Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? A qui s’adressent-elles ? Quelles sont les conditions ?

Le revenu d’intégration sociale (RIS)

L’aide financière (anciennement appelée minimex), la plus courante, attribuée aux allocataires du CPAS est appelée « revenu d’intégration sociale » ou RIS.
Il faut bien différencier le RIS de « l’aide sociale » (lire plus bas). Trois statuts ou situations sont à distinguer au niveau des bénéficiaires du RIS : le statut ‘personne isolée’, le statut ‘cohabitant’, et le statut ‘personne isolée avec enfant(s) ou personne(s) à charge’.
Attention, à partir du 1er novembre 2016, tous les bénéficiaires du RIS devront signer un contrat d’intégration ou PIIS.

Les conditions pour avoir droit au revenu d’intégration sociale ou RIS sont :

La résidence

Il faut résider de manière habituelle et permanente en Belgique. On dépend du CPAS de la commune dans laquelle on réside. Il n’est pas nécessaire d’être inscrit dans les registres de la population, ni même de disposer d’un logement pour avoir droit au revenu d’intégration sociale ou à une ‘aide sociale équivalente’ (voir plus bas).

L’âge

Il faut être majeur (18 ans et plus) ou être assimilé à une personne majeure, « Est assimilé à une personne majeure, la personne mineure d’âge qui soit est émancipée par mariage, soit a un ou plusieurs enfants à sa charge, soit prouve qu’elle est enceinte ». (Article 7, 2° de la loi du 26.05.2002 portant sur le droit à l’intégration sociale).

La nationalité

Il faut soit posséder la nationalité belge ou une des nationalités de l’Union européenne (sous certaines conditions), soit être inscrit comme étranger au « registre de la population » de sa commune, soit être reconnu comme apatride ou réfugié. Les étrangers inscrits au « registre des étrangers » de leur commune ont, pour leur part, droit à une « aide sociale » (cf. ci-dessous).

En ce qui concerne les citoyens européens et les membres de leur famille, il n’y a :

  • pas de droit à l’aide du CPAS pour le citoyen qui a invoqué ou possède la qualité de chercheur d’emploi et les membres de sa famille pendant toute la période au cours de laquelle il séjourne en cette qualité sur le territoire belge ;
  • pas de droit à l’aide du CPAS pour celui qui a invoqué ou possède une autre qualité et les membres de sa famille pendant les trois premiers mois de séjour sur le territoire belge

Il faut savoir que le CPAS n’est pas obligé d’octroyer des aides pour les études ou la formation professionnelle au citoyen européen ou non européen.

Attention, cependant, demander une aide sociale peut avoir des conséquences néfastes sur le droit au séjour d’un citoyen européen ou non européen, et cela  même s’il  a droit à cette aide! Normalement, le CPAS doit informer les demandeurs d’aide du risque pour leur droit de séjour. En effet, le citoyen européen, les membres de sa famille, les membres étrangers de la famille d’un Belge, ne doivent pas devenir une « charge déraisonnable » pour le système d’aide sociale, et ce, durant les 5 premières années du séjour en Belgique.

Les revenus insuffisants

Le CPAS accorde, en principe, une aide aux personnes qui ne disposent pas de ressources ou de revenus suffisants pour pouvoir vivre « dignement ».
Si le demandeur d’aide a des revenus, mais que ceux-ci sont inférieurs au montant du revenu d’intégration (RIS), la différence sera complétée par le CPAS.

Pour décider s’il accorde une aide ou pas, le CPAS va effectuer une « enquête sur les ressources » du demandeur d’aide. On tiendra compte de ses ressources (salaire, allocations,…), mais également,  de celles du conjoint, voire même des parents.
Il faut savoir  aussi que des revenus illégaux (comme du travail non déclaré ou « au noir ») peuvent être pris en compte.

L’absence de droit à d’autres prestations sociales

Le demandeur d’aide n’a pas droit au RIS/revenu d’intégration si, par exemple, il a droit à des allocations de chômage pour un montant supérieur, et qu’il n’a pas fait valoir ce droit. Il doit alors se mettre en ordre par rapport à l’ONEM pour toucher ces allocations. Le CPAS peut cependant lui prêter de l’argent le temps que sa situation au niveau du chômage soit régularisée.

La disposition au travail

Il faut être disposé à travailler, sauf empêchement pour des raisons de santé ou des raisons d’équité (raisons familiales qui empêchent de travailler, par exemple) pour avoir droit à l’intégration sociale.

Le contrat d’intégration ou Projet Individualisé d’Intégration Sociale (PIIS)

Tous les bénéficiaires du RIS doivent, aujourd’hui, signer avec le CPAS un « contrat d’intégration » ou projet PIIS dont il est important de bien négocier les conditions. Une fiche spécifique explique de quoi il s’agit.

L’aide sociale

Le CPAS octroie le RIS au demandeur d’aide dans certains cas, dans d’autres cas, il accorde une aide. Cette aide peut prendre différentes formes. Il peut s’agir d’une aide financière (avances sur des allocations de chômage ou familiales par exemple); d’une aide en nature (colis alimentaires, chauffage, fourniture scolaire, garantie locative); d’une demande d’adresse de référence pour personne sans abri; d’une autre forme d’aide ( aide pour obtenir une pension alimentaire, aide à la gestion financière, aide administrative), etc.
Une aide peut également être accordée lorsque les revenus du ménage sont momentanément insuffisants.

L’aide sociale équivalente

« L’aide sociale équivalente », ou l’aide sociale équivalente au revenu d’intégration est une aide financière que le CPAS octroie aux personnes qui n’ont pas droit au RIS (car elles ne remplissent pas toutes les conditions requises), mais qui sont dans une situation de besoin similaire.
Deux conditions doivent obligatoirement être remplies pour pouvoir bénéficier de l ’aide sociale équivalente : le demandeur doit avoir sa résidence habituelle et effective sur le territoire belge et y être autorisé au séjour; et il doit être en état de besoin (il n’est pas en mesure de se loger, se nourrir, se vêtir, d’assurer son hygiène ou d’avoir accès aux soins de santé).
L’aide financière équivalente est généralement liée à certaines conditions visée

L’aide pour les mineurs belges

En tant que mineur, tu as droit aussi à l’aide sociale, si tu te trouves dans une situation non conforme à la dignité humaine. Pour en savoir plus rends toi à la page suivante de notre site consacrée à ce sujet.

Étrangers en séjour légal

Les personnes étrangères qui :

  • sont en séjour légal, mais ne sont pas inscrites au « registre de la population » (mais  inscrites au registre des étrangers)
  • ne sont pas reconnues comme apatrides ou réfugiées

n’ont pas droit au RIS/revenu d’intégration sociale.

Cependant, le CPAS « doit » leur venir en aide et leur accorder une « aide sociale » dont les montants peuvent être équivalents à ceux du RIS.
Il y a bien sûr toujours des conditions d’accès à respecter (statut, l’inscription au registre de la population, …).

Étrangers majeurs en séjour illégal

Les CPAS estiment que les personnes en séjour illégal sur le territoire (les « clandestins », les « sans-papiers ») n’ont pas droit à l’aide sociale.
Cependant, certains tribunaux ont donné raison à des demandeurs sans papiers et ont ainsi condamné les CPAS incriminés à verser une aide sociale.
Les étrangers en séjour illégal ont, par ailleurs, toujours droit à l’aide médicale urgente (voir ci-dessous).

Étrangers mineurs en séjour illégal

Dans le cas des mineurs en séjour illégal, ou dont les parents sont en séjour illégal, l’État doit apporter secours à ceux-ci.
Les CPAS ne peuvent pas les aider directement, mais ils se doivent de leur proposer une place au sein d’une structure d’accueil gérée par FEDASIL. Dans certains cas, les parents peuvent également être accueillis dans un centre FEDASIL. Les personnes peuvent refuser l’aide proposée par le CPAS via FEDASIL, mais le CPAS n’est pas dans l’obligation de les aider (en dehors de l’aide médicale urgente).
Comme il s’agit d’une thématique spécifique, il ne faut pas hésiter à s’adresser à un service spécialisé comme le service Droits des Jeunes afin d’obtenir des informations précises à ce sujet.

L’aide médicale urgente

Le CPAS doit aider la personne sans ressources qui se trouve sur son territoire communal si cette personne a besoin de soins immédiats suite à un accident ou une maladie. Cette obligation, sans équivoque, porte donc aussi sur les personnes en séjour illégal, personnes à qui le CPAS aurait précédemment refusé une aide.
Le caractère urgent doit être prouvé par un certificat médical ou « attestation d’aide médicale urgente » signée par un médecin.
Ils s’agit ici d’une aide médicale, et non d’aide financière ou autre aide sociale en nature.

Les autres aides fournies par le CPAS

En dehors des aides énoncées ci-dessus, le CPAS peut fournir d’autres types d’aides:

Une aide financière périodique ou occasionnelle

Une personne peut demander une aide exceptionnelle si elle doit faire face à une dépense imprévue (par exemple: un remboursement de dette à un fournisseur d’électricité qui menace de couper le service). Le CPAS peut alors accorder, à titre exceptionnel, une aide spécifique.

