissement ; être servis par lui, sur commande, à l’extérieur de l’établissement.

      Il existe des exceptions.
      Plus d’infos sur le lien:
      http://werk-economie-emploi.brussels/fr/restaurateur-traiteur

      Ce sont les guichets d’entreprise qui sont compétents pour valider les compétences professionnelles. En fonction de votre projet, mieux vaut toujours les contacter pour vérifier.

      Cordialement,
      Odile pour le 1819

      Répondre
  113. aris

    je voudrais cree une societer dans le nettoyage de l extreme m occuper des maisons de personnes souffrant du sydrmoe de diogene l insalubrite et bcp d autres choses je reside en Belgique et je suis pas resortisant de l union europeen et je suis marier a une belge et j ai des enfants avec elle et j ai un titre de sejour de ( 5 ANS JE VIS DANS LA COMMUNE DE MONS EN wallonie pourriez vousme guider vers les guichets de creation d entreprise en wallonie pour la creation de ma societer merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Le 1819 est le service bruxellois d’information pour les entrepreneurs. Pour toute question relative à l’ouverture d’une société en Wallonie, vous pouvez contacter le 1890 ou consulter le site https://infos-entreprises.be/

      Vous trouverez le guichet d’entreprise le plus proche de chez vous via le lien suivant : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises#recherche-par-commune

      J’espère que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à revenir vers nous pour toute autre question.

      Bien à vous

      Sandra,
      Pour le 1819

      Répondre
  114. bebop

    puis je avoir la gestion de ma mère sans qu elle soit mon aidant de gestionnaire?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Oui la personne qui apporte la gestion ne doit pas nécessaire opter pour le statut d’aidant indépendant. N’hésitez pas à contacter un guichet d’entreprise pour plus d’informations : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises

      Cordialement,

      Le 1819

      Répondre
  115. Virginia

    Combien de aidente il peut être enregistré sur un diplôme de independent ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      J’ai contacté deux guichets d’entreprise qui m’ont confirmé qu’il n’y avait pasde limite quant au nombre d’aidants par indépendant. N’hésitez pas à contacter un guichet d’entreprise pour plus d’information : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises

      Cordialement,
      Le 1819

      Répondre
  116. Chadia

    Est ce que je peux avoir une société et étudier ma gestion en meme temps ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Non. Pour pouvoir créer une entreprise individuelle (personne physique) ou une société (personne morale), vous devez prouver des connaissances de base en gestion (connaissances élémentaires en droit, comptabilité, gestion commerciale,…). Ce sont les guichets d’entreprise qui sont compétents pour valider l’accès à la gestion. C’est une obligation pour pouvoir créer ou activer le numéro d’entreprise.

      Cordialement,

      Répondre
  117. Chadia

    Bjr
    Si je suis fiché a la banque national, je peux ouvrir une société sans problème ?

    Répondre
  118. rosayd

    Bonjour, ça fait 3 mois que je travail pour une entreprise de livraison qui m’a demandé de me mettre en statut indépendant, sauf que je viens de réaliser que leur comptable ne ma pas mis sur leur payroll de manière officielle. Je pense que ceci explique pourquoi je reçois toujours ma paie en retard.. Quels démarches dois-je faire pour rompre mon ‘contrat’ (qui est donc inexistant je suppose)? Quels recours pour récupérer mon argent? Merci d’avance.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Avez-vous signé un contrat avec cette société? Si vous n’avez pas signé de contrat vous pouvez quitter la société sans délai.

      Si vous avez un litige avec cette société vous pouvez contacter le centre pour entreprises en difficultés qui pourra vous donner un conseil juridique sur votre situation: http://ced-com.be/fr/.

      Vous pouvez également contacter le télé-barreaux au 02/511 54 83.

      Pour d’avantage d’informations, n’hésitez pas à nous contacter au numéro 1819 par téléphone ou par mail à info@1819.brussels.

      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  119. Eric

    Bonjour,
    J’ai exercé une profession pendant 42 ans et depuis je suis pensionné,je voudrais être consultant à titre gratuit pour transmettre mes conseils et mon expérience.
    Puis-je en Belgique exercer cette activité en toute légalité sans devoir verser de cotisations, de me conformer à des obligations administratives et taxations de quelques natures que se soient.
    Cordialement

    Répondre
  120. Gygy

    Bonjour je suis aide soignante et je suis indépendant complémentaire pourrais je ouvrir un salon lavoir en personne physique avec ce me temps complémentaire ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      A priori oui. Vous devriez demander à votre guichet d’entreprises d’enregistrer dans la banque carrefour des entreprises les nouvelles activités que vous souhaitez faire.

      Liste des guichets d’entreprises : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet

      Cordialement,

      le 1819

      Répondre
  121. Val

    Bonjour, je désire commencer une activité d’indépendante achat revente
    je ne touche de rien, j’ai ete rayé du chomage.
    dite moi si oui ou non je peux exercee cet activité pour vivre

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Si vous avez l’accès à la gestion, vous pouvez devenir travailleur indépendant. A vous de voir et de calculer si vous pourrez en vivre.

      Appelez nous au 1819 tous les jours avant 13h00 si besoin.

      Cordialement,

      le 1819.

      Répondre
  122. Ounays

    Est-ce que je peux être travailleur indépendant belge et vivre en dehors de l’union européenne ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Oui c’est possible de travailler dans un pays de l’UE et être résident dans un autre. Comme vous le lirez là : https://europa.eu/youreurope/citizens/work/unemployment-and-benefits/country-coverage/index_fr.htm

      En tant que travailleur frontalier — que vous soyez salarié ou indépendant:

      vous êtes couvert par le pays de l’UE dans lequel vous travaillez et cotisez;
      vous pouvez cependant recevoir des soins médicaux dans votre pays de résidence;
      si vous perdez votre emploi, vous devez demander les allocations dans votre pays de résidence.

      Cordialement,

      le 1819.

      Répondre
  123. Alisson

    Si je possède un diplôme d’études supérieures (master en kinésithérapie, obtenu en Belgique), j’ai directement accès aux connaissances de gestion de base.

    Cela veut-il dire que je n’ai pas besoin de passer devant le Jury central pour obtenir la gestion (pour ouvrir une site de vente en ligne) ?

    Merci !

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Exactement, votre master suffit.

      Cordialement,

      Le 1819.

      Répondre
  124. Service 1819

    Bonjour,

    dans votre message vous indiquez que vous résidez en France. Nous pouvons vous aider si vous résidez en Belgique et en particulier à Bruxelles ou si vous souhaitez y exercer votre activité.

    Dans ce cas, n’hésitez pas à nous contacter via le 1819 (email ou téléphone).

    Bien à vous,
    Odile Eriche – Conseillère 1819

    Répondre
    1. Demarcio

      Bonjour Madame Eriche,

      Je vous remercie beaucoup de votre réponse aussi rapide. Je ne manquerai pas de vous appeler.

      Très cordialement,

      Demarcio.

      Répondre
  125. Demarcio

    Bonjour,
    Je souhaiterais exercer mon métier d’artisan carreleur et avoir le statut d’auto entrepreneur.
    Je l’ai été pendant 30 ans au Brésil où je suis né et je réside actuellement en France depuis 2 ans. Je n’ai aucun diplôme mis à part le baccalauréat.
    Comment pourrais-je procéder pour obtenir ce statut et pouvoir travailler à mon compte ?

    Je vous remercie d’avance, salutations.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      dans votre message vous indiquez que vous résidez en France. Nous pouvons vous aider si vous résidez en Belgique et en particulier à Bruxelles ou si vous souhaitez y exercer votre activité.

      Dans ce cas, n’hésitez pas à nous contacter via le 1819 (email ou téléphone).

      Bien à vous,
      Odile Eriche – Conseillère 1819

      Répondre
  126. Lulu

    Bonjour faut-il un accès à la profession pour ouvrir une société d’aide ménagère.
    Merci

    Répondre
  127. Billy

    Bonjour,

    Je voudrais exercer une activité Ambulantes à titre complémentaire. J’ai un diplôme du secondaire supérieur en Bureautique (délivré en 2018 par le jury central).
    Je suis actuellement à la mutuelle et je voudrai savoir comment dois-je faire pour avoir la carte de commerçant ambulant ?

    Recevez, Madame, Monsieur, mes sincères remerciements.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Voici quelques explications ainsi que la procédure pour obtenir cette carte de commerçant ambulant:

      Il existe différents types d’autorisations d’activités ambulantes
      – L’autorisation patronale :
      elle est émise au nom du patron en personne physique ou de la société via son gérant ;
      elle permet d’exercer l’activité :
      soit en tout lieu autorisé à l’exception du domicile du consommateur ;
      soit en tout lieu autorisé y compris le domicile du consommateur.
      – L’autorisation de préposé A :
      elle est émise au nom de l’entreprise, et est de ce fait interchangeable entre préposés ;
      elle permet l’exercice de l’activité en tout lieu à l’exception du domicile du consommateur.
      – L’autorisation de préposé B :
      elle est émise au nom d’une personne précise ;
      elle permet l’exercice de l’activité en tout lieu autorisé, en ce compris le domicile du consommateur.

      Comment obtenir une autorisation ?
      L’autorisation d’activités ambulantes s’obtient auprès d’un guichet d’entreprise agréé.

      L’obtention de la carte est soumise aux conditions suivantes :
      – être ressortissant de l’un des pays de l’Espace économique européen (pays de l’Union européenne, l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein) ou bénéficier de l’une des causes de dispense de la carte professionnelle ;
      – pour la carte patronale, prouver ses connaissances en gestion, soit par un diplôme, soit par une pratique professionnelle suffisante ; Plus d’informations sur les connaissances de gestion via le lien suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/connaissances-de-gestion-de-base
      – pour l’exercice de l’activité au domicile du consommateur, fournir un extrait de casier judiciaire vierge ou, à défaut, être autorisé à l’exercice de l’activité par le ministère public.

      L’autorisation d’activités ambulantes coûte 150 euros pour le patron et 100 euros pour un préposé.
      La carte est délivrée sur un support électronique. Depuis le 1er avril 2014, dans le but d’éviter toute falsification, les autorisations papier ont perdu toute validité.

      J’espère que ces informations vous seront utiles.

      Bien à vous

      Répondre
  128. chougraniahmed

    Bonsoir
    Je suis marocain et vis actuellement au Maroc. Je voudrais travailler en Belgique en tant qu’indépendant. J’ai une Licence en Economie et Gestion reconnue par l’organisme concerné de l’équivalence des diplômes étrangers (obtenu en 2015). J’ai aussi deux autres diplômes Bac+2 respectivement en Electronique (systèmes automatisés) et Informatique (analyse et développement des systèmes d’information). J’ai également une expérience de 17ans dans les métiers de Télécommunication (Réseaux FO, informatique, électricité, réseaux Télécoms Mobile et de Transmission), je suis salarié de l’opérateur marocain Maroc Telecom. Je compte me spécialiser dans un des métiers en pénurie en l’occurrence (informatique et électricité). je me demande comment établir un projet professionnel dans ce sens qui soit recevable voir acceptable par les services compétents et quels sont les éléments à faire valoir dans son établissement? ainsi s’il existe des entités juridiques ou comptables qui pourraient m’aider à la présentation d’un bon projet professionnel?
    NB. je cherche à résider en Belgique uniquement pour faire accompagner et scolariser mon enfant autiste (ziyad 4ans).

    Merci de votre aimable retour

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Les travailleurs de nationalité hors UE qui souhaitent travailler comme indépendant en Belgique doivent obligatoirement disposer d’une carte professionnelle. Il existe toutefois certaines catégories d’étrangers qui sont dispensées de l’obligation d’avoir une carte professionnelle. d’avoir une carte professionnelle. Pour en voir la liste, je t’invite à consulter ce lien.
      Si ton profil ne fait pas partie des exceptions, il te faut demander une carte professionnelle. Les conditions à remplir pour obtenir une carte professionnelle sont :
      1.Le droit au séjour
      C’est Bruxelles Economie et Emploi qui vérifie que tu disposes d’un droit au séjour, valide, en Belgique ou dans le pays où tu as introduit la demande de carte professionnelle ;
      2.Le respect des obligations réglementaires.
      Bruxelles Economie et Emploi contrôle si tu disposes des connaissance de base en gestion et éventuellement des compétences professionnelles pour l’accès à la profession.
      A cette fin, tu auras annexé à ta demande de carte professionnelle les attestations fournies par le guichet d’entreprises.
      3. L’utilité du projet
      Bruxelles Economie et Emploi recueille toutes les informations nécessaires à l’examen de ce critère : description détaillée du projet, compétences et expériences du demandeur, capacité financière, étude de marché, analyse financière, contacts avec des partenaires commerciaux, projets de contrats, statuts de société ou projet de statuts, etc. En bref, tout élément permettant de juger de l’utilité du projet pour la Région de Bruxelles-Capitale.
      La demande d’une carte professionnelle se fait soit

      – auprès du poste diplomatique ou consulaire belge de votre pays de résidence, si tu vis à l’étranger ;
      – auprès du guichet d’entreprises agréé de ton choix. Ce dernier te demandera de leur fournir une « attestation d’immatriculation modèle A » ou d’un « certificat d’inscription au registre des étrangers », en ordre de validité.

      Il existe des structures accompagnement qui peuvent aider à construire ton projet :

      GEL de Molenbeek
      Place de la Minoterie, 10
      1080 Molenbeek
      02/410.01.13
      info@gelm.be
      http://www.c-entreprises.be

      Guichet de Saint-Gilles
      Rue Fernand Bernier, 15
      1060 Saint-Gilles
      02/537.44.44
      gel@villagepartenaire.be
      http://www.villagepartenaire.be

      Guichet d’Anderlecht
      Rue du Chimiste, 34-36
      1070 Anderlecht
      02/529.00.00
      calu@euclides.irisnet.be
      http://www.euclides.be

      GEL de Schaerbeek
      Rue de Jerusalem, 99B
      1030 Schaerbeek
      0478/99.14.05
      02/215.73.29
      gel.schaerbeek@gmail.com
      pchampion@skynet.be
      http://www.economielocale.org

      GEL de Bruxelles-Villes
      Rue d’Alost, 7-11
      1000 Bruxelles
      02/213.37.64
      gel@dansaert.be
      http://www.dansaert.be

      D’autres structures sont également habilitées à accompagner, gratuitement. Il s’agit notamment des structures suivantes :
      Iles ASBL
      Rue des Palais, 153
      1030 Schaerbeek
      02/244.92.20
      http://www.iles.be

      Céraction
      Avenue Général Bernheim, 31
      1040 Etterbeek
      02/646.55.31
      http://www.ceraction.be

      Bien à toi,

      Répondre
  129. jen07

    bonjour aimerai devenir indépendant complémentaire j’ ai mon diplôme pour la profession mais pas mon diplôme de gestion mais mon père va me passer sa gestion le temps que moi je la passe j’ ai vue qui serai reconnus comme aidant pour moi j’ aurais bien voulus savoir si lui il vas devoir payer des frais si il me passe sa gestion? merci bonne journée

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Jen07,

      le préposé à la gestion (ton père en l’occurence) doit prendre en effet le statut d’aidant indépendant et s’affilier à une caisse d’assurances sociales s’il veut t’apporter la gestion.

      Il y a trois cas principaux:
      – il est déjà indépendant et il doit alors simplement avertir la Caisse d’assurances sociales qu’il apportera la gestion pour une autre activité.
      – S’il est salarié minimum à mi-temps, il devra s’affilier comme indépendant complémentaire. Et dans le cas où il le fait à titre gratuit, il ne devra pas payer de cotisations sociales.
      – S’il est au chômage, il sera considéré comme indépendant à titre principal et perdra donc ses allocations (tout en devant payer des cotisations sociales).

      Son inscription en tant qu’aidant indépendant n’entrainera pas de frais supplémentaires.

      Bien à toi,

      Hugues pour le 1819

      Répondre
  130. Nadia

    Bonjour peut on devenir indépendant en ayant fait un formation ? merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Tout dépend du type de formation. Vous pouvez contacter un guichet d’entreprise afin de savoir si vote diplôme vous donne l’accès à la gestion et donc au statut d’indépendant. La liste des guichets d’entreprise est accessible via ce lien : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet

      Cordialement,

      Thomas Deprins

      Répondre
  131. Jonhny

    Bonjour, je suis étudiant premier Bachelor et j’aimerais lancer ma start-up. Est-ce qu’il y a des statuts spéciaux pour les étudiants? Dois-je absolument avoir cette gestion en tant qu’étudiant qui ne risque pas de perdre un gros capital?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Il existe le statut d’étudiant entrepreneur qui vous dispense de payer des cotisations pour des revenus annuels de moins de 6500€. Plus d’infos via ce lien : https://www.1819.brussels/fr/blog/etudiant-entrepreneur-un-terme-la-mode-utilise-toutes-les-sauces

      Oui, vous devez avoir l’accès gestion et passer l’examen si vous ne l’avez pas : https://online-werk-economie-emploi.irisnet.be/fr/exams/i0Dw1kNe0YcIV~ZIXjnjt5glFg__ ou demandez à vos parents de vous « prêter » leur gestion.

