Qu’en est-il pour les étudiants de plein exercice ?

L’accès au revenu d’intégration (RIS) ou à l’aide sociale

Les conditions d’accès de base sont les mêmes que pour les autres bénéficiaires, tu les trouveras sur la fiche ad hoc.

Il y a cependant des exigences particulières à respecter pour les étudiants :

  • faire valoir ses droits aux allocations d’étude éventuelles (allocations versées par la Communauté française) ;
  • en cas de rupture avec les parents, entreprendre toutes les démarches nécessaires en vue d’obtenir de la part des parents le versement direct d’éventuelles allocations familiales et/ou pensions alimentaires ;
  • être disposé à travailler, au moins une partie du temps, pendant les vacances scolaires (par exemple sous contrat étudiant); cela peut être dérogé pour des raisons de santé ou autres, à l’appréciation du CPAS.

Le CPAS doit aussi accepter le projet d’études du bénéficiaire (en regard de l’âge de la personne, des perspectives d’emploi liées aux études, de la réussite ou non d’années d’études antérieures, etc.).

Il est important de noter que le CPAS compétent au début des études le restera pendant toute la durée des études en question, même si l’allocataire déménage.

Les aides complémentaires

Le CPAS peut, en plus du revenu d’intégration ou d’une aide sociale, fournir un soutien financier complémentaire pour couvrir des frais liés aux études. Il peut s’agir de payer, en tout ou en partie, un minerval ou des frais d’inscription, des frais de transports, mais aussi du matériel indispensable à la poursuite des études (matériel professionnel, matériel informatique, vêtements spécifiques, etc.).

Tu ne dois donc pas hésiter à faire appel au CPAS en cas de nécessité pour le financement de frais spécifiques.

Les étudiants venant étudier en Belgique

Les étudiants européens venant étudier en Belgique peuvent consulter la fiche de nos collègues d’Infor Jeunes Bruxelles concernant les conditions d’accès au séjour, et la fiche suivante pour les étudiants non européens.
Il est déconseillé de demander une aide au CPAS au risque de recevoir un OQT ou Ordre de Quitter le Territoire. Par ailleurs, le Service Social Étudiants de chaque école peut donner des informations utiles sur les aides éventuelles fournies par l’école.

Le contrat d’intégration ou PIIS

Comme pour tous les autres allocataires, l’accès au RIS/revenu d’intégration sera conditionné à la signature et au respect d’un contrat d’intégration.
Pour les étudiants, ce contrat porte, entre autres éléments, sur la réussite des études. Il est conseillé, lorsque c’est possible, de se faire accompagner pour bien négocier toutes les conditions de ce contrat. À ce propos, il est bon de rappeler que le Service Social Étudiants (SSE) de ton école ou université peut intervenir dans certains cas.
L’étudiant dispose d’un délai de réflexion de 5 jours calendrier avant la signature du contrat PIIS.
Dans le cas d’études de plein exercice, le contrat d’intégration couvrira toute la durée des études, et donc ce sera le même CPAS qui sera le ‘référent’ jusqu’à la fin des études même si l’étudiant déménage à plusieurs reprises.
L’étudiant doit communiquer ses résultats d’examens à son CPAS dans les 7 jours ouvrables.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

54 questions déjà posées

  1. Sami

    Bonjour,

    Suite à des soucis personnels j’ai décidé de quitter l’école dans laquelle je suis il y a un mois afin de me réorienter vers une autre école. Le problème est que on ne m’as pas accepté dans l’école ou j’avais fait la demande et je viens d’apprendre que j’ai juste cette semaine pour pouvoir me réorienter car la date limite pour les orientations est le 15 février (ce vendredi). J’en ai parlé avec mon assistant social, il a compris ma situation, il m’avait donné 3 semaines pour que je puisse trouver une autre école afin d’ouvrir un nouveau projet mais finalement je n’ai pas encore trouver… J’ai eu encore un rdv avec mon assistant hier matin, il m’a redonné un autre rdv et il m’a dit que si je trouve toujours pas je devrai m’inscrire chez Actiris mais le souci est que comme je ne serai plus considéré comme un étudiant, je ne sais pas si je percevrai toujours mon RIS et vu que ma demande initiale au CPAS je l’ai introduite dans la commune où je n’habite plus actuellement car j’ai déménagé, je devrai réintroduire de nouveau une nouvelle demande dans la commune dans laquelle je réside au cas où mon dossier sera bloqué… Que dois je faire? Je ne veux pas retourner dans l’école que j’ai quitté car ça servirais à rien vu que j’ai même pas passé les examens de janvier et comme je n’ai pas signé j’ai pas le droit à les repasser, c’est peut être pour cela d’ailleurs que les écoles m’acceptent pas, et au même temps je ne veux pas perdre mon aide financière… Je n’ai pas l’intention d’arrêter mes études mais cette année je ne sais pas quoi faire vu que j’arrive pas à trouver une école et si je m’inscris chez Actiris je serai considéré comme un demandeur d’emploi, alors que j’aimerais terminer mes études mais cette année malheureusement mon année est raté. Que devrai je faire svp? Merci d’avance pour vos réponses

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Sami,
      Un étudiant dépend d’un seul et même CPAS (le CPAS du début des études) même s’il déménage plusieurs fois. Au jour d’aujourd’hui, tu es toujours bien étudiant ?
      Au niveau des écoles et des études, nous pouvons que te conseiller de te rendre dans un centre Infor Jeunes pour y voir plus clair.
      Si, maintenant, tu dois t’inscrire chez Actiris, le CPAS doit continuer de t’aider tant que tu n’as pas droit aux allocations d’insertion :
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/
      Mais, dans l’immédiat nous t’invitons à te rendre dans un centre d’infos pour faire le point:
      http://www.jeminforme.be/
      http://www.inforjeunesbruxelles.be/nos-permanences
      Bien à toi,