Des avances sur les prestations sociales

Il s’agit d’une sorte de prêt si, par exemple, tu as droit à des allocations de chômage, mais tu n’as pas encore pu les toucher pour diverses raisons (problèmes administratifs,…). Les montants doivent bien entendu être remboursés dès que tu touches tes allocations.

Des prestations de services

Par ailleurs, il faut savoir que chaque CPAS peut créer différents services afin de répondre aux besoins de la population comme par exemple: des ateliers d’apprentissage (cuisine, relaxation,…), un service de médiation de dettes, un servi de taxi social, un service d’alphabétisation, un service d’aide à domicile,…
Ces services varient d’un CPAS à l’autre mais chaque CPAS doit informer la population de l’existence de ces services et des conditions pour y avoir droit.

Partager

Poser une question

N’hésite pas à nous poser une question, un professionel faisant partie du réseau Bruxelles-J te répondra. Nous préservons ton anonymat et ton adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*

98 questions déjà posées

  1. Dom

    Bonjour,

    Je suis la maman d’un jeune majeur qui n’a que le diplôme du secondaire supérieur et qui n’avance pas, sauf de formation en formation, jusqu’ici pas réussies. Je l’héberge de nouveau depuis janvier mais la situation est très difficile. Il est domicilié chez moi mais cela devient impossible. Il refuse même de me parler… Je suis seule et me demande quelles démarches entreprendre pour l’obliger à bouger. Son père lui accorde jusqu’à ce jour 400 euros.Ce qui n’est pas suffisant. Je supplée pour tout le reste. Je réside sur Liège.

    Merci déjà de votre réponse

    Répondre
  2. Lucas

    Bonjour jais u droits au remboursement de mai dent il y a 2ans par le cpas j aïs trouver l argent pour les refaire il me dise que se nais plus valable qu il fallait le faire avant es normal ou non.

    Répondre
  3. Mlaa

    Bonjour, doit on habite dans la commune ou le percoip le cpas obligatoirement ?

    Répondre
  4. Julie 2209

    Bjr je suis au cpas avec mon mari et notre fils de 4ans mon papa ne sort sort plus seule il est pensionné puis je le reprendre chez moi j ai

    Répondre
  5. Chay

    Bonjour je suis francaise  sa fait trois ans que je vie en belgique  je suis marié  avec un belge et jai  des jumeaux.  Donc j’ai pas vraiment pu travailler car j’ai du m’occuper de mes enfants .  Jai une carte sejour belge depuis que jhabite en belgique  je nest eu aucun  revenu j’aimerais savoir quel sont les aide financière  qui me sont accessibles

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Chay,
      Tu es inscrite chez Actiris ou au Forem ? En fait, même si tu n’as pas droit au chômage, il est important que tu sois inscrite chez Actiris/au Forem (on peut être inscrit dans les 2 organismes en même temps!) pour pouvoir bénéficier de certaines offres (offres d’emploi, cours de langues, ateliers,…).
      Par rapport au CPAS, il faut savoir que le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide :
      parents, enfants qui travaillent et partenaires de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Et donc, si tu fais partie d’un ménage dont les revenus sont largement supérieurs à 1254,82€ (montant du RIS avec charge de ménage), le CPAS n’interviendra pas pour toi ou ton ménage, estimant que tu as des revenus suffisants.
      Pour recevoir une aide du CPAS, il faut de plus remplir les conditions suivantes :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      En principe, il est déconseillé de demander une aide financière au CPAS si l’on n’est pas pas en possession d’une carte F+ ou E+. Mais comme tu es maman d’enfants nés ici, la situation est différente.
      En tout cas, pour ton ménage, s’il faut demander une aide financière (nous disons bien financière et pas sociale) au CPAS, il est préférable que ce soit ton mari qui introduise la demande.
      Bien à toi,

      Répondre
  6. Laura

    Bonsoir

    Voici mon cas :

    Je suis etudiante Belge.J ai doublé plusieurs fois a l université , je suis actuellement en 1 ère année Droit en promotion sociale et pour l instant j’ai réussi mon Année. Je voudrais m inscrire l an prochain en haute ecole pour continuer mon parcours en Droit.

    De plus , je vis avec mon copain depuis 3 ans et je suis enceinte de 2 mois. Mon copain n est pas belge  et travaille au Quick pour +-700 euros par mois. L’an prochain il sera en 6 eme annee medecine( sa derniere année)

    Ma question est : ais-je le droit au Cpas ? Car cela sera difficile de subvenir au besoin de mon enfant vu que le revenu n est pas suffisant..

    Bien à vous

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Laura,
      Es-tu sûre que tu pourras mener tes études (2e année) tout en t’occupant du bébé ? Nous te posons la question car le CPAS va te la poser.
      Par ailleurs, si le CPAS estime que vos parents respectifs (tes parents et les parents de ton copain) peuvent vous aider, le CPAS n’interviendra pas, ou alors dans une faible mesure.
      Les parents ont le devoir de subvenir aux besoins de leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation.
      Pour être soutenue en tant qu’étudiante (mais on peut aidé sous un autre statut) par le CPAS, on doit remplir un certain nombre de conditions :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Par ailleurs, le CPAS doit valider et accepter le projet de formation de l’étudiant.
      Un jeune ménage avec enfant a droit à un RIS/revenu d’intégration de 1254,82€ (RIS au taux ménage) d’une part, d’autre part le CPAS prend toujours en compte les revenus des membres du ménage du demandeur d’aide : parents, enfants qui travaillent et partenaires de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Donc, si le CPAS accepte de t’aider, ton ménage ne recevrait que la somme de 554,82€ (1254,82-700). Il faudrait vérifier si l’exonération professionnelle est applicable ou pas dans le cas de ton ménage.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Nous, nous ne pouvons pas te dire si tu seras aidée ou pas car il y a beaucoup d’éléments à prendre à en compte, et chaque dossier/situation est analysé au cas par cas.
      N’hésite pas à revenir vers nous après avoir reçu cette réponse, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  7. Mam’s

    Coucou. Je me pose souvent cette questions. Possible d’informer au CPAS que tu a une voiture , alors que tu es toujours étudiante et bénéficie toujours du RIS?

    Y t il des conséquences ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mam’s,
      Tu bénéficies d’une aide (ou d’un RIS) du CPAS depuis longtemps? On ne t’a jamais demandé tes extraits de compte ?
      En tout cas, utiliser une voiture peut se justifier, par exemple, si tu travailles en tant qu’étudiante et/ou si tu vas à l’université/école en voiture (dans certaines régions une voiture est nécessaire dans certains cas).
      Est-ce une voiture coûteuse (neuve et assurance chère ?) Voici des questions et des éléments qui peuvent t’aider à te justifier ou argumenter le fait que tu ‘doives’ avoir une voiture.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions, ou encore à te rendre un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  8. Fanou

    Bj, étant statut invalide, avec 1254 euros par mois avec un enfant  à charge de bientôt 21 ans tjs aux études. Pourquoi mon enfant n’a pas le droit d’une aide du CPAS comme contrat d’étudiant. Les personnes qui sont sur le CPAS avec enfant à charge et d’autres enfants de 18 ans , leurs enfants de 18 ans eux ont droit à une aide comme isolés

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Fanou,
      Un papa ou une maman qui vit avec un enfant de plus de 18 de ans a un statut de cohabitant.
      L’enfant et le parent sont considérés comme cohabitants dans ce cas, et ils reçoivent chacun le RIS/revenu d’intégration cohabitant (607€).
      Ce qui fait un total de 1214€ pour ce ménage de 2 personnes.
      Par contre, s’il sont à 3, avec un enfant de moins de 18 ans dans le ménage, le parent garde son statut de chef de ménage et reçoit le RIS avec charge de ménage. Le grand de 18 ans n’est donc pas considéré comme cohabitant à ce moment-là.
      Le RIS pour un chef de ménage est de 1254,82€.
      Si un ménage dispose de revenus supérieurs à 1254,82€, il est plus difficile d’obtenir une aide.
      Ton fils, s’il a des frais scolaires importants, devrait en principe recevoir, non pas un RIS, mais une aide du CPAS dans le cadre de ses études.
      Mais il faut que son projet de formation soit accepté par le CPAS.
      Avant de se rendre au CPAS, ton fils peut d’abord obtenir une réponse spécifique à sa situation dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      De ton côté, le Service Social de ta mutuelle peut te conseiller si tu estimes que tes droits ne sont pas respectés.
      Bien à toi,

