Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? Quelles sont les conditions ?

 

Le revenu d’intégration sociale (RIS) et l’aide sociale équivalente

Sur ces fiches, on utilisera le terme de ‘bénéficiaire’ ou de ‘demandeur d’aide’ au lieu d’allocataire social.
L’aide financière, la plus courante, attribuée aux allocataires du CPAS est appelée « revenu d’intégration sociale » ou RIS.
Il faut bien différencier le RIS de « l’aide sociale » (lire plus bas). Trois statuts ou situations sont à distinguer au niveau des bénéficiaires du RIS : le statut ‘personne isolée’, le statut ‘cohabitant’, et le statut ‘personne vivant avec une famille à charge’.
Tous les bénéficiaires du RIS doivent signer un contrat d’intégration ou PIIS.
« L’aide sociale équivalente », ou « l’aide sociale équivalente au revenu d’intégration » est une aide financière que le CPAS octroie aux personnes qui n’ont pas droit au RIS (car elles ne remplissent pas toutes les conditions requises), mais qui sont dans une situation de besoin similaire.
Deux conditions doivent obligatoirement être remplies pour pouvoir bénéficier de l ’aide sociale équivalente : le demandeur doit avoir sa résidence habituelle et effective sur le territoire belge et y être autorisé au séjour; et il doit être en état de besoin (il n’est pas en mesure de se loger, se nourrir, se vêtir, d’assurer son hygiène ou d’avoir accès aux soins de santé).

Une aide peut également être accordée lorsque les revenus du ménage sont temporairement insuffisants. On peut, par ailleurs, recevoir une aide complémentaire lorsque l’on est au chômage.

Quelles sont les différentes aides fournies par le CPAS ?

Le CPAS octroie donc le RIS au demandeur d’aide,  dans certains cas; dans d’autres cas, il accorde une « aide sociale équivalente ».
Mais il existe encore d’autre formes d’aides (sociales et financières).
Il peut s’agir :

  • d’un soutien financier (« avances » sur des allocations de chômage ou familiales par exemple, avances que l’on doit rembourser dès que l’on perçoit ses allocations);
  • d’une aide en nature (colis alimentaires, chauffage, fourniture scolaire);
  • d’une demande d’adresse de référence pour personne sans abri (adresse au siège de son CPAS);
  • d’une autre forme d’aide (garantie locative, aide administrative pour obtenir une pension alimentaire, aide à la gestion financière, aide psychologique, etc).

Les conditions pour avoir droit au RIS sont :

La résidence

Il faut résider de manière habituelle et permanente en Belgique. On dépend du CPAS de la commune dans laquelle on réside. Il n’est pas nécessaire d’être inscrit dans les registres de la population, ni même de disposer d’un logement pour avoir droit au RIS.

L’âge

Il faut être majeur (18 ans et plus) ou être assimilé à une personne majeure, « …Est assimilé à une personne majeure, la personne mineure d’âge qui soit est émancipée par mariage, soit a un ou plusieurs enfants à sa charge, soit prouve qu’elle est enceinte ». (Article 7, 2° de la loi du 26.05.2002 portant sur le droit à l’intégration sociale).

La nationalité

Il faut soit posséder la nationalité belge ou une des nationalités de l’Union européenne (sous certaines conditions), soit être inscrit comme étranger au « registre de la population » de sa commune, soit être reconnu comme apatride ou réfugié. Les étrangers inscrits au « registre des étrangers » de leur commune ont, pour leur part, droit à une « aide sociale » (cf. ci-dessous).

Il faut savoir que le CPAS n’est pas obligé d’octroyer des aides pour les études ou la formation professionnelle au citoyen européen ou non européen.

Attention, cependant, demander une aide sociale peut avoir des conséquences néfastes sur le droit au séjour d’un citoyen européen ou non européen, et cela  même s’il  a droit à cette aide! Normalement, le CPAS doit informer les demandeurs d’aide du risque pour leur droit de séjour. En effet, le citoyen européen, les membres de sa famille, les membres étrangers de la famille d’un Belge, ne doivent pas devenir une « charge déraisonnable » pour le système d’aide sociale, et ce, durant les 5 premières années du séjour en Belgique.

Des ressources insuffisantes

Le CPAS accorde une aide aux personnes qui ne disposent pas de ressources ou de revenus suffisants pour pouvoir vivre « dignement ».
Si le demandeur d’aide a des revenus, mais que ceux-ci sont inférieurs au montant du revenu d’intégration (RIS), la différence sera complétée par le CPAS.

Pour décider s’il accorde une aide ou pas, le CPAS va effectuer une « enquête sur les ressources » du demandeur d’aide.
Il faut savoir  aussi que des revenus illégaux (comme du travail non déclaré ou « au noir ») peuvent être considérés comme revenus.

La disposition au travail

Il faut être disposé à travailler, sauf empêchement pour des raisons de santé ou d’équité (raisons familiales qui empêchent de travailler, par exemple) pour avoir droit au RIS.

Le contrat d’intégration ou Projet Individualisé d’Intégration Sociale (PIIS)

Tous les bénéficiaires du RIS doivent, aujourd’hui, signer avec le CPAS un « contrat d’intégration » ou projet PIIS dont il est important de bien négocier les conditions avant de signer. Une fiche spécifique explique de quoi il s’agit.

L’absence de droit à d’autres prestations sociales

Le demandeur d’aide n’a pas droit au RIS/revenu d’intégration si, par exemple, il a droit à des allocations de chômage ou à une pension pour un montant supérieur, et qu’il n’a pas fait valoir ce droit. Il doit alors se mettre en ordre par rapport à l’ONEM pour toucher ces allocations. Le CPAS peut cependant lui prêter de l’argent le temps que sa situation au niveau du chômage soit régularisée.

L’aide pour les mineurs belges

En tant que mineur, tu as droit aussi à l’aide sociale, si tu te trouves dans une situation non conforme à la dignité humaine. Pour en savoir plus rends-toi à la page suivante de notre site.

Étrangers en séjour légal

Les personnes étrangères qui :

  • sont en séjour légal, mais ne sont pas inscrites au « registre de la population » (mais  inscrites au registre des étrangers)
  • ne sont pas reconnues comme apatrides ou réfugiées

n’ont pas droit au RIS/revenu d’intégration sociale.

Cependant, le CPAS se « doit »de leur venir en aide et leur accorder une « aide sociale » qui peut aussi être une aide financière.
Il y a bien sûr toujours des conditions d’accès à respecter (statut, l’inscription au registre de la population, …).

Étrangers majeurs en séjour illégal

Les CPAS estiment que les personnes en séjour illégal sur le territoire (les « clandestins », les « sans-papiers ») n’ont pas droit à l’aide sociale.
Cependant, certains tribunaux ont donné raison à des demandeurs d’aide sans papiers, et ont ainsi condamné les CPAS incriminés à verser une aide sociale.
Les étrangers en séjour illégal ont, par ailleurs, toujours droit à l’aide médicale urgente/AMU (voir ci-dessous).

Étrangers mineurs en séjour illégal

Dans le cas des mineurs en séjour illégal, ou dont les parents sont en séjour illégal, l’État doit apporter secours à ceux-ci.
Les CPAS ne peuvent pas les aider directement, mais ils se doivent de leur proposer une place au sein d’une structure d’accueil gérée par FEDASIL. Dans certains cas, les parents peuvent également être accueillis dans un centre FEDASIL. Les personnes peuvent refuser l’aide proposée par le CPAS via FEDASIL, mais le CPAS n’est pas dans l’obligation de les aider (en dehors de l’aide médicale urgente/AMU).
Comme il s’agit d’une thématique spécifique, il ne faut pas hésiter à s’adresser à un service spécialisé comme le service Droits des Jeunes afin d’obtenir des informations précises à ce sujet.

L’aide médicale urgente (AMU)

Le CPAS doit aider la personne sans ressources qui se trouve sur son territoire communal si cette personne a besoin de soins immédiats suite à un accident ou une maladie. Cette obligation porte donc aussi sur les personnes en séjour illégal, personnes à qui le CPAS aurait précédemment refusé une aide.
Le caractère urgent doit être prouvé par un certificat médical ou « attestation d’aide médicale urgente » signée par un médecin.
Ils s’agit ici d’une aide médicale, et non d’une aide financière ou autre aide sociale en nature.

Les autres aides fournies par le CPAS

En dehors des aides énoncées ci-dessus, le CPAS peut fournir d’autres types d’aides:

Une aide financière périodique ou occasionnelle

Une personne peut demander une aide exceptionnelle si elle doit faire face à une dépense imprévue (par exemple: un remboursement de dette à un fournisseur d’électricité qui menace de couper le service). 
Attention, certaines aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans ce cas, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).

 

 

 

 

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionnel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

105 questions déjà posées

  1. Didine

    Bonjour
    Je n ai pas asser travailer pour avoir droit au chômage 
    J ai 42 ans et une fille au études  on vit a 2
    J ai un fils  qui es partis car on ne se parle plus  j ai apris quil  travail
    Est ce que je peux demander  une aide au cpas?
    Merci

    Répondre
  2. Lou

    Bonjour, 
    Ayant introduit une demande de RIS il y a maintenant plus de deux mois, je suis toujours actuellement sans réponse. Il me faut cependant payer mon minerval avant le 1 février, est-il éventuellement possible de demander une aide d’urgence au CPAS ? 
    D’avance, merci pour votre réponse 

    Répondre
  3. Didi

    Bonsoir Madame/Monsieur, 
    J’aimerais savoir si je peux bénéficier d’une aide sociale étant donné que mon compagnon touche le chômage , on a deux enfants et moi étudiante en pharmacie .
    Bien à vous, 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Didi,
      Nous ne savons pas quel montant ton compagnon reçoit actuellement en tant que chef de ménage au chômage. Voici, en tout cas, les chiffres au niveau du CPAS.
      Pour le CPAS un ménage avec enfant(s) (de moins de 18 ans) a besoin de 1270,51€ pour vivre. En effet, le RIS/revenu d’intégration au taux ménage est de 1270,51€ comme tu le liras ici :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      Il faut savoir, par ailleurs, que le CPAS prend toujours en compte les revenus du/de la partenaire de vie du demandeur d’aide (que l’on soit marié ou pas).
      Si, par exemple, ton compagnon reçoit une allocation de 1315€, ton ménage (et donc toi) n’entre pas dans les conditions pour recevoir un RIS car ton ménage dispose des ressources d’un montant supérieur à 1270€.
      En quelque sorte, pour le CPAS, ton ménage dispose de revenus suffisants.
      Par contre, comme ton ménage est un ménage à faibles revenus, tu peux recevoir certainement des aides ponctuelles ou ‘aides occasionnelles’ pour, par exemple payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).
      Il est possible aussi de recevoir une aide ponctuelle pour des frais scolaires.
      Encore une fois, nous ne savons pas de quel montant ton ménage dispose, mais tu peux peut-être recevoir une aide financière (aide d’un montant inférieur au montant du RIS cohabitant) dans le cadre de tes études si le CPAS accepte ton projet d’études et si tu entres dans les conditions financières :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  4. Carolinepadra

