Bruxelles-J

Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion ?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute ;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant) ;
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.466,59€ (pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.501,82€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1134,90€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 953,16€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 503,62€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille ?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 402,14€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée :

Si tu es cohabitant avec charge de famille :

Tableau pour cohabitant avec charge de famille

Si tu es isolé :

isole

 

Si tu es cohabitant :

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09 %. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Date de mise à jour : 04/07/2014

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


145 questions pour “ Quels sont les montants des allocations de chômage ?

  1. budy54
    le 29 mai 2015 à 21:10

    Bonjour,
    je perçois du chômage comme chef de famille.(1134 Euros)
    Ma partenaire est pensionnée et touche 574 Euros par mois.
    Cela peut-il changer pour mon chômage avec toutes ces nouvelles lois, resterai-je chef de famille ?
    Y a t’il des montants plafonds ?
    Merci d’avance,
    Bien à vous,
    Bernard

  2. Adélaïde
    le 29 mai 2015 à 11:55

    Bonjour, je voudrais savoir se qui est le plus intéressant, rester chez mes parents qui ont un gros revenu ou me domicilier chez mon copain ? Qu’est se que ça change ? Ont-ils plus de charges ? De taxes ? Perdent ils de l’argent en fonction de leurs revenus ?

  3. jess
    le 29 mai 2015 à 07:34

    Bonjour, je voulais savoir , ma sœur en instance de divorce se retrouve seule avec 2 enfants. Elle aura bientôt une adresse séparée de celle de son mari.Elle ne travaillait plus depuis quelques mois et avant ca était à mi-temps à la ALE.
    A combien va s’élever ses allocations de chomages ?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mai 2015 à 11:31

      Bonjour Jess,

      Si ta soeur vit seule avec ses enfants, il faut qu’elle le déclare au plus vite à son organisme de paiement (même si sa domiciliation n’est pas encore terminée). Pour l’ONEM, c’est la situation de fait qui compte.
      En vivant seule avec ses enfants, elle sera indemnisée au taux cohabitant avec charge de famille : http://www.bruxelles-j.be/?attachment_id=17124

  4. nella
    le 28 mai 2015 à 12:07

    Aurais je tjrs droit au complément chômage mensuel et juillet et aout car isolée et travaillant a mi temps dans une école ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mai 2015 à 16:26

      Bonjour Nella,

      Tu trouveras les explications à ce sujet sur cette feuille-info du site de l’ONEM : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t86
      Si tu peux prétendre à une rémunération différée, tu devrais bien avoir droit au complément du chômage pendant cette période de rémunération différée. Si tu n’as pas droit à une rémunération différée, tu devrais récupérer ton chômage complet à temps plein pendant les grandes vacances.
      Si tu as droit à une rémunération différée pendant une partie des grandes vacances, tu auras d’abord droit au complément du chômage et puis à un chômage complet.

  5. gregory
    le 27 mai 2015 à 20:47

    re bonjour merci pour votre reponse mon pere benefecie toujours des allocations familialle et je n’ai pas travailler juste apres mes etude jai juste fait un interim 2 semaine 4 ans apres fin de mes etude sa sera mon 1 vrai contrat esque cela change quelque chose

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mai 2015 à 13:26

      Bonjour Gregory,

      Si ton père vis seul avec ses enfants, il lui suffit de bénéficier des allocations familiales pour au moins un de ses enfants pour garder le taux « chef de ménage » (peu importe la situation des autres enfants).
      Tant que ton père reçoit des allocations familiales, il reste donc chef de ménage (peu importe tes revenus).

  6. Rebecca
    le 27 mai 2015 à 20:22

    J ai mon fils qui habite chez moi et percoit les allocations chomage depuis 3 mois moi les allocation familiale avec du rsa . Quel serai le montant des prestation a ne pas depasser. Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mai 2015 à 13:25

      Bonjour Rebecca,

      Vous êtes sur un site belge. Il semble que votre question concerne une situation en France.
      Je vous invite à contacter un service de renseignement français ou directement Pôle Emploi.

  7. laeticia
    le 27 mai 2015 à 11:59

    bonjour je voudrais savoir a quelle date nous touchons du chômage car ce la premier fois ? ? ?

    merci

  8. gregory
    le 26 mai 2015 à 21:56

    bonjour Jai une question voila pour le moment je bénéficie du cpas et j’habite avec mon frère et mon père mon père touche du chômage en étant chef de famille a mon frère a charge mais moi je vais travailler au sun 7 a temp plein 38h semaine esque mon père pourras toujours bénéficier de son chômage en sachant que moi je travaillerais a temp plein et impossible que je prenne mon père a ma charge avec un revenu que je vais toucher de 1200 euros par mois. merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mai 2015 à 17:16

      Bonjour Gregory,

      Si ton père vis seul avec ses enfants, il lui suffit de bénéficier des allocations familiales pour au moins un de ses enfants pour garder le taux « chef de ménage » (peu importe la situation des autres enfants).
      Par contre, s’il ne reçoit pas les allocations familiales pour un enfant, ton père risque d’être indemnisé au taux cohabitant. Cependant, l’ONEM ne considérera pas ton revenu professionnel comme un revenu professionnel dans les deux situations suivantes :
      – le montant brut du revenu professionnel ne dépasse pas 402,14 euros par mois ;
      – il s’agit du premier revenu professionnel perçu par l’enfant après la fin des études, pendant une période de 12 mois, peu importe le montant. Si tu es dans ce cas, ton père pourrait continuer à bénéficier du taux chef de ménage pendant encore 12 mois.

      Si tu veux en discuter, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  9. steph75
    le 26 mai 2015 à 18:37

    Bonsoir voila en etant en maladie 1 an je suis invalide est j’ai plus de 33 % d’invalide esque j’aurais encore le droit au chômage si je me remet sur le chômage est je suis isolée merci …

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mai 2015 à 16:46

      Bonjour Steph75,

      Le travailleur qui est inapte au travail (plus de 66 % d’incapacité) ne peut pas bénéficier des allocations de chômage. Mais si tu es en dessous des 66 %, à priori, tu devrais bien pouvoir récupérer tes droits au chômage.
      Si tu veux discuter plus en détail de ta situation, tu peux contacter ce service juridique :
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel ? : (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax ? : (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale ? :
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

  10. laly
    le 26 mai 2015 à 18:23

    bonjour,

    je vais travailler a mi temps pendant 6mois,ais je droit au complément de chomage cohabitant malgré que mon compagnon touches 2340euros net ??en sachant que j’ai travaillé 4 ans avant et que je viens de tomber au chomage et accepter un boulot qui seras dabord temps pleins puis temps partiel..merci

  11. whitney
    le 26 mai 2015 à 14:08

    Bonjour,

    Je vois que les indemnités de chômage sont calculées sur base du dernier salaire brut.

    Quelle est la base de calcul si notre salaire était issu d’une bourse (dans la cadre de la recherche scientifique) et donc un revenu non imposable ?

    Bien à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mai 2015 à 16:00

      Bonjour Whitney,

      Pour que ton occupation de chercheuse ouvre le droit au chômage, il faut que la bourse que tu as reçue ait été soumise à la sécurité sociale (secteur chômage).
      La rémunération prise en compte pour le calcul de l’allocation de chômage comprend tous les montants ou avantages auxquels le travailleur peut prétendre en exécution de son contrat de travail et pour lesquels des cotisations de sécurité sociale (secteur chômage y compris) sont dues.

