Bruxelles-J

À quoi servent les partis politiques ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Le jour des élections, tu dois voter pour un parti politique ou pour un (ou des) candidat(s) appartenant à un parti. Mais qu’est-ce qu’un parti politique et comment fonctionne-t-il ?

Qu’est ce qu’un parti politique ?

En Belgique, les partis sont des associations de personnes qui poursuivent le but de participer à la gestion d’un ou de plusieurs niveaux de pouvoir du pays. Ils se différencient des syndicats, des groupes de pression ou d’autres mouvements par leur vocation à gouverner. Le principe du parti est de permettre à des individus partageant des objectifs et des convictions semblables de s’allier pour promouvoir un programme commun.

Idéalement, chaque parti propose un projet global de société. Ils se différencient par les programmes qu’ils proposent quand à la façon de gérer les choses publiques. Ces programmes se rattachent souvent à une conception idéologique, philosophique ou spirituelle de la vie en société.

Il existe de nombreux partis mais seuls les plus connus d’entre eux ont une réelle vocation à gouverner. De nombreux petits partis sont créés dans le seul but de diffuser plus largement leurs idées mais n’ont pas réellement la prétention d’accéder au pouvoir.

Actuellement, les partis politiques qui ont des élus au Parlement fédéral sont les suivants:

CD&V – Christen-Democratisch & Vlaams
CDH – Centre démocrate humaniste
ECOLO – Écologistes confédérés pour l’Organisation de Luttes originales
FDF – Fédéralistes Démocrates Francophones
Groen!
MR – Mouvement Réformateur
N-VA – Nieuw-Vlaamse Alliantie
Open VLD
PP – Parti Populaire
PS – Parti socialiste
PTB-GO – Parti du travail de Belgique
SP.A – Socialistische Partij Anders
Vlaams Belang

Comment les partis s’organisent-ils ?

Chaque parti a ses règles internes spécifiques. La façon dont sont adoptés les orientations du parti, le programme et les listes électorales peut varier d’un parti à l’autre (congrès, assemblées générales, conseils généraux, etc.).

A l’approche des élections, chaque parti fait sa campagne électorale. Ce terme désigne les différentes activités que les candidats et leurs partis vont organiser pour solliciter le vote des citoyens. Les partis politiques déploient généralement beaucoup de moyens et d’énergie pour présenter aux citoyens la liste de leurs candidats et le programme qu’ils comptent défendre s’ils accèdent au pouvoir. Les dépenses électorales sont néanmoins limitées par une législation. Afin de garantir leur indépendance et le pluralisme politique, des subsides sont accordés aux différents partis.

Les élus doivent généralement rendre des comptes à l’ensemble du parti par rapport aux décisions et aux positions politiques qu’ils adoptent. Lors des assemblées d’affiliés, les différents élus et les membres d’un même parti peuvent se mettre d’accord sur les positions à adopter dans les assemblées où ils siègent. Etre affilié à un parti constitue donc un des moyens de contrôler l’action des élus et d’influer sur leurs décisions politiques.

Auteur fiche : Infor Jeunes Bruxelles
Date de mise à jour : 04/06/2014

Attention ! Durant cette période de fêtes, il est probable que nos informateurs ne sachent pas te répondre dans les délais habituels. Merci de ta compréhension et bonnes fêtes de fin d'année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 questions pour “À quoi servent les partis politiques ?

  1. Julien
    3 juillet 2014 à 10:56

    Bonjour, il manque à votre liste le mouvement VEGA : http://www.mouvement-vega.be/

    Merci

    • 3 juillet 2014 à 14:51

      Bonjour Julien,

      Comme tu peux le lire ci-dessus, la liste n’est pas exhaustive. Elle se limite aux partis politiques qui ont des élus au Parlement fédéral.
      Nous sommes bien conscients qu’il existe de nombreux autres partis. Vu son caractère volatile, nous avons renoncé à la publication d’une liste complète de tous les partis qui se présentent en Belgique

  2. aristide
    19 février 2014 à 00:40

    merci pour le document publié.