    Bonjour je suis étudiante étrangère avec un séjour temporaire d’un an renouvellable. Je me retrouve enceinte et j’ai pas de revenu je travaille occasionnellement pour subvenir à mes besoins  vu ma grossesse je ne pourrai plus travailler tout le temps . Je vies en kot qui n’est pas adéquat pour accueillir un enfant. Le papa est belge et accepte de reconnaître l’enfant mais on ne vivra pas ensemble. Alors ma question es de savoir si le cpas peut m’aider et ceci avant l’accouchement? Car j’aimerai déménagé dans un endroit pouvant accueillir mon enfant. 
    Aidez moi svp. Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Carolinepadra,
      Dans l’immédiat, pour le suivi de ta grossesse, tu devrais consulter un planning familial car, d’une part les frais médicaux seront très bas (au niveau du prix), et d’autre part tu peux y être conseillée et écoutée de manière très spécifique :
      https://www.planningfamilial.net/liste-des-centres/
      http://www.fcppf.be/les-centres-de-planning-familial/coordonnees/
      https://fcpc.be/planning-familial/centres/
      https://www.planningsfps.be/nos-centres/
      Le fait que le papa reconnaisse l’enfant (il peut le faire avant la naissance à son administration communale) représente une certaine forme de sécurité pour ton enfant et toi.
      Au niveau du CPAS, c’est difficile de te répondre comme tu as un titre de séjour temporaire actuellement.
      En effet, lorsque l’on a un titre de séjour temporaire et que l’on demande une aide financière au CPAS, on risque de recevoir un Ordre de Quitter le Territoire/OQT.
      Ce que tu peux, peut-être, faire c’est demander temporaire, une ‘aide sociale équivalente au RIS’ (voici une définition reprise sur le site d’un CPAS bruxellois) :
      http://www.cpas-molenbeek.be/fr/aides-financieres-et-medicales/aides-financieres/aide-sociale-equivalente
      Mais tout d’abord, par rapport à tes droits, tu devrais demander conseil à un service spécialisé en droit des étrangers.
      Si tu es à Bruxelles, tu devrais te rendre directement ici (ce n’est pas seulement un ‘hôpital’) : http://www.freeclinic.be/-Contact-
      Ils ont un service juridique spécialisé, en plus d’un service médical, psychologique,….
      En attendant, tu devrais essayer de demander de l’aide au Service Social Étudiants de ton école/université.
      Chaque école/université dispose de fonds spécifiques pour aider ses étudiants
      Si tu n’es pas à Bruxelles, ou si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  5. Leila

    Bonjour je suis actuellement au chômage je perçois 530 euros par mois je suis cohabitante j habite chez mes parents 
    J ai perdu mes dents suite a une affection toute mes dents mais je n ai pas les moyens de me payer les soin et la prothèse 
    Est ce que le cpas peut m aider pour avoir une prothèse dentaire??
    merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Leila,
      Dans ce type de situation précisément, le CPAS doit intervenir pour toi.
      Nous supposons que ta mutuelle ne rembourse qu’une petite partie?
      Tu devrais préparer une espèce de dossier (tu peux le faire avec l’aide de ta mutuelle) si tu sais exactement combien tu devras payer et ensuite te rendre au CPAS qui verra ainsi de quel type d’aide (montant) tu as besoin précisément.
      Les démarches peuvent prendre du temps.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Sache que le CPAS compte souvent sur la ‘solidarité familiale’, et il est donc possible que le CPAS te rétorque que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider.
      Mais le CPAS ne peut pas toujours « renvoyer » le demandeur d’aide vers ses parents. De plus, le CPAS doit veiller à préserver les bonnes relations de la famille du demandeur d’aide.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  6. Lololaaaaaa

    Bonjour,
     
    je suis étudiante et j’aimerai vivre seul …. le cpas a accepté de m’octroyer du Ris à condition que je trouve un logement et que Je sois Être domicilié Est ce que c’est vrai ?? 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Lololaaaaaa,
      La condition de logement est une des conditions à remplir.
      Mais, en tant qu’étudiant, il y a plusieurs conditions à remplir en fait pour recevoir une aide du CPAS de sa commune.
      Suis-tu une formation dans l’enseignement supérieur actuellement ?
      Est-ce que le CPAS est d’accord avec ton projet (choix) d’études que tu suis ?
      En dehors de la question du logement, le CPAS est prêt à t’aider car tes parents n’ont pas de revenus suffisants pour te soutenir durant tes études ?
      En fait, les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation/aux études.
      Mais si les parents n’ont pas de revenus suffisants et/ou si la situation familiale est difficile, le CPAS alors intervient.
      Pour en revenir au logement, il faut savoir qu’un étudiant, sauf exception, ne peut pas toujours se domicilier à l’adresse de son kot comme tu le liras plus loin mais il faut voir quelle est ta situation familiale exactement: https://ijbxl.be/logement/se-domicilier-dans-son-kot/
      Un étudiant, une fois qu’il reçoit un RIS/revenu d’intégration, dépend d’un seul et même CPAS pour toute la durée de ses études, cela même s’il déménage (change de commune) plusieurs fois !
      Au niveau des démarches, le CPAS t’a bien remis un « accusé de réception » quant tu t’es adressé à eux ?
      Enfin, voici les différentes conditions à remplir pour être aidé dans le cadre de ses études :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Mais il est possible aussi d’être aidé par le CPAS en dehors des études bien sûr.
      Enfin, sache aussi que le Service Social Étudiants de ton école/université peut t’aider, également, à trouver un logement et te conseiller par rapport au CPAS (démarches).
      Voici quelques liens utiles pour trouver des logements étudiants à louer (chaque centre d’infos a une base de données que le/la jeune peut consulter) :
      https://ijbxl.be/logement/conseils-pour-choisir-ton-logement/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  7. Debelm

    Bonjour, alors voila, j’ai mon adresse à Charleroi mais je réside officieusement a liege ( pour mes études) de la famille mais ça se passe très mal. J’aimerai savoir si je peut bénéficier d’une aide financière par le cpas, car je ne trouve pas de job étudiant et c’est très dure pour moi vivre sachant que je n’ai pas un centime, et si il est possible d’avoir d’autres avantages pour pouvoir trouver un studio ou autres etc.
    Merci bien, cordialement

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Debelm,
      Tu veux dire que ton domicile familial est situé à Charleroi mais tu suis actuellement des études à Liège, et tu loges chez un membre de ta famille à Liège, c’est bien ça ?
      Il faut savoir que les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation.
      Nous te disons cela car si, par exemple, le CPAS estime d’une part que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider, et d’autre part que ta situation familiale est stable (c’est au CPAS à estimer si une situation familiale est difficile ou pas), le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      Par contre, s’il estime que ta situation familiale est vraiment difficile, il peut intervenir pour toi, financièrement.
      En tant qu’étudiant, il y aussi un certain nombre de conditions à remplir pour recevoir une aide du CPAS :
      https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      De plus, le CPAS doit être d’accord avec le projet (choix du type d’études) de l’étudiant.
      Un étudiant, qui retourne chaque week-end et durant les congés scolaires chez ses parents, a droit au RIS cohabitant de 626,74€.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Malheureusement, nous, nous ne pouvons pas te dire à l’avance si tu seras aidé ou pas, car comme tu le vois, beaucoup d’éléments entrent en ligne de compte.
      En dehors du CPAS, le Service Social Étudiants de ton école/université peut te donner des conseils et éventuellement intervenir pour toi financièrement.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  8. Anais

    Bonjour,
    Actuellement je suis étudiante en supérieur et enceinte. J’heberge chez une amie et je reçois en tant que cohabitante. Le CPAS m’a dit de trouver un appartement pour moi etant donner que je suis enceinte. J’ai trouvé un appartement Et et signer. Comme je n’ai pas la garantie locative,  ils payeront eux (au compte bloqué du propriétaire). Ma question est: combién de jours cela prend t il environ pour que la garantie soit au compte du propriétaire?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Anais,
      Pour cette question précisément, c’est ton CPAS qui pourra te donner une réponse exacte (il faut voir quand ton assistant-e social-e va contacter la banque et signer les documents nécessaires).
      Voici une fiche utile à ce niveau :
      https://espace-jeunes.droitsquotidiens.be/fr/question/comment-constituer-une-garantie-locative-le-cpas-wallonie
      En principe, une fois les documents signés, cela doit être rapide (pas plus de 2 jours normalement).
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  9. Sabine

    Bonjour, je suis propriétaire de mon appartement et y loge je viens de recevoir mon préavis et ne sais pas si j’ai droit au chômage car temps partiel ai je droit à une aide cpas merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Sabine,
      Pour la question du chômage, voici 2 fiches utiles (n’hésite pas à contacter les rédacteurs de la fiche) :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      En ce qui concerne le CPAS, si tu as peu de revenus (ou d’allocations) et si ta famille ne peut pas t’aider, le CPAS doit intervenir pour toi.
      Il faut toutefois savoir que le CPAS compte souvent sur la ‘solidarité familiale’, même si l’on n’habite plus chez ses parents depuis longtemps.
      Dans certains cas ou situations familiales, il est possible que le CPAS intervienne mais demande quand-même aux parents du demandeur d’aide d’intervenir également, dans la mesure de leurs moyens (et si les relations familiales sont ‘normales’).
      Vis-tu seule ?
      Si, par exemple maintenant, tu reçois du chômage une allocation de 400€, et si tu entres dans les conditions d’octroi, le CPAS devrait intervenir pour toi à hauteur de 540,11€ (940,11-400), le RIS pour personne isolée étant de 940,11€.
      On dépend du CPAS de la commune où l’on réside.
      Voici les différentes conditions d’octroi:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as besoin de précisions.
      Bien à toi,

