Bruxelles-J

Chômage : adresses utiles

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

ONEM

ONEM – Office National de l’Emploi
Administration centrale
Boulevard de l’Empereur 7
1000 Bruxelles
Tel : (32) 2 515 41 11
Fax : (32) 2 514 11 06
dircom@onem.be
www.onem.be

Bureau du chômage de Bruxelles
Place Marcel Broodthaers 4
1060 Bruxelles (à proximité de la gare du Midi)
Tel : (32) 2 542 16 11
Fax : (32) 2 542 16 77
directionbcbruxelles@onem.be
www.onem.be

Organismes de paiement

CAPAC – Caisse Auxiliaire de Paiement des Allocations de Chômage
Rue des Plantes 69
1210 Bruxelles
Tel : (32) 2 209 13 13
Fax : (32) 2 209 13 99
info.bxl@hvw-capac.fgov.be
www.capac.fgov.be

FGTB Fédérale – Fédération Générale du Travail de Belgique
Rue de Suède 45
1060 Bruxelles
Tel : (32) 2 552 03 31
Fax : (32) 2 552 03 47
www.fgtb.be

CSC – Confédération des Syndicats Chrétiens
Chaussée de Haecht 579
1030 Bruxelles
Adresse postale : Boîte postale 10 – 1031 Bruxelles
Tel : (32) 2 246 31 11
Fax : (32) 2 246 30 10
csc@acv-csc.be
www.csc-en-ligne.be

CGSLB – Centrale Générale des Syndicats Libéraux de Belgique
Boulevard Baudoin 8
1000 Bruxelles
Tel : (32) 2 509 16 00
Fax : (32) 2 509 16 49
cgslb@cgslb.be
www.cgslb.be

Services publics de l’emploi et de la formation

ACTIRIS
Boulevard Anspach 65
1000 Bruxelles
Tel ? : (32) 2 800 42 42
chercheursemploi@actiris.be
www.actiris.be

Bruxelles Formation
Boulevard Bischoffsheim 22-25
1000 Bruxelles
Tel : 0800 555 66
www.bruxellesformation.be
www.dorifor.be

FOREM
Boulevard Tirou 104
6000 Charleroi
Tel : (32) 71 20 61 11 – 0800 93 947
Fax : (32) 71 20 63 06
hotjob@leforem.be
www.leforem.be

VDAB
Boulevard de l’Empereur 11
1000 Bruxelles
Tel : 0800 30 700 – (32) 2 508 38 11
Fax : (32) 2 506 15 90
info@vdab.be
www.vdab.be

ADG
Hütte 79
4700 Eupen
Tel : (32) 87 63 89 00
Fax : (32) 87 55 70 85
info@adg.be
www.adg.be

Services juridiques

L’atelier des droits sociaux
Rue de la Porte Rouge 4
1000 Bruxelles
Tel : (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
Fax : (32) 2 512 76 68
emploi@atelierdroitssociaux.be
www.atelierdroitssociaux.be
Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale :
mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
mercredi de 9h à 12h
jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

Contrôle des lois sociales
Rue Ernest Blerot 1
1070 Bruxelles
Tel : (32) 2 235 54 01
Fax : (32) 2 235 54 04
cls.bruxelles@emploi.belgique.be
www.emploi.belgique.be
Heures d’ouverture :
Lundi et vendredi de 9h à 12h
Mercredi de 9h à 16h30 sans interruption
En dehors de ces heures : sur rendez-vous

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


33 questions pour “ Chômage : adresses utiles

  1. trieneke
    le 26 août 2015 à 10:17

    Je e trouve nullepart l’info sur les syndicats… Et ce qu’eux peuvent faire pour moi?

  2. Manuel
    le 25 août 2015 à 09:56

    Bonjour, je suis au chômage complet à 55 ans, il semblerais que je peut prendre mon Papa à charge de famille même en étant chômeur… mais le montant de sa pension ne peut dépasser quelle somme comme pensionné simple et comme pensionné handicapé?