      Répondre
  2. Negar

    Bonjour,

    J’aurai 20 ans en Avril 2019, mais je suis encore à l’école secondaire, car j’ai raté deux fois . Actuellement je suis en Rhéto et je compte me séparer de mes parents parce que la relation avec mes parents n’est pas facile, à cause de mes échecs et leurs exigences. Je me retrouve en conflit perpétuel avec eux et je ne peux plus continuer à vivre comme ça. Je suis passée par beaucoup de difficultés psychologiques et je suis suivie par un psychiatre qui confirme que je serai mieux sans mes parents. Puis-je bénéficier d’une aide de CPAS pour me séparer de mes parents? Un certificat médical peut-il m’aider pour obtenir cette aide?
    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Negar,
      Il faut voir, entre autres, quelle est la situation financière de tes parents.
      Si, par exemple, le CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour subvenir à tes besoins, il te sera plus difficile d’obtenir une aide du CPAS.
      D’autant que les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants tant que ces derniers sont en formation.
      Un certificat médical sera moins utile qu’un dossier médical. Est-ce que ton psychiatre ne peut pas déjà écrire une lettre ou ?
      Pour recevoir une aide du CPAS en tant qu’étudiant, il y a des conditions à remplir :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Au niveau du logement, le CPAS peut, via sa Cellule Logements, te donner des conseils, mais toutes les démarches (recherches) seront à faire de ton côté. Le CPAS intervient, dans certains cas, dans le paiement de la garantie locative (à rembourser par la suite ou non selon la situation).
      (Mais un centre d’infos peut t’aider dans tes recherches).
      Dans l’immédiat, pour y voir plus clair, nous te conseillons de te rendre directement dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans), tu y seras bien conseillé par rapport à tes droits, mais aussi, par rapport au CPAS de ta commune.
      Voici plusieurs adresses :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Mais n’hésite à nous poser d’autres questions
      Bien à toi,

      Répondre
  3. Seductologue

    Bonjour, je m’appelle Alexandre et j’ai 23 ans, je travail en tant qu’interimaire et je viens d’apprendre que mon beau-père ne veut plus de moi dans son appart. Je comprend que je dois voler de mes propres ailes un jour, mais je n’ai pas l’argent necessaire pour prendre un logement, meme le moins cher, pour le moment. Pour être honnete je me sens perdu et je ne sais pas trop quoi faire. Je pourrais en parler avec mon père, mais je n’ai pas envie que ça se vire en dispute entre mon père et ma mère. lui aussi a eter patient avec moi et mérite de vivre sa vie, tout comme ma mère, sans moi a la maison. Est ce que vous pourriez me conseiller quoi faire? Sans logement, je ne sais pas si je pourrais continuer a travailler. Merci d’avoir pris le temps de lire mon problème et pardon pour les fautes d’ortographes, je n’ais pas trop la tète a ça pour l’instant.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Seductologue,
      Ne t’inquiète pas pour les fautes d’orthographe.
      Tu n’es donc plus étudiant actuellement, c’est bien ça ?
      Pour être aidé par le CPAS, il y a un certain nombre de conditions à remplir.
      Il faut savoir aussi que, si le CPAS estime que tes parents (ou beaux-parents) ont des revenus largement suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      Maintenant, s’il estime que la situation familiale est vraiment critique et difficile, il peut et il doit intervenir pour toi.
      Dans ce type de situation, il est possible que le CPAS demande aux parents d’intervenir aussi (de compléter en quelque sorte l’aide accordée par le CPAS).
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Au niveau du logement, le CPAS peut, via sa Cellule Logements, te donner des conseils, mais toutes les démarches (recherches) seront à faire de ton côté. Le CPAS intervient, dans certains cas, dans le paiement de la garantie locative (à rembourser par la suite ou non selon la situation).
      Voici les différentes conditions à remplir pour recevoir une aide du CPAS de la commune où l’on réside :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Mais, pour y voir plus clair, dans l’immédiat, nous te conseillons de te rendre directement dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans), tu y seras bien conseillé par rapport à tes droits, mais aussi, par rapport au CPAS de ta commune et à ta recherche de logement.
      Voici plusieurs adresses :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Mais n’hésite à poser d’autres questions
      Bien à toi,

      Répondre
  4. étudiant

    Bonjour!
    Je voudrais aller à la haute école et par ensuite l’université, j’aimerai également prendre un kot et travailler mais pour l’instant je n’en ai pas les moyens, pensez-vous que je pourrai bénéficier d’une aide? Sachant que sur la composition de ménage il n’y a plus que moi et mes parents (mon père bénéficiant du chômage pour incapacité de travail et ma mère étant mère au foyer).

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour étudiant,
      En fait, pour pouvoir être aidé par le CPAS, il faut remplir un certain nombre de conditions, mais aussi, il faut que le CPAS accepte et valide ton projet de formation.
      Si, maintenant (il s’agit d’un exemple), le CPAS te soutient durant tes études à la Haute École, et si au bout du cursus, tu as un diplôme professionnalisant, le CPAS estimera alors, si tu as ce diplôme, que tu peux déjà chercher un travail.
      Et donc le CPAS ne te soutiendra pas pour les études suivantes, tes études à l’université.
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiant pour introduire un dossier de demande d’aide au CPAS de sa commune :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Lorsque l’on est aidé sous forme de RIS, on doit respecter un contrat à bien lire avant de signer :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  5. Livio

