Bruxelles-J

Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

argentLe montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.466,59€ (pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.501,82€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

familleSi tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1134,90€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 953,16€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 503,62€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 402,14€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée:

Si tu es cohabitant avec charge de famille:

Tableau pour cohabitant avec charge de famille

Si tu es isolé:

isole

 

Si tu es cohabitant:

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Auteur fiche : Infor Jeunes Bruxelles
Date de mise à jour : 04/07/2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

44 questions pour “Quels sont les montants des allocations de chômage ?

  1. Olivia
    18 décembre 2014 à 18:17

    Bonjour, Voila ma sœur habite seul avec sa fille à charge, elle perçois donc son chômage de +- 1100€ par mois.
    seulement elle ne s’en sort pas financièrement
    moi de mon côté, je suis au chômage cohabitante chez mes parents

    si ma sœur et moi décidons d’habiter ensemble pour partager les frais lier au ménage
    pourra t’elle garder son allocations telle quelle et moi percevoir mon allocation d’isolé ?

    merci

    • 19 décembre 2014 à 09:49

      Bonjour Olivia,

      Non, malheureusement, cela ne semble pas une bonne idée.
      Si vous habitez ensemble, vous serez toutes les deux indemnisées au taux cohabitant (ou plus probablement au taux cohabitant « privilégié » – ce qui est à peine plus avantageux).

  2. Philippe
    16 décembre 2014 à 13:47

    Bonjour,étant au chômage complet depuis 2011 (cohabitant (B))tout en ayant travaillé depuis 1978 (+/- 33ans de carrière professionnelle (salarié) et âgé de 55 ans au 25/01/2015 !!
    Suite à une longue durée de maladie (14/02/2014 jusqu’aujourd’hui),je dois bientôt me réinscrire au chômage et je souhaiterais savoir si je bénéficie tjs de  » l’ancien régime chômage » et si à la date anniversaire, j’aurais droit au complément d’ancienneté? Cordialement et merci.

    • 16 décembre 2014 à 14:22

      Bonjour Philippe,

      Nous sommes un centre d’information pour les jeunes. Nous ne sommes pas spécialisés dans les subtilités liées au complément d’ancienneté. Nous vous invitons à contacter votre bureau de chômage au ce service juridique gratuit:

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel : (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax : (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale :
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

  3. Benjamin
    14 décembre 2014 à 14:11

    Bonjour,
    Je suis actuellement demandeur d’emploi et en stage d’attente.
    Ayant moins de 25 ans, mes parents perçoivent encore des allocations familiales.
    Je désire me mettre cohabitant avec ma compagne qui elle travaille à temps partiel avec maintien des droits.
    1) Peut-elle être considérée comme « chef de ménage » en me prenant à charge et percevoir alors un complément de chômage?
    2) Dans ce cas, je percevrai moi-même mes allocations ou c’est elle qui les percevra?

    • 16 décembre 2014 à 11:53

      Bonjour Benjamin,

      Les conditions pour être à charge financièrement du chômeur sont les suivantes:
      – ne pas bénéficier de l’aide du CPAS;
      – ne pas être à charge d’un parent qui peut prétendre à des allocations familiales (par exemple, une étudiante cohabite avec un chômeur. Les parents de l’étudiante perçoivent les allocations familiales pour leur fille. L’étudiante ne peut être considérée comme partenaire);
      – ne pas être à charge d’un autre chômeur avec lequel le partenaire cohabite (un partenaire ne peut être à charge de plusieurs chômeurs);
      – le partenaire ne peut être marié avec un conjoint cohabitant avec lui et avec le chômeur;
      – remplir une déclaration auprès de l’organisme de paiement.

      Si tu te domicilies chez elle, tu pourras donc toucher tes allocations familiales directement toi-même (contacte ta caisse d’allocations familiales à ce propos). Tu seras alors dans les conditions pour être à sa charge. Ce qui lui permettra d’être indemnisée comme « chef de ménage ». Ce qui lui ouvrira peut-être le droit à une AGR (complément du chômage). Tout dépend de la situation précise.

  4. dahmani
    14 décembre 2014 à 09:23

    Bonjour mon.mari travaille en belgique a charleroi depuis 1ans et 6mois nous somme français pendant cette periode nous somme rester habiter en france pendant 1ans puisnous nous sommenstaler a charleroi pendant 6mois et finalement nous somme revenu nous instaler en france mon mari pense que son patron vas le licenciet peut il avoir droit au chomage ?si oui ou doit il ce rendre et combien vas t il percevoir en sachant que je ne travaille pas et que nous avons 3enfants. Pouvez vous m.indiquer aussi combien de temps y pourra percevoir ces prestation cordialement

    • 16 décembre 2014 à 11:55

      Bonjour Dahmani,

      C’est toujours le pays dans lequel tu résides au moment de la demande qui est compétent.
      Dans le cas de ton mari, il faut donc qu’il fasse la demande en France.

