Quels sont les montants des allocations de chômage ? 75


PrintFriendly and PDF

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant);
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

argentLe montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.466,59€ (pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.501,82€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

familleSi tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1134,90€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 953,16€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 503,62€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 402,14€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée:

Si tu es cohabitant avec charge de famille:

Tableau pour cohabitant avec charge de famille

Si tu es isolé:

isole

 

Si tu es cohabitant:

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Auteur fiche : Infor Jeunes Bruxelles
Date de mise à jour : 04/07/2014


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

75 commentaires sur “Quels sont les montants des allocations de chômage ?

  • Benoit

    Bonjour,
    Je suis en stage d’attente depuis maintenant un an. Je ne perçoit encore d’aucun revenu. Jeudi je passe mon dernier entretient pour justifie mes recherches d’emplois. Mais voila je suis une formation a l’ifapme qui me permet de faire un contrat d’apprentissage. Avec ce contrat je toucherai pas loin dans les 400 euros. J’aimerai savoir si je peux cumule ce salaires avec le chômage si toutefois j’y ai droit après mon stage d’attente?

  • kevin

    Bonjour.

    Voici ma question je suis au chômage depuis environ 1 ans j’ai été convoqué le 29 avril 2014 l’entretient à été positif suite à ça je dois être reconvoquer dans les 6 mois sois mi novembre en logique bien sûr j’ai fait toute les démarche tout les moi je me suis inscrit passe et réussit des testé pour rentrer dans une formation de 9 mois qui m’a accepter cette formation, est lier au forem et commence le 6/10/14 du lundi au mercredi de 9h00-16h30 et jeudi vendredi 9h 13heures est ce que je devrais quand même me rendre au.bureau de lonem montrer mes 6 dernier mois ou par la suite devoir être convoquer durant les 9 mois de formation sachant que je chercherait encore un contrat de travail même si formation merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Kevin,

      Nous te conseillons de demander une dispense pour ta formation: http://www.bruxelles-j.be/fiches-information/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/
      « Pour obtenir cette dispense, tu dois introduire ton contrat de formation auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat). Lorsque tu bénéficies de la dispense, tu ne dois plus être disponible sur le marché de l’emploi et tu peux refuser un emploi proposé.
      Tu dois, par contre, continuer à respecter les autres obligations : être privé de travail et de rémunération, être apte au travail, résider en Belgique et être en possession d’une carte de contrôle (auquel tu dois joindre chaque mois une attestation prouvant que tu suis les cours).
      A la fin de la dispense, le responsable de la formation te délivre un formulaire C 91 que tu dois remettre à ton organisme de paiement. »

      Sur le site de l’ONEM, tu peux lire ceci:
      « La procédure de suivi est suspendue (dans ce cas, l’évaluation de vos efforts est reportée à une date ultérieure) :
      pendant la période pendant laquelle vous êtes dispensé de l’obligation d’être inscrit comme demandeur d’emploi et de l’obligation d’être disponible sur le marché de l’emploi pour des raisons sociales ou familiales ou parce que vous suivez des études ou une formation ; »
      http://www.onem.be/D_Opdracht_W/Werknemers/T137/SubcontentFR-02.htm

  • stephanie

    Bonjours, pourriez vous me renseigner voila je suis au chomage mon conjoint na aucun revenu je suis chef de famille mais mon mari a une proposition de travail 4h par jours est ce que mon chomage va diminuer car j ai deux enfants et j ai peur que cette proposition d emploie agraverais notre cas alors au temps refuser et continuer a chercher un plien temps merci de me r3pondre

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Stephanie,

      Tout dépend des revenus de ton conjoint.
      Voici les règles de l’ONEM à ce propos:
      « On ne tient pas compte des revenus professionnels de minime importance perçus par votre conjoint ou partenaire si les 3 conditions suivantes sont remplies:
      – vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur formulaire C 1 disponible auprès de cet organisme) lors de votre demande d’allocations ou au début de l’exercice de l’activité professionnelle ou de la cohabitation;
      – ces revenus découlent d’un travail salarié;
      – le montant brut de ces revenus ne dépasse pas 750,94 euros par mois. »