    Merci,

    Manuel

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 août 2015 à 11:48

      Bonjour Manuel,

      Le montant de la pension de retraite détermine s’il s’agit d’un revenu de remplacement ou non. Si la pension de retraite n’est pas un revenu de remplacement, tu seras un travailleur ayant charge de famille. Par contre, si la pension de retraite de ton papa est un revenu de remplacement, tu seras travailleur cohabitant (sans charge de famille).

      La pension de ton papa ne sera pas un revenu de remplacement si le montant brut total ne dépasse pas 1.296,09 euros par mois. Si une attestation délivrée par le SPF Sécurité Sociale (Direction générale Personnes handicapées, http://www.handicap.fgov.be) établit que l’état de santé de ton papa provoque un manque total d’autonomie d’au moins 9 points dans le cadre de la législation applicable aux handicapés, alors sa pension ne sera pas un revenu de remplacement si le montant brut total ne dépasse pas 2.102,28 euros par mois.

      Tu trouveras plus d’informations sur : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  3. sara
    le 13 août 2015 à 21:26

    Bonjour,

    Je suis professeur et ce mois d’août je dois être payée par le chômage, septembre je reprend l’enseignement. J’ai eu un problème avec mon dossier il ya quelques temps. Un employé a mal complété celui-ci. Il a inscrit comme quoi j’étais isolée alors que j’étais cohabitante et malheureusement j’ai signé sans avoir vérifié le papier. Après avoir constaté cet erreur, jai directement été au syndicat pour leur faire part de leur erreur et j’ai directement changé ma situation Avant même que l’onem ne s’en rendre compte. J’étais vraiment de bonne foi. Le verdict est que je doive rembourser une somme et ils veulent en plus de ça me donner une sanction de 4 semaines sans allocation s de chômage ce mois d’août. donc je ne serai pas payée ce mois dd’août. Le problème c’est que je suis d’accord de rembourser la somme mais je suis contre qu’on me retiré mon allocation ce mois d’août , il est impossible pour moi de rester sans argent ce mois ci même si je suis cohabitante. Je suis même prête à rembourser par apres en plusieurs fois la somme que je devais avoir ce mois daout , en le rajoutant donc à la somme que je dois rembourser à la base , mais qu’on me retire un mois de salaire la je suis contre. j’ai travaillé cette année et le seul mois ou je me retrouve au chômage, car ce sont les vacances scolaires et la je suis payée par le chômage et par la communauté française , on veut me retirer ce mois ci! Je trouve ça pas juste car on a vraiment attendu que je tombe au chômage ce mois d’août pour m’envoyer le verdict de lonem alors que je suis passee en audition au mois de mars et que j’ai toujours travaillé ! Si j’avais eu le verdict dans un mois ou je travaillais, je n’aurai pas eu de sanction mais juste l’argent à rembourser. bref , je voudrais juste savoir comment procéder à ce probleme et surtout que s’ils veulent absolument m’enlever cet allocation ce mois ci, est ce que je peux faire la demande qu’on me paye ce mois ci , mais que cette somme la de ce mois daout, je la rembourse alors par après en plusieurs fois…
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 août 2015 à 14:15

      Bonjour Sara,

      Hélas, le seul moyen d’aller contre cette décision est de faire un recours au près du tribunal du travail.
      L’ONEM ne pratique pas ce système d’avance. Il ne te sera donc pas possible de percevoir le mois d’août puis de le rembourse. Si tu te retrouves sans revenu, tu peux demander de l’aide au CPAS de la commune dans laquelle tu résides.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  4. ella
    le 11 août 2015 à 23:30

    Bonjour,

    J’ai été convoquée à l’onem parce que je n’avais pas donné suite à une offre d’emploi envoyée par Actiris.
    Apres audition, je suis sanctionnée : 6 semaines sans allocations.
    Il faut savoir, que je suis « chômeuse de longue durée  » mais que j’ai toujours répondu aux précédentes offres d’emploi et que mes evaluations pour « l’activation du comportement de recherche d’emploi » ont été positives.
    Je pense donc introduire un recours car je pense que la sanction n’est pas justifiée; un premier avertissement l’aurait été plus dans mon cas
    Mon organisme de paiement est la capac.
    Pensez-vous que ma requête pourrait être acceptée?
    Si oui, ou puis-je trouver un modèle de requête?
    D’avance merci
    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 août 2015 à 11:10

      Bonjour Ella,

      Il n’est pas possible pour nous de prédire une décision de l’ONEM. Tu peux évidemment tenter un recours en démontrant avoir toujours postulé à de nombreuses offres et en expliquant la raison pour laquelle tu n’as pas postulé à cette offre d’envoi envoyée par Actiris.