      Cordialement,

      Le 1819

      Répondre
  132. Nicolas

    L’examen au jury central du Service Public Régional de Bruxelles combien cela coûte-t-il ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Les frais d’inscription s’élèvent à 35€.
      Plus d’infos là : https://online-werk-economie-emploi.irisnet.be/fr/exams/i0Dw1kNe0YcIV~ZIXjnjt5glFg__

      Cordialement,

      Le 1819

      Répondre
  133. Jesaispas

    Bonjour, j aimerai acheter un stock marchandise de Chine et revendre sur le net, faut il être independant alors que je ne sais pas combien ca va me rapporter et en combien de temps ce stocks sera vendu, n y a t il pas un seuil qui ne m obligerait pas à rentrer dans toutes ces procédures administrative? Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Ca dépendra de votre statut actuel : salarié, demandeur d’emploi ou autre.
      Merci de nous appeler au 1819 pour détailler votre situation.

      Cordialement,

      Le 1819

      Répondre
  134. Ady29

    Bonjour.je suis independent depuis 2 ans et je veux savoir comment je peux obtenir les acces au travail(metierre).?concernant decoration interiors et chauffage?merci pour votre repons

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Ady29,

      il n’y a pas d’accès à la profession pour une activité de décoration d’intérieur. Pour ce qui est du chauffage, il y a un accès.

      Tu trouveras toutes les informations concernant cet accès sur le site de Bruxelles Economie et Emploi, l’administration bruxelloise qui est en charge de cette matière:
      http://werk-economie-emploi.brussels/fr/installation-chauffage-central-climatisation-gaz-sanitaire

      Bien à toi,

      Hugues pour le 1819

      Répondre
  135. Acmt

    Je suis Independante, je me suis inscrite à la commune à l’adresse de mon bureau et entrepôt. Est-ce légal ? Ce lieu comprend : entrepôt, 1 bureau, une salle de bain avec wc et une piece avec un canapé lit et une kitchenette. Merci.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Acmt,

      pour t’inscrire comme indépendante à la Banque Carrefour des Entreprises, tu dois passer par un guichet d’entreprise comme indiqué dans le texte ci-dessus.

      L’adresse de ton entreprise peut être la même que celle de ton domicile. Tu pourras d’ailleurs déclarer des frais professionnels en lien avec le lieu d’activité (loyer, gaz, électricité, téléphone,…).

      Bien à toi,

      Hugues pour le 1819

      Répondre
  136. Kenny

    Bonjour , si il s’agit d’un e-commerce est ce la meme chose ? merci de votre reponse

    Répondre
  137. Mllelina

    Bonjour je suis aide soignante depuis 8 ans et je voudrais me lancer tant qu’ indépendant,
    Quelles sont les procédures à suivre?
    Est ce possible?
    Merci d’avance?

    Répondre
    1. Service 1819

      Service 1819
      10 janvier 2019 (Modifier)
      Bonjour,

      Il semblerait que ce ne soit pas possible de devenir travailleur indépendant en tant qu’aide soignante car vous ne pouvez pas avoir votre propre numéro INAMI. L’unique façon d’obtenir votre propre numéro INAMI est de rejoindre un groupe de minimum 4 infirmiers. Dans ce cas, vous pourriez devenir indépendant.
      Vous trouverez via le lien suivant sur le site web de l’INAMI un article complet sur la possibilité et les conditions pour une aide-soignante d’intégrer un service de soins infirmiers à domicile : https://www.inami.fgov.be/FR/PROFESSIONNELS/SANTE/INFIRMIERS/Pages/aides-soignants-integrer-soins-infirmiers-domicile.aspx#.WcoDyMZx2po

      Pour plus d’informations, n’hésitez pas à les contacter directement le service de l’INAMI – Section aides soignant :
      +32(0)2 739 74 79
      ou via nurse@inami.fgov.be

      Bien à vous,
      Sandra,
      Pour le 1819

      Répondre
  138. IMPERIAL77460

    je veux me lancer dans une activitee agricole et autonome suffisant pour valoriserun monde plus ecologique

    Répondre
  139. Virginie

    Bonjour,
    Je voudrais me lancer en tant qu’indépendant (café) mais je n’ai pas mon diplôme de gestion. Puis-je ouvrir et le faire après? Ai-je un délai?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Pour lancer ton activité d’indépendante, tu dois prouver des compétences de gestion dès le début de l’activité.

      La gestion peut éventuellement être apportée par un tiers (cela peut être modifié une fois que tu as toi-même la gestion):

      – le conjoint ou la conjointe
      – le cohabitant légal
      – le partenaire avec qui il/elle vit depuis au moins 6 mois
      – un salarié avec un contrat de travail à durée indéterminée
      – un aidant indépendant, parent au premier, deuxième ou troisième degré du chef d’entreprise, qui soumet une déclaration d’une caisse d’assurances sociales pour indépendants dont il ressort qu’il est aidant indépendant du chef d’entreprise concerné

      Par ailleurs, si tu deviens associé de la coopérative Brucoop, tu peux démarrer comme indépendant sans justifier les connaissances de gestion. N’hésite pas à les contacter pour de plus amples informations: https://dies.be/brucoop/

      Bien à toi,

      Hugues pour le 1819

      Répondre
  140. Lio

    Bonjour,

    Dans l’intention de créer une start up dans le domaine du jeux vidéo. Je voulais savoir si j’avais besoin d’un certificat de gestion d’entreprise? En sachant que j’ai obtenu une CESS.
    D’avance merci

    Répondre
  141. vicky

    Bonjour,
    J’ai terminé mes études secondaires le 30 juin. J’ai suivi des études générales avec comme option économie. Est-ce que j’ai besoin de suivre une formation de gestion si je veux m’installer comme indépendant?
    Bien à vous,

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Vicky,

      L’option économie enseignée dans l’enseignement général ne donne pas accès à la gestion. Tu devras donc suivre une formation en gestion pour devenir indépendant, ou passer l’examen du jury central au SPRB. La gestion peut également être apportée par un tiers:

      – le conjoint ou la conjointe
      – le cohabitant légal
      – le partenaire avec qui il/elle vit depuis au moins 6 mois
      – un salarié avec un contrat de travail à durée indéterminée
      – un aidant indépendant, parent au premier, deuxième ou troisième degré du chef d’entreprise, qui soumet une déclaration d’une caisse d’assurances sociales pour indépendants dont il ressort qu’il est aidant indépendant du chef d’entreprise concerné

      Par ailleurs, si tu deviens associé de la coopérative Brucoop, tu peux démarrer comme indépendant sans justifier les connaissances de gestion. N’hésite pas à les contacter pour de plus amples informations: https://dies.be/brucoop/

      Bien à toi,

      Hugues pour le 1819

      Répondre
  142. FuturEntrepreneur

    Bonjour,
    Je rêve de créer un entreprise en Belgique pour avoir plus de facilités à ouvrir celle-ci, mais, une fois les chiffres de l’entreprise suffisamment haut, j’aimerai changer le siège social de cette dernière pour les Etats-Unis. Est-il possible de faire cela tout en gardant les bureaux Belges ouverts, mais plus considérés comme le siège social?
    Je vous serait reconnaissant de me fournir une réponse.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour FuturEntrepreneur,

      oui il y a la possibilité d’installer son siège social dans un autre pays que la Belgique (les USA par exemple), tout en conservant des bureaux en Belgique. Ces bureaux belges seront alors considérés comme la succursale de l’activité installée aux Etats-Unis.

      Une succursale, simple prolongement de la maison-mère, ne dispose pas d’une personnalité juridique propre.

      Bien à toi,

      Hugues pour le 1819

      Répondre
  143. seb0108

    Pouvons-nous démarrer une activité d indépendant tout en ayant pas encore le diplôme de gestion ?

    Répondre
    1. FuturEntrepreneur

      Vous êtes obligé d’en obtenir un.
      Attention, cela ne nécessite que quelques mois, pas quelques années!
      Bien à vous.

      Répondre
    2. Service 1819

      Bonjour Sébastien,

      Il faut prouver des connaissances en gestion de base lorsque l’on démarre une activité commerciale en tant qu’indépendant.

      Si l’entreprise est une personne physique, c’est de préférence le futur chef d’entreprise qui doit prouver ses connaissances en gestion.

      Lorsque cela n’est pas possible, une des personnes suivantes peut prouver les connaissances base en gestion :

      – le conjoint ou la conjointe
      – le cohabitant légal
      – le partenaire avec qui il/elle vit depuis au moins 6 mois
      – un salarié avec un contrat de travail à durée indéterminée
      – un aidant indépendant, parent au premier, deuxième ou troisième degré du chef d’entreprise, qui soumet une déclaration d’une caisse d’assurances sociales pour indépendants dont il ressort qu’il est aidant indépendant du chef d’entreprise concerné

      Si tu deviens associé de la coopérative Brucoop, tu peux démarrer comme indépendant sans justifier les connaissances de gestion. N’hésite pas à les contacter pour de plus amples informations: https://dies.be/brucoop/

      Bien à toi,

      Hugues pour le service 1819

      Répondre
  144. Océane

    Mon conjoint et moi voulons nous marier dans les prochains mois, et je voudrais ouvrir une entreprise à mon nom, ma question est simple: Si j’ouvre mon commerce une fois mariée, es ce qu’il aura des droits dessus ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Océane,

      ton mari n’aura pas de droit particulier par rapport à la société que tu auras créée, à moins que cela soit stipulé dans les statuts.

      Si la situation venait à mal tourner (faillite notamment), il pourrait y avoir des conséquences sur le patrimoine commun. Je t’invite à lire l’article de l’Echo à ce sujet, qui est très complet: https://www.lecho.be/monargent/dossier/guideindependants2017/comment-proteger-votre-partenaire-de-la-faillite/9905532.html

      Bien à toi,

      Hugues pour le service 1819

      Répondre
  145. Lyne

    en répondant a une offre d emploi, on me précise qu il s agit d un statut d indépendant
    je serais intéressée car je veux échapper au chômage a la fermeture de mon entreprise.
    mais que se passe t il vis a vis du Forem et de l ONEM? ai je un temps pour voir si je gagne assez de quoi payer mes factures? quels documents dois je remplir? et qu en est il des impôts ? étant propriétaire de ma maison je ne voudrais pas la perdre si mon activité ne marche pas . j ai encore tant de questions mais je ne sais pas ou m adresser
    merci de deja me répondre a celles ci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Lyne,

      Si j’ai bien compris, tu es actuellement employée dans une entreprise qui va fermer ?
      Si tu es inscrite au Forem, je comprends que tu habites en Wallonie. Nous sommes un service d’info et d’orientation pour les entrepreneurs bruxellois, mais nous avons un équivalent en Wallonie : il s’agit du 1890 (www.1890.be) qui pourra t’aider pour les spécificités de la Wallonie.
      Je peux néanmoins répondre à certaines de tes questions :
      1) que se passe-t-il avec le Forem/Onem : si tu as droit au chômage, tu devras travailler au minimum 6 mois en tant qu’indépendante pour conserver ce droit.
      2)temps pour voir si tu gagnes suffisament : A partir du moment où tu prends ton numéro d’entreprise, tu n’es plus considérée comme chercheuse d’emploi, mais bien comme travailleuse indépendante et tu dois alors payer des cotisations sociales trimestrielles et des impôts (en fonction de tes revenus). Si tu deviens chômeuse complète indemnisée, tu peux bénéficier du plan tremplin, qui te permet de démarrer ton activité tout en conservant tes allocations de chômage pendant maximum 1an, sous certaines conditions. Ca peut être une bonne façon de tester ton activité à moindre risque.
      3) documents à remplir : les démarches administratives peuvent aller très vite. Elles sont bien détaillées dans l’article ci-dessus.
      4) Pour le calcul des impôts, je t’invite à lire cet article : https://www.1819.brussels/fr/content/limp%C3%B4t-des-personnes-physiques
      5) En tant que propriétaire de ta maison, tu peux faire une déclaration d’insaisissabilité auprès d’un notaire pour protéger ta maison. Tu trouveras plus d’infos dans cet article : http://www.lexel.be/la-declaration-dinsaisissabilite-ou-comment-proteger-residence-principale/
      6) Si tu veux démarrer ton activité en Wallonie, contacte le 1890. Si tu veux la démarrer à Bruxelles, contacte nous au 1819.

      J’espère que ces informations te seront utiles.

      Bien à toi,

      Pierre pour le service 1819

      Répondre
  146. vaval

    bonjour un belge peut il s installer pour vendre sur les marchés sans aucuns diplomes et sans un diplome de gestion???

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Toute activité indépendante à Bruxelles est réglementée et demande de prouver votre accès à la gestion. Via le lien suivant, vous trouverez les différentes possibilités pour prouver votre accès à la gestion : https://www.1819.brussels/fr/content/connaissances-de-base-en-gestion

      J’espère que ces informations vous seront utiles.
      Bien à vous
      Sandra,
      Pour le 1819

      Répondre
  147. sanchez

    Bonjour,

    Y’a t’il une nouvelle réforme pour les travailleurs, qui leur permettrait d’effectuer 12h sans devoir avoir un numéro de TVA ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Sanchez,

      Je suis désolé, mais ta question n’est pas très claire. Pourrais-tu la préciser pour que nous puissions y répondre ?
      Tu peux nous contacter par mail à l’adresse info@1819.brussels, par téléphone au n°1819 tous les jours de 08h30 à 13h, et tu peux également venir nous rendre visite au 110 chaussée de charleroi à Saint-Gilles, tous les jours de 13h à 17h afin de rencontrer un conseiller.

      Bonne journée,

      Pierre pour le service 1819

      Répondre
  148. Seb

    Bonjour,

    Pour une ASBL, est ce que la démarche est la même?