      La reprise d’un emploi par ton mari va donc changer votre situation s’il gagne plus de 750,94€ brut par mois . En effet, tu ne seras plus considérée comme cohabitant ayant charge de famille étant donné que ton mari aura des revenus. Tu seras considérée simplement comme cohabitant. Cela va modifier le montant de ton allocation pour autant que tu sois au chômage depuis plus d’un an. En effet, après un an, les allocations de chômage d’un cohabitant descendent à 40% du dernier revenu (alors qu’elles restent 60% pour les cohabitants ayant charge de famille): http://www.bruxelles-j.be/fiches-information/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      Il faut donc regarder combien va gagner ton mari et comparer son nouveau revenu avec la diminution de tes allocations de chômage. N’oublie pas qu’un nouvel emploi n’apporte pas seulement un revenu mais aussi de la valorisation et à long terme une ouverture du droit aux allocations de chômage pour ton mari.

  • Rafu

    Bonjour , je vien de terminer l’école , je me suis inscrit au forem j’ai un stage d’attente de 12 mois , mais je suis aller au cpas pour leur demander de l’aide s’il savait pas me payer pendant que je suis stage d’attente , je suis chez mes parents 19 ans . vous pensez que le cpas m’aideras ou bien refuseront la demande .

    MERCI CORDIALEMENT .

  • Ana

    Bonjour, je suis au chômage depuis le mois de mars, je suis cohabitant avec charge de famille, mais depuis deux mois mon ami a trouvé un travail, dois je le signaler à mon syndicat? ou cela se fait il automatiquement? Bien à vous.

  • russo

    Bonjours. J ai travailler en article 60 pendant 12 mois mon contrat prend fin le 30 seprembre. Actuellement je suis en écartement pour ma grossese. La mutuelle continuera t-elle de m indemnisé jusqu’à mon congé maternité ou cela se stop des la fin du contrat ? Ensuite si ce n es pas le cas combien vais je toucher d allocation de chômage. Ai je droit au chômage maximum ?

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Russo,

      La mutuelle devrait en principe continuer à t’indemniser jusqu’à la fin du congé de maternité. Cela ne devrait donc pas s’arrêter au 30 septembre. N’hésite pas à contacter ta mutuelle pour en discuter avec eux.
      Une fois ton congé de maternité terminé, tu devrais pouvoir ouvrir le droit au chômage. Pour une première admission au chômage, les périodes indemnisées par la mutuelle sont assimilées à des périodes de travail. Par contre, pour une réadmission (si tu as déjà été indemnisée par le chômage précédemment), les périodes de mutuelle ne sont plus prises en compte. Si tu es dans ce cas, tu risques de retomber au CPAS. Il faudra alors demander au CPAS s’il est possible de signer un nouveau contrat de travail sous article 60 pour atteindre le nombre de jours de travail nécessaire.

      • russo

        Je n ai jamais été au chômage avant ça. J ai travailler 312 jours en étant cohabitant ( mon compagnon a un salaire )avec mon dernière salaire brute de 1541€ combien vais je percevoir au chômage ?

  • Laure

    Bonjour,
    J’ai travaillé pendant deux ans chez le même employeur en CDD à temps partiel (19h/semaine) sauf les 2 derniers mois (juillet et août 2014) où le temps partiel est passé en temps plein (38h). Je ne compte m’inscrire au chômage qu’à partir du mois de janvier 2015 (car indisponibilité sur le marché de l’emploi entre septembre et décembre pour cause de voyage à l’étranger). En janvier, le montant des allocations de chômage sera donc basé sur mon dernier salaire brute, c’est-à-dire le temps plein du mois de juillet/août 2014, et ce même si j’étais en temps partiel les mois précédents?

  • marc

    bonjour je vient de tombé au chaumage j habite chez mes parents je travaillait a Temp plaint depuis 17ans dans la même boite je donne un rentre alimentaire pour ma fille qui a été fais par jugement combien toucherais par mois merci bien a vous.