      Répondre
  9. Luna

    Bonjour  la maison  ou je vi  est  à vendre je dois quitter  les lieux  le jour  de l acte de vente je serais  se jour la cdf ?et je devrais  faire ma demande seulement  à  se moment  la et pas avant  esse  normal  merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Luna,
      Peux-tu préciser ta situation? Es-tu déjà bénéficiaire d’une aide du CPAS actuellement ?
      Dans certaines situations, un locataire a un préavis de 6 mois avec une date de fin de préavis précise.
      Dans d’autres situations, c’est le nouveau propriétaire (acheteur) du logement qui reprend l’ancien bail (rien ne change pour le locataire). Dans ce cas, le locataire ne doit pas partir sauf s’il reçoit un courrier de préavis mais il y a des (longs) délais à respecter.
      Merci d’avance de préciser ta situation.
      Bien à toi,

      Répondre
    2. Luna
  10. emile

    Trouver une dame seule qui pourrait habiter avec une femme âgée de 82 ans. Logement ,nourriture ,pas de frais quelconque. Juste s’occuper de cette personne âgée et préparer les repas.Si possible dans la région de Mons.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Emile,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, sur la rubrique CPAS.
      Nous ne sommes pas un service d’annonces.
      Merci d’avance pour ta compréhension.
      Bien à toi,

      Répondre
  11. Steph

    Bonjour,

     

    Actuellement en instance de divorce avec deux enfants à ma charge, je dois tout mettre en place. Je suis indépendante à 100% mais mon activité ne me donne pas de revenus nécessaires pour subvenir à mes besoins. A la recherche d’un logement, et également à un emploi, je voulais savoir si j’avais droit à une aide quelquonque. A court terme, car c’est dur pour moi de demander de l’aide. Merci de votre réponse stéphanie

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Steph,
      Le CPAS intervient aussi auprès des indépendants, ou des personnes qui ont été indépendantes.
      Au niveau du divorce (cela fait partie aussi de ses missions), sache que le CPAS peut t’aider dans certaines démarches et t’aider à demander une pension alimentaire.
      En dehors de la question du divorce, pour introduire un dossier de demande d’aide auprès du CPAS de ta commune, tu dois pouvoir prouver que tu n’es plus à charge de ton mari (que tu es donc seule à assumer le ménage avec deux enfants).
      Au niveau du logement, le CPAS peut, via sa Cellule Logements, te donner des conseils, mais toutes les démarches (recherches) seront à faire de ton côté. Le CPAS intervient, dans certains cas, dans le paiement de la garantie locative (à rembourser par la suite ou non selon la situation).
      Voici une liste d’associations spécialisées en droit du logement :
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      Sache aussi que, dans des situations d’urgence, le CPAS peut loger des mères seules avec enfants dans des lieux d’accueils spécifiques ou logements communaux.
      Voici les conditions d’octroi pour demander une aide au CPAS:
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Enfin, sache que le CPAS a besoin de 30 jours pour analyser un dossier de demande d’aide et donner sa réponse par courrier recommandé. Veille bien à recevoir « l’accusé de réception » lorsque tu introduiras ton dossier.
      En dehors du CPAS, il y a des services ou associations qui peuvent également t’aider/te conseiller : le Service Social de ta mutualité, un service de planning et de consultations familial, un médiateur (voir la commune), un bureau d’aide juridique de 1ère ligne.
      Adresses des services d’aide juridique de 1ère ligne :
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

      Répondre
  12. Neversix

    Bonjour je suis actuellement au C.P.A.S d’Anderlecht je me demande si je pourrai bénéficier d’une aide financiere pour avoir mon permis de conduire ansi pouvoir trouver un travail.

    Vue le minimum verser par le cpas et loyer manger ect… cela est tres difficile pour de de financer le permis de conduire. Et beaucoup d’auto école refuse de que l’on puisse payer par mois quand nous somme au CPAS .

    Je vous remercie d’avance et espere avoir une réponse rapide .

    Bonne journée

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Neversix,
      En fait, dans certaines régions, il est possible de recevoir une aide du CPAS. Il s’agit de régions où les déplacements (en transports publics) sont très difficiles et où avoir un permis de conduire augmente fortement les chances (du demandeur d’aide) de décrocher un emploi.
      Mais cela commence à être possible aussi, depuis peu, à Bruxelles.
      Comme tu le sais, chaque situation est analysée au cas par cas et donc nous ne pouvons pas te dire si tu pourras être aidé ou pas.
      Quoiqu’il en soit, tu dois te renseigner auprès de ton CPAS pour voir quelles sont tes possibilités (pense aussi à bien motiver ta demande en argumentant/proposant des idées d’emploi (nécessitant la conduite) par exemple que tu aimerais faire).
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions
      Bien à toi,

      Répondre
  13. Eugénie

    bonsoir, j’aimerais recevoir une aide du cpas, je suis majeur, belge et j’habite en Belgique.

    j’ai décidé de sortir du nid familial, pour cela, j’ai réussi a avoir un job étudiant pour les deux mois d’été et je peux toujours travailler au cours de l’année tout en étudiant. Je reçois également, à mon nom, la bourse d’étude.

    pour m’aider, un ami m’a proposé de faire une colocation avec lui, ce qui nous arrangerais à tous les deux (loyer pas trop cher).

    Normalement, je rempli les conditions en tant qu’étudiante et j’effectue une formation de 3 ans en paramédicale, cette année je serais en 2e. Et au niveau des parents, si je reçois belle et bien une bourse, cela veut dire qu’ils n’ont pas assez de revenu non? et donc, qu’ils ne pourront pas vraiment m’aider… d’ailleurs je n’ai pas envie de les mettre encore plus en difficulté.

    Enfin soit, se sera vraiment possible d’avoir une aide ? et si vivre en colocation est un problème, je peux tjrs me trouver un petit studio pas trop cher.

    merci beaucoup, bonne fin de soirée.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Eugénie,
      En fait, ce n’est pas parce que tu as reçu une bourse du Service des Allocations d’Études, que le CPAS (de son côté) va considérer que tes parents n’ont pas de revenus suffisants pour t’aider.
      Si tu entres dans les conditions pour être aidée par le CPAS, il est toujours possible que le CPAS demande à tes parents d’intervenir également (en plus du CPAS donc) d’autant que les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation.
      Tu as donc bien vérifié que tu entrais dans les conditions ? Voici une fiche à ce niveau :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Au niveau de la colocation, si tu partages tous tes frais (loyer et charges – cela est différent si tu as des compteurs individuels) avec ton ami, tu seras considérée comme cohabitante. Le RIS au taux cohabitant est de 607,01€ actuellement.
      Attention que si le CPAS considère que tu vis en couple, le CPAS prendra en compte les revenus de ton copain. Et si, par exemple, celui-ci a des revenus supérieurs à 1214,02€ (2 x le RIS cohabitant), tu n’entreras pas dans les conditions pour être aidée.
      Il faut savoir aussi que le CPAS prends (une partie) en compte le salaire que l’étudiant reçoit en tant que jobiste (L’exonération pour un étudiant boursier est de 69,42€).
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Nous, nous ne pouvons pas te répondre à la place du CPAS et te dire si tu seras aidée ou pas car dossier de demande d’aide est analysé au cas par cas.
      Dans l’immédiat, tu devrais demander conseil au Service Jeunes de ton CPAS (la plupart des CPAS ont un service jeunes à présent).
      Tu peux aussi te rendre dans un centre d’infos (pour 12 – 26 ans) mais n’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions.
      Voici quelques adresses :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  14. Gianni

    Bonjour,

    lorsque un bénéficiaire d’allocations du cpas ne paie pas son loyer, le cpas intervint il ??? …Comment ???

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Gianni,
      Nous supposons que la personne dont tu parles reçoit une aide ou un RIS de son CPAS de manière mensuelle. Ce RIS est destiné à couvrir tous les besoins du ménage dont le loyer.
      Le CPAS n’intervient pas dans ce type de situation (loyers en retard).
      L’allocataire doit au plus vite demander conseil au Service Médiation de Dettes de son CPAS pour voir quelles sont ses possibilités.
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Gianni

        Au fait je me mets plutot a la place d un proprietaire a qui le locataire refuse de payer le loyer que peut faire le proprietaire dans ce cas et le cpas forcera t il le locataire a payer les loyer en le menacant part exemple d arreter laide du cpas

        Répondre
        1. CIDJ

          Bonjour Gianni,
          Nous n’avons pas connaissance de ce type de situation ou de réaction de la part du CPAS mais nous ne sommes pas juristes.
          Tu devrais peut-être contacter une association spécialisée : https://www.snpc-nems.be/fr/content/contact
          Bien à toi,

          Répondre
  15. Jean

    Bonjour,

    Je suis étudiant, et je suis sans revenu depuis 2015. Je vis chez mon père, pensionné, qui touche 1700 euros par mois. Je précise qu’il ne me donne pas d’argent et que je suis juste domicilié chez lui. Hors, je n’ai AUCUNE aide de qui que ce soit, ni de chômage, ni de l’état. Et le CPAS s’est déclaré incompétent dans mon cas, car mon père gagne trop de pension que pour que je puisse bénéficier du RIS. Mais… C’est SON argent, pas le mien. Que puis-je faire? (Je précise que j’ai 25 ans).