  12. BrunoDL
    le 25 mai 2015 à 11:47

    bonjour,

    Je voudrais savoir combien je vais toucher à savoir que ma compagnon (pas marié) a un enfant et est enceinte de mon enfant, elle n’a aucuns revenus, aucunes rentrée d’argent.
    Mon préavis prend fin en avril 2016 après 17 années de travail dans la même société en tant qu’employé avec un salaire net de 1500€ par mois (+/- 2600 brut) ?
    Merci, bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mai 2015 à 13:05

      Bonjour Bruno,

      Dans la situation que vous nous décrivez, vous serez indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille. Votre rémunération brute dépasse le plafond. Vous deviez donc recevoir le montant maximum du chômage. Vous trouverez ce montant et sa diminution progressive dans la colonne de droite de ce tableau : http://www.bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2013/10/cohabitant-avec-charge-de-famille.png

      • BrunoDL
        le 26 mai 2015 à 13:29

        Bonjour, je me suis trompé je touche 2040€ brut par mois et non 2600€ ça change beaucoup de chose ?
        Merci, bien à vous.
        Bruno DL.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 27 mai 2015 à 15:30

          La façon de calculer les allocations est expliquée ci-dessus.
          Pour les 3 premiers mois : 2040 x 0.65 = 1326€/mois
          Pour les 9 mois suivants : 2040 x 0.60 = 1224€/mois

  13. daniel
    le 23 mai 2015 à 14:30

    Mon enfant etant au chomage comme chef de famille (vivant seul) moi je suis pensionne puis je vivre sur le meme toit que mon enfant sans qu il ne perde une partie de ses revenus de chomage et que moi je ne perde une partie de ma pension merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mai 2015 à 11:19

      Bonjour Daniel,

      Voici les informations du site de l’ONEM à ce sujet :

      « Vous cohabitez exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus ?
      – les pensions de ces parents ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci ne dépasse pas par personne 1.296,09 euros par mois ; »

      Si votre pension brute est inférieure à ce montant, votre enfant passera du taux isolé au taux cohabitant avec charge de famille (son chômage pourrait augmenter et en tout cas il ne diminuera pas).
      Par contre, si votre pension est supérieure, votre enfant deviendra cohabitant et son chômage risque de diminuer.

      Nous ne sommes pas compétents pour les questions liées à la pension. Vous pouvez vous adresser directement à l’ONP : http://www.onprvp.fgov.be/Pages/LandingpageV3.aspx

  14. Mamas
    le 23 mai 2015 à 10:10

    Bonjour,
    Voilà je vis avec ma copine depuis quelques mois et les fins de moi sont toujours très juste.
    J’ai une paye de 700 € e je ne bénéficie de 300 € d’Apl sur mon logement mais ma copine ne travaille pas.
    Je voulais savoir si il y avais un organisme qui verserais des sous le temps qu’elle trouve un travail.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mai 2015 à 11:09

      Bonjour Mamas,

      Tu es sur un site d’information sur la réglementation en Belgique. Ta question semble concerner une situation en France.
      Nous te conseillons de prendre contact avec notre équivalent en France : http://www.cidj.com

  15. kim
    le 23 mai 2015 à 05:51

    Bonjour
    mon époux on chômage moi je travail mi temps je touche 800 Euros j ai mon préavis qaund je serai en chômage mon époux va être chef de famille ou il reste tjr cohabitant
    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mai 2015 à 11:06

      Bonjour Kim,

      Si tu reçois des allocations de chômage, ton époux sera toujours considéré comme cohabitant pat l’ONEM.
      Vous serez tous les deux indemnisés au taux cohabitant.

  16. tomlou
    le 22 mai 2015 à 22:23

    Bonsoir,
    Je souhaiterai savoir si les dimanches et jours fériés sont indemnisés par le chômage ?
    En effet, je suis au chômage mais travaille également en tant qu’intérimaire.
    je travaille dimanche et jours fériés ceux ci me sont t’ils donc décomptés de mon chômage ?
    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mai 2015 à 10:48

      Bonjour Tomlou,

      Oui, ils te seront décomptés.
      Les dimanches ne sont jamais indemnisés par le chômage. Les jours fériés bien (saut s’ils tombent un dimanche).
      Tu trouveras les informations sur le travail pendant le chômage sur : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/tes-droits-au-chomage/peux-tu-effectuer-certains-travaux-sans-perdre-ton-chomage/
      Tu y liras ceci :
      « Si tu effectues occasionnellement une activité rémunérée pour le compte d’un tiers ou qui dépasse la gestion normale de tes biens propres, tu dois biffer au préalable la case correspondante sur ta carte de contrôle (même si c’est un jour férié, un samedi ou un dimanche).
      Tu perdras donc une allocation pour chaque jour d’activité (quels que soient la durée de la prestation et le gain qu’elle a procuré). »

  17. eric
    le 22 mai 2015 à 20:53

    Bonjour à toute l’équipe..

    je viens solliciter vos conseils car n’ayant pas trouver de réponse appropriée à mes questions dans le forum. j’ai débuté mon contrat de travail (CDD) à mi-temps (4jours/semaines) le 16/06/2014 et je l’ai fini le 15/12/2014.
    Ala fin de de ce contrat, mon patron m’a proposé un autre contrat à temps partiel (5jours/semaines) qui a débuté le 16/12/2014 au 15/06/2015. il m’a déjà dis qu’il comptait pas renouveler le contrat. donc voici mes questions.

    1. pourrais je bénéficier de l’allocation de chômage ?
    2.combien de temps dure le traitement du dossier à l’ONEM si logiquement tous les documents sont en règle et rentrés à temps ?

    merci de me répondre via mon mail si possible.

    Bien à vous,

  18. ahlan
    le 21 mai 2015 à 10:53

    Bonjour je suis séparer et je verse une pension alimentaire pour mon fils, je voudrais habiter cher mes parent pour m’aider a garder mon enfants mon père est pensionner et touche une pension de +- 1200 euro et ma mère na pas de revenu je voudrais les mètre a ma charge.ma question est je pourrais toujours bénéficier d’une indemnité compète ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 mai 2015 à 11:15

      Bonjour Ahlan,

      Voici la règle de l’ONEM à ce sujet :

      « Vous cohabitez exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus ?

      les pensions de ces parents ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci ne dépasse pas par personne 1.296,09 euros par mois ; »
      Source : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#sthash.ky3ksUwV.dpuf

      Tu pourras donc garder le taux cohabitant avec charge de famille pour le chômage si le montant brut de la pension de ton père ne dépasse pas ce montant.

  19. mauricette
    le 20 mai 2015 à 19:23

    Bonjour,
    1) j ai depuis quelques annees payé 1 pension alimentaire (sur le compte du père) pour mon enfant qui avait pris la décision de vivre chez son père, un jugement avait été établi en ce sens. J ai appris dernièrement que l enfant devenu grand ne demeure plus chez son père et qu il travaille. Dois je encore paye cette pension ?
    2) de par le chômage, à cette époque, j avais le « statut » si je puis m exprimer de cette manière chef de famille.
    je sais bien sur qu il me faut déclarer ce changement mais quel sera maintenant le montant que je percevrai en tant qu isolée ?
    De plus, ma maman étant atteinte d une maladie irréversible (papa est toujours là mais pas débrouillard du tout) ils sont pensionnés et ont +- 1000€/mois de pension, je souhaiterais me domiciler chez eux mais que se passera t il avec le chômage et quid de ce que percevrai ? De plus y aurait il un impact concernant la pension octroyée à mes parents ? Merci pour votre temps à la lecture. Bonne soirée.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 mai 2015 à 11:35

      Bonjour Mauricette,

      1) En principe, non. Mais tout dépend de ce qu’il est mentionné dans le jugement et des revenus de votre enfant. Le jugement fait-il mention d’une date ? S’agit-il d’un revenu qui lui permette de subvenir à ses besoins ? Nous vous conseillons donc de passer un petit coup de fil à votre avocat pour lui exposer la situation et l’avertir que vous cessez de verser la contribution alimentaire si votre enfant sait subvenir lui-même à ses propres besoins.

