Quels sont les montants des allocations de chômage ?


PrintFriendly and PDF

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

argentLe montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.466,59€ (pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.501,82€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

familleSi tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1134,90€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 953,16€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 503,62€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 402,14€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée:

Si tu es cohabitant avec charge de famille:

Tableau pour cohabitant avec charge de famille

Si tu es isolé:

isole

 

Si tu es cohabitant:

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Auteur fiche : Infor Jeunes Bruxelles
Date de mise à jour : 04/07/2014


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

77 commentaires sur “Quels sont les montants des allocations de chômage ?

  • Jessica

    Bonjour j’ai 20 ans et je vis seul . je touche a peine 800€ donc tout juste pour payer mon loyer et les charges …il me reste presque rien a la fin du mois. J’aurai voulu savoir est ce sue si je vais faire une demande q l’onrm je pourrais toucher un complément de salaires ( pour isoler)

    Quel sont les conditions pour bénéficier de ça . merci

  • Nay

    Bonsoir,j’ai 22 ans j’ai terminer mes études en 2012, j’ai travailler 9 mois à mi temps est ce que j’ai droit au chômage ou plutôt allocations insertion merci

  • jules

    bonsoir
    j ai travaillé pendant 40 ans dans la même société du 09/ 1973 au 10/ 2013 ,j ai été licencier ,j ai été indemnisé jusque mai 2016 combien vais-je toucher comme demandeur d emploie?
    ,

  • Grace

    Bonjour,

    J’habite avec mon conjoint (chef de ménage) qui est au chômage mais depuis peu ma situation en tant que cohabitante a changé. J’ai signé un contrat CDI depuis 5 mois mais ma question est: quel sera le montant de l’allocation de chômage pour mon conjoint ? Change-t’il de statut ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Grace,

      Je suppose que tu n’avais aucun revenu auparavant. Maintenant que tu travailles, ton conjoint doit prévenir son organisme de paiement et il sera indemnisé au taux cohabitant (sauf si tu gagnes moins de 750,94 euros brut par mois).
      Ses allocations risquent de diminuer. Tout dépend du salaire sur lequel est calculé son chômage, de son ancienneté au chômage et professionnelle,… Tu trouveras les explications à ce propos ci-dessus.
      Si tu veux en discuter, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  • Khadija

    Bonjour!

    Je suis au chômage depuis le mois de août! Et avant sa j’ai travaillais 4 ans a mis temps !
    Dans 4 travaille différent mais dans mon contrat j’avais entre 10/16h par semaine alors moi je travaillais plus.
    Mais il mon jamais modifiée mon contrat,la je touche que 22,58 par jour journalière je suis la chef de famille avec deux enfant et mon mari a charge sachant que mon mari ne travaille pas!
    Que dois je faire? J’avais prévue de rapporter mes fiche de paie au abvv pour qu’il voient que j’ai travaillais assez de jour pour avoir le chômage complet!
    Qu’est ce que vous me conseiller ?j’ai tout les papier fiche de paie et les contrat qu’il me fessais signer chaque semaine!
    C’est assez urgent je peux plus subvenir au besoin de la famille je suis perdue aidais moi
    Je croit que je vais prendre un avocat pour qu’il me donne mes droit.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Khadija,

      Si tu n’as jamais travaillé à temps plein, il est peu probable que tu puisses ouvrir un droit au chômage à temps plein. Les montant ci-dessus concernent les allocations des personnes qui ont travaillé à temps plein.
      Tu sembles recevoir des demi-allocations de chômage (calculées sur base d’un travail à mi-temps). Ce qui paraît logique aux vues de tes explications.
      Mais cela est évidemment trop peu comme revenus pour toute une famille.
      Nous te conseillons de demander un complément au CPAS de ta commune: http://www.bruxelles-j.be/fiches-information/obtenir-une-aide-du-cpas/
      Cela devrait te permettre d’atteindre le montant de 1089,82 €/mois.