    Répondre
    1. Jean

      Je précise aussi qu’il m’est impossible de partir de chez lui, n’ayant pas un centime en poche, et que de trouver un logement est donc IMPOSSIBLE, ne pouvant ni payer de loyer, ni de caution et n’ayant rien d’autre que 5 t-shirt, un jean, une paire de chaussure et une veste…

      Répondre
    2. CIDJ

      Bonjour Jean,
      Les parents doivent subvenir aux besoins de leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation.
      Peut-être peux-tu faire appel à un service spécialisé pour que ton père intervienne ?
      Par ailleurs, as-tu déjà un job d’étudiant pour l’instant ou ?
      Voici un lien qui peut t’être utile à ce niveau : http://www.inforjeunesbruxelles.be/job-etudiant-55
      Dans l’immédiat, pour obtenir une réponse plus précise, nous te conseillons de te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi.
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions.
      Voici des adresses de centres :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
      1. Jean

        Il y intervient, il paye mes études, me nourri et me blanchi, et me loge. Je suis en train de terminer un master étalé sur 3 ans, je n’ai donc pas suffisamment d’heures de cours par semaine pour avoir le statut d’un étudiant.

        Mais au delà de ça, il ne me donne pas un sous, et légalement mes besoins sont subvenu. Hors, je voudrais prendre mon indépendance. Je souhaite partir, trouver un chez moi, mais cela m’est impossible puisque je n’ai AUCUN REVENU, pas un euro de côté … Et que personne ne veut m’aider parce que mon père à une trop grosse pension.

        En bref, je suis dans un cercle vicieux dont je ne peux pas me sortir.

        Je ne peux trouver un emploi parce que deux jours entier par semaines sont voué à mes études. Et aucun employeur ne veut de moi, parce que même pour un mi temps, je dois être disponible tout les jours…

        Merci pour vos liens, pour votre temps… Mais je n’y vois aucune aide et reste complètement perdu.

        Répondre
        1. Jean

          Mon père à 81 ans, et il est impossible qu’il intervienne plus que ce qu’il ne fait. Hors, le CPAS ne fait pas de différence entre lui et moi… Hors que c’est SON argent et pas le mien. Il n’en reste pas moins que je n’ai droit à aucune aide que ce soit.

          Mes études, même si je n’ai pas suffisamment d’heures de cours, sont prenante. Et j’ai un dossier avec 489 CV envoyé, et dont un tiers des employeurs que j’ai contacté, qui ont pris la peine de me répondre, me refusent parce que je ne suis pas disponible tout les jours.

          Le fait est, également, que mon père m’a déjà menacé de me mettre dehors (De sa génération, à 25 ans ne pas avoir de revenu est inacceptable), et qu’il m’a déjà menacé de me virer de chez lui par la décision d’un juge de paix. Si un jour il le fait, je serai donc SDF, sans un sous, sans un toit sur ma tête… Je ne pourrais plus suivre mes études, et je deviendrai donc un client régulier du CPAS. Vous comprenez pourquoi je suis dans un cercle vicieux? …

          L’obligation de m’assumer, il l’a remplis… Pour le stricte nécessaire.

          Je me suis déjà rendu à l’antenne du CPAS de mon quartier, j’ai été refusé et méprisé.  »Mais votre père gagne beaucoup trop, on ne peut rien faire pour vous. Trouvez une copine, faite lui un bébé et on pourra vous aider ».

          Je me suis rendu au CPAS de Liège, ils ont été plus à l’écoute, mais le résultat est le même. Ils ne peuvent rien faire. J’ai été humilié deux fois, je n’ai vraiment pas envie de l’être à nouveau. Je n’ai été que à peine écouté, et je n’ai surtout pas été entendu…!!!

          Donc, pragmatiquement, quels sont exactement mes droits, comment faire pour me sortir de cette situation? …

          Répondre
          1. CIDJ

            Bonjour Jean,
            Concernant les services que nous t’avons conseillés dans le dernier message, sache que là, tu y seras écouté réellement et conseillé.
            Il s’agit de centres s’adressant spécifiquement aux jeunes de ton âge.
            Voici 2 adresses pour Liège (nous te conseillons particulièrement le 1er centre) :
            http://www.aliss.be/node/133
            https://www.liege.be/fr/vie-communale/services-communaux/jeunesse/le-centre-j-centre-informations-pour-jeunes
            Bien à toi,

  16. Melissa201993

    Bonjour,

    J’aimerai savoir combien gagne au cpas un étudiant vivant dans un kot s’il vous plaît?

    Bien à vous.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Meliessa201993,
      Le RIS ou revenu d’intégration sociale qu’un étudiant peut recevoir dépend de sont statut (isolé ou pas).
      Mais tout d’abord, pour être soutenu en tant qu’étudiant par le CPAS, il faut remplir un certain nombre de conditions.
      De plus, le CPAS doit accepter et valider le projet de formation de l’étudiant.
      Si, maintenant, le CPAS estime que les parents de l’étudiant ont des revenus largement suffisants pour subvenir aux besoins de l’étudiant, le CPAS n’interviendra pas.
      Si l’étudiant vit en kot, paie tous ses frais et charges lui-même, et s’il remplit toutes les conditions, il a droit au RIS isolé (910,52€).
      Le RIS cohabitant est de 607,01€ actuellement.
      Attention, les allocations familiales peuvent être prises en compte (déduites du RIS) par le CPAS.
      Voici les différentes conditions à remplir en tant qu’étudiant pour recevoir une aide du CPAS de la commune où l’on réside:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Sache également que le Service Social Étudiants de ta future école/université peut également, dans une certaine mesure, intervenir.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  17. roxana

    bonjour,

    voici ma situation; j’ai 22 ans, je suis étudiante en bachelier, je suis de nationalité belge, je réside à Bruxelles et je reçois une bourse d’étude qui s’élève a 1000 et qlq. j’aimerais, cette année, vivre en union libre (cohabitation de fait) avec mon petit ami qui a déjà un logement.

    Je me demandais alors, comme étant étudiante à temps plein, si le cpas pourra m’aider au niveau financier puisque j’aimerais contribuer aux dépenses (loyer, charges, nourritures,…).

    mais, comment est ce que je serais considéré (personne isolée, cohabitante) ? et si cette été j’arrive à me trouver un job étudiant, combien seront déduit du RIS ?et si finalement je reçois une aide du cpas, de combien s’agira t-il plus ou moins?

    merci bien

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Roxana,
      Tu ne perçois donc pas d’aide du CPAS actuellement?
      D’une part, pour recevoir une aide du CPAS, en tant qu’étudiante, tu dois remplir un certain nombre de conditions, et il faut aussi que le CPAS accepte et valide ton projet de formation.
      D’autre part, si le CPAS estime que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas.
      Pour le CPAS, les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation.
      Maintenant, quelle est la situation de ton copain ?
      S’il travaille, le CPAS prendra ses revenus en compte, et si ses revenus dépassent le montant de 1214,02€ (2 x le RIS au taux cohabitant qui est de 607,01€), le CPAS n’interviendra pas.
      Le CPAS prend toujours en compte les revenus et allocations des membres du ménage du demandeur d’aide :
      parents, enfants qui travaillent et partenaires de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Voici les conditions à remplir pour recevoir une aide du CPAS en tant qu’étudiante :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Dans l’immédiat, tu devrais peut-être, pour être conseillée au mieux, rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi
      mais n’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  18. Loco

    Bonjour, on peut être inscrit chez cpas et travailler chez uber eats?…

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Loco,
      Tu devrais avoir le même statut que les intérimaires.
      Les CPAS ont l’habitude de compter des intérimaires parmi leurs bénéficiaires du RIS.
      Tu devras remette une copie de tes fiches de salaire dès que possible (prévenir ton CPAS à l’avance).
      Si tu perçois le RIS actuellement et que tu commences à travailler, tu as droit en principe à l’application de l’exonération socioprofessionnelle (248,90€).
      Ce qui veut dire que si, par exemple, tu as un salaire de 500€ pour le mois de juin, le CPAS ne peut déduire, tels quels, les 500€ de ton RIS, mais doit prendre en compte l’exonération socioprofessionnelle.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  19. pagajl

    Bnjour,

    Je suis Belge et j’habite en Espagne depuis plus de 8 ans , j’avais du travaille dans un hotel mais celui ci viens de fermer , j’aimerais savoir si je peux avoir une aide de mon pays , d’avance je vous remercie pour votre réponce

    Bien a vous

    Jean-Luc

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Pagajl (Jean-Luc),
      Par rapport, au CPAS, il faut résider ou vivre en Belgique pour recevoir une aide de leur part.
      Voici les conditions à remplir :
      Si tu reviens vivre ici, voici une fiche au niveau du chômage qui peut t’être utile:
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-letranger/
      N’as-tu pas droit aux allocations de chômage sur place ?
      Malheureusement, à notre niveau, nous en pouvons t’en dire plus.
      Bien à toi,

      Répondre
  20. Gaelle

    Bonjour, je viens de retomber au cpas après une période de travail intérimaire. J’ai normalement droit à 910, 52euros mais je compte emménager avec mon copain bientôt (nous voulons louer un appart ensemble). Je sais que le montant diminuera si j’habite avec qqun (605 euros je pense) mais aurais-je quand mm droit à ces 607 euros si mon copain travaille et gagne bien sa vie ? Nous ne faisons pas compte commun (je paie absolument tous mes frais moi-même et on veut que ça reste comme cela) mais le cpas pourrait-il considérer que parce que nous sommes en ménage ses revenus sont suffisants pour deux ? Il gagne 3200 brut.