      2) A) Si vous décidez de vivre seule, vous percevrez vos allocations chômage au taux isolé : cf. page : http://www.bruxelles-j.be/?attachment_id=17125

      B) Si vous décidez de vous domicilier chez vos parents :
      La loi prévoit qu’on est considéré comme cohabitant avec charge de famille (« chef de ménage ») si on cohabite exclusivement avec un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

      Dans votre situation, il faudra se référer au montant de la pension de vos parents. Si ce montant ne dépasse pas les montants indiqués ci-dessous, vous pourrez toujours être considérée comme cohabitant avec charge de famille (« chef de ménage ») :
      – Les pensions de vos parents ne sont pas considérées comme un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci ne dépasse pas par personne 1.296,09 euros par mois ;
      – Mais, concernant votre maman, si une attestation délivrée par le SPF Sécurité Sociale (Direction générale Personnes handicapées, http://www.handicap.fgov.be) établit que l’état de santé du parent provoque un manque total d’autonomie d’au moins 9 points dans le cadre de la législation applicable aux handicapés, alors sa pension n’est pas un revenu de remplacement si le montant brut total ne dépasse pas 2.102,28 euros par mois ;

      Sachez enfin que votre domiciliation chez vos parents n’aura en principe pas d’impact sur le montant de leurs pensions mais nous vous conseillons de le vérifier directement auprès de l’ Office national des pensions.

  20. fat
    le 20 mai 2015 à 00:05

    Bonjour,
    je perçois des allocations de chômage en tant que cohabitant mais mon mari est au chômaage également depuis un peu plus d’un an et là il est u plafond le plus bas des indemnités.
    J’aimerais savoir si il devient chef de famille c’est à dire que si je laisse tomber mes allocations pour être à sa charge Est-ce plus avantageux ?
    Sachant qu’on a aussi 3 enfants et fiscalement c’est à notre avantage ?

    Merci d’avance pour vos infos.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mai 2015 à 11:22

      Bonjour Fat,

      Si c’est plus intéressant pour vous, un de vous deux pourrait en effet renoncer à ses allocations pour que l’autre bénéficie du taux “cohabitant avec charge de famille”. Votre organisme de paiement ou votre bureau de chômage peut vous aider à évaluer ce qui est le plus intéressant pour vous. Vous pouvez aussi en discuter avec nous en nous téléphonant au 02/514.41.11

      J’attire votre attention sur le fait que si un de vous deux renonce à ses allocations, il risque de perdre son droit au chômage (qu’il aurait besoin en cas de séparation par exemple) sauf s’il le réactive dans les 3 ans qui suivent l’interruption. De plus, la personne qui renonce à son droit au chômage n’a plus de couverture sociale et cela pourrait avoir des répercussions sur la mutuelle et les allocations familiales. Si vous optez pour cette solution, contactez votre mutuelle et votre caisse d’allocations familiales pour discuter de votre situation.

      Fiscalement, nous ne pouvons pas vous dire cela change quelque chose. Il faudrait en discuter avec votre bureau des contributions. Si vous ne le connaissez pas, vous pouvez joindre le call center du SPF Finances au 0257/257.57

  21. djamila
    le 19 mai 2015 à 17:47

    bonjour j’ai eu 2 enfants avec le meme père. mais nous n’avons jamais habiter ensemble parce que trop de différences entre les coutume et tradition . mais mes enfants grandissent et seule g dure il ne m’écoute pas .. et réclame leur père pourtant ils n’ont jamais été chez lui . sine décide de me mettre avec pour les enfants dans quoi ma situation va t’elle changer ?
    je suis isolée avec charge enfants et lui seul isole . ?
    devra t’il nous prendre a sa charge ?que vais je perdre ou lui ?
    moi je perçois du chomage et lui aussi

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mai 2015 à 10:47

      Bonjour Djamila,

      Si vous décidez d’habiter avec le père de vos enfants, vous serez tous les deux au taux « cohabitant ». Un de vous 2 peut également décider de renoncer à ses allocations pour être pris en charge par l’autre. (Attention toutefois aux conséquences de la renonciation à ses allocations ! Se renseigner au préalable).

      Dans les deux cas, vous allez toucher moins qu’en vivant séparés (même si on peut aussi considérer que vous allez faire l’économie d’un loyer).

      N’hésitez pas à revenir vers nous si vous souhaitez des précisions.

      • djamila
        le 21 mai 2015 à 12:45

        donc moi je serai cohabitant avec enfants a charge et lui simple cohabitant ? et point de vue chomage combien vais je toucher et perdre ?

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 21 mai 2015 à 13:32

          Non. Vous serez tous les deux « simples » cohabitants. Si vous avez tous les deux le chômage, aucun des deux ne peut bénéficier du taux cohabitant avec charge de famille. Le fait d’avoir des enfants ne change rien dans ce cas. Pour qu’un des deux soit cohabitant avec charge de famille, il faut que l’autre renonce au chômage.

          Le montant que vous recevrez dépend de plusieurs paramètres (le salaire brut qui a servi de base de calcul pour votre chômage, la phase dans laquelle vous vous trouver, votre ancienneté professionnelle,…).
          Tout cela est expliqué ci-dessus.
          Si vous voulez en discuter par téléphone, vous pouvez nous joindre au 02/514.41.11

  22. chantal
    le 19 mai 2015 à 10:09

    Bonjour.
    Mon compagnon aimerait vivre avec moi. Il est au chômage en France et touche 400 euros.
    J’ai des revenus de la mutuelle. Combien aurait-il comme allocation de chômage en Belgique et Est-ce que mes revenus de la mutuelle vont diminuer ?
    Je vous remercie de l’attention que vous porterez à mon courrier.
    Cordialement
    Chantal

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 mai 2015 à 15:11

      Bonjour Chantal,

      Il faudrait qu’il se renseigne auprès de Pôle Emploi pour voir s’il peut exporter ses allocations de chômage françaises en Belgique. En principe, cela devrait être possible pour chercher un emploi en Belgique (pendant 3 mois).
      Le montant de ses allocations dépendrait de la France (je suppose qu’il recevrait la même chose qu’actuellement).
      Si tu es actuellement isolée ou chef de ménage et que tu deviens cohabitante, il se pourrait que cela ait un impact sur tes indemnités de la mutuelle.
      Mais nous ne sommes pas des spécialistes des indemnités de mutuelle. Il faudrait se renseigner directement auprès de ta mutuelle ou auprès de ce service juridique :
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel ? : (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax ? : (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale ? :
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

  23. titi
    le 18 mai 2015 à 14:31

    ce jour, je reçois mon c4 à 60 ans avec 40 années de travail, mon salaire brut par mois est de 2.289,95 €, mon époux est prépensionné et touche +/- 1.500 €/mois, combien puis-je percevoir au chômage quand on sait que dans 2 ans, je prends ma pension merci

  24. Francesco
    le 18 mai 2015 à 10:34

    Par rapport à ma situation familiale,
    je vis avec mes parents,
    mon père touche une pension mensuelle de moins de 1200 € net
    ma mère n’a aucun revenu
    Suis-je considéré comme cohabitant avec charge de famille du fait que les revenus de mon père sont en dessous de 1200 € net

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 mai 2015 à 15:28

      Bonjour Francesco,

      Tout dépend du montant BRUT de la pension de ton père.
      Voici les informations à ce sujet du site de l’ONEM :

      « Vous cohabitez exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus ?
      – les pensions de ces parents ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci ne dépasse pas par personne 1.296,09 euros par mois ; »
      http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Si la pension brute de ton père est inférieure à ce montant, tu seras cohabitant avec charge de famille. Sinon tu seras cohabitant.