      Etant une plateforme d’informations belge, nous n’avons pas d’information concernant les montants des allocations de chômage en France.
      Nous conseillons donc à ton mari de se renseigner auprès de Pôle emploi en France.

  5. Nina
    12 décembre 2014 à 18:46

    Bonjour,

    Actuellement je suis domicilié avec mon ex compagnon ;Je vais vivre avec ma soeur qui n’a pas de revenu en belgique mais qui a une société en angleterre . J’ai travaillé 1 an et demi mais en temps qu’intérimaire ; Je vais perdre mon emploi . J’ai du mal a trouvé ma situation si je suis isolé cohabitant ou cohabitant a charge familiale . Quelle sera la montant du chômage sachant que je gagne actuellement 1260 e brut par mois ?

    • 16 décembre 2014 à 10:06

      Bonjour Nina,

      Si ta sœur est inscrite comme travailleuse indépendant en Angleterre, cela doit être déclaré à ton organisme de paiement (sur le formulaire C1). En habitant avec une travailleuse indépendante, tu seras indemnisée au taux cohabitant (peu importe le montant de ses revenus).
      En ne gagnant que 1260€ brut par mois, je suppose que tu ne travailles pas à temps plein?
      Si tu es indemnisée sur base du travail à temps plein, tu trouveras les explications sur le calcul des allocations ci-dessus.
      Mais si tu es indemnisée sur base du travail à temps partiel, tu trouveras les explications sur: http://www.bruxelles-j.be/travailler-a-temps-partiel

      Si tu veux en discuter, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  6. baba
    11 décembre 2014 à 20:52

    bonjour
    que faire si je suis exclu du chomage? suis je automatiquement exclu du cpas?

  7. baba
    11 décembre 2014 à 20:51

    bonjour
    si le montant de mes allocations chômage est inférieur au revenu d’intégration de ma catégorie (isolé) puis je avoir un supplément du cpas?

  8. Ju
    11 décembre 2014 à 15:27

    Bonjour,
    Je suis actuellement en CDD depuis plus d’1 an 1/2 et celui-ci se termine le 30 décembre prochain. Mon patron ne me le renouvellera vraisemblablement pas. J’ai consulté vos tableaux relatifs aux allocations de chômage en fonction de son statut (cohabitant) et y ai trouvé les réponses souhaitées. Néanmoins, subsiste une question : je suis enceinte, l’accouchement est prévu pour avril, et je me demandais s’il y avait un complément aux allocations de chômage pendant les 3 mois qui suivent l’accouchement ? Ai-je également droit à un « congé de maternité » ?
    Un grand merci d’avance pour votre retour

    • 12 décembre 2014 à 13:29

      Bonjour Ju,

      Tu as droit à un congé de maternité de 15 semaines. Pendant ce congé, c’est la mutuelle qui t’indemnisera (et plus le chômage). N’hésite pas à prendre contact avec ta mutuelle pour connaître les démarches à suivre. Tu récupéreras ton chômage après le congé de maternité.
      Tu trouveras plus d’explication sur cette situation dans la brochure “clés pour devenir parent tout en travaillant”:
      http://www.emploi.belgique.be/WorkArea/showcontent.aspx?id=5570

  9. Dounia
    10 décembre 2014 à 14:26

    Bonjour, j’ai 22 ans, je vis avec ma mère qui touche le chômage comme chef de famille et moi comme cohabitant, c’est à dire 16,32 euros par jour, cependant, j’ai peut être trouver un job en tant qu’intérimaire, càd un contrat hebdomadaire, qui peut se prolonger si satisfaction, je voulais savoir, ce qui pourrait engendrer si je l’acceptais sur le salaire de ma mère ? il diminuerait? fortement?
    merci

    • 11 décembre 2014 à 09:55

      Bonjour Dounia,

      Tes revenus risquent de faire passer ta maman en tant que cohabitante (et subir une diminution des allocations) mais tout dépend de la composition de ménage complète et des revenus de chacun.
      Voici les règles de l’ONEM à propos de l’incidence de tes revenus sur les allocations de ta mère (s’il n’y a pas d’autre personne à charge):
      « On ne tient pas compte des revenus professionnels d’un enfant si le montant brut ne dépasse pas 402,14 euros par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études. »

      Si tu veux en discuter, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  10. Oktawia
    10 décembre 2014 à 09:28

    Bonjour !
    J’habite avec ma maman et je touche le chômage. A partir de mois prochain je vais travailler a mi temps est ce que j’aurais encore le droit de chômage ou pas ?
    Ma mère travaille temps plein.
    Merci

