Bruxelles-J

Chômage : adresses utiles

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

ONEM

ONEM – Office National de l’Emploi
Administration centrale
Boulevard de l’Empereur 7
1000 Bruxelles
Tel : (32) 2 515 41 11
Fax : (32) 2 514 11 06
dircom@onem.be
www.onem.be

Bureau du chômage de Bruxelles
Place Marcel Broodthaers 4
1060 Bruxelles (à proximité de la gare du Midi)
Tel : (32) 2 542 16 11
Fax : (32) 2 542 16 77
directionbcbruxelles@onem.be
www.onem.be

Organismes de paiement

CAPAC – Caisse Auxiliaire de Paiement des Allocations de Chômage
Rue des Plantes 69
1210 Bruxelles
Tel : (32) 2 209 13 13
Fax : (32) 2 209 13 99
info.bxl@hvw-capac.fgov.be
www.capac.fgov.be

FGTB Fédérale – Fédération Générale du Travail de Belgique
Rue de Suède 45
1060 Bruxelles
Tel : (32) 2 552 03 30
Fax : (32) 2 552 03 47
www.fgtb.be

CSC – Confédération des Syndicats Chrétiens
Chaussée de Haecht 579
1030 Bruxelles
Adresse postale : Boîte postale 10 – 1031 Bruxelles
Tel : (32) 2 246 31 11
Fax : (32) 2 246 30 10
csc@acv-csc.be
www.csc-en-ligne.be

CGSLB – Centrale Générale des Syndicats Libéraux de Belgique
Boulevard Poincaré 72-74
1070 Bruxelles
Tel : (32) 2 558 51 50
Fax : (32) 2 221 51 51
cgslb@cgslb.be
www.cgslb.be

Services publics de l’emploi et de la formation

ACTIRIS
Boulevard Anspach 65
1000 Bruxelles
Tel : (32) 2 505 14 11 – (32) 2 505 77 77
Fax : (32) 2 511 30 52
chercheursemploi@actiris.be
www.actiris.be

Bruxelles Formation
Boulevard Bischoffsheim 22-25
1000 Bruxelles
Tel : 0800 555 66
www.bruxellesformation.be
www.dorifor.be

FOREM
Boulevard Tirou 104
6000 Charleroi
Tel : (32) 71 20 61 11 – 0800 93 947
Fax : (32) 71 20 63 06
hotjob@leforem.be
www.leforem.be

VDAB
Boulevard de l’Empereur 11
1000 Bruxelles
Tel : 0800 30 700 – (32) 2 508 38 11
Fax: (32) 2 506 15 90
info@vdab.be
www.vdab.be

ADG
Hütte 79
4700 Eupen
Tel : (32) 87 63 89 00
Fax : (32) 87 55 70 85
info@adg.be
www.adg.be

Services juridiques

L’atelier des droits sociaux
Rue de la Porte Rouge 4
1000 Bruxelles
Tel : (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
Fax : (32) 2 512 76 68
emploi@atelierdroitssociaux.be
www.atelierdroitssociaux.be
Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale :
mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
mercredi de 9h à 12h
jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

Contrôle des lois sociales
Rue Ernest Blerot 1
1070 Bruxelles
Tel : (32) 2 235 54 01
Fax : (32) 2 235 54 04
cls.bruxelles@emploi.belgique.be
www.emploi.belgique.be
Heures d’ouverture :
Lundi et vendredi de 9h à 12h
Mercredi de 9h à 16h30 sans interruption
En dehors de ces heures: sur rendez-vous

Auteur fiche : Infor Jeunes Bruxelles
Date de mise à jour : 17/07/2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

42 questions pour “Chômage : adresses utiles

  1. thierry
    18 décembre 2014 à 13:28

    j’aimerai savoir les heures d’ouverture du bureau de l’onem situé ( bd de l’empereur N°7 à 1000 bruxelles )
    D’avance merçi
    Bien à vous

    Mr.Sacré

  2. Adam
    17 décembre 2014 à 12:53

    Madame,Monsieur.
    Je vous ai tout simplement signaler un changement d’adresse mais pas de statut et rien n’a changer dans ma composition de menage .
    Vous avez tout mon dossier,je suis un prepensioner
    Faite verser mon traitement comme d’habitude c’est mon seul revenu.
    Au plaisir de vous lire.

    • 17 décembre 2014 à 13:49

      Bonjour Adam,

      Nous sommes un centre d’information pour les jeunes.
      Pour effectuer ce genre de déclaration, il faut contacter votre organisme de paiement (Capac ou syndicat).

