Bruxelles-J

Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? A qui s'adressent-elles ? Quelles sont les conditions ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Le revenu d’intégration

L’aide financière « normale », la plus courante, attribuée aux allocataires du CPAS est appellée « revenu d’intégration ». L’ancienne appellation, le « minimex », n’est plus utilisée depuis 2002.

Il y a plusieurs conditions pour avoir droit au revenu d’intégration :

La résidence

Il faut résider de manière habituelle et permanente en Belgique. On dépend du CPAS de la commune dans laquelle on réside principalement. Il n’est pas nécessaire d’être inscrit dans les registres de population, ni même de disposer d’un logement pour avoir droit au revenu d’intégration.

L’âge

Il faut être majeur (18 ans et plus) ou être émancipé.

La nationalité

Il faut soit posséder la nationalité belge ou une des nationalités de l’Union européenne, soit être inscrit comme étranger au registre de la population de sa commune (pas le registre des étrangers), soit être reconnu officiellement comme apatride ou réfugié. Les étrangers inscrits au registre des étrangers ont pour leur part droit à une « aide sociale » qui est globalement équivalente au revenu d’intégration (cf. ci-dessous)

En ce qui concerne les conditions d’accès au droit à l’aide sociale du citoyen de l’Union et des membres de sa famille, il n’y a :

  • pas de droit à l’aide sociale pour le citoyen de l’Union qui a invoqué ou possède la qualité de chercheur d’emploi et les membres de sa famille pendant toute la période au cours de laquelle il séjourne en cette qualité sur le territoire belge ;
  • pas de droit à l’aide sociale pour le citoyen de l’Union qui a invoqué ou possède une autre qualité et les membres de sa famille pendant les trois premiers mois de séjour sur le territoire belge
  • le CPAS n’est pas tenu d’octroyer des aides d’entretiens pour les études ou la formation professionnelle.

Attention cependant, car le fait de faire appel à l’aide sociale  peut avoir des conséquences néfastes sur le droit au séjour d’un étranger (UE ou non UE), et ce  même s’il  a droit à cette aide. Normalement , le CPAS devrait avertir les demandeurs du risque encouru. En effet, le ressortissant UE, les membres de sa famille, les membres étrangers de la famille d’un belge,  ne doivent pas devenir une « charge déraisonnable » pour le système d’aide sociale, et ce, durant les 5 premières années du séjour en Belgique.

Les revenus insuffisants

Il faut ne pas disposer de ressources suffisantes pour vivre dignement, ni pouvoir y prétendre, ni pouvoir se les procurer.

Si tu as des revenus, mais qu’ils sont inférieurs au montant du revenu d’intégration prévu dans ta situation, la différence sera complétée par le CPAS.

Avant d’accorder l’aide, un assistant social du CPAS va effectuer une enquête sur tes ressources. On tiendra compte de tes propres ressources (salaire, allocations,…), mais également, le cas échéant de celles de ton conjoint, voire même de tes parents. On tiendra également compte d’éventuels revenus liés à la propriété d’immeubles ou de biens mobiliers (actions, obligations,…). Il est important de savoir que d’éventuels revenus illégaux (comme du travail non déclaré) peuvent être pris en compte pour diminuer d’autant l’aide accordée. Pour faire l’enquête sur les ressources, certains CPAS réclament des extraits bancaires sur un certain nombre de mois.

L’absence de droit à d’autres prestations sociales

Tu n’as pas droit au revenu d’intégration si, par exemple, tu as droit à des allocations de chômage pour un montant supérieur, mais que tu n’as pas fait valoir ce droit. Il faut alors te mettre en ordre par-rapport à l’ONEM pour toucher ces allocations. Le CPAS peut cependant te prêter de l’argent le temps que ta situation soit régularisée et que tu touches du chômage les montants qui te sont dus.

La disposition au travail

Il faut être disposé à travailler, sauf empêchement pour des raisons de santé ou des raisons d’équité (raisons familiales qui empêchent de travailler, par exemple).

Le contrat d’intégration

Tous les bénéficiaires du contrat d’intégration qui ont moins de 25 ans doivent signer avec le CPAS un « contrat d’intégration » et le respecter ! pour maintenir leur droit au revenu d’intégration. Une fiche spécifique de ce dossier t’explique ce qu’est le contrat d’intégration.

L’aide sociale

L’aide pour les mineurs belges

En tant que mineur, tu as droit aussi à l’aide sociale, si tu te trouves dans une situation qui ne te permet plus de vivre conformément à la dignité humaine. Pour plus d’informations sur cette possibilité et les conditions d’accès, tu peux te rendre sur la page suivante de notre site qui est directement consacrée à ce sujet.

Étrangers en séjour légal

Les personnes étrangères qui sont en séjour légal, mais ne sont pas inscrites au registre de la population (elles sont « seulement » inscrites au registre des étrangers) et ne sont pas reconnues comme apatrides ou réfugiées, n’ont pas droit au revenu d’intégration. Il peut s’agir par exemple de personnes en attente d’une réponse quant à leur reconnaissance comme réfugié.

Le CPAS a cependant l’obligation de leur venir en aide, puisque leur séjour en Belgique est légal. Il va alors leur accorder une aide sociale dont les montants et catégories sont équivalents à ceux du revenu d’intégration. Précédemment, on parlait d’ « équivalents minimex ». Les conditions d’accès à cette aide sociale sont sensiblement les mêmes que celles pour accéder au revenu d’intégration (sauf celles liés à la nationalité ou à l’inscription au registre de la population, évidemment).

Les personnes de moins de 25 ans qui bénéficient d’une aide sociale n’ont pas, contrairement à celles qui bénéficient d’un revenu d’intégration, l’obligation de signer un contrat d’intégration.

Étrangers majeurs en séjour illégal

La plupart des CPAS estiment que les personnes qui sont en séjour illégal sur le territoire (les « clandestins », les « sans-papiers ») n’ont pas droit à cette aide sociale. Dès lors, l’aide sociale ne leur est généralement pas accordée. Cependant, certains tribunaux ont parfois donné raison à des demandeurs sans papiers et condamné les CPAS incriminés à verser une aide sociale. Ces tribunaux appuient alors leur décision sur la Constitution et l’article 1er de la loi organique sur les CPAS qui stipule que toute personne a droit à l’aide sociale, qui a pour but de permettre à chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine.

Les étrangers en séjour illégal ont cependant toujours droit à l’aide médicale urgente (voir ci-dessous).

Étrangers mineurs en séjour illégal

Des dispositions particulières sont prévues pour les mineurs en séjour illégal ou dont les parents sont en séjour illégal. En effet, en vertu des règlementations internationales, l’État doit apporter secours à ces mineurs.

Les CPAS ne peuvent plus aider directement ces mineurs, mais sont dans l’obligation de leur proposer une place au sein d’une structure d’accueil gérée par FEDASIL (organisme qui dépend de l’État fédéral et qui gère une partie de la politique d’accueil des réfugiés, notamment les centres ouverts et fermés). Si leur présence est « nécessaire au développement de l’enfant », les parents peuvent également être accueillis dans un centre FEDASIL. Les personnes peuvent refuser l’aide proposée par le CPAS via FEDASIL, mais le CPAS n’est pas dans l’obligation de les aider (en dehors de l’aide médicale urgente).

Il existe cependant des jurisprudences (décisions de justice) en sens divers par-rapport à cette problématique. Il ne faut donc pas hésiter à s’adresser à un service spécialisé le service Droits des Jeunes afin d’obtenir des informations précises.

L’aide médicale urgente

La loi sur les CPAS stipule que celui-ci a l’obligation de porter secours à toute personne sans ressource qui se trouve sur le territoire de la commune qu’il déssert, si cette personne requiert des soins immédiats suite à un accident ou une maladie. Cette obligation, sans équivoque, porte donc aussi sur les personnes en séjour illégal.