      Répondre
  10. Debs

    Bonjour, voilà il y a trois mois j’ai acheté un four et un tac valeur 400 euro ( avec facture Va’denborre) possible d’être rembourser par le cpas ( schaerbeek).? 
     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Debs,
      Tu es bénéficiaire d’une aide régulière/mensuelle du CPAS actuellement ou ?
      Si c’est le cas, idéalement, tu aurais dû poser la question, à l’avance, à ton assistant-e social-e.
      Il faut voir dans quel cadre tu as acheté ce matériel (tu viens de déménager et tu dois acheter du matériel ?).
      Par ailleurs, au niveau de la gestion de tes factures, le Service Médiation de Dettes de ton CPAS peut te donner des conseils et voir avec toi, par exemple, quelles factures tu peux payer de manière étalée.
      Bien à toi,

      Répondre
  11. chris che

    Bonjour j’ai une question je vit avec mon fils de 14 ans depuis le 6 janvier je suis tombé à court de mazout pour nous chauffé et j’ai téléphoné a mon AS qui est au CPAS de Gedinne  elle ne veut pas m’aider car elle dit que avec 930€ de la sécurité social par moi je peut vivre et ma question est la suivante en étant dans la trêve hivernal peut’il nous laisser sans chauffage à savoir que je touche ma mensualité que le 21/01.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour chris che,
      Pour pouvoir te répondre de manière précise, tu perçois bien un RIS depuis quelques temps et tu vis avec ton fils (à plein temps) de 14 ans ?
      Ton ménage n’est composé que de 2 personnes ?
      Ou perçois-tu une allocation d’un autre organisme ?
      En dehors de la question du chauffage, il faut savoir qu’au niveau du CPAS, une personne avec charge de ménage, a droit à un RIS/revenu d’intégration au taux ménage de 1270,51€.
      Donc, si tu élèves seul ton fils, le CPAS doit intervenir pour toi si tu ne reçois comme allocation que 930€/mois (le CPAS doit alors compléter).
      Mais voici une fiche qui devrait répondre à ta question : https://www.fondschauffage.be/index.php/qui-peut-en-beneficier
      Si ton CPAS ne respecte pas tes droits, tu dois essayer de te défendre avec l’aide (gratuite) d’un service d’aide juridique de 1ère ligne:
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Tu peux aussi demander conseil à l’association suivante : https://atd-quartmonde.be/ou-sommes-nous/groupes-locaux/charleroi/
      Bien à toi,

      Répondre
  12. Dehte

    Comme faire une  denucie , de gens qui profitez   Le aide de la CPS , quand il travail  la journée intégrale et déclaré  le métier.  Et lê gens  vivres de aide le CPS et travailler noir  ? 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Dehte,
      Le CPAS vérifie régulièrement si le bénéficiaire est toujours dans les conditions pour recevoir une aide, il effectue des révisions de dossiers plusieurs fois par an, et donc effectue des contrôles à l’improviste dans ce cadre.
      Bien à vous,

      Répondre
  13. Cricri

     bonjour voila je suis au chômage en tent que chef de famille j’ai un fils qui a quitter mon.domicile pour faire sa propre vie let bénéficie du c pas le problème est que la il se retrouve à la rue car le proprio a revendu le batiment si je le reprend chez moi   diminuera t’il au cpas ou perdra t’il.la totalité 
    Merci pour vos réponse

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Cricri,
      Tu reçois actuellement une allocation de 1315€ ou ?
      Ce montant dépasse le montant du RIS/revenu d’intégration au taux ménage de 1270,51€.
      Donc, si ton fils revient vivre chez toi, il n’entrera plus dans les conditions pour être aidé financièrement par le CPAS.
      Si plus tard, il trouve un logement (son propre logement) et s’il n’a pas trouvé d’emploi entre temps, il devrait toujours être aidé par le CPAS de sa commune de résidence.
      Si, par contre, il est ‘hébergé’ (situation d’aide et temporaire) par des amis, à ce moment, il a toujours droit à un RIS (le RIS au taux isolé).
      Ce qui est important c’est qu’il tienne au courant son CPAS de sa situation actuelle.
      Le CPAS, via le Service Logements, peut l’aider à trouver un autre logement.
      Il peut aussi s’adresser à une association spécialisée :
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      A-t-il récupéré sa garantie locative ?
      Nous ne connaissons pas son âge, mais il peut peut-être aussi s’adresser à un centre d’infos pour jeunes (12-26 ans):
      https://ijbxl.be/logement/conseils-pour-choisir-ton-logement/
      Bien à toi,

      Répondre
  14. Leda

    Je suis illégal mais j’ai un rapport du médecin sur le séjour d’un an sur le territoire belge, le problème est que je ne peux pas travailler et je ne peux pas payer le loyer de l’appartement, y a-t-il une règle selon laquelle le CPAS ou la municipalité peut m’aider avec le paiement ??

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Leda,
      Si tu es sans papiers actuellement, au niveau du CPAS, tu as juste droit à l’Aide Médicale Urgente (AMU) comme tu le liras ici :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/comment-le-cpas-peut-il-aider-les-personnes-qui-sont-en-sejour-illegal-en-belgique-les-sans-papiers/
      Il s’agit donc d’une interventions financière pour les frais médicaux uniquement.
      Le rapport du médecin représente une preuve que tu as besoin de soins.
      Pour bien connaître tes droits ici, d’autant que tu as un rapport médical, tu devrais consulter (la consultation est gratuite) un service spécialisé :
      http://www.vivreenbelgique.be/sejour-en-belgique/services-juridiques-et-sociaux-specialises-en-droit-des-etrangers
      Si tu es à Bruxelles, ce lien peut être utile également :
      https://survivinginbrussels.be/app/fr/resoudre-un-probleme-administratif
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Leda

        Eh si j’attends la réponse au titre de séjour,j’attends le jour jour pour aller au tribunal pour la décision.

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour Leda,
          Nous ne pouvons malheureusement pas te répondre, tu dois consulter un service spécialisé.
          Bien à toi,

          Répondre
  15. H

    Bonjour je suis à l’étranger et je suis tombée son travail je sais pas comment je dois faire pour avoir un travail pour payer mon loyer je sais pas qu’est-ce que je dois faire

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour H,
      Nous ne pouvons malheureusement pas t’apporter de réponse.
      Pour pouvoir être aidé par le CPAS, il faut résider sur le territoire (belge) et remplir les conditions suivantes :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Bien à toi,

      Répondre
  16. Anna

    Bonjour, j’ai 29 ans et je n’ai jamais travailler. J’aimerais entamer une formation et j’aurais aimé savoir si le cpas pouvait m’aider à payer cette formation et à me donner le minimum pour vivre. 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Anna,
      Outre les conditions à remplir, le CPAS se base sur la situation financière et familiale du demandeur d’aide pour décider d’accorder une aide ou pas.
      En fait, il faut savoir que le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide :
      parents, enfants qui travaillent et partenaires de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Vis-tu seule actuellement ou ?
      Voici les différentes conditions d’octroi à remplir :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Si tu remplis les conditions d’octroi pour être aidée par le CPAS, celui-ci peut t’aider à suivre une formation mais il faut que le type de formation (que tu souhaites suivre) soit accepté par ton CPAS.
      Chaque CPAS dispose aujourd’hui d’un Service Formations/Études où tu peux déjà te renseigner sur le type de formation soutenue par le CPAS.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Enfin, même si tu n’as pas droit au chômage, il est important que tu sois inscrite chez Actiris/au Forem (on peut être inscrit dans les 2 organismes en même temps!) pour pouvoir bénéficier de certaines offres (offres d’emploi, cours de langues, ateliers,…).
      Si tu n’es pas inscrite, ton CPAS t’invitera à le faire.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  17. krimmmmm

    bonsoir j’ai une question je travaille comme article 60 depuis le 1 octobre et se boulot me plait plut du tout . voila ma question si je trouve un boulot ailleurs es se que j’ai droit de changer et de arrêter se contrat article 60 merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour krimmmmm,
      En fait, si tu démissionnes, tu devrais respecter un préavis de 2 semaines si tu as une ancienneté de plus de 3 mois.
      Mais es-tu sûr de trouver un autre boulot ailleurs rapidement ? As-tu déjà quelque chose de concret ?
      De plus, en démissionnant tu romps ton contrat PIIS et tu seras sanctionné par le CPAS.
      Tu risques, si tu reviens vers le CPAS dans quelques mois, de recevoir un refus de ton CPAS au motif que tu t’es mis toi-même dans un état de besoin.
      Est-ce qu’il n’y a pas moyen, pour ton job actuel, de changer tes tâches et/ou tes horaires ? En as-tu déjà discuté avec ton assistant-e social-e ?
      Il n’y a aucun moyen de changer quelque chose ?
      Bien à toi,

      Répondre
  18. Erhan

    Une question, j’ai un ami qui est étudiant a t’il vraiment le droit de toucher du CPAS en tant qu’étudiant, bien à vous.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Erhan,
      Cela dépend surtout de sa situation financière et familiale (entente).
      Il faut savoir aussi que les parents ont le devoir de soutenir leur(s) enfant(s) tant que ceux-ci sont en formation/aux études.
      Si, par exemple, les parents de ton ami ont peu de revenus et/ou si sa situation familiale est vraiment critique/difficile, le CPAS peut intervenir pour lui, dans le cadre de ses études, s’il suit des études de plein exercice : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Mais il faut aussi que le CPAS soit d’accord avec le choix (type) d’études de ton ami.
      Il faut savoir également que les démarches peuvent être longues auprès du CPAS.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      On dépend du CPAS de la commune où l’on est inscrit.
      Il peut se rendre, dans l’immédiat, au ‘Service Jeunes’ (18-25 ans) de son CPAS pour voir s’il remplit, à première vue, les condition d’octroi.
      Que ton ami n’hésite pas à nous contacter, ou encore, à se rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez lui pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  19. Chris