  25. Nicole Celine Marie
    le 14 mai 2015 à 22:41

    Je suis maman divorcée et remarié, j’ai 4 enfants, 2 de chaque mariage. J’ai fait la demande d’avoir les enfants à ma charge puisque ceci correspond mieux à la réalité. Je suis au chômage depuis le 15 avril, aurai-je encore un avantage financier ayant les enfants à ma charge ou serait-il plus intéressant si mon mari les reprenait à sa charge (il est salarié) ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 mai 2015 à 10:59

      Bonjour Nicole Celine Marie,

      Par rapport au chômage, il n’y a pas de différence que tu aies 2 ou 4 enfants à charge.
      Vu que vis avec un mari qui a des revenus professionnels, tu seras de toute manière indemnisée au taux cohabitant.
      Par contre, le nombre d’enfants à charge peut avoir une influence dans d’autres secteurs : fiscalité, allocations familiales, allocations d’études,…

  26. domi
    le 13 mai 2015 à 19:59

    bonjour, voila je voulait savoir j’ai un ami qui est a la rue(domicile au cpas) il a 2 enfants et voudrait les récupèrer pour ca il lui faut un domicile fixe pour engager une procedure de divorce ( il touche du chomage comme isolé) si je met son domicile chez moi je suis sur la mutuelle comme invalide et touche comme chef de famille vu que moi j’ai un enfant en garde alternée comment cela ce passe t’il je diminue dans mes revenus ou pas et lui comment ca ce passera pourriez vous m’eclaircir a ce sujet je vous en remercie d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mai 2015 à 11:12

      Bonjour Domi,

      Tant que tu restes titulaire de ta mutuelle avec des personnes à ta charge (bénéficiaire de ta mutuelle), tu devrais garder un taux « personne à charge ». Cependant, nous ne sommes pas spécialisés dans les questions concernant les mutuelles et nous te conseillons de prendre contact avec ta mutuelle pour vérifier cette information.
      Concernant les allocations de chômage de ton ami, celles-ci vont diminuer et passer au taux cohabitant.

  27. Bahod
    le 13 mai 2015 à 14:54

    Bonjour alors voila je touche environ 960€ de chomage depuis 4 mois a peu près, ce mois ci j’ai travailler 5 jours extra pendant les weekends que j’ai signalé sur ma feuille de chomage et je n’ai touché que 200€ d’allocations de chomage. Est-ce normal et si oui pq ? Autant rester au chomage alors.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 mai 2015 à 16:28

      Bonjour Bahod,

      Cette diminution ne nous semble pas normale.
      Comme expliqué sur cette fiche :http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/tes-droits-au-chomage/peux-tu-effectuer-certains-travaux-sans-perdre-ton-chomage/, si tu travailles pendant ton chômage, tu dois noircir les cases de jours correspondant et tu ne percevras pas d’allocations pour les jours où tu as travaillé.
      Si tu n’as travaillé que 5 jours, il doit y avoir eu une erreur. Nous te conseillons de prendre contact avec ton syndicat pour leur signaler le problème et pour récupérer la différence.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu rencontres encore des problèmes.

      • Bahod
        le 14 mai 2015 à 02:46

        Merci pour la reponse rapide je contact le syndicat et je reviens vers vous en cas de probleme :)

  28. nordin
    le 13 mai 2015 à 03:30

    quand on est a la mutuel , et que ma femme travaille je serais considere comme cohabitant ou toujour chef de famille , car je n et rien avoir avec le chomage merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 mai 2015 à 14:40

      Bonjour Nordin,

      Si ta femme travaille, tu seras probablement considéré comme cohabitant par la mutuelle.
      Mais nous ne sommes pas spécialistes des indemnités de mutuelle. Nous te conseillons de contacter directement ta mutuelle pour avoir réponse à tes questions.

  29. lara
    le 12 mai 2015 à 22:44

    Bonjour!étant au chomage en taux charge de famille (2 enfants +mari a charge) min frère qui est de nationalité belge voudrait venir habiter momentanément avec nous le temps qu il cherche un appartement, je voudrais savoir est ce que ma situation va changer c a dire y a t il un risque que mes alloc chomage diminue?je vous remercie.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 mai 2015 à 14:23

      Bonjour Lara,

      Pour autant que ton conjoint n’ait toujours aucun revenu, tu gardes le statut de personne ayant charge de famille même si d’autres personnes viennent vivre avec vous. Et ce, même si ces personnes ont un revenu.
      La venue de ton frère ne devrait donc rien changer à ta situation.

      • lara
        le 18 mai 2015 à 02:33

        Merci pour votre réponse. j’ai une autre question est ce que je dois prévenir l onem de ce changement dans ma composition de ménage ? (le fait que mon frère s installe chez moi provisoirement ? )si oui comment ? mercii énormément.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 18 mai 2015 à 14:44

          Bonjour Lara,

          Tu es dans l’obligation de prévenir l’ONEM de tout changement qui interviendrait dans ta situation familiale. Même si tu sais que ces changements n’auront pas d’impact sur ta situation, il est toujours préférable de les prévenir pour éviter tout mal-entendu.
          Tu peux faire cela auprès de ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC).

  30. Josiane
    le 12 mai 2015 à 18:30

    Bonjour,

    J’ai une allocation de chômage au taux  » chef de ménage  » pcq je vis avec ma petite sœur qui n’a pas de revenus.
    Celle-ci va prendre son envol et de ce fait, je serais isolée.
    J’informerais mon syndicat MAIS quel document devrais-je joindre à ma déclaration verbale & sur l’honneur ? ? ?.
    Merci pour votre site.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 mai 2015 à 13:54

      Bonjour Josiane,

      Il n’y a pas de document spécifique à joindre. Il suffit que tu déclares ce changement de situation à ton syndicat.

  31. Papillon
    le 12 mai 2015 à 14:55

    Bonjour,

    Par rapport aux allocation de chômage, j’aimerais savoir si je serais considéré chef de ménage ou cohabitant.

    Ma situation est la suivant : Je suis la chef de ménage dans mon couple mais nous habitons chez mes beaux parents.

    Mon compagnon a les allocations de stage d’insertion. Il a 402 euros par mois comme cohabitant.

    J’aimerais savoir si je serais considéré comme cohabitant aussi, ou je serais considéré chef de ménage ?