Cette obligation d’aide médicale urgente par les CPAS existe donc bien par rapport aux personnes en séjour illégal sur le territoire ou aux personnes à qui le CPAS aurait précédemment refusé une aide.

Le caractère urgent doit être attesté par un certificat médical (une « attestation d’aide médicale urgente » signée par un médecin). L’aide médicale urgente peut être curative, mais aussi préventive.

Cette aide est exclusivement médicale. Elle ne peut être ni financière, ni de logement, ni une autre aide sociale en nature.

Les autres aides fournies par le CPAS

En dehors des aides stipulées ci-dessus, le CPAS peut fournir d’autres aides matérielles :

Une aide financière périodique ou occasionnelle

Une personne peut demander une aide exceptionnelle si elle subit une dépense imprévue à laquelle elle ne peut faire face (par exemple : un remboursement de dette « oubliée » à un fournisseur d’électricité qui menace de couper le service). Le CPAS peut alors accorder, à titre exceptionnel, une aide spéciale.

Les CPAS disposent d’ailleurs de moyens importants (des Fonds « gaz-électricité » que les fournisseurs d’énergie doivent alimenter) pour venir en aide aux personnes qui ont des difficultés à payer les factures d’énergie. Les CPAS peuvent aussi utiliser l’argent de ces Fonds pour des actions en faveur d’économies d’énergie.

Des avances sur les prestations sociales

Il s’agit d’une sorte de prêt si, par exemple, tu as droit à des allocations de chômage, mais tu n’as pas encore pu les toucher pour des raisons indépendantes de ta volonté (problèmes administratifs,…). Les montants doivent bien entendu être remboursés.

Des prestations de services

Il peut s’agir de repas à domicile, par exemple.

Des aides en nature

Cela peut être, par exemple, des colis alimentaires ou des fournitures scolaires.

Date de mise à jour : 30/06/2014

Éditeur de la fiche : CIDJ

Mise à jour le 30 juin 2014

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


117 questions pour “ Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? A qui s'adressent-elles ? Quelles sont les conditions ?

  1. soufian
    le 5 juillet 2015 à 04:05

    Bonjour j’ai 19 ans et je vien de quitter la maison a cause du mari de ma mere (beau pere)
    qui me menaçai de mettre dehor, et grace a la famille qui a preter de l’argent a ma mere qui ma pris un appartement car elle touche seulement les allocations familliale , et je voudrais savoir si j’aurai l’aide du CPAS pour payer le loyer et vivre.
    Merci .

  2. K3vin
    le 4 juillet 2015 à 21:00

    Bonjours voilà j aurais une question sa fais 4 mois que je touche du cpas et pendant 4 mois il me retirait 200 euro de mon intégration. Pour pouvoir avoir des meuble quand j aurais mon appartement mais bon met parent me donne tous se qu il me faut . Puis je demander de me donner l argent ? Pour que je puisse prendre un véhicule pour trouver du travail plus vite

  3. Lilybry
    le 4 juillet 2015 à 16:58

    Bonjour,je suis mére célibataire et je suis demandeuse d’emploi et n’ayant aucune expérience et un « simple CESS » j’aimerais reprendre des études comme institutrice primaire. J’ai lu dans les article concernant le PIIS que l’on pouvant faire la demande PIIS même a plus de 25ans…est ce vrai? Sachant que je n’ai pas droit au revenu du chômage vu que je suis en stage d’attente…quelles sont mes options? Merci d’avance

  4. darian
    le 3 juillet 2015 à 14:07

    Bonjour,
    Je suis seule avec 2 enfants à charges, je touche actuellement le RIS, ais-je droit à des aides supplémentaires?
    Si oui lesquelles?
    BàV
    Darian

  5. Ana
    le 2 juillet 2015 à 19:18

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiante en Bac 3 à l’Université, mais mon année se présente mal (grosse seconde session). Sans même me laisser l’occasion d’essayer, mes parents ont pris la décision de ne plus financer mes études (jusqu’à présent, ils avançaient et je les remboursais). La raison qu’ils évoquent est que j’ai déjà raté une année (ma mère m’a obligé à essayer médecine lors de ma première année et j’ai, évidemment, raté puisque je n’aimais pas).

    Ne voulant pas abandonner mes études, qui me plaisent, j’essaye de trouver une solution, mais je suis perdue. Je n’ai pas envie d’obliger mes parents à payer en passant par le CPAS, car je m’entends bien avec mon père, mais je refuse de voir mon avenir gâché par une mère castratrice.

    J’ai calculé les revenus dont j’allais avoir besoin et j’espère trouver des jobs d’étudiants qui pourraient me permettre de subvenir à mes besoins. Mais sans l’appuis de mes parents, il m’est impossible d’avoir un logement (pas de revenus fixes, pas de garants) et je n’ai pas la certitude de pouvoir payer le loyer à temps (jusqu’à présent, je n’ai eu que des petits jobs, je n’ai pas encore été acceptée dans un travail régulier).

    J’en viens donc à mes deux questions : vers quel organisme pourrais-je me tourner pour avoir de l’aide pour obtenir un logement et, si les jobs d’étudiants ne sont pas suffisants, existe-t-il une solution ?

    En vous remerciant,
    Ana

    • CIDJ
      le 3 juillet 2015 à 11:00

      Bonjour Ana,
      Il faut savoir, tout d’abord, que le CPAS se base sur les revenus des parents du demandeur d’aide. Aussi, si tes parents ont suffisamment de revenus pour subvenir à tous tes besoins, il y a peu de chance que tu obtiennes l’aide du CPAS. Par contre, le Service Social Étudiants de ton université peut certainement te donner des conseils pour trouver un logement étudiant et aussi d’autres conseils pour des aides financières éventuelles (est-ce que tu bénéficies déjà de la bourse d’études?).
      Par ailleurs voici un lien qui pourrait t’aider à trouver un kot (et/ou un job d’étudiant) : http://inforjeunesbruxelles.be/logement/chercher-un-logement-etudiant
      Et voici, à titre d’info, une fiche sur les aides particulières accordées par le CPAS aux étudiants : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Mais il y a toujours certaines conditions à remplir bien sûr pour en bénéficier.
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  6. Dlz
    le 1 juillet 2015 à 10:04

    Bonjour, suite a une erreur d’orientation en etude superieur, j’ai decroch? de mes etudes depuis mai/juin et je n’ai pas pass? mes examens. Je n’en ai pas parler au CPAS avant la fin de l’annee scolaire par peur qu’ils me privent de mes revenus.. Maintenant je suis sanctionn? et je dois rembours? 2 mois soit 840€.. Peuvent ils me le demander?

    • CIDJ
      le 1 juillet 2015 à 11:58

      Bonjour Diz,
      Idéalement, dès que tu voyais que tu allais décrocher, tu aurais dû en parler avec ton AS (les conséquences auraient peut-être été moins lourdes.)
      Pour le remboursement, il faut voir quelles sont les conditions du contrat que tu as signé avec le CPAS. Est-ce que le Service Social Étudiants de ton école ne peut pas te conseiller à ce niveau-là? Ils ont peut-être des dossiers en cours similaires au tien.
      Bien à toi,

  7. calo23
    le 30 juin 2015 à 20:30

    Bonjour,
    Je dois obligatoirement quitter le domicile de mes parents a la rentrée scolaire pour des raisons familliales. Je souhaite entamer une formation ifapme qui me permettera de gagner environ 350€/mois. Je souhaiterais louer un appartement seule. Aurais-je droit au revenu d’intégration et pour environ quel montant ? Je n’aurai aucune autre aide financière et je n’ai pas droit au chômage.
    Merci d’avance.