      Reporte à la page suivante pour t’informer sur la procédure : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-l%E2%80%99onem/#comment-294327

      Tu disposes d’un délai de 3 mois pour introduire un recours devant le Tribunal du Travail si tu estimes une décision de l’ONEM injuste. Il est conseillé de contacter ton organisme de paiement avant d’introduire un recours. Si cet organisme de paiement est également un syndicat (FGTB, CSC, CGSLB), le service juridique t’aidera dans tes démarches et pour ta défense en justice.
      Si tu n’es pas syndiquée ou si tu n’as pas accès au service juridique de ton syndicat, tu peux t’adresser à un service juridique de première ligne pour obtenir de l’aide.
      Bien à toi.

  5. Marc
    le 9 août 2015 à 14:08

    Bonjour. Je suis au chômage depuis plus de deux ans et mon amie avec qui je vis à accouché d une petite. Elle travaille et moi non. Je souhaiterai que les allocations familiales soit a mon nom. Je me suis renseigné et il m est impossible de connaître la caisse de mon dernier employeur. La primé de naissance à été versée par la caisse de l employeur de mon amie et sur son compte. Que dois je faire pour que cela soit à ma charge Bav

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 août 2015 à 12:18

      Bonjour Marc,

      De manière générale, si c’est le père qui ouvre le droit aux allocations familiales, l’argent (prime de naissance, allocations familiales) est toujours versé sur le compte de la mère.

      Normalement, tu devrais pouvoir retrouver dans le règlement de travail ainsi que sur d’anciennes fiches de paies, les coordonnées de la caisse d’allocations familiales de ton dernier employeur.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

  6. Brigitte
    le 6 août 2015 à 12:37

    Bonjour,

    Employée depuis presque 7 ans et après une incapacité de travail de 5 mois, je recommence le travail (bureau). Reprise du travail avant mon RDV chez le médecin-conseil. J’ai joins le médecin-conseil qui confirme que je ne dois pas me présenter au rendez-vous, même si j’ai marqué mon désir d’expliquer ce qui se passe.
    Je veux quitter mon employeur: c’est également nécessaire pour ma santé mentale…
    Hier, suite à une discussion ouverte avec ce dernier, j’ai proposé de négocier un départ, avec remise du préavis par mon employeur, au 18 décembre.
    Mon employeur a calculé mon délai de préavis: 6 mois + 10 semaines : prester ce préavis complet n’est pas une option pour moi.
    Aujourd’hui, mon employeur me propose une rupture de contrat à l’amiable, avec risque de sanction par l’ONEM de 4 à 52 semaines. Mon employeur stipule que c’est la solution la plus simple pour lui!
    Question:
    COmment connaître le terme exact de cette sanction? J’essaie de contacter l’ONEM et la CAPAC en vain pour connaître le délai exact de cette sanction sachant que je suis considérée comme personne isolée avec 1 enfant à charge.(famille mono-parentale).
    … et mon employeur me presse de me décider, avant mardi le 11 août (il part en congé) et d’accepter cet accord.
    Bref, je vous remercie d’avance pour toute réponse me permettant de faire un choix plus éclairé.
    Au jour d’aujourd’hui, chaque jour que je tiens moralement au boulot est une victoire: j’ai donc indiqué à mon employeur que je ne peux présager de mon état sur le long terme. Je leur ai aussi précisé que ma franchise ne joue sans doute pas en ma faveur…mais je préfère dire les choses clairement.
    Cordialement.
    M.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 août 2015 à 15:11

      Bonjour Brigitte,

      Il n’est hélas pas possible de savoir à l’avance à quelle hauteur tu seras sanctionnée. En effet, tu seras convoquée et tu pourras expliquer les circonstances de cette décision. Tu pourrais faire la procédure Ruling qui permet d’expliquer sa situation et la décision qu’on aimerait prendre et de voir qu’elle sera la réaction de l’ONEM. Cependant, la hauteur d’une sanction qui peut être appliquée en cas d’infraction à la réglementation ne peut en aucun cas faire l’objet de la procédure de ruling (donc ils pourront te dire quel type de sanction ou avertissement mais pas le nombre précis de semaines).