    Si je déménage et j’habite seulement avec mon compagnon, je serais toujours considéré comme cohabitant ?
    Cordialment

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 mai 2015 à 13:53

      Bonjour Papillon,

      A cause des allocations d’insertion de ton compagnon, tu es au taux cohabitant (peu importe le montant).
      Donc, même si vous n’habitez qu’à deux, vous serez tous les deux au taux cohabitant privilégié (ce qui donne droit à un très léger avantage selon les situations).

  32. Miradije
    le 12 mai 2015 à 10:52

    Bonjour je habite avec ma fille une outre personne qui oucun lien avec moi de combien je touche moi elle ni ma compagne ni amie juste on abite ensemble avec ma fille

    • Miradije
      le 12 mai 2015 à 11:23

      Vous pouraie répondre svp merci

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 12 mai 2015 à 11:45

        Bonjour Miradije,

        Comme tu cohabite avec une personne qui perçoit des revenus de remplacement, tu percevras des allocations de chômage au taux cohabitant. Tu peux introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune. Celui-ci fera une enquête sociale afin de voir dans quelle mesure il peut t’aider.

  33. Miradije
    le 12 mai 2015 à 10:45

    Bonjour je suis chef de ménage mais j abite avec une personne qui a la mutuelle qui dois besai et le CPAS peux m aide si je decend

  34. Neufcourt
    le 8 mai 2015 à 19:17

    Merci bien utile mais que c’est triste d’avoir travaillé 40 ans et de recevoir 53,05 brut par jour,

  35. Carlos
    le 8 mai 2015 à 09:42

    Bonjour,

    Je suis espagnol et résident belge et après un Master Complémentaire en Belgique, j’ai fait un stage non rémunéré de deux mois en Espagne, après lequel j’ai travaillé au Luxembourg pendant 9 mois (CDD).

    Je voudrais savoir si j’ai droit au chômage parce que d’après mais calculs je n’arrives pas aux jours 312 jours nécessaires pour les moins de 36 ans.

    En vous remerciant par avance,
    Cordialement,
    Carlos

  36. nadine
    le 6 mai 2015 à 23:53

    bonjour, je suis au chômage depuis 7/09/2012 du 12/2013 jusque’ a 07/02/2014 j’étais en incapacité de travail je repris le chômage le 07/02/2015 quelle période entant étant au chômage sera t’il considéré par l’onem ? la premier ou deuxième âpres mon incapacité ? par ce que la je trouvé un boulot mais avec contrat durée de 4mois j’aimerai bien savoir si mon chômage sera recalculer après la fin du contrat.
    merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 mai 2015 à 12:01

      Bonjour Nadine,

      Les périodes de travail de moins de 3 mois ne sont pas prises en compte par l’ONEM. Les période de chômage continuent à courir pendant ces périodes (comme si vous receviez des allocations de chômage !). Si le contrat dure au moins 3 mois, la période de travail prolonge la période de chômage en cours.
      Pour récupérer ses allocations de chômage au taux octroyé en 1ère période (65 %), il faut travailler à temps plein 12 mois pendant une période de 18 mois.
      Dans ce cas, on récupère les allocations qu’on avait précédemment en première période mais on ne prendra pas en compte le dernier salaire comme base de calcul. La rémunération journalière moyenne, qui a été prise en considération au début du chômage, est maintenue comme base de calcul de l’allocation de chômage pendant toute la durée du chômage.
      Toutefois, cette base de calcul est revue lorsque le travailleur introduit une nouvelle demande d’allocations au moins 24 mois après sa plus récente journée indemnisée comme chômeur complet à condition qu’il y ait dans cette période une rémunération qui peut être prise comme base de calcul.

      • r@cine
        le 13 mai 2015 à 10:03

        Bonjour, suite au poste ci-dessus (Les périodes de travail de moins de 3 mois ne sont pas prises en compte par l’ONEM. Les périodes de chômage continuent à courir pendant ces périodes (comme si vous receviez des allocations de chômage ? !). Si le contrat dure au moins 3 mois, la période de travail prolonge la période de chômage en cours.) j’ai envoyé un message à l’Onem, mais je n’ai pas encore eu de réponse. En auriez vous une pour moi ?

        Voici le message que je leur ai envoyé : »…Je suis enseignant (…) et ma mission (…) c’est terminée au début du mois d’avril 2014. Je compte reprendre des cours du jour (…) grâce au C93. Mais d’ici au mois d’août mes allocations auront dégressées (…) suite aux faits que j’ai eu du temps partiel (…). Actuellement (…) il m’est impossible de retrouver un emploi à temps plein dans l’enseignement pour une durée de trois mois (…) ! Donc, mes allocations (…) suspendues pendant mes études de 2015-2016 (…) seront à un montant de +-33€/jour.
        Je suis sortie d’une faillite en juin 2014, je travaille activement et quasi sans interruption depuis 1997. Depuis ma perte d’emploi je dois avoir perçu des allocations pour 128 journées inactives.
        Il y a-t-il une solution ? Un recours ? Une information que je n’ai pas ? Une erreur dans mes calculs ou vision ? Une personne à contacter ?

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 13 mai 2015 à 15:11

          Bonjour r@cine,

          Je suppose que tu es cohabitant. Il se peut effectivement que tu ne puisses bénéficier « que » de 33€/jour pendant la durée de tes études.
          Si tu le souhaites, nous pouvons en discuter par téléphone pour vérifier si tes calculs sont corrects. Tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  37. jean
    le 6 mai 2015 à 10:30

    bonjour, je viens de recevoir le paiement de mes allocations de chomage sur base du travail. Selon les documents qui m’ont été remis,j’ai droit à 65 % du montant de mon salaire brut. Ceci dit, j’ai reçu 8 euros en moins.

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 mai 2015 à 10:02

      Bonjour Jean,

      As-tu vu que le chômage était calculé sur un salaire brut plafonné ? C’est peut-être cela qui explique la différence entre tes calculs et ce que tu as reçu ?
      Si tu penses qu’il y a une erreur, tu peux contacter ton organisme de paiement ou ton syndicat.
      Tu peux aussi nous joindre par téléphone au 02/514.41.11 pour en discuter.

      • jean
        le 7 mai 2015 à 13:58

        bonjour,

        mon salaire brut était de 1700,84euros. qu’est-ce que vous voulez dire par salaire brut plafonné ?

        merci

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 7 mai 2015 à 14:15

          Le plafond est plus élevé (2466€). Ce n’est donc pas ça qui explique la différence de 8€.
          1700 x 0.65 = 1105€
          Tu devrais recevoir approximativement ce montant. Cependant, une différence de 8€ n’est pas impossible. Ce calcul approximatif donne une indication. La méthode de calcul de l’ONEM est en fait plus complexe.

          • jean
            le 7 mai 2015 à 14:43

            vous me conseillez de contacter mon organisme de paiement ou plutôt l’onem pour plus d’explications ?

            • Infor Jeunes Bruxelles
              le 7 mai 2015 à 14:46

              Essaye d’abord l’organisme de paiement et s’il ne peut pas t’aider contacte le bureau de chômage.