    • CIDJ
      le 1 juillet 2015 à 12:16

      Bonjour Calo23,
      Il est possible que tu puisses obtenir une aide du CPAS, sauf si le CPAS estime que ta famille a suffisamment de revenus pour pouvoir t’aider financièrement. Je t’envoie notre fiche sur les conditions d’aide particulières aux étudiants : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/.
      Pour le montant, c’est difficile à dire à l’avance (mais la fiche sous rubrique peut te donner une idée des chiffres).
      Si tu cherches un logement étudiant, tu peux peut-être t’adresser à un centre d’info jeunesse dans ta région pour recevoir des conseils.
      Bien à toi,

  8. Ana
    le 30 juin 2015 à 16:58

    Bonjour je loue un appartement dans l’immeuble de mon pere qui est proprietaire car je ne mentend pas avec et il ne veut pas maider ni me loger sous sa charge je loue chez lui en attendant de trouver autre chose ais je droit au cpas ?

    • CIDJ
      le 1 juillet 2015 à 11:51

      Bonjour Ana,
      En fait le CPAS se base, notamment, sur les revenus des parents du demandeur d’aide. Donc, si le CPAS estime que ton père peut t’aider financièrement, il y a peu de chance que tu obtiennes une aide du CPAS.
      En tout cas, si tu t’adresses au CPAS, tu dois aller à celui de la commune où tu résides (vis habituellement) et veiller à recevoir un accusé de réception à la fin de ton rendez-vous (prouvant l’introduction de ta demande). Dans ton cas, tu dois bien préciser que tu ne t’entends pas avec ton père, et si cet élément est pris en compte, tu pourrais obtenir une aide éventuelle.
      Bien à toi,

  9. Ana
    le 30 juin 2015 à 16:55

    bonjour je loue un appartement dans l’immeuble de mon pere qui est donc proprietaire et je n’ai aucun revenu pour l’instant et je suis en incapacité de travail ais je droit au cpas ?

  10. alice33
    le 30 juin 2015 à 13:30

    Bonjour je suis enceinte de 3mois et j aimerai savoir si j ai le droit a une aide du CPAS j’ai 19 ans j habite chez ma mère et je n ai pas de revenue

  11. Seraphin
    le 29 juin 2015 à 16:41

    Mon fils de 17 ans ne s’entend pas du tout avec mon épouse (sa belle-mère). Cause: désobéissance, veut vivre sa vie à sa façon. C’est une situation impossible pour nous tous. Je n’ai pas de revenu. Nous somme belges.Mon fils a quitté l’école cette année, mais il compte reprendre les études en septembre. Aura t-il droit au CPAS?

  12. Bilal
    le 29 juin 2015 à 05:48

    Je suis radié de la commune je n’es plu de domicil es jai pas de resource je ne vie de rien jaimerai avoir une adresse pour refaire mes papier es trouver un job comment fair ? Ou bien travailler pour l’article 60 jai besoin d’aide merci à vous

  13. Luis
    le 28 juin 2015 à 16:44

    Bonjour, je suis au chomage depuis bientôt un an. J’ai 28 ans, deux petites filles et j’aimerais reprendre mes études avec blocage de les allocations de chômage à environ 800 euros par mois. Mon épouse travaille à mi temps. Est-ce que j’ai droit a un complément du cpas pendant mes études aussi ? Mon loyer total est deja de 850 euros. Merci.

  14. laeti
    le 27 juin 2015 à 12:03

    voila je vivais chez mon papa et il ma mise a la porte et je n’ai plus aucun revenu que puis je faire ?

    • CIDJ
      le 29 juin 2015 à 10:04

      Bonjour Laeti,
      Je n’ai pas assez de détails pour pouvoir te répondre avec précisions. Es-tu encore étudiante ?
      Es-tu en stage d’insertion professionnel ?
      N’hésite pas revenir vers nous
      Bien à toi,

      • Laeti
        le 30 juin 2015 à 13:23

        Non je ne suis plus étudiante mon stage d’insertion est fini depuis août 2013 et depuis octobre 2014 je ne perçois plus d’allocation de chômage

        • CIDJ
          le 1 juillet 2015 à 12:45

          Bonjour Laeti,
          Dans ta situation, il est en effet possible que tu obtiennes une aide du CPAS de ta commune de résidence (où tu vis habituellement) sauf si quelqu’un dans ta famille a suffisamment de revenus pour t’aider (le CPAS s’adresse souvent à la famille du demandeur d’aide).
          Et, si tu as moins de 25 ans, tu devras signer un contrat avec le CPAS. Voici une fiche te donnant plus d’infos à ce sujet : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
          En tout cas, au niveau administratif, il est important que tu aies une adresse de référence pour pouvoir conserver tes droits.
          Si, maintenant, tu mets ton adresse de référence des amis, ceux-ci ne risquent pas de voir leurs éventuelles allocations (s’ils en ont) diminuer.
          Mais attention, tu ne peux pas vivre effectivement à cette adresse de référence. C’est juste ta « boîte aux lettres ». Si tu y vis, tu es censé t’y domicilier en allant t’inscrire à la commune.
          Tu peux également mettre ton adresse de référence au CPAS de la commune où tu te trouves.
          N’hésite pas à revenir vers nous.
          Bien à toi,

  15. Ouda
    le 26 juin 2015 à 14:11

    Bonjour je suis française j’ai 21 ans suite à des problème familiaux je suis à la rue je souhaite aller vivre sur Bruxelles mais je n’ai pas d’argent de côté et je n’ai aucun revenu ! Comment cela se passe t’il est-ce que le cpas peut m’aider tout d’abord à m’installer et par la suite le temps que je trouve du travail et que j’aie ma situation ?? Merci d’avance

    • CIDJ
      le 29 juin 2015 à 10:01

      Bonjour Ouda,
      Il faut résider en Belgique depuis un certain temps pour pouvoir s’adresser au CPAS. Et entrer un dossier au CPAS ne garantit pas que ce dossier soit accepté et que le demandeur reçoive une aide.
      Peut-être qu’en t’adressant au CIDJ établi en France, tu auras plus de conseils : http://www.cidj.com/au-cidj-a-paris
      Bien à toi,

  16. Adam bruxelles
    le 26 juin 2015 à 04:15

    bonjour,
    j’irai démissionner dans les mois suivants et comme je suis un agent statutaire c’est à dire nommé j’ai pas le droit au allocations de chomages. ma question est : si je démission est ce que j’ai le droit a une aide financière de cpas ( revenu d’intégration )ou bien non .expliquer moi svp. cordialement

    • CIDJ
      le 26 juin 2015 à 11:40

      Bonjour Adam bruxelles,
      Comme tu le sais certainement, il est toujours déconseillé de démissionner tant que l’on a pas trouvé un autre job.
      Si tu démissionnes, que tu n’as plus aucune source de revenus, et que tu vis seul, tu peux t’adresser au CPAS de la commune où tu résides.
      Mais il faut savoir que le CPAS va te demander si personne ne peut t’aider financièrement, et dans certains cas, le CPAS se tourne vers les parents du demandeur d’aide même si le demandeur ne vit plus chez ses parents depuis longtemps !
      Par ailleurs, le CPAS risque de voir ta demande « d’un mauvais œil » le fait que tu aies démissionné.
      Ce ne serait pas inutile, si tu es syndiqué, de prendre des infos auprès de ton syndicat pour voir ce que ta démission impliquerait.
      Je t’envoie, à titre d’info, notre fiche sur les montants et catégories : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/ . Cette fiche te donnera une idée de la manière dont le CPAS calcule ses aides.
      En somme, réfléchis bien avant de donner ta démission.
      Bien à toi,