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiant et je bénéfice du RIS car je vis seul avec mon fils. Je me rends bien compte que je n’arrive pas à gérer mes études en plus d’élever un enfant. De ce fait, j’aimerais changer totalement d’option de carrière. Je voudrais devenir écrivain. Pensez-vous que le CPAS acceptera un tel choix ? Ou est-il probable qu’ils me retirent mon droit au RIS car auteur de romans n’est pas un « choix de carrière raisonnable » de par la précarité du statut lorsqu’on n’est pas un écrivain connu ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Livio,
      As-tu déjà essayé de faire le point avec la Cellule Formation pour voir si tu ne peux pas trouver une alternative ? A mi-chemin entre tes études actuelles et le métier d’écrivain.
      Il est vrai que suivre des études et élever un enfant en même temps pas facile.
      Malheureusement, comme tu le dis, ton choix ne sera pas accepté par le CPAS.
      Peut-être dois-tu consulter un service d’orientation comme celui-ci pour faire le point : http://www.siep.be/
      Par ailleurs, certains centres d’infos pour jeunes (12-26 ans) disposent également de services d’orientation comme celui-ci :
      http://www.inforjeunesbruxelles.be/service-d-accompagnement-et-d-orientation-scolaire-et
      Bien à toi,

      Répondre
  6. Simo

    Bonjour,

    Actuellement au cpas, j’ai décidé de quitter l’école car je me suis rendu compte que ca ne vas pas du tout, on m’a proposé de me réorienter, c’est ce que je voulais faire mais enfin j’ai réalisé que ça serait juste une perte du temps, je vais jamais pouvoir me rattrapper en 5 mois. J’en ai parlé avec mon assistant social, il m’avait dit qu’il fallait refaire un nouveau projet et que je devais trouver une autre école. Que se passe t-il si j’arrete définitivement mes études, le cpas va arreter de me payer? Au début je pensais que le cpas me finançait pour la situation familiale difficile dans laquelle je suis et pas pour mes études. Merci en avance pour vos réponses…

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Simo,
      Le CPAS te soutient surtout en tant qu’étudiant, même s’il prend en compte ta situation familiale difficile.
      Quoi que tu entreprennes ou décides, il est préférable que tu en discutes d’abord avec ton assistant social pour avoir son accord.
      C’est toujours mieux en fait de fonctionner de manière collaborative (avec ton CPAS) car cela peut être difficile de revenir en arrière.
      Tu es donc sûr d’arrêter définitivement tes études ?
      Si c’est le cas, tu devras donc t’inscrire chez Actiris ou au Forem (on peut être inscrit dans les 2 organismes en même temps !).
      Si tu ne trouves pas de travail entre temps, tu devras d’abord accomplir ton stage d’insertion professionnelle :
      https://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/
      En attendant de recevoir des allocations d’insertion (auxquelles on a droit à la fin du stage), le CPAS peut continuer de te soutenir si tu es toujours dans les conditions d’octroi.
      Concernant ta décision d’arrêter les études, sache que tu peux faire le point sur ta situation dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      N’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  7. Antho93

    Bonjour,
    Notre fils est à l’université aux Pays -Bas , il a 25 ans et ne bénéfice plus d’allocation il terminera ses études en juin 2020 mais les réserves sont épuisés est-ce que je peux faire une demande d’aide au CPAS ?
    Je vous remercie de votre aimable attention.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Antho93,
      En fait, l’étudiant doit résider ici, en Belgique, pour recevoir une aide du CPAS.
      Voici les conditions d’octroi:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Pour que le CPAS intervienne, il faut aussi, outre les conditions reprises ci-dessus, que le CPAS accepte et valide le projet de formation.
      Ton fils devrait s’adresser au Service Social Étudiants de son école pour voir quelles sont ses possibilités d’aide et s’il n’est pas possible d’obtenir une aide via l’organisme suivant:
      http://www.mobilitedesjeunes.be/partir-a-l-etranger/etudier-a-l-etranger/etudier-a-l-etranger-via-une-bourse
      Bien à toi,

      Répondre
  8. étudiant

    Bonjour,
    J’aimerais avoir quelque renseignement.
    Je suis actuellement étudiant boursier à l’ulb
    Je vis chez ma mère et le seul revenu qu’elle touche vient du chômage. Dans notre composition de ménage il n’y a que moi, ma mère ainsi que ma grand-mère invalide.
    Est-ce que mon cas me permet d’obtenir une aide, si oui, quelles sont les démarches à suivre ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour étudiant,
      Selon nous, vu la composition et les revenus de ton ménage, tu devrais être dans les conditions d’octroi pour être aidé par le CPAS sauf si, par exemple, ta grand-mère perçoit une pension d’invalidité importante (et qui ferait augmenter le revenu total de ton ménage).
      Voici les conditions d’octroi:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Pour que le CPAS t’aide, il faut aussi, outre les conditions reprises ci-dessus que le CPAS accepte et valide ton projet de formation.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Tu dois t’adresser au CPAS de la commune où tu résides (presque chaque CPAS dispose à présent d’une Cellule Jeunes où tu peux prendre certains renseignements avant d’introdduire ton dossier).
      Enfin, lorsque l’on est aidé sous forme de RIS par le CPAS, on doit respecter un contrat qu’il faut bien lire avant de signer :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’infos pur jeunes.
      http://www.inforjeunesbruxelles.be/nos-permanences
      http://inforjeunes.eu/contact/
      Bien à toi,

      Répondre
      1. étudiant

        Bonjour,

        Tout est clair, merci pour tous ses renseignements.

        Cordialement.