    Bonjour je vis depuis des années au depends de mon papa qui est pensionner il touche 1400 eur de pension , il a un pret personnel qui s eleve a 430 eur plus les factures . Nourriture ect … je n ai aucun.revenu mais je vis avec lui , c est lui qui.paie malheureusement tout mais nous avons vraiment du mal a nous en.sortir je ne demande pas de jugement je suis deja assez honteux ainsi 
    Pourrais- je obtenir un.statut de cohabitant comme revenu au cpas ? 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Chris,
      En fait, un ménage de 2 personnes (sans enfants donc), a droit, au total, à 1253,48€ actuellement, c’est à dire à 2 x le RIS au taux cohabitant de 626,74€.
      Pour le CPAS, tu fais partie actuellement d’un ménage disposant de revenus ‘suffisants’, tu n’entreras pas dans les conditions pour être aidée par le CPAS malheureusement.
      Ton papa, de son côté, peut éventuellement essayer de demander une « aide occasionnelle » au CPAS pour, par exemple, payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Il peut aussi demander conseil au Service Médiation de Dettes du CPAS de sa commune pour voir s’il ne peut pas payer certaines de ses factures de manière étalée.
      De ton côté, tu n’as pas droit au chômage ?
      En fait, même si tu n’as pas droit au chômage, il est important que tu sois inscrit chez Actiris/au Forem (on peut être inscrit dans les 2 organismes en même temps!) pour pouvoir bénéficier de certaines offres (offres d’emploi, cours de langues, ateliers,…).
      Malheureusement, le système de sécurité social actuel n’encourage pas la cohabitation.
      Bien à toi,

      Répondre
  20. Nabea

    Bonjour Madame Monsieur,
    Est-ce que le Cpas peut aider ses allocataires à faire des études supérieures ? Comment ça se passe

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Nabea,
      Nous ne savons pas quel est le contenu de ton contrat PIIS (ou quelles conditions tu dois respecter à l’heure actuelle) mais il est, en tout cas, possible de se faire aider par le CPAS dans le cadre d’un projet de formation ou d’études : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Il faut aussi que le type d’études convienne au CPAS.
      Dans l’immédiat, tu devrais t’adresser au « Service Jeunes » (18-25 ans) ou au « Service Études et Formations »de ton CPAS pour discuter de ton choix d’études et des débouchés.
      Ensuite tu pourras ‘défendre’ ton projet devant ton assistant-e social-e.
      Dans le cadre des études, il y a des conditions à bien respecter (voir le ‘PIIS étudiant’) :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Bien à toi,

      Répondre
  21. Auron

    Bonjour, je vis en région Liégoise, je suis en couple avec ma compagne qui n’as pas de revenus et qui est donc à ma charge tous comme ma fille (bébé de 4 mois) j’été au chômage et je viens de passer sur la mutuelle pour maladie, on me dit que je n’aurai que 60% des revenues du taux chômage ce qui me fait peur car cela ne fait que 700 euros et une poussière. Es que cela me donne droit à demander un complément car sans celà une fois payé le loyer 600 euros et le gaz electricité il me reste que 30 euros pour vivres ! ce qui me semble pas humain. J’ai très peur 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Auron,
      En effet, c’est très peu.
      Un ménage, avec un enfant de moins de 18 ans, a droit au CPAS, à 1270,51€. Il s’agit du RIS au taux ménage.
      Tu peux donc demander une « aide complémentaire » au CPAS de ta commune (pour obtenir 1270€ pour ton ménage).
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Dans certains cas, en dehors des aides mensuelles, ou des aides sous formes de RIS, le CPAS peut intervenir via les « aides occasionnelles » pour, par exemple payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant
      comment se dérouleront les remboursements.
      Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).
      Mais, avant toute chose, tu dois bien te renseigner auprès de ta mutuelle (ta mutuelle dispose d’un Service Social peut-être) pour vérifier que celle-ci ne va pas prendre certaines sommes en compte.
      En effet, dans certains cas, les mutuelles prennent en compte des aides octroyées par le CPAS.
      Bien à toi,

      Répondre
  22. Esk-Extra

    Bonjour, 
    Alors voilà, je suis étudiante pour le moment. Cela fait maintenant quelques années que chez moi nous avons des difficultés financières importantes. Ma mère nous a toujours élevée seule avec son salaire d’éducatrice et nous sommes 3 à la maison (sans revenu), en comptant que ma mère ne reçoit plus d’allocation pour mon frère aîné. J’ai entrepris des études avec un minerval quand même conséquent lorsque ma mère avait un compagnon (qui l’aidait un peu mais quand même rien de suffisant) et moins de frais à payer. Cela fait maintenant 4 ans qu’elle est vraiment seule pour tout assumer et qu’elle a en plus du acheter une nouvelle voiture + du entreprendre des travaux à la maison pour lesquels elle a du faire un prêt à la banque (des gros problèmes d’humidité, ma mère n’a pas de chambre et doit dormir dans un salon juste a cote des pieces humides) mais qui n’a pas encore commencer à être prélevé (mais très bientôt et on redoute les dégâts au niveau financier). On ne parle plus de fins de mois serrées mais plutôt de moitié du mois et ca n’ira pas mieux avec le prêt. On n’a jamais fait de démarche au niveau du CPAS mais les conditions sont telles que j’en viens à m’y intéresser. Ma mère a aussi des problèmes de santé importants (notamment au niveau cardiaque) pour lesquels elle doit parfois faire des sacrifices (elle ne peut pas se permettre certains soins qui malheureusement et très curieusement ne sont pas rembourses par la mutuelle). J’ai moi meme besoin d’un traitement de fond quand meme couteux et ca aussi ca devient très difficile a assumer. Resultats j en viens souvent a devoir payer mes soins de sante avec l argent que je gagne en job etudiant. Tout ca pour dire que la situation ne devient plus supportable. Pensez vous que le CPAS pourrait nous aider? J’ai notamment pense a demander de l aide pour moi m installer autre part et recevoir un revenu pour aider a payer mes etudes. 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Esk-Extra,
      Le CPAS intervient aussi auprès de personnes qui ont des revenus et/ou qui sont au chômage.
      Il intervient également auprès des jeunes dans le cadre de leurs études comme tu le liras ci :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Il faut aussi, pour cela, que le CPAS accepte/valide le projet (type) d’études du/de la jeune.
      Pour décider d’intervenir ou pas, le CPAS se base principalement sur la situation familiale (entente entre autres) d’une part, et sur la situation financière du demandeur d’aide d’autre part.
      Ce qui est certain, c’est que le CPAS ne se base pas sur les frais et charges d’un ménage, mais bien sur les ressources de ce ménage pour décider d’aider ce ménage ou pas.
      Le CPAS prend donc un certain nombre d’éléments en compte et nous ne pouvons donc pas t’assurer, à notre niveau, si tu seras aidée ou pas.
      Par ailleurs si, maintenant, ton école/université est loin de chez toi et donc que la location d’un logement étudiant s’avère justifié, le CPAS acceptera cette situation et t’aidera pour le paiement de ton loyer notamment. Cela si tu remplis toutes les conditions d’octroi bien sûr;
      Mais il faut savoir aussi que le CPAS prend certaines ressources en compte comme le salaire du job étudiant.
      Il s’agit d’une prise en compte partielle car il existe le système d’exonération comme tu le liras au bas de la page suivante:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      Un étudiant qui loge en kot, et qui retourne chez ses parents les week-ends et durant les congés scolaires, est considéré comme « cohabitant ».
      Le montant d’un RIS pour cohabitant est de 626,74€ actuellement, cela lorsque l’on remplit toutes les conditions.
      Comme ta maman travaille, il faut savoir que son salaire sera également pris en compte par le CPAS. Ce qui veut dire que, si tu remplis les conditions en tant qu’étudiante pour recevoir une aide financière du CPAS, tu pourrais percevoir un montant inférieur à 626€.
      Chaque CPAS, ou presque, dispose aujourd’hui d’un Service Jeunes (18-25 ans), tu peux donc peut-être t’y rendre dès que tu le peux (après ta session) pour savoir si, à première vue, tu entres dans les conditions d’octroi.
      En dehors du CPAS, le Service Social Étudiants de ton école/université peut éventuellement intervenir pour toi également.
      Pour en revenir au CPAS, en dehors des aides régulières/mensuelles, celui-ci peut également intervenir de manière ponctuelle, via les « aides occasionnelles » pour, par exemple payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Par contre, pour une aide régulière/mensuelle (aide pour compléter par exemple), on ne doit rien rembourser au CPAS (sauf s’il y a fraude).
      N’hésite pas à nous recontacter après avoir lu ce message, ou encore, à te rendre dans centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  23. Aleti

    Bonjour, pourriez-vois m’indiquer si je droit à une aide du CPAS, voici ma situation :
    Un salaire de – de 2000 euros / mois. Mais par interim donc irrégulier
    Mon épouse exclue du chômage.
     5 enfants à charge
    De plus nous sommes sous médiateur de dettes.
    Merci pour votre aide.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Aleti,
      En fait, un ménage avec enfants de moins de 18 ans (quelque soit le nombre d’enfants) a droit à 1270,51€ au niveau du CPAS.
      Ce montant correspond au RIS/revenu d’intégration sociale ‘au taux ménage’ comme tu le liras ici:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      Donc, comme tu as des revenus qui sont, en moyenne, supérieurs au montant du RIS ‘au taux ménage’, à priori, tu n’entres pas dans les conditions d’octroi.
      En fait, pour décider d’accorder une aide ou pas, le CPAS ne se base pas sur les montants/charges/loyers d’un ménage, mais sur les ressources de ce ménage.
      Mais peut-être que les mois où tu n’as pas de travail ou moins de travail, tu peux t’adresser au CPAS pour une aide financière ponctuelle.
      Le problème est le délai d’analyse des dossiers de demande d’aide.
      Sache toutefois que pour une ‘aide financière’ ponctuelle (et non un RIS dont le montant est plus important), le CPAS peut agir plus rapidement en principe.
      Lorsque l’on entre un dossier de demande d’aide, il faut bien veiller à recevoir « l’accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas).
      Concernant ton épouse, même si elle n’a plus droit au chômage pour l’instant, il est quand-même important d’être inscrit chez Actiris/Forem (on peut être inscrit dans les 2 organismes en même temps!) pour pouvoir bénéficier de certaines offres (offres d’emploi, cours de langues, ateliers,…) mais nous ne savons pas si les enfants sont fort jeunes ou pas.
      Enfin, le Service Social de ta mutualité peut également te renseigner sur tes droits sociaux.
      N’hésite pas à nous recontacter pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  24. Belgium girl