  17. Maurine
    le 25 juin 2015 à 17:07

    Je souhaiterais faire une formation à l’IFAPME, celle-ci dure 2 ans j’aurais des stages rémunérée de plus ou moins 450 euro par mois où alors faire une formation en promotion sociale qui celle-ci n’est pas rémunérée, c’est pour savoir si on a le droit de recevoir une aide financière.
    Merci d’avance

    • CIDJ
      le 26 juin 2015 à 11:30

      Bonjour Maurine,
      Cela dépend, entre autres, de ta situation en fait. Vis-tu chez tes parents ou cohabites-tu avec quelqu’un ? Ou habites-tu seule ?
      Si tes parents ont suffisamment de revenus pour subvenir à tous tes besoins, il y a peu de chance que tu obtiennes une aide du CPAS.
      En effet, le CPAS se tourne souvent vers les parents du demandeur d’aide pour voir si ceux-ci ne peuvent pas l’aider financièrement.
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

  18. Amanda
    le 25 juin 2015 à 16:07

    Bonjour,
    J’ai 21ans et je suis en cohabitation avec mon petit ami, nous travaillons tous les deux. Mais j’aimerais reprendre des études en septembre. J’ai une voiture à payer. Pensez-vous que je pourrais bénéficier d’une aide du CPAS pour pouvoir payer mon minerval et mes cours?

  19. Mike
    le 25 juin 2015 à 15:10

    Je suis en cohabitation avec un copain, penser vous que j’aurais droit au CPAS.

  20. chelsea
    le 25 juin 2015 à 14:08

    Bonjour, je viens de finir mes secondaires et je beneficie deja du revenu d’integration isole car j’ai mon propre studio. j’aimerais continuer en haute ecole , mais mes revenus ne me permette pas de payer mon minerval et je n’ai pas eu de bourse. le cpas peut il m’octroyer une aide pour payer en tout ou en partie se minerval ? merci

    • CIDJ
      le 25 juin 2015 à 16:25

      Bonjour Chelsea,
      Dans ta situation, tu peux t’adresser au CPAS pour obtenir de l’aide durant tes études. (d’ailleurs nous avons une fiche à ce propos: http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/)
      Ce qui est surprenant, c’est que tu n’aies pas obtenu de bourse. Le CPAS va certainement te demander pourquoi tu ne l’as pas obtenue.
      Si ton projet d’études est accepté par le CPAS, tu devras certainement signer un contrat reprenant certaines conditions (comme la réussite de tes études par exemple). Aussi il est très important que tu lises bien ce contrat, et même que tu le fasses relire par quelqu’un si tu en as l’occasion.
      Sache aussi que le Service Social Étudiants de certaines écoles peut également te donner des conseils et t’aider dans certains cas (notamment relire le contrat).
      Bien à toi,

  21. Ryan
    le 25 juin 2015 à 13:33

    Bonjour, mon père touche 1200€ + 500€ de loyer, et il y a ma sœur qui est étudiante elle est a sa charge, pensez vous que j’aurais droit au CPAS.

    Merci d’avance de votre réponse.

  22. Ham
    le 24 juin 2015 à 23:40

    Bonsoir,
    J’ai 21 ans et je compte débuter des études en agents immobilier à partir du mois de septembre. Il s’agit là de cours en alternance qui sont rémunérés ( 430€ / mois ).

    Je viens vers vous car je compte me marier au cours de cette année et sachant que ma futur femme est encore aux études, et que j’aurai, en 2e année, 730€ / mois, je voudrais savoir si nous aurons droit à des aides financières pour pouvoir vivre. Car 730€/ mois ne sont pas assez pour payer un loyer, non factures et pour pouvoir manger.

    Merci.

  23. Seul au monde
    le 24 juin 2015 à 22:25

    Bonjour que faire je vis avec mes parent j ai perdu mon chômage j ai demander le r i s ça été refuser car je vivais avec mes parents mais le problème ces que mes parent m aide à rien je suis livre à mwa même en vivant sous leur toit je peu pas manger leur achat je doit payer mwa même ma nourriture les croquette des chiens ect en ayant même pas 1000€ sur mon compte façon j ai jamais eux 1000€ sur mon compte et je vais avoir 27 ans ce 17 juillet et je vie en mode survie chez mes parent chaqu un poir soit si tu tombe di ta faim ben tu te lève seul voilà et n ayant pas d argent pour partir chercher un studio ben je reste survivre chez mes parent même l assistante social m aide pas ni la psychologue pour des gens comme moi je n ai jamais d aide pourtant j en demande mais je sais pas si je suis née ainsi mais toute les portes d aide se ferme sur moi pourquoi ai je mériter tout ce malheur depuis ma naissance !!!

    • CIDJ
      le 25 juin 2015 à 10:58

      Bonjour Florence,
      Dans ton cas, l’idéal serait d’avoir ton propre appartement. Mais, comme tu le dis, ta situation financière actuelle ne te le permet pas.
      Toutefois je te communique des infos qui pourraient t’être utiles.
      Il faut savoir que, si tu parviens à avoir ton propre appartement, tu peux obtenir certaines aides (voici une fiche qui pourra t’aider : http://www.bruxelles-j.be/te-loger/la-garantie-locative-les-differents-types-et-les-aides-possibles-quand-on-na-pas-assez-de-sous/).
      Par ailleurs, si tu t’adresses au CPAS, il faut savoir que celui-ci va certainement se tourner vers tes parents pour qu’ils t’aident financièrement. Aussi, tu dois bien leur préciser que la situation est problématique avec tes parents et le CPAS doit en tenir compte.
      Enfin, Florence, pour recevoir des conseils dans tes démarches, tu peut peut-être aussi t’adresser à ce que l’on appelle un CAP (il y en a en Wallonie et à Bruxelles) : http://www.fdss.be/CAP.php
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

  24. justeminimun
    le 24 juin 2015 à 21:45

    salut je suis refugie dans autre pays UE es-ce possible de recevoir une aide financier du cpas ou faire une formation en belgique enfin de pouvoir travailler car labas on ne peut pas vivre pas aide au refugie

    • CIDJ
      le 25 juin 2015 à 10:17

      Bonjour Justeminimum,
      Cela dépend de ton statut. Les personnes étrangères, qui n’ont pas le statut de réfugié, et qui demandent de l’aide au CPAS, risquent de voir leur droit de séjour sur le territoire belge refusé ! C’est donc risqué de demander de l’aide au CPAS dans certains cas.
      Il faut savoir que l’aide que peut accorder un CPAS n’est pas automatique et que tous les dossiers sont analysés au cas par cas. Chaque situation est différente.
      Aussi, je te conseille de lire attentivement la fiche suivante (rubrique L’aide sociale) : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Bien à toi,

      • justeminimun
        le 25 juin 2015 à 10:34

        ok merci est ce que il possible d etudie ou de faire une formation sans paye des frais quel est organisme qui sans occuppe a bruxelle car je pense quil ya des possibilite en suivant une formation enfin de trouve un emploi

        Comment faire pour optenir un permis de travaille dans ce pays merci pour votre attention

  25. Charline
    le 24 juin 2015 à 21:16

    Bonjour,

    Je voulais savoir s’il m’était possible dans ma situation d’obtenir de l’aide du CPAS. J’ai travaillé pendant quelques années, mais n’obtenant pas de CDI, j’ai décidé de reprendre des études en médecine vétérinaire. Depuis 1 an, nous vivons à 3 sous le même toit, ma maman, mon compagnon et moi. Ma maman est handicapée à plus de 66% et est sous médiation de dette, son revenu varie entre 250/350€ par mois via le médiateur de dette pour subvenir à ses besoins médicaux assez importants, elle a du subir une opération du genou en avril dernier, et souffre encore de grosses douleurs au dos et aux chevilles dû à l’accident de voiture qui l’a rendue handicapée. Elle touche 200€ de pension alimentaire, 250€ d’allocations familiales et mon compagnon lui reverse 250€, la moitié du loyer. Mon compagnon lui est fonctionnaire de l’état, et a un revenu mensuel d’environ 1600€. Lui et moi avons un prêt voiture. Ma maman gère les assurances incendie et familiale.
    Pensez vous qu’il m’est possible d’obtenir ne serait qu’une toute petite aide pour faciliter les fins de mois ? Je peux tout justifier par des papiers si besoin.