    • 10 décembre 2014 à 11:11

      Bonjour Oktawia,

      Tu trouveras toutes les informations concernant le travail à temps partiel et les allocations de garantie de revenu (AGR) sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/fiches-information/travailler/travailler-a-temps-partiel/

      Comme tu pourras le lire, l’allocation de garantie de revenu est prévue pour les personnes qui ont droit à des allocations de chômage à temps plein mais qui acceptent un travail à temps partiel (pour autant que ce travail à temps partiel soit au moins d’un tiers temps). Pour pouvoir en bénéficier, tu devras faire une demande de maintien des droits dans les 2 mois à partir de la date à laquelle tu commences à travailler à temps partiel. Tu devras remplir le formulaire (C131A – travailleur) et bien cocher que tu souhaites percevoir l’allocation de garantie de revenu. Ton employeur devra également compléter un formulaire (C131A – employeur).
      Tu trouveras plus d’information sur les démarches à effectuer sur: http://www.onem.be/D_opdracht_W/Werknemers/T70/SubcontentFR-07.htm

  11. Nael
    8 décembre 2014 à 14:11

    Bonjour, j’aimerais savoir quel est le délai d’attente avant que la mutuelle me paye.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • 8 décembre 2014 à 14:27

      Bonjour Nael,

      Nous ne sommes pas spécialisés dans les questions liées à la mutuelle.
      Pour une question aussi précise et qui dépend de ton dossier, nous te conseillons de contacter directement ta mutuelle.

  12. Leila
    8 décembre 2014 à 10:02

    Bonjour,

    Je travaille a temps plein. Mon mari travaille aussi a temps plein.

    Prenons le cas, si je perds mon emploi. Aurais je droit a des allocations de chômage au taux cohabitant?

    Ps: j ai entendu dire que je n aurai pas a des allocations de chômage car mon mari travaille!

  13. Gaëlle
    4 décembre 2014 à 20:38

    Bonsoir
    Ma maman est au chômage en tant que personne isolée, je me posais la question de savoir quelle peut être mon salaire maximum par année en tant que job étudiant ? En faisant en sorte que sont chômage ne soit pas affecté? ça ne me dérange pas de payer des impôts mais en ce qui concerne le chômage de ma maman je me pose la question .
    Bien à vous
    Merci

  14. Jessica
    27 novembre 2014 à 23:05

    Bonjour j’ai 20 ans et je vis seul . je touche a peine 800€ donc tout juste pour payer mon loyer et les charges …il me reste presque rien a la fin du mois. J’aurai voulu savoir est ce sue si je vais faire une demande q l’onrm je pourrais toucher un complément de salaires ( pour isoler)

    Quel sont les conditions pour bénéficier de ça . merci

    • 28 novembre 2014 à 14:12

      Bonjour Jessica,

      En fonction de certains critères, il se pourrait que tu puisses percevoir une allocation de garantie de revenu (AGR) prévue pour les personnes qui travaillent à temps partiel et qui donc n’ont pas des revenus suffisamment élevés.
      Tu trouveras toutes les informations sur le travail à temps partiel sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/fiches-information/travailler/travailler-a-temps-partiel/

      Tu dois faire une demande de maintien des droits (normalement dans les 2 mois qui suivent le début du contrat mais il est possible de se régulariser plus tard. Documents à remplir par toi et par ton employeur) et introduire une demande d’AGR. C’est une démarche que tu peux faire si tu rentres dans les conditions pour avoir droit aux allocations de chômage comme travailleur à temps plein (parce que tu as travaillé au moins un an à temps plein).

      Si tu veux en discuter, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  15. Nay
    27 novembre 2014 à 20:48

    Bonsoir,j’ai 22 ans j’ai terminer mes études en 2012, j’ai travailler 9 mois à mi temps est ce que j’ai droit au chômage ou plutôt allocations insertion merci

  16. jules
    26 novembre 2014 à 16:47

    bonsoir
    j ai travaillé pendant 40 ans dans la même société du 09/ 1973 au 10/ 2013 ,j ai été licencier ,j ai été indemnisé jusque mai 2016 combien vais-je toucher comme demandeur d emploie?
    ,

  17. Grace
    23 novembre 2014 à 19:43

    Bonjour,

    J’habite avec mon conjoint (chef de ménage) qui est au chômage mais depuis peu ma situation en tant que cohabitante a changé. J’ai signé un contrat CDI depuis 5 mois mais ma question est: quel sera le montant de l’allocation de chômage pour mon conjoint ? Change-t’il de statut ?