  • kadit

    Bonsoir

    J’ai travailler plus de 7 mois en temps plein. Avec un salaire brut ee 1567.27 €

    Et que maintenant je vais toucher le chomage.
    Mais pas encore toucher .
    Je sais pas je devrais toucher quoi un peu pres du chomage .

  • Florence

    Bonjour,

    Je suis actuellement en Espagne en tant qu’auxiliaire de conversation en français. Je touche 700e par mois qui sont versés par le gouvernement espagnol. Ce montant est considéré comme une bourse et je suis donc considérée comme étudiante. J’ai travaillé de mai à fin septembre a Mallorque et juste avant pendant 10 mois en belgique. Je suis repartie donc en octobre croyant que j’allais continuer à cotiser ici mais ce n’est pas le cas étant donné que je suis considérée comme étudiante. Que dois-je faire? Dois-je avertir l’onem de mon nouveau statut? Vais-je perdre mes allocations de chomage? Je dois rester ici jusqu’en mai. Mais est-il plus rentable de retourner en Belgique? Car la situation economique n »est pas facile. Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Florence,

      Tu n’as pas droit au chômage belge si tu vis en Espagne. Tu n’as donc aucune démarche à accomplir vis-à-vis de l’ONEM.
      Tu auras peut-être droit à une aide du chômage lorsque tu reviendras en Belgique.
      Pour le chômage sur base du travail, tu dois avoir travaillé au moins un an. Pour faire prendre en compte des périodes de travail en Espagne, il faut que tu travailles après ces périodes en Belgique (au moins un jour).
      Pour le chômage sur base des études, tout dépend si tu as fait des études secondaires en Belgique et si tu as accompli un stage d’insertion professionnelle d’un an: http://www.bruxelles-j.be/le-stage-dinsertion-professionnelle
      Si tu veux discuter plus en détail de ta situation, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  • Cigdem

    Bonjour, ma mère celibataire sera bientot au chomage et elle a deux enfants a charge et deux enfants qui travaillent sous le meme toit .
    Pourrais je savoir le montant des allocations de chomage qu’elle va recevoir sachant qu’elle a des enfants qui travaillent.
    Elle sera considere comme chef de famille ou cohabitante?

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Cigdem,

      Si ta mère vit seule avec ses enfants, elle est indemnisée comme chef de famille aussi longtemps qu’elle reçoit les allocations familiales pour au moins un de ses enfants. Dans ce cas, on ne tient pas compte de la situation des autres enfants.

  • Travailleuse

    Bonjour,

    J’aimerai savoir, sur une année, j’ai eu deux boulots ( déclarés), est-ce que les deux sont repris pour calculer mon futur chômage? Ou est-ce juste le dernier mois de ma paye qui compte pour calculer?

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Travailleuse,

      Pour le chômeur complet, la rémunération qui sert de base au calcul de l’allocation de chômage est la rémunération jorjnalière brute moyenne, plafonnée, à laquelle il pouvait prétendre à la fin de la dernière période d’au moins 4 semaines consécutives auprès d’un même employeur.
      Que tu occupes deux mi-temps ou un temps plein, peu importe. L’ONEM va se baser sur ce que tu recevais en moyenne par jour lors des 4 dernières semaines.

  • LAMBERT

    Bonjour, à l’approche de la fin de mon contrat, je me pose quelques questions. Je suis en contrat temps plein depuis 10 mois. Et je risque, au mois de Janvier, de passer en contrar mi-temps. Aurais-je droit à une compensation chômage? sachant que je cohabite mais que j’ai une fille à charge? Merci beacoup pour vos éclaircissements!