  38. suzanne
    le 6 mai 2015 à 02:06

    Bonjour,

    je travaille avec interim, j’ai 4 enfants et je suis marié.Mon mari lui-meme travaille avec interim.
    Pour changer car j’ aimerais reprendre mes études avec le soutien du VDAB mais je ne gagne pas assez et je cherche une solution pour payer le repas de mes enfants car mes études vont duré 3 ans.Puis-je passer chef de famille a la place de mon mari ? si oui quels sont les démarches à faire ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 mai 2015 à 16:20

      Bonjour Suzanne,

      Pour que tu puisses être indemnisée au chômage au taux cohabitant avec charge de famille, ton mari doit gagner moins de 750€ brut par mois.
      Voici ce qui est indiqué à ce propos sur le site de l’ONEM (http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147) :

      « L’ONEM ne considérera pas le revenu de votre conjoint(e) ou de votre partenaire comme un revenu professionnel si les trois conditions suivantes sont remplies :
      – vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur un formulaire C1, disponible auprès de cet organisme) lorsque vous introduisez votre demande d’allocations ou au début de l’activité professionnelle ou de la cohabitation ;
      – ces revenus proviennent d’un travail salarié ;
      – le montant brut ne dépasse pas 750,94 euros par mois.
      Si les revenus de votre conjoint(e) ou partenaire sont variables, alors vous devez également introduire auprès de votre organisme de paiement un formulaire C110A (disponible auprès de cet organisme) pour le mois dans lequel le revenu ne dépasse pas ce montant.Si vous utilisez une carte de contrôle papier, joignez ce formulaire à cette carte de contrôle. »

  39. Laurent
    le 5 mai 2015 à 20:20

    Bonjour,
    J’ai été licencié en mars dernier, je suis inscrit comme demandeur d’emploi mais je ne touche aucunes allocations de chômage car je suis en période de préavis non presté. Donc pendant les 22 prochains mois, je dois vivre avec les indemnités payées par mon ex-employeur.
    Ma compagne qui désire emménager avec moi est au chômage, elle a deux enfants.
    Elle est considérée comme cohabitante avec charge de famille.

    Si elle emménage avec moi, quelle serait la répercussion sur ses indemnités ? ? ?
    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 mai 2015 à 14:44

      Bonjour Laurent,
      Si tu emménages avec ta compagne, elle ne sera plus indemnisée au taux « cohabitant avec charge de famille » mais au taux « cohabitant ». Cela signifie que ses allocations de chômage risquent de diminuer. Si elle perçoit des allocations de chômage depuis moins de 12 mois, il n’y aura en principe pas de diminution de ses allocations. En revanche, si la durée est supérieure à 12 mois, ses allocations de chômage diminueront progressivement. Tu trouveras dans le tableau ci-dessus, le montant des allocations de chômage au taux cohabitant : http://www.bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2013/10/cohabitant.png
      N’hésite pas à nous recontacter (02/514.41.11) si tu souhaites continuer la discussion.

  40. KARIMA
    le 5 mai 2015 à 19:21

    Bonsoir,je suis une femme et je vit avec mes 3enfants,je suis au chomage et je touche en tant que chef de menage;pour le bien etre de mes enfants,je projete de m’installer avec avec mon ex compagon (leurs papa),en sachant qu’il travail je serai cohabitante et lui aura la charge des enfants ,j’aimerais savoir qu’est ce que je toucherai en tant que cohabitante.MERCI

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 mai 2015 à 11:52

      Bonjour Karima,

      Tout dépend de ton ancienneté au chômage, de ta carrière professionnelle et de la rémunération brute qui a servi de base de calcul à tes allocations de chômage. Si tu veux discuter plus en détail de ton cas, tu peux nous joindre au 02/514.41.11

  41. MARIE
    le 5 mai 2015 à 11:50

    bonjour,

    NOUS AVONS ETE EXPATRIE ET SOMMES REVENU SANS EMPLOI , apres 4 ans puis je beneficier du chomage (j ai travailler 3 ans en belgiques),je suis residente belge, Mon mari ne perçoit pas de revenus.
    Pour mon dernier emploi : j ai demissionnée mais car j ai suivi mon mari qui est parti travailler en chine.

  42. Miradije
    le 4 mai 2015 à 18:16

    Bonjour voilà Esque le CPAS peux m aide si je touche que 500 euro et enfant à charge avec ma copine à la mutuelle elle va descendre oussie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 mai 2015 à 10:28

      Bonjour Miradjie,

      Le montant prévu par le CPAS pour une famille avec enfant mineur est 1089,82 euros par mois.
      Si toi et ta compagne avez des revenus moins élevés, tu peux introduire une demande d’aide au CPAS de la commune dans laquelle tu résides. Après enquête sociale, le CPAS pourrait décider de vous aider en vous versant un complément qui vous permettrait d’avoir 1089,82 euros par mois.

      Tu trouveras plus d’informations sur les aides fournies par les CPAS et sur les procédures sur ces pages : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/

  43. forthomme
    le 29 avril 2015 à 09:03

    Bonjour je suis au chômage au statut isolé si je tombe enceinte et que je veux mettre en cohabitation avec le papa du bébé je passe sur quel statut ? En sachant que lui travaille.Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 avril 2015 à 13:08

      Bonjour Forthomme,

      Si tu cohabites avec le papa de ton enfant, et que celui-ci travaille, tu seras indemnisée au taux « cohabitant ».

      N’hésite pas à revenir vers nous.

  44. hanane
    le 28 avril 2015 à 17:40

    Bonjour

    Je suis seule avec 2 enfants à charge 3 mois et 12 an.si je travaille 3jours semaines. Est ce que j ai droit à un complément de chômage. Depuis juin 2014 à maintenant je suis sur la mutuelle.qu elle base ma rémunération complémentaires sera basé Merci

  45. angélique
    le 25 avril 2015 à 17:40

    bonjour, ma fille fait des études supérieur elle aura 23 ans le 22 octobre il lui reste encore 2 ans à faire minimum,
    je travail à temps partiel avec complément AGR, quand elle aura 25 ans elle n’aura pas peux etre pas terminé ces études, que se passera t’il pour nous quand elle aura fini, sachant qu’il me reste encore 1 garçon ? Merci

  46. eddy
    le 24 avril 2015 à 19:34

    bonjour;j ai percu une indemnitée en compensation de l onem qui ce termine le 21 juin 2015;je travaille depuis decembre comme interimaire;mais je voudrai m arretée fin juin et entamée une formation , pui-je m arretée de plein grée le 30 juin et sur quel calcul seront accordée mes allocation de chomage ? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 avril 2015 à 11:14

      Bonjour Eddy,

      Tu as le droit de travailler pendant la période couverte par une indemnité en compensation mais il est probable que le précompte professionnel de ton travail intérimaire ne soit pas adapté à cette situation. Ce qui signifie que les impôts risquent de te demander un complément lors de ta déclaration. N’hésite pas à discuter plus en détail de ta situation avec ton bureau des contributions.

      Si tu ne signes pas de nouveau contrat intérim après le 30 juin, tu devrais avoir droit au chômage. Attention, cependant, tu risques une sanction de l’ONEM si ces derniers apprennent que tu as refusé de signer un nouveau contrat (si l’employeur de dénonce par exemple).
      Tu ne cours en principe aucun risque (même si tu démissionnes ou refuses un nouveau contrat) si ton travail intérimaire se termine avant le 21 juin. Dans ce cas, tu pourras ouvrir directement un droit au chômage sur base du travail qui a ouvert le droit à l’indemnité en compensation. Tes allocations devraient être calculées sur base de ta dernière rémunération brute à cet emploi. Sauf si tu étais déjà au chômage dans les 48 derniers mois. Dans ce cas, le chômage est calculé sur la même base que précédemment.