    Bien à vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Seb,

      Les démarches pour démarrer une asbl sont différentes. Tout d’abord, tu ne dois pas avoir d’accès à la gestion pour démarrer une asbl. Par contre, il faut minimum 3 associés. Au niveau des démarches, il faut rédiger les statuts et les enregistrer auprès de greffe du tribunal de commerce.
      Tu trouveras plus d’informations sur les asbl dans cet article sur notre site internet : https://www.1819.brussels/fr/demarrer-une-entreprise-formalites/principales-formes-de-societes/lassociation-sans-lucratif-asbl

      J’espère que ces infos te seront utiles. N’hésite pas à nous recontacter pour des informations complémentaires,

      Pour le service 1819,

      Pierre

      Répondre
  149. Anoo88

    En 2019 vont ils enlève la gestion de base sur Bruxelles ? On aura plus besoin de gestion pour ouvrir un commerce ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,

      Il n’y a aucun projet d’enlever l’accès à la gestion pour les indépendants à Bruxelles. Vous aurez donc bien besoin de cet accès pour lancer votre activité. Pour plus d’informations, je vous invite à consulter l’article suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/connaissances-de-gestion-de-base

       

      Bien à vous

      Sandra

      Pour le 1819

      Répondre
  150. Guyaux

    Bonjour j aimerais faire marcher vente de vetement que dois je faire merci

     

    Répondre
  151. Bonheur

    Je suis pharmacienne avec un diplôme belge mais j’ai le statut étudiant. Comment faire pour devenir indépendant ? Sachant que le statut de pharmacien independant me permettra de faire des remplacements dans des officines comme pharmacienne indépendante. Merci

    Répondre
  152. dav

    bonjour , peux t on momer un gérant qui na pas de gestion dans une SPRL , merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Dans une SPRL, c’est bien le gérant qui doit apporter les connaissances de gestion. Une exception: si c’est un membre du personnel qui exerce la direction journalière de la société et que celui-ci est en CDI, il pourra apporter la gestion.
      Bien à vous,
      Hugues
      Pour le 1819

      Répondre
  153. Pépita

    Bonjour,
    Je suis praticienne en massages bien-être et aimerais pouvoir faire des consultations à la maison. J’habite chez mon compagnon à qui je paie un loyer mensuel. Dans la maison il y a une pièce qui pourrait convenir mais je voudrais connaître les conditions à remplir dans ce cas svp ? (Espace pour recevoir les clients, sanitaires à mettre à disposition,ect.. ).
    Je vous remercie et vous souhaite une agréable journée,
    Bien à vous,
    Pépita

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Pépita,
      il n’y a aucune condition particulière à respecter pour ton activité en massages.
      Bonne continuation dans ton activité!
      Hugues
      Pour le 1819

      Répondre
  154. Béné

    Bonjour,
    Enseignante mais aussi passionnée par tout ce qui touche au bien-être et convaincue que ce domaine répond à un besoin actuel, je souhaiterais développer une activité complémentaire.
    J’ai suivi plusieurs modules en massages et en aromathérapie.  Pouvez-vous me dire clairement qu’elles sont les obligations à remplir pour développer ces activités?
    Bien à vous,
    Bénédicte
     
     
     
     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Comme vous exercez déjà une activité d’enseignante, pour pouvoir vous inscrire comme indépendante complémentaire, vous devez prester :

      • au moins 5/10ème du nombre d’heures de travail prestées par un travailleur qui est occupé à plein temps dans le même établissement, si vous êtes enseignant à titre temporaire
      • au moins 6/10ème de l’horaire prévu pour l’attribution d’un traitement complet, si vous êtes enseignant nommé

      Voici les démarches à effectuer pour développer votre activité :
      Voici les différentes démarches à effectuer pour devenir indépendant :
      1.      Ouverture d’un compte bancaire professionnel
      2.      Inscription auprès d’un guichet d’entreprises agréé.
      A ce stade, il vous sera généralement demandé de fournir la preuve que vous disposez de connaissances de gestion de base  et, éventuellement, des compétences professionnelles spécifiques dans le cadre de l’exercice d’une profession réglementée ; en principe, le diplôme de bachelier est suffisant, le guichet d’entreprise vous le confirmera. Pour plus d’information sur ce point : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/connaissances-de-gestion-de-base
      Attention que toute personne voulant exercer des activités de masseur/masseuse doit prouver, à côté des connaissances de gestion de base, la compétence professionnelle sectorielle. Pour plus d’infos: http://werk-economie-emploi.brussels/fr/masseur
      En ce qui concerne l’aromathérapie, je ne trouve aucune information sur des autorisations nécessaires, le mieux est dans ce cas de contacter un guichet d’entreprises agréé. Vous trouverez la liste via le lien suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr/guichets-d-entreprises-agrees
      3.      Assujettissement à la TVA : Pour ce faire, vous devez remplir une déclaration de commencement d’activité, disponible auprès du bureau de contrôle de la TVA  correspondant au lieu où vous exercerez votre activité ou sur le site du Ministère des Finances. Si vous le souhaitez, vous pouvez également mandater le guichet d’entreprises pour qu’il s’acquitte de cette formalité en votre nom, moyennant payement ;
      4.      Inscription à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales dès le commencement de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;
      5.      Affiliation à une mutualité ou déclaration de votre changement de statut, pour pouvoir bénéficier des prestations en matière de soins de santé (en tant que personne physique) ;
      6.      Prendre les assurances nécessaires.
      N’hésitez pas à consulter notre site pour de plus amples informations sur la création d’une activité d’indépendant : https://www.1819.brussels/fr/demarrer-une-entreprise-formalites
       
      J’espère que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à revenir vers nous pour toute autre question.
      Bien à vous
      Sandra
      Pour le 1819

      Répondre
  155. Emil

    Exemple : M x qui est marié, souhaite entreprendre une activité commerciale qui comporte des risques financiers important. Comment peut il limiter les risques de cette entreprise pour lui même et sa famille?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Il n’existe malheureusement pas de solutions miracles pour limiter les risques. Ce que je peux vous conseiller est de vous faire accompagner par une structure d’accompagnement qui pourra vous guider et conseiller dans la réflexion et la construction de votre projet afin de prendre les meilleures décisions.
      Pour plus d’informations sur ces organismes d’accompagnement, consultez le lien suivant : https://www.1819.brussels/fr/content/services-daccompagnement
      Sachez qu’il existe différentes formes juridiques de société et que certains de ces types de sociétés peuvent vous protéger et protéger votre patrimoine en faisant la distinction entre votre patrimoine et celui de l’entreprise. Pour plus d’information sur les types de sociétés :  https://www.1819.brussels/fr/demarrer-une-entreprise-formalites/differentes-manieres-de-demarrer
      Je vous conseille également de rédiger un business plan qui est la préparation idéale pour la création d’une société, il permettra d’aborder toutes les questions importantes auxquelles vous devez réfléchir avant de vous lancer. Les structures d’accompagnement dont je parle plus haut pourront notamment vous aider sur ce point.
      Pour plus d’information sur la rédaction du business plan via ce lien : https://www.1819.brussels/fr/content/pourquoi-%C3%A9laborer-un-business-plan
      N’hésitez pas également à assister à une de nos séances « Créer son entreprise à Bruxelles : 10 clés pour réussir votre projet », la prochaine aura lieu le 11 décembre de 9h30 à 12h30 dans nos bureaux, Ch. de Charleroi n°110. Vous pouvez consulter l’agenda sur notre site : https://www.1819.brussels/fr/agenda
      J’espère que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à revenir vers nous pour toute question.
      Bien à vous
      Sandra
      Pour le 1819

      Répondre
  156. Nina

    Bonjour,
    J’aimerais me lancer en tant que indépendant mais je ne sais pas quel diplôme je dois avoir ?! Et où est ce que si quelqu’un dans l’entreprise à se diplôme est ce que sa suffira ? Mon projets est de monter une entreprise qui comprend la médecine, l’esthétique,la vente.
    Merci

    Répondre
  157. DIRUKI

    J’ai 69 ans et j’ai la possibilité d’avoir un petit job comme indépendant
    Quelle sont les formalités à faire TVA….
    Merci pour une réponse rapide
    Cordialement
    Dirk D’HONDT

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Voici les différentes démarches à effectuer pour devenir indépendant :
      1.      Ouverture d’un compte bancaire professionnel
      2.      Inscription auprès d’un guichet d’entreprises agréé.
      A ce stade, il vous sera généralement demandé de fournir la preuve que vous disposez de connaissances de gestion de base  et, éventuellement, des compétences professionnelles spécifiques dans le cadre de l’exercice d’une profession réglementée ; en principe, le diplôme de bachelier est suffisant, le guichet d’entreprise vous le confirmera. Pour plus d’information sur ce point : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/connaissances-de-gestion-de-base
      3.      Assujettissement à la TVA : Pour ce faire, vous devez remplir une déclaration de commencement d’activité, disponible auprès du bureau de contrôle de la TVA  correspondant au lieu où vous exercerez votre activité ou sur le site du Ministère des Finances. Si vous le souhaitez, vous pouvez également mandater le guichet d’entreprises pour qu’il s’acquitte de cette formalité en votre nom, moyennant payement ;
      4.      Inscription à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales dès le commencement de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;
      5.      Affiliation à une mutualité ou déclaration de votre changement de statut, pour pouvoir bénéficier des prestations en matière de soins de santé (en tant que personne physique) ;
      6.      Prendre les assurances nécessaires.
      Ces démarches sont a réalisée dans le cas de la création d’une entreprise individuelle, si vous désirez par contre créer une société ? Dans ce cas, en plus des démarches ci-dessus il faudra également rajouter la constitution de la société en elle-même, qui nécessite l’établissement d’un acte authentique et donc l’intervention d’un notaire. Vous trouverez plus d’information à ce sujet via le lien suivant : https://www.1819.brussels/fr/content/la-constitution-d%E2%80%99une-soci%C3%A9t%C3%A9
      N’hésitez pas à consulter notre site pour de plus amples informations sur la création d’une activité d’indépendant : https://www.1819.brussels/fr/demarrer-une-entreprise-formalites
      J’espère que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à revenir vers nous pour toute autre question.
      Bien à vous
      Sandra
      Pour le 1819

      Répondre
  158. Seryas

    Bonjour,
     
    Je désire publier des livres. Cela nécessite t-il de devenir indépendant?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Si vous publiez des livres, il faut en effet un statut pour cette activité et donc un numéro d’entreprise que ce soit sous la forme de personne physique ou morale. Il est peut-être possible de passer par la smart pour la publication. Il faut voir avec smart.be
      Les règles sont différentes si vous écrivez un livre et ne le publiez pas vous-même. On parle alors de droits d’auteur qui ont un régime fiscal différent.
      Ce sont des droits de propriété intellectuelle. Pour ce genre de question, vous pouvez vous adresser au SPF Economie au 0800/120 33
      Pour le 1819,
      Stéphanie

      Répondre
  159. Lili

    Bonjour.
    Pour être coach de vie, doit on fournir un diplome ? Merci d avance pour votre réponse.

    Répondre
  160. Jacky

    Bonjour, ma belle soeur l’épouse de mon frère peut elle me preter sa gestion sans être affilié à une assurance Sociale je suis en personne physique, merci.

    Répondre
  161. Jacky

    Bonjour, est ce que ma belle soeur épouse de mon frère peut me prêter sa gestion sans être aidante et sans être affilié à une caisse d’assurance sociale je suis en personne physique, merci.

    Répondre
  162. Astrid

    Bonjour avez vous la liste des métiers qui ne demandent pas l’accès à la profession?
    Par exemple, le laveur de vitre n a pas l accès à la profession mais doit avoir sa gestion

    Répondre
  163. khadija

    Bonjour,
    Ma question est de savoir si c’est possible d’ avoir la gestion de base en tant qu’ aide soignante avec
    un contrat de travail indéterminée. C’est pour mon mari car il veux exercé une activité  personne physique.
    Bien à vous

    Répondre
  164. Chon

    Bonjour,
    Pour ouvrir un fast-food est ce que j’ai besoin d’un accès à la profession ?

    Répondre
  165. PoPo

    Bonjour,
    Je ne comprends pas bien, je désire créer une société avec deux de mes collègues, je dois donc enregistrer la société à la banque de carrefour, mais qu’en est-il de nous ? Doit-on aussi s’enregistrer dans la banque de carrefour en tant qu’indépendant et avoir chacun son numéro de tva ?
    Il est claire que nous devons souscrire à une caisse d’assurance, mais je ne comprends pas bien le statut de gérant…
     
    Merci
     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      le(s) gérant(s) et associés actifs (c’est-à-dire les associés qui travaillent dans la société) doivent être enregistrés dans la Banque-carrefour et s’inscrire à une Caisse d’assurances sociales via un guichet d’entreprise. Seul la société créée aura un numéro de TVA, pas les gérants et associés. Ce numéro de TVA peut être obtenu soit dans un guichet d’entreprise (moyennant paiement) soit directement à l’Administration TVA (gratuit).
      Pour ce qui du rôle du gérant et ses responsabilités, je vous invite à lire cet article du 1819.
      Bien à vous,
      L’équipe 1819

      Répondre
  166. AZIZ44

    bonjour,
    je suis (auto entrepreneur) marocaine, et je réside au maroc ,est ce que je peux travailler indépendant en belgique?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Avant de vous répondre, je précise que le service 1819 n’est compétent pour vous orienter que sur le territoire de la Région de Bruxelles et non pour le reste de la Belgique.
      Pour pouvoir exercer une activité indépendante en Belgique, vous devez demander une carte professionnelle pour étrangers. Vous trouverez toutes les informations sur cette carte via le lien suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/carte-professionnelle-pour-ressortissants-etrangers
      Je vous invite à contacter également directement Bruxelles Economie et Emploi pour vérifier si vous êtes éligible pour obtenir cette carte professionnelle :
      au +32 (0)2 204 13 99
      ou via le formulaire de contact via ce lien : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/contact?emailKeyIndex=4
      Les conditions à remplir pour obtenir une carte professionnelle sont :
      1.Le droit au séjour
      C’est Bruxelles Economie et Emploi qui vérifie si vous disposez bien d’un droit au séjour, valide, en Belgique ;
      2.Le respect des obligations réglementaires.
      Bruxelles Economie et Emploi contrôle si vous disposez des connaissances de base en gestion et éventuellement des compétences professionnelles pour l’accès à la profession. Pour vérifier, si vous disposez bien de ces connaissances et compétence, vous pouvez contacter un guichet d’entreprise agréé. Vous trouverez la liste via le lien suivant: https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises
      Vous devrez annexer à votre demande de carte professionnelle les attestations fournies par le guichet d’entreprises.
      3. L’utilité du projet
      Bruxelles Economie et Emploi recueille toutes les informations nécessaires à l’examen de ce critère : description détaillée du projet, compétences et expériences du demandeur, capacité financière, étude de marché, analyse financière, contacts avec des partenaires commerciaux, projets de contrats, statuts de société ou projet de statuts, etc. En bref, tout élément permettant de juger de l’utilité du projet pour la Région de Bruxelles-Capitale.
      La demande d’une carte professionnelle se fait soit :
      – auprès du poste diplomatique ou consulaire belge de votre pays de résidence, si vous vivez à l’étranger ;
      – auprès du guichet d’entreprises agréé de votre choix, si vous êtes en Belgique. Ce dernier vous demandera de leur fournir une « attestation d’immatriculation modèle A » ou d’un « certificat d’inscription au registre des étrangers », en ordre de validité.
      J’espère que ces informations vous auront été utiles. N’hésitez pas à revenir vers nous pour toute autre question.
      Bien à vous
      Sandra,
      Pour le 1819

      Répondre
  167. heureuse

    Bonjour,
    Je suis professeur de francais langue étrangère et j’envisage peut etre de devenir indépendante car je vois pas mal de demandes. Je vis en Wallonie. Je bénéficie pour l’instant du chomage car je viens de refaire une demande. Les deux sont -ils compatibles ?
    je vois dans les offres qu’ils demandent une spécialisation que je dois mettre à jour. Pourrais-je faire passer cette formation et autres, achats de livres de formation… sous les frais de ma société ?
    que se passe t  il si je ne parviens pas a trouver suffisamment de clients et que je dois mettre un terme à ce projet ? y a t il une durée minimale ?
     
    Mercii beaucoup de vos réponseess

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      il existe un dispositif qui permet de devenir indépendant complémentaire tout en conservant ses allocations de chômage. Il s’agit du Tremplin Indépendant. On peut exercer sous ce régime durant 12 mois maximum, avec une limite de revenus d’environ 350 euros par mois en plus des allocations.
      Vous trouverez toutes les informations au sujet du Tremplin Indépendant via le lien suivant: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t158
      Les frais que vous avez mentionnés pourront en effet être déduits comme charges professionnelles car elles sont directement liées à votre activité.
      Si vous travaillez sous le dispositif du Tremplin Indépendant, vous continuerez à percevoir vos allocations même si vous arrêtez l’activité avant la fin des 12 mois.
      Dans le cas où vous devenez indépendante à titre principal, vous devrez travailler sous ce statut pendant minimum deux trimestres si vous voulez percevoir des allocations après l’arrêt de l’activité.
      Bien à vous,
      L’équipe 1819

      Répondre
  168. hassan

    bonjour,
    je suis associé actif minoritaire (- 5%) dans une sprl, puis je me mettre comme indépendant et facturer à cette société également ?
    merci
     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Oui, c’est tout à fait possible.
      Bien à vous,
      L’équipe 1819

      Répondre
  169. Ish

    Bonjour , je suis aide soignante diplômée avec ma gestion je voudrais savoir si je peux ouvrir un petite quelque choses en Belgique en temps que aide soignante ???? Merci ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Il semblerait que ce ne soit pas possible de devenir travailleur indépendant en tant qu’aide soignante car vous ne pouvez pas avoir votre propre numéro INAMI. La seule manière d’avoir votre propre numéro INAMI serait de rejoindre un groupe de minimum 4 infirmiers. Dans ce cas, vous pourriez devenir indépendant et avoir votre propre numéro INAMI. Vous trouverez via ce lien sur le site web de l’INAMI un article complet sur la possibilité et les conditions pour une aide-soignante d’intégrer un service de soins infirmiers à domicile. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à les contacter directement:
      Voici le contact INAMI section aides soignant (plus d’infos ici) : +32(0)2 739 74 79 ou via nurse@inami.fgov.be
      Bien à vous,
      L’équipe 1819

      Répondre
  170. Med48

    Bonjour
    Je suis étranger,je travaille comme dépendent depuis quatre ans.puis-je devenir indépendant avec le permis de séjour limité(carteA)?merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Avant de vous répondre, je précise que le service 1819 n’est compétent pour vous orienter que sur le territoire de la Région de Bruxelles et non pour le reste de la Belgique.
      Pour pouvoir vous installer en tant qu’indépendant à Bruxelles, si vous n’êtes pas ressortissant de l’Union Européenne, il vous faut obtenir une carte professionnelle pour étrangers. Vous trouverez toutes les informations sur cette carte via le lien suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/carte-professionnelle-pour-ressortissants-etrangers
      Je vous invite à contacter également directement Bruxelles Economie et Emploi pour vérifier si vous êtes éligible pour obtenir cette carte professionnelle :
      au +32 (0)2 204 13 99
      ou via le formulaire de contact via ce lien : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/contact?emailKeyIndex=4
      Bien à vous
      Sandra,
      pour le 1819
       

      Répondre
  171. Stan

    Bonjour,
    J ai terminé mes études en boulangerie en 1984 et reçu mon diplôme ,mais je ne me souviens plus si il comprenais la certification de gestion .Je désirerai débuté comme indépendant complémentaire dans d’autre milieux (comme entraîneur équestre ). Comment être certain que cela est possible .