  • Bauduin

    J’aimerai savoir si quand mon stage d insertio. Sera terminer et que je toucherai du chomage celui de mon frère va t il diminuer ? En sachant qu’il gagne 1200 euros. Merci pour votre reponse rapide.

  • pham

    bonjour,
    je sors d’un emploi a temps plein et me suis inscrite, une semaine plus tard on me propose un remplacement à temps partiel d’un mois.
    seulement on me dit de verifier qu apres celui ci, mes allocations ne soient calculé sur celui-ci….
    quelqu un peut il me repondre?
    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Pham,

      Tes allocations de chômage seront toujours calculées sur base de ton travail à temps plein.
      Les périodes de travail de moins de 3 mois ne sont pas prises en compte par l’ONEM. Les période de chômage continuent à courir pendant ces périodes (comme si tu recevais des allocations de chômage!). Si le contrat dure au moins 3 mois, la période de travail prolonge la période de chômage en cours.
      Pour récupérer ses allocations de chômage au taux octroyé en 1ère période (65%), il faut travailler à temps plein 12 mois pendant une période de 18 mois (ou 24 ou 36 mois à temps partiel selon les situations).
      Dans ce cas, on récupère les allocations qu’on avait précédemment en première période mais on ne prendra pas en compte le dernier salaire comme base de calcul. La rémunération journalière moyenne, qui a été prise en considération au début du chômage, est maintenue comme base de calcul de l’allocation de chômage pendant toute la durée du chômage.
      Toutefois, cette base de calcul est revue lorsque le travailleur introduit une nouvelle demande d’allocations au moins 24 mois après sa plus récente journée indemnisée comme chômeur complet à condition qu’il y ait dans cette période une rémunération qui peut être prise comme base de calcul.

      Sache que lorsque tu commenceras à travailler à temps partiel tu pourras demander le statut de travailleur à temps partiel avec maintien de tes droits et tu pourras peut-être bénéficier d’une allocation de garantie de revenu (AGR).
      Tu trouveras plus d’information à ce propos sur : http://www.bruxelles-j.be/fiches-information/travailler/travailler-a-temps-partiel/

  • Cabrera

    Bonjour, mon parcours Est in peu compliqué. Je suis a la mutuelle depuis pres de 10 Ans. Entretemps j’ai reçu mon c4. Le medecin conseil me convoquera debut 2015. Si il decide d’arreter mon incapacite de travail aurais je droit au chomage ? J’ai 52 Ans et j’ai toujours travaillé depuis octobre 1979 jusqu’en septembre 2005. Merci de bien vouloir me repondre. Bien a vous.

  • Bauduin

    Je voulait savoir si mon père sera diminuer de sa mutuelles si je vient a trouver un boulot car je sort des études a sachant qu’il gagne 950 euro et est reconnu invalide mais aussi que ma mère gagne 1100 euro et que mon frère gagne 1200 euros au chômage et que j’ai une soeur en rénover et une autre en primaire.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Bauduin,

      Le fait que tu travailles n’aura probablement pas d’incidence sur les indemnités de mutuelle de ton père puisqu’il semble être déjà considéré comme cohabitant.
      Cependant, nous ne sommes pas spécialistes des indemnités de la mutuelle et nous te conseillons de poser directement ta question à la mutuelle ou auprès de ce service juridique:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel : (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax : (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale :
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

  • joanna

    Bonsoir
    voilà je travaille a mi temps 18h semaine je suis seule avec mon enfant.
    je dèsire me mettre en mènage avec mon compagnon qui lui es au chomage es perçois le minimun.
    si il viens vivre avec moi je vais perdre mon complèment de chomage?
    il va perçevoir son minimun au chomage et moi je perçevrais mon salaire sans mon complement ?
    On seras repris comme cohabitant tout les 2?
    MERçi

  • cassandre

    Bonjour,
    mon ami travaille pour le moment en cdd ou il touche 2200e.
    j aurais aime savoir combien il gagnerait au chômage si son contrat n était pas renouvelé? Avec un enfant a charge et on vit ensemble mais pas marié..
    merci d avance :)

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Cassandre,

      Si tu as des revenus, ton ami sera probablement indemnisé au taux cohabitant.
      Si tu n’as aucun revenu, il sera au taux cohabitant avec charge de famille.
      Durant les 3 premiers mois, ton ami percevra 65 % de sa dernière rémunération brute à savoir 1.430 euros. Puis du 4ème au 12ème mois, ton ami percevra 60 % de sa dernière rémunération brute, à savoir 1.320 euros.