        Répondre
  9. Pilie

    Je suis actuellement au cpas avec un enfant mineur et un enfant majeur.
    Je perçois un revenu d’intégration( personnes à charge). Mais l’année prochaine mes 2 enfants seront majeurs.
    Mon assistante sociale m’a dit qu’on aura chacun droit un revenu d’intégration de cohabitant.
    Vu que mes enfants seront toujours domiciliés chez moi, est-ce que ce sera toujours moi qui percevrai les allocations familiales ?
    En fait, la situation est un peu floue car d’un côté la loi dit que si l’enfant ne perçoit pas directement ses allocations familiales ils ne peuvent être déduit du revenu d’intégration, et de l’autre côté que tant que les enfants vis chez ses parents, les allocations familiales continuent à être versées sur le compte de la mère.
    Alors pourquoi mon assistante sociale m’a dit que leurs allocations familiales seront déduits de leurs revenus d’intégration?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Pilie,
      Donc, l’an prochain, vous serez tous les 3 cohabitants, c’est bien ça? Attention, vous ne recevrez pas chacun 607€ (RIS cohabitant actuel) car les revenus du ménage ne doivent pas dépasser le montant total de 1254,82€.
      Maintenant, il faut voir si tes enfants sont aux études ou pas. S’ils sont aux études, ils ont droit à une supplémentaire.
      Tant que le parent perçoit les allocations familiales pour les enfants qu’il élève, ces allocations ne doivent pas être prises en compte en principe.
      Mais, malheureusement, peu de CPAS respectent à 100% ce principe.
      Il existe toutefois des exonérations qui, pour les étudiants jobistes, ont pour conséquence de voir leur salaire pris partiellement (et non la totalité) en compte car il existe « l’exonération pour étudiant ». Le montant de cette exonération varie selon que l’on soit étudiant boursier (69,42€) ou non boursier (248,90€).
      Il existe aussi une exonération générale qui est de · 155 EUR / an (soit 12,92 EUR / mois) pour un cohabitant.
      Pour en revenir aux allocations familiales, peut-être qu’un service juridique pourra t’aider à défendre vos droits (à vous 3) ?
      Il existe Des services d’aide juridique de 1ère ligne que l’on peut consulter gratuitement.
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Que tes enfants n’hésitent pas à nous contacter, ou encore, à se rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  10. lila

    Ma fille est etudiante en belgique. Et vit onc en Belgiaue Elle vient d acquerir la carte d identite belge . elle est francaise. Elle na pas droit. A la bourse francaise et souhaite faire sa demande de cpas. On lui a repondu qu elle avait un risque en demandant le cpas pas de faire controler car elle n avait pas de revenu hormis ceux que je lui envoie tous les mois. Elle a pourtant un projet professionnelle puisque elle est etudiante. Pouvez vous me renseigner?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Lila,
      Si ta fille n’a pas la carte E+ ou F+, il est déconseillé qu’elle demande une aide financière au CPAS.
      Voici une fiche qui t’en dira plus à ce niveau :
      https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/venir-etudier-en-belgique/acces-au-sejour-pour-venir-etudier-en-belgique-etrangers-eee/
      Dans l’immédiat, elle devrait s’adresser au Service Social Étudiants de son école/université pour voir si elle ne peut pas recevoir un coup de pouce. Toutes les écoles ont des fonds spécifiques pour leurs étudiants.
      Qu’elle n’hésite pas à nous contacter, ou encore, à se rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  11. Joel

    Bonjour est ce que un etudiant hors union europeen peut recevoir du cpas

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Joel,
      Un étudiant hors UE qui demande une aide financière au CPAS risque de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire.
      Voici une fiche à ce propos :
      https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/venir-etudier-en-belgique/acces-au-sejour-pour-venir-etudier-en-belgique-etrangers-hors-eee/
      N’oublie pas que tu peux demander éventuellement une aide au Service Social Étudiants de ton université/haute école.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  12. Joel

    Bonjour svp est ce qu’un etudiant ki recois l aide du cpas a le droit de travailler

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Joel,
      Oui, il a le droit de travailler. Cela est d’ailleurs fortement conseillé par le CPAS. N’est-ce pas repris dans ton contrat PIIS ?
      Attention que le CPAS prend en compte (déduit du RIS donc) une partie du salaire perçu. Tu devras remettre une copie de ta fiche de salaire à ton assistant-e social-e chaque mois si tu travailles chaque mois.
      Il existe « l’exonération pour étudiant »:
      Si par exemple tu as un salaire de 300€ et que tu es étudiant boursier, le CPAS déduira la somme de 230,58€ de ton RIS (300-69,42), l’exonération étant alors de 69,42€.
      Si tu n’es pas boursier, on déduira 51,10€ de ton RIS (300-248,90), l’exonération étant de 248,90€ dans ce cas.
      Enfin, il existe « l’exonération générale » : cela signifie que c’est une exonération applicable à l’ensemble des ressources à prendre en compte par le CPAS, une fois que celles-ci ont été calculées et après application d’autres exonérations spécifiques (comme celle dont nous venons de parler).
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  13. Luckies

    Bonjour
    merci pour votre réponse , je suis majeure, je fais des études de plein exercice en soins infirmier. je vis seul avec ma mère . Ma mère travaillant et touchant 1500€ max et ne pouvant malgré à tout pas pays subvenir aux besoin de soins et d école , puis je toucher le RIS ?