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Les connaissances de base en gestion peuvent être prouvées à travers le CESS obtenu avant 2000. Il existe des variations concernant l’enseignement technique et professionnel.
      Je te conseille de prendre contact avec un guichet d’entreprise agréé, compétent en la matière, afin de vérifier si ton diplôme de boulanger obtenu en 1984 te donne l’accès à la gestion et s’il existe une réglementation particulière liée à l’activité que tu envisages d’entreprendre.
      Ci-joint le lien reprenant la liste des guichets d’entreprises agréés :  http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/web/aee/guichets-d-entreprises-agrees .
      Nous restons à ta disposition pour toute information complémentaire.
      L’équipe du 1819.

      Répondre
  172. Franckbalier

    Bonjour je suis français et j’ai obtenu mon diplôme d infirmier breveté en 2008 mon diplôme me permet il d avoir ma gestion ou dois je la passer cordialement MR BALIER

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Franck,
      L’idéal consiste à ce que tu prennes contact avec un guichet d’entreprises agréé. Ce dernier est légalement habilité à dire si un diplôme (qu’il soit belge ou non) est suffisant pour prouver la connaissance de base en gestion.
      Tu trouveras la liste des guichets d’entreprises ici.
      Bien à toi,
      Le 1819

      Répondre
  173. loic

    bonjour je souhaiterai reprendre un commerce qui demande aucune autorisation a la profession et je souhaiterai reprendre la gestion de ma tante et je voudrai savoir comment faire pour la reprendre.
    elle est a la mutuel est-ce qu’elle aura des souci comme suppression de mutuel?
    j’ai entendu dire que maintenant la gestion étai bonne que 5 ans ou je peux aller voir si la gestion est core valide?
    ou puis-je téléphoner pour avoir plus d’information?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Loic,
      Vous pouvez en effet emprunter l’accès à la gestion de votre tante, pour cela le mieux est de vérifier auprès d’un guichet d’entreprise si son accès est toujours valable : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises
      Attention, que votre tante sera considérée comme personne aidante d’un indépendant et va devoir à ce titre devenir indépendante à titre complémentaire. Pour cela, elle aura besoin d’une autorisation de sa mutuelle et de son médecin-conseil. J’attire votre attention également sur un autre point: « Si vous êtes bénéficiaire d’une indemnité versée par la mutuelle : votre incapacité doit s’élever à au moins 66 % et l’indemnité qui vous est versée doit être au moins équivalente à la pension d’un travailleur indépendant au taux isolé »
      Source : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/affiliation-une-caisse/le-statut-social-des
      Cela signifie aussi que le montant des indemnités de votre tante pourrait diminuer. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le lien suivant et/ou contacter directement l’INAMI : https://www.riziv.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/independants/Pages/travail-autorise-independant-incapacite-travail.aspx#.W0cSLNUzapq
      Via le lien ci-dessous, vous trouverez la procédure pour que votre tante puisse faire la demande pour devenir indépendante auprès de son médecin-conseil :
      https://www.mc.be/media/Broch_Exercer_FR_BR_2017_tcm49-27705.pdf
      Si la demande est acceptée, pour formaliser la relation avec la personne aidante, vous allez devoir vous rendre dans un guichet d’entreprise ensemble pour faire une déclaration d’aidant indépendant.
      J’espère que ces informations auront été utiles.
      Bien à vous
      Sandra,
      pour le 1819

      Répondre
  174. Eloïse

     
    Bonjour, j’ai réussi ma qualification en technicienne en infographie ainsi que mon CESS cette année. Je suis belgo- espagnole résidente en Belgique et j’aimerai, après avoir eu mon certificat en gestion qui est en cours, habiter et travailler en Espagne en tant qu’indépendante en infographie.
    Mon certificat en gestion sera t-il valable là bas ?
    Mon certificat en gestion est il toujours valable si je travaille comme indépendante seulement 20 ou 30 ans plus tard ?
    Merci d’avance

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Eloise,
      Pour vérifier si votre certificat de gestion est valable en dehors de la Belgique, il faut vérifier cela avec le pays dans lequel vous souhaitez vous installer en tant qu’indépendante. Mais vous pouvez peut-être vous adresser à une chambre de commerce belge ou une ambassade.
      Concernant votre 2ème question. Si votre certificat en gestion est obtenu par le jury central, il n’est valable que 6 mois. Si vous n’avez pas créé votre activité dans les 6 mois, vous devrez repasser la gestion. Pour tout autre diplôme certifiant donnant accès à la gestion, c’est valable ad vitam aeternam.
       
      Bien à vous
      Sandra,
      pour le 1819
       

      Répondre
  175. Pat

    Bonjour nous aimerions mon amie et moi même ouvrir une petite societe de livraison de plats du jour et petite patiswerie moi 10 métier dans la restauration pas diplôme mon amie auswi.mais pas de diplôme et n ayant jamais travaillais la dedans mes sais sa passion spécialisée maccaron nous avons la gestion serait t il.possible ouvrir un petit commerce en complementaire

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Pat,
      En ce qui concerne la pâtisserie, il faut avoir l’accès à la profession de boulanger/pâtissier que tu peux obtenir par diplôme, par pratique professionnelle ou en passant un examen auprès du jury central.
      En ce qui concerne la livraison de plats du jour, tout va dépendre de ce que tu cuisines, mais dans la plupart des cas, un accès à la profession de restaurateur/traiteur est également nécessaire, en tout cas si tu livres les plats à domicile. Certains plats de petite restauration ne tombent pas sous la législation de cet accès (voir exceptions dans hyperlien précédent).  Si tu as des plats bien précis en tête et que tu ne sais pas si ceux-ci rentrent dans les exceptions, je t’invite à contacter un guichet d’entreprises agréé, qui est responsable des accès à la profession lorsque tu crées ton entreprise.
      J’espère que ces informations répondent à ta question. Je t’invite à nous recontacter pour des informations complémentaires.
      Bien à toi,
      Pierre pour le 1819

      Répondre
  176. Camcam2105

    Bonjour,
    Je suis étudiante en comptabilité et nous devons effectuer un travail sur les démarche pour débuter une entreprise en tant qu’indépendant.
    Cependant, certaines interrogations restent floues.
    Pouvez-vous m’expliquer et développer les services proposés par le guichet d’entreprise comme: affiliation à une caisse d’assurances, affiliation à un secrétariat social, conseil lors de la constitution d’un projet, la constitutions d’un dossier de subsides, formations et accompagnements pendant les premiers mois d’activités…
     
    Merci de votre réponse en espérant que vous pourrez m’éclairer.
     
    Bien à vous.
     
    Camille

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Camille,
      Tous les services auxquels tu fais référence sont les services fournis par les guichets d’entreprises, par qui tu dois passer lorsque tu deviens indépendante.
      Tu trouveras un complément d’infos sur ces services sur notre site web. Je t’invite à cliquer sur les hyperliens pour avoir des informations supplémentaires.
      Bien à toi,
      Pierre pour le 1819

      Répondre
  177. Mel.

    Bonjour,
    Peut on devenir indépendant complèmentaire si on ne touche aucun revenus à côté ?
    Merci.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Pour être indépendant complémentaire, il faut en théorie être salarié au moins mi-temps. Toutefois, si vous bénéficiez d’allocations chômage, l’Onem peut vous permettre d’adopter ce statut pendant 12 mois maximum à certaines conditions : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t158#h2_1 . Si vous êtes au CPAS, cette autorisation est donnée au cas par cas par les CPAS. Si vous n’êtes dans aucune de ces situations et que vous souhaitez facturer occasionnellement, je vous suggère de contacter la structure http://www.smartbe.be .
      Cordialement,
       
      Le 1819
       
       

      Répondre
  178. Man

    Je suis en Belgique pendant 3 ans ,est ce que je suis qualifié pour devenir independant dans le transport?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour man,
       
      Pour être indépendant en Belgique dans le transport, il faut l’accès à la gestion : https://www.1819.brussels/fr/content/connaissances-de-base-en-gestion et les permis et autorisations nécessaires au type de véhicule que vous désirez conduire. Si vous n’êtes pas origniraire de l’UE, vous pourriez aussi avoir besoin d’une carte professionnelle : https://www.1819.brussels/fr/content/la-carte-professionnelle .
      Cordialement,
       
      Le 1819.

      Répondre
  179. Thierry L

    Bonjour
    Je suis français, est il possible de créer
    une entreprise en Belgique sans être résident?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Il n’est pas nécessaire que tu sois résident belge pour pouvoir créer ton entreprise en Belgique (tant comme indépendant personne physique qu’en personne morale) et t’inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises.
      Tu peux utiliser ton domicile en France comme siège social de l’activité (en tant que personne physique tu n’aurais pas le choix, tandis qu’en tant que personne morale, tu pourrais choisir de mettre ton siège à ton domicile français ou à une adresse ici en Belgique). Ce qui importe donc, c’est que le siège d’exploitation soit belge et que les activités aient bien lieu en Belgique.
      Pour plus d’informations, n’hésite pas à contacter un des guichets d’entreprises agréés dont tu trouveras la liste dans le lien suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/web/aee/guichets-d-entreprises-agrees
      Nous restons à ta disposition pour toute information complémentaire.
      L’équipe du 1819.

      Répondre
  180. Ma23

    peut on devenir indépendant et garder son emplois fixe?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Il est possible de devenir indépendant complémentaire tout en ayant un emploi fixe en tant que salarié.
      Pour bénéficier de ce statut tu dois travailler au moins à mi-temps comme salarié.
      Tu trouveras plus d’informations via ce lien : https://www.1819.brussels/fr/demarrer-une-entreprise-formalites/differentes-manieres-de-demarrer/independant-complementaire-une .
      Nous restons à ta disposition pour toute information complémentaire.
      L’équipe du 1819

      Répondre
  181. Tim

    Bonjour,
    Je suis ressortissant français résidant et travaillant en France.  Cependant, mon amie (Belge) vie et travaille en Belgique. Je suis en moyenne 7 jours/mois en Belgique. J’ai l’intention d’ouvrir une activité d’indépendant à titre complémentaire.  Puis-je,mettre en place cette activité ?
    Pour les diplôme, je suis professeur dans le secondaire
    Cordialement

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Concernant cette question bien spécifique, je te conseille de prendre contact avec un des guichets d’entreprises agréés qui sont compétents en la matière.
      La liste de ces guichets est consultable en cliquant sur le lien suivant : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/web/aee/guichets-d-entreprises-agrees .
      Nous restons à ta disposition pour toute information.
      L’équipe du 1819.

      Répondre
  182. Adam

    Bonjour,
    Je suis diplômé ingénieur civil en Belgique.
    Actuellement en Belgique sans carte d’identité  (après la fin de mes études j’ai pas prolongé ma carte A sur base des études).
    Est ce que je peux faire une demande de carte professionnelle en Belgique ?
     
    Merci d’avance

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Si tu n’as pas prolongé ta carte de séjour A (demande pour ressortissants non-européens) tu devras demander le renouvellement de ton droit de séjour auprès du poste diplomatique ou consulaire en même temps que ta carte professionnelle qui est obligatoire pour exercer le statut d’indépendant: http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/carte-professionnelle-pour-ressortissants-etrangers .
      Si ta situation n’est pas tout à fait claire tu peux te tourner vers l’ADDE : http://www.adde.be/ qui pourra te dire ce que tu devras faire dans ton cas.
      Nous restons à ta disposition pour toute information.
      L’équipe du 1819

      Répondre
  183. frunza

    bonjour j’ai une question si je ne suis pas européen et j’ai un diplôme peut devenir indemendant

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      oui vous pouvez devenir indépendant mais vous devrez faire une demande de carte professionnelle. Si vous êtes installé en Belgique, vous pouvez effectuer les démarches via un Guichet d’entreprise.
      Vous trouverez toutes les informations concernant l’obtention de la carte professionnelle via le site de Bruxelles Economie et Emploi: http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/carte-professionnelle-pour-ressortissants-etrangers
      Bien à vous,
      L’équipe du 1819
       
       
       
       

      Répondre
  184. Rachoupka

    Bonjour, j’aimerais ouvrir un commerce de vente de vêtements pour dames. Le problème c’est que j’ai un job à temps plein. Au début, je voudrais cumuler les deux pour ensuite arriver un faire un mi-temps pour mon employeur et arrêter le jour ou le commerce me permettrait d’en vivre. En vous remerciant pour votre réponse. Bien à vous. Rachoupka.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Rachoupka,
      Nous comprenons votre situation.
      Il faut être bien au courant et être préparée par rapport au fait que la préparation d’une activité comme un commerce demande beaucoup de temps, de préparation avant le lancement et même quand c’est lancé. Certains sont occupés par leur activité même sans job à côté :-).
      Ce serait bien de connaître tous les aspects d’une activité indépendante (même complémentaire à un job salarié) au plus vite, pour bien vous organiser et décider en fonction.
      Je vous recommande de suivre une séance d’information gratuite au 1819 (inscriptions ici https://www.1819.brussels/fr/agenda/group/10cl%C3%A9s) ou bien chez un autre acteur d’aide à l’entrepreuneuriat (événements annoncés sur l’agenda du site http://www.1819. brussels).
      Ce serait bien de contacter aussi une structure d’accompagnement à la création d’entreprise / de projets pour vous aider vous accompagner dans le démarrage de votre projet (business model, business plan, plan financier,…).
      Exemples de structures:
      -Guichets d’Economie Locale (Anderlecht, Bruxelles-ville, Schaerbeek, Saint-Gilles (Village Partenaire), et Molenbeek).
      -Credal
      -Iles
      -Microstart
      -Unizo
      Vous trouverez aussi plus d’information sur le statut d’indépendant complémentaire sur le site du 1819 et dans cet article: https://www.1819.brussels/fr/blog/les-7-conseils-du-1819-sur-le-statut-dindependant-titre-complementaire
      Concernant les démarches administratives, je vous réfère au site 1819 ici: https://www.1819.brussels/fr/content/les-etapes-de-creation.
      Belle journée!
      L’Equipe 1819
       
       
       

      Répondre
  185. Zed

    J’ai vu qu’en tant qu’indépendant, certains secteurs demandent le paiement d’une cotisation annuelle (gardien d’enfants…). Où peut-on trouver la liste reprenant toutes les activités ? Merci d’avance.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Zed,
      Peux-tu nous envoyer le lien où tu as lu cette information s’il te plait ? Sans référence, il est difficile de te répondre.
      Merci,
      Charlotte pour le service 1819

      Répondre
  186. Poca

    Bonjour,
    Peut-on avoir une fonction d’employé salarié dans une société avec une activité d’indépendant à titre complémentaire dans la vente (commercial) qui facture des contrats de vente notamment à son employeur ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Poca,
      Nous avons contacté un guichet d’entreprise pour avoir la réponse à ta question, et c’est effectivement possible. Par contre, si tu changes ensuite de statut pour devenir indépendant à titre principal et que cette même société est ton unique client, tu risques de tomber dans la problématique du faux indépendant.
      J’espère avoir répondu à ta question. Je t’invite à nous recontacter pour toute autre question.
      Bien à toi,
      Pierre pour le 1819

      Répondre
  187. Mariann

    Bonjour,
    J’ai un institut de modelage d’ongles et nous sommes pour le moment 3 à y travailler, toutes en tant qu’indépendantes.
    Il y a six ans, ma collègue à pris une ‘aidante d’independant’pendant 2 ans,au molent de son acouchement afin de pouvoir s’occuper à son aise de son petit bébé.
    Son aidante est aujourd’hui à nouveau sans emploi (4 ans après) et voudrait bien venir travailler avec nous, mais elle n’à pas sa gestion! Est-ce que l’expérience professionnelle qu’elle a aquise en tant qu’aidante (pendant 2 ou 3 ans,je dois voir exactement…) peut suffire pour obtenir automatiquement sà gestion?
    Merci d’avance pour votre réponse !