  • ludivine

    Bonjour j’aimerai avoir des renseignements je suis française et habite en France je suis au chômage actuellement et j’aimerai venir habiter en Belgique
    Pouvez vous me donner des renseignements si je toucherai le chômage en Belgique et combien?
    On m’a parlé aussi de chef de famille pouvez vous m’en dire plus?
    Merci
    Cordialement

  • Laurence

    Bonjour,
    Je suis au chômage depuis février 2014 , mon salaire brut mensuel était de 2283€. Jusqu’au mois de juillet j’étais cohabitante et je touchais 36,22€ par jour ce qui n’était pas le montant minimum tel que repris dans votre tableau
    Depuis le mois d’août je suis passé en régime isolée et je touche 36,66€ par jour ce qui est bien le montant minimum. A peine 0,44 centimes de plus !
    Je ne comprends pas pourquoi qu’en tant que cohabitante je touchais plus que le montant minimum et maintenant que je suis isolée je touche le montant minimum.
    J’ai interrogé le syndicat et pour eux tout est correct.

    D’avance je vous remercie de me donner votre avis.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Laurence,

      Si tu es bien en première période de chômage et que le salaire de 2283€ est bien celui sur lequel est calculé ton allocation, il ne semble pas normal que tu ne touche que 36€ par jour. Tu devrais toucher aux alentours de 52€/jour. Mais peut-être que ton historique au chômage permet d’expliquer cela. Voici la règle en cas de réadmission au chômage:

      « Pour récupérer ses allocations de chômage au taux octroyé en 1ère période (65%), il faut travailler à temps plein 12 mois pendant une période de 18 mois.
      Dans ce cas, on récupère les allocations qu’on avait précédemment en première période mais on ne prendra pas en compte le dernier salaire comme base de calcul. La rémunération journalière moyenne, qui a été prise en considération au début du chômage, est maintenue comme base de calcul de l’allocation de chômage pendant toute la durée du chômage.
      Toutefois, cette base de calcul est revue lorsque le travailleur introduit une nouvelle demande d’allocations au moins 24 mois après sa plus récente journée indemnisée comme chômeur complet à condition qu’il y ait dans cette période une rémunération qui peut être prise comme base de calcul. »

      S’il s’agit de la première fois que tu es indemnisée par le chômage, il y a probablement une erreur quelque part. Le plus simple serait d’en discuter par téléphone. Tu peux nous joindre au 02/514.41.11

    • Laurence

      Bonjour, Je vous remercie pour votre réponse.
      Depuis je suis allée voir la juriste du syndicat et en comparant mes fiches de salaire avec le montant indiqué sur mon C4 (18788,31€ par an) elle s’est aperçue que le montant ne correspond pas et qu’il y a une erreur sur mon C4 (le montant est beaucoup trop bas, apparemment ce serait mon salaire net qui y est mentionné).
      La juriste m’a renvoyé auprès du service chômage du syndicat afin de corriger et introduire un dossier auprès de l’ONEM.
      J’avais oublié de vous préciser que j’ai travaillé sans interruption depuis 2007 mais que je suis tombée malade et sur la mutuelle de juin 2013 jusque fin janvier 2014, ensuite début février 2014 chômage et ma crainte était que pour calculer mes indemnités de chômage en tant qu’isolée mes indemnités perçues de la mutuelle n’entrent en ligne de compte.
      Le service chômage du syndicat m’a assuré du contraire.
      Je ne manquerai pas de vous tenir informé de la suite de mon dossier.
      En vous remerciant encore pour votre prompte réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Lina,

      Tu seras indemnisée au taux cohabitant avec charge de famille. La façon dont les allocations sont calculées est expliquée ci-dessus.
      Si tu préfères en discuter par téléphone, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  • belinda