    Répondre
  14. Jona

    Bonjour ,mon fils est au chômage et touche 1400 euros ,il va entamer une formation de huit mois d ici peu ,il vit avec son amie qui est en études supérieures et elle n a aucun revenus hormis les allocations familiales que sa maman lui donne ,je précise que l adresse de ma belle fille est toujours chez sa maman officiellement ,peuvent ils bénéficier d une aide ? Cela les aiderait beaucoup

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Jona,
      Si ton fils dispose de 1400€ d’allocations de chômage, ses revenus/ressources sont supérieurs au RIS isolé qui est de 910,52€. Nous prenons l’exemple du RIS isolé car, officiellement, il vit seul.
      De même, pour le CPAS, un ménage de 2 adultes a droit à la somme de 1214,02€ c’est à dire à 2 x 607,01€ (montant du RIS cohabitant).
      Donc, même s’ils vivent officiellement à deux, leur ménage n’aura pas droit à une aide comme ton fils dispose de 1400€ d’allocations. Le CPAS prend toujours en compte les revenus du partenaire de vie, que l’on soit marié ou pas.
      De plus, pour le CPAS, il faut que la situation soit claire : on cohabite ou pas (2 noms sur le bail).
      Que ton fils ou son amie n’hésite à se rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) pour en savoir plus :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  15. Christine

    Bonjour,
    Je suis étudiante à l’université et cohabitante légale avec mon compagnon , il travaille et touche 1200 est-ce que malgré tout j’aurais la possibilité d’avoir une aide du cpas?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Christine,
      Comme un ménage de 2 adultes a droit à la somme de 1214,02€ c’est à dire à 2 x 607,01€ (montant du RIS cohabitant), tu pourrais, éventuellement, avoir une petite aide du CPAS de ta commune.
      Il s’agirait d’une aide et non d’un RIS/revenu d’intégration. Le CPAS pourrait intervenir si tes parents ou les parents de ton compagnon ne peuvent pas t’aider.
      En effet, le CPAS compte souvent sur la solidarité familiale et si le CPAS estime, par exemple, que tes parents ou tes beaux-parents ont des revenus suffisants pour vous aider, à ce moment-là il n’interviendra pas.
      Il faut vérifier aussi que tu entres bien dans les conditions (résidence, nationalité,;..) :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Le CPAS peut également intervenir de manière ponctuelle, via les « aides occasionnelles » pour, par exemple payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).
      Sache aussi que le Service Social Étudiants de ton université peut éventuellement aussi te donner un coup de pouce financier. Chaque école/université dispose de fonds spécifiques pour ses étudiants.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  16. Amina

    Bonjour.

    Tout d’abord je vous remercie d’avance pour votre réponse. Je suis étudiante à l’université et j’habite avec mes parents et je touche un peu près 620 euro. Je compte me marier l’année prochaine et vivre ensemble et être independante de mes parents, avec un étudiant aussi non belge et qui n’as pas de ressource à part son travail étudiant. Et j’aimerai bien savoir si ma paie changera ou pas si mes conditions d’études sont pas changés. Et quelle sera la nouvelle paie que je pourrai recevoir légalement ?
    Merci beaucoup.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Amina,
      Tu reçois donc un RIS actuellement de ton CPAS, c’est bien cela ? Nous te posons la question car tu parles de paie et non de RIS.
      Il faut savoir que, concernant les jeunes encore aux études vivant chez leurs parents, le CPAS les pousse à continuer de vivre chez leurs parents le plus longtemps possible tant qu’ils ne sont pas autonomes financièrement.
      Par ailleurs, si ton copain réside depuis peu ici, il ne pourra pas demander une aide au CPAS étant donné qu’il risque de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire s’il demande une aide financière au CPAS. Voici un document à ce niveau:
      https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/venir-etudier-en-belgique/acces-au-sejour-pour-venir-etudier-en-belgique-etrangers-hors-eee/
      Si vous emménagez ensemble, tu seras considérée comme cohabitante et donc ton RIS ne va pas augmenter.
      Si nous n’avons pas répondu à ta question, n’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  17. CheckMate

    Bonsoir,
    Voilà maintenant plusieurs mois (4 fin janvier) que je ne perçois plus mes allocations. Lorsque j’essaie de contacter l’assistant social qui s’occupe de mon dossier, il ne me répond qu’une fois tous les 20 appels. Les rares fois où je le joins, il me dit que je vais recevoir mes allocations la semaine suivante. Jusque là j’ai pu vivre avec mes économies, mais il ne me reste plus rien, et la situation ne change pas.
    Quelles sont les démarches à faire pour changer cette situation ? Puis-je demander un changement d’assistant social ?
    Merci pour votre réponse, bonne soirée.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour CheckMate,
      Tu dois directement te rendre à ton CPAS avec ton « accusé de réception » (document que tu as reçu normalement à l’introduction de ton dossier de demande d’aide au départ).
      As-tu toujours ce document ? Tu dois essayer de voir ton assistant social et lui demander où ton dossier en est étant donné que le délai d’un mois est dépassé depuis longtemps.
      Est-ce qu’il y a bien eu une enquête sociale ? Tu as bien entré tous les documents nécessaires?
      Voici des informations générales concernant la procédure, à titre d’exemple (l’exemple provient du site du CPAS de Profondville mais c’est valable pour tous les CPAS):
      http://www.cpas-profondeville.be/services/aide-individuelle/aide-sociale-indiv/la-procedure-concernant-une-demande-d2019aide
      Si ton CPAS ne veut pas t’entendre, tu devras faire appel (gratuitement) à un service d’aide juridique de 1ère ligne pour défendre tes droits :
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Bien à toi,

      Répondre
  18. Jennifer

    Bonjour, je suis une étudiante à la haute école et je voudrais savoir comment recevoir une aide du cpas. Je vis actuellement chez mon père qui est au cpas. Je voudrais commencer à prendre mon envol pour avoir mon propre studio mais l’argent est difficile à récolter car je suis légalement reconnue en tant que handicapée donc je passe beaucoup de temps à l’hôpital et donc personne me recrute. Mon père est aussi malade donc il ne travaille pas et il ne sait pas m’aider. Quelles sont les aides financiers que je pourrais avoir ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Jennifer,
      Pour le CPAS, tant qu’un jeune étudie et n’est pas autonome financièrement, celui-ci doit continuer de vivre avec ses parents si la situation familiale (logement et entente) le permet.
      Si aujourd’hui ton ménage est composé uniquement de ton papa et de toi, en principe, vous devriez chacun être considéré comme cohabitant et recevoir chacun un RIS cohabitant (607,01€).
      Attention, cela si tu as 18 ans et si vous n’êtes que deux dans le ménage. Si vous êtes cohabitants, vous devrez gérer les charges du ménage ensemble.
      Maintenant il faut voir quel est le degré de ton handicap et aussi d’autonomie (le CPAS va prendre cela en compte).
      Par ailleurs, pour que le CPAS t’aide en tant qu’étudiante, il faut qu’il valide et accepte ton projet de formation.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Lorsque l’on est aidé par le CPAS sous forme de RIS, on doit respecter un contrat à bien lire avant de signer :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Si nous n’avons pas répondu à ta question, n’hésite pas à revenir vers nous, ou encore à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  19. Simo