    Bonjour, je voulais vous demander, en étant étudiante de 18 ans et exerçant un job étudiant durant les week-ends, ai-je droit au cpas ? Et avoir un appartement ? Si oui, comment faire s’il vous plaît ?? Un grand merci. 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Belgium girl,
      Nous ne connaissons pas ta situation, mais avant tout, il faut savoir que les parents ont le devoir de subvenir aux besoins de leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation/aux études.
      Donc si le CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors, dans une faible mesure.
      Dans certains cas, quand la situation familiale (entente) est vraiment critique/difficile (critique aux yeux du CPAS!),
      le CPAS ne peut pas aggraver la situation en « renvoyant », par exemple, le jeune chez ses parents.
      Dans certains cas, le CPAS peut aussi verser une aide au jeune demandeur d’aide et « se faire rembourser » ensuite auprès des parents.
      Il y a en fait différents types de situations comme de réactions possibles de la part du CPAS.
      Cela dépend, entre autres, de la situation familiale et financière de l’étudiant.
      Si tu suis des études actuellement, tu dois vérifier que tu entres bien dans les conditions pour être aidée sous statut étudiant :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Un étudiant qui remplit les conditions, et qui vit en semaine dans un logement étudiant, et qui rentre chaque week-end chez ses parents, a droit au RIS cohabitant.
      Le montant du RIS cohabitant est de 626,74€.
      Par ailleurs, il faut savoir que le CPAS prend en compte des ressources comme les allocations familiales (si le jeune les reçoit directement) et une partie du salaire de l’étudiant.
      Dans l’immédiat, ce que tu peux faire c’est t’adresser au Service Jeunes (18-25 ans) de ton CPAS où tu peux déjà prendre un certain nombre de renseignements, pour voir si tu entres, à première vue, dans les conditions d’octroi, avant d’entamer toutes les démarches.
      Enfin, il faut savoir que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Lorsque l’on entre un dossier de demande d’aide au CPAS, on doit bien veiller à recevoir « l’accusé de réception » (document très important) attestant que l’on a entré un dossier de demande d’aide au CPAS.
      Si tu n’entres pas dans les conditions pour être aidé par le CPAS, il est peut-être possible dans ton cas de recevoir une aide du Service Social Étudiants de ton école/université.
      N’hésite pas à nous recontacter, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  25. Lmt

    Est ce que le Cpas peut donner une aide financière à un étudiant majeur ? 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Lmt,
      Il faut savoir que les démarches auprès du CPAS peuvent être longues et que le CPAS s’adresse avant tout aux personnes sans ressources et sans famille pour les aider.
      Par ailleurs, si le CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors, dans une faible mesure.
      Pour le CPAS, les parents doivent subvenir aux besoins de leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation.
      Dans certains cas, quand la situation familiale (entente) est vraiment critique/difficile (critique aux yeux du CPAS), le CPAS ne peut pas aggraver la situation en renvoyant, par exemple, le jeune chez ses parents.
      Le CPAS peut aussi, par exemple, verser une aide au jeune demandeur d’aide et « se faire rembourser » ensuite auprès des parents.
      Il y a en fait différents types de situations ou de réactions possibles de la part du CPAS.
      Cela dépend de la situation familiale et financière de l’étudiant. Comme tu le constateras, pour notre part, nous ne pouvons pas te dire à l’avance si tu seras aidé par le CPAS ou pas.
      De plus, il y a des conditions à remplir.
      Suis-tu des études actuellement?
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiant : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Ce que tu peux faire, dans l’immédiat, c’est t’adresser au ‘Service Jeunes’ (18-25 ans) de ton CPAS. Tu peux déjà y prendre un certain nombre de renseignements, pour voir si tu entres, à première vue, dans les conditions d’octroi, cela avant d’entamer toutes les démarches.
      Enfin, il faut savoir que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Lorsque l’on entre un dossier de demande d’aide au CPAS, on doit bien veiller à recevoir « l’accusé de réception » (document très important) attestant que l’on a entré un dossier de demande d’aide au CPAS.
      N’hésite pas à nous recontacter, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
    2. CIDJ

      Bonjour Lmt,
      Il faut savoir que les démarches auprès du CPAS peuvent être longues et que le CPAS s’adresse avant tout aux personnes sans ressources et sans famille pour les aider.
      Par ailleurs, si le CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors, dans une faible mesure.
      Pour le CPAS, les parents doivent subvenir aux besoins de leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation.
      Dans certains cas, quand la situation familiale (entente) est vraiment critique/difficile (critique aux yeux du CPAS), le CPAS ne peut pas aggraver la situation en renvoyant, par exemple, le jeune chez ses parents.
      Le CPAS peut aussi, par exemple, verser une aide au jeune demandeur d’aide et « se faire rembourser » ensuite auprès des parents.
      Il y a en fait différents types de situations ou de réactions possibles de la part du CPAS.
      Cela dépend de la situation familiale et financière de l’étudiant. Comme tu le constateras, pour notre part, nous ne pouvons pas te dire à l’avance si tu seras aidé par le CPAS ou pas.
      De plus, il y a des conditions à remplir.
      Suis-tu des études actuellement?
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiant : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Ce que tu peux faire, dans l’immédiat, c’est t’adresser au Service Jeunes (18-25 ans) de ton CPAS. Là tu pourras prendre un certain nombre de renseignements, pour voir si tu entres, à première vue, dans les conditions d’octroi, cela avant d’entamer toutes les démarches.
      Enfin, il faut savoir que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Lorsque l’on entre un dossier de demande d’aide au CPAS, on doit bien veiller à recevoir « l’accusé de réception » (document très important) attestant que l’on a entré un dossier de demande d’aide au CPAS.
      N’hésite pas à nous recontacter, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  26. Anna

    Bonjour, 
    Je suis pensionnée grapa ,je vais avoir 67 ans en janvier 2020, l,immeuble ou je loue un studio est mis en vente ,j’y habite depuis mai 2017, je ne sais comment  trouver le montant pour la garantie si je retrouve un petit studio,  car la garantis versé en mai 2017 , après état de lieux ne me sera versée qu a mon départ mais si je reloue leur demande est 2 mois de garantie et c’est avant d,enménager, je vis seule et mon fils qui vit seul  est  handicapée sclérose en plaque  il ne sais m’aider ,plus d’autre famille . Comment pourrais relouer pas de garantie et un dèmenagement coûte cher , je ne sais qui peux m’aider car la garantie des que je reçois la somme ou je quitte , je la reverserais ,mais qui peux m,aider .je suis perdue .des q’il y aura vente j ai 6 mois devant moi mais le problème reste le même. 
    Merci d’avance de m’éclairer pour pouvoir m’en sortir ,d’avance merci pour votre réponse. 
    **** ANNE-MARIE 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Anna,
      Vous devriez vous renseigner, dès que possible, auprès du « Service Logements » de votre CPAS pour voir si entrez dans les conditions pour d’obtenir une aide pour la garantie locative.
      En tant qu’habitante de votre commune, il ne faut pas nécessairement être bénéficiaire du CPAS pour recevoir une aide ponctuelle du CPAS de votre commune de résidence.
      Il y a peut-être aussi une association spécialisée près de chez vous : https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      Enfin voici une fiche qui peut vous être utile :
      https://www.bruxelles-j.be/te-loger/la-garantie-locative-les-differents-types-et-les-aides-possibles-quand-on-na-pas-assez-de-sous/
      Bien à vous,

      Répondre
  27. Daniela

    Bonsoir je suis maman célibataire d un enfant de 13 ans et enceinte de 6 mois de jumeaux. Je suis actuellement chez ma mère qui elle même n’a pas les moyens d avoir autant de personnes chez elle, elle n’a que une chambre. 
    Je voudrais savoir si vous pouvez m aider financièrement et avoir un logement pour moi et les enfants.
    Je suis en Belgique depuis très peu mais je ne suis pas encore inscrit à la commune car je ne sais pas par où je dois commencer. Je viens d arriver du Portugal. Merci 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Daniela,
      Nous sommes en fait un site d’informations pour jeunes, et tu es ici sur la rubrique CPAS.
      Pour pouvoir recevoir une aide financière du CPAS, tu dois être inscrite à la commune.
      Sur la fiche suivante, tu liras qu’il faut remplir un certain nombre de conditions pour obtenir une aide financière du CPAS de la commune où l’on réside :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Le problème, dans ton cas, c’est ton titre de séjour qui est certainement de durée temporaire.
      En fait, les personnes qui ont un titre de séjour temporaire, risquent de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire si elle demandent une aide financière au CPAS, cela même si l’on est de nationalité européenne.
      Peux-tu nous dire dans quelle région tu te trouves pour voir si nous ne pouvons pas t’indiquer une association qui pourrait t’informer et te conseiller ?
      Merci
      Bien à toi,

      Répondre
  28. Jamal oul

    Bonsoir
    Je suis étranger résidant en belgique avec une carte de résidence B illimité.  Depuis un certain temps les conditions de ma famille au maroc m’ont obligé de rester au maroc mais en ayant rien en Belgique. Je grade mon domicile et j ai une dette que je rembourse via des amis .. dans.mon cas quoi faire pour avoir une aide et éviter de perdre mon logement et d etre radié et.perdrz tout. 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Jamal oul,
      Nous ne pouvons pas te répondre de manière précise malheureusement.
      Pour obtenir une aide financière du CPAS, tu dois résider ici de manière effective et être présent sur le territoire:
      https://espace-jeunes.droitsquotidiens.be/fr/question/je-sejourne-quelques-temps-letranger-mon-droit-au-revenu-dintegration-sera-t-il-maintenu
      Par ailleurs, il faut voir combien de temps tu seras absent:
      https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/je-pars-travailler-quelques-temps-letranger-que-devient-mon-domicile
      De plus, si t’absentes longtemps ou à plusieurs repres, tu risques de perdre ton droit de séjour ici :
      http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/sejour/etablissement
      Mais seule une association spécialisée en droit des étrangers pourra te répondre de manière précise:
      http://www.vivreenbelgique.be/sejour-en-belgique/services-juridiques-et-sociaux-specialises-en-droit-des-etrangers
      Nous ne pouvons malheureusement t’en dire plus à notre niveau.
      Bien à toi,