    Bonjour merci pour votre réponse rapide
    j avais bien compris ce qu elle me disait elle m expliqué que je suis passé de l art 36 a l art 30 hors que j’ai travaille tt ce temps pour me retrouvé ss rien j’ai essaye de lui expliqué ms elle me disait que c est ainsi en janvier2015onem me couperait ms c est vrmt absurde
    de plus je vais bientôt pt être accouché. Je lui demande ca ne prolongerait pas mn chômage elle me dira que nn hors une amie m as dit ke cela prolongerait le fait entre conge de maternité merci je suis mnt ds la peur surtt sachant que jai2enf a charge

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Pendant le congé de maternité, tu es indemnisée par la mutuelle et non pas le chômage.
      Le congé de maternité n’interrompt malheureusement pas la dégressivité. Les périodes de chômage continuent donc à courir pendant le congé de maternité.
      Si tu veux en discuter, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  • belinda

    Bonjour
    je viens d avoir mon c4 car mon contrat cdd venais de finir je suis allée m inscrire pour percevoir mes allocation chômage (j’ai travaillé de 2011-2012contrat cdi remplacement après j’ai eu cdd de 2ans) après avoir terminé mes études j’ai fait mn stage d attente et j’ai bénéficie allocation d attente après j’ai directmt travaille mais quand j ai étai l inscrire la dame me dit ke en janvier 2015 je vai perdre les allocation chômage alors que je beneficierai que 3mois alors que je viens a peine de m inscrire es ce que c est possible?j’suis chef de famille comment a peine sorti du boulot je px perdre allocation alors ke j’ai jms eu droit vrmt peut on me rasurer si c est vrai ou bien la dame n étais pa bien informé?

  • Adèle

    Bonjour,
    Je suis dans mon stage d’attente qui a débuter le 2 octobre 2013, depuis j’ai travaillée 7 mois en intérimaire je n’ai donc pas travaillé suffisamment pour toucher un chômage par rapport à mon dernier salaire et j’ai mon cess, pouvais-vous me dire combien je vais toucher ?Vais-je déjà les toucher en octobre comme mon stage ce fini le 2/10/14? Je reprend un graduat en cours du soir à partir de la mi-septembre es ce que j’ai tout de même droit à mon chômage ? Je vous remercie d’avance.

  • tamara

    Bonjour, je aimerais savoir si mon compagnon serais diminué de son chômage (chef de ménage (42,53/jour)s,nous avons le même domicile avec notre fils si je fais à cefa vente, je vais touché maximum 420€ par mois (2ème année) , donc seras toujours il diminuez et si oui combien il touchera désormais ?

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Tamara,

      Si tu es liée à un contrat d’apprentissage en CEFA, les revenus que tu perçois dans le cadre de ton apprentissage sont considérés comme des revenus professionnels par la réglementation du chômage. Le suivi de cette formation aura donc une incidence sur la qualité de chef de ménage de ton compagnon si le montant brut de tes revenus excède en moyenne par mois 750,94 euros. En revanche, si tes revenus bruts sont inférieurs à ce montant, ton compagnon pourra rester « chef de ménage ».

      • tamara

        Donc si je comprend bien si je dépasse pas les 750,94 par mois il garde son chômage complet ?car moi je vais touché maintenant 420€ (cefa),118€ (allocation familial de moi), 168(allocation familial de mon fils) qui fais un total de 706 euros donc il gardera son chômage complet ?merci de votre compréhension

        • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

          Tu ne dois tenir compte que du montant BRUT de tes revenus professionnels (donc pas les allocations familiales) pour vérifier si tu ne dépasses pas les 750,94€ par mois.
          Il n’y a donc pas de problème. Ton compagnon gardera son taux cohabitant avec charge de famille.