  3. Véra
    9 décembre 2014 à 07:47

    Bonjour,

    Je reviens vers vous car vous essayez vraiment de trouver une solution aux situations désespérées…L’onem a refusé ma demande de prolongation d’allocation d’insertion dès ce 1/01/2015.
    C’est vrai que j’ai souvent travaillé à raison de 12h/sem ou bien récemment à 12h40/sem, après une recherche d’emploi d’1 an et malheureusement licenciée 3 jours avant les 6 mois du CDI. J’ai toujours postulé aussi bien pour les postes temps plein que temps partiel, mais j’accepte tout ce qui vient (pas grand chose). J’ai reçu déjà 2 évaluations positives pour mes recherches. Mais ce n’est pas pour autant que j’ai retrouvé du travail, ni que l’onem a accepté ma demande.
    Puis-je demander des demis-allocations? Que faire sinon? C’est la cata et je ne veux pas du Cpas.
    Merci d’avance pour vos conseils…
    Véra.

  4. Celine
    7 décembre 2014 à 09:03

    Bonjour j habitent atuelement chez mes parrentvet j aimerai habiter chez mon copain je suis au chomage es que j aurai droit encore au chomage et mon copain avec

    • 8 décembre 2014 à 11:41

      Bonjour Céline,

      Oui, tu auras toujours droit au chômage si tu habites avec ton copain.
      N’oublie pas que tu dois prévenir ton organisme de paiement de tout changement de situation.
      Nous ne savons pas te dire si ton copain a droit au chômage. Cela dépend de sa situation.
      Le plus simple serait d’en discuter par téléphone. Tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  5. François
    3 décembre 2014 à 08:55

    Bonjour, tout d’abord permettez moi de vous félicité pour la rapidité avec laquelle vous répondez aux divers questions que l’ont vous poses.
    Moi j’aimerai savoir si pour changer aussi bien mon numéro de compte bancaire pour payer mon affiliation que pour toucher une prime que je touche tous les mois du chômage (177,00€) car j’ai retrouver du travaille après 55 ans, je dois me rendre dans le bureau régional de ma commune (Halle 1500) ou si je pourrais faire cela par mail.

    • 3 décembre 2014 à 09:59

      Bonjour François,

      Merci pour vos compliments. Tout changement de situation (par exemple changement de numéro de compte) doit être signalé à l’organisme de paiement et non au bureau de chômage de l’ONEM. Puisque vous parlez d’une affiliation, je suppose que vous êtes syndiqué. C’est donc à votre syndicat que vous devez vous adresser. Quant à la manière de leur communiquer ce changement, cela pourrait varier d’un organisme de paiement à l’autre. Il faudrait donc leur poser la question directement.

  6. henri
    27 novembre 2014 à 08:12

    bonjour voulez vous m envoyer pour le bureau de tournai les heures ouverture svp merci

  7. 25 novembre 2014 à 19:01

    BONJOUR
    j’ai une question je benificie du chomage complet depuis juillet suite a mon dernier boulot en tant que article 60 jai un petit garcon et je suis en belgique depuis 2010 (je suis franciase) et en fin aout j’ai du quitter mon apartement 2 chambres car financierement je voyais que sa allait plus etre possible car j’ai accumuler denorme dettes a causes du pere de mon fils qui ma quitter pour son pays natal du coup je me suis retrouver cribler de dettes que je paye seul.je suis actuellemnt chez une amis depuis aout le nouveau locataire qui a reprit mon appart est une connaissance les propios lui on fait son contrat de bail et tout ce qui s’en suit alor je continu a recevoir mon courrier labas il a remit mon nom sur la boitte aux lettres apres le passage de l’agent de quartier du coup je nai pas eu a faire de suivit de courrier mais il c’est inscrit a la commune avec son contrat de bail debut septembre l’agent de quartier et passe pour lui il est donc inscrit dans la commune mais moi qui n’est pas de nouvelle adresse en dehor la sienne esque la commune va me radier ? une ameis ma dit que si au bout de 6 mois je suis pas enregistrer dans une nouvelle commune il vont me radier et s’il le font ma carte de sejour ne sera plus valable et qui fera que jaurai plus mon chomage ni les allocations de mon fils
    quelq’un est il dans cette situation ou la deja ete ?
    merci pour vos reponse
    PS je peut pas mettre mon adresse chez mon amie