    Merci beaucoup,

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Gaelle,
      Le CPAS prend toujours en compte en fait les revenus du partenaire de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Et donc comme les revenus de ton copain dépassent largement le montant de 1214,02 euros (c’est à dire 2 x le RIS au taux cohabitant qui est de 607,01 euros), tu n’entreras plus dans les conditions d’octroi pour recevoir une aide du CPAS en cohabitant avec ton copain.
      Bien à toi,

      Répondre
  21. Mg

    Bonjour je suis en Belgique depuis 3ans j’habite avec mes parents et on a eu beaucoup des problèmes j’ai dû partir de chez mes parents j’ai demandé de l’aide au cpas ils m’ont dit que comme j’ai la carte E j’ai pas droit ou soit j’accepte en sachant qu’ils vont me retirer mes séjours que faire aider moi avec vos réponses svp merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mg,
      En effet, tu risques de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire si tu demandes une aide financière au CPAS. La situation serait différente si tu étais en possession d’une carte F+ ou E+.
      Nous ne connaissons pas ton âge, ni ta situation (suis-tu des études actuellement?).
      Si, par exemple, tu suis des études, il faut savoir que les parents ont le devoir de soutenir (financièrement) leurs enfants tant qu’ils sont en formation.
      Mais, dans l’immédiat, our connaître tes droits exactement, tu devrais t’adresser à un service spécialisé tel que le Service Droit des Jeunes (il existe plusieurs adresses) : http://www.sdj.be/
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  22. Bb234

    Bonjour  je suis en Belgique  sa fait 8 mois  j ai eu ma (carte E travail  illimité  )

    Jai mon contrat  de remplacement  qui a pris fin avant la date prévue  du coup je suis passée au cpas pour une aide la dame qui ma reçu  ma dit jenai pas droit  a une aide car si je demande  une aide  je risque  de ne plus avoir  ma carte E (O.E  peuvent  me la prendre)

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Bb234,
      En fait, tant que tu n’as pas une carte F+ ou E+, il est risqué de demander une aide financière au CPAS de la commune où tu résides car tu risques de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire.
      Voici une fiche (d’une association spécialisée) qui t’en dira plus (voir notamment la rubrique ‘Fin de séjour’) :
      http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/citoyens-union-europeenne/sejour-3-mois-ue
      Ce que tu peux, éventuellement, faire c’est demander, pour une courte période (insister sur le « court ») une ‘aide sociale équivalente au RIS’ et non un RIS/revenu d’intégration.
      Voici une définition (valable pour tous les CPAS) :
      https://www.cpas-molenbeek.be/fr/aides-financieres-et-medicales/aides-financieres/aide-sociale-equivalente
      Mais nous ne sommes pas une association spécialisée en la matière et donc nous te recommandons vivement de contacter un service spécialisé tel que l’Atelier des Droits Sociaux (qui est un service d’aide juridique (gratuite) de 1ère ligne) : http://www.atelierdroitssociaux.be/node/2
      Il existe aussi d’autres services :
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Bien à toi,

      Répondre
  23. Coco

    Bjr, je suis étudiante étrangère en Belgique avec un titre de séjour étudiant. Présentement je suis enceinte, le papa de mon enfant est français et réside en France, je lai rencontré lors d’un voyage en France. Je suis a 5 mois de grossesse et nous avons entrepris les démarches pour la reconnaissance de l’enfant le mois passé. Mais j’ai appris il ya de cela 2 semaines qu’il mène une double vie en France et nous nous sommes séparés, je me retrouve toute seule vivant dans un kot.jaimerais savoir si mon enfant une fois né pourra bénéficier du cpas bien qu’il soit français ?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Coco,
      Au niveau de ta grossesse, es-tu suivie actuellement dans un planning familial ou ?
      Sache que les plannings disposent de Services Juridiques pouvant bien te conseiller de manière précise par rapport à ta situation.
      Au niveau du CPAS, c’est la mère ou le père qui perçoit le RIS/revenu d’intégration avec charge de famille.
      L’enfant naîtra bien en Belgique ? Si c’est le cas, cela te donne en principe, en tant que mère, certains droits.
      Mais, à l’heure actuelle (avant la naissance), il est délicat de demander un RIS/revenu d’intégration sociale au CPAS de la commune où tu résides car tu risques de recevoir un OQT ou Ordre de Quitter le Territoire.
      Dans l’immédiat, pour une aide financière, tu peux t’adresser au Service Social Étudiants de ton école ou université.
      Dans certains cas, il est possible d’avoir une ‘aide sociale équivalente au RIS’ (à distinguer du RIS) du CPAS, voici une définition (valable pour tous les CPAS) de cette ‘aide sociale..’:
      http://www.cpas-molenbeek.be/fr/aides-financieres-et-medicales/aides-financieres/aide-sociale-equivalente
      Toutefois, il est très important de bien te renseigner, à l’avance, au niveau de tes droits et possibilités avant de t’adresser au CPAS.
      Comme nous ne sommes pas un service spécialisé, nous te conseillons de consulter une association spécialisée tel que le SDJ/Service Droit d’Aide des Jeunes : http://www.sdj.be/
      Mais peut-être qu’il existe un planning familial près de chez où tu pourras également trouver un service juridique.
      Pour terminer, sache qu’il existe aussi les services (toujours gratuits) d’aide juridique de 1ère ligne:
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  24. Ton pseudonyme

    Bonjour je me nomme fanta j’ai 22ans j’ai la nationalité belge comment pour qu’ont me donne un logement et les aides financières

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Ton pseudonyme,
      Pour recevoir une aide du CPAS de la commune où l’on réside, il faut entrer dans les conditions suivantes :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Tu as bien une carte d’identité belge ?
      Le CPAS « ne donne pas » de logement et accorde une aide financière sous certaines conditions (âge, nationalité, ressources familiales…).
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Si, par exemple, le CPAS estime que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors dans une moindre mesure.
      Le RIS/revenu d’intégration pour une personne isolée est de 910,52€ comme tu le liras ici :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
      Au niveau du logement, le CPAS peut, via sa Cellule Logements, te donner des conseils, mais toutes les démarches (recherches) seront à faire de ton côté.Le CPAS intervient, dans certains cas, dans le paiement de la garantie locative.
      Il existe aussi des associations spécialisées (en droit du logement) pouvant te conseiller:
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      Dans l’immédiat, tu devrais peut-être, pour être conseillée au mieux, te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de là où tu te trouves:
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  25. sanana

    je voudrais savoir si lors du versement du premier mois de loyer , le propriétaire voit il que sa vient du c.p.a.s  ?

    car pour la caution (garentie locative) le nom du c.p.a.s n’est pas mentionné mais je voulais avoir une réponse concernant le premier mois egalement merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Sanana,
      C’est donc le CPAS qui paie ton loyer ? Ce n’est pas toi qui exécutes le paiement directement ?
      Nous te posons la question car, en général, c’est le bénéficiaire d’une aide du CPAS qui paie son loyer lui-même (à l’aide du RIS qu’il reçoit mensuellement).
      Si c’est le CPAS qui paie directement ton loyer à ton propriétaire, il est très probable que cela soit visible sur les versements.
      Mais l’idéal serait de poser la question à ton assistant-e social-e.
      N’hésite pas à revenir vers nous si nous n’avons pas répondu à ta question.
      Bien à toi,

      Répondre
  26. Gab

     

    Bonjour, depuis le mois de septembre 2018 je perçois l’aide du cpas RIS. J’étais étudiante en soins infirmiers mais après 2 mois j’ai abandonné ces études car j’ai compris que ce n’est pas pour moi et en septembre 2019, je vais commencer une formation de prothésiste dentaire. Quand j’avais  faite ma demande en août je sous louais (je suis domiciliée chez ma mère à Schaerbeek)  une chambre à Forest mais entre temps j’ai du déménager à Anderlecht (je loue ici jusqu’à fin août 2019 normalement). En juin je vais m’inscrire pour les cours de prothésiste. Ma question est: dans quelle commune dois-je faire ma nouvelle demande d’aide en sachant que j’avais interrompu mes études mais j’aurai la preuve d’inscription en juin? Et en sachant que j’habite plus Forest alors que c’est eux qui m’aident? Dois je déménager à Forest avant juillet? Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Gab,
      Tu as interrompu tes études et donc perdu le statut étudiant entre temps?
      Nous te posons la question car un étudiant dépend d’un seul et même CPAS (le CPAS initial au début des études) durant toute la durée de ses études même s’il déménage plusieurs fois pendant ses études.
      Par ailleurs, tu es toujours bien domiciliée chez ta maman actuellement ? En principe, tu dépends du CPAS de la commune où tu résides (ou tu es inscrite). Donc, nous ne comprenons pas pourquoi tu reçois une aide du CPAS de Forest actuellement.
      N’hésite pas à revenir vers nous si ce n’est pas clair ou si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  27. Etudiante