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      selon un sécrétarait social que j’ai contacté, arpès 3 ans temps plein avec le statut d’aidant, on a la gestion en son nom. Le changement de statut se fait via le guichet d’entreprise.
      Voici la liste des se crétariat sociaux : https://socialsecurity.belgium.be/fr/elaboration-de-la-politique-sociale/liste-des-caisses-dassurances-sociales et la liste des guichets d’entreprise : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet
       
      Cordialement,
       
      le 1819
       

      Répondre
  188. Baba

    Bonjour . Je vien de réussir ma gestion de base , je souhaiterai reprendre une sandhuicherie, après avoir réussi ma gestion je doit faire quoi ? Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Plusieurs choses seraient utiles dans un premier temps.
      Suivre une séance d’information sur tout ce qui est utile de savoir quand on se lance comme indépendant. Deux exemples de séances d’information gratuites: Au 1819 https://www.1819.brussels/fr/agenda/group/10cl%C3%A9s  ou chez d’autres acteurs d’aide : https://www.1819.brussels/fr/agenda
      Evenement Create Your Job qui a lieu ce jeudi 25 octobre: Il s’agit de 2 heures de découverte dynamique de tous ceux qui peuvent vous aider pour votre projet à Bruxelles : information, accompagnement, financement…Inscription ici : https://www.1819.brussels/fr/events/create-your-jobanderlecht
      Vous pourrez avoir un aperçu des structures d’accompagnement qui existent à Bruxelles, pour être accompagné dans ce projet.
      En envoyant un email à l’adresse info@1819.brussels, vous pouvez nous envoyer votre email pour que nous vous envoyions une petite check-list de choses importantes à savoir lorsqu’on veut ouvrir une petite restauration (déchets, urbanisme, accès, musique, fumeurs, pompiers,..).
      Vous pouvez aussi téléphoner au 1819.
      Cordialement,
      L’Equipe 1819
       
       

      Répondre
  189. Dylan

    Bonjour j’ai pour but d’habiter en belgique, je souhaite me mettre a mon compte en belgique ,étant de nationalité français, à t on le droit à une aide financière pour investire dans ma futur entreprise (de carreleur que je souhaite être à mon compte )

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Dylan,
      Si le siège d’exploitation est situé en région bruxelloise, vous avez droit aux subsides peu importe votre nationalité. Voici la liste des subsides : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/subsides-pour-entrepreneurs
       
      Cordialement,
       
      Le 1819.
       
       
       

      Répondre
  190. Kel

    Bonjour
    Mon compagnion menuisier voudrais se mettre indépendant mais ne possède pas ça gestion mais moi oui peut il en bénéficier ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
       
      Vous pourriez lui « prêter » votre gestion si vous êtes mariés ou cohabitants légaux. Veuillez contacter un guichet d’entreprise pour plus d’informations à ce sujet : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises .
       
      Cordialement,
       
      Le 1819.

      Répondre
  191. Rania

    Bonjour,
    J’ai un Master de gestion des institutions de soins et j’exerce maintenant une activité salariée. Pour des raisons personnelles je veux devenir indépendante mais comme je suis étrangère je dois avoir une carte professionnelle.
    Pensez – vous que je pourrai l’obtenir facilement ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Rania,
      Les travailleurs de nationalité hors UE qui souhaitent travailler comme indépendant en Belgique doivent obligatoirement disposer d’une carte professionnelle. Il existe toutefois certaines catégories d’étrangers qui sont dispensées de l’obligation d’avoir une carte professionnelle. d’avoir une carte professionnelle. Pour en voir la liste, je t’invite à consulter ce lien.
      Si ton profil ne fait pas partie des exceptions, il te faut demander une carte professionnelle. Les conditions à remplir pour obtenir une carte professionnelle sont :
      1.Le droit au séjour
      C’est Bruxelles Economie et Emploi qui vérifie que tu disposes d’un droit au séjour, valide, en Belgique ou dans le pays où tu as introduit la demande de carte professionnelle ;
      2.Le respect des obligations réglementaires.
      Bruxelles Economie et Emploi contrôle si tu disposes des connaissance de base en gestion et éventuellement des compétences professionnelles pour l’accès à la profession.
      A cette fin, tu auras annexé à ta demande de carte professionnelle les attestations fournies par le guichet d’entreprises.
      3. L’utilité du projet
      Bruxelles Economie et Emploi recueille toutes les informations nécessaires à l’examen de ce critère : description détaillée du projet, compétences et expériences du demandeur, capacité financière, étude de marché, analyse financière, contacts avec des partenaires commerciaux, projets de contrats, statuts de société ou projet de statuts, etc. En bref, tout élément permettant de juger de l’utilité du projet pour la Région de Bruxelles-Capitale.
      La demande d’une carte professionnelle se fait soit

      • auprès du poste diplomatique ou consulaire belge de votre pays de résidence, si tu vis à l’étranger ;
      • auprès du guichet d’entreprises agréé de ton choix. Ce dernier te demandera de leur fournir une « attestation d’immatriculation modèle A » ou d’un « certificat d’inscription au registre des étrangers », en ordre de validité.

      Bien à toi,
      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  192. Nelson

    Bonjour.
    Je suis titulaire d’un master en sciences de gestion ici en belgique (UMONS). Je suis entrain de faire les démarches pour faire associé actif avec un ami. Je demande si j’ai une chance d’avoir la carte professionnelle.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Nelson,
      Les travailleurs de nationalité hors UE qui souhaitent travailler comme indépendant en Belgique doivent obligatoirement disposer d’une carte professionnelle. Il existe toutefois certaines catégories d’étrangers qui sont dispensées de l’obligation d’avoir une carte professionnelle. Pour en voir la liste, je t’invite à consulter ce lien.
      Si ton profil ne fait pas partie des exceptions, il te faut demander une carte professionnelle. Les conditions à remplir pour obtenir une carte professionnelle sont :
      1.Le droit au séjour
      C’est Bruxelles Economie et Emploi qui vérifie que tu disposes d’un droit au séjour, valide, en Belgique ou dans le pays où tu as introduit la demande de carte professionnelle ;
      2.Le respect des obligations réglementaires.
      Bruxelles Economie et Emploi contrôle si tu disposes des connaissance de base en gestion et éventuellement des compétences professionnelles pour l’accès à la profession.
      A cette fin, tu auras annexé à ta demande de carte professionnelle les attestations fournies par le guichet d’entreprises.
      3. L’utilité du projet
      Bruxelles Economie et Emploi recueille toutes les informations nécessaires à l’examen de ce critère : description détaillée du projet, compétences et expériences du demandeur, capacité financière, étude de marché, analyse financière, contacts avec des partenaires commerciaux, projets de contrats, statuts de société ou projet de statuts, etc. En bref, tout élément permettant de juger de l’utilité du projet pour la Région de Bruxelles-Capitale.
      La demande d’une carte professionnelle se fait soit

      • auprès du poste diplomatique ou consulaire belge de ton pays de résidence, si tu vis à l’étranger ;
      • auprès du guichet d’entreprises agréé de ton choix. Ce dernier te demandera de leur fournir une « attestation d’immatriculation modèle A » ou d’un « certificat d’inscription au registre des étrangers », en ordre de validité.

      Bien à toi,
      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  193. Magou

    Bonjour,
    j’ai un diplôme d’assistante administrative et de gestion de base.
    J’aimerai être indépendante en temps qu’aide administrative et Grh au petite entreprise.
    Pour cela il me faut mon diplôme de Grh, j’en suis consciente.
    Mais es-ce qu’un diplôme non reconnu par la Fédération W-B et équitable à un diplôme reconnu pour me mettre à mon compte??

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Cette profession n’étant pas soumise à l’accès à la profession / à des compétences professionnelles (au sens de ce qui est prévu par la Région ici http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/activites-a-but-commercial), il ne semble pas qu’il faille autre chose qu’un diplôme dans le secteur concerné et l’accès à la gestion.
      Vous pouvez confirmer cette information avec un guichet d’entreprise pour en être certaine.
      Cordialement,
      Le 1819

      Répondre
  194. Véro

    Bonjour,
    J’ai plusieurs questions.
    Je voudrais savoir si mon diplôme est reconnu pour devenir indépendante complémentaire dans la vente. J’ai un CESS Technique de qualification en « Distribution » délivré en juin 1999 mais je n’ai pas obtenu ma qualification.
    Par contre, j’ai continué mes études et j’ai un AESI Commerce, obtenu en 2003. Je suis donc, enseignante.
    L’autre question est, puis-je être indépendante complémentaire en étant enseignante?
    Merci d’avance,
    Véro

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
       
      En effet pour pouvoir se lancer en tant qu’indépendant en Belgique il faut avoir l’accès à la gestion.
       
      D’après ce que tu dis, ton CESS obtenu avant l’année 2000 te donnerait l’accès à la gestion, cependant nous te conseillons d’aller le faire valider auprès d’un guichet d’entreprise.
       
      Concernant l’autre question, si l’activité salariée relève de l’enseignement, pour être assujetti à titre complémentaire, tu devras prester :
       
      – au moins 5/10ème du nombre d’heures de travail prestées par un travailleur qui est occupé à plein temps dans le même établissement, si tu es enseignant à titre temporaire
      – au moins 6/10ème de l’horaire prévu pour l’attribution d’un traitement complet, si tu es enseignant nommé
       
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute information complémentaire.
       
      Bien à toi,
       
      L’équipe 1819

      Répondre
      1. Véro

        Merci pour votre réponse.
        Aussi, je suis nommée dans l’enseignement.
        Donc, quand vous parlez de 6/10e de l’horaire prévu, vous parlez de mon métier d’enseignante, pas d’indépendant à titre complémentaire.
        C’est juste pour être sûr.
        Et, c’est minimum 6/10e ou je peux faire plus?
        Donc, si je compte bien, en ayant 22 h, je dois prester 13,2 h en tant que prof pour avoir un traitement complet?
        Merci d’avance,
         

        Répondre
        1. Service 1819

          Bonjour,
          Oui, 6/10e de l’horaire d’un autre enseignant en temps plein.
          C’est un minimum, pour pouvoir ajouter une autre activité indépendante à côté. Ca peut être plus.
          Infos ici notamment:https://www.groups.be/1_83141.htm
          Nous vous laissons calculer et vérifier cela avec le guichet d’entreprise.
          Bien à vous,
          L’Equipe 1819

          Répondre
  195. Laury

    Bonjour,
    Est-il possible de se mettre indépendante en tant qu’aide soignante?
    D’avance merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Laury,
      Il semble qu’il ne soit pas possible pour une aide-soignante seule d’être indépendante car vous ne pouvez pas avoir votre propre numéro INAMI. La solution pour avoir un numéro INAMI serait de rejoindre un groupe de minimum 4 infirmiers.
      Vous trouverez via ce lien sur le site web de l’INAMI un article complet sur la possibilité et les conditions pour une aide-soignante d’intégrer un service de soins infirmiers à domicile.
      N’hésitez pas à contacter l’INAMI à ce sujet: 02/739 74 79.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  196. Louise

    Bonjour,
    Je suis française vivant en Belgique (Flandre), je souhaite devenir indépendante et exercer à mon domicile le métier de technicienne en extension de cils (avec un diplôme officiel belge). J’ai un BTS français (bac +2). Est ce que mon BTS justifi « les connaissances de gestion de base »?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Louise,
      L’accès à la gestion a été supprimé en flandre.
      Si tu as d’autres questions concernant le statut d’indépendant en flandre tu peux t’adresser au VLAIO: https://www.vlaio.be/nl.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  197. Besnik23

    Bonjour, je suis diplômé en Bac droit en haute Ecole
    j’aurai aimé savoir si ce diplôme me suffit afin de devenir franchisé auprès d’une banque et de mettre en indépendant
    Bien à vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      un diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique donne accès à la gestion quelle que soit la matière étudiée. Donc le bachelier en droit te donne bien accès à la gestion.
      Par ailleurs, il n’y a pas d’accès à la profession exigé pour l’activité que tu souhaites lancer.
      Tu entres donc dans les conditions pour avoir le statut d’indépendant.
      Néanmoins, tu devras très probablement passer un examen auprès de la FSMA pour pouvoir exercer dans le secteur bancaire. La banque pour laquelle tu souhaites devenir franchisé pourra te renseigner à ce sujet.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  198. EndobioBzh

    Bonjour,
    je suis né et je vis en France. Je travaille comme salarié à temps partiel en France et j’ai obtenu un certificat de naturopathe en France donc l’autre partie de mon temps est normalement destinée à développer mon activité de naturopathe en France. J’ai créé mon statut d’auto-entrepreneur en France en juin 2017. Cependant, j’ai décidé de continuer à me former, formation que je réalise sur quelques wkends en Belgique sur une année mais qui me demande beaucoup de travail personnel donc j’ai pour le moment 0 euro de CA car je ne consulte pas encore. Par le biais de ma formation que je réalise en Belgique, je vais, à priori, avoir l’opportunité de venir réaliser des consultations dans la future clinique qu’il va ouvrir en Belgique (vers Bruxelles). Au départ, je pense venir une journée par semaine ou 2 jours par mois, parallèlement à mon activité salariée en France, afin de voir si cela correspond à mes attentes et aux attentes du médecin qui me fait cette proposition, je n’aurais pas le statut de salarié en Belgique, je viendrais comme indépendant. Le but ensuite, si cela correspond à nos attentes communes, serait de prendre un congé sans solde par rapport à mon travail de salarié en France pour venir dans un premier temps 2 ou 3 mois en Belgique afin de bien me former. Donc, j’ai plusieurs questions :
    Est-ce que je peux venir travailler en Belgique avec mon statut d’auto-entrepreneur français sans formalités particulières ? si non, que dois-je faire ?
    Si je dois m’inscrire comme indépendant, puis-je réaliser les formalités à distance ? mon diplôme de « brevet de technicien supérieur force de vente » (BAC +2) me permet-il d’éviter une formation en gestion ?
    J’aurais toujours une adresse en France et notamment celle de mon statut d’auto entrepreneur mais sans chiffre d’affaire donc où devrais-je payer mes impôts sur le CA réalisé en Belgique ?
    Je vous remercie du temps que vous prendrez pour me répondre.
    EndobioBzh

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Si vous restez domicilié en France et que vous venez uniquement effectuer quelques prestations en Belgique, vous pouvez facturer avec votre statut d’autoentrepreneur français, vous payerez vos impôts en France.
      Si vous venez habiter en Belgique et que vous ne travaillez plus comme salarié en France, vous devrez prendre un statut d’indépendant en Belgique.
      Pour d’avantage de précisions, n’hésitez pas à nous contacter via le numéro de téléphone 1819 de 8h30 à 13h ou en nous envoyant un mail à info@1819.brussels.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  199. Angus

    Bonjour ,
    Je suis âge de 51 ans , je travaille en CDI comme technicien maintenance , j’ai 30 années d’expérience professionnel et j’ai déja fait souvent du travail technique domestique .
    Je suis en plein changement de vie et je compte vivre au Luxembourg , j’y ai déja un domicile a terme .
    J’ai comme projet soit de faire une SARL ou être indépendant artisan en dépannage électricité domestique et petit travaux divers chez le particulier.
    Quel est selon vous la meilleur formule pour quitter mon emploi , une pause carrière a temps plein ??
    Quel sont mes obligations pour moi continuer a cotiser pour ma pension et ma sécurité sociale , quel formalité dois je faire vis a vis de l’état Belge et de l’Onem ??
    J’ai une demande de bussiness plan via une fiduciaireLuxembourgeoise qui m’éclairera sur le devenir de mon projet  .
    Je suis en pleine phase de reflexion de d’information , merci d’avance pour vos réponses
    Cordialement votre .
     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Angus,
      Etant donné le nombre de vos questions et la spécificité de votre statut, je vous invite à contacter notre service par téléphone en composant le 1819 (numéro au tarif national fixe, équivalent à un « 02 » donc). Notre service est ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 13h ainsi que les mardis de 17h à 19h30.
      Cordialement,
      Le service 1819