    Bonjour,
    Je suis au CPAS mais je voudrais quitter mon école dans laquelle je suis et en chercher une autre. Ai-je le droit malgré que j’ai signé un contrat avec mon assistant social? En cas de non fréquentation scolaire cette année le CPAS peut m’enlever mon aide? Je vais naturellement expliquer ma situation à mon assistant lors de notre prochain rdv.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Simo,
      Pour continuer d’être aidé, tu dois faire acte de présence pour les examens de la session de janvier.
      As-tu bien relu ton contrat PIIS ? C’est la première année durant laquelle tu es aidé par le CPAS ?
      Dans l’immédiat, tu devrais peut-être d’abord voir avec la Cellule Études de ton CPAS quelles sont tes possibilités de changement (et de formation dans ton cas).
      Et il ne faut pas tarder pour voir ton assistant social afin de vérifier avec lui si tu peux changer ou pas.
      Pour rappel, le CPAS doit accepter et valider ton projet d’études pour continuer de t’aider en tant qu’étudiant.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Simo

        Bonsoir,
        Je voudrais me réeorienter vers une autre école car j’ai été victime d’une agression physique de la part d’un elève qui est dans ma classe. Je suis aussi victime de harcélement. Le souci est que j’ai signé il y a 2 mois le contrat PIIS, j’ai peur que mon assistant refuse et suspende mon aide. Je n’ai pas l’intention d’arreter mes études mais je veux partir ailleurs et ne plus rester dans l’école où je suis. Je me suis renseigné, on m’a dit que j’ai jusqu’àu 15 février pour changer. On m’a dit que c’est pas grave si j’ai pas passé mes examens car je ne suis pas boursier. C’est ma première année dans laquelle le CPAS m’aide. Quelles sont les demarches que je dois faire? J’ai un rdv avec mon assistant le lundi.

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour Simo,
          Idéalement, comme nous te l’avons déjà dit, tu devrais consulter le Service Études de ton CPAS pour voir vers quel autre type d’établissement scolaire tu peux te diriger.
          Mais tu peux aussi contacter le CEDIEP qui te sera de bon conseil (via la fiche suivante) :
          https://bruxelles-j.be/etudier-se-former/enseignement-superieur/luniversite/
          Si tu vois ton assistant lundi (c’est bientôt donc), celui-ci peut bien comprendre ta situation et tout à fait accepter ton changement d’établissement scolaire tant que ton projet de formation est réalisable (tu te sens à même de mener à bien tes études et tu es toujours motivé). Si tu expliques ce qui t’est arrivé et si tu montres que tu as pris toutes les infos nécessaires pour rebondir, ton CPAS doit en principe continuer de te soutenir.
          Cela arrive régulièrement que des étudiants (soutenus par le CPAS) changent d’orientation et leur CPAS continue de les soutenir.
          Bien à toi,

          Répondre
  20. Emmy

    Bonjour,
    Je veux faire des études de médecine et m’inscrire à des cours complementaires pour m’aider à reussir mes études cependant tout cela demande beaucoup d’argent que mes parents ne peuvent pas me donner. De plus, je vis loin de l’université et me trouver un appart est idéal surtout si on termine tard et qu’il nous faut 1h30 de trajet pour rentrer chez nous mais la encore les moyens de mes parents ne me le permetrais pas. Pensez vous que dans ce cas la le CPAS accepterais de m’octroyer une aide?
    J’ai voulu me renseigner chez le cpas de ma commune mais je ne sais pas comment proceder pour deposer ma demande ? Ni comment cela fonctionne…

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Emmy,
      Nous ne pouvons pas te dire à l’avance si le CPAS t’aidera ou pas.
      Car d’une part, si par exemple le CPAS estime que tes parents suffisants (c’est le CPAS qui estime si tes parents ont des revenus suffisants ou pas) pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      D’autre part, il faut que le CPAS accepte et valide ton projet de formation pour qu’il te soutienne.
      Il faut par ailleurs entrer dans les conditions suivantes pour recevoir une aide du CPAS en tant qu’étudiant :
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice
      Lorsque l’on est aidé sous forme de RIS/revenu d’intégration, on doit respecter un contrat PIIS qu’il faut bien lire avant de signer :
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Au niveau des cours préparatoires, tu devrais peut-être te renseigner auprès de ton centre PMS, ou encore auprès du Service Social Étudiants de ta future université, pour connaître les aides éventuelles dans ton cas.
      Dans l’immédiat, avant de te rendre à ton CPAS, il y a peut-être un centre d’infos pour jeunes (12-26ans) près de chez toi où tu pourras prendre des informations au préalable (avant de ton rendre à ton CPAS). Par ailleurs, presque chaque CPAS dispose aujourd’hui d’une Cellule Jeunes où tu peux aussi prendre des infos.
      Voici des adresses de centres d’infos pour jeunes:
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  21. lemalinoisss

    Bonjour,

    Actuellement étudiant en école supérieur (toujours à charge de mes parents), je perçois +/- 450 € par mois. Durant l’année (du 1/10 au 10/12), j’ai travaillé quelques jours en tant qu’étudiant intérimaire. Il y a deux jours, j’ai reçu un courrier du CPAS me demandant un remboursement de la quasi-totalité de ce que j’ai perçu en travaillant. Je me demandais si ça valait vraiment la peine de travailler vu que je dois tout rembourser. Merci de votre réponse!