    Bonjour,

    je suis actuellement étudiante en 2 ème Bachelier à Bruxelles, j’ai 19 ans. Officiellement je suis domicilié à temps plein chez mes « ancien » tuteurs légaux (J’ai été placé en famille d’accueil étant mineure). Ceux-ci touche mes allocations familiale, mais moi je ne suis plus ou quasi plus chez eux par contrainte scolaire (trajet, transport). Je vis au quotidien avec mon petit-ami, j’ai donc fait savoir à ceux-ci que j’avais besoin d’un minimum d’argent pour me débrouiller (Alimentation, contribution financière). Je reçois donc actuellement une somme mensuel, mais vraiment modique (100$).

    Je ne connaît pas mes droits, je ne sais pas ce qu’il est possible de faire dans ma situation.

    Cordialement,

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Étudiante,
      Actuellement, tu reçois une aide du CPAS ou ?
      En tout cas, tu as le droit de recevoir directement tes allocations familiales à ton nom.
      Attention que le CPAS les prend en compte (les déduit du RIS).
      Mais tu es toujours bien « à la charge » de tes tuteurs légaux actuellement ? Ils devraient donc te verser une aide (forme de pension alimentaire) plus importante (allocation familiale + frais supplémentaires).
      Si tu as des problèmes avec tes tuteurs légaux, sache que tu peux te faire aider et conseiller par une association spécialisée (que nous te recommandons vivement) telle que le SDJ/Service Droit des Jeunes :
      http://www.sdj.be/spip.php?page=contact&v=j
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      http://www.jeminforme.be/
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  28. Beono

    Bonjour :

    Ma femme demande le divorce et bientôt elle va me faire sortir.

    Mon contrat se termine fin juin et j’ai rien de tout pour louer ou travail.

    Et j’ai deja demander j’ai pas le droit au chômage encore.

    Je veux savoir si cpas peuvent-ils m’aider pour un loyer et et un peu d’argent pour vivre ?

    J’ai entendu que vous donner 940€ et si j’ai pas déjà un logement ni nouvelle adresse apres mon divorce je fais quoi ?

    Si je trouve un kot chez des gens avec adresse j’ai l droit d’avoir cpas ou non svp

    Merci .

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Beono,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, plus précisément sur la rubrique CPAS.
      Nous ne sommes donc pas le CPAS.
      Si ton épouse a des allocations ou des revenus aujourd’hui, tu es à sa charge (si tu es sans travail) tant que le divorce n’est pas prononcé et/ou que tu habites à la même adresse (tant que tu fais partie du ménage en somme).
      Le CPAS peut intervenir dans les démarches du divorce (cela fait partie de ses missions).
      Pour recevoir une aide du CPAS, il faut entrer dans les conditions suivantes (nationalité, résidence,….) :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Le RIS/revenu d’intégration sociale pour une personne isolée est de 910,52€ actuellement.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Le CPAS ne va pas te trouver un logement mais peut te conseiller, via le Service Logements. Il peut également intervenir pour le paiement de la garantie locative dans certains cas.
      Si tu cohabites chez des amis ou connaissances, il est possible aussi d’être aidé par le CPAS, dans ce cas, on reçoit alors un RIS en tant que cohabitant (607,01€).
      Bien à toi,

      Répondre
  29. Zazou

    Bonsoir,

    Mon mari et moi étions indépendant dans l horeca on est sans emploi moi depuis janvier 2018 et lui depuis aout 2018.

    Ayant eu un bébé en avril 2018 le syndicat m a conseillée de me mettre a charge de mon mari en aout 2018.  J’ attends mon second bébé et quand je demande si j ai droit à mon congé maternité on m a dit qu il fallai que je me réinscrive en tand que demandeuse d emploi … pour finalement me dire que je n y ai pas droit car je n ai pas 125 jours de chomage sur les 2 derniers trimestre.

    Donc quand j accoucherai je n aurai plus de revenu durant mes 2 mois obligatoires de congé maternité et on aurai que le salaire de cohabitant de mon mari s il ne trouve pas un travail … On paye 750 euros de loyer … peut on demander une aide financiére durant ces 2 mois de congé maternité?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Zazou,
      Voici une fiche (que tu connais peut-être déjà) concernant le congé de maternité : http://www.emploi.belgique.be/detailA_Z.aspx?id=818
      Au niveau du CPAS, un ménage avec enfant(s) de moins de 18 ans, a droit à 1254,82€ (montant du RIS avec charge de ménage).
      Donc, en principe, (nous ne connaissons pas le montant de l’allocation de ton mari), ton ménage devrait avoir droit à une aide du CPAS si vos revenus/allocations sont inférieurs ou égaux à 1254€.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Donc, tu dois introduire ta demande au CPAS bien à l’avance.
      Au niveau des documents demandés : carte d’identité, et celle de chaque membre du ménage, le contrat de bail, les preuves de paiement des 3 derniers loyers, la dernière facture d’énergie (électricité, eau, gaz), les preuves des ressources de chaque membre du ménage (salaire, chômage, indemnités de mutuelle, allocation familiales, pension, etc.). La liste de charges (si tu as des dettes et/ou des ouvertures de crédit, prêts en cours)
      Bien à toi,

      Répondre
  30. Ton pseudonyme

    Bonjour je me nomme fanta j’ai la nationalité belge main mon père ma fait retourne en guinnee sa fait des année et suis parti à lenbassade puis j’ai récupéré mes papier puis je me retourne ici en belgique main suis la sans maison ni d’aide rien j’ai 22ans  je voulait savoir quant je parte pour me déclare c’est possible pour moi d’avoir une aide financière ou pas

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Ton pseudonyme,
      C’est difficile de te donner une réponse précise. Si tu as la nationalité belge et des papiers « en règle », en principe, tu entres dans les conditions d’octroi pour recevoir une aide du CPAS.
      Attention que, si ton père vit ici et si le CPAS estime que ton père peut t’aider financièrement, il est possible que le CPAS te dise que t’adresser à ton père et lui demander de l’aide à ton père.
      Il faudra alors que tu expliques ta situation (histoire) familiale au CPAS.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Au niveau du logement, dans l’immédiat, le CPAS se doit de t’indiquer un lieu d’accueil ou de refuge.
      Par la suite, si tu obtiens une aide du CPAS, tu pourras consulter le Service Logements du CPAS pour entamer les démarches de recherche de logement.
      Sache qu’il existe aussi différentes associations pouvant te conseiller par rapport à la recherche de logements :
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

      Répondre
  31. 000333

    Je m’appelle Samuel je suis Burundais j’ai prépare un projet mais je manque l’argent pour commencer ce projet svp je vous prie aide moi par les moyens financiers

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour OOO333(Samuel),
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes.
      Nous ne pouvons pas t’aider pour ton projet.
      Bien à toi,

      Répondre
  32. France

    Bonjour.

    Je suis âgée de 67 ans; pensionnée depuis 2012. Ma pension s’élève à un peu moins de 1.250 et mon loyer est de 715 Eur. Je ne peux plus m’en sortir … Quelle aide consentiriez-vous à m’octroyer ?

    Merci de m’avoir lue. Sentiments distingués.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour France,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, nous ne sommes donc pas le CPAS (et nous utilisons donc le tutoiement).
      Au niveau du CPAS, une personne isolée qui remplit toutes les conditions d’octroi, reçoit un RIS/revenu d’intégration de 910,52€.
      Voici ces conditions :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Comme le montant de ta pension dépasse le montant de 910€, tu n’entres pas dans les conditions pour recevoir une aide du CPAS.
      Mais peut-être que le CPAS peut intervenir pour toi, via les « aides occasionnelles » pour, par exemple payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Dans l’immédiat, tu devrais au plus vite te renseigner auprès du ‘Service Social’ de ta mutuelle pour connaître les aides éventuelles (hors CPAS) auxquelles tu aurais droit.
      Bien à toi,

      Répondre
  33. mariame ****

    bjr,je loue a 550,je suis invalide a +66%,je touche +- 850 euros,pourrais-je espérer une aide,si oui quel montant merci. j’ai 60 ans

     

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Mariame****,
      Si tu n’es pas dans les conditions pour recevoir la Grapa, tu peux éventuellement recevoir une aide du CPAS de la commune où tu résides.
      Voici les conditions à remplir pour recevoir la Grapa : https://www.socialsecurity.be/citizen/fr/pension/autres-avantages-de-pension/grapa
      Au niveau du CPAS, une personne isolée qui remplit toutes les conditions, reçoit un RIS/revenu d’intégration de 910,52€.
      Donc, si tu remplis toutes les conditions, la CPAS pourrait te fournir une aide de 60,52€ (910,52€-850).
      En dehors des aides régulières/mensuelles, le CPAS peut, aussi, intervenir, via les « aides occasionnelles » pour, par exemple payer une facture d’énergie ou d’eau.
      Dans certains cas, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      N’hésite pas à te renseigner auprès du ‘Service Social’ de ta commune ou de ta mutuelle pour connaître les différents types d’aide (CPAS et hors CPAS).
      Bien à toi,

      Répondre
  34. Asmine

    Bonjour,

    Je suis étudiante de nationalité française.