      Une autre possibilité si tu étais sous incapacité était la rupture pour force majeur. Une incapacité de travail peut, sous certaines conditions, constituer un événement de force majeure entraînant la fin immédiate du contrat sans préavis ni indemnités. Pour cela, il faut que l’incapacité de travail devienne permanente et empêche définitivement le travailleur de reprendre le travail convenu. L’incapacité de travail définitive doit être constatée par le médecin du travail. Si elle était uniquement prononcée par le médecin traitant ou par le médecin-conseil de la mutualité, l’ONEm ferait intervenir un de leurs médecins agréés avant de décider si vous pouvez ou non bénéficier du chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Brigitte
        le 10 août 2015 à 10:20

        Bonjour,
        Merci de votre réponse.

        J’ai encore une question: mon employeur vient de me soumettre une convention de rupture de contrat de commun accord valable jusqu’à ce vendredi (14 août). Je ne comprend pas tout le vocabulaire juridique et mon employeur reste un peu flou. J’essaie de contacter télé-barreau pour être assistée par téléphone. Auriez-vous une autre piste à m’indiquer pour une assistante téléphonique (pas possibilité de m’absenter cette semaine).

        L’employeur m’oblige à prendre mes congés restant avant la fin de mon préavis. Doit-il également me payer le pécule de vacances de l’année prochaine et le 13ème mois?
        Suivant cette convention, mon préavis s’achèvera le 18 décembre 2015: si je trouve un autre boulot avant cette date, je peux présenter un contre-préavis à mon employeur?
        Merci d’avance.
        Brigitte

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 10 août 2015 à 14:50

          Bonjour Brigitte,

          La rupture d’un commun accord est libre et donc tu peux négocier chaque partie, chaque modalité. Si tu n’es pas d’accord avec certains aspects, tu peux les renégocier.
          Du fait que les 2 partis signent et marquent leur accord, tu ne peux pas par la suite déposer un contre préavis. Si le délai de préavis te semble trop long, tu dois le renégocier avant de signer.
          Ton employeur devras te payer le double pécule de vacances. Pour le 13ème mois, cela peut varier d’une société à l’autre. Tu dois vérifier ce qu’il était prévu dans ton contrat de travail ou dans le règlement.

          Pour des services d’aide juridique, nous conseillons généralement l’atelier des droits sociaux (http://www.atelierdroitssociaux.be/) mais ils sont hélas fermé jusque fin août.
          Tu peux peut-être te tourner vers les services juridiques des autres provinces notamment, le Barreau de Charleroi organise également des permanences téléphonique: 0800/151.40 : du lundi au vendredi de 16h à 17h.
          Tu peux également essayer de contacter l’espace social télé-service: http://www.bruxellessocial.irisnet.be/CDCS-CMDC/organizationPrint.jsf?orgID=002510&lng=fr

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  7. Sabine
    le 3 août 2015 à 16:23

    Bonjour , je m’appelle Sabine
    Voici, je dépend de la capac de Bruxelles, j’y ai déposé ma carte de pointage lundi 27/06/15 , moi , même au 69 , rue des Plantes à 1210 Bruxelles
    Je suis inquiète car on est le 3 août 15, et pas de paiement à ma banque ,,,
    Et le téléphone est fermé pour une semaine ,,,!!!
    Pouvez-vous me rassurer , en plus pas de chance ,,, comme on m’a volé ma carte d’identité électronique ,,,, je ne peux même pas consulter mon dossier ,,,
    Merci à vous si jamais ce mot vous parvient!!,
    Je vous prie d’agréer mes salutations distinguées, ,
    Bien à vous

    • Sabine
      le 3 août 2015 à 16:25

      Euh???? Sorry , ma carte déposée le 27/07/15!!!!!!!
      Désolée , Bien à vous,,,
      Sabine.