    Merci énormément d’avance pour vos renseignements. Je vous souhaite une agréable journée.

  26. Catherine
    le 24 juin 2015 à 17:09

    Bonjour je suis actuellement à la mutuelle et je touche 950 e par mois ds lesquels je paye 620 e pour mon credit habitation 150 e de gaz et d électricité j habite seule et j ai dur a m en sortir ai je droit a l aide du cpas ? Merci de votre reponse

    • CIDJ
      le 25 juin 2015 à 09:56

      Bonjour Catherine,
      D’après le calcul des montants (voir la fiche ci-jointe: http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/ ), il y a peu de chance que tu obtiennes une aide. Mais tu peux aller te renseigner auprès du CPAS de ta commune de résidence. Lorsque tu t’adresses à un CPAS, il est important que tu gardes tous les documents prouvant tes démarches.
      Tu peux peut-être recevoir une aide ponctuelle, ou en tout cas, des conseils pour payer des factures de manière échelonnée par exemple.
      Bien à toi,

  27. Ryan
    le 24 juin 2015 à 16:36

    Bonjour, j’ai été exclu du chômage le 1er janvier, j’habite avec mes parents on a un locataire, mon père est pre-pensionné et ma mère travail pas.
    J’aimerais savoir si j’aurais droit au CPAS.

    Merci d’avance pour votre réponse.

  28. crrp
    le 24 juin 2015 à 16:27

    Bonjour a tous,
    Mon mari a travaillé quelques heures par jour pendant 5 mois. On est espagnols. On voudrait savoir si il a le droit de aides CPAS. De autre part, on a peur parce que on a écouté que on peut être expulsés à cause de demander ces aides. Ça c’est vrai? Merci d’avance.

    • CIDJ
      le 25 juin 2015 à 11:08

      Bonjour Crrp,
      En effet, si vous êtes en attente de papiers pour régulariser votre droit de séjour ici en Belgique, demander aujourd’hui une aide au CPAS est risqué.
      Bien à vous,

  29. domi
    le 24 juin 2015 à 16:09

    bonjour ; voila je travail a mi temps je voulais savoir a partir de quelle revenus le cpas d aide , car la j arrive plus a m en sortir, merci de vos réponses

  30. Chaymae
    le 24 juin 2015 à 13:28

    Bonjour,j’ai 19 ans je voudrais savoir si on rate son année scolaire es que on nous enlève l’argent que le cpass nous donne ?

    • CIDJ
      le 24 juin 2015 à 16:45

      Bonjour Chaymae,
      Normalement, pour pouvoir bénéficier d’une aide, tu as dû signer un contrat reprenant certaines conditions. Si, dans ce contrat, il est précisé que la réussite des études est une des conditions premières, l’aide que tu reçois actuellement pourrait être revue à la baisse.
      En fait, tu dois relire ton contrat. Et si tu vois ton assistant(e) social(e) prochainement (je suppose que c’est le cas), tu peux peut-être lui expliquer (et argumenter) pourquoi tu n’as pas réussi certains examens par exemple.
      En tout cas, si tu ne te sens pas à l’aise au niveau de ton entrevue, tu peux peut-être te faire accompagner par quelqu’un. Pour info, les services sociaux étudiants de certaines écoles accompagnent leurs étudiants dans ce type de situation (remise des résultats scolaires – évaluation du dossier au CPAS).
      Bien à toi,

  31. citoyenne
    le 24 juin 2015 à 11:06

    Ayant atteint l’âge des 25 ans et ne disposant plus des allocations familiales, le cpas a commencé à me verser le taux plein de cohabitant légal (je vis avec ma maman). Trois mois plus tard, on me réclame le remboursement de la difference entre le taux plein et le taux calculé sur base de ma situation. Selon eux, il s’agirait d’une erreur informatique. Cependant, n’ayant plus de revenu je suis incapable de rembourser. Ont ils le droit de me les réclamer dans ces circonstances?
    Merci d’avance

    • CIDJ
      le 24 juin 2015 à 11:43

      Bonjour Citoyenne,
      On va certainement t’accorder la possibilité de rembourser de manière échelonnée (petit à petit donc) mais peut-être est-ce mieux que tu appelles l’Atelier des Droits Sociaux qui est un service juridique très pointu.
      Je te conseille de les appeler ou de te rendre chez eux avec tous les documents (du CPAS) que tu as en ta possession au 02.512.71.57 ou 02.512.02.90 (http://www.atelierdroitssociaux.be)
      Bien à toi,

  32. Bim
    le 23 juin 2015 à 22:45

    bonjour je suis une jeune étudiante de 18 ans encore en scolarité, pourrais-je bénéficier d’un logement ?

  33. Maud
    le 23 juin 2015 à 01:04

    Bonjour,
    Je suis actuellement étudiante en kot et bénéficiant d’un ris au taux cohabitant…
    Il se pourrait que je sois enceinte. Si les faist sont avérés, mon statut change-t-il ? Je ne vie pas avec le papa qui n’a aucun revenu (il est également étudiant)…

  34. Amelie
    le 22 juin 2015 à 12:16

    Bonjour,

    En août je serais définitivement exclus du chômage. Mon mari travaille a mi temps seulement il gagne dans les 900€. On a 2 enfants et un loyer de 550€ + tous les frais évidemment. En espérant avoir trouver un emploi d’ici la je voudrais savoir si le cpas pourra m’aider le temps que je puisse trouver un emploi. Merci beaucoup de votre réponse

  35. Julie
    le 22 juin 2015 à 11:37

    Bonjour,
    J’ai perdu mon emploi dans le occupant du mois de mai. Le chômage à décidé qu a partir du mois de septembre je ne toucherai plus d’allocation. Je suis enceinte et la date d’accouchement est prévue pour octobre, le CPAS peut il m’aider?
    Je vis avec mon compagnon en tant que cohabitant.
    Merci

    • CIDJ
      le 22 juin 2015 à 12:46

      Bonjour Julie,
      Il est possible que tu obtiennes une aide du CPAS. Cela dépend, entre autres des revenus, de ton compagnon. Si tu t’adresses au CPAS de ta commune de résidence, on va certainement te demander si tes proches ne peuvent pas t’aider financièrement. Lorsque tu introduis un dossier au CPAS, garde bien le document attestant de ta demande.
      Pour l’accouchement, voici un lien qui pourrait t’aider au niveau des démarches administratives : http://www.kids.partena.be/content/default.asp?PageID=17
      Bien à toi,

      • Julie
        le 22 juin 2015 à 14:25

        Mais s’il faut demander à la famille de nous aider, à quoi sert le CPAS???? Enfin soit … Merci de votre réponse :)

        • CIDJ
          le 23 juin 2015 à 11:40

          Bonjour Maud,
          En quelque sorte, si tu vas devenir maman, ton statut changera. Quoi qu’il en soit, il faudra informer l’assistant(e) social(e) qui s’occupe de ton dossier. Tu auras alors peut-être le statut de chef de famille (à voir si tu cohabites avec quelqu’un ou non au moment de la naissance).
          En tous les cas, voici un lien qui t’aidera à entreprendre les démarches administratives nécessaires (pour notamment toucher les allocations familiales pour ton enfant): http://www.kids.partena.be/content/default.asp?PageID=17 .
          Par ailleurs, ce serait utile que le père reconnaisse l’enfant à la commune (même s’il ne vit pas avec toi).
          N’hésite pas à revenir vers nous.
          Bien à toi,

  36. sylvie
    le 21 juin 2015 à 18:35

    Bonjour

    Suite a la separation avec mon ami je me retrouve d ici un mois sans domicile .
    je sus veuve et touche une pension de 877 €
    j’ai eu un avc en janvier et ne suis pas encore tout a fait autonome.
    puis je me renseigner aupres d un organisme ?.
    ayant une amie en France est il possible d’avoir une aide pour un logement car les conditions en France sont 3 x le montant du loyer exigée
    Merci pour votre reponse.