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour lemalinoisss,
      En tant qu’étudiant, en effet, il faut malheureusement reconnaître que ce n’est pas toujours très bénéfique de travailler si l’on reçoit une aide du CPAS.
      Il faut voir maintenant si tu es étudiant boursier ou pas.
      Le CPAS doit appliquer une ‘exonération pour étudiant’ en fait.
      Si par exemple tu as un salaire de 300€ et que tu es étudiant boursier, le CPAS doit déduire la somme de 230,58€ de ton RIS (300€-69,42), l’exonération étant alors de 69,42€.
      Si tu n’es pas boursier, on déduira 51,10€ de ton RIS (300-248,90), l’exonération étant de 248,90€ dans ce cas.
      De plus, le CPAS doit appliquer une exonération forfaitaire qui est de 12,92€ par mois pour un cohabitant.
      Est-ce que, sur le courrier que tu as reçu, il y a un calcul faisant référence à l’exonération ?
      Maintenant, si tu as par exemple un salaire de 850€, le CPAS peut te demander de rembourser l’aide perçue.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi:
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  22. Adem

    Bonjour,

    Pour le moment je suis une formation en alternance de chef d’entreprise en électricité à l’efp.
    Je touche 467€ de RIS tout les mois. Mais comme je n’ai pas encore de stage je fais quelques job étudiants via une intérim et j’ai gagner 450€ durant ces 2 semaines de noël.
    Je voudrai savoir si je toucherai mes 467€ du RIS aussi ?
    Je ne suis pas boursier vu que je suis en formation en alternance et comme ce n’est pas un établissement de plein exercice, il n y’ a pas de bourse d’étude.

    Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Adem,
      Dans ton cas, le CPAS doit, en principe, appliquer l’exonération socioprofessionnelle de 248,90€.
      Le CPAS doit te remettre un courrier avec leurs calculs détaillés (des calculs effectués sur base annuelle)
      450-248,90 = 201,10€ – 201,10×12= 2413,20€ – 5604-(2413,20-155) = 3345,80€ – 3445,80/12 = 287,15€
      La somme de 5604€ correspond à 12 x ton RIS actuel. Et 155€ à 12 x l’exonération générale qui est de 12,90€ pour un cohabitant.
      En principe, en plus de ton salaire, tu dois donc recevoir 287,15€ du CPAS si nous ne nous trompons pas.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi:
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  23. Chazimm

    Bonjour
    Je suis bénéficiaire du ris depuis mes 18 ans auparavant c est ma maman qui m élevé seule depuis ma naissance qui le touchait du fait de ma majorité j ai touche un demi ris et maman aussi un demi ris
    Depuis 4 ans étant en études secondaires non boursier j ai effectué des travaux en contrat étudiant et le cpas à retenu mes revenus avant mes 18 ans sur le ris de maman puis sur le mien est ce normal ? Par exemple 1 mois nous n avons même pas eu de ris car j avais gagné plus que mon ris et celui de maman
    Pourriez vous svp me faire parvenir par mail le texte des législations afférentes à mon cas
    Je vous remercie

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Chazimm,
      Il existe le système d’exonérations pour étudiants, est-ce que le CPAS l’applique bien dans ton cas ?
      Si, par exemple, tu as un salaire de 300€ et que tu es étudiant boursier, le CPAS déduira la somme de 230,58€ de ton RIS (300-69,42), l’exonération étant alors de 69,42€.
      Si tu n’es pas boursier, on déduira 51,10€ de ton RIS (300-248,90), l’exonération étant de 248,90€ dans ce cas.
      Même si le montant du salaire est légèrement supérieur au montant du RIS que la personne perçoit habituellement, l’exonération doit être appliquée !
      De plus, il existe les ‘exonérations générales’ qui sont de 12,92€ pour une personne cohabitante (le montant est petit mais cela a une influence sur le calcul annuel).
      Est-ce que le CPAS t’envoie bien un courrier détaillé des calculs effectués?
      Si tu penses que tes droits n’ont pas été respectés, tu peux demander conseil (gratuitement) à un service d’aide juridique de 1ère ligne :
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Au niveau des références légales:
      La législation relative au CPAS (ou droit à l’intégration sociale) relève de la loi organique du 26.05.2002
      La liste des exonérations est reprise à l’article 22 de l’Arrêté royal d’exécution
      L’article 35 de l’arrêté royal d’exécution reprend les types d’exonération.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  24. Gyna