    • 26 novembre 2014 à 10:17

      Bonjour Sandrina,

      Il est important que tu disposes d’une adresse de référence à communiquer à ton organisme de paiement (Capac ou syndicat). Cela te permettra de continuer à bénéficier du chômage. Et la personne chez qui tu mets ton adresse de référence ne risque pas de voir ses éventuelles allocations diminuer. Cela n’a aucun impact lorsqu’il s’agit juste d’une adresse de référence. Mais attention, tu ne peux pas vivre effectivement à cette adresse de référence. C’est juste ta « boîte aux lettres ». Si tu y vis, tu es censée t’y domicilier en allant t’inscrire à la commune.
      Tu peux également mettre ton adresse de référence au CPAS de la commune où tu te trouves.
      Si tu te fais radier de la commune (en principe cela risque d’arriver dès qu’un nouveau locataire occupe ton ancien logement), tu perds tes droits au chômage si tu n’as pas au moins une adresse de référence.
      Tu trouveras plus d’information sur cette situation sur: http://www.atd-quartmonde.be/Comment-obtenir-une-adresse-de.html

  8. christian
    24 novembre 2014 à 19:11

    bonsoir,,ca fait 10mois que je perdue ma grde soeur,,ou mon adresse étais chez-elles ,,je travaille dans un mission locale est la CPAS contribue à l’autres moitié de mon salaire ,,je réside chez un cousin à la meme commune ,maintenant je voulais me marier civilement je me suis présenté à la commune ,,la commune m’a dis de fer gaffe pour la radiation,,je ne sais pas quoi fer ou je doit mettre mon adresse pour l’instant,?

  9. 13 novembre 2014 à 14:51

    bonjour,
    Je travaille actuellement comme aide-soignante dans une maison de repos ,en septembre je reprends mes études d’infirmière en A2 à l’ école normal.
    Je viens seulement de commencer a travailler pourrais-je avoir droit a une allocation de chômage sachant que j’aurai fais 10 mois de travail et pas 12 mois?

  10. zineb
    8 novembre 2014 à 13:36

    Bonjour,

    Ça fait deux mois que l’ONEM m’a privée de mes locations de chômage, le motive que je suis des études que je n’ai pas droit à faire maintenant, ils sont basés sur une demande que j’aie envoyée pour avoir une dispense pour suivre des études d’infirmière, mais je n’ai jamais était, ils m’ont puni, car j’étais honnête, j’ai leur envoyer une attestation, preuve que je n’ai pas suivie les cours, malgré tous, ils ne m’ont pas payé .je veux s’avoir si la CAPAC peut faire quelque chose où je prend un avocat,de l’extérieure.
    Bien à vous .

    • 12 novembre 2014 à 11:07

      Bonjour Zineb,

      Pour introduire ta demande de dispense, je suppose que tu as dû t’inscrire à ces études d’infirmière. Pour ne pas perdre tes allocations de chômage pendant cette période, il aurait fallu de désinscrire officiellement de l’école. Si tu étais toujours inscrite comme demandeuse d’emploi, tu devrais pouvoir récupérer tes allocations de chômage à partir de la date de désinscription.
      Si tu veux introduire un recours contre une décision de l’ONEM, nous te conseillons d’en discuter avec ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel : (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax : (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale :
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

  11. 24 octobre 2014 à 20:15

    Bonjour ,je viens d’être licencier pour faute grave, avec un contrat PTP don ; j ai travailler 8 mois Temp/plein ….
    Premier contrat de longue durée pour moi ,es que je pourrais bénéficier de mes allocations de chômages?Ou c est trop cours?

  12. Véra
    14 octobre 2014 à 14:20

    Bonjour,
    Le hasard a fait que j’ai toujours travaillé à temps partiel. Il y a 1an et demi, j’ai été licenciée de mon emploi de secrétaire, j’ai pu percevoir pendant 1 an des allocations qui m’on bien aidée, même si c’était 800€.. Car après 1 an, j’ai retrouvé du travail, encore en temps partiel, alors que je postulais autant temps partiel que temps plein. Manque de bol, je suis licenciée 3 jours avant les 6 mois du CDI.
    Je reçois également une lettre de l’onem, m’avertissant que dès le 1/01/2015, je suis en fin de droit d’allocation. Que faire pour continuer à percevoir des allocations en tant qu’isolée, le temps que j’en retrouve un autre? Paraît-il que j’étais initialement inscrite sur base des études…
    Merci d’avance pour m’éclaire sur les chances d’espoir que j’ai pour recouvrir mes allocations.
    Véra.
    PS Je ne veux pas aller au CPAS

  13. myriam
    3 juillet 2014 à 03:37

    salut
    j’ai été sanctionnée par l onem en 2011, en fait en avril 2008 je me suis mise à charge de mon mari, car j’était malade, en aout 2010 maman est décédée, j’ai complètement
    oublier de me réinscrire. Donc je me suis présenté au syndicat le 1/06/2011.et là on me dit madame vous êtes arriver trop tard mais on va quand même rentrer le dossier.
    Quand j’ai reçu la réponse de l’onem, je suis tomber des nus, là je fais un recours et là de nouveau c’est catégorique un grand refus.On me dit qu’il faut que je travail 2 ans .
    Alors je vais au cpas et là on me remballe car mon marie touche plus de 1089 euros(1199 euros) avec 5 enfants vraiment pas facile. Depuis je m’acharne à trouver un job,
    avec mon age et du faite que je ne touche pas du chomage personne ne veut de moi que dois faire?