    • CIDJ
      le 22 juin 2015 à 10:34

      Bonjour Sylvie,
      Il faudrait que tu précises ta question ? Tu veux aller vivre chez ton amie en France en fait ?
      Pour rappel, le CPAS aide les personnes qui résident en Belgique uniquement.
      Bien à toi,

  37. Léa
    le 21 juin 2015 à 17:33

    Bonjour voici ma situation.

    Je suis Belge, mais toute ma famille habite en Amérique du Sud, et maintenant j’habite ici toute seul, je veux commencer mes études en octobre. Mon père m’envoyait l’argent pour vivre ici avant, mais ma mere a été détectée cancer du sein, et les sera pas possible de m’envoyer plus l’argent qu’ils m’envoyaient avant. J’aimerais donc savoir si je pourrais bénéficier d’une aide.

    Merci en avance.

  38. Victor
    le 19 juin 2015 à 12:40

    Bonjour voici ma situation

    Je suis actuellement au chômage je touche 946€ je suis seul en appartement à la recherche d’un emplois je suis inscrit dans des intérims et celles-ci me propose des offre mais inaccessible car pas de véhicules et souvent pas de transport en commun donc ma question es ;via le cpas pourrai-je avoir une aide pour un prêt pour acheter une voiture (occasion) ou existe-t-il un organise qui aide les personnes qui ce trouve dans mon cas ? Bien à vous

  39. Mélina
    le 17 juin 2015 à 23:17

    Bonjour, j’ai 17 ans et ma situation est la suivante; je vivais en belgique l’année passée sous la tutelle de ma mère jusqu’à son décès en septembre passé qui m’a obligée à aller vivre chez mon père, qui lui est domicilié en allemagne. Même en étant bilingue reprendre les cours en allemand est très difficile, j’ai raté cette année et je ne vois pas d’issue. Mon père ne travaille pas et nous (lui, moi et mon petit frère) vivons grâce aux sous du chômage qu’il touche. Notre situation est précaire au point de vue financier (nous dormons à 3 dans la même pièce), et l’ambiance pas franchement agréable. J’aimerais beaucoup retourner en belgique, terminer mes secondaires en français et avoir l’occasion de faire des études plus tard, mais mon père n’est pas en mesure de m’aider à financer un appartement ou de me supporter à ce niveau-la. J’aimerais donc savoir si je pourrais bénéficier d’aide et si il serait possible de revenir pour septembre 2015 ou si il est déjà trop tard, je ne sais absolument pas vers qui me tourner et le fait que je vive dans un autre pays me complique vraiment la tâche.
    Merci d’avance!

    • CIDJ
      le 18 juin 2015 à 16:22

      Bonjour Mélina,
      Au niveau des études secondaires, il existe des aides déjà qui pourraient te dépanner. Voici une fiche qui t’en dira plus : http://www.bruxelles-j.be/etudier-se-former/enseignement-secondaire/comment-obtenir-une-allocation-detudes/. Au niveau des documents à remplir, le centre PMS de ton école peut t’aider à les remplir.
      Par ailleurs, il existe (au niveau du CPAS) des aides particulières pour les étudiants : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Par contre, au niveau de ta famille en Belgique, tu n’as vraiment personne qui pourrait t’aider et t’accueillir?
      Il existe des aides pour les personnes vivant seules comme tu as pu le lire sur la fiche sous rubrique. Mais si tu reviens en Belgique, il y a une série de démarches à entreprendre (par exemple pour toucher tes allocations familiales).
      L’idéal est de savoir si tu peux loger temporairement chez quelqu’un en Belgique pour démarrer les démarches administratives et trouver par la suite tes repères et ton propre logement.
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  40. Nat
    le 17 juin 2015 à 23:14

    Bonjour,
    Je suis belge et je termine mon bachelier cette année. Mes parents sont en médiation de dette et j’aimerai me trouver un logement proche de la faculté où je compte faire mon master ( en cours du soir) mais la plus part des kots que je trouve sont sans domiciliation ce qui implique que mon adresse restera chez mes parents. J’aimerai trouver du boulot avant ma rentrée scolaire mais en attendant aurais-je droit à l’aide du cpas? Si oui à quel CPAS puis-je m’adresser ?
    Merci.

    • CIDJ
      le 18 juin 2015 à 16:01

      Bonjour Nathalie,
      Les étudiants demandeurs d’une aide doivent s’adresser au CPAS de la commune où il vivent principalement. Résidence ne veut pas dire domiciliation. Dans ton cas, durant la durée de tes études, tu dois t’adresser au CPAS où tu vas habiter/étudier. Par ailleurs, le Service Social des Étudiants de ta future école peut t’aider certainement aussi à trouver un logement.
      Par contre, dans l’immédiat (avant ta rentrée scolaire), il est difficile de dire si tu obtiendras une aide étant donné que tu vis chez tes parents actuellement et que l’année scolaire se termine.
      Bien à toi,

  41. Rashel
    le 16 juin 2015 à 21:14

    Bonsoir

    Je suis Belge et suis partie en Espagne avec mon conjoint et nos deux enfants pour y vivre.Depuis la crise , on n’a plus rien , pas de travail et pas d’argent .Ma belle mére nous entretient
    J’aimerai revenir en Belgique seule pour y travailler , je suis infirmiére .Le probléme c’est que je n’ai pas d’economie et pas de famille A bruxelles pour m’aider .Je ne peux pas me permettre de payer un loyer , je ne posséde que 400 euros sur mon compte .
    Le Cpas peut il m’aider au debut pour me lancer …que je puisse payer un studio ou une chambre , ca ne me derange pas ..je dois travailler pour aider ma famille ..mon conjoint viendra me rejoindre plus tard avec les enfants , quand je pourrai travailler et gagner ma vie si ca se passe bien ..je suis totalement perdue car mes amies ne peuvent m’aider Merci de me donner des conseils Merci Bonne soirée

  42. Sarah
    le 16 juin 2015 à 19:16

    Voila ma situation: ma mère touche une pension de survie de 1200 euros, nous allons demenager mais nous ne trouvons pas l’argent pour nous permettre de louer un camion ou un lift. Le cpas pourrait il m’aider? Et si oui quels sont les conditions??

    Merci d’avance pour votre réponse

  43. nana
    le 14 juin 2015 à 19:30

    bonjour,

    je viens de me separer de mon mari et j ai 3 filles. je voudrais savoir a quels genres d aides je pourrais avoir sachant que je suis viree de l onem depuis 2 mois at que je travaille en interim ( +- 500) et 530 d allocations familliales.