    Je me suis enregistré à la communune comme étudiant.  Mais on m’a fait signer quelque chose du genre que si j’avais les moyens suffisante pour financier mes études.  Est-ce obligé de signer ce papier ? Parce que j’ai bien précisé que j’allais faire une demande de bourse,  mais actuellement je n’ai droit à rien juste parce que j’ai signé ce papier.  Est-ce que il y a des aides sociales pour les étudiants de l’union européenne et si oui comment les obtenir  ? Est-ce que je dois me désinscrire mon statut étudiants et m’inscrire sur ce de la population? Comment se fait-il que certaines étudiants peuvent bénéficier des aides sociales et les étudiants de l’union européenne non ? Quelles sont les démarches nécessaires pour bénéficier des aides comme tout citoyen normal, malgré mon statut ?

    Bien à vous

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Asmine,
      Voici une fiche plus précise concernant ta situation :
      https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/venir-etudier-en-belgique/acces-au-sejour-pour-venir-etudier-en-belgique-etrangers-eee/
      Au niveau des différents types d’aides financières, nous te déconseillons de demander une aide financière au CPAS de ta commune de résidence car tu risques de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire.
      N’hésite pas à poser des questions aux rédacteurs de la fiche (UNECOF).
      Bien à toi,

      Répondre
  35. Moi moi

    Bonjour,

    Je suis enceinte de 6 mois Et je n’ose pas en parler avec l’assistante sociale de peur qu’on me coupe mes revenus.

    Car au paravent ils m’ont coupé parce que je ne pas terminé ma formation

    Merci pour votre réponse

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Moi moi,
      Idéalement, tu devrais parler au plus vite de ta situation à ton assistant-e social-e.
      Auparavant, la situation était différente si, par exemple, tu as interrompu ta formation sans les prévenir à l’avance de ton souhait d’arrêter ta formation. Selon ton CPAS tu n’avais peut-être pas respecté toutes les conditions de ton contrat PIIS?
      En tout cas, sache que le CPAS ne peut pas ‘couper’ les aides spontanément. Il doit d’abord avertir, par courrier, qu’il va suspendre temporairement l’aide et ensuite procéder à la ‘suspension’.
      Mais cette suspension doit être temporaire (1 mois) et ne peut pas durer plus d’un mois.
      Les suspensions qui durent plus d’un mois sont exécutées dans des cas de récidive.
      Dans l’immédiat, tu devrais peut-être demander conseil au Service Social de ta mutuelle.
      Si tes droits ne sont pas respectés par le CPAS, sache que tu peux faire appel (gratuitement) à un service d’aide juridique de 1ère ligne:
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  36. Solange

    Bonjour,

    Je suis mariée et je souhaite me séparer de mon mari manipulateur.

    Je n »ai que 592 € de pension.

    Puis-je avoir l’aide du cpas ? Ou dois-je me tourner vers un autre organisme.

    Le cpas, pourrait il me faire une avance pour une garantie locative, le temps de la procédure de divorce.

    Merci de m’éclairer à ce sujet, je n’ose pas partir, de peur de me retrouver sans ressource.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Solange,
      Sache que, au niveau du divorce, le CPAS peut t’aider dans tes démarches administratives (et notamment pour t’aider à demander une pension alimentaire), cela fait partie des missions du CPAS.
      Au niveau de l’aide financière que le CPAS peut éventuellement t’apporter, tu dois pouvoir prouver que tu n’es plus à la charge de ton mari (donc il faudrait que les démarches soient entamées et/ou que tu n’habites plus à la même adresse que lui).
      Mais n’oublie pas qu’il y a des des conditions à remplir pour recevoir une aide du CPAS :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Au niveau de la garantie locative, il est possible d’obtenir une aide du CPAS.
      Dans certains CPAS (Service Logements), l’attente peut être longue pour obtenir cette avance.
      Il arrive que le CPAS renvoie les demandeurs d’aide vers le Fonds du Logement (https://www.fondsdulogement.be/fr/prets-garantie-locative) qui gère le Fonds Brugal (https://www.laligue.be/association/analyse/2017-11-17-brugal).
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide financière, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Dans l’immédiat, tu devrais peut-être demander conseil au Service Social de ta mutuelle.
      Par ailleurs, le Télé-accueil (http://www.tele-accueil.be/) de ta région peut te renseigner une association (par exemple spécialisée en droit des femmes) située près de chez toi.
      Bien à toi,

      Répondre
  37. Julied

    Bonjour, voilà je me retrouve seule avec mes deux enfants, le papa a décider de nous quitter. J’ai 567 € au chômage, aïs je droit à un supplément du cpas ? Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Julied,
      Une personne ayant à charge des enfants de moins de 18 ans, a droit à un RIS/revenu d’intégration de 1254,82€.
      Donc, le CPAS peut ‘compléter’ si tu entres dans les conditions d’octroi.
      Voici les conditions d’octroi :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Maintenant, comme ta situation familiale a changé, est-ce que le montant de tes allocations de chômage ne doit pas augmenter ? Tu devrais te renseigner au plus vite auprès de ton bureau de chômage.
      Est-ce que la composition de ménage est déjà modifiée (au niveau communal) si ton mari a quitté le domicile ? Est-il toujours inscrit à ton adresse ou pas actuellement ?
      S’il n’est plus inscrit, tu as alors la preuve que tu es seule à assumer la charge du ménage.
      Le CPAS peut t’aider (démarches administratives) à demander une pension alimentaire. Le CPAS ne peut pas prendre en compte les allocations familiales et la pension alimentaire que l’on reçoit pour les enfants que l’on élève.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  38. Conioo

    Bonjour voilà je fini mes études en juin je travail à partir de septembre en temps qu’employer en 20h semaine j’ai vais gagner 950 euro et 130 euros de chèque repas. Pensez vous qu’en ayant un appartement à payer j’aurais droit à une exonération via le cpas comme je commence à travailler pour pourvoir payer mes factures? Je vais vivre seul .. le cpas prend t’il en compte les chèques repas? Merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Conioo,
      Nous supposons que tu reçois bien un RIS actuellement?
      Si tu vis seul, tu reçois le RIS isolé de 910,52€, en principe, si tu remplis toutes les conditions.
      Si tu es bénéficiaire d’une aide du CPAS actuellement et que tu commences à travailler, et si ton salaire ne dépasse pas trop largement le montant de ton aide actuelle, l’exonération devrait en principe être appliquée dans ton cas selon le calcul suivant :
      Revenu salarial : 950€
      Exonération : 950-248,90 (exonération socioprofessionnelle) = 701,10€
      Revenus sur base annuelle : 701,10 x 12 = 8413,20€
      Calcul du RIS sur base annuelle : 10926,19€ – (8413,20-250) : 2262,99€ – les 250€ représentent 12 x « l’exonération générale » pour isolé.
      Revenus sur base mensuelle : 2262,99 : 12 = 188,58€
      Tu devrais percevoir un montant de 1138,58€, en principe, mais le CPAS prend peut-être d’autres éléments en compte (car chaque dossier est analysé au cas par cas).
      Le CPAS peut prendre, partiellement (pas complètement !), en compte les chèques repas.
      Bien à toi,

      Répondre
  39. Dnk

    Bonjour,

    Actuellement , Je bénéficie du RIS au taux cohabitant légale donc plus ou moins 605€ et je voulais savoir : si je cohabite avec ma sœur , qui habite seule actuellement et travaille. Est ce que je bénéficierais  toujours du RIS ?