    Merci

    • 24 novembre 2014 à 12:59

      Bonjour Grace,

      Je suppose que tu n’avais aucun revenu auparavant. Maintenant que tu travailles, ton conjoint doit prévenir son organisme de paiement et il sera indemnisé au taux cohabitant (sauf si tu gagnes moins de 750,94 euros brut par mois).
      Ses allocations risquent de diminuer. Tout dépend du salaire sur lequel est calculé son chômage, de son ancienneté au chômage et professionnelle,… Tu trouveras les explications à ce propos ci-dessus.
      Si tu veux en discuter, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  18. Khadija
    23 novembre 2014 à 19:24

    Bonjour!

    Je suis au chômage depuis le mois de août! Et avant sa j’ai travaillais 4 ans a mis temps !
    Dans 4 travaille différent mais dans mon contrat j’avais entre 10/16h par semaine alors moi je travaillais plus.
    Mais il mon jamais modifiée mon contrat,la je touche que 22,58 par jour journalière je suis la chef de famille avec deux enfant et mon mari a charge sachant que mon mari ne travaille pas!
    Que dois je faire? J’avais prévue de rapporter mes fiche de paie au abvv pour qu’il voient que j’ai travaillais assez de jour pour avoir le chômage complet!
    Qu’est ce que vous me conseiller ?j’ai tout les papier fiche de paie et les contrat qu’il me fessais signer chaque semaine!
    C’est assez urgent je peux plus subvenir au besoin de la famille je suis perdue aidais moi
    Je croit que je vais prendre un avocat pour qu’il me donne mes droit.

    • 24 novembre 2014 à 12:19

      Bonjour Khadija,

      Si tu n’as jamais travaillé à temps plein, il est peu probable que tu puisses ouvrir un droit au chômage à temps plein. Les montant ci-dessus concernent les allocations des personnes qui ont travaillé à temps plein.
      Tu sembles recevoir des demi-allocations de chômage (calculées sur base d’un travail à mi-temps). Ce qui paraît logique aux vues de tes explications.
      Mais cela est évidemment trop peu comme revenus pour toute une famille.
      Nous te conseillons de demander un complément au CPAS de ta commune: http://www.bruxelles-j.be/fiches-information/obtenir-une-aide-du-cpas/
      Cela devrait te permettre d’atteindre le montant de 1089,82 €/mois.

  19. kadit
    22 novembre 2014 à 18:04

    Bonsoir

    J’ai travailler plus de 7 mois en temps plein. Avec un salaire brut ee 1567.27 €

    Et que maintenant je vais toucher le chomage.
    Mais pas encore toucher .
    Je sais pas je devrais toucher quoi un peu pres du chomage .

    • 24 novembre 2014 à 11:59

      Bonjour Kadit,

      Tu ne nous donnes pas assez d’information pour que nous puissions t’apporter une réponse précise.
      As-tu travaillé avant ces 7 mois? Quelle était ta situation? Étais-tu chômeuse indemnisée? Étais-tu en stage d’insertion professionnelle ? Depuis combien de temps?
      Quel est ton âge?
      Si tu veux en discuter, n’hésite pas à nous contacter au 02/514.41.11

  20. 22 novembre 2014 à 15:54

    Bonjour

    ai je droit au chomage si je ne suis plus au études mais je n’ai jamais travaillé en étant déclaré?

  21. Florence
    21 novembre 2014 à 14:16

    Bonjour,

    Je suis actuellement en Espagne en tant qu’auxiliaire de conversation en français. Je touche 700e par mois qui sont versés par le gouvernement espagnol. Ce montant est considéré comme une bourse et je suis donc considérée comme étudiante. J’ai travaillé de mai à fin septembre a Mallorque et juste avant pendant 10 mois en belgique. Je suis repartie donc en octobre croyant que j’allais continuer à cotiser ici mais ce n’est pas le cas étant donné que je suis considérée comme étudiante. Que dois-je faire? Dois-je avertir l’onem de mon nouveau statut? Vais-je perdre mes allocations de chomage? Je dois rester ici jusqu’en mai. Mais est-il plus rentable de retourner en Belgique? Car la situation economique n »est pas facile. Merci d’avance pour votre réponse.

    • 21 novembre 2014 à 15:01

      Bonjour Florence,

      Tu n’as pas droit au chômage belge si tu vis en Espagne. Tu n’as donc aucune démarche à accomplir vis-à-vis de l’ONEM.
      Tu auras peut-être droit à une aide du chômage lorsque tu reviendras en Belgique.
      Pour le chômage sur base du travail, tu dois avoir travaillé au moins un an. Pour faire prendre en compte des périodes de travail en Espagne, il faut que tu travailles après ces périodes en Belgique (au moins un jour).
      Pour le chômage sur base des études, tout dépend si tu as fait des études secondaires en Belgique et si tu as accompli un stage d’insertion professionnelle d’un an: http://www.bruxelles-j.be/le-stage-dinsertion-professionnelle
      Si tu veux discuter plus en détail de ta situation, tu peux nous joindre au 02/514.41.11