      Répondre
  29. Moni

    bonjour
    j’ai une carte de séjour F et je réside en Belgique depuis un peu prés 3 ans, je suis mariée et actuellement enceinte de mon premier bébé, je vis mal avec mon mari et je veux me séparer de lui mais je sais pas si j’ai le droit d’une aide social du CPAS, j’ai le chômage mais le montant ne va point couvrir le loyer, les charges, et les besoins primaires de l’enfant quand il va naître, j’ai entendue dire que je n’aurai aucune aide si je dépasse pas les 5 ans en Belgique, S’il vous plait j’ai besoin d’une réponse. Et merci d’avance.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Moni,
      Idéalement, il est préférable d’avoir une carte F+ lorsque l’on demande une aide financière au CPAS.
      Nous ne connaissons pas ta situation, mais, au niveau du chômage, si tu vis seule avec ton enfant, ton statut changera et le montant ton allocation de chômage devrait augmenter en principe.
      Au niveau du CPAS, il faut distinguer différentes aides au CPAS.
      Si par exemple tu demandes une aide financière au lieu d’un RIS ou revenu d’intégration sociale (le RIS représente une somme plus importante), tu as plus de chance d’obtenir une aide, tout en ne perdant pas ton droit de séjour ici.
      Maintenant, en dehors de la question du droit de séjour, le CPAS ne peut intervenir pour toi que si tu vis seule, et donc si tu n’es plus à la charge de ton mari (si tu ne dépends plus de ses revenus).
      Le CPAS peut t’aider aussi au niveau des démarches administratives pour demander le divorce, ils peuvent t’aider également pour les démarches d’une pension alimentaire.
      Mais, avant tout cela, le CPAS va te demander si tu es bien sûre de vouloir divorcer et entamer toutes les démarches administratives qui peuvent être longues et contraignates.
      Au niveau du logement, le CPAS peut, via sa Cellule Logements, te donner des conseils, mais toutes les démarches (recherches) seront à faire de ton côté.
      Le CPAS peut intervenir pour le paiement de la garantie locative (à rembourser par la suite ou non selon la situation).
      Voici des associations pouvant t’aider dans ta recherche de logements :
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      Au niveau du divorce, tu peux aussi être conseillée, en dehors du CPAS, par une association près de chez toi.
      Si tu téléphones à Télé-accueil, on pourra t’indiquer une association spécialisée près de chez toi : http://www.tele-accueil.be/
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  30. Christian

    Bonjour, j’ai quitte le CPAS depuis quelques mois pour être indépendant, mais le peu de ressources financières que je possède sont en train de fondre comme neige au soleil vu que mon activité n’engendre pas des revenu actuellement ! Ai-je droit à une aide ou un soutient du CPAS ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Christian,
      Nous ne savons pas si tu vis seul ou pas actuellement.
      En tous les cas, si tu vis seul, et si tes revenus sont, à première vue, inférieurs au montant du RIS isolé qui est de 940,11€ actuellement, le CPAS de ta commune de résidence peut à nouveau intervenir pour toi.
      On peut s’adresser à plusieurs reprises au CPAS, même après un refus.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  31. Alex

    Bonjour , depuis peu j ai appris que j etais atteint d un cancer . J ai subit 2 opérations et je suis sous chimio. De ce fait je suis tombé sur la mutuelle avec un enfant à charge avec 35 euros par jour es ce que j ai droit a un revenu supplémentaire du cpas en tant que chef de famille au cpas. Merci.

    Répondre
  32. Xena

    Bonjour , depuis peu j ai appris que j etais atteint d un cancer . J ai subit 2 opérations et je suis sous chimio. De ce fait je suis tombé sur la mutuelle avec un enfant à charge avec 35 euros par jour es ce que j ai droit a un revenu supplémentaire du cpas en tant que chef de famille au cpas. Merci.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Xena,
      Une personne avec un enfant à charge (enfant de moins de 18 ans!) a droit au RIS/revenu d’intégration sociale au ‘taux ménage’ de 1270,51€.
      Si ta famille ne peut pas t’aider (il faut savoir que le CPAS compte souvent sur la ‘solidarité familiale’ même si l’on ne vit plus chez ses parents depuis longtemps), le CPAS devrait intervenir pour toi et « compléter » pour obtenir au final 1270,51€.
      Mais, avant toute chose, renseigne-toi bien auprès de ta mutuelle car les mutuelles prennent en compte certaines aides fournies par le CPAS, dans certains types de situation.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  33. nan

    Après combien de temps ont et payer après avoir changé le numéro de compte au cpas 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour nan,
      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question.
      Tu devrais vérifier si le changement a bien été enregistré auprès du Guichet Finances de ton CPAS.
      Ils peuvent te renseigner aussi sur les délais de paiement.
      Bien à toi,

      Répondre
  34. Mariam 01

    Étant au CPAS es qu’on a droit d’avoir un près hypothécaire pour s’acheter une maison 🏡 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mariam 01,
      Dans l’autre sens, une personne déjà propriétaire de sa maison a droit à une aide du CPAS, sous certaines conditions, comme tu le découvriras ici:
      https://www.youtube.com/watch?v=OlzqpO5ITuk
      Maintenant, tu dois savoir qu’il est des plus en plus difficile d’obtenir un prêt, auprès des banques, même pour les personnes travaillant de manière régulière.
      Malheureusement, nous craignons que ce ne soit pas possible dans ton cas.
      Il existe des projets collectifs, mais qui restent exceptionnels : http://www.houtinfobois.be/realisations/lespoir-14-logements-passifs-a-molenbeek-saint-jean/
      Cela vaut peut-être la peine de te renseigner auprès de ton CPAS ou de ta commune.
      Bien à toi,

      Répondre
  35. Sonia

    Bonjour, si une personne seule, touche du cpas le minimum légal accordé en tant qu isolée, si cette personne décide de vivre avec un compagnon qui lui travaille et perçoit un salaire de 1500euros par mois, quel sera le montant mensuel octroyé à la personne inscrite au cpas ?
    Merci de votre réponse. 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Sonia,
      En fait, un couple (sans enfants donc), a droit, au total, à 1253,48€ c’est à dire à 2 x le RIS au taux cohabitant de 626,74€.
      Donc, en vivant avec une personne qui a des revenus de 1500€, la bénéficiaire du CPAS n’entrera plus dans les conditions d’octroi étant donné qu’elle fait partie d’un ménage disposant de revenus supérieurs à 1253€.
      Malheureusement, le système de sécurité sociale n’encourage pas la cohabitation actuellement.
      Bien à toi,

      Répondre
  36. Gary

    Bonjour,
    J’ai 20 ans , je suis étudiant en secondaire .
    Mon papa invalide 1800€
    Maman chomage 550€
    3 enfants  (2 mageurs, 1 minneur).
    Avec le loyer et credits a long terme mes parents ne savent pas arrondir la fin du mois:(
    J’ai des besoins est-ce que le cpas pourrait m’aider avec une petite rente .
    Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Gary,
      En fait, il faut savoir que le CPAS ne se base pas sur les montants des loyers et des charges, mais sur les ressources et allocations du demandeur d’aide, pour décider d’accorder une aide ou pas.
      Comme tu fais partie d’un ménage disposant de revenus supérieurs à 1270,51€, il est peu probable que le CPAS intervienne financièrement pour toi selon nous.
      En effet, le montant de 1270,51€ correspond au montant du RIS/revenu d’intégration sociale avec charge de ménage.
      De plus, pour recevoir une aide en tant qu’étudiant, tu dois entrer dans les conditions suivantes :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Mais, même si tu remplis ces conditions, si maintenant le CPAS estime que tu fais partie d’un ménage disposant de suffisamment de revenus, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      Dans l’immédiat, tu peux te rendre directement au « Service Jeunes » (18-25 ans) de ton CPAS pour vérifier si tu entres en partie ou pas dans les conditions pour recevoir éventuellement une aide financière du CPAS (on ne parle pas de « rente » ici).
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  37. Emma

    Bonjour j’ai un ris au cpas mais il prend en compte les revenus de mon papa et celui de mon frère qui a aussi un ris. Mon père a le chômage et la vierge noire. Beaucoup de personnes m’ont dit qu’il ne pouvait pas prendre en compte le revenu de la vierge noire. J’aimerais savoir ce qu’il en ai. Merci beaucoup et bonne journée 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Emma,
      Les allocations de la vierge noire ou de la DGPH (https://handicap.belgium.be/fr/) peuvent être prises en compte par le CPAS.
      Nous ne connaissons pas ton âge mais sache que, par rapport au CPAS et par rapport à tes droits sociaux, tu peux être obtenir (gratuitement) des informations précises et spécifiques à ta situation ici : http://www.sdj.be/
      Ou encore dans un service d’aide aide juridique de 1ère ligne:
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  38. yves2008

    bonjour j ai 54 ans j ai toujours ete independant ( jamais chomé n y de grande etude )mais mon activité ne rapporte plus assez pour vivre donc je travaille chez bpost comme interim depuis 6 mois ( a temps plein jusqu a present ) donc ma question est si j arrete mon activité independant a quoi ai-je droit , et quelle sont les conditions sachant que je n ai aucune suretée de rester interim 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour yves,
      Nous ne pouvons malheureusement te répondre que par rapport au CPAS.
      Si ta famille ne peut pas t’aider, si tu es sans revenus à un moment donné, le CPAS de ta commune peut intervenir pour toi si tu remplis les conditions d’octroi :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Tu devras fournir un certain nombre de documents :
      la carte d’identité, et celle de chaque membre du ménage, le contrat de bail, les preuves de paiement des 3 derniers loyers, la dernière facture d’énergie (électricité, eau, gaz) ; mais également les preuves des ressources de chaque membre du ménage (salaire, chômage, indemnités de mutuelle, allocation familiales, pension, etc.), et enfin la liste de charges (si tu as des dettes et/ou des ouvertures de crédit, prêts en cours); et comme tu es indépendant, l’avertissement extrait de rôle.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Nous ne connaissons pas ton parcours mais il serait quand-même utile de vérifier avec l’Onem si certains jours (durant ta carrière) ne peuvent pas être comptabilisés pour obtenir des allocations de chômage partielles: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t87#h2_7
      N’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  39. Momo