      Répondre
  200. Bc

    Bonjour,
    Je n’ai pas de diplôme officiel d’esthetique, puis je passer devant le jury central ? Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Le principe du Jury central consiste justement à permettre à tout le monde de prouver une connaissance suffisante pour exercer   un métier qui nécessite un accès à la profession alors même que l’on n’a pas pas un diplôme dans ce domaine. C’est en quelque sorte la réussite du Jury central qui fournit ce diplôme. Si tu estimes que tes connaissances sont suffisantes, n’hésite pas à présenter cet examen !
      Bien à toi,
      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  201. hasgot

    Comment monter un projet?suis en études de sciences d’économiques…

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Chaque projet est différent, nous avons besoin de plus de précisions sur votre projet pour pouvoir vous aider. Vous pouvez nous contacter par téléphone au numéro 1819 de 8h30 à 13h ou nous envoyer un mail à info@1819.brussels afin de nous expliquer quel est votre projet.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  202. hasgot

    Comment monter un projet?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Chaque projet est différent, nous avons besoin de plus de précisions sur votre projet pour pouvoir vous aider. Vous pouvez nous contacter par téléphone au numéro 1819 de 8h30 à 13h ou nous envoyer un mail à info@1819.brussels afin de nous expliquer quel est votre projet.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  203. Pat

    Bonjour il y a 14 ans j était condamné à une peine de prison puige devenir entrepreneurs d une société de transport express en véhicule léger

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      pour lancer une société de transport express, vous ne devez pas délivrer de certificat de bonne vie et moeurs. La peine de prison ne vous sera donc pas préjudiciable dans le cadre du lancement de cette activité.
      Cordialement,
      L’équipe 1819
       

      Répondre
  204. Tony

    Bonjour, pourriez vous m’aider? Je suis belge resident en France, comment puis-je devenir indépendant belge en Belgique?
    Merci pour vos renseignements

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Tony,
      pour pouvoir s’enregistrer comme indépendant en Belgique, il faut obligatoirement avoir son siège social en Belgique (quel que soit votre lieu de résidence).
      Cordialement,
      L’équipe du 1819
       
       

      Répondre
  205. Souhail

    Je suis en étude de comptabilité et j’aimerais plustard ouvrir une entreprise sur les voiture en achat/vente etc.. de toute sorte de voiture est ce que mon displome de comptabilité pourra me donner accès à cela ? Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
       
      Difficile de répondre à vos questions sans connaître vos diplômes précis. Je vous invite à contacter un guichet d’entreprise afin de leur détailler vos diplôme pour qu’ils vous disent si vous avez les accès pour votre projet professionnel : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises
       
      Cordialement,
       
      Le 1819

      Répondre
  206. Emami

    Bonjour, ma fille de 24 ans a fait des études d’agent immobilier. Elle travaille maintenant pour une agence qui l’a embauché comme indépendante. Elle voudrait avoir son logement personnel mais ses revenus sont limités pour l’instant. Existe t’il des aides financières pour jeunes indépendants débutants en Wallonie ? Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Vous pouvez contacter les structures d’aide aux entreprises en Wallonie:

      • Le site reprenant toutes les aides à l’entrepreneuriat en Wallonie : https://www.cheques-entreprises.be/web/
      • Il existe en Wallonie la Maison de l’Entreprise qui propose, entre autres, un accompagnement et un soutien aux entrepreneurs dans la création et le développement de leur entreprise :http://www.lme.be/
      • Vous trouverez une série d’outils et d’informations sur l’entrepreneuriat en Wallonie sur le portail de la région Wallonne : http://www.infos-entreprises.be/fr

      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  207. Laure

    Bonjour,
    Je suis actuellement en repos de maternité et je voudrais ensuite ouvrir un petit commerce de dragées chez moi en aménageant mon bureau. Quelles sont les démarches que je dois entreprendre ?
    Mon repos de maternité prend fin le 30 octobre.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Laure,
      Ta question génère un certain nombre d’interrogations chez moi. Je te recontacte via ton adresse mail afin d’avoir certaines précisions.
      Bien à toi,
      Pierre pour le 1819

      Répondre
  208. Fabi

    Fabi,
    Bonsoir,
    Je travaille dans une maison de repos en tant qu’aide-soignante
    Serait-il possible d’exercer le métier d’aide-soignante en indépendant complémentaire en créant ma propre société (SPRL)
    Merci
     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Fabi,
      Vous pouvez exercer le métier d’aide-soignante en indépendant complémentaire en créant votre propre société. Pour pouvoir être indépendant complémentaire vous devez travailler minimum à mi-temps.
      Veillez cependant à vérifier sur votre contrat de travail si vous avez besoin de l’autorisation de votre employeur.
      Attention toutefois si vous souhaitez facturer des prestations d’aide soignante avec votre société à votre employeur, étant donné que c’est le même fonction que celle que vous exercez en tant que salarié, l’ONSS pourrait requalifier votre travail de salarié.
      Si vous facturez à d’autres clients il n’y a aucun souci.
      N’hésitez pas à nous téléphoner au 1819 ou à nous envoyer un mail à info@1819.brussels si vous souhaitez d’avantage d’informations.
      Cordialement,
      L’équipe 1819
       
       

      Répondre
  209. Patou

    Bonjour je suis retraitée depuis 2ans statut isolée, j aimerai travailler quelques heures semaines .une annonce m intéresse comme distribuer des journaux dans mon quartier mais c est sous le statut d indépendant donc j hesite a les contacter aillant toujours travaillé comme salarié.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Je vous conseille d’en discuter directement avec un guichet d’entreprise ou une caisse d’assurances sociales car le statut d’indépendant peut impacter votre pension dans certains cas. Ceci dit, si vous avez au moins 65 ans et 45 ans de carrière, cela ne devrait pas poser de problèmes. Vous trouverez plus de détails sur ce lien. Vous pouvez également appeler le 1765, numéro dédié aux questions qui portent sur la pension.
      Bien à vous,
      L’équipe 1819

      Répondre
  210. Valo17

    Je suis installé en Wallonie avec un séjour d’un an renouvelable chaque année. J’ai obtenu mon diplôme de bachelier en juin 2018
    Je suis actuellement en 1ère année de master mais je veux m’installer en compte indépendant (début de l’exercice septembre 2019. Mon activité sera lié à mon diplome
    Etant donné que j’ai une carte d’un an, je me demande quel titre de séjour je dois avoir pour pouvoir exercer mon activité?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Pour devenir indépendant, tu as besoin de la carte professionnelle et d’un permis de travail. Tu trouveras plus de détails sur ce lien du 1819. En cas de doute sur ta situation, je te conseille d’appeler l’Association pour le Droit des Etrangers.
      Bien à toi,
      L’équipe du 1819

      Répondre
  211. Mohamed

    Bonjour j’ai cru voir que pour avoir accès a des cours pour acquérir la gestion de base il fallait avoir un cess, j’ai stopper les cours en 5e technique puis je passer ma gestion de base?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Mohamed,
      Tu as la possibilité de passer l’examen de gestion, même si tu n’as pas ton CESS. Tu trouveras toutes les informations concernant l’examen sur ce lien de Bruxelles Economie et Emploi.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  212. Fil

    Bonjour ,
    Je me posait la question si en Flandre faut il toujours gestion de base pour crée un societe en tant que indepandent
    complémentaire ?
    Bien à vous
    Filipe

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Filipe,
      Le service 1819 est compétent pour la Région de Bruxelles-Capitale. Ceci dit, il semble que la connaissance de base en gestion ne soit plus nécessaire en Flandre depuis le 1er septembre 2018. Tu pourras confirmer cette information auprès d’un guichet d’entreprises agréé.
      Bien à toi,
      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  213. Mme

    Bonjour,
    Peux-t-on être indépendant en exercent deux activités en même temps? Genre secrétaire et pédicure au même temps?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Mme

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Oui, un indépendant peut exercer différentes activités professionnelles. Attention par contre qu’elles seront liées. Si l’une va mal, cela risque d’impacter l’autre.
      Bien à toi,
      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  214. Ali

    Bonjour je vous remercie cordialement pour votre exlpication et je savoir pour devenir indépendant en nettoyage c’est quoi les procédures…?et combien les taxes il faut payé au etat de chaque année… Je savoir mieux les détails…. Pour un personne de nationalité espagnole…. Et merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Ali,
      Les démarches pour devenir indépendant se trouvent sur ce lien.
      Un indépendant paye des cotisations sociales et des impôts qui sont calculés sur base de son revenu.
      Les cotisations sociales des indépendants s’élèvent à 20.5% avec un minimum d’environ 720€/trimestre. Il est possible de payer des cotisations sociales réduites si vous avez un revenu brut diminué des charges professionnelles de moins de 13550.5€/an.
       
      L’impôt est calculé comme suit : revenu brut – frais professionnels – cotisations sociales = revenus nets imposables
      Les impôts des indépendants sont calculés par tranches à partir du revenu net imposable, vous trouverez les différents pourcentages sur ce lien.
      Je t’invite également à participer à une séance d’informations qui explique tout ce qu’il faut savoir avant de lancer une entreprise à Bruxelles. Ces séances sont gratuites, tu peux t’inscrire via ce lien.
      Si tu souhaites d’avantage de précisions, n’hésites pas à nous contacter par téléphone au 1819 ou par mail à info@1819.brussels.
      Bien à toi,
      L’équipe 1819

      Répondre
  215. Orla

    Bonjour
    Mes parents ont une société est il possible que je rentre dans la société ??
    Ou q’elle est là meilleur option ??
    Sans etre salarier

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Orla,
      Tu peux devenir co-gérant de la société avec tes parents.
      Tu trouveras des informations sur la gérance d’une sprl sur le lien suivant: http://www.droitbelge.be/fiches_detail.asp?idcat=32&id=268 
      Si tu as d’autres questions, n’hésites pas à nous contacter via le numéro de téléphone 1819 ou par mail à info@1819.brussels.
      Bien à toi,
      L’équipe 1819

      Répondre
  216. Service 1819

    Bonjour Johanna,
    Si tu obtiens ton certificat de gestion de base, tu peux démarrer une entreprise, en tout cas dans le secteur de la couture. Pour ton information, je précise que certaines professions nécessitent un accès à la profession en plus (alimentation, construction, véhicules, soins aux personnes,…).
    Je te souhaite bonne chance pour ton certificat de gestion et dans la création de ton entreprise.
    Bien à toi,
    Pierre, pour le 1819

    Répondre
  217. Didier

    J’ai dejas été indépendant en 1991
    Comment dois-je faire pour l’être à nouveau comme occasionnel

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Didier,
      Il n’existe pas un statut d’indépendant « occasionnel ». Je suppose que tu parles du statut d’indépendant complémentaire (càd en complément d’un autre statut, celui d’employé minimum mi-temps).
      Les démarches pour devenir indépendant complémentaire sont les suivantes :
      1. Ouvrir un compte bancaire professionnel. L’idée est qu’on puisse faire clairement la distinction de ton compte particulier. Tu peux soit ouvrir un compte en banque professionnel (payant généralement) soit un nouveau compte à vue ( souvent gratuit)
      2. Inscription auprès d’un guichet d’entreprises agréé. Coût unique = 87 €
      A ce stade, il te sera généralement demandé de fournir la preuve que tu disposes de connaissances de gestion de base et, éventuellement, des compétences professionnelles spécifiques dans le cadre de l’exercice d’une profession réglementée ou un agrément.
      3. Assujettissement à la TVA : Pour ce faire, tu dois remplir une déclaration de commencement d’activité (formulaire 604A à télécharger ) et la déposer au bureau de la TVA qui se trouve à la Tour des finance – Boulevard du Jardin Botanique / Kruidtuinlaan  50 – 1000 Bruxelles. Si tu le souhaites, tu peux également mandater le guichet d’entreprises pour qu’il s’acquitte de cette formalité en ton nom, moyennant payement ;
      4.      Inscription à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales dès le commencement de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;
      Tu devras payer des cotisations trimestrielles. Ces cotisations sociales sont calculées sur le revenu professionnel annuel net imposable de l’année en cours. Comme ces revenus ne sont pas encore connus en cours d’année, tu devras faire une évaluation préalable de ce que tu penses gagner, et des cotisations provisoires te seront réclamées.
      Les cotisations définitives sont établies une fois que tes revenus professionnels de l’année de cotisation même sont connus (en général 2 ans plus tard), et tu devras, le cas échéant, régulariser ta situation. Cette régularisation correspond à la différence entre le montant que tu as versé forfaitairement et le montant réel que tu aurais dû verser. Ainsi, en fonction de ton chiffre d’affaire, il est conseillé d’évaluer quel sera le montant réel de ces cotisations, et de mettre en réserve le montant nécessaire à la régularisation prévue ou d’augmenter le montant des cotisations provisoires, afin de ne pas avoir une mauvaise surprise après 2 ans.
      Tu trouveras ici le montant des cotisations 2018. Les indépendants complémentaires ne payent des cotisations sociales trimestrielles qu’à partir d’un revenu annuel de +-1500 EUR par an. Pour les indépendants complémentaires qui dépassent ce montant, une cotisation sociale de minimum 80 €/trimestre sera due trimestriellement.
      5.      Affiliation à une mutualité ou déclaration de ton changement de statut, pour pouvoir bénéficier des prestations en matière de soins de santé (en tant que personne physique) ;
      6.      Prendre les assurances nécessaires.
       
      Bien à toi,
      Charlotte pour le 1819
       

      Répondre
  218. Joanna

    Bonjour, je n’ai pas de diplôme de secondaire ou autre. Mais juste un certificat de couture de base que j’ai eu il a 3mois, je viens de m’inscrire pour une formation de gestion à l’IFAPME et je voulais savoir que même sans un diplôme de secondaire ,mais juste avec un certificat de couture de base et ma gestion  » si je l’obtient » si je peu quand même ouvrir mon entreprise?

    Répondre
  219. julie

    Bonjour,
    Je suis employée le jour. J’aimerais travailler dans l’Horeca le soir. Environ 10h par semaine. Parfois plus. Parfois moins.
    Quelles sont les conditions que je dois remplir?
    Vais-je être fort taxée niveau impôts?
    Et quelles sont les montants des cotisations sociales?
    D’avance, je vous remercie pour votre réponse.
     