  47. Calogero
    le 24 avril 2015 à 00:46

    Bonjour

    Voilà j’ai un petit soucis ma mère touche du chômage plus moi à charge je vien de trouver un boulot en tant que intérimaire .. Es ce que ma mère perceras du chômage ? ? ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2015 à 13:33

      Bonjour Calogero,

      Si tu habites seul avec ta mère, tes revenus pourraient avoir un impact sur le chômage de ta mère.
      Cependant, il faut tenir compte de cette règle :
      « L’ONEM ne considérera pas le revenu professionnel de votre enfant comme un revenu professionnel dans les deux situations suivantes :
      – le montant brut du revenu professionnel ne dépasse pas 402,14 euros par mois ;
      – il s’agit du premier revenu professionnel perçu par l’enfant après la fin des études, pendant une période de 12 mois, peu importe le montant. »

  48. elena
    le 22 avril 2015 à 16:15

    bonjour ce mois ci cela fera 1 an que je suis a la mutuelle. je suis mariée avec deux enfants donc je touchais environ 790/820 euros le mois. je recois une lettre comme quoi je diminue a 40 % ce moi ci avec 31.44/jours. mon salaire sera de combien ? car il n est pas noté sur combien de jours / semaines ils se basent (5 ou 6 ? )il y a t il un plafond minimum pour ce salaire ? merci a vous.
    debut d incapacitée 15 avril 2014 a aujourdhui.
    basé sur un revenu precedent d environ 1250 euros je pense
    deux enfants bas age
    mari gagne 1600/ Brut

  49. gio
    le 22 avril 2015 à 14:43

    bonjour je voulais s avoir ma copine touche du chomage en isole avec un enfant a charge moi de rien du tout meme pas le cpas car j ai eu mon c 4 pour faute grave si on habite ensemble esque ces allocation diminueron ? si oui esque moi j ai le droit au cpas en cohabitant s achant quelle touvhe comme isoler au chomage ? merci bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 avril 2015 à 15:04

      Bonjour Gio,

      Tant que tu n’as aucun revenu ni aucune aide du chômage ou du CPAS, ta copine resteras cohabitante avec charge de famille si vous habitez ensemble. Par contre, elle deviendra cohabitante si tu es aidé par le CPAS ou que tu reçois des allocations de chômage.

      • gio
        le 22 avril 2015 à 15:22

        merci beaucoup de votre reponsse cela ma bien aider bonne fin de journnee a vous

  50. Pierre
    le 21 avril 2015 à 14:46

    Bonjour, merci pour ce site et vos réponses qui sont d’une grande aide pour s’y retrouver.

    Voici ma question je touche des allocations de chômage avec mon épouse comme personne à charge.
    Mon épouse aimerai travailler et faire de l’intérim quelques jours par mois. Quelle sont les implications par rapport à l’onem et la capac ? Dois-je le signaler à chaque fois ? Sera-t-elle toujours concidérée à charge ? Et enfin si il n’y a que quelques jours de travail par mois et si il y a un risque qu’elle ne soit plus considérée comme à charge cela vaut-il le coup ?

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Pierre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 avril 2015 à 15:54

      Bonjour Pierre,

      Voici ce qui est indiqué à ce propos sur le site de l’ONEM (http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147) :

      « L’ONEM ne considérera pas le revenu de votre conjoint(e) ou de votre partenaire comme un revenu professionnel si les trois conditions suivantes sont remplies :
      – vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur un formulaire C1, disponible auprès de cet organisme) lorsque vous introduisez votre demande d’allocations ou au début de l’activité professionnelle ou de la cohabitation ;
      – ces revenus proviennent d’un travail salarié ;
      – le montant brut ne dépasse pas 750,94 euros par mois.
      Si les revenus de votre conjoint(e) ou partenaire sont variables, alors vous devez également introduire auprès de votre organisme de paiement un formulaire C110A (disponible auprès de cet organisme) pour le mois dans lequel le revenu ne dépasse pas ce montant.Si vous utilisez une carte de contrôle papier, joignez ce formulaire à cette carte de contrôle. »

  51. le 19 avril 2015 à 15:47

    je suis d’origine tunisienne et je vis depuis 5 moins en Belgique et j’ai un numero d’identité national ;je veux savoir si je peux bénéficier de l’allocation de chômage d’après la convention entre la Belgique et la Tunisie le 15 décembre 1980 puisque j’ai toutes les preuves que j’ai travaillé pendant 8 ans en Tunisie.

  52. CHIHI
    le 17 avril 2015 à 17:12

    Bonjour,

    Actuellement, je travaille sous contrat article 60. Mon contrat à commencer le 01 juillet 2014 et prendra fin ce 30 juin 2015. Ce qui me fait un an de travail à temps plein après avoir fini mes études. Je vis avec mes parents. Quel serait le montant que je percevrai mensuellement ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 avril 2015 à 13:37

      Bonjour Chihi,

      Tout est expliqué ci-dessus.

      Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut. Si tu es cohabitant,tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois.
      N’hésite pas à nous joindre au 02/514.41.11 si tu veux en discuter.

  53. le 16 avril 2015 à 14:15

    Je vous remercie pour la réponse ci-dessous, mais alors, sur quelles bases sont exclus les cohabitants ? Les nouvelles réformes du gouvernement en parlent depuis janvier 2015 !

    Merci de me rassurer.
    Françoise

  54. livémont
    le 16 avril 2015 à 12:33

    Bonjour,
    Je vis en colocation. Je suis au chômage suite a une fin de contrat temps plein. Il y a de grandes chances que je ne trouve que un mi temps, aurais je tout de même droit au complément du chômage en étant en colocation ? Je sais que si j étais isolée j y ai droit (a l heure actuelle je gagne plus au chômage que si je travaillais mi temps) mais qu’en est il dans le cas de la colocation ?
    Merci

  55. le 16 avril 2015 à 12:30

    Bonjour,
    Pourriez-vous me dire si je bénéficierais encore d’allocations de chômage en passant du statut d’isolée à cohabitante ?
    Je suis chômeuse indemnisée depuis 10/2011 en tant qu’isolée et dans la troisième période d’indemnisation.
    Quel sera le montant approximatif ? J’ai 55 ans fin de ce mois et est il possible que je n’aie plus d’indemnité ?
    Je vous remercie et vous souhaite une merveilleuse journée
    Francoise

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 avril 2015 à 13:25

      Bonjour Françoise,

      Les allocations de chômage sur base du travail sont illimitées dans le temps.
      Votre changement de statut ne devrait donc pas vous faire perdre votre droit aux allocations de chômage. Par contre, vos allocations devraient diminuer de façon importante. Si vous êtes en 3ème période (forfaitaire), vos allocations vont passer de 953€ à 503€ par mois. Sauf si vous bénéficiez d’un complément d’ancienneté. Dans ce cas, vos allocations sont plus élevées : http://www.onem.be/fr/documentation/bar%C3%A8mes/chomage-complet-avec-complement-danciennete

  56. Anana
    le 14 avril 2015 à 13:27

    Bonjour…

    Étant isolé au chômage et n ayant plus d appartement dans quelques jour j aimerai faire une adresse de référence une fois radiée . ma question est la suivante :
    Es ce que mon allocations de chômage va t elle diminuer ? ? ? ?

    Merci encore…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 avril 2015 à 13:33

      Bonjour Anana,

      Non, ton allocation de chômage ne devrait pas diminuer. Tu peux continuer à être indemnisé comme isolé si tu n’as pas de domicile fixe pour autant que tu aies bien une adresse de référence.