  • day

    bonjour au fait je ne touche ni au allocation de chomage ni rien du tout on me di vous avez pa travailler asser veuillez svp tout fois me trouver une solution je narait pa di aller a lonnem mes on me di toujour le contraire des chose je ne ses plut quoi faire merci de me repondre par e mail svp mademoiselle day

  • Erica

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si les allocations de chômage (1120euros) de mon compagnon (actuellement chef de famille) diminueront si je prends une mi temps et gagne environ 750euros? En sachant que je n’avais aucun revenu auparavant.
    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Erica,

      On ne tient pas compte des revenus professionnels de minime importance perçus par votre conjoint ou partenaire si les 3 conditions suivantes sont remplies:
      – vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur formulaire C 1 disponible auprès de cet organisme) lors de votre demande d’allocations ou au début de l’exercice de l’activité professionnelle ou de la cohabitation;
      – ces revenus découlent d’un travail salarié;
      – le montant brut de ces revenus ne dépasse pas 750,94 euros par mois.

      Si vous gagnez plus que ce montant brut, votre compagnon sera indemnisé au taux cohabitant. Ce qui pourrait entraîner une diminution importante du montant de ses allocations.

  • ouazarf

    Bonjour

    J’aimerai savoir je suis francaise j’ai déjà travaillé 4mois pas pus continuer car je suis tombé enceinte depuis je nai jamais repris dactivité professionnels je tiens a prsicier que ca fait 8ans car j’ai eu deux autres enfants par la suite j’aimerai savoir je suis actuellement dun emploi mais le probleme la plupart des societe recherche des personne aux chomages je suis enregistré chez actiris depuis 1ans ai je droit a des aides par l’onnem ou autres merci de votre réponse

  • Mohamed

    En décembre ma femme arrete de travailler moi je suis au chômage depuis 5 ans vu qu’elle n a pas droit. Au chômage nous avons un enfant qui va a l’école elle n avez jamais travaille auparavant est ce que jr vais retrouve le statut de chef de ménage j ai 60ans avec. Complément de chômage est ce que je récupère 54 € par jour comme auparavant ma femme ne touchait pas brut de 750€ environ 550€ net par mois merci

  • Sihem

    Bonsoir, je suis maman de 3 petits enfants actuellement séparée et bientot divorcée. Je suis au chômage depuis peu qui suis une indemnisation de la mutuelle, perçois dans les alentours de 700€. Je vis avec mon père dans un appartement. Je vous demande si je suis considérée comme cohabitante avec charge de famille? Et 2eme question, sachant que mon père perçois une pension, est-ce cela qui expliquerai le montant de mes allocations aussi faible? Merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Sihem,

      Tout dépend du montant brut de la pension de ton père.
      Voici la règle de l’ONEM à ce sujet:
      « Lorsque vous cohabitez exclusivement avec un ou plusieurs enfants (si vous pouvez prétendre à des allocations familiales pour au moins un de ceux ci) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré, les pensions des ascendants en ligne directe avec qui vous cohabitez ne sont pas considérées comme revenus de remplacement si leur montant brut total ne dépasse pas 2.102,28 euros par mois. »
      Si la pension de ton père est en-dessous de ce montant, tu es cohabitante avec charge de famille. Si elle est supérieure, tu es cohabitante.

  • Megan

    Bonjour,
    Le mois passé, j’étais co-habitante (au cpas) avec une amie (au chômage) et son père indépendant.
    Depuis ce mois-ci, je reçois des allocations d’insertion.
    Est-ce que le fait que je sois dorénavant chômeuse, cela va faire diminuer les allocations de mon amie?
    Merci d’avance de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Megan,

      Tes allocations d’insertion n’auront aucune incidence sur les allocations de chômage de ton amie puisque, en principe, elle bénéficiait déjà du statut de cohabitante lorsque tu percevais le revenu d’intégration sociale du CPAS. Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter au 02/514.41.11

  • goffaux

    Bonjour
    J’aimerais savoir si il serait possible que mon petit fils serait chef de ménage au chômage en se domiciliant chez moi, actuellement il est encore domicilié dans la hainaut, et moi je vis dans les Flandres Occidentales et vis seule et touche une pension de survie qui se chiffre à 1150 euros net..
    Existerait il une différence entre les lois Néerlandophones et Francophones à ce sujet?
    Merci beaucoup pour la réponse…