  44. sarah
    le 14 juin 2015 à 13:49

    Bonjour,
    Je vais terminer mes études secondaires cet année et je vais commencer des études de 3 ans en diététique l’an prochain. Mon père ne travaille pas et ma mère non plus. nous n’avons que le revenu que mon père touche au chômage. Je suis seul à la charge de mes parents. Je dois prendre un logement car ma future haute école est très loin de chez moi mais malheureusement les revenus que mon père touche ne pourra pas suffire à payer mon logement de l’année prochaine en plus de tous ce qu’il faudra payer pour l’école. on m’a conseillé de vous demander une aide afin que je puisse faire mes études sans me soucier des énormes problèmes financiers que cela va entraîner. Est-ce que je peux demander pour avoir une aide financière l’année prochaine? mais si je demande est ce qu’il y a beaucoup de risques de refus ou ai-je des chances d’avoir une aide pour pouvoir terminer mon cursus scolaire sans énorme souci financier?

  45. Ynès
    le 12 juin 2015 à 17:10

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiante en médecine, en 4e année. J’aurai 25 ans l’an prochain (début 2016), mes parents ne toucheront donc plus aucune allocation pour moi. A partir de la 6e année, nous sommes en stages pendant un an et demi (5 jours par semaine, parfois de nuit, etc), sans aucun congé pendant les vacances. Ma petite soeur rentre également l’an prochain aux études supérieures et mes parents (ma maman étant indépendante, son salaire n’est jamais vraiment fixe et elle ne sait jamais avec certitude de quoi sera fait le mois suivant) gagnent tous les deux leur vie avec un temps plein (donc je suppose que si l’on ne prend QUE leurs salaires en compte, je vais avoir beaucoup de mal à rentrer dans les critères). A côté de ça, nous n’avons pas l’argent pour acheter une maison (nous avons besoin d’habiter là où mon père travaille car nous n’avons qu’une seule voiture, et les maisons dans le coin sont hors de prix) et nous en louons donc une, mais la région est assez « chère » (les loyers tournent autour de 1000 euros pour une maison 3 chambres). Mon papa a une maladie chronique et un déménagement s’avérerait donc réellement impossible. Comment donc puis-je faire pour continuer mes études et aborder mon stage? Avec les études de ma petite soeur, le loyer à payer, sans les allocations familiales il sera très difficile pour mes parents de s’en sortir. Quelles aides peuvent être accordées à une personne dans mon cas? Suis-je supposer mendier de l’argent à mes parents jusqu’à mes 28 ans? Est-ce que seul le salaire de mes parents sera pris en compte dans le calcul?

    Merci beaucoup de votre réponse.

  46. Alkahira
    le 12 juin 2015 à 01:38

    Bonjour . Je vie isolé et je vie des allocations de chômages qui tourne au tour de 950 € et ma copine qui vis aussi seule avec le CPAS en plus elle a une allocation familiale . Et Bientôt elle vas accouché . Comme elles vas bientôt déménager , elle insiste à ce que je vienne cohabiter avec elle pour l’aider dans le foyer . J’ai été à mon syndicat pour me renseigner par rapport à la valeur de mon allocation de chômage , là , j’ai remarqué que ça va chuter . Ma question est : quelle sera la valeur de son CPAS a sont tour ? Merci

  47. hiba
    le 11 juin 2015 à 23:24

    Bonjour je suis belge je viens de divorcée j ai un enfant en charge je touche les aides de cpas mais ils ont vus au papapier de divorce que j ai un bien à mon nom à l etranger à16000 euros mais c est une résidence de vacance sachant que j ai aucun revenu ici en belgique es que ça vas me poser des problèmes car ils me demandent une justificatif de ce bien merci

    • CIDJ
      le 12 juin 2015 à 15:22

      Bonjour Hiba,
      C’est une question très spécifique. Il est préférable d’appeler l’Atelier des Droits Sociaux au 02.512.71.57 ou 02.512.02.90 (http://www.atelierdroitssociaux.be/)
      Bien à toi,

      • hiba
        le 12 juin 2015 à 19:24

        Merci pour votre réponse

  48. Annaelle
    le 11 juin 2015 à 15:58

    Bonjour je suis a la mutuelle l assistante sociale m’a conseillé de venir chez vous pour une aide

  49. mohamed
    le 9 juin 2015 à 19:30

    bonjour Mr/Mme
    je suis aujourd’hui très inquiet. j’ai été en Belgique et ai demandé un droit d’asile pour protection. quand la situation au pays s’est normalisée j’ai préféré volontairement rentré. Maintenant il m’a été diagnostiqué une hépatite B chronique. j’ai peur et souhaite présenter une demande de séjour pour raison médicale. que pouvez faire pour moi. prière de m’aider.

    • CIDJ
      le 10 juin 2015 à 10:49

      Bonjour Mohamed,
      Pour un séjour en Belgique, tu sais certainement qu’au niveau législatif (la ‘législation Schengen’) il est exigé d’être titulaire d’une assurance maladie en voyage adéquate et valide couvrant le séjour envisagé.
      L’assurance doit être valable sur l’ensemble du territoire SCHENGEN (ou, si le visa est territorialement limité, au moins sur le territoire des États SCHENGEN concernés) et durant toute la durée du transit ou du séjour envisagé. La couverture minimale est de 30 000 EUR.
      Je ne vois pas ce qui est possible dans ton cas excepté si tu connais quelqu’un en Belgique qui ait réellement les moyens de te prendre en charge.
      Bien à toi,

  50. Yz
    le 9 juin 2015 à 17:16

    Bonjour je suis à la charge de mon mari, j avais droit à 400 euro de chômage ce qui payer mon louer, il se trouve que j ai été sanctionné par l onem pour manque de recherche de travail mais ma situation familiale ne me permet pas travailler, du moins jusqu au mois d octobre car mes jumelles rentrent à l école à ce moment la. On se retrouve avec un seul salaire désormais. Ma question est, est ce que j ai droit à un complément du CPAS bien que je sois à la charge de mon mari ?? Merci de votre compréhension. Bien à vous

  51. Melissa
    le 9 juin 2015 à 13:35

    Bonjour, je viens d’être radié du chômage. D’après eux, c’est normale avec les nouvelles lois.
    J’habitais chez ma grand mère mais la maison va être vendue, donc je viens de me domiciliée chez ma mère, le temps de trouver un appartement, le plus rapidement possible.
    Je suis des cours d’éducatrice spécialisé en promotion sociale.
    Puis-je obtenir une aide et sous quels conditions?
    Merci

    • CIDJ
      le 9 juin 2015 à 14:48

      Bonjour Melissa,
      Cela dépendra, entre autres, des revenus de ta maman, si le CPAS estime que ta maman a suffisamment de revenus pour subvenir à vos besoins (à toutes les deux), il y a peu de chance que tu obtiennes une aide.
      Si tu t’adresses au CPAS, tu dois t’adresser au CPAS de ta commune de résidence et, lorsque tu introduis une demande, tu dois toujours recevoir (à la fin de ton rdv) une document attestant de ta demande.
      Je te joins toutefois notre fiche sur les conditions d’aide aux étudiants, ne sachant pas si tu as le statut d’étudiant : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Mais, en tout cas, le fait que tu suives des cours peut avoir une influence positive si tu introduis un dossier.
      Bien à toi,

  52. Nino
    le 8 juin 2015 à 17:38

    Bonjour, j’ai 23ans.je touche depuis 3mois le revenu dintegrd’intégration suite a l’ exclusion du chomchômage en janvier.
    Il y a plus d’un an j’avais fait un abonnement teléphonique, et parfois je ne payait pas mon abonnement caecar javaj’avais dautred’autre facture et pas toujours les moyens. Aujourd’hui jqj’ai recreçu un courrier d’un huissier pour une citation a comparaitre. J’ai appeler pour avoir plus de renseignements et aapparemment je peux annuler la citation si je paye la somme dans l’entièreté. Mais je n’est pas les moyens. (700€) est ce que le cpas peut me venir en aide, pour un pret ou autre ? merci