    Bien à vous,
     
    Julie

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Julie,
      Je me permets de te recontacter via ton adresse mail.
      En effet, il me manque certaines données pour répondre correctement à tes questions.
      Bien à toi,
      Pierre, pour le 1819

      Répondre
  220. fred

    Bonjour ,
    Je viens d’ avoir 40 ans , depuis l’âge de 16 ans je me suis lancé dans la restauration ( cuisinier ) cela fait donc quelques années dans le domaine . bien évidemment je suis sans diplôme car j’ai arrêté mes études pour ce métier . maintenant  ma compagne et moi aimerions bien ouvrir un petit restaurant de jour sympa et donc enfin travailler pour nous .
    Puis je avoir un accès a la profession ? comment l’obtenir ?
    Je suppose que pour la gestion de base , je devrais faire un examen pour l’obtenir ?
    j’ai pas mal de questions et surtout je ne trouve pas vraiment de réponse a mon cas , si quelqu’un pouvait m’aidé ou même me dirigé ce serais super sympa .
    merci
     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Pour l’accès à la gestion, si votre compagne l’a, c’est suffisant. Sinon, vous avez la possibilité de passer un examen. Vous trouverez toutes les informations concernant l’examen sur ce lien. Il existe également des formations (comme Iles, Microstart ou des formations certifiantes via Dorifor) ainsi qu’un syllabus pour vous y préparer.
      Concernant votre accès à la profession, vous devez fournir la preuve d’une pratique pendant 5 ans au moins au cours des 10 dernières années. Il doit s’agir d’une période de 5 ans ininterrompue.
      Ces accès sont à prouver / vérifier auprès d’un guichet d’entreprise agréé.
      N’hésitez pas à nous appeler directement au 1819 tous les matins entre 8h30 et 13h pour toutes vos questions.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
      1. fred

        merci

        Répondre
  221. Nbasession

    Bonjour j ai effectué a,20ans un graduat administration et gestion du personnel est ce valable sachant que j ai 45 ans pour obtenir la gestion de base

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      A priori cela semble suffire pour vous donner l’accès à la gestion, mais vous devez vérifier cela et montrer une preuve de votre diplôme à un guichet d’entreprise (UCM, Securex, Xerius, Acerta, Zenito, Partena, Formalis, Eunomia, etc.).
      Ce sont eux qui sont compétents pour vérifier si vous avez bien l’accès.
      Bien à vous,
      l’Equipe 1819

      Répondre
  222. Nat

    Madame, monsieur.
    Je ne possède pas mon diplôme définitif en boulangerie .
    Il me manque 1 année de cours généraux pour pouvoir l’obtenir.
    Je ne peux la continuer car j’ai signer un contrat d’employé en boulangerie , du fait on ma refusé de terminer cette dernières année .
    Seriez vous me dire comment procéder pour obtenir mon diplôme au complet tout en gardant mon emploi .
    Seriez vous me confirmer , que l’on obtient bien sont diplôme définitivement au bout de 10 ans de travaille dans cette carrière.
    J’ai commencer à 19 ans donc à 29 ans je devrais acquérir mon diplôme ?
    Bien à vous
    Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Vous devez en effet fournir la preuve d’une activité professionnelle pendant 5 ans au moins au cours des 10 dernières années. La pratique peut avoir débuté avant ces 10 années. Si l’activité a été exercée de manière continue, elle peut avoir débuté avant les dix années, pourvu qu’elle se termine au cours de cette période. Pour que cette expérience soit validée, je crois que vous devez avoir la qualité d’ouvrier qualifié. Je vous invite à contacter un guichet d’entreprise pour analyser plus en profondeur votre dossier : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises
      Cordialement,
       
      le 1819
       

      Répondre
  223. Renata

    Bonjour mon marie pense devenir independent .mais pour moi cet mieux salarie ?? Non ?? Pasque on vá beaucoup payer des impôs?? Non?? Et pour la pension apres cet pas bien non plus ??? Vrais?? Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Renata,
      Le statut social d’indépendant permet d’exercer une activité professionnelle à son propre compte. Ce statut comporte des avantages et des inconvénients. J’invite votre mari à suivre une séance d’information sur le statut d’indépendant pour en savoir plus et à être bien préparé avant d’envisager de prendre ce statut.
      Séance d’information : « Créer son entreprise à Bruxelles : les 10 clés pour réussir votre projet »
      Cette séance (gratuite) vous donnera une information de première ligne sur les démarches administratives, les aspects juridiques, les différentes possibilités de subsides et prêts publics, les organismes d’accompagnement, etc.
      Agenda : https://www.1819.brussels/fr/agenda/group/10cl%C3%A9s
      La séance est gratuite mais il faut s’inscrire à l’avance via le site.
      Cette séance est organisée tous les 15 jours (en alternance matinée / soirée).
      Voici aussi des informations sur les différences entre le statut d’indépendant et celui de salarié:
      Le fait de choisir d’exercer une activité en tant que salarié ou en tant qu’indépendant dépend de plusieurs critères liés entre autres à la rémunération, à la couverture sociale, aux besoins spécifiques de chaque personne. Voici quelques outils qui peuvent en général expliquer les deux statuts.
      Comparatif du statut social salarié et indépendant réalisé par le Guichet d’entreprise/ la Caisse d’assurance sociale Xérius : http://www.xerius.be/fr/independants/demarrez-votre-entreprise/comparatif-independant-salarie/.
      Comparatif des charges sociales et de la couverture sociale (prestations) dans chacun des statuts réalisé par BECI (Chambre de commerce à Bruxelles) : http://www.beci.be/services/je_developpe/fiscalite/salarie_ou_independant/
      Avantages et inconvénient pour l’entreprise qui fait appel à un collaborateur indépendant, et pour le collaborateur indépendant lui-même : http://www.sdi.be/travailler-avec-des-collaborateurs-independants-au-lieu-de-salaries-ce-qu-il-faut-savoir
      Simulateur d’impôt TAX CALC : http://ccff02.minfin.fgov.be/taxcalc/app/anonymous/public/calcbox/home.do
      N’hésitez pas à téléphoner au 1819 pour en discuter.
      Cordialement,
      L’Equipe 1819
       
      Autres séances d’infos (dans des Guichets d’Economie Locale comme Dansaert ou Village partenaire par exemple) : https://www.1819.brussels/fr/events/seance-dinformation-le-parcours-du-createur-dentreprise-43

      Répondre
  224. Pierre

    Bonjour ma question est je suis un jeune garçon de 32 ans je n’ai aucun diplôme car je n’ai pas fini mes études mais j’ai travaillé en tant qu’il est trop mécanicien électricien depuis plus de 5 ans est-ce qu’avec ces années-là puis-je ouvrir une activité en tant que technicien en électroménager ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Cher Pierre,
      Pour démarrer en tant qu’indépendant en tant que technicien en électroménager, il vous faudra en tout cas prouver votre accès à la gestion. Je vous invite à vérifier auprès d’un guichet d’entreprise s’il vous faut en plus un accès à la profession.
      Pour prouver votre gestion sur base de l’expérience, vous devez prouver un certain nombre d’années de pratique :

      • en tant que chef d’entreprise indépendant : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      • en tant que responsable de la gestion journalière sans contrat de travail : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      • en tant qu’employé dans une fonction dirigeante : 5 ans.
      • en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.

      Si votre expérience est insuffisante et si vous ne disposez pas de diplôme adéquat, vous avez également la possibilité de passer un examen de gestion. Toutes les informations à ce sujet se retrouvent sur ce lien.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  225. Mohsine

    J ete vendeur 3 ans edt ce sue j ai droit droit d etre indepant

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Pour prouver votre gestion sur base de l’expérience dans une entreprise, vous devez prouver un certain nombre d’années de pratique :

      • en tant que chef d’entreprise indépendant : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      • en tant que responsable de la gestion journalière sans contrat de travail : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      • en tant qu’employé dans une fonction dirigeante : 5 ans.
      • en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.

      Si votre expérience est insuffisante et si vous ne disposez pas de diplôme adéquat, vous avez également la possibilité de passer un examen de gestion. Toutes les informations à ce sujet se retrouvent sur ce lien.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  226. Ballag

    Bonjour
    En fait je suis associé dans la société ou je travaille et j’aimerais savoir c j’ai le droit à avoir un numéro de tva sans gistion car je voudrait ouvrir ma propre société
    Merci de vôtre réponse

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Pour créer une société, as besoin d’avoir la gestion.
      Dans les SPRL, les gérants sont obligés d’avoir la gestion. Si tu n’as pas un diplôme qui te donne automatiquement accès à la gestion (bac, master, ..), au autre moyen d’obtenir la gestion est de passer l’examen du Jury Central organisé par la Région. Tu peux par exemple te préparer à cet examen en suivant des cours chez Microstart, Iles, Bruxelles Formation, ..
      Si tu te poses des questions sur le statut d’associé actif et que tu ne t’y retrouves plus dans ce statut, lis l’article suivant:
      https://www.1819.brussels/fr/blog/quitter-une-sprl-quelles-sont-les-demarches
      N’hésite pas à appeler le 1819 pour des conseils personnalisés et plus adaptés à ta situation et tes explications.
      L’Equipe 1819

      Répondre
  227. Rose

    Bonjour je suis sur la mutuelle depuis 2 ans car j ai une maladie chronique , j aimerais travailler à mon rythme car ma maladie ne me permet pas d avoir beaucoups d heures, rester débout j aimerais travailler de mon domicile. Ma question est en étant à la mutuelle peut t on devenir indépendant et percevoir un complément de ma mutuelle ?
    Bien à vous merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Voici des informations qui pourraient être utiles.
       
      Combiner la perception d’allocations de maladie ou invalidité et le statut d’indépendant complémentaire, c’est possible mais seulement à certaines conditions.
      Si l’ incapacité de travail s’élève au moins à 66% et que l’indemnité est au moins équivalente à la pension d’un travailleur indépendant isolé, un salarié en incapacité de travail pourra, sous réserve de l’accord du médecin conseil, exercer une activité d’indépendant complémentaire. Il faut donc préalablement prendre contact avec le médecin conseil de votre mutualité pour obtenir une autorisation préalable. C’est très important, car sans son autorisation, le cumul d’ une (nouvelle) activité indépendante avec la perception d’indemnités ne sera pas possible. Le médecin-conseil de votre mutualité vérifiera quel travail est possible pendant l’capacité de travail en fonction de l’état de santé de la personne . Une autre option est d’attendre d’être apte à travailler (au sens légal et médical du terme) pour se lancer et commencer l’exercice de d’une nouvelle activité en tant qu’indépendant complémentaire. L’autorisation du médecin sera limitée dans le temps : maximum 6 mois, et prolongeable jusque 18 mois.
      Plus d’informations auprès de votre mutuelle. Attention, il y a une limite au cumul des revenus ! Votre allocation risque d’être revue à la baisse.
       
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  228. PIM

    bonjour,
    quelles démarches faire, avec master en gestion (économie) pour offrir services de consultance (études, rapports…) aux PME et ONG, en freelance? Merci.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Votre master en gestion vous permet d’avoir automatiquement l’accès à la gestion. Il suffira de vous présenter au guichet d’entreprise avec une preuve de vos études (diplôme). Ensuite suivre les démarches classiques: https://www.1819.brussels/fr/content/les-etapes-de-creation
      Attention à ne pas prendre le statut d’indépendant avant d’avoir une perspective concrète de revenus (donc être bien préparé avant), car dès que vous serez inscrit, les cotisations sociales commenceront à courir. Informations ici:
      https://www.1819.brussels/fr/content/le-statut-social-de-lindependant#toc_heading_2
       
      Cordialement,
      L’équipe 1819
       

      Répondre
  229. Thibaut

    Bonjour je suis français résident en Belgique et je voudrait faire livreur uber eat cependant je n’ai pas de numéro de sécurité social belge , est ce que je peut quand même avoir un statut indépendant ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Les démarches pour devenir indépendant sont les mêmes pour les français que pour les belges, tant que votre domicile est en Belgique et que vous résidez bien en Belgique.
      Démarches ici :https://www.1819.brussels/fr/content/les-etapes-de-creation
      Cordialement,
      L’Equipe 1819

      Répondre
  230. John

    Bonjour
    Est ce que le BES web développeur de promotion sociale donne un accès à la gestion ?
    Merci à vous

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Pour avoir une réponse sûre, je vous invite à vérifier votre diplôme auprès d’un guichet d’entreprise agréé. Ce sont eux qui sont compétents pour valider l’accès à la gestion.
      Cordialement,
      Le 1819

      Répondre
  231. Dom

    Pour ouvrir une petite société avec un camion remorque et faire l étranger..deux chauffeurs.dois je avec une gestion ou un comptable suffi?ou est il possible de renseigné?merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Pour créer votre société de transport, il vous faudra l’accès à la gestion. Vous trouverez toutes les informations concernant cet accès sur ce lien.
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  232. Jeanne

    Bonjour, je suis en possession d’un baccalauréat gestion administration que j’ai obtenu en France. Je souhaiterais savoir si ce diplôme donne accès à la gestion ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Pour avoir une réponse sûre, je vous invite à vérifier votre diplôme auprès d’un guichet d’entreprise agréé. Ce sont eux qui sont compétents pour valider l’accès à la gestion.
      Cordialement,
      Le 1819

      Répondre
  233. liballoux

    Bonjour,
    Je suis indépendant menuisier en société depuis 30 ans avec les accès à la profession, mon fils vient d’obtenir son diplôme de menuisier, peut-il devenir indépendant et obtenir la gestion en travaillant quelques années avec moi?
    merci de votre réponse

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
       
      Si votre fils devient votre associé temps plein pendant au moins trois ans, il aura la gestion en son nom. Autre option, vous apportez la gestion à votre fils qui deviendrait indépendant personne physique (sans consituter de société), après trois ans il aura la gestion en son nom.
       
      Cordialement,
       
      Le 1819

      Répondre
  234. Bénédicte

    Bonjour  Madame,Monsieur,
    Je suis une enseignante mise en disponibilité suite à une dépression réactionnelle en mars 2017. Le médecin conseil parle de me mettre à la pension. Je cherche donc à me reconvertir dans un domaine artisan (création en crochet et au tricot). J’aimerais connaître mes droits, mes devoirs et les pertes que ce statut occasionneraient sur une pension.
    Quelles sont les démarches à faire pour monter « cette petite entreprise »?
    Quelles sont les frais qui découlent d’un tel statut?
    Est-ce une bonne idée? Il faut savoir que je n’aurais pas beaucoup de revenus supplémentaires grâce à cette activité. Le jeu en vaut-il la peine?
    Merci de l’attention portée à ce mail.
    Bien à vous.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Madame,
      La prépension n’est pas une véritable pension, mais une allocation de chômage complétée par une prime versée par l’employeur.
      Vous devez demander l’autorisation de l’ONEM pour pouvoir cumuler votre allocation avec une activité indépendante. Vous pouvez être affilié en tant qu’indépendant à titre complémentaire à condition que les allocations de chômage soient au moins égales au montant de la pension minimum garantie d’un indépendant, ou si vous constituez des droits de pension dans le régime des salariés sur base de l’allocation.
      Vous pouvez soit prendre un statut d’indépendante complémentaire, soit facturer par une coopérative d’activité comme Smart ou Tentoo.
      Vous trouverez les démarches à effectuer pour devenir indépendante à titre complémentaire sur ce lien.
      Dans les deux cas, vous payerez de la TVA, des cotisations sociales et des impôts au prorata des montants que vous aurez gagné.
      Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement gratuit auprès d’une structure qui vous aidera à préciser votre projet et le statut le plus adapté à votre situation.
       
      Je vous invite à participer à une séance d’information générale sur le lancement d’une entreprise à Bruxelles.
      N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au numéro 1819 ou par mail à info@1819.brussels.
      Cordialement,
      L’équipe du 1819

      Répondre
  235. micaille

    Bonsoir,
    Est ce qu’un français peut exercer une activité complémentaire d’indépendant en Belgique?
    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      La nationalité française n’est en soi pas un frein. Pour être indépendant complémentaire, il faut exercer une activité mi-temps salariée (min.19h/semaine) en principe en Belgique, pour avoir accès au statut d’indépendant complémentaire en Belgique.
      Il est aussi envisageable de prendre ce statut en combinaison avec le chômage (Tremplin indépendants), mais uniquement pour une durée limitée (max 12 mois) et avec un plafond de revenus. Dans ce cas il faut aussi d’abord recevoir l’autorisation de l’ONEM.
      Concernant l’endroit où tu payeras des impôts (FR ou BE) : Si tu es salarié et indépendant complémentaire en Belgique, tu peux faire des allers-retours en France, mais tu dois être considéré comme ‘résident fiscal belge’ si tu y réside plus de 183 jours sur l’année.
      Pour plus d’informations, n’hésite pas à nous donner plus de détails précis sur ta situation à l’adresse info@1819.brussels ou bien à demander de l’aide à l’INASTi.
      Cordialement,
      L’Equipe du 1819

      Répondre
  236. Nadège

    Bonjour, je suis coiffeuse avec plus de 30 ans d’expérience.
    J’aimerais travailler pour une société comme indépendante mais je n’ai pas ma gestion de base (essais par 2 fois et rater).
    Que puis-je faire pour y aboutir? est-ce que mon expérience peut-elle jouer en ma faveur?
    J’ai 50 ans et j’ai très difficile à trouver un travail en temps que salarié dans mon domaine.
    En vous remerciant
     

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Nadège,
      Il est possible de prouver la connaissance de base en gestion via une expérience professionnelle mais avec un poste de gestionnaire:
      – en tant que chef d’entreprise indépendant :en activité principale : 3 ans, en activité complémentaire : 5 ans.
      – en tant que responsable de la gestion journalière sans contrat de travail :en activité principale : 3 ans, en activité complémentaire : 5 ans.
      – en tant qu’employé dans une fonction dirigeante : 5 ans ;en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.
      – ou en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.
       
      Une autre option consiste en ce qu’un tiers vous prête sa connaissance de base en gestion. Ce tiers peut être :
      -dans le cas d’un lancement en tant personne physique

      • le conjoint ou la conjointe
      • le cohabitant légal
      • le partenaire avec qui il/elle vit depuis au moins 6 mois
      • un salarié avec un contrat de travail à durée indéterminée
      • un aidant indépendant, parent au premier, deuxième ou troisième degré du chef d’entreprise, qui soumet une déclaration d’une caisse d’assurances sociales pour indépendants dont il ressort qu’il est aidant indépendant du chef d’entreprise concerné

      -dans le cas d’un lancement en société :

      • en tant qu’organe de la personne morale : le gérant dans une SPRL, l’administrateur-délégué dans une SA, l’administrateur, le dirigeant d’entreprise, l’associé gérant, … ou
      • en tant que membre du personnel avec un contrat à durée indéterminée.