  14. Mohamed
    2 juillet 2014 à 02:34

    Salut merci pour cette réponse aussi rapide. J’aurais une autre question. Quand vais je recevoir mon c4 pour que je puisse m’inscrire au syndicat ? Et quel sont les autres documents a avoir pour faire la demande d’allocations ?

  15. Mohamed
    1 juillet 2014 à 12:46

    Bonjour. Je voulais savoir en fait j ai été engager pendant 1 ans chez Bruxelles propreté en tant qu ouvrier (plan roseta) mon contrat prend fin le 2 juillet 2014. Il m ont proposer de renouveler mais j ai plus envie de travailler. Je veux faire une formation. Est ce que j ai le droit de refuser ? Et est ce que j aurais droit au allocations de chômage ?

    • 1 juillet 2014 à 14:04

      Bonjour Mohamed,

      Tu devrais avoir droit au chômage à la fin de ton CDD d’un an.
      Tu ne risques une sanction de l’ONEM que s’ils sont mis au courant de ton refus de signer un nouveau contrat. Ce qui est peu probable mais qui pourrait arriver dans le cas où l’employeur voudrait te nuire et préviendrait expressément l’ONEM de ton refus (en l’indiquant sur le C4 par exemple).

  16. moreaux
    29 juin 2014 à 19:41

    Bonjour,

    Je vais devoir quitter mon domicile situé à Bruxelles. J’ai pour le moment des gros problèmes avec les sdf logeant devant la porte de la maison. Après 1001 tentative pour régler le problème (Police, cpas, ville de Bruxelles, samu social) je ne vois pas d’autre choix pour ma sécurité que de changer d’urgence de domicile et de quitter mon studio dans deux jours, mais vu l’urgence je ne sais pas retrouver dans l’immédiat un logement fixe.

    J’ai pour le moment un emploi de coursier et je bénéficie d’un complément chômage en isolé, cela pour boucler les fins de mois.

    Ma question est de savoir combien de temps je peux être sans adresse fixe (à savoir que je vais demander une redirection de mon courrier pour suivre toute convocation qui me serait adressé) j’ai une occasion de reprendre un bail d’un petit appartement dans mes frais en octobre ou je pourrais vivre et me domicilier à nouveau, mais en attendant que peut-il m’arriver si je ne déclare pas cette situation? Et combien de temps ma situation peut elle durée avant qu’un des organisme comme actiris ou onem ne soit prévenu de mon changement de situation? A savoir que je vais perdre énormément en quittant mon appartement sans préavis (presque deux mois de loyer). et que j’aurais besoin des trois prochains mois de complément de chômage pour pouvoir reconstituer une nouvelle garantie locative.

    Avez-vous une réponse à cela? J’ai eu trop de version différente en contactant divers services plus mon syndicat, que je ne sais plus trop à quelle version me fier.

    J’espère vraiment que vous pourrez m’apporter une réponse à cela.

    Merci.

    • 1 juillet 2014 à 09:53

      Bonjour Moreaux,

      Tu es tenu de prévenir ton organisme de paiement de tout changement de situation le plus rapidement possible.
      Si tu n’as plus d’adresse où vivre, il est important que tu disposes d’une adresse de référence à communiquer à ton organisme de paiement (Capac ou syndicat). Cela te permettra de continuer à bénéficier du chômage comme isolé. Et la personne chez qui tu mets ton adresse de référence ne risque pas de voir ses éventuelles allocations diminuer. Cela n’a aucun impact lorsqu’il s’agit juste d’une adresse de référence. Mais attention, tu ne peux pas vivre effectivement à cette adresse de référence. C’est juste ta « boîte aux lettres ». Si tu y vis, tu es censé t’y domicilier en allant t’inscrire à la commune.
      Tu peux également mettre ton adresse de référence au CPAS de la commune où tu te trouves.
      Si tu te fais radier de la commune (dès qu’un nouveau locataire occupera ton appartement), tu perdras ton droit au chômage si tu n’as pas au moins une adresse de référence.