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Goffaux,

      Les règles sont fédérales donc pas de différence à ce niveau pour le moment.
      Voici la règle dans ce cas de figure pour votre petit-fils:
      « Lorsque vous cohabitez exclusivement avec d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré, les pensions des ascendants en ligne directe avec qui vous cohabitez et dont vous avez la charge ne sont pas considérées comme revenus de remplacement si leur montant brut total ne dépasse pas 1.296,09 euros par mois.
      Remarques: Le montant de 1.296,09 euros est cependant porté à 2.102,28 euros lorsque vous établissez, sur base d’une attestation délivrée par le SPF Sécurité Sociale (direction d’administration prestations aux personnes handicapées, http://www.handicap.fgov.be), que l’état de santé du parent ou ascendant provoque un manque total d’autonomie ou une réduction d’autonomie d’au moins 9 points dans le cadre de la législation applicable aux handicapés. »

      Si vous gagnez moins de 1.296,09 euros brut par mois, votre petit-fils pourra être indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille. Si vous gagnez plus, il sera indemnisé au taux cohabitant.

  • slimani

    Excuse moi je n aie pas termine ma question il ya 1mois je suis alle declare que mon troisieme ennfant c Est Marie donc n habite plus chez moi alors je ne comprends pas que mon mari a été diminue merci pour votre réponse slimani

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Slimani,

      On ne tient pas compte des revenus professionnels de minime importance perçus par votre conjoint ou partenaire si les 3 conditions suivantes sont remplies:

      – vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur formulaire C 1 disponible auprès de cet organisme) lors de votre demande d’allocations ou au début de l’exercice de l’activité professionnelle ou de la cohabitation;
      – ces revenus découlent d’un travail salarié;
      – le montant brut de ces revenus ne dépasse pas 750,94 euros par mois.
      Si les revenus de votre partenaire sont variables, alors vous devez également introduire, pour le mois dans lequel le revenu ne dépasse pas cette limite, un formulaire C110A auprès de votre organisme de paiement. Si vous utilisez une carte de contrôle papier, vous joignez ce formulaire à cette carte.

      Si ces conditions sont remplies, la catégorie familiale de votre mari ne change pas. Il reste cohabitant avec charge de famille. Ce qui n’empêche pas que les allocations peuvent diminuer jusqu’à 43,65€/mois (comme indiqué dans le tableau ci-dessus) à cause de la dégressivité progressive.

  • slimani

    Bonjour je travaille et je ne peux dépasse 750€ brut par mois mon mari est au chômage depuis 3 ans j’ai 2 enfants dont un travaille et un autre va à l’école mon mari avait 54€ par jour maintenant il a 45€ je n aie pas compris ll a1 mois je suis allé signalé que

  • julie

    Bonsoir je vous demander si mon compagnon demande au cpas que il veux se mettre au chef de famille combien va t il resvoirs
    moi je suis au chômage pas d enfants combien je vais recevoir
    merci bonne soirée

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Julie,

      Si vous habitez ensemble, ton compagnon ne pourra pas bénéficier du taux « chef de famille » au CPAS.
      S’il bénéficie d’une aide du CPAS, tu seras indemnisée au taux cohabitant. Si actuellement, tu es indemnisée au taux cohabitant avec charge de famille, cela signifie que tes allocations de chômage pourraient diminuer.
      Si tu veux en discuter par téléphone, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  • lul

    Bonjour,
    Je suis chômeuse isolée depuis septembre 2012 et je viens d’emménager dans un nouvel appartement avec mon partenaire, étudiant français de 26 qui n’est plus à charge de ses parents, et qui bénéficie d’une aide à la reprise d étude (600 euros/mois) fournie par pôle emploi. Je suis en charge du loyer et des frais généraux liés à l’appartement, les allocations de mon partenaire n’interviennent que pour ses études et ses déplacements. Comment dois-Je déclarer ma déclarer ma nouvelle situation ? Isolée, cohabitant ou cohabitant à charge de famille ? Merci !