  • MARIAN

    Bonjour,

    Je suis isolée depuis plusieurs années mais je compte retourner vivre avec ma mère qui n’a plus de revenus et la prendre à ma charge donc m’occuper de payer le loyer, etc.
    Est-ce que ce sera accepté par l’Onem, serais-je considéré comme chef de ménage avec personne à charge? Mais mon frère va habiter avec nous, lui travaille mais ne nous prendra pas à charge. Il sera juste cohabitant et participera pour les frais d’électricité et courses ménagères.
    Comment serais-je considéré vis à vis de l’Onem svp?

  • Silvie

    Bonjour,

    Je vivais chez ma mère et je touchais le taux cohabitant de 544,91 €.

    Comme y’a beaucoup de tensions à la maison, j’ai discuter avec ma mère et j’ai donc décider de m’installer seul pour mon bien et pour bien mener mes études aussi.

    Ma question est lorsque j’aurai trouvée un appartement pourrais-je bénéficier de l’aide du CPAS? Étant donner que je suis toujours scolarisée.

    Bien à vous

  • Louise

    Bonjour,

    Je suis intérimaire depuis 10 mois et je termine ma mission fin du mois de septembre. Je dois donc aller m’inscrire au chômage.
    Pouvez-vous me dire quel montant je vais percevoir en sachant que mon salaire est d’environ 1900 brut ?
    Je vis avec ma maman qui travaille à temps plein et j’ai lu dans votre article que j’aurai 65 % de mon brut et qu’il y avait un précompte professionnel de 10.9%.
    Comment dois-je le calculer ? 10.9% de mes 1900 donc 1710 brut ? Et puis 65% de ces 1710 donc environ 1110 net ?
    J’espère avoir été assez claire,
    Merci d’avance pour votre réponse.

  • Jessica

    Bonjour,

    Après études et stage d’attente de un an, je touche les allocations d’insertion de 425 euros depuis un an car je suis considérée comme cohabitante avec la personne qui partage le même logement que moi. Or, nous ne sommes pas cohabitants légaux. Pourrais-je être considérée comme « isolée », puisque nous ne sommes pas cohabitants légaux et que la personne ne veut pas partager les frais « de ménage »? De même, après un an de chômage et sans être cohabitante légale, pourrais-je demander le statut BIM (il m’est impossible, avec 425 euros par mois de payer un abonnement stib, etc.). Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Jessica,

      Comme tu as pu le lire ci-dessus:
      « Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.
      Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :
      – soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
      – soit une répartition interne des tâches.
      Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. »

      Le fait que tu sois cohabitante légale ou pas n’est pas déterminant. Ce qui compte est qu’il n’y ait aucun partage des frais (loyer, charges,…). Ce qui implique d’avoir un bail individuel, des factures séparées pour les charges (compteurs individuels ou charges forfaitaires prévues par le bail,…),…
      Si tu ne peux pas apporter les preuves que tu es isolée, nous te déconseillons de te déclarer comme telle à l’organisme de paiement. Par contre, vu le montant de tes allocations d’insertion, tu pourrais peut-être bénéficier d’un complément du CPAS pour atteindre au total le montant de 545€/mois.

      Le statut BIM se nomme maintenant « l’intervention majorée ». Tu pourrais certainement en bénéficier si tu en introduis la demande: http://www.inami.fgov.be/citizen/fr/medical-cost/SANTH_4_4.htm
      Pour y avoir droit, il faut que tes revenus imposables annuels soient inférieurs à 16.965,47€ (+3140,77 par personne à charge).

  • Justine

    Bonjour

    Suite à la fin de mon cdd en mai, je suis en attente de mes indemnités de chomage que j’ai demandée à partir de juillet (car j’étais à l’étranger)
    Bref, mon dernier salaire brut était de 1732 €, je suis cohabitante et j’espère toucher 1125€ d’indemnité de chômage…. sous peu si tout se passe bien et que je calcule bien.

    Cependant, j’ai un entretien pour un travail 20H / semaine pour lequel je suppose toucher +- 800€
    Puis je demander à conserver une partie de mes allocations de chômage en parallèle ?

    De plus, le poste pour lequel j’ai un entretien est un CDD de 3 mois. Aurai-je droit à retoucher des indemnités de chômage sur base d’un temps plein après ces 3 mois ?