      Tu trouveras plus d’information sur cette situation sur: http://www.atd-quartmonde.be/Comment-obtenir-une-adresse-de.html

  17. ibtissam
    6 mai 2014 à 11:15

    bonjour,
    J’ai une question au sujet du paiement du chômage pour le mois de avril.
    J’ai fait de la rénovation au début du mois, j’ai reçu la réponse du SCC que tout est en ordre, mais à ce jour, je n’ai pas reçu mon paiement. c’est-ce normal?

    Merci

    • 6 mai 2014 à 13:55

      Bonjour Ibtissam,

      Nous ne comprenons pas tout-à-fait ta situation. N’hésite pas à demander à ton organisme de paiement la date approximative à laquelle tu seras payée.
      Si tu veux en discuter avec nous, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  18. nancy
    30 avril 2014 à 18:38

    Bonjour voilà ma question en 2007 ai obtenu de l onem une attestation de plus de33% d incapacité permanente depuis ai travaille 25 mois depuis mes problème de santé amélioré grace a diverses traitement aurai voulu savoir si on sais supprimer de mon dossier cette attestation de 33% merci

    • 5 mai 2014 à 10:10

      Bonjour Nancy,

      Nous ne savons pas si cela serait à votre avantage. Mais nous ne sommes pas spécialisés dans les problèmes d’incapacité. Dès lors, je vous recommande de poser votre question à ce service juridique:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel : (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax : (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale :
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

  19. Bugatti
    28 avril 2014 à 12:15

    Bjr

    J suis en incapacité de travail sa fai presque un mois déjà…j’ introduit e rempli de document d ma mutuelle pour être indemnisé jusqu’aujourd’hui pas d nouvelle donc je ne c pas si Jv être payer, du cou j pointé ma carte d chômage….je c pas si je bien fais ou pas c la première foi que sa m’arrive. Merci

    • 29 avril 2014 à 12:49

      Bonjour Bugatti,

      Tu ne peux pas demander à être payé par le chômage pour des jours où tu es en incapacité de travail. Si tu as rentré ta carte de contrôle, tu dois avoir mis des M sur les jours d’incapacité. Si tu ne l’a pas fait, contacte ton organisme de paiement pour rectifier ton erreur au plus vite.
      C’est bien la mutuelle qui doit d’indemniser pour les jours d’incapacité. Si tu veux savoir où en est ton dossier, contacte directement ta mutuelle.

  20. claudine
    22 avril 2014 à 11:32

    Bonjour,

    Je travaille 24 heures semaine pour la société Thomson Reuters avec un complément chômage.
    Ai une opportunité de travailler pour un deuxième employeur pendant 5 mois soit 14 heures semaines.
    Est-ce possible? Dois-je demander un CDD, Après cette période de 5 mois puis-je retourner au chômage?
    Pourriez-vous m’expliquer comment dois-je procéder.
    Pour votre info, j’ai travaillé durant 26 ans pour le même employeur et ensuite j’ai trouvé un travail de 24 heures avec un complément chômage pour garder mes droits sociaux
    Dans l’attente de vos nouvelles.
    Merci,
    Claudine Turrin

    • 22 avril 2014 à 15:15

      Bonjour Claudine,

      Oui, c’est tout-à-fait possible. Vous perdrez l’AGR pendant que vous êtes occupée à temps plein mais vous devriez récupérer tous vos avantages dès la fin de ce CDD. Si l’employeur ne vous engage que pour 5 mois, c’est bien un CDD qu’il doit vous faire signer.

  21. maxime
    17 avril 2014 à 00:38

    Bonjour.

    J’ai une question j’ai été suspendue de mes allocation de chômage pour 6 mois, la sanction c’est terminer le 7 avril, 2014, je me suis réinscrit ect l onem me reconvoque le 29 avril pour voir si j’ai bien chercher, du travail durant c’est 6 mois de suspension, maintenant j’aimerai savoir à partir du 29 avril si la convocation est positive combien de temps dois je attendre pour récupéré mes allocation sachant qu’on m’a dit 1 mois après la d’ésision est ce possible que ça dure aussi.longtemps merci de votre réponse bien à vous

    • 22 avril 2014 à 10:13

      Bonjour Maxime,

      Si l’entretien est positif, ton droit aux allocations sera réactivé à partir de la date de la demande (si les 6 mois de sanction étaient bien écoulés). Le temps que le dossier soit traité, cela pourrait en effet prendre un mois (même peut-être plus s’il y a des complications dans ton dossier). Mais si la décision de l’ONEM est positive, tu toucheras bien des allocations calculées à partir de la date de ta demande.