  57. emelyne
    le 12 avril 2015 à 08:22

    Bonjour , je suis en période de separation avec mon conjoint. Je travail a temps partiel 4/5 (30h/ semaine) et gagne moin de 1500 € brut par mois .lorsque je trouverai un logement ( avec ma fille de 4 ans que j’ aurais a charge) pourrais je percevoir un complément de chômage ? Si oui que toucherais je ? Merci

  58. Martine
    le 10 avril 2015 à 17:53

    Bonjour, j’aurais voulu savoir à quel montant d’allocations de chômage et pour quelle durée peut
    prétendre une jeune cohabitante (25 ans) qui a terminé ses études en 09/2013, qui a travaillé en CDD 2 mois chez un employeur 11+12/2013, ensuite 6 mois et prolongation de 3 mois chez un autre employeur de 07/2014->04/2015. un contrat de remplacement est envisagé pour 3 semaines àpd 15/04 ->05/05/2015.
    J’ai bien vu le tableau, mais à quoi correspond la colonne Période 1, 2, 3 et aussi la colonne Phase …
    Merci de bien vouloir m’éclairer
    Martine.

  59. chahid
    le 10 avril 2015 à 01:31

    J’ai oublié de mentionner que c un appartement dune seule chambre et d’un canapis lit dans le salon..

    • Miradije
      le 12 mai 2015 à 11:41

      Moi je le lit avec ma fille elle canapé lit ou salon pouver vous me répondre merci

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 12 mai 2015 à 13:57

        Bonjour Miradije,

        Comme je te le disais ce matin, comme tu cohabite avec une personne qui perçoit des revenus de remplacement, tu percevras des allocations de chômage au taux cohabitant. Tu peux introduire une demande d’aide auprès du CPAS.

  60. chahid
    le 10 avril 2015 à 01:28

    Bonjour, je suis un homme de 49 ans au chômage longue durée, je paye une.pension alimentaire qui se fait retirer automatiquement de mon chômage décision pris par le juge pour linstant jhabite seul dans un appartement et je suis considéré comme chef de menage isolé, je déménage dans un autre appartement louer par une autre personne qui est domicilié et habite la c’est un nouveau chômeur depuis le 25/03/2015. Ma question est se que sa va jouer sur mes indemnités de chômage et les indemnités de chômage de mon futur colocataire ? Merci.a vous d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 avril 2015 à 11:09

      Bonjour Chahid,

      Si tu vis avec une autre personne qui perçoit également des allocations de chômage, vous serez considérés tous les 2 comme cohabitants. Tes allocations de chômage (et les siennes si cette personne était considérée comme isolée jusque ici) vont diminuer.
      Le seul moyen de garder vos allocations telles qu’elles sont actuellement serait de prouver que vous ne partager rien et que tous les frais soient individualisé. Cependant, avec un appartement une chambre cela risque d’être impossible.

  61. Youyou
    le 8 avril 2015 à 22:15

    Bonsoir
    J’ai une question car mon syndicat ne sait pas me répondre.
    Je suis chef de famille, mon mari sans revenu, j’ai deux enfants, je recevais 1148 euros au chômage.
    Mon mari a trouvé un travail partiel (13h/semaine), et le syndicat m’a parlé d’une réduction du chômage mais sans aucun chiffre.
    Sauriez-vous me dire quels sont les barèmes, du moins une idée de comment faire pour retrouver un revenu « normal », peut-être que mon mari pourrait aussi demander un complément de chômage..etc
    je ne sais trop vers où aller.
    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 avril 2015 à 11:24

      Bonjour Youyou,

      Si ton mari a des revenus professionnels supérieurs à 750,94 € brut/mois, tu percevras, alors, les allocations de chômage au taux cohabitant. Cela veut dire que tes allocations de chômage seront moins élevées.
      Ton syndicat devrait pouvoir te donner le nouveau montant de tes allocations.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

      • Youyou
        le 9 avril 2015 à 15:27

        Merci pour cette réponse.
        Son salaire est de 550 euros brut, donc une idée de la réduction ?
        Le syndicat est pas très motivé pour répondre à mes questions.
        Désolé du dérangemen
        Merci

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 10 avril 2015 à 09:48

          Bonjour Youyou,

          Comme son salaire brut est inférieur à 750,94 €, tu gardes tes allocations de chômage au taux chef de ménage. Tu devras, néanmoins, signaler à ton syndicat que ton mari a des revenus professionnels.

          N’hésite pas à me recontacter (02/514.41.11) si tu souhaites continuer la discussion.

  62. jd
    le 8 avril 2015 à 18:20

    Bonjour. De retour au chômage après una année de travail à temps plein sous ACTIVA. Le taux qui devrait m’être accordé doit-il être calculé par rapport à mon dernier salaire brut ? Ou serai-je directement au taux que j’avais précédemment au chômage (taux cohabitant avec personne à charge et pas celui d’insertion (45 ans). Car le syndicat me dit que mon taux ne doit pas être recalculé… Or en lisant la réglementation c’est tout le contraire (4 denières semaines de références, 65 % du brut). Merci pour votre réponse. Didier

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 avril 2015 à 09:47

      Bonjour JD,

      Pour récupérer des allocations de chômage de première phase (taux maximal) il faut travailler à nouveau 12 mois à temps plein sur une période de référence de 18 mois. Tu devrais donc retrouver des allocations de chômage de première phase (65 % du salaire brut).
      Concernant le salaire pris en compte pour calculer les allocations de chômage, l’ONEM continue à calculer les allocations de chômage sur le premier salaire qu’ils ont utilisé pour faire faire le calcul la première fois que tu as perçu des allocations de chômage sauf si tu n’as pas perçu d’allocations de chômage pendant 2 ans et que tu as un nouveau salaire de référence. Il semble donc que dans ton cas, ton allocation de chômage sera calculé sur ton salaire précédent.
      Tu trouveras toutes ces explications ici : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

  63. francis
    le 15 avril 2015 à 11:44

    bonjour,

    je risque de perdre mon emploi et comment savoir

    quel serait mon statut vis a vis du chômage ?

    je suis en ménage avec ma compagne ,elle est indépendante.
    moi je suis ouvrier ,j’ai 55 ans , je travail comme ouvrier depuis l’age de 18 ans .

    nous avons 1 fils toujours aux études , et fiscalement a ma charge.

    bien a vous .

  64. Infor Jeunes Bruxelles
    le 15 avril 2015 à 11:57

    Bonjour Francis,

    En vivant avec une compagne indépendante, vous serez indemnisé au taux cohabitant (peu importe le montant de ses revenus).

  65. francis
    le 15 avril 2015 à 13:34

    j’ai oublier de signalé ,
    que si je perd mon emploi ,s’est suite a des problèmes de santé, gros problèmes de dos ( nombreuses recidives e arrets de travail depuis 2010) et que cette fois, le médecin du travail veux me déclaré inapte au travail .je suis mécanicien .
    en arrêt de travail depuis octobre 2014 .
    j’ai passé tout les examens .
    et vu les resultats ,mon médecin traitant me conseil de plus travailler .
    actuellement sur la mutuelle , je voudrai quand meme essayer de reprendre mon boulot avec un mi-temps mutuelle .

  66. Infor Jeunes Bruxelles
    le 15 avril 2015 à 14:06

    Pour avoir droit au chômage, vous devez être apte au travail. Si vous perdez votre emploi et que vous n’êtes pas apte au travail, c’est la mutuelle qui continuera de vous indemniser jusqu’à la fin de votre incapacité.