    Bonjour voilà jai du mal a payer mes facture qui  s’élèvent trop cher pour moi est ce que le cpas px d aider a la payer merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Momo,
      Il faut voir, d’une part de quelles factures il s’agit, et d’autre part si tu fais partie dune ménage à faibles revenus (si tu remplis les conditions pour recevoir une aide financière ou sociale du CPAS de ta commune).
      Ce qui est certain, c’est que le CPAS peut, dans certains cas, intervenir pour des factures d’énergie et d’eau.
      Dans certaines situations, il faut rembourser, petit à petit, ces aides perçues si le CPAS les considère comme des ‘avances’ (on doit alors te faire signer un document spécifique au préalable).
      Mais, en tout premier lieu, tu devrais directement te rendre au ‘Service Médiation de Dettes’ de ton CPAS pour savoir ce que tu peux faire dans l’immédiat (vérifie bien les horaires avant de t’y rendre)..
      Bien à toi,

      Répondre
  40. Delia

    Bonjour ,j’ai pas aucun revenu,je travail pas,je suis en belgique de 3 ane ,j’ai la carte E,mon mari il est independant,mais il m’a degage de la maison ,alors y a person de m »entretenir,il m’a dis de me faire d’autre adresse,il veut se separee de moi,j’ai pas connaissances ici,je suis toute seule,s’il vous plait si vous pouvais m’aider de toucher cpas,je suis disperee,si non je vais rester sur le rue…j’attend reponse..merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Delia,
      Nous sommes désolés de te répondre si tard.
      Comme tu es mariée, le CPAS va considérer que tu es à la charge de ton mari et donc que c’est à lui à subvenir à tes besoins.
      Tu dois donc bien expliquer au CPAS que ton mari t’a mise à la porte. Le CPAS t’aidera à entamer la procédure de divorce et donc à faire les démarches pour demander une pension alimentaire.
      Tu dois te rendre au CPAS de la commune où tu es inscrite (vérifie bien les horaires avant de t’y rendre).
      Au niveau de l’aide financière, tu sais certainement qu’il y a des conditions à remplir pour recevoir une aide financière (à distinguer de « l’aide sociale ») du CPAS, voici ces conditions :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Comme, actuellement, tu es en possession d’une carte E, tu peux demander ce que l’on appelle une ‘aide sociale équivalente au RIS’, et non un RIS/revenu d’intégration sociale.
      Il y a, en fait, une différence entre les deux (voici une explication reprise sur le site d’un CPAS bruxellois) :
      http://www.cpas-molenbeek.be/fr/aides-financieres-et-medicales/aides-financieres/aide-sociale-equivalente
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Si le CPAS accepte de t’aider, celui-ci peut te conseiller (mais les recherches seront à faire de ton côté) dans ta recherche d’un logement et intervenir pour le paiement de la garantie locative.
      En attendant de trouver un logement, le CPAS peut aussi t’indiquer un endroit dans ta région (refuge ou lieu d’accueil pour femmes seules) où tu peux loger temporairement.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  41. Bibi

    Je suis étudiante en cours du soir je perçois le c p a s mais à mon dernier délibération il ont décidé de me suprimer mon revenue et je ne comprend pas pk 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Bibi,
      Il s’agit d’une suppression définitive ou d’une suspension temporaire ?
      En tout cas, tu dois, tout d’abord, recevoir un courrier précis et détaillé de ton CPAS (avec des références au niveau législatif) expliquant pourquoi tu n’es plus aidée actuellement.
      Avais-tu signé, au départ, un contrat PIIS indiquant que tu t’engageais à suivre des études de plein exercice en journée ?
      As-tu reçu auparavant une mise en garde, ou une mise en demeure par courrier, de ton assistant-e social-e ?
      Tu as menti sur ta situation au CPAS à un moment donné ?
      Quelle-s est/sont la partie ou les parties du contrat que tu n’aurais pas respectée-s ?
      Tu devrais essayer d’avoir un rendez-vous avec ton assistant-e social-e (attention aux horaires en cette période de fin d’année) pour avoir des explications, mais aussi, ce courrier explicatif.
      Le CPAS est obligé de te le donner en fait.
      D’autre part, tu devrais essayer de consulter, au plus vite, un service spécialisé comme le SDJ (ils ont plusieurs adresses) près de chez toi afin de défendre tes droits : http://www.sdj.be/
      Il existe aussi (les consultations sont également libres) les services d’aide juridique de 1ère ligne:
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Bien à toi,

      Répondre
  42. Livedetoi

    Bonjour. 
     
    Alors voilà j’ai 19 ans et je vie chez mes parent avec qui le contacte passe de moin en moin bien. Je me suis déjà diriger vers le cpas de ma commune pour essayer d’avoir une aide le temps que je finnisse mon cefa. Sauf qu’il mon clairement dit que j’aurai le droit à aucune aide étant donné que je ne suis pas en danger chez mes parent, il m’on également conseillée à la place de venir vers eux de frapper dans un sac. Sauf que 1 an après plus rien ne va. Je sent que pour mon avenir je doit évoluée sans mes parents (sachant que j’ai seulement ma maman et mon beau père) car vue le nombre de dépression et le nombre d’abandon d’étude j’aimerai cette foix arriver au bout de mes choix.
     
    Mes parent eux ont clairement dit qu’il ne me laisserai pas partir mais moi je ne peut plus supporter tout sa. Les psycologue les psychiatres les médicament ne change en rien à mon état psycologique. On me traite d’enfant hors je ces tout faire seul meme gérer mes factures d’hôpital qui avec le temps s’accumule et avec lesquelle je n’arrive plus a gérer vue le petit salaire que je me fait grace à mon cefa.
    Je me dirige donc ici pour savoir comment es ce que  je pourais faire pour pouvoir évoluer à part d’eux.
    Je suis majeur et je sais que je peut partir, ces mon choix ces légal je suis juste sous la responsabilité de mes parent en cas de problème de santer d’argent ou plus grave jusqu’a mes 21 ans mais mon choix es de partir. Je veux juste une aide pour subvenir à mes besoins le temps que mes étude finissent.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Livedetoi,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, notre aide se limite à des conseils en fait.
      Et notre aide va peut-être te sembler peu concrète.
      Peut-être peux-tu envisager d’avoir ton propre logement, tout en recevant d’une part une aide de tes parents, et d’autre part une aide du CPAS la commune où tu résides ?
      Pour recevoir une aide financière du CPAS, tu dois pouvoir expliquer, ou « prouver », que ta situation familiale est vraiment devenue difficile et que tu ne peux vivre avec eux actuellement.
      Voici un lien utile concernant la recherche de logement : https://ijbxl.be/logement/conseils-pour-choisir-ton-logement/
      Pour la gestion de tes factures d’hôpital, tu peux, en tout cas, dans l’immédiat, t’adresser (pour demander conseil) au « Service Médiation de Dettes » de ton CPAS (il faut vérifier d’abord les horaires en cette période de fin d’année).
      Mais, par rapport à ta situation, pour obtenir des informations et conseils concrets, tu devrais peut-être, d’abord, te rendre dans un centre d’infos près de chez toi,
      ou dans un centre de planning familial (qui peut donner des informations sur différentes thématiques, on l’oublie souvent).
      Voici une liste de centres d’infos pour jeunes (12-26 ans) pour Bruxelles et la Wallonie :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  43. Sarah

    Bonjour 
    Je suis maman de 20 ans avec un bébé mon conjoint et moi allons divorcé. Le problème est que moi j’ai aucun revenue pour pouvoir subvenir aux besoins de ma fille et moi, cet a dire payer mon logement nous nourrire etc.. Je n’ai pas droit au chômage pour le moment est-ce que j’aurais droit aux aides du cpas le temps de faire une formation? 
    Merci 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Sarah,
      En fait, pour pouvoir recevoir une aide du CPAS, tu dois d’abord pouvoir prouver que tu es seule à assumer la charge du ménage (et donc que tu ne dépends plus des revenus de ton mari).
      Est-ce que la procédure de divorce est déjà entamée ?
      Et est-ce que ton mari est toujours domicilié chez toi ou non actuellement (on peut le prouver aussi via l’inscription à la commune notamment) ?
      Sache, en tout cas, que le CPAS de ta commune peut t’aider dans tes démarches au niveau du divorce et t’aider aussi à demander une pension alimentaire (cela fait partie des missions du CPAS).
      Le CPAS peut aider ou intervenir financièrement (si le/la bénéficiaire remplit les conditions), mais il a aussi le devoir d’informer et de conseiller.
      Au niveau du logement, le CPAS peut, via sa Cellule ou son Service Logements, te donner des conseils, mais toutes les démarches (recherches) seront à faire de ton côté.
      Il existe aussi des associations spécialisées pouvant te conseiller :
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      Le CPAS intervient, dans certains cas, dans le paiement de la garantie locative (à rembourser par la suite ou non selon la situation).
      Sache aussi que, dans des situations d’urgence, le CPAS peut loger, temporairement, des mères seules avec enfants dans des lieux d’accueils spécifiques ou logements appartenant à la commune.
      Voici les différentes conditions d’octroi pour recevoir une aide au CPAS:
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Sache aussi que le CPAS compte souvent sur la ‘solidarité familiale’. Ce qui veut dire que si, par exemple, tes parents ont des revenus largement suffisants (aux yeux du CPAS) pour t’aider même si tu n’habites plus chez tes parents, il est tout à fait possible que le CPAS leur demander d’intervenir (financièrement) partiellement, et le CPAS ‘compléterait’.
      Maintenant, si tu n’as plus aucun contact avec tes parents, le CPAS ne peut pas leur demander d’intervenir au risque d’aggraver une situation familiale déjà difficile.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Sache aussi que tu peux être conseillée également lors des permanences du ‘Service Social’ de la plupart des mutuelles, ainsi que dans un planning familial dans ta commune.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  44. Pedro

    Bonjour,j’ai 19 ans.Je dépends du cpas. Je souhaiterais vivre avec ma copine qui a 17 ans et qui dépend du spj. Elle pourrait partir en autonomie avec une aide financière de l’aide à la jeunesse ( subsides de+- 360 euros pour le loyer et +- 380 euros pour vive)…Dans ce cas, mon Ris serait-il « touché »????