     

    Merci d’avance

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Dnk,
      Le CPAS peut prendre en compte les revenus des membres du ménage suivants :
      parents, enfants qui travaillent et partenaires de vie (que l’on soit marié ou pas).
      Par contre, le CPAS ne peut pas prendre en compte les revenus des membres suivants : frères/soeurs, tantes/oncles, cousins/cousines!
      Si tu déménages et changes de commune, tu dois demander à ton CPAS actuel de préparer un dossier de transfert pour ton futur CPAS.
      N’oublie pas que, dès que l’on change de situation (cohabitation, déménagement,….), on doit avertir son CPAS.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

      Répondre
  40. KAZISEUL

    BONJOUR, SVP UNE QUESTION JE SUIS POUR LE MOMENT EN INVALIDE A MA MUTUELLE ET DES SOUCIS DE FAMILLE DONT JAI BESOIN D AVOIR UN STUDIO POUR PAS ME TROUVER DANS LA RUE , EST CE POSSIBLE QUE LE CPAS M AIDE POUR LA CAUTION LOCATIVE ET JE PREND PAR ECRIS L ENGAGEMENT DE REMBOURSER CETTE CAUTION PAR MOIS ET CE UNE FOIS MA SITUATION REMIS A JOUR JE CLOTURERAI

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Kaziseul,
      Oui, sous certaines conditions, le CPAS peut intervenir.
      Il faut s’adresser au Service Logement du CPAS de sa commune.
      Sache aussi qu’il existe des associations spécialisées en droit du logement pouvant te conseiller :
      https://www.vivreenbelgique.be/1-logement/services-et-associations-specialises-en-matiere-de-logement
      Il est possible que ce soit, non pas le CPAS qui t’aide directement, mais le Fonds du Logement : https://www.fondsdulogement.be/fr/aide-locative
      Bien à toi,

      Répondre
  41. Broken

    Bonjours, voilla j’ai un problême je ne m’entend plus avec mes parents ils ne veulent plus me voir le soucis je n’ai aucun revenu et je suis actuellement des cours une formation j’ai 23 ans, et je ne pense pas avoir droit au chomage vu que je n’ai pas de diplôme de secondaire , je ne peux subvenir a mes besoins tout seul , ai – je le droit au cpas ? Merci de votre réponse

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Broken,
      En fait, si le CPAS estime que tes parents ont des revenus largement suffisants pour t’aider, il te sera difficile d’obtenir une aide du CPAS.
      Mais si le CPAS constate que ta situation familiale est vraiment critique (critique aux yeux du CPAS), le CPAS peut intervenir pour toi.
      Le CPAS se doit d’éviter d’aggraver une situation familiale difficile et peut, par exemple, verser une aide au demandeur d’aide et « se faire rembourser » ensuite auprès des parents.
      En tout cas, si tout contact est rompu avec ta famille, le CPAS ne peut pas, par exemple, te demander d’aller faire signer des documents par tes parents.
      Il y a en fait différents types de situations et donc de réactions possibles (comme les types d’aides) de la part du CPAS.
      Chaque dossier de demande d’aide est analysé au cas par cas.
      Voici les conditions à remplir pour recevoir une aide du CPAS :
      https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Comme tu le constateras, pour notre part, nous ne pouvons pas te dire à l’avance si tu seras aidé par le CPAS ou pas.
      Sache aussi que, lorsque l’on est aidé par le CPAS sous forme de RIS, on doit signer un contrat PIIS avec le CPAS qu’il faut bien lire avant de signer :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Tu dois t’adresser au CPAS de la commune où tu résides.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un accusé de réception et ensuite un rendez-vous avec un assistant·e social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS dispose d’un délai d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Nous te conseillons de te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour voir quelles sont tes possibilités
      mais n’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions :
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      http://www.jeminforme.be/
      Bien à toi,

      Répondre
  42. Véronique

    Bonjour mon petit garçon a des difficultés scolaires  je n’ai pas les moyens financiers pour lui offrir des cours particuliers  je voudrais savoir si le cpas offre ce genre d’aide pour les enfants.  Merci. 

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Véronique,
      Au niveau de l’école, il n’y a pas de possibilités ou de classes de remédiation ?
      Le CPAS peut intervenir, sous certaines conditions, pour des frais scolaires (mais nous craignons que cela ne soit pas possible pour des cours privés).
      Reçois-tu une aide du CPAS actuellement?
      Si ton ménage dispose de revenus largement supérieurs à 1254,82€ (montant du RIS/revenu d’intégration sociale avec charge de ménage), le CPAS n’interviendra pas.
      Mais est-ce qu’il n’y a pas une école de devoirs ou une maison de quartier dans ta commune ? Ton administration communale devrait te renseigner à ce niveau (ainsi que sur les aides financières ou réductions possibles selon ta situation familiale).
      Sache, par ailleurs, que si tu contactes le Télé-accueil (http://www.tele-accueil.be/), tu peux obtenir des informations sur les associations présentes dans ta région.
      Enfin, le Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune peut te donner des conseils et t’aider dans tes démarches afin de pouvoir payer tes factures de manière échelonnée.
      Bien à toi,

      Répondre
  43. moniha

    bonjour, je suis de nationalité espagnole et j’habite en Belgique depuis 2 ans, est=ce que j’ai le droit a avoir CPAS?

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Moniha,
      En fait, pour éviter tout risque au niveau de ton droit de séjour, tu devrais idéalement avoir un carte F+ ou E+ si tu dois demander une aide financière au CPAS de ta commune.
      C’est difficile de te conseiller actuellement.
      Voici une fiche qui t’en dira plus (voir ‘documents à déposer’) sur les conditions et risques : http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/citoyens-union-europeenne/sejour-3-mois-ue
      Ce que tu peux faire, éventuellement, c’est demander, pour une courte période (et insister sur le côté bref), une ‘aide sociale équivalente au RIS’.
      Voici une définition (provenant d’un site bruxellois mais la législation est identique pour tous les CPAS) de « l’aide sociale équivalente » :
      http://www.cpas-molenbeek.be/fr/aides-financieres-et-medicales/aides-financieres/aide-sociale-equivalente
      Mais, tout d’abord, avant de demander une aide financière au CPAS de ta commune, nous te conseillons de demander, en premier lieu, un avis à un-e juriste d’un service d’aide juridique de 1ère ligne près de chez toi :
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      N’hésite pas à revenir vers nous pour d’autres questions
      Bien à toi,

      Répondre
  44. skyfuul68

    bonjour jai eut un mois dificil et je ne peut pas payer mon loyer est que le cpas peut m aider juste ce mois ci?merci

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Skyfuul68,
      Pour ce type de demande, cela ne sera pas possible d’autant que le CPAS dispose d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide.
      Mais tu peux, par exemple, demander une ‘aide occasionnelle’ à ton CPAS pour, par exemple, payer une facture d’énergie ou d’électricité.
      Dans certains cas, ces aides sont des « avances » à rembourser par la suite. Dans le cadre d’avances, le CPAS doit faire signer, au préalable, par le demandeur d’aide un document spécifiant comment se dérouleront les remboursements.
      Mais tu peux peut-être aussi demander conseil directement au Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune pour écrire une lettre à ton/ta propriétaire afin de la/le faire patienter.
      Bien à toi,

      Répondre
  45. Chris 28

    Bonjour

    Voilà mon fils de 34 ans à quitter le domicile depuis ses 18 ans à travailler quelque année et était au chômage depuis 5 ans il vient d être rayé depuis un mois  Moi sa maman veuve avec une pension de survie je ne sais pas l aider  Le cpas peut il m obligé de l aider  Il est majeur il fait rien de bon de sa vie . Pouvez me répondre svp

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Chris 28,
      Dans le cas où la situation/entente familiale est positive et où le parent a des revenus largement suffisants, il est possible que le CPAS demande d’intervenir.
      Mais le CPAS doit tenir compte et de la situation familiale et de la situation financière du ou des parent(s), et donc le CPAS ne peut pas toujours demander de ‘participer’ financièrement.
      Si tu as des difficultés avec le CPAS, sache que tu peux consulter, gratuitement, un service d’aide juridique de 1ère ligne:
      Pour Bruxelles : http://www.aidejuridiquebruxelles.be/index.php/ou-obtenir-une-aide-juridique-de-premiere-ligne/91-caj/aide-juridique-de-premiere-ligne/121-associations-de-la-caj
      Pour la Wallonie : http://www.maisonsdejustice.be/index.php?id=trouverunemj
      Bien à toi,

      Répondre
  46. Nifer

    Bonjour voilà actuellement résidente française je souhaite reprendre mes études en Belgique.

    Pour pouvoir chercher correctement un organisme pour cette reprise d’étude je peux me faire héberger par une amie.

    Le soucis es que je ne sais comment faire ni même ou me renseigner pour pouvoir m’installer en Belgique en toute légalité.

    Répondre
    1. CIDJ

      Bonjour Nifer,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes (plate-forme rassemblant plusieurs associations), plus précisément sur la rubrique CPAS.
      Voici une fiche concernant les études mais aussi les conditions de résidence :
      https://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/venir-etudier-en-belgique/acces-au-sejour-pour-venir-etudier-en-belgique-etrangers-eee/
      Les écoles et universités ont toutes un Service Social Étudiants que tu peux déjà contacter d’une part.
      D’autre part, il y a certainement un centre d’infos pour jeunes près de chez toi où tu peux déjà obtenir des informations utiles : https://www.cidj.com/partir-l-etranger
      Bien à toi,

      Répondre