    Bonjour,

    Je suis étudiante à l’Université et je bénéficie actuellement du RIS. Je suis tombée enceinte, et suite à mon accouchement, j’ai fait un allégement d’horaire à l’Université, ne prenant dans mon programme étudiant que les cours du second quadrimestre afin de pouvoir m’occuper de mon bébé les premiers mois de sa vie. Je comptais bientôt reprendre les cours. Seulement voilà, j’ai eu un accident qui me place en chaise roulante pour plusieurs mois, et m’empêche donc de reprendre les cours, ne sachant pas utiliser les transports en commun pour me rendre à l’Université. De plus, mon bébé devait normalement être gardé à la crèche de l’Université, mais en apprenant mon accident, et l’incertitude quant à ma date de retour à l’Université, la crèche a donné la place de mon bébé à un autre enfant, je me retrouve donc sans moyen de garde. Je voulais donc reprendre les cours en septembre prochain, en espérant savoir remarcher d’ici-là et en espérant avoir trouvé une place dans une autre crèche pour mon bébé. Mais le CPAS refuse en disant que j’ai abusé de leur clémence et qu’être en chaise roulante ne me dispense pas de suivre des cours intellectuels, et que si je ne retourne pas en cours rapidement, ils me retireront le droit au RIS. Quels recours ai-je ? C’est mon seul moyen de subsistance pour moi et mon bébé. En plus, j’ai des doutes quant à une autre grossesse en cours. Je n’ose même pas réaliser un test de grossesse ni même en parler au CPAS. J’ai peur qu’ils m’accusent d’être négligente, voir même d’avoir fait exprès de retomber enceinte afin de ne pas aller en cours. Je ne devrais même pas avoir à me justifier de cela car ma vie privée ne regarde pas le CPAS, mais je prends, comme il se doit et sans oubli, la pilule contraceptive, mais du fait de mon anxiété maladive (à cause de la peur de perdre mon RIS et ne plus avoir de quoi élever ma fille justement), je vomis fréquemment et je soupçonne que ma pilule ait été évacuée avant d’avoir été absorbée. Le CPAS est-il en droit me sanctionner pour des choses qui ne relèvent pas de ma responsabilité, telle qu’un accident et une seconde grossesse que j’ai pourtant pris soin d’éviter ?

    Répondre
  25. Ali

    Bonjour,
    Je perçois actuellement un RIS de 455,99€.
    Je voulais savoir lorsque je travaille en tant que job étudiant combien est-ce que je peux gagner par mois maximum sans que le CPAS le déduise de mon RIS.
    J’aimerais savoir quel calcul ils font lorsque je leur envoie ma fiche de salaire quand je travaille.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Ali,
      Il existe le système’ d’exonération pour étudiants’ qui implique le fait que le CPAS ne peut pas prendre en compte (déduire) l’entièreté du salaire perçu de ton RIS.
      Si par exemple tu as un salaire de 300€ et que tu es étudiant boursier, le CPAS déduira la somme de 230,58€ de ton RIS (300-69,42), l’exonération étant alors de 69,42€.
      Si tu n’es pas boursier, on déduira 51,10€ de ton RIS (300-248,90), l’exonération étant alors de 248,90€ dans ce cas.
      Il existe aussi une ‘exonération générale’ qui est de 12,92€ pour une personne cohabitante
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

      Répondre
  26. étudiante

    bonjour,
    je me demandais si je pouvais bénéficier de l’aide du CPAS étant étudiante à l’université et dans l’obligation de loué un kot. Cette année je loue déjà un petit kot de 300 euro sur Bruxelles à 40 minutes de route de mon école, dans une petite pièce car mes parents ne pouvait/voulait pas mettre plus. Je n’ai également pas reçut les aides boursières. L’année prochaine j’aimerais me rapprocher de mon école et agrandir un peu plus la pièce de vie. Mais les kots étudiants étant quand même élevés j’avais dans l’idée de faire une colocation pour diviser le prix en deux. Cependant, mes parents ne sont pas d’accord et vont dans l’idée de vouloir payer mon minerval mais pas le loyer du kot. Seulement étant étudiante, je suis en possession d’argent de coté et je travail les vacances mais je ne pense pas savoir subvenir au cout scolaire pendant toute la durée de mes études. est-ce que je peux vous demander de l’aide et comme procédé?
    Merci à vous.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Étudiante,
      Nous ne pouvons pas, nous, te confirmer que le CPAS t’aidera ou pas.
      Car, d’une part, il faut voir quelle est la situation financière de tes parents, et d’autre part, il faut que le CPAS valide ton projet de formation.
      Si, par exemple, le CPAS estime que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      En tout cas, l’étudiant qui vit en kot et retourne tous les w-e chez ses parents, dépend du CPAS de la comme du domicile familial.
      Il faut par ailleurs entrer les conditions suivantes pour recevoir une aide du CPAS :
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Si, par exemple, maintenant, le CPAS accepte de t’aider, tu devrais respecter un contrat PIIS, contrat à bien lire avant de signer:
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Le Service Social de ton école peut peut-être aussi t’aider et te conseiller dans tes démarches administratives (il est toujours utile de les consulter en tout cas)
      C’est bien aussi de consulter aussi leur base de données concernant les logements/kots.
      Attention que, si tu vis en colocation, il est fort probable que tu sois considérée comme isolée et non comme cohabitante par le CPAS (et donc le montant de l’aide est différent).
      Dans l’immédiat, il serait utile que tu fasses le point sur ta situation dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

      Répondre
    2. CIDJ

      Bonjour Étudiante,
      Nous ne pouvons pas, nous, te confirmer que le CPAS t’aidera ou pas.
      Car, d’une part, il faut voir quelle est la situation financière de tes parents, et d’autre part, il faut que le CPAS valide ton projet de formation.
      Si, par exemple, le CPAS estime que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      En tout cas, l’étudiant qui vit en kot et retourne tous les w-e chez ses parents, dépend du CPAS de la comme du domicile familial.
      Il faut par ailleurs entrer les conditions suivantes pour recevoir une aide du CPAS :
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Si, par exemple, maintenant, le CPAS accepte de t’aider, tu devrais respecter un contrat PIIS, contrat à bien lire avant de signer:
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Le Service Social de ton école peut peut-être aussi t’aider et te conseiller dans tes démarches administratives (il est toujours utile de les consulter en tout cas)
      C’est bien aussi de consulter aussi leur base de données concernant les logements/kots.
      Attention que, si tu vis en colocation, il est fort probable que tu sois considérée comme isolée et non comme cohabitante par le CPAS (et donc le montant de l’aide est différent).
      Dans l’immédiat, il serait utile que tu fasses le point sur ta situation dans un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

      Répondre