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 3 août 2015 à 16:31

        Bonjour Sabine,

        Le 01 août étant un samedi, on peut supposer que les paiements sont seulement partis aujourd’hui. Tu devras donc logiquement le recevoir sur ton compte d’ici la fin de la semaine.

  8. DERYA
    le 31 juillet 2015 à 21:20

    Salut , enfaite je voulais demander j’habite dans la commune de laeken mais jai remis ma carte bleu dans la commune jette est ce que sa posserai un probleme ? Cest le meme syndicat mais sauf different commune ? Urgent merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 août 2015 à 09:30

      Bonjour Derya,

      Tu risques de ne pas être indemnisée si tu n’as remis ta carte de contrôle dans ton organisme de paiement habituel. Je t’invite à contacter ton bureau de chômage au plus vite pour leur poser la question.

  9. Liloetstich
    le 27 juillet 2015 à 02:47

    J ai fait la demende pour venir en espagne ,l onem ma donner 3 mois de chomage et après plus rien,normal.je suis resté vivre lábas,et je ne suis plus syndiqué depuis 13 ans.je me suis rendu en belgique pour retiré de l argent de mon accidente de Travail que j avai laissé accumulé pendent des année et le syndicat continue a retiré de l argent pour les cotización .De plus que je ne reçois aucun courrier de eux ni de vignetes et en plus ne me donne pas de prime. Il save que je ne suis plus en belgique et se permète de continuer deretirer.je ne reçois pas de car te de syndicat étent donner que je ne suis plus en belgique .je ne comprend pas. Pouriez vous maidez et me dire quel sont mes droit de réclamation. Merci d avence.mes salutation distingue. Rosita

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 juillet 2015 à 11:42

      Bonjour Liloetstich,
      Votre syndicat a sans doute continué à prélever les cotisations car vous n vous n’êtes pas désaffilié.
      En effet, même si vous ne perceviez plus d’allocation de chômage et que vous avez quitté la Belgique, votre syndicat continue à considérer votre inscription comme valable tant qu’ils ne reçoivent pas de courrier demandant une désaffiliation.
      Les demandes de primes, variant d’un secteur à l’autre, doivent faire l’objet d’une demande et ne sont donc pas payé automatiquement.
      De même que l’envoi de document tel que les vignettes et les cartes qui doivent être demandé par les demandeurs d’emploi.
      Prenez donc contact avec votre syndicat afin d’expliquer votre situation et vous désaffilié le plus rapidement possible.

  10. Amal
    le 24 juillet 2015 à 16:11

    Bonjour,

    Je suis censée introduire ma demande d’allocations d’insertion durant ce mois de juillet-août, cependant, la situation de mon ménage (et donc la structure de nos revenus) est instable pour le moment vu que 2 membres de ma famille ( 2 membres percevant un revenu) déménagent durant le mois d’août (l’un a décidé d’emménager tout seul car a trouvé un emploi et l’autre déménage pour habiter avec son époux) et un travailleur social m’a dit que cela entrerait donc en compte dans le calcul de mon montant d’allocation d’insertion si j’ai bien compris, vu que ce ne sera plus le même calcul de revenu par ménage (ma maman (qui n’a pas de revenus) et moi (demandeuse d’emploi) nous retrouverons donc seules).

    D’où ma question : Dois-je déjà me présenter auprès d’un organisme de paiement et introduire ma demande en leur expliquant notre situation familiale, ou attendre que ma situation familiale et mon ménage soit stable avant d’introduire ma demande ?