    • CIDJ
      le 9 juin 2015 à 10:03

      Bonjour Nino,
      Étant donné que tu dépends du CPAS. L’idéal est que tu en parles au plus vite avec ton assistant(e) social(e) qui pourra te donner des conseils et voir s’il y a la possibilité de payer de manière échelonnée.
      Bien à toi,

  53. Infor Jeunes Bruxelles
    le 26 mai 2015 à 09:59

    Bonjour Sanase,

    Cela dépend d’une situation à une autre et d’une commune à une autre. Obtenir une adresse de référence n’est pas toujours évident. Les communes refusent généralement les inscriptions en adresse de référence chez une personne avec laquelle tu as un lien direct de parenté pour éviter les fraudes concernant le statut de cohabitant. Cette restriction n’est cependant pas prévue par la loi.
    En cas de litige, tu peux t’adresser au Ministre de l’Intérieur et à la Direction Générale Institution et Population: http://www.ibz.rrn.fgov.be/fr/contact/

    Il est en tout cas important que tu disposes d’une adresse de référence à communiquer à ton organisme de paiement (Capac ou syndicat). Cela te permettra de ne pas perdre ton droit au chômage. Et la personne chez qui tu mets ton adresse de référence ne risque pas de voir ses éventuelles allocations diminuer. Cela n’a aucun impact lorsqu’il s’agit juste d’une adresse de référence. Mais attention, tu ne peux pas vivre effectivement à cette adresse de référence. C’est juste ta « boîte aux lettres ». Si tu y vis, tu es censé t’y domicilier en allant t’inscrire à la commune.
    Tu peux également mettre ton adresse de référence au CPAS de la commune où tu te trouves.

    Tu trouveras plus d’information sur cette situation sur: http://www.atd-quartmonde.be/Comment-obtenir-une-adresse-de.html

  54. CIDJ
    le 8 juin 2015 à 11:54

    Bonjour Erico,
    Je n’ai pas assez d’infos pour pouvoir te répondre avec précision mais, si je comprends bien, tu as interrompu tes études (ce serait pour cette raison que tu toucherais plus les allocations familiales?). Attention, dans certains cas, lorsque l’on arrête ses études, on doit parfois rembourser une partie de la bourse que l’on a reçue.
    Au niveau du CPAS, il est possible que tu obtiennes une aide si tes parents n’ont pas de revenus (il n’est pas nécessaire qu’ils soient présents mais est-ce qu’ils sont temporairement à l’étranger?).
    En tout cas, si tu t’adresses au CPAS, tu dois toujours recevoir un document attestant de ta demande à la fin de ta visite et, si tu vis en colocation avec ton frère, tu dois le dire au CPAS (donc faire les démarches individuellement n’est pas nécessaire).
    Je ne sais pas quel est ton âge mais voici une fiche qui pourrait t’aider : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
    Bien à toi,

  55. CIDJ
    le 8 juin 2015 à 12:00

    Bonjour dsm,
    Je te conseille d’appeler au plus vite l’Atelier des Droits Sociaux au 02.512.71.57 ou 02.512.02.90 : http://www.atelierdroitssociaux.be/page/comment-nous-joindre
    Ils sont spécialisés pour cette question bien spécifique.
    Bien à toi,

  56. Christiane
    le 8 juin 2015 à 12:17

    Merci beaucoup pour votre disposition et pour votre réponse pour préciser ma question c’est de savoir si j’ai le droit au cpas après mon mariage avec un belge si oui mais après combien de temps ou combien de mos après le mariage merci d’avance

  57. erico
    le 8 juin 2015 à 12:40

    J’ai 19 ans et je suis toujours dans les études, quant aux allocations elles nous été retirées depuis que moi et mon frère avons changé de domicile. Donc je voudrais savoir en vue de ma situation si je dois dire à mes parents de revenir en Belgique ou si je peux effectuer les démarches seul en mon nom et si j’ai une chance de recevoir le CPAS.
    Merci d’avance.

  58. dsm
    le 8 juin 2015 à 14:48

    merci de votre reponce

  59. CIDJ
    le 8 juin 2015 à 15:09

    Bonjour Christiane,
    Je n’ai plus l’historique du message.
    En tout cas, ce n’est pas une question d’années. Le fait de te marier avec un Belge ne va pas te donner nécessairement plus de possibilités. Cela va seulement t’aider à régulariser ta situation au niveau de ton séjour (si tu entres dans toutes les conditions) ici.
    Si tu ne travailles pas, tu es donc à la charge de ton mari qui travaille actuellement (si je me souviens bien de ton message de la semaine passée ?).
    Maintenant, si ton mari est sans revenus, c’est à lui (il a la nationalité belge) d’effectuer une demande auprès du CPAS pour voir s’il peut obtenir une aide pour votre ménage.
    Voici une fiche sur les montants et catégories : http://www.bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/quels-sont-les-categories-et-les-montants-du-revenu-dintegration-et-de-laide-sociale-et-que-se-passe-t-il-si-on-a-des-revenus-par-ailleurs/
    Bien à toi,

  60. CIDJ
    le 8 juin 2015 à 15:38

    Re bonjour Erico,
    Si tu veux (et si tu peux) récupérer tes allocations familiale, il suffit juste de donner ta nouvelle adresse au bureau des allocations familiales (http://www.kids.partena.be/content/Default.asp?PageID=61#Bruxelles) si ce n’est que ça (ou alors ce sont tes parents qui doivent donner leur accord pour que toi et ton frère les touchiez directement).
    En tout cas, si tu veux t’adresser au CPAS, tu peux le faire sans que tes parents ne soient en Belgique. Le CPAS va d’abord vérifier si tes parents ont suffisamment de revenus pour subvenir à tes besoins (c’est la procédure) et cela ils peuvent le faire par voie informatique.
    Bien à toi,

  61. Sabrina
    le 25 juin 2015 à 15:25

    Bonjour , je suis belge et j habite en Algérie avec mon conjoint et mon enfant qui a un ans j’ai 25 ans et j ai décidé de retourner en Belgique pour continuer ma vie avec ma petite famille mon problème c’est que je n’ai ni logement ni travail vue que je suis licencié en langue française en algerie mais pas d avenir comment faire pour débuter je suis vraiment perdu merci pour votre réponse

  62. CIDJ
    le 26 juin 2015 à 10:28

    Bonjour Sabrina,
    Est-ce que tu connais quelqu’un ici en Belgique qui pourrait vous accueillir en Belgique et vous aider dans les démarches administratives ? Il faut savoir que les démarches peuvent être longues. Je ne sais pas si tu as travaillé en Algérie et si tes journées de travail peuvent prises en compte ici. Voici une fiche qui t’en dira plus : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t143/
    Il faut savoir que l’aide du CPAS n’est pas automatique, que chaque situation est différente, et surtout, qu’il y a toujours un certain nombre de conditions à remplir.
    En tout cas, une des premières conditions à remplir pour pouvoir s’adresser à un CPAS c’est de résider en Belgique.
    Bien à toi,

  63. Sabrina
    le 26 juin 2015 à 18:13

    Bonjour
    Il y a ma grande mère qui est en Belgique mais elle est dans une maison de retraite elle est devenue vielle donc je n’ai pas où aller et je n’ai pas de moyen pour louer,je veux élevé mon fils en Belgique car la vie est pénible en algerie et combien de temps va durer les procédures oui j’ai travaillé comme remplacente au collège et j’ai donné des cours particuliers à domicile j’ai ma belle soeur au Danemark et en france est ce que je peux rester chez eux le temps là. ?
    merci beaucoup pour votre réponse