  • Fio

    Bonjour, je viens de m’inscrire comme demandeuse d’emploi pour la première fois lundi 3 novembre , et serai donc indemnisée en première période pour les 3 prochains mois. Une agence intérim m’a contactée pour me proposer un contrat de 3 mois. Ma question est la suivante: est-qu’en faisant cette mission de 3 mois, lorsqu’elle sera terminée et que je me réinscrirai au chômage je serai toujours dans la première période ou est-ce j’entamerai la deuxième? Autrement dit: est-ce que le fait de travailler plus d’un mois suspend la dégressivité et puis qu’on la reprend là oú elle s’était arrêtée avant? Ou est-ce que la dégressivité continue dès qu’on fait la demande d’allocations de chômage peu importe qu’on travaille oú non pendant cette période ? Merci pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Fio,

      Les contrats de 3 mois ou plus suspendent la dégressivité des allocations de chômage. Tu récupéreras donc des allocations de chômage d’un montant identique par rapport à celui que tu percevais au moment de commencer à travailler et la dégressivité reprendra son cours à partir de là.
      Par contre, si ton contrat était de moins de 3 mois, la dégressivité continuerait à courir pendant ton travail.

  • julie

    Bonjour je vous demander j ai fait un art60 en 2011
    Pendant 1 an puis je suis au chômage mais en temps je fessai des mi temps
    mon dernier travail fin juillet mais il mon dit te faire la formation de la société 2 mois
    puis un stage 6 mois en entreprise puis revenir mais la je suis radier de la commune mais
    je vais m installer avec personne aussi mais il deja au cpas mais on 13 mois d ecart
    combien je vais toucher du chômage au tant cobitante merci bonne journées

  • zougarhi

    bonjour,
    je suis maman seule avec 2 enfants mineurs et je percois des indémnités de la mutuelle de 1400 euros plus ou moins depuis 4 ans , je compte me marier en janvier 2015 combien est ce que je toucherai svp

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Zougarhi,

      Nous ne sommes pas spécialisés dans le montant des indemnités de la mutuelle. Par ailleurs, il faudrait savoir sur quelle base tu es indemnisée par la mutuelle. Tu peux retrouver les explications sur les indemnités de la mutuelle sur le site de l’INAMI: http://www.inami.fgov.be/citizen/fr/allowances/index.htm
      Tu peux aussi en discuter directement avec ta mutuelle.
      Si tu le souhaites, tu peux aussi contacter ce service juridique plus spécialisé dans les questions de mutuelle:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel : (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax : (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale :
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

  • juliette

    bonjour,

    je bénéficie des allocations de réinsertion professionnelle depuis quelques mois mon mari est travailleur salarié et n’a pas déclaré au travail que je percevais le chômage et on a un peu peur d’être surtaxer en fin d’année il me demande de renoncer a mon droit de chômage mais ça me permet de respirer un peu je ne sais pas quoi faire pouvez vous me renseigner par rapport aux taxes et en général a ce sujet svp merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Juliette,

      Nous supposons que tu reçois des allocations d’insertion de 425€. Y renoncer par crainte des impôts ne parait pas une bonne idée. Cela ne devrait changer grand chose pour votre situation fiscale. Ton mari pourrait déclarer à son employeur que tu reçois cette allocation pour éventuellement adapter son précompte professionnel. Vous pouvez aussi en discuter avec votre bureau des contributions. Mais en tout cas, renoncer à cette allocation à cause des impôts n’a pas de sens.