    Répondre
  45. Desespoire

    Bonjour ,
    J’ai 50 ans et celà fait 3 ans que je beneficie d’un revenu du cpas suite à un divorce ,je m’inquiète beaucoup sur ce que sera ma pension ,je cherche du travail mais n’en trouve pas ,et dernièrement j’ai entendu parlé des contrats article 60 61 qu’avec on peut avoir droit au chômage, mais est-ce plus avantageux ?y’a t il une différence de revenu actuel et sur la pension?merci d’avance 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Desespoire,
      Avez-vous déjà consulté le service ISP de votre CPAS ou la Cellule Article 60/61 ?
      Si, maintenant, vous obtenez un contrat de travail article 60 ou 61, et si vous travaillez le nombre de jours requis, vous aurez droit aux allocations de chômage :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      En étant au chômage, vous cotisez pour votre pension, ce qui n’est pas le cas lorsque l’on est bénéficiaire d’une aide du CPAS.
      Mais il faut savoir que, pour les personnes bénéficiaires de peu, ou pas, de pension, il existe la GRAPA : https://www.sfpd.fgov.be/fr/droit-a-la-pension/grapa
      Le Service Social, ou encore le Service Pensions (de votre commune ou de votre mutuelle) peut vous renseigner à ce niveau.
      Bien à vous,

      Répondre
  46. vaem

    Bonjour,
    Je suis un jeune étudiant touchant les revenus d’intégration et j’aimerais savoir s’il est possible de prendre une assurance voiture sous mon nom. Ne vont-ils pas retirer mes revenus si c’est le cas?
    Merci pour votre aide 🙂

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour vaem,
      Est-ce que le CPAS est au courant que tu as une voiture actuellement ? As-tu vraiment besoin d’une voiture aujourd’hui (tu peux le justifier auprès de ton CPAS? Ton école est loin, c’est utile pour travailler en tant que jobiste par exemple…) ?
      Si l’usage d’une voiture (d’occasion?) est tout à fait justifié, le CPAS pourrait se montrer compréhensif.
      En fait, l’idéal est d’être transparent vis à vis de ton assistant-e social-e, en as-tu déjà touché un mot auprès de ton assistant-e social-e ?
      Par ailleurs, il n’est pas possible de mettre l’assurance au nom de tes parents (c’est plus avantageux pour un jeune conducteur) ?
      Mais nous ne connaissons pas ta situation.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  47. eric

    Bonjour, 
    Je suis indépendant en personne physique actuellement mais je n’arrive plus à faire face aux frais et surtout aux dettes suite à une faillite il y quelques année. 
    j’ai du tout vendre, appartement, maison… et n’ai pas droit au chômage.
    les dettes s’élève a +-240,000€ 
    y a t-il une possibilité de bénéficier d’une allocation mensuel?
    Cordialement,
    Eric

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour eric,
      Si ta famille ne peut pas t’aider (le CPAS compte souvent sur la « solidarité familiale »), le CPAS doit intervenir pour toi si tu remplis les différentes conditions suivantes :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      En attendant, vu le délai, si tu n’as pas encore eu l’occasion de le faire, tu peux demander conseil directement au Service Médiation de Dettes de ton CPAS pour certaines de tes factures en attente.
      Au niveau des documents demandés, ceux-ci sont : la carte d’identité (carte de séjour), et celle de chaque membre du ménage, le contrat de bail, les preuves de paiement des 3 derniers loyers, la dernière facture d’énergie (électricité, eau, gaz) ; mais également les preuves des ressources de chaque membre du ménage (salaire, chômage, indemnités de mutuelle, allocation familiales, pension, etc.), et enfin la liste de charges (si tu as des dettes et/ou des ouvertures de crédit), ainsi que ton dernier avertissement extrait-de-rôle.
      Le RIS pour une personne isolée est de 928,73€ actuellement.
      Veille bien à recevoir ton ‘accusé de réception’ lorsque tu introduiras ton dossier.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre
  48. Mmmmh.a

    Bonjour ,
    J’ai 22 ans , j’ai terminer mes études et j’aimerai avoir une aide financière car je ne touche rien du tout . Je vie avec mes parents et on est 4 frères et sœurs . seul mon papa travail . Sauriez-vous si j’ai le droit d’avoir une aide même si c’est 20€/mois .. 
    merci d’avance 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mmmmh.a,
      Cela dépend ta situation familiale et financière.
      Il faut savoir que le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide :
      parents, enfants qui travaillent et partenaires de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Si, par exemple, le CPAS estime que tu fais partie d’un ménage disposant de suffisamment de revenus, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      Pour te donner un repère, le CPAS estime que la somme de 1254,82€ suffit à couvrir les besoins d’un ménage avec enfant(s) de moins de 18 ans, le « RIS au taux ménage » étant de 1254,82€ actuellement.
      Tu devrais peut-être te rendre, d’abord, au Service Jeunes (18-25 ans) de ton CPAS pour voir si, à priori, tu remplis les conditions d’octroi pour recevoir une aide du CPAS.
      Voici, dans les détails, les différentes conditions à remplir pour recevoir une aide du CPAS :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Concernant ton stage d’insertion, es-tu accompagné dans ta recherche d’emploi ?
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  49. 1234yas

    Bonjour
    Je suis âgé de 20 ans, étudiante et j’habite chez ma maman. 
    Mes parents sont divorcées (ma mère travaille à mi temps), j’ai un petit frère et une petite sœur. Ma mère reçoit une petite pension alimentaire de mon père..
    donc peu d’argent de poche et avec les études difficiles d’allez travailler. Ma question est: ai- je le droit à une aide financière du CPAS ?
     
    Bien a vous.  

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour 1234yas,
      Avant tout, il faut savoir que les parents ont le devoir de subvenir aux besoins de leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation/aux études.
      Ce qui veut dire que, même si tu ne vis pas avec ton papa actuellement, le CPAS peut lui demander d’intervenir pour toi financièrement.
      Concernant ta situation familiale (et financière), il faut savoir que, pour le CPAS, la somme de 1254,30€ suffit à couvrir les besoins d’un ménage avec enfants de moins de 18 ans.
      Ce qui veut dire que si, par exemple, ta maman a un salaire de 1400€, le CPAS peut estimer que tu fais partie d’un ménage disposant de revenus suffisants, et donc peut décider de ne peut pas intervenir pour toi.
      Dans l’immédiat, avant d’entamer toutes les démarches (entrer un dossier de demande d’aide), tu devrais peut-être te rendre au Service Jeunes (12-25 ans) de ton CPAS pour voir si tu remplis, à première vue, les conditions pour recevoir une aide du CPAS.
      Voici les conditions à remplir, en tant qu’étudiant, pour recevoir une aide du CPAS de sa commune de résidence :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Le CPAS peut intervenir dans le cadre de tes études uniquement, ou si tu fais partie d’un ménage disposant de peu de revenus.
      Il n’intervient pas pour l’argent de poche.
      Enfin, sache que, en dehors du CPAS, le Service Social Étudiant de ton école/université peut éventuellement intervenir pour toi aussi.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour des précisions, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour être conseillée au mieux :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  50. chis

    j’ai une allocation adulte handicapée (mdph= vierge noire ) je souhaiterai savoir si j’aurai droit a la vierge noire en Belgique , je souhaite résider en Belgique définitivement mes arrières grand père étaient belges je porte un nom de famille belge je suis née en France et je ne considère pas la France comme ma patrie je me sens une apatride en France je vis comme une étrangère  pour moi ma patrie est la belgique pouvez vous m’aidez a vivre dans mes origines merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour chis,
      Tu es ici sur un site d’information pour jeunes, sur la rubrique CPAS plus précisément.
      Nous ne pouvons pas te répondre concernant les questions relatives à la DGPH : https://handicap.belgium.be/fr/contact/faq.htm
      Outre les conditions à remplir pour la reconnaissance du handicap, il faut que tu aies un titre de séjour valable pour pouvoir t’établir ici.
      Et à ce niveau il y a plusieurs conditions à remplir (même si tu es citoyenne européenne), voici une fiche informative à ce niveau:
      http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/citoyens-union-europeenne/sejour-3-mois-ue
      Pour notre part, nous ne pouvons malheureusement t’en dire plus.
      Bien à toi,

      Répondre
  51. Gia

    Bonjour je suis tombé dans la cocaïne je la fume j’ai décider arrêter j’ai tout jeter cette merde mais que faire pour ne plus rechuter en plus je prend de la méthadone augmente ma dose de la a en prendre dans autre cellule je prend du valium aussi pour angoisse et médicament pour dormir la je me retrouve sans plus un sous en poche que pourrai je faire svp sa serai gentil de me donner des conseils

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Gia,
      Nous sommes en fait un site d’informations pour jeunes et nous fournissons plutôt des informations « généralistes ».
      Donc, nos conseils vont peut-être te paraître peu « concrets ». Dans l’immédiat, en tout cas, ce que nous pouvons conseiller c’est d’appeler le numéro suivant :
      https://infordrogues.be/services/service-permanence/permanence-telephonique/
      Ce serait important aussi de consulter ta mutuelle, si tu ne l’as pas encore fait, pour voir vers quel centre ou quelle association tu peux aller et quelles sont les aides éventuelles dont tu pourrais bénéficier.
      Il faudrait peut-être, d’abord consulter ton médecin généraliste qui est là aussi pour ça : conseiller et orienter.
      Si, actuellement, tu n’as pas droit au chômage, le CPAS de ta commune (la plupart des communes ont aujourd’hui des services spécifiques au niveau psy) pourrait peut-être intervenir aussi (cela dépend de la situation financière notamment) dans les frais d’hospitalisation ou d’hébergement si tu dois être hospitalisé par exemple.
      Mais il faut savoir que les démarches administratives, au niveau des CPAS, peuvent être longues (cela dépend de l’endroit où tu habites).
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important! – tu dois l’exiger si on ne te le remet pas) et ensuite un rendez-vous avec un-e assistant·e social-e qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Enfin, contacter Télé-accueil (http://www.tele-accueil.be/) peut aussi, nous pensons, t’aider. Et ils peuvent t’indiquer des associations spécifiques dans ta région.
      Nous espérons que tu seras bien conseillé là où tu te renseigneras.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  52. Gia

    Ai je droit cpas si je perd mon chômage et vivant chez ma maman

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Gia,
      Un ménage de 2 personnes (non étudiantes) a droit au CPAS à 1238,30€ c’est à dire à 2 x le RIS/revenu d’intégration au taux cohabitant de 619,15€
      Il faut savoir, par ailleurs, que le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide:
      parents, enfants (de plus de 18 ans qui travaillent) et le/la partenaire de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Donc, si ta maman a des revenus ou une pension largement supérieure à 1238€, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      N’hésite pas à nous recontacter.
      Bien à toi,

      Répondre