      Pour terminer, une dernière option consiste en devenir indépendant grâce à la coopérative d’indépendants BRUCOOP (demandez leur activité Rcoop). On devient associé actif de la coopérative, ce qui permet dès lors de ne pas devoir prouver la connaissance de base. De plus, cette coopérative offre un accompagnement et un soutien dans tous les aspects administratifs et comptables. L’indépendant n’est donc pas « seul » dans le développement de son activité.
      J’espère que ces informations vous seront utiles.
      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  237. sofia

    bonjour j’aimerais savoir si sans accès a la gestion je pouvait ouvrir un salon de massage bien être et non médicale je précise bien merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Sofia,
      Quel que soit le secteur d’activité que tu choisisses, la connaissance de base en gestion est obligatoire en Région de Bruxelles-Capitale pour devenir indépendant ou créer une société.
      L’accès à la profession et la connaissance de base en gestion sont deux choses distinctes. La connaissance de base est requise pour tout le monde, l’accès à la profession est limité à une série de professions réglementées. N’hésite pas à cliquer sur les liens si tu souhaites en savoir plus.
      Bien à toi,
      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  238. Tony69

    Bonjour, jai un diplôme CESS en orientation dominante economique et langues modernes.
    Est ce que je peux ouvrir une société en tant qu’indépendant ?
    Merci pour votre réponse 🙂

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Tony,
      A moins que tu n’aies obtenu ton CESS avant le 30 septembre 2000, ce diplôme ne donne pas l’accès à la gestion. Les seuls diplômes de secondaire qui te donne l’accès à la gestion sont les certificats de qualification obtenus à la fin d’études dans l’enseignement qualifiant après une 6e année technicien comptable ou technicien commercial ou une 7e professionnelle gestionnaire de petites entreprises.
      Il existe néanmoins d’autres moyens pour prouver les connaissances de gestion de base. Tu les trouveras sur le site de la région bruxelloise.
      J’espère que ces infos te seront utiles. Je t’invite à nous recontacter si tu veux plus de précisions.
      Bien à toi,
      Pierre, pour le 1819

      Répondre
  239. babou

    bonjour , j’ai un diplome de puéricultrice et j’excerce ce metier depuis maintenant dix ans, je voulais savoir si je peu etre puericultrice independante a titre complementaire , car je travail sur le regime employéé a 4/5 temp et je voudrai faire independante quelque heure en plus les week end   en personne physique  aller aux domicile des parents  pas chez moi . pourriez vous me renseigner ou me donner des liens utiles pour trouver mes renseignement  merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
       
      Pour être indépendant complémentaire, il faut l’accès à la gestion (généralement donné par un diplôme type graduat ou bachelier). de plus, lorsque l’on exerce la même activité comme indépendant complémentaire et salarié, il faut vérifier qu’il n’y ait pas de clause de non-concurrence. Je vous invite à contacter un guichet d’entreprise afin de vérifier si vous respectez les conditions pour devenir indépendant complémentaire : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises
       
      Cordialement,
       
      Le 1819.

      Répondre
  240. vinc

    Bonjour,
    Si je souhaite m’installer comme coiffeuse indépendante, dois-je obligatoirement avoir une expérience professionnelle  de 2 ans en sachant que j’ai suivi et réussi ma 6ème année  professionnel option coiffure et que je dispose de mon diplôme de gestion ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Non, vous n’avez pas besoin d’éxpérience minimum si vous avez le titre requis : http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/coiffeur . Je vous invite à contacter un guichet d’entreprise afin de vérifier que votre diplôme vous donne bien la possibilité de devenir travailleur indépendant : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/creer-une-entreprise/demarches-pour-creer-une/demarches-aupres-dun-guichet/les-guichets-dentreprises
       
      Cordialement,
       
      Le 1819.
       

      Répondre
  241. Jade

    Bonjour, dans le cas où l’on souhaite vendre sur une plateforme comme Etsy ou Tictail, a-t-on besoin d’un statut d’indépendant ? Si c’est uniquement en plus d’une activité comme l’école secondaire ? En tant que mineur donc. (Consentement des parents accordé bien entendu)
    Aussi, que dois-t-on faire par rapport à la TVA ? Si ne vends pas beaucoup (y a-t-il une certaine limite ?) doit-on déclarer ça, inclure la TVA dans nos prix… ?
    Merci.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Jade,
      Si tu effectues plusieurs ventes, ça sera considéré comme une activité régulière et ces revenus devront être déclarés.
      Pour vendre sur une plateforme il est nécessaire d’avoir un statut d’indépendant ou de déclarer ses revenus via une coopérative d’activité. Pour ce, il faut avoir minimum 18 ans, sauf si tu as un métier d’artisan, dans ce cas il faut avoir minimum 16 ans. Il te faudra l’autorisation de tes parents ou de ton tuteur et il faudra que quelqu’un te prête son accès à  la gestion de base.
      Il y aura une TVA à priori de 21%. Le taux de TVA varie selon le type de produit vendu:
      Si ton chiffre d’affaires ne dépasse pas 25000€/an, tu peux demander le régime de la franchise TVA. Tu ne devras alors pas facturer de TVA ni effectuer de déclaration TVA. Tu ne pourras pas non plus déduire la TVA de tes achats.
      Quelques informations concernant la TVA sur ce lien.
      Pour d’avantage d’informations, n’hésites pas à nous contacter au numéro de téléphone 1819 ou à nous écrire à info@1819.brussels.
      Bien à toi,
      L’équipe 1819

      Répondre
  242. Sylvia

    Bonjour,
    J’aimerai passer l’examen au Jury central pour la boulangerie-patisserie également.
    Pouvez-vous m’envoyer le syllabus dont vous parlez ?
    Je vous remercie pour les infos,
    Sylvia

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Sylvia,
      Il y a eu un malentendu, car notre service ne dispose pas de syllabus pour l’accès à la boulangerie-pâtisserie. Le seul syllabus dont nous disposons et dont tout le monde peut disposer est la connaissance de base en gestion (qui est nécessaire pour devenir indépendant, quel que soit le secteur d’activité).
      Si tu souhaites te préparer à l’examen du Jury central pour l’examen de boulangerie-pâtisserie, tu peux te rendre dans des établissements scolaires et acheter leurs syllabi et/ou te mettre en élève libre.
      Bien à toi,
      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  243. Titi

    Bonjour,je viens de m’installer en Belgique,je suis africaine, je voudrais travailler en freelance(prise de rendez-vous), j’ai une carte d’identité spéciale, est ce que cette dernière me permettra d’exercer dans ce domaine sachant que mon conjoint est diplomate ?
    Si affirmatif, quelles démarches il faut suivre ? Merci.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Titi,
      Peux-tu nous dire ce qu’est exactement ta carte d’identité spéciale s’il te plait ? (son nom administratif) Sans quoi, nous ne pouvons te répondre. Tu peux nous répondre sur le site de Bruxelles-J ou bien directement sur notre boite info@1819.be, à ta meilleure convenance.
      Bien à toi,
      Charlotte pour le 1819

      Répondre
  244. Infernale

    Bonjour, j’ai obtenu mon graduat en chimie en promotion sociale en 2014 (j’ai eu des cours de gestion pendant ce graduat). Cela est-ce il suffisant pour les cours de gestion de base pour devenir indépendant ? Merci

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Tu peux vérifier si ton diplôme te donne bien l’accès à la gestion auprès d’un guichet d’entreprise. Voici la liste des guichets d’entreprise agréés.
      Bien à toi,
      L’équipe 1819

      Répondre
  245. Kali

    Bonjour je suis un marocain marié avec une belge j ai une carte identité orange je voudrais exercer une activité indépendant comme gerant de ma société est ce que j ai le droit puisse que je possède un numéro de registre national merci de me répondre c est vraiment urgent

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Pour pouvoir devenir indépendant, vous devez avoir un permis de travail et une carte professionnelle. Vous trouverez plus d’informations sur ce lien du 1819. En cas de doute dans votre situation, je vous conseille de contacter l’Association pour le Droit des Etrangers:
      ADDE asbl – service juridique
      Rue du Boulet, 22
      1000 Bruxelles
      Le lundi de 9h à 12h et le mercredi de 14h à 17h
      Tel : 02 / 227.42.42
      servicejuridique@adde.be
      Cordialement,
      L’équipe 1819

      Répondre
  246. Marc

    Bonjour.
    Dois je avoir un diplôme de gestion pour faire un peu de brocante comme pensionné et sans pratiquement aucun investissement et à petite échelle ?
    Merci.

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
      Vous avez le droit d’exercer une activité occasionnelle sans devenir indépendant. Dans ce cas, il faut déclarer les revenus dans les « revenus divers ». Ceci dit, dès que votre activité devient récurrente, il vous faudra devenir indépendant et obtenir l’accès à la gestion.
      Pour toute question liée à la pension, vous pouvez appeler le 1765.
      Bien cordialement,
      L’équipe du 1819

      Répondre
  247. Max

    Bonjours, si ma maman donne sa gestion pour être indépendante complémentaire elle feras partie de la société ? Dois donc la payer ?

    Répondre
  248. Tiffhnct

    J’ai un diplôme de secondaire général supérieur, orientation mathématiques et sciences sociales . Est ce suffisant pour devenir indépendant ? Ou me faut-il obligatoirement une gestion ? Merci de votre réponse

    Répondre
    1. Service 1819
  249. Vincent

    Bonjour j’ai le cap en travaux de bureau
    Ma question est
    Puije faire le gestion en cour du soir
    Est demarer mon activiter apret avoir fait toute les demarche etcommencer mon activiter

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour,
       
      Si vous souhaitez vous inscrire comme indépendant auprès d’un guichet d’entreprise, la preuve des connaissance de gestion (via diplôme,  expérience ou autre) vous sera tout de suite demandée.
      Vous pourriez demander à un membre de votre famille de vous prêter la gestion afin d’avoir l’autorisation de vous inscrire tout de suite comme indépendant. Ensuite, avec vos cours du soir, vous pourriez « enregistrer la gestion » à votre nom. Vous pouvez aussi étidier la gestion tout seul avec ce syllabus : http://werk-economie-emploi.brussels/documents/16195/1349066/Syllabus-gestion/5dad3f14-af7f-4c86-b596-029c4a3c5a39  et passer ensuite l’examen : https://online-werk-economie-emploi.irisnet.be/fr/exams/i0Dw1kNe0YcIV~ZIXjnjt5glFg__
       
      Le 1819.

      Répondre
  250. Alex

    Bonjour,
    Je suis belgo-grecque et habite principalement en Grèce où j exerce la profession d enseignante. J aimerais me mettre à mon compte pour commencer des traductions et des cours de français en ligne et donc déclarer mes revenus de ces deux activités en Belgique. En France on appelle ça « statut d auto entrepreneur ». Est-ce faisable ? Quelles démarches dois-je entreprendre et surtout à quel taux serai-je taxée ?

    Répondre
    1. Service 1819

      Bonjour Alex,
      En Belgique on ne parle pas d’auto-entrepreneur, mais d’indépendant en personne physique (en principal ou en complémentaire).
      Je ne suis pas certaine de comprendre où tu habites (où es-tu domiciliée?) et où tu vas exercer ton activité. Or cela a son importance. Par exemple, un indépendant de nationalité européenne peut s’inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises même s’il n’habite pas à la Belgique (son siège social peut être son domicile à l’étranger), par contre, le siège d’exploitation de ce dernier doit se trouver en Belgique. Tu pourrais discuter de ta situation particulière avec un guichet d’entreprises agréé. Ce sont eux qui t’inscrivent comme indépendant et qui te donnent un numéro d’entreprise. Ils pourront sûrement te conseiller au niveau de ta localisation. Si tu es domiciliée en Belgique, peut-être que tes activités en Grèce pourront être considérées comme du déplacement ? A voir avec eux donc.
      Il serait aussi intéressant que tu te renseignes en Grèce pour connaitre leur législation en la matière. Par exemple, est-ce que seul ton statut d’indépendante belge sera suffisant pour exercer là-bas ou devras-tu aussi prendre le statut d’indépendant en Grèce ?
      Les démarches pour entreprendre sont les suivantes :
      1. Ouvrir un compte bancaire professionnel. L’idée est qu’on puisse faire clairement la distinction avec ton compte particulier. Tu peux soit ouvrir un compte en banque professionnel (payant généralement) soit un nouveau compte à vue (souvent gratuit)
      2.      Inscription auprès d’un guichet d’entreprises agréé. Coût unique = 87 €
      A ce stade, il te sera demandé de fournir la preuve que tu disposes de connaissances de gestion de base et, éventuellement, des compétences professionnelles spécifiques dans le cadre de l’exercice d’une profession réglementée ou un agrément.
      3.      Assujettissement à la TVA : Pour ce faire, tu dois remplir une déclaration de commencement d’activité (formulaire 604A à télécharger ) et la déposer au bureau de la TVA qui se trouve à la Tour des finances – Boulevard du Jardin Botanique / Kruidtuinlaan  50 – 1000 Bruxelles. Si tu le souhaites, tu peux également mandater le guichet d’entreprises pour qu’il s’acquitte de cette formalité en ton nom, moyennant payement ;
      4.      Inscription à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales dès le commencement de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;
      Tu devras payer des cotisations trimestrielles. Ces cotisations sociales sont calculées sur le revenu professionnel annuel net imposable de l’année en cours. Comme ces revenus ne sont pas encore connus en cours d’année, tu devras faire une évaluation préalable de ce que tu penses gagner, et des cotisations provisoires te seront réclamées.
      Les cotisations définitives sont établies une fois que tes revenus professionnels de l’année de cotisation même sont connus (en général 2 ans plus tard), et tu devras, le cas échéant, régulariser ta situation. Cette régularisation correspond à la différence entre le montant que tu as versé forfaitairement et le montant réel que tu aurais dû verser. Ainsi, en fonction de ton chiffre d’affaires, il est conseillé d’évaluer quel sera le montant réel de ces cotisations, et de mettre en réserve le montant nécessaire à la régularisation prévue ou d’augmenter le montant des cotisations provisoires, afin de ne pas avoir une mauvaise surprise après 2 ans.
      Tu trouveras ici le montant des cotisations 2018. Les indépendants à titre principal payent des cotisations trimestrielles de +- 700 € /trimestre.
      Les indépendants complémentaires ne payent des cotisations sociales trimestrielles qu’à partir d’un revenu annuel de +-1500 EUR par an. Pour les indépendants complémentaires qui dépassent ce montant, une cotisation sociale de minimum 80 €/trimestre sera due.
      5.      Affiliation à une mutualité ou déclaration de ton changement de statut, pour pouvoir bénéficier des prestations en matière de soins de santé (en tant que personne physique) ;
      6.      Prendre les assurances nécessaires.
      En ce qui concerne l’imposition :
      L’impôt des personnes physiques est dû par les habitants du royaume, c’est-à-dire les personnes qui ont leur domicile ou le siège de leur fortune en Belgique. Jusqu’à preuve du contraire, toutes les personnes physiques inscrites au Registre national sont considérées comme telles. Le « domicile » représente une situation de fait, caractérisée par le séjour ou la résidence permanente dans le pays. Quitter momentanément le pays ne signifie pas changer de domicile (d’où l’importance de connaitre ton lieu de domicile).
      En Belgique, les indépendants sont taxés part tranches dans l’impôt des personnes physique qui se présente comme tel :
      Jusque 12.990 € de revenus : 25% d’imposition sur cette tranche
      De 12.990 € à 22.290 € : 40% d’imposition sur cette tranche
      De 22.290 € à 39.660 € : 45% d’imposition sur cette tranche
      A partir de 39.660 € : 50% d’imposition
      Avant de calculer l’impôt, on détermine la quotité de revenu exempte d’impôt. Ce montant doit être comptabilisé sur la tranche d’imposition la plus faible. Pour l’exercice d’imposition 2019 (revenus 2018), celui-ci s’élève à 7.430 €. Les personnes qui disposent d’un revenu inférieur à 45.750 € voient leur quotité exemptée d’impôt monter à 7.730 €.
      Je t’invite à contacter le SPF Finances via leur call center gratuit (lun-ven 8h-17h) au 0257 257 57 pour leur demander quels sont les accords fiscaux entre la Grèce et la Belgique pour les revenus des indépendants (afin de savoir s’il existe ou non un principe de double imposition).
      N’hésite pas à aussi contacter le service des finances grec.
      Je te souhaite bonne continuation.
      Bien à toi,
      Charlotte pour le 1819
       

      Répondre