  • Cindy

    Bonjour ,

    Je travail depuis 1 mois en interim dans une école , j’ai un contrat d’une semaine renouvelable par semaine , mon travail est mi temps (3h45/jour ) j’ai recue une convocation de l’onem pour mes recherche d’emploi du 11/2013 a maintenant 2014 , j’ai depuis peux fais la demande d’allocation de garanti qui est accepter , et la csc m’avais dis que je devais envoyer une lettre a l’onem pour signaler que je travail et leurs donner une photocopie des contrat chose que j’ai fais et pourtant il me convoque pourtant la csc m’avais dis que l’onem ne devrai plus me convoquer vue que je travaillais meme a mi temps , es ce normal que l’onem me convoque ? Le patron de l’école envisage peut être de m’engager mes les horraires resteront les meme. Pouvez vous m’éclairer j’ai rendez vous a l’onem le 19 novembre , et je doit avouer que sa me fais un peux stresser avec toute les exclussions.
    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Cindy,

      Je suppose que tu es bénéficiaire d’allocations de chômage sur base du travail (et non d’allocations d’insertion) et que tu es convoquée dans le cadre de l’activation du comportement de recherche d’emploi.
      D’après tes explications, il semble bien que l’ONEM commette une erreur en te convoquant.

      Voici ce qui est bien mis sur le site:
      « Vous ne serez pas convoqué si vous êtes:
      – travailleur à temps partiel avec maintien des droits (avec ou sans allocation de garantie de revenus); »
      http://www.onem.be/D_opdracht_W/Werknemers/T83/SubcontentFR-03.htm

      Nous te conseillons de téléphoner à ton bureau de chômage pour leur expliquer la situation.

      • damien

        je travail en interim depuis plus d un mois et j ai reçu une lettre ecritede l onem dans le cadre de l activation de comportement de recherche d emploi suis je encore demandeurs d emploi ? que dois je faire ?

        • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

          Bonjour Damien,

          Tu ne dois pas te rendre à une convocation de l’ONEM si tu es occupé à travailler. Si tu es convoqué à une date où tu travailles, contacte ton bureau de chômage pour les avertir. Ils te convoqueront à nouveau un peu plus tard si tu retombes au chômage.

          Voici ce qui est indiqué sur le site de l’ONEM:
          « Si au moment où vous devez normalement être convoqué vous avez repris de travail, vous ne serez pas convoqué tant que vous avez un emploi. Si vous êtes malgré tout convoqué (parce que l’ONEM n’a pas – encore – connaissance de votre reprise de travail), cette convocation sera retirée.
          Si vous avez repris le travail à temps plein, vous serez convoqué à un entretien lorsque vous introduirez une nouvelle demande d’allocations comme chômeur complet. En outre, si vous avez repris le travail à temps plein pendant une période ininterrompue de 6 mois au moins, cette nouvelle convocation vous sera envoyée au plus tôt 12 mois après la fin de cette occupation, pour autant qu’à ce moment-là les conditions – de durée de chômage notamment – soient toujours remplies (votre passé chômage est effacé si vous justifiez d’une reprise de travail à temps plein de 12 mois au moins dans une période de 18 mois calendrier). »
          http://www.onem.be/D_opdracht_W/Werknemers/T83/SubcontentFR-03.htm

  • maxime

    Bonjour,

    je vais visiblement être rayé du chômage en janvier 2015. Je vis actuellement avec ma sœur cadette en stage d’attente suite à la fin de ses études et avec ma mère bénéficiant d’une pension de veuve. nous sommes locataires.
    Aurais-je, selon vous, droit à une aide du cpas?

    Merci

  • Nael

    Bonjour, mes parents on une maison et un locataire en ce moment je vis avec eux. le 1er janvier 2015 je n’aurais plus droit à mes allocation de chomage, j’aimerais savoir si j’aurais droit au CPAS. Merci d’avance de votre réponse.

  • Fa

    Bonjour,

    J’ai travaillé 10 mois en CDI, ai démissionné (sanction de deux mois) puis ai recommencé à travailler en intérim pendant 11 mois. Je termine le 31/10/2014.

    J’ai lu dans votre artcile que le montant des allocations était = à 65% (-10,09 % de pp parce que je vis avec ma maman) du brut à condition d’avoir notament travaillé pour le même employeur pendant au moins 1 mois.