    Bien à vous,

    Justine

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Justine,

      Ton calcul semble correct. Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

      Tu trouveras les explications sur le travail à temps partiel et l’incidence sur le chômage sur: http://www.bruxelles-j.be/travailler-a-temps-partiel
      Tu devras demander le statut de travailleuse à temps partiel avec maintien des droits et demander une AGR (complément du chômage).
      Tu devrais bien y avoir droit et tu devrais bien retoucher le chômage sur base de ton temps plein après ton CDD de 3 mois à temps partiel.

  • roberto

    Bonjour,

    Pour les personnes qu on prend en charges, ils doivent être obligatoirement signalé à la commune et inscrite dans le registre national? J ‘ai ma copine que j aimerais bien prendre en charge, mais elle est en situation irrégulière.

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Roberto,

      Voici ce qui est indiqué sur le site de l’ONEM:
      « Si vous êtes isolé et que vous hébergez un demandeur de régularisation qui ne bénéficie pas de revenus professionnels ou de remplacement et qui est inscrit sur les registres de population de l’administration communale, vous pouvez être indemnisé comme travailleur ayant charge de famille pour autant que vous et le demandeur de régularisation, informiez l’ONEM de la cohabitation et de la prise en charge financière du demandeur de régularisation par vous-même. »

      Pour que tu puisses la prendre à ta charge, ta copine doit donc être sans revenu, en procédure de régularisation et signalée à la commune. Si ces conditions ne sont pas remplies, tu es cohabitant pour l’ONEM.

  • diane

    Bonjour

    je suis étudiante et j’habite chez ma tante qui est au chômage (je loue une chambre dans son appartement). Cette fin d’année, ma meilleure amie et moi, bien que nous soyons étudiantes, aimerions créer une SPRL car on veut créer et vendre une crème de main. J’aimerais savoir si ma tante perdra ses allocations de chômage.

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Diane,

      Ta tante ne perdra pas son chômage. Mais si elle reçoit actuellement des allocations de chômage au taux cohabitant avec charge de famille (grâce à ta présence chez elle), ses allocations pourraient diminuer. A partir du moment où tu seras inscrite comme travailleuse indépendante (peu importe tes revenus), ta tante deviendra cohabitante pour le chômage. Ce changement de situation devra être signalé à son organisme de paiement et ses allocations pourraient être diminuée (tout dépend notamment de son ancienneté au chômage).

  • nath

    re,

    Même si j ai un compteur d éléctricité et gaz à mon propre nom, que je paye un loyer , je vis réellement isolé du reste de la famille, et je m occupe essentiellement de mon ménage!! C est une maison avec plusieurs appartement

    merci encore

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Généralement ce genre de situation est considéré par l’ONEM comme de la cohabitation. Puisqu’ils considèrent que les deux critères fixés par l’article 59 de l’AM sont remplis à savoir « vivre sous le même toit » et « régler en commun les questions ménagères ». A propos de ce dernier critère, la Cour de Cassation a décidé qu’il importait peu que la totalité des ressources ne soient pas mises en commun.
      Quant à la Cour du Travail de Bruxelles, elle a estimé que le frère et la soeur occupant chacun un appartement dans l’immeuble de leurs parents, apportaient « des preuves suffisantes du caractère séparé d’un logement par rapport à un autre » et qu’il n’y avait donc pas de cohabitation avec les parents.

      Comme tu peux le constater, cette question n’est donc pas simple. Par prudence, nous préférons te conseiller de te déclarer comme cohabitante. Mais si tu estimes pouvoir prouver le caractère séparé de ton logement avec celui de tes parents, tu pourrais te déclarer comme isolée.

      Si tu le souhaites, tu peux en discuter avec ce service juridique (mardi prochain au plus tôt):
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel : (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax : (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale :
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

  • nath

    Bonjour,

    Le fait de louer une chambre chez ses parents, avec coin cuisine, sdb, etc, ouvre t il droit au statut d isolé?

    merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles Auteur du billet

      Bonjour Nath,

      Non.
      Comme expliqué ci-dessus, si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolée par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considérée comme « isolée ». Dans ce cas, l’ONEM considère que tu es cohabitante.