    En vous remerciant,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 juillet 2015 à 16:41

      Bonjour Amal,

      Tu dois introduire ta demande dès que tu le peux afin d’ouvrir ton droit.
      Le montant de tes allocations d’insertions sera en effet calculé sur base de ta situation familiale au moment de la demande. Mais dès que ta situation familiale change, tu dois prévenir ton organisme de paiement qui adapte alors tes allocations en fonction de ta nouvelle situation. Il n’est pas du tout nécessaire d’attendre pour faire ta demande.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  11. Briou
    le 17 juillet 2015 à 08:50

    Bonjour, je travaille à temps partiel à la Ville de Seraing et perçois des indemnités de l’ONEM. J’ai changé de n° de compte…mais je ne sais pas où m’adresser. Déjà merci et bonne journée…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 juillet 2015 à 10:59

      Bonjour Briou,

      C’est à ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) que tu dois communiquer cette information.

  12. Laetitia
    le 15 juin 2015 à 19:14

    Bonjour j’ai envoyé une demande pour la carte activa le 1er juin et est-ce normal que je ne l’ai toujours pas reçu? ?
    Merci de bien vouloir me répondre, bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 juin 2015 à 10:40

      Bonjour Laetitia,

      Nous ne pouvons pas te dire où en est ta demande. Pour le savoir, il faut que tu contactes ton bureau de chômage.

  13. tulipe
    le 18 mai 2015 à 08:29

    mes collègues et moi avons reçus notre préavis fin janvier et la société vient de fermer ses portes et ce avant la fin du dit préavis ;que dois je faire ,je ne suis pas syndiquée ,quelles sont les démarches ?

  14. oxbow
    le 13 mai 2015 à 12:26

    Je suis 34/38ème dans l’horeca. J’ai une opportunité d’emploie (heures plus confortable pour vie de famille) mais on me propose un 30/38ème. Vais-je être sanctionné par l’ONEM et perdre mes droits si j’accepte ce nouveau travail et donne donc ma démission?
    Quelles sont les démarches à faire?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 mai 2015 à 16:08

      Bonjour Oxbow,

      Tu peux accepter cet emploi de 30 heures par semaine sans crainte de sanction de l’ONEM.
      Tu n’auras probablement pas droit à une AGR (complément du chômage) mais je suppose que tu ne comptais pas là-dessus.
      Si tu perds ton emploi de 30 heures/semaine, l’ONEM ne pourra pas te reprocher ta démission du 34 heures/semaine à condition que tu aies travaillé au moins 4 semaines après ta démission.
      Il n’y a aucune démarche à faire par rapport à l’ONEM.
      Tu trouveras plus d’info sur le travail à temps partiel sur cette page:
      http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

  15. Catherine
    le 11 mai 2015 à 09:30

    Bonjour, mon préavis se termine le 20 mai.
    J’habite en Flandres et je dois donc d’abord aller m’inscrire au VDAB si j’ai bien compris…avant d’aller à mon syndicat. Quels papiers dois-je apporter?
    Est-ce possible de s’inscrire au VDAB en ligne??
    De plus le lendemain de mon préavis je me fais opérer je ne sais donc pas aller le jour même après la fin de mon préavis, est-ce grave?
    Merci d’avance pour vos réponses. C’est la première fois que je me retrouve au chômage et je ne sais pas quoi faire.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 mai 2015 à 14:26

      Bonjour Catherine,

      Tu dois en effet t’inscrire comme demandeuse d’emploi auprès du VDAB. Aucun papier particulier n’est nécessaire. Tu peux d’ailleurs le faire par internet.
      Une fois que tu auras reçu la preuve du VDAB que tu es inscrite comme demandeuse d’emploi, tu pourras aller au syndicat de ton choix ou à la CAPAC pour introduire une demande d’allocation de chômage.

      Ce n’est pas grave si tu ne t’inscris pas directement. Cependant, sache que tu seras indemnisée à partir de la date de la demande. Tu risques donc de perdre quelques jours d’indemnisation si tu ne peux pas t’inscrire directement.
      Par ailleurs, sache que si tu es en incapacité de travail, tu pourrais te tourner vers ta mutuelle pour être indemnisée pendant cette période. En tout cas, tu ne peux pas demander d’allocations de chômage tant que tu n’es pas apte au travail (cela fait partie des obligations du chômeur).

      Tu trouveras les démarches à faire et les papiers à apporter à l’organisme de paiement sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/