    Mon problème est que la semaine dernière (du 20 au 24/10), j’ai été malade et n’ai donc pas eu de contrat d’intérim pour cette semaine (je suis indemnisée par la mutuelle). J’ai repris le travail le lundi 27 pour ma dernière semaine mais alors je n’ai donc pas ces fameuses 4 semaines consécutives chez le même employeur puisque c’est la mutuelle qui me paie?

    Comment dans ce cas, le calcul des mes allocations va-t’il se faire? J’ai demandé à mon syndicat mais bon…ils ne sont pas très bavards.

    Merci d’avance pour votre réponse et bonne journée.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Fa,

      La rémunération qui sert de base de calcul de l’allocation de chômage est la rémunération journalière brute moyenne, plafonnée, à laquelle tu pouvais prétendre à la fin de la dernière période d’au moins 4 semaines consécutives auprès d’un même employeur.
      A défaut de rémunération pour une période d’au moins 4 semaines consécutives d’occupation auprès d’un même employeur, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.501,82€ brut.

      Si tu as été lié à l’employeur (l’agence intérim) pendant au moins un mois avant ta maladie (ce qui semble être le cas), ton chômage sera bien calculé sur base de ta rémunération pour ce travail intérimaire.
      Attention, il s’agit des règles pour une première ouverture d’un droit au chômage. S’il s’agit d’une réadmission, les règles pourraient être différentes.
      Si tu veux en discuter, tu peux nous joindre au 02/514.41.11 ou 02/223.12.52

  • Ryan

    Bonjour, je suis en maladie suite à une dépression, je suis rentrer dans un centre de jour thérapeutique ca va faire 3 jours que je suis là-bas, je n’est plus de revenus aurais-je droit à la mutuelle merci de votre compréhension.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Ryan,

      Si tu touchais des allocations de chômage, tu devrais maintenant passer sous la mutuelle. Tu devrais donc percevoir des indemnités tant que tu seras couvert par un certificat médical.
      Il faut que tu contactes ta mutuelle pour voir quelles démarches tu dois effectuer et quels papiers tu dois leur transmettre.
      Il y a surement une assistante sociale dans le centre de jour qui pourra t’aider dans ces démarches.

  • Chad

    Bonjour,

    Voila ma situation , je touche actuellement un chomage complet qui dois diminuer au mois de janvier 2015 car j’aurais 1 ans. Seulement je vie avec ma maman qui est actuellement en indemnitées maladie depuis maintenant 2 ans et ma soeur encore étudiante , est ce que dans ce cas la je ne devrais pas conserver mes indemnités? Merci pour votre réponse

  • defrenza

    Bonjour, voila j’etais cohabitante depuis quelques annees, mon conjoint ma quitter, je me suis louer une maison avec mes 3enfants, je suis donc devenue chef de famille, il y a 2mois mon ex conjoint me dis de quitter l’habitation que je louai pour de nouveau se remettre ensemble donc j’ai donner mon renom et je dois quitter la maison pour fin du mois, le soucis es que maintenant il se retire en arriere en me disant non pour finir il prefere en rester la, donc je ne sais plus ou mettre mon adresse a partir du 1er novembre, je suis dehord avec mes 3 petits, est ce que je dois prevenir l’onem que je n’est plus d’adresse? et pensez vous qu’on va m’enlever mes allocations directement? me laisse t’il le temp de retrouver une maison avec mes 3 enfants? merci j’ai besoin de votre aide je suis vraiment perdue. Bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Defrenza,

      Il est important que vous disposiez d’une adresse de référence à communiquer à votre organisme de paiement (Capac ou syndicat). Cela vous permettra de continuer à bénéficier du chômage comme cohabitante avec charge de famille. Et la personne chez qui vous mettez votre adresse de référence ne risque pas de voir ses éventuelles allocations diminuer. Cela n’a aucun impact lorsqu’il s’agit juste d’une adresse de référence. Mais attention, vous ne pouvez pas vivre effectivement à cette adresse de référence. C’est juste votre « boîte aux lettres ». Si vous y vivez, vous êtes censé vous y domicilier en allant vous inscrire à la commune.
      Vous pouvez également mettre votre adresse de référence au CPAS de la commune où vous vous trouvez.

      Si vous vous faites radier de la commune (dès qu’un nouveau locataire occupera votre maison), vous perdrez vos droits au chômage si vous n’avez pas au moins une adresse de référence.
      Vous trouverez plus d’information sur cette situation sur: http://www.atd-quartmonde.be/Comment-obtenir-une-adresse-de.html

  • GOFFART

    Bonjour,
    Je travaillais comme employée a temps partiel (24h/sem) dans une entreprise de vente au détail. J’ai été licenciée le 16/10/2013 pour restructuration, j’ai eu une indemnité de rupture qui correspond a un an de préavis non presté, car il y avait plus de 18 ans de travail. J’aurai voulu savoir comment seront calculées les allocations de chômage. Merci. BAV.

  • Saida

    Bonjour,
    J’ai 48 ans Actuellement je suis indemnisé par la mutuelle ( dépression ) depuis 2 ans! je me sens mieux et j’ai envie de me trouver un boulo donc je compte cessez avec la mutuelle et m’inscrire au chômage le temps de trouver un emploi ,seulement j’ai un peu peur de rechuter 1 mois ou 2 mois après, es ce que je garde mes droits à la mutuelle ? ou il faudrait que je recommence un nouveau dossier? et quel montant le chômage va me payé ? j’ai un garçon de 24 ans qui travaille il gagne +- 800 euro par mois il vit chez moi et une fille de 18 ans qui fait des études à l’étranger ( france) et qui est à ma charge mais ne vit chez moi que pendant les vacances ou parfois les long week end.
    Merci
    PS pouvez vous me répondre ou au moins une copie de votre réponse sur ma boite mail car j’ai peur de ne plus retrouver le site Merci bcp

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Saida,

      Oui, vous gardez en principe tous vos droit à la mutuelle en cas de rechute.
      Le montant que vous aurez au chômage dépend de toute une série de critères. Il faudrait notamment savoir si c’est une première admission au chômage ou si c’est pour une réouverture du droit.
      Le plus simple serait peut-être d’en discuter par téléphone. Vous pouvez nous joindre au 02/514.41.11

  • Anna

    Bonjour,

    J’habite en Flandre avec mon mari depuis juin dernier et suis inscrit chez VDAB avant cela je vivais a Bruxelles (Actiris) et était dans ma période d’insertion d’un an pour demande d’allocation de chômage depuis septembre 2013. Mon temps d’attente a donc expiré et devrais percevoir normalement mes allocations de chômage depuis septembre 2014.
    Mais en Flandre l’onem ne veux pas prendre en compte mon inscription et mon temps d’attente de chez Actiris.
    Ici l’onem dit que mon temps d’attente commence seulement le jour ou je me suis inscrit chez VDAB! Donc devrais expiré en juin 2015!

    Je ne comprends plus rien.
    Que ce que je peux faire??

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Anna,

      Pourquoi est-ce que l’ONEM refuse de prendre en compte ton « temps d’attente » chez Actiris? En principe, il devrait bien être pris en compte.
      Aurais-tu raté une convocation? Ou y aurait-il eu un problème lors de ton inscription chez Actiris?
      As-tu introduit une demande d’allocations d’insertion via le formulaire C109/36 (voir cette fiche: http://www.bruxelles-j.be/quelles-sont-les-demarches-a-effectuer-en-fin-de-stage-dinsertion-professionnelle)?

      Tu disposes d’un délai de 3 mois pour introduire un recours devant le Tribunal du Travail si tu estimes une décision de l’ONEM injuste. Il est conseillé de contacter ton organisme de paiement avant d’introduire un recours. Si cet organisme de paiement est également un syndicat (FGTB, CSC, CGSLB), le service juridique t’aidera dans tes démarches et pour ta défense en justice.

      Si tu veux en discuter par téléphone, tu peux nous joindre au 02/514.41.11